DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES

MODULE F312

OBJECTIFS
• Comprendre et effectuer • Un calcul de dimensionnement • Un contrôle en rigidité ou en résistance • Maitriser la démarche de calcul d’une structure • du point de vue cinématique (calcul des déformées) • du point de vue mécanique (calcul des contraintes)
• • • • Analyser un état de déformation et de contrainte Utiliser et comprendre les critères de résistances élastiques Choisir un coefficient de sécurité …

1

Mécanicien concepteur

Comportement sous chargement d’une structure
Dimensionnement en rigidité Dimensionnement en résistance

Déplacements inferieurs à des limites fixées par le cahier des charges

Intégrité de la structure sous les sollicitations appliquées

• Répartitions des contraintes • Utilisation d’un Critère de résistance • Comparaison avec les performances possibles du matériau constituant la structure

PYLONE SUPPORTANT DES ANTENNES

Dimensionnement en rigidité
L’angle de dépointage des antennes doit rester inferieur à un seuil

Dimensionnement en résistance
La structure devra résister à la ruine

2

ELEMENTS PRINCIPAUX 6. CONTRAINTES Semaine 0 Semaines 3. INTRODUCTION 2. CRITERES DE RESISTANCES 4.5 et 9 Semaine 11 Semaine 13 3.PLAN DU COURS 1. LOIS DE COMPORTEMENT CHAPITRE 1 : DEFORMATIONS 1. DEFORMATIONS 2. DEPLACEMENT ET DEFORMATION D’UN DOMAINE ELEMENTAIRE 3. INTERPRETATION DE LA DECOMPOSITION DU DEPLACEMENT 4. EXTENSOMETRIE 3 . ETUDE DE LA MATRICE DE DEFORMATION 5.

1. INTRODUCTION NOTION DE DEFORMATION • Mouvements de corps rigide (translation. INTRODUCTION NOTION DE DEFORMATION • Comparaison d’une configuration « initiale » et d’une configuration « finale » Instant initial Instant final Action de forces extérieures • Effort • Gradient de température Déplacement de chacun des points du corps 1. rotation) Conservation des distances et des angles Pas de modifications des distances mutuelles entre différents points du corps C C A B A B C A B • Mouvements relatifs d’un point par rapport à un autre point du même corps Déformations du corps 4 .

une position P0 (x0.z1) Le vecteur déplacement du point P est une fonction vectorielle des 3 coordonnées initiales x. EXTENSOMETRIE 2. ETUDE DE LA MATRICE DE DEFORMATION 5. INTRODUCTION 2.CHAPITRE 1 : DEFORMATIONS 1.y1.z0) • Apres chargement. INTERPRETATION DE LA DECOMPOSITION DU DEPLACEMENT 4.y et z du point P 5 . à l’instant final. DEPLACEMENT ET DEFORMATION D’UN DOMAINE ELEMENTAIRE 3. ELEMENTS PRINCIPAUX 6.y0. DEPLACEMENT ET DEFORMATION D’UN DOMAINE ELEMENTAIRE Chargement P0 z P1 Etat final y x Etat initial • Une particule P du solide S occupe à l’instant initial. la particule occupe une position P1 (x1.

une position Q1 La différentielle de déplacement entre et provient de l’éloignement entre Po et Qo 6 .y0+dy. DEPLACEMENT ET DEFORMATION D’UN DOMAINE ELEMENTAIRE HYPOTHESES : • Hypothèses des petits déplacements Le déplacement est petit : 1% de la plus grande dimension du solide Le vecteur déplacement du point P est tangent à la trajectoire • Hypothèses des petites déformations Les dérivées partielles du déplacement par rapport aux variables x.z0+dz) A l’instant final.y et z sont faibles : 2.2. DEPLACEMENT ET DEFORMATION D’UN DOMAINE ELEMENTAIRE Chargement z P0 Q0 y P1 Etat final Q1 Etat initial x • Une particule Q très voisine de la particule P occupe A l’instant initial. une position Q0 (x0+dx.

DEPLACEMENT ET DEFORMATION D’UN DOMAINE ELEMENTAIRE Matriciellement.2. P0 Q0 Q1 P1 Soit : 7 . DEPLACEMENT ET DEFORMATION D’UN DOMAINE ELEMENTAIRE RAPPEL P0 Q0 Q1 P1 • Les composantes du vecteur déplacement Q0Q1 sont : 2.

2. DEPLACEMENT ET DEFORMATION D’UN DOMAINE ELEMENTAIRE LA MATRICE T EST A COEFFICIENTS REELS ELLE SE DECOMPOSE DE MANIERE UNIQUE EN LA SOMME : D’UNE MATRICE SYMETRIQUE D’UNE MATRICE ANTISYMETRIQUE Matrice Symétrique Matrice Antisymétrique 8 . DEPLACEMENT ET DEFORMATION D’UN DOMAINE ELEMENTAIRE P0 Q0 P1 Q1 MATRICE DE TRANSFORMATION 2.

DEPLACEMENT ET DEFORMATION D’UN DOMAINE ELEMENTAIRE P0 Q0 P1 Q1 1 2 3 CHAPITRE 1 : DEFORMATIONS 1. DEPLACEMENT ET DEFORMATION D’UN DOMAINE ELEMENTAIRE 3. ETUDE DE LA MATRICE DE DEFORMATION 5. EXTENSOMETRIE 9 .2. INTRODUCTION 2. ELEMENTS PRINCIPAUX 6. INTERPRETATION DE LA DECOMPOSITION DU DEPLACEMENT 4.

INTERPRETATION DE LA DECOMPOSITION DU DEPLACEMENT TROISIEME TERME P0 Q0 P1 Q1 10 . INTERPRETATION DE LA DECOMPOSITION DU DEPLACEMENT PREMIER TERME P0 Q0 P1 Q1 TRANSLATION D’ENSEMBLE DES POINTS P ET Q AUCUNE DEFORMATION 3.3.

3. INTERPRETATION DE LA DECOMPOSITION DU DEPLACEMENT TROISIEME TERME RELATION DU TYPE : 11 . INTERPRETATION DE LA DECOMPOSITION DU DEPLACEMENT 3.

3. INTERPRETATION DE LA DECOMPOSITION DU DEPLACEMENT TROISIEME TERME P0 Q0 P1 Q1 ON PASSE DE Q0 A Q1 PAR UNE ROTATION AUTOUR DE P0 D’ANGLE : 12 . INTERPRETATION DE LA DECOMPOSITION DU DEPLACEMENT EN POSANT : 3.

INTERPRETATION DE LA DECOMPOSITION DU DEPLACEMENT P1 Q1 P0 Q0 SECOND TERME On note : Matrice symétrique 13 .3. INTERPRETATION DE LA DECOMPOSITION DU DEPLACEMENT P1 Q1 LES TERMES P0 Q0 N’INTRODUISENT PAS DE DEFORMATION DU MILIEU AUTOUR DE Po SEUL LE SECOND TERME PEUT DEFORMER LE MILIEU 3.

3. INTERPRETATION DE LA DECOMPOSITION DU DEPLACEMENT RELATION DEPLACEMENTS-DEFORMATIONS Composante i du vecteur déplacement J ème variable 3. INTERPRETATION DE LA DECOMPOSITION DU DEPLACEMENT 14 .

ELEMENTS PRINCIPAUX 6. INTERPRETATION DE LA DECOMPOSITION DU DEPLACEMENT 4. DEPLACEMENT ET DEFORMATION D’UN DOMAINE ELEMENTAIRE 3. INTRODUCTION 2. ETUDE DE LA MATRICE DE DEFORMATION 5. INTERPRETATION DE LA DECOMPOSITION DU DEPLACEMENT Q1 Q0 P0 P1 LA PETITE TRANSFORMATION DE P0Q0 EN P1Q1 EST LA SOMME • D’UNE TRANSLATION • D’UNE ROTATION • D’UNE DEFORMATION L’ORDRE DANS LEQUEL S’EFFECTUE LES TRANSFORMATIONS N’INTERVIENT PAS CHAPITRE 1 : DEFORMATIONS 1. EXTENSOMETRIE 15 .3.

y. ETUDE DE LA MATRICE DE DEFORMATION z x P0 y On se place dans le repère (P0.X] P0 dx Q0 x 16 .z) entrainé dans la translation et la rotation Par rapport à ce repère. Q0 SUR L’AXE [P0. ETUDE DE LA MATRICE DE DEFORMATION : TERMES DIAGONAUX ON CONSIDERE LA MATRICE SOIT Q0 UN POINT VOISIN DE P0.x.4. P0P1 et w sont nuls 4.

ETUDE DE LA MATRICE DE DEFORMATION : TERMES DIAGONAUX P0 Q0 Q1 x TRADUIT L’ALLONGEMENT RELATIF DANS LA DIRECTION X (DILATATION LINEAIRE UNITAIRE SUIVANT L’AXE X. ETUDE DE LA MATRICE DE DEFORMATION : TERMES DIAGONAUX Q0 Q1 P0 Q0 Q1 x LE POINT Q0 SE DEPLACE DE SUR L’AXE 4.4. SANS DIMENSION) DE MEME TRADUIT L’ALLONGEMENT RELATIF DANS LA DIRECTION Y TRADUIT L’ALLONGEMENT REXLATIF DANS LA DIRECTION Z 17 .

Q0 SUR L’AXE [P0. ETUDE DE LA MATRICE DE DEFORMATION: TERMES NON DIAGONAUX ON CONSIDERE LA MATRICE SOIT Q0 ET R0 DEUX POINTS VOISINS DE P0.X] A UNE DISTANCE dx DE P0 R0 SUR L’AXE [P0.4.X] A UNE DISTANCE dy DE P0 R0 dy P0 dx Q0 x 18 . ETUDE DE LA MATRICE DE DEFORMATION : TERMES DIAGONAUX VARIATIONS DE LONGUEUR ? 4.

ETUDE DE LA MATRICE DE DEFORMATION: TERMES NON DIAGONAUX L’angle y initialement droit . vaut après déformation R0 R1 Q1 DISTORSION P0 Q0 x traduit la demi-distorsion de l’angle initialement droit 19 . ETUDE DE LA MATRICE DE DEFORMATION: TERMES NON DIAGONAUX LES VECTEURS DEPLACEMENT DE Q0 ET R0 SONT : LE POINT Q0 SE DEPLACE DE SUR L’AXE DES y LE POINT R0 SE DEPLACE DE SUR L’AXE DES x 4.4.

ETUDE DE LA MATRICE DE DEFORMATION : TERMES DIAGONAUX VARIATIONS DE LONGUEUR DISTORSION ANGULAIRE 4.4. ETUDE DE LA MATRICE DE DEFORMATION Allongement relatif et glissement dans une direction quelconque 20 .

ETUDE DE LA MATRICE DE DEFORMATION : DEFORMATION D’UN CUBE Cube unitaire infiniment petit COTE PA DU CUBE A A’ E z D F G P C A x B y 21 .4. ETUDE DE LA MATRICE DE DEFORMATION Allongement relatif et glissement dans une direction quelconque 4.

ETUDE DE LA MATRICE DE DEFORMATION : DEFORMATION D’UN CUBE Cube unitaire infiniment petit z COTE PA DU CUBE PA’ A A’ E D F G P C A’ A x B y 4. ETUDE DE LA MATRICE DE DEFORMATION CUBE PARRALLELEPIPEDE A FACE OBLIQUE 22 .4.

4. ETUDE DE LA MATRICE DE DEFORMATION 5. EXTENSOMETRIE 23 . INTERPRETATION DE LA DECOMPOSITION DU DEPLACEMENT 4. ETUDE DE LA MATRICE DE DEFORMATION CHAPITRE 1 : DEFORMATIONS 1. ELEMENTS PRINCIPAUX 6. INTRODUCTION 2. DEPLACEMENT ET DEFORMATION D’UN DOMAINE ELEMENTAIRE 3.

5. uniquement une variation de longueur 5. ELEMENTS PRINCIPAUX ε t h = [t0 ]T ⋅ [ε ]⋅ [h0 ] Q1 0 0 t0 h0 P0 Q1 Q0 ε h h = [h0 ]T ⋅ [ε ]⋅ [h0 ] 0 0 t0 h0 P0 Q0 ? Distorsion nulle. ELEMENTS PRINCIPAUX 24 .

ELEMENTS PRINCIPAUX : DEFORMATIONS PRINCIPALES CALCUL DES VALEURS PROPRES (Equation caractéristique) (Polynôme de degré 3) Déformations principales 5.5. ELEMENTS PRINCIPAUX : DIRECTIONS PRINCIPALES CALCUL DES VECTEURS PROPRES Directions principales 25 .

5. un cube de coté unité se transforme en parallélépipède a faces rectangulaires 5. ELEMENTS PRINCIPAUX ECRITURE DE LA MATRICE DES DEFORMATIONS DANS UN REPERE PRINCIPAL Dans un repère principal. ELEMENTS PRINCIPAUX Cas particulier où une direction principale est connue a priori X II y XI z = X III ϕ x 26 .

EXTENSOMETRIE 5. EXTENSOMETRIE z P x y Mesure de l’état de déformation à la surface d’un corps 27 .CHAPITRE 1 : DEFORMATIONS 1. DEPLACEMENT ET DEFORMATION D’UN DOMAINE ELEMENTAIRE 3. ELEMENTS PRINCIPAUX 6. ETUDE DE LA MATRICE DE DEFORMATION 5. INTERPRETATION DE LA DECOMPOSITION DU DEPLACEMENT 4. INTRODUCTION 2.

y . EXTENSOMETRIE 28 .5. z ⎣ Mesure directe Mesure indirecte Calculé avec la loi de comportement (Hooke) 3 variables indépendantes 5. EXTENSOMETRIE z Mesure de l’état de déformation à la surface d’un corps P x y ⎡ε xx ε xy 0 ⎤ ⎥ ε ε 0 [ε]= ⎢ xy yy ⎥ ⎢ ⎢ 0 0 εzz ⎥ ⎦ x.

y . EXTENSOMETRIE * + * 5. z ⎣ Mesure directe Mesure indirecte Calculé avec la loi de comportement (Hooke) 29 . EXTENSOMETRIE z Mesure de l’état de déformation à la surface d’un corps P x y ⎡ε xx ε xy 0 ⎤ ⎥ ε ε 0 [ε]= ⎢ xy yy ⎥ ⎢ ⎢ ε 0 0 zz ⎥ ⎦ x.5.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful