You are on page 1of 2

“Comment bien briefer son agence de communication” –

Guide Opérationnel par Osereso.com

Pour obtenir un bon résultat avec son agence de communication il est indispensable de bien la briefer.
Sans cela le résultat n’est jamais satisfaisant et cela entraine de nombreux aller-retrour, et au final plus de
travail pour l’entreprise et pour l’agence.

Pour vous éviter ce genre de désagréments, Osereso propose en téléchargement gratuit un guide de 24 pages
avec des conseils pour apprendre à bien briefer une agence de communication.

Pour réaliser ce guide Osereso à interviewé 3 agences de communication en leur demandant quels étaient
leurs conseils pour réussir un bon brief.

1 – Avoir un brief écrit qui explique ce qu’attend le client de l’agence : qui est la cible, quel est l’objectif de
cette action, le budget… Le brief ne doit pas laisser la place sous entendus ou au “cela va de soit”. De plus il
doit être validé par les décideurs, et non pas seulement par les opérationnels.

2 – Se rencontrer physiquement car le fait d’être en face à face permet souvent de prendre en compte les
communications non verbales et les sous entendus, de savoir qui est vraiment le décideur… Il faut savoir
prendre du temps car beaucoup trop de clients imaginent que leur agence est “dans leur tête” et qu’il suffit d’un
email et de 5 minutes au téléphone pour tout comprendre d’une problématique.

3 – Echanger sur le projet suite à la présentation du brief afin de clarifier des points obscurs et proposer
des pistes d’idées. Idéalement il faut réaliser un compte rendu de la réunion afin de préciser ce qui est
convenu de réaliser.

4 – Laisser à l’agence un peu de latitude dans l’exécution du brief afin d’apporter sa valeur ajoutée et son
expérience.

5 – Laisser suffisamment de temps à l’agence pour travailler sur le projet, car une agence n’est pas
composée de supermans… il faut du temps pour faire du bon travail.

6 – Organiser une réunion de présentation une fois la 1er version du projet réalisée afin d’en débattre. Il
faut éviter également les “J’aime/J’aime pas” et les “C’est nul” alors que c’est parfois uniquement un détail qui
ne convient pas.

7 – Plus la chaine d’interlocuteurs est longue, plus l’information est déformée. Il est donc essentiel
d’inclure les opérationnels dans les réunions de brief.
Pour en savoir plus, téléchargez le guide “Comment bien briefer son agence de communication” sur le site
www.osereso.com. OSERESO réunit des décideurs du marketing, de la communication et des technologies de
l’information, et propose des ateliers et conférences, mais également des Business Meeting et des formations
thématiques.

PLUS D'INFOS SUR

http://www.conseilsmarketing.fr/communication/comment-bien-
briefer-son-agence-de-communication-%E2%80%93-guide-
operationnel-par-oseresocom

Related Interests