Saint

'

esse
Mes chers enfants, dans la dernière leçon, nous avons vu que le Sacrifice de la Messe est le même que celui de la Croix. Et nous sommes certains que Notre-Seigneur le Messe le l'a voulu soir du ainsi, car c'est Lui-même qui institua Jeudi-Saint Ce soir-là. I l prit du pain et du vin et dit : "Ceci est mon Corps, ceci est mon Sang", et tout aussitôt I I ajouta : "Faites ceci en mémoire de Moi." Par ces paroles, I l donna à ses Apôtres, et donc aux prêtres, le pouvoir de dire la Messe. Par conséquent, lorsque le prêtre prononce, à la Messe, les paroles de Jésus • "Ceci est mon Corps, ceci est mon Sang", le pain et le vin deviennent le Corps et le Sang de NotreSeigneur. Le changement s'opère à ce moment C'est l'instant béni de la Consécration qui est le plus grand acte de notre religion.

Vous connaissez peut-être déjà l'histoire du miracle de Bolséna : un prêtre de Bohême, très pieux, eut un jour de terribles tentations. Le diable l u i suggérait qu'il ne pouvait pas consacrer réellement le pain et le vin... Accablé, il décida d'accomplir un pèlerinage à Rome. U n matin, i l s'arrêta dans l'église Sainte Christine de Bolséna pour y célébrer la Messe. Après la Consécration, i l rompit l'Hostie en deux, puis en détacha une petite parcelle... et alors, à sa grande stupéfaction, les deux grosses parcelles se transformèrent en chak vivante et saignante. Le sang se mit à couler avec une telle abondance que le Calice fut bientôt plein ! Dieu permit u n tel miracle pour fortifier la foi du prêtre et des fidèles De nos jours encore, nous pouvons vénérer les linges sacrés tachés par le Précieux Sang dans la basilique d'Orviéto en Italie. Ils sont montrés aux fidèles le jour de Pâques et portés en procession à la Fête-Dieu qui doit son origine au miracle de Bolséna. Après la Consécration, i l y a donc bien sur l'autel Jésus tout entier avec son Corps, son Sang, son A m e et sa Divinité ; tout entier sous les apparences du pain et tout entier sous les apparences du vin. E t ce Sacrifice de l a Messe que

Pour remercier Dieu : E n même temps que nous honorons Dieu,
nous devons Le remercier de ses nombreux bienfaits. N'est-ce pas à L u i que nous devons tout ? N'est-ce pas L u i qui veut notre bonheur pour l'éternité et qui nous donne toutes les grâces nécessaires ? Nous ne remercierons jamais assez le Bon Dieu !... Offrir à Dieu son divin Fils par la Sainte Messe est donc le meilleur moyen de L u i témoigner notre reconnaissance car c'est Notre-Seigneur remercie son Père pour nous et avec nous. Lui-même qui

Pour demander pardon des péchés : Regardons Jésus sur
la CroK et écoutons-Le : "Mon Père, pardonnez-leur..." Ces souffrances atroces, cette mort cruelle du Fils de Dieu avaient pour but d'apaiser la justice de Dieu. E h bien ! Le Sacrifice de la Messe qui est le même que Celui de la Croix a le même but : par les mérites de Jésus-Christ, apaiser la justice de Dieu.

Pour demander s e s grâces : Trop souvent, en face du besoin
de grâce que nous avons, nos prières sont insuffisantes et impuissantes ; celles de Jésus sur la Croix, de Jésus dans la Sainte Eucharistie, sont efficaces et dignes de Dieu, qui ne peut les repousser. Oui, MES ENFANTS, IL EST IMPORTANT DE BIEN RÉALISER QUE : LORSQUE NOUS ASSISTONS PIEUSEMENT À LA SAINTE MESSE, NOUS PRIONS AVEC JÉSUS, PAR JÉSUS ; JÉSUS LUI-MÊME FAIT MONTER SA VOIX SUPPLLWTE VERS DiEU POUR L'ADORER, LE REMERCIER, OBTENIR NOTRE PARDON ET NOTRE SALUT. La Messe est donc la meilleure et la plus puissante de toutes les prières. Par la Messe on obtient t o u t C'est pourquoi on l'offre à Dieu pour ceux qui sont sur la terre, pour la délivrance des âmes du Purgatoire et pour ceux à l'intention desquels la Messe est dite ; par exemple pour une personne qui demande une guérison, un secours spécial, un succès à un examen... Tous les fidèles ont aussi leur part aux fruits de la Messe, les uns plus, les autres moins, suivant leurs dispositions : ainsi, une personne qui y assiste avec piété en profite beaucoup plus qu'une autre qui est absente et dissipée. De même ceux pour lesquels la Messe est spécialement offerte en retirent plus de fruits que les autres. Vous comprenez sans peine que, la Messe étant l'action la plus sainte qui puisse être, i l faut y assister avec un profond recueillement. Comme le faisait Saint François de Sales, en entrant dans l'église, vous laisserez à la porte toute pensée étrangère. Vous faites une belle génuflexion. Certains la font si vite et si mal

le prêtre célèbre chaque j o u r a quatre fins, quatre buts ; en effet, on offre le Sacrifice de l a Messe : pour adorer pour remercier pour demander pardon des péchés pour demander les grâces nécessaires. Pour adorer Dieu : Que fait Jésus sur la Croix ? I l reconnaît la
Toute-Puissance de Dieu son Père ; maître absolu, tout lui appartient. Sans L u i rien ne serait Sur la Croix Jésus adore ; à l'autel, Jésus adore. Et qui pourrait adorer Dieu mieux que Jésus, ce Jésus qui est Lui-même Dieu ? E t lorsque nous avons l'immense grâce de pouvoir assister à la Sainte Messe, nous assistons à l'acte parfait d'adoration qui n'est dû qu'à Dieu seul. Vous avez déjà vu dans votre Missel qu'il y a la Messe de la Sainte Vierge, la Messe des anges, des apôtres, des martyrs, des confesseurs... Oui, i l existe différentes Messes mais cela ne veut pas dire que l'on offre le sacrifice de la Messe à la Sainte Vierge, aux anges ou aux saints ; non, cela veut dire que l'on offre la Messe à Dieu en l'honneur de la Sainte Vierge, des anges ou des saints. Pendant le Saint Sacrifice on fait mémoire de ces saints personnages. On ne leur offre pas le Saint Sacrifice mais on leur demande d'unir leurs adorations, leurs supplications aux nôtres.

qu'on les croirait posés sur des ressorts ! Non, n'oublions pas que nous saluons le Roi des rois. Vous vous tenez convenablement à genoux quand i l faut être à genoux et vous vous levez quand i l faut être levé. Vous suivez dans votre livre les prières que dit le célébrant et ce que fait le prêtre et vous pouvez aussi réfléchir sur une des quatre grandes fins dont nous avons parlé. "Celui q u i a assisté avec dévotion à la Sainte Messe, d i t Saint Jean Chrysostome, sera béni dans tout ce qu'il fera ce jour-là...! Dieu le fortifiera dans son corps et dans son âme." Si nous aimons vraiment le Bon Dieu, cela nous sera un grand bonheur d'assister à la Messe le plus souvent possible.

1.

Quand s e fait le changement du pain et du vin au C o r p s et au S a n g de Jésus-Christ ?

Le changement du pain et du vin au Corps et au Sang de JésusChrist se fait à la Messe, au moment de la Consécration, lorsque le prêtre prononce les paroles-mêmes de Jésus-Christ : "Ceci est mon Corps, ceci
est mon Sang. "

2.

A qui le Sacrifice de la M e s s e e s t - i l offert ?

Le Sacrifice de la Messe est offert à Dieu seul, parce que c'est un acte d'adoration.
3. Pourquoi offre-t-on à Dieu le Sacrifice de la M e s s e ?

On offre à Dieu le Sacrifice de la Messe : pour L'adorer, Le remercier de ses bienfaits. Lui demander pardon, et obtenir ses grâces. C'est ce qu'on appelle les quatre fins du Sacrifice.
4. Pour qui le prêtre offre-t-il le Sacrifice de la M e s s e ?

Le prêtre offre le Sacrifice de la Messe pour tous les fidèles, vivants ou morts, et en particulier pour ceux à l'intention desquels la Messe est dite.
5. Quelle est la meilleure manière d'assister au Saint Sacrifice de la

Messe ? La meilleure manière d'assister au Saint Sacrifice de la Messe est de suivre les prières du prêtre, avec les mêmes sentiments que nous aurions eus au pied de la Croix.
CB-téohîsme par- C;or-t-eSF=>or-»dai-»ce FNJ — O - d o RAT"IÎV1A — Anm^e C . ' R E E D I T I O N - © S F S P X . S a i n t - M i c h e l - e n - B r e n n e . F R A N C E . Juillet 13S8. "DépSt légal" 2ème t r i m e s t r e 1992 - ISBN n°2-907MHl-00-8

15

LE

RE-r|-r

MESSAGER C e t t e matière représente l e corps très pur de Notre-Seigneur q u i e s t l a Lumière du monde. Sur l a t a b l e d ' a u t e l on étend t r o i s nappes de t o i l e q u i o n t reçu une bénédiction. La dernière retombe sur l e s deux côtés. Ces nappes r a p p e l l e n t l e Corps mystique de Jésus composé de l ' E g l i s e t r i o m p h a n t e ( l e s S a i n t s du C i e l ) , l ' E g l i s e s o u f f r a n t e ( l e s âmes du P u r g a t o i r e ) e t l ' E g l i s e m i l i t a n t e ( l e s chrétiens s u r l a terre). Sur l ' a u t e l se p l a c e n t , pour l a Messe, t r o i s t a b l e a u x appelés "Canons d'autelr q u i mettent sous l e s yeux du célébrant l e s formules q u ' i l d o i t réciter. Ces formules sont a u s s i dans l e M i s s e l , l e gros l i v r e q u i c o n t i e n t t o u t e s l e s prières liturgiques e t toutes les indications nécessaires pour bien accomplir les cérémonies. Le Missel e s t écrit en l a t i n , langue u n i v e r s e l l e e t q u i ne change pas. Le M i s s e l e s t placé à d r o i t e , quand on regarde l ' a u t e l , pour l'Epître ; à gauche pour l ' E v a n g i l e . C'est pourquoi on dit:côté de l'Epître, côté de l ' E v a n g i l e . En face du Tabernacle brûle j o u r e t n u i t une p e t i t e lampe q u i i n d i q u e l a présence de l ' E u c h a r i s t i e . Tout près de l ' a u t e l , sur une p e t i t e t a b l e , vous remarquerez l e s deux b u r e t t e s q u i c o n t i e n n e n t l e v i n e t l'eau pour l e S a c r i f i c e de l a Messe, l e p l a t e a u de communion e t Ici manuterge, p e t i t l i n g e avec l e q u e l l e prêtre essuie ses d o i g t s après l ' O f f e r t o i r e , au "Lavabo." Sur l e s marches de l ' a u t e l vous voyez l a p e t i t e c l o c h e t t e q u i a v e r t i t l e s fidèles e t un c a r t o n q u i c o n t i e n t l e s prières que l e prêtre récite au bas de l ' a u t e l après l a Messe basse.
1. Autel d'autel

Le prêtre o f f r e l e S a i n t S a c r i f i c e de l a Messe s u r l ' a u t e l . L ' a u t e l a l a forme < :'un tombeau ou d'une t a b l e soutenue p a r des colonnes. S ' i l e s t en b o i s , i l d o i t r e c e v o i r , en son c e n t r e , une pierre de dimensions réduites, appelée " p i e r r e d ' a u t e l " ou " p i e r r e sacrée". Au m i l i e u de l ' a u t e l ou de l a p i e r r e sacrée e s t ménagée une p e t i t e cavité, dans l a q u e l l e sont déposées des r e l i q u e s de m a r t y r s , en s o u v e n i r du temps des persécutions, où l ' o n célébrait l e S a i n t S a c r i f i c e s u r l e tombeau-même des m a r t y r s , dans l e s catacombes. Quand l e prêtre b a i s e l ' a u t e l , i l b a i s e l ' e n d r o i t où l e s r e l i q u e s sont déposées. Pour p o u v o i r s e r v i r au S a i n t S a c r i f i c e de l a Messe, l ' a u t e l e t l a p i e r r e sacrée d o i v e n t a v o i r été consacrés par 1'Evêque ou son délégué. L ' a u t e l représente Notre-Seigneur.

Au-dessus de l ' a u t e l , au m i l i e u , se t r o u v e l e T a b e r n a c l e , p e t i t e a r m o i r e , souvent ornée de r i c h e s d o r u r e s , e t dont l'intérieur e s t g a r n i de s o i e blanche. Dans l e T a b e r n a c l e , s u r un l i n g e de t o i l e f i n e , reposent l e c i b o i r e e t l a custode qui renferment l a Sainte Eucharistie. L'extérieur du Tabernacle e s t r e c o u v e r t d ' un ornement de s o i e ^ j u i s'appelle conopée. Sur l e Tabernacle se p l a c e l e c r u c i f i x pour b i e n montrer que l a Messe fist l a c o n t i n u a t i o n du S a i c r i f i c e de l a Croix. De chaque côté du Tabernacle se t r o u v e n t l e s c h a n d e l i e r s , souvent s i x . Aux Messes basses, deux c h a n d e l i e r s sont allumés, s i x au moins à l a Grand-Messe e t quand l e Saint-Sacrement e s t exposé. Les c i e r g e s de l ' a u t e l sont en c i r e d ' a b e i l l e .

2. Pierre 3. 4. 5. 6. 7. Crucifix

Tabernacle Chandeliers Nappes Missel d'autel (ou petite table)

8. Canons 9. Crédence 10. 11. 12. 13. 14. Burettes

Manuterge Plateau de Communion Clochette Lampe du Sanctuaire

Qui e s t s u r l a C r o i x ? Jésus-Christ l e F i l s de D i e u .

- Le prêtre v i e n t de d i r e : "Ceci e s t mon Corps, c e c i e s t mon Sang." Qui est s u r l ' a u t e l ? Jésus-Christ l e F i l s de Dieu. -En q u e l état ? Comme une V i c t i m e . Le précieux Sang dans l e c a l i c e , l e Corps du C h r i s t dans l ' H o s t i e représentent l a séparat i o n du Corps e t du Sang de Jésus comme s u r l e C a l v a i r e . -Que f a i t Jésus s u r l ' a u t e l ? I l s ' o f f r e à son Père p a r l e s mains du prêtre e t ^ là encore^ i l d i t à son Père q u ' i l e s t l e Souverain Maître. - I l -Il Le r e m e r c i e de ses b i e n f a i t s . demande pardon pour l e s péchés. pour nous toutes l e s

En q u e l état e s t Jésus ? Comme une V i c t i m e . Le Sang c o u l e de son Corps p a r ses plaies.

- Que f a i t Jésus s u r l a C r o i x ? I l s ' o f f r e à son Père en L u i d i s a n t : Vous êtes l e Souverain Maître de t o u t e s choses. - Je Vous r e m e r c i e de t o u t ce que Vous f a i t e s pour l e s hommes. - Pardonnez-leur l e u r s péchés. -Donnez-leur vos grâces.

-Il réclame grâces.

-Sur

l a C r o i x , Jésus était v i s i b l e . était

-Sur l ' a u t e l , Jésus e s t i n v i s i b l e . -Sur l ' a u t e l sanglant. l e Sacrifice n'est pas

-Sur l a Croix, l e S a c r i f i c e sanglant. -Jésus a s o u f f e r t .

-Jésus ressuscité souffrir.

ne peut

plus

- I l e s t mort.

- I l ne peut p l u s m o u r i r . Mais c ' e s t l a même V i c t i m e , La même prière de Jésus.

Dans t o u t l ' u n i v e r s , à chaque heure du j o u r , l a grande prière de l a Messe se recommence sans cesse.
>V >V >•«• >'< •>'< > ' c

Pour célébrer l a Messe, l e prêtre revêt l ' a m i c t , l'aube, l e cordon, l e manipule, l'étole, l a chasuble. L'amict e s t un l i n g e de t o i l e blanche q u i couvre l e cou e t l e s épaules du prêtre. I l e s t l e symbole du recueillement. L'aube e s t une longue robe de t o i l e blanche ; e l l e descend jusqu'aux p i e d s e t e s t r e t e n u e a u t o u r des r e i n s p a r un cordon. E l l e e s t l e symbole de l a pureté. Le manipule. q u i était p r i m i t i v e m e n t un l i n g e jeté s u r l e bras e t destiné à essuyer l e v i s a g e , r a p p e l l e au prêtre l e s f a t i g u e s q u ' i l doit savoir a f f r o n t e r pour l e s a l u t des âmes. Le prêtre l e p o r t e s u r l e bras gauche. I l e s t l e symbole de l a pénitence. L'étole e s t une longue bande ornée que l e prêtre passe a u t o u r de son cou et c r o i s e s u r sa p o i t r i n e . E l l e e s t l e symbole du f a r d e a u de l ' E v a n g i l e que l e prêtre d o i t p o r t e r s u r ses épaules.

La chasuble e s t l'ornement que l e prêtre revêt par-dessus tous l e s a u t r e s pour célébrer l a Messe. E l l e d o i t être marquée d'une grande C r o i x s u r t o u t e l a p a r t i e q u i r e c o u v r e l e s épaules, pour rappeler à tous q u ' i l f a u t p o r t e r l a Croix derrière Jésus.

Caréchismra par- Cor-r-esp>onclartce M-Od e s R A "T IN/IA Annêa C R E E D I T I O N - © S F S P X . S a i n t - M i c h e l - e n - B r e n n e . F R A N C E . Juillet 19S8. "Dép6t légal" 2ème trimestre 1332 - I S B N n'>2-907'IOll-DO-8

CATECHISME PAR CORRESPONDANCE Abbaye S a i n t M i c h e l S a i n t M i c h e l en Brenne 36290 MEZIERES

N° D'INSCRIPTION AGE NOM ET PRENOM

R I V I

15

1. Dessinez l ' a u t e l du P e t i t Messager ; d i t e s - n o u s à q u o i i l s e r t e t l e nom de chaque chose q u i s'y t r o u v e :

2. A q u o i s e r t l e Tabernacle ? 3. Quand vous voyez un T a b e r n a c l e s u r un a u t e l , comment savez-vous s ' i l y a dans ce

T a b e r n a c l e des H o s t i e s consacrées ? A. S ' i l y en a, que devez-vous f a i r e en passant ou en vous arrêtant devant l e Tabernacle ?

5. Le changement au Corps e t au Sang de Jésus s ' e f f e c t u e au moment de l a

Leçon 15

1. Le S a c r i f i c e de l a Messe e s t - i l l e même S a c r i f i c e que l e S a c r i f i c e de l a C r o i x ? 2. Complétez l e t a b l e a u s u i v a n t p a r des phrases précises : AU CALVAIRE A LA MESSE

La V i c t i m e ,

Le Prêtre,

L'Autel^

3. Q u e l l e e s t l a m e i l l e u r e manière d ' a s s i s t e r au S a i n t S a c r i f i c e de l a Messe ?

CATECHISME PAR CORRESPONDANCE Abbaye S a i n t M i c h e l S a i n t M i c h e l en Brenne 36290 MEZIERES POUR MA VIE

N° D'INSCRIPTION : AGE : NOM ET PRENOM :

a

_

I

L a S a i n t e M e s s e e s t la m e i l l e u r e e t la p l u s p u i s s a n t e d e s p r i è r e s .

A t o u t i n s t a n t , i l y a une Messe q u i se célèbre s u r l a s u r f a c e de l a t e r r e . A chaque m i n u t e , l e F i l s de Dieu s ' o f f r e à D i e u l e Père pour l a Rédemption du monde. A chaque f o i s que mon coeur b a t , j e p u i s d i r e : Jésus s ' o f f r e . Je m ' u n i r a i l e p l u s souvent p o s s i b l e au S a c r i f i c e de Jésus, t o u t au l o n g de ma i ournée ; . pour a d o r e r Dieu : I l e s t mon Créateur e t mon D i e u , . pour Le r e m e r c i e r de t o u t e s l e s grâces, l e s j o i e s , q u ' i l me donne, . pour L u i demander pardon l o r s q u e j ' a i l e malheur de commettre un péché, . pour L u i demander l e s grâces nécessaires :sans l a grâce du Bon D i e u , j e ne. peux r i e n f a i r e pour mériter l e C i e l . Je me préparerai au grand S a c r i f i c e de l a Messe en o f f r a n t s a c r i f i c e s , que j ' o f f r i r a i s u r l a patène avec l ' H o s t i e pour G l o i r e q u i L u i e s t due e t sauver l e s âmes.
Chers Parents,

à D i e u de p e t i t s r e n d r e à Dieu l a

Pour que votre enfant puisse suivre l e s gestes du prêtre durant la Sainte Messe et s'unir aux prières qu'il d i t , il serait bon qu'il a i t un Missel. Il s'habituera ainsi à p r o f i t e r des prières liturgiques qui nous sont données par notre Mère la Sainte Eglise. Veillez également à ce que votre enfant puisse bien voir l'autel au cours de la Sainte Messe, ceci est très important.