Le Monde illustré (1857

)
Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

*La réutilisation commerciale de ces contenus est payante et fait l'objet d'une licence. dont la BnF est le producteur. En cas de non respect de ces dispositions. 1/ Les contenus accessibles sur le site Gallica sont pour la plupart des reproductions numériques d'oeuvres tombées dans le domaine public provenant des collections de la BnF. 6/ L'utilisateur s'engage à respecter les présentes conditions d'utilisation ainsi que la législation en vigueur.2112-1 du code général de la propriété des personnes publiques. protégée au sens des articles L341-1 et suivants du code de la propriété intellectuelle. Ces documents ne peuvent être réutilisés.. contacter reutilisation@bnf.BnF. 7/ Pour obtenir un document de Gallica en haute définition.Le Monde illustré (1857). (ou autre partenaire). 4/ Gallica constitue une base de données. il est notamment passible d'une amende prévue par la loi du 17 juillet 1978.. il appartient à chaque utilisateur de vérifier la conformité de son projet avec le droit de ce pays.fr. 1891/03/07. notamment en matière de propriété intellectuelle. 5/ Les présentes conditions d'utilisation des contenus de Gallica sont régies par la loi française. sauf dans le cadre de la copie privée. Est entendue par réutilisation commerciale la revente de contenus sous forme de produits élaborés ou de fourniture de service. sans l'autorisation préalable du titulaire des droits.Leur réutilisation s'inscrit dans le cadre de la loi n°78-753 du 17 juillet 1978 : *La réutilisation non commerciale de ces contenus est libre et gratuite dans le respect de la législation en vigueur et notamment du maintien de la mention de source.fr / Bibliothèque municipale de . L'utilisateur est invité à s'informer auprès de ces bibliothèques de leurs conditions de réutilisation. En cas de réutilisation prévue dans un autre pays. 3/ Quelques contenus sont soumis à un régime de réutilisation particulier. Il s'agit : *des reproductions de documents protégés par un droit d'auteur appartenant à un tiers. . *des reproductions de documents conservés dans les bibliothèques ou autres institutions partenaires. Ceux-ci sont signalés par la mention Source gallica. Cliquer ici pour accéder aux tarifs et à la licence 2/ Les contenus de Gallica sont la propriété de la BnF au sens de l'article L.

disait à ce sujet un chroniqueur. le duc d'Aumale mange tous les jours une soupe à l'ail Un correspondant berlinois contait dernièrement qu'une stricte économie est. Il y a aussi un stock extraordinaire de vieux Sherry (Xérès) datant du roi Guillaume IV et des portos d'un corsé et d'un velouté sans pareil. on commence par la propreté corporelle. et. denrée toujours précieuse à bord d'un bâtiment. je ferais retenir sur les gages de Maret et de très ouquelère une amende de cent pistoles. 50) par couvert et le dîner à 6 marks (ou 7 fr. cet apéritif sans rival. lames. Aussi variée que peuvent l'exiger les besoins de la manœuvre. l'ancien maître d'hôtel du duc de Manchester. confiseurs. si ce n'est un bœuf et quelques racines. Et puis tout ce qui me reste de confitures ou conserves. nous avions l'indiscrétion de pénétrer dans les cuisines du palais de l'Élysée. offre un inconvénient. joyeux. Quant à la cave de la reine. et chacune des nobles élèves siégeait à son tour au baquet de vaisselle. (Ne vous y tromper pas. si un roulement de tambour n'était venu les interrompre. tandis que les échelles résonnen IOUSles pas des hommes descendant en avalanch ( dans les batteries. mais le plat préféré à la table de l'Élysée est le poulet « à la Carnot » dont la préparation savante. bon. mais ça tient de la place. 1 Les paupiettes du bœuf à l'estoufade aux capucines confites. le familial « pot au feu ». j'en suis convaincu. ce repas n'était pas Si. Allez et ne d doutezplus. RELEVÉ DEPOTAGE La culotte de bœuf garnie de racines au jus. où il improvise du bout de la plu. ne pourra jamais. lors de l'année terrible.) SECOND SERVICE L'aloyau rôti (vous l'arroserez de moelle fondue. de l'art utile : car il y a bien peu de gens. et il faut entendre de quels roulement:. Voilà del'art pratique. de la Popelinière. Un d'entre eux tient en main le bidon contenant du tafia (que les marins nomment rac de cambuse) et verse à chacun une petite mesure. plus ou moins déguisée. a son seau pour lui tout seul. avant de venir habiter les flancs du navire. et Guillaume II. tout juste un pan- . où règne le commis aux vivres. il faut en rendre — mais aussi à l'esgrâce —au talent. Je suis sùr que ceux si pittoresquement croqués pH Couturier ne causaient point d'autre chose. nous voulons le d'un certain whisky « favori de la Reine». si riches soient-ils. Le roi Humbert est un végétarien : ses meilleurs repas se composent de salade et d'oseille. l'apprentissage des soins les plus vulgaires du ménage était complet. comme une réponse. et peut-être en causeraient-ils encore . on devine. Tourte de moelle de bœuf à la mie de pain et au sucre candi. leur langue est en même temps pleine d'expression. chemises et tricots. à épocher une volaille. Bœuf ateau froid de bœuf au sang et au vin de Jurançon. Rulhières? Allons. a fait sensation sur l'estomac de plus d'un diplomate. et autour de chacune. la demi-heure consacrée au repas. ce qui mit ses officiers de bouche au désespoir. « Nous voilà! » semblent dire le maître d'équipage. souvent les entrepreneurs sont tentés de servir une seconde fois la desserte. tomac de M. relevez l'art. On y apprenait même à plumer. qui mangent tous les jours des langues de carpes à la purée d'avelines ou des foies de lottes étuvés au vin d'Espagne. qui tint vaillamment tête au chancelier. m'a jusqu'à présent empêché d'en franchir le seuil. Ce système écononomique. C'est le système des mess de régiment appliqué à la maison impériale. à plus de vingt lieues à la ronde. Le czar Alexandre III déjeune avec du thé. lui qui n'entamait jamais une négociation sans avoir taté à table l'adversaire contre lequel il devait lutter. à Picpus et autres couvents aristocratiques. à habiller un lapin. La reine de Suède est très friande de saumon conservé dans de la terre. Talleyrand le savait bien. sur la pente des Mornes verdoyants. les sifflets accompagnent le commandemen de « déjeuner » fait immédiatement après par l'officier de quart. par l'organe de leurs instruments. le déjeuner est taxé actuellement à 2 marks (soit 2 fr. de quels trilles à rendre jaloux un rossignol. sous l'œil de lynx d'une commission formée de membres de l'équipage. s'ils ne sont pas satisfaits du menu du palais. HORS-D'ŒUVRE QUATRE Palais de notre bœuf à la Sainte-Menehould. du précieux liquide qui va les réchauffer. de fait. Ah! c'est qu'il est soupçonneux. une des formes de l'art de jouir. il n'y a rien : il n'y a rien du tout. elle consiste outre les champagnes et les clarets (bordeaux des premières marques en usage habituel) en une splendide collection des grands crus du Rhin. n'attache pas son entourage avec des saucisses. c'est encore une façon de travailler pour la France. semblent attendre quelque chose. La noix de notre bœuf braisée au céleri. à chaque plat. Carnot le conserva. et. Le maréchal de Richelieu avait résolu de leur donner la clef des champs. Et si pour compléter ces esquisses culinaires des cours de l'Europe. de par ordre de l'empereur. à flamber. par un malheureux hasard. et où un distributeur l'a. Le président Hénault contait en ce genre une histoire qui m'a toujours paru admirable : c'était à la guerre de Hanovre. « Ce n'est point que ce soit sale. Aspic au jus de bœuf et aux zestes de citron pralinés. digne descendant du grand Frédéric. chez les grands. B -. Purée de culs d'artichauts au lait d'amande. — le moyen de se faire resservir à déjeuner. sans doute. écrivez le menu que je vais vous dicter pour mâcher la besogne à ces ahuris. mesure par mesure. c'est une des armes les plus puissantes et les plus nécessaires de la politique. de poissons. En un clin d'œil. on ne voit plus que torses nus. par groupes. Petits pâtés de hachis de filet de bœuf à la ciboulette. leur passer un peu de ce soleil des Antilles dontles rayons l'ont engendré. donnez-moi votre place et votre plume. sont disposées un peu partout. Rulhières. dont les richesses incomparables sont précieusement gardées dans les sous-sols de Windsor. il est fini. verduriers. l'équipage! Il prétend que le distributeur a un pouce énorme et. pour rendre pratique l'institution. Chaque groupe forme un plat. Car. l'équipage se dissémine par groupes égaux. et alimentées au besoin avec les réserves de Balmoral et d'Osborne. ces alimentaires: un déplorable respect humain. Une fois par semaine figure sur le menu présidentiel le démocratique bœuf bouilli. avant de passer dans cette cambuse (de là son nom). à Salade la mode à la gelée blonde mêlée de pistaches. — sur lequel il convient de ne pas insister. Mais. Attrape à bien laver le pont et la batterie! dit une vieille chanson bien connue des marins. Les rognons de ce bœuf à l'oignon frit. ont d'ailleurs le droit — et. d'une viande noire (côtelette de mouton ou gibier).LE tons difficilement Mme de Sévigné comptant le linge de son office et ourlant des mouchoirs. Le journal anglais le World. Croûtes rôties à la moelle de notre bœuf. Gras-double à la poulette au jus de limon. à l'écart. mais il me semble que. ô trop heureux privilégié. du jambon. auxquelles il est bon d'ajouter encore une assez raisonnable quantité de filles d'honneur et de chambellans. Entre chaque pièce. chaque gradé. à travers les mugissements du vent et le fracas de:. car tout prend fin ici-bas et. Suivons-les. Rissoles de bœuf à la purée de noisettes. un boujaron. serpblent d'énormes bêtes enchaînées. s'allongent les volées des canons qui. les sabords ont été ouverts et par leurs larges bords. mais avant de lâcher prise il imagina de leur offrir à souper. il a soin d'y enfoncer ce pouce monstrueux. créez des maîtres. Après avoir terminé leur besogne aux bastingages. » dit un Auvergnat dans je ne sais quel conte. ces sifflets métalliques si utiles à bord et dont la voix perçante peut porter les ordres jusqu'au bout des mâts. Etne sait-on pas que. Savez-vous comment on écrit le tableau d'un menu. le jeune souverain a-t-il souvenir des fameuses soirées de son aïeul où l'on passait pour tout rafraîchissement. versé dans les bidons. (Le pain de munition vaudra l'autre. le rappel des tambours résonnant sur le pont et dans les batteries envoie chacun à son poste de lavage.) SIX ENTRÉES La queue de bœuf à la purée de marrons. du thé froid et une miche de p3in où chacun était libre de se tailler un morceau? Toujours-est-il qu'à la cour de Berlin. et préparateurs de toute sorte. debout contre un affût ou accroupis. de cuisiniers. suivant les règles de l'art culinaire. M. On avait fait prisonniers tous les princes et toutes les princesses d'Ostfrise au nombre de vingt-cinq personnes. de chicorée à la langue de bœuf. que leur auguste parent fait déjeuner à raison de cinquante sous par figure. comme pour tenir la mesure. préparateurs de café. La reine d'Angleterre au contraire possède un nombreux' équipage de cuisine. Tabernat. Le déjeuner. imposée aux princes prussiens. le pays se trouvait dévasté tout autour de l'armée française. un quelque chose dont les rend plus impatients encore l'air matinal. Des bailles pleines d'eau douce. RICHELIEU. Sa langue en civet (à la bourguignonne). Le déjeuner et le lavage corporel. G. nous y verrions régner Louis Tabernat. plus vite encore que tout.nous revenir avec elle ces beaux jours des fins gourmets d'autrefois au palais si délicat : on cite tel grand seigneur de la cour de Louis XV dont toute la gloire consistait à savoir discerner le blanc d'une aile de volaille du côté gauche de celui du côté droit plus voisin du fiel de l'animal! Je ne sais pas ce qu'on apprend dans nos mo— pardon! — de sciendernes écoles de cuisine. Pouyer-Quertier. les gabiers en descendent et vont sur le pont se mêler aux autres hommes qui. revenu en France il y a quelques années pour entrer au service de M. Voilà que cinq heures sont piquées (c'est l'expression maritime) par un coup double sur la cloche du bord et l'officier de quart commande : « Les sifflets! » Alors. boulangers. Le voici : MA VAISSELLE DE VERMEIL AVEC LES ARMES EN RELIEF ÉMAILLÉ. de marmitons. Et voilà notre généralissime qui s'assied à la table de son secrétaire. création de M. si économe qu'il faisait remettre des redingotes à ses boutons. (Tounlez grotesquemsnt vos racines à cause des Allemands. à l'Abbayeaux-Bois. — Eh bien. on y devrait mettre les élèves aux prises avec les difficultés et leur apprendre à faire de rien quelque chose. Illustrations de M. grand mangeur et solide buveur comme chacun sait? Aussi dironsnous à l'École des sciences alimentaires: faites des cuisiniers. à Penthemont. monseigneur. d'où monte le bruissement de l'eau contre le bord. — Qu'est-ce que vous avez à la cantine ? — Monseigneur. et tous les hommes de l'équipage sont du même avis. partent des notes aiguës. auquel un de nos confrères empruntait l'an dernier ces détails. Ces six hauts fonctionnaires sont Français et ont sous leurs ordres un nombre infini de découpeurs. on — Allons donc.) SIX ENTREMETS Navets glacés au suc de bœuf rôti. MONDE ILLUSTRÉ 187 Je recommande ce problème aux professeurs de l'École des sciences alimentaires. dont le chef a 18000 francs d'appointements: il commande à cinq assistant-clerks qui sont eux-mêmes des artistes de premier ordre. Est-ce la force de l'hérédité. en général. une tranche de roastbeef. croire. Car il a bouillonné sous forme de sève dans les veines des cannes à sucre. et peut-être verrons. Les princes de la lignée de Hohenzollern. jadis de fer. Grévy. de tous les coins du pont. un menu qui fut recueilli dans la collection de M. Beignets Gelée de bœuf au vin d'Alicante et aux mirabelles de Verdun. dans la pénombre. Léon Couturier. volent par-dessus les épaules. LA VIE A BORD LA JOURNÉE DU MARIN (Saite). dont j'ai honte. ce qu'elle faisait pourtant. si nos diplomates ont pu arracher au vainqueur quelques adoucissements à la rançon qu'il exigeait de nous. vareuses. B' de cervelle de bœuf marinée au jus de bigarades. les seconds maîtres et quartiers-maîtres de manœuvre. parle aussi — sans malice aucune. un café blond et fumant sur lequel nagent des morceaux de biscuit qu'ils picorent et croquent à belles dents. Le déjeuner du président est toujours composé d'œufs.ne un souper classique. les hommes entourent une gamelle pleine de café. dans un bouillon Duval de Berlin. M. Cette tradition perdue va-t-elle renaître avec les cuileçons pratiques d'économie domestique et de la sine qui feront l'objet des cours de l'école de rue Bonaparte? Oh! souhaitons-le. LENÔTRE. c'est plus qu'il ne faut pour donner le plus joli souper du monde! — Mais. la cuisine n'est pas seulement un luxe. 50). des œufs. se pressent les hommes qui lestement se déshabillent.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful