P. 1
L'aube de l'Age d'or

L'aube de l'Age d'or

4.5

|Views: 45|Likes:
Published by Pierre-Albert Hayen
Sommes-nous réellement à l'aube d'un nouvel Age d'or ? Quels en sont les signes ? Comment va-t-il apparaître ? Avons-nous un rôle à jouer là-dedans ?
Sommes-nous réellement à l'aube d'un nouvel Age d'or ? Quels en sont les signes ? Comment va-t-il apparaître ? Avons-nous un rôle à jouer là-dedans ?

More info:

Published by: Pierre-Albert Hayen on Jul 24, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/11/2014

pdf

text

original

L’AUBE D E L ’A GE D’OR

Sri C ha ndr ase kh ar (1 ère a nn ée - Ma îtri se de g es tio n) , Univ er sité Sri S at hya Sa i
‘’Il n’y a pas de fin aux incarnations auxquelles Dieu se livre. Il vient pour des buts différents. Parfois, Il vient avec une partie de Sa gloire, parfois doté d’une plus grande partie de Sa splendeur, parfois pour exécuter une tâche spécifique et parfois, Il vient pour transformer une ère complète du temps, un pan complet de l’espace. ‘’Pour la protection des bons, pour la destruction des forces négatives, pour le ferme établissement du Dharma, Je m’incarne d’âge en âge’’. Cette assurance divine du Seigneur Krishna se réalise actuellement et nous sommes tous bénis d’être les contemporains de Bhagavan, de L’observer réparer le tissu même de l’humanité et introduire l’ ‘’Age d’Or’’. J’aimerais attirer votre attention sur trois déclarations profondes de Swami. Bhagavan a dit : ‘’Ma mission est d’élever la conscience de l’homme à un niveau où il ne se réjouit ni ne se plaint de quoi que ce soit.’’ Secundo, dans une révélation à Charles Penn, Swami nous exhorte : ‘’Votre mission a commencé. Voici les paroles que Je vous adresse à vous, Mes dévots. Chacun de vous a un rôle unique et précieux à jouer dans cette vie…Vous êtes Mes instruments à partir desquels Mon amour se répandra. Seuls ceux que J’ai appelés peuvent Me servir. Je vous ai préparés pour ce travail tout au long de nombreuses incarnations…’’ Finalement, Bhagavan, à Sa manière, impérieuse, mais néanmoins simple, dit : ‘’Ma mission est déjà accomplie. Je la laisse simplement se déployer sous vos yeux.’’ A présent, en gardant ces déclarations impressionnantes de Swami à l’esprit, regardons le monde qui nous entoure. Nous voyons encore de la négativité qui se manifeste en tant que haine, violence, conflits, etc., en grandes proportions. A tel point que même notre Mère la Terre réplique aux actions de l’homme sous la forme de tremblements de terre, de volcans et de changements géographiques nuisibles. Toutefois, la résolution de Bhagavan d’introduire le ‘’Suvarna Yuga’’’, l’Age d’Or, est Son Vajra Sankalpa (Sa résolution à toute épreuve) et sous Son ordre, les étoiles doivent trouver leur place. Pourquoi cette aberration alors ? Ou y a-t-il une aberration ? Y a-t-il quelque chose qui se passe derrière la scène que nous ne sommes pas prêts de voir ? Swami dit: ‘’Mano moolam Idam Jagat’’. Le monde, tel que nous le voyons, n’est qu’un reflet de l’esprit. Si nous trouvons tant de négativité autour de nous, cela suggère simplement l’état d’esprit de l’homme. Avec le mental et l’ego comme centre de nos vies, nous nous blessons et nous nous infligeons mutuellement de la peine. Les rênes de la vie sont tenues dans une large mesure par l’ego et chaque ego dit : ‘’J’ai raison’’. C’est également le cas pour une nation en tant ego humain collectif. Chaque pays est égoïste et proclame son droit de l’être.

Cette lutte non contrôlée pour plus et encore plus, pour une croissance sans fin est un dysfonctionnement et une maladie. En fait, ce dysfonctionnement s’accélère et s’intensifie. C’est le même dysfonctionnement que présentent les cellules cancéreuses, dont la seule intention est de croître, inconscientes de la destruction qu’elles opèrent pour elles-mêmes. Le sort de l’ego est identique. Dans son effort pour croître, il se brûle inconsciemment. Comme le feu de forêt qui détruit la forêt elle-même, le feu de la furie de l’ego sous forme de négativité détruit l’ego lui-même. Maintenant, quand les ego sont noyés, la conscience individuelle évolue. En science, nous connaissons des paramètres comme la ‘’masse critique’’ et la ‘’pression critique’’ qui indiquent le point où l’équilibre passe d’un côté à l’autre. De la même façon, au fur et à mesure que la conscience évolue au niveau individuel, elle élève la conscience humaine collective. Une fois que le point critique sera atteint, il y aura un saut quantique dans la conscience collective. C’est ce que nous avons tendance à ne pas voir, parce que Bhagavan élève actuellement la conscience individuelle de l’homme. Cependant, on se dirige rapidement vers le point critique et ainsi vers une évolution collective impérative de l’humanité. ‘’C’est avant l’aube qu’il fait le plus sombre, Un nouvel âge va naître.’’ Toutes les souffrances que l’humanité subit dans son ensemble, les changements géographiques et planétaires, sont les contractions que vit notre Mère la Terre dans la naissance d’une nouvelle conscience. Swami l’a indiqué dans l’un de Ses discours de Dasara, en 2005. Il a dit : ‘’D’ici qu elques année s, la riv alité, la haine e t l’inc ompréhen si on ent re les peuples d eviendr a une c hos e du p as sé en Inde e t d ans le monde en génér al.’’ Décrivant la grandeur de l’Age d’Or, Il dit : ‘’L’é poque ap pr oc he rapidement où t out e l’humanité vivra dan s l’harm onie. C’e st a u-delà de tout e co mpr éhension. S a be auté d épa sse t ous les r êv es.’’ Et Il poursuivit : ‘’A vant que cela n’ arriv e, so yez p rêt à révéler à c haq ue c hose viv ant e le vérita ble b ut d e l’e xist enc e.’’ Maintenant, à quoi Bhagavan veut-Il que nous soyons préparés ? Connaissons-nous le véritable but ? Quels sont nos rôles ? Les réponses à ces questions sont très subjectives, car Bhagavan Lui-même déclare que le rôle que chacun de nous jouera sera unique et précieux. Néanmoins, en règle générale, pour faire partie de la solution, nous devons être conscients du problème et être sensibles à ses implications. Le problème ici est le mental, un outil merveilleux, mais un maître désastreux. Il est de la nature du mental de s’attarder sur les déceptions du passé et sur l’angoisse de l’avenir en négligeant totalement le moment présent. Alors que la vérité reste que la vie se vit toujours dans le présent. Donc, en disant oui au mental et à son bavardage sur le passé et sur l’avenir, nous disons non au présent, c'est-à-dire non à la vie elle-même. Qu’est-ce qui pourrait être plus dingue que cela ? Tous les problèmes que nous percevons dans le monde extérieur sont une projection du désarroi de l’esprit. Aucune solution qui émane du mental ne résoudra le problème, car le mental lui-même en fait intrinsèquement partie. Le problème n’est pas tant

l’inaptitude à penser, mais plutôt l’inaptitude à CESSER DE PENSER. Bhagavan, avec toute Son expertise, le dit ainsi : ‘’Die-mind’’. (‘’Tuez le mental’’). C’est de cet état d’identification au mental que Bhagavan s’aventure pour nous élever à Son niveau de conscience. Il explique : ‘’L’homme doit être défait et refait avec son ego détruit et remplacé par une conscience transcendantale.’’ Comment jouons-nous nos rôles dans cet événement qui n’a lieu qu’une fois dans tout un Yuga ? Nous avons des poteaux indicateurs qui nous conduiront certainement à destination. Le premier de ceux-ci est le plus simple et pourtant le plus puissant. C’est la prière adressée à notre Seigneur bien-aimé. Swami décrit Lui-même l’histoire de l’éléphant Gajendra. Il dit : ‘’Dans la jungle épaisse de la vie, un éléphant sauvage, l’esprit de l’homme, erre. Cet esprit qui erre est assoiffé de plaisirs sensuels. Pour assouvir cette soif, il commence à boire au lac des activités matérielles. A ce moment-là, le crocodile de l’attachement s’empare de sa patte. Dans ses efforts pour se libérer, l’éléphant (l’esprit) découvre que la prise du crocodile (l’attachement) se renforce. Incapable de se libérer lui-même, exaspéré et épuisé, l’éléphant implore le Seigneur. A ce moment-là, lorsque la vision de l’éléphant se tourne vers le Seigneur, la vision de Dieu se tourne également vers l’éléphant et le sauve du Samsara (la vie matérielle).’’ Le deuxième poteau indicateur est Namasmarana. L’esprit humain cherche inconsciemment quelque chose de durable, mais malheureusement, il le cherche dans des choses qui sont éphémères. Seuls le Seigneur et Son nom durent éternellement. Swami dit : ‘’Pour un oiseau au milieu de l’océan qui survole les eaux bleu sombre, le seul endroit où il puisse se reposer est le mât d’un navire. Il a l’image du mât solidement ancrée dans son esprit, sa forme fixée dans son œil. Pareillement, le Seigneur est le seul refuge pour l’homme qui est emporté par les tempêtes balayant une mer agitée. Pour vous, le nom du Seigneur est le mât ; souvenez-vous en toujours.’’ Troisièmement et chose très importante, nous ne devrions jamais nous attacher au travail que nous faisons, aux rôles qu’Il nous enjoint de remplir. Nous devrions nous rappeler que même sans aucun de nous, le Seigneur accomplira quand même Sa mission. Nous rappelant ce qu’Arjuna a dit en obtenant le Vishwaroopa Darshan, ‘’Oh Krishna, je peux voir toute l’armée des Kauravas plonger dans Ta bouche enflammée et trouver sa destruction’’, Krishna répondit : ‘’J’ai voulu la bataille et le résultat. Ce qui reste, c’est l’accomplissement de formalités et ce sera fait avec ou sans toi.’’…’’Par conséquent, en Me remettant toutes tes actions, tes pensées concentrées sur Moi, le Soi absolu et suprême de tous, sans égoïsme et sans attente de récompense, l’esprit parfaitement calme, commence à te battre.’’ Telles sont les paroles qui devraient résonner à nos oreilles quand nous accomplissons le travail de Bhagavan. Comme (Pierre Teilhard de) Chardin l’a dit : ‘’Le jour viendra où après avoir conquis l’espace, Les vents, les marées et la gravitation, Nous ferons pour Dieu la conquête des énergies de l’amour. Et ce jour-là, pour la seconde fois dans l’histoire du monde, Nous aurons découvert le feu.’’ Espérons que ce jour viendra bientôt !

Heart2Heart 30-07-2006 Sai Inspires - Sunday Special

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->