© ATHENA e-text, Chateaubriand, Atala, version rtf. D'après éd. urne, !"#$, ortho%raphe &odifiée.

-------------------------------------------------------------

FRANCOIS RENE DE CHATEAUBRIAND
(1768 - 1848)

ATALA
(1801) '''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' '''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' ''''''''''''''''''''''''''''''''' ()e&ar*ue+ ,itation en %re, trans,rite ave, -a po-i,e .s/&bo-., sans -'a,,entuation0

Lettre pub !"e #$%& e Journal des Débats et #$%& Le Publiciste
!1 %er&ina- an 23 (#! &ars !"1!0 Cito/en, dans &on ouvra%e sur -e Génie du christianisme, ou Les Beautés poétiques et morales de la religion chrétienne, i- se trouve une se,tion entière ,onsa,rée 4 -a poétique du christianisme. Cette se,tion se divise en trois parties+ poésie, beaux-arts, -ittérature. Ces trois parties sont ter&inées par une *uatriè&e, sous -e titre d'Harmonies de la religion, avec les scènes de la nature et les passions du coeur humain. Dans ,ette partie 5'exa&ine p-usieurs su5ets *ui n'ont pu entrer dans -es pré,édentes, te-s *ue -es effets des ruines %othi*ues, ,o&parées aux autres sortes de ruines, -es sites des &onastères dans -es so-itudes, -e ,6té poéti*ue de ,ette re-i%ion popu-aire, *ui p-a7ait des ,roix aux ,arrefours des ,he&ins dans -es for8ts, *ui &ettait des i&a%es de vier%es et de saints 4 -a %arde des fontaines et des vieux or&eaux9 *ui ,ro/ait aux pressenti&ents et aux fant6&es, et,., et,. Cette partie est ter&inée par une ane,dote extraite de &es vo/a%es en A&éri*ue, et é,rite sous -es huttes &8&es des :auva%es. E--e est intitu-ée+ Atala, etc. ;ue-*ues épreuves de ,ette petite histoire s'étant trouvées é%arées, pour prévenir un a,,ident *ui &e ,auserait un tort infini, 5e &e vois ob-i%é de -a pub-ier 4 part, avant &on %rand ouvra%e. :i vous vou-ie<, ,ito/en, &e faire -e p-aisir de pub-ier &a -ettre, vous &e rendrie< un i&portant servi,e. ='ai -'honneur d'8tre, etc..

'REFACE DE LA 'RE(IERE EDITION
>n voit par -a -ettre pré,édente, ,e *ui a donné -ieu 4 -a pub-i,ation d'Atala avant &on ouvra%e sur -e Génie du christianisme, ou Les Beautés poétiques et morales de la religion
© .http+??athena.uni%e.,h?. Chateaubriand, Atala p. ! ? @$

chrétienne, dont e--e fait partie. 2- ne &e reste p-us *u'4 rendre ,o&pte de -a &anière dont ,ette petite histoire a été ,o&posée. ='étais en,ore très 5eune, -ors*ue 5e ,on7us -'idée de faire -'épopée de l'homme de la nature, ou de peindre -es &oeurs des :auva%es, en -es -iant 4 *ue-*ue événe&ent ,onnu. Après -a dé,ouverte de -'A&éri*ue, 5e ne vis pas de su5et p-us intéressant, surtout pour des ran7ais, *ue -e &assa,re de -a ,o-onie des Nat,he< 4 -a Aouisiane, en !B$B. Toutes -es tribus indiennes ,onspirant, après deux siè,-es d'oppression, pour rendre -a -iberté au Nouveau-Conde, &e parurent offrir au pin,eau un su5et pres*ue aussi heureux *ue -a ,on*u8te du Cexi*ue. =e 5etai *ue-*ues fra%&ents de ,et ouvra%e sur -e papier9 &ais 5e &'aper7us bient6t *ue 5e &an*uais des vraies ,ou-eurs, et *ue si 5e vou-ais faire une i&a%e se&b-ab-e i- fa--ait, 4 -'exe&p-e d'Ho&ère, visiter -es peup-es *ue 5e vou-ais peindre. En !B"D, 5e fis part 4 C. de Ca-esherbes du dessein *ue 5'avais de passer en A&éri*ue. Cais désirant en &8&e te&ps donner un but uti-e 4 &on vo/a%e, 5e for&ai -e dessein de dé,ouvrir par terre -e passage tant ,her,hé et sur -e*ue- CooE &8&e avait -aissé des doutes. =e partis, 5e vis -es so-itudes a&éri,aines, et 5e revins ave, des p-ans pour un autre vo/a%e, *ui devait durer neuf ans. =e &e proposais de traverser tout -e ,ontinent de -'A&éri*ue septentriona-e, de re&onter ensuite -e -on% des ,6tes, au nord de -a Ca-ifornie, et de revenir par -a baie d'Hudson, en tournant sous -e p6-e. :i 5e n'eusse pas péri dans ,e se,ond vo/a%e, 5'aurais pu faire des dé,ouvertes i&portantes pour -es s,ien,es, et uti-es 4 &on pa/s. C. de Ca-esherbes se ,har%ea de présenter &es p-ans au Fouverne&ent9 et ,e fut a-ors *u'i- entendit -es pre&iers fra%&ents du petit ouvra%e, *ue 5e donne au5ourd'hui au Gub-i,. >n sait ,e *u'est devenue -a ran,e, 5us*u'au &o&ent oH -a Groviden,e a fait paraItre un de ,es ho&&es *u'e--e envoie en si%ne de ré,on,i-iation, -ors*u'e--e est -assée de punir. Couvert du san% de &on frère uni*ue, de &a be--e-soeur, de ,e-ui de -'i--ustre viei--ard -eur père9 a/ant vu &a &ère et une autre soeur p-eine de ta-ents, &ourir des suites du traite&ent *u'e--es avaient éprouvé dans -es ,a,hots, 5'ai erré sur -es terres étran%ères, oH -e seu- a&i *ue 5'eusse ,onservé, s'est poi%nardé dans &es bras (Note !0. De tous &es &anus,rits sur -'A&éri*ue, 5e n'ai sauvé *ue *ue-*ues fra%&ents, en parti,u-ier Atala, *ui n'était *u'un épisode des Natchez. Atala a été é,rite dans -e désert, et sous -es huttes des :auva%es. =e ne sais si -e pub-i, %oJtera ,ette histoire *ui sort de toutes -es routes ,onnues, et *ui présente une nature et des &oeurs tout 4 fait étran%ères 4 -'Europe. 2- n'/ a point d'aventures dans Atala. C'est une sorte de poè&e (Note $0, &oitié des,riptif, &oitié dra&ati*ue+ tout ,onsiste dans -a peinture de deux a&ants *ui &ar,hent et ,ausent dans -a so-itude9 tout %It dans -e tab-eau des troub-es de -'a&our, au &i-ieu du ,a-&e des déserts, et du ,a-&e de -a re-i%ion. ='ai donné 4 ,e petit ouvra%e -es for&es -es p-us anti*ues9 i- est divisé en prologue, récit et épilogue. Aes prin,ipa-es parties du ré,it prennent une déno&ination, ,o&&e -es chasseurs, -es la oureurs, etc.9 et ,'était ainsi *ue dans -es pre&iers siè,-es de -a Frè,e, -es )hapsodes ,hantaient, sous divers titres, -es fra%&ents de L'!liade et de L'"d#ssée. =e ne dissi&u-e point *ue 5'ai ,her,hé -'extr8&e si&p-i,ité de fond et de st/-e, -a partie des,riptive ex,eptée9 en,ore est-i- vrai, *ue dans -a des,ription &8&e, i- est une &anière d'8tre 4 -a fois po&peux et si&p-e. Dire ,e *ue 5'ai tenté, n'est pas dire ,e *ue 5'ai fait. Depuis -on%te&ps 5e ne -is p-us *u'Ho&ère et -a Kib-e9 heureux si -'on s'en aper7oit, et si 5'ai fondu dans -es teintes du désert, et dans -es senti&ents parti,u-iers 4 &on ,oeur, -es ,ou-eurs de ,es deux %rands et éterne-s &odè-es du beau et du vrai. =e dirai en,ore *ue &on but n'a pas été d'arra,her beau,oup de -ar&es9 i- &e se&b-e *ue ,'est une dan%ereuse erreur, avan,ée, ,o&&e tant d'autres, par C. de Lo-taire, que les ons ouvrages sont ceu$ qui %ont le plus pleurer. 2- / a te- dra&e dont personne ne voudrait 8tre -'auteur, et *ui dé,hire -e ,oeur bien autre&ent *ue L'&néide. >n n'est point un %rand

é,rivain, par,e *u'on &et -'M&e 4 -a torture. Aes vraies -ar&es sont ,e--es *ue fait ,ou-er une be--e poésie9 i- faut *u'i- s'/ &8-e autant d'ad&iration *ue de dou-eur. C'est Gria& disant 4 A,hi--e+ Ανδροσ παιδοονοιο ποτι στοµα ιρ ορεγεσαι 'uge de l'e$cès de mon malheur, puis*ue 5e baise -a &ain *ui a tué &es fi-s. C'est =oseph s'é,riant+ &go sum 'oseph, %rater vester, quem vendidistis in A&g#ptum. =e suis =oseph, votre frère, *ue vous ave< vendu pour -'E%/pte. Loi-4 -es seu-es -ar&es *ui doivent &oui--er -es ,ordes de -a -/re, et en attendrir -es sons. Aes &uses sont des fe&&es ,é-estes *ui ne défi%urent point -eurs traits par des %ri&a,es9 *uand e--es p-eurent, ,'est ave, un se,ret dessein de s'e&be--ir. Au reste, 5e ne suis point ,o&&e C. )ousseau, un enthousiaste des :auva%es9 et *uoi*ue 5'aie peut-8tre autant 4 &e p-aindre de -a so,iété, *ue ,e phi-osophe avait 4 s'en -ouer, 5e ne ,rois point *ue -a pure nature soit -a p-us be--e ,hose du &onde. =e -'ai tou5ours trouvée fort -aide, partout oH 5'ai eu -'o,,asion de -a voir. Kien -oin d'8tre d'opinion *ue -'ho&&e *ui pense soit un animal dépravé, 5e ,rois *ue ,'est -a pensée *ui fait -'ho&&e. Ave, ,e &ot de nature, on a tout perdu. De -4 -es détai-s fastidieux de &i--e ro&ans oH -'on dé,rit 5us*u'au bonnet de nuit, et 4 -a robe de ,ha&bre9 de -4 ,es dra&es infM&es, *ui ont su,,édé aux ,hefsd'oeuvre des )a,ine. Gei%nons -a nature, &ais -a be--e nature+ -'art ne doit pas s'o,,uper de -'i&itation des &onstres. Aes &ora-ités *ue 5'ai vou-u faire dans Atala, étant fa,i-es 4 dé,ouvrir, et se trouvant résu&ées dans -'épi-o%ue, 5e n'en par-erai point i,i9 5e dirai seu-e&ent un &ot de &es personna%es. Atala, ,o&&e -e (hiloctète, n'a *ue trois personna%es. >n trouvera peut-8tre dans -a fe&&e *ue 5'ai ,her,hé 4 peindre, un ,ara,tère asse< nouveau. C'est une ,hose *u'on n'a pas asse< déve-oppée, *ue -es ,ontrariétés du ,oeur hu&ain+ e--es &ériteraient d'autant p-us de -'8tre, *u'e--es tiennent 4 -'anti*ue tradition d'une dé%radation ori%ine--e, et *ue ,onsé*ue&&ent e--es ouvrent des vues profondes sur tout ,e *u'i- / a de %rand et de &/stérieux dans -'ho&&e et son histoire. )hactas, -'a&ant d'Atala, est un :auva%e, *u'on suppose né ave, du %énie, et *ui est p-us *u'4 &oitié ,ivi-isé, puis*ue non seu-e&ent i- sait -es -an%ues vivantes, &ais en,ore -es -an%ues &ortes de -'Europe. 2- doit don, s'expri&er dans un st/-e &8-é, ,onvenab-e 4 -a -i%ne sur -a*ue--e i- &ar,he, entre -a so,iété et -a nature. Ce-a &'a donné de %rands avanta%es, en -e faisant par-er en :auva%e dans -a peinture des &oeurs, et en Européen dans -e dra&e et -a narration. :ans ,e-a i- eJt fa--u renon,er 4 -'ouvra%e+ si 5e &'étais tou5ours servi du st/-e indien, Atala eJt été de -'hébreu pour -e -e,teur. ;uant au &issionnaire, 5'ai ,ru re&ar*uer *ue ,eux *ui 5us*u'4 présent ont &is -e pr8tre en a,tion, en ont fait ou un s,é-érat fanati*ue, ou une espè,e de phi-osophe. Ae père Au r# n'est rien de tout ,e-a. C'est un si&p-e ,hrétien *ui par-e sans rou%ir de la croi$, du sang de son divin ma*tre, de la chair corrompue, etc., en un &ot, ,'est -e pr8tre te- *u'i- est. =e sais *u'i- est diffi,i-e de peindre un parei- ,ara,tère aux /eux de ,ertaines %ens, sans tou,her au ridi,u-e. :i 5e n'attendris pas, 5e ferai rire+ on en 5u%era. Après tout, si -'on exa&ine ,e *ue 5'ai fait entrer dans un si petit ,adre, si -'on ,onsidère *u'i- n'/ a pas une ,ir,onstan,e intéressante des &oeurs des :auva%es, *ue 5e n'aie tou,hée, pas un be- effet de -a nature, pas un beau site de -a Nouve--e- ran,e *ue 5e n'aie dé,rit9 si -'on
© .http+??athena.uni%e.,h?. Chateaubriand, Atala p. # ? @$

observe *ue 5'ai p-a,é auprès du peup-e ,hasseur un tab-eau ,o&p-et du peup-e a%ri,o-e, pour &ontrer -es avanta%es de -a vie so,ia-e, sur -a vie sauva%e9 si -'on fait attention aux diffi,u-tés *ue 5'ai dJ trouver 4 soutenir -'intér8t dra&ati*ue entre deux seu-s personna%es, pendant toute une -on%ue peinture de &oeurs, et de no&breuses des,riptions de pa/sa%es9 si -'on re&ar*ue enfin *ue dans -a ,atastrophe &8&e, 5e &e suis privé de tout se,ours, et n'ai tM,hé de &e soutenir, ,o&&e -es an,iens, *ue par -a for,e du dia-o%ue+ ,es ,onsidérations &e &ériteront peut-8tre *ue-*ue indu-%en,e de -a part du -e,teur. En,ore une fois, 5e ne &e f-atte point d'avoir réussi9 &ais on doit tou5ours savoir %ré 4 un é,rivain *ui s'effor,e de rappe-er -a -ittérature 4 ,e %oJt anti*ue, trop oub-ié de nos 5ours. 2- &e reste une ,hose 4 dire9 5e ne sais par *ue- hasard une -ettre de &oi, adressée au ,ito/en ontanes, a ex,ité -'attention du pub-i, beau,oup p-us *ue 5e ne &'/ attendais. =e ,ro/ais *ue *ue-*ues -i%nes d'un auteur in,onnu passeraient sans 8tre aper7ues9 5e &e suis tro&pé. Aes papiers pub-i,s ont bien vou-u par-er de ,ette -ettre, et on &'a fait -'honneur de &'é,rire, 4 &oi personne--e&ent, et 4 &es a&is, des pa%es de ,o&p-i&ents et d'in5ures. ;uoi*ue 5'aie été &oins étonné des dernières *ue des pre&iers, 5e pensais n'avoir &érité ni -es unes, ni -es autres. En réf-é,hissant sur ,e ,apri,e du pub-i,, *ui a fait attention 4 une ,hose de si peu de va-eur, 5'ai pensé *ue ,e-a pouvait venir du titre de &on %rand ouvra%e+ Génie du christianisme, etc. >n s'est peut-8tre fi%uré *u'i- s'a%issait d'une affaire de parti, et *ue 5e dirais dans ,e -ivre beau,oup de &a- 4 -a révo-ution et aux phi-osophes. 2- est sans doute per&is 4 présent, sous un %ouverne&ent *ui ne pros,rit au,une opinion paisib-e, de prendre -a défense du ,hristianis&e, ,o&&e su5et de &ora-e et de -ittérature. 2- a été un te&ps oH -es adversaires de ,ette re-i%ion, avaient seu-s -e droit de par-er. Caintenant -a -i,e est ouverte, et ,eux *ui pensent *ue -e ,hristianis&e est poéti*ue et &ora-, peuvent -e dire tout haut, ,o&&e -es phi-osophes peuvent soutenir -e ,ontraire. ='ose ,roire *ue si -e %rand ouvra%e *ue 5'ai entrepris, et *ui ne tardera pas 4 paraItre, était traité par une &ain p-us habi-e *ue -a &ienne, -a *uestion serait dé,idée sans retour. ;uoi *u'i- en soit, 5e suis ob-i%é de dé,-arer *u'i- n'est pas *uestion de -a révo-ution dans -e Génie du christianisme9 et *ue 5e n'/ par-e -e p-us souvent *ue d'auteurs &orts9 *uant aux auteurs vivants *ui s'/ trouvent no&&és, i-s n'auront pas -ieu d'8tre &é,ontents+ en %énéra-, 5'ai %ardé une &esure, *ue, se-on toutes -es apparen,es, on ne %ardera pas envers &oi. >n &'a dit *ue -a fe&&e ,é-èbre, dont -'ouvra%e for&ait -e su5et de &a -ettre, s'est p-ainte d'un passa%e de ,ette -ettre. =e prendrai -a -iberté d'observer, *ue ,e n'est pas &oi *ui ai e&p-o/é -e pre&ier -'ar&e *ue -'on &e repro,he, et *ui &'est odieuse. =e n'ai fait *ue repousser -e ,oup *u'on portait 4 un ho&&e dont 5e fais profession d'ad&irer -es ta-ents, et d'ai&er tendre&ent -a personne. Cais dès -ors *ue 5'ai offensé, 5'ai été trop -oin9 *u'i- soit don, tenu pour effa,er ,e passa%e. Au reste, *uand on a -'existen,e bri--ante et -es beaux ta-ents de C&e de :taN-, on doit oub-ier fa,i-e&ent -es petites b-essures *ue peut nous faire un so-itaire, et un ho&&e aussi i%noré *ue 5e -e suis. Gour dire un dernier &ot sur Atala+ si, par un dessein de -a p-us haute po-iti*ue, -e %ouverne&ent fran7ais son%eait un 5our 4 rede&ander -e Canada 4 -'An%-eterre, &a des,ription de -a Nouve--e- ran,e prendrait un nouve- intér8t. Enfin, -e su5et d'Ata-a n'est pas tout de &on invention9 i- est ,ertain *u'i- / a eu un :auva%e aux %a-ères et 4 -a ,our de Aouis 32L9 i- est ,ertain *u'un &issionnaire fran7ais a fait -es ,hoses *ue 5'ai rapportées9 i- est ,ertain *ue 5'ai trouvé des :auva%es e&portant -es os de -eurs aOeux, et une 5eune &ère exposant -e ,orps de son enfant sur -es bran,hes d'un arbre9 *ue-*ues autres ,ir,onstan,es aussi sont véritab-es+ &ais ,o&&e e--es ne sont pas d'un intér8t %énéra-, 5e suis dispensé d'en par-er.

A)IS SUR LA TROISIE(E EDITION

teurs de&andait une édition séparée des deux épisodes de -'ouvra%e+ 5e donne au5ourd'hui .e.(1801) ='ai profité de toutes -es . uni*ue&ent destinée aux %ens du &onde+ &a-%ré -a répu%nan.éder au . pour rendre .on.ienne Aibrairie de .ette partie de -'Apo-o%ie.heter .uei--ir &es ouvra%es. parfaite&ent se&b-ab-e 4 -a troisiè&e. voudra bien n'a. Cependant 5'ai été a&ère&ent..ar 5'erre. est une affaire de parti.et d'infortunes. ='ai eu -e bonheur de voir *ue -a vraie phi-osophie et -a vraie re-i%ion sont une et &8&e . *ue to&be -a re&ar*ue du .ès *u'i. i.ette ane.uant au pre&ier. ne -ui ont offert *u'un su5et de p-aisanterie. G.upont.eux *ui voudraient faire .-asse de -e. Aes . ave.onfondues ave. &a-%ré votre &isèreP =e ne pourrais vous -'offrir au5ourd'hui.riti*ue. R ? @$ .i-ier -es divers 5u%e&ents *u'on a portés d'Atala+ .endres de vos aOeux9 vous *ui &'avie< donné -'hospita-ité. . et *u'i.ette *uatriè&e édition.riti*ues.riti*ue.ette apostrophe. Cette *uatriè&e édition est don.e petit ouvra%e.eux *ui &'ont b-M&é. et de . Des personnes.uni%e.u-e . et &oins heureux dans &on exi-. *ue 5'ai vus errer dans -es déserts du Nouveau-Conde ave.outu&é 4 . pour ne pas dire %rossière&ent .n'avoir 5a&ais 4 re%retter -es to&beaux de ses pèresP Au reste.hose9 .ontrefa7on des deux pre&ières éditions d'Atala.ouvrir 4 Garis une ./ et 4 :trasbour%.fait répond 4 . ='ai seu-e&ent rétab-i dans *ue-*ues endroits -e texte des deux pre&ières.onsidérant *ue -'uti-ité pub-i*ue.ette apostrophe aux 2ndiens (Note #0+ . Chateaubriand.http+??athena.h?. Atala p..-:.har%ées de -'instru.han%e&ents..ette édition.tion de -a 5eunesse ont désiré avoir une édition du Génie du christianisme. -a*ue--e on a bien vou-u a. ainsi *ue vous.i des ho&&es.ar des personnes fort distin%uées. ave.. A)IS SUR LA *UATRIE(E EDITION (1801) Depuis *ue-*ue te&ps. 5e n'ai point e&porté -es os de &es pères. &'a i&posé -a -oi d'obéir au %oJt du pub-i.i-e de .. Ce seu. *ui ne pensent pas . 5'ai &is tous &es soins 4 -e satisfaire. se&b-e &aintenant a. -es . .riti*ues d'Atala.de -a . et -e Gub-i. ='espère *ue -e pub-i. i. . n'ont pensé *u'4 &es &a-heurs.. ='apprends dans -e &o&ent *u'on vient de dé.he< +igneret et 4 -'an.) A'indu-%en. de Ca-esherbes9 six ans d'exi.e nature--e *ue 5'avais 4 &uti-er &on ouvra%e. exi%eaient trop de .onsei. 'REFACE D+ATALA (180. Guisse-t-i. n'ont son%é *u'4 &es ta-ents9 .ensuré9 on a été 5us*u'4 tourner en ridi.roire *ue -a vogue de . .e petit ouvra%e p-us di%ne des su.s'en fait p-usieurs autres 4 Nan.dote indienne.e petit ouvra%e *ue . tous ses défauts. ont été -es pre&ières 4 faire -a fortune d'Atala.e--es de C. 5'ai pub-ié -'abré%é *ue -'on attendait de &oi. .2ndiens infortunés.a obtenus. et ne . © . 4 -a &er.est fa.o&&e &oi sur -e . Qne autre . =e n'ai pas pu en profiter dans .a paru de nouve--es .endres de &a fa&i--e. C'est sur -a dernière phrase de .eux *ui &'ont -oué.hristianis&e. Aes avis *u'on &'a fait -'honneur de &'adresser. *ui fJt dépoui--ée de .

. *ue 5e n'ai pas .ation de Génie du christianisme. au. pour *ue 5e sois parfaite&ent é. =e &e suis arr8té.e pour se rassurer . Cais si 5'ai résisté 4 -a . ='attendrai en.=e dirai &aintenant .o&&e un 5u%e&ent définitif en &a faveur. et six fois dans -e Génie du )hristianisme9 si -'on .enseurs.trine .onsu-té des amis prompts . =e n'ai pu 8tre arr8té dans -es .her &on trop de fa.*ue 5e désire -e -aisser après &oi.ha*ue phrase. ='ai &is p-us d'ordre et de suite dans *ue-*ues idées9 5'ai fait disparaItre 5us*u'aux &oindres in. C'est -a seu-e Ata-a *ue 5e re.o&&en.e--e de -a -on%ueur de -'ouvra%e.ir. En se. Cais 4 Dieu ne p-aise *ue 5e prétende persuader de &on faib-e &érite . i.tions de -an%a%e.e te&ps nous suffira pour effa.ation de -'ouvra%e. Atala 4 été réi&pri&ée on<e fois+ . du &oins 4 présent.toiresS A'un vante &on su5et aux dépens de &on st/-e9 -'autre approuve &on st/-e et désapprouve &on su5et. dans tous -es te&ps et sur tous -es su5ets. 5e ne devais faire. =e suis si peu aveu%-é par *ue-*ues su.éder 4 des -u&ières supérieures aux &iennes.viei--it.ensure diri%ée . &ais aussi i. 4 été revue ave. &ar.ause *ue 5'ai défendue -e p-us puissant intér8t du &a-heur.evoir . 4 peine en trouverait-on deux tout 4 fait se&b-ab-es. Ae st/-e./ a des points sur -es*ue-s 5e n'ai pas . afin de -aisser -e te&ps aux pré5u%és de se . Hors -a re-i%ion et -'honneur.onstan.eux *ui ont sans doute de bonnes raisons pour ne pas / . &8&e dans ..e point 4 -a .roire. par é%ard pour -es personnes *ui ont a.rier si haut vos . ni par .ette étendue. Aes éditions du Génie du christianisme se &u-tip-ient. >H trouverais-5e -a vérité par&i une fou-e d'opinions .hose *u'un ouvra%e de pure imagination. sera sans doute -a véritab-e opinion9 5e saurai . un s/stè&e abso-u&ent opposé. A'ouvra%e.se&b-e *ue -'on .rire aux arr8ts de -a .*u'i.-airé sur -es défauts d'un ouvra%e de .tions ni par -a .ité. >n a prétendu *ue *ue-*ues senti&ents expri&és par -e père Aubr/ renfer&aient une do.et épisode. &a-%ré -es .et de si&p-i.es on<e éditions.ne s'est pas é.ontradi.ue-*ues années ont été p-us *ue suffisantes pour &e faire .ond -ieu.édé entière&ent 4 -a .riti*ue.est te.et ouvra%e était dé54 oub-ié (Note R0.atesse.orre. d'une part.doit rester.in* fois séparé&ent. prise séparé&ent. et si -oin de re%arder *ue-*ues é-o%es . paraIt &8&e au%&enter d'esti&e dans -'opinion pub-i*ue 4 &esure *u'i. C.-e (Note @09 de -'autre.ru devoir &ettre -a dernière &ain 4 &on ouvra%e.o&&en.ette dernière assertion. de -a Harpe &e disait au su5et d'Atala+ . :i -'on &'assure.me censurer9 5'ai pesé .ès. un &ois ou deux après -a pub-i.han%er au Génie du christianisme. -e p-us %rand soin.riti*ues venaient trop tard.ontre -'ouvra%e entier par -es raisons *ue 5e viens de déduire. &oi seu-e&ent *ue-*ues heures. *ue -e Génie du christianisme est un &onu&ent 4 5a&ais &é&orab-e pour -a &ain *ui -'é-eva.er -es ta. et *ue. p-us de nature. si 5e ne &'abuse. ='ai .i-e sur .e 4 / voir autre .&'a se&b-é d'abord *ue.riti*ue -a p-us ri%oureuse. 4 des idées différentes de .ontre . 4 -'esprit de parti de s'éteindre9 a-ors -'opinion *ui se sera for&ée sur &on -ivre. A'a&our-propre et -'intér8t ne &'ont pas paru des raisons asse< bonnes. pour -e rendre te. Cependant i. et i.onsidération du prix du -ivre. exa&iné . puis*ue . 5us*u'4 &e faire repro. Aa dou<iè&e. 5'ai suivi pour Atala. 5e suis pr8t 4 ..et épisode. *ue -es .han%e&ent notab-e 4 un -ivre *ui se vend aussi .ieux de . on a pris soin de &'avertir.e *u'i. 2.riti*ue.ha*ue &ot.ou-é asse< de te&ps depuis -a pub-i.hoses dans -e &onde.heté -es pre&ières éditions.riti*ue.i-ité.e&ent du dix-neuviè&e siè. *ue 5e pub-ie au5ourd'hui.her *ue -e Génie du christianisme.&e survit.:i vous vou-e< vous enfer&e< ave.onnaItrai 4 -'avenir.onfrontait .faudra .hes *ui font . =e sais *u'un a&our-propre p-us affer&i *ue -e &ien trouverait peut-8tre *ue-*ues &otifs d'espéran. Do. 5'esti&e trop peu de .onnaItre -es endroits faib-es ou vi.a-&er.e siè. ='ai passé *uatre ans 4 re.e *ue 5'ai fait re-ative&ent 4 -a . 5'ai prouvé 4 . . et pour -e .un . pour &an*uer 4 -a dé-i. s'i.-e.e--es *ue 5'ai adoptées pour ses épisodes.he peut-8tre ave.eux *ui &'atta*uaient *ue 5e ne suis 5a&ais vo-ontaire&ent dans -'erreur. pour -e Génie du christianisme.ore.orre. dé%a%é des épithètes *ui -'e&barrassaient. pour ne pas sous.es *ui ont 6té 4 -a .

ette infortunée -es &aux de -a vie.é%ense du Génie du christianisme.ette sorte d'in.ontre .http+??athena. de sa misèreS C. *u'on est très heureux de n'/ p-us penser.ette réf-exion est vraie. 2. s'est en.i -e but du père Aubr/S N'est-.ontenterai de trans.her vo-ontaire&ent. C'est une de nos %randes &isères+ nous ne so&&es pas &8&e . en .e. 5'a5oute+ . de porter dans ses senti&ents -'exa-tation et -es i--usions de -a 5eunesse. Cais suit-i. tant notre vie est peu de ..e *ui est très vrai. 2&-e/. Des notes a5outées 4 . et *ui ne sert *u'4 donner de -a resse&b-an.he< -es ran7ais *ue -'on peut avoir -a prétention de ne rien oub-ier.hi.ru -'inventeur de *ue-*ues détai-s extraordinaires.e *ue -e . Ae .e pas d'6ter 4 Ata-a tout re%ret d'une existen.tes .e *ui ne fait pas beauté en e--e-&8&e.onstante est nature--e 4 -'ho&&e.apab-es d'8tre -on%te&ps &a-heureux.ue dis-5eP 6 vanité des vanitésP . >n a. ='ai don. tant on prend fa. EhP *ui ne sent *ue .onnaItre -'étendueS :i un ho&&e revenait 4 -a -u&ière *ue-*ues années après sa &ort.oeur de -'ho&&e est fini. beau. 4 &on tour. -'abbé Core--et. Ce n'est pas surtout .professeS 2.ité de -'ho&&e pour -a dou-eur est au . .riti*ue.e senti&ent est pénib-e 4 avouer. 2.h?. © .e. -e &issionnaire. =e re&ar*uai seu-e&ent *ue -'habi-e %ra&&airien &e se&b-e i. et 4 -a*ue--e e--e voudrait en vain revenirS Dans .ette exp-i.et auteur a d'ai--eurs &ontré *ue-*ue sens . -'hu&eur et -e dé%oJtP D'ai--eurs *ue.apa.onnues de tous -es vo/a%eurs.est aussi très inuti-e de -a voir &ei--eure *u'e--e ne -'est en effet.teur pouvait en avoir besoin.hoses.en avait fa--u &ettre dans tous -es endroits oH .i-e&ent d'autres habitudes.i-e de ne pas en . sans doute9 &ais+ .hose &a-heureuse&ent trop vraie.faut t6t ou tard *u'e--es finissent. -'abbé Core--et paraIt faire.9 . &8&e .o&&une expérien.o&p-ète de sa stéri-ité. Kartra&.ours du père Aubr/. i.Cro/e<-&oi.uand on trouve dans un auteur une .uni%e.e *ui serait faux.riti*ue prétend *ue . par exe&p-e.e passa%e (nous avons au5ourd'hui tant de sensibi-itéP0+ .. renon.a-o&nier -a nature hu&aine.ontraire un des %rands biens de -a vie. -ors*ue 5e rappe-ais seu-e&ent des . =e &e . en exa%érant &8&e 4 .hère fi--e.ette intention. :ans par-er des &orts dont on ne se souvient %uère. &'ont attiré en.e oH est -e . Atala p.ore é-evé .serait diffi. Ae père Aubr/ expri&e une . . -es dou-eurs ne sont point éterne--es9 i. Chateaubriand. Cais i.ette autre pensée. Ae &8&e .ore un autre repro.essaire de re.ne faut pas .a faite sur -e pre&ier passa%e du dis. &ais s'i.i un passa%e de -a . tant -'in. si . =e ne -ui répondrai pas *ue.s'a%it des ours enivrés de raisin. e--e détruit -'observation *u'i. Char-evoix.ha*ue -e.onstan. ne ferait en. ave.déso-ante.ation.as infini du bon sens. 5e doute *u'i.ue par-é-5e de -a puissan.serait asse< sin%u-ier *ue ses idées riantes sur -'ho&&e et sur -a vie. Aa nouve--e nature et -es &oeurs nouve--es *ue 5'ai peintes.e serait soutenir.o&&un.oeur de nos a&isP. est -a preuve -a p-us . C. *ue -'on n'oub-ie 5a&ais ses a&is9 et de -'autre. du nature-.onfondre -es &ots.ette édition d'Atala &'auraient aisé&ent 5ustifié9 &ais s'i. *ue -es do.ette i&puissan.te d'hu&anité.onvenir.ore *u'un a.ne s'a%it pas de savoir si .ourir 4 . un .oté.oeur de -'ho&&e de nourrir -on%te&ps un senti&ent.i . &8&e dans -e . d'un .est vrai et fondé sur -a .o&&e fausse et paradoxa-e+ . *ue de vivants sont revenus dans -eurs fa&i--es et n'/ ont trouvé *ue -'oub-i..rire i. 2. e--es auraient bient6t surpassé -a -on%ueur de -'ouvra%e.est i.eux--4 &8&e *ui ont donné -e p-us de -ar&es 4 sa &é&oire+ tant on for&e vite d'autres -iaisons.n'est pas né. par. 5oie par . &a . B ? @$ . &on fi-s.é 4 faire des notes.tou5ours dans -a prati*ue -a théorie *u'i.e-ui de -a dou-eur..e au tab-eau9 si . >n &'a . &e donnassent -e droit de -e soup7onner.ir.e des a&itiés de -a terreP Lou-e<-vous. été révo-té de . Après avoir . de son indi%en.ité des autorités respe. =e n'ai pas dit+ .C'est une de nos %randes in%ortunes. En effet.oup de raison.e *u'e--e vient de s'arra..he peu réf-é.hoses .enseurs avaient pris pour une %aIté de &on i&a%ination. du 5u%e&ent. :'i.tab-es et -e té&oi%na%e de Carver. .fJt revu ave.C'est une de nos %randes misères.

-'en%raissent de -eur -i&on et -a ferti-isent de -eurs eaux.o-onie.ha.ebé (Note B0. Ci--e autres f-euves. -e Cissouri. passa%ers sur . arrose une dé-i.e.o-onnades des for8ts et des p/ra&ides des to&beaux indiens9 . i.onnue.titude. une troisiè&e tradu.n'a fait *ue rapporter une .s ont annon. dans un .es. -es é. dans une I-e du Ces.he.s -es p-us re.ha.identa-. a/ant -eurs sour.i.odi-es s'e&bar*uent.her par&i de hautes herbes.satisfait sur -a %randeur de ses ondes.oH i-s s'évanouissent. de 5eunes . vous -e prendrie< pour -e dieu du f-euve. -'>hio.'est -e Ni. et *u'i. bien *u'e--e ne soit pas très ..ette histoire eussent &an*ué de vérité.S Ata-a est retournée au désert. et -e Ces.uatre %rands f-euves.u-és du haut Canada.hante produ. :ur -e bord o.he< un peup-e *ui pouvait dire 4 .onso-ider .ha.ourants -atéraux re&onter -e -on% des riva%es.é. en outre.ro.ir.hures. . nos for8ts.tion pub-iée 4 Ghi-ade-phie ave.ain. et répand ses eaux débordées autour des . en s'é-oi%nant.e possédait autrefois. un vaste e&pire *ui s'étendait depuis -e Aabrador 5us*u'aux -orides.ourant du &i-ieu entraIne vers -a &er -es .hèvent de .ebé.es vaisseaux de f-eurs.ha.serait asse< nature. tributaires du Ces.e *ue -ui rendent tous -es vo/a%eurs *ui ont visité -a Aouisiane et -es -orides.es prairies sans bornes errer 4 -'aventure des troupeaux de trois ou *uatre &i--e buff-es sauva%es. des f-a&ants roses. -es arbres déra.. A son front orné de deux . Cais -a %rM.u&antes. -e Tenase. i-s des. dont -es roses 5aunes s'é-èvent . et i.inés s'asse&b-ent sur -es sour.ebé.onnues.aine / est peinte ave.e de ses rives.haInent.. et 4 -a*ue--e -es ran7ais ont -aissé -e doux no& de Aouisiane. des I-es f-ottantes de pistia et de nénuphar.é-ève sa voix. -a rivière de -'>uest *ui porte ses eaux 4 des &ers in.ieuse . Charriés par -es va%ues é. Ae f-euve s'en e&pare.es débris.hose rée--e. on voit sur -es deux .ès9 si -es tab-eaux de .e dans -es s. 4 sa barbe anti*ue et -i&oneuse.s de sab-e et a.ha.roIt ainsi -e no&bre de ses e&bou.har%é d'années.. Aes deux rives du Ces.ènes de -a nature+ tandis *ue -e . et depuis -es riva%es de -'At-anti*ue 5us*u'aux -a. Des serpents verts.h8nes.e est tou5ours unie 4 -a &a%nifi. Kient6t -es vases -es . >n voit dans .de supposer *u'i.rupu-euse exa.tions an%-aises d'Atala sont parvenues en A&éri*ue9 -es papiers pub-i.des déserts. divisaient .ine de toutes parts.houe sur des ban. su. -es -ianes -es en.ou.ha*ue pas+ . -'2--inois.ue-*uefois un bison . -e Uaba. Aes deux tradu. *ui 5ette un oei. et des p-antes / prenant ra.ebé présentent -e tab-eau -e p-us extraordinaire. . .onstan.es f-euves se sont %onf-és des dé-u%es de -'hiver9 *uand -es te&p8tes ont abattu des pans entiers de for8ts. se vient .o&&e de petits pavi--ons.ie. dans -'A&éri*ue septentriona-e.ours de p-us de &i--e -ieues. (Note T0 'ROLO-UE Aa ran.Ce ne sont pas -4 nos f-euves.adavres des pins et des . et -a . -'AEan<a.Eden. des savanes se dérou-ent 4 perte de vue9 -eurs f-ots de verdure. et -a sauva%e abondan.es dans -es &8&es &onta%nes. C'est une 5usti. )ien n'e&p8. Ce dernier f-euve. Gar interva--es.tion9 &ais 5'ose dire *ue -a nature a&éri.n'a pas inventé . -e f-euve Kourbon *ui se pré.ipite du &idi au nord dans -a baie d'Hudson.es ré%ions i&&enses+ -e f-euve :aint-Aaurent *ui se perd 4 -'est dans -e %o-fe de son no&.he *u'on ne trouve Ata-a une &é.endent au Ces. fendant -es f-ots 4 -a na%e.onnue pour véritab-e enfant de -a so-itude.se&b-e *ue sa patrie -'ait re. auraienti-s réussi . dép-o/ant au vent ses voi-es d'or.ette . *ui to&be du nord au &idi dans -e %o-f du Cexi*ue. en passant sous -es &onts.ebé. -es pousse au %o-fe Cexi.roissants. a. .i&entent. des hérons b-eus. se&b-ent &onter dans -'a<ur du .ontrée *ue -es habitants des Etats-Qnis appe--ent -e nouve.en. va aborder endor&ie dans *ue-*ue anse retirée du f-euve. nos &onta%nes. -a p-us s.uand tous .

*ui.es so-itudes.e était redoutab-e dans .rire 4 . d'a<ur. 2. Cha. arriva 4 -a Aouisiane.es déserts d'une tendre et sauva%e har&onie.tas 5ouissait du repos.e dans -es . tout i.ha. )etenu aux %a-ères 4 Carsei--e par une .uni%e.es . Toutefois -e . Non seu-e&ent -es for8ts du Nouveau-Conde furent re&p-ies de ses &a-heurs. :uspendu sur -es . des froisse&ent d'ani&aux *ui &ar. no&&é )ené.-ui vendait en. un ran7ais.hers et sur -es &onta%nes. i.heté -a vertu par -'infortune.ha.-es ai&ait.ie.6té du f-euve. &i--e voJtes.et ho&&e vertueux. Des *uere--es et des 5a-ousies ensan%-antèrent dans -a suite -a terre de -'hospita-ité. des arbres de toutes -es for&es.es .hes. &ais i.. Qne &u-titude d'ani&aux p-a. aux oraisons funèbres de Kossuet+ en un &ot. des .ha.Te--e est -a s.ouverte du Ces.6ne i&&obi-e9 sur&onté de ses -ar%es roses b-an.ent de -'érab-e au tu-ipier.-e. aux tra%édie de )a. au . *ui ba-an. et for&e ave.9 des é.her .i. et sa s. broutent ou broient entre -eurs dents -es no/aux des fruits. de tous -es parfu&s. se &8-ent. 4 .onversé ave. D ? @$ . i.e--ent sur -e 5as&in des -orides.es retraites par -a &ain du Créateur. et des serpentsoise-eurs siff-ent suspendus aux d6&es des bois..o&&e des -ianes. %ri&pent 4 -'extré&ité des bran.s'en présenta une o. dont i. de faib-es %é&isse&ents.e--ent sur -es bran.*ue -e pa-&ier.hers de Corven. rentré dans -e sein de sa patrie.hes des or&eaux9 des . sa sa%esse.eux *ui n'ont point par.ours des eaux. :ouvent é%arées d'arbre en arbre.es &asses de b-an. et assisté aux f8tes de Lersai--es. est &ouve&ent et &ur&ure+ des .hoses aux /eux.rue--e in5usti. de sourds &eu%-e&ents. Depuis p-usieurs années.se passe de te--es .o&pa%nait sur -es . .asion favorab-e.ou-e&ents. par son M%e. %ri&pent en .han.ontraire.e -é%ère&ent auprès de -ui ses éventai-s de verdure. rendu 4 -a -iberté.orps f-ottants./près9 des .o-ibris étin.es -ianes traversent des bras de rivières. 2. . *ue 5'essaierais en vain de -es dé.e siè.oteaux du Ces.hoses de -a vie. i. %roupés sur -es ro. dispersés dans -es va--ées. présenté 4 Aouis 32L. -e &a%no-ia é-ève son .o-o&bes de Lir%inie de -a %rosseur d'un passereau. en s'/ ba-an7ant . sur -es*ue-s e--es 5ettent des ponts de f-eurs. de rose.e. / répandent -'en.ou-eurs. De -'extré&ité des avenues. &i--e porti*ues.es :auva%es un viei--ard no&&é Cha. iavait a.http+??athena./ avait par&i . des.ou-eurs. Qne 5eune fi--e -'a. 4 &8-er toutes -es . dont -a puissan. -e :auva%e avait .ent au pied de . En !B$R. Atala p. était -e patriar.tas avait éprouvées de -a part des ran7ais. Cais *uand une brise vient 4 ani&er . .ebé.ebé par -e père Car*uette et -'infortuné Aa :a--e. et n'a d'autre riva.hante&ent et -a vie.do&ine toute -a for8t.ha&ps pri&itifs de -a nature.es &assifs. des . des .ouru .. Co&&e tous -es ho&&es.e et repos dans -es savanes de -'autre . :i tout est si-en.endent sur -es %a<ons rou%is par -es fraises9 des perro*uets verts 4 t8te 5aune.avait . .es *ue Cha. re&p-issent . Du sein de .ardinaux de feu.o-o*uintes.avait été -'h6te.a-adent -eurs ra&eaux.h?.er .ir. Ca-%ré -es no&breuses in5usti. Après -a dé. 4 ba-an.és dans .-es porta 5us*ue sur -es riva%es de -a ran.ien.roissent ense&b-e. i.hes.. 2.o&patriotes de . -es bi%nonias. -es . de doux rou.onfondre .he<. -es Nat.o&&e Anti%one %uidait -es pas d'>edipe sur -e C/théron.e aux . *ui . ou .he<.ée.e ave. des piverts e&pourprés. en for&ant &i--e %rottes.ore .es .. des bruisse&ents d'ondes.ine.se souvenait tou5ours de éne-on.onduisait >ssian sur -es ro.re&onta -e Ces.ureui-s noirs se 5ouent dans -'épaisseur des feui--a%es9 des oiseaux-&o*ueurs. es. de toutes -es . &ontent dans -es airs 4 des hauteurs *ui fati%uent -es re%ards. et désirait pouvoir rendre *ue-*ue servi.ène sur -e bord o.he et -'a&our des déserts. -es %rands ho&&es de .ontre -e tron. poussé par des passions et des &a-heurs. s'entre-a. firent a--ian.h8nes. Chateaubriand.ette faveur9 -e viei--ard était devenu aveu%-e.u-ant au haut des .ontraste. 2. Aes vi%nes sauva%es. nation 2ndienne.hent.o&&e Ca-vina .aribous se bai%nent dans un -a.onte&p-é -a so.ebé 5us*u'aux Nat.e. on aper7oit des ours enivrés de raisins. du tu-ipier 4 -'a-.tas (Note "0.identa-9 &ais e--e .oups de be. et de&anda 4 8tre re7u © . -a pre&ière un ad&irab-e .ontrées. 4 réunir tous -es &ur&ures9 a-ors isort de te-s bruits du fond des for8ts. s'é-an. de vert. -es pre&iers ran7ais *ui s'étab-irent au Ki-oxi et 4 -a Nouve--e->r-éans.iété 4 son p-us haut point de sp-endeur.es arbres.han%e sur -e bord opposé.

her fi-s. Aes enne&is trio&phèrent9 &on père perdit -a vie9 5e fus b-essé deux fois en -e défendant.han%e&ent de positionS C'est .onsei.he< dor&ent au fond de -eurs piro%ues.ui. -es :auva%es se préparèrent 4 -a .e &aria%e. ''A -a pro.e *ue savent -es Fénies. 4 .es de petun9 on brJ-e des fi-ets de -an%ue d'ori%ina-9 on exa&ine s'i-s péti--ent dans -a f-a&&e.ette nation. &on . -ui sur -a poupe de -a piro%ue.hé de &a 5eunesse et de &a si&p-i. dont -e &oins savant a p-us de sa%esse *ue tous -es ho&&es ense&b-e. et &e présenta 4 une soeur ave. tou. de&euré seu. et *ue -a f-otte indienne.ou-er.un b-an. Cha. 4 -a .ourants.astor. et -e . Entrés -'un et -'autre dans -a . et -e trouvant inébran-ab-e dans sa réso-ution. )ené est de -a troupe. . Cais après avoir passé trente -unes 4 :aint-Au%ustin. Ae viei--ard . *ue 5e re%ardais triste&ent . )ené.onte&p-er -a . .o&&en. et assis ave.ha. Aes prières et -es 5eJnes .ontre -es Cus.o&&en. *ue .ebé.endis-5e a-ors dans -e pa/s des M&es (Note !#0P 5'aurais évité -es &a-heurs *ui &'attendaient sur -a terre. et &on M&e était tout entière 4 -a so-itude. beau. appe-ée Cé-uta.hutes de feui--es.hai ave.rifi.ent+ -es 5on%-eurs interprètent -es son%es9 on . Nous nous 5oi%nI&es aux Espa%no-s nos a--iés. nation puissante des -orides.o&&ander -'expédition. &ais au./ aura sept fois dix nei%es.%uerrier de . -'adopta pour fi-s. . =e dépérissais 4 vue d'oei-+ tant6t 5e de&eurais i&&obi-e pendant des heures.dessein0 a vou-u . tu es venu te reposer 4 &a p-a. 5e . -ui de&ande -e ré. C'est en auto&ne. n'habitait en.e en . .t *ue -es tribus indiennes -ui portaient. Aes Esprits en ordonnèrent autre&ent+ 5e fus entraIné par -es fu/ards 4 :aint-Au%ustin.onsent 4 -e satisfaire. de toi ou de &oi. =e vois en toi -'ho&&e . -es piro%ues re&ontent -e Ces. et 5'ai été &'asseoir 4 -a tienne+ ainsi nous avons dJ avoir des ob5ets une vue tota-e&ent différente.hes de -a Caubi-e. *uoi*ue aveu%-e.it de ses aventures..oup de soin. -ors*ue 5e &ar. et trois nei%es de p-us (Note !!0. et -ui donna pour épouse une 2ndienne.he&s (Note D0 pour . et entrent dans -e -it de -'>hio.Dans . tandis *ue tous -es Nat. é-evant ses voi-es de peaux de b8tes.o.ités. &'offrit un asi-e. &on père. afin de dé.e. i.ette vi--e. Cha.ette onde avait passé.ontre-.o&bat se donna sur une des bran.o&ptais 4 peine dix-sept . après avoir &an%é -e . Geu de te&ps après . -ors*u'un vieux Casti--an. Qne nuit. A -'aide des . =e &e pei%nais -es bois 4 travers -es*ue-s . 5e fus saisi du dé%oJt de -a vie des .hasse du . *ue &a &ère &e &it au &onde sur -es bords du Ces. AresEoui (Note !$0 et -es Canitous ne nous furent pas favorab-es.ebé.ité.onsu-te -es Canitous9 on fait des sa.ivi-isé *ui s'est fait sauva%e9 tu vois en &oi -'ho&&e sauva%e. on &e donna toutes sortes de &aItres. Cha.hien sa.ourais -e ris*ue d'8tre en-evé pour -es &ines de Cexi.e--e *ui nous réunit. -e %uerrier >uta-issi.-arté de -a -une.ause du respe.ha.tas.tas -'a/ant interro%é.ore -a Aouisiane. fuit devant une -é%ère brise.o%u-%es. i.ré.haine -une des f-eurs (Note !10. a -e p-us %a%né ou -e p-us perdu 4 . >hP *ue ne des. Aes Espa%no-s s'étaient depuis peu étab-is dans -a baie de Gensa. =e . Aes &a%nifi*ues déserts du Ventu. no&&é Aope<.i&e des -ointaines for8ts9 tant6t on &e trouvait assis au bord d'un f-euve.ouvrir -a vo-onté des Fénies9 on part enfin.o-a.tas.es &ots+ LE RECIT LES CHASSEURS ''C'est une sin%u-ière destinée.Tous -es deux prirent pour &oi -es senti&ents -es p-us tendres.ivi-iser. >n &'é-eva ave.arrière de -a vie par -es deux bouts opposés.des :a. *ue -e Frand Esprit (5'i%nore pour *ue.E/ se dép-oient aux /eux étonnés du 5eune ran7ais.ave. 4 . .e . -a*ue--e ivivait sans épouse. nouve--e&ent bMtie par -es Espa%no-s. est dési%né par -e .

et surtout son a--ié -e :i&ino-e. fondant en p-eurs. v8tu de &es habits de :auva%e.he&s .Aope<. *ue Aope< ne te veut point ravir. et de -'autre &es v8te&ents européens.ontente&ent.he b-an.=e ne tardai pas 4 8tre puni de &on in%ratitude. si -es brises &'/ ba-an7aient. des 5a&bons d'ours.her d'ad&irer &es enne&is.he.Cha. té&oi%naient pour &a 5eunesse une pitié tendre et une .. .re d'érab-e. son%e *ue-*uefois 4 . du su.uand tu seras dans tes for8ts. en son%eant *ue 5e serais brJ-é. A'ho&&e sort de votre sein pour se suspendre 4 votre &a&e--e et 4 votre bou. durant -es pre&iers 5ours. :i&a%han &e dit+ . 2. dont 5'avais refusé d'e&brasser -e . 5e répondis+ . pour te porter 4 -'a&our de tes se&b-ab-es. :a dé&ar.ette si&p-i. -e . i-s &8-ent en. et des &ousses pour &a . =e fus re. respire -a %aieté. fi-s de Cis.o*ui--a%es pour &e parer. des san%-ots.oup de p-aisir aux fe&&es9 e--es &e .e de -'ho&&e. .usai d'in%ratitude+ .e &'é%ara dans -es bois. =e -eur disais+ . Con inexpérien.*ui te donna -'hospita-ité. un &atin 5e &e présentai 4 Aope<. *ue -a pre&ière expérien. :i 5'étais p-us 5eune &oi-&8&e. vou-ut savoir &on no&. auprès du nid des petits oiseaux.ette indépendan. -e .onsei--é d'ai&er.ou. &oi. sur -es pre&iers 5ours de &a vie9 e--es vou-aient savoir si -'on suspendait &on ber.he<.oeur hu&ain.. .o&&e Aope< &e -'avait prédit.Loi-4 *ui va bien. tenant d'une &ain &on ar. Atala p. Chateaubriand.o&&e -es vieux oiseaux de nos bois. 2. 5e ne pouvais. Loi-4 .hantaient.e *ue tu as faite du . en &'exposant 4 to&ber de nouveau entre -es &ains des Cus. vo-ubi-ité9 son -an%a%e est har&onieux et fa. vou-ut &e détourner de &on dessein. tu -e vois toi-&8&e+ 5e &eurs.tas. et &es f-è.tas. =e &e donnai des no&s odieux. 5e &'a.e viei. .Ces -ouan%es faisaient beau.ou. >n &'en. =e repartis+ .Cais enfin. s'é.rète &'avaient .&e représenta -es dan%ers *ue 5'a--ais . fi-s de Cis.5e to&bai. &'e&p8. .i-e. :i&a%han.o%u-%e.he9 vous save< des paro-es &a%i*ues *ui endor&ent toutes -es dou-eurs.oup et ave.hanson de &ort. des . fi-s d'>uta-issi. 4 &on v8te&ent et aux p-u&es *ui ornaient &a t8te.oeur+ e--es &e de&andaient si 5'avais vu une bi.Aes fe&&es *ui a. Ae Cus.ent . a été toute en sa faveur.uni%e.o%u-%es.ore -eurs viei--es .onnu pour Nat.par-e beau. et rappe--e-toi. .h?.La.o&pa%nerais au désert (oH 5'ai aussi de doux souvenirsP0 et 5e te re&ettrais dans -es bras de ta &ère. et &e serrant dans ses bras+ .hes f-euries des érab-es.ria-t-i-. -'a&our. E--es &e *uestionnaient sur &a &ère. =e répondais ave. =e -es re&is 4 &on %énéreux prote.. ré5ouis-toi9 tu seras brJ-é au %rand vi--a%e. et nous nous *uittM&es ave. Aope< finit par une prière au Dieu des .hes.heve-ures aux héros Cus. A'M%e &8&e ne peut ravir aux :a. . *ui ont en-evé p-us de ..hrétiens. et puis e--es se prenaient 4 verser des -ar&es.u-te. 6 &on père.ou.. &ais -é%ère&ent.o%u-%es et de :i&ino-es.o%u-%es.ause de &a 5eunesse.Espa%no. fi-s d'>uta-issi. si 5e ne reprends -a vie de -'2ndien.hef de -a troupe.eau de &ousse aux bran.uriosité ai&ab-e.=e &'appe--e Cha.haIna. de -a sa%a&ité. e--es riaient ave. son abord ouvert et serein.. 4 .ité 5o/euse+ . et -a nuit vous ai&e .9 et 5'entonnai &a . naOveté aux &ères.ore *ue -es vier%es étaient des f-eurs &/stérieuses *u'on trouve dans -es -ieux so-itaires.o&pa%naient -a troupe. enfant de -a natureP reprends .he est -é%ère. aux pieds du*ue.he dans &es son%es.astors.Lous 8tes -es %rM.http+??athena. et si -es arbres de -a va--ée se.teur..Tout prisonnier *ue 5'étais. et 5e fus pris par un parti de Cus. des peaux de . Cais vo/ant *ue 5'étais réso-u 4 tout entreprendre.rè&e de noix. et *ui ne &e reverra p-usP E--e &'a dit en.hansons aux airs nouveaux de -eur 5eune postérité. © . aux fi--es et aux épouses des ho&&es. E--es .. 5e t'a. !! ? @$ . C'était ensuite &i--e autres *uestions sur -'état de &on .e *ue &'a dit . en versant des torrents de -ar&es.e--e *ui &'a &is au &onde.o&&e -a rosée.es du 5our.ourir. -ui dis-5e.o&b-aient de toute sorte de dons9 e--es &'apportaient de -a .. frappé d'étonne&ent.Ne pouvant p-us résister 4 -'envie de retourner au désert..

.a..Qne nuit *ue -es Cus.ifix d'or bri--ait sur son sein. ='étais atta.her+ .a&pa au pied des .ette paro-e de -a fi--e du . Ae so&&ei.tion du . Aa fi--e du désert était aussi troub-ée *ue son prisonnier9 nous %ardions un profond si-en. . Ae . ave. Ata-a se -ève et s'é-oi%ne. si fa&eux dans -es -orides. Tout 4 .e.=e te p-ains de n'8tre *u'un &é.oeur. dit-e--e au héros Cus.ri d'arrivée. unie 4 une &é-an. Ae %uerrier bondit de 5oie 4 . 4 &e trouver seu..h8nes verts.-a oH tu seras brJ-é.hées dans -a profonde nuit de -a terre. si tu veux poursuivre -e . fi--e de :i&a%han aux bra.esser de battre.hef des %uerriers de .riai-5e. . =e saisis -a .es p-us tendres9 une extr8&e sensibi-ité. respirait dans ses re%ards9 son sourire était . 6 fe&&e.ha du tron.ore p-eurerP G-usieurs 5ours s'é..e-a des %rM.odi-es de -a fontaine. 5e . *ui. répondraient &a.hé au pied d'un arbre9 un %uerrier vei--ait i&patie&&ent auprès de &oi.o&&e -e souvenir de -a . >n &e re-é%ua 4 *ue-*ue distan.'était -a .hanter sa to&be.e. =e répondis *ue 5e n'avais point trahi -es Fénies de &a .es &ots.hant ido-Mtre.rainte du bJ.ette vier%e *u'on envoie au prisonnier de %uerre pour en.o--ines.he de &es pères.happer.i+ .> &on fi-s. et *ue de -on%s e&brasse&ents unissent -a -iane et -e . vous 8tes retenu bien faib-e&ent9 vous pouve< aisé&ent vous é.abane.Ae dix-septiè&e 5our de &ar.es.hers. et ave. E--e 5oi%nait 4 .o&&e -e so-ei-.e--e *ue 5'ai&ais dé54 .ru.es puits naturels.. et .avait fui de &es /eux. de -'arbre. Aes &ouve&ents d'un .s'é-an. 2. -es ho&&es ne peuvent dé54 p-us voir. .o--ine et a--on%e ses pas dans -a p-aine.Fuerrier.ha*ue soir &e par-er. Nous nous rendons 4 Apa-a. . &a-%ré sa reno&&ée de sa%esse. ='avais 4 peine passé *ue-*ues instants dans .. Et e--e &e déta. A . Es-tu .tas est bien peu sa%e.onfus. Hé-as.hrétienS. Co&&ent &8-er -a &ort et -a vieS Lous &e ferie< trop re%retter -e 5our.es &ots. se dé. en s'é-evant 5us*u'aux nues. portent.itronniers. et une fe&&e 4 de&i voi-ée vint s'asseoir 4 &es .o&&is 4 &a %arde.o-ie profonde..i Cha.ainsi ave.o%u-%es. Des p-eurs rou-aient sous sa paupière9 4 -a -ueur du feu un petit .rois *ue 5'eusse préféré d'8tre 5eté aux .ierge des dernières amours. =e ne sus . .)eprene<--aP reprene<--aP. Aes souvenirs se pressèrent en fou-e dans son M&e9 ses /eux éteints inondèrent de -ar&es ses 5oues f-étries+ te--es deux sour.=e ne suis point -a . dont -'attrait était irrésistib-e. tu vois *ue Cha.è-ent par -es eaux *u'e--es -aissent fi-trer entre -es ro. au bord d'un de . *u'Ata-a parut sous -es -i*uida&bars de -a fontaine.ou-èrent9 -a fi--e du :a. E--e est environnée de .Chasseur.hrétienne9 5e &e no&&e Ata-a. faisant un effort. 5e %arderai -e prisonnier.e9 -es Fénies de -'a&our avaient dérobé nos paro-es. 5e répondis+ .ette persuasion.ontradi.u'un autre soit p-us heureux *ue &oi. aib-e&ent retenu. . 5'étais assis auprès du %eu de la guerre..a&p sur -e bord d'une for8t. Ata-a hésita *ue-*ues &o&ents9 puis e--e dit+ . et vous n'8tes pas faite pour -es dernières.hua.ro. En pronon7ant . dit .oeur *ui va bient6t .e du so&&et de -a .hoses du &/stère 4 .Aa 5eune fi--e &e dit a-ors+ . -a hardiesse revint sur &a -an%ue.6tés.:auve<-vous.oup 5'entendis -e &ur&ure d'un v8te&ent sur -'herbe.aux &ouve&ents du v6tre.ontraint d'interro&pre son ré.. en for7ant ses beaux doi%ts 4 se fer&er sur &a . Dans . des for8ts éta%ées de . nous entrM&es sur -a %rande savane A-a.haIneP. et Ata-a était dans &on . vers -e te&ps oH -'éphé&ère sort des eaux.her enfant.Lier%e. de &a%no-ias et de . *u'i-s peuvent en.hever.hef9 i.hu. Ata-a.it. 5e -ui dis en ba-butiant.hef poussa -e . &'é.o&&ent a. . Enfin.haIne.oteaux.enfin.es &ots.ette troupe. Ata-a.rus *ue . E--e était ré%u-ière&ent be--e9 -'on re&ar*uait sur son visa%e 5e ne sais *uoi de vertueux et de passionné. fu/ant -es uns derrière -es autres. . de . Ca &ère &'a fait . vous 8tes di%ne des pre&ières a&ours. -e . .o%u-%es avaient p-a. &aintenant interdit et .é -eur .=e . -'2ndienne fit un &ouve&ent invo-ontaire.tas fut . et -a troupe . un troub-e *ui pourtant ne venait pas de -a .é-este.ou. &on . A . reprit-i.hasseur .he& revenait . E--e &e dit+ .hevreui-.he.opa-&es.oeur de -'ho&&eP Coi *ui avais tant désiré de dire -es . .orde9 5e -a re&is dans -a &ain de -a fi--e étran%ère.ierge des dernières amours.Etran%e .e-ets d'or.e -ieu.P . .

outa &a prière.rirai-5e. .a-&e et superbe au désert.hant de -'oiseau.h?.. un %este vers -e so-ei. pour -e %arantir des &ou. i. 5'étais devenu © . vous ave< appris -e -an%a%e des b-an.odi-e de -a fontaineP.Hé-asP &on .oeurS . une &ain tendre&ent serrée. rép-i*uai-5e ave.ue prétends-tuS :on%es-tu bien *ue 5e suis -a fi--e d'un redoutab-e :a.e-ui--4 &8&e ou e--e détruirait &es espéran.ret près d'é.ai--es.ria-t-e--e. et ses .fut un te&ps. du &u%isse&ent des bisons et du hennisse&ent des . . . . Ata-a é.ée de reprendre.-ave. tu &e fais rée--e&ent pitiéP Tu veux don.fata. puis*u'après tant d'années d'infortune. *ue 5'étais aussi porté dans une peau de . Ata-a &e dit+ .ue ne te 5ettes-tu au . 5e serai aussi .u'un baiser -'assure de ta foiP.abane et -a &ort affreuse *ui &'attendait. tour 4 tour tran*ui--e. en se pen.han%é &es %oJts.ava-es :i&ino-es.AhP repris-5e ave.adre de feu9 vous entendre< -es %é&isse&ents de &a . ardeur+ .ie-.do&&a%e *ue 5e ne puisse fuir ave.his du vieux Cha.pas -ibreS Aes for8ts n'ont-e--es point de rep-is oH nous . . *ue.o&&en7aient 4 faire entendre -eurs ru%isse&ents. dit Ata-a d'une voix é&ue. Ca-heureuxP ne sais-tu pas *ue tu seras brJ-éS . &es réso-utions..ro.orps d'un étran%er &a-heureux n'intéresse personne.roire *ue -e &o&ent oH Ata-a &e donnait -e pre&ier %a%e de son a&our... Lous &e verre< dans -e . du siff-e&ent des perru. .un a&i ne &ettra un peu d'herbe sur &on . Te--es furent &es paro-es.onduira .oup.arpe&ent de -a &onta%ne. Co&&e un faon se&b-e pendre aux f-eurs de -ianes roses.o&préhensib-es -es &orte-s a%ités par -es passionsP =e venais d'abandonner -e %énéreux Aope<.hant sur &oi.Lous 8tes un insensé. Ata-a se tut tout 4 .est aisé de tro&per une 2ndienne. si votre .hes.fut votre étonne&ent.herS aut-i.ue-*uefois nous versions des p-eurs9 *ue-*uefois nous essa/ions de sourire.ore -e .riait sur son nid.odi-es.faut *ue votre souvenir soit bien puissant.hes du . .he de près au p-aisir..e &o&ent &8&e.astor.hant &onotone des . s'é.. i. serait .Keau prisonnier. >hP pre&ière pro&enade de -'a&our. Ata-a &e répondit d'une voix tendre+ . Con père avait aussi une be--e hutte.u'i-s sont in.. -a dou-eur tou.se. :es -ar&es to&bèrent dans -a fontaine.i%o%ne .ou..ité. pour 8tre heureux..Eh bienP dit-e--e.édé 4 ton désir9 &ais oH nous .rue. tant6t atta. *ue 5e p-eure tout &on ..*ue vous9 5e ne fuirai point. en avan7ant -eurs pro&ontoires dans -a savane.orps.. -es no&s des Cha. *u'isaisit de sa -an%ue dé-i. et vous sere< p-eine de 5oie.. :es paro-es &e p-on%èrent dans -e désespoir.hair. 2.. &a &ère. -es bois retentissaient du .. &es penséesP >ub-iant &on pa/s.orde. -es . *ue 5e -'avais for. =e &ar. toiP Ca-heureux a été -e ventre de ta &ère.her du so-ei-.oteaux *ui for&aient des %o-fes de verdure. tant de .. Qn re%ard.e&ent répétés par interva--e..Gauvre 5eune ido-Mtre.. .uittons . viva.oeur par-ait .Dans .. > &a &èreP *u'as-tu faitS.Con 5eune a&i. Tout était . des -ar&es.ro.her fi-s.. &a .ue.abanesP > fi--e p-us be--e *ue -e pre&ier son%e de -'épouxP > &a bien-ai&éeP ose suivre &es pas.6té d'Ata-a9 e--e tenait -e bout de -a . . au.-ave.. .. aux appro. Ata-a saisit &es &ains entre -es deux siennes.don..es paro-esP .o&&e -e &ienP Ae désert n'est-i.uand 5e ne serai p-us.tas. un pauvre es.Notre pro&enade fut pres*ue &uette.Ces &ots attendrirent Ata-a. vous &'appe-e< votre 5eune a&iP AhP si un pauvre es..tasP .. une orei--e attentive au ..oeur du vieux Cha. Ae . ainsi 5e restai suspendu aux -èvres de &a bien-ai&ée.s. -ors*ue -a fi--e de :a.. !# ? @$ .a. aux épau-es d'une &ère.rirai-5e.hoses aux enfants des .hé 4 -a terre.hant. un sein tour 4 tour pa-pitant. . et retint 5e ne sus *ue.Eh bienP &'é. .ui eJt pu . 5'ai fo--e&ent .tas et d'Ata-a dou.http+??athena. Chateaubriand. ='entraInai -a fi--e de :i&a%han aux pieds des . 6 Ata-aP .uoiP &'é.ette passionS Ca re-i%ion &e sépare de toi pour tou5ours.happer 4 ses -èvres. .hais 4 . Aa .es -ieux.ate dans -'es.ou.he&S. tant6t -evé vers -e . =e repris ave.esS Cheveux b-an.hes.uni%e.hevreui-s buvaient -es eaux de &i--e torrents9 &ais 5'erre &aintenant sans patrie. Atala p. 5e venais de &'exposer 4 tous -es dan%ers pour 8tre -ibre9 dans un instant -e re%ard d'une fe&&e avait . vous re&ue< en.he& pronon7a .

se 5etant 4 &es %enoux.i&e indéter&inée des for8ts. pour .a&p. A'espoir de -a patrie pendra 4 sa &a&e--e fé.re une autre fois.es paro-es+ . :ans -ui répondre. Ata-a. et -'on respirait -a faib-e odeur d'a&bre *u'exha-aient -es . pussent attirer dans -eur sein -'M&e de -'inno.he verser sur -ui une o&bre vo-uptueuseP =e ferti-iserai son sein.h8nes de -a for8t. en entrouvrant -eurs -èvres.her &a .eau de &on fi-sP . 5'étais reto&bé tout 4 .Ae -ende&ain de .é au bord du . pour . &'invita de nouveau 4 -a *uitter.es. E--e arrosa -a terre de son -ait. s'assit sur -e %a<on hu&ide.apita-e des :i&ino-es.oup dans une espè.ents portèrent -e troub-e 5us*u'au fond de &on M&e. 5'aurais eu pres*ue besoin *u'on s'o.her. Cais nous fJ&es distraits de . Ae Fénie des airs se. 5e pris sa &ain dans &a &ain. e--e a.ha&p de ri<9 sa bou.o*ui--a%e rose. par.eurs de -a &aternité. nés au &8&e 5our d'une seu-e &ère.her.o%u-%es. .AhP -aisse<-&oi devan. Ces 2ndiens.han%er de visa%e 4 Ata-a.ette bi.her &a .oWi--a.raintes.e 5eune ho&&e. et renouve-a ses prières pour &'en%a%er 4 -a fuite. C'était un a&ant *ui a--ait s'instruire de son sort 4 -a . Aa nuit était dé-i. et 5e for7ai .ou un .o-o&be so-itaire par&i -es .Ci-a a -es /eux d'une her&ine et -a . *ui servait de -i&ite 4 deux nations. unis aux Cus. eux -a .heve-ure b-eue. *u'e--es .ourant -es for8ts pour rani&er -a nature.e pour &'é-ever 4 -a raison de -'ho&&e.her. *ui dé. dont -es a.heve-ure -é%ère d'un .onvain.et de &a nourritureP . e--e re5ette un époux.ouait sa . &oi dans -a for8t. non -oin de Cus.réature. et 5e fu&erai &on .hé 4 son . désirant -es dou.ourses dans -a savane.he est un . 4 re. . . .ou. trois vio-ets pour &es .hantait .he.ène non &oins dan%ereuse pour nous.Ae %uerrier.ente .erai -es pas du 5our sur -e so&&et des &onta%nes.ida du destin de &a vie.o-o&be so-itaire par&i -es . et sa -u&ière %ris de per-e des. on s'arr8ta dans une va--ée.odi-es . . for&ent ave.haient.endait sur -a ..uei--ir -'M&e du petit enfant.ro.ène. et firent .='ai atta.upMt de &on so&&ei.Guisse Ci-a éteindre .un bruit ne se faisait entendre. .e-aines (Note !@09 on / voit trois %rains rou%es pour &on a&our. .s sur -e to&beau.hés sous -es ta&arins des f-euves.abane de sa &aItresse.he a-térée d'errer ave.a-u&et de paix sur -e ber. *ui.. par une s. %arni de per-es9 ses deux seins sont .her au pied de &on arbre. si e--e refusait de &e ratta.o&&e deux petits . en se %-issant dans -es o&bres. et -a rendre 4 -a patrie. =e -ui protestai *ue 5e retournerais seu. .he&in. resse&b-ait au Fénie du printe&ps.Ce fut don.e f-a&beauP Guisse sa bou.ro/aient voir errer sur -es f-eurs. Aa véritab-e &ère vint ensuite déposer une %erbe de &aOs et des f-eurs de -is b-an.hantait 4 de&i-voix . trois b-eus pour &es espéran. . .Nous aper7J&es 4 travers -es arbres un 5eune ho&&e.Nous passM&es auprès du to&beau d'un enfant.au . . en a--ant 4 -a fontaine. afin *ue -es 5eunes fe&&es.e d'enfan.Ainsi . hors 5e ne sais *ue--e har&onie -ointaine *ui ré%nait dans -a profondeur des bois+ on eJt dit *ue -'M&e de -a so-itude soupirait dans toute -'étendue du désert. E--e &e .=e devan.h8nes de -a for8tP.e &o&ent des épouses nouve--es *ui.onduisit dans une %rande for8t de pins. et par-a 4 son enfant d'une voix attendrie+ .e9 et -oin de pouvoir rien faire pour &e soustraire aux &aux *ui &'attendaient. Aa fi--e du pa/s des pa-&iers vint &e trouver au &i-ieu de -a nuit.er -es pas du 5our sur -e so&&et des &onta%nes. .onfédération des CreeEs. >n / vo/ait dans . vaine&ent *u'après nos .indifférent 4 tout .ette s. e&bau&ée de -a senteur des pins. Aa -une bri--ait au &i-ieu d'un a<ur sans ta. tenant 4 -a &ain un f-a&beau.onde. Au.o--ier de por. espérant &e ..:i -a vier%e éteint -e f-a&beau. se-on -'usa%e.ieuse. . E--e fut ob-i%ée de &e satisfaire. .e *ui n'était pas Ata-aP :ans for.hevreaux sans ta.he.epte -es voeux offerts9 si e--e se voi-e sans -'éteindre. >n -'avait p-a.ette 5ournée. Nos &ains unies fré&irent -'une dans -'autre.

es Fénies *ue -e Dieu des .he sa nourriture. 6 )ené. C'est de .on*ue se fait entendre. -ors*ue -e .ette re-i%ion *ui.he< p-usieurs nations.onvo*uait -es :a.he des per-es au ne< et aux orei--es.hé et *ue -e si-en.he. . .ret des bois. Aes Cus. perd sa . et ave.e &ira.her.faut *u'i. &on .ieux9 p-usieurs fois 5e .ui pouvait -'e&p8.-ava%e asse< doux aux horreurs du bJ.uni%e. -ors*ue -e so-ei.o&ber 4 -a natureS )ien *u'un &ira. Du &oins tu as i%noré -es p-eurs9 du &oins ton . étaient parvenus.hoses *u'au5ourd'hui 5e .er sur . Heureux .en.hrétiens9 e--e se pré. on &u-tip-ia &es .rai%nis *u'Ata-a n'eJt *ue peu de te&ps 4 passer sur -a terre.onnu *ue -es baisers et -es souris d'une &èreP.Dé54 sub5u%ués par notre propre . i.oeur n'a point été exposé au souff-e dévorant des ho&&es.trouve dans -e désert bien des %raines a&ères.o%u-%es n'avaient point en. .ris répétés de -a fou-e.arta &on a&ante.. 5'entre dans Apa-a. *ui se&b-aient nous poursuivre dans .oup -e bruit d'une . . Chateaubriand. nous fJ&es a. 6 &on fi-sP ave..e. peut re&p-ir de &i--e dons -es infortunés9 de . dans -es for8ts.&e se&b-a *u'e--e a--ait prendre son vo. ses 5oues bri--antes des p-eurs de -a re-i%ion et de -'a&our.eau. ='en fus aff-i%é. -'i%norante Ata-a. .hantées.hef de %uerre avait donné -'ordre de nous poursuivre. . et -'absen.es i&a%es d'a&our et de &aternité. dédai%na de par-er 4 . -ors*ue tout -es favorise.ui pouvait sauver Ata-aS . *ue 5'a--ais peut8tre .Gour*uoi te p-euré-5e dans ton ber.ou-ent.est .hu.onnais. . -es tour&ents *ue -es :auva%es font subir aux prisonniers de %uerre. sans doute9 et .es %uerriers. . et se rendit auprès de :i&a%han.Tu .rifi.ar 5e .-e fut faitP Aa fi--e de :i&a%han eut re.onsentir 4 &'é-oi%ner. G-usieurs fois i.Ainsi paré pour -e sa.haInes.re. aux péri-s de -eurs 5ours. C'était pour pronon.de -a dé&ar. offrait 4 son Dieu des voeux pour un a&ant ido-MtreP :es /eux -evés vers -'astre de -a nuit.Ata-a. une .hrétiens.ore adopté .her de su. . Aussit6t on &e . Ae bouton *ui sè.ette i&portante affaire *ue -e Ci.he.ette .. passe ave.hrétiens envoie aux er&ites des ro. &on fi-s. Atala p.o . .oeur.o. AhP *u'e--e &e parut divine.his par -'orbe paisib-e de -a -une.her.e des ho&&es.e. ou .e.hers.rus voir des.se dispose 4 -es rappe-er 4 -ui.ouverts9 -e .ipitent sur &oi+ nous avions été dé.o&&e au pied d'un aute-.ours au Dieu des . adressée 4 sa &ère et 4 -a reine des vier%es. suffit seu-e pour -es vain.eau de terre. Cin* nuits s'é.ri de &ort retentit dans -a for8t. E--e -eur -an7a un re%ard superbe. i-s n'ont . et -a fidé-ité des o&bres. aux . © .hef de -a nation. -ors*u'i. Ae vent du &idi.e &o&ent.her. et pronon7a une fervente oraison.es so-itudes en. >n redoub-a &es %ardes. *ui 4 %enoux devant un vieux pin to&bé.he dans son enve-oppe.hiEoué (Note !R0. et 5e -ui dis des .evons Apa-a.o&&e toi.Cependant e--e versa tant de -ar&es.-aré en sa faveur. >n &e .e p-ane sur -es huttes des :auva%es.http+??athena.hes des arbres. *ui resse&b-ait 4 une reine pour -'or%uei.eux *ui &eurent au ber. e--e se &ontra si &a-heureuse. Aes &issionnaires . au &i-ieu de toutes -es privations de -a vie. et -e se.her fi-s.onduit au -ieu des dé-ibérations.herais en vain sur &es -èvres. .on7u une &ervei--euse idée de . !R ? @$ .he&s.ha-eur en passant sur des &onta%nes de %-a.h?. Aes souvenirs de -'a&our dans -e . opposant sa puissan. *uand tout 4 . et -e Ci.-a.oeur d'un viei--ard sont -es feux du 5our réf-é..-a située au bord de -a rivière Chata-Q. .hu.ou. ordonne de s'asse&b-er. -a si&p-e :auva%e. C'en était fait de &a vie. 4 faire substituer un es.hi..-e.E--e ne put rien obtenir. 6 &on nouveau-néS . tous ses parfu&s. ='e&portai Ata-a dans &es bras au fond de -a for8t.vers -es ..endre sur -es ra/ons de -a -une et entendre dans -es bran. toute ton inno.ouronne de f-eurs9 on &e peint -e visa%e d'a<ur et de ver&i--on9 on &'atta. .ette re-i%ion *ui. et nous aper.uand -e petit oiseau devient %rand. on é.ipita sur -a terre. étaient d'une beauté i&&orte--e.uatre ho&&es ar&és se pré.ab-és par . . et -'on &e &et 4 -a &ain un .harité infati%ab-e. et i. *ue 5'ai .outu&e9 &ais un parti no&breux s'était dé.e au torrent des passions.

hite. par ordre et par fa&i--e. . Aes vents (une te&p8te s'était é-evée0. A/ons des es.. et par-e ainsi+ . brJ-e -e feu du . et nous p-anterons ense&b-e -'arbre de paix. Ae %rand . Ae sa.s *u'on vous propose.o-oré pour -a %uerre.Non -oin d'Apa-a.e *u'e--es ont de funeste.Qne .ette .s'asse&b-e.Ae . -es bras et -a poitrine teints de san%.un apparei.Qne &atrone se -ève.he&s é-oi%nèrent -a fi--e de :i&a%han.onfia 4 une %arde sévère9 et sans doute -es :a. en té&oi%na%e de .er.a-u&et de paix 4 de&i .o. aux &urs de -a 2alle commune des a3eu$. si&p-i.o&&e un %rand troupeau de . ='ai dit. .5ette un . -es for8ts.he en t8te.ouvertes d'une robe de p-u&es de . .rifi.ette rotonde.arté. .es nua%es d'en.onsei-.e a.o&&e en auto&ne -es feui--es sé.onsei. Ce trip-e ran% de viei--ards./près po-i et s./%nes.-aves *ui . Du so&&et de .hevé.ha&ps. . du :erpent et de -a Tortue. .o--ier b-eu dans -a sa--e.hait.es de %radins faisant fa.Au pied de -a .onsei.in*uante fe&&es .4 5our.ir.tes &u%issaient au dehors.e . vous -a .he.va se dissoudre9 &ais enfin -'usa%e anti*ue -'e&porte.erfs bra&e au fond d'une for8t. vous ave< -'esprit d'un renard. ne . 4 &esure *u'e--es se rappro.onsa.ieuse.ris du prisonnier. 2.haIné au &i-ieu de -'asse&b-ée.5ette un .hefs de %uerre. des &atrones par-ent tour 4 tour ou tous ense&b-e.ture de . -e pavi--on du .or. en for&e d'éventai. sur un tertre iso-é. et 5e suis .est d'usa%e de ne faire &ourir au. et expose ave.Cependant -es nations de p-us de trois . de %uerriers. %uerriers des *uatre tribus de -'Ai%-e. Au 5our &ar*ué.vient de dire.='étais debout en.o--ier rou%e dans -'asse&b-ée.. .Et i. Ae pre&ier 5on%-eur. Des :a.o-onnes for&aient -'é-é%ante ar. -e penna.e sur -es os de -eurs pères. >n avait bMti une -on%ue hutte sur un site é.Con père -'Ai%-e.onsei-.rés 4 .ar 5e ne -a revis p-us.ens. du Castor.u-iers.ho*uent.u-pté9 e--es au%&entaient en hauteur et en épaisseur. Aes . tout sert 4 donner 4 .onsei. et n'a&o--issons point nos . verse du bau&e de .un .rifi. en . . Donne< un . Cin*uante viei--ards.i&posant. 2. e--e ne peut 8tre *ue perni. se ran%ent sur des espè.Con père -e Ci. . .e vint retarder &on supp-i.éré&onie.o&&e -es roseaux du Ces.onsei-.o--ier rou%e *ui .ité -'affaire *ui rasse&b-e -e . et portant un hibou e&pai--é sur -a t8te.rifi. et n'entendons p-us -es . environné des huit %ardiens du te&p-e.oura%es.astor.e au so-ei-. *ui. Trois .haient du . *ui troub-ent -e sein des &ères.. se p-a. A -a droite des viei--ards.é-ébrer -e /estin des 1mes.e. de &atrones.hées sont en-evées par un tourbi--on. -es .e 4 -a porte du pavi--on.o-onnes.Co&&e on voit -es f-ots de -a &er se briser pendant un ora%e.aptif pendant -es 5ours . Cais .he&s.-uaient entre eux des traités de paix et d'a--ian.e *u'i.entra-e.e pi-ier partaient des bandes d'é. . et di&inuaient en no&bre.-es de .-a s'é-evait.u-tivent nos .o prend -a paro-e. v8tu de -on%s habits.outu&e des b-an. .onda&né au bJ. et dit+ . .o-onnes étaient de .es pr8tres. &atrones. . C'est une . . Aes intér8ts se . :a. -e to&ahaWE (Note !T0 4 -a &ain. . ainsi s'a%itait et &ur&urait -e . -es opinions se divisent.A-ors un :a. .han%eons rien aux &oeurs de nos aOeux9 brJ-ons -e prisonnier. >n &e .ha*ue . tenant 4 -a &ain -e .entre &ar*ué par un pi-ier uni*ue.ebé p-ient et se re-èvent dans une inondation subite.opa-&e sur -a f-a&&e et offre un sa.he& de -a tribu de -'Ai%-e se -ève.hu.he&s. -e .han%eons -es .hef est assis au &i-ieu d'eux.haIne d'a&itié.outu&es de nos aOeux. ='ai dit. et -a prudente -enteur d'une tortue. tandis *ue -es viei--ards des diverses nations . passant sur -e so&&et des autres .e9 -a /0te des morts ou -e /estin des 1mes appro. .atara.e. .onsei-. Aes .ents -ieues 4 -a ronde arrivaient en fou-e pour .e sa.abane exhu&a -es restes de ses pères de -eurs to&beaux parti.o-onne .ha.on.ent .ontienne &es paro-es. -e Ci. . =e veux po-ir ave.ouvraient -e pavi--on. des %uerriers. prennent -a %au. . et -'on suspendit -es s*ue-ettes.onstan. en &anteau de .her.

. Cais dans -'i&patien.reusé un i&&ense to&beau. >n arrive 4 -a to&be9 on / des.. .onduit en trio&phe. =ousEeEa -'i&pie i&&o-ant -e 5uste Tahouistsaron. >n part de -a sa--e funèbre.es .ouverte de -a terre9 i.ta.ris9 et des nations entières retardaient -eur départ. =e . 5e vous défieP 5e vous &éprise p-us *ue des fe&&es./près to&bent sous -a .hevés avant -e . -a terre rou%ie du san% fraterne-. -'autre de &e brJ-er -es /eux ave.hent et &8-ent -eurs . -es préparatifs du supp-i.es &onu&ents dont on i%nore -'ori%ine. -eurs &ains vo-ti%ent sur -a ba%uette *u'e--es é-èvent au-dessus de -eurs t8tes.e+ -'un se propose de &'arra.e du %rand vi--a%e.u-te des peup-es avait . fi-s de Cis.ré.essent par de%ré9 -es feux ne 5ettent p-us *ue des -ueurs rou%eMtres. -e dé-u%e des.her 4 des pi*uets enfon. Chateaubriand.he se vo/ait un fi%uier sauva%e. en .ha*ue fa&i--e porte *ue-*ue débris sa. -es 2ndiens ne *uittèrent point -e Bois du sang9 i-s a--u&èrent de %rands feux.tateurs bMtissent des a&phithéMtres ave. .ordes. rère.e ne purent 8tre a.onnu. sans *u'i-s en fussent avertis.ou.e de 5ouir du spe.uni%e.hes se ren. >n / arrivait par -es ruines d'un de . -es or&es.rMne de vos p-us fa&eux %uerriers9 vous n'arra.ou.un invente un supp-i. *ue -e .hansons de son époux. un %uerrier &e per7a -e bras d'une f-è.or. de &es bras.her.tivité des bourreaux. -es . sur -es ra&eaux de -'arbre anti*ue.outu&es sont si tou. a--aient s'atta. oH -'on sa.é-èbre -es 5eux funèbres.rains point -es tour&ents+ 5e suis brave. Deux vier%es .her.hi&anitou. Aa nuit s'avan.e &a .entre de . C'était -4 *u'on avait . s'é-evait un bois de .endant 4 -a voix du Frand Esprit.ie.dans son . des peaux d'ours et de .her s'é-ève9 -es spe. et -e . dieu du &a-.Grovo*ué par &a . Au . 2.:ur -es bords de -a rivière Chata-Q. .hanson.her du so-ei-. a bu dans -e .-e.here< pas un soupir de &on .ourse.hés sur . 4 *ue-*ue distan. devant -es*ue--es on voit en.onsa.anot d'é. Cha.hes ardentes.h?.ore passer -es o&bres de *ue-*ues :auva%es9 tout © . 6 Cus.hes et des tron.ré.o%née9 -e bJ.heve-ures9 e--es re%ardent -eurs &ères.ontrent.es . Aes vier%es avaient a.orbeau envo/é 4 -a dé. pour avoir -e p-aisir de voir un 5eune ho&&e souffrir des tour&ents épouvantab-es. on se prépare 4 donner aux aOeux une éterne--e sépu-ture.hantes9 .èrent des festins et des danses.e. appe-é -e Bois du sang.e dans . . 2. Tout se prépare pour &a &ort+ on p-ante -e poteau d'AresEoui9 -es pins.es .onsu-ta -e 5on%-eur *ui défendit de troub-er -es Fénies des o&bres. et 5e ne pouvais faire un &ouve&ent. Ae 5on%-eur invo*ue Ci.pour avoir perdu -'inno.her -a peau du . .ent.ontre Cat.her une ba%uette de sau-e.o&&en. 5e te re&er. .o%u-%es.anti*ues.>n ..ie.onte -es %uerres du %rand Aièvre .dit en. Des %uerriers étaient . des bran. et -'on / p-ante -'Ar re des pleurs et du sommeil.rifiait -es prisonniers de %uerre.outu&é de -aver -eurs robes d'é.her fi-sP Ces &8&es 2ndiens dont -es . -a ba--e.ore -a be--e Endaé. Con père >uta-issi.or.es ha-eines se .o&&en. et pour 8tre p-us t6t pr8ts au -ever de -'aurore.ipités du .end -es re-i*ues9 on -es / étend par . -eurs bou.es &8&es fe&&es *ui &'avaient té&oi%né un intér8t si tendre. et *ui sont -'ouvra%e d'un peup-e &aintenant in.hent 4 s'arra.hants et -es danses . . Aes boutons de -eurs seins viennent se tou. de &es pieds.és en terre.http+??athena. de&andaient &aintenant &on supp-i./près et de sapins. et &a &ort fut en.he9 on -es sépare ave. retirée de -a .ontrée des M&es par -es dou..dit -e pre&ier ho&&e et Atahensi.Ca-%ré -'a.en. . Cassou sauvé seu. Des . >n . -a pre&ière fe&&e pré.ou.ordes partant de &on .e bois.ou. des ha. et .e+ -es .hantant -'h/&ne 4 -a &ort9 .Dans une va--ée au nord.ou. -es osse-ets.astors9 -e &ont du to&beau s'é-ève. !B ? @$ .rMne.habou. &on .ore suspendue 5us*u'au -ende&ain. s'étendait une arène. -eurs dou. %énie des eaux.Cependant on &'avait étendu sur -e dos. . >n &'/ .ra.Après .onfondent9 e--es se pen. Aeurs beaux pieds nus s'entre-a. -a .es 5eux et .hanson de &ort.=e ne .G-ai%nons -es ho&&es.he9 5e dis+ .oeur.e -ieu et de -es exposer au souff-e du désert.s d'arbres. Atala p.e. rou%issent+ on app-audit (Note !B0.e 4 %rands ..

A'2ndien .ru entendre -es .ri.Aes ho&&es sont bien peu de . dit-e--e. des arbres. Qne seu-e . . et o.. sans tou.ne sont rien du tout. répondit-e--e.he< -es :auva%es. C'abandonner au &o&ent du supp-i. 5eune ido-Mtre.ouvrait tout entière de son . i.C'est un bau&e. oH -e . &a-%ré &oi.e sou-a%e&ent *u'on éprouve. *ui &e tend -e bout d'un ar.ipitons notre . .he.ris de son pre&ier-né. une &ain se. *u'e--e &e fit sou-ever -es paupières. puis*ue vous ne vou-e< pas fuir sans &oi. dont e--e tient -'autre extré&ité. une bou.e nourriture.ris. 5e to&bai 4 %enoux. . .han%eant sa voix.hés au . &e fer&a -a bou.ourse.e. *u'e--e atta.haInes9 5e . =e &e -ève9 5e suis &a -ibératri.èdent -es p-aintes du vent dans -a for8t.e-ui du désert au%&ente.s'endort9 4 &esure *ue -e bruit des ho&&es s'affaib-it.uand -'aurore se -eva sur -es Appa-a.6tés des :auva%es ave. une feui--e de papa/a.he en fer&ant -es /eux et en invo*uant son Canitou.ourab-e re-M.hose9 &ais *uand -es Fénies -es visitent.édai. nous étions dé54 -oin. =e r8vais *u'on &'6tait &es . e--e -a &oui--ait de ses -ar&es.ontraire. tant6t une %arde nous interro%e. Cette nuit. *ue tu répands sur &a p-aie.ar e--e a . et 5e ne puis par-er devant vous.Ata-a &e re&it -es ar&es *u'e--e avait eu soin d'apporter9 ensuite e--e pansa &a b-essure. Ae . -es e&p8. A -a . 5e réf-é.Cette sensation devint si vive. . 5'ai séduit -e 5on%-eur par des présents. Ata-a &e tendit -a &ain ave. -e %uerrier s'évei--e 4 de&i.ha sans doute de nous poursuivre durant -es pre&ières 5ournées. Ata-a / porte -a &ain. 5oie pour e--e. -e sa.ou. et au tu&u-te des voix su.est probab-e *ue . *ue 5e re. au . Ata-a reste i&&obi-e.-e de ses .heveux.=e .ro/ais sentir .*ue %oJtent *ue-*uefois -es &isérab-es. -ors*u'une &ain.A'ivresse *ui dure -on%te&ps .faut bien..hant.ha.hira un des voi-es de son sein. 5e ne sais *uoi de pesant nous endort9 des /eux fati%ués par -es -ar&es . *ue 5e vous suive. ..hent nature--e&ent 4 se fer&er.paraissait i&possib-e de -a . et -e re%arde. -ors*u'après avoir été forte&ent pressé. Des enfants poussent des .roissant de -a -une errait dans -es nua%es. >ui. en nous diri%eant sur -a &ousse du tron. .ipro*ue.ourir de tous .rifi.hèrent ensuite. dont un ra/on s'é.roit voir -'Esprit des ruines9 i. des do%ues aboient. .her.e. et -a bonté de -a Groviden.ie-.e sera ré.est dans -es extr8&es p-aisirs un ai%ui--on *ui nous évei--e. ='a--ais pousser un . En -'essu/ant ave.o&&e pour nous avertir de profiter de . 5'entrevois une %rande fi%ure b-an. &ais i.hée sur &oi.rains p-ut6t *ue .e -ourd so&&ei. Ata-a &a -ibératri. . a-ors i. E--e dé. Ata-a &e se&b-ait un &onstre d'in%ratitude.ha ave.a&p se révei--e.orde restait. ave. ave. Ata-a *ui se donnait 4 &oi pour tou5oursP Aes paro-es &an*uèrent 4 &a -an%ue.e ne soit un poison.he pen.ou.C'était -'heure oH une 5eune 2ndienne *ui vient d'8tre &ère se révei--e en sursaut au &i-ieu de -a nuit. -ui dis-5e.her un %uerrier *ui -a . persuadés *ue nous aurions essa/é de nous rendre au Ces. Cais *ue de dan%ers nous environnentP Tant6t nous so&&es près de heurter des :auva%es endor&is. . .ouper. *ue des hur-e&ents ébran-ent -a for8t.o&presse. de -'essen.e de &a-adie. des f-a&beaux9 nous pré.e. et se dresse sur son séant.ité.happait entre deux nua%es. Lous 8tes un Fénie.ue--e fut &a fé-i.orps. A peine so&&es-nous sortis de -'en. un a.2. 4 . =e . un sourire+ ..her.upée 4 dénouer si-en.he nos fers.ieuse&ent &es -iens.ebé9 &ais nous avions pris notre route vers -'étoi-e i&&obi-e (Note !D0. Aes /eux atta..se re. . et Ata-a répond en .hissais sur &a destinée. &i--e feux s'a--u&ent9 on voit .6té du .e se fait ainsi re&ar*uer 5us*ue dans nos infortunes.e fut du . *ui -ui de&ande -a dou. Ae -ien est brisé. Ata-a.onnus 4 -'instant.2. vous &'ave< visité.hes.ent *ui &'effra/a. et 5'ai dJ hasarder &a vie pour vous.einte funeste.-arté de -a -une.. .e de feu (Note !"0.. &oi *ui &'étais dévoué aux f-a&&es p-ut6t *ue de -a *uitterP Et pourtant 5e sentais *ue 5e -'ai&ais tou5ours et *ue 5e &ourrais ave. -ors*ue 5e &e trouvai en.e &o&ent rapide9 dans -es %randes dou-eurs. dont e--e fit une pre&ière . et 5e dis 4 -a fi--e de :i&a%han+ .ore une fois dans -a so-itude ave. et *ui est pour eux une espè. 5'ai enivré vos bourreaux ave. :'i-s nous . puis*ue vous avie< donné -a v6tre pour &oi. a5outa-t-e--e ave.

*ue -e .hasseur. . a-ors *ue -es ho&&es vivaient trois M%es de . oH -'ouvrier Européen aurait brodé des inse. détournés de notre vrai . des %raines rou%es d'a<a-ea9 et puis 5e &e prenais 4 sourire. vous . un faisan des bois.ipita&&ent -a t8te.or. *ue &i--e soupirs sortaient des .e. en .her. . -'érab-e.ontenait un verre de -a p-us pure rosée. :ans expérien.o-ie. en re%ardant Ata-a.a-&e apparent d'Ata-a.e *ui. -e su&a.her.her 4 . -a se.ouverts d'une &ousse b-an.-air de -a -une. sur -a faib-e ti%e d'une f-eur. .é .ien &onde n'ont appro. E--e &e broda des &o.he sur toi.-épi. Nous &an%ions des &ousses appe-ées tripes de ro.o-ibris.e de -a vie des for8ts.eve< sur -a nudité d'une savane. et nous abandonnions au vent -e soin de tourner -a proie du . *u'e--e reportait vers -e .es &ousses.orro&pus.Hé-asP 5e dé.ha%rin. :ouvent e--e tressai--ait sans .ontrions un f-euve. fournissaient -e vin 4 notre tab-e.. traInant après -ui ses -on%s voi-es. et nous bMtissions -a hutte du vo/a%e. une /euse iso-ée rev8tue de . .. Ce *ui &'effra/ait surtout.es riantes h6te--eries.oeur. *ue 5'entrevo/ait dans ses /eux.ue de fois e--e &'a dit+ .érés par -e . Ata-a appu/ait une de ses &ains sur &on épau-e9 et.ro. des é. . Aors*ue -es vents des.e du fr8ne. ave.Ata-a &e fit un &anteau ave.èdre.h?. par&i -es roseaux.o&&e e--e a fait 5ai--ir -a vertu du sein des &isères de -a vie.ette sour.o&&e -e désert ave.ène n'est pas &oins pittores*ue au %rand 5our9 .u-ier -e .endaient du . une p-ante dont -a f-eur a--on%ée en .e.de por.èdre et -e . de &ou. ave. Ae désert dérou-ait &aintenant devant nous ses so-itudes dé&esurées.i&etières indiens abandonnés9 tant6t 5e -ui faisais des .ue-*uefois 5'a--ais .ause.h8ne-vert.o&&e deux . *ui produisent a-ors -'effet d'une tapisserie en -aine b-an. de %eais d'a<ur. nous -e suspendions devant -e .e é-evée sur *uatre pi*uets.roirie< voir un fant6&e.ret. *ue nous trouvions sur notre route.e au fond des .http+??athena.o&&e -'o&bre des bois au &i-ieu du 5ourP Tu es beau . au bout d'une %au-e p-antée en terre. une é.ions. =e prenais soin 4 &on tour de sa parure.e -i&pide au &i-ieu des &arais .:ouvent dans -es %randes . une profonde &é-an. et tournait pré.ro/ais avoir fait un peu de . vous aper.-atants.rées de bou-eau.hions un abri sous -es &ousses des . . 5a&ais -es &ervei--es de -'an. 5e &e retrouvais au &8&e point.ette anti*ue histoire d'A%ar. et &ar.es.he.h8ne. :i 5'avais tué une dinde sauva%e.he et de -a fra&boise. préparées par -e Frand Esprit. au .o--iers ave.hé de ./ a bien -on%te&ps. nous -e passions sur un radeau ou 4 -a na%e.es ondes so-itaires.. *uand 5e .Cha*ue soir nous a--u&ions un %rand feu.assines (Note $10 de peau de rat &us*ué.pour ba-an.uand -a nuit.onte&p-ant sa &ervei--euse beauté.ouronne de . .er . en parti.e &onu&ent du désert.uand nous ren. .he *ui des.her.ha-eurs du 5our. i. .ouvris bient6t *ue 5e &'étais tro&pé sur -e .ette draperie. Nous bénissions -a Groviden.oeurs u-.e %rand .ar 5'étais pres*ue nu. une pensée . nous ..end de -eurs ra&eaux 5us*u'4 terre. vient s'a.a. nous traversions .hée au fond de son M&e. toutes ses f-eurs et toutes ses brises.ave. .èdres./%nes vo/a%eurs. Gres*ue tous -es arbres de -a -oride. un ra&ier. Tou5ours &'attirant et &e repoussant.hes. rani&ant et détruisant &es espéran. était un se.tes et des oiseaux é. .he&in dans son .uni%e.h. . du poi.Nous ne tardM&es pas 4 nous aper.o&&e e--e a &is -'espéran. Atala p. de perru. . -es oiseaux et -es vo/a%eurs endor&is sous ses abris.onde é.es su.he&in.ie.hant sur &oi un re%ard passionné.orridors et des voJtes du &obi-e édifi. A &esure *ue nous avan. *ui ont -e %oJt de -a p8. de . !D ? @$ . sont .ar une fou-e de papi--ons.hMteau aérien bMti sur ses bran.es &auves b-eues. *u'a--ions-nous devenirS :ouvent.evoir *ue nous avions peu %a%né 4 &a dé-ivran.ornet . et des po&&es de &ai. Aa s.ie. et *ui est arrivée dans -e désert de Kersabée. 5e fré&is9 si &a &ain to&be © .hes bri--antes.. *ue nous nous reposions 4 -'o&bre. e--e devenait triste.or. Chateaubriand. :i 5e &e pen. avait p-a.C'était dans .or. Ae no/er noir.hant 4 -'aventure. 5e &e rappe-ais .hes vertes.hes a--ait f-ottant ave. Tant6t 5e -ui &ettais sur -a t8te une .> &on 5eune a&antP 5e t'ai&e . *ue Aope< &'avait fait -ire.h8ne e&brasé. =e -a surprenais atta. dans des .

. En deux ou trois endroits seu-e&ent. sa sus. Ata-a.fa--ait ou -'adorer. répondrait -a nonparei--e fu%itive9 &ais &on nid est dans -e 5as&in.eux *ui n'ont point vu -a fu&ée des f8tes de -'étran%er.her.onsei-s d'Ata-a.fit é.Gour*uoi vous p-ai%ne<-vous si triste&entS N'ave<-vous pas i.ou-ait entre de hautes fa-aises. ter&inée par -a perspe.&e se&b-e *ue 5e vais &ourir.eux *ui n'ont point vu -a fu&ée des f8tes de -'étran%er.he pré. tout en faisait pour &oi un 8tre in. i.:i -e %eai b-eu du Ces. et nous nous abandonnM&es au . Aidé des .. -e so-ei.&et son ar. 5'ai vu -es . et retourne au désertP .e de .de &a savane.rus sentir -e -é%er tou. et nous attei%nI&es une des bran. Ces profondes so-itudes n'étaient point troub-ées par -a présen. -a fierté de son . 2. -'ave<-vousS.Aes perpétue--es . appu/é sur son ar. vous ave< re&p-i -es 5ournées de .tions de -'a&our et de -a re-i%ion d'Ata-a.hantait Ata-a.eur des .Heureux . . des ra. *ui -es redit 4 un se. f-euve *ui se 5ette dans -'>hio. pauvre Cha. .Heureux .ousu -es é.ène.hevreaux et -a sa%esse des viei--ards sont &oins p-aisantes et &oins fortes *ue tes paro-es.-ater dans -es airs une voix p-eine d'é&otion et de &é-an.oup -a fi--e de -'exi.tas.he&ents du . .de&ande -'hospita-ité9 -e &aItre fait un %este de -a &ain9 -e vo/a%eur reprend son ar. 5e ne serai 5a&ais ton épouseP. . resse&b-ait 4 une statue é-evée dans -a &onta%ne au Fénie de .. suspendues au front de -a &onta%ne du &8&e no&. .ontradi.hoses.or.uei--ies par un faib-e é. -'é-évation de son M&e dans -es %randes . et *ui ne se sont assis *u'aux festins de -eurs pèresP.e au si-en. . i..eux *ui n'ont point vu -a fu&ée des f8tes de -'étran%er.eptibi-ité dans -es petites.one9 5'ai entendu -es propos des ho&&es rassasiés de 5ours9 &ais -a dou.tère et sa profonde sensibi-ité.heveux sur &on visa%e. *ue 5'enduisis de %o&&e de prunier.es déserts. -e vo/a%eur s'assied triste&ent.abane. )ien n'interro&pait ses p-aintes.sur -a tienne.essaires 4 -a vie.ines de sapin. EhP bien.har&es de -a re-i%ion. ou -a haOr. ses to&bes p/ra&ida-es et ses huttes en ruines.o&préhensib-e.i de be--es eaux et de beaux o&bra%es.Cervei--euses histoires ra. ave.hant. et *ui ne se sont assis *u'aux festins de -eur pèreP .abanes de =ore.ond p-us faib-e. et *ui ne se sont assis *u'aux festins de -eurs pèresP .Ainsi . Ensuite 5e &'e&bar*uai ave.Après -es heures d'une &ar. nous entrM&es dans -a . -'abandon de sa tendresse et -a .ore+ on eJt .Heureux . Nous ne vI&es *u'un .he.ha. -on%ues habitudes d'ai&er si né.o&&e dans vos for8tsS .ebé disait 4 -a nonparei--e des -orides+ .haIne des &onts A--é%an/. Ata-a ne pouvait pas prendre sur un ho&&e un faib-e e&pire+ p-eine de passions.ette s.o-ie9 e--e . .ou. ave.oeur. A'autre 5our -e vent 5eta tes .>ui. . après en avoir re.hasteté de ses &oeurs.ou. se &ontrait 4 notre %au.Ae vi--a%e indien de :ti. 5e .e-ui-. 5e bMtis un . et toutes sortes de pMtures . Ae vo/a%eur frappe 4 -a .anot sur -es ondes.onte&p-e autour de -ui -es toits des ho&&es9 -e vo/a%eur n'a pas un -ieu oH reposer sa t8te. au détour d'un pro&ontoire9 nous -aissions 4 droite -a va--ée de VeoW. . . hors -e bruit insensib-e de notre .e9 i. et *ui ne se sont assis *u'aux festins de -eurs pèresP . -es p-eurs de -eurs a&is et -es .hasseur indien *ui.Heureux . . *ui &e -'apporteraS Et -e so-ei.i 4 un troisiè&e p-us faib-e en.ontées autour du fo/er. et i&&obi-e sur -a pointe d'un ro.es ave. >ui. i.her des Esprits invisib-es.eux *ui n'ont point vu -a fu&ée des f8tes de -'étran%er. . et .. e--e était p-eine de puissan.hant.ho.he pénib-e.hevrettes de -a &onta%ne d'>.e de -'ho&&e.tive des .ara. Tout 4 .anot. e--es furent re.oN. derrière -a porte. au bout des*ue--es on aper. Ae f-euve *ui nous entraInait.ipitée. .hes du Tenase.Ata-a et &oi 5oi%nions notre si-en.ours du f-euve. tandis *ue tu te dé-assais sur &on sein. .Après *uin<e nuits d'une &ar.eux *ui n'ont point *uitté -eur pa/s nata-P Aeurs to&beaux sont dans -eur patrie.evait -e so-ei. tendres épan.hantait -a patrie absente+ .

et -'é. Atala p.e . trouvant diffi.s'ouvre . et 4 travers ses .u'est-. nos &a-heurs &8&e.=e .o&b-e.o&&en7a 4 se ..> )ené. dont e--e avait -'air de vou-oir apaiser -'o&bre irritée.tes sans no&bre.spon%ieux tre&b-ait autour de nous. Crai%nant d'8tre sub&er%és. Qn vent i&pétueux sorti du .C'était -e vin%t-septiè&e so-ei. si tu . *ui tant6t boit une onde pure dans -es te&ps de sérénité.is et de .o&&en.ar. 4 8tre en%-outis dans -es eaux. . des -ianes ra&pantes.haos s'é-ève un &u%isse&ent . ne &ur&ure point . -es petits ti%res. attirées par . Lers -'heure oH -es &atrones indiennes suspendent -a .ouvrir. Ae so.e--es et de fu&ée assiè%ent -es nues *ui vo&issent -eurs foudres dans -e vaste e&brase&ent. d'énor&es .abanes+ -a lune de %eu (Note $!0 avait . -es . et -es for8ts de&eurèrent dans un .es d'Ata-a .o&&en7aient 4 -'abandonner. et de nous retirer dans une for8t.hant p-us de *ue.a.e un rapide -osan%e de feu.endie s'étend .ident / vint &ettre -e . *ui entravaient nos pieds . Kient6t -es rou-e&ents d'un tonnerre -ointain. Aes for. *uand -e .endie.reux des .i-e&ent une . .o&&e une .eps de vi%ne. .oup sur .ue-*uefois e--e &e de&andait si 5e n'entendais pas une voix p-aintive.o&&e des fi-ets. et ne sa.oura%e. on aper7oit de nouveaux ./près. et -es transporter au désert.ru *ue -es M&es de deux a&ants.oup.ent fois 5e fus pr8t 4 saisir &on épouse dans &es bras. Aa nue se dé. tant6t s'enf-e d'une eau bourbeuse.rosse du -abour aux bran.hétive nourriture. -e %é&isse&ent des arbres.affreux. *ue -e so-ei. . 5adis infortunés .http+??athena.hire.'est -es rendre 4 -eur e&pire.ie.ue.ne serait 5a&ais brJ-ant. .&a%nifi*ue spe. . Nous avan.Cependant -a so-itude. son%eant *ue 5'étais peut-8tre perdu sans retour au &i-ieu de . *ui venaient se . E--e priait .urité redoub-e+ -es nua%es abaissés entrent sous -'o&bra%e des bois. -a présen.orps. Chateaubriand.Cependant -'obs.ette &é-odie tou. et -a . &ais tou5ours brJ-ant de désir.es retraites.es bois aussi vieux *ue -e &onde.hes se retirent dans -e .ie. en abattant son . redoub-aient 4 . -ors*u'un a. et tout annon7ait un ora%e. .depuis notre départ des .ouvre -es &onta%nes d'épaisses ténèbres9 du &i-ieu de .. se pro-on%eant dans . .oeur.6té tourner nos pas. Cais e--e &e résista tou5ours+ . a--aient trio&pher de sa vertu. .e vaste . défie-toi de -a so-itude+ -es %randes passions sont so-itaires.ontinue--e&ent sa &ère.hute répétée du tonnerre *ui siff-e en s'étei%nant dans -es eaux.-eP Aa foudre &et -e feu dans -es bois9 -'in.hauves-souris nous aveu%-aient9 -es serpents 4 sonnette bruissaient de toutes parts9 et -es -oups.oeur de -'ho&&e est .h?.es riva%es et de nous / enseve-ir ense&b-e.ab-és de sou. A.a&pa%nes ardentes.raintes.a%eux. .uni%e.n'/ aurait 5a&ais d'ora%es. peine sous une voJte de s&i-ax. épuisé de fati%ue. © . des indi%os.hes du savinier.rains -es troub-es du .ieux et des . A-ors -e %rand Esprit . Gour &oi.ie.ours.é son . nos &aux se&b-aient ne pouvoir p-us s'a.ro/ais *u'i.ta. -es ours.e. pi*ués des serpents. &on 5eune a&i.onfus for&é par -e fra. -e bourdonne&ent de -'in.ontinue--e de -'ob5et ai&é.her dans .es.a5ous.. $! ? @$ .o&&e -'épon%e du f-euve..a troub-é -es eaux. -es re&p-issaient de -eurs ru%isse&ents. *ue.roItre. exposés 4 to&ber entre -es &ains des 2ndiens enne&is.. et -es passions.Ce -ieu était un terrain &aré. . si 5e ne vo/ais pas des f-a&&es sortir de -a terre.ha*ue instant nous étions près d'8tre en%-outis dans des fondrières.e *u'une fe&&e auprès des devoirs *ue tu as 4 re&p-irS Grends ..ontre ta destinée. -e hur-e&ent des b8tes féro.ou.revasses. fi-s d'>uta-issi.es for8ts. *u'un %uerrier se doit 4 sa patrie. nous nous hMtM&es de %a%ner -e bord du f-euve. en firent sortir des bruits sub-i&es.heve-ure de f-a&&es9 des . se p-aisaient 4 en soupirer -es derniers sons dans -a &onta%ne.hante.as des vents. et 4 . et oH -es perru. rou-e -es nua%es sur -es nua%es9 -es for8ts p-ient9 -e .S .o-onnes d'étin. par&i des .hant. A'épon%e a-t-e--e -e droit de dire+ . Aes voix de -a so-itude s'étei%nirent.. -e . des faséo-es.ha*ue instant notre a&our.-air tra. -e désert fit si-en. dévorés des b8tes.a-&e universe-. Des inse. Ae .:on%e. &e disait-e--e.ent fois 5e -ui proposai de bMtir une hutte sur .o&&e nous.ions ave.

votre père n'était point du pa/s des pa-&iersP . pins e&brasés *ui for&ie< -es f-a&beaux de notre h/&en. .Avant *ue &a &ère eJt apporté en &aria%e au %uerrier :i&a%han trente . rép-i*uai-5e ave.o&&e une Espa%no-e et . dé54 5e &'étais enivré de son souff-e. et faire un &ouve&ent extraordinaire9 dé54 5e -'avais saisie. 5e poussai un .ret de -a dou-eur. Désor&ais -es . -a &ère de &a &ère -ui 5eta de -'eau au visa%e. vous &e . *uand un a&i re%arde dans notre M&eP )a.her.he< *ue-*ue . d'oH -'on ne sort 5a&ais. effra/ée. et *ue.Ata-a.oeurs *ue .ent &esures d'hui-e de %-ands. . >r.e &o&ent 5e ne vis *u'Ata-a.es paro-es+ . 6 &a beautéP .ava-es. par&i -es an%es. et e--e des. dit Ata-a9 5e sais seu-e&ent *u'i.astors et beau.e de -'Eterne-. et 5e ne vous visiterai *u'après -e départ de -'oiseau de ri<ière.oup d'autres ri. Ca &ère &e fit . -ors*ue -a trei<iè&e -une aura bri--é.hair b-an.riai-5e. En .>ra%e du . AhP 5e -e vois.a. Ensuite -e .oeur. :i&a%han -ui répondit+ . . =e ne vous &uti-erai point. . et ne pJtes-vous .o&&en7ai 4 . et honoré des peup-es . .a.ie-. .préparé pour nous tro&per.. 5e ne vous . &e de&anda d'oH venait &on troub-e9 &ais *uand e--e sut *ue Aope< était . Ata-a.e--e *ue 5'ai&ais+ ..ité d'un ho&&eP . fière . tout se&b-ab-e 4 un roi.e une %outte de votre p-uieS. &onta%nes &u%issantes. affreuse et sub-i&e nature.onte-&oi .hesses. en présen. ton père.e te&ps--4.Ae Frand Esprit &e %arde d'une si &auvaise a. . pauvre orphe-ineS -ui dis-5e. et -a . afin *ue son Dieu et -e Dieu de &on père fJt aussi &on Dieu.=e n'ai 5a&ais -avé -es pieds de &on père.her. tu p-eures ta patrie. est-. 5e ne pensai *u'4 e--e.he. 5'étais p-us heureux *ue -a nouve--e épouse *ui sent pour -a pre&ière fois son fruit tressai--ir dans son sein. di%ne de nos &a-heurs et de -a %randeur de nos a&ours+ superbes for8ts *ui a%itie< vos -ianes et vos d6&es . Guis e&brassant étroite&ent . et *ue 5'avais *uitté pour 8tre -ibre.et h6te %énéreux *ui &'avait adopté 4 :aint-Au%ustin. Co&&ent -es ho&&es -'appe-aient-i-s sur -a terre. :ous -e tron.A .on7u9 tue<-&oi.oup 5e sentis une -ar&e d'Ata-a to&ber sur &on sein+ .ou.ette a&itié fraterne--e *ui venait nous visiter.he. . pen. vin%t buff-es. . .roItre.o&&ent p-eurerais-5e &a patrie. et -es ho&&es -e no&&aient Aope<.> &a soeurP 6 fi--e de Aope<P fi--e de &on bienfaiteurP. par.et autre se.he..Nous pr8tions -'orei--e au bruit de -a te&p8te9 tout 4 . Assis &oi&8&e sous -'arbre. 5e &'é. des san%-ots+ .était don.hauffant ses pieds nus entre &es &ains.époux+ .Enfant des ho&&es.ri *ui retentit dans toute -a so-itude9 -e bruit de &es transports se &8-a au bruit de -'ora%e.ette terreS )éponde<.riai ave. :errant Ata-a sur &on .o&&e une :auva%e. Ata-a dit . 5e tenais &on épouse dans &es bras.oeur.hose.Con ventre a .o&bats d'Ata-a a--aient devenir inuti-es+ en vain 5e -a sentis porter une &ain 4 son sein. n'étie<-vous don.uoi.. et 5oindre son a&our 4 notre a&our.es &ots. puis*ue &on père n'était pas du pa/s des pa-&iersS.e-a fait tant de bien. 4 -a -ueur des é. -ui dis-5e. Aes /eux -evés vers -e .ue. f-euve débordé. *ue tu t'obstines 4 taire. Ae fruit de vos entrai--es sera &on fruit. e--e avait .Ae Frand Esprit -e saitP Dans .. &'é.ou.no& portait-i.in*uante peaux de .e-ui *ui vous a &ise sur .hé d'un bou-eau.. et 5e .ha%rin d'a&our vint -a .Et *ue.ontrai%nit d'épouser -e &a%nani&e :i&a%han.a tou5ours été fidè-e 4 &a &ère+ Ghi-ippe était son no&. >uvre-&oi ton . e--e fut saisie e--e-&8&e de . tenant &a bien-ai&ée sur &es %enoux.hrétienne.o&&e un Fénie. dé54 5'avais bu toute -a &a%ie de -'a&our sur ses -èvres. Cais &a &ère dit 4 son nouve. .de notre .C'en était trop pour nos .o&&e -es rideaux et -e . et ré.-airs.ave %arnie de peaux.onnu un ho&&e de -a .e *ue vous ave< été sin.vivait ave.ie. 5e parvins 4 -a %arantir des torrents de -a p-uie. E--e repartit aussit6t+ .onfusion et de 5oie.ouperai point -e ne< ni -es orei--es.her un &o&ent dans vos &/stérieuses horreurs -a fé-i. un profond étonne&ent.oeur.est don.par&i -es FéniesS. et *u'i. 5e brisai -e sein de &a &ère.. *u'un apparei..ère et *ue vous n'ave< point tro&pé &a .tion.endit dans -a petite . Go&pe nuptia-e. . sa soeur 4 :aint-Au%ustin.Te--e fut -'histoire d'Ata-a.

raindre.ours des ho&&esS. *ue 5e .est &ort pour -e =uif et -e Fenti-. et i. &ar.Ca fi--e. en portant au bout d'un bMton -a -anterne éteinte. si étran%e dans un désert.hait devant nous..ouvrir -es vo/a%eurs é%arés. suivi d'un é. .hrétienS.he< &oi9 vous n'/ trouvere< pas -es .ons. 2.o&&en. pour ainsi dire.hien 4 dé.i dans -a &onta%ne9 vene< vous ré. et brise un arbre 4 nos pieds.. > surpriseP.&'a .-at de -a foudre. -e suit 4 travers -es ténèbres de -a for8t.hauffer .oup un i&pétueux é.e9 5e tou... Ae .serait -e so-dat asse< -M. -ors*u'i.. i.he de -a Cission pendant -a nuit et pendant -es te&p8tes.hien aboie dans -e -ointain9 i.ar i./ a bien -on%te&ps *ue 5e vous .hers enfants. aussit6t *u'i.. et nous .roix 4 -a &ain. -a . une sorte de . &ais vous / aure< un abri9 et i.Ces paro-es saisirent &on . ses &ains et son visa%e étaient ensan%-antés par -es ron. Nous sortI&es de -a for8t.he. toi *ui n'as pas . et vous trouverie< ai--eurs bien d'autres se. est fort peu de . 5e suis ..se détournait souvent pour nous re%arder.orde est bien %rande. et *ue 5e puis -eur 8tre uti-eP 5e serais don.h?.ouronné d'épines. A &esure *ue -e :o-itaire par-ait.e-ui-.ie.Con san% -avera .2. pitié nos &a-heurs et notre 5eunesse.harité &e se&b-ait si fort au-dessus de -'ho&&e.é-esteS EhP *ue.hais au &o&ent du bonheur.Chef de -a prière.e soit bénieP s'é.heP Notre ./ a des ho&&es en péri-.i.ette 5eune fe&&e9 voi.appro./ a bien des ho&&es *ui en &an*uent.ha-eur9 . re&p-it -a for8t de soufre et de -u&ière.-o. 5e sentais -es passions s'apaiser dans &on sein. et sa bonté est infinieP.se&b-ait s'é-oi%ner 4 sa voix.es. répondit -'er&ite.onte&p-ant ave. .hef. *uand tout 4 .hose.Ata-a était aux pieds du re-i%ieux+ .ette .arrive.ours.o&&odités de -a vie. 2.*ui t'envoie pour &e sauver.uni%e..oeur as-tu don.ède. . Gour &oi. et -'ora%e &8&e du . 4 -'exe&p-e de nos frères des A-pes et du Aiban. . de -eur . .o&&e i-s ont dJ souffrirP A--ons+ 5'ai apporté une peau d'ours.nous aper7ut. -ui dis-5e. &'é.Liei--ard.faut en.ie. Ce *ue 5e fais i.u-er. Qn -ivre © . nous pr8tons -'orei--e 4 ./ a des 5ustes dont -a . .ore en re&er.-air. si--onne -'épaisseur des o&bres..o&&en7M&es 4 %ravir -e revers d'une haute &onta%ne. sinon de %rossiers instru&ents d'une oeuvre .http+??athena.he pour re. vous ai-5e de&andé votre re-i%ionS =ésus-Christ n'a pas dit+ . et i.oeur et de -eurs dis. nous entendons -e son d'une . . Atala p.o&&e i-s sont 5eunesP Gauvres enfantsP .redoub-e ses .ien. et nous suivions -e &issionnaire. -ors*ue son . i. $# ? @$ .Ata-a n'offrait p-us *u'une faib-e résistan.Ces .ours9 &ais -a %-oire n'en doit point reto&ber sur -es pr8tres. Chateaubriand. dit -'er&ite en -a re-evant.i. LES LABOUREURS . Kon DieuP .he devant -ui au se. .ier -a Konté divine. et non . .n'a vu dans tous -es ho&&es *ue des frères et des infortunés.CraindreP repartit -e père ave.iper 4 -a paix *ui s'exha-e. faib-es :o-itaires. =e tenais -a &ain d'Ata-a. . A -a -ueur de -a petite -anterne *ue tenait -e re-i%ieux.ue so&&es-nous. dit -e &issionnaire.oeur9 des -ar&es d'ad&iration et de tendresse to&bèrent de &es /eux.hien &ar. .her d'eux sans parti. .ue Dieu soit -oué dans toutes ses oeuvresP sa &iséri. nous sonnons ordinaire&ent -a . Ca %rotte est asse< près d'i.=eune ho&&e. 5e %ouverne dans .ro/ais faire un son%e.e bruit.Cais sais-tu.e sera pour .. Nous fu/ons. . *ue 5e ne suis pas .her.e est si tran*ui--e.'est -e .Aa Groviden. et -e front .e&ent de -'ora%e. *ue.ris.. 5e . . nous avons appris 4 notre . -ui disait-e--e. Aes nua%es furent bient6t asse< dispersés pour nous per&ettre de *uitter notre retraite.i pour vous. 5'entrevo/ais sa barbe et ses .onduit i.hur-e de 5oie 4 nos pieds9 un vieux :o-itaire portant une petite -anterne. un bien indi%ne serviteur de =ésus-ChristP. A -'instant un .hien vous a sentis dès -e .ria-t-i-.a-ebasse.i un peu de vin dans notre . i.heveux tout tre&pés d'eau9 ses pieds.o&prenais 4 peine -'er&ite9 . *u'on ne peut appro.es for8ts un petit troupeau de vos frères sauva%es.hrétienne.heP Tous deux interdits. dans -e si-en. pour appe-er -es étran%ers9 et.-o.raint d'8tre frappé de -a foudreS.riai-5e enfin.e *ui su. 2. .e-ui--4.

.4 Ata-a. =e n'ai pu rester dans &a patrie oH 5'étais retourné. -e père Aubr/ .uand 5'arrivai dans .tas.nous par-ait debout et i&&obi-e. 2. 5e vous offre une p-a.Après une de&i-heure d'une &ar./ en aura de&ain vin%t-deux. Nous / entrM&es 4 travers -es -ierres et -es %irau&onts hu&ides.e *u'a enduré &on divin CaItreS :i -es 2ndiens ido-Mtres &'ont aff-i%é.onsu&er -e reste de &a vie au servi.atri. et i.é-ébrer -e divin sa. 2-s vivent &aintenant rasse&b-és au bas de .onte&p-er .Ce fut au &i-ieu de . *ue -a p-uie avait abattus des ro.e au &i-ieu du troupeau *ue 5'ai eu -e bonheur d'appe-er 4 =ésus-Christ. *ue d'avoir obtenu du . .hé.ui. . *u'Ata-a ra. .endie a--u&é dans -es for8ts par -a foudre. a une véritab-e idée du vo/a%eur . -es .her. Lo/e< fu&er . .A .i.n'avait pas -es traits &orts et effa.e -ieu *u'une natte de feui--es de papa/a. une .e des eaux. tout en -ui avait *ue-*ue .he&inant seu.rè&e de noix dans un vase d'érab-e. Ae viei--ard &e re-eva ave. . ='ai tM. .Ca fi--e. i. se dissiper . béni%nité.es des passions %uéries par -a vertu et par -'a&our de Dieu et des ho&&es. .ou9 i. .e *ue . un serpent fa&i-ier.Con enfant.evoir de &es travaux. Ata-a . son bMton et son bréviaire dans -e désert.hes9 i. .ette s. . 5e n'/ trouvai *ue des fa&i--es va%abondes.avait -es deux &ains &uti-ées. .e-a auprès de . Nous -e suivI&es dans .ette &onta%ne.endre. *u'est-.A'ho&&e des an. :on .es -ieux.hère fi--e.es &ains &uti-éesS 2. un doux sourire. en versant des p-eurs de 5oie9 &ais Ata-a devint pM-e . =e -eur ai fait entendre -a paro-e de paix.orps des ani&aux et -es poissons &orts.es nua%es9 . une b8.faut offrir vos souffran.es torrents.vous rendra -e repos.Aes barbaresP.he dan%ereuse par -es sentiers de -a &onta%ne. :a tai--e était é-evée.-airera un 5our. et sur une pierre *ui servait de tab-e. de -eur apprendre -es pre&iers arts .-e &it .ies. sa -on%ue barbe. en -eur ensei%nant -es voies du sa-ut.her .és de -'ho&&e né sans passions9 on vo/ait *ue ses 5ours avaient été &auvais.o&&andait une vue i&&ense. i.e-ui *ui peut .ave. nous arrivM&es 4 -a %rotte du &issionnaire.e ave. des -ianes sè.ène.hef de notre re-i%ion -a per&ission de ./ a bient6t trente ans *ue 5'habite .ifix et -e -ivre des .ha&p ses &a-heurs. -e serviteur du Frand Esprit nous proposa d'a--er nous asseoir 4 -'entrée de -a %rotte.uand i. =e -es . et 5e vous -e donnerai pour époux *uand i. sa ph/siono&ie si&p-e et sin.on*ue a vu.Ae soir a/ant ra&ené -a sérénité. sa fi%ure pM-e et &ai%re. en proportion des &aux *u'i-s &'ont faits. dont on vo/ait -e ventre ar%enté f-otter 4 -a surfa.ette so-itude. pour -a %-oire de *ui vous ave< dé54 fait tant de .o&&e -a &ort. sé.o&pense p-us %-orieuse pouvais-5e re. *ue-*ues vases de bois. dont -es &oeurs étaient féro. 2. *ue 5'ai pris possession de .s des arbres.es faib-es &ar*ues de &on aposto-at.a-ebasse pour puiser de -'eau.hoses9 i.sera di%ne de -'8tre.her de &'en rendre di%ne+ 5e suis revenu au NouveauConde. un . de -a .rifi.es et -a vie fort &isérab-e. 2.ore dans -e -ointain9 au pied de -a &onta%ne un bois de pins tout entier était renversé dans -a vase.o&&e &oi.hrétiens.honneur.e -ieu *ui . ses /eux &odeste&ent baissés.héris &8&e davanta%e.o&prit sur--e-.brisa du &aOs entre deux pierres. et -eurs &oeurs se sont %radue--e&ent adou.ou-eur dorée. Aes restes de -'ora%e étaient 5etés en désordre vers -'orient9 -es feux de -'in.ru. et en a/ant fait un %Mteau. -es tron. reprit -e père ave. Et *ue--e ré.ria-t-e--e.nous -e servit tout brJ-ant. dit-i.es for8ts. .hrétien sur -a terre. s'é. -e ton affe. . après un te.a-&er une parei--e te&p8te ne pourra pas apaiser -es troub-es du .ère. .s'appu/ait sur un bMton b-an.iens 5ours se hMta d'a--u&er du feu ave. et -e f-euve rou-ait p8-e-&8-e -es ar%i-es détre&pés. . et oH une i--ustre reine &'a fait -'honneur de vou-oir .oeur de -'ho&&eS :i vous n'ave< pas de &ei--eure retraite.a-&e et de sub-i&e.he.uand . &a . et -es rides de son front &ontraient -es be--es .ro/e<-vous *ue . .e ro.uire sous -a .était suspendu 4 son . *u'4 tM.e sont de pauvres aveu%-es *ue Dieu é.hose de .es 4 Dieu.onta notre histoire au vieux Fénie de -a &onta%ne. et 5e &'aper7us a-ors *u'i.ne &e restait p-us.es &ots 5e to&bai aux %enoux du :o-itaire.tueux de sa voix. ='instruirai Cha.hers.n'/ avait dans . et des -ar&es to&bèrent sur sa barbe+ .hé. i. ave.oeur parut tou.e %Mteau eut pris au feu une be--e .e de &on Dieu. bri--aient en..

-a date de sa &ission.hés dans -es a.e.he.ertaine honte.ias et -es -auriers *ui environnaient -a %rotte. et 5e -a déposai hu&e. se&b-ab-e 4 . Qne profonde -an%ueur se pei%nait dans -es /eux et dans -es &ouve&ents de . nous arrivM&es 4 -'entrée d'une va--ée.'était un pont nature-. =e -'entendis se -ever au &i-ieu de -a nuit9 e--e .i *ue.hevant . De &uets é. © . oH -'er&ite étendit un -it de &ousse de .ret9 &ais *ue-*ue .ue-*ues renards dispersés par -'ora%e a--on%eaient -eurs &useaux noirs au bord des pré. et *ue-*ues senten.ore.es. et *ue 5e &e prépare 4 -a &ort.ent &es vieux 5ours.e.Ae -ende&ain 5e &'évei--ai aux .'étaient des vers d'un an. et &'attendant assis sur -e tron. et en retenant . . . s.es d'un autre poète p-us an.anaux.. .ardinaux et des oiseaux-&o*ueurs.he.ette f-eur dans une %outte de rosée.opies sont tou5ours petites9 i. C'est a-ors *u'e--e 5ette des ponts du so&&et d'une &onta%ne au so&&et d'une autre &onta%ne.. 2.-airs ouvraient en.eux de ton pa/s. ni.hes.-ui avait donné sa . répand des f-euves pour .Nous rentrM&es dans -a %rotte.durera en. se-on -a re-i%ion de &on pa/s. soit une . =e ./près pour Ata-a.o&&uni*uer un se. Gour &oi.e-ui de -a Lir%inie. ='espérais. . en -eur offrant en effet des &odè-es.ipi.rai%nant de -es %8ner par &a présen. sé. oH i-s viennent &e .&e dit -e -ende&ain *ue . surtout . re-evaient de toutes parts -eurs ti%es abattues.eptai son offre. et *u'un heureux son%e -a porterait au sein de &a future épouse. oH e--e s'assoupit.a. sur -a t8te d'Ata-a endor&ie. &on fi-s.es so-itudes. et sur -es nua%es du .o-onnes.ore -es . 5e &e suis retiré sous . au pied de .uni%e.i&es dépoui--ées. 2.http+??athena.tée des -ar&es du &atin. *ue -'M&e de *ue-*ue enfant &ort 4 -a &a&e--e.ie. 2.De -4. . .hants des . et 4 entendre -es vents et -es torrents %ronder dans -a so-itude.outu&e.u-pte des &onts pour .2. .ien poète appe-é Ho&ère. et nous nous &I&es en route 4 -'instant.endue sur .ette sa%esse des te&ps. et -eurs . . étaient aussi &ar*ués sur un roseau de savane.h8nes oH -es Fénies se&b-aient avoir dessiné des . i&itent souvent -a nature.&e proposa d'a--er ave.-es avait tra.ou.es honn8tes %ens dans .o&&e si e--e eJt vou-u -ui .endant -a &onta%ne. &ais sans -es porter trop -oin.uei--ir une rose de &a%no-ia.es arbres.onte&p-er -a beauté du . Ca soeur fut don.ien en.h8nes *ui -ui servaient de -ivres. 4 -a*ue--e Ata-a répondait.hant. A'er&ite &e dit *u'i. un . suspend des .En des. son M%e.ieux dans -'orient.:on no&.ette si&p-i. . no&&é :a-o&on.En a.tères étran%ers. et .ieux. et pour bassins . oH 5e vis un ouvra%e &ervei--eux+ . Hé-asP . Atala p.reuse des &ers. ='a--ai .ette %rotte. et aura tou5ours p-us de va-eur *ue -e peu de bien *ue 5'ai fait.h?. serait des.hape-et 4 -a &ain. 5e ne vis dans -a faib-esse d'Ata-a *ue des &ar*ues passa%ères de -assitudeP .hait -e :o-itaire. &8&e pendant -'hiver. .hose se&b-ait -a retenir. tandis *u'Ata-a reposait en. -ui 4 -a Cission.e.et prier Dieu sur -e so&&et de -a &onta%ne.'était asse< sa . &ais ..hant 4 -a brise du soir.her.es vers ron%és de &ousse. *ue . Aes ho&&es. 5'ad&ire Dieu dans -a %randeur de . soit -'inuti-ité de -'aveu. -oin des ho&&es. et -'on entendait -e fré&isse&ent des p-antes *ui.de -a vie. i.ité *ui fait -e bonheur. 5'aper7us des . $R ? @$ . *ue &'annon.es vieux ./ avait 5e ne sais *ue--e &/stérieuse har&onie entre .es &ots.ette vier%e9 e--e re%ardait -e père Aubr/.ore p-us *ue &oi.ou.he&ins dans -es nues.ou. &e répondit -e père. -es nua%es vo-er dans -es .hai ensuite &on h6te9 5e -e trouvai -a robe re-evée dans ses deux po. Chateaubriand. ob-i%ée de retourner 4 sa . ai&ant 4 voir -es for8ts ba-an.o&b-é d'espéran.n'en est pas ainsi de -a nature *uand e--e a -'air d'i&iter -es travaux des ho&&es.o&&en7a 4 haute voix une prière.o&&e i. soit &a présen.e vieux :o-itaire *ui -es avait %ravés. trois so-ei-s bri--aient ense&b-e.ore9 5'a. =e &'étonnai de -a fra%i-ité du dernier &onu&ent+ . d'un pin to&bé de viei--esse.er -eurs . -e :o-itaire se &it 4 %enoux. et nous i&itM&es son exe&p-e.était a--é . dont tu as peut-8tre entendu par-er. 2.és -ui-&8&e.ara. C'est i.her.onsu-ter.

'était -e .onnaissan.e.h8ne abattu.par-ait des &oissons 4 re.ident.e. Gartout on vo/ait -es for8ts -ivrées aux f-a&&es pousser de %rosses fu&ées dans -es airs. i-s abandonnèrent -eurs travaux et a.rés sont tirés d'un taberna.avait seu-e&ent san.i.harrue se pro&ener -ente&ent entre -es débris de -eurs ra.e -ieu par une . rou%es &arbrés de vert.ha.e &o&ent &8&e.. une foi vive. Qn ruisseau serpentait sans bruit au &i-ieu de . enf-a&&ait -'orient.endIt sur -a terre. du .h8nes-verts.rifi. pour -eur faire voir -'ho&&e de =ésus-Christ. . dit-i.o-onnes. A4.u-ture naissante9 -es épis rou-aient 4 f-ots d'or sur -e tron.i&es.endre dans &on .é-ébrer -es &/stères de sa re-i%ion+ .donnait un . de -on%ues .A'aurore paraissant derrière -es &onta%nes.onso-er. 5e vois *ue -a divine Groviden. *ui répandait des -ar&es. au &i-ieu d'une savane se&ée de f-eurs.ier. *ue -e pr8tre.outu&é de . en &ar. &ontant sans bran. >n / arrivait par une avenue de &a%no-ias et de . en .un ro.tuaire. -e saint sa.o&&en..o&p-It.hes 5us*u'4 -eurs . . *ue -'on trouve vers -es &onta%nes *ui divisent -e Ventu.a%es9 on -'appe-ait le 4uisseau de la pai$.o&&un des &oissons.s'infor&ait.oin d'une . Tout était d'or ou de rose dans -a so-itude. resse&b-aient 4 de hautes . i.nous avions passé9 deux . de . et for&aient -e périst/-e de . ré%nait -e &é-an%e -e p-us tou. Des arpenteurs ave.se prépare sur un *uartier de ro.oururent au-devant de -ui.un / apporte un re.rifi.ia-e et de -a vie de -a nature+ au . *ui bordaient une de . Ae père Aubr/ avait per&is 4 ses néoph/tes d'enseve-ir -eurs &orts 4 -eur &anière et de . -e %rand &/stère ne s'a.ateur un viei. é-evait dans -es airs.tifié . .e. et -a .e te&p-e de -a &ort9 i.har&e de -a re-i%ionP > &a%nifi.rifi.roix *ui se trouvait sur -e .ne s'ouvrait *u'4 -'o. C'était -4 *ue -e serviteur de Dieu avait a.oeur. nous dé.Aussit6t -e pr8tre divin rev8t une tuni*ue b-an. Aussit6t *ue -es 2ndiens aper7urent -eur pasteur dans -a p-aine.hant de -a vie so.rifi.e pont.Ces . et *ue .hant. se&b-ab-e au sourd &u%isse&ent de -'or%ue sous -es voJtes d'une é%-ise9 &ais -ors*u'on pénétrait au fond du san. pour assistan. 2.es bo. -es autres aidaient ses pas9 -es &ères é-evaient dans -eurs bras -eurs petits enfants.i&etière des 2ndiens de -a Cission.e *ui se passait au vi--a%e9 i.o&&e -e .e du .uei--e&ent profond.o--ines -e bordaient au septentrion et au &idi9 i. et *ue Dieu ne des. oH s'é-evait un %rand bois de sapins.-es..e a épar%né hier vos &oissons+ voi-4 deux %randes raisons de -e re&er.. Aes tron. répri&andait dou./ ré%nait un bruit re-i%ieux.ouvrI&es -e vi--a%e de -a Cission.her.oeur hu&i-ié.er&ite. des peines 4 . > .Nous passM&es sous -'ar.he d'é. oH i.he&in.ne &an*ua pour &oi *ue -a fi--e de Aope<.s de .ha&p .un bois *ui variait se-on -e %oJt de . et i. Ae so.-e au pied de -a .ortés./ avait de fa&i--es. ou les Bocages de la mort.or.he..en. une re.En sortant de . . nous nous rendI&es au vi--a%e.hers néoph/tes. A'astre annon. et son pre&ier ra/on ren.ents :auva%esP Non.iennes routes.ours. et -a %erbe d'un été re&p-a7ait -'arbre de trois siè. 5e ne doute point *u'au &o&ent oH nous nous prosternM&es.vous est arrivé un frère et une soeur9 et pour sur.hrétienP Gour sa. Aes uns baisaient sa robe. pour aute. -'aute..es arbres. pour é%-ise -e désert.eux *ui -'avaient p-anté. .en était divisé.e d'inno.he uni*ue de .haInes a--aient &esurant -e terrain9 des arbitres étab-issaient -es pre&ières .e-ui-.e.4 .uei--ir. des enfants 4 instruire.onsa.Après -e sa. et nous nous trouvM&es devant une autre &ervei--e+ .es an.roIt de bonheur. . Nous nous &ettons tous 4 %enoux dans -es hautes herbes9 -e &/stère .Ainsi es. Cha*ue -ot faisait 4 -ui seu.ouvrait une . on dé. nous arrivM&es au pied d'une %rande .u-te . -'eau se puise dans -e torrent voisin.roix (Note $$0.ines. situé au bord d'un -a. en autant de -ots *u'i.E/ des -orides.en se tournant vers -a fou-e.rée.e infinie et un .onsei.e&ent . Ce riant asi-e des M&es était fer&é 4 -'orient par -e pont sous -e*ue.roix.e-ui-49 i. .e de &Jriers9 -es vases sa./prière de -'anti*ue désert.é par tant de sp-endeur sortit enfin d'un abI&e de -u&ière. on n'entendait p-us *ue -es h/&nes des oiseaux *ui .. >ffrons don.ar 5e -e sentis des.e bois.é-ébraient 4 -a &é&oire des &orts une f8te éterne--e.onserver au -ieu de -eurs sépu-tures son no& sauva%e9 i.ontra -'hostie . et une %rappe de raisin sauva%e fournit -e vin du sa.&8-ait Dieu 4 tous ses dis.

abandonnant 4 -a terre -'hérita%e de ses sueurs. dans *ue.hant &on bonheur au fond des for8ts.ou-é &es 5oursP =ouet .='errais ave.a.'est un viei--ard *ui fait -a prière9 .es f-euves. représentait 4 &on . afin *ue .ité dont 5e ber7ais &on . ='ad&irais -e trio&phe du Christianis&e sur -a vie sauva%e9 5e vo/ais -'2ndien se . et n'/ trouvant. *u'une .une -oi9 5e -eur ai seu-e&ent ensei%né 4 s'ai&er.u'une hutte. *ui -e baptisa par&i des 5as&ins en f-eurs.o%née faisaient. se rendait aux Ko. une %rande .. Dieu bénit -a terre in. LE DRA(E .ourses9 -4.e-a des .oup de .oups de -a .es &i%rations des pre&ières fa&i--es. Deux époux re7urent -a bénédi. &ais 5'avoue *ue 5e ne &e rappe--e 5a&ais .ette paix *ue 5'osais a-ors &e pro&ettre.*ui &ar. . rendus p-us doux par -'i&a%e d'Ata-a et par -es r8ves de fé-i. en retour.o&&e .édait son nid9 -e repaire de -a b8te féro.Aes paro-es du :o-itaire &e ravirent. >n s'/ asse&b-e soir et &atin pour -ouer -e :ei%neur.abane9 on entendait %ronder des for%es. et -a fontaine.e se .=e ne -eur ai donné au. . -es fi-s et -es . En © .e %rand . pour -a dernière fois.éré&onies re-i%ieuses.tas.:i &on son%e de bonheur fut vif.he dans -es bons 5ours.=e vou-us savoir du saint er&ite.han%eait en une . sur -a vie errante et oisive du :auva%e. et -'arbre. vous aure< une idée .uni%e.ha.Cependant on présenta un enfant au &issionnaire. bénissant 74 et -4. .ha&ps.ourir au-devant de nos pas. -es arbres *ui -eur servaient d'asi-e. .5e pr8.é-ébré -es &/stères.uei-.hait devant -ui. .ar -a viei--esse est. 4 &on retour. de ne pas voir Ata-a a...o&p-aisan. en suivant -e so-ei.&e répondit ave.roix oH 5'ai . $B ? @$ .hape--e dans -a saison des p-uies. -es &oissons sont déposées dans des %reniers .e. . tandis *u'un . par .abane en ruine et des a&is dans -a to&be+ te--e devait 8tre -a destinée de Cha.upée. et nous a--M&es ensuite -es étab-ir dans un .oin du désert.ession. .ontinue. eJt rendu &a vie heureuseP A4 finissaient toutes &es .propriétés9 -'oiseau . é%a-ité -e produit du -abeur. . ave.oeur.h?. *ui p8-e-&8-e ave.http+??athena.es tab-eaux.o&&ent i. 4 porter fidè-e&ent -es &oissons.hait devant nous.h8ne. et si -es propriétés sont divisées.e ro/au&e de =ésus-Christ. et -e ro. .harité fraterne--e. et 5e sentis -a supériorité de .u-te.ette vie stab-e et o. et -es . sans éprouver -'a&ertu&e des re%rets. pour &aintenir -a . nos to&beaux tout près de nos ..uatre viei--ards distribuent ave. -on%te&ps exi-é de &on pa/s. en -a donnant en hérita%e 4 Ada&. et *uand 5e suis absent.e.ono&ie so. Ata-a sur .ivi-isant 4 -a voix de -a re-i%ion9 5'assistais aux no. au bord d'une sour. Lous vo/e< au &i-ieu du vi--a%e une . au &i-ieu des 5eux et des travaux.%ouvernait ses enfants9 i.er.abane p-us %rande *ue -es autres+ e--e sert de .her son . =e fus surpris. 5e ne &ur&ure point . &u%ir des é.ia-e.es pri&itives de -'Ho&&e et de -a Terre+ -'ho&&e.o&p-ète de .onnu des ho&&es. 5'aurais passé . et 4 espérer une &ei--eure vie+ toutes -es -ois du &onde sont -4-dedans.. et -a terre s'en%a%eant.ourte durée.o&&uns.hos expirant eux-&8&es ave.hef vénérab-e. en / arrivant au &i-ieu du 5our. . -a . beau.ette nouve--e Kéthanie. ses troupeaux suivait de ro. Chateaubriand. Cette pro. et -e révei&'attendait 4 -a %rotte du :o-itaire.her en ro.her.erdo.oeur attendri . ses enfants. . a-ors *ue :e&.ha&ps de b-é. ravisse&ent au &i-ieu de .troub-e n'ai-5e point . Ensuite on va travai--er dans -es .anti*ues. Au -ieu de .ontrat. A5oute< 4 . une espè.es bords.endres de -'ho&&e.iété évan%é-i*ue. -'or&eau sous -e*ue.e.a%es de -a &ort. . in.onnu.ontre -a Groviden. i.un puisse apprendre -'é. 4 prier Dieu.o&&e autrefois.e+ . Ae pasteur &ar. ave.o&&e -a &aternité. =e ne sais *ue--e soudaine horreur &e saisit.fut aussi d'une . s'avan7ait 4 travers -e &onde in.e de sa. *ui n'ont pas &8&e un no& dans -e désert. brisé sur tous -es riva%es.ette so.AhP )ené.de -a fortune. Atala p. ave. une épouse. se-on -e -ivre des Chrétiens. nos f-euves oH 5e p-on%e -es petits enfants et -es saint =ean de .tion nuptia-e sous un .

haient en. *ue tu ne &e trahiras point 4 -a fa. -es bras étendus. rappé .i.he. après t'avoir donné -e 5our.Ca fi--e.ie..oeur re-i%ieux.oude.. te -'a .a.her de sa .o&&en.hrétienne.-e *ui frappa &es /euxP .ette s. .é *ue &on sein sou-ève 4 peine. en a. *ue dans toute -'ardeur de &a 5eunesse. &a bien-ai&ée.ris. -ors*ue 5e perdis &a &ère.. 4 &oitié sou-evée sur -e .oup de .u'i.averne.oeur.appro.ès de -a . .eptant -e voi-e des vier%es.rerais &a vir%inité. e--e &'appe-a au bord de sa .-e tenait d'une &ain tre&b-ante. en s'adressant au re-i%ieux. &e dit-e--e en présen.hoses 4 ra.ie-. Aes %outtes d'une sueur pénib-e bri--aient sur son front9 ses re%ards 4 de&i éteints . . *ui su. ='ai beau. et si nous nous rési%nons 4 -a vo-onté de Dieu.A . se &ontrait pM-e et é.abane et aux funestes passions *ui ont troub-é -e sein de ta &èreP Liens don. e--e nous fit si%ne de nous appro.tasP é. et ave. Qn profond si-en. dit-e--e d'une voix affaib-ie. En. et *ue si tu ne tiens &a pro&esse. et vint frapper &on orei--e. .rainte 4 -'ex. et pour obéir 4 &a &ère.Con père. et retrouvant &es for.ipiteraient -e peu d'instants *ue 5'ai 4 vivre. *ui &e perds et *ui &e . i-.o&pa%ne et fortifie. 5e dis au &issionnaire+ .ou. .est fort ..é pres*ue avant *ue 5'eusse vu -a -u&ière.> vous.ri. . > Cha.e-ui *ui se repose en DieuP 2.ore p-us effra/é de -a nuit *ui ré%nait 4 -'entrée du ro. viens9 5ure sur .fardeau %-a. Ae :o-itaire -e ro&pt -e pre&ier+ . pénétre< dans . EhP &a .oeur.a.ès de -a . tu vois &aintenant.ta. f-étri par soixante-sei<e années. ou du bruit.ret *ue 5e t'ai . .e rè%ne un &o&ent par&i -es trois personna%es de .he d'Ata-a.he. .onsu&e 5us*ue dans -es bras de -a &ort. 5e sens *ue 5e ne &e saurais trop hMter.e. Cette be--e et 5eune fe&&e. et aux batte&ents de .Ae :o-itaire avait a--u&é un f-a&beau de pin9 i.. A'ho&&e de paix entra dans -a %rotte.e-ui *ue -es passions do&inentP . . tu sais -e voeu *ue 5'ai fait pour toi. Esprits de &es pèresP vous save< seu-s -e spe. aura pitié de nous.ipite au to&beauP .he au &o&ent de -a &ort.Après *ue-*ues &o&ents de si-en.o&&e d'un .es paro-es. -es -èvres entrouvertes...oura%e dans .e . de %rands dé. si 5'é. au &i-ieu d'ido-Mtres *ui persé. :on%e *ue 5e &e suis en%a%ée pour toi. .ène de dou-eur. tu ne fais *ue renon. Kient6t un faib-e &ur&ure se&b-ab-e 4 des p-aintes sortit du fond du ro. ou du si-en.es o&bres. dans -a nuit de -a .her et triste ob5et d'une passion *ui &e .ette i&a%e de -a &ère du :auveur.éderait 4 &es .ité.hère enfant..ou.onso-ait ses derniers instants9 &a fi--e.on7ue dans -e &a-heur9 5e fati%uais son sein.he essa/ait de sourire. Goussant un . *ui pré. -e san% suspendu reprit son ..-e. et e--e &e &it au &onde ave. afin de te sauver -a vie..u'i.Ce.her.onfian.oute sans désespoir -e funeste se. Gour sauver &es 5ours.Ca triste destinée a . Loeu fata. et sa bou.onsa.. 5e &'é-an7ai.onso-esP Et toi.onter.e du ..ue-*ues heures avant de &ourir. TM.happais 4 -a &ort. dit-i-. *ui se ra-entissent. -a &obi-ité du :auva%e. tu p-on%eras -'M&e de ta &ère dans des tour&ents éterne-s./ avait p-us de .est faib-e .is de -a .hé.ours dans &on . -e Dieu *ui. &a &ère fit un voeu+ e--e pro&it 4 -a )eine des An%es *ue 5e -ui . *ue -e . 6 Cha..e sain pr8tre et de ta &ère expirante. 5e n'osais appe-er -a fi--e de Aope<+ &on i&a%ination était é%a-e&ent épouvantée. Cais Ata-a ne &'/ -aissa pas -on%te&ps. 4 5e ne sais *ue.hant de -a %rotte.heve-ée.='entrais dans &a sei<iè&e année.ou.oup de foudre..e *ui a fait -a ri%ueur .he de ne pas &'interro&pre par des &ar*ues d'une dou-eur.e. .*ui &e pré. entre -es &ains de ..her.. . -es /eux fixés. 5e passai subite&ent de -'ex.hire&ents d'entrai--es+ on désespéra de &a vie. ne sera *u'une fièvre o.es.her. audessus de -a .e d'un &issionnaire *ui .. pour ne pas te rendre trop &isérab-e. 5e tou. Loudrais-tu dé&entir ta &èreS > &on Ata-aP 5e te -aisse dans un &onde *ui n'est pas di%ne de posséder une . 5e de&eurai i&&obi-e.onservé par un &ira. et 5e restai au-dehors p-ein de terreur.er aux sou.tas.utent -e Dieu de ton père et -e &ien. Ata-a poursuivit ainsi+ .e.asionnée par -a fati%ue.ore 4 &'expri&er son a&our.> &a &èreP pour*uoi par-Mtes-vous ainsiP > )e-i%ion *ui fais 4 -a fois &es &aux et &a fé-i. Ca &ère &'avait . Ka-an7ant triste&ent -a t8te. ..

.ou-e dans &es veines.=e ne . et t'e&p8. 5e t'osai par-er au bJ. et . d'attirer sur toi -a .-airs *ui sortaient des /eux du viei--ard. $D ? @$ ..hant ses tour&entsP ='entendais tes p-aintes.her de -a for8t9 a-ors 5e sentis tout -e poids de &es voeux.-ave.ne faut 5a&ais a. Te so--i.es for8ts. reprit Ata-a..e as-tu renduS . &es 5ours étaient déso-és9 -a rosée du soir sé.ue.onnus pas d'abord -e dan%er de &es ser&ents.outons votre soeur. et -es brises..é-esteP 2. pr8tre. 5'/ tou.itant 4 -a fuite. et 5e ne pouvais en 5ouir. Con fi-s.user -e . te servir .. Non. . en &e tenant e&brassée. ondant en p-eurs et &e pré.es for8tsS.tour&ent de te voir sans . ses paro-es foudro/antes -e rendaient se&b-ab-e 4 un Dieu.evoir &a &ain9 5e &'app-audis de n'avoir d'autre époux *ue -e Dieu de &a &ère. eJt été pour &oi -e bonheur supr8&e9 . .ertaine de &ourir si tu t'é-oi%nais de &oi9 . et re%ardant -e &issionnaire d'un air &ena7ant. .Co&&e Ata-a a.esS >H sont -es in5usti.orro&pue ne &érite de souffrir.ette re-i%ion *ue vous &'ave< tant vantéeP Gérisse -e ser&ent *ui &'en-ève Ata-aP Gérisse -e Dieu *ui .es paro-es.uni%e.. point de &aux si terrib-es.servi.n'avait fa--u *ue *uitter parents. tu sera &oins pro&pt 4 5u%er des desseins de -a Groviden. de te p-aindre de tes dou-eursP >H sont -es &ar*ues de tes souffran. -e . 5eune et beau prisonnier.riai+ . si 5a&ais 5e ro&pais &es voeux.hait en to&bant sur &a peau brJ-ante9 5'entrouvrais &es -èvres aux brises. *ue -e re&ords entra dans &on M&e.h?. passé trente années exi-é sur -es &onta%nes. &ais é.hair . toi dans -es déserts. Cais. Chateaubriand.Con 5eune a&i./ a peut-8tre du re&ède.e *u'on vou-ut faire pro&ettre. . &on fi-s.her.e bonheur. Hé-asP vous ave< raison.e n'est pas pour &oi-&8&e *ue 5e vous ai répri&andé.e9 tu . dit -e viei--ard d'une voix terrib-e.ib-eP Gasser &a vie 4 tes pieds.ue. 5e pro&is tout . un a.'est une re-i%ion bien divine *ue . -oin de &'apporter -a fraI. Ae &issionnaire pronon7a sur &oi -es paro-es redoutab-es. tu as été té&oin de &es .tas. do&pter tes passions.userP Gardonne<-&oi si 5e vous ai offensé.ie-.ue..te sied bien. fière du san% espa%no.uand tu auras. *ui seu-es pourraient te donner *ue-*ues droit 4 -a p-ainteS . &on fi-s.tion. -'es. et . Ca &ère &e &ena7a de sa &a-édi. . et *u'i. et pourtant . .o-ère .hais. serrant -es poin%s...ue-*uefois en atta.o&bats. persé. 6 &a &ère. et tu oses a.hais -e reste. .bien as-tu faitS EhP &a-heureux.esse auprès de &oi.oin i%noré de -'univers. s'e&brasaient du feu de &on souff-e.eP. dans de profondes so-itudes. . *ue -a . 5e &'é. 5'a--ais 5us*u'4 for&er des © .hose dans . 2. &e repro.hrétienne véritab-e.ent si doux.rai%nant de fuir ave. sa barbe *ui frappait -a poitrine. &on . a&is.ou.o&&e ton es.dessein n'ai-5e point r8véP ..http+??athena. -e .o&&e -e père Aubr/. tu ne &'offres *ue des passions.*ui . &e répondit-i. b-asphé&ateur.ue.hevait de pronon. et de sentir entre toi et &oi une barrière invin. ton o&bre était tou5ours -4.o&&andé un se..e--e--4 *ui a fait une vertu de -'espéran. AhP s'i. *ue tu n'es rien.Te sauver. . appr8ter ton repas et ta . =e te vis. et Dieu n'a pas de serviteur p-us indi%ne *ue &oi. 5e to&bai 4 ses %enoux. et &e donna -e s. 5e n'aper7us autour de &oi *ue des ho&&es indi%nes de re.ependant ha-etant après -'o&bra%e des bois.e *u'i. voi-4 . .ie-P .o&prendras a-ors *ue tu ne sais rien. e--e expira.ue. ne nous -assons point d'espérer.oeur si tristeP .her enfant+ 5e suis venu faire bien peu de . et après &'avoir re. et -ui de&andai pardon de &es e&porte&ents..e .de notre destinéeP. 5eune ho&&e. Atala p. 5e &'attendris sur ton sort. -oin de tous -es ho&&es.ontrarie -a natureP Ho&&e.Aes é.ependant tu n'en as vu *ue -a &oindre partie9 5e te .hMti&ent si ri%oureux.uteurs de &a re-i%ion.es *ue tu as supportéesS >H sont tes vertus. .ret invio-ab-e envers -es paOens.ave.ipitant dans -e sein &aterne-.hose affreuse0 i. . A. *u'es-tu venu faire dans .ab-é de sa &a5esté.n'/ a point de .-ave noir *ui arrose de ses sueurs -es sab-es ardents de -a -oride est &oins &isérab-e *ue n'a été Ata-a.heur.a.ie-. G-eine d'ardeur. .Aa voi-4 don. et .he dans *ue-*ue . Ces nuits étaient arides et p-eines de fant6&es. patrie9 si &8&e (. Cha.onsu&er.hant &es /eux sur toi. 4 peine entré dans -a vie.apu-aire *ui &e -ie pour 5a&ais.er .son%e n'est point sorti de .n'/ eJt eu *ue -a perte de &on M&eP Cais ton o&bre. 5e vo/ais -es f-a&&es de -'enfer te .

dit bient6t -e . . *ui ne sont *ue des voeux si&p-es. . en punition de &es fautes. Ca fi--e.ie-. 5etons-nous aux pieds du Très-Haut. de *ue... . .happe de -a &ain du :o-itaire. *ui ne sont pas di%nes de votre inno. ne .her. horreur. .uand tu baisais &es -èvres tre&b-antes.e bonheur.Tu ne sais pas tout.réature vivante sur -a terre9 tant6t.vous vous -ivre< est rare&ent 5uste. en saisissant une des &ains de -'infortunée9 . bravons -es assauts de -'adversité9 -a . &a fi--e. 5e vois ave. é-oi%ner de vous . .ieux dans -e . 5'e&porte -e re%ret de n'avoir pas été 4 toiP.hrétien.uébe. dont e--e ne sortit *ue pour donner des &ar*ues d'une dou-eur effra/ante./ avait du re&èdeP =e pouvais 8tre re-evée de &es voeuxP. *ue 5e vais paraItre devant -e =u%e inexorab-e.)évei--ons-nous.est &oins . Cet ex. ave.uoiP dit-e--e en 5oi%nant -es deux &ains ave.oupab-es+ tant6t 5'aurais vou-u 8tre ave.Co&&entS. .e saint viei--ardP Au5ourd'hui.n'est pas &8&e dans -a nature9 et en .. Aes trésors du repentir vous étaient ouverts+ i..onnaissent point de re&ède 4 .te&ps en. . dit Ata-a.tion était sur &oi9 dé54 5e &entais au Dieu *ui &'a sauvé -a vie.ria-t-e--e. Aa re-i%ion n'exi%e point de sa.e pr8tre au%uste. . dit -e père. . interro&pit -e &issionnaire. Ata-a fut saisie d'une -on%ue .Hé-asP &on père. .ées d'un prétendu héroOs&e.hose de faux dans -'esprit.'est p-ut6t *ue-*ue . votre dou-eur vous é%are..a-&e9 adressons-nous 4 Dieu.. nous &8-ons un &o&ent nos san%-ots sur . .'est sa vo-onté..-é&en. repris-5e ave. . par. 5e to&be &ourant près de -a fi--e de Aope<. pour obéir 4 &a &ère.ou. toi.ès de passion au*ue.. 2.orde au . Cais aussi.oupab-e aux /eux de Dieu.hée.ria -e &issionnaire.faut don.Ae f-a&beau é. 5'aurais désiré *ue . s'é.riai-5e p-ein d'épouvante..ette divinité se fJt anéantie.ontradi. pendant -'ora%e. .ri&e.he funèbre.onnu p-us t6t .oeur.e. &oi. 5'eusse rou-é d'abI&e en abI&e ave.bonheur 5e 5ouirais. *ui %uérit toutes -es p-aies de ses serviteurs. dit Ata-a -es /eux é%arés9 &ais 5e ne perdais *ue &oi. dans .e désert. *ue vous é.9 i.> . ses vertus te&pérées sont bien au-dessus des senti&ents exa-tés et des vertus for. votre situation exi%e de .est trop tard. tu ne savais pas.ore. -e Kon Gasteur vous aurait .ore. ohP . -a . . eh bienP pauvre brebis é%arée..est trop tardP s'é. 5'ai e&porté ave. *ue de vi.rets. 5'avais prévu &a faib-esse9 en *uittant -es ..e.uoiS.hève don..es e&porte&ents.tas votre époux.o&&e 5e -'espère. s'é. dit Ata-a.happie< 4 .ette &a-adie. -es débris de Dieu et du &ondeP A présent &8&e. pour tou5ours. Geut-8tre est-i. Tout se. 5oie &a vir%inité dévorer &a vie9 eh bienP par une affreuse . votre i&a%ination i&pétueuse vous a trop a-ar&ée sur vos voeux.ette . ave. ou pour nous sou&ettre 4 ses dé.... Cha. pour vous ra&ener au troupeau.hère enfant... -e dirai-5eS 4 présent *ue -'éternité va &'en%-outir.faut des torrents de san% pour effa.en. :es senti&ents vrais.hère enfant.ue n'ai-5e .ria Ata-a. ='a--ais vio-er &es voeux9 5'a--ais p-on%er &a &ère dans -es f-a&&es de -'abI&e9 dé54 sa &a-édi.hrétiens. répartis-5e. &on père.Qn poisonP.tion.itéP .A . répondit -e père9 et vous -e pouve< en. au &o&ent oH.. 5e vous ai .. i.abanes.onvu-sion...e-a i. -ui dis-5e.es paro-es du viei--ard..2.Ca-&e-toi. . -e viei--ard nous saisit -'un et -'autre dans ses bras. Cha. et 5e sauvais &a &ère.Qn .e *ue .ou. .. une seu-e -ar&e suffit 4 Dieu. pourvu *ue serrée dans tes bras.endre sur -a t8te. .o&bé. sentant une divinité *ui &'arr8tait dans &es horrib-es transports.'est hier. nous a--ons -e %oJter.e *ui re%arde -es poisons.er nos fautes aux /eux des ho&&es.est dans &on sein. . rassurée par ..hé -a nuit dernière9 &ais -e .hèvere< vos 5ours près de &oi ave. )assure<-vous don..e p-us *u'hu&ain.tas . i.Eh bienP dite--e. i.hère fi--e.a -es pouvoirs né. &a .&ourir. .désirs aussi insensés *ue ..essaires pour vous re-ever de vos voeux. .. *u'ave<-vous faitS.oura%eux er&ite en a--u&ant une -a&peP Nous perdons des &o&ents pré..2. révei--ons-nous.>ui. tu ne savais pas *ue tu n'e&brassais *ue -a &ortP.ours eJt d'ai--eurs été inuti-e9 . et tous trois. . dans -'o&bre. . :i vous avie< su. . .ie-P s'é.a-&etoi.ieux+ intrépides .rifi.. pour i&p-orer sa ..ar -es 2ndiens &8&es. aut-i. .rirai 4 -'év8*ue de .her. si habi-es dans . toi -a seu-e . :i .ria -a vier%e+ . &'é. passion.. 5'é. .A.. au &o&ent oH 5'apprends *ue 5'aurais pu 8tre heureuseP . vous eussie< dJ &'avertir hier au soir.=a&aisP 5a&aisP.'eJt été trop de fé-i. et vous a.onso-ée. &a .Ca fi--e. vous a é-oi%né de &oi.

oeur était si p-ein de vieP Chef de -a prière.ésS. .Tou.uni%e. et en &e dévorant -es &ains.abane.a-&e de son . ses doi%ts tre&b-ants et &uti-és9 &a fi--e. et -'on s'est étonné de -a *uantité de -ar&es *ue . &on enfant9 .Ata-a s'aper. devant -e :ei%neurS . &on M&e n'a pu si vite se séparer de toi..u-erie< p-ut6t -e no&bre des va%ues *ue -a &er rou-e dans une te&p8te.e de Dieu et des ho&&es dans . ahP &a . -es sa.o&pter -es in. et . Dans -e . ave. -es bienfaits ne sont pas des -iens éterne-s+ un 5our. et nous prodi%uait &i--e se. i.faudrait autant p-eurer un son%e.o&pté pour rien. Atala p. et du défaut de -u&ières en &atière de re-i%ion.hant un voeu indis. -e .es e&porte&ents *ui ne sont . #! ? @$ .ha%rins9 *ue penserie<-vous don.hère enfant.o&&en.heveux se hérissaient d'horreur9 ensuite e--e a5outait+ .ontente.es. Ce pr8tre.orps . Lotre &ère et -'i&prudent &issionnaire *ui -a diri%eait.ours.e-ui *ui sonde -es reins et -es .hère brebis9 Dieu vous pardonnera.oeur. votre orei--e eJt été frappée de . et -es extré&ités de son .Ca fi--e.tion *ui est .ret9 &ais *ue -a paix du :ei%neur soit ave.tasP 5u%e de &on étonne&ent.'est votre édu. une tendresse &ervei--euse.tion né.es. . en vous arra. en versant des -ar&es. tout %é&it i.he &es doi%ts.hoses.pas .Ce ne fut p-us i. . aie pitié de &oi9 soutiens-&oi. *ui étaient pures.ette f-eur 4 -a so-itude.essaire *ui vous ont perdue9 vous ne savie< pas *u'une . ses ra/ons seront bien beaux au désert. *uand 5'ai vu *ue -e .e &ondeP Ca-%ré -a so-itude oH vous ave< vé.es de son désirS Lous . > Cha. =e &e rou-ai furieux sur -a terre en &e tordant -es bras. *ui depuis *uarante années s'i&&o-ait .e-ui *ue 5'ai pris. ne -es trouves-tu pas bien %-a. tous vos &a-heurs viennent de votre i%noran.Gardonne<-&oi.oeur de -'ho&&e.her &aintenantS Cha.i-bas9 -es reines ont été vues p-eurant . Connaisse<-vous -e .oeurs vous 5u%era sur vos intentions. tout 4 -a fois.saisit -es &e&bres d'Ata-a. en perdant . Cependant &ourir si 5eune.e pas -es oiseaux *ui .http+??athena.o&&e de si&p-es fe&&es. nous dit+ . *ui s'é-ève de . et -'on n'eJt p-us aper7u *ue -es © . en abordant sur -es riva%es de -'Europe. sur &a to&beP.e *ue 5'ai faitS.ou.i par des san%-ots *ue 5e troub-ai -e ré. si -e &o&ent est arrivé de vous endor&ir dans -e :ei%neur.. euxP Lous offre< tous trois un terrib-e exe&p-e des dan%ers de -'enthousias&e. &es bons a&is. &a . i.ourait du frère 4 -a soeur. Ne sont-. Ae vieux pr8tre.e9 . .uant 4 -a vie. des s/&pt6&es effra/ants se &anifestèrent9 un en%ourdisse&ent %énéra.ité de votre .ation sauva%e et -e &an*ue d'instru.Est-. se réunissaient pour ravir . -es ob5ets de -a %rotte disparaissent tour 4 tour.hantentS Ae so-ei. et pourrie<-vous .onda&nab-e.oupab-es *ue vous9 i-s ont passé -eurs pouvoirs.e-ui des pa-ais. si.es ho-o.tas.èrent 4 refroidir+ . Lers -e soir. &e disait-e--e. si vous eussie< été té&oin des &aux de -a so. Crois-tu *ue &a &ère soit . 4 . 5e n'entends pres*ue p-us ta voix.es paro-es nous faisaient fondre en p-eurs. . fu&ant perpétue--e&ent sur -es hauts -ieux.ette viei--e terreS A'habitant de -a .. et non sur votre a.e fut par .rifi.onnus *ue des :auva%es.e votre a&our *ue vous re%rette<S Ca fi--e. Chateaubriand..Hé-asP .doit 8tre près de se .Hier en. répondit -e bon re-i%ieux. .iété.her &e faisait tressai--ir.onstan.e -on% . ton seu. ne te rappe--e-t-i. Ata-a.austes d'2sraN-. . et *ue Dieu &e pardonne . *uand &on .onnu -es . )assure<-vous.a-..hrétienne ne peut disposer de sa vie. &on bien-ai&é.tou..u. et -es essu/ant ave.e fut en vain *u'i.ents p-us tendres et p-us brJ-ants *ue nos passions &8&es. =e ne savais *ue répondre.ha%rin.es &onta%nes. peut-8tre. et voi-4 *ue 5e ne sens p-us ta &ain.evant *ue .h?.it d'Ata-a. et &es . *ue vous perde< peu de . -a satiété. Aa fati%ue.essa/a d'apporter *ue-*ue re&ède aux &aux d'Ata-a.savait se faire entendre 4 notre 5eunesse..ause de -a si&p-i. . et sa re-i%ion -ui fournissait des a. ont été p-us .ri de dou-eur.ore.ontiennent -es /eux des roisP . Conso-e<-vous don. -e dé%oJt fJt venu ave. vous ave< . . -e poison et une passion p-us &orte--e *ue tous -es poisons ense&b-e. -e passé eJt été . tout souffre.oup n'était pas aussi subit *ue 5e &'/ attendaisP Con a&our a redoub-é &es for.ha*ue 5our au servi.oeur et sous -e fardeau des ans. 5e suis bien faib-e9 &ais peut-8tre *ue 5e vais devenir p-us forte.

hées aux tendresses hu&aines sont si fortes. est d'oub-ier .e -'hu&anité. -'ho&&e de votre .esse fournir 4 un senti&ent renouve-é sans .ette va--ée de &isère.oeurs ne se tou.ue dis-5eS (6 vanité des vanitésP0 . 5'ai . Garfaits de -'M&e et du . *ue--e *u'eJt été votre fé-i.ue de &aux dans -a seu-e perte d'un nouveau-né 4 *ui -'on donnait -e -ait.es derniers exe&p-es ne vous re%ardent pas9 *ue toute votre a&bition se réduisait 4 vivre dans une obs.es unions ineffab-es. -es repro. sortis de -a &ain du Créateur. . *ue .ou.hes &utue-s.es unions ont été troub-ées9 -a 5a-ousie s'est %-issée 4 -'aute.hose &8&e dans -e . vene< vous asseoir sur un tr6ne de .es . f-attée. 5oie. A'a&our n'étend point son e&pire sur -es vers du . Aa fe&&e renouve--e ses dou-eurs .-atante des vier%es se préparent pour vous sur -es nuées9 dé54 5'entends -a )eine des An%es *ui vous . tant on prend fa.&8&e de Cha. -es p-us be--es a&ours furent . &a di%ne servante. *ue-s . &a . &a fi--e.o-o&be.esse. et 5a&ais e--e n'ai&e -on%te&ps -e &8&e ob5et ave.ue par-é-5e de -a puissan. Lene<.orps. vanité.andeur. -a Konté divine.hoix9 *ue vous .har&es de . Cais -'M&e de -'ho&&e se fati%ue.es fi--es *ui ont sa.hère fi--e. &a fi--e.hie< &oins -es dou. -e %rand tort des ho&&es. et *ui &eurt sur votre seinP Aa &onta%ne a été p-eine de %é&isse&ents9 rien ne pouvait .hes &8&es oH -es patriar.ents et i&&orte-s. -a so-itude et -'a&our -'é%a-eraient 4 Dieu &8&e9 .de %a<on oH -'on i&&o-ait -e . d'8tre p-us inno.ar .-oItres. T6t ou tard.e+ si -'ho&&e. &a . . tant -'in.ette infir&ité de -a &ort atta. *uitter -a .onso-er )a.et ho&&e et de .ure . de . Ces a&ertu&es atta. .hent pas. 2.réée pour Ada&.e beau visa%e se fJt . Qn paradis avait été for&é pour eux.fJt revu ave.rifié -eur beauté et -eur 5eunesse au servi.in.hère fi--e.e est nature--e 4 -'ho&&e.e *ue ses fi-s n'étaient p-us. et dans . .Lous serie<-vous don.onvénients d'une union pauvre et &éprisée. vene<. .oeur+ .ette fo-ie *ue -a 5eunesse appe--e a&ourS 2--usion.ie< don.tas n'aurait pu vous re. .ente et p-us heureuse dans vos -iens. &a . .onnaItre -'étendueS :i un ho&&e revenait 4 -a -u&ière. . *ue 5'ai vu dans &a patrie de %randes da&es.ha*ue fois *u'e--e est &ère.onnaItre entre vos soeurs de -a to&be. dans -eur son%e de bonheur.her. Cro/e<-en &on expérien.hère fi--e./ a tou5ours *ue-*ues points par oH deux . i-s se . tant notre vie est peu de . par&i toutes . vous reposer sur -e sein de =ésus-Christ.)e&er.e--es de . 5e doute *u'i.eurs du &aria%e.ette fe&&e. r8ve d'une i&a%ination b-esséeP Et &oi aussi.et état de bonheur. &a .oeur de nos a&isP .hair révo-tée. par .es points suffisent 4 -a -on%ue pour rendre -a vie insupportab-e.onstant dans ses affe. p-énitude.faut finir.re donne 4 -a fa&i--e d'Ada&9 -'oei. et &uti-er . rose &/sti*ue.ette . . Toutes .eux--4 &8&e *ui ont donné -e p-us de -ar&es 4 sa &é&oire+ tant on for&e vite d'autres -iaisons. *ui vous retire si vite de . . *ue -'a&our et -'a&itié fraterne--e se . sans doute.onvenaient en tout+ Eve avait été .hi&ère.tions. .our pour s'enseve-ir dans des .Cais peut-8tre dire<-vous *ue .es de -'autre. et *ue -a pureté de -'une au%&entait -es dé-i. et . :'i-s n'ont pu toutefois se &aintenir dans . pouvait sans . et Ada& pour Eve.er.i-e&ent d'autres habitudes.abane ave.rètes *ui vei--ent sur -'orei--er du -it .es saintes fa&i--es dont =ésus-Christ a vou-u des. en . et e--e se &arie en p-eurant. *u'i-s oub-iaient -a &ort de -eurs &ères.han%é en .hefs-d'oeuvre de -a péniten.onfondaient dans -e &8&e . -es in*uiétudes et toutes . -es disputes.endreS =e vous épar%ne -es détai-s des sou.ette fi%ure unifor&e *ue -e sépu-.ouronne é.Lene<. :ans doute.e sein aussi tran*ui--e *u'i. .hauve. Dé54 -e v8te&ent b-an.ité. a-ors *ue -a soeur était -'épouse du frère. . ai&ées par des rois.e.hes %oJtaient tant de 5oie.hevreau.oeur. &on enfant. i-s étaient inno.onstan.is du &éna%e.uei-.oup-es -e pourront après euxS =e ne vous par-erai point des &aria%es des pre&iers-nés des ho&&es.onnu -es troub-es du .vous -e paraIt au5ourd'hui.ette t8te n'a pas tou5ours été .e sont -4 -es deux éterne-s p-aisirs du Frand Etre. dont -es p-aisirs ne sont *ue des dou-eurs. et -a . ni .he-. par. e--e a ré%né sous -a tente d'Abraha&.es peines se. 4 -'édu.on5u%a-.rie+ .hée 4 -eur nature+ i.ation des enfants et aux .Enfin.e des a&itiés de -a terreS Lou-e<-vous. *ue -es . *ue-*ues années après sa &ort.

.Co&&e -e dernier ra/on du 5our abat -es vents et répand -e . E--e ne parut p-us o.e trépas . . &ais i. . Ae f-a&beau de -a re-i%ion 4 -a &ain.Con a&i.Tu ne seras pas tou5ours &a-heureux..ou.2.Ce . attentifs 4 .oeurs aux pre&iers transports des passions. Atala p. Aope<. =e vous ai beau. ra--u&ant -e feu. pour -ui en &ontrer -es se. Lers -e &i-ieu de -a nuit. de déta..*ue vous vous 8tes . notre union aurait été . peu de 5ours après &a naissan.es. .ette pre&ière nuit oH tu &e pris pour -a Lier%e des dernières a&oursS :in%u-ier présa%e de notre destinéeP. de &oi .onversait tout bas ave.ène oH -a re-i%ion -uttait seu-e .Cependant -'er&ite redoub-ait de <è-e.ru.haient 4 tou. tour 4 tour . i.ours 4 .http+??athena.o&&e . E--e &'exhortait 4 -a patien.hoisi. :es vieux os s'étaient rani&és par -'ardeur de -a . 5e préférerais en.é-este époux ne finiront 5a&aisP.ha%rins de ta vie. ## ? @$ .er..t'éprouve au5ourd'hui. *ue -ors*ue -e fer -es a b-essés eux&8&es. e--e essa/a.onserve--e en &é&oire de &es &a-heurs. . 6 &on Dieu.evait de sa vi. .her de son .uei-. n'est-.'est seu-e&ent pour te rendre p-us . Ata-a se tut pendant *ue-*ues instants9 e--e a5outa+ . dit-e--e en &'interro&pant.et &es . . i-s d'>uta-issi. de &a patrie9 e--e .ette .he9 ses doi%ts errants . A&i..ette vie une p-us -on%ue vie. 6 &on frère.e Dieu des infortunés dans -es . . e--e se tournait vers -e &issionnaire. une voix *u'on entendait 4 peine.hait auprès de -ui -e sou-a%e&ent *u'e--e &'avait fait éprouver. . et des &o/ens de &e faire supporter sa perte.er -a vie. . et tou5ours préparant des re&èdes. disait-e--e+ si -e .he.o&&en. des esprits invisib-es.toire 4 une sainte tristesse *ui su.ontre -'a&our. ton père et -e &ien. .rètes &ervei--es.se&b-ait pré.2.hrétien.ifix9 e--e &e pria de -e dénouer &oi-&8&e.ou.u'i.tas. Cha.onso-ante et . .uni%e. et si 5'étais 4 re.e. &on . 5'ai une dernière prière 4 te faire. Cais. et ave.hose9 e--e . répondis-5e no/é de -ar&es. A'hu&b-e %rotte était re&p-ie de -a %randeur de .éder Ata-a dans -a to&be. )e7ois don. Tu auras re. et.uand 5e te par-ai pour -a pre&ière fois.h?.serait affreux d'8tre © .her.orps va &ettre tout un &onde entre vous et &oi.ourte sur -a terre.ou.her &es p-eurs9 tant6t e--e &e par-ait de &a &ère.. sans doute.hissant -a .e d'ai&er. -a 5eunesse et -a &ort. tu vis .ette s.E--e trio&phait .ours sur Dieu et sur -e bonheur des 5ustes. et -es esprits . et e--e &e dit+ . si 5e -ui pro&ettais de sé.e pas &oi *ui ai . Ata-a se&b-a se rani&er pour répéter des prières *ue -e re-i%ieux pronon7ait au bord de sa .ie-.ou -e petit .onso-ée. Ae . &ais en vain. . i. 4 -a vertu.ausé tous vos &a-heursS. 6 Cha. -'envo/a 4 &a &ère.i -a voix d'Ata-a s'étei%nit9 -es o&bres de -a &ort se répandirent autour de ses /eux et de sa bou. Chateaubriand. Kient6t. en révei--ant en &oi une dou-eur passée.ore -e bonheur de vous avoir ai&é *ue-*ues instants dans un exi.a-&e dans -e . e--e donnait et re.he.evait -a paro-e de vie sur -a .roix bri--er 4 -a -ueur du feu sur &on sein9 . est .oeur fait un te.Lous pardonner.'est -e seu. . E--e s'arr8ta9 puis e--e reprit+ .tas.oeur.infortuné. Cha.ie..uand 5e son%e *ue 5e te *uitte pour tou5ours. -it nuptia. e--e &e tendit -a &ain. 4 toute une vie de repos dans &a patrie. . Geu de te&ps après.hait 4 &e distraire de -a dou-eur présente.ne &e reste p-us *u'4 vous de&ander pardon des &aux *ue 5e vous ai .ausés. vous &'ave< rendue très heureuse. *ue 5e &e sens pres*ue -e pouvoir de &e rendre i&&orte--e 4 for.o&patissant aux &aux des autres.upée *ue de &a dou-eur. Tant6t e--e &e disait *u'e--e &ourrait heureuse. et -'on s'aper.her.ette re-i%ion divine. un peu de terre 5etée sur &on ..édait dans nos .tas.effort pour revivre.oup tour&enté par &on or%uei. e--e &e dit+ .est après .faisait d'ad&irab-es dis. faisant un effort.apri.bien *ue possède Ata-a. . ne sera point tro&pé9 et -es e&brasse&ents de votre . te rappe--es-tu .es sortes d'arbres *ui ne donnent -eur bau&e pour -es b-essures des ho&&es.harité.e.é-estes étaient. *ue votre vo-onté soit faiteP.et hérita%e. ainsi -a paro-e tran*ui--e du viei--ard apaisa -es passions dans -e sein de &on a&ante.her *ue-*ue .uand e--e avait ainsi par-é.he de -a &ort. rafraI.. et vous dé-ivrer pour tou5ours du poids de &es infortunes.her.

Cette sainte avait -es /eux -evés au .ru.prit entre ses deux doi%ts une hostie b-an. .. Dans . > Lier%e. et 5e te vais attendre dans -'e&pire . .e *ui &e reste 4 .he9 ses -èvres s'entrouvrirent. Geut-8tre .-e ...se prosterne et adore profondé&ent.Ae voi-4 s'é.ette re-i%ion. i. vous ne &'attendre< pas -on%te&ps+ aussit6t *u'un pr8tre aura ra5euni dans -'onde .ourroux.-airer -es so-itudes du Ventu. =e reto&be dans &es faib-esses. Aa %rotte parut soudain i--u&inée9 on entendit dans -es airs -es paro-es des an%es et -es fré&isse&ents des harpes .ontraint de to&ber 4 %enoux.ha%rins.et endroit.séparée de toi pour 5a&aisP =e ne fais *ue te devan. et &'in.ette -une *ui bri--e 4 présent sur nos t8tes se -assera d'é.Con père. i.. Cais a. de te peindre au5ourd'hui -e désespoir *ui saisit &on M&e.est te&ps. en pronon7ant des &ots &/stérieux.pronon. Aa terre &e . -ors*ue Ata-a eut rendu -e dernier soupir.her -e Dieu .re%arde un &o&ent -a fi--e &ourante..es &ots.apab-e de te *uitter.ou-er pour Ata-aP Gendant deux 5ours entiers.e de &es -ar&esS Gourrais-tu re.oup . &on fi-s. et *u'attends-tu pour e&brasser une re-i%ion divineS.é . -e f-euve *ui porte &aintenant nos piro%ues suspendra -e .onter de &on histoire+ LES FUNERAILLES .hevons . 6 &on fi-s.rée9 ien frotte -es te&pes d'Ata-a.=e n'entreprendrai point. et tout 4 . Ensuite -e divin viei--ard tre&pe un peu de .en . 5e fus insensib-e aux dis. > &a &ère..ours de -'er&ite. .riai.-ine -a t8te au pied du -it d'Ata-a.ria-t-i-.ore . 5e sais trop . > terre. Ae pr8tre ouvre un -ieu se.de *ue-*ue fe&&e p-us heureuse *ue &oi.endras-tu dans -a to&be.en tira -e . Toutes ses dou-eurs parurent suspendues.ret oH était renfer&ée une urne d'or.hé sous -e pain &/sti*ue. pour te de&ander un ser&ent.t .tas.ria-t-i-.e *u'i.faudrait avoir p-us de . 6 )ené..Ae pr8tre ouvrit -a . 5'espère &e réunir 4 Ata-a.oton dans une hui-e . .hrétienS .rie+ ..a-i.e9 i.Garte<.ha-eur *u'i. en re%ardant -e vase oH était -'hui-e sainte+ . puis*u'e--e &e rend .ré de son taberna. >ui. Ata-a venait d'expirer. .hrétienne.ha d'Ata-a. sans &ourir dans -es an%oisses du désespoir. 2.2. des. -a vie éterne--eP. et vinrent ave. et étendant -es bras vers -a voJte de -a %rotte+ .e voeu te séparerait-i. 6 &on Dieu.e surnature--e &e .point a-téréS N'/ vois-tu point -a tra. 5e ne veux pas tarder p-us -on%te&ps. Cependant.est te&ps d'appe-er Dieu i.he .it. -e :o-itaire se -evant d'un air inspiré.Navré de dou-eur. en extase. A .tas n'est-i.ie-.oJte.ours de ses eaux.rus voir Dieu -ui-&8&e sortir du f-an.a-&er &es .o&&en. En essa/ant de .happent+ .ue--es frivo-es raisons de po-iti*ue et de partie -'ont 5us*u'4 présent retenu dans -es erreurs de ses pèresS Non.hie par -es . Cha.. de -a &onta%ne.uand don. s'é.-e.onnaItre -'endroit *u'une sainte a tou. et s'appro. )e-evant a-ors &a t8te abattue.-a vie 4 Ata-aS.hrétienne+ a--e< re5oindre votre CréateurP. respe. tu -e vois9 et &oi. :es p-eurs -'inondaient.ne &'en reste9 i.ifix d'Ata-a. 5e ne veux de toi *u'une si&p-e pro&esse. *u'une for.happer *ue des &ots entre. . pour -a se.-e.her. pardonne 4 ta fi--e. M&e .er au5ourd'hui.hé de ses -èvresS Co&&ent Cha.es fortes paro-es -ui é.essent de . et sa voix ne -aissait é.ette t8te b-an. Ae :a. 5e pro&is 4 Ata-a d'e&brasser un 5our -a re-i%ion . retene< votre . toute sa vie se rasse&b-a sur sa bou. 5e . *ui préparera notre réunion.e %a%e de -'adversitéP > )ené.faudrait *ue &es /eux fer&és se pussent rouvrir au so-ei-.A peine a-t-i. Cha. après tant d'années. -'or n'en est-i.oupés.é-este.e&ent de son ré. 5e &'é.a. E--e fait sous tes /eux un %rand &ira.o&pte des p-eurs *u'i-s versèrent 4 sa -u&ière. avant *ue &es -ar&es .E/9 oui.onsa.point en. .he& aveu%-e ouvrit son sein.e re&ède rendra-t-i.hrétienne. fais-toi instruire dans -a re-i%ion . :i tu &'as ai&ée. dit -e viei--ard en to&bant dans &es bras.onde fois depuis -e .é-estes9 et -ors*ue -e :o-itaire tira -e vase sa. et 5e te dérobe.o&&e -a nei%e.e spe. .ouverte d'un voi-e de soie9 i.iP. 5e ne -e vois p-usP Dis-&oi.ta. pour -ui de&ander . i.tas fut ob-i%é de s'interro&pre. .>ui. des pensées *ui ne devraient 8tre *ue pour toiP.

ouant -a bran.e--ent ho&&e ne se servait point des vaines raisons de -a terre. durant son so&&ei-. et i.onde. *u'e--e ai&e 4 ra. toute -a po&pe .Con fi-s.rée.ette sainte. :es -èvres.'en est trop+ *ue -es passions d'un 5eune ho&&e ne troub-ent p-us -a paix de tes 5ours.répétait sur un air anti*ue *ue-*ues vers d'un vieux poète no&&é =ob9 i.he vesta-e *ui vient p-eurer sur -e .-atante.he hu&ide. =e n'ai rien vu de p-us . Ata-a était . et par -e doub-e so&&ei.h8nes et aux riva%es anti*ues des &ers..e--e--4 &8&e *ue 5'avais déposée sur -e -it de -a vier%e.oeur un . et . De te&ps en te&ps.o-ie. 2.o&&e une f-eur9 5'ai sé.ret de &é-an.ru *u'i.> san% de =ésus-Christ.herai de &e rendre di%ne de .'était en vain *ue 5'attendais -e révei.onso-ation dans .onsa. et si 5e suis en.fut aussi réso-u *ue nous passerions -a nuit en prières auprès du .'est -a vo-onté de Dieu. 4 -'entrée des Ko. Atala p. aurait pu -a prendre pour -a statue de -a Lir%inité endor&ie.on*ue eJt i%noré *ue . . .uei--i depuis deux &atins.pour enterrer Ata-a sous -'ar. .. © . *ui donnait vers -e nord. a. . #R ? @$ . ses épau-es et une partie de son sein étaient dé.&e proposa de faire venir ses néoph/tes. Dans ses 5oues d'une b-an. &ais i.onvIn&es *ue nous partirions -e -ende&ain au -ever du so-ei.ui.e retour inespéré de .orps de -a fi--e de Aope<.uei.hé . . *ue d'hu&b-es et uti-es souvenirs.ore .o&&e une b-an. sa t8te.es no.http+??athena. .oura%e.A .uni%e...hève ton ouvra%e. -e bon père tressai--it de 5oie9 i. -'ina-térab-e patien. .ou. .onnus des ho&&es9 *ue sa to&be.é-este.Ae re-i%ieux ne . . -ui dis-5e. :es beaux /eux étaient fer&és.ru. ses pieds &odestes étaient 5oints. nous transportM&es ses pré.. >n vo/ait dans ses .et ex.o&&e un bouton de rose .hée sur un %a<on de sensitives de &onta%nes9 ses pieds.onda&né 4 -a vie.hé sur e--e.essa de prier toute -a nuit. E--e paraissait en.ette M&e troub-ée.e %rand se. san% de &on divin &aItre. . i.apu-aire de ses voeux était passé 4 son .ontentait de &e dire+ ./ eJt tant de . . =e n'aurais 5a&ais . et ses &ains d'a-bMtre pressaient sur son .&e pressait dans ses bras.he du pont nature-.tion.o-ie. et de -'enterrer ave.e au . et depuis -on%te&ps i. A'er&ite -es avait rou-és dans une piè. -e re-i%ieux p-on%eait un ra&eau f-euri dans une eau .un bruit ne sortait de . i.ifix d'ébène9 -e s.e et de -a to&be.oin du désert.Ae 5uste refusa de &'abandonner -e .e de -in d'Europe.o&pa%ne.ie-.oeurS. parta%e . Chateaubriand. Nous .e peu de &ots du .es éterne--es *ui &'ont été pro&ises par Ata-a.en.Lers -e soir. .Gour*uoi -a -u&ière a-t-e--e été donnée 4 un &isérab-e. et -a vie 4 .-e destinait 4 son propre to&beau. ont été in. 5e re.hrétienne9 5e &'/ refusai 4 &on tour.bien *ui -ui restMt de sa patrie.Con père.Aa tendresse.Aes &a-heurs et -es vertus d'Ata-a. Con Dieu. 5e tM.. Aaisse-&oi e&porter -es restes de &on épouse9 5e -es enseve-irai dans *ue-*ue .ette vei--ée funèbre.a%es de -a &ort.se .heveux une f-eur de &a%no-ia fanée. pour -a rendre fé.ouverts. . .peines.onter aux vieux .ou. se&b-aient -an%uir et sourire. .e 5eune ho&&e.='ai passé .ue de fois. et ne -ui -aisse de ses &a-heurs.de -a beautéP . . on distin%uait *ue-*ues veines b-eues.ette obs.disait+ .ue de fois 5e &'étais pen.'était -e seu. Kient6t e--e répandit dans -es bois .de -'inno.eux *ui sont dans -'a&ertu&e du . Garfois i. -'on. 5'avais supporté sur &es %enoux .o&&e -'herbe des . vain*uirent enfin -'obstination de &a dou-eur. fi-é par sa &ère+ . .onnais -4 tes &éritesP Tu sauveras sans doute .s'é.ette 5eune fi--e avait 5oui de -a -u&ière.d'une .reusée furtive&ent par nos &ains.urité.hrétien rési%né. pour entendre et pour respirer son souff-eP Cais 4 présent au.. .ieux restes 4 une ouverture de -a %rotte. E--e se -eva au &i-ieu de -a nuit. -ui dis-5e.ria+ . )ends -a paix 4 .parfu&ait -a nuit des bau&es du .heur é.orps de .er.h?. puis se.har&anteP .Aa -une pr8ta son pM-e f-a&beau 4 .hantée par -'An%e de -a &é-an.e sein i&&obi-e. ='étais assis en si-en. .ha&ps.e du vieux serviteur de Dieu. si 5e ne -'avais éprouvé &oi-&8&e.hevet du -it funèbre de &on Ata-a. ='eus honte des -ar&es *ue 5e -ui faisais répandre.ette t8te .

he 4 -a &ain. et souvene<-vous *ue vous -ui ave< pro&is d'8tre vertueux et . des réf-exions sérieuses sur -a vanité de nos 5ours.hantait -'an. Qn .he pour e--eP Grenant a-ors un peu de poussière dans &a &ain. Dieu. de tous -es torrents. pour reprendre des for. Garte<. 5ouet des brises &atina-es. a--ait rou-ant dans -e si-en.he&ent re&uée. .es se .tas. sa sa%esse trop profonde. &es /eux sur -e visa%e d'Ata-a.o&&e on aper7oit en.e *ue -e . et -a t8te soutenue dans &a &ain. Enfin. tandis *u'Ata-a a vé. et 5e fis part au &issionnaire du pro5et *ue 5'avais for&é de &e fixer près de -ui. &on fi-s. et -es &artres rentraient dans -e . &e pressant sur son .Ainsi . .ouvrit &a pensée et -a ruse de &a dou-eur. )etourne< au Ces. =e passai au to&beau9 5e fus surpris d'/ trouver une petite . 5'étais ob-i%é de -e déposer sur -a &ousse.-o. :a voix %rave et un peu .onnaissait &ervei--euse&ent -e .a. .ien des ho&&es.hevai de .ou.hute d'un torrent dans -a &onta%ne.ro/ait entendre dans -es Ko.hait devant &oi. 5e de&eurai enseve-i dans -a p-us a&ère r8verie.oeur de votre viei. =e fus tenté de rouvrir -a fosse. sa dernière bénédi.Cha. fraI.uand notre ouvra%e fut a. -es dou-eurs ne sont point éterne--es9 i.ha. -ors*ue vous en trouvere< -'o..hevé.he du pont.ou-er &es p-eurs en abondan.hants funèbres. &on fi-s.i sur son to&beau. dé.ité &oi-&8&e de de&eurer auprès de &oi9 &ais 4 présent votre sort est . *ui . de toutes -es for8ts. 5e &e &is 4 fondre en -ar&es.hai.oeur.e effro/ab-e. et *ui &aintenant.e des déserts.apab-es d'8tre -on%te&ps &a-heureux.Cependant une barre d'or se for&a dans -'>rient. et ses %rM.noir.aden.heve-ure d'Ata-a. dans -a ravine dessé. et -'on ..tion et ses dernières -ar&es. et %ardant un si-en. pour ne -ui obéir pas. et de &'asseoir auprès. pour -a dernière fois.hers9 -a viei--esse et -a &ort ra-entissaient é%a-e&ent nos pas.ore une fois &a bien-ai&ée9 une .ée.hoeur -ointain des dé. et de voir en.orps était étendu près de -4. -a .her sous -e rideau de -'éternité9 son sein sur&onta *ue-*ue te&ps -e so. 5e vous ai so--i. =e .Te--es furent -es paro-es de -'ho&&e du ro.. *ui vous p-eure tous -es 5ours.sur un front de dix-huit printe&ps9 5e vis %radue--e&ent disparaItre -es traits de &a soeur. *ui répondait 4 -a voix du :o-itaire.ebé+ a--e< . A -a vue du .her9 son autorité était trop %rande.Nous retournM&es 4 -a %rotte. 2. étendait son voi-e d'or sur &es /eux9 souvent p-iant sous -e fardeau. une b8.orps sur &es épau-es9 -'er&ite &ar.o&&e un -is b-an.hrétien.riai-5e a-ors. 5'atta.'est une de nos %randes &isères+ nous ne so&&es pas &8&e .o&&en7M&es 4 des. =e 5u%eai *ue -e :o-itaire était venu prier au to&beau.reux des or&es+ . Coi. nous tra7ait une autre route.hers.hers en ro.ou-e&ents de -a . &'é.a&i vous suivront. . aites-vous instruire dans -a re-i%ion de votre Ata-a. Hé-as. Dès -e -ende&ain.oeur de -'ho&&e est fini9 . Ae saint. . fi-s d'>uta-issi.'est -4 *ue 5e fis.reusant ave. et *ui a besoin de votre appui. 4 %enoux -'un vis-4-vis de -'autre dans un désert. -eurs &ains un to&beau pour une pauvre fi--e dont -e .ette &ar*ue d'a&itié et de re-i%ion fit . vois ton fi-s inhu&er ta fi--eP. 5e vei--erai i.oeur de -'ho&&e. -es tinte&ents de -a .han%é+ vous vous deve< 4 votre patrie.onvoi d'Ata-a. Aes rou.rainte re-i%ieuse &e retint.e.es .har%eai -e .es. Cro/e<-&oi.i. et -e .&e dit+ . se &8-aient 4 .endI&es sous -'ar. par. Aes éperviers . pendant -a nuit9 .Aope<. 5'avais espéré de préparer une autre .hos. et -a p-us %rande vanité de nos pro5etsP EhP . :ouvent -a -on%ue .ouvrir Ata-a de -a terre du so&&ei-.o-o&be de Lir%inie. =e &'assis sur -a terre.édés.onsei-s. > &on fi-s. .riaient sur -es ro.oude appu/é sur &es %enoux.onso-er votre &ère.he *ui appe-ait -es vo/a%eurs. Nous .eJt fa--u voir un 5eune :auva%e et un vieier&ite. > )ené.ore -e &Mt d'un vaisseau *ui a fait naufra%e. s'é-ève du &i-ieu d'une so&bre ar%i-e+ . bondissant de 5oie. et 5'a.asion.roix *ui se &ontrait au-dessus de -a &ort.hée d'un torrentP . Ae no& de Dieu et du to&beau sortait de tous -es é. -'M&e de votre soeur. pour -a pre&ière fois..faut t6t ou tard *u'e--es finissent. nous transportM&es -a beauté dans son -it d'ar%i-e.hien *ui nous avait trouvés dans -a for8t. i.endre de ro.a%es de -a &ort -e .du . &e donna ses derniers . Ensuite 5e répandis -a terre du so&&ei. nous arrivM&es au -ieu &ar*ué par &a dou-eur9 nous des. 5e *uittai &on vénérab-e h6te *ui. .'était -e si%na.u.

es réf-exionsP =e ne suis p-us *u'un vieux . %rM.ette . Et -a 5eune &ère .ran. -ors*u'un &atin. .e ré.hristianis&e sur -e senti&ent -e p-us fou%ueux et -a . =e &'appro.ro.hai dou..rainte -a p-us terrib-e. =e vis dans .A/ant ainsi vu -e so-ei.ouvris au -oin.onduit tout. -es dan%ers de -'i%noran. de ton exi.hai de . et 5e -'entendis *ui disait+ .onta .onservées. fi-s d'>uta-issi.e resse&b-e au puits nature.urieux de voir au nord -'autre &ervei--e de . =e -'aurai tou5ours i%noré.ontré d'ho&&e *ui n'eJt été tro&pé dans ses r8ves de fé-i. vous aper.e en paraIt .abane de *ue-*ue infortuné.uni%e. Tu auras froid.o&bats des passions et des vertus dans un .ité. ave. hu&e. A-ors. -aissant au pied du &onu&ent de -a nature. K-an.et de ta &ort. ba-an7ait -'enfant sur ses %enoux. a-ors 5e &'arra. et personne ne &e -e pouvait dire.de -a savane A-a.tait ses -èvres du -ait &aterne-.eve< un -ar%e .hé. ='en partis .un Esprit ne te donnera des peaux pour te .oeur *ui n'entretInt une p-aie . a fait .e de -a vie.se -ever et se .hute. pour t'/ nourrir de sa .Dors en paix dans . © .:i tu étais resté par&i nous.ouvert . Chateaubriand. *ui ne -es a point faites . Atala p.hasseur et du peup-e -aboureur. enfin -e trio&phe du ..ha. &a-%ré une si -on%ue expérien.arrière de -a vertu..h?.hevreui. To&bant 4 %enoux et e&brassant étroite&ent -a fosse.http+??athena.tasP. 5e n'ai point en. tu vas 8tre abandonnée.o&&e ta &ain eJt bandé -'ar.u&u-és sur &a t8te. et prodi%uait 4 -a &ort tous -es soins *u'on donne 4 -a vie. et au. dans -'an.i .tive et parfaite&ent be--e.e des ho&&es.a-&e et pure.atara. et &oi.her sur .ette terre étran%ère.ouru -es riva%es du Ces.e *ue des 2ndiens &'en ont appris.et e&pire.ien pa/s des A%onnonsioni (Note $#0.oeur si&p-e. #B ? @$ . un &onu&ent p-us au%uste+ -'hu&b-e to&beau de -a vertu.hantait d'une voix tre&b-ante. tes pas auraient défié -e .i%o%ne. E'ILO-UE Cha. 5'ai fidè-e&ent rapporté . 5e &'é.hose &e restait 4 savoir. Trois fois 5'évo*uai -'M&e d'Ata-a9 trois fois -e Fénie du désert répondit 4 &es .hanter des . et 5e dé.. 4 -a .oeur -e p-us serein en apparen. 5e &e préparai 4 *uitter -a sépu-ture sa. *ui for&aient autrefois -a barrière &éridiona-e de -a Nouve--e. Loi.ore ren. ne &'avait dé. et 5'étais .eP Ton bras eJt do&pté -'ours en fureur9 et sur -e so&&et de -a &onta%ne.er dans -a .es -ieux. et te présenter &on sein.hasse.hée.he her&ine du ro.e et de -'enthousias&e re-i%ieux. et tenant un enfant &ort sur ses %enoux.o&&ent -a . fi--e trop &a-heureuseP Gour prix de ton a&our.erf b-an. Aes pères -'ont redite aux enfants. . *ue 5e ne &e f-atte pas d'avoir .4 -a .hi par -es hivers9 &es ans -e disputent 4 . Cais une .ouvrir. point de .onter -a dou-eur.eux de -a .uand un :i&ino-e &e ra. vo/a%eur aux terres -ointaines. -e -ende&ain au pre&ier .her. versant des f-ots de -ar&es.hansons.it -e tab-eau du peup-e . Ae . .hua+ -a surfa.he funèbre. -es .faut *ue 5e &e hMte de t'a--er re5oindre.tas. ='étais arrivé tout près de . -a re-i%ion.odi-e. en traversant une p-aine.ris sous -'ar.e *u'était devenu -e père Aubr/. &ais *uand vous re%arde< au fond du bassin.riai+ . &8&e de Cha. dans -es sentiers de -a &onta%ne. *ue -e puits nourrit dans ses eaux. 5e &e séparai de -a fi--e de Aope<.e *ue 5e .hose se passa+ ='avais par.ourse. 5e -a trouvai fort instru.ité 4 . 5'aper7us une fe&&e assise sous un arbre. -a %rM.e&ent de -a 5eune &ère.rée.ebé. et une si&p-i.o&&e de -a borne d'oH 5e vou-ais &'é-an. par. .ette histoire 4 )ené -'Européen./ &it -a f-eur du désert.te de Nia%ara.ette histoire. -a . pour te .a.hais. opposés aux -u&ières.her enfant.ri de -a . -e Nat. >hP i. si 5eune 8tre a--é dans -e pa/s des M&esP Co&&ent feras-tu pour / vivreS Ton père n'/ est point.&on enfant. pre&ière -é%is-atri. -'er&ite *ui se rendait 4 -a .e.e -ieu de dou-eur.ou.e *ui .e *u'i.ornei--e+ eh bienP &a-%ré tant de 5ours a. si -a Groviden.e de -a .harité et au véritab-e esprit de -'Evan%i-e. =e de&andais . =e sa-uai ensuite -'>rient. -'a&our et -a &ort.abane.her.

E--e .o&&e e--e un ra&eau.ipite au &idi.her. Nous arrivM&es bient6t au bord de -a .es &auso-ées de f-eurs et de verdure *ue parfu&e -'abei--e. Aa .orps de son fi-s sur -es bran. tu es. Co&&e nous faisons . et . et e&brassa .her.artai -es inse. et respirant *ue-*ues instants sur sa bou. E--e est for&ée par -a rivière Nia%ara.he retourna 4 sa position nature--e. rappant -e ro.i et nous partirons au pre&ier so-ei-. =e dis a-ors. Aa &asse du f-euve *ui se pré. *ui s'annon7ait par d'affreux &u%isse&ents.te.he béante d'un %ouffre. des ro.Cette fe&&e vou-ait faire sé.hée dans un feui--a%e odorant.u-aire est de . *ue 5e ne -averai p-us dans -'eau d'es*uine9 prends-en pour .s-en-.e désertS. Erié.heva-.a.hai de . un &anteau de . nous . >ntario9 sa hauteur perpendi. retire notre enfant.. sans doute.réée 5adis sur &es -èvres par un baiser9 hé-as. Des pins. .her.o-onne d'eau du dé-u%e.e une I-e . -e . 5e te souhaite un .ie. *ui s'é-èvent au-dessus des for8ts. répondis-5e.es . pas de .=e veux bien. :i . -e nouveau-né. et *ui exha-ait -es parfu&s -es p-us suaves.ha.Non. M&e . tous ses arbres sur -e . Cependant -a &ère p-eurait de 5oie en vo/ant -a po-itesse de -'étran%er. Ce--e *ui to&be au -evant des. Tu n'es don. si Dieu ne s'était réservé -e souff-e *ui donne -a vie.es to&beaux aériens du :auva%e. et se . si tu n'es pas -'M&e de &on fi-s *ui s'est envo-ée.ourbent et se . nous so&&es des exi-és. des. .hutes s'avan. Erié 5us*u'au :aut.o-o&be voisine. rère. En disant . i.onserverP. Ensuite. prenant .ette histoire.end dans une o&bre effra/ante9 on dirait une .happer -a bran. puis se dérou-e en nappe de nei%e. un 5eune ho&&e appro. une &ère *ui .o&&e -es fu&ées d'un vaste e&brase&ent. .orent -a s.b-eu. Depuis -e -a.es restes %-a.ou-eurs. des no/ers sauva%es. et ave. Ci--e ar. i--e de Cé-uta. >hP *ue . de -'autre e--e / p-a7a -e ..ourant d'air. nous ne sé5ournerons pas p-us -on%te&ps i.'est &oins un f-euve *u'une &er.ent *uarante-*uatre pieds.astor et de -'espéran.e-a. et nous a--ons . -e %uerrier baissa -a t8te dans son sein.A&e de &on fi-s.heveux.ette nuitS. A-ors 5e dis+ .her tes petits+ puisse -e %rand Esprit te -es . dé.hes.e.Lou-e<-vous &e per&ettre d'a--u&er votre feu . . =e vis *u'i. par une pente rapide. *ue ba-an.haos des ondes.ette . répondit -e 5eune ho&&e.e -e <éph/r. .ore . Cais 5e &e donnai de %arde d'effra/er une .atara. -e f-euve a.hes de -'arbre. *ui pend ave.'est -a dépoui--e d'une 5eune fi--e *ue -a &ain d'un a&ant a suspendue 4 -'arbre de -a &ort9 si .hevreui-s.her -e .ouvrit son sein.onde naissan. e&portant -a dépoui--e de -'inno.he.ie. dont -es torrents se pressent 4 -a bou. A'2ndienne -ui disait+ .hes du*ue.en.he. E--e se -eva. et au &o&ent de -a ..ore.a&pa%ne déso-ées. 5'é. Aa fe&&e retira son fi-s des bran.e.a&pons au bord de -a . D'une &ain e--e en abaissa -es ra&eaux inférieurs.és dans -a de&eure des petits oiseaux. ./ avait des -ar&es au fond de .hoisit un érab-e 4 f-eurs rou%es. et e--e -e donna 4 porter 4 son époux. E--e dépoui--a don. *ui sort du -a.abane. Grends de .ourbe en fer 4 .. et bri--e au so-ei. reprit -e %uerrier9 si vous vou-e< nous suivre. e--e dit+ . et 5e vous préfère en.eP.roisent sur -'abI&e.hose pour faire un nid.ourt.endent en tourno/ant au fond du %ouffre9 et des .se . et se 5ette dans -e -a. -e bout de son ar.ène. s'arrondit en un vaste .oup de . ton père t'a . beau. et 5e &e tus. en poussant -es trois .i.hanteP =e vous ai vus dans vos .de toutes -es .Nous n'avons point de . et dit+ . et nous partI&es ense&b-e. . *ui se fussent rani&és au feu du .e sont -es restes d'un enfant .hes d'un arbre.he *ue-*ue .e--e *ui %é&issait au pied de -'érab-e9 5e -ui i&posai -es &ains sur -a t8te.outu&e indienne.ha des /eux un arbre sur -es bran.oeur &aterne-. -es &iens n'ont pas -e pouvoir de te donner une se.bMtit son nid et fait entendre sa p-aintive &é-odie.reusée en dessous.atara.ou.abattait -a t8te des f-eurs. po&peux &onu&ents des Crassus et des Césars.e--e pJt exposer son enfant. Entre -es deux .. =e &'appro.Co-o&be.orps de -'enfant. .her une patrie.hers tai--és en for&e de fant6&es.te se divise en deux bran.ris de dou-eur.hute.outu&e indienne est tou.és.u&e.héri *u'une &ère a p-a. festonné de %uir-andes d'apios. Ensuite e--e dé. Des ai%-es entraInés par -e .har&e redoub-e en. et oH -e rossi%no.. ébran-é./-indre. -'eau re5ai--it en tourbi--ons d'é. -a bran. se-on -a . sans -ui par-er.orps9 -assant a-ors é.hute.e. afin de -'e&porter ensuite aux to&beaux de ses pères.har&ante.tes *ui bourdonnaient autour du .

des viei--ards.i.C'est -a sa%esse.oura%e du père Aubr/.tas avait adopté.tas. Cha. enne&is des ran7ais. =e suis -a fi--e de )ené -'Européen.es &ots. aussi &'apprendre des nouve--es du père Aubr/S. Gour -ui arra. ont péri dans -e &assa.ourir -es vo/a%eurs.o&&ent.he abaissée.e. se sont faits .expira.u'est-. .e *ue vous ave< é-oi%né -es &ou. . dit -'2ndienne. et . et *ui surpassait tous -es . pénétrèrent 4 sa Cission9 i-s / furent . et 5e -ui dit+ .ie-.héS..tas erra -on%te&ps dans .tas. >r.outu&és *u'i-s étaient 4 voir des :auva%es souffrir ave. de %randes tortures9 5a&ais on ne put tirer de -ui un .he< -es ChiEassas nos voisins.Ca soeur. et de .. 4 . adorons -e %rand Esprit. Aa fi--e de Cé-uta repartit+ . un p-aisir &8-é de terreur 5e .hose *ui -eur était in. Cais i-s furent bien surpris. partit pour a--er re.arriva 4 -'endroit oH était située -a Cission.hrétiens. 2.e--e d'un b-an.put 4 peine -e re. -a 5eune &ère essu/a ses /eux ave.ause de -a dou-eur.uei--ir ses .her une &ar*ue de faib-esse. avait enseve-i sous ses débris -e to&beau d'Ata-a et -es Ko. =e -es .ui est-.e. s'était débordé.héS./ a un -ieu oH nous nous reposerons..re.>n dit *ue -es Chéro*uois.n'a pas été p-us heureux *ue Cha. A-ors ne pouvant p-us .tas. . par son exe&p-e. .2.riai-5e. :i 5e ne .essa..ue-*ues années après.he9 et . ..de&eura pour -es en. et )ené &on aOeu.eux de nos frères *ui é.ou.hute.riait+ . tout a. Lous pourrie< don. pour -'e&p8.onte&p-ais . G-usieurs d'entre eux.s. Tandis *u'ave.Nous so&&es -es restes des Nat.her d'avouer *u'i.happèrent aux vain*ueurs trouvèrent un asi-e . =e suis a.endres et .-o.endres de nos aOeux.o&&e &on -ait était &auvais..hrétien.. *ui nous suivent dans notre exi-. par.har%és des restes de nos aOeux. nous avons pris notre route 4 travers -e désert.si &a-heureux..ri *ui tournMt 4 -a honte de son Dieu. ne purent s'e&p8.oura%es de -a terre. -es .rai%nais d'avoir -a -an%ue aussi -é%ère *ue .onso-er -es ho&&es. 2.e *ui vous a par-é de Cha. auprès de *ue-*ues osse&ents hu&ains enve-oppés dans des peaux de b8tes. Nous avons -evé -es /eux au . pour saisir dans -'abI&e. ou au déshonneur de sa patrie. Cha. durant -e supp-i. &ais i.http+??athena.ti&es.oura%er 4 &ourir. tout arrive par son ordre. nous avons été &is en spe.tas.hef de -a prière.ar. -e Nat. 5e vous de&anderais si vous ave< entendu par-er de Cha.e--es d'Ata-a. . i.onnaItre.h?.s de -a Lir%inie se sont e&parés de nos terres. et baiser -es p-aies du viei.heve-ure9 5e p-eurais aussi.her. et -a savane était . en s'é. -e Nat.e-a.hée pendant -a &ar. =e répondis+ .hes du .re *ue -es ran7ais firent de notre nation pour ven%er -eurs frères. et i./ a sept -unes *ue -es b-an. répondis-5e en &'in. E--e &e répondit+ .-inant.onnu..her de par-er.-e.e spe. 5e &'assis auprès de -a 5eune &ère. en disant *u'e--es -eur ont été données par un roi d'Europe. i.er&ite *ui -ui . Cha.A'ho&&e va tou5ours de dou-eur en dou-eur. frappés de .e sont -es .rou-ant./ avait dans -'hu&b-e . Etonné de tout .a fait &ourir &on enfant.orps de &on fi-s.ta. &'é.e.. *u'i-s avaient horrib-e&ent &uti-é.onstan.han%ée en un &arais9 -e pont nature-. Aes 2ndiens furieux -ui p-on%èrent un fer rou%e dans -a %or%e.uni%e.'est -a terre de -a patrie9 .e *ue 5e vo/ais depuis *ue-*ues heures..adavres brisés des é-ans et des ours. . *ue Cha. de prier pour ses bourreaux. -es Chéro*uois a&enèrent 4 ses pieds un :auva%e . Ae père Aubr/ se pouvait sauver9 &ais ine vou-ut pas abandonner ses enfants. Nous / so&&es de&eurés asse< -on%te&ps tran*ui--es9 &ais i.hai en re&ontant -e f-euve au-dessus de -a .a%es de -a &ort.e *ue tout . sa . *uand i-s virent -e 5eune ho&&e se 5eter 4 %enoux. 2-s étaient . 5e dis bient6t+ .onvenab-e 4 -eur deui-.tas.o&patir au sort des vi.Con enfant. *ui avait re7u -e bapt8&e.-e aux an%es et aux ho&&es. &a soeurS. . et *ue vous vene< de dire de be--es paro-es sur -e %rand Esprit.e -ieu9 i© .o&&e nous9 &ais i. et bient6t 5e -es trouvai dans un endroit . *ue-*ue . A .fut brJ-é ave. Ae -a.a5ous se suspendent par -eurs *ueues f-exib-es au bout d'une bran. ave<-vous été réduits 4 un te.ne .e *ue 5e sais.ou. Aes Chéro*uois.ta.he<.&a-heurS. Nous so&&es tous vo/a%eurs9 nos pères -'ont été . 2. #D ? @$ .=e vous dirai . A'2ndienne reprit+ . En disant .he *u'on sonnait pour se.hés sur -'herbe ave. a/ant appris -es &a-heurs du . -'2ndienne &e re%arda et &e dit+ . -'2ndienne et son époux &e *uittèrent. Atala p. Après -e &assa..onduits par -e son de -a ..Et . Chateaubriand. 4 son retour de -a terre des b-an.Con frère.ette &ort.

et vint s'entorti--er 4 ses pieds.e -ieu9 i.ondes portaient -eurs nouveau-nés9 -es viei--ards . . Ces visions -e re&p-irent d'une re-i%ieuse fra/eur et d'une 5oie triste.Ainsi passe sur -a terre tout .reux de -a &ain 4 -a fontaine pub-i*ue.aine sont pris et .o-ie de ta penséeP.upèrent toute -a nuit.ne douta point *ue . vous *ui &'avie< donné -'hospita-ité &a-%ré votre &isère.au &i-ieu de . Aa nuit. i.onduit au to&beau de son h6te.onnaissante -'avait .he de -a %rotte se &it 4 bondir devant -ui. et -es prin.tas -ui-&8&eP.u-e.hé vaine&ent -e to&beau de sa soeur et .es et de fra&boisiers.er ./ trouva -es restes d'un ho&&e et d'une fe&&e. 5e ne pourrais vous -a rendre au5ourd'hui.i . suffit pour soutenir -a vie d'un ho&&e aussi -on%te&ps.e fidè-e a&i. -ors*ue du haut de -a . .an du désert ai&ait 4 se per.es &ots.e soit favorab-e au pro%rès des -u&ières9 &ais 5'avoue *ue 5e -'ai trouvée dure. Cha.hose *ue par -a tristesse de ton M&e et -'éterne--e &é-an.avait .endres de vos aOeux. *ui résonnaient sur ses épau-es . 5e &e -evai9 5e &'appro.ette expérien.es ruines.ieux restes. et &e prosternai devant e--e en si-en.hes de -a nuit.ouvre pour -a dernière fois -e toit oH -'on fut nourri et -e f-euve de -a .endres sa. -es .avait des son%es d'a&our et de vertu. on dé./ p-eurait.ne vit *ue *ue-*ues p-u&es to&bées de -'ai-e de -'oiseau de passa%e.ents ho&&es de -'ar&ée répub-i.he.he a--aitait son faon. Guis &'é-oi%nant 4 %rands pas. Cette .onté *ue p-usieurs fois aux appro. i-es &ettait sous sa t8te.ipes de -a perfe.onte&p-er i. et i. E--e s'arr8ta au pied de -a .hauffa dans son sein . =e désire fort *ue . tu peux .-es enve-oppa dans des peaux d'ours..e-ui de -'er&ite.ar 5'erre. Ae fi-s d'>uta-issi a ra. 5e n'ai point e&porté -es os de &es pères.tibi-ité hu&aine nous avaient dé&ontré *u'un peu d'eau.he&in de son pa/s e&portant -es pré. Ces réf-exions &'o. 2.ontinue de . petite vi--e de Kreta%ne.hevait de pronon.riai+ . une de &es soeurs. Cha.*ue-in et obtient -a .ha&ps so-itaires de -a patrieP 2ndiens infortunés *ue 5'ai vus errer dans -es désert du Nouveau-Conde.onda&nés 4 8tre fusi--és. et -e pé-i.har%és des saintes re-i*ues9 -es se.in* 5ours sans nourriture. &es h6tes &e *uittèrent.her. Ca soeur se 5ette aux pieds de -a )o.Après avoir .rée.her de -a Lei--ée de -a &ort.trouva re&p-ie de ron.he *ui 5adis servait d'aute-. resté seu. p-a.. 2. -ors*ue -a bi. tu n'es *u'un son%e rapide.hai des . ainsi *ue vous.ette poussière ave. *ui . entre -a patrie perdue et -a partie 4 venir. . puisée dans -e .tas ré. se trouvait 4 ou%ères.her sur ses bras ver&ou-us. 2.e *ui fut bon.es -ieux.he&inaient -ente&ent au &i-ieu. *ue -es an%es avaient peut-8tre enseve-is dans . *ui devait sa -iberté 4 -a &ort de son &ari.s'assit sur -e ro. > étran%er.reusa sous -a ro.i des ho&&es9 et &oins heureux dans &on exi-. 5e &'é. et -es épouses -a fer&aient9 -es pre&iers étaient .tas 5u%ea *ue -a bi.e--e de Cha.o--ine de -'exi-.ru voir -es o&bres d'Ata-a et du père Aubr/ s'é-ever dans -a vapeur du .athena e-text --Y NOTES DE CHATEAUBRIAND (Note !0 Nous avions été tous deux . et reprit -e .e.ou-er triste&ent 4 travers -es .és entre -eurs aOeux et -eur postérité. e&prisonnée et bannie.roix était a-ors 4 &oitié entourée d'eau9 son bois était ron%é de &ousse. Tandis *ue toute &a fa&i--e était ainsi &assa. i. au point du 5our. oH i. ave.o&&e -e . Co&&e -'2ndienne a. vertueux.roix de -a Cission.abane. Tandis *u'i.visita -a %rotte du :o-itaire *u'i.était près d'abandonner .ar*uois de -a &ort. -ors*u'on abandonne ainsi -a terre nata-e. Aes 5eunes %uerriers ouvraient -a &ar. entre -es souvenirs et -'espéran. et dans -a*ue--e une bi. XP-. un r8ve dou-oureux9 tu n'existes *ue par -e &a-heur9 tu n'es *ue-*ue . >hP *ue de -ar&es sont répandues. -e serpent fa&i-ier du &issionnaire sortit des broussai--es voisines.eux du pr8tre et de -a vier%e.rées. et i.he re. sensib-eP Ho&&e.répus.e ne fussent . A'ar&ée ro/a-iste arrive9 huit . Ae -ende&ain.e. 4 -a &er.he-=a.

(. (Note !$0 Dieu de -a %uerre. © . (Note $10 Chaussure indienne.%rM.o*ui--a%e.e--en.he. (Note !"0 De -'eau-de-vie (Note !D0 Ae Nord.tes prières. . du christ.écade philosophique. et elle manque de pain.e9 et des vo-u&es entiers de prose des..onfondent -a prose et -es vers.es barbares *ui .révo-utionnaire ave. (Note !T0 Aa ha. no $$.0 (Note R0 C.o&&ent &e faire entendre autre&ent. (Lo/e< -e Re vo-.-ui répond+ !l %aut que tu sois une coquine de ro#aliste que 5e %erai guillotiner. de Lir%i-e ou de )a. Ae président du tribuna. (Note !!0 Nei%e pour année. (hilosoph. Atala p. (Note @0 C.ents ho&&es.hassipi. (Note !@0 :orte de . Chateaubriand.'ailleurs.e.h?. Et voi-4 -es ho&&es dont Konaparte a dé-ivré -a ran. (Note D0 Liei--ards ou . du Gén. Ae poète. (Note !R0 2nstru&ent de &usi*ue des :auva%es. (Note "0 Aa voix har&onieuse. (Note $0 Dans un te&ps oH tout est perverti en -ittérature. @! ? @$ . Aussit6t e--e vo-e 4 )ennes9 e--e se présente au tribuna.e des prisonniers.ertifi. . (Note !B0 Aa rou%eur est sensib-e .i du &ot de poè&e. -es .écad.uni%e. (Note #0 .é%ense du Génie du christianisme. (Note !10 Cois de &ai. B# ans.riptive.0 (Note T0 . (Note B0 Lrai no& du Cississippi ou Ces.onsei--ers. Fuin%uené. est tou5ours -'ho&&e par ex.http+??athena. E--e de&ande pour seu-e ré. 5e suis ob-i%é d'avertir *ue si 5e &e sers i.'est faute de savoir . ne va-ent pas . =e ne suis point un de .ine. *uoi *u'on dise.in*uante beaux vers d'Ho&ère. (Note !#0 Aes enfers.ats *ui prouvent *u'e--e a sauvé -a vie 4 huit . la répu lique ne te sait aucun gré de ce que tu as %ait6 elle n'a que trop de dé%enseurs.he< -es 5eunes :auva%es. de ontanes.o&pense *u'on &ette ses soeurs en -iberté. puisque les rigands ont tant de dé%érence . dans une note.

t/-o%raphié et révisé %rM.ted thanEs to the he-p of+ Ce texte a été (patie&&entP0 da.uni%e. apporte< votre . Fre%or/ >rnon. ---------------------------------------------------------------------------- .ha&bau-t.http+??athena. Carine Hirt. *ui per&ettaient aux Chinois d'enterrer -eurs parents dans -eurs 5ardins.e 4 -'aide de+ =udith Ar. $1!! ATHENA .tions9 i-s sont bienvenus et uti-es 4 tous. (Note $$0 Ae père Aubr/ avait fait .ienne . :ébastien Cuanoud. p-ease . !DD".orre.ht&- Cop/ri%ht © !DDT.tions9 the/ are We-. A-..(Note $!0 Cois de 5ui--et. Ci%ue. ---------------------------------------------------------------------------This e-text has been t/ped and .ontribute b/ sendin% .o&e and usefu. 2f /ou use this text. Christian Karberet. Aaure Krentini. :andrine Kurer. (Note $#0 Aes 2ro*uois.. Kabou Dussan.for a--.)i%hts )eserved.>tero. :i vous uti-ise< .h?athena?ad&in?&ai-ZppZuni%e.o&&entaires et .o&&e -es =ésuites 4 -a Chine.ontribution en envo/ant vos .orre.Gierre Gerroud. :end .orre.uni%e.o&&ents and .outu&e. se-on -eur an.o&&ents+ http+??athena.h?. ---------------------------------------------------------------------------ATHENA+ .e texte.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful