You are on page 1of 77

Gérer et organiser un magasin de stockage

CONSTRUCTION DU CALENDRIER D’APPROVISIONNEMENT
4.1• Un cycle de travail « hebdomadaire » La période économique de commande p de chaque article ayant ainsi été déterminée, il reste à définir les dates auxquelles il convient de passer commande. Autrement dit, il convient de construire le calendrier d'approvisionnement qui donnera, pour chaque article, les dates de commande. Fixer les jours où ce travail doit être fait risque d'imposer une trop grande rigidité pouvant nuire au bon fonctionnement du Service Approvisionnement. Par contre, fixer la semaine laisse une souplesse suffisante tout en fixant un programme précis. Toutefois, pour plus de commodité, on divise l'année en 48 quarts de mois allant, chaque mois, du tel au 7, du 8 au 15, du 16 au 23, du 24 à la fin du mois. Dans l'exemple de calendrier figure 4.1, les douze mois de l'année sont, de la sorte, divisés en quatre quarts numérotés de 1 à 48. 4.2• Des contraintes de groupage des articles Il est d'un intérêt évident de grouper le plus possible, sur un même bon de commande, tous les articles que l'on doit commander à un même fournisseur. On obtient alors les remises maximales, les frais de transport les plus faibles tout en réduisant le nombre de bons de commandes, de réceptions, de factures. Dans l'exemple de calendrier figure 4.1 les 13 groupements réalisés ont été appelés A, B, C, D... K, L, M ; ils comprennent un nombre variable d'articles (200 pour K, 150 pour E, 110 pour H...) ce nombre étant indiqué en regard de la lettre T (Total) dans la colonne p (période). Au total, c'est 1 640 articles qu'il s'agit de répartir au mieux dans le calendrier. Mais il faut aussi conserver la sélectivité donnée par la période de commande propre à chaque article. Pour chaque groupement, on indique le nombre d'articles ayant la même période de commande. Dans l'exemple de la figure 4.1, on voit que, dans le groupement D comprenant 120 articles, 10 articles ont une période p de 1 mois, 20 articles en ont une de 2 mois, 30 articles en ont une de 6 mois, et 60 articles ont une période de 12 mois.
On choisit, on verra comment plus loin, le quart de mois au cours duquel tous les articles de ce groupement quelles que soient leurs périodes, seront commandés (date de base).
Construction du calendrier d’approvisionnement

60

ZGUEB MOURAD

Gérer et organiser un magasin de stockage

Par exemple, tous les articles du groupement D seront commandés au cours du quatrième quart de septembre (36e quart de mois). On en déduit les autres quarts de mois au cours desquels les articles seront commandés suivant leur période propre. Ce faisant, on est certain de commander au cours du même quart de mois les articles qui doivent l'être. C'est ainsi que l'on commandera, le quatrième quart de chaque mois Mois Articles de période 1 et 2 mois Mois Articles de période 1 et 2 mois Mois Articles de période 1, 2, 6 et 12 mois

janvier février mars avril

1 mois 1, 2 et 6 mois 1 mois

mai juin juillet août

1 mois 1 et 2 mois 1 mois

septembre octobre novembre décembre

1 mois 1 et 2 mois 1 mois

On constate qu'il convient d'éviter d'avoir, à l'intérieur d'un même groupement, des articles dont les périodes de commande soient de deux mois pour certains et de trois mois pour d'autres. Si l'on se trouve dans ce cas, au moment de la détermination des périodes de commande (voir plus haut le paragraphe « Calcul des seuils de périodicité»), on éliminera l'une de ces deux périodes en répartissant soit les articles de période économique 2 mois dans les périodes 1 mois et 3 mois (ce qui supprime la période 2 mois), soit les articles de période économique 3 mois dans les périodes 2 mois et 6 mois (ce qui supprime la période 3 mois). 4.3• Des contraintes de dates préférentielles Il peut se faire que les articles de certains groupements doivent être commandés à des époques obligatoires ou, pour le moins, que des marchés doivent être passés à ces époques. On commence par placer ces articles dans le calendrier. C'est ainsi que, par exemple, tous les articles du groupement K doivent être commandés au début de septembre (on choisit comme date de base le deuxième quart de mois), ceux du groupement E doivent l'être au début d'avril (on choisit le premier quart de mois)

Construction du calendrier d’approvisionnement

61

ZGUEB MOURAD

Gérer et organiser un magasin de stockage

Construction du calendrier d’approvisionnement

62

ZGUEB MOURAD

Gérer et organiser un magasin de stockage Construction du calendrier d’approvisionnement 63 ZGUEB MOURAD .

tout autant d'ailleurs que celle des Services de Vente. On commence donc par placer les groupements qui comprennent le plus d'articles. élaboré en vue d'aboutir à une gestion sélective des stocks associée à la recherche d'un optimum économique. M est donc la quantité existant au magasin dans la mesure où les mouvements de stock sont rapidement enregistrés dans le fichier. est plus ou moins ralentie. Ce délai d'approvisionnement est le temps qui s'écoule entre la date à la quelle est effectué le calcul de la quantité à commander Q et la date à la quelle la quantité livrée par le fournisseur est effectivement disponible au magasin. permet de répondre à la question « Quand faut-il commander ? ». grisées sur le calendrier de la figure 4. réapprovisionnement à date fixe A. car ceci amènerait à faire commander en juillet et août les nombreux articles dont la période de commande est de six mois. pus ces réserves. M est généralement connu d'après un fichier .Formule de la quantité à commander Le calendrier d'approvisionnement. 4. p mois plus tard.Quantité à commander. aux différences d'inventaire près. en terminant par ceux qui en comprennent le moins. On arrive alors à bâtir un calendrier qui respecte toutes les contraintes. on s'efforce de répartir les groupements d'articles entre les divers quarts de mois disponibles en faisant en sorte que le nombre d'articles à commander au cours de chacun de ces quarts de mois soit aussi régulier que possible. A. Noël. Il reste à répondre à la question « Combien faut-il commander ? » A la date fixée au calendrier d'approvisionnement pour passer commande d'un article de période économique p ☯ il existe une quantité en stock M . on évite de fixer des dates de base en janvier et février.Gérer et organiser un magasin de stockage 4. ☯ une quantité C doit être livrée au cours des p + d mois à venir sur des commandes antérieures En outre.1. la quantité M est bien connue.4• Des contraintes de ralentissement d'activité Pendant les périodes de congé (juillet.1.5• Des contraintes d'étalement régulier du travail Ayant ainsi soit utilisé soit éliminé un bon nombre des 48 quarts de mois de l'année. l'activité des Services d'Approvisionnements.1. On évite donc de situer les dates de bases des divers groupements d'articles dans ces périodes de l'année. ☯ le délai d'approvisionnement de l'article est égal à d mois. toujours possibles. il faudra préparer une nouvelle commande qui sera Construction du calendrier d’approvisionnement 64 ZGUEB MOURAD . août. tel que celui donné en exemple figure 4. De même. Pâques) et aussi au mois de mai qui comporte généralement de nombreux jours fériés.

au cours des d + p mois à venir. S. Par exemple. dans ce cas. d'entretien.'d'où Q=P-(M+C)+T .a est le stock de protection. le coefficient a est égal à 1. p est la période de commande en mois. de fabrication. d. Cette demande est généralement de la forme P +T P étant la demande prévue pour besoins courants au cours des d + p mois à venir. d'apparence peut-être en tant soit peu compliquée. elles sont facilement connues de l'ordinateur. La formule donnant la quantité à commander s'écrit Q=S(d +p+a)-( M+C)+T Cette formule. On peut ainsi écrire : M + C + Q = P + T. tandis que la prévision de demande T s'ajoutant à la demande courante doit être communiquée par le service demandeur (vente. T étant la demande prévue sur programme et s'ajoutant aux besoins courants. C'est donc que le stock M. on dira que le stock de protection est égal à 1. on ne peut faire qu'une prévision. Quant aux variables M (quantité disponible en stock) et C (quantité en commande livrable au cours des d + p mois à venir). augmenté de la quantité en commande C et de la quantité Q doit donc être égal à la demande que l'on prévoit e satisfaire pendant les p + d mois à venir . Si la prévision de demande T . maintenance) dès qu'il en a connaissance (en quantité et en date). La courbe en dents de scie de la figure 1. s'agissant d'une demande à venir.5. 2) montre que. en dissociant le stock actif du stock de protection.a. et a sont connus. est en fait d'application très simple lorsque les paramètres S. la prévision de demande pour besoins courants pendant les d + p mois à venir est : P = S (d + p) + S. est bien connue vente.Gérer et organiser un magasin de stockage livrée au bout du délai d'approvisionnement d (et donc p + d mois après le calcul de la quantité à commander Q). Construction du calendrier d’approvisionnement 65 ZGUEB MOURAD . production.5 mois de consommation moyenne mensuelle et. consommation pour besoins courants prévue sur programme et s'ajoutant aux puisqu'elle résulte de programmes de il reste à évaluer la prévision de P.4 (Ch. d est le délai d'approvisionnement exprimé en mois. besoins courants. p . expression dans laquelle S est la demande moyenne mensuelle prévue. a donnant le nombre de mois de consommation moyenne mensuelle S qu'il couvre.

Gérer et organiser un magasin de stockage Cette formule est autorégulatrice. EXEMPLE Un article. le stock de protection a été fixé à 1. Mais ce travail serait très coûteux et souvent hors de proportion avec la valeur des matériels analysés. au contraire.2 ) la croissance. A partir des consommations constatées (en effet. Il faut donc le réserve: à quelques articles très importants et se contenter. A la date prévue au calendrier d'approvisionnement. si les demandes passées ne sont pas connues. à défaut. ce que l'on recherche. ou.2 Temps Construction du calendrier d’approvisionnement 66 ZGUEB MOURAD .5) . avec d'éventuels paliers.5). L'application de la formule donne Q = 180 (1 + 2 + 1. la prévision de besoins pour travaux T = 120. Prévision de demande moyenne mensuelle S L'idéal serait de tirer les prévisions de demande de chaque article d'une analyse détaillée des programmes de fabrication. de la demande. avec éventuelle' vent des paliers successifs. le stock M est faible et la quantité Q sera élevée. souvent rapide. la quantité en commande C = 60. Demande Demande croissante Stabilité Declin Fig. pour les autre: articles. la stabilité. c’est la demande future qu'il faudra satisfaire). le disponible en magasin est M= 320. le déclin. En effet. souvent rapide. si la demande a été faible au cours des p mois précédents. Or.2. parfois accompagnée de variations. a un délai d'approvisionnement d de 1 mois et une période de commande p de 2 mois . la demande a été forte. d'estimations faites à partir des demandes enregistrées dan le passé.5 mois de consommation moyenne mensuelle (a = 1. si. 4. dont la consommation moyenne mensuelle S est de 180 unités. 4. dans la durée de vie d'un produit. d'une durée plus )u moins longue. le stock M est élevé et la quantité Q sera petite (toutes choses égales par ailleurs) . on peut distinguer trois phases ( fig. d'entretien de vente.(320 + 60) + 120 = 550 A.

pour ne citer qu'un certain nombre des multiples facteurs qui agissent sur la demande. la notion de demande moyenne perd toute valeur. Par exemple. il faut éliminer les pointes de consommation qui ont fait l'objet de prévisions sur programme. dans une zone comprise entre la moitié et le double de la moyenne.Gérer et organiser un magasin de stockage La durée de vie d'un article et la durée de chacune des phases dépendent des progrès techniques. A. Si la tendance est très forte. Dans la phase de stabilité. se fonder sur une prévision de la demande moyenne mensuelle (hebdomadaire ou journalière pour certains articles). Par contre. il convient de faire les ajustements nécessaires . la moyenne des demandes passées. dans les phases de croissance et de déclin.1. 3). comme demande moyenne prévue. Moyenne des demandes passées Si les demandes mensuelles constatées dans le passé. on peut. de l'action publicitaire. Les demandes mensuelles. Il est important de noter que. Dans ces conditions. Le graphique en traits pleins de la figure 4. on peut prendre.2. assez variables. de la réglementation de l'évolution des goûts et du pouvoir d'achat de la clientèle. se situent autour de la moyenne S.le` janvier. on peut se contenter de calculer la moyenne sur les douze mois précédents. Si la tendance n'est pas très forte. pour gérer le stock. Construction du calendrier d’approvisionnement 67 ZGUEB MOURAD . si l'évolution de la demande est rapide. on peut généralement considérer que les demandes sont régulières et que l'on est en droit de faire les calculs de recherche de l'optimum économique. de la démographie. bien que pouvant présenter de fortes variations d'un mois à l'autre. ainsi que d'autres pointes qui auront été programmées telles que celles dues à l'inauguration d'un nouveau bâtiment ou à l'arrivée d'un nouveau chef de cuisine. En général. dans un tel calcul. de la mode.3 illustre un cas très fréquent de demandes constatées pendant deux années consécutives. on aura recours au lissage exponentiel (Ch. dans le calcul de la consommation moyenne mensuelle de rhum de pâtisserie dans un hôpital. ne font pas apparaître une tendance marquée en hausse ou en baisse. il faudra éliminer la pointe correspondant aux fêtes de Noël .

il est bon de déterminer les limites haute et basse de la zone des demandes mensuelles courantes. Dans ces deux cas.Gérer et organiser un magasin de stockage Fig. sur la figure 4. si pendant trois mois consécutifs la demande devenait supérieure à la limite haute (ou inférieure à la limite basse).3 Mais les demandes mensuelles de certains articles présentent des pointes (en traits discontinus et en grisé sur le graphique de la figure 4. Il vaut mieux faireune prévision qui ne sera pas réalisée (le stock constitué pour la satisfaire sera utilisé pour répondre aux demandes courantes) que faire ne prévision tardive qui risquerait de ne pas être totalement satisfaite faute d'un stock suffisant. 4. la demande moyenne censuelle calculée sera trop élevée pour satisfaire la demande coutante (d'où un sur-stock inutile et onéreux) sans pour autant être suffisante pour garantir la satisfaction de futures pointes éventuelles. i quantité et en date. Ces pointes sont soit saisonnières soit aléatoires. dès qu'elles sont connues.3). cela pourrait signifier que se dessine une tendance à la causse (ou à la baisse) de la demande: Si la tendance est confirmée par le service commercial. une augmentation de 15 % parapport à l'année Construction du calendrier d’approvisionnement 68 ZGUEB MOURAD .3 que si les pointes programmables de la demande ne sont pas éliminées. par le service de production ou par le service de la maintenance (par exemple. au service de la production ou au service de la maintenance de :ire part au service approvisionnements des prévisions de pointes. En effet. elles sont prévisibles et il appartient au service commercial. Il est facile de voir. La demande moyenne annuelle courante (donc hors pointes programmables sinon programmées) ayant ainsi été calculée.

spécialités pharmaceutiques). Dans le même esprit. 25 août 0 sept. c'est qu'il y aurait un engouement pour ce type. il n'y a pas lieu de modifier la demande moyenne mensuelle calculée. la demande moyenne mensuelle prévue ne peut pas être prise égale à la moyenne des demandes passées . il faut procéder comme indiqué au chapitre 7. au contraire. 69 ZGUEB MOURAD Construction du calendrier d’approvisionnement . A. 43 mars 36 avril 18 mai 33 juin 22 juil. Si elle doit se poursuivre à un rythme très élevé (par exemple. La consommation des douze derniers mois est de 335 . il faut modifier la demande moyenne mensuelle en conséquence (par exemple. il faut recourir au lissage exponentiel. articles de mode. + 5% par mois). il faut donner plus de poids aux demandes les plus récentes et aussi fixer une période de commande courte permettant des examens fréquents. soit en baisse (par exemple. 35 nov. Si la tendance doit se poursuivre (par exemple. soir d'avoir un stock trop fort (tendance en baisse) et donc un gel de trésorerie inutile et coûteux et même une forte obsolescence. elle devenait supérieure à 40. il ne faut pas omettre d'éliminer les consommations nulles pendant les périodes de fermeture de l'entreprise (ou de ses principales entreprises clientes). on prend K = 0. Si. enfin. 28 le magasin étant fermé en août. la tendance n'est pas confirmée. La demande moyenne mensuelle prévue St est calculée à partir d la dernière demande mensuelle constatée s t et de la précédent demande moyenne mensuelle calculée St-1 par application de la formule : S t = Kst + (1 − K )S t −1 Si. Si pendant trois mois consécutifs (hors mois d'août) la demande devenait inférieure à 20.2. page 182. ou même pour le magasin. 32 oct. Si.Gérer et organiser un magasin de stockage précédente). + 20 % par an). niais la consommation moyenne mensuelle est 335 335 = 30 et non = 28 11 12 On peut fixer la limite basse à 20 par mois et la limite haute à 40. la demande moyenne prévue sera formée de 20 % de la dernière demande mensuelle constatée et de 80 % de la précédente demande moyenne mensuelle calculée. 26 fév.cela signifierait une désaffection de la clientèle pour ce type de landau. l'augmenter de 15 %).3. les ventes de landaus ont été les suivantes jan. 37 déc. on risquerait en effet soit d'avoir un stock insuffisant (cas de la tendance en hausse) et donc une rupture de stock. Lissage exponentiel Lorsque les demandes mensuelles constatées dans le passé montrent une nette tendance soit en hausse. par exemple. EXEMPLE Dans un magasin spécialisé dans la vente de fournitures pour bébés.2. Pour ce genre d'articles.

le délai de mise à disposition chez le fournisseur. en fonction des ventes du mois seront celles du tableau.Gérer et organiser un magasin de stockage Mois Vente du mois K 0. le lissage exponentiel donnerait une prévision de très forte demande en août .2 0. Ce délai d'approvisionnement comprend : le délai d'établissement de la commande. figure 4. Lorsque.0. selon que l'on donne au coefficient K les valeurs 0.2 0.3 .4 0.5 0. sans être forte.8 Moyenne arithmétique 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 50 12 50 13 0 14 0 100 150 300 250 350 350 200 250 150 100 Prévisions successives de vente mensuelle 150 140 142 174 189 221 247 237 240 222 197 168 144 115 150 135 140 188 207 250 280 256 254 223 186 145 117 150 130 138 203 222 263 297 298 279 227 196 138 103 150 125 138 219 235 293 322 261 255 203 152 101 150 110 142 268 254 331 346 230 246 169 114 63 76 57 82 62 38 11 150 146 146 158 167 183 200 204 212 212 208 200 190 185 Fig. inversement. quand les demandes se situent autour d'une moyenne bien définie. après les mois d'août à décembre de l'année A-2 et de janvier de l'année A-1.4.4 que. la tendance est néanmoins assez nette. le temps du transport entre l'entrepôt du fournisseur et le magasin du client ainsi que le délai de réception quantitative au magasin.4 . et ceci est d'autant plus important que les personnes non averties imaginent le contraire.3 0. Connaissance du délai d'approvisionnement d Il faut d'abord noter. Dans ce tableau. Les prévisions successives de vente faites à la fin de chaque mois. on peut estimer la demande moyenne mensuelle au moyen de la droite de régression obtenue à partir de l'historique des demandes mensuelles passées'.0. que la quantité moyenne commandée Sp est indépendante du délai d'approvisionnement d. les prévisions indiquées dans la colonne du mois n sont faites d'après les ventes du mois n pour les ventes du mois n + 1 et des mois suivants. Il serait dangereux d'utiliser le lissage exponentiel en période de stabilité.4.5 ou que l'on se contente de la moyenne arithmétique des ventes des douze derniers mois. après les mois de janvier à juillet de l'année A-2. il peut être assez long si la consultation des fournisseurs et la négociation sont délicates .4 EX EMP LE La prévision de ventes d'un nouveau disque d'un chanteur à la mode a été de 150 par mois. il peut être très long si les projets de commandes établis par le Service d'Approvisionnements sont soumis à des contrôles a priori Construction du calendrier d’approvisionnement 70 ZGUEB MOURAD . il donnerait une prévision de très faible demande en février. On voit en effet sur le graphique de la figure 4. Le délai d'établissement de la commande court à partir du moment où est calculée la quantité à commander .

il ne devrait y avoir d'urgence que dans. liées ou non aux pouvoirs publics). « arraché » au fournisseur. librement accepté par le fournisseur sera très probablement respecté. les quantités à livrer. Les stocks n'en seront pas augmentés pour autant . Aussi ces commandes laissent-elles. un délai suffisant. c'est qu'au départ il . tandis qu'un délai trop court. des cas très exceptionnels et. ce que peut être l'origine d'une légère erreur supplémentaire sur les prévisions de demande. Par exemple. dans le cas contraire il doit passer des Construction du calendrier d’approvisionnement 71 ZGUEB MOURAD . Commissions de budgets. Mais les quantités à livrer aux termes de la commande peuvent être fermes. L'acheteur doit accepter les livraisons même si les besoins sont inférieurs aux prévisions . en prenant le délai le plus court sur une période de cinq mois et en prenant le délai le plus long sur une période de sept mois. Aussi le délai doit-il être largement estimé. le plus possible. la possibilité de faire varier dans certaines limites. les prévisions porteront. Enfin. obligent constituer un stock de protection particulier. Cas particulier des commandes à livraisons échelonnées Les quantités livrables à chaque livraison sont fixées d'après des prévisions de besoins qui ont d'autant plus de risques d'être infirmées par les réalisations qu'elles sont à échéance plus lointaine. de manière à être tenue sans difficulté particulière par le fournisseur. Le délai de fabrication dépend de la manière dont est garni le carnet de commandes du fournisseur. a retard dans l'expression du besoin et dans la prévision. en plus ou en moins. le Service d'Approvisionnement doit. si urgence il y a. Commissions de contrôles.Gérer et organiser un magasin de stockage d'organismes divers (Conseil de Direction. le délai de mise à disposition qui entre dans le délai d'approvisionnement n'est autre que celui du préavis. par rapport aux livraisons prévues . pour un article commandé tous les trois mois et dont le délai d'approvisionnement constaté est compris entre deux et quatre mois. généralement. une clause fixe un préavis suffisant entre la demande d'ajustement demandée par l'acheteur et la date prévue pour la prochaine livraison . Le délai de mise à disposition chez le fournisseur comprend non seulement le délai de fabrication mais le temps nécessaire aux essais de réception. En outre. Conseil d'Administration. Mais il appartient à un Service d'Approvisionnement bien organisé d'être constamment au courant des délais de fabrication et de faire le point de la situation chaque fois qu'ils viennent à varier d'une façon appréciable. le seul inconvénient est que les prévision de demande seront faites sur une durée un peu plus longue. a de nombreuses chances d'être dépassé D'ailleurs. résolument fantaisistes. éliminer les fournisseurs dont les délais. en général. Commissions de vérifications.

il faut déjà noter ici que seul doit entrer en jeu le stock réellement utilisable. Ils sont souvent aléatoires en ce sens qu'ils ne se reproduisent pas identiquement. être connus à partir des statistiques portant sur le passé. Connaissance des besoins pour travaux particuliers T Ces besoins s'ajoutent aux besoins courants mais ne peuvent pas. en général. Cet article est examiné. ces matériels ne sont plus réellement utilisables et il ne faut pas les prendre en compte dans le calcul du stock existant M. d'une année à l'autre. Cependant. l'entreprise peut continuer à faire figurer en comptabilité. d'après le calendrier d'approvisionnement. 4 000 entre le 8 et le 15 janvier. On trouvera dans les notes complémentaires (chapitre 7) un développement à ce sujet. octobre. est la rupture de stock. modification. juin. la période de commande p est de deux mois . Mais celle-ci n'interviendra que si le stock ne permet pas de satisfaire la demande pendant toute la durée du retard.entre le 8 et le 15 novembre. Connaissance du disponible et de la quantité en commande Le stock existant M est connu à partir des mouvements de magasin. le délai d'approvisionnement est d = (1 + 3) semaines = 1 mois. EXEMPLE Une entreprise commande le 15 février 24 000 unités d'un article A livrables en ses magasins à la cadence de 4 000 entre le 8 et de 15 mai 4 000. La quantité en commande C est connue à partir des bons de commande et des bons d'entrée en magasin . etc. décembre. c'est alors le véritable délai d'approvisionnement qui entre en jeu dans la formule de la quantité à commander. 4 000 entre le 8 et le 15 4 000 entre le 8 et le 15 juillet septembre 4 000 entre le 8 et le 15 mars. Ces quantités peuvent être modifiées de ± 15 % moyennant un préavis de trois semaines. des matériels retournés à l'atelier pour réparation. si le délai d'établissement de la commande est d'une semaine. pendant le deuxième quart des mois de février. dans le calcul. elle représente le «reste à livrer» sur les commandes en cours. Conséquences d'un retard de livraison Le risque. en cas de retard de livraison. ni en date ni en amplitude. Construction du calendrier d’approvisionnement 72 ZGUEB MOURAD . ils ne peuvent être connus qu'à partir de prévisions émanant des Services techniques et commerciaux. . Lors de l'examen d'août. Dans ces conditions. Bien entendu ne doit être considérée.Gérer et organiser un magasin de stockage commandes supplémentaires . que la part des commandes en cours livrables dans les d + p mois à venir. soit 8 000. par exemple. dans le compte d'inventaire permanent. la quantité en commande livrable dans les d + p = 3 mois à venir comprendra les livraisons des 4 000 unités livrables en septembre et des 4 000 livrables en novembre. Dans ce cas. Le risque ne se réalisera donc que s'il y a à la fois forte demande et retard de livraison. C'est ainsi que. août. avril. remise à neuf.

Estimation du stock de protection Le stock de protection est destiné à pallier les augmentations de la demande par rapport à la moyenne prévue ainsi que les retards de livraison imputables aux fournisseurs.5) . en conséquence. ce qui suppose qu'elles se révèlent exactes tant du point de vue des spécifications que des quantités et des dates de mise en oeuvre. comme hypothèse. que le délai d'approvisionnement étant largement estimé. mais moyennant une certaine imprécision sur la prévision des demandes au cours des d + p mois à venir. il faudra que le stock de protection couvre 4 . les approvisionnements ne correspondraient pas aux besoins et les stocks seraient soit pléthoriques soit insuffisants. le délai constaté variant entre deux et quatre mois. Or. n'est là que pour se prémunir contre les augmentations de la demande par rapport à la moyenne prévue. EXEMPLE Un calcul de quantité à commander est prévu pour le premier quart de juin. il est nécessaire de fixer le stock de protection en conséquence . la quantité à commander résultant de l'application de la formule.(320 + 60) + 120 = 910 et il ne serait rien commandé en juin. pendant le premier quart d'avril. le risque de retard est très faible . le stock de protection. Reprenant l'article étudié au début de cette partie. pendant la période des vacances. et il peut se faire que les dates de commande prévues au plan d'approvisionnement et les délais d'approvisionnement soient tels qu'une date de livraison tombe précisément dans la période de fermeture du fournisseur. Construction du calendrier d’approvisionnement 73 ZGUEB MOURAD . Si par contre. Il faut. ainsi que cela a déjà été indiqué. devient Q = 180 (1 + 2 x 2 + 1. commander pour couvrir les besoins pendant 2 p mois. le raisonnement qui sera fait reste entièrement applicable à la détermination de la partie du stock de protection qui servirait. le délai d'approvisionnement est d = 1 mois et le fournisseur ferme pendant tout le mois de juillet. On ne peut pas faire de bons approvisionnements sans de bonnes prévisions. mettant à l'abri de ces retards sans augmenter le stock. c'est le délai le plus court qui est retenu. auquel est consacré le paragraphe suivant. durant un temps plus ou moins long. Toutefois. il convient d'adopter pour faire les calculs. Faute de quoi.Gérer et organiser un magasin de stockage Encore faut-il que ces prévisions soient bien faites. c'est-à-dire p mois auparavant. c'est ainsi que. si l'on retient deux mois pour faire les calculs. Conséquence des fermetures pour congés Certains fournisseurs n'assurent pas de livraison. lors du calcul précédent. Aussi sera-t-il posé. éventuellement. Ce vieil adage les approvisionneurs prend ici toute sa valeur.2 = 2 mois de demande moyenne mensuelle prévue pour pallier les seuls retards de livraison. à se garantir contre les accroissements accidentels du délai de livraison'. un délai largement estimé.

dans la France entière. des efforts de trésorerie qui seraient évités.5 mois. pour chaque valeur de p. d'ailleurs. avant leur fermeture.5 0.5S 9. = Sp p Ceci est également légitime car la consommation sur une période longue est normalement proche de la moyenne appliquée à la période. tout aussi valable pour les stocks constitués par ces mêmes fournisseurs. supporte des frais de possession et exige. ceci est légitime car alors il s'agit d'articles dont la valeur de consommation est faible et il serait absurde d'arrêter une chaîne de fabrication à cause d'une rupture de stock de rondelles pour vis de 4.5 mois) avec un délai d'approvisionnement d = 0.4 mois 3. on trouve que le rapport obtenu S p 1 est d'autant plus faible que la période est plus longue.5S 5. si un article est commandé deux fois par mois (p = 0. sont les suivantes p Stock de protection Couverture théorique du stock total 0. que la période de commande est longue . de disposer d'un logiciel bien conçu.7S 12 2. en quantité.5 . donne d'ailleurs les pourcentages d'augmentation de la demande pendant d + p mois.5 mois 1. pour assurer leurs fabrications et leurs ventes dès la reprise de leur activité à la fin des congés.5 = 1 mois. Construction du calendrier d’approvisionnement 74 ZGUEB MOURAD . les niveaux du stock de protection et la couverture théorique du stock total. Il reflète bien ce résultat. se comptent en milliards. Les dépenses qui seraient évitées. au bénéfice de tous.Gérer et organiser un magasin de stockage De toute évidence. couverte par un tel stock de protection.5 mois 3. à l'avance. par rapport à la moyenne prévue. si un étalement des congés bien conçu autorisait la continuité de la production.7S 1 S 1. toute la partie du stock constituée. Cette remarque est. Estimation simplifiée du stock de protection Lorsqu'on ne peut pas faire les calculs complets du stock de protection. i faut bien se contenter d'évaluation qui ne peuvent être que très approximatives.5 + 0. faute. par exemple.4S 3 1. pour son financement. Par exemple. Généralement. Mais. si le stock de protection S p est rapporté à la quantité consommée Sp pendant la période p. Le tableau figure 4. pour pallier la défaillance des fournisseurs pendant leurs vacances.2 mois L'application de cette règle conduit à un stock de protection d'autânt plus élevé. le stock de protection permet d'absorber un accroissement de la demande de 70 % pendant 0.5 mois 0.95 mois 2. l'adoption de la règle simple : St ock de pr ot ection = S p donne de bons résultats .

surveillance du niveau de stock critique Comment savoir facilement. L'examen de la courbe en dents de scie permettra d'ajuster le stock de protection à un niveau convenable. il faudra passer cette commande «hors calendrier» dès que l'on constatera que : M + C' ≤ P' + T'. elle montrera les ruptures de stock. il faudrait. S'il est trop élevé. augmenté des quantités en commande C' livrables au cours des d mois à venir'. 2) la passer dans des conditions économiques. Il en résulte que le stock M au moment où elle sera passée. au point de créer un risque d. Pour déterminer P'. en toute rigueur.Gérer et organiser un magasin de stockage d P 0. si le stock de protection estimé approximativement est bien adapté. pendant les d prochains mois'. pour chaque article.5 70% 70% 60% 50% 40% 30% 1 45% 50% 45% 45% 35% 25% 2 30% 35% 35% 35% 30% 35% .a'ns majoration d'aucune sorte. doit couvrir la prévision de demande pendant ces mêmes d mois. analyser les demandes Construction du calendrier d’approvisionnement 75 ZGUEB MOURAD . au prix habituel. entre deux commandes successives que la demande a fortement augmenté. elle sera livrée à l'issue du délai d'approvisionnement habituel d. Ceci suppose que cette commande «hors calendrier» doit être passée avec un délai de livraison normal et pour une quantité assez grande . venant s'ajouter aux besoins courants. Ainsi donc. S'il est trop faible. . rupture de stock malgré l'existence du stock de protection ? Quell disposition faut-il adopter pour éviter ce risque au moindre coût ? Supposons la première question résolue. par exemple en construisant la courbe en dents de scie. la courbe en dents de scie mettra en évidence la quantité inutilisée du stock. La réponse à la deuxièm est qu'il est nécessaire de 1) passer une commande sans attendre la prochaine date prévue a plan d'approvisionnement . B.20% 25% 30% 30% 25% 25% 4 16% 20% 25% 25% 25% 20% 6 11 % 14% 18% 19% 20% 19% 8 9% 11 14% 16% 18% 17% figure 4. La commande que l'on doit passer ne doit donc pas avoir l'aspect d'un dépannage en urgence . Celle-ci comprend une prévision de besoins courants P ' et une prévision T' de besoins sur programme.5 1 2 3 6 12 140% 100% 70% 60% 40% 30% 0. on évitera ainsi de payer un supplément de prix pour obtenir un délai court et de subir une majoration sur le prix unitaire résultant d'une quantité commandée trop faible.5 Mais il sera indispensable de vérifier ensuite.

La consigne donnée au magasinier sera de signaler immédiatement que le disponible pour besoins courants (M . En gestion manuelle.4) = 910. connaissant d (1 mois par exemple). 1) L'alerte est donnée moins de quinze jours avant la date du prochain examen prévue au calendrier d'approvisionnement. S d a : demande moyenne mensuelle prévue pour besoins courants. C' : quantité en commande livrable au cours des d mois à venir. et il n'y a pas à passer de commandes. 2) Elle est donnée p' mois avant cette date ( p' % 0.T' + C') atteint 910 en alertant le gestionnaire de stocks. on se contentera de prendre P'=S(d+a) et la commande « hors calendrier » sera déclenchée s i M + C ' ≤ S (d + a) + T'. Celui-ci analysera la situation de l'article en faisant le raisonnement suivant. il n'y a pas de difficulté particulière. La quantité S (d + a) est le stock critique.(M+C)+T Construction du calendrier d’approvisionnement 76 ZGUEB MOURAD . T' : prévision de besoins sur programme venant s'ajouter aux besoins courants. : délai d'approvisionnement en mois. Le stock de protection peut absorber l'augmentation de demande qui a fait atteindre le stock critique. Il faut passer une commande qui se substituera à la prochaine commande prévue au calendrier d'approvisionnement. La quantité à commander sera Q=S(d+p'+p+a). a (1.Gérer et organiser un magasin de stockage pour besoins courants constatées pendant des tranches de d mois consécutifs et procéder au même genre de calcul que celui qui a été exposé au sujet du stock de protection. : stock de protection en mois de demande moyenne mensuelle. qui s'écrit ( M .T') + C ≤ S (d + a) formule dans laquelle M : stock disponible en magasin.4 mois par exemple s'il s'agit d'un article commandé tous les deux mois) et S (380 par exemple) il est facile d'en indiquer la valeur au magasinier : S (d + a) = 380 (1 + 1.T') :stock disponible en magasin pour besoins courants. (M .5 mois). Si l'on dispose d'un ordinateur. Il s'exprime en unités de comptage de l'article et.

Gérer et organiser un magasin de stockage Ce faisant. il ne serait pas préférable de passer une commande immédiate de la quantité Sp' en attendant la prochaine commande prévue au calendrier. Construction du calendrier d’approvisionnement 77 ZGUEB MOURAD . et la quantité commandée sera du même ordre de grandeur que la quantité moyenne commandée Sp et bénéficiera des mêmes conditions. C'est peut-être là un luxe. mais on doit se l'offrir si l'on dispose d'un ordinateur qui. le gestionnaire devrait examiner si. En toute rigueur. il n'y aura pas de commande supplémentaire (la commande passée anticipant simplement la prochaine commande prévue au calendrier). fera ce calcul rapidement et à peu de frais. tenant compte des frais de passation d'une commande supplémentaire. d'une élévation du prix d'achat liée à une faible quantité commandée. des fraie de possession du stock. lui.

Il n'y a pas de mystère. leur importance dans la vie de l'entreprise est maintenant nettement perçue par la majorité des chefs d'entreprises. Et le public s'interroge sur cette «gestion des stocks». en termes simples. et les vocables «promotion des ventes». certaines fonctions dans l'entreprise continuent parfois à vivre à un rythme voisin de celui qu'elles connaissaient avant l'avènement de l'ère industrielle. c'est peut-être qu'une information étendue sur cette fonction n'a pas été assez largement diffusée. héritiers d'une longue tradition. La gestion des stocks. On a pu aussi noter une évolution rapide des méthodes appliquées par les services de vente. « marketing » sont même passés dans le langage courant. et s'il reste encore à la développer et à la concrétiser. Et pour lui. arrivant à diminuer les coûts de revient de façon spectaculaire. Le but de cet travail est de lever le voile. fait partie des approvisionnements au même titre que les achats et le magasinage. De leur côté. quelle qu'en soit la taille. la gestion des stocks reste entourée d'un halo de mystère. ils s'efforcent de mettre au point des techniques modernes propres à fournir aux responsables des entreprises les renseignements qui facilitent les prises de décision. et même par le grand public. Généralités 1 ZGUEB MOURAD . ont senti que la seule comptabilité de patrimoine était devenue insuffisante .Gérer et organiser un magasin de stockage GENERALITE Si d'immenses progrès ont été réalisés dans les techniques de fabrication. mais dérouté parce que l'on parle aussi bien du stock de confitures de la grande mère que des stocks d'armes nucléaires. Quant aux approvisionnements. moyennent des méthodes aisées à mettre en oeuvre. sentant confusément qu'il y a là un problème à résoudre. d'un coût dérisoire et génératrices de profits parfois insoupçonnés. évoquée de plus en plus fréquemment dans la grande presse quotidienne. de montrer. les comptables. fruit des efforts de quelques spécialistes. est assez récente . Cette prise de conscience. qu'une saine gestion des stocks peut et doit être réalisée dans toutes les entreprises.

Gérer et organiser un magasin de stockage Généralités 2 ZGUEB MOURAD .

Mais il faut savoir ce que l'on en peut attendre afin de la maîtriser pour en tirer profit. organisateurs.). Il faut dès à présent souligner que si l'informatique peut puissamment aider à résoudre des problèmes grâce à la rapidité de calcul et à la capacité de mémorisation des ordinateurs. responsables des ventes. la méthode à suivre pour les résoudre est donnée par l'homme. à elles seules. C'est pourquoi un chapitre est consacré aux apports de l'ordinateur en matière de gestion des stocks et d'approvisionnements. avec plus ou moins de bonheur selon que les logiciels utilisés sont plus ou moins bien adaptés aux besoins réels de l'entreprise. Aussi ce travail. rossignols. au passage. à toutes ces difficultés. dans une insuffisance de standardisation. Afin de rendre la lecture moins rébarbative. enfin. fournisseurs. La figure 1 montre qu'elle a des liaisons étroites avec d'autres fonctions. C'est ainsi que l'on mesurera. comptables. etc. approvisionneurs. à l'évolution de son environnement (clientèle. dans un manque de rigueur dans le choix des fournisseurs. s'est répandue dans tous les secteurs d'activité. Il faut noter ici que bien des difficultés rencontrées par les entreprises dans la gestion de leurs stocks (stocks pléthoriques. l'importance. L'informatique. Et si les informations qui lui sont données à traiter ne sont pas d'une qualité parfaite. et. parfois complexes et exigeant la mise en oeuvre d'un grand nombre de notations correspondant aux multiples paramètres et variables entrant en jeu. pourquoi pas journalistes et simples curieux). destiné à tous ceux qui recherchent des informations sur la gestion des stocks (chefs d'entreprises. Généralités 3 ZGUEB MOURAD . réglementation. des fabrications. informaticiens. les résultats qu'elle fournira seront pour le moins décevants. de la qualité de la programmation des ventes et de l'ordonnancement des travaux sources de prévisions de besoin . aussi élaborées soient elles. du point de vue des approvisionnements. le raisonnement étayé par des exemples chiffrés a été préféré à des développements mathématiques. tente-t-il de la définir non seulement au travers de ses techniques propres mais aussi en analysant ses relations avec d'autres fonctions dans l'entreprise. tant au sein des approvisionnements que dans l'entreprise entière.Gérer et organiser un magasin de stockage Mais la gestion des stocks ne constitue pas une cellule isolée dans l'entreprise. Et de bonnes méthodes de gestion des stocks. concurrence. ne sauraient remédier. et l'on verra aussi les liens qui existent entre la gestion des stocks et la comptabilité. étudiants et professeurs. ruptures de stock) ont leur origine dans une mauvaise appréciation des désirs de la clientèle. dans une mauvaise organisation de la production et de la maintenance.

c'est bien réfléchir pour préciser ces questions. ils peuvent. prêts à la vente. ( Les produits finis : produits fabriqués. les grosses pièces de rechange destinées au dépannage éventuel des machines sont enregistrées en classe 2 (immobilisations). comme l'huile de coupe. ( Les matières premières : produits qui servent de base à la fabrication . La première des choses à faire est de fixer les définitions. ( Les emballages. vieux plomb..) ou de la récupération de démolition (ferrailles. on comprend ( Les marchandises : produits achetés pour être revendus en l'état. se retrouver dans les produits fabriqués ou. A noter que. destinés à être assemblés. de manière à les amortir en même temps que la machine à laquelle elles sont destinées. Si l'on ne procède pas ainsi. comment. La définition simple du stock donnée au début de ce chapitre contient deux mots importants « produits » et « consommation » qu'il convient de préciser. (Les déchets. elles se retrouvent dans les produits fabriqués. qui seront données dans les pages qui suivent. quand. dans l'industrie.. enfin. après un usinage éventuel. ne pas s'y retrouver. de passer à l'étude des résultats obtenus en sautant. les développements mathématiques qui permettent de les obtenir. démontée et vendue généralement à la Les stocks 4 ZGUEB MOURAD . L'ambition de cette étude est de bien poser le problème puis. lorsque la machine est désaffectée. PRODUITS Sous ce vocable. ). Ce qu'il faut. faisant confiance aux mathématiques. les fournitures de bureau entrent dans cette catégorie. comme la boulonnerie.. on peut simplement dire qu'un stock est une provision de produits en instance de consommation.1. pour constituer le produit fabriqué destiné à la vente. «Un problème bien posé est à moitié résolu» disent les mathématiciens. C'est ainsi que.. sciemment. matières premières et matières consommables peuvent être des produits très élaborés constituant des sous ensembles. Pourquoi. qui proviennent de la fabrication (copeaux de bois. où constituer un stock ? Autant de questions qui immédiatement viennent à l'esprit. Cette définition des produits ne présume en rien de la manière dont le stock est comptabilisé (voir chapitre Comptabilité des stocks).Gérer et organiser un magasin de stockage LES STOCKS 1. dans de nombreuses entreprises industrielles. Autant de réponses attendues. achetés ou fabriqués par l'entreprise. Qu’est ce qu’un stock? Définitions Avant toute analyse de ce concept et des problèmes qu'elle soulève. Le petit outillage. pour bien poser le problème. ( Les matières consommables : produits qui concourent directement ou indirectement à la fabrication . d'acier.

aux diverses étapes de son circuit vers l'utilisateur final. litre. ☯Unité de comptage C'est l'unité avec laquelle est comptée la quantité en stock : pièce. un produit est « consommé » dès qu'il est sorti du stock. mètre. au moment de la vente à la ferraille. de nombreuses matières consommables de faible valeur sont affectées dès l'achat à un compte de coût de revient (c'est souvent le cas des fournitures de bureau) . ☯Unité d'achat C'est la plus petite quantité entière que l'on puisse acheter auprès du fournisseur : 100 kg de ciment en sacs de 20 kg. carton de 48 pièces. dizaine. Pour un gestionnaire de stock. par exemple) Sortie du stock à destination de la cuisine Emploi pour la confection des repas Repas Magasin de l'hôpital Chef de cuisine Rationnaire ☯Articles en stock Le mot « article » désignera tout élément constitutif du stock d'une entreprise. ☯Unité de facturation C'est la quantité correspondant au prix unitaire de facturation par le fournisseur : x DT/100 kg d'huile de graissage en fûts de 50 1 . dans la gestion des stocks. ce qui ne veut pas dire que l'on doive se désintéresser de l'aspect comptable. . kilogramme. etc. il en résultera une perte en comptabilité. un produit sera considéré comme consommé dès qu'il sera vendu tandis que pour l'utilisateur final. auront toujours à l'inventaire leur valeur d'origine. Du point de vue du commerçant. il ne sera consommé que lorsqu'il aura été utilisé. y Les stocks 5 ZGUEB MOURAD . un stock.au détaillant. 1 t de profilé acier en I en longueurs de 10 m. mètre carré. etc. souvent très élevée . est le suivant Étape du circuit Fabricant Grossiste Moment de « consommation» Sortie du stock pour vente au grossiste Sortie du stock pour vente . il n'en existe pas moins. ☯Unité d'emballage C'est la quantité contenue dans l'emballage normal du fournisseur fût de 50 1. Deux articles sont distincts s'ils ne sont pas strictement interchangeables du point de vue de l'utilisateur. le moment où elle sera considérée comme consommée. sac de 20 kg. 100 kg de tuyau de plomb en couronnes de 6 m. etc. douzaine. Et. qui ne peuvent que suivre le sort de la machine. mètre cube. De même. ce dont on se préoccupe c'est le stock physique. grosse. C'est ainsi que si l'on prend le cas de l'huile d'arachide.Gérer et organiser un magasin de stockage ferraille les pièces de rechange. physiquement.acheteur en gros (hôpital. paire.

Dans le commerce et l'industrie. Bien géré.Gérer et organiser un magasin de stockage DT/km de câble sur tourets de 250 m. Diverses catégories d'articles en stock Les articles en stock peuvent être classés en diverses catégories liées à la nature de leur consommation.Les articles de consommation courante. un stock doit satisfaire. C'est ainsi que l'on est conduit à distinguer 1 .les matières consommables d'utilisation courante. signé par l'acheteur et par le fournisseur. les commerçants les appellent souvent « articles suivis » . boni d'inventaire. . même si elle est saisonnière. casse. mali d'inventaire. rendu sur prêt. le contrat étant légalement parfait dès qu'il y a accord des deux parties «sur la chose et sur le prix» . retours sur trop sorti. Gestion des stocks Gérer un stock. ☯ Commande A titre de simplification. ☯Mouvement de stock Un stock est vivant. il s'agira. d'une bonne gestion des stocks.. négociation. . matérialisée soit par un contrat synallagmatique. 1. perte.). il augmente par le jeu des entrées (livraisons de fournisseurs.).. et des sorties (remise à un service. c'est faire en sorte qu'il soit constamment apte à répondre aux demandes des clients. dans des conditions économiques. inondation. destruction suite à incendie. retour après réparation. son niveau varie fréquemment .2.une commande individuelle passée après consultation des fournisseurs. bien sûr. dans la plupart des cas. emprunt. par opposition aux produits Les stocks 6 ZGUEB MOURAD . vol. Dans cet ouvrage.une livraison prévue sur une commande à livraisons échelonnées. . la commande est. des utilisateurs des articles stockés. ce mot désignera indifféremment . Sont des articles de consommation courante .les marchandises dont le stock est constamment renouvelé . on peut considérer que.. généralement.un ordre de livraison émis dans le cadre d'un marché de longue durée. prêt. Dans tous les cas. soit par l'ensemble du bon de commande signé de l'acheteur et de l'accusé de réception signé du fournisseur et mentionnant son accord sur toutes les clauses du bon de commande. . entrée sur récupération après démolition. il y a contrat entre le fournisseur et l'acheteur. la date de mise à disposition fait partie des spécifications qui désignent la «chose». lorsque les mots «gestion des stocks» seront employés. z €/la grosse de lames de scie en paquets de 12.les matières premières (y compris les composants) dont le stock est toujours reconstitué en vue d'une fabrication relativement régulière et continue . à cette exigence. signature du bon de commande.. vente. relativement régulière et continue.

Gérer et organiser un magasin de stockage dont l'achat vise à satisfaire un besoin ponctuel et qui. embargo.) . grève de longue durée par exemple). 8 .Articles déclassés parce que techniquement dépassés ou parce que démodés. En effet.Articles en transit. des pièces qui risquent de casser et donc à parer aux conséquences d'incidents à caractère aléatoire . 2 . si certaines pièces de sécurité devaient avoir des consommations importantes. On peut. 5 et 6 doivent être éliminés le plus rapidement possible. destinées à remplacer. etc. il entre immédiatement dans l'une des catégories définies précédemment. C'est le seul mode de gestion possible.les produits finis et les emballages correspondants lorsque l'entreprise produit pour le stock. 7 . au moins du point de vue des valeurs de consommation. sur une machine ou dans une installation donnée. sur un appareil ou dans une installation. par opposition à la production sur devis.Stock de récupération constitué d'articles provenant de dépose ou de démolition et en attente d'une remise en état permettant leur réemploi.Stock de guerre qui peut comprendre des articles classés dans une des catégories précédentes aussi bien que des articles spéciaux prévus pour l'état de guerre. soit pour réguler les cours des produits achetés ou pour se protéger de flambées des cours résultant d'événements politiques. La gestion du stock d'articles constituant le stock de guerre (catégorie 7) et le stock stratégique ne dépend que de la politique suivie en la matière par l'entreprise et des moyens dont elle dispose.les pièces de rechange d'usure. Il est bien évident que les articles des catégories 4. Cette catégorie de stock est souvent la plus importante dans les entreprises.Les pièces de rechange de sécurité. si un article provenant d'une démolition n'a pas besoin de remise en état. Bien entendu. des pièces qui s'usent en service normal. et qui ne doivent se» limer que très peu de temps en magasin (en général. économiques ou financiers. approvisionnés en vue de l'exécution de travaux bien déterminés et non renouvelables. tels que masques à gaz. il s'agit de travaux destinés à créer de nouveaux investissements). (Les éventuels produits intermédiaires suivent le sort des produits finis correspondants. la présence dans le stock de ces pièces se justifie par le souci d'assurer au mieux la continuité ou la sécurité de l'exploitation en éliminant du délai de dépannage ou de réparation le délai d'approvisionnement de la pièce nécessaire. d'ailleurs. . 3 . 4 . . être conduit à distinguer d'autres catégories telles que 6 . donc. C'est à la gestion du stock d'articles d'utilisation courante qu'est consacré cet ouvrage. destinées à remplacer.Stock stratégique constitué soit pour parer aux conséquences d'une rupture des approvisionnements liée à des événements politiques (guerre. c'est que leur utilisation deviendrait courante et elles devraient être traitées comme les articles Les stocks 7 ZGUEB MOURAD . 5 .Déchets de fabrication ou de démolition. n'ont pas à être conservés en magasin ni à être enregistrés dans un compte de stock . cartes d'alimentation.

tels que celui de la construction aéronautique.Gérer et organiser un magasin de stockage de la catégorie précédente. en kilomètres parcourus. le constructeur peut traiter ces pièces détachées comme des Les stocks 8 ZGUEB MOURAD . la probabilité du besoin.). la prime d'assurance comporte deux parties : une prime initiale égale au prix de la pièce (cette prime sera récupérée si la pièce est utilisée) et une prime annuelle égale au coût annuel de possession de la pièce. Dans certains cas. la comparaison du coût de possession de la pièce et du coût du risque de panne permet de gérer le stock suivant un calcul analogue à celui qui est exposé au paragraphe «Principes de calcul du stock de protection». chez le constructeur. les statistiques issues d'un historique de plusieurs années n'ont qu'une valeur très relative. son prix d'achat. Cependant. si le prix de la pièce de rechange de sécurité est faible. Si ces appareils ou installations sont relativement nombreux. A noter que les pièces de rechange. le constructeur fixe un programme de changement des pièces et composants en fonction de l'utilisation de l'appareil ou de l'installation (cette utilisation étant mesurée en heures. c'est-à-dire des pièces fabriquées et vendues séparément des appareils ou installations auxquels elles sont destinées. En réalité. à en avoir un exemplaire en stock. Cas des pièces de rechange de sécurité La gestion du stock d'une pièce de rechange de sécurité fait intervenir. il ne faut pas hésiter. Ce sont alors les techniques des assurances qu'il faut faire jouer et non plus les méthodes de gestion des stocks. en cycles de fonctionnement. qu'elles soient d'usure ou de sécurité. des pièces détachées. mettre en stock une pièce de rechange de sécurité c'est contracter une assurance destinée à couvrir le coût d'arrêt de la machine ou de l'installation à laquelle elle est destinée. pendant une durée égale à son délai d'approvisionnement . si le responsable des stocks peut estimer la probabilité de besoin d'une pièce de rechange de sécurité donnée et le coût de l'arrêt de la machine ou installation en panne pendant le délai d'approvisionnement de la pièce. En effet. par suite de l'évolution des techniques nouvelles mettant en oeuvre de nouveaux matériels et des technologies de fabrication. c'est-à-dire le risque que la pièce qu'elle est destinée à remplacer vienne à casser . cette probabilité est d'autant plus difficile à définir que le besoin est rare et que. en premier chef. etc. sont. consacré à la détermination du stock de protection d'un article d'utilisation courante. et même plusieurs exemplaires. est sans commune mesure avec le coût de l'arrêt de la machine ou de l'installation. Bien entendu. majoré des frais de possession. Il ne s'agit donc plus d'un problème de gestion de stock mais d'un problème d'assurance destiné à couvrir le coût d'un sinistre (arrêt de la machine ou de l'installation pendant le délai d'approvisionnement de la pièce de rechange) consécutif à la réalisation d'un risque (rupture de la pièce correspondante dans la machine ou l'installation).

Importance des approvisionnement est des stocks Ils n'est pas rare que le montant annuel des achats atteigne 50 % du chiffre d'affaires de l'entreprise. une diminution du volume des commandes de 2 % seulement. il a pu réaliser une économie nette importante. une diminution du niveau des stocks. là encore. Les économies que l'on peut retirer de bons approvisionnements sont donc appréciables.32 000 = 68 000 €. l'économie réalisée est. Les stocks 9 ZGUEB MOURAD . à prendre réellement conscience de l'importance des approvisionnements. Prenons une entreprise achetant par an 5 000 000 € de produits stockés avec une équipe de cinq personnes dont le coût annuel est de 160 000 €. Il en est résulté une économie de 2 % du montant des achats. liée également à une saine gestion des stocks.7 % du chiffre d'affaires ou encore environ 100 % du bénéfice distribué. Mais. La disproportion est flagrante. Mais le personnel affecté aux approvisionnements ne représente que 2 % des effectifs totaux ! La valeur ajoutée. après ces événements. Les achats font donc. soit 100 000 €. elles sont souvent d'environ 20 % du chiffre d'affaires et atteignent parfois un pourcentage de 100 %. alors que le coût annuel de la personne venue en renfort est de 32 000 €. l'amélioration des approvisionnements par le renfort en effectifs a une limite. c'est-à-dire environ 0. des stocks pléthoriques peuvent conduire à la catastrophe et les Américains l'ont bien ressenti lors de la grande crise de 1929 . généralement. Cette équipe. alors que. à l'opposé. est monté 5000000 160000 + 32000 = 3. 50 % du chiffre d'affaires de l'entreprise. libère une trésorerie égale à 10 % du chiffre d'affaires et entraîne une diminution des charges financières égale à 1 % de ce chiffre d'affaires . soit 1.Gérer et organiser un magasin de stockage articles d'utilisation courante. D'où un gain net de 100 000 . liée à une saine gestion des stocks. le paradoxe suivant : le coût du service achats qui représentait 160000 = 3. 1. elle est du même ordre de grandeur que les bénéfices distribués qu'elle permettrait.2 du montant des achats.4 % du montant des achats. ayant reçu le renfort d'une personne qualifiée.. ce qui pourrait 5000000 − 100000 laisser croire que le service achats est devenu moins performant. conduit à une économie égale à 1 % du chiffre d'affaires . améliorer les essais de réception qualitative. au contraire.3. ils ont d'ailleurs été les premiers.9 du nouveau montant. mobilise 98 % des effectifs. Quant aux sommes investies dans les stocks. Si dans une entreprise ce pourcentage est de 30 % . égale au volume des bénéfices distribués. a pu réaliser de meilleures études du marché des fournisseurs. il peut même atteindre un pourcentage de 75 %. Notons. au passage. etc. de doubler. Évidemment. Suivant les branches d'activités. théoriquement. faire une vérification plus poussée des factures. bref a pu mieux acheter. Si l'on considère une entreprise où ce pourcentage est de 50 %. dans l'entreprise.

peut être trompeur. C'est ce que font certaines ménagères qui achètent les pommes de terre par sac de 25 kg à 0. on bénéficie en général d'une réduction du prix unitaire . on est conduit à faire effectuer des livraisons par wagons complets. par pleins camions. Cette constance de la consommation est très nette dans l'utilisation du coke dans les aciéries : un haut fourneau en consommera 1 000 t par jour par exemple et on fera livrer tous les jours un train de coke de ce tonnage . en fait. les organismes stockeurs en lancent sur le marché tandis que. Le stock de coke absorbera ce qui n'est pas consommé dans une Les stocks 10 ZGUEB MOURAD . des organismes nationaux ou même internationaux font des stocks pour maintenir le prix de certains produits à un niveau à peu près constant . C'est le cas du vin : le stock de vin constitué après les vendanges est consommé tout au long de l'année . C'est dans ce but que le pharaon avait constitué des stocks de blé pendant les années d'abondance pour pallier l'insuffisance des récoltes pendant les années suivantes. Utilité et inconvénients des stocks Utilité du stock La question qui se pose est (En quoi un stock est-il utile ? ) Il sert d'abord à parer à la pénurie. C'est ce que font les spéculateurs à la Bourse. c'est que une petite dépense pour améliorer les approvisionnements peut avoir une rentabilité très supérieure à 1. c'est ce qui se passe pratiquement pour le pétrole transporté par oléoduc entre la zone d'extraction et la raffinerie. alors qu'achetées au détail. Des stocks peuvent être aussi constitués dans un but spéculatif . la consommation enregistrée variera entre 800 t et 1 200 t. notons que certains producteurs stockent aussi le vin d'une part pour pallier la pénurie en cas de récolte insuffisante et d'autre part pour en régulariser les cours. d'ailleurs. se précipitent chez l'épicier pour acheter de grandes quantités d'huile et de sucre. par bateaux entiers ce qui entraîne la constitution d'un stock. si le cours du cuivre augmente trop. utilisé sans tenir compte du contexte. il n'y a pas lieu de constituer de stock . en France. à l'approche d'une crise ou d'une menace de guerre. on achète à bas prix pour revendre à la hausse. Il fut un temps. Un stock permet aussi d'assurer une consommation régulière d'un produit bien que sa production soit irrégulière.4. les mêmes pommes de terre coûtent 1 €/kg.Gérer et organiser un magasin de stockage Ce qu'il faut retenir. L'existence d'un stock se justifie aussi par le souci légitime de parer aux aléas de consommation même si celle-ci reste à peu près constante. un critère simple unique. ils en achètent pour le raréfier et faire remonter le cours. on constitue alors un stock pour profiter de cet avantage. lorsque le produit en question est un fluide livrable sans interruption par canalisation. En achetant par grande quantité. c'est ainsi que. Faute de pouvoir transporter pratiquement certains produits en petites quantités. C'est aussi dans ce but que les ménagères. s'il diminue trop.5 €/kg. guillotinés. Dans le même esprit. On en déduit que. 1. où les accapareurs étaient.

c'est ainsi que la ménagère ne va au marché que deux fois par semaine. Nous pouvons ainsi nous résumer en disant que le stock sert de régulateur entre des livraisons et des utilisations qui se font suivant des rythmes différents. Dans les usines. chaque famille possède une réserve d'alcool. à la limite. ce stock comprend les pièces de sécurité qui serviront peut-être un jour à dépanner une machine si l'une des pièces venait à casser. on peut dire que tout stock dépassant le strict nécessaire pour jouer ce rôle de régulateur serait inutile. Mais de nombreux produits ne se conservent pas ou peu ou mal. le stock permet d'en disposer dès que le besoin s'en fait sentir et d'éviter ainsi l'attente parfois longue de la livraison (c'est. il ne viendrait à l'idée d'aucun boulanger de constituer un stock de pain. qu'elle achète plusieurs boîtes d'allumettes en même temps. l'existence d'un stock évite le dérangement dû à des achats ou des livraisons trop fréquentes . Or. de coton. déjà. On stocke si la production devient supérieure à la consommation (c'est ce qui s'est passé lors de la crise de 1929 aux États-Unis). Le premier qui vient à l'esprit tient au caractère périssable de certains produits . au ralenti si nécessaire. de mercurochrome. On constitue donc un stock qui permette de fonctionner quelques jours. quel que soit le but recherché. reprenons l'exemple de l'aciérie. Un haut fourneau ne doit jamais être arrêté car il se détériore en se refroidissant par le jeu des dilatations et le coût de la remise en état après un arrêt s'élève à des millions. du gel des canaux. Lorsqu'un produit n'est pas disponible immédiatement. Le ciment s'évente au bout de quelques jours . Enfin. La vente « au rabais » Les stocks 11 ZGUEB MOURAD . les articles en caoutchouc ne se conservent pendant quelques mois qu'à la condition d'être maintenus à température constante et à l'abri de l’humidité. tout en espérant n'avoir jamais à s'en servir. Mais. il existe une différence entre le rythme des livraisons et celui des utilisations. nous remarquons que. et même source de frais dépensés en pure perte. sans aucun profit. d'éther. d'une grève des chemins de fer. pour parer à ces aléas. le cas des stocks de guerre). il faut étudier quels en sont les inconvénients. Le stock sert également à se prémunir contre les aléas de livraison . Un stock permet de parer rapidement aux conséquences fâcheuses d'accidents possibles qui peuvent se produire à n'importe quel moment. Inconvénients du stock Après avoir examiné en quoi un stock est utile. Un deuxième inconvénient tient à la présence d'invendus. l'approvisionnement en coke risque d'être interrompu pendant quelques jours à cause d'une panne à la cokerie.Gérer et organiser un magasin de stockage journée et le tiendra à disposition le jour où la consommation sera plus forte. qui ont immobilisé une part plus ou moins grande de la trésorerie. Voici donc en quoi un stock est utile .

Les frais de rupture de stock engendrés par le fait que le stock ne permet plus de satisfaire la demande. chauffage.Gérer et organiser un magasin de stockage de ces articles ne permet guère que la récupération d'une partie de la trésorerie. de l'incendie. de la surveillance du respect des délais et de la relance éventuelle des fournisseurs. fournitures de bureau. Dans une usine. et conserver en stock les invendus ne ferait que continuer à geler de la trésorerie et fausserait le bilan. . nous nous rendons compte que. majorés des charges sociales. malgré les inconvénients. de la rédaction des bons de commande. Les frais de passation de commande (aussi appelés frais d'acquisition) tiennent à la constitution et au renouvellement du stock et viennent s'ajouter au prix d'achat des articles. ils encombrent les magasins. y compris les services rendus par les stocks. ils pèsent sur les stocks. en comptabilité matières. Pour arriver à une bonne gestion des stocks. Enfin. majorés de-. éclairage. elle est la meilleure solution . Les frais de possession du stock. . 1. vont majorer les prix à la sortie du magasin. charges sociales. protégé des intempéries. un stock est utile et rend des services. frais postaux. la rupture entraîne un manque à la vente . des agents des services d'approvisionnements chargés de l'étude du marché. c'est toute la fabrication qui risque de se trouver arrêtée. Pour un commerçant. des inondations. de la vérification et de l'ordonnancement des factures. Malheureusement tout se paie. de toute façon. etc. de la gestion des stocks . . Voici donc les inconvénients que présentent les stocks . des agents des services comptables chargés de l'enregistrement et du paiement des factures. . • Frais de passation de commande Ils comprennent tous les frais engagés pour faire des achats . La rupture est.salaires.5. et. elle se traduit par une perte enregistrée en comptabilité. N'oublions pas non plus qu'un stock doit être gardé (protection contre le vol).frais de déplacement des agents . des entrées en stock .salaires. si nous les comparons à leur utilité. des rongeurs. c'est le total de ces trois catégories de frais qu'il faut minimiser. de l'enregistrement. et nous allons voir qu'ils coûtent cher. inhérents à l'existence même d'un stock.frais accessoires de fonctionnement de ces services : loyer des bureaux. si elle se produit souvent. accaparent en pure perte le temps des magasiniers qui en font l'inventaire .frais de réception et d'essais des articles achetés (il s'agit des frais de contrôle Les stocks 12 ZGUEB MOURAD . Cependant. des contrôles qualitatif et quantitatif à la livraison'. en un mot. elle lui fera perdre sa clientèle. le troisième inconvénient des stocks. COUT DES STOCKS Les stocks supportent trois sortes de frais. dans cette énumération. de la négociation.

au moins à long terme. Or. mais. le pouvoir d'achat des salariés allant en croissant. Pour mesurer l'importance relative des frais de passation de commande. C'est ainsi que ce ratio. ils n'ont fait qu'augmenter avec le temps jusqu'à atteindre généralement et suivant les entreprises 35 à 150 € au début des années 2000.5 à 4.l'introduction dans les contrats d'un nombre croissant de clauses qui visent. non pas à augmenter les chances d'atteindre une bonne satisfaction du besoin. . au moins à long terme. ces frais ne peuvent qu'augmenter malgré des progrès de productivité de la fonction achat. de procéder à des paiements internationaux générateurs de frais bancaires élevés. les frais correspondants atteignent environ 10 % des frais de fonctionnement du magasin dans l'industrie et dans le commerce de gros et environ 1 % dans le commerce de détail. en monnaie constante. dans les diverses entreprises.frais d'informatique liés à la gestion des commandes et au traitement des entrées en stock.5 % vers 1990 et 2 à 5 % vers l'an 2000. De même. Ces contrôles sont effectués au magasin réceptionnaire .obligation de plus en plus fréquente de recourir aux services de transporteurs internationaux et de commissionnaires en douane. . les prix d'achat des produits vont en diminuant. L'essentiel de ces frais est constitué par des salaires et des charges salariales. on peut les rapporter au montant des achats . (obtenus en divisant le total des frais d'acquisition par le nombre de commandes émises).la multiplication de litiges de toutes sortes (retards de livraison. . le recours à des interprètes. alors que les frais d'acquisition augmentent. au moins bilingues. progrès résultant notamment de la normalisation des produits achetés et de l'emploi de la bureautique et de l'informatique.). mais à gagner des procès devant des juridictions nationales ou internationales. a atteint 1 à 2 % vers 1970 puis 1. avec souvent.Gérer et organiser un magasin de stockage de la qualité) . autour de 19 vers 1960. . Les stocks 13 ZGUEB MOURAD . les frais moyens de passation d'une commande d'un article (obtenus en divisant les frais moyens de passation d'une commande par le nombre moyen d'articles différents commandés en même temps dans une même commande) ont augmenté régulièrement et leur montant est généralement compris entre 10 et 80 € suivant les entreprises au début des années 2000. etc.. avec recours à des cabinets d'avocats d'affaires internationaux aux honoraires extrêmement élevés. . mise au rebut de fournitures reçues et rl `ures de stock. qui s'établissait généralement. 1. le développement du commerce international a conduit à prospecter un nombre de plus en plus élevé de nouveaux fournisseurs potentiels étrangers dans des pays de plus en plus lointains avec entre autres conséquences . absence de conformité à diverses normes. Quant aux frais moyens de passation d'une commande. qualité défectueuse. D'autre part.l'accroissement des frais de déplacements d'acheteurs.

destruction par les rongeurs. la conjoncture économique. Amortissement ou loyer des locaux . la politique monétaire. Dans le cas contraire. coulage. il convient d'estimer les frais de passation d'une commande d'un article par familles de produit. charges salariales. évaporation. Amortissement de l'équipement des locaux et des engins de manutention. généralement. des engins (moins la part comptée en frais d'acquisition au titre des frais de réception qui sont relatifs aux contrôles qualitatif et quantitatif à la livraison) . les frais de passation de commande seront sans commune mesure selon que l'on commandera des bougies pour l'entretien des automobiles ou des tapis d'Orient destinés à la revente. des valeurs réelles . Le problème n° 2 du chapitre 8 expose au moyen d'un exemple chiffré comment. force motrice. dans la pratique. Par exemple. les restitutions comptables ne sont que d'un assez faible secours dans la détermination des frais d'acquisition et des frais de passation d'une commande d'un article . • Frais de possession du stock Ces frais. on ne peut alors que les estimer. éclairage. Primes d'assurances . puis jusqu'à 20 %. Les charges financières pèsent sur les sommes investies dans les stocks . En première analyse. chauffage. entretien des locaux. cette notion de frais moyens de passation de commande peut rester suffisante dans la mesure où une estimation montre qu'il n'y a pas de trop gros écarts entre les frais d'acquisition des divers articles achetés. bien entendu. Les frais de magasinage sont constitués des éléments principaux suivants : Coût du fonctionnement des magasins : salaires. ce taux est monté 7 % à 15%. Les stocks 14 ZGUEB MOURAD . par exemple. Il n'en demeure pas moins que cette estimation doit être aussi précise que possible. que des approximations. au cours des quarante dernières années. tels que les articles de mode ou Ies articles fabriqués suivant des techniques très évolutives . Coût de l'obsolescence pouvant être très élevé pour certains articles qui se démodent rapidement. comprennent deux catégories bien distinctes : charges financières et frais de magasinage. Coût des transports entre magasins . faciles à calculer. de l'équipement. On verra au chapitre suivant. paragraphe « Influence des erreurs d'estimation » que les conséquences des erreurs d'estimation ne sont toutefois pas rédhibitoires. Pertes par détérioration. ce sont les intérêts (majorés des frais annexes) des emprunts émis sous diverses formes pour financer les achats. en France. Le taux de ces intérêts varie suivant les pays et les époques selon l'inflation. pour redescendre progressivement jusqu'à environ 7 à 8%. vol . inhérents à l'existence même du stock. on peut estimer ces frais en évitant les écueils et sans commettre d'erreur trop grande. Il convient de noter que.Gérer et organiser un magasin de stockage Les valeurs moyennes ainsi obtenues ne sont.

stock moyen. aussi. ces pourcentages pouvant être dépassés si le taux d'intérêt des emprunts dépasse 7 à 8 %. une pénalité de retard de livraison. un stock non nul peut être insuffisant pour satisfaire intégralement la demande qui se reportera sur un autre produit (si le stock ne peut fournir que 4 des 6 m de cornière de 30 demandés. Rapportés à la valeur moyenne du stock. suivant les entreprises et les articles. le travail sera fait avec de la cornière de 35 dont le stock est suffisant). Reste à évaluer le coût d'une rupture de stock . en monnaie constante. dans la pratique. on peut estimer correctement les frais de possession du stock. En fait. Au total c'est 20 % à 35 % de la valeur moyenne des stocks qui. un stock peut être nul pendant un certain temps sans que. étaient généralement compris entre 3 et 10 % de la valeur moyenne du stock vers 1960. il faut donc savoir calculer avec exactitude un stock moyen en quantité et en valeur (cf. Ainsi le passage à zéro du stock d'un article n'est une condition ni nécessaire. la perte d'un client.Gérer et organiser un magasin de stockage Coût de l'informatique et de comptabilité matières (moins la part comptée en frais d'acquisition). il peut être un manque à gagner. il est par exemple normal que le stock d'antigel soit nul au printemps et en été. la détection des cas qui engendrent des frais de rupture de stock n'est elle pas toujours aussi aisée que cela pourrait sembler. sont dépensés annuellement en frais de possession du stock. paragraphe «Influence des erreurs d'estimation» que les conséquences des erreurs d'estimation ne sont pas rédhibitoires. une augmentation de coût de revient par substitution de matière. Cependant. ni suffisante pour qu'il y ait rupture de stock . il paraît nécessaire de préciser cette notion de rupture de stock. D'un autre côté. l'idéal étant de les estimer par familles d'articles lorsque cela est possible. se situent au début des années 2000 entre 12 et 25 %. • Frais de rupture de stock Ce sont les frais engendrés par le fait que. le stock étant épuisé. D'abord. suivant les entreprises. courbe en dents de scie). ces frais de magasinage ont tendance à croître à long terme sous la double influence de l'augmentation du pouvoir d'achat des salaires et de la diminution régulière de la valeur moyenne du stock. Mais on verra au chapitre suivant. C'est ainsi que ces frais. les restitutions comptables ne permettent généralement pas de calculer les frais de possession avec exactitude et on ne peut que les estimer. à un moment donné. il n'est plus possible de satisfaire la demande. il y ait à proprement parler rupture de stock . résultant d'une réduction en volume (conséquence d'une amélioration de leur gestion) et d'une baisse des prix d'achat. qui. l'achat ou la Les stocks 15 ZGUEB MOURAD . Il est important de noter que c'est à la valeur moyenne investie dans les stocks que s'appliquent ces frais . pour autant. Ultérieurement on montre comment.

est très variable d'un produit à un autre. Il est généralement très difficile. un dépannage coûteux. ils restent. le coût du traitement des bons de sortie des matières et de l'outillage nécessaires à la fabrication. sinon impossible. Ceux-ci comprennent les frais de fonctionnement de la gestion des stocks des produits finis et semi-finis et ceux du service de l'ordonnancement. étant donc mal connus.Gérer et organiser un magasin de stockage location d'un produit de remplacement. ils sont très élevés. c'est-à-dire les frais pesant sur les stocks. mais des frais de lancement de fabrication. c'est apprécier ces trois catégories de frais pour chacun des articles du stock . il est impossible de le faire pour chaque article. d'évaluer de tels coûts . le coût du contrôle de la qualité. il faut bien reconnaître que. des frais de possession du stock et des frais de rupture de stock. ce qu'il faudrait faire. Quant aux frais de rupture de stocks. dans certaines entreprises. les frais de nettoyage et de réglage des machines lorsque l'on passe de la fabrication d'un produit à celle d'un autre produit. Les stocks 16 ZGUEB MOURAD . Les paramètres fondamentaux de la gestion des stocks. la gestion du stock se faisant article par article. ou du stock de produits semi-finis. Le coût de lancement de fabrication d'une série d'un produit.6. si on sait assez bien définir les frais d'acquisition et les frais de possession du stock. Il est souvent compris entre 100 et 1 000 €. il suffit donc de remplacer les frais de passation d'une commande d'un article par les frais de lancement d'une fabrication du produit étudié. totalement inconnus. 1. mais une demande de mise en fabrication envoyée par le service de gestion des stocks a la production. Mais. Les autres frais supportés par le stock de produits finis et semi-finis sont les frais de possession et les frais de rupture. tout aussi généralement. Pour appliquer les méthodes de gestion des stocks aux produits finis et semi-finis. les frais de comptabilité de coût de revient du produit. fabriqués en vue de la vente. généralement difficile à connaître avec précision. les apprécier par catégorie d'articles. dans de très nombreux cas. En outre. il ne faudrait pas attendre de miracle de l'emploi de modèles mathématiques très sophistiqués. un arrêt plus oumoins long de fabrication. mais si l'on peut. • Cas des produits fabriqués Lorsqu'il s'agit du stock de produits finis. mais on peut affirmer que. on ne peut que les estimer. la comptabilité ne permet pas de les appréhender avec précision . les frais de réception au magasin. etc. Ensemble des frais Il s'agit donc de minimiser le total des frais d'acquisition. un chômage technique partiel. Il n'y a donc pas de frais de passation de commande. très généralement. fabriqués en vue de la fabrication de produits finis. il n'y a pas de commande.

La représentation graphique de l'évolution du stock entre deux livraisons successives est une courbe en escalier .1). grâce à la livraison de la quantité s1S1 . la diminution du stock entre deux livraisons successives est représentée par une droite et chaque livraison est représentée par un segment vertical dont la longueur est proportionnelle à la quantité livrée. est donné par la formule Il est représenté par une droite horizontale sur la figure 1. avec une bonne approximation. pour remonter à ce moment au niveau S. on peut. à cette date. Ce phénomène se reproduit jusqu'au moment où la représentation graphique est arrêtée . le stock moyen à partir d'une représentation graphique. On voit sur la figure qu'il serait faux de prendre comme stock moyen la moyenne du stock initial s et du stock final Sf.1 . Les stocks 17 ZGUEB MOURAD . Sur cette figure. à l'origine. les surfaces comprises entre la courbe en dents de scie et cette droite.Gérer et organiser un magasin de stockage 1.7. jusqu'au niveau s. le niveau du stock est sf. Cette propriété permet de trouver rapidement. Dans cette hypothèse. il diminue pendant le temps t. sont égales (surfaces hachurées sur la figure 1. de part et d'autre de cette droite. On obtient alors une représentation suivant une courbe en «dents de scie» telle que celle de la figure 1. le lissage de la courbe étant d'autant plus admissible que l'on raisonne sur un espace de temps plus long. Stock moyen et courbe en dents de scie Le niveau du stock d'un article diminue d'une manière discontinue au rythme des sorties.1. à titre de simplification. il reprend alors sa décroissance jusqu'au niveau s2 atteint au moment de la livraison de s2S2 qui intervient au bout du temps t2 après la livraison précédente. cependant. le stock est au niveau s . remplacer cette courbe en escalier par une droite. Le stock moyen Sm.

en fin de mois par exemple.5 . Évolution du stock moyen en fonction du nombre de livraisons Reprenons l'article dont la courbe en dents de scie a été tracée sur la figure 1.2 .2 .2. la comptabilité ne fournit généralement les stocks qu'à des dates déterminées. Les courbes en dents de scie correspondant aux deux hypothèses sont dessinées sur la figure 1. On peut se contenter. il n'est pas toujours facile d'obtenir les données permettant de construire la courbe en dents de scie . le total des quantités livrées et consommées dans l'année restant le même. la différence est très faible et parfaitement admissible. et supposons que les quantités fournies à chaque livraison soient diminuées de moitié.4 .5 . de prendre la moyenne des stocks en fin de mois.5 .Gérer et organiser un magasin de stockage Cependant.3.4. On conçoit déjà ainsi que la cadence des livraisons est un facteur important qui joue sur le coût du stock.9 .5 à S'm = 2.3.5 .4. donnant un stock moyen de 3.5 . On voit que le stock moyen diminue et passe de Sm = 3.2 sont superposées la courbe en dents de scie (trait plein) et la courbe obtenue en prenant les stocks en fin de mois (trait discontinu).8.2 .i. Sur la figure 1.7.8 . dont les valeurs sont : 3 2.53 arrondi à 3.3. le nombre de livraisons étant doublé.3.4.1.5. le stock moyen calculé en prenant la moyenne dé ces stocks est 3. 1.61 arrondi à 3.4. en effet.8 .3.4 .5.2 . pour déterminer le stock moyen au cours d'une année. Les stocks 18 ZGUEB MOURAD .6 alors que le calcul à partir de la courbe en dents de scie est 3.

Si nous appelons V la consommation annuelle. il y aurait des ruptures de stock.ii. et l'on voit que ce stock de protection sert à parer aux augmentations de la consommation réelle par rapport à la consommation théorique moyenne .4. s'il n'y avait pas de stock de protection. En fait. représentée par la zone hachurée. n le nombre de livrai sons H le stock de protection. c'est le « stock de protection». le stock moyen est. Sa courbe en dents de scie serait celle indiquée en trait plein sur la figure 1. La partie du stock située au-dessus du stock de protection est appelée « stock actif ».Gérer et organiser un magasin de stockage 1. Reprenons la courbe en dents de scie théorique de ce même article. n'est théoriquement jamais utilisée . On voit qu'une partie du stock. lorsque les consommations sont parfaitement régulières : Stock moyen = V +H 2n 19 ZGUEB MOURAD Les stocks .7. la courbe en dents de scie de l'article réel serait celle dessinée en trait discontinu sur la même figure. Stock de protection Imaginons un article idéal dont les consommations seraient parfaitement régulières.

Ce rapport s'appelle le taux de rotation du Les stocks 20 ZGUEB MOURAD . Appréciation de la qualité de la gestion du stock Avant d'approfondir l'étude de la gestion des stocks. tout au long de l'année. Le premier a utilisé. ce qui donne un chiffre d'affaires mensuel de 1 000 € et un bénéfice brut (prix de vente moins prix d'achat) de 300 € par mois. que le second ne l'a utilisé que 200 Le rapport de la consommation annuelle au stock moyen permet de mesurer l'efficacité de l'utilisation du stock. qu'ils achètent 7 € et qu'ils revendent 10 € . le premier commerçant utilise mieux son stock que le second . toutes choses égales par ailleurs. il convient d'apprécier. 3600 − 105 = 3495 € 100 Le stock 200 × 7 moyen du second = 1 400 € . dans l'année. il reste. possession du d'une valeur de stock s'élèvent à 15 × 1400 = 210 € et il reste sur le bénéfice brut 3600 − 210 = 3390 € 100 On voit que. la qualité de l'utilisation du stock. 1200 = 12 fois son stock tandis 200 1200 = 6 fois. des flacons de parfum identiques. EXEMPLE Deux commerçants vendent. entre autres. d'une valeur de 100 × 7 = 700 €. ils en vendent tous deux 100 par mois.8. on peut même dire qu'il l'utilise deux fois mieux puisqu'il a deux fois moins de frais. Le premier a.Gérer et organiser un magasin de stockage Quantité (t) T T T T 1. soit 3 600 € par an. les est de fiais de 200 flacons. sur lequel pèsent des frais de possession de 15 × 700 = 105 € . un stock moyen de 100flacons. dans l'entreprise. sur le bénéfice brut.

87 100 .0. le taux de rotation est d'autant plus élevé (ce qui est une présomption de bonne gestion) que la valeur du stock moyen est plus faible.3 = 6. EXEMPLE Article A B C D E F Consommation annuell 1 150 4 100 200 2 Stock moyen 100 200 800 40 200 500 Prix unitaire € 6 5 0.une livraison par des fournisseurs»'.3 8 1.3 + 100 . économiquement. malgré ses inconvénients. Bien entendu. d'utiliser les valeurs en euros de la consommation annuelle et du stock moyen 1 .Gérer et organiser un magasin de stockage stock.5 + 500 . de richesse.5 5 2. tout stock qui serait constitué dans un but autre que celui qui ressort strictement de sa définition ou de la recherche d'une gestion économique ne relèverait pas de la gestion des stocks. dans ce cas. stock moyen Elle est égale à consommation mensuelle On a évidemment : couverture x taux de rotation = 12.5 + 800 .3 Il apparaît maintenant que.0.3 + 40 . sinon une illusion. sinon indispensable . Les stocks 21 ZGUEB MOURAD . le flux des livraisons au flux des consommations.1. On ne doit avoir un stock que si l'on ne peut pas ajuster.8 + 200 .5 3 Taux de rotation 12 7.6 + 200 .5 + 4000 . Pour une valeur donnée de la consommation annuelle. mais il coûte cher et il convient de bien le gérer pour l'utiliser avec la plus grande efficacité possible.5 + 2500 . il convient évidemment.6 + 1500 . «ensemble des marchandises ou des articles accumulés dans l'attente d'une utilisation ultérieure plus ou moins proche et qui permet d'alimenter les utilisateurs au fur et à mesure de leurs besoins sans leur imposer les délais et les à-coups d'une fabrication ou d'. taux de rotation = consommation annuelle Stock moyen Ce même ratio peut être appliqué non seulement à un article déterminé mais à un ensemble d'articles ou au stock tout entier .8 + 2000 . est utile. comme l'avare qui accumule les pièces pour le seul plaisir de les contempler.5 10 5 Le taux de rotation de l'ensemble du stock est : 1200 . ni pour se donner une impression. On peut aussi utiliser la notion de couverture moyenne du stock qui donne le nombre de mois de consommation moyenne assurée par le stock moyen.1. un stock. On ne stocke pas pour stocker.

Il est clair que la logistique de soutien va permettre d’optimiser les activités de maintenance (gain de temps. échafaudage.3 – Les outillages spécifiques Ce sont tous les outillages. d’énergie. etc. cette définition peut être exprimée de la manière suivante : « c’est l’ensemble des moyens permettant aux techniciens de maintenance d’être efficace dans leurs actions ». barres. …).. la logistique est le processus stratégique par lequel l’entreprise organise et soutient son activité. réduction des coûts) et surtout assurer Solutions logistiques et gestion de stock 22 ZGUEB MOURAD .2 – Pièces et modules de rechange Ils peuvent être standards ou alors attachés à un équipement (pièces d’usure). pâtes d’étanchéité. • petite mécanique (joints. 1. • moyens spéciaux. • pièces et modules de rechange. roulements. • baguettes de soudure.. .). rondelles. …). La fonction Méthodes doit en avoir déterminé la nomenclature. dégrippants. Appliquée à la maintenance.. La logistique de maintenance peut se décliner en quatre volets essentiels : • matières et produits consommables. écrous.Gérer et organiser un magasin de stockage SOUTIEN LOGISTIQUE ET GESTION DE STOCK 1 – INTRODUCTION Par définition. • les lubrifiants standardisés par le service. etc. autres que l’outillage classique que l’on trouve dans la caisse à outils d’un bon technicien.). 1.).1 – Matières et produits consommables Ce sont les produits classiques d’atelier : • quincaillerie (vis. Ils sont souvent attachés à des matériels (préconisation du constructeur) ou alors définis comme « moyens communs » en atelier. Les appareils nécessaires aux CND en font partie. tôles. 1. 1. • produits de nettoyage (solvants. La constitution d’un stock de pièces de rechange est fondamentale si on veut obtenir une bonne efficacité du service Maintenance.4 – Les moyens spéciaux Ce sont tous les moyens nécessaires à des opérations de maintenance sur des équipements lourds ou difficiles d’accès (moyens de levage. • outillage spécifique. … S’y ajoutent : • les matières premières nécessaires à la réfection des pièces ou pour les fabrications diverses (tubes.

Gérer et organiser un magasin de stockage

la flexibilité du service Maintenance. Parmi ces quatre volets, un doit faire l’objet de beaucoup de soins : il s’agit du volet n°2 concernant les pièces et modules de rechange. Une erreur dans l’approvisionnement d’une pièce critique et c’est la catastrophe assurée : arrêt de la ligne de production pendant au moins 24 heures, délais de livraison obligent ! Nous allons donc essayer dans la suite de ce chapitre de voir comment gérer de manière rationnelle un stock maintenance. Aujourd’hui, les entreprises cherchent à minimiser le plus possible leurs stocks afin de réduire les coûts (voir les cinq zéros « olympiques : 0 stock, 0 délai, etc..). Mais dans certaines situations, et c’est le cas de la maintenance, ceux-ci sont indispensables. Gérer un stock maintenance n’est pas toujours une chose simple, surtout lorsque les équipements de l’entreprise sont hétérogènes : il est alors difficile de standardiser les pièces de rechange. Nous allons essayer de dégager dans un premier temps les éléments généraux d’une gestion de stock. Nous essayerons ensuite de les appliquer à la gestion d’un stock maintenance.

2 – ELEMENTS DE GESTION DE STOCK
D’une manière générale, un stock est une réserve de matière première destinée à éviter les ruptures (de production, de livraison, etc..). Si dans certains cas, on stocke pour des raisons techniques (certains produits doivent vieillir comme le bois ou le vin) ou économiques (on profite des baisses des cours pour commander en grande quantité et à meilleur prix), un stock représente souvent une marge de sécurité en cas de problème d’approvisionnement (délais de livraison importants, fournisseurs peu fiables, délais imprévus comme en cas de grève de transporteurs). En maintenance, il permettra de réduire le délai d’intervention et surtout d’éviter des temps d’indisponibilité importants. La gestion d’un stock est comparable à un problème de robinet (figure 1.)

R1
Entrée

STOCK

R2
Sortie

Figure 1 – Symbolisation d’une gestion de stock

Un réservoir est alimenté par un robinet R1. Le liquide qu’il contient est le stock. Le robinet R2 permet de satisfaire les demandes, donc le stock diminue. L’objectif est donc de réguler le contenu du réservoir en maintenant un certain niveau de manière qu’il n’y en ait ni trop, ni trop peu. Plus scientifiquement, une gestion de stock est un système boucle (boucle de régulation) qui peut se symboliser par la figure 2.

Solutions logistiques et gestion de stock

23

ZGUEB MOURAD

Budgétisation Approvisionnement

+
Niveau de référence

+ -

Stockage Magasinage

Sortie

Figure 2 – Principe d’une gestion de stock

2.1 – Définitions 1. Approvisionnement : ce sont toutes les opérations permettant à l’entreprise de disposer de biens et de services nécessaires à son activité et qu’elle doit se procurer à l’extérieur. 2. Evolution des stocks Elle est caractérisée par la relation Stock initial + Entrées – Sorties ≥ 0. 3. Rupture de stock : elle a lieu lorsque la relation précédente n’est pas vérifiée. Les ruptures sont généralement la cause «d’un manque à gagner» parce qu’elles arrêtent les ventes ou la production. Elles influent donc fortement sur les coûts d’indisponibilité. 4. Politique d’approvisionnement : Elle doit :
ƒ ƒ ƒ ƒ Assurer la satisfaction du client (en interne ou en externe), Assurer la réalisation de la production dans de bonnes conditions (qualité, délais, etc..), Rechercher les prix les plus avantageux, rechercher la meilleure qualité Prévoir et surveiller les délais de livraison.

5. Budgétisation : elle correspond à la somme qu’il faut affecter chaque année à la gestion du stock (commandes, frais de magasinage et stockage, coûts de rupture). 6. Gestionnaire de stock Appelé encore magasinier, il effectue :
ƒ ƒ ƒ ƒ la gestion administrative du stock (réception, bons d’entrée et de sortie, fiches de stock), le contrôle de sécurité (incendie, accident, etc..), l’entretien des locaux et du matériel, la gestion spatiale du stock.

Il est aidé par des manutentionnaires. 2.2 – Coûts de gestion d’un stock La gestion des stocks est un élément important du système « entreprise » dans la mesure où elle induit des coûts importants. Elle a donc pour but de minimiser les coûts associés à l’approvisionnement. Différents coûts peuvent être retenus : • le coût d’approvisionnement,
Solutions logistiques et gestion de stock

24

ZGUEB MOURAD

• •

le coût de possession, le coût de rupture.

2.21 – Coût d’approvisionnement Ca Il est composé du coût de passation de commande et du coût d’achat proprement dit de la pièce ou matière. En effet, chaque fois que l’entreprise passe une commande, elle engage des frais : • frais de négociation (téléphone, courrier, fax, déplacement, etc..) et de relance car il faut rechercher les fournisseurs, faire jouer la concurrence puis passer les commandes, • frais de transport et livraison, • coût des contrôles d’entrée, • frais de manutention car il faut assurer la gestion «physique» des stocks (entrées, sorties, entretien, etc..). On a Ca = u + p avec u = coût d’achat unitaire et p = coût de passation de commande.

2.22 – Coût de possession de stock Cps Le coût de possession de stock correspond à une immobilisation stérile de capitaux. Il comprend : • le coût de financement, c’est à dire coût financier de l’immobilisation des capitaux dans le stock (c’est le loyer de l’argent immobilisé), • le coût de détention car il y a un lieu de stockage entraînant des frais (loyer, chauffage et/ou climatisation, hygrométrie, assurances, etc..), • le coût de gestion car le stock doit être géré et pour cela il faut du matériel mais aussi du personnel (salaires et charges), • le coût de dépréciation (avarie, obsolescence, perte de caractéristique) ou perte de valeur du stock. Plutôt que d’utiliser le Cps, on préfère utiliser le taux de possession t, pourcentage du précédent pour un article et pour une période donnée (une année en règle générale). Dans ces conditions, si u est le coût d’achat unitaire d’un article, alors le coût de possession annuel de l’article est Cps = t.u. Le taux de possession est le plus souvent de l’ordre de 20 à 25%, ce qui signifie encore qu’un stock coûte le double de sa valeur tous les quatre à cinq ans environ (ce n’est pas négligeable !). Par exemple, dire qu’un stock de 10 000 DTu coûte 20%, cela signifie que le coût de possession s’élève à 2000 DTu. 2.23 – Coût de rupture Cr Les coûts de rupture sont générés par l’absence du produit au moment où il est demandé. Il est toujours difficile à évaluer et est très lié à la nature même du stock : • perte d’une vente si l’article n’est pas disponible, • arrêt de production (coût d’indisponibilité), • manque à gagner, • pénalités de retard, • perte de qualité, perte d’image.

Solutions logistiques et gestion de stock

25

ZGUEB MOURAD

le manque de rigueur. le nombre d’éléments en stock est donné par l’équation : N ( t ) = N(0) + ∑ 0 t Entrées − ∑ 0 t Sorties 2. Solutions logistiques et gestion de stock 26 ZGUEB MOURAD . 2. Cet inventaire régulier est nécessaire parce que la formule précédente ne suffit pas : elle ne prend pas en compte les erreurs. N N(0) Sortie 1 Sortie 2 Commande Commande Périodicité 1 Délai Périodicité 2 Délai Figure 3 – Fonctionnement d’un stock L’allure d’évolution du stock étant souvent aléatoire.Gérer et organiser un magasin de stockage 2.24 – Coût total de stock Cgs On a : C gs = ∑ C a + ∑ Cps + ∑ Cr L’objectif de la gestion optimale des stocks est d’en réduire au maximum le coût total. on préfère utiliser des représentations simplifiées. Dans un premier temps le stock va diminuer au rythme des sorties. Le niveau du stock évolue donc entre 0 et une valeur N.32 – Evolution du stock dans le temps Elle est fonction de la consommation et de l’approvisionnement. il va être nécessaire de passer une commande pour réapprovisionner le stock et éviter une rupture. 2. plafond à ne pas dépasser pour éviter des coûts de stockage importants. appelé stock maximum. le coulage ou piratage.3 – Niveaux de stock A tout instant t.31 – Stock initial N(0) Il est connu par un inventaire périodique réalisé par le magasinier. Dans un second temps. Même si la gestion du stock est assistée par ordinateur. un inventaire périodique est nécessaire pour recaler N(0).

6). car les délais d’approvisionnement ne sont jamais nuls et que la rupture de stock est à déconseiller surtout si on fait de la maintenance. si on admet que T représente la durée d’un trimestre. fermées au mois d’août. Si la consommation est linéaire. Il faut donc prévoir un stock de sécurité qui puisse pallier les aléas de livraison (figure 10.Cas général La rupture de stock a un coût. Solutions logistiques et gestion de stock 27 ZGUEB MOURAD . on admet qu’on accepte une rupture de stock. N(t) Stock maxi N N1 N2 N3 Stock moyen 0 T 2T 3T 4T t Figure 5 – Consommation irrégulière Sur la figure. et en maintenance.5. De plus. le stock moyen s’exprime N= N . 2 ∫0 N(t )dt .Consommation irrégulière et délai d’approvisionnement nul Le phénomène de consommation irrégulière est tout à fait courant : dans certaines entreprises. N= C . la consommation est moins importante au troisième trimestre. B . Il est donc nécessaire de borner le stock. alors : N 2 + N1 2 + N2 2 + N3 2 4 Il est évident qu’on est encore ici dans une hypothèse d’école.Consommation régulière et délai d’approvisionnement nul N(t) Stock maxi N Stock moyen 0 T 2T 3T 4T t Figure 4 – Evolution régulière d’un stock L’approvisionnement mathématiquement par 1 N= T étant T périodique. alors Cette situation est bien sûr idéale. on ne peut jouer avec. sur la figure 4.Gérer et organiser un magasin de stockage A . aussi courte soit-elle.

Donc. Jusqu’à une certaine limite. A – Taux de rotation du stock ou taux de renouvellement C’est l’instrument de mesure permettant de mesurer l’efficacité d’un stock. C’est donc l’inverse du taux de rotation. plus le stock tourne vite. B . ou D S = 12. normal ou trop faible. plus le taux est élevé.Taux de couverture C’est le rapport entre la quantité moyenne en stock et les consommations annuelles. Reprenons notre exemple : Solutions logistiques et gestion de stock 28 ZGUEB MOURAD . Le stock est renouvelé plus ou moins rapidement en fonction des activités de l’entreprise ou en fonction de leur nature (un poissonnier renouvelle son stock tous les jours !). meilleure est la gestion du stock.Tr en mois. 2 2.Gérer et organiser un magasin de stockage N(t) N Stock moyen Nsécu 0 T 2T 3T 4T t Figure 6 – Evolution générale d’un stock On appelle stock de roulement la partie du stock consommée entre deux approvisionnements. La valeur moyenne de la consommation est donc Stock initial − stock en fin de période . TC = Quantité moyenne en stock Consommati on sur 12 mois Il est mesuré normalement en année.Tr en jours. Le taux de rotation du stock est donné par la relation : Tr = Consommati on sur 12 mois Quantité moyenne en stock La durée de stockage est alors D S = 360. mais il reste plus « parlant » en jours. Exemple : on a un stock moyen de 500 articles qui alimente une consommation annuelle de 4000 articles.33 – Ratios de gestion Les ratios de gestion permettent de connaître dans quel état se trouve le stock : trop élevé. plus les coûts de stockage sont faibles et plus l’entreprise réalise des bénéfices. Le taux de rotation est donc : Tr = 4000 =8 500 Le stock « tourne » donc 8 fois.

Total Q. Total Figure 8 – Exemple de fiche de stock 2.96 articles/jour 365 . B) Fiche de stocks Elle n’est pas standardisée.52 – Evaluation des entrées Quel que soit le produit considéré.U. chaque entreprise étant libre de la mettre au point. on prend a = 1.96 4000 = 10. avec son montant provenant de l’inventaire fait par la comptabilité générale à la fin de la période précédente.51 – Notion d’inventaire permanent A) Définition L’inventaire comptable permanent est une organisation de comptes de stock qui. Total Q. En règle générale. Ensuite deux cas sont à considérer.5 – Surveillance d’un stock 2. 2. C’est le cas de l’inventaire physique effectué en fin d’exercice pour les besoins de la comptabilité générale. Stocks P. 10. permet de connaître de façon constante. en cours d’exercice. l’inventaire comptable doit être réalisé au moins une fois par an. le compte correspondant de stock est débité des coûts d’achat calculés. pour un stock moyen de 500 articles. Produits achetés : au fur et à mesure des achats et des entrées en magasin. 1. Légalement.Obsolescence Les articles en stock se dégradent. Sorties P. Entrées P. 2. par l’enregistrement des mouvements. Cette notion s’oppose à celle d’inventaire intermittent qui nécessite une étude périodique des stocks pour en connaître le niveau et la valeur. Produits fabriqués : les comptes de stocks de produits fabriqués par l’entreprise sont débités des coûts de production 29 Solutions logistiques et gestion de stock ZGUEB MOURAD . disparaissent ou sont périmés au bout d’un certain temps.07 et t varie par période de réapprovisionnement : • 1 à 24 mois pour les pièces mécaniques et les composants électroniques.OGérer et organiser un magasin de stockage • • • on a une consommation annuelle de 4000 articles et un stock moyen de 500 . • 1 à 365 jours pour des produits organiques.U. il importe d’abord de reprendre au débit du compte le stock initial. La figure ci-dessous donne un exemple courant de fiche de stock.U. le besoin journalier est de 500 = 45 jours. La quantité perdue de ces articles est une exponentielle fonction du temps q = a t . 2. les existants chiffrés en quantités et en valeurs (PCG : Plan Comptable Général).4 . la couverture aura pour valeur ce qui signifie qu’on peut tenir 45 jours sans risque de rupture. Date Libellé Q.

Elle conduit à valoriser les sorties à des coûts qui peuvent être anciens et à valoriser les stocks finals à des coûts récents. C’est le cas notamment pour les produits achetés lorsque les prix d’achat fluctuent entre deux entrées. A) Coût moyen unitaire pondéré périodique (CMUPP) A1 .8 DTu. On utilise le premier mois de fabrication 700 m de matières. Durant la période. • la deuxième. on enregistre les entrées en quantité. Ces dernières sont valorisées en fin de période par le calcul des coûts du stade précédent. premier sorti (PEPS) B1 . B2 . on a constitué un stock de matières premières X en deux commandes : • la première.53 – Evaluation des sorties Les entrées successives peuvent avoir des valeurs différentes. stock initial inclus.Critiques Elle suppose qu’on connaît séparément le coût de chaque entrée. Il faut pouvoir évaluer les sorties portées aux crédits des comptes de stock lorsque les produits sont utilisés et que l’on veut déterminer les coûts. B) Premier entré. = Valeur du stock initial + valeur des entrées Quantité en stock initial + quantités entrées Ce calcul est fait pour une période.P. Elle est couramment utilisée en pratique. A quel coût faut-il les compter ? Plusieurs méthodes peuvent être employées pour évaluer ces sorties. Exemple : Pour une fabrication. ce qui est assez théorique en dehors des valorisations de matière première aux prix d’achat quand les frais d’approvisionnement peuvent être tenus pour négligeables. First Out). souvent le mois. 2. Elles le sont toutes au même coût unitaire donné par la formule : C.P. Les sorties et le stock final ne sont valorisés et connus qu’en fin de période.Gérer et organiser un magasin de stockage 2. Le Plan comptable Général demande que cette période n’excède pas la durée moyenne de stockage. a coûté 5.Critiques Les calculs sont simples dans cette méthode mais sont forcément tous effectués au même moment. chaque lot entré est fictivement individualisé.U. de 500 m a coûté 4 DTu. A2 . Solutions logistiques et gestion de stock 30 ZGUEB MOURAD . Une méthode simplifiée consisterait à considérer que l’ensemble des entrées d’un mois représente un lot et que toutes les sorties sont faites en fin de mois.54 – Les différentes méthodes de tenue de fiches de stock Les entreprises sont libres d’utiliser l’une des méthodes énoncées cidessous mais elles ne peuvent pas en changer durant la même année comptable. Les sorties sont ensuite valorisées en épuisant les lots en stock du plus ancien au plus récent. de 800 m.M.Principe Les sorties sont évaluées au coût moyen des entrées.Principe Dans cette méthode également appelée FIFO (First In.

Ce sera le cas avec une GMAO pour gérer le stock maintenance..U. Date Fixe Variable Quantité Fixe Variable 1 2 3 4 Figure 9 – Stratégies de réapprovisionnement Les méthodes 1.Gérer et organiser un magasin de stockage C) Coût moyen unitaire pondéré après chaque entrée (CMUP) On le trouve aussi sous l’appellation PUMP = Prix Moyen Unitaire Pondéré. on imagine ce que pourrait être le stock d’un mareyeur qui commanderait du poisson frais deux fois dans l’année!. ce qui fait 3 commandes en moyenne tous les deux jours !. En règle générale.Critiques Cette méthode suit l’évolution des prix et des coûts de très près et a l’avantage de répartir les calculs tout au long de la période de calcul. ils varient selon la nature des stocks. Elle exige en outre des calculs longs et fastidieux. 2. alors que la méthode est plus spécifique à la maintenance..M.)... mais l’informatique peut les faciliter. Les modèles utilisés sont très nombreux.61 – Méthode 1 La méthode 1 est la plus simple et est applicable aux articles de faible valeur et de consommation régulière. incertitude.. La cadence obtenue «mathématiquement» doit être adaptée à la réalité pour ne pas conduire à des impossibilités (volume de livraison ou de stock inadapté aux aires de stockage.Principe On calcule un coût moyen unitaire pondéré après chaque entrée et.Cadence d’approvisionnement Elle représente le nombre de commandes N à passer pendant la période de référence. entre deux entrées. La quantité commandée est estimée à partir des Solutions logistiques et gestion de stock 31 ZGUEB MOURAD .). Elle est déterminée pour réduire au maximum le coût total de stock. la situation dans laquelle ils se trouvent (certitude. voire même à des absurdités : • nombre de commandes trop faible (par exemple. C. = Valeur du stock avant l' entrée + valeur de l' entrée Quantité en stock avant l' entrée + quantité entrée C2 .P.. • nombre de commandes trop élevé (par exemple 500 dans l’année. En maintenance. 2. on a quatre stratégies possibles (figure 9). La stratégie de commande consiste à répondre aux deux questions suivantes : • à quelle date faut-il commander ? • combien de pièces faut-il commander ? Comme les dates de commande et les quantités commandées peuvent être fixes ou variables.). toutes les sorties sont évaluées au dernier coût moyen calculé.). 2 et 3 sont très générales. c’est le cas de la petite quincaillerie. on passe commande selon un échéancier régulier (par exemple le premier du mois).6 . Elle est difficile à mettre en œuvre car elle n’est possible que si on connaît le coût de chaque lot entré immédiatement. C1 .

Par contre le coût de passation de commande sera plus élevé. A – Quantité économique de commande On recherche une quantité optimum.u + représenter graphiquement (figure 10. à commander (ou un nombre de commandes optimum) de sorte que le coût de stockage soit le plus faible possible.32A). Cette méthode.t. le coût global annuel s’écrit C G = C. le stock moyen est plus faible et le coût de possession du stock est moins élevé.62 – Méthode 2 : gestion calendaire Cette méthode est bien adaptée à des articles de faible coût et dont la demande est stable.u + p. Celui-ci a constaté que. bien que la date de commande ne soit pas liée à l’état du stock. 2. On utilisera les notations suivantes : • C : consommation annuelle du produit commandé • u : prix unitaire du produit • t : taux de possession du stock (coût de possession exprimé en % du coût unitaire) • p : coût de passation d’une commande • Q : quantité à commander Dans un premier temps et afin de simplifier les calculs.u p. • le coût total de possession C ps = stock (voir paragraphe 1. il faut néanmoins s’assurer que l’on n’entame pas le stock de sécurité sous peine de risque de rupture. . nous constatons que le coût global passe par un minimum. dite « quantité économique ». d’offrir des opportunités de remise et de simplifier l’organisation.u. On peut le 2 Q Q . C . appelée « plan d’approvisionnement » a l’avantage de regrouper les commandes destinées à un même fournisseur. Q Q C . Cette méthode a été proposée par Wilson. Wilson se place dans le cas idéal d’une consommation régulière et d’un délai d’approvisionnement négligeable. Le coût annuel global correspond à la somme des trois coûts suivants : • le coût total des achats CA = C.t. ce qui a pour effet de limiter le CLC. ou alors calculée par « quantité économique » (voir méthode suivante). Nous pouvons vérifier théoriquement ce fait en calculant sa dérivée par rapport à Q et en vérifiant qu’elle s’annule. Comme celle-ci s’écrit : dCG t. si on commande fréquemment. • le coût total de lancement de commande CLC = p.10). Mais.C = − dQ 2 Q2 Solutions logistiques et gestion de stock 32 ZGUEB MOURAD .u 2 où Q 2 est la valeur moyenne du Dans ces conditions. L’objectif de la méthode consiste donc à trouver la quantité de pièces à commander afin de minimiser le coût total de stock.Gérer et organiser un magasin de stockage commandes précédentes (moyenne statistique) et affinée progressivement. Sur ce graphe.

p u.C − =0.63 – Méthode 3 : gestion par point de commande Cette méthode s’applique aux articles à demande fluctuante.C ou encore C ps = C LC .t CA 0 Q Q opt Figure 10. B – Durée optimale entre deux commandes Le nombre optimal annuel de commandes est alors donné par Nopt = C Q éco = C. CG Cps CLC Q éco = 2C. = 2 Q On obtient l’optimum lorsque le coût de possession Cps est égal au coût de lancement de commande CLC.u p.u p. La valeur de Q qui annule la dérivée est appelée « quantité économique de commande » .t.t 2p 365 Nopt (en jours) On en déduit que la durée optimale entre deux commandes est : Topt = 12 Nopt (en mois) ou Topt = 2. on va surveiller régulièrement le stock et on va attendre que celui-ci passe sous un certain niveau pour passer une commande .10 – Mise en évidence du coût global minimum Remarque : La quantité économique de commande peut être remise en cause : • s’il s’agit de produits périssables. Pour cela. Solutions logistiques et gestion de stock 33 ZGUEB MOURAD .Gérer et organiser un magasin de stockage on constate qu’elle s’annule si t. c’est la notion d’approvisionnement sur « point de commande ».u. elle s’écrit : Cette formule est appelée « formule de Wilson ». • si le fournisseur propose des conditions économiques d’achat (rabais ou remise lorsqu’on commande en quantité supérieure). 2 Q2 soit Q.

Par exemple si d s’exprime en mois. il est nécessaire de connaître les principaux paramètres de gestion du stock (figure 10. On a également : Nal = m. c’est à dire l’écart-type de la consommation moyenne . on a donc Ncouv = Nal .Gérer et organiser un magasin de stockage Pour réaliser ce type de gestion. le stock d’alerte (Nal) représente le niveau de stock qui déclenche la commande . il va donc générer un surcoût de stockage. le stock de couverture (Ncouv) représente le « supplément » de stock qui permet de faire face à une accélération de la demande ou à un retard de livraison sans prélèvement sur le stock de sécurité . alors l’écart-type σ est mensuel.11) : • • le stock de sécurité (Nmin) représente la consommation pendant le délai moyen de réapprovisionnement dmap .σ. d N(t) N Nal Nsécu 0 PC Stock de couverture t d mc d map Figure 11 – Paramètres d’une gestion de stock Les variables σ et d doivent s’exprimer dans les mêmes unités. On montre que : Dans cette expression : •K est une variable fonction du risque de rupture que l’on est prête à accepter . puisqu’il est destiné à couvrir les besoins en cas de surconsommation et/ou augmentation des délais de livraison.d + Nsécu Solutions logistiques et gestion de stock 34 ZGUEB MOURAD . •d est le délai de livraison. Le stock de couverture est par contre un stock « vivant ». cela signifie encore qu’elle correspond à un niveau de service demandé à la pièce à réapprovisionner .Nsécu. • Le stock de sécurité est donc un stock « dormant » en valeur moyenne . •σ est l’écart-type des sorties de stock. N sécu = K.

Cr le coût de rupture de stock ou le coût d’indisponibilité du matériel.65 1.8 99. estimer que l’équipement doit avoir un niveau de service maximum (100%) signifie encore que sa disponibilité doit être optimale. A ce niveau de service qu’on exprime souvent en %. Donc.7 99.99 99.88 2. N est le nombre de commande annuelle. c’est à dire que le coût d’indisponibilité est négligeable devant le coût de stockage.25 Figure 12 – Identification du risque de rupture La méthode du point de commande a l’avantage de lier l’approvisionnement à la consommation réelle. donc une augmentation du CLC. le tableau figure 12 donne quelques valeurs de K. Par contre.65 2.9 99.75 3. cette méthode offre un maximum de sécurité dans la gestion des stocks. cela entraîne une augmentation des commandes.33 1. Inversement si on estime que le niveau de service est faible.C r Dans cette expression. En effet.52 0.85 0. comme chaque type de pièce bénéficie d’un suivi particulier. u le coût unitaire de la pièce et t le taux de possession. que le nombre annuel de commandes est de 4 et Solutions logistiques et gestion de stock 35 ZGUEB MOURAD .95 3. Niveau de service (en %) 100 99. Exemple : on suppose que le coût unitaire d’une pièce est de 94 DTu. correspond une valeur de K.04 0.29 1.u N.Gérer et organiser un magasin de stockage où m est la moyenne de la loi normale qui modélise la consommation. La notion de niveau de service mérite qu’on s’y arrête un peu. il est inutile de constituer un stock de sécurité. On montre que l’expression mathématique du niveau de service d’une pièce de rechange est : Ns = 1 − t. alors. donc que le stock de sécurité doit être suffisamment élevé pour pallier tout risque de défaillance.09 2. que son taux de possession est de 20%.75 2.6 99.58 2.5 99 95 90 85 80 70 60 50 K 3. A titre indicatif.

ce qui coûte plus cher et n’est donc pas toujours compatible avec la volonté de réduire les coûts de stock. Les commandes sont alors passées au mieux en fonction des conditions du marché. Solutions logistiques et gestion de stock 36 ZGUEB MOURAD .Gérer et organiser un magasin de stockage qu’une rupture de stock entraîne un coût d’indisponibilité de1500 DTu. 4 x 1500 On prendra donc K = 2. Supposons maintenant que le délai de livraison soit de 6 semaines et l’écart-type de la consommation soit de 3 semaines. On a Ns = 1 − 0. 2.2 x 94 = 0.75 x3 x 6 = 21 .64 – Méthode 4 : modèle poissonien Ce modèle s’adapte bien à la gestion des pièces ou matières coûteuses (prix variables).997 . Chaque article est donc suivi individuellement. On montre que cette probabilité de défaillance suit une loi de Poisson.75. on a alors S couv = 2. Elle couvre le cas des pièces ou modules de rechange dont la probabilité de défaillance est faible pendant la durée de vie des équipements. Remarque : cette méthode n’est valable que si l’on consomme plus de 20 pièces.

au niveau de chacun d'eux. les 25 % suivants d'articles font environ 20 % des consommation(tranche B). et que. rapportons ces montants cumulés au montant total des consommations W. en conséquence. le montant de leur consommation annuelle avec les montants des consommations annuelles des articles qui les précèdent. Ce mode de classement des articles ne fait que reprendre la «Distribution de Pareto » On constate généralement que les premiers 10 % d'articles font environ 75 % des consommations (tranche A). On obtient le tableau de la page suivante.Gérer et organiser un magasin de stockage RENOUVELLEMENT ECONOMIQUE DU STOCK 1. Répartition des articles suivant la méthode ABC Classons les n articles en stock dans l'ordre des valeurs décroissantes des consommations annuelles et cumulons. Enfin. 65 % des articles ne font que 5 % du montant total des consommations (tranche C Renouvellement économique du stock 37 ZGUEB MOURAD .

la courbe en pointillés représente la répartition des mêmes articles qui serait obtenue en les classant non plus dans l'ordre des valeurs décroissantes des consommations annuelles.1.Gérer et organiser un magasin de stockage D'ailleurs. en échelonnant ces examens dans le temps. et encore moins ceux de la tranche C (tous les six ou douze mois). Mais cette seule répartition des articles en trois tranches n'est pas suffisante pour résoudre complètement le problème qui se pose à un gestionnaire des stocks Quand faut-il commander ? Combien faut-il commander ? Renouvellement économique du stock 38 ZGUEB MOURAD . de ce fait. il se trouve fréquemment que nombre de ces derniers articles ont une consommation annuelle nulle et que. mais dans l'ordre des valeurs décroissantes des stocks. moins fréquemment ceux de la tranche B (tous les trois mois par exemple). à l'évidence. qu'il faut examiner souvent les articles de la tranche A pour les réapprovisionner (tous les mois par exemple). Sur cette même figure. dans l'élaboration du tableau x. Ces résultats montrent. en fonction de l’importance de la valeur de consommation de chaque article. on atteint 100 % du montant des consommations avant d'arriver à 100 % des articles. Il est possible de transcrire les résultats du tableau précédent sur un graphique et l'on obtient alors une courbe qui a l'allure de la courbe en trait plein de la figure 2. On voit ainsi apparaître une notion de gestion sélective des stocks.

2.Gérer et organiser un magasin de stockage 2. On démontre par un simple calcul de dérivée que cette courbe passe par un minimum (figuré par le point M') obtenu à l'égalité des frais de possession et des frais de passation de commande.1 Évolution du coût du stock en fonction du nombre de passées dans l'année Reportons nous à la courbe en dents de scie de la figure 1. Période économique de commande 2. et nous commencerons par examiner comment évolue le stock actif en fonction du nombre n de commandes passées dans l'année. les dissocier. Chaque livraison est égale à . u étant le prix unitaire de 2n 2n l'article. les frais de passation de commande sont proportionnels à n et ils se montent à nf . Par contre. les frais de possession seront : inversement 2n proportionnels à n et représentés par une hyperbole sur la figure2.2. n V Vu Le stock actif moyen est et sa valeur est . Les frais totaux qui pèsent sur le stock actif sont commandes Vuz + nf 2n La courbe représentative de ces frais totaux peut être construite point par point comme indiqué sur la figure 2. Si nous appelons z le taux des frais de possession du stock Vuz de cet article. Ils sont représentés par une droite sur la figure 2. V Soit V la consommation annuelle.2.1 qui met en évidence que le stock comprend deux parties • le stock de protection qui ne sert qu'à éviter des ruptures de stock. par mesure de simplification. on peut. • le stock actif qui sert à honorer les demandes de produits. en appelant f les frais de passation d'une commande de l'article considéré. Bien que le stock de protection et le stock actif ne soient pas totalement indépendants. Renouvellement économique du stock 39 ZGUEB MOURAD .

Gérer et organiser un magasin de stockage 2. avec f = 12 € et z = 35 %.3.3. Et il serait très mal commode de passer une commande de cet Renouvellement économique du stock 40 ZGUEB MOURAD .3 mois à laquelle correspond unnombre de commandes égal à 2.2.2 € l'unité est de 9 200 unités. ☯ V = consommation annuelle. on trouverait que la période économique de commande est p 12 (voir = 2. Formule de la période économique de commande A ce minimum correspond un nombre « économique » de commandes à passer auquel est liée une période économique de commande p 12 séparant l'émission de deux commandes successives : p = mois.3 figure 2. on tombe en général sur un nombre fractionnaire. n On démontre que la période économique d'un article est donnée par la formule p= 288 f Vuz dans laquelle ☯ f = frais de passation d'une commande.2). ☯ u = prix unitaire 2. si la consommation annuelle d'un article coûtant 0.1 Valeurs simples à retenir pour la période économique de commande Il est évident que lorsqu'on applique cette formule à un article. Par exemple. Commentaires sur la formule donnant p 2.

dès maintenant. Dans le raisonnement qui vient d'être fait. On démontre' que si l'on retient comme valeurs simples de la période de commande : p={0. que la valeur 0.1 . chauffage. tant que la variation du nombre de bons de commandes n'entraîne pas de variation des effectifs. en fait.5 mois ne peut être retenue que si le délai d'établissement et de signature du bon de commande est inférieur à un demi mois. 2 12 ou = 4 commandes à passer dans l'année. par contre. Aussi peut-on penser à adopter la période de 2 mois ou celle de 3 mois qui 12 encadrent la période économique.5 . au moment où l’on calculerait la quantité à commander.4 . S’il était autrement. les frais postaux. en réalité.12 . Si. amortissement du mobilier.2 .3.2. comptables. vérificateurs de factures.6 . les frais de passation d'une commande ne devraient comprendre que des frais proportionnels. En toute logique. Les frais supplémentaires ainsi ajoutés au minimum théorique sont représentés par N'N" et P'P".3 mois. le coût d'une commande supplémentaire à la diminution correspondante des frais de possession du stock.3 . 3 les frais totaux ne seront plus à leur minimum MM '. etc.12mois} auxquelles correspondent des nombres de commandes passées dans l'année : n = {24 . Ce faisant. on ne connaîtrait pas encore la commande résultant ducalcul effectué une période avant. ainsi que de la variation concomitante des frais généraux (loyer des locaux. Il en résulte que. Il faut toutefois noter qu'il y a un Renouvellement économique du stock 41 ZGUEB MOURAD . Or. le paramètre f représente le coût d'une commande marginale.). le supplément de frais introduits ne dépasse jamais 6% du minimum théorique obtenu par application de la formule donnant la période économique de commande p (voir plus haut). il faut en tenir compte. secrétaires.6 .2 – 1}. Il convient toutefois de noter. la courbe représentative des frais totaux est très plate au voisinage de son minimum M' et les frais supplémentaires N'N" et P'P" sont tr è s f a i b l e s p ar rap port au minimum théor iq ue MM' . On est ainsi fondé de retenir les seules valeurs simples de la période de commande définies ci-dessus. éclairage. réceptionnaires.Gérer et organiser un magasin de stockage article tous les 2. mais auront des valeurs représentées par NN" (4 commandes par an) et PP" (6 commandes par an). Valeur des frais de passation d'une commande Le paramètre f représente les frais de passation d'une commande de l'article considéré. et auxquelles correspondent = 6 . tels que le coût des imprimés et fournitures de bureau. un accroissement (ou une diminution) du nombre de bons de commande entraîne une variation des effectifs d'acheteurs. on compare. 2.

Influence des erreurs d'estimation de f et z Dans la formule donnant la période économique de commande. Là encore. il conviendra de vérifier une fois par an.3. généralement. tant que la variation du nombre de bons de commande n'entraîne pas de modification des locaux affectés au magasinage ni d'évolution des effectifs de magasiniers. Aussi les erreurs d'estimation des valeurs à attribuer à ces deux paramètres n'auront-elles que des répercussions très amorties sur le résultat. les paramètres f et z n'interviennent que par la racine Vuz carrée de leur rapport. Valeur des frais de possession du stock Le paramètre z représente les frais de possession du stock et.3. que cette estimation est toujours bonne. en appelant Δ f l'erreur d'estimation commise sur f et Δ z celle commise sur z . En outre. Aussi. les frais de possession du stock ne devraient-ils comprendre que des frais proportionnels tels que les charges financières. si l'on a adopté f = 12 € et z = 35 % alors qu'en réalité ces frais sont respectivement de 13 € et de 38 %. Toutefois.Gérer et organiser un magasin de stockage Cependant. On voit immédiatement que. de frais moyens. les primes d'assurances. le coût de l'obsolescence. 288 f p= . l'analyse des coûts est délicate et peut être onéreuse et c'est pourquoi. faciles à connaître. cette analyse des coûts est délicate et peut nécessiter la mise en oeuvre de moyens d'investigation importants. il s'agit en réa é des frais de possession d'un stock marginal. De plus. il pourra être intéressant d'estimer ces frais de passation de commande par grandes catégories de matériels. D'une manière générale.4. 2. pour ce genre de frais.3. et non pas des frais marginaux. C'est pourquoi l'on se contente généralement de prendre. des frais moyens. comme pour les frais de passation de commande. un calcul simple d'erreur Δp montre que l'erreur relative qui en résulte est donnée par p Δp = p Renouvellement économique du stock 1+ Δf f −1 Δz 1+ z 42 ZGUEB MOURAD . la méthode de gestion sélective des stocks décrite entraîne généralement une diminution du nombre de bons de commandes par rapport à des méthodes moins élaborées (telles que celles consistant à réapprovisionner systématiquement tous les articles tous les trois mois ou à visiter de temps à autre le magasin pour détecter les articles qu'il faut commander). on se contente. il n'y a aucun changement sur le résultat. par exemple. comme frais de passation d'une commande. faciles à connaître. 2.

à propos des valeurs simples de la période économique de commande. Enfin. 2. que.5 % + 0.3 bis .5 Fig. 2. on verra.1 % + 0.3.1 % + 0.5 % + 1.3.bis). Erreur sur z -25% -10% 0 +10% +25% + 50% Erreur sur f -25% -25% -18% -13% -9% -3% +6% -10% -18% -10% -5% -1 % +6% +16% 0 -13% -5% 0 +5% +12% +22% +10% -9% -1 % +5% +10% +17% +28% +25% -3% +6% +12% +17% +25% +37% +50% +6% +16% +22% +28% +37% +50% Fig. 2.4 % + 2.Accroissement relatif de F. l'accroissement Vuz ΔF relatif des frais est F ΔF 1 ⎛ Δp ⎞ = ⎜ ⎟ ⎟ F 2⎜ ⎝ p⎠ 2 1 Δp 1+ p Cet accroissement reste très faible.ter montre que l'accroissement relatif F des frais est généralement inférieur à l'erreur induite sur F par les erreurs d'estimation de f et z (Fig.bis montre que l'erreur résultante sur le total F des frais reste généralement relativement faible même pour des erreurs d'estimation de f et z relativement importantes.6 % + 0.Gérer et organiser un magasin de stockage Le tableau de la f igure 2. Renouvellement économique du stock 43 ZGUEB MOURAD .ter .3.3.7 % + 3. si au lieu de retenir la valeur 288 f théorique p = on adopte la valeur p + Δ p.Erreur relative sur F . 2. Le tableau Fig. Δp p ΔF F -30% -20% -10% -5% +5% +10% +20% +30% + 6.

obtenu lorsque la dérivée de F par rapport à p est nul. l'erreur résultante sur p est faible. correspondant à la période économique de commande p. est donc : Fmin = 2Vuzf ΔF Un calcul simple d'erreur montre que l'erreur relative min Fmin résultant des erreurs Δ f et Δ z est donnée par : ΔFmin = Fmin ⎛ Δz ⎞⎛ Δf ⎞ ⎜1+ ⎟⎜ ⎜1+ f ⎟ ⎟ −1 z ⎝ ⎠⎝ ⎠ Renouvellement économique du stock 44 ZGUEB MOURAD . Il montre bien que si les erreurs d'estimation de f et de z sont de même sens et du même ordre de grandeur. p Vuz 12 p+ 24 p p= n étant le nombre de commandes passées dans l'année. Ces constatations justifient les approximations que l'on fait en adoptant pour f et z non pas des valeurs marginales mais des valeurs moyennes.Gérer et organiser un magasin de stockage Erreur sur z -25% -10% 0 +10% +25% +50% Erreur sur f -25% 0 -9% -13% -18% -23% -29% -10% +9% 0 -5% -10% -15% -23% 0 +16% +5% 0 -5% -11 % -18% +10% +21 % +11 % +5% 0 -6% -14% +25% +30% +18% +12% +7% 0 -9% +50% +41 +29% +22% +17% +10% 0 Fig. 2.3 . On a vu plus haut que Vuz F= +nf 2n 12 . Comme n = on peut écrire : F = On a vu aussi que 288 f Vuz La valeur minimale Fmin de F . Soit F le total des frais d'acquisition et des frais de possession.3 donne le taux de l'erreur résultante sur la période économique de commande p en fonction des taux des erreurs faites dans l'estimation de f et de z.Erreur relative sur p Le tableau de la figure 2.

1.12 mois sont les suivants p en mois Seuils en € arrondis à 0. en fonction de la valeur de consommation annuelle Vu.3 . qui séparent les articles de période 0. les seuils. en valeur de la consommation annuelle. en valeur de consommation annuelle.2 . le seuil. On démontre que. Calcul des seuils de périodicité Il serait peu commode de se livrer.12. au calcul de la période économique p par application de la formule : p= 288 f Vuz Dans une entreprise. un article déterminé aura une période économique de commande p donnée par le tableau suivant Renouvellement économique du stock 45 ZGUEB MOURAD .Gérer et organiser un magasin de stockage 2.2 .1 .6 . qui sépare les articles dont les périodes de commande retenues sont p1 et p2 est donné par [Vu ]1. qui séparent les articles de période 0. 2 = 288 f p1 p2 z On trouve par exemple que si f = 12 € (frais de passation d'une commande) et z = 35 % (frais de possession du stock). Classement des articles selon leurs valeurs de consommation 2. Il est alors tentant de chercher les seuils.5 .5 19 748 1 4 937 2 1 646 3 548 6 137 12 19 750 4 940 1 650 550 140 Cela revient à dire que. si l'on appelle p1 et p2 deux valeurs successives de la période p prise dans la série 0.3 .5 .1 . Vu. f et z sont connus et la période économique de commande p ne dépend que de la valeur de la consommation annuelle. pour chaque article. en valeur de consommation annuelle.5 -1-23-6-12 mois.6 .

Gérer et organiser un magasin de stockage EXEMPLE Dans une entreprise où les frais de passation d'une commande sont f = 12 € et les frais de possession du stock sont z = 35'%. et le tableau de la figure 2. Influence des erreurs d'estimation de f et z Dans la formule donnant le seuil.séparant les articles de période 3 mois des articles de période 6 mois.5 = 660 €.5 € ont été les suivantes janvier : 106 février :115 mars : 109 avril : 112 mai: 111 juin : 108 juillet : 107 août . les consommations mensuelles d'un article coûtant 0. Ce qui a été dit au sujet de l'erreur commise dans le calcul de la période économique de commande peut être repris ici. Là encore. Erreur sur z -25% -10% 0 +10% +25% +50% Erreur sur f -25% 0 -17% -25% -32% -40% -50% -10% +20% 0 -10% -18% -28% -40% 0 +33% +11 % 0 -9% -20% -33% 46 + 10% + 47% +22% +10% 0 -12% -27% +25% +67% +39 % +25% +9% 0 -17% +50% +100% +67% -50% +36% + 20% 0 ZGUEB MOURAD Renouvellement économique du stock . Cette valeur est supérieure au seuil (550 €). La période économique de commande de l'article considéré sera donc de 3 mois. 113 septembre : 109 octobre : 114 novembre : 109 décembre : 107 La consommation annuelle est 1 320 et sa valeur est 1 320 x 0. en valeur de consommation annuelle. 2 = .4 donne le taux de l'erreur commise sur la valeur du seuil en fonction du taux des erreurs faites dans l'estimation de f et de z. les constatations que l'on peut faire à l'examen de ce tableau justifient les approximations que l'on fait en adoptant pour f et z non pas des valeurs marginales mais des valeurs moyennes. les paramètres f et z n'interviennent que par p1 p2 z leur rapport. qui sépare les articles dont les périodes de commande sont 288 f p1 et p2 : [Vu ]1.

5 − 7 30 − 24 = 50% . Les erreurs commises sont EXEMPLE Fig. Ces zones sont hachurées sur le graphique représentatif de la figure 2. Renouvellement économique du stock 47 ZGUEB MOURAD .5. Une entreprise dont le stock comprend 2 000 articles a adopté pour f et z les frais moyens constatés. 1 400 à 1 860 €. 2. Les seuils sont les suivants. z=30 %. 4 2 00 à 5 0 40 €. 120 à 140 €. Avec l'approximation f=10.4 sur f : 10.Gérer et organiser un magasin de stockage Un exemple pratique permet d'illustrer ces résultats.4).5 €. 470 à 560 €. une analyse complète de ces frais montre que le coût d'une commande marginale est de 7 € et que les frais de possession d'un stock marginal sont de 24 %.5.5 € et z = 30 % . et sur z : = 25% 7 24 L'erreur commise sur les seuils est de 20 % (tableau figure2. seuls ne sont pas classés dans la bonne périodicité les quelques articles dont les valeurs annuelles de consommation sont comprises dans les zones : 16 800 à 2 0 1 60 €. en valeurs arrondies : Ces valeurs sont reportées sur le graphique linéaire à échelle logarithmique de la figure 2. soit f = 10.

5 €. le nombre d'articles qui ont été classés dans une période trop élevée en adoptant l'approximation f=10. on trouverait que la répartition des 2000 articles dans chaque période est. leur coût est de : 178x7F=1246€. Or le nombre exact de commandes à passer est de : 24x30+12x60+6x100+4 x 400+ 2x600+1x800=5700 Renouvellement économique du stock 48 ZGUEB MOURAD . S'agissant de commandes marginales.5 1 2 3 6 Nombre annuel de 24 12 6 4 2 Nombre d'articles 2 4 10 40 30 Période à adopter 1 2 3 6 12 Nombre annuel de commandes 12 6 4 2 1 Écart sur les frais de passation de commande Le nombre de commandes supplémentaires passées est de : (24-12)2+(12-6)4+(6-4)10+(4-2)40+(2-1)30=178 . la suivante Avec cette répartition. par exemple. z = 30 % serait d'environ Période adoptée 0.Gérer et organiser un magasin de stockage Avec les valeurs exactes f = 7 € et z = 24 % .

au taux marginal: (12 065 .1680 € 470. Écart sur les frais de possession du stock Les ordres de grandeur des valeurs annuelles de consommation des articles à reclasser dans la bonne périodicité sont les suivants Période adoptée 0. le stock actif moyen Vu p × 2 12 Période adopter 1 2 3 Valeur totale Valeur du stock actif 750 € 770 € 1 540 € 1 317€ 1 975 € 2 550€ 975 € 6 362 € 5 100 € 1 950 € 12 065 € 1 500 € Les valeurs arrondies des stocks actifs moyens de ces articles sont ainsi : Période adoptée 0.24=1369 Or les frais de possession du stock global sont voisins des frais d'acquisition puisque chaque article est affecté à sa période économique de commande (voir «période économique de commande») .20 160€ 2 18 000€ 2 3 6 12 4200.Gérer et organiser un magasin de stockage dont le coût moyen est de 10. entraînant un coût annuel de 5 700 x 10.6362) x0.5 € .560 € 120-140€ 4 10 40 30 4600€ 1 580€ 510€ 130 € Pour chaque valeur de la période de commande. ils sont donc de 59 850 € et les frais de possession du stock actif supplémentaire ne Renouvellement économique du stock 49 ZGUEB MOURAD .5 1 2 3 6 théorique est Période Tranche de Valeur Nombre à valeur annuelle d'article adopter de de consommation 1 16 800 . Les frais d'acquisition supplémentaires sont très faibles par rapport au coût annuel des commandes ( 2 % ).5 = 59 850 € .5 1 2 3 6 de consommation 2 x 18 000 = 4 x 4 600 = 18 400 € 10 x 1 580 = 15 800 € 40 x 510= 20 400 € 30 x 130= 3 900 € 6 1 Total Les frais de possession du stock actif supplémentaire que l'on supporte en reclassant les articles dans la bonne période sont.5040€ 1400 .

Gérer et organiser un magasin de stockage représentent que 2 % des frais de possession du stock total. z = 30 % et les frais de possession du stock actif supplémentaire dans l'hypothèse f=7€. 3. ce qui diminuera les frais de passation de commande. il faudra passer une commande toutes les semaines. soit sur ces deux paramètres. la période de commande retenue doit être courte. ce qui accroîtra les frais de possession du stock. C'est ainsi qu'une Renouvellement économique du stock 50 ZGUEB MOURAD . les uns parce qu'ils se détériorent pendant la durée du stockage. Quant aux articles de mode. la variation des frais totaux pesant sur l'ensemble des stocks sera insignifiante. par exemple. Il n'y a donc pas lieu d'examiner systématiquement et fréquemment les variations des frais de passation de commande.1. Écart sur les frais totaux L'écart total est égal à la différence entre les frais de passation de commandes supplémentaires dans l'hypothèse f = 10.1% 59850 Fréquence de révision des seuils Théoriquement. un certain nombre d'articles seront commandés moins souvent. l'installation frigorifique ne permet pas de conserver la viande plus de huit jours. Pour ce genre d'articles.1 369 = .123 € ) et pratiquement nul s'il est rapporté aux frais totaux 123 = 0. il semble qu'il soit préférable de ne pas trop se couvrir. Articles se conservant mal et articles de mode Il peut paraître bizarre de traiter ensemble des articles aussi différents que la viande et les chapeaux pour dames. Si. Cependant.5 €. Aussi ne doit-on procéder à cette révision que lorsque les modifications intervenant sur les deux paramètres sont très importantes. mais les stocks moyens seront augmentés. Mais ils présentent la caractéristique commune de très mal supporter la conservation en stock . les seuils devraient être revus chaque fois qu'une modification intervient soit sur les frais de passation d'une commande. Supposons qu'une telle révision conduise à relever les seuils . soit sur les frais de possession du stock. Il est extrêmement faible (1 246 . les frais de possession du stock et les seuils séparant les périodes de commande.z=24%. et comme cela vient d'être exposé. Cas particulier 3. la durée de conservation des produits périssables peut être prolongée grâce à une meilleure installation de stockage. au risque de manquer des ventes ou d'être obligé de se réapprovisionner à un prix plus élevé. les autres parce qu'ils ont une fâcheuse tendance à se transformer en « rossignols » (phénomène d'obsolescence).

3. d'autre part. d'une part. il en résulterait une diminution sensible du prix d'achat. Dans cette éventualité. la diminution des frais de passation de commande et. il faut. donnera la réponse.2. Aussi faudra-t-il envisager des investissements permettant d'accroître la capacité de stockage. c'est que. de l'amortissement et des frais d'exploitation due à la nouvelle installation. Et ce même calcul économique devrait être fait en supposant que plusieurs établissements s'associent pour assurer la conservation de la viande. de produits conservés dans des chambres froides. tempéré. pour les articles se conservant mal et pour les articles de mode. Capacité de stockage limitée Il peut se faire que les capacités de stockage soient insuffisantes pour recevoir des livraisons intervenant au rythme de la période économique de commande.Gérer et organiser un magasin de stockage nouvelle installation frigorifique. doivent être comparées à l'augmentation. 3. toutefois. Il convient alors d'examiner si l'on a intérêt à substituer à la période économique p une période plus longue grâce à laquelle les quantités livrées lors de chaque commande seraient plus importantes. exposé sur un cas concret. Ce sera le cas. lorsque le stock sera voisin de zéro. d'une quantité égale à celle emmagasinable. d'abord. il ne faut pas adopter aveuglément la période de commande déduite de la valeur de la consommation annuelle . EXEMPLE : Reprenant l'article examiné précédemment (page 42) dont la Renouvellement économique du stock 51 ZGUEB MOURAD . par une augmentation des frais de possession du stock . ou les frais d'approche unitaires. de liquides stockés en citerne. encore le gain final devrait-il être mis en balance avec le coût de l'amortissement de l'installation et son coût de fonctionnement. adopter une période de commande compatible avec la capacité de stockage dont on dispose . par exemple. Mais on ne sera plus au minimum du total des frais de possession et des frais de passation de commande. Un calcul économique s'avère nécessaire. Ce qu'il faut retenir. cependant si l'article est constamment disponible chez le fournisseur. il est nécessaire d'analyser toutes les caractéristique de ces articles avant d'en fixer la période de commande. des frais de possession résultant de l'accroissement du niveau du stock et. on passera commande. Prix unitaire variable avec la quantité livrée Il arrive fréquemment que les prix unitaires d'achat.3. ou encore les deux. Un bilan de la forme suivante. celle des prix d'achat. diminuent lorsque les quantités livrées augmentent. éventuellement. comme dans le cas des articles périssables (voir plus haut) . d'une capacité plus grande et assurant des températures plus basses. permettrait d'acheter la viande non plus en quartiers mais sur pied .

la période économique de commande est de 3 mois. On dresse le tableau figure 2. Plus généralement.6 qui montre que la période économique de commande doit être de six mois.5 €.2 .6 ou 12 mois). Si l'on appelle V la consommation annuelle et u le prix de base de l'article avant toute remise. on a obtenu les conditions suivantes du fournisseur Livraison Moins de 150 151 à 300 301 à 500 Plus de 500 Remise 0 2% 3% 10 On a vu qu'avec un prix unitaire de 0.que l'on ramène à l'une Vuz des valeurs retenues ( 0. z = 35 % . que la diminution du montant global des achats augmentée de la réduction des frais d'acquisition soit supérieure à l'augmentation des frais de possession de stock.3 .5 € .1 . Frais de possession du stock avec p avec p' ⎛p ⎞ S ⎜ + a ⎟uz ⎝2 ⎠ ⎛ p' ⎞ S ⎜ + a ' ⎟uz ⎝2 ⎠ Montant global des achats 12 Su 12 Su' commande p' > p donnant des livraisons moyennes Sp' supérieures à Sp . avec : f = 12 €. il faut.Gérer et organiser un magasin de stockage consommation moyenne mensuelle est de 110 unités et dont le prix unitaire est de 0. on devra adopter une période de Renouvellement économique du stock 52 ZGUEB MOURAD . stock de protection = 60 unités. On obtiendra. il correspond à ces deux paramètres une 288 f période économique de commande p = . en appelant a et a' le nombre de mois de consommation moyenne mensuelle couverts dans chaque cas par le stock de protection : Pour profiter d’un prix unitaire u' < u. pour que l'opération soit intéressante.5 .

2.40 Fig.30 29.13 2 6 72 220 0.20 726.00 390 175.43 12 1 12 1 320 0.6 Renouvellement économique du stock 53 ZGUEB MOURAD .40 6 2 24 660 0.13 38.45 594.Gérer et organiser un magasin de stockage Période en mois Frais de passation Nombre de de commandes commandes € Quantités commandées Prix unitaire € Montant annuel des achats € Stock moyen Valeur du stock moyen Frais de possession du stock € Montant des achats + Frais totaux en € 1 12 144 110 0.20 225 109.00 720 324.00 113.45 594.485 640.16 747.40 719.50 20.43 679.00 115 57.50 61.49 646.96 3 4 48 330 0.5 660.80 170 83.13 824.

pour chaque valeur des frais de possession z. en valeur de consommation annuelle. 12 12 ⎛ p' ⎞ ⎛ p ⎞ S⎜ + a ' ⎟ u ' z ' 〈 12 S (u − u ' ) + f − f + a ⎟ uz − S ⎜ p p' ⎝ 2 ⎠ ⎝ 2 ⎠ augmentation des frais de possession Cette inéquation peut s'écrire diminution du montant des achats réduction des frais d'acquisition ⎛ 1 u'⎡ p' 12 ⎤ p 12 1 ⎞ 12 f ⎟ + a '+ 〈 + a + + ⎜ − ⎜ ⎟ Suz ⎢ ⎥ u ⎣ 2 z ⎦ 2 z p p ' ⎝ ⎠ ou encore.5 € et des frais de possession du stock de 25 %. suivant le cas 12 12 12 12 ou et les frais de passation de commande seront f ou f p p' p p' On devra donc faire l'opération si . donne dans cette hypothèse. puisque p = 288 f Vuz ⎛ 1 u' ⎡ p' 12 ⎤ p 12 1 ⎞ p2 ⎜ ⎟ a 〈 + a + + − ' + + ⎜ p u ⎢ z ⎥ z p'⎟ ⎦ 2 ⎣ 2 ⎝ ⎠ 2 D’où on obtient u' ⎡ p' 12 ⎤ p2 12 + + 〈 + − + a ' p a ⎢ ⎥ u ⎣ 2 z ⎦ 2 p' z p et a ' = p ' (voir «estimation Enfin. qui séparent les articles en fonction de la période de con mande sont les suivants Renouvellement économique du stock 54 ZGUEB MOURAD .5 € port et emballage compris. des frais de passation de commande de 7. pour un article.7 .5 = 7200 €.Renouvellement économique du stock Le nombre de commandes passées dans l'année sera. EX EMP LE Une entreprise a. le taux minimal de remise à obtenir pour remplacer la période économique calculée p par une période p' supérieure. Il s'agit d'un article récent pour lequel il n'y a pas d'historique suffisant pour calculer le stock a protection. en adoptant la règle simple a = simplifiée du stock de protection») u' ⎡ p' + ⎢ u ⎣2 12 ⎤ p' + ⎥〈 p + z ⎦ p 2 12 p− + 2 p' z Le tableau figure 2. Dans cette entreprise. La valeur de la consommation annuelle prévue est 4800 × 1. Il est évident que pour une remise déterminée on. les seuils.doit adopter la plus petite valeur p' possible. La consommation annuelle prévue de cet article est de 4 800 unités et son prix unitaire est de 1.

Le fournisseur propose une remise de 10 % s'il fait une livraison unique de 4 800 unités. grace au tableau figure 2. avec les autre un calcul complet pour retenir la solution la moins onéreuse. Les livraisons seront en moyenne de 400 unités par mois. 7. Le tableau figure 2. Il est important de noter que ce tableau ne prentd que d’éliminer des offres alléchantes de prime abort reteues.5 1 2 3 6 12 17 280 4 320 1 440 480 120 On trouve ainsi que la période économique de cet article est p= 1 mois.7. les remises trop faibles. apres avoir éliminé. il convient de faire. Par contre si le fournisseur propose une remise de 10 % si les livraisons sont supérieures à 1 000 on adoptera une période de trois mois. montre que l'opération n'est pas rentable. toujours port et emballage compris.Renouvellement économique du stock p en mois Seuils en euros 0. car la remise minimale à obtenir est de 13 %. Renouvellement économique du stock 55 ZGUEB MOURAD . Enfin les fournisseurs proposent souvent des remises croissantes par tranches de quantitées livrées . faisant miroiter uni économie de 720 € .

Renouvellement économique du stock Renouvellement économique du stock 56 ZGUEB MOURAD .

50 7200 1.49 7 056 1.5 7.5 7.43 6 864 1.44 6912 1.50 7200 1.35 6 480 400 570 570 570 690 690 690 690 690 690 600 970 970 970 1 290 1 290 1 290 1 290 1 290 1 290 900 1 455 1 445 1 426 1 935 1 922 1 896 1 883 1 858 1 845 3 270 3139 3117 3 074 3 008 5 655 5 391 5203 5165 5 090 225 364 361 357 484 481 474 471 465 461 818 785 779 769 752 1 414 1 348 1 301 1 291 1 273 7 515 '7 609 7 558 7 458 7 7 7 7 7 7 8 7 7 7 7 714 663 560 509 407 355 033 712 658 552 391 E 3 E E 6 12 980 2180 980 2180 980 2180 980 2180 980 2180 1 370 3 770 1 370 3770 1 370 3770 .38 6 624 1.5 400 800 800 800 1 200 1 200 1 200 1 200 1 200 1 200 2 400 2 400 2 400 2 400 2 400 4 800 4 800 4 800 4 800 4 800 0 0 1 2 0 1 2 3 4 5 0 4 5 6 8 0 5 8 9 10 1.n nf € Q R u€ Achats annuels € Sa Stock moyen Valeur du stock moyen € Frais posses.50 7200 1.5 7.49 7152 1.50 7152 1.50 7200 1. € Dépense totale € 1 er examen 1 2 12 6 6 6 4 4 4 4 4 4 2 2 2 2 2 1 1 1 1 1 90 45 45 45 30 30 30 30 30 30 15 15 15 15 15 7.46 6 912 1.37 6 576 1.5 7.43 6 864 1.8 Renouvellement économique du stock 57 ZGUEB MOURAD . 1 370 3 770 1 370 3 770 E E 8 622 8 220 7 933 7 875 7 761 E E E Fig. 2.47 7 008 1.41 6 768 1.44 6 864 1 43 1.38 6 624 1.47 7 056 7200 1.

Renouvellement économique du stock 58 ZGUEB MOURAD . F6 .et F 7 proposent un prix unitaire de base de 1. Les calculs correspondants indiqués dans le tableau figure 2. si. Ils montrent aussi que la proposition du fournisseur F4 est à retenir et qu'il faudra lui faire faire quatre livraisons. d'autant qu'il est possible que la demande augmente. F5. le: neufs en chocolat ne sont v e n d u s qu ' à P âqu es.7. Articles à pointes saisonnières Ces articles présentent des pointes de consommation marquées à certaines époques de l'année . Un premier examen du tableau figure 2. F3. F 2 . précedament). le stock de protection est fixé à S p (cf. EXEMPLE Il faut faire un calcul complet dans chaque cas comme indiqué dans l'exemple precedent. 3. ≤Q . F6. elles se produisent toujours aux mêmes époques Les jouets. F-3 pour Q ≥ 4 000 ☯ de F 7 pour 600 . le mettent en évidence. d'une année à l'autre l'amplitude des pointes peut varier.8. ≤1 500 ☯ de F5. assorti des remises suivantes en fonction des quantités fournies à chaque livraison.5 € port et emballage compris. F2. F4. F2.. la période de commande ode ce genre d'articles doit être adaptée à son cycle saisonnier.4. fait apparaître que les remises ☯ de F1 pour 1000 ≤Q < 2 000 pour 2 000 ≤Q < 4 000 ☯ de F1. F7 pour 1 500 ≤Q < 4 500 ☯ de F6 et F7 pour Q ≥4 500 doivent être éliminées. S'agissant d'un article récent. bien que vendus tout au long de l'année sont caractérisé: par une vente très forte dans la deuxième quinzaine de décembre .Toujours pour le même article. F 3 ☯ de F1. sept fournisseurs F. Il est évi dent q ue quelles que soient les données relatives aux frais de passation de commande et aux frais de possession du stock.

Les frais de passation d'une commande étant de 12 €. si.3 d'approvisionnement est d = 0. à ces besoins courants. Abstraction faite des pointes de vente correspondantes. Par contre.5 ×1× 0. si le calcul donne une période économique plus courte que le cycle saisonnier.Gérer et organiser un magasin de stockage Toutefois. EXEMPLE Les ventes d'un flacon de parfum coûtant 13 € ont été les suivantes janvier : 80 février : 70 mars : 110 avril : 100 mai : 310 juin : 90 juillet : 80 août : 120 septembre . a une période économique de 1 mois. 288 × 12 = 5760 €. en dehors des pointes saisonnières. le calcul de la période économique de commande reste valable.3 consommation annuelle est comprise entre et Les commandes seront passées au cours de la troisième semaine de chaque mois de manière que le stock constitué en vue des ventes de la fête des mères et de Noël soit disponible dès le 8 des mois de mai et de décembre. la méthode à suivre lorsque la demande est sujette à des variations saisonnières. Il en est ainsi des parfums dont la vente reste importante toute l'année avec une pointe vers les fêtes de fin d'année et une autre à l'époque de la fête des mères . 100 octobre : 130 novembre : 110 décembre : 400 La 100 des des vente totale annuelle a été de 1 700 flacons d'une valeur de 22 €. soit faire varier la consommation moyenne mensuelle prévue selon les époques de consommation moyenne mensuelle. Lors des commandes passées en avril et en décembre. des besoins programmés de 200 flacons pour mai et de 300 flacons pour décembre.5 mois . on trouve. Renouvellement économique du stock 59 ZGUEB MOURAD . soit considérer que les pointes saisonnières sont équivalentes à des besoins programmés s'ajoutant aux besoins courants. que cet article dont la valeur de la 288 ×12 = 23040 € 0. il faudra. la consommation moyenne mensuelle est de 100 flacons. on peut la conserver. par le calcul seuils de périodicité . sans pour autant présenter de fortes pointes ponctuelles. et le taux frais de possession du stock étant de 30 %. Enfin. le délai 1× 2 × 0. il faudra ajouter. ultérieurement. les consommations restent élevées. On trouvera dans les notes complémentaires.