P. 1
2004_Binder1

2004_Binder1

|Views: 16,610|Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Mar 04, 2014
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

03/06/2014

pdf

text

original

6

Affaire JSMB-JSK… Le verdict est tombé

matchs de suspension ferme pour Asselah
Algérie-Slovénie, aujourd’hui à 18h
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2574 PRIX 20 DA

«Déçu de rater autant de matchs !»
MERCREDI 5 MARS 2014

Au bout… 23 places Ghoulam «C’est un pour le Mondial match amical, mais on doit le gagner !»
www.lebuteur.com

plaisir de retrouver Taïder»

Birsa «Ce sera un

Exclusif De nos envoyés spéciaux en Belgique, Russie et Grèce Le Buteur à la rencontre des adversaires des Verts au Mondial Hong Myungbo Capello «Je n’ai
pas oublié le match de 2010»
«Slimani est un attaquant doué, il faudra s’en méfier»

Il aura jusqu’au 17 avril pour rendre sa réponse

Ultimatum pour Halilhodzic !

«J’ai pris le temps de très bien étudier le jeu de l’Algérie»

est mon pote et Feghouli a des qualités exceptionnelles» Kompany «A Manchester, Nasri
me parle beaucoup de l’Algérie»

Hazard «Boudebouz

Ouali «On battra l’Entente

pour jouer la Coupe d’Afrique»

Un match à 6 points
MCA-ESS, aujourd’hui à 14h30

«CoréeAlgérie sera décisif pour la qualif’ au 2e tour»

02

Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

www.lebuteur.com

Publicité

Le Buteur du 05/03/2014

Coup d’œil

Algérie-Slovénie, aujourd’hui à 18h
www.lebuteur.com
Mercredi 5 mars 2014

Le milieu de terrain Saphir Taïder et le sélectionneur national Vahid Halilhodzic n’ont pas eu de tête-àtête, comme cela était attendu. En effet, les deux hommes, (surtout Vahid) ont préféré tourner la page de ce qui s’est passé en novembre dernier, à l’occasion du match retour des barrages pour le Mondial, et d’ouvrir une nouvelle. Le joueur intériste, qui a rejoint le groupe à Sidi Moussa dimanche aprèsmidi, s’entraîne avec le plus grand sérieux et entend bien reprendre sa place de titulaire ce soir.

Pas de tête-à-tête Vahid-Taïder

Eviter le scénario de la Serbie
N° 2574

Équipe nationale

03

se qualifier au Mondial et recèle de très bons joueurs, ça va être un bon test»

Cadamuro «La Slovénie a failli
S. F.

Dans un tout autre registre, le site britannique Talksport.com a révélé, hier, que le profil de Saphir Taïder plaît énormément aux dirigeants du club anglais de Southampton. Ledit site souligne que ces derniers ont mis le nom de l’Algérien dans leur short-list et vont proposer une offre très intéressante à la direction de l’Inter de Milan pour espérer ainsi enrôler le joueur la saison prochaine. Soulignons que l’équipe de Southampton réalise une très belle saison en Premier League et occupe actuellement, à l’issue de la 28e journée, la 9e position au classement.

Le joueur est sollicité par Southampton

L’

L’équipe probable

Mbolhi (Doukha), Mandi, Ghoulam, Bougherra, Cadamuro, Mostefa, Lacen, Yebda, Soudani, Brahimi (Ferhat) et Slimani.

Algérie disputera sa première rencontre amicale de l’année 2014 face à la Slovénie, au stade Mustapha-Tchaker de Blida, à partir de 18h. Indépendamment du résultat technique qui sera très bénéfique aux capés de Halilhodzic, sachant qu’un succès leur permettra d’engranger une bonne dose de confiance devant une bonne équipe européenne, ce premier test avant le Mondial sera une bonne occasion pour le driver des Verts, qui devrait procéder à

une large revue d’effectif, de s’arrêter sur l’état de forme de certains cadres de l’EN, à l’instar de Lacen, Guedioura ou Belkalem, un peu en manque de confiance avec leurs clubs respectifs. Par ailleurs, à pareil moment de l’année 2010, les capés de l’ex-coach de l’EN, Rabah Saâdane, avaient essuyé un cinglant 3 but à 0 face à la Serbie. Un scénario qui avait provoqué un séisme dans la maison des Verts et que les camarades du capitaine Madjid Bougherra tâche-

ront d’éviter ce mercredi. Des places à prendre, alors que des têtes vont tomber Ce match amical face à une équipe slovène venue avec tous ses meilleurs éléments évoluant dans des grands championnats européens se veut comme une étape importante dans la préparation des Verts pour le prochain Mondial. Une rencontre qui déterminera, à un ou deux joueurs près, la liste des 23 joueurs qui feront avec Vahid Halilhodzic la Coupe du monde au Brésil. Il va sans dire que ce duel durant lequel les deux entraîneurs pourront effectuer plusieurs changements et utiliser au moins 17 joueurs se présente aussi comme une aubaine pour certains éléments de l’EN de sceller leur place. Bien sûr, en parallèle des têtes vont tomber du moment que Halilhodzic devrait trancher et être fixé sur certains éléments de son groupe en concurrence dans certains postes, afin de pouvoir monter l’effectif qui entamera le stage de préparation d’avant-Mondial, le 24 ou le 25 mai prochain. De la revanche dans l’air pour... les joueurs de 2010 Ce match international de préparation aura un cachet particulier pour certains joueurs de l’EN qui avaient été battus lors du premier match de Coupe du monde 2010 par cette même équipe slovène, un but à zéro, dans un duel où l’Algérie avait totalement refusé de jouer.

Brahimi pète la forme

Ainsi, un affront que les Halliche, Mesbah, Medjani, Kadir, Bougherra, Yebda et Djebbour auront à cœur de laver. Perpétuer la tradition à Tchaker Les capés du coach Vahid Halilhodzic qui tentera de mettre en place la meilleure équipe possible en la circonstance auront comme objectif principal de gagner dans ce match amical face à la Slovénie. Intraitables jusque-là sur leur terrain fétiche du stade Mustapha-Tchaker, les coéquipiers de Medjani veulent perpétuer la tradition et offrir à l’occasion au coach Halilhodzic sa 15e victoire à la tête de l’EN. Baptême du feu pour Ferhat, Bentaleb et Mandi Les deux nouveautés des Verts, à savoir Nabil Bentaleb et Zinedine Ferhat, seront très attendues, ce mercredi. Ils devaient avoir une chance d’effectuer leur baptême du feu face à la Slovénie. Vahid Halilhodzic, qui a tenu à les convoquer pour ce regroupement, ne ratera pas cette occasion de les lancer dans le bain et les voir à l’œuvre de plus près. C’est le cas aussi de Aïssa Mandi retenu pour le dernier regroupement qui avait précédé la rencontre retour face au Burkina Faso sans être utilisé. Le sociétaire du Stade Reims pourrait bien commencer le match d’entrée et découvrir tout comme Bentaleb et Ferhat l’ambiance du stade Tchaker. Moumen A.

S’
Vous venez de jouer votre 7e match de suite, quel est votre état de forme? Je me sens parfaitement bien ! Encore mieux que toutes les précédentes fois. J’accumule un temps de jeu certain depuis que je suis à Majorque, j’ai gagné en endurance, en solidité et en assurance, il me tarde d’en découdre. Comment se présente le match de la Slovénie ? La Slovénie va être très intéressante à jouer. Elle a failli se qualifier pour les barrages du Mondial et possède d’excellents joueurs qui jouent pour certains dans de grands clubs ! C’est donc un bon test pour nous. Il y a eu l’arrivée de Ferhat (USMA) et celle de Bentaleb (Tottenham), votre commentaire? Étant donné les quelques matches que j’ai vus d’eux, c’est une réelle satisfaction de les retrouver avec nous, ils sont vraiment bons. Il me tarde de les découvrir en dehors du terrain et de les intégrer dans la famille. Vous serez peut être en concurrence dans l’axe, êtes-vous prêt à assumer ce rôle en sélection ? En concurrence dans l’axe ou au poste de latéral droit, peu importe, mon acharnement sera le même sur le terrain. Je m’adapterai aux consignes du coach sans problème, j’ai joué beaucoup de matches à ces deux postes, je saurai donc m’ajuster, j’ai l’habitude. Ce match de la Slovénie sera aussi une opportunité pour convaincre Halilhodzic, non ? Vous savez, je vois avant tout ce match comme une opportunité de préparer le Mondial et peaufiner quelques derniers réglages collectifs, mais aussi individuels pour le bien du groupe. Je le répète, dans cette équipe, il est impossible de ne penser qu’à sa personne, c’est une vraie famille, tout le monde fonctionne ensemble, on pense donc ensemble et on agira sur le terrain et en dehors ensemble ! Entretien réalisé par Moumen Aït Kaci Ali

il y a bien un joueur algérien qui affiche la grande forme ces derniers temps, c’est bien Yacine Brahimi. Ce dernier, selon les échos qui nous sont parvenus du centre technique de Sidi Moussa, régale par sa technicité ses coéquipiers en sélection et fait sensation. Avant-hier, vers la fin de la séance d’entraînement, le coach national a programmé un match d’application entre les joueurs et le petit lutin algérien était au sommet de sa forme. Une solution de plus dont pourra compter Vahid Halilhodzic pour ce match amical face à la Slovénie, mais surtout le Mondial, dans trois mois.

Il devrait débuter titulaire Comme Sofiane Feghouli sera absent à ce match amical, en raison de son intervention chirurgicale dentaire, Yacine Brahimi devrait être titularisé à sa place, sur ce flanc droit de l’attaque des Verts, ou même sur le côté gauche, à la place de Soudani. L’occasion pour le sociétaire de Granada de montrer ses qualités et marquer surtout des points auprès de son coach, en prévision d’une place de titulaire au Brésil. «Je me sens mieux dans l’axe» Rencontré dimanche matin à l’aéroport Houari-B oumediène

d’Alger, on a questionné Yacine Brahimi sur le poste du milieu de terrain qui lui convenait le mieux, lui qui est souvent aligné à gauche dans son club, par son coach, Lucas Alcaraz. «C’est vrai qu’à Grenade, je suis souvent aligné sur le côté gauche, surtout en raison du système de jeu qu’emploie le coach qui s’appuie sur trois récupérateurs au milieu. Le rôle qui me convient le mieux, c’est meneur de jeu. J’aime jouer dans l’axe et avoir une certaine liberté dans le jeu. Toutefois, je me mets à la disposition de mes entraîneurs et j’essaye toujours de donner le meilleur de moimême.» S. F.

04

C’est un Foued Kadir très heureux de retrouver ses potes en sélection que nous avons rencontr,é dimanche, à l’aéroport Houari-Boumediène. Le milieu de terrain rennais, pressenti pour occuper

Kadir : «Je ne sais pas si je jouerai à la place de Feghouli, il faudra le demander à Vahid»
Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Équipe nationale

le flanc droit du milieu de terrain de l’EN, aujourd’hui contre la Slovénie, refuse de commenter les choix de Halilhodzic mais se dit prêt à prendre sa place, si le coach fait appel à lui.

objectifs professionnels de cette saison. Mais là, Foued, ça se passe plutôt bien avec Rennes on arrive aujourd’hui (hier) et on aura le temps depuis quelques semaines... Oui, après une préparation hivernale un peu d’en parler. perturbée par cette histoire de blessure aux ad- Ce stage sera de courte durée, en quoi peut-il ducteurs, hamdoulillah, ça se passe très bien, j’ai être utile ? Il sera très important, même s’il est court retrouvé du temps de jeu et du rythme, et j’espère comme vous le dites. Déjà, on va se retrouver et que ça ira encore mieux. Vous êtes titulaire avec Rennes, finalement c’est là la chose la plus importante à mon avis. On ne s’est pas vus depuis la qualification et on est quitter Marseille vous a plus servi ? très heureux de se revoir. Ecoutez, j’ai pris la déci«L’équipe Feghouli est forfait, du sion de quitter Marseille et de me faire prêter à Rennes, pour avoir du est mieux armée coup vous êtes le plus temps de jeu et devenir plus comindiqué pour occuper ce offensivement, pétitif, afin de retrouver ma poste d’animateur sur le ce n’est pas place en sélection. couloir droit, êtes-vous prêt à comme en L’Equipe nationale a prendre votre place ? 2010 !» toujours été ma ligne On verra bien, je pense que cette directrice et je reste sur question, il faudra la poser à ça. Après, il est clair que je ne Vahid. Ce n’est pas à moi de vous le dire. Après, si pouvais pas rester à l’OM, au risque de perdre je suis là, c’est sûr que je suis prêt à jouer. toute chance de disputer le Mondial au Brésil. L’Algérie aura la Slovénie, la Roumanie et l’ArEn 2010, vous êtes arrivé comme ça, sans ménie pour préparer le Mondial, croyez-vous faire les qualifications avec les Verts, et là vous que ce sont les adversaires qu’il nous faut pour abordez cette dernière ligne de préparation bien se préparer ? d’avant-Coupe du monde, que ressentez-vous ? On ne peut rien dire maintenant. Il faut attenC’est vrai, je n’arrive plus en novice. Je suis ici dre les résultats de notre préparation et de ces depuis 2010 et je pense que je fais «partie» des ca- matchs pour en savoir plus, parce que soyez-en dres de cette sélection et l’un des plus anciens de sûrs, si on fait une bonne Coupe du monde on cette Equipe nationale. Je ne suis pas seul, on est dira sûrement qu’on a fait le bon choix. Cinon,il nombreux à jouer ce rôle d’anciens. C’est à nous ’est certain qu’on dira le contraire. de guider les jeunes de notre équipe et à les pousLa concurrence devient féroce et c’est aussi ser vers le haut. une occasion de convaincre Halilhodzic... Quel sera votre rôle avec Bougherra, Mesbah, Voilà, tout à fait, donc la Slovénie, c’est un Medjani, Mbolhi, Yebda et Halliche dans cette match amical sur le fond mais pour nous équipe ? lorsqu’ o n joue chez nous, le mot amical n’existe Notre devoir est d’apporter notre expérience, pas. Une fois sur le terrain de Tchaker, on n’a notamment dans ce stage d’un mois qui précédera le Mondial. La préparation de la Coupe du qu’une seule envie, celle de gagner et de bien se monde sera très longue et on espère être là pour préparer pour le Mondial. aider le coach à préserver l’état d’esprit et la bonne Avec le potentiel qui existe en sélection, croyezvous l’Algérie capable de passer le premier ambiance qui caractérisent notre équipe. tour ? Comment se présente pour On a une force offensive vous ce match de la Slovénie ? «Je n’arrive qui est plus importante C’est un bon test contre une bonne équipe qu’il y a 4 ans, il nous plus en novice, européenne. On les a déjà joués en Coupe du appartient de nous maintenant monde 2010 mais bon, je pense que ce montrer assez costauds je fais n’est certainement pas la même défensivement sans oublier partie des équipe, mais elle reste un adde mettre des buts, inch’Allah, pour versaire coriace contre qui on cadres de l’EN» tenter d’aller au second tour. Tout reste peut se mesurer avant le Monjouable. dial. Pouvez-vous revenir sur Avez-vous abordé ce duel amical les équipes du groupe H ? avec vos camarades ? On a hérité de trois bonnes équipes avec la BelNon, on n’a pas eu le temps d’en parler fran- gique qui reste à mon avis le grand favori. Ils ont chement, chacun est concentré sur son club et ses

Khoualed n’a pas quitté le stage
omme révélé hier par nos soins, le défenseur des Verts, Nacerdine Khoualed, ne participera pas au match de ce soir face à la Slovénie. Il rejoint ainsi Feghouli sur la liste des joueurs annoncés forfaits pour cette partie amicale de préparation. Le sociétaire de l’USMA, malgré son indisponibilité qui s’étalera sur quatre jours, n’a pas quitté pour autant le stage des Verts et continue à se soigner au centre technique national de Sidi Moussa, sous la conduite du staff médical. Vahid Halilhodzic a préféré garder le natif de Biskra parmi le groupe, afin qu’il puisse assister aux multiples réunions que le coach organise avec ses joueurs.

Halilhodzic n’a pas voulu le libérer

vraiment de très bons joueurs, et ça va être vraiment l’une des grosses surprises du Mondial2014. Après, tout est ouvert même si la Russie et la Corée sont deux très belles équipes, mais jouables, on verra bien. Justement, le président Raouraoua a tracé comme objectif le second tour, cela ne risque-t-il pas de mettre une pression sur vous les joueurs ? Bien sûr, pour nous les joueurs, c’est une pression supplémentaire mais elle reste positive parce qu’on la prend comme une motivation. On sait qu’on va aller en Coupe du monde pour représenter notre pays dignement. On est très fiers de représenter tout un peuple, à nous de tout faire et tout donner pour passer ce premier tour. En parlant du peuple algérien, vos fans attendent beaucoup de vous ? On le sait, on est conscients aussi que nos fans aiment beaucoup leur Equipe nationale, on va tout faire pour les rendre heureux. Il y aura deux jeunes joueurs en renfort, Ferhat et Bentaleb, pensez-vous qu’ils donneront un plus au groupe ? Si le coach les a sélectionnés, c’est «L’OM ? qu’ils ont du talent et du potentiel. On verra bien avec le Pour l’instant, temps et c’est au coach de je n’y pense voir comment il va même pas, les utiliser. on verra On parle après le beaucoup Mondial» de votre éventuel retour à Marseille en fin de saison qu’en est-il au juste ? Franchement, il est vraiment prématuré de parler de mon avenir, alors qu’il me reste une fin de saison difficile avec Rennes. Mon seul souci maintenant, c’est de tout donner sur le terrain pour aider mon club à se mettre à l’abri. Après, il y a la Coupe du monde à préparer, ce sont mes objectifs immédiats. Marseille, on en parlera en fin de saison. Entretien réalisé par Moumen Aït Kaci Ali

C

de championnat. Une information qui nous a été donnée par la direction du club usmiste. Toutefois, il semblerait que le joueur a surtout mal au niveau du mollet et c’est cette blessure qui l’empêchera de tenir sa place, ce soir, face à cette équipe slovène.

Dans un premier temps, nous avons annoncé que Khoualed se plaignait d’une blessure au dos contractée avec son club lors du dernier match

Il souffre du mollet, pas du dos !

Contacté par nos soins, Nacerdine Khoualed nous a parlé de sa blessure : «Evidemment, le moral n’est pas au beau fixe, avec cette blessure au mollet qui va me priver du match face à la Slovénie. J’avais tellement envie de jouer ce match pour confirmer mes prestations passées en EN, mais malheureusement, ça ne sera pas possible. Je vais rester, néanmoins, à Sidi Moussa pour poursuivre les soins et je serai à fond avec mes coéquipiers à partir de la tribune officielle.»

Khoualed : «J’avais tellement envie de jouer ce match !»

L

a rencontre de ce soir entre l’Algérie et la Slovénie risque bien de se dérouler sous une faible affluence. En effet, la vente des tickets d’accès au stade pour cette partie, qui a débutée hier au niveau des guichets du stade MustaphaTchaker de Blida, n’a pas du tout connu un grand engouement de la part des supporters algériens. Ils étaient peu nombreux à se présenter pour s’acquérir les billets. Le caractère amical du match et surtout le nom de l’adversaire ont dissuadé les fans à se rendre en force au stade pour suivre ce premier test de préparation des Verts.

Peu d’engouement autour du match !

6.000 tickets seulement ont été écoulés hier

S. F.

Jusqu’à hier 17h, heure de la fermeture des guichets du stade, seulement 6.000 tickets ont été écoulés. Au départ, les responsables de l’enceinte de Blida avaient envisagé d’épuiser tous les tickets la veille et de ne pas ouvrir les guichets le jour du match. Finalement et face à la faible affluence enregistrée hier, il a été décidé de poursuivre la vente durant la matinée d’aujourd’hui. Près de 16 000 tickets vont être de nouveau mis en vente. Les premiers arrivés seront les premiers servis. S. F.

La vente se poursuivra durant toute la matinée

Halilhodzic aura jusqu’au 17 avril pour rendre sa réponse
Raouraoua ne veut pas être pris de court et pense aux éliminatoires de la CAN-2015

Coup d’œil

Équipe nationale

www.lebuteur.com

Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

Halliche : «Heureux de retrouver le public de Tchaker et j’espère qu’on lui offrira un bon gala»

05

«Ce match permettra au coach d’évaluer ses joueurs»

a succession de Vahid Halilhodzic, dont la prolongation demeure toujours une option plausible, refait surface. Seulement, les délais entre le Mondial2014 et le début des éliminatoires de la CAN-2015, prévu au mois de septembre prochain, sont tellement serrés que le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, veut éviter de tomber dans l’aléatoire et se retrouver pris de court, avant l’entame de la prochaine échéance continentale qui attend les Verts. C’est pour cela qu’il a décidé de fixer un dernier ultimatum au coach bosnien, avant de commencer à songer à sa succession. Il est utile de signaler que Raouraoua maintient sa confiance au coach mais ne peut se permettre de mettre l’avenir sportif de l’EN en péril, à cause des réticences du sélectionneur actuel. Sa prolongation toujours d’actualité Ainsi, selon une source autorisée de la FAF, Mohamed Raouraoua ne compte pas attendre éternellement

L

Vahid Halilhodzic. Soucieux de préparer l’Equipe nationale comme il se doit pour cette prochaine échéance qui interviendra juste après la Coupe du monde, le patron de l’institution de Dély Ibrahim voudrait être fixé, avant la date du tirage au sort des éliminatoires de la CAN-2015 qui aura lieu au Caire, le 27 avril prochain. Ça sera donc le délai attribué par Raouraoua au coach Vahid pour rendre sa réponse. L’entraîneur qui fera la CAN-2015 devra suivre l’EN et ses adversaires Si Vahid Halilhodzic répond par l’affirmative, Mohamed Raouraoua, qui a toujours soutenu son entraîneur, malgré les critiques essuyées au lendemain de l’échec de la CAN2013, devrait en toute logique le reconduire à la tête des Verts, sinon il sera obligé de procéder à la nomination d’un nouvel entraîneur pour lui donner le temps de bien préparer les éliminatoires de la CAN-2015. Le futur driver des Verts doit, bien sûr, avoir une idée sur la

composante de la sélection nationale et aussi et surtout s’informer et commencer le scooting sur les adversaires de l’Algérie lors des éliminatoires de la CAN-2015 qui seront tirés au sort le 17 avril au Caire. Raouraoua ne veut pas brusquer Vahid, mais… Pour rappel, lors de la dernière réunion qui avait regroupé Vahid Halilhodzic à son président Mohamed Raouraoua, au siège de la Fédération algérienne de football, le driver des Verts avait, pour des raisons purement personnelles, demandé un temps de réflexion. En homme compréhensif, Raouraoua n’avait alors pas voulu le brusquer. Après leur deuxième entrevue, le président de la FAF lui a accordé un autre délai, mais cela n’ira pas au-delà de la date du tirage au sort de la CAN-2015, indique notre source. Moumen A.

concerne l’accueil, Comment se présente pour comme d’habitude, on vous ce match de la Slovéva leur faciliter l’inténie ? gration. Ça va être un bon match de Connaissez-vous Benpréparation qui permettra au taleb ? coach de voir l’ensemble des Pas beaucoup mais sur joueurs et pouvoir les évales quelques matchs luer durant ce stage. J’espère que j’ai pu voir de lui qu’il trouvera tout le monde avec Tottenham, ça se en forme. voit qu’il a de la qualité. Après une longue trêve, peut-on dire que le Mondial com- On jouera l’Arménie et la Roumanie avant d’entamer la dernière mence vraiment avec ce match ? Non, je ne suis pas d’accord, le Mon- ligne droite au Brésil, que pensezdial a commencé depuis notre qua- vous de ces adversaires ? Si le staff a choisi de jouer contre ces lification à Blida contre le Burkina. Comment vous vous sentez main- équipes que vous venez de citer, c’est qu’elles sont bonnes pour préparer tenant, Rafik ? Moralement, je suis au trop, physi- le Mondial. Ce sont des sélections quement Hamdoulillah, tout se européennes, l’important est de bien passe bien, j’enchaîne les matchs. Je se préparer. Entretien réalisé par suis en confiance et j’espère que ça va continuer comme ça. Je m’épaMoumen Aït Kaci Ali nouis à Coimbra, je travaille sous la coupe d’un staff de qualité, je fais Autorisé mes matchs et tout le monde me fait confiance et moi j’essaye de à rester à Valence rendre la pareille sur le terrain. Feghouli suivra ses Bentaleb et Ferhat setélévision Slovépotes à la ront les nouvelles têtes ce match d’aujourd’hui contre la pour it Forfa de l’EN, un petit mot ? à Alger, n’a ne Feghouli, qui était attendu hier Premièrement, je leur nie, Sofia ique national de Sidi finalement pas rallié le centre techn fatigué, suite à souhaite la bienvenue. Moussa. Feghouli, qui était un peu C’est des Algériens l’opération chirurgicale subie au niveau d’une dent de nal comme nous, j’espère sagesse, a été autorisé par le sélectionneur natio convalesà rester à Valence et poursuivre sa qu’ils apporteront le plus de suivre cence. Sofiane se contentera donc qu’on attend d’eux. En ce qui de l’EN à la télévision.

Les supporters algériens ne portent presque aucun intérêt à ce match amical. Hier lors de l’entraînement des Verts, très peu de supporters étaient présents dans les tribunes, bien qu’elles soient ouvertes au public.

Faible présence des supporters

ses camarades

A

Les joueurs de la sélection nationale ont effectué hier leur troisième séance d’entraînement sur la pelouse principale du stade Mustapha-Tchaker de Blida. Tous les joueurs convoqués pour ce stage ont pris part à cette séance. Toutefois, un joueur n’a pas pris part à l’intégralité de la séance, il s’agit du défenseur central de Valenciennes, en l’occurrence Carl Medjani. En effet, ce dernier a pris beaucoup de temps avant de rejoindre ses coéquipiers sur le terrain, lui qui suivait des soins intensifs avec le kiné de la sélection. Il semblerait qu’il ressente toujours des douleurs au niveau de son épaule (il s’était blessé il y a 10 jours face au PSG en championnat). Sa participation à la rencontre est très incertaine Après avoir terminé avec les soins, Medjani a pu effectuer quelques exercices avec

Medjani souffre toujours de son épaule
ses coéquipiers, mais n’a pu prendre part néanmoins au match d’application qu’a programmé le sélectionneur national. Ce dernier a surtout voulu le préserver et lui éviter toute mauvaise rechute. Selon nos informations, le joueur ne serait pas aligné ce soir face à la Slovénie puisque Halilhodzic préfère faire confiance aux joueurs totalement prêts. La décision sera prise aujourd’hui. Khoualed s’est entraîné, mais a toujours mal De son côté, Nacerdine Khoualed, qui est pourtant forfait pour le match de ce soir, s’est entraîné avec ses partenaires hier. Touché au mollet, le joueur s’est entraîné avec un bandage et semblait encore souffrir de douleurs, puisqu’on l’a vu à plusieurs reprises boiter. Le défenseur usmiste a même pris part au match d’application.

Match d’application à la fin de la séance Vers la fin de la séance d’entraînement, le staff technique a programmé de nouveau un match d’application. Celui-ci a vu deux équipes de 12 joueurs chacune s’affronter. Evidemment, le coach national a brouillé quelque peu les pistes, en mélangeant les titulaires avec quelques remplaçants. L’équipe qui portait les dossards était composée de Doukha dans les bois, Mandi, Ghoulam dans les couloirs. Bougherra, Cadamuro et Rial dans l’axe. Lacen, Mostefa et Yebda à la récupération. Soudani, Ferhat et Djebbour devant. La deuxième équipe était quant à elle composée de Si Mohamed, Khoualed, Mesbah, Halliche, Belkalem, Guedioura, Taïder, Bentaleb, Djabou, Brahimi, Kadir et Slimani. S. F.

Cette réunion, à laquelle a assisté le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, a vu ce dernier prendre par la suite la parole et s’adresser aux joueurs. Une nouvelle fois, le coach a appelé ses poulains à travailler davantage pour garder la forme et arriver au Mondial le plus compétitifs possible. Il n’a pas manqué de rappeler que ceux qui ne joueront pas lors de la prochaine période ne seront pas retenus pour le voyage au Brésil. Raouraoua et Halilhodzic ont mis les coéquipiers de Bougherra devant leurs responsabilités. Selon nos informations, une séance de visionnage vidéo était au menu des joueurs de la sélection, hier soir. Le coach national a sélectionné quelques séquences de jeu de cette équipe slovène, histoire de permettre à ses poulains de se faire une idée sur leur adversaire d’aujourd’hui. Le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, a reçu mardi, au siège de la FAF, son homologue slovène, M. Ceferin Aleksander, accompagné de la délégation qui visite l’Algérie à l’occasion du match amical qui opposera notre Equipe nationale à l’équipe nationale slovène. Au cours des entretiens, les deux présidents ont décidé de raffermir les liens entre les deux fédérations en développant à l’avenir leur coopération dans tous les domaines liés au football.

Halilhodzic s’est aussi adressé à eux

rrivé vers 19h, lundi au Centre technique national de Sidi Moussa, le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, a suivi un bout de la séance d’entraînement, avant de rejoindre les joueurs au restaurant pour dîner avec eux. A l’issue de ce dîner, le patron de l’édifice de Dély Brahim a réuni tout le monde (staffs technique et médical compris) à l’amphithéâtre du centre afin de s’adresser surtout aux joueurs et leur communiquer le programme de préparation et de la participation de notre Equipe nationale à la prochaine Coupe du monde au Brésil 2014. «L’ensemble des aspects sportifs, administratifs et organisationnels ont été portés à la connaissance des joueurs et la coordination des efforts et des actions de tout le groupe afin de réaliser le meilleur résultat possible et représenter dignement l’Algérie, le continent africain et le monde arabe», a souligné à ce propos un communiqué paru sur le site officiel de la Fédération.

Raouraoua s’est réuni avec les joueurs

FIFA, la Comme le veut le règlement de la s’est enSlovénie, adversaire de l’EN ce soir, du traînée hier sur la pelouse principale du stade Mustapha-Tchaker, à l’heure que match. Les Slovènes ont attendu les Verts quittent le stade pour entrer sur la pelouse.

Les Slovènes se sont entraînés après les Verts

Visionnage vidéo hier

Il a reçu son homologue slovène

Saïd F.

avec Bentaleb
06
Mercredi 5 mars 2014 attraction de ce stage demeure incontestablement la venue nouvelle en sélection du jeune milieu de terrain de Tottenham, Nabil Bentaleb. Après un feuilleton qui a duré plusieurs semaines, le joueur avait fini par donner son OK pour rejoindre l’Algérie et tourner ainsi le dos à la sélection française des U19, qui le voulait. Arrivé en début d’après-midi au centre technique national de Sidi Moussa, en compagnie de Guedioura, Nabil a été accueilli par le staff technique et les autres joueurs qui lui ont souhaité la bienvenue. Par la suite, le joueur a été invité à regagner sa chambre afin de se reposer et pouvoir ainsi être prêt pour la séance d’entraînement de 17h. Après la fin de cette séance, Bentaleb et ses coéquipiers se sont réunis avec Mohamed Raouraoua. Ensuite, en soirée, Halilhodzic est allé s’entretenir avec lui durant plusieurs minutes.

Halilhodzic s’est entretenu

N° 2574

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Équipe nationale

L’

travail au sein de leurs clubs respectifs et les a appelés à poursuivre sur ce rythme afin d’être retenus pour le Mondial brésilien.

Saïd F.

Le capitaine des Verts, Madjid Bougherra a parlé avant-hier lors de la conférence de presse sur ce match amical face à la Slovénie, qu’il estime très important, malgré son cachet amical. Boughy assure que lui et ses partenaires vont aborder cette partie sans pression, avec comme objectif : la victoire. «La Slovénie est une équipe respectable d’Europe. Pas une grosse cylindrée, mais juste ce qu’il faut pour bien nous tester. Je pense qu’on va avoir une rencontre très tactique. On jouera sans pression et on tâchera de tout donner pour gagner. Ça reste un match amical, mais il est important de le remporter, histoire de gagner encore en confiance et maintenir le moral au beau fixe.»

«Ça sera un match tactique»

Bougherra
«Le groupe actuel a la maturité et l’expérience qu’il faut pour faire un bon Mondial»

Le natif de Lille, Nabil Bentaleb, n’a pas eu de mal à s’adapter à son nouvel environnement et se mettre au diapason de ses nouveaux Il l’a présenté avec Les deux nouveaux venus en sélection, en partenaires. Durant ses premières 48 heures à Sidi Ferhat au groupe l’occurrence, Nabil Bentaleb et Zinedine FerMoussa, le joueur a montré une certaine timidité Avant de s’entretenir avec hat, n’ont pas échappé au traditionnel bizutage dans son comportement, mais ne manquait pas de rire Bentaleb, Halilhodzic avait de bienvenue. En effet, les deux joueurs ont dû à tout bout de champ. Très joyeux, le joueur ne cachait se mettre à la chansonnette pour épater leurs procédé à la présentation du pas son bonheur de rejoindre la sélection nationale. joueur en compagnie de l’autre coéquipiers et marquer ainsi leur entrée dans le On imagine qu’il ne tardera pas à rejoindre le clan des nouveau venu, en l’occurrence groupe. Une habitude qui devient une tradition Soudani et Slimani, les blagueurs attitrés de la sélecZinedine Ferhat, au reste du chez les Verts, histoire de détendre l’atmosphère tion. groupe. Le coach a félicité les et mettre une bonne ambiance dans le groupe. deux joueurs pour leur excellent

Selon les informations qu’on a pu avoir, Halilhodzic a surtout profité de cet échange avec le milieu des Spurs, pour déjà, le féliciter de son choix, mais aussi pour lui prodiguer quelques conseils pour sa carrière, lui qui découvre à peine le monde professionnel. Vahid et comme il l’a fait avec les joueurs, qui venaient pour la première fois en sélection, lui a tracé la ligne conductrice à suivre en sélection, et l’a mis devant ses responsabilités. Il lui a aussi expliqué qu’avec lui, il fallait travailler dur pour conquérir une place au sein de la sélection et qu’il n’avait pas à se reposer sur son statut à Tottenham pour espérer être un titulaire indiscutable.

Le coach national lui a prodigué des conseils pour sa carrière

Madjid Bougherra, et sauf blessure qui pourrait l’en empêcher, va disputer en juin prochain son deuxième Mondial d’affilée. Le sociétaire de Lakhouiya assure que les Verts auront leur mot à dire au Brésil. «J’aurai la chance de jouer ma 2e Coupe du monde en juin prochain. Contrairement à 2010, le groupe actuel accumule une certaine expérience, puisque pas mal de joueurs étaient présents en Afrique du Sud, mais aussi, on a eu droit à l’arrivée de certains nouveaux joueurs, qui ont du talent et la maturité pour gérer un tel tournoi planétaire. On verra ce qui se passera au Brésil, mais ce qui est sûr, c’est qu’on n’aura rien à perdre là-bas. On a déjà commencé la préparation et je trouve qu’on est parfaitement pris en charge pour être au top lors de ce Mondial.»

S. F.

Bentaleb et Ferhat n’ont pas échappé au bizutage !

Nabil une personne timide, mais joyeuse

Rafik Djebbour estime que même si ce Algérie-Slovénie n’a rien à voir avec celui livré en 2010 en Afrique, il reste un test sérieux pour les Verts qui entament la préparation du Mondial-2014. Rafik, vous êtes là encore une fois, vos impressions ? Je suis ravi, cela fait très longtemps qu’on ne s’est pas vus et, franchement, ça nous a manqué. Maintenant, je suis content d’être là et incha’Allah, on va bien se préparer pour faire un bon match mercredi face à la Slovénie. A pareille période en 2010, vous avez joué la Serbie, pour commencer la préparation du Mondial, pensez-vous que ce sera un remake ? Non, ça n’a rien à voir. Ce n’est pas le même contexte. Aujourd’hui, honnêtement, on a une équipe stable. Il y a aussi une homogénéité qui s’est créée. L’équipe est devenue plus forte et beaucoup plus solide, au point d’aborder les grands rendez-vous. La Slovénie a plus de soucis à se faire qu’en 2010. 5 buts marqués en Turquie et un en Angleterre, parlez-nous de ce changement de championnat que vous avez vécu en une saison ? Je dois d’abord dire que c’était plutôt compliqué. Je suis parti en Turquie à la dernière minute, j’ai dû travailler beaucoup pour retrouver mon état de forme. Par la suite,

«Notre équipe est devenue plus forte et plus
solide pour ce genre de match»
j’ai quitté la Turquie pour rejoindre l’Angleterre pour un nouveau challenge qui est plus excitant. C’est un championnat qui est très physique et plus athlétique. Sincèrement, je suis fier d’être à Nottingham. Maintenant, à moi de saisir cette opportunité. Pouvez-vous nous faire une petite comparaison entre les deux championnats ? En Turquie, c’était mieux au niveau du jeu on va dire. A Nottingham, c’est plus compliqué pour un attaquant. Ça me rappelle mes matchs en équipe d’Algérie, il y a quelques années, où j’étais isolé en pointe, et dans des conditions comme ça, ce n’est pas évident de faire la différence. Quelles seront vos ambitions personnelles pour ce match face à la Slovénie ? Il est clair que si je suis là, c’est pour, bien sûr, profiter de cette occasion pour rattraper en temps de jeu. Je vais aussi essayer d’imposer mon style à l’équipe et pouvoir profiter de l’enthousiasme qui entoure le match amical. Vous avez déjà joué face à la Slovénie, il y a quatre ans, vous connaissez bien cette équipe qui recèle des joueurs importants évoluant en Italie notamment…

Djebbour

C’est bien qu’ils aient des joueurs qui évoluent en Italie, tant mieux pour eux. Mais j’ai envie de dire que j’ai toujours voulu regarder l’Algérie que la Slovénie. Aujourd’hui, on a des arguments à faire valoir. On a de bons joueurs et même de futurs grands joueurs. Donc, on ne devrait pas regarder beaucoup nos adversaires. Il faut se concentrer sur nous-mêmes. Combler nos lacunes pour progresser et surtout savoir faire la différence comme on est en train de le faire depuis l’arrivée de Vahid. Lors du dernier Mondial, l’Algérie n’a pu passer le premier tour, croyez-vous que ce groupe est capable de le faire cette fois-ci ? En 2010, on était plus agressifs, on avait cette hargne et cette combativité qui faisaient de nous un groupe solide. Aujourd’hui, on préserve toujours cette fierté de porter ttingham, le maillot avec plus de jeu et de com- «A No uvent so plicité, sans oublier la malice. A mon je suis ant, cela avis, nous avons un groupe autre- isolé dev peler p ra it ment différent du précédent, donc me fa hs en tc a m s e bien capable de créer cet exploit. m il y a n io Entretien réalisé par sélect ées» Moumen Aït Kaci quelques ann

L

Les Slovènes surpris par
l’accueil qui leur a été réservé
Ils sont arrivés hier à 11h30

Coup d’œil

Équipe nationale
www.lebuteur.com

Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

Samir Handanovic a refusé de faire des déclarations
Le gardien de la Slovénie Samir Handanovic a refusé de faire toute déclaration hier aux journalistes qui se sont déplacés hier à l’aéroport Houari-Boumediène. Le sociétaire de l’Inter s’est excusé poliment de ne pouvoir faire de déclaration ni au sujet du match amical ni au sujet du Mondial 2014. Même le joueur de l’Inter Guiseppe Eltic a refusé lui aussi de faire des déclarations malgré l’insistance de ses camarades.

07

Et puisqu'il s’agissait d’un vol spécial, les Slovènes ont été accompagnés de leurs supporters qui en ont profité pour

Des supporters slovènes ont accompagné leur sélection

a sélection de la Slovénie était arrivée hier à Alger vers 11h30 à bord d’un vol spécial. Les Slovènes, qui ont trouvé à leur accueil des membres de la Fédération algérienne de football, se sont dirigés directement dans le salon d’honneur de l’aéroport Houari-Boumediène pour se reposer un peu et se rafraîchir. Les membres de la FAF ont veillé à ce que la délégation slovène ne manque de rien dès qu’elle a foulé le sol algérien et cela n’a pas échappé à tous les membres de la sélection de la Slovénie, dont le président de la Fédération slovène qui a été agréablement surpris par tout l’accueil qui leur a été réservé. Ils ne s’attendaient pas du tout à ce qu’ils soient reçus de la sorte, encore moins de trouver un nombre aussi important de journalistes des différents médias sur place. Après avoir accompli toutes les formalités nécessaires, les Slovènes ont rallié leur hôtel à bord d’un bus mis à leur disposition par la FAF.

Bojan Jokic : «Si l’Algérie gagne son premier
match au Mondial, elle passera le premier tour»
Par ailleurs, le défenseur de Villareal nous a confié qu’il attendait avec impatience de découvrir le public algérien : «Nous savons que l’Algérie a un grand public qui est fou du foot. J’attends avec impatience de le découvrir, je suis sûr que ça va être passionnant.»

Zeljko Milinovic, un des membres du staff technique que nous avons approché, n’a pas tari d’éloges sur le chaleureux accueil qui leur a été réservé hier en avouant qu’ils ne s’attendaient pas à un tel engouement autour de leur sélection. «Nous vous remercions beaucoup pour tout cet accueil. Franchement, on ne s’attendait pas du tout à ça et on ne savait pas que la presse accordait un aussi grand intérêt à ce match amical», a-t-il déclaré hier à l’arrivée de la Slovénie à Alger.

Zeljko Milinovic : «On ne s’attendait pas à cet accueil»

venir prêter main-forte à leur équipe à l’occasion du match amical de ce soir. Pour eux, il s’agit surtout d’une découverte dans la mesure où c’est la première fois qu’ils ont l’occasion de visiter l’Algérie et de découvrir son public après la bonne impression qu’avaient laissée les Verts au Mondial 2010 lorsqu’ils ont affronté leur sélection. Les supporters en question ont été également très surpris par le grand intérêt accordé à leur équipe par la presse algérienne présente en force à l’aéroport Houari-Boumediène alors que leurs joueurs n’évoluent pas dans de grands clubs européens.

De son côté, la star de Bologne Rene Krhin nous a déclaré à son arrivée qu’il est content d’être en Algérie et qu’il a été très touché par l’accueil. Concernant le match d’aujourd’hui, Krhin estime qu’il sera très bénéfique pour les deux équipes : «L’Algérie est une très bonne équipe qui renferme de très bons joueurs qui jouent dans les plus grands championnats du monde. Mais sa mission sera difficile au Mondial car elle se trouve dans un groupe difficile avec la Belgique et la Russie. En Coupe du monde, toutes les équipes sont fortes. Sur le papier, la Belgique et la Russie sont les favorites, mais sur le terrain, tout est possible. Ce qui sera difficile pour vous, c’est la qualification au second tour.»

«La Belgique et la Russie sont les favorites sur le papier, mais sur le terrain, tout est possible»

Rene Krhin :

«La Belgique et la Russie sont fortes, mais je suis convaincu que l’Algérie se qualifiera»
Le milieu de terrain slovène du Milan AC, Valker Birsa, considéré comme l’une des stars de la sa sélection, nous a évoqué le match de cet après-midi face à l’Algérie, comme il a aussi parlé des chances de la sélection algérienne lors du Mondial du Brésil.

Valter Birsa :

A.H.

Le défenseur du FC Villareal nous a fait savoir hier à l’arrivée de la sélection de la Slovénie à Alger que les chances de l’Algérie au Mondial sont grandes et que les Verts sont capables de décrocher un billet pour le deuxième tour. Il a ajouté à ce sujet : «Si l’Algérie gagne son premier match dans son groupe, elle se qualifiera au deuxième tour.» Jokic a indiqué aussi : «Le groupe de l’Algérie est difficile surtout avec la présence de la Belgique et de la Russie, mais je suis sûr que si elle gagne son pre-

«Je suis impatient de découvrir le public algérien»

mier match, elle passera le premier tour.»

Kurtic : «La qualification au deuxième
tour n’est pas impossible pour l’Algérie»

Le milieu de terrain du Torino FC, Jasmin Kurtic, pense que l’Algérie a les moyens de se qualifier au prochain tour du Mondial brésilien. Le joueur se dit également émerveillé par les qualités techniques de Saphir Taïder. Bienvenue en Algérie ! Merci ! Comment se présente le match amical de cet après-midi contre l’Algérie ? C’est un match très important pour nous. J’espère que les choses vont se passer comme nous le prévoyons. Il est vrai qu’il s’agit d’un match amical, mais nous allons tout faire pour prouver notre progression. Vous attendiez-vous à affronter une équipe différente de celle de 2010 ? Franchement, j’ignore s’il y a eu des changements au sein de l’équipe algérienne. Je sais seulement que la sélection s’est renforcée par quelques éléments talentueux qui n’étaient pas présents lors du précédent Mondial. L’Algérie, qui vient de se qualifier pour la seconde fois d’affilée à une Coupe du monde, force le respect de tout le monde. Le sélectionneur de l’Algérie a choisi la Slovénie pour préparer le match de la Russie. Pensez-vous qu’il a vu juste ? Si le sélectionneur a choisi la Slovénie, c’est qu’il a ses propres raisons et une vision des choses bien précises concernant la façon avec laquelle il veut jouer. Il est vrai que la façon de jouer de la Slovénie est proche de celle de la Russie, mais comme les joueurs évoluent un peu partout en Europe, chaque sélection a désormais sa propre façon de jouer. La preuve, la Russie possède un entraîneur italien. En tous les cas, je souhaite que la rencontre de cet après-midi serve à l’Algérie.

L’Algérie affrontera la Belgique, la Russie et la Corée du Sud. Quelles sont les chances de la sélection algérienne, selon vous ? Je trouve que les quatre sélections partiront à chances égales pour passer le premier tour. L’Algérie se produira sans le moindre complexe en jouant à fond ses cartes face aux grosses cylindrées du groupe. Je pense que l’Algérie a les moyens de créer la sensation dans ce groupe. Est-ce que la victoire de la Slovénie en 2010 aura un impact sur la rencontre de cet après-midi ? Je pense que le match du Mondial fait partie du passé. Les deux équipes vont entamer une nouvelle ère pour préparer leurs rendez-vous respectifs. Il est tout à fait normal que l’Algérie joue pour la gagne et que cela n’aura rien à voir avec la défaite du dernier Mondial. Connaissez-vous quelques éléments de la sélection algérienne ? Je connais Ghoulam qui a rejoint tout récemment Naples ainsi que Taïder contre qui j’ai joué face à l’Inter de Milan. Justement, pensez-vous que Taïder s’imposera à l’Inter ? Taïder joue dans un grand club, l’Inter de Milan, qui renferme dans ses rangs des éléments de grande classe. Ce sera difficile de jouer comme titulaire, mais il finira par s’imposer là-bas. Avez-vous une idée sur le public algérien ? Oui, je sais qu’il est très passionné de football. J’espère que le fair-play sera au rendez-vous de cette rencontre. Entretien réalisé par Brahim H.

Tout d’abord, on vous souhaite la bienvenue en Algérie ! Merci à vous et aussi pour l’accueil chaleureux. Comment s’annonce le match de demain entre votre sélection et celle de l’Algérie ? C’est un match important, aussi bien pour nous que pour l’Algérie qui prépare le Mondial au Brésil. Nous avons choisi une grande sélection africaine qui possède des éléments qui évoluent en Europe. Nous allons faire en sorte de réaliser un grand match et chercher la victoire. Cette joute amicale va-t-elle permettre à votre sélection de bien préparer les éliminatoires de la Coupe d’Europe ? Oui, c’est sûr ! Il n’y a pas de match inutile, quelle que soit l’adversité. Ce match va nous permettre de découvrir réellement les points forts et faibles de notre sélection. Nous allons prendre très au sérieux ce match. Nous allons nous défoncer sur le terrain pour arracher un succès. L’Algérie va aborder ce match avec l’intention de prendre sa revanche, après la défaite au Mondial sud-africain face à votre sélection… Il est vrai que la Slovénie a pris le meilleur face à l’Algérie en Afrique du Sud, mais je ne pense pas que les Algériens aborderont ce match avec un esprit revanchard, du moment que c’est la préparation pour le Mondial brésilien qui les intéresse au plus haut point. L’Algérie affrontera la Belgique, la Russie et la Corée du Sud. Que pensez-vous de ce groupe ? C’est un groupe très difficile avec la présence de la Belgique, la Russie et la

Alors que le bus de la Slovénie s’apprêtait à quitter l’aéroport Houari- Boumediène, la star de l’AC Milan Valter Birsa a lancé en notre direction à travers la vitre du bus «One, two, three, viva l’Algérie !», tout en souriant. Auparavant, lors d’une brève discussion avec le sociétaire milanais, ce dernier nous avait fait savoir qu’il connaît bien l’engouement des Algériens pour le foot et qu’il l’avait déjà constaté lors du Mondial 2010.

Valter Birsa : «One, two, three, viva l’Algérie !»

Corée du Sud qui a beaucoup progressé. Je pense qu’il y a plusieurs paramètres qui peuvent entrer en jeu lors du Mondial et qui n’auront rien à voir avec la valeur des joueurs. Si l’Algérie gère comme il se doit la période précédant le Mondial et celle de la compétition, elle aura son mot à dire. C’est vrai que la mission ne sera pas facile, surtout en présence de la Belgique et la Russie, mais le football n’est pas une science exacte. Pensez-vous que l’Algérie est capable de passer ce premier tour ? Oui, je suis convaincu que l’Algérie se qualifiera, car les surprises existent dans une compétition comme le Mondial. Votre face-à-face contre Taïder constituera le petit derby de la Lombardie… (Rires) Non, je ne pense pas que ce sera un derby entre nous. Ce sera juste un match amical entre deux sélections qui n’a rien à voir avec nos clubs respectifs. Lui va représenter l’Algérie, et moi la Slovénie. Je pense que Taïder est un excellent élément et le fait de jouer à l’Inter le prouve. L’Algérie va devoir profiter de son expérience. Ce sera un plaisir de le croiser. Entretien réalisé par Brahim H.

«Personne ne m’a jamais dicté mes choix, sauf mon père !»
Capello en guerre contre des entraîneurs et une partie des médias russes

08

Mercredi 5 mars 2014

N° 2573

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Équipe nationale
De notre envoyé spécial à Krasnodar (Russie) Farid Aït-Saâda

ma carrière et même durant toute ma vie, personne ne m’a jamais dicté ma conduite, sauf mon père. Jamais je n’ai cédé aux injonctions d’un président, d’un dirigeant, d’un entraîneur ou d’un joueur. Je dis bien jamais !» Et de poursuivre, après une courte pause. «J’ai pris seul la décision de ne pas convoquer ce joueur, sans aucune influence de quiconque, et je sais très bien pourquoi je l’ai fait. Je ne vais pas m’arrêter à un seul joueur. J’ai une Coupe du monde à préparer. Alors, je demande à mes collègues entraîneurs de respecter mon travail et mes choix autant que je respecte les leurs.»

es choix de Fabio Capello sont contestés en Russie. Certes, il est clair qu’aucune personne en ce monde, quels que soient sa fonction, son rang et sa nationalité, ne fait et ne fera l’unanimité absolue dans son domaine car la nature humaine est, par essence, contestataire, mais l’opposition au sélectionneur italien de la Russie est entrée, cette semaine, dans le domaine public. L’objet des contestations ? Le choix des joueurs pour la Coupe du monde.

L

fait l’objet de plusieurs critiques auxquelles il n’avait pas jugé bon de répondre.

Il y a du Halilhodzic chez Capello
i Vahid Halilhodzic surprend, parfois, par ses choix et ses méthodes, Fabio Capello n’en étonne pas moins beaucoup de gens en Russie. En fait, les deux entraîneurs possèdent de nombreux points communs dans leur façon de diriger leurs sélections respectives et aussi dans leur philosophie de choix et de décisions.

Dzyuba réclamé par les médias Au-delà de la décision de se passer des services d’Andry Arshavin et celle de convoquer Maxim Belyaev, une «omission» fait particulièrement du bruit en Russie : celle d’Artem Dzyuba. Ce dernier, attaquant du FC Rostov, est actuellement le meilleur buteur du championnat de Russie avec 12 buts, ce qui fait qu’il est réclamé par une partie de l’opinion publique et, surtout, par les techniciens locaux. Si cela était resté juste dans le domaine du souhait, ça n’aurait pas dérangé Capello qui, depuis sa nomination à la tête de la sélection russe, a

Son entraîneur, Bozovich, accuse Capello d’avoir été influencé Or, une personne vient de crier plus fort que les autres, allant même jusqu’à porter des accusations à l’encontre du sélectionneur : Miodrag Bozovich, entraîneur du FC Rostov. Dans des déclarations aux médias, il a estimé que la non-convocation de Dzyuba en sélection est non seulement injuste, mais qu’elle avait été dictée à Capello par des personnes malintentionnées qui lui auraient brossé un portrait négatif du joueur. Il n’en fallait pas plus pour titiller Capello et le pousser à une réaction verbalement «musclée», hier, lors de la conférence de presse précédant le match amical Russie-Arménie qui se jouera aujourd’hui. «J’ai pris seul la décision de ne pas le convoquer» En réponse à la question qui lui a été posée à ce sujet, le coach a rétorqué : «Dans toute

Dzyuba, un Ibrahimovic au caractère indolent et instable En fait, plusieurs explications sont avancées pour expliquer la non-convocation de ce joueur qui a inscrit 12 buts en championnat de Russie depuis le début de la saison et dont la longiligne silhouette rappelle celle de Zlatan Ibrahimovic. L’explication sportive est que ce joueur, bien qu’en forme depuis le début de la saison, n’est pas régulier. Il peut aligner trois grands matchs, puis se montrer amorphe dans les cinq suivants. L’autre explication est que ce joueur est connu pour son manque de rigueur. C’est le genre indolent, à toujours prendre les choses à la légère et rire et faire des farces tout le temps, ce qui n’est pas forcément le caractère que préfère Capello qui le connaît bien pour l’avoir sélectionné- sans le faire jouer- pour le match contre l’Irlande du Nord comptant pour les éliminatoires du Mondial-2014. Une autre explication est avancée en off, loin des médias : son père étant d’origine ukrainienne, les Russes auraient demandé au sélectionneur de ne pas le convoquer, à cause de la grave crise politique qui secoue actuellement les relations entre la Russie et l’Ukraine. Un argument plutôt tiré par les cheveux et qui convainc peu de monde. F. A.-S.

«J’ai joué contre la Belgique alors qu’elle était forte, voilà que je l’affronterai comme entraîneur alors qu’elle est très forte !»
Notre confrère belge lui a demandé, de son côté, s’il considérait la Belgique comme le favori de la poule, comme le croient les observateurs. «Nous aurons quelqu’un pour superviser la Belgique dans tous les matchs de préparation qu’elle disputera. C’est une équipe à prendre très au sérieux. Elle possède des joueurs qui évoluent dans de grands clubs et qui sont au sommet de leur forme à un moment aussi important. J’avais joué contre la Belgique lorsque j’étais joueur et c’était une sélection forte à l’époque (sa première sélection avec l’Italie avait été dans un match perdu contre la Belgique en 1972, ndlr). Ce pays a eu un passé en Coupe du monde, avant de connaître une période de stagnation. Malheureusement pour moi, je vais l’affronter, alors qu’elle est redevenue très forte (rire).»

l’académie de football du FC Krasnodar, Fabio Capello a répondu à une question posée par l’envoyé spécial du Buteur et à une autre d’un journaliste belge présent pour couvrir le match Russie-Arménie. Prié de nous dire s’il s’attendait à une équipe d’Algérie plus forte que celle qui lui avait imposé le nul lors du Mondial-2010, alors qu’il était sélectionneur de l’Angleterre, surtout que des joueurs algériens évoluent cette année dans de grands clubs (Inter, Udinese, Naples, Valence, Tottenham…), l’entraîneur italien a répondu : «Je n’ai pas oublié ce match-là. C’est pour ça que j’ai pris le temps de très bien étudier le jeu de la sélection algérienne. Je respecte l’Algérie et je me rappelle très bien du match dont vous me parlez. C’est forcément une bonne équipe car toutes les sélections qualifiées pour la Coupe du monde seront redoutables. Nous devons respecter toutes les équipes et, à ce titre, nous respectons aussi la sélection d’Algérie.»

«J’ai pris le temps de très bien étudier le jeu de l’Algérie» Lors de la conférence de presse animée hier par Fabio Capello à

Capello

F. A.-S.

S

Un long speech lundi pour édicter aux joueurs une ligne de conduite Tout comme l’a fait Halilhodzic lundi soir avec les Verts au centre technique de Sidi Moussa, Capello a adressé un long discours à ses joueurs le même jour à leur lieu de regroupement à Krasnodar. Objectif : «Dire aux joueurs des choses importantes qu’ils doivent comprendre dès à présent.» Et d’expliquer : «Quand on veut réussir dans une Coupe du monde, il y a des détails qui comptent. Déjà, il faut que les joueurs prennent conscience de l’importance d’une Coupe du monde. Chaque détail doit être pris au sérieux. Je leur ai édicté la ligne de conduite qu’ils doivent suivre pour franchir avec succès la dernière étape de la préparation précédant le Mondial.»

nière de garder tout le monde en alerte et d’expliquer à ceux qui sont convoqués qu’ils pouvaient perdre leur place à n’importe quel moment. C’est aussi une manière de se donner les moyens de faire un choix ciblé à la dernière minute, suivant la forme des joueurs durant la dernière semaine précédant le début du stage.

Une liste élargie de 36 et une liste de convoqués de 26 Autre point commun avec Halilhodzic : il a établi une liste élargie de 36 joueurs, puis en a convoqué 26 seulement. Pour lui, c’est une ma-

La Russie aussi a son «Benlamri» ! Le sélectionneur de l’Algérie en a souvent pris pour son grade, pour ne pas avoir convoqué des joueurs réclamés par les médias et une partie de l’opinion publique. Au début, c’était Karim Ziani, Djamel Abdoun et Faouzi Chaouchi. Dernièrement, c’est la non-convocation de Djamel Benlamri qui est incompréhensible en Algérie. Eh bien, sachez que la Russie a aussi son «Benlamri» ! Il s’agit de l’attaquant Artem Dzyuba, meilleur buteur du championnat local, que Capello a convoqué une seule fois sans le faire jouer, avant de

«C’est une équipe en Belyaev à Deschamps forme, avec des convoqué Antonio Pintus est un physiothérapeute à avec… zéro attaquants rapides la compétence reconnue. Le sélectionneur de minute de la France, Didier Deschamps, a voulu l’avoir et habiles» temps de jeu dans son staff médical pour la Coupe du monde Prié de s’expliquer sur le choix de l’ArméLes sélection2014, lui qui le connaît très bien pour l’avoir eu à ses nie comme adversaire pour le match neurs de l’Algécôtés lorsqu’il avait entraîné Monaco, la Juventus et d’aujourd’hui, Capello a présenté l’argurie et de la ment de la force offensive de cette l’Olympique de Marseille. Cependant, il y a un homme Russie partagent leur équipe. «La sélection arménienne est en qui connaît Pintus encore mieux que Deschamps : forme ces derniers mois. De plus, elle propension à convoFabio Capello. «Il sera notre nouveau préparateur phypossède des attaquants rapides et haquer des joueurs qui sique. Il a travaillé avec moi à l’AC Milan pendant huit biles qui peuvent créer des problèmes à jouent peu ou pas en ans. Il a l’expérience des grandes compétitions et je n’importe quel adversaire. Je suis sûr que club. Le cas russe a pour suis convaincu que son apport sera précieux pour ce match nous sera utile. Pour la préparanom Maxim Belyaev. la préparation de l’équipe», a-t-il annoncé, tion du Mondial, nous aurons des sparringDepuis le début de la saipartners dont le style de jeu se rapproche de hier, en conférence de presse. son, ce défenseur central du celui de nos adversaires du premier tour», a-t-il affirmé. Lokomotiv Moscou a joué… zéro minute. Zéro minute, après 19 journées de championnat ! Sa Le match à Krasnodar pour convocation, alors que se profile la éviter le froid de Moscou Coupe du monde, rend les jourLa rencontre a été domiciliée à escient dans la ville nalistes russes dingues, mais de Krasnodar située à près de 1200 kilomètres au Capello a livré son explicasud-ouest de Moscou. Le choix de cette ville est tion qui vaut ce qu’elle vaut : motivée par deux facteurs : le froid glacial qui «Même s’il ne joue pas dans sévit actuellement à Moscou, avec des neiges et son club, c’est un joueur très une température en soirée qui peut aller jusqu’à intéressant. Je l’ai appelé afin 10°, et l’existence à Krasnodar d’une très belle infrastructure, l’académie de sport du FC Krasnodar, de le voir de plus près.» Cala plus grande en Russie et l’une des plus grandes price ou acte réfléchi ? On ne au monde, dont Capello a voulu faire profiter ses le sait pas. Peut-être que Hajoueurs. D’abord, le sélectionneur de la Russie a lilhodzic pourra nous donner tenu à féliciter les responsables de l’académie pour un début d’explication… les excellentes conditions de travail mises à sa disposiF. A.-S. tion.
F. A.-S.

l’ignorer. L’entraîneur italien ne veut rien entendre à ce sujet, refusant de se faire dicter ses choix, et il est fort à le 7 juin. Ce sera au lendemain du derparier que, comme Hanier match amical prévu dans sa prépalilhodzic, c’est bien ration contre le Maroc, à Moscou. lorsque les médias réclament un joueur qu’il s’entête à ne pas l’appeler. Capello

La Russie affronte l’Arménie C’est l’attaché de presse de la sélection aujourd’hui de la Russie qui nous l’a confirmé : la sélection de Russie s’envolera pour le Brésil
La Russie s’envolera pour le Brésil le 7 juin chipe Pintus
La Russie entame son cycle de préparation pour le Mondial-2014 en affrontant, aujourd’hui, l’Arménie, au Kuban-Stadium de Krasnodar. Tout comme l’écrasante majorité des sélections qualifiées pour la Coupe du monde, il n’y a qu’aux dates FIFA que le sélectionneur Fabio Capello peut regrouper ses joueurs et les tester.

Hong Myungbo impressionne

par sa ponctualité

Coup d’œil

Équipe nationale

www.lebuteur.com

Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

09

H

Ponctualité quand tu nous tiens !

ong Myungbo, le sélectionneur de la Corée du Sud, en a surpris plus d’un, en marge de la conférence de presse qu’il a animée la veille du match Grèce – Corée du Sud, par sa ponctualité. Avec lui, l’heure c’est l’heure ! Alors que les journalistes ont un peu l’habitude de poireauter dans les salles de conférences, le sélectionneur sudcoréen, lui, est arrivé cinq minutes avant l’horaire préalablement fixé. Invité par les organisateurs à commencer la conférence étant donné que tout le monde était là, il a surpris par son insistance à attendre l’heure prévue, c’est-à-dire 16h 30 pile poil.

de nos confrères a même demandé à Hong Myungbo s’il n’avait pas, par hasard, choisi de jouer la Grèce ce mercredi parce qu’elle présente le même style de jeu que l’Algérie, futur adversaire de la Corée du Sud au premier tour du Mondial 2014. Avec beaucoup de diplomatie, Myongbo a répondu qu’il a demandé à jouer la Grèce «parce que c’est un adversaire très coriace qui nous permettra de nous jauger. En sommes, c’est un très bon test pour nous.»

La presse belge du rendez-vous

encore en Grèce, mais les deux joueurs de Nottingham Forest (Championship, Angleterre) font office d’ambassadeurs du football algérien en Grèce.

De notre envoyé spécial en Gréce : Mohammed Amine Benchabir

L’Algérie n’est pas méconnue des Grecs grâce à Djebbour et Abdoun

La presse grecque l’a interrogé sur l’Algérie

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, la presse grecque a montré un certain intérêt pour la sélection d’Algérie à qui elle a trouvé des similitudes avec la Grèce. Un

La sélection d’Algérie jouit d’une certaine notoriété en Grèce. La plupart des personnes rencontrées ici en Grèce, journalistes ou simples citoyens, avaient quelques notions sur l’Algérie du Football qu’ils connaissent grâce notamment à Rafik Djebbour et Djamel Abdou qui ont fait, jusqu’à cet été, le bonheur de l’Olympiakos le Pirée, club phare de la Grèce. Il est vrai que d’autres joueurs algériens ont joué ou jouent

Le ton tendu entre la presse algérienne et Halilhodzic suscite l’intérêt

El Heddaf et le Buteur n’étaient pas les seuls organes étrangers à la conférence de presse de Hong Myongbo, le sélectionneur sud-coréen. Il y avait aussi des journalistes belges, venus couvrir le match Grèce – Corée du Sud. Ils ont demandé naturellement un maximum d’informations sur l’actualité de la sélection sud-coréenne, mais aussi sur l’Algérie dès qu’ils ont su qui nous sommes. Nombreux sont ceux qui sont venus faire le «plein» d’informations sur les Verts, adversaire de la Belgique, de la Corée du Sud et de la Russie dans le groupe H.

hodzic. Ils savent de quel tempérament il est. Ils nous ont aussi demandé s’il est vrai que ses relations avec la presse algérienne sont tendues, comme l’ont rapporté les médias européens.

Les journalistes belges font l’éloge du «Buteur»
Par ailleurs, nos confrères belges n’ont pas

tari d’éloges sur votre journal qu’ils considèrent comme une source d’information sur l’actualité de la sélection d’Algérie. Ils ont aussi mis l’accent sur les «grosses» interviews réalisées par Le Buteur avec de nombreuses stars planétaires. C’est trop d’honneur. Lamine B.

Les journalistes belges connaissent parfaitement Vahid Halil-

Hong Byungbo est un entraîneur ponctuel, à cheval sur la discipline, mais

«Le «Le match match face face à à l’Algérie l’Algérie sera sera décisif décisif pour pour la la qualification qualification au au deuxième deuxième tour» tour»
assez sympathique. Du genre à s’attarder avec vous après une longue conférence de presse. Nous avons rencontré le jeune sélectionneur de la Corée du Sud à Athènes, la veille du match Grèce – Corée du Sud et accepté de nous parler du groupe H et plus particulièrement l’Algérie que la Corée du Sud affrontera lors de la deuxième journée.
je ne le cache pas, à l’Algérie, parce ne me souviens pas de tous les que ce match peut être décisif. C’est noms. Le seul qui me vient en tête le match le plus important du pre- là, c’est Slimani. C’est attaquant très mier tour, et pour l’Algérie et pour doué. Il faudra faire très attention à nous. Comme, c’est le deuxième lui. On est avertis ! (rires). Vous avez d’autres bons joueurs. match, il peut être déterminant «L’Algérie Je suis désolé de ne pas me les noms, mais je pour la suite du parcours. présente rappeler les connais tous de profil. un style C’est pour cela que je peux Que savez-vous de jeu vous assurer que vous avez sur l’Algérie ? moderne, très un groupe très homogène L’essentiel. Je sais que vous européen !» et solide. jouez un football moderne, très proche Connaissez-vous Vahid Halilde celui pratiqué en Europe. Ce qui hodzic ? est logique vu que la plupart de vos Bien sûr. C’est un entraîneur joueurs évoluent dans des clubs eu- qu’on ne présente plus. Son parropéens. Je sais aussi que vous avez cours parle pour lui. Je sais qu’il est quelques excellentes individualités. connu pour sa rigueur et sa hargne. C’est un acquis ! Après, je ne pense J’ai beaucoup de respect pour lui. pas que ces données puissent nous servir dans l’immédiat, étant donné L’Algérie suscite-t-elle chez vous que le sélectionneur d’Algérie n’a des appréhensions ? pas encore arrêté son groupe. Les Pas du tout. Il est vrai que la séchoses sont appelées à évoluer. Celà lection d’Algérie est très solide, mais est valable pour toutes les équipes, il on ne la craint pas pour autant. faut donc rester attentif. Nous allons prendre l’Algérie en tant qu’équipe, groupe, et non pas Connaissez-vous quelques en tant qu’individualités. Nous joueurs algériens ? avons en tout cas le temps de nous Oui, mais malheureusement, je préparer en conséquence. Les journalistes grecques vous ont demandé si vous aviez choisi d’affronter la Grèce pour ses similitudes avec le jeu de l’Algérie, vous confirmez ? Comme je l’ai dit, l’Algérie présente un style de jeu qui ressemble beaucoup à celui des équipes européennes, du fait que ses joueurs jouent pour la plupart en Europe. Il ne faut pas perdre de vue que nous allons aussi jouer la Belgique et la Russie qui sont aussi des équipes européennes. Que l’on soit d’accord, la Grèce n’est ni la Belgique ni la Russie, mais ce match va nous être très utile dans notre préparation pour la suite. équipes sur un pied d’égalité. J’accorderai la même attention à chaque adversaire. Qu’en est-il de la Russie ? C’est une bonne équipe, avec un coach de renom. La Russie montre beaucoup de sérieux dans les grands tournois. Comme la Belgique et l’Algérie, on les prendra avec beaucoup de détermination. Quel est le match le plus important du groupe H pour la Corée du Sud ? Le match de l’Algérie, incontestablement. Comme je l’ai dit, il peut être déterminant pour la suite du parcours.

Monsieur, Hong Myungbo bonjour, je suis journaliste algérien du quotidien Le Buteur … Algérien ! Bienvenue ! C’est bien de vous voir ici en Grèce… Vous devez avoir à présent beaucoup d’informations sur l’Algérie et sa sélection depuis que le tirage au sort vous a mis ensemble dans le groupe H ? (Il sourit) Tout à fait. Nous essayons de récolter le maximum d’informations sur tous nos adversaires, l’Algérie y compris. C’est important de connaître ses adversaires. Après, je pense que nous avons suffisamment de temps pour étudier chaque adversaire et savoir tout ce qu’il y a à savoir sur lui. Vous devez tout savoir sur l’Algérie à l’heure qu’il est… Naturellement. C’est notre rôle. Avant d’entrer dans la phase prèscompétitive, il est important de se renseigner sur ses adversaires. De tout connaître, si possible, sur son effectif, sa façon de jouer et sa progression d’ici au Mondial. Nous accordons un peu plus d’importance,

Merci pour votre patience … Tout le monde, ou presque, Merci à vous ! donne la Belgique favori du Entretien réalisé par Lamine Bengroupe H ; êtes-vous de cet choubeir avis ? Chacun est libre de voir les «Slimani choses à sa façon. Il est vrai que la est un Belgique présente une constellation attaquant de stars et a réalisé un parcours doué, il remarquable lors des élimifaudra s’en natoires mais, en tant que technicien, je mets toutes les méfier»

10

J

uste après avoir livré ses propos à la presse et au moment où il allait quitter la salle de presse, nous avions profité de l’occasion pour discuter en aparté avec Eden Hazard. Nous lui avons ainsi demandé les noms des joueurs algériens qu’il connait. Le joueur de Chelsea n’a pas hésité à dire que Ryad Boudebouz est un pote à lui : «Sincèrement, Je connais beaucoup de joueurs algériens, mais Ryad Boudebouz est un pote à moi. On se connait bien, dommage qu’il n’est pas aujourd’hui en équipe d’Algérie». Vahid Halilhodzic va sûrement apprécier !

Wilmots Hazard : «Boudebouz, «La Côte d’Ivoire, ce n’est pas le même c’est mon pote» style de jeu que
Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

www.lebuteur.com

Il nous l’a déclaré en aparté à la fin du point de presse

Coup d’œil

Équipe nationale
l’Algérie»
De notre envoyé spécial en Belgique : Hamza Rahmouni

C’est un joueur pétri de talent et de qualités. Je vois en lui un grand joueur».

Eden Hazard ne connait pas seulement Ryad Boudebouz, mais aussi la star du FC Valence, Sofiane Feghouli. Pour Hazard, l’Algérien de Valence possède des qualités exceptionnelles : «Je connais aussi Sofiane Feghouli de Valence.

«Feghouli a des qualités exceptionnelles»

Eden Hazard commencera le match d’aujourd’hui sur le banc de touche, c’est ce qu’a indiqué hier au cours de la conférence de presse, le sélectionneur belge, Marc Wilmots. Ce dernier a annoncé : «Eden Hazard a joué beaucoup de matchs avec son équipe, j’ai donc prévu depuis un bon moment qu’il ne joue pas toute la partie. Il fera sans doute son apparition lors des vingt dernières minutes». Une information que même le joueur a confirmée : «Je ne vais pas commencer la partie sur le terrain. J’ai eu hier (ndlr : lundi) une discussion avec le sélectionneur et il m’a annoncé sa décision car j’ai joué beaucoup de matchs ces derniers temps avec Chelsea».

Il commencera le match sur le banc

H.R.

u contraire de Vahid Halilhodzic qui a refusé d’affronter la presse, Marc Wilmots a reçu la presse une seconde fois durant ce stage de trois jours. Hier, au stade du Roi Baudouin, le sélectionneur belge s’est exprimé sur d’autres sujets, donnant ainsi la chance aux journalistes de poser les questions qu’ils veulent. L’ex-capitaine des Diables Rouges annonce que, même si la Côte d’Ivoire est issue du continent africain, elle n’a pas du tout le même style de jeu : «La Côte d’Ivoire, ce n’est pas le même style que l’Algérie qui sera notre adversaire en Coupe du monde. J’ai insisté au cours de cette date FIFA pour affronter une équipe africaine afin de se mesurer à tous les styles de jeu possibles. Nous avions joué des styles différents jusque-là».

A

den Hazard, la star du FC Chelsea, s’est exprimé hier aux médias durant une conférence de presse qui a eu lieu à la salle de conférences du stade du Roi Baudouin, après la séance d’entraînement de la matinée. Le stratège des Diables Rouges qui est en train de faire les beaux jours du club londonien est une pièce maîtresse dans l’échiquier de Marc Wilmots. A son entrée à la salle de presse, les médias ont soufflé, même internationaux, comme Le Buteur. Nous avons ainsi profité de cette occasion pour lui poser une question sur l’équipe algérienne. Hazard nous a répondu : «Je connais beaucoup d’Algériens étant donné que j’ai joué pendant un bon moment en France. Je connais aussi des joueurs. L’Algérie est une très bonne équipe, qui mérite tout le respect» dira-t-il avant d’enchainer : «Nous suivons les résultats de l’Algérie tout comme ceux des autres adversaires, mais sachez que, pour les matchs amicaux, ça ne compte pas beaucoup. Même si l’Algérie perd cette fois face à la Slovénie 3-0, ce résultat ne sera pas important et on ne le prendra pas en considération».

E

Hazard : «Même si l’Algérie perd 3-0 face à la Slovénie, on ne va pas se fier à ce résultat»
Interrogé sur les joueurs en manque de compétition, l’attaquant de Chelsea n’a pas voulu donner son avis, se contentant de dire que c’est du ressort de l’entraîneur : «Sincèrement, je ne peux rien vous dire. Il va y avoir des joueurs en manque de compétition mais aussi ceux qui auront beaucoup de temps. C’est le sélectionneur national qui décide. S’ils convoquent des joueurs en manque de compétition, c’est parce qu’il a confiance en eux et il pense qu’ils sont capables de donner un plus à l’équipe nationale».

Kompany «J’ai suivi à la télé les Algériens
Marc Wilmots a aussi parlé de Romelu Lukaku, l’attaquant de Everton qui revient de blessure. Il annonce qu’il le fera entrer à une demi-heure de la fin du match : «Lukaku revient de blessure. Il est resté pendant quatre ou cinq semaines sans compétition. J’ai donc prévu de le faire rentrer trente minutes et Benteke une heure de jeu».

Marc Wilmots a aussi critiqué la pelouse du stade du Roi Baudouin : «La pelouse du stade du Roi Baudouin est dans un mauvais état. Je ne suis pas en train de donner des justifications puisque ce sera pour les deux équipes, mais je n’arrive pas à comprendre comment l’état de la pelouse est devenu ainsi bien qu’aucune équipe ne joue sur cette pelouse».

«L’état difficile du terrain du stade du Roi Baudouin m’a surpris»

«Lukaku a besoin de plus de temps de jeu»

H.R.

«Pour les joueurs en manque de compétition, c’est le sélectionneur qui va décider»

Le capitaine de Manchester City, Vincent Kompany s’est exprimé lui aussi devant la presse. Le longiligne défenseur citizéen que beaucoup d’attaquants craignent, nous a annoncé avoir

face au Burkina Faso, ils ont une bonne ligne d’attaque»

Concernant le statut de favori dont jouissent les Diables Rouges, Eden Hazard estime son équipe peut être favori de son groupe, mais pas de la Coupe du monde : «La Belgique peut être favori de son groupe, mais pas de la Coupe du monde. C’est une réalité ça.»

«On est favori du groupe, mais pas en Coupe du monde»

Interrogé sur cette bonne saison qu’il est en train d’effectuer à Chelsea, Eden Hazard annonce vouloir aider l’équipe belge en Coupe du monde : «Je suis sur une bonne lancée, c’est vrai. Je joue presque tous les matchs, c’est une bonne chose pour moi. Maintenant, j’espère que je vais aussi pouvoir aider l’équipe belge en Coupe du monde, c’est très important. Dans une telle compétition, c’est bien de réaliser une bonne performance».

«Je suis sur une bonne lancée, j’espère aider mon équipe en coupe du monde»

Eden Hazard a aussi parlé des trois adversaires du premier tour à savoir l’Algérie, la Russie et la Corée du Sud : «On doit respecter toutes les équipes. Dans un match, tout peut se passer. Des équipes comme l’Algérie, la Russie et la Corée du Sud méritent tout le respect. D’ailleurs, le fait d’être ici déjà en Coupe du monde veut dire qu’ils se sont qualifiés après avoir franchi des étapes. C’est quelque chose de très important».

«Le fait d’être qualifié démontre que l’Algérie, la Russie et la Corée du Sud ont du niveau»

Nous avons aussi profité de cette occasion pour demander à la star des Diables Rouges si ce statut de favori du groupe ne va pas jouer un vilain tour à son équipe. Eden Hazard a répondu : «Non, je ne pense pas. Sincèrement, on a des joueurs d’expérience afin de bien gérer le Mondial. Nous allons gérer nos matchs un par un, afin de ne pas tomber dans le piège de la facilité».

«On a des joueurs d’expérience pour bien gérer le mondial»

Hamza R.

Toujours concernant l’Equipe nationale algérienne, Vincent Kompany nous a annoncé qu’il a beaucoup entendu parler de cette équipe algérienne à Manchester, notamment chez son coéquipier, Samir Nasri, qui est lui d’origine algérienne : «J’ai beaucoup entendu parler de cette équipe algé-

«A Manchester, Nasri me parle beaucoup de l’Algérie»

suivi le match Algérie-Burkina Faso en direct à la télévision, en réponse à notre question sur l’Equipe nationale algérienne et notamment sa ligne d’attaque : «J’ai suivi le match de l’Algérie face au Burkina Faso en direct à la télévision et j’ai vu la qualification de votre équipe. Je pense que vous avez un très bon groupe et de bons joueurs. La ligne d’attaque algérienne est vraiment bonne. Il y a des joueurs excellents qui peuvent créer le danger. Je suis désolé, je n’ai pas pu retenir certains noms. Je sais aussi que vous avez un attaquant qui évolue à l’Inter de Milan (ndlr : Belfodil mais qui a été prêté à l’AS Livorno).»

Interrogé sur la qualité du tirage au sort et si c’était un tirage clément, Vincent Kompany nous dira : «On ne peut pas dire que le tirage au sort a été clément pour nous dans la mesure où nous avions hérité de trois bonnes équipes. On va les prendre tous au sérieux et négocier nos matchs un par un. On est vraiment motivés pour réaliser un bon parcours dans ce tournoi. Certes, on n’est pas favori car on a un statut de petit favori tout comme la Colombie, la Côte d’Ivoire ou le Chili».

«On ne peut pas dire que le tirage au sort a été clément pour la Belgique»

rienne à Manchester, notamment à travers mon coéquipier, Samir Nasri, qui m’a beaucoup parlé de cette équipe. Une chose est sûre, on ne va pas la sousestimer. On sait qu’on aura à faire à une bonne équipe».

Avant de conclure, Vioncent Kompany a donné son avis sur les favoris pour remporter cette Coupe du monde : «Je pense que les favoris sont connus. Il y a le Brésil, l’Argentine et l’Alleamgne qui sont en bonne santé en ce moment. Je ne peux pas aussi oublier l’Espagne et l’Italie». Hamza R.

«Pour les favoris de cette Coupe du monde, c’est l’Allemagne, le Brésil et l’Argentine»

Dans cet entretien accordé au Tout d’abord, vous avez sorti un Buteur à son arrivée à Alger match plein hier (dimanche) avant hier, Faouzi Ghoulam recontre Livourne de Djamel Mesvient sur ses débuts avec Naples, bah, vous arrivez comses ambitions avec la sélection ment pour ce stage ? et nous parle aussi de ce Hamdoulillah, je suis très «On match amical contre la Slobien, surtout très motivé et vénie à Tchaker. Entredéterminé à donner le ambitionne de meilleur de moi-même tien. réaliser un grand pour l’Equipe nationale ; truc au Mondial et je suis un peu fatigué du cela passe par une voyage, parce que le temps de rentrer à Naples, bonne et rallier Rome puis rejoinpréparation»

amical, mais on se doit de le gagner»

Ghoulam «Certes, c’est un match
Coup d’œil

Équipe nationale

www.lebuteur.com

Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

11

dement. L’important, c’est de tirer un maximum Vous arrivez dans un championnat que vous de renseignements de ces matchs amicaux pour ne connaissez pas, parlez-nous de votre faire une bonne Coupe du monde. adaptation… C’est vrai, le championnat italien est différent Une bonne Coupe du monde est d’aller, du championnat français. En Italie, c’est très taccomme le souhaite le président de la Fédératique et on doit être plus rigoureux derrière. tion, chercher cette qualification historique Après, je me suis adapté et j’arrive à bien suivre le au second tour, n’est-ce pas ? Inch’Allah, pourquoi pas ? On n’en est pas en- rythme. Avec un peu plus de temps, les choses core là, mais en football, tout est possible. Après, vont forcément s’améliorer. le fait d’être présent à cette compétition internaQualifié en Euro-League, bien parti pour tionale en est une bonne performance. décrocher le podium en Série A, et finaliste de la Coupe d’Italie, vous êtes passé à un paEt sur le plan personnel, avez-vous cette lier supérieur… envie de décrocher votre billet au deuxième Dieu merci, je n’ai jamais cessé de travailler, tour ? On l’a tous, c’est sûr, je ne connais pas un joueur même lorsque je suis passé par des moments diffidre Alger, c’était un peu fatiqui refuserait de gagner sur le terrain. On ciles. Je n’ai jamais perdu confiance en moi. Grâce guant, mais bon, lorsqu’on a tous envie de réaliser quelque chose et à mon entourage et ma famille, j’ai pu tout survient en sélection, on oublie tout et monter et là, je suis dans un grand club, mais ce rendre le peuple algérien fier. on se consacre entièrement au groupe. n’est pas une fin en soi. Je dois travailler pour proBentaleb et Ferhat seront gresser et améliorer mon niveau, c’est ce que le Vous avez joué le dernier match de les nouveaux de la sélection, coach Benitez me demande quotidiennement de l’EN contre le Burkina, et là, vous comment allez-vous les acfaire. «Je tâcherai allez aborder une rencontre amicale cueillir ? face à la Slovénie, êtes-vous prêt de bien Vous allez représenter l’Algérie dans cette Ce sont de jeunes joueurs pour ce rendez-vous ? grande fête du football italien en finale de la représenter que je connais comme ça, j’ai Ecoutez, lorsque je réponds à une séCoupe ; que ressentez-vous ? entendu parler d’ e ux mais je lection, c’est pour donner le plus at- l’Algérie en finale sais une chose, s’ils sont avec C’est une grande fierté, d’abord pour moi en de la Coupe tendu de moi. J’enchaîne les matchs tous nous, c’est qu’ils ont un bon ni- tant que joueur, après c’est toujours de notre deles trois jours, donc j’ai l’habitude ; il n’y a d’Italie» veau. Leur situation me rappelle voir de bien représenter l’Algérie dans les pays où aucun problème, je suis prêt pour la Slovéla mienne lorsque je suis arrivé en on évolue. nie. sélection. C’est leur première, ils vont Les Algériens ont une grande histoire Comment se présente ce duel pour vous ? être un peu timides, mais on leur réservera un très avec Naples de Maradona et là ils sont C’est une bonne opportunité pour se revoir en bon accueil et ils s’intégreront rapidement au tous derrière vous, on ne rate famille, et ce match sera très important pour la groupe. pratiquement aucun de vos suite de la préparation de la Coupe du monde. matchs… Faouzi veut enchaîner les matchs Je suis au courant, et je suis très Vous allez affronter l’Arménie et la Roumaavec Naples. Parlez-nous de votre «En Italie, le fier d’eux. Cela constitue une monie pour clore votre préparation. Vous les nouvelle vie en Italie ? football est tivation de plus pour moi. Je voyez comment ces adversaires ? Ça se passe très bien et, comme différent, c’est donnerai toujours le meilleur de Ce sont des équipes qu’on ne connaît peut-être vous dites, j’enchaîne les matchs avec moi-même pour les honorer et plus tactique pas très bien, mais ça reste deux bons adversaires ma nouvelle équipe. C’est tout bénéhonorer les couleurs de mon pays pour préparer le Mondial. Ce sera pour nous des fice pour moi et j’espère rester sur cette qu’en là où je serai appelé à le faire. matchs d’application où il faudra, comme d’habi- bonne dynamique jusqu’à la fin de la France» Entretien réalisé par tude, chercher à gagner et à améliorer notre ren- saison. Moumen Aït Kaci Ali

Le Buteur du 05/03/2014

12

es stars mondiales débarquent l’une après l’autre en Algérie. Après Rivaldo et Zanetti, les invités d’honneur du quotidien Le Buteur, à l’occasion du Ballon d’Or remporté par Islam Slimani, joueur du Sporting Lisbonne, c’était au tour de Diego Maradona de se rendre en Algérie, invité par l’opérateur de téléphonie mobile Mobilis, à l’occasion du lancement de la 3G. Quelques semaines plus tard, une autre légende du football est venue découvrir l’Algérie. Il s’agit d’Edson Arantes do Nascimento dit Pelé. En effet, l’ancien attaquant vedette du Brésil, trois fois champion du monde, ambassadeur de la Copa Coca-Cola est, depuis hier soir, en Algérie. Le Roi du football est arrivé à Alger en provenance

L

débarque en Algérie

Le Roi Pelé
Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

www.lebuteur.com

Coup d’œil

C’est le sujet d’actualité du football national ces derniers temps. L’arbitrage a été l’un des points évoqués hier lors de la réunion du Bureau fédéral. Ces derniers mois, plusieurs voix se sont élevées pour contester les erreurs arbitrales commisses chaque semaine lors des matchs des différentes compétitions nationales, mais aussi, et surtout, pour pointer un doigt accusateur sur le président du CFA, Belaïd Lacarne. Selon les informations en notre possession, et comme annoncé dans le communiqué qui a été publié sur le site de la FAF, une nouvelle commission de désignation des arbitres pour les championnats des LFP a été créée. Cette commission sera composée des membres qui représentent les différentes Ligues à l’instar de Kerbadj, Ali Malek et Ali Attoui. C’est d’ailleurs cette nouvelle commission qui sera chargée de la désignation des arbitres des matchs du championnat des Ligues 1 et 2. Le rôle de la CFA présidée par Lacarne sera désormais limité à la formation et au recyclage des arbitres. Le premier responsable de la FAF a donc poussé indirectement Lacarne vers la porte de sortie.

Raouraoua pousse Lacarne vers la porte de sortie

Après avoir limité le rôle de la CFA à la formation et au recyclage des arbitres

Événement

Yahi suspendu à vie

Suite à ses déclarations jugées répréhensibles et aux faits aggravants, la Commission de discipline a décidé de sanctionner le président de l’USC, Abdelmadjid Yahi, en lui interdisant à vie d’exercer toute fonction et ou activité en relation avec le football (administrative sportive ou autres) à compter du 4.03.2014 et une Amende de 200.000,00 DA et cela en se référant à article 79 relatif à la Récidive.

6 mois de suspension pour Amani

PUB

de Paris, vers 18h10. Il a trouvé à son accueil le directeur de CocaCola ainsi que les responsables de la marque américaine. Le Brésilien, qui donnera le coup d’envoi du match Algérie-Slovénie, ce soir au stade Mustapha-Tchaker, a été conduit directement à l’hôtel pour se reposer, après un très long voyage. Pelé, l’un

des meilleurs joueurs du football de tous les temps, animera ce matin un point de presse, dans lequel il abordera plusieurs sujets, notamment la compétition de Copa Cola-Cola qui en est à sa cinquième édition. Rappelons que Pelé quittera l’Algérie demain. Y. S.

Selon une source autorisée, le président du CFA, Belaïd Lacarne, a quitté en colère la réunion du BF d’hier. Notre source précise que Lacarne a La Commission de discimal pris les critiques qui ont été faites par le président de la FAF, Raouraoua, au point de prendre pline a infligé au président la décision de jeter l’éponge. La création d’une du RCA, Djamel Amani, une nouvelle commission de désignation des arbitres suspension de 6 mois dont 3 trois mois avec sursis à pour les championnats des Ligues 1 et 2 a été très mal vue par Lacarne qui aurait, selon nos in- partir du 4.03.2014 et une formations, pris la décision de rendre le tablier. amende de 40.000,00DA en 58 et A.C. se basant sur l’article l’article 37.

Il aurait décidé de jeter l’éponge

Le Buteur du 05-03-2014

Publicité

www.lebuteur.com

Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

13

Le Buteur du 05-03-2014

14

Le verdict est tombé

C

omme tout le monde le sait, le derby entre la JSMB et la JSK s’est terminé en queue de poisson. En effet, de graves incidents sont survenus en deuxième mi-temps lorsque les supporters béjaouis n’arrêtaient pas de lancer des sortes de projectiles sur le terrain, mettant la vie des joueurs en danger. Le gardien de but de la JSK, qui a balancé une grosse pierre en direction des gradins de l’équipe adverse, a été expulsé par le directeur du jeu qui a mentionné dans son rapport que le keeper kabyle s’est illustré par un comportement antisportif. Après avoir été auditionné par les membres de la commission de discipline, lundi matin, le gardien numéro un de la JSK était dans l’obligation de patienter encore 24 heures, pour connaître son sort. Malik Asselah, qui a été maltraité par les supporters et les ramasseurs de balles lors du derby kabyle, a écopé de six matchs de suspension ferme. Une décision qui a plus que jamais inquiété le joueur qui espérait être gracié par les membres de la commission. Apparemment, le rapport de M. Necib n’a

Asselah suspendu six matchs ferme !
Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

www.lebuteur.com

Coup de joie

Ayant écopé de six matchs ferme, Malik Asselah fera donc l’impasse sur les six prochains matchs de son équipe respectivement contre l’ASO, l’Entente de Sétif, le MC Alger, le CRBAF (demi-finale de la Coupe d’Algérie prévue le 28 mars prochain), le RCA et le CABBA. Le retour de Malik à la compétition coïncidera avec la 27e journée de la Ligue 1, contre l’USMH. Devant cette situation, le premier responsable à la barre technique, Azzedine Aït Djoudi, comptera sur les services de Nabil Mazari qui revient de blessure.

Il ratera l’ASO, l’ESS, le MCA, le CRBAF, le RCA et le CABBA

pas épargné le joueur du moment qu’il a tout mentionné sans oublier le moindre détail. Rappelons que tout le monde attendait une lourde sanction d’autant plus qu’on parlait de dix matchs ferme, après tout ce qui s’est passé lors du derby.

calme et professionnel, est tombé dans le piège des Béjaouis qui ont réussi à le déconcentrer et le sortir du match. La méthode des Rouge et Vert a porté ses fruits car Malik s’est distingué par un comportement antisportif, avant d’être expulsé dans le temps additionnel de la rencontre. Malgré le fait qu’il ait regretté son geste, Malik s’est présenté à la Ligue pour assister à la réunion de la commission de discipline. Une fois le verdict de six matchs ferme tombé, nous avons joint par téléphone le keeper kabyle qui estime accepter cette sanction et préfère ne rien dire pour ne pas compliquer sa situation : «J’ai raconté à tout le monde ce que j’ai vécu à Béjaïa. J’ai passé une sale soirée. Je me suis présenté à la Ligue pour assister à la réunion de la commission de discipline. J’ai défendu mon statut de gardien de la JSK et j’ai raconté tout ce qui s’est passé. Aujourd’hui, le verdict est tombé et je l’accepte. Je ne veux rien dire de plus pour ne pas compliquer ma situation.»

«J’accepte cette sanction, je n’ai pas le choix !»

Certes, Malik Asselah n’a pas su garder son sangfroid lors du derby kabyle contre la JSMB. Après avoir été provoqué par les supporters et les ramasseurs de balles, le gardien kabyle, pourtant

Malgré le fait qu’il ne voulait pas trop s’exprimer par rapport à sa suspension, Malik Asselah s’est montré déçu de La JSMB a écopé d’un match à huis clos, rater six importantes rencontres suite aux jets de projectiles par ses suppordans un moment où la JSK aura ters lors du match disputé samedi dernier plus que jamais besoin de ses serface à la JS Kabylie (victoire 2-1), pour JSK-ASO, vices : «Comme je viens de le dire, le compte de la 21e journée de Ligue 1, nous a confirmé une source proche je n’ai pas à commenter la déciGhorbal au sifflet de la commission de discipline de la sion de la commission de disciLa commission d’arbitrage, Ligue de football professionnelle pline. Si elle juge que je mérite six qui s'est réunie lundi matin, a dé(LFP). Outre le huis clos, la JSMB matchs ferme, je n’ai qu’à accepter. signé les arbitres qui dirigeront les devra s’acquitter d’une amende de Il faut dire que je suis en même matchs de la 22e journée de la 50.000 DA, nous a indiqué notre interlocuteur. La formation bétemps déçu de rater autant de Ligue 1. C’est ainsi que JSK-ASO jaouie, qui se déplacera lors de matchs. J’espère que mes coéquipiers sera officié par Ghorbal qui la 22e journée à El Eulma, reseront à la hauteur et surtout décrosera assisté par Serradj et cevra l’USMH, une semaine cheront le billet de la qualification à la Charchar. après, sans la présence de finale de la Coupe d’Algérie.» son public.

«Déçu de rater autant de matchs !»

Invité de l’émission El Djazaïria Foot, le président Hannachi : «En de l’US Chaouia, Yahia en l’occurrence, a profité de sanctionnant l’occasion pour parler de Asselah de six plusieurs sujets relatifs au matchs, c’est la championnat, notamment JSK qui sera son équipe qui joue l’accession en Ligue 1. Toutepénalisée» Une fois le verdict tombé, fois, il en a profité pour nous avons pris attache avec le encenser le gardien de but président Hannachi qui estime de la JSK, Malik Asselah, que la sanction est trop lourde, qui se trouvait lui aussi du moment que son gardien a présent sur le plateau. été provoqué et qu’avec six Selon le premier responmatchs, c’est la JSK qui sera péna- sable de l’US Chaouia, lisée : «Au début, je tablais sur Asselah mérite une quatre matchs, donc ça me parais- convocation en Equipe sait logique, après tout ce qui s’est nationale, vu son grand passé à Béjaïa. Mais avec une sus- talent : «Sincèrement, pension de six matchs ferme, je crois Malik Asselah est un que c’est exagéré. Avec une telle sanc- très bon gardien de but. Il doit avoir sa chance tion, c’est la JSK qui est pénalisée.» Saïd D. en Equipe nationale. Tout le monde sait qu’il possède d’énormes qualités. Alors qu’on lui accorde une Un match à huis chance.» clos pour la JSMB S. D.

Abdelmadjid Yahi (pdt US Chaouia) : «Asselah doit avoir sa chance en Equipe nationale»

JSK

PUB

Le Buteur du 05-02-2014

Coup de colère

Hannachi hausse le ton,
Cela s’est passé avant le début de la séance d’entraînement d’hier

JSK

www.lebuteur.com

Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

et rappelle à l’ordre les joueurs !

Aouedj, Ebossé et Benlamri ont repris

15

Après avoir raté la séance de reprise de lundi matin, les trois Canaris Aouedj, Ebossé et Benlamri ont repris avec le groupe hier matin. Pour rappel, Aouedj souffrait du cou, Ebossé de la cheville tandis que Benlamri a ressenti des douleurs abdominales. Pour le match de l’ASO, Benlamri ne sera pas de la partie, pour avoir écopé d’un quatrième avertissement synonyme de suspension automatique.

Mekkaoui gère sa douleur au genou

Le premier point sur lequel est revenu Hannachi avec ses joueurs, c’est bien évidemment tout ce qui s’est passé à Béjaia où un jeune joueur a été touché à la tête et les autres membres malmenés par une galerie déchaînée : «Nous restons sur une amère défaite face à la JSMB. Je dis amère car on aurait pu revenir avec la victoire. Je comprends bien que tout ce qui s’est passé a perturbé le groupe. Désormais, il faut tout oublier et penser à la suite du parcours.»

«Oubliez tout ce que vous avez enduré à Béjaïa, concentrez-vous sur la suite du parcours !»

nancier. Après les incidents de Béjaïa, et au lendemain de sa rencontre avec Aït Djoudi, Hannachi a insisté pour rencontrer personnellement les joueurs et tirer les choses au clair.

en demi-finale le 28 mars prochain, est à un tour seulement de la finale et il apparaît clairement que cette compétition est l’objectif numéro un des Kabyles, comme l’a souligné Hannachi aux joueurs : «Nous sommes en course vers la grande finale en Coupe d’Algérie. On va recevoir le CRBAF en demi-finale très prochainement. A mon avis, vous avez bien compris combien nous tenons à ce challenge et je vous demande de vous préparer dès aujourd’hui.»

Le latéral gauche Zinedine Mekkaoui s’entraîne depuis lundi matin avec le groupe. Médicalement, le joueur est rétabli, néanmoins, il gère comme il se doit sa blessure au genou afin d’éviter la rechute. En l’absence de plusieurs joueurs pour le match de samedi, Mekkaoui est appelé à se préparer à reprendre sa place dans le onze. Par ailleurs, dans le cadre des changements attendus pour ce samedi, Mekkaoui pourrait jouer dans l’axe de la défense.

Maroci dans les 18 face à l’ASO
Le milieu de terrain récupérateur de la JSK, Tayeb Maroci, est soulagé d’en avoir fini avec sa blessure aux adducteurs qu’il l’a éloigné des terrains depuis la fin de la phase aller. La patience du joueur et mais surtout la mobilisation des membres du staff médical ont fini par porter ses fruits. Depuis lundi matin, Maroci a eu le feu vert pour s’entraîner avec le groupe. Mieux encore, depuis hier matin, la présence de Maroci, ce samedi dans les 18, s’est bien confirmée.

es Canaris ont effectué, hier matin, leur deuxième séance de la semaine, en prévision de leur match face à l’ASO prévu ce samedi pour le compte de la 22e journée. Le groupe kabyle semble avoir mis de côté la dernière défaite face à la JSMB et se concentre uniquement sur ce prochain match face à l’ASO qui doit être bien négocié. La séance d’hier matin n’a pas débuté à l’heure prévue, dans la mesure où le président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi, très affecté par la défaite face à la lanterne rouge, a tenu d’abord à réunir ses joueurs. Pendant une bonne trentaine de minutes sur le terrain, le président Hannachi, qui s’est adressé aux joueurs d’un ton ferme, en présence de son staff technique, a jugé utile de dicter certaines grandes lignes à suivre pour le reste du parcours, tant en championnat qu’en Coupe d’Algérie, non sans informer que la direction envisage de prendre des mesures contre ceux qui, par leurs contestations de décisions, pénalisent l’équipe sur les plans technique et fi-

L

Afin de remobiliser ses troupes, le président Hannachi a évoqué le prochain match non moins important qui verra la JSK accueillir un sérieux concurrent pour une place sur le podium, à savoir l’ASO Chlef : «Ce samedi, nous allons accueillir l’ASO. Vous savez bien que ce match a une grande importance pour nous. On a un objectif à atteindre. Je veux les trois points de ce match pour que la JSK reste toujours concernée par une place sur le podium.»

«Je veux les trois points ce samedi face à l’ASO !»

Aussi, le premier responsable du club a fait savoir aux joueurs qu’après la défaite de la semaine dernière face à la JSMB, le groupe doit rester soudé et mobilisé pour pouvoir gérer comme il se doit le reste du parcours : «Nous allons jouer la 22e journée ce week-end. C’est pour dire qu’il nous reste encore 8 matches de championnat à gérer. Il faut continuer à travailler dans relâche pour récolter le maximum de points.»

«Le parcours est encore long il faut vous remobiliser»

Par ailleurs, le président Hannachi a soulevé un autre point très important relatif à ce phénomène de contestation des décisions des arbitres. En effet, à chaque match, la JSK se voit privée des services d’un ou deux éléments de son échiquier suite aux contestations de décisions sans parler des amendes qui en découlent et qui pénalisent le club. «Je tiens aussi à vous demander de ne plus contester les décisions des arbitres. En plus du fait que cela ne change rien dans le match, vos suspensions suivies d’amendes financières nous pénalisent énormément. La prochaine fois, celui qui écopera d’une sanction du genre sera sanctionné par une ponction de son propre salaire», a déclaré Hannachi.

«Ceux qui contesteront les décisions des arbitres seront sanctionnés financièrement»

Seuls Asselah et Rial n’ont pas repris !

La séance d’hier a été caractérisée par l’absence de deux joueurs seulement, Asselah et Rial. Le portier kabyle n’a pas le moral pour reprendre, lui qui attendait la décision de la commission de discipline tandis que Rial reprendra jeudi ou vendredi avec le groupe.

Messadia et Merbah aux soins

La Coupe d’Algérie était aussi un sujet qu’a développé Hannachi en présence de tous les joueurs et les membres du staff technique. La JSK, qui recevra le CRBAF

«Nous ne sommes qu’à un match de la finale de la Coupe d’Algérie, gare au relâchement !»

son meilleur niveau. Voilà donc qui met un terme à toute la spéculation au sujet du retour du joueur à la compétition en cette phase retour.

En plus de la nécessité de renforcer son effectif ce samedi, sachant que plusieurs joueurs vont rater le match pour cause de suspension, l’entraîneur Aït Djoudi a été soulagé hier en voyant Maroci prendre part au match d’application sans ressentir la moindre douleur. Le lutin kabyle promet de revenir très vite à

Il a pris part au match d’application d’hier

Même si Maroci vient que de reprendre l’entraînement avec le groupe et que Loukab Samy sera honoré son retour à la compétition aujourd’hui doit se faire de manière proLe jeune Espoir de la JSK, Loukab Samy, sera hogressive, comme a tenu à nous noré aujourd’hui par la DJSL de Tizi et les responsables l’expliquer un membre du staff, l’ende la JFTO, club où il a fait ses premiers pas en football, traîneur Aït Djoudi a décidé de relancer le à l’occasion de sa sélection parmi les meilleurs joueurs joueur à partir de ce samedi. En effet, Maroci d’Afrique et qui se rendront à partir du 7 mars prochain débutera le match sur le banc et, en seconde en Angleterre pour suivre une formation. La cérémonie mi-temps, et bien sûr en fonction de la physioaura lieu à partir de 14 heures au centre de loisirs, sis à la nomie du match, Aït Djoudi pourrait l’aligner. Nouvelle ville de Tizi Ouzou. L. A.

Aït Djoudi compte l’incorporer en 2e mi-temps

Selon des indiscrétions, nous avons appris que la JSK a déboursé pas moins de 50 millions de centimes cette saison, rien que pour les amendes financière dues aux contestations de décisions des arbitres. Une source de la direction nous a confié que c’est la raison pour laquelle le président a tenu à rencontrer ses joueurs, hier avant l’entraînement, afin de leur interdire toute contestation qui pénalise énormément la trésorerie et qui prive l’équipe de leurs services en cette phase retour qui nécessite la disponibilité de tout le monde.

50 millions dépensés dans les contestations de décisions

Aussi, le président Hannachi a saisi l’occasion pour demander aux joueurs d’éviter, du moins ces jours-ci, les déclarations à la presse de manière, pour se concentrer sur leur match contre l’ASO : «Le groupe a besoin de concentration, il vous est donc demandé de ne pas faire la moindre déclaration d’avantmatch. Des sanctions sévères seront prises par la direction contre les contrevenants», a tenu à déclarer le président Hannachi aux joueurs. L. A.

«Pas de déclarations à la presse, de sévères sanctions seront prises contre les contrevenants»

Les deux joueurs kabyles qui ne sont pas encore rétablis de leur blessures, Merbah et Messadia, ont suivi des soins sous la houlette du kiné Hamrioui, eux qui sont impatients de reprendre l’entraînement. Selon nos informations, les deux joueurs seront autorisés à reprendre le footing à partir de la semaine prochaine.

Entraînement sous la pluie et la grêle

La séance d’entraînement d’hier matin s’est déroulée dans des conditions climatiques défavorables. D’ailleurs, pendant le match d’application, une forte tempête de vent et de chute de grêle s’est abattue sur la ville de Tizi, mais Ait Djoudi a décidé de ne pas arrêter la séance pour ne pas accuser du retard, en prévision du match de l’ASO.

Hamenad prépare Mazari

En l’absence du portier Malik Asselah, l’entraîneur des gardiens de but, Aomar Hamenad, prépare le deuxième gardien, Nabil Mazari, qui affiche cette semaine toute sa disponibilité à reprendre la compétition. Ce samedi, Mazari fera partie du onze et rassure qu’il fera de son mieux pour que la JSK remporte son match.

16

Aujourdʼhui à 14h30
Lavatsa convoqué en sélection kényane

MCA-ESS

22e journée

Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

C’

Alors que Bouali misait sur lui pour ce match face à l’ESS, Edwin Lavatsa manquera à l’appel aujourd’hui, du fait qu’il se trouve avec la sélection de son pays qui livrera un match amical en cette fin d’après-midi face au Soudan à Khartoum. Le sélectionneur de l’équipe du Kenya qui n’est autre que l’Algérien Adel Amrouche lui a fait appel, une convocation qui va sans aucun doute faire du bien à Lavatsa dont le recrutement est contesté au MCA par les supporters qui attendaient beaucoup de lui. K.M.

est aujourd’hui que les camarades d’Aksas retrouveront leurs supporters au stade de Bologhine après plus d’un mois et demi, lorsqu’on sait que le MCA a livré son dernier match face au MCO à huis clos. Cette rencontre qui mettra aux prises le Mouloudia aux Aigles des hauts plateaux est d’une importance capitale pour les poulains de Bouali quant à leur avenir en championnat, même si tout reste possible jusqu'à la fin du parcours. En effet, cette rencontre est à six points pour les Mouloudéens, car une victoire leur permettra de relancer carrément leurs chances pour une place qualificative en Ligue des champions, et à ce moment le MCA ne sera qu’à trois longueurs des Sétifiens qui occupent actuellement la seconde place du classement. Sachant que l’USMA effectuera un périlleux déplacement à Constantine samedi prochain, une contre-performance du leader pourra aussi profiter au MCA afin de croire encore au titre. Bien que l’objectif du MCA reste

Un match à six points
www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 1

Coup d’œil

Si la victoire permettra au MCA de préserver ses chances pour atteindre ses objectifs, elle est aussi impérative pour chasser définitivement le doute et aborder les deux prochaines rencontres du championnat dans de bonnes conditions. En effet, juste après cette confrontation, que l’équipe livrera face à l’ESS, les poulains de Bouali auront à effectuer deux périlleux déplacements au stade Brakni pour affronter le RCA qui est très difficile à manier sur ses bases avant de donner la réplique à la JSK au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. C’est pour cette raison que la rencontre d’aujourd’hui sera très importante pour le MCA, car tout

Une victoire est impérative pour bien négocier le RCA et la JSK

incontestablement une place sur le podium, le fait de rester motivé pour jouer le titre, sera aussi de réussir à décrocher une place qualificative à la coupe de la CAF.

Conscient de l’enjeu de cette confrontation, Boudjemâa Boumella n’a pas manqué de promettre aux joueurs de leur offrir deux mensualités, la prime de la victoire face à l’ASO, ainsi qu’une prime de 20 millions pour la victoire face à l’ESS. Les joueurs du MCA et en plus du challenge, sont motivés et contents à la fois suite à cette promesse de leur président qui n’a jamais lésiné sur les moyens lorsque les joueurs accomplissent leur tâche convenablement. K.M.

Les joueurs motivés et contents suite à la promesse de Boumella

autre résultat que la victoire sera pénalisant pour les coéquipiers d’Aksas. Ces derniers ont mis tous les atouts de leur côté, à savoir l’apport du public, le facteur du terrain et la fraicheur physique comparativement à leur adversaire du jour.

Alors que le joueur a intégré le groupe en ce début de semaine suite à la blessure qui l’a privé de prendre part au match de l’ASO, Fouad Bouali a choisi de ménager son attaquant Samy Yachir et ne pas le convoquer pour ce match face à l’ESS, afin qu’il soit complètement rétabli de sa blessure et prêt pour le match du RCA K.M.

Bouali choisit de ménager Yachir

Bouali ne changera
n prévision du match que le Mouloudia disputera aujourd’hui face à l’ESS, Fouad Bouali ne compte pas chambouler son équipe. Ce dernier compte refaire confiance au même groupe qui a participé à la récente confrontation livrée face à l’ASO et qui lui a donné entière satisfaction, notamment Djeghbala, Gherbi et Ouali qui ont pallié la défection de leurs coéquipiers. Ces derniers qui ne figuraient pas par le passé dans les plans du coach, ont fini par gagner leur pari et sa confiance. En effet, et pour ceux qui connaissent les qualités des trois joueurs, le fait qu’ils donnent satisfaction ne peut en aucun cas les surprendre, du fait qu’ils avaient fait leurs preuves auparavant. La défense ne subira pas de changements, on y retrouvera Hachoud, Zeghdane, Aksas et Djeghbala, qui composeront

La Commission fédérale d’arbitrage a désigné Aouina pour diriger la rencontre de cet après-midi. Il sera épaulé dans sa Une nouvelle fois, loin de la pression exercée par les suptâche par Benaïssa et Chenaoua. Sekhraoui porters, les joueurs du Mouloudia se sont entraînés hier pour sa part sera le quatrième arbitre. Un matin à 11h au stade de la Protection civile de Dar El Beida. choix qui paraît osé pour une affiche aussi importante. Les Mouloudéens qui n’ont émis Fouad Bouali a mis beaucoup l’accent sur le placement et le replacement et sur les phases de jeu offensives avec les déaucune objection, appréhendent l’arbitrage bordements sur les côtés. Sans vouloir dévoiler ses cartes, de Aouina dont on ne connaît pas grandBouali a entretenu le suspense, question de maintenir sous chose. La saison passée et même celle pression l’ensemble de ses troupes. Les rafales de vent ont d’avant, Aouina n’a jamais été désibeaucoup gêné les camarades de Daoud dans la mise en place gné pour arbitrer une rencontre et l’application des exercices concoctés par le staff technique. du vieux club algérois. T.Che T.Che

Aouina dirigera la rencontre

Les derniers réglages à la caserne de Dar El Beida

Aussitôt ayant résilié son contrat avec Raed Saoudi, Nourredine Zekri a rallié avant-hier sa ville natale de Batna. Ayant eu le privilège dans sa carrière de diriger l’ESS et le MCA, Zekrinho est le mieux placé pour nous parler de cette affiche. «Je donne le Mouloudia favori, mais une victoire des Algérois donnerait le titre à l’USMA. Et pour que le suspense reste entier, je pronostique un match nul un but partout. Je suis convaincu que Bouguèche et Hachoud réussiront un grand match. Le point fort de Sétif, c’est le groupe qui est soudé. Ce sera en tout cas un match très serré», nous a confié Zekri qui est frustré de ne pas pouvoir assister à cette affiche très alléchante. T.Che

Zekri : «Je pronostique un match»

Il a dirigé l’Entente et le Mouloudia d’Alger

E

pas une équipe qui gagne
l’arrière-garde du MCA. Il faut s’attendre à un léger remaniement au milieu de terrain et en attaque en raison de l’absence de Boucherit. Afin de remédier à la défection de Boucherit, le coach du Mouloudia va aligner Kacem Mehdi dans son poste habituel, il évoluera ainsi aux côtés de Daoud pour assurer la récupération mais aussi la relance lorsqu’on sait qu’il est le seul milieu récupérateur de métier. Ainsi, c’est Gherbi qui évoluera en milieu gauche et l’animation du jeu sera confiée à Billel Ouali qui a cette tendance même d’aider les attaquants, comme il l’a fait face à l’ASO où il s’est créé l’occasion la plus nette pour le MCA à l’approche de la fin de la rencontre. Toutefois, Gherbi aura pour

Kacem Mehdi retrouvera son poste

consigne de se replier pour renforcer le milieu de terrain, car la bataille sera très rude dans cette zone stratégique entre les deux formations.

En attaque, Fouad Bouali allait titulariser le Kenyan Edwin Lavasta et faire évoluer Djalit dans son poste de prédilection comme attaquant sur le flanc droit. Cependant, l’international du Mouloudia est convoqué par la sélection de son pays, drivé par l’Algérien Adel Amrouche. Cette nouvelle donne a poussé Bouali à revoir ses calculs et il alignera d’entrée Yahia Cherif et c’est Djalit qui évoluera comme attaquant de pointe. Ainsi Bouali a en tête le onze qui débutera la partie, à moins d’un changement de dernière minute.

Yahia Cherif jouera aux côtés de Djalit

Alors qu’il a fait de son retour pour la demi-finale de Coupe d’Algérie, son objectif principal, Redouane Bachiri devra revoir ses ambitions, car il est très peu probable qu’il soit prêt à temps pour le rendez-vous contre la JSMC. Malgré le report de cette affiche au 28 et 29 mars, le défenseur central aura très peu de chance de se rétablir à temps. Et pour cause, le joueur a un hématome au genou qui doit se résorber. Et cela devrait prendre du temps. Une chose est sûre, Bachiri sera de retour avant la fin du mois de mars.

Bachiri sera forfait pour la demi-finale contre Chéraga

Depuis 2001, le Doyen n’a plus perdu face à l’ESS à domicile

Tout pour asseoir son hégémonie sur l’Aigle noir
Fraîchement auréolés de cette belle victoire obtenue à la surprise générale en terres chélifiennes, les gars du Mouloudia abordent avec des ambitions nourries ces retrouvailles avec les Ententistes. Battus lors du match aller au stade du 8-Mai-45 par 2 à 1, les camarades de Daoud n’ont qu’une seule idée en tête, s’imposer coûte que coûte pour se rapprocher de cette deuxième place synonyme de qualification à la Ligue des Champions. Même si Sétif affiche des statistiques affolantes hors de ses bases, il n’empêche que les gars des Hauts Plateaux se sont souvent cassés les dents face au Mouloudia que ce soit à Bologhine ou bien au stade du 5Juillet. Battus deux fois la saison dernières en demi-finale de la coupe d’Algérie puis en championnat dans le temple olympique, les Ententistes avaient dû s’incliner à deux reprises par la plus petite des marges au stade Omar-Hamadi. Et les deux fois, c’était à huis clos. Abderrahmane Hachoud est d’ailleurs le dernier buteur de l’ESS à Bologhine. C’était le 21 mai 2011 dans une rencontre qui s’était soldée par le score d’un but partout. Derrag avait ouvert le score pour le MCA suite à une grossière erreur de Chaouchi avant que Hachoud ne remette les pendules à l’heure d’une tête rageuse, au grand dam de Zekri qui drivait alors les Vert et Rouge. Cette foisci, Hachoud est dans le camp mouloudéen et constituera l’une des forces de frappe des Algérois, le jour même où l’Equipe nationale affrontera en amical la Slovénie à Tchaker. S’inclinant très souvent dans la capitale, il faut remonter à la saison 2000-2001 pour assister au dernier succès des Ententistes sur les bases mouloudéennes. Ce jour-là, Sétif

Samedi passé, vous avez été l’un des meilleurs joueurs sur le terrain… Nous sommes très contents de cette victoire qui nous a permis de reprendre confiance après la défaite concédée dans le derby. Le mérite de la victoire revient à tous les joueurs, car c’est tout le monde qui a déployé les efforts nécessaires qui nous ont permis de prendre les trois points face à une équipe de l’ASO qui est très difficile à manier sur ses bases. En ce qui me concerne, je n’ai fait que mon travail sur le terrain et je tâcherai d’être à la hauteur à chaque fois que le coach m’accorde sa confiance. Vous n’avez pas manqué de rythme malgré le fait que vous ne jouez pas souvent… Je ne vous cache pas que je redoutais un peu le manque de compétition, mais une fois sur le terrain et au fil des minutes, j’ai pu suivre le rythme du jeu car je travaille bien à l’entraînement. Je n’ai d’ailleurs pas trouvé de grandes difficultés pour terminer la partie et je reste persuadé qu’en jouant souvent je parviendrai à retrouver mes moyens et donner ce qu’on attend de moi. Ne pensez-vous pas que vous auriez pu réaliser une bonne saison, n’étaient les blessures à répétition que vous avez contractées, à commencer par celle du début de saison ? Oui, la blessure que j’ai contractée à l’intersaison m’a empêché d’effectuer une bonne préparation, avant une autre qui a freiné mon élan. Toutefois, j’ai pris mon mal en patience et je travaillais davantage pour rattraper mon retard, en étant toujours prêt à saisir ma chance à chaque fois que l’équipe avait besoin de moi. Maintenant que l’équipe a pu remonter la pente, comment préparez-vous le prochain match face à l’ESS ? Avant tout, je tiens à dire que cette victoire est une réponse à ceux qui ne croyaient pas en nous et qui misaient peut-être sur une contreperformance à Chlef. Avant le match, on s’est donné le mot pour réussir une bonne partie, et nous avons gagné notre pari grâce aux efforts conjugués des joueurs mais aussi le travail psychologique de Bouali qui a su trouver les mots nécessaires pour nous remonter le moral et nous pousser à donner le meilleur de nousmêmes sur le terrain. C’est peut-être cette détermination qui nous manquait dans le derby qui a fait la différence face à Chlef.

une victoire face à l’ESS»

Ouali «Le podium passe par
Aujourdʼhui à 14h30

MCA-ESS

Ligue 1

www.lebuteur.com

22e journée

Bologhine avant le match retour contre l’ASFA»
Après plusieurs mois loin de l’équipe type et un mois et demi de convalescence, Hicham Ogbi a effectué son retour dans le onze de départ face à l’ASFA Yennenga, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a accompli convenablement sa tâche. D’abord, que pouvez-vous nous dire de votre large victoire contre l’ASFA Yennenga ? Comme vous le savez, nous avons réalisé une importante victoire en gagnant par un score qu’on n’attendait pas, faut-il l’avouer, mais, au final, c’est une victoire méritée par rapport aux efforts que les joueurs ont fournis. Dieu merci, la défaite contre le RCA ne nous a pas affectés et cette large victoire va nous permettre de préparer tranquillement le match retour. Peut-on dire que l’Entente est déjà en 8es de finale de la compétition ? Cette victoire, et comme je viens de le dire, v a nous permettre de nous déplacer au Burkina Faso sans pression. Malgré cela, on essaiera tout de même de réaliser un autre bon résultat là-bas, il faut prendre ce deuxième match au sérieux, car nous sommes en Afrique et on ne sait pas ce qui peut arriver. Avant cela, un match important vous attend en championnat contre le MCA. Comment le voyez-vous ? Le match qui nous attend à Bologhine face au MCA sera très difficile, c’est sûr, mais nous allons essayer de réaliser un très bon résultat en profitant du bon état d’esprit qui caractérise l’équipe en ce moment. Maintenant, après le match de l’ASFA, on est complètement concentrés sur celui contre le Mouloudia. Nous avons fait en sorte de bien récupérer de nos efforts, car c’était notre seul souci. Notre objectif est de maintenir au moins l’écart actuel avec l’USMA avant de nous envoler pour Ouagadougou. Justement, avec cet écart de trois points avec l’USMA, pensez-vous que vos chances de conserver votre titre sont intactes ? Elles sont intactes et même très grandes. Il ne faut pas oublier qu’il reste neuf matchs à jouer et nous allons essayer de les gagner tous, à commencer par celui contre le Mouloudia. Je pense qu’une victoire va nous remettre sur les rails et va nous permettre de reprendre ce que nous avons perdu la semaine dernière. En tout cas, nous n’allons pas baisser les bras jusqu’à la dernière journée du championnat. Quel est votre message aux supporters de l’Entente qui ont été très satisfaits de votre dernier match contre l’ASFA ? Mon rendement contre Yennenga, notamment en première mi-temps, constitue un nouveau départ pour moi et je promets aux supporters que je serai meilleur à l’avenir. J’espère que j’aurai d’autres occasions de jouer afin de pouvoir retrouver tous mes moyens, et si Dieu le veut, nous allons leur offrir une victoire à Bologhine contre le MCA avant le match retour contre l’ASFA. Entretien réalisé par Khalil L.

Ogbi : «On gagnera à
Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

17

En dépit de votre bonne prestation, vous avez manqué une bonne occasion de sceller le sort de la rencontre… Effectivement, j’avais la balle du second but au bout du pied. Après avoir réussi à faire le plus difficile, j’ai bien enveloppé la balle, mais la chance n’était pas de mon côté sur l’action. C’est peut-être cette réussite qui nous manque dans certains matchs qui nous a pénalisés. Je pense toutefois que nous sommes bien partis pour atteindre notre objectif et terminer la saison sur le podium, et cela ne passera que par une série de bons résultats. A commencer par le match de Sétif… Il est évident pour nous de gagner tous nos matchs à domicile à commencer par celui que nous allons disputer face à l’ESS, tout en essayant de récolter le maximum de points en dehors de nos bases. Une victoire vous permettra même de relancer vos chances pour disputer la Ligue des Champions ? Tout reste possible en championnat, car il reste encore neuf journées à disputer, mais notre objectif principal est de terminer la saison sur le podium. Entretien réalisé par Kamel M.

T.Che

Mouloudéens et Usmistes font cause commune

Pour les amateurs de statistiques, le Mouloudia avait connu son meilleur score à Bologhine, lors de la saison 2004-2005. Malgré le huis clos infligé par la Ligue, le Doyen avait battu l’Entente sur le score sans appel de 3 à 0. Les héros, ce jour-là, avaient pour nom Djabelkheir, Karim Braham-Chaouch et Nourredine Daham.

En 2004, le MCA avait battu l’ESS (3-0) malgré le huis clos

avait infligé un cinglant 3 à 1 au MCA grâce à un doublé d’Issad Bourahli au stade du 5 Juillet. Depuis, le Mouloudia ne s’est plus incliné à domicile contre Sétif. Une invincibilité de treize ans que les gars du Mouloudia entendent défendre crânement, car une victoire aujourd’hui les réconcilierait avec le public de Bologhine.

les pendules à l’heure, évitant ainsi une défaite certaine à son équipe.

Pour la première fois depuis belle lurette, les supporters de l’USMA soutiendront mordicus leur éternel rival. En faisant cette fois-ci cause commune, les Usmistes savent qu’une victoire du Mouloudia offrirait carrément le titre aux Rouge et Noir. Du côté des Chnaoua, on compte bien envahir les travées du stade Omar-Hamadi malgré la programmation de la rencontre à une heure inhabituelle, Equipe nationale oblige.

K.M.

Au milieu de toutes ces défaites, Sétif est parvenu tout de même à arracher le point du match nul, c’était le 21 mai 2011. Le MCA de Zekri avait disputé un match capital pour son maintien face au club des Hauts Plateaux, loin du soutien des Chnaoua. Un match à huis clos qui s’était finalement terminé sur le score d’un but partout. Mohamed Derrag avait ouvert la marque à la 32’ suite à une grosse bourde de Fawzi Chaouchi. Hachoud d’une tête imparable avait réussi à remettre

En mai 2011, le Mouloudia de Zekri a été tenu en échec

Par rapport au dernier match contre l’ASFA Yennenga, l’on s’attend à ce que le staff technique sétifien opère Ayant disputé les deux matchs de la quelques changements dans son saison écoulée au stade du 5-Juillet, la équipe type afin de laisser au dernière fois que les deux clubs se sont repos certains éléments après la Le match d’aujourd’hui face au affrontés à Bologhine, c’était le 20 sepmatch de dimanche passé et Mouloudia sera l’occasion pour le tembre 2011 comptant pour la 2e jource, en plus des six joueurs jeune international espoir de l’Entente née du championnat qui avait tourné en qui ont été ajoutés à la liste Hicham Aoulmi de signer sa première faveur du Doyen sur le score d’un but à élargie des joueurs titularisation en championnat. Aoulmi zéro. C’est Nabil Yalaoui qui avait inscrit convoqués pour le vient d’ailleurs d’être aligné dans le l’unique but de la partie à la 16’ d’une frappe match d’aujourd’hui. onze rentrant contre l’ASFA et la limpide des 20 mètres qui n’a laissé aucune confiance lui sera renouvelée auchance au portier de l’ESS. A ce jour, Yalaoui, jourd’hui face au MCA. réputé être le bourreau des Sétifiens, est le dernier à avoir crucifié l’Aigle noir dans l’antre de Omar-Hamadi. Kheireddine Madoui a fait appel à 20 joueurs en prévision du match d’aujourd’hui et il n’en retiendra que 18 ce matin. Six joueurs nouveaux ont fiL’on s’attend également à guré dans cette liste. Il s’agit de ce que Amir Karaoui fasse son reBenchadi, Madouni, Tiaïba, Boutour à la compétition cet après-midi Statistiquement, c’est encore char, Ziti et Karaoui. Les quatre après avoir fait l’impasse sur les deux Sétif qui mène la danse avec 29 premiers cités ne disposent pas dernières rencontres de son équipe victoires pour 25 défaites. Par de licences africaines et les pour cause de blessure. C’est Hicham contre, 26 rencontres se sont soldeux autres reviennent de Ogbi qui en fera les frais alors que ce dées par un score de parité. Cela déblessure. dernier vient de réaliser un doublé montre toute la difficulté de sortir face à Yennenga. Le staff technique vainqueur de ces duels entre deux foressaie évidemment de le ménamations qui ont souvent tenu le haut du ger pour ne pas le brusquer. pavé. T.Che

Yalaoui dernier bourreau des Sétifiens à Bologhine

Cinq changements attendus face aux Mouloudéens

Le premier changement concerne la défense et verra le retour de Lagraâ qui remplacera à l’occasion Boukria, suspendu pour contestation de décision. Toujours en défense, Benabderrahmane sera reconduit malgré les douleurs dont il souffre ces derniers temps et il constituera l’axe central avec le jeune Aroussi.

Lagraâ à la place de Boukria

Aoulmi, une première en championnat

L’Entente mène le bal par 29 victoires à 25 pour 26 matchs nuls

Six nouveautés dans la liste des 20

Retour de Karaoui

18

Khoualed «Je ne serai
USMA

Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

www.lebuteur.com

fixé que ce mercredi»

Feham «A Constantine,
Joint par nos soins au bout du fil, Feham Bouazza revient brièvement sur le dernier succès décroché par l’USMA le week-end passé avant de nous parler de la préparation qu’ils sont en train d’effectuer lui et ses coéquipiers. Le milieu de terrain des Rouge et Noir, remplacé juste avant l’heure de jeu, a saisi cette occasion pour annoncer la couleur en nous affirmant qu’au stade Hamlaoui, les Usmistes viseront une victoire. Les joueurs du CSC sont donc avertis. Avec un peu de recul, quelle analyse faites-vous à propos du match disputé face à la JSS ? Il fallait s’y attendre à avoir des difficultés vu les circonstances qui ont précédé cette rencontre. Ça a été le cas, mais heureusement que nous avons su gérer la situation. Nous nous sommes imposés, je pense que c’est ce qu’il faut le plus retenir. Vous allez me dire que la manière n’y était pas, ma réponse sera claire, nette et précise : ce genre de rencontres, nous devrons les gagner puisque c’est comme des matches de coupe et non pas les aborder avec l’objectif de faire du spectacle. Ce succès vous a permis de vous détacher de l’ESS, comment viviez le fait que l’USMA soit le seul leader avec trois points d’avance sur votre concurrent direct ? C’est clair que prendre seuls les commandes de la Ligue 1 n’a fait que du bien pour tout le groupe. Nous avons pris une option, ça nous a rendu tous heureux mais nous savons que le plus dur reste à venir. La suite du parcours est encore longue. La concurrence sera encore plus rude. Il faut s’attendre à ce que les Sétifiens viennent rattraper le retard qu’ils accusent. De notre côté, nous ferons en sorte d’enchaîner avec d’autres victoires afin de garder cette première place et pourquoi pas ne pas creuser un peu plus l’écart. Vous allez affronter le CSC vendredi, mais avant de parler de cette rencontre, on aimerait bien que vous nous disiez comment se déroule la préparation. Dans les meilleures conditions possibles. L’ambiance qui règne au sein du groupe est bonne. Nous travaillons dans la bonne humeur, mais avec tout le sérieux qu’il faut. Certes le groupe est amoindri à cause de l’absence des internationaux ainsi que quelques blessés, mais je suis sûr qu’à ce rythme-là, nous serons prêts pour le jour J. Le CSC jouera un match de Coupe de la CAF quelques heures après cette rencontre. Pensezvous que ça va être une bonne occasion pour vous afin de les surprendre ? Il ne faut pas trop se focaliser sur ce sujet. Certes, ils ont un autre match à disputer mais je ne crois pas qu’ils vont négliger celui de ce vendredi. En ce qui nous concerne, nous sommes à la première place. Nous avons un statut à défendre, donc nous allons tout donner une fois sur la pelouse pour ne pas avoir de regrets après le coup de sifflet final. Sachez que nous sommes décidés à frapper un grand coup. Si nous allons faire tout ce trajet, c’est bien évidemment pour viser les trois points et rien de plus. L’ESS ira défier le MCA chez lui, ne pensez-vous pas que les résultats de cette journée vous permettront de faire un

Coup d’œil

nous viserons les trois points»

Ligue 1

ouffrant d’une blessure au niveau du mollet et non pas au dos comme nous l’avons mentionné dans notre précédente édition, Nacer Eddine Khoualed ne sera pas concerné par le match amical des Verts prévu pour ce soir à Blida face à la Slovénie. Actuellement aux soins, le défenseur central des Rouge et Noir est incertain pour la rencontre de vendredi contre le CSC mais au même temps, il ne veut pas y renoncer. En effet, d’après les informations dont nous disposons, le capitaine de l’USMA intensifie les soins pour faire le voyage avec ses coéquipiers à Constantine. Joint hier en début d’après-midi au bout du fil, le joueur nous a confirmé cette information en nous déclarant : «J’ai contracté cette blessure au niveau du mollet suite à un duel avec Bakayoko. Pour le moment, je ne sais toujours pas si je serai d’attaque pour le match de ce week-end. En tout cas, j’espère l’être mais tout sera clair ce mercredi.»

S

Baïteche le saura, lui aussi, ce matin Khoualed ne sera pas le seul à être fixé aujourd’hui, étant donné que Karim Baïteche le sera, lui aussi. En effet, le jeune milieu offensif usmiste, absent face au MCA le week-end passé contre la JSS, doit effectuer une dernière série de tests médicaux avant que le verdict tombe. Auteur d’un but depuis le début de saison et ce fut lors derby qui a opposé les Usmistes à leurs voisins harrachis à Bologhine, Baïteche saura ce matin s’il fera partie des 18 ou pas.

Velud obligé de revoir ses plans Si Gasmi est déjà out, Khoualed et Baïteche sont incertains et veulent à tout prix faire le voyage avec leurs coéquipiers à Constantine. En tout cas, ce qui est sûr, c’est que dans tous les cas Velud sera obligé d’effectuer quelques retouches au niveau du onze de départ. Même s’il sera apte pour reprendre du service, Khoualed pourrait bien voir Laïfaoui lui être préféré. Le retour de Baïteche offrira des solutions à gauche pour le technicien français et c’est ce qui ne fera que du bien pour l’USMA surtout lorsqu’on sait que Benmoussa et Andria sont en méformes ces dernières semaines. Adel C.

MCA-ESS, le match tant attendu par les Usmistes Gasmi C’est aujourd’hui qu’aura lieu le toujours match avancé mettant aux prises le aux soins MCA avec l’ESS à Bologhine. Cette Ahmed Gasmi a été obligé de rerencontre qui est l’un des chocs de noncer au dernier match de son équipe cette vingt-deuxième journée de la Ligue à cause d’une entorse au niveau de la che1 sera suivie avec un grand intérêt par les Usmistes, puisqu’ils ville contractée il y a exactement une sesont concernés du moment où il s’agit de leurs concurrents dimaine. L’attaquant des Rouge et Noir, auteur rects pour le titre de champion. Les Mouloudéens, troisièmes, de trois buts depuis le début de saison, doit res- restent sur une victoire décrochée à Chlef face à l’équipe locale, ter au repos forcé pendant en moins huit jours tandis que les Sétifiens, deuxièmes, ont perdu lors de leur dersupplémentaires. Ne pouvant pas s’entraîner nière sortie. Ce fut à Blida contre le RCA. Les retrouvailles entre en compagnie de ses camarades, le natif de ces deux formations s’annoncent prometteuses. Skikda se contente de quelques exercices en solo et des soins à l’infirmerie en Un nul sera le résultat parfait attendant qu’il reçoive le feu vert Pour les supporters de l’USMA ainsi que quelques joueurs que du médecin pour reprendre nous avons sondés, le meilleur score pour eux aujourd’hui serait un nul la course. entre les deux clubs. Pour rappel, l’ESS a trois points de retard sur l’actuel leader. Le Doyen, lui, est à neuf longueurs de son éternel rival.

La liste des convoqués sera établie aujourd’hui C’est à l’issue de la séance d’entraînement de ce matin que le premier responsable de la barre technique communiquera la liste des joueurs retenus pour le match d’après-demain. Les 18 éléments retenus se présenteront le lendemain à Bologhine pour effectuer les dernières retouches nécessaires avant de se diriger vers l’aéroport national où ils pendront un vol pour Constantine prévu à 14h.

Les supporters de l’USMA les meilleurs en Algérie, selon MBC Suite à un sondage lancé par sada-al-malaeb sur le site internet du MBC, la chaîne qui diffuse cette émission, les supporters de l’USMA, en concurrence avec ceux du MCA et de l’ESS, ont été élus comme la meilleure galerie d’Algérie. Une nouvelle et surtout belle consécration pour les amoureux du club usmiste qui ont vu leurs efforts récompensés après avoir assuré le spectacle à chaque fois que les protégés de Velud jouent que ce soit à domicile ou en déplacement. Fidèles à leurs traditions, les supporters de l’USMA ont reçu une nouvelle consécration de la part d’un média étranger et c’est ce qui ne devra que leur faire plaisir.

L

a grève des joueurs du RCA ne s’éternisera pas. Après l’intervention d’Amani, le président du club, hier à la séance d’entraînement matinale, les joueurs ont accepté au bout d’une heure de pourparlers de reprendre le travail. Cette décision de faire l’impasse sur les entraînements vient après que les joueurs n’ont pas perçu leur prime de la victoire de l’ESS jeudi dernier. Outre les primes des matches, les joueurs, et cela depuis des mois, n’ont pas perçu leurs salaires. Il a fallu donc le retour d’Amani, qui est, rappelons-le, toujours démissionnaire, pour rassurer tout le groupe. Il réussira là où le

Amani convainc ses joueurs de mettre fin à la grève
Cherfaoui et Mokdad, les seuls absents

RCA

grand pas vers le sacre final ? Ça ne pourra se produire que si nous battons le CSC et que le MCA s’impose contre l’ESS. De tels résultats ne seront pas faciles à réaliser, mais nous allons défendre nos chances à fond et jusqu’à la dernière minute. Et puis, je ne pense pas que nous pourrons prendre une option à sept journées de la fin de la saison. Ces deux rencontres sont impotentes, mais je ne crois pas qu’elles seront déterminantes dans la course finale pour le titre. Votre équipe sera privée des services de quelques éléments, comment comptez-vous gérer cette situation ? Comme nous l’avons toujours fait jusque-là. Les membres du staff technique savent ce qu’ils doivent faire. Nous aurions aimé que le groupe soit au complet, mais ça ne sera pas le cas. Que voulezvous qu’on fasse ? Le coach a vingt-cinq éléments sous sa coupe, je pense qu’il aura assez de choix pour remplacer ceux qui ne pourront pas être du voyage avec nous. En tout cas peu importe l’identité des joueurs alignés, notre but restera le même. Nous irons làbas pour gagner et nous comptons faire de notre mieux pour faire durer la joie de nos supporters. Ce qui pourra se réaliser que si nous revenons à la maison avec un résultat positif. Entretien réalisé par Adel Cheraki

vice-président du conseil populaire de la ville ainsi que le premier responsable du staff, Chérif El Ouazzani, ont échoué.

Pour la séance qui a eu lieu hier, seuls deux éléments n’ont pas répondu présents à l’entraînement. Il s’agit du capitaine Cherfaoui et du milieu de terrain Mokdad. Selon nos échos, cela n’a aucune relation avec les problèmes financiers du club, mais parce que Cherfaoui et Mokdad sont actuellement tous deux en convalescence. L.A.

A la fin de la séance de reprise d’hier, nous avons pu prendre attache avec le milieu de terrain Rait afin d’en savoir plus sur la situation des joueurs : «Ce qui s’est passé hier et aujourd’hui doit rester confidentiel, ce sont des problèmes internes que nous devons régler en toute discrétion pour éviter que cela prenne une autre tournure. Si vous voulez savoir si nous avons déjà trouvé une solution avec Amani qui s’est déplacé aujourd’hui, nous avons parlé du sujet et on est sortis avec une solution qui nous arrange ainsi que la direction du club.»

Rait «Nous avons trouvé une solution qui arrangera tout le monde»

Coup d’œil

MOB

www.lebuteur.com

Mercredi 5 Mars 2014

N° 2574

19

Poursuivant leur préparation en prévision de la prochaine rencontre face au MC Oran, les Béjaouis du MOB ont disputé une joute amicale hier mardi face à la formation de SS Sidi Aïch au stade de l'Unité Maghrébine de Béjaïa. Un match qui s'est soldé par la victoire des poulains du coach Amrani sur le score de (4 à 1) suite aux réalisations de Semani, Sidibé, Yaya et Yettou. Un match qui a été une occasion pour le staff technique de procéder aux ultimes réglages afin que le groupe soit à la hauteur pour arracher une victoire face au MCO.

Un bon test avant les Hamraoua

En amical : MOB 4 – SSSA 1

Les Béjaouis
Y.A.

L

a défaite concédée samedi dernier à Aïn M’lila n’est pas venue pour arranger les affaires du MO Béjaïa qui se trouve à nouveau menacé par le purgatoire en occupant la 11e place avec 24 points à quatre longueurs seulement de la troisième équipe concernée par l’expiation, à savoir le CRB Aïn Fekroun. Pourtant, les Béjaouis avaient bien réagi lors de cette rencontre face aux Tortues en se permettant de remettre les pendules à l’heure avant que la défense encaisse un deuxième but qui sera synonyme d’une autre défaite à l’extérieur. Une contre-performance qui vient mettre les Béjaouis dans une situation très délicate dans la mesure où les camarades de Berrefane subiront encore une grosse pression dans les prochaines rencontres notamment à domicile où ils doivent fournir beaucoup d’efforts pour faire le plein et éviter le moindre faux pas qui risque de les mettre en difficulté. Les Béjaouis sont amplement conscients qu’ils ont intérêt à fournir des efforts pour assurer le maintien avant la fin de

appelés à réagir !
Des lacunes qui persistent
saison et se mettre à l’abri d’une mauvaise surprise en se montrant décidés à renouer avec les succès dès la prochaine rencontre à domicile face au MC Oran.

Le staff technique appelé à trouver des solutions

staff technique de trouver les mécanismes nécessaires pour permettre à l’équipe d’être performante à l’extérieur.

près une absence de plus de deux semaines à cause d’une blessure à la cheville, l’attaquant et l’un des buteurs de l’équipe béjaoui en l’occurrence Faouzi Rahal, a repris le chemin des entraînements lundi dernier après avoir ôté le plâtre samedi dernier. D’ailleurs, il s’entraîne en solo actuellement en attendant de réintégrer le groupe dans les jours à venir. Son absence s’est répercutée négativement sur le rendement du groupe vu son poids dans l’échiquier d’Amrani qui a été contraint d’opérer quelques changements pour combler son absence surtout que le compartiment offensif affiche toujours un manque d’efficacité à l’extérieur. Bien que rien n’ait filtré sur sa présence lors de la prochaine rencontre face au MC Oran vu qu’il vient juste de reprendre les entraînements, le joueur en question pourrait bien figurer sur la liste des 18 qui seront convoqués pour le prochain match à domicile. Le concerné est en train de travailler à fond pour re-

A

Rahal a repris en solo
prendre ses forces et être apte pour le prochain rendez-vous face aux Hamraoua. Cela dit, sa participation en tant que titulaire demeure incertaine puisqu’il n’est pas encore prêt.

Les lacunes constatées déjà lors précédentes journées notamment lorsque l’équipe évolue à l’extérieur persistent toujours bien que le staff technique sous la houlette du coach Amrani ait tenu à apporter à maintes reprises des correctifs pour espérer mettre un terme à cette mauvaise situation. Samedi dernier, les défenseurs ont commis des erreurs qui ont coûté cher au club dans la mesure où les Béjaouis sont revenus bredouilles alors qu’ils étaient en mesure de relever le défi et éviter un tel scénario, mais les attaquants tardent à retrouver leur efficacité en dehors de leurs bases. C’est la raison pour laquelle le club n’arrive pas encore à réussir le moindre point en dehors de la Kabylie en concédant déjà neuf défaites depuis l’entame du championnat. Ce qui impose au

En concédant une énième défaite à l’extérieur devant le CRB Aïn Fekroun dans des conditions extrasportives, voilà que le coach Amrani est appelé à trouver des solutions pour permettre à son équipe d’afficher un meilleur visage à l’avenir et par la même réussir à prendre des points à l’extérieur. Les matches restants ne seront pas faciles pour cette équipe béjaouie qui continue de s’illustrer d’une manière très fragile à l’extérieur et où les joueurs n’arrivent pas encore à faire preuve d’une solidité en dehors du stade de l’Unité Maghrébine. Une équipe qui devenue dépendante de son public puisque les Béjaouis affichent une grande volonté seulement lors qu’ils évoluent à domicile. Yugurtha A.

est lundi dernier que les Crabes du MO Béjaïa ont repris le chemin des entraînements au stade de l’Unité Maghrébine et ce, afin de se préparer pour la suite du parcours notamment la prochaine rencontre face au MC Oran qui aura lieu ce samedi pour le compte de la 22e journée du championnat. En effet, les camarades du capitaine Akrour doivent impérativement renouer avec les bons résultats dès ce week-end pour éviter le doute et ce, en mettant de côté la défaite concédée face au CRB Aïn Fekroun samedi dernier. La préparation se déroule dans des conditions normales où on a constaté une grande détermination chez les joueurs de se racheter face aux Hamraoua et de reprendre confiance afin d’éviter le purgatoire.

C’

Oublier Aïn Fekroun et penser aux Hamraoua

Les blessures, le seul problème pour le staff technique

puissent quitter la zone des turbulences et améliorer leur classement. Un message qui semble être bien retenu par les joueurs qui ne comptent pas céder le moindre point à domicile afin d’éviter de se retrouver dans une situation difficile. Malgré la défaite concédée face aux Tortues le week-end écoulé, les camarades de Yettou semblent conscients de ce qui les attend et se montrent déjà déterminés à renouer avec le succès face aux Oranais.

Amrani mise sur le volet psychologique

Avant l’entame de la séance de lundi dernier, le staff technique sous la houlette du coach Amrani a eu une discussion avec les joueurs pour leur remonter le moral surtout après les incidents qui ont émaillé la rencontre face au CRB Aïn Fekroun. De ce fait, le coach béjaoui a exigé de ses poulains de réagir dès la prochaine journée face au MC Oran en leur demandant de fournir le maximum d’efforts pour qu’ils Chebana

«Je vais travailler à fond pour être prêt contre le MCO»

Joint par nos soins, Rahal dira : «Je viens juste de reprendre les entraînements en solo en attendant d’intégrer le groupe dans les prochains jours. D’ailleurs, je ne vous cache pas que je travaille à fond actuellement pour reprendre mes forces et surtout être apte pour la prochaine rencontre face au MCO où je vais aider mon équipe à obtenir un bon résultat tout comme je suis impatient aussi de retrouver le chemin des terrains.» Yugurtha A.

Nehari Après s’être contenté de courir lors de la séance de lundi dernier, le duo Yettou-Cherechute bana a réintégré le groupe hier mardi. Ils ont Ayant repris les entraînements participé à la rencontre amicale avant-hier lundi à l’occasion de la séance disputée hier face à la forma- de la reprise, le défenseur Nehari a rechuté tion de SS Sidi Aïch. Ce qui en contractant une autre blessure à savoir est déjà rassurant pour la une déchirure musculaire qui l’éloignera des suite de la compétition terrains pendant une dizaine de jours. De ce puisqu’ils seront aptes fait, il va rater le prochain match de son pour le rendez-vous de saéquipe face au MC Oran et risque même medi prochain contre le de manquer celui du CRB. Ce qui est un MC Oran et le coach Amvrai coup dur pour le club qui est rani a été soulagé par la déjà confronté à des absences disponibilité de ces deux à chaque match. éléments.

et Yettou ont réintégré le groupe

Décidément, le staff technique sera contraint d’opérer des changements à chaque fois que l’équipe joue un match officiel. Comme c’était le cas le week-end dernier contre le CRB Aïn Fekroun où le coach Amrani a été contraint de reconvertir le Malien Sidibé dans l’axe pour combler l’absence du défenseur Chebana. Mieux, au moment où on croyait que le groupe sera complet devant MC Oran, voilà que deux joueurs souffrent encore de douleurs et ont été contraints de quitter la séance de la reprise de lundi dernier. C’est le cas pour Boulaincer et Akrour qui n’ont pas terminé ladite séance en attendant de voir encore plus clair dans les jours à venir à propos de leur aptitude pour la compétition officielle. Yugurtha A.

Nemdil presse convoquer l’attaquant Nemdil Le staff technique du MOB devrait au MC Oran pour le compte pour le prochain match à domicile face , le joueur en question a effet En e de la 22 journée du championnat. au SSSA et s’est montré apte à participé à la joute amicale d’hier face attendant de voir la décision du retrouver la compétition officielle en donner un plus à l’équipe. rrait pou coach surtout que son retour

nti

Laïb sollicite la FAF pour une aide financière
USMH
Il a rencontré Raouraoua avant-hier

Coup d’œil

Ligue 1

www.lebuteur.com

Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

19

O

n apprend que le président Laïb a été aperçu lundi après-midi sortant du bureau de Raouraoua. En effet, les deux hommes se sont rencontrés au siège de la FAF où le président de l’instance suprême gérant le football a reçu dans son bureau le président de l'USMH. Selon nos sources, Laïb aurait demandé au premier responsable de la fédération une aide pour trouver une solution au problème financier que rencontre le club. Raouraoua, qui s'est toujours montré disponible pour aider la formation harrachie, devrait sans aucun doute apporter sa contribution pour un règlement de la situation financière du club.

La rencontre amicale ayant opposé hier au stade de Lavigerie l'USMH à l’équipe du Paradou, s'est achevée sur un score de parité (1-1). Pour faire tourner son effectif, Charef a constitué deux équipes. Chacune a eu droit à 45 minutes de jeu. En première mi-temps, l'entraîneur harrachi a présenté un groupe composé essentiellement de joueurs titulaires qui ont trouvé en face un onze très motivé qui leur a donné du fil à retordre. La mi-temps a d'ailleurs été sifflée sur le score de 1 à 0. C'est Aït Ouamar qui a ouvert la marque pour l'USMH, mais le PAC a réussi à remettre les pendules à l’heure en seconde mi-temps suite à un penalty. Après cette égalisation, les Harrachis allaient prendre l'avantage. Mais cela n'a pas été le cas. Malgré une légère domination, les Jaune et Noir n'ont pas été capables de percer la défense du PAC terminant ainsi le match par un nul.

En amical : USMH 1 - PAC 1

Carton rouge pour Belkaroui

On apprend, en effet, que le président de l'USMH a, au lendemain de sa sortie médiatique dans les colonnes de notre journal, eu une discussion avec le chef du gouvernement. La conversation entre les deux hommes a duré plusieurs minutes et même si pour l'instant rien n'a été dévoilé sur le contenu de leur discussion, il est facile de deviner que le sujet principal concernait surtout la situation du club harrachi. Si l'on tient compte de l'arrivée prochaine des subventions étatiques prévues d'ici la fin de saison, c'est-à-dire un mois au plus tard, et de la disponibilité des autorités à apporter leur aide à l’USMH, on peut avancer sans risque de se tromper que la crise financière tire à sa fin. Les incessants appels du président de l'USMH en direction des autorités ont été reçus cinq sur cinq. Rassurée par les autorités ministérielles qui promettent des aides financières pour les clubs ayant des difficultés, conformément à la nouvelle loi sur le sport, la nouvelle direction de l'USMH a tenu à rassurer tous les joueurs quand à leur dû. «On attend l'arrivée d'une grosse somme d'argent émanant des autorités ministérielles, à leur tête le chef du gouvernement. Cette manne financière nous permettra de régulariser tous les joueurs qui percevront leur argent jusqu'au dernier centime. Cela devrait se faire d'ici au mois d’avril», nous dira un dirigeant. On apprend que les caisses du club seront bientôt renflouées par l'arrivée de subventions étatiques, dont le montant est de 8 milliards de centimes. La direction du club attend également une autre tranche de la subvention des sponsors, le mois prochain. Cette somme contribuera non seulement à couvrir les besoins de l'équipe, mais elle permettra également au club de franchir un autre palier. N. R.

Il s’entretient avec le chef du gouvernement

Sur une action anodine durant la rencontre amicale, Belkaroui, le défenseur harrachi, s’est accroché avec l’arbitre qui venait de siffler une faute au profit du PAC. Pourtant, il n’y avait rien de grave, mais emporté par la colère, le longiligne défenseur de l’USMH aurait tenu des propos obscènes à l’endroit du referee. Ce dernier a dû arrêter la partie pendant dix bonnes minutes. Ce n’est qu’après l’expulsion de Belkaroui que les débats ont pu reprendre. L’arbitre affirme que l’arrière central de l’USMH lui a tenu des propos malveillants. A la fin de la rencontre, le défenseur harrachi s’est excusé auprès de l’arbitre.

Au mois d’avril, plus aucun joueur ne parlera d'argent

En se présentant hier à la séance d'entraînement, El Amali a surpris plus d'un parmi ses coéquipiers qui ne s'attendaient pas à le voir de nouveau parmi eux. «Tiens, tu es là toi alors que je te croyais parti définitivement ! Quelle belle surprise, alors !», lui lança un des joueurs, ravi de retrouver son coéquipier.

Revoilà El Amali

L

Sur le papier, l’équipe du CRB a une bonne allure, avec un mélange de jeunes joueurs très talentueux et des éléments d’expérience bien aguerris. Toutefois, sur le terrain, le constat est tout à fait contradictoire, la preuve cette 12e position occupée après 21 matches en championnat. Henkouche sur son seul match sur le banc belouizdadi, est arrivé à la même conclusion, certains éléments sont loin de leur niveau et la crise n’est pas pour arranger les choses. C’est pourquoi le technicien envisagerait aujourd’hui d'apporter des retouches. Un peu de concurrence dans le groupe ne fera de mal à personne.

Certains joueurs sont encore loin de leur niveau

a formation du CRB après avoir mis fin à une série de trois revers consécutifs avec ce succès enregistré à domicile face au CABBA en début de semaine, aura pour mission, pour cette prochaine journée, de continuer sa marche en avant lors de son déplacement à Bechar. Pour cette partie, pas certain que les deux techniciens du Chabab fassent confiance aux mêmes acteurs que ceux alignés samedi dernier. En effet, en se référant à leurs déclarations d’après-match, les deux techniciens ne sont pas très satisfaits du jeu proposé par certains joueurs et cela en dépit de la victoire. A la préparation, tout semble faire croire que le staff s’est d'ores et déjà décidé à trouver de nouveaux prétendants dans l’équipe type qui se dévoilera face au Saoura, à commencer par le match d’application programmé face aux espoirs, où tous les remplaçants et les non convoqués ont eu la chance de s’exprimer. Les deux entraîneurs, ainsi que Bouhila, ont suivi de près la prestation de chacun, même certains espoirs susceptibles d’apporter de la fraicheur au groupe prochainement.

CRB

Henkouche et Yahi prêts à changer une équipe qui gagne

N. R.

Nous avons relevé quelques carences lors du dernier match dans certains compartiments. C’est ce que nous tenterons de travailler cette semaine.»

Toutefois, même si le coach a la ferme intention d’apporter des retouches à son effectif, le volet psychologique reste son objectif prioritaire de la semaine. «Nous allons axer notre travail encore une fois sur le plan psychologique. Vous savez, vous ne pouvez pas changer la mentalité d’un groupe en 5-6 jours, nous avons beaucoup de travail sur ce point.»

« Le volet psychologique reste notre priorité »

Buteur face au CABBA, Dahmane n’est pas certain de participer au match de samedi face à Saoura, en raison de sa blessure contractée en début de semaine. Une très mauvaise nouvelle pour le staff qui se prépare au pire au sujet de son attaquant fétiche. En attendant la décision du staff médical, on essaye de préparer Bourekba pour ce déplacement. Lamine Amimi

La blessure de Dahmane fait peur au staff

Que pourriez-vous nous dire sur cette nouvelle ambiance qui règne dans le groupe ? Cette victoire en début de semaine face au CABBA nous a complètement libérés. Toute cette pression s’est évaporée, vous pourrez le constater par vous-même à l’entraînement. L’équipe se porte bien et pour une fois nous sommes optimistes pour la suite de notre parcours, nous savons que nous sommes capables de faire beaucoup mieux, il faudrait juste se débarrasser de nos défauts, comme nous l’avons fait en partie face au CABBA. A propos de cette rencontre,

Dahar «Cette confiance retrouvée sera notre arme face à Saoura»
quels ont été les propos tenus par vos coaches suite à ce succès très important face à un adversaire directement concerné par la relégation ? Pour commencer, ils nous ont félicités pour notre seconde mi-temps. Puis, durant le débriefe de la rencontre, ils nous ont exposé les points positifs mais surtout les erreurs décelés durant cette partie. Car il est vrai que nous avons réussi à venir à bout du CABBA, mais il reste beaucoup de choses à revoir. Cette équipe est capable de faire beaucoup mieux, ce classement ne reflète pas notre réel niveau. Vous qui étiez sur le terrain, que pourriez-vous nous dire sur la prestation du groupe ? En première période, nous n’avons pas réussi à maitriser notre sujet, après 25 minutes de jeu certains éléments ont fléchi sous l’effet de la pression. Or, en seconde période avec le but de Dahmane, tout avait changé, nous nous sommes complètement libérés. On pouvait en mettre plus de deux buts, car nous avons eu beaucoup d’occasions. Le plus important à mes yeux c’est que nous ayons réussi avec ce succès à regagner le cœur de nos supporteurs, mais surtout de retrouver cette confiance en soi, c’est une arme qui nous sera d’une grande utilité pour la suite du parcours. En parlant de ce qui vous attend, vous vous préparez cette semaine pour le déplacement à Bechar face à la JSS. Comment vous le voyez ? Il ne s’agira pas seulement de la Saoura, car toutes les rencontres qui nous attendent jusqu'à la fin de la saison seront difficiles et décisives en même temps. La semaine prochaine, il s’agira d’un déplacement, une opportunité qui s’offrira à nous pour confirmer notre retour en forme. On tentera de profiter de cette nouvelle

C’est à la fin de la partie amicale face aux espoirs que nous avons approché l’entraîneur en chef du Chabab afin de savoir les objectifs de cette rencontre d’application, quelques jours avant le déplacement à la JSS. «Nous visons avec cette rencontre d’application, à donner un peu leur chance à tous, et à certains de nous montrer leur valeur au sein du groupe. Nous avons réussi à accentuer nos connaissances sur les compétences de

Henkouche : « Nous avons réussi à accentuer nos connaissances sur les compétences de certains »

certains éléments et en découvrir d’autres. Pour nous en tant que nouveau staff en place, il est important de connaitre le niveau de chacun pour savoir sur qui nous pourrons compter par la suite.»

Nous avons essayé de savoir par la suite si ce match amical aurait une relation directe avec le match de la JSS. A ce sujet, le coach n’a pas voulu trop se précipiter. «Nous cherchons des éléments qui puissent répondre à certains critères tactiques.

« Nous cherchons des éléments qui répondent à certains critères tactiques »

A l’image de la prestation de ses camarades, Amine Tiza a attendu la seconde période pour retrouver ses marques sur le terrain. L’arrière gauche du CRB a dû compter sur le soutien de ses camarades ainsi de celui de son entraîneur en chef, pour lui faire oublier les insultes qui l'ont ciblé par une partie des tribunes du 20-Août. Henkouche, pour motiver son jeune latéral, l’a tenu à part lors de la précédente séance d’entraînement, et a fait le point avec lui sur sa prestation avant de lui donner quelques conseils qui pourraient lui servir prochainement.

Henkouche encourage Tiza

dynamique du groupe pour tenter de revenir avec quelque chose de là bas. Un mot pour conclure ? Je dirais que nous sommes très heureux d’avoir mis fin à cette mauvaise série sans victoire, cela est tombé au bon moment, la course vers le maintien s’intensifie, il était temps pour nous de reprendre les choses en main, maintenant nous sommes appelés à continuer sur cette lancée. Entretien réalisé par Lamine Amimi

C

La raclée essuyée face au MCEE fait partie du passé.

Trois séances au menu, insuffisant !

’est le soulagement au sein du groupe. Les trois jours de repos offerts par le staff technique ont fait beaucoup de bien aux coéquipiers de Maïza. D’ailleurs, même l’entraîneur en chef avait besoin de cette détente pour souffler et rendre visite à sa famille à Nice, pour se rassurer sur l’état de santé de sa fille un peu malade. La direction était compréhensive envers son personnel. La reprise a eu lieu hier l’après-midi, sans Cédric, occupé avec la sélection nationale à Sidi Moussa. Sinon, tous les éléments étaient présents à l’entraînement, y compris les blessés, à l’image de Berthé, Sebbah et Benattia. Ainsi, Simondi était ravi de retrouver l’ensemble de ses éléments, pour commencer les préparatifs du prochain rendez-vous. Ce vendredi, le CSC usera les mêmes arguments pour renouer avec le succès en championnat.

Chut, on prépare l’USMA !
Les Sanafir veulent bien l’oublier, mais face à l’USMA, la galerie constantinoise semble décidée à compliquer la tâche des adversaires. Le coach du CRB, Henkouche, qui tirait sur le CSC suite à l’envoi des U21 à El Eulma, montre que le choix de Simondi dérange déjà. Ce week-end, c’est l’équipe A qui jouera avec ses meilleurs éléments. Le CSC n’a pas eu assez de temps pour préparer ce match, trois séances de travail en l’espace de 48h ne suffisent pas pour contrer le leader du championnat. Un autre dilemme pour le staff technique clubiste qui doit bien gérer les deux rendez-vous de vendredi et dimanche, sachant que les Sanafir souhaitent que leur club réalise une double victoire pour faire la fête cette semaine. Ce sont les deux challenges que le CSC doit relever, afin de faire taire les mauvaises langues. nat contre l’USMA. Selon lui, son équipe est capable de finir l’année parmi les premiers au classement si elle reproduit les mêmes prestations que face au Red Lions. «Face à l’USMA, ça ne sera pas facile, mais si on joue de la même manière que face à l’équipe libérienne, on terminera la saison en force. Il faut juste garder cette volonté et l’envie d’y arriver, car les soucis de programmation ne sont pas faciles à gérer aussi.»

CSC

Coup d’œil

Ligue 1

www.lebuteur.com

Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

Le buteur du CSC à Monrovia, Zahir Zerdab, est prêt pour le match de champion-

Zerdab : «On terminera la saison en force si…»

L’entraîneur français, Bernard Simondi, pourra compter sur Sebbah et Berthé, à partir de vendredi, mais pas sur Benattia, pourtant bien rétabli de sa blessure au ménisque. Le joueur ne veut pas prendre de risque et souhaite être dispensé du match face à l’USMA. Seul Simondi sait ce qu’il faut faire dans ce genre de situation. A l’image de Allag qui a refusé de jouer dans un poste, Benattia aura aussi ce qu’il souhaite. Mais il risque de se faire tirer les oreilles par son coach, à l’avenir. Abdou H.

Benattia veut éviter l’USMA

trio d’arbitres Même si la venue de l’équipe libérienne reste peu probable, à tunisiens pour le cause d’énormes soucis financiers, la direction clubiste fait son match de dimanche travail, malgré le doute. D’après nos informations, la délégaPour le match retour en tion du Red Lions arrivera demain à Constantine et passera les deux nuits d’avant-match à l’hôtel Ibis situé au centre- Coupe de la CAF entre le CSC et ville. C’est le CSC qui s’est occupé des réservations dans ce le Red Lions, la commission arbitrale africaine a désigné un trio luxueux établissement. Ainsi, la direction de Bentoubal ne d’arbitres tunisien. Le principal compte pas rendre la pareille aux Libériens. Comme le Libesera Saïd El Kourdi, avec ses ria sort d’une guerre civile et que tout ce qu’a enduré le Chadeux assistants, Hemila bab à Monrovia n’était pas fait exprès. Les hôtes de Constantine et Malouchi. seront bien reçus et les Lions Rouges ne garderont que de beaux souvenirs de l’Algérie.

Le Red Lions séjournera à l’hôtel Ibis

Un

A

De tous les entraîneurs qui se sont succédé à la tête de la barre technique du CRBAF, seul Aziz Abbès, l’ex-entraîneur du CABBA et du MSPB a réussi en compagnie de la direction du club avec à sa tête Bekhouche, à redonner une âme à l’équipe. Ce dernier joue sa crédibilité et tente de sauver son équipe

L’entraîneur a donné un nouveau souffle à son équipe
de la relégation. Les joueurs aussi commencent à y croire même si rien pour le moment n’est acquis. Ce qu’il faut reconnaître, c’est que quand la direction du club et surtout les supporters laissent l’équipe travailler, les résultats ne tardent pas à venir. Cela est valable pour certains énergumènes du MSPB.

ziz Abbès a bien voulu remercier les supporters de Ain Fekroun qui se sont tenus derrière leur équipe le week-end dernier, contre le MOB. Une victoire qui a mis du temps avant de se dessiner. «Franchement, je ne cesserai jamais de rappeler le soutien de nos supporters à chacune de nos sorties. Cette fois encore, on a eu besoin de notre 12e homme. On doit cette victoire à notre public, qui a su rester patient et qui nous a soutenus jusqu’à la dernière minute.» S.M.

CRBAF Abbès : «Les supporters sont notre 12e homme»

Pas de raison que le CSC garde de mauvaises relations avec certaines parties de son club. En effet, depuis l’installation de la nouvelle direction, on penche sérieusement à changer certaines choses, en impliquant même ceux qui étaient en désaccord avec l’équipe. Cette stratégie aura certainement des répercussions positives sur son avenir, à commencer par tisser de bonnes relations avec les responsables de l’actionnaire majoritaire, Groupe Tassili. Ces derniers semblent attentifs aux problèmes du club. Ainsi, en plus des voyages gratuits à bord de ses avions, TAL compte débloquer très prochainement deux mois de salaire. Bentoubal souhaite, par la suite, concrétiser des accords de partenariat, en ayant de nouveaux sponsors, pour assurer l’équilibre économique et une indépendance en la matière. Ce sujet a été carrément mis au congélateur par les exgérants. En plus, Bentoubal essaie de traiter avec les responsables de notre football, car se mettre à dos les deux instances (FAF et la LFP) n’arrange guère les affaires des Clubistes. Il fallait apaiser la situation même si cela déplaît à certains. Et puis il y a aussi les clubs. Hammar a ouvert la voie de l’amitié en invitant Bentoubal au match de l’ESS. Le boss clubiste a répondu à l’appel, en faisant pareil envers le président sétifien pour assister au match CSCUSMA de vendredi. Le nouveau responsable voudrait même aérer ses relations avec la direction du MOB, en invitant celle-ci à un match amical. Que d’excellentes initiatives de la part de la direction du Chabab ! Abdou H.

Bentoubal ouvre une nouvelle page avec tout le monde

d’avoir été lésés par l’arbitrage nous motive pour gagner contre le RCA»
Adel Djerrar dont l’entrée en jeu a donné du tonus au milieu, estime que la page de la défaite du CRB est désormais tournée et que son équipe est concentrée sur le prochain contre le RCA.
rouges. Seulement, nous devons vite tourner la page et nous concentrer sur le match suivant. Justement, comment s’annonce ce rendez-vous ? Il sera difficile à négocier comme tous les autres, cependant nous n’avons pas d’autre choix que de le gagner. Nos concurrents au maintien seront tous en déplacements compliqués, donc c’est une occasion pour nous de les rattraper. En plus de cela, le fait d’avoir été lésés par l’arbitrage de cette façon face au CRB nous motive davantage pour gagner contre le RCA. Maintenant que nous nous sentons visés, nous allons redoubler d’efforts afin de ne pas quitter la Ligue 1. Mathématiquement, le maintien est possible mais auriezvous les capacités surtout mentales d’aller jusqu’au bout ? Je crois que sur le plan technique, nous avons prouvé sur le terrain que nous ne méritions nullement le rang qu’on occupe au classement. Ce n’est pas seulement mon avis, mais celui de la plupart des techniciens des équipes que nous avons rencontrées. Nos chances sont intactes au vu de l’écart minime des équipes du bas de tableau et le maintien se jouera jusqu’à l’ultime journée du championnat. Je lance un appel à nos supporters pour qu’ils envahissent les tribunes du 20-Août ce samedi pour nous soutenir, le reste on s’en occupe sur le terrain. Entretien réalisé par A. B.

CABBA

Djerrar «Le fait

19

On imagine que le moral du groupe n’est pas au beau fixe après la défaite face au CRB… Il est sûr qu’après une défaite, on sent au fond de nous-mêmes que nous n’avons pas atteint notre objectif à savoir éviter au moins la perte de points en déplacement. L’arbitre a joué un grand rôle pour nous faire couler en seconde mi-temps et sans ce paramètre on aurait pu aspirer au moins au partage des points surtout que nous étions revenus très forts en seconde mi-temps. Il est vrai que nous avions des appréhensions avant ce déplacement concernant l’arbitrage, mais personnellement je ne me suis jamais imaginé qu’un arbitre puisse influer négativement de cette manière sur le résultat. Tout le monde a vu à la télé les deux penaltys refusés injustement en plus des deux cartons

La reprise des entraînements effectuée lundi dernier s’est déroulée sous la houlette des deux adjoints de Biskri qui a brillé par son absence. Après ce constat, on a pensé qu’il avait mis à exécution sa menace de démission brandie devant la presse après le match contre le CRB où il avait quitté son banc 5’ avant la fin. Après avoir été mis au courant de l’absence de son coach, le président Messaoudène l’a aussitôt contacté pour lui demander de reprendre son travail la séance suivante. Biskri est revenu par la suite à de meilleurs sentiments et les deux hommes se sont donnés rendez-vous pour hier mardi.

Biskri s’absente à la reprise
Il aurait repris hier

Abbès est en train de leur répondre qu’il est en train de réaliser du bon travail avec Ain Fekroun. Quels que soient les résultats de fin de saison du CRBAF, la cote de Aziz Abbès a sans doute grimpé. Bon vent à l’entraîneur qui risque de mener son équipe en finale de la Coupe d’Algérie.

e latéral droit Naâmane, qui affiche une bonne forme ces derniers temps, estime que l’équipe peut terminer parmi les cinq premiers du championnat si bien sûr les supporters continuent à les soutenir dans les moments difficiles. «Nous sommes sur la bonne voie, nous avons réalisé de bons résultat et nous sommes en mesure de terminer la saison parmi les cinq premiers, à condition que les supporters continuent à tenir leur rôle», a déclaré le défenseur Naâmane à propos de la suite du parcours. S. H.

L

Naâmane : «La 5e place est dans nos cordes»

MCEE

La direction est toujours en butte au problème financier en cette fin de saison et cherche à en avoir plus pour régulariser les joueurs et les motiver à rester sur la même dynamique dans le but de terminer dans une position honorable. Ainsi, les responsables attendent ces jours-ci la 2e tranche de la subvention du MJS et qui est de l’ordre de 2,5 milliards de centimes. La direction attend également l’argent du sponsor de la téléphonie mobile, Ooredoo qui est estimée, nous dit-on, à 600 millions de centimes.

La direction attend l’argent de l’Etat

MCO

Coup d’œil

Ligue 1

Dans un sit-in pacifique qui a eu lieu avant-hier aprèsmidi devant le siège de la wilaya d’Oran, quelques supporters du Mouloudia d’Oran ayant marre de la situation qui prévaut au sein de leur club ont demandé aux autorités locales à leur tête le wali d’Oran, M. Zaâlane, d’intervenir pour mettre de l’ordre à la tête du club. Accueillis par certains responsables locaux avec la présence du DJS d’Oran, Badreddine Gharbi, quatre supporters ont pu se frayer un chemin jusqu’au siège de la wilaya avant de poser les conditions des fans oranais qui veulent l’union sacrée autour du club afin de sauver l’équipe de la relégation et demandent ainsi l’intervention du wali pour relancer Naftal à prendre à 100% les règnes du club.

Les supporters veulent Naftal

Benyettou «J’accepte qu’on m’insulte
www.lebuteur.com
Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

19

toute la semaine et qu’on m’encourage le jour du match»
d’évoquer ce sujet, mais les supporters doivent savoir que ce n’est pas uniquement les joueurs qui sont fautifs. Ce n’est pas normal qu’une équipe qui a bien débuté le championnat en pratiquant un joli football se retrouve en d i ffi c u l t é quelques semaines plus tard. Sur le plan technique, l’équipe a perdu son football. Qu’en est-il au juste ? Aux problèmes d’argent qui ont créé une cassure entre la direction et les joueurs lors du stade hivernal, il faut reconnaître que les changements fréquents au niveau de l’encadrement technique ont influencé négativement sur le rendement de l’équipe. Nous avons vécu la douloureuse expérience la saison passée. Si vous voyez de plus près l’équipe, vous constatez que le MCO ne présente jamais le même onze durant deux matchs consécutifs. Si ce n’est pas les blessures superficielles de certains, il y aura les suspensions. J’ai l’impression que certains joueurs ont perdu le goût de jouer. Voilà ce qui m’inquiète le plus. Pourtant le vœu de l’équipe de retourner à Bouakeul a été exaucé… Je ne sais pas vraiment ce qui se passe. Mais une chose est sûre, à Bouakeul on n’a pas senti le même engouement de la saison passée. Par exemple pour notre premier match en Coupe d’Algérie face à l’ASO, le stade affichait complet avec un public acquis à notre cause. On s’est fait pousser des ailes grâce au

Nessakh et Dagoulou, comme d’habitude !
La reprise des entraînements a été marquée par l’absence de trois éléments que sont Nessakh, Dagoulou et Aoued. Si ce dernier a réintégré le groupe hier matin aux entraînements, ça n’a pas été le cas pour Nessakh et Dagoulou qui ont séché encore la séance du matin sans pour autant informer leur coach qui se trouve très remonté contre ses éléments. A. L.

L’équipe a déçu ses fans samedi dernier, n’est-ce pas ? Je pense que c’était l’un de nos plus mauvais matchs chez nous cette saison. Nous n’avons pas gagné parce que nous n’avons pas été bons. L’adversaire ne nous était pas supérieur, c’est nous qui lui avons facilité la tâche. C’est bien dommage.

Messaoud : «Nous avons besoin de gagner»
surtout qu’on a le niveau pour le faire. Mais les trois derniers matchs ont épuisé les joueurs qui sont atteints sur le plan moral. Nous avons besoin d’une victoire pour redémarrer. Comment est l’état d’esprit du groupe ? On est revenus au travail en silence. On n’a pas d’autre choix que de travailler, en attendant le déclic qui nous fera sortir de cette situation embarrassante. Comment voyez-vous vos chances contre la JSK ? Malgré la difficulté de la tâche, on garde toujours l’espoir de revenir de Tizi avec un bon résultat. On espère être à la hauteur car cette situation ne peut pas continuer. Nous devons réagir pour sauver notre saison. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

ASO

Le centre avant des Hamraoua, Mohamed Benyettou, pense que l’équipe a besoin désormais de l’aide de tout le monde pour s’en sortir. Il estime que les joueurs souffrent d’un problème mental plutôt que technique. Que s’est-il passé face à l’USM Harrach au point de concéder encore une fois le nul à domicile ? Je pense que nous avons payé cash notre mauvaise entame du match. Encaisser un but d’entrée n’est jamais bon à prendre dans pareilles circonstances. Nous avons tout de même réussi à revenir au score en seconde période. Mais ça n’a pas été suffisant pour nous afin de renouer avec le succès. Ne trouvez-vous pas que la situation s’est compliquée davantage suite à cette nouvelle contreperformance ? Tout le monde est responsable de la situation actuelle de l’équipe. C’est vrai que les joueurs ont leur part de responsabilité, mais on est arrivés là à cause d’un cumul de problèmes qu’aura connus l’équipe depuis la phase aller avec entre autres ce problème d’argent qui a divisé les joueurs. Ce n’est pas le moment

soutien indéfectible de nos fans. Malheureusement, ça n’a pas été le cas face à l’USMH, car non seulement le stade n’affichait pas complet mais une poignée de supporters n’a pas cessé d’insulter les joueurs avant même le début du match. Cela nous décourage beaucoup. Mais les supporters ont marre de cette série de mauvais résultats… Montrez-moi ce joueur qui aime jouer pour le maintien. On se produit déjà avec la peur au ventre pour que des supporters vous en rajoute une couche. Comme ça, on ne réussira jamais à renouer avec le succès. Personnellement, je préfère que les supporters viennent nous dire ce qu’ils pensent à l’entraînement. Ils ont une semaine pour se défouler, mais qu’ils aident leur équipe le jour J au lieu de nous baisser le moral. D’aucuns estiment que la ligne offensive qui ne marque plus est le maillon faible de l’équipe. Qu’avez-vous à dire sachant que vous faites partie de ce secteur ? Je ne vais pas dire le contraire. Mais les gens doivent savoir que le problème est beaucoup plus d’ordre psychologique qu’autre chose. Car, si on le remarque bien, c’est toute l’équipe qui ne marche pas ces derniers temps dont le secteur offensif. Personnellement, je sens que je ne suis pas soutenu ni par ma direction encore moins par les supporters. Contrairement à la saison passée où j’ai réussi à marquer huit buts. Comment voulez-vous que je marque alors que je ne reçois que des insultes de la part d’un groupe de supporters dès mon apparition sur le terrain ? Comment comptez-vous extirper le MCO de cette position ? Le sauvetage du MCO est l’affaire de tout le monde. Je ne vous dis pas que les joueurs sont exempts de tout reproche. C’est vrai que nous avons une part de responsabilité, mais nous sommes aussi des humains. Nous avons besoin de soutien moral comme nous devons aussi être réprimandés. Entretien réalisé par Amine L.

Pourtant vous étiez décidés à gagner… C’est vrai, mais nous n’avons pas bien commencé le match. Aussi, la sortie de Zaouche nous a perturbés et on a encaissé un but à froid qui nous a assommés, surtout devant nos supporters qui attendaient plus de nous. On a essayé de revenir dans le match en seconde période, en vain. L’équipe est classée au milieu du tableau, cela ne vous démotive pas ? Si, on aurait aimé rester parmi les trois premiers,

Pas du tout convaincu catifs au niveau du travail tactique avec le retour de par le rendement de cer- pas mal de joueurs à la compétition cette semaine, tains joueurs qui comà l’image de Zaoui et Lakhdari. mencent à avoir les uis dep des Boussaïd jambes lour quelques matchs, Ighil s’est entraîné en solo songe sérieusement à Le jeune Boussaïd, qui a contracté une blessure faire une révolution dans face à l’Entente, a repris le chemin du travail, mais produ lors son effectif en solo, en prévision du prochain match. Le méchain match face à la decin lui a conseillé de s’entraîner seul lors des preipe l’équ que JSK, surtout continue de perdre des mières 24 heures, avant d’espérer réintégrer le points chez elle ou à l’ex- groupe. C’est dire qu’il demeure incertain pour le térieur. Encouragé par le prochain match. président Medouar qui Zaouche absent est de son avis, Ighil Mohamed Zaouche s’est absenté cette semaine. devra donner leur Souffrant de l’adducteur, il n’a pu reprendre l’enchance à partir du pro- traînement. Toutefois, il s’est présenté en tenue de chain match aux jeunes ville pour se faire soigner par le staff médical en qui composeront l’équipe place lors de la séance d’hier. Une chose est sûre, la saison prochaine. C’est il ne jouera pas le prochain match de championdire que plusieurs cadres nat contre la JSK. vont se retrouver sur le -----------------banc de remplaçants à Boumezrag fermera ses portes, ghil qu’I i ains Tizi. C’est après le match du CABBA comptera sur les Farhi, r, rcha Che La nouvelle pelouse Haddouche, Naas, Araba, Boussaïd, au mois d’avril Merzougui lors des proLes poulains d’Ighil ne s’entraîneront pas stade chains matchs avec l’apBoumezrag le mois prochain, afin de permettre tre qua ou s port de troi de ses éléments les plus à l’entreprise chargée du renouvellement de la en forme pour former le pelouse de faire son travail. C’est ainsi que l’ASO onze qui jouera face à la affrontera le CABBA, avant la fermeture du JSK, ce week-end. stade. Les Chéliffiens devront s’entraîner aux

Ighil compte opérer des Hier, match d’application Le groupe a repris l’entraînement hier matin, avec changements au menu une séance de musculation effectuée dans dans son la salle de musculation du CRFD, avant de disputer match d’application l’après-midi. Ce fut l’occaeffectif un sion pour le staff technique d’apporter des rectifi-

A. F. stades Mâamar-Sahli, de Bocca ou Oued Fodda. Les travaux devront durer une vingtaine de jours.

20

Belgharbi et Bouziani exclus
Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

www.lebuteur.com

Coup de balai

JSMB

C

Absent durant toute la semaine dernière et lors de la séance de la reprise, l’arrière gauche de la JSMB qui a justifié son absence a été autorisé à reprendre le travail hier dans la matinée au stade de l’Unité Maghrébine à l’occasion de seconde séance de la semaine. Pour rappel, le joueur en question a été victime d’un accident de la route il y a plus de dix jours sur le chemin du Benmansour doit s’excuser retour vers Alger après le auprès du staff et de ses camarades La majorité des match qu’il a joué face Belgharbi empêché d’entraînement hier Comme annoncé par nos soins, le jeune arrière droit de la joueurs ont restitué au CABBA. Ne se De retour à Sétif dans la journée de lundi après la fin de la JSMB, Farouk Benmansour, est attendu cette semaine dans les sentant pas bien les chèques de garantie séance de la matinée, le natif de Tlemcen qui a raté la séance bureaux du club, pour être entendu sur son comportement la notamment sur le Les joueurs de la JSMB ont fini par réde la reprise s’est présenté le plus normalement du monde à veille du match face au CABBA. N’ayant pas accepté sa mise à plan moral, il a pondre à la demande du président Tiab qui la séance matinale d’hier. Le staff technique a refusé de l’ac- l’écart pour ce match face à Bordj, le joueur en question a pété pris quand les a sollicités lors d’une récente réunion avec cepter aussi facilement, lui qui a manqué plusieurs séances les plombs dans les vestiaires devant tous ses camarades et le même quelques eux de rendre les chèques de garantie qu’ils ont de suite sans la moindre excuse valable. Le joueur ne cesse staff technique. Bref, d’après nos informations, la direction sejours de repos. pris avant leur départ en Tunisie pour le stage de multiplier les promesses de changer d’attitude depuis rait quand même prête à pardonner à ce jeune joueur à condihivernal. Selon une source fiable, la majorité son arrivée à la JSMB, sauf qu’il vient juste de récidiver en Il s’est tion qu’il demande des excuses auprès du staff technique et de des joueurs béjaouis ont déjà rendu les ratant plus d’une semaine d’entraînement. Ce qui a poussé tous ses camarades. Le joueur sera mis après à la disposition des contenté chèques. D’après la même source, il ne reste la direction à le priver d’entraîneespoirs jusqu’à nouvel ordre. d’une légère désormais que trois joueurs qui continuent S.A séance en Zeg hli à faire la tête dure. sera titulaire face au MCEE Tout à porte à croire que Farès Agoune ne jouera solo Les images de «Dzaïr Foot» montrent l’agression de Karouf pas le match de ce samedi face au MCEE. Même Ayant eu le feu vert Tiab de retour s’il Chalali possède bel et bien des preuves reste du staff médical de reencore quelques journées avant cette rencontre, au pays ce week-end Répondant à la version de l’attaquant béjaoui Mohamed Chalali, accusant Mounous avons appris d’une source bien informée que prendre le travail, Farès Parti en France, la semaine derle rad Karouf de l’avoir agressé après le match du week-end dernier, l’entraîneur staff technique aurait pris la décision de ménager Agoune s’est entraîné hier mais nière pour poursuivre des soins, le le adjoint de la JSK n’a pas hésité à lui répondre en infirmant les déclarations de joueur, lequel n’est pas en possession de capacités en marge du groupe. Il s’est président de la JSMB, Boualem mo- Mohamed Chalali qui a été pourtant filmé par les déférentes caméras prérales après son accident de la route. Devant cette juste contenté d’une légère Tiab, qui a raté le match derby face déli- sentes ce jour-là au stade de l’UMA. Bref, le joueur nous a fait savoir qu’il poscate situation, le premier responsable à la barre séance de footing. Sentant des à la JSK, sera en principe de retour sède des preuves, une vidéo bien détaillée qui démontre l’agression de Mourad technique, Hassan Hamouche, devrait trouver une douleurs au dos et à l’épaule, il vers la fin de cette semaine. Beauso- Karouf et le crachat de Rial. Une vidéo qui a été même diffusée avant-hier lors lution pour le remplacer. Du coup, il compte accor de l’émission «Dzaïr Foot». Ce dernier l’a même postée hier sur compte Facea été ménagé par précaution. coup de dossiers attendent donc le der book pour montrer la vérité à l’opinion publique. En voyant la vidéo, on aperune chance au jeune Kamel Zeghli qui a retrouvé Pour le moment rien n’est en- chairman béjaoui qui aura à prenla çoit bien que Karouf a bel et bien agressé Chalali en lui assignant deux coups compétition officielle la semaine dernière face à la core officiel mais tout porte à dre des décisions importantes noJSK de poing à la tête et que Rial lui a craché en pleine figure. Ainsi, Karouf n’a pas après croire que ce dernier ne sera un mois d’absence. Ce dernier, qui a toujours tamment en ce qui concerne les à dire que c’est juste une bousculade. C’est un mensonge. Il l’a bel et bien été à la hauteur à chaque incorporation, devrait profi- agressé pas prêt pour le match de ce joueurs Bouziani et Belgharbi. alors qu’il s’est expliqué avec un joueur adverse et cela ne l’honore ter de cette occasion pour prouver son talent. week-end face au MCEE. guère. Honteux ! Comme disait Chalali lors de sa première déclaration.

Agoune a repris hier

omme annoncé par nos soins lors d’une récente édition, Belgharbi et Bouziani risquent une lourde sanction de la part de l’administration béjaouie. Cette dernière pourrait même aller jusqu’à envisager leur radiation définitive des rangs de la JSMB, eux qui seront en fin de contrat à la fin du mois de juin prochain suite à leur mystérieuse absence. Même si le club vit une situation très difficile, la direction du club, qui ne badine pas avec la discipline, a décidé de sévir en prenant des mesures fermes à l’encontre de Khaled Bouziani et Abdelwahid Belgharbi. Cette fois-ci, elle a décidé de réagir, après avoir reçu un rapport détaillé des membres du staff technique. Suite à quoi et conformément au règlement intérieur qui a été ratifié par tous les joueurs, les responsables de la JSMB comptent passer à l’action. En effet, d’après nos informations, les joueurs en question qui n’ont pas justifié leurs absences de la semaine dernière ne seront plus Béjaouis pour le reste de la saison. La direction a décidé donc de les exclure de manière définitive de l’équipe première. Une façon pour la direction de mettre le holà et éviter tout dépassement à l’avenir qui pourrait nuire à la stabilité du groupe.

ment avec le reste du groupe.

En plus de Belgharbi qui n’a pas pu s’entraîner hier et avanthier sans compter d’ailleurs les absences de la semaine dernière, Khaled Bouziani a brillé par son absence pour le second jour de suite cette semaine aussi. Au fil des jours et des semaines, ce joueur est en train de devenir le plus grand flop de la direction béjaouie. Aux dernières nouvelles, il se trouve toujours chez lui à Tiaret. D’après lui, il est toujours au chevet de sa mère mais la direction n’aurait pas accepté cette justification du moment qu’il devait au moins se présenter à Béjaïa car il est un employé comme tous les autres et aurait dû aviser les responsables et le staff technique.

Bouziani est toujours chez lui

Pour le moment la direction a pris la décision d’une radiation définitive des deux joueurs en question. Selon notre source, ils ne seraient plus autorisés à prendre part à une compétition officielle ni encore moins aux entraînements de la JSMB à compter de cette semaine. Toutefois, la direction sur place n’attend que le retour du président Tiab de France où il se trouve depuis la semaine dernière pour des soins, afin de signer la résiliation de leurs contrats. En tous les cas, la direction de Tiab possède un document pour défendre sa cause dans la mesure où certains joueurs se trouvent, selon leur propre version, en abandon de poste. C’est d’ailleurs ce qu’a mentionné l’huissier de justice qui s’est dépêché à maintes reprises la semaine dernière au stade de l’UMA pour constater leurs absences.

La direction attend le retour de Tiab pour résilier leurs contrats

Djebarat

«Désormais, on n’a qu’une chose en tête : battre le MCEE !»
Le gardien des Vert et Rouge, Yacine Djebarat, qui a renoué avec la compétition, après dix mois d’absence, déclare que la victoire face à la JSK a permis à ses co-

«Très heureux de mon retour qui a coïncidé avec une belle victoire»
Quel commentaire faites-vous sur la rencontre face à la JSK ? Je dois dire que nous avons réussi à arracher les trois points tout en fournissant une belle partie, malgré la difficulté de la tâche. Le groupe, qui a retrouvé ses sensations, a évolué avec une certaine aisance, malgré la pression qui a caractérisé ce match. Cette victoire vous a remonté le moral, n'est-ce pas ? Exactement. On avait presque oublié ce que pouvait nous procurer une victoire. La pression était telle qu'on était décidés à gagner coûte que coûte, surtout après nos cinq dernières défaites de suite. Nos supporters nous ont demandé de gagner ce match face à la JSK. Dieu merci, nous avons réussi à leur rendre le sourire. C'est ce qui nous a satisfaits le plus. Comment est l'ambiance au sein du groupe ? Comme vous pouvez le constater, il y a de l'enthousiasme et de la joie. Cette victoire nous a fait du bien et nous a permis également de souffler. Cela va nous permettre d'aborder les prochaines journées avec beaucoup de sérénité. Pour notre part, nous ferons tout pour garder cet état d'esprit afin de réussir d'autres résultats positifs, à commencer par la rencontre face au MCEE. Le score aurait pu être plus large ; qu'en pensez-vous ? Je pense qu'il ne faut pas être trop gourmand. Il faut savoir se contenter de l'essentiel, dans un match pareil où seuls les trois points comptaient. Pour répondre à votre question, en effet, on a raté plusieurs occasions nettes de scorer, notamment en première période. Mais dommage, encore une fois, la chance nous a tourné le dos. Pensez-vous déjà au prochain match ? Je crois que l'euphorie née de la victoire face à la JSK est passée. A présent, nous nous concentrons sur le prochain match face au MCEE qui sera encore plus difficile que le précédent. Aussi, le groupe s'est remis au travail avec un bon moral. Comment se présente donc ce rendezvous pour votre équipe ? Ce sera avant tout une rencontre comme toutes les autres. Ce sera certainement un match très difficile pour les deux équipes, mais je pense qu’on n’a pas vraiment le choix, on doit se donner à fond durant cette partie afin d'espérer un résultat positif. Ce ne sera pas une mince affaire, mais je pense qu'on a des atouts à faire valoir durant cette rencontre. Revenons maintenant à vous. Après plus de 10 mois d’absence, vous avez renoué avec la compétition officielle, quel est votre sentiment ? Cela fait toujours plaisir de jouer. Face à la JSK, j’étais très heureux, surtout que mon retour a coïncidé avec une belle victoire, c’était le plus important. Pour cela, je remercie le coach de m’avoir donné ma chance et de m’avoir fait confiance. J’espère seulement avoir été à la hauteur. J’ai travaillé sans relâche, je n’ai jamais perdu espoir et le moment venu, je n’ai pas hésité à donner le meilleur de moi-même sur le terrain. Entretien réalisé par S. A.

équipiers de reprendre confiance, car elle leur a fait beaucoup de bien. Pour lui, l'essentiel a été réalisé, c'est-àdire les trois points.

Les Sang et Or motivés
Le huis clos, une arme à double tranchant

A J -2 du match face à l’ABS Khiter : «Gardons les pieds sur
pour les deux formations. On doit imposer notre rythme dès l’entame de la rencontre et surtout garder notre concentration jusqu’à l’ultime minute de la partie», a conclu Aliouane. Un succès difficile arraché contre le WAT. Peut-on revenir sur cette rencontre ? C’était un match difficile entre deux sérieux prétendants à l’accession. Je vous mentirai si je vous dis que ce match a été facile pour nous, mais nous étions déterminés à arracher les trois points. Dans ce genre de rendez-vous, il ne faut pas trop chercher la qualité du jeu. Il faut surtout être présents sur le terrain et profiter de la moindre erreur. J’espère qu’on continuera sur cette lancée. Vous ne pouvez espérer mieux après votre passage à vide… Effectivement. C’est un succès qui boostera davantage le moral du groupe. Les joueurs, staff technique et administratif ainsi que nos supporters étaient très heureux et ont très bien savouré cette belle performance. A présent, nous avons tourné la page et nous sommes concentrés sur le prochain rendez-vous contre l’ABS. Sur le plan personnel, vous avez réussi une belle prestation… Dieu merci. Cela me fait toujours plaisir de contribuer à un bon résultat et d’être au service de mon équipe. J’essaie toujours de bien m’appliquer à l’entraînement et faire le maximum pour respecter les consignes du staff technique. Personnellement, je suis heureux de ma prestation face au WAT. Ce bon résultat est pour nos fidèles supporters. J’espère que je serai encore meilleur à l’avenir et être surtout à la hauteur de la confiance placée en moi. Ce résultat vous permettra de préparer le prochain match contre Boussaâda dans de meilleures conditions, n’est-ce pas ? Effectivement. Le moral des joueurs est au beau fixe et le groupe reste toujours solide après une belle performance, acquise après une période difficile et lors d’un match particulier comme celui face au WAT. Nous aurons encore deux jours pour préparer cette confrontation. D’ici-là, le groupe travaille dans le calme et la sérénité.

NAHD

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

21

terre et confirmer contre l’ABS»

A

près avoir réussi trois succès de suite, le NAHD aura l’occasion vendredi prochain de confirmer son réveil face à l’ABS. Moins rassurés face au WAT, les gars d’Hussein Dey auront en face une équipe motivée, qui traverse une belle période, et qui ne compte pas faire de concessions sur son terrain. Les Sang et Or doivent se méfier de leur adversaire du jour et sortir ainsi le grand jeu s’ils veulent éviter une nouvelle sortie ratée. D’où la question de savoir comment le NAHD compte réagir durant le match ? Les hommes de Younès Ifticen demeurent très optimistes et ne comptent certainement pas refaire les erreurs commises lors des précédentes sorties ratées. «C’est vrai que c’est un match difficile, mais ça reste quand même une rencontre

Après ce nul au goût d’une défaite concédé face à l’USMAn lors de la précédente journée, les joueurs de Blida sont décidés aujourd’hui de tourner la page et se tourner vers le déplacement à Mostaganem. C’est ce que nous a affirmé Benaceur, le latéral droit de l’équipe, qui prévoit une victoire pour rattraper le retard accumulé la semaine dernière sur la tête du classement : «C’était un grand choc de se voir obliger de se partager les points vendredi à la réception de l’USMAn. Cela nous a fait beaucoup de peine à nous les joueurs, mais aujourd’hui après avoir fait le point, nous avons décidé de nous concentrer sur Mostaganem, ce sera une bonne occasion pour nous de rattraper notre retard en tenant en échec cette équipe chez elle. Sur le papier, nous partons favorables, mais rien nous empêchera de préparer cette rencontre avec un grand sérieux.»

Benaceur : «Nous nous rattraperons face à Mostaganem»

USMB

comme toutes les autres. On se prépare comme d’habitude pour ce rendez-vous et on est capables d’enchaîner avec un quatrième succès consécutif. Sur le plan psychologique, nous sommes au top», nous dira le milieu Hamza Aliouane. Les coéquipiers de Benyahia voudraient profiter de cette rencontre pour, au moins, garder leur place sur le podium. Un résultat en pareille circonstance pourrait booster encore La plus le moral des Nahprime de distes. Les Sang et Or se veulent rassurés et Mostaganem semblent mêmes déperçue terminés à relever le Les joueurs du NAHD ont touché défi et prouver à tout la somme de 5 millions de centimes le monde qu’ils sont en guise du succès ramené de Moscapables de prolontaganem. La direction songe à ger leur belle série. offrir un bonus aux joueurs «On est conscients de la en cas de victoire à mission qui nous attend vendredi. C’est un match Boussaâda. imprévisible et difficile à la fois

Le match ABS-NAHD, prévu vendredi après midi, sera marqué par l’absence du public. En effet, la Ligue avait infligé aux Boussaâdis la sanction d’un match à huis clos, après les événements qui ont marqué le match ABS-USMB. Ainsi, la pression est désormais apaisée et le Nasria aura une excellente opportunité d’arracher un précieux succès. Seulement, cette donne n’est forcément pas un atout pour les Sang et Or. Au contraire, cela pourrait constituer une source de motivation pour les coéquipiers du gardien Rachid Ferchichi. Ces derniers veulent rester intraitables chezeux et viser à assurer leur maintien sans trop de pression. Donc, le match contre cette équipe demeure imprévisible pour les deux formations, même si le NAHD part favori. Il doit confirmer son statut d’un sérieux prétendant à l’accession. Youcef M.

Naâmani rechute

C’

On dirait bien que rien ne s’arrange pour le défenseur de l’USMB Naâmani. Ayant raté le dernier match de l’USMAn en raison d’une blessure au talon, il aurait ressenti des douleurs lors de la séance de reprise l’empêchant de reprendre les entraînements en groupe. Hier encore, Naâmani n’a pas pu revenir, il se contentera d’une séance de soin à la place. Aujourd’hui, personne ne s’est prononcé sur la participation de Naâmani face à Mostaganem, mais au train où vont les choses, il est bien parti pour suivre le match depuis son canapé.

Travail psychologique omniprésent

est donc avec un moral gonflé à bloc que les Vert et Rouge ont repris, avant-hier, le chemin des entraînements, en prévision du match qui les mettra aux prises avec les Widadis. Bira veut que son équipe perpétue la même pondération pour réaliser l’exploit contre le WAT, quoique la tâche s’annonce difficile. Cela nous renseigne sur les desseins des Belabésiens. Pour l’entraîneur, le groupe doit mettre les bouchées doubles.

Place aux choses sérieuses
En prévision du derby face au WAT

USMBA

Et comment voyez-vous cette empoignade qui se déroulera à huis clos ? Toutes les rencontres sont difficiles à négocier. C’est pour vous dire que toutes les équipes sont à prendre au sérieux, quel que soit leur rang au classement. En plus, le huis clos n’a jamais été un atout favorable pour qui que ce soit. En tout cas, nous n’allons ménager aucun effort pour mouiller nos maillots. Ce sera un duel difficile pour les deux formations. On doit garder les pieds sur terre et prendre très au sérieux l’ABS. Il faut absolument confirmer notre retour au premier plan. Entretien réalisé par Youcef M.

T. H.

Connaissant parfaitement l’impact de la rencontre face au WAT, le coach de l’USMBA veut mettre tous les atouts de son côté pour gagner le pari. Il n’hésite pas à recourir à sa méthode habituelle, le discours psychologique, pour booster ses hommes. La communication est omniprésente, afin qu’une meilleure prise de conscience de ses éléments

soit réelle durant ce derby.

Il faut réapprendre à gagner en déplacement

L’objectif de l’accession oblige, il faut dire que les Vert et Rouge sont motivés pour le restant des joutes. Ils comptent revenir de Tlemcen avec les trois points de

la victoire. Cependant, l’équipe ne sait plus gagner en déplacement. Pis encore, ses joueurs n’ont pas inscrit le moindre but. Cela nous renseigne sur les difficultés qu’éprouvent les Unionistes en extramuros, car même en jouant bien, l’USMBA n’arrive pas à allier le rendement au résultat.

MO Noureddine

Mini-stage à Biskra
CAB
Retour à Batna, avant le match

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

premiers rôles en Ligue 2, et ce qui lui arrive cette saison est surprenant.

lEn s’inclinant vendredi passé sur la terre de Marouana, l on peut dire que les Khroubis ont perdu plusieurs plumes dans cette sortie. Outre la partie et les gains de la rencontre, les Askistes ont abandonné leur place du milieu, en se dégringolant à la 11e case. Mais ce n’est pas fini, l’arbitre Brahimi, qui a massacré l’ASK sur le terrain, a aussi mentionné dans son rapport une contestation de Djamouni, ce qui est synonyme de suspension d’un match ferme pour l’attaquant qui revient juste d’une blessure, après avoir quitté, durant un certain temps, les stades. Le capitaine d’équipe Mellouli ne jouera pas ce vendredi, après avoir écopé d’un carton jaune, le quatrième cette saison, synonyme de suspension automatique. Du coup, Khezzar perd deux cartes importantes pour le test de ce week-end face à l’ASMO, une équipe coriace qui joue l’accession cette saison. Les Oranais ne viendront pas au Khroub pour faire du tourisme. Cela montre la difficulté de la tâche qui attend les Askistes qui, eux aussi, ont besoin des trois points du match pour remonter au classement et éviter la zone rouge et ses conséquences impitoyables. lDeux coups durs pour le staff technique khroubi qui l est dans l’obligation de trouver deux doublures de luxe pour combler les vides laissés par Mellouli et Djamouni. Heureusement que Zaâlani reviendra, après sa blessure. A présent, il respire la bonne forme depuis une semaine, en assistant aux entraînements de son équipe. Zaâlani sera certainement incorporé avec Lahcen qui rend d’honorables services à chaque fois qu’on fait appel à lui en défense centrale.

Mellouli et Djamouni forfaits face à l’ASMO

ASK

21

e Chabab de Batna est depuis lundi dernier à Biskra pour un ministage. Un regroupement devenu nécessaire, à quelques jours du derby de la ville de Batna qui opposera le CAB au MSPB, dans une confrontation qui se présente sous un cachet assez particulier. Les deux équipes luttent pour leur maintien en Ligue 2. La direction du club a tenu à éloigner ses joueurs de la pression, surtout que le CAB avait, une fois de plus, laissé

L

L’effectif au complet

Le retour de l’équipe à Batna n’est pas prévu avant vendredi. Le CAB pourrait prendre la route du retour très tôt dans la matinée. Une autre solution est envisagée : une nuitée à Batna à l’OPOW si, bien sûr, le MSPB ne passera pas la nuit à cet endroit.

Hebergement à l’hôtel de la Poste

passer une victoire contre une équipe de Boussaâda, qui n’avait rien d’un foudre de guerre.

On évite la pression de Batna

Depuis l’arrivée de Heddane, le MSPB se porte mieux. Au lendemain de la 21e journée, Boubiya semble vouloir se débarrasser des trainards. A quelques jours du derby, Heddane ne veut pas donner une attention particulière au match, du moins à travers ses déclarations à la presse.

Heddane : «Ramener le derby à sa juste proportion»
en rajouter. Je ramène le match à sa juste proportion. Nous sommes en train d’aligner les points les uns après les autres. Tout se passe pour le mieux et je veux que le derby soit considéré au même titre qu’un match de championnat. Il y a quelques années, vous étiez sur le point d’entraîner le CAB, mais ça n’a pas marché. Peuton dire que ce sont les retrouvailles entre Heddane et cette équipe ? Je tiens tout d’abord à faire une précision. Je n’étais pas sur le point de conclure avec le CAB, il y a quelques années. Des dirigeants du CAB m’avaient contacté. On s’est mis d’accord pour se rencontrer à mis chemin entre Alger et Batna. On s’est vus à Bordj. On avait tout conclu. Je suis arrivé à Batna, un après-midi. On m’a réservé une chambre dans un hôtel de la ville. Je suis resté trois jours. Et qu’est-ce qui a empêché que vous entamiez votre aventure avec le CAB ? Je ne saurai vous le dire. J’ai rencontré Bouarara et l’ensemble des responsables, on avait visité quelques sites, comme le stade de l’OPOW. On a fait un passage à la forêt (Kasrou, Ndrl). Il pourra vous confirmer mes dires. Le dirigeant qui m’avait accompagné à l’hôtel, un avocat, si mes souvenirs sont bons, me confiait qu’il reviendrait me voir. Il n’est jamais revenu. Las d’attendre mon hôte, j’ai dû quitter. Aviez-vous payé les frais de votre passage à hôtel ? Non, je n’avais pas payé les frais de mon séjour. Je suis allé voir un responsable de l’hôtel. Je lui avais parlé de la note, il m’avait expliqué que je pouvais partir l’esprit tranquille. Va-t-on assister à un match dans le match ou à une revanche ? Absolument pas, je suis l’entraîneur du MSPB et je suis venu à Batna pour sauver le club de la relégation. Je ne viens pas pour prendre une revanche contre personne. Je souhaite que le Mouloudia de Batna arrive à se maintenir en Ligue 2. C’est mon objectif et j’espère que le CAB arrivera à s’en sortir aussi. Entretien réalisé par M. B.

MSPB

Le lieu d’hébergement du CAB est aussi assez discret. Les Rouge et Bleu ont élu domicile dans un hôtel situé en dehors de la ville, loin du brouhaha du centre. Le voyage de l’équipe a duré deux heures. De nombreux joueurs, portant le maillot du CAB, sont issus de la ville des Zibans et ne se sentiront pas dépaysés.

Il est certain que le groupe cherche à éviter la pression qu’il a vécue au lendemain du semi-échec face à l’ABS. Khalfa Des supporters ont mal réagi devant cette sidans tuation qui dure dele groupe puis près de trois Khalfa vient de rejoindre le mois. Ils l’ont fait sagroupe. C’est ce que laisse entenvoir aux joueurs. Le dre une source proche du club. Le CAB ne gagne plus gardien du CAB, qui était absent en championnat de durant la semaine qui avait préLigue 2. Du jamais vu cédé la rencontre, est de re! L’une des équipes tour à l’entraînement. On le disait blessé. phare de la capitale des Aurès a toujours joué les

Une fois n’est pas coutume. L’effectif du CAB devrait se retrouver au grand complet. Du côté du staff technique, on ne signale pas de blessé. En plus, le dernier élément qui était sous le coup d’une suspension vient de purger sa sanction. Il s’agit de Rezak Bitam. M. B.

Le retour de Zaâlani tombe à pic

100 DA pour suivre ASK-ASMO

lLe fait de baisser le prix du billet d’accès de moitié, de l 200 à 100 DA, arrange énormément les supporters askistes. Après le match contre l’USMAn, la direction de Boukhezzar a décidé de maintenir ce prix pour ce week-end aussi, entre l’ASK et l’ASMO, une manière d’aider l’équipe dans sa course pour le maintien. Celle-ci a besoin du soutien de ses fans. Espérons que cette décision soit accompagnée d’un résultat souhaité, où les fans viendront en masse au stade AbedHamdani. Les Diables Rouges assisteront sûrement à une grande partie de leur équipe fétiche. Abdou H.

C’

Quel était le discours de l’entraîneur envers ses joueurs à la reprise ? Je n’ai tenu aucun discours. On a repris dans une bonne ambiance. Le groupe était très décontracté. Vous ne vouliez, sans doute, pas mettre plus de pression, n’est-ce pas ? Les choses évoluent normalement, je ne veux pas mettre plus de pression sur les joueurs. Je suis à Batna depuis trois mois, l’équipe est sur une courbe ascendante. Je n’ai pas trouvé utile de parler du derby. Les joueurs ont à l’esprit le derby de vendredi prochain contre le CAB… Justement, je ne veux pas

Moumoh : «Les joueurs auront une forte prime en cas de succès au Khroub»

est avec une grande détermination que les gars de M’dina J’dida continuent de préparer leur prochain match face à l’AS Khroub. Tous auréolés de leur récent succès réalisé vendredi dernier face à l’USMM Hadjout, les gars de M’dina J’dida vont tenter de tout faire pour rester sur leur lancée et revenir de Khroub avec un résultat positif. L’entraîneur Mouassa a motivé ses joueurs en leur demandant d’aller chercher un résultat positif de Khroub. Mais d’aucuns estiment que la mission des Asémistes ne sera guère facile, d’autant plus que l’équipe sera amoindrie par l’absence de plusieurs joueurs. Comme annoncé dans nos précédentes éditions, plusieurs joueurs seront absents face à l’ASK tels que Bentiba, suspendu, ainsi que Athmani, Saâdaoui et Megueni, tous les trois blessés. Le premier responsable de la barre technique asémiste sera dans l’obligation de procéder à quelques réglages dans son effectif face à l’ASK.

Cap sur l’ASK
ASMO

A neuf journées de la fin du championnat, l’équipe de M’dina Jdida est bien partie pour réaliser le rêve de ses supporters à savoir

accéder en Ligue 1. Voulant mettre les joueurs dans les meilleures conditions possibles, les responsables du club comptent jouer la carte de la motivation. Après avoir augmenté le montant de la prime du succès réalisé à la maison face à l’USMM Hadjout à sept millions de centimes, les dirigeants du club de M’dina Jdida comptent réserver une belle surprise à leurs joueurs en cas de victoire ce week-end au Khroub : «Pour ce qui est du volet financier, nous allons tout faire pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions possibles et les motiver en prévision des prochaines et der-

nières rencontres de championnat. Il nous reste encore neuf matchs à disputer et nous allons tout faire pour défendre à fond nos chances dans la course pour l’accession», nous a déclaré le bailleur de fonds du club, Saâdaoune Mohamed, plus connu sous le pseudo de Moumoh, et d’ajouter : «Pour ce match face à l’ASK, les joueurs auront une forte prime en cas de victoire. C’est eux qui fixeront le montant de cette prime s’ils parviennent à remporter ce match.» La balle est désormais dans le camp des joueurs.

Riad O.

n s’imposant par quatre bus à zéro devant l’USC Aït Touddert, le FC Ouadhias a été le grand gagnant de la 22e journée du groupe A de la division PréHonneur. En effet, les hommes du président Karim Terzi ont porté leur avance à cinq points, conséquence directe du nul concédé au même moment par leur poursuivant immédiat, l’IRB Souk El Tenine, face à la JSE Moulediouane au stade Kaci-Ali de Draa Ben Khedda. Un résultat qui arrange également les affaires de l’IRB Bounouh qui rejoint Souk El Tenine sur la seconde marche du podium, et ce, à la faveur de sa victoire aux dépens de son voisin, l’ES Assi Youcef. Pour sa part, l’Olympique de Tizi-Gheniff a engrangé la totalité des points du match non sans peiner devant sa victime du jour le CS Frikat. Les jeunes de la JS Aït Yahia Moussa ont renoué, de leur côté, avec le succès en prenant le dessus sur l’AT Mechtras, alors que leurs voi-

E

Le FC Ouadhias s’envole
sins de l’US Tafoughalt sont allés, eux aussi, forcer l’US Kemouda au partage des points chez elle.

Pré-Honneur Tizi-Ouzou (22e journée)

Coup d’œil

Clubs de Kabylie

www.lebuteur.com

Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

Tigzirt et Ouacifs confirment, Tala Athmane marque le pas

bderrahmane Mahdaoui, entraîneur de l’équipe nationale militaire avec laquelle il a offert à l’Algérie la Coupe du monde, était jeudi dernier l’invité de la jeune école de football de l’USM Draâ Ben Khedda où il a animé une conférence-débat en présence de cadres et d’entraîneurs d’écoles et de CSA de cette commune, entre autres, les Lionceaux du Sebaou la JSE Mouldiouane, Sidi Naâmane et ABC Foot de Tizi-Ouzou.
Quelle est la particularité de cette journée pour vous ? Ça fait plaisir de répondre présent à ce genre d’initiative. Je tiens à remercier la famille sportive de l’USMDBK qui m’a honoré par cette invitation, cela m’a permis de rencontrer des gens formidables, organisés, engagés aussi dans la prise en charge et la formation de jeunes footballeurs. Je suis ravi de constater l’intérêt qu’ils accordent à la formation et la prise en charge des jeunes footballeurs. Je connais bien Mirabeau à travers les Cheriki, Maghrici etc. Cette région a toujours été un vivier de bons footballeurs. J’ai eu l’immense plaisir de constater lors de la séance d’entraînement des jeunes de l’école de l’USMDBK qu’il y a toujours cette pâte à travers des gamins qu'il faut encadrer et soutenir. Il faut multiplier ce genre de rencontres.

A

Abderrahmane Mahdaoui en guest star
Conférence ayant eu pour thèmes le profil de l’entraîneur, la méthodologie, les principes pédagogiques, l’entraînement du jeune footballeur et de nombreuses autres questions liées à la formation, ce qu’il appellera les neuf piliers. Après la présentation, place nette a été donné à un débat qui s’est révélé fructueux au plus haut point. Ce fut, en tous les cas, une belle opportunité pour les participants de tirer profit de l’expérience et du savoir-faire de l’entraîneur Mahdaoui. Dans l’après-midi, les participants se sont retrouvés au niveau du stade communal de DBK pour suivre une séance d’entraînement assurée par l’illustre invité en direction des gamins de l’école de l’USMDBK. A noter que l’Ecole de football de l’USMDBK a été créée en 2012 et compte 120 apprentis footballeurs âgés entre six et douze ans qui suivent une formation de base avant de rejoindre, à partir de 12 ans, le CSA/USMDBK, club de la division d’Honneur de TiziOuzou ou une autre formation. On notera que les benjamins de l'Ecole se préparent à prendre part à un tournoi international organisé par le FC Mantois (France) en juin prochain. Adjaout

Ecole de football de l’USM Draâ Ben Khedda
Résultats
CR Mellala NRB Semaoun - 1 GC Béjaia CRA Barbacha - 1 IRB Bouhamza

Pré-Honneur Béjaïa

Dans le groupe B, le leader, l’ES Tigzirt qui recevait le CA Freha a assuré l’essentiel sans forcer pour l’emporter sur le score de deux buts à zéro. Un résultat qui permet aux littoraux de conserver en solo les Classement Groupe commandes devant la JSC 50 Ouacifs qui, elle, a réalisé 1- FC Ouadhias la meilleure opération du 2- IRB Souk El Tenine 45 jour en s’offrant le luxe - IRB Bounouh 45 d’aller battre l’IRB Yakou41 ren qui restait sur une 4- O. Tizi Gheniff série de six victoires de Classement (Groupe suite. Une grosse perfor47 mance qui confirme la 1- ES Tigzirt bonne santé des gars des 2- JSC Ouacifs 44 Ouacifs qui collent aux basques du leader, l’ES 3- ES Sikh Oumeddour 42 Tigzirt. En revanche, la 4- US Tala Athmane 41

mauvaise affaire de la journée est à mettre au passif de l’US Tala Athmane qui restait sur une défaite et qui s’est fait de nouveau corriger, de surcroît à domicile, par son étonnant voisin de l’US Sidi Belloua. Une donne qui profite à l’ES Sikh Oumeddour qui s’empare de la troisième place, suite à sa victoire hors de ses bases face à Aït Yahia Unions Sport. S. S.

A

B)

u’es-ce qu’on est loin de la piteuse image que renvoyait l’USO Amizour au sortir de la 15e et dernière journée marquant de la fin de la phase aller du groupe Centre de la DNA ! Depuis la défaite d’alors, face au CRB Dar El Beïda, l’USO Amizour n’a pas perdu le moindre match, c’est-à-dire depuis le début de la phase retour du championnat. Sur les cinq rencontres jouées, les Amizourois ont réalisé trois victoires, contre respectivement l’USM Chéraga, le MC Mekhadma et le WA Boufarik, et deux matchs nuls contre le WRB M’sila et l’Entente de Sour El Ghozlane. C’est dire donc si les Unionistes reviennent en force en championnat et promettent de frapper encore plus fort dans la suite du parcours pour accrocher une place d’honneur à laquelle il y a quelques semaines à peine pas un parmi les plus fidèles de leurs supporters ne pouvait rêver. Les hommes du président Omar Oumbiche semblent avoir bien retenu la leçon majeure de la

Q

Division nationale amateur La métamorphose amizouroise

21

première moitié de saison, eux qui ont souffert de l’instabilité, du staff technique et de l’effectif, en entamant leur redressement sans trop faire de bruit depuis l’arrivée de Samir Boudjaarane à la barre technique des Rouges et Noir, tout juste avant l’entame de la seconde moitié de championnat. Depuis, tout le monde sait ce qu’il est advenu de cette moribonde équipe de l’USOA, aujourd’hui sur une courbe ascendante et qui a montré un sacré caractère, le week-end dernier, en tenant le coup à Sour El Ghozlane où les camarades de Chahrour sont allés imposer le partage des points à une équipe locale de l’ESG très motivée, elle qui joue sa survie en DNA. Kherraz et consorts ont pratiquement assuré le maintien pour leur première expérience en DNA. Une belle récompense pour leur belle série en cours de cinq matchs sans défaite. Désormais, l’USOA aspire, ce qui est tout à fait légitime, de terminer dans une position plus honorable. M. Mustapha

Mellala pointe en tête !
Finalement, c’est un nul qui a sanctionné la rencontre tant attendue entre le leader, le Ghalia de Béjaïa, et son dauphin, le NRB Semaoun. Une issue qui n'arrange personne, encore plus les locaux qui ont raté la belle opportunité de déloger le leader qui, lui, voit l'autre sérieux concurrent, le CR Mellala, qui a remporté sans soucis son duel face au CRB Ait R'zine pour être intronisé grand gagnant de la journée, puisqu'il se propulse directement sur la première marche du podium en compagnie du Ghalia. Un retournement de situation qui relance encore une fois la course à l’accession. Z. Ait Hamouda

3 CRB Ait R'Zine 1 1 2

WRB Ouzellaguen - 3 AS Oued Ghir 0 1- Ghalia Béjaia 2- CR Mellala 3- NRB Semaoun 33 33 32

Classement

«Ce fut une journée mémorable»

Ramdane Amar (président du CSA) : «L’USMDBK est une famille qui grandit»
daoui Abderahmane qui nous a honorés par sa présence, l’APC de Draâ Ben Khedda à sa tête le président, les éducateurs et responsables d’ABC Foot de Tizi-Ouzou et tous ceux qui ont répondu favorablement à cette invitation. C’est la famille de l’USMDBK qui grandit depuis la création de l’école de football en 2012. Nous avons une équipe qui évolue en division d’Honneur de Tizi-Ouzou, on souhaite accéder en Régionale II cette saison, il y a aussi d’autres sections et disciplines sportives comme le handball, l’athlétisme, le karaté do, la pétanque, le judo. Le groupe est animé d’une très bonne volonté, mais il reste tout de même le fait que l’USMDBK a besoin d’autres moyens pour maintenir la cadence, le résultat ne pourra que suivre.» Z. A. H

Qu’est-ce que cela vous fait d’entendre un des dirigeants dire que votre venue à Draâ

Ben Khedda est un rêve qui se concrétise ? Cela m’a vraiment touché

dans la mesure où cela reflète toute la sympathie, la gratitude et la simplicité des gens de cette

région, c’est le football qui m’a tout donné. Il est temps de rendre la pareille, je suis ravi de répondre à tous ceux qui expriment le besoin de prendre mes conseils, je ne peux que me soumettre volontiers à ce genre d’initiative. Un dernier mot peut-être... J’ai passé une journée mémorable en tant qu’entraîneur, il y a un potentiel humain qui accomplit un excellent travail et qui a besoin et mérite un soutien et plus de moyens d’accompagnement, que se soit de la part des autorités locales ou autres, les sponsors, la DJS, etc…Je tiens aussi à féliciter tout le groupe pour la mission qu’il accomplit bénévolement, je reste convaincu que le meilleur est à venir. Entretien réalisé par Adjaout

«C’est une initiative des membres de l’Ecole, à leur tête le président Kamel Belhocine. Nous, nous n’avons fait qu’accompagner et soutenir cette bonne initiative. Je remercie aussi le sélectionneur de l’EN militaire Mah-

Cap sur l’ASK
ASMO
Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

C’
L

est avec une grande détermination que les gars de M’dina J’dida continuent de préparer leur prochain match face à l’AS Khroub. Tous auréolés de leur récent

e MCS devra affronter l’USC presque avec un effectif au grand complet, du moment que les deux milieux de terrain, qui étaient absents lors des deux derniers matchs pour cause de blessure, Guenifi, qui souffrait des adducteurs, et Kebaïli avec un problème au genou, ont repris les entraînements avec le groupe, lundi après-midi. A présent, ils sont bons pour le service pour croiser le fer avec l’USC, vendredi prochain. L’entraîneur était soulagé de les récupérer.

Guenifi et Kebaïli bons pour le service

MCS

succès réalisé vendredi dernier face à l’USMM Hadjout, les gars de M’dina J’dida vont tenter de tout faire pour rester sur leur lancée et revenir de Khroub avec un résultat positif. L’entraîneur Mouassa a motivé ses joueurs en leur

WAT En prévision du derby face au WAT Melliani : «Un match Place aux choses sérieuses important, mais pas vital»

USMBA

A neuf journées de la fin du championnat, l’équipe de M’dina Jdida est bien partie pour réaliser le rêve de ses supporters à savoir accéder en Ligue 1. Voulant mettre les joueurs dans les meilleures conditions possibles, les responsables du club

Moumoh : «Les joueurs auront une forte prime en cas de succès au Khroub»

demandant d’aller chercher un résultat positif de Khroub. Mais d’aucuns estiment que la mission des Asémistes ne sera guère facile, d’autant plus que l’équipe sera amoindrie par l’absence de plusieurs joueurs. Comme annoncé dans nos précédentes éditions, plusieurs joueurs seront absents face à l’ASK tels que Bentiba, suspendu, ainsi que Athmani, Saâdaoui et Megueni, tous les trois blessés. Le premier responsable de la barre technique asémiste sera dans l’obligation de procéder à quelques réglages dans son effectif face à l’ASK.

comptent jouer la carte de la motivation. Après avoir augmenté le montant de la prime du succès réalisé à la maison face à l’USMM Hadjout à sept millions de centimes, les dirigeants du club de M’dina Jdida comptent réserver une belle surprise à leurs joueurs en cas de victoire ce week-end au Khroub : «Pour ce qui est du volet financier, nous allons tout faire pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions possibles et les motiver en prévision des prochaines et dernières rencontres de championnat. Il nous reste encore neuf matchs à disputer et nous allons tout faire pour défendre à fond nos chances dans la course pour l’accession», nous a déclaré le bailleur de fonds du club, Saâdaoune Mohamed, plus connu sous le pseudo de Moumoh, et d’ajouter : «Pour ce match face à l’ASK, les joueurs auront une forte prime en cas de victoire. C’est eux qui fixeront le montant de cette prime s’ils parviennent à remporter ce match.» La balle est désormais dans le camp des joueurs.

Tlemcani Chemseddine sera de retour face à la formation de l’USM Blida, après avoir raté le match du weekend dernier contre les gars de la Mekkera, l’USM Bel Abbès, où il a terriblement manqué au milieu de terrain mostaganémois.

Tlemcani : «Ne pas s’affoler est la clé de la réussite»
donne perdants au départ. Comment allez-vous faire pour réussir cette mission ? N’ayant pas droit à l’erreur, nous devons jouer la prudence tout en guettant la moindre inattention de l’adversaire pour en profiter. Ne pas s’affoler est la clé de la réussite, tout en restant sur nos gardes face à une équipe qui compte confirmer son regain de forme. Nous ferons le maximum pour se racheter devant nos supporters avec un résultat positif. Vous devez être de la partie, n’est-ce pas ? Je l’espère bien, et ce, pour aider mon équipe qui a besoin de toutes ses forces afin de réussir sa mission. Nous comptons bien améliorer notre position au classement, d’autant plus que les prochains matches seront encore plus incisifs.

ESM

21

Comment voyez-vous ce match face à l’USM Blida ? On est contraints de lutter pour que les trois points restent à Mostaganem. L’USM Blida est une grande équipe certes, mais nous avons souvent réussi face à elle. Ce ne sera pas une partie de plaisir, mais nous devons faire en sorte de jouer un match de survie. L’USM Blida ne se laissera pas faire évidemment, mais on doit afficher une grande opposition. Nous avons quand même des atouts à faire valoir et on jouera nos chances à fond. Nous n’avons rien à perdre, car on nous

Touati : «On n’a plus le droit à l’erreur»
L’entraîneur mostaganémois ne perd pas espoir de sauver l’ESM de la relégation. Il estime toutefois que l’équipe n’a plus «le droit à l’erreur. On doit, a-t-il dit, se focaliser dorénavant sur la préparation et la conduite à tenir pour terminer le parcours dans une position acceptable.» «Les Espérantistes sont appelés à jouer à fond le reste des échéances. Je pense qu’avec les efforts qu’on fournira, l’ESM est capable de revenir en force. Le groupe regrette les points perdus surtout à domicile, maintenant c’est à nous de les récupérer et d’oublier la mauvaise passe qu’on a traversée», enchaîne-t-il. C’est le souhait d’ailleurs de tous les membres du bureau, toujours prêts à l’écoute des joueurs pour réussir leur mission.

Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

Riad O.

D

Mardi, biquotidien au menu

Hier, l’ultime séance au stade de Boukhors

Hadjar veut que son équipe soit dans de très bonnes conditions le jour du match, et mardi, il a programmé deux séances, la première s’est déroulée au stade Les Frères-Bracci suivie d’un match d’application, une occasion pour lui d’avoir une large idée sur l’effectif qui sera convoqué pour la rencontre de vendredi. Et l’après-midi, une autre consacrée aux technicotactiques, en axant son travail sur les deux compartiments, défensif et offensif.

Départ aujourd’hui pour l’est du pays

L’équipe a clôturé sa préparation, hier aprèsmidi, au stade de Boukhors, qui est doté d’un terrain en tartan, comme celui d’Oum el Bouaghi. Le coach a profité pour faire les derniers réglages et préparer l’équipe type qui affrontera l’adversaire l’USC, en concoctant un plan capable de faire tomber les Chaouis chez eux.

Deux nuitées à Aïn M’lila

L’équipe de Saïda misera sur un bon résultat ce vendredi face à l’USC. La direction et le staff technique ont programmé le départ pour l’est du pays aujourd’hui, à 7h. 12 heures de route pour rallier les terres chaouies, mais les Saïdis auront deux nuits de repos avant cette confrontation. Le voyage s’effectuera en deux étapes. Saïda devra passer deux nuitées à Aïn M’lila, avant de rallier la ville d’Oum Bouaghi le jour de la confrontation, du moment que les deux villes sont mitoyennes.

est donc avec un moral gonflé à bloc que les Vert et Rouge ont repris, avant-hier, le chemin des entraînements, en prévision du match qui les mettra aux prises avec les Widadis. Bira veut que son équipe perpétue la même pondération pour réaliser l’exploit contre le WAT, quoique la tâche s’annonce difficile. Cela nous renseigne sur les desseins des Belabésiens. Pour l’entraîneur, le groupe doit mettre les bouchées doubles.

C’

«On a d’excellentes relations avec l’USMBA»

u côté de la direction, et lors d’un récent entretien avec Rachid Melliani, le chargé de la communication au WAT nous a surpris par sa grande confiance affichée avant ce derby, en voulant néanmoins minimiser l’importance de cette rencontre : «C’est sûr qu’il s’agit d’un match important pour les deux équipes, mais je ne pense nullement que le résultat final décidera de notre sort, puisque la fin de saison est encore longue, et nous devons se battre jusqu’au bout pour finir le championnat sur le podium.»

Il faut réapprendre à gagner en déplacement

chologique, pour booster ses hommes. La communication est omniprésente, afin qu’une meilleure prise de conscience de ses éléments soit réelle durant ce derby.

Travail psychologique omniprésent

AMAR B.

Connaissant parfaitement l’impact de la rencontre face au WAT, le coach de l’USMBA veut mettre tous les atouts de son côté pour gagner le pari. Il n’hésite pas à recourir à sa méthode habituelle, le discours psy-

L’objectif de l’accession oblige, il faut dire que les Vert et Rouge sont motivés pour le restant des joutes. Ils comptent revenir de Tlemcen avec les trois points de la victoire. Cependant, l’équipe ne sait plus gagner en déplacement. Pis encore, ses joueurs n’ont pas inscrit le moindre but. Cela nous renseigne sur les difficultés qu’éprouvent les Unionistes en extramuros, car même en jouant bien, l’USMBA n’arrive pas à allier le rendement au résultat.

«On espère un arbitrage à la hauteur de cette affiche»

Même s’il s’agit d’un derby mais surtout d’une rencontre directe entre deux concurrents à l’accession, Rachid Melliani a voulu apaiser l’atmosphère avant cette grosse affiche, en rappelant les bonnes relations entre les deux clubs : «On respecte beaucoup cette équipe de l’USMBA, qui mérite amplement de retrouver l’élite, vu son riche vécu, et ce n’est pas un match de foot qui va nuire à nos bonnes relations, et cela quel que soit le résultat final. J’espère que le fair-play soit présent sur le terrain, et que la fête sera grandiose aussi dans les tribunes.»

«De très bonnes surprises après le derby»

chid Melliani espère un arbitrage neutre et équitable : «Vu la grosse ambiance qui sera dans les tribunes, les vingt-deux acteurs seront forcément transcendés sur le terrain. Mais pour la réussite d’une rencontre, il faut aussi un arbitrage à la hauteur de cette affiche.»

MO Noureddine

Autre point sensible avant ce derby, c’est l’arbitrage, qui est en train de multiplier les scandales ces derniers mois. Pour cela, Ra-

Avant de conclure notre discussion avec l’un des hommes forts de la direction tlemcénienne, nous avons appris que les Widadis auront de très bonnes surprises au cours de la semaine prochaine, en cas, évidemment, d’un succès face à l’USMBA : «Nous sommes en train de faire un travail colossal pour mettre l’équipe dans les meilleures conditions possibles, en promettant même quelques bonnes surprises aux joueurs en cas de victoire ce vendredi.»

Othmane Riyad Baba Ahmed

22

Benzema «A 26 ans, je suis plus à l'aise aujourd'hui»

France

Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

www.lebuteur.com

Puyol «Je ne vais plus être un joueur du Barça»

Coup d’œil

Espagne

International

Italie

Blessé depuis trois mois, Giorgio Chiellini fait quand même partie de la liste de Cesare Prandelli pour le match amical de l’Italie contre l'Espagne, ce soir. Une décision qui a beaucoup irrité le coach turinois Antonio Conte qui n’a pas hésité à critiquer sévèrement les choix du sélectionneur : «J'attendais au moins un appel de sa part pour me demander comment il allait. Ce n'est pas très poli. Il manque d'éducation. Nous avons tellement de joueurs en Nazionale (7) et voilà comment il nous remercie. Ce n'est pas juste. Cela m'énerve de voir qu'il a appelé Giorgio alors qu'on galère pour le remettre sur pied», s’est-il insurgé dans des propos relayés par la Gazzetta dello Sport. Une sortie médiatique qui est en train de faire une grande polémique en Italie, ce qui a poussé le sélectionneur italien à réagir avec nettement plus de respect : «Quand je vois un joueur sur le terrain ou sur le banc, j'ai le droit, je répète, le droit de l'appeler.»

La réponse «polie» de Prandelli à Conte

Très brillant avec le Real Madrid depuis le début d’année 2014, en formant un trio qui crache le feu avec le Gallois Gareth Bale et le Portugais Cristiano Ronaldo, l’attaquant Karim Benzema espère surfer sur cette période d’euphorie, pour gagner l’estime des supporteurs de l’EDF, dès ce soir face aux Pays-Bas en amical, lui qui n’a que rarement brillé en sélection : «On va mettre tous les ingrédients pour réaliser la même voire une meilleure performance que contre l'Ukraine. Il faut qu'on soit bons sur le terrain pour que le public nous suive. Ma meilleure période ? Je ne sais pas si c'est ma meilleure période. En 2011-12, j'avais connu un peu la même période. Tout se passe très bien sur le terrain, je n'ai pas de problème. J'ai 26 ans, je n'ai plus 20 ans. J'ai acquis beaucoup d'expérience et beaucoup appris en sélection. On peut dire que je suis plus à l'aise aujourd'hui, oui. Ce qui peut se dire autour de moi, c'est une image. Tout le monde ne peut pas me connaître mais je suis quelqu'un de bien, je suis un jeune, un jeune homme. Je suis bien, ça se passe bien, je suis dans un grand club et ça se passe bien aussi avec l'équipe de France. Il n'y a que du positif». Celui qui considère Zinedine Zidane comme son grand frère a évoqué la progression du jeune Enzo Zidane au sein du club madrilène, alors que ce dernier est convoqué pour le stage de l'équipe de France U19 : «Il est tranquille. C'est un jeune. Après, je l'ai déjà vu jouer, c'est un très bon joueur. Il ne faut pas lui mettre de la pression. Il faut le laisser jouer au foot.»

Le Mondial au Brésil sera le dernier pour Xavi

Présent en conférence de presse, hier, Carles Puyol, le défenseur emblématique du FC Barcelone, a annoncé qu’il allait quitter le Barça au terme de la saison. Lié au club Catalan jusqu’en juin 2016, le roc défensif âgé de 35 ans, qui ne parvient plus à retrouver son niveau après deux opérations de suite, a annoncé officiellement sa décision de quitter son club formateur en juin prochain : «À la fin de la saison, je ne vais plus être un joueur du FC Barcelone. Il reste trois mois de compétition et je vais lutter jusqu'à la fin pour aider l'équipe à atteindre ses objectifs. Je ne sais pas ce que je vais faire après.» En revanche, alors que certains médias espagnols annonçaient son départ à la retraite, le Catalan n’a pas donné de précisions quant à son avenir, lui qui totalise pas moins de 589 matches disputés avec le Barça depuis 1999.

Ramos calme le jeu avec Diego Costa
Retenu par le sélectionneur Vicente Del Bosque pour le match amical face à l’Italie, l’attaquant Diego Costa, qui a choisi d’opter pour la Roja et non pour son pays natal, le Brésil, sera bien accueilli, selon les dires de Sergio Ramos, malgré une relation très tendue entre les deux lors des derniers Clasicos entre le Real et l’Atletico : «Il n’y a pas de problème, je crois que ça fait partie de notre sport, on défend nos propres intérêts. Le football est pour les gens intelligents, maintenant nous sommes coéquipiers et cela nécessite un traitement différent», a reconnu le capitaine merengue selon AS. Un discours similaire à celui affirmé par Xavi Alonso dans les colonnes de France Football, concernant les tentions entre joueurs catalans et merengues au sein de la Roja : «On est coéquipiers en sélection, mais on défend aussi les couleurs de notre club. L'un n'empêche pas l'autre. Si c'était à refaire, est-ce que je changerai quelque chose à ces Clasicos ? Sûrement non ! Oui, il y a eu plus de tension que d'habitude, mais on a réussi à passer au-dessus de ça. Je vais te faire la gueule parce que tu m'as donné un coup de pied dans un Madrid-Barca? Soyons sérieux ! Pour moi, ce qui se passe dans un Clasico reste làbas. Quand on se retrouve avec la Roja, c'est une histoire différente.»

Cadre essentiel de la Roja, le milieu de terrain Xavi Hernandez a annoncé que la prochaine Coupe du monde au Brésil sera sa dernière participation à ce tournoi mondial, dans un entretien accordé à TVE et repris par Footespagnol : «Il faudra réfléchir pour voir si j’arrive au prochain Euro (2016, en France). Mais c’est certain que je ne disputerai pas la prochaine Coupe du monde. Il faut y penser. Nous sommes pour l’instant très heureux d’aller jouer au Brésil, nous espérons faire les choses bien.»

avec les gens, même sur les problèmes de notre pays. Il s'est fait lui-même le porte-parole de la nation, en envoyant l'équipe nationale dans n'importe quelle région du pays où il y avait des problèmes particuliers. Et ce sont des signaux qui, sans aucun doute, aident à unir les supporters italiens avec l'équipe.»

Buffon «Prandelli est devenu le porte-parole de l’Italie»
«Battre l'Angleterre serait un grand pas vers la qualification»

Dans un long entretien accordé à Goal.com, le portier italien Gianluigi Buffon estime que le sélectionneur Cesare Prandelli mérite le plus grand respect pour avoir renforcé les liens entre l'équipe nationale et ses supporters : «Prandelli a prouvé que c'est quelqu'un de très intelligent et de compétent. C'est une personne tranquille qui a réussi à interagir et à dialoguer

A moins de 100 jours du coup d’envoi de la Coupe du monde 2014 qui se déroulera au Brésil, le président de la FIFA, Joseph Blatter, a affirmé que tout est désormais en ordre et tout sera prêt à temps pour organiser un beau Mondial au pays du football, sur le site officiel de la FIFA : «Tous les problèmes sont sous contrôle. Dans 100 jours, il y aura le début d’un exceptionnel tournoi ici au Brésil dans un pays tout aussi exceptionnel et qui est le pays du football. Le Brésil est sans aucun doute le pays où le football, l'art du football, a gagné ses lettres de noblesse. L'état d'esprit et le talent des Brésiliens feront de cette Coupe du monde un événement très particulier.»

Blatter «Tous les problèmes au Brésil sont sous contrôle»

Divers

Déjà champion du monde en 2006, le portier italien Gianluigi Buffon espère, à 36 ans, rééditer le même exploit cet été au Brésil : «J'ai gagné une Coupe du monde, mais je ne sais pas s'il existe une recette pour la gagner encore. En revanche, ce qui existe, ce sont les opportunités, car après avoir remporté le Mondial en 2006, je n'ai pas eu la chance d'être de nouveau un protagoniste, étant donné qu’en Afrique du Sud, j'ai dû quitter le terrain à cause d’une blessure. Maintenant que j'ai une autre possibilité, je dois en profiter au maximum afin de ne pas avoir de regrets.»

«En profiter au maximum afin de ne pas avoir de regrets»

Tombés dans le groupe D aux côtés de l'Uruguay, du Costa Rica, mais surtout de l’Angleterre, les Italiens auront la tâche très difficile pour passer le premier tour, comme l’a affirmé le capitaine des Azzurri : «De toute évidence, si nous devions battre l'Angleterre lors du premier match, ce serait un grand pas en avant vers la qualification. En fin de compte, peu importe contre qui vous êtes, le premier match est votre carte de visite pour ainsi dire, et il vous insuffle la confiance et la sécurité pour les matchs suivants. Il est vrai que dans les matchs les plus récents, nous n'avons pas réussi à battre l'Uruguay très souvent, mais il est également vrai que les statistiques sont là pour être démenties. Le match contre l'Uruguay est le dernier de la phase de groupe et j'espère qu'il n'aura pas à être décisif, parce que cela signifierait que nous avons échoué dans les deux matchs précédents, ou tout au moins dans l'un des deux.»

Khedira «Je fais mon possible pour ne pas brûler les étapes»

Allemagne

Matthäus préfère désormais Kroos à Ozil

A l’instar de Radamel Falcao, le milieu de terrain allemand Sami Khedira, gravement blessé en novembre dernier, se bat chaque jour pour effectuer son grand retour à la compétition, afin de garder ses chances intactes pour prendre part à la Coupe du monde au Brésil. Carlo Ancelotti a même annoncé qu’il devrait être apte d’ici trois semaines, tandis que Joachim Löw refuse de faire une croix sur lui en vue de la Coupe du monde. Et pourtant, l’intéressé veut prendre son temps : «Je fais mon possible pour ne pas brûler les étapes, a-t-il indiqué sur le site de la Fédération allemande. En ce moment, je suis concentré sur le fait de travailler dur et consciencieusement chaque jour. C’est ma principale préoccupation, pas d’annoncer quand je serai à nouveau opérationnel.»

Alors que Mesüt Özil vit une situation très embarrassante du côté d’Arsenal, depuis plusieurs semaines, le meneur de jeu allemand est tout aussi contesté dans son pays. Lothar Matthäus, une ancienne légende du football allemand, estime que l’ancien joueur du Real Madrid ne devrait plus être titulaire avec la Mannschaft. «Si Özil est à son meilleur niveau, il peut aider, mais ses récentes performances ont soulevé des doutes. Si je le compare à ceux qu’il y a dans le milieu de terrain du Bayern, je pense que je prendrai plutôt quelqu’un comme Toni Kroos dans l’équipe, à la place d’Özil», a-t-il confié au sujet du Gunners dans les colonnes de Kicker.

Alors que les bookmakers placent le Real Madrid parmi les favoris pour décrocher la prestigieuse Ligue des Champions, Carlo Ancelotti, l’entraîneur italien du Real Madrid, a révélé au micro de Sky Sport Italia, son ambition de remporter ce titre qui fait rêver tous les supporters madrilènes. «La "Décima" est une grande motivation pour nous tous. Nous en avons neuf (Ligue des Champions), nous attendons tous la dixième et nous ferons tout ce que

le favori dans les pronostics»
Xabi Alonso : «Benzema est un joueur délicieux !»
nous pourrons pour l'obtenir. » L'ancien entraîneur de Chelsea et du PSG, a aussi reconnu que le Bayern Munich, est le grand favori pour le sacre final : «Les adversaires ? Ils sont tous dangereux. En quart de finale, il y a des équipes très compétitives, bien que le Bayern Munich reste le favori dans les pronostics.»

Ancelotti : «Le Bayern reste

Real Madrid

Coup d’œil

International

www.lebuteur.com

Mercredi 5 mars 2014

N° 2574

Nasri : «Si Yaya Touré n'était pas Africain, tout le monde parlerait de lui» Coéquipier de Yaya Touré à Manchester City, Samir Nasri estime que
l’international ivoirien n’est pas considéré à sa juste valeur, dans un entretien accordé au Daily Mail : «S'il n'était pas Africain, tout le monde dirait que c'est le meilleur milieu de terrain du monde. Il sait tout faire, marquer des buts, défendre, attaquer. Quand il a le ballon il est tellement puissant. Je suis peut-être un peu partial car c'est mon ami, mais il fait partie des trois meilleurs milieux de terrain au monde….Cela ne joue pas en sa faveur d'être Ivoirien. S'il était Argentin ou Brésilien, tout le monde parlerait de lui. Et on serait prêt à payer 50 ou 60 millions d'euros pour le recruter.»

Man City

23

Dans les colonnes de France Football, Xabi Alonso, le milieu de terrain du Real Madrid, n’a pas tarit d'éloges au moment d’évoquer l’attaquant français Karim Benzema, auteur de 15 buts en 25 matchs de Liga avec la Casa Blanca : «Karim donne beaucoup dans tous les domaines. Parce qu’il contrôle très bien le ballon, parce qu’il sait s’associer avec ses partenaires et parce qu’il marque beaucoup de buts. C’est un joueur délicieux, très fin dans tout ce qu’il réalise…Et il est tellement intelligent dans ses mouvements. » L’ancien joueur du Liverpool, a aussi salué le talent du jeune défenseur Raphaël Varane : «J’adore ! Rafa possède, comment dire ? Une incroyable facilité pour faire les choses, pour remporter les duels, pour anticiper, comme si cela ne lui coûtait rien. Tout est naturel et simple quand il joue. Il est très doué tactiquement, techniquement et physiquement. Il sort des ballons toujours très proprement. On prend vraiment du plaisir à le voir jouer.»

Courtisé ces derniers mois par des clubs italiens à l’instar de Naples et la Juventus mais aussi en Premier League «Chelsea et Liverpool», le champion du monde espagnol, Xavi Alonso, lié au Real Madrid jusqu’en 2015, est tenté par une pige en MLS avant la fin de sa carrière : «Je n'écarte pas cette hypothèse dans le futur. On verra bien dans deux ans comment je me sens. Je n'écarte rien, ni l'Europe, ni la Real Sociedad, ni de rester encore plus longtemps au Real Madrid si, à la fin de ce nouveau contrat, je constate que j'en ai les moyens physiques. Ce dont je suis sûr, c'est que jamais je ne me traînerai sur un terrain. Question d'honneur et de dignité.»

«Le MLS ? Je n'écarte pas cette hypothèse dans le futur»

Chelsea

Malgré la très forte rivalité entre les merengues et les Catalans, le défenseur central du FC Barcelone Gerard Piqué, qui a côtoyé la star du Real Madrid, Cristiano Ronaldo, durant son passage à Manchester United, a de nouveau affiché son respect et son admiration pour le Portugais, dans des propos rapportés par Marca : «Il se peut qu’il ait été assez sincère quand il a dit que les gens l’attaquaient parce qu’il était beau, riche et bon sur le terrain. Je le connais bien et il est très cordial, mais l’image publique qu’il a ne lui correspond pas.»

Barça Piqué : «L’image publique qu’a Ronaldo ne lui correspond pas»
Khan : «Pour Ter Stegen, rejoindre le Barça serait un choix de carrière courageux»

venu le nouveau phénomène de la Premier League, au grand bonheur de son manager José Mourinho, qui a tenu une nouvelle fois à encenser le jeune prodige belge dans des propos rapportés par le Mirror, après le récent succès face à Fulham «1-3» : «Eden n’est pas un joueur égoïste, il veut gagner, il veut aider l’équipe et en deuxième mi-temps, il a senti que l’équipe avait besoin d’un créateur. Quand Eden a eu le déclic, après lui, Oscar s’est mis à bouger, André s’est mis à bouger, Nemanja Matic est venu soutenir les attaques et Ramires s’est retrouvé dans des zones où il peut être dangereux. Hazard a eu le déclic et l’équipe l’a suivi. Il a pris ses responsabilités. En tant que joueur offensif, si l’équipe ne vous fournit pas de bons ballons, soit vous attendez et rien ne se passe, soit vous décidez de prendre les choses en main. Il a reculé, a commencé à jouer dans la profondeur et à éliminer des adversaires et grâce à sa position sur le terrain, nous avons commencé à avoir plus d’espaces pour jouer.»

Mourinho : «Hazard n’est pas un joueur égoïste» En passant de Lille à Londres, Eden Hazard est de-

Incapable de s’imposer comme un élément majeur dans les plans du manager Arsène Wenger, l’attaquant allemand Lukas Podolski figurerait sur les tablettes de l'Inter Milan, selon La Gazzetta dello Sport. Sous contrat jusqu’en 2016 avec Arsenal, l’ancien joueur de Cologne et du Bayern Munich souffre de la grande concurrence, avec Cazorla, Giroud, Oxlade-Chamberlain, Walcott ou encore Özil. Du coup, le joueur âgé de 28 ans pourrait changer d'air pendant le mercato estival, ce qui n’a pas échappé aux dirigeants de l’Inter Milan, qui auraient décidé de partir en mission à Londres afin de valider le transfert de Lukas Podolski en vue de la saison à venir.

Podolski dans le viseur de l’Inter

Inter Milan

Titulaire après un mois d’absence lors de la finale de la League Cup entre Manchester City et Sunderland dimanche dernier (3-1), l’attaquant argentin Sergio Agüero était forcément heureux après ce nouveau sacre avec les Citizens. «Je me sentais très bien. C'était mon premier match depuis la blessure. Je suis heureux d'être de retour. Evidemment, il y a toujours cette inquiétude quand vous revenez. Mais tout s'est bien passé», a assuré "El Kun" à en croire Sky Sports.

Agüero savoure son retour

Vidal : «Atteindre mes objectifs avec la Juve»
Avant le match amical entre l’Allemagne et le Chili, Arturo Vidal, le milieu de terrain de la Juventus, a avoué n'avoir aucune intention de quitter l'Italie pour rejoindre l'Espagne au mercato prochain. «Ces rumeurs sont ridicules. Je n'y ai même jamais pensé (à partir)… Je veux gagner le championnat, la Ligue Europa et ensuite réaliser une bonne Coupe du monde. Certes, je comprends que des clubs désirent m'acheter mais je suis déterminé à atteindre mes objectifs avec la Juventus.» Le joueur de 26 ans, auteur de 11 buts en Serie A et 5 en Ligue des Champions cette saison, est sous contrat jusqu'en 2017 avec la Juventus.

Juventus

Alors que le portier espagnol Victor Valdès a annoncé sa décision de quitter le Barça en fin de saison, les dirigeants Catalans qui ont multiplié les pistes, sont très proches d’annoncer un accord final avec le jeune gardien allemand du Borussia Mönchengladbach Marc-André Ter Stegen (21 ans). Un choix certes osé mais soutenu par l’ex-portier du Bayern Munich et de la Mannschaft Oliver Khan : «Ter Stegen n’a jamais quitté le Borussia, il ne connaît pas d’autre culture de club (…) Quitter un monde que vous connaissez bien pour s’acclimater rapidement à un club d’une telle importance demande une grande maturité mentale. C’est ce qu’il s’est passé pour moi quand je suis passé de Karlsruhe au Bayern Munich en 1994 … Il faut repartir de zéro et personne n’est là pour vous protéger. Ce serait plus facile pour lui d’arriver au Barça bardé de titres ou avec le statut de gardien titulaire de la sélection allemande. C’est compliqué pour un nouveau gardien d’endurer une mauvaise passe de trois ou quatre matchs sans cette réputation. Pour Ter Stegen, rejoindre le Barça serait un choix de carrière courageux. Le fait qu’il cherche à relever ce défi en dit beaucoup sur lui», a-t-il confié sur le site du quotidien allemand Bild.

Barcelone, la jeune pépite Thiago Alcantara, a décidé l’été dernier de rejoindre son ancien mentor, Pep Guardiola au Bayern Munich. Dans une interview accordée au magazine allemand Kicker, l’Espagnol est revenu sur sa relation privilégiée avec Guardiola, qui a beaucoup insisté pour l’avoir dans son effectif cette saison. «C’est un grand honneur d’être le favori de Guardiola. Ce n’est ni un avantage, ni un inconvénient, même si ça aide, bien sûr, de savoir que tu peux compter sur ton entraîneur parce qu’il te soutient explicitement», a déclaré celui qui a coûté 25M€ aux Bavarois, mais qui ne regrette nullement son choix d’opter pour le géant allemand : «Ma décision (de rejoindre le Bayern Munich) a été fantastique. C'était à propos de la direction. J'avais l'impression qu'au Barça qu'ils ne croyaient pas en moi.» A noter qu’après Thiago Alcantara, le Bayern Munich est aussi très intéressé par la venue d’un nouveau Catalan. Libre au mois de juin prochain, le latéral barcelonais Martin Montoya de 22 ans n’a toujours pas prolongé son contrat. Pep Guardiola apprécie beaucoup le profil du joueur, puisqu’il peut évoluer sur les deux côtes de la défense. Contact@lebuteur.com

Thiago Alcantara : «Un grand honneur d’être le favori de Guardiola» Considéré comme le digne successeur de Xavi au FC

Bayern Munich

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Farid Aït Saâda, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

& Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

24

Mercredi 5 mars 2014

N° 2573

www.lebuteur.com

Publicité

Anep 108359 : Le Buteur du 05/03/2014

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->