J'ai serré ta main quand la rivière allait t'emporter, Aujourd'hui, à un metre du sommet, Voila que tu brandis cette pierre

vers moi. Ô toi pour qui j'aurais tout sacrifié, Est-ce ainsi que tu choisis d'en finir ? En finir, car JE VAIS TE NIQUER LA TETE CONTRE UN ROCHER A GRAND COUP DE POMPES DANS LE CUL TARPIN TU VAS DEROUILLER, Et te rendre compte, Ami, Que cela n'en valait pas la peine. Au fond, nos yeux ont la même expression, Quand ils regardent en nous-même. Sauf que toi t'as la tronche dans un rocher ... Amertumes Amicales, 22/06/2013 Alex. ( chui inspiré, tarpin )

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful