P. 1
Guide Cloison

Guide Cloison

|Views: 79|Likes:
Published by Nanescu Liliana
12
12

More info:

Categories:Topics, Art & Design
Published by: Nanescu Liliana on Apr 27, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/04/2013

pdf

text

original

Guide Cloison

www.bouyer-leroux.com

V. 4 • Paroi verticale à inertie «lourde» qui assure à la cloison un rôle de climatiseur naturel • Complément d’isolation thermique • Étanchéité à l’air de l’ouvrage maîtrisée Qualité de l’air intérieur préservée • Absence de développement de moisissures • Régulation naturelle de l’excès d’humidité dans les bâtiments • Faibles émissions de C. logement collectif et autres bâtiments non résidentiels : • Résistance au feu • Résistance à l’eau • Isolation acoustique 2 une marque bouyer leroux 3 . 8 Un produit adapté aux différents marchés p.O. 6 Résistance mécanique • Résistance aux charges lourdes • Résistance aux chocs • Produits compatibles avec les constructions parasismiques p.Les atouts de la cloison bio’bric Confort et bien-être des occupants p. 10 Maison individuelle. p.

08* 4 0.Performances énergétiques La cloison brique présente des qualités qui en font un matériau idéal pour répondre aux nouvelles exigences sanitaires. Ep.K/W Une étanchéité à l’air maîtrisée Grâce à son enduit plâtre. l’intérieur de la maison est plus frais avec un gain de 3°C. pas d’effet de paroi froide.m ² Moyenne constatée = 0.6 m 3/h.01 m². Rth(1) = 2. l’inertie assure la stabilité de la température intérieure. ** PV CTMNC. •E  n hiver. plus le mur est isolant. Concernant les apports en inertie (règle Th.33*** 8 0.K/W Isolation thermique bloc béton + 10 cm de polystyrène + plaque de plâtre Isolation thermique bloc béton + 10 cm de laine minérale + cloison doublage brique plâtrière Isolation thermique brique bgv’thermo+ + 10 cm de laine minérale + cloison doublage brique plâtrière •E  n été.21* 10 0.4 m 3/h. environnementales et thermiques. de manière traditionnelle et sans surcoût. Ainsi.K/W Rth(1) = 4.87 m². donc pas de condensation. Dans le cadre de la RT 2012. Par sa bonne étanchéité à l’air et ses qualités d’inertie thermique. l’inertie est valorisée à travers le coefficient TIC (Température Intérieure Conventionnelle). (1) Plus R est grand.24* 19°C * Valeurs issues des règles Th Bat.4 0. 19°C R plaque de plâtre = 0. L’intérêt des briques de cloison en matière de performance énergétique est triple : • Isolation thermique • Inertie • Etanchéité à l’air Un climatiseur naturel réversible L’inertie de la brique est la capacité qu’ont les matériaux à accumuler de l’énergie lors d’un apport de chaleur et de la restituer dans un délai plus ou moins long. Objectifs RT 2012 (en m 3/h.25** 6. *** Calcul Bouyer Leroux. la cloison brique confère à l’ouvrage une excellente étanchéité à l’air sans recourir à des techniques complémentaires onéreuses. elle permet des économies d’énergie par la récupération des apports solaires. en cm Rth en m².6 Valeurs observées du système « brique et plâtre » < 0.20** 5 0.K/W Rth(1) = 3. meilleure est l’étanchéité à l’air du bâtiment. la cloison de doublage réalisée en briques ne connaît pas de températures basses. qui correspond au confort d’été. la cloison brique affiche de très bons résultats au test de la « porte soufflante » rendu obligatoire par la RT 2012 pour les logements. la brique est classée en «paroi verticale lourde».5 0. Avec la brique.I).m ² Logement collectif 1 Plus la valeur est faible. 4 une marque bouyer leroux 5 . Associée à une bonne orientation de la construction.K/W (brique + plâtre) 3.80 m².m ²) Maison individuelle 0.55 m². Un complément d’isolation La cloison brique apporte un complément d’isolation valorisable en doublage.

S. « De nombreuses études montrent qu’il existe une relation entre la présence d’humidité et de moisissures dans les environnements intérieurs et la prévalence de symptômes respiratoires. K40). le nombre de personnes à risque de développer une pathologie en rapport avec les moisissures est important. Directeur du Laboratoire d’Hygiène de la Ville de Paris (LHVP) « Sachant que 30% de nos concitoyens sont allergiques. » FABIEN SQUINAZI Docteur.D.O. Les briques Bouyer Leroux. Vie en œuvre de la brique Mise en œuvre de la brique Transport de la brique vers les chantiers -  0% de l’énergie nécessaire au séchage et à la cuisson 9 des briques provient d’écorces et de sciures de bois.S. Th232. Les moisissures sont une des causes de la mauvaise qualité de l’air intérieur. Etude de l’impact environnemental sur tout le cycle de vie du produit : Production de la brique •M  atières minérales abondantes gérées de manière responsable • Utilisation d’énergies renouvelables Classée A+. Réalisées strictement selon la norme. Pour permettre un meilleur contrôle des différents matériaux mis en œuvre sur les chantiers. Des teneurs très faibles en radioéléments (Ra226. Université de Strasbourg. Bouyer Leroux imprime un pictogramme indiquant le niveau d’émission A+ sur chaque housse d’emballage. 100 % inerte. Unité de Pneumologie. une gestion éco-responsable des ressources. et sont responsables de maladies respiratoires. » Frédéric de Blay Professeur.V.E. sur une échelle de classe allant de A+ (très faibles émissions) à C (fortes émissions). participe ainsi à la préservation de la santé des occupants. La sensibilisation aux moisissures représente un facteur de risque élevé pour l’asthme sévère chez l’adulte.) l’attestent. l’ensemble des indicateurs d’impacts environnementaux sur la durée de vie du produit. Les briques de terre cuite Bouyer Leroux répondent aux exigences de développement durable.D. elles fournissent en plus des indicateurs d’impacts sanitaires. La brique. sont inertes ou fongistatiques . d’Allergologie et de Pathologie Respiratoire Hôpitaux.E. produit naturellement sain. Universitaires de Strasbourg. • Peu de rejets • Respect de la biodiversité • Longue durée de vie des produits * Information sur le niveau d’émissions de substances volatiles dans l’air intérieur. Extraits du Livre Blanc sur la Qualité de l’air intérieur édité par la FFTB et le GIE Briques de France. Des qualités validées par les F. Les produits bio’bric affichent sur leurs housses d’emballage ce pictogramme officiel de la Fédération Française des Tuiles et Briques (FFTB). Institut du Rhin Supérieur.Performances sanitaires et environnementales Une solution constructive pour préserver la santé et le bien-être des occupants • 90 % des Français font un lien entre qualité de l’air intérieur et santé (source IFOP 2008) •5  2 % de risque supplémentaire de développer une maladie respiratoire dans un logement contenant humidité et moisissures (source Livre Blanc de la FFTB) Le choix des matériaux est donc essentiel. Leurs Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire (F. la meilleure note pour sa faible émissivité en C. présentant un risque de toxicité par inhalation. L’ensemble des produits terre cuite bio’bric a obtenu le classement A + . Valérie Bex-Capelle Ingénieur hygiéniste au Laboratoire d’Hygiène de la Ville de Paris (LHVP) 6 une marque bouyer leroux 7 . Fin de vie de la brique Un produit naturel. 100 % minérale. exclusivement minérales.

) Aucune disposition à prendre ou PS-MI pour les bâtiments scolaires EC8 EC8 Aucune disposition particulière à prendre EC8 EC8 EC8 Différents dispositifs de raidisseurs Raidisseurs en béton acier Zone 4 Zone particulière à prendre Aucune disposition particulière à prendre Aucune disposition particulière à prendre particulière à prendre EC8 ou PS-MI pour les maisons individuelles EC8 ou PS-MI pour les maisons individuelles Raidisseurs métalliques acier Zone 3 Zone 4 enduit bande de renfort Raidisseurs en bois matériau de hourdage enduit chant plat enduit Les cloisons en briques doivent être montées conformément aux dispositions prévues dans les normes. bâtiments Importance ≤ 28 m. Toutefois. et sous certaines conditions.0 40 à 55 3. être aussi assuré.0 80 à 120 4. Dont maison individuelle. Dans ce cas.8 N/mm2 (ou 28 bars).0 Saint-Pierre Saint-Pierre Martinique Aléa Très faible (Zone 1) Les hauteurs maximales indiquées ci-dessus peuvent toutefois être dépassées. on doit reconstituer la continuité des raidisseurs associés .5 7. elle ne doit pas dépasser les dimensions du tableau ci-dessous : Guyane Guadeloupe La Désirade Miquelon Marie-Galante Les Saintes Miquelon à disposition Très important sur le site Martinique www.Résistance mécanique Les cloisons en briques supportent des efforts d’arrachement (efforts horizontaux perpendiculaires à la cloison) de 25 daN. La Réunion St.0 6. scolaires. soit environ 25 kg et des charges suspendues (charges verticales) de 50 daN. Martin La Réunion St. Constructions parasismiques Efforts à l’arrachement Charges verticales St. ces valeurs s’appliquent à leur hauteur moyenne. l’Avis Technique n° 9/11-934 (GIE Briques de France) permet. bâtiments d’une bâtiments d’une hauteur hauteurII > 28 m. des parois perpendiculaires. toute activité humaine et Aucune disposition bâtiments Aucune disposition Aucune disposition d’une hauteur non concernés par des particulière à prendre particulière à prendre particulière à prendre ≤ 28 m.0 8. soit environ 50 kg. est exclue sanitaires et sociaux Importance IV Bâtiments stratégiques (hôpitaux par ex.6 5. pour des crochets jusqu’à 20 cm de long. des retours de cloisons.bouyer-leroux. Barthelemy Pour qu’une cloison soit stable. séjours de longue durée Aucune disposition particulière à prendre particulière à prendre Zone 1 2 Aucune disposition Aucune disposition EC8 ou PS-MI pour les Aucune particulière disposition particulière à prendre à prendre EC8 maisons individuelles EC8 ou PS-MI pour les Aucune Aucune disposition disposition Aucune disposition EC8 maisons individuelles particulière à prendre Aucune disposition particulière à prendre EC8 ou PS-MI pour les bâtiments scolaires Dont établissements scolaires. enduit bande de renfort chant plat enduit poteau avec feuillure Très important Dans le cas des cloisons de grande hauteur. bâtiments d’une Aucune disposition hauteur > 28 m.) Importance III * Pour les cloisons sous rampant.bouyer-leroux.com. Martin Guyane St. bâtiments particulière à prendre sanitaires et sociaux EC8 EC8 particulière EC8 EC8 Importance IV Bâtiments stratégiques (hôpitaux par ex. Guadeloupe La Désirade Marie-Galante Les Saintes Rcompression 28 bars Les briques de cloison bio’bric ont une résistance à la compression de 2. comme pour les raidisseurs de plus petite dimension. Cet Avis Technique est téléchargeable sur le site Internet www. des règles de construction parasismique doivent être respectées. l’accrochage de ces raidisseurs dans le gros œuvre doit.com Outil zonage sismique permettant de savoir à quelle zone Aléa de sismicité appartient Très faible (Zone 1) une commune Faible (Zone 2) Modéré (Zone 3) Moyen (Zone 4) Fort (Zone 5) Épaisseur brute de la cloison (avant enduit) en mm Hauteur maximale de la cloison en m* Distance horizontale maximale entre éléments raidisseurs (m)** 35 2.0 60 à 75 3. pour les plafonds. Barthelemy Selon la localisation du projet et le type de bâtiment. ** On entend par éléments raidisseurs : des poteaux. 8 une marque bouyer leroux 9 . de continuer à poser des maxi’plafonds de manière traditionnelle. la surface de la cloison entre éléments ne doit pas dépasser la valeur indiquée dans le tableau ci-dessous : Épaisseur brute de la cloison (avant enduit) en mm Surface maximale entre éléments raidisseurs (m )** 2 Faible (Zone 2) Modéré (Zone 3) Moyen (Zone 4) Fort (Zone 5) 35 10 40 à 55 14 60 à 75 20 80 à 120 25 Zone 1 Zone 2 Zone 3 Importance I Bâtiments où est exclue toute activité humaine etI Importance non concernés par des Bâtiments où séjours de longue durée Importance III Importance II Dont établissements Dont maison individuelle.

pied et en tête de cloison Brique plâtrière Enduit plâtre D Les boîtiers électriques  encastrés Les boîtiers électriques encastrés ne doivent pas être placés en vis-à-vis.1 lame d’air d’1 cm.5 seconde *Tr = Temps de réverbération. meilleur est le confort auditif. Plus de temps de réverbération est court.Domaines d’emploi spécifiques Isolation acoustique Isolement acoustique réglementaire selon le type d’usage et les solutions apportées par les cloisons. Une campagne de mesures a été réalisée par le bureau d’étude SERdb l’établissant ainsi à environ 1 seconde pour une pièce en brique.-1) dB Rw = 42 (-1.-5) dB cloison courante cloison acoustique Pour information : -p  laques de plâtre sans laine minérale sur ossature métallique de 7.5 cm de laine minérale + 1 brique de 5) Double cloison thermo-acoustique de 18 cm (1 brique de 3. la cloison à double paroi est raccordée au gros œuvre par l’intermédiaire du matériau résilient.5 + 7 cm de laine minérale + 1 brique de 5) B Raccordement au plancher Après collage du matériau résilient sur tout le pourtour du gros œuvre.-2) dB Rw = 61 (-1.5 cm de laine minérale + 1 brique de 4 cm enduite La solution confort 4 5 Double cloison thermo-acoustique de 15 cm (1 brique de 3. 1 m minimum Rw = 63 (-2. Matériau désolidarisant Plafonnette Bourrage Contre-cloison Enduit plâtre Ferme Lisse bois Matisol Bourrage Matisol Plafonnette Coupe Calicot Enduit plâtre 10 une marque bouyer leroux 11 .5 + 4.-5) dB Laine minérale Brique plâtrière Enduit plâtre Tableaux de correspondance des solutions cloison 1 2 3 Brique de 5 cm désolidarisée et enduite Double cloison de méga’bric (1 méga’bric de 4. la cloison à double paroi est montée suivant le schéma ci-dessous : La bande de désolidarisation doit faire une épaisseur minimale de : Plinthe - 10 mm si elle est utilisée en pied de cloison Matisol - 5 mm si elle est utilisée en Nota : la plinthe repose sur le matériau résilient. Matisol Façade Contre-cloison Brique plâtrière Enduit plâtre Coupe horizontale La solution confort : la cloison thermo-acoustique : Résolution de quelques points singuliers de cloisons désolidarisées Jonction cloison-cloison / cloison-mur C A D B 43 dB entre classes sans porte 4 5 38 dB entre chambre et couloir d’hôpital 2 4 5 40 dB entre logements et circulations communes 3 4 5 40 dB entre classes avec porte 4 5 C Liaison en T de deux  cloisons à double paroi Matisol Brique plâtrière Bourrage Laine minérale Coupe horizontale 30 dB avec bruit extérieur 3 30 dB entre classe et couloir 1 2 4 5 Indices d’affaiblissement acoustique Rw = 35 (0. le doublage de la façade est interrompu au droit de la paroi séparative. HABITATION 58 dB entre logements et local à usage commercial 5 53 dB entre logements 4 5 SCOLAIRE 50 dB entre salle de repos et autre local 4 5 HOPITAL 50 dB entre chambres 4 5 A  Raccordement d’une paroi séparative à la façade Afin de conserver les performances acoustiques de l’ouvrage. 1 méga’bric de 4) Brique de 20 cm + 7.2 cm (72/48) : Rw = 34 (-1. *Rapport SERdb RP/01-162/AGU Ferme RÉVERBÉRATION Tr* Brique = 1 seconde Tr* Plaque de plâtre = 1.-6) dB -p  laques de plâtre avec laine minérale sur ossature métallique de 7.2 cm (72/48) : Rw = 42 (-3-9) dB Réverbération Contrairement aux idées reçues.-4) dB Jonction cloison-plafond Rw = 67 (-2. le niveau de réverbération dans une pièce en brique est faible.

laveries industrielles. murs. piscines. salle d’eau dans la zone de ruissellement jusqu’à 2 m au-dessus du fond du bac à douche ou de la baignoire Sanitaires collectifs Cuisines et douches collectives Enduit admis Enduit non admis (1) SPEC : enduit autorisé avec un Système de Protection à l’Eau sans Carrelage. cellier. enduit plâtre sur chaque face Double cloison thermo-acoustique de 15 cm Brique de plafond EI 45 EI 120 minutes CF 3 heures EI 180 CF 1 heure 30 PV d’essai 06 . Résistance à l’eau : le cas des locaux humides Choix de l’enduit en fonction des locaux : Local EA EB Exemple Pièces dites sèches type chambre ou bureau Cuisine.V .V . En effet. sur la base de normes européennes. salle d’eau hors zone bac à douche Salle de bains. les DTU 24-2 « cheminées à foyers ouverts et fermés ». Il est donc important que le mur sur lequel elle va s’adosser soit bien adapté.V . enduit plâtre sur chaque face Brique de 10 cm. L’hygro’bric est une brique de cloison spécialement conçue pour les locaux humides destinés à être lavés à grandes eaux (cuisines collectives. Cheminées Souvent la cheminée d’agrément n’est réalisée qu’après la livraison de la maison. même les plus sollicités comme les douches collectives. enduit plâtre sur 1 face Brique de 5 cm. 12 une marque bouyer leroux 13 .401 CTICM 05 . les briques de cloison bio’bric peuvent être utilisées dans tous types de locaux. Elles sont alors montées sur un socle béton dépassant d’au moins 20 mm au-dessus du sol fini ou protégées par des équerres étanches côté(s) humide(s). La cloison terre cuite doublée de laine minérale est parfaitement adaptée à l’adossement d’une cheminée. La pose de revêtements céramiques directement sur la brique est possible grâce à son parement lisse.Domaines d’emploi spécifiques Résistance au feu Réaction au feu Les briques de cloison sont incombustibles et classées A1 dans les Euroclasses qui définissent. salles de classe Salle de bains. précisent qu’il doit être procédé avant adossement de la cheminée. plafonds) à l’emplacement de la cheminée si elle est en contact avec ses parois.034 CSTB 87. (2) Enduites au mortier bâtard. Le degré coupe feu était obtenu sur la base d’une norme d’essai française qui a été remplacée par une norme européenne qui fixe désormais le niveau EI.027 CSTB 91 31399 CTICM 05 . douches collectives). c’est-à-dire l’étanchéité aux gaz (E) et l’isolation thermique (I). centres aquatiques et balnéo. à l’enlèvement de tous les matériaux combustibles ou dégradables sous l’action de la température sur les parois ou à l’intérieur de celles-ci (sols. sanitaires. cuisines collectives. Enduit au plâtre D >= 40 Shores Enduit au plâtre Enduit à base de D >= 60 Shores liant hydraulique(2) Résistance au feu Classement au feu* Brique de 4 cm.25581 EB + privatif EB + privatif EB + collectif EC Avec SPEC(1) * Les classements CF et EI sont sensiblement équivalents. la réaction au feu des produits de construction.

8 cm non enduite Brique de 6.8/9.5 Caractéristiques techniques Référence produit Dimensions (L x ép x h.5 4. Résistance thermique HYGRO48 0.73 61 108 Colle Méga (Réf.12 mm) PV n° 06-V-401 PV n° 05-V-027 14 une marque bouyer leroux 15 .5 1. • • • • Jusqu’à 20 % de productivité en plus par rapport aux briques sans emboîtements Rapidité de pose : montage à la colle.44 37 120 50 660 x 440 12 3.3 1.COLMEGA) 1.5 4.5 1 1 Résistance thermique Brique + joint horizontal + enduit mince * Calculs Bouyer Leroux. douches collectives.39* Epaisseur en mm Brique + joint horizontal + enduit plâtre (en m².K/W) * PV CTMNC. • Garantie d’un support parfaitement plan grâce à un système de clavettes. briques grand format Facilité de pose : pose à deux mains sans truelle Propreté du chantier Caractéristiques techniques Référence produit MEGA432 MEGA532 MEGA433 MEGA533 MEGA444 MEGA544 40 660 x 320 7.0 Colle méga (Réf.25* Résistance au feu Brique de 6.33* HYGRO98 0. Domaines d’utilisation • Maisons individuelles • Logements collectifs et bâtiments non résidentiels (sous certaines conditions) •P  arement lisse pour permettre la pose de revêtements céramiques directement sur la brique.73 36 180 50 660 x 320 8.5 Pose Brik C (Réf. • Incombustible. • Résistante.73 41 150 HYGRO68 660 x 68 x 320 13 4.6 4.0 2.23* HYGRO68 0.) en mm Poids unitaire en kg Nb/m² Poids/m² en kg Nb/palette Liant-colle pour locaux secs Consommation de colle (nbr de sacs de colle par palette de briques) Liant-colle pour locaux humides Consommation de colle (nbr de sacs de colle par palette de briques) Chaque hygro’bric est fournie avec 2 clavettes. 40 0.73 40 150 40 660 x 330 7. • Facile à monter et à enduire.10 mm) EI=30 EI=60 PV n°10-V-291 Ext.COLMEGA) 1.6 40 150 40 660 x 440 10.7 4.48 71 84 Epaisseur en mm Dimensions (L x l x Ht) en mm Poids unitaire en kg Nb/m² Poids/m² en kg Nb/palette Liant-colle pour locaux secs Consommation de colle (nbre de sacs de colle par palette de briques) 1.PBC25) 3.8 cm enduite 2 faces (ép. HYGRO48 660 x 48 x 320 8.7 3.Les solutions bio’bric hygro’bric méga’bric32/33/34 Domaines d’utilisation •A  daptée aux locaux à forte hygrométrie type vestiaires. PV n° 12-V-073 Résistance au feu Brique de 4 cm enduite 1 face Brique de 5 cm enduite 2 faces EI=45 EI=120 (ép.3 2.6 36 180 50 660 x 330 8. cuisines.44 41 100 HYGRO98 570 x 98 x 320 13 5.6 4.5 1.20* 50 0.5 1.8/9.

** PV CTMNC. Quelque soit l’élément brique dans lequel on se fixe.2 Nb/m² 10 10 10 10 7 7 8.8 4.Les solutions bio’bric Briques plâtrières Plafond Domaines d’utilisation • Maisons individuelles • Bâtiments non résidentiels (sous certaines conditions) Caractéristiques techniques Réf. L’exécution d’un enduit au mortier de chaux et a fortiori de ciment est interdite car les éléments doivent toujours être hourdés au plâtre.15 cm Tige galvanisée / Ø 5 mm lg. généralement de la fibre minérale.3 8.08* 0. CRFACI10 Désignation La boîte de crochets / faciola lg.3 Poids au m² en kg 30 31 30 33 59 69 32 35 Nb/ palette 480 450 450 375 160 120 360 300 CRFACI15 TIGGAL70 CRRES20G CRRES20D CRRES25G CRRES25D Enduits Les enduits seront réalisés exclusivement au plâtre.9 9.24* Les plafonds suspendus en terre cuite supportent des charges verticales de 3 daN soit environ 3 kg.20** 0.6 9.50 Caractéristiques techniques Référence produit BP325 BP3525 BP425 BP525 BP82557 BP102557 BP430 BP530 Dimensions (L x l x ht) en mm 385 x 30 x 250 385 x 35 x 250 385 x 40 x 250 385 x 50 x 250 570 x 80 x 250 570 x 100 x 250 385 x 40 x 300 385 x 50 x 300 Nb d’alvéoles 1 1 1 1 2 2 1 1 Poids en kg 3 3.50 7. l’ensemble dispose d’un excellent coupe feu d’1h30.11 6. Accrochage des charges suspendues Résistance thermique Epaisseur en mm Brique + joint horizontal + enduit plâtre (en m².K/W) * Valeurs issues des règles Th Bat.036 W/mk) R = 5.9 3.10 cm La boîte de crochets / faciola lg. 16 une marque bouyer leroux 17 .70 6.21* 100 0.9 7.25** Résistance thermique Résistance au feu Plafond brique + enduit plâtre + 200 mm de laine minérale (0.8 3. Avec ou sans isolant. plafond faciola PLAF FACI Longueur Largeur Hauteur Poids Nb/m² Poids Nb/ en mm en mm en mm en kg au m² en kg palette 385 500 385 30 30 30 250 250 250 2.12 mm) PV n° 06-V-401 PV n° 05-V-027 Les plafonds suspendus en brique enduits au plâtre supportent le plus souvent une isolation thermique.60 m2.K/W Résistance au feu Brique de 4 cm enduite 1 face Brique de 5 cm enduite 2 faces EI=45 EI=120 (ép.8 2.9 29 29 29 480 320 480 maxi’plafond MAXIPLA • • • • Pose traditionnelle au plâtre Résistance aux charges lourdes et à l’humidité Inertie thermique : la brique plâtrière joue le rôle de climatiseur naturel Pérennité Accessoires Réf.5 10 0.70 7.3 8. 0. l’usage de perceuses à percussion est à proscrire.1 3 3.70 cm Crochet ressort 20 cm / gauche (la boîte) Crochet ressort 20 cm / droite (la boîte) Crochet ressort 25 cm / gauche (la boîte) Crochet ressort 25 cm / droite (la boîte) Nb de pièces/ boîte 875 545 1 250 250 250 250 Poids en kg 10. 35 40 50 80 0.4 9.

il est indispensable de passer la lame. pour assurer une bonne planéité.5 MEGAL64 660 x 64 x 320 9. L’enduction est réalisée en 4 étapes.32* Grâce à son parement lisse. • • • • • Parement lisse pour permettre l’application d’enduits minces Jusqu’à 20 % de productivité en plus par rapport aux briques sans emboîtements Rapidité de pose : montage à la colle.Les solutions bio’bric méga’lisse + enduit mince Enduction airless des cloisons terre cuite. Résistance thermique Brique + joint horizontal + enduit mince (en m². Étape 1 Domaines d’utilisation • Maisons individuelles •L  ogements collectifs et bâtiments non résidentiels (sous certaines conditions) La 1 re passe consiste à maroufler les joints verticaux et horizontaux avec l’enduit airless. Engagée dans une démarche d’innovation permanente. ENDAIR). la méga’lisse autorise l’application d’un enduit projeté à la machine airless (Réf. briques grand format Facilité de pose : pose à deux mains sans truelle Propreté du chantier Caractéristiques techniques Référence produit Dimensions (L x l x Ht) en mm Poids unitaire en kg Nb/m² Poids/m² en kg Nb/palette Liant-colle pour locaux secs Consommation de colle (nbre de sacs de colle par palette de briques) 1. un système de cloison qui accepte une épaisseur d’enduit millimétrique.5 kg/m² par couche. Consommation d’enduit airless : 1 à 1.8 4.73 46 108 Étape 3 Cette étape doit être répétée 24 heures après pour un résultat homogène (3e passe).73 35 180 Colle méga (Réf. Étape 4 Enfin.16* 0. 18 une marque bouyer leroux 19 .5 4. puis idem de gauche à droite. Étape 2 La 2e passe correspond au passage de haut en bas croisé à 50 %.5 MEGAL40 660 x 40 x 320 7.K/W) * Calculs Bouyer Leroux 0. Bouyer Leroux a développé en collaboration avec les sociétés Alltek et Grako.COLMEGA) 1.

l’application permet de traiter 160 m² de surface de briques. mm 42 52 70 Code RAIL42 RAIL52 RAIL70 Consommations : 1 sac pour une palette de méga44 et 1. 10 ou 48 Code PBC25 Régulateurs de fond Bidon 1 litre Bidon 5 litres Nbre/Pal 1 1 Code RF1L RF5L Hourdex 35 40 HDX35 Permet d’éviter l’apparition des fantômes de joint (les spectres). Consommation : 1 à 1. mm 5 5 5 Code MTSOL50 MTSOL70 MTSOL100 Poids kg 25 Nbre/Pal 40 Code ENDAIR Enduit à projeter (le sac) Semelle en matériau résilient qui évite une mise en compression excessive de la cloison entre plancher et/ou dallage. à la lisseuse ou à la lame à enduire.5 sac pour une palette de méga32 ou méga33 Enduit airless Enduit organique en pâte de couleur blanche. prêt à l’emploi. Matériel de chantier Poche à colle Code ENDCIM Porte poche Tranchoir Nbre pièce / boîte 1 1 1 1 1 1 1 1 Code POCHE PORTEPOC TRAN PORTETRA GALTRAN GOUPTRAN LAMSUPTRA LAMINFTRA Poids kg 25 Nbre/Pal 48 Enduit ciment blanc (le sac) Support tranchoir Galet de rechange pour tranchoir Enduit gros (le sac) 25 48 ENDGRO Goupille de rechange pour tranchoir Lame supérieure pour tranchoir Enduit surfin (le sac) Consommations Enduit ciment blanc : 1 kg de poudre au m² Enduit gros : 0.50 ml Haut. Enduits pelliculaires Enduits pour hygro’bric à choisir en fonction du degré d’humidité des locaux : • Locaux humides : enduit base ciment enduit ciment blanc • Locaux secs : enduits base plâtre enduit gros / enduit surfin Application manuelle.8 kg de poudre au m² Enduit surfin : 0.5 kg/m2 par couche.250 kg de poudre au m² Conservation : 9 mois non ouvert 25 48 ENDSUR Lame inférieure pour tranchoir 20 une marque bouyer leroux 21 .Les solutions bio’bric Colles et enduits Produits annexes Colles base ciment Colle base ciment Poids kg 25 Nbre/Pal 1. Colle base plâtre Colle base plâtre (palette) Poids kg 25 Nbre/Pal 56 Code COLMEGA Rails de guidage Rail de 2. mm 50 70 100 Ep. Application par projection à la machine Airless. Pour 1 litre dilué dans 20 litres d’eau. pour briques à parement lisse (méga’lisse et hygro’bric). mm 25 25 25 Larg. mm 40 40 40 Larg. suivant planimétrie du support Conservation : 6 mois non ouvert Bandes résilientes Rouleau de Matisol 25 ml Long.

4 et 5) 66 x 44 (ép. 4 et 5) 66 x 33 (ép. 4. 4 et 5) Pose Collée méga’lisse méga’bric 66 x 32 (ép.5 x 25 MF (ép. 3) Pas de produits compatibles entre ce mode de pose et cette finition pose mix’bric 38 x 37. 4 et 5) finition enduit mince Doubles Alvéoles 57 x 25 (ép.4) hygro’bric 66 x 32 (ép. 4 et 5) 66 x 32 (ép.5 x 25 (ép. 9. 8 et 10) Plafonds 38. 3) 50 x 25 MF (ép.5 x 25 FF (ép. 4 et 5) 38.8 et 6.Offre bio’bric cloison finition finition plâtre Pose Hourdée Briques plâtrières 38.5 x 30 (ép. 3) 38.8) 57 x 32 (ép.8) 22 une marque bouyer leroux 23 .7 (ép. 4 et 6.

PV n°05-V-027 enduit 1 face .K/W Distribution/ doublage Type d’enduit Poids unitaire en kg Nb/m2 Poids/m2 Nb/palette en kg Résistance au feu MEGAL40 Doublage plâtre ou airless 660 x 40 x 320 7.6 5.12 mm) .5 4.44 3. PV n°05-V-027 enduit 1 face .73 46 108 Colle méga 1. **Calculs Bouyer Leroux.8 10 7 7 33 59 69 375 160 120 Plâtre Plâtre Plâtre - 0.V . EI 60 .435 (PV reconduit) enduit plâtre 1 face côté exposé (ép. EI 120 PV n° 04 .3 8. EI 30 .33** enduit ciment ou mortier bâtard (ép.1 3 5.48 4. EI 120 (ép.5 1 1 - Pose Brik C 0.44 10 10 71 36 40 36 40 37 41 31 30 84 180 150 180 150 120 100 450 450 Colle méga Colle méga Colle méga Colle méga Colle méga Colle méga Colle méga Plâtre Plâtre 1 1.027 (PV reconduit) BP525 Distribution Distribution Distribution 385 x 50 x 250 570 x 80 x 250 570 x 100 x 250 3.12 mm) .73 4. PV n° 06 .6 4.21* 0.25*** 0. PV n° 10 .21* 0.7 8.20*** mix'bric MIX5 Doublage 380 x 50 x 377 5. EI 60 . EI 45 .7 12 3.20*** 0.5 Pose Brik C 0. Ext.3 7 37 225 Plâtre ou colle méga - 0. EI 120 PV n° 05 .Tableau de synthèse Dimensions (L x l x Ht) en mm Liant pour Consommation Liant colle Résistance locaux de colle méga pour locaux thermique secs (nbre sacs) humides en m².12 mm) .5 0. PV n° 06 .24* MIX4 Doublage plâtre 380 x 40 x 377 4.6 32 68 63 360 128 96 Plâtre Plâtre Plâtre Plâtre ou colle méga - 0.24* Briques plâtrières BP82557 BP102557 plâtre enduite plâtre 2 faces (ép.8 9.73 4.6 10.8 4.6 4.V .6 3. EI 120 (ép. PV n°06-V-401 enduit 2 faces .3 5.25*** *Valeurs issues des règles Th Bat.5 Pose Brik C 0.25*** 0. PV n°12-V-073 enduit 1 face . EI 45 .401 (PV reconduit) BP430 BP830 BP1030 Doublage Distribution Distribution 385 x 40 x 300 570 x 80 x 300 570 x 100 x 300 3.7 11. 10 mm) .16** méga’lisse MEGAL64 Distribution 660 x 64 x 320 9.25*** 0.32** HYGRO48 Doublage plâtre airless ciment mortier bâtard 660 x 48 x 320 8.5 7. 12 mm) . PV n°06-V-401 enduit 2 faces . *** PV CTMNC.5 1.401 (PV reconduit) enduite plâtre 2 faces (ép.25*** 0. PV n°06-V-401 enduit 2 faces .2 8.5 8.20*** 0. PV n°12-V-073 enduit ciment ou mortier bâtard (ép. 10 mm) .V .20*** 0. EI 45 . 24 une marque bouyer leroux 25 . EI 120 (ép.20*** méga’bric enduit plâtre 1 face côté exposé (ép. PV n°05-V-027 HYGRO98 MEGA432 MEGA532 MEGA433 MEGA533 MEGA444 MEGA544 BP3525 BP425 Distribution Doublage Distribution Doublage plâtre Distribution Doublage Distribution Doublage Doublage 660 x 98 x 320 660 x 40 x 320 660 x 50 x 320 660 x 40 x 330 660 x 50 x 330 660 x 40 x 440 660 x 50 x 440 385 x 35 x 250 385 x 40 x 250 13 7.20*** 0.5 0.8 7 34 270 - 0. EI 45 .V .4 9.73 35 180 Colle méga 1. EI 45 . Ext.73 61 108 Colle méga 1.08* 0.V . 10 mm) .291 hygro’bric HYGRO68 Distribution 660 x 68 x 320 13 4.39** 0. 12 mm) . 10 mm) .5 1.23** sans enduit .73 41 150 Colle méga 1.5 1.

Les raccords fenêtres.13 «cloisons» plafond : DTU 25. il n’est pas nécessaire de la relier par des attaches au mur doublé. chant plat pièces d'appuis fourrure chant plat bande résiliente bande de désolidarisation 26 une marque bouyer leroux 27 .1 Les jonctions Les jonctions d’angles •E  lles doivent être réalisées par harpage des assises successives. Le hourdage Le hourdage de briques comportant 1 rangée d’alvéoles ou d’épaisseur inférieure ou égale à 60 mm peut s’effectuer en utilisant : • soit un plâtre gros (PG). plâtre mortier de ciment mortier de chaux ou bâtard BON BON plâtre mortier de ciment mortier de chaux ou bâtard BON Les jonctions entre cloison de distribution et de doublage •E  lles peuvent être réalisées par harpage d’une assise sur deux. • L orsque la cloison est montée à l’aide de briques d’épaisseur strictement supérieure à 6 cm. et quelque soit la nature de l’enduit. Ces dispositions générales qui. baies et ouvertures •L  es travaux ne sont entrepris qu’après coulage des appuis et mise en place des bâtis (dormants). une file d’attaches (disposées environ tous les mètres) est mise en œuvre à mi-hauteur de la cloison. si la hauteur de la cloison ne dépasse pas 2. Ces appuis et bâtis doivent être disposés et réglés de manière que la cloison affleure au nu du bâti (bâti avec couvre-joint) ou puisse être encastrée dans celui-ci (bâti avec feuillure). rappellent les règles de l’art pour la réalisation des cloisons en brique. on doit assurer un décalage des briques au minimum d’1/3 de la longueur de la brique. Cette semelle doit avoir une épaisseur minimale de 10 mm (ce minimum s’applique à la somme des épaisseurs s’il est prévu une bande en partie basse et une en partie haute). liège de bois imprégné d’asphalte matisol) afin d’éviter une mise en compression excessive. compatible avec les dispositions précédentes. Les jonctions entre cloisons perpendiculaires • Elles sont réalisées avec pénétration d’une assise sur deux. la liaison entre la pièce d’appui et la cloison doit être désolidarisée par une bande résiliente. pièces d'appuis fourrure chant plat bande résiliente bande de désolidarisation L’appareillage •D  ’une assise à l’autre. • soit un liant prêt à l’emploi. pour l’essentiel. • soit un liant colle à base de plâtre conforme à la norme NF EN 12 860 (colle méga’bric) • soit un mortier bâtard : dosage global en liant à 350 kg/m3 dont 175 kg de ciment et 175 kg de chaux/ m3 de sable sec. De plus. tout en respectant l’épaisseur nécessaire au logement de la cloison et de la lame d’air ou de l’isolant intermédiaire. ou par pénétration partielle d’au moins une assise sur trois régulièrement réparties par une hauteur d’étage courante. Les cloisons de doublage •D  ans le cas courant d’une cloison de doublage enduite au plâtre. ou encore (même étant libre en tête) sur un ouvrage flexible. article 5. comportant au moins deux rangées d’alvéoles. les attaches ne sont pas nécessaires. ou un plâtre fin (PF) répondant à la norme NF B 12-301. partie 3 .13 . toutefois. • Lorsque la cloison est montée à l’aide de briques d’épaisseur inférieure ou égale à 60 mm et lorsqu’elle elle est revêtue d’un enduit à base de liants hydrauliques ou plâtre THD. de façon à assurer la continuité de l’appareillage. • soit un mortier de chaux hydraulique : 400 kg/m3 de sable sec. elle doit être reliée à la paroi qu’elle double en disposant des attaches environ tous les mètres et dans chaque sens . il est nécessaire de prévoir une semelle en matériau résilient (par exemple.231 et Avis technique n°9/11-934 cheminées : DTU 24.2 «cheminées à foyers ouverts ou fermés» saignées : DTU 20. BON MAUVAIS BON Les bandes résilientes •L  orsque les cloisons sont mises en œuvre entre deux planchers ou entre un dallage et un plancher. sont aussi applicables en briques collées. Le hourdage de briques comportant au moins 2 rangées d’alvéoles d’épaisseur strictement supérieure à 60 mm peut également s’effectuer en utilisant un mortier de ciment dosé à 300 kg/m3 de sable sec.3.50 m.Règles générales de mise en œuvre des cloisons briques Rappel des règles à suivre : cloison : DTU 20.

.50 1m m 50 cm 20 c im min axi 1. le burin est admis).50 m de part et d’autre de l’intersection de deux cloisons ou d’une cloison et d’un mur et sur une longueur de 1 m de part et d’autre d’une saignée verticale. la distance horizontale entre les axes de deux saignées verticales est d’au moins 1. - En tracé vertical. Note : les liaisons en périphérie avec le gros œuvre doivent être adaptées. il convient de respecter certaines règles pour ne pas destabiliser l’ouvrage. fin. Brique Cloison 1 alvéole Cloison finie (mm) < 50 mm > 50 mm < 100 mm Pose pendant montage Horizontalement dans les alvéoles Horizontalement dans les alvéoles Saignée après montage* Verticalement mais interdite au droit des huisseries Verticalement et horizontalement Les cloisons en surplomb Épaisseur de la cloison Les cloisons en surplomb ne doivent pas être réalisées avec des briques d’épaisseur inférieure à 50 mm. Les canalisations électriques diagonales sont interdites. lorsque le doublage est en brique. puis faire intervenir l’électricien qui dispose ses fourreaux. Il peut être porté au tiers de la hauteur de la cloison s’il n’est réalisé dans celle-ci qu’un seul encastrement : jamais toute la hauteur. la solution idéale consiste à faire poser l’isolant par le plâtrier. Note : cette épaisseur permet de satisfaire l’exigence de sécurité sous l’action de chocs d’énergie 400 joules appliqués en leur centre. il est recomm andé d’utilise r le régulateur de fond de la gamme bio’b ric. Les canalisations encastrées DTU et réglementation Dans la mesure du possible.les enduits à base de ciment pur. notamment en pied. très haute dureté). elles doivent toutes se trouver sur le même côté de la cloison. des saignées peuvent être réalisées dans la brique sans avoir de conséquences sur l’isolation thermique du mur.50 m. enduit ciment enduit chaux ou bâtard ciment enduit chaux ou bâtard BON MAUVAIS si épaisseur >100 mm plâtre plâtre mortier chaux ou bâtard enduit chaux ou bâtard plâtre enduit chaux ou bâtard BON BON Les canalisations électriques • Conduites et gaines : Il est interdit d’exécuter des montages encastrés dans les parois des conduits de fumée ou dans les cloisons de doublage de ces parois.20 m de l’intersection de deux parois (murs.20 m Très important Il est conseillé de réaliser les saignées à la rainureuse (toutefois. les encastrements en tracés horizontaux ne sont pas admis. sur un même axe. La fixation par pistoscellement n’est pas admise en rive de plancher. Pour les plât res colorés et grattés plus sensibles au phénomène de spectre. Les cloisons ne sont ni traversées. soit avec un mortier à base de liants hydrauliques. du fait de la nécessité de réaliser une fixation efficace et durable à la proximité de la rive du plancher. mm axi Bouyer Leroux commercialise un régulateur de fond qui permet d’éviter l’apparition des fantômes de joint (les spectres). 1L de régulateur mélangé à 20L d’eau permet de couvrir une surface d’environ 160 m2 de brique. 80 c mm axi BON MAUVAIS BON m 1. Néanmoins. - les enduits à base de liants hydrauliques sont à proscrire si le hourdage a été réalisé au plâtre. Cloisons 1 ou 2 alvéoles * Le guide UTE indique également des dispositions constructives qui doivent être respectées par l’électricien sous réserve de destabiliser l’ouvrage. bandeau filant équerre tous les 1. ni détériorées de façon dangereuse pour l’occupant. puis faire intervenir de nouveau le plâtrier pour poser et enduire les briques.enduit 1 face : plâtre (hors THD*). 28 une marque bouyer leroux 29 .Au-dessus des baies. ni rompues. l’encastrement ne peut être exécuté que sur une longueur de 0.Règles générales de mise en œuvre des cloisons briques Les enduits • Ils peuvent être réalisés soit au plâtre (gros. Il est interdit d’exécuter.80 m. • Limitations supplémentaires pour les briques d’épaisseur inférieure à 60 mm : .20 * Les cloisons de doublage peuvent être enduites au plâtre THD ou à l’enduit de chaux ou bâtard moyennant la mise en œuvre d’attache (se référer au paragraphe sur les cloisons de doublage). Si plusieurs saignées sont nécessaires sur une même cloison. l’encastrement ne peut dépasser 0. - Les saignées verticales ne peuvent être exécutées qu’à une distance minimale de 0. Ils sont par contre autorisés dans les parois de gaine de ventilation lorsque l’épaisseur de ces parois est supérieure à 80 mm. •s  oit en des renforts ponctuels par équerres métalliques protégées contre la corrosion fixées tous les 1. . si nécessaire. - En tracé horizontal.L’encastrement en tracé oblique n’est pas admis.20 m environ dans le plancher par chevillage et vissage. Pensez à protéger les menuiseries avant d’appliquer le régulateur de fond.enduit 2 faces : enduits de même nature. . . - Dans une même cloison. poteaux. Par exemple. il faut limiter les passages de fourreaux dans les cloisons.L’encastrement par saignées horizontales ne peut intéresser qu’une seule face de cloison. cloisons). Dispositions particulières Les renforts de ces cloisons consistent : • soit en un habillage de nez de dalle formant une butée (bandeau en bois). Celui-ci est appliqué 4h avant l’enduction à l’aide d’un pulvérisateur. que ces saignées soient pratiquées sur l’une ou l’autre face de la cloison. • Cas particuliers : .Les saignées sont exécutées à l’aide de machines spéciales à rainurer. un encastrement sous plafond et un autre au-dessus du sol. Par contre. sont à proscrire pour les épaisseurs inférieures à 100 mm. Le plâtrier doit les garder présentes à l’esprit en cas de problèmes : .

La cloison de doublage a été faite en méga’bric32.Beaupréau plafond hygro’bric Le projet : Réhabilitation d’une ancienne minoterie pour location événementielle : remplacement des faux-plafonds des salles de réception par des plafonds en terre cuite sur 2 niveaux et création de 30 chambres avec cloisons en briques plâtrières sur le 3ème niveau. Le projet : Réhabilitation et extension d’un restaurant scolaire.Cholet • Plâtrier : Denis Chiron Sarl .Poirier .Références chantiers École primaire à Andrezé (49) Intervenants : • Maître d’ouvrage : OGEC de l’école privée d’Andrezé • Maître d’œuvre : Chevalier . • Maître d’œuvre : François Lauriot .Andrezé Logements collectifs à St Brévin (44) Intervenants : • Maître d’œuvre : M.St Père en Retz et Lormeau . Les cloisons de la cuisine ont été réalisées en hygro’bric.St Brévin les Pins mur bio’bric brique plâtrière méga’bric Le projet : Rénovation et extension de salles de classe.La Chapelle-Basse-Mer Restaurant scolaire à la Séguinière (49) Intervenants : • Maître d’ouvrage : Mairie de La Séguinière • Maîtres d’œuvre : Agence Grégoire Architectes . particulièrement adaptée en milieu humide (local classé «EC»). Gîte de la filature d’Angreviers à Gorges (44) Intervenants : •  Maître d’ouvrage : Laurent Pascail .St Macaire • Plâtrier : BV plâtrerie .St Julien de Concelles  •  Plâtrier : Bretaud Gris .Nantes • Plâtriers : Soplacor . 30 une marque bouyer leroux 31 .Nantes. spécialisé dans la reconversion durable du patrimoine industriel des XIXe et XXe siècles. Le projet : Construction d’un immeuble R+4 avec cloisons de doublage et double cloisons de distribution en méga’bric et briques plâtrières.

contactez le 02 41 63 76 21 bouyer leroux .fr . mur bio’bric. • Température intérieure régulée en été comme en hiver.www.l’Etablère .com la solution naturellement brique pour construire BBC.49280 La Séguinière Tél. : 02 41 63 76 16 / Fax : 02 41 63 76 02 e-mail : info@bouyer-leroux. Décembre 2012 • Pour tous renseignements techniques. • Excellente étanchéité à l’air grâce à l’enduit plâtre.bouyer-leroux. • Qualité de l’air intérieur préservée.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->