4/4

4. Routeur NAT et datagrammes IP – Analyse des datagrammes - Exemple
Afin de mieux comprendre le fonctionnement du NAT, nous allons analyser les datagrammes IP entrant et sortant du routeur NAT. A un moment donné, la table de translation du routeur CISCO (cf. schéma ci-dessous) contient les entrées dynamiques suivantes. Compléter le schéma ci-dessous. Protocole tcp udp Remarques : Dans cet exemple nous nous concentrons sur un fragment du réseau précédent ; nous considérons le réseau 192.168.0.0/24 comme un réseau « publique », bien qu’en vérité il s’agisse d’une plage d’adresses privée et non routable sur Internet. L’adresse de destination (= adresse IP publique) pour un datagramme IP sortant n’est pas modifiée par la translation (ce qui est logique…). L’adresse source (= adresse IP publique) pour un datagramme IP entrant n’est pas modifiée non plus par la translation (logique aussi). L’adresse IP source « inside » est l’adresse IP source « privée » de la station à l’intérieur du LAN. L’adresse IP « outside » est l’adresse source « publique » pour le datagramme sortant, substitué par la translation. C’est en général l’adresse publique du routeur. Adresse IP outside 192.168.0.1 192.168.0.1 Port outside 3942 2768 Adresse IP inside 192.168.3.1 192.168.3.1 Port inside 3942 2346

-

C:\08-ESIL 2009-2010\ESIL-2009-2010-Pour-Fred\Préparation TP CISCO pour Fred.doc

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful