You are on page 1of 20

     

 GUIDE D'AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER                        

Prise de connaissance générale
       
Secteur privé      Rapport Définitif – 4 Juillet 2009

 

a  phase  de  prise  de  connaissance  de  l’entité  est  l’occasion  pour  l’auditeur  de  constituer  un  cadre  de  référence  dans  lequel  il  planifie  son  audit  et  exerce  son  jugement  professionnel  pour  évaluer  le  risque  d’anomalies  significatives  dans  les  comptes  et  répondre à ce risque tout au long de l’audit.  Les  travaux  conduits  lors  de  la  prise  de  connaissance  générale  sont  formalisés  à  travers  le  dossier  permanent et le dossier d’évaluation du contrôle interne (création ou mise à jour). Le programme  de  travail  –  Prise  de  connaissance  générale  proposé  constitue  un  outil  pour  assister  l’auditeur  dans sa démarche méthodologique.         Etape  Objectif   Comprendre la stratégie mise en œuvre, objectifs  et moyens   Appréhender les succès et les difficultés  rencontrées au cours de l’exercice   Comprendre le contexte social   Comprendre la mise en œuvre de la stratégie    Maîtriser les processus déclinés au sein de l’entité  (activités, acteurs, procédures)   Appréhender l’ambiance sociale   Comprendre l’organisation et appréhender sa  qualité apparente   Appréhender le système d’information, le niveau  de dépendance de l’entité auditée, la qualité de la  maîtrise des risques.    Détermination des ratios   Comparaison   Analyse   Statuts et règlements   Marchés,    Conventions   Contrats de travail …   Corroborer certaines informations recueillies 

L

METHODOLOGIE 

Entretiens avec les  dirigeants 

Entretiens avec les  principaux cadres  Visite des locaux  Connaissance de  l’environnement  informatique  Revue analytique  (cf. programme de  travail spécifique)  Examen des principaux  documents juridiques  Observations physiques  et inspection  Entretiens avec les  précédents  commissaires aux  comptes  Mise à jour du dossier  permanent  

 Faciliter la reprise du dossier  Les travaux de prise de connaissance générale  doivent être formalisés à travers le dossier  permanent. 

PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE ‐ SECTEUR PRIVÉ  RAPPORT DÉFINITIF– 4 JUILLET 2009 

2

 

  Plan d’investissement  Politique salariale  Situation financière générale (emprunts.  revue analytique). ancienneté. relations avec les banques et  les intermédiaires …)  Commissaire aux comptes précédents. IFACI. co commissariat  Comptes sur les cinq derniers exercices  PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE ‐ SECTEUR PRIVÉ  RAPPORT DÉFINITIF– 4 JUILLET 2009  3   . IFAC. comptables et financières  Actionnariat et son évolution  Moyens de production. base de données payantes)    Guides sectoriels : USGAAP. syndicat.  Ces  thématiques  générales  doivent  être  complétées  par  les  questionnaires  par  cycle  et  le  questionnaire des risques inhérents. IIA  THEMES TRANSVERSAUX  Sont  indiqués  ci‐dessous  les  principales  thématiques  à  aborder  dans  le  cadre  de  la  prise  de  connaissance  générale  au  cours  des  entretiens  et  des  études  documentaires  (juridiques.  OUTILS COMPLÉMENTAIRES :    Bases de données sectorielles (chambre de commerce.  ENVIRONNEMENT INTERNE  Statuts   Historique de l’entité   Activités  Effectifs  Organigramme et manuels de procédures administratives. DNSI(Direction Nationale  de la Statistique et de l’informatique). concours bancaires.

  Plan comptable applicable.)  Organisation générale du système d’information  Tableaux de bord des incidents  Rapports d’audit interne émis  Rapports d’audit externe émis  ENVIRONNEMENT EXTERNE  Marchés  Concurrents  PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE ‐ SECTEUR PRIVÉ  RAPPORT DÉFINITIF– 4 JUILLET 2009  4   . spécificités du secteur  Régimes sociaux  Régime fiscal  Système d’information comptable :  Règles de gestion (habilitations. interface automatique. manuelle.. info gérance . tierce  maintenance applicative.

 Ces objectifs devront être complétés par l'auditeur au regard des  spécificités de l'activité de l’entité auditée. calendrier …  Appréhender  les  outils  pratiques  permettant  de  produire les états financés.        PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE ‐ SECTEUR PRIVÉ  RAPPORT DÉFINITIF– 4 JUILLET 2009  5   .  OUTILS :  NOTE 1 : PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE PAR CYCLE  NOTE 2 : QUESTIONNAIRE DES RISQUES INHÉRENTS    NOTE 1  PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE PAR CYCLE  Le guide propose des objectifs principaux des travaux de l’auditeur comme approche pour  chacun des cycles.        L'environnement interne  ETATS  FINANCIERS  Les objectifs de l’auditeur sont les suivants :    Comprendre  la  procédure  d’établissement  des  états  financiers : acteurs. outils.

  tierce  maintenance applicative.  manuelle.  quantité.  IMMOBILISATIONS  INCORPORELLES   ET CORPORELLES      Identifier  les  règles  de  gestion  (habilitations.  interface  automatique.  la  détention.  la  maintenance et la sortie d’actif)     L'environnement externe   PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE ‐ SECTEUR PRIVÉ  RAPPORT DÉFINITIF– 4 JUILLET 2009  6   .      L'environnement interne  Les objectifs de l’auditeur sont les suivants :    Maîtriser  le  lien  entre  les  ressources  et  l’investissement en capital  Obtenir  ou  à  défaut  établir  la  cartographie  des  immobilisations  (typologie. liquidités …)  Appréhender  l’environnement  juridique  (spécificités  règlementaires  liées  à  l’acquisition.  évaluation)  Appréhender la localisation géographique  Comprendre  l’organisation  du  suivi  physique  (acteurs et procédures)  Comprendre  l’organisation  du  suivi  comptable  (acteurs et procédures)  Maîtriser la procédure d’inventaire  Maîtriser  les  principes  et  modalités  du  rapprochement  entre  l’inventaire  physique  et  comptable  Appréhender  la  d’information  cartographie  du  système      CHARGES  IMMOBILISEES.. info gérance .)   Maîtriser  l’organisation  générale  du  système  d’information   Obtenir les tableaux de bord des incidents          Les objectifs de l’auditeur sont les suivants :    Comprendre le marché d’intervention de l’entité et les  conséquences en matière d’immobilisations  Maîtriser  la  cartographie  des  fournisseurs  d’immobilisation  et  les  modalités  de  financement  (emprunt.  ancienneté.

  mouvements  de  l’exercice.        L'environnement externe    IMMOBILISATIONS  FINANCIERES      PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE ‐ SECTEUR PRIVÉ  RAPPORT DÉFINITIF– 4 JUILLET 2009  7   . échéancier)  Comprendre la typologie des cautionnements              Dans  le  cadre  d’audit  de  groupe.  il  est  intéressant  de  procéder  à  une  analyse  du  marché  et  des  groupes  (et  participations liées) en présence. conditions.    L'environnement interne    Les objectifs de l’auditeur sont les suivants :   Maîtriser  la  cartographie  des  participations  (entités  détenues.  quantités.  Identifier  les  créances  et  dettes  rattachées  à  des  participations  Appréhender  la  typologie  des  prêts  accordés  (débiteur. objectif de la détention)  Appréhender  l’organigramme  du  groupe  si  l’entité  est filiale ou mère.  valeurs.

.                STOCKS    L'environnement interne  Les objectifs de l’auditeur sont les suivants :     Maîtriser les opérations de production  Maîtriser les circuits d’approvisionnement  Appréhender  la  d’information  cartographie  du  système   Identifier  les  règles  de  gestion  (habilitations.  tierce  maintenance applicative.  Maîtriser  les  éventuelles  contraintes  du  secteur  sur  la  gestion des stocks     PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE ‐ SECTEUR PRIVÉ  RAPPORT DÉFINITIF– 4 JUILLET 2009  8   .  interface  automatique.  manuelle.)   Maîtriser  l’organisation  générale  du  système  d’information   Obtenir les tableaux de bord des incidents       Identifier les stocks détenus par des tiers  Identifier les stocks de tiers détenus par l’entité  Maîtriser  les  niveaux  de  stocks  requis  pour  la  production ou les stocks d’alerte  Identifier les lieux de stockage  Maîtriser l’organisation de la gestion des stocks   Magasin de stockage : rangement et codification  des articles  Service de réception  Expédition  Service de gardiennage    Maîtriser  les  méthodes  de  valorisation  des  stocks  mis en œuvre  Maîtriser  les  méthodes  d’identification  et  de  calcul  de dépréciations des stocks        L'environnement externe    Les objectifs de l’auditeur sont les suivants :   Maîtriser  les  règlementations  spécifiques  sur  le  stockage  en  termes  de  nature  de  stocks  ou  de  contraintes particulières de stockage. info gérance .

 CA.   o répartition du CA par zone géographique  o répartition du CA par typologie de clientèle  o les procédés de vente …     Identifier les activités annexes  Comprendre  l’organisation  interne  des  services  (du  service commercial au service comptable)  Maîtriser le système d’information des ventes et son  articulation  avec  le  système  comptable  et  financier  de l’entité  Appréhender la stratégie commerciale  Prendre connaissance de la politique commerciale  VENTES –   CLIENTS                L'environnement externe  Les objectifs de l’auditeur sont les suivants :          Identifier  les  marchés  d’intervention  de  l’entité  auditée et analyser son évolution  Identifier les partenaires  Appréhender le cadre législatif et règlementaire  Appréhender la concurrence (entités.    L'environnement interne    Les objectifs de l’auditeur sont les suivants :   Comprendre les activités commerciales de l’entité :  o répartition du CA sur les produits. …)  PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE ‐ SECTEUR PRIVÉ  RAPPORT DÉFINITIF– 4 JUILLET 2009  9   .

  contrat…)  Maîtriser  les  méthodes  et  principes  comptables  mis  en  œuvre  par  l’entité  (comptabilisation  et  évaluation)        AUTRES CREANCES   ET   AUTRES DETTES      L'environnement externe    Les objectifs de l’auditeur sont les suivants :        Maîtriser  l’évolution  des  cours  de  devises  et  des  outils  de couverture  Identification  des  conditions  de  marché  des  opérations de cession d’actifs réalisées par l’entité  PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE ‐ SECTEUR PRIVÉ  RAPPORT DÉFINITIF– 4 JUILLET 2009  10   .      L'environnement interne  Les objectifs de l’auditeur sont les suivants :       Maîtriser  le  périmètre  et  la  nature  des  opérations  conduites en devises étrangères  Maîtriser  les  outils  de  couverture  mis  en  œuvre  par  l’entité pour les opérations en devises  Maîtriser  les  conditions  liées  aux  dettes  et  créances  en devises étrangères (cours de règlement utilisé)  Maîtriser  les  opérations  de  cessions  d’actifs  réalisés  dans l’exercice  Maîtriser  les  procédures  d’inventaire.  les  éléments  clés  du  rattachement  à  l'exercice  (marché.

)  Maîtriser  la  stratégie  de  couverture  et  les  opérations de couverture mise en œuvre par l’entité  Appréhender  les  circuits  informatisés  avec  les  établissements bancaires              Les objectifs de l’auditeur sont les suivants :    Appréhender  les  marchés  financiers  sur  lesquels  l’entité procède à des placements  Maîtriser  les  partenaires  de  l’entité  sur  ces  opérations  financières  (établissements  bancaires.  habilitations. VMP)  Maîtriser  l’organisation  de  la  gestion  de  trésorerie  (acteurs. Découverts. taux .  intermédiaires …)  Appréhender la dépendance financière de l’entité  L'environnement externe    TRESORERIE   (active et   passive)         PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE ‐ SECTEUR PRIVÉ  RAPPORT DÉFINITIF– 4 JUILLET 2009  11   .    L'environnement interne    Les objectifs de l’auditeur sont les suivants :    Maîtriser  la  structuration  de  la  Trésorerie  (Banque.  caisse.  établissements  bancaire. cours..  intermédiaires éventuels)  Maîtriser  les  conditions  bancaires  accordées  à  l’entité (date de valeur.

    L'environnement interne      DETTES  FINANCIERES        Les objectifs de l’auditeur sont les suivants :              Les objectifs de l’auditeur sont les suivants :     Maîtriser les partenaires financiers de l’entité  L'environnement externe  Comprendre la politique d’endettement de l’entité  Identifier les dettes financières et leurs objets  Maîtriser les conditions de chaque contrat  Appréhender les garanties données          PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE ‐ SECTEUR PRIVÉ  RAPPORT DÉFINITIF– 4 JUILLET 2009  12   .

  spécifiques …  Comprendre  l’environnement  législatif  et  règlementaire :  obligations  sur  l’entité  auditée  (autorisations.. internationaux …)   Identifier  les  partenaires  de  l’entité  et  les  modes  d’approvisionnement  Comprendre  l’environnement  juridique :  formalisation  des  contrats.  clauses  d’usage. obligations .).    L'environnement interne      Les objectifs de l’auditeur sont les suivants :     Comprendre  les  axes  majeurs  de  la  politique  des  achats et de la gestion des fournisseurs  Maîtriser  l’organisation  des  achats  (services  et  responsabilité)  Appréhender  la  cartographie  des  systèmes  d’information relatifs aux approvisionnements          FOURNISSEURS  Achats.       PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE ‐ SECTEUR PRIVÉ  RAPPORT DÉFINITIF– 4 JUILLET 2009  13   .   Transports et   services extérieurs    L'environnement externe      Les objectifs de l’auditeur sont les suivants :     Maîtriser  les  marchés  d’approvisionnement  de  l’entité auditée (spécifiques..

        Les objectifs de l’auditeur sont les suivants :   Identifier  les  opérations  de  l’exercice  ou  des  exercices précédents donnant lieu à des traitements  fiscaux spécifiques  Comprendre  les  notifications  des  derniers  contrôles  fiscaux  L'environnement interne   DETTES  FISCALES          L'environnement externe      Les objectifs de l’auditeur sont les suivants :          Appréhender les spécificités fiscales du secteur   Appréhender  les  spécificités  de  l’entité  au  regard  de  sa forme juridique  PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE ‐ SECTEUR PRIVÉ  RAPPORT DÉFINITIF– 4 JUILLET 2009  14   .

 déclarations sociales.  système  de  reconnaissance  des  performances  …   Politique  de  formation :  plan  annuel  de  formation et objectifs   Congés payés   Maîtriser  la  cartographie  des  systèmes  d’information  relatifs  au  cycle  de  paie  et  de  déclarations sociales  Prendre  connaissance  des  éléments  des  derniers  contrôles INPS             L'environnement externe    Les objectifs de l’auditeur sont les suivants :      Maîtriser  le  cadre  juridique  spécifique  aux  ressources  humaines de l’entité auditée  Analyse  du  marché  de  l’emploi  au  regard  des  compétences requises (difficultés éventuelles)  PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE ‐ SECTEUR PRIVÉ  RAPPORT DÉFINITIF– 4 JUILLET 2009  15   .  calendrier.  typologie  des  départs.  politique  d’augmentation  et  d’avancement.  paie.  compétences  et  expériences  requises  dans  le  cadre  des  activités  menées par l’entité auditée  Appréhender  l’organisation  de  la  gestion  des  ressources humaines au sein de l’entité auditée (RH.  nombre  d’embauches    sur  les  trois  derniers exercices   Départs :  volume.  DETTES   SOCIALES    Charges de  personnel     nombre  de  départs  sur  les  trois  derniers  exercices   Politique  de  rémunérations :  grilles  de  salaires. comptabilité)  Comprendre la politique des ressources humaines   Embauches :  volume.  typologie  des    contrats.    L'environnement interne    Les objectifs de l’auditeur sont les suivants :   Comprendre  les  métiers.

    L'environnement interne      Identifier les risques potentiels et identifier les provisions  règlementées du secteur. de la zone géographique  ou autres .        PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE ‐ SECTEUR PRIVÉ  RAPPORT DÉFINITIF– 4 JUILLET 2009  16   . .   RISQUES  PROVISIONNES              L'environnement externe    Cette analyse sera complétée d’une étude des risques  spécifiques du secteur d’activités..

   La  structuration  du  capital  de  l’entité  auditée  sera  comparée  à  une entité de même activité et de taille similaire. ).  du  fait  des  pertes  constatées  dans  les  états  financiers  de  synthèse. dans les quatre mois  qui  suivent  l'approbation  des  comptes  ayant  fait  apparaître  cette  perte.  selon  le  cas. il s’agira pour l’auditeur de maîtriser  l’ensemble  des  opérations  d’augmentation  ou  diminution  des  capitaux propres conduites au cours de l’exercice. le cas échéant.  consulter  les  associés  sur  l'opportunité  de  prononcer  la  dissolution  anticipée  de  la  société.    L'environnement interne    La  prise  de  connaissance  générale  complète  et  met  à  jour  les  informations à caractère permanent. le conseil  d'administration  ou  l'administrateur  général.  est  tenu.   Pour les capitaux propres. »  Article 371 :  « Si.  constitution de réserves spécifiques.  doit  dans  les  quatre  mois  qui  suivent  l'approbation des comptes ayant  fait  apparaître  cette  perte.  L'environnement externe    PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE ‐ SECTEUR PRIVÉ  RAPPORT DÉFINITIF– 4 JUILLET 2009  17   .  le  gérant ou.   L’auditeur  devra  également  identifier  la  règlementation  spécifique  applicable  pour  l’entité  auditée  (forme  juridique.  du  fait  de  pertes  constatées  dans  les  états  financiers  de  synthèse. les capitaux propres de la  société  deviennent  inférieurs  à  la  moitié  du  capital  social. de convoquer  l'assemblée  générale  extraordinaire  à  l'effet  de  décider  si  la  dissolution anticipée de la  société a lieu.   Article 664 :  « Si.  application des articles 664 et 371 et suivants de l’OHADA. le  commissaire  aux  comptes. …. les capitaux  propres  de  la  société  deviennent  inférieurs  à  la  moitié  du  capital  social. »  CAPITAUX   PROPRES          L’auditeur  devra  maîtriser  la  structuration  du  capital  à  travers  les  taux  de  détention  des  différents  actionnaires  mais  également  les  intermédiaires  participant  aux  opérations  en  capital.

Environnement juridique  La direction est‐elle suffisamment  sensibilisée à la prise en compte des textes  légaux et règlementaires ?  Des opérations juridiques importantes sont‐ elles en cours ou prévues ?  Y‐a‐t‐il un nombre important de conventions  règlementées ?                    Oui  Non  Observations                                                              PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE ‐ SECTEUR PRIVÉ  RAPPORT DÉFINITIF– 4 JUILLET 2009  18   . Environnement financier  L’étude des ratios de rentabilité fait‐elle  apparaître une insuffisance de  performances ?  Les relations avec les banques sont‐elles  difficiles ?  Y‐a‐t‐il eu des problèmes significatifs sur  l’exécution des transactions en cours ?  Des engagements financiers significatifs  pèsent‐ils sur la société ?  3.  NOTE 2    QUESTIONNAIRE DES RISQUES INHÉRENTS  Ce questionnaire n’a pas un caractère exhaustif. Il constitue une structure de travail que  l’auditeur va pouvoir décliner. zone géographique  L’entité auditée opère‐t‐elle dans un secteur  d’activité en difficulté ou en récession ?  L’entité auditée opère‐t‐elle dans un secteur  en forte expansion ?  Existe‐t‐il des risques spécifiques aux  produits ou aux prestations commercialisées  ou non par l’entité auditée?  Existe‐il des risques spécifiques aux zones  géographiques où l’entité auditée exerce ses  activités ?  Existe‐t‐il des règlementations spécifiques ?  2. Secteur d’activité.    1.

Risque inhérent au cycle Ventes/Clients  Le ratio de rotation du crédit client s’est‐il  dégradé ?  Le type de clientèle crée‐t‐elle des risques  importants de non recouvrement ?  Le pourcentage de créances provisionnées a‐ t‐il évolué de façon significative ?  Avez‐vous connaissance d’autres risques  concernant le cycle client ?  5.      4. Achats  Le personnel de l’entité est‐il compétent sur  les aspects juridiques des achats ?  Le personnel de l’entité a‐t‐il  des  compétences d’acheteurs ?  Existe‐t‐il dans la structure un délai de  règlement fournisseur ?                          Oui  Non  Observations                                                                PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE ‐ SECTEUR PRIVÉ  RAPPORT DÉFINITIF– 4 JUILLET 2009  19   . Trésorerie  La société est‐elle en limite d’utilisation des  ses concours bancaires à court terme ?  Les titres de placements détenus présentent‐ ils un risque particulier ?  8. Immobilisations corporelles et incorporelles  Y‐a‐t‐il absence ou déficience de la politique    d’investissement poursuivie par l’entreprise ?  Y‐a‐t‐il des signes d’obsolescence de l’outil de    production ?  L’entreprise a‐t‐elle recours de manière  significative à la location ou au crédit bail ?  Y‐a‐t‐il des frais de recherche et de  développement immobilisés ?  7. Stocks  Les ratios de rotation des stocks se sont‐ils  dégradés ?  Existe‐il un risque de sur ou sous stockage ?  Existe‐t‐il des risques spécifiques de  dépréciation des stocks liés aux marchés ou  la nature des stocks ?   6.

Personnel  Les ratios ayant trait au personnel font‐ils  apparaître une fragilité particulière ?  L’entreprise a‐t‐elle connu des problèmes  dans le cadre de contrôles sociaux ?  Les conflits collectifs ou individuels sont‐ils  fréquents ?  Existe‐t‐il des plans de restructuration en  cours ou prévus ?                              Oui  Non  Observations  Le contrôle interne du cycle personnel est‐il à    priori déficient ?  10.      9. Dettes fiscales et sociales  Y a‐t‐il eu un contrôle fiscal récent ?                                  PRISE DE CONNAISSANCE GÉNÉRALE ‐ SECTEUR PRIVÉ  RAPPORT DÉFINITIF– 4 JUILLET 2009  20   . Emprunts. dettes financières et fonds propres  Y‐at‐il une variation importante des  emprunts et des dettes financières ?  La société a‐t‐elle perdu ou est‐elle près de  perdre la moitié de ses capitaux propres ?  Y‐a‐t‐il des évènements susceptibles de  donner lieu à la constitution de provisions  pour risques ?  Les rapports d’audit précédents ont‐ils fait  apparaître des problèmes de non prise en  compte de provisions nécessaires ?  11.