P. 1
1871_PDF_du_02_11_2013

1871_PDF_du_02_11_2013

|Views: 16,778|Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Nov 01, 2013
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

11/05/2013

pdf

text

original

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2452 PRIX 20 DA

www.lebuteur.com
Une seule
surprise :
Mandi
Boudebouz-
Belfodil, Vahid
passe l’éponge
CABBA-MCA, aujourd’hui à 18h
Geiger met
la pression
Djemili «Pas question qu’on
serve de déclic pour le CABBA»
Hachoud
présélectionné
«J ’espère rester dans
la liste définitive»
«C’est
flatteur,
mais je ne
veux pas
rêver»
37 joueurs présélectionnés pour Algérie-Burkina Faso
SAMEDI 2 NOVEMBRE 2013
Ghoulam parle
de l’intérêt
de Man U
J SK-RCA, aujourd’hui à 18h
Aït Djoudi «C’est le
match des joueurs»
La J SK négociera
pour Djediat
«Il y a un
pyromane
à l’intérieur
du club !»
Courbis au
bord de
la crise
USMA-CRBAF,
aujourd’hui à 18h
Une victoire et
c’est le podium
«J e veux la victoire
et la première place !»

Équipe nationale
Coup d’œi l
N° 2452 www.lebuteur.com
Samedi 2 novembre 2013
Lingani se blesse et risque
de rater le match face à l’Algérie
Selon les médias burkinabés, le latéral gauche
des Etalons, Jean Noël Lingani, qui évolue au
sein du club guinéen du Houriya Conakry, s’est
blessé dernièrement aux adducteurs avec son
club et risque fortement de manquer le match re-
tour des barrages face à l’Algérie, prévu le 19 no-
vembre prochain. Le joueur a été dirigé vers une
clinique privée en Belgique sur recommandation
du sélectionneur Paul Put, afn qu’il puisse très
rapidement se remettre sur pieds et être du
voyage pour Blida.
Nabil Guedioura signe son contrat
avec Crystal Palace
Après quelques
jours d’essais qui se
sont révélés
concluants, le
jeune frère à Ad-
lene Guedioura,
Nabil, âgé d’à
peine 21 ans, vient
de signer ofcielle-
ment son contrat
avec le club de
Crystal Palace re-
joignant du coup
son aîné. Pour
l’instant, Nabil se contentera d’évoluer avec les
U21 du club. Rappelons que tout comme Adlene,
Nabil Guedioura vient en provenance de Not-
tingham Fo-
rest. Lacen
n’a pas joué
La formation de Getafe a créé une vérita-
ble sensation en allant s’imposer avant-hier soir
sur la pelouse de Villarreal 0-2 pour le compte de la
11
e
journée de Liga. Retenu pour cette rencontre, le
milieu de terrain algérien, Medhi Lacen, n’a pas pour au-
tant été aligné. Le joueur s’est contenté de chaufer le banc
durant l’intégralité de la partie. Une situation qui ne s’ar-
range guère pour Medhi, qui ne fgure plus dans les plans
de son entraîneur, Luis Garcia. Pour ce dernier, l’interna-
tional algérien demeure le quatrième choix au milieu de
terrain après Michel, Borja et Mosquera. Un départ cet
hiver est plus qu’impératif pour Lacen,
s’il veut retrouver du temps de jeu,
en vue du Mondial, si bien sûr
l’Algérie sera qualifée.
La sanction
de Belfodil maintenue
Dans l’une de nos précédentes
éditions, nous avions rapporté
la décision de la direction de
l’Inter de Milan de faire appel
auprès de la commission de
discipline de la Ligue ita-
lienne, au sujet de la sanction
de deux matchs ferme infigée à
son attaquant algérien, Ishak Bel-
fodil, suite au carton rouge qu’il a
reçu samedi dernier à la fn du
match de championnat face au
Hellas Vérone. La direction du
club Nerrazzuri espérait vive-
ment que cette sanction soit ré-
duite à un seul match seulement
de manière à ce que le joueur puisse participer à la ren-
contre de championnat prévu demain après-midi face
à l’Udinese. Néanmoins et à l’issue de sa réunion
tenue avant-hier soir, la commission des recours
de la Fédération italienne de football, et après
avoir examiné l’appel de l’Inter, a décidé de
maintenir la sanction. «La commission des re-
cours de la Fédération italienne a pris acte de
l’appel introduit par la direction de l’Inter au
sujet du joueur Ishak Belfodil exclu lors du
match Inter Milan-Hellas Vérone, et sus-
pendu pour deux matchs. Après avoir en-
tendu l’arbitre et les parties concernées,
il a été décidé de maintenir cette sanc-
tion et de rejeter par conséquent cet
appel», a-t-on pu lire dans un communi-
qué paru sur le site ofciel de la Fédération italienne.
En manque d’attaquants,
Mazzarri avait besoin
de lui face à l’Udinese
Il faut dire que la direction de l’Inter espérait énormé-
ment que la sanction de Belfodil soit réduite à un seul
match, afn que celui-ci puisse être de la partie de de-
main. Mazzarri, le coach Nerrazzuri avait besoin de ses
services sachant qu’il y a un manque d’attaquants dispo-
nibles en ce moment du côté de l’Inter. En efet, mis à
part Palacio, les autres attaquants soufrent tous de bles-
sure, à l’image d’Icardi et Milito, notamment. Mazzarri
n’aura pas beaucoup de solutions de rechange pour ce
match sur la pelouse de l’Udinese qui ne s’annonce pas
de tout repos.
S. F.
D
ans des décla-
rations accor-
dées au site
britannique, croydonad-
vertiser.co.uk, l’interna-
tional algérien, Adlene
Guedioura est revenu
sur ses premières se-
maines passées au sein
de Crystal Palace, for-
mation qu’il a rejoint à
la fn du dernier mer-
cato estival. Le joueur a
afrmé qu’il s’attendait à
jouer plus régulièrement
à Palace, lui qui était un
titulaire indiscutable à
Nottingham Forest : «Je
garde toujours l’espoir
d’avoir plus de temps de
jeu. Avec Nottingham
Forest, j’enchaînais les
matchs semaine après se-
maine et cela me per-
mettait de garder le
rythme. Quand j’ai signé
à Palace, je m’attendais à
ce que je joue plus sou-
vent, mais cela n’est pas
le cas pour l’instant.»
«Face à Arsenal, je
n’ai pas évolué
dans mon véritable
poste»
Mis à l’écart durant
quelques matchs, Gue-
dioura a fni par retrou-
ver du temps de jeu et
surtout une place de ti-
tulaire, samedi dernier
face à Arsenal, sous les
ordres du nouveau
coach. Aligné dans un
poste inhabituel (en tant
que 9.5), le joueur ne
s’est pas totalement senti
à l’aise, comme il l’a ex-
pliqué : «Ce n’est pas
réellement mon poste ha-
bituel. Néanmoins, je
suis un joueur profes-
sionnel et je devais de
respecter les choix du
coach. J’étais surtout
heureux que Keith Mil-
len m’ait donné sa
confance pour jouer et
je tiens à le remercier.
Malgré tout, je voulais
lui montrer qu’il avait eu
raison de me faire jouer.
Je pense avoir donné le
meilleur de moi-même.»
«J ’espère jouer
davantage
surtout dans mon
registre»
Pour conclure, Gue-
dioura a afrmé qu’il es-
pérait être reconduit
pour les prochains
matchs, à commencer
par celui de cet après-
midi face à West Brom-
wich Albion, mais
surtout dans son vérita-
ble poste : «Evidemment
que je veux jouer à
chaque match. Cepen-
dant, je respecte les choix
du coach, car c’est ça le
football et on doit rester
professionnel quoi qu’il
arrive. Je veux surtout
évoluer dans mon vérita-
ble registre, afn d’appor-
ter grandement ma
contribution à l’équipe.»
S. F.
Ghoulam intéresse aussi
Manchester United
Alors que Yebda est resté sur le banc
Brahimi et Granada s’inclinent face à l’Atlético
L’équipe de Granada n’est pas parvenue à enchaîner avec un second succès consécutif avant-
hier soir lors de la réception de l’Atlético Madrid pour le compte de la 11
e
journée de Liga. Les
coéquipiers de Yacine Brahimi ont en efet concédé la défaite sur le score de 1 à 2. Le milieu de
terrain algérien, une nouvelle fois titulaire, a réalisé un bon match dans l’ensemble, avant de céder
sa place à la 61’. Pour sa part, Hassan Yebda, retenu pour ce match, n’a pas été utilisé par son coach
Lucas Alcaraz. Sans doute, l’ancien Napolitain n’est pas encore à 100% de sa forme optimale.
S. F.
Guedioura : «Quand j’ai signé à Palace,
je m’attendais à jouer plus souvent»
A
uteur d’un début de
saison exceptionnel
avec son club de l’AS
Saint-Etienne, le laté-
ral gauche Faouzi
Ghoulam attire ces jours-ci l’atten-
tion des grands clubs européens.
Après le Milan AC et l’AS Roma,
voilà au tour de Manchester United
d’être intéressé par le profl de l’in-
ternational algérien. En efet, selon
Sky Sports et plusieurs autres mé-
dias britanniques, le club mancu-
nien, qui est à la recherche d’un
nouvel latéral gauche pour rempla-
cer le départ très probable de Pa-
trice Evra en fn de saison (celui-ci
voit son contrat arriver à son terme
et aucune prolongation ne lui a été
encore formulée), aurait mis dans
sa short-list le nom de Ghoulam.
Un profl qui plaît bien au coach de
Manchester United, David Moyes,
quoique ce dernier réclame surtout
le recrutement de son ancien ar-
rière gauche à Everton, Leighton
Baines.
«Flatté par l’intérêt
d’un aussi grand club»
Interrogé par le site de Sky Sports,
Faouzi Ghoulam s’est dit fatté par
l’intérêt d’un aussi grand club
comme Manchester United, mais a
assuré que pour le moment son ob-
jectif est de réaliser une belle saison
avec l’ASSE : «J'aimerais terminer la
saison à Saint-Etienne. L’histoire
avec le Torino a été un moment très
difcile pour moi cet été. Cependant,
les choses vont vite dans le football et
donc on ne sait jamais ce qui pour-
rait arriver.»
«J e ne veux pas rêver»
«C’est toujours fatteur de savoir
qu’un aussi grand club comme Man-
chester United vous suit, ou qu’il est
associé à votre nom. Cela dit, je ne
veux pas trop rêver. La réalité est
tout autre actuellement. Je veux me
donner à 100% pour Saint-Etienne,
et on verra ce qui se passera ensuite.»
Soulignons que le contrat de Ghou-
lam avec l’ASSE prend fn le 30 juin
2016. Sa clause libératoire s’élève à
trois millions d’euros.
Les coups francs,
sa nouvelle force !
Habille techniquement, bon défen-
seur et adroit dans les centres et les
actions ofensives, Faouzi Ghoulam
excelle depuis peu dans un autre re-
gistre, celui des coups francs di-
rects. En efet, on a vu que lors des
deux précédents matchs de cham-
pionnat face à Lorient et le PSG,
l’Algérien a été très dangereux sur
les coups francs lointains. Une nou-
velle spécialité que décrypte le
joueur sur le site ofciel du club,
ASSE.fr : «J’ai changé de technique
de frappe. J’étais plus dans les enrou-
lées. Désormais, je donne plus de
fottement au ballon. Cette nouvelle
technique, je la travaille depuis long-
temps mais elle est plus délicate. Ça
peut aller trois mètres au-dessus ou
vers le sol, comme contre Paris. Mais
la trajectoire est très imprévisible
pour les gardiens, c’est ce qui la rend
dangereuse. Ça se joue au millimè-
tre près avec le ballon. Sinon on peut
taper le sol avec son pied.»
Saïd F.

Équipe nationale
Coup d’œi l
N° 2452
www.lebuteur.com
Samdi 2 novembre 2013
L’
entraîneur natio-
nal, Vahid Halil-
hodzic, a dressé
une liste de 37
joueurs présélec-
tionnés, qu’il juge susceptibles
de défendre les couleurs de
l’Algérie dans ce dernier match
qualificatif au Mondial-2014,
prévu le 19 novembre prochain
à Blida. Ainsi, sans grosses
surprises, cette liste contient
uniquement une seule nou-
veauté et quelques rappels. En
effet, hormis la convocation
pour la première fois de l’ar-
rière latéral droit du Stade de
Reims, Aïssa Mandi, tous les
autres éléments sélectionnés
ont déjà pris part au moins à
un stage avec l’Equipe natio-
nale depuis le début des élimi-
natoires de la CM-2014. Le
retour de Boudebouz, Hachoud
et Tedjar, longtemps écartés
des plans de l’EN, mérite aussi
d’être signalé.
La liste des 23+4 sera arrêtée
dans une semaine
Bien sûr, Vahid Halilhodzic, qui veut surtout se don-
ner le temps de choisir les joueurs les plus en forme et
les plus compétitifs avant de rendre sa liste définitive,
ne pourra pas prendre tout le monde pour ce match du
Burkina Faso. Le sélectionneur national arrêtera bientôt
une liste de 23 joueurs + 4 réservistes dans moins
d’une semaine, soit le temps que l’ensemble des
joueurs concernés par cette joute capitale, face aux
Etalons, aient pu disputer leur dernier match avec leurs
clubs respectifs et ce, afin de ne pas être pris de cours
en cas de blessure ou de méforme de dernière minute
de certains éléments qu’il possède déjà en tête.
Vahid attendra-t-il la veille du
match pour la rendre publique ?
Cette liste de 37 joueurs sera donc revue à la
baisse. Vahid Halilhodzic, qui a attendu le dernier mo-
ment pour rendre pu-
blique la short-liste de 27
joueurs, avant le départ
sur Ouagadougou, fera-t-il
de même cette fois-ci en-
core ? En tout cas, tout
porte à croire que c’est le
cas, puisque Vahid ne
veut pas trop polémiquer
avec la presse à propos
de certains choix, surtout
qu’il devrait animer une
conférence de presse
avant la rencontre de
Blida.
L’appel du pied
de Belhadj n’a
pas été entendu
Dans une interview ex-
clusive accordée au Bu-
teur, l’ex-défenseur
international algérien,
Nadir Belhadj, avait émis
le vœu de venir en aide à
la sélection nationale. Un appel de pied qui semble
n’avoir pas trouvé d’écho chez Vahid Halilhodzic. Le
driver des Verts n’a pas jugé en tout cas utile de faire
appel à l’ancien joueur de Portsmouth et actuel socié-
taire d’Al Sadd.
M.A.
Mandi, la
nouveauté
attendue
Comme révélé par Le Buteur, le défenseur latéral
droit du Stade de Reims, Aïssa Mandi, figure dans
la liste du coach Vahid Halilhodzic. Faisant partie
des plans du sélectionneur national, Mandi hono-
rera sa première sélection en équipe d’Algérie, s’il
sera bien entendu maintenu dans la liste définitive que
le driver des Verts rendra publique bientôt. C'est donc la
seule nouveauté de cette liste des 37 joueurs, qui seront
suivis de près par Halilhodzic et son staff.
Il est la solution idoine à droite
Comme le pensent plusieurs spécialistes, le jeune arrière
droit de Reims, Aïssa Mandi, est la solution idoine pour rem-
placer Mehdi Mostefa Sbaâ, qui sera appelé à remédier à la
défection d’Adlène Guedioura, suspendu, et le repositionne-
ment de Medjani dans l’axe de la défense. Même si sa parti-
cipation au match décisif contre le Burkina Faso demeure
simplement une possibilité, sa présence reste très plausible
lorsqu’on sait qu’il s’agit d’un élément d’avenir qui aura be-
soin de plus de présence avec l’EN pour mieux s’acclima-
ter et s’adapter au groupe des Verts.
Sa convocation, un acquis pour
l’EN
Une chose est sûre, la convocation d’Aïssa Mandi
pour le prochain stage constitue un fait nouveau
mais aussi un acquis énorme pour la sélection na-
tionale. Ce joueur, qui frappait aux portes de la sé-
lection espoirs française, sera incontestablement un
élément d’avenir pour l’Algérie qui verra ainsi son
problème sur le côté droit de la défense
réglé.
M.A.
Hachoud, une
juste récompense
On disait, dans l’une de
nos précédentes éditions,
qu’Abderrahmane Hachoud
frappait fort lui aussi aux
portes de l’EN. Un état de
fait confirmé, puisque Vahid
Halilhodzic a décidé de l’inté-
grer dans sa liste élargie. Le
sociétaire du Mouloudia sera
en rude concurrence avec
Liassine Bentaïba Cadamuro,
Khotir Ziti, Aïssa Mandi et
probablement Mehdi Mostefa
si Vahid juge encore une fois
que le milieu de terrain
d’Ajaccio demeure une solution de rechange à droite
de la défense.
Il est un sérieux postulant pour
le Burkina
Par ailleurs, il est toutefois utile de signaler que Ha-
choud est incontestablement l’arrière latéral le plus effi-
cace lorsqu’on sait qu’il est actuellement le meilleur
buteur du Mouloudia d’Alger et du championnat de
Ligue 1, en ce début de saison, avec 5 réalisations. Sa
qualité de frappe et ses centres parfaitement dosés font
de lui un élément précieux lorsqu’on sait que l’Algérie
sera appelée à attaquer pour rattraper son retard
du match aller.
M.A.
Harek
«Content pour Boudebouz
et j’espère être du groupe
face au Burkina»
L’arrière gauche du Sporting de Bastia,
Fethi Harek, est présent dans la liste
élargie du coach Vahid Halilhodzic. J oint
par nos soins hier, Harek, qui sera forfait
pour la rencontre d’aujourd’hui contre
Reims de Aissa Mandi, nous dira : «J e re-
mercie l’entraîneur national pour sa confiance,
j’espère être du groupe qui affrontera le Burkina.
Bien sûr que je suis très heureux pour mon ami Bou-
debouz, et l’Equipe nationale a besoin de lui.»
Buteur et passeur décisif avec Bastia
Boudebouz un
retour justifié
Comme indiqué en exclusivité dans
notre édition d’hier, le milieu de ter-
rain international algérien, Ryad Bou-
debouz, est de retour parmi la liste
des joueurs présélectionnés, rendue
publique hier matin par le coach
Vahid Halilhodzic, via le site officiel de
la FAF. Un rappel en sélection qui a
surpris certains mais qui a été salué
par l’ensemble des observateurs,
unanimes à reconnaître l’apport que
peut apporter le meneur de jeu du
Sporting de Bastia, notamment sur le
plan offensif pour ce match décisif qui
attend les Verts, le 19 novembre pro-
chain à Blida contre le Burkina Faso.
Sur les réseaux sociaux, la nouvelle
rapportée par Le Buteur, la veille de la publication de la
liste sur le site de la FAF, a fait, mais de manière una-
nime, des heureux. C’est pour dire qu’elle a surtout été
saluée par tous.
Il ramènera plus de concur-
rence au milieu
Le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic,
n'écarte pas l'éventualité de compter sur le meneur de
jeu du Sporting de Bastia, surtout si ce dernier se
montre encore régulier lors des prochaines
journées de championnat de France de
Ligue 1. En ballotage avec Abdelmou-
men Djabou, pas encore au top avec
le Club Africain, Ryad, qui multiplie
les belles performances en Ligue
1 française, a de fortes chances
de figurer dans la liste défini-
tive que le driver des Verts
rendra publique dans une
semaine au plus tard. Halil-
hodzic, qui veut s’armer en
atouts offensifs avant la ba-
taille de Blida, est
convaincu que la présence
de l’ancien Sochalien don-
nera plus de concurrence à
son groupe en milieu de ter-
rain et en attaque.
Son cas est simi-
laire à celui de Nasri
Ecarté pour des raisons discipli-
naires pour une durée de 10 mois, Ryad
Boudebouz, qui n’a pas pris part aux 7 der-
niers matchs de l’EN, peut à présent envisager
un meilleur avenir avec l’EN. Vahid Halilhodzic, qui a
décidé de passer l’éponge, mise beau-
coup sur cet esprit de revanche
qui anime l’international algé-
rien de Bastia. L’exemple de
Samir Nasri en équipe de
France, auteur d’un retour
fulgurant en sélection,
après une sanction infligée
par la FFF, au lendemain
de sa prise de bec avec un
journaliste de l’AFP, lors de
l’Euro-2012, s’applique un
petit peu sur le jeune prodige
algérien, formé à Sochaux.
M.A.
Liste des convoqués :
Gardiens de but : Rais M’bolhi (CSKA Sofia/ Bulgarie), Azzedine Doukha
(USM Harrach), Cédric Si Mohamed (CS Constantine), Mohamed-Lamine Zem-
mamouche (USM Alger), Sofiane Khedaïria (ES Sétif).
Défenseurs : Aïssa Mandi (Stade de Reims/France), Abderrahmane Ha-
choud (MC Alger), Carl Medjani (Olympiacos/Grèce), Rafik Halliche (Acadé-
mica/ Portugal), Madjid Bougherra (Lekhwiya/Qatar), Ali Rial (J S Kabylie),
Liassine Bentaïba Cadamuro (Real Sociedad/Espagne), Nacerdine Khoualed
(USM Alger), Mohamed Khotir Ziti (ES Sétif), Djamel Eddine Mesbah (AC
Parme/Italie), Fethi Harek (SC Bastia/France), Faouzi Ghou-
lam(AS Saint-Etienne/France), Mehdi Mostefa Sebaa
(AC Ajaccio/France).
Milieux de terrain : KarimAgouazi
(Caen/France), Saphir Taïder (Inter Milan/Ita-
lie), Amir Karaoui (ES Sétif), Hamza Koudri
(USM Alger), Medhi Lacen (Getafe/Espagne)
Hassan Yebda (FC Granada/Espagne), Saâd
Tedjar (ASO Chlef), Ryad Boudebouz (SC
Bastia/France), Hocine El Orfi (USM Alger),
Sofiane Feghouli (FC Valence/Espagne),
Abdelmoumen Djabou (Club Africain/Tuni-
sie), Foued Kadir (Stade Rennais/France),
Hilal Al Arabi Soudani (Dynamo
Zagreb/Croatie), Yacine Brahimi (FC Gra-
nada/ Espagne).
Attaquants : Nabil Ghilas (FC Porto/Portu-
gal), IslamSlimani (Sporting Lisbonne/Portu-
gal), Ishak Belfodil (Inter Milan/Italie), Mohamed
Amine Aoudia (Dynamo Dresden/Allemagne), Rafik
Zoheïr Djebbour (Sivassport/Turquie).
Belfodil est là,
plus de place aux
spéculations
Beaucoup de choses ont été dites à
propos de la défection ou plutôt de la
non-convocation d’Ishak Belfodil, lors du
dernier match face au Burkina Faso. Seu-
lement, pour les observateurs avérés, cette
mise à l’écart momentanée de Belfodil s’ex-
plique peut-être par le fait que Vahid Halil-
hodzic avait plus besoin d’élément à vocation
défensive pour cette rencontre aller, perdue 3
buts à 2. Autrement dit, Vahid n’a jamais
écarté de sa tête l’idée de faire revenir
Belfodil et compter sur ses services en
prévision des prochaines sorties. L’at-
taquant de l’Inter est retenu dans
cette liste élargie, ce qui signifie
que tout ce qui a été dit à pro-
pos de son clash avec Halilhod-
zic n’est que pures
spéculations. Guedioura
et Belkalem se-
ront présents en
qualité d’invités
Non concernés par le prochain
match barrage face au Burkina Faso
en raison des cartons jaunes écopés
lors de la rencontre aller face au Bur-
kina Faso à Ouagadougou, Adlène
Guedioura et Essaïd Belkalemne fi-
gurent pas dans la liste des 37 rete-
nus par Vahid Halilhodzic. Ils
seront, selon nos informations,
présents tout de même pour ce
match face au Burkina, le 19 no-
vembre, en qualité d’invités.
Tedjar
réintégré
Après une éclipse de
quelques matchs avec l’EN, le mi-
lieu de terrain de l’ASO Chlef, Saâd
Tedjar, amorce lui aussi un bon départ
avec son club. Un retour au premier
plan en championnat qui n’a pas été
sans attirer l’attention du sélectionneur
national, Vahid Halilhodzic. Tedjar ré-
intégré, ça peut paraître surprenant
lorsqu’on sait qu’un type comme Dja-
mel Abdoun n’est pas retenu, mais il
est utile de rappeler que Tedjar a
tout le temps figuré dans les plans
du coach Vahid.
Halilhodzic dresse une liste de
37 joueurs présélectionnés
Une nouveauté et quelques rappels

Ligue 1
Coup d’œi l
N° 2452 www.lebuteur.com
Samedi 2 novembre 2013
10
e
journée
JSK-RCA
Aujourdʼhui à 18h
L
e compte à rebours de
cette phase aller du
championnat a débuté
depuis 2 journées déjà.
La JSK n’est plus qu’à 6
rencontres de la fn de la première
manche du championnat. Et même
si les Kabyles ont perdu le clasico,
face au MCA samedi dernier, le
bilan reste plus ou moins positif,
puisque le club se trouve à la 5e
place avec un total de 15 points et à
3 points seulement du leader, l’ESS,
qui comptabilise 18 points. Et c’est
en revoyant la position actuelle de
la JSK qu’on constate l’importance
du match de ce soir face au RCA.
Et pour cause, les Kabyles ont une
énorme occasion de se replacer au
classement. La première raison est
que l’adversaire du jour ne devance
la JSK que d’un point. En cas de
victoire, la JSK est certaine de ga-
gner une place ou plus. La seconde
raison est que le club a l’occasion
de recevoir deux fois à domicile, ce
qui redonnera confance aux
hommes de Azzedine Aït Djoudi.
Pour sa part, le coach kabyle a par-
faitement bien expliqué à ses
hommes que le podium passe par
un succès ce soir, et que les 3
points sont indiscutables. Les
joueurs ont donné l’impression
d’avoir assimilé le message du
coach en attendant la confrmation
ce soir sur le terrain à partir de 18h
au stade du 1er-Novembre.
L’urgence, mettre fin à
l’inefficacité en attaque
Le moins que l’on puisse dire est
que les attaquants kabyles étaient
frustrés lors du clasico, après avoir
été impuissants devant les buts ad-
verses. Chose qui n’était pas arri-
vée depuis la seconde journée face
à l’USMA. Désormais, Ebossé et
ses camarades auront l’occasion de
retrouver leur efcacité devant et
mettre fn à cette stérilité ofensive.
La JSK est dans l’obligation de ga-
gner ce match et d’éviter un nou-
veau piège à domicile, après 2 nuls
face à l’USMA et l’ESS. Certes, ce
sera une mission complexe face à
une formation décomplexée, mais
les Kabyles doivent sortir le grand
jeu pour s’imposer.
Le RCA d’abord, le CABBA
ensuite
A trop vouloir penser aux deux pro-
chains matchs, cela pourrait jouer
un mauvais tour à la JSK. C’est la
raison pour laquelle, l’entraîneur en
chef Azzedine Aït Djoudi et ses as-
sistants ont insisté auprès des
joueurs de ne penser qu’au match
de ce soir uniquement. Le RCA
d’abord, le CABBA ensuite. Aux
yeux de nombreux observateurs,
c’est le meilleur raisonnement à la
veille de cette 10e journée de cham-
pionnat. Le seul mot d’ordre est
d’éviter que la JSK trébuche à nou-
veau. En assurant les 3 points ce
soir, la JSK sera défnitivement re-
lancée.
A.A.
Le podium passe
par un succès
Q
uelques
heures avant
le coup d’en-
voi du
match face
au RCA, l’en-
traîneur en chef de la JSK
s’est exprimé sur l’impor-
tance des 3 points. Azze-
dine Aït Djoudi estime que
le rendez-vous de ce soir
est une occasion de se re-
placer et ainsi gagner des
places, dans l’espoir de re-
trouver le podium, après 3
matchs sans victoire.
«On respecte la
formation du RCA
qui fait une bonne
phase aller»
Dans un premier temps,
Aït Djoudi a parlé de l’ad-
versaire du jour : «Le RCA
est une équipe qui a réalisé
un très bon départ. Qua-
trième au classement, ce
n’est pas rien pour un nou-
veau promu. C’est la raison
pour laquelle j’estime que ce
club mérite le plus grand
respect qui soit. On ne les
prendra pas de haut. Bien
au contraire, il faudra les
prendre très au sérieux, car
c’est une équipe qui peut
nous poser beaucoup de
problèmes».
«Les 3 points ne
doivent pas nous
échapper»
Une fois de plus, Aït
Djoudi a souligné l’impor-
tance des 3 points. Il es-
time que «les 3 points ne
doivent pas nous échapper
cette fois-ci. Cela fait 3
matchs que nous sommes
sans succès en champion-
nat. Nous devons réappren-
dre à gagner. Si on parvient
à décrocher les 6 points face
au RCA et le CABBA, tout
sera relancé. Nous devons
donc profter des 2 matchs à
domicile».
«Le match de ce
soir, c’est celui des
joueurs»
Aït Djoudi ajoutera : «Ce
match, c’est celui des joueurs.
C’est à eux de prouver qu’ils
veulent changer les choses et
jouer les premiers rôles. Ils
sont conscients de la mission
qui les attend. Ils savent que
s’ils veulent retrouver le po-
dium, ils doivent gagner les 2
prochains matchs. J’espère
qu’on sera efcaces».
«J e ne le dirai
jamais assez, nous
développons du
beau jeu»
Une fois de plus, l’entraîneur
en chef de la JSK estime que
son équipe a beaucoup pro-
gressé dans le jeu même s’il
reste encore des choses à re-
voir. Il dira : «Je ne le dirai ja-
mais assez. Nous développons
du beau jeu depuis un mo-
ment, et c’est rassurant. Même
lorsqu’on perd des matchs, on
arrive à convaincre et domi-
ner nos adversaires. Nous de-
vons poursuivre sur ce rythme
et ne surtout pas baisser les
bras».
«J ’ai blâmé certains
joueurs, car je
n’étais pas satisfait
de leurs
prestations»
Comme nous l’avions
déjà annoncé, Azzedine
Aït Djoudi n’a pas été ten-
dre avec ses joueurs lors de
la séance de reprise des en-
traînements, après avoir
décelé beaucoup de la-
cunes dans le jeu face au
MCA. Chose que le coach
nous confrmera : «Efecti-
vement, j’ai blâmé certains
joueurs, car je n’ai pas été
satisfait de leur rendement
face au MCA. J’ai aussi de-
mandé à ne plus répéter ce
genre d’erreurs sur le ter-
rain. Par la suite, nous
avons enchaîné par la pré-
paration du rendez-vous
de ce samedi. J’ai senti mes
joueurs motivés. J’espère
que mon message a été
bien assimilé». Il ajoutera
encore : «C’est à eux main-
tenant de me prouver de
quoi ils sont capables.
Celui qui veut s’imposer
dans l’équipe, n’a qu’à sortir
le grand jeu sur le terrain.
J’essaye de donner à cha-
cun un minimum de
temps de jeu sans pour au-
tant trop chambouler l’os-
sature de l’équipe».
«Nous avons trouvé
les solutions de
rechange pour
pallier l’absence de
Belakhdar et
Sedkaoui»
En évoquant les absences de
Belakhdar et Sedkaoui, Aït
Djoudi était quelque peu
optimiste. Le coach nous a
fait savoir : «Bien évidem-
ment, j’aurais voulu bénéf-
cier des services de l’ensemble
de mes joueurs pour ce
match. Mais nous avons un
efectif étofé. Nous avons
trouvé les solutions de re-
change pour pallier l’absence
de Belakhdar et Sedkaoui.
Chacun aura la chance de
prouver ses qualités. Nous al-
lons essayer d’aligner les
meilleurs face au RCA».
«Les supporters
doivent être
prudents, car la J SK
est sous la menace
d’un huis clos»
Et comme mot de la fn, l’en-
traîneur de la JSK a tenu à
adresser un message aux
supporters en leur deman-
dant d’être vigilants, puisque
le club est sous la menace
d’un huis clos. Le coach
conclura : «J’espère bien évi-
demment que nos supporters
se déplaceront en masse ce
samedi au stade pour nous
soutenir, comme ç’a été le cas
depuis le début de saison. Je
leur demande toutefois d’être
très prudents et ne surtout
pas jeter de projectiles ni de
fumigènes, car le club est sous
la menace d’un huis clos. La
moindre erreur nous pénali-
sera à nouveau. Nous avons
besoin d’eux durant l’ensem-
ble de nos matchs».
M.L.
La direction
passera à l’action
pour Djediat
C
omme nous l’avions
annoncé dans notre
précédente édition,
l’entraîneur en chef
de la JSK, Azzedine
Aït Djoudi, songe sérieusement
aux services de l’actuel milieu de
terrain usmiste, Laâmouri Djediat.
L’intérêt de l’entraîneur de la JSK
pour Djediat date de plusieurs se-
maines. Toutefois, et comme nous
l’ont confé certains, il faudra at-
tendre quelque temps avant que
cela se concrétise. La raison est
que le milieu de terrain usmiste est
toujours sous contrat avec son
club jusqu’à la fn de la saison.
Quelles que soient les circons-
tances, il va falloir passer par le
bureau de Haddad pour pouvoir
s’attacher les services du joueur.
D’après la même source, la direc-
tion kabyle devrait charger un
émissaire dans les prochaines se-
maines pour aller discuter en privé
avec le président Rebbouh Had-
dad, afn d’évoquer le montant de
la lettre de libération du joueur.
Cette rencontre ne devrait être
qu’une simple formalité, puisque
le club de Soustara songe d’ores et
déjà à se passer des services de son
joueur.
Non convoqué ce soir
face à Aïn Fekroun
En attendant, rien ne va plus
pour Djediat. Pour preuve, c’est la
seconde fois de suite que le joueur
se trouve exclu de la liste des 18.
Djediat a une nouvelle fois été
écarté par Courbis pour le match
de ce soir face à Aïn Fekroun. Une
situation que le joueur n’arrive
plus à supporter. Aux yeux de
nombreux observateurs, un départ
chez les Kabyles arrangerait les
deux clubs. Chacun trouvera son
compte et tirera bénéfce de ce
transfert. Les Kabyles devraient
profter de la situation du joueur
pour le persuader de venir renfor-
cer les rangs de l’équipe cet hiver.
A.A.
La désignation
de Achouri
rassure les
Kabyles
Désormais, il ne faut plus se
focaliser sur la faiblesse de l’ar-
bitrage africain, suite à la piètre
prestation de l’arbitre zambien,
Sikazwe, lors du match Burkina
Faso-Algérie. Dernièrement,
les Algériens ont vu pire ! L’ar-
bitrage scandaleux de Farouk
Houasnia a fait la une de tous
les journaux. Ce dernier, qui a
privé la JSK de deux penalties
valables et l’ESS d’un but tout
fait, a été sévèrement sanc-
tionné par la commission de
discipline de la Ligue nationale.
Une semaine plus tard, la JSK a,
encore une fois, été privée d’un
penalty devant le MCA, sur
une main de l’arrière gauche
Zeghdane. Cela explique que le
club kabyle ait été malchanceux
ces derniers temps. Donc, la
désignation de Achouri pour le
match de ce soir face au RC
Arbaâ a rassuré plus d’un.
Selon les responsables de ce
club, ce dernier a toujours été
correct lorsqu’il arbitrait les
matchs de la JSK à Tizi Ouzou.
Donc, la balle est dans le camp
des joueurs, lesquels doivent
impérativement prendre le des-
sus sur leur adversaire du jour
et retrouver le haut du tableau,
avant de recevoir, la semaine
prochaine, le CABBA.
Aït Djoudi : «Ce soir, c’est
le match des joueurs»
Un émissaire sera chargé
de négocier avec Haddad

Ligue 1 Coup d’œi l
N° 2452 www.lebuteur.com
Samedi 2 novembre 2013
A
près un début de sai-
son réussi pour les
Canaris, les coéqui-
piers de Mohamed
Walid Benchérifa
n’ont plus gagné depuis le mach nul
concédé à l’extérieur devant l’ASO
(1-1). Les Jaune et Vert qui ont été
accrochés à domicile par l’Entente
de Sétif (1-1), une semaine plus
tard, ne pouvaient faire mieux que
d’enregistrer une nouvelle défaite
face au Mouloudia d’Alger (1-0). Et
pour apporter quelques change-
ments dans la composante, en pré-
vision du match de ce soir, face au
nouveau promu de la Ligue 1, le
RC Arbaâ, le premier responsable
de la barre technique compte mo-
difer légèrement son plan d’attaque
et donner une nouvelle chance à
d’autres éléments, comme le jeune
attaquant Youcef Chibane. Ce der-
nier, qui, jusqu’à présent, n’a été ti-
tularisé aucune fois, devrait
enregistrer ce soir sa première titu-
larisation aux côtés du meilleur bu-
teur de l’équipe, Albert Ebossé.
Cette rencontre sera l’occasion pour
l’ancien joueur de la JSM Chéraga
de prouver à tout le monde que la
JSK n’a pas eu tort de le recruter.
Autrement dit, il doit impérative-
ment donner satisfaction et gagner
le respect des supporters, lesquels
jugeront sa prestation.
Madi ou Beziouen,
Aït Djoudi hésite
toujours
Par ailleurs, nous avons appris que
l’ancien sélectionneur de l’équipe
olympique, Azzedine Aït Djoudi, hé-
site toujours entre Aïmen Madi et
Farid Beziouen. L’un des deux joueurs
sera, en efet, aligné aux côtés de Sid
Ahmed Aouedj. Rappelons que le
meneur de jeu, Aïmen Madi, auteur
de très belles prestations depuis l’en-
tame de la saison, est le mieux indi-
qué pour débuter le match.
S.D.
24 heures avant le
coup d’envoi de la 10
e
journée, nous avons
interrogé le jeune at-
taquant Youcef Chi-
bane pressenti
titulaire ce soir
contre le RCA. Sou-
vent incorporé en se-
conde période,
l’ancien joueur de la
J SM Chéraga s’est dit
capable d’honorer sa
première titularisa-
tion au cas où l’en-
traîneur compterait
sur ses services.
Comment préparez-
vous ce match face au
RC Arbâa ?
Nous avons repris
lundi les entraîne-
ments. Les joueurs se
donnent tous à fond.
La préparation se dé-
roule dans les meil-
leures conditions. On
attend avec impatience
le jour J pour essayer
de retrouver notre ef-
cacité et renouer avec
les victoires.
Avez-vous oublié la
dernière défaite
concédée devant le
MCA ?
Oui, nous avons com-
plètement oublié cet
échec, en ouvrant une
nouvelle page. Comme
je viens de le dire, on
est à 100% prêts pour
cette rencontre. Il faut
aller de l’avant, car le
championnat est en-
core long.
Ne pensez-vous pas
que vous êtes dans
l’obligation de gagner
pour retrouver le haut
du tableau, sachant
que vous êtes à la cin-
quième place ?
Tout à fait. Après les
trois derniers matchs
ratés, on est désormais
dos au mur. On doit
coûte que coûte pren-
dre le dessus sur le
RCA et remettre la JSK
sur les rails.
On parle de votre pre-
mière titularisation
dans ce match. Etes-
vous prêt à jouer
convenablement votre
rôle sur le terrain ?
Je ne sais pas encore si
je serai titulaire ou
non, du moment que
le dernier mot revient
à l’entraîneur. Ce que
je peux dire, c’est que
je suis prêt à cent pour
cent pour cette ren-
contre. J’essayerai de
donner le meilleur de
moi-même.
Entretien réalisé par
Saïd D.
La titularisation
de Chibane se confirme
Chibane : «Inscrire mon
premier but avec la J SK»
10
e
journée
JSK-RCA
Aujourdʼhui à 18h
Fellah :
«J e ferai tout
pour garder mes
buts clean»
Fellah, le portier du RCA, est
parmi ces éléments expérimen-
tés de l’équipe. Ce dernier s’est
frotté à cette équipe de la JSK
plus d’une fois
dans sa carrière et
il y a bien une
soirée qu’il vou-
drait bien efacer
en gardant ses
bois propres pour
ce rendez-vous :
«J’ai déjà eu l’oc-
casion de jouer
contre cette
équipe dans mes
diférents clubs.
J’ai déjà eu l’occa-
sion de la battre
et j’ai aussi
concédé quelques
buts face à elle.
Néanmoins, il y a
bien une rencon-
tre contre la JSK
que je n’oublierais
jamais, c’était lors de mon pas-
sage au MCO où on s’est fait éli-
miner en demi-fnale de la
coupe. Pour ce qui est du match
d’aujourd’hui, je ne voudrais pas
parler d’une revanche, mais je
ferais tout pour garder mes buts
clean.»
Bouchouk
de retour à Tizi
Actuellement au RCA, l’atta-
quant Bou-
chouk est
bien parti
pour pren-
dre part à
cette em-
poignade
face à la
JSK. Il ef-
fectuera
ainsi son
retour à Tizi Ouzou, une ville
qui l’accueille lors de son retour
du Golfe. Ce sera donc un
match spécial pour le joueur ré-
vélé au CAB face à ses anciens
coéquipiers.
«J e n’ai aucune
revanche à prendre»
Même si son départ de la JSK la
saison dernière ne s’est pas fait
dans la douceur, Bouchouk ne
compte nullement prendre sa
revanche sur son ancien club :
«Non, il ne s’agit pas d’une re-
vanche. Le football nous réserve
toujours des surprises. J’ai porté
les couleurs de la JSK par le
passé, aujourd’hui je défends
ceux de l’Arbâa. Demain,
j’ignore ce que l’avenir me ré-
serve. Donc, pour moi, j’ai un
match, je le gère comme il se
droit en mettant les sentiments
de côté.»
M’Changama
du voyage
Le meneur de jeu du RCA,
Youssouf M’Changama, a été du
voyage hier pour le déplace-
ment à Tizi. Il a créé une grosse
frayeur parmi les supporteurs
présents pour la dernière séance
d’entraînement à Smail-Mekh-
louf en manquant à l’appel.
Hannachi assiste à
l’inauguration du
Centre de loisirs
scientifiques de
Tizi Ouzou
A l’occasion de la célébration du
59
e
anniversaire du déclenche-
ment de la Révolution nationale,
le wali de Tizi Ouzou, Abdelka-
der Bouazghi, a inauguré, hier, le
nouveau Centre de loisirs scien-
tifques de Tizi Ouzou. En efet,
le président Hannachi, représen-
tant de la famille sportive locale,
a été invité à la cérémonie, à
l’instar des autres personnalités
sportives. Le premier responsa-
ble des Canaris a saisi cette occa-
sion pour s’entretenir avec le
premier magistrat de la wilaya,
en évoquant le nouveau stade de
50 000 places qui observe un
grand retard. Apparemment, le
chairman kabyle a eu des garan-
ties sur ce projet.
Il a remis des
cadeaux aux lauréats
Au cours de l’inauguration, le
boss a remis des cadeaux à plu-
sieurs lauréats sportifs spécialisés
dans diverses disciplines. D’après
lui, ce genre de centre permettra
l’émergence de nouveau talent.
«Ce centre est
intéressant pour
notre jeunesse»
Interrogé par nos soins à la fn de
la cérémonie, Hannachi estime
que ce genre de centre est inté-
ressant pour la jeunesse de la wi-
laya, qui pratique plusieurs
sports : «La wilaya de Tizi Ouzou
possède plusieurs talents et ce
genre de centre qui nous man-
quait. Ça permettra l’émergence
de nouveaux talents. On a décidé
de remettre des cadeaux à plu-
sieurs athlètes à l’occasion du 59
e
anniversaire du déclenchement de
la Révolution pour les motiver.»
«On doit gagner
face au RC Arbâa !»
Concernant le match de ce soir
qui opposera son équipe au RC
Arbâa, le président Hannachi
s’est montré intransigeant. Pour
lui, la JSK doit impérativement
renouer avec les victoires : «Les
joueurs ont repris les entraîne-
ments dans les meilleures condi-
tions possibles et sont tous prêts à
renouer avec les résultats pro-
bants. On doit profter de cette
rencontre pour remonter au clas-
sement avant d’accueillir, la se-
maine prochaine, le CABBA.»
La liste des 37 joueurs présélectionnés pour la rencontre
Algérie-Burkina Faso a été rendue hier
Benlameri n’y figure toujours pas !
L
e sélectionneur national, Vahid
Halilhodzic, a communiqué, hier
matin, la liste des 37 joueurs
présélectionnés pour la rencon-
tre Algérie-Burkina Faso, prévue
le 19 novembre prochain au stade Musta-
pha-Tchaker, à partir de 19h15. Celle-ci a
enregistré le retour de plusieurs joueurs, à
l’image de Saâd Tedjar et Abderrahmane
Hachoud ainsi qu’une première convoca-
tion à Aïssa Mandi. Malheureusement,
celui que les supporters algériens atten-
daient avec impatience n’a pas été retenu.
En effet, le défenseur de la J SK, Djamel
Benlameri, encore une fois, n’a pas été sé-
lectionné pour disputer cette rencontre.
Malgré ses belles prestations depuis l’en-
tame de la saison, le sélectionneur natio-
nal ne s’est même pas donné la peine de
convoquer l’ex-Nahdiste qui, de l’avis de
tous, mérite largement une chance de
prouver son talent. Pour preuve, le prési-
dent Hannachi, qui n’a jamais hésité à dire
la vérité, a déclaré récemment que la non-
convocation de son élément en EN est
inexplicable et que Djamel est l’un des
meilleurs joueurs de notre championnat.
Rappelons que la J SK sera représentée
par un seul joueur, le capitaine Ali Rial.
Quelle est la raison de
cette mise à l’écart ?
Il y a quelques jours, le défenseur Djamel
Benlameri a déclaré publiquement : «J e ne
comprends pas pourquoi je ne figure pas
dans la liste des joueurs de l’EN. J e pense
que je me donne tout le temps à fond et
que je mérite au moins d’avoir une chance.
D’ailleurs, je tiens à savoir les raisons de ma
mise à l’écart injustifiée. Si les gens croient
que j’ai été écarté du groupe à cause d’une
dispute avec Chaouchi, cela est complète-
ment faux.» Une déclaration qui n’a, appa-
remment, pas convaincu le Bosniaque,
lequel préfère d’autres joueurs à Djamel
Benlameri, le meilleur joueur de la J SK.
«J ’aurais aimé recevoir
une convocation»
Abattu de sa non-convocation chez les
Verts, lui qui affiche une éblouissante
forme depuis l’entame de la saison, le dé-
fenseur central, Djamel Benlameri, estime
qu’il doit travailler davantage et se
concentrer sur son équipe, laquelle joue
les premiers rôles cette saison : «Ma non-
convocation en Equipe nationale ne m’af-
fecte pas. J e vais continuer à travailler
durement pour mieux m’illustrer.»
S. D.

Ligue 1
Coup d’œi l
N° 2452 www.lebuteur.com
Samedi 2 novembre 2013
Coup d’œi l
N° 2452 www.lebuteur.com
Samedi 2 novembre 2013
Ligue 1
10
e
journée
Aujourdʼhui à 18h
CABBA-MCA
10
e
journée
CABBA-MCA
Aujourdʼhui à 18h
M
ême si le Mou-
loudia version
Geiger abor-
dera ce match
face au CABBA, le 21e du
nom, avec les faveurs du
pronostic dues à sa position
de dauphin, il n’en demeure
pas moins que les Vert et
Rouge ont très rarement
bien négocié leur virée dans
les Hauts Plateaux. Pas plus
tard que la saison dernière,
plus exactement le 11 mai,
le Mouloudia avait essuyé
une défaite sur le score de 2
à 0 à Bordj. Certes, l’équipe
locale a usé de tous les stra-
tagèmes pour s’imposer,
mais il faut reconnaître que
cette destination réussit ra-
rement aux Algérois. Même
durant la saison du septième
sacre (2009-2010), à la
deuxième journée, les Vert
et Rouge avaient été menés
au score par un but à zéro,
avant que le match ne soit
arrêté suite aux incidents
qui sont survenus durant la
partie. C’est simple, dans
l’histoire de leur confronta-
tion, le Mouloudia n’est par-
venu qu’une seule fois à
battre le CABBA dans son
propre stade, la saison 2005-
2006. Juste après le limo-
geage de Robert Nouzaret,
Nourredine Saâdi a été dési-
gné pour lui succéder. Un
challenge que ce dernier re-
lèvera avec brio, puisque le
technicien reste, à ce jour, le
seul à avoir battu les Bord-
jiens dans leur fef, sur le
score de 2 à 1.
Braham Chaouch
et Badache, les
derniers bourreaux
des Bordjiens
Deux joueurs ont été les
grands artisans dans la seule
victoire décrochée à ce jour
en terres bordjiennes. Il
s’agit de Karim Braham
Chaouch et Mohamed Ba-
dache, qui ont inscrit les
deux buts, alors que le score
était en faveur des locaux.
Merouane Abdouni avait été
ce jour-là l’homme du
match par excellence, en re-
poussant un penalty dans le
temps additionnel, plus
exactement à la 97’ de jeu,
ce qui a permis à son équipe
de revenir avec les trois
points de la victoire.
Huit victoires
chacune
Dans l’histoire des deux
clubs, le match de ce soir
constitue le 21e face-à-face.
Aussi bizarre que cela puisse
paraître, les deux forma-
tions sont à égalité de résul-
tats, huit victoires pour
chaque camp. Quatre ren-
contres ont été sanctionnées
par le partage des points.
Cette statistique traduit par-
faitement la suprématie de
chaque équipe qui reçoit,
car les Bordjiens restent sur
sept échecs dans la capitale.
En août 2009, le
match a été arrêté
à la 72’
Lors de la saison du sep-
tième sacre, 2009-2010, le
Mouloudia s’était déplacé à
Bordj Bou-Arréridj pour y
afronter le Chabab local
avec la ferme détermination
de s’imposer. Mais ce soir
du 14 août 2009, le match
n’ira pas à son terme. Après
l’ouverture du score par Za-
zoua, des incidents se sont
produits à la 72’ de jeu entre
les 22 acteurs et les suppor-
ters, lesquels incitèrent l’ar-
bitre de la rencontre,
Boumaza, à mettre fn aux
débats, par mesure de sécu-
rité. La commission de dis-
cipline de la Ligue nationale
prendra des mesures radi-
cales, en défalquant chaque
formation de trois points.
C’est dire que ces deux clubs
se sont souvent heurtés, ce
qui caractérise les duels des
deux équipes.
T. Che
2006, date de la seule victoire du Doyen à Bordj
Les Algérois veulent mettre fin
à l’hégémonie des Bordjiens
Devenu le digne
successeur de Fawzi
Chaouchi, Houari
Djemili est coté au fil
des matches comme
l’un des maillons
forts de cette équipe
mouloudéenne. Face
au CABBA, Djemili
tâchera de jouer son
rôle pour permettre à
son équipe de revenir
avec les trois points de
Bordj.
On imagine que vous devez
être sous pression à
quelques heures de ce dé-
placement à Bordj,
n’est-ce pas ?
Nous sommes tous
concentrés sur notre
sujet. Nous savons
que ça va être très
difcile face à une
équipe redouta-
ble chez elle.
Il faudra se
méfer de cette
équipe du
CABBA qui af-
fectionne les
grands rendez-
vous, l’USMA et
l’ASO en savent
quelque chose.
Toutefois, cette soli-
dité afchée par le
CABBA à l’extérieur
tranche avec une grosse fé-
brilité à domicile, car votre
adversaire n’a toujours
pas gagné le moindre
match chez lui…
Raison de plus pour se
méfer. Nous sommes
tous avertis, car cette
équipe est composée de
bons joueurs capables de
faire la diférence à n’im-
porte quel moment. Si on
veut les faire douter, nous
devons impérativement
marquer en début de
rencontre, comme nous
l’avons si bien fait face au
RCA et la JSK.
Très performant ces
derniers matches, on
attend beaucoup de
vous ce week-end. De
quoi vous mettre une
pression supplé-
men-
taire…
L a
pression, on va la subir tous et pas uniquement
Djemili. Mais il est certain que je ferai tout pour
garder la cage vierge.
Vous gardez un très mauvais souvenir de
votre dernier match dans ce même stade…
Efectivement, car nous avons vécu là bas l’en-
fer. C’est face au CABBA que j’ai encaissé mes
deux premiers buts sous les couleurs du Mou-
loudia. Et j’avoue que j’ai été fautif sur le premier.
Mais sans cela, on aurait perdu ce match sinon
on ne serait pas sortis du stade.
Vous avez même disputé le match aller à Bo-
loghine…
J’ai pris part à la seconde mi-temps, après le
forfait de Chaouchi. Nous étions alors sur un
score d’un but partout qui sanctionnera d’ailleurs
les débats.
Face à une équipe qui doute, c’est l’occasion
ou jamais de réussir un coup d’éclat face à
un adversaire qui ne réussit pas du tout au
Doyen…
Nous devons, dès le coup d’envoi, afcher
notre envie de gagner. Nous devons aller vers
l’avant pour mettre la pression et faire douter
notre adversaire. Pour nous, l’équation est toute
simple : pas question que le CABBA provoque le
déclic face à nous. On s’est tellement battus pour
revenir dans la course au titre et sortir de cette
crise qu’on ne va pas se laisser faire aussi facile-
ment.
Avec les absences de Gherbi, Ghazi et Me-
tref, c’est une équipe amoindrie qui se pré-
sentera à Bordj…
Nous avons un groupe de vingt-quatre élé-
ments. A partir de là, chacun est capable d’assu-
rer l’intérim. Je suis convaincu que ceux qui
seront sur la pelouse sauront s’acquitter conve-
nablement de leur mission.
Entretien réalisé par
Tarek-Che
Dernier
réglage à l’ISTS
avant le jour J
C’est sous un froidglacial que les
joueurs du Mouloudia se sont entraînés,
hier matin, au stade de l’ISTS. Refusant
de dévoiler ses cartes comme à son habi-
tude, Alain Geiger a concocté une séance lé-
gère à ses troupes qui lui a permis d’apporter
les derniers réglages. Le coach mouloudéen a
travaillé avec ses attaquants, en les mettant à
rude épreuve, tandis que Mihoubi s’est consa-
cré aux défenseurs et aux milieux de terrain.
La relance et le travail devant les buts ont
été les maîtres-mots de cette séance. A
l’exception de Farès Bouzidi, tous les
présents étaient du voyage à Sétif en
fin d’après-midi.
Daoud : «J e
n’attends qu’un signe
du coach»
En l’absence de Metref, Ghazi et Moumen,
Farid Daoud constitue la seule solution de re-
change au milieu de terrain. Le natif de Beni Ze-
menzer, qui attend avec impatience de fêter sa
première titularisation, espère que Geiger lui donnera
la chancedemontrer cequ’il a dans leventre. Convoité
par laJ SKqui veut l’enrôler aumoisdedécembre, Daoud
pourrait jouer l’une de ses dernières cartes face au
CABBA. Aproposdecerendez-vousfaceàBordj, ledemi-
défensif s’est montré optimiste : «Depuis le début de la
saison, je travaille d’arrache-pied pour glaner un certain
volume de jeu. Sans rechigner à la tâche, je bosse très
dur pour gagner la confiance du staff technique. Face
auCABBA, jen’attendsqu’unsigneducoachpour aller
au charbon. I l est certain que ce match est capital
pour nous dans la course au titre, et nous devons
mettre tout en œuvre pour revenir avec un bon
résultat de Bordj Bou-Arréridj où il n’est ja-
mais facile de s’imposer, pour des raisons
extra-sportives.» I l faisait allusion à
cette agression dont son équipe a
été victime la saison passée.
T. Che
Djemili : «Pas question que le CABBA
provoque le déclic ce samedi»
H
achoud ayant réussi de bonnes
performances avec son équipe,
le sélectionneur n'a pas man-
qué de le retenir dans la liste
élargie qu’il a établie en prévision du
match retour face au Burkina Faso. Figu-
rer dans cette liste de trente-sept joueurs,
constitue tout simplement une juste ré-
compense pour le latéral droit du Mou-
loudia, ce qui l’encouragera sans aucun
doute à fournir plus d’eforts à l’avenir et
retrouver la plénitude de ses moyens, lui
qui a réussi une saison exceptionnelle
lorsqu’il portait les couleurs de l'En-
tente de Sétif. Bien que ses
chances d’être retenu pour le
match décisif soient mi-
nimes, du fait qu’il y a des
joueurs dans son poste
qui sont en aussi grande
forme, à l’image de Aïssa
Mandi, le sociétaire de
Reims, le fait qu’il re-
trouve l’EN dans cette
liste élargie est déjà une
bonne chose, notamment
sur le plan moral, car il
vient de prendre une re-
vanche sur le sort. En efet,
tout a commencé lorsque
Hachoud a quitté l’ESS avec
qui il a gagné le doublé pour
atterrir au Mouloudia contre
une mensualité exceptionnelle
de 300 millions de centimes. Ce
dernier qui n’a pu s’adapter im-
médiatement à sa nouvelle
équipe, a fni par perdre sa place
en sélection, et même par être relégué
sur le banc au Mouloudia. Ainsi, Ha-
choud a passé des moment très difciles,
et il s’est fxé un retour en EN comme
objectif, misant ainsi sur un retour en
forme avec son équipe. Ayant efectué
une bonne préparation, Hachoud a fni
en l’espace de neuf journées de cham-
pionnat par devenir le buteur du Mou-
loudia avec cinq réalisations, faisant
surtout parler son pied droit magique.
Il a été félicité par son coach et
ses coéquipiers
Maintenant qu’il fgure sur la liste élar-
gie de Vahid Halilhodzic, cela représente
un nouveau déf pour Hachoud, car s’il
continue sur cette lancée, il fnira sans
aucun doute par postuler à une place en
sélection à l’avenir. Ayant appris la nou-
velle, Hachoud, qui était aux anges, a été
félicité par ses coéquipiers et son coach,
qui l’ont encouragé. Geiger avait même
ce pressentiment que Hachoud allait réa-
liser une bonne saison sous sa coupe, lui
qui connaît bien ses qualités. Maintenant
qu’il est en confance, il faut s’attendre à
ce que Hachoud continue à monter en
fèche, lui qui est actuellement le seul
joueur du Mouloudia en sélection, ce qui
représente une ferté pour lui, car un
grand club comme le Mouloudia doit
toujours fournir des joueurs à l’EN, ce
que les pensionnaires de Cheraga sou-
haitent à l’avenir.
K.M.
Vous fgurez sur la liste élargie des
joueurs établis par l’entraîneur na-
tional enprévisiondumatch re-
tour face au Burkina-Faso,
comment avez-vous accueilli ce re-
tour ensélection?
Je ne vous cache pas que je
suis très heureux que mon
nomfgure sur cette liste et je
souhaite aussi être retenu
dans la liste des joueurs qui se-
ront convoqués pour ce match.
Je vous ai déjà afrmé que
Halilhodzic n’a jamais lésé
un joueur, car il convoque
toujours les éléments qui
sont en forme. Maintenant
je dois travailler davantage
et réaliser de meilleures
performances pour être
toujours à la hauteur et
confrmer que je mérite
mon retour en sélection.
Est-ce que vous vous at-
tendiez à être de retour
ensélection?
Je pense être en forme
cette saison et il n’y a pas un
joueur qui ne souhaite pas
défendre les couleurs natio-
nales. J’ai travaillé dur pour
réussir avec mon équipe et retrou-
ver l’EN, et j’attendais à ce qu’on pense à
moi en sélection, je remercie Halilhodzic
pour la confance qu’il a placée en ma per-
sonne. Je souhaite qu’on se qualife pour la
Coupe du monde, car cela est le rêve de
tous les Algériens et il est très important
que nous marquions notre présence au
mondial pour la deuxième fois.
Cela coïncide avec la rencontre que
vous allez jouer face au CABBA…
La nouvelle m’a vraiment motivé avant
cette rencontre et nous allons tout faire
pour revenir avec les trois points de la vic-
toire. C’est un match très important pour
nous dans la mesure où on reprendra la
tête du classement en cas d’échec du lea-
der. Le match sera difcile et je ne vous
cache pas que le CABBAne mérite pas la
place qu’il occupe au classement car il
s’agit d’une bonne équipe.
Cette rencontre sera particulière et
vous risquez de subir les hostilités des
supporters…
J’ai déjà joué face au CABBAlorsque je
portais les couleurs de l’ESS et même si les
supporters me prennent pour cible, c’est
juste pour me perturber avant le match,
mais sans pour autant m’en vouloir réelle-
ment. Je vais donc essayer de me concen-
trer sur mon sujet pour donner ce qu’on
attend de moi, afn qu’on puisse réaliser la
victoire.
Propos recueillis par K. M.
A l’occasion de la dernière séance
d’entraînement avant le départ de
l’équipe pour Sétif où l’équipe élira
domicile, avant de rallier la ville de
Bordj Bou Arréridj, le jour de la ren-
contre, l’entraîneur du Mouloudia
s’est adressé à ses joueurs en afchant
clairement ses ambitions, exigeant
d'eux tout simplement la victoire. Ce
dernier sait que son équipe s’est libé-
rée et que ses joueurs vont afronter
une équipe du CABBA en perte de
vitesse et qui abordera cette rencon-
tre avec la peur au ventre. Une situa-
tion qui pourra profter aux
coéquipiers de Kacem Mehdi pour
réaliser leur deuxième succès de la
saison en déplacement. «On s’est bien
préparés pour ce match et vous avez
les moyens de le gagner. Ne vous at-
tendez pas à ce que votre mission soit
facile, car le CABBA va essayer de
réagir. Si vous êtes concentrés, je suis
confant quant à gagner ce match, je
veux donc la victoire et la 1re place,
car on pourra profter d’un éventuel
faux pas du CSC et de l’ESS», aurait
dit Geiger à ses joueurs, qui leur ex-
plique qu'il n’est pas en train de leur
mettre la pression, mais seulement
leur inculquer cette culture de la vic-
toire, même en dehors de leurs
bases.
« Les attaquants
doivent se réveiller »
Tout en encourageant ses joueurs,
Geiger n’a pas manqué de secouer
ses attaquants afn qu’ils fassent
preuve de réalisme devant les buts,
car depuis le match face au CRB,
seul Yahia Cherif a réussi à marquer
face à la JSK. Si on tient compte que
face à cette même équipe du Chabab
c’est le milieu de terrain Kacem
Mehdi qui a ouvert la marque avant
que Hachoud ne donne l’avantage au
Mouloudia, les attaquants n’ont
inscrit qu’un seul but en six
matchs, ce qui re-
présente un très
faible taux de
réussite pour
des joueurs qui
sont payés pas
moins de deux
cent millions
par mois. Sa-
chant que le
MCA ne
pourra comp-
ter à chaque fois
sur la réussite de
Hachoud. Geiger s’est
adressé donc à ses atta-
quants : «Je veux une
meilleure concentration
des attaquants et il faut
que vous ayez confance
en vous. Les attaquants
doivent répondre à leurs
détracteurs sur le ter-
rain, à commencer par ce
match face au CABBA,
car si vous parvenez à
vous libérer vous allez re-
trouver toute votre efca-
cité». Le technicien
suisse a veillé donc à
préparer ses joueurs
aussi sur le plan
psychologique en
les secouant de
manière indi-
recte, car si
Djalit, Yachir
et Bou-
guèche re-
trouvent le
sens du
but, il est
certain que
le Moulou-
dia fera
mal pour
le reste
du par-
cours.
K.M.
Hachoud dans la liste
élargie de Halilhodzic
«Halilhodzic n’a jamais
lésé un joueur et cette
convocation me motive
avant le match du CABBA»
«J e veux la victoire
et la 1
re
place»
Geiger
Le Mouloudia retrouve
Necib
La confrontation qui mettra aux prises aujourd’hui
le MCA avec le CABBA sera officiée par Arab qui a été
désignépour lapremièrefois delasaisonpour diriger une
rencontredu vieuxclub algérois. LeMouloudia retrouvera tou-
tefois Necib qui sera le quatrième arbitre lors de ce rendez-vous, lui qui a été ac-
cuséd’avoir offert lavictoireàl’USMAlors duderby. Toutefois, les responsables du
MCAn’ont en aucun cas contestécettedésignation, mêmes’ils en veulent àNecib
qui n’aura pas un rôle majeur dans ce match.
Toutes les conditions sont réunies pour une
victoire du Doyen
Les responsables du MCA croient dur comme fer en la victoire de leur équipe à
Bordj Bou Arréridj et ce, pour plusieurs raisons. En plus de la prime alléchante qui
pourra aller au-delà des 20 millions de centimes et qui constitue une grande mo-
tivation pour n’importe quel joueur, le CABBAn’a gagné aucune rencontre sur ses
bases depuis l’entame du championnat, ce qui mettra plus de pression sur les
Bordjis, contrairement aux joueurs du Mouloudia qui se sont libérés sur le plan
moral. Le fait que les Criquets n’affluent plus en grand nombre au stade du 20-
Août, cela constitue aussi un avantage pour les camarades de Yachir.
Geiger a essayé plusieurs variantes
L’absence de Ghazi, Metref et Gherbi à ajouter celle de Moumen qui est sus-
pendu par la direction du club jusqu'à nouvel ordre a compliqué la tâche de Gei-
ger pour composer son milieu du terrain. Ce dernier a essayé plusieurs variantes
à l’entraînement et pourra bien faire monter Aksas d’un cran pour épauler Djegh-
bala dans sa tâche, puisque l’ex-Belouizdadi a déjà évolué dans ce poste par le
passé.
K. M.
Comme prévu, le
CSA/MCA tiendra au-
jourd’hui son AGEX à l’hô-
tel Mouflon d’Or. Invité à la
radio, le président Amar
Brahmia s’est exprimé sur
ce sujet et estime que le
club sportif amateur a es-
sayé d’ouvrir le dialogue
avec la SSPA/MCA, mais la
société commerciale a fait
la sourde oreille. De cela,
le président du CSA/MCA
estime qu’il ne reste autre
possibilité que de recourir
au retrait du sigle MCA en
faisant appel à l’AGqui est
souveraine.
Il a discuté avec
Raouraoua au sujet de
la réussite du
professionnalisme
Lors de son intervention
sur les ondes de la radio,
Amar Barhmia a confié
qu’il a eu une discussion
avec le président de la FAF,
Mohamed Raouraoua, à
travers laquelle le premier
responsable du football al-
gérien a réitéré son enga-
gement à faire réussir le
professionnalisme. Le pré-
sident du CSA/MCA estime
que c’est vraiment dom-
mage d’en arriver à cette
situation et affirme qu’au
Mouloudia il y a des
hommes qui sont capables
de ramener les moyens
pour que le club réussisse.
K. M.
La conférence
de presse reportée
à lundi
Hier matin, d’anciens actionnaires de
la SSPA/MCA dont Amrous, Aouf et Bou-
heraoua devaient animer un point de presse
à l’hôtel Sveltess à Chéraga, pour s’étaler sur
plusieurs volets, dont la vente des actions de la
SSPA/MCA à la Sonatrach qui a eu lieu l’année
dernière. Toutefois la conférence de presse a
été reportée pour des raisons organisation-
nelles et elle aura lieu ce lundi à l’hôtel Hil-
ton à 10h du matin. Une source digne de
foi nous a confé que les conférenciers
vont faire certaines révélations et af-
frment que la vente des actions
s’est déroulée en toute léga-
lité.
Pensée
Cela fait exac-
tement 4 ans
que nous
avons perdu
notre père et
grand-père, Me-
brek Ahmed. En
cette doulou-
reuse occasion,
son fils Rachid
demande à tous ceux qui lʼont
connu, aimé et admiré dʼavoir
une pieuse pensée à sa mé-
moire. Que Dieu lʼaccueille en
Son Vaste Paradis. A Dieu nous
appartenons et à Lui nous re-
tournons.
La décision finale sera prise lors de l’AGEX
Brahmia décide de retirer
aujourd’hui le sigle MCA
Il reste sur une
invincibilité de 250’
Le gardien de but, Houari Djemili,
reste sur une série de deux matchs sans
prendre la moindre banderille. Face au
RCA et la JSK, le dernier rempart moulou-
déen avait préservé sa cage vierge. Djemili s’est
même permis le luxe de repousser le penalty de
Harrouche contre le RCA, à Bologhine. 180’ d’in-
vincibilité viennent s’ajouter aux 70’ contre l’En-
tente de Sétif, puisque le gardien a pris deux
buts lors des vingt premières minutes de la
partie. Au total, Djemili enregistre 270’ sans
prendre de but, ce qui est une très belle
performance, notamment pour une
équipe qui avait tendance à encais-
ser à chaque rendez-vous.
08
Ligue 1
Coup d’œi l
N° 2452 www.lebuteur.com
Samedi 2 novembre 2013
L
a formation bordjienne
sera dès ce soir à la croi-
sée des chemins face au
MCA qui ne se déplacera
certainement pas en tou-
riste, vu sa position au
classement. En efet, les Bordjiens qui
sont à la recherche de leur premier
succès depuis l’entame de la saison
auront le dos au mur puisque cette
confrontation est décisive à plus d’un
titre. Intervenant à la suite de 3 dé-
faites successives qui ont laissé le
doute s’installer parmi le groupe et
surtout plongé l’équipe dans les pro-
fondeurs de la hiérarchie, ce rendez-
vous contre le Mouloudia revêt une
importance capitale. En cas de vic-
toire, il permettra aux coéquipiers de
Bendahmane de prendre leurs dis-
tances momentanément vis-à-vis de
la zone de turbulences. Dans le cas
contraire, le CABBA se mettra dans la
peau d’un potentiel relégable et c’est
pour cette raison que le succès de-
vient impératif.
M. B.
10
e
journée
CSC-CRB
Aujourdʼhui à 16h
Prime spéciale

Afn de motiver ses
joueurs, l’administra-
tion a mis une prime assez
conséquente en jeu dont la te-
neur n’a pas été divulguée.
Selon certaines indiscrétions,
elle atteindrait les 10 millions
de centimes en plus d’une TV
smart oferte par une marque
locale d’une valeur de 6 mil-
lions en cas de succès bien sûr.
Auparavant, Chebira sur ces
mêmes colonnes avait déclaré
qu’ils n’avaient pas besoin de
motivation supplémentaire
pour battre le Mouloudia.
Néanmoins, cela représente
quand même un beau pactole
pour leur permettre d’arra-
cher les 3 précieux points face
à un adversaire qui se dépla-
cera en conquérant.
Tout est
rentré
dans l’ordre
pour lui

Djerrar,
qui a été ren-
voyé de la séance
d’entraînement du
mardi pour un
comportement jugé
indécent par son
coach, a repris le
jour suivant non
sans avoir demandé
des excuses. L’inci-
dent sur lequel il n’a
pas voulu revenir
est clos.
C’
est dans un stade de
Hamlaoui bien co-
loré que le CSC va
accueillir ce soir le
CRB pour le
compte de la 10
e
journée, un rendez-vous traditionnel
entre deux grands clubs qui se connaissent fort
bien. Leurs confrontations créent généralement
une ambiance joyeuse avec du beau spectacle. Les
deux équipes ont réussi jusque-là quatre victoire
chacune en ce début de saison. Leur objectif est
diférent ce soir au coup d’envoi. Côté constanti-
nois, on commence à rêver de ce titre honorifque
de champion d’hiver, un succès bénéfque et pour
le moral et pour l’image du club. Le champion de
la phase aller est une consécration que le CSC n’a
jamais réussie par le passé. En cas de victoire, il y
aura peut-être le fauteuil du leader comme ré-
compense pour le CSC. Jouer à fond et essayer
d’engranger encore les trois points est la meilleure
chose à faire pour passer une semaine paisible au
sommet du tableau. L’enjeu vaut bien le coup. De
son côté, le CRB se déplacera à la ville des Ponts
avec la ferme intention de rester sur la bonne dy-
namique des résultats et confrmer le succès
réussi la semaine passée face à l’USMH.
Rester implacable
une 26
e
fois
Les coéquipiers de Maïza se sont bien entraînés
tout au long de la semaine pour le match de cet
après-midi. On est loin des conditions de prépa-
ration du match de l’ESS, la pression est tombée
d’un cran. Le Chabab n’est pas l’Entente, la troupe
à Garzitto ne ressent presque pas ce stress
d’avant-match. La nouveauté cette semaine, point
de décla-
ration de ses
joueurs à la presse
sur le fameux record d’in-
vincibilité du CSC qui, rappe-
lons-le, est de 25 matchs. Gamondi
aurait-il donné une instruction dans ce
sens ? Cela semble bien le cas. Les Belouizda-
dis sont venus sur la pointe des pieds. Les Clu-
bistes, eux, doivent rester vigilants. Une seule
certitude, les copains de Houri veulent encore
rester implacables et cherchent bien à faire grim-
per encore leur record à 26 matchs sans défaite et
pourquoi pas à une année entière. Un exploit qui
fait rêver les milliers de Sanafr.
Zerdab, Bahloul, Benattia et
Boucherit forfaits
L’efectif constantinois sera encore une fois
amoindri ce soir de quatre éléments. Parmi ce
groupe, fgurent les noms de trois joueurs habi-
tuellement titulaires qui sont Zerdab, Bahloul et
Boucherit. Pour les deux premiers, ce sont des
pépins physiques qui sont à l’origine de leur ab-
sence pour le rendez- vous de cet après-midi,
alors que Boucherit est tout simplement sus-
pendu pour cumul de cartons jaunes ; il sera rem-
placé par le Camerounais Gil N’gomo. Enfn, le
quatrième
qui a déclaré
forfait est Majid Be-
nattia. Ce dernier ne
cesse de se blesser et rechuter
chaque semaine. Cette situation le
déçoit car ces blessures répétitives l’ont
privé jusqu'à présent de dix matchs.
Revoilà Boulhabib !
Selon les dernières nouvelles, le directeur spor-
tif Mohamed Boulhabib, actuellement en grève,
aurait obtenu gain de cause dans son afaire judi-
ciaire dans l’afaire qui concerne la vente des bil-
lets truqués. Cela a réjoui Boulhabib qui en plus
de cela a rencontré précédemment les responsa-
bles de Tassili à Alger. Evidemment, l’objectif de
cette réunion avec l’actionnaire
majoritaire est de parler de tout ce
qui concerne les problèmes fnan-
ciers que traversent le CSC dans
sa vie quotidienne. Apparem-
ment, Boulhabib aurait reçu des
garanties solides de la part de
TAL qui a promis de prendre en
charge tous les soucis du club et
qu’il reste toujours derrière
l’équipe quelle que ce soit sa situa-
tion. Avant-hier, Boulhabib est
rentré à Constantine, il a tenu à
assister à la séance d’entraînement
matinale, il a parlé aussi aux
joueurs et au staf technique, his-
toire de rassurer tout le collectif
sur son argent et tous les sujets
qui préoccupent les joueurs et les
entraîneurs. Cela a apporté plus
de calme et de tranquillité chez les
joueurs qui n’ont qu’à se concen-
trer sur leur sujet ce soir face au
CRB et ne penser qu’à ofrir aux
Sanafr une délicieuse victoire.
Le public
viendra en masse
Dans les rues qui regorgent de
Sanafr, on s’est préparé comme il
se doit pour faire une grande fête
ce soir aux tribunes du stade de
Hamlaoui. Tifos et pancartes aux
couleurs du club ont été préparés
pour le rendez-vous de ce soir. Le
CSC aura son grand 12e homme
à ses côtés et on s’attend à un
stade bien rempli qui nous rappel-
lera les grands matchs et leurs ambiances gran-
dioses de l’an passé qui ont marqué même Roger
Lemerre.
Abdou H.
Continuer à cartonner
10
e
journée
CABBA-MCA
Aujourdʼhui à 18h
D]errar «La vlcIolre esI lmgéraIlve»
A la croisée des chemins
De retour de suspen-
sion, Adel Djerrar ne
veut pas rater l’occa-
sion de participer au
premier succès de son
équipe à domicile Il
estime néanmoins
que cette mission ne
s’annonce guère aisée
face à une équipe qui
a le vent en poupe ac-
tuellement.
Dans quelle ambiance
s’est déroulée la prépara-
tion du rendez-vous de ce
samedi après la série de
défaites ?
Pour garder toute sa
concentration en champion-
nat puisque les matchs se
suivent, il faut à chaque fois
tourner la page tout en rete-
nant la leçon. Nous avons
vécu un passage à vide qui
nous a coûté beaucoup de
points aussi bien à domicile
qu’à l’extérieur, par consé-
quent nous sommes tenus à
rompre avec la mauvaise
série dès ce samedi.
Justement appréhendez-
vous ce rendez-vous ?
Nous n’avons pas un autre
choix que de prendre les 3
points. Après les 3 défaites
successivement, nous avons
chuté de manière spectacu-
laire au classement. Nous
n’avons plus droit à l’erreur,
surtout que le match se dé-
roule sur notre terrain. La
victoire est impérative, il n’y
a rien à dire là-dessus.
Seulement, il faut tenir
compte de la valeur de
l’adversaire sachant que le
MCA ne se déplacera cer-
tainement pas pour de la
simple fguration…
Absolument, et ça nous le
savons mieux que qui-
conque. Le Mouloudia est
classé en haut de la hiérar-
chie et c’est une raison de
plus pour le prendre très au
sérieux. Dans notre situa-
tion, la carte de visite de l’ad-
versaire importe peu, notre
objectif reste les 3 points
même en l’absence de la ma-
nière.
En ce qui vous concerne,
vous ferez probablement
votre retour au milieu du
terrain et il y aura aussi
celui de Maâmeri et Che-
bira en défense. Pensez-
vous que cet apport fera
pencher la balance du côté
de votre équipe ?
On l’espère en tout cas,
même ceux qui nous ont
remplacés ont donné le meil-
leur d’eux-mêmes contre le
MCO mais la réussite n’était
pas de leur côté.
Qu’avez-vous à dire aux
supporters qui ont très
mal accepté les dernières
défaites ?
Nous comprenons parfai-
tement leur attitude et ils ont
le droit de signifer leur mé-
contentement. La balle est
dans notre camp pour leur
rendre le sourire. La meil-
leure façon de se faire par-
donner les derniers faux pas
est de gagner contre le Mou-
loudia. Je leur demande
d’être nombreux pour nous
soutenir ce samedi et ils ne
seront pas déçus.
Entretien réalisé par A. B.

Ligue 1
Coup d’œi l
N° 2452 www.lebuteur.com
Samedi 2 novembre 2013
Pour commencer, quel est l’état
d’esprit, quelques heures avant la
rencontre ?
Nous avons vécu une semaine plu-
tôt tranquille sur le plan de la pré-
paration, ce qui fait que nous avons
gardé le même état d’esprit que lors
du dernier match en championnat.
D’autant plus que récupérer
quelques joueurs blessés à quelques
heures de la rencontre est rassurant.
C’est une rencontre qui s’annonce
très délicate, n’est-ce-pas ?
Oui, certainement. Cette formation
du CSC est très coriace comme
nous avons pu le constater la se-
maine dernière face à l’ESS. Néan-
moins, comme je vous l’ai dit, nous
allons nous déplacer avec un bon
moral, en espérant que cette ren-
contre nous permettra de renouer
avec les bons résultats à l’extérieur.
A votre avis, le CRB, en dépit de
ses absences, a-t-il les atouts pour
faire tomber une équipe comme le
CSC ?
Je n’en doute pas. Malgré la dif-
culté de la tâche, je nous vois bien
être à la hauteur de ce nouveau
challenge en championnat. Nous
avons un efectif riche capable de
pallier certaines absences.
Il serait peut-être tôt pour parler
de match décisif, mais en cas de
bon résultat vous allez grappiller
quelques places en championnat,
et le contraire vous enfoncerait
dans le bas de tableau…
Après 9 matchs de ce nouvel exer-
cice, nous sommes forcés de
constater que cette saison, le cham-
pionnat sera très serré. Nous
sommes à 5 points du leader et avec
le même nombre de points du pre-
mier relégable. A mon avis; cette
confrontation du CSC sera un vi-
rage à ne pas rater, cela nous per-
mettra de nous accrocher à la tête
du peloton.
En fn de compte, ce début raté en
championnat n’a pas eu de lourdes
conséquences…
Oui, compte tenu de la situation.
Mais il faut savoir aussi que si
nous avions gagné au moins un
match lors de cette série de
défaites consécutives en
début de saison, nous se-
rions aujourd’hui en
passe de jouer la tête du
championnat, peut-
être. Il faut aussi sa-
luer le retour en
force du groupe,
car nous ne
sommes pas
restés les
bras
croisés,
après cette
mauvaise passe.
C’est ce qui nous a
permis d’amortir le choc.
Revenons à vous maintenant.
Nous nous attendons à ce que le
coach vous aligne comme titulaire
cette semaine. Vous sentez-vous
prêt à tenir votre place ?
Je l’ai toujours été. Tout comme
mes coéquipiers, je suis conscient
de la tâche qui m’attend. Si le coach
décide de me faire encore une fois
confance, je ferais tout pour ne pas
le décevoir.
Entretien réalisé par
Lamine Amimi
L’
attaquant du CRB, Me-
rouane Dehar, a vécu une
semaine plutôt délicate.
Victime d’une infammation au
niveau du talon, ce dernier a
passé son temps à l’infrmerie du
club. Il n’a rejoint la préparation
qu’à deux jours du rendez-
vous. Or, après cette première
surprise, de l’avoir mis sur la
liste des 18 concernés face au
CSC, Gamondi pourrait nous
surprendre encore une fois,
en alignant le joueur dans le
onze entrant pour cette
confrontation. En efet, avec
la suspension de Bourekba, le
technicien argentin est très li-
mité dans ses choix, c’est pour-
quoi il n’a d’autre option que
d’aligner Dehar comme second
attaquant.
Dehar : «Les
examens ont montré
que je pourrais tenir»
A quelques heures du départ, nous
avons pu contacter le joueur par té-
léphone pour s’enquérir de son état
de santé. Dehar nous dira : «Depuis
que j’ai repris la préparation (mer-
credi, Ndlr), je sens que mon état
s’améliore. C’est le genre de blessures
qui vous gêne beaucoup durant une
rencontre, mais les examens ont
montré que je pourrais tenir ma
place dans l’équipe en espérant que je
sois dans la capacité d’être aussi utile
à mes coéquipiers jusqu’au dernier
match.»
«Nous sommes
conscients de la tâche
qui nous attend»
Tout comme son coéquipier Abdat,
avec qui on a discuté quelques mi-
nutes auparavant, Dehar se dit
confant pour ce déplacement à
Constantine. «Nous voulons réussir
le même match que celui face à
l’USMH, c'est-à-dire réaliser une
bonne entrée en matière. Nous
sommes conscients que nous serons
soumis à quelques difcultés, vu que
nous jouerons à l’extérieur. Cepen-
dant, c’est un match qui reste dans
nos cordes, car nous avons une bonne
équipe nous aussi.»
Il jouera derrière Hanifi
et Rebih
Pour cette fois encore Gamondi
compte utiliser Dehar dans un rôle
qui lui réussit bien depuis le début
de la saison, soit derrière l’avant-
centre. Le double buteur de la se-
maine dernière, face à l’USMH, se
mettra pour cette rencontre derrière
Hanif et Rebih qui seront appelés à
jouer plus centrés en l’absence de
Bourekba.
L. A.
Abdat : «Le CSC, un virage
à ne pas manquer»
Dehar bien parti
pour être titularisé
E
n ce moment même,
la formation de Be-
louizdad se prépare à
croiser le fer avec le
CSC sur ses terres.
Cette partie qui se jouera pour le
compte de la 10e journée du
championnat sera très impor-
tante pour le groupe de Ga-
mondi, voire décisive, si on se fe
au classement du club. En efet,
avec cette 8e place, le CRB se
trouve à mi-chemin entre les
deux extrémités du classement.
Seulement 5 unités les séparent
de l’ESS, actuel leader, et du pre-
mier relégable du championnat.
Une bonne performance est donc
impérative pour les coéquipiers
de Ammour, qui en plus vont se
déplacer avec pour mission d’ar-
ranger les statistiques peu
convaincantes du club à l’exté-
rieur avec seulement un petit
point récolté lors de la 6e jour-
née.
Le CSC pas très à l’aise
chez lui
Le parcours du CSC depuis 25
rencontres est assez impression-
nant, avouons-le. Cette équipe
n’a toujours pas connu la défaite,
que ce soit à domicile ou dans ses
sorties. Néanmoins, pour ce qui
est de cette saison, si nous jetons
un coup d’œil dans les perfor-
mances de l’équipe à domicile,
nous comprenons vite que celle-
ci a du mal à se pro-
duire devant ses sup-
porters. En quatre
rencontres, les Sanafr
se sont imposés à deux
reprises et ont réalisé un
score de parité deux fois res-
pectivement face au CABBA
pour la première journée et
le MCEE à la 3e journée.
Dans le cas où ce club a
pu s’imposer, on remar-
quera que le score était
serré. Sur les deux vic-
toires face au MOB et
au CRBAF, l’équipe
s’est imposée 2-1, en
concédant toujours un
but avant de revenir au
score dans la douleur.
Benaldjia
préféré à Anane
On dirait bien
que les eforts du
milieu de terrain
Benaldjia ont fni
par payer. Pour
cette rencontre, on
croit savoir que le
coach argentin au-
rait préféré Benald-
jia à l’habituel
remplaçant de Me-
ghout, absent pour
cette journée, en l’occurrence
Anane. Ce dernier sera donc uti-
lisé dans son poste de prédilec-
tion au milieu.
Il sera associé à
Hadjadj
L’ancien pensionnaire du
MCA, Hadjadj, était lui aussi in-
certain pour ce match, mais aux
dernières nouvelles il sera bel est
bien aligné pour ce rendez-vous.
Il sera donc associé à Benaldjia,
les deux éléments auront un rôle
de récupérateur. On assiste donc
à un petit changement dans le
schéma de jeu de Gamondi qui
s’appuiera pour ce match sur
deux récupérateurs et le meneur
de jeu, Ammour.
Ammour
en meneur de jeu
Outre ses trois joueurs ofensifs, Ga-
mondi pourra compter sur le soutien de
Amar Ammour qui sera le meneur de jeu. Ce
dernier sera donc chargé de trouver des solu-
tions dans ce compartiment ofensif en déclen-
chant les contres tout en assurant une couverture
pour les milieux de terrain en cas de domina-
tion de l’équipe adverse. Ammour sera donc
le joueur-clef de Gamondi pour cette
rencontre.
Abdat
pour remplacer
Khoudi
L’autre changement apporté dans cet ef-
fectif du CRB pourrait concerner le secteur
de la défense. Khoudi incertain, après sa
blessure contractée après la demi-heure de
jeu face à El Harrach, sera remplacé par
Abdat. Ce dernier est attendu pour assurer
un duo avec Khelili dans l’axe de la défense.
Les deux joueurs ont déjà eu l’occasion
d’évoluer ensemble, notamment dans
le dernier match, face à
l’USMH.
Messaoudi
à la place de
Kerrar
Ce changement dans l’axe central ne
sera pas le seul dans la ligne défensive du
CRB. Afn de remplacer Kerrar, absent de
dernière minute, Gamondi a fait appel à
Messaoudi. Il y a de grande chance pour
que ce dernier assure ce poste durant
cette partie, car Naïli, lui aussi,
soufre d’une blessure aux ad-
ducteurs.
L’occasion ou jamais de
côtoyer le haut du tableau
CSC-CRB
10
e
journée
Aujourdʼhui à 18h

Ligue 1
Coup d’œi l
N° 2452 www.lebuteur.com
Samedi 2 novembre 2013
Ligue 1
Coup d’œi l
N° 2452 www.lebuteur.com
Samedi 2 novembre 2013
Comment s’est préparé le groupe pour ce
match ?
Je dirais, même après notre dernier faux pas
face au MOB, l’équipe s’est préparée dans la
stabilité. Il est vrai que nous avions été afec-
tés mentalement de nos précédents revers,
mais cela ne nous a pas empêchés de nous
donner à fond aux entraînements pour pré-
parer convenablement notre prochain
match face à la JS Saoura. Tous les joueurs
sont conscients de la tâche qui les attend et
nous allons faire de notre mieux pour re-
nouer avec le succès.
Les joueurs mesurent-ils l’importance de
cette rencontre ?
Oui, on sait bien qu’à cause de notre mau-
vais début de saison, l’équipe est désormais
dos au mur. Nous sommes condamnés à ga-
gner tous les matches à domicile et espérer
aller chercher le maximum de points de l’ex-
térieur. Il nous faudra un vrai parcours de
champion. Mais pour le moment, on n’en est
pas encore arrivés là. Le plus important, ce
sera le match de cet après-midi qu’on ne
devra pas rater aussi.
Justement, comment se présente cette
confrontation face à Saoura ?
La situation dans laquelle se trouve actuelle-
ment l’équipe nous oblige à ignorer l’identité
de l’adversaire, car n’importe quel match
s’annonce difcile. La JS Saoura ou une
autre équipe, le match sera compliqué, car
c’est la nôtre qui ne tournait pas en rond.
Nous avons, à présent, besoin d’un match
référence en matière de volonté et de réus-
site. J’espère que celui de ce samedi sera sy-
nonyme de vrai départ pour nous.
Mais ce déclic ne passera que par une vic-
toire…
Certainement, dans le football, seule la vic-
toire peut remettre de l’ordre dans l’équipe et
la relancer dans la course. On est toujours
au début de saison, mais il faut faire vite
pour ne pas se compliquer la tâche. Nous
avons besoin d’un maximumde bons résul-
tats pour reprendre confance, une victoire
nous fera le plus grand bien.
Ne trouvez-vous pas que votre mission
s’annonce déjà difcile, d’autant plus que
les joueurs de Saoura veulent se racheter
aussi de leur dernière défaite ?
Pour eux, c’est tout à fait logique d’essayer de
nous surprendre pour se racheter de leur
dernier revers, mais cela ne veut pas dire
qu’ils ont gagné d’avance. Ce que je
peux vous dire, c’est qu’ils vont afron-
ter une équipe assoifée de victoires, qui
ne jure que par les trois points. Par ail-
leurs, je tiens à vous dire qu’on n’en a rien
à faire avec un match nul qui sera synonyme
d’une défaite pour nous.
Vous comptez gagner certes, mais avez-
vous pensé aux nombreux joueurs qui ne
seront pas d’attaque, à l’image de Zafour,
Neyati, Laribi, Mebaraki, Bouyoucef et les
autres ?
Je suis tout à fait d’accord avec vous, car
l’équipe sera amoindrie de plusieurs élé-
ments importants, mais n’oubliez pas que
ceux qui ont été choisis pour les remplacer
sont désormais prêts à donner le meilleur
d’eux-mêmes pour prouver à l’entraîneur
qu’ils méritent une place de titulaire. Per-
sonnellement, je ne suis pas trop inquiet de
ce côté-là. L’entraîneur saura trouver les so-
lutions. L’essentiel sera la combativité sur le
terrain.
Pour conclure, qu’avez-vous à dire aux
supporters qui sont inquiets ?
Qu’ils sachent que quand ça ne marche pas,
la situation nous inquiète nous aussi.
C’est pourquoi on fera tout ce qui
est en notre pouvoir pour se
racheter de nos der-
niers revers. On fera
tout pour améliorer
notre classement et
retrouver une place
honorable, le plus
vite possible. Il faut
qu’ils restent derrière
leur équipe et, ensem-
ble, on atteindra notre
objectif.
Entretien réalisé par S. A.
10
e
journée
JSS-JSMB
Aujourdʼhui à 15h
10
e
journée
JSS-JSMB
Aujourdʼhui à 15h
Une question de
vie ou de mort
Le onze sera de
nouveau remanié
Devant autant d’im-
pondérables en ma-
tière d’efectif,
l’entraîneur Djabour se
doit de trouver des so-
lutions et des palliatifs
pour composer le
meilleur onze possible,
dans une rencontre à
ne pas perdre. Les trois
compartiments de-
vraient connaître des
réaménagements sen-
sibles avec les absences
de pas moins de huit
joueurs et non des
moindres, entre autres
Zafour, Laribi,
Agoune, Bouziani,
Neyati, Belgharbi,
Bouyoucef et Me-
barki. Il faut en conve-
nir que cela complique
le travail du coach ha-
bitué, cependant, à ce
genre de paramètres
depuis qu’il a pris cette
équipe en main, où il
n’a pu reconduire la
même équipe deux fois
suite.
Kacemconsolidé
dans les bois
Dans les bois, et
sans la moindre sur-
prise, c’est le jeune po-
tier, Sofane Kacem,
qui sera reconduit au-
jourd’hui face à la JSS.
Le portier des Vert et
Rouge a fourni une
très belle prestation
lors du dernier derby
contre le MOB. Même
s'il a encaissé trois buts
face à l’USMH, Kacem
Sofane reste tout de
même irréprochable.
Devant la JSS, il sera
reconduit pour donner
de l'assurance à sa dé-
fense, comme il l’a fait
lors des trois rencon-
tres qu’il a jouées.
Chehaïma
retrouvera sa
placeà droite,
Mebarakouà
gauche
Ahmed Chehaïma,
qui a fait l'impasse sur
la dernière rencontre
contre le MOB, suite
au carton rouge qu’il a
reçu devant l’USMH,
lors de la 8e
journée.
Djabour n'a d'autres
choix que d'aligner
Chehaïma en arrière
droit, surtout que
Bouabta, qui a été testé
dans ce même poste,
n'a pas vraiment
trouvé ses repères. En
ce qui concerne le côté
gauche, le technicien
va certainement faire
appel à Mebarakou,
qui a l'habitude d'oc-
cuper le poste d’axial,
afn de pallier l’absence
d’Agoune, comme
c’était le cas face au
MOB. Ce n'est pas son
poste de prédilection,
mais le coach n'a mal-
heureusement pas
d'autres solutions, du
moment que ce der-
nier reste le seul gau-
cher de l’équipe.
Bouabta avec
Coulibaly dans la
charnièrecentrale
Assurément, la dé-
fection de Zafour dans
l'axe va certainement
laisser un grand vide
dans cette équipe. Tou-
tefois, en la circons-
tance, et afn de pallier
cette absence, le staf
technique fera sûre-
ment appel au jeune
Bouabta qui a fait son
baptême du feu face au
MOB. Après avoir joué
dernièrement dans
deux postes déférents,
pour aujourd’hui, il se
produira aux côtés du
Maline Moussa Couli-
baly. Anoter que c'est la
première fois que les
deux joueurs évoluent
ensemble dans l'axe
cette saison, car l’autre
fois, ce n’était que par
erreur, mais ils ont eu
tout de même l’occasion
de le composer aux
rencontres amicales.
Aourès à la place
deBouyoucefi
Evidemment, pour
le secteur ofensif, et
suite à l’absence de
trois attaquants de
pointe, l’entraîneur
devra solliciter le jeune
Mohamed-Lamine
Aourès à la place de
HichamBouyoucef,
blessé. Ce dernier
devra épauler Bouba-
car Bangoura, qui
jouera son troisième
match de suite. Les
deux joueurs devront
donc faire de leur
mieux pour retrouver
l’efcacité et mettre en
danger la défense ad-
verse.
Vers la
titularisation
deTatemet Aroul
Le jeune milieu de
terrain KarimAroul a
réalisé une belle entrée
durant le match derby.
En efet, une demi-
heure aura été suf-
sante pour lui garantir
une place de titulaire
face à la Saoura. De
son côté, Tatem, qui a
raté les derniers
matches de son équipe,
suite à une blessure à
la cheville, pourrait
bien débuter la partie,
car le coach voudrait
solidifer son milieu du
terrain d’un joueur ex-
périmenté.
La participation
deBoukmacha se
décidera cematin
Le fougueux défen-
seur milieu de terrain,
qui soufrait lui aussi
d’une blessure à la
hanche, s’est contenté
de s’entraîner en solo
tout ou long de la se-
maine, avant de réinté-
grer le groupe,
avant-hier, en com-
mençant à taper dans
un ballon. Le joueur
ressent toujours des
petites douleurs, mais
vu les absences, le
coach n’a pas voulu
prendre une décision
quant à sa participa-
tion ou pas au match
de cet après-midi. Le
staf technique préfère
attendre jusqu’à ce
matin pour prendre
une décision fnale. Au
pire des cas, Boukma-
cha sera mis sur le
banc.
S. A.
L
a JSMB afrontera cet après-midi la JS
Saoura au stade du 20-Août-1955, à 15h,
pour la dixième journée du championnat
national de Ligue 1. Cette rencontre inter-
vient dans des moments assez particuliers
pour les Béjaouis, qui restent sur une longue série de
mauvais résultats, dont le dernier en date du week-
end passé face au MOB. Une contre-performance qui
a fait beaucoup de remous dans la maison béjaouie, au
vu de la manière avec laquelle les protégés de Djabour
ont raté encore une fois ce match. Cette équipe pointe
désormais dans les dernières places, avec cinq points
seulement. Le match de cet après-midi face à la JSS est
une question de vie ou de mort pour les camarades de
Mebarakou. Une victoire sera le meilleur scénario
pour les Vert et Rouge pour décoller. Par contre, la dé-
faite sera synonyme de crise. Une crise prématurée
même, puisque les Béjaouis risquent d’être de se faire
trop désenlacer dès cette journée.
Lematch dela dernièrechance
Auteurs d’un parcours décevant, les gars de Yemma
Gouraya n’ont pas encore retrouvé la confance et la
stabilité tant recherchées qui leur permettront de se
ressaisir avant que ça ne soit trop tard. Aujourd’hui,
tout le triste parcours réalisé jusque-là sera mis de
côté durant les 90’, et il se pourrait même qu’il ne soit
qu’un mauvais souvenir si les camarades du jeune Aït
Fergane arrivent à s’imposer face à la JSS, chez elle. Le
match de la dernière chance, donc les joueurs doivent
se montrer des hommes et battre coûte que coûte la
formation de Saoura, pour libérer leurs supporters qui
n’arrivent toujours pas à comprendre ce qui arrive à
leur équipe favorite cette saison. Pour rappel, la JSMB
n’a gagné aucune rencontre depuis l’entame de l’exer-
cice 2013-2014.
Aux joueurs desemontrer
responsables !
Dans cette situation, la volonté est le seul mot d’or-
dre pour les coéquipiers de Meddahi, sommés de se
réveiller et de se révolter pour ne pas voir leurs
chances de maintien s’amenuiser considérablement.
Cependant, comme le football nous a souvent livré
des surprises, les Vert et Rouge sont appelés à bien se
concentrer, tout en étant vigilant face aux Sudistes qui
ne ratent jamais leurs hôtes. Mais comme un homme
averti en vaut deux, les visiteurs devront donner la
pleine mesure de leur talent et remporter, enfn, la
première victoire cette saison. C’est l’unique solution
pour se faire une santé, mettre la machine en marche
et éviter surtout la crise, tout en se réconciliant avec
leurs supporters qui ne semblent pas prêts à revivre
les moments difciles qu’ils ont vécus ces derniers
jours.
Malgréles absences,
Djabour doit trouver des solutions
Le coach Djabour, qui connaît son équipe mieux
que quiconque, doit non seulement trouver le meil-
leur diapositif à même de contrer cette équipe du Sud,
mais les joueurs capables de l'appliquer. Quelques
joueurs n'auront pas été de trop pour les Béjaouis afn
de se remettre des derniers revers qui ont semé le
doute dans les esprits. Pour certains, la JSMB vient de
se mettre en mauvaise posture. Ainsi, joueurs et staf
technique n'ont plus le droit à l'erreur cette fois-ci. Le
coach Djabour, qui a axé son travail sur le volet psy-
chologique, va jouer sur le sursaut d'orgueil de ses
poulains, vu qu'un autre faux pas aura des retombées
négatives sur eux et même sur lui d'ailleurs.
L’attaquedoit bouger
En l’absence de Mebarki encore convalescent et la
mise à l’écart de Belgharbi, sans oublier aussi Bouyou-
cef qui soufre d’une blessure, l’attaque de la JSMB
doit réagir aujourd’hui. N’ayant marqué que quatre
buts depuis le début de saison, les Béjaouis savent
bien qu’il faudra secouer les flets de la JSS pour espé-
rer gagner ce match. Une mission qui s’annonce dif-
cile mais loin d’être impossible face à une formation
dont le secteur défensif n’est pas vraiment son point
fort, puisque les Bécharis ont encaissé 11 buts durant
les 9 dernières rencontres, dont la majorité à domicile.
En somme, toutes les conditions sont réunies pour
que la JSMB se fasse une santé, après une période de
vaches maigres.
S. A.
Interrogé sur la rencontre qui op-
posera son équipe cet après-midi
face à la JSS, le coach Kamel Dja-
bour pense que ce sera un match
très difcile pour les deux forma-
tions, mais il estime que son équipe
a les moyens de tenir le coup à Bé-
char et créer la surprise. Pour lui,
un sursaut d’orgueil est impératif,
afn de retrouver la confance et de
ne pas se faire distancer encore plus
au classement : «Je ne vous cache pas
que ce sera un match difcile pour
nous, comme pour eux d’ailleurs.
Mais on n’a pas trop le choix, la vic-
toire s’impose ce samedi et les joueurs
sont très motivés pour réaliser un
grand match. Il faut seulement prendre ce match très au
sérieux, pour éviter une autre mauvaise surprise devant
cette équipe qui ne se laissera pas faire et qui fera tout
pour nous battre chez elle.»
«Eviter de laisser des espaces
dans les 20 premières minutes»
Pour le coach, la rencontre de cet après-midi sera un
match tactique, plus qu’autre chose. Le driver béjaoui
nous a fait savoir que l’équipe qui saura occuper le ter-
rain et trouver des espaces l’emportera sans
aucun doute. «A mon avis, ça sera plutôt un
match très tactique. Il faut donc qu’on soit
bien organisés sur le terrain, l’occuper et sur-
tout trouver des brèches. Les 20 premières mi-
nutes seront importantes pour nous. Je sais
très bien que l’équipe adverse va ouvrir le jeu
en mettant le feu, dès le départ, donc c’est à
nous de bien tenir le coup et de gérer la partie.
On doit provoquer cette équipe dans des mo-
ments forts de ce match et la faire douter»,
dira Djabour.
«Les absences ? Nous devons
faire avec et assumer nos
responsabilités»
Sans vouloir remettre sur le tapis ce pro-
blème d’indisponibilité, l’entraîneur reconnaît qu’il doit
faire confance aux joueurs disponibles, tout en déplo-
rant tant d’absences de marque : «Ceux qui seront ali-
gnés doivent faire preuve de concentration et de solidarité
pour faire justement oublier les absents. Nous sommes dé-
cidés à aller chercher quelque chose de positif et mettre un
point sur cette mauvaise passe. J’y crois, car il y a de la
détermination chez nos éléments. Gagner ce samedi à Bé-
char serait admirable pour le groupe.»
S. A.
Djabour «Un sursaut
d’orgueil s’impose»
Aït Fergane
«Tourner la page et
ne pas renoncer»
Saoura condamné
à gagner
L
a JS Saoura va afronter
cet après-midi, dans
son fef, le stade 20-
Août-1955 de Béchar,
la JSMBéjaïa. Les
Jaune et Vert sont condamnés à
gagner s’ils veulent se réconcilier
avec leurs supporters et, surtout,
mettre fn à la dégringolade de
leur club qui s’est retrouvé classé
au milieu du tableau après avoir
subi le troisième revers cette sai-
son à Blida face au RC Arbâa sa-
medi dernier.
Peu dechangements
L’entraîneur de la JS Saoura,
Mechiche, va remanier juste un
peu son échiquier avec lequel il
afrontera cet après-midi la JSM
Béjaïa. Cela veut dire qu’il va
faire garder ses bois par Ahmed
Sefone, ce dernier s’est illustré
lors du dernier match d’applica-
tion. En défense, il alignera Ter-
bah et Toubal sur les ailes et
Bakayoko
avec Sabouni
sans l’axe défensif. Au
milieu du terrain, si Beldjilali
est chargé de l’animation de
jeu ofensif et porte assistance
aux attaquants de l’équipe, on
ne sait pas qui d’Ameri, Bous-
maha ou Berbari seront les
deux récupérateurs qui joue-
ront titulaires face au Béjaouis.
B. G.
«Face à Saoura, nous
avons désormais
besoin d’un match
référence en matière
de volonté et de
réussite»
Mebarakou sous la menace
Ayant écopé d’un troisième carton jaune lors de la dernière rencontre face au
MOB, le jeune défenseur, Zidane Mebarakou, est désormais sous la menace d’un
quatrième, synonyme d’une suspension automatique. Le joueur se doit d’être très
vigilant, pour éviter toute sanction, en prévision du prochain match qui coïncidera
avec la réception du CRBAF à domicile, pour le compte de la 11e journée du
championnat de Ligue 1.
Opération rachat pour les U21
Tout comme leurs aînés, les Espoirs de la J SMB affronteront
aujourd’hui, à 11h, les U21 de la J S Saoura, sur la pelouse
du 20-Août-1955 de Béchar. Les poulains du coach Hakim
Younsi, qui restent sur deux défaites de suite, après un
début de saison remarquable, auront à cœur de se ra-
cheter face à la J SS, afin de récupérer leur première
place. Cela dit, les Bé-
jaouis n’auront le
choix que d’en-
granger les
trois points
de la partie.
Une forte
récompense
en cas de succès
Nous avons appris d’une source
digne de foi que Mebarakou et ses co-
équipiers auront droit à une forte ré-
compense au cas où ils réussiraient à
s’imposer face à la J SSchez elle, ce qui
serait synonyme du déclic tant attendu
par les amoureux de la balle ronde bé-
jaouie. Pour le moment, rien n’a fil-
tré, mais d’après les informations
dont nous disposons, cette
prime dépasserait les
8 millions.
Sabouni «La situation de la J SMB
ne nous intéresse pas, on va la battre»
Comment avez-vous préparé le
match face à la JSMB?
On a travaillé d’arrache-pied pour
cette confrontation. Les joueurs se
donnent à fond et on fait tout pour as-
surer la meilleure préparation possible.
C’est un match très important et on
doit bien le négocier pour renouer
avec les succès.
Vous avez déjà oublié le dernier
faux pas face au RCA…
Il ne sert à rien de revenir en arrière,
et on doit savoir tirer des leçons de ce
genre de défaites. Le plus important
maintenant est de préparer les pro-
chains rendez-vous à partir de ce
match face à la JSMB. Nous sommes
conscients de ce qui nous attend et
nous ferons de notre mieux pour ga-
gner la partie et ajouter trois précieux
points à notre actif.
Sur le plan personnel, vous retrou-
vez votre place après avoir raté le
RCAsuite à la sanction, qu’avez-
vous à nous dire sur ce point ?
Croyez-moi, j’étais très déçu de rater
le match face au RCA, car je voulais
aider mon équipe au cours de cette
confrontation. Maintenant et pour ce
qui est de ce match face à la JSMB, je
ferai l’impossible pour aider mes
coéquipiers à garder les trois points à
domicile.
En parlant de ce match face à la
JSMB, comment se présente-t-il
pour vous ?
C’est un match très important et dif-
fcile qui nous attend demain. On aura
en face une équipe qui se déplacera
avec la ferme intention de nous piéger
et qui fera tout pour ne pas revenir
bredouille. Cependant, la situation ca-
tastrophique de cette équipe ne nous
intéresse pas, on jouera à domicile et
on n’a pas le droit à l’erreur. On fera
l’impossible pour
gagner afn de jouer les
prochaines rencontres avec un bon
moral.
Qu’avez-vous à dire à vos suppor-
ters qui ne seront contents que par
une victoire face à la JSMB?
Je leur demande de nous soutenir
tout au long du match. Ils sont la force
de l’équipe et avec leur soutien, nous
réussirons dans notre mission. Je leur
promets qu’on fera tout pour leur pro-
curer de la joie à la fn du match.
Entretien réalisé par Billel G.
Entraînement
à l’heure du match
hier
Ayant débuté dimanche la pré-
paration de ce match, c’est hier en
fin d’après-midi que les Vert et Rouge
ont effectué leur dernière séance d’en-
traînement qui a eu lieu au stade 20-
Août-1955 de Béchar, à l’heure du
match, 15h. Une séance durant la-
quelle Djabour et ses adjoints ont
apporté les dernières retouches,
avant cette confrontation.
Bangoura
à la recherche de
son premier but
J usqu’ici, pour marquer des
buts, la formation de la J SMBa dû
compter sur son défenseur Moussa
Coulibaly qui en a inscrit trois sur penal-
ties. Or, pour ce match, les attaquants de-
vront prendre leurs responsabilités, en
essayant de faire sensation. Ainsi, en ab-
sence de tous les autres attaquant, tous
les regards sont braqués sur le Malien
Bangoura qui veut à tout prix déblo-
quer son compteur, en inscrivant
son premier but qui le libére-
rait pour la suite des
échéances.
Azzi ou Ziane Cherif ?

Parmi les postes sur
lesquels BoualemCha-
ref n’avait pas encore
tranché hier, c’est
celui du latéral
droit où il était
encore indécis
entre Ziane Cherif
et Azzi. Ce dernier,
qui n’a repris les entraî-
nements qu’avant-hier jeudi,
risque de ne pas jouir de tous ses
moyens, lui qui a soufert énor-
mément de douleurs au dos tout
au long de la semaine. Quant à
Ziane Cherif, et malgré son rende-
ment très moyen face au CRB, il
pourrait être aligné à ce niveau si
Charef voit que
Azzi n’est pas
en mesure
de jouer.
De toutes
les ma-
nières, la
décision
sera prise
ce matin.
Charef
tranchera ce
matin sur
certains postes
En raison de quelques
soucis, notamment de
santé, Boaulem Charef n’a
pu trancher hier sur la com-
posante du onze qui devra
faire son entrée cet après-midi
face à l’ASO. Le coach harrachi
aurait, en efet, laissé certains
postes en ballottage jusqu’à ce
matin. Il fallait qu’il soit sûr de la
disposition de certains éléments
qui n’étaient pas encore hier soir
tout à fait prêts à prendre part à la
rencontre. L’on s’attend aussi à ce qu’il y
ait quelques changements par rapport au
dernier match contre le CRB.
Doukha sera
présent
Malgré la bonne presta-
tion de Limane lors des deux
derniers matchs disputés res-
pectivement contre la JSMB et le
CRB, il sera contraint apparem-
ment de laisser sa place au portier
numéro 1 de l’USMH, Azzedine
Doukha, qui s’est complètement ré-
tabli de sa blessure. D’après les der-
nières séances d’entraînement de
l’équipe, c’est le gardien international
harrachi qui gardera aujourd’hui les
bois de son équipe.
Ligue 1 Coup d’œi l
N° 2452 www.lebuteur.com
Samedi 2 Novembre 2013 13
Ligue 1
N° 2452 www.lebuteur.com
Samedi 2 Novembre 2013
Coup d’œi l
10
e
journée
USMH-ASO
12
Aujourdʼhui à 15h
L
es Harrachis
s’apprêtent à ac-
cueillir cet
après-midi au
stade Lavigerie
l’ASO Chlef
pour le compte de la
dixième journée de Ligue 1,
dans un contexte très parti-
culier. Ce match coïncide
en efet, avec le 82e anniver-
saire du club banlieusard
qu’il a fêté hier à l’occasion
du 50e anniversaire du dé-
clenchement de la révolu-
tion. Une date très
symbolique pour les Jaune
et Noir, qui veulent la fêter
comme il se doit en décro-
chant une belle victoire en
hommage à tous les mar-
tyres tombés au champ
d’honneur. Par ailleurs, et
sur un autre plan, l’USMH
ne doit pas rater ce rendez-
vous après la défaite concé-
dée la semaine passée lors
du derby face au CRB. Afn
d’éviter une deuxième crise
après celle connue en début
de championnat, il est im-
portant d’éviter un
deuxième échec consécutif,
d’autant que le début de se-
maine a été plus ou moins
mouvementé par la menace
de grève qu’avaient brandi
les joueurs en raison de leur
situation fnancière qui
tarde à être régularisée. Ce
match est d’autant plus im-
portant qu’il intervient éga-
lement à une semaine d’un
autre derby, celui qui va op-
poser l’équipe de Boualem
Charef au MCA. Après
avoir raté le rendez-vous
face au CRB, il n’est pas
question de passer à côté de
celui de samedi prochain
face au rival mouloudéen.
Afn de bien préparer ce
grand rendez-vous de la sai-
son, il n’est pas nécessaire
de dire qu’une victoire s’im-
pose cet après-midi contre
les Chelifens, afn de met-
tre le groupe dans les meil-
leures conditions possibles
en prévision de cette ren-
contre.
Les joueurs
décident de mettre
leurs problèmes de
côté
Cela dit, les joueurs sem-
blent avoir oublié cela en se
concentrant entièrement
sur leur sujet. Après avoir
attiré l’attention de leurs
responsables sur un pro-
blème qui risque de débor-
der, ils se sont remis au
travail comme si de rien
n’était. Ils ont décidé, en
efet, lors de l’avant-der-
nière séance, de mettre tout
cela de côté et de se pencher
sur la préparation de ce
match face à l’ASO. C’est ce
que Boualem Charef leur a
demandé d’ailleurs, en leur
expliquant que s’ils ga-
gnaient ce match, ils seront
de plus en plus en position
de force pour réclamer leur
dû, et que la direction
n’aura pas d’autres choix
que de se plier à leurs exi-
gences. Le match amical
qu’ils ont disputé mardi
leur a, apparemment, fait
beaucoup de bien comme
en témoigne la bonne am-
biance qui a régné durant
les séances d’entraînements
de ces derniers jours. Il
semble aussi que le discours
de Charef lors de la séance
de jeudi passé a eu de l’im-
pact au sein du groupe qui a
montré une réelle volonté
de passer ce cap et d’empo-
cher les trois points de la
victoire.
Les absents et les
blessés risquent de
compliquer la
tâche
La mission des Harrachis
reste difcile et compliquée
contre une équipe qui
voyage bien depuis le début
du championnat, plus parti-
culièrement sur les terrains
en gazon artifciel, comme
c’est le cas du 1er-Novem-
bre. Il s’agit aussi d’une
équipe qui a l’habitude de
réaliser de bons résultats à
Lavigerie et de créer
d’énormes problèmes aux
banlieusards sur leur ter-
rain, comme ce fut le cas en
2010/2011 et 2011/2012 où
l’ASO avait réussi à repartir
d’El Harrach avec les trois
points de la victoire. Et ce
qui risque de compliquer
encore la mission des
troupes de Charef, ce sont
les absences qu’enregistrera
l’équipe à l’occasion pour di-
verses raisons, sans oublier
que le coach harrachi va
être obligé d’aligner deux
joueurs qui reviennent de
blessure, à l’image de Belka-
roui qui s’est fait opérer
cette semaine de la main et
de Azzi qui soufrait de
douleurs au dos.
Haniched : «Les
joueurs sont prêts
à relever ce
nouveau défi»
Apropos de la rencontre
d’aujourd’hui, l’entraîneur ad-
joint Haniched souligne que
la mission de son équipe ne
sera pas facile contre une
équipe de l’ASOqui est com-
posée d’éléments expérimen-
tés qui évoluent sans
complexe en dehors de leurs
bases. «C’est un match qui
s’annonce difcile pour nous,
car notre adversaire a l’habi-
tude de nous accrocher sur
notre terrain et de faire de
bons matchs à Lavigerie. A
nous de savoir comment
contourner cette difculté en
se sacrifant sur le terrain et en
donnant tout, afn d’empocher
les trois points de la victoire. Il
faut rester très concentré et
nous avons confance en les
joueurs qui sont décidés à rele-
ver ce nouveau déf.»
A. R.
Une victoire pour le 82e anniversaire
Condoléances
C’est avec une grande tristesse que nous
avons appris le décès de l’oncle de notre ami
et collègue Nacer Ratni. En cette doulou-
reuse circonstance, le collectif du Buteur
présente ses sincères condoléances à la fa-
mille du défunt, l’assure de sa profonde
sympathie et prie le Tout Puissant d’accueil-
lir le défunt en Son Vaste Paradis. ADieu
nous appartenons et à Lui nous retournons
Pas de
changements au milieu
de terrain
Si l’entraîneur harrachi était encore indécis
hier sur certains postes en défense, il devra en re-
vanche reconduire la même composante pour les
deux autres compartiments. On retrouvera certaine-
ment Aït Ouamar et Hendou dans la récupération et
Boumechra dans l’animation. En at-
taque, l’on s’attend aussi à ce que
le trio Amada, Sylla et You-
nès compose la ligne
d’attaque.
E
ncore une fois, les
poulains d’Ighil se-
ront dans l’obliga-
tion de gagner à
l’extérieur pour récupérer
les points perdus chez eux,
un pari difcile cette fois-ci
surtout devant une forma-
tion très afûtée sur son ter-
rain et devant son public
dans le stade du 1er-No-
vembre où il y a une grande
pression des gradins. Ighil
devra mettre toute son ex-
périence pour sortir un
onze capable de tenir tête
aux poulains de Boualem
Charef qui mise sur ce
match pour se relancer. Les
joueurs qui seront au grand
complet aujourd’hui doi-
vent absolument réagir
suite à leur dernier revers à
domicile, surtout les atta-
quants qui n’ont pas pu s’il-
lustrer face à l’USMA. Le
jeu de contre aujourd’hui
sera une arme pour les ca-
marades de Daham afn de
marquer et surprendre l’ad-
versaire qui sera obligé de
se lancer à l’attaque pour in-
timider l’adversaire et pren-
dre l’avantage. Le staf
technique devra opérer des
changements au niveau du
milieu ofensif et de la
pointe de l’attaque puisqu’il
faudra fermer toutes les is-
sues à l’adversaire et assurer
les arrières avant de partir
avec des incursions pour le
contre.
I ghil sermonne ses
joueurs
Le coach de l’ASO qui
n’était pas du tout content
du dernier résultat face à
l’USMA n’a pas oublié de
sermonner ses joueurs
sur les points perdus à
domicile en leur di-
sant que le seul
moyen était pour eux
de gagner à El Har-
rach s’ils voulaient se
racheter aux yeux des
supporters, surtout qu’il
a averti tout le monde qu’il
y aura des libérations au
mois de décembre pour les
joueurs qui ne donneraient
pas satisfaction d’ici là, un
message bien reçu
par les joueurs qui doivent
se surpasser lors de ce
match afn de rassurer à
nouveau leur
entraîneur qui commence à
douter de leurs moyens ac-
tuels.
A. F.
Comment se porte le groupe
avant le prochain match ?
On s’est ressaisi et on ne pense
qu’au prochain match où il faudra
réaliser une belle performance si on
veut se racheter du dernier match
nul qu’on a réalisé chez nous. Il ne
sert à rien de parler du passé, il faut
penser à la manière avec laquelle on
pourra ramener une belle perfor-
mance au stade d’El Harrach.
Votre mission sera très dure
lors de ce match surtout que
l’adversaire a aussi besoin de
points chez lui…
C’est vrai, arracher un bon résultat
à l’extérieur n’est pas facile surtout
que l’adversaire a tout aussi besoin
de points que nous, mais il ne faut
pas baisser les bras, il faut croire en
nos chances, tout peut arriver dans
une telle rencontre et nos chances
sont égales à celles de l’adversaire.
L’équipe a échoué ofensivement
lors du dernier match, pensez-
vous qu’elle pourra concrétiser
dans ce match ?
Pourquoi pas ? Il ne faut pas ou-
blier qu’on jouera à l’extérieur, c'est-
à-dire qu’on jouera sur des contres,
ce qui nous laissera plus d’espace
pour nous exprimer ofensivement,
et c’est ce qui augmentera nos
chances de marquer, il faut profter
de la moindre occasion car celui qui
marque le premier dans un tel
match aura de grandes chances de
gagner
Vous êtes de plus en plus à
l’aise dans votre poste depuis
votre entrée en compétition,
avez-vous atteint votre vi-
tesse de croisière ?
C’est ma première saison en
Algérie et je commence à
m’adapter avec les conditions de
jeu et aussi l’ambiance, j’évolue
de match en match car la compé-
tition me fait le plus grand bien.
Mais je crois qu’il me reste encore
énormément de travail afn d’arri-
ver à un niveau satisfaisant, mais
c’est de bon augure pour moi.
Êtes-vous optimiste quant à
réaliser un bon résultat lors
de ce match ?
Oui, certainement, il faut
l’être si on veut atteindre notre
objectif et ce n’est pas le dernier
résultat qui nous fera douter de
nos moyens, on doit réagir vite
afn de récupérer les points per-
dus. Malgré la difculté qu’on
rencontrera, on a les qualités
qui pourront nous assurer un
bon résultat, seulement il faut y
croire.
Entretien réalisé par
Ahmed Feknous
Pas de changement en
défense !

Ighil gardera la même com-
posante au niveau défensif sur-
tout que l’équipe n’a encaissé qu’un
but lors des deux derniers matches
sur un tir de loin, ce qui veut dire
que les défenseurs incorporés ont
formé un mur durant les derniers
matches. L’apport du Béninois Bada-
rou, le retour de Zazou à son meil-
leur niveau et le bon
fonctionnellement de la paire Zaoui-
Lakhdari ont incité Ighil à recon-
duire cette défense.
Daham revient dans le
onze

Absent face au CABBAet rem-
plaçant contre l’USMA, l’avant-
centre de l’ASO, Noureddine Daham,
s’apprête à prendre sa place dans le
onze aujourd’hui surtout qu’il veut re-
nouer avec les buts, Ighil comptera sur
son expérience lors de ce match afn de
tromper la vigilance de Doukha.
Messaoud du voyage

Finalement, Mohamed Mes-
saoud était du voyage hier avec
le groupe. Le joueur a eu le feu vert
du médecin pour participer à ce
match, un apport non négligeable
pour le staf technique. Messaoud a
atteint son niveau lors des derniers
matches et ne veut pas rater une telle
occasion pour continuer sur sa lan-
cée.
Boussaïd maintenu au
milieu

Au vu des dernières
séances d’entraîne-
ments, le staf technique devra en-
core compter sur l’apport du jeune
milieu de terrain. Boussaïd qui a
été titularisé lors des deux der-
nières rencontres, a laissé une
bonne impression surtout qu’il a
beaucoup de qualités techniques
qui lui permettent de donner en-
core plus en attaque.
Match spécial pour
Doukha

Le fls de l’ASO, Azzedine
Doukha, sera encore une
fois confronté à son club forma-
teur, l’ASO, cette fois-ci ce sera sur
son terrain et devant ses suppor-
ters à El Harrach, une occasion
pour lui de se racheter surtout que
beaucoup de supporters lui en
veulent toujours après le triplé
qu’il a encaissé la saison dernière à
Boumezrag.
10 millions comme
prime

La direction a promis aux
joueurs une prime de 10
millions s’ils arrivent à gagner ce
match, une prime qui devrait met-
tre l’eau à la bouche des camarades
de Lakhdari qui ont envie d’empo-
cher une autre prime après celle
du CABBA.
Mellanl « On dolI réaglr
lors de ce maIcb »
L’équipe
probable :
Salhi, Bada-
rou, Zazou,
L a k h d a r i ,
Zaoui, Bous-
said, Zaouche,
Meliani, Ted-
jar, Messaoud,
Daham
De l’avis de tous,
Sylla a été l’au-
teur d’une belle
prestation contre
le CRB, mais il a
raté beaucoup
d’occasions. Il pro-
met de se racheter au-
jourd’hui contre l’ASO.
Comment avez-vous préparé ce
match contre l’ASO?
Nous l’avons bien préparé et
nous sommes décidés à nous ra-
cheter après la défaite face au
CRB.
En évoquant ce derby contre le
CRB où vous vous êtes bien mis en
évidence, vous avez tout de même
raté beaucoup d’occasions. Une expli-
cation ?
Je crois que c’est un manque de chance,
rien de plus. J’ai tout fait pour marquer et
aider mes coéquipiers à gagner ce match,
mais la chance n’était pas de notre côté. Ce
n’est que partie remise, je tâcherai d’être
plus efcace à l’avenir.
Et comment voyez-vous ce match face à
l’ASO?
Ça va être un match très difcile. Notre
entraîneur nous en a parlé et nous a mis en
garde contre cette bonne équipe de Chlef
qui renferme de très bons joueurs d’expé-
rience qui peuvent faire la diférence.
Connaissez-vous cette équipe de
Chlef ?
Non, personnellement je ne la connais
pas, mais je vais tout faire pour marquer. Je
sais que ça ne va pas être facile, mais nous
sommes décidés à tout faire pour empo-
cher les trois points de la rencontre.
Selon vous, quelle sera la clé de la vic-
toire ?
Il va falloir être très concentrés et faire
en sorte de ne pas se précipiter. Je pense
aussi qu’il faut gagner les duels au milieu
de terrain. Mais la chose la plus impor-
tante, c’est qu’il faut marquer des buts. On
ne peut pas gagner sans les buts.
Il paraît que vous avez discuté entre
vous, les joueurs, et que vous avez dé-
cidé de remporter cette rencontre,
non ?
Oui, c’est exact, nous avons décidé de
mettre nos problèmes de côté et de nous
concentrer entièrement sur la rencontre.
Nous n’avons qu’un seul but, c’est de ga-
gner ce match.
Et pour ce
faire, vous
aurez certainement besoin du soutien
de vos supporters, n’est-ce pas ?
Le public de l’USMHaime beaucoup
son équipe à laquelle il est dévoué. Je leur
demande en efet, de venir en nombre
nous soutenir et nous encourager. Il faut
qu’ils sachent qu’ils nous sont d’un grand
apport et ils doivent donc nous aider à ar-
racher cette victoire.
Après ce match, vous allez vous dépla-
cer à Bologhine pour afronter le MCA.
Un mot sur ce match ?
Pour être franc avec vous, on ne pense
pas encore à cette rencontre. On doit
d’abord bien négocier notre match face à
l’ASO. Après, on aura tout le temps de
nous concentrer sur le prochain derby.
Entretien réalisé par Redouane A.
Sylla «Je ne connais pas
l’ASO, mais je vais tout
faire pour marquer»
10
e
journée
USMH-ASO
Aujourdʼhui à 15h
Laïb : «J e le dis et je le redis,
nous voulons jouer la Ligue
des champions»

Intervenant hier sur les ondes de la
Radio nationale, Mohamed Laïb a
réaffirmé encore
une fois la vo-
lonté de son club
à prendre part à
la Ligue des
champions afri-
caine. «Je le dis et
je le redis, nous
voulons jouer
cette compétition.
Il est vrai que
nous n’avons pas
encore pris de décision finale, mais sachez
que nous voulons jouer cette compétition»,
a-t-il déclaré avant d’ajouter : «J’avais pro-
posé qu’on reporte notre participation à la
saison prochaine, mais plusieurs présidents
de club ont refusé cette proposition.»
I ntérêt pour Bouazza

Selon ce qui se dit avec insistance ces derniers
temps dans l’entourage de l’USMH, le milieu de
terrain de l’USMA, Feham Bouazza, pourrait rejoindre
les rangs de l’USMH au prochain mercato. Comme on
le sait, le joueur est en désaccord avec son entraîneur et
pourrait être mis sur la liste des joueurs à libérer cet
automne. Il est à rappeler que Boualem Charef a tou-
jours montré de l’intérêt pour Feham qui pourrait
constituer un très bon renfort.
A. R.
Chlef en quête d’un nouveau succès à Lavigerie
14
N° 2452 www.lebuteur.com
Samedi 2 novembre 2013
Ligue 1
Coup d’œil
10
e
journée
USMA-CRBAF
Aujourdʼhui à 18h
Meftah «Seule une victoire nous
remettra dans la course pour le titre»
Contacté par nos soins, Mohamed Rabie Meftah nous parle dans cet entretien qu’il nous a
accordé du match de ce samedi. Pour l’arrière latéral droit des Rouge et Noir tout est clair, seule
une victoire pourrait rendre le sourire aux joueurs ainsi qu’aux supporters et c’est pour cette
raison qu’il va falloir s’imposer face au CRB Aïn Fekroun ce soir.
Aquelques heures de votre prochainrendez-vous, comment
est l’ambiance auseindugroupe ?
Elle est bonne, nous n’avons pas à nous plaindre. Tous les
joueurs sont concentrés sur leur sujet. Nous savons ce qui nous at-
tend ce samedi, donc nous n’avons qu’une seule envie, celle d’être
sur la pelouse pour faire le nécessaire afn de remporter cette ren-
contre.
Etes-vous prêts pour ce match?
Oui, nous le sommes. En tout cas,
je ne vois aucune raison pour que
nous ne le soyons pas. Nous
avons préparé ce match depuis
une semaine et fait tout notre
possible pour que nous
soyons au rendez-vous et
maintenant que le jour J
est arrivé, nous comptons
tous nous donner à fond
afn d’ofrir à notre équipe
une nouvelle victoire.
L’USMAn’a plus gagné de-
puis quatre matchs, vivre une
telle situationne vous met pas
une pressionsupplémentaire ?
La pression a toujours été pré-
sente. Nous le ressentons avant
chaque match, et c’est ce qui est tout à
fait normal. Nous défendons les couleurs
d’un grand club, dont les ambitions sont
grandes. Pour cette fois-ci, je suis sûr
que nous disposons d’assez d’expérience
pour gérer la situation.
Vous allez afronter le CRBAïnFe-
kroun, qu’avez-vous à nous dire à propos
de cette équipe ?
C’est une équipe que nous devrons respec-
ter et surtout ne pas sous-estimer, si nous vou-
lons éviter toute mauvaise surprise. C’est vrai que ce nouveau
promu trouve du mal à retrouver ses repères en Ligue 1 et, c’est à
nous de profter de cette occasion pour ajouter les premiers points
à notre actif. Surtout que nous allons jouer sur notre propre terrain
et devant nos supporters.
Votre équipe trouve des difcultés pour gagner chez elle ces
dernières semaines, ce matchsera une occasionpour mettre
fnà cette situationn’est-ce pas ?
Oui, mais comme je viens de vous le dire, il va falloir savoir
gérer ce match, ce n’est pas gagné d’avance.
Une rencontre se joue sur la pelouse.
Tant que l’arbitre n’a pas sifé la fn du
match, nous ne l’avons pas encore
gagné.
L’USMAa perdubeaucoupde
points, pensez-vous que la victoire
sera sufsante pour vous remettre
dans la course pour le titre ?
C’est trop tôt pour parler du titre, le
championnat est serré. Nous ne
sommes qu’à cinq points du leader.
Tout le monde sait que deux vic-
toires de suite pourraient nous pro-
pulser au devant de la scène.
Actuellement, nous ne sommes
qu’à la septième et si nous vou-
lons revenir dans la course nous
savons ce qu’il nous reste à
faire. Personnellement, je
pense que le titre est tou-
jours jouable. Nous avons
les moyens de revenir
en force et il va falloir
savoir en profter.
Entretien
réalisé par
Adel C.
Koudri sera sur le banc
des remplaçants
Si tout se déroule comme prévu,
Hamza Koudri devrait être présent
dans la liste des 18 aujourd’hui. Le
milieu de terrain des Rouge et Noir
qui n’a pas été du voyage avec le
groupe à Chlef entamera donc la par-
tie sur le banc des remplaçants. C’est
en tout cas ce que nous avons pu
apprendre hier. Présélectionné par
Hallilodzic, le natif de Mila est même
bien parti pour retrouver sa place
dans le onze à l’occasion du match
face au MCO lors de la prochaine
journée.
Les attaquants
doivent se réveiller !
L’USMA n’a plus gagné depuis le
derby face au MCA, mais ce n’est pas
tout. Aucun but n’a été inscrit depuis
trois rencontres et c’est ce qui prouve
que les joueurs ont été en mal d’ins-
piration ces dernières semaines. Face
à la JSS, le MCEE et l’ASO Chlef, les
coéquipiers de Chafaï sont restés
muets et le match de ce samedi sera
donc une occasion pour mettre fin à
cette situation. Une situation qui dure
depuis 269’. Un chiffre énorme. La
dernière réalisation inscrite par les
Rouge et Noir a été, pour rappel,
l’œuvre de Chettal. Le jeune atta-
quant promu lors de l’intersaison en
équipe première avait donné l’avan-
tage aux siens lors du choc face au
CSC dès la première minute de jeu,
depuis les Rouge et Noir ont été inof-
fensifs avec un bilan maigre lors de
leurs trois dernières sorties.
Le manque d’expérience
sera remplacé par la
grosse motivation de
bien faire des jeunes
Les Rouge et Noir aborderont le
match d’aujourd’hui avec un onze ra-
jeuni. Un onze dont la moyenne
d’âge est de 25 ans. Ayant préféré de
se passer une nouvelle fois des ser-
vices de plusieurs cadres, Rolland
Courbis compte sur la grosse envie
de briller pour faire la différence face
à une formation qui trouve jusque-là
beaucoup de peine à s’adapter à la
Ligue 1. Disposant de plusieurs au-
tres cartes, le coach français pourrait
toutefois faire des changements en
incorporant d’autres éléments capa-
bles d’apporter un plus grâce à leur
grande expérience comme fut le cas
pour Seguer et c’est ce qui devrait
rassurer les supporters qui ont hâte
de voir cette nouvelle version de leur
équipe favorite.
Les non convoqués
se sont entraînés hier
matin
Si les 19 éléments retenus pour la
rencontre d’aujourd’hui se sont en-
traînés à l’heure du match, ceux qui
ne l’ont pas été se sont présentés
dans la matinée d’hier au stade
Omar-Hamadi où ils ont effectué une
séance ordinaire avant qu’ils soient
autorisés à rentrer chez eux.
Adel C.
Courbis
«Je suis venu
lutter contre
15 adversaires non
pas une personne
à l’intérieur du club»
Lors d’une intervention faite à nos
confrères de la radio Chaîne III, Rol-
land Courbis s’est pris une nouvelle
fois à un dirigeant qui, selon lui, ne
cesse de lui mettre les bâtons dans les
roues afin de l’empêcher d’atteindre
ses objectif et réussir le mieux possible
sa mission : «J’ai une mission que je
mène depuis douze mois et s’il doit y
avoir un certain ras-le-bol de ma part,
c’est tout simplement parce que je suis
venu lutter contre 15 adversaires et
non pas une personne à l’intérieur du
club. Une personne qui est un pyro-
mane qui met le feu pour l’éteindre lui-
même et aller ensuite se faire féliciter
par le président. Je suis là de passage,
je vais m’incliner prochainement
contre cette structure qui m’empêche
de bien travailler et je ne vais pas par-
tir fâché de mon club. Je vais laisser
un groupe de joueurs que j’ai fait pro-
gresser et c’est ce qui ne pourrait
qu’être bénéfique à l’USMA.» A souli-
gner que ses propos visaient, Salah Al-
leche, le DG de la SSPA avec qui la
relation n’a jamais été au beau fixe.
Benfarhi
«Objectif : revenir
de Bologhine avec
un résultat positif»
Tous auréolés de leur récent succès, le pre-
mier de la saison, réalisé samedi dernier face
au Mouloudia d’El Eulma, les joueurs du CRB Aïn
Fakroun auront la lourde mission d’aller affronter
l’USMA au stade Omar-Hamadi. Mais en dépit de la dif-
ficulté de la mission, les poulains de Said Ham-
mouche se sont montrés très motivés d’aller
chercher un résultat positif face à la formation
de Soustara. Interrogé sur ce match, le ma-
nager général du club, Benfarhi, nous
dira : «Nous avions bien préparé cette
rencontre. En dépit des problèmes admi-
nistratifs dont souffre le club, il faut re-
connaître que le précédent succès réalisé
face au MCEE a fait beaucoup de bien au
moral des joueurs. Nous mesurons par-
faitement la difficulté de la tâche qui nous
attend ce samedi face à l’USMA, mais
nous sommes déterminés à aller chercher
un bon résultat au stade Bologhine. Les
joueurs sont motivés avant d’affronter
l’USMA.»
Sami.
A
près deux rencontres
disputées à l’extérieur,
à El Eulma et Chlef,
c’est aujourd’hui que
les Rouge et Noir fe-
ront leur come-back à Bologhine
en recevant ce soir le CRB Aïn Fe-
kroun lors d’un match comptant
pour la dixième journée de la Ligue
1. Un match que tous les Usmistes at-
tendent avec impatience vu son im-
portance. Leur dernier succès remonte
au 21 septembre lorsqu’ils ont battu le
Mouloudia lors du grand derby de la
capitale, les protégés de Rolland Cour-
bis tenteront donc ce samedi de goûter
une nouvelle fois à la joie d’une vic-
toire et c’est ce qui ne pourra se réali-
ser qu’en s’imposant face à leur
adversaire du jour. Leur équipe pointe
à l’avant-dernière place au classement
avec le même nombre de points que la
JSMB. Les joueurs du CRB Aïn Fe-
kroun se présenteront au Stade Omar-
Hamadi avec l’objectif de surprendre
les locaux. Les coéquipiers de Zemma-
mouche, quant à eux, doivent profter
de cette occasion pour retrouver le
sourire, mais surtout un peu plus de
stabilité. Après avoir vécu des mo-
ments difciles ces dernières semaines,
les Usmistes ont une bonne occasion
pour ouvrir une nouvelle page et re-
partir du bon pied pour espérer termi-
ner cette phase aller en force. Une
mission qui ne sera pas facile lorsqu’on
sait que pour leurs cinq prochains ren-
dez-vous, les Rouge et Noir iront à
Oran, Blida et Sétif. Ils joueront à deux
reprises chez eux et ça sera face au
CRB et la JSMB.
La dernière victoire
à Bologhine remonte
au 24 août !
En neuf matches, les Rouge et Noir
ont joué trois fois à domicile et ils ne
se sont imposés qu’une fois devant
leurs supporters. Ce fut le 24 août à
l’occasion de la première journée
lorsqu’ils ont étrillé le MOB sur le
score de quatre buts à un. Ensuite, ils
se sont inclinés face au CABBA avant
de concéder un nul contre le CSC. Ce
samedi, El-Orf et ses camarades au-
ront l’occasion de mettre fn à cette
série de quatre rencontres sans la
moindre victoire, et c’est à eux de faire
le nécessaire pour saisir cette l’occa-
sion.
Courbis veut fêter
son 50
e
match par un succès
Rolland Courbis a fêté il y a
quelques jours une année depuis sa
nomination à la tête du staf technique
des Rouge et Noir. Le match de cette
fn de semaine sera donc une occasion
pour lui et pour ses adjoints de fêter
cet événement. Auteur d’un très bon
parcours avec l’USMA dans l’ensem-
ble, Courbis et les membres du staf
tenteront donc ce samedi de soigner
encore plus leurs statistiques.
Adel C.
La
direction
dépose une demande
de sponsoring chez
Sonatrach et Mobilis
A en croire une source généralement
bien informée des affaires du club, la direc-
tion a déposé une demande de sponsoring
chez Sonatrach et Mobilis. Les dirigeants espè-
rent une réponse favorable de la part des res-
ponsables de ces deux grandes entreprises.
Pour rappel, le CRBAF vit une grande crise
financière depuis le début de l’actuel
exercice sportif 2013/2014.
Menacer,
Benharoun et Chouib
absents face à l’USMA
La formation du CRB Aïn Fakroun sera
privée aujourd’hui des services de trois de
ses joueurs face à l’USM Alger. Il s’agit de
Menacer, Benharoun et Chouib qui ne se sont
pas encore remis totalement de leurs bles-
sures. Ces trois éléments devront prendre leur
mal en patience de retrouver le chemin de la
compétition. L’entraîneur Hammouche a
préféré les ménager face à l’USMA et
les laisser au repos en prévision des
prochaines rencontres de
championnat.
Bouhafer
parmi les 18
Pour ce match face à
l’USMA, Hammouche a décidé de
convoquer son défenseur Bouhafer.
Ce dernier avait raté le précédent
match de son équipe face au MC El
Eulma après avoir été suspendu par sa di-
rection. Le joueur en question avait refusé
de prendre part au match amical de son
team face à la formation d’Aïn Kercha. Du
coup, la direction du club avait pris la dé-
cision de le sanctionner en le privant du
match de samedi dernier face au
MCEE. Bouhafer effectuera au-
jourd’hui son retour à la compéti-
tion face à l’USMA.
La
prime
du MCEE dans les
poches
Afin de motiver les joueurs en
prévision de ce match face à l’USMA,
la direction de Aïn Fakroun leur a versé
la prime du succès réalisé le week-end
dernier face au MC El Eulma. Cela a mo-
tivé les coéquipiers de Saibi qui ont empo-
ché leur seconde prime depuis le début du
championnat après celle relative au point
du match nul décroché chez le CA Bordj
Bou-Arréridj. Les joueurs du CRBAF se
sont montrés très motivés pour
aller chercher un résultat positif
au stade Omar-Hamadi.
Une victoire pour
retrouver le sourire

Ligue 1
Coup d’œi l
N° 2452
www.lebuteur.com
Samedi 2 novembre 2013
10
e
journée
MOB-ESS
Aujourdʼhui à 18h
L
es Crabes du MO Béjaïa se-
ront tenus de relever le déf et
renouer avec les victoires ce
soir à l’occasion du déroule-
ment de la dixième journée du
championnat de Ligue 1 où ils ac-
cueilleront le leader, en l’occurrence
l’ES Sétif dans un match qui s’an-
nonce déjà capital pour les Béjaouis
dans la mesure où un résultat positif
s’impose afn de remonter au classe-
ment et éviter le retour à la case dé-
part. Contraints au partage des
points par les voisins de la JSM Bé-
jaïa lors de la précédente journée, les
poulains du coach Abdelkader Am-
rani n’auront pas droit à l’erreur à
l’occasion de ce rendez-vous impor-
tant mais aussi difcile devant une
équipe de l’ES Sétif qui voyage bien
et qui se déplacera à Béjaïa avec le
seul objectif de réussir un bon résul-
tat. Le staf technique a bien profté
durant la semaine pour assurer une
bonne préparation avec la joute ami-
cale qui a été programmée mardi
dernier et qui a permis au coach
Amrani de s’arrêter sur les capacités
de ses joueurs et d’apporter les cor-
rectifs qui s’imposent afn d’être à la
hauteur et espérer réussir un succès
qui s’avère impératif. Les Béjaouis
afchent déjà une grande détermi-
nation pour faire tomber le leader à
Béjaïa et surtout arracher trois pré-
cieux points qui leur permettront de
remonter au classement.
Aucun faux pas n’est permis
aux Béjaouis
Néanmoins, bien que l’adversaire
a pour adversaire le leader du cham-
pionnat, à savoir l’ES Sétif, il n’en de-
meure pas moins que les Béjaouis
n’auront pas droit à l’erreur surtout
qu’ils évolueront à domicile et béné-
fcieront de l’avantage du public. Ce
qui leur impose de bien négocier ce
match puisque le moindre faux pas
pourrait les renvoyer à la case départ
et leur compliquer davantage la
tâche d’assurer leur maintien en
Ligue 1. De ce fait, les coéquipiers
du portier Berrefane n’auront pas la
mission facile devant une équipe sé-
tifenne qui reste sur un accroc à do-
micile mais qui voyage bien et dont
le dernier bon résultat demeure le
match nul réussi face à la JSK. Ce
qui va constituer beaucoup de dif-
cultés à la bande à Amrani qui doit
bien réagir et se ressaisir du semi-
échec face à la JSMB.
Amrani dispose d’un plan
pour contrer le leader
Toutefois, en dépit de l’opportu-
nité ratée par Chebana et consorts
devant les voisins de la JSMB pour
réussir un bon résultat, il n’en de-
meure pas moins que Abdelkader
Amrani a son idée pour contrer
cette équipe de l’ESS et ce, afn de
réussir un autre succès à domicile et
s’éloigner de la zone de danger. De ce
fait, il a tenté de tester plusieurs va-
riantes lors de la joute amicale face à
l’US Oued Amizour, pour trouver
une équipe qui sera en mesure de re-
lever le déf et réussir un bon succès
afn de récolter le maximum de
points, surtout que le staf technique
vise 18 points au minimum à la fn
de la phase aller.
Les joueurs veulent rééditer
le scénario du CRB
En plus du staf technique qui
semble disposer de toutes les solu-
tions nécessaires pour mettre en
place une équipe qui sera en mesure
de réussir le résultat escompté, on a
constaté que les joueurs veulent ré-
éditer le scénario du match face au
CR Belouizdad où ils ont été à la
hauteur en livrant une belle presta-
tion qui leur a permis de dominer
leur adversaire et surtout de récolter
trois précieux points. Pour cela, ils
se sont montrés conscients de la
tâche qui les attend et décidés à ne
pas céder le moindre point à domi-
cile bien que la tâche s’annonce déli-
cate face à une équipe de l’ESS qui
n’est pas facile à manier.
Yugurtha A.
Victoire impérative
pour les Crabes
L’attaquant du
MOB, en l’occur-
rence Fawzi Yaya
sera dans un match
spécial aujourd’hui
face à l’ES Sétif
puisqu’il aura à faire à
son ex-équipe où il a déjà
évolué pendant quelques
mois après avoir quitté le MOB
à la fn de la saison 2011/2012. En
efet, tout le monde se souvient
que le joueur a tenté une expé-
rience qui a échoué avec l’Aigle
noir et ce, en raison de sa marginalisation par
le coach Velud à l’époque.
Il garde de bonnes relations
avec les dirigeants
Par ailleurs, bien qu’il n’ait pas pu rester long-
temps à l’ES Sétif puisqu’il a changé d’air en re-
joignant les Sang et Or du NA Hussein Dey, il n’en
demeure pas moins que Yaya a gardé de bonnes rela-
tions avec les dirigeants de l’ES Sétif, notamment le
président Hammar. L’enfant
de Timezrit aura ainsi l’oc-
casion de retrouver ses ex-
camarades à l’occasion de ce
rendez-vous important pour
les deux formations.
Il veut être la clé du
match
N’ayant pas inscrit le
moindre but depuis l’en-
tame de la saison en dépit
de son rôle important dans
l’échiquier de Amrani, l’at-
taquant Yaya n’a pas caché son vœu d’être la
clé de la rencontre qui opposera son équipe
actuelle face à ses ex-coéquipiers et d’être
derrière le but de la victoire qui ofrira les
trois points à son équipe. De ce fait, il s’est bien
préparé durant la semaine pour être au rendez-
vous et aider ses camarades à réaliser un bon ré-
sultat.
Yugurtha A.
Amrani
«Cette équipe de
l’ESS n’est pas celle
de la saison dernière»
Le coach Amrani a dit que la
rencontre de ce soir
face à l’ES Sétif
s’annonce
difcile
étant
donné
qu’ils au-
ront af-
faire au
leader du
champion-
nat. De ce fait,
il dira : «Je pense
que cette équipe de l’ESS n’est pas
celle de la saison dernière. Mais,
il faut être vigilant et efcace car
la tâche ne sera pas facile
puisqu’on aura afaire à une
équipe qui occupe la première
place du championnat. Ce qui
nous impose de prendre les choses
très au sérieux et de ne pas sous-
estimer cette équipe qui se dépla-
cera à Béjaïa pour réussir un bon
résultat».
«On a un plan pour
les contrer et on doit
être efficaces»
En dépit de la difculté de la
tâche, le coach du MOB de-
meure optimiste quant aux ca-
pacités de son équipe pour
réussir une belle victoire en
ajoutant : «Certes, la tâche ne
sera pas facile devant le leader du
championnat, mais j’ai déjà une
idée sur cette équipe et j’ai pré-
paré mon plan pour les contrer.
Seulement, on doit être efcace
devant les bois, prendre les choses
très au sérieux et éviter le moin-
dre faux pas qui n’arrangera pas
nos afaires».
Semani pour
débuter la
partie
Ayant constaté le manque
d’efcacité sur le plan ofensif
lors de ces dernières ren-
contres, le coach du
MOB en l’occur-
rence Abdelka-
der Amrani
semble avoir
décidé d’ali-
gner de
nou-
veaux
élé-
ments
pour don-
ner un nou-
veau sang à l’équipe.
A cet efet, on croit savoir de
sources bien informées que le
jeune attaquant Semani débu-
tera la partie ce soir face au lea-
der, promettant de bien
exploiter les occasions créées et
être au rendez-vous pour arra-
cher un succès qui sera la seule
alternative pour les Béjaouis
afn d’espérer de quitter la zone
de turbulences.
Il sera préféré à
Mesbah
Vu que l’attaquant Boulaincer
n’a pas saisi la chance qui lui a
été accordée par le staf tech-
nique lors de la dernière ren-
contre du derby face à la JSMB,
Amrani semble compter sur la
détermination du jeune Semani
pour débloquer la situation et
augmenter son compteur buts
pour contribuer à la victoire de
son équipe qui se trouve à la re-
cherche de points pour sortir de
l’impasse. Il est préféré à un
autre attaquant, à savoir Mes-
bah qui attend toujours sa
chance et qui devrait efectuer
son apparition aujourd’hui en
tant que remplaçant.
Yugurtha A.
Altercation
verbale entre
Bennaï et Adrar
Apparemment, les choses ne vont pas
bien au sein du conseil d’administration du
MOB, et son fonctionnement est menacé par les
responsables du CSA. En efet, avant-hier jeudi,
une altercation verbale a eu lieu entre le président du
CSA, Bennaï Arab, et le président du conseil d’admi-
nistration, en l’occurrence Akli Adrar, à cause d’un
diférend entre les deux hommes. Selon des sources
bien informées, les deux hommes ont échangé
quelques mots et ont failli en arriver même aux
mains n’était l’intervention de quelques présents
sur place qui ont séparé les deux hommes.
Devant une telle situation, les choses vont
mal entre le CA et le CSA.
Y. A.
Nemdil,
le grand absent
Pour la rencontre de ce soir
face à la formation de l’ES Sétif, l’ef-
fectif du MOB sera amoindri par l’ab-
sence de Nemdil, blessé. Soit le grand
absent de ce match qui opposera son club
actuel face à son ex-équipe. D’ailleurs, le
joueur en question n’a pas caché sa
grande déception de ne pas pouvoir
prendre part à cette chaude empoi-
gnade entre le MOB et l’ESS.
Benjenine
et Betrouni ne
seront pas présents
En plus de l’absence confrmée de
Zahir Nemdil pour cause de blessure,
deux autres éléments ne pourront pas
prendre part à ce rendez-vous pour des rai-
sons disciplinaires. Il s’agit de Benjenine et
Betrouni qui viennent d’être sanctionnés par
la direction et se sont entraînés avec les es-
poirs. Ce qui veut dire qu’ils ne seront pas
sur le banc à l’occasion de cette rencontre
face à l’ESS.
Bahri
retrouvera sa place
de titulaire
N’ayant pas été titularisé lors du dernier
derby de la Soummam face à la JSMB en rai-
son des choix tactiques de Amrani, le défen-
seur Bahri pourrait faire son retour dans
l’équipe type à l’occasion de la rencontre de ce
soir face à l’ESS et ce, après que le premier res-
ponsable de la barre technique a constaté la
piètre prestation de l’équipe face à la JSMB.
Pour cela, il devrait incorporer Bahri sur
le fanc droit alors que Ferhat sera as-
socié à Yettou au milieu de terrain.
Yaya dans un
match spécial

Ligue 1
Coup d’œi l
N° 2452 www.lebuteur.com
Samedi 2 novembre 2013
10
e
journée
MOB-ESS
Aujourdʼhui à 18h
L
es Béjaouis arrivent difci-
lement à dicter leur loi
chez eux. Ils n’ont réussi
jusque-là qu'une seule vic-
toire sur la pelouse du stade de
l'Unité-Magrébine. A contrario,
l’équipe de Sétif a réussi à s’impo-
ser hors de ses bases à trois re-
prises. C’est dire que le match
d’aujourd’hui peut permettre à
l’une des deux équipes de se dé-
barrasser d’un tabou. Les deux
teams qui manifestement ont des
destins opposés ont toutes les rai-
sons du monde pour se transcen-
der cet après-midi.
Lang vs Amrani
A n’en pas douter, le match d’au-
jourd’hui sera d’abord celui des
entraîneurs. Amrani veut réussir
un bon coup et pour cela, rien ne
vaut un succès contre le leader du
championnat. Jean-Christian Lang
ne l’entendra pas de cette oreille
car l’occasion de consolider cette
première place est trop belle.
50 ans après !
La rencontre entre le MOB et
l’ESS, même si elle ne se disputera
pas à guichets fermés, connaîtra
cependant l’afuence des grands
jours. Cette afche est tout à fait
inédite entre deux équipes dont les
deux seules et uniques confronta-
tions remontent à la saison 1963-
1964. Leur première opposition
s'est jouée sur le terrain du my-
thique stade Benalouche de Béjaïa.
Le match retour, à cette époque,
s'est déroulé au stade Guessab.
Pour l'anecdote, les Sétifens
l'avaient remporté à deux reprises.
L'Aigle noir à la
conquête de Bougie
Que ce soit le président Ham-
mar ou son entraîneur, ils ne nous
ont pas caché leurs craintes et
leurs espoirs à la veille de cet im-
portant rendez-vous. Le boss séti-
fen nous dira : «Ce match face au
MOB est incontestablement l’un des
plus difciles que nous aurons à
disputer cette saison. Nous aurons à
jouer face à une équipe qui ne lâche
rien à domicile et qui est dans
l'obligation de se ressaisir. Elle
adoptera la tactique qui lui permet-
tra de gagner avec des joueurs très
motivés pour l’appliquer. Nos
joueurs, et cela malgré le travail qui
a été fait pour l’éviter, seront soumis
à une certaine pression. Ceci peut
leur faire perdre une partie de leurs
moyens.» Les camarades de Del-
houm de leur côté nous ont paru
sereins et prêts à sortir le, match
qu’il faut pour s’imposer.
K.L.
Cela fait plusieurs matchs que
vous êtes titularisé d'entrée.
Vous êtes en pleine forme, c'est
cela ?
Je me sens très bien sur le plan
physique. Des petites douleurs à la
cuisse qui me faisaient soufrir
quelque peu ont totalement dis-
paru car tout en continuant à
m’entraîner, je me soignais. Cela
va très bien pour moi.
Vous restez sur un nul face au
CSC chez vous. Un commen-
taire ?
Cette fois-ci, la chance n'a pas
été de notre côté, et je pense que
nous les joueurs, nous nous
sommes bien battus. Il est vrai que
cela n’a pas du tout été facile et
cela à cause de la pression surtout.
Il ya eu aussi le fait que nous
avons joué une partie du match à
dix et là les choses sont devenues
plus compliquées.
Cela vous laisse quand même
quelques regrets
C’est certain et il nous faut re-
connaître que nous aurions dû
gérer avec beaucoup plus d’intelli-
gence ce match. La déception chez
nos supporters après le nul contre
le CSC est tout à fait légitime,
mais que voulez-vous, le football
est ainsi fait.
Vous allez jouer ce samedi
contre le MOB qui est un adver-
saire difcile à manier. Pouvez-
vous nous donner un
pronostic ?
Nous ferons ce déplacement
avec la volonté de réaliser un bon
résultat. Ce sera très difcile car
cette équipe est très difcile à jouer
à domicile. Cela ne nous décourage
pas du tout. Il y a chez nous une
grande volonté de nous battre et
c’est ce que nous avons l’intention
de faire. Nous défendrons crâne-
ment nos chances dans ce match.
Il est certain que votre entraî-
neur a concocté une stratégie
pour ce match. Allez-vous jouer
l'ofensive ?
L'ESS ne peut pas se contenter
d'un résultat nul. Si nous négo-
cions comme il se doit le début de
match, les choses deviendront plus
faciles. Cette saison, nous avons
réalisé de belles performances à
l'extérieur.
Vous promettez donc une vic-
toire à vos supporters.
Le match se jouera sur un rien et
nous ne pouvons promettre qu'une
seule chose, c'est de mouiller le
maillot.
Entretien réalisé par
Akram F.
Coup dur pour
l'Entente : Ziti out !
Lors de la toute dernière
séance avant le départ vers Bé-
jaïa, Ziti a ressenti de fortes
douleurs. Celles-ci se situent au
niveau de la zone lombaire. Ziti
a écourté la séance et il ne sera
pas de la partie aujourd'hui
contre le MOB.
Aroussi
pour le remplacer
Ziti forfait, Lang fera appel
au jeune Aroussi pour occuper
le fanc droit de la défense.
Selon le médecin du club, Ziti
sera rétabli dans les tous pro-
chains jours.
Sassi s'est entraîné
avec les seniors
Le gardien de l'équipe espoir
Sassi s'est entraîné durant toute
la semaine avec l'efectif profes-
sionnel. C'est lui sui sera sur le
banc de touche pour éventuelle-
ment remplacer Belhani dans la
cage sétifennne.
Boukria
non convoqué
Vu le grand nombre de défen-
seurs qui se trouvent dans l'ef-
fectif et qu'aucun d'eux n'est
indisponible, Boukria n'a pas
été convoqué. C'est la première
fois depuis son arrivée à Sétif
que son nom n'est pas porté sur
la liste des dix-huit.
Lamri de retour
Le milieu de terrain de l'ESS
Lamri est totalement rétabli.
Après s'être entraîné régulière-
ment la semaine passée, il a été
convoqué pour le match contre
le MOB. Il ne sera cependant
pas titularisé d'entrée.
2 sur 3
Deux des joueurs convoqués
tout dernièrement par le coach
national ne joueront pas au-
jourd'hui. Il s'agit d'abord de
Khedhaïria qui soufre d'un hé-
matome au niveau de l'abdo-
men. Ziti de son côté est sujet à
des douleurs lombaires. Le seul
capé sétifen qui est valide est
Karaoui.
Mise au vert
à l’hôtel El Aloui
La délégation sétifennne a
pris ses quartiers à l’hôtel Aloui
dès son arrivée à Tichy.
Comme cela est devenu une ha-
bitude, la réunion technique
d’avant-match se tient la veille
des rencontres. Selon les mem-
bres du staf de l’ESS, il en sera
ainsi avant toutes les journées
de championnat. Pour ce qui est
du match contre le MOB, elle
s’est tenue, vendredi soir, juste
après le dîner.
Sebaa : «Belhani
est prêt»
L'entraîneur des gardiens de
l'ESS, Hakim Sebaa, se veut ras-
surant. Belhani qui sera dans la
cage sétifennne aujourd'hui est
d’attaque : «Il est frais que c'est
un coup dur de perdre deux gar-
diens de but au cours de la se-
maine. Seulement, nous avons
pris nos précautions en prépa-
rant comme il se doit Belhani. Il
est prêt à tenir sa place sans
aucun problème.»
Ce sera
Benabderrahmane
et Demou dans l’axe
Lang a été dans l’obligation d’innover
en ce qui concerne la composante de
sa paire d’arrière centraux. Avec la mé-
forme de Mellouli, il optera pour une
charnière qui sera composée de Benab-
derrahmane et Demou. Ce sera la troi-
sième fois cette saison que ces deux
joueurs sont associés dans l’axe et il
semble qu'ils ont à trouver très vite
leurs marques.
Retour de Karaoui
dans l'équipe
L'international sétifien a purgé son
match de suspension. Véritable plaque
tournante de son équipe, le milieu de
terrain Karaoui sera sûrement l'élément
à suivre lors du déplacement de l’ESS à
Bejaïa ce samedi. Et pour cause, l'in-
ternational de l'ESS s'est imposé
comme une pièce maîtresse dans le
système de jeu de Lang. Sa vitesse et
sa maîtrise balle au pied sont capables
de déstabiliser toute une défense et de
mettre ses attaquants en bonne posi-
tion. Il est aussi un orfèvre du mar-
quage du meneur de jeu adverse. C’est
sa spécialité.
Des absences
de marque
Il s’agit d’abord de celle du gardien
de but numéro un, Khedhaïria, et aussi
celle de son habituel remplaçant Nadjib
Ghoul. Ce sera donc le troisième gar-
dien Belhani qui sera dans les bois cet
après-midi. Les choses sont un peu
moins compliquées pour Ziti et Nadji
qui seront compétitifs dans les tous
prochains jours.
Le spectacle sera
(aussi) dans les
tribunes
Plusieurs centaines de supporters sé-
tifiens sont attendus aujourd'hui à Bé-
jaïa. Ces inconditionnels n’ont jamais
raté un déplacement de leur équipe et
seront encore une fois présents pour
donner de la voix pour encourager leur
équipe. Par ailleurs, ces deux forma-
tions drainent toutes les deux des mil-
liers de supporters et le spectacle sera
très certainement aussi dans les tri-
bunes.
Bichari au sifflet
L’arbitre central Bichari sera comme
de coutume assisté de Bourouba et de
Salouadji. L’homme en noir a la réputa-
tion d’être pointilleux sur le règlement
et nul doute qu’il n’aura aucune diffi-
culté à arbitrer ces débats entre deux
équipes somme toute correctes.
Des changements
en perspective
Suite au nul concédé contre le CSC lors de
la dernière journée, l’heure est donc au ra-
chat. Même si en face, il y aura une équipe
de qualité et que l’adversité sera bien là,
les joueurs de Sétif ne veulent pas rater
leur sortie. En effet la formation dirigée par
Lang a montré qu’elle est capable de
contrarier les meilleurs sur leur terrain. Au-
cune incertitude en ce qui concerne celui
qui sera dans la cage sétifienne. Belhani
aura à être un rempart contre l’armada of-
fensive du MOB et il aura à montrer qu'il
vaut bien mieux que son statut de troi-
sième gardien. Lang sera, avec la méforme
de Mellouli et la blessure de dernière mi-
nute de Ziti, dans l’obligation de remanier
sa ligne défensive. Aroussi et Legraa seront
sur les flancs et cette ligne arrière sera
complétée par Demou et Benabderrah-
mane qui formeront une paire centrale
assez inédite. Benabderrahmane assurera
le poste de stoppeur et sera au marquage
de l’attaquant oranais le plus avancé. Tout
ce beau monde aura à être très vigilant et
surtout ne pas commettre d'erreurs.
Gourmi et Touahri
pour faire parler la
poudre
Au niveau de la zone intermédiaire, Karaoui
et Delhoum auront un rôle important d’es-
suie-glace à jouer devant leurs défenseurs.
Ces deux joueurs auront à déblayer le ter-
rain pour Djahnit. Ce dernier sera le dépo-
sitaire du jeu de son équipe et il renouera
avec son poste de prédilection. C’est dans
cette position qu’il est le plus dangereux.
Créer le danger, c’est justement ce à quoi
s’emploieront les deux pointes Gourmi et
Touahri. Ces éléments formeront le duo
d’attaque et ils auront à être constamment
en mouvement et à multiplier les appels
pour espérer déséquilibrer la solide ligne
arrière du MOB. Cette équipe de Sétif est
dans l’obligation de porter le danger et
aussi d’éviter de se faire piéger sur contre
comme cela a été, de nombreuses fois, le
cas.
A.F.
Equipe probable : Belhani, Aroussi, Legraa, Demou,
Benabderrahmane, Karaoui, Delhoum, Gourmi, Touahri,
Zerrara, Djahnit.
Legraa : «Le match face au
MOB se jouera sur un rien»
Des destins
opposés

Ligue 2
Coup d’œi l
N° 2452 www.lebuteur.com
Samedi 2 novembre 2013
1-1
CA Batna
ASM Oran
O Médéa
US Chaouia
USMM Hadjout
MC Saida
USM Blida
USM Bel Abbès
USMAnnaba
A Bou Saada
ES Mostaganem
AB Merouana
MSP Batna
NA Hussein Dey
WA Tlemcen
AS Khroub
Cl assement
MSP Batna
AS Khroub
USMAnnaba
AB Merouana
NA Hussein Dey
A Bou Saada
ES Mostaganem
WA Tlemcen
ASM Oran
CA Batna
USM Bel Abbès
MC Saida
USM Blida
USMM Hadjout
US Chaouia
O Médéa
1-0
1-1
1-0
1-0
2-0
0-0
non joué
1-1
Résultats et classement de la 10
e
journée de Ligue 2
Prochaine journé
Stade : 1
er-
Novembre (Batna)
Afuence : moyenne
Arbitres : Benbraham, Semsoum, Yahi
Avertissements  : Tahar (15’), Boudoumi (30’)
(ASMO) ; Ziadi (16’), Arras (23’) Bakha (89’)
(MSPB)
But : Guerrab (47’, sp) (MSPB)
Expulsion : Mezaïr (46’) (ASMO)
MSPB  : Benmalek, Haddad (Laroui 46’), Ziadi,
Benhabrou, Arras, Benchaira (Zaouia 80’), Bakha,
Bakhtatou (Rihani 90’+2), Sayeh, Guerrab, Hellal,
Entraîneur : Zemmouri
ASMO: Mezaïr, Benayada, Barka, Meguenni (Bou-
hedda 47’), Zidane, Tahar, Boudoumi, Athmani
(Mellal 75’) Balegh, Belalem, Tabti (Belkablia 60’),
Entraîneur : Mouassa
L
a visite de l’ASMOà Batna, 2
e
au classement, n’a
pas attiré la curiosité des supporters du Bou-
biya. Un public clairsemé a tenu quand même à
venir en soutien à son équipe. Un boycott qui
ne dit pas son nom, en raison des faux pas à ré-
pétitions depuis le début de la saison du Mouloudia de
Batna à domicile. L’ASMO qui a pris le soin de voya-
ger deux jours avant le match voulait profter du doute
que connaissent les Noir et Blanc. La première mi-
temps était assez timide de part et d’autre. Les Asé-
mistes se contentant de jouer la prudence et d’éviter
de se découvrir face à un adversaire avide de victoires.
On n’enregistre aucune action digne de ce nom en
première mi-temps
Expulsion de Mezaïr et avantage
au MSPBà la marque
La seconde période démarre sur les chapeaux de
roues pour les locaux. Une longue balle de Bakha au
proft de Bakhtatou, ce dernier bien démarqué
échappe à la vigilance de la défense de l’ASMO. L’atta-
quant du Boubiya drible Mezaïr, mais le portier de
l’ASMO fait une faute dans sa surface de réparation.
Benbrahamsife le penalty et brandit un carton rouge
pour Mezaïr. Guerrab se charge de le transformer.
Meguenni qui a laissé partir Bakhtatou est sanctionné
par Mouassa, puisque c’est lui qui est remplacé par le
gardien Bouhedda. L’ASMO joue désormais à dix.
Dernières minutes
chaudes pour Benmalek
Les dernières minutes seront très chaudes pour le
Mouloudia de Batna qui veut absolument prendre les
trois premiers points à domicile. L’ASMOjoue son va-
tout. La défense des Noir et Blanc supporte le poids
de la rencontre. Benmalek interviendra à plusieurs re-
prises pour sauver ses buts.
Yazid B.
MSPB 1 - ASMO 0
NAHD 2 - USMB 0
Les Asémistes stoppés à Batna
Mouassa :
«Surpris par
le mauvais
marquage de
mon défenseur»
«J’ai été surpris
par le marquage de
débutant de mon
défenseur sur l’atta-
quant du MSPB. On
avait bénéfcié de
nombreuses occa-
sions en première
mi-temps que nous
n’avons pas su
concrétiser. La vo-
lonté a fait la difé-
rence entre les deux
équipes.»
Zemmouri :
«Seule la
victoire
comptait»
«On a réalisé une
bonne première mi-
temps et on aurait
pu marquer durant
cette période. Le but
est arrivé au bon
moment. On a su
par la suite préserver
notre avantage. Ce
qui m’importe le
plus, c’est la victoire.
Et c’est ce que je re-
tiens de cette ren-
contre.»

Ligue2
Coup d’œi l
N° 2452 www.lebuteur.com
Samedi 2 novembre 2013
Stade : Abed-Hamdani
(Khroub)
Afuence : moyenne
Arbitres : Boukhalfa, Hallem, Zer-
houni
Buts : Zemit (36’) (ASK) ; Kebia
(67’) (CAB)
Avertissements : Mellouli (59’)
(ASK) ; Debbih (75’) (CAB)
ASK : Toual, Abbas (Djahel 74’),
Boudemagh, Bendridi, Harbèche
(Hafd 78’), Mellouli, Lahcen,
Zemit, Zellami ( Djamouni 65’),
Bouaâfa, Ouhadda
Entraîneur : Khezzar
CAB : Mathazem, BitamA. ( Had-
jij 46’), Messali, Bitam, Charif,
Soualah, Rabegui, El Hadi Adel
(Debbih 65’), Ghassiri, Kebia (Be-
khinette 86’), Djarbou.
Entraîneur : Prodan
Le match palpitant, tant at-
tendu entre l’ASK et le CAB, n’a
pas drainé une grande foule hier.
La première période fut plus fa-
vorable pour les locaux askistes,
qui sont arrivés aux flets de Ma-
thazem à la 36’ grâce à un tir bo-
lide, lâché par l’expérimenté
Zemit, qui libéra les siens. Après
la pause, les gars du coach rou-
main Prodan passent à la vitesse
supérieure. Le referee accorde un
corner pour le CAB, Kebia, pro-
ftant du bon centre de Debbih,
place le cuir hors de portée du
gardien Toual. Grâce à cette réali-
sation, le CAB rattrape son retard
et arrache un point précieux de ce
déplacement, pourtant annoncé
dangereux.
Abdou H.
ASK 1 - CAB 1
ABS 0 - USMMH 0
WAT 1 - 0M 1 ABM 1 - MCS 0
USMAn 1 – USMBA 0
ESM
USC
5’, Boukhari pour Boussaâda, en
bonne position, frappe au-dessus
du cadre. 7’, Boughanem dévie en
corner un tir des 25 mètres de
Bourenane. 12’, réaction des visi-
teurs par Louz dont la frappe met
en danger Ferchichi. Boussaâda
multiplient les attaques mais sans
efcacité. Boukhari à la 42’ frappe
de la tête, mais la défense de Had-
jout est là. Boussaâda continue sa
domination en seconde mi-temps,
mais manque de réalisme et une
défense de l’USMMHbien regrou-
pée autour de Boughanem em-
pêche les locaux à ouvrir la
marque. Merchichi ratera un pe-
nalty à la 79’, au grand dam des
supporters. L’arbitre sife la fn du
match sur une frappe de Boure-
nane renvoyée par la transversale.
Azzouz
Lors d’un match assez specta-
culaire entre deux candidats à
l’accession, ce sont les locaux qui
se sont procuré la première occa-
sion de la rencontre, d’un tir puis-
sant de Sidhoumà la 9’, qui a failli
tromper la vigilance du portier
Benmedour. A la 13’, et suite à
une pénétration de Taouil dans la
surface de réparation, l’attaquant
widadi a été fauché devant les
yeux de l’arbitre Merniz, qui n’a
pas hésité à sifer un penalty,
transformé avec succès par le
capitaine d’équipe, Hamid Dif.
Malgré cette entame quasi par-
faite, les Widadis ont sombré
par la suite, en laissant les
meilleures tentatives aux visi-
teurs, comme c’était le cas de
Belhamri à la 19’, son tir puis-
sant a heurté la transversale,
avant que le défenseur Bouab-
dellah n’égalise à deux minutes
de la fn de la première pé-
riode, d’une tête piquante suite
à un corner, dans un moment
de fottement de la défense wi-
dadie. Une égalisation qui a
faussé tous les plans des lo-
caux, lesquels n’ont rien mon-
tré de bon en seconde période
face à une accrocheuse formation
de l’OM, qui a mérité amplement
le partage des points, en quittant
le terrain sous les applaudisse-
ments de tous les présents.
O. R. B. A.
Le match
n’a pas
eu lieu
Le match de ce ven-
dredi après-midi qui
devait mettre aux
prises la formation des
Espérantistes de Mos-
taganem avec l’USC
comptant pour la 10
e
journée n’a pas eu lieu
à cause de l’absence
des éléments de la
Protection civile, ce
qui a poussé M. Bra-
himi, arbitre de la ren-
contre, à renvoyer les
vingt-deux acteurs
aux vestiaires. L’Espé-
rance de Mostaganem
qui vient de passer
une semaine très per-
turbée par les évène-
ments que l’on sait
était prête pour af-
fronter l’US Chaouia,
dans une rencontre où
les deux équipes au-
raient tenté d’arracher
la victoire, car toutes
deux ont un enjeu à
défendre. Cette ren-
contre était très im-
portante pour les
protégés du coach Sli-
mani Sid Ahmed sur-
tout pour la suite du
parcours. Un match
qui s’annonçait dif-
cile mais d’une grande
importance dans la
mesure où un résultat
positif demeure impé-
ratif pour quitter la
zone des turbulences
et remonter dans le
classement.
Ettaoui Wassim
Enfin une victoire convaincante !
Stade : 20-Août-55
(Alger)
Afuence : moyenne
Arbitres : Boufrioua,
Hadji, Bousmaha
Avertissements :
Guebli (12’), Bous-
saïd (53’ et 84’), Zer-
rouki (75’) (NAHD) ;
Bedrane (17’ et 60’),
Lahoucine (25’),
Hamia (83’ et 84’)
(USMB)
Buts : Bouharbit
(49’), Boussaïd (84’)
(NAHD)
Expulsions : Bous-
saïd (84’) (NAHD) ;
Bedrane (60’), Hamia
(90’+1’) (USMB)
NAHD: Mograni,
Khiter, Khellaf, He-
rida, Guebli, Abdes-
lam (Zerrouki 51’),
Boussaïd, Benyahia,
Bendebka, Bouharbit
(Zerguine 78’), Brinis
(Benayache 67’)
Entraîneur : Ificen
USMB : Litim, Be-
drane, Naâmane,
Belhadj, Benhoucine
(Kacem 76’), Ouail
(Bendiaf 68’), Hamia,
Otsmane, Aïbout,
Lahoucine (Abden-
nouri 59’), Benaceur
Entraîneur :
Benchouia
Premier match
at home pour
Abdeslam

L’entraîneur, Younès
Ificen, avait procédé
hier à quelques changements
sur la composante de
l’équipe. Khiter avait rem-
placé Aliouane alors qu’Ab-
deslam a pris la place de
Zerrouki. Le plus ancien des
Nahdistes, qui avait hérité du
brassard de capitaine, a été ti-
tularisé pour la première fois
at home. En cinq matchs dis-
putés au stade du 20-Août,
Abdeslam n’a pas eu l’occa-
sion de disputer la moindre
minute. Face à l’USMB, c’était
l’occasion de faire son bap-
tême du feu devant les sup-
porters husseindéens mais il
s’est contenté de 51 minutes
de jeu seulement.
Un but et trois
penaltys refusés

L’arbitre Boufrioua a
été incontestablement
l’acteur le plus mauvais du
match NAHD-USMB. Il a
tout simplement faussé le ré-
sultat du match en refusant
un but valable des Blidéens, à
la 52’. Avant cela, il a fermé
l’œil sur deux penaltys pour
le NAHD, 18’ et 33’. En se-
conde période, il n’a pas sifé
un troisième pour les locaux
après une main de Benaceur
à la 68’.
Boussaïdmarque
et sort

Drôle de comporte-
ment de la part de Bous-
saïd. C’est le moins que l’on
puisse dire sur l’action qui a
provoqué l’expulsion du mi-
lieu du NAHD. A la 84’, le
joueur avait enlevé son
maillot pour fêter son but
alors qu’il avait déjà écopé
d’un carton à la 53’. Sans
commentaire !
Ifticen : «Satisfait du résultat et du rendement»
«D’abord, je félicite mes joueurs qui se sont bien comportés lors
de ce match, contrairement à ce qui s’est passé contre ABM. Ils ont
fourni de belles phases de jeu en première période sans pour au-
tant concrétiser leur domination. En seconde période, le rendement
a été meilleur, notamment avec les changements opérés et les
consignes prodiguées aux joueurs. Nous avons réussi une victoire
convaincante même si beaucoup reste à faire. Bouharbit avait re-
trouvé son efcacité et j’estime que ce sera le déclic pour l’équipe.
En somme, je suis satisfait du résultat et du rendement.»
Benchouia : «On ne méritait pas de perdre»
«Je ne veux pas polémiquer mais j’estime que tout le monde a vu
le but égalisateur refusé par l’arbitre. Nous avons été injustement
privés d’un but qui ne soufre d’aucune contestation et l’arbitre nous
a cassés avec deux expulsions. Déjà que l’équipe était amoindrie de
cinq joueurs pour blessure et suspension. La prochaine journée, on
sera encore amputés des services de deux joueurs au minimum.
Nous n’avons pas d’autre alternative que de continuer à travailler et
corriger certaines lacunes. En tout cas, on ne méritait pas de per-
dre.»
Youcef M.
P
our la première fois depuis
l’entame du championnat,
les joueurs du NAHD ont
enfn démontré un meilleur vi-
sage. Les coéquipiers de Benya-
hia étaient plus entreprenants
que leurs adversaires du jour et
ont légèrement dominé les dé-
bats. Les Sang et Or ont afché
une grande volonté et la hargne
était présente hier contrairement
aux neuf précédentes rencontres.
Un comportement qui leur a
permis d’enregistrer leur premier
succès convaincant de la saison.
Malgré la possession du ballon,
les locaux n’ont pas réussi à trou-
ver la faille en première période
même si l’arbitre les a privés de
deux penaltys. A la 18’, une
grande charge a eu lieu contre
Bendebka dans les six mètres
mais l’arbitre Boufrioua n’a pas
bronché. A la 33’, l’arbitre sife
coup franc à la limite des 18 mè-
tres, alors que la faute a été com-
mise sur Benyahia à l’entrée de la
surface de réparation. Les Hus-
seindéens ont longuement
contesté, en vain. Après la pause,
les joueurs du NAHD, ayant bien
retenu la leçon du dernier faux
pas concédé à domicile contre
l’ABM, n’ont pas tardé à réagir. A
la 48’, coup franc bien joué entre
Abdeslam et Khellaf. Ce dernier
centre dans les six mètres et Bou-
harbit surgit et trompe le gardien
Litim d’une talonnade. Les Bli-
déens n’ont pas tardé à regimber
mais l’arbitre-assistant refusa
l’égalisation à la 52’. Long coup de
Benhoucine, Bedrane monte
plus haut et trompe Mograni
d’une jolie tête mais son but n’a
pas été validé pour hors-jeu. Ala
68’, une nouvelle fois l’arbitre
Boufrioua n’accorde pas un pe-
nalty aux locaux après une main
fagrante de Benaceur. Boussaïd
scelle le sort du match à la 84’
après avoir fusillé le gardien
Litimdes 30 mètres. Une victoire
salutaire pour les Sang et Or, en
attendant la confrmation à
Saïda…
Youcef M.
Abdelkrim Bira n'est pas allé de
mainmorte, en fn de match, à l'en-
contre de Latrèche qu'il accuse
d'avoir «faussé les débats dans les
trente dernières minutes». Dans ses
déclarations à notre confrère de la
radio Chaîne I, l'entraîneur de
l'USMBA a fustigé le coach de l'US-
MAn. Il visait bien entendu Abdelk-
tim Latrèche : «Latrèche tenait à
gagner ce match de n'importe quelle
manière. Il est arrivé à ses desseins. Il
est rentré sur le terrain, alors que le rè-
glement le lui interdit. Il s'est dirigé
vers le capitaine de l'équipe Belkaïd.
L'entraîneur de l'USMAn a dit des
propos que je n'oserai répéter devant
vous. ‘‘Halat'ha“, il a foutu la pagaille.
Pourtant, tout se passait très bien dans
les tribunes et on ne peut pas dire que
les supporters de l'USMAn y sont pour
quelque chose. C'est l'entraîneur de
l'USMAn qui est responsable des ar-
rêts de jeu qui se sont succédé durant
la partie. En plus, il n'y avait pas de
délégué au match et les ramasseurs de
balles ont disparu. On aurait pu agir
de la sorte avec Hadjout. Malgré le
nul, notre public a applaudi l'adver-
saire et ses joueurs.» A noter que La-
trèche a écopé d'un carton rouge.
L’USM Annaba a décroché
hier un précieux succès face à
l’USM Bel-Abbès. Cette der-
nière a concédé sa seconde dé-
faite depuis le début du
championnat. Malgré ce revers,
les hommes de Bira sont restés
leaders de la Ligue 2, après la dé-
faite de son poursuivant,
l’ASMOà Batna contre le MSPB.
C’est le défenseur de l’USMBA,
Yahia Djilali, qui a marqué
contre son camp à la 34’. Les
hommes de Latrèche ont do-
miné les débats pendant la pre-
mière période. En seconde
mi-temps, les visiteurs ont es-
sayé de revenir dans le match et
profter de l’infériorité numé-
rique de l’USMAn après l’expul-
sion de Seyad à la 60’ mais le
manque d’efcacité des joueurs
de l’USMBA ne leur a pas per-
mis de revenir au score.
Ça a chauffé
à la fin du match !
Le match USMAn-USMBA
s’est joué dans un climat élec-
trique. L’arbitre Bouzerar a été
contraint de brandir beaucoup
de cartons jaunes, mais aussi et
surtout a expulsé le joueur de
l’USMAn, Seyad, et l’entraîneur
Latrèche. A l’issue de la rencon-
tre, les choses ont dégénéré
lorsqu’une bagarre générale a
éclaté entre les joueurs des deux
équipes. Il a fallu l’intervention
des services de sécurité pour sé-
parer les antagonistes.
Refas
Stade : 19-Mai-1956 (Annaba)
Afuence : moyenne
Arbitres : Bouzerar, Kadem, Allaoua.
Avertissements : Abed (30’), Bouzidi
(41’), Seyad (52’), Boutabia (82’),
Doghmani (90’+3) (USMAn) ; Bel-
kaid (37’), Yahia Djilali (90’)
(USMBA)
Expulsions : Seyad (60’), Latrèche
(68’) (USMAn)
Buts : Yahia Djilali (34’ csc)
(USMAn)
USMAn : Rahmani, Zemmouchi,
Amari, Bouzidi, Boutabia, Amrous,
Abed (Doghmani 56’), Locif, Oth-
mani (Zebouh 68’) , Bakhti, Seyad
Entraîneur : Latrèche
USMBA : Ferradji, Benayada, Attek
(Houa 20’), Belkaid, Achiou, Bel-
kheir (Ouznadji 57’), Belguerf, Ga-
riche, Bengorine (Kechout 25’),
Ghazali, Yahia Djilali
Entraîneur : Bira
Victoire méritée
Bira: «Latrèche a foutu la pagaille»
La revanche
n’a pas eu lieu
Hadjout s’accroche
Stade  : Abdelatif-Mokhtar
(Boussaâda)
Afuence : nombreuse
Arbitres  : Bessiri, Bouchaala,
Berachou
Avertissements  : Hamidi (29’,
79’) (USMMH)
Expulsion  : Hamidi (79’)
(USMMH)
ABS  : Ferchichi, Bekhi, Cher-
faoui, Boukhari, Khroubi, Med-
dour, Benkouider (Laâraf 70’),
Bourenane, Hireche (Hamouda
15’), Nezouani (Messaoud 57’),
Merchichi
Entraîneur : Menad
USMMH  : Boughanem, Yeghni,
Rebbbah, Hamidi, Khaled Bouzar,
Karim Bouzar, Benabdellah, Ha-
madou (Lebnani 68’), Louz, Me-
zazigh (Mefdi 21’) (Talah 82’),
Kheiter
Entraîneur : Zemiti
Un nul équitable !
Stade : Birouana (Tlemcen)
Afuence : moyenne
Arbitres : Merniz, Benha-
midouche, Chelali
Buts : Dif (13’) (WAT) ;
Bouabdellah (43’) (OM)
Expulsion : Dif (33’), Mes-
saoudi (41’) (WAT) ;
Bouabdellah (12’), Djabali
(26’), Benchergui (45’)
(OM)
WAT : Benmoussa, Aguid,
Messaoudi, Boulemdaïs,
Layati, Sidhoum, Dif, Kha-
led Fouaz, Cheraïtia (Rabta
81’), Chaouti (Tiouli 66’),
Tebbal (75’)
Entraîneur : Neghiz.
OM : Benmedour, Bel-
hamri, Djabali, Abed-
Abassi (Rezkallah 75’),
Djabou, Mondji (Benaissa
81’), Mekeoui, Bouabdellah
(Slimani 61’), Amoura,
Maaziz, Benchergui
Entraîneur : Boufenara
Stade : Bensassi (Merouana)
Afuence : moyenne
Arbitres : Boukeouassa, Saï-
dani, Tazourt
But : Boutemdjat (5’) (ABM)
Avertissements : Boukhen-
nouche (37’), Brahim-Salem
(47’) (ABM) ; Knissi (45’+2),
Lahrour (69’), Kadous (75’)
(MCS)
ABM : Zeghba, Boukhalfa,
Hamdache, Boutemdjat
(Zekri 85’), Ounas, Benzekri
(Frioua 78’), Boukhen-
chouche, Mebarki (Brahim-
Salem 37’), Leblalta, Aouf,
Khenab
Entraîneur : Ghimouz
MCS : Naïli, Belahouel, Had-
dadi, El Hadjkari, Zahrour
(Soudani 83’), Ferloul, Me-
trani, Mohamed-Rabah,
Aoued, Knissi (Kadous 58’),
Baouche (Beloufa 52’)
Entraîneur : Mekhazni
Un but… puis
rien !
Sans pour autant
faire un grand match,
l’ABM a réussi à dis-
poser de son adver-
saire du jour, le MCS,
par la plus petite des
marges. Tout s’est dé-
roulé lors des cinq
premières minutes
qui ont vu Boutemd-
jat ouvrir la
marque…au revoir et
merci ! Le reste de la
partie a été caractérisé
par un jeu haché. Les
locaux ont vite fait de
montrer un certain
mécontentement du
résultat, ce qui fait
que le ton baisse d’un
cran. Trop monotone.
N. B.

Clubs de Kabylie Coup d’œi l
N° 2452 www.lebuteur.com
Samedi 2 novembre 2013
Division nationale amateur
Interrégions
Régionale 1
Pré-Honneur Bouira
(1
re
journée)
L’
USO Amizour tentera au-
jourd’hui de conforter sa
position très enviée de
dauphin du RC Kouba. Un
déplacement vraiment pas de tout repos
chez un autre sérieux prétendant à l’acces-
sion, l’ESM Koléa en l’occurrence, au stade
de Tipaza, pour le compte de la huitième
journée du championnat. Les Unionistes
d’Amizour n’auront donc pas d’autre alter-
native que de sortir une nouvelle fois le
grand jeu pour confrmer leur retour au
premier plan et conforter en même temps
cette deuxième place du classement géné-
ral. Mais, ils savent que la mission ne sera
pas de tout repos devant une coriace équipe
de Koléa connue pour être intraitable à do-
micile et qui a l’intention, clairement décla-
rée et assumée, de jouer à fond cette saison
la carte de l’accession en 2ème division pro-
fessionnelle.
Auréolés de leur dernière belle perfor-
mance à domicile face au JS Hai El Djabel
sur le score de 3-1, les Unionistes essayeront
de négocier au mieux cet important virage
de la première moitié de championnat. Les
déplacements chez le WA Boufarik puis le
Widad de M’Sila, il y a quelques semaines
de cela, pourraient inspirer les Unionistes
qui ont démontré qu’au moment où il faut
compter avec eux, ils savent répondre pré-
sent. Certes, Koléa ce n’est ni Boufarik ni
M’Sila, mais les coéquipiers de Yacine Ak-
kouche, eux aussi, n’inspirent pas que de la
quiétude chez leurs adversaires. Ils ont, en
efet, un statut et des arguments pour faire
face à n’importe quel rival. Et puis, il y a la
défaite inattendue face à Berrouaghia, dont
les Unionistes ont tiré pas mal d’enseigne-
ments pour ne pas retomber dans les
mêmes travers. L’USOA tentera donc de re-
faire le même coup de Boufarik et M’Sila et
éviter tout de même le scénario de Ber-
rouaghia pour demeurer en plein dans la
belle dynamique qui fait que le seul club de
Kabylie en division Inter-Régions se re-
trouve à jouer les premiers rôles dans ce pa-
lier qu’il ne fait que découvrir pourtant.
Ainsi, la bande à Hamouche devrait tout
faire cet après-midi pour ne pas décevoir,
autrement dit, le seul leitmotiv sera de ren-
trer à la maison avec au moins le point du
nul dans les bagages, ou carrément aller
chercher les trois points, du moment que le
groupe est galvanisé par la dernière belle
victoire. C’est vraiment dans ses cordes.
M. Mustapha
S
urpris au plus haut
point, et après avoir ac-
cusé le coup suite au
départ totalement inattendu
du coach Khaled Lounici, que
tout le monde croyait pourtant
bien installé dans la durée à la
tête de la barre technique des
Rouge et Noir, les dirigeants
n’ont fnalement pas mis trop
de temps à lui trouver un rem-
plaçant que l’on présente
comme étant à la hauteur des
ambitions du club. En efet,
Mohamed Benlaaredj a été of-
fciellement installé mercredi
en qualité de premier respon-
sable technique. Le jour même
il a dirigé la séance d’entraîne-
ment du matin pour préparer
le match de ce week-end, en
déplacement à Rouïba pour un
rendez-vous avec le WAR. Le
nouveau coach d’Iazouguen
est connu pour avoir dirigé,
avec un certain bonheur, dans
un passé récent les formations
de l’US Oued Amizour, du
RCK et même un passage par
un club de l’élite, l’ASO Chlef
en l’occurrence. Les camarades
de Nassim Hamlaoui qui se
sont bien sortis d’une petite
zone de turbulences née des
deux défaites subies face à l’US
Béni-Douala en coupe puis
Bordj Ghedir. Ils ont enchaîné,
il est vrai sans mettre vraiment
la manière, par une victoire
aux dépens des Biskris de l’US
Doucène qui leur a permis de
reprendre leur marche en
avant et occuper une belle po-
sition d’attente, à deux points
du leader l’USM Sétif. Pour le
baptême du feu de Mohamed
Benlaaredj à leur tête, Iazou-
guen s’en iront donc donner la
réplique au WA Rouiba dans
un match qui ne s’annonce pas
simple et ce, eu égard à l’ur-
gente situation que traverse le
Widad, qui compte deux petits
points de mieux que la lan-
terne rouge l’US Doucène.
Pour une multitude de raisons,
cette nouvelle sortie des Rouge
et Noir d’Iazouguen est à sui-
vre tout particulièrement.
B. Ferhati
MB Bouira
IRB El Achour
Pour le Mouloudia,
seule la victoire
compte
A
vec une seule victoire sur les quatre
rencontres disputées, le MB Bouira
recevra l’IRB El Achour pour le
compte de la cinquième journée. Le Moulou-
dia, qui reste sur un précieux match nul ra-
mené de Sidi Moussa, veut à tout prix renouer
avec la victoire au moins à domicile. Les ca-
marades du meneur de jeu Lyes Ferrah savent
très bien qu’ils n’ont pas le droit à l’erreur s’ils
veulent rester parmi les équipes en course
pour le titre. Alors, il va leur falloir commen-
cer par ne plus laisser échapper les points des
matches qu’ils joueront devant leurs suppor-
ters. A l’occasion, selon le staf technique, l’ef-
fectif sera au grand complet à l’exception de
son attaquant Omar Allouache qui sera absent
pour cause de sa blessure.
Adjaout
Tellal Ali
(entr. MB Bouira) :
«Il nous faut
les trois points»
«On en est à notre cinquième rencontre, la
deuxième seulement à domicile, c’est dire
donc si le calendrier ne nous a pas été favora-
ble jusque-là. Nous avons tout de même réussi
à ramener deux matches nuls de nos déplace-
ments. Pour ce rendez-vous face à El Achour,
je peux vous dire que l’équipe est très motivée
pour glaner ces trois points qu’il nous faut ab-
solument.»
ESM Boudouaou
JS Akbou
Pourquoi pas
l’exploit
Après avoir concédé le nul chez eux face à la
coriace ESM Boudouaou, les Akbouciens s'ap-
prêtent à efectuer un périlleux déplacement
chez les Olympiens de Beaulieu. Les protégés
de Abdennour Mira savent qu’ils ne seront pas
en villégiature chez une formation de l’OCB
tenue de se racheter après son dernier revers
subi en déplacement face au DRB Staoueli. Il
faut dire que malgré le fait que l'équipe a laissé
échapper chez elle deux précieux points qui
pourraient valoir leur pesant d'or au moment
du décompte fnal, un sentiment de satisfac-
tion était tout de même relevé chez les Ak-
bouciens, à commencer par le président
Arezki Tarhi : « De ce match face à Bou-
douaou, on retenu surtout la volonté de nos
joueurs de donner le meilleur d’eux-mêmes.
Ils ont nettement dominé leur adversaire qui,
lui, a opté pour la défensive et qui n'a fait que
subir le jeu. Si on avait eu un peu de chance
de notre côté, on l’aurait aisément remporté.
Il y a eu beaucoup de points positifs, il va fal-
loir capitaliser cela en attendant que nos atta-
quants retrouvent leur efcacité ». Pour le
déplacement de ce samedi, bien qu’il ne soit
pas des plus simples, il y a matière à croire que
les Akbouciens sont capables d’une belle per-
formance, du genre de celle qui leur a permis
par exemple de tenir en respect chez elle l’US
Béni Douala, une des formations du groupe
der tête.
Z. Ait Hamouda
C’
est ce samedi que
sera donné le
coup de starter
du championnat de la division
Pré-Honneur de la wilaya de
Bouira. Ce sera surtout l’occa-
sion pour quatre nouveaux clubs
d’accomplir leur baptême du feu.
Il s‘agit du Widad de Oued
Berdi, l’US Semmache, l’AS Ti-
liouine et le WRB Ain H’djar. A
noter aussi le retour de la JS
Djurdjura, une équipe de la
commune de Haizer, qui afron-
tera pour cette première journée,
l’autre équipe de la commune,
l’AS Tiliouine. Deux autres clubs
qui évoluaient la saison passée
en division d’Honneur, reléguées
en Pré-Honneur à
cause du forfait de
leurs jeunes catégo-
ries, l’ASC Dirah et
la JS Ain Turk en
l’occurrence, rece-
vront respective-
ment le Widad
Oued Berdi et
l’Olympique de Sa-
haridj. Le CB Mez-
dour, grand favori
cette saison pour l’accession en
première division de wilaya, re-
cevra le WR Ain H’djar, alors
que le CSA Beni Hamdoun af-
frontera l’USM Bouira, au même
moment où l’US Semmache sera
confrontée à l’ESC Ouled Ra-
ched. Ce coup d’envoi très tardif
du championnat de wilaya
risque d’être amputé de quelques
rencontres, selon certaines
sources. En efet, si le problème
du paiement des frais d’engage-
ment par l’APW de Bouira est
réglé, à se fer au président de la
LFWB, des clubs ne sont pas
parvenus à fnaliser leur dossier
d’engagement.
Adjaout
ESM Koléa–USO Amizour :
Les Unionistes pour la confirmation
Un bon test face au MOB avant Koléa
Dans la perspective de cette sortie à Tipaza, les coéquipiers de Chahrour ont joué un
match amical mardi dernier au stade de l’Unité-Maghrébine face à l’équipe du MO Béjaia.
Ils se sont inclinés sur la plus petite des marges dans une rencontre qui a levé le voile sur
certaines lacunes à combler en prévision du match face au Koléa. Une rencontre lors de la-
quelle Ahcène Hamouche a mis en pratique les options probables pour palier aux défections
dans l’axe de la défense notamment. Pour avoir une idée globale sur l’état de santé de l’en-
semble de son efectif, le staf technique amizourois a aligné deux composantes, d’abord
l’équipe-type pour l’entame de la rencontre, avant de procéder à plusieurs changements en
seconde période, avec l’entrée de la deuxième équipe qui a été marquée par la participation
de tous les joueurs. «Je pense que cette rencontre nous a donné une idée assez précise sur
notre composition en prévision de la prochaine rencontre devant la formation de Koléa. J’ai
relevé quelques lacunes, mais dans l’ensemble cela a constitué un bon test pour mes joueurs
qui ont montré beaucoup de belles choses malgré les lacunes dont je viens de vous par-
ler » nous a confé le coach unioniste Hamouche.
WA Rouiba-JS Azazga
Une première délicate
pour Benlaaredj
Baptême du feu pour
plusieurs équipes
Cet après-midi (14h)
CB Mezdour - WRB Ain H’djar
CSA Beni Hamdoun - USM Bouira
ASC Dirah - W Oued Berdi
JS Ain Turk – O. Saharidj
US Semmache - ESC Ouled Rached
AS Tiliouine - JS Djurdjura
Exempt: MB Hakimia
AC Milan Arsenal PSG
AS Roma Real Madrid Divers
Tottenham
Barça
A
rrivé en 2006 à
Arsenal, à
l’âge de 17
ans, Teo Walcott,
qui est sous
contrat jusqu’en
2016 avec les
Gunners, est
pisté par l’AS
Monaco, qui est
prêt à faire le
nécessaire pour
convaincre l’atta-
quant de quitter
Londres et venir
sur le Rocher. Selon
une information
parue dans le Daily
Mail, l’AS Monaco songe-
rait à débourser environ 40 mil-
lions d’euros pour engager
l’international anglais
(36 sélections). Une
ofre assez alléchante
certes, mais qui
sera probablement
refusé par le ma-
nager Arsène
Wenger, qui ne
veut plus perdre
ses stars comme
c’était le cas avec
Van Persie, Nasri
ou Fabregas ces
dernières années,
alors qu’il a réussi à
recruter Mesut Ozil cet
été, en déboursant pas
moins de 50 ME au Real Ma-
drid.
A
lors que le début de saison
du Milan AC est loin
d'être celui espéré l'été
dernier, Massimiliano Al-
legri, l'entraîneur de l'équipe lom-
barde, qui a certes reçu récemment le
soutien des dirigeants, ne devra nul-
lement apprécier la récente sortie de
son ancien joueur, Clarence Seedorf,
qui joue actuellement au Brésil. L’an-
cien international néerlandais, qui a
passé dix saisons à l’AC Milan, s’en est
pris violemment jeudi à l’actuel en-
traîneur milaniste dans une interview
donnée à la chaîne brésilienne
SporTV : «Allegri me faisait jouer les
rencontres importantes,
contre la Juventus ou Bar-
celone, mais ensuite il me
renvoyait sur le banc,
pour quatre matches par-
fois», a-t-il déclaré. «A
cause de cela, tout le
monde pensait que je
n’étais plus au top physi-
quement, mais ce n’était
pas le cas». L’actuel joueur
Botafogo a poursuivi : «Le
fait est que quand tu n’es
plus tout jeune et que tu
veux te maintenir en
forme, tu as besoin de
jouer régulièrement. Mais
Allegri ne me l’a pas per-
mis. Je trouve cela hon-
teux. Je le dis parce que
c’est aussi ce qui est arrivé
à Nesta et Maldini, qui
ont été contraints de par-
tir». L’ancien joueur du
Real Madrid aurait pré-
féré imiter Ryan Giggs et
Paul Scholes, qui ont fait
toute leur carrière dans
leur club de cœur jusqu’à un âge
avancé : «Ils ont continué à jouer mal-
gré leur âge, et sont restés des joueurs
importants de Manchester United
jusqu’à la saison dernière.» Cette sor-
tie médiatique risque donc de créer
une véritable polémique au sein du
club lombard, surtout que selon Tut-
tosport, le président Silvio Berlusconi
et son bras droit Adriano Galliani
pourraient confer les clefs de l'équipe
première au duo Seedorf - Inzaghi.
Les deux hommes connaissent par-
faitement la maison milanaise et, en
prime, ils jouissent d'une très bonne
réputation dans les rangs des tifosi.
A
ncien grand at-
taquant du
Real des an-
nées 80, Emilio Butra-
gueño, était assez
satisfait par la presta-
tion de Gareth Bala
après le large succès
face au FC Séville :
«Bale a marqué deux
buts et en a donné deux
autres. Il a été une me-
nace constante. C’est un
prodige, et c’est seule-
ment un aperçu de son
potentiel. Il est apparu
beaucoup plus frais. Il a
besoin de mieux
connaître ses coéqui-
piers. Cela va être une
très belle époque avec
lui», a afrmé le direc-
teur des relations insti-
tutionnelles du club,
sans oublier au passage
la belle prestation de
Karim Benzema : «C’est
l’attaquant du Real Ma-
drid, il a disputé
quelques matches sans
marquer et il y a déjà eu
beaucoup de critiques
envers lui. Il aide beau-
coup l’équipe. On voit
qu’il se sent heureux
quand il marque des
buts et il y est arrivé au-
jourd’hui. Il a mis le
premier avec beaucoup
de tranquillité et le se-
cond est un vrai but
d’avant-centre».
Seedorf critique
ouvertement Allegri
L
oin de briller avec le maillot
des Spurs depuis le début
de saison, Erik Lamela, qui
a été recruté pour 30 M€ cet été,
n’arrive toujours pas à trouver ses
repères en Premier League, lui qui
était une véritable star à la Roma.
Mais à 21 ans seulement, l’interna-
tional argentin, et lors d’un entre-
tien accordé au quotidien anglais le
London Evening Standard, espère
juste de la patience avant de dé-
montrer l’intégralité de son talent :
«Je crois que j’ai besoin d’encore un
peu de temps. Je me sens bien ici,
même si on ne peut pas dire que je
sois complètement adapté à ma
nouvelle vie. Je ne suis là que depuis
deux mois, donc j’ai sûrement be-
soin de temps. J’ai besoin de m’en-
traîner, de prendre le rythme, de
jouer des matches. Le football an-
glais est très diférent de celui prati-
qué en Italie. Il est plus physique,
tandis qu’en Italie, il est plus tac-
tique. Ce n’est pas nécessairement
plus dur, mais simplement difé-
rent», a-t-il confé, avant d’afrmer
qu’il ne regrette nullement son
choix, lui qui était aussi pisté par le
Barça : «C’est un style de football
que j’aime vraiment beaucoup et qui
correspond bien, je pense, à ma ma-
nière de jouer. (...) Je m’entends très
bien avec André Villas-Boas. C’est
un quelqu’un de bien qui pense clai-
rement à l’avenir. C’est pour ça que
je suis venu à Tottenham, c’est une
étape importante dans ma carrière
et pour mon avenir. On verra bien-
tôt pourquoi», a-t-il lâché avant de
poursuivre. «Mon heure viendra et
je ferai la diférence. (...) Tôt ou tard,
mon heure viendra et il faudra que
je sois prêt. C’est l’état d’esprit dans
L’ASM prêt à offrir
40 M€ pour Walcott
Sirigu : «Zlatan force
notre admiration»
T
itu-
laire
indis-
cutable dans
la cage pari-
sienne depuis
sa venue en
2011, le por-
tier italien
Salvatore Si-
rigu, reste un
grand admi-
ratif de l’atta-
quant suédois
Zlatan Ibra-
himovic,
comme l’a afrmé dans une récente in-
terview au 10Sport : «Il est en train de
montrer qu'il est vraiment très en
forme. On l'a toujours dit Ibra c'est l'un
des meilleurs joueurs du monde. On
n'est pas vraiment étonné car on le cô-
toie au quotidien et on sait de quoi il
est capable. Mais il force notre admira-
tion c'est sûr. À l'image des quatre buts
qu'il a marqués la semaine dernière à
Anderlecht. C'est rare de voir en Ligue
des champions un joueur qui marque
quatre fois dans un même match.»
Contrairement à son coéquipier Tiago
Motta, le portier italien reste assez pru-
dent au moment d’évoquer un sacre en
Ligue des Champions : «Nous, on a tou-
jours eu des ambitions, quelle que soit
la compétition que l'on dispute. Mais
encore aujourd'hui, on se contente
d'enchaîner les matchs, et rien de plus.
On ne va pas dire que l'on est armé
pour aller jusqu'au bout, pour gagner.
On est une équipe forte qui est en train
de devenir encore plus forte oui. On se
connaît depuis l'année passée, ça
marche très bien, on a une meilleure
qualité de jeu mais on sait que ce ne
sera pas si facile de la maintenir jusqu'à
la fn de la saison.»
Rudi Garcia :
«Cette série est
fantastique»
L'AS Rome a
obtenu sa
dixième vic-
toire en dix
journées de
Serie A jeudi
soir, un record
dans le cham-
pionnat italien
puisque le club
de la Louve
fait mieux que
la Juventus
Turin et ses 9
succès en 9
rencontres lors
de la saison 2005-
2006, marquée par le scandale du Cal-
ciopoli. Une performance qui a
forcément plu à l’entraîneur français
Rudi Garcia, selon ses dires reportés
par Rmcsport.fr : «J'ai une équipe intel-
ligente, qui sait s'adapter. J'avais dit que
ce serait un match difcile, et j'avais
raison. Mais l'important c'était de ga-
gner, 10/10, les trois points à la maison.
Nous ne pouvons pas toujours jouer de
manière merveilleuse, ce n'était pas le
jour pour. J'ai dit aux joueurs à la mi-
temps que nous aurions le temps de
marquer, il fallait être patients, aller
plus dans la surface, et le but est arrivé
avec nos trois attaquants dans la sur-
face. Cette série est fantastique, mais
nous n'avons pas trop le temps d'en
profter, nous avons un jour de moins
que le Torino avant le match de di-
manche, chaque minute est importante
pour nous.» Au classement, la Roma
possède 5 points d'avance sur Naples et
la Juve.
I
ncapable de
trouver le che-
min des flets
depuis trois matchs
en Liga, Lionel Messi
peut compter sur le
soutien de son en-
traîneur Tata Mar-
tino, lors d’une
récente conférence
de presse : «Il est très
fort mentalement. Je
n'ai aucun souci
quand il s'agit de lui,
la seule chose que
nous voulons, c'est
qu’il soit disponible
et en forme.
Messi nous a
habitués à
marquer trois
buts par
match et
quand il ne le
fait pas, tout le
monde pense
que quelque
chose cloche.
Il peut faire un
bon match et
ne pas mar-
quer, comme
ça été le cas à
Vigo» a confé
Martino refuse de blâmer Messi
S’
il est pressenti pour
prendre les com-
mandes de l’AC Milan
à la place d’Aaligri durant les jours
à venir, l’ancien attaquant vedette
italien, et lors d’une interview ac-
cordée à la Gazzetta dello Sport,
est revenu sur son parcours et son
année fastueuse en 2007 où il a
remporté la Ligue des Champions,
la Super coupe d’Europe et le
championnat du monde des clubs
en inscrivant cinq buts lors des
trois fnales, en narguant au pas-
sage un certain Lionel Messi mais
aussi Cristiano Ronaldo : «A la
veille de la fnale de la Ligue des
Champions à Athènes, Ancelotti
ne savait pas s’il devait aligner Gi-
lardino ou moi. J’ai joué et j’ai mar-
qué deux buts, puis un autre en
fnale de la Super coupe à Séville
et deux contre Boca Junior en f-
nale de la coupe intercontinentale.
Au total, j’ai marqué cinq buts lors
des trois fnales les plus impor-
tantes que j’ai toutes gagnées. Per-
sonne ne l’a fait, pas même Messi
ou Cristiano. C’est un record au-
quel je m’accroche.»
Inzaghi : «J’ai fait mieux
que Messi et Ronaldo»
Butragueño loue Bale et Benzema
Lamela : «Mon heure viendra et je ferai la différence»

International
Coup d’œi l
N° 2452 www.lebuteur.com
Samedi 2 novembre 2013
France
Portugal
Didier Deschamps, jouer
l’Ukraine en barrage et avoir le
statut de favori et le match retour
à domicile, est-ce un atout ?
C’est comme ça, nous n’avons pas le
choix ! Mais évidemment, sur le pa-
pier, rencontrer le Portugal, la Croatie
ou la Grèce qui ont un vécu interna-
tional et des joueurs de classe inter-
nationale, cela aurait été plus
compliqué. L’Ukraine s’appuie plus
sur un collectif. Avoir le match retour
à domicile est plutôt une bonne chose
également. Tous ces éléments doivent
nous donner confance, mais il faudra
aussi se méfer de nos adversaires.
Surtout, nous ne devons pas penser
avoir gagné nos deux matches avant
de les avoir joués. Cette qualifcation,
il faudra aller la chercher !
Ce sont deux matches-coupe-
rets qui vous attendent. Qu’est-
ce qui fait la diférence dans de
telles rencontres par rapport
aux matches de groupes ?
Il faudra du caractère, c’est cer-
tain. Tout se joue sur deux
matches, avec peu de temps entre
l’aller et le retour. C’est un long
voyage, il fera sans doute frais,
voire froid, il faudra donc être
bien préparé, et qu’on soit bien
organisé pour assurer une bonne
récupération. De mon côté, je
vais m’eforcer de récupérer le
plus d’informations possibles sur
cette équipe. Mais je rappelle que
l’Ukraine était tête de série,
qu’elle est mieux classée que nous
et qu’elle reste sur une très belle
série depuis l’UEFA Euro 2012.
Donc respect et méfance.
Après une longue période de
doute, depuis trois matches, la
France joue mieux et marque
des buts : 2:4 au Belarus, 6:0
contre l’Australie et 3:0 contre
la Finlande. Y a-t-il eu un dé-
clic ?
Non, il y a des périodes avec plus
de confance, ce qui explique sans
doute que l’équipe soit mieux en ce
moment. Lors du dernier stage, j’avais
des joueurs au top de leur forme, j’ai
aussi récupéré des joueurs suspendus
précédemment, d’autres étaient bles-
sés. J’espère que rien ne se passera
d’ici à ce que je donne ma liste et
avant ces deux matches, car nous au-
rons besoin de toutes nos forces. Et il
faudra faire l’union sacrée, car c’est
dans l’intérêt de tous les Français de
voir les Bleus au Brésil.
Lorsque vous étiez joueur, vous
aviez une réputation de gagneur,
que vous avez notamment renfor-
cée en Italie. Vous servez-vous de
cela avec vos joueurs dans le ves-
tiaire ?
Un sélectionneur doit faire passer
des messages, transmettre son vécu.
Mais j’ai la chance de pouvoir comp-
ter sur des joueurs qui sont de vrais
compétiteurs, qui sont habitués à cela
dans des clubs qui sont dans l’exi-
gence, dans l’obligation de résultats.
Là en l’occurrence, il y a un contexte
particulier, celui des matches de bar-
rage à élimination directe, où l’expé-
rience est importante. Il s’agit alors de
bien gérer ses émotions pour évacuer
ce contexte et se concentrer sur le ter-
rain uniquement.
Vous étiez vous-même capitaine
de l’équipe de France vainqueur
de la Coupe du Monde de la FIFA
1998. Parlez-vous à vos joueurs
de ce bonheur que représente le
fait de disputer et de remporter
une Coupe du Monde ?
Je parle très peu du passé. Cela fait
partie de ma vie, mais c’était une autre
période, avec d’autres personnes. Là,
on doit écrire une nouvelle histoire
ensemble. Et pour qu’elle soit belle, il
faut qu’on soit présent au Brésil. Cela
faisait un moment qu’on savait qu’on
serait barragiste. Maintenant nous
avons identifé notre adversaire, il ne
nous reste plus qu’à nous focaliser là-
dessus.
Le fait que la Coupe du Monde de
la FIFA 2014 se joue au Brésil,
pays du football par excellence,
représente-t-il une motivation
supplémentaire ?
Jouer une Coupe
du Monde en soi,
pour un joueur
professionnel, il n’y
a rien de plus beau.
Même si vous êtes
dans un grand club
et si vous jouez les
plus belles compé-
titions, porter le
maillot de l’équipe
nationale à une
Coupe du Monde,
on ne fait pas mieux. Là, je suis dans
une autre fonction, celle de sélection-
neur, j’ai accepté cette mission d’em-
mener les Bleus au Brésil. Nous allons
tous tout faire pour atteindre notre
objectif.
Imaginons que les barrages se
passent bien. Comment imagine-
riez-vous le parcours des Bleus au
Brésil ?
Pour le moment nous n’y sommes
pas encore ! Il faut d’abord se quali-
fer et après on en reparlera ! A dire
vrai, si je parlais aujourd’hui de ce que
pourrait être la Coupe du Monde
pour nous, je manquerais de respect
à l’Ukraine. Allons étape par étape et
pensons à nous qualifer…
Justement, pour vous qualifer,
comment faudra-t-il aborder ces
rencontres face aux Ukrainiens ?
Il faut avoir de l’ambition dans
notre jeu, il faut savoir l’imposer. Je
sais que cette équipe d’Ukraine est
très organisée pour bien défendre. Il
faudra faire en sorte d’avoir la maî-
trise, de leur créer des problèmes tout
en restant vigilants. C’est à nous d’al-
ler chercher cette qualifcation.
In FIFA.com
Deschamps : «Il n’y a rien de plus beau
que de jouer une coupe du Monde»
Premier capitaine d’un club
français à remporter une
Coupe d’Europe, en l’occur-
rence la Ligue des champions
de l’UEFA 1993 avec l’Olym-
pique de Marseille, l’ancien
milieu de terrain Didier Des-
champs était ce jour-là le der-
nier joueur de l’OM à soulever
un trophée avant une disette
de 17 ans. Une longue attente
qui s’est terminée en 2010
avec un titre de champion de
France pour les Phocéens,
sous les commandes….de Di-
dier Deschamps. Nommé sélec-
tionneur à la place de Laurent
Blanc, la première année à la
tête des Bleus n’a pas été un
long fleuve tranquille, mais le
Basque a assuré l’essentiel, à
savoir une place de barragiste
pour la Coupe du Monde de la
FIFA, Brésil 2014™, grâce à
une deuxième place d’un
groupe logiquement dominé
par l’Espagne, championne du
monde et double championne
d’Europe en titre. Du coup, si
Deschamps veut voir l’histoire
se répéter avec la France, et
revoir un joueur français sou-
lever le trophée suprême, il
faudra remporter un match
aller-retour contre l’Ukraine.
A l’issue du tirage au sort de la
Zone Europe qui a décidé du
destin des Bleus, le sélection-
neur français a livré les clés de
la qualification à FIFA.com.
Ribéry : «Ce serait une catastrophe
de ne pas aller au Mondial»
Dans des propos recueillis par l'agence SID, fliale de l'AFP, l'in-
ternational français du Bayern Munich, Franck Ribéry, a estimé
jeudi qu'une Coupe du monde de football sans la participation de
la France serait "une catastrophe", alors que les Bleus disputeront
les barrages du Mondial-2014 contre l'Ukraine les 15 et 19 novem-
bre : «Je ne peux tout simplement pas imaginer que l'équipe de
France ne soit pas au Mondial, ce serait une catastrophe pour
nous, pour tous les gens, pour toute la France….Nous devons
jouer comme toujours, ne pas avoir peur et ne pas stresser.»
Quels sont selon vous les candi-
dats au titre à Brésil 2014 ?
L'état de forme des équipes à
l'heure actuelle pourra évoluer d'ici à
2014. Il faut voir dans quelles dispo-
sitions les joueurs se présenteront sur
cette grande compétition. Cela dit, je
partage l'opinion de la majorité du
monde du football. Pour moi, l'Es-
pagne, l'Allemagne, le Brésil et l'Ar-
gentine sont les grands candidats au
titre. Ces équipes ont de bons joueurs,
elles sont aussi très fortes sur le plan
collectif, elles ont un palmarès…
L'Espagne n'a gagné qu'une Coupe du
Monde mais elle a fait preuve d'une
grande suprématie ces dernières an-
nées. L'Argentine a été deux fois
championne du monde, l'Allemagne
trois fois, le Brésil cinq fois. De par
leurs qualités individuelles, leur force
collective et leur palmarès, ces
équipes ont de grandes chances de
décrocher un nouveau titre mondial
l'an prochain.
Que manque-t-il au Portugal
pour intégrer le cercle des préten-
dants ?
Je ne sais pas, les choses pourraient
changer si nous gagnons un premier
titre. Peut-être qu'il nous manque
d'autres choses. Le Portugal n'a pas la
capacité de recrutement que possè-
dent les quatre sélections que j'ai
mentionnées. Malgré tout, les résul-
tats de ces dernières années sont ex-
trêmement positifs : nous avons at-
teint les demi-fnales de l'Euro 2000,
les demi-fnales de la Coupe du
Monde 2006, la fnale de l'Euro 2004.
Compte tenu de la taille de notre pays
et de notre capacité de recrutement,
c'est un travail très positif. Nous
sommes parfois passés très près de la
gloire. Nous devons essayer de suivre
cette ligne, de détecter un maximum
de joueurs de qualité et essayer de ri-
valiser du mieux que possible avec
des puissances et des sélections qui
ont davantage de ressources que
nous.
Pour fnir, quel message souhai-
teriez-vous adresser aux suppor-
ters portugais avant la double
confrontation face à la Suède ?
Le message est très simple. La vo-
lonté qui était la nôtre avant le début
de la campagne pour l'Euro 2012 n'a
pas du tout changé. Quand nous
avons fxé nos objectifs, la qualifca-
tion pour Brésil 2014 fgurait en tête
de liste. Cet objectif n'a pas changé.
Nous ne l'atteindrons pas comme
nous l'avions prévu, à savoir en pre-
nant la première place de notre
groupe. Nous passerons par le repê-
chage. Face à la Suède, nous allons
jouer comme le dictent les circons-
tances : avec respect pour l'adversaire,
mais avec l'immense conviction que
nous pouvons aller à Brésil 2014.
In FIFA.com
Bento : «Nous sommes parfois passés très près de la gloire»
«Respect et méfiance
pour l’Ukraine»
«On doit écrire
une nouvelle histoire
ensemble»
«Si je parle du Mon-
dial, je manquerais de
respect à l’Ukraine»
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA
Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou,
Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni.
Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre
service publicité.
Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17
ou bien contactez lʼANEP :
1, avenue Pasteur - Alger
Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150
Contact@lebuteur.com

International
Coup d’œi l
N° 2452
www.lebuteur.com
Samedi 2 novembre 2013
Comment le jouer
La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter
la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et
chaque boîte 3x3 contiennent les numéros de 1 à 9.
était…

C b a r a d e
R é c r é a t i o n ( r é - c r a i e - a h - s i - o n )
D ' o ù Ç a 5 o r I t
M e n i n B l a c k
C ' é I a l I .
D i d o u c h e M o u r a d
( C o n s t a n t i n e )
M é l l - M é l o
D i c a p r i o e t T r a v o l t a
D e v l n e I I e
D e m a n d e r a u p r o p r i é t a i r e
d ' a u g m e n t e r l e l o y e r , c e l a v o u s
é v i t e r a d e d é m é n a g e r .
Q u l a d l I t
T o m C r u i s e
F n l g m e
J a m a i s , c a r l e b a t e a u f l o t t e
L ' l n I r u s
M i g 2 2 ( n ʼ e x i s t e p a s , l e s a u t r e s
s o n t d e s a v i o n s d e c h a s s e s o -
v i é t i q u e s )
Q C M
c - C a r n i v o r e s
]our-là
Ce
Chute
d’eau
gelée
Allongée
Amours
du pays
Grands
compas
Rôdez
Rous-
pétera
Bien dans
le coup
Gaieté
Modèrent
Halluci-
nation
Vêtement
de pluie
Anneaux
marins
Montre
son culot
Leste
Risquera
un œil
Ami du
milieu
Grande
capitale
Règle-
ments
Arbres de
fraîcheur
Fauves
tachetés
Nation
Railleries
Paysage
Montrai
Très
visible
Diffusées
Incriminé
Voies du
sang
Médi-
tèrent
Vraiment
peu
Gladia-
teur
Attend
Route de
satellite
Copie
Jeune
danseuse
Se figera
(se)
Vieux
journaux
Chien de
chasse
Favorisé
Fin de
verbe
Léger
Démons-
tratif
Préposi-
tion
Argon du
chimiste
Enzyme
Signe
musical
Proprié-
tés
Va trop
loin
Fabriquas
Massues
de base-
ball
Plaça
Ridicule
Bonne
pommes
Sigle de
société
Portier
Naturelle
foyer
Mois des
touristes
Sortis
d’œuf
Support
de voile
Sainte
réduite
Caractère
nordique
Roue de
poulie
Assome-
ront
Tragédie
au Japon
Accord
du Nord
Rapport
de cerle
Support
de quille
Incontes
tables
Sélection
Bonne
copine
Abject
Femme
de Raiah
Crack
Quatre
saisons
Possessif
Distingué
Attrapé
Se ridera
(se)
Séjour-
nais
Crasses
Ancienne
ONU
Fiable
Dégus-
tera
A poil
Explore
Envoya
au loin
Parmi
Coordi-
nation
C’est le
thylium
Sudoku n°66
9 2 5 8 3
4 1 8
6 2 7
9 5 1 2 3
5 4 8 9 6
2 8 5
2 1 3 5 9 4
5 7 6
3 1 7 4 2
S u d o k u n ° 6 6
1 9 6 2 5 8 4 7 3
7 2 3 6 9 4 1 8 5
8 6 2 7 4 3 5 1 9
9 7 4 5 1 2 6 3 8
5 4 8 1 3 7 2 9 6
6 3 9 4 2 1 8 5 7
2 8 1 3 7 5 9 6 4
4 5 7 8 6 9 3 2 1
3 1 5 9 8 6 7 4 2
S u d o k u
Débusquez 2 acteurs
dont les noms ont
été mélangés…
éli
élo
Mon 1
er
est une note de musique.
Avec mon 2
e
on écrit au tableau.
Mon 3
e
est une exclamation.
Mon 4
e
est une note de musique.
Mon 5
e
est un pronom.
Mon tout est l'un des meilleurs
moments de l'école.
Tom Cruise
Angelina Jolie
M
1917 : Déclaration de Balfour : promesse d'une place pour
les juifs en Palestine, dans le respect des "droits civils et
religieux des collectivités non juives existant en Palestine
(...)".
1964 : Le roi Saoud est déposé en Arabie Saoudite : Fay-
çal monte sur le trône.
1989 : Jaguar est rachetée par la société Ford.
1998 : L'ouragan Mitch, passé désormais à l'état de dé-
pression tropicale, provoque une hécatombe en Amérique
centrale, où plus de 10.000 personnes ont trouvé la mort.
RI OVOL DI TRACAPTA
SS oo ll uu tt ii oo nn dd ee ss jj ee uu xx ……
Sudoku
Réagissez à cette page par e-mail :
jeux-sante@lebuteur.com
Kevin Costner
Tomy Lee Jones
La gboIo
du ]our
Devinette
Le-Saviez-Vous ?
Mots fléchés
S
A
V
O
I
R
I
n
u
t
i
l
e
Que faire si votre conjoint
désire vivre dans un
appartement plus cher ?
Qui a dit ?
«Le bonbeur t C'esI vlvre
dans la réallIé, ne gas
gorIer de masgue»
QCM
CommenI aggelle-I-on
les anlmaux gul
mangenI de la vlande t
Pourquoi le faucon pèlerin
plonge-t-il en piqué ?
Le faucon pè-
lerin est un oi-
seau de la
taille d'un cor-
beau. Il est
doté d'une vue
exceptionnelle
et peut voir
une mouche à
un kilomètre.
Cette dernière
lui permet de
repérer ses
proies qui sont
souvent des
petits oiseaux
ou mammifères. Il est muni de grosses
serres pour les attraper. Le faucon pè-
lerin vole à haute altitude, puis une fois
sa nourriture repérée, il plonge en piqué
en repliant ses ailes et atteint ainsi une
vitesse de 280 km/h. Cette technique lui
permet ainsi d'attraper sa proie.
Charade
Un monsieur entre dans un
magasin de chaussures et c'est
Ginette la vendeuse.
Le monsieur est un peu bizarre et
lui dit :
- Bonjour, mademoiselle. Je vou-
drais des chaussures.
- Oui, quel genre ? Chaussures de
ville ? Chaussures de sport ?
- Ben, des chaussures de ville nor-
males. Mais il y a un truc. Je
chausse du 45 et je voudrais du
40.
- Du 40 ? Mais vous n'allez pas
pouvoir rentrer dedans !
- Si, si, je forcerai un peu. On va
se débrouiller.
- Comme vous voudrez, mais je
vous aurai prévenu ! Effective-
ment, le mec a bien du mal à enfi-
ler ses pompes... Il force autant
qu'il peut... Bref, quand il arrive à
mettre ses chaussures, il se lève
pour payer et se met à boiter horri-
blement. Alors Ginette lui dit :
- Mais ce n'est pas possible ! Vous
n'allez pas pouvoir marcher ! Pour-
quoi vous faites ça ?
- Ecoutez, j'vais vous dire, j'ai eu
un contrôle fiscal. Le même jour,
j'ai appris que mon fils était vo-
leur, que ma fille se droguait, et
ma femme s'est barrée . Alors
maintenant, quand je rentre chez
moi, le soir, je n'ai plus qu'un plai-
sir : C'est d'enlever mes chaus-
sures et de me détendre...
Humour…
Le cabillaud
et la morue
désignent
le même poisson.
L
’intrus
Mig 23
Mig 29
Mig 35
Mig 22
a- Herbivores
b- Omnivores
c- Carnivores
Enigme
Un coquillage est accroché sur la
coque d'un bateau ; l'eau monte de
4 centimètres toutes les demi-
heures. Dans combien de temps
l'eau atteindra le coquillage ?
Trouvez lʼactuelle
appellation de
Bi zot
D’o o ù ù
Ça a s s o o r r t t ? ?
De quel film célèbre cette
photo est-elle extraite ?
22
N° 2452 www.lebuteur.com
Samedi 2Novembre 2013
Parmi la panoplie de pro-
duits cosmétiques «anti-boutons»,
quels sont les indispensables pour
les faire disparaître, les camoufler
et retrouver une belle peau ?Quels
soins choisir contre les points
noirs et les boutons d'acné ?
A quoi sont dus les points noirs
et boutons d'acné ?
Quelque 80% des adolescents
souffrent dʼacné et nombre de
jeunes adultes affichent également
des points noirs (comédons), se
transformant en boutons à tête
blanche, voire en pustules ou
kystes.
Il sʼagit dʼun phénomène hormo-
nal. En effet, à la puberté, les hor-
mones sexuelles stimulent les
glandes sébacées. Elles produi-
sent alors du sébum en excès, le-
quel obstrue les pores de la peau,
propice au développement de bac-
téries et des boutons apparais-
sent :
Des points noirs, cʼest lʼacné ré-
tentionnelle.
Des boutons blancs, cʼest lʼacné
inflammatoire.
La tendance à lʼacné a une com-
posante héréditaire, mais certains
facteurs peuvent aussi favoriser la
survenue de boutons (frottements,
produits cosmétiques inadaptés,
stress…).
Les garçons et les hommes
sont plus touchés par l'acné.
Chez les femmes, lʼacné fluctue au
gré des cycles menstruels et per-
siste ainsi plus souvent à lʼâge
adulte.
Règle n°1 : ne pas percer les bou-
tons d'acné !
Pourquoi ne faut-il pas pincer,
presser ou percer les points
noirs et les boutons blancs ?
En les perçant, on risque dʼinfecter
la peau, de propager lʼacné et de
laisser des cicatrices.
Si malgré tout, vous voulez ôter
vous-même un point noir, faites-le
dans les règles :
Très délicatement sur une peau
légèrement humide pour ouvrir les
pores, avec un mouchoir propre
afin de recueillir les résidus.
Ou encore mieux, laissez lʼes-
théticienne se charger des points
noirs disgracieux.
Quels produits lavants
en cas dʼacné ?
En cas de transpiration
(chaleur, activité physique)
Pensez à débarrasser votre peau
de la sueur et des impuretés pou-
vant obstruer les pores et favoriser
les boutons.
Contre acné et boutons noirs
Lavez votre visage délicatement
(sans frotter) deux fois par jour,
matin et soir (pas plus au risque
dʼirriter la peau inutilement), non
pas avec du savon, mais avec un
lait ou un gel nettoyant doux, non
parfumé, spécial pour peau ac-
néique, ou avec un pain dermato-
logique. Le savon a souvent un pH
basique qui tend à assécher la
peau, laquelle, pour compenser,
produit davantage de sébum favo-
risant les boutons.
Quels soins contre les points
noirs et les boutons d'acné ?
Après un nettoyage en douceur,
appliquez un soin traitant adapté.
La substance la plus active est
le peroxyde de benzoyle, qui dé-
truit les bactéries et réduit l'épais-
seur de l'épiderme. Attention, il
peut être irritant, dʼoù lʼintérêt de
choisir un produit peu concentré
(2,5% maxi).
Les produits contenant de
lʼacide salicylique, qui réduit effica-
cement l'épaisseur de l'épiderme,
peuvent aussi être utilisés.
En revanche, les produits alcoo-
lisés, antiseptiques ou à base de
soufre sont déconseillés car ineffi-
caces, irritants et/ou sensibilisants.
Lʼapplication dʼune crème hy-
dratante spéciale peaux acnéiques
peut améliorer la tolérance des
traitements anti-acnéiques.
À savoir : Les traitements anti-ac-
néiques sont de longue durée. Il
ne faut pas sʼattendre à une amé-
lioration immédiate.
Le rasage des peaux acnéiques
Le rasoir à lame risquant de cou-
per les boutons, il est préférable
dʼavoir recours au rasoir élec-
trique.
À défaut, changez souvent les
lames et choisissez un gel à raser
sʼutilisant après avoir mouillé la
barbe pour lʼassouplir.
Idéalement, employez un gel à
raser antibactérien.
Attention : pas de lotion après-ra-
sage contenant de lʼalcool !
Protégez-vous du soleil,
cʼest un faux ami des peaux
acnéiques !
Le soleil est souvent contre-indi-
qué avec les médicaments et les
crèmes utilisés contre lʼacné.
Si vous ne pouvez lʼéviter, proté-
gez votre peau à lʼaide dʼune
crème solairenon comédogène,
spécifique pour peaux acnéiques.
Votre acné est sévère ou vous
gêne dans votre vie quotidienne ?
Consultez un dermatologue pour
bénéficier dʼun traitement person-
nalisé.
23
N° 2452
www.lebuteur.com
Samedi 2 novembre 2013
Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50
■ Urgences médicales : 115
■ Protection civile : (021) 71.14.14
■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73
■ Gendarmerie : (021) 76.41.97
■ Centre antipoison : (021) 97.98.98
■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81
■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52
■ Service des eaux : (021) 67.50.30
■ Personnes en difficulté
ou en détresse : N° Vert : 15-27
Contrairement aux dires de tous,
le tabac aurait plutôt tendance à
être un excitant. Car sʼil calme temporairement
le fumeur, cela nʼest que passager ! Par contre,
la cigarette aurait un effet coupe-faim, ou du
moins cela modèrerait lʼappétit. Le mieux reste
néanmoins de ne pas fumer afin de protéger
son capital santé.
Le proverbe du jour
Le blffre du ]our
C
1
. La méduse-boîte Et le prix de "l'Animal le plus
venimeux au Monde" revient à la méduse-boîte.
Depuis 1954, elle a causé au moins 5.567 morts à
travers le monde. Ses toxines attaquent le coeur, le
système nerveux et les cellules de la peau. Son
venin est tellement puissant que les victimes hu-
maines sont directement en état de choc et se
noient ou meurent d'insuffisance cardiaque avant
d'avoir pu atteindre la plage. Il n'y a aucune chance
de survie, à moins d'être traité très rapidement en
appliquant du vinaigre pendant au moins 30 se-
condes. Les méduses-boîtes évoluent dans les
eaux d'Asie et d'Australie.
2
. Les dendrobates Les dendrobates sont proba-
blement le cadeau le plus empoisonné au
monde : des grenouilles adorables mais mortelles.
Longue de cinq centimètres en moyenne, la den-
brobate dorée possède assez de poison pour tuer
10 hommes ou 20.000 souris.
3
. Le cobra royal Considéré comme le serpent
venimeux le plus long du monde (jusqu'à 5,6
mètres), le Cobra royal est réputé pour se nourrir
d'autres serpents. Une seule morsure peut entraî-
ner la mort d'un adulte sain en 15 minutes. Il est
même capable de venir à bout d'un éléphant d'Asie
adulte en moins de 3 heures.
4
. Le cône marbré L'air inoffensif, plutôt magni-
fique, il est possible qu'il orne vos étagères,
souvenir d'un voyage sur des îles lointaines. Mais
attention, le cône marbré est aussi mortel que
n'importe quel animal de cette liste. Un seule petite
goutte de son venin peut tuer plus de 20 hommes.
5
. La pieuvre à anneaux bleus Minuscule, de la
taille d'une balle de golf, mais
assez puissante pour tuer un
humain. La pieuvre à an-
neaux bleus produit assez de
poison pour entraîner la mort
de 26 adultes en quelques
minutes, et il n'existe pas
d'antidote.
6
. Le rôdeur mortel
Contrairement aux
croyances, la plupart des
scorpions sont relativement
peu dangereux pour
l'homme puisque leur piqûre
produit seulement douleur lo-
cale ou gonflement. Toutefois, le
rôdeur Mortel n'entre pas dans cette catégorie.
Son venin est un cocktail de neurotoxines qui peut
causer douleur insupportable, puis fièvre, coma,
convulsions, paralysie et enfin la mort.
7
. Le poisson-pierre Certes, le poisson-pierre ne
remportera jamais un concours de beauté, mais
il gagne très certainement le prix de "poisson le
plus venimeux au monde". Cachée dans les récifs,
sa zone dorsale possède 13 épines qui injectent du
poison contenu dans deux poches attachées à
chaque épine.
8
. Les araignées-bananes Les Phoneutrias, ou
araignées-bananes, ont été reconnues, en 2010,
comme "araignées les plus venimeuses au
monde", par le Guinness World Records.
Responsable de la plupart des morts
humaines par morsure d'araignées,
cet animal nocturne se cache la jour-
née dans des zones habitées comme
les maisons ou les voitures, mais
aussi dans les vêtements ou les
chaussures. Son venin engendre une
douleur intense mais peut aussi cau-
ser, chez les hommes, une érection de
plusieurs heures. Charmante !
9
. Le taïpan du Désert Le prix du
"serpent le plus venimeux au
monde" pourrait bien revenir au Taï-
pan du Désert qui vit en Australie. Une
seule petite morsure de l'animal contient
assez de venin pour tuer 100 humains adultes ou
une armée de 250.000 souris. Son venin est au
moins 200 à 400 fois plus puissant que celui du
cobra.
10
. Le poisson-globe Les plats à base de pois-
son-globe (aussi connu sous le nom de fugu)
sont particulièrement réputés au Japon et en
Corée. Le problème c'est que la peau et certains
organes de ce poisson sont mortels pour l'homme.
La mort provoquée par le poisson-globe est vio-
lente et rapide et il n'existe pas d'antidote.
News News
5anIé 5anIé
(proverbe grec)
«Mieux vaut cinq
dans la main que dix
à attendre»
1 0
ACTUFL
Woody Allen : accusé d’abus sexuels
par sa fille adoptive !
Décidément entre Woody Allen et ses enfants,
adoptifs ou pas, ça ne va pas très fort. Après l'an-
nonce selon laquelle son fils Ronan serait en réa-
lité le fils biologique de Frank Sinatra, voilà que sa
fille adoptive, Dylan, l'accuse ouvertement d'agres-
sion sexuelle. C'est au magazine Vanity Fair US
que Dylan, la fille adoptive de Woody Allen et Mia
Farrow, a décidé d'ouvrir son cœur. En effet, après
sa séparation avec l'acteur (parce qu'il avait des relations sexuelles avec
Soon-Yi, fille adoptive de Mia), l'actrice a déposé une plainte accusant
Woody Allen d'abus sexuels sur leur fille adoptive, Dylan, alors âgée de
7 ans. Si le réalisateur a toujours nié les faits et que les charges qui pe-
saient contre lui ont été abandonnées, voilà que la petite fille, devenue
femme, brise le silence. Dylan confie qu'elle a «peur de lui (Woody
Allen), de son image». Elle ajoute qu'elle n'a jamais été invitée à témoi-
gner, pourtant «si je pouvais parler à la petite Dylan de 7 ans, je lui di-
rais d'être courageuse et de témoigner». La jeune femme revient
également sur l'agression : «Il y a beaucoup de choses dont je ne me
souviens pas, mais je me souviens de ce qui s'est passé dans le grenier.
Je me rappelle de ce que je portais et de ce que je ne portais pas. Les
choses me mettaient mal à l'aise et je pensais que j'étais une mauvaise
fille parce que je ne voulais pas faire ce que mon père me demandait de
faire. J'avais 7 ans.» À cette époque, Dylan pensait que c'était de cette
manière que tous les pères se comportaient avec leurs filles. «Je pen-
sais que je n'étais pas normal de me sentir mal à l'aise.» Un témoignage
poignant. De son côté Woody Allen nie toujours les faits. Pour son
porte-parole, il s'agit d'un «homme qui aime tous ses enfants et qui doit
être respecté pour ça.» D'ailleurs, le réalisateur nous a prouvé qu'il aime
beaucoup «ses» enfants vu qu'il a épousé la fille adoptive de sa femme.
NSA : Même le pape était sur écoute
Même les conversations du pape ont été mises
sur écoutes par la National Security Agency
(NSA) américaine. C'est l'hebdomadaire trans-
alpin Panorama qui le révélera dans son édi-
tion de jeudi. Selon l'enquête, les espions
américains ont capté les communications des
cardinaux utilisant dans la péninsule et dans
l'État du Vatican des opérateurs de téléphonie
italiens. Les comptes rendus de ces conver-
sations étaient classés en quatre catégories :
"intentions de la hiérarchie", "système finan-
cier", "objectifs de politique étrangère" et "droits de l'homme". Une ac-
tivité d'espionnage qui a redoublé durant la période du conclave. Les
services secrets américains avaient notamment mis sur écoutes la
Domus Internationalis Paolo VI, l'hôtel romain où résidait un certain...
cardinal Bergoglio. Ce n'est pas véritablement une surprise. Les docu-
ments de WikiLeaks ont révélé que, depuis le conclave d'avril 2005 du-
rant lequel il avait été le principal concurrent de Joseph Ratzinger, les
services américains se sont beaucoup intéressés à l'archevêque de
Buenos Aires. L'ont-ils écouté depuis qu'il occupe le trône de Pierre ?
Le responsable de la salle de presse, le père Lombardi, dit ne rien sa-
voir. Mais l'inquiétude est grande au Saint-Siège, car, contrairement à
ses prédécesseurs, le pape François délègue très peu et communique
beaucoup avec ses collaborateurs par téléphone. De même, la NSAau-
rait multiplié les écoutes aux dépens d'Ernst von Freyberg, le nouveau
président allemand d'IOR, la banque du Vatican.
Google présente son dernier
smartphone, le Nexus 5
Google a dévoilé, jeudi 31 octobre, le dernier-
né de sa gamme de smartphones, le Nexus
5, qui fonctionne avec une version actualisée
de son système d'exploitation Android. Le
nouveau venu est doté d'une nouvelle ver-
sion d'Android (4.4), baptisée "KitKat" et dont
l'atout est de fonctionner avec le très large
éventail de téléphones équipés de ce système d'exploitation. "Cette ver-
sion d'Android est compatible avec toute la gamme des smartphones de
2014", a expliqué Sundar Pichai, responsable d'Android et de Chrome
chez Google. Elle apporte notamment une mise à jour de l'interface et
un accès facilité au moteur de recherche du groupe. Pour fabriquer son
smartphone, le géant d'Internet s'est une fois encore allié au sud-co-
réen LG. Disposant d'un écran de cinq pouces et, surtout, d'une
connexion très haut débit mobile (4G), il est disponible dans une dizaine
de pays à travers le magasin en ligne de Google. Son prix oscille entre
349 euros et 399 euros, comme son prédécesseur le Nexus 4.
Peogle
11:30 Nec plus ultra
12:00 Questions
pour un champion
12:30 Journal
(RTBF)
13:00 Les chansons
d'abord
14:00 Vivement di-
manche
15:30 Acoustic
16:00 Le peuple
des océans
17:00 64', le monde
en français, 1re par-
tie
17:25 Terriennes
17:30 64', le monde
en français, 2e par-
tie
17:50 L'invité
18:00 64', le monde
en français, 3e par-
tie
18:05 Les carnets
de Julie
19:00 Epicerie fine
19:30 Journal
(France 2)
20:00 Envoyé spé-
cial
22:00 Journal
(RTS)
22:30 Acoustic
23:00 Nec plus ultra
23:30 Le Tour du
Faso
11:40 Météo
11:45 Le 12.45
12:05 Le meil-
leur pâtissier
14:20 C'est ma
vie
15:00 C'est ma
vie
16:30 Must cé-
lébrités
17:40 Un trésor
dans votre mai-
son
18:40 Météo
18:45 Le 19.45
18:05 Scènes
de ménages
19:50 Once
Upon a Time
20:40 Once
Upon a Time
21:30 Once
Upon a Time
22:20 Once
Upon a Time
23:10 Once
Upon a Time
00:00 Météo
00:05 Euro-
pean Poker
Tour
01:00 M6 Music
11:40 Point route
12:00 Journal
12:20 13h15, le
samedi...
13:00 Envoyé
spécial : la suite
13:50 Grand pu-
blic
BUn air de famille
15:35 Nicolas Le
Floch
16:25 Nicolas Le
Floch
17:30 Y'a pas
d'âge
18:00 Mot de
passe
19:00 Journal
19:40 Tirage du
Loto
19:43 Emission de
solutions
19:45 Les années
bonheur
21:55 On n'est
pas couché
00:58 Météo 2
01:05 Alcaline le
mag
01:55 Thé ou café
02:35 La déesse
éphémère
02:45 On n'est
pas des parents
formidables (mais
on peut essayer !)
11:00 Les douze
coups de midi
11:50 L'affiche du
jour
12:00 Journal
12:20 Reportages
14:15 Ghost Whis-
perer
15:05 Ghost Whis-
perer
15:55 Ghost Whis-
perer
16:55 Tous ensem-
ble
17:45 50mn Inside
18:50 Là où je
t'emmènerai
19:00 Journal
19:30 Du côté de
chez vous
19:35 Trafic info
19:40 Nos chers
voisins
19:50 Danse avec
les stars
22:25 Danse avec
les stars, la suite
23:10 Les experts :
Manhattan
23:55 Les experts :
Manhattan
00:50 Les experts :
Manhattan
01:35 L'empreinte
du crime
Horaires des prières
Prévisions météo pour Alger et ses environs
SAMEDI
BIEN ENSOLEILLÉ
Matin : 15 °C
A-M : 22° C
Vent : 7 km/h
Direction : S.
DIMANCHE
BIEN ENSOLEILLÉ
Matin : 17 °C
A-M : 23° C
Vent : 7 km/h
Direction : S.W.
28 Dhou El Hidja 1434
5amedl
Dohr : 12h32
Asr : 15h27
Maghreb : 17h53
Icha : 19h13
Dlmancbe
Fedjr : 05h46
Chourouk : 07h14
La communauté scientifique est en ébul-
lition. Une petite révolution vient d'être
mise à jour. Alors
qu'en près de vingt
ans, dix gènes res-
ponsables de la ma-
ladie d'Alzheimer
avait été identifiés,
depuis 2009, onze
nouveaux gènes ont
été découverts
comme le révèle ce
dimanche le Daily
Mail. Un grand pas
en avant qui suscite l'effervescence chez
les scientifiques. Une avancée majeure
qui est le fruit d'une importante étude
menée par les équipes du programme In-
ternational genomics of Alzheimer pro-
ject (I-GAP). Coordonné par l'INSERM et
publié dans Nature Genetics, ce travail
est donc une immense avancée. Pour au-
tant les chercheurs demeurent prudent
car une grande part de la possibilité in-
dividuelle, et non génétique, à dévelop-
per la maladie reste encore inconnue à
l'heure actuelle.
De tels résultats sont le
fruit d'un immense travail
mené à l'échelle internatio-
nale. En effet, en février
2010, les responsables des
quatre plus grands consor-
tiums de recherche inter-
nationaux sur la génétique
de la maladie dʼAlzheimer
ont décidé dʼunir leurs
forces. En clair, ce sont 100
laboratoires qui ont collaboré à ces tra-
vaux et ont mis en commun toutes leurs
données. Ainsi, selon le Daily Mail, ils ont
pu comparer 25 000 malades dʼAlzheimer
à 48 000 témoins non malades et repérer
les mutations génétiques qui les diffé-
rencient. Les 11 nouveaux gènes décou-
verts permettent de confirmer
lʼimplication du système immunitaire
dans la maladie d'Alzheimer.
Il faut toujours avoir de lʼhuile dʼorigan dans sa
pharmacie. En effet, cette dernière aide à guérir
des maux dʼoreilles, des piqûres dʼinsectes, des
diarrhées, indigestions et beaucoup dʼautres pro-
blèmes médicaux. Cette huile doit être achetée en
lieu sûr car il faut quʼelle soit pure. Par contre,
lorsquʼon lʼutilise, il faut la couper avec de lʼhuile
dʼolive car elle est très forte.
sIuce A
Savoir utiliser l’huile d’origan pour la santé
QuesIlon
ACNE ET POINTS NOIRS : J’AI DES BOUTONS, JE FAIS QUOI ?
Les 10 animaux les plus venimeux au monde
Faux !
Le tabac a un effet anxiolytique ?
Ingrédients :
500g de poivrons
300g de tomates
4 à 5 gousses
d'ail
2 piments forts
verts
250g de merguez
1/2 cuillère à café
de poivre noir
1/2 cuillère à café
de poivre rouge
1/2 c de carvi en
grains
4 oeufs
Préparation :
Faites cuire les
merguez à moitié
dans une poêle
sans matière
grasse.
Mettez dans une
marmite deux cuil-
lères à soupe de
gras des merguez,
faites-y revenir l'ail
en réservant une
gousse, les to-
mates concassées,
le sel, le poivre noir,
laissez cuire 15 mi-
nutes.
Joignez les poi-
vrons, les piments
coupés et les mer-
guez, saupoudrez
de carvi, mouillez
avec 1/2 verre
d'eau dans laquelle
vous aurez fait di-
luer le poivre rouge,
laissez cuire encore
15 minutes.
Retirez le couver-
cle, mettez la
gousse d'ail res-
tante finement
pilée, faites réduire
la sauce au maxi-
mum puis cassez
les oeufs un à un,
remettez le couver-
cle quelques mi-
nutes pour les faire
cuire.
R Re ec ce et tt te e
Ratatouille
aux merguez
Maladie d'Alzheimer : une étude internationale
identifie 11 nouveaux gènes

Kamel Kaci-Saïd,
manager général du
MCA

Vahid Halilhodzic
et Ryad Boudebouz
ont fumé le calumet de la
paix !

Constantine donne
le vertige à Gamondi.
Akram Djahnit, attaquant de l’ESS
«Une belle performance face au
MOB est dans nos cordes»
Vos cordes risquent de rompre
devant les pinces des Crabes !

N° 2452
Samedi 2 novembre 2013
«Si Babouche
et Chaouchi
sont graciés, on
essaiera de
trouver un
accord avec la
FAF pour les
récupérer»
Kamel Kaci-Saïd, manager
général du MCA
l
omme
ui il a dit
C
Ce n’est pas
de la langue
de bois
Footaises
«Craquage» pour le
Mekkaoui tape
la pause avec
Djenadi
V
ous reconnaissez Zined-
dine Mekkaoui, l’arrière
gauche de la JSK. Mais
peut-être pas le vieux à côté.
Pourtant, ce monsieur est très
connu dans les fefs de cette
équipe. Supporter invétéré des
Canaris, Djenadi reste un
rouage incontournable du club.
Le seul pour qui le huis clos est
levé en toute circonstance. Vé-
ritable coqueluche, il est res-
pectueusement choyé par les
joueurs.
S'
ils veulent aller au Brésil, les
Ghanéens devront d'abord
faire une escale au Caire. Le
match retour entre le Ghana et l'Egypte
des éliminatoires de la Coupe du
monde pose un problème extra-
sportif. Alors que les Black Stars
l'ont facilement emporté 6-1 à
l'aller, ils ne veulent pas jouer le re-
tour au Caire, pour des raisons de sé-
curité. La sélection nationale du
Ghana a fait plusieurs de-
mandes à la FIFA pour délo-
caliser le lieu de la rencontre.
Mais elles viennent d'être reje-
tées. Après une visite d'inspec-
tion sur place, la FIFA a estimé
que la sécurité des joueurs ne
serait pas mise en jeu à l'occa-
sion de ce match du 19 novem-
bre prochain. D'ailleurs, les
Ghanéens pourront le constater
d’eux-mêmes le 10 novembre
au soir, en regardant
la fnale de la Ligue
des champions afri-
caine. Le match re-
tour entre Al-Ahly
et les Orlando Pi-
rates se déroulera au
Caire et le moindre
incident pourra ser-
vir leur défense.
La Fifa fixe
Egypte-Ghana
au Caire
Deux joueurs
sud-africains à
l’entraînement
en état
d’ébriété
L
a direction du
club sud-afri-
cain, Black
essez, a annoncé la rési-
liation des contrats de
deux de ses joueurs, Mark
Mayambila et Makhaniesli,
pour s'être présentés aux en-
traînements en état d'ivresse. Les
deux joueurs ont refusé de passer le
test anti-alcool, ce qui a poussé la direc-
tion de leur club à les traduire devant une
commission de discipline et prononcer
leur renvoi pur et simple. Au Brésil, Ronal-
dinho se présente souvent en état d’ébriété
à l’entraînement. Mais n’est pas Ronal-
dinho qui veut.
La douche
froide pour
Boussaïd
B
oussaïd, l’attaquant
du NAHD est soit
c.., soit inconscient.
Et les deux sont valables
lorsqu’on sait que l’attaquant
a été expulsé lors de NAHD–
USMB (2-0), après avoir
écopé de deux avertisse-
ments pour avoir enlevé le
maillot à chacun de ses buts.
On peut comprendre son
geste qui traduit le degré de
sa joie suite à l’ouverture du
score, mais refaire la même
chose en état sous le coup de
l’expulsion, cela relève tout
simplement de la bêtise.
Une manière maladroite
d’efacer son but d’un revers
de main.
Van Bommel
baptise son
chien Ibra !
Que se passe-t-il dans la tête de Mark
Van Bommel ? On le savait fou sur les
terrains, mais pas en dehors. Depuis
quelques jours, l'ex-milieu de terrain
néerlandais poste des photos de son
chien sur Twitter. Jusque-là, rien
d'anormal. Sauf qu'il a appelé son chien
«Zlatan». Soit Mark est complètement
amoureux du Suédois jusqu'à en perdre
la tête, soit il se fout de sa gueule, et là,
c'est chaud pour la sienne. Mais à re-
garder ses tweets suite au quadruplé de
Zlatan contre Anderlecht - «Zlatan est
le meilleur joueur du monde» - on com-
prend rapidement que la première op-
tion est alors la plus vraisemblable.
Surtout quand on se souvient que les
deux ont évolué ensemble au Milan AC.
C'est triste la retraite.
L

i
n
f
o
p
e
o
p
l
e
Zedam fait
machine arrière à
cause de Mouassa
M
ohamed Benath-
mane, plus
connu sous le
sobriquet de Zedam – avec
tout ce que cela inclus !-
n’a pas assisté au match
MSPB-ASMO. L’ancien
président, aujourd’hui
membre du conseil
d’administration, a
préféré éviter d’aller au stade, à cause de
ses relations très étroites avec Kamel
Mouassa, l’entraîneur de l’ASMO. Comme
il suft d’un rien pour crier au complot,
Zeddam a préféré pour une fois faire ma-
chine arrière et rentrer chez lui plutôt que
d’être accusé d’avoir comploté quelque chose
avec son ami Mouassa, au cas où le MSPB venait
à l’emporter. Comme s’il n’y a pas d’autres moyens
d’entrer en contact avec ses interlocuteurs, si besoin est.
CAB
De la degla de
Biskra pour prendre
des forces
Le CAB va miser tout sur
la Coupe d’Algérie.
Comme les choses parais-
sent plus ou moins com-
pliquées en championnat,
le club batnéen va tenter le
tout pour le tout en Coupe.
Pour ce faire, le CAB entrera en stage bloqué
d’une semaine à Biskra. Comme c’est la sai-
son de la degla, le lieu semble tout in-
diqué pour prendre des forces.
Le
MCO et l’ESS
dans un tournoi de
foot à sept en Italie
Le MCO et l’ESS vont prendre part à un tournoi
de football à sept en Italie. Comment diriez-vous ?
Rassurez-vous, les deux clubs algériens ont mieux à
faire que de jouer au futsal. Encore heureux ! Mais
les deux clubs seront bel et bien présents. Du moins
leurs maillots. Un des organisateurs de ce tournoi
est venu hier pour récupérer des maillots de l’En-
tente de Sétif et du MCO. Huit chacun. Ils seront
arborés par des équipes italiennes. L’histoire
ne dit pas s’il y aura d’anciens joueurs pros à
ce tournoi. Car voir Baggio avec le
maillot de l’ESS, ça fait quand même
bizarre, vous ne trouvez pas ?
I
dée origi-
nale !
Comme
quoi, ils ar-
rivent aux
supporters de
l’USMH de créer de
l’ambiance sans
casser tout ce qui
se trouve sur leur
passage. L’idée a
germé depuis
quelques jours.
Fêter le 82e anni-
versaire de l’USMH
comme il se doit.
Rendez-vous est
donc pris pour ce
jeudi, un jour qui
coïncide avec la
date de la célébra-
tion du déclenche-
ment de la Guerre
de libération, à El
Harrach et ses
quartiers voisins
pour un défilé qui
s’est ponctué par
un «craquage»
dans le grand par-
king du centre
commercial, Ardis.
Soit une ambiance
chaleureuse en ce
jeudi plus ou
moins frais. En
dépit des empê-
chements des ser-
vices de l’ordre, les
Kawassir ont veillé
jusqu’au petit
matin. En guise de
cerise, un gâteau a
été coupé et
mangé à l’occa-
sion.
82
e anniversaire
de l’USMH

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->