P. 1
1829_PDF_du_20_09_2013

1829_PDF_du_20_09_2013

|Views: 14,710|Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Sep 19, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/22/2013

pdf

text

original

USMA MCA

Le coup de gueule de Courbis
«Je commencerai le match avec 10 joueurs !»
«C’est nous qui recevons, mais nous jouerons à… l’EXTERIEUR !»

J-1

Besseghier

«Battre l’USMA ne suffit pas pour être champion»
Les dirigeants du TP Mazembe confirment
VENDREDI 20 SEPTEMBRE 2013

«Chaouchi nous intéresse au plus haut point»

www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2411 PRIX 20 DA

CRB-JSK 16h45

Les Kabyles veulent leur REVANCHE
Ebossé : «La victoire, rien que la victoire !»
USMH
Sit-in des supporters pour exiger le départ des dirigeants

Ammour :
«La JSK nous fera oublier nos 3 défaites consécutives»

Hannachi :
«Actuellement, Asselah est le meilleur gardien en Algérie»

JSMB Megatli :
«Je rejouerai en novembre»

MOB
Bouchebah a démissionné

ESS
Hadzibegic, nouvel entraîneur

Equipe nationale

Le staff technique renforcé
Halilhodzic : «Si on ne se qualifie pas, ce sera une catastrophe !»

Slimani : «Je dois jouer un maximum de matchs, avant le Burkina»

02

N° 2411
Jeudi 20 septembre 2013

www.lebuteur.com

Coup franc

Équipe nationale
l’entraînement collectif
Yebda et Brahimi ont repris

Ghoulam brise le silence «En brandissant le drapeau algérien, je n’avais aucune intention de créer la polémique»
près plusieurs mois de mutisme, le latéral gauche algérien, Faouzi Ghoulam, a enfin brisé le silence, en s’exprimant pour le journal français, Le Progrès, dans son édition d’hier. Le joueur, qui a été au centre d’une vive polémique ces dernières semaines, en raison notamment de son transfert capoté au Torino qui n’a pas manqué d’irriter les dirigeants stéphanois, est revenu sur cet épisode, affichant toutefois son soulagement quant au dénouement heureux qu’a connu cette affaire. Ghoulam est aussi revenu sur cette histoire du drapeau algérien qu’il avait brandi à l’issue de la finale de la Coupe de la Ligue, disputée le 20 avril dernier et remportée par les Verts de Saint-Étienne. Un geste qui n’a pas été vraiment du goût des dirigeants du club. «Peut-être que cela a dérangé le club. Mais il n’était pas dans mon intention de créer la polémique. Ce jour-là, je voulais juste faire profiter notre victoire au peuple algérien. L’ASSE est un club très suivi en Algérie. Je souhaitais leur faire partager mon bonheur», a-til expliqué.

A

«Je voulais partir pour découvrir autre chose»
Dans son entretien, Ghoulam a confirmé l’envie de partir qui l’animait l’été dernier, lui qui assure avoir voulu découvrir d’autres sensations et se lancer de nouveaux défis. «J’ai 22 ans, c’est normal, je voulais découvrir autre chose. Je suis à l’ASSE depuis 1998. À un moment donné, tout le monde peut avoir envie de sortir de son quotidien et se donner des défis.»

Après s’être entraînés en solo durant la séance de mercredi, les deux joueurs internationaux de Granada CF, Hassan Yebda et Yacine Brahimi, ont repris le chemin de l’entraînement collectif, hier matin, avec leurs coéquipiers. Les deux joueurs se sont entraînés normalement et demeurent aptes à jouer ce dimanche en championnat face au Bétis Séville.

Des supporters ont eu leur visa pour Ouaga
Les supporteurs des Verts se préparent dès maintenant pour le déplacement à Ouagadougou. Les plus fidèles d’entre eux ont déjà récupérés leur visa d’entrée pour le Burkina Faso, hier matin. Un déplacement des fans est attendu.

«Je n’avais guère l’intention de perturber le club»
Le 5 septembre dernier, sur les mêmes colonnes du journal Le Progrès, le président des Verts, Roland Romeyer, avait déclaré : «Le départ de Guilavogui n’aurait pas été une nécessité, si Ghoulam était parti. Même si au prix proposé par l’Atletico (12 M€, ndlr) je l’aurais peut-être vendu quand même. L’affaire Ghoulam nous a perturbés sportivement et économiquement.» Le joueur a pris acte de cette déclaration et s’en excuse. «Si j’ai perturbé l’ASSE dans sa volonté de recruter tel ou tel joueur, je m’en excuse. En tout cas, je n’avais guère l’intention de perturber le club, le staff ou le groupe», a-t-il souligné.

Ghilas continue
de chauffer le banc
Les semaines se suivent et se ressemblent pour l’international algérien, Nabil Ghilas, au sein de sa formation du FC Porto. En effet, pour le match de la première journée de la Ligue des champions disputé avant-hier soir en Autriche, face à l’Austria Vienne, le joueur s’est de nouveau contenté de chauffer le banc, durant l’intégralité des 90’. Une partie qui a vu le club portugais l’emporter sur le score d’un but à zéro, entamant ainsi de la plus belle des manières la compétition.

«Jouer pour l’Algérie m’a fait grandir et je ne regrette pas mon choix»
Concernant son choix pour l’Algérie, une nouvelle fois, Faouzi Ghoulam a affirmé qu’il ne regrettait pas sa décision, assurant que jouer pour les Verts lui a permis de grandir et de devenir plus mature. «On m’a appelé pour jouer avec les A de l’Algérie, c’était une opportunité. Je l’ai saisie. Je ne regrette pas mes choix. Ça m’a fait avancer. Dans un sens, ça m’a fait grandir. J’ai beaucoup appris. Je suis plus mature.»

Sa situation inquiète
L’ancien buteur de Moreirense vit un début de saison extrêmement difficile, auquel il ne s’attendait certainement pas. En effet, sur les quatre journées de championnat disputées par le FC Porto cette saison, le joueur a toujours été remplaçant, n’entrant même pas en cours de jeu. Aucune minute de disputée sur les 360 possibles. Et pourtant, l’attaquant algérien ne se plaint d’aucune blessure. Un choix technique du coach, Paulo Fonseca, qui surprend même au Portugal. Ainsi et en plus du championnat, le joueur n’a pas été aligné en Ligue des champions, ce qui complique davantage sa situation. Pendant ce temps-là, le joueur prend son mal en patience, en espérant bénéficier d’une chance ce dimanche, à l’occasion du déplacement sur la pelouse de l’Estoril Praia, pour le compte de la 5e journée du championnat. S. F.

«Il s’est dit beaucoup de choses à mon sujet»
Au sujet de la situation conflictuelle qui l’a opposé à ses dirigeants, au mois d’août, l’international algérien a rétorqué : «Il s’est dit beaucoup de choses à mon sujet. Sur ma famille, ou les personnes qui gèrent mes intérêts. Moi, je n’ai pas communiqué depuis le mois de juin. Ce que les gens ne savaient pas, c’est que j’étais tout le temps en relation avec le président. J’ai toujours eu de très bonnes relations avec lui. On se parlait une ou deux fois par semaine. De son point de vue, d’ailleurs, ce n’était pas une mise à l’écart. Entre le club et moi, il n’y a pas eu de cassure. Il y a juste eu des discussions qui ont permis de remettre les choses à plat et de repartir sur de bonnes bases.»

«J’ai été relégué en CFA2 car j’étais en instance de départ»
Concernant la décision de sa direction de le reléguer avec la CFA2, Faouzi Ghoulam, pas du tout rancunier, a répondu : «Comme j’étais en instance de départ, c’était plutôt pour ne pas déranger la vie du groupe, sa préparation. Les matches importants s’enchaînaient. Le président a décidé avec le coach de me mettre à la disposition de la CFA2 pour garder le rythme, dans l’optique d’un transfert.» S. F.

Feghouli et Valence battus par Swansea
Le FC Valence a débuté de la plus mauvaise des manières la phase des poules de l’Europa League en subissant une défaite à domicile face à Swansea City (0-3). Sofiane Feghouli a cette fois-ci été titularisé, mais son équipe a été vite handicapée par l’expulsion de Adil Rami à la 9’ et cela été difficile de faire grand-chose à dix contre onze. L’Algérien a été remplacé à la 59’. Le prochain match de Valence sera dans deux semaines sur le terrain des Russes du FC Kuban, battus hier par les Suisses de Saint-Gall (2-0).

Boudebouz d’attaque contre l’OM
Le milieu de terrain international algérien du Sporting de Bastia, Ryad Boudebouz, souffre d’une blessure au pied droit. Il est resté aux soins, avant-hier, alors que ses coéquipiers avaient repris l’entraînement sous la houlette du coach Fréderic Hantz. L’Algérien, qui a été touché lors de la dernière rencontre jouée à l’extérieur face à Guingamp, a repris hier les entraînements. Boudebouz, qui récupère bien de ce petit bobo de santé, est annoncé d’attaque pour le derby face au voisin marseillais.

Remis de sa blessure contractée face à Guingamp

Son retour en sélection dépendra de ses performances avec Bastia
Le coach Halilhodzic ne ferme pas la porte à Ryad Boudebouz. C’est ce qu’il a souvent déclaré

aux journalistes, lors de ses différents points de presse. Seulement, Ryad, qui a quitté Sochaux pour se relancer, doit absolument profiter du manque de temps de jeu de certains éléments de l’EN. Pour ce faire, il faudra qu’il affiche une régularité constante lors de ses productions avec sa nouvelle équipe, le Sporting de Bastia.

Coup franc

Équipe nationale

www.lebuteur.com

N° 2404
Vendredi 13 septembre 2013

03

n'élimine pas le Burkina Faso, ce serait une catastrophe»

Halilhodzic «Si l'Algérie

L'Algérie n'est plus qu'à deux matchs du Mondial-2014. Ils se tiendront entre le 11 et le 15 octobre puis entre le 15 et le 19 novembre, face au Burkina Faso, vice-champion d'Afrique en titre. Un barrage à hauts risques que le sélectionneur des Fennecs, Vahid Halilhodzic, ne prend pas à la légère.
a payé notre inexpérience. Cette équipe a été formée il y a seulement deux ans. Ensuite, il nous a fallu tirer les leçons de tout ça en incorporant de nouveaux joueurs, pour renforcer la concurrence. Et depuis, ce groupe enchaîne victoire sur victoire. C'est de bon augure pour la suite mais il ne faut pas se dire qu'on y est. La Coupe du monde est encore loin. Cette CAN a donc été une sorte de nouveau départ... Ces matches à enjeu étaient en tout cas une bonne préparation pour ce barrage. On a pu voir qu'ils demandaient plus de sérieux. C'est un autre niveau d'exigence, beaucoup plus élevé, qui a fait peur à mes joueurs. Quels seront les pièges à éviter dans ce match couperet ? Sous-estimer l'adversaire, en premier lieu. Et penser que la qualification va venir d'elle-même. Il faut bien que mes joueurs aient en tête qu'ils devront réaliser un match référence pour éliminer cette très belle équipe burkinabée. Mon souci actuellement, c'est que beaucoup d'entre eux évoluent à l'étranger et n'ont que très peu de temps de jeu. Difficile de dire dans quelle condition physique seront-ils dans un mois. Ça ne dépend pas de moi, mais je les ai avertis. J'ai dit aux gars de s'astreindre à un travail spécifique pour garder la forme et le rythme de la compétition. In Metronews.fr

On disait qu'il fallait éviter l'Égypte, voire le Sénégal et le Cameroun. Mais finalement, jouer contre le vice-champion d'Afrique, c'est un bon tirage ? Ce ne sera un bon tirage que si on passe cet obstacle. Sinon, c'est une catastrophe. Jouer une place à la Coupe du monde sur un barrage, ça ne peut de toute façon pas être un match facile. Encore moins face au Burkina Faso… Je connais bien cette équipe, ses joueurs évoluent ensemble depuis plusieurs années, il y a beaucoup de complicité et de complémentarité entre eux. Ils sont aussi très appliqués tactiquement, très bien organisés. Ce sera un match extrêmement difficile. Et pour nous, un vrai, vrai, vrai challenge. Votre équipe reste sur une belle série de victoires, en quoi a-t-elle spécifiquement progressé depuis la dernière Coupe d'Afrique des nations ? Avant la CAN aussi, on restait sur une série de bons résultats. À l'époque, la presse et les supporters s'étaient un peu enflammés. Tout le monde nous voyait finalistes et on s'est fait éliminer au premier tour. Mais la plupart des observateurs pointaient la qualité de notre jeu, disant qu'on avait joué l'un des meilleurs footballs d'Afrique. Et c'est vrai qu'on s'était procurés beaucoup d'occasions. Sur ce point, le bilan était très positif. Mais il nous a manqué l'efficacité. On

Sandy Guichard a rejoint l’EN A

Le staff technique des Verts renforcé !
Sadi, Zefzef et Tasfaout depuis hier à Ouagadougou
C’est hier qu’une première délégation de la Fédération algérienne de football s’est envolée à destination de la capitale burkinabaise, Ouagadougou, pour préparer le séjour des Verts dans ce pays, en prévision du match aller des barrages prévu le 15 octobre prochain. La délégation algérienne était composée de trois personnes, le vice-président de la fédération, Djahid Zefzef, le président de la commission des Equipes nationales, Walid Sadi, et le manager général de l’EN, Abdelhafid Tasfaout. Cette délégation inspectera des hôtels à Ouagadougou et établira un rapport détaillé au sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, pour choisir définitivement l’établissement qui sied à l’EN. Ils opteront pour un endroit sûr et calme, afin de permettre aux joueurs de se concentrer sur leur sujet durant leur séjour dans ce pays. nabaise, à leur tête le président de la fédération, et son vice-président Vincent Kambiré, sur le nombre de place que celle-ci mettra à la disposition des supporters de l’Equipe nationale, sachant surtout qu’un nombre important de fans des Verts souhaite se rendre à Ouagadougou pour soutenir les leurs. La délégation algérienne demandera un quota de 15% par rapport à la capacité d’accueil du stade du 4-Août de Ouagadougou. Le volet sécuritaire des supporters sera aussi évoqué, avant, pendant et après le match. Reste à savoir qu’elle sera la réaction des responsables du football burkinabé, du moment que ce stade peut contenir plus de 40 000 supporters. nabaise, dans le but de garantir la sécurité de la séletion nationale, des journalistes algériens et des supporters qui seront, sans aucun doute, en grand nombre. Par ailleurs, Zefzef et Sadi vont essayer de récupérer quelques vidéos de matchs de l’équipe du Burkina Faso et les remettre au sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, pour les visionner. Il est à noter que le Bosniaque a déjà supervisé trois matchs de cette équipe, disputés à domicile face au Niger, le Gabon et le Congo, pour le compte du deuxième tour des éliminatoires de la CAN. Le coach veut ainsi avoir le maximum d’informations sur son adversaire, pour préparer le programme du stage de Sidi-Moussa. Hamza R. Après la dernière Coupe d’Afrique des nations qui s’est déroulée en Afrique du Sud, le renfort de la barre technique a été évoqué par le président de la fédération, Mohamed Raouraoua, et le sélectionneur national. Ensuite, ce point n’était pas à l’ordre du jour. Seulement, il faut savoir que Vahid Halilhodzic voulait le faire au moment opportun. V.H a donc laissé passer certains rendez-vous importants, avant de trancher la question. Il a géré le match face au Bénin du mois de mars dernier, qui était d’une très grande importance pour les Verts contraints de le gagner pour effacer le désastre de Rustenburg, seul. Ensuite, les deux sorties du mois de juin à Porto Novo face au Bénin et une semaine plus tard à Kigali contre le Rwanda. Ce n’est que dernièrement qu’il a procédé au renforcement de la barre technique. En effet, Sandy Guichard a rejoint officiellement le staff technique de l’Equipe nationale A. Ce technicien a déjà travaillé comme assistant d’entraîneur et préparateur physique. Il a été recruté en avril dernier par la Fédération algérienne de football, pour rejoindre le staff de l’EN A’, sous la coupe de Taoufik Korichi. Mais après le retrait de celle-ci des éliminatoires du CHAN-2014, Sandy Guichard est resté à la disposition de la FAF, vu le contrat le liant à cette instance. Dans cette situation, le coach national a décidé de faire appel à l’ancien préparateur physique et adjoint de Dijon FCO, pensionnaire de la Ligue 2 française, profitant ainsi des nouvelles données. nique s’est déroulé dans la discrétion la plus totale, sans que personne ne le constate.

Le sélectionneur satisfait de son travail Par ailleurs, selon les échos qui nous sont parvenus, Vahid Halilhodzic est satisfait du travail effectué jusque-là par Sandy Guichard, durant le stage qui avait précédé la rencontre face au Mali. Au cours des séances d’entraînement, Sandy Guichard a dirigé tous les exercices physiques, permettant à Cyril Moine de s’occuper d’autres choses. En plus, sa venue n’a pas influé sur le groupe, puisqu’il s’entend bien avec Cyril Moine, Nordine Kourichi et surtout le sélectionneur national. Il a entamé son travail face au Mali Diplômé du DUPP, Sandy Guichard a laissé une bonne impression au cours de son passage chez les A’. En plus, Cyril Moine, l’assistant de Halilhodzic, connaît bien ses qualités, c’est pour cela que le Bosniaque a décidé de lui faire appel. C’est après la tournée africaine des Verts, en juin, que le technicien de l’EN a commencé à penser à faire appel à Sandy Guichard. Et ce n’est qu’au cours de la dernière rencontre des Verts face aux Aigles du Mali, pour le compte de la sixième et dernière journée du deuxième tour des éliminatoires du Mondial-2014, que Sandy Guichard a pris officiellement ses nouvelles fonctions. Durant le stage d’avant-match au CTN de Sidi Moussa, le nouvel assistant était présent avec le staff. Ce renforcement de la barre techVoilà pourquoi Halilhodzic a décidé de renforcer la barre technique Dans ce contexte, on peut dire que Vahid Halilhodzic a été intelligent, en procédant au renforcement de la barre technique par un technicien qui maîtrise les deux sujets, le volet technique et physique. En effet, Halilhodzic a voulu avoir un technicien pour le physique, pour suivre les joueurs juste après les barrages et préparer la Coupe du monde. Malgré la présence de Cyril Moine et de l’Italien Gianni Biscotti, Halilhodzic tenait à avoir un troisième spécialiste dans ce domaine pour prendre en charge tous les joueurs, notamment ceux qui accusent un retard physique et ceux qui manquent de compétition. Hamza R.

Ils négocieront le quota de supporters algériens
Selon nos informations, ces émissaires vont entamer des discussions officielles sur place avec les responsables de la Fédération burki-

La L’autre mission de la défédération légation est de coordonburkinabaise ner, avec les saisira la FIFA lundi représentants de la diSelon une source autorisée auprès plomatie algérienne à de cette fédération, celle-ci saisira offiOuagadougou, le déciellement la FIFA ce lundi, pour l’aviser placement des Verts de la date du match et de l’horaire du et des supporters. coup d’envoi. Cette demande sera faite après la réunion qui regroupera les L’ambassade algéresponsables de cette instance et rienne au Burkina la délégation algérienne comFaso se chargera, en posée de Sadi, Zefzef et effet, d’assurer cette misTasfaout. sion avec les autorités burki-

Ils récupèreront d’autres vidéos des Etalons

04

Asselah candidat pour le prochain stage

Équipe nationale Doukha et Khedaïria en baisse de forme
Vendredi 20 septembre 2013

N° 2411

www.lebuteur.com

Coup neuf

Raouraoua devrait être de retour à Alger mardi

L

e driver des Verts cherche toujours un sérieux concurrent à son gardien de but numéro 1, Raïs Ouahab Mbolhi. Si Azzedine Doukha, qui a sorti le grand jeu face à la Guinée, a démontré qu’il demeurait une menace pour le keeper du CSKA Sofia, il reste que ces derniers temps, il a quelque peu flanché. Doukha, qui paie la méforme de son équipe, encaisse pratiquement à chaque sortie de l’USMH. Par ailleurs, Khedaïria, le gardien de l’ES Sétif, n’est pas aussi en forme rassurante. Ce qui a poussé le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, à cocher le nom du keeper de la JS Kabylie, Asselah, sur son calepin.

Novembre de Tizi Ouzou.

Sa prestation contre le MCO l’a convaincu
Ainsi, mis sur la liste des joueurs locaux à suivre de près, le sélectionneur national a donc mandaté ses collaborateurs pour superviser sans cesse les potentielles nouvelles recrues des Verts, pour ce prochain stage de l’EN qui précédera la rencontre décisive pour une qualification au prochain Mon-

dial-2014, prévue au mois d’octobre prochain à Ouagadougou face au Burkina Faso. Après avoir sorti un match correct face à l’USM Alger qui lui a valu du reste l’intérêt du sélectionneur national, Asselah, étincelant face au MC Oran, a marqué des points précieux et se présente comme un sérieux candidat pour le prochain regroupement des Verts.

Selon une source bien informée, le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, sera de retour à Alger lundi ou au plus tard mardi prochain, après avoir passé une semaine en Egypte. Membre influent du comité exécutif de la CAF, Raouraoua a pris part à des réunions du comité exécutif de la CAF mais aussi à des réunions des commissions permanentes qu’il préside. Dès son retour, il se penchera sur la rencontre des barrages face au Burkina Faso, de la Coupe du monde 2014.

8 joueurs du Burkina Faso sous la menace d’un carton
Plusieurs joueurs du Burkina Faso sont sous la menace d’un deuxième carton jaune, synonyme de suspension pour la rencontre retour contre l’Algérie, prévue à Blida en novembre. Ainsi, si l’Algérie compte 6 titulaires sous la menace, à savoir Belkalem, Bougherra, Guedioura, Yebda, Feghouli et Slimani, les Etalons devraient faire très attention puisqu’ils ont pas moins de 8 joueurs, dont 6 alignés habituellement d’entrée, sous la menace d’un deuxième avertissement.

Ses statistiques plaident pour lui
Aligné à trois reprises en ce début de saison, le gardien de but de la JS Kabylie s’est à chaque fois distingué. Titulaire face à l’USMA, Asselah, qui a préservé sa cage vide contre le CRB Aïn Fekroun, a permis à son équipe de s’imposer face au MC Oran 2 à 0. Ainsi donc, en trois matchs, ses statistiques plaident pour lui. Moumen A.

Il a séduit Halilhodzic face à l’USMA
La rencontre JS Kabylie - USM Alger, qui s’est terminée sur un score vierge, a été suivie de près par le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic. Le coach des Verts, qui était allé superviser Ali Rial et d’autres joueurs ciblés, à l’instar de Hocine El Orfi qu’il a d’ailleurs convoqué, a été séduit par la performance de l’ex-gardien de but du NAHD Hussein Dey, Malik Asselah, irréprochable ce jour-là sur le terrain du stade du 1er-

«La meilleure manière de préparer le Burkina Faso est de parler moins et travailler plus»
Le buteur attitré de l’Equipe nationale, Islam Islam, le tirage au sort nous a fait jouer dans le mental, et au plus déterminé. Slimani, qui a déjà secoué les filets du stade du 4- Il faut du cœur pour aller au Brésil. tomber contre le Burkina Faso, un Août de Ouagadougou en match officiel contre le mot d’abord sur ce tirage et sur l’adMali, souhaite rééditer cet exploit, le mois d’octobre Le fait d’avoir marqué sur ce terrain du versaire de l’Equipe nationale… prochain, contre le Burkina Faso, futur adversaire 4-Août contre le Mali est un avantage C’est un tirage normal, je pense. Le vous sur le plan personnel, non ? de l’EN lors de ce dernier tour des éliminatoires CM- pour Burkina Faso n’est pas un ogre du footVous savez, en sélection, on préfère plutôt 2014. Islam s’invite au classic CRB-JSK et souhaite parler collectif. Bien sûr, je serai l’homme ball africain, mais ces derniers temps, que ses anciens camarades reprennent le chemin le plus heureux du monde si je marquerai cette équipe a énormément progressé, donc, à mon avis, il faudra faire très atdu succès, dès demain après-midi. de nouveau sur ce terrain de Ouagadoutention et préparer ce match barrage gou. On est avertis, on doit sortir deux avec la même détermination que lors gros matchs pour aller au Brésil. des précédentes rencontres du mois de Vous connaissez aussi les conditions clijuin. matiques dans ce pays… D’aucuns estiment qu’il est plutôt fa(Il nous coupe) Vous savez, à ce stade de la vorable à l’Algérie, est-ce votre avis ? compétition, on n’a pas le Ecoutez, je pense que ce n’est pas le droit d’évoquer les bon discours à proférer. Comme tout conditions clima«Les le monde le sait, un match se gagne sur tiques. On est des conditions le terrain et non pas ailleurs. Ainsi, la professionnels, climatiques ? meilleure façon de préparer cette douon doit s’adapter On est des pros, ble confrontation est de parler moins à toutes les ciron doit s’adapter et travailler plus. constances de à toutes les Avouez que le fait de recevoir à Blida jeu. Donc, rien ne circonstances» devrait nous emen retour sera avantageux pour l’Algérie… pêcher de tout donAssurément que c’est mieux de jouer ner pour offrir une cette deuxième manche là-bas chez qualification à notre public eux, seulement, recevoir en retour et rendre notre peuple heureux. chez nous ne peut être un avantage Concernant votre nouvelle vie au Sporque si on négocie bien le match aller. ting, ça se passe comment ? Vous connaissez bien cet adversaire Tout va bien, je commence à que vous avez vu à l’œuvre lors de la bien prendre mes reCAN-2012 et en match amical… pères à Lisbonne. Je «J’ai déjà Effectivement, c’est pour cela que je travaille sereinement, marqué à vous ai dit que ça va être très difficile je ferai tout pour Ouagadougou, et de faire bouger cette équipe. Et puis, être prêt pour le je serai comblé un match amical sert beaucoup plus match du Burkina, il de rééditer pour essayer des variantes tactiques et me restera encore cet exploit» parfaire les automatismes, donc, on ne quelques matchs à peut se référer à ce match, même si on jouer, et je ferai tout a vu un adversaire très intéressant sur pour disputer un maxile plan physique. Il faut bien se prépamum de matchs. rer, chacun dans son club, pour réponAvant de terminer, on aimerait dre présent le jour du match. avoir un mot sur ce classic «Je Certains parlent des blessures, de CRB-JSK de ce samedi… commence joueurs peu compétitifs, on appréÇa va être un grand match, à prendre mes hende beaucoup de choses, ça va se comme d’habitude. J’espère jouer sur quoi, selon vous ? repères à Lisbonne que le CRB va gagner et reC’est sûr qu’il s’agit là de facteurs imprendre ses habitudes. et j’espère jouer portants dans notre métier de footbalEntretien réalisé par un maximum Moumen Aït Kaci Ali leur, mais vous savez, dans des matchs de matchs avant comme ça, c’est bien d’être prêts sur le Burkina» tous les plans. A mon avis, ça va se

Slimani

Burkina Faso-Algérie

L’arbitre du match sera désigné ces jours-ci C’est ces jours-ci qu’on connaîtra l’identité de l’arbitre qui va officier le match aller des barrages de la Coupe du monde 2014, qui mettra aux prises le Burkina Faso avec l’équipe d’Algérie, le 15 octobre prochain, au stade du 4-Août de Ouagadougou. A en croire une source fiable, la Confédération africaine de football a préparé une liste d’arbitres susceptibles de diriger les matchs barrages. Ainsi, la commission d’arbitrage dans sa réunion du Caire a retenu les sept trios présélectionnés pour la Coupe du monde 2014 et d’autres trios, dans le but de procéder à des désignations plus logiques par rapport à la situation géographique et les précédents matchs officiers. Pour sa part, la commission d’arbitrage de la Fédération internationale de football procédera aux désignations dans les prochaines heures. Aujourd’hui ou au plus tard demain, on connaîtra les noms des arbitres qui vont diriger les matchs aller et retour des barrages du Mondial. Dans ces désignations, la FIFA prendra compte de plusieurs critères. Concernant le match des Verts face au Burkina Faso, le nom du Sud Africain, Daniel Bennett, a été cité pour l’officier en compagnie de ses deux assistants, Range Marwa du Kenya et du Sud Africain Siwela Zakhele Thusi. Néanmoins, jusqu’à présent, aucune information officielle n’a filtré. H. R.

Coup osé

Ligue 1

www.lebuteur.com

N° 2411
Vendredi 20 septembre 2013

05

et on pardonne tout !
Aujourd’hui, avant la rencontre, les supporteurs du CRB ont décidé d’honorer le président de la JSK Moh Cherif Hannachi. Ce geste vient en réponse au soutien du président kabyle quand le club du CRB était plongeait en pleine crise l’année dernière. Ce dernier s’était exprimé sur les ondes de la Chaîne III, où il avait évoqué la situation du club. Aujourd’hui, les supporters du Chabab comptent rendre la pareille au président kabyle avant le début de la rencontre. Ce qui renforce encore la relation entre les deux clubs.

Battez la JSK
Hannachi sera honoré par le public du CRB

5e journée

CRB-JSK
Aujourdʼhui à 16h45

Gamondi
«Il faut qu’on fasse zéro erreur»
Outre l’efficacité en attaque, Miguel Angel Gamondi a exigé de ses joueurs de se montrer irréprochables en défense, c’est le point sensible de l’équipe en ce début de saison : «Pour gagner ce match, il faut que l’équipe fasse zéro erreur en défense. C’est souvent ces quelques erreurs qui nous ont coûté cher lors de nos dernières rencontres. Prenez par exemple les deux dernières défaites face à l’ESS et le MCA, à chaque fois, nous sommes arrivés à remonter le score mais il a suffit d’une erreur pour que l’équipe sorte de son match. Contre la JSK, il faut se montrer irréprochables.»

Les coups de pied arrêtés travaillés en fin de séance
Le staff technique avait travaillé avec les joueurs quelques situations de balles arrêtées. Jusqu’ici, l’équipe n’a profité d’aucun de ses coups francs sifflés depuis le début du championnat. Il faut dire qu’ils ne sont pas bien exécutés, c’est pourquoi la fin de la séance était destinée à revoir ce point. C’est Rebih, comme d’habitude, qui s’est chargé de les exécuter. Ce dernier se rappelle sans doute très bien de son coup-franc complètement raté face au Mouloudia, dans un moment crucial de la rencontre.

C’

est aujourd’hui dans l’après-midi que la formation du Chabab croisera le fer avec la JSK, pour le compte de la 5e journée du championnat. La rencontre aura lieu au stade du 20-Août. En plein doute après trois défaites consécutives dont une dans le derby face au MCA, les coéquipiers de Ammour ne peuvent plus se permettre de faire un nouveau faux pas en championnat, au risque de s’enfoncer dans une nouvelle crise quelques semaines seulement après avoir remonté la pente. La victoire dans l’après-midi sera donc impérative devant les Kabyles, cela n’aura peut-être pas une grande répercussion sur le tableau cette semaine. Mais si les gars de Gamondi arrivent à prendre le dessue aujourd’hui, tout changera au niveau du club et à commencer par l’esprit qui règne au sein du groupe depuis quelques semaines.

Les joueurs veulent la victoire pour Gamondi
Bien que le mauvais début de championnat ait fait naître quelques tensions au sein de l’effectif du Chabab, le groupe de cette nouvelle saison est toujours aussi solidaire. Nous avons eu l’occasion de vivre ça tout au long de cette semaine de préparation. Une solidarité que partagent les joueurs entre eux et même le staff. C’est pourquoi, pour aujourd’hui, les coéquipiers d’Ammour sont prêts à tout donner pour renvoyer l’ascenseur au technicien argentin, Gamondi qui est toujours là pour défendre ses joueurs.

La liste des 18 révélée à la fin de l’entraînement
Bien évidemment, le moment qu’attendait tout le monde pour cette dernière séance de la semaine était l’annonce des 18 joueurs appelés pour cette confrontation face à la JSK. Cela a bien eu lieu en fin de séance. Dans la liste qui nous a été livrée nous avons pu remarquer quelques changements comparativement à celle dévoilée la semaine passée face au MCA.

La victoire plutôt que le beau jeu
Depuis le début de la saison en dépit des mauvais résultats, le jeu du CRB s’est beaucoup amélioré. Dans toutes ses confrontations, c’est les gars de Gamondi qui sont toujours à la manipulation de la balle. C’est le manque de confiance des attaquants qui fait que cette possession de balle est souvent stérile. Pour cette rencontre, l’entraîneur Gamondi, lors des rassemblements cette semaine, a demandé à ses joueurs de donner plus d’importance à cette efficacité en attaque, quitte à produire un jeu pas au goût de tous les présents au stade du 20-Août aujourd’hui. Après tout, ce n’est seulement qu’avec les buts qu’on gagne un match de football.

Dernière séance d’entraînement hier au stade du 20-Août
Les coéquipiers de Harket se sont retrouvé hier pour l’ultime fois de la semaine, afin de répéter la rencontrer face à la JSK. Celle-ci a profité au staff de se réunir une dernière fois avec l’ensemble du groupe, afin de lui rappeler l’importance d’un tel match pour l’avenir du club. Aussi, Gamondi s’est arrêté sur le travail tactique, notamment sur la couverture afin d’éviter de revivre le même scénario du MCA.

Retour de Hanifi
Le premier changement qui a attiré notre attention est l’incorporation de l’attaquant Hanifi. Nous nous attendons un peu au retour de l’ancien attaquant de la JSK, après avoir constaté que ce dernier avait rejoint la première équipe lors de la préparation durant la semaine. Il est fort probable de le voir à l’entrée de jeu, car avec la suspension de Bourekba le staff n’aura d’autre alternative en attaque que Hanifi.

L’opportunité de se racheter du derby
La défaite de la semaine dernière face au Mouloudia dans le derby algérois a fait couler beaucoup d’ancre, les critiques n’ont épargné personne à commencer par le staff technique. Pour ce match au 20-Août, les supporters du CRB sont prêts à pardonner la contre-performance de la semaine dernière ainsi que ce début du championnat complètement raté. Ce sera ainsi l’occasion pour les joueurs de commencer un nouveau début, mais pour cela, il est crucial de faire tomber la JSK.

Lamine Amimi

Tiza convoqué pour la première fois
Cette fameuse liste comporte aussi le nom d’Amine Tiza, l’arrière gauche de l’équipe. C’est la première fois que Gamondi fait appel à l’ancien latéral du WAT. Ce dernier sera un alternatif à Boukedjane durant cette rencontre. Pour ce qui est de ceux qui ne seront pas concernés par cette rencontre, ce sera le cas pour Herkat. Le défenseur central du Chabab souffrirait d’une blessure au genou, contractée lors de la rencontre amicale face à Dar El Beïda.

Ammour : «La JSK est
Pour commencer, comment vous vous en sortez avec votre blessure au genou ? Ça va très bien aujourd’hui. J’ai eu une semaine pour me préparer et soigner cette blessure au genou, maintenant je ne ressens presque plus rien. Tant mieux pour moi, je voudrais vraiment prendre part à la rencontre face à la JSK. C’est notre chance de nous rattraper, il ne faut pas passer à côté. A J-1 de la rencontre, quel état d’esprit règne au sein du groupe ? C’est très difficile d’oublier trois défaites consécutives. En début de semaine, je ne vous cache pas que le groupe était complètement abattu. C’est là que le rôle du staff est intervenu, ils nous ont longtemps parlé, cela nous a fait du bien. Aujourd’hui, je vous dirais que le groupe est déterminé à se rattraper. Nous avons vraiment besoin d’un déclic et le faire face à la JSK, sera un très bon coup pour le moral. Peut-on en déduire par vos paroles que vous vous êtes débarrassés de cette pression de trois défaites ? Non, cela nous fait encore mal d’y penser, mais nous voyons cette rencontre de la JSK comme une opportunité de se racheter. Donc, on se concentre là-dessus. Sur le terrain, il y aura bien sûr une pression, nous allons quand même affronter la JSK. Mais, c’est une pression que nous avons l’habitue de ressentir à chaque rencontre, on arrivera à l’absorber dès que la partie commence. En tant que joueur expérimenté, comment selon vous on doit surmonter ce genre de situations ? Je ne vous cache pas que c’est une situation inédite pour moi autant que mes coéquipiers. Je ne me souviens pas dans ma carrière avoir perdu trois matchs consécutifs. Mais, j’ai vécu quelques moments difficiles quand j’étais à l’USMA. A mon avis, le plus important, c’est de garder son calme. Il faudrait se dire que c’est une période qui finira par passer. Le déclic se fera-t-il face à la JSK ? Pourquoi pas ? Nous avons déjà confronté à cette équipe en préparation, le niveau entre les deux clubs se rapproche beaucoup. C’est juste que lors de cette rencontre, ils rentreront avec un petit avantage psychologique. Ils sont en bonne forme et chercheront à continuer leur belle série en nous battant. Pour nous, la motivation sera dans la volonté de rattraper notre mauvais début de championnat. C’est une sorte de revanche qu’on voudrait prendre. Comment voyez-vous cette rencontre ? Vu l’adversaire de la semaine, nous nous attendons à une rencontre très difficile. N’oubliez pas que la JSK est le leader du championnat en ce moment, elle réussit très bien à l’extérieur. Vous aurez quand même un petit avantage de jouer à domicile… Croyez-moi, dans le football moderne ce concept n’a plus son sens. Tous les clubs cherchent à gagner, et le faire à domicile ne suffit plus. Prenons exemple de la JSK, c’est en gagnant des matchs à l’extérieur que ce club est arrivé à s’emparer de la tête du championnat. Quelles sont les clés de la réussite ? Tout d’abord, il ne faudrait plus faire d’erreurs, nous en avons commis quelques-unes lors des précédentes rencontres et regardez où cela nous a menés. Aussi, il faudrait rester calme, attendre que la chance nous sourit. On aura 90’ et je suis sûr qu’au moins une action de but se présentera, même à la dernière minute. Entretien réalisé par Lamine Amimi

une opportunité pour nous Herkat non appelé racheter, il ne faut pas la rater»
Bichari dirigera la rencontre

Pour diriger la rencontre du CRB face à la JSK, le comité des arbitres a pioché le nom de Bichari. Pour le seconder, il y aura Gourari et Salaouadji comme premier et second assistant. Pour ce qui est du quatrième assistant, cette tâche sera confiée à Bouzerar.

Son nom fait peur aux supporters
Il faut dire qu’entre Bichari et les supporters du CRB, on ne vit pas vraiment le grand amour. Tout le monde se rappelle de la défaite du Chabab contre l’USMA en 2009 sur le score de 1 à 2. C’était Bichari qui avait dirigé la partie. Ce dernier est tenu responsable par les supporters du club d’avoir causé la défaite des Rouge et Blanc en ne sifflant pas un penalty à leur faveur.

06

N° 2411
Vendredi 20 septembre 2013

www.lebuteur.com

Coup risqué

JSK

Battre la bête noire !
out auréolés de leur troisième victoire cette saison face au MCO le week-end dernier, la première à domicile, les Canaris ont préparé leur déplacement d’aujourd’hui à Belcourt pour affronter le CRB dans les meilleures conditions possibles. l’entraîneur Aït Djoudi s’est dit très satisfait de l’ambiance qui a régné durant toute la semaine de travail et les joueurs sont plus que jamais déterminés à enchaîner avec un autre résultat positif cet aprèsmidi. Le match du CRB est sur toutes les lèvres depuis plusieurs jours tant la rencontre s’inscrit sous le signe de la revanche. Il faut dire que cela fait plusieurs saisons que la JSK trouve les pires difficultés à dicter sa loi au stade du 20Août et la lourde défaite essuyée sur cette même pelouse il y a de cela deux saison hante toujours les esprits des amoureux du club kabyle. Il est utile de dire que pour ce match d’aujourd’hui, les Canaris sont animés d’une très bonne volonté à même de revenir de Belcourt avec un résultat positif.

T

encore quelques jours supplémentaires pour mieux se rétablir, la JSK se présentera cet après-midi avec un effectif assez étoffé dans les trois compartiments. C’est dire que le premier responsable technique se trouve dans une situation confortable pour composer son onze et mettre en place sa stratégie avec laquelle il est lui aussi décidé à battre la bête noire de la JSK.

Chasser le doute face aux équipes d’Alger
Une autre raison qui n’est pas des moindre qui pousse les camarades du capitaine Rial à se surpasser cet après-midi devant le CRB qui traverse des moments difficiles après les trois défaites consécutives, c’est inévitablement pour chasser le doute qui s’est installé au sein de la JSK depuis que les Canaris n’arrivent plus à s’imposer devant les clubs d’Alger. Pour le petit rappel, la saison dernière la JSK n’a pu battre aucune des équipes d’Alger, trois défaites l’exercice écoulé face au MCA dont une en match de Coupe d’Algérie, deux fois contre l’USMH en aller

Un dispositif au complet, Aït Djoudi avec tous ses atouts
Excepté le milieu de terrain récupérateur Tayeb Maroci qui devra une fois de plus faire l’impasse de cette sortie ô combien importante, lui qui tarde à se débarrasser de ses douleurs aux adducteurs et du latéral gauche Ben Cherifa à qui Aït Djoudi a accordé

et retour puis devant l’USMA et le CRB. Le dernier faux pas en date remonte à la deuxième journée de la saison en cours où la JSK a perdu deux précieux points contre les Rouge et Noir. C’est pour dire que pour cet après-midi la JSK se doit impérativement de revenir avec un résultat positif qui ne fera que confirmer les intentions des poulains d’Aït Djoudi de jouer pour le titre.

Grande mobilisation chez les Kabyles
Si du côté des dirigeants l’on évite de trop s’avancer sur le score de la partie se limitant parfois à révéler que la JSK nécessite une vic-

toire pour amorcer son véritable départ de la saison, il n’en est pas le cas chez les joueurs qui nous ont à l’unanimité fait savoir qu’ils sont décidés à mettre fin à la suprématie du CRB à domicile qui aura trop duré. La mobilisation chez les Canaris est très grande et en vue de toute cette détermination qui anime les joueurs, il est fort à parier que la JSK reviendra de Belcourt avec un succès qui signera d’une manière effective son début de saison en apothéose tout en se montrant réguliers en matière de résultats pendant toute la phase aller. L. A.

«Je veux retrouver le sens du but face au CRB»
Le jour du match face au CRB est arrivé, peut-on connaître l’ambiance qui règne au sein du groupe? Permettez-moi de vous dire que nous avons préparé notre match dans la sérénité totale. Le dernier résultat, une victoire devant nos supporters, nous a fait du bien et nous a offert un cadre de travail idéal pour bien préparer notre match, je peux donc vous dire que nous sommes prêts pour enchaîner avec un autre succès. Après quatre matches sans défaite, l’objectif principal fixé pour cette sortie est de rester invincibles le plus longtemps possible, quel est votre avis ? Tout à fait, nous avons réalisé un bon début de saison dont trois victoires et un match nul. Personnellement, je considère que c’est un bon résultat que nous tâcherons de maintenir voir poursuivre le plus longtemps possible. Nous allons jouer un autre match difficile à l’extérieur, il va falloir se montrer solides pour gagner le pari. Vous ne connaissez pas peut-être l’adversaire vous qui êtes nouveau en championnat algérien mais vos coéquipiers vous ont certainement confié que cette empoignade revêt un caractère particulier ? Pour ne pas vous mentir, je n’ai pas eu l’occasion de demander la spécificité particulière de la rencontre, n’empêche je sais que c’est tout le monde qui en parle et qui attend de nous une bonne réaction ce vendredi. Je peux vous assurer que nous avons bien travaillé durant toute la semaine et nous sommes hyper motivés à enchaîner avec une autre victoire. Le compartiment offensif continue de faire preuve d’efficacité, ce qui rassure de plus en plus le staff technique et tous les observateurs ; un commentaire ? Nous continuons toujours à nous donner à fond aux entraînements pour nous montrer efficace le jour du match. En tant qu’attaquant, je peux vous dire que notre mission est de marquer le plus grand nombre de buts possibles. J’espère que la réussite sera de notre côté tout le temps pour faire plaisir à nos chers supporters. L’entraîneur Aït Djoudi est très satisfait de vous et mise beaucoup sur votre apport notamment ce vendredi pour pouvoir revenir d’Alger avec la victoire, quel est votre sentiment ? Je suis très heureux que l’entraîneur en chef et les responsables soient satisfaits de moi. Je considère que j’ai une mission à accomplir je me dois de travailler dur pour la réussir. Je ne vous cache pas que je ferai de mon possible pour retrouver le sens du but ce vendredi face au CRB. Je saisirai la moindre occasion qui se présentera pour marquer. Même les supporters vous réservent toujours un accueil chaleureux à chacune de vos apparitions, quel effet cela vous fait ? C’est avec un grand plaisir que je pénètre toujours sur la pelouse tant à domicile qu’à l’extérieur vu ce bel accueil qui nous est à chaque fois réservé. Personnellement, je suis heureux que le public m’acclame à chaque fois et je me donne à fond pour leur faire plaisir. Face au CRB, je marquerai pour ce charmant public. Entretien réalisé par Lyès A.

Ebossé
L’attaquant camerounais Albert Ebossé, qui comptabilise pour l’instant deux buts respectivement inscrits face au MCEE et le CRBAF, est déterminé à retrouver dès ce soir son sens de buteur face au CRB. Ebossé, comme tous les autres Canaris, est déterminé à réaliser un bon résultat et l’entraîneur kabyle est décidé à lui renouveler sa confiance en pointe attendant de lui d’autres réalisations. Joint par nos soins, Ebossé nous parle du match de cet après midi. Entretien.

La JSK est en train de réaliser son meilleur début de saison depuis quelques saisons. En effet, avec trois victoires et un match nul, la JSK occupe à présent la première place au classement général en compagnie du MCA et le CSC. Ce bon départ n’est pas resté sans avoir son impact positif au sein des supporters qui croient beaucoup en cette jeune formation. Les gradins du temple du 1er-Novembre ont retrouvé leurs couleurs et cela ne fera que du bien pour une équipe qui cherche à retrouver son lustre d’antan. Pendant toute la semaine de préparation du déplacement à Belcourt, les supporters ont, pour leur part, préparé le voyage et compte envahir cet après-midi le stade du 20-Août qui risque de ne pas contenir cette marée humaine qui souhaite prêter main-forte aux Lions du Djurdjura pour effacer un vieux mauvais souvenir qu’est la lourde défaite de 7 à 1 subie en 2011. Quoique la rencontre soit retransmise en direct sur le petit écran, les fans du club le plus titré du pays sont décidés de faire le déplacement. Les joueurs comme tous les autres dirigeants kabyles sont conscients de la tâche qu’il faudra réussir ce soir, celle de vaincre. Pour les nombreux supporters que nous avons rencontrés hier à Tizi, la JSK a les moyens nécessaires de gagner ce match, reste aux joueurs de faire montre de volonté pendant les quatre-vingt-dix minutes de la rencontre. «Notre équipe est capable de réaliser un grand match face au CRB. Depuis le début de saison, les joueurs ne cessent de progresser. Nous leur assurons notre soutien et que nous allons être nombreux au stade du 20-Août pour les encourager. Nous demandons aux joueurs de gagner ce match pour nous. Une victoire face au CRB ce vendredi va nous ouvrir la voie vers d’autres performances et nous sommes de plus en plus optimistes de voir la JSK de cette année remporter un titre», nous ont déclaré plusieurs supporters rencontrés lors de l’avant dernière séance d’entrainement avant la mise au vert au Mouflon d’Or. L.A.

«Gagnez ce match pour nous !»

Les supporters viendront en force

Benlamri : «On doit imposer notre jeu face au Chabab»
Avant l’entame de la dernière séance d’entraînement qui s’est déroulée hier soir, à Texeraine, nous nous sommes approchés du défenseur central, Djamel Benlamri, pour lui demander de nous parler de cette difficile rencontre contre le CRB. Selon l’ex-Nahdiste, la JSK doit dès le début imposer son jeu pour pouvoir dominer son adversaire : «Certes, le match face au CRB s’annonce difficile,

mais nous devons dès le début imposer notre jeu et forcer l’adversaire à suivre notre rythme. On doit impérativement sortir le grand jeu pour rester sur notre lancée et prouver à tout monde que la JSK renferme un effectif capable de jouer les premiers rôles. J’espère aussi que l’arbitre sera à la hauteur.»

«Actuellement, Asselah est le meilleur gardien de but en Algérie»
près plusieurs jours d’attente, c’est mercredi soir que le sponsor de la JSK, City Sport en l’occurrence, a organisé sa cérémonie pour dévoiler le nouveau maillot du club et inaugurer, du coup, le nouveau magasin sis à Mohammadia. Et pour que tout soit à la hauteur, certains joueurs de la JSK, les Algérois principalement, ont été invités à assister à cette présentation. Il s’agit de Rial, Chibane, Madi, Bencherifa, Merbah, Aouedj, Yesli, Beziouen et Ebossé. Quelques minutes après notre arrivée sur les lieux, le président kabyle, Mohand Cherif Hannachi, a fait son apparition au niveau du show room. Profitant de cette occasion, nous nous sommes approchés de lui demander de nous livrer ses impressions par rapport à ce partenariat avec City Sport et nous parler de divers sujets qui concernent la JSK. En effet, l’homme fort du club kabyle a déclaré : «City Sport est à féliciter, après tout ce qu’il a fait pour la JSK. Le nouveau maillot est vraiment beau. J’espère qu’il nous portera bonheur cette saison.» En outre, il a tenu, devant tout le monde, à encenser son gardien de but, Malik Asselah, auteur d’un début de saison excellent. A ce sujet, il dira : «Contrairement à la saison passée, Malik Asselah est en train de progresser davantage. Pour moi, il est le meilleur gardien de but en Algérie actuellement. J’espère bien qu’il garde cette forme le plus longtemps possible.»

Hannachi
Coup de gueule
toires de l’extérieur. S’il y a bien une personne qui mérite une reconnaissance, c’est l’entraîneur Aït Djoudi. D’après le président Hannachi, son entraîneur a su replacer la JSK en haut du tableau : «Avec le bon effectif qu’on a, on avait besoin d’Aït Djoudi qui, jusqu’à présent, réalise un excellent travail. Si on continue sur cette lancée, il sera doublement remercié.»

JSK

www.lebuteur.com

N° 2411
Vendredi 20 septembre 2013

07

A

«Les joueurs de la JSK ont été bien formés»
La JSK est leader du championnat et selon le président Hannachi, cela n’est pas une surprise. Pour lui, les joueurs qui défendent ce grand club ont tous eu une bonne formation : «Si aujourd’hui nous sommes leaders, c’est parce que nous avons un bon effectif. Nous avons recruté des joueurs qui ont tous eu une bonne formation, à l’image de Chibane et Madiavec (RCK), Aouedj (MCO), Yesli (Paris FC), Beziouen (Sedan) et Ebossé dans des centres formations au Cameroun. Cela explique vraiment le bon début de la JSK.»

«Tôt ou tard, Aouedj et Benlamri joueront en Equipe nationale»
En évoquant les joueurs, Mohand Cherif Hannachi estime que certains de ses joueursméritent vraiment une place en Equipe nationale. Il citera Aouedj et Benlamri : «Sid Ahmed Aouedj et Djamel Benlmeri méritent incontestablement une place en Equipe nationale. Ils sont en train de démontrer de très belles choses avec la JSK. Tôt ou tard, ils finiront par recevoir une convocation chez les Verts.»

Hannachi n’a pas caché sa crainte envers l’arbitrage : «Le match face au CRB est très difficile, mais les joueurs sont prêts à relever le défi. Seulement, l’arbitre doit être correct. Il faut savoir bien gérer la partie pour ne provoquer aucune colère. D’ailleurs, les matchs CRB-JSK ne sont jamais sortis de leur cadre sportif.»

Ultime séance hier à Texraine La formation kabyle a effectué hier soir sa dernière séance entraînement en prévision du match de ce soir contre le CRB. Le premier responsable à la barre technique en a profité pour mettre en place le schéma tactique qui sera adopté contre les Algérois. Hannachi assiste à la séance Le premier responsable du club kabyle, Mohand Chérif Hannachi, s’est rendu, hier, au stade de Texraine pour assister au dernier entraînement de son équipe. Même les dirigeants, Azouaoua et Yarichène y étaient présents. Azouaoua : «La JSK n’aura désormais aucun problème de maillot» Selon Rachid Azouaoua, la JSK n’aura désormais aucun problème de maillot et ce, après avoir signé un contrat avec City Sport : «Tout d’abord, je tiens à remercier les responsables de City Sport, qui ont toujours été à nos côtés. Désormais, la JSK n’aura aucun problème de maillot.» S. D.

«L’Algérie a hérité d’un tirage au sort clément»
Quelques jours après le tirage au sort des barrages, plusieurs techniciens et présidents ont émis le même avis : jouer le match retour en Algérie est un avantage pour les Verts. C’est le cas du président Hannachi qui dira : «Sincèrement, l’Algérie n’a pas démontré grand-chose lors des deux derniers matchs, mais je suis très optimiste quant à une qualification en Coupe du monde. Pour ce qui est du tirage, je pense qu’on est tombés sur un adversaire qu’on doit respecter. Certes, le tirage a été clément par rapport à d’autres équipes, mais rien n’est encore gagné. Je pense que le fait de jouer le match retour en Algérie constitue un grand avantage.» Saïd D.

«Hamenad est en train de réaliser du très bon travail»
Si Malik Asselah a vite retrouvé son meilleur niveau, c’est parce qu’un grand travail est en train de se faire à chaque séance. Pour le président Hannachi, Aomar Hamenad est à féliciter pour tout ce qu’il fait avec les gardiens de but : «Je profite de cette occasion pour remercier Aomar Hamenad qui est en train de faire du très bon travail.»

«Un magasin de City Sport à Tizi Ouzou arrangerait nos supporters»
Après l’inauguration du nouveau magasin de City Sport, le premier responsable du club kabyle, qui était entouré des journalistes, estime que l’ouverture d’une boutique City Sport à Tizi Ouzou arrangera beaucoup les supporters de la JSK : «City Sport est une société ambitieuse. Donc, j’aimerais bien voir une boutique à Tizi Ouzou, pour permettre aux supporters de la JSK d’acheter des maillots, sans avoir à se déplacer à Alger.»

«Si on continue sur cette lancée, Aït Djoudi sera doublement remercié»
Y a-t-il vraiment une personne qui avait misé sur un début aussi brillant de la JSK, cette saison ? Non ! Les coéquipiers de Djamel Benlamri n’ont, jusqu’à présent, concédé aucune défaite. Au contraire, ils ont réussi à revenir avec deux vic-

«Que l’arbitre soit correct face au CRB !»
Abordant le match d’aujourd’hui contre le CRB,

Non retenu pour la 2e fois consécutive

Bencherifa s’est longuement entretenu avec Aït Djoudi
Le malheur des uns fait le bonheur des autres ! Alors que l’arrière droitBelkacemRemache, qui n’a pas joué les deux derniers matchs à cause d’une suspension écopée lors du match face à l’USMA, a été retenu pour la rencontre face au CRB, l’arrière gauche Mohamed Walid Bencherifa, qui a repris les entraînements, n’a pas été, pour la deuxième fois de suite, convoqué. En effet, le premier responsable à la barre technique a préféré épargner son joueur, pour lui permettre de retrouver ses repères, avant de le replonger dans le bain prochainement. Avant de quitter Mohammadia mercredi soir, le premier responsable de la barre technique a eu un tête-à-tête avec son joueur et lui a demandé de faire preuve de patience,l’assurant qu’il finira par avoir sa chance. Les propos d’Aït Djoudi semblent avoir convaincu le joueur qui a retrouvé le moral.

Madi

«La rencontre sera difficile, mais on aura les trois points»

Il sera de retour face à la JSMB
Deux mois et demi se sont écoulés et Benchérifa n’a toujours pas rechaussé les crampons. L’ex-Koubéen, qui a déjà raté cinq rencontres de championnat, sera, en effet, de retour à la compétition officielle, la semaine prochaine, à l’occasion du derby kabyle qui mettra aux prises la JSK avec la JSMB. Une rencontre qui sera permettra à Benchérifa de jouer son premier match cette saison sous la coupe d’Aït Djoudi.

Pour le jeune milieu de terrain kabyle, Aymen Madi, le match de ce soir est très difficile face à une équipe du CRB qui cherche à démarrer en championnat. Madi estime que la confrontation entre les deux équipe va se jouer serrée, néanmoins il souligne que lui comme tous ses partenaires sont suffisamment préparés pour enchaîner avec un autre résultat positif : «Juste après notre victoire face au MCO, nous avons entamé notre préparation de notre prochain match du CRB. Nous mesurons bien l’importance de ce rendez-vous dans la mesure où l’on cherchera à garder notre invincibilité le plus longtemps possible et du coup rester coller au podium. Le match est certes difficile mais nous devons le remporter. Toute l’équipe est mobilisée et les joueurs sont motivés pour la gagne.»

«Il faut respecter les choix du coach»
Interrogé par nos soins, Mohamed Walid Bencherifa, très patient, nous a fait savoir qu’il voulait vraiment jouer face au CRB : «Certes, je voulais jouer contre le CRB, mais le dernier mot revient à l’entraîneur. Je dois continuer à travailler sérieusement. J’espère avoir ma chance contre la JSMB.» S. D.

Sollicité par nos soins, le président de la section football de la JSK, Yazid Yarichène, estime que la société multima rques, City Sport, est professionnelle. Pour lui, les responsables de la marque en Algérie ont tout fait pour satisfaire les demand es du club kabyle : «Sincèrement, je remercie les respons able de City Sport pour leur professionnalisme. Certes, on a eu quelque s difficultés la saison passée, mais les gens doivent savoir que le contrat a été signé au mois de décembre dernier. Donc, il leur a fallu du temps pour qu’ils soient à jour avec nous. Toutefo is, je profite de cette occasion pour remercier les support ers de la JSK, qui sans eux, la JSK n’aurait jamais aussi bien débuté le championnat. Inch’Allah ils rempliront les gradins à chaque occasion.»

Yarichène : «On remercie City Sport pour son professionnalisme»

«La présence en force de nos supporters nous galvanisera davantage»
Pour Madi que l’entraîneur Aït Djoudi compte aligner encore une fois dans son onze d’entrée, la présence des supporters ce soir à Belcourt va donner des ailes aux joueurs pour pouvoir réaliser un bon résultat : «Depuis le premier match de la saison, les supporters ont fait preuve de présence en force dans les gradins tant à domicile qu’en déplacement. Face au CRB, nous comptons énormément sur leur apport et on donnera tout ce qui a dans nos tripes pour leur dédier un autre succès.» L. A.

08

N° 2411
Vendredi 20 septembre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

MCA

Les quatre conseils de Geiger :

«Un match de «Il faut être très efficaces devant en ne pourra saisissant la première occasion de but» championnat jamais remplacer une
Le capitaine Abdelkader Besseghier ne veut surtout pas parler de revanche en évoquant ces retrouvailles avec l’USMA, son ancien club. Le latéral droit reconverti sur le côté gauche refuse de faire la comparaison entre une finale de Coupe d’Algérie perdue et une rencontre ordinaire de championnat : «On parle à chaque fois de revanche. Moi, je dis qu’il n’y a aucune revanche à prendre dans la mesure où un match de championnat ne pourra jamais remplacer une finale de coupe. Ce match de championnat face à l’USMA est ordinaire.»

Besseghier
finale de coupe»

«Aucun relâchement ne sera toléré, soyez concentrés jusqu’au coup de sifflet final !» Le manque de concentration de cer«Battre les Usmistes ne tains joueurs contre le Chabab a failli être suffit pas pour être champion, il fatal au Doyen. C’est pour cette raison que Geiger a exigé faut être régulier toute la saison» une concentration de Avec beaucoup de philosophie, Besseghier nous Mise tous les instants et à parle de ce match face à l’ennemi juré : «Vous savez, au vert toute épreuve : «Je battre l’USMA ne suffit pas pour être champion, il veux que vous faut être régulier toute la saison, car il n’y aura que toujours soyez concentrés trois points en jeu.» à El Biar jusqu’au coup de Au Mouloudia, on ne change pas sifflet final. «C’est l’USMA qui a une une tactique qui gagne. C’est donc à Donc, aucun rerevanche l’hôtel d’El Biar qui a, jusqu’à présent, lâchement ne à prendre en championnat» porté chance aux Mouloudéens sera toléré.» Besseghier, avec ruse, a voulu, par ses propos, qu’ils effectueront en fin d’aprèsinverser les rôles et mettre toute la pression sur midi la mise au vert. T.Che les gars de Soustara. «Vous savez, c’est plutôt l’USMA qui doit parler de revanche, car cette équipe reste sur une défaite face à nous en championnat. En ce Ce matin, dernier réglage pour les Mouloudéens qui nous concerne, si on veut notre revanche à nous, il C’est ce matin à partir de 9h30 que les camarades de Besseghier devront effectuer leur dernière séance Le derby faudra la réaliser en Coupe d’Algérie et pas du tout en d’entraînement toujours à Hadjout. Geiger et son bras droit, Mihoubi, ont profité de cette dernière face à l’USMH championnat», nous a-t-il déclaré. Besseghier a su à pour mettre en place des schémas tactiques. Et c’est à l’issue de cette session matinale que le coach chaque fois faire de gros matches face à son ancien club. avancé au vendredi suisse va dévoiler la liste des joueurs convoqués pour le derby.

P

endant que les joueurs s’adonnent à un exercice axé sur le travail devant les buts, l’entraîneur Alain Geiger ne s’est pas du tout ménagé en prodiguant à très haute voix ses conseils à ses troupes : «Il faut être très efficace devant en saisissant la première occasion de but car ce n’est que de cette manière qu’on pourra rendre le match plus facile.» «Vous devez marquer les premiers car c’est souvent celui qui trouve la faille qui l’emporte» Ayant raté beaucoup d’occasions nettes de scorer face au CRB, le Mouloudia s’était mis en difficulté au lieu de plier la rencontre en première mi-temps. Geiger refuse de revivre le même scénario stressant, c’est pour cette raison qu’il a mis ses

joueurs devant le fait accompli : «Vous devez tout faire pour marquer les premiers car c’est souvent celui qui trouve la faille qui l’emporte. C’est aussi cela la particularité des matches derbys. A nous d’être concentrés pour livrer un match sans fioriture.» «Il faut absolument gagner la bataille du milieu» La bataille du milieu sera l’une des clés lors de ce derby. Geiger qui connaît les forces en présence a mis en garde ses joueurs qui doivent impérativement se montrer intraitable face à Koudri, Bouchema et El Orfi : «Il faut absolument gagner la bataille du milieu si on veut mettre en difficulté notre adversaire. On sait tous que la force de l’USMA réside dans son milieu de terrain, très agressif sur le porteur du ballon.»

8 novembre

Par ailleurs, il a été mentionné que le match derby entre le MCA et l’USMA a été avancé au vendredi 8 novembre. La Ligue nationale vient de publier via son site internet le programme des prochaines journées de championnat. Et le plus surprenant dans toute cette histoire, c’est que le Clasico entre le MCA Cette décision a été motivée par le fait de diffuser en direct cette affiche et la JSK, qui se jouera lors de la 9e journée, ne sera pas retransmis sur le petit écran. Une décision comptant pour la 11e journée de somme toute étonnante et curieuse d’autant plus que les deux clubs se portent bien et jouent le haut de l’affiche. Le fait de ne pas retransmettre cette rencontre pourrait faire polémique, car on voit mal championnat et qui aura lieu au stade olympique. en France par exemple un Clasico entre le PSG et l’OM complètement délaissé par la télévision. T.Che

Le Clasico MCA-JSK ne sera pas retransmis

«Si on veut gagner, il faudra être très performants en attaque»
Avec son expérience, Besseghier nous a livré la formule magique pour sortir victorieux de ce 7e derby du nom : «Si on veut gagner et empocher les trois points, il faudra être très performants en attaque car on sait qu’on n’aura pas trente-six occasions pour marquer. Ce sera un match très serré où la moindre erreur se paye cash.» T.Che

Une séance à huis clos pour préparer le derby
Afin de préserver la concentration extrême des joueurs, la séance de travail d’hier matin a eu lieu à huis clos. Loin des regards indiscrets et du grabuge provoqué par les fans, Geiger a pu mettre en place son plan anti-USMA dans la tranquillité la plus totale. L’accent sur le travail devant les bois Pour conjurer le sort qui semble s’acharner sur cette équipe mouloudéenne, Alain Geiger a dédié l’essentiel de la séance d’entraînement d’hier matin au travail devant le but. Affichant un manque d’efficacité flagrant face à la JSMB, Aïn Fekroun et le CRB, Geiger insiste sur ce point important afin que sa ligne avant soit à l’avenir très performante. A ce jeu, Hadj Bouguèche a affiché clairement ses ambitions et a montré qu’il fallait compter sur lui lors de ce rendezvous tant attendu. Yachir reprend du poil de la bête En constatant lors de cette première journée de la Ligue des champions, les ratages de Wayne Rooney et Robin van Persie contre le épreuve par Azzedine Berarma, Djemili a montré face aux bombardements nourris de ses partenaires qu’il était prêt à disputer son premier derby face à l’USMA, lui qui avait dû œuvrer dans l’ombre de Chaouchi lors de l’exercice précédent. «Je suis totalement remis. Je ne ressens aucune douleur. De ce fait, je suis prêt pour jouer ce match face à l’USMA. Nous avons tous hâtes d’y être pour en découdre», a lancé Djemili qui avait assuré comme un grand face au CRB. Fabre revient en force Alors que certain l’avait trop vite enterré, Fabre est en train de revenir en force. En silence et sans faire de bruit, l’ex-portier de Clermont foot, retrouve grâce au travail méticuleux de Berarma toutes ses sensations. A l’affût de la moindre opportunité, il continue à bosser très dur, avec professionnalisme, en attendant de montrer aux Chnaoua ce qu’il vaut sur le terrain. T.Che

Bayer Leverkusen et de celui d’Aubameyang contre le FC Naples, Samy Yachir s’est refait une santé morale. Le joueur a constaté de visu que même les meilleurs joueurs du monde peuvent rater l’immanquable. Des faits de jeu qui ont contribué à remettre Yachir d’aplomb. Le joueur émigré a montré hier à l’entraînement qu’il était totalement concentré sur le derby et que son raté face au CRB n’était désormais qu’un mauvais souvenir. Alain Geiger compte beaucoup sur l’ex-Harrachi pour mettre à mal l’arrière-garde usmiste, grâce à son sens de la percussion et sa force athlétique.

Hachoud affûte ses armes Lors de la session d’entraînement d’hier, Abderrahmane Hachoud a donné un petit aperçu sur ce qui attend Zemmamouche ce samedi. Le héros du match face au CRB a décoché deux frappes surpuissantes dont l’une est allée mourir sur la transversale de Fabre. Un message lancé à l’endroit des Usmistes qui sont avertis. Djemili retrouve toute sa verve Blessé à l’ischio-jambier, Houari Djemili a rassuré tous les supporteurs et surtout Alain Geiger sur sa forme actuelle. Mis à rude

Coup d’œil

MCA

www.lebuteur.com

N° 2411
Vendredi 20 septembre 2013

09

Il est pressenti pour remplacer Metref

Les dirigeants du
TP Mazembe confirment pour Chaouchi S
uspendu pour deux ans par la commission de discipline, Fawzi Chaouchi avait réapparu pour la première fois en public contre le CRB. Le gardien de but nous a alors fait savoir qu’il gardait bon espoir de retrouver sa place au Mouloudia, à condition bien évidemment qu’il soit gracié par les autorités compétentes. Actuellement libre de tout engagement et sans contrat, nous avons appris que le club du TP Mazembe, présidé par le milliardaire et le gouverneur du Katanga, Moise Katumbi Chapwe, s’intéresse de très près au chouchou des Chnaoua. En effet, la direction des quadruples champions d’Afrique et vice-champion du monde des clubs en 2010 veut s’attacher les services du héros d’Oum Dourmane. Possédant Robert Muteba Kidiaba, âgé de 36 ans, le club veut faire venir Chaouchi d’autant plus qu’il n’a aucun engagement. Reste maintenant à connaître la position de l’enfant de Bordj Menaïel, qui n’a jamais été confronté à une proposition d’un club de l’Afrique noire. Ayant déjà refusé des offres de clubs turcs, Chaouchi pourrait rejeter cette possibilité de se produire au Congo qui est situé à mille lieux de sa ville natale.

Moumen : «Je ne ferai
aucun cadeau à Bouchema, Bedbouda et Koudri»
Le gladiateur mouloudéen, Billel Moumen, sauf revirement de situation, devrait être titulaire en lieu et place de Hocine Metref. Connaissant sur le bout des doigts ses adversaires directs, le natif de Guelma est bien décidé à rendre à Bouchema, Koudri et Bedbouda la vie dure.
La pression a dû monter d’un cran à un jour du coup d’envoi, n’est-ce pas ? On va sentir encore plus la pression à l’approche de la rencontre. Il y a cet engouement dans la rue avec nos supporteurs qui nous sollicitent afin qu’on fasse le nécessaire pour s’imposer. C’est aussi cela le charme des derbys. Ce sont des matches à part qui n’ont rien à voir avec les autres rencontres de championnat. En l’absence de Metref blessé, c’est vous qui êtes en pole position pour le remplacer dans l’entrejeu. (Sourire) Puisque c’est vous qui le dites. Moi, je suis à la disposition du coach, ensuite c’est à lui de faire des choix et à nous de les respecter. Je ne me suis jamais senti aussi bien. Je ne vous cache pas que j’ai une envie folle de jouer ce match. A moi de saisir cette opportunité, si le coach m’en donne la possibilité. Est-ce que Geiger vous a parlé de la possibilité qu’il vous fasse jouer ? Vous savez, le coach a une devise. Il ne donne jamais d’indication pour garder tout le monde très concentré. Personne ne peut jurer de jouer ce match jusqu’au moment où le coach annonce son onze de départ. Tout le monde reste mobilisé. Et c’est le cas pour ce match face à l’USMA, auquel tout le monde veut y prendre part. Vous semblez motivé plus que jamais ? Comme tout le monde le sait, je suis un pur produit de l’école mouloudéenne et comme tel j’ai été baigné dans cette rivalité qui existe entre les deux clubs voisins. C’est pour cela que je suis très déterminé à l’instar de mes partenaires. Tout le monde est hyper motivé pour gagner ce match car on veut vraiment rester solidement ancré à cette première place. Vous allez vous retrouvez face à Bedbouda, Bouchema et Koudri qui sont tous vos anciens partenaires. Votre sentiment ? Moi, j’ai fait mon cursus sportif avec Bedbouda. Mais par la suite, j’ai remporté le titre en 2010 avec Bouchema et Koudri. Ce sont tous mes amis. Mais soyez-en sûr que sur le terrain je ne leur ferai aucun cadeau. Il y aussi Chafai, qu’il ne faut pas non plus oublier. Entretien réalisé par Tarek Che

Ouli : «Il nous intéresse au plus haut point»
Voulant avoir plus d’informations sur cette volonté de faire venir Chaouchi, nous avons pris attache avec l’un des dirigeants du TP Mazembe. Il s’agit d’un membre du conseil d’administration, en l’occurrence Ouli. Le responsable en question nous confirma l’envie du club congolais de faire venir l’ex-international : «Je vous confirme que nous avons une volonté de recruter Chaouchi. Nous savons qu’il est libre et qu’il est sanctionné par sa fédération. Nous avons le gardien de but Kidiaba qui est âgé de 36 ans. Nous voulons le remplacer par Chaouchi qui nous intéresse au plus haut point.»

«Il est évident que nous allons contacter dans les semaines qui viennent Chaouchi pour lui faire une proposition et connaître sa motivation. Par la suite, nous entreprendrons une démarche auprès de la Fédération algérienne pour essayer de trouver un accord et obtenir sa lettre de sortie», nous

«Nous allons contacter Chaouchi puis la FAF pour essayer de trouver un accord»

confia le dirigeant congolais. S.B.

ASO
Les supporters solidaires avec Ighil
Suite à la sanction de l’entraîneur Meziane Ighil, les supporters de l’ASO étaient furieux contre cette punition jugée trop exagérée surtout que l’entraîneur n’a pas fait un acte grave qui la nécessitait. Ighil garde le silence et ne veut plus parler de ce sujet, il continuera d’exercer son métier à l’entraînement et restera loin du banc de touche durant tout la phase aller. Une sanction qui vient déstabiliser le groupe bien lancé pour faire une grande saison. Les joueurs ont eux aussi été surpris de cette suspension de leur entraîneur et ont tenu à lui remonter le moral, ils devront être plus unis sur le terrain afin de lui offrir d’autres succès comme une réponse à cette décision de la Ligue nationale Le plus grand déplacement face au MCA Les supporters préparent un grand déplacement, cette fois-ci pour le temple du foot algérien, le stade du 05 juillet qui sourit d’habitude aux copains de Messaoud. Les supporters se sont déplacés à l’entraînement Beaucoup de supporters se sont déplacés au stade de Boumezrag après avoir entendu la sanction de Ighil afin de remonter le moral à leur entraîneur et le soutenir dans ces moments difficiles pour lui. Le message est passé et Ighil a senti que les supporters sont tous derrière lui, et cela l’a réconforté. Demain repos Après quelques séances de travail, le staff technique donnera un jour de repos aux joueurs afin de récupérer, surtout que le travail de la semaine était un peu chargé, les joueurs reprendront le service dès samedi où ils auront du pain sur la planche et un match amical pour mardi prochain. Hier, match d’application Le staff technique de l’ASO a organisé un match d’application entre les joueurs afin de travailler le côté tactique, Ighil a essayé de réaliser plusieurs schémas tactiques en utilisant les joueurs qui étaient disponibles pour jouer, ce fut un bon exercice pour les joueurs. Réunion pour la gestion du stade La direction de l’ASO a envoyé une demande au wali de Chlef afin de trouver une solution avec la direction de la jeunesse et des sports pour la gestion du stade Boumezrag. L’équipe qui a perdu la gestion de ce stade la saison dernière a du mal à payer ses joueurs concernant les primes de matches à cause des revenus du stade qu’elle ne gère plus cette saison, une réunion entre les deux parties devrait se faire dans les jours à venir.

Messaoud
«Garder ce rythme»
Comment vous portez-vous cette semaine ? On est dans de bonnes conditions morales surtout après le dernier succès qui nous a beaucoup rassurés, on n’a plus de pression et on essaye d’en profiter pour travailler sereinement et loin des regards. On ne jouera pas cette semaine à cause du report du match de l’ESS pour le 1er octobre prochain, alors on essaye de préparer le prochain match face au MCA. Le report de ce match ne vous affectera-t-il pas ? C’est une arme à double tranchant, on peut perdre notre rythme de compétition, mais si on arrive à bien gérer cette période, on n’aura pas de soucis, ça nous permettra aussi de récupérer les joueurs blessés qui ont besoin de temps pour reprendre et cette période est la meilleure opportunité pour eux. L’équipe souffrait de rythme en seconde période, pensezvous qu’une telle période d’arrêt n’aggravera pas encore cette difficulté ? Je crois que le staff technique a noté tous les défauts et il tâchera de travailler avec nous ces lacunes afin d’avoir un meilleur niveau et améliorer notre condition physique. Peutêtre que la récupération nous fera du bien et nous permettra d’être plus frais physiquement. L’attaque de l’ASO a inscrit cinq buts en quatre matches, trouvez-vous que c’est une bonne moyenne ? Mis à part le premier match, l’équipe a bien négocié ses matches et l’attaque a pu marquer lors de ces rencontre, je crois que c’est de bonne augure pour nous et une bonne moyenne pour les attaquants, mais je crois que nous sommes loin d’atteindre notre vitesse de croisière car les attaquants peuvent faire nettement mieux. Après quatre matches, vous n’avez pas encore inscrit de buts, ça ne vous dérange pas ? Pas beaucoup, je suis un attaquant et c’est normal que je sois un peu impatient de marquer, mais tant que l’équipe gagne ça me rassure et j’espère que cette situation va se débloquer dans les matches à venir, le plus dur reste le premier but, par la suite, les choses devraient s’améliorer pour moi. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

10

N° 2411
Vendredi 20 septembre 2013

www.lebuteur.com

«Jouer au 5-Juillet, je suis d’accord, mais je ne suis pas content»
omme fut le cas avant le choc face à la JSK, Rolland Courbis, fidèle à lui-même, a tenu un point de presse hier durant lequel il a abordé plusieurs points. Durant toute la période qu’il a passée en face les journalistes, le technicien français s’est longtemps expliqué sur de nombreux sujets et parmi eux figure celui de la domiciliation du grand derby algérois au stade du 5-Juillet : «Il y a une grande différence entre être d’accord et être content. Je suis en Algérie, et je dois m’adapter à plusieurs habitudes, mais il se pourrait que je parte avant que je m’y adapte.»

Courbis
«Jouer cinq des six premiers matchs à l’extérieur, c’est beaucoup !»
Après avoir parlé du stade où le grand derby aura lieu et des expulsions, Courbis s’est étalé suer la programmation : «Je suis le seul au monde à entraîner une équipe qui a jouera cinq des six premiers matchs à l’extérieur. J’aimerais bien trouver un seul technicien qui vit la même situation que moi. Si jamais cela arrive, je l’inviterai à prendre un café et je lui dirai que lui c’est mon collègue.» En réalité, l’USMA a joué deux fois à domicile cette saison, ce fut face au MOB, puis le CABBA. que ça nous fera un petit déclic psychologique.»

Coup de gueule

USMA

Gasmi «Je ressens
une petite pression, mais prêt à tenir mon rôle»
Faisant parti des trois joueurs qui se sont présentés à la salle de conférences pour répondre aux questions des journalistes hier, Ahmed Gasmi est revenu sur la blessure dont il a souffert avant le match face à l’USMH : «Elle fait désormais partie du passé. Je me sens en bonne forme et je suis prêt à tenir ma place. C’est vrai que je ressens une petite pression à cause de la suspension d’Andria et la non-convocation de Ziaya, mais il va falloir que je gère bien cette situation et c’est ce que je compte faire.»

C

«A ce rythme-là, il faudra des contrats de trois semaines pour les entraîneurs»
Soumis à une forte pression à cause des résultats, Courbis a affirmé qu’il pourrait rentrer chez lui à tout moment : «A ce rythme-là, il faudra des contrats de trois semaines pour les entraîneurs de l’USMA.» Une façon d’exprimer son ras-le-bol des critiques qu’il a essuyées lui et ses joueurs après la défaite concédée face au CABBA.

«Mon souhait est de finir le match à onze, je suis d’ailleurs prêt à l’entamer à dix»
Contraint de finir les trois derniers matchs à dix, voire neuf, Rolland Courbis semble en avoir marre de vivre une telle situation, et face au MCA il espère qu’aucun de ses joueurs ne soit expulsé : «Mon souhait, c’est de finir le match à onze. Je suis d’ailleurs prêt à l’entamer à dix. Je donnerai un carton rouge à un Andria dans le vestiaire devant ses coéquipiers et lors du dernier quart d’heure je demanderai à l’arbitre d’aligner un onzième joueur comme ça nous ne risquerons pas de finir la partie amoindris.»

«Nous recevons le MCA à l’extérieur, et voilà pourquoi nous avions demandé d’avoir le vestiaire du Mouloudia»
Courbis et lors de cette conférence de presse à parler du match de ce samedi face au MCA : «Nous recevrons notre adversaire chez lui. Nous allons faire tout notre possible pour bien gérer ce match à l’extérieur alors qu’en vrai, c’est nous qui recevons les Mouloudéens. Ça ne sera pas facile face à une équipe dont les joueurs ont leurs repères sur cette pelouse, mais comme je l’ai toujours dit, nous serons difficiles à battre.» Et d’ajouter : «Le MCA reçoit au 5-Juillet. Pour sentir que nous allions jouer chez nous, nous avons demandé à prendre leur vestiaire. J’espère

«Seul mon président me soutient, ne soyez pas surpris donc si je dis un jour au revoir et merci !»
Rolland Courbis se sent seul contre tous, en tout cas c’est ce qu’il a laissé croire : «Seul mon président me soutient. Son soutien est une bouffée d’oxygène pour moi. Atteindre cinquante matches à la tête de la barre technique, c’est bien mais ne soyez pas surpris si je pars bien avant.» Les Usmistes savent ce qu’ils doivent faire s’ils veulent le voir rester encore l’entraîneur de leur club. Adel C.

«Le match se jouera sur des petits détails»
A propos de ce match face au MCA, il nous a dit : «Il se jouera sur des petits détails. Nous savons tous ce qui nous attend et nous ferons de notre mieux pour le remporter. C’est une rencontre spéciale pour nos supporters, à nous de bien la gérer afin d’avoir le dernier mot Inch’Allah.» A. C.

Ziaya, Benaldjia et Rabti non convoqués
En plus de Meftah, Andria et Bekakchi, les deux premiers suspendus tandis que le dernier est blessé, trois autres éléments ne seront pas concernés par le grand derby algérois demain pour des raisons purement technique. Il s’agit de Mehdi Benaldjia, Abdelmalek Ziaya et Djamel Rabti qui a été laissé à la disposition des U21.

A deux éléments près

Le coach a fait appel à 19 joueurs
Pour le match de ce samedi, le premier responsable du staff technique a fait appel à 19 éléments. Ce n’est donc que le jour du match qu’il écartera un joueur pour le laisser soit à la disposition de l’entraîneur des espoirs ou l’envoyer à la tribune de presse d’où il suivra ce choc de la cinquième journée. Même si rien n’a filtré quant à l’identité de ce joueur, tout porte à croire que c’est d’un défenseur qu’il s’agit. Nous y reviendrons…

C’est l’équipe de la finale qui jouera demain !
Plus que quelques heures seulement nous séparent du coup d’envoi du choc de la cinquième journée de la Ligue 1 qui opposera au stade 5-Juillet l’USMA au MCA. Pour le grand derby de la capitale, Rolland Courbis a décidé de faire confiance à ses cadres comme il l’a révélé lors de la conférence de presse qu’il a tenue hier. En effet, lors de ce point de presse, le technicien français a affirmé aux présents qu’il compte aligner un onze composé de pas mois de neuf éléments qui ont eu le privilège de jouer la dernière finale de la Coupe d’Algérie. Une finale remporté, pour rappel, par les Rouge et Noir sur le score d’un but à zéro. Sans aucune surprise, c’est donc Mohamed-Lamine Zemmamouche qui gardera la cage de son équipe. charnière centrale de leur équipe.

Bouchema sera titularisé, Koudri aussi…
Mokhtar Benmoussa ne sera pas le seul à faire sa première apparition officielle ce samedi, puisque Nassim Bouchema jouera lui aussi son premier match cette saison. Éloigné des terrains depuis plus d’un mois, le n°13 sera donc titularisé face à son ancienne équipe tout comme Hamza Koudri. Annoncé incertain en début de semaine, le natif de Mila sera en fin de compte présent sur la pelouse. Ils épauleront donc Djadiat et Feham dont la tâche sera beaucoup plus offensive.

Ferhat sera reconduit à droite, Benmoussa préféré à Boudebouda
En défense, Zinedine Ferhat occupera le poste d’arrière latéral droit. Un poste qu’il a déjà occupé après la sortie de Benamara juste après la pause face à l’USMH. Tous les deux de retour de suspension, Mokhtar Benmoussa a été préféré à Brahim Boudebouda. L’auteur de l’unique but de la finale fera donc sa première apparition officielle contre le MCA. Une équipe qui lui rappelle sûrement que de bons souvenirs. Khoualed et Chafaï formeront, quant à eux, la

La séance de visionnage a eu lieu hier
En fin de compte, ce n’est qu’hier que la séance de visionnage vidéo a eu lieu. Les joueurs ont revu des séquences du match du mardi face aux U21. Une séance qui s’est déroulée en présence des membres du staff technique.

Les non retenus ne se sont pas entraînés avec le groupe hier
Les trois joueurs non retenus pour le match de demain ne se sont pas entraînés hier après-midi avec le groupe. En effet, les Benaldjia, Ziaya et Rabti se sont contentés d’une séance spécifique avant d’être libérés. Si le dernier que nous venons de citer jouera en espoirs, les deux autres attaquants se contenteront de suivre cette rencontre à partir des tribunes ou sur le petit écran.

Gasmi et Seguer, la paire offensive des Rouge et Noir
Ahmed Gasmi n’a pas été titularisé jusque-là, mais il le sera face au MCA. Le joueur contraint de déclarer forfait contre l’USMH évoluera en pointe. Seguer aura pour mission de l’épauler. Auteur de deux passes décisives, Seguer qui a assisté à la victoire des siens de la tribune de presse le 1er Mai aura donc une occasion de prendre sa revanche sur le sort en participant à ce derby, mais surtout en brillant lors de ce rendez-vous. Adel Cheraki

Les abonnés auront droit à un accès gratuit
Comme c’est le cas à chaque fois que l’USMA reçoit au stade 5-Juillet, les supporters usmistes abonnés auront droit ce samedi une nouvelle fois à un accès gratuit aux tribunes. Pour accéder à l’enceinte olympique, ils devront se présenter à la porte 38.

Liste des convoqués
Zemmamouche, Mazouzi, Ferhat, Benamara, Baïteche, Boudebouda, Benmoussa, Laïfaoui, Khoualed, Chafaï, Koudri, Bouchema, El-Orfi, Djediat, Chettal, Feham, Seguer, Frioui, Gasmi.

Coup de vis

JSMB

www.lebuteur.com

N° 2411
Vendredi 20 septembre 2013

11

Même si la direction de Béjaïa a introduit un nouveau recours dans le dossier du joueur Kamel Zeghli, et au moment où l’on s’attendait à ce que la commission des recours et des qualifications tranche sur cette question durant la semaine écoulée, il n’y a rien eu concernant cette affaire. La JSMB, qui n’entend pas laisser ses intérêts bafoués, est décidée à ne rien lâcher dans cette affaire jusqu’à ce qu’elle obtienne gain de cause dans la mesure où, selon les dirigeants, le joueur est encore lié au club par un contrat jusqu’en juin 2014, et de ce fait, il se doit d’honorer ses engagements jusqu’au bout. Selon nos informations, la Ligue devrait se pencher sur ce dossier dans les jours qui viennent ; et selon les dirigeants béjaouis, elle tranchera en leur faveur. Pendant ce temps-là, Zeghli continue à s’entraîner avec le CSC, club avec lequel il a signé un contrat de trois ans contre un salaire de 40 millions de centimes.

Affaire Zeghli Rien de nouveau !

Saâdi apporte les derniers réglages A
24 heures du très attendu match contre le CABBA, tout semble au point à la JSMB qui effectuera cet après-midi sa dernière séance, avant cette importante rencontre que Saâdi et ses troupes se doivent de gagner, au risque d’envenimer davantage la situation. Deux semaines de préparation auront permis au staff technique de revoir beaucoup de choses, aussi bien sur le plan physique que technique. Toutes les lacunes constatées ont été passées au crible, et à quelques heures de la reprise de la compétition, Noureddine Saâdi semble satisfait du travail effectué. Lors de la séance d’aujourd’hui qui débutera à 18h, il aura à apporter les derniers réglages tactiques, car il va falloir être très appliqué sur ce plan face au CABBA qui se porte bien en ce début de saison, notamment à l’extérieur où, grâce à un bon dispositif tactique, a réussi de bons résultats, notamment face à l’USMA et au CSC. «Il faudra les empêcher de développer leur jeu», nous dira le coach béjaoui qui a bien étudié le jeu de son adversaire, avec ses points forts et faibles. Cela dit, le grand souci de Saâdi est bien son attaque. Durant toutes les séances de ces deux dernières semaines, il a multiplié

les exercices à ce niveau afin que les attaquants soient plus efficaces devant les buts. Car, lors des derniers matchs, l’équipe s’est bien créées des occasions, ce qui est une bonne chose par ailleurs, mais la finition et la concrétisation lui faisaient défaut. C‘est le plus grand problème de la JSMB que le staff technique a dû revoir plus que les autres. Des changements tactiques en vue On ne sait pas encore quels sont, avec exactitude, les plans de Saâdi en prévision de ce match, mais tout porte à croire qu’il y aura des changements par rapport au dernier match contre l’ASO, que ce soit sur le plan de l’effectif ou du point de vue stratégique. En défense par exemple, il se pourrait que le coach opte pour trois défenseurs axiaux, Zafour, Mebaraou et Coulibaly. Il se peut aussi qu’Aggoune soit aligné à gauche de la défense, comme il est possible que Tatem soit aligné à l’occasion. En tout cas, plusieurs options sont entre les mains de Noureddine Saâdi qui devra trouver la meilleure formule pour réaliser la première victoire de la saison et en même temps, un nouveau départ S. H.

Megatli «Je commencerai à
Ultime séance avant la mise au vert
La JSM Béjaïa effectuera aujourd’hui Légers en fin de journée sa dernière séance d’enchangements traînement, avant de recevoir le CABBA sur la liste des 18 ce samedi. La séance est prévue à La liste des joueurs convoqués l’heure du match, c’est-à-dire à 18h. Et pour le match de ce samedi, devrait l’on s’attend à ce que le staff technique connaître quelques changements par rapapporte la les derniers réglages sur port aux derniers matchs. Suite à la défecson effectif, après plus de deux setion de Niati qui sera absent pour cause de maines de travail. A l’issue de cette suspension, Noureddine Saâdi aurait pensé à ultime séance, les camarades de Tatem. L‘ex-Harrachi devrait effectuer à l’ocBrahim Zafour entreront en mise casion sa première apparition officielle de la au vert à la résidence Providencia saison sous les couleurs de la JSMB. qu’ils quitteront demain peu Comme nous l’avons rapporté récemavant le coup d’envoi de la ment, Tatem a travaillé très dur et rencontre serait prêt pour reprendre la compétition. Comme nous l’indiquions hier, Amine Megatli est rentré de Tunis où il est allé enlever la broche qu’on lui avait posée au niveau du genou gauche, une opération qui s’est déroulée dans de très bonnes conditions, selon l’intéressé. Contacté par nos soins hier après-midi, le défenseur béjaoui nous a fait savoir que le professeur Trabelssi lui a tracé un autre programme de rééducation de deux semaines. «Je vais suivre un programme spécial pour une rééducation de deux se-

courir dans deux semaines»
maines. Après, je vais commencer à courir, Inchallah. Je vais devoir suivre un programme en solo pendant une certaine période.»

«Je pourrais reprendre la compétition au mois de novembre»
Megatli s’est montré très soulagé après cette dernière visite chez son médecin traitant. Car, selon lui, «le professeur Trabelsi s’est montré très rassu-

rant. L’examen de contrôle a été très satisfaisant, il a montré que je me suis bien remis de ma blessure et que mon état de santé a bien évolué. Il m’a rassuré quant à mon avenir en m’affirmant qu’il me sera possible de reprendre à jouer dès le mois de novembre», nous a-t-il confié, en précisant qu’il devra d’abord intégrer le groupe à l’entraînement et prendre part à quelques matchs amicaux. Car, comme on le sait, Megatli ne pourra pas être qualifié avant la deuxième période des enregis-

trements qui débutera lors du prochain mercato hivernal.

S. H.

points resteront à Béjaïa»
nouveau départ en championnat. Vous allez affronter une équipe qui voyage bien et qui a enregistré de très bons résultats hors de ses bases. Un commentaire ? C’est vrai, le CABBA a réalisé de bons résultats lors de ses deux derniers déplacements. Il est sûr qu’il se déplacera à Béjaïa avec la même mentalité et les mêmes objectifs, pour confirmer sa bonne santé et récupérer surtout les points perdus à domicile contre Aïn Fekroun. C’est ce qui rendra notre mission encore plus difficile, mais nous sommes conscients de tout cela et on n’a pas l’intention de se laisser faire. Bien au contraire, nous allons tout faire pour que les trois points de cette rencontre restent ici à Béjaïa. Pensez-vous que la victoire arrangera les choses et remettra de l’ordre dans la maison ? Oui, j’en suis convaincu. La victoire mettra certainement fin à cette petite crise et chassera définitivement le doute qui nous guette. Elle va nous redonner confiance pour mieux aborder nos prochains matchs, à commencer par celui de mardi prochain contre l’ESS. Qu’en est-il de votre état de santé ? Je vais mieux, je ne souffre plus de douleurs que je ressentais après la blessure que j’ai contractée contre l’ASO. C’est ce qui m’a permis de m’entraîner toute la semaine sans le moindre souci. Un dernier mot ? Je veux lancer un appel à nos supporters pour venir en nombre ce samedi, afin de nous soutenir et nous encourager pour réaliser ensemble une belle victoire qui sera synonyme d’un nouveau départ. C’est un match d’une extrême importance pour nous et, nous avons besoin d’eux pour passer ce cap, surtout en ces moments difficiles. De notre côté, nous leur promettons que nous allons tout faire pour leur rendre le sourire. Entretien réalisé par S. H.

Hammouche «Les trois

Haïmoudi au sifflet
Le match de ce samedi entre la JSMB et le CABBA sera dirigé par l’arbitre international, Djamel Haïmoudi. Ce dernier sera assisté de Bouhassoune et Itchiali, alors que le quatrième arbitre a pour nom Bououassa. C’est la deuxième fois en une semaine que Haimoudi dirige un match au stade de l’Unité Maghrébine, après avoir arbitré le week-end dernier la rencontre entre le MOB et le MCEE. Il est à noter aussi, que le match des U21 entre la JSMB et le CABBA sera dirigé par le trio Amraoui, Salah et Saâdi de la Ligue régionale d’Alger.

Hammouche est complètement rétabli de sa blessure à la tête. A l’image de tout le groupe, il est convaincu que son équipe réagira samedi prochain face au CABBA et empochera les trois points de la victoire. Quel est l’état des lieux au sein du groupe à l’approche du match face au CABBA ? Tout va bien et l’équipe est fin prête pour reprendre la compétition, après deux semaines de travail intense où nous avons revu tout ce qui n’a pas marché auparavant. Nous avons travaillé dur en prévision de la reprise du championnat et, notre prochain match contre le CABBA que nous devons gagner après les mauvais résultats enregistrés depuis le début du championnat, notamment à domicile où la chance et la réussite n’étaient pas au rendez-vous. Tout le monde est décidé à donner le meilleur de soi pour sortir de cette crise. Vous ne pensez donc qu’à la victoire face au CABBA ? Tout à fait. D’ailleurs, on n’a pas vraiment le choix. Comme je viens de vous le dire, nos précédents résultats nous obligent à réagir et à mettre fin à cette série noire à laquelle nous nous n’attendions pas. Je suis sûr qu’on est en mesure d’empocher les trois points de la rencontre et effectuer par là même notre

Les derbys kabyles et béjaoui seront retransmis en direct
Les deux derbys régionaux que la JSMB disputera respectivement contre la JSK le 28 septembre au stade 1er-Novembre de Tizi Ouzou et face au MOB le 25 octobre au stade de l’Unité-Maghrébine seront retransmis en direct sur le petit écran. Cela a été annoncé hier jeudi par la Ligue de football professionnel qui a dressé la liste de tous les matchs qui seront télévisés durant cette phase aller du championnat.

La LFP arrête les dates et les horaires des matchs de la phase aller La LFP, sur son site officiel, vient d’arrêter les dates et les horaires des matchs qui restent à jouer durant toute la phase aller. Le programme de la JSMB est le suivant :
Samedi 21 septembre à 18h : JSMB-CABA (5e journée) Mardi 24 septembre à 18h : ESS-JSMB (match en retard) Samedi 28 septembre à 17h45 : JSK-JSMB (6e journée) Samedi 05 octobre à 18h : JSMB-MCEE (7e journée) Samedi 19 octobre à 16h : USMH-JSMB (8e journée) Vendredi 25 octobre à 18h : JSMB-MOB (9e journée) Samedi 02 novembre à 16h : JSS-JSMB (10e journée) Samedi 09 novembre à 18h : JSMB CRBAF (11e journée) Samedi 23 novembre à 17h45 : CSC-JSMB (12e journée) Samedi 30 novembre à 13h : JSMB-MCO (13e journée) Samedi 14 décembre à 20h : USMA-JSMB (14e journée) Samedi 28 décembre à 18h : JSMB-CRB (15e journée).

12

N° 2411
Vendredi 20 septembre 2013

www.lebuteur.com

Coup de chiffon

USMH

Verra-t-on un autre visage des Harrachis ?

El Harrach veut se mettre à l’abri
acer Bechouche, désigné entraîneur intérimaire, a dressé la liste des joueurs qui feront le voyage à El Eulma. Il a convoqué toute la composante, en prenant en considération même les joueurs blessés. Il compte énormément sur le retour d’Azzi, ce joueur polyvalent qui aura un rôle important à jouer ce saUne medi contre le MCEE. Après délégation de 32 avoir supervisé l'adversaire personnes, dont 19 lors de son dernier match joueurs face à la JSMB, Bechouche La délégation harrachie sera compo- a une idée claire sur sa sée de 32 personnes, dont 19 joueurs, en composante. Il a dû trouplus des staffs médical et technique et ver un schéma à adopter quelques dirigeants ainsi que du garde- pour cette rencontre. Il y matériel de l'équipe. Bechouche a aura certainement beaupris tout son effectif, hormis coup de changements par quelques jeunes blessés, resrapport au match précédent. Il tés à El Harrach. devra jouer sur des contres et fermer toutes les issues de jeu à l'adversaire, lequel recèle une atSaïdi taque redoutable. L’ancien déau sifflet fenseur ne veut surtout pas La commission d'arbitrage prendre le risque d'ouvrir le de la Ligue nationale de football jeu. Les Harrachis doivent (LNF) a désigné l'arbitre Saïdi pour diriger la rencontre entre l'USM Har- être efficaces en procédant par des contre-attaques rach et le MCEE, prévue demain au pour surprendre leur adstade Zeghar (18h). Il sera assisté de Hadj Saïd et Rezgane. L'USMH occupe versaire.

N

chouche pour assurer l’intérim, en l’absence de Charef qui se fait désirer, est susceptible de provoquer ce tant attendu déclic psychologique. En effet, l’ancien défenseur des Jaune et Noir souhaiterait bien rééditer le coup de la saison passée lorsqu'il avait réussi à enchaîner trois succès consécutifs, dont deux à l’extérieur. Même si sa mission s'annonce cette fois plus compliquée, Bechouche s'est donné à fond cette semaine, en axant son travail sur le plan physique, avant de se tourner vers l'aspect psychologique. Autant dire que le coach harrachi table beaucoup sur le match de demain pour réussir son baptême du feu.

devra désigner ses 18, après la séance de décrassage prévue en fin d’après-midi à El Eulma. Un effectif qui ne connaîtra pas de grandes surprises, surtout qu'il comptera sur la composante qui a affronté l’USMA. Les seuls changements concerneront l'incorporation attendue de Azzi, vu qu'il y aura bien deux absences de marque dans la défense, avec Belkaroui qui se plaint de douleurs au dos.

Il ne laisse rien au hasard
Bechouche, qui pense beaucoup plus au match d'El Harrach, estime que son équipe a toutes les chances du monde de revenir avec un résultat positif. C'est ainsi que le coach harrachi est en train de baser son travail sur le plan psychologique, donnant de l'importance au moindre détail, pour mettre dans les meilleures conditions psychologiques ses éléments, en perspective de ce match. Il faut dire qu'il est très important pour l’adjoint de Charef de gagner et extirper son équipe de la zone rouge.

la dernière place au classement de la Ligue 1 avec zéro point, alors que le MCEE se trouve à la 10e position avec 4 points.

On attend l'effet Bechouche
La désignation de Be-

Le coach tient son onze
Bechouche tient son onze et il ne reste qu’à désigner les cartes qu'il utilisera en tant que jokers lors de ce match. Il

Ils se sont regroupés entraîne ments à devant le siège de l’heure du match l’APC

Les

Des supporters demandent la démission des dirigeants
Ça chauffe du côté des tribunes de l’USMH, même si le président Mohamed Laïb a fourni de gros efforts l’été dernier pour conserver les meilleurs joueurs et signer des venues prometteuses, n'en déplaise a un grand nombre de supporters qui ont demandé sa démission avant-hier sur la placette d’El Harrach où quelques banderoles ont été déployées par un autre groupe de supporters demandant que Boualem Charef l’entraîneur reste à l’USMH.

Cette semaine, les entraînements se sont déroulés à 18h, autrement dit à l’heure du match, au complexe sportif de la Protection civile. Ce choix est dû à la chaleur de la journée, mais aussi et surtout parce que la rencontre contre le MCEE est prévu en fin de journée. La dernière séance a été axée sur le plan tactique car Bechouche veut absolument consolider ce côté, surtout que les joueurs sont encore loin de leur vitesse de croisière et qu'ils doivent être prêts sur le plan tactique devant un adversaire qui semble inspiré ces derniers temps et qui est revenu avec une victoire de Béjaïa.

Mazari «Ce sera un match ouvert à tous les pronostics»
A la veille de votre match face au MCEE, comment se déroule la préparation ? On travaille comme d'habitude avec un grand sérieux, il y a beaucoup de concentration, car il s'agit d’une rencontre importante pour l’avenir du club. On est conscients de cette responsabilité et le groupe est décidé à réaliser un résultat positif. Pensez-vous que l'équipe est prête sur le plan mental, après quatre défaites consécutives ? Il est vrai que le groupe est toujours affecté sur le plan moral, mais cela ne veut pas dire que nous allons perdre. Dans l’état actuel, on n’est jamais sûr de l’issue du match. Tous les pronostics sont ouverts. Mais pour que l’équipe retrouve tous ses moyens, on a besoin de temps et de quelques résultats positifs. Comme le groupe est toujours atteint, comment comptez-vous procéder ? On essayera de remédier à cela par la volonté de gagner. On jouera devant un adversaire costaud et ça nous motivera afin d'être à la hauteur de cet événement, on doit se surpasser afin d'arriver à franchir cet obstacle. Notre force a toujours été notre solidarité sur le terrain où les joueurs se donnent à fond. Vous êtes l'un des joueurs les plus influents dans le jeu de l'équipe, continueriez-vous votre mission comme milieu offensif ? Je ne sais pas, ça dépendra de la mission que j'aurais le jour du match. Vous savez bien que je joue dans différents postes, donc seul l'entraîneur est capable de vous répondre. Pour moi, l'essentiel est de jouer, tenir mon rôle et d’aider mon équipe pour avoir un bon résultat.

On parle beaucoup, à El Harrach, du match contre le MCEE. Chose qui prouve qu'une pression très importante pèse de plus en plus au fil des jours sur les épaules des joueurs appelés à assurer le plus tôt possible le maintien. Ayant raté bêtement des victoires à leur portée, notamment face au CSC et à l’USMA, les Jaunes et Noirs qui patinent à la 16e place du classement, avec zéro point, se Bechouche : «On a des voient dans l'obligation de gagner au moins deux matchs. joueurs capables de Une mission qui n'a rien de farelever le défi» cile pour les coéquipiers de «On dispose d'un groupe de Hendou, si l'on voit de plus joueurs capables de relever le défi près le calendrier qui les atqu'on s'est fixé, celui de replacer tend pour le reste de la saison. l'USMH à la place qui lui sied. La Comme n'importe quelle forconfrontation face au MCEE sera certainement difficile mais plaisante mation qui veut se mettre à en même temps car elle va opposer l'abri de toute surprise, deux bonnes formations, le MCEE l’USMH pense surtout à faire est une équipe que je respecte beau- le plein à domicile. C'est pourcoup. Une victoire permettra à notre quoi on pense déjà à ce match formation de s’accrocher à notre ad- contre le MCEE qui est en versaire du jour au classement, tous train de faire la Une de l'actuames joueurs sont conscients de l'im- lité, avant celui contre le MCO. portance de cette partie», nous dira Bechouche, avant d'enchaîner : Départ aujourd'hui «Pour l’instant, notre objectif est de à 11h sortir de ce marasme dans lequel Pour son déplacement à El nous nous sommes retrouvés, et Eulma, l'USMH prendra l’auaprès on verra !» toroute Est, ce matin à 10 N. R. heures, pour un voyage qui durera trois bonnes heures. L’arrivée est prévue juste en début d’après-midi où Bechouche a programmé une séance de décrassage qui se déroulera aux alentours de l’hôtel.

Avez-vous une idée sur la forme actuelle de votre adversaire ? Nous les avons vus jouer lors de leurs derniers matches en championnat, c'est une équipe très connue et qui pratique un football moderne, les choses seront très difficiles, mais ça sera jouable aussi pour nous, leur façon de jouer intéresse plutôt l'entraîneur qui devra instaurer son schéma tactique. Pour nous, c'est notre forme qui nous intéresse et aussi les trois points. Pensez-vous à une victoire ? Certainement. Réaliser une victoire a beaucoup de bienfaits car ça donnera plus de confiance au groupe, et ainsi on pourra aborder la suite des matches avec moins de pression. Nous sommes conscients de l'importance d’une victoire et nous ferons tout pour réaliser un bon résultat. Entretien réalisé par Nacer Eddine Ratni

Coup fourré

MCO

www.lebuteur.com

N° 2411
Vendredi 20 septembre 2013

13

Les responsables du Mouloudia ont réussi à le chiper à l’ASO

Chadli Amri a signé
a direction du Mouloudia d’Oran a trouvé un accord avec Chadli Amri. Ce dernier a signé hier soir un contrat de deux ans avec le MCO. Les événements se sont déroulés à une grande vitesse ces dernières 48 heures dans cette affaire. Les dirigeants du Mouloudia ont réussi à chiper le joueur de l’ASO Chlef avec lequel l’ancien joueur de Mayence était en contacts très avancés. Les négociations entre la direction du club et le joueur remontent à l’été dernier. A cette époque, l’ancien joueur de l’EN était sur le point de rejoindre la formation d’El Hamri avant que les négociations n’échouent à la toute dernière minute. On pensait alors que le dossier était définitivement clos, mais voila que les responsables du Mouloudia ont décidé de relancer récemment le joueur qui a finalement accepté de porter le maillot rouge et blanc du MCO.

Les Hamraoua ne jurent que par la victoire
ball séduisant. Mais les Moulouest avec une déens devront allier manière et grande détermination résultats pour engranger le maxique les gars mum de points. Même s’il est encore top tôt d’établir un premier d’El Hamri bilan, il faut reconnaître que poursuivent leur préparation l’équipe reste sur une série de pour le match de ce samedi face au CS Constantine. Les coéqui- trois matchs sans le moindre succès (NDLR : deux nuls face au piers d’Amrane savent qu’ils sont MCA et l’ESS et une défaite à plus que jamais dans l’obligation Tizi Ouzou face à la JSK). Du de remporter le math de ce samedi, afin d’oublier définitive- coup, les coéquipiers de Belabbes ment la défaite de samedi dernier seront ce samedi dans l’obligation de gagner face au CSC. concédée face à la JSK et mettre Conscients de l’importance de un terme à une mauvaise série de cette rencontre, les hommes de trois matchs sans le moindre reSolinas semblent déterminés à vers. Mais la mission des Moubattre le CSC. Plusieurs joueurs loudéens ne sera guère facile ce avec lesquels nous avions discuweek-end face à une bonne tés ces derniers jours, nous ont équipe du CSC qui occupe la première place au classement et fait savoir qu’ils sont armés d’une grande volonté pour battre le qui reste sur une très bonne série CSC. de trois succès consécutifs. Mais Riad O. en dépit de la force de l’équipe adverse, les Hamraoua sont déBousseter terminés à récolter les trois au sifflet points du match de ce saLe match Mouloudia d’Oranmedi. En effet, les coéquiChabeb de Constantine, comptant piers d’Aouamri ne jurent pour la cinquième journée de chamque par la victoire. pionnat de Ligue1, sera arbitré par Mettre un terme à une série Bousseter. Ce dernier sera assisté dans sa de trois matchs tâche par Haci et Schamby. Nader.A a été désigné comme quatrième arbitre. Le sans succès match qui opposera les U21 du MCO Du côté des supporters, au CSC sera dirigé par Oukil.W, l’on est bien satisfait de la Arbaoui et Ali Abdellah de la qualité du football développé Ligue d’Oran de football. par l’équipe en ce début de saison. Tous les fans du Mouloudia s’accordent à dire que leur team pratique actuellement un foot-

L

C’

C’est Haddou qui l’a convaincu de rejoindre le Mouloudia
Selon les informations en notre possession, c’est le manager général du MCO, Haddou Moulay, qui a convaincu Chadli Amri de rejoindre la formation d’El Hamri. C’est d’ailleurs Haddou qui a mené les négociations avec l’ancien joueur de Kaiserslautern. Après que le joueur eut donné son accord de principe à Haddou, le président du club, Djebbari, a rencontré avant-hier soir Amri Chadli à l’hôtel Le Méridien pour finaliser le transfert. D’aucuns estiment que le recrutement de l’an-

cien joueur de l’EN sera bénéfique pour le Mouloudia, au vu des ses qualités techniques et de son expérience.

Il sera présenté à la presse dimanche
Après avoir tout conclu avec lui, Amri Chadli devait parapher hier un contrat d’une durée de deux ans avec le MCO. Toutefois, le joueur ne sera présenté que dimanche prochain à la presse. Le problème de la qualification du joueur au Mouloudia ne devrait pas se poser, dans la mesure où Amri Chadli pourrait prochainement jouer au MCO puisqu’il a déjà porté le maillot de l’EN.

Il entamera lundi les entraînements avec le groupe
A en croire une source autorisée,

le manager général du MCO, Haddou Moulay, a demandé l’avis de l’entraîneur, Solinas, avant de le faire signer au club. L’ancien entraîneur de la JSMB a, selon notre source, donné son accord pour le recrutement du joueur. Amri, et après avoir fait un saut au stade Ahmed-Zabana avant-hier pour assister à l’entraînement de l’équipe, devait effectuer un premier entraînement hier avec le préparateur physique du club, Paolo Miranda. L’ancien joueur de Kaiserslautern devait aussi passer la traditionnelle visite médicale avant de signer dans la soirée un contrat de deux ans avec le club. Il est à noter qu’Amri Chadli devrait entamer sa préparation avec le groupe lundi prochain. Riad O.

Hichem Cherif «Le CSC n’a rien à espérer à Zabana»
Défaits le week-end dernier à Tizi Ouzou, les Hamraoua vont devoir se ressaisir ce samedi face au CS Constantine. Les gars d’El Hamri, qui restent sur une série de trois matchs sans victoire, sont motivés à bloc pour surpasser l’obstacle de la très solide équipe du CSC. L’attaquant du MCO, Hichem Cherif, affirme que son équipe est prête pour le rendez-vous de ce samedi, ajoutant que la formation de la ville de Cirta n’aura rien à espérer au stade Zabana.
Tout d’abord, comment se déroule votre préparation pour le match de ce samedi face au CSC ? Nous nous préparons bien pour cette rencontre. Malgré la défaite concédée le week-end dernier à Tizi Ouzou face au CSC, nos supporters sont venus en masse aux entraînements pour nous soutenir. Cela nous a fait beaucoup de bien sur le plan mental et nous permet de bien préparer le match de ce samedi face au CSC. Nous sommes sereins et nous travaillons très dur à l’entraînement pour renouer ce samedi avec le succès. Nous sommes conscients de la tâche qui nous attend ce week-end et, nous allons faire tout notre possible pour battre le CSC et ajouter trois nouveaux points à notre besace. Avec du recul, comment expliquez-vous votre dernière défaite concédée face à la JSK ? Sincèrement, j’estime que nous avions très bien joué face à la JS Kabylie. En toute modestie, je dirai que nous avions dominé notre adversaire et nous aurions facilement pu revenir de Tizi Ouzou avec au moins le point du match nul. Malheureusement, nous avions manqué un peu d’efficacité en attaque. Nous avions encaissé deux buts dans des moments où l’on s’attendait le moins. Franchement, cette défaite nous a fait mal, car, j’estime que nous avions la possibilité de revenir de Tizi Ouzou avec un bon résultat. Mais bon, nous allons devoir vite oublier ce revers et se concentrer sur nos prochains matchs, à commencer par celui de ce samedi face au CSC. N’êtes-vous pas un pu inquiets, vu que votre équipe reste sur un série de trois matchs sans victoires ? Non, pas du tout. Au contraire, j’estime que nous avons réalisé un bon démarrage en championnat par rapport aux précédentes saisons. Notre satisfaction cette saison demeure dans le fait que nous développons un beau football. Je pense que nous sommes sur la bonne voie. Il faut continuer à travailler afin de s’améliorer davantage et être meilleur lors des prochaines journées de championnat. Aussi, j’estime qu’il ne faut pas tirer des enseignements après seulement quatre journées de championnat, il faut attendre au moins la fin de la phase aller pour nous juger. Comment se présente pour vous votre prochain match face au CSC ? Il est clair que ça va être un match difficile, car nous allons affronter le leader de la Ligue 1. Le CSC est une très bonne équipe qui reste sur une impressionnante série de trois succès consécutifs. Et renferme dans ses rangs des joueurs d’expérience. Ainsi, notre mission sera très difficile, mais nous allons faire tout notre possible pour décrocher les trois points de ce match. Nous n’avons pas d’autre choix que de récolter le gain de cette rencontre. Avouez tout de même que votre mission sera difficile ce samedi face au CSC… Bien sûr, et nous mesurons parfaitement la difficulté de notre tâche. Mais, je pense que nous avons les moyens pour surpasser l’obstacle du CSC. Avec le soutien de nos supporters, nous serons en mesure d’infliger au CSC sa première défaite de la saison. Un mot pour les supporters… Je demande à nos supporters de venir en masse au stade pour nous soutenir face au CSC et, nous leur promettons de donner le meilleur de nousmêmes. Le CSC n’a rien à espérer ce samedi à Zabana. Nous promettons à nos fans de leur offrir la victoire face au CSC, InchAllah. Entretien réalisé par Riad O.

14

N° 2411
Vendredi 20 septembre 2013

www.lebuteur.com

Coup neuf

ESS

Faruk Hadzibegic, nouvel entraîneur de l’Entente
our remplacer Hubert Velud, le choix de Hammar s’est porté sur un technicien très expérimenté. Il s’agit du FrancoBosniaque Faruk Hadzibegic qui est âgé de 56 ans (il est né le 7 octobre 1957 à Sarajevo). Il est libre de tout engagement depuis son départ d’Arles Avignon, il y a de cela un peu plus d’une année. Actuellement, il fait partie d’une commission technique auprès de l’UEFA.

Djahnit out Il est certain que Madoui aura toutes les peines du monde pour rassembler un nombre de joueurs suffisants pour le match de demain face au CAB. Un autre élément est venu s’ajouter à la longue liste des joueurs indisponibles. Il s’agit d’Akram Djahnit qui n’a pas pu s’entrainer lors des deux dernières séances.

P

accord pour entraîner l’équipe de Sétif et cela pour une mensualité de 12 000 euros. La durée de l’engagement qu’aura à signer le technicien bosnien serait de 21 mois.

belle technique, inhabituelle pour un défenseur central.

Une longue carrière d’entraîneur
Le nouveau coach sétifien n’a jamais exercé en Afrique, ni même dans un pays arabe. Cependant, il possède une solide expérience acquise en dirigeant plusieurs clubs européens. Nous citerons en vrac le FC Sochaux, le Bétis Séville, l’ES Troyes AC,les clubs turcs de Diyarbakirspor et Denizlispor, Niort, Bastia et enfin Avignon. Hadzibegic a même dirigé la sélection bosniaque durant une année en 1999. A. F.

Défenseur de charme de l’exYougoslavie
Avant d’embrasser une carrière d’entraîneur en 1995, Faruk Hadzibegic a été un excellent joueur. Evoluant au poste de défenseur central, il a défendu les couleurs de Sarajevo, le Bétis Séville, le FC Sochaux et le Toulouse FC. Il compte 61 sélections avec l’équipe de Yougoslavie avec laquelle il s’est distingué grâce à une

Il doit passer une échographie
Djahnit souffre de fortes douleurs au niveau du genou et le médecin qui l’a examiné lui a prescrit certains examens médicaux dont une échographie et cela pour déterminer avec exactitude la nature cette blessure. Bien sûr, Kheireddine Madoui ne pourra pas compter sur les services de Djahnit pour la rencontre face au CA Bizerte.

Un salaire de 12 000 euros
Lors de la discussion qu’il a eue avec Hammar Faruk Hadzibegic a donné son

Madoui «Sortir de cette épreuve la tête haute»

quera pas car le match est quand même un derby. Notre métier exige de nous d’être imperméable à toutes les tensions venues de l’extérieur et mener à bien le programme préétabli et surtout notre mission. Nous voulons quitter cette coupe de la CAF la tête haute.»

Suite aux différents examens médicaux, il s’est avéré qu’une imPour les Sétifiens, le but recherché lors du mobilisation de la jambe est match de ce samedi est surtout de sauver l’honindispensable pour Nadji. Le neur. L’Entente est toujours à la recherche de sa Pour le technicien sétifien Kheimédecin traitant a préféré première victoire dans cette épreuve, puisqu’elle reddine Madoui, il n’est pas pour cela la résine au plâtre. question de ne pas prendre au compte deux défaites et trois nuls. Même s’ils sont La résine est un matériau sérieux ce tout dernier match confrontés à la triste réalité, les joueurs font preuve de poules. Il dira en substance : utilisé pour réaliser une imd’un certain optimisme. Un bon résultat est plus que «Bien sûr, mes joueurs abordemobilisation de contention. conseillé pour retaper un moral qui, le mois que l’on ront ce match avec une certaine Le plâtre et la résine ont leur puisse dire, est au plus bas. Mais l’ é quipe chère à amertume. Par rapport à notre utilité, même les deux à la Hammar a-t-elle les moyens pour obtenir un bon match face au TP Mazembe, j’ai fois. Ils peuvent être associés. résultat ? C’est justement ce qui inquiète le mon idée sur ce qui doit être améUne petite bande de rélioré, au plus vite avec le travail. Je plus, les supporters sine permet d’imperpeux vous dire que nous sommes prêts de l’ESS. Khedhaïria à relever ce défi. La pression ne manméabiliser le plâtre.

Pour un baroud d’honneur face au CA Bizerte

De la «résine» pour Nadji

Ferrahi pour le remplacer
Djahnit absent, c’est Ferrahi qui aura à le remplacer. Ce dernier avancera d’un cran et laissera Legraa se charger de la récupération.

mis au repos

L’ESS a perdu tous les matchs sans enjeu

Le moins que l’on puisse dire est que les Sétifiens ne trouvent pas du tout leurs marques quand il s’agit pour eux de jouer un match qui, comme on dit, «compte pour du beurre». L’ESS avait été battue en 2006 par Annaba, il s’en suivra des défaites contre l’ASO, l’OMR, le MCA, le MCEE, l’USMA et la saison passée contre le CSC. Pour ce qui est des compétitions africaines, ce samedi, ce sera la première fois que l’ESS joue un match qui est totalement dépourvu d’enjeu. Les Sétifiens ayant perdu tout espoir de se qualifier pour les demiDelhoum finales après la défaite concédée à Lubumbashi.

Comme nous l’avions annoncé, m’a rassuré» Nadjib Ghoul sera titularisé au poste Nadji nous dira que son de gardien de but ce samedi. Il jouera en absence n’excèdera pas lieu et place de Khedhaïria qui, pour la deux semaines : «Bien circonstance, sera mis au repos. Le garsûr, il est toujours embêdien international de l’ESS n’est pas tant pour un joueur de convoqué pour la rencontre de ce sarester au repos. Cependant, medi. Le jeune Saadoune aura à les propos de mon médecin suppléer Ghoul, le cas ont été rassurants. Ma période échéant. d’arrêt sera de tout au plus, deux semaines.»

«Le médecin

Et de 5 !
L’absence de Djahnit pour le match de ce samedi vient s’ajouter à celles de quatre autres joueurs. En effet, Delhoum et Karaoui sont suspendus. Madouni et Nadji, de leur côté ont déclaré forfait pour cause de blessure. A. F.

A. F.

Nouvelles du CA Bizerte
qMehdi Ben Gharbia le président du CAB veut que le stade de Bizerte soit opérationnel dans les plus brefs q délais. Il a lancé, à cet effet, un appel aux autorités : «Pour

suspendu pour cause de «récidive»

L’appel du président

q

Avant toute chose, quelles sont les nouvelles ? améliorer nos recettes, nous demandons à notre public, à la Elles sont excelmunicipalité de Bizerte, au ministère des Sports ainsi lentes. Nous nous qu'au gouvernorat de Bizerte d'activer incessamment l'hosommes préparés comme mologation du stade 15-Octobre afin de pouvoir bénéficier il se doit pour le match de ceBenchadi d'une capacité d'accueil plus importante pour les prochains samedi. Nous regrettons bien à la place matchs et surtout la demi-finale de la CAF.» sûr les nombreuses absences de Legraa qui affectent l’équipe. A l’occasion de la réception du CA BiConférence de presse Que pensez-vous des zerte, Madoui a décidé d’effectuer plude Mondhor Kebaïer équipes que vous avez sieurs changements dans son équipe. Legraa, qui évoluera au poste de milieu récuqA l’occasion du match de la 6e et dernière rencontrées jusque-là, pérateur, cèdera sa place à Benchadi sur le journée du groupe B de la Coupe de la Conféen Coupe de la CAF? flanc gauche de la défense. Ziti retrouvera sa Ce sont de très bonnes dération prévu samedi au stade 8-Mai de Sétif entre place au poste équipes et elles l’ont monde latéral le CABizertin et l'ES Sétif, l’entraîneur bizertin MonLa tré contre nous. Le TP tout dhor Kebaïer a tenu une conférence de presse avant le droit. réunion comme le CAB, les deux départ de la délégation en présence de deux de ses technique équipes qui se sont quajoueurs. Il a précisé que son équipe fera le maximum ce matin lifiées pour le dernier pour gagner ce match et envoyer ainsi un message fort à Un document comportant tout le procarré, sont des formason futur adversaire pour les demi-finales. gramme avant le match de ce samedi a tions très accrocheuses. été remis aux dirigeants sétifiens. Il y Cette phase de poules a est stipulé entre autre que la réunion Une délégation de 37 personnes été, comme cela était technique d’avant-match se dérouleqLa délégation tunisienne qui est arrivée à Sétif hier rait aujourd’hui. Une conférence prévu, très serrée et cela en début de soirée est forte de 37 personnes. La liste de presse sera organisée à au vu des résultats enregisl’issue de cette réunominative qui a été reçue par la direction de l’ESS ne comtrés jusque-là. nion. portait que 32 noms.

La commission de discipline de la CAF a répondu à la requête émise par les dirigeants sétifiens en ce qui concerne la suspension de Delhoum. Ce dernier s’est vu infliger un match de suspension supplémentaire et cela en sa qualité de récidiviste. Cette sanction qui, apparemment est une exclusivité de la CAF, a pour but de limiter le nombre d’avertissements et d’exclusions lors des compétitions organisées par l’instance africaine.

Benchadi «Quand on voit le degré de professionnalisme du TP Mazembe, il n’y a aucun regret à avoir»
Vous aurez à en découdre avec le CA Bizerte ce samedi. Un commentaire. Si cette équipe se trouve en demi-finale de la coupe de la CAF, c’est qu’elle a des qualités et nous devons nous en méfier. De nos jours, il n’y a pas de match facile. Ce match est sans enjeu, si ce n’est celui de défendre honorablement les couleurs que nous portons. Que savez-vous de cette équipe ? Je suis persuadé que nous allons jouer contre une équipe qui ne lâchera rien, et cela ne veut pas dire que nous n’avons pas toutes nos chances. C’est jouable et il nous faut y croire, c’est tout. De toutes les manières, nous viserons la victoire. Quelle est l’équipe qui fait figure de favori dans ce match ? Cette équipe de Bizerte a beaucoup de qualités et d’atouts, mais sûrement quelques défauts. A nous de les déceler et de les exploiter. De toutes les façons, ce match nous permettra d’oublier nos derniers déboires. Vous promettez donc un bon résultat à vos supporters… Bien sûr, ils méritent qu’on se sacrifie pour eux. Il faut qu’ils sachent que nous ferons le maximum pour qu’ils soient fiers de leur équipe. On vous laisse conclure Ecoutez, j’ai personnellement bien observé ce club du TP Mazembe et nous sommes forcés de reconnaître que nous en sommes très loin et cela dans tous les domaines. C’est d’ailleurs pour cela que, personnellement, je n’éprouve pas beaucoup de regrets en ce qui concerne notre élimination. Entretien réalisé par Akram F.

q

Coup osé

MOB

www.lebuteur.com

N° 2411
Vendredi 20 septembre 2013

15

Les Crabes veulent refaire au RCA le coup de Bologhine
quelques heures seulement du match face au RC Arbaâ pour le compte de la 5e journée du championnat, la concentration est au maximum chez les Béjaouis qui continuent de se préparer dans la sérénité en prévision de ce rendezvous qui est d’une grande importance pour eux vu qu’un bon résultat demeure impératif afin de sortir de la mauvaise situation et éviter des répercussions négatives sur le groupe à l’avenir. En effet, n’ayant pas pu remporter le moindre succès lors des quatre premiers matches du championnat, les Béjaouis se trouvent désormais dans l’obligation de réagir dès demain mardi à l’occasion de ce match face au RCA et de tenter de revenir avec les trois points afin d’amorcer le déclic et par la même reprendre confiance pour la suite de la compétition. De ce fait, les coéquipiers de Zaïdi se sont bien préparés durant la semaine en dépit des perturbations connues mardi dernier où un groupe de supporters s’est pris aux joueurs à l’occasion de la séance de la reprise effectuée dans la ville côtière d’Aokas. Les joueurs ont bien réagi lors de la joute amicale dispu-

A

tée face au CRB Aokas en attendant de confirmer demain face au RCA.

Le staff technique insiste sur le volet psychologique
Ayant constaté que les joueurs étaient affectés moralement après la défaite concédée à domicile face au MCE Eulma mais aussi la réaction des supporters envers eux, le staff technique a tenu à axer son travail sur le volet psychologique en demandant aux joueurs d’oublier la défaite de week-end dernier à domicile et de se concentrer uniquement sur cette rencontre face au RC Abaâ d’autant plus que ce rendezvous s’annonce décisif pour la suite de la compétition où seul un bon résultat pourrait arranger les affaires du club à l’avenir. Les joueurs semblent avoir bien retenu le message du moment qu’ils se sont montrés conscients de la tâche qui les attend et déterminés à mettre un terme à la mauvaise série.La majorité des joueurs avec lesquels nous avons discuté ont été unanimes à dire que ce match face au RC Arbaâ s’annonce capital dans la mesure où un bon résultat s’impose afin d’éviter de se compléter la tâche surtout lorsqu’on sait que le club ne compte qu’un seul point dans son escarcelle

et occupe une place dans le bas du tableau. De ce fait, une réaction positive s’impose demain samedi face au RC Arbâa pour espérer sortir de la mauvaise situation dans laquelle se trouvent les Béjaouis actuellement et de retrouver leur sérénité afin d’atteindre l’objectif tracé. D’ailleurs, les camarades de Nemdil n’ont pas caché leur vœu de rééditer le scénario de la saison écoulée lorsqu’ils ont battu cette même équipe de CRA au stade de Bologhine 0-1.

Rahmouni va jouer l’offensive
Condamné à réagir et revenir avec un bon résultat afin d’éviter à ce que la situation se complique davantage, le staff technique ne compte pas aller en victime expiatoire à Brakni demain samedi à l’occasion de cette cinquième rencontre du championnat. De ce fait, il va opter pour l’offensive d’autant plus qu’une victoire demeure le meilleur scénario pour réussir un bon résultat. Cela dit, les attaquants quant à eux qui se sont bien illustrés lors de la rencontre amicale de mardi dernier face au CRB Aokas semblent déterminés à marquer leur présence en revenant avec les trois points mis en jeu.

Yugurtha A.

Départ ce matin en direction de Blida
En prévision de la rencontre qui les opposera cet après-midi à la formation de RC Arbâa pour le compte de la 5e journée du championnat, les Crabes effectueront le déplacement à Blida ce matin par route où ils éliront domicile dans un hôtel de la ville. Les joueurs seront mis dans de bonnes conditions et se permettront de récupérer leurs forces afin d’aborder le match avec plus de détermination et réussir un bon résultat. Une séance de décrassage est programmée par le staff technique dans l’après-midi probablement à l’heure du match.

Chebana : «Nous sommes condamnés à réagir face à l’Arba»
Le défenseur du MOB, Saber Chebana, affirme dans cet entretien qu’il nous a accordé que le match de ce samedi face au RC Arbaâ pour le compte de la cinquième journée du championnat revêt une grande importance pour eux dans la mesure où ils doivent réagir positivement et réussir le meilleur résultat possible et éviter la défaite afin de reprendre confiance et aborder la suite du parcours avec un moral au beau fixe. Mieux, il estime qu’ils sont conscients de la tâche qui les attend et décidés à mettre un terme à la mauvaise série.
Comment se déroule la préparation de match de ce samedi face à l’Arbâa? La préparation se déroule dans de bonnes conditions dans la mesure où on doit être prêts pour ce match et réussir un bon résultat afin d’éviter de se compliquer la tâche davantage. De ce fait, en dépit de quelques perturbations que nous avons connues lors de la séance de la reprise, on a repris nos forces notamment avec la joute amicale disputée face au CRB Aokas qui nous a permis de corriger nos erreurs pour livrer un bon rendement ce samedi face au RCA. Peut-on comprendre par là que la défaite à domicile face au MCE Eulma est déjà oubliée ? Bien sûr. On a décidé de mettre cette défaite de côté et de se concentrer uniquement sur cette rencontre face au RCA qui s’annonce déjà décisive puisqu’un bon résultat s’impose afin de remonter dans le classement et quitter la zone des turbulences. Donc, vous êtes décidés à réaliser un bon résultat… Oui, bien que la tâche s’annonce déjà difficile vu que nous aurons à faire à une bonne équipe de RCA qui tentera de se racheter de sa dernière défaite, nous allons faire de notre mieux pour revenir avec un résultat positif et éviter la défaite d’autant plus que nous attendions ce déclic depuis plusieurs journées. Les joueurs sont conscients de la tâche qui nous attend et décidés à réagir et décrocher notre premier succès en championnat. Et comment s’annonce ce match face à l’Arbâa pour vous ? Comme je viens de le dire, ça sera un match difficile pour les deux équipes dans la mesure où chaque équipe est condamnée à se racheter après avoir concédé des contre- performances lors précédentes journées. De ce fait, nous allons se déplacer à Brakni avec le seul objectif de réaliser un bon résultat et de mettre un terme à la mauvaise série et entamer un nouveau départ. Vous avez déjà battu cette équipe de RCA la saison précédente et vous allez tenter de rééditer un tel exploit, n’est-ce pas ? Certainement, vu notre situation difficile que nous traversons actuellement, nous sommes déjà condamnés à réagir afin d’éviter de rendre notre mission difficile pour la suite du parcours. De ce fait, on tâchera de rééditer l’exploit face au RCA ce samedi et de revenir avec les trois points de la victoire qui sera la meilleure manière pour réaliser le déclic et avoir un moral au beau fixe pour enchaîner avec d’autres bons résultats. Apparemment, vous êtes optimistes… Oui, nous sommes optimistes pour réussir un bon résultat dans la mesure où on est conscients de la tâche qui nous attend et décidés à décrocher notre premier succès de la saison après trois défaites et un nul. Il ne faut pas oublier que nous n’avons pas droit à l’erreur surtout que nous occupons une place dans le bas du tableau. Entretien réalisé Yugurtha A.

Bouchebah a présenté sa démission aux membres du CA
Comme attendu, le désormais exprésident du conseil d’administration du MOB en l’occurrence Mustapha Bouchebah a présenté sa démission d’une manière officielle dans la soirée de mercredi dernier devant les membres de CA présents, à savoir Bennai, Djelbani et Bachiri et en l’absence de Sadji. D’ailleurs, il est prévu à ce que Bouchebah se rende chez le notaire hier jeudi pour rendre sa décision effective depuis hier. Un nouveau président sera élu probablement dans les prochains jours.

MOB-CRBAF et JSMB-MOB concernés par la retransmission télévisuelle
La Ligue nationale vient d’établir le programme des rencontres pour cette phase aller du championnat. A la première lecture de ce programme, on constate que les deux prochains matches du Mouloudia de Béjaïa (MOB-CRBAF et JSMB-MOB) sont concernés par la retransmission télévisuelle. D’ailleurs, le prochain match à domicile opposera les Crabes à l’autre nouveau promu, en l’occurrence le CRBAF, sans oublier le derby béjaoui qui aura lieu lors de la neuvième journée.

Nemdil décidé plus que jamais
Ayant été l’auteur de la seule réalisation de son équipe la saison qui lui a permis de revenir avec les trois points de la victoire, l’attaquant Nemdil n’a pas caché son vœu de rééditer cet exploit et de permettre à son équipe de revenir avec un bon résultat. De ce fait, il se dit prêt à donner un plus à son équipe et surtout de contribuer à un bon succès bien que la tâche s’annonce difficile.

Amalou pour officier la rencontre
La commission de la désignation des arbitres vient d’opter pour l’arbitre Mokhtar Amalou qui est désigné pour officier la rencontre de cet après-midi entre le MOB et le RCA qui aura lieu au stade de Brakni à partir de 17h. Il sera assisté de Azrine et Bounoua.

16 CSC

N° 2411
Vendredi 20 septembre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 1
CRBAF
«Un match piège nous attend face à Saoura»
Peut-on savoir vos dernières nouvelles ? J’étais trop fatigué ces derniers temps, et c’est pour cela que je n’ai pas pu prendre part à la séance d’entraînement de mercredi. Le coach Hammouche, m’a donné le feu vert pour m’absenter, afin de me reposer un peu et de recharger les batteries pour la suite du parcours. Mais vous devez reprendre les entraînements avec le reste du groupe, non ? Bien sûr, je serai présent dès la séance de jeudi «hier», afin de préparer avec le reste du groupe, le match très important qui nous attend ce week-end face à Saoura, et je ne vous cache pas que j’ai envie de participer à ce rendezvous, surtout que je n’ai pas encore disputé le moindre match depuis le début du championnat. Ma blessure à la cuisse fait partie du passé, j’ai hâte de participer aux prochains matchs, surtout que j’ai récupéré tous mes moyens. Quel bilan faites-vous de votre prestation lors du match amical face à Ouled Zouaï ? J’ai essayé de marquer des points durant cette joute amicale, et je pense que j’ai montré au staff technique que je peux apporter un plus à mon équipe. Maintenant, je dois redoubler d’efforts afin de remporter notre premier succès en championnat, ce qui sera considéré comme un véritable déclic pour nous. Avez-vous un prétexte pour justifier la défaite durant cette joute amicale ? Le résultat dans ce genre de rencontre ne nous intéresse pas, et ce n’est nullement cette défaite qui va nous démoraliser avant la réception de Saoura, où nous n’avons pas d’autres choix que de gagner, afin d’effacer nos précédents revers à domicile, et en essayant de poursuivre une série de résultats positifs, afin d’assurer le maintien du club parmi l’élite. Justement, comment voyez-vous le prochain match face à Saoura ? C’est une rencontre piège, car il faut se méfier de notre adversaire, qui reste certes sur une défaite à domicile, mais qui va tenter de rectifier le tir chez nous. Il faut donc entamer ce match avec la ferme intention de laisser les trois points à Aïn Mlila, ce qui passe forcément par un match plein de notre part ainsi que le soutien de nos supporteurs, pour décrocher notre premier succès en championnat. Sami T.

Et maintenant, au tour des Oranais !
O
n l’a bien compris à présent, le coach franco-italien, Diego Garzitto, n’a vraiment peur de rien. Le CSC, qui a terrassé la bouillante JSS dans son antre fétiche, samedi passé, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Le Chabab défiera l’un de ses vieux adversaires, en l’occurrence le MCO, une équipe qu’on connaît très bien à Constantine, avec son côté sombre ou un autre plus radieux. Le MCO est comme un livre ouvert, il fait partie des clubs transparents, qu’à force, il ne joue que pour le maintien durant ces dix dernières années. Pour le staff technique constantinois, on s’est bien préparé pour ce rendez-vous, des séances ont été programmées au stade en tartan d’Aïn Smara, qui a une certaine ressemblance avec celui de Zabana. Le chantier entamé par Garzitto progresse d’un jour à l’autre et on arrive légèrement à une constance collective. Toujours invaincu en compétition officielle, le CSC est formé d’un collectif qui n’abdique presque jamais, il lui manque juste quelques réglages et d’enchaîner les rencontres de haut niveau pour arriver au top sur le plan du jeu. Le match de demain fait partie des chaudes empoignades qui draineront la grande foule dans les tribunes. La rencontre est importante et seule une victoire intéresse les Vert et Noir qui veulent dépasser le chiffre 20.

Irréprochable face à la Saoura, très à l'aise à l’occasion de plusieurs situations défensives, tranchant et bien vivace aussi, Sebbah a rassuré son entraîneur, samedi passé. Il a apporté plus de solidité à la défense et a fait oublier Boulahia en un seul match. Il a marqué des points et le retrouver demain dans le Onze de départ, face au MCO, sera tout sauf une surprise. Garzitto compte l’incorporer, surtout que l’adversaire et le terrain de Zabana représentent une motivation spéciale pour Sebbah. Ce dernier affrontera son ancienne équipe et compte bien laisser ses sentiments aux vestiaires. Le joueur a déclaré précédemment qu’il se donnera à fond devant le public des Hamraoua, une belle manière pour les saluer et leur rendre hommage.

Sebbah va affronter son ancienne équipe

Amrane :

Attaquer dès le début, l’arme favorite de Garzitto
Le plan de bataille pour contrer le MCO est prêt. Garzitto a fourbi ses armes et a déjà sa petite idée sur la manière d’aborder le match de demain soir. Mais les observateurs ont sûrement remarqué la philosophie de jeu du Jurassien Garzitto, qui a une préférence pour le jeu offensif, surtout à l’extérieur de ses bases. Demain par exemple, on s’attend à voir un CSC porté vers l’avant, surtout lors des dix premières minutes du match. Cela veut dire que l’adversaire va tout jeter en avant et laissera bien des brèches pour les Boulemdaïs et Hadiouche. Pour le moment, cette méthode est payante et le CSC est leader de la Ligue 1. Il n’y a pas de raison pour changer de stratégie.

Un autre joueur du CSC éprouvera d’autres sentiments à la minute où il pénétrera sur la pelouse de Zabana, il s’agit de Benattia qui espère lui aussi disputer ce match face à l’équipe de son enfance. Seulement Garzitto ne compte pas toucher à son milieu du terrain, Boucherit et Allag font un bon parcours sans faute et ont une grande implication dans le jeu offensif du CSC. Benattia est remplaçant depuis le premier match de championnat, un statut qui le suivra même demain, alors que le joueur souhaite débuter titulaire. Garzitto comprend la manière de penser de son joueur mais cela ne veut pas dire qu’il changera d’avis. Benattia croisera les doigts et doit attendre jusqu’à demain matin pour voir s’il sera titulaire ou sur la main courante.

Benattia a le même souhait, mais...

Abdou H.

A. H.

Encore 10 millions de prime en jeu
C’est la joie au CSC, le club est bien classé, les joueurs sont payés, la direction est à jour envers l’effectif en matière de primes de matches, les dix millions de la Saoura ont été réglés hier. Demain les camarades de Berthé auront une autre occasion pour avoir un autre pactole de dix millions pour doubler leurs gains de cette semaine. La direction de Ferssadou a trouvé la bonne manière pour motiver les joueurs avant les matches. En tout cas, le CSC jettera toutes ses forces sur le terrain pour sortir vainqueur et faire perdurer la joie dans la ville des Ponts.

Houri, Derrag, Gil et Bezzaz toujours out
Comme chaque week-end, le CSC se retrouve toujours dans la même situation, amoindri de quatre joueurs, toujours les mêmes, qui sont Gil, Derrag, Houri et la nouveauté de ces deux semaines, Yacine Bezzaz. Les quatre joueurs suscités sont hors liste des 18. Pour les trois premiers, la raison de leur absence reste les blessures, par contre pour Bezzaz, tout s’est chamboulé dans la vie du joueur après son voyage à Dubaï. Le joueur a perdu son statut de titulaire et le brassard de capitaine d’équipe. Il a perdu la confiance de Garzitto et celle de la direction aussi qui se désintéresse de son cas.

A. H.

Depuis l’annonce de Boulhabib, sur les ondes de la radio locale, que des négociations sont en cours avec Mobilis pour un contrat de sponsoring, à Constantine, les langues ont commencé à se délier, afin de savoir combien sera le montant que le premier opérateur de téléphonie mobile compte injecter dans les caisses du club. Cette somme, surnommée par Soussou de faramineuse serait de 10 milliards. Une sacrée somme d’argent qui garantira une année bien tranquille pour le CSC sur le plan financier. Une offre de ce genre ne se refuse pas, mais dans ce genre d’affaire, tant que rien n’est signé, on ne peut pas dire que l’affaire est conclue, surtout quand on sait que Nedjma serait sur le point de faire une offre plus alléchante pour au moins garder le CSC dans son giron. Le Chabab, qui va disputer la Coupe de la CAF et représenter l’Algérie, n’aura plus de souci d’argent. A. H.

On parle d’un contrat de 10 milliards avec Mobilis

RCA
ne semaine après le revers concédé à l’extérieur face à Chlef, la formation du RCA s’apprêtera demain à croiser le fer avec l’équipe du MOB. Une rencontre entre deux promus qui promet du beau spectacle. Et pour cause, les deux adversaires du jour se connaissent très bien, ils se sont affrontés la saison dernière à deux reprises. Pour le moment, c’est les Crabes qui ont un léger avantage avec deux victoires la saison dernière. Demain à Brakni, les gars de Cherif El Ouazzani sont appelés à prendre le dessus sur leur adversaire, non seulement pour mettre fin à la domination des Bédjaouis mais pour rattraper aussi les trois points perdus la semaine passée face à l’ASO.

U

impérative face au MOB

Une victoire est

dernière à Chlef.

«Je n’apporterai pas beaucoup de changements»
Joint hier par nos soins, le coach de l’Arbaâ nous confirme l’information : «Si vous voyez bien, l’équipe arrêtée la semaine dernière contient la totalité des joueurs qui ont affronté le MOB la saison dernière. Nous pourrons compter sur leur expérience dans ce match. C’est pourquoi j’ai décidé de ne pas trop apporter de changement dans l’équipe qui affrontera demain les Béjaouis.»

«Au pire des cas, un ou deux changements dans l’équipe de départ»
bon résultat. En insistant sur le fait que les attaquants doivent contribuer plus aux prestations de l’équipe, en marquant des buts. Néanmoins, afin que son équipe ait un meilleur rendement que celui face à l’ASO, Cherif El Ouazzani devra quand même faire quelques retouches. «J’étais satisfait de la prestation de mes gars la semaine dernière, mais l’équipe manquait quand même d’efficacité en attaque. Je ne peux pas me permettre de revivre le même scénario demain, c’est pourquoi il est possible de voir un ou deux changements pour donner plus de punch au secteur offensif.» Lamine Amimi

Cherif El Ouazzani s’est attardé sur le volet psychologique
A j-1 de la rencontre, il ne reste plus grand-chose pour la préparation du prochain match contre le MOB. Ces derniers instants, le coach El Oauzzani a décidé de les dédier au côté psychologique de la rencontre. A la séance d’hier, il s’était longuement entretenu avec ses éléments, pour les motiver à réaliser un

Il opte pour la stabilité
Pour cette rencontre face au MOB, on s’attend à ce que le technicien de l’Arbaâ n’apporte pas beaucoup de changements dans son effectif. C’est ce que nous avons constaté durant la préparation de cette semaine. Le technicien opterait sur la stabilité, et arrêtera donc le même 18 qui s’était déplacé la semaine

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

N° 2411
Vendredi 20 septembre 2013

17

ASMO-USC

Un seul mot d’ordre :

Tahar «On n’a pas d’autre
choix que de vaincre l’USC»
Pour le capitaine de l’ASMO, Tahar Mohamed, son équipe n’a pas d’autre choix que d’empocher les trois points, aujourd’hui, face à l’US Chaouia. L’ancien joueur du Mouloudia d’Oran affirme que son équipe ne compte pas laisser filer le moindre point à la maison cette saison.

gagner

Après quatre journées de championnat, quelle évaluation faites-vous du parcours de votre équipe ? Hormis la défaite concédée à Bel-

L

es Asémistes retrouvent aujourd’hui le stade Bouakeul, en accueillant l’US Chaouia. Lors de ces quatre dernières journées de championnat, les gars de M’dina J’dida ont joué trois fois hors de leurs bases. Cela ne les a pas empêchés de récolter deux précieux points à Blida et Médéa, contre une défaite concédée face à l’USMBA. Les hommes de Mouassa ont également gagné leur match à la maison face au CA Batna. Aujourd’hui, ils vont tenter de remporter leur second match à domicile face à l’US Chaouia. Les coéquipiers de Benchaâbane sont déterminés à faire le plein à domicile pour espérer jouer les pre-

miers rôles en championnat. Les Asémistes veulent profiter de la mauvaise situation actuelle de leur adversaire qui reste sur une série de deux défaites consécutives, pour ajouter trois nouveaux points à leur besace. Pas de changement dans l’équipe-type Tout porte à croire que l’entraîneur Mouassa refera confiance, aujiourd’hui, au même onze qui a récolté le point du nul face à l’O Médéa, le week-end dernier. Il faut dire que le premier responsable de la barre technique de l’ASMO n’a pas trop le choix, lui qui était dans l’obligation de puiser au fond de son réservoir la semaine dernière pour faire appel à des jeunes Espoirs, tels que

Berrani, Barka et Tahar Fethi pour affronter l’OM. Aujourd’hui, Mouassa va très certainement miser à nouveau sur l’expérimenté Mezair dans les bois. L’enfant de Tlemcen est bien parti pour conserver sa place de titulaire. En défense, Benyada devrait continuer à évoluer à droite de la défense. Le revenant Bensaci occupera le couloir gauche. Zidane et Megueni composeront l’axe Abbès, j’escentral de la défense. Au mitime en toute sincérité que lieu, le trio Belalem, Tahar nous avons réalisé jusqu’à préMohamed et Boudoumi desent un bon parcours en chamvrait être titularisé à noupionnat. Nous avons récolté veau face à l’US Chaouia. deux points à l’extérieur, à Enfin en attaque, Mouassa Blida et Médéa, et gagné notre Tabti convoqué pourrait faire confiance au match disputé au stade trio Benchaâbane, Balegh et face à l’USC Ahmed-Zabana face au CA Benkablia. L’entraîneur de l’ASMO, Mouassa a Riad O. dévoilé hier la liste des 18 joueurs convo- Batna. L’équipe est en nette

Comment s’est déroulée votre préparation pour le match face à l’US Chaouia ? On s’est bien préparés pour ce match. Le point du nul récolté le weekend dernier à Médéa nous a fait beaucoup de bien sur le plan mental. L’ambiance est bon enfant au sein de notre groupe. Les joueurs sont déterminés à battre l’USC. Nous nous sommes bien préparés pour ce match et nous allons faire notre possible pour renouer avec la victoire inch’Allah.

qués face à l’US Chaouia. Le premier res- convaincu qu’elle va ponsable de la barre technique de la montrer un visage plus Liste des joueurs convoqués : formation de M’dina j’dida a effectué un seul séduisant lors des proGardiens de but : Mezair, Bouhedda. changement dans cette liste par rapport à chaines journées de Défenseurs : Benayada, Bensaci, Megueni, Zidane, Barka, Milieux de terrain : Boudoumi, Tahar Mohamed, Blalem, Ousmail, Tahar Fethi, celle qui tait concernée par le précédent championnat. Nous allons match face à l’O Médéa. En effet, devoir continuer à travailler bentiba, Tabti. Tabti a prit la place de Bertrès dur pour enchaîner d’auAttaquants : Benchaâbane, Balegh, Othmani, Benkablia. rani. tres résultats positifs. Notre ob-

progression et je suis

jectif est de faire le plein à la maison. Nous ne voulons pas perdre le moindre point à domicile. Comment se présente pour vous ce match face à l’USC ? L’US Chaouia est une équipe solide qui va se rendre à Oran avec la ferme intention de réaliser un résultat positif, après ses deux dernières déf a i t e s concédée face à l’USM Blida et au CA Batna. Nous mesurons parfaitement la difficulté de notre tâche, mais nous sommes déterminés à récolter les trois points de cette rencontre. On n’a pas d’autre choix que de battre l’USC et nous allons tout faire pour atteindre notre objectif. Un mot sur votre retour au stade Habib – Bouakeul… Nous sommes vraiment contents de revenir jouer au stade Bouakeul. Nous préférons jouer dans ce stade dans lequel on s’entraîne tout au long de la semaine. J’espère que nos supporters viendront en masse au stade pour nous soutenir. Nous leurs promettons de donner le meilleur de nousmêmes afin de leur offrir les trois points de ce match. Entretien réalisé par Riad O.

USMB-ABS
Après le nul acquis de haute lutte, vendredi passé à Hadjout, l’heure est donc à la confirmation. Même si en face, il y aura une équipe difficile à manier, les joueurs de Blida ne veulent pas rater leur sortie. En effet, la formation dirigée par Younès Ifticen est capable de contrarier les meilleurs. La victoire est indispensable pour l’équipe de la ville des Roses pour espérer rester au contact des équipes qui occupent les premières loges. Gare aux attaquants boussaâdis ! La formation blidéenne a effectué jusque-là un parcours plutôt mitigé. Au fil de ces rencontres, le coach blidéen a fait plus confiance à certains joueurs, ce qui est un indicateur sur l’équipe qui aura à défendre les couleurs du club, pour ce qui est de la suite du championnat. Le choix est fait depuis longtemps, pour ce qui est du poste de gardien de but. C’est, incontestablement, Khelladi qui est le numéro un dans la cage blidéenne. Litime, l’autre keeper de l’effectif est un ton au-dessous. L’entraîneur des gardiens nous a dit que la concurrence sera une émulation pour que tout le monde travaille avec acharnement. Bouhoua sans concurrent C’est Benacer qui s’est accaparé, et cela depuis plusieurs matchs, le poste de

: «La gagne et rien L’heure est à la confirmation Mellika d’autre face à l’ABS»
latéral gauche. Il aura à se méfier du jeune Bensalem qui a montré de belles dispositions. Bouhoua est sans concurrent pour le poste d’arrière droit. Dans l’axe central, ce sont Belhadj et Bedrane qui se sont imposés. Ce dernier a été irréprochable lors de toutes ses sorties. Le gros souci d’Ifticen, la ligne d’attaque ! Ifticen, l’entraîneur de l’USMB aura à choisir les deux éléments qui auront à avoir, au milieu, un rôle plutôt défensif. Ils ont, tous les trois et lors de chacune de leurs sorties, montré de belles dispositions. Si Belhocine semble intouchable, entre les autres joueurs, la lutte sera sans merci, pour une place dans l’équipe. Pour ce qui est du rôle de meneur de jeu, Hamia est sans réel concurrent. Il sera aussi très précieux, au moment de tirer des coups francs et aussi dans l’animation du jeu de son équipe. Il y a dans l’effectif, un autre meneur de jeu, c’est le jeune Kaïd. Ce dernier passe pour le moment, le plus clair de son temps sur le banc, en attendant sa chance. Les attaquants en panne d’inspiration Le vrai casse-tête pour Ifticen se situe au niveau des lignes avant. C’est le compartiment offensif qui donne de réels soucis au coach blidéen. Mis à part Mellika, aucun des éléments qui ont été alignés au niveau des lignes avant, n’a réussi à sortir du lot. Boudina a multiplié les belles prestations et pourrait constituer avec Mellika un duo d’attaque percutant. Ce dernier est plutôt un ailier gauche et il peut se révéler très dangereux dans une position excentrée. Le troisième poste en attaque était la propriété absolue d’Osmane qui jusquelà, n’a pas encore fait parler la poudre. S. B.

Programme de la 5e Journée de Ligue 2
Rencontres
Arbitres 1ers assistants HALLEM YAHI TADJI SEGHIRI SERRADJ HELLAL BOUGHERARA DILMI 2es assistants ZERHOUNI ALLAOUA MIRAOUI GUESSOUM CHARCHAR BENALI ZID BAAZIZ

Vendredi 20 septembre 2013 16h BOUKHALFA CAB-USMMH 16h BENBRAHAM ASMO-USC 16h OUKIL USMAN-ASK 16h BAHLOUL ABM-MSPB 16h GHORBAL MCS-WAT 16h SAHRAOUI USMB-ABS 16h BOUSSADIA USMBA-OM 16h BERKANE NAHD-ESM

Vous restez sur une belle performance à Hadjout. Un commentaire ? Cela fait énormément plaisir. Pour ce qui est du match que nous avons disputé à Hadjout, il était facile, pour ceux qui étaient au stade de constater que nous avons réalisé une belle prestation, surtout en première période. Nous avons réussi à exercer un pressing dans le camp adverse qui aurait pu être payant avec un peu plus de réussite. Ce résultat est encourageant. Et pour ce qui est de la suite du championnat ? Il nous faut gagner des places au classement et cela fait que nous abordons toutes les rencontres avec un seul objectif, réaliser la meilleure performance possible. Il nous faut reconnaître qu’il y a eu trop de déchets dans notre jeu et le fait de rater des buts, a fait installer un certain doute dans nos têtes. Sur le plan du jeu, nous aurions dû prendre un peu plus d’initiative. Nous commettons aussi certaines erreurs. Expliquez-vous ? Il n’est pas question de mettre

les mauvais résultats de l’équipe sur le dos de tel ou tel joueur. Nous commettons les mêmes erreurs en défense et il y a aussi ce problème d’efficacité qui nous fait défaut et qui doit être réglé au plus vite. Pensez-vous que vous méritez une meilleure place au classement ? Bien sûr, il n’y a qu’à se rappeler les points que nous avons perdus face à des équipes prenables. Tout le monde est conscient qu’il est urgent de se ressaisir. Un match difficile vous attend contre l’ABS. Un commentaire ? Je suis persuadé que cette équipe de Bousaâda est l’une des meilleures du championnat et, incontestablement, sera difficile à manier. Cela ne nous empêchera pas de donner le maximum pour gagner. Il est pour nous, impératif de glaner les trois points. Nous jouerons ce match comme si c’était celui de la dernière chance et, nous aurons tout donné pour gagner. Entretien réalisé par Slimane B.

18

N° 2411
Vendredi 20 septembre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 2

NAHD-ESM

Aliouane : «Ne plus perdre Les Espérantistes sont

des points à domicile !»

Finalement, votre équipe n’a pu confirmer le dernier succès acquis à domicile face à l’USMMH. Vos impressions, après la défaite contre l’ASK ? Que voulez-vous que je vous dise ? Nous sommes passés à côté de notre sujet, même si nous aurons pu arracher au moins le nul. Mais cela ne remet rien en cause et nous comptons oublier très vite ce revers et nous concentrer sur notre prochain match du championnat. Vous avez mal joué, qu’en pensez-vous ? Vous savez, il y a des jours où rien ne va. J’estime que nous avons fait de notre mieux pour revenir dans le match. C’est pénible pour les joueurs et nos supporters. Ce n’est pas la fin du monde et on fera de notre mieux pour rectifier le tir. Comment voyez-vous la pro-

La dernière décision revient au chaine sortie contre l’ESM ? Il ne faut pas trop s’étaler sur coach, seul habilité à prendre cette rencontre. Certes, ce sera une telle décision. Même s’il ne un match palpitant mais sans titularise pas, je respecterai ses dépasser le cadre sportif. Il y choix. Ce qui est sûr, c’est que je aura trois points en jeu, ni plus travaille d’arrache-pied pour gani moins. A mon sens, il ne faut gner ma place et je n’ai jamais pas mettre trop de pression, la baissé les bras depuis mon arriveille de ce match qui se jouera vée. Je suis ambitieux et je veux sur 90 minutes seulement. Sur le faire partie du onze rentrant, plan du jeu, le mieux préparé afin d’aider mon équipe à réussir psychologiquement l’emportera. de bons résultats. J’espère être dit, on n’a pas droit à l’erComment est l’amNous sommes condamnés à ar- utile ce samedi et contribuer à reur. biance, la veille de ce racher les trois points. C’est une une victoire qui nous redonnera Un mot sur l’adverrendez-vous face au mission qui s’annonce ardue confiance. saire ? NAHD ? Entretien réalisé par mais nous n’avons plus le droit Une chose est sûre, il L’ambiance est toujours de céder des points à domicile. Youcef M. n’y a plus d’équipe faible la même, c’ e st-à-dire exSur un plan personnel, vous cellente, pour ne pas dire en championnat . Avec Hemani, devrez faire votre première familiale. Cela dit, il faut l’entraîneur Akli, on a viapparition au sein de Ghalem et bien sûr rester sionné des vidéos, c’est l’équipe en tant que titulaire, concentrés sur ce une équipe imbattable à Boussaïd remplaçants vos impressions ? match contre le domicile et redoutable en L’ e ntraîneur Faouzi Lafri a décidé de Je le souhaite vivement, car dehors de son antre. Il révolutionner son team, à l’occasion du NAHD. je suis prêt sur tous les plans faut donc rester sur nos La pression sera pour prendre ma place. Mais match contre l’ESM. En effet, pas moins de gardes et prendre au séprésente dans les trois titulaires indiscutables seront sur le cela ne dépendra pas de moi. rieux toutes les équipes deux camps... banc. Le gardien Ghalem, le milieu Surtout dans l’au- du groupe, à commencer Boussaïd et l’attaquant Hemani seBouali retourne en France tre camp. On est par cette formation ront remplaçants samedi. mieux logés qu’eux et on d’Hussein Dey. et reporte son engagement avec le NAHD Confiant? a déjà un avantage psyRevirement de situation dans l’affaire Bouali qui temporise à signer son Oui, je le suis de na- tente de notre cher public chologique sur eux. Il ne contrat avec le NAHD. L’ex-coach du Chabab s’est envolé en France. Aliouane ture. Je sais qu’on dispose qui attend beaucoup de faut pas oublier que Bouali, qui a tout conclu avec les dirigeants nahdistes, devrait entamer et Zenou d’un bon groupe et toutes nous. notre public se déplason travail, dimanche prochain, avant de se rétracter. Il leur a fait saEntretien réalisé par voir qu’il est contraint de passer son examen final et qu’il ne pourra dans le onze rentrant cera en masse. Cela les conditions sont réuEttaoui Wassim nies pour répondre à l’atPar ailleurs, deux autres remplapas s’engager dans l’immédiat avec le NAHD. Selon l’intéressé, son reçants seront titularisés demain tour au pays est prévu lundi et il n’assistera pas au match face à l’ESM. ESM 2 - IR Sidi Lakhdar 0 Le report de son engagement avec les Sang et Or ne veut nullement contre Mostaganem. Il s’agit du L’Espérance de Mostaganem a gagné son match amical face à l’IR Sidi Lakhmilieu Aliouane et de l’attadire qu’il a changé d’avis, mais il doit obtenir ce diplôme qui lui offrira dar sur le score de deux buts à zéro marqués par Gacemi et Bekechacha. Le coach quant Zennou. l’opportunité d’entraîner n’importe quel club professionnel en Algérie. Akli a donné la chance à tout le monde pour corriger les lacunes commises lors du Bouali pourrait entamer son travail mardi ou, au plus tard, mercredi. dernier match face aux hommes de la ville des Eaux, le Mouloudia de Saïda.

éfaits la semaine dernière face aux Saïdis, les Espérantistes de Mostaganem iront rendre visite au NAHD Hussein Dey, dans une rencontre qu’ils doivent bien négocier pour quitter la zone dangereuse, puisque jusqu’à présent, ils n’ont décroché qu’une seule victoire depuis leur entame, comme l’atteste leur compteur points qui en est à quatre unités et qu’ils entendent améliorer davantage face à un adversaire qu’ils affronteront au stade du 20Août. L’équipe d’El Terradji El Moustaghanemi présente un ensemble solide et le nul ramené de Merouana lors de la deuxième journée illustre parfaitement que l’équipe a des arguments à faire valoir. Une mission dans les cordes des Espérantistes de Mostaganem, à condi-

appelés à se surpasser D
tion qu’ils se montrent plus entreprenants que lors du dernier match où ils ont été moins fringants. Eviter le piège de Saïda L’ESM sera à l’épreuve, contre l’équipe d’Hussein Dey. Après avoir récolté quatre points sur les neuf possibles obtenus face à des formations de l’Est, l’USM Annaba en l’occurrence et le point ramené de Merouana, les Vert et blanc seront les hôtes de la ville d’Hussein Dey dans une joute qui s’annonce haut en couleur. Pour cette rencontre, le technicien Akli Nacer Eddine aura l’embarras du choix et devrait composer le meilleur onze possible. Il aura à sa disposition Kechairi qui s’affirme comme un vrai meneur de jeu, d’Aït Ali, Haddou et surtout Bencheikh qui re-

commence à retrouver ses sensations. Tout est réuni pour s’en sortir à bon compte Les Espérantistes de Mostaganem peuvent-ils continuer sur cette dynamique de résultats positifs ? La différence se jouera peut-être sur un simple détail. Tous les ingrédients seront donc réunis pour faire de cette confrontation un véritable régal pour le nombreux public qui se déplacera au stade du 20-Août. Les gars du Nasria comptent se racheter devant leur public. Cela promet donc un match où le spectacle sera garanti. Interrogé, l’entraîneur Akli Nacer Eddine dira que «la mission de mon équipe est loin d’être aisée. Toutefois, tout demeure possible dans un match de football.» Ettaoui Wassim

confiance à notre public»

Bencheikh «Redonner

USMAn-ASK

Tout est possible ce soir !
n rendez-vous passionnant et important attend les troupes à Zekri, ce soir, sur la pelouse naturelle du stade du 19-Mai d’Annaba. En effet, l’ASK affrontera l’équipe locale de l’USMAn, dans un match considéré comme le petit derby de l’Est qui draine souvent la grande foule. Seulement ce soir, on ne risque pas de voir une grande affluence du public annabi ou celui de l’ASK, en raison des mauvais résultats des deux équipes en ce début de saison. L’USMAn, tout comme l’ASK, n’a pas réussi une entame parfaite. En effet, les locaux ont peutêtre réalisé le plus mauvais départ avec deux points seulement au compteur. La bande à Latrèche n’a toujours pas réussi la moindre victoire

U

en championnat. Côté asksite, ce n’est pas aussi mauvais que l’USMAn, il y a un léger mieux avec ces deux victoires arrachées à domicile, mais le point commun entre les deux équipes, c’est qu’elles sont capables du pire comme du meilleur. Cela donne déjà une idée sur l’état d’esprit des deux équipes ce soir qui ressentent presque la même pression. Le match sera palpitant, car les deux formations n’ont pas le droit à l’erreur tout simplement. Latrèche pourrait suivre les traces de Djelloul La lourde défaite duNAHD, le week-end dernier, face à l’ASK a été celle de trop pour le tech-

nicien Zoheir Djelloul qui a a été contraint de quitter son poste d’entraineur de l’équipe du Nasria. Ce soir, Latrèche pourrait bien subir le même sort, si les choses tournent mal pour l’USMAn. On n’ira pas jusqu’à dire que Latèrche est en danger, mais il est assis sur une chaise éjectable, car une simple victoire de l’ASK ce soir servira d’argument pour la direction et lui suffira largement pour mettre le technicien colliote à la porte. L’ASK doit vaincre pour atteindre son objectif qui reste l’accession en Ligue 1. Excepté Mokrane, tous les joueurs sont prêts Le staff technique a eu droit à une bonne se-

maine tranquille sans pression, ce qui l’a aidé à appliquer son programme de travail et à réussir une bonne préparation d’avant-match. Concernant le choix des joueurs, Zekri ne compte rien chambouler, il compte refaire confiance à l’effectif qui a battu le NAHD la semaine passée. Donc on aura presque un onze similaire à celui de la semaine passée. Toual, qui a bien récupéré ses forces, sera présent ce soir dans les bois. Boudemagh et Abbas seront dans les couloirs comme d’habitude, alors que dans l’axe central, on trouvera la paire Mellouli et Zaâlani. Au milieu du terrain, l’inamovible Harbèche sera associé à Z’mit. Devant, sera aligné le maître à jouer, Saddik, qui sera sera associé à l’autre Annabi Bouâafia. Djahel Ouhadda sera seul en pointe et aura pour tâche de secouer les filets adverses. Abdou H.

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

N° 2411
Vendredi 20 septembre 2013

19

Comment s’est déroulée la comme une contre-performance préparation du match face au pour nous. MCS à Saïda ? Avec un seul but encaissé en A part l’absence de l’attaquant quatre matchs, peut-on dire Cheraitia blessé, nous avons traque vous êtes l’un des vaillé avec un groupe au grand hommes forts du WAT en ce complet mais aussi et surtout début de saison ? dans une excellente ambiance. Le mérite revient à toute Est-ce que le fait d’entamer ce l’équipe, car un gardien à lui seul rendez-vous avec le statut de ne pourra pas tenir le coup duleader changera votre façon rant plusieurs matchs. A mon d’aborder le match ? avis, une grande équipe devra Pas forcément, mais c’est peut- miser sur un grand gardien mais être une responsabilité supplé- aussi une défense solide, et c’est mentaire de faire honneur à notre cas cette saison, même si je notre place de leader. Surtout suis encore loin de mon meilleur que nos adversaires vont redou- niveau. bler d’efforts pour nous battre, Pouvez-vous être plus expliafin de stopper notre excellant cite ? élan en ce début de saison. Malgré le fait d’encaisser qu’un Le MCS reste sur une vicseul but sur pénalty en quatre toire à l’extérieur. De quoi journées, je ne suis pas encore au s’attendre à une rencontre top de ma forme. J’ai besoin d’entrès disputée, n’est-ce pas ? chaîner deux ou trois rencontres Après un début de saison raté, supplémentaires avec une telle le MCS a réussi une excellente réussite, pour confirmer à mes opération le week-end dernier, détracteurs que je mérite bel et en tenant forcément à confirmer bien ma place au WAT. ce réveil à domicile et devant son Est-ce que le fait de changer public. Notre mission s’annonce régulièrement d’axe de décertes difficile, mais nous avons fense, n’est pas déstabilisant les atouts nécessaires pour réuspour vous en matière de sir une belle performance à communication et d’entente ? Saida. Non, pour la simple raison Selon vos dires, l’objectif que ce soit Mebarki, Boulemdais, reste de remporter le gain Messaoudi ou même le jeune complet de la partie, non ? Rebie, sont en train de réussir Effectivement, car on a pris convenablement leurs tâches, en l’habitude d’entamer chaque n’ayant pas l’impression d’avoir match avec l’intention de gagner un joueur titulaire et un autre Osmane les trois points, que ce soit à do- remplaçant. Chacun d’eux peut sous pression micile ou même à l’extérieur. accomplir correctement sa misCet après-midi, tous les joueurs et Notre intention est d’enchaîner sion sur le terrain, et c’est à mon surtout l’entraîneur seront sous une un quatrième succès de suite, avis un vrai plus pour nous cette Les deux joueurs Addadi et Belloufa, qui étaient absents lors de la dernière rencongrande pression, car les deux faux pas à même si un match nul ne saison. tre face à l’ESM, feront partie de la liste des éléments qui affronteront le WAT, cet après-midi. Le premier a écopé deux cartons jaunes, lors du match face à l’ABS. domicile n’ont pas été oubliés. Face au WAT, sera nullement considéré Entretien réalisé par OthQuant au deuxième, le milieu offensif Belloufa, il a reçu un carton jaune pour ça sera un sérieux test pour le coach Osmane. contestation de décision de l’arbitre. Après avoir purgé leur suspension, Addadi Les joueurs devraient se racheter pour se ré- Tiouli et Layati de nouveau convoqués devra retrouver sa place de titulaire, mais Belloufa devrait rester sur le banc, car le concilier avec leurs supporters. Seul le sucEn plus du retour du défenseur Fayçal Boulemdais, qui a cès sauvera la maison. Tout le monde trio Baaouche-Boukhari-Motrani a réalisé un bon match face à l’ESM. Assurément, purgé un match de suspension, le coach Nabil Neghiz, a tenu à espère une victorie pour Saïda, pour l’entraîneur Osmane va les reconduire. En plus, il voulait éviter de jouer contre son anconvoquer pour le match face au MCS, Layati et Tiouli de retour ressouder les rangs au sein de cienne équipe. Il se contentera donc de suivre les débats du banc de touche. de blessure, en écartant de la liste des 18, le défenseur central Rebie cette équipe. Amar B. ainsi que le milieu de terrain Belarbi.
math contre le WAT convenablement. Comment se présente cette rencontre face au WAT ? C’est un derby entre deux équipes qui chercheront à gagner. Pour nous, c’est le match du rachat devant notre public. Nous avons un seul objectif : battre le WAT ce vendredi et le groupe est prêt pour cette mission, car nous avons retenu la leçon et pas question de refaire les erreurs des deux matchs ratés à Saïda. Le WAT n’aura rien à espérer, car les trois points resteront ici. Autrement dit, vous voulez arracher une première victoire à la maison… Nous avons raté deux matchs à Saïda et il n’est plus question de se louper. Nous n’avons pas d’autre alternative que d’arracher ce premier succès à domicile, car c’est l’avenir de l’équipe qui est en jeu. Mais votre mission ne sera pas de tout repos face au WAT qui viendra pour arracher un bon résultat…

Comment s’est effectuée la préparation de ce match face au WAT ? Dans de très bonnes conditions. Dès la première séance, nous nous sommes concentrés complètement sur cette confrontation, vu son caractère derby. D’ailleurs, nous avons travaillé dans une très grande sérénité et tout le groupe est concentré sur ce math face au WAT. A la veille de ce grand derby, la confiance est revenue et le moral est au beau fixe. Nous sommes prêts à accueillir cette équipe de Tlemcen. Ainsi, la dernière victoire en déplacement face à l’ESM vous a remonté le moral… Nous étions sur une série de mauvais résultats et on n’arrivait pas à gagner le moindre match. Donc, face à l’ESM, nous avons fait la bonne affaire, en arrachant le premier succès de la saison en déplacement, et ces trois points nous ont fait beaucoup de bien moralement. A présent, le groupe a repris confiance et notre moral a été retapé. D’ailleurs, c’est ce qui nous a permis de préparer ce

Benmoussa El Hadjari : «Un seul objectif : «Contre le MCS, il faudra battre le WAT» enchaîner un 4 succès»
Certes, la rencontre ne sera pas facile, car notre adversaire est le leader de la Ligue 2. Il est en pleine confiance, mais nous sommes motivés pour ce match. Onze guerriers se présenteront sur le terrain pour arracher la victoire. Comment allez-vous aborder ce match ? C’est un match très important pour nous et la défaite est interdite. Autrement dit, seul le succès nous intéresse. Un seul but nous anime : arracher les trois points, et on jouera l’attaque à outrance. Ainsi, dès le coup d’envoi de la partie, on devra gagner la bataille du milieu et les duels, en exerçant des pressions sur notre adversaire pour l’inciter à commettre des erreurs en défense pour débloquer la situation. Nous allons la faire douter dès les premières minutes. L’idéal serait d’inscrire un but dans les premières minutes, mais une chose est sûre, nous allons aborder ce match avec un seul mot d’ordre : écraser le WAT. Entretien réalisé par Amar B.

MCS-WAT

e

Addadi et Belloufa de retour

USMBA -OM
L’USMBA sera confrontée, aujourd’hui, à un adversaire considéré comme l’un des sérieux postulants au titre de champion d’Algérie. Il s’agit de l’O Médéa qui sera la feuille de route de l’équipe des vert et rouge dans une rencontre considérée déjà comme un tournant, dans la mesure où l’USMBA aura à cœur de se défaire d’un sérieux client. Ainsi, les Unionistes vont accueillir l’OM dans une rencontre où le faux pas est absolument interdit pour eux. Et c’est pour éviter toute mauvaise surprise que le staff technique s’est attelé à apporter la touche «manquante». L’entraîneur Bira qui n’a guère omis de rappeler à ses joueurs la nécessité d’aborder cette confrontation avec sérieux et d’éviter de tomber dans le piège de la facilité. «On doit rester bien concentrés sur notre sujet et respecter notre adversaire. Nous devons prendre très au sérieux ce match pour ne pas avoir de remords», a lancé entre autres le numéro un du staff technique de l’USMBA. D’ailleurs dans l’entourage unioniste, tout le monde abonde dans le même sens en soulignant que l’équipe ne doit pas trop se focaliser sur l’adversaire du jour, mais amorcer les hostilités avec un esprit de gagneur et de guerrier, car en football, il n’y a pas de match facile. Ainsi, les joueurs de l’USMBA seront appelés à bien négocier ce match face aux Mé-

Bira met en garde ses Benayada : «On doit battre Médéa» joueurs
déens. Ainsi, les Bel-Abbésiens ont intérêt à arracher une autre victoire, même si la mission paraît surmontable face à un adversaire qui pourrait constituer un obstacle pour eux en tentant sa chance de revenir chez lui avec un résultat positif. C’est pourquoi on n’a pas cessé d’insister auprès de joueurs pour qu’ils se surpassent lors de cette rencontre : «Nous allons bien préparer ce match, notamment sur le plan psychologique, car c’est sur ce volet précis que les choses risquent de nous jouer un mauvais tour. Je pense que les joueurs ont confiance en leurs possibilités», dira l’entraîneur Bira. Ceci dit, du côté du staff technique, on craint que les joueurs sous-estiment l’adversaire et tombent dans la facilité. Il est vrai que les Vert et Rouge, qui évolueront dans leur jardin devant leur inconditionnels, partent avec les faveurs du pronostic, mais l’entraineur de la formation de La Mekerra exige de ses hommes qu’ils prennent le match par le bon bout pour assurer les trois points car pour l’heure, seule la victoire importe le plus, même si cela doit se faire au détriment de la manière. On ne vend jamais la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Alors, attention à l’excès de confiance !

Comment se présentent les choses, avant ce match contre Médéa ? Je pense que tout va pour le mieux maintenant. On a les moyens d’arracher une victoire. Comment est l’ambiance, avant cette confrontation ? Pour nous, tout marche comme prévu. Les joueurs sont conscients de leur mission et le moral est au beau fixe. Tout le groupe est prêt pour cette rencontre. Comment se présente pour vous cette rencontre ? C’est un virage très important qu’il faudra bien négocier. Nous jouerons sur notre propre terrain, nous sommes donc tenus par l’obligation de résultat. Nous tenons à consolider notre troisième place au classement et cela passe obligatoirement par une victoire. On ne ratera l’opportunité de jouer à domicile et devant notre public pour engranger les trois points. Un commentaire sur ce match ? C’est un match dont l’enjeu est important pour les deux équipes, particulièrement pour nous qui sommes tenus par l’obligation de résultat, du moment

que nous évoluerons sur notre terrain. Ce qui suppose que ce sera serré. Mais nous l’aborderons sans état d’âme, car en football, il n’y pas place aux sentiments. C’est vous dire que nous sommes déterminés à arracher une victoire. Nous devons confirmer, devant notre public, que nous jouerons à fond l’accession. Il est clair qu’on n’aura pas la tâche aisée contre un adversaire qui joue bien au ballon. Cela dit, nous devons rester concentrés et vigilants. En somme, nous ne devons pas compliquer notre mission, pour bien amorcer le reste de la compétition. Donc notre mission est claire, nous devons gagner. Peut-on dire que tout va pour le mieux ? Sur le plan sportif, je dois dire que nous sommes prêts à aborder la rencontre contre Médéa avec un esprit de gagneur. Maintenant pour ce qui est des circonstances du match, ce sont les aléas du football. Cependant, on n’a pas à se justifier. On jouera sur notre propre terrain, ce qui exige de nous d’être présents et conquérants et faire ce qui nous est recommandé. Il se trouve que cette saison, Médéa

et un sacré morceau C’est une équipe à prendre au sérieux. Aujourd’hui ce qui nous intéresse, ce n’est pas la valeur de l’adversaire, mais notre état de forme. Je suis convaincu que si on parvient à prendre le match en main dès l’entame et à utiliser à bon escient nos atouts, on gagnera sans difficulté. Ne pensez-vous pas qu’une autre victoire vous placerait idéalement pour l’accession ? Absolument, et tout le groupe en est conscient. Une victoire consoliderait notre confiance et permettrait de croire en nos capacités et nos chances d’accéder, d’autant que deux sorties périlleuses nous attendent face à l’ESM et au WAT. Il faudra gagner ce match et ce n’est qu’après qu’on pensera à la suite. Vous êtes donc déterminés à aller de l’avant… En effet, au même titre que mes coéquipiers. L’ambiance est formidable et tout baigne. Nous devons en profiter pour aligner une autre victoire et offrir du bonheur à nos supporters. Entretien réalisé par M. O. N.

20

N° 2411
Vendredi 20 septembre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

International

PARIS SAINT-GERMAIN

MANCHESTER UNITED

Cavani «Notre rêve est de remporter la Ligue 1 et la C1»
Italie. C'est important pour moi. Je veux marquer autant que je marquais en Italie. J'ai des joueurs importants à mes côtés, comme Ibra, "Pocho" Lavezzi, Lucas... A la fin de saison, on saura si j'ai réussi ou pas. Mes partenaires doivent aussi espérer, eux aussi, marquer beaucoup de buts. Sans perdre d'esprit l'objectif principal, gagner. Je ne cherche pas à être le meilleur, juste à progresser, et à donner le meilleur à mes coéquipiers.»

Rooney «Aucun problème avec Van Persie»
lement le quatrième joueur de l'histoire du club à avoir atteint ce nombre après Sir Bobby Charlton, Denis Law et Jack Rowley. C'est quelque chose dont je suis très fier. Mon principal objectif est toujours d'aider l'équipe de gagner et, si je marque, c'est un bonus. L’ovation reçue lorsque j'ai été remplacé était incroyable et signifie beaucoup et je tiens à remercier les fans pour cela. Les fans de Manchester United ont été brillants depuis le début de la saison. La meilleure façon de rembourser les fans, c'est avec de bonnes performances. Je suis heureux d'être dans une position où j'ai l'occasion de marquer des buts.» L’international anglais a aussi évoqué ses relations avec Robin Van Persie, son grand concurrent en pointe de l’attaque : «J’ai vu et entendu beaucoup de choses cet été, mais Robin et moi sommes amis en dehors du terrain. Il n’y a vraiment aucun problème entre nous. On est amis, on veut s’aider mutuellement et avoir du succès. Le coach a été clair sur le fait qu’il en voulait un derrière l’autre, et peu m’importe qui doit être derrière. On a déjà bien travaillé l’an dernier, et j’espère qu’on jouera encore plus souvent ensemble cette saison.»

«Zlatan apporte beaucoup à l'équipe, au vestiaire»
Buteur en Ligue des champions mardi contre Olympiakos (4-1), l’attaquant Edinson Cavani n’a pas mis longtemps à s’intégrer à l’effectif parisien, en ne cachant pas ses grandes ambitions dans un entretien accordé à Canal+ : «L’objectif est de remporter la Ligue 1 et tenter de gagner la Ligue des champions. Ça ne coûte rien de rêver mais les joueurs et le club ont les qualités pour y arriver. C’est notre rêve et nous devons le transformer en réalité. C’est un objectif collectif. En tant qu’attaquant et joueur de haut niveau j’ai aussi un objectif individuel. Ce n’est pas une pression mais un honneur d’être arrivé en tant que meilleur buteur en Serie A. Je veux marquer autant que je marquais en Questionné au sujet de son partenaire de l'attaque, Zlatan Ibrahimovic, Cavani a en outre expliqué que l'ego surdimensionné du Suédois et leurs personnalité différentes, presque opposées, n'étaient pas un problème pour lui : «C'est un grand professionnel. Beaucoup pensent qu'il a un caractère très difficile, mais je pense que chacun est libre de vivre et d'avoir son tempérament. Ce qui est important, quand on fait partie d'un groupe, c'est de donner le meilleur de soi. Et sur ce plan, il n'y a rien à lui reprocher. Il apporte beaucoup à l'équipe, au vestiaire.»

Auteur d’un doublé face à Leverkusen lors de l’entrée en lice de Manchester United en Ligue des champions, Wayne Rooney s’est exprimé sur la barre symbolique des 200 buts : «C'est un grand honneur pour moi d'avoir marqué 200 buts pour un club comme Manchester United. Quand vous regardez la liste des meilleurs buteurs, je suis seu-

BAYERN MUNICH

Man City
Kompany excité à l’idée d’affronter Rooney
Alors que tout Manchester vibrera ce week-end lors du derby entre City et United pour le compte de la 5e journée de Premier League, le défenseur et capitaine de City Vincent Kompany assure être satisfait de pouvoir se frotter à un Rooney au top. «Il est brillant en ce moment. Vous voulez toujours jouer contre les meilleurs joueurs à leur top niveau. En tout cas, c’est le cas pour moi. Je suis vraiment content pour Wayne qu’il ait retrouvé la forme. Et c’est ce que je ressens à propos de Wayne. Je suis heureux qu’il soit au top actuellement. C’est une bonne chose pour la Premier League. Vous jouez contre d’excellents attaquants à chaque fois. Mais il y a beaucoup de joueurs à surveiller dans les deux équipes», a déclaré le Belge au Mirror, qui veut démentir les states du manager de Manchester United, David Moyes, qui a en effet remporté 10 des 14 derniers matchs l’opposant à Manchester City. Une statistique qui ne fait pourtant pas peur à Vincent Kompany : «C’est une équipe différente. Une saison différente. Et je dirais que le résultat de ces derbys n’a jamais vraiment été trop prévisible. Qui aurait prédit que nous l’emporterions 6-1 à Old Trafford il y a deux ans ?»

REAL MADRID

Dante «Ribéry ne pense pas qu’au Ballon d’Or, il pense au Bayern»
Élu meilleur joueur d’Europe cette année, au mois d’août dernier, Franck Ribéry fait les beaux jours du Bayern Munich depuis son arrivée en 2007. Logiquement favori pour le sacre du Ballon d’Or, l’ancien joueur de l’OM fait l’unanimité au sein de l’effectif bavarois, comme l’a affirmé son coéquipier Dante sur RMC : «Franck mérite son titre de meilleur joueur d’Europe. C’est un joueur qui bosse tellement au quotidien, qui a tout gagné l’an dernier et la super coupe cette année. Il a pris une dimension, il est plus mûr, plus intelligent et plus expérimenté. Il est plus complet. Techniquement, on a même pas besoin d’en parler. Il n'est pas mal non plus pour mettre l’ambiance. Tous les jours et avant les matchs, c’est un

Pérez «Mourinho a su briser l’hégémonie sportive du Barça»
José Mourinho divise toujours l’opinion, et cela a été le cas lors de son passage au Real Madrid entre 2010 et 2013. Alors que Florentino Pérez a confié les rênes du Real Madrid à Carlo Ancelotti, le président madrilène n’en oublie pas pour autant son prédécesseur José Mourinho, parti de Madrid en laissant derrière lui un vestiaire meurtri par son mode de management : «Il fallait taper du poing sur la table pour briser l’hégémonie sportive du Barça et Mourinho y est arrivé. C’est un entraîneur qui nous a beaucoup aidés, nous avons fait un grand saut qualitatif grâce à lui, surtout sur la scène européenne. Je l’aime bien, il a bien fait les choses pour le club. Sa vision de ce que doit être un gentleman est la bonne.»

garçon important dans le vestiaire. Il ne pense pas qu’au Ballon d’Or, il pense au Bayern. Il sait que ça passe par ses performances avec le Bayern. Il pense donc d’abord au club.»

LIVERPOOL

Rodgers «J’espère que Suarez va frapper fort d’entrée»
La suspension de dix matches de Luis Suarez arrivera à son terme samedi après le match contre Southampton. Reconnu coupable d’avoir mordu Branislav Ivanovic en fin de saison dernière, le buteur uruguayen pourrait faire son retour mercredi en Coupe de la ligue contre Manchester United. Son coach, Brendan Rogers, se veut rassurant quant à la saison de son attaquant providentiel l’an passé malgré ses velléités de départ : «Bien sûr qu’il y aura une petite phase de transition, mais j’ai hâte qu’il soit de retour. Et il a joué les matches internationaux qui l’ont empêché de rester trop longtemps loin du terrain. Il a fait beaucoup de travail individuel pour conserver sa vitesse. Avec son niveau actuel, j’espère qu’il va frapper fort d’entrée.»
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

soin d’emprunter mais nous n’augmenterons pas le prix des abonnements. Nous annoncerons le projet vainqueur dans quelques semaines.»

«Piqué a tort, nous avons payé Bale sans crédit»
A l’occasion d’une réunion avec des socios du club merengue, le président de la Casa Blanca Florentino Pérez a répondu de manière très cordiale au défenseur Catalan Gerard Piqué, qui a accusé ouvertement le Real Madrid d’arrangements avec la banque espagnole Bankia : «Piqué a tort. C’est un bon garçon, il ne faut pas lui en tenir rigueur. Nous n’avons demandé aucun crédit à Bankia ou à une autre banque, nous avons payé Bale sans crédit.» L’homme fort de la formation madrilène a ensuite évoqué le futur nouveau visage Santiago Bernabeu : «Le nouveau Bernabeu coûtera entre 300 et 400 M€ et rapportera 80 M€ de revenus annuels. Nous aurons beContact@lebuteur.com

«Özil ne supportait pas la pression au Real»
En plus de répondre à Gérard Piqué, Florentino Perez a de nouveau évoqué le départ du meneur de jeu allemand Mesut Ozil à Arsenal lors du dernier jour du mercato : «Özil et son entourage ont demandé à quitter le club. Personne ne doit se sentir mal à l’aise ici.» Ajoutant celui-ci «ne supportait la pression» dans la capitale espagnole, rejetant ainsi toute responsabilité dans la fuite de l’international allemand vers Londres avant de donner son point de vue dans le duel entre Iker Casillas et Diego Lopez dans les buts. «Nous avons les deux meilleurs gardiens et ils sortent tous les deux de notre centre de formation. C’est un privilège immense», a-t-il conclu.

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

Coup d’œil

International

www.lebuteur.com

N° 2411
Vendredi 20 septembre 2013

21

Barça

Chelsea

Messi : «Important de commencer par une victoire à domicile»
Fidèle à lui-même, Lionel Messi ne s'est pas épanché sur sa performance personnelle et son triplé inscrit face à l'Ajax mercredi soir (4-0). Il a surtout souligné la meilleure deuxième période du Barça, qui a réussi à tenir le ballon. «L'important était de commencer par une victoire, surtout à domicile. On sait que la phase de poules de la Ligue des champions est toujours difficile. En deuxième période on a réussi à tenir le ballon, contrôler le match mais c'a été difficile en première période parce qu'ils jouaient, ils nous manœuvraient bien et ils partaient de derrière, mais je crois que dans l'ensemble c'a été un grand match. Plus nous avons de variantes dans notre jeu, mieux c'est. Il y a des matches pour manier le ballon et le contrôler et d'autres qui sont plus compliqués et où nous devons faire plus d'efforts. Nous avons des joueurs très rapides, de grands passeurs et je crois qu'avoir plusieurs choix est positif.» Messi dépasse van Nistelrooy et… vise Raúl En inscrivant un triplé contre l'Ajax Amsterdam (4-0) mercredi, Lionel Messi (26 ans, 1 match et 3 buts en C1 cette saison) n'est pas seulement revenu à hauteur de Cristiano Ronaldo, également auteur de trois réalisations contre Galatasaray (1-6) mardi. L'attaquant du FC Barcelone en a profité pour passer devant Ruud van Nistelrooy (60 buts) au classement des meilleurs buteurs de l'histoire de la Ligue des Champions avec 62 buts. Le record de Raúl (71 buts) semble désormais à la portée de l'Argentin, bien parti pour réaliser encore une fois une grande saison. ‘’Je suis évidemment très content d'avoir marqué 62 buts en Ligue des champions, mais c'est surtout le résultat qui compte et la façon dont on a joué’’ a toutefois balayé l'Argentin, interrogé sur le site de l'UEFA. Quant à la possibilité de devenir le meilleur buteur de l'histoire de la Ligue des champions d'ici la fin de la saison, l'Argentin a avoué que "c'est sympa mais ce n'est pas essentiel". "En tant qu'équipe, on a des objectifs bien plus importants, comme d'aller le plus loin possible dans la compétition. Essayer de la gagner encore", a conclu Messi.

Mourinho «Je suis responsable pour tout»
C’est la surprise de cette première journée de la Ligue des Champions. Battu par Bâle, Chelsea a très mal lancé sa campagne européenne, en s’inclinant à domicile «1-2», malgré l’ouverture du score d’Oscar. Le manager des Blues José Mourinho assume sa responsabilité. «Je suis le manager, je suis responsable pour tout, encore plus après un mauvais résultat. Mais je ne suis pas choqué, parce que parfois nous gagnons, parfois nous perdons. Mais je ne suis pas content. Dans les bons moments, je veux que tout le monde rigole. Dans les mauvais, je veux que chacun reste calme. Cette équipe n'est pas encore mature dans la gestion de ses émotions. J'ai fait tourner car il le fallait. Mais j'ai gardé la structure de l'équipe. Les joueurs doivent se battre pour jouer. Ce ne sont pas des individualités qui nous ont fait perdre le match. C'est un faux pas et nous avons encore cinq matchs pour nous qualifier. Demain, il n'y aura pas de sourire sur mon visage mais je serais au boulot à 7h du matin pour ramener 3 points contre Fulham», a déclaré le technicien portugais après la rencontre Cahill : «Nous n'avons pas su élever notre niveau» Aligné en défense centrale, le défenseur anglais Gary Cahill, a tenté d’expliquer le revers des Blues à domicile face à une surprenante équipe du FC Bale «1-2 »: «C'est un grand choc. Pourtant, je pense que l'on a bien joué ce soir. Nous avions le contrôle sur le match en 1re période mais nous n'avons pas su élever notre niveau et on en a payé le prix. On a joué deux fois Bâle l'an passé alors on connaissait leur valeur. Vous pouvez toujours faire mieux, analyser comment vous avez encaissé des buts et on va le faire, c'est sûr. C'est décevant.»

Naples

Benitez «On a su souffrir jusqu’à la fin»
La formation de Naples a réussi à dominer le Borussia Dortmund mercredi soir (2-1, 1ère journée de la Ligue des Champions). Le coach des Partenopei, Rafael Benitez, est fier de ses joueurs qui ont mouillé le maillot afin de venir à bout des Borussen. «Chef d'œuvre tactique ? Non, je préfère dire que ce sont les joueurs qui gagnent, on ne gagne pas au tableau noir, on savait qu'ils étaient très dangereux en contre, mais on a fait ce qu'on devait faire, marquer le premier but, et après travailler tous ensemble", a analysé le coach espagnol pendant un point presse, avant d’ajouter ; «Cette victoire nous donne confiance, j'avais dit qu'on n'avait peur de personne. On a vu un Dortmund très fort, et un Napoli très fort aussi, qui a su souffrir jusqu'à la fin. C'est normal d'être en danger de temps en temps contre une équipe comme Dortmund, à la fin j'ai souffert, comme tous les tifosi du Napoli. Je pensais à faire un changement pour ralentir, mais du banc on ne peut pas faire grandchose, à part hurler un peu, mais des fois ça ne s'entend même pas... On a eu l'occasion de marquer le troisième, il faut avoir cette agressivité à ce niveau. Mais l'important était de gagner ce premier match».

Dortmund OM Jurgen Klopp «J’étais comme un clown »

Valbuena «Dommage de ne pas avoir été récompensé»
Milan AC Allegri : «Une victoire importante avant d’affronter Naples»

Malgré une prestation assez solide, l’OM s’est inclinée à domicile face à Arsenal mercredi soir (1-2). Au micro de Canal+, le milieu de terrain Mathieu Valbuena, n’a pu qu’exprimer des regrets. «C’est dommage, la prestation est bonne dans l’ensemble mais c’est le haut niveau, ce n’est pas toujours la meilleure équipe qui gagne. On l’avait déjà vécu lors des saisons précédentes. On sent que l’on peut gagner mais au final, on ne gagne pas. On a tout fait pour le gagner, on a joué au ballon, on a mis de la vitesse, il y a eu de belles choses, dommage de ne pas avoir été récompensé. Pendant une bonne heure, on a été solide. Le but de Walcott nous a fait mal. On sait très bien que le premier match est capital.» Contrairement au Barça qui n’a pas trouvé de difficulté pour battre l’Ajax sur le score sans appel de «4-0», le Milan AC C’est assurément l’une des images a du attendre les derniers instants de la marquantes de cette première journée de partie, pour battre le Celtic « 2-0». Une Ligue de Champions. Le visage de Jurgen victoire très importante selon les dires Klopp en rage face à un quatrième arbidu technicien Rossonero Allegri aux tre dépassé, conduisant à l’exclusion de micros de Sky Sport : «Il était imporl’entraîneur du Borussia Dortmund lors tant de gagner ce soir. Nous avons été de la défaite à Naples (2-1). Une violente colère auprès du quatrième arbitre alors Peu en réussite dans le domaine de la finition depuis le début de saichanceux lors de l’occasion qui a que son défenseur Subotic était sur la son, l’attaquant Theo Walcott, a pourtant profité de la bourde du amené le but, mais nous avons aussi eu touche et prêt à entrer en jeu juste avant défenseur marseillais Moral, pour ouvrir la marque lors du une très belle occasion à ne pas rater l'ouverture du score d'Higuain. "J'étais en cosuccès remporté par Arsenal face à l’OM « 1-2». Un premier avec Muntari. Je pense que c’est une lère contre les officiels. Je les accuse de n'avoir but qui fera beaucoup de bien à l’international anglais, belle victoire, l’équipe a fourni une rien vu", a-t-il d'abord lancé dans les entrailles de selon ses dires sur le site officiel de l'UEFA. «C'est une l'enceinte napolitaine. "C'était mon problème et je prestation solide. Ce qui comptait pour m'en excuse….. Je me suis immédiatement excusé après énorme victoire pour nous. J'ai senti que nous pouvions nous était la victoire, pour nous préparer le match auprès de mon équipe, du quatrième arbitre et de l’arbifaire la différence à certains instants de la rencontre et nous au mieux en vue de la rencontre de ditre principal. Je dois accepter les conséquences de mes actes. J’étais avons montré un bon football [...] J'avais dit avant le match manche prochain contre le comme un clown. C’était stupide. J'ai été submergé par l'émotion sur l'insque nous pouvions l'emporter et c'est un succès crucial, Napoli.» tant et cela m'a mis hors de moi. Il y a eu un autre carton rouge après moi (le puisque Dortmund a perdu dans le même temps. Ce gardien Weidenfeller, ndlr) et c'était même encore pire pour l'équipe. A partir de là, cette rencontre était mal partie. Nous sera un groupe très serré, tous les points vont compavons frappé la transversale ter. Nous avons réussi à creuser l'écart et c'était imen seconde période (par Auportant pour nous de rester dans le match. Le bameyang, ndlr) mais cela premier but est toujours capital et j'ai n'était pas suffisant." a déclaré réussi à le mettre, mais il n'y a pas l'entraîneur allemand, pour qui "rien n'est perdu" dans cette Ligue de match facile.»

Arsenal

Walcott «C’est un succès crucial»

des champions. "On a perdu sur la plus petite des marges. On sait que, en jouant bien, on peut battre Naples. Mais on n'a pas respecté notre plan de jeu, surtout en première période. On a manqué d'agressivité, nos passes n'étaient pas assez précises. En seconde période, à dix, on a marqué et touché la barre. Tout bien considéré, ç'aurait été bien de prendre un point", a-t-il conclu. Troisième de la poule F, le Borussia a d'ores et déjà rendez-vous avec l'OM, bon dernier, dans son Signal Iduna Park pour le compte de la prochaine levée de la C1.

22
IR VO le A S ti
1 parsec est une unité de Inu longueur utilisée en astronomie qui est égal à 3,2616 années-lumière.

N° 2411
Vendredi 20 septembre 2013

www.lebuteur.com

e-mail : Réagissez à cette page parcom jeux-sante@lebuteur.

Sudoku n° 1104

Détente

QCM
La diminution du taux de glucose dans le sang, c’est :
a- lʼhypothermie b- lʼhyperglycémie

L’intrus
Mauritanie Nigeria Maroc Tunisie
Trouvez lʼactuelle appellation de

LS V
eaviez-

ous ?

c- lʼhypoglycémie

Quel fut le premier
domaine en .com enregistré ?

M

était…

éli Débusquez 2 sportifs dont les élo noms ont été mélangés…

Hadrumetum
Comment le jouer

TIKATOKA

Charade
Mon 1er est le contraire de vrai. Mon 2e protège lʼœil. Mon tout est dans la pierre.
Symbolics est une entreprise informatique fondée en 1979 par Russell Noftsker et basée dans l'état du Massachusetts, aux Etats-Unis. Elle a la particularité dʼavoir déposé le premier nom de domaine en .com (symbolics.com), le 15 mars 1985 (bien que le web lui-même ne fut inventé que six ans plus tard, en 1991). Seuls cinq autres noms de domaine furent déposés cette même année : BBN.com, Think.com, MCC.com, DEC.com et Northrop.com. Il faudra attendre douze ans, en 1997, pour voir le millionième .com enregistré. Au 31 décembre 2009, 84.000.293 noms de domaine .com étaient comptabilisés.

evinette Qu'est-ce qui est blanc en l'air et jaune en redescendant ?

D

La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et chaque boîte 3x3 contiennent les numéros de 1 à 9.

D’ Ç

a s or t ?

De quel film célèbre cette photo est-elle extraite ?

E

Qui a dit ?
«Les hommes sont les seuls chasseurs qui tuent lorsqu’ils n’ont pas faim»
Woody Allen Jean Gabin Robert De Niro Steven Spielberg

nigme

David a 10 ans, Franck a la moitié de son âge. Quand David sera 10 fois plus âgé, quel âge aura Franck ?

Mots fléchés

Ce

jour-là

331 av. J.-C. : Alexandre le Grand franchit le Tigre. 1519 : Ferdinand Magellan quitte l'Espagne pour commencer son voyage autour du monde. 1932 : Gandhi commence une grève de la faim dans la prison de Poona. 1946 : ouverture du premier festival de Cannes. 1984 : un camion-suicide explose devant une annexe de l'ambassade des États-Unis à Beyrouth, faisant 23 morts et 60 blessés.

Humour…
 Une femme rentre chez elle et voit son mari qui tient le récepteur téléphonique. Elle interroge son jeune fils : - Sais-tu avec qui il est en conversation ? - Avec grand-mère. - Sa mère ou la mienne ? - La tienne . - Et qu'est-ce qui te fait penser cela ? - Voilà une demi-heure que ça dure et, à part " Allô ", au tout début, il n'a pas eu l'occasion de placer un seul mot !  C'est l'histoire d'une société ruinée qui annonce aux employés qu'ils vont faire des dons en fonction de la beauté de leurs femmes. Le premier donne 10 millions, le second 15 millions etc, et arrive un homme qui donne 1 franc. Le patron de la boîte lui dit : Eh c'est pas possible que ta femme soit tellement laide ? L'employé lui répond : Jugez vous-même, elle est là-bas, c'est celle du fond. Le patron qui marque un temps d'arrêt lui répond : Attend un instant, je te rends la monnaie.

La photo du jour
Cʼétait… Sousse

Sudoku

Dʼoù Ça Sort ? Les évadés Charade fossile (faux-cils)

S olution des jeux…

QCM c- lʼhypoglycémie Lʼintrus Nigeria (le seul pays qui nʼa pas de frontière avec lʼAlgérie) Qui a dit ? Steven Spielberg Enigme Franck aura 95 ans et non pas 50 ans. Devinette L'œuf Méli-Mélo Toti et Kaka

D écrassage
Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

www.lebuteur.com

N° 2411
Vendredi 20 septembre 2013

23
Prévisions météo pour Alger et ses environs
VENDREDI
BEAU TEMPS 14 09 2013 A

Horaires des prières

Le proverbe du jour

14 Dhou El Kaada 1434

SAMEDI
BEAU TEMPS 14 09 2013 A

Vendredi
Dohr Asr Maghreb Icha : 12h41 : 16h10 : 18h51 : 20h10 : 05h08 : 06h35

«Qui mange seul s'étrangle seul»
(Proverbe arabe)
Quand vous portez des vêtements trop serrés, vous pensez que le risque est surtout de paraître boudiné(e) ? Vous avez tort. Comprimer le corps pendant des heures et des heures a aussi des conséquences sur votre santé. En voici quelques-unes pour vous convaincre de prendre des vêtements à votre taille et d'abandonner la mode du slim… Les vêtements trop serrés, ça fait mal Dans une étude très récente (1), des scientifiques ont demandé à des jeunes gens de transporter des caisses lourdes. Certains portaient des pantalons à leur taille, et dʼautres des vêtements trop petits, donc serrés. Résultat : les vêtements serrés entravent la liberté de mouvement et entraînent un inconfort au niveau du bas du dos. Syndrome douloureux En comprimant les nerfs, les vêtements trop serrés peuvent aussi entraîner des problèmes nerveux plus durables. Ainsi la méralgie paresthésique (2), syndrome caractérisé par une douleur ou par la présence dʼautres symptômes – fourmillements, endormissement, etc. – sur la face externe de la cuisse. Vêtements trop serrés et circulation du sang Insuffisance veineuse Quand les membres sont serrés dans les vêtements, les veines sont aussi comprimées, ce qui entraîne un retour veineux insuffisant : trop de sang reste aux extrémités (essentiellement le bas des jambes), ce qui déforme les veines. Du coup, celles-ci sont encore moins efficaces pour ramener le sang vers le cœur… Cʼest un véritable cercle vicieux. Cʼest pour-

Samedi
Fedjr Chourouk

Matin : 20 °C A-M : 27° C Vent : 7 km/h Direction : N.E.

Matin : 18 °C A-M : 27 ° C Vent : 14 km/h Direction : N.E.

ACTUEL

Vêtements trop serrés, slim : péril pour votre santé !
lʼœil et, par là, à une augmentation du risque de glaucome. Des infections dues à des vêtements trop serrés Enfin, les vêtements trop serrés au niveau du bassin entraînent des problèmes génitaux, urinaires ou de fertilité. Côté hommes, on met souvent en cause les vêtements trop serrés (caleçons, pantalons) dans lʼaugmentation du nombre de stérilités masculines. Plaqués contre le corps, la température des testicules est plus élevée ce qui serait mauvais pour la fertilité. Côté femmes, ce sont plus souvent des problèmes locaux que lʼon déplore, surtout des mycoses, liées à des vêtements ou sous-vêtements trop serrés. La vulve est naturellement un peu humide, et si la zone ne peut pas respirer un minimum on risque la macération et lʼenvahissement par des germes. Surtout si le tissu porté est synthétique. quoi les vêtements serrés sont fortement déconseillés aux personnes qui souffrent dʼinsuffisance veineuse. Messieurs, attention à vos cravates… Quand la bonne circulation du sang dans le cou (cʼest-à-dire vers le cerveau) est entravée, les conséquences sont encore plus impressionnantes – vertiges ou malaises. Par ailleurs, le port de cravates trop serrées est lié à une augmentation de la pression dans Attention aussi aux infections urinaires dont les vêtements trop serrés peuvent être la cause. Conclusion : aucun look ne vaut la peine de porter des vêtements inconfortables ! Habillez-vous pour votre confort ! Et si vous êtes du genre à acheter des vêtements trop petits parce que vous ne voulez pas reconnaître que vous avez pris un peu de poids, rappelez-vous quʼil nʼy a que vous qui pouvez voir lʼétiquette…

Des voleurs braquent le coffre fort... d'une prison
Des voleurs ont pénétré dans la nuit de mardi 17 à mercredi 18 septembre dans la prison de Pavie, dans le nord de l'Italie, et ont enlevé le coffre-fort scellé dans le bureau du directeur de l'établissement, ont rapporté mercredi les médias italiens. Selon le Corriere della Sera, le coffre-fort contenait 5.000 euros, mais le plus surprenant dans l'histoire, c'est qu'il n'a toujours pas été retrouvé. Le site de "La Repubblica" indique par ailleurs que les voleurs devaient bien connaître les lieux car ils sont entrés et sortis en passant par deux souterrains qui n'étaient pas surveillés par des caméras. Ils ont dû forcer seulement deux portes qui n'étaient pas blindées. L'argent - 6.000 euros selon La Repubblica - était celui laissé par les familles des détenus pour les besoins de ces derniers, selon la même source.

Recette Poissons au four
Ingrédients :  Poissons de votre choix  4 pommes de terre  1 oignon émincé  6 tomates bien mûres  3 poivrons  4 gousses dʼail  Coriandre  Persil  Sel  Poivre  Curcuma ou safran  1 cuillère à soupe de paprika  1 cuillère à café de cumin  1 cuillère à café de gingembre  Huile dʼolive  1 citron Préparation : Préparer la marinade : mixer ou piler dans un mortier, la coriandre hachée, le persil haché, les gousses dʼail et du sel. Mettre la préparation obtenue dans un récipient et ajouter un peu dʼeau, de lʼhuile dʼolive, du curcuma (ou safran), du paprika, le cumin, le gingembre, le poivre et du sel. Laver et nettoyer les poissons faire des

Un casque intelligent pour être mieuxUne dans sa peau start-up américaine Breath Research a mis au point un casque audio qui permet de recueillir les données physiologiques de lʼutilisateur qui le porte. Ce nouvel outil technologique pourrait améliorer le bien-être, en régulant le stress et en facilitant le sommeil par exemple. Ce casque acoustique ultra design et épuré est équipé de la fonction Bluetooth et de plusieurs capteurs. Intelligent, il est capable dʼanalyser la respiration, le rythme cardiaque, et le taux dʼoxygénation de celui qui le porte. Un microphone capte les rythmes du souffle, tandis que des senseurs optiques enregistrent le pouls. Il examine aussi certains paramètres de l'environnement, tels l'altitude, le positionnement et la pression barométrique. Toutes ces données sont regroupées et stockées sur le Smartphone de l'utilisateur afin de fournir une vision globale de son état santé et de son bien-être. Ces informations seront suivies par l'application My Breath App, une solution capable de fournir des stratégies adaptées, basées sur les données précises de l'utilisateur.

entailles sur les côtés et mettre les poissons dans la marinade. Réservez au frais. Dans une poêle, mettre de lʼhuile dʼolive et faire suer un oignon émincé, ajouter les poivrons coupés en lanières, saler et poivrer et laisser cuire en couvrant la poêle tout en remuant de temps en temps. Dans un plat au four, mettre un peu de marinade puis poser au fond des rondelles de pommes de terre et de tomates, saler, puis mettre lʼoignon et les poivrons cuits. Déposer le poisson sur les légumes, verser la marinade restante avec un peu dʼeau et des rondelles de citron puis couvrir de papier aluminium et enfourner à température très chaude.

Les vertus des amandes
On dit souvent que les amandes sont trop grasses ou trop salées... Mais au contraire, elles sont pleines de vertus ! Bonnes pour le cœur, excellentes pour l’estomac et le transit, antioxydantes... Il suffit de savoir comment les consommer ! Le point avec le Dr Arnaud Cocaul, médecin nutritionniste.

A

stuce

Ne plus souffrir des ongles incarnés
Lorsquʼon a des ongles incarnés, on souffre beaucoup et le moindre pas est une douleur de plus. Pour soulager facilement ce mal, il faut mettre du produit contre les verrues contenant de lʼacide salicylique (demander au pharmacien) et ensuite on peut limer sans problème.

L’huile d’amande, un atout pour votre peau
Lʼamande peut aussi être un atout santé en application externe. Pour cela, on lʼutilise sous forme d'huile. Comment ça marche ? Dʼaprès Sophie Lacoste, (Les Aliments Qui Guérissent, Leduc Editions, 2008), elle est indiquée en application externe pour soulager les eczémas secs, les brulures légères, et les peaux sèches. “Lʼamande est effectivement connue pour ses vertus sur la peau", confirme le Dr Arnaud Cocaul, médecin nutritionniste. “A ses propriétés hydratantes, sʼajoutent des vertus cicatrisantes et anti-inflammatoires conférées notamment par sa teneur en antioxydants”. Lʼamande est également gorgée de vitamines E, qui favorisent lʼélasticité et la cicatrisation cutanée. Que faire ? On trouve lʼhuile dʼamande dans les magasins de produits bio. Beaucoup de cosmétiques sont à base dʼhuile (ou de lait) dʼamande, mais ils peuvent aussi contenir des parabènes ou sont en si faible concentration que les bienfaits de lʼamande sʼy perdent.

People

Question
Le sel de mer est une bonne source d'iode
Les océans constituent le principal réservoir d'iode de la planète. C'est ce qui explique que les aliments issus de la mer (poissons, crustacés, algues) sont riches en iode. Par contre, il en va tout autrement du sel : l'iode est très volatile, et lors de l'évaporation de l'eau de mer pour récupérer le sel, l'iode passe dans l'air. Le sel ne conserve que des traces d'iode, insignifiantes d'un point de vue nutritionnel. Il en va de même pour la fleur de sel. Par contre, certains sels sont «enrichis» en iode, ce qui figure alors clairement sur l'étiquette. Dans ce cas, ils contribuent à la couverture des apports iodés. Dans une alimentation équilibrée, mieux vaut privilégier les sources d'iode telles que les poissons et les crustacés. Ce n'est pas parce qu'un sel est iodé qu'il ne faut pas essayer de réduire sa consommation de sel.

Lynché sur Internet, Ben Affleck réagit
«Son incarnation de Daredevil était épouvantable et il est tout sauf un acteur de film d'action. S'il vous plaît, trouvez quelqu'un d'autre.» Le nombre de signataires de cette cruelle pétition? Plus de 93.000 à ce jour! A l'annonce, fin août, du choix de Ben Affleck comme successeur de Christian Bale pour la suite de Man of Steel, Internet s'était déchaîné. Invité lundi soir chez Jimmy Fallon, Ben Affleck a montré un mois plus tard qu'il savait garder son sens de l'humour. «Warner m'a prévenu: "Evite simplement Internet pendant quelques jours"… Mais je me suis dit: "Je suis solide! Je vais gérer!"… Donc je suis tombé sur un article annonçant le casting et le premier commentaire disait quelque chose comme: "Noooooooonnnnnnnnn!"», raconte-t-il avec un grand sourire. Malins, les producteurs avaient souhaité montrer au préalable à l'acteur les commentaires reçus par ses prédécesseurs. «Tous ces gens avaient fait du super boulot mais tout le monde disait "Tuez-le!"», s'amuse le réalisateur d'Argo. Depuis, Internet a trouvé un autre sujet d'indignation, après la publication par Justin Bieber d'un message expliquant qu'il était en possession du scénario du prochain Batman, le tout accompagné du mot-dièse #robin. La plupart ont immédiatement classé la rumeur dans la catégorie des canulars, mais d'autres ont été -on les comprend- complètement pris de panique. A côté d'un Justin Bieber en Robin, Ben Affleck en Batman, ça passe tout seul.

FAUX !

Demain : Comment consommer l'amande ?

N e ws News
Santé

Schizophrénie : un nouvel éclairage sur cette maladie mentale
met elle, en lumière les dommages qu'elle provoque sur les tissus cérébraux. La schizophrénie touche env ron 7 adultes pour 1.000, et se déclenche généralement entre 15 et 35 ans. Elle est caractérisée par une difficulté à interpréter le réel, qui peut déboucher sur des délires paranoïdes. Dans 20 à 30% des cas, elle peut déclencher des hallucinations auditives et visuelles. Elle ne doit pour autant pas être confondue avec les phénomènes de personnalités multiples (qui portent le nom de troubles dissociatifs de l'identité), amalgame souvent commis au cinéma et dans la littérature.

La schizophrénie est une maladie mentale qui touche près de 25 millions de personnes dans le monde. Des traitements existent, mais l'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que près de 50% des malades ne sont pas pris en charge, essentiellement dans les pays en voie de développement. C'est pourtant quand elle est traitée très tôt que la maladie peut reculer. Deux nouvelles études viennent de paraître et éclairent sous un nouveau jour cette maladie : dans la première, des chercheurs sont parvenus à identifier 13 gènes impliqués dans le déclenchement de la schizophrénie. La seconde

Le

C hiffre du jour

6

La liste des scénarios catastrophes qui menacent l’avenir de l’humanité
Lʼun des objectifs des cerveaux du CSER (The Centre for the Study of Existential Risk de lʼUniversité de Cambridge) est de présenter aux responsables politiques une liste de scénarios catastrophe qui pourraient menacer lʼavenir de lʼhumanité. La voici, en lʼétat actuel des travaux 1-Les cyber-attaques Notre dépendance croissante à la technologie et aux réseaux interconnectés rend notre société plus vulnérable, affirme le professeur de mathématiques David Spiegelhalter, expert en risques à lʼUniversité de Cambridge et membre du CSER. La menace la plus forte: la neutralisation des ordinateurs qui contrôlent les réseaux dʼalimentation en électricité, dont les conséquences seraient immédiates et potentiellement sévères. 2-Le bioterrorisme Contrairement à lʼarme nucléaire, qui demande une infrastructure lourde pour être fabriquée et utilisée, développer des microbes ou des virus génétiquement modifiés peut se faire de façon relativement simple en laboratoire. 3-Les pénuries alimentaires La gestion de la distribution alimentaire se fait surtout à flux tendu, sur le modèle du «zéro-stock». La défaillance des réseaux informatiques qui la contrôlent pourrait rapidement entrainer des pénuries, et le cas échéant, des émeutes de la faim en moins de 48 heures. 4-Les pandémies La propagation rapide dʼune pandémie peut provoquer des ravages dans les mégalopoles dʼun monde en développement perpétuel, amplifiée par le développement des différents modes de transport. La propagation rapide dʼune nouvelle infection laisse également moins de temps aux chercheurs pour en découvrir le vaccin. 5-Une intelligence artificielle hostile Certains experts envisagent un scénario à la Terminator, où des ordinateurs de plus en plus intelligents échapperaient à tout contrôle. 6-Les catastrophes naturelles «Les astéroïdes s'écrasant sur la terre sont une menace réelle pour lʼespèce humaine, mais nous ne pouvons pas faire grand chose pour prévenir un tel événement» souligne David Spiegelhalter. Les préoccupations du CESR se concentrent essentiellement autour du réchauffement climatique et de ses conséquences potentiellement irréversibles.

15:30 Questions pour un champion 16:00 Nature invisible 17:00 TV5MONDE, le journal 17:25 Le journal de l'économie 17:30 L'invité 17:40 Le coeur a ses raisons 18:05 Ricardo 18:35 Tout le monde veut prendre sa place 19:30 Journal (France 2) 20:00 Le plus grand cabaret du monde 22:00 TV5MONDE, le journal 22:20 Journal (RTS) 22:50 Le journal de l'économie 22:55 Des racines et des ailes 00:50 TV5MONDE, le journal Afrique 01:05 Acoustic

15:35 Quatre mariages pour une lune de miel 16:25 Bienvenue chez nous 17:20 Une famille en or 18:05 Le juste prix 19:00 Journal 19:35 Toi toi mon toit 19:39 Trafic info 19:43 Nos chers voisins 19:45 Pep's 19:50 MasterChef 22:15 MasterChef se met à table 22:35 Spéciale bêtisier 00:55 Trafic info 00:58 50mn Inside 01:55 Reportages 02:25 Aimer vivre en France 03:15 Musiques 03:45 Histoires naturelles

12:52 Consomag 13:00 Toute une histoire 14:35 Comment ça va bien ! 15:40 Côté Match 15:43 Point route 15:50 Le jour où tout a basculé 16:30 Dans la peau d'un chef 17:10 Point route 17:15 Jusqu'ici tout va bien 18:20 N'oubliez pas les paroles 18:45 Y'a pas d'âge 19:00 Journal 19:40 Emission de solutions 19:45 Les limiers 20:30 Les limiers 21:20 Ce soir (ou jamais !) 23:10 Tirage de l'Euro Millions 23:15 Dans quelle éta-gère 23:25 Cash investigation 00:55 Envoyé spécial

16:35 La meilleure boulangerie de France 17:40 100 % mag 18:45 Le 19.45 19:05 Scènes de ménages 19:50 NCIS : enquêtes spéciales 20:40 NCIS : enquêtes spéciales 21:30 NCIS : enquêtes spéciales 22:20 NCIS : enquêtes spéciales 23:10 NCIS : enquêtes spéciales 23:55 Californication 00:30 Californication 01:05 Californication 01:40 M6 Music

24

N° 2411 Vendredi 20 septembre 2013

Belkalem quitte
Essaïd Belkalem s’installe progressivement à Londres. Arrivé dans la capitale anglaise à la mi-juin, le défenseur central semble avoir pris ses marques. Logé jusqu’ici à l’hôtel, le colosse de l’EN va emménager bientôt dans son nouvel appartement. Ayant déjà signé le bail et récupéré les clefs, il ne lui reste plus qu’à poser ses valises. Essaïd Belkalem, qui commence à s’habituer à la vie «so British», se sent déjà comme chez lui.

omme C il a dit lui

«C’est une chance d’être tombés sur l’Algérie»
Seydou Traoré, ex-international du Burkina Faso

Et tomber face à l’Algérie, tu l’appellerais comment ? Ce n’est pas de la langue de bois «Dans deux ou trois matchs, je retrouverai mon vrai Azzedine Aït Djoudi est un entraîneur superstitieux. Du niveau»

l’hôtel pour un appart’

Avec ses chemises, Aït Djoudi a mis ses
adversaires sur le carreau

Bourekba
méritait plutôt

moins du genre à s’en tenir à un rituel pendant les matchs. Comme porter une tunique porte-bonheur. Après son costume sobre en 2007, il y a la chemise. Ou, plutôt, LES chemises. Des chemises à carreaux plutôt tendance, mi-hast mi-fashion, que le technicien porte depuis son premier jour d’entraînement à la JSK. Non, Aït Djoudi s’est changé souvent depuis, mais il nous sort ces chemises à chaque match de championnat. A croire qu’elles lui portent bonheur. En tous les cas, c’est réussi : Aït Djoudi n’a perdu aucun match jusqu’ici, mettant tous ses adversaires sur le... carreau. Que cette réussite dure ! Au fait, que mettra-t-il lorsque commencera la saison des pluies ?

Foued Kadir, attaquant de l’EN

Michael Jackson
va quitter
Mohamed Al-Fayed, ancien propriétaire de Fulham, avait surpris en 2011 en érigeant, pour commémorer sa mort, une statue de Michael Jackson à l’entrée de Craven Cottage. Le rapport avec le club ? Aucun, mis à part qu’Al-Fayed était fan de Bambi et qu’il souhaitait lui rendre hommage, c’est tout. Malgré deux années de moqueries en tout genre et d’insultes de la part de ses propres supporters, le milliardaire égyptien a conservé sa réplique du King of Pop...jusqu’à son départ. Car maintenant qu’il a vendu le club à un autre milliardaire, Shahid Khan, la statue va disparaître. C’est Al-Fayed luimême qui en a fait la demande. Il souhaiterait l’installer dans une de ses propriétés. Mais surtout, il sauve sa face en évitant un déménagement contre son gré qui aurait eu le mérite d’attirer de nombreux médias railleurs et supporters trop heureux de voir Bambi faire ses valises.

une gifle
Cela remonte à une semaine, mais ça vaut quand même le coup d’être survolé. Survolé, parce qu’il n’y a rien de gratifiant là-dedans pour Ramzi Bourekba, qui a traité d’âne le juge de touche de MCA-CRB et lancé quelques mots aigres-doux. Le motif ? Il l’a signalé en position de hors-jeu et il l’était effectivement, comme l’a montré le ralenti de l’ENTV. Le joueur a reçu un avertissement, après coup, mais à la place, on devrait songer à désigner un officiel qui distillerait plutôt des gifles pour ce genre de comportement.

La dernière récolte de

Courbis Fulham

Rolland Courbis n’a pas vraiment apprécié l’état du tartan de Omar-Hamadi, bourré, selon lui, de grains. Il a d’ailleurs demandé à ce qu’on les enlève car trouvait-il qu’on en a trop mis. Les employés du stade se sont appliqués à les enlever. Le moins que l’on puisse dire est que la récolte a été bonne. Et ce n’est pas fini, car les employés assurent qu’ils en auront encore pour des heures de corvée. C’est Courbis qui devrait être content.

Le football n’est pas fini pour Djebarat

Gourcuff toujours en couple avec Karine Ferri

Incarcéré depuis plusieurs semaines à la prison d’Azazga, Yacine Djebarat devrait retrouver sa liberté bientôt. Le gardien de but de la JSMB, qui a écopé d’une peine de six mois de prison ferme dans une affaire de mœurs, devrait purger sa peine à la fin novembre ou, au plus tard, début décembre. Sa carrière de joueur n’est pas compromise si l’on croit les promesses des dirigeants de la JSMB qui envisagent de lui attribuer une licence pour le qualifier à la phase Pas très en réussite sur le terretour. de rain depuis son Mondial foiré ois toutef a ff Gourcu 2010, Yoann trouvé la stabilité dans les bras de la charmante Karine Ferri avec qui il est en couple depuis près de deux ans. Alors que des rumeurs sur la fin de leur idylle commençaient à filtrer, la belle est sortie de son silence pour démentir : «Tout va bien pour eux, merci.» C’est en substance ce qu’a répondu Karine Ferri aux rumeurs qui évoquaient sa rupture avec Yoann Gourcuff, refusant toujours de parler à son footballeur de petit ami ouvertement.

Arrigo Sacchi encense Taïder
Transféré cet été à l’Inter de Milan, Saphir Taïder ne cesse de faire parler de lui et de s’attirer la reconnaissance de nombreux techniciens lombards. Le dernier en date est le célébrissime, Arrigo Sacchi. Consultant chez nos confrères d’Al Jazeera Sport, Sacchi n’a pas tari d’éloges au sujet de l’international algérien lors d’une émission sur le championnat italien : «C’est un joueur qui a des qualités et un bel avenir devant lui.» Venant de la part d’un technicien au palmarès riche (champion d’Italie avec l’AC Milan, deux fois vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions, vice-champion du monde avec la Squadra Azzurra…), ces propos motiveront davantage Taïder.

o L’inf

Ecarté la saison passée par le président de la FAF, en raison de son accointance avec les arbitres et les clubs, souvent cité dans des affaires de corruption, ce membre du bureau exécutif de la Ligue Inter-Régions a été désigné cette semaine par la LFP commissaire au match de la rencontre USMB-ABS, comptant pour la 5e journée de la Ligue 2, malgré l’instruction donnée par Mohamed Raouraoua à la Ligue de football professionnel d’interdire la désignation de ce délégué dénoncé par plusieurs présidents de club et d’arbitres. Il semble donc clairement que le chargé des désignations au niveau de la LFP ne veut pas exécuter les ordres du patron de la FAF. Sinon, comment expliquer le retour de ce délégué sur les terrains ?

défie Raouraoua

Quand la LFP

Footaises
soigner ses insomnies : trois points face à la JSK, une fois tous les six mois ! Islam Tatem a s perdu 13 kg :
s

Angel-Miguel s Gamondi veut
s

p eo ple

Yahia-Cherif devrait les récupérer !

Djoudi, tenue officielle de la JSK.

s carreaux de Aït
s La

chemise à

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->