You are on page 1of 5

Olivier Ihl

Cours Amérique Latine

20082009

Transitions politiques en Amérique latine

O LIVIER IHL

Transitions politiques en Amérique latine O LIVIER I HL Depuis une vingtaine d’années, le développement

Depuis une vingtaine d’années, le développement des études consacrées aux transitions politiques en Amérique latine a pris la forme d’une véritable industrie internationale. Ces expertises, dont la qualité demeure évidemment très variable, sont parfois présentées comme relevant d’une science à part entière : la transitologie.

Nous examinerons de plus près dans ce cours la portée et les limites de ce type d’études, à travers leurs conditions d’élaboration et surtout la portée qui est la leur, en matière économique, sociale, culturelle ou politique. Cette production multinationale se revendique d’une référence centrale en la matière, Transitions from Authoritarian Rule (1986), un ouvrage en quatre tomes édité par Guillermo O’Donnell, Philippe Schmitter et Lawrence Whitehead, dans le cadre d’une recherche lancée au début des années 80 par le Woodrow Wilson International Cerner for International Scholars du Smithsonian Institution aux États Unis.

Ce sera l’occasion de s’interroger sur les rapports entre science et politique en Amérique latine, monde universitaire et élites dirigeantes, démocratie en voie de consolidation et institutions internationales, expertises et attentes citoyennes, notamment dans l’Amérique andine.

1

Olivier Ihl

Programme des séances

S EANCE 1 : I NTRODUCTION

Cours Amérique Latine

20082009

Retour sur un concept : la notion de « transitologie »

La méthodologie de travail : exposés et revues de presse

méthodologie de travail : exposés et revues de presse S EANCE 2 : LES GAUCHES EN

S EANCE 2 : LES GAUCHES EN A MERIQUE LATINE

S EANCE 3 : L’ ARMEE : ENTRE FORCE SOCIALE ET GROUPE POLITIQUE

S EANCE 4 : LA NOTION DE « DEMOCRATIE CONSOLIDEE » : USAGES ET ENJEUX

S EANCE 5 : L ES MOUVEMENTS INDIGENISTES : ORIGINES ET PERSPECTIVES

S EANCE 6 : E SPACE UNIVERSITAIRE ET ESPACE POLITIQUE

Pour aller plus loin, voir mon site : www.francechili.fr

2

Olivier Ihl

Cours Amérique Latine

20082009

Bibliographie : L’Amérique latine en transition

Pablo Alegre, « Matrices sociopolíticas y patrones de reforma en el Cono Sur : entre la ruta populista y autoritaria. El caso uruguayo en perspectiva comparada », Revista de ciencia política, vol. 27, 2, 2007, p.89 108.

Monica Barczak, « Representation by Consultation? The Rise of Direct Democracy in Latin America », Latin American Politics and Society , vol. 43, n° 3, automne 2001, p. 3759.

Society , vol. 43, n° 3, automne 2001, p. 37 ‐ 59. Mark T. Berger, «

Mark T. Berger, « The Reconquest of Central America: Latin American Studies and the Transition to Democracy, 1979 1990 », Latin American Perspectives , vol. 24, n° 1, Liberalism's Revival and Latin American Studies, janvier 1997, p. 7 72.

Marie Julie Bernard, Michel Carraud (dir.), Justice et démocratie en Amérique latine , Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 2005.

Armando Boito, Ana Esther Ceceña, Guillermo Almeyra, Carlos Nelson Coutinho, « Luttes sociales et perspectives politiques en Amérique latine », Actuel Marx , n° 42, vol. 2, 2007, p.

10

24.

Florence BrissetFoucault, Marc SaintUpéry, Yves Sintomer, Alain Lipietz , « Amérique latine : les racines du tournant à gauche », Mouvements , n° 47 48, vol. 45, 2006, p. 5 12.

Josep M. Colomer, Luis E. Escatel, « La dimensión izquierdaderecha en América Latina », Desarrollo Económico, vol. 45, 177, abriljuin 2005, p. 123136.

Rodrigo Contreras (dir.), La gauche au pouvoir en Amérique latine, Paris, L'Harmattan, 2007.

Rodrigo Contreras, « La actualidad de viejas temáticas: familias, riqueza y poder en América Latina. Algunas consideraciones a partir del caso de Chile, Revista Mexicana de Sociología, vol. 64, n° 4, octubredécembre 2002, p. 3 52.

Georges Couffignal (dir.), Amérique latine : mondialisation : le politique, l'économique, le religieux, Paris, La Documentation française, 2008.

Graciela Ducatenzeiler, « La "gauche" au pouvoir en Amérique latine. Révolution sociale ou banalisation populiste ? », Revue internationale et stratégique , n°50, vol. 2, 2003, p. 53 61.

Olivier Dabène (dir.), Amérique latine, les élections contre la démocratie ? , Paris, Presses de Sciences Po, 2007.

Gérard Duménil, Michaël Löwy, Maurice Lemoine, « Le progrès des gauches en Amérique latine : gouvernements, mouvements sociaux et luttes indigènes », Actuel Marx, n° 42, vol. 2, 2007, p. 111 125.

3

Olivier Ihl

Cours Amérique Latine

20082009

Guy Hermet, « "Democratizar la democracia" : el desafío latinoamericano », Revista de ciencia política, vol.20, 2, 2000, p.3 17.

Alfredo Joignant, Amparo MenéndezCarrión (dir.), La caja de Pandora: el retorno de la transición chilena, Santiago, Planeta Ariel, 1999.

Michael Mann, « La crisis del estadonación en América latina », Desarrollo Económico, vol. 44, n° 174, juilletseptembre 2004, p. 179 198.

Fernando Mires, « L’Amérique latine en tendances », Outre Terre, n° 1, 2007, p. 19 28.

», Outre ‐ Terre , n° 1, 2007, p. 19 ‐ 28. Gerardo L. Munck (dir.),

Gerardo L. Munck (dir.), Regimes and democracy in Latin America : theories and method , New York, Oxford University Press, 2007.

Ronaldo Munck, Contemporary Latin America, Basingstoke ; New York, Palgrave Macmillan, 2008, 2 e éd.

Gabriel L. Negretto, « Diseño constitucional y separación de poderes en América Latina », Revista Mexicana de Sociología, vol. 65, n°1, janviermars 2003, p. 41 76.

Francisco Panizza, « Beyond "Delegative Democracy" : "Old Politics" and "New Economics" in Latin America », Journal of Latin American Studies, vol. 32, n° 3, octobre 2000, p. 737763.

James Petras, Steve Vieux, « The Transition to Authoritarian Electoral Regimes in Latin America », Latin American Perspectives , vol. 21, n° 4, automne 1994, p. 520.

Néstor Ponce (dir.), Le discours autoritaire en Amérique latine de 1970 à nos jours , Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2007.

Karen L. Remmer, « The politics of institutional change : electoral reform in Latin America, 19782002 », Party Politics , vol.14, n° 1, janvier 2008, p. 5 30.

Alain Rouquié, « Un nouveau paysage politique en Amérique latine », Etudes , n° 6, tome 406, 2007, p. 729 738.

Alex SeguraUbiergo, The political economy of the welfare state in Latin America :

globalization, democracy, and development, Cambridge, Cambridge University Press, 2007.

Eduardo Silva, « From Dictatorship to Democracy: The Business State Nexus in Chile's Economic Transformation, 19751994 », Comparative Politics , vol. 28, n° 3, avril, 1996, p.

299 320.

Kurt Weyland, « Neoliberalism and Democracy in Latin America: A Mixed Record », Latin American Politics and Society , vol. 46, n° 1, printemps 2004, p. 135 157.

Deborah J. Yashar, « Contesting Citizenship: Indigenous Movements and Democracy in Latin America », Comparative Politics , vol. 31, n° 1, octobre 1998, p. 23 42.

4

Olivier Ihl

Cours Amérique Latine

20082009

Tomas A. Vasconi, Elina Peraza Martell, Fred Murphy, « Social Democracy and Latin America », Latin American Perspectives , vol. 20, n° 1, Cuba: Labor, Local Politics, and Internationalist Views , hiver 1993, p. 99 113.

Pierre Vayssière, L'Amérique latine de 1890 à nos jours , Paris, Hachette supérieur, 2006, 3 e éd.

Anne Volvey (dir.), L'Amérique latine, Neuilly, Atlande, 2006.

Hachette supérieur, 2006, 3 e éd. Anne Volvey (dir.), L'Amérique latine , Neuilly, Atlande, 2006. 5

5