You are on page 1of 16

vol. 2 – 5e édition • Vol.

2 – 5th edition

Le 12 mars 2009 • March 12th 2009

4 Route 17/174, un sentieR RécRéatif
cLaRence6 La cité de adopte Le RockLand Budget 2009 ontaRio 6 easteRnunit HeaLtH

saint-pascaL-BayLon HonneuR à L’écHeLLe de La pRovince!

– systematic undeR funding By tHe pRovince

7 Le conseiL fait voLte-face quant
à L’omBudsman poLice seRvices in 7 cLaRence-RockLand

a costLy status quo

Veuillez notez que cette organisation est à but non lucratif et que tous les profits iront à une association à but non lucratif. Please note that this organization is not for profit and the earnings will go to not for profit organization.

Jeannine Pilon et Lise Guindon, de la Société historique de Saint-Pascal-Baylon et du Comité du centenaire ont reçu le prestigieux prix Roger-Bernard du patrimoine franco-ontarien. Saint-Pascal-Baylon Historical Society and their Centennial Committee were the winners of the prestigious francophone patrimony award Roger-Bernard. Jeannine Pilon and Lise Guindon received their trophy at a ceremony held in North Bay, in the presence of guests from all over the province.

... page 3

Raymond Arseneau BSc, Pharm

 Raymond Arseneau
1378518 Ontario Inc.

Pharmacien

Pharmacist

Service personnalisé et rapide Personalized and quick service

2768 Laurier, Rockland • 613 446-6008

Job Connect Summer Jobs Service
Services of La Cité collégiale
Looking for a job?
We offer: Bilingual services • help with your job search • employers ready to offer you work experience • possibility of 200$ to 400$ to purchase tools, equipment or transportation Rockland 3-1468, Laurier Rockland, ON K4K 1C7 613 446-6284 Casselman 750 Principale Casselman, Ontario K0A 1M0 613 764-0970
G103812_k

Actualité
In the news

Mousquetaires
Le 12 mars, 2009

Le Journal des

2

Alimentez votre esprit Feed your mind
Le Journal des Mousquetaires existe depuis 5 mois déjà! Beaucoup d’articles ont paru avec des nouvelles originales et différentes de ce qu’on voit dans les journaux communautaires habituels. Nos articles sont documentés et nous sommes toujours à la recherche de nouvelles croquantes. Plus de 33 documents ont été sollicités par le biais de la Loi sur l’accès à l’information. Il y a 2 documents qui attendent la décision d’un arbitre et 12 documents qui sont encore en processus de révision par un médiateur. Les médias établis depuis des années reçoivent régulièrement des demandes de rétractation ou des demandes de correction quant aux personnes citées ou quant aux nouvelles publiées. Malgré notre statut de débutant, nous n’avons pas encore reçu la moindre demande de rétractation ou de correction de nouvelles. Voilà tout un exploit! Nous remercions nos annonceurs d’avoir contribué au succès du Journal des Mousquetaires. The Musketeers’ Journal has been in existence for five months already! A large number of articles have been published with original and different news that are not seen in other community newspapers. Our articles are documented and we are always on the lookout for breaking news. More than 33 documents have been solicited by way of the Access to Information Act. There are 2 documents which await the decision of an arbitrator and 12 documents still in the process of revision by a mediator. Most long-standing receive regular requests for retractation of published news or demands for correction with respect to people cited in the news. Notwithstanding our status of beginner, we have yet to receive one single demand to retract or a request to correct an article. This is quite an achievement! We thank all our advertisers who have contributed to the success of The Musketeers’ Journal.

Dans ces temps de récession, Le Journal des Mousquetaires veut augmenter les chances de succès des commerçants et de nos annonceurs. C’est dans ce but que nous avons créé un site internet pour ainsi doubler la visibilité des annonceurs de notre journal. C’est aussi pour répondre à un nombre grandissant de personnes qui veulent lire notre journal à l’extérieur de notre réseau de distribution. En fait, nous avons des lecteurs jusqu’en Floride! Venez visiter notre site internet au www.journaldesmousquetaires.com. In these times of recession, The Musketeers’Journal wishes to increase the success of our businesses and advertisers. It is for this purpose that we have created a Web Site to double the visibility of our advertisers. It is also in response to the growing number of people willing to read our newspaper outside of our distribution area. In fact, we have readers all the way to Florida! Come visit our web site at www.musketeersjournal.com.

Présidente | President Éthel Côté

Vice-president | Vice-President Michel Wolfe

Directeur | Director Yves Paris

Directeur | Director Chroniqueurs | Columnists Robyn Shoveller

Éditeur | Editor Stéphane J. Lalonde

Éditeur | Editor Sheila M. Mann

Secrétaire/Trésorier | Secretary/Treasurer Michel LaCasse

Correspondante | Correspondant Nicole Lortie

Chroniqueur | Columnist Michel Lachaume

www.journaldesmousquetaires.com • www.musketeersjournal.com

Conseillère en publicité | Advertising Consultant Lynne Wright

Graphiste | Graphic Designer Lyne Demers

613-446-9972

3

Musketeers’
Journal
March 12th, 2009

The

In the News
Actualité

Les pRix du patRimoine fRanco-ontaRien

D

L’est ontaRien RafLe tous Les HonneuRs

ans le cadre de ses États généraux sur l’avenir du patrimoine francoontarien, tenus la semaine dernière à North Bay et regroupant une centaine d’intervenants de la francophonie ontarienne venue des quatre coins de la province, le Regroupement des organismes du patrimoine franco-ontarien a procédé à la remise de ses deux prix du patrimoine, soit le prix Roger-Bernard et le prix HuguetteParent. Les lauréats à ces deux prix provenaient tous de l’Est ontarien. Le Prix Roger-Bernard est remis annuellement à un organisme ou une institution ayant contribué de façon remarquable à la préservation et la mise en valeur d’un ou de plusieurs éléments du patrimoine de l’Ontario français. Le prix fut remis ex æquo à la Société historique de Saint-Pascal-Baylon et le Comité du centenaire. Dans le cadre du centenaire de son village, cette Société a publié un livre commémoratif qui raconte l’histoire de la localité tandis que le Comité du centenaire a organisé un vaste éventail d’activités tout au long de l’année 2008 afin de célébrer en beauté les 100 ans de ce village pittoresque. Mesdames Jeannine Pilon et Lise Guindon ont accepté avec joie ce trophée. « C’est un honneur pour nous de recevoir cette reconnaissance provinciale et nous

Le pRix RogeR-BeRnaRd

Les lauréats des prix du patrimoine : le gagnant du prix Huguette-Parent, Denis Pigeon, mieux connu sous le nom Capitaine Franco; les lauréats ex aequo du prix Roger-Bernard : Jeannine Pilon et Lise Guindon de la Société historique de Saint-Pascal-Baylon et le Comité du centenaire; ainsi que Sylvie Jean et Michel Prévost du Comité de l’Ancienne prison de l’Orignal.

Capitaine Franco est connu par tous les élèves de la région, évoquant l’image d’un héros qui se bat pour la francophonie ontarienne. Et qui n’a pas reconnu ce personnage revêtu des couleurs de la francophonie ontarienne dans les parades et évènements auxquels il a participé! Cet enseignant à la retraite a contribué de façon remarquable, à l’éveil, à la préservation et à la mise en valeur du patrimoine franco-ontarien auprès des jeunes. Initiateur de la campagne « Vu, entendu! », plus de 40 000 bracelets aux couleurs et aux symboles de la francophonie ontarienne ont été distribués à travers les écoles francophones de la province. Monsieur Pigeon a reçu son trophée des mains de Sœur Huguette Parent dont le ROPFO a choisi d’honorer grâce à son travail et son apport au patrimoine francoontarien par ce prix remis pour la première fois cette année.

sommes très fières du travail accompli par tous ceux qui ont été impliqués dans les festivités du centenaire », de dire Madame Guindon.

d’Ottawa, qui ont accepté le trophée.

Le Comité de l’Ancienne prison de L’Orignal, formé en 2005 de bénévoles enthousiastes, a fait revivre, en collaboration avec les Comtés unis de Prescott et Russell, l’ancienne prison et a interprété la vie carcérale de la seule prison francophone de l’Ontario, construite à partir de 1825 et fermée en 1998. La prison, avec ses visites guidées, ses soirées spectacles et autres activités, est ouverte au public depuis juin 2007.

« Le travail accompli par tous ceux qui ont travaillé à faire connaître une partie importante de notre histoire est enfin reconnu », de dire Monsieur Prévost. Il a tenu également à souligner l’apport des Comtés unis dans ce projet Ce prix est remis annuellement à une personne ayant contribué de façon remarquable à la préservation et à la mise en valeur d’un ou de plusieurs éléments du patrimoine de l’Ontario français. Le lauréat Denis Pigeon n’est pas nécessairement connu de tous. Mais son nom de

pRix Huguette-paRent

« C’est un grand honneur de recevoir le prix des mains de Sœur Parent », de dire Monsieur Pigeon. Il poursuit, « Je compte continuer ma campagne à travers tout l’Ontario français. Je m’arrêterai seulement lorsque j’aurai distribué plus de 500 000 bracelets ». Nicole Lortie

Ce sont Sylvie Jean et Michel Prévost, ce dernier archiviste en chef à l’Université

Éditorial
editorial

Mousquetaires
Le 12 mars, 2009

Le Journal des

4

l n’y a pas tant de sujets dans l’est ontarien qui fait autant jaser que l’élargissement de la « 17//174 » entre Ottawa et ClarenceRockland. Depuis que je me suis installé à Rockland (avant l’amalgamation) en 1996, j’entends dire que l’élargissement de la Route 17 est imminent. Le même discours revient régulièrement avec des hauts et des bas, quoiqu’en période électorale il est toujours dans les « hauts ». Mais qu’en est-il vraiment? Si l’élargissement de la « 17//174 » était inévitable, pourquoi y a t’il de la construction de résidences - magnifiques soit dit en passant - sur les abords de la « 174 »? Voilà une question que j’ai entendue à maintes reprises et que j’ai décidé d’analyser. On est tous d’accord pour affirmer qu’une personne sensée ne considérerait jamais con-

I

Route 17/174 - ce n’est pas une autoRoute, mais un sentieR RécRéatif
struire une maison de plusieurs centaines de milliers de dollars sur une route étant sur le point de devenir une autoroute… Et qu’aucune ville n’accorderait un permis de construction avec accès sur la « 17//174 », si c’était pour l’exproprier un peu plus tard afin d’en faire une autoroute. Alors, qu’est ce qui cloche?! Avant d’y répondre, il faut comprendre la procédure de développement d’une municipalité. La « bible » municipal du développement à long terme est ce qu’on appelle le Plan Officiel. Toutes les municipalités ont leur Plan Officiel et les changements de zonage pour permettre la construction ne peuvent avoir lieu qu’en fonction du Plan Officiel. Dans ce Plan Officiel, on retrouve en autres les zones industrielles, zones commerciales, zones résidentielles, ainsi que la désignation des routes principales et secondaires. La ville d’Ottawa - comme toutes les autres villes - a « sa » vision pour le futur de sa municipalité qu’elle identifie dans « son » Plan Officiel. Après l’amalgamation de la nouvelle ville d’Ottawa et la reprise de la « 174 », elle a entamé les procédures afin d’adopter son nouveau Plan Officiel. Il s’agit d’un processus très long, mais c’est au début des années 2000 que la ville d’Ottawa adoptait finalement son nouveau Plan Officiel. Dans ce nouveau Plan Officiel, la ville d’Ottawa a désignée la « 174 » comme un : « sentier récréatif » qui est définie comme étant un couloir d’espace vert et dégagé pour les cyclistes et les piétons… qui peut partager la route… mais qui est essentiellement hors route! Le processus de préparation et d’adoption d’un Plan Officiel se fait sur plusieurs années, avec des consultations et de réunions publiques. Mais ou était la Cité de ClarenceRockland pendant que la ville d’Ottawa se préparait à adopter son nouveau Plan Officiel au début des années 2000? La Cité de Clarence-Rockland aurait pu faire des représentations, et même des objections à l’idée de nommer la « 174 » un « sentier récréatif ». Force est d’admettre que les gestionnaires des Comtés Unis et de la Cité de Clarence-Rockland ont manqué grossièrement à leur devoir de veiller à nos intérêts. Entretemps, l’achalandage de la « 174 » dépasse largement sa capacité, et les accidents mortels ne cessent de s’accumuler. Et surtout, personne n’accepte le blâme… Que les automobilistes se le tiennent pour dit, il s’agit d’un sentier récréatif! Stéphane J. Lalonde

Avec une définition comme celle-là, on est loin d’une autoroute! Mais voilà pourquoi sur cette route régionale quiconque veut bâtir aux abords de la « 174 » peut obtenir son permis de construction. Et voilà pourquoi la ville d’Ottawa ne veut pas s’allier au projet de l’élargissement de la « 174 » et participer aux études environnementales nécessaires.

Route 17/174

L

ottawa mène Le BaL

e dossier de la route 17/174 continue à faire couler beaucoup d’encre. En effet, les politiciens de la région continuent à s’accrocher à l’espoir de voir ce projet se concrétiser tandis que d’autres intervenants voient la ville d’Ottawa comme l’obstacle le plus important à contourner.

le problème de la jonction entre la route 174 et la route 417. « La ville veut seulement de l’argent afin de résoudre ce problème et ne démontre aucune intention d’élargir le chemin. On se sent un peu comme David et Goliath et nous ne sommes définitivement pas Goliath », de dire celui-ci.

Selon le directeur général des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR), M. Stéphane Parisien, le dossier de la route 17/174 est pratiquement clos. Il indique que lors d’une rencontre la semaine dernière à Toronto avec le ministre du Transport Jim Bradley, ce dernier n’a pas voulu discuter de la possibilité de reprendre la responsabilité de la route 17, responsabilité transférée aux CUPR par le gouvernement Harris.

Les cupR

Il reconnaît que la province semble vouloir aider dans ce dossier, mais personne ne peut indiquer quelle forme prendra cette aide. « Avec des coûts d’entretien de plus de 600 000 $ par année, il est tentant de dire à la province de reprendre cette route. Personne ne semble savoir où atterrira ce dossier. Entretemps, on est toujours à la table, prêts à collaborer, mais l’effort vient de notre côté et non d’Ottawa. Peut être qu’un changement de gouvernement apportera des changements dans ce dossier », de conclure M. Parisien. C’est un son de cloche très différent qui vient du député provincial Jean-Marc Lalonde. Ce

dossier, qu’il a à cœur depuis plus de deux mandats, accapare une grande partie de son temps et de ses énergies. Il perçoit la rencontre avec le ministre Bradley comme positive. « J’ai noté chez le ministre le désir de nous aider dans ce dossier et notre gouvernement regarde la possibilité de reprendre plusieurs routes de la province, incluant la route 17 », d’indiquer celui-ci. M. Lalonde indique que le financement de 80 millions $ - fédéral et provincial - est toujours disponible et indique avoir obtenu le mois dernier l’assurance du maire d’Ottawa, Larry O’Brien, de son intérêt. « La ville ne semble pas intéressée à être le meneur dans ce projet donc nous regardons à la province ou aux CUPR de prendre la responsabilité pour l’étude environnementale ». M. Lalonde se prépare à faire circuler une autre pétition à travers la région qui appuierait, encore une fois, le projet d’élargissement.

Le maire d’Alfred-Plantagenet, Jean-Yves Lalonde, qui avait poussé ce dossier lors de son mandat comme préfet des CUPR, est également optimiste et croit que le Ministère du Transport amènera à bien ce projet, grâce à des argents venant de Chantiers Canada pour l’étude environnementale nécessaire. « Le mot d’ordre est que nous (CUPR) sommes prêts à devenir les meneurs dans ce dossier… cependant, il n’y a rien sur les livres qui indique quand cela se fera ». Il reconnaît également que la ville d’Ottawa doit collaborer. « Le conseiller Jellett est de ceux qui s’opposent à l’élargissement de la route. Nous devrons obtenir l’appui des conseillers d’Ottawa qui, pour l’instant, sont plus préoccupés par le dossier de l’île Kettle », de conclure M. Lalonde. Nicole Lortie

Jean-yves LaLonde

M. Parisien indique que la ville d’Ottawa est l’entrave au projet, car leur intérêt se limite à recevoir des sommes pour résoudre

Jean-maRc LaLonde

Voilà une équipe toute fraîche de personnes motivées qui a pour but de vous donner un journal communautaire d’une haute qualité qui répondra à vos attentes. Here is a fresh team of motivated people who have the goal of providing you with a high quality community newspaper to meet your expectations. 2452-a, rue Laurier street, p.o. Box 1349 Rockland ON K4K 1L8 Tel: 613 446-9972 • Fax: 613 446-1879 editeur@mousquetaires.ca
Présidente | President Éthel Côté, M-D.E.C. Vice-president | Vice-President Éditeurs | Editors Correspondante / Correspondant

Stéphane J. Lalonde, B.A., LL.B. Sheila M. Mann, B.A., LL.B.
Secrétaire/Trésorier | Secretary/Treasurer

Nicole Lortie

nicole_lortie@sympatico.ca Chroniqueurs / Columnists

Michel Wolfe

Michel LaCasse, HVAC Eng.
Conseillère en publicité | Advertising Consultant

Directeurs | Directors

Robyn Shoveller Michel Lachaume
Graphiste | Graphic Designer

Published every 2 Thursday Publié à tous les 2 jeudis
nd

Yves Paris Robyn Shoveller

Lynne Wright

Lyne Demers

Corporation sans but lucratif 1692866 | Not for profit Corporation 1692866

5

Musketeers’
Journal
March 12th, 2009

The

In the News
Actualité

LetteR to tHe editoR
Almost a decade ago, the building with the “Big Brown Doors”, closed permanently to English speaking citizens of Rockland. Why? I was told these English citizens took too long to leave its parking lot for the following French speaking mass. Some of you may already know which building has these “Big Brown Doors”. But now French, English, non-Catholics, can park free of charge in its lot (for the bus service). As a French speaking citizen, I don’t agree with the policy of this building. Yes, you guessed it, I am referring to our “Très Sainte Trinité” church parking lot.

BeHind cLosed dooRs

These “Big Brown Doors” are closed to our Catholic English speaking citizens. The parish works to unite, our religion says to love our neighbour, the priest asks for donations to pay for renovations. Why don’t we open these “Big Brown Doors” to the English speaking citizens, after all they are our neighbour. I am sure that a priest can

have two masses on Sunday. He is bilingual, isn’t he? Most priests these days have more than one parish to care for. Even the City By-law demands or requires bilingualism for signage as a matter of fairness.

Next time you are inside this beautiful church, take a walk around. Look at the stain glass windows and read the inscriptions. This beautiful church was build with the help of both French and English speaking Catholics of Rockland. We are falling on (recession) hard times. Maybe if we unite the English & French Catholics under the same roof, we would have funds to maintain this beautiful church for many decades to come.

The Church needs renovations and repairs why not open its “Big Brown Doors” to all Catholics of Rockland. I am sure we can find enough room in the parking lot. Cathy Hugues

La démocratie, c’est avant tout l’information

pensée de L’éditeuR

L’HumouR, c’est La santé!
Un médecin et un avocat se rencontrent pour un dîner au restaurant. Tout à coup, une dame s’étouffe à une table tout près d’eux. Sans perdre un instant, le médecin se porte à son secours et lorsqu’elle s’en remet, il retourne à sa table. Le médecin en profite pour se plaindre à l’avocat que c’était son heure de dîner. Comme il a travaillé, le médecin lui demande s’il devrait facturer la dame pour ses services. L’avocat répond promptement : « oui ». Il ajoute même que le médecin devrait charger « temps double » puisque c’était son heure de pause. La semaine suivante, le médecin reçoit une lettre de l’avocat. C’était une facture « temps double » pour avoir sollicité un avis juridique pendant l’heure du dîner… Journal des Mousquetaires

La démocratie sans l’information, c’est de l’utopie. Pas étonnant que les dictatures existent sur le dos de la censure… La vérité, c’est qu’on n’est jamais trop informés de ce que nos dirigeants manigancent.

Certains politiciens sont comme des enfants et si on n’est pas là pour les surveiller, ils font des bêtises. Le dicton est clair : Lorsque le chat n’est pas là, les souris dansent… Eh bien Le Journal des Mousquetaires restera au poste, et que les souris se le tiennent pour dit. Éditeur

Nicole Ouellette, Jeannette Prévost, Gertrude Larabie Regeante, Françoise Nolet, Rhéa Séguin

Françoise Girouard et Michel LaCasse

Les Filles d’Isabelle remettent un don de 500$ à La Fondation du Moulin pour la promotion de la santé.

3e TOURNOI DE GOLF
FONDATION DU MOULIN
pour la promotion de la santé
Levée de fonds pour l’achat d’équipements spécialisés pour soutenir les programmes de santé du Centre Médical Clarence-Rockland

DU MOULIN FONDATION
for the promotion of health

3rd GOLF TOURNAMENT

Fundraiser for the purchase of specialized equipment to support the health programs of the Clarence-Rockland Medical Centre.

Inscriptions avant le 15 mai 2009
Pour plus d’information, veuillez communiquer avec La Fondation du Moulin 613-298-9319 • fdmf@videotron.ca
Pour ceux qui aimerait faire un don à la Fondation, un reçu scal sera émis pour tout don égal ou supérieur à 20 $. Envoyer votre don à : Fondation du Moulin 203 - 2741, rue Chamberland, Rockland ON K4K 0B8

Registrations before May 15th 2009
For more information, please contact Du Moulin Fondation 613-298-9319 • fdmf@videotron.ca
For those wishing to make a donation, a tax receipt will be issued for all gifts equal or higher than $20 or more. Send your donation to: Du Moulin Fondation 203 - 2741 Chamberland St., Rockland ON K4K 0B8

Actualité
In the news

Mousquetaires
Le 12 mars, 2009

Le Journal des

6

M

BuReau de santé de L’est de L’ontaRio
sous-financement inacceptaBLe
ment à l’amélioration des services en santé pour tous les résidents et comptait amener le sujet sur la table lors de sa rencontre avec les maires de la région tenue le 16 février dernier. Il a également indiqué qu’il devait participer incessamment à une rencontre avec le ministre Caplan et discuter de ce sous-financement.

easteRn ontaRio HeaLtH unit
systematic undeR funding By tHe pRovince

édecin hygiéniste du Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO), Dr. Paul Roumeliotis, s’objecte fortement à l’iniquité qui existe au niveau du financement des services en santé dans l’Est ontarien. Selon lui, le ministère de la Santé et des soins de longue durée continue de façon systématique, à sous-financer les services en santé publique de la région.

D

En effet, selon les chiffres obtenus, StormontDundas, Glengarry, Cornwall et PrescottRussell recevraient 10 millions $ pour 200 000 habitants tandis que la région de Peel, à titre d’exemple, recevrait 100 millions $ pour desservir 800 000 habitants, soit dix fois plus de fonds pour quatre fois plus d’habitants. Selon Dr. Roumeliotis, cette situation semble se répétée à travers l’est de l’Ontario. Il est vraisemblable que ce sous-financement existe également au niveau des Réseaux locaux d’interprétation des services de santé (RLISS). « Il suffit de demander aux hôpitaux de la région s’ils ont le même barème que ceux de la région de Toronto… et je crois bien que leur réponse serait non », de dire Dr. Roumeliotis Selon le maire de la municipalité La Nation, M. Denis Pommainville, cette situation est inacceptable. « Il n’est pas normal qu’un patient de Toronto soit considéré supérieur à un patient de Cornwall ».

inégaLités à tRaveRs La pRovince

Lors de sa présentation aux membres du conseil des Comtés unis de Prescott et Russell, Dr. Roumeliotis a indiqué le besoin d’un montant additionnel de 110 000 $ pour l’exercice financier 2009. En effet, le budget annuel de 11 millions $ du BSEO est subventionné à 75 % par le Ministère de la Santé et des soins de longue durée tandis que 25 %, soit près de 2,5 millions $ vient d’un montant par personne des trois régions soit SD & G, Cornwall et Prescott-Russell. « Notre région est toujours grandissante et Prescott et Russell est la région qui a démontré la plus grande croissance du nombre de résidents, ce qui se traduit par une augmentation du montant par personne », de dire Dr. Roumeliotis. Il spécifie, « Cette augmentation de 5 % du budget est nécessaire afin de rencontrer les obligations et les nouveaux programmes que nous offrons ». Depuis janvier 2009, le BSEO a de nouvelles responsabilités, soit santé et environnement ainsi que la préparation aux urgences, qui occasionneront des frais supplémentaires par l’embauche de professionnels et diffusion des programmes.

augmentation BudgétaiRe pouR 2009

r. Paul Roumeliotis, Medical Officer for Eastern Ontario Health Unit (EOHU) strongly denounces funding inequity for health services in Eastern Ontario. According to Dr. Roumeliotis, the Ministry of Health and Long-Term care continues to systematically under fund public health services in this region.

health services in his circumscription. He was to broach the subject at a meeting to be held this past week with local mayors. He also indicated that he is to meet shortly with Minister Caplan to discuss this chronic under funding.

According to the present formulae, Stormont, Dundas Glengarry Cornwall and Prescott and Russell is entitled to $ 10 millions for 200,000 residents whereas Peel region near Toronto, receives $ 100 millions for 800,000 residents which corresponds to ten times the funds allocated for only four times the number of residents. Dr. Roumeliotis believes this situation is rampant throughout Eastern Ontario. It is probable that this under funding also affects the Local Health Integration network (LHIN). “Just ask local hospitals if the same financial scale used for hospitals in Toronto is also used for their hospitals. The answer will probably be no”.

dispaRities acRoss ontaRio

Dr. Roumeliotis appealed to the United Counties of Prescott and Russell (UCPR) to help gap an $110,000 deficit for the 2009 budget. With an annual budget of $ 11 millions, the EOHU receives 75% from the province and municipalities must cover the other 25% or $2,5 millions from the three regions of SD&G, Cornwall and PrescottRussell.

Budget incRease foR 2009

“Our region has seen rapid growth and Prescott-Russell has seen the largest increase in population, thus must pay a larger portion per capita”, says Dr. Roumeliotis. “This 5% increase is necessary so we can meet the costs for new programs and services”.

The Nation Mayor, Denis Pommainville, is outraged, “ It is not right that a patient from Toronto be deemed more valuable than one from Cornwall”.

Le maire de Russell, M. Ken Hill renchérit, « Nous devons arrêter d’être considéré le ghetto de la province. Nous sommes le futur… en termes de croissance économique et de productivité ». Lors d’une entrevue téléphonique, le député de la circonscription, M. Jean-Marc Lalonde, a indiqué ne pas être au courant de cette situation. Il a cependant réaffirmé son engage-

Le médecin légiste croit cependant, que les municipalités ne devraient pas être tenues de payer cette portion du budget. « Ce 25 % de notre budget est une obligation légale imposée par la province. Je crois que ce n’est pas aux municipalités de payer ce montant ». Nicole Lortie

Russell Mayor, Ken Hill, agrees, “We must change the perception that we are the ghetto in this province. We are the future… with a developing economy and an increase in productivity…”

Since January 2009, the EOHU has acquired new responsibilities in health and the environment as well as in emergency preparedness. These new responsibilities will entail unexpected costs in both staffing and program broadcasting. The EOHU did not anticipate these expenditures so is appealing to the UCPR for additional funds. The medical Officer believes that municipalities should not be made accountable for part of the budget. “This portion which represents 25% of our budget is a legal obligation imposed by the province. I strongly believe municipalities should not have to pay this share of the cost for public health”. Nicole Lortie

In a telephone interview, MPP Jean-Marc Lalonde indicated that he was not made aware of the EOHU’s need for additional funds. He reaffirmed his dedication to obtain financial parity and funding increase for

La cité de cLaRence-RockLand adopte Le Budget 2009

L

e budget 2009 de la Cité de Clarence-Rockland a été adopté lors de la réunion du conseil municipal du 9 mars 2009. Très peu de résidents étaient présents pour la présentation préparée par la trésorière de la Cité de Clarence-Rockland. Un avis indiquant l’intention d’adopter le budget avait été publié le 13 février dernier dans le Journal Vision. L’ordre du jour et la confirmation que la Cité de Clarence-Rockland allait procéder avec son budget a été affiché sur son site internet trois heures seulement avant la réunion. M. Marcel Guibord est intervenu pour mentionner que l’avis du 13 février indiquait de communiquer avec la Trésorière pour de

plus amples renseignements, mais celle-ci n’était pas disponible et elle lui a demandé d’adresser ses questions directement au Conseil Municipal lors de la réunion. On lui a aussi demandé d’attendre après l’adoption du budget avant d’avoir une copie du budget détaillé des dépenses en capital. De cette intervention nous avons appris qu’il n’y aura pas un sous au budget pour le déménagement de la salle du conseil à Rockland. L’ancienne bibliothèque de l’Hôtel de Ville restera vide jusqu’à ce que la municipalité ait vendu l’édifice de Clarence qui sert encore aux réunions du Conseil Municipal. A la question quelle serait le taux d’imposition pour l’année 2009, le conseiller Kyle Cyr a répondu brusquement « 2% ». Or, il

semblerait qu’il n’avait pas du tout compris la question. Le taux d’imposition pour le secteur résidentiel de l’année 2008 était de 1.37%, et si le taux de 2009 était de 2%, nous aurions une augmentation de 63% de taxes! Le 2% représente l’augmentation du taux de taxes pour l’année 2009, et non le taux de 2009… Finalement, la Cité de ClarenceRockland a confirmé durant cette période de question qu’elle n’avait pas ajusté son taux d’imposition pour prendre la hausse des évaluations foncières de MPAC. Voilà une première dans l’histoire de la Cité de Clarence-Rockland puisque dans le passé le taux était ajusté (réduit) pour compenser l’augmentation des évaluations foncières, et ensuite l’augmentation de taxe

pour l’année était déterminée. En ne faisant pas cet exercice, le taux d’augmentation peut être de 2%, mais il faut ajouter le pourcentage d’augmentation de l’évaluation de votre propriété par MPAC pour avoir l’impact total sur votre compte de taxes pour l’année 2009. Il y a aussi une hausse dans pratiquement tous les services municipaux. Puisque les nouvelles du budget sont encore toutes fraîches, Le Journal des Mousquetaires n’a pas le temps avant la parution de l’édition de cette semaine de faire une analyse complète du budget. Nous avons l’intention de vous présenter une revue du budget 2009 aussitôt que possible. Journal des Mousquetaires

7

Musketeers’
Journal
March 12th, 2009

The

In the News
Actualité

L

un statu quo qui Risque de coûteR cHeR!
sans ressources pour des policiers additionnels. À leur réunion du 12 janvier, selon les minutes de l’assemblée, les élus ont voté une résolution pour renégocier les termes du contrat avec la PPO. Ils veulent que le Ministère de la Sécurité communautaire accepte de renégocier les termes de l’entente afin d’échelonner l’augmentation de coûts proposés sur cinq ans.

seRvices poLicieRs dans cLaRence-RockLand

poLice seRvices in cLaRence-RockLand

e conseil municipal de ClarenceRockland ne semble plus savoir où donner de la tête dans le dossier des services policiers pour sa municipalité.

Comme rapporté précédemment, la Cité Clarence-Rockland avait décidé de ne pas signer de contrat avec la PPO. Cependant, trois autres municipalités, soit Casselman, la Nation et Russell, ont signé chacune un contrat de cinq ans pour leurs services policiers, évitant ainsi la hausse des coûts qui s’applique dès janvier 2009. En signant un tel contrat, ces municipalités pourront donc effectivement budgéter les coûts des services offerts par la PPO tout en ayant le pouvoir d’allouer les ressources à travers leur commission de police. En décembre dernier, les élus de la Cité Clarence-Rockland ont opté pour le statu quo, malgré l’annonce d’augmentation de coûts de service pour les municipalités sans contrat indiquée par la PPO et tel que rapportée dans les médias - incluant le Journal des Mousquetaires. Selon les minutes de la réunion du conseil municipal du 5 janvier dernier, monsieur le maire (Richard Lalonde) a indiqué « … il nous en coûterait au-delà de 400 000 $ par année sans aucun officier additionnel ». Ce montant représente des coûts additionnels, et non le coût total des services de police. À ce prix là, si le Maire a raison, il en coûtera 2 millions $ de plus sur une période de 5 ans

E

a costLy status quo

lected officials in ClarenceRockland, in a last ditch effort, are attempting to reopen negotiations with the OPP for the cost of policing in their municipality. But it appears that it is now too late.

Rejoint par le Journal Les Mousquetaires, le sergent d’État major, Steven Waite a indiqué ne pas vraiment savoir d’où proviennent ces chiffres. Selon lui, les projections des coûts de service pour 2009 seront envoyées aux municipalités à la fin mars. Il est donc impossible, pour l’instant, de connaître les coûts véritables. Aussi, il indique que toutes les négociations sont terminées, et ce, pour toutes les municipalités de la province qui n’ont pas signé de contrat. Il serait donc impossible de renégocier une entente avec la PPO et le Ministère. Sergent Waite croit que la résolution du conseil municipal fait partie du langage de négociations. « Malheureusement pour eux, il est trop tard. Le dossier a été définitivement clos en décembre dernier lorsque la municipalité a opté pour le statu quo », a-t-il souligné. De conclure, « Les élus devront donc payer la hausse prévue pour l’ensemble des municipalités sans contrat ». Nicole Lortie

As reported previously, Clarence-Rockland opted out of a contract between the OPP and the municipality, choosing to continue “as is”. Three other municipalities, Russell, Casselman and The Nation have joined the growing rank of municipalities that have a signed contract with the OPP. Such contract guarantees a two-year moratorium on the cost increase announced by the OPP last fall; it also allows municipalities a voice in resources allocation through their respective police boards.

over a five-year period without additional resources for their police services. Later, at their January 12th regular council meeting, minutes reveal that elected officials adopted a resolution to renegotiate the terms of the proposed contract with the OPP. They now want the Ministry of Community Safety to reopen negotiations and agree to spread cost increase over five years.

In December, Clarence-Rockland City Council chose the status quo, which means that they will face steep cost increase for 2009 without additional police officers, which are solely needed. The Musketeers’ Journal denounced this situation. In the minutes of January 5th council meeting, Mayor Richard Lalonde indicated, “ … it would now cost us more than $400,000 per year without any additional police officers”. These amounts represent cost increase, not the total amount for police services. At this rate, if the Mayor is right, it could cost the municipality an additional $2 millions

In a telephone conversation, Staff Sergeant Steven Waite, with Russell County OPP indicated that he has no idea where Council got these numbers. “At this time, cost projection for 2009 will only be sent to municipalities in April so we still do not know what it will entail”. Sergeant Waite also pointed out that all negotiations were terminated in December when Council chose the status quo; therefore, there will be no more discussion between Council, the OPP and the Ministry of Community Safety. He also believes that, by these resolutions, Council is using “the language of negotiations”. “Unfortunately, it is now too late. The file was definitely closed in December when Council opted for the status quo”, he specified. He concluded “They must now pay the cost increase for all municipalities that did not have or did not sign a contract with us”. Nicole Lortie

Le conseiL fait voLte-face quant à L’omBudsman

L

a Cité de Clarence-Rockland avait choisi d’embaucher son propre Ombudsman l’année dernière au coût de 100$ l’heure, même si le service était disponibles gratuitement par la province. La Cité de Clarence-Rockland était la seule municipalité des Comtés Unis à avoir son propre Ombudsman.

l’Ontario. Suite à une plainte de M. Marcel Guibord à l’Ombudsman de la municipalité au sujet d’un Huit Clos « déguisé », certains ont mis en doute la transparence et l’impartialité de la procédure d’enquête.

Selon Maître André Marin, l’Ombudsman de l’Ontario, parce que la loi permet aux municipalités qui le désirent d’embaucher leur propre Ombudsman, il est très difficile pour cet Ombudsman payé par ladite municipalité de respecter les quatre principes fondamentaux d’une enquête, soit l’autonomie, l’impartialité, la confidentialité et la crédibilité du processus d’enquête. D’une façon assez imagée, Maître André Marin disait qu’au lieu d’avoir un véritable chien de garde, la municipalité qui se payait un Ombudsman devenait un maître, et que l’Ombudsman qui devait être un chien de garde, n’était alors plus qu’un chien de poche. Malgré cela, le Directeur Général Daniel Gatien s’était farouchement opposé à l’Ombudsman de

Le conseiller municipal André Henri avait ramené le sujet de l’Ombudsman lors de la réunion plénière de la semaine dernière. Le maire Richard Lalonde maintenait encore sa position de vouloir garder le statut quo. Lors de la réunion régulière du 9 mars, le conseiller municipal André Henri a présenté une résolution afin d’accepter d’utiliser dorénavant les services de l’Ombudsman de l’Ontario. Même le maire Richard Lalonde qui avait soutenu la position du Directeur Général de garder son propre Ombudsman, a changé sa position en faveur du changement. La résolution a été adoptée et à partir de maintenant l’Ombudsman de l’Ontario aura l’autorité de faire les enquêtes dans la Cité de Clarence-Rockland. Journal des Mousquetaires

Each office is indepentently owned and operated

Ken Larocque Bus: 613 749 5000 Res: 613 488 3728 Cell: 613 220 9101 If you’re satisfied, tell others. If not, tell me.

Agent immobilier/Sales representative

FIRST OTTAWA REALTY BROKERAGE

2+1 bedrm bungalow open concept kit-din & livrm, main flr bath features a corner tub & stand up shower, main flr laundry,12x12 deck backing onto an open field, basemt spacious family rm, all on a cul de sac making it a great location for kids at play, approx. 30-35 minutes to Ottawa/ Orleans. • 205,000 $

Booming Wendover • MLS 715938

Beautifull double, owners side new kitchen, deck & pool, 3 pc bath, loft has master bedrm & 2nd bedrm, 3 pc bath, basemt 1 bedrm, entertainment room & a 2 pc bath, 2 car garage on owners side with inside entry---tenants side has an open concept kitchen/livrm with a 3 pc bathrm with laundry, patio door to rear deck, basement has 2 bedrm. • 288,000 $

Plantagenet • MLS 714146

ken.larocque@sympatico.ca • www.kenlarocque.com

877 Shefford Rd, suite 200, Ottawa ON K1J 8H9

Actualité
In the news

Mousquetaires
Le 12 mars, 2009

Le Journal des

8

miss you daddy

D

By danieLLe Lemieux

anielle Lemieux, 13 years old, won 1st Prize in Ontario and 2nd Prize in all of Canada in the Poetry Institute of Canada’s national poetry contest. Danielle submitted her poem “Miss You, Daddy” (attached), which was published in the Anthology of Verse, Island Treasures. There were over 3,000 entries from poets aged from 7 to 105 years old who participated in the contest. Danielle Lemieux, âgée de 13 ans, a remporté le 1er prix en Ontario et 2ème prix pour tout le Canada lors du concours national de poésie du Poetry Institute of Canada. Danielle avait soumis son poème « Miss You, Daddy » (ci-joint), qui a été publié dans l’Anthology of Verse, Island Treasures. Plus de 3000 poèmes ont été soumis par des participants âgés entre 7 à 105 ans.

Miss You, Daddy

I miss you so much, Daddy, why’d you have to go? Mommy says you’re gone forever, she cries ‘cause she misses you so. I cry alone too sometimes, but I try to be brave and strong. But it’s hard to be like that when inside it just feels all wrong. The sun was shining so brightly today, and the sky was big and blue. It’s hard to think that now I have to come home and sit alone without you. I remember when we used to go down to the park with the soccer ball to play. Now I know that we’ll never do that again ‘cause you never came home today. I had brought back, from school, the book we used to share. Even though we can’t read it together I still hope you can see it from up there. You used to read me all the words as I snuggled up on your knee. But I can only look at the pictures now for there’s no one to read it to me. Remember when we built our fort, way up high in that tree? Mommy never came up, ‘cause she said it would break holding three. The leaves are starting to fall off and the wood is turning grey. I wish we could play in there just one more time… just for one more day. I’m turning six tomorrow. Daddy, I wish you could be there. But that won’t make me ever think that you would stop to care. You only got to see me turn five, could you have waited just two days more? Now I’ll never get to hear that six-year-old song I’ve never heard before. I’m leaving my door wide open, in case you want to kiss me goodnight. And don’t be afraid, even if its late, to wake me up and hug me tight. I hope you come, dearest Daddy, so I can see you just once more. Before I see you go forever and leave through my bedroom door. Don’t forget to kiss Mommy, and tell her not to lose hope. If you tell her that you love her, I know she’ll be able to cope. We won’t ever forget you, or the memories of our family of three. So this is goodbye, Daddy… Don’t forget to think of me.

9

Musketeers’
Journal
March 12th, 2009

The

Promotion

Nos Experts
Our experts

Mousquetaires
Le 12 mars, 2009

Le Journal des

10

innovation et LeadeRsHip Reconnus paR Le Rga

L

stépHane LaLonde - finaListe pouR Le pRix de L’entRepReneuR de L’année

e 18 avril prochain, dans le cadre de son Gala d’excellence soulignant son vingt-cinquième anniversaire, le Regroupement des gens d’affaires de la capitale nationale (RGA) célébrera en honorant des gens d’affaires et des entreprises qui se sont démarqués au cours de la dernière année.

Pour l’occasion, un Prix d’excellente sera sélectionné parmi les vingt-cinq finalistes des sept catégories dont : Dirigeant(e) de l’année, secteur privé; Dirigeant(e) de l’année, secteur parapublic; Grande entreprise de l’année, Petite ou moyenne entreprise de l’année; Micro-entreprise de l’année; Travailleur(euse) autonome de l’année et Stéphane a déployé tous les efforts nécesEntrepreneur(e) de l’année. saires pour assurer la réalisation du Centre Par son sens de l’innovation et du leader- Médical de Clarence Rockland, le projet de ship, le propriétaire unique de Chamberland plus d’envergure financièrement et ayant le Crossing Limited, Stéphane Lalonde, se plus d’impact sur la communauté parmi les démarque et fait parti des gens d’affaires qui autres nominations. Il est prévu que presque sont en nomination dans la catégorie « entre- tous les résidents et résidentes de Clarencepreneur de l’année ». Contre vent et marée, Rockland auront un médecin d’ici la fin de

À tous les jours, Stéphane démontre son apport à la communauté, sa capacité de mobiliser des partenaires et son engagement face à l’évolution de ce centre de santé desservant la région de Prescott-Russell. Le RGA a reconnu dans Stéphane une personne qui agit concrètement dans sa communauté l’année 2009 car cet édifice, étant à la fine en livrant un service de premier ordre et en pointe de la technologie, attire de nouveaux ayant un rayonnement régional. médecins, crée de l’emploi et donne à notre Nous félicitons le RGA pour son annivercommunauté d’indispensables soins de santé. saire et cette initiative. Le Mousquetaire « Je suis honoré d’être nommé finaliste entre- célèbre la nomination de Stéphane Lalonde, preneur de l’année au Gala du RGA pour leader entrepreneurial qui laisse sa marque le secteur Ottawa-Gatineau et est ontarien. pour le bénéfice de toutes et de tous. Toutefois, cette reconnaissance va aussi aux Éthel Côté

partenaires de la conception de ce projet de Centre Médical, soit à la Fondation Du Moulin et à l’Équipe de Santé Familiale. Ensemble, nous avons atteint l’objectif d’attirer suffisamment de professionnels de la santé à Clarence-Rockland pour offrir les soins de santé dont on avait tant besoin. » de commenter Stéphane Lalonde.

Encourageons les gens d’affaires de notre région. Let’s support our local businesses.
Excavation Soins personnels Chenil

Automobile

Couvre-plancher

Gaz propane

Assurance

11 Musketeers’
Journal
March 12th, 2009

The

Columns
chroniques

CHRONIQUEUR

COlUMNIST

Michel Lachaume

jeanmlachaume@hotmail.com

Robyn Shoveller

La tomate
Comme il sera bientôt temps de lancer les semis, j’ai cru bon de parler du légume le plus populaire des jardins, la tomate. DÉTERMINÉES OU INDÉTERMINÉES Il y a deux grands types de plants de tomates: les plants déterminés, qu’on appelle souvent ‘’bush’’ en anglais, qui sont courts et ont tendance à produire les tomates en un seul coup, parfois deux, et les plants indéterminés, qui se comportent comme une vigne et produiront jusqu’à la mort en grandissant toujours. La plupart des variétés commerciales sont déterminées, pour en faciliter la récolte. On considère généralement les indéterminées comme ayant plus de saveur, ce qui est vrai la plupart du temps, mais la différence entre les meilleures des deux catégories est mince.

tRaveLing tRuLy gReen!
This is about the time of year when we all feel the need to escape. Here are a few easy steps you can implement to make your next adventure as eco friendly as possible. Many travel agencies and airlines have a “Carbon Neutral” program, which simply put is an effort to take responsibility for the greenhouse gas emissions we create every time we drive our cars or take a plane. It’s based on the principle that, since climate change is a global problem, an emission reduction made elsewhere has the same positive effect as one made locally. All you need to do is ask the question when booking your trip. A percentage of your airfare can be moved into an eco-conscious fund, which is dedicated to creating greener solutions for travel. When booking a resort, the greener choices are there! Lot’s of options out there, depending on your comfort levels .A great website that offers a bevy of choices for travel is www.travelchannel.com .They offer alternatives for travel that will leave you feeling environmentally calm!

LA COULEUR Les tomates les plus populaires chez les francophones sont les roses et les rouges chez les anglophones. Pourtant, contrairement à ce que les gens croient, la différence entre les deux tient à la couleur de la peau. jaune chez les tomates rouges et blanche chez les tomates roses. L’intérieur est souvent le même. Ces temps-çi, les grands amateurs de tomates savoureuses, les spécialistes, ont une montée de fièvre pour les tomates noires et les bicolores , au goût riche et complexe. Les tomates noires ne sont que des rouges ou roses auxquelles se mêle de la chlorophylle, verte, créant toute une palette de teintes plus pourprées ou brunes. Comme il y a des tomates blanches, vertes, jaune et oranges en plus, les bicolores sont un mélange de ces couleurs. LE GOÛT Dans un test à l’aveugle, il est extrêmement difficile de différencier le goût des tomates selon la couleur, si ce n’est que certaines rouges contiennent souvent plus d’acidité, mais pas toutes. Les noires sont mes préférées, avec leur bon goût de vieilles tomates anciennes. La plupart des tomates pourpres sont des tomates roses foncées avec un peu de ‘’noir’’ dans le nez. Les blanches et les jaunes sont généralement très douces, idéales pour ceux ayant des problèmes d’acidité. Ce n’est pas parce que vous avez goûté une tomate orange une fois et que vous ne l’avez pas aimé que toutes les orangées goûtent pareil. On passe l’année à manger des tomates rouges dégueulasses de l’épicerie, est-ce qu’on dit que toutes les rouges sont mauvaises????

Another great way to offset your next trip is to start at home. Be conscious when leaving for an extended period of time. Turn your water heater down to its lowest setting. Turn off your heat, or adjust your thermostats for plants. Unplug appliances. (Can leak up to 40 watts an hour, even when they are off) Stop your newspaper service. Avoid buying “travel size” articles. Instead purchase re-usable containers, and fill from products at home.

Go, make a memory, but always stay true to your inner green guru, and play with a green conscious. Take care, and happy travels! Comments: yourinnergreenguru@yahoo.com

Robyn Shoveller

LA CULTURE Lorsque vous achetez des plants de tomates chez votre pépiniériste, CHOISISSEZ TOUJOURS LES PLUS PETITS POSSIBLES. Tout est question de ratio: les racines, confinées aux gobelets, auront une masse plus grande par rapport aux feuillages, ce qui est important. C’est la même chose pour les plants que vous partirez vous mêmes : partez les un peu plus tard pour qu’ils soient plus petits, ils vous remercieront en grandissant beaucoup plus rapidement et seront plus sains. J’aime planter des semis de 4 à 8 pouces.

En mettant en terre plus tard, vers le 5-7 juin, vous vous donnez une chance d’éviter l’alternariose (early blight). Les vecteurs de maladies ont beaucoup évolué au cours des dernières années. L’an dernier, beaucoup de gens ont perdu tous leurs plants au mildiou. Les cinquante plants du voisin, les mêmes que les miens, ont tous péri. Les miens ont eu une année record, quoique retardée. La différence: le drageonnage, la taille des ‘’suckers’’ qui poussent aux interstices des branches. Il taillait les siens, de mon côté, constatant le temps pourri, je n’y ai jamais touché, je ne MARCHAIS MÊME PAS ENTRE MES RANGS. Quand il pleut ou a beaucoup plu, regardez vos plants d’aussi loin que possible. Et c’est vrai pour toutes les récoltes. J’ai fait la gaffe l’été dernier de marcher dans un de mes carrés de melons, quand on froisse des feuilles ont crée TOUJOURS des blessures, et le lendemain tout était mort. Le drageonnage crée des plaies ouvertes qui sont une autoroute à maladies. Si vous devez travailler vos plants, NE LE FAITES QU’EN TEMPS ENSOLEILLÉ et lorsque les PROCHAINS 4 OU 5 JOURS le seront. Même encore là, c’est jouer avec le feu. Je préfère de loin pincer les nouvelles grappes de tomates qu’éliminer des feuilles, qui sont des manufactures à sucre et à saveur. Pour atteindre 40 livres de tomates par plant, il faut toutes les feuilles que la nature nous donne. Pour soutenir mes plants, je préfère des cases de grillage de 2 ou 4 pouces que je me procure à la COOP de Clarence. C’est solide et les plants s’y plaisent beaucoup. Des poteaux et de la corde peuvent suffire, mais il y a danger de blesser les plants. Quelques trucs additionnels suivront dans notre prochaine chronique…

Tirage 100$ de semences, gracieuseté de « La Société des plantes » et « Prairie Garden Seeds » et des semences très rares de notre chroniqueur… et le gagnant du tirage est ... Monsieur Robert Caron, de Clarence Creek. Félicitation!

vos couRRieLs sont Lus… pRofitez de seRvice de JaRdinage!
Un vieil Arabe vit depuis plus de 40 ans à Chicago. Il aimerait bien planter des pommes de terre dans son jardin, mais il est tout seul, vieux et faible. Il envoie alors un courriel à son fils qui étudie à Paris pour lui faire part de son problème. Cher Ahmed, Je suis très triste car je ne peux pas planter des pommes de terre dans mon jardin. Je suis sûr que si tu étais ici avec moi, tu aurais pu m’aider à retourner la terre. Ton père qui t’aime. Jamil. Le lendemain, le vieil homme reçoit ce courriel : Cher père, S’il te plait, ne touche surtout pas au jardin! J’y ai caché ce que tu sais. Moi aussi je t’aime. Ton fils Ahmed.

A 4 heures du matin arrivent chez le vieillard la US Army, les Marines, le FBI, la CIA et même une unité d’élite des Rangers. Ils fouillent tout le jardin, millimètre par millimètre, et repartent bredouilles.

Le lendemain, le vieil homme reçoit un nouveau courriel de son fils : Cher Père, je suis certain que la terre de tout le jardin est désormais retournée et que tu peux planter tes pommes de terre. Je ne pouvais pas faire mieux. Ton fils qui t’aime, Ahmed.

Cabane à sucre
SugarBush

Mousquetaires
Le 12 mars, 2009

Le Journal des

12

C’est le temps des suCres! It’s sugarbush tIme!

CaRRéS CHOCO-fRaMBOISE à l’éRaBlE Dans une grande casserole à fond épais, verser 250 ml (1 tasse) de sirop d’érable, 2 œufs battus, 125 ml (1/2 tasse) de beurre et 225 g (8 oz) de chocolat. Cuire à feu moyen en remuant jusqu’à ce que le chocolat soit fondu. Réduire en chapelure 4 tasses de céréales Corn Flakes et 375 ml (1 1/2 tasse) de graines de tournesol. Ajouter la chapelure au mélange de sirop d’érable, bien incorporer et retirer du feu. Ajouter des framboises fraîches et mélanger à nouveau. Verser dans un moule rectangulaire tapissé d’une pellicule plastique. Réfrigérer 6 heures avant de couper en carrés. CHOCO-RaSPBERRY SQUaRES wITH MaPlE In a large thick bottom pan, pour 250 ml (1 cup) of maple syrup, 2 beaten egg, 125ml (1/2 cup) of butter and 225 G (8 OZ) of chocolate. Cook on medium heat stirring until the chocolate is melted. Crush 4 cups of Corn Flakes cereals and 375 ml (1 1/2 cup) of sunflower seeds. Add to the mixture of maple syrup, incorporate and remove from heat. Add some fresh raspberries and mix again. Pour in a rectangular mould lined with a plastic film. Let cool for 6 hours before cutting into squares.

13

Musketeers’
Journal
March 12th, 2009

The

Promotions
The CUMBERLAND LIONS CLUB
is celebrating the 40th anniversary of Maplefest. Pancakes, Sausages, Maple Syrup, Orange Juice, Tea, Coffee, and all the Pancakes you can eat on: Saturday and Sunday april 4th and 5th 8 am to 3 pm Cumberland Lions Maple Hall 2252 Old Montreal Road, Village of Cumberland (8 minutes east of Place d’Orleans) Maple Syrup products on sale by the Cumberland Scouts

A Bake sale by the three village churches is being held across the street from Maple Hall at the United Church on Saturday from 8 am to 2 pm.

is organizing a Military whist Tournanrent at 8 pm on March 2lst at the Bourget Community Centre. There will be door prizes, prizes for the top three teams and a lunch will be served at the end of play. The Optimistes will also be serving their famous Community Breakfast the very next day, March 23rd, from 9 am until noon at the Cornmunity Centre.

La Banque alimentaire de Bourget désire témoigner sa reconnaissance aux commerces, institutions et associations qui ont contribué à regarnir le compte de banque et les tablettes de la Banque alimentaire durant la période des Fêtes. Voici la liste des commanditaires, à qui s’ajoute les noms de nombreux individus qui, eux aussi, ont été sensibles à aider les personnes dans le besoin à passer un meilleur temps des Fêtes. Le Partage de Bourget, le Comité des Loisirs de Bourget, les Chevaliers de Colomb de Bourget, le concert Don Jacobs, Caressant Care Nursing home, École Pope John Paul II, les Autobus Lalonde, Louis l’Artisant, Rona Lalonde de Hammond, Home Hardware Lalonde, le Bourgetel, Lavoie Farm Equipment, Plomberie Bourget, Banque Nationale, Cheney Mini Mart, Solutions Cadeaux, Dentiste JeanMarc Racine, les employés de Costco. Soyez assurés que vos dons ont été utilisé à bon escient.

Un bien gros MERCI!

Avec reconnaissance, Le Comité de la Banque alimentaire /par Desneiges Émond, présidente

Communiqués de presses
Press Releases

Mousquetaires
Le 12 mars, 2009

Le Journal des

14

Le défiLé de mode aRtistes
Le défilé de mode Artistes sous toutes les coutures au profit de la Fondation franco-ontarienne et de Liberté en profondeur
Ottawa – Les Productions Adrien Clavet présenteront le défilé de mode Artistes sous toutes les coutures au Théâtre du Casino du Lac-Leamy le samedi 21 mars à compter de 20 h. Les profits de cette soirée seront distribués à deux organismes à but non lucratifs, la Fondation franco-ontarienne et Liberté en profondeur. De plus, sous la direction du chef d’orchestre Ian Clinn, deux chanteuses de talent, Ann Miller et Carroll Caza, ainsi que la troupe de danse du studio Coincidanse se produiront sur scène, le tout animé par Daniel Séguin. Les billets au coût de 50 $ sont disponibles auprès de la Fondation franco-ontarienne et auprès de trois Caisse Desjardins à Ottawa aux 147 rue Rideau, 522 chemin Montréal et 230 rue Main, ainsi que quatre Caisses Desjardins à Gatineau, aux 250 boulevard Saint-Joseph, 53 boulevard Saint-Raymond, 41 rue Victoria et 20 boulevard du Plateau. La Fondation franco-ontarienne appuie financièrement la réalisation d’initiatives assurant la vitalité de la collectivité franco-ontarienne tandis que Liberté en profondeur offre aux personnes handicapées des enseignements sécuritaires et professionnels leur permettant de participer à des activités de plongée sous-marine. Détails: Adrien Clavet, Prodac, 819.827.3711

maiL scam
MP Pierre Lemieux warns constituents against mail scam involving fake canadian revenue agency letter
OTTAWA – As tax-filing season is underway, MP Pierre Lemieux is making his constituents aware of a mail scam which misleads Canadians into submitting personal information, particularly banking information and passport information, to professional scam artists. Canadians are receiving a letter fraudulently identified as coming from the Canada Revenue Agency (CRA) which asks them for personal information. Although the letter (copy attached) appears to be on government letterhead, it is not from the CRA. “My riding is home to people who may find themselves to be the victim of such deceitful scams”, said Pierre Lemieux, “It is important that I do what I can to ensure that the people of my riding are well-informed.” letter attaches a form specifically requesting the individual’s personal information in writing, via fax or email, including information on bank accounts and passport numbers. This letter is not from the CRA and people should not provide their personal information to the sender. All taxpayers should be vigilant when divulging any confidential information to third parties. The CRA has well established practices to protect the confidentiality of taxpayers’ information. The CRA has notified the proper law enforcement authorities of this scam. If you should receive a fraudulent letter, be sure to phone the CRA directly at 1-800-959-8281 to enquire personally about your tax account. For information about this and other similar scams, or to report deceptive telemarketing activity, Mr. Lemieux encourages Canadians to visit www.phonebusters.com, send an email to info@phonebusters.com, or call 1-888-495-8501.

Trois couturiers chevronnés, Louis Campeau, Moscatel Haute Couture et Elena’s Creations se partageront le podium pour présenter leurs nouvelles créations, portées, non seulement par les mannequins de l’agence Angie’s Models, mais aussi par des personnalités locales bien connues, dont, entre autres, l’honorable Sheila Copps et l’honorable Madeleine Meilleur, ainsi que Mesdames Monique Boudrias, Jasmine Lalonde, Louise Poirier, Chantal Richer, Carmen Rodrigue, Fernande Sirois et Lucie Tassé.

Les Productions

The letter claims that there is “insufficient information” for the individual’s tax return and that in order to receive any “refunds”, they will have to update their records. The

MPP Jean-Marc Lalonde announces that ontario will share gas tax dollars with municipal transit

gas tax doLLaRs

Clarence-Rockland — Provincial support through the gas tax is getting more people out of their cars and onto public transit. This year, CRTranspo will receive $264,032 in gas tax revenues. Last year the City of Clarence-Rockland received $248,086 in gas tax funding. Ontario shares two cents per litre of gas tax revenues with municipalities for public transit. The government has provided municipalities with more than $1.3 billion in gas tax funding since 2004, including more than $321 million this year. The McGuinty government’s investments in public transit have helped expand and improve transit services in Clarence-Rockland and across Ontario - increasing ridership by 102 million passenger trips since 2003. This took 85 million car trips off our roads. “The gas tax is paying off for ClarenceRockland, allowing CRTranspo to make

significant improvements,” said Jean-Marc Lalonde, MPP for Glengarry-Prescott Russell. “Gas tax funding helps municipalities deliver public transit here in ClarenceRockland and across the province,” said Transportation Minister Jim Bradley. “Our record investments in public transit strengthen Ontario’s economy by helping people get to work, school, and shopping while reducing gridlock.” • One bus takes up to 40 vehicles off the road, and keeps 25 tonnes of greenhouse gas emissions out of the atmosphere each year. • Since gas tax sharing began in 2004, public transit ridership has increased by 102 million people province wide.

2009 symposium foR BeLL canada
Local Alfred, Ontario Company Wins Highest Awards at the 2009 Symposium for Bell Canada - Certified Partners

quick facts

• With the 2009 allocation, Ontario has provided municipalities with $1.3 billion in gas tax funding for public transit.

Left to right: Steve Jacobs Channel Manager - Bell ESC, Martin Bouchard GM – Bell ESC, Shawn Sicard CEO – PiiComm, Richard Robillard VP, Mobility – PiiComm, Terry Elgar VP, Business Development – PiiComm, Todd Shalton Associate Director - Bell ESC

ucfo
L’Union culturelle des FrancoOntariennes (l’UCFO) s’est vue confirmer l’obtention d’une subvention de 643 700 $ pour son projet « Pleine participation des femmes à l’économie ».

Bourget Christian Fellowship
Family Bible Hour Sunday 4 pm 4829 Champlain St., Bourget 613 487 9687

Condition féminine Canada par l’Honorable Diane Finley, ministre des Ressources humaines et du Développement social a fait l’annonce officielle dans le cadre de la conférence de presse qui se déroulait le 3 mars dernier.

All Are Welcome!
Centre Canadien pour le Renouveau Communautaire; Anita Beausoleil, Directrice, Région de l’Ontario, Condition féminine Canada; Royal Galipeau, député Ottawa-Orléans; Diane Finley, ministre des Ressources humaines et du Développement social; Monique Lalonde, Directrice provinciale de l’UCFO (Alfred-Plantagenet); Guylaine Leclerc Directrice générale de l’UCFO; Diane Bondu Adjointe administrative de l’UCFO, Madeleine Chabot, 2e Vice-présidente provinciale de l’UCFO (Clarence-Rockland), Françoise Magunira, Conseil économique et social d’OttawaCarleton.

Gardienne
Gardienne bilingue garderait vos enfants de tout âge, milieu chaleureux et sécuritaire, des repas et collations nutritifs et beaucoup d’activités. Reçu disponible. Roxanne 613-673-4474 • Cel 613-864-5111

Étaient entre autres présents à cette conférence, dans l’ordre habituel, Yasmine Moussa Ali, Conseil économique et social d’Ottawa-Carleton; Éthel Côté,

15 Musketeers’
Journal
March 12th, 2009

The

Real Estate
Immobilier

Confiez la vente de votre maison à des pros!
Lorsqu’arrive le moment de mettre votre propriété à vendre, rien de mieux que de consulter un professionnel. Tout le monde peut patiner, mais seuls les ey. De même, les professionnels de l’immobilier meilleurs font partis de la Ligue Nationale de Hocksauront compter des buts pour vous. L’évaluation reconnus, les clauses au contrat qui protègent vos

Trust the sale of your home to pros!
When times come to put your property for sale, there is nothing like consulting a professional. Everyone knows how to skate, but only a few can reach the National Hockey League. By comparison, the pro-

fessionals in real estate can score goals for you. The right evaluation, advertising to the right market, the visibility of recognized agents, the clauses to your

juste, la bonne mise en marché, la visibilité d’agents acquis, voilà autant de raisons de consulter ceux qui

Monique leduc
613-679-2801 (direct line)
613-446-5544 (Office)
Bilingual Services
24 ans d’expérience à votre service.
We Bring Home Results

contract which will protect your interest; there are so many reasons to consult those with knowledge and experience. Don’t even think about it, because your house is an investment which must be taken care of by the bests!
2008
2002,2006 2008

s’y connaissent. N’hésitez même pas, car votre maimains des meilleurs!

son c’est un investissement qu’il faut mettre entre les

2007

Performance Realty
Independently Owned and Operated, Brokerage

2885, rue Chamberland St., Rockland ON

VouS penSez acHeteR ou VendRe... contacteR

lalonde

Sylvain l.

189,900 $

148,900 $
Sutton Group - Premier Realty (2008) Ltd., Maison de courtage

Agent immobilier bilingue

Direct 613 227 3097 • Bureau 613 744 5000
1655, ch. Montréal, Ottawa ON K1J 6N6 bluebro@sympatico.ca • www.sylvainlalonde.com

199,500 $

289,900 $

Propriété distincte et exploitée de manière indépendante.

g n ening Soo p in dO ran Com G

Used C ars BlowOut

Sa le

53,000 kms

$13,495

2007 Kia Rios 4 Dr Hatch

36,000 kms

$12,795

1.6 Ltr, Auto, Full P.Group, Heated Seats, A/C

2.0 Ltr, Auto, Full P.Group, Heated Seats, A/C

2007 Elentra – GL

57,000 kms
2007 Focus SES Wagon

$13,995

2006 Pontiac Pursuit SE

50,000 kms

$10,995

4 Cyl.,Auto,Full P.Group,Alloys,Sunroof,Spoiler, A/C

4 Cyl., Auto, Full P.Group, Alloys Heated Seats, A/C

2.3 Ltr,5 Speed,Full P.Group,Alloys,4Dr. Hatch,A/C

2006 Mazda-3 GS Sport

57,000 kms

$13,595

2005 Pontiac GrandPrix-GT

71,000 kms

$11,495

3.8 Ltr,Auto,Full P.Group, Alloys,Remote-Start,Spoiler,A/C

68,000 kms
2005 Pontiac-G6

$11,495

2005 Toyota Corolla- CE

48,000 kms

$12,995
4 Cyl, Auto, Full P. Group, A/C

3.5 Ltr, Auto, Full P, Gorup, Alloys, Remote Start, A/C

1.6Ltr,Auto,Tilt, Compact-disc,Tinted Glass,2Dr Hatch

2005 Hyundai Accent-GS

55,000 kms

$6,995

2005 Hyundai Tucson-GL

67,000 kms

$13,595

4 Cyl, 5 Speed, Full P. Group, Alloys A/C

32,000 Kms
2004 Mazda 3 GT

$13,995

2.7Ltr, V6, Auto P.Group,Sunroof,Leather,Htd Seats

Tucson-GLS 4x4

2005 Hyundai

81,000 kms

$16,995

2.3 Ltr, Auto, Full P. Group, Alloys, A/C

111,000 kms

$8,295

88,000 kms
2004 Chevy Optra-LS

$7,495

2003 Sonata-GL 2.7 Ltr, Auto, Full P. Group, Alloys, A/C

4Cyl,5 Speed,Full P.Group,Alloys,4Dr Hatch,A/C

2003 Hyundai Accent-GL 4 Cyl., Auto, Full P. Group, 4 Dr., A/C

59,000 kms

$7,995

72,000 kms

$10,995

2004 Grand Caravan-SE 3.3Ltr, Auto, Full P. Group, Quad Seats, Rear-Heat-A/C & More

78,000 kms
2002 Buick Century

$6,995

100,000 kms

$5,995

2002 Hyundai Elantra-GT 2.0 Ltr, Auto, Full P. Group, Alloys, Remote-Start, 4Dr. Hatch, A/C

3.1 Ltr, Auto, Full Power Group, A/C & More

117,000 kms
2005 Saturn Ion 3

$8,995

137,000 kms

$7,995

4Cyl., Auto, Full Power Group, Alloys

2001 Chrysler Town&Country Limited A.W.D. 3.8Ltr, Auto, Full P. Group, Including both Sliding Doors, Rear Hatch, Leather Int.

293 Pigeon Street, Rockland ON

Tel: 613 446-2220

www.harmonyhyundai.com

Fax: 613 446-2142

Related Interests