La loi Diard encadrant le droit de grève dans le secteur aérien est une entrave à un droit

fondamental

Le vendredi 2 mai, le syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) a levé son préavis de grève qui
courait du 3 au 30 mai
Son président, !ves "es#ayes, avait en e$$et indiqué $in avril que le SNPL allait initier un mouvement
de grève a$in de $aire entendre les revendications des pilotes de ligne sur plusieurs points dont
l%aménagement de la loi "iard qui impose au& grévistes de se déclarer individuellement dans les '(
#eures précédant un con$lit )ette o*ligation porte une atteinte mani$este au droit de grève qui a
pourtant valeur constitutionnelle en dé$avorisant le dialogue social et en constituant un moyen de
pression de la part des employeurs + l%endroit des salariés et permet également au& compagnies
aériennes de $aire appel + des navigants étrangers en cas de grève dans l%,e&agone
-près avoir re.u les pilotes de ligne, /rédéric )uvillier, secrétaire d%0tat au& transports, a rappelé
« qu’il n’a jamais été question que la loi Diard soit utilisée pour contourner le droit de grève » et a
indiqué qu%il invitait les compagnies aériennes + le rencontrer a$in que les « engagements de bonne
conduite soient pris pour que la loi ne soit pas contournée »
Si la proposition du gouvernement a o*tenu l%accord du SNPL, il n%en reste pas moins que la question
m1me du maintien des dispositions de la loi "iard encadrant le droit de grève dans le secteur aérien
doit 1tre posée )%est pourquoi 2%ai déposé une proposition de loi visant + a*roger les articles du code
des transports modi$iés par loi "iard du 34 mars 2032 qui, selon moi, sont une atteinte
disproportionnée au droit $ondamental que constitue la li*erté de $aire grève en imposant au&
salariés du secteur aérien d%in$ormer « au plus tard quarante-huit avant de participer à la grève, le
chef d’entreprise ou la personne désignée par lui de leur intention d’ participer » et ce a$in
« d’assurer une meilleure information des passagers »
Si la nécessité d%une *onne in$ormation des voyageurs ne doit pas 1tre remise en cause, il ne doit en
revanc#e pas s%e&primer au détriment des droits sociau& des employés qui doivent pouvoir e&primer
leurs revendications sans avoir + craindre pour leur situation pro$essionnelle )%est tout le sens de
mon initiative

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful