You are on page 1of 75

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 1

ELEVONIC 311/411 311M/411M DIRECT DRIVE

MISE EN SERVICE ET REGLAGES

SOMMAIRE I II III IV V VI VII VIII DESCRIPTION DU CABLAGE .............................................................................. 2 DBSS, DIRECT DRIVE.......................................................................................... 8 PRELIMINAIRES ................................................................................................... 8 VÉRIFICATIONS AVANT MISE EN SERVICE ..................................................... 9 MODE MANUEL ................................................................................................... 10 DBSS : PROGRAMMATION VERIFICATION DES PARAMETRES .................. 11 DBSS : SIGNIFICATIONS DES DIODES LEDS................................................. 15 UTILISATION DE L’OUTIL TEST : MENUS DBSS ............................................. 16 MONITOR ............................................................................................................. 16 TEST ..................................................................................................................... 16 IX X XIII XIV XV XVI XVII XVIII XIX XX XXI XXII XXIII XXIV XXV XXVI XXVII XXVIII XXIX XXX DEFAUTS DBSS .................................................................................................. 17 MODE “ LOCK ”M4.............................................................................................. 20 MCSS .................................................................................................................... 27 OUTIL TEST: MENUS MCSS .............................................................................. 28 MISE EN INSPECTION ........................................................................................ 23 INITIALISATION SPPT ......................................................................................... 31 TABLE DES NIVEAUX ......................................................................................... 31 LANCEMENT EN GV............................................................................................ 32 ENTRÉES MCSS .................................................................................................. 33 TESTS DE SECURITE ......................................................................................... 33 E411MV/E421/E413M .......................................................................................... 38 RÉGLAGES/FINITIONS ....................................................................................... 41 DIODES LEDS MCSS .......................................................................................... 45 DÉFAUTS MCSS .................................................................................................. 46 UTILISATION OUTIL TEST ................................................................................. 50 MONITOR ............................................................................................................. 50 TEST ..................................................................................................................... 52 PROGRAMMATION DES PARAMÈTRES ........................................................... 60 LECTURE DES DONNÉES .................................................................................. 68 SYNTHESE DE LA MISE EN SERVICE .............................................................. 70

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS
I

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 2

DESCRIPTION DU CABLAGE. En vente neuve ou en modernisation, les principes de fonctionnement du système E411, le découpage du système en différents modules, l’appareillage électromécanique, les circuits électroniques et les programmes des microprocesseurs sont rigoureusement identiques. CABLAGE E411 / E421M / E413M Ce tableau ne tient pas compte d’éventuelles options “ contrat ”
DTU DTU CONTROLEUR APD 1*VJ 3*XXmm² APD DRIVE 1*VJ 2*XXmm² DRIVE FILTRE 1*VJ 2*XXmm² FILTRE MOTEUR 1*VJ 3*4mm² 3*2.5mm² DRIVE MOTEUR 3*1.5mm² 4*1mm² 3*2.5mm² APD DRIVE CONTROLEUR 1*VJ CONTROLEUR 7*1mm² 4 paires twistées PVT LIMITEUR SPPT CONTROLEUR CONTROLEUR CONTROLEUR Câble livré 3*1.5mm² dont VJ Câble livré Terre Infos diverses Communication Ventilateur + VJ BS et BS1 Alimentation 380V AC Terre MF/MF1 dont VJ B/B1 dont VJ MA/MA1 Terre Liaison Terre Liaison Terre Alimentation 380V AC 3*2.5mm² dont VJ. 3*XXmm² Lumière 220V AC Alimentation 380V AC

XXmm²: section dépendant du type de machine. CONTROLEUR CANALISATION SECURITES ET PORTES PALIERES APPELS PALIERS HALL LANTERN, HPI, APPEL POMPIER.... CORDON SOUPLE ECLAIRAGE GAINE 3*1.5mm² PRISE FOND DE CUVETTE 3*2.5mm² LIAISONS AVEC AUTRES APPAREILS Liaisons RING Manoeuvre EPO Manoeuvre FPD LIAISONS DIVERSES Phonie, Alarme, EMS,....
Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 3

CABLAGE A PARTIR DU SCHEMA DE BASE GDA21380AAY
TABLEAU DTU L1 L2 L3 N GND/PE PE F1/2 F1/4 F1/6 FILTRE APD L1 L2 L3 DBSS H1 H2 H3 N PE CONTROLEUR Phase 1 Phase 2 Phase 3 Neutre PE MXX7 MXX8 MXX6 Terre Phase 1 Phase 2 Phase 3 2.5mm² 2.5mm² 2.5mm² SECTION

Pour la liaison DBSS et le VENTILATEUR MACHINE, Shunter 6TB1/1 6TB1/2 si nécessaire.
DBSS 1M/M 2M/M PE TB1/2 TB1/4 TB1/5 TB1/6 6TB 7 6TB 8 6TB 11 6TB 12 DBSS 6TB 3 6TB 4 6TB 5 6TB 6 6TB 9 6TB 10 SELF 1 5 PE MOTEUR MA Induit Moteur MA1 PE MF1 4mm² MF B 2.5mm² B1 S1/1 Contact mâchoire 1 BS1/2 1mm² BS2/1 Contact mâchoire 2 BS2/2 CONTROLEUR MXX 19 MXX 20 MXX 13 MXX 23 MXX 3 MXX 28 Câble 7* 1mm² Entrée circuit DBD Sortie circuit DBD info MCSS Circuit C1/C2 110V AC Retour HL1 C1/C2 HLI DBSS Retour circuit ETS si utilisé Bobine du frein Excitation Moteur XXmm² Liaison terre SECTION

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS
DBSS carte 2PC Connecteur J3 J3.6 J3.5 J3.4 J3.3 J3.12 J3.11 J3.9 J3.8

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 4

CARTE MCSS Connecteur J7 J7.8 J7.7 J7.6 J7.5 J7.4 J7.3 J7.2 J7.1 Signal PVT /B Signal PVT B Signal PVT /A Signal PVT A Communication entre DBSS et MCSS. (Paires twistées ou câble blindé)

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 5

LIAISONS RCB2 ENTRE APPAREILS ET CARTE ICSS (EMS) CONNECTEURS TYPE AMP (orange)
APP.A APP.B APP.C APP.D APP.E APP.F ICSS APP.A

3P 05---->3P 08 3P 04---->3P 07 3P 03<----3P 10 3P 02<----3P 09 3P 05---->3P 08 3P 04---->3P 07 3P 03<----3P 10 3P 02<----3P 09 3P 05—>3P 08 3P 04—>3P 07 3P 03<—3P 10 3P 02<—3P 09 3P 05—>3P 08 3P 04—>3P 07 3P 03<—3P 10 3P 02<—3P 09 3P 05—>3P 08 3P 04—>3P 07 3P 03<—3P 10 3P 02<—3P 09 3P 05—>3P 08 3P 04—>3P 07 3P 03<—3P 10 3P 02<—3P 09 3P 05—>3P 08 3P 04—>3P 07 3P 03<—3P 10 3P 02<—3P 09

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 6

CONNECTEURS TYPE WAGO
APP.A APP.B APP.C APP.D APP.E APP.F ICSS APP.A

3P 04—>3P 06 3P 03—>3P 05 3P 02<—3P 08 3P 01<—3P 07 3P 04—>3P 06 3P 03—>3P 05 3P 02<—3P 08 3P 01<—3P 07 3P 04—>3P 06 3P 03—>3P 05 3P 02<—3P 08 3P 01<—3P 07 3P 04—>3P 06 3P 03—>3P 05 3P 02<—3P 08 3P 01<—3P 07 3P 04—>3P 06 3P 03—>3P 05 3P 02<—3P 08 3P 01<—3P 07 3P 04—>3P 08 3P 03—>3P 07 3P 02<—3P 10 3P 01<—3P 09 3P 05—>3P 06 3P 04—>3P 05 3P 03<—3P 08 3P 02<—3P 07

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 7

BRANCHEMENT DES DIFFERENTS ENCODEURS (PVT) PVT : Connecteur côté Encodeur. 2PC/J2 : Connecteur sur Carte DBSS. TB2.: Bornier situé dans le DBSS et parfois utilisé pour le raccordement. ASCB/J1 : Connecteur situé sur la carte de contrôle de vitesse utilisée dans certaines types de contrôleurs (NAO ou 421M). Les encodeurs 10.000 pulses sont normalement utilisés en Elévonic 411 pour toutes les vitesses et en Elévonic 421M pour des vitesses machine inférieures à 200 t/mn. En Elévonic 421M on utilise en principe l’encodeur 5000 pulses dès que la vitesse machine est supérieure à 200 t/mn. Ceci étant rendu nécessaire par l’utilisation de la carte LMCSS.
Encodeur type A633D1 2 canaux PVT C PVT F PVT H PVT A PVT I PVT B Fil Vert Fil Noir Fil Rouge Fil Noir Fil Noir Fil Blanc 2PC/J2.3 2PC/J2.6 2PC/J2.8 Canal /A 2PC/J2.1 2PC/J2.9 Canal /B 2PC/J2.2 2PC/J2.7 Blindages paire 3 paire 2 10.000 pulses/connecteur type aviation câble 3 paires blindées +9V DC 9V RTN paire 1

Encodeur type AAA659 C1 3 canaux PVT P1.14 PVT P1.13 PVT P1.10 PVT P1.9 PVT P1.8 PVT P1.6 PVT P1.3 PVT P1.4 PVT P1.1 PVT P1.2 PVT P1.5 TB. 9V TB. /A TB. A TB. /B TB. B TB. GND TB2/PVT1 TB2/PVT2 TB2/PVT3 TB2/PVT4

10.000 pulses/connecteur Canon 15 pins câble 5 paires blindées ASCB/J1.6 ASCB/J1.4 ASCB/J1.7 ASCB/J1.8 Blindage côté PVT. Liaison interne. 2PC/J2.3 2PC/J2.8 2PC/J2.1 2PC/J2.9 2PC/J2.2 PC/J2.6 2PC/J2.7 +9V DC Canal /A Canal A Canal /B Canal B 9V RTN Blindage. +8V DC RTN/COM PVT+canal C PVT-canal /C

Encodeur type AAA659 C2 : 5000 pulses/connecteur Canon 15 pins 3 canaux : Branchements identiques au 9659 C1.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 8

DBSS (DRIVE AND BRAKE SUB-SYSTEM) II DIRECT DRIVE UTILISATION : INSTALLATION : E411HSDD / E311MSDD / E411MV / E421M / E 413M. APPAREILS NEUFS OU MODERNISATION.

REMARQUE IMPORTANTE : DOCUMENT LIVRE DANS CHAQUE DBSS DANS LE CAS OU L’INSTALLATION EST HORS DES STANDARDS DEFINIS (ex: machines non OTIS), DES FEUILLES ADDITIVES CONTIENNENT LES PARAMETRES SPECIFIQUES A L’INSTALLATION. EN CAS DE COMMANDE DE COMPOSANT RAPPELER LE NUMERO SITUE EN HAUT DE CES PAGES. OUTILLAGE SPECIFIQUE : Suivant le type d’accouplement utilisé pour le PVT des clés “ Américaines ” de 9/64,1/8, 7/64, 3/32, 5/64 ou 1/16 sont nécessaires.

III

PRELIMINAIRES LE TOIT DE CABINE PEUT ETRE UTILISE COMME PLATE-FORME DE TRAVAIL A CONDITION QUE LA VITESSE SOIT INFERIEURE A O,40 M/S. Les guides sont suspendus. Les portes sont montées en protection de baie. VERIFIER QUE CHAQUE PORTE PALIERE EST BIEN FERMEE ET VERROUILLEE. Avant de procéder à l’accouplement de l’ensemble suspendu : - Démonter, nettoyer et remonter le frein après en avoir lubrifié les axes. - Effectuer le préréglage du frein. - Contrôler la vitesse de prise du limiteur de vitesse en utilisant une perceuse et une dynamo tachymètrique. - Nettoyer, régler et accoupler le parachute au limiteur de vitesse. - Mettre en place les étriers sur la cabine. - Mettre en place les rambardes de protection sur le toit de cabine. - Terminer le montage du matériel en fond de cuvette. - Placer sous le contrepoids les madriers adéquats pour réserver une distance de 1,80m au moins entre le dessus de la traverse cabine et le dessous de dalle. - Procéder à l’accouplement de l’ensemble suspendu, puis mettre la cabine à la mi-course. - Procéder au montage du PVT, et à son raccordement, sans serrer les vis de couplage pour pouvoir le faire tourner à la main. L’appareil est alors prêt pour les premiers essais électriques.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 9

SECURITE COUPER TOUJOURS LE COURANT AVANT DE DEMONTER CE COUVERCLE. TOUT CONTACT AVEC CES PIECES PEUT OCCASIONNER DES BLESSURES GRAVES OU ENTRAINER LA MORT. REMONTER TOUJOURS LE COUVERCLE AVANT DE REMETTRE SOUS TENSION. IV VERIFICATIONS AVANT MISE EN SERVICE Vérifier les raccordements, la continuité et l’isolement par rapport à la terre des éléments suivants : - du secteur à l’armoire du convertisseur, - du convertisseur au filtre, - du filtre au moteur (circuit d’armature), - du bobinage d’excitation (MF), - des contacts d’état du frein (BS), - du ventilateur du moteur (s’il y en a un). Dans le manuel MAGNETEK livré avec l’armoire, se trouve un plan N° AAA 21265 AAA de 8 pages, dont les trois premières montrent dans un tableau les spécifications et les numéros des accessoires pour chaque combinaison existante. Vérifier que les numéros de pièces du convertisseur et du filtre correspondent à la spécification correcte pour la combinaison du contrat. - Inspecter l’armoire pour vérifier qu’il n’y a pas de composants manquants, abîmes ou mal fixés. Retirer les dispositifs de protection contre les aléas du transport. - Démonter les dispositifs de soufflage d’arc des contacteurs pour s’assurer que ceux-ci fonctionnent bien mécaniquement, puis les remonter. - Vérifier le bon serrage de toutes les connections électriques faites sur chantier ou à l’usine (convertisseur, filtre et moteur). - Retirer le couvercle du rack des ponts de thyristors. Vérifier qu’aucun composant n’est tombé ou coincé, ce qui risquerait d’occasionner des courts-circuits. Vérifier les serrages des connections du circuit puissance. Remettre le couvercle en place avant de poursuivre, car les pièces qui sont derrière seront SOUS TENSION. - Vérifier à l’aide du manuel que le «DUTY PLUG» (4 CONN) est bien celui qui convient pour cette combinaison là. - Vérifier que les transformateurs sont couplés pour la tension correcte du réseau. - Sur la carte «12 SCR CONTROLLER», vérifier la position du switch 50/60Hz et mettre le switch FMN/FDBK sur FDBK.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS
V

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 10

MODE MANUEL Il peut être utile dans certains cas d’utiliser le mode manuel pour terminer des opérations de montage ou de réglage en gaine. Utiliser dans ce cas une boîte de manoeuvre conforme de type ERO ou INSPECTION. - Sur le connecteur de la carte «Relay Interface» effectuer les connections suivantes : 1TB1.1 à 1TB1.8 1TB1.8 à 1TB1.9 1TB1.7 à 1TB1.10 - Si l’on désire utiliser cette manoeuvre pour fonctionner en gaine, insérer la chaîne des sécurités entre les bornes 1TB8 et 1TB1. - Mettre un shunt entre les bornes 6TB1.1 et 6TB1.2. - Déconnecter les rubans 1CONN et 2CONN de la carte «12 SCR CONTROLLER» . - Déconnecter le ruban 7CONN de la carte “ 12SCR CONTROLLER ”. - Déconnecter les rubans 6CONN, 10CONN, 19CONN et 2TB de la carte «DBSS CONTROLLER». - Retirer le fusible de la batterie de condensateurs du filtre situé sur la self dans le filtre. - Mettre sous tension. - Carte “ POWER SUPPLY ”: avec un voltmètre digital dont le cordon commun sera relié au point commun (TP3), vérifier que les tensions sont conformes avec celles de ce tableau :
1TP 2TP 4TP +15V +24V +5V 5TP 6TP 7TP -15V -24V +9V

- Couper le courant. - Reconnecter les rubans 6CONN et 7CONN - Mettre sous tension. Vérifier l’allumage des diodes leds DS5B “ MANUAL ” et DS2 “ CPU POWER ”. Toutes les LEDS rouges de la carte «DBSS CONTROLLER» s’allument puis s’éteignent. Ceci indique que le processeur travaille. Revérifier les tensions aux points tests, elles ne devraient pas avoir changé. - En se servant de l’outil test, vérifier la programmation des paramètres “ SET-UP ”. Voir pages suivantes

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS
VI

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 11

DBSS : PROGRAMMATION VERIFICATION DES PARAMETRES MOTOR FLD PARAMS <M><4><3><1> FULL FIELD RUN FIELD IDLE FIELD % MAX CEMF CEMF LAG SENSOR TURNS valeur du courant d’excitation MF/MF1 plein champ exprimée en ampères. valeur du courant d’excitation MF/MF1 en grande vitesse exprimée en ampères.(80% de FULL FIELD). pourcentage de la valeur de “ Full Field ” maintenue sur MF/MF1 appareil à l’arrêt. valeur de la tension d’induit MA/MA1 exprimée en volts pour laquelle on commande la réduction de champ moteur. (Run Field) temps de réaction exprimé en secondes pour la réduction de champ moteur. Ce paramètre doit être programmé à 1. programmer 1 pour Full Field > 20A. Programmer 2 pour Full Field compris entre 10A et 20A. Programmer 4 pour Full Field compris entre 5A et 10A. programmer 255 si l’on désire la mise en veille du drive après le dernier déplacement. temps pour mettre en veille le drive.

STANDBY EN

STANDBY TIME

BRAKE PARAMS <M><4><3><2> BPCK AMPS BHLD AMPS BPCK RATE BDRP RATE PICK UP % HOLD % BRK SW I/O 2ND BRK SW DROP DELAY RATED AMPS BRK TURNS valeur du courant nécessaire pour lever le frein. valeur du courant pour maintenir le frein levé. temps pour lever le frein. temps de retombée du frein. pourcentage de BPCK AMPS indiquant au système que le frein est levé. pourcentage de BPCK AMPS indiquant au système que le frein est retombé. programmer 255 si présence d’un contact de levée de frein. (machoire 1). Programmer 0 dans le cas contraire. même chose pour la deuxième machoire de frein. temps entre le moment où le système détecte la retombée du frein et celui où il va commander la baisse du courant d’induit MA/MA1. détermine l’échelle de mesure du courant de frein. utilisé en “ Ward Léonard ”.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 12

STABILITY <M><4><3><3> GAIN RESPONSE P.U. INERTIA APPORT Gain proportionnel. Suivi de la référence. Gain intégral. (Accélération, décélération). temps nécessaire pour accélérer. paramètre engineering programmé à 1

MOTOR PARAMS <M><4><3><4> DUTY SPEED TACH CNT vitesse contrat en MM/S. nombre de pulses du PVT. (1024 pour machines à réduction, 5000 ou 10000 pour machines guearless suivant vitesse). vitesse de rotation de la machine exprimée en tours/minute à la vitesse contrat. valeur ohmique de tout le circuit d’induit en incluant toutes les résistances de ce circuit. (ceci inclus donc la self).

RATED RPM

MTR OHMS

DRIVE PARAMS <M><4><3><5> MAX BIAS courant d’induit nécessaire au démarrage pour éviter le dévirage de l’appareil. Normalement doit se programmer à une valeur égale à 127% du courant d’accélération en montée pleine charge. valeur du courant d’accélération. (Induit). Valeur réelle mesurée de la tension au secondaire du transformateur de puissance. valeur réelle de la tension d’induit en montée pleine charge. valeur du courant pour laquelle le drive envoie un signal au MCSS. valeur du courant d’induit en grande vitesse.

I ACCEL VFMR SEC

V FULL LOAD LIMIT PNT I RUN

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 13

MANUAL PARAMS <M><4><3><6> MAN SPEED vitesse en mode manuel exprimée en MM/S. Cette vitesse est limitée à 750 MM/S. accélération exprimée en MM/S² décélération exprimée en MM/S² tension d’induit lors d’une manoeuvre sans encodeur. Mode LOCK. ATTENTION : par défaut, ce paramètre est programmé à 100v, ce qui est beaucoup trop. Programmer 20V Maxi.

MAN ACCEL MAN DECEL MAN VOLTS

Pour que les paramètres modifiés à l’aide de l’outil test soient effectivement pris en compte dans l’EEROM sur la carte, il faut que le switch WRITE ENABLE soit sur la position Enable. La diode led DS5C s’allume. Une fois les paramètres entrés, remettre ce switch sur la position ISS. En cas d’oubli l’appareil ne démarre pas. - Couper le courant, rebrancher les connecteurs 10CONN, 19CONN et 2TB sur la carte «DBSS CONTROLLER» - Remettre sous tension et vérifier que la LED DS5B “ manual ” s’allume et que la diode LED DS2 “ cpu power ”, clignote. - Avec un voltmètre digital, vérifier les tensions sur les points test de la carte «FIELD/BRAKE CONTROL» . Le commun du voltmètre relié au 8TP, les tensions doivent être conformes au tableau suivant :
6TP 7TP +15V -15V

La diode led DS1 sur la carte “ Cap Discharge ” doit être allumée indiquant la présence du 160 Volt, si elle ne l’est pas, il doit manquer un fusible, il faut remédier à ce défaut avant de poursuivre. - On peut entendre un petit sifflement aigu provenant du circuit d’alimentation de l’excitation du moteur. Vérifier à l’aide de l’outil test la valeur du courant dans MF. Elle doit être à 10% près égale à la valeur programmée comme «IDLE FIELD CURRENT» (courant d’excitation au repos). Connecter le PVT : - Faire tourner à la main le PVT. La LED DS5C “ up-fwd ” sur la carte «DBSS CONTROLLER» doit s’allumer s’il tourne dans le sens montée, et la LED DS5D “ down-rev ” dans le sens descente. Si c’est l’inverse qui se produit, il faut inverser les connections A et /A arrivant du PVT sur les bornes 2TB1 et 2TB8 du connecteur 2TB de la carte «DBSS CONTROLLER». - Serrer les vis de couplage du PVT sur l’arbre du moteur, une fois le sens correct établi. - Couper le courant et rebrancher les connecteurs 1CONN et 2CONN sur la carte «12 SCR CONTROLLER». Remettre sous tension, et revérifier les tensions sur les points test vus précédemment.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 14

- A l’aide de l’outil test, programmer la donnée “ MAN SPEED ” à 350 mm/s <M><4><3><6>. C’est la vitesse permise pour se déplacer sur le toit de cabine, avant que toutes les sécurités soient en place. Ne pas oublier de positionner le switch “ EPROM ENABLE ” sur la position correcte pour que la donnée entrée soit prise en compte par le software. Remettre ce switch sur ISS après. - A l’aide d’un shunt, effectuer une commande en montée en réunissant les bornes 1TB2 à 1TB3, puis effectuer une commande en descente en réunissant les bornes 1TB1 à ATB3. Vérifier le sens de rotation du moteur. Si celui-çi tourne dans le mauvais sens ou semble s’emballer inverser MF et MF1. - L’appareil est alors prêt à tourner en “ MODE MANUEL ”. - Dans certains cas, (Modernisation), il peut être nécessaire de fonctionner ne “ MODE MANUEL ” pour effectuer certains travaux en gaine. Pour cela raccorder une boite de manoeuvre provisoire. (Inspection ou ERO). Se reporter au schéma.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS
VII

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 15

DBSS : SIGNIFICATIONS DES DIODES LEDS
jaune jaune rouge rouge rouge rouge rouge Overload CPU Power IST/MG Fault Low line/Low bus Field Loss Blown Fuse/Bridge IST Field/Brake IST sur-intensité dans le drive (180% du courant nominal du drive). clignote lorsque le programme de la carte DBSS “ tourne ” option Ward Léonard. allumée lorsque la tension du secteur descent en dessous de 75% de la tension nominale. allumée lorque la tension MF descent en dessous de 50% de la valeur du paramètre IDLE FLD%. allumée lorsque l’un des prothistors est défectueux. allumée lorsque le courant d’excitation moteur (MF) ou le courant de frein (B) excéde 180% de la valeur nominale. S’allume également en cas de court circuit d’une des bobines. allumée lorsque un défaut de lecture du PVT est détecté. allumée lorqu’un défaut d’alimentation du frein est détecté. allumée en mode “ NORMAL ” lorsque la communication entre le DBSS et le MCSS est mauvaise. s’allume avant chaque départ de l’appareil. est allumée uniquement lorsque l’appareil est en mode “ MANUEL ”. s’ allume lorsqu’un signal “ MONTEE ” est envoyé par le PVT. s’ allume lorsqu’un signal “ DESCENTE ” est envoyé par le PVT. s’allume à chaque fois qu’un défaut est détecté par le DBSS. s’allume chaque fois qu’une retombée anormale des relais C1 , C2 est détectée. s’allume à chaque fois que l’interrupteur “ WRITE EEPROM ” est basculé en position écriture. (programmation). s’allume lorqu’un défaut de fonctionnement de la carte DBSS survient. (plantage). s’allume lorsque le système détecte la levée d’une machoire du frein. s’allume lorsque le système détecte la levée de la deuxième machoire du frein.

LED DS1 LED DS2 LED DS3A LED DS3B LED DS3C LED DS3D LED DS4A

LED DS4B LED DS4C LED DS4D LED DS5A LED DS5B LED DS5C LED DS5D LED DS6A LED DS6B LED DS6C LED DS6D LED DS7 LED DS8

rouge rouge rouge verte verte verte verte rouge rouge rouge rouge jaune jaune

Tach Loss BLC Fault/BRK Fault Serial Fault Ready To Run Manual UP-FWD DOWN-REV Fault Safety Chain Write Enable CPU Fault 1st Brake Switch 2nd Brake switch

Le système détecte la levée du frein de deux façons : 1°/ si les contacts BS sont programmés à 255 dans le menu BRAKE PARAMS <M><4><3><2>, présents sur la machine et raccordés, les diodes leds s’allument lorsque les deux mâchoires de frein sont levées. Le contact BS correspondant à chaque mâchoire est alors ouvert. 2°/ si les contacts BS ne sont pas programmés (0) car absents sur la machine (cas de certaines modernisations), seule la diode led 1st Brake Switch s’allumera lorsque le système détectera 75% de la valeur programmée du paramètre BPCK AMPS. Cette diode s’éteindra lorsque le système détectera 50% de ce même valeur lors du ralentissement.
Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS
VIII

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 16

UTILISATION DE L’OUTIL TEST : MENUS DBSS

<M ><4><1>- MONITOR. <M><4><1><1> - DRIVE DATA. Test de lecture réelle des “ variables ” du DRIVE. A l’aide de la touche GO ON on fait défiler les variables suivantes : SPD DICT mm/s SPD FB mm/s SPD FB RPM ARMATURE VOLTAGE ARMATURE CURRENT FIELD CURRENT GEN FLD CUR LOAD % COMMAND BRAKE CURRENT Vitesse de consigne en mm/sec. Vitesse vraie en mm/sec lue au PVT. Vitesse vraie en tours/minute. Tension aux bornes de l’induit en Volts. Courant dans l’induit en Ampères. Courant d’excitation du moteur en Ampères. OPTION WARD LEONARD. Courant d’excitation GF. Différence entre la charge équilibrée et la charge réelle lue par les pèse-charge. (affiche 0% à charge équilibrée). Courant dans le frein en Ampères.

<M><4><1><2> - HEX MMRY EXAM. Utilisé pour connaître le contenu d’adresses mémoire, ce test ne présente d’intérêt que pour ceux qui savent ce qui devrait s’y trouver. L’adresse doit être indiquée en hexadécimal, l’affichage montre les octets contenus dans cette adresse et les 7 suivantes.

<M><4><1><3 >- F.P. MMRY EXAM Semblable au précédent, mais la valeur lue est affichée en virgule flottante.

<M><4>< 2> - TEST. <M><4><2><1> - LATEST FAULT. Dernier défaut détecté, voir liste page suivante.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS
IX

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 17

DEFAUTS DBSS Avec la touche GO ON, on fait défiler les défauts dans l’ordre inverse de leur apparition. Après le plus ancien, on voit apparaître le message suivant : «NO MORE FAULT». Voici la liste de ces défauts : EEPROM FAULTS RAM FAULTS EPROM FAULT DC FUSE FAULT AC FUSE FAULT TACH LOSS Les données ne sont pas sauvées correctement, ou la Checksum est erronée. La checksum calculée ne correspond pas à la checksum inscrite dans la RAM. Défaut de programme. Mauvaise configuration. Fusible “ sauté ” côté courant continu. Protistor “ sauté ” côté courant alternatif. (transfo). La lecture de vitesse donnée par le PVT est inférieure de 10% à la vitesse nominale, alors que la tension d’induit (ARMATURE VOLTAGE), est supérieure de 30% de la tension maxi. (MAX CEMF) La polarité de la tension d’induit ne correspond pas avec le sens de rotation donné par le PVT. Ce défaut apparaît également si le contrepoids est trop chargé et que l’appareil dévire. La vitesse est excessive en “ MODE MANUEL ”. (>900mm/s) Une des sondes de température a détecté une surchauffe dans un des composants (transfo ou rack), ou pressostat de contrôle du ventilateur machine indique que celui-çi ne fonctionne pas. Fuite dans un ou plusieurs thyristors du convertisseur. Avant chaque démarrage, le pont convertisseur est alimenté alors que le système demande au moteur une vitesse nulle. Le frein n’est pas encore levé. Cette condition dure une fraction de seconde. A cet instant la tension de sortie du convertisseur doit être nulle. Si cette tension dépasse 5% de la tension nominale moteur le défaut apparaît, ce qui indique une fuite d’un ou plusieurs thyristors. Le pont entier doit alors être remplacé. Indique la retombée des contacteurs 1M/2M alors que la séquence de démarrage était en cours. Ceci se produit dans le cas d’une réouverture des portes avec l’option “ prétorquing ” programmée. Retombée des relais C1/C2 par rupture de la chaîne des sécurités. Le courant d’excitation moteur est inférieur à 50% du courant de repos programmé au paramètre “ IDLE FIELD% ”. <M><4><3><1> Alimentation secteur trop basse. Le courant délivré par le convertisseur dépasse 180% du courant d’accélération programmé I ACCEL. <M><4><3><5>. Défaut de communication DBSS/MCSS. 150 ms se sont écoulées sans communication.

REV TACH

OVER SPEED TEMP FAULT

O.C.VLT. FAULTS

LOOP FAULTS

SAFETY CHAIN FIELD LOSS LOW LINE IST FAULT 150 mS COMM FLTS

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 18

10 Sec COMM FLT

Aucune communication n’est parvenue dans les 10 secondes suivant un “ RESET ”. Le “ watchdog ” hardware n’est pas rafraîchi chaque 12 ms, ou le watchdog software n’est pas rafraîchi chaque 18 msec, ou le processeur ne peut plus fonctionner normalement, ou la tension d’alimentation en amont du régulateur qui fournit le 5v est inférieure à 8,4 volts. Ce message apparaît également après un “ RESET ” par test <M><4><2><4>: RESET FAULTS. Le courant lu dans la bobine de frein est inférieur à 50% du courant de maintient du frein programmé en BHLD AMPS, <M><4><3><2>, alors que le frein est “ déclaré ” levé. Vérifier la programmation des paramètres du frein et les contacts BS. Courant d’excitation moteur ou courant de frein excessif. Supérieurs à 180% des valeurs “ FULL FIELD ” et “ BPCK AMPS ” programmées. Courant d’induit trop élevé. Le courant d’excitation moteur lu en <M><4><5><1> “ FIELD CURRENT ” dépasse de 10% la valeur du courant programmée “ FULL FIELD ”. <M><4><3><1>. Idem pour le frein avec le paramètre “ BPCK AMPS ” <M><4><3><2>, et “ BRAKE CURRENT ” <M><4><5><1>. Le paramètre “ SENSOR TURNS ” <M><4><4><1> est incorrect. Lecture erronée du courant de frein. Le courant d’excitation moteur n’a pas atteint 80% de la valeur “ FULL FIELD ” <M><4><3><1>, dans les 2 secondes suivant le démarrage de la séquence “ PREPARE TO RUN ”.

CPU RESET

BRAKE FAULTS

F/B IST

MOTOR OVERLOAD FLD OVERCURRENT

BRK OVERCURRENT

INVALID FLD INALID BRK FULL FLD TOUT

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 19

DEFAUTS SPECIFIQUES AU SYSTEME “ WARD LEONARD ” LOW BUS MG FAULT Défaut de communication avec PCM. Défaut de fonctionnement de la séquence de démarrage de la génératrice. (Séquence L/M). Surintensité dans le pont de thyristors alimentant l’excitation GF de la génératrice. (>50%).

H-BRIDGE FAULT

<M><4><2><2 >- DISPLAY FAULTS. Ce test permet de savoir combien de fois chaque défaut s’est produit depuis le dernier reset et combien de minutes se sont écoulées depuis le dernier défaut. Avec les touches GO ON et GO BACK, on peut faire défiler tous les défauts de la liste des pages précédentes. On sort du test en tapant SET. <M><4><2>< 3> - MEMORY CHECKSUM. Ce test permet de lire la checksum notée dans l’EPROM et de la comparer à la checksum calculée. En tapant GO ON, on obtient la même chose pour L’EEPROM. En tapant encore GO ON, on obtient le numéro de la génération software, puis la date de la programmation. On sort du test par SET ou CLEAR. <M><4><2><4> - RESET FAULTS.

En tapant ENTER, on efface toute la pile de défaut. Le défaut “ CPU RESET ” s’affiche alors. En tapant SET on sort du test sans rien effacer. <M><4><2><5> - 140% SPEED TEST.

Permet en entrant 255 d’annuler la sécurité de survitesse pour le prochain voyage seulement, de façon à essayer les limiteurs de vitesse. On sort du test en tapant SET.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 20

SECURITE CE TEST PEUT ETRE DANGEREUX SI VOUS NE RESPECTEZ PAS LA PROCEDURE. ATTENTION : CE TEST N’EST A UTILISER QUE DANS LE CAS D’ABSOLUE NECESSITE LORSQUE LA CABINE DOIT ETRE DEPLACEE SANS PVT. PERSONNE NE DOIT ALORS SE TROUVER SUR LA CABINE OU EN GAINE. CE TEST N’EST UTILISABLE QU’EN “ MODE MANUEL ”.

X

MODE “ LOCK ” <M><4><...> PROGRAMMER “ MAN VOLTS ” <M><4><3><6> : LA VITESSE DOIT ETRE INFERIEURE A 30 CM/S 20 VOLTS MAXI.

LORSQUE CE TEST EST PROGRAMME ON DISPOSE DE 5 MINUTES POUR EFFECTUER UNE SEULE COMMANDE DE DEPLACEMENT. TOUTE SUPPRESSION DE COMMANDE, SI COURTE SOIT ELLE, ENTRAINE LA RELANCE DU TEST APRES RESET DE LA CARTE. SI AUCUNE COMMANDE N’EST EFFECTUEE DANS LES 30 MINUTES SUIVANT L’ENVOI DU TEST, LA PROCEDURE DOIT ETRE RELANCEE. LE TEST ETANT AUTOMATIQUEMENT ANNULE. ATTENTION : AVEC CERTAINS ANCIENS SOFTWARES UNE DEUXIEME COMMANDE EST PARFOIS POSSIBLE. AUCUN CONTROLE DU VOLTAGE D’INDUIT N’EST ALORS EFFECTUE ET L’APPAREIL PEUT ALORS SEMBLER “ S’EMBALLER ”. MODE LOCK M.4 EN MODE MANUEL SEULEMENT

enter code 1: enter digit key = Taper “ 6032 ” “ PRESS ENTER ” “ SPECIAL SET UP AVAILABLE ” Touche SET GO ON VREG SELECT = 3 VREG I/O = Taper “ 255 ” On dispose de 5 minutes pour effectuer une seule commande. Explications : en lançant ce test on ne contrôle plus la vitesse (absence du PVT), mais la tension aux bornes de l’induit. La tension envoyée par le drive est alors celle programmée en “ MAN VOLTS ”, <M><4><3><6>, d’où le fait de programmer ce paramètre à une valeur assez basse (20 à 30 volts maxi). En effet pour des machines pour lesquelles la tension d’induit est de 180 à 400 volts en vitesse nominale laisser le paramètre “ MAN VOLTS ” à sa valeur par défaut qui est de 100 serait très dangereux.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 21

MCSS ( MOTION CONTROL SUB-SYSTEM) base : SOFTWARE AAA30045AAI UTILISATION DE l’OUTIL TEST MENUS MCSS

MONITOR <M><2><1><...> STATE COMMANDS DISCRETE INPUTS DISCRETE OUTPUTS <M><2><1><1> <M><2><1><2> <M><2><1><3>

SERIAL COMMUNICATIONS <M><2><1><4> TEST <M><2><2><...> <M><2><2><1> <M><2><2><2> <M><2><2><2><1> <M><2><2><2><2> <M><2><2><2><3> <M><2><2><2><4> <M><2><2><2><8> <M><2><2><2><6> <M><2><2><3> <M><2><2><3><1> <M><2><2><3><2> <M><2><2><4> <M><2><2><4><1> <M><2><2><4><2> <M><2><2><5> <M><2><2><6> <M><2><2><7> <M><2><2><8>

OUTPUTS SAFETY OVERSPEED TRACTION BUFFER NTSD ETSD SW OVRSPD EVENT COUNTER RAM CTR E2P CTR EVENT LOG RAM CTR E2P CTR RESET EVENTS SELF TEST PART CHECKSUM

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 22

SET UP <M><2><3><...> CONTRACT CODE RIDE QUALITY LOAD WEIGHING POSITION/VELOCITY SAFETY COMMUNICATION/TIMING MOTION CONTROL EEPROM CHECKSUM <M><2><3><1> <M><2><3><2> <M><2><3><3> <M><2><3><4> <M><2><3><5> <M><2><3><6> <M><2><3><7> <M><2><3><9>

CALIBRATE <M><2><4><...> LOAD % CALIBRATION TABLE INITIALISATION LEVEL CHECK LEVEL ADJUST DOOR TABLE ADJUST <M><2><4><1> <M><2><4><2> <M><2><4><3> <M><2><4><4> <M><2><4><5>

DATA CAPTURE <M><2><5><...> DISPLAY VARIABLES BY ADRESS SETUP TRIGGER NAME ADDR DISPLAY TRIGGER CHANGE DATA <M><2><5><1> <M><2><5><2> <M><2><5><3> <M><2><5><3><1> <M><2><5><3><2> <M><2><5><4> <M><2><5><5>

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 23

MISE EN INSPECTION AVEC LA CARTE MCSS OPERATIONS A EFFECTUER DANS LE CONTROLEUR DIRECT DRIVE: - Sur le connecteur de la carte “ Relay Interface ” effectuer les connections suivantes : 1TB1.4 à 1TB1.9 1TB1.5 à 1TB1.10 - Connecter la liaison série entre le drive et le MCSS. OPERATIONS A EFFECTUER DANS LE CONTROLEUR OPERATIONNEL : - Couper tous les sectionneurs. - Débrancher toutes les cartes. - Vérifier la version de software de la carte MCSS MICRO et la bonne position des EPROMS et EEPROMS. - Cette carte comporte 4 switch. Les positionner comme suit : SW2 SW2 SW2 SW2 1 2 3 4 sur DISABLE. sur CEN. sur NORMAL. ... autorisation d’écriture basculement ANSI/CEN toujours sur Normal ne sert pas

- Alimenter et ajuster la tension Triphasée au primaire du transformateur TRF1. - Vérifier les différentes tensions secondaires de ce transformateur TRF1. Les ajuster en fonctions des valeurs portées sur le schéma. - Enclencher les fusibles nécessaires à l’alimentation de la carte MCSS I/O. (connecteur J3) - Ceci implique de mettre sous tension l’alimentation stabilisée PS1 (+ 5V). A l’aide du potentiomètre et d’un voltmètre digital ajuster la tension de sortie à une valeur d’environ + 5,30V. - Vérifier la présence du + 5V et du + 30V sur les bonnes bornes du connecteur J3. - Couper le courant et brancher le connecteur J3 sur la carte MCSS I/O. - Mettre sous tension et vérifier l’allumage des diodes leds LD1 (présence du + 5V) et LD2 (présence du + 30V) de cette carte MCSS I/O. - Couper le courant. - Brancher les connecteurs J1/J2 reliant les cartes MCSS I/O et MCSS MICRO ainsi que le connecteur J3 de la carte MCSS MICRO. - Mettre sous tension: les diodes leds de la carte MCSS MICRO clignotent le temps du self test, puis seule la led verte HRTB clignote pour indiquer que le programme fonctionne. - Connecter l’outil test et vérifier l’état du signal 5V qui doit être à 1 (en grand). Si l’outil test ne “ démarre ” pas ou si le signal + 5V n’est pas correct (petites lettres) remonter la tension de sortie de l’alimentation PS1. Pour vérifier cette entrée taper <M><2><1><2> sur l’outil et GO BACK pour voir apparaître cette entrée.
Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 24

Sur la carte Micro les LED sont disposées comme indiquées çi après :
Jaune Jaune Jaune Jaune Verte Verte Verte Rouge Rouge Rouge Rouge Rouge Rouge Rouge Rouge Rouge Rouge Rouge Rouge Rouge Rouge Verte Jaune Verte MLS1 MLS2 MLS3 MLS4 MCM1 MCM2 MCM4 EEPROM ERO DIAG DCSS COM OCSS COM DBSS COM PPT2 COM PPT1 COM FC01 FC02 FC04 FC08 FC16 FC32 SAFE WDOG HRTB Motion logic state Motion logic state Motion logic state Motion logic state Motion control mode Motion control mode Motion control mode Clignote quand l’écriture est possible Pour manoeuvre ERO Japonaise Pas utilisée Défaut Communication avec DCSS Défaut Communication avec OCSS Défaut Communication avec DBSS Défaut Communication avec SPPT Défaut Communication avec SPPT Code de défaut Code de défaut Code de défaut Code de défaut Code de défaut Code de défaut Système OK Défaut du Watchdog Doit toujours clignoter pour indiquer que le système est en ordre de marche. valeur binaire 1 valeur binaire 2 valeur binaire 4 valeur binaire 8 valeur binaire 16 valeur binaire 32 valeur binaire 1 valeur binaire 2 valeur binaire 4 valeur binaire 8 valeur binaire 1 valeur binaire 2 valeur binaire 4

- Couper le courant. - Mettre en place les connecteurs J4, J5, J6, et J7 sur la carte MCSS I/O. Les tableaux des pages suivantes indiquent le détail de toutes ces connections. - Remettre sous tension et vérifier toutes les entrées à l’aide du test <M><2><1><2>. - Comme rien n’est encore connecté à la carte MCSS MICRO, les LED rouges de communication avec l’ OCSS, la DCSS, PPT1, PPT2 doivent s’allumer. Par contre, la DBSS COM sera éteinte car le connecteur 3TB est connecté dans le DBSS et assure la communication avec le MCSS. - Couper le courant.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 25

- Connecter le SPPT à l’aide du schéma: PTSC + (rouge) à J4-5 et PTSC - (noir) à J4-6 sur la carte MCSS I/O. Le SPPT n’a pas besoin d’être en place, mais il faut le raccorder et l’alimenter. (12 Vdc). - Remettre sous tension et ajuster à l’aide du potentiomètre la tension de sortie de l’alimentation stabilisée PS2 à + 12V. Le SPPT effectue alors son self test. Après quelques secondes les LED PPT1 et PPT2 sur la carte MCSS MICRO s’éteignent. Ceci indique que la communication est correcte avec le SPPT. - Le relais SC doit coller. - Lorsque l’on connecte l’outil test dans la prise J5, la LED OCSS COM doit s’éteindre, indiquant la présence d’une communication. - Certains paramètres contrats entrés en usine devront sans doute être changés. Basculer le switch SW2 en position ENABLE et vérifier les paramètres suivants : <M><2><3><1> Country AJG = 2 pour ETO Drive type = 0 pour Ward Leonard, 1 pour Direct Drive E2 version = 1112 pour programme AAA30045AAI et 1111 pour AAH NOTE : à chaque nouvelle version de software il faudra augmenter ce paramètre de 1 unité. (deviendra donc 1113 pour version AAG ...etc) <M><2><3><2> Contract velocity = 500 MM/S Inspection Vel = 300 MM/S Motor Base Speed = fonction de l’installation. 87% de la vitesse contrat <M><2><3><3> Roping fonction de l’installation 1= 1/1, 2= 2/1 <M><2><3><4> PVT Pos Scaler suivant la formule de calcul suivante :

PVT POS SCALER =

circonférence de la poulie en MM * 100 000 * 1 ————————————————————— 2 * nbre pulses encodeur * roping * réduction

Replacer le switch SW2 1 sur DISABLE. - Raccorder et vérifier toutes les sécurités. - Il est possible à ce stade de déplacer la cabine à la vitesse d’inspection, soit à partir de la boite ERO en machinerie, soit depuis le toit de la cabine, si l’avancement du câblage le permet.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 26

CONNECTEURS DE LA CARTE MCSS MICROPROCESSOR.

J1 et J2 liaison avec carte MCSS I/O J3 Alimentations 1 2 3 4 5 6 +5V DC +5V DC 5V DC Retour 5V DC Retour 5V DC I/O Retour +5V DC I/O J4 Communication extérieures 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 EHDRX+ EHDRXEHDTX+ EHDTXERORX+ ERORXEROTX+ EROTXSPRRX+ SPRRXSPRTX+ SPRTXOutil de diagnostic SHERLOCK Outil de diagnostic SHERLOCK Outil de diagnostic SHERLOCK Outil de diagnostic SHERLOCK Manoeuvre ERO Japonaise Manoeuvre ERO Japonaise Manoeuvre ERO Japonaise Manoeuvre ERO Japonaise Non utilisé Non utilisé Non utilisé Non utilisé J5 OCSS ou OUTIL TEST 1 2 3 4 5 6 7 8 9 +5V DC I/O Réserve OCSSTXB OCSSRXA 5V DC Retour +5V DC I/O OCSSTXA OCSSRXB 5V DC I/O Retour

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 27

J6 SPPT COMMUNICATION 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 PT1RX+ PT1RXPT1TX+ PT1TXPTRST+ PTRSTPT2RX+ PT2RXPT2TX+ PT2TXPremier canal réception SPPT Premier canal réception SPPT Premier canal émission SPPT Premier canal émission SPPT Reset du SPPT Reset du SPPT Deuxième canal réception SPPT Deuxième canal réception SPPT Deuxième canal émission SPPT Deuxième canal émission SPPT J7 PVT, DBSS, DCSS COMMUNICATION 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 PVTA+ PVTAPVTB+ PVTBDBRXA DBRXB DBTXA DBTXB DCRXA DCRXB DCTXA DCTXB Données du PVT venant du DBSS Données du PVT venant du DBSS Données du PVT venant du DBSS Données du PVT venant du DBSS Réception du DBSS Réception du DBSS Emission vers DBSS Emission vers DBSS Réception de DCSS Réception de DCSS Emission vers DCSS Emission vers DCSS

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 28

CONNECTEURS DE LA CARTE MCSS I/O
J1 et J2 liaisons avec carte MCSS I/O.

J7 SIGNAUX 115V AC 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 DZ CIO ADZ SC 115V AC U ETSD D EES SCS5 IDIR AGDS Sortie Sortie Sortie Sortie Référence Sortie Sortie Sortie Sortie Entrée Entrée Entrée

J6 SIGNAUX 115V AC 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 FGDS GS SCS4 Entrée Entrée Entrée

PWR FAIL Entrée 115V AC SCS1 MANUP DBD SCS2 MANDN Référence Retour Entrée Entrée Entrée Entrée Entrée

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 29

J5 SIGNAUX 30V DC 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 SCCHK DZCHK ADZCHK IDZ1 IDZ2 ODZ ETSDS AIDZ1 AIDZ2 AODZ Entrée Entrée Entrée Entrée Entrée Entrée Entrée Entrée Entrée Entrée J4 SIGNAUX 30V DC 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ICES INS/NOR IIS LX1 PTSC+ PTSCEESCHK UCHK LX2 DCHK LXCHK LAC Entrée Entrée Entrée Sortie Entrée Entrée Entrée Entrée Sortie Entrée Entrée Entrée

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 30

INITIALISATION DU SPPT/TABLE DES NIVEAUX

PREPARATION - Mettre en place la poulie d’entraînement du SPPT et le ruban. - Mettre en place le SPPT, mais sans le coupler à sa poulie d’entraînement. Se reporter à la notice propre au SPPT ou au cours SFT. - Compléter le niveau d’huile du SPPT (HUILE N°2 ou SAE 40), et remplacer le bouchon. - Sur la cabine, mettre les impulseurs IDZ1, IDZ2, ODZ1 et ODZ2, vérifier leurs raccordements jusqu’au contrôleur. - Positionner les aimants ou les cames drapeau en gaine. - Vérifier à l’aide des voyants de signalisation dans le contrôleur et à l’outil test (test <M><2><1><2>) que les 4 contacts sont bien donnés à tous les niveaux et dans le bon ordre. - Shunter provisoirement les contacts du stopping SS1 et SS2. Retirer les madriers qui bloquaient le contrepoids pour empêcher la cabine de monter jusqu’en haut. - Vérifier le bon fonctionnement de toutes les sécurités (cabine, gaine, fond de cuvette, portes, .....ETC). IMPORTANT : toutes les portes palières doivent être fermées et verrouillées électriquement. L’opérateur des portes cabines doit maintenir celles-ci fermées, et ne pas risquer de provoquer le déverrouillage des portes palières. OUTILLAGE SPECIFIQUE AU SPPT Clés “ américaines ” de 7/64 et 9/64.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 31

INITIALISATION DU SPPT - Lors des phases précédentes le SPPT a été correctement alimenté et connecté. - Le SPPT comprend 3 diodes LEDS: 2 vertes et 1 rouge. La diode rouge indique l’état de charge de la batterie de sauvegarde. A la mise sous tension elle doit clignoter ce qui indique que la batterie est en charge. - Les 2 diodes vertes indiquent si les deux circuits SPPT1 et SPPT2 sont initialisés. Pour ce faire il est nécessaire de manoeuvrer le SPPT soit en le tournant manuellement, soit en faisant déplacer la cabine en inspection. (2 tours de poulie environ soit 4 Mètres ). - Ouvrir le capot du SPPT. - Déconnecter la batterie. - Avec l’outil test connecté sur la carte MCSS MICRO, venir en test <M><2><5><1> (test data capture, display variables), et à l’aide de la touche GO ON visualiser les informations PRIMARY CAR POSITION ou SECONDARY CAR POSITION. - A l’intérieur du SPPT se trouvent 2 micro-switchs. L’un doit être en position CEN, l’autre sert à inverser le sens de lecture du SPPT. Tourner le SPPT et vérifier à l’aide de l’outil le sens de lecture des informations mentionnées au paragraphe précédent. Si la lecture est correcte ne rien toucher, dans le cas contraire il suffit d’inverser la position de l’interrupteur CCW UP/CW UP. Couper le courant pour valider cette modification. Rebrancher la batterie. - Lorsque le SPPT est correctement initialisé, les 2 diodes LEDS VERTES CLIGNOTENT. INITIALISATION DE LA TABLE DES NIVEAUX - En test <M><2><3><1> programmer AUTO LEARN OPTION à 255. Programmer également le nombre de niveaux : NB OF LANDINGS. - En mode ERO, positionner la cabine au dernier niveau bas, et vérifier à l’aide de l’outil test en test <M><2><1><2> l’état des informations FIDZ1, FODZ, FIDZ2. ATTENTION: ne pas sortir du DZ lors du positionnement de la cabine. - Initialiser le SPPT, le tourner manuellement jusqu’à lire environ 4000 en test <M><2><5><1>, PRIMARY ou SECONDARY CAR POSITION. - Bloquer alors l’accouplement du SPPT. - En test <M><2><3><2>, programmer la vitesse d’inspection à une valeur inférieure ou égale à 200MM/S. (suivant la course). - Venir en test <M><2><4><2> : TABLE INITIALIZATION. L’outil affiche “ ENTER WHEN CAR AT BOTTOM FLOOR ” Appuyer sur ENTER. L’outil affiche alors “ RUN CAR TO TOP ” Donner une commande en montée à l’aide de la boite ERO. L’appareil effectue alors l’apprentissage de la position des niveaux.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 32

NOTE : Le repérage des niveaux s’effectue à partir des drapeaux ou aimants en gaine. Il importe donc que ceux-ci soient placés le plus précisément possible à chaque niveau. - Arrivé au dernier niveau l’appareil s’arrête de lui même et le message “ STORE NEW VALUES ” “ YES = 1 ” “ NO = 2 ” s’affiche sur l’outil. - Basculer l’interrupteur EENA de la carte MCSS MICRO sur la position écriture, puis presser la touche 1. Le message “ FLOOR TABLE UPDATED PRESS CLEAR ” apparaît après quelques secondes. Cela signifie que la nouvelle table des niveaux est rentrée en mémoire. - Reprogrammer la vitesse d’inspection à 350 MM/S. - Appuyer sur la touche “ CLEAR ” et rebasculer l’interrupteur EENA sur sa position normale. L’APPAREIL EST ALORS PRET A TOURNER EN GRANDE VITESSE LANCEMENT EN GRANDE VITESSE - En ERO positionner la cabine vers la mi-course. Couper la chaîne de sécurité par le bouton STOP en machinerie. - Mettre en place le fusible de protection des condensateurs du filtre. (les condensateurs doivent se trouver en parallèle sur le moteur et non sur le convertisseur). - A l’aide de l’outil test, venir en test <M><2><1><1>. A l’aide de la touche GO ON, venir en FCLD (fermeture des portes face avant) et taper ENTER et ce même si les portes sont déjà fermées. - Remettre le bouton STOP en machinerie sur Normal. A l’aide de la touche GO ON, amener la commande GN nn (Go to Niveau nn). Envoyer la cabine deux niveaux deux niveaux plus bas. Vérifier toutes les phases de fonctionnement jusqu’à l’arrêt. Envoyer alors la cabine 2 niveaux plus haut et vérifier le fonctionnement. - Avant chaque modification du paramètre CONTRACT VELOCITY, il est nécessaire de basculer le switch SW2/4 EEENA sur la position écriture. Le rebasculer en position EEDIS ensuite. - Test <M><2><3><2> augmenter la vitesse en modifiant le paramètre CONTRACT VELOCITY, et en commandant des courses de plus en plus longues (mais en évitant les 2 niveaux extrêmes), jusqu’à la vitesse contrat. - Shunter les contacts du stopping SS1/SS2. (fonction ETSD). - Pour le premier envoi à un niveau extrême, partir du niveau voisin, de façon à arriver moins vite en fin de course, si la séquence normale ne fonctionnait pas. NOTE IMPORTANTE POUR FONCTIONNER A PARTIR DE LA CARTE MCSS : A TOUT MOMENT POUR EFFECTUER UNE COMMANDE DE DEPLACEMENT IL SUFFIT D’EFFECTUER LA COMMANDE SUIVANTE : SHIFT 8 —> GO TO FLOOR xx

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 33

ETAT DES ENTREES. APPAREIL EN “ NORMAL ”. A NIVEAU TEST <M><2><1><2> : INPUTS 30V dncm aidz IOBD WGDS iniu dbdc SC dx aidz2 aodz GSM EES PVDT ou pvdt ices SCS1 adz lac ansi FGDS scs2 SAFE J5/7 E2DS INA DZ SCDC AGDS drvf iis FIDZ1 lxck pwrf HTBT upcm FIDZ2 J411 EEPR 5V ux FODZ

TESTS DE SECURITE Ces tests sont nécessaires à la rédaction du rapport d’inspection devant être joint au dossier technique de l’appareil. (document contractuel). TEST D’ADHERENCE : <M><2><2><2><2> En ERO. Positionner la cabine vide au niveau du haut. Couper le bouton STOP en machinerie. Connecter l’outil test sur la carte MCSS MICRO. Choisir le test de traction : MCSS = 2, TEST = 2, SAFETY = 2, TRACTION = 2, Remettre le bouton STOP sur normal, puis presser le bouton “ montée ” de la boite ERO pour faire monter la cabine. Quand le contrepoids est en butée, continuer à presser le bouton pour bien vérifier la perte d’adhérence des câbles. Sortir du test en tapant SET ou CLEAR. Procéder de façon identique avec la cabine en bas et en effectuant une commande en descente. Sortir du test en tapant SET ou CLEAR. ATTENTION : Si le moteur cale en montée ou si le contrepoids remonte cela signifie que l’adhérence est trop grande. N’insistez pas. Contactez votre hiérarchie pour faire les modifications nécessaires. TEST DES AMORTISSEURS : <M><2><2><2><3> Inspecter le fond de cuvette pour vérifier l’absence d’obstacles de tout genre, et vérifier le plein des amortisseurs. TEST DE l’AMORTISSEUR CABINE Mettre la cabine à pleine charge au niveau haut portes fermées. Connecter l’outil test sur la carte MCSS MICRO. Si les amortisseurs sont prévus pour une vitesse inférieure à la vitesse contrat, programmer cette vitesse là. Sinon programmer la vitesse contrat. Shunter provisoirement les contacts de stopping SS1 et SS2. NE PAS SHUNTER LES INTERRUPTEURS DE FIN DE COURSE (LS) NI LES INTERRUPTEURS DES AMORTISSEURS (BFS).
Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 34

Lancer le test des amortisseurs : MCSS = 2, TEST = 2, SAFETY = 2, BUFFER = 3, Sans sortir du test, faire un envoi au niveau en dessous de la cabine (ENTER CALL - NN - ENTER). La cabine part en descente, mais elle ne s’arrêtera pas au niveau NN, car le test engagé par l’outil inhibe la détection des envois. Elle ira heurter les amortisseurs à la vitesse programmée. Vérifier : - La coupure de l’interrupteur de fin de course bas. - La coupure de l’interrupteur de l’amortisseur. - Que l’amortisseur reprend sa position normale, après qu’on ait remonté la cabine avec la boite ERO. Ne pas retirer le shunt provisoire sur les stoppings SS1 et SS2. TEST DE L’AMORTISSEUR CONTREPOIDS Procéder de façon identique cabine à vide, positionnée au niveau le plus bas en effectuant un envoi au dessus. TEST DES LIMITEURS DE VITESSE RAPPEL DE LA NORME : NORME EN 81.1 PARAGRAPHES 9.9.1 et 9.9.2 VITESSE DE PRISE DU LIMITEUR DE VITESSE CABINE : vitesse minimum de prise = 1.15 * Vitesse contrat en mètres par seconde. Vitesse maximum de prise = 1.25 Vitesse contrat VITESSE DE PRISE DU LIMITEUR CONTREPOIDS vitesse maximum de prise: supérieure à la vitesse de prise du limiteur cabine de 10% maximum. TEST DU LIMITEUR CABINE <M><2><2><2><1> : - Bloquer provisoirement les mâchoires du limiteur de vitesse pour éviter la prise du parachute. - Si le contrepoids est parachuté, faire de même sur le limiteur de vitesse du contrepoids. - Shunter provisoirement tous les contacts de survitesse OS. - Amener la cabine au niveau haut. A l’aide du test <M><2><3><2>, programmer le paramètre : SAFETY TEST VEL = 1.10 * (CONTRACT VEL) - Lancer le test <M><2><2><2> - OVERSPEED = 1. A l’aide de la commande SHIFT 8, envoyer la cabine quelques niveaux plus bas. Le test inhibera les contrôles software de survitesse et la cabine descendra à la vitesse programmée (110%). 0.25 + Vitesse contrat

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 35

A cette vitesse, le limiteur ne devrait pas déclencher. Mais, de toute façon, la cabine va aller au niveau voulu. - Interrompre le test OVERSPEED en pressant SET ou CLEAR. - Répéter plusieurs fois les opérations du paragraphe précédent en augmentant à chaque fois la vitesse programmée par bonds de 2% pour connaître la vitesse limite de prise. Elle devrait se situer à 120% de la vitesse contrat. (voir formule de calcul ci-dessus). TEST DU LIMITEUR CONTREPOIDS <M><2><2><2><1> - Si le contrepoids est parachuté, poursuivre l’essai pour connaître la vitesse de prise du limiteur du contrepoids. Elle devrait se situer à 130% de la vitesse contrat. (voir formule de calcul de la page précédente). - Réajuster éventuellement le(s) limiteur(s) pour obtenir ces résultats. Retirer les shunts provisoires mis sur les contacts de survitesse et débloquer les mâchoires. Ramener ensuite le paramètre SAFETY TEST VEL à la même valeur que CONTRACT VEL. Cela évitera des erreurs ultérieures. REMARQUE : DURANT CES TESTS CONNECTER UN OUTIL TEST SUR LE DRIVE ET TAPER <M><4><1><1> puis venir en SPEED FB pour voir la vitesse s’afficher en MM/S TEST DE RALENTISSEMENT NORMAL AUX NIVEAUX EXTREMES <M><2><2><2><4> - Les contacts du stopping SS1 et SS2 sont toujours shuntés. - Mettre la cabine à mi-charge au niveau du haut. - Lancer le test <M><2><2><2> NTSD = 4. - Sans sortir de ce test, faire un envoi pour un niveau en dessous. Comme ce test inhibe les fonctions d’arrêt, l’appareil va rater le niveau de l’appel et continuer vers le bas. - Il doit néanmoins effectuer un arrêt “ normal ” au niveau bas. - Sans sortir de ce test, faire un envoi pour un niveau au dessus. De la même façon, la cabine va monter jusqu’en haut pour faire un arrêt normal au niveau haut. Cette fonction de ralentissement et d’arrêt aux extrêmes est entièrement gérée par le software (NTSD : Normal Terminal Slow DOWN). Pour sortir de ce test taper SET ou CLEAR.

ENLEVER LE SHUNT DES CONTACTS DE STOPPING SS1 et SS2

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 36

TEST DE SECURITE DE RALENTISSEMENT AUX NIVEAUX EXTREMES <M><2><2><2><5> - Les circuits SSD ou SCD de mesure de vitesse et leurs relais associé SCY doivent être remplacés par une fonction software et un relais ETSD. Vérifier en test <M><2><3><1> les paramètres : ETSD RLY OPTION = 255. B44 CW OPTION = 0. B44 OPTION = 0. et en test <M><2><3><5> que le paramètre : ETSD RLY PERCENT = 80. Comme il n’y a pas de relais ETSD dans le contrôleur de manoeuvre, il faut l’ajouter. Modification pour schéma Berlin GCA21380AY Relais SIEMENS bobine 110v AC. Bobine A1/A2 branchée entre J7-7 et HL1. 2 Contacts travail ETSD 13/14 et 43/44 13 relié au +30v DC. 14 relié à J5-7. contacts 43/44 en paralèlle sur SS1/SS2 J7/7 >———> A1 |ETSD| A2 >———> HL1 + 30v >——> 13 <—||—> 14 >——> J5/7 H15 H17 >———> M25 >———> 43 <—||—> 44 >———> M26 T8 T10 >———> - A l’arrêt le relais ETSD est collé. Cet état est confirmé au MCSS par le contact 13/14. Lors d’un démarrage son contact 43/44 shunte les contacts de stopping SS1 et SS2 tant que la vitesse est inférieure à 80% de la vitesse contrat. - Régler les contacts du stopping, de façon que SS1 ou SS2 s’ouvre quand la cabine approche du niveau extrême correspondant. La distance à laquelle ils doivent opérer dépend de la vitesse contrat de l’appareil, elle est indiquée dans le tableau çi-après. - Mettre la cabine à charge équilibrée et à la mi-course. Retirer le shunt entre T8 et T10. Débrancher le fil qui arrive sur la borne 44 du relais ETSD. - Lancer le test <M><2><2><2> - ETSD=5 - Faire un envoi au niveau au dessus. Le test supprime les séquences de détection d’envoi et d’arrêt. En conséquence, la cabine va rater le ralentissement et s’arrêter par la retombée des contacteurs et du frein à l’ouverture de la chaîne de sécurité par le SS2. - Régler la cote de SS2 pour que l’arrêt s’effectue dans la zone de déverrouillage des portes. - Répéter le test en inversant la direction. Régler dans ce cas la cote de SS1. - Sortir du test en tapant SET ou CLEAR.
Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 37

TABLEAU DE PREREGLAGE DES CONTACTS SS1/SS2. ( valeurs de départ)
Vitesse contrat MM/S 1600 2000 2500 3000 3500 4000 5000 6000 7000 8000 9000 0000 Distance de SS1/SS2 MM 500 800 1250 1800 2450 3500 4800 7200 9800 12800 16200 20000

SS1 = contact stopping descente SS2 = contact stopping montée

REMARQUES : Régler SS3 et SS4 (arrêts inspection descente et montée) de façon à atteindre le niveau (zone des portes). Régler SS5 (initialisation SPPT) aux environs de 4 mètres (2 tours de poulie de ruban). De ce fait l’appareil s’initialisera en montée. SW OVERSPEED TEST <M><2><2><2><6> A définir

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 38

ELEVONIC 411MV (USA) / 421M EMERGENCY TERMINAL SLOWDOWN: START-UP ROUTINE MISE EN SERVICE DU SYSTEME DE CONTROLE D’ARRET AUX NIVEAUX EXTREMES ETSD UTILISEE LORSQUE LA VITESSE CONTRAT EST SUPERIEURE A 2.50M/S. MATERIEL SPECIFIQUE A CE SYSTEME : ENCODEUR TYPE AAA 659 C1 3 CANAUX 10000 PULSES SI RPM < 200 ENCODEUR TYPE AAA 659 C2 3 CANAUX 5000 PULSES SI RPM > 200 CARTE ANSY SPEED CHECK (ASCB) repère: AAA 26800 GG1 Paramètres Install carte LMCSS ENABLE ETSD 0 = supprimé 1 = autorisé VELOC ETSDInférieure à VELOCITY REINIT VELOCITY REINIT = O.9 * VELOCITY NORMAL VELOCITY ETSD = 0.8 * VELOCITY NORMAL max# ETSD faults : A programmer suivant le nombre de défaut de l’entrée ETSCHECK que l’on désire contrôler. Distances :
VELOCITY NORMAL (mm/s) 2500 3000 3500 4000 2500 3000 3500 4000 2500 3000 3500 4000 ACCELERA NORMAL (mm/s²) 600 600 600 600 800 800 800 800 1000 1000 1000 1000 ACCELERA NTSD (mm/s²) 700 700 700 700 900 900 900 900 1080 1080 1080 1080 1LS/2LS DISTANCE (mm) 4400 6500 8900 11700 3400 4900 6700 8800 2800 4050 5500 7150 VELOC ETSD (mm/s) 2000 2400 2800 3200 2000 2400 2800 3200 2000 2400 2800 3200 SS1/SS2 DISTANCE (mm) 1750 2700 3800 5000 1350 2100 3000 4000 1100 1700 2450 3300

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 39

Réglages de la carte ASCB : Seule la sortie SP (relais ETSC) de cette carte est utilisée. Les paramètres suivant des codeurs SW3 et SW4 sont valables pour une carte LMCSS et pour les valeurs de :
VELOC ETSC = 0.8 * VELOCITY NORMAL MOTOR SPEED 1350 1294 1238 1181 1125 1069 1013 956 900 844 788 400 375 350 325 300 275 250 225 200 175 281 253 225 197 169 141 113 84 ENCODER PULSES 1024 1024 1024 1024 1024 1024 1024 1024 1024 1024 1024 5000 5000 5000 5000 5000 5000 5000 5000 5000 5000 10000 0000 10000 10000 10000 10000 10000 10000 VALEUR SW3 7 6 6 5 5 4 4 3 2 1 0 9 9 8 8 7 7 6 5 3 1 B B A 9 8 7 5 1 VALEUR SW4 0 A 3 C 4 B 1 6 9 B B C 6 E 6 C 0 1 0 A E 9 1 7 B A 3 0 5

NOTE : Les réglages sont corrects lorsque les relais ETS1 et ETS2 retombent en même temps (0.5 s)
Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 40

Contrôle du fonctionnement de la manoeuvre ETSD Contrôle du circuit ETSD: régler SW3 sur F. Effectuer un départ en marche normale à un niveau quelconque et vérifier que le relais ETS2 ne retombe pas lorsque la vitesse VELOC ETSD est atteinte. Après 3 secondes le condensateur ETSCT se décharge. A la décélération le relais ETS1 ne doit pas coller. L’appareil restera bloqué à niveau après arrêt. Un fonctionnement en inspection est néanmoins possible. Contrôle des interrupteurs SS1/SS2: remettre SW3 à sa valeur de réglage et utiliser la procédure d’essai du “ buffer test ”. Utiliser la documentation spécifique à la carte LMCSS. FORMULES DE CALCUL ETSD : percent: pourcentage de vitesse pour la retombée du relais ETSC.(0.90 ou 0.95). RPM : nombre de tours/minute du moteur à la vitesse contrat. ENC : nombre de pulses de l’encodeur. (1024, 5000, ou 10000). CALCUL DE SC SW1/SW2 188 X 1000 X 36 SC = ETSD %60 X Velocity Normal en MM/S Convertir la valeur trouvée de SC en hexadécimal et programmer SW1/SW2. CALCUL DE SP SW3/SW4 188 X1 X 60 X 139834 X = ETSD % X RPM X EN SP = 255 - X Convertir la valeur trouvée de SP en hexadécimal et programmer SW3/SW4. MISE EN SERVICE DE L’OPERATEUR Se reporter à la documentation correspondant au type d’opérateur de l’installation. MTC, MRC, MMP...etc. RACCORDEMENT DE LA CARTE OCSS - RCB2 - Retirer l’outil test du connecteur P5 de la carte MCSS et brocher à sa place le connecteur venant de la carte OCSS. - Couper le courant sur le contrôleur. - Brocher sur la carte OCSS le connecteur de communication avec la carte MCSS, ainsi que le connecteur d’alimentation. Ne pas brocher les 3 lignes de communication de l’OCSS avec la cabine (CDL1/2), la gaine (GDL1/2) et les paliers (HDL1/2), ni les lignes de l’anneau de communication avec les autres cabines du groupe.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 41

- Remettre le courant. Vérifier qu’il y a bien communication entre l’OCSS et le MCSS. Couper le courant. Brancher les 3 lignes de communication CDL1/2, GDL1/2, HDL1/2. Remettre le courant et vérifier que tout se passe bien. - Brocher l’outil test sur l’OCSS. - Entrer les paramètres INSTALL, indispensables pour fonctionner en simplex en indépendant. - Se reporter à la documentation OCSS pour la mise en service définitive des envois cabine, des appels paliers ....etc. REGLAGES DE FINITION CALIBRAGE DES PESE-CHARGE: TEST <M><2><4><1> - Amener la cabine vide au dernier niveau portes ouvertes. La cabine ne doit pas brider dans son arcade, elle doit reposer librement sur les tampons de caoutchouc. Si cette condition n’est pas établie, les réglages seront imprécis et instables dans le temps. - A l’aide de l’outil test branché sur le MCSS, vérifier la programmation des paramètres suivants. Les corriger éventuellement. <M><2><3><1> ADSS_OPTION BIAS_TORQUE_OPTION LOAD_WEIGHING <M><2><3><7> LOW_LEV_DWELL_TIME

= 255 = 255 = 255

=0

- Avec l’outil, lancer le test <M><2><4><1> - Régler d’abord l’offset avec les touches UP et DOWN pour lire 0 Kg quand la cabine est vide. Jouer sur la taille des pas de réglage en l’augmentant pour aller plus vite au début, puis en la diminuant pour obtenir une bonne précision. - Mettre 80% de la charge nominale en cabine. Régler le gain de la même façon pour lire 80%. Taper ENTER et noter les valeurs du gain et de l’offset. Taper ENTER, l’outil vous propose l’enregistrement de ces valeurs, répondre YES=1 après avoir basculé le SW2 sur EEENA. Le ramener ensuite sur EEDIS. Mettre 110% de la charge en cabine pour essayer la fonction “ surcharge ”. (signal lumineux et buzzer en cabine). Mettre 125% de la charge en cabine et régler la pression des ressorts du frein en descente à vitesse nominale, sur coupure du sectionneur principal, l’appareil doit s’arrêter sans glissement de câble sur une distance égale à la distance de ralentissement augmentée des réserves. Ceci étant conforme à la norme EN 81.1 § 12-4-2

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 42

- Vérifier pendant le déchargement de la cabine, que la lecture de la charge est à peu près correcte. Ne pas espérer une précision supérieure à 10%. - Profiter de ces tests en pleine charge pour effectuer les différents relevés d’intensité. CALIBRAGE DES PESE-CHARGE LOAD CALIBRATION TEST <M><2><4><1> Voici ce qui apparaît à l’écran lorsque l’on tape ENTER : *OFFSET :00 SS:10 GAIN : FF LD%:003 En tapant la touche 5, on déplace l’astérisque soit vers le gain ou soit sur l’offset. En tapant la touche 2, on augmente d’un pas la valeur affichée (juste après le mot offset ou le mot gain), en tapant 3, on la diminue d’autant. En tapant 1, on fait basculer la valeur du pas (SS) entre 1 et 10, selon qu’on veut approcher vite ou fignoler. Opérer avec la cabine vide. Mettre le gain à FF. Régler l’offset jusqu’à obtenir une lecture de la charge fluctuant entre LD%:001 et LD%:002. La valeur de l’offset est alors WX. Charger la cabine à 80% de la charge nominale. Régler la valeur du gain pour que la charge affichée soit à peu près LD%:080. La valeur du gain est alors YZ. Taper ENTER, l’écran affiche alors : OFFSET:00 > WX GAIN:FF >YZ ENTER Taper ENTER, puis 1 pour que les valeurs du réglage soient prises en compte en EEPROM. En réalité ces deux valeurs viennent s’écrire à la place des valeurs programmées en <M><2><3><3>. en GAIN et OFFSET. CONFORT DE DEPLACEMENT - Brancher un outil test sur la carte DBSS et lancer le test DBSS.3.3. Vérifier les paramètres suivants, les corriger éventuellement : GAIN = 10 RESPONSE =

1

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 43

- Brancher un autre outil test sur la carte MCSS et lancer le test MCSS.3.2. Vérifier les paramètres suivants : CONTRACT ACCEL LIMIT = CONTRACT JERK LIMIT = DECEL RATIO = 100 DELTA TC = 200 LEVELING GAIN = 280 1000 2000

- Lancer le test M.2.5.1. pour voir la variable DISTANCE TO GO. Effectuer des courses de niveau à niveau dans les deux sens. Augmenter la valeur du LEVELING GAIN pour que la variable DISTANCE TO GO = 0 à l’arrêt, sans avoir de vibration à la fin du parcours. - Augmenter la valeur du GAIN jusqu’à ce que l’on commence à avoir des vibrations. Ensuite jouer sur le coefficient RESPONSE pour réduire ces vibrations. Puis réduire le GAIN juste assez pour les faire disparaître. - Ne pas oublier pour changer les paramètres de basculer le switch SW2 sur MCSS ou le switch Enable sur DBSS, mais NE JAMAIS LE FAIRE PENDANT LA MARCHE. REGLAGE DE LA PRECISION D’ARRET LEVEL ADJUST: TEST <M><2><4><4> - En cabine, effectuer des envois à tous les niveaux, et noter à chaque arrêt la distance entre le seuil cabine et le seuil palier. (positive ou négative). - Connecter l’outil test sur la carte MCSS MICRO. lancer le test LEVEL ADJUST <M><2><4><4>. Basculer l’interrupteur EENA sur la position écriture. Pour chaque niveau corriger l’altitude en fonction du relevé effectué précédemment. - Revérifier le résultat depuis la cabine et recorriger si nécessaire. RELEVE DE LA TABLE DES NIVEAUX LEVEL CHECK : TEST <M><2><4><3> - cette fonction permet de visualiser l’altitude de chaque niveau pour le rapport d’essais et le dossier technique. AUTORISATION D’OUVERTURE DES PORTES DOOR TABLE ADJUST : TEST <M><2><4><5> - Cette fonction est assurée automatiquement lorsque l’on utilise l’option AUTO LEARN pour effectuer la table des niveaux. Néanmoins il est toujours possible de programmer cela manuellement. A l’aide des touches GO ON et GO BACK faire défiler les niveaux.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 44

EXEMPLE: l’écran affiche alors : FLOOR 004=F > 0 0-R 1-F 2-B 3-N signification : Au niveau 4, le service est en face avant (Front). Taper : 0 1 2 3

pour face arrière. pour face avant. si double service. si niveau fictif

Taper SET ou CLEAR pour sortir du test. TEST DE LECTURE DES ALTITUDES <M><2><4><6> Ce test permet de lire l’altitude des différents niveaux par lecture de la table des niveaux.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 45

SIGNIFICATION DES DIODES LEDS DE LA CARTE MCSS LEDS DE FONCTIONNEMENT :
Clignote pour indiquer que la carte et le programme fonctionnent correctement. Etat du Watch Dog. S’allume pour indiquer qu’à un moment quelconque le programme ne s’est pas déroulé correctement. Allumée. S’éteint quand la chaîne de sécurité est ouverte.

LED HRTB

Verte

LED WDOG

jaune

LED SAFE

Verte

LEDS D’INDICATION DES MODES LOGIQUES ; MLS ; couleur jaune mode 0 mode 1 mode 2 mode 3 mode 4 mode 5 mode 6 mode 7 mode 8 mode 9 mode 10 mode 11 SHD ACC STBY PREP PRER LFTB LLPP RUN TMDC PPDC DRPB RSET en panne mode ACCESS non utilisé en Europe en attente de départ prêt à démarrer démarrage levée du frein accélération marche ralentissement nivelage retombée du frein reset

0 à 11 : obtenu en additionnant la valeur binaire des diodes leds. SHD... etc, signal apparaissant à l’outil test.
LEDS D’INDICATION DES MODES MOTION ; MCM ; couleur jaune mode 0 mode 1 mode 2 mode 3 mode 4 mode 5 mode 6 mode 7 INS ACC RCL COR EME RCV RLV NOR inspection accélération recallage initialisation urgence remise à niveau renivelage appareil en normal

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 46

LEDS DE DEFAUTS : couleur rouge SOFTWARE AAA30045AAI Repérées FC01 à FC32, ces leds définissent les défauts de O à 63 suivant la liste çi dessous :
Défauts SAFETY (sécurités)
0 1 2 3 4 5 6 7 8 Situation normale sans défaut. DOOR ZONE BYP LINE OVERSPD NTSD OVERSPD VEL TRKNG ERR DRV TRCTN LOSS UX, DX, RLYS SENSORS SPD RLY défaut détecté sur le circuit de shuntage des portes par les contacts LVC1, LVC2, et LVC3. défaut de survitesse due à un signal venant du SPPT. défaut de survitesse par rapport à la table de vitesse au cours du ralentissement à un niveau extrême. erreur importante entre vitesse vraie et vitesse de référence définie par le programme. perte d’adhérence (différence entre la vitesse lue par le SPPT lié à la cabine et la vitesse lue par le PVT sur l’arbre du moteur). C’est le DDP. le collage d’un relais UX ou DX ne correspond pas à l’état demandé par le MCSS. anomalie dans les lectures des IDZ, ODZ. anomalie sur le relais SC. Soit incohérence entre la position de ses contacts et la position demandée par le software, soit vitesse supérieure au seuil permis dans la zone de portes quand celles-ci sont ouvertes. défaut de la chaîne des sécurités.Le MCSS a collé le relais EES, mais il n’a pas reçu en retour le signal SAFEIN. le système n’a pas réussi à ramener la cabine à un niveau, après un arrêt en dehors d’une zone de portes. avant chaque départ, le système vérifie par l’intermédiaire du relais EES si la chaîne de sécurité est OK. ce défaut indique l’échec de cet essai. (self test) l’entrée J4-1 (ICES) n’est pas au +30v. avant chaque départ, le système fait tomber le relais DZ et vérifie qu’il est bien tombé. Ce défaut indique que DZ n’est pas retombé. (self test) une porte est ouverte. non utilisé en Europe. défaut dans la table de ralentissement. erreur sur la checksum EPROM. défaut de l’alimentation 30v. la lecture de la vitesse envoyée par le SPPT en provenance du secondary channel dépasse 125% de la vitesse normale d’initialisation. la carte MCSS reçoit des informations incohérentes entre l’état des relais U ou D et le sens de déplacement envoyé par le PVT. option Canadienne non utilisée. l’état du relais ETSD n’est pas en phase avec la vitesse réelle lue par le MCSS. mauvais état du bouton d’arrêt cabine. Vérifier l’option CIO. Non utilisée en France. mauvais état du relais d’inspection. Vérifier l’option CIO. Non utilisée en France. mauvais fonctionnement des circuits des portes et des relais FGDS/AGDS. option Canadienne non utilisée. mauvaise programmation du paramètre MCSS to OCSS ICD <M><2><3><1>. non utilisé. non utilisé. non utilisé.

9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32

SFTY CHN RECOVERS FAIL HEARTBEAT E STOP SWITCH BYPASS DROP DOOR OPEN ACCESS ZONE NTSD TBL EPROM CHKSUM 30 VOLTS NTSD MALFUNC DIR TST FAULT

B44 RELAY FAULT option Canadienne non utilisée. B44 TRIPPED ETSD SPD RELAY ICES CHK FAIL INA CHK FAIL DOOR CHN FAIL DLF CHK FAIL B44 DLF FAULT WRONG ICD

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 47

Défauts MOTION MCSS :
33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 EEPROM JUMPER BAD BRK STATE BAR RTR STATE BAD DBD STATE BRAKE TIMEOUT GSMON TIMEOUT POSINI FAULT POSITION FAULT LOW AC LINE BAD POWERFAIL l’interrupteur SW2 1 de la carte MCSS est sur la position écriture. mauvais état des contacts de frein BS. le drive n’envoie pas le signal READY. Voir liste des défauts du convertisseur. mauvais état de l’entrée DBD du MCSS. le frein ne va pas au collage dans le temps demandé et contrôlé par le système. le signal GSM n’est pas parvenu au MCSS dans le temps contrôlé par le système. impossibilité pour la système de s’initialiser. défaut de lecture du SPPT. défaut de l’entrée LAC. L’appareil tourne à vitesse réduite. non utilisé.

DBSS DRIVE FAULT défaut de drive. Voir liste des défauts du convertisseur.

E2 VERSION FAULT mauvaise programmation du paramètre E2 VERSION. <M><2><3><1>.

LEDS TEMOINS DES SYSTEMES DE COMMUNICATION :

couleur rouge

PPT1

Normalement éteinte pour signaler le bon état de la communication entre le premier canal du SPPT et la carte MCSS. Allumée fixe, elle indique un défaut de réception. Clignotante, un défaut de transmission. Normalement éteinte pour signaler le bon état de la communication entre le second canal du SPPT et la carte MCSS. Allumée fixe, elle indique un défaut de réception. Clignotante, un défaut de transmission. Normalement éteinte pour signaler le bon état de la communication entre le DBSS et la carte MCSS. Allumée fixe, elle indique un défaut de réception. Clignotante, un défaut de transmission. Normalement éteinte pour signaler le bon état de la communication entre l’OCSS et la carte MCSS. Allumée fixe, elle indique un défaut de réception. Clignotante, un défaut de transmission. Normalement éteinte pour signaler le bon état de la communication entre le DCSS et la carte MCSS. Allumée fixe, elle indique un défaut de réception. Clignotante, un défaut de transmission. Normalement éteinte pour signaler le bon état de la communication entre l’outil de diagnostic et la carte MCSS. Allumée fixe, elle indique un défaut de réception. Clignotante, un défaut de transmission. Normalement éteinte pour signaler le bon état de la communication entre la boite ERO japonaise et la carte MCSS. Allumée fixe, elle indique un défaut de réception. Clignotante, un défaut de transmission. Normalement éteinte, cette LED clignote quand il est possible d’écrire dans la EEPROM. Switch SW2/1 en position écriture.

PPT2

DBSS OCSS DCSS

DIAG

EROJ

SPRE

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 48

LISTE DES DEFAUTS MCSS <M><2><2><3> EVENT COUNTER CORRESPONDANCE DES DEFAUTS : SOFTWARE AAA30045AAI
SAFETY/SECURITE 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 SFTY 01 SFTY 02 SFTY 03 SFTY 04 SFTY 05 SFTY 06 SFTY 07 SFTY 08 SFTY 09 SFTY 10 SFTY 11 SFTY 12 SFTY 13 SFTY 14 SFTY 15 SFTY 16 SFTY 17 SFTY 18 SFTY 19 SFTY 20 SFTY 21 SFTY 22 SFTY 23 SFTY 24 SFTY 25 SFTY 26 SFTY 27 SFTY 28 SFTY 29 DOOR ZONE BYP LINE OVERSPD NTSD OVERSPD VEL TRKNG ERR DRV TRCTN LOSS UX/DX RLYS SENSORS SPD RLYS SFTY CHN RECOVER FAIL HEARTBEAT E STOP SWITCH BYPASS DROP DOOR OPEN ACCESS ZONE NTSD TBL EPROM CHKSUM 30 VOLTS NTSD MALFUNC DIR TST FAULT B44 RELAY FAULT B44 TRIPPED ETSD SPD RLY ICES CHK FAIL INA CHK FAIL DOOR CHN FAIL DLF CHK FAULT B44 DLF FAULT WRONG ICD DBSS FAULTS/DEFAUTS DU DRIVE 63 63 63 63 63 63 DBSS 00 DBSS 01 DBSS 02 DBSS 03 DBSS 04 DBSS 05 DRIVE FAULT NO RDY TO RUN BRK NOT LFTD STOP&SHUTDOWN BRK NOT DRP RTR DRP FAIL

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 49

MOTION 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 MTON 00 MTON 01 MTON 02 MTON 03 MTON 04 MTON 05 MTON 06 MTON 07 MTON 08 MTON 09 MTON 10 MTON 11 EEPROM JUMPER DBSS FAULT BAD BRK STATE BAD RTR STATE BAD DBD STATE BRAKE TIMEOUT GSMON TIMEOUT POSINIT FAULT POSINION FAULT LOW AC TIMEOUT E2 VRSN FLT BAD POWERFAIL COMM/COMMUNICATION COMM 00 COMM 01 COMM 02 COMM 03 COMM 04 COMM 05 COMM 06 COMM 07 COMM 08 COMM 09 COMM 10 COMM 11 COMM 12 COMM 13 COMM 14 COMM 15 COMM 16 COMM 17 COMM 18 COMM 19 COMM 20 OCSS RCV ERR OCSS XMIT ERR DBSS RCV ERR DBSS XMIT ERR DCSS RCV ERR DCSS XMIT ERR PPTP RCV ERR PPTP XMIT ERR PPTS RCV ERR PPTS XMIT ERR ERSS RCV ERR ERSS XMIT ERR DCSS1 RCV ERR DCSS2 RCV ERR DCSS3 RCV ERR DCSS4 RCV ERR LWSS1 RCV ERR LWSS2 RCV ERR SPAR1 RCV ERR SPAR2 RCV ERR SPAR3 RCV ERR COMM 12 à 20 pour HPDS

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 50

UTILISATION DE L’OUTIL TEST : <M><2><1> MONITOR.

<M><2><1><1> STATE/COMMANDS.

Voici ce que l’on peut voir sur l’écran de l’outil. D18 NOR RUN ][ ][ FOPD>GN11 17 089 On y trouve sur la première ligne, de gauche à droite : - La direction. - Le niveau le plus proche. - Le Motion Control Mode. - Le Motion Logic State. - L’état des portes avant et arrière. Sur la deuxième ligne, de gauche à droite : - Le dernier ordre exécuté. Voir liste çi après. - Le prochain ordre à exécuter. - La “ COMMITABLE POSITION ”(c’est le prochain niveau où la cabine peut s’arrêter compte tenu de sa direction, de sa vitesse, et de son accélération instantanée). - La charge en cabine en %. - Avec les touches GO ON et GO BACK, on fait défiler les ordres possibles. Si l’ordre doit être assorti d’un N°, il suffit de le taper. Il faut taper ENTER pour provoquer l’exécution de cet ordre. A l’écran on verra alors l’ordre en question passer au début de la 2ème ligne. On sort de ce test en tapant SET

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 51

SIGNIFICATION DES COMMANDES MCSS
GN00 GE00 STSB INIO PUDO PDDO SDSI GNNU GNND GNRU GNRD EJMO LJMO FOPD AOPD FCLO ACLO Va au niveau XX en mode Normal. Va au niveau XX en mode Urgent (Emergency). Stanby. Arrêt au prochain niveau. Initialisation Option Ward Léonard: démarrage de la génératrice. Option Ward Léonard: arrêt de la génératrice. Ralentissement et arrêt immédiat. Va au prochain niveau en montée. Va au prochain niveau en descente. Va au prochain niveau en montée en mode “ RESCUE ”. Va au prochain niveau en descente en mode “ RESCUE ”. Option Japonnaise non utilisée. Option Japonnaise non utilisée. Ouvre les portes face avant. Ouvre les portes face arrière. Ferme les portes face avant. Ferme les portes face arrière.

REMARQUE : Seules les commandes GN00, FOPD/AOPD, FCLO/ACLO sont utiles pour la mise en service d’un appareil à Direct Drive.

<M><2><1><2>DISCRETE INPUTS.

D18 NOR RUN ][ ][ ICES recl INA

Avec les touches GO ON et GO BACK, on fait défiler les entrées du système. Chaque entrée apparaît en majuscules si elle est sur 1, et en minuscule si elle est sur 0. On sort de ce test en tapant SET. voir page 43 pour l’état des entrées “ en Normal ”, à niveau. voir page 76 pour la signification des entrées.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 52

<M><2><1><3>DISCRETE OUTPUTS. C’est la même chose en ce qui concerne les sorties. Noter qu’on ne peut pas forcer l’état d’une sortie avec ce test. ux RLYE dx wdgd pfdz DTST padz cpua lx2 cpub lx1 dmas cio diag J7-7 sppt

voir page 75 pour la signification des sorties. <M><2><1><3>SERIAL COMMUNICATIONS Pour choisir la communication avec : OCSS Taper 1. DCSS Taper 2. DBSS Taper 3. SPPTP Taper 4. SPPTS Taper 5. L’écran affiche alors une suite de chiffres représentant les 16 derniers octets reçus du module choisi. On sort du test en tapant SET ou CLEAR.

<M><2><2>TEST. <M><2><2><1> OUTPUTS Contrairement au test <M><2><1><3>, ce test permet de modifier l’état des sorties du système pour les essayer. Bien entendu, on ne peut pas le faire n’importe comment, aussi le premier message passé par l’écran est-il : SAFETY CHAIN ENTER TO TOGGLE Il faut ouvrir la chaîne de sécurité, après quoi, la modification d’une sortie ne peut pas avoir de conséquences fâcheuses. Dès que ce sera fait, l’écran affiche “ safety chain ” en minuscules. Avec les touches GO ON et GO BACK, on peut faire défiler toutes les sorties, et on les fait changer d’état en tapant ENTER. Le nom de la sortie écrit en majuscules indique qu’elle est à 1, il passe en minuscules quand elle passe à 0. On sort de ce test en tapant SET ou CLEAR.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 53

<M><2><2><2> SAFETY Pour éliminer les routines software qui empêcheraient l’essai d’une sécurité en réagissant avant elle, Taper : 1 2 3 4 5 6 pour pour pour pour pour essayer la survitesse. essayer l’adhérence. essayer les amortisseurs. essayer l’arrêt normal aux extrêmes. essayer l’arrêt d’urgence aux extrêmes.

Taper SET ou CLEAR pour sortir du test. <M><2><2><3>EVENT COUNTER En tapant 1, le système calcule la checksum de la RAM, ce qui n’a aucun intérêt pour le régleur. En tapant 2, le système calcule la checksum de l’EEPROM, si elle est différente de celle d’origine, c’est que des évènements sont apparus que la suite du test peut montrer. Taper alors : 1 2 3 4 pour pour pour pour voir voir voir voir les erreurs de communication. les erreurs de circuit de sécurité. les erreurs de DBSS. les erreurs de Motion.

L’écran affiche : R=01358 T=00854 COMM01 002 00015

La première ligne indique le nombre de courses depuis le dernier reset (R), et le nombre de minutes depuis le dernier reset (T). La deuxième ligne indique la famille du défaut et son numéro, le nombre de fois qu’il est apparu, et le nombre de minutes écoulées depuis sa dernière apparition. Le tableau de la page 62 montre la signification de chaque code de défaut. Taper SET ou CLEAR pour sortir du test.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 54

TABLE DES EVENEMENTS. Voir pages 63 à 67. <M><2><2><4> EVENT LOG Ce test est utilisé pour afficher les événements récents et les paramètres particuliers présents au moment de ces évènements. Toutes les 40 millisecondes, le processeur regarde les événements qui se sont produits et, s’il y en a eu, enregistrer les états des paramètres à cet instant. Ceux-ci peuvent être stockés en RAM ou en EEPROM, on choisit l’une ou l’autre en tapant 1 ou 2. Voici ce qu’on obtient : 01-OCSS XMIT ERR ENTER (<>) La première ligne indique la nature de l’erreur précédé de son numéro d’ordre, le 1 étant le plus récent. Avec les touches GO ON et GO BACK, on fait défiler tous les évènements enregistrés. Si on tape ENTER, on peut lire les valeurs des paramètres qui ont été enregistrés pendant les 5 cycles de 40 millisecondes qui ont précédé le défaut. Pour cela, il faut taper : 1 2 3 4 5 Pour Pour Pour Pour Pour les les les les les paramètres de mouvement. paramètres de position. sorties. paramètres de sécurité. entrées.

On voit alors apparaître sur la première ligne, le nom du paramètre précédé du numéro du cycle de 40 millisecondes, (1 est celui de l’apparition du défaut, 2 le précédent, et ainsi de suite jusqu’à 5). Sur la deuxième ligne, on lit la valeur de ce paramètre. En tapant GO ON, on passe au paramètre suivant dans ce groupe. En tapant GO BACK, on voit la valeur de ce même paramètre, au cours du cycle de 40 msec précèdent. En tapant ENTER, on revient au menu qui permet de choisir un autre groupe de paramètres. On sort du test en tapant SET ou CLEAR. La table ci après montre la liste des paramètres stockés.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 55

LISTE DES PARAMETRES
Groupe 1 - Paramètres de mouvement. MCM MLS PRI CAR VEL DICT VEL DICT VEL OUT DICT ACCEL DICT ACCEL OUT SCC FLAG Motion Control Mode. Motion Logic State. Vitesse lue sur le PVT. Vitesse de consigne. Vitesse obtenue. (Feed back). Accélération désirée. Accélération obtenue. (Feed Back). Signal de détection d’un arrêt. Groupe 2 - Paramètres de position. CUR FLOOR CAR POSITION COMMIT FLOOR DEST FLOOR DIST TO GO T DIST TO GO COMMANDED DIR FRNT LVLG ZN ALTN LVLG ZN FRNT RLVLG ZN ALTN RLVLG ZN FRNT LEVEL ALTN LEVEL Niveau où se trouve la cabine. Position de la cabine. Altitude lue par le SPPT. Prochain étage où la cabine peut s’arrêter. Etage où la cabine va. Distance restant à parcourir avant l’arrêt. Idem pour un arrêt à un niveau extrême. Direction désirée. Zone de nivelage en face avant. Zone de nivelage en face arrière. Zone d’isonivelage en face avant. Zone d’isonivelage en face arrière. Zone du niveau en face avant. Zone du niveau en face arrière.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 56

Groupe 3 - Sorties. UX DX PFDZ PADZ LX2 LX1 ENERGIZE RLV CKT SPARE2 B44 RLYE WDGD DTST CPUA CPUB DMAS DIAG SPPT Relais U. Relais D. Relais DZ face avant. Relais DZ autre face. Contrôle du circuit Luxury 2. Contrôle du circuit Luxury 1. Sortie CIO. Relais ETSD. Reset enable. Watchdog. Test de direction. Signal PVTA. Signal PVTB. Choix DMA. Diagnostique. Reset du SPPT. Groupe 4 - Paramètres de sécurité. SAFE IN SAFE OUT SAFE FLAG SYS RESET FRT DOOR SAFE ALT DOOR SAFE Entrée Safe in. Sortie Safe out. Drapeau SAFE. Besoin d’un reset système. Porte avant OK. Porte arrière OK.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 57

Groupe 5 - Entrées. 30V INIU DBDC ICES FGDS INA IIS UPCM UX DNCM SC DX SCS1 SCS2 DZ FID1 FID2 FODZ Présence du trente volts. Initialisation en montée. Entrée DBD. Bouton d’arrêt en cabine. Etat de la porte face avant pour prétorquing. Relais INA. Initiation inspection. Ordre montée. Relais UX. Ordre descente. Relais SC. Relais DX. Entrée SCS1. Entrée SCS2. Relais de zone de porte face avant. Capteur IDZ1 face avant. Capteur IDZ2 face avant. Capteur ODZ face avant.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 58

Groupe 5 - Entrées. (suite) AID1 AID2 AODZ ADZ SAFE SCDC J411 IOBD GSM EES LAC J5-7 AGDS PWRF EEPR WDGS PVTD ANSI E2DS DRVF HTBT 5V Capteur IDZ1 face arrière. Capteur IDZ2 face arrière. Capteur ODZ face arrière. Relais de zone de porte face arrière. Entrée SAFE IN. Relais de vérification de vitesse du Drive. Entrée envoyée pour le prétorquing. (DO2000). +5V sur carte MCSS I/O. Porte cabine face avant. Relais EES. Tension secteur basse. Relais ETSD. Porte cabine face arrière. Défaut d’alimntation. EEPROM prête. Etat du WATCHDOG. Direction PVT. Option ANSI (ou CEN). Interrupteur SW2 sur Enable. Défaut du convertisseur. Etat du processeur. +5 Volts sur la carte MCSS MICRO

Voir état des entrées appareil à niveau page 43

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 59

<M><2><2><5> RESET EVENTS Pour effacer tous les évènements enregistrés, il faut ouvrir la chaîne de sécurité et taper ENTER. Taper SET ou CLEAR pour sortir de ce test. <M><2><2><6> SELFTEST Ce test vérifie le WATCHDOG et la CHECKSUM des EEPROMS. Choisir le test qu’on veut faire avec GO ON ou GO BACK et lancer l’exécution en tapant ENTER. L’écran affiche un ? pendant le test. Le résultat est indiqué par + si c’est bon, et par - si c’est mauvais. Taper SET pour sortir du test. <M><2><2><7> PART Ce test indique la version de Software du programme. Sortir en tapant SET ou CLEAR. <M><2><2><8> CHECKSUM Ce test affiche la checksum des EPROMS et des EEPROMS. Sortir en tapant SET ou CLEAR.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 60

PROGRAMMATION DES PARAMETRES MCSS SOFTWARE AAA30045AAI <M><2><3><...> SETUP Les tests de cette famille permettent de voir et de modifier les paramètres du système, à condition que l’outil soit directement branché sur la carte MCSS et que le Switch SW2 soit en position EEENA. <M><2><3><1> CONTRACT/CODE
ACCESS ZN CHKNG ADISS OPTION ADV DOOR OPENING ALTN DOOR OPTION AUTO LEARN AVG PSNGR WEIGHT B44 CW OPTION B44 OPTION BIAS TORQUE OPT CAR AVAIL RECOV CAR AVAIL TIMEOUT CEN GDS ENABLE CIO RELAY OPTION CODE LVLNG VEL CODE MAX % COUNTRY AJG DBL DECK OPTION 0 255 255 0 255 75 0 0 255 64 10000 255 O 500 105 2 0 0 DOOR TYPE 1 2 1 DRIVE TYPE 0 1111 E2 VERSION 1112 E2P_ SVT PT ENAB 255 software AAA30045AAI. permet de lire le DBSS ou le DCSS à partir de la carte MCSS pendant un déplacement. pour Ward Léonard. software AAA30045AAH. (Pas d’opération ACCESS en Europe). si les pèse charge sont branchés sur ou si carte LWSS. autorisation d’ouverture anticipée. face avant. Mettre 255 si face arrière. apprentissage des niveaux automatique. valeur par défaut du poids par passager. option Canadienne. option Canadienne. autorisation du “ pretorquing ”. temps d’initialisation système. nombre de millisecondes avant de déclarer la cabine indisponible. autorise l’option “ pretorquing ”. (FGDS) non utilisé en Europe. vitesse maximum autorisée dans la zone des portes en mm/s. (Maxi 630 mm/s). % de surcharge déclarée. Europe. pour cabine monopont, 255 pour 2 ponts. DISS. DO 2000 . 9600 bauds. HPDS . 19200 bauds. pour Direct Drive.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 61

ENA B44 DLF ENH DIAG ENABLE EQO METHOD ETSD RELAY OPTION EZ TRESHOLD HARD STOP INSPEC. HITCH LW OPTION ICES TIMED STOP JERO OPTION LD DGRD PRFL OPT LOAD WEIGHING LUX RIDE OPTION MCSS to OCSS ICD MOTION THRESHOLD # OF LANDING (OCSS MSG TYPE) OMIT SCT OVERLOAD JAPAN RELEVEL DOOR OP EXPR ZONE TIMING EXPR ZONE ADJUST EXPR ZONE TOL

0 0 255 255 3000 0 0 255 0 255 0/255 255 0 15

option Canadienne. option diagnostic si 255. manoeuvre “ tremblement de terre ” non utilisée en Europe. présence du relais ETSD. (contrôle de la vitesse aux niveaux extrèmes SS1/SS2). paramètre permettant l’affichage de la position cabine lorsque l’appareil entre ou sort d’un tunnel. arrêt instantané en inspection. programmer 255 si les pèse-charge (type micro-switch) sont branchés sur la carte ADISS.(cas le plus fréquent). si il y a un bouton d’arrêt en cabine.(ICES).Programmer 0 dans le cas contraire. option Japonaise. permet de faire fonctionner l’appareil à vitesse réduite lorsque la charge lue en cabine est supérieure à 90%. ne programmer 255 que lorsque l’on est prêt à effectuer la mise en service du système de pèse-charge. pour autoriser le Luxury ride, 0 sinon. communication entre OCSS et MCSS. non utilisé en Europe. Nombre d’étages desservis.

0 0 0 255 0 100 300

E411. Non utilisé. élimine le test de la chaîne des renivelages.(DBD/EES).Programmer ce paramètre à 255 entrainera un petit délai à chaque départ. manoeuvre Japonaise non utilisée en Europe. autorise le renivelage portes ouvertes. paramètre définissant la zone Express Idem Idem

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 62

<M><2><3><2> RIDE QUALITY
ACCESS VELOCITY CONTRACT ACCEL CONTRACT JERK CONTRACT VEL DECEL RATIO DELTA TC DIC FILTER CONST INIT VELOCITY INSPECTION VEL LEVELING GAIN MANUAL ACCEL LMT MANUAL DECEL JRK MANUAL DECEL LMT MANUAL JERK LMT MOTOR BASE SPEED RECALL VELOCITY 100 100 0 coefficient de filtrage utilisé en WARD LEONARD. 500 mm/s vitesse en mode Initialisation. 400 mm/s vitesse en mode Inspection. (maxi 750mm/s). 280 gain d’approche du niveau (ralentissement). 600 mm/s accélération maximum autorisée pour les modes INS,ACC,RECALL. jerk maximum autorisé pour les modes INS, ACC, et RECALL pendant le 1500 ralentissement. décélération maximum autorisée pour les modes INS,ACC,RECALL. 1800 2000 jerk maximum autorisé.Modes INS, ACC et RECALL pendant l’accélération. 87% de la vitesse contrat en mm/sec. 400 mm/s non utilisé en Europe. 800 mm/s² accélération maximum. 1600 Vitesse contrat en mm/s. accélération/décélération.

400 mm/s vitesse en mode RECALL. vitesse autorisée pour le mode RECOVER. Si ce paramètre est inférieur au paramètre RECOVER VELOCITY alors 600 mm/s cette vitesse sera utilisée. Si ce paramètre est supérieur au paramètre RECOVER VELOCITY, la vitesse contrat sera alors utilisée pour le mode RECOVER. 600 mm/s vitesse de remise à niveau. 700 mm/s² accélération utilisée lorsque l’entrée LAC est activée. 700 1500mm/s 120 idem pour le jerk. vitesse utilisée lorsque l’entrée LAC est activée. Programmer 75% de la vitesse contrat. gain de renivelage. accélération utilisée lorsque le test OVERSPEED est sélectionné. <M><2><2><2><1> jerk utilisé lorsque le test OVERSPEED est sélectionné. <M><2><2><2><1>. vitesses utilisées pour le test OVERSPEED : Mettre 120% de la vitesse contrat pour essayer le limiteur de vitesse cabine.Mettre 130% de la vitesse contrat pour essayer le limiteur contrepoids. vitesse pour profiles de 1 à 7. idem accélérations 1 à 7. idem jerk 1 à 7. idem décélérations 1 à 7.

1ST RECOVER VEL

RECOVER VELOCITY REDUCED ACCEL REDUCED JERK REDUCED VEL RELEVELING GAIN RELEVEL VELOCITY SAFETY TEST ACCEL SAFETY TEST JERK SAFETY TEST VEL

60 mm/s vitesse de renivelage. 700 700 XXXXX

Reprogrammer la vitesse contrat une fois que ces tests sont terminés. ALT PROFILE 1/7 VEL ALT PROFILE 1/7 ACC ALT PROFILE 1/7 JRK ALT PROFILE 1/7 DEC 1000 700 700 700

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 63

<M><2><3><3> LOAD WEIGHING
ANTINUIS MAX % COMP WPL DUTY LOAD GAIN HITCH LW GAIN HITCH LW OFFSET HITCH LW SLOPE HOIST WPL MDROP LW DEF% OFFSET OVERBALANCE % PEAK MIN % PEAK MAX % RED DUTY THRSHLD ROPING RUN WITH LW FAIL TOP DECK GAIN TOP LW OFFSET TRVLNG CABLE WPL 255 255 000 XXXX 1 pour 1/1, 2 pour 2/1. autorise le fonctionnement de l’appareil malgré la défaillance du systeme de pèse-charge. Utilisé uniquement avec opérateur DO 2000 ou HPDS. (multidrop link). voir test des pèse-charge option double-deck. idem. poids du cordon souple en GRAMMES/METRE. XX% XXXX XXXX 255 255 0 10000 XXXX 25 000 45 50% 80% poids des câbles de traction en GRAMMES/METRE. poucentage de charge envoyé au DBSS en cas de défaillance du système de pèse-charge. idem. Equilibrage en % de la charge. poucentage de charge minimum pour délencher la “ pointe montée ”. poucentage de charge déclenchant le “ NON STOP ”. 120/150KG: % de la charge nominale en Kg. poids des câbles ou chaînes de compensation en GRAMMES/METRE. Charge en Kg. voir test de mise en service des pèse-charge. valeur du gain envoyée au DCSS, si HITCH LW OPTION est sélectionnée. idem pour l’offset.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 64

<M><2><3><4> POSITION/VELOCITY
BOT ACCESS LEN ACCESS ZONE LGTH EXPRESS ZONE LGTH LEVEL ZONE DIST LEVELING ZN DIST MCV FILTER CONST PCV FILTER CONST POS ERRO TOL PVT POS SCALER RELEVEL ZN DIST SCV FILTER CONST SPPT POS SCALER SPPT VEL SCALER TOP ACCESS FLOOR TOP ACCESS LEN 2500 0 10000 6 mm 250 mm 0 0 500 XXXX 76 0 394 67295 0 2500 non utilisé en Europe. non utilisé en Europe Longueur en mm de la plus petite zone express. distance considérée pour “ être à niveau ”. distance du niveau pour autoriser l’ouverture anticipée des portes. paramètre nécessaire au calcul de la vitesse à partir des signaux envoyés par le DBSS. idem pour les signaux de vitesse envoyés par le SPPT PRIMARY VELOCITY. différence de lecture maximum tolérée entre les deux signaux SPPT PRIMARY et SPPT SECONDARY POSITION. (En mm). voir formule de calcul et tableau pageXXXX. distance maximum en mm par rapport au niveau pour autoriser le renivelage. calcul de la vitesse à partir du canal primaire du SPPT. paramètre à programmer pour une poulie de SPPT de diamètre 512 mm. Utilisé pour calculer la position. idem. Utilisé pour calculer la vitesse. non utilisé en Europe. # niveau ACCESS haut. non utilisé en Europe.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 65

<M><2><3><5> SAFETY PARAMETERS
ADO RETRY CT MAX ADO RETRY INC B44 RELAY TIME B44 TRIP SPEED DR ZN BYP CT MAX DZ RELAY TIME EQO CNTRWGHT POS ETSD RLY PERCENT HEARTBEAT DELAY LINE OVRSPD % LN OVRSPD CT MAX MAX RECOVR TRIES NORMAL VEL TOL % NTSD DECEL OVRSP RTRY CT MX OVRSP RETRY INC RELAY CHG TIME SC RELAY TIME SENS CHK BEG-DIS SENS CHK END-DIS SENSORS CT MAX 30 VOLT RECOVER 30 VOLT TIMEOUT TRCK ERR VEL TOL TRCK RETRY INC TRCK RTRY CT MAX TRCT LOSS CT MAX TRCT LOSS VEL TL TRCT RTRY CT MAX UX & DX CT MAX UXDX CHECK % VL TRK ERR CT MAX 24 5 5000ms 50mm/s 6 24 19375 80 % 500m/s 110 % 6 5 105 % 3 2 8 24 2000 600 6 500m/s 500m/s 500 5 24 5 500 3 6 60% 6 nombre maximum de défaut ADO autorisé. échelle de lecture du défaut ADO. option Canadienne non utilisée en Europe. option Canadienne non utilisée en Europe. comptage du défaut “ DOOR ZONE BYPASS ”. temps de basculement du relais DZ. (24*40ms). Altitude de la mi-course utilisée pour EQO. pourcentage de vitesse contrat utilisé pour le fonctionnement du relais ETSD. temps de réponse du signal DBD. pourcentage pour déclencher le défaut survitesse. nombre maximum de défaut survitesse avant mise à l’arrêt. nombre de défaut RECOVER avant mise à l’arrêt. pourcentage de vitesse de nivelage utilisé pour piloter le relais SC. nombre de défaut survitesse avant mise en panne du système. valeur d’incrémentation du défaut survitesse. temps de réaction des relais DZ, U et D.(8*40 ms). temps de réaction du relais SC.(24*40 ms) démarrage: controle de la distance pour désactiver les “ DOOR ZONE ”. décélération: distance avant d’activer les “ DOOR ZONE ”. nombre maximum de défaut de lecture des “ DOOR ZONE ” avant mise à l’arrêt. temps pour prise en compte du 30V. temps de perte du 30V avant mise en panne. différence maximum autorisée entre la vitesse demandée et celle reçue du SPPT. (en mm/s). valeur d’incrémentation du défaut TRCK. nombre maximum de défaut TRCK avant mise en panne du système. nombre de défaut TRCT (perte d’adhérence) avant mise à l’arrêt du systeme. différence maximum autorisée entre la vitesse demandée et celle reçue par le PVT.(mm/s) nombre de défaut TRCT avant mise en panne du système. nombre de défaut de lecture de l’entrée U ou D avant mise en panne du système. pourcentage de vitesse avant contrôle de l’état des relais U ou D. nombre de défaut de lecture de vitesse avant mise en panne.

1500mm/s² paramètre utilisé pour la fonction NTSD.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 66

<M><2><3><6> TIMING PARAMETER
DBSS 40 MS RATE DBSS TIMEOUT DCSS TIMEOUT DCSSA/ERSS TIMEOUT OCSS TIMEOUT SPPTP TIMEOUT SPPTS TIMEOUT 0 non utilisé.

150 nombre de défaut de communication entre le DBSS et le MCSS. (150*40ms). 300 nombre de défaut de communication entre le DCSS et le MCSS. (300*40ms). 300 nombre de défaut de communication entre le DCSSA/ERSS et le MCSS.(300*40ms). 300 nombre de défaut de communication entre l’OCSS et le MCSS. (300 * 40 ms). 20 20 nombre de défaut de communication entre le canal SPPT P et MCSS.(20 * 40ms). nombre de défaut de communication entre le canal SPPT S et le MCSS.(20 * 40ms).

<M><2><3><7> MOTION CONTROL PARAMETER
BIAS TORQ DELAY DOOR LOCK DELAY DROP BRK TIMEOUT EOR PTR TIME INV BRK RTRY MAX LOW AC TIMEOUT LOWLEV DWELL TIME LUX DISENG DELAY LUX DISENG DIST LUX ENGAG DELAY LUX ENGAG DIST LUX MINIMUM DIST MG RUN TIMER RST MLS3 RETRY MAX MLS3 TIMEOUT MLS5 RETRY MAX MLS5 TIMEOUT PREP TO RUN DLY RTR DRP TIMEOUT RUN TIMER DELAY STDBY TIMER DLY STOP TOL DIST STOP TOL VEL ZERO DICTAT TIME délai avant d’appliquer le couple lors d’un démarrage. délai en millisecondes avant de décider d’une panne de verrouillage des 0 portes palières. (rebondissement de contact). temps de prise en compte de l’information FREIN RETOMBE avant la 10000 ms retombée des contacteurs. temps entre le signal frein retombé envoyé par le DBSS et la fin de la 500 ms séquence. nombre de mauvaise interprétation de l’état du frein avnt mise en panne du 10 système. 30000 ms temps avant prise en compte de l’entrée LAC. 0. 0 1000 1000 1000 1000 6000 7500 3 150 ms 3 150 ms 120 ms 10000 1000 ms 2000 ms 6 10000 m/s temps entre la retombée du relais DZ et le départ. non utilisé en Europe. non utilisé en Europe. non utilisé en Europe. non utilisé en Europe. non utilisé en Europe. option Ward Leonard. nombre de défaut MLS3 avant mise en panne du système.(MLS3 = READY TO RUN). Signal prêt à partir. temps avant détection du défaut MLS3. nombre de défaut MLS5 avant mise en panne du système.(MLS5 = BRAKE LIFTED). Signal de levée du frein. temps avant détection du défaut MLS5. temps avant prise en compte de l’arrêt. temps en ms entre la disparition du signal Ready to Run du DBSS et sa prise en compte par le MCSS. L’OCSS autorise alors l’ouverture des portes. temps de maintient de l’état Ready to run. temps de maintient de l’état Prepare to run. distance du niveau considérée correcte pour autoriser la retombée du frein.

18 mm/s seuil maximum de vitesse autorisée avant d’autoriser la retombée du frein.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 67

<M><2><3><9> EEPROM CHECKSUM Ce test lit la checksum inscrite en EEPROM, l’affiche sur la première ligne de l’écran, calcule la nouvelle checksum, l’affiche sur la deuxième ligne de l’écran. Pour mettre à jour l’EEPROM avec sa nouvelle checksum, taper ENTER. Taper SET ou CLEAR pour sortir du test.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 68

<M><2><5><X>- DATA CAPTURE <M><2><5><1> - DISPLAY VARIABLES Avec GO ON et GO BACK, on fait défiler les variables et on voit leur valeur évoluer au cours des opérations.
EZ : NUM & TIMER EZ : RUN TIMER EZ : NUM EZ : TIMER EZ : START FLOOR EZ : DEST FLOOR EZ : # OF EXPR ZNS DESTINATION FLOOR PRIMARY CAR POS MLS MCM SECONDARY POS PRIMARY CAR VEL SEC CAR VEL MACHINE CAR VEL DICTATED VEL DICTATED ACCEL DICTATED JERK DISTANCE TO GO DEST FLOOR REQ JERO RESCUE DIR JERO RESCUE POS RAW LOAD MEAS RAW LOAD MEAS-A FAULT CONDITION FLIGHT TIME RUN TIME

prochain niveau de destination dans la zone expresse. numéro de la zone expresse. prochain étage désservi. position de la cabine en MM. Canal P. mode logique. voir page 51. mode motion. voir page 52. position de la cabine en MM. Canal S. vitesse lue par le canal P du SPPT(mm/s). vitesse lue par le canal S du SPPT(mm/s). vitesse lue par le PVT en tours/minute. vitesse demandée par le système. accélération demandée par le système. jerk demandé par le système. distance restant à parcourir pour atteindre le niveau de destination (MM). niveau demandé. option Japonaise. Option japonaise.

code binaire du défaut. temps de fonctionnement depuis la dernière mise sous tension. temps de marche depuis la dernière mise sous tension.

<M><2><5><2> BY ADDRESS Même chose, mais ce test n’a d’intérêt que pour ceux qui connaissent les adresses software et leur contenu.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 69

<M><2><5><3> SETUP TRIGGER Ce test est utilisé pour visualiser la valeur prise par une variable, que j’appelle CIBLE, à l’instant ou une deuxième variable, que j’appelle GACHETTE, passe par un état déterminé. Pour faciliter les explications, je vais raisonner sur l’exemple suivant : Je veux connaître l’altitude de la cabine au moment où la chaîne de sécurité s’ouvre et me provoque un arrêt d’urgence. (Bien entendu, ceci se produit toujours quand j’ai le dos tourné). Ma gâchette c’est SAFE IN. Je choisis de la rentrer par son nom, en tapant 1, ou par son adresse en tapant 2. Comme je ne connais rien aux adresses, je choisis 1. Je fais défiler toutes les variables susceptibles d’être utilisées comme gâchette en tapant GO ON ou GO BACK. Quand je vois ma gâchette SAFE IN, je tape ENTER. Il me faut introduire maintenant la condition de basculement de ma gâchette. Avec les touches GO ON et GO BACK, je choisis la relation parmi les choix proposés en tapant ENTER quand elle apparaît à l’écran. Pour mon exemple, c’est =, je tape 0, puis ENTER. Il faut maintenant choisir en tapant 1 de rentrer la variable cible par son nom (ou par son adresse en tapant 2), et avec les touches GO ON et GO BACK je choisis ma cible en tapant ENTER quand elle apparaît à l’écran. Tout est prêt, je sors du test en tapant SET puis 4 pour lancer le test suivant : <M><2><5><4> <M><2><5><4> DISPLAY TRIGGER Il n’y a plus qu’à attendre que le défaut se produise. L’écran affiche : SAFE IN = 001 CARPOS = 000000 Quand SAFE IN passera à 0, l’altitude s’affichera et restera affichée aussi longtemps que l’on ne sort pas du test en tapant SET ou CLEAR. <M><2><5><5>CHANGE DATA Ce test doit être évité par ceux qui ne sont pas familiers avec le software, il permet de modifier directement des données hexadécimales à des adresses qu’on indique aussi en hexadécimal. REMARQUE IMPORTANTE : Au cours de n’importe lequel des tests décrits ci-avant, on peut faire des envois pour déplacer la cabine. Taper ENTER CALL (touche bleue + 8). L’écran affiche : CAR AT FLOOR 003 GO TO FLOOR >011 Taper le numéro de l’étage à atteindre et ENTER. Taper SET pour revenir au test où on était.
Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 70

SYNTHESE DE LA PROCEDURE DE MISE EN SERVICE ELEVONIC 311/411 DIRECT DRIVE MISE EN MODE MANUEL n Sur le connecteur de la carte «Relay Interface», effectuer les connections suivantes : 1 ——> 8 7——> 10 8 ——> 9 Sur la carte 12 SCR : interrupteur sur 50 Hz interrupteur sur FDBK

n n n n n n n n n n n

Libérer les contacteurs 1M et 2M. Enlever le fusible dans la self. Mettre un shunt entre les bornes 6TB1 et 6TB2 (pressostat de contrôle du ventilateur machine). Se reporter au schéma pour enclencher les fusibles nécessaires à ce mode de fonctionnement. Mettre sous tension et vérifier les différentes tensions d’alimentation sur la carte «Power Supply». En se servant de l’outil test vérifier les paramètres du menu «Set-Up». Connecter le PVT. Faire tourner manuellement le PVT et vérifier le sens de lecture par l’allumage des diodes leds correspondantes sur la carte «2PC». Inverser les connections A et /A si nécessaire. Accoupler le PVT (serrage et alignement). A l’aide d’un shunt effectuer une commande: bornes 1/2 (montée) ou 1/3 (descente) de la carte «Relay Interface» .Si le moteur tourne dans le mauvais sens où si il semble «dévirer» inverser MF et MF1.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 71

ELEVONIC 311/411 DIRECT DRIVE MISE EN INSPECTION AVEC CARTE MCSS Avant toute chose, il est supposé à ce stade de la mise en route que toute la partie mécanique est terminée, que les raccordements cabine, sécurités, portes palières ...etc sont vérifiés et en état de marche. n Sur la carte «relay interface» retirer les branchements du mode manuel et effectuer les liaisons suivantes: 5 ———> 10 4 ———> 9

l’appareil est maintenant en mode NORMAL. Cet état est confirmé par l’extinction de la diode led «MANUAL». n n n n Le contrôleur comporte deux alimentations stabilisées, une pour le 5V et une pour le 12V du PPT. Régler ces tensions à l’aide d’un voltmètre digital. Pour le 5V il est impératif de vérifier par la suite ce signal à l’aide de l’outil test. <M><2><1><2> signal 5V à l’état 1). A l’aide du schéma enclencher les fusibles nécessaires aux différentes alimentations 5V, 30V, 115V AC... La partie MCSS comporte deux cartes : - 1 carte MCSS I/O carte interface - 1 carte MCSS micro En se reportant au schéma vérifier les alimentations de la carte MCSS I/O. Brancher les différents connecteurs. Vérifier l’état des entrées. (voir annexe 1) Brancher les différentes lignes de communication avec le DBSS et la DISS. Brancher la liaison avec le PPT. A ce stade de la procédure, si tout est correct, - le relais EES colle - le relais SC colle - le relais ETSD colle - les relais C1 C2 colleront au départ. Sur la carte MCSS I/O les 4 diodes Leds sont allumées. (voir annexe 2 pour signification des signaux).

n n n n n

n

Pour pouvoir tourner en inspection il convient de shunter le contact de SKL dans le circuit de DBD. n A ce stade de la mise en route il est nécessaire de vérifier tous les paramètres SET-UP du MCSS.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 72

test <M><2><3><1> à<7>. n Programmer le paramètre PVT. POS. SCALER suivant le tableau ou la formule de calcul suivante: CIRCONFERENCE POULIE (mm) * 100 000 * 1 ————————————————————————— 2 * ENCODER PPR * ROPING * REDUCTION

PVT POS SCALER =

A CE STADE DE LA PROCEDURE L’APPAREIL DOIT TOURNER CORRECTEMENT EN INSPECTION. ATTENTION: NE PAS METTRE 255 POUR L’OPTION LOAD WEIGHING <M><2><3><1> INITIALISATION DU SPPT n n Au chapitre précèdent le SPPT a été correctement alimenté et connecté. Le SPPT comporte 3 diodes leds: 2 vertes et 1 rouge. La diode rouge indique l’état de charge de la batterie de sauvegarde. A la mise sous tension elle doit clignoter ce qui indique que la batterie se charge. Les 2 diodes vertes indiquent que les deux circuits PPT1 et PPT2 sont initialisés et communiquent. Pour ce faire il est nécessaire de manoeuvrer le PPT en le tournant soit manuellement soit en inspection sur une distance de 4 mètres environ. Ouvrir le capot du PPT. Déconnecter la batterie. Avec l’outil connecté sur la carte MCSS, venir en test <M><2><5><1> , test data capture/ display variable , et à l’aide de la touche GO ON visualiser les infos PRIMARY CAR POSITION ou SECONDARY CAR POSITION (même lecture). A l’intérieur du PPT se trouvent 2 micro switchs, l’un doit être en position CEN, l’autre sert à inverser le sens de lecture du PPT.Pour ce faire il suffit de tourner le PPT et de vérifier à l’aide de l’outil test en test <M><2><5><1> le sens de lecture. Si ce n’est pas bon sens inverser l’interrupteur CCW UP/CW UP. Couper le courant pour valider. Refermer le capot du PPT. Reconnecter la batterie.

n

n n

n

n n

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 73

INITILISATION DE LA TABLE DES NIVEAUX n n n n n n n n n n En test <M><2><3><1> programmer AUTO LEARN OPTION à 255. En mode ERO, descendre la cabine au dernier niveau bas. Vérifier à l’aide de l’outil test en test <M><2><1><2> l’état des Door zone FIDZ1, FIDZ2, FODZ. (état 1). Manuellement tourner le PPT jusqu’à lire environ 4000 en test <M><2><5><1> primary ou secondary car position. Bloquer l’accouplement du PPT. En test <M><2><3><2> programmer une vitesse d’inspection à environ 200 mm/s. Venir en test <M><2><4><2> TABLE INITIALIZATION. L’outil affiche «ENTER WHEN CAR AT BOTTOM FLOOR». Appuyer sur la touche bleue/entrée. L’outil affiche alors «RUN CAR TO TOP». Donner une impulsion en montée à l’aide de la boite ERO. L’appareil effectue un learning des niveaux. Arrivé au dernier niveau l’appareil s’arrête de lui même et le message «STORE NEW VALUES» s’affiche sur l’outil. Basculer l’interrupteur EENA de la carte MCSS sur la position ENA. Appuyer sur la touche 1 et le message «FLOOR TABLE UPDATED PRESS CLEAR» apparaît après quelques secondes. Cela signifie que la nouvelle table des niveaux est rentrée en mémoire. Appuyer sur la touche «CLEAR» et rebasculer l’interrupteur de la carte MCSS sur la position normal. L’APPAREIL EST ALORS PRET A TOURNER EN GRANDE VITESSE.

n

NOTE : Le repérage des niveaux s’effectue à partir des drapeaux ou aimants en gaine. Il importe que ceuxçi soient montés correctement à tous les niveaux. LANCEMENT EN GRANDE VITESSE n n n Positionner la cabine à un niveau quelconque. En test <M><2><3><2> programmer une vitesse contrat de 500 mm/s environ. Faire manoeuvrer la cabine et surveiller le fonctionnement. Augmenter la vitesse jusqu’à atteindre la vitesse contrat.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 74

ANNEXE 1 ETAT DES ENTREES APPAREIL EN NORMAL A NIVEAU. TEST <M><2><1><2> 30V ux FODZ J411 WDGS iniu dbdc dncm SC aidz1 aidz2 IOBD GSM PVTD ou pvtd ices dx aodz EES ansi FGDS SCS1 adz lac E2DS INA scs2 SAFE J5/7 drvf iis DZ SCDC AGDS HTBT upcm FIDZ1 lxck pwrf 5V

FIDZ2 EEPR

ANNEXE 2 MODES LOGIQUES MODE 0 MODE 1 MODE 2 MODE 3 MODE 4 MODE 5 MODE 6 MODE 7 MODE 8 MODE 9 MODE 10 MODE 11 SHTD STBY PREP PRER LFTB LLPP RUN TMDC PPDC DRPB RSET MLS DIODES LEDS JAUNES

panne non utilisé attente de départ prêt à démarrer démarrage ordre de levée du frein accélération marche décélération nivelage retombée du frein reset

O à 11 : obtenu en additionnant la valeur binaire des diodes LEDS. SHTD...etc abréviations apparaissant à l’outil test en test <M><2><1><1>.

ANNEXE 3 ETATS MOTION MODE O MODE 1 MODE 2 MODE 3 MODE 4 MODE 5 MODE 6 MODE 7 INS ACC RCL COR EME RCV RLV NOR MCM DIODES LEDS JAUNES

inspection accélération recalage initialisation urgence/prioritaire calage au premier niveau renivelage appareil en normal

0 à 7: obtenu en additionnant la valeur binaire des diodes LEDS. INS...etc abréviation apparaissant à l’outil test en test <M><2><1><1>.

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite

OTIS

DOCUMENT TECHNIQUE CHANTIERS

MANUEL REGLAGE CHANTIERS
E 411
MAI 1998 MRC CH 10 372 PAGE 75

ANNEXE 4 DIODES VERTES SAFE HRTBT indique que la carte micro fonctionne allumée fixe elle clignote pour indiquer que le programme tourne correctement DIODES JAUNE WDOG état du watchdog. S’allume pour indiquer qu’à un moment quelconque le programme ne s’est pas déroulé correctement DIODES ROUGES SPRE ERO DIAG DCSS OCSS DBSS PPT2 PPT1 s’allume en mode écriture d’EEPROM non utilisée non utilisée éteinte : indique le bon état de la communication avec la carte de commande des portes DISS. éteinte : idem avec outil test où carte OCSS. éteinte : idem avec carte DBSS. éteinte : idem avec canal PPT2. éteinte : idem avec canal PPT1.

MODIFICATIONS POUR UTILISATION FONCTION ETSD Suivant schéma BERLIN GBA21380AAY J7/7 >———A1 |ETSD| A2———> HL1 +30V >——— 13 —||— 14 ———> J5/7 H15 ———>H17 M25 >——— 43 —||— 44 ———> M26 T8 ———>T10

Ce document est la propriété d'OTIS. Sa reproduction est rigoureusement interdite