Terrorisme - France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères

Page 1 sur 4

France Diplomatie - Ministère des Affaires étrangères Terrorisme
La France et la lutte contre le terrorisme Sommaire
• Une menace bien réelle • Dispositif national de lutte contre le terrorisme • Coopération internationale en matière de lutte contre le terrorisme

Une menace bien réelle
La France et ses intér ts ont été la cible d! d!un terrorisme international lié " la situation au #roc$e et Mo%en-&rient dans les années '() du *roupe +slami,ue Armée -*+A. en Algérie dans les années /( et) depuis les attentats de 0((1 au2 3tats-Unis et la lutte antiterroriste engagée) de réseau2 4i$adistes internationalistes proc$es ou s!inspirant de la mou5ance al-6a7da -attentat contre un bus de la direction des c$antiers na5als " 8arac$i et opération contre le supertan9er Limbourg au large d!Aden en 0((0) assassinats de : personnes " Montauban et Toulouse en mars 0(10) assassinats et enlè5ements de ressortissants fran;ais " l!étranger- cibles touristes) e2patriés et militaires - en Arabie saoudite) en Mauritanie) au Mali) en Algérie) au Maroc) au <igeria) au =émen en Somalie et en Afg$anistan depuis 0((:.> Ces réseau2 terroristes constituent une menace constante et stratégi,ue pour la France ,ui demeure une cible comme en témoignent régulièrement les déclarations d!A%man al-?a@a$iri) c$ef du réseau terroriste Al 6a7da) et d!Abdelma9el Drou9dal) émir national d!Al 6a7da au Mag$reb +slami,ue -e2-*S#C.> Le ris,ue terroriste peut au4ourd! au4ourd!$ui aussi bien concerner le territoire national ,ue les ressortissants et intér ts fran;ais " l!étranger> Le démantèlement de plusieurs cellules terroristes depuis 0((1 a cependant permis d!emp c$er la réalisation d!attentats sur le territoire national>

Dispositif national de lutte contre le terrorisme
A c$a,ue 5ague d!attentats) la France a amélioré son dispositif de pré5ention et de répression du terrorismeAB lois de 1/'C) 1//C et) peu après les attentats de Madrid et Londres) loi du 0D 4an5ier 0((C relati5e " la lutte contre le terrorisme et portant dispositions di5erses relati5es " la sécurité et au2 contrEles frontaliers> Tous les actes de terrorisme ont été érigés en infractions autonomes punies de peines aggra5ées -art> F01-1 du Code pénal.> L!acti5ité terroriste est généralement appré$endée en combinant l!e2istence d!un crime ou délit de droit commun limitati5ement énuméré dans une liste a5ec Gune entreprise indi5iduelle ou collecti5e a%ant pour but de troubler gra5ement l!ordre public par l!intimidation ou la terreurG> Toutefois) certaines infractions) telles ,ue l!acte de terrorisme écologi,ue) l!association de malfaiteurs terroristes et le financement du terrorisme) font désormais l!ob4et d!une incrimination spécifi,ue> Les infractions terroristes obéissent " un régime procédural particulier) particulier ,ui est notamment caractérisé par la centralisation des poursuites) de l!instruction ainsi ,ue du 4ugement dans une seule 4uridiction composée de magistrats spécialisés) compétente pour l!ensemble du territoire national> #ar ailleurs) la France s! s!est dotée d! d!un régime spécifi,ue d!indemnisation des 5ictimes) 5ictimes " tra5ers le Fonds de garantie des 5ictimes d!actes de terrorisme -1/'C. et d!autres infractions) ,ui garantit l!indemnisation de toutes les 5ictimes) ,uelle ,ue soit leur nationalité) d!actes terroristes sur5enus en France) et de toute 5ictime fran;aise d!actes terroristes sur5enus " l!étranger> Depuis la loi du 0D 4an5ier 0((C) les personnes ou entités ,ui commettent) ou tentent de commettre) des actes de terrorisme peu5ent faire l! l! ob4et d! d!un gel de leurs a5oirs par arr té en ministre de l!3conomie et des Finances> Ce dispositif est complémentaire des listes antiterroristes européenne et onusienne) ,ui pré5oient également des mesures de gel de fonds " l!encontre des personnes et entités impli,uées dans des actes de terrorisme> 3nfin) le #arlement a adopté le 01 décembre 0(10 la loi nH0(10-1FD0 relati5e " la sécurité et " la lutte contre le terrorisme> Celle-ci renforce les sanctions contre Gceu2 ,ui se rendent coupables d! d!apologie ou de pro5ocation au terrorisme sur internetG> 3lle pré5oit la poursuite par la 4ustice fran;aise des actes de terrorisme commis " l! l!étranger par des Fran;ais ou des personnes résidant $abituellement en France en permettant de poursui5re les personnes a%ant participé " des camps d!entraInement terroristes " l!étranger alors m me ,u!elles n!auront pas commis d!actes répré$ensibles sur le territoire fran;ais) et le gel des a5oirs financiers étendu au2 personnes ,ui incitent au terrorisme> Ce dispositif efficace et respectueu2 de l!3tat de droit fait l!ob4et d!un large consensus car la réalité de la menace n!est plus contestée> Le s%stème fran;ais repose sur un traitement spécifi,ue des affaires de terrorisme tout en é5itant un régime d!e2ception> Un traitement spécifi,ue Spécialisation des ser5ices de renseignement et de police • dé5eloppement des effectifs et des mo%ens du département du contre-terrorisme " la D*S3AJ

"ttp#//$$$%diplomatie%gou&%fr/fr/politi'ue-etrangere-de-la-france/defense-et-securite/t%%% 07/11/ 01!

ue et des dialogues diplomati.ue efficace permettant de démanteler les réseau2 a5ant m me la perpétration de l!attentatAB l!association de malfaiteurs en 5ue de commettre un acte terroristeAJ • deu2 unités d!inter5ention de t%pe policier) le *+*< -*roupe d!+nter5ention de la *endarmerie nationale.ueAJ • le plan Migipirate .ui é5olue en fonction de l!é5aluation de la menace par les ser5ices spécialisés> Le sui5i des affaires terroristes de5ant les 4uridictions 3n France) le sui5i des affaires de terrorisme s! s!effectue sous le contrEle du 4uge) de5ant des 4uridictions de droit commun> Des par.ue fran.France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères Page sur 4 • création par décret du 0: 4uin 0((' de la Direction centrale du Kenseignement intérieur -DCK+.ue) dont un groupe de tra5ail est spécialisé dans l!é5aluation de la menace terroristeAJ • les ser5ices de pré5ention -la DCK+ a la double .ualité de ser5ice de renseignement et de ser5ice de police 4udiciaire.) née de la fusion entre la DST et la DCK*) dont la lutte contre le terrorisme est l!une des . et le KA+D -Kec$erc$e) Assistance) +nter5ention et Dissuasion.ues " la sécurité intérieure de l!UnionAJ • le groupe c$argé du sui5i de la liste antiterroriste européenne> • e2istence depuis mars 0((F) au lendemain des attentats de Madrid) d!un coordinateur de l!Union européenne pour la lutte contre le terrorisme c$argé de coordonner les acti5ités menées au sein de l!U3 dans le domaine de la lutte antiterroristeAJ • améliorations apportées " la coopération policière et 4udiciaire au sein du pilier 4ustice et Affaires intérieures de l!Union européenne et des agences 3uropol et 3uro4ustAJ • actions d!assistance tec$ni.ue fran.ais sur la sécurité intérieure face au terrorisme> La lutte contre la radicalisation La prati.on automati.ue au profit de pa%s tiers engagées par la Commission en liaison a5ec le Ser5ice européen d!Action e2térieure> Au ni5eau multilatéral • au sein des <ations unies .ue pré5enti5e> 3lle a présenté sa 5ision au printemps 0((C dans le Li5re blanc du gou5ernement fran. mais non l! l! ad$ésion " un discours) ce .aise en matière de lutte contre la radicalisation se fonde essentiellement sur une approc$e de respect de la légalité> 3lle ne 5ise pas " contrer un discours idéologi.ui certes) dans certains cas) peut contribuer au passage " l!acte 5iolent) mais ne conduit pas de fa.Terrorisme .ue .) est assurée par l!Unité de coordination de la lutte anti-terroriste -UCLAT.ues sui5is a5ec nos principau2 partenaires> Au ni5eau européen • l!+<TC3< -centre d!anal%se du renseignement. et les 4uges en c$arge de la répression disposent d!un instrument 4uridi.uestions de terrorisme en de$ors des frontières de l!U3) notamment 5ia la tenue de dialogues bilatérau2 a5ec nos principau2 partenaires) et des .uatre priorités ma4euresAJ • une coordination de la police et de la gendarmerie nationale) cette dernière disposant par ailleurs de sa propre brigade de lutte antiterroriste -le LLAT.aise 5ise des infractions " la loi -incitation " la 5iolence) " la $aine raciale etc>.u!au2 3tats membresAJ • tra5au2 au sein des trois groupes de tra5ail c$argé du sui5i de la lutte contre le terrorisme au sein de l!U3AB • C&T3K . .AJ • création du Conseil national du renseignement -C<K. et d!un poste de coordonnateur placés sous la responsabilité du #résident de la Képubli.est en c$arge de l!anal%se du renseignement) des alertes précoces et de l!é5aluation des situations au profit de la Oaute Keprésentante du Ser5ice européen d!Action e2térieure) des différentes ser5ices de l!U3 compétents dans les domaines de la sécurité et des politi.ui contre5iendrait " la conception fran.ues étrangère) de défense et du contre-terrorisme) ainsi .ue au2 pa%s tiersAJ • le TP*AB .uets spécialisés en matière de lutte contre le terrorisme ont été mis en place) la section antiterroriste du par.ue " l!usage de la 5iolence> La prati.ues dé5eloppés au cours des années pour répondre au2 nou5elles menacesAJ • l!action du comité contre le terrorisme et de sa direction e2écuti5eAJ "ttp#//$$$%diplomatie%gou&%fr/fr/politi'ue-etrangere-de-la-france/defense-et-securite/t%%% 07/11/ 01! .uet de #aris disposant d!une compétence nationale> Lors du procès) les 4uges du siège ne sont pas des magistrats spécialisés) mais le 4ur% est composé de magistrats professionnels) le régime de la preu5e est aménagé et les peines sont renforcées> La France insiste sur la nécessité de compléter l! l !indispensable action répressi5e par une action politi.aise de la liberté de conscience et d! d!e2pression> Coopération internationale en matière de lutte contre le terrorisme Au ni5eau bilatéral • a5ec les éc$anges indispensables entre ser5ices de renseignement) un important dispositif de coopération tec$ni.uestions spécifi. destinées " lutter contre les menaces gra5es " la sécurité publi.ui a 5ocation " traiter des .ui comprend deu2 unités N l!une c$argée de l!anal%se) l!autre des relations e2térieures .uestions d!assistance tec$ni.ui 4ouent un rEle central dans la lutte contre le terrorisme) notamment par le biais deAB • la mise en Qu5re de la stratégie mondiale anti-terroriste adoptée en septembre 0((C et re5ue régulièrementAJ • différentes con5entions sectorielles spécifi.

u!un autre sur la lutte contre la radicalisation ont été adoptés> A l!occasion de la troisième réunion ministérielle .uestions de terrorisme et de crime organisé • au sein du Conseil de l! l!3urope) 3urope dont le rEle est normatif) notamment " tra5ers son Comité d!e2perts sur le terrorisme -C&D3ST3K.Terrorisme .> Lors de la réunion ministérielle du : 4uin 0(10 " +stanbul) un mémorandum sur la 4ustice pénale et l!3tat de droit ainsi .on " diffuser en son sein des mét$odes éprou5ées pour lutter contre le terrorisme> Kéunissant 0/ 3tats et l!Union européenne) il concentre son action autour de cin.uates et sur un engagement accru au2 cEtés des pa%s partenaires et d!autres acteurs internationau2> • " l! l!&SC3) &SC3 .ui s!est 5ue reconnaItre pour la première fois en 1/// un rEle en matière de réponse au terrorisme> Depuis le 11 septembre) la prise en compte du terrorisme dans les tra5au2 de l! l !&TA< a été renforcée -plus grande implication du renseignement militaire dans l!anal%se de la menace) renforcement du rEle du Comité spécial pour l!amélioration de l!éc$ange de renseignements sur le terrorisme entre alliés) dé5eloppement de l!éc$ange d!informations sur le lien entre le terrorisme et la prolifération <KLC.ue -Sa$el) Corne d! d!Afri.ui a adopté en no5embre 0((T un code de conduite anti-terroriste> • au sein du Forum global contre le terrorisme -*CTF.> Au sommet tenu par les c$efs d!Vtat et de gou5ernement des pa%s de l!&TA< en mai 0(10 " C$icago) l!&TA< a entériné de nou5elles lignes directrices sur la lutte contre le terrorisme) .) créé par les pa%s de l!&CD3 son mandat élargi après le 11 septembre " la lutte contre le financement du terrorisme et a adopté " cette fin neuf recommandations spéciales> • dans le cadre du partenariat euroeuro-méditerranéen .ue -lutte contre l! l!e2trémisme 5iolent) promotion de l! l! Vtat de droit et la 4ustice pénale.> +l a adopté la con5ention européenne pour la répression du terrorisme en 4an5ier 1/::) un protocole l!amendant en mai 0((D et en 0((T) une con5ention européenne de pré5ention du terrorisme et une UCon5ention relati5e au blanc$iment) au dépistage) " la saisie et " la confiscation des produits du crime et au financement du terrorisme> • " l! l!&TA<) &TA< .on ont été adoptés> #our en sa5oir plusAB • Loi du 0D 4an5ier 0((C relati5e " la lutte contre le terrorisme et portant dispositions di5erses relati5es " la sécurité et au2 contrEles frontaliers • Loi nH0(10-1FD0 relati5e " la sécurité et " la lutte contre le terrorisme U$ttpBRR@@@>legifrance>gou5>frRaffic$Te2te>doW cidTe2teXY&KFT3ST((((0C'(/:1/Z • Li5re blanc du gou5ernement fran.0(1D "ttp#//$$$%diplomatie%gou&%fr/fr/politi'ue-etrangere-de-la-france/defense-et-securite/t%%% 07/11/ 01! .ais sur la sécurité intérieure face au terrorisme • Coordinateur de l!Union européenne pour la lutte contre le terrorisme U$ttpBRR@@@>consilium>europa>euRpoliciesRfig$tagainst-terrorismReu-counter-terrorism-co-ordinatorWlangXfrZ • Stratégie mondiale anti-terroriste des <ations unies adoptée en septembre 0((C U$ttpBRR@@@>un>orgRfrenc$RterrorismRstrateg%-counter-terrorism>s$tmlZ • Action du comité contre le terrorisme et de sa direction e2écuti5e U$ttpsBRRpastel>diplomatie>gou5>frReditorialRactualRael0Rbulletin>aspWlisteX0((T(10T>$tml[C$apitre/Z • Action du comité 10C: U$ttpBRR@@@>un>orgRfrenc$RscRcommitteesR10C:RZ • Forum global contre le terrorisme U$ttpBRR@@@>t$egctf>orgR@ebRguestR$omeZ Mise " 4ourAB mars 0(1D Liens utiles • #our en sa5oir plus • • L!3urope de la Défense • • Désarmement et maItrise des armements Tous droits réser5és .France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères Page ! sur 4 • l!action du comité 10C:R1/'/> • dans le cadre du *' dont le *roupe L%onL%on-Kome traite des .Ministère des Affaires étrangères .ue . groupes de tra5ail) dont trois " 5ocation géograp$i.ue en la matière au2 pa%s membres> L!&SC3 a adopté en décembre 0(10 une décision spécifi.ues de fa.ui a 5u d!Action financière -*AF+. et deu2 " 5ocation t$émati.ui s! s !est dotée en 0((D d! d!une unité antianti-terroriste> Depuis le 11 septembre) un consensus est apparu pour .ue) Asie du SudSud-3st.ues) notamment pour inciter ses membres " ratifier les con5entions des <ations unies) ou " renforcer l!assistance tec$ni.ui s!est tenue " Abou Dabi le 1F décembre 0(10) un plan d!action pour les 5ictimes du terrorisme et un mémorandum sur les enlè5ements a5ec demande de ran.ui présente les efforts entrepris par cette organisation depuis 0((1> • au sein du *roupe d! &CD3 pour lutter contre le blanc$iment et .ue cette enceinte ser5e " des initiati5es politi.ui mettent l!accent sur une meilleure connaissance de la menace) sur les capacités adé.) lancé en septembre 0(11 " <e@ =or9) " l!occasion des commémorations du 1(ème anni5ersaire des attentats du 11 septembre> Les ob4ectifs de ce forum sont de promou5oir la mise en Qu5re de la stratégie mondiale des <ations unies contre le terrorisme) faciliter les coopérations régionales) interrégionales et globales) et encourager une approc$e ci5ile de la lutte contre le terrorisme> Le *CTF fonctionne sur la base d!éc$ange d!informations non sensibles) rédige des memoranda et compile des bonnes prati.

Terrorisme .France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères Page 4 sur 4 "ttp#//$$$%diplomatie%gou&%fr/fr/politi'ue-etrangere-de-la-france/defense-et-securite/t%%% 07/11/ 01! .

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful