La coopération sur l'adoption et l'application d'un cadre des ISSAI entre l’État et les autres niveaux de gouvernement dans le cadre

de l'amélioration de la gestion financière
Božana Trninic, Auditeur général adjoint Bureau d'audit des institutions de BosnieHerzégovine
The author’s views expressed in thisdans presentation do not necessarily reflect Les vues exprimées par l’auteur cette présentation ne reflètent pas the views of the United States Agency for International or the nécessairement celles de l’Agence américaine pourDevelopment le développement United States Government. international ou le gouvernement des États-Unis.

Audit du secteur public en Bosnie-Herzégovine (BiH) L'audit du secteur public en Bosnie-Herzégovine est effectué par : • Au niveau des institutions de BiH : Bureau d'audit des institutions de BiH • Au niveau des entités : Bureau d'audit des institutions de la Fédération de BiH (FBiH) et le Bureau suprême d'audit du secteur public de la République serbe (RS), et • Au niveau du district de Brčko : Bureau d'audit des institutions et du secteur public du district de Brčko en BiH
Partenariat pour promouvoir les réformes dans l'économie (PARE)

Comité de coordination des institutions de contrôle en BiH
Composé de l'auditeur général et des députés du Bureau d'audit des institutions de la BiH, ainsi que des auditeurs généraux et des députés des bureaux des entités d'audit. Les décisions sont prises par consensus. Le mandat du Comité comprend (entre autres): a)L'établissement d'orientations et d'instructions cohérentes basées sur les normes d'audit de l'INTOSAI du groupe de travail qui est composé de membres des trois institutions supérieures de contrôle qui ont développé des documents tels que des manuels et des lignes directrices en vue d'assurer la poursuite de leur mise en œuvre à tous les niveaux en Bosnie-Herzégovine b) Partager les expériences professionnelles et s'efforcer d'assurer une qualité d'audit constante.
Partenariat pour promouvoir les réformes dans l'économie (PARE)

Normes internationales des institutions supérieures de contrôle (ISSAI)
Les normes internationales des institutions supérieures de contrôle - (ISSAI) se composent de documents adoptés par INCOSAI (Congrès international des Institutions supérieures de contrôle INTOSAI) dont le but est de gérer les normes professionnelles des institutions supérieures de contrôle (ISC). Elles comprennent quatre niveaux : •Niveau 1 : Principes de base •Niveau 2: Hypothèses (conditions préalables) pour le travail •Niveau 3 : Normes d'audit de l'INTOSAI y compris les hypothèses de base et les principes de l'audit •Niveau 4 : Lignes directrices pour l'audit contenant des matériaux supplémentaires à appliquer dans divers domaines.
Partenariat pour promouvoir les réformes dans l'économie (PARE)

Adoption, publication, disponibilité et mise en œuvre du cadre des ISSAI
Au tout début de la mise en place d'institutions de contrôle du secteur public en BiH, il était nécessaire d'adopter des normes reconnues au niveau international, ce qui contribuerait à renforcer la position de ces institutions tout en surmontant le problème du manque de capacité dans la période initiale. Immédiatement après la mise en place des institutions de contrôle en 2000, le Comité de coordination a adopté en 2000 les normes de l'INTOSAI (actuelles ISSAI 100-400), la Déclaration de Lima (ISSAI 1) et le Code de déontologie (ISSAI 30). Avec le développement d'un tel cadre, sa mise à jour permanente et l'adoption par l'INCOSAI, il est nécessaire d'introduire ce cadre global dans la pratique locale. À la fin de 2011, le Comité de coordination a adopté l'ensemble du cadre ISSAI.
Partenariat pour promouvoir les réformes dans l'économie (PARE)

L'objectif de l'adoption du cadre des ISSAI
• L'uniformité et la compatibilité en application des normes internationales des institutions supérieures de contrôle qui se traduiront par l'amélioration des procédures par des recommandations pour toutes les institutions de contrôle en BiH, ainsi que l'établissement de critères concertés de la délivrance de l'avis de l'auditeur. • Un haut niveau de coordination interne grâce aux travaux du comité de coordination des institutions de contrôle en BosnieHerzégovine, une adoption conjointe de normes et élaboration de directives et documents méthodologiques, en respectant les exigences spécifiques des bureaux qui fonctionnent à différents niveaux de gouvernement, ce qui permet un développement équilibré et l'efficacité dans le travail des institutions de contrôle.
Partenariat pour promouvoir les réformes dans l'économie (PARE)

Défis
• Ressources limitées (le cadre est exceptionnellement large et est en constante évolution, nécessitant donc la nécessité d'une surveillance constante, la mise en oeuvre des parties modifiées ou nouvellement introduites, des ajustements des lignes directrices, des méthodologies et des documents de travail). • Des exigences différentes en termes de responsabilités différentes et les types de clients qui recherchent des actions individuelles et un intérêt pour différentes parties du cadre des ISSAI (les audits par exemple liés à la Banque centrale, les recettes provenant des impôts indirects au niveau de l'État de Bosnie-Herzégovine, l'audit des entreprises appartenant à la collectivité, des entreprises publiques et des fonds, des unités autonomes locales qui relèvent de la compétence des bureaux des entités).
Partenariat pour promouvoir les réformes dans l'économie (PARE)

Surmonter les limitations dues à la crise financière et les difficultés de mise en œuvre
• Les limitations de ressources ont été surmontées grâce à des activités de collaboration et à l'utilisation de ressources disponibles dans les trois bureaux (État et entités). • Les changements sont permanents et continus, et les résultats sont visibles dans l'amélioration constante des approches et des méthodes appliquées par les bureaux de contrôle à différents niveaux.
Partenariat pour promouvoir les réformes dans l'économie (PARE)

Leçons apprises
• Besoin d'une action commune, avec le respect des spécificités ; • Possibilité d'utilisation mutuelle des ressources disponibles qui seraient individuellement insuffisantes.

Partenariat pour promouvoir les réformes dans l'économie (PARE)

D'autres exemples de bonnes pratiques
• Les lois d'audit prescrivent une obligation de procéder à des évaluations professionnelles du travail des bureaux d'audit, éventuellement par une autre institution de contrôle du secteur public. • Évaluation conjointe professionnelle du travail des institutions de contrôle (parallèle en termes de délai et fait l'objet d'évaluation) en Bosnie-Herzégovine réalisée par SIGMA à l'initiative du Comité de coordination (en 2005 et 2011). • Cela assure ainsi la comparabilité, permet un aperçu des possibilités supplémentaires de coopération renforcée au sein du Comité de coordination.
Partenariat pour promouvoir les réformes dans l'économie (PARE)

Merci pour votre attention !
Contact :
Bureau d'audit des institutions de Bosnie-Herzégovine

Ured za reviziju institucija Bosne i Hercegovine Téléphone : + 387 33 703 573 Fax : + 387 33 703 565 Email : saibih@revizija.gov.ba Web : www.revizija.gov.ba

Partenariat pour promouvoir les réformes dans l'économie (PARE)

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful