You are on page 1of 30
u i € Cuaprme vitt Critique de la dialectique marziste Les -propriéiés ondulatoires et corpusculsires [de Pélectron] n’en- ‘rent jamais en confit parce qurelles n'existent jamais en méme temps, ‘Louw pe Broous.t Les communistes tentent de justifier leur dialectique en affirmant quelle se fonde sur les sciences naturelles et qu'elle contribue énormément, & leur progrés. «Les succés de la soviétique, dit-on par exemple, sont dus la ‘orité d’une science qui s'inspire du maté lectique. »+ De méme, la théorie de Mitchourine se distin- gue des théories biologiques précédentes parce que « gon extateur a appliqué avec esprit de suite et en pleine connais- sance de cal i iste-léniniste, le matérialisme i tude des lois du développement de la matiére organique et & leur interprétation. » * a fallu modifier nombre de positions spiration de la dialectique marxiste. Ces volte-face constituent un fort argument contre celle-ci, En effet, on rattachait rigoureusement ces positions & des notions dites intangibles et essentielles A la dialectique matézialiste, Et pourtant elles se sont écroulées. Pendant, le temps quielles ont mis A disparattre, elles ont embarrass6 onsidérablement les savants. autres demeurent encore, qui continuent a jouer le méme réle, _ Homa ve Baoous, Le Piyripee nous flr quanta, Paris, Fame 2. Pal Dictionnaire philosopkique p. 101. 3 Bid, p- 158. XD CRITIQUE DE LA DIALECTIQUE MARKisTE ~/ 289 des méthodes de cy: contenue dans le Dictionnaire philosophique et ‘comme suit: « Sorte de pseudo-science réaction- ire des Rtats-Unis aprés la seconde guerre largement utilisée maintenant dans les autres te de mécanisation moderne ». Kapitsa mutres cas du méme genre, « beaucoup et donne comme exemples les attaques des contre la théorie de la relativité, le prineipe de Ia résonance en chimie, . Il leur reproche d'avoir violé le \éthode scientifique, c’est-A-dire le rexpérience. fans doute Ia prudence estelle encore nécessaire et ces Fenees Sot souvent formulées aw nom d'un matérislises dialectique mieux compris fagon dont. Kapitsa conduisent Ia es s'inspirent d'une mé- de spécifiquement - | Leur prise de position nous invite & examines lectique que les philosophes, ses fidéles s avaient la tache d’enseigner aux sevants, émicien V. V. Parin us ceux qui soutiennent que Paviov a iilogatt oa sua tomes aujourd’hui Ale citer. Cette doctrine avait regu le en 1950; ses méthodes d’expérimentation lusions prenaient alors le rang de dogmes et éear, e autre méthode et toute autre tendance. Le 1 ZA TENDANCE 2 TOUT REVENDIQUER POUR sor Les textes concemant Ia dialectique matérialiste réy connsttitude d'esprit et une tactique constantes cher lex mmunistes, ide trouve une assez bonne des- enfoncer des portes ouvertes »; tirer toute la couverture de son ebté >. a en eae poe a rombre de propositions concernant Pesprit et Ia '».* Puis il ajoute: tb ffectty nous neo importantes découvertes pa tnter de tava ois dont me. pas soupgonnge des Disk made pao soupgonnte dey piog Engels et leurs disciples ont su comprendre en saisir les conséquenees et en tirer des s sur la méthode scientifique. Eux seuls sauraient % choses sous leur aspect coneret, dans leur interne, ertage and Dopmation, dans Tilreturnaye | Eoion gts shite as The Sot Ret COMMUNISME ET SCIENCE ir mouvement, leur évolution, ete. Les autres lominés par des idées 5, seraient restés \draient. au mode . Un manuel récent de philo- sophie marxisteléniniste déclare qu'une telle conception du monde et une telle méthode sont vieillies et « jouent un connaissance scientifique ien que dans Ja vie sociale et politique ».| Et voici iption de cette méthod crest une con- 5 crest la, tendanee is aspects des phéno. de vue les autres, Par exemple, le méta- n epergoit la stabilité relative, la fixité d'un objet, rermaraue pas ss changements et son développe- rte son attention sur ce qui ie un objet ensemble des autres phénowstnea, mate sL est noes able de discerner les r les de cet objet et ses iaisons profondes avec Beante, et que dans des onnaissent pas et ne I’étudient pas, sont prévenus contre et se tranent A la remorque de la mnétaphysique. »* Comme les communistes ont identifié leur dialectique & la ie les phys istes, en dehors du marxisme, s’en méthode décrite ci-dessus? Les communistes sont passés mattres dans l'art de créer des fantémes afin de rendre leurs attaques plus faciles. I faut discerner et dénoncer cette 5 20) ire des sciences et de la méthode ique nous interdit d’admettre que Marx et Engels furent les seuls & comprendre certains aspects de 'évolution des sciences et de leur méthode. Pour nous en tenir aux environs de 1860, rappelons, entre ions apportées par | Bemard, d’Emest Naville et de Les savants non marxistes nont pas eu besoin d’appren- dre par coeur les théses d’Engels pour se convainere de la les choses dans Vunivers et de la profonde la plupart du temps, ‘contre Dieu ou I’immortalité De Ia vient sans doute T'acharnement des com- stes A proclamer que ces savants ie et désudte. Mais, encore une A rejeter carrément de telles préte les faits nous ions, Parce que les savants les ont reconnus, depuis longtemps ct indépendamment de Marx et d’Engels, nous acceptons certains des éléments groupés par les communistes sous le vocable «méthode dialectique ». Mais cette admission nentratne en rien la nécessité daccepter toute la dialectique - Trds souvent, la tactique communiste consiste dialectique par des notions tris générales, onmues et acceptées de tous, pour eréer impression que toute leur dialectique, dans ses earactéres spécifiques, est également acceptable. Nous retrouvons iei Je procédé deja rencontré dans le cas du matérialisme, est évident que la preuve s’en trouve & peu pris partout. On dit, par exemple, que ¢ la nature a aussi son histoire dans le temps », que « la configu tation géographique. du les espéces yivantes ont évolué », que « le relation réciproque », que le caracté Urielle west souvent brusque et qu: itatif », que «le vie, Ciauos Bah ano, Inroduction a étude de la mbdecine expérimentale, Bap ailee 1860; Bewear Navusue, La Login de Fhypahtor Bene, stan Wurewnsi, The Philotphy of te Indec