F

A/49/INF/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 26 SEPTEMBRE 2011

Assemblées des États membres de l’OMPI
Quarante-neuvième série de réunions Genève, 26 septembre – 5 octobre 2011

PARTIES AUX TRAITÉS ADMINISTRÉS PAR L’OMPI ET QUESTIONS RELATIVES À LA RÉFORME STATUTAIRE SITUATION AU 14 SEPTEMBRE 2011
Document établi par le Secrétariat

Le présent document indique l’évolution des adhésions et ratifications aux traités administrés par l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) du 1er janvier 1970 au 14 septembre 2011 et fait le point sur les questions relatives à la réforme statutaire.

ii) Convention de Paris pour la protection de la propriété industrielle (1883) 200 180 160 140 120 100 80 60 40 20 0 160 169 173 Nombre de parties contractantes 78 88 100 1970 1980 1990 2000 Année 2005 2011 Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 2005 : Angola. Yémen (4). Monténégro.A/49/INF/5 page 2 I. . PARTIES AUX TRAITÉS ADMINISTRÉS PAR L’OMPI i) Convention instituant l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (1967) 250 Nombre de parties contractantes 200 150 100 50 0 1970 1980 1990 2000 Année 2005 2011 13 88 126 175 183 184 Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 2005 : Monténégro (1). Thaïlande.

Monténégro.A/49/INF/5 page 3 iii) Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques (1886) Nombre de parties contractantes 200 150 100 50 0 1970 1980 1990 2000 Année 59 71 84 146 159 164 2005 2011 Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 2005 : Brunéi Darussalam. iv) Arrangement de Madrid concernant la répression des indications de provenance fausses ou fallacieuses sur les produits (1891) Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 2005 : Monténégro (1) v) Arrangement de Madrid concernant l’enregistrement international des marques (1891) et Protocole relatif à l’Arrangement de Madrid concernant l’enregistrement international des marques (1989) Arrangement de Madrid 60 50 40 30 20 10 0 Nombre de parties contractantes 52 29 56 56 21 24 1970 1980 1990 2000 Année 2005 2011 . Népal. Yémen (5). Samoa.

Vietnam (18). Ghana. Oman. Tadjikistan. Bosnie-Herzégovine. Botswana. Égypte. 45 40 35 30 25 20 15 10 5 0 Nombre de parties contractantes 29 17 20 31 34 14 1970 1980 1990 Année 2000 2005 2009 . Monténégro. Saint-Marin. Monténégro (3). Israël. Ouzbékistan. Kazakhstan. vi) Arrangement de La Haye concernant le dépôt international des dessins et modèles industriels Acte de La Haye (1960) Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 2005 : Albanie. Bahreïn. Mali. Soudan. Sao Tomé-et-Principe.A/49/INF/5 page 4 Protocole de Madrid Nombre de parties contractantes 100 80 60 40 20 0 1996 1997 1998 2000 Année 2005 2011 9 14 34 48 66 84 Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 2005 : Azerbaïdjan. Libéria. Madagascar.

Danemark. Monténégro. République arabe syrienne. Rwanda. ex-République yougoslave de Macédoine. Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI). Bosnie-Herzégovine. Finlande. Jordanie. Turkménistan (7). Azerbaïdjan. Allemagne. vii) Arrangement de Nice concernant la classification internationale des produits et des services aux fins de l’enregistrement des marques (1957) 100 Nombre de parties contractantes 80 60 40 20 0 1970 1980 1990 2000 Année 2005 25 32 34 76 61 83 2011 Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 2005 : Argentine. Monaco. Ghana. France.A/49/INF/5 page 5 Acte de Genève (1999) 50 Nombre de parties contractantes 40 30 20 10 0 2003 2005 Année 2011 18 11 42 Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 2005 : Albanie. Botswana. Oman. Serbie. Sao Tomé-et-Principe. Bulgarie. Mongolie. Bahreïn. Arménie. . Lituanie. Norvège. Pologne. Union européenne (24). Jamaïque. Malaisie.

République arabe syrienne. . ix) Convention internationale sur la protection des artistes interprètes ou exécutants. Iran (République islamique d’). Nicaragua(4). République de Corée. des producteurs de phonogrammes et des organismes de radiodiffusion (1961) 100 Nombre de parties contractantes 90 80 70 60 50 40 30 20 10 0 1970 1980 1990 2000 Année 2005 11 23 35 67 81 91 2011 Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 2005 : Algérie. Bosnie-Herzégovine. Monténégro. Viet Nam (10).A/49/INF/5 page 6 viii) Arrangement de Lisbonne concernant la protection des appellations d’origine et leur enregistrement international (1958) Nombre de parties contractantes 35 30 25 20 15 10 5 0 1970 1980 1990 2000 Année 16 9 16 19 27 23 2005 2011 Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 2005 : ex-République yougoslave de Macédoine. Bahreïn. Monténégro. Libéria. Chypre. Tadjikistan.

Pérou. République de Corée. République démocratique populaire lao. Monténégro. Malte. République dominicaine. Guatemala. Ukraine (7). Honduras. Turkménistan. El Salvador. xi) Traité de coopération en matière de brevets (PCT) (1970) Nombre de parties contractantes 150 108 100 50 0 1978 1980 1990 2000 Année 27 43 128 144 15 2005 2011 Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 2005 : Angola. . Arménie. Rwanda. Ouzbékistan. Chili. Thaïlande (16). Malaisie. Monténégro. Sao Tomé-et-Principe.A/49/INF/5 page 7 x) Arrangement de Locarno instituant une classification internationale pour les dessins et modèles industriels (1968) 60 Nombre de parties contractantes 50 40 30 20 10 0 1972 1980 1990 2000 Année 2005 7 15 15 37 45 52 2011 Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 2005 : Argentine. Qatar. Bahreïn.

Serbie. Bosnie-Herzégovine. xiii) Convention pour la protection des producteurs de phonogrammes contre la reproduction non autorisée de leurs phonogrammes (1971) 100 Nombre de parties contractantes 80 60 40 20 0 1974 1980 1990 2000 Année 2005 2011 8 32 43 64 74 77 Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 2005 : Bosnie-Herzégovine. . Argentine. Ukraine (6). Turkménistan.A/49/INF/5 page 8 xii) Arrangement de Strasbourg concernant la classification internationale des brevets (1971) Nombre de parties contractantes 80 60 40 20 0 1976 1980 1990 2000 Année 2005 20 27 27 45 55 61 2011 Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 2005 : Albanie. Monténégro (3). Libéria.

ex-République yougoslave de Macédoine. Serbie. Jamaïque. xv) Convention concernant la distribution de signaux porteurs de programmes transmis par satellite (1974) Nombre de parties contractantes 40 30 20 10 0 1980 1990 2000 Année 2005 5 12 24 27 35 2011 Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 2005 : Bahreïn. Jordanie. Monténégro. El Salvador. Malaisie. Turkménistan. Viet Nam (8). Ukraine (9). Chili. République de Moldova. Honduras. Oman. . République de Corée.A/49/INF/5 page 9 xiv) Arrangement de Vienne instituant une classification internationale des éléments figuratifs des marques (1973) 35 30 25 20 15 10 5 0 Nombre de parties contractantes 29 20 15 5 5 1986 1990 2000 Année 2005 2011 Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 2005 : Croatie.

Costa Rica. Oman. Monténégro (5). xvii) Traité de Nairobi concernant la protection du symbole olympique (1981) 60 Nombre de parties contractantes 50 40 30 20 10 0 1983 1985 1990 2000 Année 2005 4 23 32 40 44 49 2011 Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 2005 : Azerbaïdjan. Kazakhstan. Luxembourg. Monténégro.A/49/INF/5 page 10 xvi) Traité de Budapest sur la reconnaissance internationale du dépôt des micro-organismes aux fins de la procédure en matière de brevets (1977) Nombre de parties contractantes 80 60 40 20 0 8 24 48 75 61 1981 1990 2000 Année 2005 2011 Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 2005 : Bosnie-Herzégovine. République dominicaine. Nicaragua. Maroc. Chili. Honduras. El Salvador. Jordanie. Hongrie. Pérou (14). Estonie. . Guatemala.

Chili. Portugal. El Salvador. Italie. France. Chine. Luxembourg. Australie. Maroc. Grèce. Autriche. Malte. Monténégro. Irlande. Pérou.A/49/INF/5 page 11 xviii) Traité sur le droit des marques (TLT ) (1994) 60 Nombre de parties contractantes 50 40 30 20 10 0 1997 1998 2000 Année 2005 7 21 26 34 49 2011 Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 2005 : Bahreïn. Nicaragua. Liechtenstein. Bosnie-Herzégovine. Oman. Ghana. . Suisse. Royaume-Uni. Pays-Bas. Bahreïn. Danemark. Belgique. Finlande. Maroc. Croatie. Turquie. Monténégro. Italie. République dominicaine (15). République dominicaine. Costa Rica. Honduras. Azerbaïdjan. Suède. Uruguay (35). Espagne. Bénin. Union européenne. France. Estonie. Tadjikistan. xix) Traité de l’OMPI sur le droit d’auteur (1996) 89 Nombre de parties contractantes 80 60 40 20 0 1998 1999 2000 Année 2005 2011 6 12 21 54 Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 2005 : Allemagne. Fédération de Russie. Bosnie-Herzégovine. Trinité-et-Tobago.

Suisse. Trinité-et-Tobago. Union européenne. République de Corée. Tadjikistan. Kazakhstan. Espagne. Autriche. . Uruguay (36). Pays-Bas. ex-République yougoslave de Macédoine. Saint-Vincent-et-les-Grenadines. xxi) Traité sur le droit des brevets (2000) 30 28 Nombre de parties contractantes 25 20 15 10 5 0 2005 2011 Année 10 Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 2005 : Albanie. Suisse (18). Australie. République dominicaine. Bahreïn. Pays-Bas. Finlande. Suède. Monténégro. Azerbaïdjan. Danemark.A/49/INF/5 page 12 xx) Traité de l’OMPI sur les interprétations et exécutions et les phonogrammes (WPPT) (1996) 89 Nombre de parties contractantes 80 60 40 20 0 1998 1999 2000 Année 2005 2011 4 11 16 53 Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 2005 : Allemagne. Lettonie. Royaume-Uni. Chine. Bénin. Ouzbékistan. Australie. Italie. Estonie. Turquie. Royaume-Uni. Portugal. Bosnie-Herzégovine. Serbie. Malte. Maroc. Liechtenstein. Bahreïn. Hongrie. Irlande. Finlande. France. Belgique. Oman. Luxembourg. Fédération de Russie. France. Liechtenstein. Suède. Fédération de Russie. Grèce.

A/49/INF/5 page 13 xxii) Traité de Singapour sur le droit des marques (2006) Nombre de parties contractantes 25 20 15 10 5 0 2009 15 25 2011 Année Nouvelles ratifications ou adhésions depuis le 14 septembre 20091 : Croatie. Mongolie. la Conférence de l’OMPI et les assemblées compétentes de certaines unions administrées par l’OMPI ont adopté à l’unanimité. l’Arrangement de Nice concernant la classification internationale des produits et des services aux fins de l’enregistrement des marques (Arrangement de Nice). 2 Pour mettre en œuvre la décision des assemblées concernant les trois recommandations mentionnées dans le paragraphe précédent. l’officialisation dans les traités de la situation qui existait déjà dans la pratique depuis 1994. l’Arrangement de La Haye concernant le dépôt international des dessins et modèles industriels (Arrangement de La Haye). Fédération de Russie. II. le Traité de coopération en matière de brevets (PCT). à savoir la Convention de Paris pour la protection de la propriété industrielle (Convention de Paris). l’Arrangement de Madrid concernant l’enregistrement international des marques (Arrangement de Madrid). Serbie. l’Arrangement de Vienne instituant une classification internationale des éléments figuratifs des marques (Arrangement de Vienne) et le 1 Le Traité de Singapour sur le droit des marques est entré en vigueur le 16 mars 2009. Italie. plusieurs traités administrés par l’OMPI devaient être modifiés. ii) en ce qui concerne le système de contribution unique et les modifications apportées aux classes de contributions. les assemblées des États membres de l’OMPI ont adopté les trois recommandations qui leur étaient soumises par le Groupe de travail de l’OMPI sur la réforme statutaire. Ukraine (10). l’Arrangement de Locarno instituant une classification internationale pour les dessins et modèles industriels (Arrangement de Locarno). Liechtenstein. ex-République yougoslave de Macédoine. et iii) la modification de la périodicité des sessions ordinaires de l’Assemblée générale de l’OMPI et des autres assemblées des unions administrées par l’OMPI. le 1er octobre 2003. Slovaquie. . l’Arrangement de Strasbourg concernant la classification des brevets (Arrangement de Strasbourg). Par conséquent. Suède. Ces trois recommandations étaient les suivantes : i) la dissolution de la Conférence de l’OMPI. l’Arrangement de Lisbonne concernant la protection des appellations d’origine et leur enregistrement international (Arrangement de Lisbonne). qui auraient lieu une fois par an au lieu d’une fois tous les deux ans (voir les paragraphes 291 à 301 du document A/37/14). la Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques (Convention de Berne). RÉFORME STATUTAIRE 1 Lors de leur série de réunions tenues en septembre 2002. des modifications de la Convention instituant l’OMPI ainsi que d’autres traités administrés par l’OMPI.

7 Le libellé actuel de l’article 9.3) de la Convention instituant l’OMPI est le suivant : “Le Directeur général est nommé pour une période déterminée. Sa nomination peut être renouvelée pour des périodes déterminées. effectuées en conformité avec leurs règles constitutionnelles respectives. le 24 septembre 1999. effectuées en conformité avec leurs règles constitutionnelles respectives. l’Assemblée générale de l’OMPI. cette modification entrera en vigueur un mois après la réception par le Directeur général de l’OMPI des notifications écrites d’acceptation.A/49/INF/5 page 14 Traité de Budapest sur la reconnaissance internationale du dépôt des micro organismes aux fins de la procédure en matière de brevets (Traité de Budapest) (voir les paragraphes 166 et 167 du document A/39/15). de la part des trois quarts des États qui étaient membres de l’Organisation au moment où cette modification a été adoptée par la Conférence. Toutes les autres conditions de sa nomination sont fixées par l’Assemblée générale. agissant sur recommandation du Comité de coordination de l’OMPI. a adopté une politique limitant le nombre de mandats qu’un directeur général peut accomplir à deux périodes déterminées de six années chacune. 4 Au 22 septembre 2011. ces modifications entreront en vigueur un mois après la réception par le Directeur général de l’OMPI des notifications écrites d’acceptation. 6 Par la suite. Sa nomination ne peut être renouvelée que pour une autre période déterminée de six ans.” 9 Conformément à l’article 17. 3 Conformément aux dispositions pertinentes des traités administrés par l’OMPI.” 8 Le texte modifié de l’article 9. La durée de la première période et celle des périodes suivantes éventuelles. 13 notifications d’acceptation ont été reçues sur les 135 requises pour l’entrée en vigueur des modifications décrites dans les paragraphes précédents.3) de la Convention instituant l’OMPI. qui ne peut être inférieure à six ans. [Fin du document] . et décidé que la Convention instituant l’OMPI devait être modifiée en conséquence (voir le paragraphe 22 du document WO/GA/23/7). 10 Au 22 septembre 2011. NOMBRE DE MANDATS DES DIRECTEURS GÉNÉRAUX 5 Lors de sa vingt-troisième session (10e session extraordinaire) tenue du 7 au 15 septembre 1998. sont fixées par l’Assemblée générale. de la part des trois quarts des États qui étaient membres de l’Organisation ou des assemblées pertinentes au moment où la Conférence et les assemblées compétentes ont adopté les modifications.3) qui a été adopté est ainsi libellé : “Le Directeur général est nommé pour une période déterminée de six ans. le Directeur général avait reçu 51 notifications d’acceptation sur les 129 exigées pour l’entrée en vigueur de la modification décrite dans les paragraphes précédents. une modification de l’article 9. les assemblées des unions de Paris et de Berne et la Conférence de l’OMPI ont adopté à l’unanimité. ainsi que toutes autres conditions de sa nomination.3) de la Convention instituant l’OMPI qui est décrite ci-après (voir le paragraphe 148 du document A/34/16).

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful