RÉDIGER UN ABSTRACT

15 juillet 2007

Quelques conseils pour augmenter vos chances d’être sélectionnés par la commission de sélection des communications
Par Christian Dumontier et Pierre Taboulet

STYLE ET PRESENTATION
Le style scientifique repose sur la précision, la clarté et la concision. Les règles de base sont: • La lisibilité est meilleure si la phrase est courte, simple et active (commençant par l'idée forte) • L'identification des groupes à l'aide de chiffres romains ou de lettres, tout comme l'emploi de sous groupes doit être banni • La première fois qu'apparaît un terme à abréger, l'abréviation doit figurer entre parenthèses. Les abréviations inusitées doivent être évitées. • Les médicaments doivent être présentés sous leur nom générique (le nom commercial s'écrit en majuscule®) ; les mots latins et étrangers s'écrivent en italique • Quand un pourcentage concerne une petite population, il est préférable d'arrondire au nombre entier le plus proche • Quand un résultat n'est pas significatif, il est préférable d'écrire NS (non significatif) que de donner la valeur exacte de P. • Les nombres cités dans le texte doivent être écrits en toute lettre jusqu'à dix (un, trois, dix, 11) sauf si ils apparaissent entre parenthèses ou si ils sont suivis par une unité de mesure. • Un chiffre au début de phrase doit être écrit en toute lettre Eviter les erreurs de style (l'emploi d'un style émotionnel, pédagogique ou catégorique) et les erreurs de français (erreurs de grammaire, d'orthographe ou de concordance des temps). Méthode et résultats sont écrits au passé, le présent est utilisé pour poser une question, décrire un fait ou émettre un jugement, le

futur pour les perspectives et le conditionnel pour les hypothèses. Les longues phrases doivent être évitées : une phrase = une idée. Eviter les abréviations.

PRÉPARER SON ABSTRACT (5 points)
1: Identifier les objectifs principaux et les conclusions 2: Repérer les mots-clés 3: Souligner les principaux résultats et les mettre dans un seul paragraphe 4: Résumer l’hypothèse principale en une seule phrase 5: Enlever tous les mots superflus

LA STRUCTURE GENERALE D'UN ABSTRACT
La structure générale d'un abstract n'a qu'un seul but : répondre à la question et seulement à la question posée.

Le titre
Le titre informe et attire le lecteur potentiel. II doit donc avoir du "punch", être informatif tout en étant clair et simple (pas plus de quinze mots).

L’introduction
L'introduction est le « POURQUOI » de l'étude. Elle doit idéalement contenir trois idées parfaitement articulées: ce qui est connu (background), ce qui est inconnu (le problème et son importance), puis la question. La question doit annoncer précisément

1

quel manque de connaissance l'étude se propose de combler.

Matériel et Méthode
Pour économiser de l'espace cette section peut être raccourcie en « Méthode ». La Méthode est le «QUI, QUAND, OU et COMMENT» de l'étude. Cette section doit contenir suffisamment de détails pour permettre d'apprécier la méthodologie. La première partie présente les aspects du protocole, la seconde partie la (ou les) population(s) étudiée(s), la dernière partie définit le critère de jugement, la méthode d'analyse ou tout autre critère quantitatif (end-point) qui permettra de répondre à la question posée.

RÉSUMÉ:
Titre
• informe et attire le lecteur

Introduction
• ce qui est connu (background) • ce qui motive l'étude (l'inconnu) • la question

Méthode Résultats
Les résultats (« LE QUOI ») doivent tout d'abord résumer les caractéristiques de la (ou des) population(s) sélectionnée(s) : nombre de sujets inclus (exclus ou perdus de vus), âge, sexe ratio, durée de l'étude et/ou autres paramètres descriptifs pertinents. Puis viennent les principales données capables de répondre à la question. Les résultats doivent être accompagnés par le niveau exact de signification statistique. La troisième partie de la section Résultats rapporte les résultats secondaires. Ce chapitre est fait pour la présentation des données, non pour des commentaires ou jugements de valeur • le protocole (design) • qui, quoi, quand, comment • le critère de jugement ou la méthode d'analyse

Résultats
• les caractéristiques de la (ou des) population(s) • les résultats issus de la mesure • tableau ou illustration

Conclusion
• la réponse précise à la question • la signification des résultats (et/ou limitation) • les implications (et/ou suggestion)

Conclusion
La Conclusion doit apporter la réponse à la question posée et délivrer aux lecteurs un message clair.

FAIRE RELIRE SON ABSTRACT
Il est naïf de croire qu'un travail scientifique réalisé en une voire plusieurs années puisse être rapidement et efficacement résumé dans un abstract sans une réflexion intense et de nombreuses révisions. Faites relire l’abstract par les co-auteurs (eh oui !) et par d’autres collègues si nécessaire. Si vous déposez vos abstracts en dernière minute sans les faire relire, ne soyez pas surpris si ils sont refusés.

2

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful