P. 1
Jacob LorberLe Soleil Spirituel V2

Jacob LorberLe Soleil Spirituel V2

2.33

|Views: 258|Likes:
Published by BORIS

More info:

Published by: BORIS on Aug 15, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/18/2013

pdf

text

original

(Pourquoi les hommes obéissent-ils ? Par respect peut-être, ou bien par peur ? La
peur de la mort est la raison principale de l’obéissance. La peur, de la mort découle de
l’incertitude de la survivance. Exemple du sommeil naturel. Un re-né n'a pas peur de la
mort, parce que l’expérience de l’Esprit est la Vie éternelle. Dans le second Enfer, avec
le traitement du jeûne, il est déterminé si les âmes doivent être acheminées vers Le
Haut, ou bien vers le bas. En ce dernier cas, se développe le véritable esprit satanique,
dans une guerre aveugle contre la Divinité.)

-15 Novembre 1843 de 16h15 à 18h45-

-1-

Savez-vous pourquoi les hommes de la Terre obéissent ? - Peut-être en raison du
grand respect que l'on porte à la personne du souverain ? Oh, certes non ! En effet, quand on respecte
quelqu'un, on ne s'emporte pas contre lui; pas même en secret; alors que souvent, il arrive que les sujets
respectent en apparence l'ordre reçu, plus par peur que par conviction; et dans le secret ils le
maudissent et pestent contre lui.
-2-

Mais à celui à qui on n'obéit pas par respect, on obéit moins encore par amour; et
il en résulte qu'ici, nous ne trouvons aucune autre raison pour l'obéissance, en dehors de la crainte et de
la peur.

-3-

Maintenant nous demandons: Sur quoi se base la peur ? - En premier lieu, elle se
base sur l'impuissance, et, en second lieu, sur l'énorme puissance du chef d'état; et, en troisième lieu,
aussi parce que l'on sait, qu'en certaines occasions, il n'épargne personne, étant donné qu'un état est
muni d'une infinité de moyens de torture et d’exécution, et qu'ensuite il ne doit rendre compte de ses
œuvres à qui que ce soit, en ce qui concerne l'exécution d'un ou plusieurs de ses sujets; c'est pourquoi il
n'est pas prudent de l'oser, car la colère d'un souverain peut signifier même la mort d'un millier
d'hommes.

-4-

Donc, si nous considérons la chose comme elle est, il parait toujours plus évident

que la peur de la mort est le motif principal de l'obéissance.
-5-

Admettons que dans un état il y eût exclusivement des hommes complètement
re-nés, c'est-à-dire, réveillés spirituellement, dans quel cas il en serait fini avec la peur de la peine de
mort; alors dans ce cas, le régnant, pour garder sa place de régent du peuple, devrait changer
radicalement sa manière d'agir. En vérité, dans un tel cas, le régnant ne pourrait même pas subsister.

-6-

Sur quoi en vérité se base la peur de la mort chez les hommes ? - Je vous le dis:
Simplement sur cette incertitude: après la perte de cette vie terrestre, y en a-t-il une autre? Mais, qui
d'entre vous a peur d'aller dormir, bien que le sommeil ne soit autre chose qu'une mort périodique du
corps ? - Pour le simple fait, que l'expérience enseigne que, après une période donnée, on se réveille et
l'on reprend normalement la vie.
-7-

Si l'on pouvait effacer cette expérience, tout homme aurait peur d'aller dormir,

car cet acte est une sorte de préparation du corps à la mort.
-8-

En effet, sur la Terre il y a vraiment des hommes qui croient avoir une vie
éphémère qui finit chaque jour, tandis que le jour suivant quelqu'un d'autre s'introduit dans sa peau,
différent du précédent.
-9-

Cette superstition est une branche d'une classe particulière de peuples, dans une
partie de l'Asie, peuples qui croient à la transmigration des âmes.
-10-Ils ont l'opinion que leur âme passe, de jour en jour, d'un animal à l'autre, et
demeure tout au plus un jour seulement dans le corps de l'homme.
-11-Si le jour suivant, une autre âme, dans le même homme, rappelle le passé - ce
qui, disent-ils, dépend de la disposition du corps - selon celle-ci, toute âme qui y succède devrait être
placée dans la même conscience que la précédente.
-12-C'est donc là leur philosophie; en suite de quoi, un tel homme a une peur
épouvantable du sommeil, car il le considère seulement comme un moyen pour chasser du corps la
vieille âme, pour faire place à une autre.

-13-Pour cette raison, de tels hommes tâchent de chasser le sommeil, le plus
possible, par toute sorte de moyens; et ceci a une grande ressemblance avec la peur de la mort chez
tous les hommes ordinaires de la Terre.

-14-Si l'homme était d'un esprit éveillé, la pensée de la mort ne le troublerait
absolument pas; car avec l'expérience de l'Esprit en soi, on a aussi conscience qu'il est impossible que
la vie éternelle soit détruite; et de son côté, par son expérience, l'âme sait que le corps endormi se
réveille sûrement le jour suivant; raison pour laquelle elle ne craint pas le sommeil.
-15-La peur de la mort, comme possible anéantissement de l'existence, se trouve
dans l'âme tant que l'Esprit en elle ne s'éveille pas; mais une fois qu'il est réveillé, alors la peur est
bannie pour toujours.

-16-Ces préliminaires étant faits, allons maintenant dans notre premier Enfer, où
l'âme n'est autre qu'un polype avide de plaisir et de nourriture, et ce, par complet égoïsme et par amour
de soi, pour la raison qu'elle, par son manque de désir du plaisir, a devant les yeux la possibilité de

l'anéantissement.

-17-Dans le second Enfer, avec l'énergique traitement du jeûne - comme nous le
savons déjà - l'âme avide se restreint toujours plus, et l'esprit qui lui est uni, acquiert toujours plus de
liberté, grâce à cette méthode de discernement.

-18-Dans le meilleur des cas - assez rare - un esprit à ce point s’améliore, se reprend
et se renforce, et il élève toujours plus son âme.
-19-Dans le cas habituel, mauvais, l'esprit vraiment s'éveille, mais étant donné une
telle négligence de son âme, il commence à se sentir humilié et offensé, et même négligé en compagnie
de son âme, et c'est pourquoi il s'enflamme de colère, et fait mûrir toujours plus en lui l'idée que cette
injustice qui lui a été faite par la Divinité a droit à une incalculable compensation.
-20-Et d'autant plus l'esprit s'identifie en cette idée, d'autant plus augmentent ses
prétentions, et d'autant plus il devient mécontent en face de toute promesse des satisfactions éternelles
qui lui sont proposées.

-21-Par suite de ses prétentions qui grossissent toujours plus, et qui ont leur origine
dans un mécontentement toujours plus grand, l'esprit qui va se réveiller toujours plus, passe à un
sentiment vindicatif de satisfaction personnelle, et, dans ce sentirent, il devient toujours plus un
contempteur(cad qui méprise) de Dieu, c'est-à-dire un démon.
-22-Il aperçoit aussi, toujours plus, son indestructibilité, et il se renforce avec l'idée
que l'esprit, avec l'augmentation de ses concepts et de ses prétentions, peut se renforcer à l'infini.
-23-D'un tel sentirent naît même ensuite l'idée satanique que la Divinité a peur de la
puissance croissante de tels esprits, et donc se cache et fait tenir secrètement sous observation - par
certains esprits craintifs et faibles - ses puissants ennemis, pour savoir ce qu'ils font.
-24-Si la situation devient préoccupante, alors la Divinité se retire, et tâche de toutes
les manières possibles de se mettre à l'abri d'un puissant assaut éventuel de ces esprits énergiques.
-25-En cultivant cette absurdité illusoire, la conscience très puissante de leur valeur
devient toujours plus forte en l'esprit, et la soif de vengeance de la ruse supposée de la Divinité, devient
toujours plus grande.

-26-La Divinité devient naturellement toujours plus impuissante, et l'esprit passe
alors littéralement à l'aversion envers Dieu; il commence amèrement à Le mépriser et à Le haïr, en se
considérant en outre comme un être supérieur ! Si cela se manifeste, alors le troisième Enfer est bel et
bien prêt.

-27-Comment il se forme, nos élèves doivent l'observer en grand secret, pour ne pas
être aperçus des esprits sataniques, sur la voie de la divine Providence qui les protège; après quoi, dans

le plus profond Enfer, ils apprennent, par le chemin de l’expérience, tout ce qui traite de la véritable
origine du péché.

-28-Mais comment à la fin, en ce très profond et plus mauvais Enfer de tous les
Enfers, se manifeste la vraie cause ou origine du péché, la suite vous le montrera.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->