Mostefa défend Mbolhi…

«Il ne mérite pas ce qui lui est arrivé mardi»
«C’est un vrai leader et il se donne à fond»

… et rassure les supporters
«Il n’y a aucun problème entre les joueurs»

«Jouer dans le même couloir que Feghouli me fait progresser»
DIMANCHE 31 MARS 2013

Mbolhi garde le moral

120

MCA

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2240 PRIX 20 DA

«Je serai prêt au mois de juin»

millions en cas
de qualification en finale !

Chaouchi

changer
«Je m’engage à ne plus le critiquer»

veut

JSK

notre prochaine victime»

Bachiri «La JSK sera

Khellili s’est mis d’accord avec Angers

«J’espère que Hannachi me laissera partir»
USMA
De notre envoyé spécial en Egypte

Le match contre

Al Ismaïly au Caire Ferhat «Je veux au moins
un titre cette saison !»

Le Chabab méritait mieux
«Nous n’avons pas tenu physiquement»

ESS 2 - CRB 1

Bouali

02

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

Coup d’œil Équipe nationale
Il l’a déclaré à l’un de ses camarades en sélection
Taïder se distingue contre Udinese
Saphir Taïder a disputé, hier, l’intégralité de la rencontre Udinese-FC Bologne. Le milieu de terrain algérien a été aligné par Stefano Pioli dans la récupération, comme d’habitude. Taïder a contribué au nul réalisé par son équipe face à la formation d’Udinese.

Mbolhi «Je serai prêt
pour le mois de juin !»
dit : «Je suis dégoûté, je veux vraiment revenir au Slavia Sofia.» Le CSKA est aussi sur le dossier Remarquable aussi avec le CSKA Sofia où il avait été désigné deux fois meilleur gardien du championnat de Bulgarie, il y a trois ans, Raïs Ouahab M’bolhi intéresse aussi cette équipe. Le président du CSKA veut profiter de la situation de Raïs qui sera libre de tout engagement au mois de juin prochain, pour l’engager cet été. Déjà 14 buts en 8 matchs en Ligue 2 Vendredi passé, le GFC Ajaccio s’est incliné à l’extérieur face à Niort, sur le sore de deux buts à un. Une défaite qui vient enfoncer l’équipe corse dans le bas du classement. Le gardien de but algérien d’Ajaccio, Raïs Ouahab M’bolhi, a encaissé deux autres buts lors de ce match. C’est la 14e réalisation encaissée par le portier de l’Equipe nationale dont un, encore une fois, sur coup franc direct. Moumen A.

R

aïs Ouahab Mbolhi vit, lui aussi, très mal sa situation. Titulaire, certes, avec son club depuis l’hiver dernier, le gardien de but numéro 1 de l’Equipe nationale a mal vécu les sifflets des supporteurs de Blida, mais il reste serein et promet de travailler plus, pour faire honneur à son statut de numéro 1. Ses camarades en sélection, notamment ses meilleurs potes, l’ont d’ailleurs contacté pour le consoler et lui afficher leur soutien, nous révèle un joueur de l’EN. Raïs, réconforté par toutes ces marques de sympathie de la part de ses équipiers internationaux, leur a notamment répondu : «Merci les gars, je sais que je peux compter sur vous, ne vous inquiétez pas, je serai prêt pour les matchs du mois de juin.» Le Slavia Sofia prêt à l’accueillir Selon un site spécialisé bulgare, Raïs Ouahab Mbolhi aurait pris attache avec son ex-président du Slavia Sofia pour discuter d'un éventuel retour, la saison prochaine. Le président du Slavia, Ventsislav Stefanov, qu’il a eu au téléphone, a bien entendu répondu favorablement à son ex-keeper. Raïs lui a notamment

Belfodil n’a pas participé à la victoire de Parme
Ishak Belfodil a été laissé, hier, sur le banc de touche par l’entraîneur Donadoni, à l’occasion de la réception du FC Parme, la formation de Pescara. L’équipe locale s’est imposée sur le score de trois buts à zéro.

Guedioura et Nottingham accrochés
Nottingham Forest a été stoppé par Brighton, hier après midi. Les camarades d’Adlène Guedioura, titulaire, n’ont pu faire mieux qu’un résultat nul, deux buts partout. Guedioura a été remplacé à la 83’ par son camarade Sharp.

Vahid Halilhodzic et Toufik Korichi étaient présents au stade du 5-Juillet, pour assister à la rencontre ayant mis aux prises le Mouloudia d’Alger avec le CS Constantine, pour le compte des quarts de finale de la Coupe d’Algérie. Les deux hommes ont effectué le déplacement au Stade olympique pour superviser les meilleurs joueurs, afin de les convoquer au sein de l’Equipe nationale A’ qui s’apprête à entamer la préparation des éliminatoires du championnat d’Afrique des nations. Même si les deux hommes ont suivi le match avant de quitter le stade sans parler à personne, on évoque néanmoins deux noms qui auraient séduit Halilhodzic et Korichi. Il s’agirait des deux Mouloudéens, le milieu de terrain Mehdi Kacem, et le défenseur Redouane Bachiri qui devront être supervisés encore une fois lors du prochain match face à la JS Kabylie. Dans le cas où ils donneraient satisfaction, ils seront retenus pour le premier stage de l’équipe A’.

Kacem et Bachiri seront encore supervisés pour les A’

A la veille de son duel face à Boudebouz...

R. Ghezzal «J’ai la

chance de jouer à Lyon où la concurrence ne me fait pas peur»

La Fifa encline à lever le black-out sur le Mali
Le vice-président de la fédération malienne de football, Abubakar Traoré, a été très heureux d’annoncer à la presse, en marge de la CAN U20, que sa fédération a reçu des garanties de la Fifa quant à la levée de l’interdiction de recevoir à Bamako. D’après le dirigeant malien, la Fifa a dépêché récemment deux observateurs à Bamako pour s’assurer que toutes les conditions étaient de nouveaux réunies pour l’organisation de matches internationaux. Selon toujours lesdit dirigeants, les deux observateurs ont rendu un rapport conciliant qui devrait faire inciter la Fifa à lever le black-out sur le Mali. Ce qui sous-entend que les Aigles pourront recevoir le Bénin et le Rwanda chez eux. De quoi croire plus que jamais à une qualification.

L’Olympique Lyonnais recevra, aujourd’hui, le FC Sochaux. L’occasion pour les deux Algériens, Ryad Boudebouz et Rachid Ghezzal, de se croiser dans ce duel très important pour les deux équipes. Dans une interview accordée à L’Equipe, Ghezzal a déclaré : «On doit faire mieux que le dernier match contre Bastia. On doit retrouver notre force collective. Le coach a raison de dire que nous n’avons pas été assez conquérants contre Bastia. Ce match face à Sochaux, on doit le prendre comme un match de Coupe. Ça va être le cas jusqu’à la fin de la saison.» «Depuis le départ de Bastos, je ressens une plus grande responsabilité» Concernant la concurrence à laquelle il devra Halilhodzic devrait se faire face jusqu’à la fin de la saison et éventuellerendre en France ment l’année prochaine, si Lyon décroche Medjani aujourd’hui une place en Ligue des champions, Raet Monaco se A en croire une source chid Ghezzal, optimiste et ambitieux, rapprochent de la autorisée auprès de la Fédéclare : «Depuis le départ de Bastos, Ligue 1 dération algérienne de je ressens une plus grande responsaL’AS Monaco est allée chercher un football, Vahid Halilbilité, car je suis le seul ailier gauche bon point de son déplacement chez le hodzic devrait se rendans notre groupe. Après, bien sûr, il y a d’autres joueurs comme Lisan- dauphin du championnat de Ligue 2. Lea- dre dès aujourd’hui en der incontestable, le club de la Principauté France, afin de se redro qui sont des concurrents dans mon poste. Je sais que le club va en- est tout proche d’un retour en Ligue 1. Carl poser auprès de sa faMedjani, le capitaine d’équipe de l’EN, mille à Lille puis core se renforcer la saison prochaine lors du dernier Algérie-Bénin du 26 entamer la préparation par de nouvelles recrues, surtout si mars passé, considéré comme un pides deux matchs du on décroche une place en Ligue des lier de cette équipe monégasque, mois de juin, respectivechampions, mais cela ne me fait pas est allé jusqu’au bout de la ment face au Bénin puis le peur. Je crois que j’ai la chance de jouer rencontre. Rwanda. dans un club comme Lyon.»

Boucherit n’a pas convaincu
Par ailleurs, Vahid Halilhodzic s’est déplacé pour voir aussi ses internationaux, entre autres Antar Boucherit qui a été retenu lors du précédent stage de l’EN. Mais le sélectionneur national n’a pas été assez séduit par le rendement du milieu de terrain du CS Constantine. Cependant, l’ex-Usmiste pourrait tout de même être retenu au cours du premier stage de l’Equipe nationale A’. H. R.

N. Ghilas retrouve le chemin des filets
Après s’être montré muet durant plusieurs semaines, Nabil Ghilas a retrouvé hier le chemin des filets en inscrivant, à la 8’, l’unique but de Moreirense face à Estoril (1-1). Sa sortie à la 88’ a été fatale pour son équipe qui a encaissé le but égalisateur dans le temps additionnel.

Soit rentrer au pays, soit se préparer dans un pays frontalier

Halilhodzic hésite entre les deux options !
Au coup de sifflet final de l’arbitre mauricien, Rajindraparsad Secchurn, du match Algérie-Bénin, tout le monde a commencé à penser aux deux prochains matchs prévus au mois de juin, face au Bénin puis le Rwanda. Deux périlleux déplacements, mais déterminants pour la qualification en Coupe du monde 2014, du fait que le faux pas est désormais interdit pour l’Equipe nationale, après que le Mali soit revenu de Kigali avec une victoire très importante. Du coup, à la Fédération, on accorde une grande importance au volet organisationnel des deux rencontres qui auront lieu durant la première quinzaine du mois de juin. Pour espérer réussir ces deux matchs, il faudra mettre en place une bonne organisation qui permettra à l’EN de bien gérer les deux rencontres. Jusqu’à présent, aucune décision n’a été prise du côté de la FAF qui préfère consulter le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic. On croit savoir même, selon un cercle très restreint, que ce dernier hésite entre deux options.

La première, se préparer dans un pays de la région, avant de rallier Kigali
La première option proposée à Halilhodzic entre le match du Bénin et celui du Rwanda, c’est de quitter le sol béninois, après le premier match pour aller dans un pays frontalier avec le Rwanda ou carrément de l’Afrique centrale, pour préparer cette rencontre qui sera d’une très grande importance, surtout en cas d’échec au cours du premier déplacement à Cotonou. Cela permettra aussi aux Verts de se préparer dans la discrétion pour ce match et sans la moindre pression.

tourner en Algérie juste après le match du Bénin pour se préparer au centre technique national de Sidi Moussa pendant quatre ou cinq jours maximum, avant de prendre l’avion une autre fois pour rallier Kigali, deux jours avant le match. Le fait d’avoir un vol spécial pourra motiver Halilhodzic à rentrer au pays, le jour même du match du Bénin, surtout que les Ecureuils reçoivent toujours leurs adversaires à 14h00.

ter aux joueurs la fatigue des voyages et de se préparer dans des conditions presque similaires à celles du Rwanda.

U20
L’Egypte championne d’Afrique !

A priori, le match du Bénin est prévu pour le 9 juin
Pour ce qui est de la date du match Bénin-Algérie, aucune information officielle n’a encore été confirmée. La Fédération algérienne de football n’a toujours pas été destinatrice de la moindre correspondance de son homologue béninoise concernant la date du déroulement de cette rencontre. Alors que pour la FIFA, les dates des 7, 8 et le 9 juin ont été retenues pour le déroulement des matchs de la quatrième journée des éliminatoires du Mondial, le match pourrait avoir lieu le 9 juin, indiquent des sources béninoises.

L’option la plus logique serait de se préparer dans un pays d’Afrique centrale
Parmi les deux options avancées, on peut dire que la première est la plus intéressante, celle d’effectuer une préparation dans un pays d’Afrique centrale. Tout d’abord, elle permettra aux joueurs de bien se reposer, après le premier match et de récupérer, vu les conditions climatiques lamentables qui sévissent au Bénin. Puis, cela permettra d’évi-

La seconde, rentrer à Alger après le Bénin puis se rendre à Kigali
La seconde option, c’est de re-

Hamza R.

L’Egypte est championne d’Afrique des U20. Les Pharaons, reversés dans le même groupe que l’Algérie, ont battu le Ghana, aux tirs au but, en finale. Les deux équipes, qui n’ont pas réussi à se départager au terme du temps réglementaire, ont dû prolonger le suspense au-delà des 120 minutes réglementaires Score final : 1-1. Les buteurs ont été Gomaâ (4’ sp) (Egypte) et Arkorful 7’ sp) (Ghana)). L’Egypte l’a remporté aux penalties 5 tirs à 4.

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

Coup d’œil Équipe nationale

03

sa place, mais que pensez-vous de la réaction du public ? «On était J’ai envie de dire, d’abord, qu’il tendus, parce a déjà sauvé l’Equipe nationale à plusieurs reprises, il ne faut pas qu’on devait l’oublier. Après, je suis persuadé absolument qu’il le fera encore et sortira de très grands matches. Maintegagner pour D’abord, un commentaire sur ce succès rester en vie» nant, en ce qui concerne la arraché contre le Bénin, mardi passé (enréaction du public, elle est ce tretien réalisé jeudi) ? qu’elle est, mais Raïs est un grand On est tous heureux, voire soulagés, on va professionnel. Il sait ce qu’il a à faire. dire, de cette victoire obtenue contre le Il accepte les critiques, parce qu’il a un Bénin. Ça fait du bien pour le moral du objectif plus important, à savoir qualifier l’Algroupe et ça nous permet aussi de nous ragérie à la Coupe du monde, au Brésil. cheter aux yeux de nos supporteurs, après En parlant de Coupe du monde, on se soucette Coupe d’Afrique très difficile qu’on a vient de l’une de vos déclarations lorsque disputée, au mois de décembre dernier. vous avez dit sur ces mêmes colonnes que Justement, vous étiez un peu sous presvotre rêve est de jouer un Mondial avec l’Alsion, après cette CAN ratée, non ? gérie, maintenant que vous êtes leaders du Je pense que nous étions, en effet, dans groupe H avec le Mali, vous y croyez l’obligation de gagner. On devait retrouver encore ? notre efficacité, d’où l’importance de gagner C’est encore un peu trop tôt de parler de ce match de mardi dernier. Il y avait de la qualification, il nous reste un virage décisif. En tension, parce qu’il s’agissait de notre avenir tout cas, on se donne les moyens pour y arridans ces éliminatoires. ver. Comme je le dis à chacune de mes interSur le plan personnel, on vous a vu très views, qu’on soit titulaire, remplaçant ou dans offensif, mais tout n’a pas été efficace les tribunes, on joue pour un pays, on reprépour vous sur certaines choses ? sente toute une nation, on doit se montrer à la Depuis que l’entraîneur national me fait hauteur, en manifestant un dévouement sans jouer dans ce poste, je prends plus de faille à la nation, et qualifier l’Algérie au Monconfiance dans mon rôle d’arrière droit. C’est dial-2014 serait le plus beau cadeau qu’on vrai que j’ai fait plusieurs monpuisse offrir aux supporteurs algériens. tées sur mon flanc, mais Mehdi, franchement, on parle beaucoup il paraît bien que je «Avec d’un problème d’égo, ressentez-vous cela dois encore améliole match dans le groupe des Verts ? rer ma qualité de qu’ils ont fait, Très sincèrement, je ne ressens pas centre. Il y a du «On ne du tout ça, à moins que je sois dans Taïder, Brahimi mieux, mais rien s’attendait pas un rêve ou dans un monde isolé, n’est encore paret Ghoulam ont tout va bien, pour que je ne fait. à un tel soutien où réussi leur puisse rien voir d’anormal, c’est On vous a vu du public, on s’est pour dire qu’on vit très bien en intégration» quand même même demandés sélection. très à l’aise sur ce s’il était venu Comme en 2010, on dit que les couloir droit, c’est nouveaux ont pris la place de cerpour nous !» Halilhodzic qui vous a tains éléments écartés… demandé de monter On n’a pas ça dans notre groupe, souvent ? vous pouvez même le demander aux Oui, c’est la consigne du coach. C’est pour jeunes joueurs qui ont rejoint la sélection réça que j’essaie de prendre, à chaque fois qu’il cemment. Ils vous diront que tout s’est bien me le demande, plus de responsabilité offenpassé, notre relation s’est tissée de manière sive. Après, quand il y a un joueur comme limpide et sincère. Vous savez, ça a été touSofiane Feghouli sur mon couloir, les choses jours le cas, même les joueurs qui étaient là et deviennent plus faciles. Il garde bien le balqui n’ont pas été retenus pour ce dernier lon et rentre souvent vers l’intérieur, cela me match vous diront la même chose, il n’y aucun donne du champ et de l’espace pour monter problème entre joueurs dans notre équipe. On plus. C’est très intéressant de jouer à côté forme une seule famille, et on se bat pour un trois éléments ? Après, il faut qu’on se concentre sur nousd’un joueur comme lui, ça me fait progresser. unique objectif : qualifier l’Algérie à la Coupe C’ e st des jeunes d’avenir. Ils ont eu cette mêmes, sur notre jeu, et tout faire pour progresRevenons au match, on vous a vu parfois du monde. chance inouïe de commencer très jeunes en séser sur certains aspects du jeu. crispé, voire inhibé, comment expliquezQu’avez-vous à dire du soutien du public ? lection, ce qui n’ e st pas mon cas. Donc, ils vont Selon vous, ça va se jouer comment ? vous cela ? Franchement, on ne s’attendait pas à un tel former l’avenir de l’Equipe nationale et vont A pas grand-chose. On sait, par Vous savez, on était tendus, parce qu’on deaccueil de sa part. Je peux vous dire que ça me exemple, que les fins de saison sont vait gagner ce match pour rester en vie. Après, il avoir plus de chance et d’expérience «Raïs donne des frissons, parce qu’on redoutait beaupour bien représenter l’Algérie. C’est toujours redoutables, et on espère y a aussi d’autres raisons qui expliquent cette coup sa réaction, après notre échec en Coupe est un bien que des joueurs de leur enveravoir tous nos joueurs en forme tension. Mais bon, je vais dire qu’on voulait teld’Afrique. Lorsqu’on a vu un stade plein et tous gure choisissent de représenter les grand pour cette période de l’année. Il lement bien faire qu’on s’est mis un peu plus de supporters présents autour de nous apr!s le couleurs de leur pays d’origine. pression. Il ne faut pas oublier aussi qu’il y avait professionnel, il y aura beaucoup de paramètres ces match, on s’est, franchement, regardés vraiment Comment appréhendez-vous qui vont rentrer en jeu, mais de nouveaux joueurs dans cette sélection qui est resté dans bon, je pense qu’on sera bien entre nous, dans le bus, comme pour se dire : les deux prochains déplaceont été lancés dans le bain pour ce match contre «Ils sont vraiment venus tous». C’était manifesteson match, ments au Bénin et au Rwanda ? armés pour affronter le Bénin le Bénin. ment un moment déterminant de ce match. C’ e st des matches importants. malgré les et juste après, le Rwanda, à l’ e xOn avait l’impression que Taïder et Brahimi Un mot pour terminer ? On n’aura pas le droit à l’erreur, térieur. sifflets» étaient un peu sous pression, est-ce votre J’ai envie de dire à nos supporters qu’ils ont le parce qu’on sait que le Mali va jouer Raïs Mbolhi a vécu une sale soiavis ? droit de nous critiquer, d’avoir d’autres idées sur chez lui. On doit absolument engranger rée, le public a été très sévère envers C’est normal, c’était quand même un match nous, mais il ne faut pas qu’ils oublient qu’on a les points de ce match et bien préparer notre lui, quel est votre commentaire ? décisif, donc ces joueurs avaient besoin aussi de le même objectif qu’eux. On aime quand ils petite finale face au Mali, à la maison et devant Sincèrement, Raïs ne mérite pas ça du tout. s’adapter à ce climat de tension. Je dirais que ce nous encouragent. Si on va en Coupe du notre public. On doit tout faire pour gagner ces C’est quelqu’un que j’apprécie et qu’on apprécie n’est jamais facile de commencer directement monde, ça sera grâce à eux. Je voudrais aussi matches. Il faut aussi bien travailler au sein de tous dans le groupe. C’est un élément très imdans un match aussi important. Il faut signaler remercier les gens de Mostaganem qui se sont nos clubs respectifs, en gardant en tête cette portant sur et en dehors du terrain. Il se donne que la plupart des joueurs de notre groupe ne déplacés pour moi au stade de Blida. J’ai vu échéance du mois de juin, capitale pour la suite à fond pour l’Equipe nationale, il a toujours les connaissaient pas bien Taïder, Brahimi et quelques banderoles dans les tribunes, et cela de ces éliminatoires. mots justes pour nous remonter le moral, Ghoulam. C’était la première fois qu’on joue enm’a fait énormément plaisir. Je voudrais Comment avez-vous trouvé cette équipe du quand ça va mal. C’est un leader quoi ! semble. passer un bonjour à mon papa, mon Bénin que vous allez affronter au retour, à Comment il a vécu tout ça, après Que pensez-vous de leur rendement ? grand-père et toute la famille qui «Quand Cotonou ? les critiques du public, en fin de Ils ont fait leur match, ils sont jeunes C’ e st une bonne équipe, elle sera on joue dans ont suivi ce succès de l’Algérie. première mi-temps ? et pleins de talents. Taïder et Brahimi, d’autant plus redoutable chez elle On l’a vu à la mi-temps, certes, le même couloir Ta famille était au stade ? par exemple, ont fait la différence au «Mbolhi Cette fois-ci, non, mais face et devant ses supporteurs. On déçu de ce qu’il venait d’endurer, que Feghouli, les milieu, mais ils ont besoin encore ne mérite pas connaît les conditions en au Mali, mon père et mon mais en grand professionnel d’un temps d’intégration pour choses grand-père seront du déplacece qu’il a vécu Afrique, il va falloir vraiment qu’il est, il a gardé son sangqu’ils se retrouvent mieux. Les ment, Inch’Allah. deviennent froid. Il est resté concentré sur gens ne comprennent toujours mardi, il a tout bien se préparer. On sait qu’ils ont un bon gardien, donc son match, même si j’avoue que pas ça, mais il faut le prendre en plus faciles» le temps servi comme Entretien réalisé par Moumen il a été expulsé, il sera ce n’était pas facile. Il devait finir compte. l’Algérie» Aït Kaci Ali absent contre nous. On devra se cette rencontre et il a très bien fait. Vous les avez côtoyés durant ce servir de tous les petits détails. On sait que c’est difficile de répondre à stage, un mot sur les qualités de ces

d’égo dans le vestiaire de l’EN, à moins que je ne vive dans un autre monde !»

Mostefa «Il n’y a aucun problème

Mehdi Mostefa Sbaâ, revient en exclusivité pour Le Buteur sur ce succès obtenu contre le Bénin. Le latéral droit de l’EN affirme que cette victoire a ramené de la sérénité dans le groupe. Il estime que tout reste à faire, malgré cette première place que ses camarades et lui occupent dans ce groupe H, conjointement avec le Mali. Entretien !

«Il y a du mieux, mais rien n’est encore parfait !»

«Gagner au Bénin et au Rwanda pour bien préparer notre petite finale face au Mali»

04
Stade : 8-Mai-45 (Sétif) Affluence : nombreuse Arbitres : Necib, Boutagane et Boudebouz Avertissements : Khoudi (18’,90’+2), Harkat (29’), Slimani (38’), M. Benaldjia (65’) (CRB) Expulsion : Khoudi (90’+2) (CRB) Buts : Aoudia (40’), Madouni (80’) (ESS) ; Slimani (63’) (CRB)

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

Coup d’œil Coupe d’Algérie

Coupe d’Algérie 1/4 de finale

ESS 2 - CRB 1
Une affluence qu’on n’avait plus revue depuis 2006
L’affluence au stade du 8-Mai1945 de Sétif était nombreuse, très nombreuse. Selon les habitués du stade, on n’en avait plus vu pareille depuis 2006 lors d’un match qui s’était déroulé contre le MC Alger. La totalité des 15 000 tickets mis en vente ont été écoulés très facilement.

ESS
Khedaïria, Ziti, Benchadi, Belkaïd, Lakhdari, Karaoui, Delhoum, Tiouli (Ogbi 69’), Madouni (Ferrahi 89’), Djahnit, Aoudia Entraîneur : Velud

CRB Ousserir,

12e but d’Aoudia !
En ouvrant le score, hier, face au CR Belouizdad, l’attaquant de l’ES Sétif, Mohamed-Amine Aoudia, a inscrit son 12e but depuis le début de la saison. Il retrouve ainsi le chemin des filets, après une assez longue période de mutisme.

Messaoudi, Boukria, Khoudi, Harkat, Boukedjane, B. Benaldjia, Ammour (Amroune 78’), M. Benaldjia, Slimani, Rebih Entraîneur : Bouali

Le spécialiste passe !

«L’Entente, berceau de la civilisation footballistique»
Des supporters de l’ES Sétif, fiers de leur ville et de leur club, ont déployé, hier au stade du 8Mai-1945, une large banderole sur laquelle il était écrit : «L’Entente, berceau de la civilisation footballistique». Un clin d’œil sans doute à d’autres villes algériennes qui ont été proclamées capitales dans d’autres domaines.

U

n coup franc magistral tiré par Aoudia, une chevauchée de 60 mètres de Slimani et un plat du pied adroit de Madouni, voilà en quoi se résume ce quart de finale de la Coupe d’Algérie qui a opposé, hier, l’Entente de Sétif au CRB qui n’a pas répondu aux attentes, en matière de spectacle notamment. Ce sont les Sétifiens qui se mettent les premiers à l’action, et la première alerte fut donnée à la 7’ sur un bon centre de Benchadi que Madouni a repris de la tête, sans trouver le cadre. Sa balle passe au-dessus. Juste après, un autre centre de Benchadi a failli faire mouche, n’était Ousserir qui a anticipé pour devancer Aoudia et écarter le danger. A la 14’, un tir de Djahnit des 18 mètres finit dans les bras de Ousserir. Ce sont les meilleures occasions de la première demi-heure de jeu où la partie fut très serrée, en raison du bloc défensif formé en deux rideaux par les Belouizdadis qui ont bloqué toutes les issues.

40’, Aoudia nettoie la lucarne gauche d’Ousserir
En dépit d’une nette domination des Sétifiens, ces derniers ont été incapables d’inquiéter sérieusement leur adversaire. Face à une pareille situation, les balles arrêtées peuvaient être la solution. C’est ce qui arriva, à cinq minutes de la pause, suite à une faute de Rebih sur Karaoui, à 20 mètres des bois de Ousserir. Un coup franc superbement tiré par Aoudia qui va nettoyer la lucarne opposée du portier du Chabab qui ne pourra que constater les dégâts (40’). L’Entente prend l’avantage et ce n’est qu’à ce moment-là que les Belouizdadis, qui ne faisaient que défendre, vont sortir de leur coquille pour essayer de rétablir l’équilibre, avant la mi-temps.

compter sur le talent du dernier rempart du champions en titre qui a pu, du bout des doigts, dévier en corner (45’+1). Khedaïria venait de sauver son équipe d’un but certain que tout le monde a vu dedans d’ailleurs. Le même Khedaïria va encore une fois se mettre en évidence à la reprise du jeu, en dégageant une balle de la tête, à la limite des 18 mètres devant Slimani qui était à l’affût. Le ballon revient dans les pieds de Ammour qui va le renvoyer instantanément, mais son lob manquait de puissance, ce qui a permis au gardien sétifien d’intervenir une deuxième fois (49’).

face puis, de l’extérieur du pied, glisse le ballon entre les jambes de Khedaïria qui est resté cloué sur place. Un exploit individuel qui permet au Chabab de revenir à la marque, mais…

80’, Madouni redonne l’avantage à l’Entente
Le Chabab va retomber dans ses travers. Après l’égalisation, le CRB recule et va tout de suite le regretter. On jouait la 80’ lorsqu’on assista à la première belle action de la rencontre. Benchadi déborde à gauche et lance Djahnit dans l’intervalle. Ce dernier, sans contrôle, remet en retrait dans les six mètres où surgit Madouni pour pousser tranquillement du plat du pied la balle au fond des filets (80’). L’Entente reprend l’avantage et pouvait même corser la marque à deux reprises, d’abord sur un centre de Karaoui que Harkat dégagera sur la ligne (88’), puis sur un coup franc de Ferrahi qui est allé s’écraser sur la transversale. L’ESS n’est plus qu’à un pas de la finale. N. B.

Des Belouizdadis chassés de Aïn El Fouara pour tapage nocturne
Les Sétifiens sont hospitaliers, mais il y a des limites. Des supporters du CR Belouizdad ont eu à le constater dans la nuit du vendredi au samedi. En effet, alors qu’ils manifestaient bruyamment à Aïn El Fouara, avec l’intention de passer la nuit à la belle étoile, des habitants du quartier se sont plaint du vacarme auprès de la police. Des éléments du service d’ordre sont alors intervenus vers 01h00 pour chasser des lieux les supporters belouizdadis, pour tapage nocturne.

63’, Slimani plonge le 8-Mai-45 dans un silence de mort
Après Aoudia et Khedaïria, ce sera au tour de Slimani de se distinguer. L’international algérien va plonger tout le 8-Mai-45 dans un silence de mort. Suite à une chevauchée de plus de 60 mètres, d’un crochet, il met Lakhdari dans le vent, avant de prendre de vitesse Delhoum jusqu’à l’entrée de la sur-

45 ‘+1, Sauvetage de Khedaïria
Ils auront une belle occasion de le faire, lorsque Mehdi Benaldjia échappe à la vigilance des défenseurs sétifiens et se présente seul face à Khedaïria. Il tente d’enrouler sa frappe, mais c’était sans

Hammar : «On s’est qualifiés grâce aux supporters !»
On s’attendait à ce que Hassan Hammar loue les mérites de ses joueurs ou la tactique du coach, finalement non ! Le président de l’ESS a plutôt rendu hommage aux supporters grâce à qui, dit-il, l’ESS a arraché sa qualification : «Après l’égalisation du CRB, l’équipe a cédé du terrain. Il y a eu une réelle baisse de régime. Mais les supporters n’ont pas baissé les bras. Ils ont continué à pousser les joueurs. Ils ont mis de l’ambiance, de la pression sur l’adversaire et sur notre équipe. Si on s’est qualifiés, c’est grâce à eux. Je tiens à leur rendre hommage. L’ESS est un spécialiste de l’épreuve. On fera tout pour offrir un énième titre à notre public.» S. B.

Bouali : «L’Entente était meilleure physiquement»
«Ça a été un vrai match de coupe, avec de l’engagement, de la détermination et des buts. Mes joueurs ont su revenir dans le match, après avoir été menés au score, et c’est tout à leur honneur. Malheureusement, c’est l’Entente, mieux au point sur le plan physique, qui a pu l’emporter à la fin. Vous n’êtes pas sans savoir que le CRB vit quelques problèmes ces derniers temps et cela a aussi eu son effet sur le résultat d’aujourd’hui. Nous n’avons aucun regret car mes joueurs ont tout donné.»

Velud : «Seule la victoire comptait»
«Dans un match de coupe, la victoire est la seule chose qui compte et nous l’avons obtenue. Cela ne veut dire pas, pour autant, que la qualification n’est pas méritée, loin s’en faut. Nous avons bien joué, surtout durant la première mi-temps. Au début de la seconde période, nous nous sommes un peu relâchés, ce qui a permis au CRB d’égaliser, mais nous nous sommes ressaisis dans le dernier quart d’heure et avons su prendre le dessus. A présent, notre attention est focalisée sur la Ligue des champions africaine avec le match retour contre les Burkinabés d’ASFA Yennenga. Après, nous penserons à la demifnale de Coupe d’Algérie face au MC Alger.»

Aroussi avec les Espoirs
Pour la troisième fois de suite, Aroussi n’a pas fait partie des dix-huit choisis par Velud. Il a eu à renforcer l’équipe Espoirs qui a joué la veille le match des quarts de finale de Coupe d’Algérie, contre l’USMH. Ce sont les Harrachis qui se sont qualifiés aux tirs au but. Lefkir et Chettih sont dans la même situation que Aroussi. S. B.

60’, jet massif de fumigènes

A la 60’, alors que le CR BelouizUn supporter du CRB a été dad était mené au score, ses supporters ont allumé en même temps tous les fumi- sonné par un coup de gourdin asséné par un membre gènes qui étaient en leur possession, avant de les balancersur la main courante, comme des forces de l’ordre. Il a été emmené du côté du vesils l’avaient fait lors du match face au MC tiaire du Chabab pour y Alger, au stade du 5-Juillet. Pour leur être soigné. Même l’entraîgrand malheur, Islam Slimani a égalisé neur Fouad Bouali est allé trois minutes plus tard et ils s’enquérir de ses noun’avaient plus de fumigène à alvelles. lumer pour fêter le but.

Un supporter du Chabab blessé

Reviendra ? Reviendra pas ? Le cas d’Ahmed Makhout continue à diAmmar Ammour a dû viser les Belouizdadis. En attendant sortir à la 78’, après avoir d’être fixé, le joueur tente de faire contracté une blessure. A amende honorable, en s’affichant aux son remplacement, il a été côtés du groupe. Le milieu de terrain, le applaudi par tout le public, premier à avoir recouru à la grève, y compris les supporters était présent, hier au stade 8-Maisétifiens qui lui vouent un 45. Le joueur a suivi les débats grand respect. depuis la tribune officielle.

Ammour sorti sur blessure

Mekhout dans la tribune

Coupe d’Algérie 1/4 de finale

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

Coup d’œil Coupe d’Algérie

05
Madoui au stage des entraîneurs en Italie
Kheireddine Madoui a été retenu pour effectuer un stage dans les tout prochains jours en Italie. Ce stage est patronné par l’UEFA, et le coach adjoint sétifien est en train de faire les démarches administratives nécessaires pour s’envoler vers l’Italie.

non convoqués

Legraâ et Michak
Deux changements dans l’équipe
Il s’agit d’abord de Benchadi qui a remplacé Legraâ au poste de latéral gauche. Djahnit revient dans l’équipe. Ce sont là les deux seuls changements qui ont été opérés par Velud, par rapport au onze de départ, qui a été aligné face à l’ASFA lors de la toute dernière sortie des Sétifiens.

P

our des raisons diverses, Velud a décidé de se passer des services de Michak et de Legraâ. Legraâ a été l’un des joueurs les plus sollicités cette saison. En plus, il revient de blessure. Pour ce qui est de l’Ivoirien, Michak, il ne fait pas partie des plans du technicien français depuis plusieurs matchs. Les deux joueurs n’ont pas effectué le déplacement à Oran.

19 joueurs ont été retenus hier
Hubert Velud a convoqué 19 joueurs pour le match de ce samedi contre le CRB. Le choix de celui dont le nom n’était pas sur la feuille de match n’a été divulgué qu’au tout dernier moment. S. B.

Le «Shaking dance» d’Aoudia !
Juste après avoir ouvert le score, suite à un coup franc des vingt mètres, Aoudia s’est dirigé vers la tribune des Ultras de l’ESS et a entamé un pas de danse du plus bel effet. Delhoum et consorts qui voulaient l’imiter n’avaient pas du tout le même déhanché que leur coéquipier.

Legraâ : «J’aurais voulu être sur le terrain»
Au cours de l’entretien qu’il nous a accordé, Legraâ revient sur les circonstances de sa blessure et nous parle de ses ambitions et de celles de son équipe, cette saison.
Tout d’abord, que ressentezvous, sachant que vous ne serez pas sur le terrain avec vos coéquipiers face au CRB ? Une immense frustration. Le destin a voulu que je me blesse lors du dernier match de championnat contre l’USMBA. Justement, dans quelles circonstances vous êtes-vous blessé ? C’était en début de rencontre. C’est un choc qui est survenu suite à une balle disputée avec un joueur de l’USMBA. Sur le coup, j’ai ressenti de très fortes douleurs. Le médecin qui m’a examiné m’a rassuré. Ma blessure est sans gravité. Evidemment, vous avez été très déçu… Comment ne pas l’être. J’étais sur une courbe ascendante. J’ai raté le match contre l’ASFA qui s’est joué au Burkina, et voilà, maintenant, que j’en fais de même avec cette rencontre face au CRB. C’est le destin, et nous ne pouvons que nous y plier. De toutes les façons, je serai de tout cœur avec mes coéquipiers. Sur un plan plus personnel, c’est votre première saison à Sétif, pensez-vous avoir fait le meilleur choix ? Je voulais, au terme de la saison écoulée, quitter l’USMH et connaître de nouvelles sensations, et progresser surtout. De toutes les propositions qui m’ont été faites, c’est celle de Sétif que j’ai choisie et je peux vous dire qu’elle n’était pas la plus intéressante sur le plan financier. Il y a à l’ESS tout ce qu’il faut pour apprendre son métier et progresser, et c’est mon objectif. Entretien réalisé par S. B.

Lakhdhari préféré à Maâmeri
Karim Maâmeri n’a finalement pas débuté le match contre son ancienne équipe. C’est Lakhdhari qui a été associé à Belkaïd dans l’axe de la défense.

Des tifos à la gloire de l’ESS ont été déployés
L’affiche qui était proposée, hier, au stade du 8-Mai, est de celles qui attirent toujours les foules : la rencontre s’est d’ailleurs disputée à guichets fermés. Pour ce rendez-vous important, les supporters du club des Hauts Plateaux ont préparé plusieurs tifos, qui ont été déployés dans les tribunes, lors de l’entrée sur la pelouse des deux équipes. Dans un communiqué, la direction du club a demandé aux supporters d’arriver au moins une heure avant le coup d’envoi, pour le bien de l’organisation.

L’arrivée du bus du Chabab à 16h10
Le bus du CRB est arrivé au stade du 8Mai 45 de Sétif aux alentours de 16h10, en provenance de la ville voisine d’ElEulma, où l’équipe avait élu domicile, à l’hôtel Errif.

Gana a tenu sa promesse
lés. L’ex-bras droit de Mahfoud Kerbadj, sans doute soucieux de mette fin aux menaces de grève, s’est présenté, vendredi, à El Eulma, et s’est entretenu avec le groupe. A la base, il était question de débattre la situation et tenter de l’aplanir. Ayant fait faux bond, mercredi, Azzedine Gana, craignant que la situation s’envenime, s’est dépêché de rejoindre le groupe à El Eulma. Comme déjà rapporté, le président du CRB a remis des chèques de garantie que ses joueurs pourront encaisser au cas où la direction ne versait pas les salaires aux dates prévues. placé avec l’équipe au stade. Une manière d’afficher sa solidarité.

Séance le matin à l’hôtel
Hier matin, l’entraîneur Fouad Bouali a programmé une séance d’entraînement à l’hôtel Errif d’El-Eulma. Le premier responsable à la barre technique des Rouge et Blanc a voulu mettre ses joueurs dans le bain dès la matinée du match.

Rendez-vous avec Angan, prochainement
Autre cas épineux à régler, celui du Béninois, Pascal Angan. Celui-ci avait espéré un tête-à-tête avec le président de la Fédération, Mohamed Raouraoua, à son arrivée, la semaine dernière, à Alger, en compagnie de la sélection de son pays, dans le cadre du match AlgérieBénin (3-1). Angan voulait évoquer avec Raouraoua ses démêlés avec le CRB. En vain. Le président de la FAF ne s’était pas déplacé au stade. Ce qui n’a pas empêché le Béninois de faire le forcing sur Gana. Celuici a cédé à moitié. Il a promis à son joueur de le recevoir prochainement pour en discuter à tête reposée. Comme avec Gana, prochainement n’est jamais défini dans le temps, Angane peut toujours attendre ! N. B.

Le CRB et l’ESS détiennent 14 victoires en Coupe d’Algérie
La confrontation entre l’ESS et le CRB, en plus d’être un match entre deux clubs prestigieux, a opposé deux véritables spécialistes de l’épreuve. Les Sétifiens, auteurs de huit succès en huit finales jouées, aimeraient bien passer ce tour, pour ajouter un autre trophée, histoire de rendre le record encore plus inaccessible. Quant au CR Belouizdad, s’il arrive au bout de l’épreuve, une autre victoire lui permettrait de rentrer dans le cercle très fermé des vainqueurs à sept reprises de ce trophée, au même titre que l'USM Alger. L’ESS a gagné la Coupe en 1963, 1964, 1967, 1968, 1980, 1989, 2010 et 2012. Le CRB en a fait de même en 1966, 1969, 1970, 1978, 1995 et 2008.

Messaoudi retrouve le couloir droit
L’arrière droit, Messaoudi, a retrouvé hier son couloir, à l’occasion du quart de finale de la coupe d’Algérie face à l’ES Sétif. Il avait purgé sa suspension face au Mouloudia d’El-Eulma.

Un seul changement
Un seul changement a été effectué hier par l’entraîneur Fouad Bouali par rapport à l’effectif aligné face au MCEE. Fodil Hadjadj a cédé sa place à Messaoudi. Ce dernier a joué à droite tandis que Billel Benaldjia a évolué à son véritable poste.

V

Une défense à trois

S’il n’y a eu qu’un seul changement — Fouad Bouali ayant opéré un changement tactique —, c’est le compartiment défensif qui a été visé. Bouali a décidé, en Un effet, de jouer avec trois défenseurs cencordon de Bagarre traux, à savoir Herkat-Khoudi et Boukedjane. Par contre, sur les flancs, sécurité pour entre c’est Lyès Boukria et Messaoudi séparer les deux supporters qui ont été alignés. Les supporters de l’ESS et du galeries Abdat laissé sur CRB n’ont pas manqué d’échanAfin d’éviter tout débordement, ger des amabilités, avant et penle banc un cordon de sécurité a été mis Habituellement titulaire, Fayçal dant le matche. Il est même dans la tribune, de manière à sépaAbdat a été laissé cette fois-ci sur arrivé que des supporters en rer les deux galeries. Le dispositif a le banc de touche, à l’occasion de ce viennent en mains. Le dispositif dû charger parfois pour dissuader match de Coupe face à l’ES Sétif. Le sécuritaire a eu du mal à rétales quelques «têtes brûlées» joueur ne s’est pas entraîné dernièreblir l’ordre. ment, absence due à la naissance de son à semer la zizanie.
fils.

oilà de quoi donner un semblant de crédibilité à Azzedine Gana. Souvent qualifié de trois-quarts de président, incapable de tenir ses promesses, le président du CRB vient de balayer d’un revers de main les clichés qu’on lui a col-

Il s’est déplacé avec l’équipe au stade
Pour qu’il ne se dise pas que Gana ne s’affiche dans son équipe que lors des déplacements à l’étranger, le président du CRB, Gana, s’est même dé-

La direction de l’ESS doit à l’établissement hôtelier une partie de la somme corresL’entraîneur Foued Bouali avait les boules, pondant à l’hébergement après l’ouverture du score de l’ESS par Aoudia. et à la restauration des L’entraîneur du CRB n’a pas manqué d’aller le joueurs et des membres du dire à l’arbitre Necib, lui reprochant, à la mistaff, depuis le retour de temps, d’avoir accordé un coup franc, à l’oriTunisie, lors du stage estigine du but, imaginaire à Aoudia. Avec val. Il a été convenu, suite à Hariti et Boudjalti en face, le referee a une réunion avec la direction été un petit peu secoué, mais pas au de l’hôtel, d’un échéancier. point d’être intimidé.

Bouali, Hariti et Boudjalti ont contesté le coup franc d’Aoudia

La dette de l’hôtel Hidhab sera réglée progressivement

06

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

Coup de force JSK

Le MCA et le CSC sur les traces de Mekkaoui
N
Comme ce fut le cas à chaque reprise d’entraînement, Sandjak s’entretient avec tous ses La reprise d’hier soir a enregistré joueurs dans le but de leur l’absence de trois joueurs. Il s’agit communiquer le prodes trois milieux de terrain, Hamza gramme de la semaine. Ziad, Madani Camara et Djamel La réunion n’a duré que Bouaïcha. Alors que le premier n’a quelques petites mipas trouvé de vol disponible pour nutes. rentrer sur Alger, les deux autres ont été autorisés par la direcChalali tion à réintégrer le groupe, auet Messaâdia jourd’hui. ont réintégré

Ziad, Camara et Bouaïcha absents

Sandjak s’est réuni avec les joueurs

on compétitif depuis des semaines, des clubs de Ligue 1 commencent à s’intéresser de plus près au latéral gauche kabyle Zinedine Mekkaoui. Pour preuve, une source proche du joueur nous a confié qu’il a reçu quelques touches du Mouloudia d’Alger ainsi que du CS Constantine ces derniers temps. Des dirigeants des deux clubs en question auraient pris attache avec le concerné pour un éventuel contrat en prévision du prochain exercice. Lié par un contrat d’une saison avec la JSK, Mekkaoui sait que pour changer d’air, il devra négocier sa libération avec le président Moh Cherif Hannachi. D’après la même source d’indiscrétion, un deuxième club de la capitale veut s’attacher ses services, mais pour l’instant, il n’y a pas

eu de contact officiel. Il faudrait dire que ce qui attire les clubs en cette période de la saison est son statut. En effet, il ne joue presque plus à la JSK. Une situation qui pourrait le conduire à quitter le club kabyle afin de gagner en temps de jeu ailleurs.

a des arguments valables puisqu’il ne rentre plus dans les choix de Sandjak depuis des semaines. Pour preuve, sa dernière titularisation en championnat remonte à la 2e journée de la phase retour face au WAT.

Il veut rencontrer Hannachi en fin de saison
Au moment où nous mettons sous presse, Zinedine Mekkaoui n’a toujours pas évoqué son avenir à la JSK. A six journée de la fin du championnat et à une semaine d’un match important, le joueur ne veut pas s’exprimer sur ses contacts. Toutefois, Mekkaoui veut à tout prix rencontrer son président Hannachi afin de connaître son point de vue, en cas d’un contact sérieux en Ligue 1. Il est clair que Mekkaoui

Sa situation l’inquiète
Il est clair que Mekkaoui est plus que jamais inquiet par sa situation, qui ne change plus. Pis, le conflit l’opposant à son entraîneur le jour du match face au MCO a compliqué la situation. Pour rappel, le joueur s’était accroché verbalement avec Sandjak sous le regard de l’ensemble des joueurs. Et depuis ce jour, c’est le clash entre les deux hommes. Et pour éviter un nouveau scandale, Mekkaoui a pris la décision de garder le silence, jusqu’à la fin de la saison.

A.C.

le groupe

Afin de préparer convenablement son groupe en prévision des prochaines échéances, l’entraîneur en chef de la JSK, Nasser Sandjak, avait programmé, pour rappel, deux matchs amicaux, respectivement contre l’ORB Akbou et la JS Saoura, dans le but de faire tourner son effectif et donner leur chance aux remplaçants qui réclamaient souvent une place de titulaire. Donc, il a décidé de convoquer tout le monde pour ces deux rencontres, même les jeunes qui sont souvent avec l’équipe espoirs à l’image de Hikam, Meftah et Ferguene. Malgré les belles choses que nous avions remarquées au sein de l’effectif, notamment le retour en force de Saïd Bouchouk, auteur d’un joli triplé contre l’ORB Akbou, Nasser Sandjak ne semblait pas trop convaincu du rendement global de ses remplaçants, qui devraient redoubler d’efforts pour espérer une place de titulaire surtout pour le match contre le Mouloudia d’Alger.

Les remplaçants n’ont pas convaincu Sandjak lors des matchs amicaux

Bonne nouvelle pour Nasser Sandjak qui pourra désormais compter sur ses deux attaquants contre le Mouloudia, samedi prochain. En effet, Ahmed Messaâdia, qui souffrait d’une tendinite au mollet, et Mohamed Chalali, d’une blessure aux adducteurs, ont été autorisés à réintégrer le groupe, hier et se sont entraînés le plus normalement du monde.

Belakhdar boude toujours l’équipe
Le feuilleton Belakhdar n’est pas près de connaître son épllogue. Le joueur a quitté dernièrement les entraînements en colère, après avoir appris sa mise à l’écart, et n’a toujours pas donné signe de vie. Alors qu’il devait rentrer sur Tizi-Ouzou pour rencontrer ses dirigeants et tirer les choses au clair, l’ex-joueur du MCEE a préféré bouder son équipe. Son avenir à la JSK est désormais en pointillés.

Il serait en contact avec l’ESS
Après le CRB qui a déjà essayé de contacter Belakhdar, nous avons appris d’une source proche que le joueur intéresserait le leader de la Ligue 1, l’Entente de Sétif. Seulement, il faut rappeler que Belakhdar est toujours sous contrat avec la JSK.

A. Y.

Bouchouk veut sa révolution face au Mouloudia
Comme il fallait s’y attendre, c’est dans l’après-midi d’hier que les Kabyles ont repris le chemin des entraînements, dans le cadre de la préparation de la 25e journée de Ligue 1 face au MCA. Pour rappel, le staff technique a programmé deux matchs amicaux la semaine dernière pour combler le manque de compétition. Deux tests plus ou moins concluants, surtout lorsqu’on sait que certains remplaçants se sont illustrés en gagnant des points. C’est le cas de l’attaquant Saïd Bouchouk qui a inscrit un triplé face à Akbou. Pour le second match face à la JS Saoura, l’attaquant de la JSK fut moins efficace, même s’il était très actif sur le côté droit. Deux prestations qui lui ont donné des ailes. Pour cause, Bouchouk veut désormais sa révolution face au MCA. L’ex-international désire saisir sa chance lors du prochain Clasico pour prouver qu’il n’est pas fini. Si cela avaient été les blessures, Bouchouk est persuadé qu’il aurait brillé en cette phase retour de championnat.

Il lui manque la confiance de Sandjak
Décidément, être en bonne forme ne suffit pas à la JSK, puisqu’il faut bénéficier de la sympathie et de la confiance

de l’entraîneur Nasser Sandjak et de Arezki Amrouche. Chose qui manque à Bouchouk pour se faire une place dans le onze samedi dernier face au MCA. Aux yeux de certains, l’attaquant kabyle a prouvé qu’il jouit d’une excellente forme physique et d’un moral au beau fixe. Il serait temps pour lui d’avoir une nouvelle chance lors de ce Clasico. Et même s’il sait que ce sera difficile, Bouchouk ne perd toujours pas espoir. Il essayera tout de même de convaincre le staff lors des six dernières séances avant le rendez-vous de samedi.

A.C.

Il compte reconduire le même onze face au MCA
Comme nous l’avons déjà indiqué dans notre précédente livraison, le but des deux matchs amicaux étaient seulement de permettre aux joueurs de rechausser leurs crampons et renouer avec la compétition. Autrement dit, Sandjak n’a jamais programmé ces deux matchs pour dégager son équipe type qui devra affronter le MCA, le 6 avril prochain. Avec le rendement jugé très moyen des remplaçants, Sandjak n’hésitera pas la moindre seconde à aligner, contre le Mouloudia d’Alger, le même effectif qui a livré les six derniers matchs, d’autant plus que le staff médical a réussi à remettre sur pied Ahmed Messaâdia et Mohamed Chalali.

«Si je joue, je marquerai»
Vous avez bouclé la première étape de préparation. Quel est votre bilan de la semaine ?
Je ne peux que me réjouir de cette première semaine de préparation. Nous avons joué deux matchs amicaux qui nous ont beaucoup servi. Maintenant, nous allons attaquer le dernier virage avant le Clasico de samedi prochain face au MCA. J’espère que la préparation sera une réussite pour nous. En attendant, tous les joueurs sont concentrés pour leur rendez-vous et c’est ce qui compte le plus pour un joueur. le mieux placé pour répondre à cette question. De mon côté, j’estime que je suis prêt pour ce match. Je donne le meilleur de moi-même rien que pour gagner la confiance du staff et apporter mon aide à l’équipe. J’espère que mon statut changera samedi prochain.

Beaucoup pensent que sans les blessures, vous auriez pu réaliser une bien meilleure phase retour que celle-ci. Partagez-vous ce point de vue ?
C’est mon avis aussi, mais bon, l’important est d’avoir retrouvé la forme. Je ne connais pas beaucoup de joueurs qui ont réussi à surmonter une blessure musculaire comme la mienne. Aujourd’hui, j’ai tracé un trait sur cette blessure. Mon seul souci est de terminer sur une bonne note à six journées de la fin du championnat. Je ne suis pas encore fini. Tant que je n’ai pas retrouvé mes sensations devant le but, je ne peux pas dire que j’ai réalisé une bonne phase retour.

faut pas croire qu’on ira au 5-Juillet dans la peau d’une victime. Les matchs ne se ressemblent pas. La coupe a un charme particulier. Le match de samedi prochain sera différent sur tous les plans. De notre côté, la forme de l’adversaire ne nous intéresse pas. L’important est de bien se préparer, rien de plus.

Comment comptez-vous contrer cette équipe qui jouit d’une excellente forme ?
C’est de jouer comme nous avons l’habitude de le faire. On se débrouille pas mal à l’extérieur, dans le cas contraire, on ne serait pas sur une série de trois matchs sans défaite à l’extérieur, à savoir le MCO, la JSMB et le CRB. Nous avons toutes les qualités pour revenir à Tizi avec un bon résultat. Il faut seulement y croire.

Le retour de Maroci, le grand soulagement
Après avoir été dispensé de la compétition pendant plusieurs semaines, le milieu récupérateur Tayeb Maroci, qui souffrait d’une blessure aux adducteurs, a été finalement autorisé à réintégrer le groupe. D’ailleurs, il a même participé aux deux matchs amicaux. Le retour de l’ex-Béjaoui a plus que jamais soulagé l’entraîneur en chef, qui pourrait désormais compter sur lui à partir de la prochaine rencontre face au Doyen. Toutefois, il faut rappeler aussi que même Chalali et Messaâdia qui étaient tous deux blessés seront de retour le Mouloudia.

Jouer deux matchs amicaux a été bénéfique, puisque vous avez retrouvé l’efficacité face à Akbou en inscrivant un triplé…
Je ne me plaint pas. Ce match m’a beaucoup remonté le moral même s’il ne s’agit que d’un match amical. Pour un attaquant, c’est toujours agréable de retrouver le chemin des filets. Maintenant, il ne me reste qu’à prouver mes qualités en match officiel. Je sais que toutes les conditions sont réunies pour le faire, il faut seulement que je joue.

Pensez-vous que le public kabyle sera au rendez-vous ?
Je l’espère. En tous les cas, je ne doute pas de la fidélité du public kabyle pour son équipe. Nos supporters ont toujours été à nos côtés. J’espère qu’ils seront en masse samedi prochain au stade du 5-Juillet. Ce qui est certain, c’est qu’on aura besoin de leur soutien. Ils sont notre source de motivation. La pression sera énorme car on jouera à l’extérieur, mais avec leur aide, on réalisera un bon résultat.

«Je ne doute pas de la fidélité de notre public pour son équipe. Je sais que les Kabyles seront nombreux samedi prochain au 5-Juillet» «Nous avons toutes les qualités pour maintenir notre invincibilité à l’extérieur»

Saïd D.

Pensez-vous que c’est suffisant pour convaincre votre entraîneur à quelques jours du match face au MCA ?
Je ne sais pas. Je pense que le coach est

Le MCA vient de s’imposer en quarts de finale de la coupe sur le score de 3 buts à 0. Ne pensezvous pas que sur le plan mental, ils sont avantagés par rapport à vous ?
Certes, ils sont sur la lancée, mais il ne

Entretien réalisé par M.L.

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

Coup ferme JSK

07
Il a tout conclu avec le club français

Khellili attendu à Angers en juillet

L’engagement de Boukhari et Ouaked de régulariser les joueurs prendra effet à partir de demain

Les joueurs exigent leur argent avant le MCA !
près une journée de repos, les Canaris ont repris les entrainements hier après-midi, en prévision de la prochaine sortie face au MCA. Durant cette trêve de quinze jours, la JSK a disputé deux matches amicaux face à l’ORB Akbou et la JS Saoura, histoire de maintenir les joueurs en contact avec la compétition. Si sur le plan technique, il y a lieu de dire que l’équipe travaille avec les moyens du bord et les joueurs font du mieux qu’ils peuvent pour améliorer leur classement d’ici la fin de saison, il n’en demeure pas moins que sur le volet financier, c'est le statu quo. Selon des indiscrétions, on croit savoir que les joueurs sont impatients de voir leur situation régularisée. Comme tout le monde le sait, il y a une semaine, les deux dirigeants, Boukhari et Ouaked, désignés par Hannachi pour assurer sa représentation après le différend qui existe entre lui et Sandjak, ont tenu une réunion dans le vestiaire avec les joueurs et au cours de laquelle ils se sont tous deux engagés à la régularisation de leur situation financière, pendante depuis des mois, à partir du début avril. Ainsi,

A

cet engagement prendra effet dès demain. Selon nos informations, les joueurs veulent leur argent avant même le match face au MCA, prévu samedi prochain au 5-Juillet. Ainsi, il reste encore à la direction six jours pour pouvoir concrétiser cet engagement et par là même motiver les joueurs à réaliser un résultat positif en déplacement.

et ça tombe au mauvais moment sachant que le club kabyle a un match très important à jouer le week-end prochain face au MCA, où la mobilisation de tous est obligatoire.

La direction saura-t-elle gérer la situation ?
Cela fait des semaines que la JSK fait face à une crise financière sans précédent. Les joueurs attendent avec impatience leur argent. Le fait que des joueurs aient déjà été régularisés, ne vient pas arranger la situation dans la mesure où les non concernés commencent sérieusement à s’interroger sur quels critères l’administration a régularisé certains et d’autres non. La situation risque de se compliquer encore davantage. Aussi, en plus des joueurs, l’entraîneur Nasser Sandjak est dans la même situation, lui qui attend le versement de ses trois dernières mensualités de son contrat, à savoir mars, avril et mai. La direction kabyle est donc confrontée à une situation complexe et l’on se demande si elle saura s'en sortir à six journées de la fin de saison. A. C.

L’intervention de Ouaked face à la JSS, jeudi dernier, a déstabilisé tout le monde
Si jusqu’au dernier match joué en amical face à la JS Saoura, les joueurs s’étaient tous considérés dans la même situation, on croit savoir d’une source digne de foi, que l’intervention de Ouaked au vestiaire avant le coup d’envoi du match face à Saoura, où il a tenté de mobiliser les joueurs, a donné le résultat inverse. En effet, par maladresse, Ouaked a annoncé devant tout le monde qu’une partie des joueurs a touché son dû, et l’autre, une fois l’argent disponible. Ce qui n'a pas été apprécié par le groupe de joueurs qui n’ont encore rien reçu. Pis encore, les joueurs n’ont pas caché leur colère. Selon nos informations, le groupe risque la division

Relégué sur le banc des remplaçants depuis l’entame de la saison, le défenseur central, Sofiane Khellili, qui n’a pas joué, que ce soit avec Fabbro ou bien Sandjak, ne s’entraîne plus avec la JSK. L’ex-Nahdiste, qui n’a pas été concerné par les deux matchs amicaux, livrés dernièrement contre l’ORB Akbou et la JS Saoura, n’a plus donné signe de vie, depuis quelques jours. La raison ? Selon les échos qui nous sont parvenus, Sofiane se trouverait en France, plus exactement à Angers pour effectuer des tests avec le club de Ligue 2. Apparemment, le défenseur, qui n’a joué qu’une seule rencontre avec la JSK cette saison, a bel et bien convaincu les dirigeants français avec qui il a tout conclu. D’après ce que nous avons appris, Khellili devrait commencer son aventure avec Angers, le 10 juillet prochain.

Son contrat à la JSK pourrait lui poser problème
Juste après lui avoir fait passer des tests, les responsables angevins, satisfaits des qualités du joueur de la JSK, lui ont demandé de revenir au mois de Juillet prochain, pour parapher son contrat. Seulement, avant de faire ses bagages, Sofiane devrait d’abord s’entretenir avec son président du moment qu’il est toujours la propriété de la JSK jusqu’au mois de décembre 2013. Autrement dit, le départ de Khellili à Angers dépendra du président Hannachi.

Le fait d’avoir joué une mi-temps face à la JS Saoura, jeudi dernier en amical, a soulagé Ziad qui a eu peur d’être tenu éloigné de la compétition pour cause de blessure. Le joueur que nous avons contacté, nous a fait savoir qu’il se sent mieux, et pour le match du MCA il souhaite faire partie des plans de Sandjak. Entretien.
Vous avez pris part à la première mi-temps face à la JSS, cela explique que votre blessure n’est pas méchante, n’est-ce pas ? Parlons justement de votre prochain match face au MCA, comment se présente-t-il ? A six journées de la fin de saison, vous reste-til encore des chances de terminer en haut du tableau ?
Pour ne rien vous cacher, notre souci majeur est de récolter le maximum de points d’ici la dernière journée, il reste encore six matches à jouer dont trois à Tizi. Je pense qu’à Tizi on n’aura pas le droit à l’erreur, et en déplacement il va falloir bien négocier nos matches, en récoltant le maximum de points possibles, je reste optimiste de pouvoir terminer à une place honorable.

Ziad : «La solidarité sera notre force face au MCA»

Tout à fait, j’ai été soulagé de n’avoir pas ressenti de douleur, ce qui m’a permis de tenir mon rôle en première mi-temps. J’ai joué sans ressentir la moindre douleur et je pense que je serai encore meilleur durant cette semaine qui précède le match du MCA.

La JSK a bien profité de cette trêve en programmant deux matches amicaux…

Oui, c’est vrai, les deux matches amicaux que nous avons joués durant cette période nous ont été bénéfiques dans la mesure où l’on n’a pas senti le vide laissé par la compétition. Je considère que ç'a été une bonne chose sachant que nous étions tenus d’effectuer une bonne préparation pour le match du MCA, qui nous attend la semaine prochaine.

l’objectif Le MCA qui est qualiest d'en récolter le fié pour le carré d’as maximum pour finir de la Coupe d’Algérie, est en phase ascendans le haut du dante, ne pensez-vous tableau»
pas que votre mission sera encore plus difficile ?

Les matches de fin de saison sont tous difficiles. Chaque équipe voudra prendre les points de la rencontre pour améliorer sa position au classement. Aussi, il ne faut pas oublier que les matches entre le MCA et la JSK ont été de tout temps serrés, et celui de samedi prochain le sera aussi. Je crois qu’on a encore devant «Il nous une semaine où on tâchera de bien nous prépareste encore rer pour aller en 18 points en jeu, conquérants à Alger.

« Je n’ai pas boudé les entraînements, J’étais en France pour des tests »
Joint par nos soins hier matin, Sofiane Khellili, qui n’a pas été concerné par les matchs amicaux livrés par la JSK cette semaine, nous dira qu'il se trouvait en France, plus exactement à Angers pour effectuer des tests avec le club de Ligue 2. A ce sujet, il déclare : «Je n’ai jamais boudé les entraînements comme le croient certaines personnes. Si je ne me suis pas présenté à Tizi, c’est parce que je me trouvais en France. J’ai effectué des tests avec Angers. En principe, j’ai tout conclu avec eux du moment qu’ils m’ont demandé de revenir au mois de Juillet. Il ne me reste qu’à récupérer ma lettre de libération en fin de saison. J’espère que Hannachi se montrera compréhensif avec moi d’autant plus que mon contrat prendra fin au mois de décembre». Saïd D.

Certes,laqualificationduMCAencoupe mettrasesjoueurssurorbite.Lematchsera poureuxuneoccasiondeconfirmerleur bonnesanté.J’ estimequ’unmatchtrèsserré nousattendàAlgeretleseulmoyend’ espérer lestenirenéchecc’ estderestersolidairessurle terrain.Lasolidaritédoitnousservirdeforce pourpouvoirreveniravecunbonrésultat.

Entretien réalisé par A. S.

08

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

Coup réussi MCA

Deux victoires, un nul pour quatre buts marqués et zéro encaissé

sa suprématie sur le CSC de Lemerre A
vant-hier après-midi, le Mouloudia et le CSC ont vu leurs chemins se croiser pour la troisième fois depuis le début de la saison. Le premier volet de la trilogie a débuté un soir du 23 octobre 2012 lorsque le CSC était venu au Stade Olympique avec le plein d’ambition. Invaincu depuis le début du championnat, Roger Lemerre va connaître pour la première fois le goût amer de la défaite en s’inclinant sur un but de Mustapha Djallit. Cinq mois plus tard, le CSC avait l’occasion de prendre sa revanche. Mais c’était sans compter sur la combativité et la volonté des joueurs mouloudéens qui ont appliqué à la lettre les consignes de Djamel Menad. Résultat des courses, le Doyen est revenu de Hamlaoui avec le partage des points. Une nouvelle fois, le CSC, malgré une ligne avant très performante, a été incapable de planter la moindre banderille au MCA. Avant-hier, même scénario et même résultat avec un Mouloudia qui a su asseoir sa suprématie sur un adversaire qui nourrit désormais un complexe. En trois confrontations, le Mouloudia à inscrit quatre réalisations, dont deux signées Djallit, sans encaisser le moindre but. Voilà des statistiques qui démontrent toute la supériorité du Doyen sur les Constantinois qui doivent encore attendre avant de pouvoir prendre leur revanche. Menad remporte une nouvelle fois la guerre tactique face à Lemerre Ce quart de finale de Dame Coupe aura aussi permis à Djamel Menad de confirmer sa réputation de bourreau des entraîneurs étrangers. Après avoir pris la mesure de Solinas, Fabbro et Courbis, l’ex-international a une nouvelle fois remporté la guerre tactique face à Lemerre. Menad peut se targuer donc d’être le seul technicien local à avoir damé le pion à deux reprises à Maître Lemerre. Après cela, qui pourra dire que l’entraîneur local n’était pas en mesure de rivaliser tactiquement avec des techniciens étrangers ? Faire plier à deux reprises Lemerre, pourtant champion du Monde et d’Europe avec les

Le Mouloudia assoit
Bleus, voilà une performance qui restera à jamais gravée dans le CV de Menad. Critiqué par l’entraîneur français à l’issue du match retour disputé à Hamlaoui, pour avoir prôné une tactique ultra-défensive et pour avoir refusé de jouer, Menad aura réussi sans l’ombre d’un doute par ce 3 à 0 à faire taire toutes les critiques et mettre d’accord tous les sceptiques qui ne croyaient pas en ses capacités à hisser le club au plus haut niveau. T. Che

Bachiri : «Il faut oublier le CSC et se
concentrer sur la JSK qu’on doit battre aussi»
Egal à lui-même, Redouane Bachiri s’est dressé telle une muraille devant les attaquants constantinois. L’ex-Béjaoui veut tourner la page pour se concentrer sur le rendez-vous suivant face à la JSK. On imagine que ça été la grande délivrance après avoir pris la mesure du CSC lors de ce quart de finale ? Nous étions tous soulagés au coup de sifflet final car on savait que le match allait être très disputé entre deux équipes qui veulent remporter la Coupe. Après un début de match assez compliqué nous avons su maîtriser notre adversaire, surtout en seconde période. Les deux buts inscrits par Bouguèche et Ghazi juste avant la pause vous ont-ils permis d’aborder la seconde mi-temps avec plus de sérénité ? C’est sûr que lorsqu’on marque deux buts juste avant la mi-temps, c’est toujours mortel pour l’équipe adverse. Souvent on ne se remet pas d’un but qu’on prend juste avant de rentrer aux vestiaires. Alors que dire lorsqu’on en prend deux coup sur coup. Par la suite nous avons plus facilement géré la partie car nous avions une bonne marge de manœuvre. Il fallait qu’on préserve notre cage vierge afin de ne pas redonner espoir à notre adversaire. Comment a été l’entente avec Aksas ? Il ne faut pas oublier que nous avons joué ensemble face au CSC à Hamlaoui. A partir de là, il n’y a aucun problème que je joue avec Aksas, Zeddam ou bien Djaghbala. Un mot sur cette ambiance qui a régné au Stade Olympique ? Il y avait une ambiance de folie. C’est justement pour cela qu’on fait ce métier. Je tiens aussi à présenter mes condoléances à la famille du supporter décédé. Que Dieu l’accueille en Son Vaste Paradis. C’est toujours difficile de parler de football lorsqu’on évoque un incident de cette gravité. Etant à présent dans le dernier carré, préféreriez-vous affronter l’ESS ou le CRB en demi-finale ? En toute sincérité, je n’ai aucune préférence car, dans les deux cas, nous serons confrontés à une grande équipe. A nous de nous préparer en conséquence. Après la Coupe, vous allez replonger dans le championnat avec la réception prochaine de la JSK au stade du 5-Juillet. Il faudra remporter ce match pour se rapprocher de cette deuxième place au classement général ? Nous aurons une bonne semaine pour bien préparer ce rendezvous qui est tout aussi important. Il va falloir gagner ce match de championnat pour revenir sur l’USMH car il ne faut pas oublier que la qualification pour la Ligue des champions est l’un de nos objectifs majeurs. Auteur d’un match solide, on parle de plus en plus d’une convocation en Equipe nationale des locaux ? Ce serait fabuleux de défendre les couleurs de son pays. Il est évident que je vais continuer à travailler pour y arriver. Entretien réalisé par Tarek-Che

Raouraoua eu une discussion avec Ghrib sur le cas Chaouchi

Fawzi doit s’abstenir de toute critique pour revenir chez les Verts

Le retour de Fawzi Chaouchi à la compétition à l’occasion de ce quart de finale a été suivi à la loupe par Vahid Halilhodzic et Toufik Kourichi. A l’issue de ce match pleinement maîtrisé par le natif de Bordj Menaïel, le coach bosniaque a été convaincu par la nécessité de donner une seconde chance au héros d’Oum Dourmane. C’est d’ailleurs dans cette optique que le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, a eu dernièrement une discussion avec Omar Ghrib. Le retour de Fawzi devra se faire pour le prochain stage des Verts à condition que le joueur ne fasse plus de déclarations incendiaires dans les medias, surtout lorsqu’il s’attaque au sélectionneur et à M’Bolhi. C’est à cette condition que Chaouchi sera de nouveau parmi les Verts. Une juste récompense pour celui qui est en train de réussir une saison de haute facture avec le Mouloudia.

Chaouchi : «A l’avenir, je m’engage à ne plus évoquer l’EN ni M’Bolhi»
Tout proche d’un retour en sélection nationale, Fawzi Chaouchi semble avoir appris la leçon car les sorties médiatiques

ne sont pas faites pour arranger sa situation. Et face aux recommandations du premier responsable de la FAF, Chaouchi a décidé de changer son comportement de façon radicale du moins lors de ses interventions devant les médias. «Je suis très heureux de cette qualification qui nous permet de poursuivre notre aventure dans l’épreuve populaire. Je tiens aussi à dire qu’à l’avenir je m’abstiendrai de faire toute déclaration sur l’Equipe nationale et M’Bolhi. J’accepte de répondre à toutes les questions concernant mon club, c’est tout, sans rentrer dans d’autres considérations» nous dira Chaouchi qui a envie de mettre tous les atouts de son coté pour revenir chez les Fennecs. T. Che

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

Coup par coup MCA

09

endredi dernier, personne ne s’attendait à ce que le Mouloudia se qualifie sur un score large face au CSC en raison de l’enjeu, et le résultat des deux confrontations disputées en championnat. En dépit de la qualification, Djamel Menad n’était pas entièrement satisfait de la production de ses joueurs. Après une entame de jeu équilibrée, le Mouloudia a eu une meilleure monopolisation de la balle, réussissant à mettre le CSC en difficulté. Toutefois et contre toute attente, les Constantinois sont montés d’un cran, prenant même le match en main. Djamel Menad était dans tous ses états et n’arrêtait pas de crier et de gesticuler pour manifester son mécontentement au moment où le CSC s’est montré dangereux, donnant des sueurs froides au Doyen, en manquant deux occasions nettes de scorer. L’expérience des joueurs du MCA a prévalu, à commencer par la réalisation de Bouguèche, qui a complètement déstabilisé les Constantinois du fait que trois minutes plus tard ils concèderont un second but juste

changements face à la JSK V
avant de regagner les vestiaires. N’étant pas satisfait de la production de son équipe, Menad prévoit donc des changements face à la JSK qui sera aussi difficile que le match de coupe, afin de rectifier le tir et préserver les chances de son équipe de terminer la saison sur le podium.

Menad prévoit des
La qualification est amplement méritée, mais…
A vrai dire, le sort du match s’est joué dans les trois dernières minutes de la rencontre, et il était très difficile pour n’importe quel formation d’encaisser deux buts avant la pause, alors que tout le monde s’attendait à ce que la première mitemps s’achève sur un score vierge. Pour preuve, et comme il fallait s’y attendre, le MCA s’est contenté de gérer la seconde période, ajoutant même une troisième réalisation qui n’était autre que la cerise sur le gâteau. Cependant, Menad sait qu’un tel scénario ne pourra à chaque fois se reproduire et il faut s’attendre à ce que la demi-finale soit encore plus difficile. C’est pour cette raison qu’il espère une meilleure production de son équipe, à commencer par le match face à la JSK. Certes, la qualification du MCA est amplement méritée, et les Constantinois ont reconnu que le MCA leur a été supérieur, il n’en demeure pas moins que le coach veut voir ses joueurs donner le meilleur d’euxmêmes et ne pas laisser l’adversaire prendre confiance.

ce qui n’est pas le cas de Metref qui connait une nette baisse de régime ces derniers temps. Et il se pourrait bien que ce dernier paye les frais des choix de Menad s’il ne se remet pas en cause. Ainsi, Karim Ghazi, comme à son habitude, récupère un très grand nombre de balles. Kacem Mehdi, le seul mi-

Il n’est pas satisfait de son milieu du terrain
Djamel Menad qui est décidé donc à apporter des changements sans pour autant chambouler son équipe, pourra remanier le dispositif de son milieu. Le coach du Mouloudia n’a pas manqué de dire, en termes à peine voilés, que le CSC a montré de belles choses au milieu du terrain. Ainsi, il est évident que Menad pourra apporter du sang neuf à son équipe, soit par des changements ou bien par une nouvelle disposition des joueurs. En effet, si Karim Ghazi et Kacem Mehdi ont fourni un match plein, lieu relayeur de l’équipe et qui porte le jeu vers l’avant, accomplit sa tâche convenablement. C’est donc Metref qui n’arrive pas à donner ce qu’on attend de lui, et il doit prouver pour les matchs à venir qu’il ne s’agissait que d’un passage à vide. K. M.

suivre A l’issue de la qualificaPrésent pour tentiellement sélectionpo s tion du MCA au dernier ur pas t ue jo en s em ur al ie n us fi pl ra carré de la Coupe d’Alur Kourichi n’au nables, Toufik ent au Stade Olympique po ux gérie, le président de la ca em lo s ac de pl N dé fait le eur de l’E éments section football, Omar au sélectionn rien. Le nouve bien servi avec plusieurs él its. Il Ghrib, était aux anges. du été Ce dernier croit dur semble avoir ouloudéen qui l’auraient sé ustaM m , p di comme fer que m eh ca M le em ac dans K f, re hiri qui son équipe ocine Met s’agirait de H y Yachir et Redouane Bac m Kouri- gagnera Sa s. , oi it n ll ti pha Dja x Constan au ce ce trofa e bl Moufut irréprocha rviser une nouvelle fois le phée à ce pe fa su at a pionn chi devr pour la match de cham loudia lors du rendre une liste élargie de sepde t an tième la JSK av stage à Sidi un ur po ts 40 élémen fois de Moussa. son hisT. Che toire. Lui
qui avait à plusieurs reUne prises dit 0 2 1 e d prime que le Moue d cas loudia donne millions en finale de rendez-vous n e n o ti a c fi li qua à Bouteflika, e p u o la C est aussi à rté avec brio

Metref, hir, Kacem, Yac iri ch Djallit et Ba richi u o K t séduisen la production de

Aksas séduit et Ghrib : «Comme promis, gagne la confiance nous offrirons la Coupe
aux Chnaoua»

de Menad

atch rempo l’origine de la A l’issue du m ordinateur de section est co ses le banderole à face au CSC, le vestiaire pour féliciter ier le prem l’effigie du présiur po n intervenu dans io as cc t aussi l’o dent de la Répuomettre à ses joueurs. C’étai l’équipe de pr de centimes à de e bl blique. «Je suis très sa on sp ns re io ill m 0 12 e e im heureux de cette qualification ur la final po on ti troupes une pr ca ifi fide qual en demi- finale, et je souhaite chacun en cas Algérie. En cas de victoire qu’on tiendra promesse d’offrir de la Coupe d’ me n’a pas encore été fixée cette Coupe d’Algérie à nos supnale, la som nnaires de Cheraga qui porters. J’ai déjà affirmé qu’on par les pensiosurtout pas anticiper fixera rendez-vous au Président ne veulent énements. les év Bouteflika en finale et je souhaite qu’il nous remettra le trophée», dira Omar Ghrib.

Le match de Coupe d’Algérie forts qu’ils ont déployés sur le face au CSC a donné lieu à terrain. Le plus important Décrassage la première titularisation en coupe, c’est de se quapour les de Mohamed Amine lifier, peu importe la Aksas au stade du 5titulaires manière, notamment Juillet, après qu'il a Au lendemain d’un match très dans ce genre de rendisputé, les gars du Mouloudia se déjà joué comme tisont remis hier matin au boulot à contre — car à tulaire face à cette l’annexe du 5-Juillet. Les titulaires même équipe du quoi bon bien pont eu droit à une séance de décrasjouer et se sage, question d’évacuer un stress ac- CSC à Constantine en championnat. En dépit cumulé tout au long de la semaine faire élide son expérience et dans qui a précédé le miner match de un stade plein comme un œuf, par la Les Coupe. l’ex-Belouizdadi n’a pas réussi l’entame du match que suite ? lui-même attendait, avant de retrouver ses repères, remplaçants — et ce du fait que c’est la première fois de la saison qu’il ont travaillé sous forme la charnière centrale avec Bachiri. Toutecontrairela houlette de Zémiti fois, et au fil de la rencontre, Aksas a su se monment aux Ceux qui n’ont pas eu l’occasion de trer à la hauteur, avant de fournir une très matchs jouer le match de Coupe et même ceux bonne prestation en seconde période, où il a qui n’ont fait qu’une brève apparition, de gagné tous ses duels, sauvant même son eu droit à une séance normale. C’est cham- ont équipe d’un but tout fait qui pouvait relancer sous la houlette de Farid Zémiti que Yapionnat. laoui, Zeddam, Daoud et Djemili ont bossé le CSC dans le match, en coupant la trajecdans l’objectif de préparer le match de Quant à toire de la balle qui allait atterrir dans les championnat face à la JSK. pieds de Tiaïba qui se trouvait dans une posila prime, tion idéale de scorer. Par sa prestation et sa dés’ils arribauche d’énergie, Aksas a gagné la confiance de vent en finale Lundi, son coach, mais aussi l’estime des Chnaoua qui ils se partagerepos pour l’ont applaudi chaleureusement en fin de partie. ront le chèque qui tout le monde nous sera remis». Et pour récupérer des efforts

«La fête a été gâchée par la mort de notre supporter»

co on de Bien que le MCA ait de cette missi ie afin mais investit Coupe d’Algér aoua la er rt po décroché sa qualificam re hn de C ia de illiers Mouloud tion sur le score sans de attentes de m r x fie au is e su dr e n «J po e. up de ré appel de trois buts à e septième co es des qui rêvent d’un ont su répondre aux attent ilzéro face au CSC, il Ju i 5qu s du ur e ue ad mes jo ésents au st pr rs te n’en demeure pas au or r le pp s pour al milliers de su tous les moyen réservons s moins qu'il a joué avec on tr et m s nous let. Nou le feu, et le match pouure. D’ailleurs, s en cas de nt ve l’a de ut ur bo rise à nos joue vait bien basculer du une belle surp oupe d’Algérie» dira C côté constantinois au mivictoire en . du Doyen lieu de la première période. l’homme fort T. Che A ce sujet, Ghrib nous dira : «Je remercie les joueurs qui ont mouillé le maillot et pour les ef-

: Amrouche e n u e «Je remercie les rv «On rése en rs u e u jo joueurs pour leurs s o surprise à n e en Coupe» efforts et le plus ir cas de victo président du le , pe ui éq n so - important c’est Très proche de rouche, se sent plus que ja m la qualification» A au permettre nseil, Hocine

Réussissant un match plein, Amine Aksas annonce la couleur et confirme tout le bien qu’on pense de lui. Djamel Menad, qui connaît bien ses qualités, a gagné son pari en misant sur lui. C’est donc logiquement qu'Aksas sera reconduit face à la JSK aux côtés de Bachiri, Tout en étant content qui reste incontestablement la force tranquille de cette qualification qui de cette défense du MCA. Ainsi la concurrence est relancée une nouvelle fois au sein de la déa permis au MCA d’atteinfense, et Djeghbala, jusque-là indétrônable, doit dre le dernier carré, Ghrib convaincre une nouvelle fois son coach, et il sera en Epoustouflant n’a pas manqué d’avoir course avec Aksas pour une place de titulaire. Kacem Mehdi une pensée pour le Quant à Zeddam, il semble bien que la saison Vendredi passé, et en plus de jeune supporter qui a soit terminée pour lui, car on voit mal comBouguèche et Ghazi, qui se sont illustrouvé la mort au ment il pourra regagner la confiance de trés par deux réalisations, Kacem Mehdi a stade du 5-Juillet. «Je été tout simplement époustouflant, réussisMenad et détrôner Aksas ou Djeghbala.

consentis, les joueurs du Mouloudia ont eu droit aujourd’hui à une journée de repos. Cela devrait permettre à l’ensemble des troupes de recharger les batteries et reprendre leurs esprits avant de préparer le prochain match de championnat face à la JSK qui s’annonce tout aussi difficile et compliqué. T. Che

Il sera reconduit face à la JSK

sant une rencontre de très haute facture. Au pense que la joie de K. M. four et au moulin, Kacem Mehdi a su orienter la qualification a été le jeu et distiller de bonnes balles à ses coéquigâchée par la triste piers. Ce dernier qui a manqué le match retour mort de notre jeune en championnat face au CSC, a pris donc sa rede fort belle manière en étant incontessupporter. Et je pro- vanche tablement l’un des meilleurs joueurs sur le C’est avec beaucoup de tristesse que fite de cette occasion terrain. Au moment de céder sa place à Mou- nous avons appris le décès du supporter men, à quatre minutes de la fin, les pour présenter mes du Mouloudia, Cherid Houdaïfa. En cette lui ont réservé une standing ovacondoléances et celles Chnaoua douloureuse circonstance, le collectif du tion en guise de reconnaissance. Cette Buteur, le comité de supporters et les diridu club à la famille du bonne prestation ne semble pas geants du Doyen présentent leurs sincères avoir échappé à Toufik Kourichi défunt», conclut Ghrib. qui était sur les lieux. condoléances à la famille du défunt et l’assuK. M. K. M.

Condoléances

rent de leur profonde sympathie. Que Dieu Tout-Puissant accorde au défunt sa Miséricorde et l’accueille en Son Vaste Paradis.

10
Le coach exige plus d'efforts
s Ainsi, Boualem Charef ne veut surtout pas passer à côté. Il est en s train de préparer la suite du parcours, recommandant vivement aux joueurs de redoubler d'efforts durant cette période de mini-trêve afin d'être au top à la reprise. Le programme de rencontres de championnat restants à jouer ne seront pas faciles et Charef le sait très bien, comme il sait aussi que de bons résultats en cette fin de parcours passeront par une bonne préparation physique, tactique et surtout psychologique. Faute de quoi son équipe ne pourra pas réaliser une bonne fin de saison. Il faut dire que le rendement de l’équipe lors des dernières rencontres officielles n'était pas du goût de l'entraîneur. Pour lui, les joueurs n'ont pas été à la hauteur.

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

Coup d’accélérateur USMH

Le groupe appelé à améliorer ses performances
s L’USMH a, faut-il le rappeler, enregistré deux défaites dont s l’une à domicile, un nul et une victoire dans les quatre derniers matches de championnat sans parler de la défaite en Coupe d’Algérie contre l’USMA. Des résultats très moyens pour une équipe connue pour ses performantes pour avoir pu réaliser de bien meilleurs résultats dans un passé récent. Saturation ou simple passage à vide, il est certain que les Jaune et Noir n'ont pas vraiment été performants. Charef est d'ailleurs allé jusqu'à dire que certains joueurs n'ont pas tenu leur tâche comme il fallait, notamment dans certains matches où l'équipe a failli y laisser des plumes en seconde période. Voulant voir son équipe retrouver sa verve, le premier responsable de la barre technique a tenu un discours de sensibilisation avant de se remettre au travail avec ses poulains. Ces derniers ont bien compris le message du coach qui veut les mettre d'ores et déjà devant leurs responsabilités, avant le prochain rendez-vous face au MCO.

Charef prépare sa stratégie

D

écidés à sortir victorieux de la confrontation de samedi prochain face au MC Oran, les Harrachis ont préparé très sérieusement ce rendez-vous. En effet, les poulains de Charef ne veulent en aucun cas rater ce rendez-vous important. Même s'ils sont conscients de la difficulté de la tâche, la plupart d'entre eux ont laissé apparaître une grande confiance et une sérénité absolue. De son côté, le coach Charef, qui depuis le début de semaine s'attelle à préparer son plan de bataille après avoir supervisé le jeu de l'adversaire, compte beaucoup sur l'esprit de groupe. Tout en évitant de mettre une pression supplémentaire sur ses protégés vu l'inexpérience et le manque de maturité qui caractérisent son équipe, surtout pour ce genre de match, Charef a axé principale-

ment son travail sur le volet psychologique afin de motiver davantage ses poulains.

vant les deux milieux offensifs Lamali et Younes qui auront le rôle d'appui.

Un 4-5-1 en vue
Apparemment, c'est avec une nouvelle stratégie que l'équipe harrachie affrontera le MCO ce mardi à Oran. Les poulains de Charef évolueront en effet en 4-5-1, contrairement aux habitudes où l'entraîneur a toujours privilégié un système de jeu plus classique, à savoir le 4-4-2. En fait, cette nouvelle stratégie n'est pas fortuite. Elle a été décidée après mûre réflexion par l'ensemble du staff technique, en tenant compte du fait que la force du MCO réside dans son milieu de terrain et qu'il fallait donc impérativement trouver des solutions pour contrecarrer l'adversaire pour éviter de se faire dominer. Quant au compartiment offensif, Bounedjah évoluera seul en attaque juste de-

Sixte au menu
Au lendemain de la dernière joute amicale, le staff technique harrachi est rentré directement dans le vif du sujet. Il n'a pas voulu perdre encore du temps afin de permettre à ses gars la meilleure préparation avant le match face au Mouloudji d’Oran. Charef a fait augmenter la cadence dès cette première séance de la semaine. Les camarades de Doukha ont effectué quelques tours de piste suivis d'exercices technico-tactiques avant de boucler par un sixte où ils se sont donnés à fond sous le regard attentif de leur entraîneur et ses deux assistants, Bechouche et Laoufi, qui n'hésitaient pas à apporter les correctifs nécessaires. N. R.

Azzi «On ne décevra
Quatre milliards pour terminer la saison Sur le
Cette fois-ci, vous allez vous déplacer à Oran pour affronter le MCO, comment avez-vous préparé ce match ? On a respecté le programme établi par le staff technique qui veille à maintenir le groupe en forme en perspective de ce match. Sinon il n'y a pas eu de préparation spéciale. Comment voyez-vous cette empoignade ? C'est une rencontre qui s'annonce équilibrée vu les atouts des deux équipes. Le MCO aura certes l'avantage du terrain et du public. Nous pouvons, nous aussi, compter sur le soutien de nos supporters qui seront nombreux à se déplacer. Nous devrons donc jouer comme si c'était à El Harrach. On vous sent déterminé à réaliser un grand match pour arracher les points de la victoire… Bien que le MCO joue sur son terrain, la victoire est dans nos cordes. Ce match, nous devons le gagner. C'est obligatoire pour améliorer notre capital en points. On le fera pour notre public qui rêve de voir l'USMH terminer à la seconde place aller loin dans cette épreuve. Le public harrachi sera au rendez-vous comme il l'avait fait lors des précédents déplacements. Qu'est-ce que cela vous fait ? Nous avons des supporters très fidèles qui soutiennent toujours leur équipe, quelles que soient les difficultés. On souhaite être à la hauteur pour leur faire plaisir. Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni

Après un début difficile, vous avez pu vous imposer dans le compartiplan financier, le club harrachi continue à ment de l’entrejeu. Vous atrencontrer certains protendiez-vous à cela ? blèmes. Même si les Connaissant ma valeur, je caisses ne sont pas à sec, n'ai à aucun instant douté de il n’en demeure pas Pour cette rencontre face au Moumes capacités pour concurrenmo ins que la situation loudia d’Oran tant attendue par les cer les autres milieux de terrain. supporters de l'USMH, Boualem Cha- financière n’est pas reluiIl me fallait juste une période sante. Selon un membre ref compte beaucoup sur l'esprit de d'adaptation. Pour cela, j'ai trade la direction, l’argent groupe de ses poulains et sur leur sovaillé sans relâche aux entraînedisponible reste quand lidarité pour réaliser un grand match ments et, Dieu merci, j'ai réussi à même insuffisant pour ce mardi. C'est aussi l'avis de tous les convaincre le coach et dès qu'il m'a pouvoir terminer à l’aise joueurs originaire de la capitale de donné ma chance, je n'ai pas raté la saison. La direction l’Ouest, et qui restent des éléments l'occasion. du club fait tout pour clés dans le dispositif tactique de Votre équipe, avec des éléments convaincre certaines Charef. En fait, cette rencontre est moyens, arrive à se maintenir ent rep ris es d’aider le ordinaire même si le résultat final parmi des clubs mieux nantis dans club et souhaiterait viest aussi important pour les deux vement décrocher d’autous les domaines… équipes que pour l’adversaire. Le tre Je pense qu'il est important de raps con tra ts, en plus de fait que plusieurs éléments sont peler que le football est un sport collecceux conclus. La originaires de la capitale de SPA/USMH est encore tif, et de ce fait c'est la force du groupe l’Ouest, ce rendez-vous suscite qui prime sur les individualités. A jeu ne, il va fall oir un grand engouement où le caqu’elle surmonte ce l'USMH, tous les joueurs sont pratiqueractère plutôt derby sera prédoproblème. Faut-il rapment d'égale valeur et nous formons un minant : «L’idée d’affronter le peler que les dépenses groupe soudé, volontaire, et avec un esprit Mouloudia d’Oran chez lui est du club, depuis le de solidarité. C'est cela notre force. déjà très motivant, mais cela déb ut de la sai son ne veut pas dire qu'on en fait , Pourtant, cela n'a pas bien marché pour s’élèvent à plus de une montagne. Certes, le votre équipe lors des derniers matchs. 8 milliards, alors que MCO est une bonne équipe et Quelles en sont les raisons ? le championnat est de surcroît jouera chez elle, Non, je ne suis pas d'accord. Sur les trois loin d’être terminé. mais on va tout faire pour matchs dont vous faites allusion, il y a eu une Les responsables doiarracher la victoire. Jouer à victoire face à Saoura qui est un résultat posiven t se procurer au Oran nous arrange beautif. Concernant le nul à domicile face à moins la moitié de coup, car le groupe ne se l’USMA, on méritait de gagner si on avait cette somme dépensentira pas dépaysé. En concrétise nos occasions de but. Quant à la désée po ur espérer d’autres termes, on jouera faite à domicile contre Tlemcen, cela arrive à terminer à l’aise comme si c'était à El toutes les équipes. En football, il faut rester cet exerHarrach.» concentré, car le moindre relâchement peut coûcice. ter cher. Nous devrons retenir cette leçon pour éviter que ce scénario ne se reproduise

Voilà ce que pensent les Oranais d’El Harrach

pas notre public»

«A Oran, on jouera comme si c'était un match à domicile»

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

Coup d’œil JSMB

11

Solinas métamorphose l’équipe
Les supporters sont unanimes : «Depuis l’arrivée de Solinas, les choses ont beaucoup changé.» D’ailleurs, cela a été constaté par ceux qui ont assisté aux dernières rencontres de la JSMB. Les joueurs de la JSMB ne savent plus qui participera aux rencontres ni même qui sera dans le liste des dix-huit, surtout que Solinas n’arrête pas de changer son onze d’une rencontre à une autre. Certes, il a toujours une idée sur l’effectif à incorporer, dernièrement, notamment, où plusieurs défections ont été enregistrées à chaque rencontre, mais sans trancher durant toute la semaine. Il essaie d’éviter la pression, tout en gardant la sérénité dans le groupe. Son travail s’appuie sur le match. «Tout le monde doit être prêt pour s’arracher sa place», disait le driver de la JSMB. A l’exemple de la dernière rencontre, des changements ont été opérés par le coach béjaoui qui, malgré les nombreuses défections, a pu quand même trouver la bonne formule et mettre en place un dispositif qui a réalisé au Bordj un match nul. Malgré les absences, Solinas a su garder la stabilité de son effectif, ce qui prouve aussi qu’il a toujours misé sur le bon cheval. Avec lui, tous les joueurs ont eu leur chance Depuis son arrivée, le nouveau coach a redonné beaucoup d’espoir aux joueurs, notamment les réservistes. Ainsi, les places sont chères, et les joueurs le savent pertinemment, même si certains ont déjà assuré leur place dans la composante, surtout ceux qui ont déjà joué presque toutes les rencontres depuis le début de saison. D’autres joueurs doivent, désormais, cravacher dur pour convaincre le coach italien qui a promis de faire tourner son effectif, ce qui leur donne encore plus de chances de se produire dans un match officiel, car il faut dire que, depuis son avènement, Solinas a utilisé presque tous ses éléments. Même les jeunes, comme Zeghli, Debaka et les autres. C’est dire que ces joueurs vont certainement mettre le feu et relancer encore une fois la concurrence dans les trois compartiments, ce qui était visible d’ailleurs lors des dernières séances d’entraînement des Vert et Rouge quand chaque joueur essayait de prouver au coach qu’il mérite sa place dans cette équipe. La direction veut le garder pour la saison prochaine Le coach italien de la JSMB, Gianni Solinas, qui a succédé au Français, Alain Michel, a signé un contrat de 18 mois en faveur du club de Yemma Gouraya, à compter du mois de janvier dernier. C’est dire que ce dernier pourrait être reconduit la saison prochaine. Certes, pour le moment, rien n’est encore fait, du moment que l’exercice actuel n’est pas encore achevé, mais d’après nos informations, la direction béjaouie songe sérieusement à le garder, notamment suite à ce qu’il a réalisé au sein de cette équipe, où il a pu redresser la barre et donner une âme à cette jeune équipe qui se rapproche de plus en plus de son objectif, le maintien parmi l’élite. Solinas n’a pas caché sa disposition à rester à la JSMB pour une nouvelle saison, mais il préfère, toutefois, attendre la fin de l’exercice en cours avant de se prononcer officiellement. S. A.

Mebarakou : «On ne va pas faire ce long voyage jusqu’à Kumasi pour revenir bredouilles»
Le jeune axial de la JSMB ne désespère pas, malgré les nombreuses absences face à l’Asante Kotoko, notamment en défense et en attaque. Pour lui, des solutions existent, et le staff technique fera ce qu’il faut pour les mettre en place le jour du match.
Comment s’est déroulée la préparation durant cette semaine pour ce rendez-vous africain ? Dans de bonnes conditions. Tout le monde travaille d’arrache-pied afin d’être prêt à ce match retour du dernier tour de la Ligue des champions d’Afrique. Le coach a établi un programme durant cette période et les joueurs y adhèrent parfaitement. En tout cas, c’est une occasion pour nous de revenir avec un probant résultat de Kumasi, synonyme de qualification au prochain tour. Après plus d’une semaine de travail, êtes-vous prêts à ce match retour face à l’Asante Kotoko ? Oui, nous sommes prêts pour ce match retour, dans lequel nous envisageons de jouer à fond pour confirmer notre dernier résultat en déplacement à Bordj. Et comment s’annonce pour vous ce match face aux Ghanéens ? Ce sera un match très difficile pour nous. On va jouer chez eux, c’est dire que les Ghanéens vont tout faire pour nous battre et essayer de se qualifier aussi. De notre côté, on va tout faire pour réaliser un très bon résultat, pour arracher le ticket au prochain tour. Réellement, avez-vous les moyens d’accrocher cette équipe de l’Asante, à Kumasi ? Bien sûr que oui, c’est vrai qu’on jouera devant une équipe qui produit un bon football, mais on fera tout pour la surprendre sur son terrain. Je pense qu’il existe une grande volonté aussi bien chez les joueurs que chez le staff technique et les responsables. C’est vrai que nous n’avons pas assez d’expérience pour ce genre d’épreuve, mais on aura notre mot à dire et défendra nos chances jusqu’au bout. Mais cette équipe qui carbure à plein régime fera aussi de son mieux pour vous battre… Les joueurs de l’Asante ne baisseront pas les bras aussi facilement, mais la JSMB a repris confiance aussi. Nous l’avons prouvé durant les précédents matches que nous avons joués. Je dirais que nous partons à chances égales dans ce match retour. Nous n’allons pas nous déplacer au Ghana pour admirer le paysage ou les regarder jouer, détrompezvous. Ne craignez-vous pas que le manque d’expérience de vos partenaires vous soit préjudiciable dans ce genre de rendez-vous ? Oui, cela peut être un handicap pour nous, du moment que nous n’avons pas assez d’expérience en Ligue des champions. Mais cela ne veut pas dire qu’on n’a aucune chance face aux Ghanéens. On est bien déterminés à nous qualifier. Si on n’est pas optimistes, je ne vois vraiment pas l’utilité de faire ce long et fatiguant déplacement jusqu’à Kumasi pour revenir bredouilles. Nous irons là-bas pour honorer les couleurs de notre pays et celles de notre club. Des appréhensions par rapport à la chaleur ? Il est évident que le climat ne sera pas à notre avantage, surtout que le taux d’humidité est élevé. On craint aussi l’hostilité des supporters de l’équipe hôte, sans oublier l’arbitrage. C’est pour cela qu’il faut avoir les nerfs solides pour éviter de tomber dans le panneau. L’Afrique est ainsi faite, on doit s’y mettre et essayer surtout de revenir au pays, le 8 avril prochain, avec la qualification dans les bagages. S. A.

JSMB 2 (A) – Espoirs 0
En prévision de la prochaine rencontre face à l’Asante Kotoko, les poulains de Solinas n’ont pas chômé cette semaine. Afin de mettre à profit cette période de trêve, le staff technique a décidé d’organiser un match amical pour ses joueurs qui ont affronté hier en fin d’après-midi, les U21. Une rencontre qui s’est soldée par une victoire des seniors sur le score de deux buts à un. Les deux réalisations des poulains de Solinas ont été l’œuvre de Hamouche et Aourès et en seconde période.

Violent accrochage entre Zerrara et Idirène
Hier à l’occasion du match amical entre les seniors et les espoirs, un incident s’est produit. Alors que tout allait pour le mieux à deux minutes de la fin de la partie, le milieu de terrain franco-algérien de la JSMB, Toufik Zerrara, et le jeune espoir, Farid Idirène, se sont violemment accrochés, verbalement d’abord, avant d’en arriver aux mains. Il aura fallu l’intervention rapide de certains de leurs camarades et de l’entraîneur adjoint, Hamouche Hacène, qui n’était pas loin de l’action, pour séparer les deux antagonistes et éviter que la situation s’aggrave davantage. Une triste scène qui a poussé d’ailleurs, Solinas à arrêter la partie.

L’Asante Kotoko, prochain adversaire de la JSMB en Ligue des champions, affrontera l’équipe de Wa All Stars cet après-midi, à partir de 16h, en déplacement, pour le compte de la 19e journée du championnat du Ghana. Ce sera le quatrième match en championnat pour cette équipe ghanéenne depuis la rencontre aller face à la JSMB. Les Béjaouis, quant à eux, n’ont joué qu’un seul match depuis face au CABBA. Ce qui pourrait encore influer négativement sur le rendement de l’équipe, laquelle sera, en plus, amoindrie de plusieurs titulaires.

L’Asante affrontera Wa All Stars cet après-midi

Le joueur a terminé sa rééducation spécifique

Megatli :

S. A.

Les Béjaouis, qui entameront leur voyage ce mardi pour Kumasi dans l’après-midi, se déplaceront, d’abord, demain, à Alger par route, à l’issue de la dernière séance de travail à domicile, où ils devront passer la nuit à l’hôtel Adghigh, avant de se rendre au Ghana pour affronter l’Asante Kotoko, le 7 avril prochain, sur la pelouse du stade Baba Yara de Kumasi. Pour information, le staff technique a programmé une séance de travail, mardi matin, au stade de la Protection civile de Dar El Beïda.

Déplacement demain à Alger

Entre joueurs, staff technique et membres de la direction, la délégation de la JSMB contiendra en principe 31 personnes. Elle sera conduite par le directeur général du club, Rachid Redjradj, et le président de la JSMB/CSA, Hafid Tiab, le petit frère du président de la S/SPA JSMB, Boualem Tiab. Le coach Solinas a retenu 19 joueurs, en attendant le verdict de Nabil Aït Fergane, qui devait passer une IRM, hier à Alger.

Une délégation forte de 31 personnes

Le défenseur de la JSMB nous a fait savoir qu’il a déjà terminé sa rééducation spécifique qu’il a entamée au lendemain de son opération au genou, effectuée en Tunisie, le mois dernier. Amine Megatli affirme que son état de santé s’est beaucoup amélioré, ce qui lui permettra d’entamer la marche dès aujourd’hui, avant de reprendre le travail dans dix jours au maximum, soit dès le retour de l’équipe du Ghana : «Actuellement, je me sens un peu mieux. Je tiens à vous dire que j’ai déjà consommé la période de rééducation. Désormais, je peux marcher. Toutefois, je dois attendre le retour de l’équipe du Ghana pour reprendre l’entraînement.»

«Je reprendrai le travail après le retour de l’équipe du Ghana»

«Je serai de tout cœur avec mes coéquipiers»
Dans un autre contexte, Amine Megatli a exprimé, lundi sur son site internet, ses regrets de ne pouvoir être de la partie face à l’Asante Kotoko, afin d’aider ses coéquipiers : «Je souhaite à mes coéquipiers de gagner ce match contre l’Asante. Je suis de tout cœur avec eux. On a fait match nul à l’aller, mais je pense qu’on a les moyens de relever le défi au Ghana. J’espère que la qualification sera de notre côté.» S. A.

Les U13 de la JSMB, qui sont qualifiés en demi-finale de la Coupe d’Algérie, se sont déplacés, hier, vers Tablat, pour participer à un tournoi de football. Ce sera donc une occasion pour le coach Ferdj de bien préparer le match contre les U13 du MCS, le 6 avril prochain, à Saïda

Les U13 participeront au tournoi de Tablat

De notre envoyé spécial en Egypte

12

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

Coup d’œil USMA

13

Mohamed Zerrouk

q Les Rouge et Noir ont reçu un invité de marque, venq dredi soir, à leur lieu de résidence au Passage, en la personne de Son Excellence, l’ambassadeur d’Algérie au Caire. M. El Arbaoui a tenu à s’enquérir personnellement des conditions de séjour des Algérois à Al Ismaïlya. Le diplomate, qui est resté discuter un moment avec les dirigeants usmistes, s’est rappelé ses bonnes années de handballeur dans les années 70. Moment convivial.

Visite de Son Excellence, l’ambassadeur

aura bel et bien lieu au Caire
envie de délocaliser cette rencontre à Alexandrie a ouvert la porte aux spéculations et au doute, mais en fin de compte, le verdict est tombé, hier, et le sujet est désormais clos. La demi-finale retour de l’UAFA Cup, qui mettra aux prises Al Ismaïly avec l’USMA, aura bel et bien lieu au Caire. Une nouvelle qui a soulagé tout le monde, les locaux et les membres de la délégation algérienne. C’est ce mardi, donc, que les deux formations se disputeront le billet de la finale, au stade de la Défense aérienne, après le nul du match aller, zéro partout. Ainsi, ce score maintiendra le suspense jusqu’à la dernière minute, car tout

Al Ismaïly-USMA
demeure possible dans cette joute, où les deux clubs disposent de beaucoup de chances pour espérer franchir ce tour. Pour rappel, les autorités égyptiennes ont songé à délocaliser cette rencontre au stade Bordj-AlArab, à cause des incidents qui se sont déroulés, ces derniers temps, dans la capitale, mais aussi pour éviter toute mauvaise surprise, avant de revenir sur leur décision et donner leur aval pour que cette confrontation ait lieu au Caire. posé par deux buts à zéro. Ainsi, ce résultat a réjoui les Usmistes, car non seulement ils ont confirmé que l’équipe de Port Saïd n’est pas imbattable, mais aussi parce que les protégés de Sabry Elminiawy ont fourni beaucoup d’efforts qui pourraient s’avérer chers aux Ismaïlis, lesquels n’auront que quelques jours pour recharger leurs batteries.

Mohab Saïd forfait pour le match de mardi
Le match face à Al Zamalek n’a pas été sans conséquences pour Al Ismaïly, puisque l’entraîneur doit se passer des services de Mohab Saïd, mardi, contre l’USMA, lors de la demi-finale retour de la Coupe arabe. En effet, souffrant d’une blessure à la cuisse, le milieu de terrain égyptien de 25 ans ne pourra pas tenir sa place. Cette bonne nouvelle réjouirait certainement les Usmistes, car ce Des actes de violence après le joueur constitue pièce maîmatch Zamalek-Al Ismaïly une tresse dans La sérénité, ce n’est pas le point fort d’Al Ismaïly qui affrontera l’échiquier de l’USMA, après sa défaite en championnat, ce week-end, face au Zal’entraîneur malek. Une défaite qui a laissé place à une grosse déception des ulElminiawy. tras, accompagnée, comme c’est souvent le cas en Egypte depuis

L’

une nouvelle fois, avec plusieurs conclusions qui ne pourront qu’être utiles mardi.

Elminiawy : «Les joueurs pensaient au match de Coupe arabe»
A la fin de la rencontre face au Zamalek, Sabry Elminiawy, et dans une déclaration accordée à la presse égyptienne, a affirmé que «les joueurs avaient la tête ailleurs. Ils pensaient au match de ce mardi face à l’USMA, en Coupe arabe, ce qui nous a déstabilisés, puisque cela nous a coûtés deux buts. A mon avis, nous aurions pu réaliser un meilleur résultat, mais ne nous faisons pas la fine bouche, car la suite du parcours est encore longue, donc, rien n’est perdu.»
M. Z.

q Le match Al Ismaïly – USMA sera filmé par un particulier. Son Excellence l’ambassadeur d’Algérie au Caire a pris le soin d’engager un caméraman pour s’en charger. La direction de l’USMA aura besoin d’une copie du match, au cas où elle serait amenée à déposer un recours auprès de l’organisateur du tournoi. q Les Usmistes sont conviés à un dîner chez Son Excellence l’ambassadeur d’Algérie au Caire, ce soir. Monsieur El Arbaoui a tenu à recevoir l’USMA dans sa résidence au Caire, aujourd’hui et le lendemain du match. Un buffet leur sera servi, à l’occasion.

Al Ismaïly-USMA sera filmé

q

Al Zamalek a fait chuter Al Ismaïly en championnat
Avant-hier soir, l’adversaire des Rouge et Noir a disputé un match de championnat, en allant défier Al Zamalek lors du choc de cette journée. Et finalement, le Zamalek s’est im-

Courbis connaît les points forts et les faiblesses de cette équipe
On l’avait rapporté dans notre précédente édition que Roland Courbis allait suivre avec intérêt cette rencontre. En effet, le premier responsable de la barre technique usmiste a saisi cette occasion pour superviser le prochain adversaire de son équipe, en sortant,

Profitant de notre présence au même hôtel des Rouge et Noir, nous nous sommes rapprochés de Roland Courbis pour connaître son avis sur la rencontre qui a mis aux prises Al Zamalek avec Al Ismaïly. A ce sujet, il nous dira : «Ils nous ont supervisés face à l’USMH, et cette fois-ci, la roue a tourné vers nous, pour les voir à l’œuvre dans leur championnat, à Séance vidéo ce matin quelques jours seulement avant que q Les Rouge et Noir sont ennous les affrontions chez eux. Suivre trés dans le vif du sujet. Rolce match m’a été utile, du moment où land Courbis s’est attelé à préparer le j’en ai tiré plusieurs bons renseignematch, dès l’arrivée du groupe à Al Ismaïlia. L’entraîneur français a pro- ments. J’espère qu’ils nous seront utiles pour mardi. Al Ismaïly a perdu, mais grammé aujourd’hui une séance ça ne change rien à la donne. La vidéo. Comme le club a réussi, confrontation du mardi sera difficile grâce à l’intervention du diplomate, pour les deux clubs. Chaque équipe à se procurer une cassette vidéo voudra arracher le billet de la finale, d’un des matchs d’Al Ismaïly à dodonc, la partie s’annonce serrée et micile, Courbis en a profité pour le compliquée.» décortiquer à ses joueurs.

Dîner chez le diplomate

match d’Al Ismaïly m’était utile»

Courbis «Suivre le
CSC a perdu, c’est parce que les Mouloudéens ont su frapper au bon moment. «Ce n’est pas facile d’encaisser deux buts en trois minutes de la fin de la première mi-temps. C’est dur de prendre un but avant la pause, alors deux, je ne parle même pas de la façon avec laquelle ils ont été marqués. A deux buts à zero, les carottes étaient déjà cuites, avant même que les vingt-deux acteurs ne rejoignent les vestiaires pour observer une petite pause».

Dr Ladj surveille les repas des joueurs

Séance d’entraînement sur le terrain annexe du stade de la Défense aérienne

q

q

Il a regardé trois matchs en un après-midi
Roland Courbis est un vrai passionné de football, et vendredi, nous avions eu l’occasion de le constater. En effet, le coach de l’USMA n’a pas hésité

à suivre trois rencontres dans le même aprèsmidi. Il a, tout d’abord, regardé la rencontre MCA-CSC en coupe, puis Al Zamalek-Al Ismaïly, et, enfin, celle de la Ligue 1 française, entre Montpellier et PSG. Ainsi, sa soirée footballistique s’est terminée avec ce dernier match. M. Z.

N’ayant pas droit à un menu C’est hier après-midi que les Rouge spécial sportif, les joueurs doivent et Noir ont effectué leur première se contrôler et ne pas ingurgiter ce séance d’entraînement depuis qu’ils qui ne leur convient pas. Pour s’en sont en Egypte. Cette séance s’est déassurer, Dr Ladj aura pour misroulée sur le terrain annexe du stade sion de surveiller de près ce que où la rencontre se jouera mardi. les coéquipiers de Khoualed prenIl a fallu trois-quarts d’heure dront au déjeuner et au diner penpour arriver dant tout leur séjour en Egypte. A cause des embouteillages, le bus qui a transporté les Rouge et Noir a dû Dziri s’est rappelé de mettre 45’ avant de pouvoir les déposon voyage en Iran ser au stade de la Défense aérienne, Billel Dziri, pour son premier voyage avec l’Equipe nationale, est parti en Iran pour prendre part à un match de la Coupe afro-asiatique. Lors de son séjour à Téhéran, l’actuel adjoint de Courbis s’est rappelé ce voyage, révélant qu’il a fait la prière dans la mosquée de la capitale iranienne, ce qui ne pourrait se réaliser de nos jours.

un stade où le Ahly était en Après avoir suivi le match de train de jouer. Pour rappel, coupe ayant opposé le MCA au CSC la plupart des rencontres dans leurs chambres, les joueurs de du championnat égyptien l’USMA ont fait de cette rencontre leur se jouent dans ce stade. sujet de discussion. Les coéquipiers de quelques mois, par des actes de violence. Il se dit même qu’un comIl est situé dans un Laïfaoui ont été unanimes à dire que Namissariat a été attaqué par un groupe d’ultras, occasionnant des dégâts tèche, suite aux deux bourdes qu’il a endroit isolé matériels. A l’origine, une information faisant état de l’admission de Une fois arrivé au lieu de commises, a offert la qualification au quelques inconditionnels du Zamalek dans la tribune officielle, alors qu’offiDoyen. Tous les deux qualifiés, l’entraînement, le constat n’a ciellement tous les matches devaient se jouer à huis clos jusqu’à nouvel ordre. mais les deux clubs rivaux ne pas été difficile à faire, ce Une petite entorse à la «réglementation» qui n’a pas manqué de soulever le courpourront se croiser complexe est situé dans un enroux des ultras d’Al Ismaïly qui sont sortis manifester dans les rues d’Al Ismaïlia. finale. qu’en droit isolé.

MCA-CSC sur toutes les langues

PUB

Ferhat
Zineddine Ferhat ne fait pas la fine bouche, à la veille d’affronter Al smaïly en demi-finale retour de la Coupe arabe. L’attaquant usmiste ne veut pas terminer la saison sans avoir remporté au moins un titre. Pourquoi pas la Coupe arabe ?

«Pour le CSC, c’était dur de prendre deux buts en trois minutes»
Le coach usmiste a évoqué aussi la seconde rencontre qu’il a suivie, vendredi. Pour le technicien français, si le

Les Algériens ont découvert l’ambiance égyptienne lors d’un mariage à l’hôtel
Les joueurs de l’USMA ainsi que les autres membres de la délégation ont été surpris de savoir qu’un mariage allait avoir lieu dans leur hôtel et il leur a fallu quelques minutes pour découvrir l’ambiance qui règne lors des fêtes égyptiennes. Une ambiance qui a plu aux Algériens qui ont rejoint leurs chambres après avoir diné et assisté quelques instants à la cérémonie.

«Je veux au moins un titre cette saison»
Vous avez passé votre première nuit au Caire, comment trouvezvous les conditions de séjour ? On est arrivés un peu fatigués, car nous avons joué un match de coupe, la veille. Ce qui fait qu’on n’a pas eu suffisamment de temps pour se reposer. On a très peu dormi. Heureusement qu’il n’y a pas eu de pépins durant le voyage. On n’a pas beaucoup traîné à l’aéroport. Ça nous a permis de récupérer quelque peu. Le fait de faire le déplacement au Caire avec le sentiment du devoir accompli a dû atténuer la fatigue, non ? Assurément. Cette qualification nous a permis de voyager dans la sérénité. Le moral est au beau fixe. Il était important de voyager avec cet état d’esprit. Vous avez inscrit, face au NAHD, votre premier but avec les seniors de l’USMA, vous devez être doublement content … Ce but, je ne suis pas près de l’oublier. D’autant que d’une certaine façon, il a contribué à la qualification de l’USMA. Ça m’ouvre l’appétit. J’espère que ce but en appellera d’autres. Comment se présente ce match face à Al Ismaïly ? Ça ne va pas être facile, d’autant qu’il y a une place pour la finale au bout. Les joueurs d’Al Ismaïly étaient très heureux à la fin du match aller. Ils ont oublié qu’ils n’ont pas marqué de but et ceci pourrait faire nos affaires. Si on marque, on se qualifiera. Le fait de jouer sur un terrain neutre fait vos affaires, non ? Absolument. Il faut reconnaître que toutes les conditions sont réunies pour réaliser un exploit. On n’a aucune excuse. Après, c’est vrai que l’adversaire ne sera pas facile à jouer chez lui. A nous de faire en sorte d’arra-

Le Buteur du 31-03-2013

cher notre qualification en finale. Seuls 1 000 supporters La Coupe arabe est-elle devenue peuvent assister maintenant importante ? Oui, elle l’est. Peut-être moins au au match Le match qui opposera Al Isdébut, mais maintenant que nous ne sommes qu’à une marche de la finale, maïly aux Rouge et Noir ne se jouera pas devant des gradins elle est forcément un objectif. Tout le vides, puisque des monde au club veut réaliser supporters seront Ahmed un bon résultat et dédier autorisés à asle trophée à nos supAli out, Sameh sister à cette porters qui attendent, Abdelfadil in rencontre, on le sait, beaucoup Mohab Saïd ne sera pas le seul à mais seuls de nous. J’ai joué rater le match contre l’USMA, puisque 1000 aucinq compétition Ahmed Ali, lui aussi, a déclaré forfait ront ce cette saison, je ne pour cette rencontre. En revanche, privilège vous cache pas que Sameh Abdelfadil, lui, a eu le feu vert puisque je n’ai pas envie de pour reprendre du service. Il s’est joint c’est le terminer sans avoir à ses coéquipiers hier et, du coup, il nombre gagné au moins un est opérationnel pour la demi-fiautorisé par titre. nale retour de la Coupe les autorités Entretien réalisé par Arabe prévue pour ce égyptiennes. Mohamed Zerrouk mardi.

14

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

Coup d’œil MCO-WAT

Coupe d’Algérie 1/4 de finale

aujourdʼhui à 17h45

L’heure de vérité pour les Hamraoua

A

yant connu les trois équipes qualifiées pour le dernier carré surtout leur futur adversaire qui sera l’USM Alger, les Hamraoua sont appelés à concrétiser cette qualification cet après-midi sur le terrain du stade HabibBouakeul. Partants largement avec les faveurs du pronostic face à une équipe du Widad de Tlemcen loin de sa forme habituelle, les Rouge et Blanc du Mouloudia comptent arracher la qualification grâce à deux atouts majeurs : le terrain et le public. Pour ce qui est du stade, les Oranais sont en train de réaliser de très belles prestations quand il s’agit des matches au stade Habib-Bouakeul en toutes compétitions confondues. Ayant réussi à battre avec l’art et la manière son rival de toujours l’ASO Chlef, les coéquipiers de Berradja avaient remis ça en championnat en corrigeant une coriace équipe d’El Eulma sur un score sans appel de quatre buts à un. Chose qui prouve que le MCO est en train de connaître ses meilleurs moments de la saison. Autant donc en profiter pour réaliser ses objectifs finaux. L’autre atout qui va largement jouer

en faveur des Hamraoua sera en effet la présence en force des supporters. Soifs de voir leur équipe arriver au dernier carré avec la possibilité d’aller jusqu’en finale de Dame Coupe, les fans d’El Hamri ne vont certainement pas lésiner sur les moyens pour faire le plein cet après-midi dans les travées du stade Habib-Bouakeul. Des supporters qui ont réussi à donner des ailes aux joueurs du Mouloudia d’Oran, notamment Aoued et Boumechra qui se sentent dans leur élément depuis qu’ils évoluent dans ce stade de leur quartier des Amandiers. En tous les cas, toutes les données versent à l’avantage des Hamraoua cet

après-midi pour égaler la performance de 2010 lorsque l’équipe est arrivée jusqu’en x avant de perdre face à la JSK au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Gagner, un point c’est tout Naguère des matches à couper le souffle vu la rivalité qui était née entre les deux équipes depuis un certain 1997 lorsque le Widad de Tlemcen avait privé les Hamraoua d’un titre de champion, certains forçant le Mouloudia au partage des points au stade Akid-Lotfi, les matches MCOWAT ne dépassent plus leur cadre sportif. Même le terme revanche souvent utilisé depuis la fin du deuxième

millénaire n’est plus d’actualité ces derniers temps. En tous les cas, c’est valable pour les Mouloudia d’Oran qui a dépassé le stade de la rancune, chose qui explique apparemment les bons résultats que l’équipe ne cesse de réaliser face au Widad de Tlemcen ces derniers temps notamment à Oran. Aucun des joueurs du Mouloudia encore moins de l’encadrement technique n’a pu avancer ce mot revanche et ce malgré le fait que cette équipe du WAT avait enlevé deux finales au MCO en 1998 et 2002. Pour les joueurs, c’est un match où une place en demi-finales est en jeu, un point c’est tout. «Il faut gagner et as-

surer une place au dernier carré», se contentent de dire la plupart des joueurs. Attention quand même au WAT ! Si les joueurs du MCO sont animés d’un simple désir de qualification, ce ne sera pas le cas pour le WA Tlemcen qui a réussi à se métamorphoser quand il s’agit d’un match contre le MC Oran. Se sentant certainement lésé par le sort en allant défier le MCO dans son antre de HabibBouakeul, les Tlemcéniens malgré leur mauvaise posture en championnat ne vont certainement pas se présenter en victimes expiatoires à Oran. Les poulains de Benyellès vont sans aucun doute mettre les bouchées doubles pour mener la vie dure aux camarades de Zidane au cours de ce derby et pourquoi pas arracher une qualification qui leur remontera le moral. En championnat, les Bleu et Blanc avaient, pour rappel, tenu la dragée haute aux Hamraoua qui n’ont réussi à faire la différence grâce à money time. Ainsi, les Mouloudéens sont appelés à éviter le scénario du championnat pour espérer emboîter le pas au MCA et à l’USMA qui ont réussi à assurer la qualification dans le temps réglementaire. A.L. Hichem Chérif passe à la trappe q Comme il fallait s'y attendre, l'attaquant Hichem Chérif, qui a refusé de prendre part au match de Coupe d'Algérie de la catégorie espoir, a payé cash son refus puisque l'entraîneur ne lui a pas adressé la convocation pour le match de cet après-midi face au Widad de Tlemcen. C'est la première fois en cette phase retour que l'ailier droit des Hamraoua saute de la liste des 18. D'autres sanctions peuvent lui être infligées. Il faut dire que la richesse de l'effectif du Mouloudia sur le plan offensif est une raison supplémentaire qui pousse l'entraîneur, en concertation avec ses dirigeants, de prendre de telles décisions. Aoued retenu q En revanche, Sid-Ahmed Aouedj, qui a paru devant le conseil de discipline la semaine passée, n'a pas eu de sanctions sportives puisque le joueur a été retenu dans la liste des 18 devant prendre part à ce match contre le WA Tlemcen. L'entraîneur a en effet jugé utile d'avoir un élément comme Aouedj ne serait-ce que sur le banc de touche en cas d'une mauvaise surprise. Finalement, son poids est important au point de le convoquer pour ce match. Ouasti de retour Absent plus d'un mois à cause d'une blessure aux adducteurs, Ouasti Zoubir a été convoqué pour la première fois dans la liste des 18 sous l'ère de Sid-Ahmed Slimani. Le joueur a été appelé en raison de l'absence de Belabbès Farid, suspendu pour cette joute Achiou, Bouguerra et Dahmane dans liste des 18 q D'autres éléments ont effectué leur retour dans la liste des 18 par rapport au match contre le MC Alger. Il s'agit de Hocine Achiou, Fouad Bouguerra et du gardien de but Hamza Dahmane. Ces trois éléments sont pressentis à commencer le match sur le banc de touche.

«Leur refaire le coup du championnat»

Benyettou

«Il faut marquer d’entrée»
Le jeune attaquant des Rouge et Blanc, Kouriba Iliès, sera la surprise du coach au cours de ce derby contre le Widad de Tlemcen. Slimani a en effet décidé de donner la chance à celui qui a réussi jusqu’à présent à marquer deux buts. Un en championnat contre le CSC et un autre en Coupe d’Algérie face à l’IRB Hadjar. Le joueur veut rendre la pareille à son coach en retrouvant le chemin des filets dès ce match contre le WAT.

Kouriba

q

Le Widad de Tlemcen représente un bon souvenir pour le numéro 9 des Rouge et Blanc, Mohamed Benyettou, qui a enregistré son premier but du championnat sous les couleurs du MC Oran face à cet adversaire. Un but inscrit aux ultimes minutes du match qui a permis à son équipe de terminer la phase aller en position de non relégable. «C’est l’un des buts les plus importants de ma carrière. Je me souviens bien de cette réalisation survenue aux temps additionnels et qui a permis à mon équipe de réaliser un succès inespéré», se souvient le natif de Barigo avant d’enchaîner : «Je serais heureux de leur refaire le coup du championnat. En tous les cas, je vais tout faire pour marquer durant ce match.»

Peut on dire que le MCO est fin prêt pour le derby de cet après-midi ? Oui, c’est clair, le groupe est en concentration maximum pour ce match. L’enjeu sera de taille cet après-midi. Les joueurs sont conscients de la mission qui les attend. On s’est préparés comme il se doit pour ce match. On est très confiants à l’idée d’arracher la qualification et passer sans trop de problèmes aux demi-finales de la Coupe d’Algérie. Comment se présente ce match face à Tlemcen ? Il faut reconnaître que c’est un match très difficile. On sait bien que le WAT n’a pas l’intention de nous faire le moindre cadeau cet après-midi. Cela nous motive beaucoup et nous pousse à entrer en force pour ce derby. On est extrêmement motivés. On compte également sur le soutien de notre public pour faire la différence au cours de cette rencontre. Le WAT vous a énormément gênés en championnat. Est-ce que vous voulez éviter le scénario de Zabana ? C’est vrai que notre objectif sera la qualification pour le dernier carré mais on veut aussi l’assurer avec moins de complication possible. L’idéal est de marquer d’entrée pour qu’on puisse gérer à notre guise ce derby et rendre moins compliquée notre tâche. Mais ce ne sera pas aussi facile que l’on pense. Le plus important reste la qualification. Pour cela, on compte également sur l’apport de

nos fans. L’entraîneur devra vous faire confiance pour ce match. Comment vous vous sentez ? Tout d’abord, honoré la confiance placée en moi par l’entraîneur et surtout décidé plus que jamais à lui rendre la pareille en réalisant un match parfait. Je dois prouver aux supporters que l’entraîneur n’avait pas tort en me donnant l’occasion de m’exprimer. Je n’ai pas eu l’occasion de trop jouer cette saison. Ce qui explique le peu de but que j’ai marqué. Mais vous n’allez pas jouer en pointe de l’attaque… Je le sais. Mais ce poste n’est pas étrange pour moi car j’ai déjà joué dans les côtés lors de la préparation estivale. Je me souviens que le premier entraîneur belge (Eymael) était très satisfait de mon rendement. En tous les cas, le plus important pour moi est de renouer avec la compétition et pourquoi pas marquer mon troisième but de la saison. Apparemment, l’engouement de la coupe est en train de prendre de l’ampleur au MCO, n’est-ce pas ? Que voulez-vous que je vous dise ? Nous sommes devant une opportunité qui ne se produit que rarement. Le tirage au sort a voulu qu’on joue à fond nos chances et nous y voilà à croire plus que jamais à nos chances. On est condamnés à aller au bout de nos convictions. Cela dit, le championnat reste notre objectif numéro 1. C’est vrai qu’on est extrêmement concentrés sur ce match face au WAT mais croyez-moi qu’on pense également à cette rencontre face à l’USMH qu’on doit absolument gagner. Entretien réalisé par Amine L.

q

q

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

15 JSS

Coupe d’Algérie 1/4 de finale aujourdʼhui à 17h45

Coup d’œil MCO-WAT
Mebarki finalement retenu… s Comme nous l’avons révélé lors de nos précédentes éditions, le défenseur Sofiane Mebarki sera bel et bien présent pour ce court déplacement à Oran, lui qui revient d’une longue blessure au pied. Son dernier match remonte à 2012, justement face au MCO, pour le compte de la 15e et dernière journée de la phase aller.

Rechrouche «Un derby se joue
forcément sur des petits détails»
goût du succès. En plus, ce sont deux compétitions totalement différentes, et il faut donc penser au présent. Est-ce qu’il s’agit d’un match qui pourra changer la suite de votre saison ? Effectivement, car une victoire face au MCO va stopper notre mauvaise série en championnat, tout en nous redonnant de l’espoir et de la confiance pour finir la saison en force. C’est pour cela qu’il faut tout donner durant cette partie, afin de ne pas avoir le moindre regret au coup de sifflet final. Vu qu’il s’agit d’un derby, est-ce que la pression sera encore plus forte ? Je pense que depuis l’entame de la phase retour, la pression est présente dans tous les matches, car tout le monde a des objectifs à atteindre en cette seconde moitié de saison. Pour ce match, je pense que la pression sera plus sur le MCO, car il va évoluer à domicile et devant ses supporteurs, ce qui pourra nous aider à jouer plus libérés. Vous avez déjà affronté le MCO en championnat. Est-ce que les Hamraoua partent avec un avantage psychologique avec leur succès 2-0 lors de la phase aller ? Il faut bien savoir que le football n’est nullement une science exacte et que chaque match a sa propre particularité. Nous avons certes perdu à l’aller en encaissant les deux buts dans le temps additionnel, ce qui va nous servir de leçon pour éviter de commettre les mêmes erreurs aujourd’hui. Selon vous, quelle sera la clé de la réussite lors de cette rencontre ? Je suis sûr et certain que ce derby va se jouer sur des petits détails. Pour cela, il faut s’attendre à disputer une rencontre qui peut durer jusqu’à 120 minutes, en gardant la même concentration du début jusqu’à la fin, mais surtout en évitant d’encaisser des buts en début de match, comme c’est malheureusement souvent le cas de notre part cette saison. Sur le plan personnel, le public a été assez surpris de constater votre absence lors du dernier match face à l’USMA. Cela fait partie du passé, même si j’étais forcément déçu de ne pas aider mes coéquipiers à éviter une nouvelle défaite à domicile. Maintenant, je dois penser plus à l’avenir, en remerciant au passage les supporteurs qui m’ont toujours soutenu depuis ma venue au WAT. Avez-vous demandé des explications à votre entraîneur ? Je pense que le coach a fait ses choix qu’il faut respecter, car il fait de son mieux pour aligner le meilleur onze possible capable, à ses yeux, de gagner le match. De mon côté, je dois poursuivre le travail, afin de répondre présent dès qu’il a besoin de mes services. Mais on imagine que vous avez une grande envie de ne pas rater ce derby… Absolument, car c’est un match très particulier, où l’ambiance sera grandiose dans les tribunes, sans oublier le challenge excitant de revenir avec une qualification pour la demi-finale de la Coupe d’Algérie. Avant de conclure, donnez-nous votre pronostic pour ce match ? Je ne vous cache pas que j’attends à un match assez équilibré et disputé entre deux clubs qui se connaissent bien, mais j’ai un pressentiment qu’on va battre le MCO sur le score de 2 à 0. Entretien réalisé par Othmane Riyad Baba Ahmed

s

Laâmeri «Avec le retour
des blessés, on battra le WAT»

...Il sera en ballottage avec Aguid
Même s’il sera présent dans le groupe, le natif de Maghnia n’est pas sûr de faire partie du onze de départ, puisque le coach Benyellès a retenu aussi le jeune Aguid, capable d’occuper le poste de latéral droit en l’absence de Sidhoum blessé.
Hachem et Belarbi écartés s Alors que le coach Benyelles a tenu à convoquer le duo Mebarki-Rebie, il a décidé de ne pas retenir l’attaquant Hachem, pas encore au top de sa forme, après de nombreuses blessures, ainsi que le milieu de terrain Sofiane Belarbi, écarté de la liste des 18, lui qui a joué une partie de la seconde période face à l’USMA. Le onze probable : s Maâzouzi, Mebarki, Boulemdais, Zouak, Tiza, Djerbou, Rechrouche, Dif, Bennai, Sameur, Ghazali.

De retour parmi le groupe après une blessure qui l’a éloigné durant des semaines, Laâmeri estime qu’il faudra désormais compter avec la JSS en cette fin de parcours.
Vous avez retrouvé la compétition en participant à ce match amical ; un mot ?
J’ai eu suffisamment de temps pour mieux gérer cette blessure qui n’est qu’un mauvais souvenir. Je me sens bien. La preuve, j’ai joué tout le match. J’espère seulement ne pas rechuter et finir en beauté le championnat.

Tout d’abord, comment s’est déroulée la préparation de ce quart de final face au MCO ? Tout le monde est conscient de l’importance de ce match, où nous avons fait une excellente préparation, avec l’espoir de réussir une belle performance au final. Vous savez, dans ce genre de compétition il n’y a pas de séance de rattrapage, tout peut se jouer en l’espace d’un match. Peut-on dire que le groupe a oublié le dernier revers à domicile face à l’USMA en championnat ? On n’a pas d’autre choix que de tourner rapidement la page de notre défaite face à l’USMA, tout en se concentrant uniquement sur le meilleur moyen de battre le MCO et de renouer avec le

s

L’équipe a fait un match nul face à la JSK, un commentaire…
Il faut dire que c’est un match amical où le résultat importe peu, même s’il est bon pour le moral. L’essentiel est qu’on ait profité pour nous imprégner dans les conditions réelles du jeu.

s

On pourra alors compter sur vous contre le WAT…
J’attends ce match avec impatience et j’espère de tout mon cœur y être. Dans le cas où je serais aligné, je ferai le maximum pour être à la hauteur de la confiance placée en moi par le staff technique.

USMBA

Le maintien, telle une obsession
i faibles qu’elles soient, les chances de l’USMBA pour le maintien demeurent indemnes. En dépit de cela, le sort des Bel-Abbésiens n’est pas entièrement entre leurs mains, puisque plusieurs paramètres vont y concourir. Toutefois, les dirigeants gardent la tête et l’entraîneur Assas veut que son équipe défende ses chances bec et ongles jusqu’à l’ultime minute du championnat, en affirmant qu’elle n’abdiquera pas. En effet, le discours des responsables et de l’entraîneur envers leurs joueurs est on ne peut plus clair, d’autant qu’ils leur ont exigé d’aborder toutes les rencontres avec un esprit de gagneurs, comme si le club était leader actuellement. Cette attitude reflète clairement les intentions du comité et du staff technique qui comptent jouer gros lors des six prochaines joutes. La dernière ligne droite avant le premier obstacle L’USMBA aura une semaine pour préparer cet important match contre le MCE El Eulma. A cet effet, durant la semaine qui reste avant ce rendez-vous, l’entraîneur Assas devra préparer, sur tous les plans, son groupe. Ce dernier, qui a repris les entraînements après une journée de repos, ne veut rien laisser au hasard, en faisant travailler tous les aspects physiques. Face à la difficulté de la mission, il va falloir faire preuve de sérieux, d’abnégation et de sacrifices pour que l’équipe puisse se préparer comme il se doit et disposer de tous ses atouts pour le jour J, sachant que cette rencontre face à Babia ne sera pas une sinécure pour les hommes d’Assas, qui

S

sait parfaitement qu’elle est loin d’être acquise. Entre réserves et appréhensions Il est évident que le maintien taraude les esprits des plus avertis des supporters. Cependant, la mission semble des plus délicates. Ainsi, c’est avec un pincement au cœur que mêmes les plus radicaux des fans ne croient pas beaucoup aux aubaines de leur équipe, car ils savent bien que, non seulement elle ne possède pas des avantages qui lui permettraient de passer les six écueils restants, mais aussi, ses joueurs n’ont pas les capacités requises pour faire face à des équipes comme l’USMA ou l’USMH, encore moins en déplacement. Néanmoins, une autre frange d’inconditionnels, et même minoritaire, affirme que le coup est jouable et qu’il suffit juste d’y croire. Gérer le contexte Malgré la détermination affichée par ses joueurs, l’USMBA sait qu’elle n’aura pas la tâche facile devant une équipe d’El Eulma. A cet effet, ses joueurs vont devoir gérer plusieurs contextes. Il y a, d’abord, l’adversaire qui n’est pas facile à manier. Le second a trait à la pression du public, lequel n’admettra pas un autre faux pas de son équipe. Ce dernier sera sûrement au rendez-vous pour pousser les siens vers la victoire. C’est dire que les camarades de Benatia vont devoir faire face à cette double pression terrible qui pèsera sur eux : l’obligation de la victoire et le public. L’autre aspect à bien gérer touche les prédispositions physiques et mentales. Autant dire que les Vert et Rouge belabbésiens seront mis à rude épreuve

face au MCEE. En dépit de ces aléas et autres imprévus, ils sont contraints de trouver la recette miracle pour faire face à ces infortunes, afin de produire leur jeu, en menant des assauts pour se défaire de l’attaque de Babia. En d’autres termes, l’USMBA devra jouer avec ses tripes. La victoire hante les Bel-Abbésiens Les Vert et Rouge de l’USMBA veulent épingler à leur tableau de chasse le MCEE, et ne jurent que par la victoire. C’est du moins ce qui ressort du cercle d’El Khadra et de ses dirigeants, lesquels ont exhorté leurs joueurs à se surpasser contre El Eulma. En effet, même les supporters ne voudraient en aucun cas que leur équipe rate son match. Ceci est d’autant plus valable que leur équipe espère garder ses chances de maintien. En accueillant la formation d’El Eulma, les Unionistes comptent se regimber afin de conforter leurs chances. Se surpasser pour éviter toute mauvaise surprise Ainsi, l’USMBA sera dans l’obligation de renouer avec les succès, même si la tâche paraît, a priori, facile face à l’adversaire mais qui, de part sa position, peut constituer un obstacle pour elle, en tentant sa chance de revenir chez lui avec un résultat positif, ou carrément avec les trois points. Ça serait, bien évidemment, fatal pour BelAbbés, et c’est pourquoi Assas n’a pas cessé d’insister auprès de ses capés pour qu’ils se surpassent lors de cette confrontation. L’entraîneur d’El Khadra motive au quotidien sa troupe en appesantissant, notamment, sur le mental

de ses hommes, car c’est sur cet aspectlà que les choses risquent de basculer. Des joueurs surmotivés Paraît-il, le driver aurait constaté une détermination qui en dit long sur l’état d’esprit du groupe. Les joueurs sont en pleine confiance et croient fermement en leurs possibilités. Cela dit, on craint, cependant, la pression grandissante dans le sprint final. Il est vrai que les Vert et Rouge, jouant dans leur propre antre, partent avec les faveurs du pronostic, mais Assas exige de ses hommes qu’ils prennent le match par le bon bout et assurent les trois points, car pour l’heure, seule la victoire compte, et ce, qu’ils que soit la manière et l’adversaire. Assurer la gagne, point final ! Dans l’urgence des choses, gagner pour préserver ses chances au maintien reste l’objectif primordial. Tout le monde est, donc, conscient que ça ne sera pas une simple ballade face à un adversaire qui joue aussi pour sa survie. Désormais, l’USMBA a un but à atteindre. Une raison suffisante pour exhorter le groupe à actionner le turbo. Pour ainsi dire, les Vert et Rouge sont donc au pied du mur et la balle est dans leur camp, du moment qu’ils ne sont pas à l’abri d’un retournement de situation. C’est pourquoi, tout en étant conscients de l’accroc de la mission, les joueurs ne devront s’occuper que d’euxmêmes, sans se soucier des autres résultats. Ils seront appelés à se défoncer pour glaner le maximum de points, à commencer par le match de samedi prochain face au MCEE. M. O. Noureddine

La défaite face à l’USMH est venue freiner la bonne marche de l’équipe. Qu’en pensez-vous ?
C’est un résultat qui fait partie du passé. On doit se focaliser uniquement sur la suite du championnat qui s’annonce plus difficile en raison des enjeux de chacun de nos prochains adversaires.

Le match contre les Tlemcéniens semble difficile vue la situation de votre adversaire…
On doit profiter de cet arrêt pour effectuer un bon travail qui nous permettra d’aborder ce match avec toutes nos armes, lors du retour des blessés. On fera notre possible pour réussir devant notre public. Une certitude, on est prêts pour ce match.

Entretien réalisé par Billel G.

Hadjar assistera au match MCO-WAT
Le staff technique, à sa tête Cherif Hadjar, a décidé de profiter de l’occasion du match de coupe entre le MCO et le WAT, qui entre dans le cadre des quarts de finale de la Coupe d’Algérie, pour aller superviser le prochain adversaire de la JSS, le WA Tlemcen. Hadjar, qui habite à Aïn Témouchent, compte se déplacer au stade Ahmed-Zabana avec son adjoint Gourari pour étudier les points forts et les points faibles de cette équipe des Zianides.

16

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

Coup d’œil Ligue 1

ASO

Reprise ce soir

Comment va votre blessure ? Ça va, j’ai pu récupérer après les soins que j’ai reçus tout de demain à 15h face à éléments qui n’ont pas pris tains joueurs qui ont été entraîneur suite après puisque j’ai été blessé au cours de l’échauffement l’Equipe nationale mililes auteurs de piètres pres- part à la dernière renconMohamed avant le match amical. Le repos m’a été bénéfique et les douleurs taire à Sidi Moussa. Le tre. Il devra secouer ses tations. Il commencera Benchouia se sont estompées. Je n’attends que la reprise pour revenir. coach devra beaucoup tracette semaine avec d’autres joueurs à propos de leurs entamera, L’équipe était privée de plusieurs noms lors de ce match vailler l’aspect psycholoambitions afin de mener le prestations en matches en fin amical, pensez-vous que c’est la cause de cette défaite ? gique afin d’augmenter la amicaux, lui qui n’a pas du groupe à bon port surtout d’après-midi, la seconde C’est une cause, mais je crois que malgré les absences, l’équipe concentration des joueurs tout aimé le relâchement qu’il devra récupérer les phase de travail après une a les moyens de gagner un tel match. Je dois dire que nos et les sensibiliser aussi subi après une semaine première semaine couron- plus jeunes, qui étaient en joueurs ont sous-estimé l’adversaire et sont tombés dans la facipour afficher plus de séseulement de repos. Cette mission de qualifier née par un premier match lité, ce qui leur a valu une défaite qui sera sûrement efficace rieux s’ils ne veulent pas l’équipe espoirs en demi-fi- semaine de travail sera amical face à Kouba, où le pour les réveiller. sortir les mains vides. nale de la coupe et récupé- aussi enrichie par un staff technique n’a pas Est-ce que le doute s’est réinstallé après la défaite face au A. F. deuxième match amical rera encore d’autres compris l’attitude de cerCAB ? Non, je ne le crois pas, je pense seulement que c’est l’effet de la trêve car c’est difficile de garder la forme en ce moment, surtout qu’on est en fin de saison. Et rester sans compétition nuit beaucoup à la forme des joueurs. Vous allez entamer la deuxième semaine de travail, serezvous prêt à jouer ? Départ Normalement, il n’y aura pas de problèmes, je suis demain matin prêt à reprendre et si on me sollicite pour le vers Alger deuxième match amical, j’essayerai d’apporter un L’équipe se déplacera deplus car j’ai aussi besoin de jouer de telles renconmain à 8h du matin vers Alger tres pour me préparer au match de l’USMA. pour jouer son deuxième match Ce match sera très dur après une telle période amical contre l’EN militaire. L’équipe jouera à 15h et reviendra de trêve, n’est-ce pas ? tout de suite après le match qui Effectivement, on doit afficher un niveau supése déroulera au centre de rieur si on veut gagner ce match, car l’adversaire préparation de Sidi sera plus compétitif que nous, mais on est confiant Moussa. car je suis sûr que nous serons plus forts une fois dans la compétition officielle, qui a un autre goût que Il a essuyé des coups de feu Mellouli blessé Messaoud reprendra les matches amicaux. au dos demain Maâmar Youcef Nasri sur pied Entretien réalisé par Ahmed Feknous Farid Mellouli est en Mohamed Messaoud qui soufl'a échappé belle Chérif Nasri reprendra convalescence après avoir frait lui aussi d’une blessure à la Le défenseur de l’ASO et ex-internaaujourd'hui avec le groupe. Le L’OGC cheville, qui l'a privé de prendre disputé le match de Batna. tional militaire, vainqueur de la Coupe joueur, qui souffrait de son Nice contacte Il souffre de douleurs au part au match face au RCK, redu monde, est revenu à sa maison, jeudi épaule, a eu le feu vert pour reofficiellement dos, une vieille blessure réprendra demain et devra être du prendre. Il devra d’ailleurs rejoindernier, après avoir affronté le RCK en Haddouche currente, qui part et qui revoyage avec l’ é quipe. Sa particiamical. Maâmar Youcef a été victime dre le groupe puisqu’il est La direction de l’OGC Nice a depation à ce match amical aidera vient à chaque fois pour le d’une agression d’un voisin, un policier, complètement remis, il sera mandé, par le biais de son manager, les joueur qui prendra encore l’équipe qui a besoin de victoires, avec qui il a eu une altercation. Après alors présent lors du services de Zakaria Haddouche, le jeune même en amical. du temps pour s’en remetavoir reçu des coups sur la tête, Maâmatch amical de deattaquant international de l’ASO qui devra tre. Il devra suivre des soins mar Youcef, en voyant le pistolet, s’est main. partir le mois prochain pour faire des esGharbi out jusqu’à mardi tout au long de la semaine, enfui avant que le policier ne lui tire sais avant de signer son contrat. Le joueur Sabri Gharbi, qui se soigne de son élongail ne pourra reprendre que dessus. Heureusement que les balles est signataire avec l’ASO jusqu’en juin tion, qui a trop duré pour le joueur puisqu’il est au repos depuis la semaine prochaine surn’ont fait que l'effleurer. Il a été évacué trois semaines, devra commencer le travail dès mardi prochain en 2014 et aura besoin de sa lettre de litout qu’il ne veut pas rater par la suite en urgence à l’hôpital où il a bération. Toutefois, Medouar n'a solo jusqu’à la fin de la semaine. Le joueur espère revenir dans le le match de l’USMA. été mis sous surveillance médicale. pas l'intention de le blogroupe une semaine avant la reprise pour être prêt face à l’USMA. Après des soins à la tête, il a pu rentrer quer. à la maison le lendemain.

Du pain sur la planche pour Benchouia

Ali Hadji «Ça ira mieux
dans les semaines à venir»

L’

MCEE Babiya avertit El Khadra Savoy satisfait de L l’esprit offensif de son
e MC El Eulma a lancé un signal fort à son prochain adversaire en championnat, l’USM Bel Abbès, à l’issue des deux matches amicaux disputés contre les deux clubs de la Ligue 2, le CRB Aïn Fekroun et le MO Béjaïa au cours desquels la bande à Savoy s’est bien comportée, notamment sur le plan offensif où elle a inscrit sept buts au total. toire à ses coéquipiers.

CABBA

Revoilà les Espoirs !
e sujet qui a toujours alimenté les débats concernant l’absence des jeunes joueurs issus du cru au sein de l’effectif seniors risque de connaître son épilogue puisque ceux-ci ont refait surface et en force, s’il vous plaît ! En effet, 5 éléments Espoirs parmi eux un junior (Oussalah) ont été alignés d’entrée contre le RCK en match amical. Dans l’ensemble, ils ont tiré leur épingle du jeu surtout Oussalah auteur de l’unique réalisation de son équipe ainsi que Hamimid. Amrani comptera probablement sur leur apport pour trouver des solutions en attaque en cette fin de championnat vu que Mesfar et ses coéquipiers dans ce secteur précisément n’ont rien prouvé jusque-là. S’il faut saluer cette entreprise qui consiste à donner leur chance aux jeunes, qui ont été ballottés cette saison entre les deux catégories, ce qui les a bien évidemment perturbés dans

équipe
L’entraîneur Savoy, qui était très satisfait du rendement de son équipe, notamment de certains éléments, à l’image de Chenihi et Bouregba qui ont bien adhéré à son système de jeu, a surtout retenu l’esprit offensif affiché par ses troupes durant les deux matches amicaux et il souhaite que ses poulains abordent le match contre l’USMBA avec la même intention. «Mon équipe s’est bien comportée durant les deux matchs amicaux avec, à la clé, sept buts inscrits. J’espère que les joueurs garderont le même esprit offensif que face au CRBAF et au MOB et qu’ils seront tout aussi efficaces face à l’USMBA lors de la prochaine journée de championnat», a déclaré le coach eulmi.

L

Le MCEE s’impose face au MOB (4-3)
Lors du deuxième match amical disputé vendredi à Béjaïa face au MOB, le MC El Eulma s’est imposé sur le score de 4 à 3. Le coach Savoy a ainsi pu avoir une idée exhaustive sur certains éléments. La formation des Hauts Plateaux a inscrit trois buts en première période qui s’est terminée à son avantage (3-1) sur un doublé de Chenihi et un but de Bouregba. Après la pause, les Crabes sont revenus à la marque mais dans les ultimes minutes, Kadri ajoutera un quatrième but, offrant ainsi la vic-

leur progression. On se demande, cependant, pourquoi on a hésité aussi longtemps à leur donner leur chance. D’autre part, les faire jouer dans de telles circonstances, sachant que les matches qui attendent leur équipe seront décisifs pour le maintien, serait une pression supplémentaire sur leur dos. A. B.

Benchergui, Hamdadou et Bekhtaoui out contre le CSC
L’infirmerie affiche toujours complet en cette fin de saison. En effet, si Belkheir, Mansour et Ziani viennent à peine d’en sortir, ce n’est pas le cas de Benchergui, Hamdadou et Bekhtaoui qui se sont contentés de faire acte de présence en tenue de ville au cours du dernier match amical disputé par leur équipe. De ce fait, ils sont dans l’obligation de déclarer forfait pour le prochain rendezvous face au CSC prévu le samedi 6 avril. Un autre cas est à signaler, il s’agit de Majdi Mosrati qui a dû céder sa place après seulement 45’ de jeu contre la JSMB à cause d’une blessure à la cuisse. Jusque-là, il s’est entraîné en solo sans fournir trop d’efforts. Le Tunisien était attendu hier pour réintégrer le groupe afin qu’il soit prêt à reprendre sa place contre le CSC sachant qu’il ne veut en aucun rater les retrouvailles avec son ancien entraîneur lorsqu’il était en EN de Tunisie. Sa participation à ce match dépendra de l’amélioration de son état de santé.

Chikhaoui et Ziani seront régularisés demain
D’une source proche du président Merzougui, on a appris que Chikhaoui et Ziani, les seuls joueurs à ne pas avoir perçu leurs salaires au même titre que leurs coéquipiers, encaisseront demain une partie de leur dû.

S. H.

Hamimid change de poste

Harizi risque une suspension
Le joueur Harizi a brillé vendredi par son mauvais comportement envers le coach Savoy à la fin du match amical contre le MOB. Harizi a eu un écart de langage avec son entraîneur, lui reprochant le fait qu’il ne soit pas trop utilisé dans les matches amicaux pour pouvoir s’exprimer. Un comportement qui risque de lui coûter cher, du moins une suspension financière comme ses partenaires Hamiti, Nouara et Mark qui ont écopé d’une amende de 2 millions de centimes chacun pour absence injustifiée. Nouara a été reversée en équipe espoirs, apprend-on. S. H.

Le jeune Hamimid, dont ce n’est pas la première apparition en seniors, a habitude d’évoluer en milieu de terrain offensif, mais cette fois, Amrani l’a fait jouer en pointe de l’attaque durant 90’ contre le RCK et 45’ face à Ouled Naïel. Le joueur estime ne pas avoir ressenti un quelconque inconvénient à évoluer d’un cran en avant : «Je suis à la disposition du coach pour me faire jouer là où il pense que je peux être rentable à l’équipe. Le fait déjà de participer est un pas accompli. C’est la première fois d’ailleurs que le coach fait appel à 5 joueurs espoirs et très encourageant pour nous d’avoir notre chance. En tout cas s’il me convoque contre le CSC, je suis prêt à donner le meilleur de moi-même pour le satisfaire.» Même s’il n’a pas marqué de but, le jeune Hamimid s’est créé quand même quelques opportunités qui auraient pu faire mouche lors des deux derniers matches amicaux auxquels il a participé. Au même titre que Oussalah, Hamimid demeure un investissement d’avenir pour le club.

16

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

Coup d’œil Ligue 1

CSC

CAB
Les U21 à 90 minutes du bonheur !
ne fois n’est pas coutume : priorité aux U21et les jeunots du CAB qui se sont distingués en Coupe d’Algérie. Les poulains de Mourad Koulib se sont qualifiés aux demi-finales de la Coupe d’Algérie aux dépens du champion d’Algérie 2013. Les U21 du Chabab ont réussi le pari d’éliminer l’USMA, en ¼ de finale de la Coupe d’Algérie. Sur les 90 minutes, le match s’est soldé par un score d’un but partout. L’USMA avait ouvert le score sur penalty, avant que le CAB, par Yezza, ne rétablisse l’équilibre. S’en est suivie la série fatidique des tirs au but. Score final : 4 à 2. Les Rouge et Bleu rencontreront leurs homologues de l’USMH. Le match se déroulera sur le terrain du stade de Mohammadia.

Peu de respect pour les Sanafir
e match tant attendu par toute une ville aurait été l’occasion de confirmer que le groupe actuel était loin de réagir dans les rencontres importantes. Vraiment à côté de la plaque, les joueurs n’ont fait qu’errer sur l’aire de jeu, surtout en seconde période. Chacun peut trouver les justifications qu’il veut bien donner à qui de droit, mais force est de constater que le onze aligné devant le Mouloudia d’Alger était sans âme, sans volume de jeu et sans créativité. Imaginez qu’aucune occasion de scorer n’a été enregistrée en deuxième mi-temps. Cela confirme bien des choses. Tirer sur l’ambulance n’a jamais été notre fort, mais il faut revenir à cette amère réalité qui exige un tout autre comportement des éléments sur le terrain, ne serait-ce que par respect au meilleur public du pays. Montrer sa désolation après cette parodie ne serait d’aucune utilité.

L

les supporters clubistes avaient du mal à évoquer ce match. Pour beaucoup d’entre eux, le groupe n’a pas été à la hauteur des espérances de toute une population qui pourtant s’était pliée en deux pour être aux côtés des joueurs et justifier ainsi le statut de formation en net regain de force. Certains insistent que la défaite est acceptable mais c’est l’absence de volume, d’engagement et d’envie de bousculer l’adversaire qui ne le sont pas. Va-t-on assister à un divorce entre l’équipe et son environnement ? Une question évoquée par-ci et par-là par des supporters vraiment au bord de la dépression.

U

Griche :«Je n’ai rien à dire !»
à la préparation de cette rencontre. Se confirmer dans le silence ne pourrait qu’affecter la bonne relation des Sanafir avec leur team. Cela dans le but de sauver le parcours restant en championnat. au sein du collectif, même si on veut rester discret sur le sujet. En règle générale, un joueur qui reste sur le banc ne réagit pas, s’il voit que sur le terrain ses coéquipiers sont meilleurs que lui. Ceci est un constat qui gère ce sport difficile. Condamner ce comportement est normal et se poser la question du pourquoi serait aussi positif, n’est-ce pas ? Incapable de réagir à cette prestation des plus mitigées de l’équipe, le défenseur central, Griche, avait du mal à évoquer le déroulement de ce rendez-vous : «Je ne sais quoi dire, si ce n’est le fait de présenter mes excuses à nos milliers de supporters qui vraiment méritaient mieux.» D’habitude, ce joueur pouvait réagir à toute situation, malheureusement et pour cette fois, il était dans un état d’incapacité à garder sa lucidité. Comme quoi, il y a des défaites difficiles à gérer.

Koulib : «On méritait de passer en demi-finale»
L’ancien milieu offensif et capitaine du CAB dans les années 90 est aujourd’hui en train de vivre une belle aventure, avec les U21, en tant qu’entraîneur. Mourad Koulib, puisque c’est de lui qu’il s’agit, se confie à notre journal, après la qualification de ses jeunes en demi-finales de la Coupe d’Algérie. «On a fait une première mi-temps équilibrée, on avait encaissé sur un penalty, à la suite d’une faute de main. Mais on y a cru et on est arrivés à revenir à la marque. En 2e mi-temps, le match durcit. On avait bénéficié de quelques occasions de buts. Les penalties ont été déterminants. Methazem avait réussi à détourner deux frappes ce qui nous a valu de nous qualifier au tour prochain. Les jeunes sont très confiants. Ils voulaient aller le plus loin dans cette épreuve. Ils ne sont plus qu’à un match avant la finale.» Au sujet des U21 qui évoluent en seniors, Koulib dira : «J’ai fait appel à quatre éléments qui s’entraînent depuis le début de la saison avec l’équipe A, pour jouer la coupe. Le 5e, en l’occurrence Aghiles Fergani, je le considère comme faisant partie de mon effectif, parce qu’il avait commencé son aventure au CAB, avec les U21 directement.»

On veut des explications !
A la suite de cette prestation d’une formation vraiment hors du coup, les plus fidèles demandent de connaître la réaction des concernés. Au lendemain de ce ratage sur toute la ligne, il serait intéressant d’avoir les avis des techniciens qui ont veillé

Significatif, le comportement de Ferhat !
La réaction du milieu de terrain Ferhat à l’adresse de son entraîneur Roger Lemerre en fin de rencontre confirme bien qu’un malaise existe

Bien du mal à revenir sur le match
Rencontrés à leur retour d’Alger,

Tahar Aggoune

CABBA
e sujet qui a toujours alimenté les débats concernant l’absence des jeunes joueurs issus du cru au sein de l’effectif seniors risque de connaître son épilogue puisque ceux-ci ont refait surface et en force, s’il vous plaît ! En effet, 5 éléments Espoirs parmi eux un junior (Oussalah) ont été alignés d’entrée contre le RCK en match amical. Dans l’ensemble, ils ont tiré leur épingle du jeu surtout Oussalah auteur de l’unique réalisation de son équipe ainsi que Hamimid. Amrani comptera probablement sur leur apport pour trouver des solutions en attaque en cette fin de championnat vu que Mesfar et ses coéquipiers dans ce secteur précisément n’ont rien prouvé jusque-là. S’il faut saluer cette entreprise qui consiste à donner leur chance aux jeunes, qui ont été ballottés cette saison entre les deux catégories, ce qui les a bien évidemment perturbés dans leur progression. On se demande, cependant, pourquoi on a hésité aussi longtemps à leur donner leur chance. D’autre part, les faire jouer dans de telles circonstances, sachant que les matches qui attendent leur équipe seront décisifs pour le maintien, serait une pression supplémentaire sur leur dos.

MCEE
e MC El Eulma a lancé un signal fort à son prochain adversaire en championnat, l’USM Bel Abbès, à l’issue des deux matches amicaux disputés contre les deux clubs de la Ligue 2, le CRB Aïn Fekroun et le MO Béjaïa au cours desquels la bande à Savoy s’est bien comportée, notamment sur le plan offensif où elle a inscrit sept buts au total.

Revoilà les Espoirs ! Babiya avertit El Khadra L L
A. B.

qui s’est terminée à son avantage (3-1) sur un doublé de Chenihi et un but de Bouregba. Après la pause, les Crabes sont revenus à la marque mais dans les ultimes minutes, Kadri ajoutera un quatrième but, offrant ainsi la victoire à ses coéquipiers.

Bendoukha, Aghiles, Hadjidj, Methazem et Debbih ont été alignés
Mourad Koulib a titularisé les cinq éléments qui jouent avec les seniors. Il s’agit de Bendoukha qui évolue en défense, Aghiles Fergani relayeur et milieu offensif, Methazem dans les buts et enfin, Debbih et Hadjidj en attaque. Mis à part Methazem qui a perdu sa place en senior les autres joueurs sont tous titulaires en seniors sous la houlette d’Ali Fergani.

Chikhaoui et Ziani seront régularisés demain
D’une source proche du président Merzougui, on a appris que Chikhaoui et Ziani, les seuls joueurs à ne pas avoir perçu leurs salaires au même titre que leurs coéquipiers, encaisseront demain une partie de leur dû.

Le MCEE s’impose face au MOB (4-3)

Savoy satisfait de l’esprit offensif de son équipe

Benchergui, Hamdadou et Bekhtaoui out contre le CSC
L’infirmerie affiche toujours complet en cette fin de saison. En effet, si Belkheir, Mansour et Ziani viennent à peine d’en sortir, ce n’est pas le cas de Benchergui, Hamdadou et Bekhtaoui qui se sont contentés de faire acte de présence en tenue de ville au cours du dernier match amical disputé par leur équipe. De ce fait, ils sont dans l’obligation de déclarer forfait pour le prochain rendez-vous face au CSC prévu le samedi 6 avril. Un autre cas est à signaler, il s’agit de Majdi Mosrati qui a dû céder sa place après seulement 45’ de jeu contre la JSMB à cause d’une blessure à la cuisse. Jusque-là, il s’est entraîné en solo sans fournir trop d’efforts. Le Tunisien était attendu hier pour réintégrer le groupe afin qu’il soit prêt à reprendre sa place contre le CSC sachant qu’il ne veut en aucun rater les retrouvailles avec son ancien entraîneur lorsqu’il était en EN de Tunisie. Sa participation à ce match dépendra de l’amélioration de son état de santé.

Hamimid change de poste
Le jeune Hamimid, dont ce n’est pas la première apparition en seniors, a habitude d’évoluer en milieu de terrain offensif, mais cette fois, Amrani l’a fait jouer en pointe de l’attaque durant 90’ contre le RCK et 45’ face à Ouled Naïel. Le joueur estime ne pas avoir ressenti un quelconque inconvénient à évoluer d’un cran en avant : «Je suis à la disposition du coach pour me faire jouer là où il pense que je peux être rentable à l’équipe. Le fait déjà de participer est un pas accompli. C’est la première fois d’ailleurs que le coach fait appel à 5 joueurs espoirs et très encourageant pour nous d’avoir notre chance. En tout cas s’il me convoque contre le CSC, je suis prêt à donner le meilleur de moi-même pour le satisfaire.» Même s’il n’a pas marqué de but, le jeune Hamimid s’est créé quand même quelques opportunités qui auraient pu faire mouche lors des deux derniers matches amicaux auxquels il a participé. Au même titre que Oussalah, Hamimid demeure un investissement d’avenir pour le club.

Lors du deuxième match amical disputé vendredi à Béjaïa face au MOB, le MC El Eulma s’est imposé sur le score de 4 à 3. Le coach Savoy a ainsi pu avoir une idée exhaustive sur certains éléments. La formation des Hauts Plateaux a inscrit trois buts en première période

L’entraîneur Savoy, qui était très satisfait du rendement de son équipe, notamment de certains éléments, à l’image de Chenihi et Bouregba qui ont bien adhéré à son système de jeu, a surtout retenu l’esprit offensif affiché par ses troupes durant les deux matches amicaux et il souhaite que ses poulains abordent le match contre l’USMBA avec la même in«Mon équipe s’est Reprise demain tention. Après les deux matches bien comportée durant les amicaux disputés contre le deux matchs amicaux avec, à la clé, sept buts inscrits. J’esCRBAF et le MOB, les père que les joueurs garderont joueurs ont bénéficié de deux jours de repos (hier et le même esprit offensif que aujourd’hui) pour mieux face au CRBAF et au MOB et récupérer des efforts four- qu’ils seront tout aussi effinis durant la semaine. La caces face à l’USMBA lors de reprise des entraînements la prochaine journée de est fixée pour demain pour championnat», a déclaré le préparer le match de cham- coach eulmi. S. H. pionnat contre l’USMBA.

Ils sont dispensés du match amical contre le CABBA
Les U21 qui jouent en Ligue1 n’étaient pas concernés par le match amical contre le CABBA qui devaient se jouer samedi dernier. Les Bendoukha, Hadjidj, Methazem, Aghiles Fergani et Debbih sont au repos, jusqu’à mardi, jour de la reprise.

Methazem se distingue comme en 8es de finale
Le CAB a réussi à faire sortir, en 8es de finale et en ¼, deux gros calibres. Les Rouge et Bleu ont d’abord éliminé le Mouloudia, avant de sortir l’USMA et à chaque fois, il a fallu aller aux tirs au but. Methazem s’est distingué à chaque fois. Contre le MCA, le portier du CAB avait réussi à sortir un penalty. Contre l’USMA, le même Methazem a détourné deux penalties. Une façon de conjurer le mauvais sort, lui qui avait démarré la saison en jouant toute la phase aller ou presque en tant que titulaire au sein de l’équipe seniors, avant de céder sa place lors de la phase retour. Methazem vient de refaire parler de lui et de la meilleure manière. Son équipe peut compter sur ses qualités. Il compte une riche expérience en Ligue1 qu’il fructifie avec les U21 et ce n’est pas rien. Rendez-vous prochainement en demi-finale contre l’USMH, sur le tartan du stade Mohammadia.

Harizi risque une suspension
Le joueur Harizi a brillé vendredi par son mauvais comportement envers le coach Savoy à la fin du match amical contre le MOB. Harizi a eu un écart de langage avec son entraîneur, lui reprochant le fait qu’il ne soit pas trop utilisé dans les matches amicaux pour pouvoir s’exprimer. Un comportement qui risque de lui coûter cher, du moins une suspension financière comme ses partenaires Hamiti, Nouara et Mark qui ont écopé d’une amende de 2 millions de centimes chacun pour absence injustifiée. Nouara a été reversée en équipe espoirs, apprend-on.

Hadjidj, Debbih, Bouhidel et Bendoukha ont réussi leurs frappes
Lors de la série des tirs au but, Koulib avait chargé Bouhidel, Hadjidj, Bendoukha et Debbih et Aghiles Fergani de frapper les cinq penalties. Seuls les quatre premiers ont frappé leur penalty. Au 4e tir, il n’était plus nécessaire à Fergani de frapper la sienne, les U21 avaient assuré leur qualification.

M. B.

S. H.

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

Coup d’œil Ligue 2

17

MOB
Malgré leur défaite en amical face au MCE Eulma…

Les Béjaouis ne pensent qu’à l’Arbaâ

Rahmouni : «Le RCA est une équipe qui marque souvent sur penalties»
A la fin de la joute amicale qui a opposé le MOB face au MCE Eulma, on s’est approché de l’entraîneur Mourad Rahmouni qui a bien voulu évoquer certains points importants liés à son équipe, notamment la prestation du groupe ainsi que la suite du parcours et le prochain rendezvous face au RC Arbaâ, dans le cadre de la 26e journée du championnat. équipe qui se déplacera à Béjaïa pour réussir un bon résultat. Pour ce qui nous concerne, je crois qu’on doit arracher les trois points de la victoire, afin de faire un grand pas vers l’accession et le fait de jouer à domicile devant notre public sera un avantage pour nous.»

n dépit de la défaite lors de la rencontre qui a opposé le MOB face au MCE Eulma sur le score de 3-4, ce match était l’occasion pour le staff technique du MOB, sous la houlette du coach Mourad Rahmouni, de tenter de trouver les mécanismes nécessaires pour aborder la suite du parcours avec plus de volonté et de détermination et réussir de bons résultats. Cela dit, le staff technique a eu à constater quelques lacunes, surtout en première période où il tâchera d’effectuer les réglages nécessaires dans le courant de la semaine, afin que les joueurs puissent être au rendez-vous et réussir à arracher une victoire. Lors de la joute amicale de vendredi dernier, le staff technique a testé tous les joueurs qui se sont montrés prêts pour le match de ce week-end face au RCA.

E

Il reste des correctifs à apporter
Malgré la belle prestation fournie par les coéquipiers de Dehouche en deuxième période, le staff technique doit effectuer encore quelques réglages sur la composante, afin de corriger les lacunes qui ont été constatées et permettre aux

joueurs d’être au top lors des prochaines rencontres. A cet effet, le coach Mourad Rahmouni s’est montré conscient de la tâche qui attend ses joueurs, lui qui est décidé à ne céder aucun point à domicile pour espérer décrocher le ticket pour la Ligue 1. Mieux encore, il s’est montré soulagé par la disponibilité de tout l’effectif, en prévision de cet important match. Amrane et Baâouali seront prêts face au RCA N’ayant pas pris part au match amical de vendredi dernier face au MCE Eulma qui s’est soldée par la victoire de cette dernière sur le score de 4-3), les deux joueurs Baâouali et Amrane seront prêts pour la prochaine rencontre de championnat face au RCA prévue pour vendredi prochain, au stade de l’Unité- maghrébine. Les deux joueurs continuent de poursuivre les soins et affirment qu’ils seront de la partie ce vendredi pour aider leurs camarades à arracher la victoire.

accordé de repos aux joueurs, préférant se préparer dans la sérénité pour ce match face au leader qui revêt une grande importance pour les Crabes puisqu’aucun faux-pas n’est permis, s’ils veulent rester sur le podium et conserver leurs chances d’accession.

«Cette joute amicale a été un bon test pour nous»
D’emblée, le premier responsable de la barre technique du MOB dira à propos de la rencontre amicale face au MCE Eulma : «Franchement, le match amical face au MCE Eulma a été bénéfique pour nous, dans la mesure où il nous a permis de bien préparer la suite de la compétition, surtout le premier match face au RCA. A cet effet, le plus important était de s’arrêter sur les capacités de notre équipe et d’apporter les correctifs nécessaires.»

«Si on gagne nos trois matchs à domicile, on accédera»
Concernant la suite de la compétition, le premier responsable de la barre technique du MOB a déclaré : «Nous aurons une belle opportunité de faire le plein. On doit remporter tous nos matches à domicile, afin d’éviter toute mauvaise surprise. D’ailleurs, je tiens à signaler que si on gagne nos prochains matches, on va assurer notre place en Ligue 1. Mieux encore, je suis convaincu aussi qu’on ne va pas perdre, même à l’extérieur.»

L’APC a accordé 2,8 milliards au club
Suite aux multiples appels lancés par les dirigeants en direction des autorités locales pour venir en aide au club et lui permettre de réaliser son objectif, l’APC de Béjaïa vient de d’accorder une enveloppe financière importante estimée à deux milliards 800 millions de centimes au club, pour lui permettre de réaliser une historique accession en Ligue 1.

«Satisfait de la prestation du groupe en 2e période»
A propos de la prestation de son équipe, Mourad Rahmouni dira : «Nous avons assisté à deux visages de mon équipe, avec une première période où nous sommes passés à côté de notre sujet. En deuxième période, on a réussi à reprendre nos forces et fournir une belle prestation. Je ne vous cache pas que j’ai été satisfait de la prestation de mon équipe, en dépit de cette défaite qui n’a pas beaucoup d’importance.»

«Les joueurs sont concentrés sur leur match»
A propos de l’affaire du joueur Oussaâd et ses déclarations faites après le match, le coach Rahmouni a estime que les joueurs ne pensent qu’à l’avenir du club, étant donné que ses déclarations n’ont aucune importance : «Je ne vous cache pas que nos joueurs ne pensent qu’à la suite de la compétition, notamment notre prochain rendez-vous à domicile face au RC Arbaâ, afin d’empocher les trois points de la victoire et faire un pas de plus vers l’accession.» Enfin, le technicien béjaoui a tenu à faire un constat sur son prochain adversaire en déclarant : «Je ne vous cache pas que j’ai bien suivi cette formation du RCA et je trouve qu’elle marque beaucoup sur penalties. Pour ce qui nous concerne, nous avons pris nos dispositions et nous sommes conscients de la tâche qui nous attend. Les joueurs seront tous prêts pour ce rendez-vous et je suis optimisme.» Yugurtha A.

La direction rassure les joueurs
Afin de les rassurer sur leur argent et les motiver pour la suite de la compétition, la direction du club du MOB a tenu une réunion avec les joueurs, après la fin de la rencontre amicale face au MCE Eulma, vendredi dernier, où ces derniers ont été rassurés concernant leur dû, tout en leur promettant de percevoir la mensualité du mois de février lundi prochain. Yugurtha A.

La préparation se poursuit
En attendant, les Béjaouis du MOB poursuivent leur préparation, en prévision de la prochaine rencontre de championnat face au RCA, puisque le staff technique n’a pas

«On prépare le match face à l’Arbaâ dans de bonnes conditions»
Evoquant le prochain rendez-vous face au RC Arbaâ prévu vendredi prochain, le coach du MOB affirme : «On se prépare le plus normalement du monde pour le prochain match face au RC Arbaâ qui a un cachet particulier, étant donné que nous aurons à faire à une bonne

NAHD
Benayache : «Je demande pardon à la famille nahdiste»
Le buteur du Nasria avec neuf réalisations n’a pas caché sa déception, après l’élimination de son équipe en quart de finale de la Coupe d’Algérie face à l’USMA. Zoheir Benayache, qui a raté un penalty, a tenu à travers cet entretien à présenter ses excuses aux fans du Nasria, tout en insistant que le NAHD a prouvé qu’elle mérite pas la place qu’elle occupe en D2 et qu’elle devra faire partie des clubs de l’élite.

Que pourriez-vous nous dire, après votre élimination en Coupe d’Algérie ? Sincèrement, on est très déçus, surtout qu’on méritait de passer ce tour, après notre belle prestation, car on était meilleurs que l’USMA qui compte dans ses rangs des joueurs qui ne sont plus à présenter. De mon côté, je suis très déçu d’avoir raté un pe-

nalty, car si je l’avais marqué, le match aurait pris une autre tournure. Je profite de cette occasion pour demander pardon à mes coéquipiers, dirigeants et tous les amoureux du NAHD. Est-ce que vous avez mal tiré ou est-ce Zemmamouche qui a choisi le bon côté ? Effectivement, le portier usmiste a choisi le bon côté et a su comment arrêter le penalty. Croyez-moi, jusqu'à présent je n’arrive pas à digérer mon ratage, ça m’a empêché de dormir. Vous savez, durant toute ma carrière, que ce soit avec les catégories jeunes à l’USMH ou même les seniors, je n’ai jamais raté une penalty. Mais bon, il faut maintenant penser à autre chose et essayer de se racheter. Comment appréhendez-vous les prochains matchs de championnat ?

Désormais, il faut vite se projeter sur les matchs de championnat pour assurer notre maintien et mettre fin à cette série de mauvais résultats, car le NAHD ne mérite pas cette situation et sa place est bel et bien parmi l’élite. Un mot sur l’arrivée de Zoheir Djelloul à la tête de la barre technique du NAHD ? Je pense qu’on va apprendre beaucoup avec lui, vu son expérience, que ce soit avec les clubs qu’il a entraînés ou son passage en EN. On doit commencer à penser dès maintenant à la saison prochaine et ne pas refaire les mêmes erreurs. Je veux ajouter quelque chose… Allez-y… Notre rendement face à l’USMA en coupe a prouvé que le Nasria devra vite revenir parmi les clubs de Ligue 1 et on

U21 : Les Husseindéens éliminés de la coupe
Les protégés de Omar Mechta ont rejoint les seniors, en sortant des quarts de finale de la Coupe d’Algérie, en s’inclinant aux tirs au but face à l’AB Merouana. A noter que les Sang et Or avaient ouvert la marque par l’intermédiaire de l’attaquant Ouchen, avant de voir les locaux égaliser dans les ultimes minutes de la partie.

Mechta : «On aurait mérité de passer»
fera tout notre possible pour y parvenir. Tous ceux qui ont vu notre match face à l’USMA ont vu une équipe jeune, complète et qui a besoin juste d’un bon encadrement et du soutien de toute la famille nahdiste, afin d’atteindre ses objectifs. Entretien réalisé par Boudi Omar L’entraîneur des Espoirs est revenu sur la prestation de ses poulains qui, selon lui, ont fourni une belle prestation et étaient à deux doigts de réaliser l’exploit. «Hélas, la coupe a choisi Merouana et on devra désormais penser à finir la saison sur une bonne note en championnat. A noter que l’ABM a évolué avec plusieurs jeunes qui jouent avec les seniors.» B. O.

18

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

Coup d’œil Ligue 2

ASK

MSPB
match du MSPB , mais il a inscrit un triplé après. Sa forme éblouissante pendant les derniers matchs cache peut-être ce petit défaut, cela lui évite souvent des sanctions. Bref, de nos jours, il est difficile de trouver un joueur parfait sur tous les plans. Les Asksistes devront faire avec ce petit défaut du joueur Hafid du moment qu’il a le vent en poupe.

Une reprise et des absences !

Alloui : «Que chacun assume ses responsabilités !»

N

Kitouni a réintégré le groupe
Après une absence de 15 jours passés au repos et aux soins à l’infirmerie du club, le latéral droit Houcine Kitouni a repris le chemin des entraînements avec le groupe le plus normalement du monde. Sa blessure aux adducteurs fait partie du passé à présent. Kitouni n’a pas ressenti la moindre douleur, même quant il a pris part à la rencontre d’application. Bon signe pour le joueur qui n’a qu’à travailler sérieusement cette semaine pour récupérer sa place de titulaire et jouer le prochain match face à l’ESM.

A

près quatre jours de repos offerts aux joueurs, le groupe asksite a repris le chemin des entraînements jeudi soir, une séance qui a connu l’absence de pas moins de six éléments, pour diverses raisons, une pratique qui a beaucoup énervé le coach en chef Terraï qui, malgré ses remarques et observations sur ce point , certains joueurs continuent de faire à leurs têtes. A vrai dire, Terraï doit peut-être imposer plus de fermeté pour faire respecter la loi stricte dans son effectif, mais à lui seul, cela risque de ne pas suffire. Aussi, la direction devra aussi mettre un peu d’ordre et frapper d’une main ferme, pour résoudre ce problème. Et oui, les joueurs asksite n’ont pas touché de salaires depuis six mois maintenant, donc certains parmi eux se disent qu’ils peuvent se per-

mettre certaines écarts. C’est le genre de problèmes qui apparaissent quant il y a des retards de paiement. Khettabi a du pain sur la planche, résoudre ces soucis n’est pas facile à faire, surtout que cela risque d’empirer dans les jours à venir, surtout que l’équipe est presque en vacance, après le maintien réussi de belle manière.

afaa Alloui fait partie des cinq recrues du mercato de janvier dernier. Il avait atterri en compagnie de Chekati, Grabsi, Zeggour et Kraimia au MSPB. Alloui est arrivé au MSPB en provenance de l’Entente de Sétif. Gardien de l’USB, il voulait connaître de nouvelles sensations, après la relégation du club phare des Ziban en Division 2 amateur, à la fin de la saison 2011. Aujourd’hui, Alloui, qui reste toujours lié à l’ESS par un contrat, se dit dans une situation embarrassante. La Ligue professionnelle ayant refusé de qualifier le gardien et ses quatre coéquipiers au MSPB. «Je suis vraiment dans une situation difficile à vivre. J’ai décidé de quitter l’Entente, parce que je voulais rester compétitif. Je ne tenais pas à terminer la saison sans jouer et l’ESS ne me donnait pas cette possibilité. Aujourd’hui, je ne suis pas qualifié au MSPB. Je n’ai pas de licence. Je risque de terminer la saison, comme si j’étais sans club. Les responsables du club doivent réagir et nous recruter afin de concrétiser notre qualification», dira l’ancien portier de l’USB.

«J’ai refusé Bel-Abbès et le Khroub pour jouer au MSPB»
Les contacts n’ont pas manqué durant le mercato, expliquera le portier de l’Entente. «Je pouvais opter pour d’autres clubs. J’avais reçu des offres de l’USMBA et de l’ASK, pour ne citer que ces deux équipes. Mais j’ai préféré le MSPB à ces équipes. Je tenais à retrouver la compétition le plus vite possible et le discours des dirigeants du MSPB me convenait bien. J’ai décidé d’opter pour le Mouloudia de Batna. Mais je ne m’attendais pas à me retrouver dans une situation compliquée, comme celle que je suis en train de connaître actuellement. Avant de s’engager dans une politique de recrutement, un club doit savoir quels sont les moyens de sa politique. On me fait venir, maintenant le championnat va se terminer sans que je ne sois qualifié dans aucun club.»

Repos forcé pour Abbas et Douadi
Laissés au repos avant-hier à la séance de reprise, les deux joueurs Abbas et Douadi sont restés se soigner avec le médecin du club. Ce dernier leur a demandé d’éviter les exercices difficiles avec leurs coéquipiers et rester encore hors service, mais rien de grave pour les deux éléments qui traînent de petits bobos qu’il faut prendre au sérieux dès le début pour éviter les complications à l’avenir. Douadi et Abbas auraient réintégré le groupe hier. Abdou H.

La mauvaise habitude de Hafid
Il est le joueur le plus en forme du moment à l’ASK, il est le meilleur buteur de son équipe aussi avec 11 réalisations, mais il est le plus désorganisé aussi. Hafid a une mauvaise habitude qu’il n’arrive pas à se débarrasser d’elle malgré les multiples remarques de la direction sur ce point. L’ex-nahdiste multiplie les absences et rate beaucoup de séances d’entraînements, parfois, comme ce fut le cas avant le

«J’ai bien peur qu’on ne tienne pas compte de mon contrat»
Alloui devait opter pour le MSPB, à titre de prêt, mais son nouveau contrat n’a pas été avalisé par la Ligue professionnelle. Comme il n’est pas qualifié et n’a pas de licence, peut-il faire valoir ses droits dans le cas où il ne toucherait pas ses salaires ? Une question embarrassante. «Je ne sais pas comment sera mon avenir. Je n’ai touché qu’un seul salaire, depuis mon arrivée au MSPB. Je ne sais pas si mon contrat est valable auprès de la Ligue professionnelle. Je suis comme un joueur sans club. Et que vaisdire à mon club, l’Entente, à la fin de la saison ? Les dirigeants voudront-ils me récupérer ou vont-ils me libérer sous prétexte que n’ai pas joué lors de la phase retour ? Quel club voudra d’un gardien qui est resté six mois sans être compétitif», a conclu le gardien. M. B.

SAM
Mecherfi Belahouel : «On jouera à fond comme on a l’habitude de le faire»
Mecherfi Belahouel, le milieu de terrain offensif de l’équipe du SAM, s’est dit prêt pour la rencontre de ce weekend et que les problèmes qu’est en train de vivre le club ne diminueront rien de leur détermination à réaliser un bon résultat face à l’Olympique d’Arzew. Nous nous sommes approchés de lui. Suivons-le dans ce bref entretien :

Un mot sur la dernière victoire contre Hussein Dey ? A vrai dire, tout le monde a été satisfait de cette victoire face aux Nahdistes. Cette dernière est venue au bon moment car elle a amélioré notre classement. Comment jugez-vous votre rendement personnel ? Le coach Bordji a décidé de leurs acEn toute modestie, je corder une journée de repos, ce samedi, suis très satisfait de mon avant de reprendre le travail pour préparendement. J’estime que rer le prochain match face au CRT. Afin j’ai joué l’une de mes de faire reposer ses joueurs, dont cermeilleures rencontres, tains paraissent quelque peu saturés, la bien que j’aie raté un but reprise aura lieu demain à la forêt située tout fait. Je me sens très sur les monts de Beni Chougrane. Les bien au SA Mohammahommes de la ville de Perrégaux ont bédia, j’ai fait le bon choix néficié hier d’une journée de relâche et en optant pour ce club. vont entamer la préparation de la proJ’aime ce club et je ferai chaine rencontre face à l’Olympique de l’impossible pour être Médéa qui aura lieu samedi prochain, au toujours à la hauteur, car stade Ouali-Mohamed de Mohammadia. ma satisfaction est de ser-

vir le club et de participer à chaque fois à ses victoires. Un match difficile vous attend face à l’Olympique de Médéa… C’est vrai, ce sera une chaude empoignade. Pour ce qui nous concerne, nous n’avons pas de préférence pour les adversaires, ils sont tous pareils. On les prend au sérieux et ça a toujours été notre devise. Un mot pour conclure ? J’espère que les joueurs ne seront pas affectés moralement par les problèmes et que nous serons prêts pour la rencontre qui est le tournant du championnat pour nous. Entretien réalisé par Ettaoui-Wassim

Bordji : «Corriger nos lacunes pour être prêts le jour J»
Les hommes de Perrégaux continuent leur préparation en vue du match décisif qui attend la bande de Bordji. Une préparation qui a pris de l’ampleur, ces derniers temps, notamment avec cette trêve qui, aux yeux de tous, est tombée au moment opportun, afin de pouvoir recharger les batteries, corriger les lacunes à tous les niveaux et être fin prêts le jour J. «Nous nous préparons dans de bonnes conditions. La trêve est tombée au bon moment et elle est en train de nous permettre de corriger nos carences, dans tous les compartiments», dira le coach Bordji.

MOC
L’entraîneur Mechhoud devrait entamer sa préparation du futur rendez-vous de l’équipe, à compter d’aujourd’hui. Avec la venue de Aïn Fekroun qui n’est autre que l’actuel leader du groupe, il y a lieu de se concentrer sur le travail à entreprendre, afin d’être dans les meilleures conditions possibles pour espérer passer ce cap. Mechhoud le sait parfaitement et espère cette réaction fortement attendue de ses éléments : «Nous sommes à quelques jours d’un match décisif et nos joueurs sont conscients des difficultés qui les attendent. Mon souhait serait de les voir se dépenser sans compter, car seule la victoire pourrait nous donner l’occasion de croire encore en de lendemains meilleurs.» Le staff médical mociste semble faire le forcing pour permettre à certains joueurs souffrant de blessures d’être dans le groupe qui serait en droit de donner la réplique au CRB Aïn Fekroun, ce week-end. Hormis peut-être Mokrane et le jeune Aïch, le reste des joueurs pourrait être opérationnel, à la grande joie du coach qui veut à tout prix prendre les points du match et garder l’espoir d’un maintien en seconde division. T. A.

Reprise aujourd’hui

Le coach mobilise ses troupes
Le premier responsable de la barre technique n’a pas manqué de citer les lacunes constatées face à Hussein Dey, samedi dernier. C’est ainsi qu’il a exhorté ses joueurs à travailler davantage et prendre au sérieux le match qui les mettra aux prises ce week-end end avec l’OM.

Samedi repos

Match d’application face au Sporting Athlétique de Mediouni
La bande de Bordji a disputé un match d’application face au Sporting Athlétique de Mediouni, un club évoluant en Inter-Régions groupe Ouest qu’elle a gagné par 3-1. Ce match d’application a permis au staff technique samiste de se faire une idée sur chaque élément. Le coach Bordji compte mettre en place le meilleur onze possible. E. W.

Récupérer les blessés

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

Coup d’œil Clubs de Kabylie
Régionale 2 (22e journée)

19

Inter-Régions (24e journée)
USO Amizour 4 - CA Kouba 0

OC Azazga 0 - US Béni Douala 3

Trop fort, le leader
Stade : Tirsatine (Azazga) Affluence : faible Arbitres : Allou, Mokrane, Guennane Buts : Yacine (42’), Hamdache (60’), Djeffal (70’) (USBD) OCA : Harrache, Selhi, Boussopum, Belkaid (Toumi), Bennadji, Benkaci, Arezki, Mouchache (Imarazene), Aroua, Ybeggazen, Idjemarene Entraîneurs : Hadjem et Sehki USBD : Benoufela, Noual, Djaoudi, Idres, Amiri, Djeffal, Yacine, Hamdache (Mettouk), Benidir (Boudjenane), Sadat (Fetar), Ikdoumi Entraîneurs : Boukhlif et Hamcha

La balade des Unionistes !
Stade : Larbi-Touati d’Amizour Affluence : nombreuse Arbitres : Houari, Arrig, Lissoued Buts : Laïdani (18’ et 27’) Dahou (34’) Ait Amara (85e) USOA USOA : Hamdaoui, Chahrour, Larbi Bacha ,Rezig, Bouchetta, Banou , Dahou, Ait Amara, Mayouf, Laidani,Belaoued Entraîneur : Seddiki CAK : Degazi (Mendas), Hamdani, Benkara, Djedai, Seddiki, Bendissa, Boukherche, Lounis, Hamana, Chouikh, Belaid. Entraîneur : Hadj Dahmane n recevant la formation du CA Kouba, les Unionistes d’Amizour n’avaient pas le droit à l’erreur, la victoire était impérative pour garder leur belle dynamique et par la même occasion consolider leur fauteuil de leader. Appelés à se ressaisir coûte que coûte après leur dernier semiéchec concédé au stade du 20-Août de Bordj Bou Arreridj face au NRB Achir, les poulains de Mohamed Seddiki entamèrent le match en force. Dès le début de la partie, les protégés de Mohamed Seddiki vont assiéger le camp des visiteurs avec une première alerte signée Belaoued (5’), lequel adressera un tir croisé mais le gardien Degazi était là pour repousser le danger. S’en suivra une autre tentative avec le débordement de Dahou Mimoune (10’) conclu par un service sur Mayouf qui reprendra du plat du pied, mais le ballon finira en corner. Ce n’était que partie remise puisque Dahou (18’), au terme d’un joli mouvement collectif, trouvera le buteur unioniste Laidani qui, d’une superbe reprise, trouvera le chemin des filets dans un stade en délire. Sur leur lancée, les Amizourois vont doubler la mise quelques minutes plus tard, toujours par Laidani, lequel conclut un bon travail de l’homme du match Dahou Mimoune portant ainsi son total à neuf réalisations depuis l’entame de cet exercice. On jouait la 34’. Et alors qu’on attendait une réaction des gars de Kouba se sont encore les Rouge et Noir qui vont continuer à presser leurs vis-à-vis. Ce même Dahou inscrit le troisième but pour l’USOA d’un tir puissant des 25 mètres, il a envoyé le balle se loger dans la lucarne du malheureux gardien koubéen Degazi scellant ainsi définitivement le sort du match. C’est sur ce résultat de 3 buts à zéro en faveur des Unionistes que la première période s’est achevée. De retour des vestiaires, le jeu devient moins animé avec toujours une domination outrageuse des locaux qui vont se créer d’autres occasions en or de scorer notamment par ce diable de Dahou qui aura à, lui seul, a constitué un véritable danger pour l’arrière-garde koubèene. Ces derniers se sont cantonnés en défense durant presque toute la rencontre. Les camarades de Hamdaoui accentueront la cadence vers la fin et logiquement ajoutèrent un but sur une passe en profondeur de l’excellent Dahou, Karim Ait Amara concluait comme à la parade pour sceller la 12e victoire de la saison et surtout tenir la corde pour décrocher la timbale, et ce à six journées de la fin du championnat. Les hommes du président Amer Oughlis peuvent entrevoir leur prochain match, à domicile contre l’US Doucen, avec un maximum de confiance.

D

ans le match des extrêmes, les Olympiens d’Azazga ont tenu bon pratiquement toute la première période. Le jeu était plus ou moins équilibré jusqu’à la 42’ où Yacine, profitant d’un cafouillage, marquait le premier but et signait le début de la fin des locaux dans ce match. Abattus, ils ont essayé de niveler la marque, mais en vain. En seconde période, alors qu’on attendait un sursaut d’orgueil de leur part, il n’en fut rien. Bien au contraire, les camarades de Belkaid donnaient l’impression d’avoir des jambes lourdes au fil du temps qi s’écoulait. Une impression qui s’avéra

fondée puisque dès l’heure de jeu, Hamdache aggrava le score et ôta toute idée de retour des Olympiens. Le leader, sûr de son acquis, a géré la suite de la partie à sa guise, se permettant le luxe de marquer le troisième but par l’entremise de Djeffal, à la 70’. C’en était fini une fois pour toutes des espoirs des locaux, qui pourtant, au vu de ce qu’ils ont montré face au leader, méritaient peut-être un sort plus clément. Il y eu un changement dans leur façon de jouer, c’est certain, serait-il un signe d’une prochaine révolte ? N’est-il pas un peu tard ? B. Ferhati

E

Hadjem (co-entraîneur OCA) :
«La fraîcheur physique nous a fait défaut»
«On a joué contre une équipe plus forte, de plus on était amoindris sur le plan effectif et préparation. On a tenu bon jusqu’aux derniers instants de la première période, mais en deuxième mi-temps le manque de fraîcheur physique et le but marqué juste avant la pause nous ont énormément pénalisés.»

Boukhlif (co-entraîneur USBD) : «On a fait un bon match»
«L’enjeu de la partie était de taille. D’une part, nous on joue, de l’autre, notre adversaire du jour lutte pour sa survie. Les deux équipes ont fourni une belle prestation par une présence forte sur le terrain. On a été supérieurs notamment en deuxième mi-temps.»

CRB Aokas 0 - JS Tichy 1

CR Thameur 1- MC Bouira 2

Tranquille, le dauphin
Stade : Benallouache (Béjaïa) Affluence : nombreuse Arbitres : Arib, Hellou, Oukidja But : Chabane (12’ sp) CRB Aokas : Hemana, Ameur, Lahlouh, Djouder, Zitoune, Benara, Salhi (Boufoudi), Mouzaoui, Bourouba (Kennouche), Midouna, Harriche (Zerguini) Entraîneurs : Lahlouh et Saïdi JS Tichy : Arriche, Larabi, Ourabah, Adrar K, Adrar F (Mersel), Chabane, Hellal, Aroui, Saidani (Haddad), Messaoudi, Bensaid (Zemouri) Entraîneur : Adrar
es nombreux supporteurs qui ont fait le déplacement au stade Benallouache de la ville de Bejaia pour voir le derby du Sahel entre le CRB Aokas et la JS Tichy n’ont pas vu beaucoup de choses sur le plan footballistique puisque la rencontre fut juste moyenne. C’était compréhensible puisque les derbys se jouent généralement sur des détails. Celui-ci mettait aux prises deux clubs aux objectifs diamétralement opposés, le CRB Aokas qui lutte pour son maintien en régionale 2 et la JS Tichy qui combat pour terminer la saison en tête du classement et réaliser le rêve le plus fou de la population de Tichy, l’accession. Dès l’entame de la rencontre, les visiteurs furent les premiers à rentrer dans le match et enchaînèrent les opérations offensives. À la 12’ l’arbitre de la rencontre n’a pas hésité à siffler un penalty en faveur des visiteurs et que transformera en but par l’ex-joueur du CRB Aokas Hamou Chabane. Un but qui n’a pas découragé pour autant la bande aux entraîneurs Lahlouh et Saidi qui se sont réveillés brutalement pour s’en aller multiplier les mouvements offensifs mais pour leur malheur ils ont raté l’essentiel, transformer en buts leurs occasions. La première mi-temps fut équilibrée, la majeure partie elle s’est jouée au milieu du terrain. Durant la deuxième moitié du match, on a assisté presque au même scénario mais sans but. Les Littoraux de Tichy ont bien su avec leur grande expérience gérer la rencontre. Ce qu’il faut retenir aussi de cette rencontre c’est le grand fairplay qui l’a caractérisée. Au final, l’arbitre siffla la fin du derby de la cote est de la wilaya de Béjaïa sur le score de 1 à 0 en faveur de la JS Tichy, mais les Requins n’ont pas à rougir de cette petite défaite contre l’un des prétendants à l’accession. Avec le visage qu’ils ont montré ils peuvent espérer assurer leur maintien en Régionale 2. Alors que du côté de Tichy, l’accession on y croit encore comme le scandaient les inconditionnels des poulains de Kamel Adrar.

La bête noire a encore frappé !
Stade : Bourouba-Saïd (Bouira) Affluence : moyenne Avertissements : Zaidi, Boutaous (MCB) Buts : Tellal M (26’) Hidouchi (71’) (MCB) ; Mekireche (83’) (CRT) CRT : Menad, Hocini,Arkame, Kessari, Messedek, Dehimi, Khorifi (Smaoui), Rabehi, Mekireche, Kadi, Bouali (Ait Said). Entraîneur : Amar Tabouni MCB : Maache,Zemmouri (Allache), Zaidi, Boutaous, Mohad (Bousta), Tellal M (Homassi), Aouadi, Krim, Belgaid, Hidouchi, Ferrah. Entraîneur : Tellal Ali

L

e CR Thameur n’arrive toujours pas à battre son voisin le MC Bouira qui reste sa bête noire. Vendredi dernier, le MCB a de nouveau disposé du CRT dans un derby qui a tenu ses promesses. A noter le geste très sportif du CRT qui est entré sur le terrain avec des gamins porteurs de fleurs qu’ils ont offert aux joueurs du MCB, un geste qui n’est pas resté sans réaction du côté du MCB. Pour la rencontre, si le CRT a accueilli le MCB avec des fleurs, ce dernier lui répliqué avec des buts. Pourtant, ce sont les Thamerois qui ont raté l’ouverture du score dès la 3’ lorsque Kadi a failli tromper la vigilance du portier du MCB Maache qui sortit le ballon du bout des doigts. Le Mouloudia a répliqué avec à la clé des occasions de but comme celle ratée par Belgaid qui prit tout son temps pour amortir la

L

balle de la poitrine, mais ratait le plus simple en mettant hors du cadre. Il a fallu attendre un contre à la 26’ mené par le virevoltant Krim, ce dernier plaçait Tellal qui a tenté un tir que le gardien de Thameur laisse échapper pour l’ouverture du score. Assommés, les Thamerois ont ensuite commis plusieurs erreurs de marquage et de placement. Tellal Mohamed bien servi par Zemmouri, d’une tête plongeante rata de peu le deuxième but. Du côté du CRT, Ait Said qui a pris la place de Bouali blessés ratera, lui aussi, de peu le but lorsque son tir frôlera le poteau droit de Maache. La rencontre était bien rythmée avec l’engagement des deux équipes, mais ce sont les camarades de Aoudia qui avaient la maitrise de balle et jouaient plus sereinement. A la 60’, le défenseur du CRT Kessari a failli tromper son propre gardien lorsque en voulant sortir la balle, il lobait le gardien Menad mais le cuir rebondit sur la transversale. La pression du MCB a donné ses fruits à la 71’ lorsque Hidouchi en récupérant une balle dégagée par la défense adverse, tentera un tir des 30 mètres et corsa l’addition, un but d’anthologie qui mettra KO les poulains de Tabouni. Malgré cela les Thamerois se sont tout de même secoués, même tardivement pour réduire le score par l’intermédiaire de Messedek à la 84’ pour conférer un peu d’incertitude à la fin de match, mais en réalité, le MCB contrôlait parfaitement la situation jusqu’au bout. Adjaout

M. Mustapha

Mohamed Seddiki (ent. USOA) «On a fait l’essentiel»
«Je suis satisfait du rendement de mon équipe. Nous avons réussi l’essentiel en glanant les trois points. Je pense que notre victoire ne souffre d’aucune contestation tant nous étions supérieurs à l’adversaire sur tous les plans, une jeune équipe de Kouba qui à l’avenir pour elle.»

Tabouni (ent. CRT) «Les joueurs étaient comme complexés»
«La rencontre s’est déroulée dans un fair-play total, notre adversaire était largement a notre portée, mais les joueurs ont fait preuve d’excès de précipitation. Je n’ai pas reconnu mes joueurs, ils étaient comme complexés devant l’adversaire. Je félicite le MCB pour sa victoire.»

Tellal (ent. MCB)
«Tactiquement, on était meilleurs qu’eux»
«C’est un match derby qui a tenu toutes ses promesses et qui s’est déroulé dans le fair-play. Tactiquement, c’est la première fois que mes joueurs étaient au top.» Adjaout

Cheikh Dahmane (ent. CAK) «L’adversaire était plus fort»
«L’USOA a mérité sa victoire, c’est une grande équipe qu’on a affronté. On est venus chercher le nul ici à Amizour, malheureusement on n’a pas réussi. Mes joueurs ont offert des cadeaux à l’adversaire suite à des erreurs de placement et d’appréciation. Nous continuerons à nous battre jusqu’à la dernière journée pour assurer le maintien.»

Hafit Zaouche

M. M.

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

Coup d’œil Ligue 2

19

USMB

DNA
USMMH
Après avoir étrillé Lahssassna (5-1)
Avant toute chose, qu’en est-il de votre blessure ? Dieu merci, je suis totalement rétabli et les derniers contrôles ont été rassurants. J’ai dû suivre une période de rééducation. Après quoi, j’ai été soumis à des exercices spécifiques. Je compte reprendre les entraînements avec le reste du groupe, demain. Votre équipe a eu à disputer plusieurs rencontres avec un grand nombre d’absents. Votre sentiment à ce sujet. Personnellement, j’ai ressenti de la frustration et aussi un sentiment de ne pas pouvoir aider mon club et justifier mon salaire. C’est maintenant que notre club a besoin de nous. Pour le prochain match contre le CRT, vous ne serez pas le seul absent. Cela risque d’handicaper sérieusement votre équipe, n’est-ce pas ? Il est vrai que nous sommes plusieurs joueurs à ne pas prendre part à ce match. Je suis certain que ceux qui seront sur le terrain ont les qualités pour réaliser une belle performance. Revenons aux résultats que votre équipe a enregistrés jusque-là. Quelle appréciation en faites-vous ? Tout d’abord, je voudrais vous dire que nous sommes tous très déçus après certaines contre-performances. Nous nous sommes pourtant à chaque fois bien battus avec la ferme intention de glaner des points et la plupart du temps, la chance n’a pas été de notre côté. Vous pensez, donc, que votre équipe a réalisé de belles prestations ? Oui, même si au final nous n’avons pas récolté beaucoup de points. C’est ce qui nous laisse un sentiment de frustration. Je pense qu’à chaque fois, nous avons fait le jeu, sans se contenter uniquement de défendre .Nous nous sommes créés de belles occasions, sans réussir à marquer .Il y a de quoi avoir des regrets. C’est une situation que le club a vécue la saison passée, n’est-ce pas ? C’est pratiquement le scénario de la saison passée qui se répète. Je suis persuadé, qu’au vu de nos prestations, nous ne pouvons qu’être optimistes. Nous pouvons rassurer nos supporters sur ce point. Peut-on dire que votre équipe a raté son championnat ? C’est connu, une équipe qui commence mal le championnat a toutes les chances de souffrir durant toute la saison. Le club a connu cela, la saison passée et croyez-moi, nous ne voulons plus que cela se renouvelle. Nous mesurons l’importance du préjudice causé par les points perdus jusque-là. Pensez-vous que l’USMB a les moyens de se ressaisir ? Je peux seulement vous dire que nous n’avons rien à envier aux autres équipes et que nous jouerons nos chances à fond. De toutes les façons, ce sera compliqué pour toutes les équipes. On vous laisse conclure... Je voudrais seulement remercier les personnes qui m’ont soutenu lors des moments difficiles. Entretien réalisé par Slimane B.

Ledraâ : «Enfin, le bout du tunnel»

Hadjout retrouve la L2
n s'imposant face à Lahssassna (5-1), l’USMM Hadjout a assuré à 99% sa montée en Ligue 2, à cinq journées de la fin. Ce n'est pas encore officiel. Mais c'est tout comme. 10 ans après l'avoir quittée, le club de Marengo retrouvera la saison prochaine, la Ligue 2. Grâce à un énième succès consécutif à domicile en championnat, obtenu face à Lahssassna (5-1), les Hadjoutis consolident leur place de leader avec 46 points. Soit 11 longueurs d'avance sur le second, l’IB Maghnia. Avec en plus une différence de buts largement favorable (+22 contre +6) à cinq journées de la fin, Il apparaît désormais improbable d'imaginer le club cher à Zidani ne pas réussir une montée historique. Le public venu en masse l'a bien compris et a fêté ses héros comme il se doit au coup de sifflet final, vendredi passé.

E

La reprise aujourd’hui
Après avoir bénéficié d’une journée de repos les camarades de Khelladi reprendront le chemin des entraînements aujourd’hui. La séance qui débutera à 15 heures se déroulera sur la pelouse du stade Brakni.

Des Hadjoutis dominateurs
Probablement un peu crispés par l'enjeu, les Hadjoutis ont connu, vendredi passé, un début de match compliqué en laissant, pendant trente minutes, l’initiative aux visiteurs décomplexés. Mais la formation de Marengo n’est pas la meilleure équipe du championnat pour rien. En deux minutes (30’ et 32’) Ziam anéantira les espoirs des joueurs de Hessasna. Boumenad et Rebbah donneront plus de consistance au score. Les visiteurs sauveront l’honneur par Abed. S. B.

Ledraâ, le milieu de terrain blidéen, nous a donné de ses nouvelles. Il nous dira par ailleurs, être certain que son équipe réalisera un parcours de tout premier ordre, lors de la toute dernière ligne droite du championnat.

Zaïm a programmé une réunion avec les joueurs
Le président blidéen a réuni ses joueurs avant-hier. Il a, dans un premier temps, demandé aux joueurs de se consacrer totalement, dans les jours qui viennent, à leur travail et de se préparer au mieux pour les échéances à venir. «Il est inutile de vous rappeler que le club est en mauvaise posture en championnat et qu’il est très éloigné du tableau de marche qui était prévu. Le retour en L1 de l’USMB ne dépend que de vous et vous êtes en mesure de relever ce défi. Plusieurs d’entre vous sont arrivés à l’USMB cette saison. Ce club vous a accueillis et vous a fait confiance. L’objectif à atteindre à la fin de cet exercice est le retour en Ligue1. La direction du club ne ménagera aucun effort de son côté, comme cela a été le cas depuis le début de la saison pour que vous soyez dans les meilleures conditions», dira en substance Zaïm. S. B.

Maghraoui : «Savourons ce qui nous arrive !»
«C’était tendu, car il y avait quand même de l’enjeu et on n’a pas pensé qu’au jeu. Cette équipe de Lahssassna nous a posé des problèmes en début de match. Même si mathématiquement, il nous manque deux ou trois points à prendre lors des cinq dernières journées. C’est super ce que vivent les joueurs aujourd’hui, je le vis à travers eux. Laissez-nous savourer et finir la saison.»

RCA
Du biquotidien pour préparer le MOB
Les trois jours de récupération ont pris fin, et la formation de l’Arbaâ reprendra, aujourd’hui, le chemin des entraînements, afin de préparer le prochain déplacement à Béjaïa. C’est un programme bien chargé qui attend les coéquipiers de Maddour, avec du biquotidien au menu. Néanmoins, le travail physique ne sera pas le principal sujet de cette préparation. En effet, à cinq matchs de la clôture officielle de cet exercice 2012-2013, Boudjaârane et son staff ne peuvent plus se permettre des programmes chargés comme auparavant, au risque d’user son équipe. C’est pourquoi, cette semaine, malgré ce début en force, le groupe bénéficiera d’une charge de travail moyenne, basée surtout sur le tactique.

Saâdaoui : «Plus rien ne nous effraie !»
Bénéficiant de trois jours de récupération, c’est un Saâdaoui relaxe que nous avons rencontré hier. L’arrière droit du RCA a bien voulu répondre à quelques-unes de nos questions. Ses réponses nous laissent penser que cette équipe du RCA a encore des choses à prouver, avant la fin de la saison

Boudjaârane veut un autre match amical
Comme nous l’avons annoncé dernièrement, Boudjaârane, le premier responsable de la barre technique du RCA, ne se contentera pas de la seule confrontation amicale jouée en fin de semaine face à l’EN militaire qui, rappelons-le, a battu la formation du RCA sur le score de 2 à 0. Afin de bien préparer le MOB, il voudrait, encore une fois, revoir son équipe à l’œuvre, dans un match d’application. Jusqu’à présent, rien n’a été décidé, mais cela ne tardera pas à venir. Au pire des cas, le groupe sera confronté à l’équipe Espoirs.

L. M.

Vous nous paraissez bien en forme, après ces trois jours de repos… Oui, hamdoullah. Nous avions grandement besoin de récupérer, après un mois de mars chargé. Aujourd’hui, nous reprenons la préparation sereinement, mais aussi avec des batteries chargées à bloc. Pensez-vous déjà au dé-

placement à Béjaïa ? Evidemment, et cela dès le lendemain de la victoire face à l’ASMO. Il est vrai que nous avons fait un grand pas vers la Ligue 1, mais cela ne nous empêche pas de garder les pieds sur terre. Nous savons qu’on a encore du chemin à faire, et on fera tout pour terminer premiers. Vu le calendrier qui vous attend, cela est-il possible de concrétiser vos objectifs ? Avec tout ce qu’on a réalisé jusque-là, rien ne nous effraie. Nous sommes prêts à relever le défi, et, Inch’Allah, on le réalisera comme les deux premiers. Revenons à la rencontre de la semaine prochaine. Cette équipe du MOB vous a déjà battus cette

saison, pensez-vous que cela aura un ascendant psychologique sur vous ? Pas du tout. Ils nous ont battus il y a des mois, en plus par la plus petite des marges. C’est nous qui leur avions facilité la tâche. Cependant, on ira à Béjaïa pour nous racheter et effacer la seule défaite que nous avons concédée à domicile, en prenant notre revanche chez elle. Un dernier mot ? Cette saison nous a été très difficile. N’oubliez pas qu’on est les promus de ce nouvel exercice. Pourtant, ce n’est pas cela qui nous a empêchés de rêver. Dieu merci, on est pas très loin du but. Encore quelques efforts à faire ! Entretien réalisé par Lamine Amimi

Rebbah : «C’est magnifique !»
«Même dans mes plus beaux rêves, je n’aurais pas pu l’imaginer, c’est magnifique. C’est une grande satisfaction, ça récompense le travail de toute l’année. On est très cohérents depuis la deuxième partie de saison, et on a pris assez tôt la tête du championnat. C’est magnifique pour Hadjout et toute sa région. ».

Sahoui : «Une belle aventure !»
«Je suis content pour tous ceux qui sont passés par le club. Ma première pensée est pour eux. Pour moi, c’est vraiment une belle aventure. Il nous reste des matchs au cours desquels, nous aurons encore l’occasion de faire la fête avec nos supporters.» S. B.

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

Coup d’œil Ligue 2

19

ASMO

Moumouh : «Je promets aux supporters

l’accession la saison prochaine»

Reprise des entraînements ce matin au stade Keloua
Après avoir bénéficié de trois jours de repos, les gars de M’dina J’dida reprendront ce matin le chemin des entraînements, au stade Keloua. Les Asémistes se sont retrouvés dans l’obligation d’aller s’entraîner dans ce stade, puisque celui de Habib-Bouakeul accueillera le match de coupe entre le MC Oran et le WA Tlemcen. Absent lors des précédentes séances d’entraînement de son équipe, en raison d’un empêchement personnel, l’entraîneur Mouassa reprendra ce matin son travail avec l’ASMO. Les coéquipiers de Mezaïr entameront aujourd’hui la préparation de leur prochain match face au MC Saïda. Ce match revêt une grande importance pour les gars de M’dina J’dida qui n’auront pas d’autre choix que de décrocher les trois points, afin d’améliorer leur classement et terminer la saison en force.

A

cinq journées de la fin du championnat, l’ASMO, qui a déjà assuré son maintien en Ligue 2, n’a plus rien à espérer dans la course pour l’accession. Occupant la 7e place au classement général, l’ASMO espère, néanmoins, terminer la saison en force et terminer le championnat à une place honorable. Les responsables de la formation de M’dina J’dida commencent dès à présent à songer à la saison prochaine. Le bailleur de fonds de l’ASMO, Saâdoune Mohamed, plus connu sous le surnom de «Moumouh», a promis aux supporters de faire accéder l’équipe en Ligue 1, la saison prochaine. Connu pour son franc-parler, le dirigeant asémiste nous a déclaré : «Il ne faut pas oublier que c’est notre première saison à la tête de l’ASMO. Je pense que Merouan et moi avons tout fait pour aider le club à réaliser un bon parcours en championnat. Nous avons renforcé les rangs de notre team par des joueurs d’expérience. Nous avons également payé les joueurs et mis à la disposition du groupe toutes les conditions pour travailler dans la sérénité la plus totale. Autant dire que nous avons bien mené notre mission. Malheureusement, les résultats n’ont pas suivi. Mais je pense que nous en avons tiré les enseignements. Nous allons corriger les lacunes pour permettre à l’équipe de réaliser un bon parcours en championnat la saison prochaine», dira Moumouh, et d’ajouter : «Je promets aux supporters de l’ASMO l’accession la saison prochaine. J’ai désormais une idée plus claire sur l’équipe et je vais

mettre le paquet pour qu’on puisse retrouver la Ligue 1. L’ASMO est une grande école de football qui mérite d’évoluer parmi l’élite. Je ferai tout mon possible pour réaliser ce rêve. Je demande seulement aux supporters de rester derrière leur équipe et de continuer à la soutenir et je leur promets l’accession la saison prochaine.»

«Mouassa restera, il m’a donné son accord»
Parmi les priorités des responsables de l’ASMO, celle de convaincre l’entraîneur, Mouassa, de poursuivre son aventure à la tête de la barre technique de l’équipe. Arrivé au club en milieu de saison, l’ancien driver de la JSK a réussi à réaliser de bons résultats avec l’ASMO. La direction oranaise, qui prône la stabilité, a eu l’accord du technicien pour rester

au club la saison prochaine. C’est ce que nous a confirmé Moumouh, en nous déclarant : «Mouassa m’a donné son accord pour rester à l’ASMO la saison prochaine. De ce côté, il n’existe aucun problème. Mouassa se sent bien à l’ASMO et veut continuer le travail qu’il a commencé cette saison. Le jour de son arrivée, il m’avait affirmé qu’il ne quittera le club que lorsqu’il l’aura fait accéder en Ligue 1. Nous sommes contents d’avoir un entraîneur de la trempe de Mouassa à l’ASMO. Avec lui, l’équipe a réalisé de bons résultats et je suis sûr que l’ASMO sera encore plus forte avec lui la saison prochaine.»

«On recrutera 5 joueurs de Ligue 1»
Côté effectif, Moumouh reconnaît que certains joueurs n’ont pas

donné satisfaction cette saison sous le maillot vert et blanc de l’ASMO. Selon lui, 6 joueurs seront libérés à l’issue de l’actuel exercice sportif : «J’estime que certains joueurs n’ont pas donné satisfaction cette saison sous le maillot vert et blanc de l’ASMO. Il est donc tout à fait normal qu’ils seront libérés en fin de saison. Environ 6 joueurs seront libérés du club. Mais le dernier mot reviendra au staff technique qui seul décide du volet technique.» Côté recrutement, Moumouh affirme que l’ASMO sera renforcée la saison prochaine par 5 joueurs de Ligue 1 : «Nous devons d’abord discuter avec l’entraîneur de ce sujet. Mais j’estime que l’équipe a besoin d’être renforcée par de nouveaux joueurs. Nous allons tout faire pour recruter des joueurs qui pourront apporter un plus à l’équipe. On recrutera 5 joueurs de Ligue 1.» Riad O.

Tabti et Oumokhtar vont réintégrer le groupe
Victimes de blessure, le défenseur Oumokhtar et le joueur milieu de terrain Tabti ont repris récemment l’entraînement en solo. Ces deux joueurs, qui avaient raté les précédents matchs de leur équipe en championnat, devront, selon nos informations, réintégrer le groupe aujourd’hui. Reste à savoir s’ils seront prêts pour le derby de l’ouest prévu ce week-end face au MC Saïda. R. O.

ESM
Belahouel : «L’équipe sera plus performante à l’avenir»
Auteur d’une excellente partie face à l’USM Annaba, Belahouel El Ghali a été l’un des meilleurs joueurs face à l’USM Annaba. Rencontré aux vestiaires, il nous a parlé de son équipe qui, selon lui, a raté la victoire. Il promet qu’elle continuera sur cette lancée dans les prochaines confrontations. Sur le plan personnel, il estime qu’il est au top de sa forme et qu’il fera le maximum pour servir son équipe. Enfin, quant à la trêve, son avis est partagé.

Pas de match amical cette semaine
Selon des sources proches du staff technique l’Espérance ne disputera cette semaine aucune rencontre amicale. Les partenaires du portier Belarbi continuent de s’entraîner normalement cette semaine, avant le rendez-vous de ce week-end contre la formation de l’AS Khroub.

L’AS Khroub en ligne de mire
près avoir bénéficié d’un temps de deux jours de repos, les joueurs de l’Espérance de Mostaganem reprendront aujourd’hui le chemin des entraînements, en prévision du match à domicile face à l’AS Khroub. Une rencontre qui ne se présente sous de bons auspices pour les hommes de la ville de Mimosa défaits à Annaba vendredi dernier par l’USM Annaba. En dépit de ce coup du sort, Ousmane et ses assistants affichent tout de même une certaine sérénité, laissant montrer une grande envie de bien négocier le match de vendredi prochain. Et

Vous avez laissé échapper les trois points de la confrontation face à l’USMAn, un mot sur cette défaite ? Je pense que notre défaite concédée face à l’USM Annaba est à oublier. On a dominé notre adversaire de bout en

bout, mais la chance ne nous a pas souri. D’ailleurs, l’USM Annaba n’a pas fait grand-chose. Mais vous auriez pu gagner… Tout à fait. On s’est créé pas mal d’occasions de scorer mais on a été efficaces une seule fois. Le plus important pour nous est d’oublier cette défaite et de se remettre en travail. On doit continuer notre préparation pour récolter d’autres points et avancer au classement général. Le championnat observera une trêve, est-ce une bonne chose ? Oui et non. Cet arrêt du championnat sera en faveur de l’équipe qui récupérera les blessés, en prévision des prochaines confrontations. Et on souhaite continuer sans observer d’arrêt, car l’équipe reste sur une bonne dynamique. Une

chose est sûre, on cravachera dur lors des prochaines journées, car nous sommes déterminés à continuer sur notre lancée pour réaliser d’autres victoires à l’avenir. Comment voyezvous la suite de la compétition ? Il nous reste cinq rencontres à disputer et on doit bien les gérer. L’équipe est revenue en force et notre objectif est de terminer à une place confortable. Certes, les prochaines confrontations seront très difficiles, vu l’importance des points pour toutes les équipes, toutefois, on est déterminés à relever le défi et terminer le championnat en beauté. L’Espérance de Mostaganem est un grand club qui doit toujours jouer les premiers rôles. Entretien réalisé par Ettaoui-Wassim

A

pour ce faire, l’entraîneur des Verts et son staff auront le temps de mettre au point le plan d’attaque.

Du biquotidien au menu
Après avoir profité d’un jour de repos samedi, les protégés de l’entraîneur Ousmane Abderrahmane s’entraîneront aujourd’hui biquotidiennement. Il est à noter que les deux séances auront lieu au stade Benslimane, au chef lieu de Mostaganem.

Un résultat positif s’impose
Le salut de Mosta passe, incontestablement, par un résultat probant face à l’AS Khroub. Cela aura des répercussions positives quant à l’avenir de l’équipe. Toutefois, les plus radicaux des fans reconnaissent que cette rencontre sera très difficile pour plusieurs raisons. Néanmoins, les camarades de Belarbi n’auront devant eux qu’une seule et unique mission, celle de ne pas perdre. E. W.

Tout pour continuer sur la lancée
A six jours de ce rendez-vous, les hommes de la ville du Mimosa ont une grande volonté de remporter cette rencontre. Ils ne jurent que par la victoire pour continuer sur cette lancée. Ousmane Abderrahmane a mis en garde ses joueurs contre out excès de confiance. En fait, «les Médéens essayeront de nous surprendre et retourner à Médéa avec un résultat probant qui leur permettra de préserver leur place et creuser encore l’écart sur leurs poursuivants immédiats», dit-il. E. W.

Selmi de retour
L’ESM a récupéré tous ses blessés et c’est ainsi que le jeune attaquant Selmi, qui s’est entraîné avant-hier en solo, a effectué son retour parmi l’équipe. Ce qui permettra au staff technique de composer avec les meilleurs éléments lors du match de l’AS Khroub : «On a pratiquement récupéré tous nos blessés, ce qui va nous permettre de compter sur la totalité de nos joueurs», dira Ousmane Abderrahmane, l’entraîneur en chef.

20

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

Coup d’œil International
Arsenal Real Madrid

Xabi Alonso «On ne me Vermaelen «Je me parle que de remporter la ‘'decima'’» bats pour gagner ma place»
Annoncé dans le viseur du Barça, le défenseur Thomas Vermaelen a pourtant perdu son statut de titulaire au sein d’Arsenal, lors des deux derniers matches. Pourtant capitaine d’équipe, l’international belge refuse de polémiquer, en décidant d’accepter la situation et de se battre pour regagner sa place : «Ce sont des choses qui arrivent, d'autant plus quand vous jouer dans un qu'il pense capable de gagner le match. Cela a fonctionné lors des deux derniers matches, et à chaque fois j'étais ravi que l'on gagne. Je me bats pour gagner ma place et rien n'a changé dans ma mentalité ou dans ma façon de bosser. Je donne tout chaque jour comme je l'ai fait tout au long de ma carrière» a-t-il déclaré dans des propos rapportés par The Sun.

Même s’il est annoncé partant cet été, en refusant de négocier une prolongation de contrat, Xabi Alonso reste un élément clé de l’échiquier de José Mourinho. L’ancien milieu de terrain des Reds de Liverpool revient sur les ambitions des supporters du Real qui rêvent de la decima, la dixième Ligue des champions du palmarès merengue : «On ne me parle que de remporter la ‘'decima'’. Tous les fans ont très envie de la gagner. Mais il reste quelques tours à jouer et mercredi en premier à la maison. Nous voulons obtenir un bon résultat, je suis sûr que ce sera un bon match dans une superbe ambiance.»

L’avenir de Karanka lié par celui de Mourinho ?
Entraîneur adjoint au Real Madrid, Aitor Karanka, qui est devenu le bras de José Mourinho, ne sait toujours pas s’il devra poursuivre ou non l’aventure au club, en cas d’un départ presque certain du Portugais en fin de saison : «Quand Mourinho décidera de partir, je déciderai alors quoi faire de mon avenir. Jusqu’à ce moment-là, je resterai avec lui. Je suis heureux au sein de son staff. Il n’y a pas besoin de spéculer à propos de mon avenir». En conférence de presse, le technicien espagnol a été questionné sur un possible envoi d’une vidéo au PSG de la part de José Mourinho, pour donner des conseils avant le choc en Ligue des Champions face au Barça. Possibilité démentie par l’entraîneur adjoint du Real Madrid : «C’est ridicule, question suivante», a tout simplement lâché l’Espagnol.

grand club. J'ai envie de jouer, bien sûr, mais l'entraîneur a des décisions importantes à prendre et il doit mettre sur le terrain l'équipe

Galatasaray cible Gervinho
Arrivé durant l’été 2011 dans les rangs d’Arsenal en provenance de Lille (12M€), Gervinho peine à s’imposer comme un titulaire à part entière chez les Gunners. Même si l’ancien lillois n’a pas clamé haut et fort sa volonté de quitter le club londonien, l’Ivoirien ne bénéficie pas de la confiance absolue de ses dirigeants. Victime d’une grande concurrence, l’international ivoirien pourrait être amené à changer d’air en fin de saison, d’autant qu’un prétendant de poids se serait déjà mis sur les rangs. Selon le Daily Mail, Galatasaray serait disposé à mettre environ 15M€ sur la table afin de s’attacher les services de l’attaquant londonien. Une opération avantageuse pour Arsène Wenger, qui pourrait même réaliser une plus value financière au passage, en profitant de cette somme pour l’investir dans le recrutement, en mettant sur la table ce montant pour convaincre les Reds de Liverpool de lâcher le portier espagnol Pep Reina, désiré par le manager français Arsène Wenger.

B. Munich

Manchester United

Le très mauvais Ferguson sur les traces de Thiago Alcantara souvenir de Schweinsteiger
Avant d’affronter la Juventus en quarts de finale de la prestigieuse Ligue des Champions, le milieu de terrain Bastian Schweinsteiger n'a pas oublié la finale perdu contre Chelsea (1-1, 3 t.a.b à 4) l’année dernière. L’international allemand a encore dû mal à avaler cette défaite alors que le match se jouait pourtant à Munich et que son équipe avait le match en main : «Oui, j'y repense évidemment car il s'agissait pratiquement d'une rencontre à domicile pour nous. Toutes les conditions étaient réunies pour l'emporter et une défaite était impensable. Il faut essayer de l'accepter, mais ce n'est pas évident car le match me revient encore souvent à l'esprit, a-t-il avoué dans un entretien à Champions Matchday et repris par l’UEFA. Mais cela me sert également de motivation supplémentaire cette saison. Les nuits de Ligue des Champions sont spéciales. Jouer les matchs sous les projecteurs, entendre l'hymne avant le match et jouer contre les meilleures équipes européennes ajoutent à l'ambiance.»

Beckham

PSG

«Affronter le Barça est un honneur et un enjeu» Avant le choc assez attendu entre le PSG et le Barça ce mardi
en quart de finale aller de Ligue des Champions, le milieu de terrain David Beckham ne cache pas son enthousiasme de disputer cette belle affiche : «C’est un match particulier, a-t-il indiqué sur beINSPORT, à l’issue de la victoire du PSG contre Montpellier (1-0) vendredi en ouverture de la 30e journée de Ligue 1. Quand j’ai appris qu’on allait jouer contre Barcelone, je l’ai pris comme un honneur et un enjeu. Il faut relever le défi. Ce sont les meilleurs joueurs du monde, ils ont Messi mais il y en a d’autres aussi. Ils sont très unis, soudés. Ce sera un super match.» L’Anglais a aussi tenu à se défendre après les critiques reçues suite à son départ en Chine : «Je n’ai pas entendu les critiques. Mais je suis professionnel, j’ai toujours fait ce qu’il fallait. Ce voyage était spécial pour moi, je n’ai manqué que deux jours d’entraînement. J’ai bien rattrapé mon retard et je pense que j’ai bien joué ce soir (ndlr : vendredi). Ces critiques ne comptent pas. Il faut se concentrer sur l’équipe, le club, les fans… » Concernant son avenir, David Beckham s’est montré très clair : «Oui j’ai envie de rester bien sûr. Le PSG est un club spécial et cela fait toujours plaisir de se sentir désiré. On verra ça en fin de saison» a-t-il ajouté.

A la recherche d’un nouveau milieu de terrain relayeur, Manchester United aurait relancé son intérêt pour le milieu de terrain du FC Barcelone, Thiago Alcantara. Un intérêt qui ne date pas d’hier, vu que le manager Alex Ferguson suit le joueur depuis trois ans déjà, reste à savoir le montant qui devra suffire pour conclure cette opération, alors que la clause du joueur est estimée à 30 millions d’euros. Une chose est sûre, le père du joueur a annoncé que son fils devait quitter le Barça pour prendre son envol et obtenir du temps de jeu : «Il a beaucoup appris en jouant avec de grands joueurs, mais Thiago est très ambitieux et doit jouer» a-t-il déclaré rapporte le quotidien anglais Daily Mail.

Van Persie : «J’ai pris un coup de vieux à Arsenal»
Lors d’un entretien accordé au Guardian, le meilleur buteur des Red Devils cette saison, à savoir le Néerlandais Van Persie, a évoqué de nouveau son départ d’Arsenal, ainsi que sa fierté de remporter de nouveau des titres, ce qui n’était pas le cas durant son passage chez les Gunners : «Je vais probablement remporter mon premier championnat et c’est super. J’en suis ravi. Ne pas gagner de titres m’a fait beaucoup de peine et m’a fait prendre un coup de vieux.» Devenu chouchou des supporteurs mancuniens, le Néerlandais ne regrette néanmoins pas sa pige londonienne : «Arsenal était l’endroit idéal pendant huit ans, raconte Van Persie. Mais l’été dernier était le moment parfait pour signer à United.»

Chelsea

Benitez «J'ai gagné tous les trop
hées possibles»

Ibrahimovic «Le Barça est la
meilleure équipe du monde»
Présent dès le match aller face au Barça ce mardi, Zlatan Ibrahimovic, qui avait été suspendu deux matchs en C1 après son carton rouge reçu face au FC Valence, avant de voir sa sanction réduite à un match, déjà purgé, est focalisé sur ce rendez-vous alléchant, tout juste après la victoire acquise face à Montpelier «1-0» : «Le but est venu tard, mais c'était important de gagner avant le Barça. J'ai déjà joué contre eux depuis que je suis parti et je crois que c'est un match spécial pour tout le monde. Comment les battre ? Bonne question. Je crois qu'il faudra rester très concentrés et on a un coach qui va faire la tactique. C'est sans doute la meilleure équipe du monde. Je suis très heureux que ma sanction ait été réduite», a déclaré le géant suédois.

A la recherche forcément d’un nouveau club l’été prochain, lui qui a annoncé son départ de Chelsea dès la fin de saison, le manager espagnol Rafael Benitez a tenu à rappeler son probant parcours lors d’une conférence de presse : «Si je suis ici c'est parce que j'ai eu du succès. J'ai gagné tous les trophées possibles à ce niveau, dans des pays différents et avec des clubs différents. Je connais mes capacités. Le problème c'est que vous ne pouvez pas changer l'avis des gens qui sont sur un autre continent. J'ai reçu beaucoup de messages et de mails au club. Certains supporters me disent que je fais du bon travail et qu'ils me soutiennent. Je pense que nous faisons du bon travail. Pourquoi ? Parce que vous pouvez voir que l'équipe est plus équilibrée, il y a beaucoup de jeunes joueurs qui apprennent et qui progressent. Nous sommes dans une période de transition. Nous sommes heureux de la façon dont l'équipe évolue mais nous voulons gagner et finir dans les quatre premiers pour confirmer tout cela», a affirmé avec beaucoup de fierté l’ancien manager de Liverpool.

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

Coup d’œil International
Milan AC

21

Allegri : «Quelques similitudes entre Balotelli et Ibrahimovic»
Très satisfait par le plus apporté par l’attaquant Mario Balotelli depuis son arrivée au Milan AC lors du mercato hivernal, Massimiliano Allegri, l’entraîneur du Milan AC, n’hésite même pas à le comparer à l’ancien buteur milanais actuellement au PSG, Zlatan Ibrahimovic : «Depuis qu’il est chez nous, Balotelli n’a pas eu de mauvaises réactions sur le terrain et il ne doit pas en avoir. Ce qui se passe de mauvais sur le terrain doit être oublié et les choses vont changer dans le football. Demain, Mario devra rester serein et il ne devra pas tenir compte d’éventuelles provocations verbales. Il devra penser à la victoire qui nous permettrait de maintenir l’écart sur nos poursuivants» a-t-il déclaré rapporte SoloMilan.com, avant de poursuivre : «L’important est qu’il continue à jouer pour l’équipe. Physiquement et techniquement, il y a quelques similitudes entre Ibra et lui. Chacun est libre de dire ce qu’il pense et il faut du respect pour les tifosi et le travail accompli.»

Barça

Roura : «Le retour de Vilanova est comme un électrochoc»
De retour à Barcelone après un long séjour de convalescence à New York, Tito Vilanova est attendu sur le banc catalan lors du quart de finale aller en Ligue des Champions face au PSG, comme l’a affirmé son adjoint et entraîneur intérimaire, Jordi Roura, assez soulagé par le retour de l’entraineur en chef : «Sa présence nous rend heureux, a-t-il indiqué en conférence de presse. Son retour est comme un électrochoc, c’est une grande joie, aussi bien au niveau personnel que professionnel. Il ne sera pas du voyage à Vigo car après la fin du traitement, il y a 7 à 10 jours d’effets secondaires. Mais il y a de grandes chances qu’il soit à Paris mardi.»

Tello n’est pas pressé pour partir

Bojan : «J’ai engrangé énormément de confiance»
Loin d’être un titulaire important au sein du Milan AC, l’attaquant espagnol, Bojan Krkic, reste pourtant très satisfait par cette seconde expérience en Italie, après une pige d’une saison à l’AS Rome, comme il l’a affirmé lors d’une interview accordée à Milan Channel : «Cette année a été pour moi une grande saison. Tant dans les émotions que dans ma façon de m’entraîner. J’ai engrangé énormément de confiance. J’espère que ce mois et demi me permettra d’avoir l’opportunité d’aider l’équipe surtout qu’il y a de grands matchs à disputer.» Reste à convaincre son entraîneur de lui faire confiance, puisque l’Italien préfère aligner la paire italienne Balotelli-El-Shaarawy.

Présent en conférence de presse avant le match face au Celta Vigo, Cristian Tello a réitéré son envie de rester au Barça malgré la forte concurrence à son poste, et un temps de jeu assez réduit depuis le départ de Pep Guardiola : «Pour le moment, je suis sous contrat avec le Barça. Je suis très content de la confiance que m’a donnée l’entraîneur. Les meilleurs joueurs du monde jouent à mon poste et j’aimerais continuer à apprendre à leurs côtés.» Le jeune et prometteur attaquant catalan est revenu sur la réduction de la suspension de Zlatan Ibrahimovic, qui sera bien présent au match aller, au Parc des Princes : «C’est une décision qui appartient à l'UEFA. Le PSG est un rival compliqué, et il le sera encore plus avec Ibra. Ils sont excellents en contre et ils ont une bonne défense. Quoi qu'il arrive, nous ne changerons pas notre manière de jouer.»

Liverpool

Ajax

Eriksen a un faible pour Chelsea

Rodgers : «Luis Suarez est très heureux ici»

Naples

Le père de Cavani le voit au Real
L’une des cibles phares du Real Madrid pour le mercato estival, à savoir l’attaquant Edinson Cavani, pourra bel et bien venir renforcer l’armada offensive de la Casa Blanca la saison prochaine. Meilleur buteur de Serie A (20 buts) avec Naples, l’international uruguayen laisse planer le doute sur son avenir, sauf que c’est son père, Luis Cavani, qui a donné quelques indices sur les projets de carrière de son fils : «Naples a rejeté des offres de beaucoup d’équipes européennes, a-t-il expliqué à Marca TV. Le club n’acceptera qu’une offre de 60 millions. Les négociations seront donc très compliquées. Il y a bien eu des contacts avec le Real Madrid, il a 50% de chances d’aller làbas. Ce qui est sûr c’est que se serait la meilleure équipe possible pour mon fils.»

Voulant passer un nouveau cap dans sa jeune carrière, le milieu de terrain offensif de l'Ajax Amsterdam, Christian Eriksen, devra quitter les Pays-Bas cet été, lui dont le contrat s'achève en juin 2014. Courtisé par de grands clubs en Espagne, Italie mais surtout en Angleterre, l'international danois de 21 ans semble plus séduit par un départ à Chelsea, comme l’a dévoilé Sporten, sauf qu’il attend de connaître l’identité du futur manager des Blues, pour régler les derniers détails du transfert.

Juventus

Lichtsteiner plaît beaucoup au Bayern En plus du milieu de terrain chilien Arturo Vidal, les
dirigeants du Bayern Munich sont sur les traces d’un autre joueur cadre de l’effectif turinois. En effet, le club allemand songe au latéral droit Stephan Lichtsteiner, sous contrat jusqu'en juin 2015 avec la Juve. Pisté aussi par le PSG, l’ancien joueur du LOSC devra coûter environ 15 millions d’euros aux Bavarois, en cas d’un accord entre les deux parties.

Diamanti, cible des Turinois A la recherche toujours de nouveaux renforts dans le registre offensif, la Juventus Turin se pencherait de près sur le cas d'Alessandro Diamanti, l'attaquant polyvalent de Bologne, selon La Gazzetta dello Sport. Courtisé aussi par l’Inter Milan et Naples, l’ancien joueur de West Ham pourra prendre la décision de venir renforcer les rangs de l’actuel leader et probablement champion de Série A dès l’été prochain.
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

Manager de Liverpool, Brendan Rodger s s’est montré rassura nt sur l’avenir de l’attaqu ant uruguayen chez les Reds, qui est souvent annoncé du côté du Bay ern Munich ces dernières semaines. Et pourtant Luis Suarez a déclaré récemm ent qu’il aimerait jouer dans un club disputant la Ligue des Champions : «Ce qu'il a dit quand il était avec l'Uruguay est sans grande importance pour Liverpool (ndlr : il avait indiqué son souhait de rejoindre une écurie plus huppée), a déclaré le coach de Liverpool vendredi en conférence de presse. Je ne vais pas spéculer sur quoi que ce soit . Je n'ai pas parlé avec lui. Tout ce dont je suis au courant, c'est que nou s avons avec nous un exc ellent joueur, qui donne tout pour le club et qui est très heureux ici. A chaque fois qu’il part (en sélection, Ndlr), il se passe toujours quelque chose. Alors j’ai donné une règle à suivre à me s joueurs. Lorsque vou s êtes à Liverpool, vous ne parlez que de Liverpo ol et lorsque vous êtes en sélection, concentrez-vo us sur votre sélection et il n’y aura pas de problèm e. Ce qu’il dit lorsqu’il est en sélection uruguayen ne n’a pas grande importa nce pour Liverpool.»

AS Rome

Quand Totti a failli jouer au Milan AC
Fidele à l’AS Rome depuis le tout début de sa carrière, le capitaine romain, Fransesco Totti, aurait pu porter le maillon du Milan AC, selon une révélation de l’ancien dirigeant de l’AS Roma, Salvatore Castello: «En 1993, le président du Milan AC, Silvio Berlusconi, avait proposé un échange, notre Totti contre son Ruud Gullit. Nous étions au mercato de janvier et nous avons tous placé notre espoir sur son talent. Le directeur sportif de l’époque, Mascetti, a directement bloqué l’opération et menacé de démissionner si nous vendions Totti. Les dégâts auraient été incalculables. Notre président a alors appelé Berlusconi, l’a remercié mais a décliné l’offre.»

Les Reds veulent au ssi Wanyama
Assez brillant cette sais on avec le Celtic Glasgow et notamment lors de ses prestations en Ligue des Champions avec le club écossais, le milieu de terrain, Victor Wanyama, devra rejoindre le championnat anglais la saison prochaine. Courtisé par la majorité des grandes écuries anglais es, le milieu de terrain kényan de 21 ans serait suivi aussi par Liverpool, croit savoir le quotidien britannique Daily Mail. Reste à savoir si le joueur va zapper des offres de Man ou Arsenal, pour rejoindr City, Tottenham e un club, qui ne disputera pas la saison prochaine la C1.

Divers

Ribéry, le fantasme de Fenerbahçe
Alors qu’il songe de finir tranquillement sa carrière au Bayern Munich, voilà que le nom de Franck Ribéry est associé à une folle rumeur de transfert cet été. En effet, selon plusieurs médias turcs, le club de Fenerbahçe souhaite mettre le paquet pour enrôler l’international français, afin de prouver qu’il est capable de rivaliser avec le club rival de Galatasaray, qui ne cesse de multiplier les stars dans son effectif. Même si l’ancien joueur de l’OM a déjà eu une expérience en Turquie, en le voit très mal quitter son Bayern fétiche quelle que soit l’offre financière proposée par les Turcs.

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Contact@lebuteur.com

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

22

Le Buteur n° 2240 Dimanche 31 mars 2013

V SA utile

OIR

Détente
e-mail : Réagissez à cette page parur.com jeux-sante@lebute

Sudoku n° 1206

In

Dans le monde, il existe au minimum 39 villes se nommant Springfield, dont au moins 26 se trouvent aux Etats-Unis.

QCM
Quʼa dit Archimède dans son bain ?
a- Yahoo ! b- Houra ! c- Eureka !

L’intrus
Jacinthe ˛ illet Tulipe Frêne

LS V
eaviez-

ous ?

Qui c’est ?
La perle du Danube
Comment le jouer

Pourquoi dit-on
«la tour de Babel»?
Quand on parle de «Tour de Babel» aujourd'hui, ça veut dire que l'on cite un endroit où il existe un état de confusion extrême et que les gens n'arrivent pas à parler et à écouter pour se comprendre. L'origine de la tour de Babel remonte à 2 200 ans avant JC. Les rescapés du déluge se trouvent en Babylonie et se reproduisent intensément pour peupler la terre. Il bâtissent alors une tour ronde pour se protéger d'un nouveau déluge ou atteindre le ciel. Dieu est alors agacé par ce comportement et décide de brouiller leur langages et les gens ne se comprennent plus. Les personnes abandonnent alors leur tour de Babel pour se disperser tout autour de la terre et c'est de là que vient le terme de tour de Babel.

M

éli Débusquez 2 objets dont les noms élo dʼoptique ont été mélangés :

L E S L U T I LT E S N ET L E N

Charade
Mon 1er est le féminin de il Mon 2e est un obstacle à sauter Mon 3e est le petit de la biche Quant à mon tout.... défense d'y voir.

Devinette
Comment faire un mariage de bonheur ?

La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et chaque boîte 3x3 contiennent les numéros de 1 à 9.

E

Qui a dit ?
nigme

De qui s’agit-il ?
Identifiez cette caricature
C’est un homme politique

Deux pères et deux fils partent ensemble à la chasse. Ils ont tué chacun une bécasse. De retour chez eux, ils cuisinent leurs trois bécasses. Y a-t-il une erreur dans cette histoire ?

«Si tous les hommes savaient ce quʼils disent les uns les autres, il nʼy aurait pas quatre amis dans le monde»
Stendhal Molière Pascal Balzac

Mots fléchés n° 1655

Ce

jour-là

1492 : les juifs d'Espagne sont mis en demeure de se convertir au christianisme, ou de quitter le pays. 1814 : les troupes de la sixième coalition occupent Paris 1889 : inauguration de la tour Eiffel. 1990 : En Belgique, l'armée de l'air enregistre des images d'OVNI.

Humour…
q Un monsieur demande à une dame dans la rue : - Avez-vous vu un policier ? - Non ! - Alors donnez moi votre sac à main. q Un médecin se promène dans le jardin de l'asile. Il aborde un patient qui est en train de planter des petits drapeaux jaunes et noirs. Il lui demande : - Qu'est-ce que vous faites ? - Vous voyez bien : je plante des drapeaux jaunes et noirs. - Mais pourquoi ? - Pour faire fuir les girafes. Le docteur, qui en a déjà vu et entendu d'autres, répond : - Mais il n'y a pas de girafes par ici ! Le fou répond : - Normal, avec tous les drapeaux que j'ai déjà plantés !

La photo du jour

Sudoku n° 1206

Méli-Mélo Lunettes et lentilles Qui cʼest ? Budapest De qui Sʼagit-il ? Benito Mussolini Charade Elle, haie, faon (éléphant)

S olution des jeux…

Devinette En se mariant très tôt, le matin (de bonne heure)

Enigme Non. Participent à cette partie de chasse, un fils avec son père et son grand-père.

Qui a dit ? Pascal

QCM c- Eureka ! Lʼintrus Frêne : nom dʼarbre, les trois autres sont des noms de fleurs

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com ute leb té@ jeux-san

Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

Décrassage
Le proverbe du jour

Le Buteur n° 2240 Dimanche 31 mars 2013 Prévisions météo pour Alger et ses environs
Horaires des prières
19 Djoumadi el awel 1434

23

DIMANCHE
NUAGEUX

LUNDI
ASSEZ ENSOLEILLÉ

«Etre homme est facile, être un homme est difficile.»
(Proverbe chinois)

Dimanche
Dohr Asr Maghreb Icha : 12h52 : 16h26 : 19h13 : 20h32 : 05h06 : 06h34

Lundi
Fedjr Chourouk

Matin : 12 °C A-M : 21 C Vent : 11 km/h Direction : S. W.

Matin : 14 °C A-M : 20 C Vent : 22 km/h Direction : S. W.

ACTUEL
Aux Etats-Unis, une femme a adopté... un homme de 32 ans
Lisa Godbold a été officiellement nommée mère adoptive de Maurice Griffin. La chose la plus étonnante est que ce dernier est âgé de... 32 ans ! Cela faisait près de 20 ans que Lisa Godbold et Maurice Griffin ne s'étaient pas vus et ne pouvaient plus se considérer comme mère et fils. A l'âge de deux mois, Maurice avait été adopté par Lisa Godbold et son mari, aujourd'hui décédé. A l'âge de 13 ans, il avait été retiré de sa famille d'adoption par son assistante sociale pour cause de châtiments corporels. Maurice Griffin s'était expliqué en prétendant que c'était lui-même qui demandait à ce que sa famille d'adoption lui donne la fessée pour qu'il ne se sente pas comme un enfant adopté mais comme un véritable enfant de la famille, relaie The Huffington Post. «Je voulais être traité comme leur véritable fils. Leurs fils recevaient la fessée et pas moi» a expliqué Maurice Griffin à la chaîne d'information locale FOX5 de San Diego.

De la rhinite allergique à la conjonctivite allergique
Nez qui coule, bouché ou qui démange ? Éternuements incessants, en salves ? Yeux qui pleurent, qui rougissent ? Il s'agit de la rhinite allergique, qui fait redouter le printemps aux millions de personnes allergiques aux pollens. L'allergie et la rhinite allergique, c'est quoi ? L'allergie et la rhinite allergique sont à l'origine de symptômes très gênants que la majorité des personnes concernées n'arrivent pas à soulager : q Nez qui coule en permanence, q Nez bouché, q Difficultés à respirer, q Eternuements en salves, q Nez qui gratte, q Yeux qui piquent, q Larmoiements, Tous ces signes ne sont pas graves, ils relèvent même du banal. Pourtant, cette triade de symptômes (éternuements + rhinorrhée ou écoulement nasal + prurit ou démangeaisons nasales) altère considérablement la qualité de vie car le sommeil est perturbé avec notamment de multiples réveils nocturnes, l'installation d'une fatigue et la manifestation de maux de tête. De telles conséquences se répercutent directement sur les activités de loisirs, professionnelles ou même quotidiennes. Pourquoi la rhinite allergique fait-elle aussi pleurer les yeux ? La rhinite allergique atteint principalement le nez. Les symptômes nasaux sont dus à une inflammation de la muqueuse nasale qui entraîne une obsde l'allergie aux pollens. C'est ainsi que pour les millions de personnes allergiques aux pollens, l'arrivée du printemps est une période redoutée, car accompagnée d'une importante gêne et d'une fatigue pouvant durer plusieurs mois. S'il est impossible de se soustraire totalement aux pollens, on peut limiter les expositions, en évitant notamment les activités de plein air en période de pollinisation, de rouler les vitres ouvertes ou de laisser les fenêtres ouvertes chez soi. Il est également important de connaître les calendriers polliniques. Si les concentrations en pollens varient avec le temps et selon les régions, il existe cependant 3 grandes saisons : q La saison des arbres allant de début janvier au début du printemps. q La saison des graminées allant du milieu du printemps au début de l'été. q La saison des herbacées allant du début de l'été jusqu'au début de l'automne. On constate ainsi que les rhinites allergiques n'accompagnent pas exclusivement le début du printemps. Quant au traitement, celui-ci repose sur des antihistaminiques par voie orale. Ils sont généralement très efficaces pour diminuer les symptômes de la triade nasale. Selon la sévérité des symptômes, on peut recourir en complément à des corticoïdes par voie locale ou parfois aussi par voie orale.

Gratin de riz composé
Ingrédients  Rôti de veau cuit : 300 g  Oignon haché : 1  Poivron rouge : 5  Poivron vert : 5  Tomate : 4  Beurre : 60 g  Gruyère râpé : 125 g  Crème fraîche : 4 c. à soupe  œuf : 1  Riz long grain : 250 g  Sel, poivre Préparation Préchauffez le four th.7 (210°C). Coupez la viande en fines tranches puis en lanières. Lavez et coupez les poivrons en dès. Lavez et coupez les tomates en morceaux. Dans une cocotte faites revenir l'oignon 2 min à feu moyen dans 50 gr de beurre fondu. Ajoutez les poivrons et faites revenir 2 min à feu moyen. Ajoutez les tomates et faites revenir 2 min. Ajoutez le riz et faites cuire 1 min toujours à feu moyen. Ajoutez 1/2 litre d'eau,

Re ce tte s

Un singe en captivité fume cigarette sur cigarette
Un singe qui fume deux cigarettes l'une après l'autre dans son espace clos du sinistre zoo de Ürümqi en Chine. Dans le parc zoologique de la plus grande ville de la Chine occidentale, Ürümqi, un chimpanzé en cage fume cigarette sur cigarette comme le ferait le plus addictif des fumeurs. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le singe a visiblement pris goût au tabac. Si la nature garde ses animaux de tous ce type de travers, les hommes, eux, ont tendance à partager leurs mauvaises habitudes. L'exemple de ce singe gros fumeur le confirme. Le pauvre animal n'aurait pas fumé une cigarette si un homme ne la lui avait pas tendue.

truction et une congestion du nez. Mais très souvent, les symptômes de la rhinite allergique dépassent la sphère ORL et se propagent très vite à la région oculaire. Globalement, 66 % des personnes atteintes de rhinite allergique ressentent une gêne liée aux yeux, lesquels démangent et larmoient. Dans ces conditions, les médecins parlent de rhino-conjonctivite allergique. Selon la sévérité et la fréquence des signes oculaires, on parle aussi de conjonctivite allergique. Les symptômes sont alors plus intenses : q Des yeux qui rougissent, q Picotent, q Pleurent, q Des paupières qui gonflent, avec notamment une sensation gênante de sable dans les yeux. L'allergie est une affection de plus en plus fréquente Actuellement, 25 % de la population est concernée par la rhinite allergique. La rhinite allergique est en quelque sorte la manifestation la plus classique de l'allergie et notamment

du sel, du poivre et portez à ébullition à feu vif, couvrez et faites cuire à feu doux environ 15 min, jusqu'à ce que le riz soit cuit. En remuant rapidement ajoutez l'œuf battu et 50 gr de gruyère. Faites chauffer 1 à 2 min à feu doux en remuant jusu'à ce que le fromage fonde. Beurrez un plat allant au four et mettez-y la préparation. Dans un bol battez le fromage restant et la crème fraîche. Couvrez le riz de ce mélange et mettez au four 7 à 8 min pour gratiner. Servez avec une salade.

People

L’agresseur de Rihanna réfute les accusations de vol Il n'est pas rare que des stars fassent l'objet d'une véritable obsession de la part de quelques fans. La dernière affaire en date est celle qui a opposé Rihanna à un fan qui s'est introduit chez ses voisins croyant qu'il était chez elle. La chanteuse a obtenue une mention restrictive de trois ans contre le fan en question mais l'affaire n'est pas close pour autant. En effet, Steveland Barrow, qui s'est glissé dans le lit des voisins de Riri, vient d'être entendu par le juge pour un vol relatif à l'affaire en question. Steveland a tout nié en bloc et a déclaré qu'il s'était juste introduit par effraction chez les voisins. Le juge a néanmoins fixé une date pour de nouvelles auditions en précisant à l'accusé qu'il n'avait pas le droit d'être en possession d'armes mortelles comme un couteau ou une arme à feu.

9 trucs express anti-stress
Embouteillage, factures qui s’amoncellent, dispute… Dur, dur de faire face au stress. Neuf conseils pour retrouver son calme ou rester zen... quelle que soit la situation !

A

stuce

Laver des vêtements neufs qui déteignent
Lorsquʼon achète des vêtements, il faut toujours les laver avant de les mettre, et si possible à la main et séparés car ils risquent de déteindre. Si tel est le cas, il suffit de les faire tremper dans du vinaigre blanc mélangé à de lʼeau tiède. Rincer et laver normalement. En principe la couleur sera fixée.

4-Hiérarchiser pour dédramatiser
Le problème du stress, même priorité. cʼest que tout semble En pratique : «Il faut se prioritaire, important, poser deux minutes impossible à différer : pour définir ses priorisigner le chèque pour tés, en faisant une liste les impôts paraît aussi classée par ordre dʼururgent que déposer les gence par exemple», vêtements au pressing conseille le Dr Michel ou emmener le chat «Lʼidéal, cʼest de blochez le vétérinaire. quer sciemment une Stop ! A y regarder de plage de son agenda plus près, toutes ces pour ne rien faire sinon obligations nʼont pas la prendre du recul.» Demain : 5-Masser les points de tensions

Question
Les peaux sèches préfèrent le démaquillage à l’eau
La peau sèche est fragile et doit être traitée avec douceur. Pour en prendre soin, il est donc recommandé dʼéviter les nettoyages à lʼeau (qui assèche et contient du calcaire), les gommages trop abrasifs ou les lotions alcoolisées.

Gwyneth Paltrow : elle affame ses enfants !
Chaque star a sa propre obsession, pour Chris Brown ce sont les «ch**e», Lady Gaga est attirée par tout ce qui brille et Gwyneth Paltrow mange sain… tellement sain que ses enfants et elle-même ont faim ! En effet, Gwyneth vient de sortir un livre intitulé «It's All Good» dans lequel elle parle de son mode de vie. Elle commence en parlant des graines : «Tous les nutritionnistes, médecins ou personnes soucieuses de leurs santés que j'ai rencontrées semblent être d'accord pour dire que le gluten est rude pour notre métabolisme.» On en déduit qu'Apple et Moses Martin sont privés de graines ! Elle continue : «Des fois, quand ma famille ne mange pas de pâtes, pain ou riz, nous restons avec la faim spécifique au manque de glucide.» Les pauvres enfants ! Gwyneth révèle également qu'il arrive que son corps réagisse très mal au régime qu'elle suit. Elle confie : «Une après-midi ensoleillée à Londres, je croyais que j'allais mourir… je venais de servir le déjeuner dans le jardin… j'avais une vague impression que j'allais m'évanouir, j'ai eu une douleur fulgurante dans ma tête, je ne pouvais pas parler et je sentais que je ne pouvais plus respirer. Je pensais que j'avais un accident cérébral.»

N ew s
S ant é

Un textile lumineux pour soigner les cancers de la peau
cins utilisent des panneaux de LED, mais ils ne permettent pas d'éclairer de façon homogène la zone traitée, celle-ci n'étant pas totalement plane. Le tissu lumineux conçu par Le Pr Mordon et ses collègues présente l'avantage d'être extrêmement adaptable : il peut épouser la forme de la peau traitée et offre ainsi une lumière homogène, assez intense pour que les soins soient efficaces. Les essais cliniques sont d'ores et déjà prévus au CHRU de Lille pour estimer l'intérêt de ce nouvel outil de photothérapie pour le traitement du cancer de la peau. En modifiant le laser qui éclaire le tissu, les médecins lillois imaginent déjà pouvoir utiliser ce système pour d'autres cancers, comme les cancers du poumon et même du cerveau.

Faux !

Un textile tissé avec des fibres optiques, et qui sʼillumine lorsqu'on le connecte à un laser. L'équipe Inserm du Pr Serge Mordon, en collaboration avec l'École nationale supérieure des arts et industries textiles (Ensait) de Roubaix, a développé cette solution pour dépasser les limites actuelles de la photothérapie dynamique, utilisée pour traiter notamment certains cancers de la peau. La photothérapie dynamique consiste à exposer une crème photosensibilisante à une lumière spécifique afin de détruire les cellules cancéreuses. Aujourd'hui, les méde-

Le

C hiffre du jour

6,3

6,3 millions de malades d'Alzheimer en Europe
6,3 millions de personnes étaient atteintes de la maladie dʼAlzheimer en 2011 en Europe, un chiffre qui pourrait dépasser le cap des 10 millions en 2040, selon des estimations rendues publiques jeudi à Paris. Les chiffres ont été annoncés par les protagonistes dʼun projet européen de coopération sur la maladie dʼAlzheimer, baptisé Alcove (Alzheimer cooperative valuation in Europe), en même temps quʼune série de recommandations destinées à préserver la qualité de vie, lʼautonomie et les droits des personnes malades et de leurs aidants. Parmi ces recommandations figure la limitation de la «surexposition» des personnes atteintes dʼAlzheimer aux neuroleptiques, mais également aux autres antipsychotiques dont les antidépresseurs. La prescription de neuroleptiques est particulièrement importante chez les malades vivant en institution (avec un taux de prescription allant de 25 à 60%) alors que ces médicaments ne sont souvent pas utilisés de manière «appropriée» ou font courir des risques aux patients. Pour y remédier, le projet Alcove a mis en place une «boîte à outils» européenne destinée à mieux utiliser les neuroleptiques et à améliorer la prise en charge des troubles du comportement qui constituent la première cause de placement en institution.

11:00 Afrik'Art 11:30 Le piège 12:30 Journal (RTBF) 13:00 Nos vies discount 14:00 Philippe Sollers, l'homme lumière 15:00 TV5MONDE, le journal 15:25 Nec plus ultra 16:00 Kiosque 17:00 TV5MONDE, le journal 17:10 Internationales 18:00 360°-GEO 19:00 MaghrebOrient-Express 19:30 Journal (France 2) 20:00 On n'est pas couché 23:00 TV5MONDE, le journal 23:15 Journal (RTS) 23:50 Chabotte et fille 00:15 Chabotte et fille 00:40 TV5MONDE, le journal Afrique 01:00 Internationales 01:45 Nouvo 02:00 TV5MONDE, le journal

11:00 Les douze coups de midi 11:50 Des inventions et des hommes 12:00 Journal 12:25 Du côté de chez vous 12:35 Météo 12:40 Mentalist 13:35 Dr House 14:25 Dr House 15:20 Les experts : Miami 16:05 Les experts : Miami 17:00 BSept à huit 18:50 Là où je t'emmènerai 18:55 Mé TF1 19:00 Journal 19:30 Du côté de chez vous 19:40 Trafic info 19:50 Harry Potter et le prince de sangmêlé 22:35 Les experts : Manhattan 23:25 Les experts : Manhattan 00:15 Dexter 01:15 L'actualité du cinéma 01:20 Le club de l'économie 02:00 Reportages

11:15 Le jour du Seigneur 11:55 Ma maison sʼagrandit 12:00 Journal 12:20 13h15, le dimanche... 13:10 Vivement dimanche 15:20 Grandeurs nature 16:30 Stade 2 17:45 Point route 17:50 Vivement dimanche prochain 19:00 Journal 19:30 20h30 le dimanche 19:40 Emission de solutions 19:45 Le monde ne suffit pas 21:50 Faites entrer l'accusé 23:20 Journal de la nuit 23:35 Histoires courtes 00:45 Vivement dimanche prochain 01:40 13h15, le samedi... 02:10 Thé ou café 03:10 Courant d'art 03:20 Une vie c'est trop peu

11:40 Météo 11:45 Le 12.45 12:05 Maison à vendre 13:35 Maison à vendre 15:15 D&CO 16:20 66 minutes 17:40 66 minutes : les histoires qui font l'actu 18:40 Météo 18:45 Le 19.45 19:05 Scènes de ménages 19:35 Sport 6 19:50 Toy Story 3 21:50 Scènes de ménages : ils en font tout un prime 00:45 Météo 00:50 Urgence disparitions 01:50 M6 Music

N° 2240 Dimanche 31 mars 2013

Publicité

Le Buteur du 31-03-2013

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful