You are on page 1of 10

Evaluation sismique des constructions:Nouvelle procédure d’analyse non-linéaire des structures

Mourad Belgasmia* — Sabah Belgasmia*
* Université de Béjaia Faculté des sciences et sciences de l’ingénieur Département de génie civil 12Rue des frères benmehdi 25000 Constantine Algérie mourad.belgasmia@yahoo.fr sabah.belgasmia@yahoo.fr
RÉSUMÉ.

Ce travail présente la méthode d’analyse non linéaire pour le calcul sismique des structures considérées par (l’Eurocode 8, 2003)(EC8). La première méthode est la procédure statique non-linéaire (pushover) qui est basée sur la méthode N2 développée par (Fajfar et al.,2003). La deuxième méthode est la méthode classique dynamique non linéaire. Cet article présente plus de détails par rapport à la première méthode, donne un aperçu sur les étapes à suivre pour l’implémentation d’un model non-linéaire en utilisant la méthode d’analyse statique monotone non linéaire dans le logiciel Z_Soil et présente un exemple d’application sur un bâtiment en béton armé.
ABSTRACT.

This work presents the nonlinear methods of analyses for seismic design of structures considered by (Eurocode 8, 2003) (EC 8). The first method is the nonlinear pushover procedure, which is based on the N2 method developed by (Fajfar & al.,2003). The second method is the classical nonlinear time history analysis. This paper studies the first method in more detail and gives an overview of the steps followed to implement state-of-the-art nonlinear models in Z_Soil and presents a test-bed application to a reinforced concrete building.
MOTS-CLÉS : KEYWORDS:

Analyse statique monotone non-linéaire, analyse dynamique, calcul sismique, sismique pour les ingénieurs. seismic engineering, seismic design, push-over analyses, time history analyses, nonlinear analyses.

1. Introduction Les codes du calcul sismique permettent aux ingénieurs d’utiliser soit une analyse linéaire ou non-linéaire pour le calcul des forces et des déplacements. En particulier l’Eurocode 8 qui contient 4 méthodes d’analyses: l’analyse statique simplifiée, l’analyse modale, l’analyse statique monotone non-linéaire et l’analyse dynamique non-linéaire. Les deux dernières méthodes non-linéaires demandent des modèles et des procédures non-lineaires avancées. Cet article donne un aperçu sur les étapes à suivre pour l’implémentation d’un model non-linéaire en utilisant la méthode d’analyse statique monotone non-linéaire et présente un exemple d’application sur un bâtiment en béton armé.

7ème Colloque National AFPS 2007 – Ecole Centrale Paris

La procédure d’analyse statique monotone non-linéaire (pushover) dans EC8 suit l'approche développée par prof. d Vb " d * d = " F* = d* Vb F* Vb F* i i 2 i i "= d #m ! #m ! d* Figure 2 Transformation de la courbe de capacité en une réponse SDOF . En premier lieu. Fajfar de l'université de Ljubljana. les répartitions des charges latérales appliquées sont augmentées et la réponse de la structure est tracée en termes de cisaillement à la base en fonction du déplacement au sommet de la structure.2 7ème Colloque National AFPS 2007 – Ecole Centrale Paris . Le modèle portique peut être en 2D ou en 3D. voir Figure 2). F2i=mi!1i F1i=mi d2 d1 Vb Base Shear 1 2 2 1 Base Shear Vb Top Displacement d Figure 1 Distributions de charges pour l’analyse statique non-linéaire selon EC8 et la courbe de capacité La courbe de capacité est alors transformée en une réponse d'un système équivalent de SDOF (un seul degré de liberté. 1999). Il considère deux répartitions des charges : une distribution uniforme et une répartition des charges modales. Méthode non-linéaire d’analyse des portiques selon EC8 Eurocode 8 (EC8) inclut deux méthodes d'analyse non-linéaires : l’analyse statique monotone non-linéaire (pushover) et l’analyse dynamique non-linéaire. Slovénie (Fajfar et al 2003. L'analyse statique monotone non-linéaire consiste en l’application monotone des charges latérales croissantes à la structure. selon les propriétés de régularité du bâtiment.023 2. C'est la prétendue courbe capacité (également représentée sur la Figure2). Les deux répartitions des charges sont montrées sur la Figure 1.

La courbe linéarisée est alors transformée en un spectre de capacité en normalisant la force. Pendant de longues périodes. En conclusion. les courbes non-linéaires de capacité sont linéarisées. et pour cela on peut employer la méthode d'énergie égale. EC8 suit une approche simplifiée afin de comparer les deux spectres. La comparaison est commodément effectuée sur le spectre de réponse en format ADRS (acceleration displacement response spectrum ). EC8 propose une énergie égale entre les deux oscillateurs. EC8 propose des déplacements maximums égaux pour les oscillateurs linéaires et élastiques parfaitement plastique (EPP). avec m * = ! mi " i i =1 N d t * = d et * a2) Fy * / m* < S e T * d t = (d et * * ( )! la réponse entre dans le plateau non-linéaire T ) /( F Avec q < S ( / q )(1 + (q " 1)(T / T )) ! d u u c * * et u e * y * / m* ) .7ème Colloque National AFPS 2007 – Ecole Centrale Paris 3 F* Fy* F* m* g d* y * dm d* d* y * dm d* * dm = Estimated target displacement Capacity Spectrum Figure 3 Linéarisation de la courbe de capacité et transformation en un spectre de capacité En second lieu. le déplacement cible est déterminé en comparant le spectre de capacité et le spectre de calcul (ou le spectre de demande). le déplacement cible du système non-linéaire équivalent (SDOF) est : a) T * < TC (périodes courtes) a1) F y * / m * ! S e T * ( )! la réponse demeure élastique linéaire. Pendant les périodes courtes. parce que le spectre de calcul est élastique linéaire. par le biais de m* g . avec m* est la masse du SDOF équivalent. En conclusion. Les deux étapes sont montrées sur le Figure 3. représentée sur le Figure 4 T C T* A /g S T* A /g S T*>TC T C T*<TC T* medium-long T* small d* y * d t* = d et SD (m) * * d* y d et d t SD (m) Figure 4 Transformation de la courbe de capacité en une réponse SDOF dans un format ADRS La comparaison entre les deux spectres n'est pas immédiate.

i.075 m ( ! * 0. Le bâtiment est un bâtiment résidentiel à deux étages en béton armé dans Bonefro.e. Le spectre de calcul pour le bâtiment a été obtenu à partir de l’EC8 en utilisant les propriétés locales et l'accélération maximale au sol qui sont données par la nouvelle carte séismique italienne. Le bâtiment est montré sur la Figure 5. si par contre sept séismes au minimum sont employés. c’est la valeur maximale des quantités de réponses (forces. Dans l'exécution actuelle. Pour décrire la réponse de section. déplacements. Le second est un deux nœuds. Ce qui permet d’avoir une réduction du nombre global de degrés de liberté.062. La courbe de capacité du bâtiment dans la direction x est montrée sur la Figure 6. basé sur les forces. des années 70 et des années 80. 3. qui inclut toutes les possibilités de la dynamique. ce dernier atteint une valeur de 0.4 7ème Colloque National AFPS 2007 – Ecole Centrale Paris . Les deux éléments incluent des non-linéarités matérielles et géométriques. La détermination du déplacement cible est montrée sur le Figure 7..023 b) T * ! TC (périodes moyennes et longues) d t * = d et * Le déplacement cible au sommet du bâtiment est obtenu en inversant la transformation sur in Figure 2. Le premier est un deux nœuds classique. Italie.) qui est utilisée dans le calcul. C'est un exemple de construction de bâtiments résidentiel typique en Italie. etc. dans ce cas c’est la réponse moyenne qui est prise en compte dans le calcul.. 1996). dt = !dt * La procédure ci-dessus a été mise en application dans le logiciel Z_Soil. des lois constitutives uniaxiales simples ont été mises en application pour le béton et l'acier. les deux éléments emploient une discrétisation de fibre. L'avantage principal du deuxième élément est qu'il est "exact". Les non-linéarités géométriques sont inclues dans le cadre de la formulation co-rotationnelle. La méthode non-linéaire d'analyse dynamique consiste en l'application d’un spectre des séismes (naturels ou générés) compatible avec EC8 au modèle structural. Les non-linéarités matérielles dérivent des lois constitutives non-linéaires de fibre. de l’élément portique d'Euler Bernoulli. . de l’élément portique d'Euler Bernoulli.06 m pour le système non-linéaire équivalent SDOF et la valeur de 0. Le bâtiment est régulier en élévation mais irrégulier dans le plan en raison de la position excentrique des escaliers. Application La réponse non-linéaire du modèle 3D d'un bâtiment existant est présentée comme première application des nouvelles possibilités dans le logiciel Z_Soil. Si trois séismes sont employés. déformations. 4. ces dernières sont importantes pour des analyses effectuées jusqu'à l'état limite d'effondrement. basé sur les déplacements. le programme calcule le déplacement cible du point de référence au plancher supérieur.. La théorie complète sur l'élément basé sur les forces est trouvée dans (Spacone et al. Une fois la réponse nonlinéaire de capacité du bâtiment est déterminée. on aura pas besoin de discrétiser notre modèle portique en plusieurs éléments poutres mais un seul élément suffit.2) au sommet du bâtiment pour le système MDOF. avec ! =1. model non-linéaire d’un portique dans le logiciel Z-soil Deux modèles de portique en 3D sont mis en application dans la version ß du nouveau programme de Z_Soil.

00E+00 1.00E+02 0.00E-01 4.00E+03 8.7ème Colloque National AFPS 2007 – Ecole Centrale Paris 5 X Figure 5 Bâtiment de deux étages «Bonefro» utilisé pour l’analyse courbe de capacité 1.00E+02 2.40E+03 effort de cisaillement (kN) 1.00E-01 3.60E+03 1.00E+02 4.00E-01 5.00E+02 Z_soil 6.00E-01 2.00E-01 6.00E-01 Figure 6 Réponse statique non-linéaire du modèle 3D sous une charge de distribution modale ibution in x direction déplacem ent (m ) .00E+00 0.00E-01 7.20E+03 1.

14 0. la première étape est de choisir un ensemble de spectre des séismes compatible avec EC8.8 kilomètres et le sol est de type peu profond.02 0. la distance épicentrale est de 22. On obtient donc trois séismes dont les spectres de réponse sont montrés dans la Figure 8.0 0. La Figure 9 compare le spectre moyen aux trois spectres séparés.10 0.02. Les données d'entrées les plus importantes sont la distance épicentrale. la magnitude est de 6.6 7ème Colloque National AFPS 2007 – Ecole Centrale Paris . la magnitude et le type de sol.3 Sa/g 0.04 0.5 0.20 Sd (m )de la réponse statique non-linéaire Figure 7 Déplacement cible Afin de faire une analyse dynamique non-linéaire..06 0. 1996).023 0.08 0. Dans cette application. Dans notre cas. et de comparer les résultats à ceux obtenus par l'analyse statique non-linéaire. Les séismes sont produits en utilisant un programme basé sur la théorie présentée dans (Sabetta et al. trois séismes générés artificiellement sont employés.16 0.4 demande Spéctrale Plastique demande Spéctrale Elastique Réponse Elastique Réponse Spéctrale Curviline Réponse Spéctrale Bilinéaire 0.1 déplacement cible 0. .18 0.00 pour SDOF 0.2 0.12 0.

Puisque seulement trois séismes sont employés. Le déplacement résiduel est plus grand sous le séisme 1.5 3 2.5 / m ( 4 n o i t a r e l e c c a 3. 0.5 5 Figure 8 Accélerogramme spectrale généré et le spectre de EC8 La réponse dynamique au sommet de la structure est montrée sur la Figure 10.0725 m.5 2 2. Les trois réponses montrent un déplacement résiduel à la fin de l’analyse dynamique. 11 et 12.053 mètres.5 1 1.5 period (s) 3 3.5 accélération(m/s2) 3 2.5 2 2.5 spectre moyen spectre du séisme1 2 1.5 4 4. 0.5 5 période(s) .5 1 0.5 1 0.5 4 3.5 4 4.7ème Colloque National AFPS 2007 – Ecole Centrale Paris 7 accelelogram close to eurocode spectrum in normal scale 5 ) 2 s 4. le déplacement de calcul est de 0. spectre moyen & spectre du séisme1 4.5 2 1. indiquant une réponse non-linéaire dans une partie du bâtiment.032.5 0 0 0. Les déplacements maximums dus aux trois séismes sont de 0.5 1 1.5 0 0 0.0725.5 3 3.

5 1 0.5 2 2.5 4 3.5 spectre moyen spectre du séisme2 2 1.5 0 0 0.023 spectre moyen & spectre du séisme2 4.5 2 2.5 5 période(s) spectre moyen & spectre du séisme3 5 4.5 4 4.5 accélération(m/s2) 3 2.5 1 1.5 1 0.5 3 3.5 4 3.5 4 4.5 3 3.8 7ème Colloque National AFPS 2007 – Ecole Centrale Paris .5 0 0 0.5 5 spectre moyen spectre du séisme3 période(s) Figure 9 Vérification si les spectres des séismes générés collent au spectre moyen .5 2 1.5 1 1.5 accélération(m/s2) 3 2.

50E-02 -3.00E-02 -2.00E-02 2.00E-02 -6.60E+01 1.00E-02 4.50E-02 déplacement(m) 1.7ème Colloque National AFPS 2007 – Ecole Centrale Paris 9 7.00E-02 0.50E-02 2.00E-02 -3.50E-02 -2.00E+01 1.00E+00 -5.00E-02 1.00E+00 8.00E-02 -3.20E+01 1.00E-02 -4.50E-02 0.00E-03 0.00E-02 6.00E+00 4.00E-02 0.00E-02 3.00E+00 1.20E+01 1.00E-02 5.00E+00 6.00E+00 6.00E+01 1.00E-02 5.50E-02 3.00E-02 2.00E+00 4.00E-02 -8.00E+00 8.80E+01 temps(s) Figure 11 Réponse du bâtiment Bonefro au séisme2 appliqué dans la direction x .00E-02 -7.00E-02 -2.60E+01 1.40E+01 1.00E+00 Z-soil 2.40E+01 1.80E+01 temps(s) Figure 10 Réponse du bâtiment Bonefro au séisme1 appliqué dans la direction x 3.00E-02 -5.00E+00 -1.00E+00 Z-Soil 2.00E-03 -1.00E-02 -1.00E-02 déplacement(m) 1.00E+00 1.

no28. n 086(2) 1996.. p711-742. Spacone E.20E+01 1.00E-02 -6.. Earthquake Engineering and Structural Dynamics. Bulletin of the Seismological Society of America.00E-02 -2. «Estimation of Response Spectra and Simulation Nonstationary Earthquake Ground Motions». p 979-993. I: Formulation..00E-02 0. «Fiber Beam-Column Model for Nonlinear Analysis of R/C Frames. Taucer F.. En particulier: . Fajfar P. «Capacity Spectrum Method Based on Inelastic Demand Spectra ». P 843.80E+01 Figure 12 Réponse du bâtiment Bonefro au séisme3 appliqué dans la direction x 5.00E-02 -3. of .F... Pugliese A. Fajfar P. Sabetta F.00E-02 2. temps(s) 6. p337-352. n025(7).00E+01 1. European Committee for Standardization.00E-02 0. 1996. 12th European Conference on Earthquake Engineering. «Structural Analysis in Earthquake Engineering – A Breakthrough of Simplified Non-Linear Methods.00E+00 -1.00E-02 4..00E+00 6.00E+00 8. Proc. ».00E-02 -5. 2003.00E-02 déplacement(m) 1. » . Bibliographie Eurocode 8. Ainsi que la possibilité de permettre aux concepteurs de suivre de plus près la réponse non-linéaire des bâtiments et des ponts.1999.00E+00 Z-Soil 2. «Design of Structures for Earthquake Resistance». C’est une procédure qui nous permet d’éviter le calcul fastidieux de la dynamique non-linéaire. Conclusion La méthode statique non-linéaire est un outil très important pour les ingénieurs grâce à ses avantages .Applications simultanées des séismes dans deux directions horizontales avec la comparaison des résultats de la procédure statique non-linéaire à ceux de la dynamique non-linéaire.00E-02 -4. II: Applications.C. Filippou F... Earthquake Engineering and Structural Dynamics. Une étude approfondie est en marche pour la pleine exécution des éléments et des possibilités mentionnées ci-dessus dans le logiciel Z_Soil. à savoir la rapidité de diagnostiquer les structures. 2002.023 6.60E+01 1.00E+00 4.00E-02 5. -Extension de la procédure statique non-linéaire tout en incluant un modèle du sol.00E+00 1.10 7ème Colloque National AFPS 2007 – Ecole Centrale Paris . par le biais de la puissance graphique de la procédure.40E+01 1..00E-02 3.