P. 1
Gestion de La Production

Gestion de La Production

|Views: 10|Likes:
Published by ing_tahar

More info:

Published by: ing_tahar on May 30, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

01/28/2014

pdf

text

original

Les critères utilisés pour juger de la qualité d'un plan d'ordonnancement peuvent être nombreux
et parfois même contradictoires. Les critères purement économiques (coût, profit) sont mal
adaptés dans ce cadre du très court terme. On utilise donc plutôt des critères d'efficacité
organisationnelle: respect des délais, quantité d'en cours, utilisation des postes de travail, ...

84

Ces critères peuvent être précisés et formulés quantitativement de différentes manières. Pour ce
faire, introduisons d'abord quelques notations. Soit un ensemble de n OFs (notés i = 1, 2,..., n) à
ordonnancer. Pour chaque OF, on connaît en particulier:

• ri : la date de début au plus tôt de l’OF i,
• di : la date d’exigibilité de l’OF i.

De plus, tout plan d’ordonnancement détermine (par définition)
• Ci : la date d’achèvement de l’OF i,
et donc, par simple déduction,
• Ti = max(0,Ci - di): le retard de l’OF i (le retard est nul si l’OF est fini avant di),
• Fi = Ci - ri : le temps de passage de l’OF i dans le système (flow time).

Quelques-uns des critères de performance couramment utilisés en ordonnancement peuvent à
présent être définis en termes des quantités introduites ci-dessus:
• U : nombre d’OFs en retard, c’est-à-dire pour lesquelles Ci > di ;
• T : retard moyen : T = (1/n)

max(0,C

d)

i

1in

i

≤ ≤

;

• Tmax : plus grand retard = max1≤i≤n max (0,Ci - di) ;
• Cmax : temps d'achèvement du dernier OF = max1≤i≤n Ci (makespan);
• F : temps de passage moyen des OFs : F = (1/n)

(C

r)

i

1in

i

≤ ≤

∑ −

.

Tous ces critères connaissent également une version pondérée permettant de prendre en compte
les divers degrés de priorité des OFs.

Chacun des critères U, T, Tmax donne une mesure du respect des délais, mais ces mesures ne
sont pas nécessairement concordantes. De même, Cmax et F mesurent de façon différente la
vitesse à laquelle les OFs sont évacués du système. En particulier, F peut être vu comme une
mesure indirecte de la quantité d'en cours.

Exemple. Considérons 2 OFs à exécuter sur une unique machine. Chaque OF comporte une
seule opération et est caractérisée par les paramètres suivants:

OF (opération)

1 2
---------------------------------------------
date de disponibilité ri

0 0

date d’exigibilité di 11 2
temps opératoire pi 2 10

Deux ordonnancements sont possibles: (1,2) et (2,1). Pour le premier ordonnancement, on
obtient

85

OF

1 2
---------------------------------------------
en retard non oui
Ti 0 10
Ci - ri 2 12

et donc: U = 1, T = 5, Tmax = 10, Cmax = 12, F = 7.

De même, pour le second ordonnancement,

OF 1 2
---------------------------------------------
en retard oui oui
Ti 1 8
Ci - ri 12 10

et donc: U = 2, T = 9/2, Tmax = 8, Cmax = 12, F = 11.

On constate que le premier ordonnancement est meilleur que le second sur les critères U et F,
mais qu’il est moins bon sur les critères T et Tmax.

Les logiciels d'ordonnancement génèrent souvent plusieurs propositions d'ordonnancement pour
une situation donnée et fournissent une évaluation de ces propositions selon différents critères.
Ceci permet une sélection manuelle du plan jugé globalement le meilleur. L'importance relative
accordée aux différents critères doit alors tenir compte des priorités (tactiques ou stratégiques)
de la firme: veut-on mettre l’accent sur le respect des délais plutôt que sur la réduction des
encours ? peut-on renégocier l’une ou l’autre date de livraison ? etc.

Il faut également remarquer que le calcul d'un ordonnancement optimisant un critère déterminé
est en général difficile et se situe bien souvent au-delà des possibilités actuelles des techniques
mathématiques d’optimisation. En pratique, on aura donc recours à des heuristiques plutôt qu’à
des méthodes d’optimisation exactes pour réaliser le calcul d’ordonnacement. En variant les
heuristiques utilisées, on peut assez facilement soumettre plusieurs ordonnancements au
décideur, comme évoqué ci-dessus.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->