You are on page 1of 29

D’Étienne à Vernochet

L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

dddqddddddqdq

D’Étienne à Vernochet,
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

A
u lendemain de la chute misérable du Pour comprendre le caractère fascisant de la laïcité
président Sarkozy qui mit tout en œuvre française qui s'est aujourd'hui transformée dans
pour étouffer la liberté religieuse des l’idéologie la plus islamophobe et raciste d’Europe,
musulmans, les Français découvrent une nouvelle il est essentiel d’ausculter les structures sous-jacentes
gauche qui s'avère plus droite que la droite. Plusieurs qui ont permis de mettre en place cette nouvelle
années d’offensives laïcardes ainsi que l’apparition forme d’obscurantisme farouche. Il serait naïf de
d’une série de lois islamophobes ne laissent plus penser que de simples politiciens élus par le peuple
aucun doute ; la France a déclaré la guerre à l'Islam auraient, à eux seuls, pu instaurer un système dont
et à sa communauté musulmane. les machinations sont si perfides.

Dans un appel à la haine lancé à Non, il ne s’agit pas d'une énième


l’antenne d’Europe 1 en février théorie du complot ni d'une
2013, le général Manuel Valls paranoïa délirante ; ceux qui
ordonna le nouvel assaut du manigancent réellement les
bastion laïc en déclarant : « Le stratégies de cette nouvelle laïcité
voile, qui interdit aux femmes française et façonnent ses
d'être ce qu'elles sont, doit rester conceptions sont planqués dans les
pour la République un combat Durant sa présidence, Sarkozy mit tout recoins du monde occulte de la
en œuvre pour étouffer la liberté
essentiel ». L'attaque fut aussitôt religieuse de la femme musulmane franc-maçonnerie…
lancée par une avant-garde
républicaine composée LE CHEVALIER DU GRAND
d'islamophobes, skinheads et ORIENT
agents de police qui se mit à
Faisons d'abord connaissance avec
exécuter l’ordre du Catalan
le Grand Orient de France qui est la
‘éternellement lié à Israël’ pour
principale obédience maçonnique
sauver ces pauvres victimes de ce Le discours de haine prononcé par
de l’hexagone et dont l’activité
tissu qui leur interdit d’être ce Manuel Valls a incité les islamophobes à
principale, depuis le XIXe siècle,
qu'elles sont. Très vite, le s’attaquer aux femmes voilées
fut de combattre la religion en
« combat essentiel pour la
promouvant le laïcisme. En tant que groupe de
République » se livre dans les rues des banlieues où
pression influent, le GODF a toujours orienté les
il se traduit par des dizaines d'agressions de femmes
décisions des politiciens français dans un sens de
voilées et la mort d'un bébé. Nul ne peut le nier ; le
sécularisation.
premier assaut du général Valls fut un succès
foudroyant. « Ils ne cesseront, s’ils pouvaient, de
L’organisation a soutenu activement l’élaboration
vous combattre jusqu'à vous détourner de votre
1 des grandes lois laïques comme la loi de 1881 sur la
religion »
presse supprimant notamment la notion d’outrage à
la morale religieuse, la loi de 1884 sur la suppression
Toutefois, les sévices perpétrés par les soldats du
des prières publiques, la loi de 1886 sur la laïcisation
régime de ‘Vallchy’ ne représentent qu’une fraction
des bâtiments publics et du personnel de
de cette guerre qui fait également rage sur le champ
l’enseignement public, l’interdiction faite aux prêtres
de bataille idéologique.
de devenir élus municipaux, l'interdiction des signes
religieux dans les tribunaux, etc. Guy Arcizet,
1
Sourate al-Baqara, 217
2
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

gourou suprême et ‘grand maître’ du Grand Orient domaines influents pour ensuite les financer et se les
de France répète d’ailleurs fièrement que « la franc- approprier. C’est ainsi que Bruno Étienne et bien
maçonnerie est mère de la laïcité »2. Le père étant d’autres « islamologues » se sont vus remplir le rôle
inconnu, la laïcité républicaine est aujourd’hui le de spécialistes malgré des lacunes fondamentales et
bâtard maçonnique légitimé par les élites françaises. une inculture déconcertante des préceptes
islamiques.
Après avoir noyé le christianisme et toute autre
forme de spiritualité dans un coma profond, les Qu’un islamologue français, de nos jours, ignore les
maçons continuent leur combat au-delà de la principes de base de la religion musulmane n'est plus
séparation de l’Église et de l’État. Aujourd'hui, leur une primeur, c'est devenu la norme. De même, une
préoccupation principale est de méconnaissance de la langue arabe n’a
persécuter les musulmans qui désirent jamais empêché un sociologue
librement pratiquer leur religion et qui charlatan de devenir une référence
refusent de s’agenouiller devant la dans le domaine de l’« Islamisme3 »,
politique forcée d’assimilation du « Wahhabisme4 » ou du salafisme
culturelle que poursuit la France. Que où l’expertise augmente
cette laïcité trisomique enfantée par proportionnellement avec la
les loges libertines répugne le monde diffamation envers « les barbus ».
entier, qu'elle bafoue la Déclaration
universelle des droits de l’homme ou Bruno Étienne, diplômé d’arabe de
qu’elle aille à l'encontre de ses propres l’Institut Bourguiba à Tunis, n'a
principes (supposés) ne les dérange en jamais atteint un niveau suffisant pour
Avec sa politique d’assimilation
rien, c’est la laïcité française über culturelle, le GODF mène son pouvoir comprendre les livres de
combat au-delà de la
alles! séparation de l’Église et d’État source auxquels chaque islamologue
devrait se référer. C’est dans cette
Sur plusieurs fronts, les nouveaux institution tunisienne qui porte le nom
diablotins maçonniques de la France d'un des plus grands dictateurs arabes
s’efforcent à ‘païeniser’ les du siècle passé qu’Étienne a cultivé
musulmans comme ils l’ont fait avec une haine viscérale envers les
les chrétiens. Ils ont non seulement musulmans orthodoxes5 qui, à son
une influence corruptrice chez les époque, se faisaient persécuter et
politiciens, mais imposent aussi leur torturer en Tunisie de façon atroce
présence dans le monde tartuffe des durant de longues décennies
orientalistes et islamologues. meurtrières.
En tant membre influent du
Bruno Étienne en est le parfait GODF, Bruno Étienne fut un des
détracteurs les plus virulents
Le régime dictatorial de Bourguiba,
exemple. En tant que ‘Chevalier’ de des musulmans orthodoxes prolongé à l’ère de Ben Ali, fut le
l’Ordre maçonnique Lafayette et modèle type de ce que représente
membre influent du Grand Orient de France, il fut un réellement la laïcité dans le monde arabe. Cette
des détracteurs les plus virulents des musulmans laïcité criminelle adoptée par le commun des
orthodoxes. Décédé en 2009, il fut affilié à dictateurs arabes qui mit tout en œuvre pour
l’obédience libéro-satanique du Grand Orient depuis éradiquer les pratiques et les préceptes de l’Islam
1960. sous l’aile de l’Occident fut le modèle de
gouvernance que Bruno Étienne voulait instaurer
Or, Étienne n'était pas connu pour son affiliation à la dans le monde musulman. Il n’a d’ailleurs jamais
franc-maçonnerie autant qu'il ne l’était pour son caché qu’il rêvait d’un monde sans orthodoxie dans
expertise – autoproclamée — de l'Islam. Un
stratagème bien connu de la mafia maçonnique est de 3
L’« islamisme » est un terme à connotation raciste et
créer ses propres cercles d’experts dans des islamophobe, voir « Le Crime Islamologiste »
4
Lisez ce que disent les savants de l’Islam sur le terme
« Wahhabisme » : « Stéphane Lacroix, un spécialiste du
2
« Abdelkader, Musulman et Franc-maçon. Colloque GODF à Salafisme ? » p.8 - 9
5
Vendôme », p. 24 Voir Bruno Étienne « L’islamisme radical »

3
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

lequel les convictions et rites sataniques de la franc- Dans la religion musulmane, l’adoration, sous toutes
maçonnerie remplacent les pratiques religieuses6. ses formes, ne peut être vouée qu’au Créateur.
Adorer à la fois le Créateur et une créature ou un
DU MONOTHÉISTE FRANC-MAÇON AU aspect de sa création annule la croyance du
MUSULMAN ATHÉE musulman dans sa totalité. « Est-ce qu'ils assignent
comme associés ce qui ne crée rien et qui eux-mêmes
Si Bruno Étienne a pu acquérir une grande
sont créés, et qui ne peuvent ni les secourir ni se
renommée en France, c’est uniquement dû à son
secourir eux-mêmes? »9 Cette association majeure10
affiliation maçonnique. Ses acquis de la science
dans l’adoration du Créateur est considérée comme
islamique, en revanche, furent tellement lamentables
le péché majeur de l’Islam. « Certes, Allah ne
qu’il n’arrivait même pas à différencier le musulman
pardonne pas qu'on Lui donne des associés. À part
de l’infidèle ou encore l’Arabe du musulman. Un
cela, Il pardonne à qui Il veut. »11
peu comme son ami proche Sarkozy qui parlait de
« musulmans d’apparence ».
En Islam, l’adoration correcte et
exclusive du Créateur ne se
Bruno Étienne invitait les
concrétise que si la personne renie
musulmans à joindre les loges
toute fausse divinité. Il est
lucifériennes en leur faisant croire
absolument impossible pour le
que leur engagement maçonnique
musulman d’embrasser les
était en parfait accord avec la
principes de la franc-maçonnerie et
croyance musulmane. Or, celui qui
l’expression « musulman franc-
connait un peu les concepts
maçon » est, par conséquent, un
obscènes des maçons comprendra
Les érudits musulmans mentionnent parfait oxymore. Vouer un culte
que joindre l’Islam à la franc- que l'adhésion à la franc-maçonnerie
aux idoles et divinités
maçonnerie est comme vouloir unir fait inévitablement sortir la personne
de l'Islam. maçonniques annule intégralement
lumière et obscurité. Les savants
la foi du croyant et plus aucune
contemporains affirment que celui qui adhère à la
adoration ne sera dès lors acceptée de sa part. Ses
franc-maçonnerie sort inévitablement de l’Islam.
cinq prières quotidiennes, son jeune, son aumône et
C’est ce qu’ont conclu entre autres les savants de
7 son pèlerinage ne lui serviront plus à rien, même s’il
l'Assemblée de Jurisprudence suite à une étude
ne cesse d’attester qu’Allah est son Créateur et
profonde des principes et activités de la franc-
Seigneur. « Et si tu leur demandes qui les a créés, ils
maçonnerie. Leur conclusion fut la suivante:
diront: "Allah". Comment se fait-il donc qu'ils se
détournent? 12 »13
« En se basant sur ces données et sur d'autres faits
détaillés concernant les activités de la franc-
Bruno Étienne qui fut plongé dans l’ignorance la
maçonnerie, son danger capital, ses stratagèmes et
plus obscurantiste a toujours tenté d’imposer sa
ses objectifs maléfiques, l'Assemblée de
vision tronquée de l’Islam. Il plaidait en faveur de sa
Jurisprudence conclut que la franc-maçonnerie fait
conception islamo-maçonnique non pas en se
partie des organisations les plus dangereuses et
référant aux textes religieux islamiques mais en
destructrices pour l'Islam et les musulmans. Celui
vantant le personnage d’Abd al-Qâder Ibn
qui adhère à cette organisation, tout en connaissant
Muhieddine (1808-1883), plus connu sous l’« émir
sa réalité et ses objectifs, est considéré comme
8
infidèle et ne fait plus partie des musulmans. »

9
Sourate al-‘Arâf 191-192
10
En Islam, l’association (« Shirk ») consiste à attribuer un associé
à Allah , que ce soit dans la Seigneurie, dans Son adoration ou
6
Voir Bruno Étienne « La spiritualité maçonnique : Pour redonner dans Ses Noms et Attributs.
11
du sens à la vie » Sourate al-Nisâ 116
7 12
« L'Assemblée de Jurisprudence » rassemble des savants majeurs Ce verset explique que les polythéistes au temps du Prophète
dans la péninsule arabique. Pour cette étude en question, les reconnaissaient qu’Allah était leur Créateur. Cependant, ils
membres de l'Assemblée de Jurisprudence furent Sheikh Abdul- refusaient de délaisser l’adoration des divinités qu’ils adoraient
'Azîz Ibn Baz, Sheikh 'Abdullah Ibn Humayd, Sheikh Muhammad avec Allah et c’est pourquoi leur foi dans la Seigneurie du
'Alî al-Harkan et Sheikh Muhammad Mahmûd al-Sawwâf. Créateur (al-Rububiyyah) ne leur servait à rien.
8 13
« al-Majma’ al-Fiqhi al-Islâmi», Vol.1, p.117. Sourate al-Zukhruf 87

4
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

Abdelkader14 » qu’il exploita pour justifier l’alliage Abdelkader se prenait donc pour Dieu18 et attribuait
de l’Islam et de la doctrine maçonnique. également des caractéristiques divines à son sheikh
Mohammed al-Fâsi qu’il vénérait comme une
Bruno Étienne consacra plusieurs livres à l’émir divinité19. Une fois de plus, l’Islam interdit
algérien qu’il considérait comme un des personnages strictement ce type de vénération envers des
les plus extraordinaires du XIXe siècle. En effet, il créatures, que ces individus idolâtrés soient pieux,
faisait l’éloge d’un musulman qui portait la barbe et saints ou prophètes. « Quiconque associe à Allah
se baladait en tenue islamique; des ‘signes (d'autres divinités) Allah lui interdit le Paradis; et
ostentatoires’ qui, dans la doctrine laïciste, sont son refuge sera le Feu »20
normalement inadmissibles.
Pourtant, Étienne considéra l'émir Dans ses ouvrages, l’émir
Abdelkader comme un bon Abdelkader se livrait à de
musulman pratiquant tandis que les l’association majeure (Shirk Akbar)
gourous de sa secte, le Grand Orient en implorant des personnes
de France, portèrent hommage à cet décédées21. Or, le Coran décrit
Arabe – « islamiste » d’apparence – clairement l’auteur de cet acte
en accrochant son portrait dans le comme étant infidèle : « Et
couloir de l’institution du GODF15. quiconque invoque avec Allah une
Étonnant de voir une telle générosité autre divinité, sans avoir la preuve
de la franc-maçonnerie pour un évidente, aura à en rendre compte à
Arabe en djellaba, non ? Vous son Seigneur. Certes, les mécréants
comprenez que quelque chose ne va ne réussiront pas »22.
pas…
En Islam, l’invocation est
C’est en analysant certaines paroles Bruno Étienne exploita le considérée comme une adoration
de l’émir Abdelkader, que l’on personnage de l'émir Abdelkader qui
se disait Dieu pour justifier l’alliage
qui doit être vouée au Créateur de
comprend très vite pourquoi celui-ci de l’Islam et la doctrine maçonnique. manière exclusive et sincère. « Les
fut tant aimé par Bruno Étienne et mosquées sont consacrées à Allah ;
les francs-maçons. Voici un extrait d’un poème de n’invoquez donc personne avec Allah »23. Nul n’a le
l’émir qu’Étienne a lui-même pris soin de traduire droit d'être invoqué et imploré – ou d’être l'objet
dans sa thèse générale sur l'émir: « Je suis le Réel- d’un acte d'adoration quelconque – à part le
Vrai, le Créateur, la Créature, je suis Seigneur, je Créateur. Les morts n’ont d’ailleurs pas le pouvoir
suis serviteur, esclave…»16. Ces vers de poésie de répondre aux invocations, ni même la capacité de
révèlent la vraie croyance de l’émir et sont en les entendre. « Tel est Allah, votre Seigneur : à Lui
contradiction apparente avec les versets coraniques. appartient la royauté, tandis que ceux que vous
« Et quiconque d'entre eux dirait : "Je suis une invoquez, en dehors de Lui, ne sont même pas
divinité en dehors de Lui". Nous le rétribuerons de maîtres de la pellicule d'un noyau de datte. Si vous
l'Enfer »17 les invoquez, ils n'entendent pas votre invocation; et
même s'ils entendaient, ils ne sauraient vous
répondre. Et le jour du Jugement ils vont nier votre
association. »24.
14
Né en Algérie, l’émir Abdelkader fut initialement connu pour sa
18
participation dans la résistance à la colonisation française. Après Voir ‘Abd al-Haqq Âl Ahmad al-Jilfâni « al-Tanbîh ‘ala
s’être rendu au Général Lamoriciere en novembre 1847, il est forcé Chirkiyât wa Tawâm ‘Aqadiyah ‘ind al-Amîr ‘Abd al-Qâdir al-
à l’exil en France où il fit preuve d’une fidélité absolue aux Jazâ’iri »
19
dirigeants français. Napoléon III le laissa finalement repartir en ‘Abd al-Qâder Ibn Muhieddine, « Dîwân al-Amîr ‘Abdel-Qâdir
Syrie où il s’installa à Damas auprès de la tombe d’Ibn Arabi. al-Jazâ’iri »
20
Abdelkader décéda le 26 mai 1883 à Damas où il fut inhumé à côté Sourate al-Mâ’ida 72
21
de la tombe d’Ibn Arabi. ‘Abd al-Qâder Ibn Muhieddine, « Dîwân al-Amîr ‘Abdel-Qâdir
15
Le portrait d’Abdelkader se trouve face au ‘Grand Temple’ al-Jazâ’iri » p.152 et « al-Mawâqif » Vol.2, p.942
22
devant la plus grande salle où se réunissent les maçons de Sourate al-Mu’minoun 117
23
l’obédience. Sourate al-Jinn 18
16 24
‘Abd al-Qâder Ibn Muhieddine, « Dîwân al-Amîr ‘Abdel-Qâdir Sourate Fâtir, 13-14. Certes, bon nombre de savants sont d’avis
al-Jazâ’iri » que les morts peuvent entendre de manière restreinte sans être
17
Sourate al-Anbiyâ 29 omni-audient comme le Créateur. Or, ces savants ne permettent en

5
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

Les versets coraniques et hadiths prothétiques qui les actes d’adorations. Pourquoi? Tout simplement
interdisent l’invocation de la création sont parce que l’adoration est un droit réservé
abondants. Bruno Étienne n’a malheureusement exclusivement au Créateur qui ne peut être voué à
jamais saisi cette base fondamentale de l’Islam et autre que Lui.
c’est pourquoi il commenta la croyance
d’Abdelkader comme suit: En remplaçant le Tawhîd reconnu de l’Islam par un
pseudo-Tawhîd panthéiste et maçonnique, Bruno
« En monothéiste sincère, il (c.-à-d. Abdelkader) Étienne garantissait une compatibilité complète entre
pouvait considérer que son engagement maçonnique l’Islam et la franc-maçonnerie lors de son
était en accord avec sa pensée de musulman recrutement de musulmans pour le GODF.
strict…L’unicité de Dieu (Wahdatul-wujûd), ne se
discute ni dans l’Islam, ni pour L’INJECTION MAÇONNIQUE
l’émir Abdelkader. » 25
La croyance du Wahdatul-wujûd
date de bien avant l’Islam. De la
En effet, l'émir Abdelkader
préhistoire jusqu’à nos jours,
sombrait dans le Wahdatul-wujûd
l’hindouisme n’a cessé de
que Bruno Étienne décrit ici
transmettre une culture panthéiste
comme l’unicité de Dieu ou, en
alors qu’en Grèce antique,
arabe, le Tawhîd. Or, le Wahdatul-
l’« Unicité de l'Être » fut présente
wujûd, souvent traduit par
dans la doctrine du stoïcisme. Au
l’« Unicité de l’Être » ou le
XIIe siècle, cette conception
panthéisme, est une doctrine
entièrement étrangère à l’Islam
philosophique diamétralement
fut reprise par des soufis ultra
opposée aux enseignements de
radicaux tels que Mohyiddîn Ibn
l’Islam du fait qu’elle adopte le
Arabi (1165–1240) et ‘Umar Ibn
principe que « Dieu est tout et tout La croyance du Wahdatul-wujûd trouve
al-Fârid (1181–1235)27. Quatre
est Dieu ». Plus aucune distinction ses racines dans l’hindouisme qui, depuis
la préhistoire, transmet une culture siècles plus tard, elle se répand en
n’est faite entre le Créateur et Sa panthéiste
Europe occidentale par le biais du
création. Dieu devient « l’unique
philosophe italien et représentant du panthéisme
présence véridique » qui apparait sous l’image et la
moderne Giordano Bruno28 (1548–1611) et du
forme d’un monde créé. Par conséquent, chaque
philosophe juif hollandais Baruch Spinoza (1632–
chose dans l’univers, Satan et les excréments
1677). Ce dernier avait inculqué la doctrine païenne
d’animaux inclus, devient digne d’adoration et
d’Ibn Arabi à travers l’œuvre du rabbin andalou Ibn
l’homme peut se déclarer Dieu en toute légitimité26.
Maymûn29 (1138–1204).
La croyance hérétique de l’Unicité de l’Être se
Dans la croyance musulmane, le Wahdatul-wujûd
trouve à l’antipode de celle du Tawhîd que prône
n’a pas sa place. Le Créateur et la création sont
l’Islam et qui est la croyance en Allah sans rien
séparés et incomparables comme l’ont expliqué les
Lui associer. Il s’agit donc d’une Unicité dans
savants de l’Islam à travers les siècles30 et comme le
l’adoration du Créateur et non d’une Unicité de
l’Être du Créateur avec Sa création. Le Tawhîd
islamique rejette formellement toute association dans 27
Sheikh al-Islam mentionne qu’avant Ibn Arabi une branche
ancienne de la secte d’al-Jahmiya possédait déjà la croyance
aucun cas d’invoquer les morts ou de les prendre comme qu’Allah (en Soi) est présent partout (Sheikh al-Islâm « Jâmi’
intercesseurs. al-Rasâ’il » p.82). Or, ils n’ont jamais pu propager leur doctrine
25
« Abdelkader, Musulman et Franc-maçon. Colloque GODF à comme l’a fait après eux Ibn Arabi. Les adeptes de la secte al-
Vendôme », p. 17, Bruno Êtienne « Abdelkader » Jahmiya considèrent le Créateur comme une entité dénuée de tout
26
Pour le musulman, ceci est inconcevable, car si Dieu est tout, nom et tout attribut et, de là, démentent ce qui est explicite dans le
l’homme n’a pas besoin d’adorer qui que ce soit du fait qu’il est lui- Coran et la Sounna. Leur secte est considérée comme une secte non
même Dieu et cela impliquerait plutôt qu’il mérite d’être adoré. musulmane selon le consensus des Musulmans Sunnites.
28
Mais comme tout est Dieu, rien ne peut adorer l’homme, car Dieu Après la mort de Giordano Bruno, les francs-maçons ont érigé
n’adore pas, plutôt Il se fait adorer. Voici l’« Islam » que prônent une statue à son effigie à Rome.
29
un bon nombre d’islamologues français dans leurs recherches. Connu en Occident sous le nom de Moïse Maïmonide.
30
Ensuite, ils reprochent aux musulmans orthodoxes de renier toute Voir entre autres Abdoullah Ibn Mubârak (VIIIe siècle), l’Imam
logique et de rejeter la raison humaine. Ahmed (IXe siècle), Ibn Taymiyah (XIIIe siècle) etc.

6
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

démontrent de nombreux versets du Coran. « Le Tout en est une autre et c’est pourquoi la théorie du
Miséricordieux S'est établi "Istawa" sur le Trône »31 Wahdatul-wujûd est un annulatif de la foi qui trahit
l’Islam à sa source. Reconnaitre uniquement
Sheikh al-Islâm Ibn Taymiya explique de manière l’existence de la création implique le reniement de
concise la doctrine des adeptes du Wahdatul-wujûd: l’Être du Créateur, et cela selon le consensus des
savants de l’Islam36.
« Ils disent que l’Être est un et unique et c’est
pourquoi ils ne reconnaissent pas une existence du La profonde estime que portait Bruno Étienne à
Créateur qui est détaché de celle de la création. l’émir Abdelkader ne fut donc nullement basée sur
C’est dans cette pensée que se réunissent tous les son apparence extérieure de musulman, mais, bien au
maux du monde. La base de leur contraire, sur sa conviction interne
égarement se trouve dans le du panthéisme. Chose qui
reniement d’une présence du convenait d’ailleurs parfaitement à
Créateur qui est séparé de la Étienne qui fut pratiquant du
présence des créatures. Leur bouddhisme zen, une branche du
croyance est un mélange d’idées bouddhisme influencée par le
philosophiques, de paroles taoïsme où la séparation entre les
blasphématoires de soufis et de vivants et les divinités n’est pas
gens de rhétorique ainsi que de ferme et où l’ensemble des ‘dieux’
croyances issues des sectes ‘al- est en croissance continue. C’est
Qarâmita’ et ‘al-Bâtiniya’. »32 dans la doctrine du Wahdatul-
wujûd que se réunissent les
Si Bruno Étienne avait pris le croyances maçonniques,
temps de lire une seule fois le bouddhistes et soufistes ultra
Coran, il aurait compris que dans radicales37. D’où l’importance
la croyance musulmane le Créateur majeure pour le musulman
est considéré comme « le Vivant33, Le Wahdatul-wujûd se répandit en d’étudier sa religion et de
Celui qui subsiste par lui-même »34 Europe par le biais du philosophe juif
Baruch Spinoza qui l'inculqua à travers
s’intéresser aux sciences
(al-Hayy al-Qayyûm). Le Créateur l’œuvre du rabbin andalou Ibn Maymûn islamiques qui inculquent la
n’a pas été créé et ne peut, par croyance musulmane.
conséquent, faire partie de la création. De même, il
n’y a pas d’union incorporée entre le Créateur et Ses Les adeptes du panthéisme qui parlent au nom de
créatures (comme affirmé par la doctrine d’« al- l’Islam ont toujours été une proie convoitée pour la
Ittihâd ») et le Créateur ne se mélange ni s’incarne franc-maçonnerie. Au XIXe siècle, la loge parisienne
dans Sa création (comme l’affirme la doctrine d’« al- Henri IV vit en l’émir Abdelkader un symbole de
Hulûl »)35. La création est une chose et le Créateur lutte contre l’Islam orthodoxe que les maçons
appelaient à l’époque « la barbarie » et « le fanatisme
31
Sourate Ta-ha 5
de l’Orient ». Le 16 novembre 1860, la loge Henri
32
Sheikh al-Islâm Ibn Taymiyah « Jâmi’ al-Rasâ’il » p.167 IV adresse un hommage à l’émir et lui envoie une
33
Le Vivant (« al-Hayy ») est un des noms d’Allah qui, comme lettre dans laquelle il est invité à entrer en franc-
tous Ses noms, implique un attribut. Dans ce cas cet attribut est maçonnerie. L’émir accepte l’invitation en février
celui de la vie. Or, la vie d’Allah ne peut être comparée à celle de
ces créatures du fait que Sa Vie est parfaite et complète; elle n’est 1861 et devient membre actif des loges Henri IV et
ni précédée d’un néant ou d’une non-existence, ni suivie d’une mort des Pyramides où il est reçu comme « Vénérable ».
ou d’un anéantissement. Le verset « Il n’y a rien qui Lui ressemble, En acceptant un soufi extrémiste dans ses rangs, le
et c’est Lui l’Audient, le Clairvoyant » (42/11) confirme les
attributs d’Allah tout en rejetant toute ressemblance avec les
GODF espérait, en citant les mots de Bruno Étienne,
attributs de Ses créatures.
34 36
Sourate al-Baqara 255 et Sourate Âl-Imrân 2 Sheikh al-Islam Ibn Taymiyah rapporte qu’« il n’y a pas de
35
La différence entre les adeptes d’« al-Ittihâd » et ceux d’« al- divergence chez les musulmans quant à la mécréance de celui qui
Hulûl » est que les premiers prétendent que l’Univers entier est dit qu’Allah s’est incarné dans l’homme ou de celui qui dit qu’Allah
Allah en qu’il n’y a point de différence entre l’Être d’Allah et est devenu un avec l’être humain et prétend que l’homme est une
celui de l’Univers. Les adeptes d’« al-Hulûl », par contre, affirment divinité. » (Recueil de Fatawa Vol.2, p.480)
37
deux formes d’existence : celui du Créateur et celui de la créature. Les soufis qui croient au Wahdatul-wujûd ne représentent qu’une
Néanmoins, ils croient qu’Allah enveloppe Sa création et se minorité. Une partie considérable des savants soufis ont réprimandé
mélange à elle. cette croyance hérétique.

7
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

« introduire la pensée maçonnique dans l’Islam comprendre la signification de ces quelques mots qui
Oriental »38. L’adhésion aux loges des panthéistes constituent l’expression la plus importante et
tels que l’émir Abdelkader représenta une tentative fondamentale de la religion musulmane.
de corrompre l'Islam par l’introduction d’une
doctrine hérétique pleinement compatible avec la La traduction de l’attestation « Lâ Ilâha Illa
perception maçonnique. Allah » n’est bien entendu pas « il n’y a que Dieu qui
soit Dieu » mais plutôt « il n’y a de divinité qui est
À cette époque où la position théiste fut encore digne d’adoration hormis Allah ». C’est-à-dire
fortement appuyée dans la pensée maçonnique, le qu’il y a des fausses divinités qui se font adorer en
Grand Orient affirmait son attachement à la dehors du Créateur qui Lui, est la seule vraie divinité
conception du « Grand Architecte de l’Univers »39 et digne d’adoration. Dans la pratique, cette attestation
adoptait la devise: « Dieu que d’unicité (Tawhîd) consiste à
nous adorons tous ». Bruno adorer le Créateur de façon
Étienne voyait dans cette exclusive et n’est, en aucun cas,
formule une opportunité de jeter compatible avec la devise
un pont entre la croyance de la maçonnique du GODF, ni avec
franc-maçonnerie et celle de son la croyance hérétique de l’émir
« Islam laïc ». Selon Étienne, la Abdelkader qui se prenait pour
devise des maçons fut Dieu.
parfaitement compatible avec
l’attestation de foi en Islam (Lâ Le diplôme qu’obtint Étienne à
Ilâha Illa Allah) qu’il traduit l’institut Bourguiba ne lui a
par « il n’y a que Dieu qui soit vraisemblablement pas servi à
Dieu »40. Il s’agit évidemment grand-chose, car il fut incapable
d’une traduction mot à mot de traduire de simples phrases
totalement erronée de composées de quatre mots.
l’attestation de foi qui indique Celui qui traduit des
que notre grand spécialiste de expressions arabes sans
l’Islam n’avait aucune notion de maitriser les bases de la
base de la grammaire arabe. grammaire finira souvent avec
Avec l’adhésion de l’émir Abdelkader à la franc-
Étienne se sert de sa traduction maçonnerie en 1861, le GODF espérait une traduction à sens opposé.
farfelue pour déclarer que introduire la pensée maçonnique dans l’Islam
orthodoxe qu’il traitait de barbare. C’est ainsi que notre
« l’émir Abdelkader ne pouvait islamologue a considéré l’émir
qu’accepter cette formulation vu qu’elle Abdelkader, qui se proclamait le Créateur et le
correspondait avec l’attestation de foi des Seigneur, comme un croyant strict et un monothéiste
musulmans ». sincère par excellence.

« IL N’Y A QUE DIEU QUI SOIT DIEU » La compréhension erronée de Bruno Étienne de
l’attestation « Lâ Ilâha Illa Allah » démontre aussi
Une fois de plus, l’incompétence stupéfiante des
qu’il ne s’est jamais penché sur les passages les plus
islamologues français se révèle clairement dans la
importants de la biographie du Prophète Mohammed
figure énigmatique de Bruno Étienne qui ignorait le
et qu’il ignore totalement le contexte historique
sens de l’attestation de foi qui est le premier et
dans lequel fut révélé le Coran.
principal pilier de l’Islam. On se doit de demander
pourquoi Bruno Étienne, en tant qu’expert renommé
Les polythéistes Quraychites à l’époque de la
de l’Islam, n’a jamais entrepris l’effort de
révélation du Coran croyaient tous en Allah dans
le sens où ils affirmaient qu’Allah était le Créateur
38
« Abdelkader, Musulman et Franc-maçon. Colloque GODF à de l’Univers. « Si tu leur demandes : "Qui a créé les
Vendôme », p. 17 et Bruno Êtienne « Abdelkader »
39
Certains maçons interprétaient ce « grand architecte » comme le
cieux et la terre, et assujetti le soleil et la lune? ", ils
41
premier élément de la trinité chrétienne (le Père), d’autres comme le diront : "Allah". »
Grand Satan.
40
« Abdelkader, Musulman et Franc-maçon. Colloque GODF à
41
Vendôme », p.17 et Bruno Étienne « Abdelkader » Sourate al-‘Ankabût 61

8
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

Or, lorsque le Messager de l’Islam leur invita à Dieu : le musulman athée. Une blague maçonnique ?
dire « Lâ Ilâha Illa Allah », ils refusèrent de Pas du tout. Dans un article lamentable, Étienne
prononcer ces quelques mots et dirent : « Réduira-t- proclame : « Il y a 40 ans, les rares musulmans qui
il les divinités à un Seul Dieu? Voilà une chose adhéraient à la franc-maçonnerie étaient athées, ce
vraiment étonnante". »42 En effet, les Arabes n’est plus le cas. »43
polythéistes à l’époque du Messager étaient bien
conscients que l’attestation « Lâ Ilâha Illa Allah » Bruno Étienne, n’a-t-il réellement jamais feuilleté les
impliquait le reniement de toutes les divinités qu’ils recueils de hadiths de Bukhari et Muslim, qui sont
adoraient avec le Créateur. Dû à leur refus de les livres les plus authentiques après le Coran ?
réserver un culte exclusif à Allah , ils n’ont jamais Étienne, n’a-t-il réellement jamais lu le hadith connu
été considérés comme musulmans malgré leur de tout musulman où le Prophète dit :
conviction ferme qu’Allah soit le Créateur de
l’Univers. « La foi (al-Imân) est de
croire en Allah, Ses Anges,
Une simple lecture du Coran Ses Livres, Ses Messagers,
ou de la biographie du de croire au Jour Dernier et
Prophète , aurait suffi à dans la prédestination de
Bruno Étienne pour tout bien et mal. »44
comprendre ces notions
élémentaires de l’Islam. Or, Ce fameux hadith connu
dû à une faiblesse apparente sous le « Hadith de Jibril »
de l’arabe et un manque de énumère les six piliers de la
connaissance rudimentaire, Malgré un diplôme d'arabe obtenu à l'institut du foi musulmane. Tout
Étienne commet une erreur dictateur Bourguiba, Étienne fut incapable de traduire
de simples expressions composées de quatre mots.
comme dans une
monumentale dans la construction, lorsqu’un
compréhension de l’attestation de foi islamique. Il a pilier s’écroule, la construction entière s’écroule
ainsi transformé la parole de l’unicité du Créateur avec. Dans ce hadith, c’est la même chose ; si le
par laquelle la personne devient musulmane, en musulman dément un de ces piliers, sa foi devient
parole d’association qui fait sortir la personne de vaine et inutile. Il ne peut alors plus être considéré
l’Islam. Il a transformé l’unicité de l’adoration divine comme musulman, même s’il prétend être le plus
(Tawhîd) en association et polythéisme majeure fidèle des croyants. « Et quiconque abjure la foi,
(Shirk). alors vaine devient son action, et il sera dans l'au-
delà, du nombre des perdants »45.
Par conséquent, Bruno Étienne considérait que le
monothéiste musulman (al-Muwahhid) est celui qui Le premier pilier de la foi musulmane consiste donc
croit dans l’existence d’un Dieu qui prend forme à croire en Allah . Cette croyance comprend quatre
sous l’« Unité de l’Être » dans laquelle le Créateur et aspects46 dont le premier est la croyance dans l’Être
la création forment une seule entité incorporée. du Créateur47. Comment Bruno Étienne a-t-il pu
Résultat ; l’émir Abdelkader fut perçu comme un
monothéiste strict. Toutefois, en Islam c’est tout le 43
contraire ; le monothéiste est celui qui adore Allah Bruno Étienne « La religion est devenue un supermarché, et
pourquoi pas »
en Lui vouant un culte exclusif. Le polythéiste, à son 44 Rapporté pas Muslim
opposé, est celui qui adore plusieurs divinités, peu 45 Sourate al-Mâ’ida 5
importe s’il compte le Créateur parmi celles-ci ou 46 47
Saleh Ibn Utheymin, « Aqidatul Wâsatiya »
Les trois autres aspects de la foi sont 1- La croyance dans
pas. l’unicité de la seigneurie (Tawhîd al-Rubûbiya) ce qui consiste à
croire en Allah en qualité de Seigneur, Administrateur et
Mais les délires mystiques de Bruno Étienne ne Créateur unique de l’univers. 2- La croyance dans l’unicité de
s’arrêtent pas là. Notre expert avait forgé une l’adoration (Tawhîd al-Ulûhiya) ce qui veut dire unifier Allah
dans l’adoration sans rien lui associer dans cette adoration. 3- La
deuxième catégorie de musulman qui est moins croyance dans l’unicité des noms et des attributs (Tawhîd al-Asmâ
pratiquant que le monothéiste strict qui se prend pour wa al-Sifât) qui consiste à unifier Allah par les noms et les
attributs avec lesquels Il s’est nommé Lui-même, et avec lesquels Il
s’est décrit à travers les paroles de Son Prophète . (Voir Saleh Ibn
42
Sourate Sâd 5 Utheymin, « Aqidatul Wâsatiya »)

9
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

croire qu’un athée, qui est une personne qui n’admet LES PRÉCURSEURS DE BRUNO ÉTIENNE
pas l’existence de Dieu, puisse être musulman ? Il
Bien avant l’engouement de Bruno Étienne pour
semble qu’Etienne ait développé la même
l’œuvre de l'émir Abdelkader, un grand nombre
compréhension caricaturale que Sarkozy qui
d’islamologues et orientalistes l’ont précédé dans
considérait les musulmans comme une race à part
cette manœuvre destinée à introduire la pensée
entière. Pour Bruno et Nicolas, le musulman – celui
maçonnique dans l’Islam orthodoxe par la
d’apparence bien entendu – est synonyme d’arabe.
rationalisation du Wahdatul-wujûd. Ceux-ci, de
manière très similaire, ont continuellement tenté de
À l’instar de la plupart des
régulariser la doctrine de l’Unité
islamologues contemporains,
de l’Être dans le but d’aliéner la
Bruno Étienne n’a jamais pris la
population occidentale de l’Islam.
peine d’étudier les dires
Ils ont déployé des efforts
prophétiques issus de la tradition
titanesques pour propager la
musulmane. L’orgueil
littérature des soufis extrémistes
islamophobe par lequel sont
en faisant revivre leurs
aveuglés les « experts » de l’Islam
personnages et leurs idées.
s’est toujours reflété dans leur
refus de vouloir étudier l’Islam à
Louis Massignon (1883–1962) fut
sa source et explique leur
considéré comme un des plus
méconnaissance stupéfiante des
grands islamologues français du
notions de la religion musulmane.
XXe siècle et rédigea sa thèse de
doctorat sur la vie du soufi ultra
En étalant sa méconnaissance
radical Mansûr al-Hallâj (857–
patente qu’il fit passer pour un
922). En traduisant l’œuvre d’al-
savoir mystique d’islamologue
L’islamologue français Louis Massignon Hallâj, Massignon fit redécouvrir
surdoué, Bruno Étienne semblait (1883–1962) fut le premier traducteur
au lecteur occidental les doctrines
avoir perdu le fil de ses idées. des livres du panthéiste al-Hallâj en
langue européenne. panthéistes du soufiste perse49.
Pourtant, il s’agit de conceptions
très basiques. Comment peut-on devenir islamologue
Les traductions de Massignon démontrent clairement
tout en ignorant le sens des piliers de l’Islam, le sens
qu’il soutenait la thèse du Wahdatul-wujûd prônée
des piliers de la foi musulmane et les bases de la
par al-Hallâj qui lui, allait à l’encontre des paroles
grammaire arabe? C’est un peu comme se dire
divines et prophétiques de la manière la plus absolue.
mécanicien automobile et ignorer où se trouve le
Dans son recueil de poèmes, la plupart des vers
moteur de la voiture ou tout simplement ignorer ce
traitaient de ce que Louis appelait la « science de
qu’est un moteur. On voit bien à quoi peut servir une
l’Unité » 50.
adhésion à la franc-maçonnerie.

Les grands experts français de l'Islam ne cessent de


nous épater avec leurs analyses perspicaces et thèses
49
farfelues. Dans un pays où tout musulman ayant Louis Massignon fut un homme d'Église qui explora les zones de
étudié sa religion est dépeint comme un fanatique contact entre l’Islam et le christianisme dans le but de faire ressortir
leurs similitudes. Massignon voyait dans l’incarnation chrétienne
intégriste, les islamologues laïcards ont de quoi (où Dieu s’est fait homme en la personne de Jésus-Christ) une
prospérer. Pour mettre fin aux charlatans qui ressemblance avec la croyance d’al-Hallâj qui prétendait que Dieu
salissent l’image de l’Islam au nom de s’était incarné en lui (Voir Abdel Rahman al-Wakîl « Hadhihi Hiya
al-Sûfiya », p. 53-54). En réalité, Massignon n’a fait que de
l’« islamologie », les musulmans cultivés doivent comparer la version déformée du christianisme (c.-à-d. la doctrine
s’imposer et clarifier eux-mêmes leur religion48. Les de la trinité qui, par le biais de l’« apôtre » Paul, s’est infiltrée dans
Français ne devront ainsi plus se référer aux le christianisme) avec une version distordue de l’Islam (celle de la
misérables de la République Obscure qui se doctrine du Wahdatul-wujûd qui s’est répandue par l’œuvre d’Ibn
Arabi). Massignon, de manière très maladroite, pensait ainsi mettre
nourrissent de l’islamophobie pour faire carrière. en valeur les convergences des deux religions.
50
Al-Hallâj recherchait l’union de l’âme et de Dieu comme le
prouvent par exemple ces vers de poésie: « Quelle terre est vide de
48
Lisez plus à ce sujet dans « Le Jihad de La Poésie - Récit d'une Toi pour qu'on s'élance à Te chercher au ciel ? Tu les vois qui Te
Lutte Contre l'Islamophobie » regardent au grand jour, mais aveugles ils ne Te voient pas »

10
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

Victime d’une mégalomanie délirante, al-Hallâj Lorsque la condamnation à mort d’al-Hallâj fut
prétendit un jour être prophète, un autre le Créateur prononcée, il dit à ses adeptes de ne pas se fier aux
de l’Univers. Dans la rue, il proclama publiquement apparences et qu’il allait être de retour dans trente
être Dieu en criant à voix haute: « Je suis la Vérité jours. Son exécution a lieu à Bagdad le 26 mars 922,
(Dieu)! ». Des membres de sa famille témoignèrent mais aucun comeback ; ses suiveurs ne l’ont plus
qu’il ordonna à sa femme de se prosterner à ses jamais revu.
pieds51.
La petite minorité de soufis qui ont suivi al-Hallâj et
52
En tant que loisir, al-Hallâj pratiqua la sorcellerie qui vénèrent ses paroles ont toujours prétendu que
et écrit plusieurs livres à ce sujet53. Il déclara que celles-ci — vu leur caractère absurde et fantaisiste —
Satan et Pharaon étaient ses maîtres et compagnons avaient un sens intérieur et caché qu’eux seuls
intimes. Rien d’étonnant, car pour al-Hallâj le refus pouvaient comprendre. D’autres soutiennent que ses
de Satan de se prosterner devant Adam ainsi que le paroles ne doivent pas être prises en compte, car il
refus de Pharaon de croire au les aurait prononcées en état
Seigneur furent totalement d’ivresse. En Europe, les
justifiés du fait que Satan et orientalistes ont donné encore
Pharaon étaient eux-mêmes une autre interprétation à son
Dieu, mais passons. œuvre et ont fait de lui un
héros mythique et
À son époque, al-Hallâj révolutionnaire.
organisait déjà le Hajj et la
‘Omra à des prix dérisoires. Pour Louis Massignon, al-
Après avoir construit une petite Hallâj était l’archétype du
Ka’ba dans son jardin, il invita héros musulman qui devait être
les gens à faire le pèlerinage défendu à tout prix. Dans son
chez lui à la maison. Ce fut livre « La Passion de Husayn
sans aucun doute la formule Bien qu’al-Hallâj fût une figure non Ibn Mansûr Hallâj »,
Hajj la plus intéressante de représentative de l’Islam, les islamologues lui Massignon dépeint al-Hallâj
portent une attention extraordinaire.
l’histoire. comme une pauvre victime et
un martyr héroïque de l’Islam.
Les savants et historiens musulmans ont décrit al- À se demander si Massignon n’a pas réellement cru
Hallâj comme un « Munâfiq »54 qui, comme un aux vers de poésies d’al-Hallâj où il décrit ses
caméléon, s’adaptait à différents groupes de pouvoirs surhumains en proclamant « C’est moi qui
personnes pour gagner leur sympathie55. En Iraq, ai noyé le peuple de Noé et qui ai détruit le peuple de
l’influence d’al-Hallâj fut telle que ses suiveurs Âad et Thamûd ». À une époque où Superman ne
fondèrent une secte et le déclarèrent Dieu. Envoutés faisait pas encore rêver le monde avec des acrobaties
par les ruses d’al-Hallâj, ils affirmaient qu’il avait la dans le ciel, on peut comprendre que Massignon fit
capacité de ressusciter les morts et de contrôler les part de sa profonde admiration pour al-Hallâj.
djinns56.
D’autres « spécialistes » de l'Islam ont continué
51 l’œuvre de Louis Massignon dans sa promotion du
Un grand nombre d’islamologues combattent le voile islamique 57
sous prétexte qu’il s’agit d’un signe de soumission. D’autre part, ils panthéisme « islamique » . En 1976, Louis Gardet
n’ont aucun problème à faire l’éloge pompeux d’hommes qui (1904 -1986) publie « Mystique musulmane…» dans
ordonnaient à leur femme de s’agenouiller devant eux. lequel il fait une analyse du Wahdatul-wujûd en
52
Notez que la pratique de la sorcellerie est un annulatif de l’Islam.
53
Voir Sheikh al-Islâm, « Majmû’ al-Fatâwa », Vol. 2, p. 240
dressant le portrait d’al-Hallâj et deux autres
54
Le « Munâfiq » est l’hypocrite qui extériorise son appartenance à panthéistes, Ibn al-Fârid et Bistâmi. Il affirme, à
l’Islam et intériorise la mécréance. juste titre, que le Wahdatul-wujûd peut être retrouvé
55
Les récits de la biographie d’al-Hallâj indiquent qu’il présentait dans des phénomènes similaires du bouddhisme zen.
des symptômes de schizophrénie. Un jour il se déguisait en
clochard-ascète pour se transformer le lendemain en bourgeois bien
Bruno Étienne n’est pas loin.
aisé. Avec cette double personnalité, il réussit à se rapprocher des
57
gens de tout madhab confondu. En 1975, plusieurs islamologues (dont Louis Gardet) publient
56
Voir « Forsân al-‘Ichq al-Ilâhi Abu Hossein al-Hallâj, al-Sûfi al- l'édition posthume du livre de Louis Massignon « La passion de
Tha’ir al-Ladhi Ahlakathu Chatahâtuhu » Hussayn Ibn Mansûr an-Hallâj ».

11
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

L’admiration unanime des islamologues pour al- l’amour divin ». Schimmel fut précédée dans sa
Hallâj démontre clairement une manipulation propagande par l’orientaliste allemand Karl
orchestrée dans laquelle des personnes insignifiantes Broeckelmann (1868-1956)61 qui fit l’apologie du
sont montées sur un piédestal dans le but de Wahdatul-wujûd et détailla le procès d’al-Hallâj dans
déformer le message de l’Islam. Les savants le but de le victimiser.
musulmans à l’époque d’al-Hallâj furent unanimes
pour dire qu’il n’était pas musulman et il fut rejeté Si on y pense, al-Hallâj fut un peu le précurseur de
par la vaste majorité des soufis qui niaient qu’il fasse Hassan Chalghoumi, un personnage instable dans la
partie d’eux. tête et non représentatif des
musulmans que les islamophobes
L’historien soufi Sheikh Abu 'Abd ont largement exploité pour en faire
al-Rahmân al-Sulami58 (936-1021) une référence musulmane. Aussi
dit à propos d’al-Hallâj dans son bien al-Hallâj que Chalghoumi sont
livre « Tabaqât al-Sûfiyya » : « La décrits par les racistes
plupart des cheikhs (soufis) l’ont antimusulmans comme des
sorti de la confrérie. Nous ne hommes courageux victimes de
connaissons personne parmi les l’« intégrisme islamiste ».
grands savants des musulmans qui
l’a mentionné en bien. » L’acclamation frénétique avec
laquelle a été accueilli l’« Islam »
En effet al-Hallâj n’a jamais été panthéiste dans le monde
une référence dans le monde orientaliste et islamologue est un
musulman, même pas chez les indicateur de l’hypocrisie et de la
soufis. De plus, des personnages partialité perverse de cette petite
Dans ses ouvrages, l’orientaliste
non religieux comme l’intellectuel allemand Karl Broeckelmann traita le élite antimusulmane qui a pour
palestinien Edward Saïd59 ont procès d’al-Hallâj en détail pour faire
l’apologie du Wahdatul-wujûd. devise « transformer pour mieux
affirmé que la figure d’al-Hallâj régner ». Leur rôle consiste à
fut non pertinente, marginale et non représentative de standardiser la croyance païenne d’Ibn Arabi devant
l’Islam. Pourtant, c’est bien cette figure qui fut les masses françaises. Ils savent pertinemment que
exploitée par les orientalistes et les islamologues les savants islamiques sont unanimement d’accord
européens qui ont fait de lui une star internationale et pour dire que la personne qui adopte le Wahdatul-
un « grand penseur de l’Islam ». wujûd n’est plus musulmane62, et c’est justement
pourquoi ils préconisent cette hérésie abominable.
En Allemagne, ce fut l’orientaliste Annemarie
Schimmel (1922-2003), considérée comme
spécialiste des sciences islamiques, qui défendait
l’idéologie soufiste ultra radicale d’al-Hallâj60 dans
une biographie intitulée « al-Hallâj, le martyre de

58
Soufi et historien du soufisme, Abu 'Abd al-Rahmân al-Sulami
61
fut un des premiers biographes des soufis. L’Imam al-Dhahabi dit à Karl Broeckelmann fut un des orientalistes les plus acharnés à
son égard : « Le cheikh des soufis et auteur de leur histoire, vouloir prouver que le Coran fut une invention humaine. Il est
dictionnaires biographiques et commentaires coraniques » (Voir accusé d’escroquerie intellectuelle et de malhonnêteté scientifique
« Siyar ‘Alâm al-Nubala »). L’Imam al-Dâr al-Qutni le considérait et plusieurs de ses détracteurs lui reprochent d’avoir suivi
comme un « waddâ » (inventeur de hadiths). aveuglement ses précurseurs orientalistes. Plusieurs réponses
59
Dans ses ouvrages, Edward Said a démontré comment académiques ont été publiées en langue arabe pour démontrer la
l’Orientalisme a donné une fausse représentation du monde supercherie de Karl Broeckelmann (voir Abdullah Rifâ’i
musulman pour justifier les ambitions coloniales et impérialistes de Mohammed Ahmed « al-Wahyi al-Qur’âni Dirâsa Taqwimiya Li
l’Occident. Il fut critiqué pour ses recherches courageuses par Aqwâl al-Mustachriq al-Almâni Karl Broeckelmann »)
62
l’orientaliste néoconservateur et islamophobe Bernard Louis et fut Lorsque Zayn al-Din al-‘Iraqi fut interrogé sur les paroles de
traité de nazi par la ligue de défense juive américaine. Wahdatul-wujûd que portait Ibn Arabi pour justifier l’association
60
Avec des livres comme « Le soufisme ou les dimensions (Shirk) du peuple de Noé, il répondit: « Celui qui prononce une
mystiques de l'islam » et « Introduction au monde du soufisme », telle parole et y croit n’est pas musulman d’après le consensus de
certains musulmans ont prétendu que Schimmel se serait convertie tous les savants de l’Islam. » (Burhan al-din al-Biqa’i « Masr’a al-
à l'Islam, chose qu’elle a toujours niée. Tasawwuf », p.64)

12
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

LES SOUFIS ISLAMOLOGUES Penot fut influencé dans sa quête spirituelle par
l’œuvre de René Guénon64 (1886-1951) que certains
La mafia islamologue en France a toujours
considéraient comme un demi-prophète qui reçut une
étroitement coopéré avec les gourous du soufisme
révélation divine. Guénon fut à la fois soufi radical,
français pour éradiquer, thèses populistes à l'appui,
membre de la secte « Chadhiliyya », franc-maçon
l’Islam orthodoxe qu’ils taxent d’extrémisme,
et…orientaliste. En effet, les adeptes du Wahdatul-
intégrisme, islamisme ou fondamentalisme. La
wujûd sont tellement convoités par les islamologues
neutralité des grands « experts » de l'Islam ‘qui n'ont
qu’ils ont le privilège d’accéder à leur cercle fermé.
jamais d'opinion personnelle’ est hautement
Pour les islamologues, il s’agit d’une opportunité
contestable.
pour justifier et élargir leur lutte au sein de la
communauté musulmane. Pour les soufis panthéistes,
Les excellentes relations qu’entretiennent les
un moyen de pratiquer du prosélytisme à haute
islamologues avec les Soufistes ultra radicaux sont le
échelle.
fruit d’un opportunisme crasse qui
n’a rien à voir avec la recherche
Un autre exemple du « soufi
scientifique. Ayant le même
islamologue » est Éric Geoffroy qui
ennemi juré en commun, ils
se réclame « spécialiste de la
s’entraident dans leur combat de la
sainteté en Islam ». Membre de la
religion musulmane sous les
secte « Chadhiliyya », Geoffroy
auspices de la franc-maçonnerie.
organise des colloques
internationaux pour appeler à la
De son vivant, Bruno Étienne lui
doctrine d’Ibn Arabi. Puis, il y a
aussi collaborait souvent avec les
encore Michel Chodkiewicz, un
soufis du Wahdatul-wujûd. Il
polonais converti au Wahdatul-
rédigea par exemple la préface du
wujûd qui se proclame grand
« Livre des Haltes » de
connaisseur du soufisme en France.
l’émir Abdelkader qui fut édité
Chodkiewicz fut directeur d'études à
sous forme d’anthologie
l’École des hautes études en
thématique par le soufiste Abdullah Après un endoctrinement de sept ans
en Syrie par les adeptes du Wahdatul- sciences sociales où il anima des
Penot, membre de la secte radicale wujûd, Abdullah Penot se sent
aujourd’hui ‘comme Dieu en France’.
63 séminaires sur la pensée d’Ibn
« Chadhiliyya » et grand adepte
Arabi. En tant que soufi radical,
d’Ibn Arabi qu’il nomme « le plus
Chodkiewicz considère que les saints sont des
grand des maîtres ».
médiateurs indispensables entre ciel et terre65, une
autre hérésie que les soufis ont introduite dans la
Avant sa conversion, Penot fut intéressé par
religion musulmane. En Islam, le Créateur doit être
l’hindouisme et décida de partir pour l’Inde. Pendant
adoré de manière directe sans intermédiaire.
son voyage, il s’arrêta à Damas et se fit duper par des
Invoquer des ‘intercesseurs’ parmi les morts revient
Arabes qui lui proposèrent une version « islamique »
à invoquer autre que le Créateur et est donc
de l’hindouisme : le Wahdatul-wujûd. Penot se
considéré comme une forme d’Assocition (Shirk).
convertit au soufisme le plus extrême et subit un
« Ils adorent au lieu d'Allah ce qui ne peut ni leur
endoctrinement de sept ans. De retour chez lui, il se
nuire ni leur profiter et disent : "Ceux-ci sont nos
sentait ‘comme Dieu en France’. L’apprentissage du
intercesseurs auprès d'Allah". Dis : "Informerez-
Wahdatul-wujûd a eu son effet.
vous Allah de ce qu'Il ne connaît pas dans les cieux
et sur la terre? " Pureté à Lui, Il est Très élevé au-
dessus de ce qu'Ils Lui associent! »66
63
La secte soufiste « Chadhiliyya » est nommée après son
fondateur Aboul Hassan al-Châdhili (1197-1258). Ses adeptes le
surnomment l’« imam des croyants » et le considèrent comme un
64
saint musulman. La secte est connue pour collaborer avec les Également connu sous le nom d’Abdul-Wâhid Yahya
65
islamophobes dans leur croisade contre l’Islam orthodoxe qu’ils Selon Chodkiewicz, l’œuvre d’Ibn Arabi « offre la première
surnomment l’intégrisme islamique, le « wahhabisme » ou formulation globale et cohérente d'une doctrine de la sainteté en
l’« islamisme ». L’UNESCO a soutenu plusieurs projets de la secte islam »
66
« Chadhiliyya ». Sourate Yûnus 18

13
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

La demande d’intercession auprès des morts est une soufisme radical n’a jamais été camouflée par les
pratique qui est sévèrement condamnée par l’Islam et représentants du Wahdatul-wujûd. Gilis poursuit :
fut déjà présente chez les polythéistes de Qureych
qui justifiaient leur invocation des morts comme le « En effet, on constate un intérêt constant pour la
font aujourd’hui les soufistes. « Tandis que ceux qui maçonnerie chez les éminents représentants de la
prennent des protecteurs en dehors de Lui doctrine akbarienne71 (le Wahdatul-wujûd) qui
(disent) : ‘Nous ne les adorons que pour qu'ils nous depuis un siècle et demi se sont préoccupés du sort
rapprochent davantage d'Allah’ »67. Plus loin dans le de l’Occident. Tout d’abord l'émir Abdelkader
verset, Allah condamne leur prétention l’Algérien qui réunit en lui des qualifications
mensongère : « En vérité, Allah jugera parmi eux sur exceptionnelles; il fut un des premiers interprètes
ce en quoi ils divergent. Allah ne guide pas celui qui contemporains de l’œuvre d’Ibn Arabi et apparait
est menteur et grand ingrat. » comme un véritable précurseur de celle de René
Guénon72 »73.
Inutile de mentionner que
Chodkiewicz a traduit plusieurs Pour Charles-André Gilis, la
livres du mahatma Ibn Arabi68 et doctrine d’Ibn Arabi est d’ailleurs la
qu’il a défendu avec ferveur la seule forme de « sagesse » qui a pu
fameuse parole d’al-Hallâj où il pénétrer la franc-maçonnerie:
déclare être « la Vérité » en
affirmant que l’homme ne peut « La révélation mohammadienne
parvenir jusqu’au Créateur qu’en exprimée par le Shaykh al-Akbar74
voyant ses attributs comme les contient la science ésotérique totale
attributs d’Allah et son essence qui est l’unique fondement de la
comme l’essence d’Allah 69. sagesse et de la lumière dont la
franc-maçonnerie a reçu le
Finalement, nous avons Charles- dépôt. »75
André Gilis (né en 1934) qui écrit
sous le nom d’Abd ar-Razzâq Les adeptes du Wahdatul-wujûd
Yahya et qui, en France, est Le panthéiste René Guénon (1886- eux-mêmes admettent que leur
considéré comme le plus grand 1951) fut membre de la franc-
maçonnerie et rejoignit le cercle
doctrine est agréée par les francs-
spécialiste d’Ibn Arabi dont il fermé des islamologues. maçons et qu’elle va de pair avec
traduit une série de livres. En 1982, leurs principes obscurantistes.
il publie « La doctrine initiatique du pèlerinage à la
Maison d’Allâh », une traduction et présentation Rappelons que la majorité des savants de l’Islam ne
des poèmes métaphysiques de l'émir Abdelkader. considèrent pas Ibn Arabi comme musulman et le
blâment pour sa mythomanie. Le grand savant
Dans son ouvrage « Ordo ab chao. La franc- Shâfi’ite al-‘Izz Ibn Abd al-Salâm (1181-1262) qui
maçonnerie dans la lumière du Prophète », il fut très proche d’Ibn Arabi dit de lui : « C’est un
proclame que l’Islam est compatible avec la devise homme maléfique et un menteur invétéré »76.
des illuminatis ‘Ordo Ab Chao’70 : « l’ésotérisme Ajoutons à cela que les savants qui le considéraient
islamique intègre parfaitement la perspective comme musulman n’adoptent, en aucun cas, sa
doctrinale de la Maçonnerie ». Certes, la doctrine hérétique. Pour eux, ses paroles ont un sens
compatibilité entre le dogme franc-maçon et celui du caché et doivent être prises au second degré.

71
La doctrine de celui que les panthéistes soufis nomment « Shaykh
67
Sourate al-Zumur 3 al-Akbar », c.-à-d. Ibn Arabi
68 72
Il traduit les livres de l’Ibn Arabi « Écrits spirituels » et « Un Gilis fut un admirateur de René Guénon à qui il consacre
Océan sans rivage », il écrit « Le Sceau des Saints, Prophétie et plusieurs ouvrages (Charles-André Gilis, « Introduction à
Sainteté dans la doctrine d'Ibn Arabi, Gallimard » et participe à la l’enseignement et au mystère de René Guénon »).
73
collaboration du livre « Ibn Arabi, Les Illuminations de la Charles-André Gilis, « Ordo ab chao. La franc-maçonnerie dans
Mecque » la lumière du Prophète »
69 74
Awbad al-din Balyani « Épitre sur l'Unicité Absolue » traduit par C.-à-d. Ibn Arabi
75
Michel Chodkiewicz, p.15 Ibid
70 76
Devise qui figure au 33e degré de la Maçonnerie écossaise « Siyar ‘Alâm al-Nubalâ » (23 /48)

14
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

L’ISLAMOLOGIE MONDIALISTE Wahdatul-wujûd. Voilà pourquoi le Tawhîd de


l’Islam qui, comme toutes les autres religions
Un des stratagèmes les plus récurrents des
monothéistes à l’origine, constitue pour l’esprit
orientalistes est de déformer l’Islam en accentuant le
mondialiste le dernier rempart à abattre. Pour les
rôle des sectes égarées et leurs croyances. À travers
politiciens bellicistes, il est hors de question de
l’histoire, les orientalistes et islamologues n’ont
tolérer une religion qui préconise l’adoration
cessé d’idéaliser le Wahdatul-wujûd soufiste d’Ibn
exclusive du Créateur et qui renie les fausses
Arabi tout en diabolisant l’Islam du Prophète
divinités.
Mohammed 77. Le milieu des islamologues est une
des ramifications informelles de la franc-maçonnerie
D’où l’importance pour les maçons de financer
et c’est pourquoi les fonds de recherche scientifique
royalement des institutions néoconservatrices telles
dans le domaine de l’Islam sont exclusivement
que Sciences Po qui ont le pouvoir magique de
réservés aux chercheurs qui n’ont aucune
transformer anthropologues, philosophes et
déontologie professionnelle. Il s’agit plus
sociologues incompétents en grands experts de
particulièrement de pseudo islamologues qui sont
l’Islam. Leur mission unique est de dénaturer l’Islam
prêts à trahir le message de la
et sa croyance authentique en
religion musulmane en
le remplaçant par un
présentant le Wahdatul-wujûd
panthéisme sataniste déguisé
d’Ibn Arabi et ses adeptes
en soufisme tolérant qui
comme un « Islam » universel
inviterait à la Fraternité
parfaitement compatible avec
Universelle79.
la politique de la globalisation
maçonnique. René Guénon,
Notez que dans leurs
pour ne citer qu’un exemple,
recherches, les
publia une vingtaine
« islamologues » refusent
d’ouvrages dans lesquels il
systématiquement de
expose la doctrine d’Ibn Arabi
mentionner les Compagnons du
qu’il définissait comme étant
Prophète qui étaient les plus
universelle.
grandes figures de l’Islam. Ils
ont entièrement négligé l’étude
Le Nouvel Ordre Mondial que
de l’œuvre des quatre grands
souhaite instaurer la racaille
Imams80 reconnus par
maçonnique devra contenir une La panthéiste Charles-André Gilis affirme que la
pensée d’Ibn Arabi intègre parfaitement la l’ensemble de la communauté
monnaie unique, un perspective doctrinale de la franc-maçonnerie.
musulmane et n’ont jamais
gouvernement mondial unique
pensé à traduire les ouvrages des savants reconnus de
et avant tout une religion unique. Pour obtenir ce
la religion musulmane. Non, ils se fixent uniquement
« monopole divin », le clan de Rockefeller prône la
sur une poignée de psychotiques qui se prenaient
réunion de toutes les religions en une seule croyance
pour Dieu et qui, à leur façon, prônaient la
globaliste78.
globalisation religieuse.
Après avoir transformé le christianisme en religion
Des figures telles qu’Ibn Arabi, al-Hallâj, l’émir
païenne, les francs-maçons tentent aujourd'hui de
Abdelkader et bien d’autres sont systématiquement
‘Vaticaniser’ l’Islam en exploitant l’unification des
exploitées comme alibi pour mener à bout leur projet
religions qui est omniprésente dans la doctrine du
de standardisation des religions. Ibn Arabi avait la
77
Voir L. Abdul-Aziz Abdullah Al-Mayouf « Mawqif al-
conviction que l’Univers entier constituait l’Être
Mustachriqîn Min Dirâsa al-Firaq al-Sûfiya » [L’approche des d’Allah et disait que « la Vérité (Dieu) est toute
Orientalistes envers l’étude des sectes soufis]
78
Comme dans le XIVème Protocole des maîtres francs-maçons:
79
« Quand nous serons les maîtres de la Terre, nous ne tolérerons De manière similaire, les islamologues obstruent la gérance
aucune religion autre que la nôtre, c'est-à-dire une religion indépendante des pays musulmans avec des termes de propagande
n'admettant qu'un seul Dieu. Il faut pour cette raison que nous tels que l’« islamisme » pour préparer les gens à l’arrivée du
abolissions toutes les professions de foi. » (Protocole rédigé en gouvernement mondial des francs-maçons. Lire à ce sujet « Le
1897 par les dirigeants de la franc-maçonnerie mondiale à Bâle, Crime Islamologiste »
80
Suisse.) Abu Hanifa, Mâlik, Shâfi’i et Ahmed.

15
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

chose qui est adorée81 »82. Son œuvre prescrivit donc l’Existant. »85 Certes, l'émir Abdelkader fut explicite
l’unification des différentes religions dans un à ce sujet: « La religion n’est qu’une. Si les
mélange hétérogène. En effet, si Dieu et sa création musulmans et les chrétiens m’écoutaient, je ferais
sont un, il devient possible d’unir toutes les cesser leurs querelles et ils seraient devenus
religions, croyances ou doctrines et d’adorer toutes extérieurement et intérieurement des frères »86.
les divinités, sataniques soient-elles ou célestes.
En tant que mondialiste loyal à l’Occident,
Les savants de l’Islam ont clarifié que cette croyance Abdelkader se réclama à la fois musulman, chrétien
justifie l’adoration des statues, du soleil, du feu ou et juif87. Une croyance qui est à nouveau en
encore de la vache indienne, car tant qu’on adore une contradiction totale avec ce qui est stipulé dans le
chose on suit « la Vérité »83. Coran. « Et quiconque désire une
Selon Ibn Arabi, il n’y avait pas religion autre que l'Islam, ne
de distinction entre le Seigneur sera point agréé, et il sera, dans
de l’Univers et Satan, entre le l'au-delà, parmi les perdants »88
croyant et l’infidèle, entre le
soleil, celui qui adore le soleil et En effet, la croyance du
celui qui adore le Créateur du Wahdatul-wujûd implique
soleil ou –dans une expression inévitablement celle de l’Unicité
plus actuelle– entre le poulet des Religions ; le Wahdatul-
halal et le poulet Doux. adyân89. Ici, les valeurs
musulmanes traditionnelles sont
Ibn Arabi prétendait que le supprimées et remplacées par des
paradis et l’enfer fournissent tous valeurs libéro-maçonniques vides
les deux un bien-être et un de toute spiritualité. Il n’y a plus
bonheur pour l’homme. Parmi de repères pour le musulman,
les implications de cette doctrine plus aucune cohésion dans sa
est qu’on ne fait plus de conception du Créateur et la
différence entre la fornication et création, un peu comme dans le
le mariage, entre l’alcool et La majorité des savants de l’Islam ne bouddhisme zen de Bruno
l’eau, entre la mère, la sœur et la considèrent pas Ibn Arabi comme musulman
et le blâment pour sa mythomanie.
Étienne où l’on nie tous les
personne étrangère, le tout est concepts.
84
un .
Dans une de ses poésies, l’émir Abdelkader héroïsait
Il en est de même pour la doctrine de l'émir sa personne en chantant: « Je suis l'enfer, géhenne, je
Abdelkader qui fut exploité pour mener à bout la suis le paradis, la récompense, l'éternité…Je suis la
politique de la globalisation maçonnique. L’unicité présence, je suis l'absence, Je suis l'essence, je suis
des religions fut un principe central dans la doctrine l'attribut…Tout être, voilà mon être… »90
de l’émir, comme le précise Bruno Étienne : « Pour
l'émir Abdelkader, l’humanité, les religions, et Mais dans ce cas, pourquoi les messagers et
l’ensemble de la création entrent dans l’Unité de prophètes ont-ils été envoyés? Pourquoi les livres
sacrés ont-ils été révélés? La Vérité n’est plus
qu’illusion où n’importe qui peut prétendre
81
Dans « Fusûs al-Hikam » (p.210) Ibn Arabi réclame que Pharaon n’importe quoi sans devoir revenir aux préceptes et
disait vrai dans sa parole « C'est moi votre Seigneur, le très-Haut »
(al-Nâziât 24). En effet, Ibn Arabi affirme que Pharaon est mort en
85
tant que croyant sans avoir commis le moindre péché. Ibn Arabi n’a « Abdelkader, Musulman et Franc-maçon. Colloque GODF à
pas eu de précédent dans cette parole, ni chez les musulmans, ni Vendôme », p. 19
86
chez les chrétiens, ni chez les juifs, car les religions monothéistes L’émir Abdelkader « Risâla Jahriya Ila al-Faransiyîn »
87
sont toutes unanimes pour dire que Pharaon fut mécréant. (Sheikh L’émir Abdelkader « Al Mawaqif » Vol.1, p.20
88
al-Islâm Ibn Taymiyah « Jâmi’ al-Rasâ’il », p.277) Sourate Âl-‘Imrân 85
82 89
« Fusûs al-Hikam bi Charh al-Qâchani », p 67 Les paroles d’al-Hallàj où il prône l’unicité des religions ne sont
83
Pour plus à ce sujet, voir Sheikh al-Islâm Ibn Taymiyah pas mentionnées, car ses adeptes nous diront qu’elles furent
« Majmu’ al-Fatâwa » Vol. 2, p. 124 prononcées en était d’ivresse.
84 90
Voir Sheikh Abdul-Aziz al-Rajihi « Sharh al-‘Aqîda al- ‘Abd al-Qâder Ibn Muhieddine, « Dîwân al-Amîr ‘Abdel-Qâdir
Tahâwiya » al-Jazâ’iri »

16
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

principes religieux qui maintiennent en équilibre la des soufis dans l’interprétation du Coran convient
vie du musulman. parfaitement à la France, car elle permet de
soumettre les musulmans au nom de l’Islam aux
Les soufis radicaux et orientalistes ne cessent de principes maçons du laïcisme. Avec Bruno Étienne,
reprocher aux musulmans traditionalistes d’avoir une cette soufi-maçonnerie a officiellement été baptisée
lecture littéraire et d’appliquer « à la lettre » ce qu’ils du nom trompeur de l’« Islam de France ».
trouvent dans les textes religieux. En effet, lorsqu’ils
lisent dans le Coran que le Créateur ordonne à L’EXPLOITATION MAҪONNIQUE D’ARABES
l’humanité de Lui vouer un culte exclusif et interdit
Durant sa longue carrière, Bruno Étienne n’a jamais
d’adorer d’autres divinités, de se prosterner devant
fait l’effort d’étudier la religion musulmane et encore
autre que Lui ou de ne pas implorer et évoquer autre
moins de la comprendre. En tant qu’islamologue au
que Lui, ils obéissent en se soumettant en observant
service du Grand Orient de France, son seul et
ces prescriptions divines. Dû à cette approche tout à
unique but était de remodeler l’Islam en France de
fait logique, ils se font taxer de fondamentalistes et
manière à ce qu’il soit soumis aux principes laïcs.
intégristes.
C’est bien pour cela qu’il a passé tout ce temps à
promouvoir la figure de l’émir Abdelkader qui
Pour les soufistes, il faut aller à la recherche d’une
incarnait le modèle type du « bon musulman » ;
signification implicite qui peut seulement être
entièrement soumis à la France, membre acharné de
comprise par un petit cercle d’initiés, une thèse assez
la franc-maçonnerie et prêt à vendre sa religion, son
surprenante si on sait que l’Islam est venu pour
honneur et sa descendance à vil prix. Que peut-on
l’humanité entière et que le
souhaiter de plus d’un béni-
Prophète ne fut envoyé
oui-oui ?
qu’en miséricorde pour
l’univers91. Mais admettons
Abdelkader n’a accédé à la
un instant que le Coran
grandeur que parce qu’il fut
contient vraiment ce sens
imprégné de valeurs laïco-
caché que seuls des élus
maçonniques. Sa croyance
soufis peuvent comprendre.
soufiste joua un rôle
Cela impliquerait que le
déterminant dans son
Créateur exigerait de nous
parcours. Dans une étude
de tenir un raisonnement
sur l’étroite collaboration
logique dans tous les
entre les soufis panthéistes
aspects de la vie sauf dans La croyance païenne du Wahdatul-wujûd que promut Ibn
Arabi convient au Nouvel Ordre Mondial du fait qu’elle et l’occupant français, al-
la compréhension de Son implique inévitablement celle de l’Unicité des Religions.
Saqqâf mentionne :
livre sacré qui devrait donc
être compris de manière implicite au sens opposé des
« Bien que l’émir Abdelkader l’Algérien avait
versets apparents. Pourtant, Allah mentionne dans
(initialement) combattu la France, il n’a pas pu
le Coran qu’il s’agit d’un livre explicite (al-Dukhân
mener à terme ce combat dû à l’influence de son
2) qui contient des versets évidents (al-‘Ankabût 49)
éducation soufie. Il s’est opposé au déroulement de
qui, en plus, furent révélés dans une langue arabe
la révolution contre l’occupation française, car il
très claire (al-Chu’arâ 195). Et tout cela avec un
s’est engagé devant les Français à ne plus jamais
objectif précis: « Nous y avons fait descendre des
brandir un sabre contre eux tant qu’il soit en
versets explicites afin que vous vous souveniez »92.
vie... »93
Comme le sens évident des versets coraniques est
Une trahison qui fit de lui non seulement un « bon
inconciliable avec la croyance du Wahdatul-wujûd,
musulman », mais aussi une figure mythique chez les
les soufis extrémistes ont forgé une interprétation
laïcards. En France, vendre sa religion peut rapporter
perfide pour se dédouaner publiquement devant la
gros, Chalghoumi le confirmera.
communauté musulmane. Notons que cette approche

91 93
Sourate al-Anbiyâ 107 ‘Alwi Ibn Abd al-Qâdir al-Saqqâf « Tathbît al-Sûfiya Atbâ’ahum
92
Sourate al-Nûr 1 ‘An al-Jihâd fi Sabîlillâh wa Qitâl al-Kuffâr »

17
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

En août 1865, l’émir Abdelkader déclara devant une meilleur ennemi » et lors de sa visite à Paris en 1865,
délégation maçonnique : « Je considère la franc- suite à son initiation maçonnique, l’émir est logé par
maçonnerie comme la première institution du le ministère de la Guerre et accompagné par le
monde. À mon avis, tout homme qui ne professe pas consul de France à Damas96. Jamais un Arabe en
la foi maçonnique est un homme incomplet. J’espère tenue islamique ne reçut un traitement aussi
qu’un jour, les principes maçonniques seront préférentiel de la France.
répandus dans le monde entier. Dès lors, tous les
peuples vivront dans la paix et la fraternité. » Certains prétendent aujourd’hui que le désir des
loges d’intégrer l’émir Abdelkader au sein de la
L’émir ne pensait pas à une maçonnerie fut motivé par son
gouvernance indépendante des intervention dans le massacre des
pays musulmans. Plutôt, tout chrétiens de Syrie97. Or, rien n’est
comme Bush, Kissinger, moins vrai. La proposition
Brzezinski et Rockefeller, il d’adhésion par les maçons faite à
rêvait d’un nouvel ordre mondial Abdelkader n’a eu lieu que dans
ou l’humanité est dirigée par les l’espoir qu’il diffuse leurs idées et
principes maçonniques. contribue à leur implantation en
terre musulmane avec des loges
En réponse à l’invitation indigènes. Le 1er septembre 1864,
d’initiation du GODF, l’orateur Dubroc de la loge Henri
Abdelkader déclare : « Pour que IV déclara de manière très
vous sachiez bien que j’ai le désir honnête :
très réel de m’associer à votre
confraternité d’amour et de « Ce que nous avons vu par-
participer à vos vues dans la dessus tout dans cette initiation,
généralité de vos excellentes mes frères, c’est d’arriver par
règles, car je suis disposé à y l’émir à constituer en Orient des
déployer mon zèle, et lorsque loges indigènes… ce que nous
vous m’aurez fait connaître les Pour le criminel de guerre Bugeaud avons en vue, dans l’initiation que
(1784-1849), l’émir Abdelkader fut le
conditions et obligations qui me meilleur ennemi de la France. nous consacrons aujourd’hui
sont imposées, je les observerai après en avoir poursuivi si
fidèlement ». longtemps l’accomplissement, c’est la Maçonnerie
implantée en Orient dans le berceau de l’ignorance
N’en doutez point, l’émir Abdelkader observait et du fanatisme98; c’est le drapeau de la tolérance
fidèlement les obligations de la franc-maçonnerie, remis entre des mains vénérées, confié à un bras qui
non celles de l’Islam. Avec son adhésion à la franc- a fait ses preuves et, arboré par lui, tel est notre vœu
maçonnerie, la France réussit à transformer un le plus cher, arboré sur les plus hautes mosquées
combattant anticolonial en allié proche et docile, un face à l’étendard du Prophète. L’émir franc-maçon,
« négro des champs » en « négro domestique ». Mais
avant tout, ce fut bien la croyance panthéiste de
l’émir qui fit de lui un barbu facile à apprivoiser.
95
Henri d'Orléans (1822-1897), également connu sous le nom de
Abdelkader fut peut-être l’arabe pour qui la France a prince d’Orléans, participa également au massacre du peuple
prêté le plus d’attention dans son histoire. Le général algérien.
96
Le 27 juin 1865, le monde maçonnique annonce son arrivée
Bugeaud94 et le duc d’Aumale95 l’appelaient « notre prochaine à Paris, estimant que le Grand Temple sera certainement
trop étroit pour contenir tous ceux qui voudront témoigner leur
94
Bugeaud (1784-1849) fut un criminel de guerre qui commit des estime à leur frère Abdelkader.
97
atrocités en Algérie. Ses méthodes de guerre furent inhumaines et L’émir Abdelkader avait recueilli et protégé dans sa demeure
barbares. Il affamait les résistants algériens et il incendiait leurs fortifiée à Damas des réfugiés chrétiens et des Consuls de France
villages. La politique de ce raciste laïcard fut celle de la terre après que des adeptes de la secte polythéiste des Drûz tentèrent de
brûlée. Il dit « Le but n'est pas de courir après les Arabes, ce qui est massacrer le quartier chrétien de Meidan.
98
fort inutile ; il est d'empêcher les Arabes de semer, de récolter, de Cette vision du monde musulman n’a pas changé à notre époque.
pâturer, de jouir de leurs champs. Allez tous les ans leur brûler Pour rester crédibles, les élites françaises ont seulement pris soin
leurs récoltes, ou bien exterminez-les jusqu'au dernier. » d’atténuer le vocabulaire de leur propagande raciste et islamophobe.

18
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

c’est pour nous le coin entré dans le roc de la comme la Syrie et la Tunisie102. Omar, le fils de
barbarie99 »100. l’émir qui vécut à Damas et réussit à atteindre un
grade élevé dans une loge parisienne, dresse une
Ainsi, la France poursuit une exploitation quasi lettre au sénateur Jean-Baptiste Bienvenu Martin au
esclavagiste de l’émir Abdelkader et sa descendance début du XXe siècle auquel il réclame son
dans sa mission d’implanter la franc-maçonnerie en intervention pour l’instauration d’écoles laïques à
terre d’Islam. Leur projet aboutit à l’instauration et Damas. C’est ainsi que les francs-maçons profitent
au renforcement de plusieurs loges dans le monde de leurs frères arabes pour laïciser le monde
arabe et cela, bien entendu, par le biais de la musulman en supprimant l’enseignement
progéniture de l’émir. islamique103.

Quatre fils d’Abdelkader devinrent initiés francs- L’émir Abdelkader fut un allié et un auxiliaire utile
maçons. Muhyiddine et Mohammed s’initient à la de la politique française dans le monde arabe. Son
loge « La Palestine » à Beyrouth tandis qu’Ali et allégeance à la France fut tellement profonde qu’elle
Omar adhèrent à la loge « al-Nûr » à Damas. permit à l’hexagone d’exploiter l’émir après sa mort.
Plusieurs arrières enfants de l’émir en Algérie et en Dans une lettre de 1883, Abdelkader fait un
Syrie devinrent maçons au témoignage de fidélité
service de la France. Un absolue à la France:
parmi eux, nommé Abu
Tâlib, fut initié à la Loge « Je rédigerai bientôt mon
« Les enfants de Mars » à testament que je déposerai au
Philippeville en Algérie. consulat de France à Damas.
Je stipulerai que le
En 1883, quatorze enfants et gouvernement français sera
petits-enfants d’Abdelkader après ma mort le tuteur de
rédigent un acte d’allégeance mes enfants des deux sexes et
adressé au consul de France à aura à sauvegarder leurs
Damas dans lequel ils intérêts ainsi qu’il le fait
expriment une fidélité actuellement en ma faveur. »
pathétique pour la France :
Cette naïveté déconcertante
Dans un acte d’allégeance, les enfants de l’émir
« Nous vous prions de vous Abdelkader assurent leur dévotion éternelle au
de l’émir montre qu’il n’a
gouvernement français et disent être à ses ordres de
charger de votre lieu et place manière inconditionnelle. jamais réellement saisi la
de transmettre au grande perversité de la franc-
gouvernement de la République française maçonnerie. Après sa mort, la France a uniquement
l'expression de nos sentiments et de notre affection sauvegardé ses propres intérêts et a profité du
pour la France, imitant en cela l'exemple de notre testament de l’émir pour renforcer sa présence
défunt père, et de lui donner l'assurance que nous maçonnique dans le monde arabe.
demeurons tout au long de notre vie dévouée au
gouvernement français et sommes à ses ordres et à Dans les anciennes colonies, les soufis radicaux ont
ses lois. »101 activement collaboré avec les maçons à l’abolition
de l’Islam orthodoxe. L’émir Abdelkader avait trahi
La descendance de l’émir fut non seulement les principes de sa religion en prenant les francs-
exploitée pour répandre l’idéologie maçonnique dans maçons pour frères alliés. Il fut rapporté par des
le monde arabe, mais constitua également un moyen érudits musulmans au Moyen-Orient qu’Abdelkader
pour la France et la Grande-Bretagne d’introduire rémunérait des gens pour lui rapporter les livres
l’enseignement laïc dans plusieurs pays arabes d’Ibn Taymiya et d’autres savants qui appelaient à la
compréhension orthodoxe de l’Islam. Il rassembla
99
Ici apparait clairement l’islamophobie, le racisme et le fascisme
102
laïc qui forment les piliers de la pensée maçonnique en France. De nombreux Algériens considèrent l’émir comme un agent de
100
« Abdelkader et la franc-maçonnerie » Loge Henri IV, tenue la France maçonnique qui les a servis à l’époque de la colonisation.
103
solennelle du premier septembre 1865 pp.37-38 Abu Abdillah Hammâm Ibn Mohammed « al-Talâqi al-Mâsûni
101
Archives des affaires étrangères, c° 283 – 284, Paris Aw ‘Ilâqatu al-Amîr Abd al-Qâdir al-Jazâ’iri bil-Mâsôniya »

19
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

ensuite ces ouvrages précieux et ordonna de les défendre les droits de la communauté musulmane,
brûler publiquement104. D’autre part, il fit éditer des invitent les musulmans à être fidèles à la République
œuvres de son grand maître panthéiste Ibn Arabi. en s’assimilant aux coutumes françaises.

LA SOUMISSION DE L’« ISLAM DE FRANCE » Les siècles passent, mais les stratagèmes
maçonniques demeurent les mêmes. Aujourd’hui
C’est précisément cette vieille politique maçonnique c’est Dalil Boubakeur qui s’efforce à être plus
envers l’émir Abdelkader que Bruno Étienne voulait royaliste que le roi. Au XIXe siècle, son précurseur
faire revivre dans la France actuelle. Étienne s’est s’appelait Abdelkader qui, après être devenu franc-
ainsi efforcé d’introduire l'idéologie laïciste dans maçon, ne cessa –jusqu’à sa mort– de clamer sa
l’Islam Orthodoxe comme l’ont fait avant lui les fidélité à la France, comme en témoigne ce passage
francs-maçons des Loges à l’époque de l’émir. Pour d’une de ses dernières lettres :
mener à terme ce stratagème, Bruno Étienne inventa
l’expression « Islam de France » qui permit une « À son Excellence le très sage et très honorable
ingérence totale de la République « laïque » dans les seigneur Monsieur Tissot dont le cœur est très
affaires des musulmans. C’est avec son comaçon noble…Je déclare par ma langue et du fond du cœur
Nicolas Sarkozy que personne ne saurait
qu’Étienne réussit à apprécier ma loyauté
instituer le CFCM dont il comme le gouvernement
fut l’inspirateur. En français qui me porte à
France, les musulmans ne moi comme à mes enfants
peuvent profiter de la le plus vif intérêt. Je suis
neutralité de l’État vis-à- donc fier de la
vis des cultes que prône en bienveillance que me
permanence le régime laïc. témoigne la France et je
me flatte de lui être
L’« Islam » que soutient la entièrement dévoué. »105
franc-maçonnerie et que
tente d’imposer Lors d’une conférence chez ses confrères au GODF, le N’est-ce pas du Boubakeur
aujourd’hui le gang de panthéiste laïc Dalil Boubakeur décrit le Wahdatul-wujûd
comme étant « l’état extrême du croyant » tout craché ? D’ailleurs,
Valls aux musulmans est Dalil est un adepte
le même que prônent les islamologues. L’« Islam de convaincu de l’émir Abdelkader ainsi que de son
France » n’est qu’un prétexte machiavélique pour idole Ibn Arabi. Dans une apologie de l’émir faite
remodeler et adapter l’Islam de manière à soumettre lors d’une conférence au Grand Orient de France,
les musulmans à la culture et l’idéologie laïques. Boubakeur décrit le Wahdatul-wujûd comme étant
« l’état extrême du croyant qui s’efforce de suivre la
Au nom de « valeurs républicaines » qui devraient voie spirituelle vers la Lumière de Dieu ». Le recteur
normalement assurer que l’État n’intervient pas dans de la mosquée de Paris poursuit en exaltant les
le fonctionnement de la religion, les francs-maçons « adorations » de l’émir et mentionne comment, lors
s’en prennent à la femme musulmane avec des lois d’un séjour à Damas, il « médite sur la tombe du
islamophobes qui vont à l’encontre de la Déclaration maître Ibn Arabi ». Selon Boubakeur, l’émir
des droits de l’homme. Leur combat témoigne d’un augmenta sa foi en commettant du Shirk explicite :
acharnement pathétique et toute personne qui « Il fortifie sa filiation spirituelle avec le grand soufi
conteste leurs attaques à la libre pratique religieuse, du mysticisme maghrébin en priant sur le mausolée
est médiatiquement marginalisée. de Abdel-Qâdir al-Jilâni à Bagdad ». En effet, pour
Dalil Boubakeur, le bon musulman prie sur des
L’« Islam de France » permet aujourd'hui à la France tombeaux et invoque les morts. Cela ne pose aucun
de former des Arabes parfaitement domestiqués et problème pour ce type d’énergumènes, car après
soumis à la über-culture française qui, au lieu de tout, Dieu est « tout » et « partout ». Vous
104 105
Jusqu’à ce jour les livres de Sheikh Ibn Taymiyah et d’autres Lettre de Abdelkader 1881 « Abdelkader, Musulman et Franc-
savants traditionalistes sont interdits par le tyran laïc Bachâr al- maçon », Extraits du colloque du 14 mai 2011 à Vendôme, Grand
Assad. Orient de France, p.21

20
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

comprenez que le choix de Boubakeur comme communauté musulmane et plus spécifiquement


président du CFCM par Sarko et Bruno ne fut pas un envers la femme voilée.
hasard.
La doctrine akbarienne présente un contre-Islam qui
La France veut à tout prix imposer l’Islam de l’émir est détaché de toutes les valeurs et préceptes
Abdelkader, même si cela signifie « arabiser » le musulmans. Elle contient une déification des
nom d’une place publique à Paris. Le 27 octobre créatures où l’homme, étant un avec Dieu, n’a plus
2006, le maire de Paris inaugure la « place de l’émir de responsabilité individuelle ni d’obligations
Abdelkader » dans le Vème arrondissement106, religieuses. Il n’y a plus de dérives et plus aucun mal
nommée en hommage de l’émir en raison de sa à poursuivre des passions animales. Il n’y a plus de
proximité avec la Grande Mosquée de Paris107. résurrection, plus de comptes à rendre, tout est Dieu,
Imaginez-vous une France qui nomme une de ses tout est zen.
places à Paris d’après un vrai savant islamique,
comme la place de l’Imam C’est avec le Wahdatul-wujûd
Mâlik ou l’Imam Shâfi’i. Une que l’Islam devient synonyme
plainte du CRIF ou du FN de laïcisme, athéisme et
serait déjà tombée. polythéisme. Les adeptes de
cette doctrine païenne qui se
Quoi qu’il en soit, le font sciemment exploiter par
Wahdatul-wujûd permet les racistes antimusulmans
aujourd’hui à la franc- constituent le cancer qui ronge
maçonnerie de recruter des la communauté musulmane de
musulmans d’apparence pour l’intérieur.
combattre le principe de base
de l’Islam, le Tawhid, au nom VERNOCHET, L’INTRUS
de l’Islam. MAҪON
En Occident, la régression
L’Islam de France n’a jamais
mentale et professionnelle des
été créé dans le but d’aider la
spécialistes autoproclamés de
communauté musulmane, En octobre 2006, le maire de Paris inaugure la
« place de l’émir Abdelkader » en raison de sa l’Islam lors des trois derniers
mais, bien au contraire, dans proximité avec la Grande Mosquée de Paris.
siècles est spectaculaire. Les
l’espoir de produire des
premiers orientalistes maitrisaient l’arabe et
« musulmans athées » qui délaissent leur religion
étudiaient les textes religieux dans l’espoir de
pour répandre la doctrine laïciste. C’est dans ce
pouvoir attaquer l’Islam de manière scientifique.
contexte que s’inscrit « La Charte de la laïcité » qui a
Certains inventèrent même une nouvelle
comme but de déraciner les enfants musulmans des
méthodologie dans la critique du Hadith pour
valeurs musulmanes que leurs parents désirent
pouvoir transformer l’Islam à leur guise. Les
transmettre.
orientalistes se sont fait succéder par des
« islamologues » qui, en réalité, ne sont que des
L’émir Abdelkader qui fut initialement le symbole
sociologues, historiens ou anthropologues qui
de la résistance algérienne contre le colonialisme et
estiment ne plus être dans le besoin d’analyser les
l'oppression française, est aujourd'hui exploité par les
textes religieux pour comprendre l’Islam et les
néocroisés français en tant que prétexte idéologique
musulmans. Finalement, une troisième catégorie de
pour justifier l’oppression laïque envers la
commentateurs de l’Islam a surgi qui exploite le
106
climat islamophobe pour assouvir sa haine
Cette façon d’agir est semblable à ce que fait l’état juif. Les antimusulmane.
seules rues dans les villes juives qui portent encore des noms arabes
sont celles nommées d’après les collaborateurs palestiniens qui ont
vendu leur honneur et religion pour servir l’état hébreu. À cette dernière catégorie appartient Jean-Michel
107
La construction de la Grande Mosquée de Paris devait Vernochet qui est peut-être la personne la plus
initialement symboliser « l’amitié éternelle » de la France et de
l’Islam. Avec l’application des lois antimusulmanes et un ministre
incompétente à avoir publié un livre sur le Salafisme.
de l’Intérieur qui est islamophobe, cette amitié semble plus loin que Ignare et inculte des sciences musulmanes,
jamais.

21
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

Vernochet ne comprend réellement pas de quoi il lui aurait permis de comprendre que l’Imam Mâlik
parle. Il mélange politique, religion, croyances était lui-même un salafi qui suivait la compréhension
sectaires et propagande soufiste sans même être des Salafs, comme le confirme une de ses paroles les
capable de faire la différence entre une école de plus connues :
jurisprudence reconnue et une doctrine sectaire.
« Ce qui ne faisait pas partie de la religion à la
En tant que copiste servile au service de la franc- première époque111, ne fera pas partie de la religion
maçonnerie, il poursuit la propagande initiée par les aujourd'hui. Certes, les dernières générations de
orientalistes dans laquelle le panthéisme est présenté notre communauté seront uniquement rectifiées par
comme l’Islam traditionnel. Vernochet qui se ce qui a rectifié les premières générations »112
réclame « disciple du grand penseur soufi Ibn
Arabi » sert à merveille la cause des maçons qui l’Imam Mâlik fut connu pour être sévère envers toute
tentent de contrer, coûte que innovation dans la religion
coûte, la dé-laïcisation des (bid’a) et n’acceptait pas que
pays arabes après la chute des l’on adore le Créateur avec de
dictateurs laïcs. nouvelles pratiques qui furent
inexistantes à l’époque des
Bien qu’Ibn Arabi soit apparu salafs. Il est donc
six siècles après le Prophète inconcevable qu’il ait été
Mohammed , Vernochet d’accord avec la pensée d’Ibn
s’obstine à présenter sa Arabi qui a recyclé une
croyance hérétique du doctrine panthéiste d’hindous
Wahdatul-wujûd comme et de Grecs antiques. Mâlik
l’Islam populaire et fut clair à ce propos :
Après la chute des dictateurs laïcs arabes, les
traditionnel. À l’inverse, il islamologues ont initié une propagande pour
considère les musulmans contrer la dé-laïcisation des pays musulmans. « Celui qui introduit une
orthodoxes108 comme des innovation en Islam et la
égarés qui contredisent l’Islam réel. Dans sa thèse considère comme étant positive, a certes prétendu
absurde, Vernochet déclare qu’à l’opposé de ce qu’il que Mohammed a trahi sa tâche de livrer le
nomme le « Wahhabisme », il y a l’« Islam Message, car Allah dit : ‘Aujourd'hui, J'ai parachevé
Malékite » qu’il décrit comme l’« école doctrinale de pour vous votre religion’ »113
jurisconsulte » qui prévalait au Maghreb et qui serait
« un Islam beaucoup plus soft ». Il se sert ensuite de Imaginez-vous quelle aurait été la réaction de
cette argumentation simpliste et fallacieuse pour l’Imam Mâlik à Ibn Arabi qui n’est pas venu avec
affirmer que les musulmans en France ne des innovations, mais avec une religion toute
connaissent pas ce nouvel Islam où l’on revient aux nouvelle.
salafs109, car malékites, ils suivent l’école de l’Imam
Mâlik (711-795) qui ferait partie de l’Islam À l’instar des autres imams, l’Imam Mâlik fit
traditionnel que prônait Ibn Arabi. réellement revivre l’esprit de l’Islam par
l’application de sa lettre et n’acceptait uniquement
Cette déclaration de Vernochet prouve bien qu’il n’a les paroles du Prophète Mohammed de manière
jamais lu un seul ouvrage de l’Imam Mâlik ni des absolue. Un jour, lors d’un de ses cours dans la
savants Malékites. Non seulement ne connait-il pas mosquée du Prophète , il pointa son doigt vers la
le madhab Malékite mais, pire encore, il ignore ce tombe du Prophète et dit: « La parole de chacun
qu’est un madhab110. Pourtant une petite recherche peut être acceptée ou réfutée à l’exception de celle
de celui qui se trouve dans cette tombe. »114
108
Vernochet les considère comme des adeptes de ce qu’il nomme
le « wahhabisme » et auquel il rejoint une dizaine de sectes et
groupes différents.
109
C.-à-d. les pieux prédécesseurs
110 111
Jean-Michel Vernochet considère les madhabs des quatre imams C.-à-d. l’époque des Salafs, les pieux prédécesseurs
112
comme des différentes formes d’Islam (il parle de l’Islam Malékite) Imam Mâlik, « al-‘Itisâm »
113
alors qu’il s’agit uniquement d’écoles de jurisprudence qui suivent Ibid
114
toutes le même et unique Islam. Voir al-Sakhâwi « al-Maqâsid al-Hasana» p.327 no 815

22
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

La croyance dans l’Être du Créateur chez l’Imam « Wahhabite ». Plus encore, elle est présente dans
Mâlik fut également en contradiction manifeste avec toutes les religions monothéistes121.
la doctrine païenne d’Ibn Arabi. En adoptant la
croyance traditionaliste de l’Islam, Mâlik affirma Tout ceci ne devrait pas étonner Vernochet car
que le Créateur est détaché de sa création et établi l’Imam Mâlik et les savants Malékites n’ont fait que
(Istawa) sur Son Trône d’une manière qui convient à confirmer la croyance des Compagnons qui l’ont
Sa Majesté et qui n’est pas comparable à Sa création. directement apprise du Prophète . Il s’agit
Un jour, une personne d’innovation interrogea d’ailleurs d’un attribut divin (al-Istiwâ) qui est
l’Imam sur le verset « Il S'est ensuite établi (Istawa) mentionné dans le Coran à sept reprises de manière
sur le Trône »115 et lui demanda: « Comment Allah explicite122.
s’est-Il établi (sur le Trône)? » L’Imam Mâlik
répondit: « Al-Istiwa (l’établissement sur le Trône) L’Imam Mâlik lui-même ne s’est jamais prononcé
est connu, le comment est sur la doctrine du Wahdatul-
inconnu116, y croire est une wujûd du fait que celle-ci
obligation, et s’interroger n’existait pas encore à son
dessus est une époque. Toutefois, il n’y a
innovation. »117. aucun doute qu’il aurait
sévèrement condamné Ibn
Contrairement à la doctrine Arabi qui était un personnage
d’Ibn Arabi qui ne faisait clé des gens de la rhétorique
aucune différence entre le (« Ahl al-Kalâm »). L’Imam
Créateur et la création, Mâlik fut d’avis qu’al-
l’Imâm Mâlik adopta Kalâm123 prit racine dans les
l’enseignement prophétique doctrines hérétiques de païens
qui affirme qu’Allah est au- comme Jahm Ibn Safwân124,
dessus des Cieux, établi sur fondateur de la secte al-
son Trône. Ayant compris Jahmiyya dont une branche
En tant que disciple d’Ibn Arabi, Jean-Michel
ceci, on se demande ce qui a Vernochet poursuit la propagande orientaliste dans très ancienne possédait déjà la
poussé Jean-Michel laquelle le panthéisme est présenté comme l’Islam croyance qu’Allah (en soi) est
traditionnel.
Vernochet à prétendre que présent partout125. Plusieurs
l’Islam traditionnel des Malékites est conforme à la expressions de l’Imâm Mâlik démontrent clairement
doctrine hérétique d’Ibn Arabi. qu’il damna ceux qui argumentaient par la
rhétorique et il dit : « Si le Kalâm était de la science,
Dans de nombreux ouvrages, les savants Malékites les Compagnons et les Tabi’in126 auraient parlé avec
rapportent la parole connue de l’Imam Mâlik où il dit la rhétorique tout comme ils ont parlé des
qu’« Allah est au-dessus des cieux118 et sa science jugements. »127
est partout »119. Ces mêmes savants Malékites
affirment qu’il s’agit de la croyance authentique Il va de soi que les savants du madhab Malékite
selon le consensus d’Ahl al-Sounna120. En effet, les partageaient cette même croyance. Le grand Imam
quatre écoles juridiques partagent toutes cette
croyance que Jean-Michel Vernochet taxe de

121
L’Imam al-Bukhâri rapporte la parole de Sa’id Ibn Âmir : « les
115
Sourates al-Forqane 59 juifs, les chrétiens et les gens des religions (monothéistes) sont
116
Tout comme le reste des musulmans orthodoxes, l'Imam Mâlik unanimes dans leur croyance qu’Allah est sur Son trône. » Voir
affirmait les attributs d’Allah sans les comparer aux attributs de « Khalq Af’âl al-’Ibâd » p.30
122
Ses créatures, ce sont des attributs qui conviennent à Sa Majesté. Sourates al-Forqân 59, al-Sajda 4, Yûnus 3, al-Ra’d 2, al-Hadîd
117
Voir al-Sâbuni « ‘Aqîda al-Salaf », p. 17-19 et al-Qayrawâni 4, al-‘Arâf 54, Ta-Ha 5
123
«al-Jâmi » p.123 C.-à-d. la rhétorique théologique et le discours philosophique
124
118
Les chrétiens devraient également partager cette conviction, car Ibn ‘Abd al-Barr « Djâmi’ Bayân al-‘Ilm wa Fadlihi », Vol.1,
la prière du « Notre Père » commence par « Notre Père qui est aux p.415
125
cieux » Sheikh al-Islâm Ibn Taymiyah « Jâmi’ al-Rasâ’il », p. 82
119 126
Sheikh al-Islâm Ibn Taymiyah « Jâmi’ al-Rasâ’il », p.98 C.-à-d. la génération qui vint après celle des Compagnons
120 127
Ibid « Dham al-Kalâm »

23
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

Malékite Ibn ‘Abd al-Bar128 dit : « Pour l’Imam Malékites n’avaient rien en commun avec Ibn Arabi
Mâlik et les savants malékites les gens de ou d’autres panthéistes comme al-Hallaj133.
l’innovation et de la passion sont les gens de la
rhétorique. »129Abu Tâlib al-Makki, un autre savant Mais comment se fait-il alors que Jean-Michel
Malékite, témoigne que Mâlik fut une des personnes Vernochet attribue le panthéisme au madhab
les plus éloignées de la voie des gens de la rhétorique Malékite ? Tout simplement parce qu’il s’est fait
et les plus proches de celle des prédécesseurs parmi duper par la présence de certains panthéistes qui ont
les Compagnons et les Tâbi’in130. étudié la jurisprudence Malékite et qui se cachent
derrière le madhab de l’Imam Mâlik pour usurper
Si l’Imam Mâlik ne s’est jamais prononcé une autorité au niveau de la croyance musulmane.
directement sur Ibn Arabi qui naquit quatre siècles et Or, Mâlik n’aurait jamais accepté que des adorateurs
demi après lui, les savants du madhab Malékite ne se de tombes aux croyances hérétiques exploitent son
sont pas retenus. Comme Vernochet ignore qui nom ou se réfèrent à son madhab pour gagner une
étaient les savants Malékites, il vaut mieux se limiter certaine crédibilité chez les gens. Conclusion :
à une parole d’Ibn Khaldoun (1332-1406), juge Vernochet est un charlatan qui se réfère à d’autres
Malékite qui est connu en Occident pour être charlatans sans avoir la moindre idée de quoi il parle.
le précurseur de la sociologie
moderne. Ibn Khaldoun dit au L’IMAM MÂLIK, UN
sujet d’Ibn Arabi: WAHHABITE ?
Un deuxième argument
« Et parmi ce type de soufis,
hilarant avancé par Jean-
nous avons Ibn Arabi, Ibn
Michel Vernochet est que les
Sab’în, Ibn Barrajân et leurs
« Wahhabites » ont une dureté
adeptes qui les suivent dans
du fait qu’« ils considèrent
leur voie et professent leur
ceux qui prient sur la tombe
dogme. Ils ont publié de
des ‘saints intercesseurs’
nombreux écrits qu’ils font
comme de mauvais musulmans
circuler et qui sont truffés de
ou des apostats qui pratiquent
mécréance explicite et
un mauvais islam ». Dans ce
d’innovation répréhensible qui
même passage, Vernochet ne
contient une interprétation du
contrôle plus sa colère
sens apparent (des textes) qui
islamophobe et se
ne peut être plus erronée et
La croyance de l’Imam Mâlik qui enseigna à la métamorphose en Takfiri
obscène131. Le lecteur ne peut Mosquée du Prophète fut en contradiction
farouche qui taxe les
que s’étonner que ces livres manifeste avec la doctrine hérétique d’Ibn Arabi.
« Wahhabites » d’hérétiques,
soient attribués à la religion
car « ils considèrent impie d’aller prier à proximité
musulmane ou qu’ils soient considérés comme
132 d’un tombeau de saint !»
faisant partie de la législation islamique. »
Cette affirmation de Vernochet prouve à nouveau
Ibn Khaldoun l’affirme; les écrits d’Ibn Arabi sont
qu’il n’a jamais compris le message essentiel de
truffés de paroles hérétiques qui n’ont rien à voir
l’Islam qui est l’adoration unique du Créateur en Lui
avec l’Islam. Un peu plus loin dans son ouvrage, Ibn
vouant un culte exclusif. Premièrement, adorer des
Khaldoun conseille même au lecteur de brûler les
saints en les invoquant ou en leur demandant
livres d’Ibn Arabi. Il n’y a aucun doute, les savants
d’intercéder auprès du Créateur n’est pas « un
mauvais Islam », mais un acte de polythéisme et
128
Yusuf Ibn Abdillah Ibn Mohammed Ibn Abd al-Barr (978 – d’association majeure comme mentionné
1071) fut juge, historien et un des plus grands savants malékites à
son époque. antérieurement dans le verset « Ils adorent au lieu
129
Ibn ‘Abd al-Barr « Djâmi’ Bayân al-‘Ilm wa Fadlihi », Vol. 2, p.
96
130 133
Voir « Tartîb al-Madârik » Vol.2, p.39 et « as-Siyar » Vol.8, Le grand savant Malékite Abu Bakr Ibn al-Arabi (1076 – 1148) -
p.106 à ne pas confondre avec le panthéiste Mohyiddîn Ibn Arabi -
131
Voici ce qu’il se passe lorsqu’on tue la lettre de l’Islam. affirme que les juges Malékites à Bagdad furent unanimement
132
« Muqaddima Ibn Khaldoun » d’accord avec l’exécution d’al-Hallaj.

24
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

d’Allah ce qui ne peut ni leur nuire ni leur profiter et vérité, Allah jugera parmi eux sur ce en quoi ils
disent : "Ceux-ci sont nos intercesseurs auprès divergent. Allah ne guide pas celui qui est menteur et
d'Allah". Dis : "Informerez-vous Allah de ce qu’Il ne grand ingrat »140. Les savants Malékites sont
connaît pas dans les cieux et sur la terre? " Pureté à d’accord pour dire que ce verset comprend la
Lui, Il est Très élevé au-dessus de ce qu'Ils Lui demande d’intercession des morts141.
associent! »134
Rappelons qu’un grand nombre de ces pratiques
Deuxièmement, l’invocation des « saints hérétiques ont largement été répandues par des
intercesseurs » est nullement reconnue en Islam du dictateurs de pays musulmans qui ont toujours fait
fait que « l'intercession tout entière appartient à du soufisme radical la référence et l’autorité
Allah »135 et ne peut être demandée qu’au Créateur religieuse de leur pays. Ceci explique d’ailleurs
qui n’accepte nullement pourquoi aujourd'hui il y a
l’intercession des adorateurs de nombreux Arabes qui,
de tombes136. « Et avertis comme l’affirme Jean-
par ceci (le Coran), ceux qui Michel Vernochet, ne
craignent d'être rassemblés reconnaissent plus l’Islam
devant leur Seigneur, qu'ils orthodoxe et le voient
n'auront hors d’Allah ni allié comme un nouvel Islam142.
ni intercesseur »137. Après de longues décennies
de gouvernance laïque, les
Pour démontrer que les gens dans certains pays
morts n’entendent point les arabes connaissent
invocations des vivants, uniquement la version de
certains savants réfèrent au l’« Islam » qui leur a été
verset : « De même, ne sont Pour les érudits de l’école Malékite, demander aux imposée par leurs dictateurs
morts d’intercéder auprès du Créateur est un acte
pas semblables les vivants et illicite du fait qu’il s’agit d’une forme d’invocation corrompus143.
les morts. Allah fait entendre
qu'Il veut, alors que toi [Mohammed], tu ne peux Mais regardons plutôt ce que disaient l’Imam Mâlik
faire entendre ceux qui sont dans les tombeaux. »138 et les savants Malékites, car ce sont bien eux qui,
Les morts seraient d’ailleurs incapables de répondre selon Jean-Michel Vernochet, représentent le
aux invocations des vivants au cas où ils pouvaient véritable Islam.
les entendre. « Si vous les invoquez, ils n'entendent
pas votre invocation; et même s'ils entendaient, ils Suivant l’enseignement du Prophète qui dit que
ne sauraient vous répondre. Et le jour du Jugement « l’invocation est l’adoration »144, l’Imam Mâlik
ils vont nier votre association. »139 considérait toute forme d’invocation comme un acte
d’adoration qui ne peut être voué qu’à Allah 145. Ce
Troisièmement, la prétention des polythéistes fut aussi la conviction des savants Malékites qui sont
comme quoi il ne s’agit pas d’une adoration, mais unanimes pour dire que l’invocation ne peut être
d’un moyen pour se rapprocher du Créateur, est adressée qu’au Créateur146. Le Sheikh algérien
réfutée de manière directe par les versets Mubârak al-Mîliy, pour ne citer qu’un exemple, dit:
coraniques : « C'est à Allah qu'appartient la religion « Vu que l’invocation est une adoration, elle doit
pure. Tandis que ceux qui prennent des protecteurs
en dehors de Lui (disent) : "Nous ne les adorons que 140
Sourate al-Zumur 3
141
pour qu'ils nous rapprochent davantage d'Allah". En Ibn Atiya « al-Tashîl » 3/414, « al-Muharrir al-Wajîz » 12/499,
Ibn Âshour « al-Tahrir wa al-Tanwîr » 23/321 et 23/367
142
La question à poser à ces gens-là est la suivante : « si le
134
Sourate Yûnus 18 salafisme est un nouvel Islam, quel est alors l’ancien Islam que
135
Sourate al-Zumur 44 pratiquait le Prophète et les Compagnons ?»
136 143
L’intercession légiférée en Islam est celle qui aura lieu le Jour Ceci fut d’ailleurs prophétisé par le Prophète qui dit:
Dernier et est uniquement valable si elle remplit deux conditions : « L’Islam a commencé étrange et redeviendra étrange comme il a
la permission d’Allah pour l’intercession et Son agrément pour commencé. Et la bonne fin sera pour les étrangers » (Muslim 145)
144
l’intercesseur et l’intercédé. Hadith rendu authentique par al-Tirmidhi et rapporté par Abu
137
Sourate al-An’âm 51 Dâwud, al-Nasâ’i, Ahmed et al-Tirmidhi lui-même.
138 145
Sourate Fâtir 22 « Juhûd al-Mâlikya fi Taqrîr Tawhîd al-‘Ibâda », p.324
139 146
Sourate Fâtir 14 Ibid, p.320-323

25
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

obligatoirement être adressée à Allah de manière D’autres mesures préventives que prônait l’Imam
exclusive147. » Croyance hérétique ? Au contraire, Mâlik pour empêcher l’adoration du défunt peuvent
Allah dit dans Son Livre Sacré : « Et qui est plus être discernées dans son interdiction de plâtrer les
égaré que celui qui invoque en dehors d'Allah, celui tombeaux156 ou encore de placer des pierres en
qui ne saura lui répondre jusqu'au Jour de la marbre portant le nom du défunt157 sur la tombe. Il
Résurrection? Et elles [leurs divinités] sont voyait qu’il était interdit de s’arrêter devant la tombe
indifférentes à leur invocation148. » du Prophète 158 pour invoquer Allah 159. Mâlik
considérait donc, à plus forte raison, qu’invoquer le
Dans leurs ouvrages, les savants Malékites Prophète est un acte illicite. Que dire alors de celui
mentionnent clairement que ceux qui invoquent les qui invoque autre que le Prophète à proximité
morts — qu’ils soient saints, marabouts, martyrs ou d’une tombe ?
prophètes — sont des
infidèles149. Ceci inclut bien De même, l’Imam Mâlik
entendu la demande voyait qu’il était harâm de
d’intercession qui est une construire des mosquées sur
forme d’invocation150. Les des tombes160 tout comme les
érudits de l’école Malékite savants Malékites161. Ces
considèrent donc le fait de derniers interdisaient de
162
demander aux morts tourner autour des tombes ,
d’intercéder auprès du de se frotter aux tombeaux, de
Créateur comme une forme les embrasser, d’y implorer la
d’association explicite .
151
bénédiction (baraka)163 ou
encore de prier sur et en
C’est dans cette lignée que direction des tombes164. Tout
nous devons comprendre cela, car il s’agit d’actes qui
l’interdiction formulée par mènent à l’adoration du mort.
l’Imam Mâlik de transformer Contrairement à ce que prétend Vernochet, les
savants Malékites considèrent toute forme
les tombes en mausolées ou d’invocation comme une adoration qui doit être Pour éviter que la prière en
vouée exclusivement à Allah
autres édifices. S’agit-il d’un commun se fasse près d’un
Islam dénaturé ou d’une tombeau, l’Imam Mâlik
idéologie fanatique comme le prétend Vernochet ? interdisait que l’on se fasse enterrer dans les
Ni l’un ni l’autre, il s’agit d’une des nombreuses mosquées165. S’agit-il d’hérésies Malékites ou
mesures préventives que prescrit l’Islam152 pour « Wahhabites » ? Loin de là, le Prophète lui-même
éviter que ce genre de pratiques mène à l’adoration a maudit ceux qui construisent des lieux de prières
du défunt. Le Prophète de l’Islam ordonna sur les tombes des prophètes ou des gens pieux166 et
d’ailleurs d’aplatir les tombes sur lesquelles on avait
bâti une construction quelconque153 et il interdit 156
formellement de faire des tombes des lieux de 157 «« al-Mudawinna Fath al-Majîd »
» 1/189
p.323
prière154. Il considéra l’auteur de cet acte comme 158 L’Imam Mâlik fut d’avis qu’il est uniquement permis de saluer
faisant partie des pires gens155. le Prophète et puis de s’en aller.
159
« Fath al Mannan » p.358, « Siyana al-Insân » p.264, « al-
Shifâ » 2/671
160
« al-Hawâdith wa al-Bid’a » p.304
161
Al-Qâdi ‘Iyâd et autres «Ikmâl al Ma’âlim », 2/450 « Kitab Ibn
147
Al-Mîliy « Risâla al-Shirk », p.192 Waddâh » no 113, « al-Bâ’ith ‘Ala Inkâr al-Bid’a wal Hawâdith »,
148
Sourate al-Ahqâf 5 p.96-97.)
149 162
« Bayân al-Shirk wa Wasâ’ilihi ‘Ind Ulémâ al-Mâlikiya », p.7 Ibn al-Hâj et autres « al-Madghal Kama Fil Muchâhadât al-
(ouvrage qui regroupe les paroles des savants Malékites sur les Masûmiya » p.73
163
différentes formes d’association ») Ibn al-Hâj « al-Madghal… » p.191
150 164
Voir Sourate al-Zumur 3 Al-Qortobi « al-Tamhîd » Vol.1, p.168 et « al-Muntaqa » Vol.7,
151
Ibn Abd al-Barr « al-Tamhid » 5/45 p. 195
152 165
Nommé « Sad al-Dharâ’i » Voir Ibn ‘Abd al-Bâqi « Charh al-Muwatta »
153 166
Voir Sahih Muslim (no 969) Voir Sahîh al-Bukhari (no 436) et Muslim (no 531). Notez que
154
Voir Sahih Muslim (no 532) l’Imam Mâlik lui-même a rapporté ce hadith où le Prophète
155
Voir Sahîh al-Bukhari (no 427) et Muslim (no 528) et Musnad maudit ceux qui ont rendu les tombes des prophètes en lieu de
al-Imam Ahmed (no 4132, 3834) prières (al-Muwatta 2/892)

26
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

a interdit de prier en direction des tombes et de En effet, l’Islam orthodoxe des grands Imams se
s’asseoir dessus167. Dans le commentaire du hadith trouve à l’extrême opposé de ce que préconisaient les
dans lequel le Prophète interdit de prier à panthéistes tels qu’Ibn Arabi, l’émir Abdelkader qui
proximité d’une tombe, le grand savant Malékite al- priait sur des mausolées, ou encore al-Hallâj qui
Qortobi dit: « Ceci veut dire qu’il est interdit de ordonna à sa femme de se prosterner à ses pieds.
prendre la tombe comme qibla (direction dans
laquelle on fait la prière), de prier sur la tombe ou Cependant, Jean-Michel Vernochet avait raison sur
dans sa direction comme le font les juifs et les un point ; l’Islam en France est majoritairement
chrétiens, car ceci mène vers l’adoration de celui qui Malékite et c’est pourquoi le Wahdatul-wujûd d’Ibn
se trouve dans la tombe. »168 Arabi et ses consorts n’a pas sa place dans
l’hexagone. À l’instar des grands savants reconnus
Pour Jean-Michel Vernochet, interdire la prière vers, de l’Islam, l’Imam Mâlik fut un savant orthodoxe qui
sur ou à proximité des tombes des « saints n’a jamais adopté la croyance hindoue du Wahdatul-
intercesseurs » est une wujûd et qui fut opposé aux
idéologie fanatique et une doctrines des gens de la
hérésie innovée par les rhétorique. Plus encore, il
« Wahhabites ». Si Verno a le condamna sévèrement les
courage d’être conséquent pratiques païennes que
dans son jugement, il devrait professent aujourd’hui les soufis
maintenant qualifier l’Imam extrémistes et qui, avec l’appui
Mâlik de « Wahhabite », car il de la France, tentent de
partageait incontestablement la monopoliser la gestion de
même croyance que ces l’Islam en France.
« égarés ». Le seul problème
est bien sûr que Sheikh L’appel au Tawhîd pour lequel
Mohammed Ibn Abd al- les musulmans orthodoxes se
Wahhâb naquit dix siècles font tellement critiquer par les
après l’Imâm Mâlik, mais vu orientalistes et les panthéistes
l’énormité des calomnies n’est pas une spécificité
Vernochiennes auxquelles « Wahhabite » ou Malékite,
nous avons l’habitude, ça mais constitue l’aspect principal
passera comme une lettre à la de tous les madhabs de l’Islam.
poste. Le grand savant Malékite al-
Pour les panthéistes, le Coran a un sens caché qui
va au sens contraire des versets clairs et évidents
Mîliy confirme : « l’appel au
La thèse du nouveau papi de et qu’eux seuls peuvent comprendre. Tawhîd n’est pas une chose
l’islamophobie devient encore spécifique à un madhab
plus risible si l’on apprend que la prétendue « hérésie quelconque. C’est plutôt la religion d’Allah en
Wahhabite » fut également la croyance des savants général.»169
Malékites, Shafi’ites, Hanbalites et Hanafites
reconnus. Et Vernochet détestera encore davantage Il est vraiment déplorable de voir un vieillard sénile
l’Islam s’il apprend que ce fut tout simplement la et libidineux comme Vernochet se prononcer avec
croyance du Prophète et de ses Compagnons une allure de clochard sur des sujets qui le dépassent
qui, en plus, est soutenue par les versets coraniques totalement. Plongé dans une extase mystique, il
et les hadiths prophétiques. Notre philosophe païen, semble tellement sûr de lui lorsqu’il croit expliquer
osera-t-il aller au bout de sa pensée et qualifier le aux autres ce qu’est l’Islam des savants Malékites.
Prophète Mohammed de « Wahhabite » ? Acceptons la réalité ; Jean Michel Vernochet est un
imposteur effronté qui ignore qui était l’Imam Mâlik,
quelle était sa croyance et ce que prônait son
167
Voir Sahih Muslim (no 971, 972)
madhab. Il n’a pas la moindre idée de qui étaient les
168
« Tafsir al-Qortobi » 10/380, « al-Tamhid » 1/168, « al- savants Malékites et dû à son incapacité de lire
Muntaqa » 7/195, « al-Mufhim » 2/127 et 2/628. Ce fut aussi l’avis
des autres savants Malékites comme Ibn ‘Abd al-Barr (« al-
169
Tamhîd » 5/45) et Ibn Battal (« Charh al-Bukhari » 3/327 et 2/82) « Risâla al-Shirk », p.57

27
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

l’arabe, il ne peut même pas s’imaginer la richesse la démocratie ? Ils pourraient ainsi braquer des
scientifique que contiennent leurs ouvrages. En banques, commettre des fraudes et brûler les feux
France, jamais l’audace de l’ignorance n’a-t-elle été rouges tout en reprochant aux bons citoyens qui
aussi manifeste. suivent la lettre de la constitution française d’avoir
tué l’esprit de la démocratie.
Ceci étant dit, il n’est pas étonnant de voir que Jean-
Michel Vernochet soit devenu le nouvel atout de la Pensez-y ; la communauté musulmane a-t-elle
franc-maçonnerie dans leur propagande de vraiment dû attendre Ibn Arabi pour comprendre
désinformation. Les musulmans orthodoxes se font quel était l’esprit de l’Islam? Cela n’impliquerait-il
diaboliser alors que la volonté d’une gouvernance pas que le Prophète et ses Compagnons qui
indépendante des pays musulmans est étouffée par vécurent six siècles avant la doctrine innovée d’Ibn
une terminologie islamophobe Arabi, n’aient jamais connu
dont Vernochet connait les l’esprit de l’Islam ? Par contre,
secrets. Jean Michel Vernochet qui est un
mythomane inculte et
Mais le plus étonnant dans cette analphabète qui n’a jamais lu un
affaire est de voir le dénommé seul ouvrage en arabe prétend
Alain Soral faire de la publicité orgueilleusement avoir tout
pour ce misérable charlatan qui compris pour ensuite vomir sa
promeut la doctrine que les haine raciste sur les musulmans.
francs-maçons, orientalistes et
dictateurs arabes s’acharnent à Tout ceci n’empêche nullement
imposer depuis des siècles. C’est que Jean-Michel Vernochet reste
une vérité amère, mais une victime dégénérée de la
incontestable; avec Jean-Michel propagande des orientalistes qui,
Vernochet, le venin maçonnique dans leurs recherches, n’ont
s’est instillé dans les rangs jamais contesté ni même remis en
Soralistes. question la doctrine des soufis
extrémistes qui se prenaient pour
L’ESPRIT DE L’ISLAM Alain Soral dit combattre la laïcité
maçonnique mais fait l’apologie de sa Dieu, faisaient l’éloge de Satan et
doctrine en promouvant l’imposture exigeaient aux femmes de leur
Bruno Étienne et Jean-Michel littéraire de Jean-Michel Vernochet.
embrasser les pieds. Bien au
Vernochet ont toujours proclamé
contraire, ils ont fait d’eux les grands penseurs qui
que les musulmans orthodoxes contredisent l’Islam
représentent le « véritable Islam », celui qui est
réel qui, selon eux, doit uniquement se comprendre
compatible avec l’ultralibéralisme, vide de toute
dans l’esprit et non dans la lettre. Les premiers à
morale et éthique. D’autre part, les critiques des
avoir fait cette distinction sont leurs frères
pseudos spécialistes de l’Islam sont exclusivement
idéologiques, les soufis ultras radicaux. La réalité est
réservées à ceux qu’ils nomment « les égarés », ceux
que l’esprit de l’Islam ne peut être compris qu’à
qui appellent à l’adoration unique du Créateur et
travers les textes divins et prophétiques. Si l’on tue
suivent les enseignements du Prophète . Vernochet
la lettre, on crée une religion où la révélation divine
a bien compris que pour réussir dans l’eldorado
n’a plus aucune fonction ni importance.
islamophobe, il faut battre les musulmans
orthodoxes.
Ce sont plutôt les soufis extrémistes qui ont tué la
lettre de l’Islam pour inventer une nouvelle religion
Ibn Arabi, al-Hallâj et l’émir Abdelkader sont
avec un esprit luciférien qui n’a rien à voir avec le
aujourd'hui dans leur tombe et savent pertinemment
vrai esprit de l’Islam qu’ont transmis les savants
qu’ils ne sont pas Dieu comme ils le prétendaient de
musulmans de génération en génération. D’ailleurs,
leur vivant. Cependant, leur escroquerie est toujours
pourquoi ne prennent-ils pas la même approche avec
vivante et constitue l’arme de propagande la plus
les lois de la démocratie ? Pourquoi ne tuent-ils pas
redoutable pour les francs-maçons, les laïcards
la lettre de la constitution française et inventent-ils
intégristes et les islamologues.
de nouvelles lois sous prétexte d’appliquer l’esprit de

28
D’Étienne à Vernochet
L’Imposture Laïque du Panthéisme Maçonnique

L’intrusion du Wahdatul-wujûd démontre qu'on a fait descendre pour eux et afin qu'ils
l’importance primordiale pour le musulman d’étudier réfléchissent. »170
sa religion afin d’adopter la compréhension correcte
de l’Islam qui fut héritée à travers les siècles par les Ce choix de métamorphoser la religion musulmane
érudits musulmans. n'est donc pas le fruit du hasard, mais bien une
manœuvre politique par laquelle les dirigeants
Il incombe au musulman de suivre l’Islam Universel tentent désespérément d’imposer un « Islam laïc »
du Prophète Mohammed , l’Islam qui est un, qui sert à radier toute orthodoxie et manifestation
unique, parachevé et apparente de l’Islam et qui,
invariable. En aucun cas, ne en fin de compte, n’a plus
peut-il dépendre dans sa grand-chose en commun avec
compréhension religieuse des la religion musulmane.
maçons panthéistes tels
qu’Étienne et Vernochet qui En France, le poison
prétendent mieux comprendre islamophobe s’est répandu
l’Islam que son Messager . dans les hautes sphères
politiques comme nulle part
C’est uniquement en suivant ailleurs au monde. Le régime
le Coran et la Sounna selon la antimusulman instauré par
compréhension des premières Sarkozy et poursuivi par
générations que le musulman Valls refuse d’accorder toute
peut préserver sa religion forme d’indépendance aux
contre toute intrusion musulmans, que ce soit en
païenne, laïque et France ou dans le monde
maçonnique. Comme le disait musulman. Avec l’« Islam de
l’Imam Mâlik : « Ce qui ne France », les francs-maçons
faisait pas partie de la et les laïcs fondamentalistes
religion à la première ont pris en otage l’Islam en
époque, ne fera pas partie de Avec l’imposture de l’« Islam de France », les francs- France.
maçons, les intégristes laïcs et les blédards
la religion aujourd'hui.» panthéistes ont pris en otage l’Islam en France.
Peut-être, le temps est-il venu
Il est inconcevable qu’un musulman sincère puisse de remplacer les agents laïcs par de vrais
accepter l’« Islam de France » qui est une conception représentants de la communauté musulmane. Qui
maçonnique orchestrée par les plus grands sait ? Peut-être, le temps est venu pour les
détracteurs de l’Islam. Certes, cette croyance que les panthéistes des anciennes colonies de céder la place
élites ont minutieusement sélectionnée et taillée sur aux musulmans de France…
mesure pour les six millions de musulmans français
n’est pas celle avec laquelle fut envoyé le dernier des K. El Hidjaazi
Messagers, mais bien un mélange hybride de
croyances sectaires et païennes.
Pour plus d’articles, visitez:
Dans ce nouvel « Islam » qui prône une assimilation www.islamologues-de-france.com
culturelle et doctrinale, les ‘grands esprits libres’ ont Suivez les ‘Islamologues de France’
décidé d'éradiquer l’Islam comme il fut exposé par le
Prophète Mohammed avec l’aide des panthéistes.
Or, cette imposture maçonnique ne sera jamais
acceptée par les musulmans qui reviendront toujours
aux paroles du Créateur ; « Nous les avons envoyés
avec des preuves évidentes et des livres saints. Et
vers toi (Mohammed), Nous avons fait descendre le
Coran, pour que tu exposes clairement aux gens ce
170
Sourate al-Nahl 44

29