P. 1
Signes vitaux du Grand Sudbury 2013

Signes vitaux du Grand Sudbury 2013

|Views: 293|Likes:
Published by Radio-Canada
Le rapport sur les Signes vitaux est écrit, chaque année, par la Fondation communautaire de Sudbury. Il présente différentes données sur la santé, l'environnement, l'économie et la culture dans la municipalité.
Le rapport sur les Signes vitaux est écrit, chaque année, par la Fondation communautaire de Sudbury. Il présente différentes données sur la santé, l'environnement, l'économie et la culture dans la municipalité.

More info:

Published by: Radio-Canada on Oct 01, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

10/06/2013

pdf

text

original

Signes vitaux

DU GRAND SUDBURY

®

Bilan annuel de la ville du Grand Sudbury

2013

Édition viabilité économique
Foundation communautaire de Sudbury

1

Signes vitaux du Grand Sudbury
Un message de la Fondation communautaire de Sudbury
Nous vous remercions d’avoir pris un exemplaire de la 7e édition du rapport Signes vitaux du Grand Sudbury. Le rapport Signes vitaux propose un bilan ponctuel de la qualité de vie dans notre communauté du Grand Sudbury; il identifie des tendances; il encourage l’action. Les difficultés et les réussites se sont succédé à Sudbury au fil des ans. Le rapport souligne les unes et les autres et donne au public l’occasion de participer à l’édification de notre communauté. Cette année, le rapport Signes vitaux s’attarde à la viabilité économique. Il inclut une section spéciale proposant de mesurer la viabilité du Grand Sudbury. Que MM. Michael Atkins et David Robinson acceptent toute notre reconnaissance pour le leadership et l’expertise qu’ils ont apportés! Nous tenons aussi à remercier toutes les personnes et tous les organismes qui ont contribué au succès de Signes vitaux cette année en partageant leurs connaissances et leur temps avec nous. Pour conclure, nous espérons que la lecture de ce rapport vous inspirera d’agir pour faire de notre communauté un lieu toujours plus accueillant et inspirant.

Un message des présidents d’honneur de Signes vitaux
Les communautés minières sont destinées à mourir. Il y a trente-cinq ans, la mort semblait roder autour de Sudbury. Les nombreuses mises à pied dans le secteur minier annonçaient un avenir difficile. La population s’est aujourd’hui stabilisée, mais le nombre d’emplois liés aux mines s’atrophie sans cesse. Les indicateurs que nous proposons aux pages 6 et 7 nous révèlent où nous en sommes. La viabilité économique exige, au premier chef, que la communauté se responsabilise en ce sens. Pour développer une culture d’entreprise et de création de la richesse, il faut à la fois de la chance et de la volonté. La communauté doit disposer d’un capital intellectuel suffisant pour sonder cette culture et savoir ce qu’elle possède et ce qui lui manque encore. Elle doit détenir une part de son économie, sans quoi son expérience sera celle de la gestion plutôt que de la propriété. Elle doit vigoureusement appuyer l’entrepreneuriat – en particulier la planification d’une relève locale – pour éviter que tout soit consolidé ailleurs. Elle doit faire fi des divergences politiques et encourager la collaboration entre les éléments les plus disparates. Enfin, elle doit investir dans ceux qui l’habitent. Un principe veut que si on est prêt à dépenser 50 millions de dollars pour des routes, des égouts et des trottoirs, on doive consacrer 15 % de cette somme à attirer du capital intellectuel dans la communauté. C’est par là que passe la viabilité. Le Grand Sudbury a fait beaucoup pour se responsabiliser devant l’avenir. Le rapport Signes vitaux de la Fondation communautaire de Sudbury est un témoin de plus de notre capacité toujours plus raffinée à savoir qui nous sommes et vers où aller. Nous avons été heureux de collaborer avec la Fondation, et nous espérons que le contenu du rapport saura à la fois servir et stimuler la communauté.

Cordialement, Tom Zsolnay, président Carmen Simmons, directrice générale

Cordialement, Michael Atkins, président, Laurentian Media Group David Robinson, Ph. D., directeur, Institut nord-ontarien de recherche et de développement (INORD), Université Laurentienne

Signes vitaux du Grand Sudbury 2013

Bilan annuel du Grand Sudbury
Table des matières
Sommaire 1 Présentation 2 Contexte communautaire Arts et culture Appartenance et leadership Viabilité économique 3 4 5 6

Environnement 9 Inégalités socioéconomiques 10

Démarrer/redémarrer 11 Santé et bien-être 12

Logement 14 Sécurité 15 Éducation 16 Travail 17 Notes 18 Remerciements 19 La FCS bâtit l’avenir, un don à la fois 20
La réalisation du rapport 2013 sur les Signes vitaux du Grand Sudbury serait impossible sans l’appui généreux de nos partenaires.

Fondation communautaire de Sudbury

1

PRÉSENTATION
Signes Vitaux
Mené par des fondations communautaires de tout le Canada, le projet Signes vitaux* dresse un bilan de santé de nos communautés, mesurant leur vitalité, identifiant des tendances lourdes et soutenant des mesures sur des questions déterminantes pour notre qualité de vie. Fondations communautaires du Canada assure la coordination du projet à l’échelle canadienne.
*Remarque : la marque Signes vitaux est utilisée avec la permission de Fondations communautaires du Canada.

Comment Utiliser ce Rapport
La Fondation communautaire de Sudbury èspere que ce rapport favorisera un changement positif dand le Grand Sudbury en encourageant les Sudburois à :

Discuter S’engager s’informer

Signes Vitaux
Établir des Liens

Les Indicateurs
Dans le cadre d’une initiative nationale, les fondations communautaires du Canada produisant un rapport Signes vitaux ont accepté de publier des indicateurs portant sur 10 secteurs, permettant une comparaison pancanadienne. Outre ces indicateurs nationaux, des indicateurs supplémentaires ont été identifiés par la Fondation communautaire de Sudbury en consultation avec un groupe d’experts de la communauté, puis hiérarchisés selon les lignes directrices suivantes :

Ré échir sur Soi

Faire Changer les Choses

La Recherche
Fondations communautaires du Canada a demandé au Centre d’étude des niveaux de vie (CENV) de mener une recherche nationale et d’apporter son expertise sur les indicateurs utilisés dans les 26 rapports Signes vitaux à paraître au Canada en 2013. Les données secondaires utilisées dans ce rapport viennent de plusieurs sources, dont Statistique Canada, l’Initiative d’analyse comparative des services municipaux de l’Ontario, la Société canadienne d’hypothèque et de logement, les ministères et les groupes communautaires locaux. À moins d’avis contraire, toutes les données de ce rapport proviennent de Statistique Canada. On peut se procurer une version plus étoffée du rapport, contenant les sources, au vitalsignssudbury.ca ou en communiquant avec la Fondation communautaire de Sudbury au 705.673.7770.

Particularités de chaque indicateur :
• • • • a des répercussions sur la qualité de vie concerne l’ensemble de la population révèle à la fois les forces et les faiblesses de la communauté raconte une histoire; porte sur la population, l’économie et l’environnement fiabilité des sources disponibilité géographique pour le Grand Sudbury et les comparaisons provinciales ou nationales actualité des renseignements et fréquence de leur collecte pour usage futur disponibilité des données

Ensemble des indicateurs

Caractéristiques des données :
• • • •

2

Signes vitaux du Grand Sudbury 2013

Contexte communautaire
Le Grand Sudbury, une communauté du nord de l’Ontario
Le Grand Sudbury se trouve dans le Nord de l’Ontario. Sa superficie de 3 200 km2 en fait la plus grande ville en Ontario. Les renseignements sur le Grand Sudbury inclus dans ce rapport concernent la région métropolitaine de recensement (RMR) du Grand Sudbury, à moins d’avis contraire. La RMR du Grand Sudbury comprend toute la Ville du Grand Sudbury et les territoires des Premières nations de Whitefish Lake et de Wahnapitei. Le rapport incorpore aussi le Service de santé publique de Sudbury et du district, lequel couvre 46 475 km2 au nord de la baie Georgienne. Cette région englobe la Ville du Grand Sudbury et les districts de Sudbury et de Manitoulin.

L’anglais est la langue d’un fort pourcentage de Sudburois
En 2011, 80,9 % des résidents du Grand Sudbury parlaient le plus souvent anglais à la maison, un taux qui est 16,8 points de pourcentage au-dessus du taux national (64,1 %) et 2,7 points de pourcentage au-dessus du taux provincial (78,2 %). Les autres langues les plus souvent parlées à la maison dans le Grand Sudbury étaient le français (14,8 %), l’italien (0,6 %) et l’arabe (0,2 %).
Fig 1. Proportion de la population parlant le français et l’anglais, 2011

Le nombre d’aînés continue de croître
Les aînés (65 ans et plus) comptaient pour 16,3 % de la population du Grand Sudbury le 1er juillet 2012, une hausse de 0,3 point de pourcentage par rapport à 2011 (15,8 %). Cette proportion était 1,4 point de pourcentage en dessous du taux national (14,9 %) et 1,7 point en dessous du taux provincial (14,6 %).

Hausse légère chez la population jeune
Les jeunes (15 ans et moins) comptaient pour 15,1 % de la population du Grand Sudbury le 1er juillet 2012, une hausse de 0,2 point de pourcentage par rapport à 2011 (14,9 %). Cette proportion était 1,1 point de pourcentage en dessous du taux national (16,2 %) et 1,2 point en dessous du taux provincial (16,3 %).

Français

Canada Ontario Sudbury
Grand

20,40 2,21 14,76
%

Anglais
% %

64,14 78,16 80,90

% % %

Fondation communautaire de Sudbury

3

Arts et Culture
Le public du nord profite encore des subventions destinées aux arts
En 2012, le programme Arts du Nord du Conseil des Arts de l’Ontario a octroyé 22 subventions, valant 218 550 $ en tout, à 14 municipalités du Nord de l’Ontario. Les Sudburois ont reçu 44 630 $, soit 20,4 % des fonds octroyés par le programme. Cela était moins que la part qu’ils avaient reçue en 2011 (27,1 % ou 73 000 $ sur un total de 269 500 $).
Source: Conseil des arts de l’Ontario Fig 2. Subventions du programme Arts du Nord du Conseil des arts de l’Ontario octroyées dans le Nord de l’Ontario, 2012

Des services culturels à coût élevé
En 2011, dans le Grand Sudbury, il en a coûté 70,88 $ par habitant pour offrir des services culturels. Parmi les 10 municipalités non régionalisées* incluses dans le rapport de l’IACSM, c’est à Sudbury que le coût de tels services a été le plus élevé, et à Windsor qu’il a été le plus bas (8,11 $).
Source: IACSM, 2011

Callander Chapleau Grand Sudbury Haileybury Hearst New Liskeard North Bay Powassan Red Lake Richards Landing Sault Ste. Marie Thunder Bay

11 000 $ 9 400 $ 44 630 $ 11 800 $ 13 150 $ 10 950 $ 38 500 $ 6 920 $ 11 500 $ 9 500 $ 12 000 $ 39 200 $

Déclin du nombre d’artistes en 2011
En 2011, 225 personnes travaillaient comme artistes* dans le Grand Sudbury, une baisse de 13,5 % par rapport à 2006 (260). Les artistes occupaient 0,29 % de tous les emplois dans le Grand Sudbury. Par comparaison, les artistes occupaient 0,59 % des emplois en Ontario et 0,53 % des emplois au Canada.
*Dans ce contexte, les artistes sont définis comme tous producteurs, réalisateurs, chorégraphes et emplois connexes, chefs d’orchestre, compositeurs et arrangeurs, musiciens et chanteurs, danseurs, acteurs, humoristes, peintres, sculpteurs et autres artistes visuels Source: Enquête nationale auprès des ménages

L’usage annuel des bibliothèques sous la médiane
En 2011, dans le Grand Sudbury, l’usage annuel des bibliothèques était de 26,1 personnes par habitant. Parmi les 10 municipalités non régionalisées* incluses dans le rapport de l’IACSM, c’est à London qu’on faisait le plus grand usage annuel des bibliothèques (40,6 personnes par habitant) et à Winnipeg qu’on en faisait le plus petit (18,1). La médiane était de 28,1 personnes par habitant.
Source: IACSM, 2011

Plus d’emplois liés aux arts, à la culture, aux loisirs et aux sports
En 2012, 2 100 personnes occupaient un emploi lié aux arts, à la culture, aux loisirs et aux sports dans le Grand Sudbury. Il s’agissait d’une hausse de 31,3 % par rapport à l’an 2000 (1 600). Ce taux était inférieur aux taux de croissance national (35,8 %) et provincial (33,7 %).

En 2012, les célébrations de la fête du Canada à l’Aréna de Sudbury ont honoré 15 cultures au moyen des arts de la scène, de la cuisine et de l’artisanat.
Association multiculturelle et folklorique de Sudbury

4

Signes vitaux du Grand Sudbury 2013

Appartenance et leadership
Fort sentiment d’appartenance communautaire chez une majorité de gens
En 2011-12, 70,1 % de la population de 12 ans et plus sur le territoire du Service de santé publique de Sudbury et du district possédait un sentiment d’appartenance communautaire fort ou plutôt fort, ce qui est supérieur aux taux national (65,4 %) et provincial (67,5 %). Il n’y avait pas de différence statistique significative entre le taux de 2011-12 et le taux rapporté en 2009-10 (70,5 %).
Remarque : Voir la remarque à la page 18 pour de plus amples renseignements sur la façon d’interpréter ces résultats.

Baisse du nombre de bienfaiteurs
24,1 % des contribuables du Grand Sudbury ont déclaré avoir fait un don de bienfaisance en 2011, une baisse de 0,2 point de pourcentage par rapport à 2010 (24,3 %). Le taux de 2011 se situe 1,1 point au-dessus du taux national (23 %), mais 3,1 points en dessous du taux provincial (27,2 %).

Fig 3. Proportion de la population qui a dit posséder un fort sentiment d’appartenance à la communauté

2007/ 2008

2009/ 2010

2011/ 2012

Une population généralement satisfaite de sa vie
En 2011-12, 91,5 % de la population de 12 ans et plus sur le territoire du Service de santé publique de Sudbury et du district se disait satisfaite ou très satisfaite de sa vie en général, un taux inférieur aux taux national (92,3 %) et provincial (91,8 %). Il n’y avait pas de différence statistique significative entre le taux de 2011-12 et le taux rapporté en 2009-10 (90,7 %).
Remarque : Voir la remarque à la page 18 pour de plus amples renseignements sur la façon d’interpréter ces résultats.

Canada Ontario Sudbury
Grand

64,8 66,4 71,2

% % %

65,4 67,4 70,5

% % %

65,4 67,5 70,1

% % %

Dons de bienfaisance : une médiane peu élevée
En 2011, la valeur médiane des dons de bienfaisance dans le Grand Sudbury a été de 220 $. Cette somme est 15,4 % plus faible que la médiane nationale (260 $) et 31,3 % plus faible que la médiane provinciale (320 $). La valeur médiane des dons de bienfaisance des Sudburois est la même qu’en 2010.

En 2013, la Fondation communautaire de Sudbury (FCS) a versé plus de 76 000 $ en subventions à 23 organismes de bienfaisance locales. L’Orchestre symphonique de Sudbury, le Comité d’intendance du ruisseau Junction et le Northern Water Sports Centre sont quelques-uns des bénéficiaires du soutien financier de la FCS cette année.
La Fondation communautaire de Sudbury
Fondation communautaire de Sudbury

5

Viabilité économique
La cité viable
La cité viable repose sur des assises économiques capables de soutenir sa population. C’est une ville au design et aux infrastructures efficaces, qui font d’elle un milieu de vie sûr, confortable et recherché. Elle protège la nature et éduque les esprits. Elle sait réagir à la menace et à la détresse. Plusieurs villes participent à des programmes de mesure de leur viabilité ou de leur coefficient « vert ». Il y a très peu de données comparatives pour le Grand Sudbury, mais des données existent sur la population et l’économie.
Fig 4. Parts respectives d’emploi de plusieurs secteurs dans le Grand Sudbury et en Ontario, 2012 (%)

La ville conviviale et verte
Le Grand Sudbury ne génère pas de données comparables avec le Green City Index de The Economist ou le STAR Community Rating System, par exemple. Ces indicateurs nous renseigneraient assez objectivement sur notre degré de viabilité environnementale et sociale. Il est prioritaire de développer ces indicateurs.

La stabilité démographique
Selon les projections du ministère des Finances, l’Ontario prévoit que la population du Grand Sudbury ne dépassera pas son niveau de 1961 au cours des 25 prochaines années. La population pourra se maintenir si l’économie le peut aussi.

Mines et autres richesses naturelles (20x Ontario)

La forme urbaine devra s’adapter
La volonté d’habiter en zone centrale continuera de s’accroitre tandis que l’intérêt pour la banlieue ira s’atténuant.

Faiblesses

Forces
Le tissu démographique se transformera
Santé et services sociaux Le nombre d’enfants de moins de 14 ans chutera de 24 % et la part d’aînés (65 ans et plus) passera à 44 % dans la ville (et à 58 % dans les alentours). Le Grand Sudbury comptera moins de jeunes et plus de retraités que la moyenne dans la province. Plusieurs grands-parents seront loin de leurs petits-enfants.
Fig 5. Part de la population âgée de 0 à 24 ans et de 50 ans et plus dans le Grand Sudbury et le sud de l’Ontario, 2011-36 (%)

Manufacturing Finance Services professionnels Information Affaires Transports Commerce

Administration publique Éducation Construction Autre Hébergement et restauration

40

Gr an dr Su db ury (% ) 50

+

30

Sud de l’Ont ario (%) 50 +

20

Sud de l’Ontario (%) 0-24

10

Gra nd Sud bur y (%) 0-2 4

0

1

3

5

7

9

1

3

5

7

9

1 203

3 203

201

201

201

201

201

202

202

202

202

202

6

Signes vitaux du Grand Sudbury 2013

203

5

La structure économique suivra la structure démographique
Le changement frappera surtout deux grands secteurs de services. La ville est le carrefour régional des soins de santé et de l’éducation, ce qui explique que la part d’emploi de ces deux secteurs est plus forte ici que la moyenne provinciale. Les services sanitaires et sociaux croîtront avec la population du troisième âge, alors que les emplois en éducation se raréfieront avec la baisse du nombre de jeunes. L’éducation postsecondaire est toutefois une exportation à forte valeur qui a nettement crû et pourrait devenir une importante source de revenus pour la communauté.
Fig 6. Part d’emploi dans le secteur de la santé et des services sociaux dans le Grand Sudbury et en Ontario, 1996-2012 (%) Fig 7. Part d’emploi dans le secteur de l’éducation dans le Grand Sudbury et en Ontario, 1996-2012 (%)

8 4 6

Grand Sudbury Grand Sudbury
3

Ontario

4

Ontario

2

2

1

0

0

4

6

6

8

0

2

0

4

8

200

199

199

200

200

201

200

200

200

L’industrie n’aura plus les mêmes assises
Selon les données sur l’emploi dans les mines, on doit s’attendre à ce que la part d’emploi de ce secteur chute sous son seuil actuel de 5,2 % de la main-d’œuvre. Étonnamment, le secteur manufacturier (qui réunit présentement 2,2 % de la main d’œuvre) croît dans le Grand Sudbury malgré son déclin en Ontario. Le secteur des services et fournitures aux minières est le plus dynamique à l’exportation. La diversification vigoureuse autour des mines sera essentielle à la création d’une économie sudburoise viable.
Fig 9. Part d’emploi du secteur manufacturier dans le Grand Sudbury et en Ontario, 1996-2012 (%) 10 8 15 000 6 10 000 4 5 000

Fig 8. Emplois chez Inco et Vale et chez Falconbridge et Xstrata, 1928-2010 20 000

Ontario

Inco et Vale Falconbridge et Xstrata

2

Grand Sudbury
0

0

8

8

8

8

5

9

2

8

192

198

194

200

5

8

199

199

200

196

200

200

201

1

Foundation communautaire de Sudbury

201

2

7

8

Signes vitaux du Grand Sudbury 2013

Environnement
Le recyclage plus fréquent chez nous
En 2011, 99 % des ménages du Grand Sudbury avait accès à un programme de recyclage, un taux supérieur aux taux national et provincial (96 %). Parmi ces ménages, 99 % utilisaient le programme, un taux encore une fois supérieur au taux national (97 %) et provincial (98 %) d’utilisation.

D’excellentes habitudes de conservation de l’eau
En 2011, 75 % des ménages du Grand Sudbury disposaient d’une pomme de douche à faible débit, soit 8 points de pourcentage au-dessus du taux national (67 %) et 2 points audessus du taux provincial (73 %).

Moins de travailleurs utilisent le transport en commun Réchauffement du climat
En 2012, la médiane des températures maximales du mois le plus chaud dans le Grand Sudbury a été de 26,7 °C. De 1971 et 2000, par comparaison, cette médiane avait été de 24,8 °C. En 2012, la médiane des températures minimales du mois le plus froid dans le Grand Sudbury a été de -5 °C. De 1971 et 2000, par comparaison, cette médiane avait été de -18,6 °C. En 2011, 4,5 % de la main-d’œuvre du Grand Sudbury utilisait le transport en commun pour se rendre au travail, une baisse de 0,4 point de pourcentage par rapport à 2001 (4,9 %).

Fig 10. Proportion de la main-d’œuvre qui utilise le transport en commun pour se rendre au travail

La zone de conservation du lac Laurentien, c’est 977 hectares de verdure à seulement 10 minutes du centre-ville de Sudbury. Ses 65 kilomètres de sentiers de randonnée pédestre, de vélo, de course et de ski de fond nous invitent à l’exploration et à la découverte.
Office de protection de la nature du district de Nickel

2001

2006

10,5 Ontario 12,5 Sudbury 4,9
Canada
Grand

% %

%

11,0 12,9 5,2
%

% %

2011

12,0 14,0 4,5
%

% %

Un niveau acceptable de polluants atmosphériques
En 2011, le Grand Sudbury n’a pas connu une seule journée où la concentration d’ozone quotidienne a dépassé 65 ppb sur 8 heures ou 80 ppb sur 1 heure. La ville n’a pas non plus connu une seule journée où la concentration de particules inhalables (PM2,5) quotidienne a dépassé 30 µg/m3 en moyenne et celle de dioxyde de souffre 250 ppb sur 1 heure. En dix ans (2002-11), les concentrations annuelles moyennes de dioxyde de soufre ont chuté de 54 %. En 2011, l’IQA a été très bon ou bon plus de 97 % du temps, et il n’a jamais été mauvais.
Fondation communautaire de Sudbury

9

Inégalités socioéconomiques
Recours aux banques alimentaires
En 2012, 14 428 personnes vivant dans le Grand Sudbury (environ 8,8 % de la population) ont recouru chaque mois à une banque alimentaire ou à un organisme de distribution de repas. De ce nombre, 8 504 (58,9 %) étaient des adultes et 5 924 (41,1 %) des enfants.
Source: Banque d’aliments Sudbury Food Bank

Un taux médian de ménages reçoivent de l’aide sociale
Avec 4 690 ménages sur 100 000 ayant recours chaque mois à l’aide sociale, le Grand Sudbury se situait légèrement au-dessus la médiane de 4 681 ménages (calculée en fonction des municipalités incluses dans le rapport 2011 de l’IACSM). C’est à Toronto qu’on trouvait le plus grand nombre de ménages dans cette situation (8 515) et à Halton qu’il y en avait le moins (1 251).
Source: IACSM, 2011

Des centres d’hébergement plus nécessaires
En 2012, 1 165 personnes au total ont eu recours au programme de centres d’hébergement du Grand Sudbury, alors que le nombre d’admissions dans les centres a atteint 1 666.
Source: Système d’information national sur l’itinérance (SINI)

Fig 11. Recours aux centres d’hébergement

2010

2011

2012

Surcapacité dans les centres d’hébergement
Le Grand Sudbury compte 69 lits en centres d’hébergement. En 2012, ces centres ont eu un taux d’occupation moyen de 106,3 %, une hausse de 22 % environ par rapport au taux de 2011.
Source: Système d’information national sur l’itinérance (SINI)

Sudbury

Grand

1 081

1 100

1 165

Les clients d’ici reçoivent de l’aide sociale moins longtemps que la durée médiane
En 2011, les clients du Grand Sudbury recevaient de l’aide sociale pendant 13,4 mois en moyenne, une durée sous la médiane de 13,8 mois (calculée en fonction des municipalités incluses dans le rapport 2011 de l’IACSM). C’est à Toronto que les clients recevaient de l’aide sociale le plus longtemps en moyenne (19,9 mois).
Source: IACSM, 2011

Si tous les résidents du Grand Sudbury avaient la même qualité de vie que les mieux nantis d’entre nous, il y aurait chaque année 1 783 hospitalisations en tous genres de moins (-12 %) dans la ville.
Service de santé publique de Sudbury et du district

10

Signes vitaux du Grand Sudbury 2013

Démarrer/Redémarrer
Déclin démographique
Selon un solde net (accroissement naturel et immigration brute, moins émigration brute) calculé du 1er juillet 2011 au 30 juin 2012, le Grand Sudbury a gagné 115 habitants par accroissement naturel et 86 par migration internationale, mais la migration interprovinciale lui a coûté 228 habitants et la migration intraprovinciale 192. En tout, le Grand Sudbury a perdu 219 habitants.

Moins de faillites personnelles
Le Grand Sudbury a enregistré 371 faillites personnelles en 2012, une baisse de 13,1 % par rapport à 2011 (427).

Plus de faillites commerciales
Le Grand Sudbury a enregistré 5 faillites commerciales en 2012, une hausse de 66.7 % par rapport à 2011 (3).

Peu d’immigrants parmi nous
En 2011, à peine 6,2 % des résidents du Grand Sudbury (9 775 personnes) n’étaient pas nés au Canada, nettement moins que les taux national (20,6 %) et provincial (28,5 %).

Taux de chômage encore élevé chez les immigrants
Les immigrants récents (c.-à-d. au pays depuis cinq ans ou moins) dans le Grand Sudbury avaient un taux de chômage de 18,9 % en 2011, ce qui est supérieur aux taux national (13,3 %) et provincial (14,6 %). Le taux de 2011 était en baisse de 11,2 points de pourcentage par rapport à 2006.
Fig 12. Taux de chômage des immigrants récents

2001

2006

Services d’emploi du YMCA

Moins de demandes d’assurance-emploi
En 2012, 3 739 personnes par mois, en moyenne, ont reçu des prestations d’assurance-emploi dans le Grand Sudbury, une baisse de 3,6 % par rapport à 2011 (3 878). Ce taux de diminution était inférieur aux taux national (6 %) et provincial (5,9 %).

13,8 Ontario 13,0 Sudbury 8,7
Canada
Grand

% %

%

12,3 11,9 30,1

% % %

2011

Plus de 1 400 personnes (adultes, jeunes, élèves et étudiants) ont utilisé les Services d’emploi du YMCA en 2012-13. Parmi elles, 80 % ont trouvé du travail et 16 % sont retournées à l’école pour terminer leurs études secondaires ou faire des études supérieures.

13,3 14,6 18,9

% % %

Fondation communautaire de Sudbury

11

Santé et bien-être
Remarque : Sauf avis contraire, les résultats dévoilés dans cette section se fondent sur un sondage et doivent être considérés avec prudence. Voir la note à la page 18 pour en savoir plus sur l’interprétation de ces résultats.

L’obésité toujours répandue
À 27,3 % en 2011-12, le taux d’obésité autodéclaré par la population de 18 ans et plus sur le territoire du Service de santé publique de Sudbury et du district était supérieur aux taux national (18,3 %) et provincial (18,3 %). Il n’y a pas de différence statistique significative entre le taux de 2011-12 et le taux rapporté en 2009-10 (24,9 %).

Une consommation excessive d’alcool toujours fréquente
En 2011-12, 22,2 % de la population de 12 ans et plus sur le territoire du Service de santé publique de Sudbury et du district disait prendre 5 verres d’alcool ou plus en une seule occasion au moins une fois par mois, un taux supérieur aux taux national (18,2 %) et provincial (16,2 %). Il n’y a pas de différence statistique significative entre le taux de 2011-12 et le taux rapporté en 2009-10 (20,1 %).

Plus de gens sont vaccinés contre la grippe ici et dans la province
En 2011-12, 35,2 % de la population de 12 ans et plus sur le territoire du Service de santé publique de Sudbury et du district disait avoir reçu un vaccin contre la grippe au cours de la dernière année, un taux supérieur au taux national (28,9 %), mais statistiquement équivalent au taux provincial (32 %). Il n’y a pas de différence statistique significative entre le taux de 2011-12 et le taux rapporté en 2009-10 (34,2 %).

Le taux de prévalence de l’obésité chez les résidents des secteurs les plus démunis du Grand Sudbury était 102 % (ou 2 fois) plus élevé que chez les résidents des secteurs les plus prospères.
Service de santé publique de Sudbury et du district

Une santé mentale dans la moyenne canadienne selon une autoévaluation
En 2011-12, 72,8 % des répondants sur le territoire du Service de santé publique de Sudbury et du district ont jugé leur santé mentale « excellente » ou « très bonne », un taux statistiquement équivalent aux taux national (72,2 %) et provincial (72,4 %). Il n’y a pas de différence statistique significative entre le taux de 2011-12 et le taux rapporté en 2009-10 (74,8 %).

Un taux de mortalité infantile Élevé en milieux défavorisés
Entre 1998 et 2007, le taux de mortalité infantile dans les milieux du Grand Sudbury les plus défavorisés sur le plan socioéconomique a été de 6,8 décès par 1 000 naissances vivantes. Ce taux est 2,4 fois supérieur à celui des poupons nés de parents vivant dans les milieux les plus favorisés (2,8 décès par 1 000 naissances vivantes).
Source : Service de santé publique de Sudbury et du district, Possibilités pour tous : le chemin vers l’équité en matière de santé (2013).

12

Signes vitaux du Grand Sudbury 2013

Une consommation de fruits et légumes dans la moyenne canadienne
En 2011-12, 38,6 % de la population de 12 ans et plus sur le territoire du Service de santé publique de Sudbury et du district disait manger des fruits ou des légumes au moins 5 fois par jour, un taux statistiquement équivalent aux taux national (40,5 %) et provincial (38,9 %). Il n’y a pas de différence statistique significative entre le taux de 2011-12 et le taux rapporté en 2009-10 (40,4 %).

Le tabagisme toujours répandu
En 2011-12, 26,4 % de la population de 12 ans et plus sur le territoire du Service de santé publique de Sudbury et du district disait fumer quotidiennement, un taux supérieur aux taux national (20,1 %) et provincial (19,2 %). Il n’y a pas de différence statistique significative entre le taux de 2011-12 et le taux rapporté en 2009-10 (25,3 %).

“Nous serons malades tant que nous compterons sur nos hôpitaux, nos médecins et nos pharmacies pour nous sentir bien. La vérité, c’est que nos décisions, nos ressources et nos politiques publiques doivent contribuer à changer la culture sanitaire de notre communauté.”
Dave Courtemanche, Directeur général, City of Lakes Family Health Team

Fig 13. Proportion de la population de 12 ans et plus disant fumer quotidiennement

2007/ 2008

2009/ 2010

Canada Ontario Sudbury
Grand

21,7 20,3 25,5

% % %

20,4 18,9 25,3

2011/ 2012
% % %

20,1 19,2 26,4

% % %
Fondation communautaire de Sudbury

13

Logement
Hausse du prix des maisons
En 2012, le prix de revente moyen des maisons dans le Grand Sudbury était de 240 312 $, une hausse de 4,7 % par rapport à 2011 (229 485 $). Par comparaison, le prix moyen de revente a légèrement décliné de 0,3 % sur le plan national, mais augmenté de 5,3 % sur le plan provincial.
Source: SCHL

Baisse des Ventes de Maisons Existantes
En 2012, 2 478 maisons ont été vendues dans le Grand Sudbury, comparativement à 2 507 en 2011. Les ventes de maisons existantes ont chuté de 1,2 % dans la région du Grand Sudbury et sur le plan national. L’Ontario a connu un déclin encore plus marqué, à 2,1 %. **
** L’analyse inclut les territoires de chambres immobilières comprenant au moins un centre reconnu comme région métropolitaine de recensement (plus de 100 000 personnes) Source: SCHL

Fig 14. Prix de revente moyenne des maisons

2010

2011

2012

Déclin des mises en chantier d’habitation
En 2012, il y a eu 536 mises en chantier dans le Grand Sudbury, une baisse de 9,9 % par rapport aux 595 mises en chantier de 2011. Par comparaison, les mises en chantier ont crû de 10,8 % sur le plan national et 13,2 % sur le plan provincial.
Source: SCHL

Canada Ontario Sudbury
Grand

338 710 341 425 221 699

$ $ $

362 885 365 018 229 485

$ $ $

363 740 384 455 240 312

$ $ $

Moins de logements inoccupés
En avril 2013, dans le Grand Sudbury, 2,9 % des logements situés dans des immeubles d’habitation privés de trois logements ou plus étaient inoccupés, une baisse de 3,1 % par rapport à avril 2012. Le taux d’inoccupation dans le Grand Sudbury était supérieur aux taux national (2,7 %) et provincial (2,6 %).
Source: SCHL

Hausse du loyer moyen d’un appartement à deux chambres
En avril 2013, le loyer* moyen d’un appartement à deux chambres dans le Grand Sudbury se chiffrait à 920 $. Cela représentait une hausse de 3,3 % par rapport à avril 2012. Le loyer d’un tel type d’appartement était plus bas à l’échelle nationale (884 $), mais plus élevé à l’échelle provinciale (1 046 $).
*Le loyer désigne le montant qu’un locataire doit payer pour occuper son logement. Aucun ajustement n’est fait pour tenir compte de l’inclusion, ou non, de services tels que le chauffage, l’électricité, le stationnement ou l’eau chaude. Source : SCHL

Dans le Grand Sudbury, 1 462 coopératives d’habitation sont financées par la Ville du Grand Sudbury, 2 401 le sont par la Société de logement et 825 sont des coopératives sans but lucratif.
Services de logement de la Ville du Grand Sudbury

14

Signes vitaux du Grand Sudbury 2013

Éducation
En 2011-12, 83,4 % des étudiants du Collège Boréal étaient satisfaits de leur établissement, une hausse de 7 % par rapport à l’année précédente. Cela faisait de Boréal un des collèges les mieux cotés dans la province, et 91 % de ses étudiants étaient prêts à le recommander à leurs amis.
Collège Boréal

Hausse du taux d’achèvement des études postsecondaires
En 2012, 52,7 % de la population de 15 ans et plus dans le Grand Sudbury avait terminé des études postsecondaires. Ce taux était inférieur aux taux national (53,6 %) et provincial (53,9 %). Le taux d’achèvement des études postsecondaires de 2011 représentait une hausse de 1,8 point de pourcentage par rapport à 2011 (50,9 %).

Meilleur taux d’achèvement des études chez les autochtones
En 2011, 84,5 % de la population autochtone de 25 à 64 ans dans le Grand Sudbury avait au moins un certificat, un diplôme ou un grade universitaire, une hausse de 6,3 points de pourcentage par rapport à 2006 (78,2 %). La proportion rapportée dans le Grand Sudbury en 2011 était 13,4 points de pourcentage au-dessus du taux national (71,1 %) et 6,9 points au-dessus du taux de l’Ontario (77,6 %).

Taux élevé de placement de nos collèges
Le taux de placement des diplômés* du Collège Boréal et du Collège Cambrian signalé dans le rapport d’IRC de Collèges Ontario pour 2013 était respectivement de 84,3 % et de 87,1 %, très près du taux provincial (83,6 %).
*Enquête auprès des diplômés de 2011-12, six mois après l’obtention de leur diplôme.

Baisse du taux d’achèvement des études secondaires
En 2012, 22,2 % de la population de 15 ans et plus dans le Grand Sudbury n’avait pas terminé ses études secondaires. Ce taux est supérieur aux taux national (19,1 %) et provincial (17,8 %), et représente une hausse de 0,6 point de pourcentage par rapport à 2011 (21,6 %).
Fig 15. Proportion de la population de 15 ans et plus sans diplôme d’études secondaires

Taux d’obtention de diplôme aux collèges et à l’université
Selon le rapport des Données universitaires communes de l’Ontario pour 2012, le taux global d’obtention de diplôme* à l’Université Laurentienne était de 70,9 %, le même qu’en 2011. Pour la 12e fois en 13 ans, cette fois-ci avec un taux global d’obtention de diplôme de 79,1 %, le Collège Boréal se classe premier parmi les 24 collèges inclus dans le rapport d’IRC de Collèges Ontario pour 2013. Le taux rapporté en 2013 était 14,3 points de pourcentage au-dessus du taux provincial (64,8 %). Au Collège Cambrian, le taux global d’obtention de diplôme* signalé dans le rapport d’IRC de Collèges Ontario pour 2013 était de 67,6 %, une baisse de 0,3 point de pourcentage par rapport à 2012 (67,9 %). Le taux de 2013 était 2,8 points de pourcentage au-dessus du taux provincial (64,8 %).
* Taux d’obtention de diplôme : le ministère de la Formation et des Collèges et Universités de l’Ontario a calculé des taux de délivrance de diplôme en suivant une seule cohorte de nouveaux étudiants et en notant si ceux-ci avaient obtenu ou non leur diplôme dans un délai de sept années pour un programme de 4 ans, six années pour un programme de 3 ans, quatre années pour un programme de 2 ans et deux années pour un programme d’un an.
Fondation communautaire de Sudbury

2010

2011

Canada Ontario Sudbury
Grand

20,2 18,7 21,7

% % %

20,4 18,0 21,6

2012
% % %

19,1 17,8 22,2

% % %

15

Sécurité
Nombre d’agressions sexuelles en baisse, mais encore élevé
En 2012, il y a eu 75,7 agressions sexuelles pour 100 000 personnes dans le Grand Sudbury, une baisse de 3,7 % par rapport à 2011 (78,6). Ce taux est supérieur aux taux national (62,9) et provincial (59,1).
Fig 16. Nombre d’agressions sexuelles pour 100 000 personnes

Peu de blessures et de décès à la suite d’un incendie résidentiel
Les incendies résidentiels ont causé 4,37 blessures pour 100 000 personnes dans le Grand Sudbury en 2011. Parmi les 10 municipalités non régionalisées incluses dans le rapport de l’IACSM, c’est à Windsor qu’il y a eu le plus de blessures de ce genre pour 100 000 personnes (16,12) et à Calgary qu’il y en a eu le moins (1,74). Les incendies résidentiels ont causé 0,62 décès pour 100 000 personnes dans le Grand Sudbury en 2011. Parmi les 10 municipalités non régionalisées incluses dans le rapport de l’IACSM, c’est à Windsor qu’il y a eu le plus de décès de ce genre pour 100 000 personnes (1,90) et à London qu’il y en a eu le moins (0).

2010

2011

2012

Source: IACSM, 2011

Baisse des crimes violents

Canada Ontario Sudbury
Grand

62,9 59,1 75,7

63,4 58,6 78,6

65,6 58,5 71,9

En 2012, il y a eu 1 031 crimes violents pour 100 000 personnes dans le Grand Sudbury, une baisse de 4 % par rapport à 2011 (1 075). Ce taux est inférieur au taux national (1190), mais supérieur au taux provincial (901).

Le Service de police du Grand Sudbury compte 264 agents en uniforme : un chef de police, un chef de police adjoint, 5 inspecteurs, 12 sergentschefs, 35 sergents et 210 policiers.
Service de police du Grand Sudbury

Baisse des crimes contre la propriété
En 2012, il y a eu 3 262 crimes contre la propriété pour 100 000 personnes dans le Grand Sudbury, une baisse de 8,5 % par rapport à 2011 (3 566). Ce taux est inférieur au taux national (3 414), mais supérieur au taux provincial (2 622).

Peu d’infractions au code de la route
Le Grand Sudbury a enregistré 179 infractions criminelles au Code de la route pour 100 000 personnes en 2012, une hausse légère par rapport à 2011 (177). Ce taux est inférieur aux taux national (404) et provincial (238).

16

Signes vitaux du Grand Sudbury 2013

Travail
Taux de chômage plus bas chez nous
En 2012, le taux de chômage dans le Grand Sudbury était de 6,9 %, en dessous des taux national (7,2 %) et provincial (7,8 %). Le taux était en hausse par rapport à 2011 (6,8 %).

Salaire médian supérieur à la moyenne
En 2012, le salaire horaire médian réel dans le Grand Sudbury se chiffrait à 21,85 $. Ce montant est 7,1 % plus élevé que le salaire horaire médian national (20,40 $) et 4 % plus élevé que le salaire horaire médian provincial (21 $).

Les jeunes d’ici moins touchés par le chômage
En 2012, le taux de chômage chez les jeunes (15 à 24 ans) du Grand Sudbury était de 13,4 %. Ce taux était inférieur au taux de chômage chez les jeunes sur les plans national (14,3 %) et provincial (16,9 %). Le taux de chômage chez les jeunes a chuté de 2,4 points de pourcentage par rapport à 2011 (15,8 %).
Fig 17. Salaire horaire mdian

2010

2011

Canada Ontario Sudbury
Grand

20,00 20,00 21,00

$ $ $

20,00 20,24 21,48

2012
$ $ $

20,40 21,00 21,85

$ $ $

Croissance au ralenti du taux local d’emploi
En 2012, 81 700 personnes occupaient un emploi dans le Grand Sudbury. De 2011 à 2012, le taux d’emploi a chuté de 1,8 %. Cette croissance négative se situe 3 points de pourcentage sous le taux national (1,2 %) et 2,6 points sous le taux provincial (0,8 %). La décennie 2002-12 a vu un taux de croissance annuel moyen de 0,9 % dans le Grand Sudbury, soit 0,5 point de pourcentage sous le taux national (1,4 %) et 0,3 point sous le taux provincial (1,2 %).

En 2012, les trois principaux secteurs d’activité des PME du Grand Sudbury ont été le commerce de détail (8 720 emplois), l’hébergement et la restauration (5 849) et la construction (5 392).
Statistique Canada

Fondation communautaire de Sudbury

17

nOTES
Glossaire
Crime contre la propriété. Catégorie de crimes regroupant l’entrée par effraction, tous les vols, la possession de bien volés et toutes les fraudes. Crimes violents au Canada. Catégorie de crimes regroupant les homicides, les tentatives de meurtre, les assauts, les crimes sexuels, l’enlèvement et le vol qualifié. Médiane. Nombre divisant les données d’un ensemble en deux groupes égaux, la moitié ayant une valeur supérieure au nombre et l’autre moitié une valeur inférieure à celui-ci. Mises en chantier d’habitations. Nombre de nouvelles maisons en propriété privée dont la construction a commencé au cours d’une période donnée. Moyenne. Mesure statistique indiquant la valeur qu’auraient tous les nombres d’un ensemble s’ils étaient identiques. On calcule la moyenne en additionnant les nombres de l’ensemble, puis en divisant la somme obtenue par la quantité de nombres additionnés. Municipalité non régionalisée. Municipalité comptant un seul palier de gouvernement, lequel fournit sinon la totalité, du moins la majorité des services municipaux. Région métropolitaine de recensement (RMC) et agglomération de recensement (AR). Territoires formés d’une ou plusieurs municipalités voisines situées autour d’un grand centre urbain. Une RMR doit compter au moins 100 000 habitants, dont 50 000 ou plus vivent dans le centre urbain. Dans une agglomération de recensement, la population du centre urbain doit être d’au moins 10 000 personnes. Services culturels. Appellation désignant des lieux comme les galeries d’art, les sites historiques, les centres culturels et les musées. Les genres de programmation et d’attraction qui sont offerts peuvent se répercuter sur le coût des services culturels offerts. SINI (Système d’information national sur l’itinérance). Initiative du gouvernement fédéral visant à recueillir et à analyser des données sur le recours aux refuges (centres d’hébergement) au Canada. Taux de chômage. Nombre de personnes sans emploi exprimé sous la forme d’un pourcentage de la main-d’œuvre. sur la santé auprès de 1 000 personnes. Les données autodéclarées sont parfois moins fiables que celles provenant d’autres types de mesure. De même, les estimations obtenues à partir de sondages peuvent varier si le sondage est répété auprès d’échantillons différents. Pour cette raison, l’écart entre des années ou des groupes peut être le simple fruit du hasard, et non l’indication d’une « vraie » différence. Conformément aux pratiques usuelles en recherche, le rapport estime qu’il n’y a « pas de différence statistique significative » si l’écart noté a plus de 5 % de chance d’être le simple fruit du hasard.

Liste des figures
Fig. 1 Fig. 2 Proportion de la population parlant le français et l’anglais, 2011 Subventions du programme Arts du Nord du Conseil des arts de l’Ontario octroyées dans le Nord de l’Ontario, 2012 Proportion de la population qui a dit posséder un fort sentiment d’appartenance à la communauté Parts respectives d’emploi de plusieurs secteurs dans le Grand Sudbury et en Ontario, 2012 (%)) Part de la population âgée de 0 à 24 ans et de 50 ans et plus dans le Grand Sudbury et le Sud de lÒntario, 2011-36 (%) Part d’emploi dans le secteur de la santé et des services sociaux dans le Grand Sudbury et en Ontario, 1996-2012 (%) Part d’emploi dans le secteur de l’éducation dans le Grand Sudbury et en Ontario, 1996-2012 (%) Emplois chez Inco et Vale et chez Falconbridge et Xstrata, 19282010 Part d’emploi du secteur manufacturier dans le Grand Sudbury et en Ontario, 1996-2012 (%) Proportion de la main-d’œuvre qui utilise le transport en commun pour se rendre au travail Recours aux centres d’hébergement Taux de chômage des immigrants récents Proportion de la population de 12 ans et plus disant fumer quotidiennement Prix de revente moyen des maisons Proportion de la population de 15 ans et plus sans diplôme d’études secondaires Nombre d’agressions sexuelles pour 100 000 personnes Salaire horaire médian p. 3 p. 4

Fig. 3

p. 5

Fig. 4

p. 6

Fig. 5

p. 6

Fig. 6 Fig. 7 Fig. 8 Fig. 9 Fig. 10

p. 7 p. 7 p. 7 p. 7 p. 9

Fig. 11 Fig. 12 Fig. 13 Fig. 14 Fig. 15 Fig. 16 Fig. 17

p. 10 p. 11 p. 13 p. 14 p. 15 p. 16 p. 17

Interprétation des données de l’enquête
Certaines conclusions dévoilées dans ce rapport se fondent sur des données autodéclarées tirées d’un sondage local

18

Signes vitaux du Grand Sudbury 2013

Remerciements
La Fondation communautaire de Sudbury (FCS) souhaite remercier les nombreux bénévoles, organismes et partenaires de la communauté qui ont rendu possible la création de ce rapport.

Groupe d’experts
Jawad Ahmad
Analyste de marché pour le Nord de l’Ontario, SCHL Procureure adjointe de la Couronne, Palais de justice de Sudbury (Cour supérieure de justice) Directeur général, Commission de planification en main d’œuvre de Sudbury et Manitoulin Directeur général, City of Lakes Family Health Team Directrice générale, Big Brothers Big Sisters Recherchiste et coordinatrice des données, Conseil de planification sociale de Sudbury

Conseil d’administration de la FCS
Tom Zsolnay, President Susan Bruce Mike Buchowski Debra McIntosh Jon Cole Paul Gomirato Joanne LeBreton Paul Lefebvre Chuck Lilly Jan Oystrick Jeff Smith Kathleen Stokes Laura Voltti Carmen Simmons, Ex officio

Susan Bruce

Reggie Caverson David Courtemanche Chantal Gladu Mary Hanna Michael King
Épidémiologiste, Service de santé publique de Sudbury et du district

Tannys Laughren
Directrice générale, Northern Cancer Foundation

Barbara McDougall-Murdoch
Coordinatrice du développement communautaire, Ville du Grand Sudbury

Crédits photo
Greg Duval Helios Developments Jade Found Northern Life Carmen Simmons

Tina Montgomery
Doyenne, École des Affaires et Services communautaires, Collège Boréal

Jan Oystrick
Agente immobilière, RE/MAX Canada Gestionnaire, Communications et relations avec la communauté, Collège Boréal Directeur, Institut nord-ontarien de recherche et de développement, Université Laurentienne Coordinatrice des refuges d’urgence et des projets d’aide aux sans- abri, Ville du Grand Sudbury

Marie-Eve Pépin David Robinson Gail Spencer

Conception et mise en page
Jade Found

Traduction
Frédéric Demers (Tradaction+)

Comité directeur du projet Signes Vitaux
David Robinson, coprésident d’honneur Michael Atkins, coprésident d’honneur Kathleen Stokes, présidente Floyd Laughren Carmen Simmons Laura Voltti Tom Zsolnay

Équipe du projet Signes Vitaux de la FCS
Steven Boothe Jade Found Emily Franceschini Janelle Lemieux Carmen Simmons
Fondation communautaire de Sudbury

19

Sudbury Foundation Fondation de Sudbury

Voici les partenaires de notre communauté
• Anishinabek Nation 7th Generation Charity • Association canadienne du diabète • Association des bénévoles d’Horizon Santé-Nord • Association du voisinage Vermillion Lake • Association multiculturelle et folklorique de Sudbury • Banque d’aliments de Sudbury Food Bank • Better Beginnings Better Futures • Blue Saints • Brain Injury Association Sudbury & District • Carrefour francophone/Club de Soccer les Voyageurs • Cedar Place Cèdre, Women & Family Shelter • Centraide United Way • Centre d’action pour les jeunes de Sudbury • Centre d’aide aux victimes d’agression sexuelle de Sudbury • Centre de ressources de Vie autonome • Centre de santé communautaire • Centre des jeunes de Dowling • CERD • Chevaliers de Colomb • Church of Christ the King • Collège Notre-Dame • Comité d’intendance du ruisseau Junction • Conseil des arts de Sudbury • Copper Cliff Public School • Corps de cadets de la Ligue navale (Sudbury) • Croix-Rouge canadienne • Fondations communautaires du Canada • Galerie d’art de Sudbury • Grands Frères Grandes Sœurs • Group D’Appui • Habitat pour l’humanité • Human League Association • INCA • Infirmières de l’Ordre de Victoria • Inner City Home • Jericho Road Ministries • L’Arche Sudbury • Learning Disabilities Association • Maison Vale Hospice • Manoir des pionniers • Marche des dix sous de l’Ontario • Musée de la police de Sudbury • Myths & Mirrors • No Strings Attached Community Band • Northern Artist Gallery • Northern Ontario Families of Children with Cancer • Northern Ontario Railroad Museum & Heritage Centre • Northern Water Sports Centre • Orchestre symphonique de Sudbury • Parc de jeu Berthiaume • Peer Support of Sudbury, Inc. • Pegasus Student Equity • Penage Road Community Centre • Penniac Church • Princess Anne School *Liste des organismes subventionnés à ce jour • Rainbow District School Board • Rainbow Routes Association • Science Nord et Terre dynamique • SickKids Foundation • Ski de fond Canada • Société canadienne du cancer (Sudbury) • Société d’aide à l’enfance (Sudbury et Manitoulin) • Société du timbre de Pâques • Société Eizabeth-Fry • Société ontarienne de la SLA (Sudbury) • St. Andrew School • Sudbury Algoma Hospital Library • Sudbury District Archives Interest Group • Sudbury Manitoulin Children’s Foundation • Ten Rainbows Children’s Foundation • Terrain de jeux Downe • Terrain de jeux McLean • Terre à cœur Sudbury • Theatre Cambrian • Ukrainian Seniors • Université Laurentienne • Villa St-Joseph • Village Finlandia • Ville du Grand Sudbury • Walden Play & Learn Coop. • Warmhearts Palliative Caregivers • Wild at Heart Refuge Centre • Wounded Healers • YMCA de Sudbury • YWCA de Sudbury

20

Signes vitaux du Grand Sudbury 2013

Sudbury Foundation Fondation de Sudbury

Votre héritage est entre bonnes mains à la Fondation communautaire de Sudbury. Nous gérons votre don avec soin afin de resserrer, avec vous, l’étoffe de notre communauté.

2.9 million $
en actifs

ont été remis à plus de 90 œuvres de bienfaisance de Sudbury

525,000 $

$

2.9 Million

$

525,000

projets de leadership
Synergy Project Projet Synergie
du Grand Sudbury Greater Sudbury

192 fondations communautaires
au Canada
1

1 000 bénévoles
à ce jour, nous ont aidés à bâtir la communauté

GREATER SUDBURY’S

VitalSigns

®

Greater Sudbury’s Annual Check-up

2012

51+

13

6 49

8

10

51+

City of Lakes Edition

Sudbury Community Foundation

Foundation communautaire de Sudbury
96, rue Larch, bureau 300 Sudbury (Ontario) P3E 1C1 Tél: 705 673 7770 Fax: 705 673 8727 Courriel: reception@sudburycf.ca www.sudburycf.ca

Signes vitaux du Grand Sudbury est une initiative de la Fondation communautaire de Sudbury On peut consulter en ligne ce rapport et une version plus détaillée de celui-ci, incluant la source des données et das hyperliens, au:

www.vitalsignssudbury.ca

Also Available in English

22

Signes vitaux du Grand Sudbury 2013

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->