You are on page 1of 2

La dynamique du groupe

:
Un groupe existe à partir du moment où plusieurs individus ( au moins deux) réalisent mieux ensemble, plutôt que séparément, ce qu’ils désirent ou doivent faire. ans ce sens, un groupe se définit comme une unité sociale composée d’un certain nombre d’individus en relation ( en interaction). !es membres du groupe doivent "tre réunis par un ensemble de motivations communes.

I -Les caractères d’efficacité d’un groupe :
!’efficacité d’un groupe dans la réalisation de son ob#ectif est variable en fonction de plusieurs crit$res % • !e nombre de ses membres % le nombre des participants conditionnent d’une mani$re notable l’efficacité et cadence de réalisation des tac&es au sein d’un groupe ' plus la taille du groupe augmente, plus la communication entre ses membres s’av$re difficile voire m"me compliquée (la taille réduite favorise la participation, la co&ésion et la prise de décision.) • !’age du groupe % au fur et à mesure que le groupe fonctionne, les individus se connaissent mieux, établissent des modes de communication et deviennent plus sensibles aux attentes réciproques, aux attitudes et aux actions des autres membres du groupe. !e groupe apprend à optimiser les capacités de c&acun et à traiter les probl$mes internes de communication et de coordination. • !e contexte social du groupe % un groupe est lié au contexte dans lequel il s’établit, ce qui influence son mode de vie et le comportement de ses membres. • !e caract$re officiel du groupe % certains groupes ont une existence officielle (la classe, le service,(). )e sont des groupes formels. !eurs fonctionnements sont influencés par les r$gles de l’organisation à laquelle ils appartiennent. ’autres groupes ne sont pas officiels ' ils se construisent à partir d’affinités entre les individus (sous groupes dans la classe, des stagiaires ou le cas de certaines organisations non gouvernementales). • !a disposition des lieux % le groupe établit une distance logique entre ses membres pour mieux dispenser les tac&es. *insi, il + a plusieurs dispositions dont les caractéristiques et les c&ances de réussite sont notables % o disposition en c&a,ne, sc&éma -, disposition en cercle et le sc&éma étoile % la nature du groupe et la spécificité de ses motivations conditionnent le c&oix d’une disposition par rapport à une autre ' toutefois, il faut admettre que certaines dispositions garantissent le plus de rentabilité que d’autres (sc&éma et la disposition cercle).

II -Les types de groupes :
.n distingue entre les groupes d’appartenance et les groupes de référence % • Groupe d’appartenance : c’est un groupe auquel on appartient principalement sans vraiment l’avoir sou&aité (la famille, la classe,() ' or m"me au sein de ce groupe on c&erc&e à s’identifier et à imposer notre présence. • Groupe de référence : un groupe, au contraire, auquel on se réf$re ou on sou&aite en faire partie( équipe de foot, groupe musical,() la motivation pour et dans ce groupe est beaucoup plus perceptible.

III- L’influence des groupes sur les individus :
!es groupes, à mesure qu’ils fonctionnent, ont tendance à se structurer et à se répartir en des statuts, des rôles et des normes %

• •

les statuts : il désigne la position d’un individu dans un groupe donné (la position &iérarc&ique), le statut définit les relations formelles de l’individu avec le reste du groupe. Les rôles : c’est l’ensemble des mod$les organisés de conduit liés à la position de l’individu dans le groupe (à son statut). !e groupe attend donc des comportements spécifiques du possesseur du statut. /xp. % le c&ef doit "tre sérieux, flexible responsable et bien organisé, Les normes : tout groupe se crée des normes, qui correspondent à des r$gles de comportements partagés par les membres. /lles facilitent les activités du groupe en #ouant un rôle régulateur de comportement. !’ensemble de ces normes est constitué de r$gles, &abitudes, interdictions, cro+ances et convictions ' ce qu’on appelle généralement une culture du groupe. .n distingue entre les normes facultatives et les normes impératives.

IV -La structure affective du groupe :
!e groupe s’articule spontanément selon les relations de s+mpat&ie ou d’antipat&ie qui animent les personnes entre elles les poussant à se confronter pour négocier les valeurs du groupe et atteindre leur ob#ectif commun abstraction faite des obstacles. Un p&énom$ne caractérisant le groupe est la présence d’un ou de plusieurs leaders&ips guidant le groupe ' le t+pe du leaders&ip varie selon l’ob#ectif visé par le groupe, néanmoins on peut distinguer entre % • Un leader de compétences % qui intervient pour la satisfaction des besoins du groupe et la réalisation des ob#ectifs. • Un leader affectifs positifs %qui intervient au niveau de la co&ésion et l’&armonie ps+c&omotrices des éléments du groupe. • Un leader affectif négatif % qui conteste et s’oppose voire m"me agresse les autres membres parfois pour le bien du groupe ' ils se c&argent de transmettre la résistance du groupe et ses sentiments d’insatisfaction afin de régler les probl$mes ' mais si ce comportement dépasse le sens de la limite, il menace la vie du groupe lui0m"me. • Comment agit le leadership ? 1uatre caractéristiques ma#eures r$glent le comportement d’un leaders&ip % la congruence (dépassement des intérets du moi en faveurs des intérets du groupe, l’acceptation (de l’autre sans vouloir le c&anger, investir la différence), l’empat&ie (sentir les difficultés des autres et défaillances comme s’il s’agissait des nôtres) et la détermination (l’ennemi numéro 2 d’un leaders&ip est l’&ésitation).