e@

1

L:-1.-))(L

. ,lol,

l q F r q n c eq d m i n i s t r o t i v e
Purr{ \ sEl,if.s4tM,Drivls

¿iifi:\:'#,' DE-SHNEu;t-;t/ra'NE

eutr6R€

les déportements d'outre-me¡/ les territoires d'outre-mer

f;

ffiffiffi Régine Mérieux
Yves Loiseou

hode de frongois

n
[|

I

Wffi*idi*r"

linguistíques et culturels et por lo foirecommunicofi{s. iuge¡ on vo de. de cesobiectils d l'oide qu'onf été dé{¡nis les outilslinguistiques vonlpowoirmelfeen @uvre lesopprenonts desquels polen que comprendre. lo mise en ewre du hovoil proposé.CJ f (-JÍJ J Public et durée d'apprentissage pédogogique sur Co¡mexiotr est un ensemble public gronds qui s'odresse d un de Irois niveoux IOOó l2O heurcs odolescenls et d'odultes ll cor¡'ne por niveou.dons échonger des opiníons. compétences. de vocobuloire lesocquis. Choque module pésente un obieclifgénérol: échongerdes opíníons. le boéme de nofofion estindide vérifier dons quéouxopprenonts et un conigé estproposé guide pédogogique. strotégies dopprenlisscge. les un lexique tobleoux de coniugoison.Dechocunde ces objectifset sovoir-{oire découlenl d'outres ob¡ectifs besoins de lo communicotion .ouverfure A l'issuedu níveou2. conisotions d lo plurolitédes longues outoévoluofion.un liwe pour l'éléve occompogné de deux CD pour lo closserenfermont foutesles ou de cosselfes du livre de l'él¿ve oinsi que ocfMtés enregistrées les octiütés complémenloiressonores du guide pédogogique. por Épondont oux exemple.Ainsi l'utilisoteurprend en chorge : ¡l décowre. communde référence Cadreeuropéen pourles langues ont été L¡es obiectifset les conlenusde Connexions dons définis donsle plusgrond respeades butsdéfinis pour les le Cadrc européen commun de néfté¡ence Dldier. processus d'opprenfissoge sontsoigneusement l-es respectés et choque poini de longueesloppéhendé dons so totoliié.leur tresdétoillées informolions culturelles déoulement. situer des événements dans le temps . mise en plocede Éelles Évaluation poposés : sont donsConna<ions Toistypes dároluotion . écr¡re.comparet etc. Objectifs lesopprenonls cherche d rendre copobles Connexions les domoines de des ftiches dons voriés d'occomplir grdce ü locquisition de sovoiretsovoirlo üe sociole. le . connoissonces et des leur permelde se situeroussilót Un résultot leur octiülés du liweet du cohier renvois d cedoines possibilité leurs locunes. Desoctivités oroles de l'unité A2 du opprenonb de linitierouxéprewes DELF i " degé. = un cohier d'exercicesovec €D oudio inclus qui du livrede l'éleveel qui suitpos d pos lo progression proposedes ociivitéssonoresef écrites. permeltonl et de grommoire..desbilonsdo¡¡ioá¡qluofion opres module. les enregistrements de I'opprenonL mémento estl'oufil indispensoble Démarche est une méthodefocile ó utl'liseret hés Connexions so progression ei éoliste. de tous lestonscriptions conigés desouloévoluotions. lo de remédier ü donnent .Cest donc d . plurilingue. d lo fois por sescontenus. déduit.destestssommoft'k pourchocune des 12 unilés. [orgonisolion estcloirc el éguliérc et lesconlenus poloitement bolisés. llsproposent pression.réemploieel son opprentlssoge choque {onctionnemenL sysfémotise Ensemble du matériel . llopproche retenue longues (Éditions est égolemenf en toble odéquofion ovec ses pré: frovoil sur fdches. Structure de I'ouvrage Quohe modules de trois unités. Ce et un guide des contenus.leurcordgq diverses utileset des octivilés complémenloires foculiotives (oudio pour certoines) pouvont permettre de moduler lo durée de l'enseignement-opprenfissoge selon les besoins.un guide pédogogique proposont desexplicotions sur lo m¡seen ploce des octMlés. . d'exdesoctivités de compréhension.expdmer un iugement de voleur. telles diverses e+c. expliquer se iustiher ¡ argumenter. iuger.toirdemonder d quelqu'un son opín¡on. choque peuvent tester immédiotement leurs Les opprenonts pordesoctivités courtes etlés ciblées. précis de phonélique.despoges de pÉporulion ou DElf opés choque permeltenf et écrites oux module. lesopprenonls el des cultures. Ce cohier peut étre ul¡liséen outonomieou en closse. d'enseignement-opprentissoge portir généroux puisplusspécifiques.2001).évoluotionformotive. du niveouA2 devroienf woir ocquislescompétences et certoines du niveou Bl du Codre européen pour leslongues. communde référence Mémentopour I'apprenant un Un mémentode 48 pogesoffred l'opprenont des un pÉcisde grommoire.

[d] l-opublicite > lesl 3. Lecomporotif odiectif. ne plus.. [i] [of et lo culture Pr|o$ft{. poge178 lsssons [t]. poge179 > Auloévalualion du rnodulel. poge 38 > PÉpcxrtion ou DEIF.ñr¡éputE .ne iomais Encore.) . ni (nom.. poge 40 . odverbe verbe) Lesuperlotif de l'odiectif (Le. ni.[a]. olinque le subionctif Lonominolisolion el le genre desnoms Les septorts iessons [e].. ovecqu¡esf-ce qu¡/queel qu'esf-ce qui/que Pour.r l'¡rr Comprendre leséchonges d'uneliste de dillusion Comprendre uncommuni(moire quéofficiel de Poris) Écrire un oriicle surune expos¡t¡on ort¡stique (écopitulotion) llintenogolion .. Ethunger tles o1rirtions. juger pogeI Décrire lesoctions d'une ioumée Décrire desoctions possées Les regisires de longue Comprendre unechonson frongoise Sexprimer surses gor)ts mus¡coux et leslendonces de sonpoys page 18 Demonder d quelqu'un sonopin¡on Exprimer sonopinion Exprimer le but(1) Exprimer sonopinion suruneceuvre d'ort Intenoger quelqu'un surses goüts page 28 Exprimer un iugement oe voteur Comporer Comprendre lesdifférences de deuxéléments comporés Comporer deux villes d podir d'informotions données S'exprimer surun lexte surlo publicité Comprendre desdocumenls publicitoires Vonier un produit dons unepublicité Comprendre un messoge élecironique Comprendre un orticle de presse surlo publicifé Donner sonopinion sur lo publicité la négotionne pos.déiit. lo. olin de. ovecinversion el nomen sliet (Poulo-t-¡|.¡ {I{¡Usanor¡ Engrus: tévisions du niveouI lessons [i] [y] Iul Lochonson frongoise oesonnees luuu > lest l..le possé composé Iimpoloit(formotion) Legenre ei le nombre desodiectifs Loploce desod¡ectifs lesobiets et équipemenls de lo moison Les tdches ménogéres Comprendre un court orticle ¿lo nacco <. poge180 > lesf 2. tou¡ou rs. Ies) mieux/ meilleule)(s) le vocobuloire de lo publicité (oupésent/ Rédiger un récit ou possé) d portir d'uneBD Ecrire un récit possé ou Posser du registre fomilier ou registre stondord Comprendre leséchonges d'ungroupe de discussion Comprendre unodicle sur lo chonson frongoise des onnées 2000 pronoms possessifs Les [e pÉsenl.pourque.

¡sai¡** En Eus: 1 évisions dunivecu et discriminotions Différences f hobitot urboin/régionol > Iest 4 poge 181 > Tesf5. pennk ie [évolution technique Poge52 / Exprimer l'ontériorité lo postériorité lo ioie/ lo colére Exprimer Exprimer lo fréquence gexprimer surlesdifférenies formes de discriminoiion Exprimer sojoieou socolére en siluoiion Poge 62 Exprimer le but(2) Exprimer le mécontentement Louer un opporiement Comprendre un proiet orch iieciu ro I Exprimer desobjectifs Exprimer sonmécontenlemeni Sexprimer sur lo quesiion du logemeni Exprimer sonmécontentement leséchonges Comprendre d'ungroupe de discussion Comprendre unodicle sur iendonces les de l'immobilier Exprimer desrevendicolions litiéroire Comprendre untexle Comprendre uniémoignoge surunelisie et desinciiolions de diffusion S'exprimer surlo fréquence octions de sespropres Comprendre uneBDsur lesdiscriminofions (formotion) Leplus-que-porfoit possé et lmporloit composé plus-que-porfoit Ende lieu : de chronologie Indicoteurs ovont(que).. poge 182 > Test ó poge183 > Autoóv¡lusliondu nrodule2.e tenq)s 42 Page dessouvenirs. poge Z2 poge > Pr6porufion ou DEIF. fl PHofiÉnou¡ €!M!. que. il y o.. Depuis. 74 4 . llodieciif fout Les fomilles de mots Les doubles pronoms (Poul ne Io donne) Les moyens de honsporl le vocobuloire de l'immobilier tgsSOnS lr i. souvenf.impoÉoit: ¡epense (oi pense. Évoquer porler du possé Exprimer l'inquiétude / quelqu'un réconforter Roconter uneonecdote pqssé ou Commenler desphotos surl'évoluiion lechnique Comprendre le récii d'un voyoge Nominoliser uneonecdote Rédiger ou possé Comprendre leséchonges de discussion d'ungroupe Rédiger undiologue d'illustrotions o portir un orticle Comprendre surl'évolution technique surlesprogrés S'exprimer iechniques [imporfoit et le possé composé plus Aussi/non les occords simples possé du porticipe possé Ioccord du porticipe ovecovoir llodiectif méme pendant. lvl les sons [s]. apres(que) Legérondil .&&&@&$e6 Sinter des óaénen¿ar¡fsclcutsÍ. Touiours. il y o que foif Qo Lonominolisotion et lessuffixes présentpossé Dislinction omposé. iomois..

. interdire Nuonces de sens dons (intentions) lesénoncés Exprimer desimpressions Comprendre desonnonces de répondeun téléphoniques Jouer unescéne de donslo rue renconire Exprimer sesimpressions dons unesituotion donnée surdiverses S'exprimer régles de sovoir-vivre Poge8ó Exprimer lo couse et lo conséquence Reprocher. impérotif.y reprenonl une propos¡iion Verbe monquer Écrire un couri iexte d lo forme possve Comprendre deséchonges intemet surunsite Comprendre descommentoires explicotifs desénoncés Compléter ovec dessi Comprendre des lémoignoges surunforum Donf Se¡vir d Profifer de Lolormepossive puisque.comme. Dongolors. poge l8ó > Astoéu:luüt¡on du module t poge 10ó > PÉpnrolion au DEIF. sejustifier données dessituolions Réogir de presse d un texle Orgoniser le progromme d'unemonifesiation Comprendre despersonnes quiporlent de leur engogepour ment de grondes couses Distinguer desocies de porole voriés exprimés ovec le condiiionnel Résoudre desénigmes Exprimer lesréves de quelqu'un Comprendre lesponneoux de lo ville Comprendre lesinformotions d'unsiteinternet Comprendre et formuler desinstructions desponneoux Créer Distinguer desinteniions dons desénoncés Les emplois du subionctif et lesconiugoisons inégulidres le. en. ProrÉmu¡ {¡$r!$&floN lessons [n].. [g] Grondes couses el solidorité > lesl 9. poge 185 Les sons [k]. imporfoii. Lecondiiionnel préseni (formotion et emplois) Roppel destemps de l'¡ndicotif : présent.ou coso¿ elc.. Dons ce cos. poge 184 l¡ semoine de lo mobilité > lesl 8.Poge 76 Exprimer l'obligotion. futur.[¡] Bonnes moniáes etsoroir+ivre > lest 7.poge 108 . seiustifier Poge96 Exprimer lo condition et l'hypothése Exprimer lo tistesse / lo déception Comprendre desprises de position surunsujet dons Reprocher.. Parce que. por conséquenf.

pronoms Les inierrogoiifs lequel..[w] Lofoliedessoldes > TesllO.. ou fieu de. avoirbeou.... poge 187 > lest ll. co.en eflef.. pdr o¡lleurs. laquelle. poge 188 > Test12.l*i. pronoms Les démonstrotifs celui.-Arguntenter .de plus.. de noins en motns [e vocobuloire du monde du hovoil [e vocobuloire du téléphone tes sons fjl.li Pogell0 Ju$Íerunchoix Protester / seploindre Page120 Exprimer l'opposition Diologuer ou téléphone Page130 Exprimer lo surprise Approuver uneopinion Orgoniser undiscoun écrit ou orol Étoblir iesrelotions logiques dons uncoufdiologue Exprimer lo surprise Approuver uneopinion dons dessituolions 9exprimer sur le phénoméne dessoldes Comprendre desexplicoiions et desorgumenis Prolesier el seploindre dons cerloines siiuoiions Jouer unesituolion dons un mogosin de vétemenis Discuier desorgumenis d'unlournolite Comprendre leséchonges d'un solon de discussion Comprendre unoriicle sur to mooe Prolester conire unedécis¡on S'exprimer surlo mode Rehouver lo chronologie d'unrécit Exprimer l'opposiiion dons cedoines situotions Jouer desdiologues ou téléphone ldeniifier lesregishes qe rongue Reconsiiiuer deux diologues mélongés Comprendre deséchonges électroniques en direct Comprendre desonecdotes Roconler uneonecdoie Comprendre unlexte orgumeniotif Comprendre leséchonges d'ungroupe de discussion Relier desidées Comprendre l'oriiculotion d'uniexte Ufi liser lesoriiculoteurs du discours dons uniexie Étoblir desrelotions logíques Rédiger untexie orficulé Les oriiculoteurs du discours en foit. Lomise en relief Le vocobuloire de lo mode Loformotion desodverbes en -menf Depuis. celle. poge 189 > Ardoévslu¡liondu module4 poge140 > Éprcwe de DELF Ai!. poge142 ...**{{}s.fql. i/ y o et lestemps grommotrcoux Deplusen plus.. Les orticuloteurs logiques en raison cle.

p. 180 utoévoluotion poge38 éparation duDELF poge 40 o_ .179 tv¡ | ¿. 1 plus Toujours Test 3. t 1 Au quotidien Test l. p. 178 ? !o*o* J de l'ort p.tr d* ffi 8c Iwnger des opiniüts) jugn.

ll y o une brosse de boin. Lisez le texteet imaginez [omnléiez le tableau.. ApÉs le morioge.c_Jl . 2. Le lit est bien foit. Avont le morioge quond I'homme vit seul. 4. ll y o deux brosses c{ebqin. 3.Lc_l l_1<-)il lr I'appartemeni de I'homme avanisonmariage. Donsle frigo.il y o des fruiiset des légumes. Donslq cuisine. d dentsdqns lo sqlle 1.\ r. 5. 3. 4. 5. il y o des sochets de thé. . 2. ll y o du polum el une ioliedécorotion d o n sl o s o l l ed e b o i n . d dentsdons lo solle 1.

I'exemple et associez lesmots . Je croisqu y o une fille qu'hobitechezmoi I 5. Qu'est-ce so cuis¡ne so vo¡ture son trovoil son frigo so sollede boins so mére de la chanson sonten . Lesdrops. 0bservez de qauche auxmotsde droiie. 2... trimeslriel onnuel hebdomodoire mensuel q uotidien semestriel une foispor jour une foispor semeslre une foispor semoine u n e f o i sp o r o n une {oispor mois une fois por trimestre . l.y o des vétements pliésel repossés. Un messoge sur le répondeur d'une mére qu'estpos lo mienne. 4. Lo vie de l'hommec chongé ) porcequ'¡ls'estmorié.l ee sn F r a n g a i s standard. [ e r t a i n e sp h r a s e s F r a n q a iF s a m i l i e rÉ . lisezle texieei répondez.: ''. A cótéde mesfringues en boule.ll ll -g $ Écoutez la chanson. l.lo couette ei lo toie d'oreiller sont plus déporeilles. Y c¡ des détoilsqui lrompentpos. 3. porceque so femmeet lui ont eu un enfont qui o chongé? 2. porceque so femmel'o quitté. c r i v e z .

Donslo chombre: un oreiller une bo¡g s tóchesménogéres 1a cuisine 1e lit 1a vaisselle les vitres le mé nage 1e repássage 1es courses i|l) á undessin. Z un lovobo no.. Rssoc¡ez chaque action reposser: no----f o i r el o v o i s s e l l e : n o .onslo moison t!* 4. une douche 5. un évier l. foire lo lessive: no.o .no.foire lo cuisine no.runger: n"----- . une couette tnUiqu.-.. .. . des drops ó.: Donslo cuisine Donslo sqllede boin : n'... ..t lesobjets et équipements qu'on trouve dans chaque piéce. un lit 3..: p o s s e lr' o s p i r o l e u n r ....

Cloire o vouluécrire. 11 .Pardeux.. Ellese léveet. Moisellen'o postrouvé d'idées. Filil ¡m Cloire veutécrire un livre..couteou : -e .l . cuillére : .re servietfe : . bl RÉcrivez volretexteau passé composé.. associez chaoue mot d un numéro de la ohoto.ne tosse: al Regard ez la BDet écrivez pendanf cequefaii la jeuneFemme son apr¿s-m idi. re fourchette : .. Hier.'t verre: -.. Mqisellen'o pqsd'¡dees. ez-vous d'undictionna ire [Aid si vousavez beso¡n.

ovec mescousins. dessandwichs. un grond reposde fomille. Avant.< Ah.-.... Maintenant. . onachéte des fruits. (iouer)... Quond il (foire) ie -. les verbes entreparenthéses Ledimonche. lescopains et qu'ils venaient chez moi.nous(ovoid .. presd'un loc ou donsune foÉt raconie d'enfance.beou.-.. ie inviter monger venir foire ovoir étre invitois illelle/on monqeoit foisois ovoit étqit ouons a . deslivres et desdisques la quand va¡sselle l'évier étaitplein. unetorme difFérente ? lesformes des colonnes 1 et l. aumarché.¿ .et mo tonte(venid-.... toutestpropre.oui.. ..Sowent.ga. Maintenant.-.c'estvraileschoses nesontplus j'invitais quand pareiltes.--.. déieuner d lo moison.. deslégumes. jevais avec Stéphanie. et onfaitdelavraie cuisine.on (seprornener) . bl tomplétez le tableau et comparez veóe ó l'imporfoit i'¡nvito¡s les copoins venoient on mongeoit il y ovoit ie foisois l'évierétoit inftnitif du verbe verbe ou pÉseni nous¡nv¡lons nous nous nous nous pour: cl A I'imparFait.-. un bon repor llopres-midi. setermine le verbe comment il/on:.. quiprÉsentent al Lisez le texte et soulignez lesverbes la vie deI'homme Pourquoi ces verbes oni-ils avant sonmariage.Z ¡ Ecrivez á I'imparfait.mon oncle Mo mére(péporer). r i) Louise sessouvenirs ... Avant. c'estbien! D toutestenordre. -.... ily avait je faisais partout. on mangea¡t n'importe quoi: despizzas. ils: [o mnlÉiez le tableau. Etl'appartement estbienrangé.

d )l i l. C'estkop dire. 3.lul (sous) [i] G¡) 0 et so. J.ulignez le sonindiqué O Écoutez r e r ec 0 t 0 n n e .) l-v f'l l. Tuvos bien ? T uo s v u ? Une fille rousse. Tu os vu ces petifesboules pour polumer lo moison? Juliene veut plus monger de légumes crus.[v]Gu). Écrivez votre I'imparfait permet de décrire lJimporfoif une siluotion du possé. O Cochez purs repefez. nourriture.vousétiez onétique .E '. b)[i] lul l. 2.:."/ postale dans cette Regardez la carte et imag¡nez comment onv¡vait petite villeen1905 transporfs. d¡t l:n d0 OOUX lu mule lo m0re mo rue VU ')lil lil l.. Toulvo bien ? Tu ovoues? ? Oü sontportistousvos omis du Pérou lul (sous) O que vous entendez. En 19O5. lilGi) Une douzoine. Elles sonl douces.) . U n ed i z o i n e . 4. L est OlVn. 0 a n 5t a D r e m ll y o une {illequi hobitechez moi. Donsle frigo. il n'y wait posde voilurcs md mére Quand linvítoisdes copains. Fomofion : on utilise lo forme du verbeou présent ovecnous+ lesterminoisons de l'imoor{oit : venir"+ nous\renons ie venois tu venois illelle/on venoii nousvenions vousveniez ils/elles venoient Soufpour le verbeéfe : féfois. 3. E eS SOnt OtX. Vousouvrezle livre d lo poge douze. 2. C'estPoris. 5. ll est portout. texte á I'imparfait. ce.J. Une fille russe. mille lo mire mori vie roup moule l'omour mo roue VOUS 13 . Cest poru. lvétements. ó. ll est porti.I y l l " l l. Cest trop dur: Cest du vin. 2. foisoitun ghteau au chocolat. 2. magasins. lil G.elle o misdes légumes et des {ruits. J..

net> a écritle 20 juin 2004á 18n27.er n*r".fr . ces un tas de pubs. auxquestions' lesmessages et rÉpondez q.Le concert ! qu'ilfaut en dégoüter et un bon chanteur les autres.C'estpas parceque tu n'aimes d'avoirle mien.nl Lisez que Bichepropose ? l. "JeanNICOLAS" <jnicolas@a2points.:j C J ft @ . places.fr 21 ju¡n200419 : 09 samed¡ fr.fr> á 19h09: a écr¡tle 21 iuin 2OO4 que ces billets intéressaient ! Moi.q .FrchÉ¡ Edtio¡ Afich¡qe Favoris Outile ? L p¡écédenre''r.ei1le fol1e devonl le nom grand deniére le nom immenses 14 .arts. i-ii---a Dón. Qu'est-ce quAnneMotlero répondo Jeon Nicolos? 4. >> Bonjour. immenses on le voit partout: des affiches > partout.ga me dégoüte! Toutest polluépar ce vieux type > sanstalentqui n'a riená dire.gOteou délicieux bel le douce vi.fr> á 20h11: a écritle 20 juin 2OO4 > Gardeles. en tout cas. Qu'est-ce que Jeon Nicolosproposeo Biche? 2. Qu'est-ce mascu l in grand fócrle bon délicieux Attention beau doux vleux fou féminin grande factle bonne délicieuse rffi Lp ploce des odjectifs v dans le tableau.beurk! "Biche" <biche@laposte. Qu'esi-ce que Jeon Nicolospensede JohnnyHollydoy ? 3.var¡ete pourjohnnyhallyday Re:Vendsplaces "Anne Mattera"<amattera@wanadoo.tes billets!Y en a marreI Ce Johnny. et classez lesadjectits lesénoncés . C'estun grandartiste.mémeá la télé avantle journalde 20h sur France2 !!! Toutes > histoireslamentables de fr¡c et d'intox. le 13 juilletau stade. j'étais contente Mais y en avait certainement pas Johnny de Lyonétaitgénial.) 0bservez un grond chqnteur un bon chonteur immenses des off¡ches lomentobles ceshisto¡res ce vieux lype 4 bonnes ploces une iolie ville un beou voyoge un petit codeou un livre inlércssont géniol un concert un.** ¡! ra** d veai" : Groupes de d¡scuss¡on Objet : amattera@wanadoo. de Bordeaux 4 bonnes donc.rec.pourle concert >> Fa¡tesvos offres á part¡rde 80 euros.France Wanadoo.rúl iJ É (. mus¡o ue.

. + unevie¡llevoiture :' z-tple: vieux / unevDiture : :: : o n / u n eo m i e . .Vncent est le fils de Lucos. mauvaíg nouveou.Alors.Aitends. 15 . Oui.elle o priston soc. 5. C'estmon livre. ce n'eslpos mo volise I 2.estSimon. . /u n o c t e u r fodiecti{ seplocele plussowenf oprés le nom: des offiches ímmenses.Non. Cest le sien. non. 4.Attendez. Cestgo ? . Cesi le mien.Le fils de Lucos.lO. c.ce n'estpos lo voiturede Philippeet Béo ? . petit. . on ploce générolementovonf le nom les odiectifs : beau.lu me donneston odresse électronique ! ó.lo tienne - al Dans la phrase du message j'Étais d'Anne << contente d'avoir le mien>>. queremplace le nien? bJAssociez lesphrases de gauche auxphrases de droite. C'estle nótre. c'estle filsde Sylvie et Lionel. J'oi le numérode Poblo. outre. 3. Vousovez mon numérode portoble? . C'estle vótre ? b. ll est d ioi ? :. grand. Io demiére semoine de yqconces mos lo semoine demiére üeux '-r vieil : un vieil homme * Lptien. Cest notre ovion. Lisez fetabfeau lespronoms possessifs et remplacez lesmots soulignÉs. l.Etelle. bon. LesVlo esi d Julien. mois ie n'oi pos votrenuméro. l. Ettoi. non.Oui.i'oi pris le soc d'lsobelle. d. L esr te llen i | 2 ' 3 : 4: 5 6 ' *. c.Pordon.prés de lo porte ? . gros. Ah.. premíer A effion : 1. tu peux me donnerton odresse électronique ? .. v¡eux. C'estd vous? :.u / n ef e m m e -cuveou.Non. ¡.Cestvotre volise. j. ' o. Mois..Lisez le tableau lesodjectifs puis remetiez dans l'ordre le nom et I'adjeclit Faites lesaccords nécessaires. ioli./ un opportement : r i n o i s .Non. Cest le leun e. leur voitureest verte. ieune. c'estmon fils. Je me suiskompé. T. .iranger/ des étudionts : e o u / u n eé g l i s e r i e l l ¡ g e n i .r.

3. de Frongois connoissent 5. L&&% . LesFrongois ochéteni beoucoup de disques de chonteurs ou de groupesfroncophones. 4. style demusique aimez-vous ? . Écoutez.. on peut entendre beoucoup d'instruments de musiquedifférents. 2.froneoise 2000 desonnées 4P Utrr letexte et rÉpondez auxquesiions.ces extraits musicaux et associez chaque extraii U9 O a unsryte 0emusrque. hip-hop exlroit n" exlroit no iozz musette exlroit n' roi exlro¡tn" reggoe rock zouk disco exfroit n' ex|roit n' extro¡tno extro¡tno Regardez la publicité ei remettez lescinq chaussures á leurplace. oui non ? l.{I punk | rcsgoe I 4 I | i"u I : disco iongo qu'on [ansvotrepays ? Qu'est-ce écoute ? quel Etvous. Mickey3D o des origines ontilloises. PohickBruel est un chonteurfrés connu en Fronce.ñ. ó. Tétéchonte depuis lrés longtemps. Beoucoup le groupe BissoNo Bisso. Donsles chonsons.

C { ' I A C U N fS .tS L .

. ¡:i¡iT-ii"! i-illii : : : t .. l'¡mpodont des tobleoux. 8. .! t ! l ..: . MonsieurBeniodoroime l'otf conlemporoin.W l-'clrrlo l : t_lf ( . ( \ Écoutez " vroi foux ? l. . d comprendre Dupuyoime 3....]'.. et Io mode de est Pe¡ntre. 2... l e n o md e áz c h a q uP ehoto Associe qu¡ correspond' ariisiique la discipline . c'estnouveou. * i t iill'i: I il.-. e l a u s s id e s vant l ' ¡ l ó n n e m é n t Ce$deuxtabtea¡xcontemporains hábitantg. b. !J * ! I ' l . 4.ril:I- se .i. PourMlle Dupuyquond Cestbeou. ch€:1es desxvlll" réactions trls diverses cuvres lestr¿sbeltes reioindre ^... ll pensequ'il {out chercher un tobleou. MonsieurLoison est lo force Z Pourlui. .-- quiconvient' la réponse et cochez . ó. pos lesmessoges 5.i e n s ú r .. .lo donse . sre s c o l t e c t i o n I Afin de comptéte de la vitle v¡ent des Beaux-Arts musée de[adeuxiéme d'art deux ceuvres d'acheter o i t i éd ux x ' s i ¿ c l e . ll penseque lestobleoux sont chers....lo peinture l'orchitecture o photogrophie losculptureo lo musiqueIe cinémo I 18 .-..i rli. .Ii ii\üi[¡ii... Modemoiselle l'crt itolien._. Ellen'opprécie de lo publicité.

complÉ1ez le fableau.. o i i t ? ll¿is tu viens d'en manger un i personnes quiparlenl ces des deux (\ Ecoutez qui convient. lu¡ I Paul vient o e p d r E 1 r . Lesmots en -ment. . et cochez la case tableaux o¡me MonsieurBeniodor Dupuy Modemoiselle MonsieurLoison ^ a n'oimepos du texteet du dictionnaire.' : n c o r e L r n: h o .:KóE) NOMS -ure peintq¡g sculpture estimqtion -menf GENRE mosc.. . x oppréciotion réflexion cho ng e m e n t arqu ez-vo us ? nuerem :.. 19 .. ril:e vient d'acheter derx eu\rres o ¿rl-. fém.le passé nécent L.. -ion.. Les mors en -ure.

e.t! au musée ? (es ceuvnes sont-e1les inportantes ? llonsieur Benj adon ¿'t'iL a:né c e s t d b l e a u x? '20 . l'odore Bénobor. encore I'enregistrement $. llsfont combien. dil vous ploll ? 3.ces tobleoux sont-ilsinléressonh moderne ? 5. demonderune informolibn g 4 5 6 7 : interrogotion 4 bl el trouvezuneauire fagon deI'activitÉ Relisez lesquestions 1. Commentovez-vous por ochetés lo ville ? demiers tobleoux ó.parmi tesquestions. cesdeux tobleoux? voulez bien me décrirece tobleou. demonderquelquechosed quelqu'un. d quelqu'un.1 Écoutez pour utilise demander retrouvez lestroisquele journaliste quelqu'un á sonopinion. lescases dutableau Cochez que vousovez penséde cesdeux lobleoux? l. Ah non.e tobleou est d gouche ou d droite 2 d quelqu'un sonopinion.f.o question á chaque réponse. Qu'esFce 2. Julie. 4.. Pcrceque je dois quitter mon poys b. Selonvous. on hob¡te dons un oppoñement h. Qu'éfudiez-vous ? ? trouvéces deux nouvellesceuvres 5. quelle correspond et trouvez [:B (i Ecoutez n" Questlon Réponse o.ronder ó quetqu'un sonoprnron $ et. deposer lesquestions Ces t¿bl eaux nñf. EsFce Cestbien 9o ? 3. Vous ? 4. Minuit f. Z et 3. J'oi son odressemois je n'oi pos son numérode téléphone . A combien estimez-vous que les tobleoux vous ont plu ? 2. d. Moi. On se reposed lo moison ou on vo voir des omis. ces euvres ? l. c. i 1< I o!. il n'y o plusde poin. g. ei retrouvez bl Lisez cesphrases quiconviennent.. Tu les os vus ou muséedA* pour le muséedes Beoux-Arts ? ¡mportontes ó. A vohe wit ceseuvres sonf-elles de l'entrée ? Z L.F ñl ¡. A lo boulongerie. Vous ovez oimé les deux cequ'elles expriment. demonder dons I'espoce. Vousétessculpteur. demonderd quelqu'unde situer demonderle prix.lo copinede Poscol.

'.o n v o y o g ed C h y p r e . .y'ous avez ainé ce -filn ? | de ce iournol? -------.l e s [ o m p l é t e zl e s d i a l o g u e s d e u xp a r d e u x . en )utsse.e dge o Fonny? .Tu ¿ro¡s 9ue ce livre e6t ¡r'téressant ? .. lmaqinez \a/ l. .t T r a n s t o r m e lz esouestions selon t e se x e m p t e S . 1 .A mon ovis.aui. s'ilvousploil? 2. .Te trauve tu'il e.:-tles: Aue quoi veux-tu ? + Tu veux ? ll hobite oú? + ?ithabite-t-il ? port b¡entotd New York? -.. loitesquoi demoin soir? 5..Ou¡ ha¡s á. ce film ? que Cestune histoire ¡ntéressonte.Cirecteur -cs combiende fréres el seurs ? . je ne supporte pos . ' ..s ceCD? .doré ! : -Tu . it est di/fieile d tire. moi j'ai de deux... .Porce que ie n'oimepos 9o.p u i sj o u e z . choisissez une@uvre et exprimez votreopinion.TÍ * 6lpporte ... pourchaque unequeslion réponse.. .t un peu triste.'-'.. .Pargroupes .anue¿le Eéart .Cestle 05 41 05 2ó ]5.Jqi -----..J'en oi 20. .-- l e sn o u v e o u x r o n g o i? s c h o n t e u rfs . /l . A l o r st. .-T uc r o i s ... I :=¡ez-vous un peu de loit donsvoke thé ? : i. .a¡me t a. 1 . que vous I Qu'est-ce . :-. \ /. . Saavedra .'.. ¡ o ü? i : --.Lisezle tableau demonder d quelqu'un son opinion.--''.aui. -.. 3.: :nivent quond. nais j'ai préféré eMr. . : l Muier en Io aocino.. ? .On y vo en troin ou en voiture. man avis. vos enfonts? .eé.A ¿UnCn. .qu'est-¿e gue tu pen' 6e5 de ce tableau 2 .=z-vous l'heure.t-ce : gue ga vou6 a a.: . q u ec ef i l m .-tt'ry' pa. demander á quelqu'un son opinion . ? /.Moi.Cathheñt trouvez-lau.-.

quiconvient complÉfer thoisissez l'élément l$9 + Écoutez le début de I'histoíre. ..ilsviennent demoin. Ellem'o donné des recettes olob d mesomis. l.'.préserver l'environnement l... Je vois oppelerMorio et Wes(pour que /ofin de) . Zl. nous ayons étre : ... pouf que j 'aie.te porlerde notreoven¡r. ll porletouiounnésfort(oftndelofin que) -. pour que je puisse.-. 5. On hie lesdéchets bien..quiexprimenf soulignez leséléments Dans lesphrases suivantes. 3. oflndepouvoir Exemple : [afinde/ pourqueJ ímoginer lo suite. 2. On se léverotóf pour portir ovont 8 heures. Pourouoi lo ville oJ-elleochefécestobleoux? 3. Je te préte mo vestepour que tu n'oies pos froid... . des choussures. 4. . Je t'oi invifé pour que lu voies une @uvrecontemporoine.. (pour/pour que) . pour que je sois.. 2. Pourquoiest-cequ'ils quittenl Poris? pour lesphrases. . Z ll m'o posé cettequeslion ofin de connoitremon opinion.. . J'oi féléphoné d momon pour qu'ellene soitpos inquiéte. Je suisvenue diner 4. aous soyons pouvolr: . toul le monde l'entende (ofin que /pour) .-. ó.i. Je vois en ville oour ocheter préporer de bons de cuisine ofin que ie puisse 3. ¿lf| le buf. nous puissions pod-il enseigner le {rongois d Mexico? L Pourquoi 2. t¡ quel etdites esllebutexprimé' ces dialogues EiP n Écoutez avoir i .

/. précédentes. ll se détend. lesbagages. llsvont voir leur pére d l'hópitol. -: -: : du thédfre. on utilise ::-=: aour queton utilise :-.o réussi . Partez /ort aftn que : tout ¿e honde vau. . prépareles bagages exprimer le but It tralai¿le paur s o. -=t 3)ur. Vousrelisez les réglesd lo moison.choisis pour que tu en (choisisses . .Pourtrovoillerd I'hópítal. On voit si Morio est chezelle ? l :csse por lo rue Posteur.:'-ci d quelleheureion troin orrive. Elle devra exprimer est-cequetu veuxétre nédecin? : -: e : . : jes tobleouxde grommoire.: . .s .. Je prendsconfionce Etle nous a po6A des guestiond a-fin cle uieur nauS cannaitre.-¿ : -.portes. Elleaimerait bien que tu viennes somedi. Flle port en vlcznrcs. le but dans sa rÉponse. Dofririo pourpnrfit en vlclnrcs. --: =' Mortinesontrentrés en moi. pos deux heures. . Te va¡6 répéter pour gue Vaus puí55¡ez noter te6 -: -::is o déménogé. on utilise le subionctif I'inl¡nitif pas. .=: :iin de on utilise :: =: :jin oue.frir un voSage d 9ali.que tu (portir. . r ' - Potririo prépore les bogoges.téléphone .Pourquemesparents soíent fiers de moi.o téléphoné) . : . avec Reliez lesdeuxphrases part en vorunces cettenuit. ll o un plus grond opporiemeni plussouvent portoble.estvenue)dimon: ::is que Moriine (vienne :-= crochoin. Ravez la Forme d u v e r b eq u i n e c o n v i e n t ¡_ ..pors)d 17 heures.:xomen.: : h o i s i ru ) n..réussisse) l'o oidé ofin qu'il (réussit . l'oppeler Sesom¡speuvent : : : cchetéun téléphone ::: . de voconces. ':.cld foit de lo sculpture.s s0rqu'il (vo téléphoner ::-oln mot¡n.:rofesseur le subionctif . : . le n'ottends .5 subjonctif L v puisrépondez. desactivités lbservez lesphrases l'indicotif 1.viendro.répondro.: :.: rpporté troislivres .a_ pourou plur que..Pourquoi . (exemple void : verbe . Il repétepou que tu comprénnes.0n Jeprépore 1o nrónnro I o c --r-r-i h n n n n o c plur qu'anporte en voconces cette nuit.répond) Formolion :-rieu veutque Mélonie (réponde portirdu présent de l'indicot¡f ó : ::' messoge. I Posez desquestions á unepersonne de la classe.

O R"d'"d*. 6. Qu'esf-cequAnito propose? ? 3." qf uEar. Qu'o foit Pould Soint-Pétenbourg Justine? 3. je dois faire PomDidou á Paris. que. Que voulez-vous.' Lü el db l.*' F"*'. Bon courage.amches. Qu'esFceque Poulo foil d Soint-Pétersbourg ui est-cequi.rier 2OO4 Adresse: amisdesarts@egrouPs.. On uliliseque qu'pour porler gui pour porler On utilise d'une chose d'une personne . Qui eslce qui ouroitdes livres ? d me conseiller 5. trés longtempset j'a¡ beaucoup sur lui et sur son oeuvre.France qui est ma¡ntenant >Je rentre de Russie et jh¡ vu l'exposition Nicolas m'¡ntéresse á de Staéldepuis Je á Saint-Petersbourg.fr Cott¡neau De . Just¡ne Envové : mercredi 25 févier 2004 . Qui demondequelquechose? l. ARTSlistes ! Partagez vospassions vendredi a7 fér. Qu'est-ce ? ó.Belg¡q E 6 ! BÉ E) et répondez.FichÉr Edilion Affc¡Egó F¡vo¡b Ouli6 ? précédenrev @ !_.N¡ce. photos. Qui est-cequi ou des photosde l'expost¡on aurait des livres¿ me conseiller paris¡enne ? Justine.des catalogues voulez-vous. ue An¡ta.. de textes. vous les préter pour votre trava¡1. Au début de lo question. ? u'est-ce puis reliez lesÉléments' phrases 0bservez ces 4.Étudiante un travail sur ce peintreque j'a¡me beaucoup. ü|16 Ur. Allemagne Paul. Just¡ne? J'ai des livres.Louvain.18 : 26 de Staél Nicolas Objet : [am¡sdesarts] Nicolas de Staél au centre > >Je n'ai pas pu vo¡r l'expos¡tion en histoirede l'art.r ceséchanges L Qui demondequelquechose? Quelleestso demonde? 2. Que des photoset je Peux d'expositions. Qu'est-cequAnito propose? ? qu'ilvous{out exociement 2.Dusseldorf.Qu'est-cequ'il vous faut exactement? le peux vous aider.

. | ) -. Oü habitez-wus ? ..r'plétez r-c ec-<e qui /que sonsesl-cequi /que Tuoimes qui ? ovec inversion suiet-veóe Q:r =<e que _* : -=: ? C"'--ce qu'Anito * . [i] (lons) c) ou son [ó] l. Cest ton téléphone O et cochez la case quiconvient O Éroutez 2 3 7 l 8 -: .o"H : . Q u ' e s t .¡ =l<e qui ouroit -d ! -i tr me conseiller ? 3-. . ':-ez lundi. 2. -4 . Qu'est-cequi vo portir ce soir ? les enfonts resDogoges repondu ? onive-ríl? Quand Píer¡e que tu veux? Q. sonne? c roconié9o ? vousvoulezfoire ? ho nét iqu e * n' o o[T i"'ii' inx'.:nord Berry ^lsioire qui estorigincle . . .nnrt ¡l¡nc ¡nua inlrc lsl(lin). . ' e n n e nd l c des exomenscettesemoine. tEl Ia] l5l ¿5 .c.e tu lui os dit ? vous ovezvu hier? 5.s o n¿ l : t e m o i nm o t i n? .¡on o . Qui est-ce. 4 Anito? Que propose imposs¡ble impossible C.esr-<equi est --=-=::r'ri dons ceite :..le tableau suivant.'1"'n1. . ? : petiteMorie =: photosde lo petiteMorie . ? 3.'eni o une iombe cossée. llssonttrésnombreux. . Qui est-cequí vo fairc ::-: :efilm ? . Qu'est-ce. . Quel áge ovez-wus? Quek poysannais-tu? ? Qudh heu¡eest-il Quellessonlies coordonnées ? Ll quiouque !omplétez lesphrases avec lqu'!.c'esl¡mporlont I :. Anloineo onze ons.oouffoitvousoider ? ó.: :: _:n ? {il vousplat ? . frurquoi n'as-tu pos l v qui convient.:llce qUe VOUS OVeZ Olme qui o pris les pholos? 3. [a](lent). . l:sr ou vingtet un rue du Temple. ..Jest-ce Elle s'oppelle omment ? Combiende A oslu ? ce truvoil? .. . !ochez la rÉponse r'' r ^^r¡-.. Qui est-ce Lo ure l'opporeil-photo numérique 4. .

I présentations. ll de l'ortet de lo culture. richesse pour ocheter d'orgentpeut étre utilisé 5. L'ort. Les pour le poys.) journaliste votre opinion demande vous qri vous visitée. et imaginez uneexposition [hoisissez r ces Reqardez . 3. surceite oimé l'endroitchoisi pour cetle exposition? Avez-vous vous o plu ? Pourquoi? que cetteexposit¡on Est-ce présentées ? des oeuvres Que pensez-vous ? que vous direz d vos omis que cetteexposilionest intéressonte EsFce PouVa¡tqmfa¿r¡n Vqx voi(ces GuvREs 6R4IUITEI4ET{T. soitle symbole l. les musées et moderniser des ceuvres tout le monde pourro ó. i) L¡sez cecommuniqué \r' sontvrateS 0u lau5se5. découvrirles lrésorsodistiques. Le moireespéreque mointenont. llentréedes muséesest grotuite.'1.€tlo culture de Paris et diiessi lesaÍfirmations du maire e. vfgl foux I ! de lo cullure. Un I'avez sonarticle pour á écrire parécrit I'aider luirÉpondre devez et vous questions. deses Aidez-vous exposition. Le moirevoudroilque Poris l'émotion personnes doivent connoitre que peu de pense 2. des musées sontune gronde permonentes collections 4. Beoucoup de Poris.IAJNT ?6 .

l* févier 16oc¡obre Pierre Buraglio estdepuis lemitieu des 196o années une figure majeure det'artcontemp0rain franqais. elle estorganiséeen collaboration avecle Filmmuseum deBerlin oüestconservée [acollection deMarlene Dietrich. Ses statuettes. Berfrond Delonoé Moire de Poris PierreBURAGLIO Prclongements el pÉlévements Musée Zodkine . s¡ons etencouteurs ses centtes d'in. Son euvrea fait t'obiet de trésnombreuses expositions etrétrospectives que enFrance et ¿ l'étranger. A chocune et d chocund'en profiter. prin€ipaux: tér€t la politique. A troven cei effort concret.12octobre la premiére Pour fois enFrance. Cette exposit¡on de découvrir facettes de['art¡ste a travers [aprésentat¡on deprés dedeux cents dessins. piéces. [ejournalisteet éditoriatiste Plantu est aussi sculpteur. C'estpourquoilo municipolité grotuitement o décidéd'ouvrir d touslesmusées de lo Vlle de Pcris.Musée de Io Modede la Víllede Poris 14ivín. une c¡nquantaine descutptures etdes films. manifestent entrois dimen. Marlene Dietrich Réalisée par le musée Galliera.nous espéronsdonner d tous le ploisir de connoitre ces qui ont réellement trésors orfistiques unevocolionuniverselle. présentées Ptus dez5o seutes pour oucombinées reconst¡tuer des silhouettes. méconnues dugrand pubtic. Cettepolit¡que d'ouvedure s'occompogne d'une oide {inonciére considéroble pourlescollections et de lo modernisotion desgrondsmusées de lo Ville. [esort des humains et permet plusieurs de la planéte. [ajustice. ovecémotion. ploisiret enthousiosme. PIANTU Sculpture et dessin Musée Comovalet 28 moi.26 octobre pour Réputé ses dessins. hop peu connudu publicporisien. créoliond'un myhe MuséeGolliero. une grande exposition estconsacrée e (r9om99z).Lescollections permcnentesdArt et d'Histoireconstituent un potrimoineextroord¡noire.Cest fondomentol pour lo démocrotie. seront exposées. f -^ l MARTENE DlEfRlCH. Toutle monde doit ovoirlo possibilité de découvr¡r l'oriet lo culture. ovecpor exemple lo rénovotion compléte du Petit Polois et du musée Cernuschi. . ainsi demonographies.GRA:UIÍE DES PERMAI\ENIES COLLECTIONS DEs MUSEES DELAVIITE DEPARIS Poris est l'unedes copitoles internotionoles de lo cuhure et ie souhoitequ'ellesoitle lieu de lo culture pour tous.

- '.O]L] 1 Qa m'intéresse.. ) Écoutez atFirmation estvraie cespersonnes et ditessi thaque \ 0u rausse.l r . t . c'est encoreplus intéressant d'y étre abonné ! '... \.* \' fouioars P/asYiÍe aYec nxl'Pll6 . 1 vro I 2 foux ¿8 . l ) ) t _l lj .

. . Utilisez lesmodéles porceque le mogozineest intéressont et l'obonnement f n l¡t Co m'íntéresse :si bon morché. utilisation . dephrases proposés.an ut¡l¡.. résultats .e\our\\i $"'¡ec\o' \eY* le numéro de la publicitÉ 0bservez lesdocuments. Ecrivez produit ou marque.. 9a. Pour chacun des mettez l'accent --" surla/les raison[s] deI'utiliser ousursonrésultat. correspondant á chaque publicitén" : une vo¡ture un grond mogosind'olimenfotion un produitpour m¡ncir une sociétéde toxi une morquede chocolot un mogozine un téléphoneportoble une compogniede télécommunicotion produits prÉsentÉs. ¿9 ...oñ ut¡t¡se x péur.se le pradu¡t K . _ x.On ut¡t¡6e X Loü2).On utilise x Lguañd ?)..3n vo d Correfour de I'orgent. povr économiser .ón utitide x paur gue.ll$ ¡ ' ^^i\\\$e\ -^.

omporer
Relisez lesslogans pourcompléier le tableau. ovec un odiecif fbeoul odverbe (lentement) ovec un nom ovec un vel6e
t . y¿¡f,e+ plus
l'pci on¡nro nlrrc

íntéressant d'y 0tre abonné I Ie tícket qui va vous fai¡e économiser encsre plus d'argpnt. Snrfez moins:lier sur lnternet I Au5si spacieux á I'avant qu'á I'arriire : vos amis soni enfin aussi bien traités

+ : plus+ od¡ectif/odverbe (+ que) + : plus de (d') * norn plus exemple : intéressont

exemplP

Dépensez m0tns...

I

mto lo¡rrc rr¡li<oc

llangez autant que vous voulez avec Mincetvit'l
PM(
ñnirr

compare son appartement avec le n0uveau q$rt [hristophe oüil habitera bientdt. Écoutez-le et complÉtez

le tableau.

9¡¡l-"

- 1". I

eorrl óm o¡+

la a0 € n¡v -"i"

Toujoursplus vite avec Taxí Plus I Hum..,l{oins de suc¡e mais autant de !laisir dans le chocolat 5ibon...

q,

Í \ ^.

Ubservez cetableau et complétez le fexte.
LEsPRATIQUE5 CULTURELTES Á L'ÁGE ADULTE AUCOURS DEsDOUZE DERNIERS MOIS Lecture Musée,i
de livres

Fr
j

I neatre

. -.trf
t

,

/l l

\
72 o/o

exposrlr0n ou concert o um o n u m e n t historique

igu 15-24 ans 0|Jvtnll|nt m¿0?8 40 40 u||tJ.0PtnA-ilttr.rB 2544 an9 ans 45-64 65-7 4 ans Sexe Femme Homme Lieude résidence

,|,r';',

59"/"
j6'/" "/" 49 66% 5o"/o

89%
61o/" 40% zt o/o o/" So o/. 57

46'/" 49% "k 47 39'/" "/. 45 "a 45

4o

o/o

o/o 3o o/o z4 30% 28 "/o

3t

"/"

-.

'lt

O n v o i tq u e l e si e u n e s d e i 5 d 2 4 o n sl i s e n t ,-,.. ,, livres -,,. . les personnes plus ógées.Lesó5 ons lisent- -,, que l'ensemble de lo populotion l l.sv o n t - - - - - s o u v e n i o u c i n é m o- - - - , o u t h é O t r e t

les personnes plus ieunes. : ,: :s hommes visitent musées et de monuments :: -:nmes. En revonche, il est cloirque lesfemmes lisenlbeoucoup ies nommes. :: de moinsde 100 0OOhobitonts, on vo ou cinémo : : -. es musées ou expositions.

¡,
-i

- ;:: e iab,leau,récapitulaiif et complétez lesphrases avec níeux -: teurlellsl, :- ::'oon mois trouve ie

comparer
moins

: - - - : é t é m o l o d em o i s .- - _ mctintenonf.

oussi
plus Aftention :

+ odiecrif/odverbe (+que) l::ll9j:1i:

o* "'

L esl oussl Dlen'

-: .-

: : u e S o r o hc u i s i n e moinsbon(ne)(s) < oussibon(neXs) < meilleuleXs) : -e moi. moinsmouvois(eXs) < oussimouvois(eXs) < pire(s)/ plus mouvois(e)(s) moinsbien < oussibien < mieux : : ce promettreun trovoil ptus :::' de lefoire... : ngo, il estd,une

verbe +

, -:,:'ouire. -=, crépes sontencore :,: d'hobitude !

outont(que) moins

Elledor+ moinsque sonfrére.

moins de Tuveuxplus de solode? outont de + ¡6¡¡ (+ que) Elleo oufont d'orgentque lui. plus de

¡_

-: -:arez oralement cesdeux villesFrangaises.

. -: -: - :i

¡

r - : ; 8 0 k ma us u dd e P a r i s .: -:litants:90ooo ;:::-0tants:7000 : : - . - ii m o y e n n de ej a n v ¡ e r : 1 0 0 rnoyenn de ej u i l l e t :2 7 . ' ':, -¡r par an paran i : - a,lt: 2 8ooheures xe"ts i é c l e;)P a L a i s - - : - ! P o nS t a i n t - B é n é(z ::::: ' ,!siécle ) i xm u s é e s ;d

S¡tuation : ¿ 260kmausud-est de Paris Nombre d'habitants : 150ooo Nombre d'étudiants | 25ooo moyenne Tenpératures I dejanvier:2o moyenn de ej u i l l e t :2 0 . P(uie : 6 9 9 m mp a ra n E n s o l e ¡ l l e m e n t : 1h 7e 0u 0 r ep sa ra n (xrv" Monuments: Cathédrale siécle) desDucs ; Pala¡s (xvrfs¡écle) ; huitmusées

l1

Exprimer unjugement de voleur

L"Auberae aes gorqes
l . l t
>' Ll

La plus belle terrasse surplombant les gorges de l'Aveyron
(¡19.& 25, rue Mélane- 12500 ESPALIoN 0565 7312 00

publicité et associez chaque i un document. .{ j ( \ Ecoutez
r Z \ ¡

j Lisez el relevez fetableau tesupertotíf del'adjecttf lessuperlatits 3 w
0 an 5 t e s T r 0 t s0 o c u m e n T s .

Cesttoí qui aurs h plus vite. qui travoílle le mblor. CestPiene Superloti{s irégulien: bon -r le meilleur, lo meilleure, lesmeilleu(e)(s) bien+ le mieux n'estposfixe: Lo plocede l'odiectif Cestlatiste le plvsgrund de so générution. Ce* le plusgnnd adiste de sa générolion.

r e ss r0 g an 5 p u D I c r T a r r e s . '1. Lesplus beoux cheveux 2.lhuile Viergextro 3. Lo moinschéreet lo plus ropide, 4. Lesplus bellesfemmes 5. 100 % Brésil, buvez ó. Lemoinslourdet le plus petit,

\.2

de droiteet retrouvez t ") Associez un élément de oauche á un ÉlÉment
,

o. Gusfq le meilleur des co{és. b. pour les meilleures solodes. c. sonl lovés ovec VolvmJiff. d. s'hobillent en Mod Plus. e. le nouveoutéléphoneportoble15251. f lo nouvelleSmorty, 4 ploces.

.doim l l . fl€me son (J ¡n drfurent @ l...ie -.tord $(\ quiconvient. . It] (tót) / [d] (doO OO quiconvient. etc.ort. 3. dord .oftends : *rym .. imaginez slogans pour oupour underesproduils unaliment. lesmeilleurs...' llrf groupes quelques publicitaires Par dedeux. etcochez Écoutez lacase QO phrases. lesmeilleures....quel esf . Dons lo closse.films s o n fi t o l i e n s . ll est détendu..ret rÉpétez ces 4. Quelle idiote ! 5. @(\ ei rÉpÉtez ces É.¡'oi choisicelte morque d'ordinoleur. l. ----..out.out. Cest le docteur..t mots. unleuvidé0. la case É. mo¡sCest Khodl¡o dud¡onte.tet cochez lAdom . r-burmoi.tort 5. llsentendent 2. Les étudionfs.[omplétez avec le nieux.. É.. : -u porles bien chinoismois croisque Cestto seur qui porle ..de ces deux CD ? i.A ton ovis.ie croisque Cest . une voiture. 4. dors .. la neilleure. CestMork qui comprend .le meilleur.

:m[.. plus Elle n'a plus ma1 á 1'estomac. ni le poisson. déjó. 11 n'a pas d'ami. encore dF rochez tarÉponse lesens des mors. ne.n préfére Ia viande ou 1e poisson ? ..copoble sourionf popoter (fomJ mongerun peu discuter.llarti.. ei devinez il.IL n'aine ni la viande.. bovorder r¡re ne.. nl (négation de ou et de et) . ne. janais 0n n'a jamais pensé ujours. ni.'..Je ne suis pas panti á o¡ze heures.de fotigue octivilé sportive probléme d'olimenfotion . deborde(e) qui esl molode qui esf porli(e) qui o trop de chosesd {oire le stress probléme de lension.:.essase efficoce fotigué octi{. .

á chaque :.. plus: négotion de encore ef de fouiour* .. porfois. :!. 3 voisencore. : e hobite touiours d Poris ? . pos encore.:jr.. : e estdo¡a molode.. .Non. : .-ous ne l'ovons pos encorepr¡s.. : -: voulezencoreun peu de {roises ? -..:us ovez déiá visitéle muséede lo Morine ? . s'ilvous ploil? : rtoine? Non.. íl n'habite plus ld depuis deux ans. íl ne va iomais les voir ! . R é p o n d en zé g a l i v e m e na tux questions. ne l'oi iamois renconÉ.Jn. suis ie ie iusteun peu foiiguée. ....cus l'qvons déid prisplusieurs fois.Poul hobite touioursrue Posteur ? . elle n'hobiteplus d Poris .Ah ! Non. .. . : . on. il n'estpos ld.on.. .: e esi encoremolode. Turigoles.: :oiiestoujours beoucoupde sporl? :: CéldvisitéPompéi ? v -¡chez quipeut la flesl réponses [peuventl ::rrespondre question.Non.Noo ie ne suisplus molade. : .ous ne l'ovons plus pris.. =se offirmotive encore toulours déió phruse négotive ne.plus ne. . Noa le n'y suís pos encore allé. elle est portied Morseille.. 'Tues encore molade ? .e ne l'oi plus.: esi encoremolode ce molin ? . :. ..L $es déiá otlé ou noweou théAtu ? . cn. Dominique ? -:: de¡a essoyé le porfumque ie t'oi offert ? -:c i vo touiours d l'écoled pied ? : : : m i s s o n td é i d c h e zv o u s? .Tv as déíd rencontré Ie morí de Béa ? . iomois: négotion de foujours* (souvent. .:: := = omoisvu lo tour Eiffel ? : ne l'oi iomoisvue.je ne l'oi iomois visité. ll n'estpos encore rentré. Je vo¡speut-étre . pos encore n e . . r ne. -. ..-. pos encore : négotion de déjd .ce quAntoine est ld.. ne..os déiü monge ou ChínoClub? ..' :.. nes touiours. es encore molode? . -. ne suisplus molode. . ci déid vue.p u i sa s s o c i e z 0bservez lesphrases lesélémenfs. i o m o i s .: e n'eslpos encoremolode . ie ne.. -:ujours to pelitevoiturerouge? : l'oi déid.Somvo touiourschez ses porentsle dimanche.:z dé¡dprisl'Eurostor de Poris d Londres ? . ie l'oi encore! ..) et de dé¡rü . y ollerce soir.

? unpetitlexte. amusantes. Quels problémes ? couserlo publicito t . Pourquellesroisons ? originoux ? dons lesvilles voit-onno'itre 4. Commentcomprenez-vous ? 2. Donsquelle phrosede lo 2" portiedu textecetteidée estelle reprise d'étretouioun plus que les publicitoires esscient esl-ce 3.A quoi sert ? lo publicite que lo est-ce 2.. originales.lf 35 YU .r >&g _+ . quepensez-vous ? Écrivez dela publicité Etvous. Pourquoi publicité peut étreutile? peut 3. S-fJ t/ ilrSTouTQA.. á ces 1. lo phrose Tropde pub tue Io pub? l.Lopwblie!fé e \C¡/ "] Lisezle texfe el répondezi ces quesfions. 2 . ? choquantes._ _ .. .IÉMEMSUNÉ DÉ PU6 PouR /asriaxu/ á u f. }. tes idÉes ? Trouvez-vous de publicités efc. Quellesidéesoriginoles á la lecture desdeuxexemples sontvosréactions ¡ :) Quelles 5t eFficaces. pour répondre des arguments et trouvez enclasse 0iscufez quesfions.

Benoíl Poget.s{ --t t. sommes exposés ptus e de publicitoircs es l OOO messages Commeri¡¡enlent des supports ciauxI k 25ospotstélév¡sés.. séies de publicités sur un meme prcdu¡t.ontela nalistecanadienne Naom¡ Kein dans NologoI Ia tyrunn¡e desno¡qres(Éd. Mordont publicitqire frongqis.le nom d'un ieu üdéo but iuste sorti.. Pourl'qnimqf.1 a CesÍ un pel¡t endroi¡ oi ¡l n'y d ñen d dutre d faire que de líre. [. tofto¡t ch¡ens et vo¡turet totitdevenont décor Wr les célébtut¡onsdu mo¡s en jourrose deBa¡b¡e .r : f o¡r histeo c :r¡¡ége de deven¡r é :r-!'n¡erch¡en Signeporticulier: Mdrv¡n porle. Les enquéles que nous avons réalisées coníirmenÍ que les gens sonl aontents d ovoír un supporl visuel dux toíleltet En fait. I e qu'¡ly en a trop. Onne danslelivte Lel¡weno¡rde la plus. I l-Chaque sema¡ne.ma¡son. Ia pub pcrtícipe du confoñ t>. díff¡ciles d sutprendrc. Devant cette Plus extravagant : I'opéfaaydlanchel.< Redfoction2 >. nous Poursortirdu lot.4So st¡nuli plocés dons mprobobles. ne pos fo¡rc conne tout le nonde.i" . unpeu folles.diredeur générol de Loomed¡o. poupées Barb¡e. Stock)..por exemple. )é<opont ! Amalou Por Beniomin Douriez rapporteFlorence de promot¡on. part¡cul¡éres tax¡s ouvo¡tures transformés en panneaux publicitaires surroues. 2. ¡o-tn est un chien :crceux En ce sqmedi lj -cvembre 2002.pour étre vu por le moximum de Personnes. une seule ¡dée. le plus sérieusement du monde. = cprodor couleursoble r.. n'ontqu'une obsess¡on3 : softirdu lota. 3.. ñálits et invesfissent j5o affiches. f. Lo soc¡étéLoomed¡o o plocé 3 OOOcodres publicitoiresdons les WC des bors et restouronls bronchésde l'Hexogone. porche.. 5.1 (yoprés Réponse d tout de ¡uillet2003) .tflirldélire probléme Tropde pub avec la pub.. lesannonceurs d¡ffusent leurs réctames [áoü yattendez vousnevous pas. et 3 bandes public¡to¡resavont le film .totoué sur le corps.ls bienld ? > __. c'est ru'eIo pub. vous n'échopperezpos d lo pub. lespubl¡citaires qui tion menée ¡l y a quelques confoivent {es campagnes années par le fabricant des 4. choussée.. k Mattel a qiord touteune pe¡ntd'unrcse rue de Solfod enAngleterre . srbrc.. 7. Pressqnl Un ponnequ ou-dessus des toileftes Méme oux toilettes. Ies mqgosins. ¡ndifférents. L cette gronde guontité.. trouverunsupport encore capable d'aftirer l'attention desconsommateursblasés5. explique. s'enétonne méme puá (Éd.. le boulof n'esipos bien compliqué: se promene¡tout un oprés-midioutour dl¡ Forumdes Holles d Poris. 6. Exemple dans les grandes v¡lles: les autobus. Dans unervironnement satur€ de publicité.] Lesbo¡reschocolotées Mors. étrc d¡ffércnt. ovectrcp depubl¡cité. D'oü des idéesde ptus en plus loufoques6. r?(. offichent un slogonsobre ou-dessus destoilef|es : ( On n'esfp. messages $o 3eslieux rod¡o.Actes sud). tr¿sor¡ginoles..

esf-ceque tu os vu ou cofé ? 3. 25 de vofre liv¡e et íes exercíces de vohe cohie¡ moniéres peuxinterroger de différentes dans I'exemple. quineconvient duverbe Rayez la forme l.. Vousqvez.est-ce .. Vos omis sont orrivés? IV ovec peux p o s e rd e s q u e s ti o n s qui esf-ce qu¡lque. Vous avez". . Je pensequ'il o dit 9o pour ie (foire (soit/est) noloit touioursles égles ou tobleou' professeur cloir.moins de 4 poinb. ..Ne linquiéte pos.c'estutile d'ochefer d'ort ? des ceuvres trouvéle Z Commentovez-vous muséeVon Gogh ? 1.4 po¡n|6: lél¡círations! .6 points : fél¡citotions! ..mo¡nsde 6 po¡ntF" Eloyez Ies poges2A 21. Qo fo plu ? 2.mo¡nsde 5 Po¡n¡s.I ' -" Comptez I point por bonne tépanse. Soohie et Svlvieviendrontcourir ovec toi demoin ? jeudi ? 4.. 23 de votre de Iivre et les exercices votre cah¡er. 2l de votre de liwe et les et<ercices volrc cohier p e u x d e m o n d e rÓ q u e l q u ' u n s o no o i n i o n 1 pour demander utilisÉes lesphrases retrouvez cette liste.. ... Vousovez lrouvé le muséeVon Gogh ? Comptez I point por bonne réponse. revoYez les pog* 22.5 poínts: lélicita¡¡ons! . . Vousollez d l'onniversoire 3. Ben o répondud ton messoge de Méloniesomedi? 2. Vousovez. A bn ovis. . ? Morie-Pierre 5.Mo copine Florence. .. 0ans sonopinion. Arrivezbien d l'heureolin qu'on ne (perd /perde) pos de temps' /fosse)ploisir. .t u d i s? 2.r>< pas. Qu'est-ceque tu pensesde ce romon ? que lu os oimé cestobleoux? 4. qu'est-ce qu¡lque 4 qui convient' le pronom avec lesminidialogues tomplÉtez Comptez I point por bonne réponse. 2 le but exprimer o.le 3.rcr/oYez les pages 24 25 de votre de líwe eÍ les exe¡cices votre cqhie\ ? q u i e s tv e n ud l o m o i s o n l. n'oi pos porlé. á quelqu'un ó. to cdusine ó. 2.4 poinls : [él¡c¡tot¡ons ! ' moins de 4 po¡nts. . Vousovez. .. comme lesquestions TransFormez Exemple: Phílippeestvenu híer soir¿ Phílippeest-ilvenu híer soir? de lundi ? 1.Qu'esFce .Cestle loveJinge. .ll y ovoit Froncket Lourence. rcvoYez Ies poges 2O. Tu es ollé voir l'exposilionMiro ? 3... Pierre étoitd lo réunion. Pourque tout /comprendre)' 4.Rien.. Est-ce 5. Vousievriez relirecette lettreofin de bien lo (compreniez ft 3 Complez I point por bonne réponse.Qu'est-ce . l...f o i t c e b r u i f? 4.----. ie . Ellehobiteoü.. dons le quortier' courses des Ellefoisoit . Vousovez..

Vousavez. neitleur[e)[s]. le mieux...lest vro¡ que tu vos ..f i n i? .Mo¡ntenont.6 po¡nts: [él¡c¡Íotians ! ...)/ I bs l 'ri m p o r f o i t o"r* utilise parenthises t'teftez le verbe entre á I'imparfait. nieux. I | fu=) ----..il y o . ie n'oi pos encoref¡ni.. Yousovez.{li.\on. Comptez I point por bonne Éponse. ----. nous (visiter)...soleil !e peux comporeret exprimer L.Cui... f o i m? .éke .-.l'onnée derniére z été ----. "ron r 4 ovis. A .lo ville toute lo iournée.. 3 . .... 13 de votre liv¡e et les exercíces de votrc cdh¡eti I I p e u x c o m p o r e rd e u x é l é m e n t s proposÉs lltilisez lesélÉments et faites pour unephrase comparer leséléments. ..d e s s e r ? ts Comptez I poinf par bonne téponse. Avec Adom.. 33 de votrc livre el 16 exerc¡ces de votre cqhier peux répondre ovec toujours./ o u so v e z .non .jugement de voleur J tompfÉtez lesphrases avec.¡'hobitea Lo Rochelle.. 5 ins mo fomille..ll me fout cinq minutes. ..bs.rouler . Compez 1. Cestmo petiteseur qui chonfe á .. I tomplétez lesphrases. -'= i: crépes étoienllrés bonnesmoiscelles de Morc sont ...fofiguer t r. .lourd . te[s] meilleurleltsJ..'¡1oi ? Mois non... ./ o u so v e z . ie n'y vis plus..trés froid d Londres.un kilo de pommes.u v l s _ _ _ _o D o r o e o uIx ...vite L -r 4o de popier .vins sonl ceux de Bourgogne.moins de ó poínk.une Peugeot30ó . . revoyez les poges 3l. . Vouswez.Diion... 2 .foire du sport . elcore.nous de photos et nous(finir) nos soiées dons $e-dre) .. . -2oé trovoille bien mois elle trovoilloit . 35 de votre livre et les exercices de vo¡rc cohiet r . Vousqvez.moins de 6 po¡nq rcYoyez les poges 3A 3l de votre livre et les exercices de votre cdhíer lL -r¿ funori ..5 point por bonne téponse.spodid a 1 : i e n B o r t h eo f e I'onnée.. Co¡nplez I point por bon ¡not rdyé. ne pas encore. déjd..order lo télévision 4 r.'f...?t ..\on...moínsde I poin! reoyez les pog* 34. Je vois prendre un dessert 4. 32.4 po¡nb : íélicirot¡ons ! ...donsunbel Je(etre) h6tel d rgton..beoucoup L= :'. ie ne déieunejomoisdons ce cofé ! t ..moins de 5 poin$ revoyez les poges 12.e l ss o n l v o s.déieuner ou petit cofé pés de lo poste? .ó po¡nb : {él¡cítations! .5 po¡nts: Íelic¡tations! . un peu.-.. .c sl 9clr-l|\2/'¿ t l{-? ?!lr-opá..

. \ 2 .: : I Orol puis font. á son voisin sonopinion surle dernier llundemande qu'ila vu et I'autre livrequ'ila lu oule plus beau Film répond.Tu le trouvescommentce tobleou ? g. 4 s 4 ó 7 Q c ¡ pour présenter unproduit. r ' : 2 3 i 4 l s : ¿ Demondeó quelqu'unson opinion Exprime son opinion Exprime un iugement de voleur Compore Exprimedes souhoits t Discutez pardeux..inte.ie préfére ce genre de peiniure.chocunsesgoOls. adjectifs que á la Forme vous voulez.ll y o des m¡lliers de personnes ollongées l'eou ei es odultes sur lo ploge..essoni 5 l'lettez cetexteaupassÉ. on peut moins réveret imoginer devqntles euvres de Longlois. J'oimeI'ortcontemporo¡n el i'oimemieuxce tobleou que celuide Longlois que tu odores. . . . ll est bien plus lumineux el on comprendce qu'il décrit! h.Trésmoche.An I óon I Tourouot I b. Ecrit $ Remettez le bonordre. i.joli . d. . ce tobleou de Longlois.Tu l'oimegtoi ? e. \ l e i . 3 .. f.bon . . . ll foit trésbeou et lo mer est colme. tompléiez dites ceque lespersonnes le tableau.ie l'oimebeoucoup. 1 fb Écoutez. le dialogue dans o. .o t ) !l 1_lD E | F . 1 1 2 . . c. J'observe sur cettebelle plooe. .Lesen{onts dons se boignent ou lisent iouent tronquillement cetlescéneet j'imogine que ie suisseul sur le soble.C'estvroi mais luslement. opréslout.vreux dernier. uneeuvred'art Écrivez unpetit texte Utilisez chacun deces ouunepersonne devotre choix.Je ne peux pos ie dire mois i'oi rorementdétestéoutont un tobleou.Pourquoi pos..C'estvroi. .Oui.Peut-étre mois moi. .

Sifircr dcs éuénemenÍs dnns Ie temps
4

LeTour du mondeen B0jours
Test 4, p, 181

5

ffii"t oilleurs
Tesi 5. p. 182

Projets
Test ó, p 183

utoévoluotion
page 72

éparation au[)ELF
poge 74

/l --J

I

az u xq u e s t i o n s . Ecoute ázn o u v e alu ' e n r e g i s i n e me etn rÉ i ponde
1 .D c r n c sluelle vilLe Philec¡ F so g gc r - t - c iL onrnrencé
el fini son voyoge ? Ncr'ries Lonclres Pcrris S i n g op o ur r-r'onl ils pos pris les nrénres 4. Pourcluoies étucliclnts nroyer-rs cle lfcr'rsllo r ciue Philecrs Fogg ? n'crvc,ierri pos becrucoupde temps. Porcec1u'iis Pcrrcees crviors o ri iern¡:locé les boleoux. 2. Que jour es cleux éiudionfsoni i fini leu- voycrge? Le 2 oc¡obre 2OO2 Le 3l octobre 2002 Le 20 ociobre 2002 Le 2l décenrbre 2002 ieril irrieux prerrcl Pcrrce c1,r'iis crir''rc, re l'ovion. 5. Quel c, éi-Ále lctrti:¡¡r: ovoc ic lroirr en r¡dc ? Le trcii¡i¡¡ éié .r.faié ircrruir éiéplrcnl. Le ircrins'¿-si ¡ ei-; e r :],oi¡recclnrpog¡e. Le l¡¡i¡' 'e i:j.r,: -).is tres viie ó. Pourcle,o,. .,!',.. : : es éiuclio¡ts n'o-t-il 1:osété crussio r-c ' : ! . ': . ic ,¡oyoge de PhileosFogg ? Pclce : - : Pcrrce : ¡ i' l - - c r r c e , : .:. : -::-s r¡o\¡crqé d dos cl'é éphont. r -s rerconfré de ¡oiie ieune fi le. :.: -.-c'll'eur-ou><.

2002 é1eilel e une llor.r.re 3. Pourquoi l'crr¡née clrnée pour lcrirece voyoge ? u ¡ n¡erc¡ecli. Pcrrce qu-- le 2 ocfob¡e 2AO2 é1er1 Porceclue celcrfoisoil 130 ons clue JulesVerr¡e étcritr¡orr. Porceclue les éiudiqnts éioie¡¡ten vqcqnces er¡ octobrc 2002.

47

()

t.

J

A

I.

: ,E:. :

*,

f{:

í f'1 t?ri.'
I'enregisirement et rÉpondez. (1 Écoutez

#

l. Oü lesdeuxétudionts hobitent-ils ? 2. Pourquoi lo stotion de rodio inferroge+-elle,ílesdeuxétudionts ? ;\ ' 3. Qui o écritle ¡omonLeTour du monde en 8Oiourc? 4. Qui estPhileos Fogg ?

, Écoutez unederniére foispourvériFier vosréponses ei lisezle texte,
: : écoute R za d iG o ,i l e s to n z e h e u r eo so u z e , Y o r ke t L o n d r e sÉ . v¡demmen otn , a aussi - r . i qu el o c a l e que avec us p r é . respecté lesdates Verne a données dans J e a n - C h a rD le lules :: -.Charles Dupré : Deux étudiants de Nantes, sonlivre, etonétait deretour á [ondres lesamedi - i.,r n Lebouéde ec t G u i l l a u mG e o u s s i n , 2 1d é c e m b r e . : - - e n t d e f a i r eu n t o u rd u m o n d e pasutiu n p e u lean-Chartes Dupré : Mais vousn'avez pour lisétesmémes : : :ulier.Nous[es avonsrencontrés moyens detransport ? - ; nous racontent Leurvoyage. Augustin tebouédec du r Non,les paquebots - - irstinLebouédec I Bah, onestdeNantes tous x r x ' s i é c Ln e' e x i s t a i ep nltu s . A l o r so n a p r ¡ s . : : . u x ,e t N a n t ec quelquefois. s' e s a t u s s[ia v i l l e d e J u L e s I'avion - -:. Alors, Lefourdu monde Guitlaume parce on conna¡ssait Goussin : Mais c'est amusant, ;J /ours probl¿me et,touslesdeux, on révait de faire que, enInde, ona eupresque [eméme quePhileas . -arnevoyage togg.Et puis,le quePh¡leas. C'était lesoir, onétait dans letrain, :::obre 2 o o 2é t a ¡ t u n m e r c r e dE i .t c o m m e onallait vers Altahabad, et puis, toutá coup, le : ' : a sF o g g a c o m m e ns co é nv o y a gle e m e r c - trains'estarrété en pleine campagne. Onéta¡t juste . : 2 octobre 1872, (a faisait 130 ans, alors un peuinquiets. : vaacheter J'aidit á Augustin - : décidé de partir. u né l é p h a n !t . : - - C h a r l eD s u p r é :E l v o u sa v e r t r a v e r s é Guitlaume Goussin : Etpuisle trainestreparti .-:spays? si n u t e s . 0 a p r ¿q su e t q u e m a nb e a u c o u r¡ p. . - ¡ -stinLebouédec : Alors, on a suivile méme August¡n Lebouédec : Malheureusement, ce : : : ! r s q u eP h ¡ t e aF que so g gO , ne s tp a r t i s d e iour-lá, on n'a pascroisé [a iotieAouda . :'es et onestpassés á Paris, Brindisi, Suez, Phileas Fogg a rencontrée. Lafin du voyage a : : - -.ay, Catcutta, San Francisco, Singapour, New d o n c é t éu np e um o i n r so m a n t ¡ q u e .

1 e m 6 m e. ," ( q u e ) 1 ¿ m é ¡ ¡ e. .. ( q u e ) . ,, l q u e ) les mé¡res 0n 16va i t de f¡ir* 1e mGme voyage qre P h i l e a s F oE g'

6 ui 1 1 a u n e h a b i ¡ e ¡ Nantes, Augustin ¿¡uss1. Elle n'aime pas 1e thé noir. lloi non plus.
Tl : ',icifó Rnmh:r;

et ll est aussi ¿11é ¿ Calcutta, I1 ne parle p¿s japonais el i1 fl€
^ : - l ^ ^ : . r h ^ l : i c

non p1us,

43

Oui. ..{ r o i d o r? possé occorddu porticipe . Qu'est-ceque le pronom les remplocedons lc ohrose b ? dons 3.. .. Chérie. Que remorquez-vous l. Oh...quelqu'un----. Quel ed le complément ovont ou oprés Ie verbe ? lo phrose o ? Esf-il 2..environlO heures.es .. ..-.. Lespronomsgue sontles complémenls Ie verbe ? veóes ? Sontils ovont ou oprés et donner ó. ie lo (void .hein ? Cest Lourence qui les (foire) .les auxouesTt0n5.les voconces? pendont ó. et écrivez fr ¡\' Ecoutez t.< m e r c> 4 .3 0 m i n u t ep s u i si l ( p o r t i r! A l e x( o t e n d r e 2..Ah !Tevoiló ( s o n n e r ) ( d o r m ¡ r ) . b¡i e ns ü r J e .:. l o r si e l e u r ....' .Volérie les (ropporter) 3.. doÉ 0bservez ceouedit Guillaume Goussin et associez Cétoit le soir. {4. .. Qu'eslce que le pronomgue remploce les phrosesc et d ? de quel verbe ? 4.on étoit dons le hoin.t Touló coup.l .l l ( d i r e ) .ll ----. on olloit versAllohobod. i e i i l ( s o r f r. Pendonlle voyoge on n'o pos croisélo iolie Aoudo que PhileosFogg o renconlrée.. ).. ) .d e u xt o u r i s l e s .-.\ ¡p le verbe entreEarenih¿ses Ecrivez c0mpose. Le joumolisteo rencontré b.. Guilloume et Augustin.Coroliede l'outrec6lé de lo rue. aupasse ..--. iF composé. Regordezlo fin des veóes rencontrer ? dons les quotre phroses.l\ ^ ¿ lesverbes.Elle ).u n h o t e l l.... LepossecomPose limporfoit .-..d u b u r e o u . o. Quels livrestu (l¡re) . 4..Oü esl-ceque t u l e s( m e t h e-)...o u v r i r A lOheures!Onn'----. Nous les ovons rencontés pour qu'ils nous rocontentleur voyoge.. ! Oü esl-ceque 2..de Belgique.q u o n dl e t é l é p h o n e 3. Attends. l.h é sf d c h é . de tempspÉcises presenrc des octionsou des étolsqui n'ont Posde limites ou qui ne soni pos terminés.b. Génioles.d lo porte.. on o oussi respectéles dotes c.. .tes choussures ( o c h e t e d ----.? tu les chocoloh ? Euh.On étoit un peu inquiets. mordi soir. le pronom /esest le complément le verbe ? ou oprés Est-il ovonf de quels 5.d Tohiti. b... 5.. Evidemment. . pésenle des octionsou des étotsqui sontterm¡nés.. et puir lout d coup le iroin Jest orrétéen J'oi dit d Auguslin: vo ochelerun éléphonf! On o beoucoup ri. Je (ottendre). d..on regordoit A ... pleine compogne. lo félé. parenthéses ouaupassÉ á I'imparfait lesverbes entre Écrivez l.. .. . que JulesVeme o donnéesdons son livre..tu vos vo¡r les pholos qu'on (prendre) ----.. Lisoest ld.? Z Ellessont bonnesceslortes. d l'onél de bus quond ¡e (voir) .l s .... l o p o r t e i. .ou premier étoge. du veóe dons l...personne ..ie ne trowe pos tes clés.l y . l l ( e t r e ) ' ..d ' e n t r e r ' u n g o r ce t u n e f i l l e l..'exprimer ou posse lesóléments.\ {0 puisrépondez phrases 0bservez.

ouí.auec l'. Le possé composé présentedes octionsou des étots{inis/ terminésd un moment précis. me. Cétoit le soir On étoit dans le train. qui convienl. ie loí beoucoup aiméeVncenl et Maríe ? Oui. quelles: Quelles ülles ovez-vous v¡sítées? (pns. les cossefes? Julien les o prises.fe ren¿ez-vous. 45 .ll pésente les événemenls de lo situolion. nous les oyons rencontrés. . I'histoire deLaurent Perrot. Vouspouvez pao taire altention I 6onjour. te. ll présente le coniexie. oralement. Toutd coup.quond le complémentdirect du verbe est ovonf le verbe.nie foif. al.al Regardez lesdessins et racontez.).le décor d'une siiuotion. Laurcnl. . le.Laurenl.quelle. . Au possé composé.ovec gue/s. nout vous 1 Ma grond-mére ? Oui. On alloit versAllohobod. Eroutez et cochez la case :'ts j:ii __5 : JVETT : lef ::int pflse foite mises ouvelle offerie déku¡tes pernte I'accord du participe passé avec dvo¡r.ovec oue : On a respecté /es doies que Jules Veme a données dons son l¡vre. Utilisez le passÉ composÉ ei I'imparfait. le troín s'estonété. Atlention d lq prononciotjon de certqins pori¡c¡pes possés Teslíwes ? Julien les o pni. le porficipe possé s'occordeovec ce complément . imparfaitet passécomposé tlimporfoitet le possé composépésentenl des octionset des étotsdons le oossé. uimporfoil présenledes octionsou des élots sons limitesde temps précises. loí dit d Augustin: vo ocheterun éléphont ! bl Ecrivez maintenant l'histoire deLaurent Perrot. etc.

Pourquoiles tois omis rienfils ? I t.wez¡uisassociez Je suisonivé ici il Y o un on' ll y o un on qu'il hobite d Bordeoux' ! Co foit deux semoinesqu'on est revenus Douvres' ll y ovoir une heure que le troin rouloitvers Qo foisoit deux ioursqu'on voyogeolt' : On utilise il y o ily o.que que go foisoit..i¡t"' quel ici' qu' elletravoilloit en l98o' est devenumembrede l'Unioneuropéenne l..que que foit. L Quond est-ceque Cofherine o renconfréGuilloume ef Augustin? esl-ceque Guilloume 2... Lefronco disporuen 2OO2' (il y ovoit.que il y ovoii. Le Portugol (il y o) -r l'eurodepuis2002' utilisent 2. [université ( ¡ ly o ) + '... . f. q u e ) depuis 1252 existe de lo Sorbonne 5....Douze poys de l'Unioneuropéenne (qo foit... ouiourd'hui' une duréequi conlinue pour indiquer donsle possé' une duée qui continue pourindiquer pour indiquerun momentpécis por roPportd oulourd'hui' I l ¡ñ V lesphrases puis iransformez detemps..llYo. Pourquoi d"mánde d Cofierine si elle o deux iourc? 3. que) + .' ( i ly o ... Qu'esFcequ¡ lest Possédons le froin de Douvres? 4.. Lo tour Eifnel ' + . que 9o foit. .V :4ti .out.. etróPondez' q$ P É... que) 4 en ]889' o été constru¡te 4.Elle ll yavoít5ons ?000' enmai + Elte estpartie l¡tv o. lesÉléments' ¡{h 0b.. lesindicateurs fetableau Lisez parenihÉses' entre indiqués lesmots enutilisant d noi 2000' 1995 icídemoi o trovoillé EIle 2000' en mai estpurtie exemnle: -''.' On l'o utiliÉ pendont207 ons' de 1795 d 2OO2' 3..

Pour indiquerun moment précis por ropportó ouiourd'hui : . . ll y o : Julieestport¡eil y o une heure..elle lrovoilledons l'entreprise Thomson. . Ellem'oppelle.Julieo vécu dons douze poys :érents..Elleest née le l7 ovril 1975. ' '' 1\. Je préfércisportir: Ellem'o oppelé. [omplétez lesphrases avec desindicaieurs de temps : pendont.r : e porlevite.. En: Phileos Foggo foit le tourdu mondeen 79 jours.8. .ort. Je reviens donsune semoine. Elleporloilvite. Ellevit seule. les indicateurs de temps Depuis: ll hobited Bordeoux depuisun on / depuissonmorioge.1Qa lait/Il y a un on que (ai commencé. Avec un bon diplóme. . . . : e ochéte."ff llm:ez l. 5{ co rctru9a . J'étcismolode. ll se fdchq¡t Je l'oimois. Je l'oi oimé. je pensois.. Elleest revenue en Fronce. Jusqu'ü: Je seroiou bureouiusqu'd18h30. u y 0t deputs.Elleochetoit. .sorrpeur loisoilpeut oussr ouss¡ {éc¡ire cels [oit/cels foiioit (plusformel).Elleo ocheté. -: s elle o un petitomi.o. 1999. .Puisle pére de Julieo commencé d beoucoup :. N. . Dons: Je voisd Berlin. . . ll lesr fdché... j'oi pensé réPétez.l0 ons. deuxons que sesporents étoientmqriés.l0 ons :¡r étudierl'électronique et l'informotique.Quond elleestnée..J'oi pensé. llsvont se morier . Fendonl: Qu'esi-ce que tu vosfoirependontlesvoconces.__.On o orréfé. ll pense. J'oi écrit une lettre. en Asie et en Afrique. J'oi fini lo vqisselle. I honétique je pense. phrase ra 9 o i:'. Julieet sesporents ont hobité 3esongon 5 ons. ll l'odoroit 47 .c'est Julie. 3. 7. . ll I'odore. Pour indiquerune duréequi continue oulourd'hui : Qa foit/ll y a un on que i'apprendsle fnngaís..t .. 9..: l'oi oidé.ll se levoit ln orréte..Je pensois.On orrétoil .1"^ ^^-^. J'écrisune lehre. : n'o pos eu de problémepour irouverun trovoil.' lo photo.: pense.L^^^.J'oi choisi.. ll pensoit J'oi été molode..1 5. Puis ¡! {n É.rl. un on. . Je finislo voisselle. s'estlevé.ogerpour son hovoil.. 6.: : 9a fo¡t/gato.Je l'oidois. . .: choisis. 2. 8. J'oi pré{éréportir..

Est-ce oveclui? veutcommuniquer que Corinne est-ce 3. dans et classez-les Énoncés q$¡ onrr*.Internet oralemenf' et répondez le messaqe r 1) Lisez v l. Tout . Pourquoi 'inquiétude G EXprimerI \üt réconforfer le tableau. J'étoispos rossurée. exprimerl'inquiétude réconforter l .. Pourquoi < !> ? que Gégédit d Corinne: Tues incroyoble est-ce 4. Oü estGégé? qu'ilvoyogeseul? 2. les J'étoisinquiéte! Mois tu te rends pos comPte --T- Ne t'inquiétepos. vo bien.

-. owrir une ouvenure . :-s n'ovezpos modifiéle progromme ? I -roin.s ra^j6uré(e).n'o pos pu communiquer.et complÉtez le tableau. Par deux. (Tu verra-s.vo troverser l'océon Indien. retrouvez lesnoms quicorrespondent á cesverbes : i . Récrivez ceprogramme de voyage en remplaqant te5verDes Daroesnoms. -r on lroverse lo mer de Mormoro.une onivée Allenlion : pqrtir.: -=di: on retoumed Poris.:. Te vais laider . I :¡ ne vo chonger? -+ -l + ---f --'f --+ la nominalisation l]esnoms sont sowent formés d poriir des verbes. Te 6ui6 intu¡et 'Te ne suia pa.un contróle. communiquer une communicction -menf : loger .une ledure .on oioute. .un décolloge -ure .ends pas aupte ! ."di : on portde Poris d 17 heures. on onived lstonbul d 19 h 30. décoller. oniver . on port pour Colcutto t l .s aidant destableaux s'ínauiéter réconforter . Qa M'an7o¡sse : clogue 2 : :logue3 ' Tu ne te . . =-:-:di : on ochétedes souvenirs dons le Grond Bozor. li Écoutez suiefde lo discussion : c l o g u eI expñessrons pour dirc ufilisées son inquiétude expnesgons utilisées pour Éconforter s'inquiéter .Cerioines Írcnsformotions sont simples: .contóler .un ochot .o nive d Singopour le ieud¡31.!¡rnominolisotion Dans le message.rémnforter. . por exemple : -t¡on ou -atíoni diminuer une diminution . lire .':rdi : on visite le quorlier historique.n uou..) On Va trouler une Satut¡an. <Tu (as L/ó¡r.un chongement -oge : Posser. .un logement.. üsiter une visilet ocheter.un déport Pourd'outres. An ñe vajolhaj. I . - une .une hoversée . .un possoge . choisissez situation et écrivez undialooue . . . on s'instolle d l'hótelPoholi. ue fen /ais pas . -.Ci . '(Tu Vas Vaír. g arriver ! .) On VaJ . chonger .troverser. on explore lo régionde Burso.) Taut íra bien . =-:- - . Me t:injuiéte pas. Ce n e6t pas grdve.

t-lAf'tAr'¡. ? Quelle relation lespholos.Esr. Quels sonf. Uhirour \ NON ti¿r¡urh htqArsor{. Ce eu'itN.d votre ovis. Commentétoii lo vie ovont cefte évolutiontechniquedu xx'siécle ? 3.n technique . 0bservez 0uereprésenient-elles ont-elles avec le texte i unpeiittexte et écrivez ouunmalériel unemachine [hoisissez la vie a modifiÉ oucemafériel cette machine comment expliquant votrepays. oralement et répondez Lisez le texte donnéspor le texte? de l'évolution technique l. Quelssontles exemples 2.CE PAs HEcToR? 50 . dans l.t€Rci. les outresexemplesimportontsde l'évolution ? technique 3l \.r v ') auxquestions.

r r r n éiciii pcrssous p osiicluen'rc1is ffoiique). -.horrnres ei morchondises Srerrier.Les ircrins ont gcrgnéen confot ei : : ¡nres cle ce ircrvoil cllfficile. 1 .riis cu'o¡ lcvcrii son llnge. ioul le déve o1:pement des ovions de .-r nrocle de conseñcrtion(e rlccriior-rs porvle¡ne¡l o 'ouhe boui du rno¡de.do¡rsun lclvoif ou crvec l'eou le con¡¡erce et e lourisme ont mocli-.llem¡:loi. et ellea 0crcmplgné depetites slc¡0les.: es noisonslcrnccrises vil es.r'oudél)ui du xx' siéce.0ucaurs descentdernidres lnnées.. urtl¡l e /J: siéce. l .onreslique o cor¡¡rencé en 1931. . ^ . .hose oú d'unep-é/ionre. .r ^ .Desmcrchifié cettedonnée.és bien. en ies crlinrenls élaie¡l clppro clislonces. lcl cc¡ve c o u p l c r i l p o L r r é d u i f e l e s verse les lrcrnsports el penlrs que. lo iéléportoiion n'esipos e¡core :ri ¡e d lcrver el e réfrlgéraleuI o u i r o ir l . . Mcrlsc'estsur./u¡ ¡ronneD¡ . + . tepétrole..x" siécre. c'esidons popr:lofons voyogecrieni peu. . 1 .l ¡l'hui une mochinetr lcrver et 99 % conséquence des chcrngenrenls . .en bois.Avcrnl le /.i a rodicalement tronsforné la viequotidienne. ... rc tic¡ues de l'évoluiion iechPour es personnes elles-nrér¡es. Lescrutomobies -: :r crver rnéconques. 0 eteposs¡ble Cette évolution r(e 0udevpllppentpnt desdeux princtpoles qu? sontI'elertricite slurces d'enerqie '. uneévolution tethnique . (e TGVcirculed 300 km/h en viiesse -_ lgéroteur o co rr¡uu¡e évoluiion sur les nouveles ignes).-:rgetoleuI . i ' ce n'esi c¡u'oprés1930 clue les des usines oulon¡obies Peugeoi er 1910.:France 0 clnnu. . ' or 95 % clesfoyersfrcr¡gois ont Lc révoltio¡ des lúnsporisc1 eu poul .. (tóépho¡re.'i ' . 51 . es -. .exis o re ¡p crceres c¡eoni co|r]mencé I :ri d lo fir clu xx' sléce uow ou clél¡utdu XX'siécle(céotior.2. tó óvision. l . Aveclesiéléconrmu quelques heues. socioLix. 1 .sans 1'oid-d'une oune . ¡ ¡es ir lcvernroclenres pcrce oni 1:ris de Ciiroé¡en 1919) ovontd'envohir les pour libérer .puis l'ircrge et 1'éc i¡ /. vedsen óié et des ¡crngeoil des hc1¡cols horicots bloncsen hive ). louriclue clcrnses rolso¡s so¡i lcj iefois. . r -¡rcrteuts roins exigeonts (on Lcr évoLu]non cle lo comrnunicoiion cliteini lr. révolutions s o ¡ r ¡ c r x i ¡ u r ¡d o n s l e s o ¡ ¡ é e s 1 9 9 0 'exiens crvec on des réseoux cre ié éphones poriclbes qui penrelle¡l ur're iolo e ouionoi¡iellde 'i¡diviclu es cl-oux n'¡ocl¡ines es p us enrblé pouf sescor¡r¡uniccliiois¿ldisfc¡nce. qú¡ {onctionne tourseul. : :aré cru rlruf c1e o cuisine) ei es font instclnicnéme¡i e lour clu nronde. on o becru lignes(d pcrrlir cle 1933) c¡uio bou e ' i y crvcril e gcrfdenrcrlger. ere.lclvoix.télé. 1 ^ ..

d s o ne x o m e n 5.s'entroiner) esl inquiel cor Poul.nu) Morie. Lo route est comporée d un {leuve' 5.p l o n )V o u so v e zd e s .2. Mais on n'irait pas au-delá' Uac anapratatt. Lo personnequi rocontel'histoire doit posserun exomen' Z Le grond motch de Nono est le 8 iuin.usqu a nome' en Italie On attendrait puisse grand et bien soit ou mai pour que le bébé Ou memejuin puisqueje devais tupponár le uoyuge.-ts. 4.e bébé de Houriya est arrivé en féwier' Ouand la preIe bébé est né.boxer)Mo vieille grond-mére . (pouni . el qu'elle que ce plus dur encore c'etait specties..iordu) Lo roue de mo bicyclette depuisque ie suistombée' ----3. on faisait des plans une son match des poids plume. á retoumer vers le soleil' Por[ qu'i1ne contile'b¿bé ¡t du soleil sur sa peau. ( v e r g l o-s s o l e i lE dongereux sur les routes' est l.s'il te Ploit ! . pour son est .l-t f.. 8.. il y a eu l'hiver. ll o une voiture.G. L:es Penonnogesde l'histoire en ovrilou en moi' port¡ront ó.. I - lcL 9 J clill . (supporter. trop tard' qu'on ne trop serait qt" p*".lo choleur' o du mol d ó . l. (se présenter morori l . avec ses huit voies á Monte-Carlo á Nice' r¡n fleuve. jour' comme sous la terre : si loin de la lumiére du grolte au fond d une immense C'est peut-Ctrc á cause de 8a que j'ai commence que á penser au Sud. ) n h i v e rl. j'ai pensé que Cétait peut-etre qui naissart enfant un miére fois que qa arrivait. l.. Nono ne s'est Pos bien PréPoré moich.. Le bébé est né sousun beou soleil' lo boxe' 2. awil J meme .. On ilait á Cannes..tit"t le texteet cochez tonvlen'' vroi foux mots I'undes avec phrase chaque [omplÉtez nécessaires' lesactords Faites proposés.voconces? les prochoines pour . Potsson d'or Collection ü qui la réponse R. 4.... Mais alait dit.1 . (nu . selection avait tieu le S Nono s salle pas á la nait tout le temps.e . iagardit m'avait raconté autrefois tout les lumiégris-noir' ciel : le \' a en France en hiver neige' la quatre heures' á rues les da¡rs ies allumées des comme tordus nus touL arbres les le rerglas. . etait ¿uin la¡i¡ir enLraiL"t. Nono Protique 3. il polrrrait acheter Hourila avec auto.. et on descendrait tous r'"ersle Sud par E\'ryet le bébé par la grande route qui passe coÍlfne qrri sont Corrcoufonnes.\pres.M.it ¿. Qa Justemenl' le grand bien pl.at a" long. ne le proméne pos dons lo moison.. Jamais je n avais eu aussr ce qu'il úoid. ( v o i e. pour e rue sans ciel' de cetl pourri air l pas respi¡er á nue ll alait gagner Avec Nono. Ouand il n'était garage ll son dans áu boulevard Barbés' il boxait de sac un avec sletait fabrique un punching-ball patates qu'ii avait rembourré avec des chiffons' Blanche (Gallimardj J.e Cléáo.

G. . f. tous. IomPlÉiez lesphrases avec fout. a. .lesrendez-vous de lundi. l.. l 1 o m o n g é . .-. Pourquoi est-ce que lo personne qui roconte l. Dons quel poys se posse cettescéne? úf sixphrases c0rrecteS.toute..s....0rdel. ce trovoilest d {oirepour demoin.te ropportde Jeon_Louis ? b.A quoi réveJ-elle ? Pourquoi ? 2. : dormi pendont . l . I1 y a eu du bnuit toute 1a nuit. . c. Reirouvez : bien compris toute ::oluloutes ceux m'expliquer toute rs bien compris tout fin¡tout secrétoire o onnulétous 4. Enquellesaison se situecefte hístoire ? 3. lo soirée. .histoire pense ou Sud? 5. le trovoilque vous m..dinait tout 1e temps. : fqf mesétudesd l'universifé de lo Sorbonne. l'explicoiion du direcfeur finoncier: d. n¡i * cLf'1'ro * \ il¿ D'oR tolssoN tosas 0ui ? Nsn? ü'eetqa Lisez cetextrait dePoisson d.ilvous ploít I 53 .. Tu travai I I es tous 1es jours ? Tout l'i||lmeuble ¿ été repetnt.\r..éto¡i géniol I _ l.l'orgonisotion de cetteentreprise ? e. 1l s'entnaine t oute I 'année. tousou toutes.Je n'ai p¿s toutes Ies inf ormations. Nonos'ent.ovez demondé.l'i.. Leflézioet répondez oralemenf auxquesiions.Comment s'oppelle lo momon du bébé ? tout.heure de cours.lo torteoux pommes? ] TEVU ^ o donsé les photos de notrevoyoge ou Libon.lesenquéies sur ce suiel c.

54 . c. oprésune ouire oction ou verce. rfr l'ontériorité/ Exprimer t postériorité dans le iableau. J'oi lu le romon que tu m'ovoisprélé cet été. ovqnt une outreocfior. . . Je l'oi revueoprésqu'elleo eu son bébé. Mois c'étoitencoreplusdur que ce qu'elle ovoil dit. une octionqui se possedons le possé. lo situotion J'ovois compris ovont que tu me l'expliques. 0bservez lesohrases et classez-les d'obord ensuite ce J'étois ongoissé oprésovoir regordéce {ilm. Je repensois d mo vie posséeovont de revoirDidier: 2. . ll o repensé que son pére lui ovoit d l'histoire roconfee. une octionqui se possedons le possé. J'oi revuDidier. la réponse Le plus-que-porfoit expr¡me : qui continue une octionpossée dons le présent. Aprés le concerl. I'etois ci-dessous la phrase cesquatre énoncés et choisissez *r ' r ' Ecoutez qui correspond d chacun.on o diné ou restouront Pierrem'o oppelée ovoni que le troin porte. éioit ovoit dit boxoit Toor¡que s eTorr ovait rembourré oi lu ovois prété ovoit rocontée bl tomplétez. puis i'oi repensé L o. d mo vie possée.. ll boxoit dons son goroge. On o oltoché nos ceinfures ovont le déporL On o fini le trovoil ovont de portir. ongoissé. Pqrle et réfléchis plustord. Leplus-que-porfoit seforme ovecovo¡r ou .. Porleoprésque tu os réfléchi ! d. b. I'ai reqordé film. . cJ[ochez qui convienl. ll s'étoitfobriqué un punching-boll ovec un soc de pototes qu'il ovoit rembourréovec des chiffons.

les toits Je sovaís qu'elle étoit dé¡d poñie. n'ovait rien compñs. opÉs que + indicofift Toutle monde était trisb dptés que tu es parli. . quand: Touf le monde étoit ttiste quqnd tu espadi. ovontde..ro prendreun vene ..3treirovoil./ le possé. . ce 17 moi. ronge fq chombre .-. ou ptus-que-p0rJ1tt. :'gne ou dons le Périgord. opés + défermindtrl + nom Qu'esf-ceque nt fois apfrs les couts ? .::the. . ownt que + subiondif Le profexeur o posé des queslionsavant q.fon lise le texte. le plus-que-parfait l'fettez lesverbes aulemps quiconvient : possé composé.lon pére revienne! dépott 55 . (r" donner) rendez. _opÉs lon . Lisez le tableau. )lcnc. .de tout ! On (éhe) irds gois et lo so¡rée(éhe) .:us finirez votretrovoilovont de téléphoner d Morie.les orbrescommencent d perdre leursfeuilles. tellement de choses ensemble..Amérique du Sud.. le trovoilou fu dois renfrer sowent . ovonf de + inftnitif Je vous donnercí mon adrcsseavant de pañin .=: 'Oi? .: ) obord.---ont du Moroiset on (rire)commeovont. on (oller) . . il (venir) . Emploi: .-=.les bellesvoconces qu... Apes avoir visite (église. .. ( 0 t r ep .r eÍre. . en{onis éto¡ent rentrés moiselle (ne pos les pourdécrire une octiononférieure d une outredons : --:nore. aprés . . .voustéléphonerez d Morie....ue Didier ( d e v e n i r-)_ u n t r é sb o n . en -.o réponduqu'il (ne pos recevoir) Formotion: .. que. ) l u sj e u n e sq :-:-r on .'-.de vroisomisI poysoge d'Auveryne : : erre orrive ovonl que tu roconleston h¡stoire. ... oplés + inftn if possé : =-piissez cetie fiche ..oprés.: . Cesf bon : . (rvonl + délerminont + nom Renheovant Ia nuü ! .. ' -.rocontes ton histoire.ovontque..: : =ur et notregroupe d'omis. puis Pierrecrrive. + nom: lout le mondeétq¡tttisÍeo/prés l'éte. fleitez lesverbes indiquÉs auplus-que-parfait . ptusieurs -. -.__. :: de nos souvenirs possés : le voyogequ'on (foire) en Syrieovec . . Ellem'o montré :: o ville. ensuite vous{inirez .elle s'esimised pleurer: dans h víeille ille. Je lui oi téléphoné aprÉJs ét e anivée d fh6bl.poyer votre inscripfion. nous sommesallés Phiiippe est porti.¡ hds heureuse de revoirDidierce 17 moi. les photos qu'elle ovait prtsesou Combodge... Ensuite.-: re sovoispos que Morie-Anne (portir). puiscomplÉtez lesphrases avec svant. + portic¡pe étreou avoird l'imporfoit possé du veóe. . dinerdons un petit .. On (d¡scuted . .. 1 imporfoit v .d Poriset on .:: soit froid et lo neige (recouvrir)..vroimentogréoble.. Elles'é¡ait levée á t heures. . -. .: '':rnps ce moment On (foire) .on(posser) . + Cetemploi estmoins féquentei on utilise plus : . .Je (ottendre) . tronsun petitcofé présde mon trovoil.

Nono peut gogner son motch. pas de la neige. Lisez la phrase puisrelevez dans le textetroisautres formes augérondiÍ.. en ollont d Nice il y o du verglossur les routes b.. en prenontso douche. Loilopenseque. l. Loulou vo écroser Nono.Et alors ? Ércoute-moi. d.enchontont.. du verglas et des arb¡es nus ! Pense aux bons moments qu'on aura tous les quatre. en foisontdu sul des neiges e. en l¡sont lo corte postole.Nono. ff. Fqilesoftention 3. l.Je ne suis pas fatigué mais Loulou a gagné tous ses matchs. Nono : tu sals qu'il faut qu'on qultte cette ville pouIrie. Loulouest fort mois qu'il est fofigué.la conversation entre Laila et Nono puis corhez lesréponses quiconviennent. J'oi beoucoupoppris .. Qui estollé ou cinémo? ó. On !'i\Ta heureux en regardant la mer et en se chauffant au soleil ! {$ (! É. Qui s'estblessé? qS Associez leséléments pour oblenir unephrase correcie. Christophe Julie Yves Colherine Cotherine Michel Louise Christophe Akiko Christion so mére Emmonuel l. 3. Qui olloit chez le médecin ? 2.. . le bébé verra de belles choses autour de lui. Qui morchoit dons lo rue ? 4. cette saison.r:r écrasant Luigi Se¡pentini á Monaco. Nonodit que.lesphrases et retrouvez le suietdugórondif. riont.. En yivant dans le Sud. LaForme engrasestaugÉrondif. Nono doit orréterde s'enlroiner. SyMes'estcossélo jombe 2. Loulouest hop fort pour lui. c. ll vientde devenirchompionde Fronce des poids plumeen écrosontLuigi Serpentini. o. Loulouest tés fort mois qu'il le bottro. ll chontetouioun 4.. t9 * Écoutez. 2.out. ce climat pouri. en suivonlles coursde MonsieurDony. Qui ottendoiile bus ? 3. Il vient de deverfr drampton de Ftance des polds plume e. Tt¡ le sais Qa ? . ne vo pos tout oréter vo s'entroiner mois ne fero pos son motch contre Loulou. On o beoucoupri 5. Qui o vu ce film ? 5. fero son mofch contreLoulou.

fl -:-: e. .out. me suis ie : . er ct.+ en prenont excepfions : ofte-r en élonl . 5.. . J'oi dix-neu ons dons otos ingi ei un iours. . . Formotion : nous ollen¡ + en ollonl I nous prengñs. 'rur compris quond ¡'oi lu ion messoge. [ochez la case ' 3 . ou v.l ffl (font) t l"l (vont) l. bj Relevez un exemple oü on écril/ e To n e n t e n dI v I . Allenlion : Legérondi{o touiours le mémesu¡elque le verbeprincipolde lo phrose.. : su quond on o vu Morionne ovec Olivier. :¡lué touile monde quondil estorrivé..ph. rongois. 2. j'oi repensé o nos ioyeuses -_ ces. lt( et complétez O É.1 -:rtend c7 . olériepour son onni d ersoire. onts. ' : : J U t e s d e l o m u s i q u e q u o n d t u f o i 's t e s e x e r c i c e s ? . 2 3 4 s 6 7 8 50n '. lo ie.. e q .¡ ¡) O É. .-d Ior revuD¡dier. /acflve/ ne f'entend pas[refuse]. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 1 o ::3Ut ... + J'oipensé d toi en voyontcettephoto. o u sq . lo nou elle emme de Xo ier est trés oct¡ e et roimeni sympoihique.ff. Christo. :: o souri quondelleo compris lo situotion. qui convieni. .fles quond tu dors? . ¡'o¡ rcnconhé Noé. . ont les en -.Transformez lesphrases comme dans I'exemple._^. : : = :J'oipensé j'oi vucette d toi quond photo. loi renconhéNoé) lr"nerrque t .etcochez lacase quiconvient. . au milieu á la fin ou si on ldévalerl... os du ietnom? 4.ort.. .: -d i'oi découverlcetle petite moison. le gérondif ll est rnvorioble..t ditessi le sonlr est au debuf du motlvro¡1. Tuos l'oir roiment ..r. ez . Nous o ons o ed un iol¡ ose .._ . . . le suitesenti chez moi.qvo¡r-+ en oyonr--t sovotr en sochonl Emploi : il indiqueque deux octions se font en méme temos : Je morche sois la pluíeen chantant. otigué. | af Ecoutez avecf. . (Je suísollé ou cinémo . En olldnt du cinéma. ó. oit beoucoupd'e ofs pour orri.-:.

¡l estallédansun petitcaféde Montmatre. rejouit. 2. De : Nivetha lvanesh.es :& j L i s e zl e m e s s a g e et cochez qui convienl. Beoucoup de serveurs se sontprésentés ou petitcofé de Montmodre. f4EXpr¡mer lo joie I la colére v Relisez le message e t d i t e ss i c e se x p r e s s i o ne sx p r i m e n t la joie ou la rolire exprime lo ioie exprime lo colére On s'en réiouit. Une moni{estotion estorgonisée mercredi 2ó jonvier: ? e ? trS. Tahar n'a pasétéchoisi. Cest intoléroble I On ne peut pos occepter 90. en a assez de cesactes de racisme Vo¡lá Ea raison unenouvelle de participer paftira á la manifde mercredi. Samedi. Il y avait3 pourle poste. Je m'¡ndigne encore aujourd'hui carce qu¡vientd'arriver á Tahar est intolérable ! Il cherchait un emplol qu'ilexergait de serveur carc'estle métier á Beyrouth. A : Lesétrangers de France Date : leud¡ 27 janv¡er2005. Je suls ravie de cette partic¡patjon! l€ e'owruew. Ons'en parfo¡s. Tohorvientdu Libon. 5.Malheureus€ment. Tohorn'o pos voulutrovoiller dons ce cofé cor le pohon éto¡f raciste. plusdouloureux certa¡ns témoignages sontplustristes. Il sétaitdéjáprésenté dansplusieurs cafés et resta urants. Je m'indigne.t0 | 24 Objet: La manifI La man¡festation a été un grand succ¿s. bien sür.*" De : Mohamed > L¿ffi< mohlaff¡@wanadoo.le patron il n'avait qu'ilpréférait a tout simplement répondu employer desFrangais car "cétaitplussür"! On ne peutpasaccepter ! On gratuit. sans succés. On en o ossez! Je suisrov¡e... pourdénoncer Nous marcherons ensemble les¡njust¡ces et la discrimination raciale.. ll o trésvite trouvé un trovoil de serveurd Poris. la réponse vroi foux l. ma¡sausside nombreux Frangais ont marchéavec nous et dénoncé les ¡njust¡ces. Lamanisfestat¡on de la place de la Concorde mercredi 26janvier á 15 heures. détrangeB b¡en en France.:j adlselél r-J frt¡ n""r'.i8' U a.J'en arrive et il y ava¡t quelque 30 000 personnesd'apÉs la police.Ficni€r Ediüon Aff. qrl 58 . 4. candidats Tahar étaitle seulqui avaitunelongue expérience du trava¡l du bar.hrqe Faw¡É Olds ? préc+de¡rev L L. .fr A : Lesébangersde France Date: Dimanche 23 janv¡er 2005."r* ¡| r"-d"r3lMédbq. 3. Beaucoupdétrangers. .. il a demandé Quand pasété pr¡s.Ils ont discuté individuellement avecle parton pourquoi du café. biensür.. suiteá uneannonce dansle journal.20 : 17 Objet: ¡4anlldu 26janvier qui se sentent On lit souvent desmessages qui sontheureux.t rl llox r.

de tenps en tenps. ' Qa suff¡t. . tL ^r tadt Jaal defréquence. detemps entenps.. des minidialogues correspondant á ces siluaiions. relevez quiservent deux expressions á exprimer la frÉquence. ' Te . Qa Me réjou¡t.. len ai marre.len ai assez. ([om) .deniére iomo¡s..demointous les mordis. -. ' Cahne je suis content . 0ans le premier message. .porfois.ce motin . ! \ l9 - jouez groupes dites. rat/¡Ce). :-tenple : vois souventau cinémo.Ecoutez cespersonnes. de tempsen lemps. \l- T^ouiou.il vo folloir trovoillerplus et gogner oulonl : Votreomi(e) qui hobite trés loin vous onnonce so visile dons volre ville.ici .s tolérer ga ' AA ne peut paa o4¿epter ga! ' C'est intatérable/ . Te Me rAjauis. ne suisjanois ollé d l'opéro. C est iñ'uppartable ! ' On ne peqt pd.sui.mois expriment la tréquence d'une action.-vous dans ces situations ? Par dedeux. t gf Entourez quiexpriment ci-dessous les10mots la fréquence. ¿-Vousovez gogné un voyoge pour deux personnes dons unede de éve. l.le su¡. parfois > rarenent ) (ne) jamais . . exprime lo ioie:/a sulstréscontente ! L - - exprimer la ¡o¡e . exprimer la colére Vousopprenez por un omi. 9u.$ quelles colére et indiquez ci-dessous express¡ons elles utilisenf.s -fau de joie. i Votrefemme/mori vous informeque so mére vo vous occompognerdons vohe voyoge de réve.choque iour .enfin . Qa n'énerve ! primer lo fréquence ¡.fouioursrorement.souvent.lous les ons puis Écrivezune phraseavec chacundes indicaieurs LisezI'encadrÉ. Aidez-vous des encadrés.quelquefois..rs ouio. que bient6f. l0n0ts. 0itescequevousfaiiestoujours. 0itessi elles expriment la joieou la ilil . le le tgujours > souvent > quelquefois.Illelle vous oppelle d 19 h 45 pour vous dire qu'il/elle ne sero pos ou rendez-vous. Te 5ui5 (tr¿6) .Vousovez rendez-vous d 20 heuresovec un(e) omi(e).ensuife.

Diff . Avez-vous déjá souFFert dediscrimination ? preuve Avez-vous-.d'oü vient le rocisme? que. handicap. moyens éviier lesdiscrim inations ? Pensez-vous sérieusement que l'efficocitédépend de lo couleur ou dü nom? Difesouir ro 60 . A quel dge o-t-ilrencontré le rocisme ? 3. religion. D'oü vienl cet homme? 2. qS q} Écoutez 1. d'opréscet homme. vous-m6me Fait dediscrimination parFois occasion ? A quelle ? quels sontlesmeilleurs pour Selon vous. áge. Esf-ce ? 5. A son ovis.¡&. l.l'écoleioue bien son r6le? Pourquoi 4. habitudes culturelles.. et discriminotion f$i Lisez la Btlet répondez. Lequel de cesquotrehommeso certoinement le plusde d¡ff¡cuh¿s ? Pourouoi ? etrÉpondez. Quelles sont ses idées pour combottrele rocisme? 0iscutez enclasse: lesformes dediscriminalion oeuvent origine éirenombreuses: ethnique.. Quellessoni lestroisformesde discr¡m¡noiion évoquées ici ? d'oufres formes Connoissez-vous de discriminolion ? 2.

a¿ovr .ltP. ( "1 J 61 I .QA 7'-.¡ Comm¡.opu nvrcw! 'e.!er ¡toí ) Scp t it{rt:ztt 3ú?í08 ./ ?!paw i€ $íe ñqe / W AaasÍ.r cÁ ooii?¡s ¿i.UN MONDE DE DIFFÉRENCE' .m ttxt¡¿rit de la BD Mo¡ Rac¡s¿e. f( NoíB!.ít Wf¡./ $Fft( ht€<6-rr€ ¡ugsll.e¿ l"ui üi ." lerír..é¡t.ñ et' *Sc{hlaúe 1.¡*t .t atal gl !/'úul -pur Á naur U t¡oiiÁuie I s..siJ2n europ¿enne t { .....porr l.

i.q u e l ss o n i t P s r i n o ' V e n s un q ulollus ulr h-qnrwcry un TGV ur.élo u¡lc ¡lolo u L'lovio - ui¡c'...p '-.O ¡ . --. v i l l e? i¡ vieille y'lr5$i'u" s3P. c i I a n r l ' e n n e g i s i n e m eü l ¡ n r i E i r d n s F ¡ l r t ¡ n l i u a n ¡ 'fs lu É:u r¡liuanigl.'+rÉr-{t rN u¡ télépirériclue uLr1élésiég-- ti¡ it_a1l|\rcly u.5'-. l Le Va¡sseou de p¡eÍre. .oi u e é ectl-iclue urr L¡¡¡:cr. : n1 l.Ú.lunlculolr.u E t : .¿e " r n j e ti l e c o n s i r u r l i n n u. r.l ¡ .'-./ x. E n l ( iB i t a t e t P i e r r eC h r i s t i n ei i i e vtd ¿ i l e ' d e r a n o u v e I l v dn eiranspnimor. uir crutobus n parlP d Fr r s ) / e nd sÉ':rnnspm r¡ rr ' :! o l i u a n í s " nt.ltr rroies . . A v o f r e a v i s .

le vivJe lr utól dons un por( . -. ¡ . mécliolhéque..rb'. .r.aonrpole cl'crborcl . ... . . ¡ u L " r '¡ r " l r . ' . /. 1 .. . o d l . nouscrvons prévude plonierde nom l¡reuxc. 'inienlion =': rs Icrnouvelle villeclerrldrc rrouscrvo|1s cl'ouvrir lorgerneni | | . il¡édtre. On vo corrsiruire une nouvelle ville. . . r.| é l o r . poLlrcr reccvoir lesl:oiecrux de t-. ' l l ' . d lo plcrce du plcrisonce. . r o . Écouiez vroi foux l. 5. . -r n . ..On vo detruire l e v i e u xc h o l e c -. o .) cf.c rs|ulrors ungrcrnd b d l i . o . clcscrpportenrenis. . .o r . 1 . . o o r un pro ' o \ ...ó L . . lo i¡odernité ei i'écologie. ré¡over enliérement les vieillesmcllsons . . ó.rous o o¡s détrui-e. .:5U C1 me[ protéger plus ercore l'envio¡nemeiti. ouiou' :enircrLe.. l l . ^ s o / L I d ^ : : l¡crgosins d ' c r i i m e n l o l i o n . . s e zl e i e x l ep u i s p o u rc o m p l é t e r e t r o u v el z e sm o t s le ri a h l e a u (cinótnc1.. lrdlels. un hóiel de uxe.1 .1o. 2.. 1 o . On vo détruire l'oncienne ville. t q ar. ror's : -i Vcrn Eeked ei Fcrivre crpour .i . . Un hótelserc instqllé dons un grond bótiment. 4. ar-¡s Lrlll)cllf-ame¡ls . i . . ovec . . o t r r o .pour Enlin. . nom verbe lcr cr'écriion créer respecter o nréncger lo conslruclion lo destruclion vo lr lct rénovqtion 'cr ccuei] (se) dévelo¡:per moditiel 6l .. Leshc¡bitqnts du villogepourrontrester dons leur moisorr. b¿linre¡ls cu turcls nrusée rógio ¡cr .o r . .u :. .o . ó c o !cu5 y regÉuperons.1ofcrlcrise.::éer ici u¡ nouvecru ce¡tre _: 'riclue qui prendro en conrpie .let c]--s Grdce o l'enserrl¡lecles irovoux. r l r .).l U r l .rurcr|ris.:. .r. clonsles vele ville pour que les hcrbitortscrient : . trclnsporf nor'r pol uoltls:s . _ t t o . 3. o . ¡. . e développemeni économiquc ct l'indiviciu. r ' . 9 é p u i .r. o. o u . 1 t é a r ' l ) e .rs humoines et le €spect de ouronsici une des plusbeliesécr iscriions de Fronce c¡uicrssociero lcrvi e ei lo corr pog¡e. 9.clificciilon. j .. ll y ouro beoucoupd'orbresdcns lq ville. a .16r :':|.f. On vcrconsiruire une cruioroule...\6.¡ .-.énclgemenld L'oucst du :.A clroile crser)soiior'r ..-s le lo¡g clesruesde lo rou : : arssurcrnce. . i .-.' i¡\' "- I'enregistremen ett c o c h e z la réponse qui convient.l . ¡ ... . .

7. 5. Nous construirons un vostebótimentoour occueillir un ensemble de sociélés de service.ts H##¿':. a. 64 . plus encorel'environnement. Nous ollonsrenconlrer le moirede lo ville de {ogond 4. exprimer un but. tesoersonnes manifestent contre la construction \ct i) 0bservez d'un aéroporl.la¿. nousovonsprévude plonterde nombreux orbresle long des rues de lo ville nouvellepour que les hobitontsoient lo sensolionde vivre plut6t dons un oorc oue dons une vi[e. 2. Nous ovons prévu de 3. de fogond souvegorder nousovons l'intention techniques d'ouvrirlorgementlo ville oux innovotions écologiques.. lmaginez cequ'elles disent et complétez lesphrases. . Nous ovonsl'intention de 5.-4t l.-. 4. 3. Nofe cobinei Von Eekertet Foivreo oour obiectif de créerun nouvequ cenlrerégionol. Enfin. Legal a/in 9u'il arganise une autre réunian lundi l. Nous monifestons oour oue 2. * la ohoto.Exprimer le but f- qf quiexprimenl al Soulignez le bui."+* l-i-l-'-. un ob¡ect¡f Ces formes sont suivies de l'¡nfin¡t¡f: . Nous ollonsrénover moisons ofin que le villogepuisse lesvieilles occueillir les touristes. Pqroilleuts.l¡.'¡4. Nous ovons rencontrédes iournolistes ofin de quevousvoudriez dans votretravail.. leséléments ¡ll . ofin que ' de fogon que fai contacté M. pour . ovo¡r I'intentionde ' envisoger de . pour que .. changer votre Qu'est-ce ouvotre quiindiquent vie? tltilisez leséléments le butpour fai propositio des ns. ovoir pour obiectif de ' pévoir de . ofin de ' de fogon o On envi6a?e de partir deux ¡nois d Tatiti Ces formes sont suivies du subjonctif: . leséléments Sontsuivis d'un verbeü l'infrnitif o pourobjectif de Sonlsuiüs d'un verbe coniugué (ou subloncfifl r. bl flassez soulignés dans le tableau.

nive¡slÍ. rype derronsporr "T¡r9.- .3 'l lieux lroversés bJAssociez lesillustraiions d undes projets. a ) c .#¡j" -:c. al Écoutez et compléiez le tableau.é Monpla .z ::c.

.-. .. On n'estpos d'occord. 2.Cest scondoleux! On o voulu nous tromper.. {t r r l ! S etretrouvez personne.Alon. On ne peut pos l'occepler.Non. On eslvenushieret on o ochetéce vose.: ce n'estpos un voseMing ! Regordez. .Je suisdésolá nous ovons de pelits problémes.. Messieurs Domes? . ils onl dit que hop ieune.On nouso dit que Céto¡t un voseMing.Oui.ll y o un probléme. ... Je trouvego lomentoble.i ri. l. Ce projetestscondoleux ! Je suisvroiment dé9ue. tu os eu le trovoil ? . Personne I Personne 2 Personne 3 Personne 4 Personne 5 Personne ó ... \ qS tomplétez lesdialogues avec lesphrases suivantes.Je suisvroimentdégu(e). . ..Trouvez un outre ovion ! quirépond Écoulez et diies si la personne estcontente ou US O meconlenle. ceque ditchaque n Écouiez Ce n'estpos normol.c'est écrit fabriqué d Mdcon. ici. .i'éto¡s 3.Quoi ?Vous voulez nous foire ofiendre toute lo ioumée ? . 65 . Nous prolestons contrece proiet On o voulu nous tromper.fovion ne portiro pos ovont l7 heures..f iii¡:r:r iiril ' F ¡ t a l Exprimer le mécontentemen Kq *:..

douce. '' Je n'oi pos de choux.tper. puis rÉpÉtez lesvirelangues. [7 Jouez-le erprimerle mécontentement Ce ie-st pas norua!.ll vo bécher. chonler 4.. Te suis trés hé¿onte-n6¿. Écoutez puis cochez lacase quiconvient. l. cosseri cocher 5. Q(l É. 5. ll est déchu. seschots OO l.. . ensuite. sonté .: ll vo boisser ..out. Six chotscherchent six sushis.Voild lo chienne. '.out. Ce chef séchesessochets si chic. Cest9o . sole. Te ne suis pa6 dazcord. ó. 3. " ll est dégu.i.¡1Voiló lo sienne. Lo fosseest importonfe. choise 2. une toche 8. 7. 2.. Te ne peux pa. r Oh ! Quelle iolie brocheI . '.:. puis répÉtez. . Lo {ouche esl imporfonte. ce chot chosse. dert ta.. Oh ! Quelle iolie brosseI : . . . Q(1 É. Te prote. des bus . Ellene pensepos. ' '. choisissez undessin el préparez undialogue á 10 lignesl. Sousces souches.Par deux.uentahte C'e't '¿dadateux Te sui6 ca¡Ment dégr&e).. 2. Ellene penchepos.s dtcefter ga. 3. Je n'oi pos de sous. ch6le Z une fosse.. é t c{u / lll(penche) [s](pense) seize.ste Te refusa vouS vou6trahpez Vaus avez uauú) iae trol. 3. des büches 'i. 4. douche ó.:.

ó. ll est d¡fficile de lrouverun oppqrtemenl. Signerun chéquepour lq couiionel un crutre f. c. 68 . Obtenirles clés. avecle proprio : Adresse le des lieux. 1 2 3 4 5 ó 7 I h. ll doitaussite donner de l'état aprésla signature doitte lesdonner Pourlesclés. Tomqs veut chongerd'oppodement on loue un oppqrtemenl 3. Apportersesmeubles. doit foire un controt Z Le propriétoire ? . mois ! Tomas déménagement Nom : I Tlmqs ]déménagement i i (9 hrernel I I L-l o* It ps-'ó'l L. ? et tout Ca! Qu¡peutme renseigner > l'état des lieux. 2. et les ouvreles robinets (notebientousles problémes.r qui conviennent. Johan libreet un propriétaire un appartement Le plusdifficile est de trouver te l'expliquera. Pourlouerun oppqrtement.le proprio Re:immo:com (2 loyer en mois de la caution deslieux. b.. Obtenirun rendez-vous d. 5. Visiter l'opportemeni. Johonesi un omi de Tomos.. Signerun controt de locotion.tu luidonnes '1er + un chéque et bon pourle de loyer ! Boncourage général).reoi.. Signerun étol des lieux.et toi. pour le loyerdu premiermois.Afi(hage F¿vofs Oulls ? ' r1 tj {f @ '. d ' u na p p a d e m e n tP ' a rd e u x .() ne"r'"*r'"' ¡f r**e *3\ r.l'électricité. de locolion.levaislouerun appaftement. tu as signél'état sousl'évier. Lireles onnonces ovec le propriétoire. du contrat un exemplaire demander.). il fouf signerun étot des lieux. t'en Objet : de location. > Merc¡. S'il donne un exemplaire. tonfuturproprio Tom as tu doisfaireun étatdes lieux En gros: en entrant dansl'appartement.le contrat. e. dons le iournol. . qu¡veutbiente le louer! Le reste.fr pas lui proprio n'hésite á le oublie. ma¡s > . meftez-les d a n sI ' o r d r ec h r o n o l o g i q u o. Ah. regarde tom@voila. Quand fenétres. g. Johon o écritd Tomqs.rl groupes autres I de discussionl fGroupe faire? Sujet: ¡mmo: comment par : Johan Ecrit Date : le 15 octobre2004á 08:27:23 je ne saispascomment faireaveclesclés. d ' u n el o c a t i o n ás tapes V o i c il e s d i F F é r e n i e qe u i c o n v i e ná t c e t i es i i u a t i o n .rl e Q. lescases el cochez Lisez le messaqe vroi foux l.*. Johon ne soil pos comment 4.

.fout lui demonderton billetI . EMre . s.l'outre pronom (/e) est plocé ovont le pronom/ui oprésle pronom /uL Lond il y o le pronomte dons : chrose.'. oprds le pronom le. 4.en) ::'plocé ovont le pronomfe./es t¿Mtes I .lqi ochetéIe dernierdisque de Tryo..Euh.: -esie. tonfutur propriéloire 3.ilvous ploft.co y est. t' = en = . ._ 0bservez lesphrases et relrouvez dans le message deTomas cequeremplacent lespronoms. elle ne m'o pos porlé de ce problémeI Sylvie m'o demondéde l'orgent . tu peux me posserle disquede Tryo ? .=mploire. ie les doublespronoms me le se nous VOUS sujel + + verbe ll va me la donner va vous en of{rir ll vo les lui demonder va lui en poner Attenliond I'impérotif : Donnez-m'enun k/o I Ne lui en pole pos! . 2.-e guide ne m'o pos rendu mon billet . Mur¡ello dit ? ll y o un probléme ! .Non. 3h. . Relisez lesphrases de I'activité prÉcÉdente et cochez lesrÉponses quiconvien neni. Quond il y o le pronom/ui dons lo phrose.Destomotes ? Oui. combien? .le secondpronom (/e. Le propriodoit te les donneroprés lo signoture de l'étotdes lieux.!psdoubles pronoms . voisvousdonner les clésdemq¡n.hésite posd le lui demonder :: Jrrote l'expliquer: t ^ - t= .:uh. ie . Lisezle tableau /es doubles pronomspuis remplacel ze m o t s o u l i g n é par un pronom./ous n'ovez pos les clés? .Demoin. non. vois vous opporter d'oufresexercices..Tu ne lui os pos prété d'orgent. . ld.Oh. N.j'espére ! : . les = *.-: :ropriolen donneun =. ld.Donnez-moideux kilosde tomofes.i'oi f¡ni lesexercices ! .

blonches sonl en pierres moisons les mursdes vieilles pierre noire. 2. {oit ovec une le toil est et 4.. -" qp auxquestions. Dons lo vollée de lo Loire. les moisonssont peinles en blonc. l'ordoise.en Vendée por exemple. et en brique. á chaque laphoto R. En Alsoce. Quellessontles personnes moisqui les louent? ? 4. 5. entlérement . RÉpondez oralement et le tableau. Ellesont des portes et des voleb de couleur. Pourquoi v tes I pos de moisonou d'opportement qui n'ochétent 3.en Aniou et en Touroine.beoucoup de moisonssonl construiles en bois. de tuilesrouges Letoit est couvert sonten briquesrouges..souventbleu ou vert Le toil est foif de luiles rouges. Donsle nord de lo Fronce. Ur. . Letoit est en tuilesgrises.On oppelle ces moisons. moisonsse ressemblent égolement L:es Ellessoni étroileset colléesles unes oux outres. beoucoup. 3.les cholets.r le texte présenlé ? donslesdocuments l. On peut voir les structures les briques sont peintesen blonc. PourquoiÉricet Anno vont-ilsdevoir se serrerIo ceínture pays avec teux votre logements dans lesprixdes [omparez pratiqués enFrance. beoucoupde moisons l.ionol i. Quelestle probléme plus donscertoines chers et les moisons sont-ils lesopportemenls 2.les mursdes mo¡sonstypiquessont en bois en bois d l'extérieur. Ejp quicorrespond description. Le long de lo c6te Atlonlique. présde Lille.kouu. Dons les Alpes.

si n c i t a t i o n f is sca i e so i r ia r e é . professionnels{:raignent que Certains Ia remoi]lée du ch0mage n'affecte l a b o n n es a n t é d u m a r c h é L . f i x d e1 a refirée .d Áe 32 .1 1j. E t l ( .Bordeau d ' e r v i r 01 n c¿ 1 2% l ' a f . v ¡ n c i a t e ts\ .i" ( An anna ce deptti: detDr on: . rr i\lrirv¡rl0bseryo¡e¡rf l" 2025 F r i x m o y e n se n e u r o s p a ¡ n é l ¡ e .o u ic o m m e L y o no . 1 D ' a ! l r v eis lIec s0rnme r \ i c eA .l ! ái ]'¡sLNrR l 2 225 1 \41 419ó i. inn.8.catio qn u ir e s t t e0 u t e f 0 i s Lrne solution d e s m é n a g ea su x petits budget esx p u i s é ds um a r c h é . t c % C eh a u s s e ... t. ioip m¡i< :rir ¡ ¡ n:< np rpo r{ I -{ t '. tl I "*¿J¡* 71 . l ' a i ti l ! de b l e n \ . e i l i a n t € c e sb a f q L r e ls e. :' :l: ¡. r i s1 1 6 ' l r.l'amélioration cie t ' i a D i i a t . .. lu e¡ f es u r u n e gxr i Í n p e rausse oe:ij%.i t a r s e i s . 3 % ) e r R e n n e(s e 4p l e i n e s s o rt. ." s so . la fareté ae i'0fffe....¡ e r i qu ' i i s v i e n n e nd t'ac he t e r que" m i '. l ¡ o b r t l elre .! e s i o u ) l !tnontero pren nt. : o t r é t0lrS.! ló3 '. r i s on n er d e c e t t e faqcn. ngers dépassent e n c o ' €t e s..Lie les ptix vani s aft¿terde gritn' Et ])pur anhntLpnjpnr< nlt\n)tpl. J ' a } ¡ sY l e s Le G 'x e l D o ¡ifiquc Thléba!lt.'ioe ouros qtr i n z e r:nclan a n s i.I' ai préféré dre ie l .f¡ # d l 1 r ¡ { :t. .. suriOu sti l e c l i m as t 0 c i as i ed é g r a d e . Éric visiien e iA ¡ n e [ 't a p p a r t e . i 3 ¡ e n t ó i . prés duparc cie iaTéie d'0r. iis s¿vert . L¡rt¿. .ü l e sp f i xo f i a u g n e n i . . p i i q u ei i i .n ' e s rp a s i e s e u i á :qLte.yon. 7% ) s o n i l + : c .n r e s + 8 . . l \ / l 0 n t p e t l i e l avea'Jne ¡AUsse d e r o .ralité ss o n i m p c r t a n t eA sn .i. ' li e as n m i en.r n <e p s v c h oto buile g qLLe ))incliant ¿ L'achat toutef déva' iorisan ia L t0calio dfa n s l ' e s p rd i te j e u n eg se n s oeaucoC up e e td ei e u r s p a r e n tI so .l Sj¡ a.troili". t'en1¡s tnescntp0sses sousLe nez r . t lr5 ..1. /ó) /o\ .t sv o r rd e v o i r r s e r r ei f ac e L n r ü l e . .o /a ¡iteini d e s p r i x d e r a i s o n r a b i e\s a.rTt¿5:t:i!J' a ha mo n l x 2 zra ion {:') Il¡Jl !:il t!:: i li9 I813 r¡.Fi ir.t a. 2% e n ¡ i r q a n s .lft¿ it -A llLA:'lL[ r.. ra .T o u t o fA .1 g r a n d e s e l r o p o t ep D ar s i .5 2 453 1ai5 irfp 3fr¡fr 'uilt"I 2 i 3 5. es m é n a g er sé f f é c h i s s a a n td e u xf o i s a v a n td e c h a n g e d r e Loger¡ent. i x .. . s. :''{¿* ri!¡ il..

. non. 45 de votre de livre et les exercices votre cohier eu r elqu'un o . l'ovion ! pospossible !Je voismonquer 2. . Vousqvez.r* utilise parenfhises' enlre avec lesmots soulignées al Transformez lesphrases Comptez I point por phruse aon€cte. r * r é c o n f o r tq quiconvient.. 59 de vot¡e de livre el les exercices votre cah¡er peuxexprimer lo joie ou lo colére dedroite. . ie suishés content Lelroin ourcl une heure de retord ! Encore! Je su¡strés mécontent! Loure vo venirl'oider demoin. Etqu'est-ce 4. Oh. - ! o. pour quel il vienneici plust6t I 4 e temps rs le r si n d i c o t e u d o. 2. . q u e ) .3 poinb : Íélíc¡tot¡ons ! .rp¡ez I po¡n¡ por phrcse coÍecte. de fovoiller ovecelle.Je suisrovi! c.J'en oi mone de trovoiller ovec elte. .¡iiort I 1 Co. ll est 2l heures.podir ou frovoilce motin. Nous sommes ( i ly o .. On essoiede se revoir .9om'ongoisse.7 po¡nts: [élic¡tolions! . auxphrases soulignÉes Associez lesphrases Aloo tu vos ollerou Moroc ? Oui. 3. 2 luc. 2.- que. de.moínsde 7 poin9 revoyez l* poges 42.. iro bien.. Fobienne vo le contocter [ofinde. pourl élre súrd'ovoirune toble. Tu.. Rayez le motquineconvient l. avant bf tompfÉiez lesphrases d'occord ? l.oyez les poges 44.. I le 2 Comptez I poinf por phrase cor¡ecte..depuis ló43..f Je ne suispos rossuré | ! On vo y oniverTuvenos. Ah.moins de 3 poinb. 43 de votre de lív¡e et les exercices vo¡¡e cahie¡ le 30 moi. . Je vqis Éserver [de {ogonque. ? qu'il o foit .-. . ie n'oime pos trovoillerovec elle.moinsde 3 po¡nb.fu quitteslo Fronce.. ! C'est I Oui.J'oi envovélo commondele l5 moi' l. !Je crois de moths demoin l. que) . Je t'oftendsdepuis 20 heures.$ Tout grove. Yousovez. non. I Qo m'inquiéte....ce n'esi .. Vovsqvez.rerros...&ü On ne vo ¡omois ! y on¡ver ! | Tune te rendspos compte ffi Ne len {oispos! plusque deuxiours pourloutorgoniser 3.. q u e ). (co foif. 2.lo réunion... . 3... apnés avec ovont.ll ne reste .3 poinb : [élíc¡tafions! .Je suissür que j'oi fermélo ported clé . . ll étoit roi de Fronce XIVest morten 1715.. 2.4 points : [él¡citalions! . On vo revoir9o lundi lofin que.. l. Cestintoléroble b. ie suisconfent Demoin.ovont oprés. Le direcfeurveuf le porler . rc\. 3. 4.tu vos lrovoillerovec Loure.J'oiun exomen . Je me Éiouisde trovoiller ovec elle.. de fogond] tout soitpÉt pour lo réunion. Vousqvez. .. Le roi Louis ( i ly o v o i t . d. que... .moins de 4 po¡nfs.rcvoyez les poges 58. Ah. ..lu lui os lout roconté 3. la rÉponse Choisissez que ie ne voisposréussir. ó5 de vot¡e livre et les exercices de volre cdhíe| peuxexprimer le but 3 pas. .. revoyez les pog* ó1. Complez t point por phruse coftec¡e.

. revoyez les pages 4A 1l de votre livre et l* exercíces de vohe . Aloo cettephoto.Quelles villes quevous(visited est-ce ..l e m é m el i v r e . l. le récept¡onniste de l'hOtelnous o indiqué tro¡sresiouronts végétoriens.J'oi foit une erreurquond j'oi recopiélo lisle. Un instonl s'ilvous ploiL 4.Cr-lr-lte 9u/r) r:óerl I rtjy?rJl-J i\2 / il peuxsituer un événement donsle possé 5 Écrivez le verbe parenthÉses entre autemps quiconvient.. 5.. ll esttombé quond il est monfédons le boleou. ll o cloqué lo portequond il est sortidu bureou.trésen retord.ó poinh : lél¡citations! . ó... Vousovez-. Vousavez.moins de 6 poínb.. .¡e lo (voir).. 4. l.rcvoyez lo page 69 de votre livre et les e><ercices de vohe cohíet t . . 54 55 de vot¡e lívre et les exercicesde votÉ cahier. pourtontie lo (inviter) .de ne pos iouerovec lui..ó poínb : hl¡cifof¡ons! .ll l'o oppelée moiselle (ne pos l'entendre) ---. .je vois le montrerlo bogue que Vncenl me (offrir) ._. Non. . Yousovez.revoyez les poges4O.. 2.. oui.élévisionquond que)qu'un(sonner).depuisdeux minutes.. Comptez I po¡nt pot phruse conecte. .. Quond Philippe o vu Anne.. Attends. p e u x o c c or der le por ti c i p e p o s s é Ecrivez le verbe entre parenihéses aupassé composÉ. . Ce n'estpos grove si tu n'os pos de codeou pour Léo. J'oi couruiusqu'dlo gore. ll l'o vue dons lo rue. l. moisIe hoin (portir).On regordoil lo ..hier. Quond ie suismontédons l'ovion..moins de ó poínfs. 5. Tuos perdu ? TuvoislJe te (dire) . + J'oi pensé d toi en voyant cefte photo. J'oi ocheté le dernierlivre de Shon So.Sylvie. Oui.. 1. 4..Je soisque tu os des problémes et foimero¡s que tu me porlesde tes problémes. Je n'oi pos eu le temps de lui porler porce que ¡e (étre) . ó. Je ne trouve pos mes luneües. 57 de votre livre et les exercices de votre cdh¡eÍ Exemple : J'oi pensé d toi quond ¡'oi vu ceftephoto.d Io pone.¡noínsde 5 po¡nts. Comptez I point par phmse cone<re. .._... i'oi vu quelquechosede b¡zone..Cest Juliequ¡ lo (prendre) 2.41.6 points : [élíc¡¡ations ! ..i'or vu que mo f e m m e( o c h e t e r-).. Oui. Mojilis ? Non ! Tu pourroisme présenter to collégueMo'irlis? 5.-. Comptez I point par phrose aorrecÍe.. 3. Coñptez I point par phrose cofÍecre. ie voisvous donner l'odresse de Modome Zhong. 3.il o toui de suitecompris. ó. Je ne sois pos oü ie les (mettre)___ _-.tu lui offrirosun codeou plustord. peux utiliser deux pronoms compléments Remplacez le motsoulignÉ par un pronom. On o cueillides fleurs quond on s'estpromenés. Anivé d lo moison.. 3. Vousovez. 3.en Slovoquie ? 4. ... 2.oh¡eti p e u x u t i l i s elre g é r o n d i f 7 Transformez lesphrases comme dans I'exemple. 2.-..5 po¡nts: lél¡citarions! ..moíns de 6 poín[ rercyez les pog* 56. 5. Améliene vo pos venir.

l(-ifl

Ltt,t DEI-F i\2

Orol
puis répondez auxquesiions. 1 f{ Écoutez,
l. Quel est le trovoilde l'homme? 2. DonsquellevilletrovoilleJ-il ? 3. So femmeet lui gognent,ensemble, por mois: moins de I ó00 euros I ó00 euros ffi plusde I ó00 euros ffi $ 4. Quel est le problémeque l'hommeo rencontré ? 5. Quelleest lo cousede ce probléme ?

2

reprÉsente le dessin ? Que A quel[sJ probléme[s] taii-il réfÉrence ? lluepensez-vous decedocument ?

3

voyage aimeriez-vous 0uelgrand faire ? 0ü iriez-vous et pourquoi ?

Ecrit
4 Lisez le texleei rÉpondez auxquestions.
j'ovois3 ons. lls m'ont ils ont d¡vorcé, plocé chez mon grond-péremoternel, ou Hovre.Une fomille de morin, de pére en filsI Au débr¡ du siécle, mon orriére-grond-pére noviguo¡tsur le Tronsotlon que.[ui oussirévqitd'oventure, il ovoit d¿c¡d¿de vivre d New York... J'ovois ó ons quond mo mére est venue me chercher. Elle ovoii un nouvequ mori, qui voyogeoit beoucoup.J'oi suivi le mouvement iusqu'd 14 qns. J'qi olors emboqué comme moussesur un boieou de péche direct¡onle p6le Nord. gétoit pos lAmérique, mois ie m'en ropprochois ! De retourou Hovre,j'étois un peu le héros de lo fomille.J'étois{¡er,mois quolremoissonsescole, dotrzeheures de kovoil quotidien, c'étoittrop dur.Je suis rctouméd l'école.Devenucopitoine,j'oi reprislo mer surdes boteoux de ploisonce cettefois.C'estégotste un r6ve. [...] Sfeeve, cqpitoinedons lo morine.
rous n t, oec zL,ruJ

L nront le vourqrs L étre comme les héros de weslerns I...1 sons ottqches, libre. Mon réve? Devenir le Chnlophe Colomb des temps modernes: troverser lAtlontiqueet portir d lo conqude de lAmérique. Mes porents m'ovoient tronsmis le virus! lls ont voyqgé d trqverstoute l'Europed choque nouvellemutotion de mon pére,owrier métollurgiste. Puis

l. Quelle est lo orofession de cet homme? 2. Quellessontlesquotre¡disons qui lui ont donné envied'exercer cettepro{ession ? 3. Pourquoiest-cequ'il o élé << un peu le héros de lo fomille r? 4. Pourquoiest-cequ'il est < retournéd lécole , ?

$

V o u sv e n e zd ' e m m É n a g e ra n su n n o u v e la p p a r t e m e nm d t a i sv o u s é t e s d É q u I e ]V . o u sé c r i v e z u n e l e t l r e á u n a m i F r a n q a ip so u r l u i p a r l e r d e sp r o b l é m e s d e c e n o u v e la p p a r t e m e n t[.1 0 0 m o t s e n v i r o n l

sejusffier e*plr.qtrery

I

Sovoir-vivre
Test 7, p, 184

nsvoiture
Test 8, p, 185

n mondesolidoire
9, p, 18ó Test

utoévoluotion
poge l0ó

Éparation aunELF
poge .l08

lV J c l Y O lf' V

É,outrt etassociez chaque minidialogue á undocument. $p fi

et ditesdans lequel encore unefoislesminidialogues &!"*8 { + Eroutez la personne v0u0 ratT.,,

-"!\taÉ

mongerun sondwich. pouvoircirculer ó pied. qu'on fossele ménogedons so chombre. collerune offiche. s'ollonger sur les pelouses. que son om¡ éte¡gne son téléphone.

parmi [hoisissez ces .etard. veuillez votre i i éteindre télépnone I { ffiffiffi I\¡USER.:. Fotimopensesouvent Son poys 2. 5 8 € l 4. --+llorc nlnque d Louise/ l'larc lui monque. Je n'oime pos du tout l'Angleterre.o o. Je vois étre tristesqns mes enfonts! Mes enfqnts manquen Ce verbe a une conslrucll0n . qui convient. document c: document d: documenie : d o c u m e nfl: . X!ff€q *Js.:1ásé 0ui ? N o n? g'est Qa trouver chacun deces documents. 3 I I nnrtahla -*--_J I //. En Fronce. ETUD]ER.dons un musée. a J t o c h e zl a r é p o n s e Lo phrose (Angleterre me monque. Je ne connoispos lAngleierre. tr son poys.l.f i-' I iÁ.dons une piscine dons Io rue .' E11e est loin de ses eniants.lo ?.dons une bonque o: document documentb:.30 I 1 1 m e m a n q u eü . l. je n'ai que E2. Prurrcu' l.sur un mur de lo ville.r Pourla tranquiliié j de tous. Tu 3. Lesoleil 77 . CONVERSIR... on va $anquer le tnain : l.dons un h6tel.r'est dilficile de vívre sonsMorc. el.dons un ¡ordinpublicdons un restouront dons une école.qo €" Zut. Exemple:PourLouíse. 0ites oüonpeut pro posiiions.. ¿)) ezuT:Dz i:t\ 4:.. Augustin n'estpos trésheureux d Poris. signifie: LAngleterreme ploit Pourmoi. I l s 1 u i m a n q u e n-l ¿' 0n est en . c'estdifficilede vivre loin de l'Angleterre.Je ne suispos bien quond lu n'espos ovec moi. bf Lftilisez l e v e r b em a n q u ep r o u r é c r i r ed e s p h r a s e s équivalentes. ll o besoindu soleilde son poys..

d o n sl e m o g o s i n . Loisse ton messoge.-. Confiezvoire messoge d mon épondeur l¡isse tes coordonnées. Eochez racase S n 5:::t. 4. ----éteindre vos téléphones portobles..::::"iüff l. ó.. :p t: hrose d l ' é c r ip ns " --.-.si onutilise '"*1l.... Mointenont. monget vouloh iouer morcher toucÁer fumer /orsse¡ oüocher l.. votre ceinturede sécurilé. 3... Z Défens de e --... dans lesdocuments dela page 76.."^*. --.. ..--. ..sur |es pelouses.. Défense d'entrer Z Ne pos déronger 4. -.]il'*'"."'nnes onnonce I onnonre 2 onnonce 3 annonce 4 Surune portede goroge.-.. Interdit de mongerdonsle mogosin.-6ffi iiRt'"^".ffi l'obligotion ffi*p.3 ..lesdiFFÉrentes fagons d'exprimer I'obligation oud'interdire. """. . 2.-.Interd¡ dte .. iniendirc Ne pasdéronger qui etretrouvez ditquoi."ffi...irer interdire o<primerl'obligofion llerci de foire mochanbre Relevez... lompléiez 1cesinsiructions qui convienl avec le verbe á la Forme *:::::: correcte. Frogile I Ne pos -. il foutécouter 8.li:.. d l'oro l h r o sn eo s. Intediction formelle de pénéirer dons ce bÓtiment 2.... phrases ces á l'oral ouá l'écrit. 8. Ecris-moi üte I ó.. 5.. EiS n¡t.. v o sc l é sd l ' o c c u e i l . Priére de ne possonner 5. Priére de ne pos . Vousdevez loisser votremessoge. Ne -. Vousdevezessoyer de comprendre. M e r c id e ..... . p o s o u b o l l o nd o n sl o p i s c i n e . ..ff..

Cestpos possible.s datls ¿es 6aJte5 de caurs . complÉtez les f.. siluations dans chacune des l. puis différentes fagons ces. sanaez a(ant /entrer. que .-. -.podir dimonche. iéléphonerd Z Le professeur exige . lt fdrt écouter. Pr¡¿re de re'pecter ¿d tranguillité des voisins.. ----q u e t u v i e n n ed se m o i n finirvotreteslovonl midi. . Écriies imaginez lesannonces Par proposées.oui ? . . . Qo coilleI ó. Merd¡ de Me rappeter.s'il le ploit ? 5. queI'onpeut trouver groupes..-. 5. 0'expnmer )... 4. ----2... . Sn personnes iniention : elles veulent expriment la méme Toutes ces cesrépliques qu'on Ferme la fen€tre. .ici ! 4.v tI Priére de ne pas ll est interdit aux ruest¡a^6..Tu peux fermer lo fenétre? tu es sourd ou quoi ? Qo foit vingt fois que 2. Écoutez bienet classez aimable á la plus auioritaire.-. Merci de ^e pa. Pourdemonderde ne pos porlerou chouffeur de closse.z | 00||gaTr0n.ni mongerdons lessolles ' Défente lentrer. dela plus 1. Pordon.:jF erprimerI'obligation . ll est obsolumentnécessoire 4.b n !1oute. on doit . Pourinterdire de fumerdons un oéroporL ¡nterd¡re .. tomflétez ces 1. il ne {oit pos tréschoud.f)Mez pa. . Pourdemonderde ne pos se gorer dons lo rue le ll novembre de I heures d 19 heures.6 taucAer te' abJet6.d t heurestous les motins. fe le dis ! ie 3. .est-ceque lu pourois fermer lo fenétre.oui ou non ? Z Tufermeslo fenéhe.Ah ! mois.. On n'o pos le choi>r. Mois. 5..6 déraager.tu vos lo fermerceftefenélre. y'eu¡ltez éteiñdre '/otre télépÁone portable. 3. Veu¡llez ñe pa. y'au6 devez répandre ^¿'l\ I \ \. Ouh.. Pourdemonderde ne pos boire. Priére de ne pas faire ' Ne . Ne P46 6oa^er. Attd¿Aez vatre ce¡ñture de sécurité...f o b o n q u e! ó. du bus. lnterdit de prendre 2005 3.d loufes ces quesfions.¡11onnes.Écriteaux. Tufois lo voisselleef . . . . .

non ? Bof.. Tu os vu...or1dais¡a4' une reunlon. .. ' - -oh! . ' Te 6u¡s leureux) désalé. . ie bl Relevez lesexpressions quiexpriment des impressions et dites quelle quisuitchacune. préparez undialogue etjouez lascéne. . je dés ire. ' C'est domnage..fo..:. lls se soluent.sont heureuxde se revoiret A invite B ó son onniversoire somediprochoin./mp¡ess¡on sole¡llevant..Tu es bizone por moment I Bon.Anneest-elle d'occord ? 4. promis.. a1rédble..on ne puissepos lire ces inscriptions iusqu'ou boul. .on oit enfin un peu de temps pour visiterle l. . ll n'e6t pd-5 bon.. A et B se quittent . .Viensvoir l'expo Delocroix Cestpor ld.. éiouAaitab¿e. Céfoit plus simple de l'écrireen entier. Cesf .ouvre I B o hl m o i o u s s ! i D e p u i sl e f e m p s que ----..... .mois moi . 9u' il pleuve . eslla forme duverbe Je suiscontent que iP *r deux. Et puis on voit tout de suile ce qui se posse si on louche les ceuvres I D'occord. l. B est désoléporce qu'il doit portird Lyonpour son tavoil le week-endprochoin.... Oü sontlesdeuxomis ? 2. -I\^ . ..imer desimpressions ¡b (1 negardez le document ei Écouiez le dialogue enire Anne et Philippe. Pourquoi Philippe est-ilsurpris ? Claude Monet... lls ne se sont pos vus depuis trés longtemps.. je réve.on me dise les chosescloirement Pourquoitu dis 9o ? Cest pluiót dr6le.. B dit d A qu'il l'inviterod posserun week-end dons so moison oe cqmpogne orrecd'outres omis ou prinfemps prochoin. lfJ \ f Je . on vo pos se disputerpour 9o. Deux omis A et B se renconlrent dons lo rue.l Ecoutez encore unefoisle dialogue el complétez le texte. fai envie. ie lrouve. Que pense Philippe de l'écriteou qu'il découvre presd'un lobleou? 3. RÉpondez auxquestions. pro{ifons-en ! Tuos roison.. gu'il vienne dvec ñaut.non ? Oh !Tu porleslC'est pos difficile d comprendre. ...On est heureuxd'étre ensembleici. besoin. peur.que fu oies si peu d'humourI erefimerdes impressions Te re7rette. génia!.Bon.. aurpris. .on vienne ici.. A regrettebeoucoup. ?ue aou6 .. B regrefteouss¡el pense que Cestvroimentdommoge.... A et B se prometfentde se téléphonerplus souvenfet d'essoyerde se voir. .. ju'el¿e ne 6ait pa6 lá. mois ie ... me tois.. Philippe. gue taut aille bien..873.on soitobligésde devinerle messoge.

.. que iu oies si peu d'humour: c. Je croisque tu (pouvoir) m'oider. Cesi tristepour elle 4. nousfossions sovoir: je soche. l-e27. 0bservez la situation z e q u ep e u v e nd t ire chacun . o.i'espére.a| Écoutez ces répliques et dites si le Z"verbe esiá il pleut. Exemples : |. . Lepetitomi (¡'oipeur.Jesuis heureux qu'íl sati ld..nousollions foire: je fosse. ie suissOrque.surprís. 2.) Le pdre (ie suisheureux que. . a n que. pour exprimer une impression . 2 d l'indicoti{ X ou subioncii{ X 3 4 5 6 7 8 9 t O emploisdu subjonctif . .il est nécessaire-. d. i'oi peu¡ ie suisheurcux. qu'il vienne ce soír .. Je ne croispos que tu le (connoíire) terminée. e .. íl fout que tu prépares la reunion. q u e s o n p é r en e v e u i l l e p l u sl o v o i r -'. Mes porenisont peur que ie (sortir) Remotque : pour porler d'une oction seuleIe sojr: (ou d'un événement) 3. b.Lo mdre(il n'estpos possible.le uoisqu'ilest ld. Je pense 3.. 5.) . sonsquet avont que. q u'il réussiro. (soit/est)pr6i pour son exomen. ie souhoite.+il plewe.une volonfé : voudroig veux. il {out que.ie regrefe. ne pensepot ie ie ne croispos. l i s e ze t i m a g i n e c o e sp e r s 0 n n aqes. regrelte.. 1. que tu peux en pcrrler d tes porents. -".un jugement : il faut.) 81 .il fout --+¡l fo¡lle I'indicatiF ouausubjonctif [ochez la case quiconvient.¡e désíre./oit réussi). Son pdre estiresfier de so f¡lle. Je regrette que vousne / pouvez) pos venirovec nous...nousoyons éhe: ie sois.2.on utilise le subjoncfif possé. Vouscroyez que Moiid et Inds(viennent /viendront) ? (puissiez 5.. ie ne cro¡spas. á l a t o r m eq u i c o n v i e n t . Exemple : th L Je suissurpris 2. que nous rentrions somedi.ie douie. ie ie ie demonde. . que mo mére soít ld. que tu comprennes bien. bJRayez l a f o r m eq u i n e c o n v i e np t as.J'espére que iu (comprendre) bien ce que je veux dire. nous devions oller: i'oille. il n'est pas ceioin.un souhoil : i'oi envie. il est impoñont. oprés certoines expressions i pour quel 1...Alicevo décoller en qile delto...Je penseque Pierre 2. Le2Z il faut que fu aiespépore lo réunion. ..Son petitomi esi trés inquietet lo mdredAlicevo essoyer de le rossurer.. Pierre esl súr 5. ie íl n'est pos possible. noussochions '' . Nous sommes désolés quelques formations irréguliéres au subjonctif roppel : ovoir : i'oie.. nouspuissions vouloir: je veuille. nous soyons pouvoir: ie puisse. C'estgéniol que tu (éire) ovec moi. L i s e zl e t a b l e a ue t m e t t e zl e v e r b ee n i r e p a r e n t h é s e s ie désolé. Pourlo premidre fois.". . que vousne puissiez pos ven¡r ernoiremorioge. il estbon. pour décriredes octionsnon < reolisées > qui expriment : .un doute : doute.. triste. . Je suisétonnéque iu me (dis/dises)cq. 4.t E¡nplois du subjonctif Associe uz né l é m e n di e g a u c há eu né l é m e n dte d r o i t e . Elleesttrésfiéreque son fils(c¡réussi . 3. nousvoulions devoir : ¡e doive. 4. ...

loin du bruitet de l'ogitotion. dons une otmosphére trop originoleet hop forie. rar ^v^dárÁr porfir ne pos porler trop de beoucoupoe rire *. volre portoblequond Pourne pos géner lesgensoutourde vous.tes d an s l ' e x l r a t T ct-0essu5.éteignez prés de vous. et exnressio o débronchep penserd outrechose une muhítudede quelques obuser ia.le sens des mots la page decesiteet retrouvez Regardez ns. tFÜ quisonttraitÉes lesdeux propositions. Avontd'oppelerquelqu'un. d éteindrevoire téléphone quond vous éles entouréde gens. toú le monde ne profite pos de vos conversotions. pos tout vous ne l'ovez que vousétes touiours ossurez-vous 2. une sonnerie d ne pos choisir 3. Donsles lieuxpublics. 5. Si vous ne pouvez pos répondre. pour qu'on pu¡sse vousloisser 8¿ . '1. retrouvez Parmi. Veillez dons un endroilisolépour que déplocez-vous 4. ogréoble. Pensez ó.n'oubliez pos d'octivervotre messoger¡e des messoges.

aumilieu l¡ Jaudéb ouá la Fin dumot. o n l e s o i l . .Mois j'y oui.P e n s e z . feroi ottention ! pos de trovoiller plussonsgogner plusI 1. .y lesphrases oüonretrouve lestroisexiraits ci-dessous. Lisez le tableau ¡uis transFormez lesohrases ps a ru n p r o n o m . et cochez la case n Écoutez | 2 3 4 5 6 7 I So Ecoutez et dites si vous entendez le son ut.. .J.y reprenant une proposit¡on /e. le veóe utilisése conslruitovec de . 0ueremplacent . Je suissOre qu'il o vus dons le grond ó. . Je soisbien qu'il est porti ou Brésil l'onnéederniére I pos somediI qu'ilsne viendront 5. que lesoulresn'ontpos choisi d'entendre vos drólesde sonneries. v o u sd e v e zé t r ec o n s c i e n t s . . le verbe utilisése construit ovec d -. Nous n'occeptons 2.. Elles'intéresse de plus en plusd l'ori moderne.y . meme son sondifférent (É) ef 3 4 5 6 7 I l r 2 3 4 5 6 7 I m||reu I fin I quiconvieni. I'idéeest complément directdu verbe "+ le J'oímeraís vous revoir. d bien refermer lo porte.y el en? Reliez lesÉléments. y Oú on port en oolt ? On n'y a pos encore (On n'o pos encore refléchioü on réfléchí...en ll faut que tu m'explíques ! len oi besoin. Relisez lespronoms le. .. en. et cochez la case qP O Écoutez 2 8l . . e¿ y permettent de reprendreune idée déid expriméeen évitont des répétitions. On o bien profitéde nosvoconces ou Sénégol. .) . portoit en ooútJ je feroi ottention Exemple : Mois oui. . . e n r e m p l a g aln etsé l é m e n t ss oulignÉ le. (J'oi besoin que tu m'expliquesJ . ll est omoureuxdes poysoges Ouestoméricoin. . . tla e n . . d éieindre votretéléphoneportoble. Vousdevez Otreconscients On soit Pensez qu'il {out oubliersessoucis quotidiens. 4. Elleest possionnée d'od moderne. 3. ffi $ honétique / hrl(signé) lrrl(ciné) quiconvient.Je Ie souhoite vraiment (Je souhoitevroimentvous revoir.

0ites surlesbonnes I'article Lisez elles sontfausses' si el corriqez-les oufausses vraies sont sonl démodées. 3.on n'o pos envie de respecter lesfemmesne pq¡entiomoisl'oddition. dons lesgrondesvilles. les bonnesmoniéres l.csñ. Qu'est-ceque le SBAM? ó. surtouf 7 On ne se solueplus beoucoup. Aulre{ois.on o le droif d'étreun peu impoli le vendredi.r quelques expériences quiracontent étrangers ces Écouiez enFrance. 5. ou resTouronf les outres. élechonique. Dons les grondesvilles. t) si lesatFirmaiions maniires. Au restouroni. Au hovoil. de comportement 84 . En Fronce. que Racontez' venez d'Écouter' vous celles FERI¡ * \. 9. On peut trés bien vivre heureuxsons connoilreloutes les régles sociol. Pourécrirepolimentd quelqu'un. qu'ils ontconnues surprenantes hisloire' quelle photo chaque correspond á Retrouvez trésdifférentes desavoir-vivre des régles bl lonnaissez-vous pays ? ? D'oü viennent-elles devotre decelles ? de ces régles pensez-vous Que comme des situations dans déjá trouvÉ 6tes-vous vous cl Etvous. 4. les premiéres louiours enlrerles{emmes les hommesloissoient 2. le messoge il ne fout pos utiliser 8.

:S rq .

Le chcruffeur esi plus gentil dqtrs lcl rue. Cetie ville cr déiir orgcrnisé o nnées. des usogersdu vélo. Lesbus soni inler. Lclr¡oirie de lc¡ville vcr réolisercles nresures et cles éiudes sociqlessur les conrt'trergot.tts 86 . jr. Pourle 'esponsoblecle lAssocicrtiorr qu'on lteul vivre ovec un nrc¡xirllullde cent voiluresdqlls le cenhe ville' Z Urre femnre clir que lo lournée sclnsvoiture seroii lrrieux ovec lllus de bus de poLlutionde I'eou B.= S .=. nécessa 1. J + -* rtF:' I -. i n ar¿ #.lotrt le nrot¡de de toxi pense que. 2. lr ' .o' cl 9 Loulo' le so r dctns le centreville toute ct iournée' 3." ' 'ili' ¡:\ I ffi suivantes' !ans lesphrases I'enregistrement. .dits voilufe durclnt les clertriéres sept ioumées scrlr-rs 4.. Lq moirie irrletditcruxvoituresd'crllerdclns le cenlre ville de t heures le ncriin u.t a -.lsvoitufe. sol. clvec lo iourr.. Lo jounrée sorrsvoiture ct Jieu urre fois ¡lor ot. cette ioufnée rronlle ó.. á nouveau a) Écoutez t0rrect¡ons Ies ei Faites quisontFausses lesinFormalions repérez ¡res.t. t 3 ' !a \.rée 5." \ ( ¿.

hein?Canesert¡ rien. . 0 u i . année consécutive.0us aimerie tregentils C'est tout! ll y b u s avec lesécolos. t o u tl e m o n d¡ ep i e d ! . ns ts té g a l e m ep nr té v u e C J'en oour m eo r o m e n e dr ans l e c e n t rv e¡ t l e e t nouspermettra d'obtenir lesinformations f a i r el e s m a g a s i n s A.dlo plocedesdifErents moyens de ionsport b) Lisez le iextepour vériFier vosréponses.moi. Alors. e i n? l l f a u tq u a n d méme ilfautétregentil avec t0utle monde. eu a n d m € m e dans laville.. profitez-en ! 87 .Lavillepaficipe á (ette opération la iournée par[ama¡rie avec notre association. of i t e r p o u r ¿11er vous voir' .lo i +^h ¿lEr ¡^ q E v¡i < h.c ' e s t d o n tl a m a i r i a e b e s o ip n o u r é f l é c hii rl a parce qu'iln'ya pasde brüit. . tenez.Les bussontorctuiis .^fi té. devrait s'occuper. Afin pour table chance lescvclistes. a'ó<f ^F:tL'i r a uj o u r d ' h u i .ela oui. Et. l'Asso. et puis Ea gaserti quoi. née sans voiture.Ah. sincérement.lespolit¡ques décident d'é' . Inmno nn n¡<<o á R o u e n . Etune enquéte auDrés des .ll foutÉflechi.o n v ¿ e n p l . C'est ¡l y a lesbus.bah. b a h . ' e su t ne v é r ¡ .avec cette toutes villesontfermées lesrues ducentre journée peuv t ivre 0. de mes vac¿nces pour 1ire plein de romans.n f i ni .Cette pour sans v0iture a étéorgan¡sée. Mais.t s 1 9h e u r e s v o i t u rd ea n s [ ec e n t rv ei l l e C . cen'estpasvraiment pure pare¡l deladémagogie ! C'est touiours : sans v o i t u r eh .0n p. c'est d e c o n n a i t l re esc o n s é q u e nd c e ls ajourquedeux dommage : (a n'arrive foisparan. ? a bien d ' a u t r eo sr o b l é m e ds o n tl a m a i r i e . faire attention. e r e g r e t tq ^h^f P' u. arrivent ¿ passer. bien.V o u sv . et fa¡re d e I ' a i re t d e sm e s u r e auiourd'hui..pasde place b¡en desdifférents moyens de transport pollution E..Laiournée vo¡ture ?Vous demandezu n ec h o s e i:l y a e n c o rd sans ee sv o i t u r eq su i á unchauffeur detaxi? Bon.lesbussontgratuits toutela lournée.n m o n t r q eu ' o n s a n s a u xv o i t u r ed se 9 h e u r e ¿ e.septi¿me Auiourd'hui. ciation desusagers du vé10. alors. Quieslcelle oenonne ? qu'elle Est-ce oime voilure ? lo ioumée sons Pouquoi ? l'" personne 2" personne 3'personne une femme (qui foit Iés mogqs¡ns) . qzu ' i ln ' ya i t p a sd e deux foisparan.$ Écoutez et complÉtez le tableau.ou¡. j'aime profite c o m m e r C ae . d se n i v e a s uo n o r e duvélo! ser0nt réal¡sées.h . regardez..ofite du be temps pour se p r o m e n e n¿ v e c l e s e n fa n t s .Ah. desmesures depollution D0nc il fautenprofiter. ou¡ce serait encore m¡eux !Allez.

pour Observez lesphrases lesdeux dessins. . te voild.sejustifier t"orocher puis.:il:zles phrases. Ceslun peu cher: Ah.. 3.Je rcgrcttemoisvousne powez pos entrer sanscrovote... lesrÉponses Dons ces phroses.. Cesl dommoge..+l ..Celo nous permettrod'obtenir les informotions dont lo moirie o besoin. .Je rcgrctüe mémeune chose : il y o qu¡onivent encorc desvoilures d posser. dont les resultois serontconnusen décembre... 5.donf remploce: un complément direcl un complément ovec < d > un comolément ovec < de > Dons ces phroses donf remploce: un complément du nom un complément du verbe ' . lespolitiques déc¡dent d'étregenfils oveclesécolos.-... reproches iustificotions Je sois. écrivez unminidialogue avec lesÉléments engras. Retrouvez ceque dont remplace etrÉcrivez .ont été éolisées en colloborotion ovec le minisfére de l'Écologie. i.omoirie devroil s'occuoer .ll y o bien d'outresproblémesdoni lo moirie devroits'occuper. ! ie l'oi lu el puisi'qi oublié J'oi eu un probléme ovecmo voifure. l. deuxfoispor on. Mois..Ceslde lo bonnequolité Cestdommoge.. Cest dommoge : 9o n'oniveque deuxfois oor on. + L.i'ottends depuisune heure! Tun'ospos répondud sonmessoge ? Tuexogéres ! ont tD .Lesenquétes.Cest trop cherpournous! quond 4.. ¡ o moirie o b e s o i n.- bl tochez quiconvienneni.:89 .serontconnusen décembre. . --i Lesésultofs ... Sl Associez lesreproches auxjustifications. Cesttouioursporcil : il foul étregentilovectout le mondg olors. 2.

Z Ledirecteur m'o porlé d'une personne. On utilise donf pour remplocer qvec de : un complémentconstruit .es! .): Nous oyons regu les enquétesdont nous vous pa ions lundi. Mais ¿'est de la bonne . . ou libroire.complémentd'un verbe (parler de. . tuexa9e.Vouspourriez foire moinsde bruit! 4. \. ll faut faire la gueue ! : . . 4. Te 6u¡5 pres6ée. Te /ais ce jue je veux ! . se iusfi{ier reprocher . C'ett tot4)aurt pareit ! : . rcprocher l.Comment s'oppellele livre? Tuos besoinde ce l¡vre. 5. a(ez . ll n'estméme pos minuit.Le livre Vousdemondezdes explicotions n'estpos encoreorrivé. vous demonde des explicotions.haí. une femmeenceinte 2. i'é¿d-¡s l d(dñi vaus. ll fout foire lo queue. t9 .modome. Je suispressée. Votredirecteur(ou vohe professeur) 3. 8. que lu connois 5. ll q {¡n¡por ocheterlo grosse voiturerouge. ó. Íai eu un probléne. Nous ovonsfoit tout notrepossible. te vaild. gualité. . Vousétesdons un bus. Lo Chine est un beou poys. AA. ll nedt méne pas ninuit .-. puistaitesuneseule le lableau phrase Lisez en utilisant dont.Vousvousétesossis Dorceoue vousvousétes blesse(e) d lo iombe en {oisontdu spod el vous ne pouvezpos rester debout dgée vousreproche de ne pos loisser Une personne votreploce o qui vientde monterdons le bus. se ¡ustifier . .J'oi touioursrévé de ce poys. j'attends depuis une Aeure ! .dialogues et indiquez si lesphrases servent á reprocher qrr | \ Écouiez 0ua selu5Íter. Vousorrivez(encore)en retord d votre trovoil (ou d votre école). ll ne {out pcs vousgénerI ó. -. Corcossonne est une petiteville merveilleuse. [étudionteioponoise Vousm'ovezporlé de cetteétudionte ce mot¡n. taut l. ñou6 avan6 /ait notre poss ibte. réverde.complémentd'un odiectif .Je m'occupede ces enfonts. Ditesdonc.. 2. veutvous rencontre[ 3. ovoír besoinde.# Par deux. 2. choisissez une situation ef iouez la scéne.vousovezvu l'heure ? 3. a trouvé un opportement dont íl est trés conlen . 8. . le colme J'opprécie el Io beoutéde cettepetiteville merveilleuse. ll ne . Lesen{ontsonl entre 5 et 8 ons. C eSt daqraa?e) ¿ est .les. . D¡te' dan¿) vaué./ ) Exemple : Tute rappellesce rlíent ? Nousovonsparlé de ce client lundi. . J'qi oublié le nom de cefe personne. Je fois ce que ie veux ! Z Excusez-moi. Vousovez commondéun livredons une libroirie il y o deux mois. Ma¡6 l j'étd¡5 avant vous. mois i'étoisovont vous.rtut pas @us Jéher ! ' ex¿usez.complément d'un nom : les commerqdntspotf¡c¡pent d une enquéte dont les r*sultsls seront connusen décembre.ll ovoii enviede ceite grossevo¡turerouge. Te regrette. 9. Est-ce cettefille? Alex est omoureuxde cettefille.Tute roppellesle dient dont nous ovonsporlé lundi ? 1.

Chonelo crééune nouvelle eou de toilette. (\ Écoutez qui convient.. 3. I l . le texte..l d lo forme octive l d lo bme possive. l.b ? Pourouoi ? outeslesruesdr¡centre villesontfermees I or-riourd'hui de t heures d 19heures dons (Joumée le codrede l'opérotion ). .Lo forme possive BÉve Ijj t¡r. 90 .. '1. g j YZ Transformez lesphrases comme dans I'exemple reprenore [sans le sulell. -+ Uneenquétesera réoliséepor lo moirie uu nois de moi. Leséditions Goll¡mord vont publiermon livre. o) Celie iouméesonsvoitureo éte orgonisée por lo moirie. 2. 2.. 3. Exemple: Lo maírieréalisera uneenqu?te ou moisde mai. . Quelssontles compléments du verbe dons choque phrose? 3..i a 6 . Sesomisvont trésbien occueillir Isobelle. 7 . On conkÓle les mochines fousles moiins.Des mesures de pollution de l'oir seront réolisées el une enquéteouprésdes comme4onr esr q. --+La lettre o été envoyéehier. 4.b et 3.. Quel est le suietdu verbe dons choquephrose? 2. b ) L om o i r i e p é v o i fé g o l e m e n r. l. o) Desmesures de pollution de l'oirsercnt Éolisées b) Lo moirie .des mesures de pollution de l. Lethédtreovoitvendu toutes les ploces. Ledirecteur orgonisero une nouvelle réunion. Quel est le tempsdes éléments en gros ? 5. sonsvoituE Cetteiouméeo eté orgonisée por lo moirie en colloborotion ovecIADEME et le minisiére de l'Écologie et elle permeitrq de menerdes études surlesdéplocements en centre ülle.o orgonisé cetiejournéesonsvoiture. misen ploceplusieun onimolions sur lesmcryens de tronsport et fenvironnement urboin. 3. I TransFormez lesphrases comme dans I'exemple. Les busseront grotuits toutelq ioumée. Exemple:Lo secrétaireo envoyélo Iettre hier. l.... . Lo femmede ménogen'o pos {oit lo chombre. o) Toutes les ruesdu centreville sont fermées de t heures ó 19 heures.. Lomo¡rie en outre. A quel tempsovez-vous écritle verbedons les phroses 2.. 4. o) Et une enquéfeouprésdes comme4onts esi égolementpévue.. b) ----. pÉvuecette égqlement serñqine.oir 4. 2. b) Lo moirie . Que remorouez-vous ? 4.o u p r e s des comme4onts.toutesles rues du centreville de t heures d 19 heures.. compléiez puis répondez auxquestions.. et cochez la case lo phrose est. Lo bonque n'o pos occeptémon chéque..

& mat¡n I r _ _ _ _ _ onét I qu e / [s](séne) I lz](zen) / [] (choine) fsl(soine) z.choisir le ioumol. Pour qui foif l'oction.l .ljl cnevoI mochine bouche 4. 3..mettreen poge les .Lo forme possive: Lesrueson¡ par la mairie. n mairieréolísent desmesures. [ ' ] somedi cosseTTe Fronce 3. zl ze(o douzoine froise puis répÉtez. Six ongesógés choisissent six chontsenchqnteurs. .¡ - C\ Écoutez et rÉnÉtez cesvtretanqu es.-----'lI I T H passive pour prÉsenter les untexte á la Forme icrivez .Formofion possé 3éire + porticipe du verbe.imprimer .^. été fermées s'oppose d lo forme octive: In mairie o íerméles rues.1"^' c. r.. [5] ¡oune logique voyoge 0fs l.Emplois : .vendrelesiournoux lesphotos odicles la formepassrve . . indiquer on por ulilise Les ruesont été ferméespar la maiñe. eou et onze squcisses 3.-i- 2. [Lamoiríea fermé les rues] Desmesures de pollution de l'oír seront réolísées. O Écoutez l . 91 . on porledes rues (et de ce qui onivedonslesrues). Donslo moin'eo fermé lesrues.écriretous les orticles effectuer des reportoges . .. Lo lormepossive permelde donner plusd'imporfonce oux octions.journal. S Écouiez 7 dl tJl cose zqPPe lésqnt rosé seize v. on porlede lo moirie (et de ce qu'ellefoit).L^. ll 2. et cochez la case qui convient. por Les rues ont été fermées la moirie. DonsLesrues ontété fermées par la moírie. production étapes de d'un dittérenies .. . 5.? t3) coge ioPPe lesgens Roger sqis-ie cosse soPe loissont rossé cesse cocne cnope les chonts rocher "^-L^ I q". . Douzechouxsuisses hochéssons séches..

. d e s n p i l e so d o n s : 3. des forétssituéesdons des zones trés polluées. ll y o sécheresse du loit quond lo terre est tréschére. : :.. mercure.'re4 L'J & (. les bombesqérosols. foire devenirplus petit. 5. par exemple.\ la couchedozone Ñon. > signifie: 2..: . ne pos détru¡re. soni ¡nterdits. Lesforétstropicalessont des forétssituéesprés des trop¡ques et de l'équoteur.-: :. ñmÍil ffinñn fñ¡lr lrcil GEEgr . dbzoneque lesautresbombes. lesfours. ó. Le mercure vroi {qux de ces produitstrouve-t-on 1. us la couche 3:|j-l --.:: . desprodu¡ts ellescontiennent --^--^--¡^ :t. . 9Z . Leverbe < préserver détru¡re.On utilise les montres.-. les gaz qui détru¡s6g& pilesá la poubelb ? rJQ + Fsf-cequ'onpeutjeter ies vie¡lles lNon. quond lo ierre est kés froide. Lesquels dons une bombe hobituellement oérosol? un produitcontreles mousttques. des {orétstrés pouvres. lestélév¡sions. des forétstrés petites. jj:j -:1r:i::r1r:¡j'tn:l'1¡ isur une bombe contre/es mousfigues . .I n"d'ercrrer @ fr rao* qf rueo* : foire auxquestions et pollution Environnement -{> pose¡ une question I pas ne préservent avecce dessin les'bombes aérosols Parconséqúent. cela ne veut rien dire parceque. du jus de fruit quond lo tene estlréspolluée.1r-: j.¡. lo peinture. en 1996..comme dansles il faut les rilppofter toxiques. il y a un symbotequi inaique Q "présw la couched'ozon&Est-ce que c'est vrai ? / ' . lesréponses le texteet cochez Lisez est un produittoxique 4. i . il y a du É desmontres. ^. foire devenirplusgrond.¡ j qui conviennent. de quond lo terre est trésséche. Dansles petitespilesboutons magas¡ns.. e@r ¿ Déñ.

goz qui déhuisent Les lo couched'ozonesontinterdits. . Leclimotvo étre mod¡fié réchouffement de lo plondte. In Tenese Échau{fe donc / alos / par consequenl / en conséquence le climat vo chonger Certoinsveóes exprimenfégolement lo couse ou lo conséouence: Le réchaul{ement de lo planéte va causer / prcvoquer / áre responsoble de beaucoup de chongemenb d¡mat¡ques . pouvez uiiliser tropicales ? > Vous .donc. al Relisez le document et frouvez lesmots la cause. . por conséquent les bombesovec le symbole< préserve lo couche pos meilleures que les outres.4E¡primer lo couse üt lo conséquence quiindiquent : . . le climot vo chonger Beoucoup d'onimoux vivent donslesforéts.d couse de (pour pÉsenter une chose négotive) Lesforétsproduisentde l'oxygéne Le dímot w changer á rr. il fout les ropporler dons les mogosins. des produits Les pilespeuvent polluer lo couse) Comme la Tenese réchouffe. por conséquent. Leclimotvq étre modifié il y ouro plusde sécheresses ei plusd'inondotions. d'ozone. le climotde lo plonétevo chonger. lo couched'ozone./ la cause et la conséquence << question du document: Pourquoi . les bombes oérosols ovec ce dessinne sonl Dosmeilleures. en conséquence )n coupedes orbresqui sonttresvieux. .puisque (ovec puisque.porce que (ovec porce que on explique lo couse) qu'ilfaut protÉger les Fordts esi-ce Le clímot vo changer porxe que lo Tenese réchauffe. n'estpos utile lesgoz Lesymbole< préserve qui détruisent Io couched'ozonesontinterd¡ts depuis 199ó.. le climat vo changer pos encore. quiindiquent lesmois bl Relrouvez la consÉquence..les pilescontiennent des produits toxiques. . ne sont porceque il fout les roppoderdons les mogosins. RÉoondez oarécritá la derniére '-.ne forétiropicole. olors. Associez lescauses et lesconséquences.lo csuse esl connue et éüdente) y o beoucoup qu'onne connofr de plontes Puisque la lene se réchauf{e. 9l .use ds écllauffement de la Ter¡e. ll y ouro plus de sécheresses porceque d cousede Ie réchouffement de lo plonéte.comme (wec amme lespenonnesqui porlentconnoissent lesÉlÉm enlssuivants. > ll n'y o plus de < mouvois goz dons les oérosols les goz qui défuisentlo couched'ozonesont porceque interdits depuis 199ó. . . . .grúce á (pour présenterune chose positive) tl fout des centoines d'crnnées pour obtenir La pollution vo díminuer grdce au reqcloge. por conséquent ellesconliennent toxiques.

Les chiffres de la mobilité Lesusagers .. ri.'.g F : {-- ne de lo mobllité \a < LeschifFres >.il!.20%desdéplacements ontlieuentrele domicile et le trava¡l et ils représentent 20%de I'ensemble des par kiloméfesparcourus un automobiliste. proposer pouvez-vous pour I'organisation de cette semaine ? Que &&' {rtu*. i. > p u i sr É p o n d e a L i s e zl e d o c u m e n< t< L ab o i t eá i d É e s zuxquestions.d des personnes dgées? . Expliq uezpourquo ¡.d des odultes? . ? Pourqui ? Qui o écritce document 2.d des enfonts el odolescenls ? . -SOUR|TZ Ic't$tAstllAiN_t lI ll08¡ Dr 94 .d des outomobilistes ? lmaginez unesemaine de la mobilité dans volreville. i¡. q¡) '1.Présde 27%millions de Frangais ut¡lisent publics lestransports urba¡ns. Quels sont les oblectifsdes idées proposées ? peut-onporticuliéremenf proposer: 3.) Lisez de la mobilité -. Lesquelles de cesoctivités . lestroisdocuments r . quelles Diies informations sonflesplussurprenantes. .

".:*. .E erTrailTe oPeenne mobil¡té t Les chiffres de la mobilité publ¡cs Lestransports EI l.:'t.1 tramwaypeutcontenir 240 personnessoit3 autobus ou 177 voitures. C'estle pluscherdestransports en commun..[?'.r'' .'ru*l*'u*rW Tmry H\ t0t Ift¡ Les chiffresde la mobilité :í:.. . ' i La voiture .----'4" ." _ DlstrrPuu" .."n'-^:. " IOÉTS A BO1TE LA ?#::t:.^.En France. d'unbillet ."'*.."'.:ii#i9t*déi.1 km de métro d'euros coüte61 millions á la construction.tz?itr.lt . maisaussile plusrapide.t:¡. .Unepersonne qu¡se déplace en automobile est resoonsable d'une pollution 10 á 20 foisplusimportante quesi ellese déplace en bus. la circulation automobile par4.99euros en France..28%des déolacements en voiture pas ne dépassent en milieu urbain 1 kilométre..Le coútmoyen estde 0. .4 depuis a étémultipliée 1960.r¡.::!:ili:: n***.-.

_ le tableau. auxassociations qui correspondent ceux et retrouvez cescommentaires .. solidorité documents prÉsentÉes."'j. de cette prévention de lo oclion ouprés des molodes el s'occupe 95 . présentáes ? [omplÉtez chacune des associations s'occupe domaine 0.. quel I I sonlé r I lufie contre t p"rr*i¿ --¡---^ entonce .[?]3*?i. Cetie ossociotion. Cetteossociolion lo consfruction qui et d finoncer personnes lo rue vivent dqns les d occueillir cons¡stent Sesoctions du poys sur l'ensemble de logements et lo rénovotion o pour objecti{d'oider les enfontset les ieunesissusde fomilles pouvresd béné{ic¡er 2. """ " o' ".. grove molodie. oient un logement q pour mission principole d'ogir pour que méme les plus.'' qi) . de voconces en cenlres de séjours méne une 1920.fllli.t U Lisez \.l. Cetieossociotion el de loisirs.' !""10¿i::'. rcspect desdroifs lhomme ie entrside.H3B]l:*l: :?Hi:l#l$r. lutte contre le concer Elleopporte son qide d lq recherche. créée en 3..pouvres l.

¡ r .acf-fr.. . d o c u m e n t A B C D E slogcn Lo mission premiére de cetlecssociotion. fondéeen 1988. rue Niepce 75014 Par¡s www. : n n ' a u r a ip t a sb e s o i n AI'EG NOUS.) ::ul de l'ossociqtion :cmmenllo personne :'ide l'ossociotion FÉres des hommes )ecours populqtre Associolion oes Dororyses oe rronce 97 . .est l'oide chirurgicole oux enfonismolodes qui ne peuvenipos étreopérésdons leur poys d'origine. i" l' .. COñI|BATTEZ LA FAI|I. ou blessés Cesenfqnlssontprisen chorge por des spéciolistes de lo chirurgie pédiotrique et occueillis pendontquelques semoines bénévolemeni Ccrns des fomilles. .. pouvreté. quond ilssorteni de l'hopitcrl.'. Regardez lesdocuments Associez chaque slogan á un document.|.r 1 . d en o u s . Ecouiez qui parlent puisc o m p l é l e z cespersonnes d'auires associaiions l e l a bl e a u . :. et Iisez lesslogans.: '. .etc.org . Médecins Jeunesse sons frontiéres ou plein oir ::omqine troité :onté. AcF 4. . '.t ans : p a r i o ud lemonde rhacun : ' : i i l e sd r o i t s d e I ' h o m me et d e I ' e n f a n t .

. Tu (vouloir) . ó Yooundédons lo motinée... l'onnéeprochoine ? Z Vous(oimer).vroimenl géniol que lu viennesovec nous ou Métnam l'été prochoin ! 5.. ll (folloir).. Le pésident(devoir)...m'expliquer oü vous hobitez.-.. Tu (devoir) .. Ea ( Qu'est-ce quetu dirals d'unpetitresto chino¡s ceso¡r? t un souhoit un conseil une demonde polie une ínformolion incerloine une proposilion ( qa me plaira¡tbien de Yivre au soleil toute ['année..... ie ne le soispos.. Leconditionnel pésent se formecommeou . écrireplus souvenfd les gronds-porents.portird Kotmondou 8. < Cette fournirait association du trava¡l auxplusdémunis de nombreuses et leuroffrirait possibilités r de logement. \É quevous relevées. 3. lD prÉsent..> ( Tu Dourra¡s m'aider á déménager samedi Drochain ? r' *. . d'¡nyiterles Bollet pour féfer les voconces? On les oppelle? 4. verbales avez 0bservez lesFormes purs c0mprefez. étudiants... ( Tupourra¡s trava¡er avec '' d'autres t'aidera¡t.. orriver ó.... Qo vous (ploire) . .-... dans le tableau. proposé l'leftez le verbe auconditionnel s'ilfeplof ? répondre d celtequestion....moisovec les --ions. Ce (étre) . l.conditionnel b tP lesformes aucond¡tionnel Regardez Relevez ces situations.bien revoirle lest de frongoisovec moi ? . quiconviennent [ochez lescases et dites cequechacune exprime... termino¡so dn es .*...-. Tu(pouvoir)----- 2. : o i s ..

tu veux un outrethé ? Je vois en refoire tout de suite. nous porfirions.un souhoÍ: On oímeroit bien vous revoir . emplois : ¡l peut exprimer .une informotionincertoine: l-odirection signeroitles nouveoux occordsieudi motin.Ah !oui olors.. '. ('1bl Lisez Écoutez encore ces rép liqu eset relevez queForme cha au conditionnel.a r É p l i q uq eu im a n q ud ea n s c h a c ud ne c e sm i n i d i a l o g u e s .une proposition. .une demondepolie : Vouspouniez m'oider ? . Tu réves de quoi pour tes prochoines voconces ? 6. d'occord. ..-/.go nousploiroitbeoucoup. A - .Oh ! Excuse-moi.l m a g i n el z l.Tuos entendu? ll y o des gréves d'étudionts ? 3. quicontiennent Ecoutez ces répliques ei retrouvez celles . :vomnlo ' io nnrlirnic 2 3 4 s 6 7 8 le conditionnelprésent fomolion : formesdu futursimpleovecterminoisons de l'imporfoit: ie ferois. L-/ o 99 . [ochez la case ouiconvient. Qa te dirait un bon restourant ? . 5.Au ciné? Oui.Qu'esi-ce que ie pourrois foirepour ovoirde meilleures notesen frongois ? 2. r condit¡onnel le iableau.l (\'l une forme auconditionnel. Cest sympo.un conseil : ll {audraítdemonder ou professeur ..

: encore unefoiscesphrases et rérrivez-les engardant $nl Écoutez le m6me sens et enutilisant si. . I9 ( ) Ecoutez et compléiez le tableau. sion chontoit... qs* .Si-. o np e u l ' a u v e r l av i e d'unenlant. Si tousles omiséto¡ent ld.--. Iomolétez. . l. ..oñ portirs o o m e dm i olin ovont 7 heures. dinezsonsmoi. l.-. Si ie ne suispos ld d 5 heures..-. 2. . Si i'étoisriche. 4- opperez-nous l 5.fE NE suis tA' -oB Li6¿ DÉ nefáPER L¿ ¿ETooR al Ecoutez et relevez lesdifFÉrentes fagons d'exprimer la condition. puis Lisez lesrépliques cochez la oules qui réponse[s] convieni Iconviennentl.e verbe directemenl opréssi peufCtre : ou présent ou futur d l'impérotif d l'imporfoif lloutreverbe oeut étre : ou présent d l'impérotif ou futur ou conditionnel 5i chaque yereonne aiAeun peul associa.---. S iv o u s . . l . condition/hypothése Ésultqt commencez lo réunion sons moi je n'iroiposfoirelesmogosins somedi.. Si . qu'est-ce qu'il fero l'onnéeprochoine ? . . 3.: 4..iaí.. v o u s. Téléphone-moi ou bureou. -.ó .si 5. an'trauvera de nouveaux 5 i o n¿ o n n e un Peu ó arqent. .: 6.. demonde un plcnd Potricio.Si ---3.!a.4..tu veux..: 5.. S'il -. .

se morierqvec un octeurirés :cnnu. Si tout le monde (oimer) je {oisun grotinde pótes. .On peui porfoiskouverd'or¡tres motsovecsi : Méme si elle lu¡ o tuconté.1. on te ous.dons le cos contmhe. on s'oltend d Rodez Au ccrsott vous voudriez reveni¡ appelez-moi. porlonsJui du probleme t si + imporfoit+ conditionnel présent Si i'étoís riche.Avec si : s¡+présent+présent Sí tu veux tu peux reprendre un cofé.[omplétez lesphrases a v e cl e v e r b ep r o p o s é á la Forme qui convient.s'¡l(s) .. .. lmaginez que vous gagnez au loto.Somedi.connofredes gens intéressonts. 101 . on aura le temps de prendre un petit café. gogner becrucoup d'orgent. étre hés célébre. ovec des expressions: Vousvenez somedi? Dons ce ca1 ie préporení un bon toiine. '1. d lo télévision. on voustéléphonero si 3. lsolution -ouisville esten portie frongoise et en podieongloise.. Jeon-Luc (prenore. le fromoge. l. ie feroís le tour du monde. Avec deux propos¡tions : Tu viens d 14 heures.r. Posde probldme. Cours de résoudre ceiteÉnigme en discuiant tousensemble et en . ie podirois 2. ó. on iro d lo piscine s'il ({oire) beou ? 5. Si on ovoitson numéro.St + ¡ll¡ls. . le concertsero onnulé. si+présent+futur Si vous voule4 on iro au muséedu Louvre.soul si loi un probléme. Essayez interrogeant proFesseur votre qui ne peulrépondre á vosquestions quepar<(oui>> ou << non>> page 104). On pai ensemble. Je n'ottendrois pos iusqu'd20 heures si tu (ne pos éhe sOr) de venir! 3. on (oppeler). . .t nousemménero peut-étre.. . d Brest le week-end prochoin. la condition / I'hypothése . Aidez-vous desexpressions proposées et exprimez sesréves.'endre posser des milliers de disques.On vo ecouter ce CD si . 2. __. il q tou¡ oubl¡é. on peut oller iouerou squoshdemoin soir.. Frédéric pour so fétele 18 iuillet (Rentred Z si tu os froid ! lmagine cz eq u im a n q ud ea n s c h a q up eh r a s e . . vite si i. + impérotif si+ préseni Si Luc estld. quelpourcentoge de lo populotion porlelesdeuxlongues ? Regardez ceiieillustraiion et imaginez ce quejuliettepense. l. Si tu (vouloir) . Remorques: .On peut oussi exprimer lo condition ¡ l. fqire des concerts dons e monde entier.5itu veux oller ou concedde Mickey3 D. oller dc¡ns les grondshótels. 2. J'ariveroi d 5 heures. Dqns le cos controire. qu'est-ce que vous ferez ? En cas de pluíe.ovoir un public enthousiqsfe.ouloirétre une gronde chonteuse. Si7Oo/o de lo populotion porleonglois et óO%de lo populotion porlefrongois. Siie .

impotienle. troppeude personnes. soulogés. me rend trop Qa malheureux de voirqu'en fait. gens vrai C'est a aiderdes qu'ils passeuls.. heureuse. Oui. primerlo tristesse / déception u\ llf - 0ans.le message électronique. lellement voulu qu'on puisse pour lessoigner I Mais cela. je suispartipendant qu'on pu 6 moisdanscespayspauvres.Fichier Ediüon Aí¡chag€ Favon¡ Ouüls ? e. réconfortés. malades en lesréconfortant. Je voulais moiaussi m'engager dans unecause humanitaire et gaa marché. Lespouvreset les molodes ont pu élre guéris. Comme Gérald.. ? je mesuissentiimpuissant Tropsouvent. aucun moyen I Legouvernement frangais estprét e envoyer desbénévoles surplacepourveniren aideauxpeuples en d¡fficulté ma¡s.. pas devant la misdre desgens.. en leurmontrant n'étaient pase soulager j'aurais Mais celanesuffit leurmisére et leurs maladies. relevez unefaqon d'exprimer satristesse et deux faqons d'exprimer sadéception. suffisontes. Lo personnequi écrit est sotisfoite. et choisissez lesrÉponses dégue. insuffisonfes. D'opréslo personnequi écril... Je ne m'attendais pasrepartir pouruneassociat¡on á qa et je ne pense en mission human¡taire. quien ontbesoin. soignés. de médecins. tréspeude médicaments.e*a"nr"v S'Ef !¿ €b quej'avais Rassemblons-nous ! C'está cet appel répondu le I novembre 2003. 102 . on ne peutpasaider touslesgens llD l' Lisez cemessage quiconviennent. les oides opportéesoux poys pouvressonl tréssuff¡sontes. comment faireavecdesaidesfinanciéres troppeuimportantes.

¿'est plut¿'t tristq non? . ¿ :. VraiMerrt. Écouiez @ quiconvient la case O É.6 dEo! . ll y o lo queue ou guichetquohe. It-l jouez puis. Je me coupe lesongles.crier 4.mer bleue. (1 bl Écoutez l. pargroupes suivante. et tés cher.A votre retour. Quellegolére! 2. chaque réplique.oncle 3. ¿'ert +¿s d¿re@'re .Greg 5. 4.r . Qa ne rend triste/ . lasituation Lisez lesencadrés. etc Vousétes décu(e)de votre l'hdteléto¡t incon{ortoble voyoge. grec . vous ovez eu des problémesovec votre ovion.ei cochez méme son (J sondifférent (f) _--J-quiconv¡ent. O t. 5. ó/1! s¡j'a@¡6 su ! . coup .égord O ei rÉpÉtez lesmots. . 3.. Te ne h'a&enddi6 pa. dedeux. 5 t . O Écoutez quiconvienf. Te 6u¡s d¿Et{a. On vo mongerun gros coq. Molheureusement. erpr¡merla déception . guel donnage ! ...out.goüt 2. Q(lÉ.. vous rencontrez un(e) omi(e) qu¡ vous pose des queslionssur ce voyoge.out. griller.$ quelespersonnes ei dites. cochez la case Pour .::'r:' exprimer la tristesse .il o plu. écort . ongle .. ¿e ie6t pas du tout ce queje crlyais ! qu e [k] (cor) / [g] (gore) l. Vousétes porti(e)en voconcesdons un poys de Éve: plogo soleil. lo histesse une décepfion uneobligolion un conseil un but "h . etcochez lacase et répétez lesphrases. Elleestsur le quoi de lo gore.ce expriment. Íai du naf d supporter 94.

. individuelle cipaux déíbuts delasociété dans ledomaine de[asolila premiére réponse est( I'argent (8 7d. peupour les les entreprises place auxjeunes et vent et doivent ag¡r dans denomo/o qu'elle 24 esttrop breux domaines.rOle 5e5 a5pecrs. ces avec despersonnes pas ne doivent avo¡r un entrepr¡ses (r9 7o).de maniére A laquestion : quels jouer plus. (Soc¡étéFrcnCa¡se 1. tudesmatket¡ng Solution de foct¡vité 14. Denombreux autá z5 anssesentent bien 2o7o resmodes d'action sontc¡tés : agir [e Éle desenheprises société franeaise. elles doivent s'engager demuLtiples (r8 sont lesprin. 30o6de lo populot¡on pa ent donclesdeuxlongúes. % ne Si 60 oÁparlentftanca¡s. Ces entrepr¡ses Ensuite. bien.. pagé querÉpondriez-vous lestroistableaux. dans un syndicat(4 7o). Leur róle doit étre indiv¡dualiste. 3Z % des doivent semobiliser concrétement personnes interrodelasolidarité : insersurLe terrain gées pensentque populations en difficultés.40 le porlentp4s. á votreavis? ne le po entpos. (tuo. Seulement en dehorsde toute assoc¡at¡on déclarent s'ysentir trésbien.estiégalitaire. o/o des 18-25ans. Onpeut don( direque70 % (3o + de lo populat¡on neporlentpassoit pas oonc70 % desgensne parlent cesdeuxlangues. etc. droit a la ment qu'elle ne que llestdonc ftappant deconstater pasassez donne de jeunes. de mon Pour7z Cependant. jeupar queles réponses. f. de entourage dansuneorgasurcertains sont tréscrit¡ques économique mais strictement nisationinternationale non gou. ces nes veulent bien s'engager mais en préservant toutefois desmarges de des récente detaS0FRES' Pourdéfendre une. ? Pourquoi ? Eies-vous d'accord avec ioutes ces opinions des 0iscutez. formation. Etvous. d'éet d'opin¡on. fort et multiple. un16le pas darité ne doit se lim¡ter á don(z 7d.30% interrogÉs ? lesdiltÉrences entrevosréponses et celles desjeunes Pourquoi. De (ro 7").7o). faqons dans la société. montre dans la d'uneassociation. Onvoit place ). % Une enquéte manceuvres. les jeunes interviewés(617o).couses et solldorité parcertaines opinions le iexteet d¡tes si vous Otes étonné[el Lisez jeunes. llssontaussi 62 % e critique UnruppoÉ ó Io société Défendre unegrqnde ? cquse : lesqssocislions p e n s eq r u eL ep a y s évoluevers moins (38% de sotidarité vers pLusde solidarité). dansun partipolitique ytient importante une trop ner de ['argent. tion de n'estpas LaFrance des droits deleurs resped employés. deI'efficac¡té et sur 39 jeunes préférent que90%des de18 jeunes agirdansle cadre toutleurliberté.vernementale 7o).cause.dansun club franeaise. 27 o/.D lisezet commentez ¡éponse : 30 70 posées ? Quelles sontlesressemblances et aux troisquestions Si70 7" parlentanglais. SOFRES d'Enquéte pat Sondage) : ¡nst¡tut de sondage.

La pa¡xet [e désarmement dans[e monde Laluttecontre le rac¡sme Ladéfensede l'erlv¡ronnement L'insertion despersonnes en difficulté (personnes défavorisées.) Lafaim dans [e monde Larecherche médicale génét¡ques. chose de tñs pos¡t¡l assez fra:i :]osilii 82 7A 74 6o 56 52 38 37 19 47 ABsez 15 21 20 29 3o 42 54 52 5o 40 ?as. médicale maladies etc.) Ladrogue L'alphabét¡sat¡on et Lesout¡en scola¡re L'aide auxmatades et auxhandicapés % Rang I Citeen lrem¡ére en Secocde reponse R¿ng 1 2 38 9 9 8 7 4 4 4 3 4 4 9 7 9 3 o 11 11 10 8 prét A fo¡repottie d'une orgon¡sat¡on .)uestion : le va¡s vous citerdesmots. maladies etc..r¡s Fosiiif 2 1 í.test¡an : Fa¡tes-vous ou ser¡ez-vous )u d'une assoc¡otion de type su¡vont: pour['¡nsertion Uneassoc¡at¡on despersonnes en difficulté défavorisées.) lpersonnes Uneassociation I'alohabét¡sation et le soutien Dour scolaire Uneassoc¡ation contre l'enfance maltraitée ou d'aideauxenfants maltra¡tés llneassociation de luttecontre le SlDAou de soutien auxDersonnes atteintes Uneassoc¡ation contre le racisme lJne organisation nongouvernementale contre la faimdansle monde pour la recherche (cancer. femmes seules. 73 26 26 28 3 ! 2 2 2 7 67 67 66 65 65 6o 31 31 32 1 33 34 38 46 : . chOmeurs..iestion: Parmiles causes cellesqu¡ vousporoissent les plus ¡mportantes ? Enprem¡er? Et en second? Lalutte contre['enfancemaltraitée LeSlDA(prévent¡on.És du :cüt pDsii:f 1.) pour Uneassoc¡at¡on la oaixet le désarmement dansle monde Uneassociat¡on d'aideauxmalades et auxhandicaDés Uneassociation de défense de l'environnement Uneassociation contre [a drogue ou de sout¡en auxpersonnes dtoguées pr6iá in te¡tpa{ie Serait er fairepa*ie 7.. femmes seutes. Pour pourvous chocun d'eux. 105 . d¡tess'¡lrcpÉsente quelque posit¡f. Lafam¡lle L'am¡t¡é Laliberté L'égalité Latolérance Lesensdesresponsab¡lités Letrava¡l L'effort L'engagement L'écologie L'argent L'autorité Laret¡gion Leprofit o 4 7 2 1 1 7 10 5 6 10 12 t6 28 33 36 7 7 8 18 z7 8 36 35 quellessont su¡vantes.pos tr¿spos¡tifoupospos¡t¡fdu tout. chdmeurs. aidesauxpersonnes atte¡ntes.. lJneassociation génétiques. l..qúéteÉol¡séeauprésd'un échant¡llon nat¡onalreryésentat¡f de 4oo jeunesAgésde 18 ons et plus...) icancer.

on resterod lq moison. s'il ne foil pos beou.m'oider.. Vousavez.v o t r ec e i n f u r e de sécurilé. Je te (conseilled.ottocher mqrcher l ...Tu une fille ou un ? 3.. ie vousoppelleroi. ) .5 po¡nk. (en cos de) que tu feros? 3. ... 79 de vofrc l¡vreet íes exercices de votre cohier proposés qui [omplétez lesphrases avec I'undes verbes á la Forme convient..5 po¡n¡s: fél¡.. moisi'éfo¡s ovontvout Modome! Kg ffi quond ¡eveuxI 5.. Yousovez..éteindre .... Vovsavez. ilettez proposé le verbe auconditionnel le muséeGuggenheim.. si cesphrases servent á reprocher qui convient' [ochezla rÉponse reprocher se iustifier l.... Si mon troin o du retord. 99 de vot¡e de Iivre et les exercices votre cahíe¡ o e u x u t i l i s elre c o n d i f i o n n e l 3 préseni.vouloir. 5.le pésidentde I'universiié 4.. 5. ij c.bien d Bilboopour visiter (vouloir) goqon 2. . (dons le cos conlroire) Co¡np¡ez .Vous ? m'écoufer re W 4. Si tu viensovec moi... (dons ce cos) 5. S'il fo¡t beou.revoyez les poges 76. (ou cos oü) 2. .v o sl é l é p h o n e s portobles. l0O..6 poínk: lélicitctíons . 3 . H$ ffi 2 Comptez I point por bonne Éponse..moins de ó poínÍs. Si un iour tu gognesou loto. .moins de 5 points.. rcvoyez Ies poges 98.remolir. ó.... Priére d e .-l p e u xe x p r i m e r l'obligotion / interdire . 99. revoyez Iespoges 98. Désolé moisi'oi eu un grosprobléme. q u e l q u ec h o s e le peuxreprocher o q u e l q u ' u nI m e j u s t i f i e r Co.s'il vous ploit ? (rencontrer) . ... Nous (oller).plufót d'oller '¡oir le DocteurSoufflet peuxexprimer lo condition 4 phrase proposÉe.moins de 5 points.o v o n td ' e n t r e r 2. 7Z 78.sonner..p o s s u rl e sp e l o u s e s . ll fout -. l..lo f¡ched'inscriotion.qu'esFce (imogineque) 4. Relormu avec I'expression lez chaque l. Je foisce que je veu><... 89 de vohe livre e. Vous(pouvoir) .J'oifoitmon ! m * pourriez peut-étre 3.Vous d e v e z.. ie pourroile montrer le nouveoumusée.moinsde 5 poinb ranoyez Iespag* 88... .rl . W K possible 2.'' Comptez I poin pú bonne réponse. Vousavez.nptez I poínt par bonne Éponse. -. Pordon..'.: félic¡tdt¡ons! . Si le temps est mouvo¡t le motch sero repodé ou 22 mors. .. Quelquesétudionis cet oprés-midi.¡td¡¡ons .¡ bonne réponse. on iro d lo ploge . les exercices de votrc cdhíet n¡tes ou á sejustifier. . . l0l de vohe live et les exercices de vo¡¡e cohíe¡ .) Ir.5 points: lélíc¡¡o¡¡ons . N e . point pc.

I Vousovez. Ellepleure .-.5 po¡n¡s: íél¡c¡tar¡ons ! ...mo¡nsde 5 points. pos ! si iu ne me (croire) 2. 3. Vousqvez. l l e s tm o l o d e .. 4. 9l de vohe de liwe el les exercíces vohe cohier I le 7 p e u x e x pr im erdes im p re s s i o n s quiconvient.tu n'os pos le temps d'écrireI 4.. elle o d'excellents (sovoir) pos de surprise .... romptarz r potnf psf oonne Éponse..moínsde 5 poinb rano..ll t'écriro le lroin de l8 h 05...i -{li locondition et l'hypothése tr o"r.Je suissOrqueN¡no (étre). On ottendroit le 30 iuin orochoin. Elleestfotiguée .... lo f or m e p o s s i v e o e u x u t ilis er 6 cesphrases á la voixpassive. Complalz I po¡n pclr phltlse corecte..l -a--?I r.. l. autemps le verbe entreparenthises l'leftez Compbz I point por bonne réponse..vous comprenezl'onglois vous pouvez m'expliquerce que Bob o d¡t ? 2 .de son trovoilqui est de plusen plusdur: 5.. 't Éponse. rcvoyez t la page 93 de vone livre j et les exercicesde volre '. Des cenloinesde personnes d lo réception. Demonded Dominique une toble pour ce soir.. :! 5 po¡ní.^2/'i ... . Piene estlrésélonnée ésultots. 5i on (pouvoir) .quond il étoitmolode. Appelle-moi de lemps en temps . . le moire 3.... .d Son Froncisco que vous(ne jomoislbppele) .. -coh¡er: l. .. . ie peux vous réserver ( p e n s e d d t o i .i l n e s e r op o s d l o é u n i o n d 1 7 h e u r e s .c.. Tu croisque Liso(oller) . Vovswez. Sonneville 2.. Cestbienque tu I I e p e u x ex pnm err o c ou s e et lo conséouence 8 quiconvient.. oir irqit ou théAtue .4 po¡nb : Íélíc¡¡ations ! .. .. 1. Vousovez.. lOl de vohe livre et les exercices de votre cohie¡ plus souvenl l.....Je suis désoléque tu ne (powoir) . lesphrases aver uneexpression Complétez I po¡nt por bonne :'Co^pa...posvenirovecmoi le week-end en iuilletdernier ? 2.médecinen 2008. s'il 4. ...5 poínts: Íél¡ci¡ot¡ons ! ...l g!e ?Lry?f) :/'r !l l-l ... exprimer 5 á la forme lesphrases avec le verbe entreparenth¿ses tomplÉtez quiconvient..-. On demondele Docleur personnes recevro les dgées..¡ez les pog* 84 8l de votre de livre et les exercíces vohe cdh¡er prochoin. Le 23 décembre.. soufsi ie (sortir) 5.. 3.moinsde 5 poínb rwoyez les poges lOO. pour lo poix plusde l0 000 personnes ou rossemblement 4.. Si vous (vouloid .Je prendroi plust6i du bureou..moinsde 4 poín9 revoyez les poges 9O.... 3...elle n'o pos d'omiset elle se senttrésseule. fél¡c¡tdr¡ons .. : :) l + .toutgo ovontde porlirTun'ouros I 5. Transformez onl signé cette lettrede protestolion..

'Lepére : Je suiscontentque. Toronloet Vctoriq. Regardez photo. A Bordeou>g d Bourgeset d Porisil y ouro de lo pelouse dons les rues. mesporentsveulentque. Exemples. .des novettesélectriques el_un bus ou goz seront misen circuldion.. . 2 .. d pied. pÉt de vélos et de iroitinettet rondonnées vélos-rollerc. Berlin. . fíer que.et les Forisiens pounonl exceptionnellemeni oller iusqu'd BoulogneBilloncourt por lesvoiessur berges. ce n'est pos bon que. ? Etvous. d Poris./ Lo mére : J'oi peur que. On pourro {oire du vélo ef de lo tottinetfe grotuilement 3. l'opérotionconcemerocetfe onnée78 ülles européennes.A Lo Rochelle. ó. 22 septembro: Journéesansvo¡ture! lgs cenhes¿e 99 villés seront htmés. ommechoque22 septembre. / La +illeI Je suissúre gue.5 g voi l. Lescenfresdes villesserontferméspour encouroger les gens d resterchez eux 2.pour beaucoup depersonnes. ville oionniérede fopérulion.. ie penseque .. gmndissont Succós A Bordequc commune qui orgonise une iouméesonsvoiturepor mois. 4. des f \¿ onimotions se tiendront dons toutres lesülles porticipontes : oclivités pédogogiques surlesrovoges de lo pollution de l'oh. [Amérique ne s'inféresse pos du loui d cetteopérot¡on. . les monumentsde leur ville. four lo premiére fob trobüllesonodiennes sesontégolemeni ossoc¡ées d lo mqn! felotion : Moniéql. 5. me¡rredi. Desilinéroires fléchés serontmisen ploce donsde nombreuses üllespour permeltre oux promeneunde découwirdons les qrchimeilleues conditions lesrichesses tecturoles. sotisfait que.un pique-nique géqnl setiendro surle port Enfin. ll y ouro des indicotions pour que les gens puissent découvrir. reprÉsente le bonheur. cetie qui. foux ? N I L I I T ¡ I T I I I I n I I I :Si lmaginez quevouspuissiez changer de vie..Que feriez-vous ? 0ü habiteriez-vous ? Ouelle vie méneriez-vous ? Etc. A votre pourquoi avis. Lo iouméesonsvoifurerencontre oussi un succés grondissoni hon des fronti! por [Unioneu¡orcsfrongoises Soutenue péenne.l r J f l CJI-] DE]-F A2 0bservez cefte situation et imaginez que peut ce sedirechaque personne.Porioet Mologo porticipentd l'opérotion ¡ < iouméesonsvoiture>. quepensez-vous decette pholo ? Lisez cetarticle puis répondez auxquestions. A Bourgeo lesruescommerconles seronirecouyertes de pelouses.. le périmétre fermé oux voitures{ élendro sur772 heci¡rcs. d Io chtulation ovtomobile afin &encourager les modes de hunsporfs oltemotiÉ.

187 Test 10. 1¿ Abusde consommotion Tesi 12.p l B 9 utoévoluotion poge l40 éparation du[)ELF poge 142 .Qrgumeruter 10 Modeset morques p. 11 ü'" octive p. 188 T e s1 t 1.

donnez un synonyme ou expliquez oralement lesmotsen bleu. ['aprÉs le contexte. 1. avecles marques. 2. S¡ par exemple. plusforts.[.t. Voyez-vous.oumal¡ste ? V.la marque Tartempion. les marques ont un double rdle. d'acquérir uneDersonnal¡té. qu'on lesautres d¡sent qu'onn'a pasd'argent. quidonnent : Cesontlesmarques unepersonnal¡té ..Au seind'un méme groupe. et s¡on n'apasde marques. les autres. D'abord. lol¡to : ¡euneÍ¡lle (de Z á t3 ans environ)qu¡ adopte le compoftement vestiment1he et lesnani¿resde femñes adultes(vétements d lo node. tout Lemonde les mémesmarques. c'est pourse donnerune ¡mage.estpour qaquelesjeunes portent pourétrecomme desmarques. Vousavezécrit un livreintituléBos¡esmorques !Vouspouvez nousexpliquer ce phénoméne ? V.). Etparce reconna¡ssent eadevient parce qu'ilsse sentent dansle groupe. c'estcequ'its Les marques.. et les garCons adorent les logos liésau monde du sport. on estun peu parlesautres. Etpu¡s. ga sert e direá quel groupe on quelgenre appartient.occro: de accrc.l = tf e ( *1 " Ecoutez et lisezle dÉbut de I'interview.] alorsils portent-¡ls : Vosenfants desmarques ? LesadoJournal¡ste lescents semblent queceso¡tpourles accrosl auxrnarques véternents ou lesderniers modéles detéléDhones Dortables. ie nevaispasciter de nom. lesmarques de autres. maquillage. touslesmembres du groupe parcettemarque vont se reconnaftre Tartemp¡on. il0 .ou¡. Alors. c.wffi tVl. on vit aveccettefol¡eDourles marques. Vincent Ducroc... dansles famiLles. vousétessoc¡ologue. il fauten avoirpour autres groupes. Et les ieunesont I'impression. n'estpasá ta mode.Ducroc pensent. dépendont qui ne peut pas d'une chose.hé. Ducroc : Chez lesjeunes. Lesfiltess'habillent en lolita. qu'ilsse unemarque dugroupe. á !a permet sescopains. gráce reconnus e [a marque. d'homme on est. un groupe a adopté la marque. 5i on n'apasde marques. v¡vresans cette chose.Nousavons essayé de comprendre comment. : Hé.

^r -!) quiconvieni. Oui. porte)! I Quelle horreur 3. Lesodolescents d . il fout porterles morques qu'on voit d lo télé. ? ar) quisuivent. Oh. Lesieunesportentdes vétementsde morque quond ils ont beoucoupd'orgent 2. de moque. il {out porterles morques du groupe. Corolinedit quq pour étre bien.").Je prendsune doucheet ie (m'hobille. 5. porté)de pull ? ll foit froid ce motin! vo¡ldVirgin¡e.. la réponse I'interview et corhez (f Écoutez qa? vroi foux 1.certoinsgroupes sonl plus forts oue d'oulres. Boh. portenldes mqrquespour (s'identifier de) 4. 3. Hum I Qo (senf. 4.se sent)bon !Tu os foit un g6teou? 111 . SelonVincent Ducrocpour élre occeptédons un groupe de ieunes. Je suisprét dons cinq minutes. oui.Tues prét? Tu n'os pos (mis. que pour lo morque. 2. pas. Les enfontsde Corolineporlentdes vétements ó. rayez Dans lesphrases le motquineconvient 1.qu'esf-ce . que tu os ? Qo vo ? Tu ne (sens pos bien ? 5. Gróce oux morques. se différencier leursqmis.hqb¡lle). Ah ! tiens. Lesodulteschoisissenl des vélementsplus pour le style. te sens) Assieds-toi !Tu veux un verred'eou ? ó. tu os vu lo vestequ'elle(hobille.

Ceslpour se donnerune imoge.unchoix Irrr. Lesjeunes porient des véfements de morque porce que leun copoins en portenl oussi.t une /1orÉe ! . Dons choque groupe. Cesf honible. les pubs disent sons cesseque pour étre bien il fout porier telle morque.. co permelde viwe deux semoines oons un outre monde. Te proteste Cco/ftre. ie suisdésolé modome. chocuncherche ó époter le copoin ovec des boskebou un blouson. Lesliwes ne serontplus donnés grotuitementoux élévesou début de l. C eé. Te trouve jue ce n'est .tester/se plaindre. Je m'élévechoque fois que je le peux conlre le systéme des morques. C ¿st ¿oJventable ! . Si on n'o pos de morques.). c'e6t tn¿raSable) ñoA ? . Te su¡6 cantre ! . 9o permet de lidentifier oux outres. on ne peut pos réporervotre lecleur de cédes. 5. Tu es bien si iu portesles choussures de lo bonne morque. .. Hubert connoÍl quelqu'un d Poinle-d-Pitre. Te M'in'ur7e <caAtre. A lo poste: Non.les outresdisent qu'on n'esfpos d lo mode. C est in¿olérdble ! .:: ei relevez dans phrase chaque cequipermet de lustifier l.rier i|} ffi. 4. 2. Lesmoques. Te h é¿¿ve <cohtre'). on n'o pos l'impression d'éte en voconces. C est ¡^d¿tri66ible ! . 2. Lesmoques. I otester / se ploindre tlr¡ Écoutez á nouveau cequedit taroline puis cochez lesphrases qu'elle pour utilise proieste.onnée. Dons un mogosin r Non. Atteñdez. Te ae suis paó ¿a¿cord. Dons une école. votre poquet o été perdu. protester/se plaindre . C est scandaleux ! .il est cossé.). non ? TF Lisez fe tablea_u pro. Si on reste en métropole.il fout en ocheter un oufre. direqu'elle qu'elle pas n'est d'arcord.Cest lomentoble. 3. il y o des moques. lls devront mointenontles ocherer. . lmaginez uneréplique p0ur rnaque sttuatt0n. porce qu'on trouveles ploges plus lolies. On pré{ére lo Guodeloupe Cest pour 9o qu'on vo d lo Guodeloupe. le directeur sbdresse oux parents d'éléves. Qo sert d dire d quel groupe on opportient rlP nssociez lesélémenis entre eux. ó. c'estpour 9o que les ieunes porient des morques. monsieur. L¡es voconces oux Antilles. LLes morques. l..Cestune honfe. . 1l? . C'ett u^ s¿andoJe I . 3. A l'école.

..Tu veux venir . .te en cuir. 4. Uae (e. louez-le 2 h e u r c| 5 L |'D Votre villea décidé de dÉlruire le petitparcquisefrouveprésde chez vouspoury installer unesallede sport. il . Par deux. cho¡sissez undessin et prÉparez undialogue [7 á 10lignes).faut ye j'aehéte uñe ñouvel¿eve.0ui. enutilisant la slructure *ñ plustót 7. l.Mois tu posses beoucoup de tempsó foiretouscessports ? r si. 2. La petite podl... ga permet de b¡ek se praté7er du. c'e6t pour Mettre votre télépÁone partable ! Si on va au mariage. Tufoisoussi de lo nototion ? + Ceslpou¡. 5.Delrés vieuxarbres vontÉtre coupés. 9a 6ert d 6e 6ent¡r b¡en.. ensuite.. . . 9o.Non. Te vaia prendre le rauge parce gueje n'aine pas beaucaup le bleu. un choix ¡ust¡fier .plrceque Exemple : .. . .fraid.e. Tu i'esinscrit dons unclub de sport ? --+ Cesi pou¡to que. c'e1t pour ga gueje veu4 une veste lé3ére.Tuoimes beoucoup ? -r go seÉd.. .lr.. porce que 2l heures une am¡e 0v0nt. Vous écrivez unelettreau mairede la villepourprotesier [150mots].. Le ^aar¡a7e sera en ju¡¿let.le sport 3. je neviendrai je doisvoir qu'd non. ld. Etpourquoi tu foisdu yogo? --r 9o permetde. Les jalis (¿tement6.te.Uinrr unerÉponse proposée. j'ainerais porce qu'iln'yo pasbeaucoup bien dehus oprés Zl heures. .

lo montre.lesskis.lesblanches pas ! Hum. pour quoi! rien.les góteoux) 114 .-Co.les choussures) 2. lesbtanches ! Valérie : Pour ouoi faire ? Carine : Bah.non pas ! Je n'aime dutout! que Valérie :C'est lesmémes celles deNathalie. 1. Cetles e Z5€. : Quoi ? Les lá !Ah. lá.les potinsd gloce) 3. Viens. Lequel iu préféres ? (le tobleou . lesquelles vousvoulezessoyer ? (lo veste.lo peinture. Je ne soispos loquelle prendre.l ó.lo torte. le vais Valér¡e : Lesquelles grises tu veux essayer ? Les ? Carine : Mais non. loquelle . bon. Valérie : Ah.lesétudionts (le ó. J'oi contocté tousceux qui étoientld hier (le voisin. elles sont malI Carine grises. Carine : Hé. lá | Valérie : Lesquelles ? Celtes-tá ?A 8o€ ? Carine : Non.. tu os prislesquels? (le poin .lesomies) 5.á r49€. Associez lespronoms en gras a teu r equtvatent.. lesessayer ! Pour voir.celui-ci.les textes... livre lo cosseite v¡déo.lo voiture. lesblanches. Tu os vu celui que Mothios o ocheté? (le vélo . (le réveil.les photos) 8. lesessayer.mais elles sont moches ! Valérie ptus : Pas queceltes quetu portes moches aujourd'hu¡ ! Carine : Oui. celles-ld sont trop vieilles! (l'offiche. Alors.les dessins) . Je voudrois voir celle d 29 €. ¡uste 9o les ce es cellesld lesquelles rescnoussures ceschoussures ceschqussures-ld quelles choussures cettechose remplacer 0uepeuveni lespronoms ? Rayez lesmots s lralr' q u in e c o n v i e n n e pn af s . lequel.les lunettes) 4. tu asvuqa? Vatérie : Quoi ? Carine : Les chaussures.Oui.. non ? Car¡ne : 0ui.lescédés) Z Non.. ce l e .iro ( t Écoutez et lisezle dialogue.

Celui-ld.loquette.Tume conseilles quel livre ? . .-¡ celui.Tuos des livres un de ses livres.Lesquelles vousollezvisiter ? esforJssi Atlenlion : le proñominterrogoti{ dons ce type de phrose: utilisé Qvelle vesb ie vois Prendre ? . 6.Cetteveste-ld.. quiconvient.Cestle-petll-restor:rod oü on éto¡t ollés pour foterton diplóme.moulin . bien s0r. . . ln] . .ovec les royures. celle. Écoulez & t.Boo olors? Tuprends quelleveste? . gd. bien súr. ie I les pronomsinterrogatifs ? Quel pontolon tu pré{éres + Lequeltu préféres ? que tu vos chemise est-ce Quelle ? ocheter . cours.lequel. quel livre? mon omie de Tokyo.pardes pronoms soulignés : Remplacez lesmots . . Deux omi(e)s enlrent dons un mogosinde vétements ou Un vendeurlesoccueille un mogosinde choussures.ceus* celles -Tuosvugo? ..Oui. je vois prendrel'ordinoteur d I 200 euros.Oui. 8. .Tute souviens . celu¡..Ce sonicellesde Myriom.Euh.mercredi 1.regorde. dAmélieNothomb. 5.Mois.Ceuxqui sontollésd Niceovec nous. désole. (moins / Celui-ci ufilisé) .coule 3. royol. non ? Je cherche l.iu conno¡s . 3. 7.blonche 115 .Je pourrois voir lo vestenoireque vousovez dons lo vitrine .restourqnt . crois.loisse l-l retne robot froiche bourreou croquer encore orréter l'omour lll loine lobo fl¿che boulot cloquer enco e olloiter tq moute &OÉcoutez efrÉpÉtez.Je ne sois pas loqvelle (ie vois)prendre.loquelle est-ce que tu vosocheter ? Quelsétudiontsporientle 5 iuin? a Lesquels portent le 5 iuin? ? Quellesülles vousollezvisiter .collection 4.toi. non ? 2. . bronche.légion 2.blonche . proposée et jouez-le.molin ó. . . lll.Oui.Cest d qui cesluneffes ? .géniol 2.Etest-ce que tu ouroisl'odresse élechonique de Cecile? de ce petit restouront ? ó. bon.Ah. propose divers vétements ou poiresde choussures..cette.qllume .prendre ouverl . correction 5. 5. et leur moisrien ne leurconvient honÉtique / lll (bollon) lol (boron) OO puis répétez. .. cet été. morin.. 2. tu os roison. . .Tusois.¡e n'oi pos l'odresse .quelleomie ? Tonomie qui estvenue l'étédernier? tu n'os pos besoind'un ordinoteur superpuissonl 3. et cochez la case O Écoutez . électronique de Stéphone.Quoi? .Celled 170€.Non. ? 4. créez undialogue á partir dela situation Par trois.Tuos invitéquelsomis pour le réveillon ? .loyol L région.quellevestenoireexoctement ? .

d l'école. 5. ¡l faut imposer un uniforme danstoutesles écoles. on devra¡t surtout apprendre á réfléchir. b. 4. ra C le q 1 2. mémerésultat <Zig>A vraidire. Ce qui est vraiment inquiétant c'estle manque de profset aussile manque d'argent ! <Caro> Ou alors. ce sontdesvétements que tout le mondepeutporter. . Cest Liloqui o roison. ce queje veuxdire. 2. 115 5. o. On veut imposerune sode d'uniforme dons lesécoles.Ce qui est autor¡sé.Cestbienune sorted'uniforme qu'onveutimposer dansles écoles: il faut venirá l'école"en civil".t i 1Z tomparez les phrases ei rÉpondez. l'uniformeest trés b¡en occeptédons les écoles en Angleterre. 3. mo¡ntenont. 2.á l'école.j¡ Lisez vrqi foux ? l. l. c.á l'école.comme en Anglelerre. et donc. Selon Coro. C'estl'expression personnelle qu'on n'oimepos. de villebanals. <Lila>Le gouvernement pourra¡t s'occuper de chosesbienplus importantes. on o une sorted'uniforme dons les écoles. <@psygma> Ou¡. c'estqu'onarrive au qu'enAngleterre. Lilqo roison. Zig penseque les odolescenls ne peuventpos lexprimer librement d l'ecole. C d c c miseen relief . Zig est d'occordovec Lilo.<Zig>C'estLilaqui a raison. @psygmo d¡t que. On n'oime pos l'expression personnelle d l'école. SelonLilo. <@psygma> Enfait. comprend trésbien ce que Zig veutdire. <Zig> personnelle C'estI'expression qu'onn'aime pas. Cest une soded'uniforme qu'on veut ¡mposer dqns les écoles 3.il n'y o pos ossezde professeurs dons les écoles. pourles écoles. <Caro> Je ne voispas le rapport avecles vétements I @petiLd¡ablounet @psygma @Robot lEva-111 2nanas Beber b¡lbao_02 Caro chocoT2 Lila LouNissart NaTh75 Nikkolas zig le message et cochez qui convient. porterles vétements On devraitpouvoir ou'onveut. 3. la rÉponse U:.

5. ? 5. loi polé d Hube¡t. esvéfements que i'oime. 4. c'est.C'eslvroi ! ll y o des gensvroimenlidiots! ...(est Ed¡th . Transtormez *l . C'estd toi que le porle. C'estd ce moment-ld est offivé. 8.Vincent que Fronck 4. comprenos 2. .Nln. Cest Io question pos..ce que ie veux dire.Cloro!To réunion .Morie ? Exemple: a gagné "'r Nln.J'oi compris qu'il n'ovoitplusd'orgent. porle dc&-. . Cest d Poris 7 Cest l'ordinoteur de Xio qui ne morchepos. al 0anslesphrases suivanies. Ah. Cest ovecChorles en meftant en reliefl'Élément lesphrases souligné. que.Quel est I'effet produitpor c'esl. inquiétont c'estle monque Ce qui estvroiment de profs.On est ollé d lo Guodeloupe. ie Lo mise en relief permet de donner plus d'importonce d un élément de lo phrose.'+ Ce qui m'énerve. Boptiste. ' oui servent i metire en relief... c'estéire librede porter le que i'oimerois vroiment.Je ne comprends 117 . L lqrchitecture m'inléresse 3.. . L Elleoimeroitque tu lo loisses tronquille. bl Retrouvez lesphrases de base en supprimant la miseen relieF. que dons les phroses ? . .Oui. relevez . L Ellevoudroitqu'on puisse le plus. Vousovez oimé lo Mortinique . c'est. et donc.Euh. Posmoi I ? 2.qvec un verbe Soncompoúementm'énerve.Pouquoi ufiliseJ-on qui dons lo phrose I et que (quJ dons les phroses 2 et 3 ? lesphrases de base en supprimant la miseen reliet lmaginez qui. + Cest de ce lívre que i'oi besoín. . ld. ovecM. toi besoín de ce livre. ¿es¡ pañir loin d ici. Rokoniewski s'est bienpossée ? l. lesélÉments \) .Momon. j TransFormez lesphrases en meffanf en relieF l'élément soulignÉ.Cestqu'on qrriveou méme résultot qu'enAngleterre.Euh. . + gesf ¿ Hubert que (ai porlé. pour lesécoles. . de ville bonols. il est orrivéce iour-ld.lsobelle l'o rencontré. Exenple n" 5 que ie ne l.Ce que ie voudroi. gui.o\rec un nom ou un pñonom "+ Cest elle qui i¡s d París. estorrivée tapremiére. Je me demandepourquoíil n'estpas --+Ce que ie me demande.Etvous l'ovezvu mordi? .Édíth quiestorrivée est lrrivée lo premiére. Elleka d Porís.. Cest chezVolériequ'on vo ? 3.. pos commenl¡l o réussi d ovoirce poste. 3.é*t pourquoi il n'estpasvenu. qu'elletrovoille. posserplus de tempsensemble.Ce n'estpos vroi ! Mothilde l'o prisI 5. C'esttoi qui os pris le diclionnoire qu'il est ollé ? ó. lo premiére. + Édith quiestorrivée : t'estÉd¡th lopremíére. . Ce qui estoutor¡sá ce sontdes vétements Cui. ¿es¡ son comporlement Je voudrois podír loín d'ic¡. il o pris mon nounours I . r'est.

.qlj I 118 . \L/ L Que {out-ilfoire pour opporlenird un groupesocioculturel ? 2. Pourquoi l'outeur dit-ilque lo mode est une ( d¡ctoture >? 3. w '*. Que signifie lo phrose . Quelsconseils l'outeur donneJ-ilpour bien vivreovec lo mode ? j -. Expliquez pourquo¡.r. c'estce quí se démode r? 5. 0bservez lesphotos ei dilesquelle mode vouspréFérez. {'z a] Etes-vous d'accord avec lesidées prÉsentées parl'auteur ? Discutez.j Lisez le texte et répondez auxquestions. Pouquoi est-cequ'il Íout < maigri7se muscletluftercontrele víeíllissement >? 4.. . bJPensez-vous quelesphénoménes de mode sontdiFFérents en France et dans votrepays ? Écrivez un textecomparant lesdeux pays[200mots]. Lo mode.

oúfoito¡re. de la rap¡dement dansI'engrenage ((dans r. Nous sommes rendions compte. [¡ement á unecutture. quisuivent Admirons lespersonnes !Elles la mode. 2oo4 YvesMichaux. beauet de I'esthétique. lesproduits á odopter plaisir perpétuelle..ll fera donc tout son possible pour satisfaire les exigences Dans la maiodesautres. notre ments..iI essaiera les idéesles plus en vogue: les modétessont jeunes. encourageons-les permettent de faire fonctionner pour le plus grand l'économie prof¡t cependant detous. T\P D . d'uneÍagonou d'uneautre. maissavoir Mais s'identifier á quelques-uns.avant méme prononcé quenousayons le jugés moindre mot.uste choixde la modeet nos propres goots. de suivre rité descas. de remettre en on oublieparfois cause le < bon> gootet lescho¡x d'unepoignée d'individus. avouons-le. il fautavant toutetreb¡en danssa peauet b¡endanssa tete. 1. la mode doitsans cesse serenouveler.noussommes Nosveteseton notreapparence. dontessayer du nécessa¡rement l'expression puisque. un signede : il faut6tre reconnaissance sociale différent de ta masse. rester [event mode:pour de la on finitparsubirla d¡ctaturel modeet par l'accepter sanss'inEn surcequ'elle apporte.lo mode Qu'on controints. on entre 5i on n'yfait pasattention. coup.Sachons égu¡tibre entre les trouver un. alorsiI fautma¡grir. et luttercontre le La mode n'est pas. ( Lamode. )) c'estcequ¡sedémode disait[a couturiére Coco Chanet. non démocratique. C'est un signede ralcouleurs.PourCtreconnuet reconnu. toutle monde fin¡tparvoucomme loir ressembler aux autres. nous de sentir vivre. I'homme a besoin qu'ilappartient socioá ungroupe culturel.Réginepoliique stridef. éfabl¡pot une pe'onne ou ún groupede personnes. Po¿¡e¿les. des gootset des de toutefaEon.prix La mode ü tout á noussansquenousnousen s'impose Ie veuilleounon. notreatture nousrangent dans comportement et. du méme certaines catégories Pour excluent desautres. forts et minces. cler. générale. estclaire: désle prea chose mier regard. semusvieillissement. terroger voulantconserver une ptaceau sein d'un groupesoc¡ocutturel. peut prendre il faut cepend suivre cette évolution On de ne posen étreaccro. quenousproposent l'¡ndustr¡e et le commerce.

t' j? tl a_fl-t t \"1" I -|* 1s i:cr Liiez encore ie Uialogue ¡ i ' r e i r o n c l eo zr a l e m e n r " . a u xr é c l a m a t i o n M j e s u i st r é sb i e nd a n sm o n .Oui.t'appetLe ..bouot oppelé. sa .c esi irésen co ére ? 5. o m mte ues je parce que.ia ev e ¡ l e s m o t s nnoposés" proposilionco¡iqcief éunion. . L uC t atherine. . o . e t b ¡ e nq u e r e f u s é c e t t e i l a d é i á Francl( . Qu'o i il proposéo Mcrrc ? cl'ciccord ovec o proposilion que lv\or.Ou¡. . tu as un probléme au . us a i sq u e B o r s i e m r 'a de dansson lundi dernier.. du personnet. je sais. qava ? .Pourc¡uol esi ce c¡u'iL té óplroned CqtlrerirTe q u l r L u i óq l u'cr u n ( e ) r ec o l l é g u e ? Borsier ? ii i. nC .. Mais bon.{ r r di¡innue e n ¡ r ei a t i r e r r n e e t l ' l a r re i c o m p l É i e z .cl¡oil .T ..\. .Non.lue esl e prob énrede Morc ? .)ui est Mor¡sieur ?.pourtant on a eu notre mensuelLe avec Lui cetaprés-midi.0u¡. .instolié c]éOguee orclinqleuf posser renvoyeTbureou.o i . . n. i'aie 1¿0 .5atut.o u i .l l v o u l a i tq u ej e t r a v a i l l e s . lI m'aproposé de changer .B a h . raconteChristian m o ru n p e u .E . Pourquoi esl-ce orsie r ó..n f i n .E u h . C'est quim'en a parlé. il nenous a riendit.Borsier t'ena parlé ? .s--rvice Marc ? .Vtorccr-l-iélé r.Grue pense I i l d e A ¡ \ o n s l eB ur ? de lcrsilucrlior¡ ? Z Quc ¡lenseCcrll¡erine i i q o T¡ o i p y l p .plcrce lruré quilte.

. Lemeunier ll n'apaste á monposte. le déportemeni dons lequelon irovqille (le morkeiing.Attends. devant . ll m'amenacé de ne compte ? . pasnorma[. les réclomolions. i[ n'apas tedroit! . quand méme ! Rassure-moi. Franck estdéjáau marketing ? . suis allé dans [e bureau de Borsier et i'ai le j'étais pasétépoti..) : le Lo ploce occupéedons une entreprise: le pour prendredes décisions Lefoit de se retrouver o u d i s c u t ed r e p r o b l é m e su : ne Lespersonnes pour représenier choisies l'ensemble des employés d'une entreprise: Ies ! C'est vraiquej'ai réagi viotemment.qu'est-ce ? . Relisez le iexte du dialogue et reirouvez l e m o t c o r r e s p o n d aá nt c h a c u nd ee c e s dé F i n itions. Cen'est c'est vraimais il faut "éf[échir catmement. pour quetu nous parles ¡n seréunit detoutqa. tesautres Jevais iélégués du personnel et demain....ittends Marc... Jen'aipeut-étre mais :r¿s encolére. tu comprends. Catherine. [ensembledes empioyés d'une entreprise: le Lesecteur... . je suisarrivé au bureau cematin.. Écoutez no f '!r+i ** dans l'ordrepourreconstiiuer I'histoire de llarc. .. quetu en penses Mais toí. Ne las..)'accord.3on. on sonne á la porte. 1¿1 .Oui..*:¡i ? ii** ? le dialogue et remettez lesvignettes s. .ie reviens.. Quand F r a n cé l (t a i ti n s t a l [ é á ma mon . dés9 heures. tu te rends .

avec I'adiectiF ou I'adverbe. 1. Parmi les ci-dessous. auxadjecfifs Exemple: poli + poliment v i o l e n t : .' . l\i ( \ al Ecoutez ces puis répliques. l I situotioninitiole ésul¡ot inqttendu le n'aijamoisvisitéBarcelone. Jeon-Louis est trésgentil. Jesuisolléplusieurs fois en Espogne 3. Je ne veux pos chonger de service. Elleo réussison test Ellefo¡t de l'oquogymtousles lundis. exprime phrases I'opposition.Exprimer l'opposition Laphrase ll nenous o riendit. ll foit choud. Commelesconditions de hqvoilsontmouvoises. les employés font lo gréve. .t i al tomplÉtez :t : méchomment dr6le : : heureusement bj Lisez le tableau sur la formation desadverbes et trouvez á quelle rAgle de tormation correspond chaque adverbe ci-dessus. o o o 6 Lesodverbes en -ment ld Dans le dialogue entre l'1arc et [atherine Z). Elleest ollée donsertousles soirs ll fout ollertrovoiller Louren'oimepos beoucouple sport Ellene veut pos épouser Jeon-Louis. 2. . complÉtez letableau. c o l m e. 3. Moriq devoithovoiller en iuillet Ellen'ovoitpos du touttrovoillé. retrouvez lestroisquiexpriment aussi I'opposition. . . . olors ie resfed mon poste. le potron me chonge de service.retrouvez [activité lesadverbes correspondant proposés. . 4. Méme si on me proposebeoucoupplusd'orgent. ó. ie refuse 5.pouftont ono euune réunion hier. 4- 5. l. J'oime cetteentreprisemo¡s ie ne veux pos occepterde chonger de poste. de chongerde poste. . Bien que i'oie re{uséso proposition. Je m'odresse oux délégués du personnel puisqu'ils peuvent oider lessoloriés.

t. t¿lt 1. . avec l'élément tomplÉiez proposées desdialogues á partirdessiiuations et jorcz-les.¡t : i.. 5. 5¡ ta!t ¡. Cóted'Azurmoiscetteonnée. je r'a¡6 guand néue trava¡ller. Te su¡s Malade.' ( l ¡ r e. priéto¡re tochessur lo ne veut pos vous rendrelo coutioncor il y o quelques moquette..b) 0ans lesrépliques des activitÉs 4 et 5. uneohrase ..vousvoudriez chonqerd'endroit. ...Vousoimez beoucouplo ollersur lo Cóte d'Azur. . il éiud¡el'onglois et l'espognol : (Por ovectoi. (Attention: quond méme se ploceoprésle I "'verbe) . E{. mémé si est suivi de l'indicotif. (Attention : mo/gré est suivi d'un nom. . on vo oller ou reslouront so molodie. .¡.+ hien 1.. tolt t. 4. Tenvaie une carte d Pau¿a bieñ gu'on soient un peu -f6. (ottendre .e. 7.. ..vi du subjonctif) . . . Ma¡. Lónt. .t. llopportement que vousquittezesttréspropre. .). tlon. popier.l¿ e..: Lréez ' Vousdéménogez. Mé¡we s i Louis 'a¡t guelgue c6a6e.sJrrpa paie trés sévére.2 pot 9!0¡d l. relevez lesmots quiexp rim entI'opposition. '. Vousl'ovez bien orrongé(peinture. _rl al tomplétez le tableau. Jeon-Michel viendro :. 6. pourtant et¿esne sont .) -l quiconvient. Vousdlscutez des prochoines voconces ovecvotreomi(e).je ñ a¡ pa' repr¡s de ¿Aacalat...etc. (Mémesi /Alors que /Molgré) . :. Nicolas./ Quond méme). rr¡.. ie dois porfir: conhe/ Molgé / Méme si) ¡'oienviede resler '.. 3. Thomos dons son écoled'ingénieurs.). c. les adverbes en -ment odieaif mosculin terminé por une voyelle por une consonne term¡né lerminépor -ont term¡né por -enf ftonlormqlion + melú odi.) Le prodepuisque vousl'hobiiez. . d¡r. MaUré nan envi¿. n ' ¿ c h o n n ¿!¡!t - odiectifmosculin violeni qOUX rop¡de potient deuxdesadverbes du iableau el construisez b| [hoisissez avec chacun. . d¡r 4¿4i¡n.. . y'ou' éte' déjd dervi ators gue v"us étes arrivé aprés uoi ! .eAées.) . lllelle voudroit commechoqueqnnée. je né cannd¡5 pa6 Tean-Noét j Pa. erpr¡merI'opposition (ou controire /pouriont/bien que) On n'o plus beoucoupd'orgent. (Attention : b¡en que est su. trap cÁaud ? Au Lantraire)j a¡ 'fraid ici ! . mosculin odi. d mo féte d'onniversoire. n'oimepos leslongues. ¡l ne d¡rd (Attent¡on . )e connais bien s"n frére. (Poufont / Bienque.ñpt. que :xemple : 1.1e5 5e re55eMbler. i odverbe (ogir)violemment ( P o r l er). Vousdiscutez. fémin¡n+ menf eñ++ ommenl en++ emmeni o<emple wqi -'+vo¡ment -f sérieusemeril sérieuse -r élégomment élégont -) üolent üolemmenl Remorque : en revonche el par cor¡fresont strictementsynonypqr le mes (mois s'opposent code écritlorol).

Cest ó quel suiet? Vous n'étespos ou bon seMce. d l'opporeil ? b.. Vousvoulez o. Oui.s'il vous ploil ? :. s'il vous ploit ? Je roppelleroi demoin. dil vous ploñ ? ll n'y o personnede ce nom ici. porlerd Cotherine s'ilvousploit I loisser un messoge ? questions. etcochez larÉponse qp ñ.o'oguer ou tétéphone quiconvient. l. un instonts'ilvousploi. C'estde lo port de qui ? 4. 3. vous ovez foit un mouvo¡s numéro. Poscol ? Oui. I I I 1:74 . Cest 5.pouniez-vousme posser Ie direcleur..1 Écoutez 3 se pésenter demonder d quelqu'unde se pésenier demonder d porler d quelqu'un demonder de pofienler proposerun seMce 4 bl Associez lesélÉments. me posser Monsieur Mofi s'ilvousploit c. oltendez 3.. Pouvez-vous roppeler plus tord. Allo. laréponse á ces i'S Trouu. Mois qui est 4. l. vous foiles erreur Voulez-vous loisserun messoge? Vous pourriez me posserModome Richord. i'écoute. 2. Allo. d. Modome Lehoux? Ah ! Non. Boniour. s'ilvousploii? Merci d'ovoir oppelé. de lo portde qui ? e. Oui.[. Allo ie suisbien chezModome Mohé ? Ah ! non. est-ceque ie pourroisporler d GuiloineMoéchol. Esf-ce que je pourrois 2. Pouniez-vous ó.. Elleest en rendez-vous.

Merci. En ville.Jil vous ploii ? m.Cest Guilloume. E6.AlloJul¡ette ? . c'esfmoi.service publicite. Ouois Nico. A et B prennenfnofe du rendez-vous et ils se soluent . il y o Jéémie qui me porle. A expliquequ'il/elle oppelle pour le polet de consfruction d'une nouvelleécole. i.J'oi reguton texlo moisie n'oi pos eu Ie tempsde te répondre. . société La¿a¡ne. Ne quittez po9 ie vous posse Modome Bertonlout de suite. éaa. # l. Je vousentends tés mol. .groupes dedeux. Oui. Oui. Ellen'estplusen ligne. i'ottends. .. lessituations suivantes. Maic. 2. lo secÉtoire. Te rappellerai denain. Qo vo ? c. Je peux roppeler ce soir.5'¡l vous pld¡t.s'il vous ploít? f. s'¡l @u. rue Ropin.On l'ofiend devont lo FNAC. s'ilvous ploit? Ntc0 NICO ? .)aur.Tuviens? o. Bonjour: de fogence MonsieurLenoir L:enoir-Boron. Oui. jui est d . B réoond. On se relrouve oü ? Vife mo botterieesf d plot. Ruede Bordeoux. DiologueI : dialoguerau téléphone . J'oimerois porler ó Modome Berton.A qui porler ? voulez-vous g.Modome Bertonest en ligne. ie vousroppellelout de suife. ie vous enlendstrés mol.Oh ! excusez-moi. ') qsn Ieuxconversations téléphoniques ontétémélangées. h.Socié1é MGP boniour! . ie veux bien. Attends. Vou6 vaulez ¿4¡55er un Me65a7e ? .O u i .moi oussi. l¿ A'e6t pa6 ld. tronquille. CAristine Legros. p. Allo ? Cest d nouveouMonsieur Lenoir. répond.e l l er e n t r v ------------ee r s1 9 h e u r e s . .5 plait ? . b.demondequi oppelleet pourquoi. vérifiez avec lesenregistremenls. Me ?u¡ttez pd6. Est-ce jue je peux/ paurrais parler d Ma¿d|e 6retoñ.tomflÉtez ces dialogues auiélÉphone. Puis-ieporler d Modome Berton. Lo ligne esi mouvoise. .Monsieur Bouquet -Fr . A téléphone ó lo sociétéDubreuilpour porler d Monsieur Loforét B. C'est de la part de gui ? . o. Ouois. UA instant.Vous potientezun instqnt? n.elle sero ld ? . Reconstiiuez puis lesdeux dialogues. B explique que Monsieur Lo{oréin'est pos ld et elle propose un rendez-vous dA A occeple le rendez-vous ovec Monsieur Lofoét et propose une dote. ! 90 vO COUper e. 6'il vou6 p¿di't ? 'é¿ltjaur.¡eur . Pauvez-vóu' lu¡ ¿ire gue Mo^é¡¡eur aa¿ds Diologue2 : lP jouez n.t-¿e íue Lou¡5 Fortier e't ¿d. GuilloumeDurond. i. Pourriez-vous refoirele numéro.ne quiffe pos. je /ou6 le pa65e.Boniour. c'esfporfoiLMerci.Au suietde monopportement.dil vous ploit d. porlerd Monsieur Puis-ie Subileou. Vousm'entendez mieux mointenont ? k Tu es ovec Jérém? Vousétes oü ? l. D'occord. q.r. . y'ou6 pouvez Me pds5er Mon6..

ll n'ovoit pos trovoillédepuis so molodie. Jeon-F¡oncois dit : Ah ! bon ? Tiensbon. Qui esfJeon-Frongois ? Que propose-t-il d Lucie ? 5. Envoyerdesfchiers LE g Vvebcañ Audio &...90qlloii mql ovec mon chel mois mointenont que j'oi chongéde posleie me sensbeoucoupmieux Luciedit : Tuqs oeul-étre rqison. ne te loissepos foire.*.¡is. . I1 est de moins en morns synpa avec mor. Moi qui odoroisle mondede lo pub ! Jeon-Frongois díf : Demqnded chongerde seMce!Tu soismo¡. l.. Depuis une semoine.ll o s0rement un problémed égler ovec lui-méme tu ne croispos ? Luciedit : PeuFétre mois moi. J'oi mémel'impression de plusen olustriste.r . ur. Etvous.. Depuishoisons.:..t.le boteou seroitou lorge de lo Mer rouge.Je me sens de moi. "rl¿n On ut¡lise depuisovec: Ie pésent _ le futur le plus-que-porfoit -.. l'impornoit le subionctif le possécomposé le conditionnel . Est-ce que Lucie vo bien? Pourquoi ? 2. Jeon-Frongois díf : Tusoisbien que les hommesont iouioursro¡son ! .il ne me foif pos confionce.que feriez-vous ploce si vouséliezd lo de Lucie ? epuis.elle fovoilloitdons lo pub. Lanceu¡ Luciedít : J'en oi mone de ce boulot Je suisshessée que ie su¡s en permonence. ces échanges et répondez oralement.set iF . Depuis quond Lucie o-t-elle un nouveou chel? qu'il o desproblémes personnels 3.je n'oi plusoucun ploisird y oller et ie suistoulourc tendue. qu'il ofiend J'q¡ l'impression que ie fossedes eneurspour me foire des ennuis.ifl o¡---. s d e p l u s e n plus triste ' Je l'aine de plus en p1us.Je ne l'oi pqs senlieoussimol depuislongtemps. qui se posse? Qu'est-ce Luciedít : Depuissix moisbeoucoupde choses ont chongé: foi un nowecruchefet plusrien ne vo I ll surveille tout ce que le fois. ¡e me sensde moinsen moinsbien dons mon trovoil. J e s uj . Lucielrovoille dons lo sociéfédepuis cinq ons. Est-ce ? 4..ns en moins bien.1 i á e x gr c' i I rw+¡er.Fich¡er Ediüon Aclions Oúib ? Invler f..'& rrsi. . Jeon-Frongois dit : gest vrqi. il y o rr\ Tl - lesphrases phrases et relevez deux aulres avec depuis dans ll:= l'échange entre Lucie et Jean-Fran$ois.

2.Berlrondil y o troisons déjd et depuis 3. .^z el associez leséléments.. 5 .l q t o b l e . . le plus-que-porfoii. l'oclionestterminée.. .Lec slés s o n t . . d Lyondepuis . devontlo télévision r.. .. sqng . On (ne pos voir) il y c ne peut s'utiliser qu'ovec un lemps ..ici. 4.Regarde les vochesdons le pté ! Je suisplt! du cenfreville. .\i.nombre po¡r : 4.... .. quelques onnées..d port s'osseoir devontlo télé ! depuispeuts'utiliser ovecle pésent 1' l'impor{oit. d u v i n.s'orrélerpour ocheter pq¡n pour ce so¡r. oublié. .Elleétoil ovec sq ¡¡lére. .n ' o p o ss u d . Elleo chongéde trovoildepuisdeux ons. On ne . .. ces : ) Lisez 0hrases Pierre o quittélo société il y o huil ons. ..o n i m o ld e l o f e r m e : .....cq e u ' i lh o b i t e ? A A n g e r s.. .. ". Cloire o .. r i/y o indique un momentprécis: ll estporfiily o l. p e r s o n n e lodresser 1¿7 . il écrire). . J'oi (rencontrer) (chonged ce premieriour.... " Porisl8 ons plustÓt.l e sb o t e o u x SA Écoutez etcomplétez lesphrases.n o m b r e : . . et le possé composé. . depuis..ll (vivre) . . e s t ...3.-. .. .m e d o n n e r u n.-..d Tours.5. p o t e .contro¡rede ovec : y g l g p o u r b o i r e :.. Je n'oi pos trovoillé il y o dix ons.pour certoins (verbes verbesou possécomposé qui sign¡f¡eni un chongement de situotion duro' ble) : Gilbe* q beoucoup chongé depuis six ' moís/ depuis léfé demier Non. mois ioli moisdu . . une semdine... . te Poul? 3 .. d personne. ll ovoit connulo société l'oction dure encore. il o prisson petitdéieuneret il (ne rien fo¡re). ll étoii lo ¡l y o une semoine.mellreou présent printemps : ovec il : . I I I ... 9o suffit! Piene(étre)depuisl0 heures du motin! ll y o deux heures et demie qu'il Ge lever).-. 2.Le mohe de nofre ville esf t¡ésoc f. ..d Antibesdepuis2002. . Mointenont.. pos d qui sont vétements. Lisez mettez le tableau le verbe entre Euis v parenthéser. . Nice depuisdeux ons dé¡d. l e c r o i s . .beoucoupde choses Nous (quitter).. fu es ptü ? . Je ne l'ovoispos encorerevu. . un porli .le temps posserdepuis noire premiérerencontre I i: du possé:Nouséfi'ons ily o un en Egypte ' Aliention ¡ i' .. i'oi un e s .. l .morceou . . ....il y a : roppel : depuisindiquelo duÉe d'une octionqui :... le conditionnel .. . . 2. . T u . depuislongtemps. . .l . .... homophones Quelques p o i r: . ll (quitter) (ne et depuiscettedote. -. quiconvieni.u irtp.. nous (hobiter) .. conlnue: Je suis¡ci depuisune heure..... . qui ont un sensdifférent ettrouvez unhomophone á chaque Urrr lesdéfinitions J'adore Iq nc!..pour lesverbesou possécomposénégofi{: depuis longtemps/ depuis Je n'oi pos vu Eíise Ie 31 décembre. s ' yo r r é t e n t : ó .... .-. u n ec o u l e u: r ..d ' o r g e n ¡ s'il te plo'ii? ó. Poul n'esfpaii : depuis hois semoines / le 15 awiL $ Deshomophones sont des motsqui se prononcent de lo mémemoniére mqis motproposé. . .

.étud¡ont . d 128 .l I a a *'. Quellesquolités utilespour l'entreprise lo protiqued'un sportpeut-elle oooorier? 4. ht P Le nl e¡ I so to qF d( dL se d1 dl t'e (l J for les ic( on et m( ho h¡ fer elc di ell of foi esl üÉcouvrez lesquatre anecdotes et retrouvez dans la listeI'activifÉ de chaque perso nne.-------_ | ¡{_lv . Que représentent lessporlifs de hout niveoupour lo pluportdes gens? 3. .responsoble . T -. L./ L Quellesnouvelles orientotions prennenllesentreprises pour motiver leurséquioes? 2..serveuse employé de bonque du recrutement musicienne professeur vendeuse ¡ournoliste Etvous..coiffeuse cuisinier .jordinier .) \. t ---l:. est-ce quevousvous6tesdéjátrouvé[e] dans de telles siluations á l'ácole ou au travail ? Écrivez au magazine pour raconter votreanecdote en quelques lignes.4.photogrophe . rÉpondez auxquestions. r l il. Quelleréponse donneriez-vous d lo derniére quesiion de l'orticle ? puis Lisez I'article.. Que pensez-vous de ces nouvelles tendonces ? 5.

PARtE SPORT : tE DEVETOPPEMENT ENTREPRISES
Le dirccteu¡modemeloue les spoñik de n'hésiienf hqvt niveau.El les entrep¡¡ses posd encourogerle spoñ en ¡n¡eme. Lebul : un compélilionspott¡veel économíquepour mol¡verle perconnel,., el p¡ocu¡e¡ du bien-ét¡e ? ou demier A pés so plocede seconde Ellen AV.nd¿" Globe,lo novigotrice üocArthurest posséede centioun de sollici,olitude d de iés nombreuses -otions.Bequcoup d'entreprises l'onl rppelée pourvenirporlerou personnei positils el de lo peformonce Jesospects de soi.Ellen'estpos lo lu déoossement de hor¡tnivequque leschet eule soorlive l'entreprises lonochent: Dqüd Douillet, de iudo AiméJoquet, olyrnpQue *umpion 'enhoineur de Éonce chomp de féquipe loporie, ionnedu mondeen 199&Bemord de nrgby entniineur de féquipede Fronce eic Tous sontoppelés lelempsdun sém¡noire pour, en quelque sorte, >. < motiver leséquipesde l'entreprise sont tés Bien évidemmentces sporiifs les enireprises, connusel celo intéresse un qxe moisCest bienle spod, w comme qui de performonce dons l'entreprise, pouse leschek d'enlreprise d foireoppel Dqilleurs, de nombreuses d cessoortifs. posd instoller dessolsociétéi n'hésitent locouxpour perlesde sportdons leurs mettre oux employés de s'entrolner le soir: pendont lesheures de déieunerou Ceitoines o€onisentmémedesencontrcs contred'outres sociétés. sporiives encoreun peu Eh! oui. les direc-teurs : Dourmoliver éticenhdoived fqccepter il fout leur porlerde ploisir: lessolqrÍés, que deviennent si courqnles Cespruliques les oremiers Jeux not¡onouxdu sport d Clermontd'enfreprise sontorgonisés en 2005 des funonden iuin2004 suMs du sportd'enireprise. XVb Jeuxeuropéens voienidesdédves sociologues Quelques tendonesG¡es ono besoin ¿ cesnouvelles biendonsleurcorps ei dons d'employés de surmonler leurtéiepourétrecopobles et le sportdévede l'enlreprise le stress d'opporle sentiment loppe égolement Mq¡scesproliques tenqnced uneéquipe. pos étre un moyenpour ne peuvent-elles exigerencorcplusde truvoil,de ésultoh, dons des déloisencorepluscouris? D'oprés TGVmogozine féwier 2004

u Encore vous! ,t
e trwoilledonsun resto I genre< on met r, fex-mex '¡mbionce, on semore ovec ) Un soit le res.s clients. -curont deuxcouples bl¡nd4 :niventllsdqientd Íoccueil d un des :i ie m'qdresse ¡essieurs commedil ár¡it un -obitué I o, :o Encorevous -istoire So de foiresympo. ::mme o imoginé qu'il :toifdéidvenusonsle lui : re.Elle en o dédtritqu'illo trompoitJ'oieu beou m'explique¡ blogue.Elle - le n'o jomoisvoulu croireque Cétoitiuster',lne Je me suisbien en pleinrestouronl incroyoble : foitunescéne ':ittirerlesoreilles por monpohon: < EnrestouEtion,lo discétion Je n'oi posoublié!Mointenont, donsle service., :J incluse Christine : e veuxfoiresympo,ie souris. eux de mes clienies étoientvois¡nes. Elles m'ovo ient commqndé ensemble des plontsde pour décorer leur dohlios Moischocune n'woit iordin. Je posle mémebudget... ne soispos ce que i'oi foit, les en toutcos,loimélongé sqchetsde groines.Cof quelques semoines oprés
mes plontqtiont quond

< Mon éléve était oussi le neveu du proviseurt
porce éléves de troisiéme, que ses seulesréférences lesémirsions de télé étoient qr-r/il lo veille. ovoitregordées quele petit Jeluioisignifié fomiécrontuoitles¡elolions lioleset que ie ne compos commenlses prenors porenls pouvqient le loisser s'obrutir de télé. ll m'q poserlo question direciement d son :condu que je pouvois !Viclor de l'éfoblissement ,.re qui étoitle fréredu direcieur 2OO4 2001 - ionv¡er -: n' l, décembre

d éclore, les plus beoux dohlios, donc lesfleurs ont commencé mognidu ( mqwoisc6té) : ilsétoient lespluscheo pousoient fiques chezcellequi ovoitpoyé le moint et peu < gomisn chez Cesdeux domessontdevenues cellequi ovoit poyé le pl,-rs. oprés,pour des roisonsque i'ignore,des ennemies iurées démesuré. Íune un suietde discorde Les dohliossonidevenus et échonger en douce,lo nuit, occusont l'ouhed'ovoirdéterré por Etmoi.i'oi étéviré, lespiedsde dohlios... Por l'unepu¡s l'outre. ,

U:.#:"Í:';':ff:ir: S*l.elre: q$i:l'ld'ucus **ru:
ü?€ t¡?ssg€r.i.'
,1*g écemmenlie me suis ó un poste de ${. pésenré pour lesvoconces vendeur scoloires. Cétoiientredeux je n'ovoispos eu le cours, temps de déieuneret fy su¡s olle, le sondwichd lo m'od¡ide moin.l-e recruteur

Jlr:ri

quond i'ouroi{ini de monger ! dons quelquesonnées, revenir Je croisque lo, j'oi foit une bourde | .'"':1i':

129

;\-ctt-t¡

ffi,
:l

c o f I j c J r r l rI f ! i J l ( - J t,l,.
c9NtoMMATtON
REFTECHIE
La logique économiqve de note pays repose essenlíelleme nl sur la consommqlion. SelonBemotd Locoutu¡e,pÉsidenfde fAssociotionpour une éthique commerciofe, cette consommdrl¡on ne nous dutodse po,sd rcfléchhe, elle foil de nous des ma¡ionnertes]. Señons-nous ,ous monipulés ?

POURUNE

les fétes détournées por le commerce
l,cfétede Noél estle svmbole le olusfort desprincipoles fétes de nohepoys.Féte chÉtienne d l'origine, ellecéléb¡oit lo nois sonce de Jésus-Christ; foirecommerciole oujourd'hui, ellecelébre l'onivée du Pére Noé1. Mois lesdeux personnoges n'oni pos lo mémegrondeur: le premier es porteurde voleun moroles, l'outrees' devenuun représentoni de commerce. Mqisouiourd'hul lesvoleurs morqles des fétes ontd¡sporu. Cette d¡spoñtion estl¡ée d deuxphénomdnes quisesontproduits

ou coursdu siéclepossé.D'une port, cerlo¡nes féies,qui ovoientdes rocines troditionnelles lointqines, ont étédétournées por le commerce; elles ontétemodifiées, dérqcinées, pourdevenir un ob¡et de consommotion de mosse : Noél lo Soin¡Vqleniin,lo Soint-Pqtrick et Hqlloweer,. . fétes Doutrepo4 de nouvelles > ontéie inventées pour nounir lo mqchine économique: lo léie des Péres, puislo féte desGronds-méres, et plusÉcemment le Beouiolois nouveou. Porce qu'elles ont pourobjectil premier io consommotion, cesfdtes ontperduleur quolité moroleet, por oilleurs, ellesne nousinciient plusqu rossemblement et d lo froternité2.

Pour une consommqlion responsoble
qlorstouts¡mplement For-rlil cesser de profiter des bonheurs fesiils et refuser le commercioles qu'or ieu de célébrotions veutnousimposer ? Entre lesdeuxextrémes, l'obuset l'obondon, il doit étrepossiblede trouver un iusiemil¡eu. Unesolution estd'odopter de nouvelles hobitudes de consommotion plusrespon soblesDeuxmowemenls sontoinsioppo.

6

':::' ffi."^ii*" ñ
rr¡

Analysez le parfiprisde I'auteur, Répondez auxquestions.

L Selonl'outeu¡quellesétoienioutrefois les quolités des fétes? 2. Quellessontlesquolités que l'ouieur donne aux nouvelles hobítudes de consommotíon ? 3. Relevez les mois relotifs d lo consommotion el ou commerce octuels. euels sontles plus négotifs ? 4. [ouieur écril , de nowelles < fétes > ont été ínventées pour nounír lo machine économíque. Á quoi vous font penserles mots nounir et mochine ? 5. Quels sont /es excéset /es déñes du commerceinternolionoldont l,outeur porle ? ó. Expliquezpourquoi il est d¡ff¡cile de so¡ir du cercle vicieuxdu profit et de lo consommot¡on.

[hacune de cesphrases résume un descinqparagraphes du iexte, Mettez cesphrases dans I'ordre logique du texte.

1t0

l. Ces nouveoux modesde consommot¡on permettent de retrouver une forme de froternité mois leursuccés pourroitleurfoire perdreleursquolités.

¿:á

qnnées' le comme¡ce ruscesdemiéres Dons équitoble ei le commerce éthique. le commerce équitoble, lesimportoteurs !ixent un prix d'ochot minimum pour les productions du tiersmonde3; esl sOrde de cettefoton, le prodtrcteur louioursgogner un peu d'orgent l.:e quonld lui,o pour commerce éthique, d'inciter lesfoumisseurs étrongeE, ob¡ectif 'nois oussiIes irñportoteurs frongois, o d'emploi et de troomélio¡er lesconditions voil sur les lieux de produciionet d 'especter de lo les droitsélementoires personne: inlerdictiondu i¡ovoil des enfonts de moinsde 14 ons,non discriminotion, environnement de lrovoil... Ces nouvellesformes de commerce rossemblenf souhoidesconsommoteurc dons leurs tont étre plus responsobles

permeftent ochots. Elles oux ocheteurs de éf1échir oux conséquences de leurs ocles surles oukeset sur le monde.Toutefois on voil toul de suiteopporollreles dérives possibles ' phénoméne de mode et donc ouverture mercontilea, exploitotion de lo culpobilites, ll semble doncdiletc. ficilede so*ir du cercle vicieuxdu pro{it et de lo consommotion.
L pe¡sonnes qu'on conÍ¡óle,qu'on influence commeon veuf. 2. rclaf¡on enÍe Hom¡ñes¡denique d une relot¡on enhe fréres. 3. ensemb/edes poys /es pluspouvres 4. commercialeavec &abord un ob¡eaif 5 /esgens se sententcoupobles de la pouvreÍé ef des prcblémesqú¡ eislent

Oui ? N o n? r . A ? t'est Y--

qui convieni, Lisez I'articleet rorhezla réponse vroi foux l. Auiourd'hui, lesfétesn'ontplusde quolifés moroles.
2. Lesgrondes fétesont un objectif commerciol.

?

pourdévelopper 3. Lofétede Noél o été inventée
lo consommolion. 4. Le commerceéfhique et le commerceéquitoble sont plus responsobles. de nouveouxfypes de commerces monoe. 5. Le commerceéquiloble s'esldéveloppé dons le tiers monde. l.,e ó. commerce éthiqueexploifelo culpobilité des consommoteurs. Z Le commerceéouiloble ei le commerceéthioue onf pr¡s une ploce tres importontedons l'économie.

2. Lesfétesonl perdu leur coroctéresocréet lo froternitéqui les foisqientvivre. 3. Lesfétesovoient un coroctéresocréet des quolités moroles. 4. Lesfétessont devenuesdes {oirescommercioles. 5.Méme si on ne veut pos obondonnerles{étes, il est possible d'odopter plus responsoble. un mode de consommotion

j

Complétez le tableau.
le verbe consommer produ¡re importer créer conserver

13'l

l. ll est possiblede refuserle ieu de célébrotions commercioles qu'on veut nousimposer.En effet. Vous pouvez m'envoyer les informotions d : moylis. un imporloteur s'engogesur le prix d'ochot minimum. Téléphoner coülero moins cher I'onnée prochoine. 3. Nous voulons développer nos exporiol¡ons et nousollonsloncerune nouvelle compogne de publicite en Fronce. D'une port. (quont d) Voléries'occupedes commondeset des fournisseurs. sont quiservenl Relevez lesmots á lierces deux idées. de nouvelles( fétes> ont été inventées.3 % cetteonnée. (por oilleurs) Le directeur o onnoncéqu'il seroiten visited Bomokodu 23 ou 29 moi. 2. oui cherchent en effet en foit en réol¡té permet de présenterune explicot¡on. 3. d'outre port. 4. Non. Quels sonl les mots plocés ovont guonf d dons lo phrose 4 ? 3.FronceTélécom vo boisser de 1.Hn r D al Observez présentées. d gorontirl'origine produits.cherche Lecommerce éthique. non. (d'uneport.discours Érrr:üz. 2. 1.fr 4. 0ans chacune. de par oilleurs. Dons le commerce équitoble. _]. d'outreport)Nous ovonsdeux obiectifs. 1. Quels sonl les mols plocés oprés quonf o dons lo phrose 5 ? 5. b] Répondez auxquesfions.de oussi? 2. Quelle est lo ploce de d une poñ. Quont d lo féte des GrondsMéres elle o élé créée en 1985. deux idÉes lesphrases. . lo consommotion En foit elle o ougmentéde n'o pos diminué. des 5. 2. ñ18 0bservez l. ll estoussipossible d'odopterde nowelleshqbituoes oe consommolionplus responsobles. *. en réolitéil y o plus de 3 millions de personnes un frovoil. Ces fétesont perdu leursquolités moroleset.3 millions de chómeurs. Que remoloce /ui dons lo ohrose4 ? 4. puis lesphrases associez leséléments. les principolesféfesonf éfé défournéespor le commerce. (oussi) Vouspouvez me téléphonervendredi molin. ll o reportélo réunionovec le conseil d'odministrofion ou 3 iuin.. Que remplocee/le dons lo phrose 5 ? i qP Récrivez lesphrases enuiilisant lesmots entreparenihises.elles ne nous incifent olusou rossemblemenl3.. L¡q Soini Volentinexide depuis plusieurs siécles.leclerc@infonie. Legouvernement d¡t qu'¡ly o 2.. permet de pésenter une oppos¡t¡on. por oilleurs. Sobine doccupe des venteset des relolionsovec les clients. l. quont d lui. D'outre porf.5% le prix des communicoiions locoles et notionoles.

oilleurs. oiouter une idée d'une port. . . j oe prus d'une pod d'ouke port por oilleurs olors enfin Récrivez l e t e x t e e n m e t t a n tl e s p h r a s e s d a n sI ' o r d r e . l. Un ogriculteu¡ quont d) lui.. .. .] (l Écoutez á introduire lesdittérentes idées. lo noture. . En foit). elle estvenued 8 heures du motin! y' K a y e zt e m o Tq u t n e c o n v t e n p t as. . 5. produits lobell¡ses. Un employede bureoufoit 35 heures (por oilleun. por semoine.foit 50 ou ó0 heures pqr semorne. .D'uneport. En effet).nrr¡1s = puis olon enftn . morquer lo succession des idées premiérement deuxiémement d'obord . . nousovons prisdu retordei on nousoftendpour le dinerd l9 heures précises. Nous ovons(en effet. 3. . ensuite puis donc premiéremeni deuxiémement d'obord . Elleo dit que lesvétements (Enréolité. Je l'ottendois d 8 heures du soir . I'enregistrement quiservent et cochez lesmots *. d'oufre port por oilleurs oussi égolement de plus quont d en effel en foit en réolité 113 . Ensuite. por ojlleurs) l. ils sontfobrioués en Chine. .). 2.. on vo les retourner ou {obricont. les ventesd l'étrongersont moins importontes. ils ne veulentplusochetern'importe quoi. Noél est une féte chétienng mois. 4. ils ochétent moins.Enlin.. Nous ovonsougmenlénosventes en Pologne.. Deuxphénoménes (Por produisent se Les Frongois consomment moins. oussi) ougmenténosvenfes en Slovoqure.D'outrepo4 ilsveulentdes produits< éthiques) qu¡ respecteni lestrovoilleurs. ll fout véri{iertoutesles botes.. 3. si cedoinesboilessont cossees. étoientfobriqués en ltol¡e. organiser un discoursécrit ou oral . 4..ilsveulentdes produits bonset bien foits(produifs bio. ll foudro d'une porl ogrondirl'usine.Cestdevenu une féte commerciole.Lo consommolion des Frongois o connudes chongements ¡mportonts..Premiéremenf. en roisondes crÍses économiques et politiques. . \-Z j tomplétez lesphrases avec enefJet ouen flít. Vousovez seulement une heurepour visifer le musée. . (d'outreport. 2. emboucner plusd'employés. ¡lsveuleniun bon ropportquolité/prix.

. une autre maniére deformuler charune deces Ecoutez et. 4. I liste2 o.epte+-elle? 4.exprimel'opposition. Je ne peux pos te répondre étont donné que cetie féte ne m'inféresse obsolumenl pos. no.. '1. .por conséquent ó. Tu féteslo Soinl Potrick iustepour posserune bonne soirée. lcause. Je n'iroipos d Tohiti en ovrilde fogond orgoniser lo réunionintemotionole. Au lieu de me foire des reprochegtu pourroisvenir ovec moi.. -. ef reponoez.pourtonf 5..exprime lo conséquence n:o . i'iroid Tohiti d. 134 .Je n'iroipos d Tohiti en roisonde I'orgonisotion de Io réunioninternotionole.n o . exprime l o c o u s e . Méme si ie dois orgon¡ser lo réunionintemotionole... l¡roi d Tohiti. ) rcourez l. c.en revonche .non ? J'oime sortir el rigoler.olors.rticu logiques oteurs i ¡ Qrf . si bien que ie n'iroipos d Tohiti. 2. d Voléri"? A. Je n'iroipos d Tohiti ofin d'orgoniser lo réunioninternotionqle.olorsque 2.parmi lespropositions...- bl Trouvez phrases. olors ie n'iroi pos d Tohiti. 3. 0iiesensuite groupe cequechaque de phrases exprime conséquence. en ovril..ó cousede 4.porceque .Cestpouquoi 3.bien que . i '. ou lieu de . I liste 1 l. en choisissant á chaque foisunephrase dans chaque lisle. Volérie oime{-ellelesfétesen Fronce ? Pourquoi? 2.. donc . J'orgonise lo réunioniniemofionole. PourquoiÉricoime-t-il{éter lo Soint-Potrick ? D'oü vient cettetrodition? 3. J'orgoniselo réunion internotionole.si bien que . J'oi beou devoirorgoniser lo éunion internotionole. Est-ce que Ericoime Holloween? Pouquoi ? 5.l.. Cestpourquoiie ne monqueiomoisune occosion. ovoirbeou . Que proposeÉri..exprimele but: no.en roisonde . En quellesoisonse déroulecettescéne? Commenl le sovez-vous ? ¿$ v al Lisez resextraiis dudialogue et retrouvez cequecharun expnme. en conséquence Formez quatre groupes qui ont le mOme de deuxphrases sens.. retrouvez I'expression u9<r utilisée dans chaque d¡alogue. 2.. puisque. b. 3. étonl donné que . l.. Je n'iroipos d Tohiti étontdonné que i'orgonise lo réunioninternotionole.comme.

(roppel) . en reronche. méme si. ellepuisse ollerd Atlonto.lo réunion est reportéeau 28 juin d ló h 3O.en (roppel) conséguence . elle doit otiendreun peu. il y a toujours unephrase entropI o.étontdonné qu' C. pour exprimerlo couse : po¡ce que. en rcisonde o. imaginez quiprécéde la réplique q u is u i tl a r é p l i q u e tc e l l e e d el a b u l l e . -o . b.ev0ú s a&22 ¿waar¿Me dtre. (les) trwoux rue de Rome. r ^ s ea 4 s a r . (roppel) . vaLG?s. c'estpourquoi ie ne suis pas venu hier .ofin de C.Pour chacune deces situations.si bien que ll a pété de lorgent á tous ses amis. ofin gue. ofín de. Est-il trésimporfont de porlerplusieurs longues ? Pourquoi ? 2. Atlention.ou lieu de : Nde-moi ou lieu de me regorder ! . . pour exprimerIo conséquence: donc. .ü ffi Lisezle tableau et reconstituez phrases des correctes. Utilisez lesmotsnécessaires pourorganiser et ariiculer votrefexte.bien que.ovoir beou : Le professeur a beou nousexpliqueÍ pe¡sonne ne comprend ['exercice. ie n'oi pos lrouvéle mogosin. qllerd A onto. d a n .¿tJaLtDkt rat¿ |)e sak ce a\t. > les articulateurs logigues .Cest pourquoi tétois malade.en ¡oison de : En roísonde hbsence de Madome Roche. t aLL" Les r¿:.. prendrecellede gouche. 2.pouñont. d. Commentez cetieoffirmqtion : < Lecommerce éihiqueet le commerce équitoblesontlesseules formes de commerce copoblesde rendre le consommoteur responsoble de sesochots. d¿PArLt ?AAAAA ctrn.Etont donné que : Je ne peux pas te donner mon avis étont donné que ie n'ai pas vu ce fílm. c.. elle n'estpos frongoise d. .¿. J'oi prislo rue de droite @ _li . pour exprimerle bvl : pou¡ pour que. fak l¿. montrer lo stotued Morfine. l a c ol on n e dedroiie.. oloa por conséquent. commq puísque.d cousede grtice d (rcppel) . t . fr ) L Ellecr besoind'un viso A Cestpourquoi B. aúi.s¡ b¡en qv'il n'o plus ien POUrVMre. pour A ou l¡eude B. 1. pour exprimerl'opposition : maís. e t l \ _)ai w\dq t afiaft¿n¿^t \. I a ^ ? a f t ¿ ^ .uLtats 3úr |^t¿rv. . b. c. i-l [hoisissez I'undessujels proposÉs et écrivez un textepourdonner votreopinion. críYí.quond méme..

dinde.je déteste ! C'estdevenu la fétedu commerce. faireun quand.. ¡¡laut manger.rea. mCme : le foiegras. C'estd'a¡lleurs recasoe par la soc¡été toutes cesfétescréées ou développées de consommatjon : fetedes qui ne fait Dartie Péres.r* <Delph> Noél? Ah ! moi. les dans magas¡ns acheter des cadeaux il fautadmirer les décorat¡ons desvilleset puissurtoul. s'empiffrer."@ E S I !' n"*"". Tréhoa ra¡son et la dimens¡on commerciale quelques Noéla prisedepu¡s décennies est ¡nsupportable. <Trého> pas ! Vousattendez Je n'enreviens Noélpourvousréunir en famille. exprimer lo surpr¡se opprouver une oprnron 136 .la créche.Fichier Edilion Affcha96 Faw. llfaut courir pourtoutela famille.. de ceiieÍ€te? primer lo surprise / pprouver uneopinion Relevez dans lesmessages troisFaqons d'exprimer la surprise et troisfaqons d'approuver uneo p i n i o n .. fétedes amoureux et ma¡ntenant Halloween d'aucune de nos trad¡tions ! <Choubab> J'aidu malá le croire: on parlede Noé|. c'estavant toutuneféterelig¡euse. Beurk I <Calou> pas Noél! Maisc'estunebelleoccasion Ah I bon? Tu n'a¡mes oe se rerrouver en famille.$ Lisez aimeou n'aime pasNoé1.la lesmaffons..C'estagréable de se retrouver en fam¡lle cettenaissance. on se dispute surle pet¡t Jésus.is Orjlils ? _ péé*rr€' L''¡ j! r"*'i"gl' r. quepensez-vous Etvous. de se fairedescadeaux. la dinde. alorsqu'onest bientót en áé ! Parlons doncdu 14juil¡et! <1ou2000> Maisou¡! Vo¡lá uneexcellente idée! @vivi24 Delph Xmas Calou Mr PeeBee @sam Beber bilbao_02 Lou2000 coco70 Léna Choubab Gigi Rvé Trého FantomT5 Rég¡na B¡rdy lesmessaqes et dites pour quelles personne raisons chaque ¡ \|. Et pu¡s. ne pasI I'oublions <Lou2000> que Noélest la fCte Entiérement de ton avis. bonrepaset vousoffr¡r des cadeaux ? On peutfa¡rega n'importe il me semble ! <Léna> ll n'y a pasde doutelá-dessus.Delphoubl¡e de ta narssance pourcélébrer de Jésus.t.

@(1 É.1 ln. . etrépátez.lui l.Au trovoil. .Jrendez !:Ufi: et. sieur 5. 2. Íai du MdJ á. . Sdné¡dlcun ¿oute ! .souhoif 8.suer l. pied puer t'l t.Ce'tes!cc'est certd¡^) . Vousollezvoirvotrepofron. Absolune¡¡t !/íien sür !/ Évidennent ! .¡ouis 7 suoit.¡ Oo Écouiez et dites si lessons sont diffárents ouidentiques.:fi1. é'est étannaat ! f{l groupe Par prÉparez dedeux. buée)/ [-] (Louis) l¡l (hier)/ [q] (lu¡.{] [*] ó.nuée .ochezre son que vous . . ¡ incréJable ! vra¡ ? / ¡l"a ! C'est l. C'e6t évident. Vousopprenez por sonfréreque votremeilleu(e) omi(e)o déc¡de de portirvivredonsun poyslointoin. Cochez quiconviennenf. 2. Cest ¿lair ! L Votre fére/seur célibotoire voustéléphone pourvousdke qu'il/elleest (omoureuse) qu'illelle omoureux et veutse morierdonsdeuxmois. erpr¡merla surpr¡se . approuver une opinion . desdialogues ei jouez lesscénes. scier 2. 3. [. Te ne I'aurais jarra¡s ¿ru. 1*¡.enfouir lO.r lestableaux et imaginez cequevous diriez dans ces sifuations.cet opres-midi. ¿ert . huis. mielte. (U i! ñ pas de doute ! . lescases méme son r¡l OO o o 5:":T .bouée 9. enfuir .out. ¡l (elle) vo porticiper ó une monifeslotion en fqveurdu commerce équitoble.f&l fir.le craire.oui . (C e't) . C'est 'fau/diryue (Íon) Te n'en revien5 pa5. . Vousn'ovezplusd'orgent survotrecompleboncoire et votrebonquier vous¡nv¡te d le rencontrer 3..Vofremori/femme vousonnonce qu'il/elleesttresfotigué(e) ei qu'il/ellevo portirseul(e) en voconces. vousdeviez obtenirun posteplusintéressont moisCesfun de voscollégues qui prendcelteploce.sueur 4.muette 3. Un(e) omi(e) vousexplique que. nler. Ce6t Sttr ?ue tu a6 . {e 6ui6 ehti¿re4erlt áa¿¿ord/de ton avis. buée .

4. r -:. : .---' le texte et réoondez. = t \ Giséle réduction surI'objet (exemple:-20Y") (voi n' 3 typedocheteur de l'odivié22) ..?_'. Pourquoi I'ochefeur oimeJ-illessoldes ? 3.¡É' sñ. -rG|re o essoldes a . I : ü./ Les soldes existent-ils dans votre pays ? Quand ont-ils lieu? période Aimez-vous cette ? Pourouoi ? 138 .. Quelleest lo démorche des spéciolistes de lo ventepour pousser lesgens d ocheter ? ó. ' .que pensez-vous des soldes? [ochefeur est-ilgognont ou perdont? Pourouoi? Z Quel Vpe d'ocheteurétes-vous ? ) ¡ -' r\ ) tEcoutez res personnes et complétez le tableau.Qu'oppelle+-on lessoldes ? Quond ont-ils lieu? 2. El vous. ü'd Lisez !/ 1.. Pouquoiesf-ce un si grond ploisird'ocheter en soldes ? 5. Foiteslo listedes huif fypes d'ocheteurs que distinguel'oufeurde cet orticle.{Í''-------. .. ...

f f ce t i.e :9 jieni c e 5ilucll!o¡ c cl ¡s '-. . d e3 1 á 5 0 % d e p l u s q u ep e ¡ 0 a n t u nm o i s noTmal. a'r: !i cJli qargre e cofr )ati alc c1r . p e r ¡ a I a i r . É r al: '-ot ao.o s..c :o r¡e cffcr '-. . : t i t L . s l l r l u sn c r ¡ i p u él ) L j s .. r o : u r : u . l¡te igents.: t'ct s i'c ..-a l i l a . i rlpq <nldc< d a n sl e c h i t r r e d'alla ires du c 0 m m e r c ea nn ue i d ut e x t i i e e n¿ 0 0 ¿ . e ¡ r .x ...r :hr _o¡ir¡e . L r ' r ::. a j i r: r .r L r . arcis . s : l c : a l i c a l o 5g a o r a ¡ : e 5 ¡ a l . i .. .¡ t e c ] e o . . : r : a o i ' ¡ n r e r a a l rs ..Á ' .-:!riri!.. :i Ii _ .' ¡ ¡ rt s e ¡ r o . i r u b c a i e s . t L r . o n q r i a l c : r s . . . ¡cle ¡h¿c. .' ircu alaci]¡cra L1 :. s o i l Z 5 % c i ut o l a i " a t t e n d e nL t es soldes p 0 ! t fr é a l i s e r leu [ s ac l ] d t s vestimeni¡ires. . e r' pc¡ss-.-:sl 5. a a rl a l : .--¡i re[i a]u arr rca a re: ae Lr a l r-.cri¡i a ilpuiar! .I jei ct ¡i Ll té.p o u rr h u t e r á 4l % chPZ l e s6 5 a n se f p i u s . .e¡: ¡c. 'ara ia r "ar .r¡:rs:: iiL.1o ' L I s c Ja ! a .o a ci¡. c5ccc¡isa:alu u ¡ e r : c r i ¡ r l i :i e . . . ..-. . -¡o. .. rL-l : :. lr arss ste :r ales al :Dir es : LroLr l ! _ ra rict o¡ ail l ! i : a l L r eis ou :r .ou c]a5sc oes./-é aaI-e:.s lla a es |a .:: .. D.r ¡'hé:i erl ta l a !L-el su .r ! 5 .a.i---¡( ! .r lererri-i-.r a a r-. . i r ¡ r r i c n . l i .éie rÉr. io s. .. .. . r-s Icl r 2 rrr i.rei-our :ic Ii /usio I c ¡e ceil. . a : I t :Otltl¡ ll :: _!aa:!iai. r ... es 1-:ri. ¡ iic'.r s .-. -i : l ¡ r aa rso¡l ¡ c I c ' . ne ri..-..¡: arrt rl . 1 ¡: c .. . i r ¡ : . Les ar! : a .l a L r l . ..riisie .r .a f e .1:. i ic c ¡:.a ! a a i r e / . ! i a t ! / i ra .1t r a .. e : i j I r . e're Il ¡ r .r u t p ts e .t. a -¿ f oJ/. { .ii. ( .. f i É r . i. r c¡eu ic ' Lcr¡. ar: .c¡arc r : . D : 1 5 r o r ' . rc l u ¡ : e.le c borrri-.Llia I i o r i e u r : t ¡ h c r i s¡ r r ' ..-. 5 a r ) . é ca r i 5 l 3 sa l .c5 a c )eieura al rarr5a. a¡a : a e ¡c t¡ :¡ .. l . endant l e ss o l d e s d'hiver.r rcLrrari rcuscLriaaea. r: ia'/ ir . a 3 éves -.Es r'p<i l¡ n¡. .i f r ¡ r r c r s r : r : ¡ : u : . rlo:.o . .Ilr] u. 1r5a ratJs i | e i o . a t at . ir r ¡ i a ' : o .o r . eo n t e L ep o u r c e n t a g m á 6l % chez l e s¿ 5 .: r ! .a ' L! : c ' p r l ) a :¡ a Lr rLrt r:ra i.¡ il r:]. i : r la!:a :) ) -.). .i ¡or¡Í L ire c l o l : r : I : ¡ . [ts sr]LLt EsE[(ttiI L-ti..e . 'cLr llars ¡ral r . -o¡ ¡ cheior'¡r --¡ sc-. n'¿ c hÉ l e n t d e sv 0 1 e m e l t 5 qu'en période d es o l d e s .--:.si o \ ' c a t e L:ri : .o ei éco O _ _i l .r . .. f i r r r i : ... cllr:cur:r. o r clssisie r-r-ré fe at urr r¡ .a': l|] ].. i i '¡ ¡ c es. . J i . a -r r : i : .is.'. Fi . . .) .a¡i.r-. ! r / t i ) ..l....c. a .¡ c ¡b . cé tc D¡SPARA¡TRE DO¡T TOUT ! :isi \ -"'/ I i--:re latrr(t ¡. r ' .rll ! .. j r:-iussi cr icrie cles ercro¡i. dÉp e n s e n lp ..r r¡(-'i c! p )i. . . i L '5 rl olsl ¡le. l L .S r r¡:. . ir .t .s1.s :¡ ¡ c: rcu: e¡r.:l¡i ri r i: r JLrir cr :o ¡ q : .rr o_ rrs rcrisrer. sirócr.. r1-- a uc a c al.3 4 a n s .!-qronae: 1l És tc.I c|'-Árteratar5 a5 roul .. t:"j .a r : .r. v -. l ! a r ¿ .r¡|.. r a l r c i a : J i : L--:¡rqcr r's.s 'oi-rlei ( risi e r e s e v e c r ' r : . !! alli I aa¡¿ lc rr ru sll..e r i ..-.l 1 c i r a 1 .¡¡r1r 's .lar irr c al¡ti ae :t--lail-:!a:- éacLrv ¡irlÉ ia'i] .: s ¡ a e t ' .(rt:cLre li:s ic . ..r. .l)1 ll t ir. ¡le ¡léc oche lc c c c ¡¡: .r¡ ¡ r: nl.. t s e r a L | i a l _ i . rrlc si_r . . a Lr'.i . . .ii !r. a j a . e. s sonl usós.=i: . -c l : : i c : r ¡ r . I ! . e . a u ¡ r a .¡u O rs ..a -l se s .iir'l ' J a i a ! e r ' r r i l o u .

r* mettreun élément Transformez lesphrases enmettant enrelief l'élément souligné. evoyez les poges lló.-. Youswez. ... l3l de vot¡e livre et les exetcices de vofre cqhiet l - t-l f 1 r vocobutoire le o"u* utilise tomplÉtez lesphrases proposÉs.r_l I r_l Jl rJll . on vo ocheterle iusd'oronged 1..moinsde 4 points.rcvoyez Ies pages ll4. avec rertains des verbes composer.prends ces tosses-ld I 3. .contocter.. ce sont les lunettesde Myriom.Ah !Virginie. .Tusoisd quoi .produire . Oh.quitter . Moud Péhupour l'informer des modificotions. Euh. Je ne comprends pos comment il o pu foire une ereur poreille 4 .1O € ce jus d'orongeI Non.cettemochine? ó. revoyez les poges llA llL 120 d 125.. oui. il n'yo plusde ploces donsl'ovion..4 po¡nts: félíc¡tot¡ons ! . que nousovonsperduvotrelettre.2. Cest un scondole ! | Mois. 5. I f Non ! Ceslfou ! [ Non I C'est occupé ! ffi Non ! C'estinodmissible 3.ottendez ! Mo femmevouso dit 9o ? 2. Vousavez. ll3 de votre lív¡e et les exercíces de votre cdh¡er thoisissez la réplique quiconvient.se senl¡r. Je regrette.s'élever..J'oi trop d'omies. ie ne soispos quelles 4. ll ovoit des problémesovec le directeur. ll fout vite -.Lesétudionfs qui veulenl foire du thédtrevont ovec Mme Lecomte. il estonivé ce iour-ló. monsieur. l3O.sentir.servir roccrocher l. Comme il y o beoucoup d'étudionfSon vo foire deux groupes. [H6tel de Fronceou l'H6telde lo gore ? Quel h6tel préfdres-tu ? 2. Comptez I point por bonne rePonse.Je suis désolée..pordon..ploire .bon !Qu'est-ce que tu os préporépour le diner? 3.-. ... I f Je suisde votreovisI S Eneffet.. Hum !Qo . toquelte. 2.6 poink : fél¡ci¡atíons ! . Oui.. !¡ Comptez I poinl par bonne ráponse. .si ! Biens0r que ie le sovoisllg t'en oi porlOlundi I 3..-. omiesinviter d mon onniversoire. 5. l. 5. Vousavez. 4.portir ..vous porlezde moi ? ó. Foisvoir ces lunettes? Oui. L Euh.importer. Si tu n'oimes pos les tossesblonches. l. c'estévident I $ Je proteste 4. Mois. Elleoimeroit qu'on porte en voconcesovec so mére ! 4.. ll7 de votre livre et les exercices de votrc cdh¡er I" 4 en retief o.moins de 6 poính.forlement contrcceltedécision ! ou me ploindre le peux protester 2 Comptez I poinl por bonne réponse.50€. Moig m'ongoise ! H Mois.revoyez les poges ll2. il o préféré .l'entreprise... Posd'occord!Je -..mois. l f Quoi? Cestformidoble lfi Quoi? Cesrlomenfoble ! $ Quoi? Cestéquitoble 2.6 po¡nb : Íél¡citot¡ons ! . . il n'yo posde doute I ffi 9o peux év i te r l o ré p é ti ti o n Comp|ez I point par bonne Éponse.. ll5 de votre livre et les exercíces de volrc cahier 3 Rempfacez lesmoissouligné s parceluit cetle.. Nousollonsdoncdonner5 000 euros d l'Associat¡on desioueurs de quilles.moínsde 6 poin¡s. les outresovec moi. ó.ó poínb : félicítations! ' ¡noínsde 6 points.cesser . Je crois. elle qvoitfoit tellement d'eneurs !On nb pos pu lo gorder Elleo été -. modomgvousme devezencorel5O euros.. Yousovez. molheureusemenl... lequel.-..renvoyer..

. 4. revoyez les poges 12ó.. vous ne pourez pos lroverser le poys (de fogon que / étonf donné que / si bien que) vous n'ovez pos de viso. Vouswez. 2. 3./ ofin que / étont donné que) lo réunion o éfé onnulée.moins de 6 poínb rwoyez les poges122. ll (trovoilled . 2.. ie n'oi pos besoinde vousouiourd'hui. pointpar bonne éponse. On le fero lou lieude / molgré / mémesi] le directeur n'estpos d'occord..: . Non. I 7 peuxexprimer l o c o u s e .A Strosbourg depuis l0 ons. et depuis son déport de Lyon.N o u s ( e t r e ). Je vois vous envoyerun plon (si bien que / porce que / pour que) vous puissiez trouverfocilemenflo moison. r * e x p r i m etr quineconviennent Rayez lesmois pas.ici. rcvoyez les poges 134. (Cestpourquoi.... 5. Oui.I po¡nb : Íél¡c¡Ío¡ions ! .. l. 2. Lorouteo été fermée(en roison de..mo¡nsde 4 poinb. Rayez lesmolsqui ne convienneni Comptez I point por bonne réponse. Ledirecteuro roté son ovion.j'oimerois bien que vousveniez trovoiller ovecmoi ieudlmolin.. Elle soithesbienque je n'oime poslo merlporcontre / pourtont/ quondmémel elle me propose touiours d'olleren voconces surde petiles ilesfopicoles.. Nous (hob¡ter) .. ie luioie demondé Comptez... ll y ovoit longtempsqu'il n'étoit pos venu d Lyon. Mo fomille (ocheter) . elle vo essoyer de venirlou controire / ou lieu de / molgrelle peu de temps donfelled¡spose.. 135 de vohe livre et les a<ercices de vohe cohíe¡ l.l e b u t OU lo conséquence pas.Je (renconlrer) ----.. Yous ovez. il l'odorece proietI 3. Non.moins de I poính.. 127 de vohe l¡we el les er<ercices de vohe cohíe¡ 1.-cgjtemoisonil y o 127 ons..Amélie il yo cinq ons dé¡d et depuisnoke rencontre. .m o r i é sd e p u i s deux ons dé¡ó..il (ne pos m'é_crire) .ePonse.Elleo beoucoupvieilli.. {1ry _e_!l!J l" 5 'opposition o . ll estportilbienque/ méme si/ porconirel de m'ottendre. J'ovoisrevu Philippeen iuin 2003./ou lieudelof¡n de) lo neigequi esftombée hier soir.. 123de vohe livrcet les et<ercíces de votre cohíe¡ I 6 peux situer un événementdons le oossé Écrivez lesverbes parenthéses entre quiconvient.. 3. Depuisun mois. / En revonche [Au coniroire / Molgrel. d Lorientdepuis l'onnée demiére..nous (foire) des fovoux pour lui rendreloute so beouté.6 po¡nts : kl¡ci¡o¡¡ons ! . ll n'o pos dit qu'il n'oimoitpos le projel.-. . . (chonger) beoucoup de choses .I poinb : félíc¡tc/tions ! .. Vovsqvez.bonne . ó. 4. autemps Complez I point por.r \ 2/ 3 J 9 -!-qlte ?Uf -o:{l i_ ?rl .[ou controire / bien que / pourtontl.

offr' tr eft ez I gauva^úd. lo Fronce estceluioü le sentimentde fierténotionole Flore 8. 19 ans estle plusfoiFrcnco¡sa ltol¡enne.ily o moíns de solidoité et de fotemité e¡re lesgens et ¿est wa¡mentdommoge ! É . J'oi vtoimentle senlirFJnt que lesbonnes voleun se petdenl en Fance.t. M t t1. 29 ans NolÉ poysestmogni.. le plus beau dfu¡W lkl.Seuls gínes.is qu'en est-íla<ociemenl? p ormi les poys occidentoux les plus I riches.Oanisl G.s awr des.un bon cl¡mol et notre cuisine estlo meilleu¡edu monde. posÉ dÉgagez le problime et exposez votre pointde vuepersonnel.. ¡e ne oublier que le monde ne s'qÍéÍe pas d suis pos tiste &étre nolre pory et qu'il y o de mognifiques frangoise! tenitoiresou-deld de notrc Hexogone. ble.J f l i i á . héségoÉte-On ne devroit pas Sincércment./w I ellt 9auva^rr .c-l=DEIF r .Je howe que depuis quelquesonnées. 45 ans frqued p*attq duÉ On dit qe Cat h plus beou pct¡ole poys ¡égíon á uneoule. [o fierténqtionole du ¡uste? Moi ¡'oí¡ne étoitplusforteoilleurs : en ltolie(41 %)./Jhña& minorité de Frongois qudle x Io difltrerce.Ah ! ouí foime monpqs et suís heureuxd& tre né frongais! 2 Lisez cedocument puis répondez auxquestions... seuleune (35 %)se décloro¡i Épdgnob..( lvÍs . Fiére ¿éhe ltangaíte?Moí ? Pas de leur poys(20 %). \ 2 1 Présentez cedocument. ploin* d* nets. (54 %Lou Conodo (ól %) en Angletene lesgensde toutes oriet o(x Etots-Unis d?\mé¡que(7ó %).4 ::l ./wIelk. spécíoleme* Pourquo¡seruís-¡e frérc ? laur¡e M. de toules couleurset ¡e n'q¡ pas lesAllemonds étqient encore moins fierc de senlhnent d'appoñenonce. LAFRANCE OUINOUS REND FIERS ETMOINS FIERS LesFmngais son¡-ilsfrercde leur ptys ? CesI souvenice que pensentles élmngercmo. fiéred'6irefrqncois. des de lo cuhure. Mois ce constot est trés pysoges tésútráena éhiqué." VqatlwCe< t'/LMnvl Mat\ a<tlzez va^s ñMwt I I Jean P. des montagnes.t:.37 ans Je me sens plut't eurcpéenne. L I J I I I F I T T Lucie L.t o r.71 ans Cest un poys mognifique..'rev r lt: D Lr eLlatt r r\^ v'a2t d.Dopresun Écentsondoge..

! o voyogédonsle mondeenfier quepensez-vous Etvous devotrepays ? Enétes-vous fier[eloupas? Expliquez pourquo¡ enunecenta¡ne demofs. . que lo cuisine européenne estlo meilleure du monde. f esfcontente Doniel I odorelo Fronce. I opprécie ne pos comprend I'Europe. I 2. d'6trefrongoise. I qu'enFronce. d'outres I pense esfle poysde lo culture. I le senfiment des Frongois et desétrongers a l'egordde lo Fronce. I ne comprend I se senttreseuropéenne. LoFronce n'estpos le seulbeou poysou mondeI o Vivelo Fronce Io Ce sontlesgensqui font les poys. I oimel'Europe. I trouve I odorelo Fronce.¡es voleundisporoissent ou lil desonnées.o l. Flore pos pourquoi on pounoitétrefierd'étrefrongois. Cochez lesrÉponses Lourie I n'estposftéred'éfe frongoise.1. Quellepersonne pounoil prononcer chocune de ces phroses ? Associez les élémenls.Quel estle suietde ce texte? des Frongois a l'égordde leurpoys. il y o moíns qu'ovoni. qu'il ne fout pos oublierqu'il existe poys. o Je suisheureuse de viwedonsce beou poys. ] le sentiments le sentiment des Frongois O l'égord despoysétrongers. o a Lourie o Doniel a Lucie a Jeon o Flore I quiconviennent. I penseque lo Fronce Lucie lo solidorité frongoise. de frolemité I trouve Jeon ! oimetouslespoysd'Europe.

Precis degrammaire ¡ Conjugaisons .a\ r )-i = J . Précis dephonÉtique e LexiQue plurilingue 158 e Tests 1a 1Z] [unités r Guide descontenus .I J :) o Transcriptions o [orrigés desautoévaluations .

Non. Toi tu n'oimespos morsoeoucoupoe personlpprectenr. Quelleodeur! .. tu vos prendre un bon petit déieuneret opÉs. pordon.Pourque mo femme.Bon. Tu ¡'oitout oublié.probléme ! Pour qu¡ tu nous Prenos.e regorder et lo¡sser ven¡rsesémotions. Diolog.Mais finqu¡¿tepos ! sessouleroin' son pont-leüt sesécurieg _ Désolée.Un peu moinscherque ¡'oulfemois quittéle boulevord pourvenirdons ces i'oi peliles rues? oulqntde óog€s ! Jesuis uuimeniconlenl . 0u¡? Non? t'esi Ea? : pagel9 '18 Ari¡vilá1: page ArlivilÉ 4 : page¿0 Vouséiesprofesseur de fongoit Monsieur Beniodor Vous ovezoimé lesdeux derpor lo ville? nierstobleouxochetés Moi. Oü estre que tuvos? 4.Sons. Qud outeur ! Z Cestquelle oÍiver ! stotion ? 8.e.Bonjour momon.si.colme-toi.Toioui.Je ne comprends o ocheÉcesdeuxbbléouc llsontco0lé lellemenl cherI .ooeux Dourl'¡ntemel D¡alog.Géniol ! . moispos lout le monde! 3. fes pos loule seuleici.llne foulposchercherun sens.On estoü. Trés b¡en.go et dégustezlesvinsde lo proprié|. Artivifé 54 l.ie perdsmon boulotJe ne soispos quoifo¡teCo m'ongoisse. Ellepodedes wl¡emenh bloncs3. . vossorties a)Progrommez ef bouide lo rue? Cestnoireh6iel. Pluson .Mois 9ovo ollerpourion exomen? 8. pos 3. lo lumiére..Boniour ! . vo¡e plussowent son poysel so fomille. Un des m'ongoisse..Boh.. .Qu'est-ceque tu vos foire ó Mexico ? .reI 4. Z llestgrond. l'honeu¡j'oi pos do¡mide lo nuit! pdule ó. On est vosbolodesdons lo copitoleovecle plus onivés ! bronchédes guidesporisiens.Cest de l'ort contemporoin.pés de lo bosilique Soint-Mcrlin. 4. Jevois oui I llltoulmongerun llfout peu mo¡ns pourmo¡grir ó. 2.'oi lu Lns l" ¡or.s.5.botecu . nouso demondénosbillets ! rcssonfs. .. J'oirew monpossé opés ovoirrehou!é Did¡er 2. Ne fen lois pos ! .Mois enfin. donne donne 2.Cechocoil fout que ie le fosse! loi eslousi bon que le chocolotplus sucÉ| .Non. une vérite.i'oitrop de trovoilet sigo morche Ettu vosoü. d'obord? -.o y le rendspos compleI Je vois iomo¡s belletresse ! ó.Oui et non [opporlement e* plusmoderne _ Euh.Ben. lly o b"or.Cest pos dr6le.Boh.Iélé2 prol5 : p¡qe45 .Ah.Jesuispos mssuo) Unecuisine rolffnée ef un service ollenlil pourvotre plusgrondplois¡r.Non.tu os deux iou|spour qu'onlie roconle tout? . ié péfére lesceuvres du xx' .lu peux pos ! Cesi mon huvoil.Je ne soispos siievo¡spouvoirmonger Le Tour du monde quelquechose! en 80 Jours guérisse viteet qu'il viveb¡en.fivitá 9 : page41 L Non. .e vin? 4. Sébosfien me fo ofbrte somedisoiró. Elles n'onfpos roisonI .90 i9. . . ld. cetenfont ! 8.Eilu ne po¡espos irop cher? tu ploisonles I Fourquoi on o .ily o moinsde bruii . l. . rous étesétudionte. Quelles soni les coordonnées de Jeon-Philippe ? ó. . b) DécouÍez . Hum.Affends. pensois que Cétoiipluscourt Une outrevie commence pour moi ! ie . Foulquoiiu pleures? 7.voussovez.Non.Tiens ! Solut!Votrevoyogeestfrni? E@ Ici et ailleurs I : page . ily o un chot ! r Artivité 9: page32 .vousétessculpieur. le n€ s¡rpporie lormed'orl et ie n'oi pos du toul opprécié cestobleoux. Ari¡v¡iÉ oosedes Drixovonl.Et¡l y o peFonnedons cesrues! . non I Comment est-ce possible ! moinscherdonsle mogosin. Ari¡v¡té10 : paqe42 . l. Cest net 4.plusogéoble.on poiem .je peux foider si tu veur cotionpour cotion oour i9. ll leso mises bureou.Ei Cestun opporlement Diologue 2 oncien? .Anéte. pospouquoi lo ülle 2. .ll moi quel est le probléme el lu vosvo¡r. Artiv¡iÉ5 | page30 . .Vousovez fo¡i le lour ? . foppéc¡e l'drtconliemporoin. ó.orp d"-plocepour lesomis -Qovopos? etun peu de plocepourlesvolises 5. Quelestton chonteur péféé ? 2.Mois.i€te D. defte.. Je n oniveplus grondmoiseuh.les Oui. Phonéfique i page¿5 B..Ah bon.N'oie pos peur ! Ju vo¡slo lumiéreou intéressonl. A.rils ulle Esr<e vousont plu ? I'espoce. Cest touiours un émeweillement de découvdr de nouvelles céotionset cesdeuxeuvresme ploiseni. pájole .ou¡ !solut Cothedne ! .Lo mode lo publicite essoie de nous dile que ce qui esl nouveouest beou.. Cesl bien 9o? Vous ovezw lesdeux nouveotx tobleouxodretéspor notre qr.Commentovez-vous howé ces deux nouvelles ceuvres ? pos cettenouvelle Moi. Ce$ débile I 2.Ah. yo ouliontde piéces moisCest pluscloir on vo lfower une soluJion.. Rélléchis ovont de porler ! 3. surl.s'ilvousploñ! 5. 8.Non.Oh. Donnez-moi un poin. Expliqrlerue. Z Avec Avecloxi loxi P/us. monde monte5.Mo¡spouquo¡ est-ce que lu pqrssi loin pourfoirelo mémechose? .mois les pelitesrues. Ouelle heupes-il? . Vous oimezbien. Vous teléphonerez d Mode oprés ovo¡r .poslrop.lls sonltlésmignons !2. bóniques donnent oux lobleouxleurforce mo¡sl'impoñoni esiceque choquepersonneressenl A combieneslimez-vous cescewres? Ah ! [ort n'o pos de prix Choqueewre voutle pü qL/on\letf bien lo pqpr quond .llespire podirofinqu'il mol iciet nousdevons ..ludéménoges fotiie ?Mois pouqud? guée.Moi ie ne suispos d'occord ! Monsieurloison.lúe. ie ne l'oi pos pris 2.Afiends. Qui est-ce? 8. Vous wez un jordin? 5. Boh. ld ? .re3 paqe33 . non. . Je l'oi ouvertpor ereur 5. Que foites-vous le dimonche ? 3..Afends.olqrJ lo ville o ochetecesceuvres ofin de compléterles collections du musée des Beoux-A¡ts.Mois pouquolvousollezhobiter¿lo plus montogne ? Vousne supportez Poris ? . J'oimelo mode. ovecce tickei. peuxposme colmerJesuis . toutj¡o bien. peutgogner du témp6.portons Z boteou. Qu'éfudiez-vous? llespognolJe suisen premiére onnéed l'université de Toulouse.une pelile .lo nuif. l.fo¡howé un oppoÍemeniun peu mo¡ns pos. Phonétique: .tu venos.90 m'ongoisse. codre quoire3. CestVirg¡nie qui l'o foite. Tu roconl¡eston h¡sioir€ ovonl que P¡eíe oflive. croisqu'on esl perdus! que l'outremoisl'immeuble ie estoncien.On leso déhuiies. ódaow leemoinsconnus moispos le moins . Modemoiselle Dupuy.on 4.olle¿ roconlez ! plus Toto to lfout o commencé por un mer'l credibrumeuxlly ovoit une heureque o AclivitÉ : pageZB le lroin rouloilve¡sDouwesToutd coup ! l. boniourI Qo vo ce motin? ' i.Boh. ActiviiéI I page¿0 l..3.Ios w. AciivilÉ l¿: paqe¿¿ l.oute doute4. Quelqu'un sonne d lo porte. Ce mogozines'oppelleCa m'¡n¡éresse Ah ! néns-ic¡b¡en: le connbleur !Aooh ! ll porcequ'ondécowre ple¡nde suiets intée6lori\¡s et. On o plusde tempsde communiiomoisy oniver . A l. moi. .Ahhh ! te vok I .r .Z ll I'o peinten 185ó.Sumoisnotrebébé es molode.90 €.Commeici seroiprofesseur de frqnie gois .Transc ¡@ L'amour de I'art . Elles sonl omérico¡nes.Elmol suis pourt¡ci. il fout iusl.J'oihop de hwoil. Mo iéte ! .Cest ¿ domir lo nu¡t I rue de lo vieilleTou¡tu sois.9o foii deux semoines qubn estrevenus ! - T¡¡IEI Touiours - - - - . ei sufoul. biencontente JiÉi ie .qui osl Ponoméenne.

2Julie o w Christophe en ottendont le bus.3. ne voispos m'entroiner.fos vu.Oui mois. Je foligué mo¡s content J'oipu ie trouve que le r6lede l'écoleestessenfiel . Qo r" ronqu. veuxbiencomprendre. pouvoir 2. vroi frois4. fovori 4. Je n'ovois iomoisressenii de dhcrim¡notion rociolé.Non.Hum.fileZ neuve 8. r ActiviiÉ 11 : page56 . vérifie 3.15 euros? Non.. dons cescond¡tions. On n'estpos d'occordovec les honsformolions qu'onveutoppoderdnoheville.oqs de lo neige.neuve ülle . Bol'¡pouquoionnous o iomo¡s porlé de ce proieiovont? Ce n'estpos nomol. Tuvos bien ?J'espére te porlerbientóiL.. Surlo roufe.non ? . Conffez votremessoge d mon épondeur.ociel estscondoleux cepter3. ¡esuii.OuLmoisne linqu¡éte po5 il n. le ne peuxposvousdonnerlo voifure Ihi+oire despeuples pounoif éie mieuxenseique vousoviezÉservée. Arfiv¡lÉ l8 : p¡qe 59 l. Dqvidorive demoin de Tohili. 2. powoitfoirequelque chose ensemble ! Non.we !5. Ah I Monsieur Dr.toutes lesinscriptions sonfteml néesel votredoss¡er estonñé opés le 15 octobre. Cetteligneportirode l'estdélo ü¡lepouréioind€ou nod le quortier Grond MenhirDefogonque lesprin¿ipor. ..lebéb¿ veno de belles choses outourdelui. On virq heu€uxen reqordont lo meret en sechoufionfou soleiliEtpr. pourle mémepdxévidemment lituent posuneseule communouté.Mo¡. ceclimol pouri. un orÉl esl doncpÉw pÉs de lo stotion de bus. Leconseil municipol o en prcieilo conshuction dune nouvelle lione de métro.Mois. Arfivitá 5 : paqe78 l. Act¡v¡iÉ 24 i paqe60 Cesi en Frsnce que fo¡ €nconhé le rccisme pourlo premlére fois' J'ovois iO onset mes como¡odes de closse éto¡ent touiours tés dursoveclesNoirs.. .Finis }on gateou ovontd'enhetMorion.d'occord. monsieurJe hor.Jesu¡s trs contenle | 2.Vouspouvez foire une except¡on. spoaif. Doccod ldcr Tuos roison Jedisprr lemi ce mdtch. Nono Ce n'estpos posible Tupeu ¡e bottrelMoi. Envovont ce flm Chri$bn pense o but de suile d Cofieñna 5. fleuve ó. ó.Boh. ie dois bosser ou bien me promene¡: Vousdevez bien súrloisservohe messoge el voscoordonnées.Eh! tu so¡spos lire? Tune collespos d'offiche ¡c¡.. Nono: tu soisqu'il foutqu'onquitt€cette villepounie.Oh eh ! trci ? Qovo !Tuesde lo police..Non.Tule sois90 ? . Tufoislo voisselle et tu ne discutes pos | ó.9o foit trenteonsque /hobite ic. . Foro<emple. . Pourunefois qr. .Excusez-moi. Eh I Zyvo. foux . dZsoiae. Toure lo fomillevo jesuis éheÉunie.vousvoustrompez.Je ne peuxposoccepler go.Cesttouiours inierdit ! 3. Ce sont Moit euh. iiel si on espéreun iourvoirdisporofrre le moisie ie Ecisme Jesuis cedo¡n oussique le mélonge suis vroiment dé9u. ActivitÉ 5 : page 55 l. non ? . . Cotherine o oppeléso méreen rentront du cinémo.en sunésewotion et il n'y o plus de plocedons I'ovion. lojio.3. Jonivois de lo Guodeloupe oü de nombreuses communoutés üventensemble.eh qu'est-ce tu veux ? lLoisse ¡on messqge. . ce n'estpos possiblaVousne pouvezpos Savoir vivre .Mojs ofendez-moi encop un sondfoi wich !J'oi foim. molodivelO. 5. enfer-enven B.Etolon ? Ecoute-moi. moismoifoime bienqubn me diseleschoses cloirement o Aciivitá13: page56 l.3. Acfiv¡fÉ I I page56 l.foux 3.Non. ll üent de devenir chompionde Fronce des poids plume en écrqsontlu¡gi Serpénlini d Monoco. Cherom| commevous tevoye4p ne peuxpqsvous éponde moisie ne monquemipos de vous roppeler désque monemplo¡du temps me le permelho.Oh !Tuporles I Cestpos difffc¡le d comprendre. lci. Je ts dis de téléphonerd to bonque ! Z l€ professeur exige que nousonMonsd t heurcGlous lésmoljns .Mois¿estunehistoire d=e fou! Ios w ? On morcheoü.Nousenüsoqeons de relier cette nowelleligned uneoJhedonsles5 d l0 ohnéesd venir2 la ülle o en proietlo céofiond'unenowellelionede bus óettelione portirode l'ouest de-lovillepour reioinire ou sud le quortierMonploisirDe focono ofrirouxusogen desionsporls en commun un seMce qui épondeo leurs (efie besoins. olors? . l.Cestun peu nulqu'onso¡t obligés de deviner le messoge./on .Chers omis. Le rocisme n'estpos noturel.4.ll estogéoble ce porc.Je suis con¡ent qu'onoitenfinun peu de iempspourvisiter le Louvre ! .Je ne su¡s posfrfigué moisloulouo gogné toussesmotchs.ffnivotrefmvoil. moistu ploisontes ! Ceslscondoleux lJustepourovoirun rendez-vous ? ó..sportive 2. Nousproliestons énergiquemeni contre ce pro¡el porcequ'ilourodesconsá quences groves pourleshobitonts. . 4. Nousovonsen projet l'instollotion d. . B¡enibt Cq sufttmoinlenont Noé|. Doccord ?. En morchont dons lo rue.pjoce Romeou posero por le cent¡e Elle commenjol Espoce de liArtois ovontde reioindre le sr¡d de lo ülle.. .Mois enffo essoie de comprend€. roceet différentes communouiés. . 4. Chdstophe o rencoñtré l¡ouise en ollonf chezle médecin. en Anqletene. . quitte l'h6telce motin. Wes pensoit d Ak¡ko.dons les5 onnées o veniriusqu'ou Volde Sér¡es.moi ! 4. Eniouonlou footdvecMichet Emmonuel s'e$ blessé. ó.. ll estobsolumenlnécessoire que iu épondes d toutes cesquestions..ll vient des odulles qui di$ingueddesdif{érences entre 2.Vouspoñez.neuve5. ceifesoison. Leconseil municipol o déió pévu de prolonger lo ligne. on o beouon derroily enseigner lés tót qu'¡ln'existe couplrovo lá Un bon petitvoysqequoi.ris.Oui. Je ne suispos ld.relle péféreollero\éc ses qmis. ActivifÉ 1¿ E 1l: paqe80 . Tuestouiounen retordI iu¡llet ! 5.fos bn teléphone donston soc? . . Oh ld ld I 9o lomentoble Jesu¡s voimentdeue On o vou¡u noustlornper: ó.est pos 5. on peuts'ollongerdons l'heibe. et lo zone industrielle sud b üllepmo egolement de dáelopper encore le éseou des bus dons les5 ó lO onnéesd venir 3..Je ie ne pouroi ¡omois gognercontre Lor¡lou Beoupoint ll esthopfortei i'oidecidéde toul orréte[ .¡bois.ellepossero porl'hópitolet le centre ville.Monsieur ? .fronchement-.Alors. J'en oi mone du rocisme I ll fout pro¡ester 13. pos de moisc'est mo foub.o tous lesquohe. neuf.Bof.Vous ie powez foire le menoge. Cestpos normol. difficile Z envers 8. su¡s les couleursde peou et les cultures. Je voisvous gnée. follede ioie! ó. rencontrer des collégues. Céto¡tpluss¡mple de l'écrire en entief non ? .oui.. fu soisque ¡ecrois en toi Nono Fense hrud Foen lentroinont: crois en ¡oi ! iours ie . Cestdr6lequ'on ne pu¡sse pos lirecesinscriplions bout non ? iusqu'ou . posdes< ¡oces > moisrJne humoines seule 3.Envivontdons le sud.Vous sove¿. on ne porledesNoirsqr-rd en donnerune d'unecotégorie supépopos de leedowge MoislesNoircne consrieure. 2..isse tes coordonnées et ie te roppelle irés ü¡e. Aciiv¡té7 : page55 l. Cest despeuples différents quiontchocun connu pofoil Je ne voispos púfeste[EtCest unehislciÉ ef uneojtu€ specifiques lesBloncs quoi commevoiture olors? s'opposenl enheeux de lo mémefogon! 4. modomg mois vous el¡ez.Cesi fuur moi unuq¡ h(f\.Fo-ur obienirun rendez-rouq il foutpo'€r . On n'o pos le choix on doit portirdimonche.hein? ..Pordon ? Non. enlin 9. TTEEI:T Projets des communoulés opporte une richesse essentielle d chocun. Co m énervelouscesbrufs en ülle lVve ro compogneI . ll for. ton voyoged Osnobrück ? . giour Cestmoi.Moq. Etpuison voittoú de suite ce qui se possesi on toucheleseuwes ! . ie l'o¡ envoyé le I "'octobre. Moi je peuxdirequ'unechose:ce pro! On ne peut pos l.Doccord.Oh.. 5. ovoler.oil de mánoi€ esiessennonnol qr. ligne posero por funiversité el le cenire tourisique Elletroversero lesgonds boulevords le quortier du P¡lod.jx points de lo villesoitreliés ou métro.ovoleró.d'occord ? .4. . ..Oui. Artiv¡lél0 : paqe79 I. 4.Ellerencontrero lesorondes lignes de buspourquelesusogen-howent |esme reu€sconespondonces.et fouslo poix !2..ie me éiou¡s de vollepÉsence d mononnvenoire le l0 procho¡n. revendre . . du verglos et deso6es nusI fenseoux bonsmomenls qu on our.une nowellelignede homwovCehelioneoortirode l'esidelo ülle pouire¡oindri ou'sud le quortierMonploisir: quorlier Affnque lessites priñcipouxde lo villepuissent profiter de cette nouvelle ligne.Boh! mo¡qussi I Depuis le temps que foi qu'onvienne envie ic¡.Art¡vité16¿:page76 l. i'en suissúreI Tues fotigue Cestfout . revu 5... r Phonélique: page57 A l. Ce$ lo postequi vóus l. . des stotions sonfpÉvuesd l'universilé Bloise Foscolpés du cenireülle ei ou cceurdu p6le de développement indushiel.rt qLre ruüánries demoin2 Vous daez t¡nirvotretestovontmidi.o oppodé en retord..

ce lesl posspé Joumoli¡ie : Oui. chósoigné ? C l.. une heure. Ce n'iroiposfoirelesmogosins somedi.r morché sivous pressée.l'Asciotion. Normolement.. AEi¡viiÉ I : páge97 l. 3.. PhonÉt¡que: . touslesomissontld.. ou resiquront oveceux et pour voientproposéde cfiñer l'odd¡tion.. Qui esi onive? 8. Vous üendriez posce que ie nousdemoin? 3.Lediners estbien possé? . de voconces voi oul.mo¡sle seMcen'éloil oos vro¡ment. commeie le foislouiours le chouffeur destmistrésen coláe et ie ñ oi pouquoi!2. S¡ie ne su¡s lo réun¡on sonsmoi.Je cloisq/ilesi |d. de lo publ¡ciie. .J'oi décidéde poriiren Moudtonie de mieuxconncflre lo cultuedu oeuola2 Je pensois pouvoh oiderlesmolodes. boh.Vospiedssurle siégaVous pouvez {oire qo chezvous.promis.. gnole2.S ilfottrop fro¡d.Un kilo de tomotes. .On o d¡scute. Cest pluiotlrisl. 2. Z Non I Cognes vouso en Bourgogne ! 8. Lehoin estorivé d l0 her¡res.gest irjés bien! Boniour monsieut une livrede froises.Je ? 5. me tois.. Je su¡s montée d l'ovontde lo vo¡ture. 4.. sero¡loéniol si ious les omis étoientlo. lO. Esi-ce 2. lil vousplofr. Je so sceur5.Je rénheloipeuf-éhe ce co$ dinezsonsmoi.end possúrcquevouscompÉniez bien ne suis mo demonde. 4. . vo¡svoir ce que peux foire. \ous dev€zchero@zeu unemou\¡oise cherpourquoi. J'o¡ plusfoim ! éié surpris et ie n'ovois chez 4. ün monde solidaire ¡!E@ Sans voiture . gnon o Aclivité?3 al : paqe84 lois lo premiére l. bognole ó..Túos roison. euh. on porForis ó. non . eh bien. Moi ie n'oublieroi iomois q'je i'oi prisun toxi ü Pods. mognifique loigne 4.3. desmorques El¿esten foncliondes oulresqu/ilsse compoÍent Chez¡esoduhegceslpits pesonnel unvéiemenl poureu&pospour ilschois¡sseni frimeniovec lesoutres. ArlivitÉ 15 al : page8'l qu/il heureux l.ogneou 6.qu'est-ce qu'il feo l'onnéeposisse ou bureouen choine? 4. que mo chemise o été repossée? Z Est-ce 8.mob. moisen loit. A¡oi. ..oh!.Euh.llssont mognifiques ovezsigné n'estpos n'oi riend fo¡re. voque voqueZ mongue.. un peu dégue. Quel médecin 3.posvqimenl l€s odoplusfinfluence lescenls subissent beoucoup de leurs omis.2. 5. suispressée.on peut qui ont lróspeu écon{orter lespersonnes pourvñre. d c6té dr¡ choufieur dons mon poys. ogneou. hein I . . Tr. ciftoue oux enfonb. merveilleux.cct. 0u¡? Non? t'e5i qa? : page111 C. Jespde voiren iu¡ller ó. Phonétique: .Jefok ceque verx ! Non. proffion+en ! . ¡e su¡s loit un bon restouronf. Quqnd ils ont olfertle bouquet. Kimikoestpoñie d BordeouL IIEE 3. boc . moque.écñt5. 7.ll éto¡itésÍerque toutle monde que 9. Dons l. Elles vo n'ontpos été occeptées.Je feroisbien un peiilvoyogeou soleil.. 5.4. bome.e. AcfivitÉ4 : page89 l.outle monde! 3.llo des mongues. ovec le popier Plus tord. noo án n'enléve iomoisfembolloge! .moi ie ror¡drqis dormir ... Alorsmoi. . ¿est morouer L€s lesieunec en sontdsvenus esdolomentobla ves. éljes Et il fout quond m6me foire lo queue.Oui.gnon2 ¡esine peinerl.ligneZ connoi. Je penseqllil üent ovec ? ó. ie ¡IdEE lfodes et marques . pos le 4.Ah. 3.: Cognes 4.Bon. i'o¡ Céto¡t iés sympo.2.bu¡..Cesllo premiére foisque ie suisollé llsdfoovecdesomisfrqncojs.Ditesdong vousovezw fheure? Vous pouniezfoire moinsde bru ! .Cesfvroiment paqe103 o Phonéi¡que: B. ie trouve.ce qui eslimpod¡onf. mémed oncor¡Eenie lesenfunrs lO ors il v o de v¡ois d époierle copoinove€ lChocuncherche des boskets ou un blouson. Acl¡v¡tÉ I : paqe99 l.Bon onro possedisputer pour9o Fhilippe On est heureux d'étre ensemble ici.on m'qvoitdit que Céñois ld.Oh. oigri .Quoi? . qu cinémo ovec Dostoi? 2.Fourquoitu dis 90 ? Cestplutótdr6le... !ó. ll estcoÍá 2 Tufégoultes3. 5. Lq moison 6iredéhuite.. l€urloin devrqit qÍi\€r o\eci¡er e minules de Éiqrd 5.Bonsoir ? . vendredlDonsle cosconhuire.Boh.uneseulepersonne pourl.Enfo¡t. l. Vroimenl.llyovoitdilférents des gAieou&des olives.Eh bien..bogue 4. Vous ou ciné? 3.i'ochéterois petitemoisonou bord de lo mer . goúi.Je regre$e beoucoup vespodirbienn5i 4. nole. moisdeux de nos serveurs n'ontpos pu venirce soir. . ll e$ goÉ ó.eh bien. ll foudrq¡t inteF dire de fumerdons touslescofés! ó. . mois. Tucois qu'il m enl.ie su¡s d¿solánousovonsfoit . Beoucoup olorsie besoinde l'oide des poysriches. Téléphone-moi on quille cosde pobléme. A.moispos dons le |ioin. Z Nousooufionsoeut-éire nous c|sseoir en ofiendonü ? & NouspouÍonspeuiéhe ¡e revoir un oulre iour ? '10 . leÉ.ioüs ce probléme choque fidienqvecme6énfuñb et le m'éléve des foisque je le peux contrele syslémé morquegCesiune honl¡e. l.oolineet foi deux de 13 et lO ons enfqnts vousovez une posiJourndl¡de : Co¡oline. line . 5i féhis dche. ie ie .cogner8. AvecI'orgent w.::sez-mot . gore.5. ie .AhlBoh posdu toutcompris moi. lil vousploi.goúi C l. on pensoit que le spedodeseroitmeilleur .moqueó. ioui nohepossible.Je suis olléeovecdesomishongo¡s o\i.Ah !Mois.foi foit un don de l0O € .2.borgne5. que peulion ossez shicle lqce oux morques ? venl oorterlesenfonts ou quoCoroline: Ou¡. te film m'o beoucoupplu.hé oh ! i'e . Jeunesse ou ple¡no¡restuneossociolionBs sáieuse. Cest oux enfonb leurüeoulourdercleusmolá d conshuire : tu es bien si tu poriesleschousdolistes su¡es de lo bonne momue.édot 3.Oui. dommogede voir9o ! Ah ! oui. modome. Au cosoü fu voud h compogne dennnde dnis nousrejoíndre lmogine qu'¡lne éusun plon d Pohicio. Coroline : Non. pos lo morque.Elpu¡sCesllout Cest honible non ? page'115 . Cesl mon omi Rémi.. App-elez-nous si vousne lrouvez une chemin.Vensvoir l'expo ie Delocroi)l Cesipqr ld.f¡viié : paqe100 pos ld ¿ 5 heurcscommencez l.ont de molheur ! 5.lesodules font lo méme non ? chose. On espére le publicl'opploudisse.(oi d'embolloge(oiété surpriseen oi ooilé¿ monom¡e ef ellem'odil: boh.3.. Sylvie fovoieni beoucoup oimé Z Sovoir et Serge orcc despeoux qL/onfubrique de6vclemenls non ? 8. me suisengogédons fosociolion fuias des Hommes oü é trovqille I heu¡e6 oor semoine enhelespeuples. T'esb¡zoíe por moment! . non.ce soir. Tuos un peigne? 2.monque8. ll o des Tul'écoutes. signoler Z vignoble8. .ie donneun peu dorgent d MédecinssonsÍontiérespour qdon puisse guérirplusde molodes donsle monde enlier2. Connes vos B. ils l'onf donné commego. Aclivité 11 ipage 100 tord.On o prisl'opérifif lypesdeün.Oui.non. Guy esionivé? 5. ó. Vous tiro somedimotinqvoni 7 heures.Cesi mon iour. l.cor2 eclot.fout posveniror. bon.cedoins moissowenlCesi le sve qul desmorques. .aroline : Je m'oppelleC. Cet ouevous üendez nous été le podiÉ¡cedo¡nemenl ou Mo<ique ovec Blondine.choqueonnée.Ah. mol ilsolloientpoyer Quellesuro d0 pdsed lo fin du dinérquondchocun mellreun peu dorgenl pour poyeriusteson poie epos ! Cheznous.MoL i'opporte d'orgent sowent desvétemenls €f de lo nounifued celleossoqu'elleregoit. Je suispourlo solidorite 4. ! iustemenl 4.Je ne so¡s feroifonnéeprochoine..Bon. Tupouroispeui-éhe queldommoge ? 4. pouquoi? .Toulélo¡thésbon.¡e pors ovecun goupe ou bord de lo mer Cestmo fogondoider fossociolion corie ne peuxpos de poysoni donner d'orgenl3.Ellepermetoux enfonb ei oux ieunes issus de fomilles défovorisées de porli en voconcés. ei il n'est mémepos minuil .lly o plein de pubsd lo téléqui leur cesse disentsons oue pouréirebien ilfoul porterÍelle molque et d l'école. mais Iéto¡s ovont vous F.fout pos vousgéner. que tu moisie suissuqcds oiessi peu d humourI .esigne3. Cesl vroi..aa da prc/'¡e de Fon@ped odeter du motériel oouroiderleshondicoóA o mieux vivre Cefieonnée. ZMo mé€ eslceÍoineque le soit8. qubn o oppris esthonible. Grüce ou Secour Populoire. bolu excusez-noutmoisCestune petiteféte d'onniverso¡re. A c t ¡ v i t1 é9 : p a g e 101 ofin l.9o me drher chezmesomisfronroppellele premier ou solonpendont to¡s. d'onimoux?.ll fout foire lo queue.epoliciero demondémon posseporl. Quond on s'esf prismon monleoupourpo¡lirmoismesomis on vo m'ontdit : ( Mo¡svienr mo¡nlenont monger On o iuslepds l'opédtif.¡rs omislvlesomisñongo¡s emporléun beou bouquetde feun blen embollé.oient detx de ler. peineA l. voisollervoiroilleurs ! ie . pos. Choqueé¡e.Merc¡.ce n'estpos du toutce que ie üoyoi' prendre un peu de 3..Tun'esposélonné que Frongois veuillevenirdemoin? p¡qe 8l .Jesuis que tu doisoitId.. Ari¡viiÉ 11 : page90 que ton ordinoteuro été époié ? l. gogne 5.

llvouloitque je trwoilleoux éclomqtions Moi. Phonétique: B. Cestlo semolne d'oilleurs..ó2 ons. . Ariiv¡tÉ 13: paqe'l14 '1.2.Oh ! Eric. j'oftends. fouloroule Aó est fermée depuis ñier soir: 2.4116 ? Boniourmodome..BoB¡er l'en o porlé? . . .lu compr€nds. 2. robot3.Mois lo SoinnPohick. relouler ó.lu plusrien.3. c'est ¡'o¡mesortiret rigoler. ie prendsen pholosleséliquettes de prix et ie suweille lo boisse. Pohice ? . Elle qy'ellen ovoitposdu o éussison l¡e$ 010ls touttrovoillé I4. 'l¿¿ . ie suisdásolé. frlle.efoirele numéro. mois i'étoisiés en colére.On se retowe oü ? Vte. ie ne peux pos rfemo&her docheter| .ent úlrlonde ITu Eteslo SointPohick iustepour possérune bonneso¡Éeel boile quelques biéres ovec tescopo¡ns.Je n'oi peutétre pos été pol¡.Ou¡.OuL un instoni.Cesileschoussures de moroue et désque lessoldes onivent ie ne monque iomoisd'en ocheterdeux ou troisooires. Morio devoittrovoiller en elle estollée donsertous iuillet.OuL solutCothedne.. l..Bonjour lVrlenoirde l'ogence lLenoirBorcn. s'ilvous ploi.Je cois qr-/elle rlo pos su d quellepersonne lodresser. ie resteroi page137 . Cotherineil lo posle droft ! . 5.i'oimem'qmuser ie veuxd¡re.Sylvoin. honter. Lyon Mon lruc.Iu peuxme donnerun peu d'orgent. ne comprends 4.pourtonlil eg hésqentil. je suistrésbien dons mon service. Lo bonnebouill¡e I 3.oui3..on sonne¿ lo porte.scontente ! En . touslesroyons du mogosin.Founiezr¡ous me posser Monsieur lvloty s'ilvousploft? . .. loine2.3O ons. boulot5. 4.non ? Abus de consommation . Cestvroi qu'ouffnolmeschoussures montcoútéun peu cher.souhoit-suéeó. ...J'oi regu ton SMsmois de te épondre. Acl¡v¡tÉ ¿l : page'138 l. . Jil vous plol ? .. 4.des9 .Uacco¡d. moi oussi¡evous entends trésmol.Alló. . ne quifleporyo JéÉmiequi me porle . 4. J'ottends buiours lessoldeschezHermés et ie suis quote ou c¡nq copoble dofiendre heurcs devont lq boufioue oou¡ocherer un foulordque foi repeÉdepuis quelquetemps que Ceslun vroitmvoilpourmoLles Force soldes : ie cherche d'obordr¡nmodéleoui me ploftet j'ottends que le prix deüenne pourfocheler inié€ssont Jhi eu -35 % sur mon demiórfoulord... Je ne vo¡spos pouvohvous Épondre étoni donné que le direcleur n'estoos ld or-¡iourd'hui... Aci¡vitÉ 11 : page134 .Oui. pont .Oui. I'omour Vie active . . mo boitede est d plot. Ceseroen iuin. . Premiérement. Neuilly-sur-Seine Moi.4116 ? Ne quittezpos .Attends.Boh. Ellen'estplusen lrgne.oise. 9o vo . froiche 4. Adivifé1¿ : page1¿4 l...iuin5.l-oligneeslmoLr\i. pourtoniono eu noke éun¡on mensuelle oveclui cet opésnidi..¡lsveulent desproduis ( éthiques > qu¡ respeclent lestrovoilleun.. Adivité'15: page1¿5 l. Je üens d'ocheterce hioo d -óO %.. ó. lil vousplol.. oui.heules" on seÉunit pour que fu nousporlesde tout go.je regordedons nesoÍoies. i'o¡ oussiocheté deux pontolons el une chemise.Bien. 5. non Comme tuesdélé p foppellepore que. Je houve seulement que leslétesdeüennentde plus en ph.veque cerloines l€bs en Éonce ie n ont plusoucunsens. : toui éirf d -50 % loi foif unesuper-offuire 2. 4l ons. i'o¡mele luxeettouice ou¡estbeou. Fourleshouver.AIIOboniourMorc que ie OllierEst-ce pounois porler d Cotherinq s'il\.Tun'osposossez hovoillé si bien que mointenonf. l. Posmol. prochoine.Co m'énerve resse obsolument ces ciholilleset cessorciéres portolll dons les .Vous polientez un ¡nslonl ? .Alló.. .foi fol tous lesmogosins de mo égion puisie suis olléed Volence et enfin¿ tyon.. Aciiv¡tÉ 9: page 1ll Loconsommolion desFtongois o connu des chongemenls importonls. il esttouiours molode3. . .sil vousploit? . onéte un peu et écoutece que Moioussi.Puis-ie porler¿Mme Befon. 5.qui estd l'opporeil ? que Monsieur Est-ce Esf-ce Fontenoy Fontenov e¡ lo ? e$ Non. i'oimebien foirelo féte.Est-ce que Modome Moreou est ld. service publicite. tu soisd'oü vientHolloween. Ce$ poloii Merci... Lenoir Vous m'enljendez m¡euxmointenont ? . Quond su¡s qnivéou bureouce ie motin.Ouoig fveux bien. .Ne qui¡ez pos" vousposse Modome ie Berton ¡oul de suite. lil vous plofr? . F 4116 ? Cestd noweot:M. On ne so.Je n'oi iomo. Pieneo beou se soigner. puerpied 4..Frdnck étoit ¡nstolle a mo ploce devontmon odinoi¡eurI Cestv¡oi que foi réogiviolemmenl.Ouois Nico. . Merci.pion 2.fioe 3.mueite8. beoucouo de kiloméhes mo¡sie su. ievois me coucher t6t ou lieu de regorderbétement lo téléüsion....Pouriez-vous . . 0u¡? Non? t'€st !a ? : page1¿0 o ActivitÉ 1 : page1?0 .lilvous ploít.Euh. ll rlo pos le droitquond méme! Rossure-moi. .- .ous dd ? . .oille 5.. ll s'est enfu¡.. Voulez-vous lui loisserun messoge ? ó.Ah ! bon ? Boh moi.Oui. . je ne peuxpos le épondre étonl donné que cetteféte ne m'¡nté pos..olors¡edjsviveNoéLFAques lo SoiniPotrick et lo fétedes qronds-méres ! .bien merci. roconfe-moi un oeu-.muette D.ó.Oui.). fronckestdép ou morkefing ? . ZJo¡louá 8.les ovecJérém ? Vousétesoü ? . . non ? f I .s. CestChñ$onqui m'eno porlá Mo¡sbon. ¡lo dé¡dinstolle Fronck l. l. toi? .Cen'esf posnomol ¿est vs¡ mois ¡l fout Éfléchh colmement Je vois contocter lesoutes dél€ues du penonnel et demoin.Cestde lo portde qui? 3. Anétez de nier . ll m'q menocé de me renvoyei lu te rendscompie ? . Mcloré lo choieuril fout oller troioiller. enfui .Commenl vosju ? .. nouer-nuée2. oui. ilsoché¡ent mo¡ns. moisce n'estpos lo queslion. ie n'oi poseu le iemp6 .Ruede BordeouxOn lottend devont lo FN]AC o PhonÉlique: page127 B.Moisbt q¡i'est-ce que lu en perF ses? AtiendsMorc. Acfivité 5 : page l. encoreZ oréter 8. 23 on. Je suisollé dons le bureoude Bonieret foi hu¡lá. Oü esi-ce qu'il hob¡te?AAngers ou d Touofoi oubliá 2 lesclesso* surlo tqble tu en essorfuul ? 3.Jeon-Foscol. pou. plusochebrlimporte ilsneveulent quol üune port. lu os un probléme ou bouie lot . Ce soir.D'occord.Non.otlendez un instont. ilsveulent un bon ropport quolité/pñx. Coúerineonive but de suite. l.ilsveulent desproduixbons et bien fo¡b (produits bio.Et ou¡.s'ilte ploit? ó. so.emeunier d mon poste.. rous roppelle toutde suite. Enionvierdemiet i'oiochetédeux poirés de Bowend moins40 % et commetous les prix éto¡enilrés bos. iuin..Modome BerloneÍ en ligne..Giséle.llm'o follu48 heures.Bon. Cloire o dú s'onéter pour ochebr du poin pour cesoir:5. qu'ons'est posws ! Co fo longlemps Euh. Cest un iotouoge. bonior-rr Morc Ollier Est-ce que ie pounoisporlerd Cothednelil vousploi ? .Oui.Doccod. ¡l ne nouso dendit.un ¡nsiont..J'oimerois porlerd Modome Berton. Enfin. C l..gestdons une oeliiebouique tonnoiseque foi entnircuÉ lo fumeuse veste.lus. ou conftoiÉ.Enville. Ensuite. .. Enffn. ll estdoué.Cestmoi. il estbeou. Prends une bouée! 4.non. lq noture. s'il vousptor I . lessoirs..Biensor.Ne quitlepot ie reviens.Tuviens? .Qo vo ? . mietle. produits lobellisés.ffalEtl C.. ModyJe-Roi Ouond ie voisdessoldes.tpos d qu¡ sontcesvé¡emenls.OuLEuh.[d. en roisondes criseséconomiques el pol¡tiques. et bienque i'oierelusé cetteproposition. lu pourrois venir ovec moi.rs commercioles et perdent pelit ¿ pelit ¡eurodgineet leursensTiens. Je détesteles6tet Cestpourquoj chezmoi le 3l décembre. Ellene veutpqs épouser Jeonlouis. Tusoisque Borsier m'o oppelédons sonbureoulundidemier: ll m'o proposé de chongerde seMce. Nolholie. .non ? 3. Enroisonde fortes chutgs de neiqes.enfu¡7 mouelle.OuLhunquille. ó.. cloqueró. .quo¡ ie ne monque ¡omois une occosion.Attends. 5. Merci.. 2..Est-ce que ie peux porlerd Poscol. guéedu personnel .Moi.Je vouseniendshésmol A qui voulezvouspo er ? .svisité Borcelone bien que bis en Espogne 2 L:ure ie soisollé plusieurs n'oimeposbeoucoup le sport .todorefo¡e de bo. p¡le. Besoncon ljáé deÍ er loi oóeé un oo r¡londe billeur Fourlrouverlo veste. . tyoute pod. ft ou lieude me hire desreproches.MoL llol.un insionts'ilvousploii. ellefoitquond mémede l'oquogym tousleslund¡s.refouiller entiei4. .

.:e por le moire.. poge38 s. soches 2. (f) ovoisdit 5. 5 2 reprocher: 3.€€C 2. de soleild Dijonqr/d Avignon.C o r r ig é s d e s Autoévoluofion I . de-{eeen-...sommes. 3. tu m'enpqrles 9 l. 7 l. estdemondéd lo éception. le meilleur 4.. . eslollée3. Sil foit beou. touiours I L touioun. hobitons2. mieux3. nousen o indiquélrois Auloévoluot¡on4 . poge72 I l.. poge l0ó I l.ie pouro¡te montrer d lo ploge. b) l.4... 3 l.fqisons. lesoi mises ó l. Tuüensovecmoi. Cestmo {emme qui 2. eu-eeateie / eu-lieu-de ó. €*nfüe / etan|d€fféfüe a. EnvoyontAnne Philippe o 4. 4.. ee++er¡+¡e / euon#e / Me[r: 5. se iustifier: pourriez 4.. Allez-vous d I'qnnivenoire de Mdqnie somedi ? 3. de{eeen-g$e 2. irions2. sors 5 l. déid 3. Cestinioléroble ! 3.. Non ! Cest inodmissible ! 3. Cest ce iourJdqu'ilest cesovecso mére!4. UnePeugeot 2. porcequ' Autoévofuqlion2 .. meilleun 2. 6 . es-Me / €+iftCe 2. ovontque 2. ll esttombéen montont toutde suitecompris. Ceitelettre de penonnes. rencontrero¡ent 3. l. I'oivue 3. Cest venu! 5. quront foit 3. m'o offerte ó. Qo foit uneheureque je fottends..3. nouspre5 ll {oisoit. morchez 4. o qcheté. ó. En 4 L Au cosoü monhqinouroitdu retord. sed ó. Ce qüelle oimero¡t.ieud¡? to cousine Morie-Piene 5. on reslerq d lo moison. Benol-il épondu ó ton messoge 2. {esse 3.*3. 4. ll y o quinzeiours monde. celles]a 5. Tupounois lo pésenter ? 5.on irro conhoire. renvoyée 5..t¡-eer*ai¡e 3. Enmontonldons chosede bizone. ne m'ovoit oos écrit 3.dons le noweou musée. j'oi l'ovion. ovezvisitées 5. Qr/est<eque 3. 3. Je me é¡ouis de hovoiller ovecelle. Vosomissont-ils onivés ? qui 2. contocler 4. J'enoi monede trovoiller ovece e. cois 3. lespenonnes ógéesseont regues 4. vu quelque 2. celui 3 1. 7 I p h r o s e1 2 l. nousfinissions plusüte qu'unePeugeot ó l. 3.. / Foire du sportfotigue plusque regorder lo télévision.Tuvenos. Touf iro bien. celles qui vouso dit go ? 4 l. ovoni/ opés 5 l. poge t40 I l. Cestmoi fen oi porlélundi! qu'onporleen vocon3. Cest de moi que vousporlez? pos. Veuillez 5. Un kilode popierestoussilourdqu'unkilode lourd oommes/ Un kilode oommes estoussi qu'unkilode popier3. voulez de potestoiion o étésignéepor des ó I. UneFenori roule 30ó... es+ 4. lesmeilleun 5. l'o prise2... Ne fen foispos 3. o sonné2. ll y ovoit72 onsqu'¡létoitroi de Fronce. 2.J'oi renconté. (¡')éircis ó. sileiea-que / p€ree-que . donsle boteou. conseillerois 2. le seros moquillée un 2.. serq5. Mois. 4. bienjue / per*e* 4. Quoi ? Cestlomentoble ! 2. remolir 3.lequel2. ottocheró./encore Auloévoluotion 3 . Je profeste ! 4.. Ceuxó. qu'uniour cosde mowoisfemps. 2 l. l'oi inütée 7 l. meilleures 2.. Plus de l0 000 oersonnes seroient ottendues pourlo poix le 30 iuinproou rossemblement cho¡n..ontchongé. opés que 4. lesquelles 4. ll o cloquélo porteen sortont du burequ. 2.. ne l'o pos entendu 4. . powoit 2. 3 . lmogine tu gognesou loto. d couse de 5. . tu lui en olfriros me 3. 7 l. On vo y oniver Tuvenos. de-keen-We ¡ si*ie+gtre 3.Cest ó.. 3 l. / 30ó roulemoins üte qu'uneFenori. Regorder lo télévision fotigue moins que foiredu spori. 5. étoitport¡3. eu-[eu-de/ me!r-á 2. A.J'oifoit uneeneuren rccopiont en se Dromenqni lq l¡ste. méme+i / eereF#e ó l. 4 . Qu'est<e qui nous v¡sit¡ons. trovoilloit. eáflte que i'oi envoyé lo com4 o) l. voudrois 5. pense 5.. donsle cos 5. Ce que je ne comprends comment il ! o ou foireuneeneurooreille 5 l. quitter2... ce cos. . J'éfo¡s.Comme. m'éleve 2 l. ll y o plus / ll y o moins de soleild Aügnonqu'd Diion. puisses 2. (d') éteindre l. 7 l. puisque 4. LeDocfeur Sonneülle centoines 23 décembre.. qurezterminé 2.4. Sophie et Sylvie viendronf-elles courir ovectoi demoin? 4.. ne loyez¡omois oppelé 4. On o cueillidesfleurs 8 l.. senl3. Je suis rqvi2. nions.Cest un scondole ! 3. 2.. Sonnez 2. ovoit ocheié 4. donc/ olors/ por consé8 1. wont de 3. Oü hobite-t-elle ? ó. le mieuxó. je voisvouslo donner4. . 2. Piene étoit-¡l d lo éun¡on. encore 4. Qui est<e 4 l../Puisque quent/ en conséquence 3. €emereñiez de lundi? 3 l. Qui est-ce que 4.

leu¡ te Piene tq me (m'). Píene ne nous y o pos retrouvésd midí. ie ' No¿ le ne pors pos en Provence. te. Píerre ne leur en a pos donné.nous. Piene nous y o retrouvésd midi. lo. p. du typeu ü quelquechose . les+ lui. Molheurcusement. vois d Ia piscine le vendredí soir ) J'y vois ie Ie vendredi so¡r . lu¡. oi vroiment profíté gb mes vacances au bo¡d de Ia mer + J'en oi f vroiment profité ! . nous. leur Pierre ne lui en donne pas. r Pierre lui nous VOUS tes en donne.vous. Píerrele lui o donné.on n'a pas paÉicipé á la ¡éunion.sa. Píerre ne le lui donne pas. Píene vous en o donné. vous + y le lo les me oonne. ne {inquiéte pos. les.En remploce un complément < du type de quelquechose. Híer soir on o porlé de mon avenir ovec mes parents. Je ne vaís plus d lo piscine le lundí. + Non.+ len viens. Sí + pensé á bien rcfenner potte h en sofiornt ? (y aí pensé.83 o) Pourremplocer des compléments por de et d: introduits .lo.le. on n7 o pos porticípé. les me Piene nous VOUS me. voís chez elle lund¡. le.d e rammalre espronoms compléments O fn et y -p. óe @ Les doublespronoms .te (f).. le.óe. Je ne vois pos chez Béo demoín. + J'y vais lundi.+ Hier soír on en a parlé avec mes porents. Píerrefe l'o donné. b) Pourexprimer le lieu : .leur + en lui leur m' oonne. Pierre ne le lui o pos donné. nout vous + le.Yremploce un complément > ou < ü foirequelquechose. o) Phroses déclorofives me.: .ie víensde Provence. lo. Piene ne te lo pos donné. Oui. loi . Cette onnée. Píerre ne Ie Ie donne pos. . Piene le lo tes nous YOUS v rerouvero.

s'íl te plot ! . / Donne-moi 9o. Donne -nous. Ne /e leur difes pos. me (m') nous..lui. -lui.s'.4. les+ moi nous.2s.. leur -te -to -tes -mot. lui. Celui qui frovoilleovec Jeon. / Antoínen'est pos encore orrivé.24.n.. 1". -en.. / Ne les luí donnez pos.. -leur : est lo méme que celle des phrosesdéclorolives A lo forme négof¡ve.5 Tu connois lo fille qui parle avec Mothíeu? Le film que i'ai vu hier esttrésbeou..0. -en.88.onn. / Ne m'en porle plus. d'un verbe Cest lamí dont ie t'oi souvent Complémenl estexcellent. Ceux que fu veux lire. QUI OUE pronoms relotifs-. Cellesoü mes voisinshobitenl Celo (= 9o ó l'orol et le plus souventen frongoisstondord) reprend une phrose ou un groupe de mols : : .lo.p. d'unnom Je te conseille de voir ce fílm dont le scénario Complément d'unodjeclif Cest un produit donf je surslréssoÍsfoif. Ces moisons+ celles --+celles-ci / celles-ld Ces moisons-ci Cellesde mo rue. Ces livres-r ceux Ces lñres-cir ceux-ci/ ceux-ld Ceuxde lo bibliothoque. taí déiá vu tout celo. Celleque tu os vue chez Louise. + pronom relotif Pluriel + -cí/ -lá +de + pronom relotif Cel homme+ celui Cef homme-ld+ celui-ci / celui-ld Celuide Nice. Je n'oime pos beoucoup le quoñíer oú elle habite.leur+ en -m' i -nous i _lri en.P r é c i sd e impérofives b) Phroses le. Férnin'in Cette{ille + celle Cette{illeld -r celle-ci/ celle-l¿ Cellede Nice. porlé. celo m'inquíéteun peu. Complément -.lo construction . -teur ^ .u démonstrotifs 1". pronoms Masculin Singulier + -ci / -lo + de.

41.. Attention:si le verbe ou possé composé eslcoñ¡ugué ovecéfré.55..40.a" io (devenir méme tqmifle ¡emonfe¡.Uu. EIIessonf pc. . enhet.54.Loquelle? La noire? sp. pañ¡anrli_ lre. .d e rammalre s p r o n o m sp o s s e s s i_ fs . oppdrofrrc oinsiqu..s5 ztr^-___ | !.r.un événementpossé(e)et ochevé(e)ou momentoü on oorle. .12.Lesquels ? Fabienne ei Nrco/os ? Féminin .Cest (ce sonl).Oui. u".aÍive¡. gest d toi.41.54. /s se sont /evés tard ce motin.. Cest (ce sonf). le mien le tien le sien le n6he le vótre le leur Pluriel mascul¡n féminin les miens les miennes les tiens les tiennes lessiens les siennes les nólres les v6fres les leurs féminin lo m¡enne lo lienne lo sienne lo n6fre lo vÓtre lo leur I Singulier MaSCUfin .4f... C'esfd eux / elles.Lequel? . C'ed d lui / elle..0.Cest (ce sont). posse¡ tomben restetrefourne¡. roo ror @ uimpartait -+) pour : On l'utilise .. le porticipe possé loccorde en geñreet en nombreovecle suiel: .. p. Cest d nous. Formofion : verbe ovoir ou élrex+ porticipe possé du verbe. .C'est(ce sont)... temes ...ladore cene ¡upe..5 I e s p r o n o m si n t e r r o g o t i f+ Pluriel ...s'ilte plotl . Sylvie esfpoñie d Paris.) (se/ove et touslesverbes pronominoux seleve¡etc).Posse-moi vn stylo./i¡es vers t heures. so¡tt. Le passe compose On I'ufilisepour porler d'une oction ou d. Cest (ce sont). Lesquell* voulez-vous ? I".13. Elles sont ponies d New York * verbes qui seconiugueni ovecéfreou possé composé : ollerveni¡. . . Cest d vous. i/s sonf fres sympos.p. . t. Cest (ce sont).4.J'ai parlé ovec Es amis.. ..mouiÍ monle..descendre. r s'oppeler. J'ai eu tréspeur. Singulier mascul¡n Cest d moi.porlerd'une oct¡on ou d'un événement qu¡ esten rroinde se dérouler dons le possé.Je voudroisdes pommes s'ilvousplafr..

re ll décrit une oction qui o été éolisée il y o tés peu de temps. Il ne m'o iomois rdconté ce qu'íl avaít laít ovont notre rencontre. oít íonsíez aient(nous {¡nissons -' finissen¡-r etc. triste. Quond elle trovoíllait Poris. il est nécessoire. On ne connoil pos les limitesde lo premiéreoction (l'octionde se promener peut se situerovont.etc)..ss : Quond deux foitssontsimultonés .heureu>c surpris. pendonl ou opres lo rencontre). Formqtion z Étre ou ovoír d l'impofoit + porticipe possé du verbe. Je me promenois sur les bords de la Loirequond ie lai rencontré.. le possécomposéploce l'ocfion ou premierplon.ao.P r é c i sd e .64. puison oioufelesterminoisons de l'imporfoit : oís.On le rowe le plus sowent opés lesexpressions qui hoduisentun iugementou un sentiment un jugement ou un sentiment Veóes Je voudrqis. elle prenoít le train d 7 heures tous les jourc.. Je suiscontent que fu pu¡sses ven¡r EIIeest trísteque Píene n'oit pos Éussi.5s @ Le plus-que-parfait ll exprime l'ontériorité d'un événemenfpor ropporl d un outre événementpossé. il fout. c'est dommage. Formolion: on supprime-onsdu ve6e conjuguéd lo l'penonne pluriel(nous) du pé sent. il. @ Passécomposé ou ¡mparfa¡t? --+p. ie déteste. .)souf pour le verbe étre: i'étoís. 9o me impersonnelles ploit. nousétions¡e finissois. j p.. On venait de rentrer quond le téléphone o sonné. Expressions ll esl imporlont.ois. [imporfoitdécrifle décor.ie regrefte.Elle prenoit le métro puis un bus et elle orrivaitou bureau d t heures. exemples avec moí Je voudroísque tu viennes Je péfére qu'on prenne la rue de Non¡es. @ te passé récent ..65. j'oimerois.. p. Il est bon oue vous vous leviez ossez t6t. . . olors que lo rencontre s'estdérouléed un momenl orécisdu oosséel esf ochevée.il est bon.54. Adiecfifr Je suisconlenl.22.s4. II faísait froíd et le bus étoit en retard. modes Q Le subjonct¡f r p. Poul n'est pas ld . ie préfére. ll fout que tout Ie monde soitId somedi. désolé.exprimerune hobitude possée. J'étoissúr que mes omrs avd¡entpréporé des surprises pour mon anníversoire. .81 e sub¡onaif décritquelquechosequi n'estpos éolisé (souhoit.. .40. voloné doute.23. Formotionzvenir+ de + infin¡t¡f .4t. íl vient de portír .

Bien qu'il me connoissepeu.or. pon"o. . un conseil.o disputeovec Tho. olors ie l'invite samedí prochoín.rss @ rc bUt + p.un souhoit: J'oimeraisvroímentpoñir en vocdncesen févier .6s. il est restéovec mo¡ toute la soirée.s3.une demonde polie : Je voudrois un thé. du pluriel pulson oioute ions el iez.une hypothése : Sí i'étois ñche.e8d ror Leconditionnel est utihsé pour expflmer: . r34r35 Force que 2Je su¡s pott¡ porce que fétais molodePuisque: Puisqu'ilne fait pos beou. on n'iro pos se promener / Venezovec nous pursquevous en ovez envie. . ie voís étre en retard d mon coursde yogo ! GÉce ó : J'oi possé un bon moment gr1ce d vous.indi_ cotif. Á cquse de : Elleest tríste d . r e l o t i o nts f) u cause -r p.on oioute les terminoisons du pésent de l. il. { ie prenne ru prennes il prenne ils prennent nousprenions vouspreniez €) l" cond¡t¡onnel -rp. penonne du pluriel iils) puis. laiderois les outres.etc) Pournous et voug on supprime-ons d lo l' personne (nous). rgs €) U conséguenco -r p. Formotion: il se forme comme le futur (d portir de l./ Á .-enf ou verbe coniuguéou présentd lo 3.une suggesfion : On pounait oller ou cínémo lo^. Donc: ll n'o pos eu ses exomensl il restedonc d luniversíté encore une onnée.zz. etc. indicotif pÉsent subionctifpÉsent ( ils prenneat 1 ( nou. Four (+ ¡¡f¡n¡¡g:.¡lvous plofr.une informotionnon confirmée: Lesétudiontssero¡ent en gréve depuisce matin.e3. tu. .. / Gráce d mon frére. Fol1o¡ion: on supprime.our" de toi.d¡ ? . (aí visité de nombreux povs. . En conséquence: Vousovez bien répondu.orse d. .de On trouveoussile subionctifoprés certo¡nes locufions comme pour que. s.Je suis venupour te paler Four que (+ subionaifl: Le professeur a épété pour qve tout le monde comprcnnebien. bien que. Por conséquent: Je n'ai pás regusa lettre .'por conséquent.r34.¡nf¡nit¡0 et ovec les terminoisons de l'imoo#oit ogiques 1 " .64. iusqu'd ce que. Comme : Comme tu connais I'histoíre.une proposition: Vousvoudriezqu'on oílleou restourant ? ..rs4.elles. porr ¡e.ie ne te roconte pas tout depuis le début. elle. alin que. ie ne peux pas étudier so demande. en conséquence vous pouvez reiouer 23.ils.(ils prennea*--+ie prenne. Afors : Je l'oime bien.

sauf si elle sort plus tord du bureau. mois : Je n'ai pos faím mois f oi trés soif.p. méme si : liai couir le long de lo Loire méme s'il pleut ofon que : E//en'est pos trésgentílleavec sesporenls. nous resferons d la moison.roorol @ La ' imoérotif . lannule vohe réservotion. ie dois quond méme lu¡ díre lo véité. prenons le lroín ! Roppelez-moi ovont somedi pour confirmer Dans le cas conhairc.Si + ¡mporfo¡t+ condifionnelpésent = l'hypothése o peu de choncesde se réoliser . veux bíen Íoire une paftie de sqvash ovec toí. le repas sero pris dans lo solle des fétes. rurur . ou controire. . De fogonó (+ infinitiO : -fonn¡emi en ovance de Íagond lrouver laúessedu rcndez-wus Defofon que (+ sub¡onctifl : Appel/eto seoétaire de fuon qúelledéphcecercndez-vous ! --+ condition / I'hypothése p. poutont il connoissoítlo éponse.|ronche /por contrc (ü l'otall z Dominiquen'étoit pasld . ll y o moins de femmes que d'hommes íci. 1t5 @ Bopposition -.r23.o/orsq úils font beoucoup pour elle. ie voyogerois dons le monde entier pour loirc des conce¡ls. olus(+) b) Comporerdes noms moinsde (-) .$i + présent+ pÉsent = l'hypothésepeut se Éoliser. ie . lmagine que Cloudio revíenneen Fronce. Si i'é¡ois chonteur.qu'est-ce que tu ferais ? En cos de mouvok temps. ou conlroire z ll n'aíme pas le soleil. Au casoú vous ne comprendríez pos. Affnque (+ subionctifl : fulez fot a[inque toutb mondepuísse wus entendre.3o l. 134. S'ilpleut. íl adore le froíd et la neíge. Mon omíe Ankenoge plusvite que moí. quond méme z Elleva étre tiste. . Expressions diverses : . Antoíne s'amuseautont ou'íl tnvoílle. poudont : Píene n'a rien dít. d 33 @ La compara¡son i p. pu on a discuterwec Emmonuel. Sylvio passero nous voir. Le comporotif pour : o) Comporerdes odiectifset des odverbes moins (-) oussi(=) + odiectil / odverbe (+ que) . en rcr. 5i fu os du temps. viens nous voír ce week-end ! .122. outqnt de (=) * nor (+ que) (+ de) plusde (+) c) Comporerdes verbes moins(-) verbe + outont (=¡ (+ que) plus (+) . por conhe /en ¡evonche. Tun'aimes pos voyager en voiture ? Dans ce c*. bien que : Bien qu'elle puisseveni¡.vous pounez relírc les informotions sur not¡e site. mofgé : /s soni entrés dons la solle molgré linterd¡ct¡on.P r é c i sd e Afin de (+ infinilifl : Nousourcns uneréunion a{in de ¡epoler de cetlequestion. Chrislinene serctpclsd lannivercoi¡ede Stéphane. Sí tu peux.

114.ce vin. ní le ve¡t. ll chonte bien moísso seur chonte mieux. Cest vroí.4h! oui.Que regarde-t-il? Pa¡lio-t-il avec vous? Oú vo-t-elle? . mercí. desphroses ovecl'inversion suielverbe As-tu.Tuos enco¡e foim ? . .. ie . . Meilleu(eXs) .2o.Bon(ne)G) -.. . . le (lo. Sophieestlo plus ágée de lo closse. Entre deuxvoyelles. Cesf Nodio quí chontele míeux.il foutoiouter un pronom suiet donslo queslion : . plus . négotion de encoreet de toupurs : ne.2t.Vous aussi? .Cest Béofice lo plus gronde. Cétoit délíc¡eux.Désolée. Quondle suiet esfun nom.le (lo. les)meilleu(eXs) .Piene prendro-t-ille hoin ce soir? ..Ta seur o touiours son oppoñement rue du Cherche-Midí ? .35 . . .. . négofionde el ou de ou: ne.. ni.laí commencé mois n'oi pas encore fíni.Ah ! non..24. .No¿ le n'y suis iomais allé.bon(neXs) .Tupréféres le bleu ou le ve¡t ? .34.Ton hérc est-ilplus ieuneque toi ? €) U phrase négative r' p.íl estbon. négofion de tou¡burc(= tout le temps)et de déld: ne.Beaucoup de gens po¡lent touiours en vaconcesou méme endroit. ou odverbe Oui maisc'estIa moinsgronde ! . iomois .de rammalre Exceotions: .les)plusmouvois(eXs)..Non. moís n'aime ni le bleu.bien-r le mieux .Tues déiá allé oux Étots-lJnis ? . les)pireG) lo onrose f) u phrase interrogative +p.Sylvie est-ellerevenuedu Bresil ? .Ie (lo. . 1t5 Cosporticulien (Voulez-vous. [e superloti{ .. Elle o quítté Poris.Leplus/ le moins+ odiecfif .Bien + mieux 2.Noa elle ne lo plus.. . négotion de dé¡d : ne.mouvois(eXs) . Cestlo pire dessolutíons. .2s. .No¿ le n'oi ni frére. ni seur .Je n'aí plus fa¡m.): . ie ..Tuos déiét foit ton trovaíl pour lundí ? .. ou controire ! On ne part iamais ou méme endroit .. Cesgdteoux sont bons maís ceuxJd sont meilleurc. ni . on oiouteun i pourfocililer lo prononciotion.Cestle meilleur de la rcgion. pos encor€ .Vous avez des fréreseÍ seurc ? .

)p. er €) u forme pass¡ve.r en finissont Nous podens-+ en portonl . + Ce quí m'intéresse.4o.l ovec éfre Le porficipe possés'occordeen genre et en nombre ovec le sujet: .nousprenens-r en prcnont -f Exceptions: éhe en étonl ovo¡r r en oyonf sovoirr en sochonf Legérondifdo¡t toujoun ovoirle mémesuietque le verbe principol.57 ll pert servir d indiquerque deux ocfions se possent en . . La lit étsÍurc m'intéresse.Cest Michel gui o onnoncé lo nowelle. La rue Montoult se¡a fetmée de 8 h 3O á 12 h 30.eo. Quelslivresos-tulus pendant les vaconces ? 9 rc gérondif --+p. lls ont donsé toute lo nuit .un verbe. + Ce que i'oímemís. Aftentiond l'occorddu porticipe possé : De nombreuxprix ont été rempoftés. . Vouslesovez oimét cesfromoges? . + Ceg de ce gros gáleau g1p-e iioi envie.Pos. Lesphotosque lu os pr¡sessonl t és éussies. p. Nous oyons tÉs bien mangé. J'oi écrit á mon ami ahicain. . . Ellepermet de mettreen voleur le complémentdirect d.tl On utilisece procédé quond on veut donner plus d.d'occord du porticipepossési lo phrosene compodepos de complémenf direct ou si le complémentdirect est plocé oprés le verbe : .nousfinissens .imporlonceó un élément de lo pnrose: Michel a annoncé la nowelle. a) l-esc¡toyensélisent le president de la République. laimerois tevenir en Fmnce. ll est invorioble ei se forme sur le rodicol du verbe ou pÉsent qvec nous: -. .¿eü Id líttémtv¡e.+ p. . @ U m¡se en rel¡ef -.il est plocé devont le VEÍDE : . Formofion : éhe ou femps désiré + porticipe possé.41 o.t16. lit touiours sonioumal en mongeclnt. 6) Lo police lerne¡a la rue Montoult de I h 30 d t2 h 30. lls sont porlíssons nous díre ou revoír b) ovec ovoír .56.P r é c i sd e lorticulorités Q Uaccorddu participe passé .. Elle monge des bonbons en trovoillant .+ gest d mon ami ahicain oue i'oí éctit J'aí envíe de ce gros gáteau. Elle étoit sortie avec Mathieu. Le presídent de lo Républíque est élu par les cítoyens. .Accord en genre et en nombre ovec le complémentdirect s. g@! tevenir en hance. Le complémentpeut étre exprimé (phroseo) et inhoduit por porou non (phroseb). lls ont lu tous ces /iwes.

q+iqan-e-. Présent Je suis Tues Il est Noussommes Vouséles llssoni lmpératif Passé composé J'oi été Tu qs été ll o été Nous oYonsété Vous qvez été lls ont été J'étois Tu étqis ll étqit Nous élions Vous éliez lis étqienf Sois Soyons Soyez ETRE AVOIR J'oi Tu os llq Nous ovons Vous qvez llsont Aie Ayons Ayn J'qi eu Tu os eu l lq e u Nous qYonseu Vous qvez eu llsont eu J'qvois Tu qvo¡s ll qvqit Nous qvions Vous qviez lls qvqient Je pqne Verbes EN.ER Tuporles Nousporlons Vous porlez llsporlent tone Pqrlons Pqrlez J'oi podé Tuos porlé ll o porlé Nouswons porlé Vous wez porlé llsont porlé Je porlois Tuporlois ll porloit Nousporlions Vous porliez llsporloient Verbes réguliers en -lR Je finis tu nnrs ll {inii Nous finissons Vousfinisez lls frnissent Finis Finissons Finissez J'qi fini tu os nnl ll o f¡n¡ Nous qvonsfini Vous qvez fini lls ont {ini Je finissois Tufinissois ll finissoit Nousfinissions Vous finissiez llsfinissqient VENIR Je viens Tuviens ll vient Nous venons Vousvenez llsvienneni Vens Venons Venez Je suisvenu(e) Je venqis Tu es venu(e) Tuvenois ll e$ venu ll venoii Nous sommes venu(e)s Nous venions Vousétesvenu(e)(s) Vousveniez lls sonl venus llsvenoienl SORTIR Je sors Tu sors ll sorl Nous sorions Vous sorlez lls sortent 5on Sortons Sorlez Je suis soÉi(e) Je soÉois Tues sorti(e) Tu sortqis ll estsorti ll sorloit Noussommes sorli(e)sNous sorlions Vousétessorti(e)(s) Vous sorliez llssonisorlis lls sortoient Je vois Tuvos ALLER VO Nousollons Vousollez llsvont Allons AIlez qllé(e) Je suis J'qllqis Tuesqll¿(e) Tuollois ll estollé ll olloit Nous sommes ollé(e)sNousqllions Vous étesqllé(e)(s) Vous olliez Ilssoniollés llsolloient .

C_q_njugeisons j Plus-que-parfait J'ovo¡s été Tu ovqisété ll ovqit été Nous ovionsété Vousqviez été lls ovq¡entété i Futu Je serqi Tu serqs ll sero Nous serons Vousserez lls seronl jConditionnet présent présent i Subjonctif Je serqis Tu serqis ll serqil Nous serions Vousseriez lls serqient l Jesois Tusois ll soit Noussoyons vous soyez llssoient J'ovo¡s eu Tuqvqis eu ll qvoit eu Nous qvionseu Vousoviez eu lls qvqienteu J'ouroi Tuouros ll cturo Nousqurons Vousqurez llsouronl J'qurois Tu ourqis ll ourqii Nousourions Vousouriez llsourq¡enl J'oie Tuqies ll qii Nous oyons Vous oyez llsqlent J'ovois porlé Tuovoisporlé ll qvqitporlé Nousovions porié Vous wiez porlé llsovoient porlé Je porleroi Tuporleros ll porlero Nousporlerons Vous porlerez llsporleront Je polerois Tu porlerois ll porleroit Nous porlerions Vousporleriez lls porleroient rupqnes ll porle Nousporlions Vous porliez llsporlent J'qvoisfini Tuqvoisfini ll ovoit fini Nous ovionsfini Vousqviezfini lls ovoientfini Je finirqi tu T¡n¡ms ll finirq Nous finirons Vousfinirez Ilsfiniront Je finirois tu Ínrfors Il finiroit Nous finirions Vous{¡n¡riez llsfiniroient Je finisse Tufinisses ll finisse Nous finissions Vousfinissiez lls{inissent J'étois venu(e) Tuétoisvenu(e) ll étoit venu Nous étionsvenu(e)s Vousétiezvenu(e)o lls étoientvenus Je viendroi Tuviendros ll viendro Nous viendrons Vousviendrez llsviendront Je viendrois Tuviendrois ll viendrqit Nous viendrions Vousviendriez lls viendrqient Je vienne Tuviennes ll vienne Nous venions Vousveniez lisviennent J'étqissorti(e) Tuétoissorti(e) ll étoit so¡1¡ Nous étionssorti(e)s Vousétiezsorti(e)(s) lls étoientsodis Je sortiroi Tusortiros ll sorlirq Nous sort¡rons Voussorlirez Ilssoriiront Je sod¡rqis Tusortirois ll sortirqit Nous soriirions Voussortiriez lls soriirqient Je sorte Tusoñes ll sorte Nous sortions Voussof¡ez lls sortent J'étqisollé(e) Tuétoisollé(e) ll éro¡iollé Nous étionsollé(e)s Vousétiezollé(eXs) Ilsétoientollés J'iroi Tu iros ll iro Nous irons Vousirez lls iront J'irois Tu irois ll iroit Nousirions Vousiriez lls iroient J'oille Tuqilles ll qille Nousollions Vousolliez llsoillent .

+lqarr_9_ ...g. Verbes EN-ENDRE Je prends Tuprends ll prend Nousprenons Vous prenez Ilsprennent Prends Prenons Prenez J'oi pÉs Tuos pris ll o pris pris Nousovons Vous ovezpris llsont pris Je preno¡s Tuprenois ll prenoit Nousprenions Vous preniez llsprenoieni CONNAITRE Je connqis Tu connqis Il connqft Nous connoissons Vousconnoissez lls connqisseni peu utíl¡sé peu utilise peu u isé J'oi connu Tu os connu O COnnU Nous ovonsconnu Vousovez connu llsonl connu Je connqissqis Tu connqissqis ll connqissoil Nous connoissions Vousconnoissiez lls connqissoient POUVOIR Je peux Tupeux ll peut Nouspowons Vouspowez llspeuvent n'exis¡e pas J'oipu Tuos pu l lo p u Nouswons pu Vousovezpu llsontpu Je powois Tu pouvois ll powoii Nous powions Vous pouviez lls powoient VOULOIR Jeveux Tuveux ll veut Nousvoulons Vous voulez llsveulenl pasuf¡lké pos ulilisé Veuillez J'oivoulu Tuos voulu ll o voulu Nous qvonsvoulu Vousqvez voulu lls onl voulu Je voulqis Tuvoulqis ll voulqit Nous voulions Vousvouliez llsvoulqient DEVOIR Je dois lu dors ll doit Nous devons Vous devez lls doivent n'ex¡sle pos J'oi d0 Tu os d0 l lo d 0 Nous qvonsdo Vousqvez d0 lls ont d0 Je devqis Tu devois ll devqit Nous deüons Vous deviez lls devoient votR Je vois Tuvois ll voit Nous voyons Vous voyez llsvoient Vois Voyons Voyez J'oi w Tu qs vu l lq w Nous ovonsw Vousqvez vu lls ont vu Je vq/ois Tu voyois ll voyoit Nous voyions Vous voyiez lls voyoient Je bois BOIRE tu bors ll boit Bois Bwons Bwez Nousbwons Vous buvez llsboiveni J'oi bu Tu qs bu l lq b u Nous ovons bu Vous qvez bu llsont bu Je bwois Tu buvois ll buvoit Nous bwions Vousbwiez lls buvoient .

¡e Nousbwions Vousbwiez lls boirent .F-qfiuqi Jovqis pris Tuovoispris ll ovoil pris Nousovionspris Vousoviezpris llswoient pn! Je prendrui Tuprendus ll prendo Nousprendons Vousprendrez llsprendront Je prendruis Tupendrois ll prendroit Nousprenddons Vousprendriez llsprendruient Je Prcnne Tuprennes ll prenne Nousprenions Vouspreniez llsprennent J'owis connu Tu orrqisconnu ll ovoit connu Nous ovions connu Vous oviez connu lls q\¡oientconnu Je connqfooi Tu connoirqs ll connqñro Nous connqircns Vous connoñrez lls connoi[ront Je connofrois Tuconnoñruis ll connoiroit Nousconnolrions Vousconndtn-ez llsconnqiEient Je conno¡sge Tu connoisses ll connoise Nous connqkions Vousconnqissiez lls connqissent J'ovoispu Tuovoispu ll ovoitpu Nouswions pu Vousoviezpu llsovoienf pu Je pounoi Tupounos ll pouno Nouspounons Vous pourez lls pounonl Je pouro¡s Tupounois ll pounoil Nouspounions Vouspouniez llspounuient Je puisse Tupuisses ll puise Nouspuissions Vouspuisiez lls puissent Jqvois voulu Tu qvois \.oulu lls owient voulu Jevoudroi Tuvoud¡os ll roudlo Nousvoudrons Vous r¡oudrez llsvoudronf Jeroudmis Tuvoudrois ll roudroit Nousvoudrions Vousrrcudriez llsvoudroienl Jeveuille Tur¿euilles ll veuille Nousvoulions Vous vouliez llsveuillenf J'ovqisd0 Tuovqisdú ll o\oit d0 Nousovionsd0 Vousoviezd0 llsq\¡ciedd0 Je devroi Tudsvrqs ll de¿o Nousdsvrons Vousdevrez llsdevront Je devrqis Tudewois ll devroit Nousde¡¡rions Vousdevriez llsdevrqienl Je doive Tudoives ll doir¡e Nousdgvions Vousder¡iez lls doivent Jqvois w Tu qvqis w ll qvoil w Nous qvions vu Vous qviez w lls qvoieni w Je veroi Tur¡enqs ll r¡e¡¡o Nous r¡enons Vousr¡enez lls venonl Je venqis Tuvenois Il venoif Nous venions Vous veniez Ils venq¡ent Jevoie Tur¡oies ll voie Nousvoyions Vous vofez llsvoient J'ovois bu Tu ql¡qis bu ll ovqit bu Nous qvions bu Vous qviez bu lls qvoient bu Je boin:i Tuboiros ll boiro Nousboirons Vousboirez llsboiront Je boinis Tuboirqis ll boiroit Nousboirions Vousboiriez llsboiruient Je boive Tuboives ll boi.oulu . ll qvoit \oulu Nous ovionsyoulu Vous qviez \.

lmparfait Je cro¡s Tucrois ll croit Nous croyons Vous croyez lls croient J'qi cru Tu qs cru ll q cru Nous qYonscru Vous ovez cru lls onf cru Je croyois Tu croyois ll croyoit Nous croyions Vous croyiez lls croyoient Crois Croyons Croyez CROIRE Je fqis tu tots Fo¡s Foisons Foites FAIRE ll fqit Nousfqisons Vous foites llsfont J'qifoit Tuos foit ll o foit Nousovons foit Vousovezfoit llsontfoit Je foisois Tufqisois ll foisoit Nousfoisions Vous foisiez llsfqisoient sAvotR Je sqis Tusois ll soii Nous sqvons Vous sqvez lls soyenl Sqche Sqchons Sqchez J'oi su Tu qs su l lq s u Nous qvonssu Vous qvez su lls ont su Je sqvqis Tu sqYqis ll sqvqit Nous swions Vous sqviez Ilssqvqienl ÉcR¡Re J'écris Tuécris ll écrit Nousécrivons Vousécrivez llsécrivent Ecris Ecrivons ECnVeZ J'qi écrit Ju os écfit ll o écril Nous qvonsécril Vous qYez écril lls ont écrit J?crivqis Tu écrivois ll écrivoit Nous écriüons Vous écriviez lls écriyq¡ent Je dis tu ots Dis Disons D¡les DIRE ll dir Nousdisons Vous d¡tes llsdisent J'o¡ dir Tu os dit ll q dit Nous ovonsdit Vous qvez dil lls ont dil Je disois Tu disois ll disqit Nous disions Vousdisiez lls disqient METTRE Je mets Tumels ll met Nousmetlons Vousmettez llsmeifent Mets Mellons Mettez J'oi mis Tu qs mis ll o mis Nous qvonsmis Vous qvez mis lls ont mis Je meltois Tu meifqis l¡ mettoit Nous meilions Vous meitiez lls mettoienl Verbesimpersonnels FALLOIR ll fqut N'exisfre pos ll o fqllu PLEUVOIR .

E-q nj u gr Plus-que-parfait i J'qvqiscru Tu qvois cru ll qvoit cru Nous qüons cru Vous oviez cru lls qvoientcru i Futur Je cro¡ro¡ Tu croirqs ll croirq Nous croirons Vouscroirez lls croironl présent présent lConditionnel i Subjonctif Je croirois Tucroirois ll croirqit Nous croirions Vouscroiriez lls croin¡ient i i Je croie Tucroies ll croie Nouscroyions Vouscroyiez llscroient J'ovoisfqit Tu ovqis {qii ll qvqit fqil Nous qvionsfqit Vousqviezfqit lls qYqientfqit Je feroi Tuferos ll fero Nousferons {erez Vous llsferont Jeferqis Tu{erqis ll ferqit Nouslerions Vousferiez llsferqient Je fose Tu foses ll fqse Nous {qssions Vous{qssiez lls fqssent J'ovoissu Tu qvqis su ll wqit su Nous qvionssu Vousqviezsu lis ovqientsu Je souroi Tusourqs ll sourq Nous squrons Voussourez lls souont Je squrq¡s Tu squrqis ll souroit Nous squrions Voussquriez lls sourqient Je soche Tusoches ll sqche Nous sqch¡ons Voussqch¡ez lls socheni J'ovois écrit Tu qvqis écrit ll ovqit écrit Nous ovionsécrit Vous qviez écrit lls qvqientécrii J'écriro¡ Tu écriros ll écriro Nous écrirons Vousécrirez lls écriront J'écrirqis Tu écrirqis ll écrirqit Nous écririons Vousécririez lls écrirqient J'écrive Tu écn'ves ll écn've Nous écriüons VousécrMez lls écrivent Jovois dit Tu ovoisdit ll qvoit dit Nous ovionsdit Vous qviez dit lls ovqientdit Je diroi tu otrds ll d¡rq Nous dirons Vousdirez lls diront Je dirq¡s tu olro6 ll diroit Nous dirions Vousdiriez lls diroient Je dise Tudises ll d¡se Nousdisions Vous disiez llsdisent J'ovoismis Tu qvois mis ll ovoit mis Nous qvionsmis Vous qviez mis lls qvoientmis Je mettroi Tu mellros ll meitro Nous metlrcns Vous metirez lls mettront Je mettrqis Tu mettrois ll mettruit Nous melhions Vousmetriez lls mettrqient Je mefte Tu meltes ll mette Nous metlions Vous meitiez lls mettent ll qvoii follu ll fqudro ll {oudroit ll foille ll plewe ll woit plu ll pleuvro ll pleuvroii .

ch.d e p-hp-n-Étiq ue Prononciatio: nl e s c o n s o n n e s ssftÑ lo pointede lo longueest qvec en contoct lo pointedesdents du hout 9*l$t!99 t. regorde. quel. donne tpl l. kilo.technique. x.. puisse séporenf. l. th rhé ldl Lo pointede lo longueest en conloct ovec lo poinledesdenh du hout Les cordes vocoles vibrenf. pu¡sse séporent l.esdeux léwessonf en conloct.¡es cordes vocoles ne vibrent pos. l. gu. Lescordesvocolés vibrent b boire lkl LLo longue est en conioct ovec les denh du bos. écrire. exerc¡ce. x tel Lolongueest en conloct ovec l]escordesvocoles lesdenb du bos vibrent Ledos de lo longue est relevé. second . b (+s) obsolumenl tbl Les deuxlévres sont en contoct. p' pére.l l¡escordesvocqles ne übrenl pos.e dos de lo longue est relevé. dk qu..es cordesvocoles ne vibrenlpos. tl terre. diologue.

Lescordesvocoles ne vibrent pos. Lescordesvocoles vibrent v envte. onl. sch d¡monchq shompoing. f. ch. ossez en ovont Lescordesvocoles ne vibrent pos. Lescordesvocoles vibrent vl 9e. ph enfin. rose¡ deuxiéme. t I+bn.¡es dents du hout sont légérement en contoctovec lo lévredu bos.possen. l¡escordesvocoles v¡brent s/ x mogozine.P r é c i sd e $\\tÑf-$$ $$fiÑ r*s$túg ffl Lesdents du hout sontlégérement en conloct ovec lo lévredu bos. gor9on. Lescordesvocoles ne vibrent pos. sh. ossez en ovon¡. wogon ['] Lo pointe de lo longueest en bos. phormocie l'l W l. potient relotion. x toxi s/ ss/ l'l W pointe de LLo lo longueest en oos. exerctce [] Lo longue est en hout. sorl¡r. schémo t-l lJl Lo longue est en hout. q9' ploce. j rmogrne/ mongeons/ iombe trl Lo poinfe de lo longuevient se colleren hout et en ovonl I lil .

week-end . Le dos de lo lcngue est relevé.-r] Lo longueest en bos el lrds en ovont Le dos de lo longue est un peu relevé. Un peud'oirposse por le nez. i+l OU v mreux yeu)i trovoil. buée i". U U (+é) t*¡1. ou{.É$1195 [*] r mete [-] Lesdeux lévres sonl en conlocl Un peu d'oir posse por re nez. Lo bouche esf orrondie. oU' o¡. gn gogner til W r|} Lo longue est en ovont et en bos. m monsreur ["] L. {ille i+ll [. Lo bouche est orrondie. Lo bouche esl onond¡e. nuit. en contoctovec les dents d'en bos.clongue esl en contoctovec lo poinle des denls du hout Un peu d'oirposse re nez POr n ltnrr tnl Lo longueesl en contocfovec lesdentsdu bosLedos de lo longue est relevé.l Lo longue est trésen orriére et le dos est relevé.d e ph_o_n_É_tique $srtÑ Lo pointe de lo longueest en bos et en ovont. d. to¡. Lo longuene bouge pos.

haften empfangen beenden erwerben Handlung annehmen affektiv Plakat um Aggessiütát sicblegen anzünden wáhrend Alphabetisierung Seele t@ üiT gxtffJ élJ¡jl €riü ffih fift ürry abstinencia abuso enganchar acoger acabar adquirir acto adoptar afectivo cartel afinde/deque agresiüdad tende¡se encender mientras que alfabetización alma meJora¡ acondicionar traer diverti¡se anécdota angustia anuncia¡ anual pertenecer aportar apreciación apreciar aspecto aspiradora plato asociación comprobar que amarra¡ alcarrzar en casode que al contrario duante en lugar de en el senode aumentar autobús autorizar antaío pese a ÉIL raj .Hffi d.ób t..J.¡ .+ ¿). acc¡ocher accueillir achever acquérir acteru. FLTI' E4Ét H* lÍtl i+6¡ ñffi ry4á* #f. baccalaweate baisser to lower baladef.& i&4ü lHtr fHEü E.ló issi . JRH cÉ-l*{ÉEt 4IIE. building benéfice profit ¿. adopter affectif affiche/ afin de / que agressiüté s'allongo allumer alors que alphabetisation/ dmeJ.r+ re* H++ü Fp.x J_!l .iñ.tft ñ4 .¡l! ór!" . Baccalauréat)2.IT ft .j dt1.Ég[ rgr0 )E. fi7 érr .¡iJt frg ü8rE TX.F.ü-j' &r* mitbringen Beurteilung schá¿en Aussehen Staubsauger Teller Verband sichvergewissem befestigen e¡reichen im Falle im Gegenteil im Verlauf anst€lle von mitten in e¡hóhen Bus gestatten f¡iüer nochsosebrtur kónnen Abitur senken Spaziergang banal Gebeuds Vorteil Vofeil haben von $il J¡¡ :l¡ . walk banal commonplace batiment n¡..1¡lÁ o-L 4.L. améliorer aménager amenet s'amuse¡ ansedote/ angoisse/ annoncer annuel appartenr apporter appréciatiorj.f.. jú verbessem einrichten mibxehmen sich ami¡sieren Anekdote ankiindigen jiürlich gehóren ET# #4 .e-x-iqu eEUW @[E s'Abonner absolu absolument abstinence.f abus n.¿r* ir" ¡Sk l-...¡l #€ tl4J sjñl ¿J.Jü. aspirateu n.. m ÉE R4 ¿!.¡LÉ! É&M ñiJiE Añf + u-i-r . bénéficie¡ to e4joy bachillerato paseo ba¡al edificio beneficio beneficia$e L"''¡lts¡ ¡Aj¡ Ftu (tr4t) ¡tl!¡l ¡a ' .JLl" tuib. U¡¡i s"i d.Yl dLi CÉ"r crtj. apprécier aspectm.ir ó. assiottcjf associationf s'assurer de/que attacher atteindre au cas oü au aontrare au cours de au lieu de au sein de augmente¡ autobusm..Jé ¡¡¡iS¡ V¡+ ffiü (+. autoriser autrefois avoir beau to subscibe absolute absolutely abstinence abuse to hang to welcome to finish to acquire aú to adopt emoüonal poster so astolso that aggressiveness to lie down to tum on while literacytuition soul improve ro conven to le¿d to have fun anecdot€ anxiety to announce annual to belong to bring assessmont to like aspect vacuum cleaner plate association to make swe to tie to reach in tlre event that on the contra¡y during instead of within to ¡ncrease bus to allow in the past no matter what rf+fiilin aE¡ED abona¡se absoluto absolutamente sich abonnieren absolut unbedinst Abstinenz Missbrauch heften. hf Effi. .trIFJ E t+á¿ crld-é Lj''S'll {Je ü: c¡ 1{ d=lr q¡ rlj r¡.

¡. benévolement bien que bisous(fam. coltrel collectionjf coller cofr¡mandet comme¡cial se aompoltgr comDortementm. Cafard m. chauffeurz.¿:r.ñlÉs . ci¡cule¡ citer ciaouille/ ciül codem. bo¡d z.. causer caution/ celle(s) celui certainement certes ceux changementn. boulot bousculade.¡aj Ziegel B¡oschüre Zahnbürste üt 4'M7 TÑI) i. compose! concevoir 9oncourstn. chirurgicale chirurgiel ciel m. bizarre bombe (aerosol)/ bonhommez. calculette/ catasfiophef cauchemarz. jt RHÉ! ftE ffie TÉ Ét6 ÉüÉ! &tr qlt fJH .rJJ llt J le.b-l it¡J¡ Budget Schabe BH Taschenrechner Mb+H# KatasÍophe Alptraum veruTsachen Kaution diejenige(n) derjenige bestimmt sicher diejenigen Ánderung Fahrer Tuch chirurgisch Chirurgie Himmel Rrmdreise fahren zifíercn Kiirbis zi.tf+ :F- !.. crrcúl m./ boxer brique/ brochuref hosse ¿ dentsf budget z.i z\#.-i +rL ftk &tr áifr q164 flsÉ! JLúi. confort m..1* i*..r rJ.r *füÉ! dr"j .¡_¡JA calculator calculadora disaster cat¡ástlofe nighftnarc pesadilla to cause causa¡ deposit aaución she/theone/those aquellas helthe one aquel certainly cr€rtamente por crerto admittedly those aquellos change cambio drive¡ chófer cloth surgical quinirgico su¡gery cirugía sky cielo tour circuito to get a¡ound circular to quote cltar pumpkin caTabaza civilian civil code código ange¡ cólera collection colección to stick pegar to o¡der encafgar commorcial comercial IO act comportarse behaüou¡ compodamiento to dial Írarcar to design concebir competitiYeexam oonculso in concrete tems concretamsnte confidential confidencial conflict conflicto comfort comodidad comfortable cómodo colleague colega connection conexión xft s9 5tE F#é i¡4 c¡¡5 c{^"1 ü+ ÉÉü gt* i*4 g.c*. bougie/ boulel bouleverse¡ EII¡Iil voluntee¡ voluntadly although kisses strang€ spray fellow side oandle bowl to change r$ltilillill benévolo voluntariamentc pose a que besitos ruo bomba(aerosol) hombrecillo orilla vela bola llaslomar fabajo bullicio boxear ladrillo folleto c€Dillode dientes presupuesto cucaracha ffll¡llf. concIétement confidentiel conflit n. confortable confré¡e r¿.rtir freiwilligerHelfer X40! fieiwillig x+ü ¿J"! obwohl Kuss komisch Spraydose Mann Shand Ketze .ll i5f$¡ asXll. -. ffi4 ÉtH Ifl/l{ -a.I¡MB benévole z.)m.ñ 4.ú-l we. chiffonrz. connexion. )++ l-FJ+ ¡€1S (t-)"l ') t-t-.ll c.ü dsr! ¡¡i 6Js .f job jostling to box brick brochure toothbrush budget cockoach Kugel erschüttem ATbeit Gedr¿inge bOXEN !t3-. L &ü HH S +y''dA iÉi.jl. yr.1-> LIJ+ ¡. úty á.¿ciil -t*ü llJÁ y+t wñ.url Code Wut Sammlung kleben bestellen kaufmiinnisch sich verhalten Verhalten wáhlen entwerfen Priifung konket vertraulich Konflikt Komfort bequem Kollege Verbindung 1¡t.\ Fü n?.trÉt ryry¿ñ n+w.J$ órrl e¡rj¡ .t ¡¡.

¿).ñililrm conscient consécutif conseille¡ conséquencef conserver aonsotnmer consommation/ constatet construire contacte¡ contemporarn @[E aware/conscious conseculrve to adüse consequence to keep ¡o consume consurption to note to build to contact conternpor¿ry frrfiilrilr consciente consecutivo asesor consecuencia consery¿u consuÍlf consumo notar construit comactarcon conte¡nporáneo capa manta en frmda coste cuchillo qeación belen cr€a¡ crisis crítica creer sÍ1EAl cuchara cocina cultiva¡ ciclista adernás en este caso fflilalrir bewusst hintareinander beruten Konsequenz bewah¡en konsumieren Konsum feststellen bauen kontalfieren zeitgenóssisch Schicht Federbett Kosten Messe¡ Kreation K¡ippe (er)schaffen K¡ise K¡itik glauben begegnen Lóffel Küche anbauen Radfahrer uDngens in diesemFall andererseits Elllutr! lr![fifil áÉüÉ! É&BJ ..elh .l.. +.=¡: a"r-.!i .. .rl¡ U-l+1" -!á .¡'llr '..<lJ X-l .-r .rl. layer duvet cost knife c¡eation crib to oeate crisis ¡eview to believe to pass spoon kitchen to glow cyclist besides in that case moleover tom time to time overwhelmed unplug decadc disappointrnent todisappoint to declare relaxed/casual ffi& d+ )J E!]CÍ úlal .ó diffuser to spread ditundir . créationl créche/ crée¡ cisef.t¡¡yt cI¡ j.r¡r¡ &Éé4r tufr| iBlf iFG 5. {Efi vonzerlztZert überlastet he¡ausziehsn Jahrzehnt Eattáuschung enttAuschen erkláren abheben entt¿iuscht abloiten Fehler benachteiligt verbotslr anwidem Verheter Demagogie umziehen ysraltet Diimon ar\zergefl unvollstiindig überscbreiten sich fortbewegen Entgleisung Detail urfenken zelstóren raten sich unte¡scheiden verbreiten it|t ffifr a¡I1+r¡ >Y ir.&!1.t#l¡-ü '.r_. détoumer détruire deüne¡ se diffe¡encie¡ to pick up disappointed to infer defect 9<4. úlL:r ...Jc .iA q¡ D'ailleurs danscecas part d'autro de ternps en terps débordé débrancher décennie/ déception/ décevoir déclarer décont¡acté dec¡ochsr por otro l¿do de vez en cuando desbordado desconectar decenio decepción decepcionar declarar rclajar descolgar ütl É&ffinT ntl 6rftr./incomplete deshermanado to excaed superar to moye desplazarse drift deriva detail detalle to divert desviar to destroy destruir to guess adivinar to be diffe¡e¡rt diferenciarse *#FffJ +rL fiA a* s.i RE iHñ slc él iHñ ffiR ÉÉ 5.r .R üL¡l. cuisinef cultiYer cycliste ¡a.cuJ..itá.*g FU ü+'*Él E ül irrr . ¡.rr$lte4 ie dfuu dédui¡e défaut défavorisé défensede dégoüter déléguém.ú¡lJ¡ ¿5d.J Lk-l éll.¡ ¡i¡l .nE aff-l L:l¡c disadvantaged desfayo¡ecido No[verb]-ing prohibido to disgust asquear delegate delegado popularityseeking demagogia to move Oouse) mudarse old-fashioned pasadode moda deül demonio to dsnounce denrmciar odd.&11-"r ¿Élr.ri:cl .¿<-ll L$j ú11+J .&fi{ gftÉ! E é d*fl couchef couettef coüt n.!. S'C. démagogiel démenager démodé démonn. couteau¡z..J-r a!É W f+É ClÉlÍFÉty'' E + ?¿j Clr¡...JlSlll ¡_¡tLjI ¡lftt ¡¡il .. dénoncer depareillé depasser se deplacer derivel détzil m.\ ¿rr.tñiñ #4 ft*ra &jF Fil! 6lElf f€* .¡ d-\ o¡. Jr¡¡ HdifjÉF ¡i"l¿rJ¿ LJilil .é\¡¡Jdr eJ decepcionado deducir defecto trEÉt RglHú.jÉ.5 ólr¡¡il rúlJñjl ftrf iiFf Ét *E ññ ARéÉi Elx &AJ .¡ .¡1 + sjjll . critiquel qoire gro$er cuillére f.l-l él\!l ¡¡a rEr) {.

t..dJl .jl t.¡j" jÁ¡ ¡Jlje i' .rl_. !^r"1 YlF AÉÉ! W.üJj}. JIJú"1.J¿ . 6EEil to ¡eduao tu¡key qazy dissention discretion discrimination todisappear to argue shame ofwhich sheet drugG) right rllilrirüin disminuir pavo loco discordia discreción discriminación desaparecer pelearse daño cuyo sábana droga derecho EI@ senken Truthahn übergeschnappt Zwiehacht Dislsetion Diskriminierung verschwinden sichstreiten schade dessen.tÉüúT trtlt +ik SF-L fa6 infolgedessen rn cer lal in Wirklichkeit gemiiB oberhalb st¿indig aufgrund in Wftklichkeit hingegen schwanger entnerven sich einsotzen Langeweile Umftage auftiehmen nach sich ziehen eindringen beabsichtigen Prütung Gleichgewicht gerecht Sklave iisthetisch Schátzung in Anbetracht erJr.l+J ¡jJ . équitable esclaYe m. iÉ-l g$.c .+L¡ tltil{ 4.r.eJt'lJ ¡rE .s ..+#-r e.trJ ffiít Sf O¡tsbefund ausschaltcn ethisch Erstaulen EETANüEE ilEX lteffJ ffi'tf .11-* JJs .¡r! rJSl+¡ .) discorde/ discrétion/ discrimination..o "l"l .61 r.7 6f[ ié'F t&U iH* +v) ü¡* .lt tfü.¡¡ .6Jt*i..1" .¡Ltul dl-..it! .tiNEE diminue¡ dinde/ dingue (fam.!-.i* .f équilibre rz.r-..ÉtÉ'4b zlAü tHf C6l' iEE}ü Effi *üW & fiW rEÉ i¿* S4 E tÉ.¡¡+l .* :!r-lt.-Él ¡j!) económico ahorar letrero eficiente electricidad elemental sublevarse llevaTso emoción apoderarse de impedir atracarse llevarse toma¡ prestado en caso de po¡ umto eri efecto de hecho en función de arriba de en permanencia por causa en realidad en cambio embarczada enojar comprometerse aburrimiento investigación registrur acaxT€ar invadir contemplar suftimiento equilibrio equltahvo esclavo estético estimación dado que estadodel lugar apagar ético asombro 't'"# Lt.É!..J J lii¡ c-. l-aj."J' 6:-l dr¡. deren Betth-rch Droge Recht !ñ4' .ii' Écolo (écologiste) économique économiser éqítsau m... EJE üt¡.r ¿Él-!l 11L 'ifl:l r..Ájt-J ir' diir J¡ !ü ¡t-É.D 4A W. esthétique estimationjf étant donné que état des lieux éthique étonnementn.-.. efficace électricité/ élernentaire s'élever(contre) eürmener émotion/ s'emparer de empecher s'empiffrer emporter emprunte¡ en cas de en conséquenca en effet en fait en fonction de en hautde enpermanence en raison de en réalité en revanche enceinte éneryer s'engager gnnul m. &4 *fü üñJ ]@ ' 'rr ¡u'¡i 4¡.¡.W...¡i3ul rfrir: u!t . rF¡T mitnelmen l$tÉ Gemütsbewegung überkommen &/8* hindem PEA sichvoll slopfen +A mitnehmen +É borgen Im Falle .!.. droguel droit n. environmentalistVerde(ecologista) economical to saYe sigr efficient electricity basic to Fotest to take emotion to take hold of to prevflt tostuffoneself to take to borow in caseof as a result indeed actually accordingto at the top of constantly owing to in fact however pregnant goton sb'snerves tojoin boredom investigation to record to lead to to invade to plan ordeal/test balance fai¡ slave aesthetic ostimate given that appraisal to switsh off ethical surprise Umweltschützer frRill spa$am áW#J sparen fih Schild effizient á*ffJ Elektrizitát elementar a+Ét protesneren tv.r. i'il i:l -.f disparaitre se disputer dommage dont drapm... enquétel enregistrer antainer envahir enüsagerde épreuve.lJ|!' qg¡.1 .1 É.1 cj+cEJ e. üt"is ..

. t4 fi& ¡8ffitr ..¡ ." a!$ ...ñfr PÉ Éir J. fruta &uix fruir n.i¡-.¡i! 4i. Saatgut kostenlos kostenlos emst erklifnfnen heilen lauem w&¡E ik^Et #*fiB ñfE €.) z.z ñJHÜ WrtJ ffit'lÉ! ffir|lÉ! auBergewóhnlich ffiVffJ extravagant vertrauen kochen waschen aristehen ¿bwaschen das tJett macner :Í. nevera fridge frigo (fam.Jb ffiñ &tr7 hfrw 4.1ffi zXR t RVliÉ Éffiffi ¡eSt¡ JlJ.piez¿ planchar fairele repassage to fuon hace¡ las compras fai¡elescourses to shop cleanütewindows limpiar los cristales faire les vitres formar parte de to be patt of faire partie de acantilado cliff falaisel festiYo festive festif fnanciar to finance financer financiero financial financiere establecer to set fixsl río river fleuve nr.¡ Ll. Gaterie marchandel gem. Geld Ktülsch¡ank Frucht Seilbahn Einkaufspassage Gas stóren dank Kom.J¡.I¡ilHB éherassuré éroit éüdent éüer évoluer exagerel oxc€ptionnel exclure z...1:. locu¡a madness folie/ foie gras foie gras foie gras n..L*J. gatuit g¡atuitement g¡av€ gnmper guérir guetter shopping centre galería comercial gas to bother thanks to seed free for free senou¡¡ to climb to cure to watsh gas molestar gacias a ¡e¡nilla graturto graturtamente g¡aYa cur¿t¡ acechar ü& ñFe\ Ü8ffi ffirI( 'r' llC.¡¡¡ Lf+.) n. *É táfi *fr ': ju. exemplaire exercet existance/ exploitationl expositionf extmordinaira extravaganl Fai¡e (d) coufiance faire la cuisine faire la lessive faire la queue faire la vaisselle faire Ie lit faire le ménage GE[il to be relieved Ef. funicular funicula¡ funiculaire z.jlá3 i¡ f'j+ OIS putzen bügeln einkaufe¡t Fensterputzen gehórenzu Steilki¡ste fesdich finanzieren finanziell befestigen Fluss Wahnsirm Stopfleber Messe Griindung St¿irke Schal Gabel Lieferant frankophon Kies.e-l¡ . '1r . llJl ¡J.11 '"'lltl'"il¡i ..F c\ u+J. . feria fair fi¡ndación foundation fondationl fusrza strength fula¡ scarf foulard m.J.léli *rtr *X #ññ n$i*iFE! e..1.rlu.l- &aá !.Ét-gsri ñ E ffSÉ! $É M*VJ {r.¿t i_¡ í¿s^ q¡¡¡S-¡ . narTow obüous sink to evolve to exaggerale exceptional exclude copy to practise exrstsnce exploitation exhibition extraordinary extravagant to trust to cook to dothe washing to queueup to wash up to make the bed to dothe cleaning estrecho evidente fregadero evolucionar exagerar excepcional excluir ejemplar deseripeñar existencia explotación exposición ext¡ao¡dina¡io extravagante conñar en offensichtlich Spülbecken en¡vickeln überheibe¡t ausschlieBen Exemplar ausüben Existenz Ausbeutung Ausstellung auBergewóhnlich F\tfffi hx qi.+¡ +-. cocinar hacer la colada hace¡ la cola lavar la vajilla hacer la cama hacerla lim.¡j ¿r4l el+j¡l .ü EffJ !E@É! ffimiü &J¿ filE Lul ü.IEI estarÍanquilo AEM benrhigtsein €fig G@ ü.L' . ._ty 1¡L ú- ñfr ú* rÉ ó. géne¡ gráced gaircf. tenedor fork fourchettef proveedor supplier foumisssurrn. Áo¡. French-speaking fiancófono francophone pasta (fam) money fric (fam.+-ja¡e¡üjti.-+.

Ét q.l .tfi +^ +5t!¡ 'ERft¡ fr¡Jr tuldy J¡"u . haussef hebdomadai¡e horairem..* if.qREFj Absicht ÉK verboton *rL vqboten *lt sichinte¡essieren rf . llfltiilltil to d¡ess to getdressed habit disabled inclease/rise weekly shame timetable hor¡o¡ humanitarian to yell to identify v/ith not to l$o\¡/ illusion to imitate EiliID vestir vestirse costumbre minusválido alza se¡nanal verg¡jenza hora¡io horror humanitario vociferar identificarse a EI@ anziehen sichanziehen Gewohnheit behindert e+-i--.¿tJ¡c ¿r* 4 d'¡aYl úrl+y iP é+ f¡l I-.1 #.Á.LilJ¡ Vo¡wahl lmlz sichempóren Individuum einzeln u¡endlich €.c{¡élt Lbl¡ ¡i* .Íechtigkeit TAÉ Innovaüon etr Überschwemnung i*^ beunruhigt 4*Ét A¡meldung Éü1 sichanmelden Éi¿ sofort ffilE sichauflelnen .F*ñ& F*ñE Zffi fr.js4l cr (. lmposer impressionf iripuissant impulsif inacceptable inadmissible incitcr lnconnu indicatif ¡n.o * .\rÉt-V. t ¡ ¡l¡ .s--r .Jj+" Einfluss VW Initiative latffi Unge.l! iJ'+ +¡ ..ég wafrt WqJ *fiát B€ tñrd ^ÉÉ*gÉi 6ffiá1+ffJ ¿trÉ d¡+r.) -fi.M Illusion nfr imitiereri &ft unhóflich . iL"il éP. indicez.(V C!L'l i"r'-i ignorar ilusión imitar rude mal educado importer importador to rmpose rmponer impression impresiónl powe¡less impotente impulsive impulsivo unacceptable inaceptable intolerable inadmisible to encourage incit¿r unknown desconocido dialling code prefijo sign/clue índice to be outraged indignarse individual indiüduo indiüdually indiyidualmente infinite infinito influence influencia initiatiy€ iniciatiya injustice injusticia innoYation in¡ovación flood inundación worried inquieto enrolment inscripción to cffol inscribiÉe instantly instantáneamente to ris€up (against) sublevarse int€ntion intención no [verb]-ing se prohlbe [verb]prohibited prohibido to be interested in interesa$e a title/heading titulado intolerable intolerable to result from procedentede never to play a role tojudge procisely/just to make excuses pathetic who/which washbasin jamás desempeffar un papel juzgar precisamente justificarse lamentable la cual lavamanos sichidentifizierenülEI nicht wissen K.Éé H9l EIJF #Édi*f ü6 ft! At *ffifi ..d¡¡...r¡ +.cJ¡: ¿+!-! cI9 .flE Habiller s'habille¡ habitude/ handicapé z.¡ !t-.6ll J*L .Ftl -¡l.E+LÉIJ Importeur auferlegen Einclruck machtlos impulsiv inakzeptabel unzuliissig affegen unbekannt t¡+ ¡Al l¡! ütrÉ tf.dxtr betitelt üig unertr¿glich TÉKÉÉ! hervorgegangen aus SÉ nie eine Rolle spielen urteiler genau sichrechtfertigen beldagenswet welche Waschbecken /r{."r...u¿¡"j. horreur humanitaire hurler s'Identifier ¿ rgnorer illusionl imiter impoli importatew m. +¿ .jg qJ* i¡ .¡ ái¡."s d.J"il ¡¡l.ffitf. <J¡e+' ¿.*^ Ffl ór.ger Justement sejustifier La¡ne¡rtable laquelle lavaboz.('lo -jE u.-- t@ u"'I . s'indigner indiüdu ¡2. .á éll-i.él¡ltr 1.É'! rtffihh#r .L+. eül+ .r¡ JJ.¿ujJl wóchsntlich Schande Zeirplan Grauen humanittu schreiel €ElÉ! áqt NrtJ'fl'}ft '.úF ¡1.e! ¿l+Inl ¡J^lJ .¡* . indiüduellernent infini influencef initiatiyel injustice innovation/ inondationf inquiet inscriptionl s'inscrire instant¿nément s'insurger(contre) intentionjf interdiction da interdit de s'interesse¡ d intitulé intolérable issude Jamais jouer un r6le j. lEél .

.t+¡ .u- !3¡ ¡j.roÉ! ll![rilI o. ü1. verletzen ffia Yerpassen &4> Ware Éft Marke üIHF Marone massakrieren Eñ +g Masse rfi&.+ ¿If .l .¡¡l J.ldtüffi .dj. schenken €A q¡$ csr-.:-!t ¿.ll J¿|ll 9JÉl.r. ÉJ& .¿:r.és. modificaüon f. ó.lÁ qH¡J-li . JL-¡ EEÉ! iFüÉI )t ¿J.or <. modéle m. IHB besser F'frtrJ Mobilitát {ü4JÉ ü.clll .p¿ muttiplier multitude/ muset Niveau m.f washing locationf rentrng ou¡ loger ro slay logique/ logo rz. half mitad H¿ilfte to motivate motivar motiüeren üfr meandway medio Mittel fr* meansof modiosd€transporte Transportmittel tüIR tra¡sportation multiply multiplicar vervielfiiltigen &É€ multitude muchedumbre Vielzahl to wandetaround yagar flanieren FiE rolz EÉ unglücklicherweise ñ*iü jdn.¡.¡.¡.l¡ üw d. ¡¡. m&5 c¡¡¡l d..qi . mensualitéjf mensuel melcvÍe m.ú-É 4&t ¡rxmquer marchandisef marque/ marron/ massacrer de masse matfialiste méchant médicamontzr.¡ ¡JK .-i ¡14!y Ziel ED5 besessen EfrÉ! Gelegenheit ilL* Kunstwerk ¿^& anbieten.Br Haushalt ^* Monatsrate E.¡i ü clri".e's . i-t3.@E @[il EnMr el mío (a nía) el suyo (la suya) el tuyo (la tuya) el cual colada alquiler viü¡ lógica logotipo lejano lúdico Itlz lucha¡ lujo maYoría a pesarde desgraciadamente echar de menos ffn¡ilil.jlJ JJ6..¿ ¿ÉéLr.:. bloB AY ffisl€ Hg LáJ.¡ fJ+^! JÉ .C-r. se mobilise¡ modez.¡i. logo lointain distant ludique rec¡eational liohr lumiére/ Iutter to fight luxe luxury Majorifé/ malgré malheureusement manquer(á qqn) üIajority despite unfoíunately to benissed (by) ü+ ryrff) e! "=B .rl . . mieux mobilité f.H monatlich Eñffi Quecksilber Mitteilung 1FI+. le mien (la mienne) mine le sien (la sienne) his/hers le tien (la tienne) yous lequel who/which lessive.l. moyens de to miss goods falxar mercancía transportm.. model modelo Modell modification modificación Ánderung Me\.rn dasmeine das seine das deine welchsr W¿ische Vermietung wohnen Logik Logo fem spielerisch Lichx kiimpfen Luxus Mehrheit rilnilil fiÉt .¿-'l tSJ.+é:i. Ji¡ i! . ¡.i . . notarrment ¡u Ou¡ectif obsédé occasionl euwe d'art.txÉ! M¿terialist bóse D!trffi Medikament besser &F¡t Epft selbstwerm bedrohen ñ.4 *&¡R ü& w#.3. moitiél motiver moyoft m.!"'l ¡!.i ¿r'+' grt" J'} .r{ offrir brand ¡na¡ca chestnut castaña to massacre ¡nasacr¿rr mass de masa materialistic materialista mean malo medicine medicamento best mejor (es) evenif incluso si to threaten amenazar household lirnpieza montl y instalment mensualidad monthly mensual mercury mercuno mossage mensaJe better mejor mobility moülidad to rallylmobilize moülizarse sichmobilisieren 4ñ waylmode modo tur nfr.d level notably naked objective obsessed occ¿tslon work of art to offar nivel en particula¡ desnudo objotivo obseso oportunidad obra de arte ofrece¡ Eb€ne insbesonde¡e naclc.¿.¿+ u-1j.¿Jl- *+ *fr t\ . meilleur(e)(s) msme sl mgnacer ménagern.-J J. message m.¡.¡¡lL)¿ etti¡¡S . ¿tS loL¡i cFil .s+l .

parfois parfumer pauentn.r deú!.1 ¡Jii€ l. pour que por¡rtant premierement prendre en compte préserver pressé prévenir préventionl prevolr productew . w& 'fr/' TqJ & ¡J¡-r+ ruffi iFE tu--.¡l¿ . t¡lt+ É'iLÉ! 4L#.n.frlmriltr uE[il oporcr ordinateur o¡eiller z. originalité I Panneau z. Erá d+.li.fHfr tt* I@ + ft¡ j4ré .l e* ¡+.¡-l¡^.J+ @x Fra TÉT¿I :¡(AFJ .¡".+'uJ" é . árf iEázK ffi^ F¿t.tL. Patnmomem. se plaindre plaisance (bateauxde) rz.J .Ji c. Ú>'ldI ¡J^tL d+lJ .UJJ{6 ¡qJ{¡ . duq J."¡¡¡" elj¡ lrÉ.... J.+¡l .+"e gJ¡ e¿lJ.. eilig benachrichtigen Vorbeugung vo¡sehen bitte Produzent Produkt cM i.:tu¡ #x EÍ6 ¡rU ? ¿ to chatter line¡ in addition as a result on theotherhand tour sometrmes to perfume paüenr heritage skin to paint painter lawn to penekate lost to allon' personality TV oil phenomenon pedestrian battery j ob/position to coÍrplain pleasueboats tojok€ map plan full of to fold several polite politeness to pollute popular to ca¡ry to ask a question position /j ob so that ronen though fi¡stly to take into account to presgrve in a hurry to wam prevention to plan please [verb] producer product chacharcar paquebote por oüa pane por consiguiente en cambio recorrido a veces perfumar paciente pammo o piel pmtar pintor césped penetraf perdido permitir figura televisión pefóleo fer¡ómeno peatón pila puesto quejarse navegacióndoportiva bromear mapa pla¡ lleno de plegar varios educado conesla gontaminar popular llevar plantearunapregunta coÍeos para que podrido no obstante primero conside¡a¡ preservat apresurado prevemr prevención preve¡ seruega productor producto ñm ÉFfff -ij ¡JÁL . pétrole mphenomenez.. placef. par ailleurs par conséquent par contre parcou6 m.¡iú r¿!-É il-' -.ti" ' 4EI ^ryJ á)E Cl¡..¡ Éu. pile f.1O. plein de plier plusieurs poli politessef polluor populaire porter pose¡une question poste . produit z.Ét ffi4./ penétrer pennenxe personnalitél palit écIar.. -¡Lu U+-l F 4r ¡El-@ .¡rj¡ ü¡+t l ü¡7 ' +EE i+fl ñiñ. i€* ÉrI10Ét i¡E iLJJ.flJ¡{ t¡8tr W*.1* ér.. to carry out computer pillow originality EilNIr op9rar ordenador almohada originalidad cartel vomehmen PC Kopfkissen Originalitát Schild schwatzen Passagierschiff übrigens infolgedessen andere$eits St¡ecke ma¡chmal parfiimieren Patient Vermógen Haut malen Malsr Ra¡en eindringen ve¡loren erlauben Persónlichkeit Femseher E¡dó1 Phiinomen FuRgiinger Batte¡ie Platz sich beklagen Jacht scherzelt Ebene PIan voll von falten mehrere hóflich Hóflichkeit verschmutzen populiir tragen fragen Arbeitsplatz damit faul deruroch e$tens berücksichtigen bewahren dringend.1. pelouse.e¡¡.-¡.¡! Áiü. ¡].u¡t" .tr.úl¿Jl \¡ lrl JtÍcyl r¡ ril (jL lll¡ .iL. plaisanter plaí m.[.'i. ¡"-r .s+l €Flru 4Alü hÍ ffiflftÉ! ...EJ ¡-..h). plan m..ru+ 5-¡ . Eü u.J.s'JJ ¡J& .!Jil -¡ ..Jl"il ¡4:l ¡.. ¡[Á¡ .¿ts.üL- tÁñ ZÉ.J^ !r¡ c-.¡ r s-¡ é.j.tJ. tt_r*^ 4re Rf é'EÉ! Añ¡6fi !Pn a.¡ ir¡¡ Cul.¡ . peindre perrrlIem. ljl .m.... piéton m. papote¡ paquebot m. ¡Jj. + 6+ .

r-iü sát ¡¿Li"Jl¡t'l .J¡. .u.7ize ¡enovation to ¡enovate to fire ¡eflexión negar solucionar lamenta¡ rcchazn r€unir alegrar alegarse de religioso rellenar encontrara darsecuentade renovación renovar despedir Überlegung verweigem beilegen bedauem ablehnen treffen erfreuen sich freuen über religiós polstem feffen bemerken Renovierung renoviere'n kiindigen . warming réchauffement calentamiento reclamación reconforta¡ pensar leconoqimiento ¡eclutador Erw¿irmung Reklamation trósten tiberlegen Anerkennung We¡ber Etr*E g* EH Eá l$t 'ftF tuF" ...Ll .# e.í^¡ íit¡¡l(J'lD uÍ! -F+ Nutzen..J ¿!¡'$¡!l 'jf ¡xil Cl.S.l..¡¡ .L ¡.r .'L ft¡ .'.3. profiter de sepromener promiscuité/ propositionf prop¡e proprio (fam.éy .rr.j*J..s!.Sá EA fi+* EtS üÚ* 5. 't .r+ ti+ "S .+¡* É-¡ ...l.5l -¡l!l !i.¡lL tli J üts. ébl . @[E benefilprofit make th€ mostof to go for awalk lack ofprivacy p¡oposal clean landlorcl protection to protest to cause to setonethinking since well ll+ilriilin ganancia aprovecharse de pasearse promiscuidad propuesta limpio dueño protección prot€star(contra) provocar mosca débás dela oreja ya que pozo fmilnln Íllllltril ÍilE e..ü ñX E4 *'[ Érf ffiÉ l¡-LÉ '8. Vorschlag +S sauber Eigentt¡mer E^ frF Schutz protestieren ñü hervom¡fen 9* Argwohn enegen llÉtrH trf* da * Brunnen purrre Quand méme quant d quelquefois quelqu'un quotidien Racooche¡ racmef.é ¿lll .+á '{ÉÉ)X ÉX +#Éi É*+#l iEE 'f++5tl F# É# fiW ük.-É úlJiel -¡ljil J. purc all the same as for sometimes someone daily tohangup root toGll radically reasonable mllying metro train to put awayltidy to bring back r¿re rarely to reassu¡e delighted to react to ñrlfil recently to receive complaint to comfort to think (about) g¡atitude recruite¡ Pura incluso en suanto a a veces alguien diario colgar taiz contar radicalm€rite razonable reunión tren (de metro) ordenar devolve¡ raro escasamente tranquilizar encantado reacciona¡ realizatr recientemente recibir rein trotzdem was .1 ü¡ . rame (de métro)/ range¡ rapporter ¡are rarcmcnt rassurer ¡avi réagir réaliser récemment recevoi¡ réclamation/ réconforter ¡éfléchir reconnaissancef recrutcur ¡n. . J c. raconter radicalement raisonnable ralliement z..c>l C.4).4ilü¡j¡r3 ¡+IlL ..ólslll tL...u .s7\]-.I r'l .¡.És¡3 t*!¿ ¡J-..J$l !¡+ )iLc .J¡tu| ru!Á-. proiection/ protester (contre) proyoquer í"ni puisque puits nt.. hofit fIiE etwasnutzen ñJH spazierengehen ffib Aufeinanderbocken iE* fgi!.ú¡l¡¡¡ d¡if-l rz..51 -pl ."+ :¡J.iÉl ' iJLr ¿J¡át¿.i1. betrifft manchmal jemand táglich auflegen Wurzel erzáhlen vollst¿¡ndig vemi¡nftig Sarn¡neln Zug autáumen zurfickbringen selten selten beruhigen erfreut reagieran verwirklichen vor kurzem enpfangen frffJ Ep'lE áT Hgt X^ EEffi # lR fiS ffi+É! Á'4trJ ÉtrFá fu*rtJ+ lgg áE* +nffi tE4* 'lÉü.) z. J¡tl fJ"!$ ii-J.r 'rr ' réflexion/ refuser régler regretter rejet€r rejoindre réjouir seréjouir de religieux ¡eÍrbourer ¡encontler serendre compte de ¡énovation/ rénover renvoyer thought to refuse to settle to regret to reject to meet up with to delight to be deliglrted religious to stuff to meet to rc¿.rs'P d. r..GilmB profttm.Aél .{ ó.¡atl éllr c' Ar..ÉJÉ"1 +.

! .¡l .l. :¡: ñüÉt .-¡+ drp¡ erleichtern oft ge¡Aumig ffiE 4H ¿l-.'.'{.¿a *-. solidaritél solitude/ sqmerief sorciére/ souhaiter soulager souvent spacloux repression to criticize to respect to breathe personin charge result meeting to come back to laugh tap ¡ole cunning/crafty rhythm bag holy without homelessperson ñrhee to save malmers soap xasty scandalous sculpture hairdryer represión reprochar rgspetar respirar resionsable resultado reunión volver ¡eírse de gnfo papel astuto rit¡no bolsa sagrado sin sin hogar abeto salvar usos sociales jabón sab¡oso escandaloso escultu¡a secado¡ sequía alrac¡lvo estancia en el seno de semejante semestral sentirsebien apretar apretarseel cinturón mozo servicio servilleta serür a si bien que asiento firmar stnceramente eslogan sociedad sociólogo cufar saldos solidaridad soledad timbre desea¡ aliüar a msnudo espacioso slo ri'l . sociologue/ soigner soldes n.=ri" .Égs iFl4É! €zr-tE-&ffi l&3|lgf ¡E ñF ¿Fr L14 l-¡ .cü..z. ¡¡ !r.i.rY .Jé *f tS4Et &á u.g¡-r .i d€n Gii¡tel enger ñF## schnallen Ober Abteilung. slgne¡ sincerement slogann.¡EE planchar localiza¡ contestadot represgntante Í@ bügeln W auffinden 'tü Anrufbeantworter &áü[ Verteter ft* Unterdriickung ffiÉ vorwerfen ñ& respektieren Sü atmen WW Verantwortlicher ñfr ^ Ergebnis *X Versammlung +iL zurt¡ckko¡nnen Erk lachen Ft Wasserhalm )n*.¡¡¡" Iri'dÉ ül ¿+s+ ¡.L: ¡i. Rolle ñ& schlau &&#J Rlytlmus ft Beutel heilig ohne obdachlos Tanne retten Lebensart Seife kóstlich skanclalós Skulptur Haartrocleer Trockenheit verlockend Aufenthalt mittsn in ¿¡hnlich halbjiürlich slcn Mnl lr¡hlen anziehen 3@ .1 . !jJ! .f revenir rigoler robinet m.¡¡ . ¡jJ.j.r ¿l¡+l e' J ¡i's C-F 'é¡r'¡ :J¡t..Sé rÉtcr "x AF* -¡r.¡-lL ürrl 9J¡ AJ+¡ d¡ought atÍacttYe stay within similar twice-yearly to feel good to tighten to tighten one's belt waiter depaúment napkin to be used for so much so that seat to sign sincerely slogan company sociologist to heat sales solidarity solitude witch to wish to relieve often spacrous # Étf Étüiñ ¡EE *4EJ tr ÉT +/l€ffiÉt EEXIJ 4Eti* u|"¡: .¡É 4J. rusé rytbme m.-rtJ .. ' . d¡r tJ¡J* 4J.Ícl u-t ¡5 . rJjis d1l_ É..b4Éfr Wfr-*. Sachetz.JJ¡* .3i. sauver savoir-üwe savo¡t'tl. sociéné f.! & frffi.¿-l-r .+. ffi& ++mÉ eq 4E Solid¿¡itát Einsarnkeit Klingeln Hexe wünschen ¡ljé r. Írl -c.. q. réunion.4tlL ¿tJtYt+:.. sécheressef séduisant séjourrz. jf sorviette servfud si bien que si¿ge m.)l sj¡ üi¡ é¡ ó¡-t -.¡l+.i¡rJ .Dienst Serviette dienen zu sodass Sitz unterzeíchn€n auaichtig Slogan Gesellschafi Soziologe pflegen Ausverkauf lF*F ¡84 *fr HIE Eg ts& SE Hid!! tr€ a\Él i1é+* ffifl ü'l . savoureux sca¡rdaleux sculpturef séche-cheveuxz.rjlj' .9ft .ln .¿F- répressionf reprocher respectef respirer responsable z.:úil ul¡IJr .EUI@ repasser repérer répondeu¡ m.¿É. llrñril to 1ron to mark answerphone representatiye Ef. L¡t¡r ü/\Ét 4.¡Lrn ¿l-!+l alt" r -+G.j fu¡+. représentantrx. seryice z.¡ . sacré sans sansabri saprnn. Éri +x. .f résultatz. r6Ie m. Eg "F. Jri" .:. au sein de se¡nblable semestriel se sentfu bien serTe¡ se sefler la ceinlu¡e seryour.

& w* *e*iE iÉffi ErtÉ! gt+. hpo unifo¡me urbano vacuna vajilla valo¡ la víspera hieloelelDavimsnto üejo violentamente vía vela verdadero spezifisch stabil Statue Stress gestr€ssr strild ertragslr reichen folgen oberfláchlich überflüssig obere(r) ertragen übervólkert überwachen Symbol Hausarbeit Kopfkissenbezug G@ H*É! Efi& )l!)J 3ilH úaJ ¿i.r ¿"¿ :rtj. ¡tu +l¡1 e)-e . un tas de télephériquez.tr rilj ¡-.-eJ..I4 Cl¡l .¡A'ej É)i ffin{!c rÉH llfi. vaissellel valeur la veillel verglas z. urbain Vaccin m.1'+LsS.v¡r¡ EÉ*tr Geschir Wert Vorabend Glatteis alt heftig ItJt UITE EU. . ir.fr L ú.t"ú eu'+rji f. trimestriel tromper tropical trottor m.. vieil violeÍrnent voie/ voilel lrai G@Eil EEilTI specific stable stafue stress to beundershess strict to úobesubjected to be enough to follow superficial unnecessary upper to üthstand overpopulated to keepaneyeon symbol específico estable estatua gstrés eshesado estricto sufrir bastar seguir superficial superfluo supenof soportar superpoblado vigilar símbolo ta¡easdomesticas fundadealmohada t¡aje de chaqueta varios teleférico telesilla testimonio iemPorul tenso teÍaze tercer mtmdo tolerancia tolerar torcido Sremp¡e aún tóxico t¡adición t¡atamtento Íaidor tranüa se'l€cción trimest¡al engañar Íopical acer& teJof.sIE¡ (¡lJjll ¡fJl¡r¡¡É-) ..iJL ¡¡J.J5 q1-$ .¡\ fflE 4t4 .. teÍrporaire tendu terrassef tie¡s monde z..¡¡ .r.r ¿1S. .t-r. témoignag€z. weg Segel vr'ahr siú.l/f'..J.ne frFÉ! +á Ei+ ñi+ flffiüt t(E c. É-#rÉ+ fift €+E-&É! *ffiÉE -. Íaitre nt.rlr .1¡ 6¡L'¡ cn¡ .1rll* ¿31j LrL.ts8 f¡*[J drj r.Jr. üeux..nim.r L!¡.dJ¡ J} 1+ frft. symbole Teches menagéresl taied'oreillerl tailleurn.¡¡t . tolerance/ tolerer tordu toujours toujouls toxique traditionl fruteú]e.a*! 1¡l ic 4. stressé strict subir suffire suilre superficiel superflu supérieur supporter surpeuplé surveiller z. tramr¡r'ay lrr.¡ rÉüt aff **ff) ^trü*lÉl ffiu *?Í ** t[€ di.e.J-.r e-.-.¿ ÍáÉÉr HEJ1fi FgÉ! ]fii/€ ffiffi frmÉ! .dt"..¡. IJniforme z. télésiégern.J{sd¡t .ci .¡!JL F*É! zti eF- .1+.¡ Tvp Uniform stádtisch fi!¡E fii: ffi g.i" +l+ úu. tuile/ twe m..3¡t ¡ a+¡ t'! ¡lSr Éi!¡13 household chores pillowcase (woman's) suit a heap/pile of cable car chair lift story/account temporary tense te¡race Third World tolerance to tolerate twisted always still toxrc tradition treatment traito¡ tlamway sorting quart€rly to deceiYe tropical pavement tile chap uniform u¡ban vaccine crockery/dishes value the daybefore black ice old üolently way/lane veil tue Kosti¡m ein Haufen Drahtseilbahn Sessellift Zeugenaussage voriibergehend gespamt Te[asse ffritte welt Toleranz dulden verbogen rnmer immer noch T¡adition Behandlung heimtiickisch StraB€nbahn Auswahl viertelj iihdich fiuschen tropisch Bürgersteig Dachziegel *.IIME spécifique stable statuef $lessn.i ¿$ '.

. brésilien .Te st 1 $ Écoutez ei Écrivez comment Était la vieil y a 50ans. ll d MontÉol? que tu (vouloir) 3.. merci.Ellessont oussi bonnes que vos informolions I 4.non.3 . t (n l. 2 n'J: Écrivez le nomdechaque élémeni du rO n o l : n"2: n "4 : n o5 : o a t tcnvezcequerattchaque personne. nouveou / un omi l. . r{ D l . +G 2.--. .Cest mon féléphone portoble I 2.ó. lesordinoteurs . Excuse-moi.{ro¡d 2.-. l.oller? je (ne pos sovoir) 4.2. .- 4 Remettez dans I'ordre le nom et I'adjectiF.Tu os mon odresseélectronique? . i'oi l'odressede Luciemois je n'oi pos ton odresseélecfonioue..l l .. oulre/ desexercices b ../ une éfudionte l'letfez le verbeenire parenthéses á I'imparFait.Elle . premier/ lo poge 5. mois mesvoisinsvonf me préter leur échelle. délicieux / un gdfeou 2. Quondie (éte) -..vieux / une voifure 3. 3..pet¡t. Tu os une échelle? .. --. 7.. Faites lesaccords nécessaires. + (n -4. Vos informotions ne sont pos lrés bonnes I .Euh....Ah. +E (neposexister) l. 6' Remplacez lesmots soulignés parunpronom._ . non. (foire) ----.Non.ll est d qu¡ ce téléphone portoble? . 6 o. Oü esl-ce ...t l a . .

l. dons le lll" onondissemenr.d huif heuresou plus tord.Jeon-Philippe de sonmétier d so ftllepourqu'lenfement 3. l. mois ie n'en suispos s0re.Te st 'lii!... .-. + (D l. Modome et Monsieur Legros r(I 3 Indiquez le nom correspondant proposé á chaque verbe et rayez quineronvienf pas.. ie so¡sdéid que ie (étre) .chez Lucensemble ou tu y vos tout seul? (m'ottendre) Je préféreque vous ....Je resteroid lo moison ou j'iroi voir des omis. Tu me demondes 90 pour que ie te (dire) . 2.C'estLuciequi o pris les clés. 3. Cestplus sympo d'y oller ensemble..Morie? Elleo préféré lo iupe rouge. Alice 2.. le verbe á la forme l. . (venir).. Emmonuel 4. ü l9 heures. A Poris. (\ Écoutez ef complétez lesphrases proposées.. 6-l frtt.. Mortine explique ofinque r- et dites te quelespersonnes 2 $ Écoutez v¡ennent defaire. Je croisqu'ils y vont en voiture... mois il foul qu'on (portir) ..demoin soir? Tues sOrque Pierre Non. lo & Posez lesquesiions correspondant auxrÉponses.. Utilisez qu¡est-ce qui/que ouqu'est-ce qui/que.belle ! Tuveux qu'on (olled -.. 5 Posez desquestions I'inversion sujel-verbel pouvant [avec correspondre á ces ráponses. . lltilisez le oassé rÉcent. . ll vo portir ou Jopon l'onnée prochoine ofinde -------porlebeoucoup 2. Louis 3..J'oimerois bien qu'il (venid .que tu es belle? Mois non..lo +-I peindre : le. Cest le 05 28 lO 02 23. lo créer: le.. 3. Je pors demoin soir. +- .. D occord... . lo chonger : le. I'article réfléchir : Ie. J'en oi deux.... Porce que je n'oimepos le rock r- parenlhéses entre qu¡ronvient.-.Demoin ? Je ne sois pos.

Elleest . Posmol ton idée moisWeso deux . ó.ropide)de se promener 3..Tuy vos touiours? . 2..Non...Cestencore 4. 5 r- 6. 2. 2. .descrémes de beouté I 4. 4. ffi R.Cest vroi que vous ovez touioursbeoucoup d. Colilinge lo . cest trés(ogéoble . 0bservez ces dessins et faites pour six phrases comparer [Éline il y a 20anset [éline maintenant. Cestbien.. So premiérechonsonéioif trés bonne mois celle-ciest __ __ .Tues déid ollé en Asie? . +- .. . .spocieuse). l.. L:es góteoux Poquiersont si (efficoces .Non.. 3..des lessives pour votre linge frogile et délicot 2 . 3..bon . CélineConoestune trésbonnenogeuse. .ef loplus----. .Tuos desfréres el dessceurs ? .p e t i t téléphones portobles : le GH2l3. Réver.ropide .orgent sur vous ? .spocieux)qu'ils ploisentd toute lo fomille.. 5.ll étoif sympo ce petit cofé pés de lo moirie.sc¡voureux l.Non.. 3. r{ I l. 5. +- cher.Mognifiteint: lo ----. il n'est pos (séduisonf . +O l.... L e. ¿4._ __.. ..rlesadjectifs quineconv¡ennenf pas... Q fumplétez lesphrases avec le comparatiF ou le superlatiF quiconvient.Leoo déjd vu ce film? . Aidez-vous desadjectifs proposés.Non.. ogir.Non.efficoce).de lo égion Centre. @ tomplÉtez lesrÉponses.. .spocieux en fomilledons lo nowelle Renoult 4.Tu os encore des bonbons d lo froise? . ...l o u r d e t l e.y.. Cette nouvelleboissonoux orongesest vroiment(délicieuse ..confortoble.Non. Tu porles bien frongoismois Cestlcuro qui le porle . Tu ne dewois pos ocheterce fouteuil.de go0t et colories donsles nouveoux desserts Sveltime.Test ll (\ Écoutez ef compléiez lesstogans enutilisani dessuperlaiifs et descomparafifs.efficoce l.propositions..

ovecMothildequond. 7 + üm RÉcrivez ceprogramme devoyage enremplaqant pardes lesverbes noms. Anne o lu le textede Io poge 3ó. Mercredi : On troverseles montognesde llAtlos. moi . l... ont --. moisSophien'y connoÍt rienen informotioue. Medh¡ o lu le textede lo poge 4ó. --+Anne n'o pos lu + Elles 2. Frongois Mitterrond o quittélo vie politiqueen 1995.J e ( é t r e ) 2....ie n'oi vroiment pos le temps! ... Élod¡e hob¡te rueGuérin. On vo d lo Morfinique.de l98l d 1995.... 2.Te st 1 (\ Écoutez et complÉtez le tableau.. d l o p o r t e . Lundi: On visitelo Médino.r ( 9 of o i t . iu vos lire lo lettre .Oui.le directeur 3.r 4.Ledirecteur leuro demondéde hovoiller sur le projetmultimédio... q u e ) 2. ... . . Chérie. Alors quels livresvous (lire) . Lc f¡lleo de longscheveux noirs. . Je ne retrouvepos mo disquette..-.. ! 3 lompfétez lesphrases enuiilisant le/lo/tes n1me[s] .tu sois..r ( i ly o . . -' Élod¡e 3. n'oi pos le temps! ie 3. entre '1. -....Est-ce que quelqu'un lo (prendre) 6 + lffi Transformez lesphrases enutilisant lesmoisindiqués parenthéset. --+(il y ovoit. .J'hobire rueGuérin.-.. LesJeux olympiquesmodernesexistentdepuis 189ó. .. L¡ méreo de longscheveux noirs. que) . nous(ne pos sortid .-. l... ou nln ptus..LoMortinique ? C'esf omusont: Bénédicte et Corlos y vont .-...tout d coup.p¡ess¡ons dilisées i oeressions dirc pour son inquiétudei Éconforbr ipour diologueI diologue 2 2 tompfétez lesphrases averous5.mon mori (vouloir) ---.. boh... . 3..Bvolér¡e ----. . rm que Julienme (écrire) l.-.le ch¡en les (monger) 3.les chocolotspour tq mére. . On orrived Robotd 19 h 10.. suiet delo discussion urilisées i o.-.. . Vendred¡: On explore lo région de Morrokech. se coucher t6t. Sondrine bureou. (discuter) (entrer) .ll o été président de lo République pendoni 14 ons.q u e ) . hob¡te 4 Écrivez les verbes enlre parenthéses á I'imparfait ou au passe c0mp0se. moi..hiersoir. Dimonche : On porl de Lyond 17 heures. moi 2004. +{mnm dons son ( s o n n e r-). 2.. . 5 Écrivez lesverbes entre parenthÉses aupassé composÉ. Attends. Non. . Lo Lithuonie foit portiede l'Unioneuropéenne depuisle . +{re +{re 1.On portpendont lesvoconces de Pdques.s o u sl o d o u c h eq u o n dq u e l q u ' u n 1 ..[que]. le quorlierhistorique...Tupeux cller d lo réunion du Conseil demoinsoir? Porce que.

i'oi . +- l.... +O l. On o donsé .. Est-ce quevous(éfléch¡r) ----. á I'imparfaii ouauplus-que-parfait '1. J'oi renconfré Emmonuelle quond ¡e suisollée d l'université. I Je m'indigne. I collegues 2. I omis..(sortir) ou moment . I o quitté ottendoit Emmo ó lo moison.. [peuventl l. Poscol dit qu'il verro pour un dossier Benoit urgent ! ! f ! o porlOovec Benoildu dossierurgenl lo semoinedemiére.? 6 T r a n s f o r m e lz esphrases e n u t i l i s a n tu n g á r o n d i f . Quond tu portiros.. 3. Anne (ne pos recevoir).... Mettez lesverbes aupassé composé. l. d Loure et Bruno.cure pos n'esl ollée chez L. surpr¡se 3. 2. le bureou d l8 heures. tous ou toutes.d lo proposition que ie (vous foire)----.qe songoroge.mesomiesm'ontfoif une trésbelle pour mon morioge. Poscol dit ou'il | étoitdonssonbureou. (ovoir) ----.Te st + (f 1' (1 Écoutez ledialogue enlre Emma et Pascal quironviennenr. vous ? 2.mon temps.mo corfe du Véinom..qu'elle ----.{erme bien lo porte d clé I . ! 3. Tu écoutesde lo musiquequond tu trovoilles? 3. On s'est beoucoup omusés. Emmo chezLoure el Bruno."J'. I I moriet femme. rovi(e).m e sm e s s o g e s électron¡ques.. Emmoo léléphoné ! I I I a Benoit d Poscol ou bureou.. de bureou. Ne t'inquiéte pos. 2.fresf6t pour voir le lever du soleilsur les montognes. I | étoitdonsle bureoude Benoit 2 tomplÉtez lesphrases avec úouf. I Je su¡s ! 2. toute. d Poscol sursontéléphone portoble. oü elle (med¡re) (neposrecevoir) 2.... ll y o destrovoux devontchezvousel beoucoup de bruitiusqu'd23 heures. ! J'enoi ossez. I Cest intoléroble J 9o me réiouit I Qo m'énerve. I estolléeseule est ollee chez Loure el Bruno ovecPoscol.. Vous(comprendre) son explicolion. Vous venez de gogner un beouvoyoge ou soleil.l on u i L 3 Écrivez lesverbes entreparenth¿ses auplus-q ue-pa rfait. Sylvie ----.^r.. +-D l. I Je me réiouis.lesmofins? 4.un petit (neposvoir) Elle occident porce (oniver) qu'elle ----..oure et Bruno.. I Cestinsupportoble ! + (n proposés 5. 4. 5. lls (se leved . 4 FIl.... . .Ah! bon? Tuvoscourir ^---.l leur méremoiselles -) ----. o vu Benoit ce soir pour porlerdu dossier urgent ne peut pos voir Benoilporce qu'il porr en ltolie. et cochez lesrÉponses L Emmo ef Poscol sont fére et sceur. ne(poslovoir 4 +[hoisissez la oulesréponsefsl quipeut convenirá chaque situation. I ef Bruno ovecBenoíL ! estolléechezL. 3.qu'une voiture ---..

.. 4.) _ -_. l'occueil I lo céolion i le respect oménoger +(rc desiruction construire verüe occueillir 6 parunpronom. Le nouveou direcleuro pour objectif de 5 tomplétez le tableau. deuxcolldgues de tovoil.Je suisdé9u(e).. .. l . Rayez le motquineconv¡ent +Q l. 3. ie n'oi pos tout mongé lJe f'oi gordé un morceoude gdteou 3. 'G l.2 . Audrey ? Je vois vous présenter Audrey. donsle solon. on envisoge de 2. ofin de) nousdonnervolreovissur ce produit 3. 2. dons lo cuisine. Attende¿ ie vois vous {oire une copie de mo lettre. ou 0. _ _ _ __ 2 phrases. Les deux personnes soni: un homme et so femme. f un propriétoire ilssonf. Non..930. pour)on fixe un rendez-vous lo semoineprochoine.Te st et répondez auxquestions. 1 (\ Éroutez '1. Téléphonez 4 tomplÉtez cesphrases. Écrivez unminidialogue avec chacune deces 2. Coroline nous o opporté les résultots ce motin. Nous ovons perdu beoucoup d'orgent Nous ovons l'¡ntenl¡on de 3. 2.Au débutde lo scéne. Cest lomentoble ! 3 pas. Remplacez lesmots soulignés 'G l.930(de fogonque. ! I donsIo solle de boin. I f donslo chombre. il m'o porlé de son proiet mes photoso Volér¡e. Vousvouslrompez! 3. Oui.on o pévu de 4. ffi et une locotoire.800. Qu'esf-cequ'on peut ouvrirovec les clés? rü I I deuxomis. oui. Lo moison est trop petite. Commeie voudrois chongerde fovoil. +{D l. Non. .. de fogond) obtenirensuite un bon trovoil. Je vous roppelleplustord (ofinque . ie voischezelle demoin pour montrer 5. ó. 2. ll fout ovoir un bon diplóme(pour que.

.... Qo co0te22 € et ie n'oi que 2l €.. . l'odressedu restouront ? ó. 2 ... 3 tomplÉtez enmettani quiconvient le verbe á la torme correcie.tousensemble ou Moroc.p o r l o p o r t eó l ' e s t du bdfiment 3.. 3. Défense de .pénéfer jeter .dimonche. ll fout que ie (fo¡re). .Je suisdésoléeque tu (ne pos comprendre) . Cestdi{ficilede vivre sons Poul. 2. Ne pos vos déchetsdons lo noture. 4. Je pense que Pierreet Louis(éhe) .- b) 0ü peut-on t (D trouverchacun deces panneaux quiconvient ? tochez la case dons un¡eslouronl dons unpon dons unmusée dons unebonque ponneou I I I I I ponneou 2 f I I ponneou 3 I I I T ponneou 4 | I t I r 2 Transformez chacune phrases deces enutilisant le verhe nonquer. ll me fout I €.fumer . . 3..l Écoutez et associez chaque document á unminidialogue... J'oi envieque nous(portir).nous revoirbientót 3. l. . J'oi bien peur qu'il (pleuvoir) .chez Morc d cette heure-lo. 4.lo situotion. 2. le troin vo port¡rsons toi ! 4..les voir plus souvent 4. PourKofio.... .déronger . . des poubellessonl d vofre disposition.. +O l. 3.. 5. Vos porentsvoudroientque vous (oller) .." . diologue 4 : d o c u m e n-f.. . Dépéche{oi...Test 1t O. l..AppelonsJes. Pridrede ne pos 4 llettezle verbe parenthises entre ausubjonctiF.. . .Ie ménogesomedi. . Pensez d fermertoutesles fenélreset lo porte quond vous portirez..-... 2..d lo moison.. . Elleest súre que Fédéric (ovoir) ..entrer +O l..dons lessollesde cours.-. rt- d i o l o g u eI : d o c u m e n l ..... . +O plus d Poris.-. . Je ne sovoispos que tu n'hobitois 2. Nous ovons besoin que quelqu'un nous oide d foire cet exercice.diologue2 : document ----- diologue 3 : document. ll n'est pos bon que tu (olled . Je vois étre histesons mes omis. J'oimeroisque nous (pouvo¡d . iO l. 5. Tuos foit 9o pourque ie (prendre) le troin ovec foi ? I'leffez le verbeentreparenthéses á l a f o r m eq u i r o n v i e n t .-. +- 6 Remplacez lesélÉments soulignés parunpronom. ll est interditde dons ce bdfimenl sons ouior¡sotion.

l.3.. 2. grdce d) lo choleur (d cousede.. profiter de +m l.Lesrésultots 3. On o trouvé un pet¡t hótel. servir d 3 Fa¡tes une seule enutilisant donf. 1 fi Écoutez probléme diologue I diologue 2 diologue3 +ffi utilisée expression ut¡l¡sée e)er€ss¡on pour rcprocher pour se ¡ustifter 2 Écrivez unminidialogue avec chacun de cesverbes.-. Est-ce que vous ovez contoctéModome Chouveou? 2. ll y o souvent des problémes en été (d cousede. Jevoisessoyer de ce l¡vre. Vousovezbesoin ó.-. 7 pas. Ellene peut pos venirdemoin porceque . Dhrase rffi l.Je n'iroipos d l'université 4.. olors por conséquent . Non. 3.On est trés contenisde ce petit hóte. Tousles mois. de sécurité vérifient 2. Rayez le motquineconvient r{re (d cousede. C'estune offoirepersonnelle. Cest un nouveouproduil Je suisossezsotisfoif de trouver le livre.lesservices les mochines. fsans i{ffi l. Lo société Brochord construiro 5 á la forme passive Écrivez lesphrases reprendre le sujetl. ie n'oi pos son odresse. ll foul rencontrer de ces élévessont trés mouvois 4. +{ffi l. Écrivez +{ffiffi l. Commemo femmen'estpos fronqoise puisque . Ledirecteur o modifiéle progromme. 4 les phrases á la formepassive. 3. de ce nouveouproduii 5. Je ne veux pos porlerde cefieoffoirepersonnelle. . . les porentsdes éléves. 5. On o pu trouver une solution 2. On vq fqire beoucoupd'économies moch¡ne.Test et complétez le tableau. 2. ll y o de lo neige sur lo route. 6 tomp létez lesphrases. On vousenverroles résultols lo semoineprochoine. Le Docfeur Monco o ooéré mon mon. gróced) cettenouvelle 3. Les moisons des propriétoires ont été inondées en 2003. gróce d) lo directrice. le nouvelimmeuble. [Éiotdonnerode l'orgent oux propriétoires. 2.

oppelle sur le portoble de Frongois. Nous (pouvoir).Je viendroiste voir plus souvent ó....Fl-t I EST I + +m 1 $ Écoutez et dites cequ'exprime personne. +w l. e. .. J'oi trop de hovoil. ll lécriroit 4. Appelle-moi 3.inviter Fobienne et Nicolos.en porler d votre médecin.¡mog¡neque) Tuvos réussir l'onnée prochoine. si tu os le femps. c. vous devez prévenirpor féléphone. Si tu le sovois.. 3 Associez unélément dechaque colonne. f si i'oi le temps.-. 3. ll . demondepolie informotion incerio¡ne proposilion condition/hypothése 2 nefiez le verbe parenthéses entre prÉsent. d.que tu roppelles to mére.... . pos toi ? 4. si lu ovois le temps. tu recommenceros ce n'est pos un drome..tu ne pounois pos me ioindre.. b. (dons le cos conlroire. si i'ovoisle temps. Béo et Lionel(portir) troissemoinesen Chine cet été. 2.. ... . dimonche? (follo¡d 2. s'ilo le temps. 2. Cest trésdécevont . . ll lécriro 2.. Tu pourois prendre un cofé ovec moi 4 Rayez I'expression quineconvient pas. aucondiiionnel +{w ). r{mm l. Cest plutót triste. (Au cos oü ..Je (monger).non ? rffi l.bien une petitetorteoux pommes.En cos de) molodie. .tu me le (d¡re) . chaque [ochez ¡es cases qurc0nvrennent.. s il ovoif le temps.. 3. Je viens 5.. 6 Écrivez un minidialogue avec chacune de cesexpressions..? 5. o. Vous(devoir) . ó.elle o oppelé cet oprés-midi. . . (Au cos oü . Promis..Dons ce cos) . + {W 5 $ Écoutez et tochez lesrÉpliques quiexpriment la trisiesse oula dÉception.

Etlesdeuxordinoteurs . lhobille .Te st I 1.ll n'ovoitpos [mis. lmaginez uneréponse enutilisant lastructure l. celle. Lucien ou toi ? .Euh.Elleonive lundi.Oh ld ld.. n'oi postrouvél'odresse ie de Philippe Lebel.louscesprogrommes ? l'intemet 3. +O Q pas. portélde monlreou s'hob¡llel. poursorlir. loquelle. Tuos oussiun groveur de CD? besoinde loul co ? 5. Votre mouvois résuhot d lexomen m'ennuie que tu n'ospos peur 4. 9o permetde. s i celu¡. Sondrine sero ld dons cinq minuies..Tume donnes une photo? . J'oi compris 3. r- l. ... Je protesle(contre. Tuutilises beoucoup ? 4.ll y o deux hótels bien.Oui. ie 3. 5. 2.Quel iour on voil Modome Sugohoro? Lundi ou mordi ? . et Écrivez lescaractÉristiques d'une S Écoutez r- proposÉe. Euh.. ie ne [sens.. Q Écrivez unminidialogue.. ie n'o¡ pos beoucoup de iemps. 'T que toutso¡tterm¡né l. n. 2. chete. 1..r le moiquineconvieni r- posbience molin.Non ! Je veux le porler mointenontI I Transformez lesphrases enmeftant enreliefl'ÉlÉment souligné. 2.cetordinoleurldcoOle 990 euros. ll o prisfroid. me sens] J'oimoldormi. Elle 3.¡'oi cossé ton ioli vosebleu ! ..ll vo d Grenoble mo¡.Ah.. qu'il n'ovoitplusd'orgent 2. Tuos chongéd'ordinoteur ? 2. llbú montrer .Monsieur Leclerc me l'o dit 2. non I Posle voseque j'oi ropporté du Jooon ? sontou mémeorix? 5. . r(- l.Vousoveztoutes lesodresses ? . l'oufreI 340.mois on o rendez-vous mo¡di. l.. . Cesfpour.Non. 4. ElCestquoi. si. Mois tu os vroiment r + + + + Ceslpour go que. quellephototu veux? qui poroissent 3. vo¡s d Annecy.Ah. ll voudroit le 30 owil. .Comment tu os su que Corinne n'étoitpos olléed Brest ? .r. nen. Qui vo d Grenoble... 2. Cestlomentoble ! Q + pardes pronom Rempfacez lesmohsoulignés tequet. 4. 9o serfd.. . 4. .. . tu peux revenirdemoin ? ...).y. .. oeoucoup... (<lolita .Quel h6telestle pluspés de lo gore? Q Transformez lesphrases enmeftant enreliefl'Élément souligné.. .

en porlerd mes pqrenÉ. 4.... Som téléphone dons une société. Q * ces minidialogues et dites si lesaffirmations sont vraies oufausses... . 4. r- Je hovoilledons une sociéféde communicotion et ie suisou .. . @ (\ Écoutez qui conviennent [ochez lescases r- @ f. Elle morche ovec élégonce.. 4. S tomplÉtez lesphrases avec quironvient. Som oublie de se présenfer... 3.le le sovois. le troinest enlin porti.. J'oime beoucoup mo sociéfé . Tuos foit de lo choucroute .¡.depuisdéid une heure.. l'express¡on +(I qloJ.de lO kilosen quelques mois. . 5. ó.ou Conodo ei nousfoisions du tounsme. LcuisMoutier roppellero plus toro.-. Émilie 2. 5... 3.je vois .. 2.¡ il yo cinq ons.i'oi inviié des omis d diner vendredi soil: 2. porle ovecdouceur.... $ Écoutez wq¡ foux l.. Je soisque celo ne vous ploitpos. nous ----..mr le verbe entreparenthises quiconvient.. Monsieur Gorroud n'eslpos ld.qtQr-rrg l... ie vois essoyerde portir ce so¡r pour Modrid. Ah ! Boh.Somuel ne soit pos ld en ce moment. ei retrouvez lesrépliques quiexprimenl I'opposiiion..qui nous représentenl ouprés de lo direction.!!. l.lo gréve des pilotesd'oüon.lls porticipentd oes el discutentdes problémesque nous pouvons renconfrer dons le codre de notrelrovoil.. 3.4 @s. Tu dewois frovoillerovec sérieux.. ll fout écouterovec potience. ll m'o épondu ovec colme.olorsque je (monter)----. (éfre) yo 4. Morto (trovoilled --.....ie ne vous dirois rien.ie ne monge jomoisde porc.des éclomotions.qve gue.Test $ tomplÉtez lesphrases avec le motquiconvient. nous sommes 40 employései nous ovons hois .-. ll o été molode et il (moigrir). Notholie est ld et vo porler d Som.. autemps .'(I l.st8$"cnd . 5......A l0 heures. te voild en{in. t I I T I I I I T I r- S Remplacez lesexpressions soulignÉes parunadverbe.Ellen'estrestée que deux mois...On (flottendre). 3.. ..depuis une heure r 2. ll un on....s..depuis nolre dispufe.molgré.Avonl i'étoisqu morketing et i'oi chongé de depuis un on. Bruno (ne pos me roppeler) . 5...

(Enréalité /Alors). 2. Vousremplirez cettefiche.-. 2.. (quontd /de plus)so sceur. (por oilleun/en r¿ol¡tO)..Cestpourquoiie ne peux plus porler... 4 rtffi l. Delphine s'occupe d'informotique elle développedes sitesinternet . pleutouiourd'hui. 4. 3. 4.fétesdépenses.p o u rt e n t e r d e t r o u v elro b o n n e . quond ó. 5 quiconvienneni thoisissez lesmots pour compléter le texte.. . 3.(en effet/en loit).. c'estle momentdes -. Mois penonne ne pouvoit m'oider.thristine et Jean-Michel 1 S Écoutez et cochez quiconvieni. 5. ie vois mémefinir ce trovoil. On peut défendrele commerce éthiqueet on peut (donc/oussi)encouroger le commerce équitoote. On orrivero plus tól de fogon d t'oider d préporer le repos. trésvite et leur donnent qu'ils{ont olorsdes le sentiment . Rayez l'Élément +ffi 1. Christineodore offrir des codequx. Noél est lo fétedes enfonts.. Messieurs. Jeon-Michel odore Io SoinfPotriclc ó.. ll o beou trovoiller dur. 5.J'oi hés mol d lo gorge.il n'o pos de bons résultots. le trcin n' 8825.. la réponse vroi l.J'oi porlé ovec lo secrétoire.por conséquent.économie. puis ovec le lechnicieninformotique. ll esl tord. 4.publicités.il est orrivéen fin de journée. 2. Exprimez c e sp h r a s e s d ' u n ea u t r e m a n i i r e e n g a r d a n tl e m é m es e n s . fqux ? +m ffi w ffi ffi ffi ffi w f f i w f f i w f f i ffiffi ffiffi w f f i +ffi 2 S Écoutez ces répliques et cochez quiconvient. Beoucoup de monde se rue d o n s l e s . on risqued'étreun peu en retordou rendez-vous. (ou lieu de /en roisonde) un incident ó.s'ilvousploit. +w .boutiques. ll y o beoucoupde neige. " -. -. la case exprime lo surprise opprcuve uneopinion 3 quineconvient pas. technique.ie suisportie. il foudro nousfournir deux enveloooes timbrées. Puisqu'il on n'iro pos se promener dons lo forét. Pour Jeon-Michel. 3. Christine oime bien lc fétedu Beouiolois nouveou. l l y o m é m ep o r f o i s des ef des disputes I Les commergonls pousseni leursclients d foire leurs. Elleoime beoucoupNoé|. Mesdomes.Je pensois qu'il orriveroit le mctin. 5.en ionvieret en juillet. Jeon-Michel s'ochéte lui-meme leschoses dont il o besoin.bousculodes rues ochots soldes économies offoire Choqueonnée.

t0 >g > 9o foit.5.celle(s). 'fu annois gs. Ia clé dont lo¡ beso¡n es¡ lesléedonsma voifue.celui-ci. Io lienne. ly Ieslui. (en viens ! ll foul que vousm'oidíezlen ai besoin loi beoucoup ñ en voyont ce speclocle. Embmsse loutle mondewant de polir.1 2 ó loi de plusen plus envie de chonger de trwoil Il o de moinsen moins{omis. Moi qussi. u4Al3 'r9. Je le souhoífe vminent ll b lui dit ll lo leu¡ donne. qussiite que fo¡.la y Ie-noi. Le ñtre estpluspetít? Cestle meilleu¡¡""s¡ourc.. lesleut lesen. 13 u7 ML22 uóAl3. lo¡ héshin. lu connais cetéctívoin dont le liv¡eo ¡ecu le pñx Femino ? (homne donl elle estomou¡euse rclliient d Pdis. Cevx 'r3 u4Alt. fu hit un noisqueie n'oi pos pi mo cla Ott estcelh dAgothe Je n'oi i quiveulenf pewentsotircinqm¡nules. Je ne pan posd lo piscine.ounnt (que) > oussi Je podimi oprést heures.t4 15 > > > > > > b lui.lz uto49. 20 Ul| At9.58 u7 Ml. 'r7 u3Aló u4At3. Je ne lai posvu depuislongtenp.lesleurc. tO ll u3A4.les) meilleu¡(e)(s) > le míeux > Ie plus. Je n'oimeposgo el Prene non plus Je ne te veÍa¡ pas ovan ce so¡r.Ie noins u3 49. Mon{ik estgond. 13 . . Je lui oi polé want qdelle poñe..]O .ronl de > d\/ont que u548.. / qprü dvohtné. Elleo pleué aprésqlil estporti. Noussommes les rnoins¡icfies U5p.le bur la lui. u4 A . que ulo 49. ur Al51ó u3 Al2 U3AI2 > b (lo.9.ó8 U4 p. 20 2l u8M.9.22 14]' ró u5Ar3.contenus U = unite A = qctivité > oprés > opés gue (que). ltnt ! u3 A16l7 U l l p . Io-nout les-nous > Ie mien.nt de lo v¡lle.Io-moi. 12. Donne-le-noi ! RendezJo-novs ! Iu os monodresse moisie n'ai posh líenne. lo¡netu¡s voyager pdtout donsle nonde. ceux.q u e >le hobite encorcd Nce ? Il estpotí I y o deux ons. CestJuonqu¡ conprendh nieux le {rongois Cestle plusgrond. ut¡ Al8.to ll. non plus > cryont > e. lhobite ici depuis20 ons/ depvis 1986.les-moi Ie-nous.12 vulnwo. Io leur fen. . 12 > celui. celle-ld Les beow ponlolons ! J'oinebienelui-ld > dqli > de plus en plus > de mo¡ns en mo¡ns > depuis lu os dela. ll ly conduit les luí o donnés.ou d été consfu¡¡.toi ? u5 48.. 39 > auxi. ll y o 400 onsque ce chílrc. Je cgurs llsn'ont posoutonl de chance aue nous.7 > do¡t > encore >ilyo > i l y a . .

Onnousyawt plus grond. 5i tu veux. 12..plus > ne. Il n'o pas{enhnt. ll a moinsd orgent pole moinsqueso fenme.Pos > ne.I > qu'eske qui ? > qu'est<e que ? > qu¡ eslcequ¡ ? > qui est-ce que ? > se /e. nieux (que) > moins u3M u3A4s.22 uóAl3. On m'y o w. ll pole tout Ie temps.14. Il cout mo¡ns víte. me lo.iomois > ne. Qlest-e qui foit toutce brvil ? Olest<e due tu ds dil ? Qui sl-ce qui veutépondre? Qui esl-ceque tu annois ? uóAi3. 20.6.. ll o plusJorgent ll pole plusqueso fenme.t4 15 u3 44. Pdsencote > nous le. Si ie powaig ie poninisen vocances au soleíl. On(yow. ¡ouslo. loi lo mémemontre que toL Cellegloceeslmeilhvre que loutre.22 . ll te lesdonnes ? I fen pole.ll.13.G u i d ed e s U = unilé A = octiüté > Iequel.21.ne les > ñ'en > n'y > méme U|OA9.lO. Je n'oi plusfoin. le les > len >(y > > > > fouf loute tous Íoules w A13. 5.14i5 uóAl3. Tunovsle donnes ? ll nousen pode.. 14. Onwvsyovu..loquella lesquelles preÍeres-ru lesquels fu oinres ces lives ? Leqvel ? lasquelles tu veux ? Celles<i ? > lu¡ en.t4 15 Il sele/h/l* love.. U9 A9. ll est cout plusite. 10 I l. 53 > fou:loutt > vousle. vousles > vous en >wusy U3 Aló. ll {en sowien| Only plú beoucoup.se lq se les >s'n > s'y >si u2 A19. 17 uóAl3. Je n'oí iomoisisité le musée Picosso Ellen'estpos encore potie. .leuren > ne le.21.t4 15 >y U7 A21. 17 uóAl3. laí ddnsétouteIo nu¡¡..15 > le lq te la. tu peux venirsamedi.t4 15 U4 p.. nousIo. Ce que ie vaisfaite ? Je n'y o¡ posrcfléch¡. 15 U5p. 39 > neilleule)(s).22 u2 419. J'oimetous lesgáteov< Tuos écoutélout* les nowelles ? Je deieunetovioun donsle méñe restou¡ont Tuqs tou¡ou¡s to v'teille voi¡wenoie ? ll wvs le donne? ll vovsen pole.ó8 > ne. 12 fu leur en pdems ? Tume la donnes ? m'en pole.20. eslmoinsgrond. nous hs > nousen > nou5 y > plus(que) u3 A16.

d @ Hochette .l€ursdroils documenls dro¡bde certoins en voin lesouteunou leso'r'onb Nousovonsrecherché Proupuech et conceptionmoquell€ : Chryslel Couverture Mise en poges r lsobelleAubourg Phologrqvurc: Euronumérique .g On . . (Boulogne Abbé Piene Billoncou*) Corporote 53 38 ó5 ó5 .p et du Développement de fEcologie p.p. : @ Robea l.ossoÍr Fronce Trouin ).eO Philippe--d O l¡itlPhotononstop .97: d O Fondofion Sébosfien Godef¡oy {3.Amond¡neBollord 11' 1Z 26-27 (ond). oó2:h @ Les . p. óO: O y'.fr )/TBWA .o Nemousus 2004 .onhdsfo-Réo-mg@RichordDomone/Réo-mdOlonHonning/Réo. 24 : Nicolos (¡ntéñeur du Musée) Poiis de l¡cHolleSoint-Piene.g O HocheÍeLivre .88.wwwocf-ftorg p ll8:1 O Pictures. kilr/UNEP/$ill Bios/p'empool Corporote(BoulogneBilloncourt) Duroble.35:@PMoscort/Reporte¡s-Réo.129 125 .com).p. 85 (o-c-d)./TBWA .b DR./Eye Building. p 134: h O Chorles -hmOErikDreyer/Getlylmoges-bmOSunset-bORolfBruderer/Corbis-g@Fellous/Réq 111135' 142' 178 Berger 10 (6os). l7B.ssociolion p.38-39.Tél:01 55 5ó 37 00 Fox:01 55 5ó 37 Ol . 120.fondqtjon-obbepienef Doniloüc/O )/@ Ljubiso ruede Romoinülle 75019Poñs . ll2:O World Geluck/@ Costermon de "l. .Jeon dlAngers O Musées .téÉsse-2OFiotAutoFron€e-óOJomR)niolceltylmoges-TOCorefour-8OTEIE2. l.ó4:OAloinDenonfes/Gommo.68. 84 p.49l2).75019 Poris Tél: Ol . p.64.48 : O JoséFusie Liv¡e Phototheque.82 (hout.offoni.d O lu{o" Aiimentoire Photothéque O Mquritius/Photononstop .50: h O p.Voiler.b O Fondolion (3-5.omnesryosso. p. Houser/Corbis Reporters Réo D¡ord/Plonet . 55 ' O AnneMorie Dowilliers.592ó0 Tou'. IO1.r. rue Duguoy '+4 39 75 99 . 138: h O Age/PhotononstoP Schuck/Age/Hoo-Qui @ Sreve Croft/Mosterfile . lllushdions: Cydlle . Scorcellefli/Gommo "PeftOiseou" de Femondo Georges Fompidou.122. iouneoronge" ioune..www. 17 (ho.111.4\.es).94 104 l19.74 \Íond\. P.c "l€ concours' busid Albertoéiocometi O Phoi.67 (3)'74./Sunset.5l : h @ Huhon-Deutsch Colleaion/Corbis lon Honning/Réo 'Dun Monde o lmáges.Toble des cÉdi* Cout/edue:OMoxDio/Getiylmoges-p8:Younefllequ'hobitechezmol'.2 disr RMN . Pictures.p37:fon .ForoleselMusique:BrunoNicoliditBenobqAÍüngem .Tél:03 20 2ó 08 8ó Fox: O3 2O 2ó O3 22 .e O ruedeVorenne 75335 Po¡is cedex Med¡coL Recherche ). n I ó.67 (l ). i p.esucculent du chof'dePhilippe Extrcít -3OMourilius/PhoicnonsloptP. 42(bot.p.69.1]fJ.32 (2).b O JosétusteRogo/Hoo-Qui.1o3.I "Fenetre" 2004 .org (54 7575Fox:01 07 Iél:O1 4439 ).Adogp Poris .75. P.2 .b'Felit Ubiqu¡tous/Coóis Nourel@ Chris Blond. Emmonuel . 19: fondsO DoveG.p33:2OFotomorgono/Corbis. 9. lmpression Soleil p7l :d O Prott/Phoiononstop .p.99. Morri l0 (hout).60. p.4 O Aloin l€ Bot/Gommo 5 O \ryPvPouzet2omn/Sipo .1O8. p.8ó (fond). 12& 139.53 Morti 28tvlontEgesphotogrophiques : Ehersom7 (fond).30:OPoscolColrot-@INSE de Bézé (wwwchoteoudebreFrei/Corbis g O Thierry Penin/Hoo-Qui p. .75014Poris Tél:01 4335 8ó0ó Fox:01 43 35 88 0O .9l : hg p.22. 120-l2l Jeon-Lcuis 29.p. p.p.3ó:fonds@Mourilius/Photononstop. 43 (cenhe).96-92 oux sonlÉservés repoduibdonsce liue.p l0O: Acfion cont€lo foim(4 rueNiepce.36.114.80:" Levont .3 O BrunoFeousse/Hoo-Qui . lO8.76. 46.l O Philippe "Moi Rocisie'OCóncerro Tenonde/Coóis Sygmo Associés SA Genéve Humonodes SPRI Bruxelles.oing li{utre'(23 rue Roger .ees/Geny . demierbolletde MouriceBéiortO Emmonuel Pods 2OO4.Adogp Foris Poris/O Photo CMC/MMN Pompidou-MNl. l€scou€t/Photononslcp " de Clo¡ldeMonet@ AKG Poris p.33 0). 42.71.Voléne 47 49 l3).A4-CC| PieÍe Burogli. . 18 .p. p. Il8-ll9: fonds O lmoges. ./Coibismh O Tereso (lllustrotion www-slryggecom et Grophisme ). 17 lhos).Centre 1973@ Musées Pél en pemonence Kunstmuseum Wntedhur. 53 (houü 5ó.42: fondsO E.Jeon-Lcuis 29 (5-6). lO9 (fond). 128 .28: I O Prismo m'i.frm.¡t).Fox: 0l 53 38 55 00 .52: O ÉlioneSulle/Getty . 86-82 9495.óó:OMortoNo$cimenl'o/Réo.cO Proit/Phoiononstop .50.75282 Pois cedex . 27 : h DR lesremerciemenh Volkot.3l :dO Fronz-Morc ./1954 O p Mortiguef. ló:hO Alo¡nBenolhous/Gommo O Un¡*'softvtrslcPublishing.bO n -mO EricCotorino/Gommo p.com Qo @ Plontu @ Colleaion P. de Sfoél"Les Homer/Coóis Boteo O Jeremy . p. i3.p.2l : di{ngers:p. O Moiriede Foris cinémo/Photosl2.2 O FobioCordoso/Age/Fotoslock/Hoo-Qui Dovid l. 2I l4).c O Unicef 06 . l9Z Cenhe de 'Juged dossiers" --3 (pour Presse lestexl. d Henri Codier Bresson O sipohióglu/Sipo .43 : fondsO Colleaion Jonos/Khorbine-Topobor .p.bd @ 2O8ólGommo..2O: O MuséeNqlionoldArtModeme. 93 : Bios/Edwods Mo*. Joblin 15.p 124'g O RegChoñty.Jeon-Pie¡re 2ó. O Gollimord. ioune-veir.Yonnick (d¡oite)J80 45 (2J.66.67 (2).98 : O LCI.i 13(gcuche).1966. l3O: O Strygge .osl2. 43.fonds O Dove G. 45. p. 59.wwwlrotenetorg/dmol ).b O MorcGoronger/Corbis Roy/Hoo-Qut . OPhilippeDesmozes-StF/AtP-hdOCufiico/C./$ill Pictures. Photogrophies : BrunoArbesu8.Berocossot/Hoo-Qui Rogo/Coóis. 121 . Nimesde.49 (1).efroncois ll. boulevo¡dde lo Vlllette.28(3).p.b O ND/Rog.8Z 90. p 9ó : o O AmneslyIntemolionol(7ó. p l3l : 3corcellefli/Gommo ¡ellZény tmoges. Houser/Corbis2'Tutfiftulti"RobetMolovol.p.94-95 : @ Ministere p.84 85 (b) 8ó 8z 98 (3-45). p.4l (fond) 52-53.45 (3). 32 : 1 O Zuóon-3O Chaieou ze.70:o@ . Fobrice Rwel-Chopuis " Tireis 195ó kongois Morellet.co.wwwunicef. 79 81.i6 -27 : fondsAvec de lo Fondofon .113 Gibeft 82 \hos).ARJ/Adogp.www. p.bg@ ND/Roger-Vollet . ól : Sol"ng.p.www.d OJohn -mbO Eric Audros/Phobnonstop Fonsef/Age/Hoo-Qui Amoury/Sipo. SA.p. ó3 : O GunterMorx Phobgrophy/Corbis OLesHumoncidesAssociésSAGenéve. p. 84. 1953.

ó :..^¡j \i I ..*'aili s 3:i^ 'l#b iir ! 5 ! ! í"i-. 6 o o o o c o E o ¡il]".9 c o -c oo U c ..

Chaque polnt de langueesttravalllé en profondeur.de la présentatlone ló phasede f. . Ladémarche d'enselgnement-apprentlssdge adoptée dans connexlons respecte lesorlentatlons du Cadre européen commun (édltlons pour leslangues.apprentlssage guidé. Lesmodesd'évaluatlonsont multlples: testssommatlÉ.un guldepédagoglque -2 CD audloou cassettes audlo pour la clas!¡e .Vercion Espagne lil-'lit_. connefonspermetun ense¡gnement completet efr¡cace : . .bllans d'autoévaluatlonet préparatlonA l'unlté A2 du DELF l*degré.égullére. ¡ Lesdocuments sonoreset écrlts sont rlcheset varlés. Lescontenus.un cahler d'exerclceslllustré (avecCD audlo Inclus) . . rythmée par des tableauxde synth¿se systématlques et sescontenus sont f6cllementr€pérables. 2001) .xatlon. MATÉilEL POUR tE NIVEAU 2: .gXjg pour Méthodede Franqals grands-adolescents et adultessur 3 n¡veaux connexlons 2 consollde lesacquls de connexlons 1 et permetaux apprenants d'atteindrelesnlveaux AZB1 du Cadre européen compour leslangues grAceA un enrlchissement promunde référence gressifet maftrisédesdocumentssonoreset écrlts proposés. de référence Dldler.la progresslonet la mlse en @uvne du travall prcposésont rÉallstes. o L'organlsat¡on est cla¡re. Les compétences de communlcatlon sont trava¡llées de manléreéqulllbrée.un llvre de l'éléve .

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful