P. 1
La presse sur Internet peut-elle être rentable?

La presse sur Internet peut-elle être rentable?

4.67

|Views: 9,087|Likes:
Published by Matthieu de Vivie
En crise depuis de nombreuses années, la presse connait aujourd'hui une accélération brutale de ses difficultés : baisse de la diffusion, chute de la publicité et défiance très forte des lecteurs.

Sur Internet, un nouveau monde se construit, le journalisme se réinvente, il devient multimédia, participatif. Cependant, aucun modèle économique ne parvient pour l'instant à s'imposer.

Nous allons tenter d’analyser cette période de transition brutale entre deux mondes, de destruction créatrice, en étudiant notamment le modèle économique de la presse sur Internet et la manière dont celle-ci s'adapte pour rétablir la confiance du lecteur et trouver la rentabilité. Tout d'abord, nous étudierons les causes de la crise morale et financière traversée par la presse. Puis nous verrons comment l'information mute à l'heure de l'Internet. Dans une troisième partie, nous nous pencherons en détail sur les modèles d'affaire de la presse en ligne. Ce qui nous amènera ensuite à traiter de la chaine de valeur sur le web. Enfin, nous tenterons de cerner des pistes de développement pour rendre la presse rentable sur Internet.
En crise depuis de nombreuses années, la presse connait aujourd'hui une accélération brutale de ses difficultés : baisse de la diffusion, chute de la publicité et défiance très forte des lecteurs.

Sur Internet, un nouveau monde se construit, le journalisme se réinvente, il devient multimédia, participatif. Cependant, aucun modèle économique ne parvient pour l'instant à s'imposer.

Nous allons tenter d’analyser cette période de transition brutale entre deux mondes, de destruction créatrice, en étudiant notamment le modèle économique de la presse sur Internet et la manière dont celle-ci s'adapte pour rétablir la confiance du lecteur et trouver la rentabilité. Tout d'abord, nous étudierons les causes de la crise morale et financière traversée par la presse. Puis nous verrons comment l'information mute à l'heure de l'Internet. Dans une troisième partie, nous nous pencherons en détail sur les modèles d'affaire de la presse en ligne. Ce qui nous amènera ensuite à traiter de la chaine de valeur sur le web. Enfin, nous tenterons de cerner des pistes de développement pour rendre la presse rentable sur Internet.

More info:

Published by: Matthieu de Vivie on Apr 16, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial Share Alike

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/11/2014

pdf

text

original

Regardons maintenant quelle est l'audience des sites web des différents sites

d'information en France :

Figure 18. Top 10 audience des sites d’information Français. Source : Médiamétrie/NetRatings, septembre 2008

40%

15%

8%

7%

5%

3%

3%

19%

Moteurs/Portails/FAI
Info/Actualité
Annuaires/Guides
Féminins
Musique
Cinéma
Business Finance Eco
Autres

1 992,68

2 567,39

3 052,20

3 279,89

3 409,78

3 560,44

4 218,05

4 362,90

4 945,22

5 119,51

Liberation Network (B)

MSN News & Weather (C)

nouvelobs.com Network (B)

Orange News (C)

Google News (C)

20 minutes (B)

Yahoo! News (C)

TF1 News (C)

Le Figaro (B)

Le Monde (B)

55

A côté des sites d'information comme LeMonde.fr ou LeFigaro.fr, on observe
le poids très important des portails (ou agrégateurs) comme Yahoo! ou Google.
Comme on l'a vu (dans la partie 2-2 La gratuité du bien de presse et l'Internet), ceux-
ci proposent une section actualité (Google News, Yahoo! News) qui s'appuie sur les
dépêches d'agence, devenues l'information de base pour l'utilisateur. Ils proposent
des pages référençant des articles externes et les classent par thématique,
chronologie... Ainsi ils n'ont pas à produire eux-mêmes l'information et cela leur
permet d'avoir des coûts faibles.

Leur force vient également de leur souplesse, de leur réactivité et de leur
ouverture, en proposant des liens vers ce qu'ils considèrent comme le meilleur du
web via les catégories, le moteur de recherche et les services les plus utilisés par les
internautes comme l'email. Ils sont présents au départ du parcours de l'internaute et
parviennent ainsi à capter la plus grande partie de la création de valeur sur Internet.

Sur Internet, les logiques visant à garder sur son site l'internaute sont souvent
inopérantes voire contre-productives, l'internaute ayant tendance à naviguer
librement de lien en lien et ne consultant que rarement plus de 3 pages sur un site
web. Google capte le plus de valeur sur Internet car il a réussi à se placer au départ
du parcours de l'internaute, en lui proposant l'ensemble du Web et non pas
seulement une petite tranche de celui-ci. Google ne cherche pas à retenir l'internaute
mais à l'envoyer ailleurs, sur le contenu le plus pertinent, et les internautes
reviennent car il fait bien son travail.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->