Dimanche 27 avril 2014

«Jeudi, on fera oublier la défaite face à l’Arbâa !»
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2627 PRIX 20 DA

Benlamri rassure et promet
www.lebuteur.com

Finale de la Coupe d’Algérie

J-4

Sedkaoui incertain «Pas question de rater ce match»

Bouali «Pas de

Les frères Dob divisés avant la finale !
«Le CRB n’est pas une équipe de Ligue 2»
ASO 0 - USMH 1

sentiment, les meilleurs joueront la finale»

Ghazi «Le 1

Mai, ce sont nos supporters qui quitteront Tchaker joyeux»
er

Mounir «Je suis un
enfant du MCA, mais jeudi, je serai un supporter de la JSK»

CRB 2 - CSC 1

Slimani

Fodhil «Il a oublié
qu’il a encouragé le Mouloudia en 99»

Le podium n’est pas si loin !

tout proche»

Velud «Le titre est
CRBAF 0 - USMA 2

02

Dimanche 27 avril 2014

La vente des tickets de la finale pour ce mardi de 9h à 16h es tickets de la finale JSK-MCA réservés
aux supporters kabyles seront vendus à Tizi ce mardi dans les guichets du stade du 1er-Novembre de Tizi. La direction de l’OPOW est sollicitée d’ouvrir ses guichets durant la journée de mardi de 9h à 16h. C’est la décision qu’a prise la direction kabyle, vendredi soir, lors du match face au RCA, confirmée hier à travers un communiqué officiel rendu public par la direction de la JSK. Ce changement fait suite à la pression exercée par les supporters, particulièrement ceux des autres wilayas et qui avaient appréhendé d’être privés des tickets de la finale. Aussi, il y a lieu de signaler que l’opération distribution de billets gratuitement initiée par les autorités locales a créé une vive polémique au sein des supporters.

Officiel

Finale de la Coupe d’Algérie

J-4

e milieu de terrain récupérateur de la JSK, Kaci Sedkaoui, est incertain pour la finale. Et pour cause, le joueur a contracté une blessure à la cheville, vendredi soir face au RCA. Le staff médical lui a prodigué les soins nécessaires sur place ; toutefois, le joueur a difficilement terminé la rencontre. A noter que Sedkaoui a joué à droite de la défense à la place de Remache blessé et son retour au milieu a apporté un changement positif.

L

pour la finale
Souffrant de la cheville
«Je ne voudrais pas rater ce RDV» «La défaite face au RCA n’aura aucune influence»

Sedkaoui incertain

N° 2627

www.lebuteur.com

Coup de joie

ÉVÉNEMENT

L

Joint par nos soins dans la journée d’hier, Sedkaoui nous a confié : «Effectivement, je ressens des douleurs à la cheville. Je ne souhaiterais pas que cette blessure me prive d’un aussi important rendez-vous, j’espère me rétablir très vite. Franchement, tout sera clair en début de semaine, pour l’instant, je suis forcé au repos.»

Interrogé sur cette défaite concédée face au RCA et qui risque de porter un coup au moral du groupe, Sedkaoui a ajouté : «On ne s’attendait vraiment pas à perdre ce match face au RCA de la sorte surtout qu’on s’est était motivés pour réaliser un bon résultat. On avait vraiment l’envie de revenir avec une victoire. Toutefois, il me semble que cette défaite n’aura aucune influence sur notre moral avant la finale. Jeudi prochain sera un autre contexte, une autre compétition, on fera tout pour décrocher le trophée.» L.A.

La JSK récupérera les tickets lundi soir

Selon les informations qui nous ont été communiquées hier, la JSK va dépêcher ce lundi à Blida des représentants pour assister à une réunion de travail avec la direction de l’OPOW de Blida et récupérer la billetterie de la finale réservée pour ses supporters. A noter que ces derniers auront droit à 12 000 tickets, le même quota réservé aux supporters de l’équipe adverse, le MCA.

Merbah : «Il faut éviter de commettre de telles erreurs en finale»
Contrairement aux attentes des supporters, vous avez échoué à garder votre invincibilité en championnat. Comment expliquez-vous ce revers ? Difficile de s’exprimer après une telle défaite. Je pense que nous avons complètement raté notre début de match. Les joueurs du RCA nous ont cueillis à froid. Encaissé un but dès les premières cinq minutes de la partie a encouragé les locaux à redoubler d’efforts. Vous avez encaissé trois buts en moins de trente minutes. Qu’avez-vous à dire là-dessus ? Il faut reconnaître que nous avons commis des fautes impardonnables en début de match. La preuve, nous avons pris trois buts en moins d’une demiheure de jeu. Désormais, il faut tourner la page de cette défaite et aller de l’avant. On doit vite se ressaisir et éviter de commettre ce genre d’erreurs à l’avenir. Face au Mouloudia, il faut qu’on soit plus réalistes et prudents. En seconde période, vous avez réussi à revenir dans le match en inscrivant trois buts. Malheureusement, ce n’était pas suffisant pour revenir avec au moins un nul. Un commentaire ? Tout à fait, en seconde mi-temps, et après les consignes de l’entraîneur, nous avons réussi à renverser la vapeur et revenir dans le match. D’ailleurs, on était à deux doigts d’égaliser. Malheureusement, les locaux ont creusé l’écart en marquant un quatrième but. Dommage pour nous ! On doit travailler encore plus pour être au top d’ici la finale. On a été secoués au bon moment. Cette défaite va-t-elle vous perturber en finale de la Coupe d’Algérie ? Non, je ne crois pas que cette défaite nous perturbera. Certes, on voulait tellement offrir à nos sup-

Les ultras réclament leur quota en priorité

A la fin de la rencontre RCA-JSK, nous nous sommes approchés du défenseur central, Abdelmalek Merbah, pour nous livrer ses impressions sur cette amère défaite concédée une semaine avant la finale de la Coupe d’Algérie. L’ancien joueur de la JS Saoura estime que son équipe doit éviter de commettre des erreurs à l’avenir, notamment face au Mouloudia lors de la finale.
porters les trois points pour rester toujours à la deuxième place du classement, mais hélas ! La finale de la Coupe, c’est un autre match dans un autre contexte. Nous allons profiter de cette défaite pour corriger nos lacunes et les éviter face au MCA. Comment s’annonce pour vous ce match face au MCA ? Un match très difficile, du moment que nous allons quand même affronter une équipe expérimentée qui renferme de bons joueurs. Nous avons encore une semaine pour préparer ce rendez-vous. J’espère qu’on sera à la hauteur pour offrir à nos supporters cette Coupe d’Algérie. Quelles sont vos chances ? Difficile de faire un pronostic sur le résultat de la rencontre. Ce que je peux vous dire, c’est que ce sera du 50/50. L’équipe qui sera bien préparée pour ce rendez-vous et qui aura des joueurs efficaces devant le but aura le dernier mot. Entretien réalisé par Saïd D.

Les trois groupes de supporters ultras de la JSK espèrent avoir la priorité dans cette opération de vente de tickets de la finale comme leur a promis le président Hannachi. Un membre des Ultras Kabylie Boy’s nous a confié que pour chaque groupe, la direction kabyle a promis de réserver 100 billets.

Tout un dispositif sera mis en place pour la bonne organisation de l’opération

Par ailleurs, et en vue de réussir l’opération vente de billets de la finale à travers les guichets de l’OPOW de Tizi, les responsables de la JSK ont sollicité les autorités pour mettre un dispositif approprié. Un flux de supporters important est attendu ces jours-ci à Tizi, sachant que des supporters vont rallier la ville des Genêts de partout.

Une réunion JSK-DJS-OPOW de Tizi est prévue pour aujourd’hui

C’est aujourd’hui que les dirigeants de la JSK vont rencontrer les responsables du secteur de la jeunesse et des sports de Tizi pour une coordination afin de réussir cette opération vente des tickets. A noter que la DJS avait déployé tous ses moyens humains et matériels depuis quelques jours pour concrétiser l’opération de gratuité pour les supporters avant que la décision ne soit annulée. Lyès A.

la fin du match face au RCA, le défenseur central kabyle, Djamel Benlamri, qui a été incorporé à la 27e minute de jeu, était très déçu par cette 6e défaite de la saison. Toutefois, le joueur a tenu à rassurer l’ensemble des supporters à quelques jours de la finale de la Coupe d’Algérie. Benlamri a fait la promesse que, jeudi prochain, on verra un autre visage de la JSK, du moment que ce sera un match complètement différent. Le jeune défenseur a également promis que la coupe sera kabyle cette saison et que le défilé se fera au centreville de Tizi Ouzou.

«Jeudi, on fera oublier à nos supporters la défaite de l’Arbaâ !»

À

Benlamri
Coup d’œil

ÉVÉNEMENT

www.lebuteur.com

Dimanche 27 avril 2014

N° 2627

03

Finale de la Coupe d’Algérie

première demi-heure que personne n’arrive à expliquer !

J-4 Cette

«Le match de coupe sera différent»

Au moment où toutes les conditions étaient réunies pour bien reprendre la compétition, la JSK s’est inclinée contre toute attente sur le score de 4 buts à 3. Dans un premier temps, quelle est votre analyse sur cette rencontre ? Je suis bien évidemment déçu de cette défaite. Il est vrai que toutes les conditions étaient réunies pour que l’on réussisse notre rencontre ; mais parfois, les choses ne se passent pas comme prévues. Nous avons perdu, même si je reste convaincu qu’on méritait le nul, après les 3 buts inscrits en seconde période. Dommage, mais ce n’est pas la fin du monde. Il faut relever la tête très vite, car tout le monde sait ce qui nous attend ce jeudi. Comment expliquer cette entame de match ratée ? Je pense que c’est dû à des erreurs d’inattention. Nous avons encaissé des buts bêtes. Je pense aussi que celui de la 5e minute a été la douche froide pour mes partenaires et moi. C’est ce 1er but qui nous a fait sortir de notre première mi-temps. L’important est que nous avons pu revenir dans ce match, même si cela n’a pas suffi pour gagner. On aura tout de même essayé. Finalement, cette mini-trêve a freiné votre ascension en championnat… Exact ; mais bon, cela ne sert absolument à rien de se focaliser sur cette défaite. Nous avons un match important ce jeudi et nous devons réagir. Nous avons des choses à revoir sur le plan défensif, car encaisser 4 buts est assez inquiétant. Je pense que ce match face au RCA est une leçon pour nous tous. C’est à partir de cette défaite qu’on essayera de se remettre au travail. Comment allez-vous

«Aux yeux des supporters, la coupe est plus importante que le championnat

Plus de peur que de mal pour Aïboud

faire pour oublier cette contre-performance, au plus vite, en championnat ? Nous allons tout simplement faire le vide autour de nous et nous remettre en question. Si cela ne marche pas ce vendredi, c’est qu’il y a des choses à revoir sur le plan tactique. Nous avons quelques jours pour corriger nos lacunes. Nous avons un autre match important à préparer et qui n’aura absolument rien à voir avec le match du championnat. C’est à nous de réagir. Pensez-vous que l’aspect mental aura un rôle important ? Absolument ! Dans ce genre de rencontre, il est impératif de croire en ses capacités. Nous avons les moyens de remporter le sacre. Nous avons un groupe de qualité et l’ensemble des joueurs veulent cette consécration. Je dirais même que l’entraîneur n’a pas besoin de nous motiver davantage, car nous savons tous ce qu’il nous reste à faire. Je tiens aussi à dire que, ce jeudi, on se rachètera. On fera oublier aux Kabyles

cette contre-performance de l’Arbaâ. Le Mouloudia a gagné son match face au CABBA à Bologhine. Peut-on dire que votre adversaire a pris un ascendant psychologique pour la finale ? Si le Mouloudia a gagné, c’est son affaire. Je ne me focalise pas sur l’adversaire. Notre seule préoccupation est d’être présent et à 100% de nos moyens le jour de la finale. À part cela, on ne suivra les résultats de personne. Que promettez-vous à vos supporters qui sont très déçus par cette défaite face au RCA ? Je leur promets qu’on réagira positivement ce jeudi en finale de la Coupe d’Algérie. Je sais aussi, qu’à leurs yeux, cette finale de coupe est plus importante que nos matchs de championnat. Nous en sommes conscients et nous tenterons de remporter le trophée pour eux et leur faire plaisir. J’espère qu’on va défiler avec la coupe au centre-ville de Tizi Ouzou jeudi soir. Revenons à vous. Votre entrée a donné une certaine assurance à la défense. Peut-on dire que vous êtes à 100% de vos moyens pour ce jeudi ? Sur ce point, je n’ai aucune crainte. Je suis bel et bien à 100% de mes moyens. J’ai ressenti toutefois une légère fatigue en fin de match, mais ce n’est rien de grave. Je serai présent le jour de la finale et je donnerai tout sur le terrain pour que la JSK remporte la 6e coupe de son histoire. Entretien réalisé par Saïd Djoudi

Personne au sein des joueurs n’est parvenu à expliquer cette entame de match ratée, ni les erreurs de marquage commises. Les buts des attaquants de l’Arbaâ ont été concrétisés de la même manière, soit après des erreurs impardonnables des défenseurs kabyles. Désormais, c’est à l’entraîneur en chef, Azzedine Aït Djoudi, de corriger le placement de ses éléments et de faire en sorte que ses consignes soient parfaitement appliquées avant la rencontre de jeudi prochain. La JSK ne peut plus se permettre de faire autant de fautes, surtout pas en finale de la Coupe d’Algérie.

Des erreurs de marquage impardonnables

Ce que le staff redoutait le plus a fini par se produire vendredi aprèsmidi à l’Arbaâ. En effet, l’arrêt du championnat durant 1 mois a joué un bien mauvais tour aux Kabyles, puisque cela a freiné leur élan, eux qui en étaient à 4 victoires d’affilée, dont une en Coupe d’Algérie. Plusieurs paramètres indiquent que la trêve est la pire chose qui soit arrivée à la formation kabyle en ce mois d’avril. Le premier indice de taille est l’entame ratée des joueurs de la JSK, qui ont affiché un visage inquiétant lors des 25 premières minutes du match. Sinon, comment expliquer le fait que l’équipe se soit écroulée avant même la fin de la première demi-heure de jeu, en encaissant 3 buts. Une première pour la JSK en cette saison ! Et c’est assez ennuyeux pour les Kabyles, à seulement 4 jours de la finale de la Coupe d’Algérie. L’autre paramètre qui a désavantagé l’équipe en cette mini-trêve est la blessure, à la toute dernière minute, de Remache, ainsi que l’indisponibilité d’Asselah, lequel souffrait d’une forte angine ; sans oublier, bien sûr, la non-titularisation de Benlamri. D’ailleurs, l’entrée de ce dernier a donné une meilleure assise au compartiment défensif. Beaucoup pensent aussi que l’une des raisons de cette défaite est étroitement liée à l’aspect mental, du moment que la plupart des joueurs n’avaient pas la tête au championnat. Craignant de rater la finale pour cause de blessure, les joueurs ont préféré jouer à l’économie.

Une bien meilleure réaction en seconde période

Le jeune Aïboud a contracté une légère blessure à la cuisse lors du match face au RCA. Et c’est en fin de match que nous nous sommes entretenus avec le milieu de terrain kabyle, qui a tenu à rassurer que cette blessure ne nécessitait pas une grande inquiétude. Aïboud nous fera savoir qu’il devrait reprendre le chemin des entraînements ce lundi, et que sa participation en finale n’était pas compromise. C’est donc plus de peur que de mal pour le jeune joueur.

Le jeune Kabyle nous dira : «J’ai contracté une légère blessure à la cuisse lors d’une action de jeu. Aussitôt, le médecin m’a prodigué les premiers soins. Je sais que je n’ai rien de grave. J’ai juste quelques douleurs, mais cela ne nécessite pas une grande inquiétude. En principe, je serai prêt pour la finale.»

«Je n’ai rien de grave»

Tout ce qu’il y a de positif à retenir de ce match est la réaction des joueurs en seconde période. L’équipe est parvenue à rattraper son retard en trouvant à 3 reprises le chemin des filets. Malheureusement, un autre but a été encaissé à 15 minutes de la fin. C’est sur ces paramètres que le staff technique comptera le plus pour remettre les joueurs en confiance. Aït Djoudi et ses assistants profiteront du regroupement de demain, à l’hôtel Hilton, pour remobiliser le groupe, avant d’évoquer en détails la prochaine finale et le style de jeu de l’adversaire.

S. D.

A. A.

04

Dimanche 27 avril 2014

N° 2627

Finale de la Coupe d’Algérie

J-4

Chéraga, Belkis et Petit Staouali aux couleurs de la JSK !
tel Emir, des banderoles ont été accrochées un peu partout. A Belkis, c’est le top. A chaque coin, on trouve soit un drapeau de la JSK soit un poster géant du défunt chanteur, Matoub Lounès. Dès que nous nous sommes arrêtés pour prendre des photos, quelques personnes commençaient à nous poser des questions : «Vous êtes qui s’il vous plaît ?» Notre réponse : «Nous sommes des journalistes du Buteur. On est venus spécialement pour réaliser un reportage sur les supporters de la JSK à Alger» fut une nouvelle qui les a tous rendus heureux. D’ailleurs, pour exprimer leur joie, ils ont allumé plusieurs fumigènes et créé en espace de quelques secondes une belle ambiance : «Bien que vous soyez venus un peu tard, nous allons vous prouver que nous sommes des chauvins. Attendez, ne prenez aucune photo. Nous allons allumer des fumigènes et créer une extraordinaire ambiance. Les supporters de la JSK à Alger sont tous derrière les Canaris.»

Vous avez réalisé une victoire qui vous mettra en confiance avant cette finale de Coupe d’Algérie, n’est-ce pas ? C’était un match très important, car on était tenus par l’obligation de résultat face au CABBA pour se rapprocher du podium et se rassurer avant la finale comme vous dites. Mais notre mission n’était pas facile face au CABBA qui joue pour sa survie en élite. Le plus important pour nous est le fait d’avoir pris trois points et je pense que nos supporters sont rassurés. Admettez tout de même que l’équipe a connu parfois une baisse de régime à certains moments du match ? Dans ce genre de confrontation on ne peut juger la production de l’équipe. On cherchait tout simplement à gagner sans pour autant chercher la manière. Le jour de la finale vous allez voir notre véritable visage

Bouguèche «Je ne m’intéresse pas à la JSK et la Coupe sera la nôtre cette saison»
et que nos supporters soient sûrs que la Coupe ne pourra nous échapper. La ligne d’attaque a réussi à retrouver son efficacité, est-ce bon signe avant la finale ? Je suis très content pour Djalit qui a prouvé une fois de plus ses qualités ; il traversait seulement un passage à vide et il fallait l’aider. Le fait qu’on ait marqué avant la finale est encourageant et nous mettra en confiance. Ne pensez-vous pas que l’équipe avait peut-être la tête dans la finale ? Bien qu’on connaissait la mission qui nous attendait, il était difficile pour nous de ne pas penser à la finale qui est le grand rendez-vous de la saison. Toutefois, on a réussi notre tâche et avons évité de passer à côté du sujet face au CABBA car cela aurait été une catastrophe pour nous. Le fait d’avoir réalisé la victoire est bon signe. Contrairement à la JSK qui reste sur une sévère défaite et qui a encaissé quatre buts face au RCA… Que la JSK perde ou gagne n’est pas mon problème, ce qui m’intéresse le plus c’est la forme de notre équipe le

www.lebuteur.com

Coup d’œil

ÉVÉNEMENT

jour de la finale. J’ai gagné deux Coupes avec le MCA… je veux la troisième et nous allons réaliser cela cette saison. Ne pensez-vous pas que cette fébrilité défensive de la JSK va profiter à votre équipe ? Les données changent d’un match à l’autre et dans une finale tout peut arriver. Au risque de me répéter je me concentre sur mon équipe et non pas sur la JSK car, si on arrive à jouer sous notre véritable valeur, cette Coupe d’Algérie ne pourra nous échapper. Vous semblez très confiants… Nous avons commis quelques erreurs la saison passée, des etteurs qui nous ont coûté cher en finale et nous avons tiré profit de cette expérience. On va donc gérer cette finale d’une bonne manière, que cela soit au cours de la semaine ou bien le jour de la rencontre, et ce sont des détails qui feront la différence. Après l’échec de la saison passée, je souhaite qu’on réussisse à offrir ce trophée à nos supporters qui nous ont soutenus même dans les moments les plus difficiles. Entretien réalisé par Kamel M.

«Anwa wigui, d’Imazighen»

Après avoir réalisé ce reportage auprès des supporters kabyles d’Alger, plus exactement aux alentours de Dely Brahim, nous les avons remerciés pour leur chaleureux accueil et l’ambiance créée pour nous prouver leur attachement à leur club fétiche. Avant de monter dans la voiture, certains n’arrêtaient pas de chanter le fameux refrain : «Anwa wigui… d’Imazighen !» Pour eux, la JSK c’est le symbole du football algérien. Alors que les supporters animent l’ambiance à Tizi, les inconditionnels d’Alger se sentaient dans l’obligation d’en faire autant et prouver que la JSK a des supporters partout, dans les 48 wilayas.

es supporters de la JSK sont partout, à Tizi comme à Alger. Depuis quelques semaines, les fans des Jaune et Vert ne cessent de faire monter l’adrénaline dans tous les coins de la Kabylie. Azzefoun, Tigzirt et Michelet sont cœur et âme avec leur équipe préférée. En plein centre-ville des Genêts, on vend déjà des maillots et des drapeaux en prévision de la finale de la Coupe d’Algérie. Sur les réseaux sociaux, on ne parle que de cette historique final entre la JSK et le MCA. Une rencontre tellement importante que le match face au RCA en championnat disputé vendredi soir n’avait fait, pratiquement, aucun écho malgré son importance, puisque la JSK se disputait toujours la deuxième place qualificative pour la Ligue des Champions d’Afrique. Alors qu’en Kabylie les supporters sont déjà prêts ce grand rendez-vous, à Alger, les Kabyles algérois ne laissent pas filer une telle occasion sans créer une folle ambiance dans tous les quartiers. De passage jeudi soir à Chéraga, nous avons remarqué que les habitants de cette daïra sont de fidèles supporters de la JSK. Au début, on croyait que ce n’était que quelques personnes qui voulaient juste chauffer un peu le match. En allant encore plus loin, nous avons constaté que d’autres quartiers étaient tous habillés en jaune et vert. Chéraga, Belkis et Petit Staouali, trois quartiers dont la majorité des

L

A Dely Ibrahim, Zouaoua et Kaouache, on ne dort plus la nuit

habitants sont Kabyles, comptent chaque heure avant la finale. Au départ, ils étaient furieux de la gratuité des billets. Cependant, la décision que le président Hannachi a prise au cours du match face au RCA les a tous soulagés.

Que la fête soit grandiose ! La JS Kabylie va disputer le 1er mai prochain sa dixième finale de Coupe. Les Jaune et Vert rêvent de la sixième étoile pour sauver la saison, d’autant que l’objectif de remporter le championnat s’est évaporé, suite à l’amère défaite concédée face au RCA. Après notre passage à Chéraga où l’ambiance battait son plein, nous avons

Des banderoles accrochées sur tous les murs

jugé utile de nous faufiler dans d’autres quartiers. A Dely Ibrahim, comme à Zouaoua, les couleurs jaune et vert circulent dans le sang des habitants. D’après quelques fans, personne ne dort la nuit : «Ici à Dely Ibrahim, Zouaoua et Kaouache, la JSK c’est notre fierté. On essaye chaque jour de créer une folle ambiance pour bien préparer notre déplacement à Blida. Alors que le titre de champion s’éloigne, on doit se racheter en Coupe et décrocher la sixième étoile.»

«La Coupe d’Algérie visitera Tizi»

Les passagers charmés par l’ambiance

Cela fait déjà plus d’une semaine que Chéraga vit au rythme du Clasico. En venant du Bois des Cars vers l’hô-

Après trois minutes d’attente, un jeune supporter de la JSK débarque avec trois fumigènes. Les fans kabyles se regroupent au milieu de la route, stoppant tous les passagers pour les allumer et danser durant plusieurs minutes. Même les automobilistes, séduits par cette ambiance juvénile, ne s’impatientaient pas. Certains ont même allumé leurs smartphones pour immortaliser ces moments de bonheur.

Depuis l’entame de la saison, le président Hannachi ne parle que de deux objectifs : une place sur le podium et la Coupe d’Algérie. Aujourd’hui, la JSK n’est qu’à 90 minutes du bonheur. La sixième Coupe n’est pas si loin. Les supporters kabyles de Tizi et d’Alger ne rêvent que de Dame Coupe, d’autant que l’adversaire n’est autre que le Mouloudia d’Alger. Jeudi soir, lors de la réalisation de notre reportage, les inconditionnels kabyles disaient : «La Coupe d’Algérie visitera Tizi Ouzou cette saison. La JSK revient en force et on mérite de terminer la saison en remportant ce trophée.»

Saïd D.

ontraint de s’éclipser juste après la fin de la rencontre pour des raisons familiales, les médias n’ont pu avoir les déclarations de Fouad Bouali que nous avons joint pour avoir son avis sur la production de son équipe. Tout d’abord, Bouali refuse de prendre en considération la défaite de la JSK contre le RCA car une finale de Coupe reste incomparable : «Je vais vous faire une confidence. Je ne prends pas du tout en ligne de compte ce match perdu par la JSK car la finale est un tout autre match. Il ne faut pas tomber dans ce piège et croire que la défaite de la JSK va rendre la finale plus facile pour nous. Toute personne qui raisonne de la sorte se trompe lourdement.»

C

car la finale est un tout autre match»
connaître la réaction de notre futur adversaire après une trêve de presque un mois.» Le fait marquant lors de ce match contre les Bordjiens, c’était le but inscrit par Mustapha Djallit qui mettait fin à une longue période de disette. Bouali, qui avait décidé d’aligner d’entrée de jeu son centre avant, s’est réjoui de la réaction positive de son poulain : «Au-delà de la victoire et de la bonne réaction de mes joueurs surtout après une longue coupure, je suis très content pour Djallit qui a retrouvé son efficacité au bon moment. C’est rassurant pour le groupe à quelques encablures de la finale.»

Bouali «Je ne prends pas en considération le faux pas de la JSK
Coup d’œil

ÉVÉNEMENT

www.lebuteur.com

Dimanche 27 avril 2014

N° 2627

05

«Très content pour Djallit qui a retrouvé son efficacité au bon moment»

«Je rassure mes troupes, pas de sentiment, ce seront les meilleurs qui joueront la finale»

occasions qu’on s’est créé. Il est évident qu’on doit se montrer plus efficaces contre la JSK car en finale on aura beaucoup d’occasions pour marquer.»

Finale de la Coupe d’Algérie

J-4

«Le RCA nous a rendu un sacré service en nous relançant dans la course au podium»

«J’avoue qu’on ma remis un rapport sur le match de la JSK contre l’Arbaâ»

Par contre, Bouali s’est réjoui que les Canaris aient chuté contre le RCA car ce résultat relance son équipe dans la course au podium. Une situation impensable après la défaite essuyée contre les Kabyles à Tizi Ouzou : «Par contre, l’équipe du RCA nous a rendu un sacré service en s’imposant car cela nous permet de se relancer dans la course au podium. Nos chances redeviennent intactes et cela prouve que dans le football, il ne faut jamais baisser les bras. Il faut se battre jusqu’à l’ultime journée car le podium reste l’un de nos objectifs que je m’attelle à atteindre.»

«On corrigera nos erreurs lors du stage à Blida»
Bouali a constaté certaines lacunes et des erreurs commises lors du match d’avant-hier. Très méticuleux surtout qu’une finale se jouera sur de petits détails, le coach mouloudéen espère enrayer ses impuretés durant ce stage dans la Ville des Roses : «C’est sûr que j’ai constaté beaucoup de lacunes durant le match. Il y avait de bonnes et de mauvaises choses. On tâchera de corriger nos erreurs durant ce stage qu’on effectuera à Blida.»

Il a exigé la présence des membres du staff médical au dîner avec Zerguine

En conclusion, Bouali, qui dispose de vingtquatre joueurs, n’aura que l’embarras du choix. Le coach mouloudéen sait qu’il ne pourra pas satisfaire tout le monde. «Mes joueurs savent que je ne pourrai pas satisfaire tout le monde. Il n’y aura que onze éléments qui seront sur le terrain. Mais je rassure mes troupes car je ne ferai aucun sentiment au moment de faire les choix. Ce seront les meilleurs qui joueront la finale. C’est aussi simple que cela», a conclu Bouali qui a lancé un message fort à ses joueurs qui doivent se livrer ces dernières heures une guerre sans merci pour faire partie du groupe des dix-huit.

«On doit se montrer plus efficaces contre la JSK»

Bouali, durant sa discussion, a reconnu qu’il a reçu un rapport détaillé sur le match de la JSK. Très méticuleux, Bouali devait se forger une idée plus précise sur les forces et les points faibles de cette équipe kabyle : «Même si je connais parfaitement cette équipe de la JSK, j’avoue qu’on ma remis un rapport sur cette rencontre car je voulais

Même si l’attaque mouloudéenne a retrouvé des couleurs avec la réalisation de Djallit, les Vert et Rouge ont vendangé beaucoup d’occasions à l’image des ratages à répétition de Sid Ali Yahia Chérif. De quoi laisser perplexes les Chnaoua car, avec plus de réalisme, le Mouloudia aurait pu s’imposer sur un score plus large : «C’est sûr que nous péchons dans le dernier geste. On aurait pu s’imposer plus largement au vu des

Une nouvelle fois, le président du club, Boudjemaâ Boumella, a fait preuve de discrimination en écartant du groupe les membres du staff médical et les gardes matériel qui n’ont pas été conviés au dîner prévu pour ce soir avec le PDG de Sonatrach, Abdelhamid Zerguine, à l’hôtel El Aurassi. Un choix qui n’a pas été du tout apprécié par Fouad Bouali qui, lui, donne beaucoup d’importance à la vie de groupe et à cette solidarité qui caractérise une équipe en passe de jouer une finale de Coupe d’Algérie. Alors que les membres du staff médical font de l’excellent travail, ils n’ont pourtant pas eu droit au chapitre. Pour corriger cette anomalie, Bouali s’est entretenu avec Boumella dans le but de le convaincre de réviser sa décision. Le coach mouloudéen a tout simplement demandé qu’on invite tout le monde pour cette soirée organisée sous le signe de la solidarité. T.Che

Cette finale de Coupe d’Algérie face à la JSK, la première dans l’histoire des deux clubs, tient en haleine tous les Chnaoua. Et pas seulement sur le sol algérien mais dans tous les pays d’Europe. Nous avons pu mesurer cette vague de soutien affichée par les supporters du Doyen à travers les différents réseaux sociaux. Les supporters du club le plus populaire du pays ont exhibé les drapeaux aux couleurs du MCA dans les différents pays de la CEE. Que ce soit les ressortissants algériens qui vivent en France, en Espagne, en Italie, en Angleterre, au Portugal et en Allemagne, l’engouement pour cette finale est immense, à la mesure des attentes des fans du Mouloudia. Le drapeau vert et rouge flotte dans les pays européens qui vivent au rythme de ce Clasico qui a dépassé les frontières de notre pays. Bouguèche et consorts savent qu’ils sont désormais suivi à la loupe dans plusieurs coin du globe avec le rêve de voir enfin le MCA mettre fin à sept ans de disette.

Les Chnaoua affichent leur soutien dans les différents pays d’Europe

En s’imposant avant-hier face aux Bordjiens sur la plus petite des marges, les gars de Bab El Oued ont fait la bonne opération sur le plan comptable. Sans prendre en ligne de compte la finale de la Coupe d’Algérie, les hommes de Bouali se sont surtout relancés dans la course au podium. Profitant du faux pas des Canaris contre le RCA, les Mouloudéens sont revenus à deux longueurs des Kabyles. Pointant à la quatrième place avec 41 unités, les camarades de Bouguèche gardent leurs chances de terminer la saison sur l’une des trois marches du podium. A cette occasion le MCA a décroché sa douzième victoire en championnat. Seule l’USMA à fait mieux avec seize succès.

Une victoire qui rassure et qui relance la course au podium

T.Che
Vendredi dernier à Bologhine, la composante alignée par Fouad Bouali face au CABBA en a surpris plus d’un. Certains joueurs se sont retrouvés étrangement sur le banc, alors que Besseghir a été tout simplement écarté de la liste des dix-huit, même s’il était la seule doublure de valeur sur les deux flancs. Etant d’une grande importance pour l’équipe, la rencontre du CABBA devait servir aussi de préparation à la finale de Dame Coupe. Le fait de laisser un joueur comme Gherbi sur le banc des remplaçants a suscité moult interrogations, lorsque l’on sait que depuis le match livré face à l’ASO, il est incontestablement le meilleur joueur du MCA. Daoud, qui a réussi jusqu'à présent de bonnes prestations et qui a montré tout le bien qu’on pense de lui, s’est retrouvé à son tour sur le banc. Idem pour Kacem Mehdi qui continue de faire les frais de ses déclarations, lui qui demeure pourtant l’un des meilleurs joueurs du MCA. Quant à Yachir, qui est pressenti pour jouer la finale au côté de Bouguèche, le coach lui a préféré Djallit qui a réussi à inscrire l’unique réalisation de la partie. Le coach veut brouiller les pistes Bien que les choix de Bouali en aient surpris plus d’un, suscitant même l’inquiétude des Mouloudéens qui n’arrivent pas à trouver une explication logique à ses choix, il semble bien que le coach cache son jeu. Il est donc évident que ce n’est pas le onze aligné face au CABBA qui sera reconduit en finale, car on ne peut imaginer que Bouali puisse se passer des services de Gherbi. Il semble que Bouali veuille brouiller les cartes, tout en voulant être fixé sur certains joueurs qui manquent de compétition et qui reviennent de blessure, à l’image de Ghazi et Metref dont le manque de compétition s’est fait ressentir. Seule la composante de la défense est connue pour la finale Jusqu'à preuve du contraire, seul le compartiment défensif ne subira aucun changement pour cette finale de Coupe d’Algérie, puisqu’on retrouvera Hachoud et Zeghdane sur les deux flancs de la défense. Quant à l’axe central de la défense, il sera composé de Djeghbala et Aksas, en l’absence de Bachiri qui sera sur le banc le 1er mai prochain. Pour ce qui est du milieu de terrain et de la ligne d’attaque, et même si le coach a l’embarras du choix au niveau de ces deux compartiments, il semble bien que Boucherit, qui reste le joueur préféré de Bouali, ainsi que Djallit, qui a marqué des points surtout grâce à son but face au CABBA, aient assuré leur place en finale. A J-4, les choses ne sont pas claires pour le onze rentrant de Bouali qui pourrait préparer une surprise aux Kabyles. K. M.

Les choix de Bouali inquiètent les Mouloudéens

06

Dimanche 27 avril 2014

Finale de la Coupe d’Algérie

Ghazi : «Je dis aux Chnaoua que le 1er mai, ils quitteront Tchaker avec des larmes de joie»
www.lebuteur.com

N° 2627

Coup d’œil

ÉVÉNEMENT

J-4

Retrouvant son statut de titulaire contre Bordj, le vice-capitaine, Karim Ghazi, espère disputer ce jeudi sa septième finale. Le gladiateur mouloudéen promet de tout faire pour que la Coupe rende cette fois-ci visite à Bab El Oued, fief du Doyen.
savoir que la JSK a été battue 4 à 3 par On imagine votre soulagement le RCA ? après avoir pris la mesure de En toute sincérité, je ne prête cette coriace équipe de “Djallit pas attention à ce résultat qui est Bordj qui jouait sa surun leurre. La finale, c’est une vie en ligue 1 ? a démontré autre rencontre qui exige une C’est sûr qu’on est qu’on pouvait concentration extrême. La seule très soulagés car c’était compter sur bonne chose, c’est d’avoir refait un match compliqué une partie de notre retard sur la lui” face à une équipe qui a JSK au classement général car voulu imposer un défi nous sommes plus que jamais dans la physique. Il y avait de l’engacourse au podium. gement de la part des 22 acVous allez aborder votre septième finale de teurs. Je pense que le fait d’avoir ouvert Coupe d’Algérie. Une expérience inestimala marque en début de match nous a facible surtout à ce niveau de la compétition ? lité la tâche. C’est sûr qu’une finale de Coupe deMais vous avez connu des situamande un niveau d’exigence. Je tations très chaudes surtout cherai de mettre toute mon en début de la seconde expérience au service de mon période… “Après équipe. Je veux gagner un troAbsolument. avoir perdu la phée avec le Mouloudia. Vous savez, ce finale en 2013, Après la défaite de la sain’est pas fason écoulée, vous devrez cile de jouer nous avons une vous racheter auprès de sur un seul dette envers vos supporters… rythme, surles Chnaoua” J’avoue que nous avons une tout après une dette envers nos supporters. coupure de un Je ne pourrai jamais oublier la mois. Nous avons eu déception et la frustration nées de des hauts et des bas dul’échec de l’édition précédente. Ce que je rant cette rencontre que nous peux dire aux Chnaoua, c’est qu’on avons dans l’ensemble fera tout pour qu’ils quittent maîtrisée. cette fois le stade Tchaker Vous sembliez très avec des larmes de joie et non heureux pour Djallit “Pour la celles de la déception. qui retrouvait le septième finale, Un mot sur l’attitude des chemin des filets ? je veux gagner Chnaoua qui vous ont Aujourd’hui, Djallit soutenus de la première à a été fabuleux. Il a une Coupe avec la dernière seconde ? fourni un gros match. le mouloudia” Nous étions tout au long du Cela prouve que les grands match en communion et en ne meurent jamais. Les osmose avec le public de Bolosupporters savent qu’ils peughine qui a été irréprochable. D’ailvent compter sur lui dans les leurs, à la fin de la rencontre, nous avons grands rendez-vous. fêté cette victoire en offrant aussi nos Vous avez surtout manqué de réamaillons à nos fans. Il nous reste lisme en fin de partie avec plu“La maintenant à faire le boulot en sieurs occasions gâchées. leur offrant le précieux troInquiétant avant la finale défaite de la phée. C’est le plus beau cade la Coupe d’Algérie ? JSK pourrait deau qu’on pourrait faire à Pas du tout. Cela aurait être un nos supporters et au grand été plus inquiétant si on peuple du Mouloudia. n’avait pas eu des occasions leurre” Entretien réalisé par de scorer. Maintenant, lors d’une finale, sur une ou deux acTarek-Che tions, il faut mettre le cuir au fond. Est-ce que c’est rassurant pour vous de

Si la reprise de l’entraînement est prévue pour aujourd’hui en fin d’après-midi, et qui sera suivie d’une réception en l’honneur des joueurs à l’hôtel El Aurassi, en présence du P-DG de Sonatrach, les choses sérieuses commenceront demain, puisque la bande à Bouali entrera en regroupement à l’hôtel Wouroud de Blida. C’est ainsi que le travail s’effectuera au stade annexe Mustapha-Tchaker, avant de s’entraîner, la veille de la finale, sur le terrain principal.

Les choses sérieuses commencent demain

Afin d’assurer une totale concentration aux joueurs, les dirigeants du MCA ont pris les mesures qui s’imposent, d’un commun accord avec les responsables de l’établissement hôtelier, pour ne permettre à aucun intrus de s’approcher de l’équipe, lorsque l’on sait que les supporters souhaiteront s’approcher des joueurs pour se faire prendre en photo. K. M.

Toutes les mesures ont été prises pour une totale concentration

A l’annonce du onze rentrant, trois joueurs du Mouloudia faisaient grise mine. Il s’agit de Gherbi, Daoud et Yachir qui ne s’attendaient pas à se retrouver sur le banc des remplaçants. Affichant une éblouissante forme, Gherbi voulait prendre part à cette confrontation pour avoir un match de plus dans les jambes avant la finale. Bien qu’il ait été incorporé à la place de Bouguèche, l’ex-Chélifien voulait avoir plus de temps de jeu du moment qu’il n’a joué que 20 minutes. Par ailleurs Farid Daoud, qui a remplacé Ghazi depuis le match contre l’USMA, a toujours réussi d’honorables prestations. C’est dire qu’il ne s’attendait pas à ce que Bouali lui préfère Ghazi. Toutefois, il semble que le coach ait décidé de faire confiance à l’ancien Usmiste en raison de son expérience pour le préparer à la grande finale du 1er mai. Samy Yachir, que tout le monde attend dans le onze rentrant pour être associé à Bouguèche face aux Kabyles, s’est à son tour retrouvé sur le banc, lui qui espérait avoir plus de temps de jeu, lorsqu’on sait que le dernier match officiel auquel il a pris part, c’était la demifinale de Coupe d’Algérie disputée le 28 mars dernier, soit presque un mois. Cependant, les choix de Bouali ne sont pas définitifs. C’est dire que les joueurs se doivent de faire preuve de patience, sachant que le coach ne peut faire jouer tout le monde dans un même match. K. M.

Gherbi, Daoud et Yachir déçus

Les Chnaoua leur réclament la Coupe d’Algérie

Après la rencontre face au CABBA, plusieurs joueurs du Mouloudia, parmi eux Hachoud, Boucherit, Bouguèche et Metref, ont été conviés à une fête organisée par un membre du Comité de supporters, Baghdadi, à l’occasion de la naissance de son enfant. C’est ainsi que plusieurs joueurs se sont rendus à Bab El Oued pour partager sa joie.

Les joueurs créent l’événement à Bab El Oued

Les joueurs du Mouloudia ont été entourés par un très grand nombre de supporters qui leur ont réclamé la Coupe d’Algérie. Les coéquipiers de Bouguèche leur ont promis de faire de leur mieux pour leur offrir le trophée et effacer la déception de la saison passée. Les supporters du MCA ont profité de l’ambiance de cette fête pour prendre des photos. Il faut reconnaître que Hachoud était incontestablement le joueur le plus sollicité. M. L.

On aurait tout cru, mais pas ça ! Les Palestiniens se seraient réapproprié leurs terres, on l’aurait cru. Le Dalaï-Lama aurait été reçu en grandes pompes à Pékin, on l’aurait cru. Halilhodzic aurait accordé une interview à un média algérien non croato-bosniaque, on l’aurait cru. Le débit d’internet aurait été excellent pour la 3e génération de naïfs que nous sommes, on l’aurait cru. Mais pas que Chamyl se marie ! Là, l’info doit absolument passer en boucle sur le nouveau portail web du Buteur avec la mention EXCLUSIF ! C’est un vrai scoop et nous l’avons authentifié de visu, entre deux cuillerées de chorba et trois bouchées de couscous : il s’est bel et bien mis un col blanc au cou - c’est une corde, dans son (sa) mode à lui ! -, costume panaché faisant foi. Il a enfin dit haut et fort BARAKAT au célibat ! Tonton Chamyl est le nouveau roi de la ville. L’ensemble du collectif du Buteur peut enfin présenter ses plus sincères félicitations à son collègue Chamyl Barkat à l’occasion de son mariage. Soit dit en passant, le couscous était tellement succulent que nous avons déjà hâte de goûter à la suite : la tamina.

Félicitations

déclencher la revendication berbère»

Iboud «La finale de 77 était une occasion pour les Kabyles de
Coup d’œil
www.lebuteur.com

ÉVÉNMENT

Il est le 1er capitaine à avoir soulevé le premier trophée de la coupe pour la JSK en 1977 devant le NAHD

Dimanche 27 avril 2014

N° 2627

07

femmes qui ont sacrifié leur vie pour cette cause. Comment voyez-vous les chances de la JSK de remporter la coupe cette saison ? Jeudi prochain, la JSK jouera sa 10e finale. Elle en a remporté 5 et perdu 4. J’estime que le staff technique doit bien préparer l’équipe et faire rallié la capitale le jour de la ment va beaucoup aider la JSK. oublier aux joueurs la défaite du RCA pour finale. En plus de l’enjeu puqu’ils puissent uniquement se concentrer Pendant toute votre carrière à la JSK, vous rement sportif, c'estsur cette affiche. Les chances sont inavez joué beaucoup de Clasicos. Qu’est-ce à-dire : on devait tactes, pour peu que les joueurs qui caractérise cette confrontation entre «En offrir à la JSK et à soient bien préparés sur les plans deux anciens clubs de notre championnat ? montant sur la toute la Kabylie la psychologique et technique. Les matchs entre la JSK et le MCA ont de tout première coupe de tribune pour temps été serrés. Ça s’est souvent joué sur un Quel avis donneriez-vous sur l’histoire ; la finale petit détail. Cette finale ne sera pas différente l’effectif de la JSK, notamment chercher la coupe, des autres. Je suis persuadé qu’elle se jouera aussi de 77 a constitué une sur les jeunes du cru lancés j’avais senti que le occasion pour le désur un simple détail. cette saison ? défunt président clenchement de la reTout d’abord, permettez-moi Quel est le match qui vous a le plus marqué vendication de la cause Boumediene était de féliciter les deux jeunes Raïah pendant toute votre carrière footballistique ? amazighe. Les milliers de et Aïboud, qui sont en train de dans tous ses Sans conteste, ce fut le Clasico joué au stade supporters qui ont envahi le progresser et de confirmer leur tadu 5-Juillet en 1983. Un match fou, et que je états» 5-Juillet n’ont pas cessé de réclalent à la JSK. Moi, j’ai toujours priviléconsidère comme une référence de tous les mer à Boumediene la reconnaisgié cette formation, car je suis convaincu temps. Le peuple algérien a eu droit à l’une des Dans cinq jours seulement, la JSK jouera sa sance de la cause berbère, avec le qu’en Kabylie, il y a un potentiel important. Il plus grandes affiches de l’histoire et qui a opposé fameux slogan «Anwa Wigui D Imazighen» qui 10e finale de la Coupe d’Algérie. Quel est le n’y a pas que Raïah et Aïboud, plusieurs autres une armada de joueurs talentueux, que ce soit sentiment qui vous anime à l’approche de ce a donné la chair de poule à tous les joueurs sur joueurs à la JSK peuvent s’imposer en équipe de la JSK ou du MCA. Sur la pelouse, il y avait rendez-vous sportif spécial pour toute la Kale terrain. Pendant toute la rencontre, les supdu spectacle, et le fair-play était exemplaire entre porters n’ont pas cessé de s’adresser au président, première, il suffit juste de leur donneur la bylie ? chance de jouer. les joueurs. Plusieurs années après, tous les anC’est un sentiment de fierté qui m’anime et qui était sur la tribune. ciens sont unanimes : cette confrontation restera Allez-vous être présent le 1er mai prochain qui anime tous les anciens joueurs de la JSK, Racontez-nous ce moment où vous êtes allé au stade de Mustapha-Tchaker ? dans l’histoire. Le MCA a gagné par le score de 3 toutes générations confondues. Cette 10e finale, chercher le trophée ? Malheureusement, je ne pourrai pas assister à buts à 2, et sur un détail. que jouera la JSK jeudi, le 1er mai prochain, face Tout d’abord, au moment où je m’apprêtais en cette finale au stade, car je suis invité dans pratiau MCA, est une autre étape historique qui marComment ça ? tant que capitaine à monter sur la triquement tous les plateaux de la télévision pour quera le riche palmarès de notre cher club. Toute En parlant du détail qui peut faire la diffébune pour récupérer la coupe, parler du match et, bien entendu, de l’historique la Kabylie, et pas rien qu’à Tizi Ouzou, est en efrence en plein Clasico ; en 1983, on avait opté j’avais senti que le président Boudes confrontations entre les deux équipes. fervescence depuis la qualification en finale et pour une défense en ligne, ce qui a été notre spé- mediene était très fâché. Un Mon cœur y sera, et je souhaite de tous les supporters seront derrière leur cher club cialité d’ailleurs pendant plusieurs années. On haut responsable chargé du tout cœur et en toute franchise à pour remporter cette coupe. était à égalité, deux partout, et on avait les protocole m’avait remis un er la JSK de remporter sa 6e «Le 1 mai C’est une première finale qui opposera la JSK moyens de gagner le match en déplacement. mouchoir pour m’essuyer coupe. Je sais ce que repréMalheureusement lorsque prochain, je au MCA en Coupe d’Algérie. Quelle sera la avant de monter et m’avait sente un titre pour toute la le MCA a amorcé une atparticularité de cette rencontre, à votre avis ? serai de tout recommandé de ne pas saKabylie. taque, on croyait avoir asEffectivement, c’est une finale de Coupe d’Alluer le président, ni lui tencœur avec la JSK Quel est votre message à suré notre défense en gérie inédite dans l’histoire des confrontations dre la main en premier. à qui je souhaite l’adresse des supporters ? ligne, mais Abdesdirectes entre la JSK et le MCA, n’empêche qu’il C’est pour vous dire La JSK est le club qui relam, qui attachait les «Le Clasico de remporter la y a lieu de souligner que, depuis la nuit des qu’il y avait vraiment présente toute la région de la lacets de ses chaustemps, les matchs qui ont opposé la JSK au MCA-JSK de un climat tendu dans la coupe» Kabylie et qu’on ne peut confisures, s’est oublié MCA, que ce soit à Tizi ou à Alger, étaient des tribune d’honneur où il y 1983 restera ner uniquement à Tizi. Les supderrière et donc finales, même s’il n’y avait pas de trophée en jeu. avait également des hauts l’affiche référence responsables politiques du pays. porters viendront de partout le jour annulé la position Ceci pour vous dire que les matchs entre ces de la finale et, avec une seule voix, ils vont du hors jeu. Il a esde tous les temps Y avait-il eu échange de propos deux équipes sont, depuis toujours, caractérisés encourager leur club à gagner le match. Je les sayé toutefois de par une forte rivalité. entre les deux entre vous et le président Boumeappelle à se réunir tous derrière la JSK et prêter stopper l’attaquant du Vendredi dernier, la JSK s’est inclinée face au vieux clubs» diene une fois sur la tribune d’honmain forte à cette jeune génération qui veut MCA, mais c’était trop tard. RCA par quatre buts à trois en déplacement, neur ? marquer son passage dans l’histoire du club. On dit que ce match avait été tandis que le MCA a gagné face au CABBA Non, pas du tout. Juste le temps de récuEntretien réalisé par Lyès A. suivi par un public record… (1-0). Sur le plan psychologique, les Mouloupérer la coupe. Il m’a juste dit : félicitations ; Exactement ! Cette grande affiche a déens partent avec un léger avantage. Quel puis je suis reparti. J’ai bien senti en lui un drainé 80 000 supporters au stade du 5-Juillet. est votre avis ? homme contrarié. Avant de récupérer la coupe, 40 000 n’ o nt pas eu la chance d’accéder au stade, Oui, je pense que le match joué vendredi j’ai remis au président Boumediene un cadeau et figurez-vous que la rencontre était retransaprès-midi par la JSK était important à tous les (un Bijou de valeur), que le défunt président de mise en direct sur l’ENTV. niveaux. Tout d’abord, il fallait le gagner pour la JSK, Abdelkader Khalef, avait ramené d’At er consolider la deuxième place, qui offre l’occasion Vous êtes le 1 capitaine qui a soulevé la preYenni. de jouer la saison prochaine la Ligue des chammière Coupe d’Algérie de la JSK remportée Quel autre souvenir gardez-vous de cette fipions ; puis, sur le plan psychologique, une vicface au NAHD (2-1) en 1977. Quel nale ? toire face au RCA était souhaitée. À mon avis, a été le sentiment qui vous a Plutôt une anecdote que je ne pourrais oules joueurs avaient peut-être la tête à cette finale. animé ? blier. Sur la tribune, il y avait un policier de la Pour sa part, le MCA a réalisé une bonne opéraC’est un moment qui restera garde républicaine originaire de la tion, sa victoire va assurer un ascendant psycho- gravé dans ma mémoire à Kabylie. Lui aussi avait vécu le re logique sur ses joueurs. Ceci dit, ça ne sera pas le tout jamais. La 1 Coupe match sur les nerfs. Au vu de sa «Un même contexte et d’ici jeudi prochain, je pense d’Algérie remportée par la d’assurer la garde des que le staff de la JSK trouvera des solutions. JSK en 77 a été une étape responsable du mission officiels, il ne pouvait bouger importante dans l’histoire. Quel sera, selon vous, le rôle du staff techprotocole m’a et fêter avec nous la victoire. On a remporté auparavant nique kabyle cette semaine Il était très heureux de la informé que je ne des titres, je me rappelle du ? consécration et m’avait devais pas lui premier titre de chamLes membres du staff confié qu’il allait la fêter à sa pion décroché en serrer la main technique, Aït Djoudi manière, la nuit, une fois ren72 ; les responsables en particulier, doivent en premier» tré chez lui. «Le défunt du football nous ont remettre les joueurs À Tizi, la consécration en organisé une cérémoprésident d’aplomb sur le plan coupe a été fêtée d’une manière nie à l’ITHT de Tizi psychologique. Ils Abdelkader Khalef très spéciale, n’est-ce pas ? Ouzou, et au cours de ladoivent évacuer la avait ramené un C’étaient des milliers de supporters, hommes quelle j’ai eu droit à une dispression qui pourrait et femmes, qui avaient rallié Tizi pour crier vicbijou d’At Yenni que tinction personnelle de les bloquer et bien se toire. La JSK venait de marquer un autre passage meilleur joueur de la saison. j’ai remis en main préparer techniquede son histoire. C’est pour vous dire à quel point J’avoue en revanche que la ment. Je reconnais que la propre au président la JSK est plus qu’un club de football. Elle a de première coupe avait un goût défaite de vendredi face au Boumediene» tout temps accompagné les Kabyles à revendiplus particulier. RCA risquerait de causer des quer une cause noble et juste, celle de la reconséquelles psychologiques. MetPourquoi ? naissance de Tamazight. Aujourd’hui, je tre les joueurs dans d’excellentes Je pense que tout le monde se rap- m’incline à la mémoire de tous les hommes et conditions et les préparer convenablepelle de cette marée humaine qui avait

L’ex-international de la JSK, Mouloud Iboud, qui a passé toute sa carrière footballistique à la JSK, est le premier capitaine kabyle qui a soulevé la Coupe d’Algérie face au NAHD en 1977. Iboud a remporté beaucoup de titres à l’échelle locale et continentale, mais avoue que la 1re Coupe d’Algérie avait un goût spécial. Plusieurs années après, Iboud n’a rien oublié de ces moments qu’il a passés à la JSK, notamment les confrontations face au MCA. Pour cette 10e finale de son club de cœur, Iboud souhaite la consécration à la JSK pour que la fête soit grandiose à travers tout le territoire de la Kabylie. Entretien.

Finale de la Coupe d’Algérie

J-4

08

Dimanche 27 avril 2014

Finale de la Coupe d’Algérie

J-4

vant cette finale de jeudi entre le Mouloudia d’Alger et la JS Kabylie, tout le monde qui est divisé. Il y a ceux qui misent sur la JSK, d’autres sur le Mouloudia. C’est le cas des frères Dob, Fodhil et Mounir. Les deux joueurs ont la particularité d’avoir joué dans les deux clubs. Fodhil Dob est un pur produit du Mouloudia. Il a joué en senior de 1996 à 2002 avant de quitter le

A

Les frères Dob divisés avant la finale !
N° 2627
www.lebuteur.com

Coup d’œil

ÉVÉNEMENT

club vers la JSK pour jouer une saison et surtout remporter la Coupe de la Confédération africaine. Son frère, plus âgé que lui, a fait ses classes lui aussi au Mouloudia avant de quitter le club du cœur vers le CA Batna, le CR Bélouizdad et enfin la JSK avec laquelle il remporte trois coupes de la CAF d’affilée. Avant cette finale, Fodhil Dob est de tout cœur avec le Mouloudia. Il estime que le club du cœur va

Fodhil « Mounir a apparemment oublié qu’il était malade lors de la finale de 99 à cause du Mouloudia» «De tout cœur avec les Vert et Rouge»
Le Mouloudia et la JSK vont se rencontrer en Coupe. On aimerait revenir avec vous sur la finale de 1999… C’était un très bon souvenir pour moi car le Mouloudia n’avait pas remporté le moindre titre depuis 1983, avant d’arriver en finale du championnat en 1999. Quels souvenirs gardez-vous de cette fameuse finale ? J’en garde beaucoup de souvenirs. Je me souviens que, le jour du match, j’étais en compagnie de Nacer Meraga dans la même chambre durant le JT de 13h. On avait suivi en direct l’ambiance des gradins et les supporters du Mouloudia qui avaient envahi le stade Zabana. J’ai dit à Meraga qu’il fallait absolument remporter le trophée. C’est à cette occasion que les supporters mouloudéens ont eu une nouvelle appellation, à savoir les Chnaoua. Vous avez hérité d’un surnom vous aussi… Kapsoula… Oui, je m’en souviens. C’était à l’occasion de la finale de Zabana. J’avais impressionné tout le monde par ma condition physique. Tous les supporters avaient l’impression que j’étais dopé. A cinq minutes de la fin de la rencontre, j’avais pris trois défenseurs de la JSK à côté de la touche pour perdre quelques secondes. J’ai accepté ce surnom le plus normalement du monde. Comment était la joie lors du but de Rahmouni ? Immense ! Pour nous, il fallait remporter ce titre après des sacrifices tout au long de la saison. On avait mérité ce titre tout comme la JSK qui avait aussi une très bonne équipe. Je me souviens qu’au cours du match, j’avais dit à Rahmouni que si on allait aux tirs aux but, je n’allais pas tirer. Rahmouni m’a répondu textuellement : «Ne t’inquiète pas. On n’ira pas aux pénaltys. Je vais marquer le but de la victoire». Finalement, Rahmouni avait réussi à marquer l’unique but de la partie qui nous a permis de rempor-

remporter cette Coupe. De son côté, Mounir a un penchant pour la JSK après avoir vécu des moments inoubliables durant son passage au club phare des genêts. Si le Mouloudia et la JSK vont se disputer ce trophée, ce sera aussi un match entre les frères Dob, dont les duels ont souvent souri en faveur de Mounir. On vous laisse le soin de découvrir les deux interviews. H.R.

«Je suis un enfant du Mouloudia, mais je n’oublierai jamais mon passage à la JSK»
Vous êtes un enfant du Mouloudia où vous avez fait vos classes avant de jouer en faveur de la JSK. Vous allez soutenir quelle équipe ? Mon cœur va balancer entre les deux équipes, sincèrement. Je suis un enfant du Mouloudia. J’ai passé mes jeunes catégories au club, c’est grâce au Mouloudia que je suis devenu footballeur et j’ai appris les principes du football. Je voulais donner à ce club qui m’a tout donné, mais dommage, je n’en ai pas eu l’occasion puisque j’ai rejoint le CRB par la suite. Enfin, je n’oublierai jamais mon passage à la JSK où j’ai passé des moments inoubliables. La JSK m’a permis d’arriver à mon meilleur niveau. Je serai divisé entre le Mouloudia et la JSK. Votre frère Fodhil a déclaré qu’il sera de tout cœur avec le Mouloudia… A la maison, on respire le Mouloudia. Moi, j’ai passé des moments importants durant ma carrière à la JSK. Je dirai à Fodhil que je serai kabyle, dans le but de le taquiner. Mais il déclare qu’en 1999 à Zabana vous étiez malade à cause du Mouloudia, c’est vrai ? Oui, c’est vrai. A l’époque, j’étais joueur au CA Batna. Je supportais le Mouloudia et j’ai vécu le match sous une pression terrible jusqu’au but inscrit par Hamid Rahmouni à la 118’. Mais après avoir joué à la JSK, les données ont complètement changé. La JSK m’a beaucoup donné. J’ai beaucoup aimé ce club et je n’oublierai pas mon passage à la JSK. J’espère que cette finale se déroulera dans un fair-play total et que le meilleur l’emporte. Quels souvenirs gardez-vous des confrontations contre votre frère Fodhil ? Il y a pleins de souvenirs. Je me souviens que j’étais sa bête noire que se soit au CA Batna, le CR Bélouizdad ou même à la JSK. Jusqu’à aujourd’hui, il n’arrive toujours pas à le digérer. Le seul match où il avait marqué contre moi, c’était en D2 lorsqu’il était au MOB et moi au WA Boufarik. Même ce jour-là, il n’avait pas apprécié car il était sur le banc de touche après avoir quitté le terrain sur blessure. A votre avis, cette finale va se jouer sur quel détail ? Les joueurs du Mouloudia possèdent plus d’expérience que ceux de la JSK. Mais il ne faut pas oublier que j’avais remporté la finale de la Coupe d’Algérie en 1995 alors que je n’avais que 21 ans. J’avais même réussi à marquer le but de la victoire face à l’O Médéa. Certes, j’avais peur au début du match mais après j’ai tout oublié. Donc, l’expérience peut ne pas jouer un rôle important lors de cette affiche. Ce sera une finale carrément différente des autres finales. Quelles sont les clés du match pour les deux équipes ? Du côté de la JSK, il y a l’attaquant camerounais, Ebossé. D’ailleurs, face au RC Arba, il a réussi à inscrire un doublé. C’est un attaquant qui peut peser sur toutes les défenses. Il n’arrête pas tout au long de la partie. Du côté mouloudéen, il faut avouer que la ligne d’attaque n’est pas régulière. Elle fait parfois de bons matchs, d’autres fois non. Par contre, je pense que Abderahmane Hachoud peut faire la différence. Ses coups francs sont difficiles pour les gardiens de but. Entretien réalisé par B.G.

Mounir «Kabyle… pour taquiner mon frère»

ter le trophée. C’était aussi l’année du trio Dob-Saïfi-Rahmouni… On avait une très bonne équipe cette année et tous les joueurs étaient en forme. Saïfi, Rahmouni et moi, on constituait la force du Mouloudia, on marquait presque à chaque match au point où le défunt cheikh Kermali nous appelait les toupies, pour notre vitesse. Les défenseurs trouvaient des difficultés à nous stopper. Comment voyez-vous cette finale ? Je pense que ce sera une finale très serrée et qui risque de se jouer même sur un petit détail… comme celle de 1999. Par contre, je pense que les joueurs du Mouloudia ont plus d’expérience dans ce genre d’événement, par rapport à ceux de la JS Kabylie. Vous allez être derrière le Mouloudia ? Oui, et comment ! J’ai passé dixhuit ans au Mouloudia, j’ai donc passé une partie de ma vie dans ce club. J’ai réussi à remporter le titre de champion d’Algérie avec le Mouloudia que je n’oublierai jamais. J’ai aussi passé des moments inoubliables à la JSK, j’avais même remporté la Coupe de la CAF. Votre frère Mounir a déclaré qu’il sera de tout cœur avec la JSK… Moi, je lui ai dis pourquoi il était malade avant la finale de 99. Il avait peur que le Mouloudia perde la finale. Ma mère en est témoin. Mounir a beaucoup de respect pour le Mouloudia, mais il a joué à la JSK pendant plusieurs saisons où il a remporté des titres précieux avec ce club. Avez-vous des anecdotes avec votre frère Mounir lorsqu’il était à la JSK et vous au Mouloudia ? J’avoue qu’il remportait tous les matchs et marquait même des buts. On se chambrait à la maison. C’était une très bonne ambiance. Entretien réalisé par R.B.

Coup d’œil

Ligue 1

www.lebuteur.com

Dimanche 27 avril 2014

N° 2627

CRBAF

0

Stade : Des FrèresDemène-Debbih (Aïn M’lila)

USMA

es deux équipes ambitionnaient de décrocher une victoire, l’une pour prendre option sur le titre de champion et l’utre pour espérer toujours se maintenir en Ligue 1Mobilis. Finalement, c’est l’USMA qui s’est imposée sur le score de deux buts à zéro. Un huitième succès de suite qui n’a fait que la rapprocher un peu plus du sacre. Les locaux, quant à eux, ont vu leurs chances de se maintenir parmi l’élite se compliquer un peu plus. Cette nouvelle défaite à domicile a chamboulé tous leurs plans. Du coup, ils sont tout proches de la relégation, une année seulement après avoir fêté leur accession.

L

à quatre points du bonheur !
par Saïbi, Manser s’est présenté seul face à Zemmamouche mais il a tergiversé, avant de tirer, ce qui a permis au gardien de but des Rouge et Noir de sauver son équipe. Les Usmistes ont répliqué à la 42’ par le biais de Ferhat. Le jeune international a profité d’une faute de Griche pour récupérer le cuir, avant d’adresser une lourde frappe que Kheiri a eu beaucoup de mal à repousser. pu inquiéter pour autant Zemma et ses camarades. Kara, incorporé à la place de Daouadi, a fait couler des sueurs froides aux Usmistes, à la 75’, lorsque le gardien de but de l’Equipe nationale a été obligé de déployer toute sa classe pour repousser son tir.

Les Rouge et Noir
58’, Boudebouda surprend les locaux 90’+2, Gasmi met KO le CRBAF !

Affluence : match à huis clos Arbitres : Boukhalfa, Hallem, Zerhouni Avertissements : Chouib (30’), Bellalem (74’) (CRB Aïn Fekroun) Buts : Boudebouda (58’), Gasmi (90’+2) (USMA)

CRBAF : Kheiri, Bellaïli, Daïra, Oukrif, Griche, Saïdi, Saïbi, Chouib, Maanser (Sahbi 70’), Daouadi (Kara 46’), Amroune (Bellalem 70’) Entraîneur : Abbès USMA : Zemmamouche, Meftah, Boudebouda, Khoualed, Chafaï, Koudri, Bouchema, Feham (Baïteche 87’), Nsombo (Gasmi 60’), Ferhat, Seguer (Benmoussa 80’) Entraîneur : Velud

2

09

Il nous a fallu attendre un quart d’heure, avant de voir la première véritable occasion de cette rencontre, à l’actif des locaux. Lancé en profondeur

Manser rate son duel avec Zemma, Ferhat réplique

«Nous n’avons pas été gâtés par le sort. Nous avons eu affaire au leader et probablement le futur champion. L’USMA est une bonne équipe et les joueurs de cette formation ont su profiter de nos erreurs pour remporter ce match. Cette défaite ne fait que compliquer notre situation, mais il ne faut pas se laisser abattre. Nous allons continuer à défendre nos chances jusqu’à la dernière minute.»

question de se laisser abattre !»

Abbès : «Pas

Après la pause, les données n’ont pas changé. Les joueurs des deux équipes ont continué à produire du jeu tout en restant vigilants. Une vigilance qui n’a pas suffi pour éviter aux locaux d’encaisser. Le premier inscrit à la 58’ a été signé Boudebouda d’une tête. Suite à un corner, le défenseur usmiste a pu trouver la faille mettant ainsi les protégés de Abbès dans une situation délicate. Menés au score, ces derniers sont sortis de leur camp mais ils n’ont pas

Mokrani
«Oui, le MCA me veut !»

«La victoire que nous avons décrochée aujourd’hui face au CRB Aïn Fekroun est d’un goût spécial parce que nous savions dès le départ que notre mission allait être extrêmement difficile face à une formation qui lutte pour sa survie. Un tel succès nous rapproche un peu plus de notre objectif, c’est clair que nous sommes tous heureux de réussir un tel exploit et nous allons le savourer comme il se doit.».

victoire d’un goût spécial»

Velud : «Une

Les locaux ont continué à exercer une grosse pression pour tenter de revenir au score et sauver les meubles, mais Gasmi a eu un tout autre avis. L’attaquant de l’USMA a conclu avec brio une belle action collective, ce qui a mis les joueurs, responsables et supporters du CRBAF KO puisque cette nouvelle défaite pourrait bien être synonyme de relégation. Vainqueurs encore une fois en déplacement, les Rouge et Noir n’ont besoin que de quatre petits points lors de leurs cinq prochaines sorties pour être sûrs de finir champions. Samy

Lors de la trentième et dernière journée de la Ligue 1 Mobilis, l’USMA accueillera à domicile l’ESS. Ce match sera une occasion pour fêter le titre de champion que les protégés de Velud sont sur le point de décrocher puisqu’il leur manque quatre points seulement pour qu’ils le soient officiellement, dans le cas où ils réussiraient à atteindre leur but. Cette dernière rencontre pourrait bien être délocalisée à Blida. Si une telle décision est prise, c’est tout simplement pour permettre au Premier ministre de remettre le trophée aux coéquipiers de Khoualed. Pour le moment, rien n’est officiel, mais tout sera clair dans les jours à venir puisque selon une source signe de foi, c’est dans les prochaines heures que les responsables de la FAF prendront attache avec ceux de l’USMA pour leur faire cette proposition.

USMA-ESS pourrait se jouer à Tchaker

LE CHIFFRE

Huit, c’est le nombre de victoires consécutives décrochées par les Rouge et Noir. Un sacré exploit pour Velud et ses protégés qui sont invincibles depuis 16 rencontres.

8

Le match disputé hier entre le CRB Aïn Fekroun et l’USMA s’est déroulé à huis clos. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il a été respecté puisque seuls les journalistes ainsi que les dirigeants des deux clubs ont été autorisés à assister à cette rencontre marquée par la présence en masse des membres des forces de l’ordre.

Le huis clos respecté

Zemma, Monsieur 50% Il fut sans conteste
l’homme du match. Mohamed Amine Zemmamouche confirme sa belle forme, réussissant une prestation de haute facture. Une nouvelle qui ne devra que rassurer et réjouir Vahid Halilhozic.

TOP È

Même s’ils ne pouvaient pas accéder aux tribunes pour assister à cette rencontre, les supporters du CRB Aïn Fekroun étaient présents aux alentours du stade des Frères Demène-Debbih. Afin de ne pas rater un tel rendezvous, les fans de l’équipe locale ont pris place dans les balcons des immeubles avoisinants l’enceinte pour encourager les protégés de Abbès.

Quelques supporters ont suivi le match

Non retenu pour la rencontre d’hier après-midi, Djamel Eddine Chatal a fait quand même le déplacement à Aïn M’lila puisqu’il a été convoqué par l’entraîneur des Espoirs. C’est donc avec les U21 qu’il a affronté le CRB Aïn Fekroun. Le jeune attaquant, auteur de belles prestations lors des matches amicaux disputés en Tunisie, doit encore cravacher pour espérer faire son retour parmi l’équipe première. Souffrant d’une blessure qui l’a obligé de faire l’impasse sur la rencontre d’hier après-midi, Rabah Ziad, même s’il n’était pas concerné par ce match face à l’USMA, s’est déplacé au stade. Le milieu de terrain du CRB Aïn Fekroun a encouragé ses camarades à partir de la tribune de presse, mais son soutien n’a pas suffi pour éviter aux siens une nouvelle défaite. Préféré à Mokhtar Benmoussa, comme ce fut le cas à chaque fois que l’USMA joue à l’extérieur, Brahim Boudebouda s’est distingué de fort belle manière, lui qui a été l’unique buteur de la partie, son premier cette saison.

Chatal aligné avec les Espoirs

l l l

Les membres de la délégation usmiste ont eu droit à un accueil chaleureux de la part des responsables du CRB Aïn Fekroun. Les dirigeants du club algérois n’ont pas hésité à aller toucher quelques mots au président de cette équipe pour le remercier mais aussi le consoler et lui souhaiter bonne chance pour la suite, à lui et à son équipe, actuellement dans la zone rouge.

Accueil chaleureux réservé aux Usmistes

Tout proche d’une relégation, les joueurs du CRB Aïn Fekroun n’ont pas assuré face à l’USMA. Les responsables de ce club doivent donc penser dès maintenant à la saison prochaine pour tenter de redresser la barre et surtout profiter de cette expérience pour ne pas commettre les mêmes erreurs à l’avenir.

Aïn Fekroun ne s’est pas adapté à la Ligue 1 Mobilis

FLOP

È

L’un des meilleurs cadets du club, Mehdi Mokrani, vit des moments difficiles cette saison puisque ce jeune milieu de terrain est souvent écarté sans aucun motif. Une situation que les dirigeants d’autres clubs ont saisie pour le contacter et lui proposer de rejoindre leur équipe. Parmi eux, nous pouvons citer le nom du MCA. Joint par nos soins, celui qui était présent lors du large succès décroché face au Paradou nous a dit : «Oui, le MCA me veut mais jusque-là, je n’ai pas encore pris de décision. Pour le moment, tout ce que je souhaite c’est d’avoir du temps de jeu à l’USMA, afin que je puisse apporter quelque chose au groupe. Mon avenir, j’y penserai après la fin de la saison.»

Ziad a assisté à la rencontre

Premier but de Boudebouda cette saison

Comme il fallait s’y attendre, Ernest Nsombo a fait sa première apparition, hier, à l’occasion de ce match de la 25e journée de la Ligue 1 Mobilis entre le CRB Aïn Fekroun et l’USMA. Le Camerounais, pour sa première, n’a pas marqué, mais a contribué activement à ce précieux succès décroché par ses coéquipiers grâce à une réalisation signée Boudebouda.

Baptême du feu pour Nsombo

CRBAF 0 - USMA 2
C’est sur le score de deux buts à zéro en faveur des visiteurs que la rencontre ayant mis aux prises les U21 du CRB Aïn Fekroun avec ceux de l’USMA s’est terminée. Abdelkader Meziane, pisté par le Levski Sofia, a donné l’avantage aux siens à la 39’. Oussam Darfalou a fait le break dans le temps additionnel. Cette victoire permet aux Usmistes de consolider leur statut de leader, à cinq journées de la fin

U21

de la saison.

10

Dimanche 27 avril 2014

N° 2627

www.lebuteur.com

Coup d’œil

JSMB

Affluence faible

1

Ligue 1

Stade : Unité Maghrébine (Béjaïa)

JSS

Arbitres : Bekouassa, Saidani, Tazrout

Avertissements : Zafour (33’), Aït Fergane (45’), Coulibaly (90’+2’) (JSMB) ; Belkheir (46’) (JSS)

JSMB : Kacem, Mebarakou, Zafour, Saighi, Benmansour (Zeghli 46’), Aït Fergane, Meddahi (Bouaâbta 82’), Coulibaly, Benssaha, Hamouche (Lahlou 82’), Tatem Entraîneur : Hamouche JSS : Sefioune, Benmohamed (Saboni 70’), Terbah, Sebie, Bakayoko, Boussemaha, Bejaoui, Amri, Aoudou (Barbari 85’), Benjillali (Sayeh 80’), Belkheir Entraîneur : Alain Michel

4

Buts : Meddahi (37’ sp) (JSMB) ; Aoudou (16’), Belkheir (24’, 46’), Amri (49’) (JSS)

Alain Michel envoie son

Hamouche

P

our la reprise du championnat, les Vert et Rouge qui recevaient les Sudistes de la JS Saoura ont trouvé des difficultés pour renouer avec la compétition officielle après un mois de trêve. En effet, après une première tentative de Benssaha qui a vu son tir passer au-dessus de la transversale, ce sont les visiteurs qui vont reprendre les choses en mains puisque après un quart d’heure de jeu, les Sudistes parviennent à ouvrir la marque par Aoudou après un coup-franc bien botté par Beldjilali (16’). Quelques minutes plus tard et devant l’absence de la réaction des locaux, les poulains du coach Alain Michel parviennent à doubler la mise par Belkheir qui

ancienne équipe en Ligue 2
profitera d’une balle perdue par le milieu de terrain béjaoui, Aït Fergane, qui sur un effort individuel, permet à son équipe de prendre un avantage considérable (24’). Devant une telle situation, les capés de Hamouche tentent de réagir et réussissent à réduire le score à la (37’) sur un penalty transformé par Meddahi après une main du défenseur Sibie. La première période se termine sur cet avantage des visiteurs. De retour des vestiaires et au moment où s’attendait à une bonne réaction des Béjaouis pour revenir au score, ce sont les gars de la JSS qui se montreront plus volontaires, puisque dès le coup d’envoi de la seconde période, Belkheir réussit à pénétrer dans la surface de réparation et inscrit le troisième but sans difficulté. Quelques minutes plus tard, c’est Amri qui va se retrouver seul face au jeune gardien Kacem et met son équipe défi-

nitivement à l’abri (49’) par une quatrième réalisation. Les Béjaouis assommés par ces deux buts ont tenté de réagir avec un coup franc de Zeghli à la (60’) mais qui a été renvoyé par le poteau. Le reste du temps ne changera rien au tableau d’affichage et les Béjaouis venaient de s’incliner pour la deuxième fois consécutive à domicile et mettent les deux pieds en Ligue 2 Mobilis. S.A.

«Tout d’abord, je tiens à dire que cette défaite était inattendue dans la mesure où nous avons fait de notre mieux pour arracher les trois points mais dommage que cela n’a pas été le cas. Pourtant, on a bien entamé la partie en se procurant quelques occasions mais les erreurs défensives nous ont coûté cher. Le troisième but inscrit en deuxième période nous a coupé les jambes. En ce qui me concerne, j’ai donné la chance à tout le monde sachant que je n’avais pas beaucoup de solutions. Désormais, il faut tirer les leçons et penser à l’avenir.»

«Le troisième but nous a coupé les jambes»

LE CHIFFRE

Pour le chiffre de la rencontre d’hier entre la JSM Béjaïa et la JS Saoura, nous avons choisi le chiffre 6, car les Sudistes ont seulement eu besoin de six secondes en seconde période pour inscrire le troisième but par Belkheir, juste après le retour des vestiaires. Un but qui a coupé les jambes des Béjaouis, puisqu’ils n’ont pas pu revenir dans le match concédant une défaite lourde sur le score de quatre buts à un.

6

Alain Michel

Si Aït Fergane a été de retour à la compétition, ce n’est pas le cas pour Les espoirs l’autre jeune Zeghli qui a été relégué s’imposent Les joueurs insultés à la fin du match sur le banc des remplaçants pour la prepetitement La défaite concédée hier par les camarades de Mebarakou à domicile face à la JS mière fois depuis son retour à la compéPour la reprise de la compéSaoura ne s’est pas passée sans soulever la colère des fans qui ont tenu à insulter les tition. Cette décision a été motivée par des choix tactiques du staff technique joueurs ainsi que les dirigeants qui n’ont pas été à la hauteur cette saison vu les résultats tition, les espoirs de la JSM Béen réalisés et qui ont engendré la relégation de leur équipe en Ligue 2 Mobilis après avoir at- jaïa qui ont joué hier qui a voulu opérer des changeouverture de la 25e journée se teint un haut niveau ces dernières années en participant à des compétitions africaines. ments sur le groupe. sont imposés petitement sur le score de un but à zéro, sur une Aït Fergane Accrochage entre supporters et forces de l’ordre Kacem réalisation du jeune attaquant La défaite concédée par la JSM Béjaïa hier face à la JS Saoura renoue avec la retrouve les bois Aribi Karim. Une victoire qui ne s’est pas passée sans soulever la colère des fans qui se sont compétition après quatre matches est d’une grande importance accrochés avec les forces de l’ordre. Cela s’est passé lorsqu’un Le jeune gardien de la JSM Béjaï, officielle pour les Béjaouis afin d’esgroupe de supporters ont attendu la sortie des joueurs pour Le milieu de terKacem, a attendu quatre matches pour pérer remonter dans le discuter avec eux. Les policiers ont procédé à leur évacuation et c’est ainsi que les jeunes ont riposté en s’accrochant avec les rain de la JSMB, en retrouver l’équipe type et être titularisé de- classement et de terminer l’occurrence Aït puis la rencontre du championnat face au la saison dans une posiforces de l’ordre. Fergane, a renoué RC Arbaâ. Pour la rencontre d’hier, le jeune tion honorable. avec la compétition portier a été préféré à Djabaret qui a été mis officielle hier sa- sur le banc. Des changements expliqués par Les joueurs L’attaquant franco-algérien en l’occurrence Challali n’a pas fi- medi à l’occasion du les choix tactiques du coach de la JSMB, de la JSMB ont guré hier sur la liste des 18 joueurs qui ont affronté la JS Saoura. déroulement de la Hamouche. e En effet, alors qu’il était à l’hôtel avec ses camarades à quelques salué Alain Michel 25 journée du chaminstants avant la rencontre d’hier, le joueur en question n’a pas pionnat où son équipe a La rencontre d’hier entre Première trouvé mieux que de se montrer malade après la JSM Béjaïa et la JS Saoura affronté la JS Saoura. En titularisation avoir constaté que son nom ne figurait pas a été celle des retrouEt effet, n’ayant pas été dans l’équipe type. Une manière d’exprivailles entre l’entraîneur de Benmansour aligné lors de la de trois pour mer son mécontentement quant à sa français de la JSS, dernière renet Benssaha Meddahi ! non-titularisation. Alain Michel, et cercontre face à Le staff technique de la JSMB a décidé Pour cette rencontre face à la JS l’USMH, de donner la chance aux jeunes joueurs du tains joueurs de la Il a été remplacé Saoura, le joueur Meddahi a réussi à Aït Fer- club dont certains espoirs qui ont été titula- JSMB. D’ailleurs, Zapar Lahlou inscrire son troisième but avec la JSMB four, Mebarakou, gane a été risés hier face à la JS Saoura par le coach Devant une telle situation, le pre- cette saison en transformant un penalty Coulibaly et Haaligné Hamouche. C’est le cas pour l’attaquant mier responsable de la barre tech- dont a bénéficié son équipe en première mouche n’ont pas d’entrée Benssaha et le défenseur Benmansour. nique n’a pas trouvé mieux que de période, après avoir déjà été buteur face oublié leur ex-coach hier par le C’est une première pour les deux espoirs au CRB et l’ASO. Malheureusement faire appel au jeune Lahlou pour qu’ils ont salué au passtaff techcette saison avec l’équipe première et pour lui, ce but n’a pas beaucoup compléter la liste des 18 dans cette sage, lorsqu’ils sont ennique après ce sera une meilleure manière de d’importance puisque son rencontre. Fort heureusement que ce trés sur le terrain pour avoir été rétabli les préparer pour la saison équipe s’est inclinée encore dernier a été présent dans les gradins en les échauffements d’avanttotalement de sa blesprochaine. une fois à domicile. lui faisant appel pour remplacer Challali match. sure. qui a déclaré forfait à la dernière minute.

Zeghli relégué sur le banc

«Franchement, je suis désolé pour l’équipe de la JSMB que je n’ai pas reconnue dans ce match où elle a fourni une prestation tout juste moyenne. Nous sommes venus à Béjaïa pour avoir un bon résultat et je crois que nous avons bien exploité les occasions créées pour inscrire quatre buts. J’aurais aimé trouver cette équipe de la JSMB dans une bonne position mais dommage que cela n’ait pas été le cas.»

«Je suis désolé pour la JSMB»

L’attaquant de la JS Saoura, en l’occurrence Belkheir, a été le bourreau des Béjaouis lors de la rencontre d’hier, puisqu’en plus d’avoir inscrit deux buts qui ont fait plier les capés du coach Hamouche, le joueur en question a été un véritable poison dans la défense de la JSMB où il a permis à son équipe une belle victoire à Béchar.

Belkheir, bourreau des Béjaouis

TOP È

Challali mécontent

La colère affichée par les supporters de la JSM Béjaïa à la fin de la rencontre en insultant les joueurs a été un bon signe pour montrer que certains joueurs béjaouis ne méritent pas de porter le maillot du club cette saison. Ces derniers se sont contentés d’une piètre prestation en dépit de l’importance de la rencontre en ne faisant aucun effort pour remporter ce match.

Des joueurs qui ne méritent pas de porter le maillot de la JSMB

FLOP

Pour la rencontre d’hier face à la Saoura, le coach de la JSMB, Hamouche Lahcène, a révolutionné totalement son onze en procédant à pas moins de cinq changements dans l’équipe type par rapport à celle qui a affronté l’USM El Harrach lors de la dernière journée. Une manière de donner un nouveau sang à son équipe et se permettre de renouer avec les bons résultats mais ce ne fut pas le cas, étant donné que les Béjaouis se sont inclinés encore une fois à domicile.

Hamouche révolutionne son onze

È

Coup d’œil

Ligue 1

www.lebuteur.com

Dimanche 27 avril 2014

N° 2627

3

ESS

Stade : 8-Mai-45 (Sétif)

MOB

C

Quand la réussite n'est pas au rendez-vous !

ette confrontation entre le MOB et l’ESS a tenu toutes ses promesses. D’entrée de jeu, le coach du MOB annoncera la couleur en tissant une véritable toile d’araignée pour faire échec aux velléités offensives des Sétifiens. Ce sont les poulains de Madoui qui se montreront les premiers menaçants, par l’intermédiaire de Djahnit qui mettra à contribution le portier du MOB, à la 3’. Ce dernier se mettra encore une fois en évidence de fort belle manière en déviant, à la 8’, un tir de Ferrahi. La première occasion des Béjaouis aurait pu être la bonne. A la 15’, Yaya obligera Belhani à se détendre pour dévier le cuir en corner, suite à un coup franc des 20 mètres.

Nadji, super star !
sera la barre transversale de Berrefane.

Affluence : faible Arbitres : AbidCharef, Tamen, Bitam Avertissements : Legraâ (32’) (ESS) ; Sidibé (29’), Bahri (84’), Akrour (90’) (MOB) Buts : Belameiri (53’), Nadji (70’, 84’) (ESS) ; Nehari (43'), Yettou (79’) (MOB)

ESS : Belhani, Ziti, Legraâ, Aroussi, Mellouli, Ferrahi (Madouni 66’), Karaoui, Djahnit, Nadji, Belameiri (Boukria 90’), Lamri (Ogbi 46’) Entraîneur : Madoui MOB : Berrefane, Guedjali, Bouamria, Nehari, Sidibé, Ferhat (Yettou 27’), Nemdil (Boulaïncer 77’), Rahal, Dehouche (Akrour 77’), Yaya, Bahri Entraîneur : Amrani

2

11

«Mission accomplie !»

Madoui

LE CHIFFRE

43', Nehari comme à la parade !

Les joueurs du MOB n’auront pas le temps de se ressaisir. Ils passeront tout près de la correctionnelle, à la 35’. Nadji ne profitera pas d’un caviar de Belameiri. C'est totalement contre le cours du jeu que les visiteurs trouveront la faille. Ce sera par l'intermédiaire de Nehari à la 43' (0-1). Ce dernier, posté au second poteau, reprendra un centre de Yaya.

84', Nadji saute plus haut que tout le monde

refane. Ce ne sera que partie remise, puisque l'attaquant sétifien donnera l'avantage à son équipe à la 70'. Il reprendra victorieusement un corner de Ogbi (2-1). La joie des Sétifiens sera de courte durée. Yettou remettra les pendules à l'heure, à la 79', toujours suite à un corner. Après cela, ce sont les Sétifiens qui se créeront les plus belles occasions.

53', le plat du pied de Belameiri

La réplique de l’ESS viendra à la 22’. Legraâ enverra un missile qui rasera la transversale de Berrefane. La réussite pour l’ESS ne sera au rendez-vous. A la 31’, Legraâ adresse un centre que reprendra Lamri de la tête. Le cuir ra-

Résultats et classement de la 25e journée de Ligue 1 Mobilis
MC Alger RC Arbâa ASO Chlef CRB Ain Fekroun MC Oran CR Belouizdad JSM Béjaïa ES Sétif
1-0 4-3 0-1 0-2 1-0 2-1 1-4 3-2

Classement

CABB Arreridj JS Kabylie USM El Harrach USM Alger MC El Eulma CS Constantine JS Saoura MO Béjaïa

La pause surviendra sur une petite avance au score pour les Bougiotes. Les débats furent très animés en seconde période. Les Sétifiens occuperont d'entrée le camp béjaoui. Ce pressing s'avérera payant à la 53'. Aprés un corner bien botté par Ogbi, le cuir atterrira dans les pieds de Belameiri qui, du plat du pied, le logera au fond des filets (1-1). On notera quelques belles opportunités côté MOB qui resteront sans suite.

Yettou répond à Nadji

A la 60', Nadji, parti à la limite du hors-jeu, perdra son duel face à Ber-

O

USM Alger JS Saoura MO Béjaïa CS Constantine MC El Eulma CRB Ain Fekroun CABB Arréridj USM El Harrach

Prochaine journée

MC Oran ES Sétif ASO Chlef RC Arbâa CR Belouizdad JSM Béjaïa JS Kabylie MC Alger

L'ESS doit d’abord payer 530 millions

n se rappelle que Zaâboub avait porté les couleurs de l'ESS, de janvier 2011 à juin 2012, soit pendant 18 mois. Après avoir vainement réclamé le paiement de 15 salaires, il a engagé un avocat. Ce dernier, qui est de nationalité belge, a transmis un dossier à la Commission des litiges de la FIFA. Cette instance se dira incompétente et transmettra le dossier à la même commission au niveau de la FAF. Les membres de cette commission, après avoir siégé, ont envoyé une correspondance à la direction de l’ESS, il y a quelques mois. C’est en réalité une décision finale prise concernant cette affaire qui dure depuis maintenant près de trois ans.

Affaire Zaâboub, suite et pas fin !
Zaâboub réclame près de 1 milliard
son que du côté de la direction de l’ESS, on a transmis un dossier en béton à la commission des litiges. Tout y sera mentionné, à commencer par les retenues sur salaires. Une première décision est tombée, la direction du club sétifien doit verser, dans un premier temps, 530 millions de centimes au joueur franco-algérien.

Leurs efforts seront payants à la 84'. Ogbi exécutera magistralement un coup franc excentré. Nadji s'élèvera plus haut que tout le monde pour reprendre victorieusement le cuir de la tête et battre ainsi Berrefane (3-2). Les joueurs du MOB ne seront pas en reste et par deux fois, ils seront tout près d'égaliser, si ce n’est les belles oppositions de Belhani. Le portier bejaoui, de son côté, effectuera deux superbes parades pour sauver des situations périlleuses devant Ogbi et Belameiri. Les choses en resteront là et les joueurs de Madoui ont réussi à s’octroyer le gain du match de la plus belle des manières devant des joueurs de Béjaïa courageux, certes, mais pour qui l’adversité était trop grande. La star lors de cette rencontre est incontestablement Nadji, auteur d'un doublé. S. B.

Amrani
«Nous continuerons à nous battre !»

«Notre mission était de gagner ce match pour rester en course pour la seconde place du classement, et c'est chose faite. Il est vrai que c'était pour nous un match compliqué et mes joueurs ont fourni les efforts nécessaires pour gagner. Je voudrais les féliciter. Ce succès nous permet d’avoir légitimement de l’ambition pour notre avenir en championnat.»

En égalisant à la 54', Belameiri a inscrit son tout premier but en championnat. A noter qu'il a été l'auteur de trois réalisations en Coupe d'Afrique.

1

Nadji… puis les autres

TOP È

«Avant toute chose, j’avoue que nous sommes tombés sur une très bonne équipe de Sétif. Pour ce qui est des buts encaissés, mes joueurs ont fait des cadeaux à leur adversaire, suite à des erreurs de placement et d’appréciation. Nous continuerons à nous battre jusqu’à la dernière journée.»

Incontestablement, l'homme du match a été le jeune attaquant sétifien Nadji. Ce dernier, en plus d'être un véritable poison pour les défenseurs du MOB, a réussi un superbe doublé. De bon augure, avant les matchs de la phase de poules de la LDC.

où étaient les supporters ?

FLOP

Les fans sétifiens étaient à peine 200 au coup d'envoi du match qui a opposé leur équipe à celle de l'ESS. A la fin de la rencontre, ils étaient à peine un millier.

Etant certain de percevoir 530 millions de centimes, Zaâboub a déposé une nouvelle plainte contre la direction de l'ESS. Il réclame près d'un milliard de centimes. Le joueur avait essayé de trouver un arrangement à l'amiable avec ses anciens dirigeants. S'étant rendu à Sétif à cet effet, aucun responsable n'a daigné le recevoir.

Benkhodja réclame 1,5 milliard de centimes

vée. Du côté de la direction de l'ESS, on nous dira ce qui suit : «La plainte que le joueur a envoyée à la commission des litiges est une aberration. Que Lakhdhari retire sa plainte et là, nous nous ferons un plaisir de discuter avec lui ou avec toute autre personne qui représente ses intérêts. Nous ferons en sorte que personne ne soit lésé dans cette affaire.»

Zaâboub a réclamé quinze mensualités, soit un montant qui avoisine 1 milliard 450 millions de centimes. Cette affaire rappelle celle du joueur franco-tchadien, Edangar. Ce dernier, après avoir eu gain de cause devant la justice, a empoché 925 millions de centimes. C’est pour cette rai-

Pas d’arrangement à l’amiable avec Lakhdhari !

Suite à une démarche de Lakhdhari, l'ancien joueur de l'ESS, les dirigeants sétifiens ont refusé de s’asseoir à la table des négociations avec le joueur. Ce dernier veut qu'une solution à l’amiable soit trou-

Il y a quelques mois de cela, la commission des litiges avait rendu son verdict concernant le conflit qui oppose Benkhodja à la direction de l'ESS, son ancien club. Le joueur a eu droit à 350 millions de centimes au lieu du 1,5 milliard qu'il a réclamé. Les membres de la commission ont estimé que les mensualités du joueur lors de la période de convalescence qui a suivi son opération doivent être assurées par la CNASAT. Le joueur, qui a fait appel de cette décision, compte aller jusqu'au bout pour percevoir la totalité de son dû. S. B.

È

Ghilès et Porto pour une revanche contre le Benfica N
Ce soir en demi-finale de la Coupe de la ligue
abil Ghilès et le FC Porto auront l’occasion, ce soir, de prendre leur revanche sur leur éternel rival, le SL Benfica, qui les a éliminés il y a quelques jours de la demi-finale de la Coupe du Portugal. Porto reçoit, en effet, les Aigles de Lisbonne en demi-finale de la Coupe de la ligue, un match d’une extrême importance pour Ghilès et ses coéquipiers, qui ont compromis toutes chances en championnat et qui avaient quitté prématurément la compétition européenne, sans oublier leur élimination en demi-finale de la Coupe du Portugal. Cela dit, la participation de Ghilès dans le match de ce soir n’est pas très sûre. Elle dépend essentiellement de l’état de santé de Sylvestre Varela qui était blessé et qui ne s’est pas beaucoup entraîné avec l’équipe ces derniers jours, se contentant de quelques séances spécifiques en solo. Si le staff médical ne réussit pas à le remettre sur pied, Ghilès prendra très probablement sa place où il sera utilisé sur le flan gauche, et non en pointe de l’attaque.

12

Dimanche 27 avril 2014

N° 2627

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Brahimi expulsé, Granada cile s’écroule à domi revers à la maison, Granada

Équipe nationale

En concédant un lourd ée la vie en Liga EsCF s’est véritablement compliqu Andalous n’ont pas su pagnole. Battus 3 buts à 0, les u de terrain algérien, gérer l’expulsion de leur milie aire, Brahimi n’est pas Yacine Brahimi. En effet, titul t écopé de deux averallé au bout de ce match. Ayan expulsé à la 52’. Son tissements, l’ex-Rennais a été s sa sortie. En effet, équipe a pris de l’eau juste aprè score, en som, l’équipe adverse a ouvert le 5 minutes après son expulsion ts d’avance sur le poin 4 Avec s. emp mi-t ième brant complètement en deux tirés d’affaire. arades de Brahimi ne sont pas premier non-relégable, les cam

Absent pour la 4e fois de l’équipe-typ e Bentaleb n’a pas pris part au succès de Tottenham Tottenham est revenu avec un
maigre mais ô combien précieux succès de son déplacement, hier après-midi, face à Stock City, 1 but à 0. Encore une fois, le milieu de terrain de l’EN, Nabil Bentaleb, a dû suivre cette victoire rame née de l’extérieur à partir du banc de touche. Il faut dire que depuis le retour au premier plan du jeun e milieu de terrain brésilien et son concurrent au poste de milieu récupérateur, Bentaleb n’est plus utilisé par Tym Sherwood. C’est le 4e match d’aff ilée raté par Nabil qui manque ainsi logiquement du temps de jeu.

n peu dans le même cas d’un Riyad Mahrez qu’on annonce comme potentiel renfort de l’EN, lors du prochain Mondial, le jeune prodige de Manchester divise les Belges concernant sa sélection ou pas en prévision de la prochaine Coupe du monde. D’aucuns parmi les journalistes et anciens joueurs de la Belgique ne sont pas très chauds à l’idée d’engager le jeune milieu offensif, Adnan Januzaj, qui a choisi tout récemment de porter le maillot de la sélection belge. D’autres sont plutôt favorables mais préfèrent quand même émettre quelques réserves concernant le statut de cette nouvelle recrue, considérée comme la grande révélation de la Premier League, cette année. Philip Albert : «Januzaj ne doit pas être sélectionné pour la Coupe du monde» L’ancien défenseur et capitaine d’équipe des Diables Rouges, Philip Albert, a été on ne peut plus clair à propos d’une probable convocation de Januzaj pour le Mondial Brésilien : «Pour moi, Januzaj ne doit certainement pas être sélectionné pour la Coupe du monde. Je pense que, dans l’avenir, pour l’Euro 2016 et la Coupe du monde 2018, il peut être un atout supplémentaire à l’Equipe nationale, mais pour le moment, c’est beaucoup trop tôt.»

Januzaj divise la Belgique U
Alors que Wilmots refuse de se prononcer sur son cas

Belgique

Nottingham Forest s’est éloigné de la course pour les play-offs, cette année, après sa défaite essuyée hier face à Bournemouth. Les deux Algériens de Forest, Djamel Abdoun et Rafik Djebbour, n’étaient pas concernés par ce déplacement. Djebbour, qui ur cide fort heureusement avec le reto était pressenti pour être du voyage au Brésil, est en La méforme de Nabil Bentaleb coïn derfe, Medhi Lacen. Très en vue ces train de perdre des points par rapport à ses concuren force du milieu de terrain de Geta son par é align t n est régulièremen rents en sélection. niers matchs avec son équipe, Lace nt la première moidura ert souff Mostefa, r avoi ès Apr ur. aîne nouvel entr soulage Vahid Halilla tête déjà au tié de saison, Medhi revient bien et Le à se faire à is Mondial souc ques quel r avoi ait devr qui Trabzonspor hodzic L’AC Ajaccio, qui a mis les Bentaleb, Taïder réticent concernant propos de la situation de Guedioura, deux pieds en Ligue 2, n’a pas e les align fe Geta de ur joue le que ent Halilhodzic prés pesé hier contre Monaco. Défaits et Yebda. A ment le titulaire La presse turque est de 4 buts à 1 en terre corse, les matchs en Liga, il redevient naturelle nouveau revenue, hier, sur le Ajacciens ont quand même . tion sélec en e sanc puis en dossier Vahid Halilhodzic, ansauvé l’honneur en inscrivant un
but dans ce match. L’Algérien Mehdi Mostefa, désigné capitaine d’équipe, a été aligné d’entrée. Mehdi a disputé l’intégralité du match. Jusqu’ici titularisé au milieu de terrain, l’Algérien a retrouvé son poste d’arrière droit. Un poste dont il sera en concurrence en sélection. Mehdi est l’un des hommes de base de Vahid Halilhodzic. Il se prépare déjà pour la Coupe du monde.

Lacen poursuit la bonne série

Djebbour toujours hors service

.

que le remplaçant de Benteke ne peut en d’autres termes pas être le jeune Januzaj comme 23e joueur mondialiste : «Il y a, selon moi, un autre joueur que personne n'évoque, mais qui pourrait tout à fait convenir, c'est Gianni Bruno. Il a un autre profil que les deux joueurs cités précédemment (ndlr. Vossen et Batshuayi), mais il est très performant en Ligue 1.» «Il est passé par toutes les catégories jeunes, son intégration ne causera aucun problème» Stephan Pauwels argumente ce choix par le fait que l’attaquant lillois possède le profil d’attaquant d’appui plus habile dans les espaces que son coéquipier Benteke. Il rajoute que son intégration ne causera aucun souci : «Il a joué dans toutes les catégories d'âge de l'Equipe nationale et a toujours trouvé le chemin des filets. Il est pote avec Hazard et connaît tous les autres joueurs de l'équipe : son intégration ne posera aucun problème.»

Russie

Berezoutski «L’Algérie et la Corée me

noncé par certains comme étant officiellement le nouvel entraîneur du Trabzonspor. Halilhodzic a même fait la Une de certains quotidiens spécialisés. Seulement, cette fois-ci, les nouvelles ne sont pas si favorables au coach Vahid. En effet, d’après le journal local, Kuzey, les dirigeants de cette formation de la Super Ligue Turque auraient tourné la page du driver des Verts, lui préférant l’Argentin, Hector Cuper.

causent des maux de tête»

«Il n’a encore rien prouvé, je serai mal à l’aise si on le préfère à quelqu’un qui a fait les qualif’s» «Il a fait un début de saison intéressant avec Manchester, mais après, il a un peu disparu de la circulation. De plus, il n’a pas fait partie de la qualification et je serai très mal à l’aise d’écarter l’un ou l’autre joueur ayant contribué à celleci pour faire de la place à un gamin de 18 ans qui n’a encore rien prouvé avec l’Equipe nationale.»

Pauwels : «Gianni Bruno est le profil idéal pour remplacer Benteke» Dans sa chronique hebdomadaire de Sport/Foot magazine, Stéphane Pauwels, ancien manager des Verts, semble conseiller l’attaquant bastiais, Gianni Bruno (Lille), à Marc Wilmots, comme une bonne alternative pour pallier à la défection de Christian Benteke. Il estime

Mirallas : «Januzaj ne mérite pas d’être du voyage avec nous au Brésil» Si certains de ses camarades ont refusé de s’exprimer sur l’arrivée ou non du jeune milieu de terrain de Manchester en sélection, Kevin Mirallas a été très franc en livrant son avis à ce sujet : «Je crois qu’il ne mérite pas d’être du voyage avec nous au Brésil. Il ne connaît pas le groupe. Et puis, ces derniers temps, il ne joue pas avec son équipe et nous avons de très bons joueurs dans son poste. Je pense qu’il doit s’imposer à Manchester pour être au top pour l’Euro-2016.»

Paul Van Himst (exsélectionneur) : «Januzaj peut jouer un rôle important en Coupe du monde» Paul Van Himst, ancien international belge et entraîneur des Diables Rouges, très écouté du reste en Belgique, pense que la présence du jeune Adnan Januzaj sera d’un grand apport pour les Belges : «Adnan Januzaj peut jouer un rôle important dans cette Coupe du monde. C’est certain que nous avons beaucoup de milieux de terrain et de joueurs de flanc, mais ce n’est jamais du luxe de disposer de deux Januzaj. Il est meilleur sur son flanc gauche, mais il est également capable de changer facilement de position. De plus, il vient d’acquérir une grande expérience en Angleterre et il a su se mettre en évidence dans une équipe qui ne tourne pas cette saison.»

Le défenseur du CSKA Moscow et de la sélection de la Russie, Berezoutski, a accordé une interview au site spécialisé russe, où il a parlé de la prochaine participation de sa sélection au Mondial du Brésil. Il a fait savoir qu’il connaissait très bien l’équipe de la Belgique, mais qu’il ignorait tout sur les autres adversaires de la Russie : «Pour moi, il y a deux équipes qui me donnent des maux de tête, ce sont la Corée et l’Algérie. Nous avons joué un match amical contre la Corée à Dubaï, mais je n’ai pas été présent ; j’ai regardé le match à la télé, mais entre jouer et suivre la rencontre à la télé, ce sont deux choses différentes. En ce qui concerne l’Algérie, c’est une énigme pour moi. Mais je précise, pour moi, et non pour le staff technique», a-t-il déclaré.

«Nous ne sommes pas les favoris, mais laissez-nous rêver»

Et même si l’ensemble des observateurs et des spécialistes excluent la Russie des équipes favorites pour jouer les premiers rôles, Berezoutski croit en les chances de son équipe et estime qu’elle peut créer la surprise, du moment qu’elle avait dominé son groupes pendant les qualifications aux dépens des Portugais et de leur star, Cristiano Ronaldo : «Je comprends ceux qui disent qu’il y a beaucoup de sélections qui sont plus fortes que la nôtre et que nous ne pouvons pas gagner la Coupe du monde, mais c’est une compétition où tout peut arriver ; alors, laissez-nous souhaiter à nous-mêmes d’aller très loin dans cette compétition.»

Coup d’œil

Équipe nationale

Soudani

«Aucune équipe ne nous fait peur à la CAN, ni la Côte d’Ivoire ni une autre»

«Oui, «Oui, j’avais j’avais souhaité souhaité que que Halilhodzic Halilhodzic reste, reste, mais mais je je ne ne suis suis pas pas là là pour pour imposer imposer un un entraîneur entraîneur à à la la sélection» sélection»
www.lebuteur.com Dimanche 27 avril 2014

N° 2627

13

«Je dis à Capello, oui, nous allons jouer à 120%»
Votre équipe vient de réaliser un match nul dans le derby contre Lokomotiva Zagreb (entretien réalisé après-midi). Quelles sont vos impressions ? Nous avons été menés au score jusqu’à la dernière minute où nous avons pu égaliser, et à partir de là, je peux dire que c’est un résultat équitable. Il ne faut pas oublier que nous étions amoindris de plusieurs éléments pour cause de blessures et de suspensions et l’entraîneur a dû aligner cinq joueurs juniors. Je crois que nous sommes beaucoup plus concentrés sur la finale de la coupe qui aura lieu le 7 et le 14 mai. Apparemment, les matchs qui restent à jouer ne sont pas d’une grande importance pour vous après avoir assuré le titre mardi passé, non ? C’est sûr. Maintenant, il va falloir récupérer les blessés avant la finale de la coupe, car elle compte beaucoup pour nous. Votre joie a été, on l’imagine, très grande après avoir remporté le titre, d’autant que vous avez inscrit un but. C’était comment ? Effectivement, ma joie a été immense car les choses n’ont pas été faciles pour nous cette saison, nous avons beaucoup souffert avant d’en arriver là. Concernant mon but, j’ai été naturellement très content de l’avoir marqué, mais cette fois-ci, c’était spécial, car il s’agissait d’un match où nous avons assuré le titre. Vous êtes en train d’accomplir une saison pleine avec 38 matchs joués et pas moins de 16 buts marqués. Vous attendiez-vous à une telle saison ? J’ai beaucoup travaillé et m’étais tracé un objectif, celui de rester en forme toute la saison et d’arriver en forme aussi au stage de l’Equipe nationale qui précède le Mondial. Dieu merci, je suis en pleine forme et j’espère que je vais le rester jusqu’à la fin de la saison. Certains ont remis en question votre choix lorsque vous avez rejoint le Dynamo Zagreb, mais aujourd’hui, vos statistiques et votre forme peuvent le justifier, non ? En effet, d’autant que je viens de gagner le championnat en assurant une participation à la Ligue des champions la saison prochaine, sans oublier la finale de la coupe et ce, sans parler du nombre de matchs que j’ai disputés. Je savais au départ que c’était le bon choix pour moi et aujourd’hui, quand je vois tout ça, je ne le regrette pas. Aujourd’hui, le seul souci, c’est d’arriver fatigué au Mondial après ce long parcours. Qu’en dites-vous ? Ce que vous dites est vrai, car avec les matchs de l’équipe nationale, je suis aujourd’hui à mon 43e de la saison. Je ne vous cache que je suis fatigué, mais je vais me sacrifier et je vais tout ce qui est de mon possible pour récupérer avant le Mondial. Pour la Coupe du monde, je suis prêt à jouer dix ans sans arrêt. Croyez-moi, je suis très motivé et très impatient d’y être. Quand allez-vous rentrer en Algérie ? Je ne sais pas encore. Jusqu’à présent, je n’ai rien reçu de la FAF et je ne connais pas la date du début du stage. Mais quand se terminera la saison avec le Dynamo Zagreb ? On jouera notre dernier match le 17 mai. Cela voudrait dire que vous allez rejoindre la sélection le 24 mai, puisque les règlements de la FIFA vous accordent une semaine de repos… Je ne suis au courant de rien, personne ne m’en a encore parlé. Suivez-vous l’actualité de l’EN ? Oui, c’est sûr, je suis en contact permanent avec les autres joueurs, surtout Slimani et on parle souvent de la sélection et de tout ce qui a rapport avec. Un nouveau joueur peut rejoindre la sélection lors du prochain stage, il s’agit de Mahrez. Le connaissez-vous ? Pour ne pas vous mentir, je ne l’ai jamais vu jouer, mais j’ai eu de bons échos à son sujet. Il est sûr que sa venue sera bénéfique pour l’équipe dans la mesure où il plu au sélectionneur national qui ne va pas ramener un joueur qui ne peut pas apporter le plus. En parlant du sélectionneur national, il est évident aujourd’hui qu’il va partir après le Mondial et que Gourcuff va le remplacer. Que pouvez-vous nous dire sur ce dernier ? Je sais juste qu’il exerce en Ligue 1 française. Pour d’autres choses, il faut interroger ceux qui jouent ou qui ont joué en

Comme d’habitude, Hilal Soudani nous a ouvert son cœur et s’est montré très disponible à notre sollicitation hier, quelques minutes seulement après la fin du derby qu’a joué son équipe contre Lokomotiva Zagreb.

«Je n’ai encore rien décidé, je peux rester au Dynamo comme je peux partir»

tout terrasser sur son Leicester continue de mpionship, déjà asCha la de er lead Le chemin. r League, a ramené mie Pre la er ouv retr suré de ment à Hudderslace dép son de oire vict une autre n annonce comme qu’o rez, Mah d Riya ). field (0-2 tie ts, a pris part à une par la future recrue des Ver ré à la 64’ du jeu. rpo inco été a Il ch. de ce mat n s’est distingué en déli Encore une fois, l’Algérie la seconde réalisasur e isiv déc se pas vrant une tion de son équipe.

Mahrez, passeur dé

Djamel Mesbah lant la ès-midi en accueil e sion très difficile cet apr e compte de la 35 journé le r pou e Rom de io Las tretech où ils tenteront d’en mat un s dan io Calc du et nir parmi l’élite. Cela dit, nir l’espoir de se mainte e, Mesbah est pressenti enn itali sse pre la n selo pour de Livourne, alors que dans le onze de départ le banc. l débute le match sur qu’i t peu se il , odil Belf

mission Belfodil et Mesbah en sio La re la difficile cont en miset Ishak Belfodil seront

cisif

C’

Il a donc été décidé de prendre en considération le classement CAF des sélections qui avait été rendu public le mois de janvier passé. Un classement monté sur la base des résultats des équipes nationales africaines lors des 3 phases finales de la CAN, des phases éliminatoires de ces CAN et des résultats dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2014, zone Afrique. Ainsi, les 21 premières équipes de ce classement sont directement qualifiées pour la phase des groupes. Un tour préliminaire a permis à la Mauritanie de se qualifier face à l’Ile Maurice, tandis que

L’Algérie connaîtra deux de ses adversaires aujourd’hui

est hier au cours des travaux de la Confédération africaine de football, tenus au siège de la CAF au Caire, que la Commission d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations, présidée par le président de la CAF, Issa Hayatou, a adopté la formule du tirage au sort des éliminatoires prévu aujourd’hui à 12h30 GMT (13h30 heure algérienne).

le Soudan du Sud se qualifiait à la faveur du forfait de l’Erythrée. Deux tours préliminaires seront donc organisés entre 28 équipes pour en dégager 7 qui se joindront au 21 pour atteindre 28 sélections qui seront réparties en 7 groupes de 4 équipes avec les 2 premiers de chaque groupe qualifiés pour la phase finale de la CAN Orange, Maroc 2015, prévue du 17 janvier au 8 février 2015. L’Algérie connaîtra donc, aujourd’hui, seulement deux de ses adversaires, en attendant les résultats des deux tours préliminaires.

Le mode d’emploi connu
Tirage au sort des éliminatoires CAN-2015
retour deux semaines plus tard entre le 30 mai et le 1er juin. La première phase du tirage au sort de ce 27 avril verra une séparation des équipes en deux pots de 14 équipes chacun, en fonction du classement. Les équipes classées dans le pot A affronteront celles classées dans le pot B. Une boule sera donc tirée du pot A et une autre du pot B. Les deux boules seront mises dans un pot C et remuées. La première équipe tirée recevra à l’aller.

France. Vous nous avez déjà fait part de votre souhait de voir Halilhodzic rester. Maintenant qu’il va partir, que ressentez-vous ? Oui, c’est vrai, j’avais souhaité qu’il reste afin d’assurer la stabilité à la sélection. Je ne peux pas nier aussi que c’est un entraîneur qui m’a fait confiance et qui m’a donné ma chance. Personnellement, en tant que joueur, je n’ai vu que du bien de sa part. En tant que professionnel, je suis prêt à travailler avec n’importe quel autre coach, je ne suis pas là pour imposer tel entraîneur ou tel autre. Etes-vous en contact avec lui ? Non, depuis le match de la Slovénie, mais je suis en contact avec ses adjoints. Pour parler du Mondial, l’entraîneur de la Russie Fabio Capello a déclaré que les Algériens vont jouer à 120% contre la Russie. Un commentaire ? Je considère ces déclarations comme étant normales d’autant que cet entraîneur a déjà une mauvaise expérience contre l’Algérie au Mondial de l’Afrique du Sud. On ne va pas tomber dans son piège, mais je lui confirme que nous allons jouer à 120%, pas uniquement contre la Russie, mais contre toutes les autres équipes, parce que notre mission est d’honorer notre pays. Il y aura demain (aujourd’hui, ndlr) le tirage de la CAN 2015 et l’Algérie, qui n’est pas tête de série, risque de tomber sur la Côte d’Ivoire, le Ghana ou le Sénégal. Comment voyez-vous ce tirage ? Je ne peux pas parler de ça du moment que le tirage n’est pas encore fait. Il est vrai qu’on peut tomber sur de grosses équipes, mais sachez qu’aucune équipe ne nous fait peur, ni la Côte d’Ivoire, ni le Ghana, ni une autre équipe. Pour terminer, parlons de votre avenir. Allez-vous quittez le Dynamo la saison prochaine ? Je vous prie de me croire, je n’ai encore rien décidé à ce sujet. Je ne vous cache pas que j’ai quelques offres, dont une d’un grand club européen, mais je vous rappelle que j’ai encore trois ans de contrat avec le Dynamo Zagreb, ce qui veut dire que je n’ai pas mon destin entre mes mains. Je ne peux rien vous dire, mais tout est possible. Entretien réalisé par Mehdi T.

La première équipe tirée recevra à l’aller

Pot A : Libye, Guinée équatoriale, Botswana, Malawi, Ouganda, Mozambique, Bénin, Sierra Leone, Congo, République de Centrafrique, Zimbabwe, Kenya, Liberia, Gambie. Pot B : Rwanda, Tanzanie, Namibie, Burundi, Lesotho, Guinée Bissau, Madagascar, Tchad, Sao Tome et Principe, Seychelles, Comores, Swaziland, Soudan du Sud, Mauritanie. Les matchs aller de ce 1er tour des éliminatoires se dérouleront dans le week-end du 16 au 18 mai 2014 et le

Les équipes concernées par les deux tours préliminaires

Pot 1 : Nigeria, Ghana, Côte d’Ivoire, Zambie, Burkina Faso, Mali, Tunisie Pot 2 : Algérie, Angola, Cap Vert, Togo, Egypte, Afrique du Sud, Cameroun Pot 3 : RD Congo, Ethiopie, Gabon, Niger, Guinée, Sénégal, Soudan Pot 4 : Les sept équipes qualifiées à l’issue des deux premiers tours éliminatoires dont l’identité ne sera pas connue. Calendrier des matchs des éliminatoires Les équipes s’affronteront dans chaque groupe en aller-retour suivant une formule championnat entre le 5 septembre et le 19 novembre Journée 1 : 5 ou 6 septembre 2014 Journée 2 : 10 septembre 2014 Journée 3 : 10 ou 11 octobre 2014 Journée 4 : 15 octobre 2014 Journée 5 : 14 ou 15 novembre 2014 Journée 6 : 19 novembre 2014

La 2e phase du tirage de ce 27 avril consistera à déterminer la composition des 7 groupes de 4 équipes pour l’ultime phase des éliminatoires. Les 28 équipes qualifiées sont divisées en 4 pots de 7 équipes chacun en fonction du classement.

L’Algérie dans le pot 2 du second tirage

14

Dimanche 27 avril 2014

N° 2627

www.lebuteur.com

Coup de balai

ASO

0

Ligue 1
Stade : Boumezrag, Chlef

USMH

ès le coup d’envoi de la rencontre, les Harrachis dévoilent leur raison d’être venus. Non pas pour limiter les dégâts mais pour la victoire. D’ailleurs ils sont les premiers à porter le danger dans le camp adverse. Younes et Sylla, chacun de son côté, tentent de trouver la faille mais buteront une défense chelifienne qui arrive à anéantir toutes les tentatives de l’équipe visiteuse. Les Jaune et Noir domineront les vingt premières minutes durant lesquelles ils se créent pas moins de trois occasions. La plus nette, c’est celle qui a vu Sylla rater une occasion en or suite à un corner de Younes ponctué par une tête de Sylla. A l’approche de la demiheure de jeu, les poulains de Charef décident de mettre le pied sur l’accélérateur. Les tentatives des attaquants trouveront à chaque fois Salhi qui était hier dans un bon jour. N’empêche qu’avant la fin du premier half, Boumechra, suite à un coup franc direct, ar-

Encore un succès en déplacement D
Doukha : «A 90 %, je jouerai au Portugal»
Après la fin de la rencontre ayant mis aux prises l’ASO à l’USMH, Doukha, le gardien de but harrachi, a révélé que cette saison pourrait être la dernière sous les couleurs de l’USMH. Le portier international a même avoué que sa destination sera le Portugal où plusieurs clubs sont intéressés par ses services : «Effectivement, j’ai des contacts au Portugal avec quelques clubs de Ligue 1 du championnat portugais. Je pense que ce sera ma dernière saison en Algérie et à 90%, ma future destination serait le Portugal.»

Affluence : moyenne Arbitres : Arab Dilmi Avertissements : Amada (9’) Mebarki (90’+2)(USMH) Lakhdari (30’) Bentocha (47’) Meliani (64’)(ASO) Amada (9’) Mebarki (90’+2) (USMH) Lakhdari (30’) Bentocha (47’) Meliani (64’) (ASO) Buts : Boumechra (40’)

ASO : Salhi, Badaro, Zazou, Lahdari, Zaoui, Meliani, Zaouche, Bentocha (Messaoud 54’), Deham (Touili 70’), Bousaid, Hadouche (Farhi 63’) Entraineur : Ighil USMH : Doukha, Azzi, Boulakhoua, Mazari, Belkaroui, Ait Ouamar, Amada, Boumechra (Abid 87’), Mebarki (Khadir 90’+1’), Younes, Sylla (El Amali 82’) Entraineur : Charef

1

Alors que les locaux ont tenté de mettre une grande pression dans le camp des visiteurs, ces derniers, nullement impressionnés, arrivent à anihiler les tenta-

57’ Sylla rate le KO

rive à ouvrir le score. Le meneur de jeu harrachi réussit à placer la balle hors de portée de Salhi qui n’a rien pu faire. Ce but a donné beaucoup de confiance aux poulains de Charef qui, confiants, font circuler la balle et tentent de temps à autre quelques incursions par l’intermédiaire du trio Sylla-Mebarki-Younès. Quelques minutes après la mi-temps arrive et l’arbitre renvoie les deux équipes aux vestiaires un score de 0-1 pour les Harrachis. Après la pause, sûrement sermonnés par leur coach, les joueurs de l’ASO reviennent avec une plus grande détermination. Dès le coup d’envoi, Deham et ses camarades se ruent vers le camp adverse. Ils dominent les débats sans pouvoir percer la défense de l’USMH.

Interrogé sur les noms des clubs qui l’ont sollicité, Doukha dira : «Pour l’instant, il n’y a rien d’officiel, mais j’avoue que c’est avec Braga que les contacts sont les plus avancés. Quant aux négociations, c’est mon manager qui s’en charge. Je préfère me concentrer sur les matches qui nous restent à livrer.»

«Les contacts avec Braga sont à un stade avancé»

Laïb attend une offre officielle

Contacts de Belkaroui en Tunisie

tives de Bentocha et se camarades. Ce sont les poulains de Charef qui ont failli doubler la mise par Sylla, qui, idéalement placé, reçoit un caviar de la part de Boumechra mais la reprise du Guinéen a été déviée in extremis de sa trajectoire par Lakhdari. Pour donner plus de tonus à la logne d’attaque, Ighil fait rentrer le vétéran Messaoud et le jeune Tiouli. Pendant une bonne demi-heure les Chelifiens tentent de mettre le danger dans le camp adverse mais n’arriveront pas à trouver la faille. Il faut dire que le dispositif mis en place par Charef a bien fonctionné et que Doukha n’a pas été très inquiété à l’exception de quelques occasions sans grand danger pour le portier de l’USMH. Les dernières minutes sont dominées par les Harrachis qui se montrent très forts sur les contres. Ce qui aurait pu leur permettre de gagner par un plus gros score. Heureusement pour l’ASO qui finalement s’en tire à bon compte.

Younes, l’auteur du seul but qui a permis à son équipe de remporter un succès et que nous avons accroché juste après le match, était aux anges : «On est ravis de cette belle victoire qui fait notre bonheur et celui de nos supporters à qui on a promis de revenir à El-Harrach avec la victoire. Eh bien nous y voilà ! On a tenu notre promesse. Cette victoire, c’est pour nos supporters. C’était difficile car l’ASO dispose vraiment d’une bonne équipe, comme on a pu le vérifier sur le terrain.»

Boumechra : «On dédie cette victoire à nos fans»

LE CHIFFRE

Pour avoir brillé dans sa catégorie des moins de 20 ans, le jeune Chelifien, Touili (19 ans), a connu sa première convocation avec l’équipe première. Il a fait son apparition sur le terrain à la 70’ de jeu à la place de Deham.

1

Boumechra, l’homme du match
S’il y a un joueur qui s’est illustré durant cette rencontre c’est incontestablement Boumechra, à l’origine du but de la victoire et de quelques passes lumineuses qui auraient pu permettre à son équipe de gagner par un plus gros score. En tout cas le milieu offensif de l’USMH et ex-joueur du MCO a largement contribué au succès de son équipe.

TOP È

N. R.

iement Léger reman dans le onze harrachi

Comme à leur habitude, les SMH qui Le onze de l’U r le tersupporters de er su s’est présenté hi ezrag face l’USMH ont um hie ac rr ha e rain du stade Bo ip qu é fait le déplaceL’ elque peu rerivée au stade à l’ASO était qu à celui qui ar t ment à Chlef es ort h 17 à g ra ez manié par rapp pour soutenir Boum B. Contraint 25 ire -d -à st e a affronté la JSM c’ leur équipe. Ils 20 caines défe de pallier cert ach harrautes avant le in étaient m co d’envoi. Un tions, Charef, le up quelque 400 co es qu el qu é chi, a effectu la compord dû aux emta supporters à re ns s ai m s ge lla changements da remplacé ei avoir marqué bout a sante. Mazari lla a pris la a failli provoi leur présence qu Sy perte du la Ziane Cherif et er dans les triqu de re au cent t. ai rf fo r pa place de Abid, ch bunes du stade mat une absence l’attaque, après nes. Quant tant l’équipe Boumezrag. ur Po ai de quelques sem s changeTout au long harrachie était de ce de ir s so on di re nd aux rais ve is de la renconpu pris que le . Le match a tre, ils n’ont ments, on a ap de petits in A à aint re- cessé d’encoujeune Abid se pl azari à la débuté avec un M e qu is m or al x bobos rager leur tard de di Cherif est un e an Zi de e ac pl tes. équipe. nu choix du coach.

L’USMH est arrivée vingt minutes avant le coup d’envoi

Les Kawassirs étaient là

N. R.

A l’approche de la fin de saison et de la période des transferts, le nom du défenseur harrachi, Hicham Belkaroui, revient sur toutes les lèvres. Plusieurs agents courent derrière ce joueur dans le but de le placer dans un championnat étranger et bénéficier ainsi de son transfert. Dernièrement, c'est un manager d’un club tunisien qui a pris attache avec l’agent du joueur pour le placer dans un des trois clubs de la capitale qui ont manifesté leur intérêt pour le longiligne défenseur harrachi. C’est le Club Africain qui insiste le plus sur le recrutement de ce joueur harrachi non sans avoir fait une proposition financière alléchante. Le manager tunisien a pour mission de convaincre Belkaroui d'endosser le maillot du club tunisien, ce qui ne devrait

Charef ne s’y opposera pas

poser aucun problème puisqu’il semblerait que le joueur soit très intéressé à l'idée de rejoindre le championnat tunisien, s'il arrive bien sûr à trouver un terrain d'entente avec la direction de Laib. Bien que cette offre soit intéressante, Belkaroui ne pourra pas quitter l’USMH sans l'autorisation de son président. En effet, il est toujours lié avec son club employeur jusqu'au mois de juin de l'année prochaine puisqu'il a signé pour deux ans et demi. Donc, le club qui veut l'enrôler à partir de la saison prochaine doit d'abord négocier non seulement avec le joueur et son agent, mais aussi avec le président du club.

«La rencontre a été comme on s’y attendait très difficile surtout en seconde mitemps mais cela n’a pas empêché notre équipe de prendre le match en main dès la première minute et de dominer. Nous avons réussi à ouvrir la marque, ce qui nous a permis de prendre confiance. On aurait pu rajouter d’autres buts en seconde mi-temps où l’ASO a tenté de nous bousculer, mais notre équipe, bien organisée, a tenu le coup. Cette belle victoire nous fera beaucoup de bien et permet à notre équipe de se rapprocher du podium. Je pense qu’une place parmi les trois premiers est bel et bien réelle.».

Haniched : «Maintenant je crois à une place au podium»

L'absence des supporters de l'ASO

FLOP

Les fans chelifiens ont brillé par leur absence. Quand on voit sur les gadins les supporters de l'USMH plus nombreux que ceux de l'ASO, alors que la rencontre s'est jouée à Chlef, on comprend que les supporters de l'ASO n'espèrent plus rien de leur équipe.

È

Mais pour ceux qui connaissent bien la maison USMH, ils savent que Laib doit aussi convaincre l’entraineur en chef, Boualem Charef. Il lui sera difficile de convaincre le coach harrachi mais, comme ce dernier sait qu’un éventuel transfert de Belkaroui peut être bénéfique sur le plan financier pour l’USMH, et vu les bons rapports qu'il entretient avec le joueur, il ne sera certainement pas opposé à un transfert de Belkaroui cet été.

N. R.

«Je suis bien sûr déçu de cette défaite. Quant aux raisons de ce revers je pense que cela est dû aux joueurs. Au vu du match, on constate clairement qu’une bonne majorité des joueurs avaient la tête ailleurs. J’avais beau tenter de les motiver. En vain. En face, les joueurs de l’USMH étaient beaucoup plus concentrés sur la rencontre. Et puis aussi on ne doit pas négliger le fait que l’adversaire a réussi pratiquement un sans-faute hors de ses bases.».

Ighil : «Mes joueurs avaient la tête ailleurs»

En lever de rideau, la rencontre des jeunes de l’ASO avec ceux de l’USMH et comptant pour la mise à jour de la 25e journée de championnat des U-21 s’est achevée par la victoire de la formation locale par un score de 4-2.

ASO 4 USMH 2 (U-21)

Absent lors de la précédente rencontre en raison d’une blessure, Badaro a repris sa place dans le onze de l’ASO face à l’USMH. Badaro a réalisé une prestation honnête.

Badaro revient parmi le onze

Coup d’œil

Ligue 1

www.lebuteur.com

Dimanche 27 avril 2014

N° 2627

CRB

2

Stade : 20-Août 1955 (Alger)

SCS

15

e débat entre les gars de l’Aâkiba et les Constantinois a été très équilibré sur le terrain, malgré la différence des objectifs visés par les deux clubs cette saison. Simondi, qui a incorporé son équipe type, a pourtant mis en place un schéma de jeu assez offensif, mais qui n’a pas donné grand-chose en première période. Le CSC a failli ouvrir le score en premier à la 3’. Le milieu de terrain, Meguehout, a commis une bourde derrière. Zerdab, qui a tenté la frappe, a été bien capté par Chouih à deux reprises. Deux minutes après, c’est Maïza qui fait la même erreur. Bourekba, peu opportuniste, place le cuire dans les bras de Cédric et rate un but tout fait. Bien motivés par cette action, les locaux ont continué les assauts

L

Le maintien enfin acquis !
offensifs. 8’, Rebih mène une attaque et lâche un tir hors des 18, qui passe à côté du cadre. 11’, une faute a été commise sur un élément clubiste, Zerdab botte le coup franc ; son tir, touché par le mur, a changé de trajectoire et a mis Chouih à rude épreuve, mais sans danger. 25’, le jeune Mansour, qui s’est échappé sur le côté gauche, délivre une passe pour Benaldjia, le centre de ce dernier a été complètement raté et gâche une bonne occasion pour le CRB. Deux minutes après, Sayah fait le même travail dans l’autre sens, il a servi Zerdab, la reprise de volet de ce dernier passe à côté. Quelques minutes après, Bencherifa permet au CRB d’inscrire son premier but du match, le premier de la saison pour lui, à la 30’. Après un bon travail effectué par Benaldjia, la balle arrive dans les pieds de Bencherifa, qui tente, à l’intérieur de la zone des turbulences, une frappe enroulée, qui ne laisse aucune chance pour le portier Si Mohammed, piqué au vif par ce but. Les Clubistes ont rappliqué sèchement à la 33’ grâce au pied gauche de Allag. Le coup franc de ce dernier touche la transversale de Chouih, lequel est resté sur place. Le score en restera là à la pause, avec un avantage de (1-0) pour l’équipe locale. En seconde période, le match est devenu plus serré et plus compliqué pour le CRB qui cherchait au départ à protéger son avance. Le jeu s’est concentré dans le milieu de terrain sans assister à des occasions franches des deux parties. L’expulsion du défenseur malien, Berthé Ousmane, a fait du bien au CRB, un vide qui a facilité le travail de Bou-

Affluence : Nombreuse Arbitres : Haïmoudi, Etchiali, Bouhassoun Buts : Bencherifa (30’), Bourakba (68’)(CRB) ; Boulemdaïs (85’)(CSC) Avertissements : Herkat (45’+2’)(CRB) ; Berthé (42’), Sameur (50’)(CSC) Expulsion : Herkat (80’)(CRB) ; Berthé (61’)(CSC)

CRB : Chouih, Abdat, Benchrifa, Khelili, Herkat, Anane, Mansour, Meguehout, Bourekba (Kerrar 82’), Benaldjia M., Rebih. Entraîneurs : Hankouche et Yahi CSC : Si Mohammed, Bouhenna, Maïza, Berhté, Gil, Zerdab (Behloul 54’), Sameur, Allag (Naït Yahia 84’), Hadiouche, Sayeh (Derrag 54’), Boulemdaïs. Entraîneur : Simondi

1

LE CHIFFRE

«Notre victoire est méritée»

Henkouche

rekba, lequel a eu le privilège d’inscrire le deuxième but de l’aprèsmidi. L’attaquant du CRB a tenté un centre tir, qui a trompé Cédric, lequel était occupé par l’organisation de sa défense, un deuxième but que Bourekba a dédié à Slimani, qui se trouvait dans la tribune d’honneur. Avant la fin du match, le vieux briscard, Boulemdaïs, a profité de la passivité du CRB pour aller dans la direction de Chouih et la battre par un but, suite à une frappe à ras de terre. Une belle victoire pour les Rouges ; qui, grâce à ses trois points, assurent définitivement leur maintien en Ligue 1 Mobilis. En revanche, pour le CSC, la participation africaine s’éloigne de plus en plus avec cette nouvelle défaite. Lamine A.

Le second but de la victoire du match d’hier a été inscrit par Bourekba, qui porte son capital à 4 buts cette saison. Un chiffre pas très flatteur pour le joueur. En revanche, le buteur du CRB n’est autre que Hanifi avec 5 buts, lui qui était parti lors du dernier mercato.

4

les autres résultats favorables au CRB Les résultats de la journée de Ligue 1 Mobilis disputée hier ont été favorables au CRB, du moment que ses concurrents ont perdu.

TOP

È

Le coach du CRB, Henkouche, était très heureux après la fin du match. D’ailleurs, il a déclaré: «On a réussi à empocher trois points très importants. Seuls les matchs officiels comptent à ce niveau. Mes joueurs ont prouvé qu’ils sont capables de relever le défi. On continuera sur ce rythme jusqu'à la fin de la saison.»

Simondi «On n’a rien
fait pour gagner»

Baptême de feu pour le jeune Mansour Hier, c’était une journée spéciale pour le jeune Zaki Mansour, qui a fait sa première apparition avec les seniors cette saison. Le duo entraîneurs, Hankouche-Yahi, a été émerveillé par les qualités du joueur durant les matchs amicaux disputés lors de la trêve du mois d’avril, ce qui a poussé les deux techniciens à donner la chance à ce jeune élément face à l’armada du CSC, hier soir. Benaldjia B. et Ammour hors des 18 Malgré un rétablissement presque complet du meneur d’équipe, Ammar Ammour, le staff technique du CRB a décidé de patienter encore et ne pas mettre le nom de Ammour dans la liste des 18 du match d’hier. L’autre élément forfait pour le match face au CSC était Bilal Benaldjia, qui se trouve actuellement à l’infirmerie. Ce dernier souffre toujours de sa cheville droite, et son retour est prévu pour le prochain match de championnat.

accrochage entre Ouadah et Kherbache ! Après le coup de sifflet final de l’arbitre, Haïmoudi, le gardien remplaçant du CRB et son coéquipier Kherbache se sont accrochés avec les mains devant leurs coéquipiers, malgré que l’heure était à la fête, après le succès de leur équipe.

FLOP

C’est un entraîneur extrêmement déçu qu’on a rencontré après le match. Bernad Simondi estime que son équipe n’a pas été à la hauteur : «Comment peut-on gagner un match, alors qu’on ne pouvait même pas assurer six passes de suite ? On n’a rien fait pour mériter de gagner. Je suis très déçu ce soir.»

Slimani a assisté au match La star du club portugais, le Sporting Lisbonne, Islam Slimani, était présent au stade du 20-Août à Alger. L’attaquant algérien n’a pas raté l’occasion de voir son ancienne équipe, le CRB, L’invité d’honneur du match d’hier, Slimani, qui se bat pour le maintien cette saison. Le buteur de la sélection a assisté au match à partir de a évité de parler de la sélection devant les médias. En effet, le joueur s’est contenté d’évoquer la tribune d’honneur. Durant la mi-temps, une son ancienne équipe, après le match, en décla- frange de supporters du CRB s’est rapprochée de Slimani pour prendre des photos souvenirs alors rant : «L’équipe a montré un bon niveau. Le que d’autres ont échangé des mots CRB n’est pas une équipe de Ligue 2 Mobilis et avec la star du Sporting ne mérite pas d’y jouer.» Dahmane, d’abord sur le banc, quitte le terrain déçu Le staff technique du CRB n’a pas Les aligné l’attaquant, Dahmane, dans le Sanafir ont onze de départ. Ce dernier, qui voulait afmanqué à l’appel ! fronter son ancienne équipe en tant que tiContre toute attente, les tulaire, n’a pas eu ce petit privilège. supporters clubistes n’ont pas fait Hankouche et Yahi ont préféré l’autre attale grand déplacement au stade du quant, Ramzi Bourakba ; cela a provoqué 20-Août hier. C’est la première foi la colère de l’ex-joueur du FC Brugge, qui que les Sanafir manquent à l’appel est sorti directement après le sifflet final cette saison en déplacement. Hier, du referee. L’Egyptien, Bougui, a comseulement une dizaine de mencé la rencontre sur le banc, malConstantinois étaient prégré son bon rendement lors des sents au poulailler. rencontres précédentes.

Slimani «Le CRB

Herkat préféré à Khoudi Le défenseur central, Herkat, qui a eu du temps de jeu hier, a été préféré à l’autre défenseur, Khoudi. Un choix purement technique, décidé par les deux entraîneurs, Hankouche et Yahi, qui cherchaient plus de solidité défensive derrière. CRB 0-CSC 1 (U21) Dans la rencontre des espoirs qui s’est joué hier matin, à 11h, entre les jeunes du CRB et du CSC, le dernier mot est revenu aux visiteurs sur le score de (1-0). A. H.

È

n’est pas une équipe de Ligue 2 Mobilis»

16

Dimanche 27 avril 2014

N° 2627

www.lebuteur.com

Coup d’œil

MCO

1

Ligue 1
MCEE
MCO : Belarbi, Saïdi, Nessakh, Belabbès, Bouterbiet, Chlaoua, Dagoulou, Berradja, Bouaïcha (Naït Slimani 46’), Hichem-Cherif (Benyettou 59’), Fekih (Megharbi 89’) Entraîneur : Belatoui MCEE : Ousserir, Berchiche, Zeghidi, Belkheiter, Oussalah, Hemmami, Gharbi, Bentayeb, Benyamina (Abbès 64’), Chelihi, Hamiti (Hamiti 87’). Entraîneur : Accorsi

Stade : Habib-Bouakeul (Oran)

0

Affluence : faible Arbitres : Bichari, Gourari, Bourouba Avertissement : Nessakh (90’+2) But : Nessakh (86’) (sp) (MCO)

e Mouloudia d’Oran a décroché, hier, un précieux succès face au Mouloudia d’El Eulma sur le score d’un but à zéro. Ce succès permet au Mouloudia de garder intactes ses chances dans la course pour le maintien. Devant des gradins presque vides, le Mouloudia d’Oran a accueilli son homologue du Mouloudia d’El Eulma au stade Habib- Bouakeul avec la ferme intention d’ajouter trois nouveaux points à sa besace pour augmenter ses chances de maintien. Face à une bonne équipe d’El Eulma, les hommes de Belatoui ont éprouvé beaucoup

L

Nessakh offre un précieux succès au Mouloudia
de difficultés à faire le jeu et inquiéter le gardien de but Ousserir. La première occasion de cette rencontre est à mettre au profit de l’équipe visiteuse. A la 5’, Hamiti a bien servi Benyamina, mais le tir de ce dernier a été difficilement repoussé par le gardien Belarbi. La réplique du Mouloudia d’Oran est intervenue au quart d’heure de jeu par Bouaïcha et Hichem Cherif qui n’ont pas réussi à prendre surprendre le keeper du MCEE. Benyamina remettra ça à la 20’ en tentant de surprendre le gardien Belarbi d’un tir puissant, mais sa balle est passée légèrement au-dessus de la barre transversale de la cage du gardien du Mouloudia. L’occasion la plus dangereuse de cette première mi-temps est intervenue à la 35’ par Hichem-Cherif qui a vu sa reprise de volée ricocher sur la barre transversale de la cage du gardien de but Ousserir. En seconde période, l’entraîneur Belatoui a apporté quelques changements à son équipe dans l’espoir de trouver le chemin des filets du gardien du Mouloudia d’El Eulma. Mais les occasions les plus dangereuses ont été du côté de l’équipe adverse. A la 58’, Hamiti s’est infiltré à l’intérieur de la surface de réparation du MCO pour placer un tir puissant qui a été difficilement capté par le keeper oranais. A la 63’, suite à

«Les grands clubs ne meurent jamais !»

LE CHIFFRE

Belatoui «On y a cru jusqu’au bout !»

un joli mouvement collectif des joueurs du MCEE, Chelihi s’est présenté seul face au gardien Belarbi mais son lob est passé à quelques centimètres au- dessus de la barre transversale de la cage du gardien du Mouloudia. Alors que la rencontre tirait vers sa fin, et suite à un corner de Berradja, Naït Slimani reprend le cuir, mais sa balle a ricoché sur la main d’un défenseur du MCEE. L’arbitre, malgré les contestations des joueurs de la formation d’El Eulma, a désigné le point de penalty. Le latéral gauche Nessakh le transforme, inscrivant ainsi l’unique réalisation de ce match. Amine L.

C’est ce qui était mentionné sur la banderole déployée par les supporters du Mouloudia d’Oran, hier, los du match disputé face au Mouloudia d’El Eulma. Les supporters présents au stade Bouakeul ont tenu tout de même à soutenir leur team.

Le moins que l’on puisse dire est que le stade HabibBouakeul ne réussit pas à l’équipe d’El Eulma. Le MCEE a concédé, hier, sa troisième défaite de suite dans ce stade.

3

Première apparition de Megharbi en championnat

Berradja en bon capitaine

TOP È

Le défenseur du Mouloudia d’Oran, Megharbi Mohamed, a fait hier sa première apparition sous le maillot des Rouge et Blanc. L’ancien joueur de l’ASMO a été incorporé à la 89’, à la place du jeune Fekkih.

La prime fixée à 10 millions de centimes

Le capitaine du Mouloudia d’Oran, Berradja, a parfaitement rempli sa mission de capitaine. Une minute avant le but marqué par Nessakh, l’ancien joueur du CRB a demandé aux supporters de soutenir l’équipe. Berradja est allé également perturber le gardien Ousserir, avant le penalty tiré par Nessakh.

«Nous sommes contents d’avoir remporté ce match. Nous avons eu affaire à une solide équipe du Mouloudia d’El Eulma qui nous a créé beaucoup de problèmes. On a y cru jusqu’au bout et notre détermination à remporter ce match a fait la différence. Désormais, nous comptons sept unités d’avance sur le premier relégable. Nous sommes bien partis pour assurer notre maintien parmi l’élite.»

Accorsi «On souffre de l’inefficacité de nos attaquants»

Le premier responsable du Mouloudia d’Oran, Djebbari Youssef était, comme à son habitude, présent au stade Habib-Bouakel pour encourager ses joueurs et les motiver à remporter cette rencontre ô combien importante dans la course pour le maintien. L’homme fort du Mouloudia a suivi cette partie à partir du tunnel du stade Bouakeul.

Djebbari a suivi le match à partir du tunnel

Le président du Mouloudia d’Oran, Djebbari Youssef, était très content du résultat du match face au Mouloudia d’El Eulma. L’homme fort du Mouloudia d’Oran a promis à ses joueurs une prime de 10 millions de centimes.

«Nous avons livré une bonne prestation. Nous avons même dominé les débats durant la majeure partie de la rencontre. Malheureusement, on a manqué d’efficacité en attaque. Avec un peu plus de réussite, nous aurions facilement pu revenir à la maison avec les trois points du match. On doit, désormais, se focaliser sur nos prochaines rencontres pour essayer de se ressaisir le plus rapidement possible.»

Les supporters boudent leur équipe
était d’une grande importance pour l’équipe qui continue de lutter pour assurer son maintien parmi l’élite. Il faut dire que les supporters commencent à en voir ras le bol de voir le même scénario se reproduire chaque année pour leur team. Il faut dire que les années se suivent et se ressemblent pour le MCO qui éprouve chaque année les pires difficultés à éviter le purgatoire. Ces derniers temps, les matchs du Mouloudia ne passionnent plus les supporters qui préfèrent bouder l’équipe. Une façon à eux de contester la mauvaise situation que traverse leur équipe depuis plusieurs années déjà. R. O.

Les supporters du Mouloudia ont copieusement insulté leur joueur Hichem-Cherif, au moment de son remplacement à la 59’ de jeu. Des dizaines de supporters se sont placés derrière le banc de touche du Mouloudia pour s’en prendre au joueur. Ce dernier avait le moral à plat, à l’issue de cette rencontre.

Hichem-Cherif copieusement insulté par les supporters

Malgré l’importance du match d’hier face au Mouloudia d’El Eulma dans la course pour le maintien, les supporters du Mouloudia d’Oran n’ont pas fait le déplacement en masse au stade pour encourager leur team. Hier, les travées du stade Habib-Bouakeul étaient presque vides. Pourtant, cette rencontre

Le moins que l’on puisse dire est que l’entraîneur du Mouloudia d’Oran, Belatoui Omar, ne rate aucune occasion de lancer les jeunes en équipe seniors. Après Fekih, c’est au tour de Chlaoua de faire ses débuts en équipe première. Ce jeune joueur, qui évolue au milieu du terrain récupérateur, a été aligné d’entrée de jeu face au Mouloudia d’El Eulma. Pour sa première apparition en équipe seniors, Chlaoua a livré une bonne prestation. Du bon augure pour lui.

Une première pour Chlaoua

L’actuel adjoint d’Accorsi a été chaleureusement accueilli, hier, par les Hamraoua. Le Camerounais Agbo a été applaudi par les supporters du Mouloudia et salué par tous les joueurs de l’équipe, avant le début de la rencontre. Les Mouloudéens gardent une bonne image d’Agbo qui avait fait partie du staff technique du Mouloudia la saison dernière.

Agbo chaleureusement accueilli par les Hamraoua

Les supporters n’ont pas vraiment soutenu leur équipe

FLOP

Même si les travées du stade Habib- Bouakeul étaient presque vides, le peu de supporters présents au stade n’ont pas assez soutenu leur team. Certains d’entre eux ont même insulté les joueurs, à l’image de Hichem-Cherif.

Le premier responsable de la barre technique du Mouloudia d’Oran, Belatoui, a apporté quelques changements à son onze de départ, hier, face au MCEE. Ainsi, Belatoui a jugé utile d’aligner Saïdi d’entrée de jeu à la place de Bourzama. Ce dernier est resté sur le banc des remplaçants.

Saïdi préféré à Bourzama

En match d’ouverture, les U21 du Mouloudia d’Oran se sont imposés sur le score de deux buts à un face au Mouloudia d’El Eulma. Les deux réalisations de l’équipe Espoirs du Mouloudia d’Oran ont été l’œuvre de Slimani et Azmani sur penalty. Cette victoire va faire du bien au moral des joueurs, à moins d’une semaine de la finale de la Coupe d’Algérie face au NA Hussein Dey. Les U21 du MCO sont décidés à terminer la saison en force et remporter la Coupe d’Algérie.

U21 : MCO 2 MCEE 1

È

j’ai j’ai fait fait trembler trembler les les filets filets de de la la JSK» JSK»
Un commentaire sur cette victoire historique face à la JSK ? Je suis très heureux qu’on ait pu prouver à tout le monde notre vraie force. C’est aussi une belle réponse à ceux qui ont tendance à douter de notre capacité d’aller chercher cette 4e position. Une joie encore immense peut-être pour vous, sachant que vous êtes l’un des artisans de cette victoire avec votre but… Je suis rentré dans la partie avec la ferme intention de réussir une belle partie pour mon équipe. Dieu a fait que je suis derrière le premier but de la partie. Ma joie fut immense quand j’ai fait trembler les filets de la JSK. Selon vous qu’est-ce qui pourrait expliquer votre relâchement en seconde période ? Franchement, je ne sais pas trop. Voir ce score de 3-0 après seulement une mi-temps nous a peut-être donné une confiance excessive. C’est une erreur que nous avons commise, mais le plus important c’est que nous ayons pu nous redresser à temps et mettre fin au débat avec ce 4e but. Peut-on dire que vous avez franchi un nouveau pas vers cette 4e place ? Il est vrai que cette rencontre nous a beaucoup aidés sur le plan moral mais aussi au niveau du classement avec trois nouveaux points qui nous permettent de croire encore plus à cet objectif. Toutefois, il est important de garder les pieds sur terre, gagner face à la JSK ne nous a pas offert cette 4e place, nous avons encore du chemin à faire. La semaine prochaine vous vous déplacerez à Constantine, un concurrent direct pour cette 4e place. Pensez-vous que cela se jouera durant cette confrontation? Il faut savoir que nous jouerons en dehors de nos bases face à une très bonne équipe du CSC. Mais je pense qu’avec une bonne préparation et un mental bien solide nous arriverons à faire quelque chose, nous l’avons déjà prouvé auparavant. Pour répondre à votre question, je pense aussi que cette rencontre aura son poids sur le classement, c’est pourquoi il ne faudra pas se relâcher. M.A.

Amiri Amiri :: «Ma «Ma joie joie fut fut immense immense quand quand

RCA

Coup d’œil

Ligue 1

www.lebuteur.com

Dimanche 27 avril 2014

N° 2627

17

ier de ce nouvel accomplissement de ses joueurs, Amani, le premier responsable du RCA joint par nos soins tout juste après le coup de sifflet final de la rencontre nous dira : «Nous avons battu la JSK avec l’art et la manière, prouvant notre légitimité à cette 4e position de championnat. Il s’agit quand même du finaliste de la coupe d’Algérie, cela nous motive encore plus pour finir la saison parmi l’élite.»

Amani : «Nous les avons battus avec l’art et la manière» F
cette situation pour revenir en seconde période, vu le résultat nous pouvons dire que nous l’avons échappé belle. Ce relâchement s’explique à mon sens par le manque d’expérience de certains éléments ; c’est notre réel souci cette saison.»

«Je vais entamer les négociations avec les cadres»

«Je serai en position de force mardi prochain pour négocier avec certains éléments»

vais les contacter un par un pour leur donner rendez-vous dans mes bureaux.»

«Le relâchement de certains nous a mis en danger»

Satisfait du résultat, le boss de l’Arbâa a trouvé quand même à redire sur le relâchement de certains éléments en seconde période : «Le seul point à signaler durant cette rencontre est le relâchement de certains après le troisième but marqué. Notre adversaire a pu profiter de

our ce match à Bologhine contre le MCA, on avait cru que les coéquipiers de Bendahmane avaient un bon coup à jouer face à une équipe qui était préoccupée beaucoup plus par sa finale mais on a dû vite déchanter. En effet, les Criquets espéraient que leurs protégés enregistrent un sursaut d’orgueil qui leur permettrait d’aborder les prochains matches avec sérénité et surtout ne pas s’embourber au fond du classement cependant ils ont eu droit à une autre désillusion. Les Bordjiens n’ont rien montré au cours de ce rendez-vous qui représentait pourtant leur dernière chance de faire revivre l’espoir du maintien. En face de cette décadence, les Mouloudéens ont inscrit un but après 20 minutes de vaine résistance de la part de leur adversaire pour ensuite gérer tranquillement leur avance jusqu’au coup de sifflet final en se permettant même au passage de rater l’occasion de corser l’addition à plusieurs reprises. Toujours est-il que le miracle n’a pas eu lieu et qu’avec cette nouvelle défaite, le CABBA a mis les deux pieds en

P

CABBA

La dernière cartouche consommée
Ligue 2 Mobilis sachant que le reste de son parcours ne sera guère une sinécure avec 3 déplacements sur les 5 matches restants. On se demande alors comment ils arriveront à échapper au purgatoire qui leur tend d’ailleurs largement les bras depuis belle lurette. Benaniba a aligné trois récupérateurs Le flanc droit maillon faible

Loin des terrains, Djamel Amani nous dévoilera son projet de renouvèlement de contrat de ses éléments cadres qui devrait être entamé dès cette semaine. «Nous pensons déjà à la saison prochaine et je donne priorité avant les transferts aux éléments qu’on voudrait garder pour la saison prochaine. Nous avons quelques joueurs qui seront en fin de contrat au mois de juin, c’est pourquoi nous devrions les rencontrer le plus tôt possible, à partir de cette semaine afin d’entamer des négociations. Je

Outre que les prolongations de contrat, Amani pensent aussi au recrutement. Ce dernier envisagerait même de se déplacer une seconde fois en France en l’espace d’un mois, afin d’entamer des négociations avec des éléments visés durant son dernier voyage. «J’avais prévu de me déplacer en France dans la soirée de la rencontre face à la JSK, toutefois, pour des raisons personnelles je n’ai pas pu quitter le territoire national. Ce n’est qu’une partie remise, je prévois de me déplacer mardi prochain afin d’entrer en négociation avec certains des éléments qui nous intéressent.» M.A.

PUB

Pour son grand retour à Smail Mekhlouf, la formation d’Ezzergua nous a offert un grand spectacle en battant le finaliste de la coupe d’Algérie, la JSK, dans un match complètement fou soldé sur le score de 4-3. Cette formation kabyle n’est pas le premier club à tomber face à l’équipe drivée par Chérif El Ouazzani car avant elle, quelques grosses pointures ont connu le même destin à l’image de l’ESS battue dans les deux confrontations. Cette formation de l’Arbâa pourtant encore en apprentissage dans cette Ligue 1 Mobilis, se pose aujourd’hui au vu des résultats enregistrés, comme étant la nouvelle bête noire des grandes écuries de notre championnat.

Ezzergua confirme son statut de bête noire des grands clubs

puisque les Bordjiens se sont procuré quelques occasions qui auraient pu faire mouche mais il était dit que Bordj enregistra une nouvelle déconvenue. Au cours du match l’on a constaté que les attaquants du Mouloudia ont mis le paquet sur le flanc droit de la défense du CABBA notamment en seconde mi-temps. Bouguèche, Yahia-Chérif et même Zeghdane se sont relayés pour déstabiliser ce coté. D’ailleurs ce n’est pas par hasard que la première réalisation est venue à partir d’un centre de ce côté occupé par Maâmeri et même l’axe central porte une responsabilité sur cette réalisation. On se demande pourquoi le coach a attendu la 80’ pour remplacer ce défenseur auteur d’un match sansfaute par Hamdadou qui revient de blessure. Dans toute cette histoire, le coach a peut- être mis beaucoup plus l’accent afin de trouver des solutions pour museler Hachoud et oublier le reste car Chebira sur le côté gauche n’a rien laissé passer. A.B.

MINISTERE DES FINANCES DIRECTION DES IMPOTS DE LA WILAYA DE TLEMCEN

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Pour ce rendez-vous important contre le MCA, le coach Benaniba a aligné au milieu du terrain trois récupérateurs, à savoir Oudni, Djerrar ainsi que le néo-international espoir Bouflih. Le 4e milieu incorporé, à savoir Mosrati, a évolué un cran au-dessus dans un rôle de relayeur entre ce secteur et la ligne offensive composée de Benaï et du jeune Hamimid. Par cette façon de se produire, le coach a privilégié la prudence et en même temps accaparer la possession du ballon au milieu du terrain. En seconde période, Benaniba a procédé à un réaménagement dans ce secteur en remplaçant Oudni, un récupérateur, par Ammour, un milieu de terrain offensif. Ce coaching a apporté ses fruits

Conformément aux dispositions de lʼarticle 122 du Décret Présidentiel N°10-236 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics modifié et complété. La Direction des Impôts de la wilaya de Tlemcen informe lʼensemble des soumissionnaires ayant participé à lʼappel dʼoffres national restreint n° 01/2014, relatif à la réalisation dʼun Centre de Proximité des Impôts à Ghazaouet, paru sur les quotidiens nationaux du 21/01/2014 et « LE BUTEUR » du 21/01/2014, quʼaprès analyse et évaluation des offres lʼappel dʼoffre a été déclaré « INFRUCTUEUX ». Motif : Une seule offre est pré-qualifiée techniquement

AVIS DʼINFRUCTUOSITE
NIF : 408001001013059

Anep : 31005599 / Le Buteur du 27-04-2014

18

Dimanche 27 avril 2014

N° 2627

www.lebuteur.com

République Algérienne Démocratique et Populaire
AU GERANT De L'ETB Benyakoub Smain 569,Hai 204 Logts – W- Ain Temouchent

*Suite à nos visites au chantier *Suite au rapport à émanent du bureau d'étude le 16/03/2014 *Suite à l'expiration de délai qui sera le 17/05/2014 *Suite au rythme des travaux qui est très lent *Suite au non respect des engagements contractuels (planning) L'entreprise Benyakoub Smain réalisatrice du projet des 30 logts + 06 commerces /50/300 logts prommotionnels aidées à Naama est mise en demeure sous huitaine de : ⁃ Reprendre sérieusement les travaux de réalisation ⁃ Approvisionner le chantier en moyens humains et matériels ⁃ Respecter le délai prévisionnel ⁃ Respecter les normes de la bonne exécution ⁃ Améliorer la qualité des travaux exécutés Passé le délai de huit (08) jours, des mesures coercitives seront prises à l'encontre de votre entreprise selon la réglementation en vigueur.

MISE EN DEMEURE N°01

WILAYA DE TLEMCEN DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

PUBLICITÉ

République Algérienne Démocratique et Populaire
AU GERANT De l'ETB EURL ABDELLAH 09, Cité El Ame Rue Khadaoui Rebahia, W-Saida

Anep : 31005750 / Le Buteur du 27-04-2014

En application des dispositions de l'article 49 du décret présidentiel N° 10-236 du 7 octobre 2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics, et conformément à la réunion de la commission d'évaluation des offres réunie le 21/04/2014 La Direction de la Jeunesse et des Sports de la wilaya de Tlemcen informe les soumissionnaires ayant participés à l'avis d'offre Restreint paru le 13 Mars 2014 sur les Quotidiens «EL HADDAF» et «LE BUTEUR», relatifs à l'opération : Etude, suivi, réalisation de revêtement synthétique d'un stade de football à BAB EL ASSA LOT : REVETEMENT DE GAZON SYNTHETIQUE D'UN STADE DE FOOTBALL A BAB EL ASSA Que le marché a été attribué provisoirement à l'entreprise suivante :
REVETEMENT EN GAZON SYNTHETIQUE D'UN STADE DE FOOTBALL A BAB EL ASSA PROJET ENTREPRISE E.U.R.L I.R.S DERICHE NIF :099835 072 239797 MONTANT Note DELAIS 04 Mois
Moins disant conformément à l'article 07 du cahier des charges (Montant à l'offre)

AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE NIF : 099013019059421

OBS

43 467 840 00

96.25

*Suite à nos visites au chantier *Suite à l'expiration de délai qui sera le 09/07/2014 pour la realisation des 31logts + 02 c *Suite à l'expiration de délai qui sera le 13/05/2014 pour la realisation des 19 logts + 02 c *Suite à l 'abondance du chantier *Suite au non respect des engagements contractuels L'entreprise EURL ABDELLAH realisatrice du projet des 50 logts + 04 commerces / 300 logts promotionnels aidées à Ain Sefra est mise en demeure sous huitaine de : l Reprendre sérieusement les travaux de réalisation l Approvisionner le chantier en moyens humains et matériels l Respecter le délai prévisionnel l Respecter les normes de la bonne exécution l Améliorer la qualité des travaux exécutés Passé le délai de huit (08) jours, des mesures coercitives seront prises à l'encontre de votre entreprise selon la réglementation en vigueur.

MISE EN DEMEUREN°01

LʼOffice de Promotion et de Gestion Immobilière de Ain TÉMOUCHENT dont le siège social est BOULEVARD MOHAMED BOUDIAF Wilaya de Ain TÉMOUCHENT lance un avis dʼappel dʼoffres national ouvert relatif à la réalisation des travaux en tous corps dʼétat sauf peinture et vitrerie des 38/1500 logements publics locatifs, localisés à SIDI OURECHE, wilaya de AIN TEMOUCHENT, Programme quinquennal 20102014, Tranche Complémentaire 2011. Les entreprises possédant un certificat de qualification et de classification professionnelle de catégorie I et plus, en Bâtiment comme activité principale peuvent soumissionner et retirer le cahier des charges auprès de la Direction de lʼOffice de Promotion et de Gestion Immobilière de Ain Témouchent adresse : BOULEVARD MOHAMED BOUDIAF, Wilaya de Ain Témouchent, contre paiement des frais de reproduction fixés à 2000,00 D.A non remboursables. Les offres, accompagnées des pièces et documents sont en cours de validité, tels quʼexigé par le cahier des charges, doivent être présentées dans deux (02) enveloppes distinctes : l Une enveloppe contenant « lʼoffre technique » avec lʼensemble des documents exigés dans le cahier des charges. l Une enveloppe contenant « lʼoffre financière » comprenant les pièces requises par le cahier des charges. Les documents et les pièces requises sont ceux exigés à lʼarticle 13, page 12,13 et 14 des instructions aux soumissionnaires du cahier des charges. Les deux enveloppes doivent parvenir sous pli anonyme et fermé à lʼadresse suivante : A MONSIEUR LE DIRECTEUR GENERAL PAR INTERIM DE LʼOFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIERE DʼAIN TEMOUCHENT « SOUMISSION A NE PAS OUVRIR » 2ème AVIS DʼAPPEL DʼOFFRES NATIONAL OUVERT N°15/2014 Réalisation des travaux en tous corps dʼétat sauf peinture et vitrerie des 38/1500 logements A SIDI OURIECHE, Programme Quinquennal 2010-2014, Tranche complémentaire 2011 - Le dépôt des plis des soumissionnaires sʼeffectuera au niveau de la direction de lʼoffice de promotion et de gestion immobilière OPGI AIN TEMOUCHENT. - La date de dépôt des offres est fixée au 21ème jour avant 12 heures, à compter de la date de la première parution de lʼavis dʼappel dʼoffres dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP. Lʼouverture des plis est prévue le même jour de dépôt des offres à 14 heures.les soumissionnaires sont invités à y assister. Si la date de dépôt et dʼouverture des offres coïncide avec un jour férie ou un jour de week-end celle-ci est reportée au jour ouvrable suivant aux mêmes horaires.
Anep : 31005986 Le Buteur du 27 -04-2014

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LʼHABITAT DE LʼURBANISME ET DE LA VILLE OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIERE DE AIN TEMOUCHENT NIF : 097646019044907-01 2ème AVIS DʼAPPEL DʼOFFRES NATIONAL OUVERT N°15/D.M.O/O.P.G.I/2014

Anep : 31005751 / Le Buteur du 27-04-2014

OBSERVATION / Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service contractant peut introduire un recours dans les 10 jours qui suivent la première date de publication de cet avis d'attribution provisoire auprès de l'autorité compétente. Les soumissionnaires qui veulent prendre connaissance des résultats détaillés d'évaluation de leurs offres technique et financières , de se rapprocher des services de la direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Tlemcen au plus tard trois jours (03 jours) a compter du premier jour de la publication de l'attribution provisoire dans les quotidiens nationaux , conformément aux dispositions de l'article 114 du décret présidentiel N° 10-236 du 7 octobre 2010 modifié et complété par le décret présidentiel N°23-12 du 18 janvier 2012 portant réglementation des marchés publics.

L’Office de Promotion et de Gestion Immobilière de Ain Témouchent sis au Boulevard Mohamed Boudiaf à Ain Témouchent Wilaya de Ain Témouchent, lance un avis d’appel d’offres national restreint pour la réalisation des travaux du reste à réaliser des 172 logements Promotionnels Aidés et locaux de commerce sis à Ain Témouchent -POS SUD EST-II- en deux lots séparés définis ci-après : l Lot n°01 – Reste à réaliser de 94 logements et locaux de commerce l Lot n°02 – Reste à réaliser de 78 logements et locaux de commerce Il s’agit d’un appel d’offres national restreint ou seules les entreprises qualifiées en bâtiment possédant le certificat de qualification et de classification professionnelle catégorie Trois (III) et plus et possédant les références ci-dessous peuvent participer : l Réalisation de 60 logements non cumulés durant les trois dernières années pour les soumissionnaires pour le lot n°01 ou équipement équivalent en surface construite. l Réalisation de 50 logements non cumulés durant les trois dernières années pour les soumissionnaires pour le lot n°02 ou équipement équivalent en surface construite. l Réalisation de 100 logements cumulés durant les trois dernières années pour les deux lots. l Les entreprises peuvent soumissionner pour un lot ou les deux lots.

TROISIEME AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N°16/DPIF/OPGI/2014

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L’HABITAT DE L’URBANISME ET DE LA VILLE OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIERE WILAYA DE AIN TEMOUCHENT NIF : 097646019044907-01

Anep : 31005959 Le buteur du 27/04/2014

Le retrait du cahier des charges s’effectue auprès de la Direction de l’Office de Promotion et de Gestion Immobilière de Ain Témouchent, complexe Boulevard, contre paiement des frais de reproduction fixés à 1 500.00 DA non remboursables. Les offres, accompagnées des pièces et documents en cours de validité, tels qu’exigé par le cahier des charges, doivent être présentées dans deux (02) enveloppes distinctes : - Une enveloppe contenant « l’offre technique » avec l’ensemble des documents exigés dans le cahier des charges. - Une enveloppe contenant « l’offre financière » comprenant les pièces requises par le cahier des charges. Les documents et les pièces requises sont ceux exigés à l’article 10 des instructions aux soumissionnaires du cahier des charges. Les deux enveloppes doivent parvenir sous pli anonyme et fermé à l’adresse suivante : A MONSIEUR LE DIRECTEUR GENERAL DE L’OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIERE DE AIN TEMOUCHENT « SOUMISSION A NE PAS OUVRIR » 3ème AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N°…/DPIF/OPGI/2014 Portant réalisation du reste à réaliser de …/172 logements LPA et locaux de commerce à Ain Témouchent – POS SUD EST II – lot n° …/…logements

La date de dépôt des offres est fixée au 21ème jour avant 12 heures, à compter de la date de la première parution de l’avis d’appel d’offres dans les quotidiens nationaux. L’ouverture des plis est prévue le même jour de dépôt des offres à 14 heures. Les soumissionnaires sont invités à y assister. Si la date de dépôt et d’ouverture des offres coïncide avec un jour férié ou un jour de week-end celle-ci est reportée au jour ouvrable suivant aux mêmes horaires
Anep : 31005987 Le Buteur du 27 -04-2014

algré le comportement antisportif de la formation de Saïda, les joueurs de Younes Ifticen ont réussi à remporter leur duel sur le score de 1 à 0 et par la même retrouver la deuxième place au classement général. Les joueurs du MCS étaient vendredi dernier des chargés de mission et sont venus à Alger spécialement pour stopper le NAHD avec tous les moyens possibles. Contrairement à ce que nous attendions avant l’entame de la partie, les coéquipiers de Slimane Allali, auteur de l’unique réalisation de la rencontre, ont démontré une grande détermination et une volonté de fer pour se surpasser face au MCS. En dépit du manque de compétition et la façon d’évoluer des Saïdis, il n’y avait pas eu lieu de s’alarmer et de s’inquiéter sur l’équipe du Nasria qui a su prendre le match en main dès l’entame de la partie. En effet, les joueurs ont fourni une honorable prestation avec presque une totale domination. Le système prôné par le coach husseindéen s’est avéré efficace même si Hemani et Benyahia n’ont pas été aussi efficaces. «Vous savez, cela n’a pas été facile contre une équipe de Saïda qui a refusé de jouer et qui est resté renfermée dans sa zone. On appréhendait ce match après presque un mois d’arrêt du championnat. Dieu merci, les joueurs étaient à la hauteur et l’équipe avait développé un jeu efficace. Nous avons réussi à enchaîner avec une nouvelle victoire et prolonger ainsi notre belle série. Nous sommes contents et j’espère qu’on restera sur cette lancée le plus longtemps possible et qu’on puisse garder notre bon état d’esprit jusqu’à la fin de la saison», nous dira le capitaine Hamza Aliouane. Ce résultat permet aux Sang et Or de gagner surtout plus de confiance et de sérénité. Ils foncent droit vers l’élite…

M

Le Nasria entame la dernière ligne droite sur une bonne note
Contre une équipe chargée de mission
tamé. La réalité du terrain est toujours amère et différente. Je vous mentirais si je vous disais que le match était aussi facile mais on est rentrés sur le terrain avec la ferme intention de glaner les trois points de la victoire. On savait que notre équipe avait les moyens pour préserver sa place sur le podium. On doit bien retenir la leçon et j’espère que ce sera le match référence.» Désormais, le NAHD devrait bien préparer son périlleux déplacement à Bel Abbès. «Le moral des joueurs est au beau fixe et le groupe reste toujours solide après un succès. Nous aurons deux jours pour préparer ce rendez-vous. D’ici là, on doit oublier le match de Saïda et se concentrer sur Bel Abbès. On doit se méfier de cette équipe qui carbure en plein régime. Les joueurs de Bel Abbès feront tout pour ne rien céder chez eux. Donc, on est avertis. Il faut garder les pieds sur terre et rester concentrés pour le reste de nos échéances. De notre côté, on fera le nécessaire pour revenir avec un résultat positif. Cette rencontre n’est pas une fin en soi. On ne veut pas faire une fixation sur ce match ou autre, il faut bien gérer notre calendrier sans trop de dégâts», at-il conclu.

NAHD

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

Dimanche 27 avril 2014

N° 2627

19

… Il est indisponible contre l’USMBA
automatique alors que le joueur avait purgé contre l’USMAn. Une fermentation «immotivée» qui visait à perturber le joueur et ses coéquipiers et les faire perdre leur concentration. Une telle démarche demeure incompréhensive et les Husseindéens sont convaincus que c’est une machination qui vise à compromettre le retour du NAHD parmi les grands. plan offensif et défensif et le MCS n’a pas trop osé devant et il n’avait pas les moyens techniques pour faire bousculer la rencontre en sa faveur. A ce sujet, l’arrière latéral, Slimane Allali, nous dira : «Nous étions dans l’obligation de gagner et faire en sorte de confirmer notre grand succès ramené de Blida. Il y avait une énorme pression qui pesait sur le groupe. Nous étions bien en place durant toute la rencontre, ce qui nous a permis de mériter de gagner ce match. En plus, nous avons bien géré la rencontre contre une équipe de Saïda qui s’est contentée de défendre et de subir le poids du match avec tous les moyens. Je dirais que ce succès est bon pour le moral du groupe ainsi que pour la suite du championnat. Je dirais aussi que l’essentiel est de faire le plein à domicile et arracher quelques points lors de nos deux déplacements afin de terminer la compétition sans trop de pression.» L’auteur du but victorieux ajoute : «Vous savez, on ne peut rien avancer tant que le match n’est pas en-

Les réserves contre Herida, une preuve à l’appui

Allali : «Nous n’avions pas le droit à l’erreur»

Allali a été contraint vendredi de céder sa place à Bendebka à la 69’ suite à une blessure à la cheville gauche. Le joueur avait passé une échographie samedi auprès du médecin de l’équipe qui a révélé une blessure au tendon. Du coup, il sera indisponible mardi à l’occasion du déplacement de Bel Abbès. Youcef M.

Les provocations gratuites des Saïdis à l’encontre des Husseindéens ont débuté lorsque les deux secrétaires ont procédé au remplissage de la feuille de match. Dès l’annonce officielle des 18 du Nasria, le secrétaire du MCS a vite émis des réserves sur le stoppeur Mohamed Herida. Selon la direction saïdie, Herida est sur le coup d’une suspension

L

Les Verts et Blancs de Bechouia occupent sixième place du classement à cinq points du podium. Les joueurs de Blida sont bien placés pour savoir que les choses vont très vite en football. Ils ont, la saison passée, sué sang et eau pour finalement ne pas atteindre leur premier et vital objectif, à savoir le retour en L1. Face à plusieurs équipes, surtout celles qui sont ve-

Comme un mauvais élève

e verdict est tombé, l’USMB ne rejoindra pas l’élite et elle aura à passer une saison de plus en L2. Dans ces conditions, difficile d’être optimiste pour la fin de saison. «On verra bien, mais au moins qu’on soit digne de ce club et de ses couleurs», espère Zaïm. A un moment donné, quand on y réfléchit bien, on n’a pas la même passion. Il faut qu’ils se réveillent ! Ce n’est pas possible. Il faut plus qu’une prise de conscience. Il faut que ce groupe se lâche et qu’il soit plus exigeant vis-à-vis de lui-même. L’honneur du club en dépend», ajoutera le boss blidéen visiblement excédé.

Blida dit adieu à l'accession

USMB

Les Husseindéens ont réussi vendredi dernier l’essentiel, à savoir la victoire face aux Saïdis, en s’imposant avec l’art et la manière. Vu la physionomie du match, les coéquipiers de Mohamed Herida ont laissé filer un large succès et ont fourni un grand match, ce qui leur a permis d’arracher un succès, ô combien précieux. Avant le coup d’envoi, les Sang et Or avaient affaire à une équipe de Saïda qui développée un beau football mais qui est venue au 20-Août pour une mission bien précise. Finalement, le NAHD a été bien organisé sur le

Afin de permettre aux joueurs de bien récupérer leurs forces et préparer le choc contre l’USMBA dans les meilleures conditions possibles, le NAHD s’envolera aujourd’hui en destination d’Oran. L’équipe passera deux nuits à Oran avant de rallier Bel Abbès mardi matin.

Départ aujourd’hui à Oran

nues à Blida, les joueurs du grand club de la Mitidja ont bêtement perdu des points, se faisant prendre en contre comme des enfants, alors que la victoire, si précieuse, leur tendait les mains. La leçon semble ne pas avoir été retenue et la quête des points est déjà dans toutes les têtes, pour au moins s'éviter une fin de saison usante nerveusement.

Pour ce qui est de l’avenir de cette équipe, les joueurs doivent impérativement garder les pieds sur terre et surtout ne pas croire que les choses seront faciles. Le chemin est encore long et les difficultés nombreuses. Il y a, à l’USMB, un groupe de joueurs sur lesquels on peut compter. Il y a chez eux une réelle volonté de progresser et aussi une grande abnégation.

Se retrousser es manches

Sans aucune réaction face au WAT

Gagner des matchs est à la portée de cette équipe de Blida et il faut pour cela que les joueurs qui la composent se montrent moins naïfs. Ces derniers font du surplace pendant plusieurs journées et comme dit l’adage «Qui n’avance pas, recule». L’USMB s’est retrouvée très vite pratiquement larguée et plus aucun faux pas n’est désormais permis. Il faut, même si elle est ardue, remonter la pente au plus vite, pour, comme on dit, terminer le championnat à une place honorable. Les camarades de Boudina auront à réagir et ne pas faire preuve d’apathie comme cela a été le cas contre le WAT, vendredi passé. S.B.

Le club de Blida veut prendre une option pour bien terminer le championnat et cela après trois contre-performances successives. Encore faut-il pour cela qu'il gagne contre Saïda, ce vendredi. Côté blidéen, on aimerait être serein après une période de turbulences. Les Vert et Blanc de la Mitidja n’ont pratiquement aucune marge de manœuvre, et tant qu’ils ne gagneront pas des places au classement, il ne sera pas temps de lâcher la pression. Le coach blidéen, tous comme les milliers de supporters, espère un sursaut d’orgueil de ses poulains. En sont-ils capables ? Réponse ce vendredi, du côté du stade Brakni.

Terminer le championnat en beauté

Khelladi, le portier blidéen, dans l’entretien qu’il nous a accordé, revient sur le but encaissé à Tlemcen et les résultats enregistrés par son équipe lors des derniers matchs. Il estime qu’ils sont négatifs et que les supporters ont droit à une revanche.

Khelladi : «Je n'ai jamais vu pareil rebond»

S. B.

Avant toute chose, que s'est-il passé sur le but que vous avez encaissé à Tlemcen ? Sur ce tir assez lointain, je m'étais posté pour capter le ballon. Le tout dernier rebond a dévié totalement le cuir de sa trajectoire et cela à cause de la mauvaise qualité de la pelouse. De toute ma carrière, je n'ai jamais vu un rebond pareil. Maintenant, je laisse les gens juger de ma responsabilité sur ce but. Il est certain que cette défaite réduit vos chances d'accession… Chacun de nous éprouve d’énormes regrets. Je ne sais pas de quoi sera fait l'avenir. Nous voulons terminer la saison honorablement et il n’est pas question d’être démobilisés. Le fait d’échouer très près du podium doit vous laisser des regrets, c’est cela ?

C’est certain. Il ne nous a pas manqué grand-chose pour accéder. Nous avons payé notre passage à vide d’il y a deux mois. C’est à ce moment-là que nous nous sommes laissé distancer. Il y a aussi la malchance car l’équipe a été décimée par les blessures qui sont survenues au moment où le club avait besoin de tout le monde. Et pour ce qui est de la suite du championnat ? Des matchs très difficiles nous attendent car plusieurs équipes ont réalisé jusque-là un excellent parcours depuis le début de la saison. Il ne faut pas nous juger sur nos dernières contre-performances. Nous avons les moyens de réaliser de bons résultats lors des dernières journées pour gagner des places au classement et pour nous racheter aux yeux de nos supporters. Eentretien réalisé par S. B.

Après un jour de repos, les joueurs de Blida reprendront le chemin des entraînements aujourd'hui. La séance se déroulera sur la pelouse du stade Brakni.

La reprise aujourd'hui

Khezzar : «Equitable face à une équipe expérimentée»
Les Diables rouges ont insulté tout le monde
bèche. Djahel bien placé a profité de l’espace en défense adverse pour égaliser, cette deuxième réalisation est venue en fin de la première période, un total de 7 buts pour le joueur. Après le coup de sifflé final de l’arbitre Hallalechi, un groupe de supporters khroubis avait du mal à accepter le score final de la rencontre, ils ont alors insulté les joueurs devant les vestiaires, même l’entraîneur Khezzar n’a pas été épargné. Seulement, les fans khroubis ne doivent pas oublier que l’ASK a rejoué après plus de trois semaines à l’arrêt, et ce n’était pas facile de retrouver les repères sur le terrain après une si longue trêve.

ASK

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

Dimanche 27 avril 2014

N° 2627

Le Chabab a failli créer la surprise, vendredi dernier, sur le terrain du stade du 19-Mai d’Annaba. N’était cette fatidique 86’, comme le souligne Nacereddine Benmar, entraîneur aux côtés de Latrèche.

Benamar : «On n’est plus relégables»

CAB

19

L
T

Serrar avec des gardes du corps !
coach khroubi Khezzar : «La rencontre été d’un niveau très équilibré, on voulait gagner pour assurer notre maintien définitivement, mais on avait en face un adversaire solide qui a su profiter de nos fautes défensives. Ajouté à cela, l’expérience et le métier de ses joueurs qui ont bien géré leur match jusqu’au sifflet final.»

a formation askiste a raté l’occasion vendredi d’assurer son maintien d’une manière officielle après son match nul arraché face à l’USMBA sur le score de 2 à 2, un résultat qu’on qualifierait d’équitable entre deux formations qui ne jouent pas les mêmes objectifs cette saison. Il ne faut pas oublier qu’en face il y avait le solide leader de la Ligue 2, l’USMBA, qui regorge d’éléments expérimentés qui ont du vécu dans le foot national. C’est grâce à cet aspect que l’USMBA a su comment revenir au score et gérer le match jusqu'à la fin, comme le pense le

Le compte de Djahel monte à 7 buts

Tebib : «Les deux juges de touche nous ont massacrés»

MSPB

Il était l’homme fort de l’ASK avanthier. Djahel a remplacé ses amis attaquants pour inscrire dans les filets de Ferradji un doublé, le premier est venu à la 29’ après un coup franc de Har-

«Un des deux buts de Hadjout était entaché de hors-jeu»

ebib pointe un doigt accusateur en direction du trio arbitral. Si l’entraîneur du MSPB est quelque peu indulgent en vers le directeur du match, les adjoints de l’arbitre en prennent pour leur grade. «Les juges de touche nous ont massacrés. Ils ont usé du sifflet de manière intempestive. En première mitemps, on avait souffert parce que nos attaques étaient à chaque fois stoppées pour des soi-disant hors-jeu. Un véritable massacre», dira Tebib.

M

Le Nasria entame la dernière ligne droite sur une bonne note
Nous sommes contents et j’espère qu’on restera sur cette lancée le plus longtemps possible et qu’on puisse garder notre bon état d’esprit jusqu’à la fin de la saison», nous dira le capitaine Hamza Aliouane. Ce résultat permet aux Sang et Or de gagner surtout plus de confiance et de sérénité. Ils foncent droit vers l’élite…

NAHD

Le truc rigolo de l’après-midi de cette journée entre l’ASK et l’USMBA est la présence du manager de l’équipe visiteuse Hakim Serrar accompagné de deux gardes du corps. D’après nos informations, c’est la direction de l’USMBA qui a obligé les deux hommes de protéger l’ancien homme fort de l’ESS au stade Abed- Hamdani. Seulement, la direction bélabessienne a oublié qu’au Khroub, aucune équipe n’a été agressée ou malmenée auparavant que ce soit en Ligue 1 ou en Ligue 2 Mobilis. Les Asksites savent faire la part des choses et Serrar n’avait pas besoin de protection à Abed- Hamdani. Abdou H.

Un mot sur le partage des points avec l’USMAn ? Au vu de la physionomie de la rencontre, je dirai que je suis déçu. On menait 1 à 0, on avait fait une bonne première mi-temps. Hélas, à la fin l’adversaire est revenu au score ! Que s’est-il passé en seconde période ? D’abord, le vent nous a considérablement gênés. Il était difficile de mener à bien nos contres. Ensuite, est arrivée cette fatidique 86’ et le but égalisateur de l’USMAn. Dans quelles circonstances l’USMAn est-elle revenue au score ? Le vent, plus deux erreurs défensives. Rezak Bitam et Methazem ont chacun une part de responsabilité sur le but. Dans l’ensemble et à la lecture de la 26e journée

du championnat, êtesvous satisfaits de ce nul réalisé à l’USMAn ? Dans l’ensemble, il faut se satisfaire de ce point pris en dehors de nos bases. On a pris un point à un concurrent immédiat au maintien. Et si son jette un coup d’œil sur les résultats du Khroub, de l'ABS et du MSPB, on peut s’estimer heureux d’avoir réussi le nul contre l’USMAn. Un mot pour conclure… Nous ne sommes plus relégables. Il faut maintenant assurer les résultats à domicile, à commencer par le derby prochain face à Merouana. On a les moyens de maintenir le CAB en Ligue 2 Mobilis.
Entretien réalisé par M. B.

Contre une équipe chargée de mission
Vu la physionomie du match, les coéquipiers de Mohamed Herida ont laissé filer un large succès et ont fourni un grand match, ce qui leur a permis d’arracher un succès, ô combien précieux. Avant le coup d’envoi, les Sang et Or avaient affaire à une équipe de Saïda qui développée un beau football mais qui est venue au 20Août pour une mission bien précise. Finalement, le NAHD a été bien organisé sur le plan offensif et défensif et le MCS n’a pas trop osé devant et il n’avait pas les moyens techniques pour faire bousculer la rencontre en sa faveur. A ce sujet, l’arrière latéral, Slimane Allali, nous dira : «Nous étions dans l’obligation de gagner et faire en sorte de confirmer notre grand succès ramené de Blida. Il y avait une énorme pression qui pesait sur le groupe. Nous étions bien en place durant toute la rencontre, ce qui nous a permis de mériter de gagner ce match. En plus, nous avons bien géré la rencontre contre une équipe de Saïda qui s’est contentée de défendre et de subir le poids du match avec tous les moyens. Je dirais que ce succès est bon pour le moral du groupe ainsi que pour la suite du championnat. Je dirais aussi que l’essentiel est de faire le plein à domicile et arracher quelques points lors de nos deux déplacements afin de terminer la compétition sans trop de pression.» L’auteur du but victorieux ajoute : «Vous savez, on ne peut rien avancer tant que le match n’est pas entamé. La réalité du terrain est toujours amère et différente. Je vous mentirais si je vous disais que

Enfin, Tebib n’est pas indulgent en vers ses joueurs, à qui il reproche de ne pas avoir répondu présent contre Hadjout, alors que lors des matchs amicaux disputés durant la trêve, le MSPB était nettement au-dessus de la prestation de vendredi passé : «Si je reviens à la prestation de mon équipe, je dirai qu’elle était loin de celle que j’attendais. Mes joueurs étaient méconnaissables. Je ne les ai pas reconnus. On a joué en amical contre le CSC et Tadjenant, laissez-moi vous dire qu’il y avait de quoi être fier de mes joueurs, mais contre l’USMMH, rien de tout cela.» M. B.

«Mes joueurs sont passés à côté de la plaque»

On a voulu connaître l’avis de l’entraîneur sur la validité ou pas des deux buts de Hadjout. De ce côté-là aussi, Tebib en a redire : «Oui, un des deux buts du MSPB était entaché d’une position de hors-jeu. L’autre ne l’était pas. On ne peut pas dire que l’arbitrage était correct. Les erreurs commises nous ont coûté une défaite.»

algré le comportement antisportif de la formation de Saïda, les joueurs de Younes Ifticen ont réussi à remporter leur duel sur le score de 1 à 0 et par la même retrouver la deuxième place au classement général. Les joueurs du MCS étaient vendredi dernier des chargés de mission et sont venus à Alger spécialement pour stopper le NAHD avec tous les moyens possibles. Contrairement à ce que nous attendions avant l’entame de la partie, les coéquipiers de Slimane Allali, auteur de l’unique réalisation de la rencontre, ont démontré une grande détermination et une volonté de fer pour se surpasser face au MCS. En dépit du manque de compétition et la façon d’évoluer des Saïdis, il n’y avait pas eu lieu de s’alarmer et de s’inquiéter sur l’équipe du Nasria qui a su prendre le match en main dès l’entame de la partie. En effet, les joueurs ont fourni une honorable prestation avec presque une totale domination. Le système prôné par le coach husseindéen s’est avéré efficace même si Hemani et Benyahia n’ont pas été aussi efficaces. «Vous savez, cela n’a pas été facile contre une équipe de Saïda qui a refusé de jouer et qui est resté renfermée dans sa zone. On appréhendait ce match après presque un mois d’arrêt du championnat. Dieu merci, les joueurs étaient à la hauteur et l’équipe avait développé un jeu efficace. Nous avons réussi à enchaîner avec une nouvelle victoire et prolonger ainsi notre belle série.

Les provocations gratuites des Saïdis à l’encontre des Husseindéens ont débuté lorsque les deux secrétaires ont procédé au remplissage de la feuille de match. Dès l’annonce officielle des 18 du Nasria, le secrétaire du MCS a vite émis des réserves sur le stoppeur Mohamed Herida. Selon la direction saïdie, Herida est sur le coup d’une suspension automatique alors que le joueur avait purgé contre l’USMAn. Une fermentation «immotivée» qui visait à perturber le joueur et ses coéquipiers et les faire perdre leur concentration. Une telle démarche demeure incompréhensive et les Husseindéens sont convaincus que c’est une machination qui vise à compromettre le retour du NAHD parmi les grands.

Les réserves contre Herida, une preuve à l’appui

le match était aussi facile mais on est rentrés sur le terrain avec la ferme intention de glaner les trois points de la victoire. On savait que notre équipe avait les moyens pour préserver sa place sur le podium. On doit bien retenir la leçon et j’espère que ce sera le match référence.» Désormais, le NAHD devrait bien préparer son périlleux déplacement à Bel Abbès. «Le moral des joueurs est au beau fixe et le groupe reste toujours solide après un succès. Nous aurons deux jours pour préparer ce rendez-vous. D’ici là, on doit oublier le match de Saïda et se concentrer sur Bel Abbès. On doit se méfier de cette équipe qui carbure en plein régime. Les joueurs de Bel Abbès feront tout pour ne rien céder chez eux. Donc, on est avertis. Il faut garder les pieds sur terre et rester concentrés pour le reste de nos échéances. De notre côté, on fera le nécessaire pour revenir avec un résultat positif. Cette rencontre n’est pas une fin en soi. On ne veut pas faire une fixation sur ce match ou autre, il faut bien gérer notre calendrier sans trop de dégâts», a-t-il conclu.

Les Husseindéens ont réussi vendredi dernier l’essentiel, à savoir la victoire face aux Saïdis, en s’imposant avec l’art et la manière.

Allali : «Nous n’avions pas le droit à l’erreur»

Allali a été contraint vendredi de céder sa place à Bendebka à la 69’ suite à une blessure à la cheville gauche. Le joueur avait passé une échographie samedi auprès du médecin de l’équipe qui a révélé une blessure au tendon. Du coup, il sera indisponible mardi à l’occasion du déplacement de Bel Abbès. Youcef M.

… Il est indisponible contre l’USMBA

Stade : Bourouba-Said de Bouira Affluence : faible Arbitres : Kermane, Boufassa, Herouga Buts : Yacine (39’) (USBD) ; Allouache (55’) MBB

Le leader a eu peur
sa ligne de but, mais l’arbitre a laissé jouer. Le Mouloudia pressera son hôte mais sans efficacité. Après la forte poussée des locaux durant les vingt premières minutes, vint le réveil des visiteurs qui, par l’intermédiaire du virevoltant attaquant Hadj Kaci, ratait de peu l’ouverture du score à la 25’, lorsque Hidouchi ratait son dégagement, Hadj Kaci ne s’attendait pas à se trouver seul face au gardien du Mouloudia qui lui chipa courageusement la balle des pieds. Cette première alerte sera suivie d’une seconde toujours par l’intermédiaire de Hadj Kaci qui adressera un joli tir qui s’en ira toucher le bras de Nourine, l’arbitre n’hésitera pas à désigner le point de penalty, Hadj Kaci s’en chargera, mais Maayouf repoussa la balle qui revient sur Yacine bien placé pour pousser le ballon au fond des filets. Les locaux ont vainement essayé de remettre les pendules à l’heure. En seconde mitemps, boostés par les consignes de l’entraîneur Ali Tellal, les joueurs ont montré un autre visage en mettant la pression d’entrée. L’arbitre viendra mettre son grain de sel en refusant deux buts pour des hors jeu contestés par le banc bouiri. A la 53’, Allouache effectuera un excellent travail individuel en effaçant trois joueurs, mais sa balle ne trouve pas preneur.

Clubs de Kabylie Régionale 1 MB Bouira 1 - US Beni Doula 1
Coup d’œil
www.lebuteur.com

Dimanche 27 avril 2014

N° 2627

19
ES Azeffoun 2 JS Akbou 0

MBB : Maayouf, Kacel, Nourine, Hidouchi, Boutchacha, Gani, Belaref, (Habel), Belouarem (Bessayeh), Chergui, Allouache, Bouchareb (Chedani) Entraîneur : Tellal Ali

e Mouloudia de Bouira n’a pas réussi à prendre sa revanche du match aller face au leader, l’US Beni Douala. En effet, le MBB a été tenu en échec sur le score d’un but partout dans une rencontre qui fut d’un niveau tout juste moyen. Pourtant, le Mouloudia a commencé la partie en force et a même ouvert le score à la 3’ par l’intermédiaire de Hidouchi, lorsque le portier de Beni Douala Benoufella relâchait le ballon derrière

L

USBD : Benoufella, Noual, Berchiche, Idres, Boundaoui, Djefel, Halata, Ihedadéne, Medjbour (Ait Hocine), Yacine, Hadj Kaci. Entraîneur : Feltane Said

Une minute plus tard, le même Allouache, bien servi cette fois par Belouarem, s’en ira percer la défense de Béni Douala pour égaliser. La réplique de ce dernier fut immédiate par l’intermédiaire de Halata qui placera un très bon tir cadré, magistralement dégagé en corner par Maayouf. A la 65’, le portier bouiri sauvera héroïquement son équipe du second but suite à un cafouillage dans la surface de réparation. Halata, quant à lui, a tenté à deux reprises de mettre le cuir au fond des filets bien gardés par Maayouf. Le leader, voulant en finir avec le championnat, continuera à mettre le paquet et à un quart d’heure du coup de sifflet final, Hadj Kaci se présentera seul face à Maayouf mais ratait lamentablement le second but. L’entrée du jeune junior Chedani du côté du MBB a donné plus de vivacité à la ligne d’attaque, ce dernier a même inscrit un second but pour son équipe mais encore une fois refusé par l’arbitre pour une position de hors jeu, décision encore une fois contestée par le camp du MBB. C’est sur ce score de parité que l’arbitre a sifflé la fin de la partie.

Adjaout

«On savait qu’on allait buter sur une très bonne équipe de Bouira qui chercherait à prendre sa revanche du match aller. Néanmoins, ce que je peux dire de ce match c’est que la trêve a cassé notre dynamique et ce, bien qu’on ait disputé quatre rencontres amicales, mais rien ne peut remplacer les matchs officiels. Concernant la suite du championnat, cela dépend de l’état d’esprit des joueurs, à commencer par le prochain match face à Bouchaoui.»

Said Feltane (entr. USBD) : «La trêve a cassé notre dynamique»

Iazouguen ont frôlé le pire
Stade : Tirsatine d’Azazga Affluence : moyenne Arbitres : Boudjerada, Badache, Tizizoua Buts : Mallek (20') Hamlaoui (89') (JSA) ; Bouguendoura (58' sp et 73') (FCB) JS Azazga : Aïchour, Hallit, Bélaïd (Goudjil), Benamara, Benmokhtar, A. Yeddou (Kechit), Amerkane, Hamlaoui, Tiouartit, Mallek (Kerdache), H. Yeddou Entraîneur : Fergane Ahmed FC Bir El Arch : Mouassah, R. Bessal, M. Bessal, Bouguendoura, Benkouli, Boulkifane, Talhi, Chihab, Brahim Salem, Bagoumi, Riache (Guessoum) Entraîneur : Benzekri

Interrégions JS Azazga 2 - FCB El Arch 2

«On a livré une belle partie face le leader. Nous avons créé plusieurs occasions nettes de but, on a même inscrit un but valable mais refusé par l’arbitre qui nous malheureusement beaucoup lésé. Ceci dit, je tiens à féliciter mes joueurs pour leur bonne prestation.»

Ali Tellal (Entr. MBB) : «On méritait la victoire»

L

es Rouge et Noir d’Iazouguen ont livré une bonne première mi-temps, mais ils ont sombré lors de la deuxième où ils ont beaucoup subi au point d'être rejoints au score avant de se mettre à courir derrière et n'était le coup d'éclat de Hamlaoui en fin de partie, cela aurait été une grosse désillusion. Pourtant, les hommes de Fergane avaient

ortés par leurs fidèles supporters, les Olympiens ont répondu aux attentes lors de cette reprise du championnat en réalisant l’essentiel face à l’ARB Barbacha. Dès l’entame de la partie, les poulains d’Azzedine Irid ont voulu imposer un jeu rapide, fait d’attaques répétées, mais confondant souvent entre vitesse et précipitation. Ils ne purent concrétiser leurs occasions même à la 18’ lorsqu’un défenseur adverse toucha le cuir de la main dans la surface, mais Redouane Terki rata son coup de pied de réparation. D’autres opportunités leur ont été offertes face au solide mur défensif adverse qui retarda l’échéance, notam-

P

Les Olympiens en toute logique
ment sur les deux tirs sur le poteau par Baour et Ami. Toutefois, à la 25’, les Olympiens parvinrent à ouvrir le score par le biais de leur capitaine Aït Amara, suite à un tir des 30 mètres. Par la suite, les visiteurs ont tenté de revenir au score, mais la bonne organisation des Bleus d’El Kseur n’a pas permis aux camarades de Bouncer de développer leur jeu. La seule chaude alerte qui est à mettre à l’actif des Montagnards s’est située à la 35’ lorsque sur un coup franc direct, El Meki faillit tromper la vigilance de Amsili. En revanche, les Olympiens qui avaient exercé un net ascendant psychologique ont essayé de carrément tuer le match lors de cette première pé-

Honneur Béjaïa OS El Kseur 2 - ARB Barbacha 0

pris leurs devants en allant inquiéter le gardien Mouassah à plusieurs reprises. A la 20' Mallek concrétisera la domination en inscrivant le premier but de la partie. Alors qu'on attendait beaucoup de la part d'Iazouguen en seconde période, ce sont les visiteurs qui se sont montrés plus dangereux en acculant la défense locale grâce à un pressing haut à la limite de la ligne médiane. La défense dirigée par Benamara s'est montrée très fébrile en alignant les bourdes, d’ailleurs sur l'une d'elles, en voulant remettre la ballon au gardien, le ballon a été intercepté par Bouguendoura qui s'en alla défier seul le gardien local Aichour l’obligeant à commettre une faute à l'intérieur de la surface de réparation. Le penalty qui s’imposait a été magistralement exécuté par le même Bouguendoura qui égalisa ainsi à la 58'. A la 73', une autre passe au gardien mal interceptée par ce dernier qui rata complètement en voulant le dégager, le très opportuniste Bouguendoura se chargea de reste. Au bout de la rencontre, Iazouguene obtinrent plusieurs corners, sur l'un d'eux, Hamlaoui égalisera en l'exécutant directement dans la cage du gardien adverse Mouassah. Les meubles étaient sauvés pour une équipe de la JSA pas très inspirée.

B. Ferhati

our la reprise du championnat de la première division de wilaya de Tizi-Ouzou, le stade Oukil-Ramdane a été le théâtre de la confrontation entre la JS Boukhalfa et les Montagnards du DC Boghni impliqués dans la course au titre. Cette rencontre a vu les deux formations se neutraliser en seconde période a permis au DCB de rattraper l’USMDBK à la faveur de la défaite de cette dernière face à l’Etoile de Draa El Mizan, mais cela n’a pas tellement fait l’affaire des Montagnards au regard du sans faute du leader, l’Olympique de Tizi-Rached. Après une première période sans relief marquée par une frilosité dans les deux camps avec peu d’occasions sérieuses et beaucoup de déchet dans le jeu, les deux formations se sont réveillées

P

Les Montagnards perdent gros
peu à peu en seconde période et le jeu s’en trouva bien amélioré. Les hostilités commencèrent du côté des locaux par le biais de Tahrour qui surprit le gardien du DCB à la 57’ en le fusillant à bout portant (10). Amhis remit les pendules à l’heure vingt minutes plus tard avec un tir sous la barre sans laisser de chance au gardien (1-1). Mais le répit des gars du Sud de la wilaya a été de courte durée puisque dans la foulée de cette égalisation, Bouchakour redonna l’avantage aux banlieusards de Tizi-Ouzou à la 80’ (2-1). Mais, la joie des locaux été de courte durée. En effet, Messaoudi, à une minute du coup de sifflet final, signa un but qui sauve son équipe de la défaite sur le fil (22). B. Antar

JS Boukhalfa 2-DC Boghni

Honneur Tizi-Ouzou

la faveur de leur succès (2-0) aux dépens des Akbouciens de la JSA, les Ivahriyen gardent le contact avec les équipes du haut du tableau. L’ES Azeffoun du duo Kaced-Ait Ramdane s’est en effet imposée sans difficultés face aux Akbouciens et pointe à la 3e place avec onze points de retard sur le leader, l’US Béni Douala, qui s’est contenté d’un match nul à Bouira face au MBB local en faisant (1-1). Les protégés de Karim Kaced ont réussi l’essentiel et s’accrochent au peloton de tête avec l’espoir de s’adjuger au finish la seconde place pour sauver ce qui peut l’être de cette saison. Dans cette perspective, tout reste jouable pour les Ivahriyen, mais à la seule condition qu’ils gardent cette dynamique de victoires, en tentant de faire le plein lors des cinq derniers matchs qui les attendent avant le baisser de rideau de cet exercice un peu décevant dans sa seconde moitié après avoir fait illusion lors de la phase aller. La bande au duo Kaced - Ait Ramdane n’a plus rien à perdre, bien au contraire tout à gagner et la place de dauphin est devenue l’objectif du club, sachant que l’accession est presque acquise pour l’US Béni Douala qui les devance de onze points et l’IR Birmandreis, le dauphin, de huit points. L’ES Azeffoun compte jouer ses chances à fond pour se replacer et chiper cette place à ce concurrent direct. Les prochaines journées nous renseigneront davantage sur les réelles intentions des camarades de Tedjar. Yacine Moussi

A

Ivahriyen s’accrochent au trio de tête

riode, mais le gardien Abid veillait au grain. Après la pause, les locaux sermonnés par leur coach se lancèrent en attaque tambour battant, mais toujours sans parvenir à concrétiser. À l’heure de jeu, Fahem Ounoughi parvint enfin à aggraver la marque suite à un tir en puissance à ras-de-terre qui laissa le gardien visiteur sans réaction. C’est donc sur cette précieuse victoire de 2-0 en faveur des Olympiens que l’arbitre mit fin aux débats dans un fair-play total contrairement au match aller.

«C'était un bon match, très serré face à une bonne équipe de Barbacha. Il y a eu un petit moment de relâchement car mes joueurs ont sous-estimé l’équipe adverse. On n’a pas été agressif dans notre jeu. Je dirais que l’essentiel ce sont les trois points de la victoire. Ce succès est la meilleure illustration que l’OSEK ne lâchera rien. On se battra jusqu’au bout pour concrétiser le rêve de nos supporters que je remercie au passage pour leur soutien.»

Abdenour Harzouz (entr. adjoint OSEK): «On se battra jusqu’au bout»

H. Tahar

«On n’a pas su exploiter cette trêve à bon escient, malgré cela on a présenté un bon visage face à El Kseur. Je tiens à féliciter mes joueurs pour leur belle prestation notamment notre gardien de but qui s’est illustré lors de cette rencontre.»

Tayeb Marnache (entr. ARBB) : «On a montré un bon visage»

C’

est une très bonne opération qu’ont réussie les gars de M’dina J’dida avant-hier à Boussaâda face à l’ABS local. Les Asémistes sont allés chercher le précieux point du match nul au stade Abdelatif- Mokhtar. En dépit de l’intimidation dont étaient victimes les joueurs avant le début de la rencontre, ainsi que la physionomie de la rencontre, les coéquipiers de Benayada ont fait preuve de courage pour enchaîner un douzième match de suite sans la moindre défaite. Les coéquipiers de Bentiba, meilleur buteur de l’équipe avec sept réalisations, sont invaincus durant cette phase retour du championnat. Même s’ils ont perdu la seconde place au profit du NA Hussein Day, vainqueur face au Mouloudia de Saïda, les Asémistes ont bénéficié, los de cette 26e journée du championnat de Ligue 2 Mobilis, des résultats de leurs autres concurrents dans la course pour l’ac-

Les Asémistes très proches de la Ligue 1 Mobilis
Mezaïr sera traduit devant le conseil de discipline
cession. En effet, l’USM Blida et l’US Chaouia ont tous les deux perdu respectivement chez le WA Tlemcen et l’AB Merouana. Du coup, et à quatre journées de la fin de la compétition, les Asémistes comptent quatre unités d’avance sur le duo l’OM et l’USC.

ASMO

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

Dimanche 27 avril 2014

N° 2627

Ceux qui ont suivi le match d’avant-hier entre l’ABS et l’ASMO ont été surpris par le remplacement de Mezaïr à la mi-temps par Bouhedda. Habitué à être titularisé dans les bois de son team, l’enfant de Tlemcen est, selon nos informations, passé à côté de son sujet en première période. Notre source précise que l’entraîneur Mouassa a été en colère contre son rendement, surtout qu’il a une grande part de responsabilité dans le second but inscrit par Nezouani. Mais ces critiques n’ont pas été du gout de Mezaïr. Notre source précise qu’une altercation verbale a eu lieu entre les deux

eux qui ont eu l’occasion de suivre la rencontre d’avant-hier, opposant dans un match chaud les deux équipes, l’ES Mostaganem et l’Olympique de Médéa, sont unanimes à dire que les gars de la ville de Mostaganem ont bien joué, particulièrement en seconde période de jeu. Les changements opérés par le staff technique n’ont pas donné leurs fruits.

C

L’équipe joue bien mais manque d’efficacité en attaque

ESM

19

La majeure partie dominée par les Mostaganémois…

Le jeune et très prometteur joueur milieu de terrain de l’ASMO, Belalem Djamel, devrait, sauf rebondissement de dernière minute, rater les deux prochains matchs de son team face à l’USM Annaba et l’AB Mrouana. Belalem prendra jeudi prochain part à la finale de la Coupe d’Algérie avec la 2e Région militaire. Du coup, il est peu probable que le joueur soit cédé à l’ASMO pour le match de ce mardi face à l’USMAn.

Belalem absent face à l’USMAn ?

hommes, d’où la décision de Mouassa de faire sortir son gardien de but et de le remplacer par Bouhedda. La direction de l’ASMO a décidé de traduire Mezaïr devant le conseil de discipline. L’information nous a été confirmée

hier matin par le bailleur de fonds du club, Saâdoune Mohamed, plus connu sous le sobriquet de Moumoh.

R.O.

Le match d’avant-hier entre l’A Bousaâda et l’ASM Oran a connu la présence d’un dirigeant du Mouloudia d’El Eulma en la personne de l’ancien joueur du club, Fellahi. Selon une source autorisée, Fellahi était présent au stade Abdelatif-Mokhtar pour superviser quatre joueurs de la formation de M’dina J’dida. Il s’agit de Balegh, Belalem, Benayada et Benkablia. Pour sa part, la direction de l’ASMO a affirmé que ces joueurs sont intransférables surtout que l’équipe aspire à accéder en Ligue 1 Mobilis.

Un dirigeant du MCEE a supervisé quatre joueurs asémistes

Après avoir connu un passage à vide, les U21 de l’ASMO ont repris les commandes du championnat de Ligue 2 Mobilis. Les poulains de Zehaf sont allés chercher un précieux succès chez l’A Boussaâda sur le score net et sans appel de cinq buts à un. Ce succès, conjugué à la défaite de l’USMM Hadjout chez le MSP Batna, permet aux Asémistes de se positionner à la première place du classement à égalité de points avec l’USMMH, mais avec une meilleure différence de but. A l’instar de leur aîné, qui lutent pour retrouver l’élite, les espoirs de l’ASMO tentent à quatre journées de la fin de la compétition de remporter le championnat. C’est avec un moral gonflé à bloc que les gars de M’dina J’dida vont reprendre le chemin des entraînements au stade Habib-Bouakel. Alors qu’ils sont bien partis pour réaliser l’accession en Ligue 1 Mobilis, les coéquipiers de Barka entameront dès aujourd’hui la préparation de leur prochain match prévu ce mardi face à l’USM Annaba.

Les U21 reprennent les commandes du championnat

… Ils n’arrivent pas à percer la défense adverse

La majeure partie du temps a été dominée par les locaux face aux solides Médéens, qui ont placé une muraille infranchissable, en restant bien regroupé devant leur gardien. Ce dernier à lui seul découragea les attaquants mostaganémois qui n’arrivaient pas à le prendre en défaut.

Une reprise avec une défaite

Les poulains de Blidi se sont procuré de nombreuses occasions nettes de scorer, en vain. Ni le remuant Tlemçani ni ses coéquipiers avec leurs frappes puissantes n’ont pu arriver aux filets du gardien des gars de Titteri.

Reprise aujourd’hui des entraînements

L'

USMBA El Khadra intraitable

l’USMBA a, contre vents et marrés, arraché un point qui vaut son pesant d’or dans le décompte final. Ainsi, même si l’exploit n’était pas loin des camarades de Tchicou, c’est un bon point de pris qui permettra à l’USMBA de conforter leur fauteuil et d’entreprendre la suite des joutes avec plus de confiance et sérénité et notamment celle de la prochaine journée face au coleader, le NAHD. Il va sans dire que ce nul arraché à l’ASK est de nature à exhorter davantage les Unionistes à croire plus en leurs possibilités devant le Nasria. Ce qui est à retenir de la rencontre est que l’USMBA a su gérer l’enjeu à son compte en dépit de la rude mission. En plus, revenir d’un déplacement aussi risqué avec un point n’est pas donné à toutes les équipes et cela nous renseigne sur l’état d’esprit de l’équipe et ses joueurs et leur capacité à pouvoir se surpasser dans les moments cruciaux. Il est vrai aussi qu’à travers la physionomie de la partie, les Vert et Rouge n’ont pas seulement obligés la troupe à Khezzar au partage des points mais ont également raté une très belle opportunité de revenir carrément avec les trois point de la victoire après avoir mené. Quoi qu’il en soit, c’est un bon point de pris.

L’essentiel en attendant mieux face au NAHD

USMBA a réussi à confirmer sa série de performances en concédant le point du match nul en déplacement face à l’ASK. En faisant match nul avec une bonne équipe de Khroub, les Bel-Abessiens ont finalement réalisé une bonne affaire. «Nous sommes devenus l'équipe à battre, en raison de nos prestations et de notre statut. Alors, nous avons souvent face à nous des adversaires décidés à jouer l'un des matches de leur saison. Et comme nous avons du mal à marquer sur nos temps forts...», a commenté l’entraîneur Bira. Ce dernier a trouvé son équipe «joueuse dès l’entame des débats en première période, mais peu réaliste». Et puis, le doute passé, Belgorine est allé confirmer les prétentions de son équipe en lui donnant l’avantage dès la 11’. Mais la riposte des Khroubis fut blessante, puisqu’ils réussissent faire basculer le match en leur faveur par l’entremise de Jahel (29’ et 45’+ 4). L'entraîneur de l’USMBA, voyant son équipe menée et en difficulté pour revenir, a fait le pari de sortir un défenseur pour un attaquant (Ghazali). Un choix fructueux qui permet à son équipe de remettre les pendules à l’heure par ce même remplaçant (55’).

V

Le Widad croit toujours à l’accession
Il a fait taire la rumeur
En s’imposant face à une formation de Blida qui ambitionne elle aussi à rejoindre l’élite algérienne, le Widad de Tlemcen a frappé d’une pierre deux coups. Les gars des Zianides ont non seulement relancé leur chance d’accession mais ont surtout fait taire une rumeur qui a fait le tour de la ville depuis toute la période de l’arrêt du championnat. Les mauvaises langues n’ont pas cessé de se délier ces derniers jours en faisant circuler une rumeur à base de laquelle le WA Tlemcen allait faciliter la tâche à l’USM Blida afin de permettre à cette dernière de faire à nouveau la jonction avec le trio de tête. Finalement, le but inscrit par Sidhoum en première période du match a mis un terme aux spéculations. M.B.

WAT

R.O.

Une défense déséquilibrée

En somme, l’équipe de la ville de Mimosa débute la reprise du championnat avec une défaite. En dépit de leur belle prestation contre une coriace équipe de la ville de Titteri, ils ont raté le coche, car ils n’ont pas su concrétiser les occasions qu’ils se sont procurées. Ils ont raté les 3 points de la victoire qui auraient fait certainement le bonheur de tous les Mostaganémois.

ainqueur par la plus petite des marges avant-hier au stade Akid-Lotfi, le Widad de Tlemcen revient à la quatrième place du classement en compagnie de l’Olympique de Médéa. Les gars de la cité des Zianides qui reviennent à la hauteur de l’USM Blida avec le même nombre de points comptent toutefois cinq points de retard par rapport à l’ASM Oran reléguée au pied du podium. Il faut dire que ce succès, le premier après une série de trois matches sans victoire avec entre autres un nul concédé à domicile face à l’ASM Oran, va permettre aux Bleu et Blanc de reprendre confiance en leurs moyens en attendant les quatre prochaines journées où les poulains du duo Yadel-Kherris sont appelés à réaliser les meilleurs résultats possibles espérant au même des faux pas des équipes de tête.

La défense mostaganémois a été complétement déséquilibrée à tous les niveaux, dans l’axe central comme sur les côtés. Le staff technique doit trouver une solution en attendant le prochain exercice 20142015 pour un éventuel renforcement de ce compartiment.

Tout près d’un succès

L’auteur de l’unique but de la partie reconnaît que son équipe a livré ce match sous une énorme pression due à la rumeur véhiculée par certaines personnes malintentionnées. Il pense que ce succès est une réponse à ceux qui voulaient déstabiliser l’équipe.

Sidhoum : «On a joué sous pression»
équipe a évolué sous une terrible pression. Cela est dû à quoi ? On craignait ce match pour deux raisons différences car un éventuel faux pas nous aurait systématiquement fait sortir de la lutte pour l’accession, mais il aurait dû être interprété autrement vu les rumeurs qui se répandaient ces dernies jours. Toutefois, les résultats des équipes du haut de tableau n’étaient pas favorables au WAT… On ne va pas trop se fier aux résultats des autres équipes. Notre objectif est de se donner à fond durant les quatre prochaines rencontres en essayant de réaliser les meilleurs résultats possibles et après on verra.

M

Les Saïdis méritaient un meileur résultat contre les Navigateurs

MCS

Ettaoui Wassim

M. O. Noureddine

Quel commentaire faites vous sur ce match contre Blida ? Comme il fallait s’y attendre, ce match était très difficile face à deux équipes qui voulaient rester dans la course pour l’accession. Finalement, ce match s’est joué sur des détails. On a remarqué que votre

Est-ce que vous croyez encore à l’accession ? Bien sûr car il reste encore quatre journée où tout reste possible. Il ne faut surtout pas baisser les bras. On est appelés à jouer à fond nos chances. Un déplacement vous attend du côté de Hadjout lors de la prochaine journée. Comment s’annonce cette confrontation ? Ce sera un match très compliqué face à une équipe qui est à la recherche de points pour assurer son maintien. Nous allons essayer de profiter du huis clos imposé à cette équipe pour revenir avec un résultat qui nous arrange et nous permettra de croire davantage à l’accession. Entretien réalisé par M.B.

L’équipe reste à Alger

ême si c’était un déplacement périlleux pour le MCS au stade du 20Août, les Saïdis ont fait un bon match malgré la défaite. La bande à Hadjar pouvait espérer mieux qu’une défaite face aux Navigateurs du moment que ces derniers ont trouvé d’énormes difficultés à préserver ce maigre acquis face à une équipe saïdie qui a fait une bonne prestation ; elle pouvait même revenir à Saïda au moins avec un nul. Ce revers est assez sévère pour les camarades de Addadi.

Comme le MCS affrontera l’USMB à Blida pour le compte de la 27e journée, la direction du club et le staff technique ont décidé que cette équipe de Saïda reste à Alger pour préparer le match de ce mardi. L’équipe a pris son quartier général à l’hôtel El Mehdi de Staouéli. Si hier c’était une journée de repos, le groupe s’entraînera aujourd’hui et demain afin de bien préparer cette confrontation. Les Saïdis misent sur un bon résultat afin d’assurer définitivement leur maintien.

Amar B.

20
Real Madrid

Les Red Devils nient tout au sujet de Van Gaal
Selon le journal De Telegraaf, l'actuel sélectionneur de l'équipe nationale des PaysBas, Louis van Gaal, aurait déjà trouvé un accord sur le plan contractuel, avec le board de Manchester United, en vue de la saison prochaine. Même si le technicien batave rêve effectivement de coacher une équipe de Premier League à l'issue du Mondial brésilien, force est de constater que son arrivée chez

les Red Devils est tout sauf dans les tuyaux pour le moment. En effet, les dirigeants de MU ont rapidement démenti l'information citée ci-dessus. Rappelons que pour le moment, c'est Ryan Giggs qui est sur le banc, après le licenciement de David Moyes, qui n'a pas réussi à relancer son équipe au fil de la saison. Le Gallois est un intérimaire jusqu'à nouvel ordre.

Alors que la presse anglaise parle de Louis Van Gaal comme du futur manager de Manchester United, Sir Alex Ferguson a une autre idée en tête. Il souhaiterait voir Ryan Giggs lui succéder : «Il sait exactement ce dont le club a besoin. Il doit avoir sa chance», a dit le légendaire ancien coach des Red Devils dans les colonnes du Guardian, à propos de celui qui est arrivé à Manchester United à l’âge de 13 ans : «Il a une expérience de 20 ans. Je l’ai fait signer alors qu’il n’était qu’un enfant. Il a connu des hauts et des bas au club.»

Ferguson «Giggs doit
avoir sa chance»

Selon Sky Sport Italia, Alexis Sanchez, l'attaquant du FC Barcelone, aurait donné son feu vert pour rejoindre la Juventus Turin lors du Mercato d'été. Sous contrat jusqu’en juin 2016 avec le FC Barcelone, l’attaquant international chilien, Alexis Sanchez, aurait donné son feu vert pour rejoindre la Juventus Turin lors du Mercato d’été. Son agent serait en contact avancé avec la Vieille Dame, qui serait disposée à sortir le carnet de chèque pour le récupérer. Selon Tuttosport, les discussions porteraient sur un bail de quatre ans, avec un salaire annuel d’un peu plus de trois millions d’euros. Reste désormais à connaître la position des Catalans, qui avaient déboursé vingt-six millions d’euros pour le recruter en juillet 2011.

Milan AC

En marge du choc européen entre les deux équipes en Ligue des champions, le défenseur du Real Madrid a répondu à l’entraîneur du Bayern Munich. L’opinion du Madrilène est plus que favorable à l’endroit de l’ancien coach du Barça : «J’ai toujours dit du bien de lui. C’est un grand entraîneur, avec beaucoup de qualités. Il parvient à se mettre dans la peau du footballeur». Une preuve de plus qui montre que Pep Guardiola est respecté de tous, même de ses anciens rivaux…

Sergio Ramos enterre la hache de guerre avec Guardiola

Liverpool

Annoncé sur le départ lors du prochain mercato estival, Fabio Coentrao est dans le viseur de plusieurs écuries européennes. L’AS Monaco serait prête à mettre gros sur la table pour se l’offrir. L’été dernier déjà, Manchester United avait tenté de l’enrôler. Aujourd’hui, un nouvel intérêt des Red Devils est annoncé, tout comme Liverpool, Tottenham, Manchester City ou l’Inter Milan, bien décidés à tenter leur chance sur ce dossier. À en croire les informations du tabloïd talkSPORT, Fabio Coentrao pourrait bel et bien défendre les couleurs de l’AS Monaco la saison prochaine, puisqu’il aurait tapé dans l’œil du propriétaire russe du club du Rocher, Dmitry Rybolovlev, lors de sa dernière prestation en Ligue des champions. Selon le média britannique, le patron monégasque compterait rivaliser avec les nombreux prétendants de l’international lusitanien, où une offre pourrait prochainement être transmise aux dirigeants merengues. Le Real Madrid espérerait récupérer près de 15M€ dans cette transaction. Une somme que l’AS Monaco pourrait se permettre de mettre sur la table, afin de s’offrir un nouveau joueur d’expérience avec la prochaine Ligue des champions qui s’annonce.

L’AS Monaco prête à tout pour Coentrao

Zizou va, selon Marca, quitter le Real Madrid, où il officie comme coach adjoint, à la fin de la saison. La légende du Real Madrid, au club depuis 2001, est désireuse de parfaire son expérience de coach dans un autre club et en tant que numéro 1, avant de revenir éventuellement reprendre les rênes du club de la capitale espagnole en tant qu’entraîneur principal, selon la presse ibérique.

Vers un départ de Zidane ?

Dimanche 27 avril 2014

N° 2627

www.lebuteur.com

Ronaldo «La Decima est
Coup d’œil

une obsession, mais une bonne obsession»
Alors que la fin de saison approche à grands pas et que les trophées se décident en ce moment, Cristiano Ronaldo a balayé sa propre actualité face à la presse espagnole. Si le Real Madrid est toujours en course pour un historique triplé cette saison (Liga, Ligue des champions, Coupe du Roi), il le doit en grande partie à sa star, Cristiano Ronaldo, terriblement efficace cette saison devant le but. Sur le flanc, lors des derniers matchs de son équipe pour cause de blessure, le Portugais revient au meilleur moment pour les Merengues… La Ligue des champions est notamment une priorité pour lui : «La Decima est devenue une obsession, mais une bonne obsession. Le Mondial n’aura aucune influence sur la fin de la saison, je suis concentré sur la Liga et la Ligue des champions. La Ligue des champions est des plus difficiles à gagner. Le Bayern est une équipe excellente, nous avons un petit avantage et nous allons essayer de l’utiliser. Ce sera difficile, mais

International

nous avons nos armes, l’équipe a confiance et nous essaierons de marquer. Ce sera une finale avant l’heure», a-t-il déclaré lors d’un acte publicitaire, dans des propos relayés par AS.

Le Portugais a également évoqué les chances du Portugal pour la prochaine Coupe du monde au Brésil : «Nous ne sommes pas les favoris, ce qui est une bonne chose, mais nous allons essayer de profiter. C’est un groupe compliqué, mais nous avancerons pas à pas. Le premier contre l’Allemagne, ensuite le Ghana, les Etats-Unis et après nous verrons bien. (…) La sélection est comme une famille, quand j’y vais je veux en profiter au maximum, comme si c’était la première fois», a-t-il indiqué.

«Le mondial ? Nous ne sommes pas favoris»

Ancien milieu de terrain réputé talentueux, mais qui ne s’est jamais durablement imposé comme titulaire lors de sa longue carrière au Real Madrid (1996-2010), José Maria Gutierrez Hernandez, plus souvent appelé Guti, est un Madrilène pur jus. Souvent en première ligne lorsqu’il s’agit d’envoyer de petites piques au FC Barcelone, l’ancien international espagnol a réagi aux récents propos de Pep Guardiola, entraîneur du Bayern Munich, qui a déclaré que le Real Madrid était une équipe spécialisée dans la contre-attaque depuis de nombreuses années : «Pep Guardiola ment quand il dit que le Real Madrid est une équipe de contre historiquement. J’y ai joué pendant de nombreuses années et la plus grande partie du temps c’était une équipe de possession et de jeu de passes. Le Bayern est une équipe contre qui il est difficile d’avoir la possession et le Real a eu raison dans son système de jeu parce qu’il possède des joueurs très bons pour le contre. Le football, c’est pour marquer des buts, pas pour avoir la possession», a-t-il déclaré à AS. Guti a également surfé sur les récentes critiques de Franz Beckenbauer à l’encontre du style de jeu prôné par Pep Guardiola depuis son arrivée au Bayern Munich : «Je comprends les critiques de Beckanbauer parce que, parfois, avoir la possession sans réussir à marquer est ennuyeux», a-t-il ajouté. Pep Guardiola appréciera sûrement.

Guti se paye Guardiola !

Suarez très motivé pour rejoindre le Real Madrid

Manchester United

Accord avec Sanchez

Juventus Turin

Déjà fortement courtisé l’été dernier par le Real Madrid, Luis Suarez devrait faire de nouveau l’objet d’une cour assidue des Madrilènes lors du prochain mercato. D’après la chaîne espagnole, La Sexta, dans le cadre de son programme Jugones, le buteur de Liverpool fera l’objet d’une offre du Real Madrid de près de 80M€ dans les semaines à venir. Une information confirmée par l’agent agréé de la FIFA, François Gallardo, qui assure même que Luis Suarez souhaiterait ardemment rejoindre la Liga et le club merengue.

En match d’ouverture de la 35e journée de Serie A, la Roma s'est offert un joli succès face au Milan AC (2-0), avec une sublime réalisation de Pjanic. Spectateur privilégié du but de l'ancien lyonnais, Mario Balotelli en a profité pour répondre à ses détracteurs dès la fin de la rencontre : «Tu ne connais rien au football», a lancé l'ancien joueur de Manchester City au consultant (et ancien footballeur), Giancarlo Marocchi, qui lui reprochait de ne pas assez courir. Balotelli, agacé par son remplacement, s'en est ensuite pris à son contempteur numéro 1 : l'ancien Milanais, Zvonimir Boban, qui officie lui aussi comme consultant à Sky : «Je n'ai pas besoin de vos critiques. Je pense être un joueur normal, pas un Fuoriclasse.»

«Je pense être un joueur normal»

Balotelli

Vous regardez ce dimanche

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Farid Aït Saada, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

& Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Contact@lebuteur.com

Championnat d’Espagne (35ème journée) Espanyol Barcelone – Almeria (11h) Valence – Atlético de Madrid (16h) Athletic Bilbao – FC Séville (18h) Villarreal – FC Barcelone (20h) Championnat d’Italie (35ème journée) Verone – Catane (11h30) Sampdoria – Chiévo Verone (14h) Livourne – Lazio Rome (14h) Cagliari – Parme (14h) Torino – Udinese (14h) Atalanta Bergame – Genoa (19h45) Championnat d’Angleterre (36ème journée) Sunderland – Cardiff City (12h) Liverpool – Chelsea (14h05) Crystal Palace – Manchester City (16h10) Championnat de France (35ème journée) Sochaux – PSG (13h) Lyon – Bastia (16h) Lille – Bordeaux (20h) Championnat d’Allemagne (32ème journée) FC Augsburg – Hambourg SV (14h30) Schalke 04 – Borussia M'Gladbach (16h30) Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

Critiqué en Allemagne ces derniers jours pour le style de jeu et le manque d’efficacité du Bayern Munich, Pep Guardiola est monté au créneau en conférence de presse : «Moi, j’aime bien. J’aime jouer avec le ballon, j’aime le fait que nous l’ayons. À Madrid, nous avons eu le ballon, les occasions, les frappes, les centres. Eux ont eu les contres, voilà ce qui s’est passé. C’est la meilleure équipe du monde en contre avec Bale, Cristiano Ronaldo et Di Maria. Ils sont plus rapides que nous. Nous devons nous améliorer dans ce secteur et nous devons aussi réagir. Nous devons attaquer plus. Je sais que ma philosophie n’est pas la culture allemande, je sais qu’ici, on aime plus le style du Real Madrid ou du Borussia Dortmund. Mais c’est moi qu’ils ont recruté… Et la philosophie dépend aussi des joueurs. Mais j’ai gagné beaucoup de titres, ici aussi. Nous avons bien joué cette année. C’est mon opinion. Elle est peut-être fausse. Je dois trouver l’équilibre entre mon style et la culture allemande.»

«Le style du Real Madrid plaît en Allemagne, mais c’est moi qu’ils ont choisi…»
mercredi dernier à Madrid pour le match aller de la demi-finale de Ligue des champions contre le Real Madrid, le milieu offensif français suscite un grand nombre d’interrogations. Présent en conférence de presse, Pep Guardiola a évoqué le sujet : «Franck a couru plus de kilomètres en équipe, c’est ça la différence. À de nombreuses reprises il n’a pas joué à son niveau maximum, mais il se bat pour l’équipe. C’est pourquoi je veux l’aider et je suis là pour le faire. Mardi prochain, je ferai aussi tout mon possible pour l’aider. (…) Si un joueur ne court pas, je ne peux pas l’aider. Le problème vient des entraînements. Si la saison passée il jouait mieux que ça, c’est peut-être un problème d’entraîneur. Mais il rigole toujours à l’entraînement et il s’entraîne de manière optimale», a-t-il déclaré.

Barça

B. Munich

Coup d’œil

Guardiola

International

www.lebuteur.com

Dimanche 27 avril 2014

N° 2627

La presse unanime salue

Vilanova
21
leçon», titre en Une du quotidien sportif madrilène Marca. «Tito meurt, le football pleure», écrit pour sa part As, l'autre grand journal pro-Real. Marca, As et le quotidien catalan Sport ont placé un ruban noir en signe de deuil sur leur première page, tandis que le journal sportif barcelonais Mundo Deportivo a dessiné une larme au-dessus de la photo de Vilanova : «Tito n'a pas eu le temps d'imprimer toute sa marque». Les journaux généralistes, toutes tendances confondues, consacrent aussi une large part à Vilanova. «Le dernier match de

Pièce maîtresse du Bayern Munich de Jupp Heynckes et grand artisan du triplé historique de la saison dernière, Franck Ribéry n’est plus aussi décisif en cette fin de saison sous les ordres de Pep Guardiola. Pas franchement à son avantage

«Ribéry ? C’est peutêtre un problème d’entraîneur»

La presse proReal Madrid se joint aux journaux proches du Barça pour saluer samedi la mémoire de Tito Vilanova, décédé à 45 ans, vendredi, des suites d'un cancer, «Adieu Tito, ton combat fut une

Tito Vilanova», titre El Pais ; tandis que La Vanguardia estime que «Tito est entré dans la légende». Dans un éditorial, le grand quotidien généraliste catalan rappelle que, malgré ses problèmes de santé, l'entraîneur avait conduit la saison passée le Barça au titre en Championnat d'Espagne avec un total record de 100 points, égalant le bilan du Real en 20112012 : «La Liga record des 100 points est son héritage, mais cela laisse la saveur aigredouce d'une œuvre incomplète, parce que Tito n'a pas eu le temps d'imprimer toute sa marque.»

Naples

Rakitic ciblé

Wenger dévoile sa décision pour son avenir
Arsenal

Selon Tuttosport, Naples serait sur la piste du Croate, Ivan Rakitic (FC Séville). Histoire de compenser un éventuel départ de Marek Hamsik. Âgé de 26 ans, le milieu de terrain international croate, Ivan Rakitic (FC Séville), figurerait dans les petits papiers de Naples, qui anticiperait un éventuel départ du Slovaque, Marek Hamsik, auteur d’une saison décevante.

En négociation avec sa direction concernant une prolongation de son contrat, Arsène Wenger a assuré qu’il comptait bel et bien poursuivre son aventure avec le club londonien. Alors qu’il aurait récemment refusé un contrat à long terme incluant un salaire mensuel de 780 000€ en exigeant voir son pouvoir de décision évoluer sur le mercato, Arsène Wenger serait tout proche de trouver un accord avec Arsenal. Interrogé au micro de BeIn SPORTS, le tacticien des Gunners a assuré qu’il ne comptait en aucun cas plier bagages à la fin de la saison : «Si je vais rester ? Écoutez, je l’ai répété à plusieurs reprises. J’ai déjà donné ma parole au club et je veux continuer là où je suis. Cela signifie que je vais rester», a ainsi conclu Arsène Wenger. Bacary Sagna n'a toujours pas prolongé avec Arsenal alors que son contrat prend fin au mois de juin prochain, au beau milieu de la Coupe du monde. Ce n'est pas la faute du club londonien, qui lui a bien transmis une proposition de prolongation, mais bien du joueur, qui hésite à continuer l'aventure avec les Gunners. Âgé de 31 ans, le latéral droit discute, lui, pendant ce temps-là, avec Fenerbahçe, qui est tout près d'être sacré champion de Turquie et qui évoluera la saison prochaine en Ligue des champions. Le club turc est ainsi prêt à lui doubler son salaire (actuellement de 150 000 euros mensuels) pour lui faire quitter Londres, où il est arrivé en 2007 en provenance de l'AJ Auxerre. Un temps intéressés, le PSG et l'Inter pourraient bien aussi faire leurs retours dans la valse des négociations.

Le Barça prépare son nouveau cycle avec plusieurs recrues d’ores et déjà dans le viseur. Bruno Soriano en fait partie. Alors que la presse catalane (Mundo Deportivo) estime que le club blaugrana lorgne plutôt sur le milieu du Bayern Munich, Javi Martinez. AS, journal madrilène, table plutôt sur Bruno Soriano. Dans une vidéo sur sa version électronique, l’AS évoque également l’intérêt du club culé pour Juan Cuadrado (Fiorentina) et Mats Hummels (Borussia Dortmund).

Un œil sur Bruno Ramires dans le Soriano viseur Le Barça va très certainement procéder à de

nombreux changements dans son effectif lors de la prochaine intersaison. Tout en préservant sa colonne vertébrale, le club blaugrana compte se séparer de plusieurs de ses éléments actuels. Le Camerounais, Alexandre Song, est notamment pressenti en partance. Pour le remplacer, les dirigeants catalans penseraient à Ramires, l’excellent joueur brésilien de Chelsea. C’est le Daily Mirror qui a fait part de cette information aujourd’hui. Âgé de 27 ans, Ramires est arrivé chez les Blues en 2010 en provenance de Benfica. Son transfert était alors estimé à 22M€.

Sagna vers Fenerbahçe

Près d’un an et demi après son arrivée au PSG, quand Lucas sera t-il en mesure de justifier les 40M€ misés sur lui par le club de la capitale ? Auteur de seulement trois buts toutes compétitions avec le PSG, l’international brésilien voit d’ailleurs la prochaine Coupe du monde s’éloigner à grands pas. Et selon les informations du Parisien, son avenir serait même remis en question. Le quotidien explique que Lucas pourrait quitter le PSG sous forme de prêt

Lucas vers la sortie cet été
Alors que Christophe Jallet devrait quitter le PSG au terme de la saison, le club de la capitale aurait dans l'idée de lancer une offensive pour Stephan Lichtsteiner. À en croire les informations de Calciomercato, les dirigeants Parisiens songeraient à s'offrir les services de Stephan Lichtsteiner. En fin de contrat en 2015 avec la Juventus Turin, le latéral droit pourrait se laisser tenter par ce nouveau challenge en Ligue 1, après être passé par Lille entre 2005 et 2008. Manchester City serait également sur les rangs.

PSG

Lichtsteiner futur latéral droit ?

durant le mercato estival. Victime d’une large concurrence avec Edinson Cavani, Javier Pastore, Ezequiel Lavezzi ou encore Jérémy Ménez cette saison, l’ancien joueur de Sao Paulo dispose pourtant d’un temps de jeu satisfaisant offert par Laurent Blanc (21 apparitions en Ligue 1).

22
OIR V SA ile

Dimanche 27 avril 2014

N° 2627

www.lebuteur.com

Inu

peut avaler des cailloux et des morceaux de fer sans être incommodée. Certaines personnes voraces peuvent absorber des quantités d'aliments lourds sans souffrir de l'estomac. Alors on dit avec un peu de jalousie qu'elles ont un estomac d'autruche. L'autruche se nourrit essentiellement de végétaux, mais elle est vorace et elle agrémente volontiers son menu en y ajoutant des insectes et des reptiles. En captivité, elle avale les objets les plus variés, pierres, ferrailles diverses, son estomac étant constitué de muscles extrêmement puissants. Un individu capable d'avaler une grande quantité anormale de nourriture, plus gourmand que gourmet, est censé posséder un estomac d'autruche.

Pourquoi dit-on «avoir un estomac d'autruche» ? L'autruche

LS V
eaviez-

La QCM gynéphobie est Le fait la peur des de gouverner femmes seul sʼappelle  :
t

r e-mail : Réagissez à cette page pa com ur. ute leb te@ an jeux-s

ous ?

M

éli Débusquez 2 sportifs dont élo les noms ont été mélangés :

a- Autarcie b- Autocratie c- Oligarchie d- Ploutocratie

Le bras Le nez

L

’intrus

Sudoku S u d o k u n° 3 1 9
7 5 3 4 8 9 5 9 1 7 6 5

Détente
3 6 5 2 8 5 1 6 5 9 1 6 2 7 4 3 7 2 6

La langue La jambe

Mon 1er est l'endroit favori des canards. Mon 2e est le contraire de tard. Mon tout enfonce le clou. Qu'est-ce qui a quatre pattes, des moustaches, une queue et des poils comme un chat mais n'est pas un chat ?
Afficheront

Charade

DSRAEJASDMA

Qui c’est ?

Pourquoi les femmes, en Afghanistan, marchent-elles en zig-zag ?

Devinette

Amar Ali

3 2 6

La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et chaque boîte 3x3 contiennent les numéros de 1 à 9.

E

nigme

«En politique, une absurdité nʼest pas un obstacle»
De Gaulle Napoléon Bonaparte
Longues files Ridicule

Qui a dit ?

De qui s’agit-il ?
Larve

Comment le jouer

Bourguiba Arafat

Identifiez cette caricature

C’est un chanteur
Allonge

Mots fléchés

1521 : le navigateur portugais Magellan est tué avec une quarantaine dʼhommes par les populations de Mactan lors dʼun guerre tribale. 1978 : le président afghan Mohammed Daoud Khan est assassiné. 1982 : le spree killer sud-coréen Woo Bum-Kon, assassine 57 personnes en 8 heures.
w Il était une fois une fille qui venait d'avoir 18 ans et qui était issue d'un couple divorcé depuis près de 12 ans. Le père dit à sa fille : - Va porter ce chèque de pension alimentaire à ta mère, dit lui que c'est le dernier et regarde bien la tête qu'elle fera. Arrivée chez sa mère, celle-ci dit à sa fille : - Va voir ton père, dit lui qu'il n'est

Ce

Faiblesse

Ferait irruption Fixation de navire

Il fait des bulles en italie

Lançait au loin Pantalon africain

Porteus de plis

Crédule

jour-là

Te baisseras (tʼ)

Caverne

Petit mot de fin

Palperai

Humour…

Lignes de toitures Proches parents

Inoccupée Gaz domestique Concrètes Avalé

Fin dʼinfinitif Extraordinaire

pas ton père et regarde bien la tête qu'il fera.

w Deux fous, un Français et un Allemand, s'échappent d'un asile par le toit. L'un d'eux fait tomber une tuile. Le gardien regarde en direction du toit et entend «miaou !». Il reprend son poste ne se doutant de rien. Peu après, une autre tuile tombe et entend - C'est moi, le chat !

Reste sacré

Face de dé Déchireras

Mauvaise école A faire de suite

Voile de lʼavant

Biffures

Vieilles distances A lui

Jeu chinois Jours romains

Etoile de mer Stupéfieras

Dépôt glaciaire Placé Symbole du fer Parce que Image de réglage Formel

Plat asiatique Inaugurent

Cancane

Lieux de culte

Palmier à huile Egalisé Affreux vampires Epoux

La photo du jour

Déviation incontrôlée

Aidera

Textes de loi

Courante Mesurer Cloisons

Grosse tache Empilement

Cas imprévisible

Regarder en face Pièce de blocage

Dénonçait Mère de faon

Mauvaise graine

Attrapé

Bassin de cuisine

Affreux vampires

Délice

Fatiguées

S u d o k u n°3 1 9 Sudoku

7 1 9 4 6 3 2 5 8

Qui cʼest ? Ali La Pointe
5 2 3 8 7 9 6 4 1 4 6 8 2 5 1 9 3 7 8 9 4 1 2 7 5 6 3

De qui Sʼagit-il ? Elvis Presley
6 5 7 3 9 8 1 2 4

Charade Mare-tôt : marteau

So lut io n des j eux…

2 3 1 6 4 5 8 7 9

9 4 2 7 8 6 3 1 5

1 8 6 5 3 4 7 9 2

3 7 5 9 1 2 4 8 6

QCM a- Autarcie

Devint hardi Pays Grande quantité

Lʼintrus La langue (le seul organe parmi les quatre qui est dépourvu de poils) Devinette Parce qu'elles sont voilées Enigme Une chatte Qui a dit ? Napoléon Bonaparte Méli-Mélo Assad (Salah) et Madjer (Rabah)

Fis le fier

Légume bien vert

Il vient après do Mot de bébé

Déduisis Manœuvre frauduleuse

Cent mètres carrés

Richesse en filon Voilées

Note sévèrement Pouffé

Descendue

D écra ssage
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

www.lebuteur.com

Dimanche 27 avril 2014
Horaires des prières
: 12h45 : 16h31 : 19h37 : 21h02

N° 2627

Numéros utiles

«Nos malheurs entrent toujours par des portes que nous leur ouvrons»

Le proverbe du jour

Prévisions météo pour Alger et ses environs
Dimanche Lundi

23

27 Joumada ath-thania 1434

Dimanche
Dohr Asr Maghreb Icha

Lundi
Fedjr Chourouk

Un Internet plus rapide pour les géants du Web américain Aux États-Unis, les opérateurs télécoms

ACTUEL

Barack Obama joue au football avec un robot humanoïde japonais

n'en finissent plus de fragiliser la neutralité du Net. Ce concept, qui garantit un accès égal et sans discrimination à Internet à tous les internautes, a été remis en cause jeudi par la Commission fédérale des communications (FCC), l'agence américaine en charge de réglementer les télécommunications. Cette dernière doit publier en mai une nouvelle réglementation encadrant l'activité des opérateurs. Dans une première ébauche dévoilée jeudi par le Wall Street Journal, la FCC propose d'autoriser les fournisseurs d'accès à Internet à facturer les plus grosses entreprises du Web afin qu'elles bénéficient d'un régime préférentiel. Contre rémunération, des groupes comme Netflix, Google ou Disney pourraient se voir garantir une livraison plus rapide de leurs contenus, notamment les vidéos. C'est un peu comme si ces entreprises étaient autorisées à emprunter une voie rapide sur l'autoroute, résume le New York Times.

Depuis le 23 avril dernier, Barack Obama est en tournée officielle en Asie. L'occasion pour le président des EtatsUnis d'Amérique de représenter son pays à l'étranger, mais aussi de découvrir les produits locaux. Et vous allez voir qu'il ne s'est pas arrêté aux spécialités culinaires. Obama au pays des robots. Le Japon étant le premier pays au programme de sa tournée, Barack Obama a donc pu découvrir les spécialités locales. Alors qu'il se trouvait au Musée national des sciences et de l'innovation à Tokyo (Japon), il a pu faire découvrir l'une de ces spécialités : la robotique. Le Japon est connu pour être un pays la pointe dans la conception et la fabrication de robots. Barack Obama s'est donc retrouvé devant un des fers de lance de la robotique japonaise : Asimo, un robot humanoïde. "C'est sympa de vous rencontrer", a lancé le robot au Président qui, tout sourire, lui a répondu : "C'est sympa de vous rencontrer aussi." Le Président américain a ensuite joué au football avec le petit robot humanoïde, notamment capable de courir, sauter, parler et de shooter dans un ballon. Ils ont ainsi échangé quelques passes. D'Asimo à Iron Man, les images de cette scène aussi cocasse qu'improbable sont déjà en train de faire le tour de la toile.

L'évolution de la sclérose en plaques est totalement imprévisible et varie selon les personnes. Car selon le siège de la lésion, on observe des symptômes variés. Fatigue : bien qu'il soit "invisible" c'est sans doute le symptôme le plus fréquent. Environ 80% des personnes atteintes de sclérose en plaques connaissent la fatigue. Une forme de fatigue très particulière, liée à l'atteinte neurologique de la maladie : une fatigue qui apparaît au moindre effort, intellectuel ou physique. On ressent une très grande fatigabilité qui apparaît rapidement après le début de l'effort et qui grandit à mesure que la journée avance. Troubles de mémoire : cela ne ressemble pas aux troubles d'amnésie importante que l'on peut connaître avec d'autres maladies neurologiques, comme la maladie d'Alzheimer. C'est plutôt une difficulté à maintenir son attention de façon prolongée, à se concentrer longtemps sur quelque chose ou à traiter plusieurs informations à la fois de façon rapide. Cela a donc un retentissement sur la mémoire car le rappel des souvenirs demande un effort. Ces troubles sont fréquents mais n'évoluent pas vers une amnésie sévère. Flou visuel : c'est une sensation qui est provoquée par une atteinte inflammatoire du nerf optique appelée névrite optique.

Sclérose en plaques : 6 signes à ne pas négliger R e c e t t e

: 04h23 : 06h00

Matin : 15 ° C A-M : 22 ° C Vent : 14 km/h Direction : W.

Matin : 14 ° C A-M : 24 ° C Vent : 11 km/h Direction : W.

Tomates froides farcies au thon

Les serveuses du Crystal, un club situé à Cologne, en Allemagne, nʼen reviennent toujours pas. Dimanche dernier, elles ont eu deux énormes surprises. La première : lʼarrivée sur les lieux dʼun certain Justin Timberlake. De passage dans la région pour quelques concerts, le célèbre chanteur avait été invité par la direction de lʼétablissement, qui lui avait proposé de venir faire la fête. Venu sʼéclater en all inclusive avec son équipe de 25 personnes, il sʼest montré particulièrement sympa avec tout le monde. « Il était de très bonne humeur, un vrai gentleman », sʼest souvenu Yunnis Arslan, le gérant, pour le Sun. Justin Timberlake, a vraisemblablement passé une excellente nuit au Crystal, puisquʼil y est resté jusquʼà 4h20 du matin. Lʼartiste a donc tout naturellement voulu remercier le personnel pour son accueil, ce quʼil a fait en leur laissant un pourboire très généreux : 2 450 livres selon le Sun, soit un tout petit peu moins de 3 000 euros. « Nous avons toutes été très surprises », a confié Nina, lʼune des serveuses, au tabloïd britannique. Une jolie somme, qui ne devrait pas trop faire baisser son compte en banque : en 2013, Justin a empoché 34,1 millions de dollars.

Justin Timberlake laisse un énorme pourboire…

People

On croit souvent qu'avec une sciatique, il faut rester allongé et se reposer pour soulager la douleur. C'est faux ! En tout cas, "Pas 24h/24 et seulement quelques jours", explique le Dr Jean-Yves Maigne, rhumatologue. Pourquoi ? "Parce que l'allitement prolongé peut ralentir la guérison et surtout être dangereux : augmentation du risque de phlébite, atrophie des mus-

Sciatique : Du repos... mais pas trop !

Une sciatique, ça fait mal, très mal ! Médicaments classiques, homéopathie, plantes, massages, infiltrations, opération... Treize solutions pour soulager la douleur vite.

13 solutions anti sciatique

Cela se manifeste par une sensation de voir flou, une diminution de l'acuité visuelle ou une diminution de la vision de certaines couleurs. C'est un symptôme qui survient dans un tiers des cas aux tous débuts de la maladie. Cela devient plus fréquent au cours de l'évolution de la maladie. Engourdissement : cela fait partie des troubles sensitifs qui accompagnent parfois la sclérose en plaques. Cela peut aller de la simple sensation de picotements qui durent sur plusieurs jours à la difficulté de percevoir les sensations dans un membre en passant par une sorte d'engourdissement de certaines parties du corps : les bras, les jambes ou le visage. Troubles de la motricité : ces troubles sont une des caractéris-

Demain : Douleur légère : du paracétamol !

News
Santé

6 Un iceberg six fois plus gros que Paris dérive en Antarctique
Le

De l'aspirine chaque jour, le nouveau réflexe pour vaincre le cancer du côlon ? Début avril, des chercheurs hollandais ont suggéré que la prise régulière d'aspirine chez les patients opérés pour un cancer du côlon abaisse de 50% le risque de décès lié au cancer. Dans une nouvelle étude, un professeur de génétique du cancer à la faculté de médecine de l'Université Case Western Reserve à Cleveland, dans l'Ohio, nuance cet effet protecteur de l'aspirine. Celui-ci ne fonctionnerait que sur les patients qui produisent un niveau élevé d'une enzyme spécifique. Pour les besoins de l'étude, 127 865 volontaires ont été suivis pendant trois décennies. Les tissus de 270 malades du cancer du côlon ont été analysés. Résultat, les personnes qui

L’aspirine réduit de 50 % le risque de cancer du côlon que dans certains cas

cles du dos, risque plus élevé de rechute..." En pratique : On s'allonge quand la douleur est vraiment insupportable, mais on ne dépasse pas 30 minutes. D'une manière générale, il vaut mieux reprendre une activité normale (aller chercher le pain, jouer au loto...) tant qu'elle reste compatible avec l'intensité de la douleur.

lCommencez par rincer la zone lésée avec de lʼeau de mer. Surtout pas dʼeau douce. lEnsuite, continuez lʼopération en mélangeant du sable à lʼeau de mer. lFrottez doucement pour ôter les derniers fragments de filaments qui seraient encore présents sur la peau. lCʼest seulement après que vous pourrez soulager la douleur avec une pommade antihistaminique.

Eté : Piqure de méduse : que faire rapidement ?

tiques de la sclérose en plaques. Cela peut être un trouble ressenti lorsque l'on marche ou que l'on mobilise ses membres. Cela peut être aussi une vraie faiblesse qui s'installe dans un des membres (on n'arrive plus à empêcher les objets à glisser de nos mains par exemple) ou sur tout un côté du corps. Ces troubles peuvent aller jusqu'à des troubles de l'équilibre si le cervelet est touché par la maladie. Troubles urinaires : il ne faut pas les négliger car il faut savoir les identifier pour mieux les traiter. En cas de sclérose en plaques, ces troubles urinaires peuvent être totalement opposés : soit on a une envie urgente d'aller faire pipi, soit carrément une absence d'envie avec une difficulté de vidange de la vessie.

l 4 grosses tomates l 300 g de thon au naturel l 100 g de fromage blanc à 0 % de MG l 1 à 2 c. à café de concentré de tomates l ciboulette l persil l sel, poivre

n Lavez et essuyez les tomates. Découpez leur chapeau puis retirez la pulpe et les pépins à lʼaide dʼune c. à café. n Egouttez le thon. Dans un bol, mélangez le fromage blanc avec le concentré de tomates. n Lavez et hachez la ciboulette et le persil. Ajoutez les herbes aromatiques à la préparation. Salez nGarnissez les tomates de thon au fromage blanc. Servez frais.

A stuce

On peut faire décongeler des aliments sur le comptoir de la cuisine
FAUX
La meilleure façon de faire décongeler un aliment est de le placer dans un contenant fermé sur la tablette du bas du réfrigérateur.

Question

C hiffre du jour

présentaient un niveau peu élevé de l'enzyme 15-PGDH ont pu bénéficier des vertus protectrices de l'aspirine. En revanche, celles qui affichaient un niveau élevé de l'enzyme ont vu leur risque de cancer du côlon divisé de moitié. Ces conclusions, publiées dans la revue Science Translational Medicine, rejoignent celles des chercheurs hollandais. Ces derniers ont avancé que l'aspirine aiderait à prévenir la propagation de la tumeur chez les patients atteints d'un cancer à un stade précoce. Mais les Américains vont plus loin. Ils imaginent pouvoir cibler les personnes pouvant bénéficier de l'effet préventif de l'aspirine. Il suffirait d'un simple test sanguin pour vérifier les niveaux de l'enzyme 15-PGDH.

Pas de panique, il ne risque pas d'arriver sur nos côtes. Un iceberg grand comme six fois la ville de Paris est à la dérive dans l'Antarctique. Ce phénomène de séparation d'un énorme bloc de glace a déjà été observé et les équipes de la Nasa, qui le suivent à la trace, es-

timent qu'il s'agit là d'un «phénomène naturel». D'une superficie de 660 km² et d'une épaisseur de 487 mètres, l'iceberg baptisé B-31 s'est détaché du glacier Pine Island lors du vêlage, ce phénomène de fragmentation des glaciers de la banquise en ice-

bergs. Le glacier a du même coup perdu plus de sa surface que durant les trente dernières années. Il n'y a toutefois aucun risque de montée rapide des eaux ni de collision avec des bateaux, assure la Nasa.

13:00 Pique-assiette invite les chefs 13:30 Journal (RTBF) 14:05 Coup de pouce pour la planète 14:10 Dîner à la ferme 15:10 Geopolitis 15:30 Tous tatoués ! 16:30 Taratata 17:00 Kiosque 18:00 64', le monde en français, 1re partie 18:25 Le jt des nouvelles technos 18:30 64', le monde en français, 2e partie 18:50 L'invité 19:00 64', l'essentiel 19:05 360°-GEO 20:00 MaghrebOrient-Express 20:30 Journal (France 2) 21:00 On n'est pas couché 00:00 Journal (RTS) 00:30 Acoustic 01:00 Nec plus ultra 01:30 TV5MONDE, le journal Afrique 01:50 Internationales

12:00 Les douze coups de midi 12:50 Trafic info 13:00 Journal 13:25 Du côté de chez vous 13:40 Mentalist 14:35 Mentalist 15:25 Les experts 16:10 Les experts 17:05 Les experts 18:00 Sept à huit 19:50 Toi toi mon toit 20:00 Journal 20:35 Du côté de chez vous 20:40 Là où je t'emmènerai 20:55 Spider-Man 3 23:25 Esprits criminels 00:15 Esprits criminels 01:05 New York, section criminelle 01:50 L'actualité du cinéma 02:00 A l'écoute 02:25 Le club de l'économie

12:05 Tout le monde veut prendre sa place 12:55 Ma maison sʼagrandit 13:02 Journal 13:20 13h15, le dimanche... 14:07 Point route 14:15 Vivement dimanche 16:20 Rugby 18:25 Stade 2 19:00 Vivement dimanche prochain 20:00 Journal 20:30 20h30 le dimanche 20:40 D'art d'art 20:41 Mieux comprendre l'immobilier 20:45 Captain America : First Avenger 22:45 Coups de théâtre 22:50 Faites entrer l'accusé 00:15 Histoires courtes 00:55 Vivement dimanche prochain 01:40 13h15, le samedi...

12:45 Le 12.45 13:05 Maison à vendre 14:50 Recherche appartement ou maison 16:15 D&CO 17:15 66 minutes 18:40 66 minutes : grand format 19:45 Le 19.45 20:05 E=M6 20:40 Sport 6 20:50 Capital 23:00 Enquête exclusive 00:25 Enquête exclusive 01:55 Les amants naufragés 04:00 M6 Music

24

Dimanche 27 avril 2014

N° 2627

www.lebuteur.com

PUBLICITÉ

Anep : 115174 / Le Buteur du 27-04-2014

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful