P. 1
2650

2650

|Views: 19,488|Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on May 19, 2014
Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/21/2014

pdf

text

original

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2650 PRIX 20 DA

MARDI 20 MAI 2014 www.lebuteur.com
Alors que
des supporters
veulent que
Menad revienne
MCA
Charef divise
le Mouloudia !
Didier Six
proposé !
Harrouche
sera présenté
ce dimanche
Harrouche
sera présenté
ce dimanche
Harrouche
sera présenté
ce dimanche
Harrouche
sera présenté
ce dimanche
Harrouche
sera présenté
ce dimanche
Harrouche
sera présenté
ce dimanche
Ziti, signature
la semaine
prochaine
ESS-USMH,
aujourd’hui à 18h
Hammar
«Je veux cette
2
e
place !»
Ebossé «Je reste car je veux
jouer la Ligue des champions
la saison prochaine»
Equipe nationale
Mahrez
impressionne
Vahid !
USMA-ESS
programmé
pour ce jeudi
CRB
Henkouche
«Dahmane est
un malade !»
Ghazi «Je n’ai jamais gagné ma place
sur le terrain avec le jeu des coulisses»
L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

2
0
-
0
5
-
2
0
1
4
J
S
K
Équipe nationale Coup d’œil
N° 2650 www.lebuteur.com
Mardi 20 mai 2014
02
C
omme révélé par nos
soins, Vahid Halilhod-
zic veut programmer
une troisième rencontre
amicale pour la sélec-
tion nationale avant d'entrer en lice
en Coupe du monde, le 17 juin pro-
chain, face aux Diables Rouges de la
Belgique. Le sélectionneur a fait part
de son souhait aux responsables de
la fédération, dans le but de lui trou-
ver un sparring-partner pour le
mois de juin au Brésil. Sur le coup, la
FAF avait saisi les Fédérations du
Honduras, du Costa Rica et du Ni-
geria. Finalement, c’est ce dernier
qui avait donné son accord dans un
premier temps avant que les respon-
sables de la FAF ne s’aperçoivent
qu’il était impossible d’afronter les
Super Eagles vu leur programme.
Pour sa part, la FAF a entamé des
pourparlers avec les responsables de
l'Atlético Sorocaba pour jouer un
match amical le 11 juin à Sorocaba,
puisque le règlement de la FIFA per-
met aux Verts de jouer un match
amical à cette date.
Avec le Ghana,
difficile à se concrétiser
Par ailleurs, les responsables de la
FAF ont vite pris attache avec leurs
homologues du Ghana pour pro-
grammer un match amical face aux
Black Stars. Finalement, c’est très
compliqué du fait que le programme
des Ghanéens est très serré. Ajouté à
cela le long trajet entre les deux
camps de base. Si l’Algérie est basé à
Sao Paulo, le Ghana lui est à Natal,
une ville située dans le nord-est du
Brésil. Cela rendra les choses très
difciles pour programmer ce match
amical.
Difficile pour la FAF de
trouver un adversaire
en ce moment
Même s’il est difcile de trouver une
équipe pour l’afronter en amical
vers le 10 ou le 11 juin, les responsa-
bles de la FAF ne baissent pas les
bras. Les contacts se multiplient
entre la FAF et plusieurs fédérations
pour conclure une rencontre ami-
cale, mais jusqu’à présent, rien n’a
encore été fait. Alors qu’il était prévu
que ce match amical aura lieu le 11
juin, il est fort possible que la FAF
en concertation avec Halilhodzic dé-
cide d’avancer la rencontre d’une
journée pour avoir plus de possibili-
tés.
Avant la CAN, elle avait
opté pour Platinum
Stars
Une telle situation n’est pas étrange
pour l’Algérie. Il y a un an, on se
rappelle qu’avant le coup d’envoi de
la CAN 2013 en Afrique du Sud, la
FAF avait trouvé quelques difcultés
pour programmer un match amical
en Afrique du Sud, après avoir joué
un autre contre le pays hôte de la
CAN. Finalement, le choix a été fait
et les Verts ont afronté l’équipe de
Platinum Stars, une formation de
première division sud-africaine
basée à Rustenburg. Cette fois-ci, la
FAF pourrait être obligée de faire la
même chose.
Zefzef et Sadi vont
régler le problème
Comme on le sait, deux responsa-
bles de la fédération se trouvent de-
puis quelques jours au Brésil,
précisément à Sorocaba pour assis-
ter à la réception ofcielle du
centre RC Sport, le camp de
base des Verts, par la FIFA.
Ces derniers vont ainsi
essayer de régler ce pro-
blème une fois pour
toutes, et avoir le OK
de l’Atlético Sorocaba
pour un match ami-
cal. Entre-temps, ils
suivront l’état d’avan-
cement des contacts
entre la FAF et des au-
tres fédérations, avant de
prendre une décision f-
nale et passer aux choses sé-
rieuses avec les responsables du
club brésilien.
Halilhodzic
est embarrassé
Dans cette situation, Vahid Halil-
hodzic est vraiment embarrassé. Le
sélectionneur attend toujours une
bonne nouvelle des responsables de
la FAF. Le premier responsable de la
barre technique des Verts a émis le
vœu d’afronter une sélection natio-
nale pour que ce match, soit un bon
test et tirer proft de cette joute pour
entamer la Coupe du monde en
force.
Hamza
R.
C
omme prévu, le coup
d’envoi de la rencon-
tre amicale Algérie-
Arménie est prévu à
17h heure algérienne
(18h heure locale), le 31 mai au
stade de Sion. L’organisateur du
match a tout réglé avec les deux fé-
dérations et cette décision a été
entérinée.
Celui de la Roumanie
à 19h30
Pour ce qui est du deuxième
match amical prévu le 4 juin à Ge-
nève, le coup d’envoi aura lieu à
19h30 heure algérienne (20h30
heure locale). Comme pour le pre-
mier match, cette décision a été
aussi entérinée.
Les deux matchs seront
retransmis en direct sur
la chaîne terrestre
C’est ofciel ! Les deux matchs
amicaux des Verts respectivement
face à l’Arménie et à la Roumanie
seront retransmis en direct sur la
chaîne nationale terrestre. Une
source autorisée nous a révélé hier
que ce problème a été réglé et que
les milliers d’Algériens pourront
suivre les deux rencontres en di-
rect.
Pas de retransmission
sur les chaînes
satellitaires
Pour ce qui est de la retransmis-
sion satellitaire, il est fort probable
que les chaînes algériennes ne re-
transmettent pas le match, puisque
les droits de retransmission satelli-
taire sont la propriété de l’agence
Match World qui organise les deux
joutes amicales. Selon nos infor-
mations, l’entreprise publique de
télévision n’a pas encore négocié
pour les droits satellitaires.
H.R.
L’Atlético Sorocoba, une option
pour un match amical
L’Atlético Sorocoba, une option
pour un match amical
L’Atlético Sorocoba, une option
pour un match amical
L’Atlético Sorocoba, une option
pour un match amical
L’Atlético Sorocoba, une option
pour un match amical
L’Atlético Sorocoba, une option
pour un match amical
officiellement à 17h
A
lors que son premier
match aura lieu au
stade de Tourbillon à
Sion, beaucoup ont
pensé que la sélection
nationale allait passer les deux pre-
mières nuits à Sion avant de se ren-
dre à Genève. Finalement, une
source autorisée auprès de la FAF
nous a révélé hier que la sélection
nationale algérienne restera bel et
bien à Genève dans le lieu choisi
par Vahid Halilhodzic. En efet,
c’est ce dernier qui a choisi l’hô-
tel situé pas loin de Genève, en
compagnie de Walid Sadi et
Djahid Zefzef. Les Verts rallie-
ront la ville de Sion le jour du
match et regagneront leur lieu de
stage juste après à bord d’un bus.
Pour ce qui est du nom de l’hôtel,
il n’a pas encore été révélé, la FAF
ayant décidé de le garder secret à la
demande de Vahid Halilhodzic, afn
d’éviter la presse. Ce dernier ne veut
pas voir les journalistes au lieu des
entraînements des Verts.
H.R.
Les Verts ne
changeront pas de lieu
d’hébergement
Kadir non retenu
par le Stade
Rennais
C’est ofciel !
Foued Kadir
ne sera pas
Rennais la sai-
son pro-
chaine.
L’entraîneur
du club, Phi-
lipe Monta-
nier, l’a
déclaré hier
au cours d’un
point de
presse. Désormais, l’attaquant al-
gérien reviendra à Marseille dont
le contrat court toujours, après
avoir été prêté au club breton.
Reste à savoir maintenant quelle
sera la réaction des responsables
phocéens. En efet, Kadir n’est pas
sûr de fgurer parmi l’efectif mar-
seillais la saison prochaine vu les
ambitions du club. Il pourrait à
cet efet être prêté de nouveau à
un autre club de Ligue 1.
Le stage de
l’équipe olympique
a pris fin hier
Le stage de la sélection nationale olympique a
pris fin hier en milieu de journée. Selon une
source autorisée auprès de la FAF, ce stage, qui
a eu lieu à l’hôtel Mazafran de Zéralda, s’est dé-
roulé dans de très bonnes conditions. Taoufik Ko-
richi l’a programmé loin du Centre technique de
Sidi-Moussa, dans le but de permettre à l’EN
de se préparer dans la sérénité en prévision
de la Coupe du monde. Il est à rappeler
que 35 joueurs étaient retenus pour
ce regroupement qui a duré
deux jours.
Les réservistes
suivront un programme
spécifique jusqu’au 1
er
juin
Selon une source digne de foi, les cinq
joueurs réservistes pour la Coupe du monde, à
savoir Foued Kadir, Nacereddine Khoualed, Amir
Karaoui, Rafik Djebbour et Ryad Boudebouz, sui-
vront un programme d’entraînement spécifique
jusqu’au 1
er
juin, date de la publication de la liste
finale des 23 joueurs retenus pour la Coupe du
monde 2014. Selon notre source, c’est le prépa-
rateur physique de l’EN, le Français Cyril
Moine, qui est contact permanent avec les
joueurs, qui a donné le programme aux
capés de Vahid, lesquels vont se
contenter d’entraînement en
solo.
Même s’il a donné son accord à la FAF
Gourcuff : Lekhwiya
entre en scène
M
ême s’il a
donné son
accord au
président de
la Fédération
algérienne de football, Chrisi-
tan Gourcuf est sur les ta-
blettes de Lekhwiya, ancien
club de Madjid Bougherra.
Selon la presse française, les
responsables de ce club ont
entamé des contacts pour es-
sayer de l’engager. Selon les
mêmes informations, ils au-
raient même proposé le
même salaire que touchait
l’ancien coach du club, Eric
Gerets, à savoir 275 000 euros
par mois. Seulement, le long
trajet entre Paris et Doha et
son expérience avec Al Ghar-
rafa en 2001 sont des atouts
en faveur de l’équipe natio-
nale algérienne.
«A 59 ans, je suis
prêt à relever
d’autres challenges»
Dans une déclaration faite
hier à la chaîne française,
BeIn Sports, Christian Gour-
cuf a déclaré qu’à 59 ans, il est
toujours prêt à relever d’autres
défs et autres challenges : «A
l’âge de 59 ans, je suis toujours
prêt à relever d’autres chal-
lenges. Je ne me lasse pas du
football. Pour l’instant, je ne
peux rien vous dire de plus. Je
veux connaître d’autres défs et
d’autres challenges.»
«Mon avenir
est à l’étranger»
Une chose est sûre, Christian
Gourcuf exercera la saison
prochaine à l’étranger et non
pas en France. Il le dit claire-
ment : «Mon avenir est à
l’étranger et non pas en France.
Où je vais exercer la saison
prochaine ? Vous le saurez au
moment opportun.»
H.R.
Malgré la programmation
du premier match à Sion Le coup d’envoi du match de l’Arménie
03
Équipe nationale
Coup d’œil
N° 2650
www.lebuteur.com
Mardi 20 mai 2014
L
e nouveau venu en sélec-
tion, Riyad Mahrez, est
bien décidé à déjouer les
pronostics et bousculer la
hiérarchie au sein de
l’équipe à quelques jours du coup
d’envoi de la Coupe du monde. En
efet, et selon les échos qui nous sont
parvenus du centre technique de
Sidi Moussa, là où les Verts poursui-
vent leur stage de préparation, le so-
ciétaire de Leicester City fait
actuellement sensation et impres-
sionne Vahid Halilhodzic. Mahrez a
surtout fait parler sa technique et
son sens du dribble, marquant des
points importants auprès du coach
national. Très à l’aise balle au pied, le
joueur a montré d’excellentes dispo-
sitions techniques, notamment lors
du match d’application qu’a pro-
grammé le staf technique avant-
hier.
Physiquement aussi,
il a assuré
Riyad Mahrez a fait forte impression
pas seulement sur le plan technique,
mais aussi sur le plan physique,
puisque selon nos informations, le
joueur a passé avec succès presque
tous les tests auquel il a été soumis
depuis le début du stage, il y a main-
tenant dix jours. Le natif de Sar-
celles, en région parisienne, qui a
joué près de 40 matchs cette saison
(Le Havre et Leicester), est au top de
sa forme physique et cela a réjoui le
sélectionneur national, lui qui est
confronté à un gros souci actuelle-
ment, à savoir le manque de compé-
titivité de ses poulains, notamment
ceux du milieu
de terrain.
Il sera bien du voyage
au Brésil
Comme révélé en exclusivité par nos
soins il y a près d’un mois, Vahid
Halilhodzic avait décidé avant même
le début de ce stage de prendre
Riyad Mahrez avec lui au Brésil afn
de disputer le Mondial. Ayant un
profl très intéressant qui plait forte-
ment au sélectionneur national, le
joueur n’a fait que confrmer son ta-
lent et cela a appuyé encore plus le
choix de Vahid. Sauf énorme sur-
prise de dernière minute, l’ancien
Havrais sera retenu donc parmi les
23, même s’il aura à démontrer da-
vantage ses qualités à l’occasion du
prochain match amical des Verts
face à l’Arménie, prévu le 31 mai
prochain à Sion, en Suisse.
Vahid lui reproche
toujours son manque
d’agressivité
Bien qu’il ait fait bonne impression
jusque-là, Mahrez n’a pas échappé
pour autant à certaines critiques et
reproches du sélectionneur national.
Ce dernier reproche en efet tou-
jours au joueur son manque d’agres-
sivité et son manque de constance
dans l’efort. Halilhodzic lui a sur-
tout demandé d’être plus pressant
dans la récupération du ballon et de
participer au travail défensif. Le
technicien bosnien a remarqué aussi
une certaine nonchalance chez
Riyad, qu’il lui a demandé de corri-
ger au plus vite. Vahid fait un travail
considérable sur le plan tactique
avec le joueur.
S. F.
Mahrez a impressionné Vahid !
Ghoulam finit
la saison par
une victoire
Le Napoli n’a pas fait dans le détail
avant-hier en s’imposant face au Hel-
las Verone (5-1) lors de la 38e jour-
née de Serie A. Faouzi Ghoulam, à
nouveau titulaire, a pris part à l’inté-
gralité de cette partie et a réalisé une
bonne prestation sur son couloir
gauche. L’ancien Stéphanois termine
la saison avec des statistiques assez
impressionnantes puisqu’il a cumulé
en tout 3362 minutes de jeu pour 40
matchs disputés au total.
« Une saison
très positive »
Arrivé à la fin du mercato hivernal à
Naples, Faouzi Ghoulam ne pouvait
pas espérer meilleure fin de saison
avec le club ciel et blanc. Titulaire in-
discutable, il a pris part quasiment à
tous les matchs de son équipe mon-
trant beaucoup de qualités. Le joueur
n’a pas manqué de souligner le très
bon parcours réalisé par son club
cette saison. «La saison a été très
positive avec une qualification à la
Ligue des champions et une coupe
d’Italie remportée. Je remercie les
supporters du club pour leur sou-
tien.»
S. F.
De retour avant-hier dans le onze titulaire près de quatre mois plus
tard (sa dernière titularisation remontait au 2 février face à la Ju-
ventus de Turin) à l’occasion du match de la dernière journée du
championnat italien face au Chiévo Verone, Saphir Taïder a
réalisé une bonne prestation dans l’ensemble, en dépit de la
défaite concédée au fnal par son équipe à la toute dernière
minute (2-1). L’international algérien fut notamment
derrière l’ouverture du score de l’Inter à la 41’ suite au
joli coup franc qu’il a botté et qui a permis à Andreolli
de tromper la vigilance du portier adverse.
90 bonnes minutes avant
d’entrer en stage
La bonne nouvelle c’est que cette fois-ci, Taïder a dis-
puté toute la rencontre et a tenu parfaitement le rythme.
Ce retour à la compétition intervient au bon moment
pour Saphir qui a beaucoup soufert au cours de la seconde
moitié de saison. Son arrivée à Sidi Moussa est attendue
pour ce mercredi.
S. F.
Taïder passeur décisif
face au Chiévo
L
e porte-parole du club de
l’Atlético Sorocaba, en
l’occurrence Paulo Hen-
rique Monteiro, nous a
accordé quelques déclara-
tions où il nous a révélé notamment
que la FAF a contacté sa direction
afn d’organiser un match amical au
Brésil tout juste avant le match face à
la Belgique. «Oui, nous avons reçu
une demande de la part de l’Algérie
pour organiser un match amical
entre la sélection et notre club de
l’Atlético Sorocaba. Des discussions
ont eu lieu mais pour le moment
rien n’a été encore conclu. Pour
notre club, afronter une sélection
qui va jouer un Mondial est une im-
mense ferté.»
« Le complexe a été
réceptionné par la FIFA le
15 mai »
Au sujet du retard qu’a accusé le
complexe sportif de Sorocaba, où les
Verts efectueront leur regroupe-
ment, une fois arrivés au Brésil,
Monteiro a déclaré : «Je vous rassure
que le complexe est bien prêt et tout
a été mis en place pour bien accueil-
lir la délégation algérienne durant
son séjour. Je vous annonce aussi
que le centre a été réceptionné par la
FIFA le 15 mai dernier et cette der-
nière est entièrement satisfaite de la
qualité des services qu’ofre notre
complexe».
« Tout est prêt pour bien
accueillir la sélection
algérienne »
Et le porte-parole de poursuivre :
«Les travaux ont pris fn et on n'at-
tend désormais que l’arrivée de la sé-
lection algérienne. On est en train
de régler les derniers détails et d’ici
l’arrivée de la délégation algérienne,
tout aura été bouclé. La salle de gym
est fnie ainsi que les deux piscines».
N. S.
Quelle terrible saison
pour Ishak Belfodil à qui
tout le monde prédisait
pourtant une grande sai-
son 2013/2014. En effet,
l’ancien Parmesan, qui
retrouvait avant-hier son
ancien club pour l’ultime
journée de Serie A, n’a
pu mettre fin à sa mau-
vaise série. Titulaire une
nouvelle fois, le joueur a
pris part à 62’ de ce
match perdu (0-2) sans
parvenir pour autant à
marquer. Belfodil ter-
mine la saison donc
sans le moindre but ins-
crit en championnat,
que ce soit avec l’Inter
Milan ou Livourne qu’il a
rejoint lors du dernier
jour du mercato hiver-
nal. Rappelons néan-
moins qu’il a marqué
une fois en Coupe d’Ita-
lie sous les couleurs de
l’Inter face au modeste
club de Trapani.
Mesbah
retrouve le
banc
De son côté, Djamel
Mesbah, prêté à Li-
vourne par Parme juste-
ment, n’a pas été aligné
pour ce match. Le laté-
ral gauche algérien a
suivi l’intégralité de la
partie à partir du banc
des remplaçants puisque
l’entraîneur a préféré
faire tourner son effectif
pour cette dernière jour-
née, sachant que le club
est déjà relégué en
Serie B. Le joueur qui
sera de retour à Parme
la saison prochaine est
attendu à Sidi Moussa
ce mercredi.
S. F.
« L’Algérie nous a
sollicitéspour un
match amical »
Belfodil termine la saison sans
avoir inscrit le moindre but !
Les Belges ont
entamé hier leur
préparation
10 jours après les
Verts, les Diables
Rouges ont entamé
ofciellement hier
leur stage de prépara-
tion pour le Mondial
2014. La plupart des
joueurs retenus par
Marc Wilmots ont ré-
pondu présents pour
ce premier jour de
stage qui s’efectuera
au centre d’entraîne-
ment de la ville de
Genk et qui sont :
Vincent Kompany,
Romelu Lukaku,
Kevin Mirallas, Jan
Vertonghen, Moussa
Dembélé, Nacer
Chadli, Marouane
Fellaini, Adnan Janu-
zaj, Eden Hazard,
Simon Mignolet, Ste-
ven Defour, Daniel
Van Buyten, Kevin
De Bruyne, Koen
Casteels, Divock
Origi et Sammy Bos-
sut.
Des tests
médicaux au
programme
Avant d’efectuer leur
première séance d’en-
traînement en fn
d’après-midi, les co-
équipiers d’Eden Ha-
zard ont été soumis à
quelques tests médi-
caux sous la houlette
du staf médical. Des
tests routiniers afn
de situer surtout la
forme physique de
chaque joueur.
S. F.
Soudani
est arrivé
dimanche
à Alger
Ayant ter-
miné avec
ses obliga-
tions en
club sa-
medi der-
nier, Hillal
Soudani n’a
pas perdu
beaucoup
de temps
pour rallier
le pays. En
effet, l’ancien sociétaire du Vi-
toria Guimaraes a quitté Zagreb
dès le lendemain pour rejoindre
directement son domicile fami-
lial à Chlef. Le joueur et à l’ins-
tar de ses coéquipiers, a
bénéficié de quelques jours de
repos avant qu’il ne rejoigne le
centre technique de Sidi
Moussa pour entamer le stage
de pré-Mondial. Il devrait dé-
barquer à Sidi Moussa en début
de cet après-midi.
Paulo
Henrique
Monteiro
(porte-parole
de l’Atlético Sorocaba)
au Buteur :
04
JSK
Coup de poker
N° 2650 www.lebuteur.com
Mardi 20 mai 2014
la surprise
de Hannachi ?
P
armi les entraîneurs proposés, une
source digne de foi nous a confé que le
CV de l’ancien international français, Di-
dier Six, est sur le bureau du président
Hannachi. L’ancien Tricolore dispose
d’un vécu très riche sur les terrains. Toutefois, Six n’a
pas tellement brillé en tant qu’entraîneur, puisque sa
seule et unique expérience a été avec la sélection du
Togo. D’après la même source, le président Hanna-
chi, qui se trouve en France, pourrait rencontrer le
technicien français autour d’un dîner pour lui pro-
poser l’idée de rejoindre la formation kabyle cet été.
Aux dernières nouvelles, le nom du technicien fran-
çais revient avec insistance dans l’entourage de la
JSK, ce qui pourrait être une piste plausible.
Didier Six,
Fiche technique
Nom : Six
Prénom : Didier
Date et lieu de naissance :
21/08/1954 à Lille
Carrière international :
52 sélections en équipe de France
(13 buts)
Carrière en tant qu’entraîneur 2011 :
sélection du Togo (1 victoire, 1 nul)
2012-2013 : sélection du Togo (5
victoires, 3 nuls et 7 défaites)
C’
est avant-hier que le désor-
mais ex-milieu de terrain de
la JSK, Yacine Si Salem, a ré-
silié son contrat à la JSK. Le joueur en
question a rencontré le président Han-
nachi au siège du club avant de trou-
ver un accord à l’amiable. Pour rappel,
Yacine Si Salem avait signé au club en
décembre dernier, soit lors
du mercato hivernal. Au
départ, les dirigeants du
club savait qu’il était en
manque de fraicheur phy-
sique après 6 mois sans
compétition. Pourtant, Si
Salem avait montré de belles
choses face à l’USMA en
coupe d’Algérie pour
sa première partici-
pation. Le
Franco-Algérien
a même réussi à
enchainer
quelques
matches avant
d’être relégué
sur le banc des
remplaçants.
Par la suite, le
milieu de terrain
a contracté une bles-
sure qui a quelque peu
freiné son accession.
Six mois seulement
après son passage à la
JSK, Si Salem a fni par
résilier son contrat,
avant de quitter la ville
de Tizi Ouzou.
«C’est le
Maktoub !»
Joint par nos soins
dans la matinée d’hier, le
désormais ex-milieu de ter-
rain Kabyle Yacine Si Salem
semblait quelque peu déçu
d’avoir quitté la JSK. Il reste
convaincu qu’il n’a pas eu suf-
samment de temps pour prouver
réellement ce qu’il avait dans les
jambes. Il nous dira à ce sujet : «Je
viens de résilier mon contrat avec la
JSK. Cela s’est fait récemment et je
me trouve actuellement en
France. Que voulez-vous que je vous
dise ? C’est le Maktoub ! La vie d’un
footballeur est ainsi faite.»
«J’étais venu pour
apporter le plus, mais …»
Interrogé par la suite sur ces six
mois passés au club, Si Salem nous
dira ceci : «J’étais venu pour apporter
un plus. Lorsque j’ai signé en décembre
dernier, j’étais déterminé à réaliser un
bon parcours. J’ai pris part au match de
coupe face à l’USMA avant d’enchainer
par la suite quelques rencontres. J’ai
toujours donné le meilleur de
moi-même, mais malheu-
reusement, cela ne s’est
pas passé comme je vou-
lais. On a jugé que je
n’étais pas un aussi
bon joueur pour la
JSK. Ça reste l’avis
de nombreuses per-
sonnes, mais bon,
je connais mes quali-
tés et je ne vais cer-
tainement pas baisser
les bras. J’ai des contacts
en Europe et en Algérie. Je
prendrai le temps pour
trancher sur ma prochaine
destination.»
«Je ne pouvais
prévoir la
blessure»
Quant à la blessure
contractée en fn de sai-
son, ex-milieu de terrain
de la JSK nous dira ceci :
«C’est la chose qu’on ne
peut pas prévoir. Les bles-
sures font partie de la vie
des joueurs. J’ai été blessé à
un moment crucial, soit en
fn de saison. C’est vrai-
ment dommage, mais
comme je l’ai dit précédem-
ment, c’est le destin. Je pars
de la JSK sans rancune et je
dois tourner une nouvelle
page maintenant et penser à
ma carrière. La vie va conti-
nuer pour moi.»
A.A.
Si Salem résilie son
contrat et quitte Tizi
ESS – USMH ce soir à 18h au
stade du 8 mai 45
La Kabylie en
suspense
C’est cet après-midi que se tiendra le match op-
posant l’ESS à l’USMH. Les Sétifens évolueront
sur leur pelouse dans un match pour la seconde
place. A Tizi, tous les regards seront braqués cet
après-midi sur le stade du 8 mai 45. La JSK qui
s’est hissée à la seconde place au classement sou-
haiterait asseoir sa position au classement. Pour
cela, il faudrait que l’ESS trébuche face à
l’USMH. C’est donc ce soir que la JSK saura à
50% si elle a des chances de terminer seconde
au classement. A quelques heures du coup d’en-
voi du match en retard de la 29e journée, le sus-
pense demeure entier.
D’ici à jeudi, la JSK saura
si elle terminera 2e ou pas
Même si tout va s’éclaircir à partir de ce soir, la
JSK saura ofciellement si elle terminera se-
conde ou pas d’ici à jeudi, à l’occasion de la der-
nière journée de Ligue 1 Mobilis opposant
l’USMA à l’ESS au stade Omar Hamadi. Dans
le cas où l’Entente de Sétif gagne ses deux pro-
chaines rencontres de championnat, ce sera la
3e place pour la JSK et le club se contentera de
la coupe de la CAF. Dans le cas d’un faux pas
des hommes de Madoui, ce sera le tapis rouge
pour la JSK pour une qualifcation en Ligue des
champions.
A.A.
Libérés ou pas, les
joueurs dans le flou !
A
quelques heures du dernier match de champion-
nat, les joueurs de la JSK sont dans le fou le plus
total. Pour cause, chacun joueur est inquiet pour
sa situation. Libéré ou pas, c’est la grande question que
se posent ceux qui sont encore liés au club. Il faudrait
dire que depuis la résiliation du contrat de Hikem et de
Si Salem, de nombreux joueurs restent très anxieux pour
leur situation. Beaucoup ont confé à leur proche qu’ils
souhaiteraient être fxés sur leur situation car la direction
ne leur a rien signifé. A l’heure actuelle, seul Mekkaoui
a été invité par le président a renouvelé son contrat au
proft du club. Personne n’est assuré de poursuivre l’aven-
ture à la JSK, ce qui met davantage les joueurs sous pres-
sion.
Bencherif devrait rencontrer Hannachi
après le CSC
Aux dernières nouvelles, le prochain joueur ciblé après
Si Salem et Hikem est le défenseur Hamza Bencherif. Re-
cruté cet hiver, le Franco-Algérien est, lui aussi sur le dé-
part. D’après la même source, c’est après le match du CSC
que le président Hannachi convoquera le joueur à son
bureau pour discuter d’une probable résiliation à l’amia-
ble. Pour rappel, Hannachi n’a pas voulu dévoiler la liste
des libérés afn de ne pas déstabiliser ses joueurs la veille
d’un match important, où la victoire est plus que néces-
saire.
Beziouen fera ses valises
Comme nous l’avons déjà annoncé, le milieu de terrain
Farid Beziouen fera ses valises en fn de saison. En fn de
contrat à la JSK, le Franco-Algérien ne sera pas invité à
la table des négociations au même titre que le portier
Malik Asselah, Tayeb Maroci et Ahmed Messaâdia. A en
croire la même source d’information, la liste des libérés
comporterait pas moins de 10 joueurs.
Le maintien de Remache dépendra de la
venue de Ziti
Quant au latéral droit Belkacem Remache, ce dernier
semble plus que jamais proche de la sortie après 4 ans
passés au club. Toutefois, des sources nous ont confé que
le maintien du natif d’El Khroub dépendra de la venue
ou non du latéral droit Mohamed Khoutir Ziti. Dans le
cas où Hannachi parvient à convaincre le latéral droit sé-
tifen, le contrat de Remache ne sera pas prolongé.
Des cadres veulent rencontrer Hannachi
Afn d’éclaircir leur situation, des cadres de l’équipe veu-
lent rencontrer le président Hannachi. Pour le moment,
cela n’est toujours pas possible du moment que le boss se
trouve en France en cette fn de semaine. Ce n’est
qu’après son retour que tout sera plus clair. Les joueurs
en question veulent connaitre les intentions de Hannachi
car dans le cas où le club ne voudrait plus de leur service,
ils iront voir ailleurs.
Hannachi confie à ses
poches : «Nous allons convaincre les
cadres de prolonger, après le CSC»
Le président Hannachi a fait savoir à ses proches que la
direction rencontrera les joueurs en fn de contrat, après
le match face au CSC. «Nous allons convaincre les cadres
de l’équipe de prolonger leur contrat, après le match contre
le CSC. Je l’ai déjà dit et je le répète, seuls les meilleurs res-
teront !»
A.S.
Methazem Oussama
approché
Nous avons appris
d’une source
proche que la direc-
tion de la JSK songe
à engager le jeune
gardien de but du
CAB, Methazem
Oussama. Ce
joueur Espoir pour-
rait atterrir à la JSK
dans les prochains
jours.
Condoléances
La famille Semrouni Omar a l'immense
douleur de faire part du décès de leur tante
Semrouni Saadia Aïcha, 86 ans, souvenu le
16.05.2014. «A Dieu nous appartenons et à
Lui nous retournons».
05
JSK Coup neuf
N° 2650 www.lebuteur.com
Mardi 20 mai 2014
Q
uatre jours seulement
nous séparent de la
fn de la saison et la
JSK n’a toujours pas
assuré la deuxième
place qualifcative à
la Ligue des cham-
pions. Malgré cela,
Mohand Chérif Hannachi n’a pas trop
tardé à engager de nouveaux joueurs ca-
pables d’apporter un plus à l’équipe, l’exer-
cice prochain. Après le meneur de jeu du
MO Constantine, la direction kabyle a
fait signer deux autres importants joueurs
en l’espace d’une semaine. Il s’agit de Har-
rouche et Doukha. Alors que le gardien
international sera présenté à la presse dès
son retour de Suisse où il sera appelé à
honorer sa convocation chez les Verts,
une source généralement bien informée
nous a confé que le joueur du RC Arbaâ,
Harrouche, sera quant à lui présenté ce
dimanche. Cela prouve qu’il a été bel et
bien engagé par la formation kabyle la-
quelle aura besoin de ses services en
Coupe d’Afrique.
Hannachi en France pour un
Franco-Algérien et un
entraîneur ?
Au lendemain de la victoire à do-
micile devant la JS Saoura, le prési-
dent Hannachi s’est envolé à
destination de la France pour régler
quelques afaires personnelles. Tout porte
à croire que le président de la SSPA/JSK
proftera certainement de son passage à
Paris pour rencontrer un Franco-Algé-
rien susceptible de renforcer les rangs de
la JSK. Toutefois, le premier responsable
aurait aussi décidé d'y rencontrer un en-
traîneur pour driver la JSK la saison pro-
chaine. Pour le moment, rien n’est
ofciel. On va devoir patienter encore
quelques jours pour en connaître davan-
tage.
El Orfi, ça se confirme !
A la recherche d’un milieu de ter-
rain de métier, la direction de la JSK
est en train de superviser plusieurs
éléments capables de renforcer
l’équipe. Alors que Tayeb Maroci est
plus que jamais libéré, les responsa-
bles kabyles lui cherchent déjà son
successeur. Lors de notre précédente
édition, nous avons rapporté que les
membres du conseil d’administration
sont en contacts très avancés avec
Hocine El Orf. Libre de tout engage-
ment avec l’USMA, l’ancien joueur du
PAC est désormais près de la JSK. Il ne
reste désormais que quelques détails à
régler avant de l’annoncer ofcielle-
ment.
W. A.
Harrouche sera présenté
à la presse ce dimanche
Ziti signera
la semaine
prochaine
A la recherche d’un arrière droit, les dirigeants de la JSK ont
approché Mohamed Khoutir Ziti. Libre de tout engagement
avec l’Entente, l’ancien joueur du CSC a préféré se
concentrer avec son équipe laquelle est qualifée
à la phase des poules de la Ligue des champions
avant d’évoquer son avenir. Après la victoire
de l’Entente face à l’Espé-
rance de Tunis, les diri-
geants de la JSK
devaient accélérer le
dossier pour enrôler ce
jeune élément pétri de
qualités. Malgré le fait
qu’il soit courtisé par plu-
sieurs clubs tunisiens, Ziti n’écarte
pas l’idée de revenir à Tizi
Ouzou d’autant plus que le dé-
part de Remache se
confrme.
W. A.
C’est désormais ofciel, le défen-
seur Djamel Benlamri est prêt à
prolonger son contrat avec la JSK
jusqu’en 2016. Malgré le fait que son
bail expire la saison prochaine, l’axial ka-
byle a déjà déclaré qu’il ne trouverait pas
mieux que la JSK en Algérie. Du coup, il
a décidé de rester le plus longtemps pos-
sible à Tizi Ouzou. Selon une source
bien informée, Djamel Benlamri rencon-
trera aujourd’hui les dirigeants kabyles
pour signer un nouveau contrat jusqu’en
2016. Une nouvelle qui soulagera les sup-
porters de la JSK lesquels sont contre le dé-
part de leur meilleur joueur, même pour
jouer en Europe. Avec cette information, il
ne reste qu'à convaincre Rial de rester pour
garder la même charnière centrale la saison
prochaine.
Sa situation avec l’EN
militaire
diminue ses
chances de
jouer en
Europe
Décrocher
un contrat
profes-
sionnel
n’est
pas
facile
pour un joueur qui fait partie de la sélection
militaire. D’ailleurs, pour partir à l’étranger, il
faudra d’abord obtenir une autorisation délivrée
par le ministère de la Défense nationale. C’est le
cas de Benlamri qui fait toujours partie de
l’équipe nationale militaire. Du coup, ça sera
très difcile pour lui de jouer en Allemagne.
Benlamri : « Je prolongerai mon
contrat aujourd’hui »
Annoncé partant cet été, le défenseur Djamel
Benlamri, courtisé par plusieurs formations en
France et en Allemagne, a décidé de prolonger
son contrat avec la JSK d’une saison. Du moins,
c’est ce que nous avons appris à l’issue du match
face à la JSS. Joint par nos soins hier, l’axial ka-
byle dira : «Efectivement, je vais prolonger mon
contrat d’une saison avec la JSK. Je me sens très à
l’aise dans cette équipe. J’ai discuté avec le prési-
dent Hannachi lequel m’a promis de me
faciliter la tâche au cas où je décroche-
rai un contrat professionnel». Alors
que plusieurs personnes estiment
qu’aucun joueur n’a le droit de pro-
longer un contrat inférieur de deux
ans, Djamel ajoutera : «Certes, j’ai
décidé de prolonger une sai-
son, mais dans le cas où je
serai obligé de signer pour
deux ans, je suis prêt à ac-
cepter. Je ne trouverai pas
mieux que la JSK».
S. D.
Recruté en début de saison, le jeune atta-
quant Youcef Chibane, auteur d’un seul but et
de trois passes décisives, n’a pas eu suffisam-
ment de chance pour briller sous le maillot
jaune et vert. Malgré les belles prestations du
joueur, les fois où il a été aligné, la direction ka-
byle a préféré le prêter à une autre équipe pour
lui permettre de gagner plus en temps de jeu.
Après quelques négociations, les responsables
kabyles avaient trouvé un terrain d’entente avec
Serrar, le manager général de l’USMBA pour le
transfert de l’attaquant. Malheureusement pour
lui, après quelques matchs pleins, le joueur a
contracté une blessure qui l'éloignera des ter-
rains pour le reste de la saison. Aujourd’hui, Chi-
bane va beaucoup mieux et n’attend que le
début de la nouvelle saison pour rechausser ses
crampons. Mais dans quelle équipe va-t-il re-
bondir ? Reviendra-t-il à la JSK ou continuera-t-
il avec l’USMBA ? Au moment où nous mettons
sous presse, rien n’a encore été décidé. C’est le
flou total pour le joueur lequel souhaite avoir
une réponse pour pouvoir souffler.
L’USMBA veut le garder
Selon une source généralement bien infor-
mée, la direction de l’USMBA souhaiterait rache-
ter le contrat de Youcef Chibane qui court
jusqu’en 2015. Il faut rappeler aussi que plu-
sieurs autres formations courtisent l’ancien
joueur du RCA, qui malheureusement n’a pas
encore son destin entre les mains.
« Personne ne m’a encore
appelé »
Interrogé par nos soins lundi soir, Youcef Chi-
bane, qui revient juste de blessure, nous a
confié qu’aucune personne de la JSK ne l’a en-
core appelé concernant son avenir : «Actuelle-
ment, je suis chez moi. Personne ne m’a encore
appelé pour connaître mon sort. Dans ma tête,
je suis un joueur de la JSK».
S. D.
Quel avenir pour Chibane ?
Ebossé
« Je veux jouer la LDC
la saison prochaine »
Tout d’abord, comment vous sentez-vous après la victoire
acquise face à la JSS ?
C’est toujours agréable de gagner des matchs, que ce soit à
domicile ou bien à l’extérieur. Après la fnale de la Coupe, nous
avons gagné trois matchs. C’est vraiment motivant pour la
suite du parcours.
Peut-on dire que vous avez fait un grand pas pour décro-
cher la deuxième place ?
Oui, nous avons fait un pas pour décrocher la deuxième
place. Seulement, on doit tout d’abord gagner notre dernier
match face au CSC pour garder nos chances intactes en atten-
dant les deux matchs que l’Entente va jouer face à l’USMH et
l’USMA.
Comment se présente pour vous cette rencontre face au
CSC à Constantine ?
C’est un match très difcile
que nous allons livrer face à
une bonne équipe du CSC.
Comme tout le monde le sait,
nous n’avons pas trop le
choix que de gagner et re-
venir avec les trois points.
Nous allons essayer de
garder notre concentra-
tion et gérer convena-
blement ce match.
Etes-vous décidés
à revenir avec les
trois points ?
Nous allons faire
de notre mieux pour
revenir avec les trois
points car nous visons tou-
jours la deuxième place du
classement. Nous n’avons
pas droit à l’erreur. Certes,
c’est difcile mais c’est
quand même jouable.
Nous avons une équipe ca-
pable de relever tous les
défs.
Vous êtes encore sous
contrat à la JSK. Comptez-
vous allez jusqu’au bout ?
Oui, je suis sous contrat avec
la JSK et je vais l’honorer jusqu’au
bout. Je veux jouer la Ligue des
champions et nous allons faire de
notre mieux pour décrocher la
deuxième place.
Entretien réalisé par Saïd D.
« Je vais
honorer mon
contrat avec la
JSK »
Benlamri prolongera aujourd’hui
son contrat jusqu’en 2016
MCA
Coup de force
N° 2650 www.lebuteur.com
Mardi 20 mai 2014
06
Ghazi «Tout au long de ma carrière,
j’ai gagné mes galons sur le terrain et
non avec le jeu des coulisses»
La direction met les
moyens pour jouer à
fond la quatrième place
Benchikha aurait proposé
Bouali au Difaa Jadidi
Ayant réussi un exploit qui fera date dans
l’histoire du club, Abdelhak Benchikha a per-
mis à Difaa Hassani Jadidi de remporter la
Coupe du Trône pour la première fois de son
histoire après trois finales perdues. Forcé-
ment, convoité par Raja de Casablanca et
d’autres grosses cylindrées du championnat
marocain, l’ex-sélectionneur national a pro-
posé le nom de Fouad Bouali à son em-
ployeur, le président Said Qabil, pour qu’il lui
succède à la tête de la barre technique du
club. Une information qui a été publiée par
le quotidien Akhbar Al Yaoum.
Ce matin match test face
à la sélection nationale
militaire
C’est ce matin à 10 h que le Mou-
loudia affrontera en amical la sélec-
tion nationale militaire dans une
affiche prévue au complexe sportif
de Ben Aknoun (CREPS). L’occasion
pour Bouali de faire tourner son ef-
fectif et jauger les capacités des uns
et des autres avant de composer sa
partition qui aura certainement une
sonorité offensive dans l’antre de
Messaoud-Zeggar.
Contrairement au match
contre Saoura que le Mouloudia
a abordé avec une certaine non-
chalance comme l’atteste le dé-
part de la délégation le jour du
matin alors que le vol à Béchar
dure prêt de 2h15, la victoire ob-
tenue contre le CSC a totalement
changé la donne. En efet, les
pensionnaires de Hydra enten-
dent cette fois-ci mettre les
moyens pour
jouer à fond cette
quatrième place
qualifcative pour
la Coupe arabe.
Tout sera mis à la
disposition de
Fouad Bouali
afn que le Mou-
loudia termine la
saison en apo-
théose. Et cela
bien évidemment
passe par une
victoire face aux
Eulmis dans leur
antre de Mes-
saoud-Zeggar.
Une prime de 15 millions
pour battre les Eulmis
Et pour motiver les joueurs à
redoubler d’eforts, les responsa-
bles du club ont promis d’ofrir
une prime de 15 millions de cen-
times à chaque élément à condi-
tion bien évidemment de
s’imposer ce samedi contre El
Eulma. Une mission qui s’an-
nonce très compliquée vu la qua-
lité de cette équipe du MCEE
invaincue à domicile.
Déplacement vendredi
par avion à Sétif
La délégation moulou-
déenne devra s’envoler
ce vendredi à destina-
tion de Sétif. Dans le
souci de s’éloigner de
la pression exercée
par les Eulmis, les
Mouloudéens éliront
domicile dans un
hôtel dans la ville
phare des Hauts- Pla-
teaux. Les joueurs se
rendront par la suite à
bord de l’autocar du club
vers la ville d’El Eulma pour
afronter le Mouloudia local.
Bouali veut quitter
le club sur une victoire
Fouad Bouali, pour sa part,
après avoir annoncé son départ
du club à la fn de la saison, vou-
drait bien réussir un dernier
coup de force avant de quitter le
navire. Cette quatrième place est
devenue l’ultime obsession de
Bouali qui aura à
cœur de mettre
tous ses détrac-
teurs d’accord, lui
qui a été critiqué
alors qu’il vient de
remporter la
Coupe d’Algérie
avec le Doyen.
«Je ferai tout
pour gagner
mon dernier
match»
Au sujet de cette
afche de samedi
face au MCEE,
Bouali n’a pas
caché son envie de
réussir un dernier baroude
d’honneur. Le technicien mou-
loudéen nous dira avec détermi-
nation : «J’aime ce type de match
où il y a des enjeux. C’est mieux
que de jouer des rencontres sans
le moindre intérêt. En ce qui me
concerne, je ferai tout pour ga-
gner mon dernier match avec le
Mouloudia.»
T.Che
Le gladiateur des Vert et Rouge Karim Ghazi a évoqué avec franchise son avenir qui
s’inscrit au Mouloudia. Le joueur est revenu avec des propos directs sur cette
fameuse liste, celle de toute les contradictions.
On imagine que vous avez dû suivre sur les nerfs le
dernier match de championnat face au CSC que vous
avez regardé à partir du banc de touche…
C’est toujours difcile de suivre une rencontre à partir
des gradins. On a ce sentiment d’impuissance. Et puis, le
huis clos n’a rien arrangé. Il fallait beaucoup de ressources
morales pour venir à bout de cette coriace équipe du CSC.
Hachoud est parvenu à forcer la décision sur une frappe
dont lui seul a le secret. Cette victoire nous ofre une petite
fnale, ce samedi, contre El Eulma.
Justement, est-ce que vous êtes prêt
pour ce match qui s’annonce
explosif ?
Personnellement, je suis prêt à
relever le déf. J’attends avec im-
patience cette rencontre avec
pour enjeu cette place qualif-
cative pour la Coupe arabe.
Alors à nous de faire le né-
cessaire pour terminer la sai-
son en apothéose.
Après avoir remporté la
coupe, vous ne sembliez
pas rassasier ?
Pas du tout car on dit bien
que l’appétit vient en man-
geant. Nous avons la chance
d’avoir encore un objectif. On
tâchera de répondre aux attentes
de nos dirigeants et de nos sup-
porters car le Mouloudia doit ter-
miner à une place plus conforme
avec son statut.
Mais il faudra se montrer très cos-
tauds pour battre cette redoutable
équipe du MCEE…
On sait tout cela. Mais bon, dans le
football, tout reste possible. Il suft de
croire en son potentiel. Lorsque nous
avons abordé la Coupe d’Algérie après la
défaite de la saison écoulée, personne
ne nous voyait brandir à la fn le tro-
phée tant convoité. Mais à force de per-
sévérance et d’abnégation, nous y
sommes parvenus.
Ayant presque tout remporté durant
votre carrière, qu’est-ce qui vous
motive encore à bosser très dur ?
Tant que j’ai cette famme de conti-
nuer, je poursuivrai ma carrière. Et
puis, cette envie m’a été transmise par
Hadj Adlane, Mefah et Dziri qui ont
eu une longue carrière très prolifque.
Et personne à cette époque n’a remis
en cause leur âge.
Vous devez faire allusion au fait
que certains réclament votre dé-
part du fait que vous avez 35
ans, non ?
Je ne comprends pas qu’on
mesure les performances
d’un joueur par son
âge. Ryan Giggs à
Manchester a
presque 40 ans et
personne n’a trouvé
à redire alors qu’il
arpente les stades
d’Angleterre dans le
championnat le plus
exigeant au monde.
Qu’on me juge sur le terrain
et du moment que je continue
à ramener un plus à mon équipe et être per-
formant, je ne vois pas où le problème se situe.
Il faut que les gens sachent que je ne suis pas
un joueur qui use dans les coulisses. Moi, j’ai
toujours imposé le respect sur le terrain. C’est le seul lan-
gage que je connaisse.
Vous avez dû entendre parler de cette liste noire sur la-
quelle votre nom y fgure…
Je ne veux pas rentrer dans cette polémique car ce n’est
pas normal qu’un club qui vient de remporter la Coupe
d’Algérie se trouve miné par des problèmes monstres. Il y
a vraiment anguille sous roche. Il y a des personnes qui
nous jalousent en veulent nuire à la stabilité du club.
Pour ce qui est de cette liste, lors de sa lecture
il y a beaucoup d’incohérences. Je constate
qu’il y a des joueurs qui n’ont pas du tout
jouer qui n’y fgurent pas alors que des
éléments qui ont pris part à toutes les
rencontres pratiquement se trouvent
sur cette fameuse liste qui n’est pas
du tout logique.
A 35 ans, quels seront vos objec-
tifs avec le Mouloudia ?
Je tiens à préciser que j’ai mon
contrat qui court jusqu’en juin
2015 et j’entends bien aller au bout
de mes engagements avec mon
club. Lorsque j’ai pleuré à chaudes
larmes lors de la fnale, c’était
parce que je venais de
remporter la coupe
à 35 ans, ce qui
n’est pas donné
à tout le
monde.
Ce titre restera
à jamais gravé
dans votre mé-
moire, n’est-ce
pas ?
Je vais vous faire une
confdence. J’ai gagné quatre
Coupes d’Algérie et quatre champion-
nats dans ma carrière mais ce titre
reste le plus intense et le plus beau
car jamais au grand jamais, j’ai vécu
de telles émotions avec un déflé
inoubliable qui restera dans les an-
nales. J’ai l’enregistrement de toute
la durée du déflé que je
monterai Inch’Allah
plus tard à mes en-
fants. Je leur dirai
que moi, j’y étais
ce jour-là !
Est-ce que vous
espérez gagner
d’autres tro-
phées avec le
MCA ?
Bien sûr que j’es-
père gagner d’autres
titres ! On espère tous réussir un coup
d’éclat en Coupe de la CAF. Ce serait fabu-
leux pour ce merveilleux public qui est celui
du Mouloudia !
En tant qu’enfant du Ruisseau, vous avez dû
vous réjouir de l’accession du Nasria…
Je suis content pour le NAHD et pour le CRB
qui s’est maintenu en Ligue 1 Mobilis.
Entretien réalisé par Tarek-Che
«Ce
n’est pas
normal qu’il y
ait autant de
problèmes, alors
que nous avons
gagné la
coupe»
«Ceux
qui ne
jouent pas ne
sont pas sur cette
liste des libérés,
tandis que les
titulaires y
figurent»
«J’irai
au terme
de mon
contrat qui
expire en juin
2015»
Demain, les Mouloudéens invités
pour la cérémonie de Djeezy
Demain, les joueurs du Mouloudia seront
invités par la célèbre boîte de la téléphonie
mobile Djeezy pour une cérémonie à laquelle
assistera aussi l’USMA, fraîchement auréolée
du titre de champion d’Algérie.
Ils vont se réunir
aujourd’hui avec les
entraîneurs des jeunes à Chéraga
Bedja et Yaissi
interdisent toute forme de
social chez les jeunes
Aujourd’hui, les deux responsables du club,
Bedja et Yaissi, ont prévu de se réunir avec les en-
traîneurs des jeunes dans un hôtel à Chéraga. Il
sera sommé aux encadreurs de présenter leur di-
plôme de formateur faute de quoi ils risquent d’y
être congédiés. Par ailleurs, les deux dirigeants
interdisent à l’avenir toute forme de social au
niveau du recrutement des jeunes talents.
Tout acte avéré sera suivi par un licencie-
ment pour faute professionnelle.
A
u milieu des spéculations qui
entourent le nom du futur
entraîneur du club qui succé-
dera à Fouad Bouali, on avait
évoqué ceux de Boualem
Charef, Meziane Ighil et Roger Le-
merre. Mais une frange de supporters
est en train de militer pour le retour
de Djamel Menad. Après avoir récu-
péré Fawzi Chaouchi et prochaine-
ment Réda Babouche, il manque Dja-
mel Menad pour que la boucle soit
bouclée. Ayant fait un excellent travail
durant son passage, Menad connaît
parfaitement la maison moulou-
déenne. Il a tout pour mener le navire
à bon port. Même au sein du conseil
d’administration, il y a des membres
qui approuvent le retour de l’ex-inter-
national qui avait quitté le club sur un
goût d’inachevé. Il y a quelques jours,
Menad nous avait déclaré suite aux
rumeurs d’un probable retour. «Je
suis prêt à revenir mais sous certaines
conditions», nous a lancé Menad.
T.Che
Des supporters militent
pour le retour de Menad
A l’instar des autres formations, le
MCA est entré en contact avec plusieurs
joueurs, en prévision du prochain
exercice. Toutefois, ce n’est qu’après
le match contre MCEE que les
pensionnaires d’Hydra rencon-
treront directement Gourmi et
Karaoui qui font partie des plans
de recrutement du MCA. En
efet, les contacts avec Gourmi
sont déjà à un stade avancé,
puisque l’ancien président Bou-
mella avait déjà rencontré le frère
de l’attaquant sétifen au siège du
club. Même si un changement est
intervenu à la tête du Doyen, cela
ne pourra en aucun cas remettre
en cause les négociations avec les
joueurs ciblés. Quant à Karaoui,
un responsable du MCA a eu
une discussion avec son mana-
ger et les deux parties se sont
donné rendez-vous la semaine
prochaine pour passer à la table
des négociations. Les responsa-
bles du MCA voulaient bien
conclure avec l’une des poten-
tielles recrues, mais le numéro
deux de Sonatrach veut faire les
choses dans les règles de l’art, sa-
chant que Bedja veut que ce soit le
nouveau président qui signera les
contacts des recrues.
L’entame réussie de
l’ESS en Ligue des
champions n’est pas
en faveur du MCA
Bien que le Mouloudia
soit prêt à ofrir un salaire
conséquent aux deux
joueurs, lorsqu’on sait
que les pension-
naires d’Hy-
dra sont prêts à casser leur tirelire pour
Belaïlli, il n’en demeure pas moins que la
bonne entame de l’ESS en Ligue des
champions africaine pourrait tout re-
mettre en cause pour le MCA. En efet,
les responsables de l’Entente de Sétif ten-
teront, désormais, de tout faire pour
convaincre les deux joueurs de rempiler
en leur ofrant des garanties sur le plan
fnancier. D’autre part, et même si
Gourmi et Karaoui étaient décidés à par-
tir, à cause de la crise fnancière qui se-
coue l’Entente de Sétif depuis l’entame de
cet exercice, il semble bien que le chal-
lenge de la Ligue des champions pourrait
les dissuader de quitter leur club, car
l’ESS, qui a réussi un succès historique en
terres tunisiennes, a de fortes chances
d’atteindre le dernier carré dans un
groupe qui est à sa portée.
D’autres clubs sont aussi
sur leurs traces
En plus des eforts déployés par l’ESS
qui tient à garder ses deux joueurs, le
Mouloudia sera aussi confronté à la
concurrence de la JSK qui veut bénéfcier
de Gourmi, mais aussi l’USMA qui veut
s’attacher les services de Karaoui et qui a
les moyens de s’ofrir les joueurs ciblés
lors de ce mercato estival. Ainsi, le MCA
devra se montrer
plus convain-
cant dans les
négociations
a v e c
Gourmi
et Karaoui.
K. M.
Les négociations avec Gourmi
et Karaoui , après le 24 mai
Faisant du recrutement de Boualem
Charef une priorité parmi les entraî-
neurs locaux, du moment que le sou-
hait de tous les responsables du club est
de s’ofrir Roger Lemerre, le choix de
Charef divise d’ores et déjà les Moulou-
déens. D’ailleurs, certains dirigeants,
qui étaient favorables à sa venue, ont
fni par se rétracter. Bien qu’il ait
réussi de bons résultats avec l’USMH, il
n’est de secret pour personne que Cha-
ref est un homme de tempérament qui
aime dicter sa loi sans prendre en ligne
de compte la spécifcité du club. Un
facteur qui a nourri des appréhensions
chez certains dirigeants du vieux club
algérois, car ils ne veulent pas ramener
un entraîneur avec lequel ils poiur-
raient entrer en confit. Quant aux au-
tres responsables qui sont favorables à
la venue de Charef, ils pensent que la
disponibilité des moyens nécessaires au
sein du club lui permettra de faire son
travail. S’il a été confronté à des pro-
blèmes à l’USMH, cela n’était dû qu’à
l’impact de la crise fnancière au sein
du club.
Il n’est pas habitué
à gérer des stars
Bien que personne ne puisse remet-
tre en cause les qualités de Charef, les
dirigeants du MCA qui s’opposent à
son recrutement sont unanimes à dire
qu’il rencontrera des problèmes dans le
vestiaire, lorsqu’on sait que le MCA
veut s’ofrir de bons joueurs, et Charef
a cette réputation de s’en prendre aux
stars. Alors qu’un technicien se doit
de gérer son groupe avec une main
de fer mais dans un gant de ve-
lours, Charef, quant à lui, n’hé-
site pas à entrer en confit avec
les joueurs. Toutefois, d’autres
dirigeants pensent qu’il est
temps au Mouloudia d’adhérer à
une ligne de conduite bien déf-
nie, car il est temps de faire rup-
ture avec les pratiques du passé,
lorsque les
joueurs fai-
saint
comme
bon leur
semble sans
qu’ils ne soient inquié-
tés.
La décision de le recruter
ou pas sera prise après le
match contre le MCEE
Alors qu’une première rencontre
était prévue entre les responsables
du MCA et Charef, les données
évoquées peuvent tout remettre en
cause, car ceux qui sont contre le
recrutement de Charef ont fait
valoir leurs arguments et esti-
ment qu’il ne sert à rien de re-
cruter un entraîneur pour le
limoger quelques jours après,
en étant certains qu’il ne
pourra en aucun cas réussir
au MCA. Ainsi, les pension-
naires d’Hydra vont peser le
pour et le contre, avant de
prendre la décision de passer
à la table des négociations ou
d’abandonner la piste Charef
et penser à d’autres techni-
ciens dont Menad qui a mar-
qué les esprits des
Mouloudéens.
K. M.
Charef divise
les dirigeants
mouloudéens
La décision a été prise
par Omar Bedja
07
Coup risqué
www.lebuteur.com
MCA
N° 2650
Mardi 20 mai 2014
Depuis le changement opéré à la tête du Moulou-
dia, beaucoup de choses ont été dites au sujet du re-
crutement et des joueurs à libérer. Au niveau de
Sonatrach, on a choisi d’observer le silence, ce qui a
laissé place à la spéculation, bien que les pension-
naires d’Hydra ne veuillent pas s’étaler sur le sujet du-
rant cette période transitoire, juste pour éviter toute
mauvaise interprétation. A croire une source digne de
foi, on laisse entendre que le véritable patron actuelle-
ment, Omar Bedja, aurait pris la décision de ne pas
opérer un recrutement tous azimuts. Même si l’argent
coule à fots au Mouloudia, cela ne veut nullement
dire que le club doit chambouler toute l’équipe, car la
stabilité de l’efectif est l’un des principaux facteurs de
réussite.
C’est toute l’équipe qui a connu
une baisse de régime
Certains pensent que plusieurs joueurs ont failli à
leur mission cette saison, et c’est pour cette raison
qu’il faut procéder à leur libération. Les pension-
naires d’Hydra, à leur tête Omar Bedja, pensent que
c’est toute l’équipe qui a connu une baisse régime cette
saison. C’est pour cette raison qu’il faut savoir faire le
bon choix et éviter d’agir dans la précipitation et ac-
corder une autre chance aux joueurs qui ont fait leur
preuve par le passé. Ainsi et sur décision de Bedja,
l’équipe ne libérera que les éléments dont on ne peut
rien espérer à l’avenir .
Pas de libération, avant le recrutement !
Toujours dans la même perspective, on ne compte
procéder à la libération des joueurs, que si on assure
des recrues dans le même poste et éviter ainsi de met-
tre la charrue avant les bœufs. Par ailleurs, comme
cinq éléments ne seront pas avec l’équipe la saison
prochaine, à savoir Fabbre, Belaïd, Dibi, Lavatsa et
Bensalem qui vient d’opter au proft du RCA, le MCA
aura déjà cinq postes à renforcer au niveau des difé-
rents compartiments,
avant de penser à libérer
2 ou 3 autres éléments et
cela s’efectuera avec le
concours du futur staf
technique qui aura aussi
son mot à dire sur le
sujet. C’est à partir de
dimanche prochain que
la situation sera plus
claire au Mouloudia
avec l’élection d’un nou-
veau président, Am-
rouche en l’occurrence,
qui a déjà une idée sur
tous les changements
qui s’imposent.
Même s’il est entarin
de négocier avec Bel-
laili par le biais de son
père et manager, le
directeur financier
exécutif de Sona-
trach, Omar Bedja,
est aussi en contact
avec les managers de
Gourmi et Delhoum et
s’est donc chargé lui-
même du recrutement
de ces deux joueurs
dont il veut s’offrir les
services. Le numéro
deux de la firme pé-
trolière, afin que le
MCA ne soit pas pris
par le temps et être
dépassé par les autres formations, a
donc pris le taureau par les cornes,
et c’est lui en personne qui est sur
les trois pistes. Toutefois, il tient à
ne conclure aucun transfert avant
l’élection d’un nouveau président qui
est Amrouche, à moins d’un revire-
ment de situation de dernière mi-
nute.
Il insiste pour
les avoir au MCA
A croire une source
digne de foi, on laisse
entendre que c’est Bedja
qui a décidé d’entrer en
contact avec Delhoum,
Gourmi et Belaïli, lui qui
tient à avoir les trois
joueurs dans son équipe.
Bedja a donc misé sur le
duo Gourmi-Belaïli pour
booster la ligne d’at-
taque qui reste le
maillon faible du MCA.
Quant à Delhoum, il sera
tout simplement le
joueur qui apportera la stabilité tant
recherchée au milieu du terrain.
Ainsi, les grandes lignes du recrute-
ment sont déjà tracées et une fois
que l’opération se sera concrétisée,
on pourra parler au niveau de Sona-
trach des joueurs à libérer.
K. M.
Kaci-Saïd
«Je suis toujours en
poste car personne ne
m’a signifié mon
licenciement»
Kamel Kaci-Saïd nous dira à propos
de sa situation actuelle : «Je suis tou-
jours en poste. La preuve, je suis dans
mon bureau au siège du club, car per-
sonne ne m’a spécifé ou notifé mon
licenciement. Je demande par ail-
leurs aux supporters de ne pas faire
de marche, car le Mouloudia reste
un grand club avec ou sans
Kaci-Saïd.»
Le Mouloudia n’effectuera pas
un recrutement anarchique
Bedja en contact avec les managers
de Delhoum et Gourmi
08
CRB
Coup de feu
N° 2650 www.lebuteur.com
Mardi 20 mai 2014
Bougueroua
se rapproche
du CRB
Après l’avoir
approché une
première fois,
la direction du
Chabab semble
avoir entamé
les négocia-
tions avec l’at-
taquant du
RCA Bougue-
roua qui, selon
nos informa-
tions, se rap-
proche de plus
en plus du Chabab. Il ne resterait
que quelques détails à discuter, mais
cela aurait été reporté à plus tard.
Car selon notre source, le joueur a
fait savoir aux dirigeants du CRB
qu’il donne toujours la priorité à son
club et qu’il va d’abord discuter avec
Amani avant de leur donner une ré-
ponse défnitive.
Amiri et Cherfaoui risquent
de s’envoler
Deux autres joueurs du RCA
étaient en contacts avancés avec le
CRB, il s’agit de Amiri et de Cher-
faoui, mais ces deux joueurs ris-
quent de s’envoler en raison de la
concurrence. Amiri serait en contact
avec la JSK et Cherfaoui est le centre
d’intérêt de plusieurs clubs, notam-
ment le MCEE et l’USMA. Le CRB
risque de ne pouvoir faire le poids
face à cette concurrence.
Les membres du
CA demandent une
réunion d’urgence
Les membres du conseil d’administra-
tion de la SSPA/CRB viennent d’interpeller
le président du conseil Malek Réda pour la
tenue d’une réunion d’urgence pour exa-
miner la situation du club après que
l’équipe a enfin pu assurer son maintien
parmi l’élite à l’issue de la 29
e
journée du
championnat. Les responsables du club
veulent revoir les épisodes de cette saison
cauchemardesque afin que cela ne se re-
produise plus, surtout après les révélations
faites par Mohamed Dahmane qui ont
porté atteinte à l’image du club. Les mem-
bres du CA veulent tenir cette réunion le
plus tôt possible, juste après le dernier
match contre la JSMB où il sera également
question de préparer l’intersaison qui ne
s’annonce pas facile.
Ils exigent les bilans
moral et financier
Il n’y a pas que les problèmes que
l’équipe a connus cette saison qui seront
abordés. Les membres du conseil d’admi-
nistration comptent revenir sur les résul-
tats de toutes les autres catégories et
demander au président de présenter ses
bilans moral et financier. Ils veulent être
mis au courant de tout, des dépenses, des
rentrées d’argent, des dettes de la direc-
tion envers les joueurs, des salaires im-
payés et de tout ce qui concerne la gestion
du club. Tout doit être mis au point et tiré
au clair avant d’aborder l’intersaison.
Malek Réda ne répond pas
Et selon nos informations, Malek Réda
aurait ignoré cette demande. En tout cas,
il n’a pas donné suite à la demande des
actionnaires, et c’est ce qui les pousse à
s’interroger sur les intentions du président.
En tout cas, selon un des actionnaires du
club, cette réunion doit avoir lieu, quitte à
recourir à un huissier de justice pour saisir
le président Malek Réda. Cette rencontre
doit avoir lieu juste après le match face à
la JSMB, il n’y a plus de temps à perdre,
nous fait-on savoir du côté des membres
du conseil. Il est à noter aussi que durant
cette réunion, le CA envisage d’ouvrir le
capital de la SSPA pour laisser la porte ou-
verte à d’éventuels investisseurs.
F. A.
L’entretien que nous a accordé hier Moha-
med Dahmane continue à faire l’actualité à
Belouizdad où tout le monde ne parle que
de ça. Le joueur a, en effet, mis à nu tout
ce qui se passait à l’intérieur de l’équipe qui
était rongée de l’intérieur par des luttes in-
testines, en révélant de nombreux écarts
disciplinaires qui se passaient devant le
staff technique sans que ce dernier ne
puisse intervenir. Ce sont surtout les diri-
geants qui ont le plus surpris et choqués
par ces révélations, car, apparemment, ils
ne savaient rien de ce qui se passait. Un
des responsables du club nous a confié que
la direction était loin de savoir que le
groupe était aussi disloqué et que de pa-
reilles choses se passaient alors que
l’équipe était menacée par la relégation.
Ledit dirigeant nous a fait savoir qu’il ne
sait pas comment des bagarres avaient
éclaté entre les joueurs dans le vestiaire
sans que les entraîneurs ne puissent y met-
tre un terme. Il pense aussi que ce qui a
été dit porte atteinte à la crédibilité de la
direction actuelle qui n’était pas au courant
que des joueurs quittaient leur lieu de re-
groupement le soir des matchs, lors des
mises au vert le plus normalement du
monde. Mais ce qui semble les avoir cho-
qués le plus, c’est que personne ne les a
mis au courant, comme si cela ne les inté-
ressait pas. Il s’est avéré, en effet, que les
dirigeants étaient complètement à côté de
la plaque en pensant que la force de leur
équipe résidait en la solidité de leur groupe
qui a résisté à toutes les tempêtes. C’est ce
qui pousse aujourd’hui la direction de
Malek Réda à demander des explications
aux accompagnateurs de l’équipe et à ceux
qui la suivaient de près au quotidien.
Il a fallu que Dahmane parle
On aimerait bien croire les dirigeants,
mais franchement, qui pouvait nier que
des choses pareilles se passaient au sein
du groupe. Nous l’avons déjà signalé à
maintes reprises, depuis le début de la
saison en indiquant que des problèmes
conflictuels existaient bel et bien dans
l’équipe et que les prises de bec entre les
joueurs étaient devenues quelque chose
de très normal aux entraînements ou à
l’occasion des matchs de championnat,
comme cela s’est passé par exemple au
match aller contre le MCA, à l’USMA ou
même contre l’USMH. On a même révélé
que les joueurs ne se parlent pas entre
eux sur le terrain et qu’ils ne se connais-
saient même pas, en soulignant que ce
mauvais état d’esprit risque de coûter très
cher au club, jusqu’à ce que Dahmane
sorte de sa réserve pour vider son sac et
dire tout ce qu’il avait sur le cœur.
Il veut rencontrer les
dirigeants et résilier son
contrat
Cela dit, Dahmane assume entièrement
ses déclarations et ses responsabilités. Il
ne s’est pas enfui. Bien au contraire, il
tient à rencontrer les dirigeants, particuliè-
rement le président Malek pour lui confir-
mer tout ce qu’il a dit et plus encore, des
choses qui ne sont pas publiables certai-
nement. Il devait le rencontrer hier, mais
cela n’a pas eu lieu en raison de la non-
disponibilité du président du Chabab. Mais
les deux hommes devront se voir inces-
samment, dans les heures qui viennent. Il
est à rappeler que Dahmane n’a plus
envie de rester au CRB après tout ce qui
s’est passé, entre autres ses problèmes
avec le staff technique, et qu’il a l’inten-
tion de demander à son président de rési-
lier son contrat à l’amiable.
La direction ne le laissera
pas partir
Mais selon nos informations, il n’est pas
question pour la direction du CRB de le
laisser partir. Selon nos informations, Dah-
mane fait partie des plans de l’équipe
pour la saison prochaine où un grand mé-
nage sera fait au niveau de l’effectif qui
connaîtra beaucoup de changements.
Pour les dirigeants, Dahmane devra hono-
rer ses engagements jusqu’au bout, c’est-
à-dire jusqu’au mois de juin 2015.
F. A.
L
e moins que
l’on puisse
dire, c’est que
Mohamed
Henkouche a
été surpris par les dé-
clarations de son
joueur Dahmane qui a
tiré à boulets rouges
sur tout ce qui bouge,
ne ménageant pas au
passage l’intéressé en le
traitant, entre autres,
de menteur. Ken-
kouche s’est même de-
mandé «si le joueur
était conscient au mo-
ment de faire ces décla-
rations et s’il jouissait
de toutes ses facultés
mentales». L’entraîneur
du CRB, même s’il était
concerné par les accu-
sations de Dahmane,
n’a pas voulu trop s’éta-
ler sur le sujet en se
contentant d’ironiser :
«Que Dieu lui vienne
en aide, il est malade !»
Il a expliqué : «Je ne
veux pas me rabaisser
en répondant à un
joueur qui ne sait pas ce
qu’il dit et qui adore
parler dans la presse. Je
ne vais pas lui donner
ce plaisir pour qu’il re-
vienne une nouvelle fois
à la charge. Mais je
veux tout de même clarifer un point. Il a remis en
cause mes choix contre le CSC où je ne l’ai pas fait
jouer en déclarant que c’était un manque de respect
pour lui. Il ne sait pas que c’est lui qui vient de
manquer de respect à une équipe de 25 joueurs.
J’avais utilisé 14 joueurs contre le CSC et il a dit
que ceux qui ont joué ne méritaient pas d’être ali-
gnés. C’est donc lui qui a manqué de respect à tous
ses coéquipiers.»
«C’est lui le menteur»
Henkouche dit ne pas vouloir répondre à son
joueur, mais il ne s’est pas empêché de réagir aux
accusations de Dahmane qui l’a traité de menteur.
Le coach belouizdadi est revenu sur la période où
l’attaquant du Chabab s’est absenté sans être auto-
risé à le faire, avant de s’absenter une nouvelle fois
lorsqu’il a été sanctionné. «Pour ne pas trop m’at-
tarder là-dessus, car pour moi ça ne mérite pas
qu’on lui donne plus d’importance, je veux ajouter
une chose. Il s’est absenté pendant une longue pé-
riode lorsqu’il s’était rendu en France sans y être
autorisé, et après quelques jours, il a envoyé certif-
cat médical falsifé pour justifer son absence.
Après, il s’est absenté une nouvelle fois, et cette fois-
ci, il a dit qu’il allait ramener sa famille, mais cela
n’a jamais eu lieu, car sa famille était restée en
France. Qui est le menteur ?», a-t-il ajouté.
«Notre mission
a été réussie»
Le coach belouizdadi
est passé par la suite à
autre chose pour parler
de l’objectif de l’équipe
qui a été atteint samedi
dernier suite au match
nul réalisé face au
MCO, ainsi que de son
avenir au club. «En ce
moment, tout ce qui
m’intéresse, c’est que le
CRB a pu se maintenir
en Ligue 1 (sic) en réali-
sant son objectif après
les moments très dif-
ciles qu’on avait vécus.
Tout le monde ressent
un grand soulagement
aujourd’hui, car les
choses n’étaient vrai-
ment pas aussi évi-
dentes. Je peux dire donc
que nous avons réussi la
mission qui nous a été
confée, et concernant
mon avenir au CRB,
c’est à la direction du
club de prendre la déci-
sion qui lui convient le
plus», a-t-il déclaré.
«Le mieux pour
l’équipe, c’est de
garder le staff
actuel»
Henkouche a toute-
fois estimé qu’il serait plus bénéfque pour l’équipe
que le staf actuel poursuive sa mission pour pré-
parer la saison prochaine : «Je crois qu’il est plus
sage d’œuvrer dans la continuité et confer au staf
actuel les destinées de l’équipe pour la saison pro-
chaine. C’est ce qui serait de mieux pour le club,
mais comme je viens de vous le dire, c’est aux diri-
geants de décider. En tout cas, personnellement, j’es-
time que le staf actuel a fait un bon boulot et a
réussi largement sa mission qui était, faut-il le sou-
ligner, très délicate et pas du tout évidente.»
F. A.
Henkouche «Dahmane
est malade, que Dieu lui
vienne en aide !»
La reprise a été
reportée à mercredi
Il ne sert plus rien à s’entraî-
ner au CRB du moment que
l’équipe a réussi à se maintenir en
Ligue 1 Mobilis mardi dernier suite au
match nul face au MCO. La reprise qui
devait avoir lieu hier a été reportée à
demain mercredi en prolongeant le
repos accordé aux joueurs à trois
jours, comme s’ils venaient de ga-
gner le championnat ! Allez, plus
que quelques jours et tout le
monde rentre chez lui !
Les déclarations de Dahmane ont choqué Belouizdad
09
USMA Coup neuf
N° 2650 www.lebuteur.com
Mardi 20 mai 2014
Le fait que son nom n’ait pas fi-
guré dans la liste des 30 joueurs
retenus par Halilhodzic pour le
Mondial brésilien n’a pas af-
fecté le moral de Hocine El-
Orfi. Ses prestations l’ont
prouvé d’ailleurs lors des
trois fois où il a été titularisé
en cette fin de saison. Joint
par nos soins, le milieu de
terrain usmiste ne nous a pas
parlé de l’Equipe nationale,
mais plutôt de son avenir en
club. Écoutons-le.
Une nouvelle victoire décrochée à
Béjaïa face à la JSMB, qu’avez-
vous à nous dire à propos de cette
performance ?
Pour faire durer la joie, il fallait ga-
gner et, Dieu merci, nous avons pu nous
imposer prouvant par là même que nous
sommes bel et bien les meilleurs cette sai-
son. Nous avons réussi un beau parcours.
Nos résultats ne sont pas dus au hasard et
fnir la saison sur une bonne note est notre
souhait. Pour le moment, il nous reste un
match à négocier à domicile et nous allons
faire en sorte de bien le gérer avant de fêter
ce titre ofciellement devant nos suppor-
ters.
Une telle victoire prouve que l’USMA a
respecté l’éthique sportive…
Exactement ! Nous nous sommes toujours
donnés à fond, peu importe le nom de
l'adversaire. Notre objectif était toujours
de gagner. Nous abordons nos matches
avec l’intention de les remporter même si
la formation d’en face lutte pour le main-
tien ou joue les premiers rôles. Nous avons
prouvé que nous ne faisons pas de calcul
et nous allons continuer à nous battre
pour faire honneur aux couleurs de notre
club.
L’entraineur nous a déclaré qu’il a eu
des appréhensions à propos de votre
réaction, surtout que vous venez d’assu-
rer le titre…
C’est vrai que plusieurs changements ont
été opérés que ce soit au niveau du groupe
ou dans le onze de départ, mais encore une
fois nous avons prouvé
que nous sommes des
joueurs professionnels
et peu importe les cir-
constances, notre objec-
tif demeure toujours le
même, c'est-à-dire dé-
fendre de toutes nos
forces les couleurs de
notre équipe.
Ce succès vous a per-
mis d’atteindre 21
matchs sans défaite.
Quel commentaire
faites-vous à propos
de cet exploit ?
Nous avons pu marquer l’histoire grâce à
cette série. Aucune équipe n’a pu atteindre
par le passé ce nombre de points sauf
l’USMA, bien sûr, en 2005. Nous avons
l’occasion de le battre et placer la barre un
peu plus haut en cas de victoire face à
l’ESS. Ça va être donc une motivation en
plus pour nous, ce jeudi.
Vous avez gagné votre quatrième titre
en deux ans, vous attendiez-vous à une
telle réussite en optant pour l’USMA ?
Je suis heureux d’avoir pu gagner autant de
trophées, mais ce qu’il faut savoir c’est que
je ne suis toujours pas rassasié. Je suis un
joueur ambitieux et je veux gagner d’autres
titres à l’avenir. Nous allons disputer la
Ligue des champions et nous allons faire
en sorte de bien représenter l’USMA et
notre pays bien sûr.
Doit-on en déduire que vous allez re-
nouveler votre contrat ?
Pour le moment, la saison n’est encore pas
terminée. Nous avons un match important
à disputer ce jeudi et je ne veux pas penser
à mon avenir pour le moment puisque
mon seul souhait est de rester concentré
sur cette rencontre qui nous opposera à
l’ESS. Si tout se passe comme prévu, je
dois rencontrer les responsables du club
après la fn de cet exercice et ce n’est
qu’à cet instant que tout sera clair.
Haddad nous a déclaré qu’aucun
joueur ne quittera le club,
qu’avez-vous à nous dire à ce
sujet ?
C’est vrai que moi personnel-
lement je me plais à l’USMA,
je me sens à l’aise et je ne
manque de rien. Je ne suis
pas contre l’idée de re-
nouveler mon contrat.
D’ailleurs, dans ma tête,
je suis restant au club
mais ce qu’il faut sa-
voir, c’est que tout se
décidera lorsque
nous passerons
autour de la table
des négociations.
J’ai été approché
par le MCA et la
JSK ainsi que plu-
sieurs autres
clubs, mais je n’ai
pas voulu négo-
cier pour la sim-
ple raison que j’ai
promis à Had-
dad que je ne le
ferai pas avant de
le voir et que
nous discutons de
la prolongation. Je
compte tenir ma
parole.
Quand comptez-
vous le rencontrer ?
J’espère que ça se fera
dans les jours à venir,
comme ça je pourrai
partir en vacances la
conscience tranquille.
Entretien réalisé par
Adel C.
C’
était dans l’air depuis quelques
jours, mais désormais c’est ofciel
! Le match de la trentième et der-
nière journée de la Ligue 1 Mobi-
lis mettant aux prises l’USMA, le champion en
titre de cette saison à celui du précédent exer-
cice, l’ES Sétif en l’occurrence, se déroulera ce
jeudi au stade Omar-Hamadi. Le coup d’envoi
de cette partie sera donné à 19h15 et c’est di-
manche que les responsables de la Ligue de
Football Professionnel l’ont décidé après qu’ils
se sont réunis pour étudier bien comme il faut
la situation avant de trancher. Après avoir dé-
battu tous les points, la décision a été prise mais
elle n’a été confrmée qu’hier en début de mati-
née sur le site internet de ladite instance. Il est
nécessaire de noter que si cette confrontation a
été avancée de 48h par rapport aux autres ren-
dez-vous de cette fn de semaine, c’est tout sim-
plement pour permettre aux Setifens d’avoir
assez de temps pour préparer convenablement
leur second match de la phase des poules de la
Ligue des champions. Une rencontre qu’ils
joueront chez eux face au club tunisien du CS
Sfaxien. Les protégés de Madoui, pour rappel,
disputeront ce mardi un match retard au stade
du 8-Mai contre l’USMH et c’est demain qu’ils
prendront la route pour Alger.
Les Rouge et Noir recevront
leur trophée à la fin du match
Il y a quelques jours, nous avons révélé dans ces
mêmes colonnes que le premier responsable de
la FAF a souhaité que les préparatifs soient en-
tamés pour que la cérémonie de cette fn de sai-
son se déroule dans les meilleures conditions
possibles. Une cérémonie durant laquelle le tro-
phée sera remis aux Rouge et Noir. Champions
de cet exercice après avoir réalisé un parcours
éblouissant, les Usmistes recevront donc ce
jeudi une nouvelle coupe. Réalisée en Egypte,
elle rejoindra la salle où tous les trophées rem-
portés par l’USMA sont exposés.
Sellal sera présent !
A croire une source proche de la direction du
club usmiste, en plus de plusieurs personnalités
sportives et politiques, M. Abdelmalek Sellal
sera présent ce jeudi au stade Omar-Hamadi.
C’est donc le Premier ministre qui remettra le
trophée au capitaine Nacer Eddine Khoualed.
Ça sera la troisième Coupe que les joueurs de
l’USMA recevront de ses mains puisqu’il l’a déjà
fait auparavant en leur remettant la Coupe d’Al-
gérie la saison passée puis la Supercoupe lors
du mois de janvier. Les supporters, quant à eux,
sont appelés à se présenter plusieurs heures
avant le coup d’envoi s’ils veulent assister à cet
événement et fêter par la suite comme il se doit
ce sixième titre de champion de leur club favori.
Adel C.
La liste des
convoqués sera
dévoilée demain
Les Rouge et Noir ne pourront
efectuer que deux séances d’en-
traînement avant d’aborder leur
prochain match, le dernier de la
saison. Prévu pour ce jeudi à Bo-
loghine, c’est demain que les
membres du staf technique dé-
voileront la liste des 18 joueurs
retenus pour cette rencontre face
à l’ES Sétif. Une rencontre sans
enjeu pour les Usmistes du mo-
ment que dans tous les cas ils
sont sûrs de terminer cet exercice
à la première place du classe-
ment. Toujours en course pour
décrocher la deuxième place, les
visiteurs, eux, doivent gagner
pour participer à la prochaine
édition de la Ligue des cham-
pions.
USMA-ESS sera
retransmis en direct
Opposant deux des meilleures
équipes du championnat, la ren-
contre entre l’USMA et l’ESS sera
retransmise en direct sur le petit
écran. Les supporters des deux
clubs qui ne pourront pas faire le
déplacement au stade pourront
ainsi suivre cette afche sur les
trois chaines satellitaires, à savoir
Canal Algérie, A3 et TV Tama-
zight.
Velud de retour
aujourd’hui à Alger
Apres avoir passé 48h en
France, c’est ce matin qu’Hubert
Velud rentrera à Alger. Le coach
usmiste aura juste le temps de re-
prendre son soufe avant de se
présenter un peu plus part dans
la journée au stade Omar-Ha-
madi où il dirigera, en compa-
gnie de ses adjoints, la première
séance d’entraînement de la se-
maine.
La reprise est
prévue pour cet
après-midi
Comme nous l’avons déjà an-
noncé, les joueurs de l’USMA
ont bénéfcié de deux jours de
repos une fois rentrés de Béjaïa
samedi où ils ont, pour rappel,
battu la JSMB sur le score de
deux buts à un. Si tout se passe
comme prévu, c’est cet après-
midi que les coéquipiers de Bou-
debouda se remettront au travail
entamant ainsi la préparation
pour leur prochain match, le der-
nier de cette saison.
Khoualed veut
jouer face à
l’Entente
Le nom de Necer Eddine
Khoualed a fguré dans la liste
des réservistes, et du coup le dé-
fenseur central des Rouge et Noir
ne pourra pas participer au
match de ce jeudi, mais le natif
de Biskra ne perd pas espoir
d’être de la partie comme nous
avons pu l’apprendre. En efet,
d’après une source digne de foi,
le capitaine usmiste a fait part de
son désir aux dirigeants, et ces
derniers ont pris attache avec les
responsables de la FAF pour
avoir leur aval. Pour le moment,
aucune réponse ne leur a été
communiquée, mais tout sera
clair dans les heures à venir.
Nous y reviendrons…
El-Orfi : « J’ai promis à Haddad de ne pas
négocier avec les autres clubs avant de le rencontrer»
« Je ne
manque de
rien à
l’USMA, c’est
normal que
je donne la
priorité à
mon club »
USMA-ESS programmé
pour ce jeudi à 19h15
USMA-ESS programmé
pour ce jeudi à 19h15
USMA-ESS programmé
pour ce jeudi à 19h15
USMA-ESS programmé
pour ce jeudi à 19h15
USMA-ESS programmé
pour ce jeudi à 19h15
USMA-ESS programmé
pour ce jeudi à 19h15
4 matchs
en 10 jours,
qui dit mieux !
En comptant celui
d'aujourd'hui contre
l'USMH, les Sétifens au-
ront joué dix matchs 10
jours ! Tout a commencé
avec la réception du
CABBA, il y a de cela une
dizaine de jours. Les
poulains de Madoui ont
enchaîné avec un autre
derby contre le MCEE
avant d'en découdre avec
les Tunisois de l'EST, sa-
medi dernier. Ce sont là
autant de rencontres
aussi importantes les
unes que les autres, ce
qui a empêché Madoui
d'efectuer un turn-over.
Il faut ajouter à cela que
dès ce jeudi, les Noir et
Blanc seront à pied d'œu-
vre à Bologhine pour le
compte de la toute der-
nière journée de cham-
pionnat.
La dernière
victoire des
Harrachis à Sétif
date de 1985
Cela fait 29 ans que
l'USMH ne s'est pas im-
posée sur la pelouse du
stade du 8-Mai contre
l'ESS. L'USMH n'a pas
pris de points à Sétif de-
puis 2010. Djabou dé-
fendait à ce moment-là
les couleurs jaune et
noir.
ESS-USMH sur
A3 et Canal
Algérie
La rencontre qui se
jouera cet après-midi
entre l'ESS et l'USMH
sera difusée en direct à
la télévision. Ce sera sur
les chaînes satellitaires
A3 et Canal Algérie à
partir de 18 heures.
USMA-ESS se
jouera ce jeudi à
18 heures
Par ailleurs, la toute
dernière journée du
championnat de L1 Mo-
bilis se jouera le jeudi
22 mai. L'ESS défera le
leader l'USMA sur la
pelouse du stade Ha-
madi. L'équipe de Sou-
stara recevra à cette
occasion le trophée de
champion d'Algérie.
Tout comme celle
d'aujourd'hui, cette
rencontre sera difu-
sée en direct à la télé-
vision.
Madoui vs Charef
Contre la fantasque équipe d’El Harrach,
il faut aux Sétifens prendre des risques mais il
faut qu'ils soient calculés. Il n'est, par ailleurs, pas question d’adopter
une position d’attente et il s'agira de porter l’estocade, quand l’occa-
sion se présentera. Ce sera à Madoui de faire les meilleurs choix en ce
qui concerne la stratégie qui sera de mise et les hommes qui auront à
l’appliquer. Ce match contre l’USMH se gagnera ou se perdra,
d’abord, à partir du banc de touche et Charef et Madoui, qui font in-
contestablement partie des plus brillants de nos entraîneurs, se livre-
ront à une véritable partie d’échec, par équipes interposées.
10
Ligue 1 Coup d’œil
N° 2650 www.lebuteur.com
Mardi 20 mai 2014
Tous les voyants sont au vert pour l'Entente
29
e
journée
ESS-USMH
Aujourdʼhui à 18h
M
ême si les Séti-
fens ont tré-
buché lors de
leur dernière
sortie en
championnat
contre le MCEE, ils se sont repris de
fort belle manière quatre jours plus
tard dans le chaudron de Rades. Tous
les voyants sont donc au vert et Ma-
doui veut profter de cette dynamique
pour engranger un succès ô combien
important. La formation sétifenne
peut-elle tenir le rythme jusqu’à la fn
de la saison ? Le mystère demeure,
mais de nombreux signes positifs
peuvent donner quelques espoirs aux
supporters sétifens, qui veulent que
leur équipe, en plus de négocier au
mieux ses matchs de LDC, termine
cet exercice juste derrière le cham-
pion.
La seconde place
à portée de la main
Le championnat d’Algérie pourrait
connaître une partie de son dénoue-
ment dès cet après-midi. Le club séti-
fen, qui accueille l'USMH, peut
prendre option sur la seconde place
du classement, s’il prend les trois
points mis en jeu. Il ne s’agit plus
maintenant de faire des calculs sa-
vants, du côté de Sétif, pour savoir
sous quelles conditions sera assurée
une place qualifcative pour la Cham-
pions League 2015. Les choses sont
on ne peut plus simples. Il faut ajou-
ter au total actuel, trois autres points
et cela doit se faire dès aujourd’hui.
Ne pas jouer avec le feu !
Au vu de leur prestation samedi
dernier contre l'ES Tunis, on peut
penser que les joueurs de Sétif n’au-
ront aucune peine à engranger les
trois points lors de la rencontre d’au-
jourd’hui, qui doit les opposer à une
formation d'El Harrach, dont les
joueurs et les responsables ont la tête
à la saison prochaine. Même si la vic-
toire est totalement dans les cordes
des camarades de Ziti, ce serait jouer
avec le feu que de faire preuve d’excès
de confance. Tout autre résultat
qu’une victoire scotcherait l’équipe de
Sétif qui verrait son rêve s'évanouir.
L’ESS jouera donc la seconde place
sur un rien. Une situation incertaine
mais qui est de loin plus enviable que
celle de certaines équipes qui ont leur
destin entre les mains d’autres
équipes.
C’est à la fois peu…
et beaucoup !
«Il y a un match de championnat à
jouer face à l'USMH et nous le joue-
rons en tant que tel avec la volonté de
réaliser la meilleure performance pos-
sible. Rien n'est encore joué en ce qui
concerne cette seconde place. Il nous
faut donc jouer nos deux derniers
matchs avec la même volonté de réali-
ser la meilleure performance possible.
Nous n’avons pas d’autre choix», nous
dira Kheireddine Madoui qui, pour le
match face à l'USMH, a dû concocter
une stratégie pour s’éviter toute mau-
vaise surprise. Trois points donc à
prendre pour les Sétifens, c’est à la
fois peu… et beaucoup !
S.B.
Une première
pour l'Entente
L'ESS est la seule équipe algé-
rienne à avoir terrassé l'ES Tunis
sur son terrain pour le compte
d'une compétition africaine. Les
Sétifens ont réussi là où ont
échoué la JSK, le MCO, le MCA, la
JSMB et l'ASO. Auparavant, le
NAHD et l'USMB ont été les vic-
times des Tunisois en Coupe
arabe.
120 matchs…
6 défaites
L'EST a joué en tout et pour tout
120 matchs à domicile, pour le
compte des diférentes compéti-
tions africaines. Il a reçu ses adver-
saires sur les pelouses d'El Minzah
et de Rades. La défaite contre l'ESS
samedi dernier est la 6
e
seulement
en 120 rencontres. Les derniers à
avoir battu l'EST à Tunis sont les
Egyptiens d'Al Ahly, en 2012.
Sahraoui au sifflet
Le match de cet après-midi sera
arbitré par Sahraoui. Il aura pour
assesseurs Benali et Bouchaala.
C'est le trio qui était déjà désigné
pour ce même match avant le re-
port.
Allik
assistera
au match
ESS-CS
Sfax
Allik n'a pas
pu se déplacer à
Tunis, comme
cela était prévu
dans un premier
temps. Le nou-
veau vice-prési-
dent de l'ESS
sera bel et bien à
Sétif lors de la
réception du CS
Sfax, pour le
compte de la
deuxième jour-
née de la phase
des poules.
Demmou
dans le
onze de
départ
Demmou dé-
butera la rencon-
tre d'aujourd'hui
contre l'USMH.
Il assurera le
poste de défen-
seur central au
côté de Benab-
derrahmane. Les
deux hommes
seront opposés
ainsi à leurs
anciens co-
équipiers. Il en
est de même
pour Legraa.
Hammar
«Je la veux
cette victoire
contre
l'USMH !»
La veille du match
contre l'USMH, le pré-
sident sétifien nous a
fait la confidence sui-
vante : «Je ne vous
cache pas que j’ai
exigé de mes joueurs
la victoire ce mardi. Je
leur ai demandé de
gagner pour moi. Je la
veux plus que tout,
cette victoire !» Abor-
dant le volet tech-
nique, Hammar se dit
totalement satisfait du
travail effectué par le
staff actuel : «L’entraî-
neur et ses adjoints
ont fait d’énormes sa-
crifices pour que
l’équipe retrouve sa
compétitivité, l’envie
de jouer et surtout
des bases tactiques
qui lui ont permis de
réaliser les résultats
que l’on sait. Il faut
savoir qu’il y a
quelques jours de
cela, ils avaient à re-
partir de zéro. Ils ont
bien sûr toute ma
confiance et je suis
certain qu’ils ont les
compétences voulues
pour mener le club à
bon port.»
Bien des choses ont
changé pour le jeune
Eulmi, cette saison.
Promu depuis plu-
sieurs mois au sein de
l'effectif professionnel,
il sera titularisé au
poste de latéral droit
cet après-midi. C'est
juste après son retour
du stage avec les
Olympiques qu'il nous
a accordé cet entretien
Tout d’abord, donnez-nous de vos
nouvelles ?
Les choses vont très bien pour
moi. Je viens juste de terminer un re-
groupement avec la sélection olym-
pique dont je fais partie moi et mon
coéquipier Aouina. Les matchs vont
maintenant se succéder et nous de-
vons être prêts pour les aborder dans
les meilleures conditions.
Vous attendiez-vous à voir votre
équipe gagner face à l'ES Tunis ?
Il est difcile de répondre à votre
question car chaque équipe débute
un match pour le gagner. Personnel-
lement, je savais que nous étions en
mesure de réaliser une belle perfor-
mance devant l'ES Tunis. D'après ce
que j'ai vu, au fl des minutes, nous
avons pris confance et les choses
sont devenues de plus en plus faciles.
Dans un premier temps, vous au-
riez dû faire partie des dix-huit
lors de cette rencontre si ce n'est
cette histoire de programmation
du match face à El Harrach.
Il est vrai que j'aurais voulu jouer
ne serait ce que quelques minutes
de cette rencontre. Mes coéqui-
piers ont gagné et c'est là l'essen-
tiel.
Les matchs vont s'enchaîner et
cela sera de plus en plus compli-
qué pour vous, n'est-ce pas ?
C’est certain mais il y a à Sétif des
joueurs de qualité. On sent aussi
chez tout le monde une réelle vo-
lonté d’arracher un résultat. Il y a
une âme de guerriers chez tous les
joueurs et une grande envie de
réussir une belle saison.
Vous aurez à le montrer, dès ce
mardi, face à l’USMH, n’est-ce
pas ?
Nous avons conscience qu’une
belle performance face à El Har-
rach nous fera le plus grand bien.
La victoire est impérative pour rester
en course pour la seconde place.
Cela ne sera pas du tout facile mais
nous jouerons nos chances à fond
dans ce match.
Pensez-vous être en mesure de
réaliser un bon parcours et d'at-
teindre votre objectif en cham-
pionnat ?
Sur le plan technique, nous
n'avons rien à envier aux autres
équipes. Notre seule crainte est que
les matchs sont en train de s'enchaî-
ner et il sera difcile de récupérer de
tous nos eforts. Je peux vous dire
que l’ESS aura son mot à dire cette
saison.
Ce sont là des propos qui sont
faits pour rassurer vos suppor-
ters, qu’avez-vous à leur dire ?
C’est la réalité. Il y a un très bon
groupe de joueurs à l’ESS cette sai-
son et surtout des dirigeants qui sont
tout dévoués à la bonne marche de
l’équipe. Avec le staf en place, nous
ne pouvons que progresser et cela
sur tous les plans. Il n’y a donc au-
cune raison pour que nous ne réus-
sissions pas notre saison.
Cela vous gêne-t-il de ne pas être
un titulaire à part entière de
l'équipe ?
Je ne vois pas du tout les choses
sous cet angle. Le fait de faire partie
du groupe professionnel est une ex-
cellente chose pour un jeune joueur
comme moi. Ma seule préoccupation
est de donner raison à ceux qui m’ont
fait confance.
Entretien réalisé par Akram F.
«Pour une belle performance
face à l’USMH»
Eulmi
Younès : «On a déjà
prouvé notre valeur
à l’extérieur !»
Le milieu ofensif harrachi, qui réalise une
saison assez bonne sous les couleurs de
l'USMH, estime que son équipe tentera de réaliser
l'essentiel dans ce match face a l’ESS : «Les
quatre victoires que nous avons décro-
chées en déplacement depuis le
début de la phase retour prou-
vent que l'USMH a les capa-
cités de s'imposer à
l'extérieur. Nous sommes
sur une bonne dyna-
mique. Donc, les der-
niers bons résultats
nous permettent de
faire le déplacement
avec une grande
confance. Je reconnais
qu'il s'agit d'un rendez-
vous difcile. Afronter
l'ESS chez elle n'est pas
chose aisée, et on sait ce qui
nous attend là-bas. Mais
nous sommes assez motivés pour
réaliser un résultat positif.»
Sylla,
Doukha,
Amada et Belkaroui
absents
Des absences de marque se-
ront enregistrées cet après-midi
au sein de cette équipe harrachie
qui sera privé de trois éléments,
à savoir Sylla, Doukha, Azzi et
Amada. Cela étant, Charef ne
s’inquiète pas pour autant. Le
coach harrachi a préparé un
groupe capable d’arracher un ré-
sultat positif. Des joueurs
comme Boulakhoua, Abid et Li-
mane peuvent pallier remplacer
comme il se doit les absents.
Boulakhoua :
«On affrontera
l’ESS avec un
esprit de
vainqueur»
Concernant l'état d'esprit qui
caractérise l'équipe, Boulakhoua,
le défenseur latéral harrachi, nous
a déclaré : «C'est sûr qu'un succès
ne peut qu’augmenter nos chances
d’arracher la quatrième place.
Donc de ce côté, je peux vous dire
que nous aborderons cette rencontre pour vaincre. Je
ne vous cache pas que le groupe est super mo-
tivé pour arracher un autre succès en
déplacement.»
Voici à quoi
ressemblera
l’équipe aujourd’hui
A travers les matchs d'ap-
plication, on a pu se rendre
compte des choix et des op-
tions qui seront prônés par
Charef pour ce match face à
l'ASO. Voici à quoi devrait
ressembler son onze qui dé-
butera cet après-midi le
match sur le terrain du stade
du 8-Mai-45 : Belabbès, Kha-
dir, Keniche , Ziane-Cherif,
Mazari, Aït Ouamar, Hendou,
Boulekhoua, Boumechra,
Abid et Younès.
La fatigue,
seule
appréhension
Bien que les cama-
rades de Younès soient
connus pour leurs
grandes aptitudes phy-
siques, à El Harrach on
redoute la fatigue qui
risque de peser sur le
rendement des joueurs.
Ce qui constitue d'ailleurs
la seule appréhension
pour le staf technique, en
premier Charef qui devra
présenter une équipe capa-
ble de faire la diférence
face à l’ESS. D'ailleurs, les
entraînements de cette se-
maine ont été axés sur la ré-
cupération.
La mobilisation qui a précédé
ce rendez-vous renseigne-t-elle
sur le grand intérêt que porte
l'USMH pour ce duel face à
l’ESS ?
En efet, à El Harrach tout le
monde attend de nous une victoire
qui nous permettra d'augmenter
nos chances d'arracher la qua-
trième place au classement.
Comment s'est déroulée la
préparation pour cette
confrontation ?
Nous nous sommes prépa-
rés de manière ordinaire,
mais avec la même détermi-
nation qui prévalait lors
des dernières sorties.
Vous devez avoir une
idée sur votre adver-
saire...
L’ESS est une équipe
redoutable à domicile.
Mais nous sommes dé-
terminés à arracher un
bon résultat et c'est le terrain
qui tranchera.
Le stade du 8-Mai sera plein à
craquer et, donc, la pression
sera sur vos épaules. Cela ne
vous inquiète pas ?
Ma petite expérience m'a dé-
montré que la pression du public
adverse est une arme à double
tranchant. Si jamais on arrive à
marquer, le groupe sera libéré. Et
c'est l'équipe adverse qui subira
la pression de ses supporters.
Vous qui êtes un jeune Espoir,
cela ne vous impressionne pas
d’afronter chez elle une équipe
de l’Entente avec toutes ses ve-
dettes ?
Absolument pas, et malgré
mon inexpérience, je n’ai aucun
complexe. Croyez-moi que je
participerai à cette rencontre avec
un esprit détendu.
Comment voyez-vous votre
mission ?
Elle sera difcile, mais nous
pourrons revenir avec un résultat
positif qui nous permettra de re-
prendre notre quatrième place au
classement.
Votre équipe a besoin d'une vic-
toire contre l’ESS. Est-ce possi-
ble à votre avis ?
A mon sens, l'USMH est une
équipe qui mérite bien de termi-
ner sur le podium. C'est une ques-
tion de volonté. En ce moment
précis, le groupe se porte bien,
Dieu merci, tous les joueurs sont
conscients qu'une victoire aug-
mentera nos chances d'arracher
une
qualifcation à la Coupe arabe.
Selon les observateurs, vous
avez laissé une bonne impres-
sion au staf technique de
l'USMH cette saison, malgré
votre jeune âge (22 ans)…
Ecoutez, j’ai toujours été
conscient de mes capacités. A
chaque fois que j’évolue en équipe
première, je compte beaucoup sur
mes qualités. Je vous faire savoir
que j'ai déjà afronté plusieurs
équipes parmi les grosses poin-
tures qui ont des joueurs qui sont
des internationaux. Mais à aucun
moment, je ne me suis senti dimi-
nué.
Quels sont vos ambitions et vos
projets d’avenir ?
Mon seul souhait est de réussir
ma carrière. Je pense qu'un joueur
comme moi ne trouvera pas meil-
leure école que l'USMH et meil-
leur formateur que Charef.
Entretien réalisé
par Nacer-Eddine RATNI
El Harrach avec
un onze rajeuni
Le stade du 8 Mai-45 de Sétif abri-
tera, cet après-midi, une rencontre
qui s'annonce très intense et qui op-
posera l’ESS à l’USMH qui joueront
pour le même objectif. Même si la
formation locale évoluera sur son
terrain, elle ne peut être certaine
d’une victoire face à un onze harra-
chi très rajeuni qui verra l’incorpo-
ration de trois éléments des U21
qui joueront pour la victoire et
rien d’autre, tant un nul ne leur
sufra pas pour augmenter leurs
chances d'arracher la quatrième
place qualifcative à la Coupe
arabe. Cela signife que les
hommes de Charef seront obli-
gés de sortir le grand jeu pour
arracher un résultat positif et
éviter de vivre avec la peur de
mal faire face au MOB, dans
trois jours. Si l’on tient compte
du fait que le MCEE et le
MCA, les deux autres concur-
rents directs, se donneront la
réplique ce week-end pour le
compte de la dernière jour-
née, les choses sont donc très
claires pour l’USMH : éviter
une défaite, quelle qu’en soit
la difculté du match. Si à
quelques heures de cette
confrontation, les deux
équipes ont forcément les
mêmes objectifs, à savoir la
2
e
place pour l’ESS et la
quatrième pour l’USMH,
les deux clubs auront un
objectif commun : sortir
victorieux au coup de sif-
fet fnal. Des données
qui semblent sufsantes
pour s'attendre à un
match très disputé, cet
après-midi.
Ziane-Cherif
«La victoire
est impérative»
Ziane-Cherif estime que l'équipe a bien
travaillé durant ces derniers jours et se
trouve prête pour cette confrontation : «Nous
avons bien travaillé durant ces derniers jours
et nous sommes prêts pour ce déplacement à
Sétif où nous devrons afronter l’ESS. Pour
nous, les choses sont claires. Un résultat positif
est impératif afn pour bien aborder le dernier
match avec une plus grande confance. Le
match s'annonce difcile, mais nous
avons nos chances.»
11
Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
N° 2650
Mardi 20 mai 2014
29
e
journée
ESS-USMH
aujourdʼhui à 18h
Abid
«La pression
sera sur
l'adversaire»
Il sera seul en pointe
Malgré les défections qui pénalisent
l'équipe, les poulains de Charef feront en sorte
de revenir de Sétif avec un bon résultat. Le
coach harrachi, qui a plus d'un tour dans son
sac, devrait, selon toute vraisemblance, recon-
duire pratiquement les mêmes éléments qui
ont joué les deux derniers matchs. Le match
de cet après-midi sera marqué par le retour de
Abid qui a manqué le match contre le
CABBA. Totalement remis de sa blessure, le
jeune attaquant harrachi devra le plus logi-
quement du monde retrouver sa place en at-
taque au côté de Younès. Bien qu’il soit
satisfait de la production de certains jeunes,
comme Medane, de l’équipe des U21, Charef
veut conserver une certaine stabilité au sein
de l’entre jeu en faisant toujours confance aux
mêmes éléments qui semblent très complé-
mentaires sur le terrain. Si Boualem Charef
opte pour l'option défensive, il n'aura pas
beaucoup de choix pour composer sa ligne of-
fensive. Le coach harrachi devrait aligner un
seul attaquant, à savoir Abid qui évoluera en
pointe et qui sera épaulé par Younès, un mi-
lieu ofensif. Ces deux éléments sont partants
dans le onze de départ.
Boulakhoua de retour
L'équipe enregistre le retour de Boulakhoua qui retrouvera sa place au poste de
latéral droit ainsi que celui de Abid. Ces come-back feront énormément de bien à
l'équipe. Tout au long de la semaine, le staff technique a essayé de combler le
manque de compétition de ce dernier, en le faisant travailler. Ziane-Chérif et ses ca-
marades se sont préparés dans les meilleures conditions sous la houlette d'un staff
technique attentif, conduit d’une main de maître par Boualem Charef. Ce qui a per-
mis au staff technique de procéder à une revue d'effectif et à jauger l'état physique
et des dispositions technico-tactiques de chacun de ses éléments.
Khadir et Kheniche sur les flancs
Il faut préciser que Charef, qui est un adepte de la stabilité, n'apportera pas beau-
coup de changements par rapport à son dispositif tactique habituel. Il apportera
quelques variantes qui pourraient être utiles à l'équipe, en fonction de la physiono-
mie du match. Il devrait jouer en 4-4-2 avec une défense classique constituée de
Mazari et Ziane-Cherif dans l'axe, et de Khadir et Kheniche sur les côtés. Pour la ré-
cupération, on trouvera les habituels porteurs d'eau, Hendou et Aït Ouamar, aux-
quels devrait s’ajoutera Boulekhoua. Boumechra et Younès seront dans l’animation.
Tandis que Abid sera aligné seul à la pointe de l’attaque.
12
ASO
Coup d’œil
N° 2650 www.lebuteur.com
Mardi 20 mai 2014
Le groupe rependra le travail cet après-midi pour préparer le dernier match de la
saison et espérer arracher un dernier succès devant le CRBAF qui a perdu toutes
ses chances de rester parmi l’élite. Une victoire symbolique, mais qui pourra tou-
jours faire du bien aux joueurs, après une phase retour où ils ont perdu beaucoup
de points faciles à prendre à domicile. Le passage à vide, qui a duré environ trois
mois, a fait sortir l’équipe de la course pour les cinq premières places, bien qu’elle
pouvait arracher une meilleure place si elle avait remporté les deux derniers
matchs chez-elle avant celui du MCEE, mais le groupe était malheureusement bien
loin de son niveau et n’avait aucune volonté de continuer ; le réveil a été tardif, et
le staff technique n’a rien pu faire devant cette baisse de forme collective. Ighil et
son staff maintiendront le groupe qui a joué le dernier match et devront donner la
chance à plus de jeunes pour les voir jouer une dernière fois cette saison. Le coach
espère une autre bonne réaction, surtout que beaucoup de clubs ont gagné à Aïn
M’lila. Remporter cette dernière rencontre hissera peut-être l’équipe à un meilleur
classement.
Pas de programme spécial
Ighil se limitera à des séances ordinaires d’ordre tactique pour rectifier quelques
lacunes, mais ne fera aucun travail psychique, car c’est le dernier match de la sai-
son ; et puisque les carottes sont cuites, il se contentera seulement d’orienter ses
poulains, lui qui a totalement perdu espoir dans ce groupe et n’attend que la fin de
la saison pour voir mieux.
Le silence suspect d’Ighil
Les derniers résultats de l’équipe, l’absence du président, Medouar, aux derniers
matchs du groupe et le silence de l’entraîneur augurent une fin de saison anormale
pour les Chélifiens, surtout qu’Ighil ne s’est pas encore définitivement prononcé sur
son avenir, laissant la balle dans le camp de Medouar. Le coach de l’ASO risque fort
d’aller voir ailleurs s’il trouve que la direction n’a pas envie de bâtir la grande
équipe qu’il souhaiterait driver la saison prochaine, puisqu’il a déclaré plusieurs fois
qu’il n’était pas prêt à revivre une saison aussi médiocre que celle qui va bientôt se
terminer et où il a eu beaucoup de mal à trouver des joueurs capables d’être à la
hauteur de ses espérances.
A. F.
Quel commentaire
faites-vous sur votre
dernière victoire ?
Elle était bonne à
prendre, surtout
qu’on avait grand
besoin de goûter à
nouveau aux vic-
toires, spéciale-
ment chez nous,
après tous nos
faux pas à domi-
cile. Il fallait of-
frir un succès
à nos sup-
porters, ils
ont soufert
avec nous
lors des
derniers
matchs à
Chlef. On
est très
heureux
pour eux.
Ne pensez-
vous pas que ce
succès est venu
trop tard ?
C’est vrai, on
aurait aimé ga-
gner plus tôt pour
atteindre au moins
la 5
e
place et ne
pas sortir les mains
vides de cet exer-
cice, mais on a tra-
versé une période
très difcile, pen-
dant laquelle
nous n’avons pas
pu nous imposer
et faire de meil-
leurs résultats.
Cela dit, que cela ne nous em-
pêche pas de savourer cette vic-
toire qui a été très bénéfque
sur le moral du groupe.
Votre avis sur le classement
actuel de l’équipe ?
On est au milieu du tableau,
la dernière victoire nous a per-
mis de grimper deux échelons,
mais on reste loin de la position
convoitée par l’ASO. On aurait
aimé arracher une meilleure
place pour satisfaire nos sup-
porters, surtout qu’on a prouvé
en phase aller qu’on était capa-
bles de créer la surprise.
Est-ce que vous pensez déjà
à la prochaine rencontre ?
Oui, et pour ce dernier
match en déplacement, on fera
tout pour gagner et prendre en-
core trois points. On n’a rien à
perdre, il faut jouer devant et
faire un bon match pour amé-
liorer notre classement fnal. Ce
sera notre dernière chance de
nous racheter de nos contre-
performances à domicile.
D’après vous, le match sera-
t-il abordable ?
Non, mais c’est un match de
fn de saison, devant une
équipe qui a perdu ses chances
de maintien en D1. Il faudra
jouer à fond pour gagner et ne
surtout pas perdre. Il ne faut
pas prendre notre adversaire à
la légère et tenter de jouer
comme d’habitude à l’extérieur
où on se montre toujours plus
solides.
Entretien réalisé par
Ahmed Feknous
Départ par avion
Le groupe rejoindra vendredi Aïn
M’lila pour y jouer son dernier
match de la saison face à Aïn Fa-
kroun. La direction de l’ASO a vu
qu’il était préférable pour le groupe
de se déplacer par avion. Des
places ont été donc réservées pour
la délégation qui sera du voyage.
Quant aux U21, ils se rendront au
lieu de la confrontation par bus.
Djedane restera
jusqu’à la fin de
la semaine
Le jeune Franco-Algérien,
Salim Djedane, qui se
trouve depuis quelques
jours à Chlef pour des es-
sais, devra rester jusqu’à
jeudi prochain, où le
groupe s’entraînera une
dernière fois, en atten-
dant de recevoir l’avis
favorable ou non
d’Ighi.
D’autres
Franco-
Algériens
à l’horizon
Selon une
source proche de
la direction, celle-ci
devrait accueillir
d’autres joueurs
Franco-Algériens
dans les jours qui vien-
nent. On ignore cependant
s’ils devront fait des essais ou si-
gner directement, dans la mesure
où Medouar a donné son feu vert à
leurs managers.
Reprise aujourd’hui
à 18h
Le groupe reprendra le travail
aujourd’hui à 18h, au stade de
Boumezrag, avec toutefois les
mêmes absents de la semaine der-
nière. Ighil a programmé deux
séances de travail demain pour
améliorer le rendement physique
de ses éléments avant le prochain
match.
Terminer la saison
avec une victoire
Bentocha
«Enchaîner avec
un autre succès»
PUB
A
n
e
p

1
2
3
6
4
1
-
L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

2
0
-
0
5
-
2
0
1
4
L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

2
0
-
0
5
-
2
0
1
4
N° 2650 www.lebuteur.com
Mardi 20 mai 2014
13
Publicité
L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

2
0
-
0
5
-
2
0
1
4
L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

2
0
-
0
5
-
2
0
1
4
I
nvité lors d’une émission
sportive sur une chaine
privée, le membre in-
fuent de la vie quoti-
dienne du Mouloudia a
essayé de se défendre
des accusations dont il fait objet de la
part d’une frange de supporters, mais
surtout d’évoquer les problèmes du
Mouloudia tout en essayant d’appor-
ter quelques solutions envisageables
pour permettre au MCO de s’extirper
des problèmes internes qui infuent
d’une manière directe sur les résultats
de l’équipe ces dernières années.
«Ecoutez, je suis une personne qui dé-
range beaucoup de gens au MCO, c’est
pourquoi on essaye de me taxer de
perturbateur et on essaye de monter
quelques supporters contre ma per-
sonne. Mon erreur a été de garder le
silence et éviter de rabaisser mon ni-
veau alors que j’ai les arguments pour
me défendre car je connais beaucoup
de choses», afrme d’entrée Hafd Be-
labbès avant d’ajouter : «Je dirais à ces
gens : est-ce Belabbès qui est en train
de gérer les milliards de centimes qui
renfouent les caisses du club. Je ne suis
ni président ni gestionnaire au niveau
du club pour qu’on me demande des
comptes».
«Deux personnes
seulement gèrent les
finances»
Pour ce qui est du volet fnancier,
Hafd Belabbès afrme que deux per-
sonnes seulement ont accès aux chif-
fres et que les autres membres, soit
ceux du Conseil d’administration ou
du club amateur ne savent rien quant
à la gestion des rentrées au Moulou-
dia. «Ecoutez, personne ne sait en chif-
fres exacts ce dont le MCO a bénéfcié
comme manne fnancière mis à part
les deux signataires des chèques. Sans
bilans depuis la création de la société,
on ne peut pas savoir où est passé l’ar-
gent», afrme Belabbès avant d’ajou-
ter : «C’est vrai que les pouvoirs
publics sont toujours venus en aide à
l’équipe sur le plan fnancier, mais d’un
autre côté ils ne réclament jamais de
comptes aux dirigeants».
«Entre 2010 et 2014, près
de 70 milliards ont
renfloué les caisses»
Connu pour être un gars qui s’inté-
resse au plus haut point au plan ad-
ministratif et fnancier, l’ex-libéro des
Hamraoua s’est même permis d’avan-
cer un chifre approximatif concer-
nant les rentrées durant ces dernières
quatre années. «Selon mes prévisions,
je pense qu’entre 65 et 70 milliards ont
renfoué les caisses du club. Une
somme mirobolante pour lutter
chaque saison pour le maintien. Le
comble, c’est qu’il n’existe aucun docu-
ment qui prouve où est parti tout cet
argent.»
«Sans bilan, Naftal ne
viendra pas»
Concernant l’afaire Nafal, Hafd
Belabbès, qui est un fonctionnaire au
sein de cette société, et qui fait même
partie du syndicat, s’est penché va-
guement sur le sujet. «Ecoutez, Nafal
est l’une des plus grandes entreprises
nationales. Elle ne peut pas intégrer
une société sportive sans les docu-
ments nécessaires. Sans bilan, je doute
fort que Nafal va pouvoir prendre les
rênes. Pis encore, tout personne ayant
injecté une somme, aussi modique
soit-elle, se retrouve en train de récla-
mer dix à cent fois plus. Tant que le
bilan fnancier des quatre dernières
années n'est pas établi et certifé par
un commissaire aux comptes, Nafal
restera en stand by.»
«Voilà pourquoi je
dérange»
Hafd Belabbès explique les raisons
qui font de lui une source de déran-
gement. «Je sais parfaitement pour-
quoi je dérange les dirigeants. Je suis
l’un des rares anciens joueurs qui a
choisi de travailler dans l’administra-
tion alors que les autres ont préféré en-
tamer une carrière d’entraîneur. Je ne
vois pas Chérif El Ouazzani, Belatoui
ou bien Sebbah Benyagoub évoquer
l’administration. Leur rôle se imite sur
le terrain, le mien est de décortiquer le
travail administratif», dira Belabbès
avant d’ajouter : «On a voulu manipu-
ler Belatoui contre les anciens, mais ce
dernier a été compréhensif. Les an-
ciens l’ont appelé pour le rassurer et le
soutenir».
«On a tous échoué au
Mouloudia»
Pour ce qui est des responsables
des échecs à répétition de l’équipe qui
lutte pour sa survie chaque saison,
Hafd Belabbès reconnait que tout le
monde a échoué et qu’il fait partie de
ce système. «Nous avons tous échoué
au Mouloudia qui a besoin d’un sang
neuf. Je ne suis pas exempt de tout re-
proche pour m’exclure de cette crise»,
annonce-t-il avant d’apporter
quelques solutions : «Nous n’avons
pas d’autres choix au MCO que d’éta-
blir les bilans des quatre dernières sai-
sons, solliciter une nouvelle fois Nafal
ou saisir les pouvoirs publics pour
trouver une société preneuse. Voilà la
solution qui pourra faire sortir le
MCO de cette crise de résultats et de
gestion».
«Le même scénario va se
produire cet été»
Pour Belabbès, il est fort possible
que le même scénario des saisons
précédentes va se produire cet été
aussi : «Selon mon expérience au
Mouloudia, il est fort possible que le
même scénario des saisons précédentes
va se produire cet été car il faudra
deux semaines pour convoquer l’AG
des actionnaires qui risque le report si
jamais le quorum ne sera pas atteint.
Après on va poser le problème des
dettes, donc personne ne va oser s’ap-
procher de la présidence et ce seront les
mêmes personnes qui vont continuer
leur mission».
«Zerouati et Boulahbib ne
peuvent pas intégrer de
sitôt la SSPA/MCO»
A la question de savoir
ce qu’ils pensent des infor-
mations faisant état de la
probable venue de Zerouati
ou bien Boulahbib, la ré-
ponse de Belabbès a été
claire et limpide : «Le pro-
blème reste posé. Tant qu’il n’y
aura pas de bilans, ce sera dif-
fcile pour une personne d’inté-
grer le capital social du MCO.
Donc, qu’on arrête de donner de
faux espoirs aux supporters». Il
ajoutera : «Je pense qu’il y a des
hommes à Oran. A titre d’exem-
ple, Baba a déboursé 7 milliards
sans rien demander».
Synthèse de Amine L.
Bouaïcha, l’homme en forme !
En inscrivant son cinquième but de la saison, Dja-
mel Bouaïcha vient de rejoindre Seddik Berradja à la
tête du classement des buteurs de l’équipe. Après un
passage à vide qui a duré quelques matches au milieu
de la saison pour des raisons qu’il a déjà évoquées
dans ces mêmes colonnes, le joueur semble avoir re-
trouvé toutes ses sensations du début de saison. La
façon avec laquelle l’enfant de Meftah avait inscrit ce
but égalisateur contre le CR Belouizdad prouve si be-
soin était que le joueur est pétri de qualités et pourra
rendre d’énormes services à cette équipe si jamais on
le mettait dans les meilleures conditions, psycholo-
giques notamment. Cela n’est pas valable seulement
pour Bouaïcha mais pour plusieurs éléments du Mou-
loudia qui se sentent marginalisés par leur propre di-
rection et ciblés par une frange de supporters.
Essaiera-t-on de le garder ?
Le départ de Bouaïcha qui a émis le vœu de quitter
le MCO, risque de s’avérer comme une perte pour le
Mouloudia cet été surtout que l’on sait qu’il n’y aura
pas grand-chose sur le marché des transferts. Car le
peu de joueurs qui seront libres de tout engagement
ne seront certainement pas attirés par le Mouloudia
pour deux raisons claires et limpides. La première est
due à cet interminable problème des finances et le se-
cond est relatif au manque d’ambitions de
l’équipe qui se trouve à chaque fin de saison
en train de jouer pour le maintien. Vaut
mieux donc garder certains éléments qui
connaissent bien la maison du Mouloudia et
essayer de les mettre dans les meilleures
conditions possibles car un élément
comme Bouaïcha, qui a fait ses preuves
au PAC, à l'USMAn ou bien au MCEE,
pourrait être utile à l’équipe la saison
prochaine. A moins qu’on voit autrement
du côté de la direction du club.
A.L.
La piste des
émigrés et
des Africains
au menu
Apparemment, l’actuelle di-
rection ne compte pas perdre
de temps pour entrer dans le
marché des transferts. Bien
qu’elle soit décriée par une par-
tie du public, la direction va
faire la sourde oreille et com-
mencer l’opération recrute-
ment tant que les chances de
voir les dirigeants actuels res-
ter à la tête du club sont
grandes, voire réelles. Ainsi,
l’on vient d’apprendre que les
responsables du Mouloudia
ont commencé à multiplier les
contacts avec les agents de
joueurs, notamment émigrés et
africains, si jamais on ne trou-
vera rien à se mettre sous la
dent au niveau local. Les pistes
africaines et celles des émigrés
sont considérées comme des
solutions par excellence pour
les dirigeants du club qui
comptent se lancer dans le
marché des transferts dès les
prochaines semaines. Ils veu-
lent en efet pousser les sup-
porters à changer d’avis en
essayant d’engager deux à trois
éléments de valeur.
Abdelilah a rencontré
Léo
A en croire une source digne
de foi, le premier vice-prési-
dent du Mouloudia d’Oran,
Larbi Abdelilah, s’est entretenu
à l’occasion du match CRB-
MCO avec le manager Léo qui
a été déjà derrière l’arrivée de
plusieurs joueurs africains,
surtout d’origine camerou-
naise. Il se pourrait que
quelques éléments débarquent
dans les jours à venir pour
qu’on les mette à l’essai.
A.L.
Ils renoncent à celle du CRB
Les joueurs
attendent la prime
de Aïn Fekroun et
Béjaïa
Les joueurs du Mouloudia d’Oran
ont demandé aux dirigeants de leur
octroyer dans les meilleurs délais les
deux primes des victoires réalisées
respectivement face au CRB Aïn Fe-
kroun et la JSM Béjaïa. Deux primes
qui s’élèvent à quinze millions de
centimes. Ce que les responsables
du club leur ont promis dans le ves-
tiaire juste après le succès contre la
JSM Béjaïa. Sur le chemin du re-
tour d’Alger, après avoir livré le
match contre le CRB, les joueurs
ont demandé aux dirigeants de
leur verser les quinze millions et,
pour leur part, ils renoncent à la
prime du match nul ra-
mené face au Chabab.
Reprise ce
matin à
Zabana
Après deux journées
de repos, c’est au-
jourd’hui au stade
Ahmed-Za-
bana que les
coéquipiers
du capitaine
Seddik Ber-
radja vont
reprendre
l'entraîne-
ment pour
préparer ce
dernier
match de
champion-
nat contre
le RC
Arbaâ.
«Ce n’est pas moi qui gère
les milliards du MCO» Belabbès
14
MCO
Coup de vent
N° 2650 www.lebuteur.com
Mardi 20 mai 2014
L
es membres
de l’Associa-
tion des sup-
porters ont
animé une
conférence
de presse avant-hier au
cercle du club. Pour les
supporters, représentés
par leur association frai-
chement créée (Associa-
tion des supporters de la
JSMB), les dirigeants ac-
tuels n’ont pas été à la
hauteur et ont échoué
sur tous les plans sur-
tout après la relégation
de leur équipe favorite
en Ligue 2 Mobilis.
Ainsi, ils exigent le dé-
part pur et simple du
président Tiab et de tous
les dirigeants sans ex-
ception. Désormais, les
Béjaouis vont se mêler
de très près dans toutes
les affaires du club. Ils
veulent surtout protéger
leur club des intrus qui
peuvent encore le
conduire plus bas car
selon eux, les dirigeants
actuels ne sont pas capa-
bles de gérer le club
comme il se doit. «Ça y
est, cela ne peut plus
continuer. Le club se re-
trouve dans une situation
catastrophique et ces
pseudos responsables
sont restés les bras croi-
sés. Ils étaient capables
de sauver le club avant
qu’il ne soit trop tard
mais par incompétence,
ils ont totalement
échoué. Maintenant, les
responsables ont l’audace
de persister dans leurs
mensonges et tout faire
pour rester au club la
saison prochaine. Ils ont
osé donner de faux es-
poirs aux supporters.
Nous ne comptons pas
nous taire et nous
sommes décidés au-
jourd’hui à dénoncer la
gestion du club et pousser
les responsables à quitter
le club. On ne compte pas
cautionner cette anarchie
et on ira plus loin afin de
procéder à un grand net-
toyage.»
«S’ils aiment
vraiment le
club, ils n’ont
qu’à céder leurs
places»
«Le président et cer-
tains dirigeants n’arrê-
taient de répéter à chaque
fois qu’ils aimaient vrai-
ment le club et c’est pour
cette raison qu’ils ne veu-
lent pas partir. Ca c’est
archi faux, car s’ils ai-
ment vraiment le club, ils
doivent se retirer après
leur échec et céder leurs
places à des personnes
plus compétentes. En tous
les cas, on ne comprend
pas comment ils peuvent
dire qu’ils aiment le club
alors qu’ils n’assistent
même pas aux matches de
l’équipe. Quelques fois, on
voit même plus de diri-
geants de l’équipe adverse
que ceux de notre équipe
qui à chaque fois livrée est
à elle-même. Certains,
n’attendent que les
matches à huis-clos pour
se montrer. Ils ont aban-
donné l’équipe tout au
long de la saison et au-
jourd’hui ils doivent sa-
voir qu’ils n’ont plus
aucune place au sein de
l’équipe qu’ils ont envoyée
en Ligue 2 Mobilis.»
«Si Tiab est
démissionnaire
comme il le
disait, il n’a qu’à
présenter les
bilans et quitter
le club»
«Lors de ses dernières
déclarations, Boualem
Tiab disait qu’il était dé-
missionnaire mais comme
on peut le constater,
l’homme en question est
toujours en place. En
plus s’il est démission-
naire il doit présenter les
bilans et quitter le club.
Lui aussi, était toute la
saison, absent. Il n’a rien
fait et nous pensons sé-
rieusement qu’il est temps
qu’il remette les clés de la
maison à d’autres per-
sonnes qui veulent pren-
dre le club. Tiab a donné
à la JSMB certes, mais ac-
tuellement et vu sa situa-
tion, il ne peut plus
continuer à mener sa
mission. Il doit donc sa-
voir cela car ce n’est pas le
passé qui compte.»
«Le maintien
était pourtant
possible, ils
n’ont rien fait
pour le réaliser»
«C’est inadmissible. Au
début de saison, ils nous
ont promis de jouer le
titre et maintenant on
n’arrive même pas se
maintenir en Ligue 1 Mo-
bilis, alors qu’il y a deux
saisons on jouait le titre
qu’on a raté d’un cheveu.
On ne comprend plus
rien. Lors du mercato
d’hiver, on a rencontré le
président et ce dernier
nous a promis de recruter
de bons joueurs pour faire
face à cette situation mais
fnalement on n’a rien vu
venir. Pire, le club a libéré
des joueurs sans pouvoir
en recruter d’autres. Ils
nous ont trahis. On ne
peut pas leur pardonner
surtout qu’ils ont envoyé
notre cher club en Ligue 2
Mobilis. Le maintien était
pourtant possible mais ils
n’ont pas pris la peine de
fournir des eforts néces-
saires pour éviter la relé-
gation.»
«On exige une
AGEX le plus
vite possible,
les supporters
doivent y
assister»
«Ce que nous voulons à
présent, c’est le départ de
tout le comité directeur et
des membres CSA (JSMB
Club Amateur). Ainsi, on
exige la tenue d’une AGEX
dans les plus brefs délais.
On ne veut pas d’une
AGO. Cela ne nous avan-
cera à rien. Cette fois-ci on
veut voir des changements
au sein de notre équipe.
En plus, nous les suppor-
ters, on va y assister et
donner notre opinion. Les
membres de l’assemblée
générale doivent aussi sa-
voir que le temps est venu
pour qu’ils choisissent eux
même leur président. Ils
ne doivent pas accepter
tout le temps ce qu’on leur
impose et dire oui à
chaque assemblée.»
«Une enquête
d’audit doit être
faite afin de
savoir où est
passé l’argent
de la JSMB»
«Notre équipe a
vécu une crise fnan-
cière qu’elle n’a pas
connue depuis long-
temps. On ne com-
prend pas comment la
direction n’a même pas
pu payer les joueurs alors
que les caisses ont été
quand même renfouées à
maintes reprises par
l’agent des autorités lo-
cales et les quelques spon-
sors qu’on a. Toutefois, on
attend toujours pour par-
ler de ce problème d’ar-
gent. Ainsi, on exige aussi
une enquête d’audit pour
savoir où est passé cet ar-
gent des contribuables.
Désormais, les supporters
doivent tout savoir sur
leur équipe car je pense
que ce sont les seuls qui
aiment le plus leur
équipe.»
«La saison
prochaine se
prépare
maintenant, on
veut voir la
JSMB revenir à
sa place»
«La JSMB est en Ligue
2 Mobilis à cause d’une
mauvaise gestion, l’équipe
ne doit pas revivre le
même scenario la saison
prochaine. On doit retenir
les leçons du passé et aller
de l’avant. Cet été il y a la
Coupe du monde alors il
y a des risques que les
gens oublient leur équipe.
Ainsi, on lance un appel à
tous nos supporters pour
se mobiliser car la saison
prochaine se prépare
maintenant. La JSMB ne
mérite pas la relégation,
elle doit revenir le plus
vite à sa place naturelle
parmi l’élite.»
Synthèse S.A.
15
Coup de gueule
www.lebuteur.com
JSMB
N° 2650
Mardi 20 mai 2014
M
ême si la
liste des
joueurs à li-
bérer est
presque connue, car
comme nous l'avons
déjà signalé, le club bé-
jaoui, compte libérer
plusieurs éléments qui
n'ont pas donné satis-
faction cette saison ou
qui n'ont pas trop joué
également. A partir de
là, on peut dire que le
club béjaoui va libérer
un certain nombre de
joueurs. Pas moins de
douze. Mais il faut dire
aussi que jusqu'à main-
tenant, aucun joueur n'a
été annoncé partant de
manière ofcielle. C'est
dire que pour le mo-
ment, rien n'est encore
fait puisque la liste des
joueurs à libérer sera
établie en fonction de
celle des joueurs qui
renforceront l'équipe de
la JSMB en vue de la sai-
son prochaine. En tous
les cas, d’après, un diri-
geant, elle sera divul-
guée juste après le
match face au CRB.
Messara,
Debeka,
Louhoungou,
Agoune, sur la
liste
Pour le moment rien
n’est encore ofciel mais
nous avons pu avoir quelques noms qui seront libé-
rés à l’issu de l’exercice actuel. Une première liste
contient déjà pas moins de quatre éléments. Il s’agit
de Messara, Debaka et Louhoungou qui n’ont pas
donné signe de vie depuis plusieurs semaines et du
latéral gaucher Farés Agoune qui n’est pas donné
satisfaction depuis le début de saison. Ce n’est
qu’une première liste et la direction compte li-
bérer encore plusieurs autres joueurs afn
de remanier presque complètement
son efectif en vue de la saison pro-
chaine.
Une conférence de presse de
l’Association des supporters
«Le président et sa direction
ont échoué, ils doivent tous partir»
La liste des libérés
sera connue après
le match du CRB
A l’occasion du départ de la déléga-
tion Algérienne aux 2e Jeux Africains de
la Jeunesse (JAJ-2014), prévus du 22 au
31 Mai 2014 au Gaborone, Botswana, le
Président Directeur Général de Mobilis,
Monsieur Saad DAMMA, accompagné
par le Président du Comité Olympique
Algérien Monsieur Mustapha BERRAF, a
tenu à être présent auprès de nos
jeunes athlètes qui représenteront l’Al-
gérie lors de cette compétition Afri-
caine. Une visite de courtoisie et surtout
d’encouragement, durant laquelle Mon-
sieur DAMMA avait réitéré l’engage-
ment indéfectible de Mobilis à soutenir
le sport national en général et les
jeunes talents en particulier.
Le PDG de Mobilis avait promis à tous
les athlètes et particulièrement ceux qui
décrocheront des médailles et feront
hisser l’emblème nationale très haut,
une grande cérémonie avec de belles
surprises. De leur coté, les jeunes
athlètes ont bien apprécié cette délicate
attention, et ont démontré une déter-
mination à ramener beaucoup d’or.
Mobilis Partenaire Officiel du Comité
Olympique Algérien (COA), accompa-
gnera nos jeunes athlètes aux joutes du
Gaborone, avec une délégation de 75
athlètes âgés entre 15 et 18 ans et
concernera 13 disciplines pour la com-
pétition à laquelle sont attendus
quelque 2.500 athlètes de 54 pays.
L'athlétisme sera la discipline la plus re-
présentée avec 19 athlètes (9 garçons
et 10 filles), suivi du karaté avec 12
athlètes (5 garçons et 7 filles) et la na-
tation avec 8 athlètes (4 garçons et au-
tant chez les filles).A travers cet
accompagnement Mobilis poursuit son
engagement dans l’univers du sport et
confirme son ambition de devenir le
partenaire sportif de tous les algériens
en partageant avec eux l’émotion et la
passion des grands évènements spor-
tifs.Pour plus d’information, rendez-
vous sur le site de Mobilis
www.mobilis.dz ou sur notre page Fa-
cebook.
Mobilis encourage Nos Jeunes Athlètes
Cmmuniqué
Hamouche
perd son père
Dimanche dernier, une triste nou-
velle est venue secouer le domicile
du petit lutin de la JSMB, Larbi
Hamouche, qui a perdu son
père. En ce douloureux évé-
nement, le collectif du Bu-
teur lui présente ses
sincères condoléances et
l'assure de sa profonde
compassion. Que Dieu
le Tout Puissant ac-
corde au défunt Sa
Sainte Miséricorde et
l'accueille en Son
Vaste Paradis.
Reprise ce matin
au stade de l’UMA
Après la dernière rencontre qu’a livrée son
équipe samedi dernier face à l’USMA, le coach bé-
jaoui a accordé deux journées de repos à ses capés.
Toutefois, les gars de Yemma Gouraya reprendront le
chemin du travail ce matin comme d’habitude à 9h au
stade de l’UMA pour une séance de travail afn d’en-
tamer la préparation pour le match de la 30e
dernière journée, prévu ce samedi face au
CRB en déplacement.
16
MOB
Coup de vent
N° 2650 www.lebuteur.com
Mardi 20 mai 2014
Après que le club a assuré officiellement son maintien
Les dirigeants préparent
«déjà» la saison prochaine
Ferhat «Nous tâcherons de terminer
la saison sur une bonne note»
Pour commencer, quel commentaire faites-vous sur le
maintien qui vient d’être assuré après votre victoire face au
CABBA ?
Je crois que c’est une bonne chose pour nous
d’assurer le maintien avant l’ultime journée,
qui aura lieu le week-end prochain, dans la
mesure où cela nous permettra de termi-
ner la saison sur une bonne note et abor-
der le dernier match du championnat
avec un moral au beau fxe. D’ailleurs,
je ne vous cache pas que notre succès
face au CA Bordj Bou Arréridj est am-
plement mérité vu la prestation que
nous avons fournie sur le terrain.
Et qu’en est-il de votre dernier
match de championnat face à
l’USMH ?
Le dernier match face à l’USM
El Harrach sera un match gala
pour nous dans la mesure où
nous tâcherons de faire de notre
mieux pour engranger les trois
points et terminer la saison dans
une meilleure position afn d’ache-
ver la saison sur une bonne note et
dédier un bon succès à nos suppor-
ters qui seront certainement nom-
breux au stade pour nous soutenir.
Et comment évaluez-vous votre
parcours ?
Je crois que mon parcours est
positif dans la mesure où j’ai
donné le meilleur de moi-
même au club où j’ai contri-
bué aux résultats
enregistrés. Tant mieux
car je suis satisfait de ce
que j’ai réalisé avec mon équipe et j’espère que je serai encore
meilleur à l’avenir. Toutefois, je préfère laisser le soin aux sup-
porters et au staf technique de juger encore mieux mes ca-
pacités.
Et comment expliquez-vous que votre rendement ait
baissé cette saison ?
Je crois que les blessures sont derrière la baisse de
mon rendement cette saison et cela s’explique par
le fait que j’ai raté beaucoup de matches. Malgré
cela, j’ai fait de mon mieux pour être à la hau-
teur des attentes dans la mesure où je ne mé-
nage aucun efort pour aider mon équipe à
réaliser de bons résultats. Dieu merci, on
vient de réaliser notre objectif primordial
qui demeure le maintien et nous sommes
tous soulagés, que ce soit les dirigeants, le
staf technique, les supporters ou les
joueurs.
Revenons à vous, en cette fn de saison,
vous avez certainement reçu quelques of-
fres, n’est-ce pas ?
Oui, j’ai reçu des ofres de certains clubs
qui veulent à tout prix s’attacher mes services,
mais je n’ai pas répondu dans la mesure où je
suis concentré sur mon équipe, terminer la sai-
son et voir encore plus clair. Jusqu'à présent, je
n’ai répondu à aucune sollicitation. On va atten-
dre la fn de saison et voir ce qu’il y a lieu de
faire. D’ailleurs, je vais aller à Nice et à Barcelone
pour les vacances d’été et rentrer ensuite au pays.
Donc, vous comptez rester au MOB, n’est-ce pas ?
Bien sûr, je pense que les dirigeants se préparent
déjà à composer un bon groupe, surtout que le
MOB peut aspirer à mieux avec notamment un
bon recrutement qui nous permettra de faire
mieux que cette saison.
Entretien réalisé par A. Yugurtha
Le milieu de
terrain du
MOB, Malek
Ferhat,
affirme dans
cet entretien
qu’il nous a
accordé que
son équipe a
réussi enfin à
assurer le
maintien en
Ligue 1 après
la dernière
victoire
arrachée face
au CABBA,
samedi
dernier. De ce
fait, il estime
qu’ils sont
soulagés après
avoir atteint
l’objectif tracé
tout en
insistant sur
l’obligation
d’arracher les
trois points
lors de la
dernière
journée face à
l’USM El
Harrach, pour
terminer sur
une bonne
note.
A
près que le MO Béjaïa
a assuré son maintien
en Ligue 1 Mobilis à
l’issue de la victoire ar-
rachée lors de la précé-
dente journée en déplacement face
au CA Bordj Bou Arréridj, les diri-
geants ont déjà entamé les prépara-
tifs de la nouvelle saison afn d’être à
la hauteur et réaliser un meilleur
parcours. En efet, les dirigeants ont
déjà noté sur leurs tablettes une liste
de certains joueurs qu’ils comptent
contacter dans les prochains jours
pour leur proposer de rejoindre le
club durant cet été. Cette procédure
est dans le but de former et
construire une équipe d’avenir qui
sera en mesure de réaliser les objec-
tifs tracés. D’ailleurs, le président
Adrar a déjà déclaré qu’il va former
une équipe qui pourra rivaliser avec
les grosses cylindrées et réaliser les
objectifs tracés d’autant plus que les
Béjaouis ne vont pas se contenter
des rôles secondaires mais tenter de
jouer pour les six premières places
au classement. Ce qui nécessite un
recrutement de qualité et de mettre
tous les moyens humains et maté-
riels pour un tel objectif.
Vers le remaniement de
l’effectif à 50 %
Ainsi, la première mesure que
comptent prendre les dirigeants est
celle liée au remaniement de l’efec-
tif à 50 % et ce, après le constat qui a
été fait cette saison où les Béjaouis
ont été contraints d’attendre l’avant-
dernière journée du championnat
pour assurer défnitivement leur ob-
jectif, à savoir le maintien. D’ail-
leurs, les dirigeants estiment que
l’efectif actuel ne peut pas rivaliser
avec les grosses cylindrées la saison
prochaine vu que la concurrence
sera encore rude entre les difé-
rentes équipes. Ce qui a poussé les
dirigeants à revoir leur politique de
recrutement en misant sur un bon
renfort et la libération des joueurs
qui n’ont pas donné de satisfactions
durant la saison qui vient de s’écou-
ler. Les choses sérieuses devraient
commencer dès la semaine pro-
chaine avec la présentation des bi-
lans et l’entame des préparatifs de la
nouvelle saison.
La liste des libérés après
la réunion avec Amrani
Par ailleurs, afn d’accélérer les
démarches en ce qui concerne les
préparatifs de la nouvelle saison, on
croit savoir de sources bien infor-
mées que les dirigeants comptent se
réunir dans les prochains jours avec
le coach Amrani pour faire le bilan
à propos de cette première expé-
rience en Ligue 1 professionnelle et
par là même, procéder à l’établisse-
ment de la liste des joueurs qui se-
ront libérés au cours de cette
intersaison. A en croire des sources
généralement bien informées, pas
moins de dix joueurs vont quitter le
club cet été pour diverses raisons,
mais surtout techniques après que
ces derniers ont été incapables de
s’illustrer avec le club cette saison en
se contentant d’une prestation tout
juste moyenne. La liste sera établie
en concertation avec les joueurs et
les dirigeants.
Les supporters contre le
départ des enfants de
Béjaïa
La sortie médiatique de l’atta-
quant et capitaine du MOB, en l’oc-
currence, Djebbar Akrour, qui a
déclaré qu’il va quitter le club à la
fn de la saison n’est pas passée sans
faire réagir les supporters qui ont
été unanimes à dire qu’ils s’opposent
au départ des enfants de Béjaïa et
les cadres de l’équipe dont Akrour,
Dehouche et les autres. La déclara-
tion du capitaine Akrour a fait le
sujet de discussions entre les inter-
nautes, notamment les supporters
de ce club du MOB sur les réseaux
sociaux. Pour les fans du MOB, il ne
faut pas négliger les cadres de
l’équipe qui ont beaucoup donné au
club ces dernières saisons.
A.Yugurtha
Remerciements
L’ex-président du conseil d’adminis-
tration du MOB, Mustapha Bouchebah,
qui a subi récemment une intervention
chirurgicale à Alger, a tenu à remercier
tout ceux qui l’ont soutenu durant cette
période difficile et qui lui ont rendu vi-
site à l’hôpital, dont les anciens joueurs
du MOB, les supporters, les dirigeants
actuels, le président de la LFP, Mahfoud
Kerbadj, des joueurs actuels ainsi que
les deux ex-entraineurs, Moussouni et
Rahmouni, Abdelkrim Bira et les autres.
Brahmia
contacté
A la recherche
des joueurs qui
seront en mesure
d'apporter un
plus à l’équipe la
saison pro-
chaine, on croit
savoir de sources
bien informées
que l’attaquant
du MO Constan-
tine, Brahmia, a été ofciellement
contacté par les dirigeants du MOB.
Cela confrme le vœu des dirigeants
de renforcer l’efectif par des joueurs
qui seront en mesure de donner un
plus à l’équipe la saison prochaine.
Il aurait négocié hier avec
les dirigeants
Par ailleurs, vu que le champion-
nat est achevé presque pour tous les
clubs, la direction du club sous la
présidence d’Akli Adrar veut à tra-
vers cette démarche assurer une
bonne préparation pour la saison
prochaine et s’assurer les services
des joueurs qui seront en mesure de
donner un plus à l’équipe. A cet efet,
on croit savoir que l’attaquant du
MO Constantine s’est déplacé hier à
Béjaïa pour un round de négocia-
tions avec le président et tenter de
trouver un accord entre les deux
parties avant l’ofcialisation de sa
venue par la signature de son
contrat.
Messaâdia intéresse les
dirigeants
En plus de
Brahmia qui
semble répondre
au profl recher-
ché, un autre élé-
ment intéresse la
direction des
Crabes, il s’agit
de l’actuel joueur
de la JSK, en l’oc-
currence Mes-
saâdia, qui est en fn de contrat avec
son club employeur et qui veut ten-
ter une expérience avec d’autres
équipes. Le joueur pourrait bien être
contacté dans les prochains jours
pour rejoindre l’équipe cet été et ten-
ter une expérience avec les Crabes.
Une liste de dix joueurs à
libérer
Bien qu’aucune information n'a
fltré sur la liste des joueurs qui se-
ront libérés cet été, on croit savoir
qu’une première liste est composée
de dix joueurs qui devraient être li-
bérés pour des raisons liées aux in-
sufsances techniques. Brahimi,
Magassouba et Bahri seraient déjà
sur cette liste qui sera divulguée
dans les prochains jours après la
rencontre entre les dirigeants et le
staf technique sous la houlette du
coach Amrani.
A.Yugurtha
Reprise des
entrainements ce matin
En prévision de la préparation de
la dernière rencontre de champion-
nat face à l’USM El Harrach, les Bé-
jaouis devraient reprendre les
entrainements ce matin à partir de
9h au stade de l’Unité Maghrébine
pour bien préparer ce rendez-vous
et être à la hauteur pour terminer
sur une bonne note. Les Béjaouis
n’ont pas caché leur vœu de terminer
par une victoire.
Bentoubal sur
la piste des
entraîneurs
étrangers
G
G Le patron clu-
biste Omar Ben-
toubal annoncera dans
les prochains jours le
nom du successeur de
Bernard Simondi sur
le banc du Chabab de
Constantine. Après Le-
merre, Garzitto et Al-
fredo Casimiro, deux
nouveaux noms d’en-
traîneurs intéressent
Bentoubal, sauf que la
manière dont travaille
ce dernier prive nos
sources d’arriver à l’in-
formation et à décou-
vrir l’identité de ces
deux nouvelles pistes.
On parle de deux tech-
niciens étrangers. Ces
derniers captent l’in-
térêt de la direction
du CSC qui veut
faire surtout le buzz
cet été comme ce
fut le cas lors des
deux années précé-
dentes. Cela pro-
met une grande
surprise prochaine-
ment surtout que
Bentoubal abuse
trop du système ca-
timini en cette pé-
riode. Une chose est
sûre, les Sanafr sont
impatients de connaî-
tre leur futur coach.
17
Ligue 1 Coup d’oeil
N° 2650 www.lebuteur.com
Mardi 20 mai 2014
CSC
Le nombre de départs
peut dépasser les 10 joueurs
cet été
G
G Si le championnat n’est pas encore
terminé, le sort de certains éléments
du CSC semble déjà scellé, le club connaî-
tra beaucoup de départs cet été. C’est une
certitude, la nouvelle stratégie de la direc-
tion oblige plusieurs joueurs à faire leurs
valises et aller voir ailleurs, à commencer
par les deux Africains Gil et Berthé quasi
certains de partir, ajouté cela, les Ha-
diouche, Henaïni, Nait Yahia, Zerdab,
Gaouaoui et autres qui seront connus pro-
chainement, sans oublier ceux déjà partis
comme Bahloul, Boulahia et Benattia. Le
nombre de départs va dépasser certaine-
ment 10, ce qui signife que le CSC est
dans l’obligation de recruter plusieurs élé-
ments cet été, avec les conditions qu’exige
le TAL sûrement.
Natèche jouera face à la JSK
G
G Le portier Si Mohammed Cédric a
rejoint le centre de Sidi Moussa
avant-hier pour prendre part au stage de
l’équipe nationale
première, cela ouvre
le champ libre au
deuxième gardien
Natèche de disputer
la prochaine et der-
nière rencontre du
championnat qui
opposera le CSC à la
JSK à Hamlaoui. Un match qui a son im-
portance dans la mesure où les Clubistes
chercheront à terminer la saison en
beauté et ofrir à leurs Sanafr une belle
prestation de fn de saison. Ce qui est cer-
tain, c’est que Natèche aura du boulot à
faire samedi prochain car en face, il y aura
les Canaris qui jouent pour la seconde
place du podium qualifcative pour la
Ligue des champions l’année prochaine.
Abdou H.
Ç
a s’active du côté clu-
biste cet été. Bentou-
bal multiplie les
contacts et bouge
beaucoup ces derniers
jours. Après Sombo
Diallo, un autre
joueur aurait donné
son accord de signer après la fn du
championnat, il s’agit du latéral kabyle
Remache. Ce dernier n’a pas renou-
velé son contrat avec la direction de
Hannachi, ce qui démontre l’envie du
joueur de quitter la région kabyle cet
été et retourner auprès des siens. Cela
paraît le scénario plausible pour Re-
mache qui ne trouvera pas mieux que
le CSC pour faire parler la poudre
l’année prochaine.
Sombo Diallo a-t-il un
souci de libération ?
L’attaquant malien âgé de 20 ans
Sombo Diallo se voit déjà porter le
maillot vert du CSC l’année pro-
chaine. Ce dernier a déjà signé un
contrat de deux saisons et ralliera la
ville des Ponts d’ici la fn de juin pour
entamer les préparatifs pour la nou-
velle année, seulement les choses ris-
quent de se corser pour le joueur
prochainement. Et pour cause, il se-
rait encore lié pour une saison supplé-
mentaire avec son équipe de Djoliba
du Mali. Si cela se confrme, Bentou-
bal devra casser sa tirelire pour arra-
cher le joueur de son équipe, surtout
qu’on parle là d’un jeune élément
qui reste un investissement d’avenir
pour le club constantinois.
Le Sénégalais
est un défenseur et un
Ougandais attendu
prochainement
Le fou commence à se dis-
siper sur l’identité du joueur
sénégalais pisté par le CSC.
Ce dernier serait le joueur
d’une formation de pre-
mière division au Sénégal
qui a pour nom Dia Raf,
alors que celui-ci est pré-
nommé Alion Far qui
évolue en défense cen-
trale. Il viendra pro-
chainement à
Constantine pour of-
cialiser les choses
avec Bentoubal, alors
que le troisième
Africain pisté par le
boss clubiste serait un
attaquant de l’Ou-
ganda. Enfn, deux
éléments de la JSMB
et l’ESS sont devenus
la priorité des Clubistes
qui sont Mibarako et La-
graâ qui attendent la fn de la
saison footballistique pour of-
cialiser les négociations avec le
CSC.
A.H.
Remache aurait donné
son accord à Bentoubal
CABBA
D
epuis la
création de
la spa il y a
4 ans, le
CABBA a
rétrogradé
deux fois, ce qui est un re-
cord dans la vie du club créé
pourtant en 1931. Messaou-
dène demeure le seul prési-
dent à avoir précité l’équipe
deux fois presque de suite
l’équipe en division inférieure
en un laps de temps record.
En efet, après l’avènement
du professionnalisme, le
CABBA a rétrogradé pour
retrouver l’élite très vite la
saison suivante. Il faut avouer
que l’accession n’a été réalisée
que grâce à un recrutement
judicieux mené par le mana-
ger Aïdel viré par la suite et
surtout aux primes de match
faramineuses mises en jeu
par l’ancien président de l’AG
du club amateur Guer-
rouache. Les dépenses du
club avaient alors dépassé les
30 milliards de centimes, une
somme qui avait fait alors
rêver les clubs les plus hup-
pés de l’élite. Donc, on peut
dire que l’accession n’a été
que le résultat des moyens f-
nanciers énormes et non pas
d’une quelconque politique
de redressement ou encore
moins d’une structuration du
club, puisque deux saisons
plus tard, le mal s’est réveillé
et l’équipe est revenue à la
case départ après avoir évité
la chute d’un cheveu une pre-
mière fois. Cette fois, il faut
craindre le pire car le club est
endetté de toutes parts et ce
lourd fardeau rendra encore
plus difcile l’entame de
l’exercice prochain avec une
probable interdiction de re-
cruter comme hors d’œuvre.
Déjà quatre joueurs (Maâ-
meri, Hamdadou, Ali Guechi
et Benkhodja) ont sollicité
les services d’un huissier de
justice et dans ce registre
Maâmeri a même déposé son
contrat à la ligue. Il faut s’at-
tendre d’ailleurs à un fux de
ce genre juste après le der-
nier match de la saison
contre la JSS à Béchar sa-
chant qu’ils revendiquent ac-
tuellement 7 mois de salaire
alors que les caisses sont
vides. A ce propos, il faut
s’attendre à ce que
Messaoudène ne
bouge pas le petit
doigt pour se débrouil-
ler le fonds nécessaire en
guise de sanction après
le comportement de
ces joueurs qui ont
traîné «leur» club
dans la boue
non seulement
en l’envoyant
très tôt en
Ligue 2 Mobilis,
mais aussi en re-
vendiquant leur dû de ma-
nière peu élégante.
Onze joueurs
en fin de contrat
Maâmeri, Ali Guechi, Am-
mour, Mansour, Bensaâdi,
Bendahmane, Bouguerra,
Oudni, Mesfar, Saâdi qui a
été libéré avant la fn de la
saison ainsi que le Tunisien
Mosrati qui ne pourra pas
rempiler en sa qualité de
joueur étranger sachant qu’en
Ligue 2 Mobilis seuls les na-
tionaux y sont admis à évo-
luer. En plus de ces joueurs
qui n’auront certainement
pas l’intention de rempiler au
vu de ce qu’ils ont enduré
cette année, on pourra ajou-
ter ceux qui n’ont pas
convaincu, à l’image des re-
crues du mercato essentielle-
ment trois joueurs émigrés
qui n’ont rien prouvé.
A. B.
Chronologie d’un cauchemar
MCEE
L’
attaquant et buteur du CRB
Aïn Fekroun, Kara, a of-
ciellement paraphé un
contrat de deux saisons
avec le MC El Eulma, ap-
prend-on de source proche
du club. Le joueur aurait signé la semaine
passée, mais la direction n’a pas voulu dé-
voiler l’information. Désormais, c’est of-
ciel, le joueur est Eulmi après la
confrmation de la relégation des Tortues
en Ligue 2 Mobilis. Il pourrait remplacer
l’attaquant Hamiti qui est convoité par le
Club Africain (Tunisie).
Boulemdaïs
et Niati convoités
Dans le but de renforcer
son efectif en prévision de
la saison prochaine, la
direction du MC El
Eulma a l’intention
de recruter des
joueurs ayant fait
leur preuve en
championnat, à
l’image de
Boulemdaïs
(CSC) et Niati
(JSMB) avec
lesquels les res-
ponsables de Babia sont en
négociations. Dans le même
registre, on apprend que le
joueur du CA Batna, Chouieb,
aurait signé un contrat avec le
MCEE, mais le président du
club Arras Herrida nie tout
engagement avec lui.
Gherbi
libérable
Le milieu de ter-
rain récupérateur
du Babia, Gherbi, sera le premier joueur à
libérer cette saison, apprend-on de source
proche du club. Pour le moment, il est le
seul, mais d’autres éléments connaîtront le
même sort si la direction parvient à mettre
la main sur de nouveaux éléments, à
l’image de Niati et Boulemdaïs. Selon notre
source, le joueur n’aurait pas donné satis-
faction malgré son salaire exorbitant, es-
timé à 130 millions de centimes par mois.
Les joueurs
bientôt
régularisés
Les joueurs seront bien-
tôt régularisés par la di-
rection, afrme une
source proche de la
direction qui ex-
plique que les res-
ponsables vont
attribuer deux
primes de match,
évaluées à 18 mil-
lions de centimes,
représentant le nul
contre le RC Arbaâ et
la victoire face à l’ES
Sétif, mais aussi deux
mois de salaire. La
somme totale sera
versée aux joueurs
dans les prochains
jours, soit avant l’ul-
time journée face au
MCA.
S. H.
Kara signe pour deux saisons
«Combien ils ont
perdu ?»
Ces supporters qui ont boudé
leur équipe depuis sa prise en main
par la spa, ils n’oublient pas de de-
mander de ses nouvelles. Seule-
ment ce n’est plus la question
rituelle «Quel est le résultat du
match ?» mais «Par quel score ils
ont perdu ?» Comme quoi, ils ne se
sont jamais attendus durant toute la
saison à des étincelles de la part de
leur l’équipe qui fut jadis leur favo-
rite. Pauvre CABBA !
18
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2650 www.lebuteur.com
Mardi 20 mai 2014
RCA
JSS
Revenant sur le
dernier match de
son équipe face à
Aïn Fekroun, le
président Amani a
avoué que «la vic-
toire a été difcile à
arracher, mais au
fnal, elle a un goût
particulier, car elle
nous a permis de
faire un grand pas
dans la course pour
la cinquième place.
Maintenant, il ne
nous reste que d’aller
gagner à Oran et at-
tendre les résultats
des autres équipes
qui veulent égale-
ment cette cin-
quième place
qualifcative à la
Coupe arabe». Nous
avons par la suite
profté de l’occasion
pour voir avec le
premier responsa-
ble du club où en
est l’opération re-
crutement et la pré-
paration de la
nouvelle saison. Il nous a fait sa-
voir à ce sujet : «Nous allons nous
pencher sur ce volet à partir de la
semaine prochaine. Nous avons
déjà contacté quelques joueurs et
nous allons les revoir incessamment
pour discuter avec
eux de certains dé-
tails.»
«Nous avons
écarté
la piste
Younès»
Concernant l’atta-
quant de l’USMA
Younès que certains
ont donné comme
acquis au RCA,
Amani nous a confé
que le joueur n’est
plus dans ses plans :
«Younès nous a
donné dans un pre-
mier temps son ac-
cord de principe,
mais il a été trop exi-
geant sur le plan f-
nancier. Nous avons
donc écarté défniti-
vement cette piste.»
Toujours au sujet du
recrutement, Dja-
mel Amani n’a pas
été avare en infor-
mations, puisqu’il a
nous également fait
savoir que trois
joueurs de l’Acadé-
mie du Paradou AC rejoindront
l’efectif d’Ezarga la saison pro-
chaine : «Je me suis mis d’accord
avec eux, mais je ne peux pas révé-
ler leurs noms pour le moment.»
T. T.
«Je me suis mis d’accord
avec trois joueurs de
l’Académie du Paradou»
Amani
Michel a
donné son
accord de
principe
pour
prolonger
La direction de la
JS Saoura continue la
préparation pour la
saison prochaine.
Après avoir signé un
contrat de deux ans
avec Lamali, le prési-
dent du club, Moha-
med Zerouati, a pu
avoir l’accord de
principe de l’entraî-
neur Alain Michel
pour prolonger son
contrat en prévision
du prochain exercice.
Zerouati est satisfait
du travail accompli
par le technicien
français. Depuis son
arrivée à la tête de
l’équipe, les résultats
se sont améliorés. Les
deux hommes se sont
réunis dernièrement
et ont abordé tous les
sujets. Pour l’instant,
Alain Michel veut
avoir plus de garan-
ties de la part de son
boss pour recruter les
meilleurs éléments
possibles avant de si-
gner son contrat.
B.G.
Un commentaire sur
votre dernière presta-
tion face à la JSK…
On était dans l’obliga-
tion de revenir avec un ré-
sultat probant face à la
JSK. Je ne vous cache pas
que ce fut difcile face à
cette formation coriace
qui nous a créé beaucoup
de problèmes. Sans les dé-
cisions de l’arbitre, la JSK
ne nous aurait jamais bat-
tus. On va essayer de nous
racheter contre le CABBA
samedi prochain.
Comment se présente
pour vous ce match du
CABBA ?
C’est un match de plai-
sir puisque les deux clubs ont connu leur
sort. Malgré cela, nous sommes conscients
de la responsabilité qui nous attend samedi
et sommes déterminés à enregistrer un ré-
sultat positif afn de terminer la saison avec
une victoire devant nos supporters.
On peut dire que la saison est terminée,
puisque le dernier match ne connaîtra
aucun enjeu pour les deux équipes,
qu’avez-vous à dire sur cette saison qui
prend fn ?
L’équipe a fait de bons résultats malgré sa
petite expérience parmi l’élite. On a travaillé
d’arrache-pied depuis le début de la saison.
Certes, il y avait des difcultés dans un mo-
ment du championnat, mais tout cela sera
très bénéfque pour nous prochainement.
On doit profter de cette belle expérience
pour corriger les lacunes le prochain exer-
cice, ce qui permettra à l’équipe d’être plus
performante. Elle est en train de faire du
bon boulot et, inch’Allah, on récoltera les
fruits de nos eforts l’année prochaine.
Pensez-vous que votre équipe sera prête
le prochain exercice vu les résultats obte-
nus cette saison ?
Avec le travail efectué et
l’expérience acquise cette
année, on sera plus forts la
saison prochaine. L’équipe
travaille dans la continuité
depuis pas mal de saisons ;
et dans un avenir proche,
elle sera plus performante.
On va tout faire pour être
plus performants, ce qui
passe par un bon travail lors
de l’intersaison. Le groupe
restera solidaire et motivé et
on fera le maximum pour
enregistrer un retour en
force et satisfaire ainsi les
fans qui attendent beaucoup
de nous.
La direction de la JSS a an-
noncé le recrutement de
Lamali et engagera d’autre éléments à
l’intersaison, qu’avez-vous dire à ce sujet
?
A l’instar de tous les clubs, la direction de
Saoura va recruter des joueurs pour renfor-
cer l’équipe, ce qui est tout à fait logique. La-
mali est un bon joueur et sera une valeur
sûre pour notre équipe. Ensemble, anciens
et nouveaux, on fera tout pour que le club
réalise ses objectifs dès la saison prochaine.
Si la direction a décidé de ramener d’autres
joueurs, c’est qu’elle veut jouer les premiers
rôles. Inch’Allah, l’équipe fera un bon par-
cours la saison prochaine.
Vos supporters attendent beaucoup de
vous et ne seront contents que par les
bons résultats…
J’espère que nos fans restent derrière nous
lors du dernier match face au CABBA et
nous soutiennent à fond. L’équipe a besoin
de leur aide, car c’est eux qui constituent la
force de l’équipe. Une chose est sûre, on va
tout faire pour réaliser les meilleurs résultats
et leur procurer de la joie.
Entretien réaliser par Billel G.
Mebarki : «Saoura sera plus
forte la saison prochaine»
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET
POPULAIRE MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS
Wilaya de Blida
Direction des Travaux Publics
Numéro d'Identification Fiscale : 40801500009094
Numéro de l'opération : NK5.522.6.262.109.14.01
Intitulé de l'opération : Revêtement en béton bitumineux du
CW 110 sur 6,690 km
AVIS D'ANNULATION
DE L'AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
Conformément aux dispositions de l'article 144 ali-
néa 7 du décret présidentiel N°10/236 du
07/10/2010 portant réglementation des marché pu-
blics, modifié et complété, et après faccord préala-
ble de MR le Wali sous le N° 521/B.M/S.G/2014 en
date du 14/05/2014, la direction des travaux pu-
blics de la wilaya de Blida informe l'ensemble des
soumissionnaires ayant participé à l'appel d'offre
national restreint N°04/14, que l'attribution provi-
soire du projet «Revêtement en béton bitumi-
neux du CW110 sur 6,690 kms du pk 9+843
au pk 16+453». à l'entreprise SARL EL-
AKHOUA d'un montant de 88.377.120.00 DA paru
dans les quotidiens nationaux LA LIBERTE le
12/04/2014 et AL-MAOUID-AL-YAOUMI le
09/04/2014, est déclarée annulée.
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET
POPULAIRE
Wilaya d'Alger
Circonscription Administrative de Bouzareah
Commune d'El-Biar
Direction de l'Urbanisme
NIS: 0984.161(1.51346.27
N° 130 /2014/DU
Monsieur le Président de l'Assemblée Populaire
Communale d'El-Biar
A
Monsieur le Gérant de l'Entreprise
ETB KENDOUK Larbi
02, Rue Christophe Colombe
Bab El Oued, Alger
Objet : Mise en demeure n°01.
L'Entreprise ETB KHENDOUK Larbi titulaire du
marché n° 07
relatif aux travaux de réhabilitation des Immeu-
bles 92 et 94, Avenue Ali Khodja El Biar, est
mise en demeure de renforcer le chantier en
moyen humains qualifiés et matériels, rattraper
la qualité des travaux et le retard constatés dans
un délai de 08 jours.
Faute de quoi, des mesures coercitives seront
prise àl'encontre de votre Entreprise.
Anep : 124100/ Le Buteur du 20-05-2014 Anep : 123926 / Le Buteur du 20-05-2014
PUB
19
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2650 www.lebuteur.com
Mardi 20 mai 2014
NAHD OM
USMB
La stabilité, secret
de la réussite
D
ans le monde du football, on
dit que la stabilité est le se-
cret de la réussite. Et c'est
justement cette stabilité-là
qui fait défaut à l'OM, notamment avec
les techniciens qui se sont succédés à la
tête de la barre technique sans que
l'équipe n'atteigne son objectif qui est
d'accéder en Ligue 1 Mobilis. Pourquoi
donc ne pas choisir un technicien et lui
laisser le temps nécessaire pour travailler
dans la sérénité et mener à bien son tra-
vail ? Qu'est-ce que ces changements
d'entraîneurs à répétition ont apporté à
l'OM ? Rien, si ce n'est une perte de temps
et d'argent. Cette instabilité doit absolu-
ment cesser. Pour le prochain exercice
sportif, c'est le DTS qui devrait être res-
ponsable du choix de l'entraîneur.
Garder l'ossature
de l'équipe
Un dirigeant du club de l’OM a pré-
cisé que plusieurs joueurs importants
resteraient à Médéa. Il est facile de devi-
ner qu'il s'agit de Benchergui, Maâziz,
Drifel, Mondji, etc. On nous précisera
que l'équipe de la saison prochaine s'ap-
puiera sur une ossature composée d'élé-
ments qui ont l'habitude de jouer
ensemble : «Les sacrifces nécessaires se-
ront faits pour que plusieurs joueurs im-
portants restent à Médéa. On ne veut pas
les appeler des cadres, car cela implique-
rait qu'ils sont pratiquement indispensa-
bles, et ceci n'est pas le cas», nous dira ce
dirigeant médéen qui précisera cepen-
dant : «Nous ne de devons avoir aucun
regret, car je suis persuadé qu'il n'y a pas
un joueur au monde qui peut se vanter
d'être irremplaçable. Nous allons efec-
tuer un recrutement de qualité et ce sont
les joueurs qui sont avec nous qui méri-
tent toute notre attention, pas ceux qui
ne sont plus là.»
Pour la même stratégie
de recrutement
Tout porte à croire qu'on ne veut pas
déroger à ce qui est devenu une règle du
côté de Médéa. Il s'agit de faire un recru-
tement massif, au niveau des divisions au-
tres que la L1 et la L2 de Mobilis, et de
procéder à la sélection des meilleurs d'en-
tre eux. En parallèle, il sera fait un recru-
tement judicieux de joueurs connus pour
leur abnégation sur le terrain. Ces infati-
gables travailleurs ne sont pas nécessaire-
ment des joueurs qui brillent par leurs
qualités techniques, mais en revanche, ils
sont très précieux dans une équipe : «Je
ne crois pas aux individualités, car le foot-
ball est d'abord un sport collectif. Nous
avons de par le monde mille et un exem-
ples qui démontrent qu'avoir des grands
noms ne veut pas obligatoirement dire
qu'on a une équipe», nous dira Bella-
trèche. L'équipe de Médéa version 2014-
2015 s'apparentera donc plutôt à un bloc
où pratiquement aucun nom n'émerge,
mais qui a les qualités voulues pour gêner
les meilleurs.
Neghize ne compte pas
garder tout le monde
Ainsi, ayant constaté que peu de
joueurs avaient été utilisés lors de la sai-
son qui vient de s'écouler alors que tout
le monde avait sa chance, voilà que le pre-
mier responsable de la barre technique, à
savoir, M. Neghize, ne compte pas garder
tout le monde. Mieux, il a l’intention de
procéder à la libération de ceux qui n'ont
pas convaincu la saison précédente sans
pour autant préciser le nombre. Cela dit,
il a laissé entendre, au cas où il serait en-
core là la saison prochaine, qu'il allait se
passer des services des joueurs qui n'ont
rien donné à l'équipe.
La liste des libérés sera
établie incessamment
Par ailleurs, à en croire certaines
sources généralement bien informées,
une réunion de travail devrait regrouper
dans les prochains jours le président du
club, Mahfoud Boukelkal, et le coach,
Nabil Neghize, avec le manager général,
Mouloud Bellatrèche, où il sera question
d'évoquer le bilan technique de la saison
qui vient de s'achever et surtout de discu-
ter de la saison prochaine. Ce qui est sûr,
c'est que cela dépendra des dirigeants ac-
tuels, puisque le président avait déjà an-
noncé qu'il ne comptait pas rester encore
à la tête du club la saison prochaine.
H. BENMOULOUD
L
a prochaine
expérience du
NAHD en
Ligue 1 Mo-
bilis sera ardue, et afn
d’éviter les erreurs du
passé, les Husseindéens
comptent bien rester sur
leurs gardes et renforcer
leur efectif avec de nou-
veaux éléments capables
d’ofrir un plus à l’équipe.
Si l’opération recrute-
ment à Hussein Dey n’est
pas encore entamée of-
ciellement, il n’en de-
meure pas moins que la
direction du président,
Mahfoud Ould Zemerli,
envisage de ramener les
joueurs qu’il faut aux
postes qu’il faut. Le boss
nahdiste est conscient de
la nécessité de rafermir
son équipe, mais seule-
ment en concertation
avec le staf technique. A
priori, il faudra un libéro
chevronné, capable de
réorganiser et équilibrer
la défense, même si ce
compartiment a été le
maillon fort du NAHD.
La direction hussein-
déenne veut aussi un
meneur de jeu et deux
attaquants de métier. Les
dirigeants bougent en
catimini et préfèrent
aller doucement et pren-
dre leur temps pour dé-
nicher de bons éléments
en mesure d’apporter ce
plus dont le Nasria a be-
soin. Mais avant tout,
Ould Zemerli veut éla-
borer la feuille de route
du recrutement avec le
coach. On ne voudrait
pas refaire les erreurs du
passé…
Un central
expérimenté
pour équilibrer
davantage
la défense
Sur le plan défensif, le
NAHD a été à la hauteur
cette saison, en témoigne
sa première place au
classement des meil-
leures défenses de la
Ligue 2 Mobilis. Même
si le problème ne s’est pas
posé au niveau de l’axe
central, la direction du
club s’est rendue à l’évi-
dence de renforcer son
axe par un joueur che-
vronné, susceptible de
donner plus d’équilibre
au compartiment défen-
sif.
Un bon
«constructeur»
pour
l’animation
Au milieu, le staf
technique ne compte pas
apporter de grands
changements. Le seul
souci d’Ould Zemerli
demeure l’animation du
jeu. Ainsi, le président
du NAHD veut ramener
un technicien qui aura
pour mission d’animer le
jeu et ofrir plus de solu-
tions aux attaquants.
Deux
attaquants
pour booster la
machine avant
Au niveau ofensif, le
Nasria devrait recruter
au moins deux atta-
quants de métier pour
épauler Hemani, Hafd
et Benyahia. On veut des
éléments aguerris et ca-
pables de rivaliser avec
les défenseurs de la
Ligue 1 Mobilis, mais
surtout booster la ligne
avant du club. En plus, le
staf technique devrait
avoir plusieurs solutions
de rechanges.
On reparle
de Mellouli
Selon une source bien
informée, la direction
husseindéenne songe sé-
rieusement à récupérer
un ancien joueur qui a
fait les beaux jours du
NAHD, Ould Zemerli
pense à Imad Mellouli.
Ce dernier semble très
emballé à l’idée de reve-
nir à Hussein Dey lors
du prochain mercato es-
tival et a même donné
son accord de principe.
Reste maintenant à sa-
voir si la direction nah-
diste sera en mesure de
satisfaire ses revendica-
tions fnancières.
Youcef M.
Ould Zemerli :
«Je ne peux rien
décider tant que je n’ai
pas rencontré Ifticen»
Le boss husseindéen nous a déclaré que
le NAHD était actuellement au repos, et que
l’ensemble des dirigeants, stafs technique et
médical, ainsi que les joueurs étaient en train
de savourer l’accession et de profter au maxi-
mum de leurs vacances. Concernant l’avenir
du club, le staf technique et les joueurs ;
Mahfoud Ould Zemerli ne veut rien avancer :
«Pour le moment, nous sommes en vacances
bien mérités. Après une saison harassante et
surtout après avoir réussi à atteindre notre ob-
jectif, tout le monde mérite du répit et un bon
moment de recul. Donc, nous sommes décon-
nectés», dira le président nahdiste avant d’en-
chaîner : «Je ne peux rien avancer concernant
l’avenir du staf technique tant que je n’ai pas
discuté avec Younes Ificen. On doit se réunir
autour d’une table où il nous présentera son
bilan et toutes ses remarques afn que nous
puissions tracer notre feuille de route pour la
prochaine saison. En concertation avec lui, on
défnira les postes à renforcer et la liste des
joueurs à libérer», précise-t-il. Quant à l’assai-
nissement de la situation fnancière des
joueurs, Ould Zemerli rétorque : «Tout le
monde aura son dû. Nous allons fxer le mon-
tant de chaque membre avant de lui octroyer
son argent lors d’une fête qui sera organisée
en l’honneur de tous ceux qui ont contribué à
l’accession», a-t-il conclu.
Bendebka proposé
au Dynamo Dresden
et Sand Hotern
Le milieu, Sofane Bendebka, pourrait
quitter le NAHD et entamer ainsi une expé-
rience professionnelle à l’étranger. Selon son
manager, Mohamed Merabet, l’agent omanais,
Khalef Slimani, qui avait supervisé le joueur
lors du match contre le CAB, a proposé Ben-
debka à deux clubs allemands de division 2. Il
s’agit du Dynamo Dresden, qui occupe la 9e
place, et Sand Hotern, classé à la 14e position.
Selon la même source, Khalef Slimani se dé-
placera à Alger au mois de juin prochain pour
négocier avec les dirigeants du NAHD.
Hemani et Herida
veulent rester
L’attaquant, Nabil Hemani ; et le stop-
peur, Mohamed Herida, semblent avoir tran-
ché la question de leur avenir. Les deux
joueurs se sentent bien et veulent prolonger
l’aventure au NAHD. A priori, ils ne comptent
pas changer d’air.
Y. M.
En prévision du prochain exercice
Les priorités d’Ould Zemerli
Le stage entre
la France, l’Espagne
et la Tunisie
L’on apprend que le stage d’intersaison du
Nasria sera efectué à l’étranger. La direction de-
vrait trancher entre la France, l’Espagne et la
Tunisie.
P
our ce qui est de l’avenir, il y
a nécessairement une nou-
velle politique qui doit être
adoptée, et cela, au vu des échecs suc-
cessifs. Pour bien fgurer en cham-
pionnat, il est nécessaire dans un
premier temps de se donner les
moyens humains et aussi matériels.
Pour ce qui est de la restructuration
du club, un travail de fond doit être
entrepris, et chacun a le devoir d’y ap-
porter sa contribution. Bien sûr, l’opé-
ration recrutement doit être une
totale réussite. Ce sont là quelques
traits du chantier qui attend le pro-
chain homme fort de l’USMB.
Un repreneur pour
l’USMB
Il n’y a plus aucun doute, le prési-
dent actuel a l’intention de se retirer
des afaires du club, et cela, dans les
tout prochains jours. Un très impor-
tant homme d’afaire de la région de
Blida voudrait racheter la totalité des
actions du club blidéen. Il nous ex-
pliquera, en gardant l’anonymat, que
son projet est, dans un premier
temps, de faire retrouver l’élite à
l’USMB. Il nous dira que les pro-
messes qui seront faites deviendront
réalité. D’ailleurs, ce repreneur a dé-
cidé d’aller droit au but afn que
l’USMB retrouve le gotha des clubs
algériens. Il nous a confé que l’équipe
sera dirigée par un entraîneur de haut
niveau qui a fait ses preuves et qu’un
important recrutement sera efectué.
Une équipe tout de
suite compétitive
Celui qui sans aucun doute pren-
dra en main les rênes du club, expli-
quera que les objectifs n’ont pas été
atteints par manque de moyens. Il ne
s’agira pas de colmater. À partir de
l’année prochaine, les choses sé-
rieuses commenceront. Il faut prépa-
rer dès maintenant l’année prochaine
en recrutant un entraîneur qui aura
comme principale mission de bâtir
l’équipe qui entamera la saison pro-
chaine la réalisation du grand projet
et atteindra les objectifs que le nou-
vel homme fort du club a fxés, à sa-
voir, retrouver l’élite et bien y fgurer.
Une nouvelle donne
L’USMB a trop vécu dans l’amateu-
risme et tout ce qui l’entoure, les pro-
blèmes de fnancement, le manque de
talents et le niveau de jeu qui laisse à
désirer. En revanche, avec un inves-
tissement à la mesure des ambitions,
il y aura d’autres données. Le change-
ment sera bénéfque pour le club et
pour les supporters.
S. B.
Dans l’entretien qu’il nous a
accordé, Hamia revient sur les
raisons qui ont fait que son club
n’a pu rejoindre l’élite. Il nous
dira que, pour le moment, il
n’avait pris aucune décision en
ce qui concerne la prochaine
saison.
Avant toute chose, votre équipe a
raté l’accession. Cela doit vous lais-
ser des regrets.
Il faut savoir que nous ressentons
tous un sentiment de frustration. Je ne
suis pas satisfait. Il nous a manqué un
peu plus de métier pour espérer attein-
dre notre objectif. Si celui-ci n’a pas été
concrétisé, c’est que nous avons failli
quelque part. Les raisons qui expliquent
cela sont nombreuses.
Quelles sont-elles ?
La plus importante est que l’efectif
était réduit au départ. Il y a aussi le
manque d’expérience d’un grand nom-
bre de joueurs. Lors de plusieurs
matchs, par exemple, nous faisions l’es-
sentiel en inscrivant un ou deux buts,
mais par la suite, nous nous faisions re-
monter au score. Il n’y a pas ce métier
qui fait que l’équipe arrive à gérer un ré-
sultat en sa faveur.
Etes-vous satisfait de votre par-
cours personnel ?
J’ai longtemps soufert sur le plan
physique, et cela est dû aux eforts et aux
sacrifces consentis lors des matchs. À
certains moments, j’ai même demandé
au coach de me mettre au repos. J’ai
voulu aider mon équipe à faire de bons
résultats pour ce qui est des rencontres
que j’ai jouées, et cela, du mieux que j’ai
pu.
Vous avez quand même dû connaî-
tre des moments difciles, non ?
Personnellement, je m’y attendais.
Nous n’avons pas pu faire retrouver
l'élite au club, et cela reste notre plus
grand regret.
Quelle sera votre destination pour
la saison prochaine ?
Il y a de fortes probabilités pour que
je reste à l’USMB. Je ne vous cache pas
que j’ai été sollicité par des responsables
de clubs de L1 et 2 de Mobilis. C’est, je
pense, le cas de tous les joueurs quand le
championnat se termine. Mais il n’y a
encore rien d’ofciel. Honnêtement, j’at-
tends d’étudier toutes les ofres pour
prendre une décision.
Vous pouvez tout aussi bien rempi-
ler à l’USMB, n’est-ce pas ?
C’est une possibilité. Je peux même
vous dire que je laisserai la priorité à
l’USMB. Je dois rencontrer mes diri-
geants dans les jours qui viennent et, à
partir de là, je prendrai une décision.
Il y aura très probablement un
changement au niveau de la direc-
tion du club. Un commentaire ?
Je n’ai rien à dire à ce sujet. Ma mis-
sion est de donner le meilleur de moi-
même sur le terrain et faire
correctement le travail pour lequel je
suis payé.
Entretien réalisé par S. B.
Hamia : «Priorité à l'USMB»
Un travail de fond doit
être entrepris à Blida
Honneur Béjaïa
Pré-Honneur Béjaïa Honneur Bouira (25
e
Journée)
Pré-Honneur Tizi-Ouzou
19
Clubs de Kabylie
Coup d’œil
N° 2650 www.lebuteur.com
Mardi 20 mai 2014
L
e championnat de
division d'honneur
de Béjaïa vient de
baisser le rideau
après une saison
haletante et haras-
sante pour l’ensemble des forma-
tions en lice. Pour le précieux
sésame, derrière lequel courraient
les deux proches voisins que sont
l'ES Timezrit et l'OS El Kseur, le
mot de la fn est revenu au repré-
sentant de Ath Yemmel qui, pour sa
dernière sortie à domicile, a littéra-
lement écrasé le NC Béjaïa, lequel
n’a tenu qu’un peu plus d'une demi
heure faisant planer même le doute
en ouvrant la marque avant de
céder et féchir complètement en
seconde période face au assauts in-
cessants des coéquipiers de Gassa.
Au bout, cette formation de Timez-
rit termine sa saison dans la peau
d'un solide champion. Un titre lar-
gement mérité d'ailleurs, même si
au début, quatre à cinq formations
ont tenté de contester sa supréma-
tie à l'instar de l'OS El Kseur, l'USM
Béjaïa, le SRB Tazmalt et le RC Sed-
douk, mais à mesure qu'ils avan-
çaient dans la course, seuls les
Olympiens d’El Kseur ont pu tenir
tête en restant collés aux basques de
l’Espérance jusqu'à l'ultime journée.
Pour le baroud d’honneur, le dau-
phin el-kseurois est revenu de son
court déplacement au stade Benal-
louache de Béjaïa avec les trois
points du match qui l'opposait aux
banlieusards bougiotes de la JS Ighil
Ouazzoug. Une victoire qui s'est
avérée insufsante puisqu’au même
moment, au stade de Timelahine, la
cause était déjà entendue. Il faudra
tout de même tirer chapeau à cette
équipe de l'OSEK, laquelle a donné
plus de piment à ce championnat
qui a tenu en haleine tous les ob-
servateurs de la vallée. Au fnal, les
protégés d'Azzedine Irid ont donc
consolidé leur fauteuil et bouclé
leur saison avec une seule longueur
de retard sur l'heureux lauréat.
La grande désillusion
pour l'AS Taâssast
et Melbou
Dans la rude lutte pour la survie
en division d’Honneur, c’est fnale-
ment la formation des Pompiers qui
a réussi à sauver sa peau suite à son
important succès sur la jeune
équipe du RC Seddouk qui était
déjà en vacances depuis longtemps.
Au même moment, leur voisin et
concurrent direct, l'AS Taâssast, a
été tenu en échec au stade
Benallouache par une cou-
rageuse formation de l’US
Aït Smaïl qu’il faudra saluer
pour avoir joué ses chances
à fond lors de ces derniers
rounds décisifs. Au bout, le
nul prolifque en buts ar-
range plutôt les visiteurs de
l'USAS aux dépens du re-
présentant du quartier po-
pulaire de Taâssast qui
devra refaire ses classes en
division Pré-Honneur suite
au retrait des deux points de son
total pour avoir perdu son match
mardi sur tapis vert lors de l'avant-
dernière journée face au leader, en
raison de l'absence d’une ambu-
lance à l'heure du match. La ligue a
donc appliqué les règlements qui
s'imposaient. Et puis, il y a l’Olym-
pique de Melbou qui, en concédant
le nul chez lui face à l'USM Béjaïa, a
fait ses adieux à la division d'Hon-
neur, même s’il est vrai que cette
formation melboucienne s'est
quelque peu réveillée lors de ces
derniers matchs, mais il était déjà
trop tard pour espérer sauver sa
peau. En somme, ce fut une saison
riche en rebondissements. Il reste à
chacun de tirer les conclusions né-
cessaires avant d’aller profter de va-
cances méritées pour l’ensemble des
acteurs.
Zahir Aït Hamouda
L
e verdict est enfn tombé, après un cham-
pionnat jamais aussi serré. Le titre est fna-
lement revenu au Ghalia de Béjaïa suite à
son écrasante victoire lors de cette dernière journée
sur le CR Aït R'zine. Ainsi, les Bougiotes, qui accu-
saient un retard de trois points sur le voisin Mellala
avant cet ultime round, ont réussi une jolie perfor-
mance qui leur a permis de revenir à la hauteur des
banlieusards qui étaient exemptés. C'est un titre qui
revient de droit au Ghalia grâce à sa meilleure difé-
rence de buts. C'est dire donc que la course a été
rude et serrée jusqu’au bout entre ces deux forma-
tions voisines. Toutefois, il faudra mettre en
exergue le parcours de ces deux équipes qui accè-
deront ensemble en division d'Honneur, et ce n’est
que justice. Derrière ce duo d’intouchables, la for-
mation du NRB Semaoun aura été la plus déce-
vante, du moment qu'au départ tout le monde la
voyait comme étant l'une des favorites pour l'ac-
cession. Finalement, elle se contentera du troi-
sième rang, loin derrière les deux lauréats. Pour le
reste, il y a lieu de relever le beau parcours réalisé
par le novice, la sympathique formation de l'US
Aourir Jedida qui, pour sa première saison, a fait
sensation en bouclant l’exercice tout juste au pied
du podium, après avoir bousculé même les équipes
prétendument plus aguerries. Coup de chapeau très
bas au digne représentant de la région des Ath-
Abbas. Pour sa part, l'IRB Bouhamza a sauvé les
meubles en terminant au cinquième rang suite à sa
dernière victoire acquise hors de ses bases chez les
décevants Awzellaguis du WRBO. Enfn, dans le
derby des Ath Waghliss, entre la JS Chemini et le CS
Boumellal Chemini, cela s’est conclu par un nul au
terme d'une rencontre disputée et indécise à la fois.
Zahir Aït Hamouda
A
ssuré du titre
de champion
depuis plu-
sieurs journées, l’US
Auzia, qui évoluera la
saison prochaine en Ré-
gionale 2, a connu une
baisse de régime somme
toute pas très surpre-
nante. En efet, comme
lors de la fn de la phase
aller, l’US Auzia a
concédé deux contre-
performances lors des
trois dernières journées
en glanant quatre
points sur les neuf
en jeu. Ainsi, après
le match nul face au
CR M’Chedallah,
l’équipe de Sour El
Ghozlane vient de
concéder une nou-
velle défaite, la troi-
sième depuis le
début de la saison (1-0),
cette fois devant le mal-
heureux DRB Kadiria.
Six points séparent le
leader de son dauphin,
l’ABR Djebahia, qui n’a
pas pu mieux faire que
de revenir avec le point
du match nul de son dé-
placement à Rafour
face aux Olympiens lo-
caux. La JSC Aghbalou,
quant à elle, a étrillé son
homologue de Tagh-
zout, l’AST, sur le score
net de 3-0, alors que le
derby ayant opposé le
CR M’Chedallah et son
voisin la JS Bouaklane
est revenu aux banlieu-
sards de M’Chedallah
sur le score de 4-2. En
revanche, la rencontre
devant opposer la JS
Chorfa et l’IRB Esnam
n’a pas eu lieu suite au
forfait général des Esna-
mis.
Adjaout
C’
était plutôt at-
tendu depuis
q u e l q u e s
journées. L’ES Sikh Oumed-
dour a décroché, samedi
dernier, le deuxième ticket
du groupe B lui ouvrant
droit de faire son retour en
division d’Honneur, une
saison seulement après
l’avoir quittée. En efet, après
sa victoire (2-0) dans le
derby qui les a opposés à
leur voisin de l’US Sidi Bel-
loua, les camarades du capi-
taine Sofane Bentayeb, qui
n’avaient en fait besoin que
d’un point pour arriver à
leurs fns, ont fait beaucoup
mieux en empochant les
trois points dans un match
qui fut d’un bon niveau, et
ce, au grand bonheur de
leurs supporters venus nom-
breux pour les encourager.
Aussi, grâce à ce pactole, les
camarades de Chaouchi ont
consolidé leur deuxième
place derrière le champion
du groupe, l’ES Tigzirt. Un
fauteuil qui leur permet de
valider de manière ofcielle
leur retour au palier supé-
rieur, coifant ainsi sur le fl,
la JSC Ouacifs qui a infigé
elle aussi un carton à l’Olym-
pique de Makouda. Les
hommes de Youcef Ouaf
n’ont ainsi passé qu’une sai-
son en division inférieure.
Relégués l’année dernière,
les gars de la banlieue de
Tizi-Ouzou, qui se sont fxé
comme objectif l’accession,
ont su relever le pari. Au-
teurs d’un bon parcours, les
coéquipiers de Mahiouf, au-
teur du second but sur pe-
nalty (90') samedi dernier,
étaient bien partis pour
boucler la saison en tête du
classement, eux qui me-
naient le bal pendant
presque toute la phase aller
avant de connaître un pas-
sage à vide qui a duré plus
d’un mois, laissant ainsi l’oc-
casion aux gars de Tigzirt de
leur passer devant et prendre
les commandes pour ne plus
les lâcher. Loin de se décou-
rager, et au fl des journées,
les poulains du président,
Belhiret, commençaient à
retrouver peu à peu leurs
forces et surtout la joie de
gagner. Des performances
qui ont permis aux cama-
rades du portier, Moussa
Belhiret, de se replacer au
classement en s’emparant de
la deuxième place. Une loge
qu’ils ont su conserver
jusqu'à samedi dernier. Un
fauteuil amplement mérité
pour cette équipe d’Issia-
khen, composée en majorité
de jeunes talentueux joueurs
qui pratiquent un football
séduisant. La stabilité du
staf technique, à sa tête You-
cef Ouaf, qui a su donner
une assise de jeu à l’équipe, et
les dirigeants qui veillaient à
mettre les joueurs dans de
bonnes conditions, ont été
pour beaucoup dans ce re-
tour en division d’Honneur,
où ils auront sans doute leur
mot à dire la saison pro-
chaine.
S. S.
Les Ath Yemmel champions, Melbou et Taâssast rétrogradent
Résultats
ES Timezrit 5- NC Béjaïa 1
AS Taâssast 3- US Aït Smaïl 3
O. Melbou 1- USM Béjaïa 1
JS Ighil Ouazzoug 0- OS El Kseur 2
CS Protection Civile 2- RC Seddouk 0
CRB Souk El Tenine 2- SRB Tazmalt 1
US Soummam 3- JS Béjaïa 1
JSB Amizour 3- ARB Barbacha 0
Classement final
1- ES Timezrit 80
2- OS El Kseur 79
3- USM Béjaïa 60
4- SRB Tazmalt 56
5- RC Seddouk 43
------------------------------
13- CSPC Bejaïa 27
14- US Aït Smaïl 25
15- AS Taâssast 23
16- O. Melbou 21
Le Ghalia champion grâce
à la différence de buts !
Le DRB Kadiria
a fait tomber le leader !
Résultats
GC Béjaïa 4 - CRB Aït R’zine 0
US Aourir Jedida 2 - CRA Barbacha 0
WRB Ouzellaguen 0 - IRB Bouhamza 1
JS Chemini 2 - CS Boumellal 2
Classement final
1- Ghalia 52
2- CR Mellala 52
3-NRB Semaoun 40
Résultats
DRB Kadiria 1- US Auzia 0
JS Bouaklane 4- CR M’Chedallah 2
JSC Aghbalou 3- AS Taghzout 0
O. Rafour 1- ABR Djebahia 1
JS Chorfa // IRB Esnam (Non joué)
Youcef Ouafi (Entraîneur ESSM) :
«Je suis vraiment comblé»
«Je suis vraiment comblé par cette accession, et je tiens à
féliciter mes joueurs qui ont répondu aux attentes. Nous nous
sommes fxé comme objectif de retrouver la division d’Hon-
neur et Dieu merci, nous l’avons concrétisé. J’avoue que notre
mission n’a pas été facile, car nous avions eu afaire à de
bonnes équipes qui pouvaient, elles aussi, prétendre à l’ac-
cession. En efet, outre Tigzirt qui s’est ofert le titre, je cite-
rai la JSC Ouacifs, l’US Tala Athmane, l’US Sidi Belloua et
l’IRB Yakouren, qui auraient toutes pu décrocher cette
deuxième place qui nous permet aujourd’hui de retrouver la
division d’Honneur une saison après notre relégation. Tout
cela ajoute au mérite de mon équipe qui a cravaché dur pour
atteindre son objectif. Nous avons traversé un passage très
difcile qui nous a valu de perdre la première place que nous
avons occupée pendant un bon moment, mais nous n’avons
pas abdiqué, puisque nous sommes ensuite revenus en force,
ce qui nous a permis de décrocher cette deuxième place, suf-
fsante pour faire notre bonheur. Une accession rendue pos-
sible grâce à la volonté de nos joueurs, qui ont cru en leurs
capacités, mais aussi au soutien des dirigeants et des sup-
porters, dont l’apport a été pour beaucoup dans ce retour en
division d’Honneur.»
S. S.
L’ES Sikh Oumeddour retrouve la division d’Honneur
19
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2650 www.lebuteur.com
Mardi 20 mai 2014
ASMO ESM
MCS
USMBA WAT
Belahouel :
«Ma priorité va
à mon équipe»
Tout le monde estime que Bela-
houel s’est donné à fond depuis le
début de la saison. Il a été contacté
par des clubs des Ligues 1 et 2 Mobi-
lis, mais il choisit la stabilité et ac-
corde la priorité à son équipe.
Comment analysez-vous votre parcours ?
La chance n’était pas de notre côté. Nous
avons tout fait pour sauver notre saison, mais
nous avons échoué dans notre mission.
Vous n’avez pas été gâtés par vos fans…
Leur réaction est compréhensible, ils veu-
lent voir leur équipe au meilleur de sa forme,
et ils sont toujours afectés par nos derniers
faux pas. Mais ils doivent savoir qu’on n’a ja-
mais ménagé nos eforts pour les contenter.
Comptez-vous rester avec l’ESM la saison
prochaine ?
J’ai des contacts avec des clubs des Ligues 1
et 2 Mobilis, mais ma priorité va à mon équipe,
d’abord parce qu’il s’agit d’un grand club, mais
aussi parce que les supporters m’ont adopté. Je
choisis donc la stabilité. J’attendrai de voir si
les dirigeants veulent me garder ou non avant
de prendre ma décision.
En conclusion ?
On fera de notre mieux pour donner une
autre dimension à l’ESM. Je lance un appel à
tous nos fans pour qu’ils nous renouvellent
leur confance. Nous leur promettons une
meilleure saison InchaAllah.
Entretien réalisé par Ettaoui Wassim
Une situation
inquiétante
L’ESM, reconnue pour sa vocation de
club formateur, traverse en ce moment
l'une des plus sombres périodes de son his-
toire. Et comme si le ratage de son objectif
n’a pas suf à son malheur, la voilà mainte-
nant relégable et menacée de démembre-
ment, selon l'expression d’un ancien fdèle
espérantiste qui vient de tirer la sonnette
d'alarme.
La prochaine saison
s'annonce mal !
En conséquence, la prochaine saison
s'annonce sous de mauvais auspices,
puisque rien n'a été fait pour permettre le
bon démarrage de l'équipe. Le peu de
joueurs qui sont restés fdèles au club atten-
dent d'être regroupés, alors que l'opération
recrutement n'a toujours pas été entamée.
E. W.
Guenifi et Kebaïli
proches du DRB
Tadjenanet
Milieux de terrain du MCS depuis trois
saisons, Guenif et Kebaïli ont été contactés
par le nouveau promu en L2 Mobilis, le
DRB Tadjenanet. Comme le Sétifen, Gue-
nif voudrait se rapprocher de sa famille, il
n’a pas décliné cette ofre. Kebaïli devrait
pour sa part négocier avec cette même
équipe en cours de semaine.
L’ASMO contacte
Allaoui et Motrani
A l’issue du match MCS-ASMO, le prési-
dent asémiste, Dob, a approché le gardien
du MCS, Allaoui, pour lui faire une propo-
sition que ce dernier n’a pas refusée puisque
les deux hommes ont échangé leurs coor-
données pour maintenir le contact. Mo-
trani, quant à lui, abordé par le manager de
l’ASMO, pourrait bien fgurer dans l’efectif
asémiste la saison prochaine.
Pas de renouvellement
de contrat pour Naïli
Naïli, dont le contrat avec le MCS arrive à
sa fn, ne sera pas retenu par les dirigeants
pour la prochaine saison. Trop d’erreurs ont
été commises par ce portier à qui l’on im-
pute en partie les mauvais résultats du MCS.
Son contrat ne sera de ce fait pas renouvelé.
Amar B.
D
e l’avis de tous
les Asémistes,
l ’e nt r a î ne ur
Mouassa a été
le grand artisan
de l’accession de l’équipe en
Ligue 1 Mobilis. Par ses compé-
tences, son sérieux ainsi que sa
rigueur dans le travail, il a su re-
mettre le club sur les bons rails.
D’aucuns estiment que l’ex- dri-
ver de la JSK a su comment mé-
tamorphoser son groupe en
tirant le maximum de chacun
de ses joueurs. La direction de
l’ASMO a fait de Mouassa l’une
de ses priorités en le mainte-
nant à la tête de la barre tech-
nique de l’équipe. Arrivé au
milieu du précédent exercice
sportif, Mouassa a réalisé un
travail remarquable à l’ASMO
avec à la clé une accession mé-
ritée en Ligue 1 Mobilis. Vou-
lant bâtir une équipe solide avec
lui, la direction asémiste
compte le convaincre de rester.
Selon les informations en notre
possession, Mouassa va pour-
suivre l’aventure avec les Asé-
mistes pour la troisième année
consécutive. Une bonne nou-
velle pour le club qui veut réali-
ser un parcours honorable
parmi l’élite la saison prochaine.
Moumoh : «Nous
voulons qu’il reste
le plus longtemps
possible»
Le bailleur de fonds du club,
Saâdoune Mohamed, s’est mon-
tré rassurant concernant l’ave-
nir de Mouassa à l’ASMO en
nous déclarant : «Il
n’est pas normal de
songer à se séparer
d’un entraîneur qui a
réussi à faire accéder
l’équipe en Ligue 1
Mobilis. Nous avons la
chance de l’avoir avec
nous. Il se sent à l’aise
au sein de notre club et
je peux vous assurer
qu’il va continuer sa
mission à l’ASMO.
D’ailleurs, nous vou-
lons qu’il reste pen-
dant plusieurs années
à l’ASMO.» Et d’ajou-
ter : «Nous optons
pour la stabilité qui
l’un des secrets de la
réussite de notre
équipe. Nous allons es-
sayer de continuer
notre travail afn de
réaliser un bon par-
cours en championnat
la saison prochaine.
Nous espérons être à la
hauteur des espérances
de nos supporters.»
Une réunion entre les
responsables du club
et Mouassa devrait
avoir lieu dans les tout
prochains jours afn
de débattre de plu-
sieurs sujets concer-
nant l’avenir de
l’équipe dont celui du
maintien de Mouassa
à la tête de la barre
technique de l’ASMO.
Riad O.
Benamar : «On
renforcera notre
effectif par huit
nouveaux joueurs»
Après que l’équipe a accédé en Ligue 1
Mobilis, les responsables de l’ASMO se-
ront désormais appelés à mettre le paquet
pour renforcer l’efectif par de nouveaux
joueurs capables d’apporter un plus à la
formation de M’dina j’dida. Même si les
jeunes joueurs asémistes ont démontré
cette saison beaucoup de qualités, d’au-
cuns s’accordent à dire que l’actuel efectif
asémiste a besoin d’être renforcé par des
joueurs d’expérience. Interrogé à ce sujet,
le manager général, Benamar Houari,
nous a confé que le club va se renforcer
par huit nouveaux joueurs : «Pour que les
choses soient claires, nous n’avons contacté
aucun joueur pour l’instant. Je pense que
notre efectif a besoin de se renforcer par
huit nouveaux joueurs. Il faudra bien étu-
dier le profl de ces joueurs afn de ne pas
commettre des erreurs concernant l’opéra-
tion recrutement. Je pense que nous allons
devoir recruter dans tous les comparti-
ments de notre équipe.»
La liste des libérés
déjà établie ?
Pour ce qui est de la liste des joueurs li-
bérés, et comme apporté dans ces mêmes
colonnes dans nos précédentes éditions,
huit à neuf éléments seront libérés lors du
prochain mercato. C’est ce que nous a
confé le manager général du club, Bena-
mar : «Pour ce qui est de la liste des
joueurs libérés, je dirai qu’entre huit à neuf
joueurs seront libérés du club. Il s’agit des
éléments qui n’ont pas apporté un plus à
notre équipe. Nous avons une idée sur ces
éléments et nous allons en principe les in-
former de leur libération dans les tout pro-
chains jours.» Pour rappel, trois joueurs
ont déjà été écartés de l’équipe bien avant
la fn de la saison. Il s’agit du gardien de
but Mezaïr, du défenseur, Bensaci ainsi
que du milieu de terrain Ousmail.
R. O.
Mouassa reste
D
ésormais, les respon-
sables de l’USMBA,
notamment Abdel-
hakim Serrar, se pro-
jettent déjà sur l’avenir. Et pour
preuve, la saison à peine achevée
que les premières manœuvres vi-
sant un recrutement qualitatif
sont entamées. Les premiers échos
évoquent des folies en matière de
recrutement. Mieux, une source
concordante nous a révélé que le
premier responsable du club
compte fnaliser avec les éléments
convoités, avant même la date de
la reprise des entraînements en
prévision du prochain exercice.
Plusieurs joueurs
seraient Bel-Abessiens
Meme si l’on est qu’au stade des
tractations, plusieurs joueurs ci-
blés auraient donné leur accord
pour fnaliser. Cela dit, la direc-
tion de l’USMBA est passée aux
choses sérieuses, en amorçant le
volet recrutement avant la reprise.
La bonne nouvelle réside dans le
fait que la majorité des joueurs
convoités seraient libres de tout
engagement. Ce qui signife que
les dirigeants de l’USMBA ne dé-
bourseront pas de grosses sommes
d’argent pour s’attacher leurs ser-
vices. Autrement dit, les négocia-
tions se feront directement avec
les intéressés ou avec leurs agents.
C’est le cas du gardien Matijas
Malki Jonathan qui se serait mis
d’accord avec Serrar sur les moda-
lités du transfert. Il y a lieu de citer
aussi d’autres pistes convoitées. Le
nom de Benzema Gharissi qui
évolue en championnat français
amateur. Le frère du joueur du
Real Madrid serait attendu la se-
maine prochaine pour entamer les
négociations.
Un entraîneur
étranger drivera
El Khadra
Le départ d’Abdelkrim Bira
étant consommé, les dirigeants de
l’USMBA se penchent sur son suc-
cesseur. Et pour Serrar et son bu-
reau, seul un entraîneur de renom
pourra prendre la succession de
Bira. Visant un rôle prépondérant
le Ligue 1 Mobilis, l’USMBA aura
besoin d’un technicien capable de
gérer une équipe jouant les pre-
mières places. Seul un grand
coach peut y arriver. De quoi met-
tre la pression sur la direction du
club bel-abbésien qui est en train
de plancher sur ce dossier. D’après
nos informations, le nouvel en-
traîneur sera un étranger et de na-
tionalité française. Les premières
indications évoquent Alain Mi-
chel, cependant tout reste aléatoire
car c’est n’est qu’une piste parmi
d’autres.
M. O. Noureddine
P
résent au WAT de-
puis trois saisons
déjà, le défenseur
Sofane Mebarki
est très proche d’un départ
après la fn de saison. Pilier de
la défense widadie, le natif de
Maghenia veut relever un
nouveau déf en Ligue 1 Mobi-
lis, selon une source proche du
joueur, qui nous a confrmé
ses intentions.
Il est libre de tout
engagement
A l’instar de quelques cadres
de l’efectif widadi, à l’image de
Sidhoum ou Dif, Sofane Me-
barki n’est plus lié au WAT,
puisque son contrat s’est
achevé à la fn du champion-
nat, en ayant la possibilité de
rejoindre le club de son choix
cet été.
Un vrai leader
sur le terrain
S’il n’a pas eu l’honneur de
prendre le brassard de capi-
taine, Sofane Mebarki reste
un vrai leader sur le rectangle
vert. Avec son âme de guerrier,
le défenseur polyvalent n’hé-
site jamais à aller au combat,
en gagnant la majorité de ses
duels avec les attaquants ad-
verses.
Son expérience
plaide pour lui
A 28ans, Sofane Mebarki
peut se targuer de posséder une
bonne expérience dans le haut
niveau, lui qui a endossé aussi
le maillot du CRB par le passé,
tout en évoluant avec le WAT
en Ligue 1 Mobilis, avant sa
descente en seconde division.
Vers le même
scénario que Bachiri
En plus d’avoir les mêmes
origines, Sofane Mebarki a un
style de jeu assez semblable à
celui de Redouane Bachiri, qui
a brillé avec le maillot bleu et
blanc, avant de rejoindre la
JSMB et s’installer par la suite
comme un élément important
au sein de la défense du MCA.
Une véritable
perte pour le WAT
Même si la direction tlemcé-
nienne refuse de lâcher ses
meilleurs éléments, en tentant
de convaincre les cadres de
l’équipe de rester pour jouer
l’accession la saison prochaine,
Sofane Mebarki est plus que
jamais tenté par un départ vers
un grand club de l’élite, pour
confrmer qu’il fait bel et bien
partie des meilleurs défenseurs
actuels.
Othmane Riyad
Baba Ahmed
On met le cap sur
la nouvelle saison
Selon une source digne de foi…
Mebarki, un départ
«presque» acté !
19
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2650 www.lebuteur.com
Mardi 20 mai 2014
ASK
MSPB
CAB
C
ette saison restera
un mauvais sou-
venir pour les
Khroubis, beau-
coup d’argent a été
dépensé et à la fn du compte, c’est
un maintien acquis difcilement,
cela veut dire qu’aucun Khroubi
ne retiendra dans sa mémoire ce
qui s’est passé cette saison vu le
nombre élevé des désillusions en-
registrées tout au long des huit
derniers mois. Le Khroubi a passé
sa saison à soufrir mais cela ne
sufra certainement pas à atté-
nuer la colère d’une personne pré-
cise qui a avoué de ne jamais
porter l’ASK dans son cœur. Il n’est
pas Khroubi ce personnage très
connu, c’est le président de l’USC
Majid Yahi. Ce dernier dans une
interview accordée à un quotidien
national arabophone hier a dé-
claré que son équipe avait vécu
l’enfer lors de sa venue au Khroub
dans les dernières journées du
championnat cette saison ; en plus
de cela, Yahi dit ne jamais par-
donner aux Khroubis leur com-
portement. En d’autres termes, il
voulait peut-être dire que les
Khroubis n’auraient jamais dû
égaliser dans les derniers instants
du match, car, mathématique-
ment, si l’USC l’avait emporté ce
jour-là, elle aurait été certaine-
ment en Ligue 1 Mobilis. Les
Rouges de Belachtar ont joué le
jeu ce jour-là au grand malheur
du boss chaoui, ce qui le rend si
furieux et si revanchard. Démis-
sionnaire de son poste, il ne pro-
met que de mauvaises choses à
l’ASK à l’avenir. Yahi était un pré-
sident fort et infuant dans un
passé récent, sauf que ses menaces
envers l’ASK ne font ni chaud ni
froid aux Khroubis maintenant,
ces derniers ont tourné déjà la
page. Tout dialogue se fera l’année
prochaine sur le terrain vert, es-
pérons-le.
Les actionnaires
préparent leur come-
back
Comme annoncé précédem-
ment, les membres de la société
sportives SSPA /ASK veulent
jouer un autre rôle l’année pro-
chaine, la méthode de l’autruche
ne les a pas arrangés cette saison,
alors on change automatiquement
de stratégie le prochain exercice,
les actionnaires qui vont enchaî-
ner avec les réunions commence-
ront déjà par établir une feuille de
route, celle-ci sera leur clé vers le
retour au-devant de la scène, seu-
lement les fans khroubis ne sont
pas chauds, car ils craignent de re-
vivre encore des désillusions
comme l’année de la relégation,
surtout que ce sont les mêmes
têtes de 2010 qui vont revenir
dans la gestion de l’équipe, cela ne
rassure pas trop pour le moment,
en attendant les jours à venir qui
peuvent donner plus d’informa-
tions sur ces gestionnaires fraî-
chement réveillés d’un sommeil
profond.
Abdou H.
Benflis
«On sauvera les
intérêts du club et
les absences des
joueurs seront
comptabilisées»
Benchaira et Bakhtatou auraient
signé à l’Arbaâ ; quel est votre com-
mentaire ?
J’ai appris que les joueurs que vous
citez avaient signé au proft du RCA. La
presse en a parlé. Un manager de Batna
leur a promis de faire le nécessaire
pour obtenir leurs lettres de libération,
mais je suis au regret de dire que ces
deux joueurs, comme la majorité de
notre efectif, sont toujours sous
contrat avec le MSPB.
Le manager va s’appuyer sur les rè-
glements. A partir du troisième sa-
laire, les joueurs peuvent
prétendre être libres.
On a chargé un huissier de contacter
les joueurs en question et les autres
aussi pour qu’ils soient payés. On lui a
également demandé de pendre en
considération les absences enregistrées
durant la semaine qui a précédé les
matchs de l’ABS et de l’ESM.
Des joueurs auraient déposé leurs
contrats auprès de la CRL ; le sa-
viez-vous ?
J’en ai entendu parler. On va remet-
tre incessamment un chèque à la ligue,
et s’il y a lieu de régler un litige, la ligue
aura le chèque en main pour payer les
joueurs.
Le club évoluera en Division 2
amateur ; comment les choses
vont-elles se passer ?
On n’a pas l’intention de laisser les
joueurs partir. On va se retrouver cette
semaine et discuter entre dirigeants de
l’avenir du club. Lorsqu’on est arrivés,
les choses n’allaient pas très bien. Mais
on a essayé d’aider l’équipe en collabo-
ration avec Guedjiba. On avait même
engagé Heddane dans l’espoir d’éviter
la relégation. Celui-ci est parti après
huit journées de la phase retour. On a
dépensé de notre poche près de 3 mil-
liards. Les comptes sont restés bloqués,
aussi bien ceux du CSA que de la SSPA.
Heddane aurait pu rester, mais on
avait essayé de lui dicter la liste du
onze rentrant face au CAB…
Je n’ai pas aimé l’intervention du di-
rigeant vis-à-vis de Heddane. Je le re-
grette. Mais ce dernier a précipité son
départ.
Zedam aussi a fait preuve de
bonne volonté. Il voulait engager
Mouassa, mais les dirigeants s’y
sont opposés. Et maintenant,
Mouassa a une accession en Ligue
1 Mobilis avec l’ASMO. Qu’en
dites-vous ?
Quand Zedam avait proposé
Mouassa, je ne faisais pas partie du
staf des dirigeants. A mon arrivée à la
tête du club, je lui ai demandé de venir
travailler avec nous.
Ne pensez-vous pas que l’entraî-
neur allait se désister de l’ASMO
qui avait réalisé un bon parcours à
l’aller ?
On a quand même fait appel à lui. Et
en ce qui concerne Zedam, on l’avait
sollicité plusieurs fois. On est même
allés le voir à son bureau, Guedjiba et
moi, à plusieurs reprises. Mais à
chaque fois, il déclinait notre proposi-
tion. Il nous disait qu’il était fatigué et
qu’il ne pouvait pas être présent.
Entretien réalisé par M. B.
Yahi n’aimera jamais l’ASK !
Bouarara en colère contre
les lenteurs de la DTN

Halim Bouarara est en colère, l’ex-entraî-
neur du CAB est titulaire d’un diplôme
FAF3. Ancien international dans toutes les ca-
tégories, sauf celle de l’équipe A. Il aurait pu pré-
tendre, comme Guechir, à l’époque, à une place
au sein de l’équipe nationale A, au milieu des an-
nées 90. Mais selon Bouarara, l’homme infuent
du CAB, Rachid Bouabdellah, ne voulait pas que
deux des cadres et leaders de l’équipe jouent en
équipe nationale A, au risque de créer un vide.
Halim Bouarara, lors d’une brève allocution té-
léphonique, s’estime avoir été lésé. Aujourd’hui,
il ne comprend pas pourquoi la DTN de Kouri-
chi ne convoque pas des entraîneurs de grade
FAF3, comme lui, pour un stage qui leur permet
de passer à la catégorie licence CAF, A, B ou C.
D’Arabie Saoudite, Zenga
en colère contre cet oubli

Il n’y a pas que Bouarara qui attend de
passer ses diplômes. Zenga, l’ancien gardien
de but du CAB des années 90 et qui est entraî-
neur, est aussi en colère. Il estime avoir été ou-
blié par la DTN. De son vrai nom Smaili,
l’ex-coach du CAB et de l’ESS aurait contacté la
DTN pour dire toute sa rage. Selon nos infor-
mations, Zenga aurait eu une partie de ses di-
plômes dans les pays du Golfe. Des licences
Asie. Ce mécontentement se traduit par le fait
que les techniciens des Ligue 1 et 2 Mobilis qui
ne sont pas détenteurs d’une licence CAF ne
peuvent plus exercer en division professionnelle.
Ameur Djamil passe une
retraite paisible en Jordanie

Ameur Djamil ne drivera pas le CAB ni
un autre club en Algérie. L’Irakien, qui a
passé une bonne partie de sa carrière d’entraî-
neur en Algérie et plus exactement avec le CAB,
passe une retraite paisible dans son pays adop-
tif qu’est la Jordanie.
M. B.
NAHD
L
a prochaine expérience du
NAHD en Ligue 1 Mobilis sera
ardue, et afn d’éviter les erreurs
du passé, les Husseindéens
comptent bien rester sur leurs gardes et ren-
forcer leur efectif avec de nouveaux élé-
ments capables d’ofrir un plus à l’équipe. Si
l’opération recrutement à Hussein Dey n’est
pas encore entamée ofciellement, il n’en
demeure pas moins que la direction du pré-
sident, Mahfoud Ould Zemerli, envisage de
ramener les joueurs qu’il faut aux postes
qu’il faut. Le boss nahdiste est conscient de
la nécessité de rafermir son équipe, mais
seulement en concertation avec le staf
technique. A priori, il faudra un libéro che-
vronné, capable de réorganiser et équilibrer
la défense, même si ce compartiment a été
le maillon fort du NAHD. La direction hus-
seindéenne veut aussi un meneur de jeu et
deux attaquants de métier. Les dirigeants
bougent en catimini et préfèrent aller dou-
cement et prendre leur temps pour déni-
cher de bons éléments en mesure d’apporter
ce plus dont le Nasria a besoin. Mais avant
tout, Ould Zemerli veut élaborer la feuille
de route du recrutement avec le coach. On
ne voudrait pas refaire les erreurs du
passé…
Un central expérimenté pour
équilibrer davantage
la défense
Sur le plan défensif, le NAHD a été à la
hauteur cette saison, en témoigne sa pre-
mière place au classement des meilleures
défenses de la Ligue 2 Mobilis. Même si le
problème ne s’est pas posé au niveau de l’axe
central, la direction du club s’est rendue à
l’évidence de renforcer son axe par un
joueur chevronné, susceptible de donner
plus d’équilibre au compartiment défensif.
Un bon «constructeur» pour
l’animation
Au milieu, le staf technique ne compte
pas apporter de grands changements. Le
seul souci d’Ould Zemerli demeure l’ani-
mation du jeu. Ainsi, le président du
NAHD veut ramener un technicien qui
aura pour mission d’animer le jeu et ofrir
plus de solutions aux attaquants.
Deux attaquants pour
booster la machine avant
Au niveau ofensif, le Nasria devrait re-
cruter au moins deux attaquants de métier
pour épauler Hemani, Hafd et Benyahia.
On veut des éléments aguerris et capables
de rivaliser avec les défenseurs de la Ligue 1
Mobilis, mais surtout booster la ligne avant
du club. En plus, le staf technique devrait
avoir plusieurs solutions de rechanges.
On reparle de Mellouli
Selon une source bien informée, la direc-
tion husseindéenne songe sérieusement à
récupérer un ancien joueur qui a fait les
beaux jours du NAHD, Ould Zemerli pense
à Imad Mellouli. Ce dernier semble très
emballé à l’idée de revenir à Hussein Dey
lors du prochain mercato estival et a même
donné son accord de principe. Reste main-
tenant à savoir si la direction nahdiste sera
en mesure de satisfaire ses revendications
fnancières.
Youcef M.
En prévision du prochain exercice
Les priorités d’Ould Zemerli
Le stage entre
la France, l’Espagne
et la Tunisie
L’on apprend que le stage d’intersaison
du Nasria sera efectué à l’étranger. La di-
rection devrait trancher entre la France,
l’Espagne et la Tunisie.
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET
POPULAIRE
WILAYA DE TINDOUF
DAIRA DE TINDOUF
COMMUNE DE TINDOUF
SERVICE PERSONNEL
AVIS DE RECRUTEMENT
La commune de TINDOUF lance un avis d'un concours
de recrutement dans les grades suivants
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET
POPULAIRE
WILAYA DE TIARET
DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Tiaret le : 14/05/2014
N°: DJS....650/2014
A
Monsieur le Gérant de l'entreprise :
MEKHALDI Mohamed
3
ème
Mise en demeure
Projet : Réhabilitation du Stade Omnisports de Mahdia.
LOT N° 01 : Piste d'athlétisme avec accotements en béton poreaux.
-Vu la convention N° 91 du 30/12/2012 visé sous le N° :302 du
07/04/2013 relative à la réalisation du LOT N°01 cité ci-dessus pour
un délai de quatre vingt dix (90) jours,
-Vu l'Ordre de service de démarrage des travaux en date du : 07 avril
2013
-Vu l'abondant total du chantier et le retard considérable pour l'avan-
cement des travaux
-Vu le non respect du planning pour la réalisation des travaux et l'expi-
ration du délai à partir du : 07 juillet 2013.
-Vu la 1ère mise en demeure N°:DJS/1482/2013 en date du :
20/11/2013.
-Vu la 2ème mise en demeure N°:DJS/502/2014 en date du
24/04/2014
L'entreprise : ETB MEKHALDI Med, domiciliée à : Cité Karman N° 172
à Tiaret, est mise en demeure de reprendre les travaux et de renforcer
le chantier en moyens humains et matériels dans un délai de (24)
heures, à partir de la première parution de cette mise en demeure sur
les quotidiens nationaux et le BOMOP.
Faute de quoi il sera procédé à l'application de la réglementation en vi-
gueur.
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET
POPULAIRE
Wilaya de Tlemcen
Daïra d'Ain Tellout
Commune d',Ain Nehala
NIF : 13 25 010 1001
Avis D'appel D'offres National Ouvert
Conformément au dispositions des articles 45,46 et 49 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010 modifié
et complété par le décret présidentiel n° 12-23 du 18/01/2012 portant réglementation des marchés publics. Le
Président de L'APC de AIN NEHALA, lance un avis d'appel d'offres ouvert pour la réalisation des projets:
-Achèvement des travaux de réalisation du siège d'APC d'A/Nehala(Aménagement Intérieur).
-Achèvement des travaux de réalisation du siège d'APC d'A/Nehala (Aménagement Extérieure).
Inscrits dans le cadre des PCD année 2014.
Les entreprises qualifiées dans le domaine des bâtiments (l'activité principale Bâtiment) et intéressées par
le présent avis peuvent retirer le cahier des charges auprès du bureau des marchés de la commune AIN
NEHALA sise à N° 02 Rue de la République Ain Nekrouf commune Ain Nehala contre paiement de la
somme de 2.000,00 DA. Les offres doivent être obligatoirement accompagnées des pièces suivantes :
1/Offre Technique :
• Déclaration à souscrire (rempli et signée).
• Déclaration de probité (rempli et signée).
• Déclaration sur l'honneur (rempli et signée).
• Déclaration sur l'honneur justifiant la visite du site (établi par le soumissionaire, signé, daté et ca-
cheté).
• Registre de commerce (Copie légalisée).
• Certificat de qualification et de classification professionnelle en cours de validité (Copie légalisée).
• Casier judiciaire moins de 03 mois (Original).
• Numéro d'identification fiscale (NIF) (Copie légalisée).
• Extrait de rôle en cours de validité (copie original).
• Attestation mise à jour (CNAS - CASNOS - CACOBATH) en cours de validité (Copies légalisées).
• Références professionnelles dans le domaine des travaux publics (copies légalisées).
• Références bancaire + Bilans financiers des trois dernières années (copies légalisées).
• Moyens de réalisation (matériels) (copies légalisées).
• Moyens humains (Justifier par déclaration de la CNASAT).
• Planning d'exécution des travaux.
• Statut de L'entreprise en cas d'une personne morale (Copie légalisé).
• Le CPS signé et cacheté, chaque page doit être paraphée
• Instruction aux soumissionnaires paraphée, signée et cachetée.
2/Offre Financière :
• La soumission remplie, cachetée et signée.
• Bordereau des prix unitaires (rempli, signé et cacheté).
• Devis quantitatif et estimatif (rempli, signé et cacheté).
L'offre sera présenté dans deux enveloppes séparées, fermées et cachetées l'une pour l'offre technique l'autre
pour l'offre financière, et seront placées dans une troisième enveloppe fermée ne porter que l'objet de l'appel
d'offre et la mention « SOUMISSION A NE PAS OUVRIR ».
Les soumissions doivent être déposées auprès du bureau des marchés de la commune AIN NEHALA sise
à N° 02 Rue de la République Ain Nekrouf commune Ain Nehala le dernier jour de la durée de prépara-
tion des offres de 08h,00m jusqu'à 12h,00m du matin. La durée de préparation des offres est fixée à quinze
(15) jours à compter de la première parution du présent avis aux quotidiens nationaux et/ou au BOMOP. Les
soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant un délai de 105 jours à partir de la première
date de la durée de préparation des offres.
L'ouverture des plis aura lieu le jour de dépôt des offres au siège de l'APC Ain Nehala à 14 Heures, Le présent
avis tient lieu d'invitation aux soumissionnaires pour assister à l'ouverture des plis.
RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET
POPULAIRE MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA
POPULATION
ET DE LA RÉFORME HOSPITALIÈRE CENTRE
HOSPITALO-UNIVERSITAIRE D'ORAN
NIF 099731019204033
DIRECTION GÉNÉRALE
Avis déattribution provisoire
Conformément à l'article 49 alinéa 01 du décret présidentiel N° 10-236 du 07/10/2010 portant
réglementation des marchés publiques, modifié et complété, le centre hospitalo-universitaire
d'Oran informe l'ensemble des soumissionnaires ayant participé à l'avis d'appel d'offre national
ouvert N° 16/2014 relatif aux «Travaux de démolitions de la direction des activités médicales et
paramédicales » paru dans le quotidien le BUTEUR 19/03/2014, et qui a été prorogé pour une
durée de HUIT JOUR le 01/04/2014; qu'après délibération de la commission de jugement des of-
fres le marché est attribué provisoirement à :
Anep : 31007363/ Le Buteur du 20-05-2014
Anep : 31006964 / Le Buteur du 20-05-2014 Anep : 31007354 / Le Buteur du 20-05-2014
Anep : 31007212 / Le Buteur du 20-05-2014
PUBLICITÉ
N° 2650 www.lebuteur.com
Mardi 20 mai 2014
20
Grade
Mode de re-
crutement
Conditions
d'accès
Spécialité
Nombre
de postes
ouverts
Structure
d'affectation
Autres
conditions
Comptable
principale de
L'administra-
tion territoriale
Concours sur
titre
Les candidats
titulaires d'un
diplôme
d'études uni-
versitaires ap-
pliquées en
comptabilité
ou technicien
supérieur ou
d'un titre re-
connu équiva-
lent
-Comptabilité et re-
couvrement de l'im-
pôt
-comptabilité
-comptabilité et Ges-
tion financière de
l'institution
-Comptabilité et ges-
tion
-gestion des stocks
-Economie et Droit
01
COMMUNE
TINDOUF
//
Les dossiers de candidatures doivent comporter les pièces
suivantes :
01-demande manuscrite de participation au concours
02-copie certifiée conforme à la carte d'identité nationale
03- copie certifiée conforme du diplôme
04-relevé de notes l'an dernier
05-fiche de renseignement délivré par l'administration
Délais des inscriptions et dépôt des dossiers
les candidats doivent transmettre ou deposer leur dossier a la commune de
tindouf ,wilaya de TINDOUF dans un delai de 10 jours ouvrables à compter
de la date de première publication de cet avis sur les quotidiens nationaux.
OBSERVATION/ tout dossier incomplet ou arrive hors délais d'inscription ne sera
pas pris en considération
Désignation
Soumissionnaire
retenu
Montant de la
soumission en
TTC
Délai de
réalisation Observation
Travaux de démolitions
de la direction des activistes
médicales et paramédicales.
EURL AMINE
LILMOUKAWALATE
NIF :000008011098454
4 563 000 ,00DA 02 MOIS Offre moins disant
Et Conformément à l'article 114 du décret présidentiel N° 10-236 de la 07/10/2010 portante
réglementation des marchés publics, modifié et complété, tout soumissionnaire contestant ce
choix peut introduire un recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya
d'oran qui établi les recours, dans un délai de 10 jours à compter de la première parution du
présent avis.
NB : les autres soumissionnaires souhaitant prendre connaissance des résultats détaillés de
l'évaluation de leurs offres techniques et financières sont invités à se rapprocher du service
contractant au plus tard trois (03) jours à compter de la première parution du présent avis, et
ce conformément à l'article 125 alinéa 14 du décret présidentiel N° 10-236 du 07/10/2010
portant réglementation des marchés publics, modifié et complété.
21
Coup d’œil
N° 2650
www.lebuteur.com
Mardi 20 mai 2014
International
Pays Bas
Croatie
Côte d’Ivoire
Angleterre
Brésil
Colombie
F
r
a
n
c
e
Huntelaar «L'idéal
serait de remporter
le titre, mais…. »
Vous êtes en concurrence avec
Robin van Persie pour une place
de titulaire en sélection. Quelles
sont vos chances dans ce duel et quel
sera, selon vous, votre temps de jeu
au Brésil ?
J'espère jouer le plus souvent pos-
sible. Il est vrai que Van Persie évolue
au même poste que moi. Mais je ne
pense pas qu'on puisse parler de duel.
Nous pourrions être alignés côte à
côte, dans un système à deux atta-
quants.
«Notre échec en Afrique du Sud
a été très difcile à vivre»
En 2010, les Pays-Bas ont
échoué en fnale de la Coupe
du monde. Que reste-t-il de cette
campagne, quatre ans après ?
Notre échec en Afrique du
Sud a été très difcile à vivre,
car nous sentions que la vic-
toire était à portée de main.
Maintenant, nous devons aller
de l'avant. En football, chaque
match est une nouvelle aven-
ture ! Je crois que nous au-
rions tout intérêt à nous
concentrer sur le présent,
sans trop penser au passé.
Au premier tour, vous af-
fronterez l'Espagne, le Chili
et l'Australie. Êtes-vous sa-
tisfait de ce tirage ?
En tout cas, ces afches
s'annoncent passion-
nantes. L'Espagne pos-
sède une excellente
équipe et le Chili
peut s'inviter parmi
les candidats au
titre. Les Chiliens
ont prouvé, en 2010
contre l'Espagne, qu'ils étaient capables de
donner du fl à retordre à n'importe qui. Il
ne faut pas sous-estimer l'Australie non
plus. Bien entendu, je crois en mon
équipe. Je suis persuadé que nous avons
les moyens d'aller très loin. Mais il ne faut
pas se voiler la face : nous allons afronter
des adversaires redoutables et il faudra
donner le meilleur à chaque match.
Quels sont les atouts des Pays-
Bas ?
Nous avons beaucoup de joueurs
expérimentés qui évoluent dans de
grands clubs et pratiquent un foot-
ball de qualité. Et nous bénéfcions
désormais de l'apport de jeunes
joueurs aussi talentueux qu'ambi-
tieux. Je pense que ce mélange de
jeunesse et d'expérience peut nous
permettre de franchir un palier.
Qui sont les favoris ?
Le Brésil et l'Argentine. Ce sont
deux grands pays de football qui
comptent dans leurs rangs des artistes
extraordinaires. En plus, Brésiliens et Ar-
gentins connaissent bien le climat. Ils n'au-
ront pas à s'adapter, contrairement à
certaines formations européennes. Tout ça
risque de peser sur les performances.
Qu'attendez-vous de cette Coupe du
monde au Brésil ?
En premier lieu, j'espère donner le meil-
leur de moi-même et passer le plus de temps
possible sur le terrain. Je souhaite que mon
équipe fasse le spectacle et afche la volonté
de gagner chaque match. L'idéal serait évi-
demment de remporter le titre, mais il ne
faut pas se projeter trop loin dans l'avenir.
Il faut commencer par se concentrer sur
la phase de groupes.
IN FIFA.com
Retenu dans la liste des 23 par le sélectionneur Louis van Gaal pour
disputer le Mondial brésilien, l’attaquant néerlandais Klaas-Jan Hun-
telaar, qui a connu une saison assez délicate avec la formation alle-
mande de Schalke 04 à cause des pépins physiques, a confié lors
d’un entretien accordé à FIFA.com ses ambitions, avant le coup
d’envoi de la Coupe du monde 2014.
«Les
Brésiliens et
les Argentins
connaissent bien
le climat»
«Le mélange jeunesse et expérience pourrait
nous permettre de franchir un palier»
Le malheur
des uns fait le bon-
heur des autres ! Alors
que le portier de l’OM,
Steve Mandanda, victime
d’une fissure d’une vertèbre, a
dû renoncer à son voyage brési-
lien, c’est le portier de l’ASSE Sté-
phane Ruffier qui fera partie
désormais du groupe des 23 qui se
rendra au Mondial. Ce dernier, qui a
réalisé une saison pleine avec son
club, tient la corde pour être la doublure
du capitaine des Bleus, alors que l’expéri-
menté Mickaël Landreau sera maintenu dans
son rôle de troisième portier.
Ruffier, de
réserviste
à doublure
de Lloris ?
A bientôt 36 ans, Frank
Lampard s'apprête à
disputer sa der-
nière Coupe du
monde avec
l'Angleterre et
occupera un
rôle important
dans les ves-
tiaires. Durant
le Mondial bré-
silien, Frank
Lampard sera le
vice-capitaine des
Tree Lions, derrière
le capitaine Steven Ger-
rard, alors que l’attaquant mancu-
nien Wayne Rooney arrive au
troisième rang dans la hiérarchie des
leaders. «J'ai toujours pensé qu'il al-
lait être un membre clé de cette
équipe en raison de son expérience
et ce qu'il apporte à en dehors ses
qualités de joueur, s'est justifé le sé-
lectionneur Roy Hodgson sur le site
de la Fédération anglaise. Il nous ap-
porte beaucoup d'autres choses avec
ses qualités de leadership.» Pour
rappel, le milieu de terrain de Chel-
sea a porté le brassard des Tree
Lions à six reprises, pour 103 capes
au total.
«Luis Suarez
sera moins bien
entouré qu'à
Liverpool»
Alors que l’Angleterre
sera opposée à l’Uru-
guay dans le groupe
D, le sélectionneur
anglais Roy Hodg-
son espère que le bu-
teur uruguayen Luis
Suarez ne sera pas
aussi performant qu'il ne
l'a été cette saison avec Li-
verpool, dans un discours ac-
cordé dans les colonnes du Daily
Mirror : «Je n'essaie pas de minimi-
ser ses performances, bien au
contraire. Il a réalisé une magnifque
saison. C'est un joueur exceptionnel
avec des qualités hors normes. Il
n'est pas seul en équipe d'Uruguay,
mais il est moins bien entouré qu'à
Liverpool. Qui sait ? Peut-être qu'il
sera moins performant. Nos deux
défenseurs centraux, Gary Cahill et
Phil Jagielka, ont joué à de nom-
breuses reprises face à lui. Ils le
connaissent parfaitement.»
A moins d’un mois de la
Coupe du monde 2014, le bu-
teur Radamel Falcao ne sait
toujours pas s’il pourra défen-
dre les couleurs de la Colombie
sur les terrains brésiliens. En
efet, l'attaquant de l’ASM est at-
tendu par son sélectionneur en
début de semaine et une an-
nonce sera faite sur sa
participation ou
non à la Coupe du
monde, lui qui
reste assez opti-
miste, comme il
l’a afrmé
au micro
de Canal+
: «Je vais
beaucoup
mieux, ma
santé et ma
condition phy-
sique se sont
améliorées.
Mon genou va
beaucoup
mieux. Mon
ambition est toujours de
participer au Mondial.
Une décision sera prise
dans les prochains jours, en
fonction de ma condition phy-
sique.(...) Ce serait énorme,
mais je ne sais toujours pas si je
serai prêt.»
Falcao «Mon
ambition est de
participer au
Mondial»
Modric «Le Brésil
est l'un des favoris
mais nous sommes
convaincus que nous
leur compliquerons
la tâche»
Jeune mais très doué défenseur de Tou-
louse, le latéral ivoirien Akpa Akpro veut
créer la belle surprise du Mondial, en affir-
mant à FIFA.com, le désir des coéquipiers
de Didier Drogba d’aller le plus loin dans
cette prestigieuse compétition : «C'est un
rêve de gosse. Jamais de ma vie je n'aurais
imaginé vivre un tel évènement à 21 ans
seulement. Je ne réalise pas encore, mais
ce n'est que du bonheur. Le Brésil, c'est le
pays du football. Beaucoup de ceux qui font
l'Histoire de ce sport sont Brésiliens. Fran-
chement, ce n'est que du bonheur. Nous
avons un groupe qui est très ouvert (Grèce,
Colombie et Japon). Si on est sérieux on de-
vrait pouvoir sortir de ce groupe haut la
main. On a des joueurs de qualité. Le pre-
mier match face au Japon sera déterminant
pour bien lancer la compétition. Par rapport
au continent africain, nous avons un chal-
lenge à relever pour porter haut les cou-
leurs de l'Afrique. Et puis plusieurs joueurs
de notre équipe vont quitter la sélection
après cette Coupe du monde comme
Drogba, Kolo Touré ou Didier Zokora, et
tout le monde a très envie de marquer le
coup. On a des chances d'aller loin dans
cette compétition, si tout le monde tire dans
le même sens. Pour moi, les favoris de cette
Coupe du monde sont le Brésil, la France
et... la Côte d'Ivoire (rires).»
Alors que le Brésil souffre d’une vérita-
ble crise économique, avec notamment
des manifestations programmées
durant le Mondial, afin de pertur-
ber la bonne marche de cette
compétition, le sélectionneur
brésilien, Luiz Felipe Scolari, a
déclaré pour la revue Época et
repris par Sambafoot que sa
Seleção n'est pas responsable
de la situation actuelle du pays.
«Le résultat du Mondial ne doit
pas influencer sur la vie du pays,
on parle d'un tournoi de football.
Nous ne jouons pas pour que A, B ou
C soit élu. Nous jouons pour le Brésil,
nous ne sommes que la sélection brésilienne
de football. Nous nous préoccupons et défendons
ce que nous devons réaliser. Le contexte ne nous
inquiète pas. Nous sommes des citoyens nor-
maux, nous sommes préoccupés par les élections
et la situation du pays.» De son côté, le roi Pelé a
évoqué aussi ce sujet assez sensible pour Sport
Bild et repris par Sambafoot : «C'est
inacceptable que certains stades
ne soient pas prêts. Nous
avons eu suffisamment de
temps, plus que nécessaire.
C'est une honte. J'attends
avec impatience le début
de la Coupe du monde.
Néanmoins, quand je
pense à tout ce qui se
passe autour, je suis in-
quiet. C'est quelque chose
qui me frustre. Je com-
prends le peuple et je donne
mon soutien aux personnes qui
manifestent pacifiquement.» A
noter que l’ancienne icône de Santos es-
time que le Brésil devrait avoir son propre hymne
pour le Mondial, en composant une chanson en
vue du Mondial 2014 qui s'ajoute à la chanson of-
ficielle du Mondial sélectionnée par la Fédération
internationale de football (FIFA), «We are one»,
interprétée par Pitbull et Jennifer Lopez.
Devenu un élément clé au sein du onze
de départ de Carlo Ancelotti au Real Ma-
drid, le milieu de terrain Luka Modric a
évoqué les chances de la Croatie lors du
Mondial brésilien, dans des propos relayés
par Fifa.com : «Personnellement, je ne
sous-estimerais pas la Croatie. Nous avons
toujours bien joué dans les grandes com-
pétitions, que ce soit à l'Euro ou à la
Coupe du monde (...) Nous sommes dans
un groupe difficile mais nous espérons y
parvenir.» L’ancien joueur de Tottenham,
se montre aussi très ambitieux avant le
match d’ouverture face au Brésil, le 12
juin prochain : «Je ne pense pas que ce
soit la pire situation pour nous. Sur un
match, nous pouvons battre n'importe qui.
Le Brésil est l'un des favoris mais nous
sommes convaincus que nous leur compli-
querons la tâche. Ils ont besoin de gagner,
alors que nous, nous n'avons pas autant
de pression.»
Scolari «La Seleção
n'est pas responsable des
problèmes du Brésil»
Akpro «Si on est sérieux, on
devrait pouvoir sortir de ce
groupe haut la main»
Hodgson «Lampard apporte
beaucoup avec ses qualités
de leadership»
Juventus
Conte : «Il me
reste encore un
an de contrat»
Fier de remporter un troi-
sième titre de champion d’Ita-
lie de suite avec la Vieille
Dame, l’entraîneur italien An-
tonio Conte a évoqué son
avenir dans des propos relayés
par Le10sport : «À ceux qui
me disent partant dès cet été,
je rappelle qu’il me reste encore
un an de contrat, quoi qu’il ar-
rive. J’ai toujours eu de très bons
rapports avec les dirigeants, on ne
m’a jamais braqué un fusil sur la
tempe pour que je signe quoi que ce
soit. Je suis serein et je suis persuadé
qu’avec les dirigeants, nous prendrons
la bonne décision.»
Parmi les joueurs qui ont
marqué l’histoire du Barça, le
Brésilien Ronaldinho qui
reste toujours un
grand ami de l’Ar-
gentin Lionel
Messi. Il a évo-
qué le buteur
portugais du
Real Madrid
Cristiano Ro-
naldo, dans un
entretien ac-
cordé à la Ca-
dena COPE et
repris par but-
footballclub.fr : «Cristiano Ronaldo a réa-
lisé une saison phénoménale. C’est un
joueur qui traverse un moment incroya-
ble, que peu connaissent dans leur car-
rière. C’est une occasion qui passe très
rapidement dans une vie, cela ne dure
pas mais il est en train d’écrire l’his-
toire.» Incertain pour la finale de la
Ligue des champions, le Portugais de-
vrait tenir sa place dans le onze de dé-
part en compagnie aussi de Pepe de
retour de blessure. En revanche, le
doute subsiste quant à la présence de
Karim Benzema qui souffre d'une dou-
leur à la jambe gauche.
Barça
Atlético Madrid
Man United
Messi : «Continuer ici tant que
je sentirai la même affection
de la part de tous»
Alors que sa prolongation de contrat est programmée avec le FC Barcelone,
le quadruple Ballon d'Or, Lionel Messi, a posté sur son compte Twitter chinois
un message dans lequel il s'excuse pour sa mauvaise saison et afrme qu'il
restera dans le club blaugrana tant qu'il y sentira la même afection pour lui
: «Je suis très heureux de rester dans ma maison, comme je l'ai toujours dit.
Ce sont les gens au Barça qui décident de mon avenir, mais mon choix est de
continuer ici tant que je sentirai la même afection de la part de tous. Mais si
ce n'est pas le cas, il faudra trouver une autre solution car je veux tout sim-
plement le meilleur pour ce club.»
Llorente, la priorité
en pointe
Après le départ officiel de l’entraîneur
argentin Tata Martino, la direction
catalane, qui est proche d’officialiser
la nomination de Luis Enrique,
veut réussir un bon mercato
estival cet été. Alors que
certains éléments songent à
quitter le club, le quotidien
Sport révèle que le Barça
aurait fait de Fernando
Llorente (29 ans, 34 matchs
et 16 buts en Serie A cette
saison) sa priorité de
recrutement en attaque. Sous
contrat avec la Vieille Dame jusqu'en juin 2017,
l’ancien buteur de l’Athletic Bilbao a réussi à
s’imposer en Serie A, après un début de saison assez
difficile, en formant un duo très efficace avec
l’Argentin Carlos Tevez. A noter qu’en plus de
l’attaquant turinois, le Barça est prêt aussi à offrir pas
moins de 35 millions à la Roma pour s’offrir les services
de l’international marocain Mehdi Benatia.
Gabi : «Le meilleur reste à venir»
Après avoir fêté le titre de champion d’Espagne devant plus de
200 000 supporters, le capitaine des Colchoneros, Gabi, a
profité de l’occasion pour promettre d’autres tro-
phées, alors que l’Atlético jouera la fi-
nale de la Ligue des champions, le
24 mai prochain, face au Real
Madrid : «Je n'ai pas de mots
pour vous dire ce que je res-
sens. C'est un honneur
d'être ici devant vous tous.
C'est la récompense d'un
dur labeur, de sacrifices, de
l'amour pour des couleurs qui
ne s'achète pas. Je suis impatient
de recommencer, le meilleur reste à venir.»
C'est désormais officiel ! Ce qui n'était pour l'heure qu'une ru-
meur vient de se concrétiser. Manchester United a décidé de faire
confiance à Louis Van Gaal pour les trois prochaines saisons. Le
technicien néerlandais prendra ses fonctions après la Coupe du
monde qu'il disputera à la tête de la formation néerlandaise. Passé
par les Pays-Bas, l'Espagne et l'Allemagne, le technicien de 62
ans n'avait encore jamais eu l'opportunité d'exercer de l'autre
côté de la Manche, lui qui était aussi annoncé en contact avec
les Spurs de Tottenham. Le technicien batave, s’est déclaré
«très fier de pouvoir entraîner le plus grand club du
monde». Autre bonne nouvelle pour les supporters, Ryan
Giggs a été conservé et officiera en tant qu’entraîneur ad-
joint du Hollandais durant son mandat. L’entraîneur des
gardiens Frank Hoek et le préparateur Marcel Bout rejoi-
gnent également les rangs mancuniens.
Giggs : «Ne plus porter le
maillot d’United
m’attriste»
A 40 ans, Ryan Giggs,
l’emblématique joueur de
Manchester United, a dé-
cidé de mettre un terme à
sa carrière. Nommé adjoint
de Louis van Gaal, le Gallois ne
foulera plus la pelouse d'Old
Trafford la saison prochaine. En
publiant
une lettre
sur le site
officiel de
Manchester
United pour
faire part de
sa décision aux
supporters : «Je suis très fier, honoré
et chanceux d’avoir représenté le
plus grand club du monde à 963 re-
prises et le Pays de Galles à 64 re-
prises. Mon rêve a toujours été de
jouer pour Manchester United, et
même si le fait de ne plus porter le
maillot d’United m’attriste, j’ai eu
de la chance pour avoir réalisé ce
rêve. J’ai joué avec les meilleurs
joueurs du monde, j’ai travaillé sous
les ordres d’un manager incroyable
en la personne de Sir Alex Ferguson,
et par-dessus tout, j’ai joué devant les
meilleurs supporters du monde du
foot.» Ryan Giggs, qui avait effectué ses
débuts en 1991 avec les Red Devils, a
porté la tunique mancunienne à 963 re-
prises toutes compétitions confondues (record
du club) et remporté 35 trophées, dont 13 Pre-
mier League et deux Ligues des champions.
Van Gaal s'engage
officiellement
avec United
Diego
Costa forfait
en finale de la
Ligue des champions
Blessé lors du dernier match de championnat face à
Barcelone, Diego Costa manquera la finale de la
Ligue des champions avec l'Atlético. Selon le quoti-
dien espagnol l’AS, l’attaquant sera forfait samedi
pour la finale de la Ligue des champions contre
le Real Madrid. En revanche, Arda Turan, éga-
lement blessé contre le Barça, devrait être ré-
tabli pour disputer la finale. Un immense
coup dur pour Diego Costa qui réalise une
saison exceptionnelle sous le maillot des
Colchoneros.
22
International
Coup d’œil
www.lebuteur.com
Mardi 20 mai 2014
N° 2650
Real Madrid
Man City
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA
¥Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Farid Aït Saada, Tarek
Bouchikhi, Adel Cheraki, Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni.
Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre
service publicité.
Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17
ou bien contactez lʼANEP :
1, avenue Pasteur - Alger
Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150
Contact@lebuteur.com
Arsenal veut
s’offrir Cech et
Milner
Fort de la victoire des Gunners en Coupe
d’Angleterre, ce week-end, le manager alsacien
s’apprêterait à prolonger son bail londonien de
trois saisons. Avec une nette revalorisation salariale
à la clef, aux alentours des 10 millions d’euros an-
nuels, Arsène Wenger promet de devenir sous peu le
quatrième manager le mieux payé au monde, mais
tout en ayant une enveloppe de 120 millions d’euros
pour renforcer son équipe lors du prochain mercato
estival. De quoi recruter quelques éléments confir-
més, à l’instar du milieu de terrain anglais de
Manchester City James Milner, poussé vers la
sortie par les Citizens, ainsi que le portier ex-
périmenté Peter Cech, annoncé partant en
cas d’un retour du prodige belge Thibault
Courtois, auteur d’une excellente sai-
son à l’Atlético Madrid.
Courtois : «Pas encore sûr de ce
qui va se passer !»
Prêté depuis trois saisons par Chelsea à l'Atlético Madrid, Thibaut Cour-
tois pourrait enfin porter le maillot des Blues dès la saison prochaine.
L'ancien gardien du KRC Genk, qui a joué 152 matches avec le
club espagnol depuis son arrivée en 2011, a évoqué son
avenir selon Sky Sports : «Je ne suis pas encore sûr
de ce qui va se passer. A mon âge, la chose la
plus importante est de jouer. Petr (Cech) est
l'un des meilleurs gardiens du monde et
j'ai beaucoup de respect pour lui. J'ai
encore deux ans de contrat à Chelsea
et nous verrons ce qu'ils vont déci-
der.»
Drogba :
«Galatasaray
restera dans mon
cœur !»
Didier Drogba et Galatasaray, c’est terminé.
L’international ivoirien, qui s’envolera pour le
Brésil ces prochains jours, l’a confirmé di-
manche, ouvrant la porte à un retour en Angle-
terre pour finir sa carrière. Le brillant attaquant
ivoirien a fait part de cette nouvelle dimanche
dans une interview accordée au site du club :
«Il va y voir l’annonce officielle de la part de la
direction, mais je voulais dire que où que j’irais le
Galatasaray restera dans mon cœur. Je suis très
fier d’avoir représenté cette équipe. J’ai obtenu le
respect de la Turquie et c’est pourquoi je me sens très chanceux.
Ces choses-là sont plus importantes que le football.» Selon le
Daily Mail, l’ancien buteur de l’OM, pourrait retrouver Chel-
sea et José Mourinho cet été. Le joueur de 36 ans, qui
était parti sur une victoire en Ligue des champions
en 2012, n'a d'ailleurs jamais exclu un retour à
Stamford Bridge, en tant que joueur ou
membre su staff technique.
Galatasaray
Ronaldinho : «Ronaldo
a réalisé une saison
phénoménale»
Arsenal
David Silva : «Je
traverse une très belle
période»
Courtisé par les deux grands cadors espagnols, le FC Bar-
celone et le Real Madrid, le milieu de terrain de Manchester
City, David Silva, a indiqué qu’il n’était pas tenté par un transfert
cet été, dans des propos relayés par Goal : «Je traverse une très belle période.
Cela fait quatre ans que je suis là et je me sens très bien. Je me suis très bien
adapté au football anglais.»
Le stress, le tabac, une alimentation
déséquilibrée nous empêchent bien sou-
vent de couvrir tous nos besoins en nutri-
ments essentiels. On fait le point pour être
sûre de faire le plein en vitamines, miné-
raux et oligo-éléments indispensables à
une vie en pleine santé.
1- La vitamine D
Outre le fait qu'elle permet de lutter contre
l'ostéoporose, la vitamine D aurait égale-
ment des effets protecteurs contre le can-
cer du sein ou le fibrome utérin. Elle est,
en outre, essentielle au métabolisme du
calcium et du phosphore, car elle permet
d'augmenter leur absorption.
Où la trouver ?
La vitamine D se trouve dans les poissons
gras comme, par exemple, le maquereau,
la sardine ou le hareng, le foie de poisson
et les huiles de poisson, ainsi que dans les
jaunes d'œuf.
Dans le cas d'une insuffisance d'apport, le
médecin peut vous prescrire un dosage
sanguin avant de déterminer la dose à
prendre.
Les apport nutritionnels conseillés sont de
5 µg/j chez les adultes et les enfants de
plus de 3 ans et 10-15 µg/j chez la per-
sonne âgée.
2-Lʼacide folique (ou vitamine B9)
L'acide folique (également appelé vitamine
B9) participe à la fabrication des globules
rouges et blancs, au renouvellement de la
peau et de la paroi de l'intestin, ainsi qu'à la
synthèse des substances chimiques qui
modulent le fonctionnement du cerveau.
L'acide folique est notamment indispensa-
ble au tout début de la grossesse pour le
développement du système nerveux de
l'embryon.
Où la trouver ?
La vitamine B9 se trouve principalement
dans les légumes à feuilles vert foncé
comme les choux, les épinards, la mâche,
les blettes, les brocolis ou la roquette. On
en trouve également dans les légumes
secs et la levure de bière.
Elle est également disponible sous forme
de comprimés, associée à d'autres vita-
mines B (en particulier B6 et B12). Les ap-
ports nutritionnels conseillés sont de 330
µg de folates par jour chez les hommes et
de 300 µg chez les femmes.
3- Le calcium
Le calcium est le sel minéral le plus abon-
dant de l'organisme : l'essentiel se trouve
dans les os et les dents où il contribue à
leur solidité. Mais il intervient également
dans bien d'autres fonctions comme la
contraction musculaire, la coagulation san-
guine ou la sécrétion des hormones. Selon
une étude chez les personnes prédispo-
sées à cette maladie, une alimentation suf-
fisamment riche en calcium pourrait
légèrement diminuer le risque de dévelop-
per un cancer du côlon.
Où le trouver ?
On trouve le calcium dans les fromages, le
yaourt, le lait de vache mais aussi dans les
fruits secs (amandes, noisettes, figues), les
légumes secs et certains légumes verts
(choux, poireaux, brocolis).
Les apports nutritionnels conseillés vont de
500 mg par jour (pour un enfant de 1 à 3
ans) jusqu'à 1200 mg par jour pour les
adolescents, les femmes de plus de 55 ans
et les hommes de plus de 65 ans.
4- Le zinc
Le zinc est un métal indispensable à l'ac-
tion de multiples enzymes de notre orga-
nisme. Il est, entre autres, nécessaire au
bon fonctionnement de notre système im-
munitaire, au renouvellement de la peau,
des ongles et des cheveux et au maintien
de la solidité osseuse. Il aiderait également
à lutter contre la dégénérescence macu-
laire liée à l'âge (DMLA).
Où le trouver ?
Les principales sources alimentaires sont
les huîtres, la viande rouge maigre, le foie,
la dinde, les légumineuses, le germe de
blé, les graines germées et les céréales
complètes.
La dose quotidienne de zinc recomman-
dée est de 11 mg pour les hommes et les
femmes enceintes, et de 8 mg pour les
femmes, y compris celui contenu dans les
aliments.
Un apport en zinc peut être recommandée
aux personnes végétariennes La dose
quotidienne maximale à ne pas dépasser
est de 40 mg pour un adulte.
5- Le fer
Le fer est un oligoélément nécessaire à
notre organisme car il assure le transport
de l'oxygène dans les globules rouges. Il
contribue au fonctionnement normal du
système immunitaire et réduit la fatigue.
Une insuffisance d'apport en fer peut pro-
voquer une anémie dont les symptômes
sont : fatigue, pâleur, palpitations et dimi-
nution des performances intellectuelles.
Où le trouver ?
Les formes les plus facilement absorba-
bles de fer se trouvent dans les abats, la
viande rouge, la volaille, le poisson et les
fruits de mer. Mais on trouve également du
fer, moins facilement absorbable dans les
légumes secs et les fruits séchés, les
graines, et les légumes verts.
Les apports nutritionnels conseillés sont de
9mg chez l'homme et la femme ménopau-
sée, de 16 mg chez la femme en âge de
procréer et de 25 à 35 mg chez la femme
enceinte.
Une complémentation en fer doit impérati-
vement être faite sous contrôle médical. En
effet, le fer s'accumule dans l'organisme et
son excès peut provoquer une intoxication
grave.
6- La coenzyme Q10
La coenzyme Q10 (également connue
sous le nom d'ubiquinone) aide les cellules
à produire de lʼénergie : 95 % des besoins
corporels en énergie sont transformés à
l'aide de la coenzyme. Elle est très parti-
culièrement intéressante si vous faites du
sport car elle augmente vos capacités. Elle
possède aussi de fortes propriétés anti-
oxydantes.
Où la trouver ?
Notre alimentation nous fournit un apport
journalier dʼenviron 3 à 10 milligrammes de
cette coenzyme, surtout présente dans la
viande (bœuf et agneau en particulier) et
le poisson. Mais plus on vieillit, plus son
taux dans le sang diminue. Ce taux dimi-
nue également chez les personnes qui
prennent des statines (des médicaments
contre le cholestérol).
On trouve la coenzyme Q10 dans de nom-
breux compléments alimentaires destinés
à lutter contre le vieillissement. Il nʼy a pas
dʼapport nutritionnel conseillé mais il sem-
ble que la dose minimale pour obtenir un
effet antioxydant dans lʼorganisme soit de
90 mg.
23
N° 2650
www.lebuteur.com
Mardi 20 mai 2014
Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50
■ Urgences médicales : 115
■ Protection civile : (021) 71.14.14
■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73
■ Gendarmerie : (021) 76.41.97
■ Centre antipoison : (021) 97.98.98
■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81
■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52
■ Service des eaux : (021) 67.50.30
■ Personnes en difficulté
ou en détresse : N° Vert : 15-27
Le proverbe du jour
News News
Santé Santé
«Un imbécile qui marche
ira toujours plus loin que deux
intellectuels assis»
Prostate : tout ce qu'il faut savoir !
Le cancer de la prostate rend-il impuissant ou incontinent ? Est-il
héréditaire, tous les hommes sont-ils tôt ou tard concernés ? Beaucoup
d'idées reçues courent à son sujet. Les spécialistes font le point !
11:00 Les p'tits plats
de Babette
11:30 Cut
12:00 Questions pour
un champion
12:30 Journal (RTBF)
13:00 Le sel de la mer
15:00 Chamans, les
maîtres du désordre
16:00 Temps présent
17:00 64', le monde
en français, 1re partie
17:25 Le journal de
l'éco
17:30 64', le monde
en français, 2e partie
17:50 L'invité
18:00 64', l'essentiel
18:05 Epicerie fine
18:35 Tout le monde
veut prendre sa place
19:30 Journal (France
2)
20:00 Aïcha
21:40 Journal (RTS)
22:10 La parenthèse
inattendue
00:25 TV5MONDE, le
journal Afrique
00:45 Le point
01:40 13 minutes au
naturel
11:40 Météo
11:45 Le 12.45
12:05 Scènes
de ménages
12:45 La saison
des amours
14:40 Haw-
thorne : infir-
mière en chef
15:25 Les reines
du shopping
16:30 La meil-
leure boulange-
rie de France
17:50 100 %
mag
18:40 Météo
18:45 Le 19.45
19:05 Scènes
de ménages
19:50 2012
22:40 Enquêtes
extraordinaires
00:00 Enquêtes
extraordinaires
01:15 Météo
01:20 Damages
02:10 M6 Music
14:50 Comment ça
va bien !
16:05 Dans la peau
d'un chef
16:55 On n'de-
mande qu'à en rire
17:55 N'oubliez pas
les paroles
18:25 N'oubliez pas
les paroles
19:00 Journal
19:40 Campagne
officielle pour les
élections euro-
péennes
19:43 Parlons PME
19:44 Alcaline l'ins-
tant
19:47 Qui sera le
prochain grand pâ-
tissier ?
22:30 Campagne
officielle pour les
élections euro-
péennes
22:34 Eclats de
Croisette
22:35 Beau travail
22:40 Love Hotel
00:10 Infracourts
00:13 Vous êtes en
garde à vue
11:00 Les douze
coups de midi
11:50 L'affiche du
jour
12:00 Journal
12:40 Petits plats en
équilibre
12:45 Histoire d'un
rêve
12:55 Les feux de
l'amour
14:15 Trafic de
femmes
16:00 Quatre ma-
riages pour une lune
de miel
17:00 Bienvenue
chez nous
18:00 Money Drop
19:00 Journal
19:30 My Million
19:40 Nos chers voi-
sins
19:45 C'est Cante-
loup
19:55 Unforgettable
20:40 Unforgettable
21:30 Unforgettable
22:20 Unforgettable
23:10 Tirage de
l'Euro Millions
23:15 Appels d'ur-
gence
Horaires des prières
Prévisions météo pour Alger et ses environs
Mardi
Matin : 20° C
A-M : 29° C
Vent : 14 km/h
Direction : N.W.
Mercredi
Matin : 16° C
A-M : 27° C
Vent : 18 km/h
Direction : N.W.
Mardi
Dohr : 12h44
Asr : 16h34
Maghreb : 19h56
Icha : 21h30
Mercredi
Fedjr : 03h51
Chourouk : 05h37
Lors de leurs recherches au Harvard
Stem Cell Institute de Boston aux États-
Unis, les scientifiques Richard Lee et Amy
Wagers ont mis en lumière une découverte
passionnante après des tests effectués au-
près de souris de laboratoire. Durant leurs
expériences, les deux chercheurs ont dé-
couvert comment inverser le processus de
vieillissement du coeur en mettant en place
une circulation sanguine croisée entre deux
souris d'âges différents.
L'incroyable pouvoir
de l'hormone GDF-11
En réalisant "une parabiose", sorte de
soudure expérimentale entre deux sys-
tèmes sanguins de la même espèce en vue
d'étudier leur influence réciproque, Richard
Lee et Amy Wagers ont découvert des pro-
priétés régénératrices étonnantes. En
créant un système permettant les échanges
sanguins entre une jeune souris et une plus
âgée, les deux médecins ont constaté que
ce traitement tendait à régénérer les tissus
cardiaques et à agir sur l'épaisseur de la
paroi du coeur de la vieille souris en la ren-
dant beaucoup plus fine. La raison d'un tel
phénomène? Une hormone appelée GDF-
11, abondamment fabriquée chez les jeunes
souris, mais dont la concentration diminue
avec l'âge. Appartenant à une famille de pro-
téines appelée TGF-bêta dont les effets bé-
néfiques sur la santé humaine ont déjà pu
être prouvés, la protéine GDF11 à elle-seule
permettrait le rajeunissement du coeur et
serait ainsi capable de limiter les risques
d'insuffisance cardiaque diastolique.
FAUX Selon des études, un
homme sur huit développera
un cancer de la prostate au
cours de sa vie. Tous les
hommes ne sont pas touchés,
même si tous restent à risque
! Parmi les facteurs de risques,
rappelons que l'âge et l'origine
ethnique sont souvent impliqués. "Le can-
cer de la prostate affecte en
effet 30% des hommes entre
50 et 60 ans, 40% au-delà de
70 ans, et 70% au-dessus de
80 ans. Quant à l'origine, le
risque de cancer de la prostate
semble plus élevé en Occident
qu'en Asie (l'alimentation y serait
pour quelque chose...).
Faire partir les décalcomanies
Quand les enfants se collent des dé-
calcomanies, cʼest amusant pour eux
mais pas très esthétique et vient le mo-
ment où il faut les faire partir. Il faut faire
chauffer du vinaigre blanc et passer ce
dernier chaud mais pas brûlant sur la
peau à lʼendroit où sont les décalcoma-
nies. Laisser quelques minutes et rincer.
stuce A
20 Radjeb 1435
Le hiffre du jour
C
Une guitare électrique ayant appar-
tenu à George Harrison au début de
la carrière des Beatles s'est vendue
aux enchères samedi pour 657.000
dollars (480.000 euros), un chiffre su-
périeur aux estimations, a annoncé la
maison Julien's Auction. Le cadet
des Beatles avait acheté cette
Rickenbacker en 1963 aux Etats-Unis
et en avait joué notamment lors
d'émissions diffusées à la télévision
britannique et pendant l'enregistre-
ment des morceaux -I Want to Hold
Your Hand et This boy. La maison
d'enchères avait estimé sa valeur
à 400.000 à 600.000 dollars.
Lors de cette vente qui s'est tenue
à New York, une affiche manus-
crite signée John Lennon et Yoko
Ono datant de 1969 a été adjugée
à 187.000 dollars (136.000 euros)
et une guitare basse louée par
Paul McCartney au milieu des an-
nées 1960 à 125.000 dollars.
657.000
Tous les hommes font un cancer de la prostate
ACTUEL
Islande et Japon : les deux
pays où l’on vit le plus vieux
L'espérance de vie ne cesse
d'augmenter. Ainsi, tous pays
confondus, une petite fille née en
2012 peut espérer vivre jusqu'à
73 ans et un petit garçon jusqu'à
68 ans, soit six ans de plus que
leurs aînés, nés en 1990. Mais
cette espérance de vie moyenne
cache forcément quelques dis-
parités que l'Organisation mon-
diale de la santé (OMS) vient de dévoiler dans ses statistiques
annuelles sur la santé mondiale. La bonne nouvelle qui res-
sort de ces statistiques, est que l'espérance de vie a forte-
ment progressé dans les pays pauvres ces douze dernières
années. Au Libéria, elle est passé de 42 ans à 62 ans, en Ethio-
pie de 45 à 64 ans, au Cambodge de 54 à 72 ans et au Timor-
Oriental de 50 à 66 ans. "Une des principales raisons
expliquant que l'espérance de vie a autant augmenté est le
fait qu'il y a moins d'enfants qui meurent avant leur 5e anni-
versaire", a déclaré le D
r
Margaret Chan, directrice-générale
de l'OMS. Mais le différentiel demeure important entre les
pays riches et les pays pauvres. Un garçon né en 2012 dans
un pays riche peut espérer vivre jusqu'à 76 ans, soit 16 ans de
plus qu'un garçon né dans un pays pauvre la même année.
Une fille née en 2012 dans un pays pauvre a une espérance de
vie de 63 ans, alors que celle qui est née dans un pays riche
peut espérer vivre jusqu'à 82 ans.
Jasmiyah et Tasmiyah, deux sœurs
jumelles qui ont tué leur mère pour
un simple retard
Jasmiyah et Tasmiyah White-
head traînent un peu au lit.
Lorsqu'elles descendent de
leur chambre, les sœurs ju-
melles tombent sur leur
mère. Jarmecca, 34 ans,
commence à les sermonner
car elles vont être en retard à
l'école. Le ton monte très vite. "Elle a pris une casserole
posée sur la cuisinière, j'ai pensé qu'elle voulait nous frapper
avec", raconte Jasmiyah dans la vidéo. Les jumelles se font
alors menaçantes. Alors que leur maman se retourne pour
saisir un couteau afin de les tenir éloignées, elles en profitent
pour lui arracher la casserole des mains. La violente dispute
se poursuit dans le salon. Jasmiyah prend un vase et frappe
sa mère au niveau de la tête, puis lui donne des coups dans
la poitrine. "Elle essayait de s'accrocher à moi et me faisait
mal, poursuit-elle. C'est à ce moment que Tas l'a poignardée."
Jasmiyah entreprend ensuite d'étrangler sa mère avec la
chaîne de son médaillon. "Ce n'était plus une simple lutte,
mais une question de vie ou de mort", affirme la jeune fille.
Alors que leur maman, en sang, arrête de se débattre, les
deux sœurs la portent jusqu'à la baignoire où elles la noient,
avant de l'allonger sur son lit. Les jumelles changent ensuite
de vêtements et se rendent à l'école comme si de rien n'était,
et appellent la police à leur retour à la maison.
Pamela Anderson violée à 12 ans
Non, Pamela Anderson (46 ans) a
profité de l'électrisant 67
e
festival
de Cannes pour lancer en grande
pompe sa nouvelle fondation, ap-
pelée sobrement la Pamela An-
derson Foundation. Mais un
dessein en cachant parfois un
autre, en marge de ce lancement,
l'actrice a fait de surprenantes ré-
vélations, dévoilant à un auditoire
décontenancé et en présence de
l'un de ses fils (Brandon, 17 ans)
avoir été victime d'un viol à l'âge
de 12 ans et agressée sexuelle-
ment dans ses jeunes années. Fer-
vente activiste de la défense des animaux depuis toujours,
l'ex-bombe d'Alerte à Malibu, également impliquée dans la pro-
tection de l'environnement ainsi que dans diverses causes hu-
manitaires (AIDS Life, Feed the Children, pour ne citer qu'elles) a
décidé de passer à la vitesse supérieure en créant sa propre
œuvre de charité. Et c'est donc dans le prestigieux décor de
Cannes, à l'occasion d'une soirée très chic, que la star a inau-
guré, vendredi 16 mai, ce nouveau projet (lancé conjointement
avec la fondation de la créatrice anglaise Vivienne Westwood,
Cool Earth).
People
Question
Le miel est moins énergétique que le sucre
Deux scientifiques américains ont réussi à
stopper le vieillissement du cœur d'une souris
La guitare de George Harrison vendue pour 657.000 dollars
Demain : Cancer de la prostate = absence d'éjaculation
Comme il contient de l'eau, il
apporte moins de glucides (75 g
aux 100 g) que le saccharose
qui, lui, ne contient presque pas d'eau (et
apporte donc 99,5 g de glucides aux 100
g). De plus, le miel a un pouvoir sucrant
supérieur à celui du sucre, grâce à la pré-
sence de fructose : on en consomme donc
moins.
R Re ec ce et tt te e
Mini quiches
aux courgettes
6 vitamines et nutriments dont toutes les femmes ont besoin
Ingrédients :
Q 1 pâte feuilletée
Q 25cl de crème liquide
Q 1 courgette
Q 3 œufs
Q sel
Q poivre
Préparation :
Etaler la pâte feuilletée puis avec
un verre assez large faire des
disques pour en recouvrir des
moules individuelles.
Dans un saladier battre les
œufs, ajouter la crème liquide, le
sel et le poivre.
Couper la courgette en petits
dés puis faire revenir dans 1 cuil-
lère à soupe dʼhuile dʼolive
quelques minutes. Une fois re-
froidi, ajouter la courgette au mé-
lange précédent. Garnir les
moules de cette préparation aux
3/4.
Cuire 20mn à 180°.
Vrai !
Un ancien du WAT tape
la pause avec Vierra
Aïssa Aïdara, l’ancien joueur du WAT, continue de cô-
toyer le monde du football. Bien des années après sa re-
traite, le Sénégalais est toujours présent dans les grands
événements footballistiques au Sénégal. L’homme n’a
par exemple pas raté la visite de Patrick Vierra, l’an-
cien joueur de l’Equipe de France, à Dakar. L’ancien
joueur qui se dit Tlemcénien d’adoption a immor-
talisé sa rencontre avec l’ancien milieu de terrain.
Décidément, Gérard Depardieu reste très at-
taché à l’Algérie. Hier matin, l’acteur français
était l’invité d’une émission radio sur Europe 1
pour parler de son long-métrage, United Pas-
sion de Frédéric Aubertin, retraçant l’histoire
de la Coupe du monde de football. Durant
cette émission, il a bien évidemment été ques-
tion du Mondial qui se jouera au Brésil. Vou-
lant connaître son avis sur les favoris pour la
sacre final et pour qui balancera son cœur du-
rant la Coupe du monde, Gérard Depardieu
dira : «J’aimerais qu’il se passe quelque chose
lors du Mondial, un Brésil-Uruguay, ce serait
bien. Pour mon choix, la France ? Je ne sais pas
trop. Tu veux que je te dise la Russie… la Bel-
gique ? Non… Allez, je dirai l’Algérie !» Et là, le
journaliste rétorquera : «Elle n’y est pas au Mon-
dial ! Non !» Depardieu répliquera rapidement :
« Si, si, elle y est !», ce qui montre que l’acteur
français suit très bien les performances des
Verts. Depardieu supporter des Verts ? Bientôt
il revendiquera la nationalité algérienne !
Ibrahimovic
bientôt au Musée
Grévin
Zlatan Ibrahimovic aura bientôt sa statue
de cire au Musée Grévin, en fin d'année ou
début 2015. Le colosse suédois "va devenir le
deuxième footballeur étranger à intégrer ce
Ghota, après un certain Pelé", précise le club.
«C'est un grand honneur pour moi d'avoir ma statue
de cire, ici, au Musée Grévin. Je suis très heureux
d'avoir été choisi pour figurer aux côtés de toutes ces
célébrités internationales. Ne manquez pas de venir me
voir quand la statue sera prête !», commente le joueur
dans un communiqué.
Un joueur décède à la suite d’un tacle assassin !
Incroyable mais vrai. Un joueur a trouvé la mort, six
jours après avoir été grièvement percuté lors d'un
match de championnat indonésien. La scène se passe
de commentaires. Lors d'un match opposant le club
de Persiraja au PSAP Sigli qui s'est déroulé le 10
mai dernier, le gardien du PSAP a efectué une
sortie kamikaze, percutant de plein fouet l'atta-
quant de Persiraja, à la 87’ de jeu. Le pied droit
largement décollé du sol, le portier s'est violem-
ment essuyé les crampons sur l'abdomen de
son adversaire. L'intéressé a déclaré après la
rencontre avoir agi de manière involon-
taire. Rapidement hospitalisé à la suite de
ce choc impressionnant, le joueur de 27
ans a fni par succomber à ses blessures, six
jours après les faits. Akli Fairuz a été victime
d'une déchirure intestinale qui lui a été fatale. Le
genre de nouvelle qui fait froid dans le dos.
RCK
Un jeune de
26 ans
bientôt
à la tête
du club
Le RCK s’apprête à
connaître un changement
à la tête de la présidence.
Samir Baha, qui a annoncé
avant-hier sa démission au
cours d’une conférence de
presse, devrait être remplacé
par Abderrahmane Serbat.
Ce nom ne dit peut pas
grand-chose à l’opinion pu-
blique, mais à Kouba, c’est
un exemple de réussite. Ce
jeune homme d’affaires d’à
peine 26 ans a manifesté pu-
bliquement son désir de re-
prendre le club. Il
n’attendrait que l’officialisa-
tion du départ de Baha pour
entrer en scène. Ancien
joueur du club, intellectuel et
à la tête d’une entreprise qui
marche bien, Serbat a l’ambi-
tion sincère de redorer le bla-
son du RCK. Soutenu par le
Tout-Kouba, anciens joueurs
et supporters réunis, il dé-
barque avec un projet très
ambitieux. Objectif à court
terme : faire accéder le RCK
en Ligue 2 Mobilis.
Madjid Yahi dans la
peau de l’entraîneur !
Abdelmadjid Yahia a sans doute vécu le
vendredi le plus stressant de sa vie, cette
semaine. Le président de l’USC a laissé
faire son côté atypique lors du match face
au WAT, décisif pour l’accession en Ligue
1 Mobilis. Comme il fallait que l’USC
gagne et que le NAHD fasse au mieux
match nul face à l’OM pour accrocher l’ac-
cession, Abdelmadjid Yahi s’est mis à un
moment donné à distiller des directives
bien précises à son entraîneur. Ayant cru
que l’OM avait bénéfcié d’un penalty,
Yahi s’est levé pour ordonner à Hadj
Mansour de jouer l’attaque à outrance.
Naturellement, le malheureux
entraîneur s’est exécuté. Il a
dû supporter ça toute la
saison. Le prototype par-
fait d’un président de
club algérien.
Hassan Hammar, président
de l’ESS
«Notre victoire à Tunis n’est
pas un film hindou»
N° 2650
Mardi 20 mai 2014
«Je quitte le
Mouloudia car
j’ai vu des
choses qui
m’ont déplu»
Foued Bouali, entraîneur
du MCA
Ce n’est pas
de la langue
de bois
24
omme
ui
C
il a dit
l
Footaises
Le président de
l’AS Monaco doit 3
milliards d’euros
à son ex
Les temps sont durs pour le
président russe de l'AS Monaco.
Le média suisse Le Temps afrme
ainsi que le président de l’AS Mo-
naco devrait verser plus de 3 mil-
liards d’euros à son ex-femme.
Une somme considérable, même
pour l’homme d’afaires russe,
dont la fortune est estimée à 7,1
milliards d’euros selon le maga-
zine Challenges et comme relayé
par footmercato. Cette décision
du Tribunal de première instance
de Genève sera difcile à accepter
pour Dmitri Rybolovlev.
G
G Une bonne raison
pour que Youcef
Belaïli signe au MCA : il ne
risque pas de se faire
saisir sa prime de
signature à l’aéroport !
G
G Les dirigeants du
Mouloudia ne
négocieront plus avec les
joueurs au téléphone : ils
vont faire usage du
skype !
G
G La Télévision
algérienne va diffuser
des matchs de Coupe du
monde : ça nous changera
des films hindous !
C’est un épisode d’Olive et Tom !
Depardieu
Un tournoi en
hommage à Aouis
à Batna
Le regretté Kamel Aouis, ancien
joueur de la JSK, a eu droit à un bel hommage dans
sa ville natale à
Batna, ce week-end.
Un match gala a été
organisé en son hon-
neur, à titre posthume.
Les anciens du fameux
Jumbo-Jet dont il fai-
sait partie et les an-
ciens de l’Equipe
nationale des an-
nées 80
ont
tous ré-
pondu
présents pour l’occasion.
supportera l’Algérie au Mondial !
Indonésie
Simondi
veut satisfaire tout
le monde
Bernard Si-
mondi ne sait
plus à quel
saint se vouer. L’entraîneur
du CSC ne sait pas, en défini-
tive, s’il doit écouter les diri-
geants ou les supporters dans
le choix de certains joueurs.
Son propre avis comptant dés-
ormais pour des prunes, l’en-
traîneur français a dû, par
exemple, mettre sur le banc
de touche Cédric Si Mohamed
sur demande de ses diri-
geants, le temps d’un match, avant de le ti-
tulariser au match d’après, sur insistance
des supporters. L’ancien coach de l’ESS
devra se rendre vite compte qu’on ne
peut pas satisfaire tout le monde.
L

i
n
f
o
p
e
o
p
l
e

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->