LA CHARTE D'ETHIQUE PROFESSIONNELLE DES EDUCATEURS SPECIALISES ONES. Organisation nationale des éducateurs spécialisés.

-Avril 2014Article premier Les dispositions qui suivent constituent la charte d éthique pro!essionnelle des éducateurs spécialisés en "rance. Elles appartiennent • au# titulaires du dipl$%e d &tat d éducateur spécialisé dont les conditions de certi!ication sont !i#ées par l arr'té %inistériel du 20 (uin 200) %odi!ié par l arr'té du 2* ao+t 2011 relati! au dipl$%e d &tat d éducateur spécialisé , • au# étudiants éducateurs spécialisés inscrits sur les listes des centres de !or%ation pro!essionnelles ou universitaires préparant au dipl$%e d &tat d éducateur spécialisé , • au# pro!essionnels titulaires d un titre- d une certi!ication ou d un dipl$%e étranger qui sont quali!iés pour e#ercer les activités et !onctions d éducateur spécialisé dans l un des &tats %e%.res de la /o%%unauté européenne ou des &tats parties 0 l accord sur l Espace écono%ique européen et qui e#ercent le %étier d éducateur spécialisé en "rance• au# pro!essionnels titulaires d un titre d une certi!ication ou d un dipl$%e étranger hors &tats %e%.res de la /o%%unauté européenne ou des &tats parties 0 l accord sur l Espace écono%ique européen qui sont quali!iés pour e#ercer les activités et !onctions d éducateur spécialisé dans l un de ces &tats- qui e#ercent le %étier d éducateur spécialisé en "rance et qui ont o.tenu une attestation de co%para.ilité qui éta.lit que le titre- la certi!ication ou le dipl$%e étranger dont ils disposent est co%para.le au dipl$%e d &tat d éducateur spécialisé "ran1ais. Le %étier d éducateur spécialisé est en "rance dé!init par le ré!érentiel pro!essionnel anne#é 0 l arr'té du 20 2uin 200) relati! au dipl$%e d &tat d éducateur spécialisé. Article 2 Exercice professio el

L éducateur spécialisé %3ne ses actions selon des connaissances- des savoirs- des savoirs-!aire- des valeurs- un savoir-'tre e#plicités qui visent 0 per%ettre 0 des personnes en di!!icultés d agir sur elles-%'%es et sur leur environne%ent pour que leurs conditions sociales- éducatives- ps4chiques%atérielles ou de santé s a%éliorent- dans un .ut i%%édiat et5ou plus lointain. Ses actions s inscrivent sur un territoire et peuvent 'tre engagées en direction de %ineurs- d adultes isolés- de couples- de !a%illes ou de groupes. Les actions de l éducateur spécialisé sont cliniques en ce sens qu elles ont lieu au plus pr3s des personnes aupr3s desquelles il intervient. Elles sont éducatives dans la %esure o6 elles visent 0 trans%ettre et développer un ense%.le de connaissances- de savoirs-'tre- de savoirs-!aire et de valeurs considérées essentielles. Elles sont sociales en ce sens qu elles !avorisent la vie en société. Elles sont coopératives dans la %esure o6 elles réunissent les e!!orts de tous les intéressés et les !ait concourir 0 l a%élioration de la situation de chacun. 7e !a1on non e#clusive elles se déclinent co%%e suit8 • des actions d évaluation et de prévention des risques sociau# et %édico-sociau#-

d in!or%ation- d investigation- de conseil- d orientation- de !or%ation- de %édiation et de réparation, • des actions de protection ad%inistrative ou 2udiciaire de l en!ance et de la !a%ille- de la 2eunesse- des personnes handicapées- des personnes 9gées ou en di!!iculté, • des actions éducatives- pédagogiques et de !or%ation adaptées au# .esoins de la personne- 0 son niveau de développe%ent- 0 ses potentialités- 0 l évolution de son état ainsi qu 0 son 9ge, • des actions d intégration scolaire- d adaptation- de réadaptation- d insertion- de réinsertion sociales et pro!essionnelles- d aide 0 la vie active- d in!or%ation et de conseil sur les aides techniques ainsi que d aide au travail , • des actions d assistance dans les divers actes de la vie- de soutien- de soins et d acco%pagne%ent, • des actions contri.uant au développe%ent social et culturel- et 0 l insertion par l activité écono%ique. Article ! Respect "es "roits et li#ert$s "e l% perso e

L éducateur spécialisé respecte les droits et li.ertés de la personne tels qu énoncés par la 7éclaration universelle des droits de l ho%%e de l O.N.:- la /onvention internationale des droits de l en!ant- la /onvention européenne des droits de l ho%%e- la /harte des droits !onda%entau# adoptée par l :nion européenne- et la /harte des droits et des li.ertés de la personne accueillie entérinée par la "rance. Article & No '"iscrimi %tio L éducateur spécialisé agit pour et avec les personnes avec la %'%e conscience pro!essionnellesans distinction aucune quel que soit leur origine- leur handicap- leur état de santé- leurs %;urs- leur situation de !a%ille- leur appartenance 0 une ethnie- une Nation- leur religion- leur opinion politiqueleur orientation se#uelle- leur réputation- ce qu elles représentent- les senti%ents qu il peut éprouver 0 leur égard ou leur situation ad%inistrative de sé2our en "rance. Article ( )"*c%#ilit$ "e to*s L éducateur spécialisé !ait le pari de l éduca.ilité de tous. En ce sens- il consid3re co%%e principe !onda%ental 0 son action que pour 'tre %ise en ;uvre et garantir des possi.ilités d évolution- il ne doit conda%ner l avenir des personnes aupr3s desquelles il intervient du !ait de leur passé- de ce qu elles ont éventuelle%ent co%%is- de leurs di!!icultés- de leur état ph4sique ou ps4chique. Article + No ',*-eme t L éducateur spécialisé adopte une attitude de non-2uge%ent !ace au# personnes aupr3s desquelles il intervient. /ette attitude consiste en un accueil inconditionnel des personnes- acceptées telles qu elles sont et telles qu elles se présentent. Article . D$si t$resseme t L éducateur spécialisé %3ne ses actions de !a1on désintéressée c est 0 dire hors de tout soup1on de prise d intér't sur la personne et dans les li%ites dé!inies 0 l article 22. <l accepte que les personnes

pour et avec qui il %3ne ses actions échappent 0 son pro2et- se dégagent de son in!luence- ne soient pas reconnaissantes- sans pour autant- leur en tenir rigueur en porter pré2udice ni a.andonner sa déter%ination. Article / Co se teme t li#re et $cl%ir$ L éducateur spécialisé recherche le consente%ent li.re et éclairé de la personne au# actions qu il %et en ;uvre. Lorsque la personne n est pas en %esure d e#pri%er sa volonté il recherche le consente%ent li.re et éclairé de son représentant légal- sau! décision de 2ustice contraire- cas d urgence o6 d i%possi.ilité 0 le 2oindre. Article 0 Dist% ci%tio L éducateur spécialisé !ait preuve de ré!le#ivité- d anal4se et de recul pour se %ettre 0 l écoute des personnes- %aintenir son propre équili.re et parvenir 0 co%prendre leurs di!!icultés. <l construit des h4poth3ses de travail qui visent 0 identi!ier les .locages et les élé%ents supposé%ent constituti!s de leurs origines a!in d entreprendre son action quelque soit le conte#te é%otionnel ou la situation d intervention. Article 12 R%pport "e co fi% ce L éducateur spécialisé travaille dans un rapport de con!iance. 7e cette con!iance qui lui est accordée par la personne o6 le groupe qu il acco%pagne dépend l e!!icacité de son travail. /ette con!iance ne peut s instaurer que si la personne est assurée que le caract3re secret des in!or%ations la concernant sera respecté. Article 11 3 1& Secret professio Article 11 =lacé aupr3s de populations aupr3s desquelles il a %ission d intervenir- l éducateur spécialisé est contraint pour acco%plir son travail d approcher ce qui touche 0 la vie privée des personnes. =our l éducateur spécialisé- la con!identialité et le secret pro!essionnel garantissent les conditions pour qu une relation de con!iance puisse s éta.lir. /ette garantie de secret ou de con!identialité n est pas un attri.ut pro!essionnel %ais !ait partie des droits !onda%entau# de chaque personne dont l éducateur spécialisé soutient l e!!ectivité. En ce sens- il appartient 0 chaque éducateur spécialisé de respecter le silence dans les conditions dé!init par le code pénal sur la part d in!or%ations qu il détient- co%prend- devine ou apprend- d3s lors qu il s agit de l inti%ité d une personne o6 d in!or%ations liées 0 sa vie privée- quelles que soient les %issions de l éta.lisse%ent ou du service dans lequel il e#erce sa !onction. <l n est pas nécessaire que le déposant de l in!or%ation lui octroie un caract3re secret pour qu elle le soit. Le secret pro!essionnel vise 0 protéger les usagers. Article 12 Le5$e "* secret professio La loi autorise la révélation d un secret 8 • =ar les éducateurs spécialisés qui in!or%ent les autorités %édicales- 2udiciaires ou ad%inistratives en cas de connaissance de privations- de %auvais traite%ents ou d atteintes se#uelles in!ligés 0 un %ineur de quin>e ans ou 0 une personne qui n est pas en %esure de se protéger ?art. 22@-14 du code pénalA en raison de son 9ge- d une %aladie- d une in!ir%itéd une dé!icience ph4sique ou ps4chique ou d un état de grossesse . <l !aut noter que les éducateurs spécialisés sou%is au secret pro!essionnel ?par %ission ou !onctionA ont el el4 co fi"e ti%lit$ et p%rt%-e "es i form%tio s

l autorisation et non l o.ligation de parler ?article 4B4‐B du code pénalA. • =ar les éducateurs spécialisés en cas de connaissance d un cri%e dont il est encore possi.le de prévenir ou de li%iter les e!!ets- ou dont les auteurs sont suscepti.les de co%%ettre de nouveau# cri%es qui pourraient 'tre e%p'chés ?article 4B4-1 du code pénalA • =ar les éducateurs spécialisés qui in!or%ent le pré!et qu une personne dangereuse pour elle%'%e ou pour autrui détient une ar%e ou qu elle a %ani!esté son intention d en acquérir une ?art. 22@-14 du code pénalA. • =our les échanges d in!or%ations entre éducateurs spécialisés et autres pro!essionnels concourant 0 la protection de l en!ance qui interviennent aupr3s d une %'%e !a%ille a!in d évaluer la situation- de déter%iner et de %ettre en ;uvre les actions de protection et d aide dont les %ineurs et leur !a%ille peuvent .éné!icier ?art. L22@-2-2 du code de l action sociale et des !a%illes issu de la loi du * %ars 200) relative 0 la protection de l en!anceA. • =our les échanges d in!or%ations entre éducateurs spécialisés et autres pro!essionnels de l action sociale qui interviennent aupr3s d une %'%e !a%ille a!in d évaluer leur situation- de déter%iner les %esures d action sociale nécessaires et de les %ettre en ;uvre ?art. L121-@-2 du code de l action sociale et des !a%illes alinéa * issu de la loi du * %ars 200) relative 0 la prévention de la délinquanceA. La loi i%pose la révélation d un secret 8 • =our l e#ercice d un %andat 2udiciaire ?enqu'te sociale- ae%o..A- dans la li%ite de ce qui est nécessaire pour répondre au# questions posées. • Les éducateurs spécialisés du départe%ent doivent trans%ettre au président du conseil général les in!or%ations nécessaires pour déter%iner les %esures dont les %ineurs et leurs !a%illes peuvent .éné!icier ?art. L 221-@ du cas!A- ainsi que les in!or%ations relatives au# en!ants con!iés 0 l aide sociale 0 l en!ance ?art. L 221-1 du cas!A. Les éducateurs spécialisés qui concourent 0 la protection de l en!ance ont l o.ligation de trans%ettre au président du conseil général les in!or%ations préoccupantes concernant un %ineur en danger ?art. L 22@-2-1 du cas!- loi du * %ars 200) relative 0 la protection de l en!anceA. Article 1! Pr$5e tio "e l% "$li 6*% ce 7ans le cadre de la prévention de la délinquance- les éducateurs spécialisés doivent in!or%er le %aire et le président du conseil général lorsqu ils constatent l aggravation d une situation et que celle-ci rend nécessaire l intervention de plusieurs pro!essionnels. Les éducateurs spécialisés qui interviennent dans ce cadre ne rév3lent pas le contenu de la situation %ais !ont part de son aggravation pour qu une intervention coordonnée puisse 'tre %ise en ;uvre. Article 1& P%rt%-e "es i form%tio s L éducateur spécialisé qui intervient avec d autres pro!essionnels aupr3s d une %'%e personne est autorisé 0 partager avec ces pro!essionnels une in!or%ation relative 0 sa prise en charge et stricte%ent nécessaire 0 celle-ci. /e partage d in!or%ations ne peut se !aire que si les pro!essionnels concernés travaillent autour des %'%es o.2ecti!s. 7ans ce cas l éducateur spécialisé s assure que le partage d in!or%ations soit nécessaireraisonna.le et %odéré 8 • Nécessaire- lorsque le partage est stricte%ent utile 0 la prise en charge• Caisonna.le- lorsqu il 4 a partage d in!or%ations non su.2ectives et dénué de 2uge%ent de

valeur• Dodéré- lorsque le partage respecte les droits !onda%entau# de la personne. 73s lors quEil se trouve en situation de trans%ettre une in!or%ation l éducateur spécialisé veille 0 s assurer du consente%ent de la personne concernée par la trans%ission de cette in!or%ation dans les li%ites dé!inies par les articles 11 et suivants de la présente charte. Article 1( 3 1+ Tr%iteme ts "es "o Article 1( $es

=our l éducateur spécialisé- toute donnée qu il recueille- trans%et ou produit concernant les personnes qu il acco%pagne ne peut 'tre utilisée que lorsque sa !inalité respecte leurs droits !onda%entau# et concorde au# %issions du service ou de l éta.lisse%ent dans lequel il intervient. Article 1+ L éducateur spécialisé s assure que la durée de conservation de toute donnée recueillie- trans%ise ou produite concernant les personnes qu il acco%pagne soit raisonna.le et !i#ée en !onction de son .ut. Article 1. )crits professio els

7ans ses rapports- notes et co%pte rendus- l éducateur spécialisé rend co%pte d élé%ents déter%inants au processus d aide et de décision. /es élé%ents d o.servation et d anal4se des !aits s av3rent décisi!s dans le traite%ent des situations et le devenir des personnes. L éducateur spécialisé s assure que tous les docu%ents qu il produit ?attestation- .ilan- courrierrapport- etc.A portent son no%- l identi!ication de sa !onction- ses coordonnées pro!essionnelles- sa signature et la %ention précise du destinataire. /es docu%ents ne peuvent 'tre %odi!iés- annulés ou trans%is sans son accord e#plicite. Article 1/ 3 10 Limites 3 l'%ctio Article 1/ Sau! conditions e#ceptionnelles- l éducateur spécialisé ne s engage ou ne continue son action dans des cha%ps qui outrepassent sa quali!ication. Lorsqu une de%ande dépasse ses co%pétences- l éducateur spécialisé convie la personne 0 adresser sa requ'te aupr3s d un pro!essionnel co%pétent pour 4 accéder. Le cas échéant il sollicite et %et en ;uvre les partenariats appropriées. Article 10 L éducateur spécialisé ne peut re!user d intervenir que dans les cas o6 ce re!us est soutenu par un %oti! !onda%ental personnel ou pro!essionnel. Le caract3re !onda%ental de ce %oti! est évalué au cas par cas dans le sens o6 sa révélation interroge la qualité des actions- la sécurité- les droits !onda%entau# des usagers et des pro!essionnels. Article 22 Act*%lis%tio "e l% form%tio professio elle

L éducateur spécialisé renouvelle et développe ses connaissances et co%pétences pro!essionnelles. <l s assure que son e%plo4eur respecte ses o.ligations d acc3s 0 la !or%ation continue.

<l réinterroge consta%%ent son i%plication personnelle. L éducateur spécialisé prend conseil aupr3s de coll3gues e#péri%entés et utilise le cadre d une anal4se de sa pratique ou une instance de supervision pour !aire évoluer ses pratiques. Si ces instances n e#istent pas il ;uvre- dans la %esure du possi.le- pour qu elles soient constituées. Article 21 Rel%tio s i ter'professio elles

Fis 0 vis des pro!essionnels avec lesquels il travaille- l éducateur spécialisé adopte une posture d aide- d ouverture- d entraide. <l entretient avec eu# des rapports consciencieu#- respecte leur point de vue- leur autono%ie pro!essionnelle et re!use de co%%érer. <l rend co%pte du sens de son action. Article 22 Limites "es rel%tio s professio elles

L éducateur spécialisé li%ite son action 0 des relations stricte%ent pro!essionnelles. <l ne peut recevoir des avantages en nature ou en esp3ces- sous quelque !or%e que ce soit- d une !a1on directe ou indirecte procurés par la personne aupr3s de laquelle il intervient ou par des entreprises assurant des prestations dans l éta.lisse%ent ou le service qui l e%ploie. <l se re!use 0 user de son r$le 0 des !ins de prosél4tis%e ou de pu.licité. Article 2! Co tri#*tio 3 l% Form%tio et %* "$5eloppeme t "* m$tier L éducateur spécialisé contri.ue 0 la !or%ation des éducateurs spécialisés et au développe%ent du %étier8 • par l accueil et l acco%pagne%ent sur son terrain pro!essionnel d étudiants en stage• en se tenant 0 disposition des centres de !or%ation pour 4 intervenir dans un cadre pédagogique- participer 0 la sélection des candidats- 'tre %e%.re des 2ur4s lors de l e#a%en !inal pour l o.tention du dipl$%e d &tat d éducateur spécialisé- ou acco%pagner les personnes dans le cadre d une validation des acquis de l e#périence ?FAEA• en se tenant 0 disposition des instances co%pétentes pour évaluer et !aire évoluer la pertinence des contenus de la !or%ation initiale- les %odalités de certi!ications- le ré!érentiel pro!essionnel. Article 2& 7eille soci%le L éducateur spécialisé assure une !onction de veille sociale. En ce sens il contri.ue au cas par cas et selon les instances au#quelles il participe 0 li%iter voire réduire les écarts e#istants entre politiques pu.liques relatives au cha%p social ou %édico-social- .esoins des personnes et des terrains- droits et li.ertés des personnes et des pro!essionnels- e#ercice pro!essionnel et %ises en ;uvre pratique de la co%%ande sociale.