P. 1
Tout Le Monde m Erite d'Etre Riche

Tout Le Monde m Erite d'Etre Riche

|Views: 409|Likes:
Published by alimasaoudi

More info:

Published by: alimasaoudi on Oct 08, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

10/15/2013

pdf

text

original

Puisque nous sommes dans l'injustice, je vous propose d'y rester
encore quelques instants, le temps de vous poser une nouvelle
question: à votre avis, qui travaille le plus? Les riches au golf, ou les
pauvres à l'usine?

« II est évident que ce sont les pauvres, puisque les riches n'ont pas
besoin de gagner d'argent. »

72

Principes d'enrichissement

Pourquoi dites-vous que les riches n'ont pas besoin de gagner
d'argent? Ils ont aussi des nécessités quotidiennes, ne serait-ce que
pour manger ou se loger.

« Alors disons qu'ils gagnent leur argent sans avoir besoin d'aller au
bureau. »

Vous brûlez. En réalité ils gagnent leur argent en faisant moins
d'efforts. Et plus ils en gagnent, moins ils ont d'efforts à produire!
Pour démontrer cette affirmation je prendrai l'exemple classique du
propriétaire qui loue son appartement à un locataire. À votre avis,
entre les deux protagonistes, qui fait le moins d'efforts pour s'enrichir?

«Il est évident que c'est le propriétaire. Celui-ci ne fait qu'encaisser
les loyers, alors que le locataire travaille pour payer son loyer. »

Exactement ! J'ajouterai même que le locataire travaille pour enrichir
le propriétaire. Le premier fait dans le temps un effort toujours plus
important pour payer un loyer qui augmente et qui ne lui rapporte rien
à terme. Le second dépense quelques minutes par mois pour vérifier
que le montant du loyer a bien été versé sur son compte, et s'enrichit
toujours un peu plus au fur et à mesure que le loyer augmente. Cet
exemple me permet d'introduire deux concepts importants de
l'enrichissement que j'appelle :
• PEGR (Petits Efforts Gros Résultats) ;
• GEPR (Gros Efforts Petits Résultats).

Regardez autour de vous, dans la vie de tous les jours et constatez qui
s'enrichit et comment il le fait. Dans 90 % des cas vous observerez
ces deux concepts à l'oeuvre. Sachez les reconnaître et les

73

Tout le monde mérite d'être riche

utiliser pour vous enrichir. Mettez-vous en mode PEGR en acquérant
des actifs qui génèrent des revenus, et vous gagnerez votre
indépendance financière plus rapidement. Utilisez le mode GEPR en
finançant à perte des passifs et vous vous épuiserez à vous appauvrir.

«Je suis encore une fois d'accord avec vous, mais lorsque nous
débutons dans la vie, le mode GEPR est un passage obligé. Même si
nous commençons à épargner à partir de notre salaire, nous enri-
chissons obligatoirement notre patron. Ou le propriétaire de
l'appartement que nous louons parce que nous n'avons pas eu encore
le temps ou la possibilité défaire un emprunt pour acquérir un toit.
Dans les deux cas nous subissons le mode GEPR. »

Pour tous ceux qui n'ont pas de patrimoine ou de capital de départ,
nous sommes obligatoirement en GEPR au début de notre vie
économique. Votre premier objectif doit être de passer le plus
rapidement possible en mode PEGR et de faire en sorte que les
revenus de vos actifs vous donnent accès à la liberté financière.

«À quel moment peut-on considérer que nous sommes financièrement
libres ? »

Une fois encore il est difficile de répondre précisément à cette
question. La réponse dépend uniquement de votre objectif. Si votre
souhait est d'arrêter de travailler, il faut que les revenus nets de vos
actifs génèrent suffisamment de rentrées pour couvrir vos nécessités.
C'est ce que l'on appelle l'indépendance financière.

Le schéma 7 représente l'indépendance financière idéale et illustre
parfaitement le mode PEGR. Les passifs sont réduits au minimum et
les actifs génèrent des revenus suffisants pour cou-

74

Principes d'enrichissement

vrir toutes les dépenses. En continuant de prélever 10 % sur chaque
rentrée et en les réinvestissant systématiquement dans l'acquisition
d'actifs, ces derniers continuent de grossir et d'enrichir leur
propriétaire.

Réinvestissement

Dépenses

Passifs

Travail
Crédits

Actifs

Compte en banque

Schéma 7 : Représentation de l'indépendance Schéma 8 : Représentation
financière et de l'autofinancement.

du financement d'un passif.

Maintenant jetez un coup d'oeil au schéma 8. Il représente le cas type
du financement de passif qui ne rapporte strictement rien et qui
conduit à l'asphyxie financière si les crédits sont utilisés à outrance.
Tous les fruits du travail sont utilisés pour le quotidien et pour
rembourser les dettes (GEPR) sans jamais rien consacrer à la création
de richesse.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->