AVERTISSEMENT Ceci est une copie numérique d'un ouvrage conservé à la Bibliothèque Martial-Lapeyre, Fondation Napoléon, ou dans la Collection

de la Fondation Napoléon Cette copie ne saurait être employée dans un quelconque but commercial, et doit rester à l'usage des particuliers à titre privé. La source et les crédits devront toujours être mentionnés. La reproduction des illustrations, photographies ou plans, y compris à des fins commerciales, est à demander à http://www.photo12.com

© Fondation Napoléon (Paris) 148 Boulevard Haussmann 75008 Paris

NOTICE This is a digital copy of a book either from the Bibliothèque Martial-Lapeyre, Fondation Napoléon Library or from the Collection of the Fondation Napoléon This copy may not be used for commercial purposes but should only be used for private study. Source and photographic credits must be cited. For requests regarding the commercial reproduction of illustrations, photographs and maps, please contact our image managers, PHOTO12 http://www.photo12.com

© Fondation Napoléon (Paris) 148 Boulevard Haussmann F-75008 Paris

s

~4'lllllll !pi Yi/ //. i / i . . i( (' /i ii //7//)/( ' (/ ).

t . . 'e 4.

fondateurs de la monarchie française . dont la décoration s ' accordait avec l 'architecture du portail de l ' église. soutenus par quatre piliers. attachée à un grand mât. L ' église avait été décorée pour cette solennité. flottait au centre et à la hauteur des tours de l 'église. M. On voyait sur les deux principaux piliers les statues de Clovis et de Charlemagne. ainsi qu ' iI suit : En avant de la façade de l' église. dans l ' église métropolitaine de Paris. était formé de quatre grands arcs gothiques. sur lesquels étaient placées les statues des trente-six villes appelées au sacre . E r i frimaire an xrr [dimanche 2 décembre 18o4]. de manière à laisser apercevoir le cortége destiné à les traverser . terminées par les aigles de l'Empire. qui communiquaient au porche du milieu et aux deux entrées latérales. aux deux côtés duquel aboutissaient deux galeries. et étaient accompagnées de figures représentant les seize cohortes de la Légion d ' honneur : le tout était couronné par des pyramides gothiques. Les galeries latérales. L'oriflamme de l'Empire. elles étaient de forme gothique. les armes de l' Empereur ornaient le dessus de l ' arc. était construit un grand porche. la cérémonie du sacre et du cou r onnement de S . représentant des L . Ce porche. et dans toute sa largeur. l'Empereur NAPOLÉON. étaient ouvertes du côté de la face.RELATION DES CÉRÉMONIES DU SACRE ET DU COURONNEMENT DE SA MAJESTÉ L'EMPEREUR NAPOLÉON. a été célébrée.

On y montait par un escalier de vingt-quatre marches. Le trône ch. dans toute la largeur. couvertes de velours rouge. et distribué en plusieurs rangs de gradins. et décoré des armoiries du Saint-Siége. L 'orchestre. galons et armoiries de l ' Empire brodées en or . fermé d' une estrade à hauteur. était placé à droite de l ' autel . avec des franges en or. occupait toute la largeur de la nef . attaché à la voûte de l'église. divisé en deux parties. CÉRÉMONIES DU SACRE arcs ornés des armoiries de l'Empire : le plafond était couvert de draperies qui descendaient à la hauteur des piliers. de velours et de drap. On entrait dans la nef par le premier rang des bas-côtés. 2 le fond était décoré de tapisseries de la manufacture des Gobelins. Les bas-côtés de la nef. et parsemées d ' abeilles. et destinés à être occupés par l'Empereur et par l 'Impératrice pendant une partie de la cérémonie. L' église était tendue en étoffes de soie. au pourtour de l'église. était réservé pour le Clergé. Les Cardinaux occupaient les banquettes en forme de gradins et à dossier. Les appuis des loges et les banquettes de la nef étaient recouverts en tapis de soie également bordés de franges . le choeur. des piquets des six bataillons de grenadiers et de chasseurs de la Garde à pied. décoré de bas-reliefs et des armoiries de l'Empereur. en velours cramoisi. sous un dais en velours bleu semé d ' abeilles. Cet arc. faisant suite à celles de la galerie fermée. à droite et à gauche de l 'arc du trône. L'intérieur de l ' église était orné de trois rangs de tribunes au pourtour de la nef et du choeur . Le grand trône de l 'Empereur était placé sous un arc de triomphe soutenu par huit colonnes. les draperies étaient soutenues par des enseignes qui portaient les armes de l ' Empereur . également semés d ' abeilles. élevé sur onze marches clans le sanctuaire. occupaient les postes et les avenues de l ' Archevêché et de la Cathédrale. sous les . Le choeur. des figures ailées et dorées servaient de girandoles au-dessus de chaque pilier. la grande croisée de l ' église et une partie de la nef. Au milieu du sanctuaire. à côté desquelles régnaient des gradins à droite et à gauche. étaient couverts de gradins qui se prolongeaient en deux divisions jusqu' aux chapelles au pourtour de l 'église. les gradins et les premiers rangs de loges étaient couverts de tapis de pied. qui étaient en face . étaient placés deux fauteuils avec deux prie-dieu et deux carreaux . la nef.i Pape. ornées de franges. le sanctuaire. L' église était éclairée par vingt-quatre lustres suspendus à la voûte . et des piquets de la Gendarmerie d 'élite à pied et à cheval. occupait le fond des deux croisées du centre. Depuis le 8 frimaire. Les Ecclésiastiques assistans des Cardinaux occupaient les derniers gradins des mêmes banquettes. et élevé à l ' entrée de la grande nef. avec des couloirs et des entrées pour chaque rang par-dessous.

ceux des Consistoires. Ils ont été reçus par les Maîtres. les membres des Députations coloniales. un Général de brigade de la réserve de cavalerie. les Préfets maritimes et le Commissaire général de la marine à Anvers. et la Cour de cassation du lieu ordinaire de ses séances. le tiers des Généraux de brigade des camps de Boulogne. se sont réunis au Palais de justice. Ce dernier ET DU COURONNEMENT . A sept heures. où ils sont arrivés avant huit heures . les Auditeurs du Conseil d ' état faisant fonctions d'Adjoints aux cérémonies . ceux des Colléges électoraux de département et d ' arrondissement. les Présideras et les Procureurs généraux des Cours criminelles. ceux des Assemblées de canton. ° les Grands-Officiers de la Légion d' honneur." et un de la 2 . les députations militaires et de la garde nationale. de Montreuil et de Bruges. le Corps législatif et le Tribunat de Ieurs palais respectifs. un Général de division et deux Généraux de brigade de l'armée de Batavie. et conduits par des Commissaires aux places qui leur étaient destinées dans la nef. un Général de brigade de la r . Le . pour se rendre à NotreDame. les Prcvsidens des Classes de l'Institut.` division de dragons. les Commissaires de la comptabilité. le Sénat est parti de son palais. et ont été conduits par des Commissaires aux places qui leur avaient été réservées . composé de deux Généraux de division et de trois Généraux de brigade. appelées à la cérémonie par le décret impérial du 25 messidor an xn. Grand-Maréchal du Palais. t . les Préfets. appelés à la même cérémonie par des invitations de Sa Majesté. 3 ordres de M . l ' État-major général du camp de Brest. les Présideras des Conseils généraux de département. les membres du Conseil générai de commerce séant à Paris près le Ministre de l ' intérieur. et les Commissaires de la comptabilité. les Sous-préfets. le Conseil d 'état des Tuileries. les Commandans des divisions militaires. A huit heures. se sont réunies à la place Dauphine . le Général Duroc. Les membres de ces députations qui avaient été désignés pour être placés dans l ' église de Notre-Dame. et par MM . Gouverneur de Paris. ° les Procureurs généraux des Cours d' appel. les Vice-amiraux. à six heures du matin. le Maréchal Murat. les Vice-présideras des Chambres de commerce. et les Maires des trente-six principales villes de l'Empire. et ils se sont rendus à Notre-Dame . Ces divers fonctionnaires sont partis à pied du Palais de justice. les Inspecteurs en chef aux revues et Commissaires ordonnateurs (les guerres. s 'y sont rendus avant sept heures. 2 . les Généraux employés près le Ministre de la guerre. . qui avait la police de ces deux édifices. appelés par l' article 52 du sénatus-consulte du 28 floréal pour être présens au serment de l ' Empereur . du lieu ordinaire de leurs séances. les Aides et le Secrétaire général des cérémonies. le Général commandant l'École militaire de Fontainebleau. enfin le Corps municipal de Paris. les Présideras des Cours d' appel. les autres ont bordé la haie dans les lieux qui leur ont été indiqués par M . le Président de la Société impériale d' agriculture de Paris .

le Président de la Société impériale d ' agriculture de Paris. les Généraux de division. En avant (lu trône de l' Empereur ont été placés les Sénateurs. les Présidens des Conseils généraux de dépàrtement. les Présidens des Colléges électoraux de département. A droite et à gauche. celle des Dames et Officiers des Princes et Princesses. et les membres des Députations coloniales. Les places ont été réglées ainsi qu' il suit : NEF. A la suite du Corps Iégislatif. les Présidens des Classes de l 'Institut. Ies Présidens et Procureurs généraux des Cours d 'appel. les Conseillers d' état . et chacun des autres une escorte de cent hommes à chesaI . les Maires des trente-six principales vilkes. Ies Législateurs . le Président et Ies Questeurs aussi aux premières places du côté du trône. Ies Tribuns . celle du Corps diplomatique étranger et fiançais. Ils ont été placés par les Maîtres. A la suite de la Cour de cassation . les Préfets maritimes. les Présidens des Colléges d 'arrondissement. Aux deux côtés du trône. à droite et à gauche. Ies Présidens des Assemblées de canton. moitié sur le côté droit et moitié sur le côté gauche. D 'autres tribunes étaient occupées par les familles des Grands-Dignitaires. les Grands-Officiers de la Légion d ' honneur et les Commissaires de la comptabilité . les Présidens des Consistoires. après lui. les membres de la Cour de cassation . par les . Chaque escorte était commandée par un Officier de l'État-major. sur des gradins. Aides et Adjoints des cérémonies. 4 CÉRÉMONIES DU SACRE corps avait une escorte de quatre-vingts hommes. à la suite du Sénat. Ies Inspecteurs en chef aux revues et Commissaires ordonnateurs des guerres . les Généraux de brigade. le Président à la première place du côté du trône. au-dessous des Ministres et des Grands-Officiers de l ' Empire. le premier Président et les Présidens aux premières places du côté du trône. A la suite du Tribunat. A leur suite et derrière eux. à gauche du trône. les Présidens et Procureurs généraux des Cours criminelles. les Vice-présidens des Chambres de commerce. les Présidens (les sections du Conseil. les Préteurs. TRIBUNES. les membres du Conseil général de commerce séant à Paris après le Ministre de l ' intérieur. les Sous-préfets. à côté. les Préfets de département. le Chancelier et le Tréso 'rier du Sénat. suivant l ' ordre de préséance prescrit par le sénatus-consulte du 28 floréal an xu et par les décrets impériaux. les Vice-amiraux. Ies membres du Conseil général du département de la Seine. Vis-à-vis. à droite et à gauche. sur les premiers bancs à droite . A droite du trône était la tribune impériale . à l ' exception de ceux qui formaient leur suite. le Président et les Questeurs aux premières places du côté du trône .

le Pont-Neuf. Dans la même tribune a été placé S . Immédiatement après. s ' est rendu à Notre-Dame avec une escorte de cent hommes à cheval : il a été conduit à sa tribune par un Maître et un Aide des cérémonies. le Prince Borghèse : ils ont été placés par un . les Généraux de division. et M . le Prince héréditaire de Hesse-Darmstadt. la rue du Roule. Sa Sainteté est partie du palais des Tuileries pour se rendre à la métropole. par des régimens divers. S . des Tribuns. le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de cassation. sur les deux routes qu'a suivies le cortége en allant et en revenant. n 'avait pu être placé dans l'église. savoir: le Vice-président. de LoevensteinWertheim. avec les Généraux français du même grade . le 2 . A . étrangers présentés. par l ' État-major de Paris. Les deux rangs de tribunes du haut étaient occupés par les députations des armées de terre et de mer et des gardes nationales. le quai des Orfévres. le Maréchal Murat. Les membres de la députation italienne appelés au sacre ont été placés. par celles des Grands-Officiers et Officiers de la maison de l'Empereur. dans la tribune impériale . étaient remplies par Ies Offi ciers de la Garde impériale. sont arrivés dans des voitures. et avec une escorte qui leur avait été fournie par les ordres de M . AA . A neuf heures. les Princes de Hesse-Hombourg. formée. et par les Administrations tant ministérielles que générales . l' Électeur Archichancelier de l ' Empire germanique. et par l ' excédant des députations de I 'armée et des gardes nationales des départemens. enfin ceux des Colléges électoraux.ET DU COURONNEMENT. des Conseillers d'état. ceux du Conseil législatif. les membres de la Consulte d'état. la rue du MarchéNeuf et celle du Parvis-Notre-Dame. le Cardinal Romuald BraschiHonesti. Un peu avant le départ du Saint-Père. SS . et M . les Présidens des Tribunaux de révision. les membres du Corps législatif. des membres de la Cour de cassation et de la Comptabilité nationale . de Solm-Lich. des Législateurs. Secrétaire des brefs et Diacre assistant au trône de Sa Sainteté. Les tribunes du rez-de-chaussée. le Corps diplomatique. . la rue Saint-Honoré. qui s'était réuni chez l ' un de ses membres. avec les Présidens et Procureurs généraux des Cours d' appel . parmi les Présidens des Colléges électoraux de département. qui. clé Lcrwenstein. parmi Ies Sénateurs . par les bureaux de l' Institut national. parmi les Conseillers d 'état . A la même heure. M . de Nassau-\V eilhourg. d' Isemhourg. avec les drapeaux. au milieu d ' une double haie de troupes. qui est arrivé au même instant avec trois voitures impériales et une garde d ' honneur. Le cortége a suivi le Carrousel.Maître des cérémonies dans la tribune impériale . le Margrave de Bade. la rue Saint-Nicaise. la rue Saint-Louis. par les familles des Ministres et du Gouverneur de Paris. avec les Législateurs français. près du trône. des Grands-Officiers de la Légion d ' honneur. Ll . des Sénateurs. avec la Cour de cassation . et enfin par la Préfecture de la Seine et la Préfecture (le police.

Une voiture pour M . Archevêque d ' Edessa. M . et pour les Valets-de-chambre secrets de Sa Sainteté." Speroni. avec LL . . de l ' amict." Frediani. M . le Cardinal Caprara. Sacriste de Sa Sainteté. Évêque de Porfirio. sans étole et sans manipule. Commandans de la Garde noble de Sa Sainteté . Le souverain Pontife est descendu de voiture au vestibule du grand escalier construit pour conduire Sa Sainteté et Leurs Majestés Impériales dans les salles de I 'Archevêché : S . Maître de la chambre. Fourrier de Sa Sainteté. Chambellans de l ' Empereur. le Cardinal de Belloy. et M . Archevêque de Carthage. de service auprès du Pape." Bertazzoli. et dirigeait le cortége. pour recevoir le Saint-Père et le conduire dans la grande salle de I ' Archevêché. revêtu de sa chape cardinaliste. de SaImatoris. avec la mitre (à l ' exception du Cardinal-Évêque assistant. la mitre . les Cardinaux. le Bailli Ruspoli. le Cardinal Léonard AntonelIi. s` Calderini et M. Une voiture pour M . le Marquis Sacchetti. et M . Une voiture pour Ies deux Aumôniers et les deux Caudataires des Cardinaux qui étaient dans la voiture de Sa Sainteté. second Diacre assistant au trône de Sa Sainteté. CÉRÉMONIES DU SACRE 6 Cardinal Alphonse-Hubert Laitier de Bayanc. Portecroix. retenu par indisposition. Archevêque de Filippi. sur une mule blanche .Honesti et le Prince AItieri. le Sénateur de Viry. Camériers secrets . précédés par M . Enfin une voiture pour deux personnes devant assister aux tables des vases sacrés. et M . M . M . le Duc Braschi . du rochet et de. M . La marche du cortége de Sa Sainteté était ouverte et fermée par deux escadrons de dragons . s ` Menochio. M . Les Cardinaux. savoir.' Gavotti. Évêque de Porto. EE . s'est trouvé au bas du grand escalier. était à cheval à la portière droite de la voiture de Sa Sainteté. Évêque assistant. et les Archevêques et Évêques. et M. Mancurti. Le cortége était composé ainsi qu ' il suit : Une voiture occupée par M . se sont rendus à l ' Archevêché. Sous-doyen du sacré ColIége et GrandPénitencier de Sa Sainteté. et M . le Cardinal de Pietro. s' Braga et M . revêtus de leurs ornement pontificaux . M . dans laquelle était Sa Sainteté. Une voiture pour MY Fenaja. Archevêques et Évêques fianeais se sont trouvés réunis dans cette même salle. Évêques assistans. accompagné de ses Aumôniers." Sala. Une voiture dans laquelle étaient MM ." AItieri. chacun dans une voiture de la Cour. Secrétaire des brefs aux Princes. du rochet et d ' une chasuble. Archevêque de Paris. Écuyer ordinaire de Sa Majesté. Vice-régent de Rome. Ém . le Colonel Durosnel. de Brigode. Majordome. Une voiture pour M . Aumôniers secrets. Légat à latere de Sa Sainteté en France. MY Devotti. Maître des cérémonies de Sa Majesté. qui était en chape). avec Ieurs Aumôniers. remplaçant M . La voiture du Pape. Aumônier de Sa Sainteté .

Sa Sainteté fermait la marche : elle était revêtue d ' une chape. à peu de distance de la première. Huit Acolytes. Le Cardinal Archevêque de Paris . vêtus ainsi qu ' il a été dit ci-dessus. se sont trouvés également dans cette salle. le Cardinal Caselli. Cardinal-Diacre. le Clergé y est entré. et de M . ont été placés les ornemens de M. le Cardinal Archevêque de Paris . l ' abbé Étienne della Rocca. à la tête de son Chapitre. l ' abbé Salamon.i Tous les autres Ecclésiastiques qui devaient servir à la cérémonie. revêtus des ornemens convenables aux fonctions qu ' ils devaient exercer. Quatre tables étaient dressées dans cette même salle. d 'abord les Évêques. et de M . et placée au milieu des deux Cardinaux-Diacres assistons. Des banquettes revêtues de tapis étaient préparées en outre pour les Cardinaux. en chape . revêtu de la chape cardinaliste . sans s' arrêter. Devant elle marchaient le Cardinal-Évêque assistant. Dès que la procession est arrivée à la porte de l ' église. quatre étaient à droite. en dalmatique. faisant fonctions d ' un des Sous-diacres apostoliques. plus grande que les autres. Archevêques et Évêques. qui soutenaient de chaque côté les bords de sa chape . l 'abbé Raphaël de Monachis. le Cardinal-Diacre de l'Évangile. s 'est rendu dans son église pour recevoir Sa Sainteté et le Clergé de France. dans l 'ordre de leur institution canonique. se trouvaient à côté de la croix . Diacre grec. s ' est rendue à l 'église : elle était précédée de sa croix. et la mitre sur la tête. ET DU COURONNEMENT . Le Sous-diacre latin marchait après les Acolytes : il s ' est placé au milieu du Diacre et du Sous-diacre grecs. revêtu d'une tunique . Prélat de Sa Sainteté et Chanoine de la cathédrale de Plaisance. la tiare sur la tête. nu-tète. Après lui venaient sur deux Iignes. dont sept portaient des chandeliers avec leurs cierges. ensuite les Archevêques. Sous-diacre grec. et revêtue d ' un tapis qui descendait jusqu ' à terre. prendre les places qui lui étaient destinées. et est allé. portée par M . les Curés et Desservans de Paris. et quatre à gauche." Nasalli . Sa Sainteté s ' étant revêtue de ses ornemens. et les Officiers de la Maison impériale de service auprès de Sa Sainteté. le Thuriféraire portait devant la croix l ' encensoir et la navette. Enfin la quatrième a reçu les sept chandeliers qui devaient servir aux sept Acolytes. Deux Chapelains secrets du Pape portaient ses deux mitres et marchaient devant la croix . Sous-diacre. Pendant que Sa Sainteté recevait les ornemens des mains des Prélats qui l ' entouraient. Sur une seconde table. Une garde d'honneur entourait Sa Sainteté. a offert à Sa Sainteté la croix à baiser. et lui rendait les honneurs convenables. La première. puis les Cardinaux. notamment MM . . ses deux mitres et sa tiare. a servi à déposer Ies ornemens de Sa Sainteté. Sur une troisième ont été déposés les ornemens de M .

Cambacérés et Fesch . assis sur son trône. le Cardinal Braschi. en sa qualité de Diacre de l 'Évangile. Une voiture pour les Maîtres et Aides des cérémonies. M . pour se rendre à Notre-Dame. Une voiture pour le Grand-Chambellan. du côté de l ' Évangile . qui sont venus baiser son étole à droite et à gauche. étaient M . le Grand-Écuyer. A droite du trône du Pape. Leurs Majestés Impériales sont parties du palais des Tuileries. Ies mêmes rues qu' avait suivies le cortége de Sa Sainteté. Des deux côtés du choeur. elle a fait une aspersion d 'abord sur elle-même. et ont suivi. M . Évêque assistant . Le Chapitre n 'est rentré dans le choeur que lorsque Sa Sainteté a eu pris place sur le trône qui lui avait été préparé près de l ' autel. M . était. qui étaient entourés des Grands-Officiers de Sa Sainteté. Le souverain Pontife. a exécuté à grand choeur et en symphonie l 'antienne Tu es Petrus. quatre de cuirassiers . les Officiers de la Maison impériale de service auprès de Sa Sainteté. Gouverneur de Paris. et sont retournés à leurs places après lui avoir fait une profonde révérence. du côté de l ' Épître. La marche du cortége était ouverte par quatre escadrons de carabiniers. . sous la direction de M . le Cardinal de Bayane. sur des banquettes couvertes de velours rouge. les Archevêques. et à sa gauche. De l ' autre côté de I 'auteI se sont placés. et s 'est rendue au sanctuaire. le Cardinal Caselli. assis sur son trône. et par les escadrons de chasseurs de la Garde. ayant été encensée. le Cardinal Antonelli. avec son État-major. rangé sur deux lignes. au bruit d'une salve d 'artilIerie. En avant de Sa Sainteté. Trois voitures pour les Ministres. a reçu Ies hommages des Évêques. et le Grand-Maître des cérémonies . a dit les Tierces. Diacres assistant au trône. à côté de l ' autel. A dix heures. et le Clergé de Paris. M . le Maréchal Murat. Le Pape. MM . était placé sur un tabouret devant l ' autel. les Cardinaux de Pietro. Ensuite Sa Sainteté a fait sa priere au pied de l' autel . Le cortége impérial a marché dans I ' ordre suivant : Les Hérauts d 'armes à cheval. Lesueur. la musique impériale. à la tête de ces troupes. CÉRÉMONIES DU SACRE 8 et ensuite lui a présenté la navette : Sa Sainteté a mis l ' encens dans l 'encensoir. sur des bancs. à droite du Pape. Quatre voitures pour les Grands-Ofliciers militaires de l 'Empire. et a reçu ensuite l'aspersoir . entremêlés de pelotons de mamelucks. conduite sous un dais porté par des Chanoines . de Belloy. Sa Sainteté. Pendant l ' entrée de Sa Sainteté clans l ' église. a passé au milieu du Chapitre. puis sur le clergé et sur le peuple. les Évêques.

SS . les Écuyers. elles y ont été reçues par M . Dans la marche du cortége impérial de l'Archevêché à l'église. les Aides-de-camp. Une voiture pour les Princesses. SS . avec dix pas de distance entre chaque groupe : 3 . se sont rendus de l ' Archevêché clans les tribunes qui leur étaient destinées. AA . Une voiture pour la Dame d ' honneur. II . Deux voitures pour les Officiers de l ' Empereur. La voiture de l ' Empereur était attelée de huit chevaux . le Grand-Maréchal du Palais. toutes les autres voitures du cortége étaient à six chevaux. Cette tente . et par lequel Leurs Majestés se sont rendues à l'Archevêché . AA . La voiture de l' Empereur . pour se rendre. Les Dames des Princesses. à la grande porte de Notre-Dame.ET DU COURONNEMENT. le Maréchal commandant la gendarmerie était à cheval derrière la voiture . et par un escadron de gendarmerie d'élite . le Cardinal Archevêque de Paris. Une voiture pour les Officiers de LL . Le cortége était fermé par les grenadiers à cheval de la Garde. la Dame d 'atours. à la hauteur des chevaux . AA . auprès du palais de l ' Archevêché . et le Grand-Veneur. entremêlés de pelotons de canonniers à cheval. soutenue sur seize piliers légers. les Princes Joseph et Louis. Une voiture pour le Grand-Aumônier. Trois voitures pour Ies Dames du Palais et les Chambellans de l ' Impératrice. par une galerie décorée de tapisseries des Gobelins. Une voiture pour LL . en arrivant sur la place de Notre-Dame. Elfe servait de vestibule à un grand escalier construit à cet effet. était décorée de tapisseries des Gobelins : plusieurs voitures circulaient Iibrement dessous . à pied. qui traversait les cours de l'Archevêché en longeant l' église. a tourné à gauche du portail par la rue du Cloître . Les Maréchaux Colonels généraux de la Garde étaient à cheval près des deux portières de la voiture de l' Empereur . II . les Princes Archichancelier et Architrésorier. et LL . Quatre voitures pour Ies Dames et Officiers de LL . les Officiers civils des Princes et ceux des Princesses qui ne devaient pas le suivre clans la nef. les Grands-Dignitaires. dans laquelle étaient Leurs Majestés Impériales. AA . Le cortége impérial. aux roues de derrière : les Pages étaient montés devant et derrière la voiture. Une voiture pour les Aumôniers de Leurs Majestés. et qui aboutissait au portail . les voeux et les acclamations du peuple ont accompagné Leurs Majestés. et conduites dans les appartemens qui étaient préparés pour elles. le premier Écuyer et le premier Chambellan de l'Impératrice. on a observé l ' ordre suivant. L ' Empereur s' y est revêtu du manteau impérial : ensuite il en est parti avec son cortége. Leurs Majestés et leur cortége sont descendus de voiture sous une tente dressée en face du pont de la Cité. Dans toute cette marche. les Princes et Princesses.

Dame d ' honneur de l ' Impératrice. à sa droite. de Ségur. L ' ! M P É R AT R I C E avec le manteau impérial. portant la corbeille qui (levait recevoir le manteau de l'Impératrice. M . de Luray. sur cieux de front . d ' Arberg. portant l 'anneau de Sa Majesté : à sa gauche. LL . le Maréchal Lefevre. Chambellan. ÉIisa. Aide-de-camp . Pauline et Caroline. commandant la Vénerie . de Remusat. . le Colonel Lefevre. sur quatre de front . Grand-Maître des cérémonies. M . qui marchait la première : le manteau de chaque Princesse était soutenu par un Officier de sa maison. d' Haneucourt. le Maréchal Berthier. M . Chambellan . mais sans anneau et sans couronne. M. le Général Gardane. Le Chef des Hérauts d ' armes (absent). io CÉRÉMONIES DU SACRE Les Huissiers. Mesdames les Princesses Joseph. premier Préfet du Palais . portant le sceptre de Charlemagne : à sa gauche. M . Aide-de-camp . (le Salmatoris et de Cramayel. Écuyer . Aide-de-camp . Louis. le Colonel général Beauharnais . le Colonel Vatier. Al . Écuyer. le Colonel Defi'ance. M . à sa droite. Aide-de-camp. M . dAubusson. le Maréchal Bernadotte. Aignan et Dargainaratz. Gouverneur des Pages . portant l' épée de Charlemagne : à sa gauche. M . Aides des cérémonies. de Colbert et Savary. Chambellan. premier Chambellan de l 'Impératrice. et un peu en arrière de Madame la Princesse Joseph. M . le Colonel Fontanelli. M . Aide-de-camp. le Colonel Fouler. portant la couronne de Charlemagne : à sa gauche. sur quatre de front. le Général Rapp. à sa droite. de Séran . M. Dames du Palais. soutenant le manteau de Sa Majesté . de Talhouet. le Sénateur d ' Harville. Auguste Talleyrand. l'autre à sa gauche . à sa droite. M . Aide-de-camp . à sa droite. à sa droite. le Général Savary. Chambellan . M . portant sur un coussin la couronne de l ' Impératrice : à sa gauche. AA . II . le Maréchal Sérurier. Maîtres des cérémonies. M . Écuyer. M . à sa droite. fun à sa droite. qu'il avait présenté à Sa Majesté avant la cérémonie : à sa gauche. Daine d 'atours. M . M . à sa droite. M . Écuyer. Capitaine des chasses. le Maréchal Moncey . M . le Maréchal Pérignon. M . portant le collier de l ' Empereur : à sa gauche. et ayant à sa gauche M . portant le globe impérial : à sa gauche. M. Estève. la Maréchale Ney. MM . Duchâtel. le Colonel Lebrun. M . M . M. le Général Nansouty. M . Madame de la Valette. de Beaumont. d'Arberg. le Maréchal Kellermann. Madame de la Rochefoucauld. portant le coussin destiné à recevoir l ' anneau de l 'Impératrice. le Général Lemarois. le Maréchal Murat. MM . Mesdames de Luçay. Les Pages. à sa droite. et M . M . Trésorier général de la Couronne . M. Les Hérauts d'armes . de Lauriston. le Général Cafhu•elli. premier Écuyer.

ET DU COURONNEMENT . portant dans ses mains le sceptre et la main de Justice. le Cardinal Cambacérés. portant la corbeille destinée à recevoir le manteau de l' Empereur : à sa gauche. le Général Songis. Barbé-Marbois. derrière Ieurs collègues. Colonel général des hussards. Grand-Écuyer. Marescalchi. les Maréchaux Soult et Bessières. de service. commandant en chef le camp de Montreuil. Ambassadeur en Portugal . le Maréchal Jourdan. savoir : MM . sur quatre de front . Ministre de la marine. de Remusat. Aide-de-camp . Ministre des relations extérieures de la République italienne. Grand-Chambellan. et M . une nouvelle salve d ' artiIlerie s'est fait entendre. tous les quatre de front . Colonels généraux de la Garde. le Sénateur Fouché. L ' EMPEREUR. le Maréchal Masséna. les Maréchaux Davoust et Mortier. savoir : MM . le Maréchal Lannes. Ministre (les cultes. le Général Marescot. M . Ministre des finances. et LL . Les autres Grands-Officiers militaires. premier Inspecteur général de l'artiIIerie . AA . savoir : MM . et la couronne sur la tète. Ministre-Directeur de l'administration de la guerre. Regnier. M . sous un dais porté par . de Tallevrand. Maret. commandant en chef l 'armée française en Italie. le Général Baraguay-d ' llliers. l ' Archichancelier Prince Cambacérés et l' Architrésorier Prince Lebrun. Portalis. le Vice-amiral Bruix. Ministre de l 'intérieur. Les Ministres . Colonel général des dragons. les Princes Joseph et Louis. le Général Lauriston. le Général Duroc. premier Chambellan. à sa droite. M . commandant en chef le camp de Brest. MM . premier Inspecteur général du génie. Inspecteur général des côtes de l 'Océan. de front . Ministre du trésor public. et le Maréchal Ney. Champagny. le Général Dejean. II . L' eau bénite a été présentée à l ' Impératrice par M . le Cardinal Archevêque de Paris . le Général Junot. et MM . 1 i M . le Maréchal Augereau. Gaudin. Colonels généraux de la Garde. Ministre de la police générale. et les ont conduites chacune processionnellement. SS . Ils ont complimenté Leurs Majestés. A l 'arrivée de Leurs Majestés au portail. Les Maréchaux d ' Empire non employés à porter les honneurs . le Vice-amiral Decrès. Grand-Juge Ministre de la justice . AA . LL . soutenant le manteau de l ' Empereur. le Général Caulaincourt. et à l ' Empereur par M . Grand-Maréchal du Palais. Ministre Secrétaire d'état.

près de l 'autel. t'l CÉRÉMONIES DU SACRE des Chanoines. le Pape est descendu de son trône. il a reçu le sceptre. près du trône du Pape et de l 'autel. qui a été terminée par le verset Ernitte spiritunz et l ' oraison Deus qui corda fdclium. Un autre Maître des cérémonies. Leurs Majestés étant ainsi placées. . Derrière l 'Impératrice. le premier Écuyer et le premier Chambellan de l ' Impératrice. au bas de la dernière marche du sanctuaire. est allé à l ' autel. la Dame d ' honneur. et obliquement en avant. passant à la droite de l ' Empereur. et a commencé le Veuf Creator. la Dame d'atours . à la droite. Derrière les Princes. il a reculé à droite et en avant du Grand-Chambellan. Les places autour des trônes de Leurs Majestés ont été occupées ainsi qu ' il suit : Derrière l ' Empereur. a salué successivement l ' autel et Sa Majesté. deux Chambellans. Le Prince Architrésorier a suivi la même marche . Derrière eux. à gauche. Les Aides des cérémonies. l ' Empereur et l ' Impératrice ont fait un instant leur prière sur leur prie-dieu. Le Grand-Maître et un Maître des cérémonies. les deux Princes de la Famille et Ies deux Princes GrandsDignitaires. le Prince Grand-ÉIecteur a ôté la couronne. derrière elles. où elles ont été encensées par deux Chanoines. les Colonels généraux de la Garde. sont allés se ranger de front en face de l ' autel. le Grand-Chambellan et le Grand-Écuyer . derrière Ies Princesses. Pendant cette hymne. Après lui. L ' Empereur et l ' Impératrice sont aIIés se placer sur les fauteuils qui leur avaient été préparés dans le sanctuaire. les Princesses . entre lui et le Grand-Chambellan. A gauche des Princesses. Depuis I 'entrée de Leurs Majestés dans l ' église jusqu 'à leur arrivée au petit trône. et est allé se placer à gauche et au-dessous de l'Archichancelier. et sans tourner le dos ni à Sa Majesté ni à l'autel. Au moment où Leurs Majestés sont entrées dans le choeur. les Grands-Officiers qui portaient les honneurs de Charlemagne. à l 'entrée du sanctuaire. le Grand-Maréchal. s ' est approché assez pour que l ' Empereur lui remît la main de justice . les trois Grands-Officiers portant les honneurs de l ' Impératrice. A droite des Princes. et se sont levés. les deux Grands-Officiers portant l' anneau et le collier de l ' Empereur. et est allé se placer à la droite de I ' Archichancelier. jusqu 'à la place qu'elles devaient occuper dans le choeur. la musique impériale et celle de la Garde ont exécuté une grande marche de triomphe. Le Clergé s 'est tenu à genoux pendant la première strophe de cette hymne. les Dames du Palais. et obliquement en avant. et celui qui portait le globe. et obliquement en avant. à gauche de la Dame d'atours. Le Prince Archichancelier. à droite et à gauche .

et est allé se placer à sa gauche et à celle de la Dame d'atours. le Connétable est allé se placer à la gauche du Grand-Électeur. Le souverain Pontife. et a fait à l ' Empereur la demande suivante : Pr'ofiteris-ne. Le Grand-Officier qui devait porter l ' anneau. l'ont ployé sur leurs corbeilles. Son collier. notre cher Fils en JésusChrist. s 'est approché du Grand-Chambellan. Le Prince Connétable s ' est approché de même : l 'Empereur a tiré son épée. Le globe impérial.3 Le Grand-Officier qui clevait porter le collier. est allé se mettre à la gauche de celui qui portait l ' anneau. après avoir chanté debout le Veni Creator. Le Grand-Chambellan et le Grand-Écuyer se sont approchés ensuite et ont détaché le manteau. qui a ôté le collier et le lui a remis. et promettez-vous devant Dieu et 4 . Le manteau de l ' Empereur. s 'est approché pour le recevoir des mains de la Dame d 'honneur. est allé le recevoir des mains du Grand-Chambellan. ont détaché le manteau de l ' Impératrice. et s'est placé à sa droite et à celle du Grand-Ecuyer. La main de justice. dans l'ordre suivant: La couronne de l ' Empereur./rarissime in Christo Fili . c. L'épée. Les Grands-Dignitaires et les Grands-Officiers ci-dessus désignés sont allés successivement porter sur l'autel les ornemens impériaux. et la lui a remise . et sont allées reprendre leurs places. La couronne de l'Impératrice. Son anneau. Pendant ce temps. Enfin le Grand-Officier qui devait porter l ' anneau. et sont allés reprendre leu rs places. Le Grand-Officier qui portait le globe. Les Grands-Officiers portant les honneurs de Charlemagne ont conservé constamment les places qu ' ils occupaient au bas des marches du sanctuaire. et pronittis coran Deo et angelis Professez-vous. entre lui et l'Archichancelier. ayant la mitre sur la tête. ET DU COURONNEMENT . la Dame d ' honneur et la Dame d' atours se sont approchées. Son manteau. Son anneau. Le sceptre. . Ces Grands-Officiers sont allés ensuite successivement reprendre leurs places. l'ont placé sur leurs corbeilles. s'est assis sur son faldistoire.

Sa Sainteté a fait à l'Empereur une triple onction. Personne n 'a suivi Leurs Majestés dans cette marche. ils ont récité. Ut hune jâmulum tuum. à genoux. le plus ancien Évêque français. Et ne nos inducas. &c . les Évêques ont quitté leurs mitres. deinceps legem. des signes de croix en forme de bénédiction . avertis par S . ayant la mitre sur la tête . le Cardinal de Belloy. et de veiller à ce que les Pontifes de l 'Église jouissent du respect et des honneurs qui leur sont dus suivant les saints canons? (jus. premier Aumônier de l ' Impératrice. et M . nommé par Sa Majesté Maître des cérémonies du Clergé pour la cérémonie du couronnement. pendant Iesquelles Leurs Majestés sont restées assises sur le petit trône. en touchant des deux mains le livre des Évangiles que le GrandAumônier lui a présenté. et les oraisons. de faire observer la loi. Sa Sainteté s 'est levée. Ém . les Archevêques et Évêques. ont récité. Leurs Majestés se sont mises à genoux. M . Ém . pro gosse et nosse. et. Sa Sainteté s ' est levée . de rendre la justice à tous vos sujets.t4 CÉRÉMONIES DU SACRE les anges. &c. les litanies. le Pape. rcc invigilare ut Ponta/cibus Ecclesiarum Dei condignus et canonicus honos ex.. pendant lesquels Leurs Majestés se sont mises à genoux en s' inclinant. à l ' exemple de Sa Sainteté et conjointement avec elle. S .hibeatur? L'Empereur. tournée du côté de l ' Empereur et de l'Impératrice. le plus ancien Archevêque. on a continué ensuite de réciter les litanies jusqu' au Pater. le premier des Cardinaux français Archevêques. M . le Cardinal Fesch. de la manière que vous jugerez la plus convenable. de Beaumont. les versets. Sa Sainteté a récité ensuite l'oraison Omnipotens sempiterne Deus. d ' après l ' avis de vos fidèles conseillers. populoque tibi subjecto. ayant la mitre sur la tête. Frc. le Grand-Maître des cérémonies et par M . a répondu. Les oraisons étant finies. leur ont fait une inclination profonde. Profiteor. se sont rendus auprès de Leurs Majestés. l ' une sur la tête. de Rohan. creator omnium. l ' abbé de Pradt. Les Évêques ont fait. le souverain Pontife s 'est assis sur son faldistoire devant l' auteI. Eccles/ce Dei. Exc. &c . Cette oraison étant terminée. de maintenir la paix dans l ' Église de Dieu.. et S . M . demeurant à genoux. Les litanies récitées. avec le souverain Pontife. quosumus. et les ont conduites au pied de l 'auteI pour y recevoir l 'onction sacrée . GrandAumônier de France. sa/vo condigno misericordice Dei respectu.. Aumônier ordinaire de l ' Empereur. Après le verset Ut omnibus fdelibus defunctis. Prceetende. facere ac servare. elle a récité les trois versets. au pied de l ' autel. sicut in consilio fidel-ium tuorum meliùs poteris invenire . justitiam et pacem. Évêque de Gand. les autres . avec le secours de la grâce. sur des carreaux. et.

qui avaient leur mitre sur la tête. se sont rendues de nouveau au pied de l'autel. Pendant ce temps . Paêsiello. ainsi que les autres prières jusqu'à l ' introït exclusivement. avec les prières d ' usage . le premier Écuyer et le premier Chambellan . La main de justice. Après cette cérémonie . Sa Sainteté a fait ensuite les mêmes onctions à l 'Impératrice . les oraisons Deus Dei Filius. Les onctions ont été essuyées sur les petits trônes par le Grand-Aumônier de France et par le premier aumônier de l ' Impératrice. que l' Empereur a remis à I ' instant au G rand-Officier chargé de le recevoir. Sa Sainteté a commencé la grand ' messe pontificale . le globe. Pendant cette cérémonie. qui était la messe votive solennelle de la Vierge pendant l 'Avent. Sa Sainteté a béni. de Pradt. les anneaux. Le globe. dans l ' ordre suivant : l ' épée. ont suivi l' Impératrice à l 'autel. Cette messe. le Maréchal Moncey . Les bénédictions étant faites. la Dame d ' honneur et la Dame d 'atours. averties par S . conduites par les mêmes Cardinaux. qui lui a été attaché par le Grand-Chambellan et le Grand-Écuyer. les manteaux . que Sa Majesté a mise dans le fourreau. en récitant avec les Évêques. Archevêques et Évêques qui étaient allés les chercher. . Immédiatement après le chant du graduel. M . leurs Majestés sont restées assises sur le petit trône. les Évêques ont récité avec le Pape le psaume Judica. portant dans ses mains ces deux derniers ornemens. a été composée par M . et l'a continuée jusqu 'à l'alleluia du graduel exclusivement . les couronnes. dans l'ordre suivant : L'anneau . les ornemens impériaux. &c. La tradition des ornemens de l' Empereur a été faite par le Pape à Sa Majesté. ont suivi l ' Empereur à l ' autel. Unxerunt Salomonem. a fait sa prière . Le manteau. 15 dans les deux mains. et se sont placés derrière lui . Exc. l 'Architrésorier. à l ' académie impériale de musique et autres établissemens. le Grand-Chambellan. le GrandMaître des cérémonies et par M . L 'épée. L'Empereur. le Grand-Écuyer et deux Chambellans. ET DU COURONNEMENT . Leurs Majestés. et se sont placés derrière elle : toutes les autres personnes du cortége sont restées chacune à leur place. la musique impériale a exécuté le motet. Le sceptre. Pendant le sacre. comme patronne de l'église métropolitaine et comme protectrice de la France. en récitant avec les Évêques l 'oraison Deus Pater ceternægloriæ. et exécutée par environ cinq cents musiciens attachés à la musique impériale. Archevêques et Évêques qui les avaient accompagnées aux onctions : I' ArchichanceIier. Leurs Majestés ont été reconduites sur leur petit trône par les mêmes Cardinaux. ancien Maître de chapelle de Sa Majesté impériale.

. à la première marche au bas de l 'estrade du trône . qui a été attaché par la Dame d' honneur et la Dame d' atours. à mesure qu'ils en approchaient. la musique impériale a exécuté le motet. Ensuite l' Empereur a remis la main de justice à l 'Archichancelier. bordant la haie . au petit trône. les Pages . est monté à l ' autel . le Grand-Maréchal et les Colonels généraux de la Garde se sont placés derrière l' Empereur. sur des coussins . ayant repris des mains des Grands-Dignitaires le sceptre et la main de justice. le Grand-Ecuyer et le Grand-Maître des cérémonies. se sont placés derrière le trône. Le Pape a prononcé la prière analogue à chacun de ces ornemens. Ies Princes et Dignitaires ont passé à la gauche du trône. Pendant la tradition des ornemens de l ' Empereur et de I ' lmpératrice. et Leurs Majestés sont retournées . les Huissiers . les Aidesde-camp ont bordé la haie à droite et à gauche. il a pris dans ses mains celle de l ' Impératrice. a marché également au grand trône . la tradition des ornemens de l 'Impératrice a été faite à sa Majesté par le Pape. se sont placés. précédé des Grands-Officiers qui portaient ses honneurs et ceux de Charlemagne. ont repris le même ordre dans lequel ils étaient venus du portail au choeur : l ' Impératrice s 'est mise en marche pour aller au grand trône . Le manteau. Enfin le Pape. Les Grands-Officiers qui portaient les honneurs de l 'Impératrice. A la porte du choeur . entouré (les Princes et Dignitaires . L ' Empereur. Le cortége qui précédait l ' Empereur. le GrandChambellan. précédé par le Maître des cérémonies du Clergé. Alors les Grands-Officiers et les Officiers qui devaient précéder l ' Impératrice. ainsi que les Officiers civils qui Ies accompagnaient . Accingére gladio taro. les Hérauts d'armes . entouré de Cardinaux . et le sceptre à l ' Architrésorier . ont repris aussi leur ordre. et ont marché jusqu ' au trône . les Princesses. et les Officiers civils qui les accompagnaient. les Princesses soutenaient son manteau. Les Grands-Officiers qui portaient ses honneurs. les Officiers civils . et l ' a couronnée. derrière le trône. les Princes et Dignitaires soutenaient son manteau . dans l ' ordre suivant: L' anneau . a marché aussi vers le grand trône . Le Pape a fait les prières du couronnement . pour occuper les places qui leur étaient destinées . sur les degrés du trône . L'Impératrice a reçu à genoux la couronne. le Grand-Écuyer. et suivi par les Colonels généraux de la Garde. a repris à son tour son ordre. est revenu se mettre auprès d 'elle. i6 CÉRÉMONIES DU SACRE Pendant le temps de la prière. a pris la couronne et l 'a placée sur sa tête . le Grand-Chambellan et le Grand-Maréchal . par le Maître des cérémonies de Sa Sainteté . les Dames et Ies Officiers qui les suivaient. se sont placés. de Prélats et des Princes de sa suite. en arrivant.

derrière les Grands-Officiers. Vive l'Empereur et l 'Impératrice! Le Vivat a été exécuté par la musique impériale. arrivé au sanctuaire et monté sur son trône. sur des chaises. a dit à haute voix : Vivat Imperator in ceternum ! Les assistans ont crié. les quatre Grands-Officiers portant les honneurs de l ' Empereur. Un degré plus bas. premier Aumônier de l ' Impératrice. des Hérauts d ' armes et des Huissiers. sur des coussins . et des oraisons Deus. les Officiers civils de l ' Empereur et (les Princesses. Sa Sainteté a continué la messe. 17 Sa Sainteté. Charrier-Laroche. les Princesses sur des chaises. qui victrices. avec son cortége. précédé des Maîtres et Aides des cérémonies. et suivi des versets Firmetur manas tua. Derrière l'Empereur. ancien Archevêque de Cambray. accompagné de M . la Dame d ' honneur et la Dame d 'atours. le Grand-Aumônier à se rendre à l 'autel : le Grand-Aumônier a reçu du Sous-diacre le livre des Évangiles . &c . le Grand-Maréchal du Palais . les deux Princes. était un tabouret sur lequel le Grand-Maître des cérémonies se plaçait souvent.. à la droite de l 'Impératrice. &c. et les deux Grands-Dignitaires à leur gauche. deux Hérauts. et Leurs Majestés étant assises. Un degré plus bas. précédé par le 5 . Derrière elles. derrière Sa Majesté. à droite. par une inclination. se tournant vers les assistans. entre les deux colonnes. Évêque de Versailles. Pendant ces acclamations. de Rohan. ET DU COURONNEMENT . A gauche de l ' Empereur et deux degrés plus bas. le Grand-Écuyer. le Grand-Chambellan . Sa Sainteté a été reconduite à son trône. derrière les Aides. Après avoir prononcé ces paroles. tous debout : sur la première marche au bas de l ' estrade du trône. le Grand-Maître des cérémonies a invité. afin de surveiller plus facilement les détails de la cérémonie : derrière ce tabouret. Les Pages sont allés se placer sur les marches du trône. derrière eux . les trois Grands-Officiers portant les honneurs de Charlemagne. à la droite du Grand-Maréchal . après y être montée. Ieur a adressé les paroles de l' intronisation. par le Grand Maître des cérémonies. et de M . et le Grand—Maître des cérémonies. Les places autour du trône de l ' Empereur étaient disposées dans l' ordre suivant : L'EMPEREUR sur le trône. et. A la fin de l'Évangile. vis-à-vis du tabouret du Grand—Maître. qui a été exécuté par la musique impériale . et les trois Grands-Officiers portant les honneurs de l ' Impératrice. le Chef des Hérauts d ' armes et deux Hérauts . a entonné le Te Deum. les Maîtres des cérémonies . Le Pape. Sa Sainteté a baisé l ' Empereur sur la joue. entre les deux colonnes. et les Dames du Palais destinées à porter les offrandes. Au bas des degrés du trône. premier Aumônier de l ' Empereur. L' IMPÉRATRICE sur un fauteuil. à sa droite. les deux Aides des cérémonies . les Colonels généraux de la Garde. ensuite.

se sont rangées à leur droite et un peu en arrière . un Maître et un Aide des cérémonies. devant porter un autre cierge avec le même nombre de pièces d 'or. qui soutenaient son manteau. l ' Empereur s'est mis en marche. Les Hérauts d' armes. et ayant à côté d 'elle M . suivie comme il a été dit ci-dessus. devant porter un cierge où étaient incrustées treize pièces d' or. pour prendre. le Général Caffarelli. Madame de Luçay. et par M . L' EMPEREUR et sa suite. et l 'a reporté ensuite à l 'autel. L'Empereur et l 'Impératrice sont descendus en même temps du trône au son d' une marche triomphale. A l'offertoire. au bas des degrés du trône. qui soutenaient son manteau. Madame de Rcmusat. le Maréchal Murat. et ayant à côté d ' elle M . et ayant à côté d ' elle M . entourée par les Princesses. devant porter le pain d ' argent. Le Grand-Maître des cérémonies. devant porter le vase. Le Grand-Chambellan et le Grand-Écuyer. S . le Général Rapp. devant porter le pain d'or. ces diverses offrandes. et précédé par son Grand-Chambellan et son Grand-Écuyer. le Grand-Maître des cérémonies a fait une inclination profonde à Leurs Majestés pour les avertir de se rendre à l ' offrande. Les Princes et Dignitaires et les Princesses. Madame d' Arberg. Les Pages. qui leur ont été présentées par les Aides des cérémonies. Exc . et l 'Impératrice à sa gauche. la Dame d ' atours. clans l 'ordre ci-dessus indiqué. se sont mis à genoux sur des coussins : les personnes qui portaient les offrandes. accompagné par les Princes et Grands-Dignitaires. ' IMPÉRATRICE. Les Maîtres des cérémonies. le Grand-Maître. les Maîtres et les Aides des cérémonies. suivi par les Colonels généraux de la Garde. le Colonel Lebrun . l 'Empereur. Madame la Maréchale Ney. CÉRÉMONIES DU SACRI i$ Grand-Maître. a' précédé l ' Empereur au bas de l'escalier . le Général Lemarois. entre les mains du Sousdiacre. en entrant dans . Madame Duchàtel . à gauche . il a porté l ' Évangile à baiser à Leurs Majestés. Ont quitté successivement leurs places. Les Aides des cérémonies. L. par son Grand-Maréchal. exécutée par la musique impériale : l ' Impératrice. Le cortégc s ' est avancé jusqu' au choeur dans l ' ordre suivant : Les Huissiers. et ayant à côté d'elle M . le Général Savary. destiné à recevoir sa couronne. Les Offrandes. Arrivés au pied de l'autel. toujours accompagné de la même manière. et ayant à côté d' elle M . et suivie par la Dame d ' honneur.

la couronne sur la tête. de n' établir aucune taxe. M . M . Leurs Majestés. la place qu ' ils occupaient pendant les cérémonies du sacre et du couronnement . accompagné du premier Aumônier de l'Empereur et du premier Aumônier de l 'Impératrice. Sa Sainteté s ' étant transportée à la sacristie du trésor. celle de l ' Impératrice. le Grand-Électeur a ôté la couronne de I ' Empereur . Président du Sénat. ont cessé de soutenir les manteaux de Leurs Majestés.I . a apporté de nouveau à l 'Empereur le livre des Évangiles. et sont allés prendre. sur les premières marches. François de Neufchâteau. Leurs Majestés se sont mises à genoux.s. et s 'est tenu debout à la gauche de Sa Majesté . le Capitaine Duverdier. Maître des cérémonies du Clergé.nento paci.. » Ce serment prononcé. le Grand-Aumônier. La messe a continué. la couronne sur la tête. celle de l ' Impératrice. le Maréchal Murat. se sont rangés à la gauche du trône. des mains des Dames qui les portaient. le Maréchal Murat. Après l ' élévation. Président du Corps législatif.de Sa Sainteté. est allé recevoir le baiser de paix . A l ' élévation.cérémonies et par M . . Je jure de maintenir l'intégrité du territoire de la République . de gouverner dans la seule vue de l'intérêt. Fontanes. vis-à-vis le Président du Sénat. faisant ET DU COURONNEMENT. pour retourner au grand trône. a prononcé le serment en ces termes : . averti par le Grand-Maître des . le Grand-Maître des cérémonies se tenant de l'autre côté de l'escalier. qui. et Fabre de l'Aude. après avoir mis sous les yeux de Sa Majesté la formule du serment constitutionnel. ont pris les offrandes. et la Dame d ' honneur et M . EExc. dans l'ordre indiqué pour la marche. et l ' a porté à Leurs Majestés. l'abbé de Pradt. Leurs Majestés étant toujou r s sur le grand trône. le plus ancien des Présidens du Conseil d 'état . de respecter et de » faire respecter l ' égalité des droits. et les ont présentées à Sa Sainteté . de maintenir l'institution de la Légion d ' honneur . a appelé et présenté à Sa Majesté LL . Defermon. elles sont allées s ' asseoir star le petit trône. et toujours assisté des premiers Aumôniers de Leurs Majestés. de respecter et de faire respecter les lois du concordat et la liberté des cultes . y a déposé les ornemens pontificaux . et le Grand-Électeur a remis la couronne de l ' Empereur . Héraut d'armes. Le Pape a continué la messe. » qu' en vertu de la loi. Président du Tribunat. dans le sanctuaire. de ne lever aucun impôt. et en sont reparties successivement. Leurs Majestés se sont relevées. du bonheur et de la gloire du peuple » français . cm üzstru. et la main levée sur l ' Évangile. et la Dame d ' honneur et M . Pendant ce temps. l'irrévocabilité des » ventes des biens nationaux . Le Grand-Électeur. la liberté politique et civile. . A l ' Agnus Dei. averti par le Grand-Maître des cérémonies. le Grand-Aumônier. La messe finie.y le sanctuaire. L ' Empereur assis.

la rue du Marché-Neuf. suivi par les Princes et Dignitaires qui portaient son manteau. la rue Saint-Denis. Lorsqu'il est sorti de la nef. le rang qu' ils occupaient en venant de l ' Archevêché à l' église. les Maréchaux et autres Grands-Officiers militaires. averti par l ' ordre du Grand-Maître. la musique impériale a répété l'antienne Tu es Petrus. 20 CÉRÉMONIES I)1 SACRE fonctions de Chef des Hérauts. Empereur des Français. la rue du Parvis-Notre-Darne. les Hérauts d ' armes. se sont fait entendre de toutes les parties de l ' église. L' Impératrice est descendue du trône. et suivie de sa Dame d' honneur. Les sept Grands-Officiers qui portaient les honneurs de l ' Empereur. Pendant ce temps-là. Vive l ' Impératrice. le Conseil d'état aux Tuileries. se sont avancés pour rejoindre le portail et la galerie . le Pont-Tournant et le jardin des Tuileries. Ministre Secrétaire d 'état. et ensuite celui du Pape. sont allés reprendre. Les Grands-Officiers portant les honneurs de l' Impératrice sont allés reprendre leur ordre devant le . la rue de la Barillerie. à grand choeur et avec symphonie. Le Sénat. Pendant la marche de Sa Sainteté. savoir. et a été reconduit aussi sous ic dais par le Clergé au Palais archiépiscopal . accompagnée des Princesses. Au même instant. le Tribunat. le Pont-au-Change. le Pape est rentré dans l'église. et par les Grands-Officiers qui le suivaient en venant à l' église . est couronné et intronisé . le Conseil d'état. Leurs Majestés étant de retour à l ' Archevêché. et a continué sa marche jusqu 'à I ' Archevêché. la rue et la place de la Concorde. Alors le Clergé est venu au pied du trône avec le dais. pour reconduire Leurs Majestés. . Ensuite elle s 'est mise sous le dais. ont suivi. qui étaient illuminés. le Grand-Maître des cérémonies. M . les Pages. Une décharge d 'artillerie a annoncé le couronnement et l ' intronisation de Leurs Majestés . de sa Dame d ' atours. Maret. les Ministres. les Huissiers. pour revenir aux Tuileries. et est descendu du trône. la place du Châtelet. les Boulevans . les Maîtres des cérémonies. sont retournés avec leurs escortes . et les autres Corps à leurs palais respectifs. ont repris pareillement leur rang dans le cortége pour retourner à l 'Archevêché. a dit d ' une voix forte et élevée : Le Très-Glorieux et Très-Auguste Empereur NAPOLÉON. Vive l ' Empereur ! Les cris prolongés de Vive l' Empereur. dais de l ' Impératrice. et la Cour de cassation. Le cortége impérial. et des Officiers des Princesses. le Corps Iégislatif. rédigeait le procès-verbal de la prestation de serment. les Aides des cérémonies. L ' Empereur a repris des mains de l ' Archichancelier et de l'Architrésorier le sceptre et la main de justice. devant son dais. de ses Dames du Palais.

avaient fourni les motifs de ces ornemens. les Hérauts d 'armes ont parcouru. qui figuraient des tentes. pour cette cérémonies à la hauteur des appartemens du premier étage. et a reçu leurs sermens. couvrait les trônes de l ' Empereur et de l ' Impératrice. frappées en l'honneur du couronnement de Sa Majesté. ET DU COURONNEMENT . étaient parsemées d 'abeilles en or sur des fonds cramoisis : les plafonds étaient parsemés d 'étoiles en argent sur des fonds bleus . avec des galons et des franges d ' or : on y arrivait de plain-pied par les appartemens de l'École militaire. LE 12 DISTRIBUTION DES AIGLES AU CHAMP-DE-MARS. Chaque galerie était terminée par un pavillon. Celle du milieu. un très-beau feu d ' artifice . étaient décorées d' enseignes militaires. Les armes de l'Empire. sur le pont de la Concorde. les promenades publiques. Les galeries latérales. les principaux quartiers de la ville. Le pourtour de la loge du trône était décoré en étoffe de soie bleue. On descendait au Champ-de-Mars par un grand escalier. d 'argent et de cuivre. LE 14 frimaire [5 décembre]. au Champ-de-Mars. répétées par-tout sous différentes formes. divisées de chaque côté en huit parties principales. Sur toute la largeur de la façade principale du bâtiment de l ' École militaire. à cheval. et portant des figures (le Victoires exécutées en relief et dorées. les députations de toutes les armes de l'armée et celles de la garde nationale ont occupé l'enceinte du Champ-de-Mars : elles ont été placées en G . Sa Majesté l ' Empereur a fait la distribution des drapeaux aux corps de toutes les armes de l' armée et aux gardes nationales des cent huit départemens de la France.LLES DISTRIBUÉES AU PEUPLE. il avait été construit. une grande tribune qui représentait plusieurs tentes . De grand matin. étaient remplies de danses et de jeux agréablement variés . aux deux côtés duquel étaient placées deux statues colossales représentant la France donnant la paix et la France faisant la guerre . Les draperies. 21 MÉD . — frimaire [3 décembre]. couronnées par des aigles et ornées des armoiries de l' Empereur : elles représentaient les seize cohortes de la Légion d ' honneur. fixée sur quatre colonnes ornées d ' allégories. Le soir . et distribué au peuple des médailles d ' or.ôn a tiré. Trois oriflammes suspendues aux parties les plus élevées du pavillon du centre présentaient les armoiries de l'Empereur et les emblèmes de ses victoires. Les places.

le Maréchal Murat. du Tribunat. les autres ~► 4?• Princes étrangers . l'Électeur Archichancelier de l ' Empire germanique s ' est rendu de son palais à l' École militaire. les membres du Sénat. qui avaient ce jour-là la police de l' École militaire . pour attendre le moment où ils pour raient faire leur cour à Leurs Majestés. A neuf heures. dans celles de la gauche . A la même heure. le Maréchal Murat. Grand-Maréchal du Palais. le Sénat. où une salle leur avait été préparée au rez-de-chaussée. Immédiatement après eux. au-dessous des tribunes. La marche était ouverte par les chasseurs à cheval de la Garde et les mamelucks. les deuxièmes. A . Gouverneur de Paris. aussi dans des voitures impériales et avec une escorte. le Grand-Maître des cérémonies. la place de la Concorde. Conformément au cérémonial arrêté par S . dans I'intervalle de la ligne. Les aigles. Les membres du Corps diplomatique se sont rendus dans l 'intérieur des bâtimens de l ' École militaire. escortée par une garde d'honneur . sont arrivés de leurs palais respectifs. dans le pavillon de la droite. le Corps législatif et le Tribunat. par une décharge . s ' y sont rendus de l' hôtel de M. où étaient déjà réunis les autres fonctionnaires appelés au couronnement de Sa Majesté. les Grands-Officiers de la Légion d ' honneur et la Comptabilité nationale. savoir : les Princes étrangers. la place du Corps législatif. ils ont été placés par les soins de M . le Conseil d' état. dans une voiture impériale. Tous les tambours et la musique des corps étaient placés à la tête de la première ligne. CÉRÉMONIES DC SACRE 22 colonnes serrées. sur des gradins qui occupaient toute la façade. les premières. du Conseil d 'état. les autres fonctionnaires. Les Grands-Officiers de la Légion d' honneur et les Commissaires de la Comptabilité se sont rendus. à la même heure. étaient portés par chaque colonel. S . sur la droite et sur la gauche. par celui qui commandait la députation. et fermée par la gendarmerie d 'élite et les grenadiers à cheval. les rues de Bourgogne et de Grenelle. Ém . ou. Exc . les BouIevarts neufs. et de la Cour de cassation. en son absence. et avec les escortes accoutumées. Les cent huit drapeaux des départemens étaient portés par les Présidens des Colléges électoraux. du Corps Iégislatif. par pelotons . Le cortége a traversé le jardin des Tuileries. Leurs Majestés sont parties du palais des Tuileries dans le même ordre que le jour du couronnement. et de M . formant la tribune impériale (le pavillon opposé était réservé pour les membres du Corps diplomatique et les étrangers présentés) . dans les galeries de la droite . le Général Duroc. rangés sur les degrés du trône. A dix heures. Leurs Majestés ont été saluées. la Cour de cassation. à l ' École militaire. et est entré à l'École militaire par la grille méridionale. à leur départ des Tuileries .

ET DU COURONNEMENT . les Maréchaux.. et par une acclamation générale. et aux acclamations unanimes des spectateurs et de l ' armée . a pris les ordres de l' Empereur. voilà vos drapeaux : ces aigles vous serviront toujours de point de » ralliement . clans la forme accoutumée. Ces colonnes se sont trouvées serrées et approchées au pied du trône. a prononcé. au bruit des décharges réitérées de l 'artillerie des Tuileries . au bruit de plusieurs décharges d 'artillerie et au son d ' une musique militaire . avec leur cortége. des Invalides et du Champ-de-Mars. Vous jurez de sacrifier votre vie pour les défendre. les places assignées à leur rang. ces paroles (lui ont excité dans les ames un enthousiasme universel : . Alors l'Empereur se levant. a répété : Nous le jurons . Toute l ' année. placé sur les premières marches au bas du trône. et ont paru sur leur trône. les armes agitées . Leurs Majestés ont revêtu les ornemens impériaux . ils seront par-tout où votre Empereur les jugera nécessaires pour la » défense de son trône et de son peuple. Les Dames et Officiers de l ' Empereur. et à leur passage. ont reçu les hommages des membres du Corps diplomatique. et de les maintenir cons» tamment par votre courage sur le chemin de la victoire . Soldats. se sont placés derrière Leurs Majestés. qui a fait avancer sur-le-champ . . au bruit des fanfares. par le chemin qu ' elles avaient suivi à leur départ . Le Grand-Maître des cérémonies. le bruit des instrumens militaires. qui ont été conduits à leur audience par wi Maître et un Aide des cérémonies. par l 'artillerie des Invalides . à leur arrivée. ont pris. Elles l'ont été encore. arrivées dans les grands appartemens de l ' École militaire . de l 'Impératrice. Leurs Majestés sont remontées en voiture et sont retournées au palais des Tuileries. et les a fait transmettre à M . Après cette audience . le Maréchal Murat. L' armée a défilé devant Leurs Majestés. vous le jurez. et avant devant lui les Maîtres et Aides des cérémonies. les Grands-Officiers civils et militaires. les trois colonnes de députations militaires et départementales . par la batterie du Champ-de-Mars. des tambours. 23 d ' artillerie . des Princes et des Princesses. les Ministres . ont produit alors un mouvement dont l ' effet s'est communique rapidement à la foule immense des spectateurs. Leurs Majestés . Après les cérémonies. les Grands-Dignitaires . et introduits par le Grand-Maître. les membres du Corps diplomatique ont été conduits à leur tribune. Les cris de Pive l'Empereur retentissaient de toutes parts. Les Princes et Princesses . d ' une voix forte et animée. autour du trône. Les aigles élevés dans les airs. au son d 'une musique guerrière.

le Grand-Écuyer. une pour le Corps diplomatique. à onze heures du matin. les Maréchaux. une pour les Ministres et les Grands-Officiers. et présentés par S . ils ont été conduits par les Maîtres et Aides des cérémonies dans la salle du Trône. une pour les Princes et Princesses. LE soir à six heures. les Sénateurs . et le Pape à sa gauche. La table de Leurs Majestés était placée au milieu de la galerie. prévenus par le Grand-Maître des cérémonies. le premier Préfet. Les Pages servaient. ballet et jeu. RÉCEPTION DES PRINCIPAUX CORPS ET FONCTIONNAIRES DE L'EMPIRE. un Maître et un Aide des cérémonies. les Présidens des ColIéges électoraux de département ont été . on avait placé quatre tables . Les Princes et Dignitaires. et plus bas. à droite et à gauche de Leurs Majestés . elles se sont rendues dans la galerie avec le Pape et toutes les personnes invitées. sur une estrade et sous un dais. les Conseillers d 'état. se sont rendus au palais des Tuileries . étaient présens à cette audience en grand costume. ET DES DÉPUTATIONS DES ARMÉES. il y a eu grand concert dans l'intérieur. Le Prince Archichancelier de l ' Empire germanique était placé sur le retour de la table. Le Grand-Maître des Cérémonies était à gauche . Ém. 24 CÉRÉMONIES DU SACRE BANQUET IMPÉRIAL. le Grand-Chambellan. Aux deux côtés . se tenaient debout derrière l' Empereur : le Grand-Maréchal du Palais était à droite. LE 15 frimaire [6 décembre]. en avant de la table . les Dames et Officiers de Leurs Majestés. savoir. les Présidens du Corps législatif et du Tribunat. Les personnes invitées se sont réunies dans le salon du Trône . introduits par le Grand-Maître . Le même jour. un peu plus bas. Le Grand-Maréchal ayant averti Leurs Majestés qu ' elles étaient servies. M . il y a eu banquet dans la galerie de Diane. le Cardinal Fesch. Après le banquet. les Archevêques et Évêques de l'Empire. Le Colonel général de la Garde. les Ministres . et une pour la Dame d ' honneur. L'Empereur était à la droite de l ' Impératrice. Grand Aumônier.

A . I . dans toutes les circonstances. S . Ies Préfets avant été introduits par le Grand-Maître des cérémonies. Sa Majesté l ' Empereur. En terminant l ' audience qui leur avait été accordée. a-t-il dit. il ne peut y avoir ni puissance ni indépendance nationale. et donneraient. Sa Majesté l'Empereur leur a donné une audience qu 'il a terminée en exprimant la satisfaction avec laquelle il voyait ces Magistrats.» Sa Majesté a daigné les entretenir ensuite des discussions élevées au Conseil d ' état . des témoignages de leur attachement à sa personne et à la patrie. A une heure. le Prince Archichancelier de l ' Empire . les Présidens des ColIéges électoraux d'arrondissement ayant été introduits de la même manière. les Présidens des Conseils généraux de département. Le 16. il a aussi témoigné la satisfaction avec laquelle il les voyait autour de lui. pendant les quatre années qui venaient de s'écouler. après les avoir presque tous entretenus pendant quelques instans. a terminé cette audience en disant qu'il voyait avec plaisir autour de lui Ies Présidens des Colléges électoraux de département. après s ' être entretenu quelque temps avec chacun d 'eux. . Nos succès et la force de notre »Toute l ' Europe est assujettie à la conscription »position tiennent à ce que nous ayons une armée nationale : il faut s ' attacher » L'Empereur a ajouté qu'il espérait que les »avec soin à conserver cet avantage Préfets continueraient à apporter le même zèle dans l ' administration qui leur est confiée. les Présidens des Cours d ' appel et criminelles ayant aussi été introduits par le Grand-Maître des cérémonies. et qu'il espérait que ces corps seraient un des principaux appuis du trône. A deux heures. et la confiance qu ' il mettait en leur attachement à sa personne et à la patrie. et présentés par S . au sujet de l'organisation de la procédure criminelle. A . les Sous-préfets. les Députés des colonies. z5 introduits par le Grand-Maître des cérémonies dans la saIIe du Trône . Grand-Électeur. et qu' iI était satisfait du zèle avec lequel ils l 'avaient aidé. ont été présentés par S . entouré du même cortége . le Prince Joseph . où ils ont été reçus par l ' Empereur. les Maires des trente-six principales villes. " J ' espère. l'Archichancelier de l ' Empire. et qu' ils auraient toujours le même attachement pour sa personne et pour la patrie. Sa Majesté l ' Empereur s'est entretenu avec la plupart d ' entre eux . les a présentés à Sa Majesté. a-t-il ajouté. . . et leur a dit qu ' il espérait que ces corps seraient constamment animés d ' un bon esprit et se réuniraient à lui dans toutes les circonstances pour tout ce qui pourrait être utile au trône et à la patrie. sévère et " impartiale justice . à soutenir le fardeau du gouvernement . que les Cours continueront à rendre bonne. leur a fait connaître qu'il voyait avec plaisir les Préfets des cent huit départemens de l ' Empire. S. A midi. les Présidens des ET DU COURONNEMENT . S . car c'est l ' une des obligations principales que j ' ai contractées avec le peuple francais . II leur a recommandé spécialement l ' exécution de la loi sur la conscription. dont les dispositions ont été rendues successivement plus faciles et moins onéreuses . " Sans la »conscription. A . Sa Majesté l ' Empereur.

par M . En allant et en revenant. Rien n ' était plus nouveau . A . L ' Empereur s'est assis ensuite sur son trône. et tous les divers Fonctionnaires qui avaient été admis dans la galerie de Diane. le Maréchal Murat. de ses Grands-Officiers. et suivie par S . précédée par le GrandMaître. sous les ordres de M . Gouverneur de Paris . qu ' ils étaient moins préparés et qu ' ils partaient de lame : aussi ont-ils excité les plus vives acclamations et un enthousiasme universel. Après avoir passé sa revue. se sont réunies dans la galerie du Louvre. les députations de tous les corps des armées de terre et de mer. si connue de ses braves. que le spectacle de cette représentation de toute la nation armée. L 'Empereur. à sa gauche le Conseil (l ' état . L ' Empereur. avant à sa droite le Sénat. s ' est assis sur son trône. A . le Maréchal Murat. plus grand. le Maréchal avait réuni toutes les députations. plus frit pour exciter l' enthousiasme. après avoir parlé individuellement au plus grand nombre (le ces Fonctionnaires. entouré . où il est descendu . l ' Empereur est allé se placer au milieu de la grande galerie. le Prince Joseph. étant rentré dans ses appartemens. depuis la porte de la galerie cle Diane jusqu ' à la salle des Antiques. a excité l ' enthousiasme et l 'attendrissement dans tous les coeurs. I . Grand-Électeur. se sont réunis dans le Musée Napoléon. s ` le Prince Louis.' le Prince Joseph. entouré de ses Ministres. celles des gardes d' honneur et celles des gardes nationales. il s' est arrêté long-temps à chaque députation qui lui était présentée par le Connétable : l ' Empereur parlait à tous les guerriers. I . et celui qui fixait toutes les attentions. les Présidens des Consistoires. CÉRÉMONIES DU SACRE 26 Assemblées de canton. le Grand-Maître des cérémonies. et présentés successivement à Sa Majesté par S . et les Vice-présidens des Chambres de commerce. au nombre de plus de sept mille hommes. acceptait leurs pétitions. Le 17 frimaire. où ils ont été introduits par le Grand-Maître des cérémonies . a adressé à chacune de ces autorités des discours d'autant plus faits pour produire une impression profonde. et se sont rendus successivement au palais des Tuileries. Exc. était notre armée et son auguste Chef. par les Grands-Dignitaires et les Grands-Officiers de sa maison. par S . rassemblée au milieu des monumens des arts de tout l' univers : dans cette collection nombreuse des tableaux les plus célèbres. M . I . et il a harangué Ies députations avec le noble langage et le ton animé d ' un soldat nourri dans les camps : sa voix. les entretenait et de leurs anciens exploits et de leur position actuelle . Le Grand-Maître des cérémonies ayant informé l ' Empereur que M . dans la pièce appelée la galerie de Diane. Le même jour. M . ont passé devant lui dans la salle du Trône. Connétable. A . L' Empereur a parcouru tous les rangs des députations. le Grand-Maître des cérémonies a présenté à Sa Majesté les Officiers ecclésiastiques et civils de Sa Sainteté. Sa Majesté s 'est rendue dans la grande galerie. introduits par S . le tableau le plus noble.

a défilé devant le trône. que M . ont été conduits par les Maîtres et Aides des cérémonies à l 'audience de l'Empereur. le Grand-Maître. introduits de la même manière. et introduit par le Grand-Maître. -)-/- de ses Ministres et de ses Grands-Officiers . S . Contarini. qui a été conduit dans la salle du Trône par les Maîtres et Aides des cérémonies. ayant à sa tête M . le Sénat était à la droite et le Conseil d'état à la gauche du trône : l' armée. S . le Prince Architrésorier . introduite par S . Le 20. Sa Majesté a répondu de la manière la plus honorable pour l ' Institut. composée de MM . le Président de la Comptabilité nationale a adressé à sa Majesté un discours auquel Sa Majesté a répondu par les mêmes témoignages de bonté et de satisfaction. et Guicciardi. d 'amour et de fidélité. Exc . ET DU COURONNEMENT . I. le Grand-Maître des cérémonies. a prononcé un discours auquel Sa Majesté a répondu en témoignant sa satisfaction des sentimens de respect. A une heure. les membres de la Cour de cassation. Paradisi. MM . Lerosi. Muraire. le Maréchal Murat. Le 18. premier Président de la Cour. les membres de la Comptabilité nationale ont été conduits. et s' est long-temps entretenue avec la presque-totalité de ses membres. le Prince Archichancelier . Costabili. ont été présentés à sa Majesté par S . Après cette audience. M . A . MM . a prononcé un discours. Exc . les membres de la Consulte d ' état de la République italienne. M . Desfontaines. Fenaroli. A . M . conduits également par les Maîtres et Aides des cérémonies. le Prince Connétable. Caprara. et présentés à Sa Majesté par S . . à midi. Le Président de l'Institut. et introduits dans la salle du Trône par S . le premier Président lui avait exprimés au nom de la Cour. auxquels elle a témoigné une bienveillance particulière . A . Sa Majesté a reçu l'Institut national des sciences et des arts. et présentée à l 'Empereur par S .

l ' Empereur et l ' Impératrice se sont rendus à l'Hôtel-de-ville. avec ces mots : cour. A l 'extrémité de la salle du Trône. voulut que la décoration (le la salle du festin fût entièrement subordonnée à l ' idée principale dont ce corps avait adopté le projet . Dans la salle des Fastes. Il avait été construit dans la place cle Grève. En conséquence. contenant un ou plusieurs faits rehaussés seulement par l' opposition ou la comparaison d ' autres faits puisés dans les histoires anciennes. MM . chaque inscription. par de belles galeries et de larges vestibules. destinés à prolonger l 'ordre d'architecture du hàtiment de l ' Hôtel-de-ville. Sur une des marches du trône était un guéridon sur lequel était placé un volume figuré. tenant un étendard au bras. ayant chargé l 'Historiographe de la V Ille. on lisait le titre général de cette composition historique: FASTI NEA POLIONEI . du travail de cette composition. Architecte du Département. Ce genre de composition. dans des salles décorées avec le luxe le plus recherché. que la Ville y parlait purement et simplement le langage de l ' histoire. destinée au festin offert à Leurs :Majestés. au Capitole. Lr 25 frimaire [16 décembre]. était disposée entre deux Victoires ailées. et l ' autre faisant face à l'Hôtel-de-ville . et clans toute la sévérité du mème style lapidaire. Louis Petit-Rader. M . LL . Sur le fronton cle la principale porte d' entrée. formant un immense carré long. à gauche se trouvait le fauteuil de l ' Impératrice . Le Corps municipal. ne contenant absolument que des faits bien reconnus et des dates. Molinos. deux édifices en charpente. s 'élevait un trône placé sous un dais . Narot . l ' une en face de la Seine. L' intérieur de l'Hôtel avait pris un aspect tout nouveau : on pénétrait. présentait aux nations une série chronologique des victoires remportées par les Consuls: c' est là qu' on a puisé l ' idée de retracer sous la ménre forme. parut convenir d ' autant plus à la circonstance. on s 'était proposé de donner une idée de l ' ordre simple et majestueux qui. le récit des faits guerriers qui ont illustré la France sous le commandement de l ' Empereur. par M . 28 CÉRÉMONIES DU SACRE FETE DONNÉE A LEURS MAJESTÉS PAR LE CORPS MUNICIPAL DE PARIS. dans la rnéme langue. et à former des ailes nouvelles. où une file leur avait été préparée par le Corps municipal de Paris.ÉON.

MONTE•NOCTIS PRID • ID • APRIL EX • MILLESIMO XVII EX • POLLENTIA X•KAL•MAI CID IDCC XCVI VAINQUEUR À•MONTE .NOTTE LE • XII À • MILLESIMO LE•XV À•MONDOVI LE .V•_MAI 8 . AI) STVRAM TANARVM Q CEPIT ARCES PLVRES CVM ALBA POMPEIA VIII•KAL•MAI RECEPTAE CEBA • III • KAL DERTONA III • NON • MAI AUX • RIVES DE . LA STURE ET DU TANARO PRISE • D'ALBE ET • DE • PLUSIEURS . CITADELLES LE • XXIV REDDITION • DE • CEVA LE • _XXIX • AVRIL DE•TORTONE LE . ET DU COURONNEMENT. OVANS EX . 29 BELLV_1[ ITALICVM PRIMVi\I 1.XXII • AVRIL 1I DCC LXXXXVI I i.

ID • MAI '• ID CEPIT CREMONAM VNDE P . 30 CÉRÉMONIES DU SACRE AD CONFLVENTEM TREBIAM T SEMPRONIO OMINOSAM TRAIECTVS ERIDÂNI NON • MAI CERTAMEN FOMBIANVM VIII -ID AU CONFLUENT DE • LA • TREBIA OÙ • TITUS • SEMPRONIUS COMBATTIT SOUS • DES • AUSPICES • FUNESTES PASSAGE • DU • P(~ LE • VII COMBAT • • FOMBIO LE•V111•MAI IV. PVGNA AD • LAVDEM POMPEIAM V1 . BATAILLE • DE • LODI LE •X•MAI LE•XI IL•PREND .CRÉMONE OÙ SCIPION FAILLIT • DE • TOMBER AU • POUVOIR D ' ANNIBAL . CORN •SCIPIO•COS HANNIBALEM VIX EVASIT IV.

TICINO MEDIOLANO COMO IN • FIDEM RECEPTIS HOSTIS HORREA CAPTA XVI KAL IVN PAVIE MILAN • COME SE . ET DU COURONNEMENT. v1. CENTRONIBVS NICAEA TROPAEIS Q AVGVSTI CAES ADIECTIS GALLIAE • FINES EXP LICATI PACTA LEGE DIRVTA SEGVSIO ID • MAI V. 31 v.RENDENT LE . D'AUGUSTE LA .XVII • MAI PRISE • DES • MAGASINS DE • L'ENNEMI . TRAITÉ DU XV MAI LA . FRANCE RECULE• SES• FRONTIÈRES PAR-DELÀ • NICE LES• TROPHÉES . SAVOIE ET • PRESCRIT LA • DÉMOLITION DE • SUZE VI.

ARRÊTÉE LE XXVI MAI PAR .IVN IL COMBAT EN .PASSANT • LE • MINCIO LE X\X• MAI PREND • PESCHIERA LE Ï JUIN ENTRE • À • VÉRONE LE • 111 .LA•REPRISE DU • FORT III'a. ARDELICAM KAL IVN POSSESSA • IPSO • TRANSITV VERONA III NON . MINCIO PVGNA TRAIECTO III KAL CEPIT . EXORTVS TICINO VIOLATA EIDE TVMVLTVS ARCE RECIPERATA IIEPRLSSVS Vit KAL IVN LÀ RÉVOLTE DE • PAVIE EST . 32 CÉRÉMONIES DU SACRE VII. VII. VIII.

ET DU COURONNEMENT . BOLOGNE RÉDUIT • LES • PICENTINS LES • SÉNONIENS LES•BOIENS LES • LINGONIENS A • L' OBÉISSANCE LE • IX JUIN 9 . TRENTE ET•MANTOUE ASSIÉGÉE LE • IV • JUIN x. L'ARMÉE DE • L'ENNEMI REFAITE EST • DISPERSÉE PRÈS DU 'LAC • DE • GARDA REFOULÉE AU-DELÀ • DE . QVI COPIAS ITERVM • CONSCRIPSERAT HOSTE AD • BENACVM • DISIECTO VLTRA • TRIDENTVM COMPRESSO MANTVA OBSIDIONE•CLAVSA PRID • NON • IVN ~x. 33 lx. FORO ALLIENI BONONIA ANCONI RECEPTIS PIC ENTES•SENONES BOI LINGONES AD • OBSEQVIVM REDACTI XIII • KAL • QVINTIL LA • SOUMISSION D'ANCONE•DE•FERRARE DE .

ARCE MEDIOLANENSI OBSIDIONE CAPTA INSVBRIVM ADSERTA DEDITIO 111 KAL • QVINTIL il(K Il''I tri LA CAPITULATION DU . PORT LE • XXVII • JUIN NE SIT • EMPORIVM BRIT ANNO PORTVM HERCVLIS • LABRONIS OCCVPAT V KAL QVINTIL t I( X11.IIFW LA Ut SOUMISSION DES• LOMBARDS f_v t4i tl' ' . 34 CÉRÉMONIES DU SACRE XI. x r. POUR INTERDIRE • À • L'ANGLAIS LE • COMMERCE AVEC • LIVOURNE IL • EN • FAIT • OCCUPER LE .CHÂTEAU DE• MILAN LE XXIX • JUIN GARANTIT. XII.

AOÛT XIV. BATAILLE DE•PESCHIERA LE• VI . ET DL COURONNEMENT .GARDA LES• III.PLACE EST• LEVÉ LE . LES MAGASINS .REPRIS LES• MALADES. DU .ID • SEXTIL OPPIDVM OBSIDIONE EXEMTVM MINCIVS • LIBER VERONA VI . PVGNA ARDELIC ENSI VIII .MINCIO DEVIENT • LIBRE VÉRONE• EST FORCÉE D'OUVRIR • SES • PORTES LE•VII . 35 XIIL HORREIS ATQVE•AEGROTO•MILITE BRIXIAE RECIPERATIS KAL•SEXTIL HOSTIS PER • TRIDVVM FVSVS AD • CLEVSIM BENACVM III • NON • PRID • NON NON • SEXTIL Xin. AOÛT LE SIÈGE DE• LA.1. LAC• DE.AOÛT DÉFAITE • DE • L' ENNEMI SUR• LES• BORDS DE • LA • CHIESE ET .RECOUVRES À • BRESCIA LE .RECLVSA VII • ID • SEXTIL XIV.V .IV .

36 CÉRÉMONIES DU SACRE x v.LA .RÉFUGIE • ENCORE AUX• MONTS• DE .FLOTTE SUR-CELUI•DE•GARDA ET • SE .Q CLASSE •SVA PER• SE•DEPRESSA•BENACO GERMA NVS RHAETICIS . REDDITIS ARCIBVS AD • ATHESIM .EDRVM .FUITE 1)U•PROCONSUL -CATULUS BATAILLE • DE • ROVEREDO LE . AD FAVCES • I:VGANEAS DEFECTIONE .D'EI)RO COULE • À • FOND • SA .CLAVSTRIS 1TERVM • DISCLVDI'I'VR XIV•KAL•SEPT x v.IV • SEPTEMBRE .SCAVRI FVGA CATVLI•PROCOS INFIMES PVGNATA PVGNA • ROVEREDENSIS PIIID • NON • SEPT XV I. AUX .LA • DÉSERTION 1)E • SCAURUS ET .GORGES DES• MONTS •EUGANÉENS FAMEUX PAR .LA•RHÉTIE LE • XIX • AOÛT XVI. LENNEMI ABANDONNE-SES-FORTS VERS .l ADIGE ET • LE • LAC .

AD MEDOACI DIVORTIA LEGIONIBVS BASSANO BIFARIAM • INFVSIS DVCE•ADVERSO AE•I•ATIS • SVAE . ET DU COURONNEMENT .À • PI':INE DE • BASSANO I"ORCÉ 'DE' DEUX 'CÔTÉS DANS ' LA BATAILLE DU • VIII -SEPTEMBRE In .GÉNÉRAL• ENNEMI LE • PLUS • EXPÉRIMENTÉ DE . CISMONEM CONFLVENTEM VNO PRAELIO CASTRA •EXPVGNATA XVII. AU . AUX • DIVISIONS DE.VII SEPTI :MBRE XVIII.SON .TEMPS ÉCHAPPE . 37 XVII.FORT . CONFLUENT DU • CISMON DANS UN MÉME COMBAT PRISE D'UN • CAMP • RETRANCHÉ OPPVGNATIONE • POSSESSVM MEDOACI FAVCES PERVIAE V11•ID•SEPT DU .CAVTISSIMO PAENE CAPTO PVGNATVM VI . AD .DE•COVOLO ET • PASSAGE DES ' GORGES 'DE LA BRENTA LE .LA 'B RENTA LE. ID.SEPT XVIII.

E TARTARO 1 :ENNEMI • CHASSÉ DES .DE . VERS 1 .FLOTTE LA • CORSE EST • REPRISE LE•XX•OCTOBRE CAPTIS OPPIDIS MANTINO CENELATA PROREGE BRITANNO CLASSE I IXAM • PROFVGO CORSICA RECEPTA Xlll KAL NOVEMBR . XI X. BASTIA SAINT-FLORENT SE• RENDENT LE • VICE-ROI • BRITANNIQUE FUIT • À • L'ÎLE • D'ELBE AVEC • SA . CAMPS . MANTOUE COMPLÈTEMENT• BLOQUÉE LE • VIII • OCTOBRE CASTRIS • CAECINAE AD TARTARVM PVLSVS HOSTIS XVII KAL OCTOBR MANTVAM • SE • RECIPIT QVAE OMNI COMMEATV INTERCLVDITVR VIII ID X X. x x.CÉCINA LE X SEPTEMBRE SE • RETIRE . 38 CÉRÉMONIES DU SACRE XI X.

ET DU COURONNEMENT . 39 PROPE IVNONIS • FONTES AD ARCVLVM PONTI • OBSESSO PROPONIT SIGNVM SIGNIFER IPSE MOX • VICTOR XV•KAL•DECEMBR PRÈS DES • SOURCES • DE • JUNON À•ARCOLE L ' ENNEMI • OCCUPANT LA TÊTE DU PONT IL • Y • PORTE • L ' ENSEIGNE ET • LA • VICTOIRE LE .XVII•NOVEMBRE EXERCITVS AB HOSTE QVINTVM CONSCRIPTVS AD ATHESIS RIVVLOS MAXIMA •PVGNA DELETVS XVIII KAL FEBR CIE IJCC XCVII L 'ARMÉE ENNEMIE RENOUVELÉE POUR • LA • CINQUIÈME • FOIS EST DÉTRUITE À RIVOLI LE • XV • JANVIER PI DCC LXXXXVII .

RVBICONE TRANSGRESSO ABSTINET ROMA XXIV. LE • RUBICON PASSÉ IL . À° CLRI MONIus DU SACRE XXIII . I I . MANTVAM EXPVGNAT ANDES • VIRGILIO SERVAT 1111 • NON • FEBR XXIII. RESPECTE ROME . • PREND MANTOUE LE • U • FÉVRIER CONSERVE• ANDES EN • MÉMOIRE DE • VIRGILE XXIV .

CODICES TABVLAE • SIGNA PACTA XI . MANUSCRITS STATUES• TABLEAUX CÉDÉS LE • X1X • FÉVRIER L'APOLLON• ET .PRISE LE•X1X 11 . LE•LAOCOON ENVOYÉS À • PARIS xxv'. TRAIECTVS TILAVENTI XVII KAL APRIL ITERVM ATQ • ITERVM HOSTE AD • VNDECIMVM PROFLIGATO GRADISCA • CAPTA XIII1 •KAL xxv'. MILLES . KAL MART APOLLO•LAOCOON MITTVNTVR PARISIOS Xxv. PASSAGE DU • TAGLIAMENTO LE XVI MARS L'ENNEMI • PLUSIEURS • FOIS BATTU À • ONZE . ET DU COURONNEMENT .D ' AQUILÉE GRADISCA . 41 xxv.

XXVII. AD ALPES •CARNICAS NVBIBVS INFERIS PVGNATVM PRAELIVM TARVISINVM X KAL APRIL EXERCITVS SEXTA CONQVISITIO CAPTA TERG ESTE DELETVR AUX ALPES CARNIQUES AU-DESSUS • DES • NUAGES COMBAT• DE•TARVIS LE XXIII MARS 4)111 TRIESTE • PRISE ET • LA • SIXIÈME • ARMÉE DÉFAITE / . NORICVM VLTRA DRABAM PROGRESSVS Vll . XXVIII.I .I)U SACRE XXVII. 42 CÉRÉMONIES .r 11'1 AVANCÉ DANS• LA•NORIQUE AU-DELÀ • DE . LA•DRAVE LE • VIÎ • AVRIL .11 tao IL • S'ARRÊTE L13 l! il ' :fAM 'Pt . ID • APRIL SISTIT t1 :) Iti !l'11 11 . .1`ll t XXVIII.1 .

MALTE . ET DU COURONNEMENT 43 xxIX.GOZO LE • X111 .DU .ET . CEDVNT XXIX.STROPHADES•ZANTE LEUCADE•CORFOU ET • BUTRINTO L' OUVRAGE • DES . TELONE MARTIO i IVSSVS XXX. CYCLOPES TOMBENT• AU .i1LUJ LE .ÎLES DE . 00TOBRE CÉRIGO LES . L' ORDRE -'REÇU À . PAR • LE • TRAITÉ DE • CAMPO .POUVOIR DU • VAINQUEUR STROPHADES•ZACYNTHVS CEPHALLENIA ITHACA LEVCAS CORCYRA BVTHROTI Q CYCLOPEA • MOENIA BELLVM .XVII .FORMIO FOEDERE • FORMIANENSI XVi • KAL • NOVEMBR CYTHERA . JUIN M DCC LXXXXVIII . TOULON IN•AEGYPTVM•SOLVERE JI CEPIT INSVLAS MELITAM GAVLVM ID • IVN C1J IJCC XCVIII DE . S'EMBARQUER POUR• L'ÉGYPTE IL • PREND • LES . AEGYPTIACVM XXX.

44 CÉRÉMONIES DU SACRE XXXI.E • XX XXXII. CEPIT CAIRVM X • KAL . SEXTIL TOTAM • Q. TROPIQUE . SYÈNE SOUS• LE . ARRIVE AUX • BOUCHES • I)U • NIL MAURE D'ALEXANDRIE LE 1 • JUILLET 1L • LIVRE • LA • BATAILLE DES • PYRAMIDES I . LE • CAIRE PRIS TOUTE • LA • BASSE ' ÉGYPTE SOUMISE LE • XXII1 • JUILLET IL • ÉTEND • SES • EXPLOITS JUSQU'À . AEGYPTVM INFERIOREM COPIS SYENEM•VSQVE ET • SOI .IS • FLEXVS PRODVCTIS XXXII. PROVECTVS AD OSTIA . PYRAMIDES XIII • KAL • SEXTIL XXXI. NILI POTITVR • ALEXANDRIA KAL • QVINTIL PVGNAT AD .

. SES °ARMES II .NATVRVS XxXIV. SE I\ ASIA • P\ . D'I`CVPT'iASSUJETTIE À • 1)I :S • OBSERVATIONS ASTRONOMIQUES LE .NOVEMBR XxXIII.SEPTII :S PER . MER . . ROUGE LE.A TERMINÉ LE XXIII OCTOBRE PELUSIUM XX\I\'.DÉCEMBRE ET . PÉRIPLE D'ALEXANIME .X \VI I . AFRI( :A PRAESIDIS COHERCITA CIRCVI"f R\ RII\ M \CARI•: VI•KAL-IAN VICIES . L'AFRIQUE CONTENUE PAR .ET 1)l' COURONNEMENT.NO\IORV'\I SIDER . KAL .LUI-MÊME VINGT-SEPT . DESCRIPTIO . COMBATS E\ • ASIE 12 . XXXJII.LIVRE PAR .ALIBVS OBSERV :VT'IONIBVS EXPLORATA PER I PLVS AB ALEXANDRIA • AI) • PELVSIVM ABSOLVTVS X . LA • CARTI: .COTOIE LA .

AFRIQUE COMBATS À . L'OASIS ET JUSQU'À .À K EFT À TH Ra£s L'ARABE . 46 CIR£m(rIES DESACIE x v. 2 RBOR £4awBE-DÉFAIT NOYÉ DANS . REPOUSSÉ E QANS . CIDEDCC Xc y mn g D CC LX\XXI\ XXXVI. THABOR ARABES-£1% !OR -DAMS LVEO mAr2 % KAE !il EN ASIE AU MONT . JOURDIN LE . E lUmwE JANVIER X.Qly» VEL AD .TUERAS ARABE VEL AD . K L FEBR LE . EN . X d . AL IIO m lk PROPVLS0 III XXXV.LE .COPTOS AD . DENDERA . TENTYREM AD . INAFRml PVGN VM AD . AVRIL . IN A SI Al) MONTENT .

JUILLET X XX V a&&vuE SUR 'UNE .FRies LE .CHANGE LES .EN . BRITANNO PRAESENTE § KAL SEX IL «&&vm BATAILLE .PI£CES ou SUBMERGÉE EN . TRAVERSE . MARI H STO AVT AD INTERNECIONEM DELETO 1ES GESTA.i . FRÉGATE . D'ABUKIR LE . IX OCTOBRE ET . ET 1)L COLRONNE\I [NT . PRISONNIER SON . MER INFESTÉE . ARMÉE ILL£E . L'ANGLAIS EE XXV .»ES . GAULES INFESTO MiRI GBVRNA TRAIECTO FORVM w G OCFAVANORVM A»PVLSVS y IIID OCTOBR FATA GA=wARVI VERS T . UNE . PRÉSENCE• DE . D'ENNEMIS ABORDE . À7 XXXN AD CANOPVM TVRCARVM DVCE CXPTO EXERCTV AD VNVM AVT . SEULE II. DESTINS .PACHA FAIT .

SOMMETS DES• ALPES •PENNINES RETRACE LES . PLAISANCE • CRÉMONE AVEC • LES • MAGASINS Dl'. .41 8 CÉRÉMONIES DU SACRE BELLVM ITALICVM SECVNDVM XXXI\. EPOREDI .R AVDIOS XVII I'AL•IVN CE) 1DCCC CONSUL POUR .E • TÉSIN CEUX• DE•MARIUS AUN'CHAMPS •DE•111IO LE \VI MAI \l DCCC X ► .. FRANCHIT • LES . • L' ENNEMI IVRÉE VERCEIL • NOVARE REPRISES LE VII • JUIN . CAMPS D 'ANNIBAL VERS .DECENNALIS SVPERAT ALPES • PENINAS INSTAVRAT CASTRA • HANNIBALIS AD • TICINVM FIAT M1•N C MARI AD • CAMPOS .. I . COS .A VERCELLAE • NOVARLA RECIPERA'l':AE BRI\IAE PLACENTIAE CREMONA IIOSTIS HORREA ITERVM INTERCEPTA VIl-II)•IV\ BRESCIA.DIX • ANS II . X I .

1X . 49 xLi. ET 1)l COURONNEMENT . JUIN NI I1. JUIN 13 . EG IT EX MARENGO XVHI KAL QVINTIL IL TRIOMPHE À MARENGO LE X1V . AD • CLASTIDIVM VBI AI • CL • MARCELLVS SPOLIA OPIMA RETTVLIT PER • DIEM INTEGRVM PVGNAT V • ID IVN X L I. A • CASTEGGIO OÙ 1[ CL • MARCELLUS REMPORTA LES • DÉPOUILLES • OPIMES IL COMBAT • UN • JOUR • ENTIER LE .

TEMPLE•DE•JANUS LE . SALUÉ EMPEREUR PAR UN • SÉNATUS-CONSULTE COURONNÉ LE • II • DÉCEMBRE ME)CCCIV .XXVII • MARS M DCCC II XLIV. CONSUL-PERPÉTUEL PAR-LES-SUFFRAGES DU-PEUPLE ET • LE• DÉCRET•DU . IMPERATOR S•C•SALVTATVS LAVREATVS PROCESSIT IV•NON•DECEMB CIO IJCCC IIII XLIV. SÉNAT LA . 5o CÉRÉMONIES 1)l SACRE XLII1. S•C POPVLI • Q SCITO COS•PERPETVVS AMBIANT PALE • PACTA IANVM • CLVSIT Vl • KAL • APRIL C L) DCCC Il NI m.D'AMIENS • CONCLUE 1L-FERME LE . PAIX .

DURANT DIX . ET DU COURONNEMENT. BELLO DECEM ANNORVM CONFECTO RERVM IN • TERRA • ITALIA GERMANIA AEGYPTO EI VSDEM AVT DVCTV AVT AVSPICIIS GESTARVM SVMMA HAEC XLV. CENTIES OCTOGIES OCTIES PVGNATVM AC1E INSTRVCTA SENDECIES VRBES•ARCES EXPVGNATAE REC I PERATAE CENTVM NONAGINTA XLV ► .CONDUITE OU SES • AUSPICES SONT XLVI. 51 XLV. ALLEMAGNE EN • ÉGYPTE LES• CHOSES• OPÉRÉES SOUS• SA . CENT QUATRE • VINGT • HUIT COMBATS SEIZE BATAILLES • RANGÉES CENT • QUATRE • VINGT • DIX VILLES FORTERESSES PRISES REPRISES .ANS•DE•GUERRE EN • ITALIE EN .

. MIMA C .OU . 52 CÉRÉMONIES DU SACRE &LGI FLVMINA HOSTE . DOUZE-FLEUVES TRAV ERS£s M£ME À-LA-NAGE EN•FACE-DE-L'ENNEMI ONZE .ARMÉES DÉROUTÉis DISPERSÉES ANÉANTIES iELE' XIA III. *DVERS0 TRANSGRESSA TRAN :TA DVODECIM EXERC1TVS VNDECIM £1 g FVG : I &Ey H.TEMPL -E-MARS . T .X Xia CAPT-DVCES-\&/ CAPTVM AES TORUENTORI# Cl» C[)I CEC LXVI VE\ m LA BARBARICA 2IOLO MARIS APIENSA C LX XIX MILLE HOMMES PRIS .D g iDÉTRUITS XXIIGÉNÉRAUX PRISONNIERS MM DCCCC LXVICANONS ENLEVÉS LES-DRAPEAUX DES-BARBARES SUSPENDUS AU . CAESA AVT CAPTA HOMINVM .

LUI • FONDÉ CODICES CID ID TABVLAE CCCC SIGNA • CCC BIBLIOTHECIS AVCTIS M V SEO • Q SVI NOMINIS CONDITO LITERIS ARTIBVS PVBLICATA TERRIS A • TANARO AD • DRABAM ET .MANUSCRITS CCCC-TABLEAUX CCC .TIBERIM A .CATARACTES•LE•LIBAN SOUMISES L'EMPIRE .STATUES CONSACRÉS AUX • LETTRES AUX • ARTS DANS LES . Q PROPAGA•l' O PAX•PARTA LES• CONTRÉES ENTRE LE • TANARO • LA • DRAVE . AU . ET .FRANÇAIS ÉTENDU JUSQU 'AU• RHIN .LE • TIBRE LA • MER .D'AFRIQUE LES . ET DU COURONNEMENT . M D .BIBLIOTHÈQUES AUGMENTÉES ET • LE . PÔ LA • PAIX • CONQUISE 1À .AFRICO AD•CATARACTAS•ET . SON• NOM PAR .LIBANVM SVBACTIS IMPERIO • GALLICO Al) • ERIDANVM • RHENV\1 . XLIX.MUSÉE DE . 53 XLIX. MARI .

et \l\l . Préfet du département de la Seine. M . que les acclamations les plus vives se sont prolongées de toutes parts. le Maréchal Murat. I . au bruit de l' artillerie. M . invitée à la fête par le Corps municipal : elle se composait des fàmilles de Paris les plus distinguées dans les sciences. le Maréchal Murat a pris les ordres de l ' Empereur . d ' une voix que l ' émotion et la sensibilité paraissaient avoir altérée. le Corps municipal s ' est remis en marche et s 'est trouvé sur le perron de l ' Hôtel-de-ville. Saint-Honoré. Sa Majesté avait à peine fini de parler. dans le même ordre et avec le même cortége que le jour du sacre . pour recevoir Leurs Majestés au moment où elles sont descendues de voiture . se sont rendues chacune clans leur appartement. Gouverneur de Paris . qui les attendait. des Fonctionnaires publics et des Chefs de toutes les parties de l ' administration de Paris . Leurs Majestés étant descendues du trône. et ont recueilli par-tout. elles ont trouvé le Conseil municipal. CÉRÉMONIES DU SACRE 54 t Les autres salles du banquet offraient également des décorations relatives à l ' objet de la fète . les regards s ' attachaient sur-tout sur les bustes de l 'Empereur et de l'Impératrice . Méjean et de Pus. appelés à la fcte du couronneraient . les arts et le commerce . les lettres. d ' une partie des Fonctionnaires civils et militaires des départemens. A la descente du Pont-Neuf. des Maires des trente-sit principales villes. C ' est alors que les médailles frappées en mémoire de la tete ont été présentées à Leurs Majestés par M . mais d ' un ton paternel et avec la plus louchante expression. Al . Leur départ a été annoncé par une salve (l ' artillerie . le Conseiller d ' état Dubois. Leurs Majestés ont été conduites dans la salle du Trône. les voeux et les acclamations d ' une foule nombreuse de citoyens. et aussitôt M . Leurs Majestés se sont assises sur le trône. et aux cris réitérés de Vive l' Erlerce ur! Vive l'Impératrice! L ' assemblée était debout . A trois heures. et leur cortége s ' est placé autour d ' elles de la manière accoutumée. le Maréchal Gouverneur de Paris. Préfet du département . Leurs Majestés sont parties du palais (les Tuileries. en traversant la salle au milieu des cris de Vive l'Empereur! Vive . le Conseiller d 'état Frochot. Elles ont suivi. M . le Conseiller d 'état Frochot. Secrétaires des deux préfectures . et que les signes les plus éclatans de l ' allégresse ont retenti jusque clans la place et y ont été répétés . au milieu d ' une haie de troupes. sur leur passage. Préfet de police. L ' Empereur. a prononcé un discours qui a été suivi des applaudissemens réitérés de l ' assemblée . le Maréchal Gouverneur ayant pris les ordres de l 'Empereur. La salle du Trône était remplie d ' une assemblée nombreuse et brillante. ayant à sa tète M . du Roule. a fait une courte réponse. d ' une partie des députés (les Gardes nationales et des Gardes (l ' honneur qui se trouvaient encore dans là capitale. les rues Saint-Nicaise.a toilette et le service offerts par la ville de Paris à Leurs Majestés Impériales étaient placés dans un cabinet particulier. et les quais jusqu'à l ' Hôtel-de-ville. la place du Carrousel.

les Membres du Conseil général municipal . les deux Sous-préfets de Saint-Denis et de Sceaux. Receveurs particuliers. A gauche de la table étaient M . les Membres du Conseil de préfecture. actuellement Doyen des Maires de la ville.° MA 1 . où M . et MM . Le Grand-Maréchal ayant annoncé à Leurs Majestés qu 'elles étaient servies. Petit. Sa Majesté a de plus daigné déclarer à MM . M . Sa Majesté a accueilli avec la plus touchante bienveillance les Fonctionnaires qui lui étaient présentés.° MM . La même faveur a été accordée à M . À .° MM . le Conseiller d'état Frochot. Derrière lui étaient le Colonel général de la Garde de service. les Maires et Adjoints des douze arrondissemens de Paris. 55 l 'Impératrice! Un instant après. qu' elle était très-satisfaite de leur administration depuis quatre années. Aignan et Dargainaratz. Les Pages servaient. Commissaires répartiteurs. Maîtres des cérémonies . MM.° MM . Bourdais. de la Commission et du Comité consultatif des hôpitaux. Doyen du Conseil général. qu ' elle avait donné l ' ordre que l'aigle de la Légion d ' honneur lui fût remis . 8 . de Luçay. (le Cramayel et de Salmatoris. Au fond (le cette salle était la table de Leurs Majestés. Percepteurs (les contributions et Régisseurs de l ' octroi. elles se sont rendues dans la saIIe du Banquet. 0 DIM . 2 . Grand-Maître des cérémonies . les Conseillers d ' état Préfets du département et de police . C'est à ce moment que les nefs (lu service de vermeil offert par la ville de Paris à Leurs Majestés Impériales leur ont été présentées. et M . Aides des cérémonies. ET DU COURONNEMENT . et M . Secrétaire général de la préfecture. M . et qu'elle ne croyait pouvoir leur en donner un témoignage plus authentique et plus flatteur. Ies Membres du Bureau d 'administration et Proviseurs des Lycées (le Paris . Préfet de la Seine. les Colonels de la Garde nationale de Paris. Receveur général de la ville. les Directeur. et MM . les Maires de Paris. Méjean. le Maréchal Gouverneur a fait à Leurs Majestés les présentations du Corps municipal dans l'ordre suivant: i . Médecin du département et des prisons. et M . qu 'en leur annonçant qu'elle nommait au Sénat M . Président. qu ' il avait à sa droite . Au moment de la présentation du Conseil municipal. 6 . 0 MM . MAI . Bevière. Champagne. de la Chambre de commerce. Sa Majesté l ' Impératrice a passé dans l' appartement de l ' Empereur. Grand-Maréchal du Palais. . Receveur général. MAI . 3 . Proviseur du Lycée impérial de Paris . premier Préfet du Palais . MM . le Général Duroc. se tenaient au bas de l 'estrade. et à M . a porté la parole. les Administrateurs et Directeur clu Mont-de-piété.° )1M . de Ségur. A droite et en avant de la table.° MM . 7 . à droite et à gauche . I ' Empereur s'y est assis seul avec l ' Impératrice. de Villeneuve. étaient M . 5 . du Conseil général d' administration. placée sur une estrade et sur montée d ' un dais . et elle l'a portée jusqu ' à annoncer elle-même à M . les Secrétaires généraux des deux préfectures . Rouillé de l ' Étang.

pour voir le fin d 'artifice. entrées dans celle du Trône. à défiler dans la salle. Leurs Majestés sont descendues dans le salon élevé sur la place de l'hôtel-de-ville. membre du Conservatoire. traversant la place avec la rapidité de l 'éclair . Au même instant . ont permis que le bal s'ouvrit en leur présence. en face du quai. était placé dans le vestibule. et s 'exprimant avec la plus constante aflàbilité. par M . sous les fenétu s du salon. Au moment du bouquet. sans interruption. Une charpente vaste et élevée. A neuf heures. qu' un artifice brillant dessinait régulièrement avec tous ses agrès. questionnant comme s ' il cherchait l ' occasion d ' un bienfait. L ' Empereur a adressé la parole au plus grand nombre des Dames qu ' il a rencontrées sur son passage dans toutes les salles. L ' orchestre établi dans la place. faisant face à Leurs Majestés : il a été exécuté. franchissant le sommet du Mont . où il s ' est long -temps promené. est allé. La façade de l 'Hôtel-de-ville et tous les lieux du passage de leurs Majestés étaient magnifiquement illuminés . . l ' effigie de l ' Empereur a paru éclatante de lumière : il était à cheval. Après le feu d'artifice. conversant avec bienveillance. que Leurs Majestés. des flammes du Bengale éclairaient un vaisseau. qui se pressaient autour d ' elles. s 'est fait entendre alors : au bruit des instrumens se sont mèlées les acclamations d ' un peuple immense répandu sur la place . 56 CÉRÉMONIES DU SACRE. les personnes invitées ont été admises. les acclamations de l ' assemblée et le bruit de l' artillerie ont annoncé le départ de Leurs Majestés : elles ont été reconduites jusqu ' au-delà de la porte extérieure de l ' Hôtel-de-ville. Le feu éclairait une troupe de guerriers gravissant à travers les abîmes . L ' Empereur a mis le fèu au dragon qui. Princesses et Dignitaires . couverte de toiles peintes. emblème de la ville de Paris. Après le dîner. Le cortége impérial a suivi les quais. dont l ' une pour les Princes. et est rentré aux Tuileries par le grand guichet du Carrousel . que de celles des Princes et Princesses. PIus loin étaient deux autres tables. Leurs Majestés se sont long-temps entretenues avec les personnes invitées. de l' autre côté de la rivière. tant de la maison de Leurs Majestés. Plantade. Pendant le Biner. C ' est après avoir ainsi plusieurs fois parcouru les diverses salles occupées par l ' assemblée. le Maréchal Gouverneur de Paris et par le Corps municipal. plusieurs morceaux de musique. pendant le repas. donnait une idée des sommets et des précipices du Mont-Saint-Bernard. communiquer l ' étincelle au feu d'artifice . Enfin une quatrième était occupée par les Dames et Officiers. l 'autre pour les Ministres et Grands-Officiers civils et militaires . Un orcbestr dirigé par M .

el_ " 2. 1 ' A 1 -) 1Li I r.)e -) J ()) .y)(//(>// C ().

f i z

DESCRIPTION DU PREMIER TABLEAU,
REPRÉSENTANT

LA SORTIE DE L ' EMPEREUR DU PALAIS DES TUILERIES.

L ES Corps et Fonctionnaires de l ' Etat, le Souverain Pontife et le Clergé, réunis dans l' Église métropolitaine, attendaient l'arrivée de l ' Empereur : à dix heures, Sa Majesté est sortie de ses appartemens, est descendue avec son cortége par le grand escalier des Tuileries, et s 'est rendue à la porte principale du Palais, du côté de la cour.
C'est le moment eaprimé dans le Tableau.

Le fond représente la façade des Tuileries, le pavillon de Flore et le commencement de la galerie du Muséum. A la gauche du tableau, on voit l ' Empereur vêtu de son petit costume ; il est entouré des Grands-Officiers civils et militaires, et se dispose à monter en voiture. En avant est la voiture impériale, attelée de huit chevaux, et clans laquelle sont déjà placés l ' Impératrice et les Princes Joseph et Louis . Le fond de cette voiture était d' or, et les ornemens sculptés représentaient les armes de Leurs Majestés et les armoiries de l ' Empire. Les Pages se placent devant et derrière la voiture. Dans la voiture qui précède celle de l'Empereur, sont les Princesses. Dans celle qu ' on aperçoit au fond, sont placés les Princes Archichancelier et Architrésorier. En avant du tableau, sont les Maréchaux Colonels généraux de la Garde, les Aides-de-camp et les Écuyers de l'Empereur, tous à cheval, et qui se disposent à prendre leurs places, les premiers près des portières de la voiture de Sa Majesté, Ies seconds à la hauteur des chevaux, et les derniers aux roues de derrière. Le Maréchal commandant la Gendarmerie est à cheval derrière la voiture.

c5

-, 1 ----(., ( ).

( lî " )

(

--z'

DESCRIPTION DU DEUXIÈME TABLEAU,
REPRÉSENTANT

L ' ARRIVÉE DE L'EMPEREUR À NOTRE-DAME.

L E cortége impérial, ayant suivi les rues indiquées dans la Relation des cérémonies du sacre, est arrivé devant le portail de la Métropole.
C'est le moment exprimé dans le Tableau.

Le fond représente le portique et les galeries couvertes qui avaient été construits pour la cérémonie, et une partie de l'architecture de l 'édifice. Au bas du portique, et dans toute la longueur de la place, s ' étend une haie formée des piquets des six régimens de Grenadiers et de Chasseurs à pied. A gauche du tableau, dans l ' enfoncement , on aperçoit une foule de spectateurs placés sur les gradins qui entouroient la place, et aux fenêtres des maisons décorées d 'étoffes, de devises et de guir landes ; sur le devant, sont des Gendarmes d 'élite formant la haie. A droite , on voit un groupe d 'Aides-de-camp (le l'Empereur ; au centre est la voiture de Sa Majesté, clans laquelle sont placés l ' Empereur et l ' Impératrice , et sur le (levant , Ies Princes Joseph et .Louis . Auprès de la portière, sont Ies Maréchaux et Colonels généraux de la Garde ; derrière la voiture, on distingue le Maréchal commandant la Gendarmerie, et un groupe d ' Écuyers de l ' Empereur; plus loin sont des Trompettes et un piquet de Grenadiers à cheval .

X .

le collier et l 'anneau de l' Empereur.DL :7A_HhI' l'ION DL' TIIOISILI\IL TABLEAU. ainsi que les tribunes des étrangers présentés et des familles des Grands -Dignitaires. sont les deux Princes de la Famille impériale et les deux Princes Grands-Dignitaires . à leur droite et obliquement en avant . sont les Colonels généraux de la Garde et le Grand-Maréchal du Palais . et s 'y sont mises à genoux pour recevoir les onctions. deux Chambellans : derrière le fauteuil. à la gauche (lu tableau. où l ' on voit le trône du Pape entouré de ses Officiers et des Oflciers de l ' Empereur de service près Sa Sainteté. sur la droite du tableau. les trois Grands-Officiers chargés de porter le globe impérial. sont le Grand-Maître des cérémonies. le premier Aumônier de l ' Impératrice. les Dames du Palais : à gauche des Princesses. en se rapprochant de l ' autel. à sa droite et à sa gauche. A côté de l 'autel. le Grand-Chambellan et le Grand-Écuyer . A p ni. Au milieu du sanctuaire. et un Maître des cérémonies ecclésiastiques. le Cardinal Diacre et le Prélat Sous-diacre. C' est le moulent erprimé dans le Tableau. à leur droite. A côté (lu fauteuil de l' Impératrice. ayant la mitre sur la tête . à gauche du tableau. deux Chambellans de l ' Impératrice . Au pied de l'autel. sont placés les petits trônes de Leurs Majestés . REPRÉSENTANT LES ONCTIONS. En avant. les trois Maréchaux chargés de porter les honneurs de l ' Impératrice. iG . Le fond représente la partie droite du sanctuaire de Notre-Dame. le Souverain Pontife s'est assis sur son fafdistoire devant I ' autel. Leurs Majestés se sont rendues au pied de l ' autel. l ' Empereur et l' Impératrice sont à genoux sur des carreaux : le Souverain Pontife assis tourne le dos à l'autel . derrière elles. sont la Dame d ' honneur et la Dame d 'atours . sont le Cardinal Grand-Aumônier de France. le plus ancien des Évêques français et le Maître des cérémonies de Sa Sainteté. on voit le Cardinal Archevêque de Paris.s le hni Creator et les Litanies. A côté du fauteuil de l' Empereur . derrière eux. toujours à gauche. derrière elles. Sur l ' autel sont déposés les ornemens impériaux. se tiennent les cinq Princesses de la Famille impériale . un Maître des cérémonies de l ' Empire.

les Prélats formant le cortége de Sa Sainteté. les Cardinaux _Arehevèques et Évèques assistans. un Maître et un Aide des cérémonies.Sur la mème ligne. derrière eux. A l'entrée du sanctuaire. autour de l ' autel. sont les trois Maréchaux portant les honneurs de Charlemagne : derrière eux. . on découvre une partie du choeur et l ' extrémité des banquettes sur lesquelles sont placés les Évèqucs et le Clergé. à droite de l 'autel. sur des banquettes.

.

N NT .. («D.' U k‘. 0.

derrière elles. deux Chambellans de l'Impératrice . est le Souverain Pontife assis sur son iàldistoire . Au bas des marches de l 'autel. derrière elles. L ' Empereur debout . à côté du Sousdiacre. et près de l ' Empereur. on voit les sièges du petit trône de leurs Majestés. et le Prince Archichancelier. le G rand-Maître des cérémonies . A côté du fauteuil de l'Empereur. à sa droite. la Dame d ' honneur et la Darne (l ' atours . pose la couronne sur sa tète . avant près de lui le Maître des cérémonies du Clergé. deux Chambellans de l ' Empereur : à la droite du Grand-Chambellan. un peu en arrière. le Prince Architrésorier tient le sceptre. En . REPRÉSENTANT LE COURONNEMENT DE L ' EMPEREUR. Derrière l' Impératrice . le Souverain Pontife a commencé la messe . Derrière le fauteuil de l' Impératrice . les Dames du Palais : à la gauche des Princesses. C 'est le moment exprime dans le Tableau. sont le Cardinal Diacre et le Prélat Sous-diacre assistans . un Maître des cérémonies. sont les Princesses de la Famille impériale . sont les deux Princes de la Famille impériale: à leur droite. et autour (le l ' autel.DESCRIPTION DL QUATR1L\IE TABLEAU. la main de justice . derrière eux. un peu en remontant vers l' autel. on voit l ' Impératrice à genoux . à la gauche de la Dame d' atours. en décrivant le cercle. Au pied des marches. A la droite du Prince Archichancelier. sur un coussin de velours. derrière les Diacre et Sousdiacre. qui s' en est revêtu. est le Cardinal Grand-Aumônier. Aux deux angles de l ' autel. Le fond représente le maître-autel et les tribunes du sanctuaire. les trois Maréchaux de l 'Empire chargés de porter les honneurs de l ' Impératrice. sont les Maréchaux et Grands-Officiers chargés de porter les honneurs de l 'Empereur . est monté à l ' auteI et s'est couronné. sont rangés le Cardinal Archevêque de Paris et les Prélats et Ecclésiastiques employés à la cérémonie . LA cérémonie des onctions étant finie. en décrivant le cen te. au milieu du sanctuaire . est le Maître des cérémonies de Sa Sainteté . après le chant du Graduel. il a béni les ornemens impériaux et les a remis à l ' Empereur. à la droite du tableau . tourné vers les assistans . à sa gauche. sont le Grand-Écuyer et le Grand-Chambellan . derrière eux.

deux Aides-de-camp de Sa Jlajesté. et à côté de lui. sont ses OIlicicrs civils et les Officiers de l ' Empereur de service près Sa Sainteté.lailrc clos céréinunics du Clergé.surs Majestés .remontant tors l ' autel. MAX deux côtés du siége. A droite du tableau. on découvre une partie des banquettes du ehwur occupées par les Évalues et Ecclésiastiques appelés à la cérémonie . Au pied des iu_urhes du sanctuaire. avant debout denier( eux leurs . et plus bas. le premier AunMni(T de l ' Impératrice..-unu»niers et Caudataires. en l'ace. au bas des marches. Au-dessus et à gauche du I r i e. les trois \1aréehaux portant les honneurs cle Charlemagne . sont assis les Cardinaux Arches «Iues et Ev Iues assistans . à droite (lu tableau. derrière les fauteuils de ] . les Cardinaux non assistans. on aperw~il le U «ône du Pape . . est un . A d r oite et à gauche. à la gauche du tableau. sur le premier plan.

--t':','

i.t,«f :-'teàt--

.

./ .

.

_ .,. ..

,=ier ..

'"•""-:'

e

,'ret.e . Me, . -

Ç , '4,+'t'.

A,.., ' 'e

.

-

-.eiie

f-'tidem
, , -,èe-4

..

'l'Y' '" " _41 -

,,

. "514 , ,,

,

,,
'

« ) 1 N. Y , l ,HI '1

--<

.,".

DESCRIPTION DU CINQUIÈME TABLEAU,
REPRÉSENTANT

LES OFFRANDES.

E Souverain Pontife a continué la messe jusqu 'à l ' offertoire : S . Exc . le Grand- • Maître des cérémonies vient d ' avertir Leurs Majestés de se rendre à l'offrande. L ' Empereur et l ' Impératrice sont descendus du grand trône, et le cortége s'est mis en marche pour se rendre à l ' auteI.

L

C' est le moment exprimé dans le Tableau.

Le fond représente le choeur et le sanctuaire . A l ' autel, le visage tourné vers les assistans , on voit le Souverain Pontife, avant à sa droite et à sa gauche le Diacre et le Sous-diacre ; autour de l 'autel sont les Ecclésiastiques employés à la cérémonie; du côté de l ' Épître, au bas des marches de l'autel, est le Maître des cérémonies du Clergé ; à droite et à gauche du Pape, sont les Officiers civils de Sa Sainteté . Au pied des marches du sanctuaire, on aperçoit le Grand-Maître des cérémonies, qui précède la marche, ayant à sa droite un Maître et à sa gauche un Aide des cérémonies : derrière Iui, et successivement jusqu ' au premier plan, on voit les cinq Dames du Palais portant les offrandes ; savoir, les deux cierges, le pain d' or, le pain d'argent et le vase : chacune d 'elles est accompagnée par un Aide-de-camp de l ' Empereu r. Dans le choeur, à droite et à gauche, est le Clergé appelé à la cérémonie . Dans la nef, au bas des marches du choeur, sont deux I Iuissiers-massiers fàisant partie du cortége. A droite et à gauche, sur la première banquette, sont les Tribuns ; sur la seconde, les Membres de la Cour de cassation ; derrière eux, les Grands-Officiers de la Légion d' honneur, Ies Commissaires de la Comptabilité nationale, et successivement les Généraux de division, les Vice-amiraux, les Présidens et Procureurs généraux des Cours d 'appel, les Présidens des Colléges électoraux de département et autres Fonctionnaires appelés à la cérémonie. Au-dessus du choeur, les deux rangs de tribunes les plus élevées sont occupés par les députations des armées de terre et de mer et des gardes nationales ; les tribunes inférieures sont remplies par les familles des Grands-Dignitaires, par les étrangers présentés, par les fiunilles des Ministres et du Gouverneur de Paris, par celles des Grands-Officiers et Officiers de la maison de l ' Empereur, &c . &c. r7

.

DESCRIPTION DU SIXIÉIIE TABLEAU. la main sur l ' Evangile. se tient le Grand-Maître des cérémonies. sont assises les cinq Princesses de la Famille impériale . est assise l ' Impératrice . un degré plus bas . la Dame . le Grand-Écuyer. messe finie. et Sa Majesté préte le serment constitutionnel . A la gauche du trône. formant un arc de triomphe qui occupe toute ia largeur de la net: Au milieu. et un peu à droite du tableau. se dispose à reprendre sa place . prononce le serment. à gauche du trône. à droite de l'Architrésorier . A côté du Grand-Aumônier. { ' Empereur a été reconduit au grand t rône . Sur les premières marches. à sa droite. A droite de l ' Empereur. le Prince Joseph. Derrière l' Empereur. entre les deux colonnes. et en avant. les Maréchaux et Grands-Officiers portant les honneurs de l ' Empereur. qui. le plus ancien des Présidens du Conseil d ' état. et des Princes Grands-Dignitaires : le Prince I . en qualité de Grand-Électeur. les Officiers des maisons de l' Empereur et de l'Impératrice. clans l ' enfoncement. Derrière eux. qui viennent de présenter à Sa Majesté la formule du serment constitutionnel. entre les deux colonnes . le Cardinal GrandAumônier lui présente le livre des Évangiles . C ' est le moment exprimé dans le Tableau. et. et.ouis est assis. l'Empereur assis. le GrandMaréchal du Palais . vient de présenter à sa Majesté les quatre Présidens. les Officiers qui accompagnaient les honneurs. sont réunis le Président du Sénat. sur un plan plus reculé. les Colonels généraux de la Garde. A la droite du trône. on voit les siéges des Princes de la Famille impériale. debout derrière elles. et le Prince Archichancelier tenant la main de justice . sont la Dance d ' honneur. sont debout les trois Maréchaux portant les honneurs de Charlemagne . le Président du Corps législatif et celui du Tribunat. on voit le Prince Architrésorier tenant le sceptre. LA Le fond représente le grand t rône. sont les premiers Aumôniers de Leurs Majestés et le Maître des cérémonies du Clergé. REPRÉSENTANT LA PRESTATION DE SERMENT DE L ' EMPEIRE['R.

la face tournée vers les assistans . devant lui. sur les marches du trône. Ies Conseillers d ' état. le Ministre Secrétaire (l' état rédige le procès-verbal de la prestation du serment. près du tabouret destiné au Grand-Maître . et leurs fmilles . à droite et à gauche. on aperçoit les Ambassadeurs étrangers et français . les Officiers (les Princes et Princesses. Un peu plus loin est la table des offrandes. les deux tribunes du bas sont occupées par les Officiers cle la Garde impériale et leurs familles . sur la droite du tableau . et les Dames du Palais qui avaient porté les offrandes . au bas des marches du trône. sur les banquettes inférieures. sont les Ministres. Sur les deux premières banquettes. on voit une partie du Clergé qui accompagnait le Grand-Aumônier . dans les deux tribunes du haut. à droite et à gauche. on voit un Héraut d'armes et un Huissier-massier . Au-dessous des siéges des Princesses. et. sont les deux Maîtres des cérémonies. les deux Aides. à droite et à gauche. A gauche (lu trône. dans le fond. sur le premier plan. Derrière eux. Les Aides-de-camp et les Pages de l' Empereur sont debout. . Au bas des marches. est le chef (les Hérauts d ' armes. derrière laquelle on aperçoit une partie de la ligne de Grenadiers qui bordait la haie à droite et à gauche de la nef: Au milieu . chargé de proclamer le couronnement et l ' intronisation de l ' Empereur .d 'atours . debout sur le gradin le plus élevé . les Maréchaux et Grands-Officiers .

. s + rti 'k riy t }ij :. e. .

y . i. i li . l')~H ( .S A .y 'I'i\1» ). U_ .tG .AI I')-.< . .l. ' HC)A C I~) I'~~~5 \..

est occupée par les Officiers des maisons de Leurs Majestés et par Ies Dames du Palais . sont des Chasseurs de la Garde à cheval. les Sous-préfets . un peloton de la Gendarmerie d ' élite. A droite. et recevoir leurs sermens : les trois colonnes des députations militaires et départementales se sont avancées au pied du trône . est élevé devant la face principale de l ' édifice. les Ministres. pour faire la distribution des drapeaux aux Corps de toutes les armes de farinée et aux Gardes nationales des cent huit départemens de la France. les Grands-Officiers de la Légion d ' honneur. les Préfets . les Grands-Officiers. les Conseils généraux de département. C'est le moment exprimé dans le Tableau. les Maires des trente-six bonnes filles et les Présidens de canton. Le fond représente une partie de la façade de l ' École militaire . T xois jours après la cérémonie du couronnement. l 'Impératrice est à sa droite . Dans le lointain. et. la Cour de cassation et les Commissaires de la Comptabilité nationale. le trône. les Princesses. REPRÉSENTANT LA DISTRIBUTION DES AIGLES AU CHAMP-DE-MARS. occupent la tribune ~i droite du trône . Les Chefs de cohorte portant les aigles sont rangés à droite et à gauche du grand escalier. le Conseil d ' état. occupent le milieu du tableau . à gauche du tableau.DESCRIPTION DU SEPTIÈME TABLEAU. i8 . forment des tentes particulières : celle qui est en avant du tableau. Une partie des Grenadiers de la Garde à cheval. On aperçoit l'Empereur assis. un bataillon défile. on voit les Présidens des ColIéges électoraux. Les deux extrémités de l ' édifice. sur des gradins découverts. l ' Empereur s 'est transporté au Champ-de-Mars. dans celle qu ' on aperçoit au fond. en saillie sur les galeries latérales. en forme de tente. on aperçoit Ies Corps rangés en bataille. Le Sénat. entourent Leurs Majestés . l ' Empereur vient de prononcer la formule du serment Glue toute l ' armée a répété . revêtu de ses habits impériaux . sur le devant. les Corps défilent devant Sa Majesté au bruit des fanfares et des tambours. est placé le Corps diplomatique. au-dessous de cette tribune. précédé par des Sapeurs . derrière eux. Ies Princes. le Corps municipal de Paris.

La doublure. et la main de justice clans la gauche. qui entourent la lettre N . le bas de la robe brodé et garni d ' une torsade en or. le grand collier de l ' ordre sur l ' épitoge .GRAND HABILLEMENT DE L ' EMPEREUR. la robe longue de satin blanc brodée d ' or sur toutes les tailles. La couronne (le laurier d ' or sur la tête . parsemé (l 'abeilles d ' or . 1 L c manteau impérial de velours pourpre. Le cothurne de satin blanc. La cravate et le col de chemise en dentelle . de laurier et de chêne. brodé et lacé d' or. : dans la broderie sont enlacées des branches d ' )livier. Le manteau ouvert du côté gauche laisse voir l' épée soutenue par une écharpe de satin blanc brodée et garnie de torsades en or. le sceptre clans la main droite. la bordure et l'épitoge sont en hermine .

..... .... ..

brodés de même . UN manteau de velours pourpre. paremens et collet de velours blanc. L 'habit de velours de même couleur. le tout brodé d 'or. le grand collier et le grand cordon de la Légion d'honneur . brodé d ' or et d 'argent . ganse en diamans . 19 . Chapeau de feutre noir. la doublure de satin blanc. la ceinture de satin blanc. surmonté de plumes blanches .PETIT HABILLEMENT DE L' EMPEREUR. les souliers de velours blanc avec rosettes de satin. et sur la coquille le diamant dit le Régent. brodée d ' or sur les paremens et le collet. Cravate et collet de chemise en dentelle . brodée et garnie de torsades d' or . l'épée enrichie de diamans. brodé d' épis d ' or sur les tailles .

-) ( ( ( 7)( «) <)<< . A. .) .

GRAND HABILLEMENT DE L'IMPÉRATRICE. La robe à manches longues de brocart d ' argent. brodée sur les taiIIes. le bas de la robe brodé et garni de franges et crépines d ' or . UN manteau de velours pourpre. et soutenu par une agrafe à la ceinture du côté gauche . d' olivier et de chêne. semée d' abeilIes d ' or. entourées de brillans . semé d ' abeilles d ' or : dans la broderie sont enlacées des branches de laurier. La doublure et la bordu r e sont en hermine. La couronne d ' or. le collier et les boucles d'oreilles en pierres gravées. enrichie de perles et pierres de couleur . le corsage et le haut des manches enrichis de diamans . . qui entourent la lettre N . Le manteau est attaché sur l 'épaule gauche. la collerette en dentelle lamée d' or.

.

la collerette en dentelle . la taille et Ies crevées des manches garnies de diamans . les boucles d 'oreilles et le collier. brodée et semée d 'abeilles d' or . manches courtes . en diamans. le peigne. le diadème. attaché à la ceinture par deux agrafes . la robe de satin blanc. 20 .PETIT HABILLEMENT DE L'IMPÉRATRICE. LE manteau de cour en velours de couleur avec une broderie de dix pouces de hauteur.

MI) cqr w(lrf CA t9.> .ilr//i<.

le chaperon et I 'orfroi brodés de même . la tiare de drap d 'argent . UNE chape de drap d' or et d' argent. enrichies de diamans. brodée à bouquets détachés. le rochet garni de dentelle . les trois couronnes et la croix en or. l'étole et les mules d ' étoffe d ' or . de perles et pierreries de couleur . .HABILLEMENT DU PAPE. doublée de moire de couleur .

.

la plaque de la Légion sur I'habit et le manteau . brodés d ' or . le grand collier et la grand' croix de l 'ordre . orné de plumes blanches . Chapeau de feutre noir.HABILLEMENT D ' UN PRINCE FRANÇAIS. La cravate de dentelle . M ANTEAU. la rosette de drap d ' or. le manteau et les broderies semés d' abeilles d ' or . ganse en diamans . 2I . habit et culotte de velours blanc . Souliers de soie blanche.

.

HABILLEMENT D ' UNE PRINCESSE. la collerette en dentelle . coiffure en plumes blanches . la queue de cour attachée à la ceinture en velours de couleur. semée et brodée d 'or . de . aigrette. R oBE . collier et boucles d ' oreilles en diamans . brodée d 'or .cour de soie blanche à manches longues.

i•n• 1 We•i.•i .gin• i•n•i. . .~ rn•n .0•rülA~&'17ffJ u•. .. mot .n . iii n.. . . .~i .u•~ ~si~..~ .= hx r w { 11 IT g' KC e 1 L' h' f'. off) s io .

brodé sur tontes les tailles . plumes blanches . culotte et bas blancs . L'Archichancelier de l' Empire. brodés d 'or . Le Connétable. Le Grand-Amiral. noir. la plaque sur l'habit et sur le manteau. cravate de dentelle . chapeau de feutre noir. ponceau. le collier de la Légion en sautoir . à laquelle est attachée l ' épée . L'architrésorier. ceinture en étoffe d ' or. manteau pareil . le grand cordon sur l ' habit . gros-bleu. Chaque Grand-Dignitaire a une couleur qui Iui Le Grand-Électeur. vert.HABIT de velours. . bleu-clair . doublure et paremens blancs . L'Archichancelier d'état. retroussé par une ganse et un bouton d ' or . le manteau semé d'abeilles . veste.

_ 4h.ttIt.n. . l' a i K_) .et t . ) ) L P II N C' D 1) 1 ('.....tt.

HABILLEMENT D ' UN MARÉCHAL D'EMPIRE PORTANT LES HONNEURS. H ABIT et manteau de velours bleu-foncé. Le carreau sur lequel est la couronne de Charlemagne. est de velours violet brodé d ' abeilles d' or. toque de velours noir. brodés d 'or sur toutes les tailles en feuilles de chêne et de laurier . . doublés de satin blanc. cravate de dentelle . surmontée d' une plume blanche . l ' épée attachée à une ceinture de drap d' or.c.

----.unrif « . A / &fil /. 1. 1.n /f. 1‘\ 1 1> 1 1 .. ) 1. ATH. 1. '\ \ R ( 1 1 \ lie 1.--- .

HABILLEMENT D ' UNE DAME DU PALAIS PORTANT LES OFFRANDES. manteau de cour en velours de couleur. RoBE de cour à manches longues en satin. 23 . coiffure en cheveux et en perles. l' aiguière en or. brodé en lames d ' or . collerette en dentelle . broderie d ' argent . Le napperon de batiste. attaché à la taille . brodée sur les tailles et à la garniture .

~.y. . ~ ..r....~? ~.~ . ~.... -~ ~ ..~...

de moire couleur de feu .HABILLEMENT DU CARDINAL GRAND-AUMÔNIER. LA soutane. l' épitoge et le bonnet carré. le rochet en dentelle . . la grand 'croix de la Légion attachée au grand cordon mis en sautoir .

-.'l ItD I NAL U'.. -.j R AN 1 . (.) \( ) . MA".

brodées d ' argent . surmontée d' une couronne d'or. amaranthe. Chaque Grand-Officier a une couleur affectée à son département . culotte et veste de soie blanche. la plaque et le grand cordon sur l'habit . violet. cravate de dentelle . Le Grand-Écuyer. la canne en velours brodé d 'abeilles. Le Grand-Maréchal du Palais. bleu-clair. _'MANTEAU ? /t . savoir : Le Grand-Chambellan. doublé de soie blanche . brodé en argent sur toutes les tailles . brodée et garnie de torsades d'argent . écarlate. Le Grand-Maître des cérémonies.HABILLEMENT D'UN GRAND-OFFICIER DE LA COURONNE. le manteau et les paremens brodés en argent . de velours. vert. retroussé par une ganse d' argent et surmonté de plumes blanches . Le Grand-Veneur. ceinture de soie blanche. chapeau de feutre noir . habit de velours.

(/''/ ( 'E JR . / / . __- ~ . _' . u.

doublure et paremens d ' hermine . brodée et garnie de glands d ' or . simarre de soie écarlate . cravate de dentelle . la plaque sur la simarre . La grand'croix attachée au grand cordon mis en sautoir .HABILLEMENT DU MINISTRE GRAND-JUGE. ceinture de moire de même couleur. toque de velours violet. manches larges pendantes . . U NE robe longue de velours violet . brodée d'or.

/ ! i / .

H ABIT. manteau et culotte de velours bleu. le grand cordon sur l ' habit . retroussé et surmonté de plumes blanches. brodés d ' argent . doublure de soie blanche . ceinture de moire blanche. 25 . brodés d ' argent . cravate de dentelle .HABILLEMENT D ' UN MINISTRE. brodée et garnie de torsades d 'or . Ies paremens du manteau en soie blanche. chapeau de feutre noir.

he le •»:•'4pe. F .J S npli .Ye r.11eJ..IM .ue r . ' " .-'-''--" Il . 1. .1 . JeW .

. brodé d'argent sur toutes les tailles . casque et cuirasse d ' acier. la plaque et le grand cordon de la Légion sur la cuirasse . H ABIT-VESTE de drap bleu. les épaulettes d' argent . damasquinés d' or . culotte blanche.HABILLEMENT DU COLONEL GÉNÉRAL DES CUIRASSIERS. la crinière de poil d ' ours .

) ( F' 1 . 'W- .) . 'l . (D » 1 0.

ceinture de drap d ' or. culotte blanche . casque doré . brodé d'or sur toutes les tailles .HABILLEMENT DU COLONEL GÉNÉRAL DES DRAGONS. la visière et le retroussé de peau de tigre . aigrette blanche . HABIT vert. crinière noire . épaulettes de torsades d' or . la plaque et le grand cordon sur l'habit. revers rose. garnie de torsades d' or . brodés comme l ' habit. .

.” .-. 'i .. i \. . . .re. «) :1 Nt' .". g. . .. .- . j il 7.Il 1 A ILL» .. p . i . 'i te -7 :717 -. ~Yi 17/ ." „ . e'. i .- ..'" - .3t. . --'i. »).. n . . '.. r .---. .— 4 = . à .)'î. ..a....- ). -.. .

brodés d ' or sur toutes les tailles .HABILLEMENT DU COLONEL GÉNÉRAL DES HUSSARDS. brodée des armes de I ' Empereur. fourrure blanche . la ceintu re d 'or . brodées et garnies de torsades d' or . D oLIMAN blanc et pelisse bleue. brodé d ' or. la sabretache rouge. la plaque et le grand cordon sur l ' habit . brodé d 'or . le schakos de feutre noir. pantalon bleu. bottes rouges. surmonté d ' un panache et d' une aigrette blanche . . et bordée de torsades en or .

.

brodé d' or. brodés d ' or sur toutes les tailles . bonnet de poil d' ours. brodée d ' or et garnie de torsades d ' or . fourrure blanche . sabretache rouge. 27 . et terminé par un gland d ' or. brodé d' or . bottes rouges. brodées et garnies de torsades d' or .HABILLEMENT DU COLONEL GLNNRAL DES CHASSEURS. pantalon rouge. lloLIMAN vert et pelisse rouge . le fond de soie rouge .

. o ' -----' N EL i-'._» . y. \ . J ( ( 'Zf )(IA. V. Z .

les paremens et le collet de drap d' argent. brodées et garnies de torsades d ' argent . cravate de dentelle . chapeau de feutre noir . selon le département auquel ils sont attachés .HABILLEMENT D ' UN OFFICIER DE LA MAISON DE L' EMPEREUR. veste et culotte de soie blanche. brodés en argent . retroussé d ' une ganse d ' argent et surmonté de plumes blanches. brodés d' argent et doublés de soie blanche . Les mêmes couleurs que portent les Grands-Officiers de la Couronne. H ABIT . et manteau de velours. distinguent les Officiers de la maison.

I-I 11. „ 1. Vie" ~ _ ..etieile - e./e le.. . .t . L. 4'. .1 (' K '-''(' 1 .7 .. j 0 V 2 O( \- 1 / (r(frir.

cercle d ' or. veste et culotte de drap blanc. français de drap violet. brodé d 'argent . brodées d' argent . Chapeau à trois cornes .HABILLEMENT D'UN AIDE DES CÉRÉMONIES. HABIT 28 . Le bâton de velours violet. jabot et manchettes de dentelle . pomme d ' ivoire . ganse d ' argent . plumet blanc . garni d ' or à la poignée .

` / ( !!J!K U)8C` ' E ~~E )'-) /~^ .

le rochet garni de dentelle . .HABILLEMENT DU MAITRE DES CÉRÉMONIES D'ÉGLISE. la soutane et le bonnet carré de drap noir. L 'ÉPITOGE de moire noire .

(\vIiIFI ~~/2 / (i .

aiguillettes de soie verte. H xBIT 29 . semées d ' abeilles et garnies de torsades d 'or . galonné d ' or sur toutes les tailles . bordé d 'or . galonnées d ' or .HABILLEMENT D'UN PAGE. chapeau à trois cornes. veste et culotte rouges. plumet blanc. brodées d'un aigle à chaque extrémité . vert.

' .

la cotte d ' armes de velours violet. galonnée d' or et surmontée de trois plumes blanches . un aigle sur chaque manche . les brodequins de velours violet. le pourpoint de soie blanche. le col de chemise de batiste . garni de dentelle. brodé d ' or aux poignets . U N pantalon de soie blanche. la toque de velours violet. . brodés d ' or . le bâton de velours violet . la plaque et la broderie en or . brodée et garnie de torsades d'or . semé d ' abeilles et surmonté de la couronne d ' or .HABILLEMENT DU CHEF DES HÉRAUTS D'ARMES. surmontés d ' une couronne d ' or . trois aigles d' or sur la poitrine. un ceinturon de velours blanc. jarreté d 'or .

.

galonnés d 'or . parejnens de soie verte. ceinture de soie verte. chapeau de feutre noir. cravate de mousseline. H ABIT 3o . garnie de franges d ' or . et surmontée de la couronne. de drap noir. garni (le plumes noires . gravée des armes de l ' Empereur . veste. manteau de soie noire . culotte et bas de soie none . la masse de vermeil. bordé d 'or .HABI LLEMENT D'UN IHUISSIER DE LA CHAMBRE DE SA MAJESTÉ. garnie de dentelle .

.

brodés d ' or et doublés de soie blanche. manteau et culotte de velours bleu. les paremens du manteau en drap d ' or brodé . et orné de plumes blanches . avec des torsades en or . cravate de dentelle . retroussé avec une ganse en or. . ceinture de soie blanche.HABILLEMENT D'UN SÉNATEUR. H ABIT. chapeau de feutre noir.

.

le tout brodé en soie bleu-clair . veste et culotte de soie blanche. H ABIT et manteau de velours bleu-foncé. cravate de dentelle . chapeau de feutre noir. surmonté de plumes blanches. ceinture de satin blanc. 31 . brodée et garnie de torsades d'or .HABILLEMENT D'UN CONSEILLER D'ÉTAT. doubles de soie blanche .

.

chapeau de feutre noir . avec doublure et paremens de soie blanche. brodé d'or . H aBIT de drap bleu. culotte de drap bleu et veste blanche. manteau de soie bleue. ceinture blanche. cravate de dentelle . .HABILLEMENT D'UN MEMBRE DU CORPS LÉGISLATIF. garnie de torsades d'or . brodés d ' or . brodées d 'or . plumes blanches .

. 4 4 4 4 . a .4Taniffaea'n .el.. . 444 4 4 4weeà 4 4 4-es4tYla.n» ea Li rarera.ler 44 erres..rayku a. «diTrel-all. 4 .1r«.Ilee.

manteau de soie bleue. chapeau de feutre noir . brodé d 'argent . avec doublure et paremens de soie blanche. veste et culotte de soie blanche. cravate de dentelle . brodés d' argent . brodées d ' argent . 32 • . H ABIT de drap bleu. ceinture blanche . plumes blanches.HABILLEMENT D'UN MEMBRE DU TRIBUNAT. torsades d' argent .

-.--.--. 4.`- .. . .-.IY :13 'D l' ' 1 ' 1'. * * .--- L5 . . . 1 1') l '(‘ 4. 4 4. 4. -.

la simarre de soie noire . enrichi de deux galons d 'or. doublée de vair. à grandes manches pendantes. LA toge de drap couleur de feu. le mortier de velours noir. la robe couleur de feu. ouverte du côté droit et bordée d ' hermine .HABILLEMENT DU PREMIER PRÉSIDENT DE LA COUR DE CASSATION. l ' épitoge d ' hermine . doublée de soie noire . .

. .-s . ( Il . .1 ..e.e.. 1 . . _1 11771. . lit r .— -7) .. ' ...- .1) Il » (» l .11 ..... ...e ..R y"» 0 // ( 1 ("I é« H...

plumet noir. à ganse d 'argent . chapeau à trois cornes. brodée d ' argent .HABILLEMENT D'UN MAIRE. HABIT et culotte de drap bleu. veste blanche. brodés de trois liserés d' argent . 33 .

. V 117l/..

HABILLEMENT
D'UN PRÉSIDENT DE CANTON.

H ABIT en velours de couleur; culotte pareille ; veste de drap d' argent, brodée; chapeau à trois cornes ; plumet blanc .

,» "----±

1

Depèrc . aGsent. Bonaparte Lucien). Garn ici-I . Berthollet. Cacanit. Monge . Garran-Cordon . Scen"taire rnrhivaste. Casa-Biauca . Barthélemy . SÉNAT CONSEIRVATI?t R. réteurs.onercier . "l ré. Chancelier. Sicycs. Resnier. Lespinasse. Grégoire. Chassez. Lanjuinais. François de Neu[chtilcati M M . Ru. Vaubois . Aboville. Cabanis . Rigal. Cornudct .hrcchts .aroche . Euunery. Garnier. Vernier. Rampot . Morard de Galles . Boissy d'Anglas. Villetard. Cauchy. Lan. . Perreganx. Baciocchi. De Luynes. 1. Lacépède .sorier. Jour-nu-Aubert .enoir1. Jacqueminot . Volney . Roger-Ducos. Bru ne teau-Sainte-Suzanne.aboissière. Kellermann . Lamartillière. Démcunier. S . Caudaux. Tronchet. Sérurier. Pleev fille-le-Pel ley . Gare . Cholet . \ ' iman . Secrétaires. Beauharnais. llarville . Destutt-Tracy . Sers . Tascher. M . Rousseau. LISTE NOMINATIVE I)I S PRINCIPAUX FONCTIONNAIIIES QUI ONT ASSISTÉ AU COURONNEMENT DE L' EMPEREUR.derer. De Fontenay. Vien . Lagrange . Cornet . Président. Dubois-Dubay. Dedelav d'_lgicr . 1. E . Peré . Choiseul-Praslin . Porcher Colaud le Maréchal Lefebvre Clément de Ris Laplace Chaptal MM. Saint-Martin-Lamotte. I-1erwyn . . Bougainville . Pérignon . Davous. Dizcz. Saur. Lecouteulx-Canteleu. De Gregori-Marcorengo.Jaucourt. Lebrun. De Lannoy. Abrial.

Dumas. Deloé . Siméon . Forfait. Félix Lecouteulx . Calfarelli. Petiot fils. Frochot . Abrial fils . Agar. Héli d 'Oissel . Président. Brigode . Lavallette . Barailon. Duchàtel . Fontanes Delattre Jacopin Viennot-Vaublanc Terrasson MM. Lescalier. Mollien . CORPS LÉGISLATIF. Loué. Skiée. CONSEIL D'ÉTAT. Laumond . Fourcroy . Albert. MM . Gouvion-Saint-Cyr. Aroux. Bardenet. Reuilli. Pelet (de la Lozère) . Treilliard . Najac. Leblanc-Pommard . Dubois. Boulay (de la Meurthe) . Dessoles. Agnel. 11/ontalivet . Godard de Plancy . Dudon . Thibaudeau. Baillon. Petiot. Collin . Questeurs. Bigot-Préameneu Regnauld (deSaint-Jean-d 'Angely) Defermon Lacuée Fleurieu MM . . AUDITEURS PRÈS LES MINISTRES ET LES SECTIONS DU CONSEIL D IiTAT. Français (de Nantes ) . Hugot . MM. Clarke. Bérenger . Président de la section de la guerre. Bcrlier. MM . Jollivet. Dauchy . Dupuy . Galli . Récamier fils. Doazan . Sapple'ernt dre Secrétaire général du Conseil d'état. Réal . Cretet . Perregaux fils . Président de la section de la marine. Président de la section des finances. Regnier fils . Bourder. Président de la section de lé'7slation. Marmont. Goyon de Matignon. Secrétaire général. Begoucn . Gau. Redon. Gantheaunn+. Miot . Chabrol-Crouzol. Gossvin de Stassart . Président de la section de l'intérieur. Augier . Auguis . Bertin.

Blanquart-Bailleul . Haxo. Dahlias. Caissotti . Besley. Béguinot . Chatry-Lafosse . Guillot-Dubodan. Chancel. D'Haucourt . . Dallemagne . Bord . Berthezen . Grenier. Danel. Creuze . Brclivet . Fontemoing. Boileau . Duris-Dufresne . Janet. Girod-Chantrans. Bonvoust . Fontenay. Bourguet-Travanet . Jubié . Bonvicino . Chappuis . Couard. Gantois. Besquent . Dalleaume . Gosse. Bavouz. Guérin. Foubert. Gesnouin. Demissy. Férat. Bassaget. Ducan . Chestret. Jacquier-Rosée. Dumoulin . Bruneau-Beaumez . Francoville. Gohlet. Chovet-Lachauce . Jan. Ducos . Grenier. BoyelIeau . Gambier. Houzé. Dubosq . Deval. Dal-Pozzo. Jaubert. Bassenge. Franck. Barrot. Demonceaux . Francia. Charly . Gheysens. Golzart. Delzons. Brezets . Frémin-Beaumont. Delahaye . Bastil . Costé . Clairon . Dern . Durez . Bonnot. Clerici . D'Haine. Guichard. Blanc . Du maire . Gally. Girardin. Féry. Frantz. Barrai. Huon. Claudet. Demeuleuaère . Beauchamp. Dejunquières. Catoire-Moulainville . Bezaves-Matières . Duhamel . Couppé. Beaufranchet . Delecloy. Defcrmon . Gedouin. Bergey . Gaudin. Boulard . Devisme. Geudebien. Chaillot. Devaux .MM. Jacobé-Naurois. Do} en . Botta . Berteaux. Dupré . Durbach . Despalières. Hardouin. Desprez . Bouget. Guihat. Case-Labove . Héniu. Gonnet. Fieffé. C hillaud-Larigaudie . Cholet . Duclaux. Duranteau. Huguet. Borie. Desribe. Dufen . Hébert. Foucher. Dalesme . G rassy. Delors. Jacomet. Gambini. Bodinier. Bourran . Durand . Godailh. Corcelette . Dureau de Lamalte. Bonardo . Becquey .

Murat . 'Coulgoet. Montan t-Desi l les . Tartas-Couques. Laurence-Dunutil . Ramond . Pcrigois . Prunis . hier) . Van-AVambeke. Ligniville. Lombard-Taradeau . Villot-Fréville .abordc . Labure . Parmi . Pemartiu . Thiry. Lajare. Raepsae t. Thomas. Picollet. Lcjess. Plagniat . Serran. Morizot. Rossée. Lagier-Lacondaminc .1 unmn tien Kervegan . Tardy. Roen ers. Rodat. I. Lévétlue . Prati . Lautour-Roismabeu . Lintouzin . Ma 'agence . Lemaire-Darios . 1\Itcbelut-Rocbentont. Olbrecbts. Mauclere . Nattes . Van-Ruy utbeke. Pougny . Lespérut . Salmon.objoy . Noguicr-Malijay . Mullevaut. Fautrier. Lauberdière . Sol.MM. Rieussec. \Iacaire . Lcntoiue . Latunond . Musset. Ricbepauce. Roulbac. l uault-Cokcu. Saln -Dick. Rcibaud-Clausoune . Aletzger. 011ivier . Thomas. Rivière . \ ander-Leyen. Lcfraue . Larcher . Ilipinier. Rabaut . Peltier . i. Louvet . Lcvieu\. Reinaud-Lascours . Rivière . Poujaud . Moreau . Simon. Trottier. Toulongeon. Pallicri . Vigneron. Sa pey. Oudinot. Soly yns. Lentosy. Pascal . Srhirmer. Thierry. Volland-Clrambaudoni n. Nougarede. Miaous. Lespinasse . Leroy . Villas. Partarieu-Lafosse. Vacher. Metz. Lespinasse . Sont. 1 . \Iauel . Sturz. Leftucheux .auglois. Van-Kentpen. Marquette-Fleury Masséna . Oudaert . Sages. Si ey es. Lefort. Talbouet. . Mauhoussin . \larcorclle . Saint-Pierre-Lespéret. Larntagnac. Leclerc. Mrric . Petit-Lafosse . Sainte-Suzanne. Rattes. Nourrisson . Ledanois . Peppe. Rotluaio-Devienne. 1\ionseignat. Scly-s. Morand . Loy au. Manières. Valleteauti. Milsceut . Mat hias . Larche . Villiers. . kcrvélegan . Legri c-Lasalle. Sas arc. Thibandeau. San Saurien Sauzay.

Duvidal . Arnaud . Substituts. M . tourde. Albisson . Lamarque. Perrin. Delpierre . Liborel . Chabaud-Latour. TRIBUNAT. Chassiron . Moreau. Target. Coffinhal . Lachisc. Beauvais. La Saudade. Girardin . Favard. MM . Banchait. Rousseau . Gillet-Lajaqueniinière. Goupil-Préfeln . Dacier. Curée . Pictet. Fabre (de l'Aude) le général Sahuc tard-Panvlibers MM. Carion-Nizas . Cochard . Pennon. Daugier . Bertrand de Greuille. Conseiller d ' état Male. Pons de Verdun . Boyer. Delacoste . Dont repolit . Faure . COUR DE CASSATION. Jubé. Grenier. Ille V iel lart MM. Males. Lahary. Gillet. Babille. Cassaigne. Busschop. Garer en chef. Minier . Challan . Vermeil. Oudot . Van-Huit hem. Mouricault. Chasle. Arnould . Carret. Carnot. Daniels. Henrion-Pansey . Seignette. Muraire. Labrouste. Président. Scluvendt. Gandon . Lombard-Quiucieux. Zangiaconsi. Girault. I Prés/deus. Gallois . Basire. Pougeard du Limbert. Sieyes. Perrée. 35 . Leroy. Genevois . Barris. Questeurs. Depinteville-Cernon . Vallée. Pajon . D u i ocq . Jaubert Lecoutour. Merlin MM . Poriquet . Duveyrier. Premier Président. F'reville . Borel . Savoye-Rollin. Chabot . Oudart. Tarrible. Mallarmé. Delaistre. Aumont. Bailly. Vasse. 'MM . Koch . Procureur général impérial . Vergés. Rataud . Paru . Thouret. Ruperou. M . Audier-Massillon . Liger-Verdigny. Carnot. Brillat-Savarin . Jaubert.

Colliat. Bonnard. Macdonald . GRANDS-OFFICIERS DE LA LÉGION D'HONNEUR.Andréossy . Saint-Hilaire . Duhestuc . Mathieu . Goussard . I-Iédouvillc. Delabordc . . Gouvion . Suchet . . Séras. Sanlot. Brière-Surgy . Thevenard. Féval. Grouchy. Dupont. MM . COJ1\lISSAIRES DE LA COMPTABILITl. Martin . Grenier. Saucourt. Foison . Olivier. D'Hautpoul. tIicbaud . Klein . les Genéaux Victor . 1\lM. Rcgardin.

Dieu a gravé les titres des sujets. membre de l'Institut. A PARIS. le Couronnement de l'Empereur. . M. le Maître des cérémonies d ' église. un Président de canton. M. M . Delvaux. M .avale' a gravé les Onctions. M . un Conseiller d'état. Musard (Jean). du Pape. DESSINATEURS. Pigent. Peintre Dessinateur du Cabinet et des Cérémonies. le Ministre Grand-Juge. Petit. lllalbeste. le Président de la Cour de cassation. M. membre de l'Institut. un Sénateur. le Portrait de l'Empereur en grand costume. un Aide des cérémonies . Simonet. M. chargé de la composition de l'ouvrage. le Cardinal Grand-Aumônier. Dequevauviller a gravé la Sortie du palais des Tuileries. Dupre'el a gravé l'Arrivée à Notre-Dame. de l'Impératrice. et a terminé la vignette du grand costume. Massard (Urbain'. M . le Pape. ludouen. et toutes les figures d'après lesquelles on a décrit les divers habilleusens. a dessiné les allégories. un Maire de cille. M. un Ministre. a dessiné tous les lands d ' architecture des sept Tableaux historiques. les vignettes et les bordures des trenteun costumes. la vignette du Pape. GRAVEURS. un Huissier de la chambre de Sa Majesté. l'Empereur en petit costume. un Grand-Officier de la Couronne. les Portraits de l'Empereur. M . le Colonel général des Cuirassiers. Godefroy. un Page. le Serment de l'Empereur. le Colonel général des Chasseurs à cheval . Architecte de l'Empereur. un Maréchal d'Empire. M . le Colonel général des Dragons. Bidault. Isabey. Percier. Guuenberg. M . M . M . Architecte. Tardieu. Pauquet. un Tribun. les Offrandes. l'Impératrice en petit costume. un Législateur. a dessiné les sept Tableaux historiques. M . M . M . M . un Officier de la Maison. '. la vignette du texte. de la Légion d'honneur. un Prince français. DE L'IMPRIMERIE IMPÉRIALE . le chef des Hérauts d'armes. la vignette de l'Empereur en grand costume. M . M . une Princesse. l'Impératrice en grand costume. Fontaine. la Dame du Palais portant les honneurs.LISTE DES ARTISTES QUI ONT CONCOURU A L ' EXÉCUTION DU LIVRE DU SACRE. un Prince Grand-Dignitaire. la Distribution dos aigles.