Étymologie du mot « berbère »

Par : D.Messaoudi

Pour certains, l’origine du mot « berbère » serait grecque ; leur argument s’appuie sur le fait que les Grecs appelaient les gens qui parlaient une langue autre que le grec « les Barbares ». Pour les Arabes, le mot serait d’origine arabe, puisque en cette langue on a le verbe « barbara » (rugir) et « al-barbarah » (‘rugissement’ et par extension, langue incompréhensible – l’équivalent du ‘baragouin’ terme donné au breton par les Français). Mais, à notre avis, ces hypothèses ne reposent sur aucune logique, car à cette période-là il n’y avait pas que les berbères avec lesquels les Romains ou les Arabes avaient des contactes ; pourquoi donc les autres peuples comme les Coptes, les Kurdes, les Soudanais, les Iraniens, les Basques, etc., qui parlaient des langues tout à fait différentes du latin et de l’arabe, ne s’étaient-ils pas appelés « barbares / berbères » ? Cela nous pousse à chercher l’origine de l’appellation en question ailleurs, et plus précisément en langue berbère elle-même. Notre recherche dans les différents dialectes amazighs a abouti à la découverte de certains termes et expressions auxquels on peut rattacher le terme « berbère » : Iber-iber : nomade en touareg Sberber : se couvrir en parlant du ciel en kabyle, ou protéger qqn ou qqc en la couvrant de son corps. Sbur : se couvrir la tête en kabyle Iberbaren : village situé à Mcheddala, Bouira, où les habitants portent le même nom. Tizi-n-Berber : autre village kabyle Bberber : imbu, très mouillé en kabyle. Notre première hypothèse est que le terme « berbère » serait une déformation ou peut-être une forme évoluée du mot attesté en touareg, à savoir « iberiber ». On sait que les Berbères se nommaient « Imazighen », mais peut-être que l’appellation « iberiber », devenue ensuite « berber », ne désignait-elle qu’un groupement particulier de Berbères, comme les touaregs qui ont toujours été de grands nomades. Ce serait alors les Berbères du nord qui auraient crée ce surnom pour désigner les sahariens et les étrangers l’ont généralisé ensuite à tous les Berbères. Notre deuxième hypothèse est que le terme « berbère » aurait un lien avec les mots « sbur » et « sberber » qui sont tous les deux crées sur la base de la même racine : « BR ». En fait, si on se réfère aux habitudes vestimentaires des Africains du Nord, on se rendra compte que les Berbères, et ce depuis des temps immémoriaux, préfèrent des habits larges et pendants qui les couvrent en entier : burnous kabyle, djellaba chleuh, voile targui en sont quelques exemples. Même les femmes berbères portent de longues gandouras et des « timrermin » ou des « asburru » pour se protéger la tête. Ce serait donc pour cette raison que les Berbères se nommaient, en plus des Imazighen, « iberbaren », devenu ensuite chez les étrangers « berbères ».

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful