P. 1
thermique acoustique

thermique acoustique

|Views: 415|Likes:
Published by FINITION

More info:

Published by: FINITION on Nov 16, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/20/2013

pdf

text

original

Lorsque la construction est hors d'eau, hors d'air, il faut penser à l'isolation thermique et acoustique de la maison.

L' ISOLATION THERMIQUE Les objectifs de l'isolation thermique sont: - une économie d'énergie par la réduction des dépenses de chauffage (limiter les pertes de calories). - de limiter l'effet de paroi froide vis-à-vis de l'extérieur (les déperditions thermiques s'effectuent par les parois en contact avec de l'air plus froid). - empêcher de trop grandes variations de température dans la maison, en fonction des conditions climatiques. - éviter les ponts thermiques. - limiter les rejets polluant dans l'atmosphère Bien isoler, ne signifie pas qu'il ne faut pas ventiler. Au contraire, cela permet d'éviter l'humidité de s'installer (une pièce doit toujours avoir une température constante, toujours chauffer les pièces, pour éviter la condensation). Les matériaux utilisés seront différents selon l'endroit à isoler. LA RÉSISTANCE THERMIQUE R La résistance thermique R d'un isolant permet de comparer les matériaux entre eux et leurs lieux d'applications. Plus R est grand, meilleure est l'isolation thermique. Le calcul dépend du coefficient de conductivité thermique du matériau (m2.K/W) et de son épaisseur, sa formule est R= e (épaisseur)/m2.K/W En règle générale,selon la RT 2000, en comble, il faut environ un R=5 dans les zones H3 et R=6.5 dans les zones H1 et H2 correspondant à des maxima pour une maison chauffée électrique, pour une autre énergie un minimum de R=4,2 est demandé ; en murs extérieurs, environ un R=2; pour le sol environ R=2. LA CLASSIFICATION DES ISOLANTS Les isolants thermiques sont soumis au marquage CE (obligatoire). La certification ACERMI (seuls les matériaux certifiés ACERMI sont considérés comme isolants) et les caractéristiques ISOLE permettent de comparer les produits, afin de les utiliser aux bons endroits. ISOLE I la résistance à la compression; S la stabilité dimensionnelle; O l'imperméabilité et l'absorption d'eau L la résistance à la traction; E la résistance au passage de la vapeur d'eau. LA R T 2000

Acoustique & Thermique

-1-

La réglementation thermique (R T 2000) incite à une meilleur isolation de la construction des bâtiments neufs résidentielles et tertiaire( le respect de la RT 2000 est obligatoire pour les bâtiments dont le permis de construire à été déposé après le 1 er juin 2001, bientôt en janvier 2006 la R T 2005). Le but est de maintenir le niveau d'émissions de gaz à effet de serre dans la années à venir . En effet, une habitation mal chauffée et mal isolé, produit une pollution en CO2, plus importante. La R T 2000 donne le choix de combiner librement les matériaux de construction et les systèmes de chauffage, l'eau chaude,l'éclairage et la ventilation dans le but de limiter la consommation d'énergie qui de surcroît, de limiter le rejet des gaz à effet de serre (protocole de Kyoto). La réglementation thermique suggère des niveaux d'isolation thermique pour les différents parois (toiture, murs extérieurs,plancher bas,vitrage). .Elle prend en compte, pour chaque paroi, l'isolant et les autres matériaux (doublage+bloc creux) mais également les ponts thermiques (le coefficient Ubat caractérise le niveau de l'isolation de l'enveloppe du bâtiment exprimé en w/k.m2).

LA R T 2005 La R T 2005 révise la réglementation thermique 2000, qui de surcroît devient plus exigeante ,dans le but précis de diminuer les consommations d"énergie (limiter les ponts thermiques, augmenter l'isolation, incitation de travaux d'isolation pour l'ancien,...) afin d'améliorer la performance énergétique des bâtiments de 15 % par rapport à la RT 2000. TABLEAU REPRESENTANT LA VALEUR MINIMALE (garde fous)MINIMUM POUR CONSTRUIRE ET LA VALEUR DE REFERENCE POUR UNE MAISON BIEN ISOLEE SELON LA RT 2005 valeurs garde fous localisation Toiture Fenêtre et PF Mur extérieur valeur u* (coefficient d'isolation thermique d'une paroi) plus u est petit ,meilleur c'est. U= 0,28 W/m2K U= 2,60 W/m2K U= 0,45 W/m2K localisation Toiture Fenêtre et PF Mur extérieur valeurs de référence valeur u * (coefficient d'isolation thermique d'une paroi) plus u est petit ,meilleur c'est. U= 0,20 W/m2K U= 1,80 W/m2K pour fenêtre U= 1,80 W/m2K pour porte U= 0,36 W/m2K

Plancher bas Plancher bas U= 0,40 W/m2K U= 0,27 W/m2K sur vs sur vs * ubât en w/K.m2 représente les déperditions moyennes par mètre carré de paroi ou de baie, pour 1° C d'écart de température entre l'intérieur et l'extérieur( concerne également les jonctions des planchers pour les ponts thermiques) LA DPE (diagnostic de performance énergétique) Diagnostic obligatoire pour la vente, depuis le 01 novembre 2006, de logements existants et depuis le 01 juillet 2007 pour toutes les ventes et locations de logements neuf, pour permettre de visualiser le CO2 émis par m2 et par an et connaître la consommation d'énergie de celui-ci. étiquette illustrant sur une échelle la consommation énergétique du logement

Acoustique & Thermique

-2-

étiquette illustrant sur une échelle la quantité d'émission de gaz à effet de serre émise par le logement

LES EUROCLASSES: Selon sa nature, un matériau réagit différemment au contact du feu. Les EUROCLASSES permettent de classer les produits selon leurs facilités à s'enflammer et à propager le feu. LE CLASSEMENT : A1 et A2 incombustible; B faiblement combustible; C combustible; D très combustible; E très inflammables et propagateur de flammes; F non classé et non testé ISOLATION DES COMBLES La déperdition thermique qui se fait par la toiture, est au moins de 30 % sur l'ensemble de la construction, ce qui rend les combles la partie la plus importante à isoler. Il existe deux sortes de comble, aménageable ou non. La mise en oeuvre la plus répandue,pour des combles aménageables, s'effectue avec des rouleaux de laine minérale ou naturelle (également les films réfléchissants non homologué par l'ACERMI), insérés dans une ossature métallique (fixé sur la charpente bois) en une seule couche, sur laquelle une plaque de plâtre sera vissée. Rails métalliques d'entraxe tous les 50 cm, clipsés sur des pattes( de différentes dimensions selon l'épaisseur de l'isolant) fixées sur les chevrons .

Acoustique & Thermique

-3-

Le monocouche(une seule épaisseur de laine) diminue le volume habitable, mais en aucun cas la laine naturelle sera fixé entre les chevrons sans laisser un vide d'air suffisant, entre l'isolant et la couverture, afin d' éviter des problèmes de condensation et de pourrissement de la charpente. Pour des combles non aménageables, les rouleaux de laine se poseront directement sur le sol en deux couches croisées, en s'assurant que le pare vapeur sera orienté vers le bas et que la deuxième couche sera nue (sans pare vapeur). En cas de combles servant juste de grenier, l'isolation peut se faire entre les solives du plancher, avec une laine naturelle ou de l'isolants en flocons, recouvert d'une dalle de particules de 19 mm minimum.

ISOLATION DES COMBLES PAR L ' EXTÉRIEUR En rénovation ou en neuf, Il existe une solution pour isoler efficacement les combles par l'extérieur . Grâce à des panneaux sandwichs posés directement sur la charpente existante ,composés d'une sous face décorative d'une mousse polyuréthane ou autres et d'un panneau de particules hydrofugé à l'extérieur, ils permettent de préserver le volume habitable sans ponts thermiques et sans grandes surcharges. Le produit est prêt à recevoir la couverture après le liteaunage. ISOLATION DES PLAFONDS Pour une maison à étages, il est préférable d'isoler les plafonds car la chaleur monte. L'isolation du plafond permet, en hiver, de garder plus longtemps la chaleur dans la pièce, sans réchauffer continuellement le volume (meilleur isolation acoustique). ISOLATION DES SOLS Les sols s'isolent avec des plaques de polystyrène expansé ou extrudé ou avec des plaques de laine de roche, couler avec la dalle béton ou le mortier de chape. Pour un vide sanitaire, on utilise des hourdis polystyrène.

ISOLATION DES MURS INTERIEURS On utilise des plaques de doublage (plaque de plâtre + laine de verre ou roche, ou plaque de plâtre + polystyrène expansé ou extrudé, ou polyuréthane.), collées directement sur le mur, par plots (ce qui permettra à l'air de circuler), avec un mortier spécial. Le complexe de doublage sera écarté du plancher. Le vide entre le plancher et le doublage sera comblé avec une mousse polyuréthane ou une bande de laine minérale sur un plancher bois. Sur départ sur sol brut (dalle béton sans carrelage), il faut prévoir une protection au pied du complexe (rail plastique ou polyane) en la remontant de 2 cm au dessus du sol fini (carrelage,...). Pour les pièces humides EB+p (salle de bain, douche,...), l'utilisation de doublage avec un parement hydro est obligatoire. Pour les pièces humides EB (cuisine, wc,...) le parement non hydrofugé est admis.

Acoustique & Thermique

-4-

Avant tous revêtements muraux, une sous couche(peinture à l'eau) est obligatoire. L'isolant sera creusé pour passer toutes la tuyauterie et le câblage électrique (fixé sur le mur et isolé). Toutes les prises électriques et les sorties des tuyaux devront être étanche à l'air (éviter les déperditions thermiques). Il faudra faire attention aux ponts thermiques au droit des murs, des cloisons, des planchers et des menuiseries. Il faut prévoir des tapées d'isolation pour toutes les menuiseries , d'une largeur correspondant à l'épaisseur du doublage + colle du complexe (permet d'être à fleur du doublage). Ces isolants seront utilisés pour les constructions neuves (risque d'humidité et irrégularité avec les murs anciens).Les polystyrènes expansés peuvent, comme les laines minérales,avoir également des performances acoustiques (polystyrène expansé spécial). Les complexes de doublage réduit la surface habitable mais son coût et sa facilité de mise en oeuvre font de lui le produit le plus utilisé. Pour les murs anciens ou irrégulier, il est préférable d'utiliser la technique de la contre cloison. Le principe est d'intégrer un isolant en panneau ou en rouleau en laine minérale, soit dans une ossature métallique, soit derrière des carreaux de plâtre ou brique creuse maçonnés , collé sur le mur avec des plots de mortier colle, un ruban adhésif sur tous les joints. Cette solution permet de cacher les tuyaux de chauffage et le système électrique. Ecartée du mur,on évitera les problèmes d'humidité. La mise en oeuvre de l' ossature métallique est simple mais plus longue que la pose collée d'un doublage. Un rail haut et bas sera fixé sur le plafond et le sol. Des montants tous les 60 cm en vertical, seront fixés dans les rails, dans lesquels seront positionnés des panneaux ou rouleaux de laine minérale. Une plaque de plâtre sera vissés sur les montants verticaux.(il existe d'autres systèmes de montages légèrement différents). Sur départ sur sol brut (dalle béton sans carrelage), il faut prévoir une protection au pied du complexe (rail plastique ou polyane) en la remontant de 2 cm au dessus du sol fini (carrelage,...). Pour les pièces humides EB+p (salle de bain, douche,...), l'utilisation de doublage avec un parement hydro est obligatoire. Pour les pièces humides EB (cuisine, wc,...) le parement non hydrofugé est admis.

ISOLATION DES MURS EXTERIEURS

Acoustique & Thermique

-5-

Lorsque l' on a pas la possibilité d'isoler par l'intérieur (rénovation) la seule solution est l'isolation par l'extérieure. Elle présente plusieurs avantages : - évite les ponts thermiques - étanchéité des murs extérieurs - apporte de l'inertie thermique à la maison - n'entraîne pas de gros travaux Il existe plusieurs mises en oeuvre pour effectuer l'isolation par l'extérieur. La première consiste à recouvrir les murs d'un isolant (polystyrène expansé ou extrudé, laine de roche),fixé mécaniquement ou collé, recouvert d' un R.P.E. . La deuxième est de recouvrir l'isolant par un bardage bois ou P.V.C. ou le recouvrir d'ardoises. L' ISOLATION ACOUSTIQUE Le bruit, assemblage de sons et de succession d'émissions de vibrations sonores, est devenu un problème. Chacun cherche, par tous les moyens, à le combattre pour améliorer son confort. Il faut toujours attaquer le problème à la source. Tâche parfois difficile, car l'isolation acoustique doit être réalisée à l'endroit d'où provient les bruits (le voisin bruyant doit isoler son mur).

Il peut être classer en plusieurs types: Le bruit route: Ce sont les bruits extérieurs de l'habitation (trafics routier, aérien, ferroviaire,...) transmis par l'air et les vibrations du sol. Le bruit rose: Ce sont les bruits intérieurs de l'habitation (radio, télévision, voix humaine, animaux,...) transmis par l'air puis par les parois de la pièce où ils sont émis. Le bruit d'impact: Ce sont les bruits de chocs transmis sur le sol (bruits de pas, chutes d'objets, pieds de chaises,...). Les bruits d'équipements: Ce sont les bruits provoqués par les biens d'équipements(machine à laver, ascenseur, tuyauterie, ventilation, chasse d'eau,...) dont le fonctionnement produit des vibrations.

Acoustique & Thermique

-6-

Les solutions : - traiter les murs et les toitures pour l'isolation acoustique des bruits route (laine minérale, plaque de doublage,...), installation de menuiseries à vitrage acoustique. - réaliser des séparations ou cloisons acoustiques pour l'isolation acoustique des bruits rose(cloison sur rail et montant métallique avec laine minérale, béton cellulaire,...). - traiter les planchers pour l'isolation des bruits d'impacts (chape flottante avec isolation, pose d'un parquet à pose flottante,...) Quand l'air passe, le bruit passe. Eviter tout pont acoustique en veillant à la continuité de l'isolant et à l'étanchéité des parois. (pour une cloison, la porte intérieure doit être phonique.) L' AFFAIBLISSEMENT ACOUSTIQUE La performance de la paroi est donné par son indice d'affaiblissement acoustique exprimé en dB. Plus cet indice sera élevé plus la paroi sera performante. Concernant les bruits de chocs,plus l'indice sera petit meilleur sera la performance du plancher. LA CORRECTION ACOUSTIQUE La correction acoustique consiste a diminuer la réverbération des sons grâce à l'absorption acoustique des matériaux utilisés (tapis, moquette, laine minérale, meubles,...) L' ISOLATION ACOUSTIQUE DES MURS EXTERIEURS Les matériaux de maçonnerie sont par par nature isolant acoustique. Leurs performances dépendent de leurs masses surfaciques (masse par m2), plus elles seront importantes plus le matériau sera isolant. Pour améliorer l'acoustique aux bruits aériens des murs extérieurs, on viendra recouvrir la face intérieure d'un doublage collé ou d' une contre cloison enfermant une laine minérale. Le principe de pose est le même que pour une isolation thermique, le choix du matériau,que ce soit la maçonnerie que l'isolant en lui même, est primordiale (choisir un matériau ayant des performances acoustiques élevées).

L' ISOLATION ACOUSTIQUE DES CLOISONS La séparation de deux pièces nécessite la mise en place d'une cloison. Plusieurs solutions sont possibles (cloison sèche,carreau de plâtre,béton cellulaire,...) mais le système sur ossature métallique est le meilleur. Il permet d'introduire à l'intérieur différentes épaisseurs de laines (selon la largeur de l'ossature ) dans le but d'améliorer son affaiblissement acoustique tout en n 'alourdissant pas la structure. C'est le système masse-ressort-masse, la laine minérale jouant un rôle de ressort entre les deux masses qui sont les plaques de plâtre. La possibilité de rajouter une plaque de plâtre de chaque coté de la cloison en joints croisés améliora sa masse donc de surcroît son affaiblissement acoustique.

Acoustique & Thermique

-7-

Avec l'ossature métallique,il existe de multitudes de solutions ,plus ou moins compliquées, pour améliorer l' affaiblissement acoustique d'une cloison séparative ou de distribution. L' ISOLATION ACOUSTIQUE DES PLANCHERS Les planchers transmettent aussi bien les bruits aérien que les bruits d'impacts. La transmission est plus ou moins importante selon la nature du support (plancher béton, plancher bois,...). La solution, pour atténuer les bruits aérien ,est de réaliser un plafond suspendu sur ossature métallique recouvert d'une laine minérale. Pour les bruits d'impacts , adapter un revêtement de sol qui atténuera naturellement les bruits comme la moquette, les sols vinyles où la réalisation d'une chape flottante en béton dans laquelle un isolant (laine de roche spécial par exemple) sera intégré. La pose d'un parquet à pose flottante ,sur une sous couche ,permet également une atténuation des bruits d'impacts.

LA VENTILATION Une bonne isolation thermique nécessite une bonne ventilation. Le renouvellement d'air est indispensable pour les problèmes d'humidité, en luttant contre les phénomène de condensation. Dans les pièces, comme la salle de bains, les chambres, se dégage énormément de vapeur d'eau (5 à 6 litres par jour et par personne). Pour lutter contre ces problèmes, ils existent différents systèmes de ventilation permanente (V.M.C. ventilation mécanique contrôlée). le simple flux L'air frais est introduit dans les pièces principales par des entrées d'air situées au-dessus des fenêtres, puis l'air est extrait dans les pièces de service ( salle de bains, cuisine, w.c.) par aspiration, permettant le renouvellement de l'air. le double flux L'air neuf est préchauffé, par la chaleur de l'air extrait, avant le passage dans la maison (économies d'énergie et filtration de l'air). la thermodynamique Le principe est le même que pour le double flux, sauf que l'air est réchauffé ou rafraîchi, selon la saison. De plus, l'air vicié, avant d'être rejeté, cède ses calories à l'air neuf ( bon complément de chauffage). Important : Pour que le système fonctionne correctement, il est indispensable de poser, sur les menuiseries extérieures des pièces principales ( chambres, salle, salon)des grilles de

Acoustique & Thermique

-8-

ventilation spéciales (30 m3/h), de laisser au-dessus des portes intérieures 7 à 10 mm d'espace pour le passage de l'air. Il faut savoir qu'un air à 20° peut contenir plus de vapeur d'eau qu'un air à température plus basse. Sa limite de saturation est donc plus élevée (passage où la vapeur d'eau passe à l'état liquide). Il est donc nécessaire d'avoir une température ambiante constante (environ 20° toute l'année) pour éviter le phénomène de condensation. La V.M.C. renouvellera l'air en permanence ce qui empêchera d'atteindre la limite de saturation. Il faut également savoir, qu'éteindre le chauffage, en cas d' absence dans la journée, et le rallumer le soir, ne fait pas faire d'économies d'énergie, bien au contraire, il faudra réchauffer le volume complet de la maison, et faire tourner le système de chauffage à plein régime. Une économie d'énergie passe par une bonne isolation thermique et une bonne ventilation.

Acoustique & Thermique

-9-

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->