P. 1
2663

2663

|Views: 23,735|Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Jun 01, 2014
Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/04/2014

pdf

text

original

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2663 PRIX 20 DA

www.lebuteur.com LUNDI 2 JUIN 2014
L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

0
2
-
0
6
-
2
0
1
4
Aucune de ses conditions n’a été satisfaite
contre les dirigeants
Charef en colère
Hachoud
«Oui,
Hammar
m’a
contacté»
Coupe du monde 2014
Algérie-Belgique J-15
De nos envoyés spéciaux en Suisse
Halilhodzic mécontent
de sa défense
Halilhodzic mécontent
de sa défense
Halilhodzic mécontent
de sa défense
Halilhodzic mécontent
de sa défense
Halilhodzic mécontent
de sa défense
Halilhodzic mécontent
de sa défense
«Si on refait les mêmes erreurs
contre la Belgique, on est MORTS !»
En plus du Meguehout JSK
M
C
A
Rebih intéresse la JSK
«Je déciderai de mon
avenir cette semaine»
Victor Zvunka
nouvel
entraîneur ?
Dif et Sidhoum
proposés
CRB
Karaoui se
rapproche
USMA
Younès
«J’attends
de négocier
avec Laïb»
USMH
Un salaire de 22 000 euros
lui a été offert
Vahid tranchera aujourd’hui
entre lui et Guedioura
Yebda n’a rien
de grave !
Yebda n’a rien
de grave !
Yebda n’a rien
de grave !
Yebda n’a rien
de grave !
Yebda n’a rien
de grave !
Yebda n’a rien
de grave !
Yebda n’a rien
de grave !
Le Club Africain veut
«détourner» Ahmed Moulay
02
Lundi 2 juin 2014
N° 2663
Algérie
Belgique J
-
15
L’Algérie a facilement disposé avant-hier de l’Arménie, en l’empor-
tant sur le score de 3 à 1. Les Verts ont fourni un bon match dans
l’ensemble, avec une première période de folie conclue par trois buts
inscrits. Ce premier test apportera à la sélection cette confance dont
elle avait besoin, avant d’enchaîner ce mercredi avec une autre ren-
contre amicale face à l’équipe de Roumanie. Ce match constituera
une tout autre paire de manches pour les Lacen and Co qui devront
se surpasser davantage pour espérer aligner un deuxième succès
consécutif, quand on sait que le niveau de cette équipe roumaine dé-
passe largement celui de l’Arménie.
1 seul but encaissé en un an !
Si face aux Arméniens, les attaquants des Verts n’ont pas éprouvé
beaucoup de difcultés à transpercer leur défense, ce mercredi face
aux Roumains, la tâche sera plus rude pour les coéquipiers de Sli-
mani, sachant que la grande force de cette équipe de Roumanie de-
meure sa ligne défensive. Les chifres parlent d’eux-mêmes, puisque
depuis le 4 juin 2013, le futur adversaire des Verts a disputé quatre
rencontres amicales et n’a encaissé qu’un seul petit but face à la Slo-
vaquie (1-1). En mars dernier, les poulains du coach Victor Piturca
ont afronté l’Argentine qu’ils ont tenue en échec (0-0). Pourtant
l’équipe Albiceleste a joué grand complet avec notamment les Lionel
Messi, Di Maria, Aguero, Higuaine et autres. Notons que la Rouma-
nie a remporté avant-hier son match amical face à l’Albanie (1-0).
Le véritable test pour l’attaque
L’attaque, qui demeure l’une des forces de la sélection algé-
rienne sous le règne de Vahid Halilhodzic, aura donc ce mercredi
un véritable test à passer. Le trio offensif qui sera aligné aura fort
à faire pour déstabiliser cette arrière-garde roumaine et trouver le
chemin des filets. À l’issue de cette partie, le coach bosnien saura
si sa ligne offensive aura les moyens de réellement bousculer la
Belgique et les au-
tres au Brésil.
Offensivement, c’est du
costaud aussi !
Il n’y a pas que l’attaque qui sera véritablement testée
après-demain, puisque même la défense algérienne, qui a af-
fché une certaine fébrilité avant-hier, devra faire attention et
savoir contrer les assauts des Roumains qui demeurent assez
dangereux sur le plan ofensif. La paire centrale Bougherra-
Medjani devra montrer plus d’assurance et de solidité.
Piturca (coach Roumanie) : «On jouera pour
gagner face à l’Algérie»
À la fn du match remporté face à l’Albanie avant-hier
soir, le sélectionneur roumain, en l’occurrence Victor Pi-
turca, est revenu en conférence de presse sur la belle pres-
tation de ses capés et a évoqué la prochaine rencontre
amicale devant l’Algérie : «Je suis satisfait du match de mon
équipe ce soir. C’était un test réussi pour nous et j’ai vu que
mon équipe était courageuse et solidaire sur le terrain.
C’est bon signe, même si je pense que nous pouvons faire
mieux. Désormais, nous allons nous focaliser sur notre
prochain match prévu face à l’Algérie. Cette équipe évolue
dans un autre niveau et elle demeure très coriace. Néan-
moins, nous ferons en sorte de tout donner pour remporter
une victoire.»
S. F.
Voici à quoi
ressemblera le onze de
Vahid face à la Roumanie
L
e match de l’Arménie terminé, le sélectionneur national s’est
projeté sur la rencontre face à la Roumanie prévue ce mer-
credi à Genève. Après une séance de décrassage efectuée
hier, les joueurs passeront aujourd’hui à la préparation tac-
tique de ce deuxième test amical. Selon nos informations,
Vahid Halilhodzic a déjà élaboré avec ses assistants la composante qui
sera alignée d’entrée ce mercredi et qui sera quasiment diférente de
celle d’avant-hier. Ainsi, M’Bolhi sera titulaire à coup sûr dans les buts.
Ghoulam sera à gauche, tandis que Cadamuro évoluera à droite. L’axe
central sera composé de Bougherra et
Medjani. Mehdi Mostefa jouera au mi-
lieu du terrain comme senti-
nelle et sera épaulé
par Bentaleb
et Taïder. Soudani et Feghouli occuperont les ailes, alors qu’en pointe,
on se dirige vers la reconduction d’Islam Slimani. D’ici à mercredi et en
fonction de l’état physique des joueurs, Vahid Halilhodzic pourra tou-
jours apporter quelques modifcations, bien que dans sa tête, c’est cette
équipe qu’il a choisie pour entamer ce dernier match test.
Une équipe moins offensive que celle face à l’Arménie
Face à l’Arménie, le coach national a opté en début de match pour un
schéma tactique assez ofensif, à savoir le 4-2-1-3, avec Yacine Brahimi
en véritable meneur de jeu et trois attaquants devant qui sont Sli-
mani, Ghilas et Mahrez. Néanmoins, et toujours selon nos informa-
tions, le Bosnien compte apporter un petit changement à sa tactique,
en renforçant notamment son milieu de terrain avec un élément
plus porté vers le jeu défensif, tout en deman-
dant à ses deux ailiers (Feghouli et Soudani) de
revenir en arrière à la perte du ballon et parti-
ciper aux tâches défensives. Le schéma pas-
sera du coup
à un
4-3-2-1.
La
Roumanie,
une autre paire de
manches pour les Verts
S. F.
Visionnage du match
Algérie-Arménie en
fin d'après-midi
Comme à son habitude,
après chaque rencontre, le
sélectionneur national se
consacre, le lendemain, au
visionnage de ce dernier.
Après le décrassage matinal
pour ceux qui ont pris part à
la rencontre et un entraîne-
ment plus poussé aux res-
tants sur le banc de touche,
c'est en fn d'après-midi que
le staf technique s'est réuni
avec ses capés pour voir les
images de cette partie. Cela
lui a permis de constater les
éventuelles fautes commises
sur le terrain et les corriger à
l’avenir. Même si l'issue de
cette rencontre s'est soldée
par une victoire, le but pris à
la 46
e
minute montre qu'il y a
encore des failles en défense.
À la fn de ce visionnage, le
coach discutera avec les
joueurs pour les inciter à
améliorer leur jeu et éviter de
refaire les mêmes erreurs.
Sarah Hocine
M’Bolhi
Ghoulam
Mostefa
Taïder
Soudani
Feghouli
Slimani
Bentaleb
Cadamuro
Medjani
Bougherra
De nos envoyés
spéciaux
en Suisse
S . Fellak
M. Hachemi
S. Hocine
B. Guendour
Y. Selhani
03
Lundi 2 juin 2014
N° 2663
Algérie
Belgique J
-
15
O
n le disait, ce premier match
test était capital pour certains
éléments en manque de
temps de jeu et d’autres non
encore afrmés en sélection. Ainsi, ce suc-
cès, qui reste une excellente opération sur
le plan mental, a montré aussi quelques la-
cunes que le driver Vahid a certainement
notées en gras sur son calepin. En défense,
il est clair que tout n’a pas été agréable. Sur
les fancs, Mesbah et Mandi n’ont pas été
très ofensifs et leur alignement avec la
paire centrale ne se faisait pas en toute har-
monie. Dans l’axe, Halliche et Belkalem,
qui avaient déjà montré qu’ils n’étaient pas
complémentaires en Coupe d’Afrique 2013,
avaient du mal à s’entendre sur certaines
actions arméniennes. Manque de concen-
tration, hésitation et mauvaise relance,
telles ont été les lacunes relevées par l’en-
semble des techniciens interrogés après la
rencontre.
Vahid a gagné un banc de
touche de qualité
En plus des enseignements tirés en dé-
fense, il y a eu aussi cette qualité de banc de
touche retrouvé dans cet efectif des Verts
constitué d’éléments presque d’égale valeur.
L’émergence ou plutôt la confrmation de
Yacine Brahimi au poste de milieu axial
aura été la grande révélation de ce match
gagné 3 buts à 1 contre l’Arménie. Son en-
tente avec Riyad Mahrez aura été très pré-
cieuse dans la construction des actions
ofensives. Positionné en électron libre,
Brahimi a assumé comme il se doit ce rôle
qui lui va très bien. Il ofre ainsi une solu-
tion importante dans le schéma de jeu de
Halilhodzic. D’ailleurs, ce dernier compte
bien lui accorder une nouvelle chance dans
ce registre précis contre la Roumanie, pour
être fxé sur la stratégie qu’il adoptera face
à la Belgique.
Mahrez bouscule la
hiérarchie en attaque
L’une des grandes satisfactions de ce
match amical gagné avant-hier à Sion,
contre l’Arménie, aura été sans conteste
cette prestation surprenante du jeune
Riyad Mahrez. Aligné pour sa première sé-
lection d’entrée, le jeune attaquant de Lei-
cester a montré de très bonnes dispositions
techniques et tactiques. Habile et très à
l’aise en dribble, Riyad a prouvé qu’il était
un sérieux concurrent pour une place de
titulaire. On peut même dire qu’il est en
train de bousculer la hiérarchie en attaque.
En dépit de son jeune âge, Mahrez peut
mettre Soudani en danger sur le fanc
gauche de l’attaque algérienne.
Buteur, Slimani regagne en
confiance
Longtemps muet en sélection, Islam Sli-
mani a retrouvé le chemin des flets, à l’oc-
casion de ce match face à l’Arménie. Un
petit peu lourd dans ses déplacements par
rapport à ses dernières apparitions en
équipe d’Algérie, le buteur du Sporting Lis-
bonne s’est quand même bien acquitté de la
mission qui lui a été confée par son entraî-
neur, à savoir gêner et empêcher la relance
des Arméniens. Toujours aussi présent
dans la surface adverse, Islam a inscrit un
but plein d’opportunisme. En efet, à l’afut
sur cette tentative de Riyad Mahrez ren-
voyée par la transversale, l’ex-Belouizdadi a
bien suivi l’action pour accompagner le
ballon au fond des flets au prix d’une tête
précise.
Moumen A.
Le directeur de
l’hôtel Vatel a
refusé que les
Verts y passent
la nuit de samedi
Selon une source digne de foi,
on a appris que le directeur de
l’hôtel Vatel, qui se trouve dans la
ville de Martigny, (l’établissement
dans lequel l’EN a pris ses quar-
tiers durant la journée de samedi)
a refusé que la délégation algé-
rienne y passe la nuit, c'est-à-dire
après le match disputé face à l’Ar-
ménie, évoquant des raisons de
sécurité. Dans un premier temps,
il était déjà prévu que l’EN re-
gagne par bus Genève, après le
match, sauf qu’à un moment, le
staf technique a voulu modifer
le programme initial et passer
la nuit dans cet hôtel qui se
trouve à 29 kilomètres de la
ville de Sion, afn de ne pas
éreinter les joueurs. Une de-
mande vite refusée par le di-
recteur de cet hôtel de 4
étoiles.
Arrivée à Genève à
23h30
Face à cette situation, la
délégation algérienne a pris,
dans un premier temps, son
dîner avant de quitter les
lieux, direction la ville de Ge-
nève. L’arrivée à l’hôtel La Ré-
serve a eu lieu aux alentours
de 23h30, heure locale. Les
joueurs, épuisés, ont regagné
directement leur chambre
pour dormir.
S. F.
H
a
l
i
l
h
odz
i
c
m
é
c
o
n
t
e
n
t
d
e
s
a
d
é
f
e
n
s
e
L
e but pris à la 46e minute
par l'Equipe nationale
n'a pas été bien digéré
par le sélectionneur des
Verts. En efet, à la fn de
la rencontre, coach
Vahid n'hésite pas à ex-
primer son mécontentent face à ce but naïf
pris au début de la deuxième période, de-
vant un parterre de journalistes venus assis-
ter à la conférence de presse concluant le
match amical entre l’EN d’Algérie et l'Ar-
ménie. Satisfait de la ligne d’attaque, il a
remis en cause le dispositif défensif mis en
place à l'occasion de cette rencontre. «On
ne peut se
permettre d'encais-
ser un but pareil !»
a-t-il argumenté. La baisse
de régime observée par ses
joueurs en deuxième mi-temps est une
grosse erreur pour des professionnels de ce
niveau et qu'à l'aube de la Coupe du
monde, la sélection ne peut en aucun cas se
permettre un tel manquement. Malgré la
colère, il n'a blâmé personne en particulier,
en faisant simplement une réprimande gé-
nérale à ses éléments, sans pointer du doigt
quiconque.
Sarah Hocine
Ghilas n’est
pas blessé
l
lSortie à la 70’,
Nabil Ghilas traî-
nait un peu la patte, au
moment de son rem-
placement. Beaucoup
craignaient une re-
chute de sa blessure à
la cheville. Finale-
ment, il n’en est rien.
Le joueur s’est entraîné
hier normalement et
sera prêt ce mercredi
face à la Roumanie.
Séance de
travail cet
après-midi
l
lLe sélection-
neur national n’a
pas programmé de
séance d’entraînement
durant la matinée. La
seule de la journée se
tiendra cet après-midi
dans le grand stade de
Genève.
Réunion du
staff technique
hier
l
lLes membres
du staf technique
se sont réunis, hier,
après le déjeuner. Bien
sûr, on est revenus sur
le match de la veille,
mais aussi sur le
joueur à sacrifer.
Une victoire et des enseignements !
La rencontre d’avant-hier aura été, comme indiqué,
riche en enseignements. Il faut dire que ce test réussi
sur le plan du résultat technique permet aux Verts
d’aborder le reste de la préparation avec plus de
confance et de sérénité. Il aura été aussi une répéti-
tion générale sur tous les plans. Le sélectionneur na-
tional s’est arrêté sur l’état de forme de 17 joueurs
utilisés dans ce duel et leur réaction sur le terrain
après plus de 15 jours de travail foncier efectué à Sidi
Moussa. Très pragmatique dans ses déclarations de
fn de rencontre, Vahid a aussi tenu un langage très
modéré à ses poulains en fn de match. Après les avoir
félicité, il leur a notamment demandé de bien récupé-
rer en veillant surtout à dormir tôt et ménager leurs
eforts après l’entraînement. «Je sais que ç'a été dur
pour certains, c’est normal, on a efectué une grosse
charge de travail, mais là il faut bien récupérer et
surtout se donner les moyens de bien récupérer.»
Affutage et travail tactique au
menu
Le 17 juin, date du premier match face à la Bel-
gique, approche et le coach national Vahid Halil-
hodzic aborde sa dernière ligne droite de
préparation avec un esprit plus détendu et un
programme de travail nettement plus allégé. Afn
d’atteindre ses objectifs dans ce regroupement qui
se déroule depuis jeudi à Genève, le driver des
Verts a baissé l’intensité de travail. Il focalise sur-
tout sur l’afutage et le travail tactique. Des combinai-
sons techniques et des variantes tactiques sont testées à
chaque séance d’entraînement.
S.F
Vahid insiste sur la récupération !
De nos envoyés
spéciaux
en Suisse
S . Fellak
M. Hachemi
S. Hocine
B. Guendour
Y. Selhani
04
Lundi 2 juin 2014
N° 2663
Algérie
Belgique J
-
15
L
e sélectionneur national a
tout d’abord félicité ses
joueurs après le match
d’avant-hier face à l’Arménie
dans les vestiaires, avant de
revenir avec eux plus longuement en
soirée sur cette victoire, où tout n’a pas
été si positif. D’emblée, le coach natio-
nal a tenu à rassurer ses capés, notam-
ment ceux qui ont débuté le match et
ont ressenti une grosse fatigue après
l’heure de jeu. Il trouvait ça normal,
car cela correspondait à son pro-
gramme de travail pour cette prépara-
tion d’avant-Mondial. «Ne vous
inquiétez pas. C’est normal la fatigue
que vous ressentiez. Nous sommes au
milieu de la préparation et d’ici le pre-
mier match du Mondial face à la Bel-
gique, vous retrouverez davantage de
fraîcheur. En tous les cas, celui qui n’a
pas ressenti de fatigue, c’est qu’il n’a pas
travaillé comme il se doit durant le
stage efectué à Sidi Moussa», a dit
Vahid à ses poulains.
«On doit savoir gérer un
match et pas baisser autant
de rythme»
L’ancien sélectionneur de la Côte-
d’Ivoire a par la suite élevé le ton pour
gronder ses joueurs, notamment sur la
manière avec laquelle ils ont géré la se-
conde période, au point d’encaisser ce
but arménien : «Plusieurs choses ne
m’ont pas plu durant ce match. Certes,
on a gagné, mais ce n’est pas sufsant. Il
y a eu beaucoup d’erreurs et je ne com-
prends pas ce passage à vide en
deuxième mi-temps. On doit savoir
gérer un match et éviter de baisser trop
de rythme. Si on refait ça face à la Bel-
gique, on est morts.»
«Belle victoire, mais ce n’est
que l’Arménie»
Afn de ne pas trop mettre la pres-
sion sur le groupe, Halilhodzic a tenu
tout de même à féliciter ses gars pour
leur match et leurs eforts fournis pour
remporter cette première partie ami-
cale. Néanmoins, il n’a pas manqué par
la suite de les appeler à mettre les pieds
sur terre : «Je vous félicite pour votre
match. Vous avez tout donné et j’ai bien
apprécié cette volonté que vous avez dé-
gagée sur le terrain. Cependant, il ne
faut pas oublier que ce n’est que l’Armé-
nie. Le plus dur reste à venir. Il faut res-
ter concentrés et continuer à travailler
pour nous améliorer davantage.»
«Il reste encore des
places
à gagner»
Enfn, il a été question du pro-
chain match face à la Roumanie
dans le discours du coach : «Le
match de l’Arménie est terminé et
place maintenant à celui de la
Roumanie. Ce match va être plus
compliqué que le premier et il faudra le
prendre très au sérieux. Vous devez sor-
tir le grand jeu car ça va être notre der-
nier test avant la Coupe du monde. Il
reste encore des places à gagner dans le
onze titulaire et à vous de démontrer ce
que vous pouvez apporter à l’équipe.»
S. F.
«Celui qui n’a pas ressenti
de fatigue, c’est qu’il n’a pas
travaillé durant le stage»
Arrivés tard dans la soirée de samedi,
les joueurs de la sélection nationale
n’ont pas eu beaucoup de temps pour se
reposer, puisque le coach national les a
rappelés au travail dès le lendemain
matin avec une séance de décrassage au
menu efectuée à Genève
au stade d’entraînement
du club du FC Meyrin.
Cette séance fut assez lé-
gère pour tout le monde,
même si le programme de
travail n’était pas le même
pour tous les joueurs.
Cette séance a débuté vers
11h heures locales et a vu
la présence de tout le
groupe, excepté Hassan
Yebda et Saphir Taïder.
L’équipe scindée
en deux groupes
Pour cette séance, le
staf technique a décidé
de scinder son équipe en deux. Un pre-
mier groupe qui rassemblait les joueurs
qui ont débuté le match de la veille face
à l’Arménie et qui s’est contenté de faire
quelques tours de piste et des étire-
ments et un deuxième composé des
joueurs qui ont joué peu ou pas du tout
le premier match. Celui-ci s’est entraîné
normalement et a suivi un programme
plus tactique que physique.
Taïder s’est entraîné
en solo l’après-midi
Absent de cette séance matinale, le
milieu de terrain de l’Inter de Milan, en
l’occurrence Saphir Taïder, a, selon une
source bien informée, suivi un entraî-
nement individuel l’après-midi aux
alentours de l’hôtel où est logée l’équipe
à Genève, La Réserve. D’après les échos
qui nous sont parvenus, l’absence du
joueur la matinée n’est pas due à une
blessure.
Travail spécifique
pour les gardiens
De leur côté, les trois gardiens Raïs
Mbolhi, Mohamed Amine Zemma-
mouche et Cédric Si Mohamed ont
suivi un programme d’entraînement
spécifque sous la houlette des deux en-
traîneurs Hassan Belhadji et Mickael
Boly. Un entraînement mesuré avec des
exercices avec ballon.
Match d’application
à la fin
Vers la fn de ladite séance, le coach
national a programmé un petit match
d’application entre les joueurs (ceux qui
ont débuté le match de l’Arménie n’y
ont pas pris part) histoire de maintenir
le rythme de ses capés. Halliche et Mes-
bah ont suivi la partie du banc, alors
que les autres ont regagné l’hôtel.
Pas de biquotidien hier
Cette séance de décrassage tenue la
matinée n’a pas été suivie par une autre
séance d’entraînement l’après-midi. Ha-
lilhodzic, qui mise beaucoup cette se-
maine sur la récupération, a donné un
peu de répit à ses poulains qui sont res-
tés à l’hôtel. Soulignons que cette
séance s’est déroulée à huis clos. S. F.
Vahid à ses
joueurs
Yebda et Taïder absents
Décrassage hier matin
au stade de Meyrin
Vahid s’est entretenu
avec Brahimi et Ghoulam
Pendant la séance de décrassage d’hier matin, le sélectionneur natio-
nal, Vahid Halilhodzic, s’est entretenu durant plus de cinq minutes avec
le milieu de terrain de Granada CF, Yacine Brahimi. Les deux hommes
ont longuement parlé et on voyait le Bosnien donner quelques conseils à
son joueur et le corriger par rapport à la rencontre de la veille. Quelques
minutes plus tard, c’était au tour de Faouzi Ghoulam d’être appelé par le
coach national et de s’entretenir avec lui. Le Napolitain, remplaçant face
à l’Arménie, jouera titulaire ce mercredi face à la Roumanie.
L’accès
fermé aux
supporters
Ils étaient près d’une dizaine
de supporters algériens, hier, à être
présents devant l’entrée du stade du
FC Meyrin. Ils espéraient assister à
cette séance de décrassage et aller à la
rencontre des joueurs. Malheureuse-
ment pour eux, le staff technique a de
nouveau décidé d’instaurer le huis clos
et priver et les fans et la presse na-
tionale (seule la chaîne Ennahar
TV avait droit à l’accès) de sui-
vre cette séance d’entraî-
nement.
De nos envoyés
spéciaux
en Suisse
S . Fellak
M. Hachemi
S. Hocine
B. Guendour
Y. Selhani
05
LUNDI 2 JUIN 2014
N° 2663
De nos envoyés
spéciaux
en Suisse
S. Fellak
M. Hachemi
S. Hocine
B. Guendour
Y. Selhani
Le coach a rectifié sa bourde…
… en rassurant Zemmamouche
L’ensemble de la presse nationale a rapporté hier la déclaration faite par le coach national
en conférence de presse où il a notamment dit que c’était «Mbolhi qui allait jouer face à la
Belgique». Une déclaration qui a surpris les présents à la salle de presse, car on ne s’attendait
pas à ce que le Bosnien révèle déjà l’identité du portier qui jouera ce Mondial en tant que ti-
tulaire. Evidemment, cette déclaration a clairement refroidi Mohamed Amine Zemmamouche
qui était tout surpris de la retrouver en une des journaux. Le gardien de l’USMA n’a pas
caché sa déception d’autant qu’il reste beaucoup de temps pour ce match et en a fait part à
son entraîneur, Hassan Belhadji. Par la suite, on a appris que le sélectionneur national est
parti voir Zemmamouche pour le rassurer. Il lui a expliqué qu’il n’avait pas compris la question du journaliste et
que dans sa déclaration, il voulait parler de la Roumanie et non pas de la Belgique (NDLR : le coach a mentionné
le nom de la Belgique dans sa réponse). Halilhodzic a rajouté à Zemma que rien n’a été encore fait concernant le
poste de numéro 1 et qu’il tranchera après ce match face à la Roumanie justement.
S. F.
R
aïs Mbolhi, gardien fa-
vori des supporters,
prendra certainement
sa place de numéro 1 durant
la rencontre qui va opposer la
sélection nationale à la Rou-
manie, ce mercredi 5 juin, au
stade de Genève. L'impor-
tance de ce rendez-vous est
grande pour les Verts, mais
sera plus décisive pour Raïs
Mbolhi, qui devra, durant ce
match, gagner défnitivement
la confance du coach et scel-
ler ainsi sa place de gardien
numéro 1.
Son dernier match
remonte au barrage
face au Burkina Faso
Il doit faire ses preuves, d'au-
tant plus que sa dernière titu-
larisation remonte au match
barrage qu'a joué la sélection
nationale contre cette équipe
en octobre dernier, qui s'est
soldé par une malheureuse
défaite de trois buts à deux en
faveur des Etalons. Depuis ce
cuisant échec, il n'a pas re-
trouvé la confance du coach,
qui, pourtant, le considère
comme l’un de ses joueurs
préférés, en rencontre of-
cielle.
Vahid annonce
sa titularisation
C'est par un lapsus que le
coach Vahid lance aux jour-
nalistes présents à la confé-
rence de presse, à l'issue du
match Algérie-Arménie, que
Mbolhi sera titularisé face à la
Belgique, en lieu et place de la
Roumanie. Il va donc vrai-
semblablement accorder sa
confance au portier national
à l'occasion de la rencontre
amicale qui opposera les Fen-
necs à la Roumanie au stade
de Genève, en Suisse, qui
conclura le stage de prépara-
tion de la sélection, avant le
coup d'envoi de la Coupe du
monde.
Sa chance, retrouver
sa place de n°1
Cette rencontre ne sera pas
seulement un test pour
l'Equipe d’Algérie, mais aussi
et surtout pour Raïs Mbolhi
qui aura la chance de montrer
au public et à Halilhodzic
qu'il peut faire la diférence.
Cette titularisation constitue
donc une aubaine pour lui,
pour faire un grand match
face à une équipe roumaine
très ofensive et qui peut faire
très mal. Il devrait se montrer
décisif, car s'il rate cette op-
portunité, il risque bien de
griller sa dernière chance
pour laisser sa place à Zem-
mamouche. Ce dernier, qui a
fait un bon match samedi face
à l'Arménie, mais auquel
manquait l'expérience des
grands rendez-vous, contrai-
rement à Mbolhi, peut rebon-
dir à tout moment.
Sarah Hocine
Mbolhi titulaire face à la...
Roumanie, pas la Belgique !
A
l’initiative du ministère
de la Communication,
les journalistes appelés
à assurer la couverture du
Mondial 2014 au Brésil ont
été conviés à une réception
hier à l’hôtel El Aurassi.
Cette réception a connu la
présence de plusieurs per-
sonnalités médiatiques et
sportives qui ont fait le bon-
heur du football algérien, à
l’image de Mahieddine Kha-
lef, Lakhdar Belloumi, Rabah
Saâdane et Kamel Lemoui.
Lalmas honoré
En marge de cette cérémo-
nie, le ministre de la Com-
munication, Hamid Grine, a
honoré l’ex-gloire du foot-
ball algérien, Ahcen Lalmas.
L’ancienne coqueluche du
public du CR Belouizdad et
de l’Equipe nationale, qui se
bat contre la maladie, a eu
droit à un hommage à la
hauteur de sa grandeur.
Grine (ministre de
l’Information) :
«Donner la
meilleure image
du journaliste
algérien et de
l’Algérie au
Brésil»
Dans sa brève allocution, le
ministre de la Communica-
tion, Hamid Grine, qui est
aussi un ancien de la presse
sportive algérienne, a sur-
tout mis en exergue le rôle
du journaliste professionnel
dans la promotion du sport
et du football en général :
«Cette réception se veut
comme une initiative de res-
ter en contacts et d’amélio-
rer le niveau professionnel
des médias. Vous allez cou-
vrir un événement mondial
et donner la meilleure image
de notre pays au Brésil sera
un devoir pour chacun de
vous. Je ne doute pas que si
vos responsables ont mis
leur confiance en vous, c’est
que vous êtes des profes-
sionnels.»
Tahmi (ministre
de la Jeunesse et
des Sports) : «On
doit être tous
derrière notre
Equipe nationale»
Le ministre de la Jeunesse et
des Sports, Mohamed Tahmi,
s’est adressé hier aux jour-
nalistes présents : «C’est
toujours un plaisir de retrou-
ver la famille de la presse
sportive, au tour des
grandes figures de notre
football. On est ici pour sa-
luer la deuxième qualifica-
tion de suite de l’Algérie à un
Mondial. C’est vrai que notre
football local n’est pas au
sommet mais cela viendra,
seulement il faut qu’on soit
tous derrière notre Equipe
nationale composée de
joueurs algériens à part en-
tière qui donneront tout
pour honorer ses couleurs au
Brésil.»
M.A.
F
inalement, Hassan
Yebda n’a rien de
grave. Le milieu de
terrain de l’Udinese
qui n’a pas été aligné au cours
du premier match amical des
Verts, samedi, face à l’Armé-
nie à Sion, pourrait jouer le
Mondial. Le doute planait en
efet sur la nature de cette
blessure, surtout après que le
sélectionneur national, Vahid
Halilhodzic, a déclaré lors du
point de presse d’après-match
: «Pour le cas Yebda, sincère-
ment, nous n’avons aucune
information sur cette bles-
sure. On va voir plus tard.»
Ainsi, beaucoup ont douté,
sachant que ce joueur se
blesse très souvent durant ces
trois dernières années. En
fait, le diagnostic a été plutôt
rassurant. Il est à signaler que
Vahid Halilhodzic s’était déjà
entretenu avec le joueur la
veille de la rencontre amicale
face à l’Arménie à propos de
cette blessure.
Il a passé une IRM
ce matin…
Après avoir fait l’impasse sur
la rencontre amicale face à
l’Arménie, Hassan Yebda ne
s’est pas aussi entraîné hier
matin. Il s’est déplacé vers une
clinique privée en compagnie
du médecin de l’EN, afn de
passer une IRM. Le fait
d’avoir ressenti des douleurs
tout seul a intrigué le staf
médical. Cela s’est passé dans
matinée. Les résultats de
l’IRM ont été communiqués
dans l’après-midi, où le
joueur devra observer une
période de repos. Vahid Ha-
lilhodzic s’est même entre-
tenu avec le staf médical et le
médecin en chef de l’EN.
… puis des soins
dans l’après-midi
Bien qu’il ait passé une IRM
dans la matinée, Hassan
Yebda s’est remis au travail
dans l’après-midi. Le milieu
de terrain de l’Udinese et des
Verts a efectué des soins in-
tensifs chez le staf médical
de l’EN et surtout les kinés,
dans le but de se remettre en
forme le plus rapidement
possible. Le joueur veut en
efet à tout prix disputer une
seconde Coupe du monde
consécutive, après l’édition de
2010 en Afrique du Sud.
S.F.
L
e suspense perdure toujours
du côté de l’hôtel de La Ré-
serve à Genève en Suisse, où
Vahid Halilhodzic devrait procé-
der lors des prochaines heures à
l’élimination d’un joueur en prévi-
sion de la Coupe du monde 2014.
Au moment où nous mettons sous
presse, aucune information of-
cielle n’a fltré du côté du lieu de
résidence des Verts. Seulement, on
sait que le joueur qui suivra le
Mondial à travers la télévision sera
soit Adlane Guedioura, soit Has-
san Yebda. C’est une source autori-
sée qui nous l’a révélé. Vahid
Halilhodzic hésite toujours à pren-
dre la décision fnale. Mais il sera
obligé de le faire aujourd’hui.
Le sélectionneur se réunira
ce matin avec le staff
médical
Selon nos informations, le sélec-
tionneur national va convoquer ce
matin le staf médical pour débal-
ler le sujet Yebda. Pour Halilhod-
zic, il n’est pas question de retenir
Hassan Yebda, dans le cas où il ris-
querait de rechuter, et ce malgré le
fait qu’il soit prioritaire par rap-
port à Adlane Guedioura, comme
nous l’a annoncé notre source. En
efet, Yebda est bien placé que
Guedioura pour disputer le Mon-
dial, s’il est opérationnel dans
quelques jours. Le cas contraire,
Vahid Halilhodzic tranchera en fa-
veur de Guedioura, le solide milieu
de terrain de Crystal Palace.
Verdict aujourd’hui à la mi-
journée
Une chose est sûre, le verdict sera
donné aujourd’hui. Notre source
nous a révélé en efet qu’après la
réunion entre Halilhodzic et le
staf médical, le sélectionneur na-
tional prendra une décision fnale,
qui sera difcile pour lui, comme il
l’a déclaré à maintes reprises. Le
verdict tombera aujourd’hui vers la
mi-journée, au plus tard dans
l’après-midi. Sur le coup, la FAF
transmettra la liste fnale des
vingt-trois joueurs qui défendront
les couleurs de l’Algérie lors de
cette Coupe du monde.
S.F.
Joueur à sacrifier
Ce sera entre
Yebda et Guedioura
Yebda
de grave
n’a rien
Algérie
Belgique J
-
15
Réception en l’honneur
des journalistes
Alors que l’attaquant mauri-
tanien Ahmed Mouley a signé
un contrat de deux ans au pro-
ft de la JSK, une source digne
de foi nous a confé que les di-
rigeants tunisiens du club afri-
cain veulent convaincre
l’attaquant de la sélection
mauritanienne de résilier son
contrat avec la JSK en optant
pour leur club. D’après la
même source, c’est le président
Slim Riahi qui serait en négo-
ciations très avancées avec
l’agent du joueur dans le but
de le convaincre de détourner
le joueur. Au moment où nous
mettions sous presse, un
proche du club tunisien était
chargé de suivre l’afaire et de
se renseigner davantage sur la
situation du Mauritanien avec
son nouveau club la JSK. Les
responsables du club africain
savent pertinemment que
Ahmed Mouley vient de para-
pher un contrat de deux ans
avec la JSK, mais ils auraient
trouvé un moyen de convain-
cre le joueur d’opter pour une
nouvelle expérience en Tuni-
sie.
Une première offre
de 22 000 euros/mois
On a appris que les diri-
geants tunisiens ont fait une
première ofre au joueur de
22.000 euro/mois. Après avoir
échoué à convaincre l’agent du
Camerounais Albert Ebossé,
les responsables du Club Afri-
cain cherchent par tous les
moyens de s’attacher les ser-
vices d’un attaquant étranger.
Le hasard a fait que pour la se-
conde fois, l’attaquant ciblé est
un joueur de la JSK, puisque le
Mauritanien a bel et bien signé
son contrat. Ce n’est pas tout,
puisqu’il a déjà encaissé
son chèque à la signature
des mains du président
Moh Cherif Hannachi.
On lui a évoqué le
plafonnement
des salaires,
pour le
convaincre de
résilier son
contrat
Par ailleurs, les
dirigeants du Club
Africain auraient
trouvé un moyen in-
génieux pour
convaincre Ahmed
Mouley de résilier son
contrat avec la JSK. On
aurait signifé à son
agent qu’avec l’histoire
du plafonnement des sa-
laires, le contrat du
joueur sera annulé par la
Ligue nationale de foot-
ball puisque le salaire dé-
passe de loin les 120
millions/mois. En efet, il
a été convenu que le Mau-
ritanien perçoive 180 mil-
lions/mois. C’est sur cet
argument que les dirigeants
tunisiens s’appuient le plus.
Un non-événement
pour les dirigeants
kabyles
Du côté de la direction ka-
byle, on est très serein. D’après
des sources proches de Moh
Cherif Hannachi, le premier
responsable de la SSPA/JSK a
pris les mesures né-
cessaires afn que le
contrat de l’atta-
quant mauritanien
soit en bonne et due
forme. Le règlement sera
bel et bien appliqué et cette
histoire de contact avec le
Club Africain est un non-
événement aux yeux des diri-
geants. On afrme qu’Ahmed
Moulay est bel et bien kabyle
pour 2 saisons et qu’il n’y a au-
cune incertitude concernant la
conformité de son contrat.
A. A.
Dans le cadre du renforcement
de l’équipe par un milieu de ter-
rain, nous avons appris dans la
matinée d’hier que deux joueurs
du WAT viennent d’être proposés
à la direction du club par le bais
d’un ancien joueur de la JSK. Il s’agit, en
efet, de Dif et Sidhoum. Les deux joueurs
en question ont disputé l’intégralité de leurs
rencontres cette saison en Ligue 2 Mobilis.
Le fait qu’ils soient restés compétitifs a
beaucoup intéressé les proches du prési-
dent Hannachi. Toutefois, aucun contact
ofciel n’a été pour le moment entrepris.
Ils sont en fin de contrat
L’autre avantage qui aurait beaucoup inté-
ressé les dirigeants kabyles, c’est le fait que Dif
et Sidhoum soient en fn de contrat. Ils souhai-
teraient changer d’air et tenter une nouvelle ex-
périence dans un grand club de l’élite. Jouer en
Ligue 2 Mobilis est un challenge qui n’intéresse
plus les deux joueurs. C’est la raison pour la-
quelle ils sont été proposés au club, dans l’espoir
d’être recrutés. D’après la même source, plusieurs
clubs sont déjà entrés en contact avec eux, à l’ins-
tar du CSC.
Aït Djoudi a eu sous sa coupe
Sidhoum en sélection olympique
Ce qui est certains, c’est que l’entraîneur en chef,
Azzedine Aït Djoudi, sera consulté sur la question
de Sidhoum et Dif, dans le cas où ils seraient invi-
tés à la table des négociations. Comme tout le
monde le sait, le coach kabyle connaît parfaite-
ment bien les qualités du premier pour l’avoir eu
sous sa coupe en équipe nationale olympique. Aït
Djoudi, qui connaît bien le joueur, pourrait donc
donner son feu vert aux dirigeants.
M. L.
Dif et Sidhoum
proposés
06
JSK Coup bas
N° 2663 www.lebuteur.com
Lundi 2 juin 2014
Sebbah, piste écartée ?
Alors que le Mauritanien s’est engagé avec la JSK
Slim Riahi serait en train
de négocier avec l’agent
d’Ahmed Moulay
Communiqué
Fidèle à son engagement dans le football algérien
Ooredoo accompagne les Verts dans leurs
matchs de préparation au Mondial-2014
Ooredoo, Premier Sponsor du sport national, a une fois de plus
confirmé son engagement envers le football algérien en accompa-
gnant les Verts dans leur dernière ligne droite, avant la Coupe du
monde 2014, pour leurs matchs de préparation en Suisse. En effet,
des cadres de Ooredoo, à leur tête le Directeur Général M.Joseph
Ged, ont assisté aux côtés de nombreux supporters algériens, au
premier match de préparation au Mondial brésilien contre l’équipe
arménienne qui s’est tenu le 31 mai 2014 à Sion (Suisse) et qui a
vu la victoire de l’Algérie par 3 buts à 1. Un second match de pré-
paration mettra aux prises les Verts avec l’Equipe de Roumanie le
4 juin prochain à Genève. Pour rappel, Ooredoo a lancé une large
campagne d’encouragements et de soutien aux Verts et une
grande opération d’accompagnement des supporters algériens.
Celle-ci se décline à travers une nouvelle version du spot «Maâk
Yal Khedra» mêlant ses symboles inoubliables aux couleurs du
Brésil ainsi que des campagnes de communication sur les diffé-
rents supports médiatiques (Radio, TV, presse et affichage urbain).
Ooredoo demeure le Premier partenaire du football national avec
le sponsoring officiel et principal de la Fédération Algérienne de
Football, de la Coupe d’Algérie et de neuf (9) clubs de football pro-
fessionnels.
Comme nous l’avons déjà an-
noncé, l’afaire Berchiche connaî-
tra son épilogue cette semaine. Le
défenseur central d’El Eulma, qui
a déjà négocié avec les dirigeants
kabyles cette semaine, est sur le
point d’ofcialiser son retour au
club. Toutefois, et d’après la même
source d’information, il ne reste à
Berchiche que de régler un seul
détail, celui de sa lettre de libéra-
tion. D’après la même source d’in-
formation, le président Hannachi
a pris attache avec son homologue
d’El Eulma pour discuter briève-
ment du sujet. Berchiche a aussi eu
des garanties de ses dirigeants
pour l’obtention de sa libération. Il
a expliqué à son président qu’il
souhaiterait se rapprocher du do-
micile familial, après 3 saisons
passées à El Eulma. Au point où
vont les choses, Berchiche a de
fortes chances de signer son nou-
veau contrat de 2 saisons à la JSK,
dans le cas où il serait libéré par le
MCEE. Afaire à suivre.
«Il ne me reste plus qu’à
récupérer ma lettre de
libération»
Joint par nos soins, le défenseur
central Kouceïla Berchiche nous
dira : «Je suis en contacts avancés
avec les dirigeants de la JSK, mais
je n’ai pas encore signé. Je pense que
tout sera plus clair dans les pro-
chains jours. Il ne me reste à pré-
sent qu’à récupérer ma lettre de
libération. N’oublions pas que je
suis toujours sous contrat avec le
MCEE, mais ça ne devrait pas
constituer un problème pour moi. Je
ne peux pas vous en dire davan-
tage, mais ce qui est certain, c’est
que tout devrait s’éclaircir d’ici à la
fn de la semaine.»
«La JSK ne se refuse
pas !»
Interrogé sur un probable retour
à la JSK, Kouceïla Berchiche nous
dira dans la foulée : «Il est clair que
la JSK ne se refuse. C’est mon club
de cœur et il est clair qu’en cas d’ac-
cord, je signerai sans la moindre
hésitation. Mais comme je viens de
vous le dire, je dois attendre un
peu, avant de pouvoir me pronon-
cer sur ma venue à la JSK.»
H. B.
Berchiche, signature
en fin de semaine
Il semblerait que la piste du milieu de terrain du CSC, Sebbah,
se soit éloignée. Et pour cause, une source très proche du
joueur nous a confié, hier, que Sebbah a peu de chances de por-
ter le maillot de la JSK la saison prochaine, puisque les diri-
geants du CSC refusent de libérer le joueur au profit du club
kabyle. Sous contrat pour une année supplémentaire, on voit
mal comment Sebbah pourrait convaincre ses dirigeants de le
laisser partir. Aux dernières nouvelles, la piste Sebbah aurait été
écartée sauf en cas de retournement de situation de dernière
minute. D’ailleurs, même le joueur était pessimiste, hier, après
avoir rencontré ses dirigeants. Il sait pertinemment que quitter
le CSC cet été est une mission presque impossible.
Hannachi attend Aït Djoudi
pour fixer les dates
des départs en stage !
Le
président Han-
nachi a déclaré qu’il comptait
enrôler encore deux milieux
de terrain, avant de boucler
défnitivement le chapitre re-
crutement. Alors que le pre-
mier joueur ciblé n’est autre
que l’ancien joueur de l’Entente
de Sétif, Mourad Delhoum, le se-
cond est désormais connu. Il s’agit
du joueur du CR Belouizdad,
Ahmed Meghout. Libre de tout en-
gagement avec les Rouge et Blanc,
Meguehout est plus que jamais
proche de la JS Kabylie. D’après nos
sources, ce dernier est motivé à
l’idée de porter le maillot jaune et
vert et participer à la Ligue des
champions la saison prochaine.
D’ailleurs, il devrait rencontrer le
président Hannachi dans les pro-
chaines heures, dans le but d’enta-
mer les négociations et signer son
nouveau contrat de deux saisons.
Il est rentré hier à Alger
Ce qui a un peu retardé les
négociations, c’est le fait que
Maguehout se trouvait chez
lui. D’ailleurs, il n’est rentré à
Alger qu’hier soir. Du coup,
il est désormais prêt à
rencontrer le président
Hannachi et fnaliser son
transfert, d’autant plus que le
CRB ne l’a pas appelé pour le
convaincre de rempiler. Dans sa
tête, Meghout est à la JSK et il ne
reste que la signature du contrat.
«Je finaliserai dans les
prochaines heures»
Joint par nos soins, hier soir, le
milieu de terrain Ahmed Megue-
hout nous a fait savoir qu’il devrait
rencontrer le président Hannachi
dans les prochaines heures, pour
entamer les négociations et signer
son nouveau contrat : «Je tiens à
vous faire savoir que je n’étais pas là.
D’ailleurs, je viens de rentrer à Alger.
Je vais en principe rencontrer le prési-
dent Hannachi dans les prochaines
heures, pour entamer les négocia-
tions. Jouer à la JSK m’intéresse
beaucoup, surtout qu’il s’agit d’une
très grande équipe. Toutefois, une
participation à la Ligue des cham-
pions m’intéresse. Donc, je veux jouer
à la JSK.»
Saïd D.
Depuis la fn de saison, la direc-
tion kabyle s’afaire à renforcer son
efectif, en prévision des prochaines
échéances et de la nouvelle saison.
Plusieurs joueurs sont partis et d’au-
tres sont arrivés. Le président ka-
byle, Mohand Cherif Hannachi, a
annoncé que la JSK, qui a fnalisé
avec huit nouvelles recrues, attend
deux ou trois autres joueurs pour
boucler l’opération. Par ailleurs, un
autre dossier attend d’être réglé,
celui de la préparation estivale.
Comme annoncé par Hannachi lui-
même, la JSK efectuera cet été un
stage de préparation scindé en deux
étapes. La première aura lieu en Tu-
nisie et la seconde en France. Selon
des indiscrétions, le président Han-
nachi attend le retour d’Aït Djoudi
de sa convalescence pour fxer les
dates des stages.
Il finalisera d’abord le
recrutement, avant de
se déplacer à l’étranger
Toujours dans le cadre de la pro-
chaine préparation estivale, le prési-
dent Hannachi a annoncé qu’il se
rendra très prochainement en
France pour visiter les diférents
sites susceptibles d’abriter le pro-
chain stage estival, mais pas avant
d’avoir fnalisé le recrutement esti-
val. Plusieurs propositions ont été
faites à la direction kabyle, cette der-
nière prendra la décision lors de la
prochaine réunion avec les mem-
bres du staf technique.
La direction entame les
préparatifs
des deux stages
Afn de gagner du temps sachant
que le stage aura lieu au début du
mois de juillet prochain, la direction
kabyle a entamé les préparatifs du
voyage à l’étranger. On a appris que
les joueurs maintenus ainsi que les
nouvelles recrues ont été invités à
déposer leurs passeports dans les
plus brefs délais auprès de la direc-
tion afn de commencer les procé-
dures de visas.
Réunion Hannachi-
membres du staff
prochainement au siège
Afn de ne rien laisser au hasard
et repartir sur des bases solides, en
prévision du nouvel exercice, le
président Hannachi a pro-
grammé de rencontrer les
membres de son staf tech-
nique dans les prochains
jours, au siège du club.
Au cours de cette ren-
contre il sera question de
tracer un planning de
travail qui va s’étaler
jusqu’à la première jour-
née du championnat pré-
vue le mois d’août
prochain.
A. L.
Madi sommé
de payer
sa libération
Le milieu de terrain de la JSK, Aymen
Madi, n’est toujours pas fixé sur son ave-
nir. Autrement dit, c’est le flou total
dans l’esprit du joueur qui a été in-
formé avant-hier que la direction son-
geait à le prêter à l’ASMO, une
décision que le joueur refuse caté-
goriquement, estimant que s’il
n’est pas retenu, c’est lui-même
qui choisira sa future destina-
tion. Après avoir appris que le
joueur était contre l’idée de
rejoindre une formation autre
que celle pour laquelle il dé-
cidera de partir de son
propre gré, un dirigeant
du club a invité le
joueur à se rappro-
cher de la direction
pour négocier sa
lettre de libération.
Attendu pour hier à
Tizi, on a appris
que Madi n’a pas
rencontré Hannachi.
Toutefois, il a été in-
formé que s’il souhai-
tait choisir lui-même sa
future destination, il de-
vrait payer cash sa lettre
de libération. Par ailleurs et
selon des sources dignes de
foi, l’entraîneur Aït Djoudi au-
rait rassuré le joueur en lui di-
sant qu’il avait encore besoin
de ses services et qu'il devra en
parler avec le président pour le
maintenir, sachant qu’il aura be-
soin de certains joueurs d’expé-
rience afin de pouvoir concrétiser les
objectifs tracés pour la nouvelle sai-
son.
Il serait en route vers le
NAHD ou le CRB
Concernant son avenir, le jeune Madi serait
proche du nouveau promu, le NAHD, ou le CRB.
Ces deux clubs ont déjà pris attache avec le joueur
auquel une offre a été faite. S’agissant de l’ASMO, on a
appris que Madi s’oppose catégoriquement à rejoindre
cette formation.
A. L.
L’
attaquant du
CRB, Bou-
bekeur
Rebih, ferait
partie lui
aussi des
joueurs ciblés par la JSK. Selon
les informations recueillies au
sujet du recrutement estival,
nous avons appris qu’un diri-
geant kabyle a pris attache avec
le joueur pour lui faire la propo-
sition de signer au proft du club
kabyle. Le renforcement du
compartiment ofensif demeure
le souhait majeur des dirigeants.
Même l’ESS et le CSC
ne le lâchent pas !
La JSK n’est pas le seul club à
s’intéresser à l’attaquant belouiz-
dadi. En efet, deux autres clubs
sont actuellement sur ses traces,
en l’occurrence l’ESS et le CSC,
qui ne veulent pas le lâcher et
veulent l’avoir à tout prix cet été.
Les Kabyles doivent ainsi
convaincre le joueur au plus vite
s’ils ne souhaitent pas le perdre.
Il attend de rencontrer
Malek, avant de trancher
Selon nos informations, l’atta-
quant Rebih a prévu de rencon-
trer le président du CRB, Malek,
cette semaine, afn de négocier
son nouveau contrat. On croit
savoir que la situation fnan-
cière du CRB et les mauvais
résultats enregistrés la sai-
son précédente ne sont
pas favorables pour que
Rebih prolonge son
contrat avec le Chabab,
et tout porte à croire
qu’il changera d’air.
«Je
trancherai
sur mon
avenir
cette
semaine»
Joint par
nos soins,
Rebih a
confrmé le
contact de la JSK et dira à ce
propos : «Oui, j’ai reçu un contact
de la JSK, du CSC et de l’ESS. Je
ne vous cache pas que j’ai prévu
de rencontrer cette semaine le
président Malek du CRB, le club
pour lequel j’accorde la priorité. Si
on arrive à me convaincre, moi je
privilégie la stabilité, dans le cas
contraire, je suis ouvert à toutes
négociations et je déciderai de
mon avenir cette semaine.»
L. A.
intéresse les Kabyles !
Rebih
Tout d’abord, quelles
sont vos nouvelles ?
Je vais bien, merci. Après
avoir signé mon contrat au
proft de la JSK, je profte de
mes vacances, avant la re-
prise de l’entraînement.
Racontez-nous com-
ment vous avez atterri à
la JSK ?
Le contact avec la JSK re-
monte au début de saison.
Les dirigeants de la JSK
m’avaient sollicité lors du
match amical que nous
avons joué en Tunisie en
mois de juillet dernier. Ils
m’avaient promis de me re-
cruter, si je faisais un bon
match. Hamdoullah, j’ai réa-
lisé une excellente saison
avec à la clé 32 titularisa-
tions et trois buts.
Quels sont les points forts de
Khiat ?
Comme je suis un défenseur cen-
tral, je joue bien de la tête. D’ailleurs,
j’ai inscrit deux buts de la tête. Je suis
bon aussi dans les duels.
Peut-on savoir si Laïd Khiat est
un membre de votre famille ?
Laïb Khiat est le manager de l’US
Chaouia. Oui, il fait partie de la fa-
mille. Je tiens à le remercier, car il m’a
souvent orienté. C’est grâce à lui et au
président Yahi que j’en suis là au-
jourd’hui.
Vous étiez sous contrat mais
vous avez quand même signé à la
JSK. Comment avez-vous fait ?
Si je suis à la JSK, c’est parce que le
président Hannachi entretient de très
bonnes relations avec Yahi. Les deux
hommes ont vite trouvé un terrain
d’entente. Je suis très heureux de re-
joindre une aussi prestigieuse équipe.
Vous avez opté pour la JSKalors
que l’équipe renferme Rial et
Benlamri qui sont de l’avis de
tous indétrônables. Qu’avez-vous
à noud dire ?
Je ne suis pas venu à la JSK pour
chaufer le banc. Je suis venu pour
concurrencer Rial et Benlamri. Je sais
ce que je vaux et je vais me battre
pour gagner ma place. Certes, ce ne
sera pas facile, mais je suis prêt à re-
doubler d’eforts pour y arriver.
Quelles sont vos ambitions avec
la JSK?
Jouer à la JSK est déjà quelque
chose de grandiose pour moi. Toute-
fois, j’ai hâte de découvrir l’Afrique,
du moment que nous sommes quali-
fés en Ligue des champions. Tout
d’abord, je vais essayer de m’imposer,
c’est le plus important.
Ne craignez-vous pas la pres-
sion ?
Non, je me suis habitué à la pres-
sion car même les supporters
de l’US Chaouia sont très exi-
geants. Donc, je n’aurai aucun
problème de se côté-là. Comme
je viens de le dire, je vais tout
d’abord essayer de m’imposer.
Regrettez-vous d’avoir
quitté l’USC?
Ecoutez, j’ai
passé des mo-
ments inoublia-
bles avec l’USC.
Cela fait deux
ans que je suis
dans cette
équipe et je me
suis habitué
aux suppor-
ters. Croyez-
moi, j’ai versé
des larmes
lorsque j’ai
quitté cette
formation qui m’a
permis de rejoin-
dre une autre
grande équipe.
Connaissez-vous
des joueurs de la
JSK?
Non, je ne connais
aucun joueur. Seule-
ment, je sais bien que la
JSK a recruté Si Ammar qui
est un très bon joueur. D’ail-
leurs, c’est pour cette raison
que plusieurs clubs de Ligue 1
Mobilis le voulaient à tout prix.
On vous laisse le soin de
conclure…
Je profte de cette occasion
pour remercier mon président
Yahi qui m’a beaucoup aidé. Je
passe aussi un grand bonjour aux
supporters de la JSK. J’espère être à
la hauteur de leurs attentes.
Entretien réalisé par Saïd D
D
ans l’espoir de bâtir une grande
équipe, en prévision de la saison
prochaine, les dirigeants de la JSK
sont entrés en contact avec plu-
sieurs joueurs. D’ailleurs, huit élé-
ments ont été déjà recrutés, à l’image du dé-
fenseur de l’US Chaouia, Khiat. Ce dernier,
que nous avons contacté hier soir, nous a ré-
vélé qu’il était venu à la JSK pour concurren-
cer Rial et Benlamri.
Khiat «Je suis à la JSK pour
concurrencer Rial et Benlamri»
Même si des noms sont cités çà et là, la
liste des libérés n’a pas été encore rendue
publique de manière ofcielle. Les diri-
geants de la JSK temporisent, avant de la
dévoiler, du moment que le président Han-
nachi n’a toujours pas bouclé le recrute-
ment. Alors que Remache, Asselah,
Chibane, Maroci, Messadia, Si Salemet
Bencherif sont ofciellement partants, rien
n’est encore sûr concernant Madi et Mer-
bah. Alors que le premier pourrait être
prêté à une autre équipe qui lui permettra
de rebondir, le second est toujours en bal-
lottage. La direction kabyle ne veut prendre
aucune décision à son sujet, avant de s’assu-
rer les services d’un autre défenseur central.
Quatre joueurs ont atteint la
barre des 1 000 minutes de jeu
D’après les statistiques que nous avons
établies, quatre joueurs seulement ont at-
teint la barre des 1000 minutes de jeu. Il
s’agit de Malik Asselah, BelkacemRemache,
Walid Bencherifa et Ahmed Messadia. Ces
dernières ont pratiquement participé à
toutes les rencontres ou presque. Tandis
que six joueurs n’ont pas réussi à briller lors
de leur passage à la JSK. Il s’agit de Madi,
Chibane, Si Salem, Bencherif, Merbah et
Maroci. D’ailleurs, c’est pour cette raison
que le président Hannachi a décidé de les li-
bérer et recruter d’autres éléments qui
pourraient faire encore mieux la saison
prochaine.
Joueurs Temps de jeu
Remache 2400’
Asselah 1890’
Bencherifa 1454’
Messadia 1025’
Maroci 893’
Madi 864’
Merbah 645’
Chibane 506’
Bencherif 342’
Si Salem 258’
S. D.
08
JSK Coup osé
N° 2663 www.lebuteur.com
Lundi 2 juin 2014 07
Coup double
www.lebuteur.com N° 2663
Lundi 2 juin 2014
JSK
Un
groupe de
supporters devaient
rencontrer Yarichène
hier à Alger !
A travers les appels qu’ils ont lancés sur
les réseaux sociaux, un groupe de supporters
de la JSK, notamment ceux d’Alger, devaient,
hier, rencontrer Yazid Yarichène, membre du
CA, pour lui réclamer un recrutement de
qualité. Les fans du club kabyle sont
anxieux et souhaitent voir la JSK faire
appel à des joueurs de gros calibre, à
même de réussir un bon retour
sur la scène continentale.
L
e capitaine de la JSK, qui est en fn de
contrat, ne sait toujours pas s’il rempi-
lera ou s'il portera les couleurs d’un
autre club la saison prochaine. Comme
nous l’avons rapporté dans une de nos
précédentes éditions, le président Hannachi a
reçu son capitaine dans sa résidence. Au
cours de cette rencontre, les deux
hommes ont évoqué plusieurs points,
particulièrement l’idée de renouveler
le contrat. Selon les informations qui
ont fltré de ladite rencontre, Rial a
posé ses conditions pour rempiler.
Depuis, le défenseur axial internatio-
nal de la JSK attend toujours un appel
du président pour se revoir et tran-
cher. Selon un dirigeant kabyle, Han-
nachi rencontrera Rial, avant la fn
de la semaine.
Il n’a pas encore négocié
avec les autres clubs
Par ailleurs, le capitaine de la JSK
est contacté par pas moins de trois
formations de Ligue 1 Mobilis : le
MCA et le CSC entre autres. Néan-
moins, nous avons appris d’une
source proche du joueur que ce der-
nier n’a pas négocié avec les autres
clubs, par respect à la JSK et ses diri-
geants. Autrement dit, Rial accorde
toujours la priorité à la JSK. Mainte-
nant s’il n’arrive pas à trouver un ter-
rain d’entente avec ses responsables, il
sera obligé de rejoindre une autre for-
mation.
Les dirigeants toujours
à la recherche d’un axial
Toujours dans la perspective de ren-
forcer ses rangs par de nouveaux
joueurs, la direction kabyle est à présent
à la recherche d’un autre joueur axial.
Plusieurs noms sont cités, notamment
Sebah du CSC avec qui les pourparlers
sont en cours. Les dirigeants de la JSK
ont donc pris la décision de faire appel
à un nouveau joueur qui évoluera dans
l’axe, en attendant la décision concer-
nant l’avenir de Rial. A noter que l’au-
tre axial Abdelmalek Merbah n’a pas
été retenu et sera obligé de récupé-
rer sa lettre de libération
pour rejoindre une autre
formation. Ayant rejoint
la JSK en provenance
de la JSS, Merbah a été
utilisé par le club dans
les moments difciles.
L. A.
Il n’a pas tranché sur sa
future destination
Rial attend toujours
que Hannachi
l’appelle !
PUB
Les joueurs libérés par les chiffres
Meguehout,
signature imminente !
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L'INTERIEUR
ET DES COLLECTIVITES LOCALES
DIRECTION GENERALE DE LA PROTECTION CIVILE
DIRECTION DE LA PROTECTION CIVILE
DE LA WILAYA DE TLEMCEN
N° 03475/DPC/2014
Avis d'infructuosité
Conformément au décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010 comportant
réglementation des marchés publics modifé et complété, la Direction de la
Protection Civile de la Wilaya de Tlemcen, informe l'ensemble des soumis-
sionnaires ayant participé à l'appel d'ofre national ouvert n° 04/2014 du
05/06/2014 relatif à la réalisation (en lots séparés) d'une unité secondaire à la
Protection Civile a Beni Snous que le dit appel a été déclaré infructueux.
Anep : 31008008 / Le Buteur du 02-06-2014
09
USMA
Coup de chaleur
N° 2663
www.lebuteur.com
Lundi 2 juin 2014
L
es dirigeants du
club n’ont tou-
jours pas engagé
de nouveaux
joueurs, mais conti-
nuent d’exploiter
les pistes et par-
ler transfert
avec ceux
qu’ils
convoitent. A ce sujet, nous avons
appris d’une source digne de foi
qu’un contact a été établi il y a
quelques jours avec Mohamed
Amir Karaoui. Libre de tout enga-
gement, celui qui s’est révélé au
MCEE avant de s’imposer par la
suite comme l’un des meilleurs à
son poste à l’ESS, serait chaud à
l’idée de rejoindre les rangs us-
mistes après avoir été sondé. An-
noncé dans le viseur de plusieurs
autres grands clubs de la Ligue 1
Mobilis, Karaoui
aurait afché
sa préfé-
rence à ses
proches
et
c’est pour le club champion de
l’exercice 2013/2014 que son cœur
penche. Une information qui ne
devrait pas laisser Haddad et ses
collaborateurs insensibles,
puisqu’un élément comme Ka-
raoui ne pourra être que d’un
grand apport au groupe déjà bien
étofé en présence de Koudri, Bou-
chema et El-Orf.
Un rendez-vous avec
Haddad était prévu hier
Son nom fgurant dans la liste
des cinq réservistes pour la Coupe
du monde, Karaoui a connu le
même sort que Khoualed et, pour
oublier la fn de saison difcile
qu’il a vécue, il espère rejoindre
l’un des grands clubs du cham-
pionnat cet été, avant d’aller en va-
cances. Sa décision de quitter l’ES
Sétif ayant été prise, le Franco-
Algérien est en train d’étudier
les propositions qui lui ont été
faites jusque-là et parmi eux f-
gure celle de l’USMA. D’ail-
leurs, pour approfondir les
négociations, le joueur devait
rencontrer Haddad hier en fn
de journée puisqu’un rendez-vous
entre les deux hommes avait été
programmé et lors duquel tout
sera clair.
Sa polyvalence et son
expérience seront
d’une grande utilité à
l’équipe
Les Rouge et Noir disposent
d’un milieu de terrain royal en
présence de Bouchema, Koudri,
El-Orf et Feham, mais cette ligne
pourrait bien être plus forte dans
le cas où les dirigeants réussiront à
enrôler Amir Karaoui. Pouvant
jouer dans plusieurs postes dans
l’entrejeu, la polyvalence de cet
élément pourrait être d’une grande
utilité aux Usmistes, mais ce n’est
pas tout. Disposant d’une bonne
expérience sur le plan internatio-
nal après avoir disputé la Coupe
de la CAF et la Ligue des Cham-
pions avec l’ESS, la présence d’un
tel joueur dans l’efectif de Velud
ne pourra qu’être un plus pour le
club.
Adel C.
Karaoui chaud à l’idée de
rejoindre les Rouge et Noir
Placé dans la liste des joueurs
transférables, Smaïl Mansouri s’est
rendu une nouvelle fois hier au
stade Omar-Hamadi où il a eu une
discussion avec les responsables
du club à propos de son avenir.
Sous contrat avec les Rouge et
Noir jusqu’au mois de juin 2016,
ce gardien de but aligné à cinq re-
prises lors de l’exercice 2013/2014,
a profté de cette occasion pour
faire part de son souhait de quitter
défnitivement l’équipe plutôt
qu’être prêté pendant une année
avant de faire son come-back par
la suite. Pas contre, les dirigeants
lui ont afrmé qu’ils feront passer
le message au président à qui le
dernier mot revient. Si tout se
passe comme prévu, le natif de
Blida sera convoqué dans les pro-
chaines heures pour entamer les
démarches afn de résilier son
contrat. Une opération qui ne s’ef-
fectuera qu’une fois qu’il réglera sa
situation fnancière vis-à-vis de
son futur ex-club puisque selon
nos informations, le joueur en
question doit renoncer à une par-
tie de son dû pour pouvoir réaliser
son vœu.
«J’ai quelques
touches, mais tout
sera clair une fois
mon contrat résilié»
Joint par nos soins, le concerné
nous a confrmé l’information
parue plus haut. «J’ai appris que les
dirigeants voulaient me céder sous
forme de prêt, mais à vrai dire ceci
ne m’arrange pas. Je préfère quitter
défnitivement le club pour espérer
me relancer et rejoindre une forma-
tion au sein de laquelle je pourrai
avoir plus de chance de jouer et être
compétitif. Pour le moment, j’ai
quelques touches, mais rien n’est
encore fait ni décidé. Ce n’est qu’une
fois que je serai libre que je pourrai
étudier tranquillement les proposi-
tions qui me sont parvenues avant
de trancher.»
Mazouzi récupérera sa
lettre de libération
aujourd’hui
Mansouri n’était pas le seul à
faire le déplacement hier à Bolo-
ghine, puisque Mazouzi a lui aussi
été aperçu au stade. Comme
prévu, l’ex-international olym-
pique a réglé sa situation adminis-
trative et n’attend désormais que
sa lettre de libération soit signée
par le premier responsable du
club. Une opération qui devra se
faire aujourd’hui ou au plus tard
demain. Dans le viseur de plu-
sieurs clubs de la Ligue 1 Mobilis,
Mazouzi et d’après nos informa-
tions serait sur le point de rejoin-
dre une autre formation algéroise,
dont nous révélerons le nom lors
de notre prochaine édition.
Le recrutement d’un
autre gardien de but
s’impose
Le départ de Mazouzi, mais éga-
lement Mansouri, poussera les res-
ponsables du club à recruter deux
autres gardiens de but. Pour le
moment, Merzouki a donné son
OK pour rejoindre les rangs us-
mistes mais les dirigeants devront
continuer à s’activer pour dénicher
l’oiseau rare et faire signer un nou-
vel élément capable de concurren-
cer Zemmamouche, puisqu’on
imagine mal le portier des Verts
inquiété par un jeune qui n’a pas
encore pu montrer tout son talent
en Ligue 1 Mobilis et qui s’est
contenté d’un rôle de doublure à la
JSK avant de lever le camp et ten-
ter une nouvelle expérience au
MC Mekhadma.
Adel C.
Mansouri préfère
un départ définitif
plutôt que le prêt
Tout d’abord, quelles sont vos im-
pressions maintenant que vous avez
renouvelé votre contrat ?
Je suis soulagé, mais aussi heureux. Je
n’ai pas mis beaucoup de temps avant de
donner mon accord pour rempiler. A
présent je n’ai qu’une seule envie, prof-
ter de mes vacances et bien savourer ces
moments en attendant de me remettre
une nouvelle fois au travail pour prépa-
rer le prochain exercice. Un exercice
lors duquel nous allons lutter sur les
trois fronts, donc il faut s’attendre à ce
qu’il soit chargé et long.
Vous avez été pisté par de nombreux
clubs, pourquoi avoir pris cette déci-
sion de rempiler ?
J’ai eu une discussion avec le prési-
dent et il a émis le vœu de me voir faire
partie du groupe lors de la saison pro-
chaine. Sa confance m’a honoré et m’a
fait plaisir. En ce qui me concerne, je ne
manque de rien à l’USMA et c’est ce qui
m’a encouragé à faire un tel choix. C’est
vrai que je n’ai pas trop joué lors de
cette saison 2013/2014, mais j’espère
que la donne changera. Le fait que nous
allons disputer trois compétitions, le
coach aura sûrement besoin de tous les
joueurs pour pouvoir efectuer le meil-
leur parcours possible lors du prochain
exercice.
Qu’avez-vous à dire aux dirigeants
qui vous ont contacté ?
Je tiens à m’excuser auprès d’eux et les
remercier pour leur intérêt. Le destin a
voulu que je prolonge mon aventure à
l’USMA et je compte faire de mon
mieux pour honorer de la meilleure des
manières mon engagement.
L’USMA disputera la Ligue des
champions la saison prochaine, pen-
sez-vous que votre équipe a les
moyens de faire un come-back réussi
sur la scène internationale ?
Oui, bien sûr. Il n’y a pas de doute là-
dessus. Nous avons les moyens et nous
allons faire tout notre possible pour réa-
liser un bon parcours et être à la hau-
teur de la confance placée en nous.
Nous savons que seul le travail paye, et
nous comptons fournir les eforts néces-
saires pour bien représenter les couleurs
de notre équipe et ceux de notre patrie.
Quels sont vos objectifs pour la nou-
velle saison ?
Je veux jouer un maximum de
matches bien sûr, mais aussi participer à
d’autres succès de mon équipe. Nous
avons remporté quatre titres en deux
ans, lors de cette nouvelle année nous
allons jouer sur les trois fronts et nous
comptons bien ajouter d’autres trophées
à notre palmarès et celui de notre club.
Entretien réalisé par Adel C.
Boudebouda
«Si j’ai rempilé, c’est pour
gagner d’autres titres»
Après El-Orfi et
Seguer, ce fut au tour
de Brahim
Boudebouda de nous
parler des raisons qui
l’ont poussé à
prendre la décision de
renouveler son
contrat. Le défenseur
usmiste a profité de
cette occasion pour
nous révéler ses
ambitions ainsi que
les objectifs pour la
saison prochaine.
Andria de retour à Alger
mercredi
Actuellement chez lui à Madagascar,
nous avons appris d’une source générale-
ment bien informée que c’est le mercredi 4
juin qu’Andria Carolus regagnera la capitale
algérienne. L’attaquant usmiste y séjour-
nera quelques jours, le temps de régler des
affaires personnelles avant qu’il reparte di-
rection cette fois-ci l’Europe où il passera
ses vacances avant de rentrer vers la fin du
mois pour reprendre du service à l’instar
de tous ses coéquipiers. Pour rappel, la re-
prise est prévue pour le 24 du mois en
cours
Le Dr Tafiani quitte le
club !
En fin de contrat, le médecin du
club, Dr Tafiani, ne sera pas recon-
duit. En effet, nous avons appris hier
que les responsables du club ont dé-
cidé de ne pas lui offrir un nouveau
contrat, ce qui l’obligera donc de
quitter l’équipe. Jusqu’au moment
où nous mettons sous presse, le
nom de son successeur n’a toujours
pas été révélé. Si tout se passe
comme prévu, ça devrait se faire
lors des jours à venir.
Le RCA insiste pour
Frioui
Même s’il n’a fait que six apparitions,
dont la plupart en tant que remplaçant,
Samy Frioui semble avoir toutefois la cote
puisqu’en plus du NAHD un autre club de
la Ligue 1 Mobilis, le RCA, est revenu à la
charge pour tenter de l’enrôler sous forme
de prêt. En effet, Amani le président a
contacté cet attaquant une fois qu’il a eu
vent de l’intérêt qui lui porte le nouveau
promu, mais pour le moment rien n’a été
fait entre le joueur et les dirigeants des
deux formations.
10
MCA
Coup de colère
N° 2663 www.lebuteur.com
Lundi 2 juin 2014
D
écidément, le recru-
tement de Azzi est
loin d’être acquis
pour le Mouloudia d’Alger.
Malgré le fait qu’il ait signé
un contrat d’engagement au
proft du MCA et qu’il au-
rait même touché une
avance sur salaire, le défen-
seur central de l’USMH
pourrait bien revenir sur
cet engagement et rester à
l’USMH pour deux autres
saisons. A croire une source
digne de foi, on laisse en-
tendre qu’un proche du
club banlieusard a fait état
d’une rencontre entre un
émissaire de Laïb et le
joueur, afn de le convain-
cre de rester. Azzi, au cours
de la discussion qu’il a eue
avec son interlocuteur, a as-
suré ce dernier qu’il était
prêt à rester à l’USMH si
Laïb est disposé à l’estimer à
juste valeur, sans pour au-
tant que le salaire qui lui
sera proposé soit le même
que celui pour lequel il s’est
mis d’accord avec le MCA
et qui est de l’ordre de 140
millions de centimes. Cet
émissaire a fait part au boss
de l’USMH du contenu de
la discussion qui a eu lieu
entre lui et Azzi, et Laïb a
accepté de revoir le salaire
de son joueur à la hausse.
Il a demandé juste un
temps de réflexion
Une fois que l’émissaire de
Laïb a transmis sa proposi-
tion fnancière à Azzi, ce
dernier s’est montré satisfait
de l’ofre, mais il a demandé
juste un moment de ré-
fexion, le temps de peser le
pour et le contre. Ce der-
nier semble vouloir privilé-
gier la stabilité et rester à
l’USMH, d’autant plus que
le climat qui règne actuelle-
ment au MCA n’est pas fait
pour le motiver à concréti-
ser son transfert. A croire
ce qui se dit dans l’entou-
rage de l’USMH, Azzi est
presque convaincu de rem-
piler pour deux autres sai-
sons, et il essaye juste de
trouver une solution avec le
MCA, même si l’engage-
ment qu’il a signé n’a au-
cune valeur juridique.
Qui aura le dernier
mot entre le
Mouloudia et
El Harrach ?
Du côté mouloudéen, on ne
semble pas inquiet pour le
cas de Azzi,
en étant
convaincu
que les ten-
tatives des
Harrachis ne
peuvent en
aucun cas
faire reve-
nir Azzi sur
sa décision
d’endosser le
maillot vert et rouge,
la saison prochaine,
alors que les responsa-
bles de l’USMH sont
presque confants de voir
Azzi rallier Alger au cours
de cette semaine pour si-
gner son nouveau contrat
avec l’USMH. Reste à sa-
voir qui aura le dernier
mot entre le Moulou-
dia et l’USMH, car si
le MCA mise sur les
moyens fnanciers,
à l’USMH on
veut faire va-
loir l’argu-
ment de la
stabilitépour
avoir le der-
nier mot.
K.M.
A
près avoir tout conclu avec les respon-
sables du Mouloudia, pour prendre
l’équipe en main, en leur remettant
même une liste des joueurs à recruter,
fxant la reprise des entrainements
pour le 12 juin prochain, tout en exigeant la sa-
tisfaction de certaines conditions relatives au
volet organisationnel, dans l’entourage du
club, on laisse entendre que Charef est en
colère contre les dirigeants qui ont échoué
jusqu'à présent à satisfaire la moindre
des conditions qu’il a posées, no-
tamment au sujet du recrute-
ment, puisque Bedja
n’arrive toujours pas à
trouver la bonne
formule pour
faire face à la loi
du plafonnement
des salaires et ce
contrairement à d’autres
formations qui sont en train de
recruter les joueurs ciblés en toute
quiétude bien que l’argent ne coule
pas à fot chez eux.
On n'a encore conclu avec
aucun des joueurs ciblés
Juste après avoir conclu avec les res-
ponsables du MCA, Charef avait
établi une liste des joueurs à recru-
ter, sans pour autant exiger que
l’équipe soit renforcée par des stars.
Parmi les joueurs cités par Charef,
on retrouve Hendou, Azzi, Amada,
Sylla, Boudebouda, Bouazza, Seguer,
Dagoulou, Legrâa et Demou. Ce-
pendant et jusqu'à preuve du
contraire, aucun des joueurs convoi-
tés n’a signé au MCA, et les choses
s’annoncent difciles pour les res-
ponsables du club. En efet, le défen-
seur Azzi, qui était le premier joueur à
négocier avec le MCA, se montre hési-
tant même après qu'il a signé un
contrat d’engagement. Hendou, lui, qui
est à son tour libre de tout engagement,
a décidé de rester à l’USMH, les respon-
sables du club banlieusard crient aussi à
qui veut les entendre qu’Amada et Sylla
sont intransférables, bien que ce dernier
aurait eu recours à la commission des li-
tiges de la FIFA. Pour ce qui est des trois
joueurs de l’USMA, Seguer, Boudebouda
et Bouazza, ce dernier a trouvé un terrain
d’entente avec Haddad et il apposera aujourd’hui sa
signature sur son nouveau contrat, quant à Seguer et
Boudebouda, ils ont bel et bien rempilé. L’attaquant
centrafricain Dagoulou qui, lui aussi, fait partie de la
liste de Charef, avait signé un contrat au proft de
l’Entente de Sétif et le club phare des hauts plateaux
déposera son contrat à la LFP au cours de cette se-
maine, d’où l’impossibilité de procéder à son recru-
tement. Cette situation a mis Charef en colère, car
les responsables du MCA ne s'y sont pas pris à
temps, eux qui devraient faire preuve d’imagination
pour contourner cette loi qui bloque le recrutement.
La reprise des entrainements sera
reportée
Au moment où ca coince pour l’opération recrute-
ment, la direction du club n’a toujours pas pris at-
tache avec la majorité des joueurs pour passer à la
table des négociation, que ce soit pour les joueurs
dont elle souhaite procéder à la résiliation du
contrat à l’amiable ou ceux qui seront appelés à rem-
piler. Fixée par Charef pour le 12 juin prochain, la
reprise des entrainements sera reportée, du fait que
la plupart des joueurs veulent partir en vacances au
mois pour quelques jours une fois qu’ils seront fxés
sur leur avenir.
Charef dit non une nouvelle fois à l’USMH
Tout en étant en colère contre les dirigeants du
MCA, Charef tient à son engagement avec le vieux
club algérois. Hier, trois responsables de l’USMH
étaient chargés de convaincre Charef de revenir sur
sa décision de quitter le club en le rassurant que tous
les problèmes qu’a connus le club la saison passée,
allaient être réglés. Toutefois, Charef à dit une nou-
velle fois fait comprendre aux dirigeants de l’USMH
qu’il a tiré défnitivement un trait sur l’USMH et
qu'il est même prêt à prendre une année sabbatique.
Charef ferme donc la porte d’un éventuel revirement
de situation, et il tient à relever le déf avec le MCA,
à condition que les dirigeants soient à la hauteur
pour qu’il puisse mener à bien sa mission.
K.M.
Aucune de ses conditions n’a été satisfaite jusqu'à présent
Charef en colère contre les
responsables du Mouloudia
Les joueurs
étaient payés
selon leurs
nouveaux
contrats
L’affaire des contrats des quatre joueurs qui
n’ont pas été déposés à la LFP, risque de
prendre une autre dimension. En effet, Ba-
chiri, Djemili et Kacem Mehdi avaient pro-
longé leurs contrats avec le Mouloudia en
contre-partie de la revalorisation de leur sa-
laire. Ainsi, tout a débuté à l’entame de la
saison lorsque Bachiri et Kacem Mehdi, et
après avoir effectué une bonne saison,
avaient renégocié leur salaire à la hausse
avec l’ancien manager général de l’équipe,
Kaoua Abdenour, qui a accédé favorable-
ment à leur demande, tout en leur exigeant
de rempiler. Toutefois, son départ a tout
remis en cause, du moment que Boumella a
renoncé à leur engagement, en provoquant
un véritable malaise entre les deux joueurs
et leur président. Néanmoins, la nomination
de Kaci-Saïd a apaisé la tension entre les
deux parties. Le nouveau manager général
du Mouloudia avait réussi à trouver une so-
lution à ce conflit. C’est ainsi que les deux
joueurs ont signé leur nouveau contrat et à
travers lequel leur salaire a été revalorisé.
Par la suite, Kaci-Saïd, et afin d’assurer les
services d’autres éléments, a procédé à la
prolongation des contrats de Djemili et Bes-
seghir. Ce qu’il faut savoir, c’est que ces
deux derniers étaient payés conformément
à leur nouveau contrat et non au salaire
qu’ils percevaient avant. Une situation qui
jouait en leur faveur, même si leurs nou-
veaux contrats n’ont pas encore été déposés
par la direction du club à la LFP.
Ils comptent faire valoir
le relevé bancaire pour
avoir gain de cause
Même si certains pensent que Bachiri, Kacem
Mehdi, Besseghir et Djemili sont inquiets, ces
derniers demeurent confiants à faire valoir
leurs arguments pour rester au MCA. En effet,
ils comptent tout simplement mettre en évi-
dence le relevé des virements bancaires dont
ils ont bénéficié pour prouver que la valeur fi-
nancière des salaires qu’ils ont perçus corres-
pond à celle mentionnée sur leurs
nouveaux contrats. Ce qui constitue une
preuve irréfutable et qui préserve les
droits des quatre joueurs, même si
seul Besseghir figure sur la liste des
joueurs à libérer, lui qui voudrait tenter
une aventure avec le RCA, après avoir
reçu une offre de cette formation. Hier,
ce joueur et Bachiri se sont rendus à la
LFP pour vérifier si leur contrat a été dé-
posé.
L’affaire ne passera
pas sous silence
chez les
responsables
de Sonatrach
Ce scandale qui a
éclaté au grand jour
ne passera pas
sous silence
chez les res-
ponsables
de Sonatrach,
qui éclaireront
l’affaire avant de
prendre les déci-
sions qui s’imposent,
car il est inadmissible
que cette grave erreur de gestion ne
soit pas sanctionnée. Une source digne
de foi nous a confié qu’une véritable
question se pose aujourd’hui, car l’argent
dépensé pour le paiement des joueurs en
question doit être conforme au montant fi-
nancier mentionné sur le contrat. Une af-
faire à suivre…
K. M.
Décès
La famille Mebrek a la douleur de faire
part du décès, hier, de leur chère et regret-
tée Mebrek Akila, survenu à l’âge de 38
ans. Que Dieu accorde à la défunte Sa
Sainte Miséricorde et l’accueille en Son
Vaste Paradis. «A Dieu nous appartenons et
à Lui nous retournons.» En cette triste occa-
sion, le collectif du Buteur présente à sa fa-
mille ses sincères condoléances.
Bien qu’il se soit engagé avec le Mouloudia pour deux saisons
Azzi discute avec un émissaire
de Laïb et semble vouloir virer de bord
La rencontre a eu lieu
hier en fin de journée
Zerguine donne
son feu vert pour
le recrutement
des stars
Hier, une réunion d’urgence a eu lieu entre le P-
DG de la Sonatrach, Abdelhamid Zerguine, et le
directeur financier exécutif, Bedja, pour trouver
une solution au problème posé par la loi du pla-
fonnement des salaires, qui bloque le recrute-
ment, et aborder d’autres sujets relatifs à la
SSPA/MCA. Après avoir discuté de la situation et
que Bedja a expliqué les contraintes rencon-
trées, Zerguine a fini par donner son accord
pour le recrutement des stars et pour que le dé-
passement du plafonnement des salaires fixé
par la LFP sera payé sous forme de prime de si-
gnature.
18 milliards pour s’offrir les meilleurs
joueurs
Le premier responsable et afin de répondre aux
attentes des centaines de milliers de supporters
du MCA, a décidé de débloquer une enveloppe
de 18 milliards de centimes pour que l’équipe
puisse s'assurer les services des meilleurs. Tou-
tefois, les joueurs vont percevoir la prime de si-
gnature en deux ou trois tranches et leurs droits
seront préservés par un contrat notarié en
bonne et due forme.
Charef et Gourmi signeront aujourd’hui
Suite à cette décision qui a soulagé tout le
monde, Charef et Gourmi vont signer officielle-
ment leur contrat aujourd’hui du moment que
l’argent ne pose plus problème. Une nouvelle
commission sera installée aujourd’hui et qui ne
sera sans aucun doute qu’une commission élar-
gie, car il faut s’attendre à ce que d’autres diri-
geants vont apporter leur aide à Bedja,
Amrouche et Hadj Ahmed, qui ont tout préparé
avant qu’ils ne soient bloqués par le plafonne-
ment des salaires.
Karaoui exige 300 millions
Après Gourmi, qui a exigé la somme de 290
millions par mois pour endosser le maillot
du MCA, son coéquipier Karaoui, et à tra-
vers la première discussion qu’il a eue
avec les dirigeants mouloudéens, a exigé
une mensualité de 300 millions pour re-
joindre son coéquipier de l’ESS. Le joueur
qui touchait 230 millions à Sétif, a donc
demandé 70 millions de plus au Mouloudia.
Quelles sont les raisons qui vous ont incité à gar-
der le silence, depuis la fn de la saison ?
J’ai décidé de faire le break, car il fallait que je me
ressource, après une saison très éreintante et pe-
sante sur le plan moral. Et puis, étant en fn de
contrat, j’ai eu plusieurs propositions. Mais
moi, j’ai voulu très vite conclure avec le
Mouloudia afn de pouvoir partir en va-
cances.
Selon nos informations, on croit
savoir que vous avez un rendez-
vous ce lundi, pour négocier
votre nouveau contrat…
Tout à fait ! Mais les responsa-
bles du club m’ont contacté
pour m’informer du reporter
de quelques jours dudit ren-
dez-vous. J’ai accepté car je ne
suis pas quelqu’un d’ingrat.
C'est-à-dire ?
Si les gens pensent que c’est
l’appât du gain qui me motive,
ils se trompent largement car
j’ai eu la possibilité de toucher
bien plus et j’ai refusé les ofres
qui m’ont été faites. J’ai été
contacté par le Club Africain et
l’Espérance de Tunis. Mais par
amour au Mouloudia, j’ai décidé de
poursuivre l’aventure avec le club de
mon cœur.
S’armer de patience veut-il dire
qu’il faudrait vous priver des
vacances à l’étranger ?
Je suis prêt à consentir des sa-
crifces pour le Mouloudia. Je ne
suis pas quelqu’un d’ingrat. Je
n’oublie par que le club a été pa-
tient avec moi, lorsque j’étais dans
le creux de la vague. Je n’ai pas né-
gocié avec les clubs solliciteurs,
pour la simple raison que j’ac-
corde la priorité à mon équipe.
Est-il vrai que vous êtes harcelé
par les appels des Chnaoua ?
Efectivement, les supporters
m’appellent chaque jour pour être
rassurés. Je ne suis pas de ceux qui
éteignent le téléphone. J’ai toujours
eu une relation privilégiée avec
les Chnaoua que je porte
dans mon cœur. Je leur ai
dit que je comptais
rester, sauf si la di-
rection du club
ne voudrait
pas de moi.
Qu’allez-
vous exi-
ger de votre direction alors que
vous êtes en position de force ?
Je ne vais rien exiger. D’ailleurs, je
rempilerai en cinq minutes, pas plus. Je
demanderai une seule chose à mes diri-
geants : respecter mon ancien contrat,
c’est aussi simple que cela. Je ne veux pas
percevoir plus, sous prétexte que j’ai réa-
lisé une grande saison. Je veux seulement
percevoir le même montant.
Le plafonnement des salaires pose
problème, c’est ce qui explique le re-
tard au niveau du recrutement ?
Je suis contre cette loi qui est illogique. A
l’ère du professionnalisme, on ne peut obliger
les clubs à plafonner les salaires des joueurs.
En Europe, chaque club recrute selon les
moyens dont il dispose. Si le Mouloudia veut
s’ofrir Messi, personne n’aura le droit de le lui
interdire. C’est comme ça que les clubs euro-
péens sont gérés. Il y a les équipes à petits bud-
gets et les gros bras du football européens.
Maintenant, si les clubs algériens veulent s’atta-
cher les services de grands joueurs africains, per-
sonne n’acceptera de venir pour un salaire de 120
millions par mois.
Est-il vrai que vous avez pris attache avec
Hammar pour lui proposer vos services ?
Ceux qui me connaissent savent que je ne suis
pas quelqu’un qui propose ses services. C’est Ham-
mar qui a pris attache avec moi afn de me proposer
de rejoindre l’équipe de Sétif.
Quelle a été votre réponse ?
Je lui ai dit que la priorité va au Moulou-
dia. Je respecte Hammar et les supporters
de l’Entente mais le sang vert et rouge
coule dans mes veines car j’aime le
Mouloudia.
Quelles sont les équipes qui vous
ont sollicité ofciellement ?
J’ai reçu des ofres du Club Africain
et de l’Espérance de Tunis. Il y a eu
aussi un club bulgare qui m’a sollicité
dernièrement. Moi, je préfère rester au
Mouloudia avec l’ambition nourrie
d’embrasser un jour une carrière pro-
fessionnelle en France, en Allemagne
ou bien en Espagnol, afn de progres-
ser.
Qu’avez-vous à dire sur Boualem
Charef ?
Charef a réussi des prouesses avec
l’USMH. D’ailleurs, Djabou m’a
confrmé que Charef est un très grand
entraîneur. Et moi, je suis persuadé
qu’il réussira de belles choses au Mou-
loudia. A nous les joueurs de tout faire
pour l’aider dans sa mission.
Entretien réalisé par Tarek-Che
Meilleur buteur du club, Abderrahmane Hachoud constitue la priorité du
Mouloudia actuellement. Le sniper des Vert et Rouge nous parle, dans
cet entretien, de sa situation et de ce qu’il attend de sa direction.
«Djabou m’a confirmé que Charef est un très grand entraîneur»
Le RDV avec Hachoud reporté
F
ace à toute cette cacophonie qui agite le
vieux club algérois, les responsables
mouloudéens ont pris attache, hier, avec
Abderrahmane Hachoud pour l’informer
du report du rendez-vous qui était prévu pour
aujourd’hui. Par ailleurs, la direction moulou-
déenne a demandé à son joueur de s’armer de
patience, le temps de tout régler, avant de se
mettre autour d’une table de négociations.
Très compréhensif, Hachoud a accepté d’at-
tendre, avant de rencontrer son employeur
avec l’envie de prolonger pour deux saisons.
«Prêt à rempiler en cinq minutes, à condition
qu’on tienne compte de mon ancien contrat»
Le RCA insiste pour
avoir Besseghier
Toujours sous le choc, après avoir appris qu’il
était en fin de contrat alors qu’il avait prolongé,
il y a quelques mois, son bail en présence de
Boumella et Kaci-Saïd, se retrouvant donc du
jour au lendemain sans club, Abdelkader Besse-
ghier serait de ce fait prédisposé à négocier
avec le RCA qui veut le recruter durant ce mer-
cato estival. Le défenseur mouloudéen, du
haut de ses 36 printemps, intéresse le prési-
dent de l’Arba, Djamel Amani, qui est en train
de faire son marché du côté du Mouloudia.
Après Zinedine Bensalem et Billel Moumen,
Amani veut réussir la passe de trois, en ten-
tant de s’offrir les services de Farid Daoud.
Mais pour l’instant, Besseghier accorde la
priorité au Mouloudia car le joueur ne cache
son désir de raccrocher les crampons sous
la bannière des Vert et Rouge.
Lui et Bachiri se sont rendus
au siège
de la Ligue nationale
Avant de rencontrer Amani, Abdelka-
der Besseghier s’est rendu en compagnie
de Redouane Bachiri au siège de la
Ligue nationale. Les deux joueurs vou-
laient se renseigner de visu sur leur si-
tuation actuelle au club. Les deux
défenseurs ont très vite déchanté en
apprenant qu’ils étaient bel et bien en
fin de contrat. De quoi démoraliser
Abdelkader et Redouane qui ont
quitté le siège dans un état coléreux.
T. Che
Delhoum attend
un signe de Bedja
pour négocier
Alors qu’on l’annonce tout
proche de la JSK, en vérité, Mou-
rad Delhoum ne s’est engagé avec
aucun club. D’ailleurs, nous
avons appris d’une source sûre
que Delhoum attend un signe de
Bedja pour entamer les négocia-
tions avec le Mouloudia. L’ex-
capitaine de l’ESS ne cache pas
du tout son désir de se produire
aux cotés de Fawzi Chaouchi et
Abderrahmane Hachoud avec
lesquels il est très proche.
11
Coup de coeur
www.lebuteur.com N° 2663
Lundi 2 juin 2014
MCA
«Je
suis contre
le plafonnement
des salaires car si
le MCA veut s’offrir
Messi, personne
n’a le droit de le
lui interdire»
Dahmane Attalah
(S/G du club) :
«Je ne pouvais agir
sans le consentement
de Boumella qui avait
les pleins pouvoirs»
Ayant décidé de mettre sa carrière entre paren-
thèse, afin de rester au chevet de sa fille gravement
malade, Dahmane Attalah a accepté de sortir de son
silence pour se défendre. Accusé d’être responsable
de l’affaire dite des contrats, le secrétaire général du
club n’a pas été tendre avec son ancien président.
«Ecoutez, je n’accepterai jamais que quelqu’un porte
atteinte à mes compétences. Boumella a tout fait
pour me pousser vers la porte de sortie. Tous les dos-
siers étaient chez lui. Je ne pouvais donc agir sans le
consentement de Boumella. Je ne peux donc tolérer
qu’on m’accuse d’être responsable alors que Bou-
mella avaient toutes les prérogatives. D’ailleurs, j’ai
été démis de mes fonctions sans que personne ne si-
gnifie mon licenciement. Mais par amour au club, j’ai
préféré m’éclipser pour ne pas faire de remous et ne
pas porter préjudice à mon équipe que je porte dans
mon cœur.»
«Je n’ai jamais connu cela en
31 ans, il a fallu que Boumella
vienne pour que cela
m’arrive !»
Poursuivant sa plaidoirie, Attalah dit le Comman-
dant semblait en avoir plein sur le cœur. «Je ne per-
mettrai à personne de s’attaquer à mes compétences.
Cela fait plus 31 ans que je suis au Mouloudia. Ja-
mais au grand jamais cela ne m’est arrivé. Il a fallu
que Boumella vienne pour qu’un tel problème sur-
vienne au club», nous a confié Attalah. Nous profi-
tons de l’occasion pour souhaiter un prompt
rétablissement à sa courageuse fille qui lutte chaque
jour pour survivre. Un exemple de courage que beau-
coup devraient suivre.
T. Che
«L’Espérance de Tunis, le Club Africain et
une équipe bulgare voulaient me recruter»
«Hammar
m’a
contacté
mais je
n’ai
jamais
proposé
mes
services»
Le dernier rempart mouloudéen,
Houari Djemili, ne semble pour sa
part nullement inquiet, bien
qu’il se trouve lui aussi en fn
de contrat. Il faut dire que
cet énième rebondisse-
ment fait bien les
choses pour Djemili
qui était sous-coté.
Convoité par
l’ASMO, Houari
nous confrme
qu’il devra discu-
ter dans les
heures qui vien-
nent avec les res-
ponsables du club,
même si le plus
difcile serait de
trouver un interlo-
cuteur au club avec
toute cette cacophonie
qui règne au sein de la
maison mouloudéenne. «Pour l’instant,
je ne vous cache pas que je suis dans le
fou le plus total. Je dois donc m’entretenir
avec mes dirigeants pour voir ce qu’il y a
lieu de faire car cette afaire des contrats
change totalement la donne.»
«Pour l’instant, seule
l’ASMO insiste pour m’avoir»
A propos de son avenir, Djemili ne
cache pas l’intérêt que l’ASMO lui porte
depuis quelques jours. Et cela risque de
s’accroître avec cette histoire de contrat.
«Je ne suis pas de ceux qui veulent verser
dans la surenchère ou qui cherchent à
faire grimper leur cote. Pour l’instant,
seule l’ASMO insiste pour me recruter.
Mais bon, je ne prendrai aucune déci-
sion, avant d’avoir discuté avec les res-
ponsables du club», dira le gardien aux
36 titularisations cette saison toutes
compétitions confondues.
T. Che
«Je vais discuter avec mes dirigeants
car je suis dans le flou le plus total» Djemili
Younès : «J'attends
de rencontrer Laïb»
Vous devriez rencontrer le président mais
apparemment le rendez-vous n’a pas eu
lieu. Cela ne vous inquiète-t-il pas ?
Non pas du tout. Je reste très serein et j'at-
tends de voir avec le président qui est préoc-
cupé par la question de l’entraîneur et du
recrutement.
Vous êtes l'un des joueurs en fn de contrat,
songez-vous à votre avenir dans l'équipe ?
C'est normal, tout joueur dans ma situation
est stressé, car on pense toujours à notre avenir,
que ce soit ici ou ailleurs. Mais dans mon cas, je
reste très serein et j'attends de voir avec le pré-
sident qui est occupé surtout par la désigna-
tion du nouvel entraîneur et le recrutement.
Mais vous êtes déjà au club depuis deux
saisons, pensez-vous rester ou changer
d'air ?
Je ne sais pas encore, tout peut arriver,
mais je me sens bien à l'USMH où je suis
près de ma famille. Ce sera difcile pour
moi de quitter l'équipe de ma ville où j'ai
passé deux saisons formidables durant
lesquelles on a arraché le statut de dau-
phin et la cinquième place cette année.
Avez-vous une idée concernant
votre avenir ?
Pour l’instant non. Personnellement, je
donne la priorité à l'USMH, mais le prési-
dent doit avant tout négocier avec moi. Ma
décision dépendra simplement de mes négo-
ciations avec lui.
On a entendu dire que vous avez trois ou
quatre ofres, avez-vous négocié avec ces
clubs ?
Pas encore. Certes, ils m'ont envoyé des
émissaires pour prendre mon avis, j'ai préféré
temporiser car je dois en parler avec Laïb par
respect à mon club employeur, mais je n'ai pas
encore négocié avec les dirigeants de ces clubs
et tout va se préciser dans les prochains jours.
Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni
Bechouche : «Le départ
de certaines vedettes
constituera une aubaine
pour les jeunes»
P
arlant des départs de certains élé-
ments considé-
rés parmi les
cadres de l'équipe la
saison passée, Be-
chouche pense que le
départ de tous ces élé-
ments est une bonne
chose pour certains
jeunes issus du réser-
voir ainsi que certaines nouvelles recrues. Il
y a Abid, qui aura sûrement l'occasion de
jouer plus souvent. Cette saison, les choses
seront diférentes. Abid et Medane sont
deux jeunes et manquent d’expérience. Ya-
cine Medane a, certes, un statut d'internatio-
nal junior à défendre, mais il doit travailler
davantage pour pouvoir concurrencer les
autres titulaires.
«Avec le recrutement,
il y aura une grande
concurrence»
Par ailleurs, le recrutement de certains
nouveaux éléments devrait susciter une plus
grande concurrence que ce soit en attaque,
en défense ou au milieu. Bechouche nous
dira : «La venue de certains éléments est une
très bonne chose pour l'équipe. Certes, on
peut dire que l'efectif de cette saison ren-
ferme de bons éléments, mais il y a des
joueurs qui sont encore perfectibles. Il y a
aussi des jeunes qui, avec une plus grande vo-
lonté, peuvent donner un plus à l'équipe.
Tout cela me laisse croire que la concurrence
sera bien relancée.»
N .R
L
e président Laïb est en
train d'engager une
course contre la montre
afn de rebâtir son
équipe avant la fn juin.
Il devra arracher les
services d'au moins cinq joueurs en
plus de la signature ofcielle d’un
entraîneur ou du maintien de Cha-
ref dont l’avenir est encore fou.
Laïb devra en fnir absolument
dans les jours qui viennent, il ne
risquera pas de tout perdre après le
départ ofciel de certains éléments
comme Doukha et Belkaroui. La
première action sera de fnaliser
avec Charef dans les prochaines 48
heures, ou alors d’engager un nou-
vel entraîneur avant de convoquer
au moins quatre joueurs pour para-
pher leurs contrats. Lez concernés
sont déjà prêts à signer d'après une
source proche du président. Il s'agit
de deux joueurs de Ligue 2 et deux
autres de Ligue 1 Mobilis. Tel sera
le programme du président lors des
jours à venir. Il est fort possible que
l'accord de Charef soit obtenu au-
jourd'hui ou demain.
Recrutement :
être dans les temps !
Depuis quelques jours, Laïb passe
ses journées au bureau et à recevoir
des joueurs. Ceux qui ont fait la sai-
son passée partie de l'efectif et ceux
susceptibles d'y être cette année.
Après avoir convaincu les jeunes
joueurs de l'équipe à rempiler,
Mohamed Laïb s'est attelé à
en faire de
même avec «les fn de contrat».
C'est ainsi qu'il a pu trouver les ar-
guments pour arracher l'accord de
plusieurs cadres de continuer
l'aventure avex El Harrach. L'efectif
qui doit défendre les couleurs du
club la saison prochaine commence
à se préciser avec, notamment, le
renouvellement des contrats des ca-
dres. En efet, contrairement à l'an-
née précédente, des changements
vont être visibles en ce qui concerne
la composante de l'équipe avec la li-
bération de certains éléments qui
n'ont pas donné satisfaction cette
saison et le recrutement de joueurs
en mesure de donner un plus à la
formation harrachie l’exercice
prochain.
Les noms tenus
au secret
Même s’il a commencé à contac-
ter des joueurs pour un éventuel re-
crutement mais pour le moment,
Laïb n'a pas voulu divulguer la liste
des éléments convoités. Voulant
éviter les erreurs du passé, surtout
en ce qui concerne le volet recrute-
ment, la direction technique privi-
légie l'option de viser les postes
dont les besoins se font le plus ex-
primer, dans l'espoir de voir
l'équipe rivaliser avec les autres
pensionnaires de Ligue 1 Mobilis
durant cette saison 2014/2015.
Attaquants africains
proposés, le président
indécis...
Le moins que l'on puisse dire est
que le boss de l’USMH est encore
indécis sur la
question des joueurs étrangers qui
lui ont été proposés. En fait, le pré-
sident attend de rencontrer Sylla,
l’attaquant guinéen, qui semble obs-
tiné par l’idée de quitter l’USMH,
dans ce cas il y aura dans l’efectif
harrachi une place pour un joueur
étranger et le président pourrait
ainsi engager un attaquant étranger.
Cette situation fait que Laïb hésite
toujours. Il est indécis sur cette
question. Pas plus tard que jeudi
dernier, le premier responsable de
la barre technique devrait prendre
de nouvelles décisions concernant
les joueurs proposés.
Nacer-Eddine Ratni
Finaliser avec les cadres et régler le problème de l’entraîneur
La liste des
libérés toujours
ouverte
Le départ proba-
ble de certaines ve-
dettes soulage un
tant soit peu les
dirigeants du club
qui veulent ré-
duire encore l'ef-
fectif en libérant
d'autres éléments,
durant cette période
des transferts. C'est ce
qu'on vient d'apprendre
d'une source sûre. La direc-
tion du club n'attend que la
décision de l’entraîneur
concernant les joueurs
qui suivront les Ha-
nitser, Boussehaba,
Amer Yahia. La di-
rection est en train
de réféchir à cette
éventualité, mais
elle n'a toujours
pas tranché. Le pré-
sident ne veut pas se
précipiter. Il préfère
attendre encore
quelques jours, le
temps d'évaluer le
véritable niveau
des éléments
qui sont en-
core mis à
l'essai. Dans
le cas où cer-
tains d'entre
eux arrive-
raient à retenir
l’attention du
staf technique, ils
seront engagés.
5 milliards pour
démarrer la saison
Dans un récent entretien avec le président
du club harrachi, ce dernier est revenu sur le
volet fnancier et a tenu, encore une fois, à rassurer
tout le monde en promettant d'entamer le paiement
des joueurs à partir de la semaine prochaine. Selon
Laïb, l'argent disponible pour démarrer la saison peut
s'avérer insufsant. Il estime que la mission de la di-
rection sera encore plus compliquée cette saison :
«On doit monter une équipe d'avenir, comme ça, si
je pars, j'aurai la conscience tranquille. Mais
pour commencer la saison, nous devons avoir
5 milliards.»
Hendou
annule son
voyage en Ukraine
Il devait se rendre en Ukraine et plus
exactement à Donesk où réside sa famille
mais comme la situation sécuritaire dans
cette ville ne le permet pas, il a préféré annuler
son voyage pour rester à Alger. Cela lui per-
mettra aussi de négocier et de prendre tout
son temps pour étudier les ofres qui lui par-
viennent des clubs qui le convoitent.
Khelili
négociera la semaine
prochaine
Sofane Khelili est sur les tablettes
de l’USMH. Il est attendu la semaine
prochaine afn de négocier son contrat
et le signer s'il arrive à un accord avec
le président, qui veut renforcer le
compartiment défensif de
l'équipe après le départ de
Belkaroui.
12
USMH
Coup d’accélérateur
N° 2663 www.lebuteur.com
Lundi 2 juin 2014
Laïb entame une course
contre la montre
Le CRB pousse
Meguehout
vers la sortie en
le sanctionnant
financièrement
Alors qu’on l’attendait cette
semaine pour négocier une
prolongation de contrat, un
nouveau fait dans le cas Me-
guehout vient de chambouler
l’avenir du milieu de terrain.
Ce dernier, à en croire nos
sources, a été contacté hier
par un des membres de la di-
rection pour l’informer d’une
sanction fnancière assez
conséquente due à des écarts
disciplinaire remarqués du-
rant ce dernier mois de com-
pétition. Une décision de la
direction qui aurait mis le
joueur dans tous ses états, le
poussant ainsi à envisager
réellement un départ du club
de Laâquiba.
Il a appelé Malek
pour demander des
explications
Très contrarié par cette dé-
cision, Meguehout aurait di-
rectement pris attache avec
son président afn de deman-
der des explications. Sur ce
point, Malek se serait montré
intransigeant en demandant à
son joueur de se présenter au
bureau pour faire son recours,
il lui signalera par la suite que
la direction du club n’a fait
que respecter le règlement in-
térieur du club.
Rebih : « Je donne
la priorité à mon club »
I
nterrogé par nos soins sur l’initiative de la direc-
tion de le prolonger pour une nouvelle saison,
Rebih nous dira : «Comme je l’ai souvent dit, je dois
beaucoup au CRB. C’est pourquoi il est tout à fait nor-
mal que j’accorde à mon club la priorité dans les négo-
ciations. Nous avons fxé un rendez-vous avec la
direction cette semaine, nous allons négocier et on verra
ce qu’il en débouchera».
« J’ai des offres de la JSK, du CSC
et de l’ESS »
Par la suite, Rebih nous parlera un peu des concur-
rents du CRB qui voudraient l'engager pour la pro-
chaine saison. «Je ne l’ai caché à personne, j’ai reçu
beaucoup d’ofres de clubs de Ligue 1, à l’image du CSC,
la JSK ou bien l’ESS. Cependant, j’ai préféré ne pas
m’engager dans des négociations par respect à mon
équipe, j’attends donc de rencontrer les dirigeants du
CRB et nous verrons après.»
« Bougueroua, Cherfaoui, Chebira
et Amiri, un renfort de qualité »
Enfn, Rebih a été appelé à s’exprimer sur les pre-
mières recrues du club, il nous dira à ce sujet : «La di-
rection s’est montrée très active
durant ce début de mercato.
Quelques joueurs de qualité ont
rejoint le groupe, à
l’image de Bougue-
roua, Cherfaoui,
Amiri et Che-
bira. Je pense
que c’est le
genre d’élé-
ments qui
nous ap-
porteront
un plus
pour la
saison
pro-
chaine,
c’est un
bon in-
vestisse-
ment
pour le
club».
L.A.
Remache pourrait
rencontrer Malek
aujourd’hui
C
omme pas mal de
joueurs dans le vi-
seur du club de
Laâquiba, la situation de
Remache tarde à se des-
siner elle aussi. Depuis
la première rencontre
avec Malek, il y a de
cela presque une se-
maine, les négociations
ont connu quelques
complications, cela princi-
palement en raison des exi-
gences du joueur jugées trop
élevées par la direction du club. Néanmoins, ayant
fait de lui l’une des priorités du club cet été, Malek
est prêt à tenter une dernière ofensive pour Re-
mache. Un nouveau rendez-vous lui a été fxé au-
jourd’hui dans lequel une ultime ofre lui sera faite.
Le joueur n’a pas encore signé
au CSC
En fait, au moment où Remache s’est vu
proposer cette nouvelle ofre du club de Laâ-
quiba, il se trouvait en route vers Constantine
afn de négocier avec la formation du CSC.
Contrairement à ce que spéculent certains,
Remache n’a pas signé au proft des Vert et
Noir, il souhaiterait s’entretenir une dernière
fois avec la direction du CRB pour trancher.
La direction lui a fait une
nouvelle offre
Afn d’avoir le dernier mot sur le dossier
Remache, la direction du CRB a dû faire
des eforts sur le plan fnancier en révi-
sant la première ofre proposée au
joueur. Celle-ci serait très proche des re-
vendications de Remache, ce qui pourrait bien
faire basculer les négociations au proft de la di-
rection qui compte sur cette dernière
rencontre avec le milieu
de terrain afn de l’en-
rôler pour la sai-
son prochaine.
L.A
Le CRB réitère
son intérêt
pour Maroci
A
en croire des sources proches de la
direction, celle-ci aurait repris
contact avec le milieu de terrain Ma-
roci. Après avoir échoué une première fois à
l’enrôler, il y a de cela quelques jours, le
Chabab serait prêt à proposer une nouvelle
ofre à l’ex-meneur de jeu de la JSK. Cela
vient après que Malek avait tranché sur
l’avenir de Ammour en décidant de l’inté-
grer au staf technique la saison prochaine,
laissant ainsi le poste de constructeur de jeu
vacant. Maintenant, la direction voit en Ma-
roci la meilleure piste pour pallier le dé-
part du capitaine du CRB.
Il négociera avec Malek
cette semaine
Après avoir repris contact avec le
joueur, Malek, le premier respon-
sable du club, serait prêt à se
mettre autour d'une table de
négociations avec Maroci et
cela dès cette semaine. En
ce qui concerne le joueur,
ce dernier n’a jamais caché
son envie de rejoindre le
club de Laâquiba afn de re-
donner un nouvel élan à sa
carrière.
La venue de Maroci
obligera la
direction à
laisser tomber deux
pistes
Si la direction arrive à
trouver un accord avec le
meneur de jeu de la JSK, elle
sera aussi dans l’obligation de
revoir ses comptes dans le
marché des transferts. En
efet, à ce jour, la direction a
pris attache avec trois élé-
ments évoluant au même
poste, les deux autres sont
Aouad du MCO et Balagh de
l’ASMO, cela sans oublier la ré-
cente signature de Ledouari.
Ainsi, la signature de Maroci
devra sans doute pousser les déci-
deurs du CRB à changer de fusil
d’épaule et s’attaquer aux autres
compartiments.
L.A.
CRB
Coup de vent
N° 2663 www.lebuteur.com
Lundi 2 juin 2014
13
A
fn de mettre en place
un nouveau staf pour la
saison prochaine afn de
remplacer le duo Hen-
kouche-Yahi qui ne sera
visiblement pas gardé
pour le nouveau projet du club, la di-
rection du CRB a reçu pas mal de CV,
et comme vous avez pu le suivre dans
ces mêmes colonnes, c’est le nom
d’Alain Michel qui fut pioché en pre-
mier. Seulement, au fl des négocia-
tions, les deux parties tardent à trouver
un terrain d’entente, à en croire certains
proches du dossier du technicien fran-
çais, qui se serait montré un peu plus
exigeant sur le plan fnancier que
prévu. C’est la raison qui a poussé les
décideurs du Chabab à, non pas laisser
tomber la piste Alain Michel, mais ten-
ter de trouver un substitut qui pourrait
bien répondre aux exigences du club,
cela au cas où la première piste fnirait
par être abandonnée. C’est encore une
fois vers l’étranger que la direction
compte se tourner pour trouver chaus-
sure à son pied. Il s’agirait d’un certain
Victor Zvunka, lui aussi originaire de la
France.
La direction épatée par le
CV du Français
Il n’était pas facile de se retrouver
parmi la pile de CV que Malek collec-
tionnait sur son bureau afn de trouver
le technicien parfait pour le Chabab.
Mais une fois tombé sur le nom de Vic-
tor Zvunka et après avoir épluché son
CV celui-là a vite mis tout le monde
d’accord. Le technicien français semble
avoir un parcours assez acceptable dans
le championnat français avec des clubs
comme Toulouse en 1991, OGC Nice
1998 ou tout récemment Nîmes en
2013. Zvunka est aussi connu pour
avoir remporté la Coupe de France avec
Guingamp en 2009.
Une offre lui a été
transmise
Convaincus par le palmarès de Victor
Zvunka, les décideurs du CRB par le
biais d’un intermédiaire qui fera le dé-
placement en France, se sont empressés
de prendre attache avec l’homme en
question. Aujourd’hui, après avoir reçu
un écho favorable, le club est prêt à en-
tamer les négociations avec Zvunka et
une demande ofcielle lui a été formu-
lée pour rallier le territoire national et
par là même rencontrer les dirigeants
du CRB.
Ses exigences financières
à la portée du club
L’autre paramètre qui aurait encou-
ragé la direction à prendre attache avec
le technicien français et lui confer les
rênes de l'équipe pour la saison pro-
chaine serait les exigences fnancières
de Victor Zvunka qui sont comparati-
vement à ceux d’Alain Michel à la por-
tée du club algérois. Ce qui pourrait
bien faire pencher la tendance en sa fa-
veur et lui permettre de faire ses débuts
dans le championnat algérien après ce
transfert avorté en 2011 alors qu’il s’ap-
prêtait à vivre sa première expérience
en Afrique, plus précisément en Algérie
avec la formation de l’ESS.
Lamine Amimi
Victor Zvunka nouvel entraîneur ?
Rencontre avec
Rebih aujourd’hui
Redah Malek vient de fixer un rendez-
vous à l’ailier droit Rebih afin
d’engager des négociations
pour prolonger son contrat.
Comme nous l’avons fait
remarquer précédemment,
cette initiative qui débu-
tera avec Rebih, visera à
prolonger les cadres de
l’équipe en vue de la
saison prochaine.
L’ESS,
la JSK et le
CSC à l’affût
Si la direction a décidé de se pres-
ser pour lier Rebih avec un nouveau
contrat, c’est que ce dernier attire les
convoitises ces derniers temps. En
effet, trois équipes se sont montrées
intéressées ces dernières se-
maines, il s’agit de la JSK, du
CSC et, en dernier,
l’ESS.
14
ESS
Coup de bluff
N° 2663 www.lebuteur.com
Lundi 2 juin 2014
J
essy Mayele sera le tout
premier Hollandais à
évoluer dans le cham-
pionnat national s’il pa-
raphe son contrat. Arrivé
à Sétif, il y a de cela trois
jours, c'est hier que l'ex-
joueur du FC Dordrecht,
un club de D2 néerlan-
daise, a trouvé un terrain d'entente
avec la direction du club sétifen. Il
est prévu, avec son manager, que
Mayele signe son contrat au-
jourd'hui.
Un salaire
de 7 000 euros
A Sétif, Jessy Mayele percevra
normalement un salaire de 7 000
euros. Il a par ailleurs accepté le
contrat qui lui a été proposé qui
s’étalera sur trois ans. L'ex-pen-
sionnaire FC Dordrecht est un at-
taquant âgé de 23 ans (il est né le
11 février 1991 à Kinshasa). Sa fa-
mille a quitté la RD Congo alors
qu'il était âgé de trois ans. Mayele
a fait toutes ses classes au Neptu-
nia, un club d'Amsterdam avant
de rejoindre les rangs de Fortuna
Sittard. Il passera ensuite une sai-
son au Sparta Rotterdam avant de
se stabiliser au FC Dordrecht. En
fn de contrat, il a l'intention de
poursuivre sa carrière en Algérie.
S.B.
Le Hollandais Jessy Mayele signera
probablement aujourd'hui
Juste avant la séance d’avant-hier, un supporter s’est
présenté sur le terrain pour ofrir un énorme bou-
quet de feurs à Madoui et ses joueurs. Ce geste a
été suivi d’une salve d’applaudissements de la
part des autres fans qui étaient dans les tri-
bunes. Bien sûr, Khalti Aïcha, la fdèle sup-
portrice des Aigles, était présente et elle a
lancé quelques youyous qui ont tôt fait de
détendre l'atmosphère et de mettre du
baume au cœur aux joueurs.
Que d'émotion !
Il faut dire que nul ne s’attendait à ce
geste du côté des joueurs et aussi des mem-
bres du staf. Ces derniers étaient très émus et
ont montré leur gratitude en allant au-devant
des supporters et cela pour la prise de photos
souvenirs.
Une collation
pour apaiser les esprits
Il n’y a pas que les supporters qui ont
fait un geste en direction de l’équipe.
Les dirigeants ont voulu détendre l’at-
mosphère après tous les problèmes
qu'a connus le club ces derniers temps.
Une collation a été oferte aux joueurs
et aux membres des stafs. Tout cela fait
le plus grand bien à tout le monde et cela
avant le match très important qui attend les
Sétifens face à Benghazi.
S. B.
P
our le compte de la reprise
de la Ligue des champions,
les Sétifens en décou-
dront avec les Libyens de
l'Ahly Benghazi. Ils restent sur un
nul concédé sur leur terrain face au
CS Sfax. Les poulains de Madoui
ont en tête que cette équipe de
l'Ahly a réussi quelques coups
d'éclat et qu'il faut s'en méfer. Cet
adversaire jouera, tout comme
l’ESS, un match qui est déjà déci-
sif. Cette confrontation s'annonce
très disputée. Il faut dire que l’en-
jeu est de taille car les Sétifens ris-
quent d’hypothéquer une partie de
leurs chances de terminer à l'une
des deux premières places du
groupe B. La tâche ne s’annonce
pas du tout facile face à un ensem-
ble de Benghazi, qui a montré de
très belles choses jusque-là.
L'enjeu est de taille
Dans ce groupe B de la phase
des poules de la LDC, les choses
sont telles que les équipes qui arri-
veront à s’imposer lors de la pro-
chaine journée peuvent mettre de
la distance avec leurs poursuivants.
La tâche s’annonce des plus com-
pliquées pour les Sétifens qui, ce
que personne ne souhaite, peuvent
gaspiller leurs chances en cas de
contre-performance. Madoui a dû
motiver ses poulains et surtout
leur inculquer cet esprit combatif
qui leur permettra de s’imposer.
Les joueurs de l’ESS doivent se re-
trousser les manches pour récupé-
rer les points perdus contre Sfax.
Le coach sétifen doit, de son côté,
s’atteler à requinquer une équipe
qui aurait pu perdre confance. Le
mot d’ordre sera donc de gagner.
Les atouts sétifiens
Il ne faut surtout pas croire que
cette équipe de Sétif entamera son
match contre Benghazi, sans cer-
taines ambitions. Elle ne se
contentera pas de défendre face
aux joueurs libyens. Ces derniers
ont toutes les bonnes raisons du
monde pour sortir victorieux de ce
qui, incontestablement, est un des
chocs de cette troisième journée.
L’équipe de l’ESS qui sera alignée
possède des atouts et ils sont sur-
tout ofensifs.
Les joueurs
peuvent mieux faire
En réponse à l’une de nos ques-
tions, Madoui évoquera l’état d’es-
prit dans lequel se trouvent les
joueurs : «Incontestablement, le fait
que l’équipe ait connu quelques re-
mous, il y a comme un esprit de ré-
volte chez tout le monde. Les
joueurs sont persuadés qu’ils peu-
vent mieux faire que leur prestation
contre Sfax. J'ai confance et je sais
qu'ils répondront présents contre
Benghazi.»
L'indispensable
rage de vaincre
Madoui ajoutera : «Il y a aussi eu
cette formidable prise de conscience
et cette volonté d’aller de l’avant. Il
nous revient à nous, membres du
staf et dirigeants, d’entretenir cette
rage de vaincre et cela, jusqu’à l’ul-
time journée. Pour ce qui est du
match contre l'Ahly Benghazi, ce
sera très compliqué pour les deux
équipes. Cette rencontre aura ses
propres caractéristiques et il nous
faut être costauds pour relever le
déf.»
Cela pourrait
se jouer sur un rien
L’entraîneur sétifen semble se
méfer particulièrement de l’équipe
de Benghazi : «J’ai rappelé à mes
joueurs qu’ils restent sur un semi-
échec et qu’il n’est pas question de
rater le prochain rendez-vous. Nous
avons beaucoup travaillé et nous
avons apporté certains correctifs.
J’attends une réaction de mes
joueurs devant un adversaire de
qualité. Ce match pourrait se jouer
sur un rien et peut être sur une er-
reur. C’est ce que nous devons évi-
ter.»
K. L.
L’Aigle noir en quête
de revanche !
Les supporters vous ont ofert des feurs
avant la séance de reprise. C'est un beau
geste, n'est-ce-pas ?
Tous autant que nous sommes, nous étions
très émus et ce geste nous est allé droit au cœur.
Vous n'êtes pas sans savoir que nous avons passé
des moments très difciles ces derniers temps.
Avec l'accumulation des matchs et la fatigue, la
sortie de nos supporters nous a fait le plus grand
bien.
Sur le plan sportif, vous restez sur un nul à
domicile contre Sfax. Avez-vous le sentiment
d'avoir perdu deux points ce jour-là ?
Oui et non. Le match s'est joué à Sétif et c'est
d'abord chez nous que nous devons gagner les
points nécessaires pour être en demi-fnale. D'un
autre côté, certains événements ont précédé ce
match et nous n'étions pas dans notre meilleur
jour. Il faut reconnaître que nous sommes tom-
bés sur une très bonne équipe de Sfax. Il nous
faut rebondir dès le prochain match.
Justement, vous aurez une rencontre difcile
à jouer contre l'Ahly Benghazi, n'est-ce-pas ?
Même si c'est une très belle équipe, je ne crois
pas que l'Ahly Benghazi a les moyens de nous ar-
rêter. Par ailleurs, c’est toujours difcile de jouer
contre une équipe qui vit des problèmes, disons,
extra sportifs. C’est un match à enjeu pour les
deux équipes et cela fait qu’il sera compliqué à
négocier. De toutes les façons, les matchs faciles
n’existent pas.
Est-ce que le fait que le match se joue chez
vous et devant votre public est un avantage ?
C’est certain, même si seule la vérité du terrain
compte, je peux vous assurer que chez l’ensemble
des joueurs, il y a une réelle volonté de se battre.
Notre seul objectif pour ce match est un bon ré-
sultat. Maintenant, nous ne sommes pas contre
le fait de faire plaisir à notre public. Nous
sommes décidés à réaliser une belle performance
pour rester en course en vue d'une qualifcation
en demi-fnale.
Quelles seront les forces de votre équipe pour
ce match ?
Très certainement l’esprit de solidarité qui
règne au sein du groupe. Il est évident que
nous devons être présents dans tous les
duels. C’est un match que nous aurons à
jouer avec beaucoup d’intelligence et de
sang-froid. Nous aurons tout simplement à
jouer notre football et surtout priver
notre adversaire de ballon. Il fau-
dra se battre et nous sommes
décidés à le faire.
Un dernier mot.
Nos supporters doi-
vent nous apporter
leur soutien et cela de
la première à la der-
nière minute du
match. Il est certain
que si victoire il y a,
nous la dédierons au
capitaine Benchadi.
Entretien réalisé
par Akram F.
Hammar a rencontré
Hachoud et Bencherifa
l
l Comme cela était prévu, le prési-
dent de l'ESS a rencontre Hachoud
hier à Alger. Il en a fait de même avec le dé-
fenseur de la JSK Bencherifa.
Belhani, Gourmi, Tiaiba
et Boukria absents
à la reprise
l
l Quatre joueurs se sont absentés
lors de la séance de reprise qui s'est
déroulée avant-hier. Il s'agit de Belhani,
Gourmi, Tiaiba et Boukria. Par ailleurs,
Madoui a décidé d'intégrer le défenseur des
espoirs Baïtèche au sein de l'efectif profes-
sionnel.
Boukria suspendu
face à Benghazi
l
l Le défenseur latéral sétifen Lyes
Boukria ne jouera pas le prochain
match comptant pour la troisième journée
de la phase de poules de la LDC. Il est sus-
pendu et cela pour cause de cumul d'aver-
tissements.
Des tours de piste
pour Aoualmi
l
l Blessé, il y a de cela près
d'une dizaine de joueurs,
Aoualmi est maintenant totale-
ment rétabli. Il s'est cepen-
dant contenté d'efectuer des
tours de piste lors de la
séance de reprise.
Touahri aux soins
l
l Touahri de son côté
continue à soigner sa
blessure à la cuisse. C'est d'ail-
leurs ce qu'il a fait avant-hier au
niveau de la salle des soins du
stade du 8-Mai.
Gourmi préfère
les salons
de l’hôtel d'El Biar
l
l Au moment où ses co-
équipiers étaient au stade
pour la séance de reprise et cela
pour préparer l'important ren-
dez-vous contre Benghazi,
Gourmi se trouvait à Alger. L'at-
taquant de l'ESS était précisément
au niveau du salon d'un hôtel sur
les hauteurs d'El Biar en compagnie
de deux membres de la cellule de recru-
tement du MCA.
Retour de
Ferrahi dans l'équipe
Le changement notable qui pourrait
s’opérer, dans cette formation sétifenne, sera
le retour à la compétition de Ferrahi. Il sera
aligné au côté de Zerrara. Ce choix est pratique-
ment indispensable pour avoir la maîtrise d’une
des zones les plus sensibles du jeu, à savoir la
zone intermédiaire. Empêcher les joueurs de
Benghazi de toucher beaucoup de ballons se-
rait faire une grande partie du boulot.
Belameiri et
Nadji en pointe
Pour ce qui est des attaquants qui se-
ront alignés par Madoui, il y a d’abord Be-
lameiri. Ce dernier a, à chaque fois qu’il a
été titularisé, su tirer son épingle du jeu. Il
sera associé à Nadji qui afche ces derniers
temps, une superbe forme. La formation séti-
fenne a des atouts à faire valoir et elle sait
jouer collectivement. Les joueurs de Ma-
doui savent pertinemment qu’ils n’au-
ront pas la tâche facile car les
Libyens ont des atouts à
faire valoir.
Des fleurs pour
Madoui et ses joueurs
Mellouli : «Le geste des supporters nous a profondément touchés»
15
MOB
Coup d’arrêt
N° 2663 www.lebuteur.com
Lundi 2 juin 2014
A
lors que les supporters du MO Béjaïa
attendent toujours de voir le nouveau
visage de leur équipe, notamment en ce
qui concerne le volet recrutement, le renforce-
ment de l’équipe par de nouveaux joueurs ainsi
que l’avenir du coach Amrani à la barre tech-
nique, voilà que le fou persiste encore dans la
mesure où rien n’a fltré après la démission du
président Adrar. D’ailleurs, l’initiative prise par
certains actionnaires d’entamer des contacts
avec Hakim Meddane et tenter de le convain-
cre de venir au MOB afn d’occuper le poste de
directeur général n’a pas encore abouti,
puisque le rendez-vous de samedi dernier n’a
pas eu lieu. Ce qui veut dire que cette piste
pourrait être écartée par ses initiateurs d’au-
tant plus que le temps presse et que les Bé-
jaouis ne peuvent encore attendre. De ce fait, il
est attendu que les choses soient encore plus
claires dès ce mardi puisque l’assemblée géné-
rale des actionnaires prévue pour cet après-
midi au siège du club devrait déboucher sur
plusieurs décisions qui concernent l’avenir du
club.
La démission du président Adrar a
fait retarder les choses
Alors qu’il a déjà entamé les contacts avec
plusieurs joueurs pour renforcer l’équipe en
prévision de la saison prochaine, la démission
du président Akli Adrar de son poste comme
l’a confrmé lors de l’entretien qu’il nous a ac-
cordé dans l’édition d’hier a fait retarder les
choses, et ce, bien que certains dirigeants et
actionnaires aient pris l’initiative d’accélérer
les démarches pour bâtir une grande équipe
qui sera en mesure de rivali-
ser avec les grosses cy-
lindrées, la saison prochaine. De ce fait, il est
attendu que les membres du conseil d’adminis-
tration procéderont à l’élection d’un nouveau
président pour entamer les préparatifs d’autant
plus que le président Akli Adrar n’est pas prêt à
revenir, estimant sa décision irrévocable.
Les supporters exigent un bon
recrutement
Toutefois, devant le retard qu’accuse la for-
mation du MO Béjaïa actuellement sur tous les
plans au moment où d’autres équipes avaient
déjà entamé les préparatifs, les supporters du
MOB ne comptent pas rester les bras croisés
en s’inquiétant davantage quant à l’avenir de
l’équipe, et ce, devant le fou qui persiste ac-
tuellement. Les fans ne semblent pas prêts à se
laisser faire en exigeant des dirigeants de faire
un bon recrutement et surtout d’accélérer les
choses puisque le temps presse.
Une semaine décisive attend les
dirigeants
En attendant de voir encore plus clair dans
les prochains jours, voilà qu’une semaine déci-
sive attend les dirigeants avec notamment les
préparatifs de la nouvelle saison, à commencer
par le volet recrutement et la barre technique
du club, où rien n’est encore confrmé à propos
du maintien de l’entraîneur Amrani. D’ailleurs,
il sera question de l’élection d’un nouveau pré-
sident après la démission du président Adrar
et la concrétisation des contacts avec les
joueurs ciblés. Les actionnaires semblent
conscients de ce qui les attend et sont décidés
à s'attaquer aux choses sérieuses dès ce mardi.
A.Y.
Alors que des informations
ont circulé ces derniers temps
à propos de contacts entamés
par certains dirigeants avec l’en-
traîneur Djamal Menad sur propo-
sition de Hakim Meddane, nous
avons pris attache avec l’ex-barou-
deur de la sélection nationale
pour avoir plus d’informations.
Djamal Menad nous a fait sa-
voir qu’il n’a eu aucun
contact avec les dirigeants
du MOB tout en se mon-
trant intéressé par l’idée
de coacher une grande
équipe comme le MOB.
« C’est Meddane
qui m’a proposé
aux dirigeants du
MOB »
Ainsi, Menad nous dira :
«Franchement, je n’ai pas été
contacté par les dirigeants du
MOB. Seulement, c’est Hakim Med-
dane qui a proposé mon nom aux
dirigeants lorsqu’il les a rencontrés.
Sinon, je n’ai aucun contact avec les
responsables. Toutefois, je ne vous
cache pas que je suis intéressé par
l’idée de driver une équipe comme
le MOB si les dirigeants le souhai-
tent, car je ne peux pas m’imposer».
« Entrainer le MOB
n’est pas une mission
facile pour n’importe
quel entraineur »
Par ailleurs, l’ex-entraineur de
MC Alger est persuadé que
l’équipe du MO Béjaïa dispose de
tous les ingrédients nécessaires
pour réussir à l’avenir, et entrainer
une telle équipe est une lourde
tâche. «Je crois qu’entrainer une
équipe comme le MOB n’est pas une
mission facile pour n’importe quel
entraineur dans la mesure où c’est
un club qui a un grand public. C’est
une équipe qui doit réaliser de bons
résultats et répondre aux attentes
des supporters et je crois que le
MOB dispose de tous les ingrédients
nécessaires pour construire une
grande équipe à l’avenir.»
« Il ne faut pas brûler
les étapes »
A propos du vœu des dirigeants
du MOB de construire une équipe
d’avenir qui sera en mesure de
jouer les premiers rôles, Djamal
Menad ajoutera : «Je pense qu’il ne
faut pas brûler les étapes, car les di-
rigeants doivent y aller doucement
pour bâtir une grande équipe qui
sera en mesure de rivaliser avec les
grosses cylindrées et surtout avoir le
temps nécessaire pour y parvenir
puisque le MOB en est à sa pre-
mière expérience parmi l’élite».
Propos recueillis par
 A. Y.
Une AG des actionnaires très
attendue pour aujourd’hui
Afn de faire les bilans de la saison qui vient de s’écouler,
une assemblée générale des actionnaires est prévue pour au-
jourd’hui dans la soirée au siège du club où il sera question
de présenter les bilans et d’évoquer la saison prochaine. A cet
efet, le président Adrar aura à présenter ses deux bilans,
moral et fnancier, et réitérer probablement sa décision de
quitter la gestion des afaires du club après avoir déjà déposé sa
démission le week-end écoulé. Mieux encore, cette AG promet
d'être chaude vu que plusieurs points seront évoqués, ajou-
tant à cela quelques décisions qui seront prises à propos
de l’avenir du club et le volet recrutement.
Y aura-t-il un postulant à la
présidence du club ?
Bien qu’on annonce Farid Zizi comme futur prési-
dent du MOB en remplacement de l’actuel Akli
Adrar, il n’en demeure pas moins que rien n’est encore
clair à ce propos dans la mesure où les dirigeants pré-
fèrent attendre l’assemblée générale des actionnaires,
qui aura lieu ce soir, pour prendre les décisions néces-
saires, notamment en ce qui concerne la présidence
du club. La question qui taraude les esprits est celle
relative à la présidence du club et s’il y aura un
postulant pour remplacer Adrar d’autant plus
que ce dernier nous a fait savoir que sa décision
est irrévocable. Cela dit, les actionnaires doi-
vent ainsi trancher afn de pouvoir entamer les
préparatifs de la saison prochaine avec notam-
ment le volet recrutement.
La venue de Meddane et
Menad compromise
Bien que certains dirigeants aient pris
l’initiative d’entrer en contact avec
Hakim Meddane pour lui proposer le
poste de directeur sportif du club,
il n’en demeure pas moins que les
contacts sont au point mort ac-
tuellement. Pour cette raison,
on croit savoir que la venue
de Meddane et de Menad est
déjà compromise puisque
Hakim Meddane n’a pas
rencontré les dirigeants sa-
medi dernier alors qu’un
rendez-vous a été fxé entre
les deux parties, alors que
Menad, lui, nous a déclaré
dans un entretien télépho-
nique qu’il n’a pas encore été
contacté par les dirigeants du
MOB.
Y.A.
Le flou persiste et le recrutement au point mort
Quand
des dirigeants
dépassent la ligne
rouge !
Certains dirigeants de la formation du MO Béjaïa n’ont pas
trouvé de moyens pour « cacher » les grandes divergences et
les tractations au sein du conseil d’administration que de publier
un communiqué-appel sur le site du club et sur les réseaux so-
ciaux pour demander aux supporters d’«être vigilants et de ne
pas croire ce que rapporte la presse écrite et électronique à
propos de désaccord entre certains membres du CA». Soit une
manière de ces dirigeants de monter le public contre les cor-
respondants de la presse spécialisée. Pourtant, les tracta-
tions existent réellement et la démission du président
Adrar est une preuve de plus que rien ne va plus au
sein du conseil d’administration, en attendant de cal-
mer les esprits lors de l’AG d’aujourd’hui. De
notre côté, on tient à rassurer les dirigeants
que nos informations sont vérifiées et
crédibles et c’est tout le monde
qui témoigne.
Amrani
dans
l’expectative
Etant rentré chez lui pour prendre
quelques jours de repos avant d’être fixé sur
son avenir, le coach du MOB, Abdelkader Am-
rani, attend toujours la réponse des dirigeants à
propos de son avenir dans la mesure où il ac-
corde la priorité au club béjaoui. Les membres du
conseil d’administration qui vont se réunir en AG
ordinaire ce soir devraient statuer sur plusieurs
points avec notamment l’avenir de Amrani à la
barre technique, surtout qu’il reste convoité par
deux équipes, l’USM El Harrach et le CR Be-
louizdad.
Brahmia
attend la
direction
Ayant paraphé un contrat d'une année
au profit du MO Béjaïa, l’ex-attaquant du
MO Constantine, Imad Brahmia, attend la
décision que prendront les dirigeants pour
voir encore plus clair à propos de son avenir.
Le joueur attend de percevoir trois mois de
salaires, comme cela a été convenu lors de
la signature du contrat avec le président
Adrar, il y a de cela quelques semaines.
Nemdil
sera à Béjaïa
cette semaine
A l’instar de la nouvelle recrue
Brahmia, l’attaquant Nemdil attend
toujours d'être fixé sur son avenir.
D’ailleurs, à en croire des sources bien
informées, l’enfant de Sétif se dépla-
cera à Béjaïa cette semaine pour ren-
contrer les dirigeants et discuter de
son avenir. Mieux encore, il est fort
probable qu’il choisisse une autre
destination.
A.Y.
Menad
«Je n’ai pas été
contacté par les
dirigeants du
MOB»
16
MCO
Coup d’œil
N° 2663 www.lebuteur.com
Lundi 2 juin 2014
P
ersonne n’arrive à
comprendre ce qui se
passe actuellement à
la tête du club d’El
Hamri. D’un côté, le
P-DG Youssef Djeb-
bari annonce qu’il est démission-
naire et sur le point de rejoindre le
Brésil pour assister au Mondial,
tout comme son vice-président
Abdelilah Larbi qui se dit être en
vacances, et d’autre part l’opposi-
tion, qui ne croit absolument pas
au retrait de la direction actuelle,
estime que c’est un scénario monté
de toutes pièces. Pendant ce
temps, les joueurs se trouvent dans
l’expectative. Si ceux qui n’ont pas
reçu d’ofres n’ont d’autre choix que
d’attendre des jours meilleurs,
d’autres éléments ont déjà com-
mencé les négociations avec les
équipes susceptibles de les enga-
ger. Les supporters quant à eux ne
veulent pas lâcher prise. Eux aussi
dans le fou, ne cautionnant per-
sonne, ni dirigeants et encore
moins opposition, ne cessent de
multiplier les marches et les sit-in
afn de pousser les pouvoirs pu-
blics à mettre la pression sur la di-
rection et, pourquoi pas, relancer
Nafal dont la venue semble faire
pour le moment l’unanimité chez
tous les Oranais. De toutes les fa-
çons, le Mouloudia, qui a connu
des étés chauds à cause des bras de
fer qui ont toujours opposé les
membres de la direction aux an-
ciens dirigeants, risque de vivre
une situation très critique au mo-
ment où personne ne semble vou-
loir prendre ses responsabilités…
Le recrutement déjà
compromis !
Avant même l’ouverture du mar-
ché des transferts estival, on savait
que le MCO n’allait pas recruter de
grands noms. Cela se passe
comme depuis plusieurs intersai-
sons où l’équipe se contente de
joueurs de seconde zone. On en-
gage souvent les éléments libérés
par leur équipe et ceux de division
inférieure. Ce sera apparemment
le cas cet été puisque certains diri-
geants commencent à prendre at-
tache avec les diférents agents et
sillonner la région afn de chasser
l’oiseau rare. Donc au train où vont
les choses, il ne faut pas s’attendre
à grand-chose au Mouloudia
d’Oran, car l’on voit mal comment
de grosses pointures du cham-
pionnat peuvent négocier avec des
responsables ayant annoncé haut
et fort leur départ dans les difé-
rents organes de presse. Tout
joueur digne de ce nom refuserait
certainement d’aborder les diri-
geants du MCO pour jouer dans
un club qui a forgé la réputation
d’une équipe à problèmes.
Y a-t-il un successeur à
Djebbari ?
Ce n’est pas seulement Djebbari,
contesté par une bonne partie du
public, qui est responsable de cet
échec et d’une faillite qui se profle
à l’horizon. Au MCO, on a aussi le
sentiment de n’avoir point de solu-
tion de rechange. Les principaux
opposants à la politique de Djeb-
bari donnent l’impression de se
dérober. Belhadj, qui se montre
toujours preneur, ne rassure pas
autant les fans du MCO en condi-
tionnant souvent sa venue par la
suppression des dettes alors que
Mehiaoui, fort d’une saison idyl-
lique en 2010, ne semble pas très
chaud à l’idée de s’investir à 100%
au Mouloudia, lui qui se contente
de prendre les rennes du club
amateur. En fn de compte, si
Djebbari a l’intention de continuer
sa mission, que ce soit à la tête du
CSA ou de la SSPA, c’est parce
qu’il ne se sent pas menacé par ses
principaux opposants. Même
Larbi Abdelilah, qui semblait vou-
loir démissionner de son poste,
pourra continuer sa collaboration
avec Djebbari.
La position des
pouvoirs publics
souvent déterminante
Au Mouloudia d’Oran, souvent
dans de pareils cas, ce sont les
pouvoirs publics qui tranchent. En
2010, les autorités locales ont
écarté Djebbari de la course à la
présidence en se servant de la fa-
meuse condition du niveau secon-
daire que ce dernier ne possédait
pas, permettant à Mehiaoui de se
présenter comme candidat du
«pouvoir». Deux ans plus tard,
cette même DJS d’Oran, qui a pesé
de tout son poids pour pousser
Mehiaoui à la sortie, a complète-
ment ignoré cette condition, lais-
sant ainsi le champ libre au retour
de Djebbari. Cette fois-ci, l’on
verra si les autorités vont soutenir
un candidat aux dépends d’un
autre ou réellement laisser les
membres de l’AG face à leurs res-
ponsabilités.
A. L.
Le flou règne toujours ! Le flou règne toujours !
Le flou règne toujours ! Le flou règne toujours !
Le flou règne toujours ! Le flou règne toujours !
Le flou règne toujours !
On suppose que vous êtes en train
de profter de vos vacances ?
De quelles vacances parlez-vous !
Tout d’abord, on aurait aimé toucher
notre argent avant la fn de la saison.
Ensuite, je vais bientôt prendre part à
un stage de deux semaines avec l’EN
militaire. En plus, mon avenir est en-
core sombre. Donc, ce n’est pas encore
les vacances pour moi.
Le fait de prendre part au stage des
militaires vous permettra de rester
compétitif…
C’est vrai que la saison passée, j’ai pu
m’intégrer le plus normalement du
monde avec les Hamraoua grâce à la
Coupe du monde que j’ai disputée en
Azerbaïdjan. Mais en fn de compte, j’ai
payé cash mes eforts en fn de saison
puisque j’ai contracté une blessure qui
m’a éloigné des terrains pendant plu-
sieurs semaines. En football, le repos
est nécessaire pour le moral, mais sur-
tout pour la musculature.
Comment comptez-vous gérer cette
intersaison ?
J’ai eu 21 jours de repos avant de re-
prendre l’entraînement en prévision du
début de saison et préparer la Coupe
d’Afrique qui aura lieu au Tchad. De
grands défs m’attendent dès la reprise
du championnat. Néanmoins, je dois
penser à trancher sur mon avenir avec
le MCO.
Mais vous êtes encore sous contrat,
n’est-ce pas ?
Oui, il me reste encore une saison à
honorer avec le Mouloudia, mais en-
core faut-il que je discute avec les diri-
geants. Comme tout le monde le sait, la
situation n’est pas très claire en ce mo-
ment avec l’annonce de la démission du
président. Mais je ne suis pas un ingrat.
C’est grâce au MCO que j’ai pu me re-
lancer. Donc, j’aimerai bien rester.
Qu’allez-vous faire ?
Je dois attendre que les dirigeants
prennent attache avec moi. Il est clair
que je donnerai la priorité au MCO.
Malgré la blessure qui est tombé au
mauvais moment pour moi, je suis en
quelque sorte satisfait de mon rende-
ment en général. Je veux réaliser une
saison encore meilleure que celle qui
vient de se terminer.
Avez-vous d’autres contacts ?
J’ai quatre contacts avec des équipes
de Ligue 1 Mobilis. Je ne veux pas dé-
voiler leurs noms par respect pour la
direction et les supporters. Je ne suis
pas le type de joueur qui aime faire de
la publicité dans les journaux pour faire
monter sa valeur.
Pour votre dû, est-ce que vous avez
saisi la CRL ?
Non, je n’efectuerai aucune dé-
marche, que ce soit de négo-
cier avec d’autres équipes
ou de déposer mon
contrat au CRL,
avant de ren-
contrer les diri-
geants du
MCO. Je pense
que dans une
semaine tout
sera clair pour
moi.
Entretien réalisé par
Amine L.
L’AG aura lieu à
Meflah Maoued
l
lL’Assemblée générale du
CSA aura lieu le 4 juin pro-
chain à la maison des jeunes Me-
fah Maoued située à la rue
Mirauchaux. C’est à partir de 16h
que les membres devront se pré-
senter à la salle des conférences
pour l’adoption des bilans moral
et fnancier.
Kouriba en route pour
Sétif
l
lLe centre avant des Ham-
raoua, qui a annoncé sur ces
mêmes colonnes avant-hier ne
pas avoir l’intention de rester au
Mouloudia d’Oran, aurait pris,
hier à la mi-journée, la route
pour Sétif. Le joueur devra enta-
mer les négociations avec les di-
rigeants du club de Aïn Fouara à
partir de ce matin. Comme il a
déjà évolué à l’Entente chez les
espoirs, le joueur n’aura pas de
problèmes d’adaptation. Ayant
joué aux côtés de Djahnit, Bela-
miri et beaucoup d’autres élé-
ments promus en senior,
Kouriba dispose d’un sérieux
atout qui est sa polyvalence. C’est
d’ailleurs pour cette raison que
Madoui Kheïreddine a décidé de
l’enrôler. Reste à savoir ce que
vont procurer les négociations
avec les responsables de l’ESS ce
matin à l’hôtel Zidane.
Benyettou risque de
lui emboîter le pas
l
lUn autre élément du
Mouloudia se trouve actuel-
lement sur les tablettes de l’En-
tente de Sétif. Il s’agit du
meilleur buteur de l’équipe, Mo-
hamed Benyettou, qui a d’ail-
leurs réussi à ouvrir son
compteur buts, lors d’un certain
ESS-MCO au stade 8-Mai-45.
Depuis cette journée, le joueur se
trouve dans le viseur de l’ESS qui
souhaite l’enrôler.
Dagoulou rentrera en
Algérie le 4 juin
l
lÉliminé de la prochaine
CAN suite à la défaite de la
sélection face à la Guinée Bisou,
l’international centrafricain du
Mouloudia rentrera au pays le 4
juin prochain. Contacté par l’ES
Sétif et le Mouloudia d’Alger,
Eudes Dagoulou devra trancher
sur son avenir dans les tout pro-
chains jours.
A. L.
Lié par un contrat qui expire en juin 2015 avec le Mouloudia d’Oran, Lyès Saïdi ne sait pas à quel
saint se vouer. Beaucoup plus préoccupé par son stage avec l’EN militaire qui aura lieu bientôt, l’en-
fant de Béjaïa attend que les choses soient claires au sein de la direction du club pour évoquer son
avenir. N’écartant pas l’idée de rester chez les Hamraoua, le joueur souhaite toutefois bénéficier de
ses droits avant de prendre une décision.
Saïdi «J’attends un signe des dirigeants
Une nouvelle manifestation
des supporters hier
La rue ne décolère pas
Apparemment, la réunion du DJS
d'Oran en présence avec certains sup-
porters n'a pas eu l'effet escompté. En
effet, les inconditionnels d'El Hamri ré-
clamant le changement à la tête du
club ont manifesté hier leur colère en
prenant part à une marche partir du
siège du club situé au boulevard des
Chasseurs avant de prendre le che-
min jusqu'au siège de la wilaya
d'Oran. Ils étaient des centaines de
fans à prendre part à cette marche. Ils
ont dû bloquer la route qui mène de la
wilaya au pont de Zabana. Il a fallu l'in-
tervention des services d'ordre renfor-
cés pour la circonstance afin de rétablir
le calme. Comme d'habitude, cinq re-
présentants des supporters ont été
accueillis au siège de la wilaya
d'Oran.
pour trancher sur mon avenir»
ASMO
NAHD
USMBA
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2663 www.lebuteur.com
Lundi 2 juin 2014
17
Il se déplacera aujourd’hui
à Béjaia pour négocier
Benayache sollicité par la JSMB
Aussitôt libéré, l’attaquant, Zoheir Benayache, ne risque
pas de chômer. En effet, plusieurs clubs sont sur ses
traces, à l’image de l’ASO, l’USMB et le CAB. Mais le
contact le plus sérieux est incontestablement la JSMB. Be-
nayache a été contacté par le manager, Brahim Chaouch.
Ce dernier a déjà eu une conversation avec son manager,
Mohamed Merabet. Sauf revirement de dernière minute, le
joueur se déplacera aujourd’hui à Béjaia pour négocier
d’une manière officielle avec les responsables de la JSMB.
La reprise officiellement
le 22 juin
La reprise des entrainements pour le nouvel exercice
sera officiellement le 22 juin prochain. C’est ce qu’a indi-
qué l’entraineur, Younes Ifticen, sur le programme de tra-
vail remis à la direction. Le coach nahdiste insiste sur la
présence de tous les joueurs lors de la première séance de
la saison. Il espère que le groupe respectera soigneuse-
ment sa feuille de route afin d’avancer correctement.
Le deuxième stage après
l’Aïd, retour à Alger une
semaine avant l’entame
du championnat
Le premier stage d’intersaison, qui aura
lieu le 5 juillet à Gammarth, sera suivi
d’un deuxième, en Tunisie aussi, plus
précisément à Hammam Bourguiba.
Ce deuxième regroupement débutera
juste après l’Aïd. Cette phase pré-
compétitive sera consacrée aux
matchs tests où le NAHD sera ap-
pelé à disputer plusieurs rencontres
à Hammam Bourguiba. Par ailleurs,
l’on apprend que le retour au ber-
cail est prévu une semaine avant le
coup d’envoi du championnat.
L’équipe rentrera directement dans le
vif du sujet dès son arrivée à Alger.
Y. M.
Auteur d’une bonne
saison sous le maillot
vert et blanc de
l’ASMO, le défenseur
central, Zidane Mo-
hamed Amine, se dit
heureux au sein de
son club. Sous
contrat avec le club
de M’dina J’dida
jusqu’en juin 2015,
l’ancien joueur de
l’USMA affirme vou-
loir poursuivre
l’aventure avec son
club.
Tout d’abord, quelles
sont les nouvelles Amine
?
Tout se passe bien pour
moi notamment après l’ac-
cession réalisée par notre
équipe en Ligue1 Mobilis.
Il est temps maintenant de
se reposer un peu et de
faire le vide dans nos têtes
avant de reprendre les en-
traînements.
Avec du recul, quelle
analyse faites-vous sur le
parcours réalisé par
votre équipe en cham-
pionnat cette saison ?
Je pense que nous avons
réalisé un parcours hono-
rable. Nous avons soufert
pour décrocher notre billet pour le
championnat d’élite et réaliser le
rêve de nos supporters qui ont at-
tendu longtemps pour voir leur
équipe accéder en Ligue1 Mobilis
mais nos eforts ont été récompen-
sés et nous sommes fers d’avoir réa-
lisé cet exploit.
Sur un plan personnel, on vous
imagine heureux d’avoir réalisé
l’accession pour votre première
saison passée à l’ASMO ?
Ah oui, bien sûr. Lorsque j’ai re-
joint l’ASMO l’été dernier, j’avais
comme objectif de réaliser l’acces-
sion en Ligue1 Mobilis. Je recon-
nais que tout s’est bien passée pour
moi au club cette saison. D’ailleurs,
je me suis rapidement intégré au
groupe, pour décrocher ensuite
ma place de titulaire dans l’équipe
type. J’estime avoir contribué à
cette accession et j’en suis vraiment
fer.
Désormais, d’aucuns estiment
que votre équipe a besoin
d’être renforcée par de nou-
veaux joueurs. Est-ce votre
avis aussi ?
Il est tout à fait clair qu’il existe
une diférence de niveau entre les
championnats des Ligues 1 et 2
Mobilis. Nous avons un bon
groupe composé en sa majeure
partie de jeunes joueurs. Toutefois,
j’estime que notre efectif a besoin
d’être renforcé par de nouveaux
joueurs d’expérience qui peuvent
apporter un plus.
Allez-vous rester à l’ASMO la
saison prochaine ?
En principe, oui. Je suis encore
sous contrat avec l’ASMO jusqu’en
juin 2015. Je me sens bien à l’ASMO
avec laquelle j’envisage de poursui-
vre l’aventure la saison prochaine.
Entretien réalisé par Riad O.
A en croire une source autorisée, les res-
ponsables de l’ASMO songeraient au recrute-
ment du gardien de but de l’USMA,
Maâzouzi, ainsi que joueur du CRB, Benald-
jia. Ce dernier pourrait porter le maillot vert
et blanc vu qu’il est en fn de contrat avec le
Chabab. N’ayant pas l’intention de rester au
Chabab, Benaldjia pourrait connaitre une
nouvelle expérience chez le nouveau promu
de la Ligue 1 Mobilis. Cela pourrait faciliter le
recrutement de joueurs d’expérience. Pour sa
part, et même s’il est encore lié par un contrat
avec l’USMA jusqu’en juin 2016, Maâzouzi a
vu son nom fgurer sur la liste des joueurs li-
bérés du champion de la Ligue1 Mobilis. A la
recherche d’un gardien de but pour remplacer
Mezair, les Asémistes pourraient faire appel à
l’ancien portier du WA Tlemcen.
Zidane : «Je me sens bien à l’ASMO»
Il a été contacté
par le RCR
Sous contrat avec l’ASMO jusqu’en
juin 2015, le défenseur, Zidane, a été
approché récemment par les respon-
sables du RC Relizane. Après son ac-
cession en Ligue 2 Mobilis, le RCR
veut récupérer ses anciens joueurs,
dont Zidane. Cependant, il est peu
probable de voir l’ancien joueur de
l’USMA porter le maillot du RCR la
saison prochaine vu qu’il envisage de
poursuivre l’aventure avec la forma-
tion de M’dina J’dida.
Il partira aujourd’hui
en France
Après une saison fatigante passée à
l’ASMO, Zidane partira aujourd’hui
en France pour passer ses vacances
d’été. L’ancien joueur du MCO y pas-
sera une dizaine de jours. Ainsi, il ne
sera pas présent avec ses coéquipiers
demain à la réception organisée par
le P/APC d’Oran aux Asémistes.
Leo depuis hier à Oran
Comme annoncé dans ces mêmes colonnes dans
notre édition d’hier, la direction de l’ASMO veut ren-
forcer les rangs de son efectif par des joueurs africains.
Les responsables du club de M’dina J’dida ont pris at-
tache avec le manager, Leo, pour leur trouver de bons
joueurs susceptibles de porter le maillot vert et blanc la
saison prochaine. D’ailleurs, Leo se trouve depuis hier à
Oran. Une rencontre devait avoir lieu hier entre lui et
les responsables de l’ASMO.
A
près concertation avec
le staff technique, la
direction nahdiste a
établi la liste des
joueurs qui ne feront plus par-
tie de l’effectif. A un élément de
près, cette liste est sans sur-
prise et les joueurs concernés
s’attendaient à une telle déci-
sion. La liste noire s’est limitée
finalement à sept, en l’occur-
rence Bilel Brinis, Fayçal Be-
lakhdar, Houssam Bouharbit,
Mohamed Amine Zemmouri, Zo-
heir Benayache, Brahim Ledraâ
et Lounès. A l’exception de Bri-
nis, qui constitue une surprise,
la liste semble être logique et a
concerné les éléments qui n’ont
pas beaucoup joué cette sai-
son.
Brinis, la surprise
La libération de Bilel Brinis de-
meure le seul point d’interroga-
tion. L’ex-attaquant du RCK est
l’un des plus compétitifs de l’ef-
fectif husseindéen. Il a souvent
figuré dans le onze de départ et
n’a jamais quitté la liste des 18.
En plus, le joueur a toujours eu
un comportement exemplaire.
Sur le plan assiduité, Brinis est
un joueur modèle. Le staff tech-
nique a dû juger le joueur sur le
volet technique même si pas mal
d’éléments retenus dans l’effectif
sont beaucoup plus limités…
Y aura-t-il une
deuxième liste ?
Dans le même registre, l’on
apprend que la direction du
NAHD avait établi une deuxième
liste de joueurs qui pourraient
être sacrifiés avant la fin de
la semaine. Pas moins de
deux joueurs pourront sui-
vre les sept premiers libé-
rés et ce, selon l’opération
recrutement. Tout dépen-
dra des joueurs qui seront
engagés les prochains
jours. Donc, certains élé-
ments figurent sur la liste
d’attente jusqu’à nouvel
ordre…
Youcef M.
Sept joueurs libérés
Maâzouzi et Benladjia dans le viseur
Douze
joueurs en fin
de contrat
D
epuis la fn de saison,
les dirigeants de
l’USMBA s’attellent à
préparer le prochain exercice.
Serrar compte préserver quelques
joueurs en mesure de donner le
plus à l’équipe en Ligue1 Mobilis.
La stabilité est gage de réussite ce-
pendant Serrar est conscient
qu’avec l’efectif actuel, l’USMBA
ne fera pas des miracles.
L’USMBA aura besoin d’un ren-
fort de poids même si Serrar
compte garder certains cadres. Ils
sont douze dont le contrat expire
: Achiou, Belkaid, Ouznadji,
Yahia Djillali, Faradji, Garriche,
Belgherf, Benyada, Belkheir, Ke-
chout, Belgorine… et le départ de
certains mettra en péril l'équipe
la saison prochaine.
Le chantier de Serrar
L'opération recrutement sem-
ble battre de l'aile, cependant, le
premier responsable du CA et
son bureau se veulent sereins. Les
milliers d'inconditionnels vert et
rouge se posent des questions en
cette période où le recrutement
bat son plein. La pression est
montée d'un cran aussi bien chez
les fans que les dirigeants et un
grand chantier attend le président
Serrar.
Une bonne équipe
pour marquer la
Ligue1 Mobilis
Serrar est, pour une grande
frange, un acquis considérable
pour l'USMBA, notamment en
matière de connaissances. En
dépit de cela, les supporters ne rê-
vent pas d'une dream-team.
Les aléas du mercato
Pour tous les clubs, l'opération
recrutement pourrait s'avérer un
casse-tête car engager des joueurs
de qualité n'est pas une démarche
aisée. Ailleurs, le recrutement est
presque fcelé, mais le CA a en-
trepris les contacts avec les en-
traîneurs et les joueurs dont
certains ont signé des précon-
trats.
Recruter juste
et utile…
Les dirigeants ont pris les de-
vants en sollicitant plusieurs
joueurs. Les supporters sont
quand même préoccupés. L’efec-
tif de la saison écoulée ayant dé-
montré ses limites, Serrar devra
procéder à un recrutement quan-
titatif et qualitatif, les responsa-
bles de l'USMBA ne voulant
garder que la crème de l'ossature
de l'efectif. Rien n'est encore ac-
quis cependant.
… Pour faire honneur
au statut du club
Serrar n'aura qu'une seule et
unique option : recruter judicieux
pour pouvoir gérer le club dans la
sérénité, loin de la pression des
supporters devenus de plus en
plus exigeants.
Les deux défis
de Serrar
Le président Serrar a été caté-
gorique : bâtir une équipe d'ave-
nir suppose s'attacher les services
d'un bon entraîneur qui aura à
donner son aval en ce qui
concerne les joueurs à maintenir
et à recruter, et qui arrêtera l'ef-
fectif. L’entraineur français est
une piste sérieuse mais demeure
une option parmi d’autres. Serrar
aura le soutien de quelques dona-
teurs.
M O Noureddine
Il
devait parapher
hier soir son contrat
Boukhenchouche
cinquième recrue
Après Bitam, Yaâlaoui, Allam et Benayad, le NAHD
vient de signer sa cinquième recrue. Il s’agit du milieu of-
fensif de l’ABM, en l’occurrence Salim Boukhenchouche.
Ce jeune de 23 ans demeure la convoitise de pas mal de
clubs de Ligue 1 Mobilis, à l’instar du CSC, de l’ESS et du
CRB. Toujours lié à Merouana, Boukhenchouche a eu
un bon de sortie pour s’engager avec le Nasria et ne
pas avec d’autres formations. Il devait rencontrer
hier soir le président Mahfoud Ould Zemerli
pour négocier sa prime de signature et of-
fcialiser ainsi sa venue.
Y. M.
CSC
RCA MCEE
On le sait déjà, le CSC veut
des renforts à tous les com-
partiments, ce qui incitera la
direction clubiste à ratisser
en Hexagone et en Algérie.
Le premier joueur acquis de
notre championnat est le mi-
lieu de terrain du CRB, An-
nane, un milieu de terrain,
qui disait ceci : «Je suis très
heureux de porter le maillot
vert du Chabab. Les contacts
avec le CSC se sont déroulés
rapidement. J’ai reçu un appel
de Bentoubal avant la fn du
championnat en acceptant
sans hésiter son ofre. Je crois
que les dirigeants m’ont super-
visé face à l’USMA et le
CRBAF. Après, tout s’est dé-
roulé rapidement.» Quant à
ses ambitions avec le CSC, le
joueur avoue : «Le projet du
CSC m’intéresse beaucoup ;
j’ai souvent rêvé d’évoluer
dans un club qui a une
grande galerie comme les Sa-
nafr. En plus, le CSC peut
m’ouvrir les portes de la sélec-
tion, comme il l’a fait pour
Bezzaz et Boucherit.» Sur ce
dernier qui évolue au MCA,
la nouvelle recrue pense que
Boucherit reste un bon élé-
ment, mais qu’il ne faut pas
comparer les deux joueurs :
«Boucherit a fait de belles
choses au CSC, mais il ne faut
pas nous comparer. J’ai en-
tière confance en mes capaci-
tés et prêt à remplacer
n’importe quel joueur, car
celui qui joue au CRB à 20
ans ne peut avoir peur de
rien, j’essayerai d’être à la
hauteur des attentes des
fans.»
«Au CRB, personne
n’est venu me voir pour
renouveler mon
contrat»
Ce jeune élément Ma-
rouane Annane et ex-inter-
national, qui a porté les
couleurs de la sélection na-
tionale espoirs, a même par-
ticipé à certains matchs des
Verts, ce qui l’aidera sûre-
ment dans son aventure avec
le CSC. Seulement, Annane
ne veut pas que les suppor-
ters du CRB lui tiennent ran-
cune suite à son départ, en
déclarant : «Ce n’était pas fa-
cile de se séparer de mon an-
cienne équipe avec qui j’ai
vécu de bons et mauvais mo-
ments durant les dernières
années, mais chaque chose a
une fn, et le destin en a voulu
que je termine mon aventure
avec le CRB cette saison. Je
suis triste, car je dirais même
qu’on m’a poussé à la porte de
sortie et personne n’est venu
me voir pour me proposer un
renouvellement de contrat.
Mais qu’on je me rappelle que
je vais jouer devant les Sana-
fr, ma tristesse s’évapore tout
d’un coup !»
Abdou H.
E
n plus de
Messaâdia
qui s’est dé-
placé à
Constan-
tine pour négocier
avec le manager spor-
tif Arama, sans si-
gner, le CSC
s’intéresse à l’ex-duo
du WAT, Hadji-Si-
dhoum. Le premier
est un voyageur mal-
gré son âge. Après
une aventure ratée au
MCA, Hadji a atterri
par la suite à la JSMB,
une équipe qui lui a
donné du temps de
jeu. Le second est l’at-
taquant tlemcénien
Sidhoum, qui a fait
une bonne saison en
Ligue 2 Mobilis. Les
deux joueurs sont en
pourparlers avec
Arama, qui aurait
réussi à les convain-
cre. Notre source nous
a informé qu’ils sont
attendus aujourd’hui à
la ville des Ponts pour
ofcialiser les choses
et signer leurs
contrats. Le latéral
Benchrifa devra voir
aussi les dirigeants
avec qui il s’est en-
tendu. Enfn, le CSC
est aussi sur la piste de
l’attaquant de l’USC,
Youssef Khoudja,
suivi aussi par la JSK,
le MCA et d’autres formations. Le joueur chaoui a inscrit
10 buts cette saison en Ligue 2 Mobilis, seulement, il sera
difcile à l’avoir car il est encore lié à l’USC jusqu'à 2015.
Et comme le CSC se montre un peu pingre cet été, il y a
des chances minimes de le voir débarquer au Chabab.
Remache utilise le CSC, le CRB et le MCA pour
élever sa cote
Le latéral de la JSK est en train de chercher la meilleure
ofre possible. Le Khroubi est en ballotage entre certaines
équipes de Ligue 1 Mobilis. Il faut dire que le boss kabyle
n’a plus besoin des services du joueur. Si Hannachi vou-
lait le garder, il l’aurait fait certainement, mais les Canaris
ne veulent plus de Remache. Ce dernier utilise le CSC et
le CRB pour élever sa cote. Les deux clubs sont les seuls à
vouloir s’attacher ses services. On a appris précédemment
que le frère du joueur négocie avec Bentoubal, et aurait
demandé d’élever le salaire de son frère. Remache est in-
décis et profte du
marché des trans-
ferts. Générale-
ment, rien n’est sûr
avec ce genre de
joueurs qui peuvent
signer n’importe où
et à n’importe quel
moment.
Les salaires
pour cette
semaine
Le boss clubiste
s’est rendu à Alger
dernièrement. Ben-
toubal aurait ren-
contré l’actionnaire
majoritaire du
groupe Tassili pour
débattre du pro-
blème des salaires
qui complique la
tâche aux dirigeants
en cette fn de saison. Il faut dire que le manque de liqui-
dités n’avantage pas Bentoubal dans sa mission, surtout
pour négocier avec les anciens et certains cadres que le
CSC compte retenir, lesquels sont très courtisés par les
grosses cylindrées de la Ligue 1 Mobilis. Ainsi, tout ça ex-
plique les eforts du boss clubiste qui tente de résoudre ce
souci le plus rapidement possible, avant que cela empire.
D’après nos informations, le grand manitou a promis de
débloquer les salaires cette semaine au grand maximum,
ce qui rassurerait les copains de Boulemdaïs en ce début
de mois de juin.
A. H.
Hadji, Sidhoum et Benchrifa
signeront aujourd’hui
Kwabina Yaro
officiellement
à l’Arbâa
A
fn de remplacer son meilleur buteur de la
saison qui vient de s’écouler, Amani est allé
épuiser dans le championnat égyptien. Le
président, après des jours de négociations,
est arrivé à s’assurer les services du buteur d’El Entag,
El Harby Kwabina Yaro. Ce jeune attaquant ghanéen
en fn de contrat avec son club est attendu au plus
tard la semaine prochaine afn de négocier et signer
son contrat avec l’Arbâa. Le joueur, comme convenu
avec son manager, ne passera aucun test.
Yadel dans le viseur d’Amani
Après Kwabina Yaro, Amani est prêt à attirer un
dernier élément en attaque pour renforcer sa pre-
mière ligne. A en croire des sources bien informées,
c’est vers le jeune attaquant du RCK que le président
aurait jeté son dévolu. Un contact aurait déjà été éta-
bli avec le représentant du joueur. A titre d’informa-
tion, le nom de Yadel était déjà lié au RCA il y a de
cela quelques semaines après un match amical entre
les deux équipes poussant le coach Chérif El Ouaz-
zani à proposer le jeune attaquant à la direction du
club.
Hadji proche du CSC
Le RCA serait en passe de perdre un quatrième
joueur en l’espace de trois semaines. Il s’agit de Hadji,
pourtant annoncé en négociations avec Amani pour
une prolongation de contrat. Ce dernier serait tout
près de trouver un accord avec les dirigeants du CSC.
Lamine Amimi
La réunion du conseil
d’administration
reportée à ce soir
L
a réunion du conseil d’ad-
ministration, prévue sa-
medi soir, a été reportée
pour aujourd’hui à 18h30,
annonce une source proche du
club. La réunion aura lieu à la Mai-
son de la culture de la ville d’El
Eulma au cours de laquelle les
membres dudit conseil vont étudier
tous les aspects liés à la gestion du
club et la préparation de la saison
prochaine. Selon notre source, les
dirigeants vont préparer les bilans
moral et fnancier des six derniers
mois, étudier la question du futur
entraîneur, évoquer le recrutement
ainsi que le stage d’intersaison. A
rappeler que l’équipe du MC El
Eulma a réalisé cette saison son
meilleur parcours depuis son acces-
sion en Ligue 1 Mobilis en termi-
nant à la 4e place au classement
général.
Le président invite tous
les dirigeants
Lors de cette réunion importante
qui devait se dérouler en présence
d’un commissaire aux comptes, le
président du club Arras Herrida a
invité tous les membres du conseil
d’administration à y assister. Pour le
premier responsable du club, cette
réunion est très importante pour le
devenir du club et celui qui n’y as-
sistera sera considéré comme dé-
missionnaire. «Je n’admets aucune
excuse. Tous les invités doivent être
présents. Des invitations leur ont été
adressées et sont tous concernés par
cette réunion», a déclaré en subs-
tance le président du club des
Hauts-Plateaux, Arras Herrida.
L’argent fait défaut
L’argent fait énormément défaut
au sein du club de Babia, croit-on
savoir d’une source proche du club.
La direction n’a pris aucune déci-
sion importante à cause du pro-
blème fnancier. Selon notre source,
aucun recrutement fable, hormis
les deux joueurs Kara et Benamar,
n’a été fait. La question de l’entraî-
neur qui succédera à Jules Accorsi
n’est pas encore tranchée, ajoute
notre source. Le président du club
afrme que la priorité sera donnée
à la stabilité de l’efectif, ensuite au
recrutement en fonction des
moyens du club.
S. H.
Annane
«Quand on joue
au CRB à 20 ans»
18
Ligue 1 Coup d’œil
N° 2663 www.lebuteur.com
Lundi 2 juin 2014
Mobilis Célèbre la Journée
Internationale de l’Enfance
Mobilis célébrera la Journée Internationale de l’En-
fance en famille, en partageant cet événement avec ses
employés et leurs enfants, conviés le Samedi 31 Mai 2014,
au centre d’activités de loisirs Ben-Khaldoune (Village
Africain) à Sidi Fredj.
Une journée de détente, qui sera rehaussée par la pré-
sence de Monsieur le Président Directeur Générale de
Mobilis et de son staf management qui partageront, en
l’espace d’une journée, la joie des enfants de nos em-
ployés, dans un cadre agréable, pour se ressourcer au
cœur de la verdure, à travers un programme riche en ani-
mation et activités instructives.
Cette journée, se voudra, également, l’occasion pour
Mobilis, d’honorer nos mères Mobilissienne. Elles qui
conjuguent, admirablement, leur devoir d’épouses et de
mères de famille avec les obligations professionnelles.
Parce que nous avons tous été un jour des enfants,
nous souhaitons un avenir radieux à tous nos enfants.
Communique
19
ASO
Coup d’épée
N° 2663
Lundi 2 juin 2014
Vous êtes l’un des
joueurs en fn de
contrat, peut-on
connaître vos intentions
?
J’ai toujours joué pour l’ASO depuis
mon jeune âge, ce n’est pas la première
fois que je me retrouve dans une telle si-
tuation. Ainsi, c’est pour cette raison
que j’attends un signe de la direction
pour pouvoir parler de mon avenir
dans l’équipe. En attendant, je me
repose de cette saison éreintante
pour moi.
Justement, vous n’étiez pas
chanceux cette saison…
C’est vrai, j’ai contracté une
blessure la veille du lever du
rideau et j’ai dû rester loin de
la compétition durant des
mois, ce qui m’a privé de
jouer la phase aller et de re-
venir petit à petit en phase
retour. Ce sont des choses qui
arrivent pour un joueur et
j’espère que la saison pro-
chaine sera bien meilleure
pour moi.
Allez-vous être maintenu
dans l’efectif pour la sai-
son prochaine ?
Je ne sais pas, je dois,
avant tout, attendre la
décision de l’équipe et
voir après, mais je
donne la priorité à mon
club de toujours. Je fais
parti des plus anciens
et j’ai tout connu avec
cette équipe. Je souhaiterais continuer
mon aventure avec elle pour me rache-
ter.
L’équipe est en train de se renforcer
avec d’autres éléments, qu’en pensez-
vous ?
Après la prestation de la saison dernière,
c’est normal que la direction pense à
renforcer l’équipe pour paraître plus fort
et revenir à jouer les premiers rôles. Ce
renforcement devra accroître la concur-
rence entre les anciens et les nouveaux
et nous aidera à être plus forts.
Entretien réalisé par
Ahmed Feknous
A
près avoir arra-
ché trois joueurs
la semaine pas-
sée, le président
Medouar veut en
finir avec le re-
crutement. Mais
les choses ne
semblent pas faciles devant les
nombreuses offres qu’ont les
joueurs en fin de contrat et le
non-respect de certains prési-
dents du plafonnement des sa-
laires, ce qui a permis à l’ASO de
rater plusieurs recrutements au
cours des dernières 72 heures,
comme l’a précisé le boss, qui
essaiera d’enrôler le maximum de
joueurs possibles d’ici vendredi,
surtout que les meilleurs élé-
ments se rarifient sur le marché.
Des rendez-vous l’attendent cette
semaine avec des joueurs de
Ligue 1 Mobilis pour trancher
avec eux. Il devra faire un effort
financier pour les avoir.
Il a rencontré
Naït Yahia hier
Medouar, qui était à Alger hier, a
rencontré dans l’après-midi le mi-
lieu de terrain du CSC, Naït
Yahia, pour négocier. Les deux
hommes devaient se revoir la se-
maine dernière, mais suite à l’ab-
sence du manager du joueur, ce
rendez-vous a été annulé. Cette
fois-ci, c’était la bonne et ils se
sont rencontrés dans un endroit
isolé pour évoquer le contrat. Le
boss lui a proposé une somme
alléchante. Toutefois, le joueur a
demandé un temps de réflexion
avant de donner sa réponse. Me-
douar voulait le convaincre pour
qu’il soit le quatrième joueur à si-
gner cette saison au profit des
Lions du Chéliff.
Réunion avec Ighil
demain
Après avoir terminé les négo-
ciations avec Naït Yahia, le
président est retourné à
Chlef pour régler d’autres
sujets en instance,
comme la préparation
d’intersaison et la liste
des joueurs à libérer. Il
devra voir aussi Ighil
demain pour lui remet-
tre le bilan de la saison
écoulée et lui parler du
recrutement, des libé-
rations et du stage
d’intersaison. Les deux
hommes devront trai-
ter tous ces points sou-
levés.
Les jeunes
seront prêtés
D’après une source de la
direction, les jeunes de
l’équipe, qui figuraient sur
la liste des joueurs à li-
bérer, seront prêtés à
d’autres clubs qui les
veulent. La direction
conditionnera leur li-
bération car ils sont
signataires pour
trois à quatre sai-
sons, et le mieux
serait de leur per-
mettre de gagner de
la compétition pour
devenir plus compéti-
tifs afin de les récupé-
rer par la suite.
Par A. F.
Medouar veut
trancher cette
semaine
Sellama
PUB
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
MINISTERE DES RESSOURCES EN EAU
DIRECTION DES RESSOURCES EN EAU
DE LA WILAYA DE RELIZANE
MISE EN DEMEURE
L'entreprise Hydro Aménagement –
ALGER, titulaire du marché N° 03/2014
approuvé le 23/03/2014 relatif au projet
ADDUCTION D'EAU DESSALEE
RESERVANT LA WILAYA DE
RELIZANE A PARTIR DU RESERVOIR
10.000 M3 PROJETE A MOSTAGANEM.
(LOT N°03) est mise en demeure sous
huitaine pour démarrer les travaux et
renforcer le chantier en moyens humains
et matériels afn de rattraper le retard
enregistré.
Faute de quoi, une résiliation au tord
exclusif sera prononcée à son encontre.
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA D’ORAN
DAIRA DE BIR EL DJIR
COMMUNE DE BIR EL DJIR
AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT
Le président de l’assemblée populaire communale de Bir El Djir, lance un avis d’appel d’offres na-
tional restreint pour : « Amélioration urbaine des coopératives MOSTAKBAL 1 ET MOS-
TAKBAL 2 et EL FALAH »
Les entreprises intéressées par cet avis peuvent retirer le cahier des charges auprès du bureau
des marchés de l’APC contre paiement de 2.000 DA frais de droit de reproduction.
Les offres doivent correspondre au cahier des charges accompagnées des pièces et documents
non expirés suivants :
A) OFFRE technique :
1 – Déclaration à souscrire et instruction aux soumissionnaires datées, signées et paraphées.
2 – Déclaration de probité datée et signée.
3 – Numéro d’immatriculation fiscale « NIF ».
4 – Liste des moyens humains justifiée par CNAS.
5 – Lise des moyens matériels justifiée par les cartes grises et ou factures d’achats (photocopies
dûment légalisées)
6 – Extrait de rôle de moins de trois mois apuré ou avec échéancier de paiement.
7- Références professionnelles de l’entreprise délivrées par des organismes publics.
8 – Le certificat de qualification et classification professionnelle activité principale Travaux pu-
blics 3 et plus.
9 – Bilan des 3 dernières années dûment approuvé par les impôts.
10 – Attestation de mise à jour : CNAS + CASNOS + CACOBATH en cours de validité.
11 – Le casier judiciaire du soumissionnaire de moins de trois mois.
Les copies des documents fournies doivent être dûment légalisées, en cours de validité.
B)OFFRE FINANCIERE :
1 - Soumission.
2 – Bordereau des prix unitaires.
3 – Devis estimatif et quantitatif.
Dans une enveloppe principale fermée qui devra porter la mention avis d’appel d’offres national
restreint (à ne pas ouvrir).
« Soumission à ne pas ouvrir »
« Amélioration urbaine des coopératives MOSTAKBAL 1 ET MOSTAKBAL 2 et EL
FALLA. »
L’enveloppe extérieure doit contenir deux autres enveloppes, l’une comportant l’offre financière
et la deuxième enveloppe comportant l’offre technique.
La date limite de dépôt des offres est fixée à 10 jours, à compter de la date de parution du pré-
sent avis dans les journaux nationaux et locaux ou BOMOP.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de (90) jours à comp-
ter de l’ouverture des offres techniques.
La séance d’ouverture des plis se tiendra le jour correspondant à la date limite de dépôt des of-
fres soit à 14 heures au siège de la commune.
Les soumissionnaires sont cordialement invités à y assister ou se faire représenter.
Anep : 31007937 / Le Buteur du 02-06-2014 Anep : 31008039/ Le Buteur du 02-06-2014
www.lebuteur.com
Guasmi
intéresse Ighil
Ighil a fait savoir à Me-
douar qu’il était intéressé par
les services de l’attaquant us-
miste, Guasmi, qui s’apprête à
quitter son club. Comme il le
connaissait quand il était en-
traîneur à l’USMA, Ighil tenait
à le récupérer à l’ASO. Le pré-
sident devra s’adresser au
joueur pour connaître ses
exigences avant de lui faire
une offre, en attendant de
connaître les intentions du
joueur sur l’ASO.
Medouar
cible
Meguehout
Le président vise un autre mi-
lieu pour consolider ce secteur. Il
s’agit de Ahmed Meguehout qui a
failli atterrir la saison dernière à
l’ASO. Mais c’était tombé à l’eau
suite à la mésentente entre les
deux hommes. Medouar devra
relancer les négociations
pour le convaincre de si-
gner cette fois-ci.
«J’attends un signe
de la direction»
20
JSMB
Coup d’envoi
N° 2663 www.lebuteur.com
Lundi 2 juin 2014
La semaine de
vérité pour Tiab
Menad «Je n’ai jamais
imaginé que la JSMB jouerait
en Ligue 2 Mobilis»
Joint par nos soins, l’ancien coach de la JSMB
a quand même tenu à nous parler de la reléga-
tion de la JSMB : «Je ne peux pas dire le
contraire, la JSMB a réalisé l'un des plus mauvais
parcours de son histoire. Personnellement, je n’ai
jamais imaginé un jour que la JSMB jouerait
dans un palier inférieur, notamment après les
moments forts qu’elle a connus ces dernières an-
nées. Cette situation me fait très mal, car j'ai di-
rigé ce club durant plusieurs années. La situation
est alarmante et la JSMB ne mérite pas ce qui lui
est arrivé. Dommage !»
«La faillite était prévisible dès le
départ, c’est le travail de plusieurs
années qui part en fumée»
«Franchement, j’avais comme un mauvais pres-
sentiment que quelque chose allait arriver cette
saison. Au moment où j’ai eu vent des noms recru-
tés l’été dernier, je savais que la JSMB allait passer
des moments pénibles. C’est dire que la faillite était
prévisible dès l’été dernier. Ce n’est pas normal ! La
place de la JSMB est en Ligue 1 Mobilis. On a
beaucoup travaillé pour écrire l’histoire de ce club.
Finalement, c’est le travail de plusieurs années qui
part en fumée. C’est vraiment rageant.»
«Il faut reconstruire l’équipe sur de
bonnes bases pour revenir»
«Comme je viens de vous le dire, la place natu-
relle de la JSMB est parmi l’élite. La relégation étant
déjà consommée, les responsables doivent faire de
leur mieux pour bâtir une grande équipe qui
pourra faire bonne fgure et jouer surtout l’acces-
sion. La JSMB doit revenir dès la saison prochaine.
Ce sera aussi une vraie consolation pour ses mil-
liers des supportes qui n’arrivent toujours pas à di-
gérer ce déclin.»
Propos recueillis par S. A.
Hadji ne veut pas revenir à la JSMB
Comme tout le monde le
sait, le milieu de terrain,
Abou Kacem Hadji, appar-
tient toujours à la JSMB
puisqu'il joue au RCA cette
saison sous forme de prêt.
On a appris d'ailleurs à ce
sujet que le président de la
JSMB avait décidé de récu-
pérer son joueur cet été.
Après un début de saison
difcile au RCA où il était
utilisé comme joker, Hadji
devient une pièce impor-
tante dans l'équipe. Ce der-
nier a enchaîné les belles
performances, et n'arrête
pas de susciter l'intérêt de
plusieurs clubs. Bref, il ne
veut pas revenir à la JSMB.
Il souhaite rester au RCA
ou bien jouer dans un autre
club de l’élite.
U
ne fn de se-
maine palpi-
tante et surtout
décisive attend
le premier res-
ponsable du club phare de la
Soummam, appelé à sortir le
grand jeu pour convaincre les
joueurs ciblés de signer leurs
nouveaux contrats. En efet,
une source proche du prési-
dent Tiab nous a confé hier
qu’il allait normalement fna-
liser avec tous (ou presque)
les éléments convoités d’ici la
semaine prochaine. Au mo-
ment où la plupart des clubs
envahissent le marché des transferts à la re-
cherche d’éléments susceptibles de renforcer
les rangs de leurs équipes, à la JSMB cette
opération semble prendre un rythme trop
lent. D’ailleurs, aucune arrivée n’a été an-
noncée depuis la fn du championnat. Beau-
coup de noms de joueurs ont été cités avant
la fn de cette compétition, mais aucun d’en-
tre eux n’a signé au sein de cette équipe de
la JSMB. Le bilan de ces deux premières se-
maines du mercato estival ne donne pas sa-
tisfaction et, surtout, ne rassure pas les
supporters qui attendent un remaniement
dans l’équipe.
Les supporters inquiets
La situation de la JSMB n’est pas du tout
reluisante du moment que, jusqu’à hier,
rien n’a été fait pour préparer la saison pro-
chaine. Personne ne comprend cette crise
que vit le club depuis la fn de l’exercice
précédent, puisqu’il n’y a rien qui donne de
l’espoir à cette équipe béjaouie qui devrait
aspirer à jouer l’accession dès la nouvelle
saison : ni staf technique, ni adjoints, ni
gardien de but ; alors que le club risque de
se retrouver sans plusieurs joueurs qui ont
pris la décision de quitter la JSMB cet été.
Si cela continue, on voit mal comment ce
club pourrait assurer au moins son main-
tien en Ligue 2 Mobilis la saison prochaine.
On redoute déjà un scénario
catastrophe !
À l’instar de la plupart des clubs de Ligue 2
Mobilis, la direction s’active sur le marché
des transferts. Mais depuis, la bande à Tiab
tarde à conclure l’arrivée d’éléments confr-
més ou même un entraîneur, ce qui n’est
vraiment pas de bon augure après un exer-
cice totalement raté. À ce
rythme, et vu que l’avenir
s’annonce vraiment sombre
pour le club phare de la
Soummam, les fervents sup-
porters de cette équipe bé-
jaouie devront d’ores et déjà
s’attendre à un exercice com-
pliqué l’an prochain comme
c’était le cas lors de la saison
écoulée ou pire, alors que les
plus pessimistes d’entre eux
citent même l’exemple du
MSPB, qui a efectué un re-
crutement très controversé
l’été dernier, multipliant les
contreperformances avant
de dégringoler à l’étage inférieur.
La course contre la montre de
la direction
Même s’il a fait savoir qu’il est démis-
sionnaire, le président de la JSMB, Boua-
lem Tiab, qui devait se réunir hier dans la
soirée avec les membres du bureau, est ap-
pelé à trouver quelques éléments pour ren-
forcer les rangs de son équipe en prévision
de la prochaine saison qui s’annonce dif-
cile. Les supporters, déçus du parcours de
leur équipe cette saison après une reléga-
tion difcile à digérer, sont actuellement
dans tous leurs états en raison de ce mer-
cato estival. L’été s’annonce chaud dans la
maison béjaouie. L’opération recrutement
est au point mort et les fans sont loin d’être
satisfaits. Le moins que l’on puisse dire et
que les choses ne sont pas au mieux dans
cette équipe de la JSMB.
Le président a besoin de
10 milliards pour faire son
marché et payer les dettes
Pour bâtir une bonne équipe, le président
Tiab aura besoin de cinq milliards cet été.
C'est une somme très importante pour réus-
sir un bon recrutement et bâtir une grande
équipe capable de tenir le coup en Ligue 2
Mobilis et ne pas revivre la situation vécue la
saison passée. En plus de cela, la direction
devra disposer de presque la même somme
pour régulariser tous les joueurs de la saison
écoulée. Cela dit, pour faire son marché cet
été et éviter que les autres joueurs ne dépo-
sent leurs dossiers au niveau de la CRL, le
président devra réunir la coquette somme
de 10 milliards de centimes.
S. A.
PUB
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE LA FORMATION ET DE L’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNELS
WILAYA D’ORAN
DIRECTION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE
ANNONCE DE RECRUTEMENT
La direction de la formation professionnelle de la wilaya d’Oran, organise un
concours de recrutement dans les grades intitulés dans le tableau suivant :
Anep : 31007947 / Le Buteur du 02-06-2014
Composition du dossier
1 – Une demande manuscrite datée et signée + l’adresse et le numéro du por-
table du candidat.
2 – Photocopie de la carte d’identité nationale légalisée.
3 – Photocopie du titre ou diplôme accompagnée des bulletins du cursus de
formation.
4 – Attestation de travail visée par l’agence de sécurité sociale pour les sec-
teurs privés.
5 – Résidence à Oran.
6 – Fiche de renseignement à retirer auprès de l’établissement concerné.
Dépôt du dossier
Le dépôt des dossiers de candidature se fera auprès de l’administration de
l’établissement concerné (10) jours à compter de l’annonce.
N° Etablissement Intitulés des grades
Postes
ouverts
SPÉCIALITÉ Conditions d’accès
Mode de
recrutement
1
CFPA
METEAUX
Professeur
de formation
professionnelle
02 SOUDAGE
Les artisans qui font
preuve de cinq (5) ans
en service actif dans
cette capacité installée
légalement, et la
possibilité de se
spécialiser dans
l’enseignement
Sur titre
2
CFPA
GARCON 03
Professeur
de formation
professionnelle
1
INSTALLATION
SANITAIRE
ET GAZ
Les artisans qui font
preuve de cinq (5) as de
service actif dans cette
capacité installée
légalement, et la
possibilité de se
spécialiser dans
l’enseignement
Sur titre
21
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2663 www.lebuteur.com
Lundi 2 juin 2014
USMB MCS
RCR WAT
A
près des négociations et une discussion
qui a duré plus de deux heures, avant-hier,
un accord a été trouvé entre le président
Zaïm et Hadjar, l'ex-entraîneur du MC
Saïda. Ce dernier est donc le nouvel en-
traîneur du club blidéen pour la saison à venir et son
contrat pourrait être prolongé. La direction de l’USMB
a donc jeté son dévolu sur un entraîneur qui a fait ses
preuves par le passé à la tête de plusieurs formations de
L2 et même de L1 Mobilis.
Place au rêve
En choisissant Hadjar comme maître d’œuvre Zaïm a
incontestablement doté son équipe d'un excellent tech-
nicien qui connaît la L2 Mobilis sur le bout des doigts.
Cette saison pourrait être la bonne pour l’USMB sur-
tout quand on sait que l’efectif qui sera en place a toutes
les chances d’être une véritable armada de joueurs bour-
rés d’expérience. On veut rêver du côté de la ville des
roses … Et comme c’est parti, il y a de quoi !
Les choses sérieuses vont
commencer
Il est certain que les objectifs assignés n’ont pas été at-
teints car le club n’avait pas beaucoup de moyens. A par-
tir du mois d'août, les choses sérieuses commenceront.
Il faut pour cela préparer la saison prochaine avec
comme principale mission de bâtir l’équipe qui enta-
mera le championnat.
Un changement qui pourrait
être bénéfique
L’USMB est en train d’aborder un virage pour le
moins compliqué avec tout ce qui l’entoure, les pro-
blèmes de fnancement, le manque de talents et le ni-
veau du football qui laisse à désirer. En revanche, avec
un investissement à la mesure des ambitions, il y aura
d’autres données. Le changement sera bénéfque pour le
club et pour les supporters. Il faut pour cela que le pro-
chain repreneur y mette les moyens nécessaires.
S.B.
A
lors que la lutte pour prendre
le fauteuil de la présidence
fait rage dans les coulisses du
club, plusieurs éléments sont en train
de quitter le WAT dans le silence le
plus total, à l’instar de Tiouli et Yal-
laoui, qui ont opté respectivement
pour la JSS et le NAHD. Pis encore, le
meilleur élément widadi ces dernières
saisons, Ilyes Sidhoum, est, lui aussi,
tout proche d’un départ vers un grand
club de l’élite…
Il a rendez-vous
aujourd’hui avec
les dirigeants du CSC
Annoncé déjà dans le viseur de
l’USMH et l’ASO, le milieu de terrain,
Ilyes Sidhoum, est en contact avec les
dirigeants du CSC. Mieux encore, le
natif de Nedroma a programmé un
rendez-vous, aujourd’hui à Alger,
avec le responsable du recrutement
des Sanafrs pour négocier sur place,
après des pourparlers par téléphone.
La JSK, l’autre piste à
ne pas écarter…
Ancien international Es-
poir et Champion du
monde avec l’EN Militaire,
Ilyes Sidhoum est an-
noncé aussi dans le vi-
seur de la JSK, qui veut
s’ofrir ce précieux élé-
ment, capable d’apporter
un vrai plus aux Kabyles,
en championnat et même
en Ligue des Champions.
Qui pourrait
le retenir ?
A 25 ans, le numéro 83 widadi
reste, certes, très attaché aux cou-
leurs du WAT, sauf qu’il n’a pas de
garanties de la part des dirigeants de
construire une équipe compétitive la
saison prochaine. Vexé par ce
manque de reconnaissance à son
égard, Sidhoum risque de quitter
son club du cœur avec un sentiment
d’inachevé, lui qui est le véritable
chouchou de tous les amoureux du
club, reconnaissants qu’il est le meil-
leur élément widadi à la fn de
chaque saison.
Othmane Riyad
Baba Ahmed
Saïda en retard
sur tous les plans
L
es années se suivent et se ressemblent
pour cette équipe de Saïda qui vit, du-
rant, ou à chaque début de saison, une
crise. Mais cette fois, le club traverse une multi-
tude de crises. D’ailleurs, il est en retard sur tous
les plans. Cette année, le MCS se retrouve sans
président. Pourtant, il n’a pas le droit de rater sa
préparation car les Saïdis sont appelés à réaliser
un bon parcours.
Le club toujours sans
président
Çela fait presque 15 jours que le président du
SSPA/MCS, Mohamed Khaldi, a remis sa démis-
sion aux membres du CA. Depuis, l’équipe de
Saïda est sans président. Benhamza, qui a émis le
vœu de reprendre le fambeau, a présenté son
projet qui n’a, malheureusement, pas été adopté
par les membres du conseil d’administration.
C’est dire que cette situation pourra durer long-
temps, surtout si Benhamza baisse les bras. Ce
n’est pas de bon augure pour le club qui est dé-
terminé à retrouver l’élite du championnat natio-
nal.
Le recrutement au point mort
Au moment où les autres clubs ont presque
peaufné le recrutement pour la saison prochaine,
du côté du MCS, c’est le fou total. En efet, la SSPA
est sans P-DG, alors qu’aucune autre personne ne
souhaite prendre cette responsabilité de renforcer
l’équipe. Les jours passent sans que le MCS n’ait
entamé son recrutement. Autrement dit, Saïda
pourrait connaître le même sort que l’exercice pré-
cédent en faisant signer des joueurs qui n’avaient
même pas le niveau de la Ligue 2 amateur.
Le programme de préparation
pas encore connu
Les équipes de Ligue 2 Mobilis ont presque fni
avec leur recrutement pour la saison prochaine.
D’ailleurs, elles ont fxé les dates de reprise de l’en-
traînement et du lieu du stage bloqué. Mais du côté
du MCS, c’est le fou total et la programmation de
la préparation n’est pas encore connue, du moment
qu’on est en train de chercher un remplaçant à
Khaldi.
Le MCS sans staff technique
Le MCS est en retard sur tous les plans, puisque
du côté de la direction, le problème du successeur
de Khaldi n’est pas encore connu. Concernant le
staf technique, rien n’est clair sachant que Hadjar
ne sait pas s’il sera reconduit, quand on sait qu’on
attend la nomination d’un nouveau P-DG.
Amar B.
Hadjar entraîneur de l’USMB, pour
une année et plus… si affinités !
Bien sûr, Zaïm a bien essayé d’en retenir quelques-
uns, des joueurs en fn de contrat, mais tout un chacun
à Blida est en droit de se demander si tout a été tenté
pour cela. En réalité, le seul joueur que Zaïm a voulu
garder et pour lequel il a mis une contrepartie fnancière
conséquente, c’est Naamani. Ce dernier n’a en réalité
rien voulu savoir. C’est à l'ASO qu’il voulait jouer et pas
ailleurs. Zaïm s’est dit prêt à s’aligner sur les ofres qui
ont été faites à son défenseur.
«Ils sont partis… Grand bien leur
fasse!»
D’autres joueurs se sont vus signifer, et cela indirec-
tement, que le club ne comptait pas du tout sur eux pour
l’exercice à venir. Tous ces départs ne semblent pas in-
quiéter le président de l’USMB qui nous l’a d’ailleurs dit
clairement : «Des joueurs ont quitté le club en ce début
de saison et cela fait partie du cours normal des choses.
Nous étions prêts à faire des sacrifces pour garder
quelques-uns de nos joueurs qui ont choisi de partir. Nous
n’avons à avoir aucun regret car je suis persuadé qu’il n’y
a pas un joueur au monde qui peut se vanter d’être ir-
remplaçable. Nous allons faire un recrutement de qualité
et ce sont les joueurs qui sont avec nous qui méritent toute
notre attention, pas ceux qui ne sont plus là.»
S.B.
«Un gardien,
deux milieux
de terrain, deux
attaquants… et
c’est bouclé !»
C’est ce que nous a dit le
président blidéen. Zaïm a
précisé que les deux atta-
quants doivent être des élé-
ments confrmés et
expérimentés. Il se peut
qu’ils soient issus de la L1
Mobilis. Ces joueurs seront
recrutés sur CV et ils ne su-
biront pas d’essais. D’un
autre côté le président de
l’USMB nous a dit qu’il avait
bon espoir de conclure dans
les jours qui viennent avec
un gardien de but de haut
niveau. Le recrutement ne
sera défnitivement clos
qu’après la venue de deux
milieux de terrain.
L’USMB fait
sa mue
Plusieurs joueurs qui
composaient l’ossature de
l’équipe la saison passée, se
sont engagés ailleurs, après
avoir quitté le bateau bli-
déen. Si certains d’entre ceux
qui ne feront pas partie de
l’efectif la saison passée n’ont
que très peu été utilisés,
d’autres par contre étaient
des pièces maîtresses de
l’échiquier blidéen. C’est sur-
tout valable pour Naamani
et Belhocine qui n’ont raté
que très peu de matchs, et
quand ils l’ont fait, c’était
suite à des blessures ou des
suspensions. Mellika, lui,
suite à une grave blessure
contractée en tout de début
de saison, était out durant
une grande partie du cham-
pionnat. C’est donc une
toute nouvelle équipe qui
sera montée par le nouvel
entraîneur la saison pro-
chaine.
S.B.
Naamani sera-t-il remplacé ?
Une immense perte pour le WAT…
Sidhoum se dirige vers
un grand club de l’élite !
Karouf
proposé au WAT
Libre de tout engagement, Mourad
Karouf, qui ne fait plus partie du staf
technique de la JSK, est tenté par l’idée d’en-
trainer le WAT la saison prochaine. A 45 ans,
Karouf veut passer à une nouvelle étape de sa
carrière, en endossant le costume d’entraineur
en chef, après avoir assumé à maintes reprises le
poste d’entraineur intérimaire, à la JSK notam-
ment. Courtisé par les dirigeants du CRB Ain
Fekroun, Karouf n’est nullement contre
l’idée de jouer l’accession à Tlemcen, en
ayant l’avantage de ramener dans
ses bagages, quelques jeunes
éléments de la JSK.
L’ex-joueur de l’Espérance
de Mostaganem, Yazid So-
fiane, recruté par le RC Reli-
zane au mercato l’hiver
dernier, totalise seulement
580’ de jeu sur les 1350’ pos-
sibles.
Quelles sont vos nouvelles ?
Tout va pour le mieux. Je profte
au maximum de ce repos pour pas-
ser de bons moments au sein de ma
famille.
On a appris que vous aviez eu
des contacts avec d’autres
clubs…
Efectivement, de deux clubs des
Ligues 1 et 2 Mobilis. Le plus inté-
ressant était celui de l’Espérance,
mais je suis toujours lié par contrat
au Rapid de Relizane.
Il semble que
vous comptez
changer d’air la
saison prochaine
?
A présent, je ne
pense pas quitter le
RCR qui m’a permis
de progresser, mais
la conjoncture ac-
tuelle que vit le club
relizanais me
pousse à voir ailleurs.
Par votre modeste prestation la
saison dernière, votre nom
pourrait bien être sur la liste des
libérés…
Je pense avoir donné le meilleur
de moi-même lors de chaque ren-
contre. Pour ce qui est de mon ave-
nir au RCR, le staf technique en
décidera.
Qu’est-ce qui a été derrière cette
réussite pour votre première sai-
son ?
La confance en soi et l’entourage
avec lequel on travaille.
Quels sont vos ambitions pour
la saison prochaine ?
Faire mieux que cette saison.
Entretien réalisé par
Ettaoui Wassim
Yazid : «Je ne pense
pas quitter le RCR»
La direction devrait
passer à la vitesse supérieure
Il est temps pour la nouvelle direction de passer à
la vitesse supérieure et penser à la nouvelle saison.
Au moment où les clubs des Ligues 1 et 2 Mobilis
ont déjà entamé l’opération recherche de joueurs
pour se renforcer en prévision de la saison pro-
chaine, les dirigeants du RCR attendent toujours la
vente des actions pour qu’un homme chevronné
soit ofciellement président.
21
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2663 www.lebuteur.com
Lundi 2 juin 2014
CABBA CAB
MSPB ASK
A
près l'annonce de la démission
de Messaoudène, ce dernier a in-
vité les membres du conseil
d'administration à une réunion
afn d'entériner sa décision de
quitter la présidence et même la mise en vente
de ses actions mais personne n'a répondu fa-
vorablement. Ce n'est pas la première fois que
ceux-ci déclinent une telle invitation sachant
qu'ils ne brillent par leur présence que lorsque
le wali s'implique directement dans une telle
rencontre. Malgré le fait que cette fois il s'agit
pourtant de l'avenir du club, ils continuent à se
comporter de manière bizarre. L'emploi du
temps chargé de ces messieurs, dont la plupart
se sont enrichis grâce à leur statut de membre
du CA qui leur a procuré tant de privilèges, ne
leur permet peut-être pas de consacrer quelque
heures pour décider de l'avenir de leur Spa.
Toujours est-il que la démission de Messaou-
dène ne sera efective que lorsqu'elle sera vali-
dée par le conseil. En attendant, le CABBA,
après avoir connu le verdict du purgatoire à
deux reprises sous le règne de ces véritables
aventuriers du football, est devenu otage de
ceux qui l'ont embourbé jusqu'au cou.
Les regards tournés vers
la wilaya
Comme le président a montré toute son im-
puissance à réunir ses pairs, les supporters, qui
attendent du nouveau, ont les yeux braqués sur
le siège de la wilaya, surtout après la déclara-
tion du wali, Azzedine Mechri, que des déci-
sions draconiennes seront prises à ce sujet. Des
informations ont laissé entendre que le wali
forcera la main aux membres du conseil d'ad-
ministration pour l'ouverture du capital de la
Spa, ce qui permettra l'entrée en force de nou-
veaux actionnaires, sinon envisager carrément
sa dissolution. En tout état de cause, les pro-
chains jours apporteront leur lot de surprises,
probablement à l'occasion de la réception qui
sera organisée en l'honneur de l'équipe de vol-
ley, récent vainqueur de la Coupe d'Algérie.
Attention à la saignée!
Devant l'opacité qui entoure actuellement
l'avenir du CABBA, plusieurs joueurs songent
à prendre d'autres directions plus clémentes.
Certains d'entre eux ont déclaré qu'ils étaient
en contact avec d'autres équipes qui voudraient
s'attacher leurs services. Même si les joueurs
du CABBA n'ont rien montré cette saison suite
à leur rendement et leur comportement res-
ponsable en partie de la relégation de leur
équipe, certains ont attiré la convoitise de clubs
de Ligue 1 Mobilis.
Bouguerra, Chebira et Djerrar
sur le départ
Certains éléments, qui font partie du lot qui
devait être retenu, ont des contacts avancés avec
le CRB, à l’image de Chebira et Bouguera, ainsi
que Djerrar, tenté par une expérience chez le
voisin sétifen. Les deux premiers cités sont en
fn de contrat alors que le dernier, encore lié,
pourrait trouver une autre issue pour se libérer
automatiquement en déposant son contrat au-
près de la CRL. D'autres joueurs pourraient à
leur tour songer à opter pour d'autres cieux s'ils
ne trouvent pas sur leur chemin des interlocu-
teurs valables, aptes à les en dissuader.
A. B.
Les membres du CA dans
l'incapacité de se réunir
Koulib : «Je serai
dans le staff
technique de
l’équipe fanion»
O
n connaît un des mem-
bres du staf technique
du CAB de la saison
2015. Il était d’ailleurs annoncé de-
puis quelque temps dans un nou-
veau rôle. Mourad Koulib confrme
: «La direction du club m’avait fait
une nouvelle proposition. Faire
partie du nouveau staf technique
de l’équipe fanion. Proposition que
j’ai acceptée avec enthousiasme.»
«Ameur Djamil
ou un autre…»
Ameur Djamil est, pour l’heure,
le plus proche pour diriger la barre
technique du CAB. La direction
du club vient d’abandonner la piste
de Bira. Koulib se dit prêt à colla-
borer avec un entraîneur qu’il
connaît bien : «La direction du
club était en contact avec Ameur
Djamil. J’ai connu l’entraîneur du-
rant ma carrière de joueur sous les
couleurs du CAB. Il m’a entraîné
cinq à six ans. Je serai heureux de
collaborer cette fois avec le coach
en tant qu’adjoint». Prié de donner
son avis au cas où le CAB serait sur
la piste d’un autre coach, Koulib
dira : «J’ai accepté de faire partie du
staf technique de l’équipe fanion.
Je suis prêt à collaborer avec l’en-
traîneur en chef que la direction
mettra en place.»
«Jamais les U21 n’ont
obtenu ces résultats»
En ce qui concerne les U21 que
l’entraîneur avait drivés ces der-
nières années, Koulib ajoutera :
«Jamais les U21 n’avaient efectué
un parcours aussi bon que celui de
cette saison ou de l’exercice précé-
dent. D’habitude, les U21 jouent
d’une façon ordinaire. On est arri-
vés cette saison à un stade avancé
de l’épreuve de la Coupe d’Algérie
et on s’est faits éliminer par le
NAHD qui a gagné la coupe. On a
perdu le championnat à la dernière
journée contre Blida, qui est le
champion de cette saison. J’ai envie
maintenant de connaître d’autres
sensations à un niveau plus élevé.»
M. B.
Il a porté les
maillots du CAB
et du MSPB
l
lAvant de se lancer dans une
carrière d’entraîneur, il faut
rappeler que Mourad Koulib avait
fait une carrière notable en tant
que joueur. Milieu de terrain, de
petite taille et assez trapu, Koulib
aurait pu prétendre à porter les
maillots des clubs les plus huppés
de son époque, comme la JSK, le
MCA ou l’USMA. Mais au milieu
des années 90, on ne quittait pas le
CAB facilement. Ni Koulib ni Gue-
chir ne pouvaient partir de cette
équipe, malgré leur notoriété. Le
seul qui avait réussi à le faire était
Aribi.
Et c’est sa première
expérience avec
l’équipe A
l
lMourad Koulib aurait pu
prétendre travailler en
équipe seniors bien avant, mais le
coach avait pris le temps de rouler
sa bosse avec les petites catégories.
M. B.
Les précisions de Nafir
l
lAbdelhalim Nafr a voulu apporter des
précisions sur les cas des joueurs Kebabi,
Akkouche et Guerrab. Leur agent dément que
les trois éléments ont eu recours à la Chambre
de résolution des litiges. À ce sujet, Nafr a dit :
«Kebabi, Guerrab et Akkouche n’ont jamais dé-
posé leurs contrats à la CRL. Ils attendent que la
situation du club soit plus claire. L’assemblée gé-
nérale du club vient de se dérouler. Attendons
que l’AG élective ait lieu, par la suite on verra
plus clair. Je tiens à préciser que les trois joueurs
son encore liés au MSPB, et on trouvera une
issue qui arrangera toutes les parties.»
Haddad, premier départ
l
lOn a parlé des joueurs qui avaient déposé
leurs contrats à la CRL. Parmi eux, Haddad,
le défenseur. Ce dernier vient de quitter défni-
tivement son club. Selon notre confrère d’El
Heddaf à Oum El Bouaghi, Haddad vient de si-
gner un contrat au proft de l’USC. Yahi, qui n’a
pas quitté la présidence du club sous la pression
de son entourage après avoir promis de quitter
le foot, s’intéressait de près à Haddad depuis
deux saisons, avoue l’entourage du club de Sidi
R’Ghis. Haddad est le premier joueur qui opte
pour un autre club, même s’ils sont quelques-
uns à avoir émis le vœu de changer d’air.
Hakou était en Angleterre
l
lAbdelhak Salhi s’est rendu en Angleterre
comme nous le confait l’entourage de l’an-
cien président de section du club. Salhi était ab-
sent à la dernière assemblée et qui a vu le
président Zender présenter le bilan fnancier et
sa démission par la même occasion. Salhi de-
vrait être présent à Batna, si ce n’est déjà fait,
pour participer aux élections du nouveau pré-
sident.
M. B.
Q
uelques jours après sa dési-
gnation à la tête de la com-
mission de recrutement et au
poste de manager sportif, Ab-
delhak Mahdioui a déjà établi les grandes
lignes de son programme de travail qu’il at-
taquera dans les prochains jours. Concer-
nant la barre technique, Mahdioui semble
convaincu par les capacités de l’entraîneur
actuel, Belachtar, qui a donné son rapport
technique de fn de saison, un rapport qui
servira à la direction pour décider des
joueurs à libérer et à retenir de l’efectif ac-
tuel. Le coach askiste va aussi défnir les
réels besoins de l’ASK, ce qui va aider Mah-
dioui dans sa démarche de recrutement.
Sur ce dossier, le manager sportif de l’ASK
promet de construire une bonne équipe de
foot qui procurera du plaisir aux Diables
Rouges lesquels, pour rappel, ne viennent
plus au stade en masse comme en 2010 et
2011. Faire revenir les fans aux tribunes de
Abed-Hamdani est le premier objectif de
Mahdioui qui a déclaré : «Les habi-
tants et enfants d’El Khroub sont des
connaisseurs en matière de foot, ils adorent
le beau jeu moderne et une équipe qui leur
fasse honneur avant tout, donc ma mission
sera de bâtir un groupe qui pratique du foot
moderne qui plaira aux Diables Rouges
pour qu’ils reviennent aux tribunes l’année
prochaine». Sur les autres objectifs de l’ASK
la saison prochaine, le nouveau manager
sportif refuse de parler de l’accession pour
le moment, histoire de ne pas donner de
faux espoirs aux supporters : «On veut
construire un groupe homogène qui joue
bien au ballon et qui donnera du plaisir aux
supporters, ce qui va rendre à l’ASK son vrai
statut, mais cela ne veut pas dire qu’on sera
une des équipes attendues pour le sacre,
l’accession n’est pas un but majeur pour
nous, mais si on est proches d’elle, pourquoi
s’en priver du moment qu’elle fera énormé-
ment de bien à nos fans…»
Il veut supprimer les dettes
Parmi les pires difcultés que l’ASK a ren-
contrées sur son chemin ces dernières sai-
sons, les dettes. Celles-ci, faramineuses, ont
rendu la vie dure au club de la ville de Mas-
sinissa. Ce dossier ne sera pas oublié non
plus. Mahdioui veut en fnir avec ce souci,
défnitivement, avec une solution bien
claire et qui donnera certainement des
fruits. Le manager sportif askiste compte
revoir à la baisse les salaires des joueurs de
l’efectif actuel qui seront retenus pour la
prochaine saison. En plus de cela, Mah-
dioui compte recruter à bon prix des
joueurs jeunes et ambitieux, inconnus sur-
tout, et auxquels l’ASK fera un nom. Sur
cela, Mahidoui dira : «Si on poursuit l’an-
cienne stratégie de gestion, l’ASK fnira cer-
tainement par disparaître de la scène
footballistique. Finir avec deux milliards de
dettes chaque saison est une stratégie dé-
faillante et on changera bien des choses à
l’ASK. Terminé les grosses masses salariales
à l’ASK.».
Abdou H.
Mahdioui promet du spectacle
et du foot moderne l’année prochaine
Finales de la Coupe de wilaya de Tizi-Ouzou
Régionale 1 (30
e
et dernière journée)
21
Clubs de Kabylie
Coup d’œil
N° 2663 www.lebuteur.com
Lundi 2 juin 2014
L
es fnales de la Coupe de wi-
laya, qui se sont déroulées
samedi dernier au stade du
1er-Novembre de Tizi-
Ouzou, ont connu une réus-
site à tous les niveaux. La
mobilisation des membres du bureau de
Ligue et des commissions, à leur tête le prési-
dent Asma Rachid, qui tenaient à faire de ces
fnales une occasion pour boucler la saison en
apothéose, y a été pour beaucoup dans la
réussite de cet événement. Une fête à la hau-
teur des attentes de la famille du sport-roi au
niveau de la wilaya.
Plusieurs invités de marque
au rendez-vous
Rehaussée par la présence de nombreux in-
vités de marque, à l’image du P/APW de Tizi-
Ouzou, du directeur de la jeunesse et des
sports, du responsable de la sûreté de wilaya
et son homologue de la protection civile et de
nombreux P/APC, notamment ceux de
Boghni, Tizi Ghenif, Tizi Rached, Draâ Ben
Khedda et Assi Youcef, pour ne citer que
ceux-là, et les présidents de club, la fête a été
tout simplement grandiose, que ce soit sur le
plan technique ou organisationnel, notam-
ment avec la présence des anciens responsa-
bles de la Ligue et d’anciens arbitres qui se
sont sacrifés durant des années pour que vive
le football au niveau de la wilaya.
L’USM Draâ Ben Khedda
remporte le trophée
en seniors
Pour ce qui est des résultats techniques, en
seniors, le trophée est revenu à l’USM Draâ
Ben Khedda, qui s’est imposée par deux buts
à un devant le DC Boghni, à l’issue d’un
match somptueux. Ce sont les Débékois qui
ont ouvert la marque par Djebrouni, avant
que Frihi remette les pendules à l’heure. C’est
d’ailleurs sur ce score de parité que les deux
équipes ont rejoint les vestiaires pour la
pause. En seconde période, le jeu a augmenté
en intensité, avec deux formations qui se sont
créé énormément d’occasions, mais sans pour
autant les concrétiser. Il a fallu attendre la 86’
pour voir l’USM Draâ Ben Khedda inscrire
un second but, œuvre du jeune Merdaoui,
pour ofrir le trophée aux siens. La remise des
récompenses, qui s’est déroulée à l’issue de ce
match sublime, a été empreinte de beaucoup
de respect et de sportivité entre les deux
clubs. La remise des médailles, tableaux
d’honneur et cadeaux pour le fnaliste, le DC
Boghni, a été faite par le DJS de Tizi-Ouzou,
Dahmane Iltache. Quant au vainqueur, la
coupe fut remise par le P/APW de Tizi-
Ouzou. Le tout sous des applaudissements
nourris des présents qui ont apprécié le com-
portement et le niveau des deux équipes.
L’Etoile de Draâ El Mizan rafle
la mise en jeunes
En jeunes catégories, les Etoilés de Draâ El
Mizan ont, une nouvelle fois, rafé la mise en
remportant les trois trophées en jeu. Les jeu-
nots sudistes se sont défaits, respectivement
de la JS Boukhalfa en juniors (2-0), le DC
Boghni, en cadet (2-0), et Tizi Rached en mi-
nimes aux tirs au but (4-3). Il y a lieu de rap-
peler que les juniors et les cadets se sont ad-
jugés ainsi le doublé puisque ils ont terminé
en tête du classement de leurs championnats
dans leurs groupes respectifs. Des perfor-
mances qui témoignent du travail efectué en
direction des jeunes catégories par les diri-
geants de l’Etoile, à leur tête le président Ra-
chid Kara.
Le fair-play, le grand
vainqueur
Lors de ces quatre fnales qui ont tenu
toutes leurs promesses, le grand vainqueur
aura été le fair-play. En efet, outre la sporti-
vité qui a prévalu sur le terrain tout au long de
cette journée du 31 mai, les diférentes
équipes ont produit du beau jeu et du spec-
tacle. Les huit formations fnalistes ont fait
preuve d’un comportement exemplaire qui a
retenu l’attention des nombreux
spectateurs et invités de
marque. Tous ont apprécié et
tenu à saluer l’esprit de sporti-
vité des diférents antagonistes
du jour qui furent à la hauteur
de la réputation et de la noto-
riété de leurs clubs respectifs.
D’anciens présidents,
secrétaires généraux
et arbitres honorés
Par ailleurs, en marge de ces
fnales, la Ligue de football a
honoré plusieurs anciens prési-
dents de la ligue (Rafai Musta-
pha, Kadri Rabah, Djaou
Makhlouf et les défunts Si
Amour Tahar et Nouraoui Meziane à titre
posthume), secrétaires généraux (Menguelti
Madjid, Illoul Hamid et les défunts Iltache
Lounes et Hamrene Meziane), des arbitres
(Osmani Amar, Hafaf Arezki, Iratni Lounes,
Aouam Ramdane, Achir Slimane, Aouam
Omar, Aouimeur Mustapha, Ouali Mouloud,
Bellazouz Mohamed, Belahssene Ali, Kadi
Ali, Aouam Rachid, Asli Ali, et le regretté,
Mellouli Arezki à titre posthume). Des di-
plômes de remerciements ont été également
remis en guise de reconnaissance pour leurs
contributions à Soummam Assistance et
Dounia Construction. Ainsi, près d’une tren-
taine de personnes ont reçu des diplômes
d’honneur, des médailles et des cadeaux sym-
boliques. Un geste qui fut très apprécié par
tous.
S. S.
La fête fut grandiose
Résultats
Seniors:
USM Draa Ben Khedda 2 - DC Boghni 1
Juniors:
E. Draâ El Mizan 2 – DC Boghni 0
Cadets :
E. Draâ El Mizan 2 – DC Boghni 0
Minimes :
E. Draâ El Mizan 0– O. Tizi-Rached 0
(EDEM vainqueur aux Tab 4-3)
Stade : Frères-Keloul
Béni Douala
Afuence : Moyenne
Arbitres : Ghouas,
Bounceur et Bardache
Buts : Medjebour
(60’) USBD. Hafd
(70’) ECOS
C’
était un
ma t c h
de gala
plus qu’autre chose, et
les joueurs des deux
équipes donnaient l’air
d’être déjà en vacances,
surtout du côté de
l’USBD puisque les
partenaires de Noual
avaient assuré l’acces-
sion depuis long-
temps. Un match de
fête que cette ultime
empoignade de la sai-
son 2013-2014. Mais
tout de même, il y
avait deux buts, un de
chaque côté. La pre-
mière période s’est
achevée sur un résultat
vierge et ce, même si
les poulains de Said
Feltène et compagnie
avaient la possibilité de
marquer à plusieurs
reprises, par Yacine
Toufk, Yacine Moha-
medi, Salim Medje-
bour et Djefel Nazim.
Après la pause, la
bande au trio Feltène-
Mefah-Hamcha a
réussi à trouver le che-
min des flets, à l’heure
de jeu, par l’entremise
de Salim Medjebour.
Mais ce n’était pas plié
pour autant, puisque
les visiteurs sont par-
venus à égaliser, dix
minutes plus tard, par
l’attaquant, Hafd. Le
reste de la rencontre
n’a rien changé au
score qui est resté le
même jusqu’au coup
de sifet fnal de l’arbi-
tre. En marge de cette
dernière rencontre de
championnat de la Ré-
gionale Une, des ca-
deaux ont été remis
aux bienfaiteurs ainsi
qu’aux sponsors du
club. Les dirigeants
n’ont pas oublié d’ho-
norer d’anciens
joueurs de l’US Béni
Douala, Kertane
Moula et Mellaz Salah.
Ce match de fête a été
marqué par la pré-
sence en force des au-
torités locales, à leur
tête le wali, Abdelka-
der Bouazgui, du pa-
tron de Cévital, Issad
Rebrab. Les deux per-
sonnalités ont promis
une aide de 2 milliards
de centimes chacun
pour l’extension du
stade des Frères-Ke-
loul. Les supporters
venus en force au stade
ont créé une ambiance
de fête et ont partagé
ces moments de joie
pour cette 3e accession
de suite de leur club
qui ne compte pas s’ar-
rêter en si bon chemin
et enchaîner avec une
quatrième réussite la
saison prochaine pour
atteindre l’anticham-
bre de l’élite, la Divi-
sion Nationale
Amateur.
Yacine Moussi
Stade : OPOD d’Akbou
Afuence : Moyenne
Arbitres : Kermane, He-
rouda, Tebbani
But : Sid Ali (60' sp) JS
Akbou
P
our leur der-
nière sortie à
la maison, les
Akbouci ens
n'ont pas raté l'opportu-
nité d'enrichir leur capital
points en l'emportant par
la plus petite des marges
face aux Aquafortins du
CRBBK dans une rencon-
tre ouverte et d'un niveau
acceptable. Dès l'entame
du match, les coéquipiers
de Belkadi ont essayé de
prendre l'initiative du jeu.
Les deux ou trois tenta-
tives du côté de la JSA ont
échoué par manque d'ef-
cacité manifeste de la ligne
d'attaque. Passé l’orage du
début de match, les Algé-
rois sont sortis de leur co-
quille mais sans que le
match s’emballe jusqu’à la
pause. De retour des ves-
tiaires, les Akbouciens se
mettent à presser sérieuse-
ment jusqu’à bénéfcier
d'un penalty qui sera
transformé par Sid Ali
Racym à l'heure de jeu
(60'). Les visiteurs tente-
ront de revenir mais les
Akbouciens ont réussi à
contrôler comme il se de-
vait le reste du temps pour
s’ofrir les trois points qui
leur permettent de bien
fnir l’exercice.
Zahir Ait Hamouda
L
e MB Bouira termine la saison
sportive 2013/2014 avec une
défaite concédée en dehors de
ses bases. La 13e de la saison,
contre 11 victoires. Un bilan mitigé pour
le doyen des clubs de Bouira qui enten-
dait se mêler à la course à l’accession. Les
camarades de Ferrah Lyes voulaient ter-
miner la saison sur une bonne note, alors
l’entraîneur Tellal Ali, qui dirigeait selon
toute vraisemblance sa dernière rencon-
tre comme entraîneur du MBB, a aligné
son équipe type. Le Mouloudia aurait pu
ouvrir le score à deux reprises, lorsque le
tir de Bouchareb s’écrasa sur la transver-
sale, puis sur un tir Ferrah qui rebondit
sur la transversale. L’unique but de la ren-
contre a été inscrit en seconde période,
une victoire qui a permis aux locaux de
terminer sur le podium, à la 3e place der-
rière l’ES Azefoun et le champion, l’US
Beni Douala.
Adjaout
JS Akbou 1-CRB Bordj El Kiffan 0
Une belle victoire pour terminer
IR Birmandreis 1-MB Bouira 0
Une autre défaite
pour boucler la saison
US Béni Douala 1-EC Oued Semar 1
Sur un air de vacances
T. Silva «Neymar pourra
nous mener vers le triomphe»
Après Daniel Alves, c’était
au tour du capitaine de la Se-
leção, Thiago Silva, d’affirmer
haut et fort que son jeune
compatriote Neymar fera un
brillant mondial, dans un entre-
tien à O Estado Sao Paulo relayé
par Goal : «Notre force a tou-
jours été la qualité de notre col-
lectif, mais Neymar sera
certainement celui qui pourra nous
mener vers le triomphe. A l’instar de
toute l’équipe, il est très motivé et prêt à
réaliser une grande Coupe du monde.»
Après une expérience très délicate à Manchester City, le la-
téral droit Maicon a réussi à rebondir avec le maillot de l’AS
Rome, en arrivant en confiance au Mondial disputé au Bré-
sil, comme l’a affirmé la doublure du Barcelonais Dani
Alves au site de la FIFA : «Ça ne m'est jamais passé par
la tête d´abandonner l'idée de jouer pour l'équipe natio-
nale. J'ai toujours bossé dur pour pouvoir défendre ce
maillot. J´aurais voulu faire partie du groupe l'année der-
nière, quand l´entraîneur Luiz Felipe Scolari est arrivé (en no-
vembre 2012, après le limogeage de Mano Menezes), mais je
n'ai pas réussi à faire une bonne série avec Manchester City. La
Roma ? Ce fut un excellent choix, j´ai pu rejouer après une sai-
son improductive et j´ai été récompensé par cette convocation
en Coupe du monde.»
P
a
y
s
-
B
a
s
Malgré de nombreux pépins physiques cette saison, l’attaquant de la Fio-
rentina Giuseppe Rossi espère assurer sa place dans la liste des 23, pour
disputer la Coupe du monde, comme l’a affirmé après le match amical
face à l’Irlande au micro de la Rai repris par calciomio.fr : «Je me porte
bien, nous étions un peu fatigués en raison du travail effectué à Co-
verciano, mais je suis satisfait. Il y a encore deux se-
maines de préparation, nous verrons. Quand
tu joues comme seconde pointe, tu dois
tâcher de rester entre la ligne médiane
et l’attaque. C’était mon rôle ce soir…
Ciro aime prendre les espaces,
Mario est plus physique mais avant
tout, je souhaite être dans la liste
des 23.»
Enorme coup dur pour Montolivo
Le premier match amical de l'Italie face à l'Irlande s'est avéré
douloureux. Victime d'une fracture du tibia gauche samedi soir
contre l'Irlande (0-0), Riccardo Montolivo est forfait pour le Mondial,
a annoncé le médecin de la Nazionale : «Montolivo a ce qu'on craignait,
une fracture du tibia. Je n'ai pas encore vu la radio pour évaluer la gravité,
mais pour une fracture du tibia, il faut s'attendre à une opération.» Le Milanais s’est cassé le tibia
lors d’un choc avec le défenseur Alex Pearce. Remplaçant de Montolivo, Alberto Aquilani a dû lui
aussi céder sa place après avoir été touché à la tête. Le malheur du Milanais pourrait faire les affaires
du Parisien Marco Verratti dont la présence dans la liste définitive des 23 n'était pas assurée.
Malgré une présence dans un groupe assez élevé, avec
notamment l'Italie et l'Uruguay, l'attaquant anglais Wayne
Rooney a affirmé au Daily Mirror que la sélection anglaise
est capable de tout lors de ce Mondial brésilien: «C'est la
meilleure équipe d'Angleterre depuis une décennie. Le po-
tentiel et la qualité que nous avons est vraiment excitant. La
seule faiblesse est que nous avons beaucoup de joueurs qui
n'ont pas d'expérience dans un tournoi international.
Mais je ne crois pas que quiconque puisse prédire
ce que nous ferons au Brésil. Je n'en ai aucune
idée. Mais nous pouvons faire forte impression,
aller jusqu'en finale et surprendre tout le
monde.» Des déclarations pleines d’enthou-
siasme donc pour le Mancunien qui est pour-
tant assez critiqué ces derniers temps par
les spécialités anglais pour son rendement
jugé assez moyen en sélection.
«Aller jusqu'en finale et
surprendre tout le monde»
Malgré son très faible temps de jeu au Bayern Munich, le
défenseur central Daniel Van Buyten reste un élément cadre
de la sélection belge avant le Mondial Brésilien. Un statut
qui fait plaisir à l’ancien défenseur de l’OM, âgé de 36 ans,
dans des propos relayés par la Dernière Heure et repris par
Sport.fr : «Je ne suis plus très loin d’être le grand-père
même. Ce rôle chez les Diables, je l’adore. Tous les joueurs
savent que je peux être un confident pour eux. S’ils ont
quelque chose sur le cœur, ils peuvent venir m’en parler et
cela restera entre nous. Tous ces jeunes Diables sont mes
enfants. J’en ai trois chez moi et vingt-deux en équipe
nationale. J’aime m’occuper
d’eux…. J’espère tout jouer à
la Coupe du monde. Je res-
sens encore beaucoup de
plaisir à jouer au foot-
ball. Après le tournoi
au Brésil, je ferai le
point : est-ce que je
continue ou pas ?
Malgré tout ce qu’on
peut raconter, ma dé-
cision n’est pas prise.
Aucune porte n’est fer-
mée, pas même un re-
tour au Bayern mais plus
comme joueur.»
22
www.lebuteur.com
Coup d’œil
International
France
Lundi 2 juin 2014
N° 2663
Quand
Deschamps
compare
Ribéry
à Ronaldo
Touché au dos, Franck Ri-
béry inquiète à l’approche de
la Coupe du monde au Brésil.
Le sélectionneur de l'Equipe
de France Didier Deschamps
est resté évasif quant à la na-
ture réelle de la blessure du
joueur bavarois, tout en com-
parant son cas à celui de Cris-
tiano Ronaldo avec la
sélection portugaise : «Si on
en est là aujourd'hui, c'est
qu'il y a quelque chose. On fait
tout pour trouver des solu-
tions et il y en a. Il n'est pas là
en train de dormir, à ne rien
faire. Il a beaucoup de soins,
d'exercices adaptés pour qu'il
soit dans une condition athlé-
tique et beaucoup plus libéré.
L'objectif est de le rendre dis-
ponible pour le dernier match
contre la Jamaïque dimanche
prochain. Griezmann ? An-
toine a des qualités. Mais Ri-
béry est Ribéry. C'est comme
si au Portugal le remplaçant
de Ronaldo devait faire du Ro-
naldo...»
Löw
«Khedira est un
leader de notre
équipe»
Aligné à la grande surprise générale en
fnale de la Ligue des Champions face à
l’Atlético Madrid, le milieu de terrain Sami
Khedira a prouvé qu’il est totalement rétabli
après sa grave blessure, tout en assurant sa place
avec la sélection allemande pour le Mondial Brésilien.
Présent en conférence de presse, le sélectionneur Joa-
chim Löw a encensé le joueur merengue : «Il devait
absolument être du voyage. C’est un leader de
notre équipe. Il a du caractère et du cha-
risme. Mais aussi beaucoup d’ambi-
tion. C’est un joueur de grande
valeur.»
Brésil
«Nous avons été
pénalisés par notre
manque d'efficacité»
En l’absence de la star Cristiano Ronaldo, qui n’a toujours pas re-
pris l’intégralité de ses moyens, le sélectionneur Paulo Bento
est revenu sur le match nul «0-0» concédé face à la Grèce,
dans des propos relayés par l’equipe.fr : «Ce soir, nous
n'avons pas pu compter sur plusieurs joueurs, pas seu-
lement Cristiano (Raul Meireles et Pepe étaient aussi
absents, Ndlr), et je pense que nous avons fait un bon
match, que ce soit en 4-4-2 ou dans notre 4-3-3 habi-
tuel. Nous méritions de prendre l'avantage en pre-
mière période car nous avons réalisé 20 à 25 minutes
très bonnes. Nous avons soufert d'un peu de fatigue
dans les dix dernières minutes, mais nous n'avons ja-
mais perdu le contrôle du match. Sur l'ensemble des 90
minutes, nous avons été pénalisés par notre manque
d'efcacité. La victoire aurait été un résultat juste.»
P
a
u
l
o

B
e
n
t
o
P
a
u
l
o

B
e
n
t
o
Portugal Belgique
Van Buyten
«Tous ces jeunes Diables
sont mes enfants !»
Allemagne Italie
Angleterre
Divers
Rooney
Gerrard «Nous aurons besoin de Sturridge»
Après une saison très honorable avec les Reds de
Liverpool, en formant un duo de feu avec Luis
Suarez, l’attaquant Daniel Sturridge s’est dis-
tingué lors du succès remporté par l’Angle-
terre face au Pérou «3-0», en inscrivant un
superbe but. L’ancien attaquant de Chel-
sea, a reçu les éloges du sélectionneur Roy
Hodgson : «Lorsque Daniel a marqué ce
magnifique but, ça nous a ouvert la voie.
Le match est devenu de plus en plus facile
et ça s’est fini par un résultat positif.» Un
avis partagé avec le capitaine Steven Ger-
rard dans des propos relayés par Goal : «Je
ne suis pas surpris qu’il ait marqué face au
Pérou. Il est en confiance et je pense que ce
but va le servir. Si nous progressons en Coupe
du monde, nous aurons besoin de lui.»
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA
&Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Farid Aït Saada, Tarek
Bouchikhi, Adel Cheraki, Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni.
Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre
service publicité.
Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17
ou bien contactez lʼANEP :
1, avenue Pasteur - Alger
Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150
Contact@lebuteur.com
Rossi Rossi
Rossi Rossi
Rossi
Rossi
«Je souhaite être
dans la liste des 23»
Van Persie«Je serai en
feu pour Van Gaal au Brésil»
Capitaine d’équipe de la sélection néerlandaise, l’attaquant Robin
Van Persie de nouveau décisif en amical, a salué le leadership de son
sélectionneur, futur entraîneur à Manchester United, Louis Van Gaal,
dans des propos relayés par Goal : «Van Gaal m'a donné toute la
confiance que je peux demander. Il a fait de moi le titulaire à mon
poste favori. Il m'a fait progresser. Je lui dois beaucoup. Je serai aussi
aiguisé qu'un couteau au Brésil. Je serai en feu pour lui, comme le
reste de l'équipe. Nous avons beaucoup d'options. Notre entraîneur
aura énormément de choix là-bas. Je pense que nous allons réaliser
quelque chose de spécial.»
De nouvelles accusations de
corruption contre le Qatar !
Jamais une Coupe du monde n’aura fait autant parler d’elle avant
même de débuter. Après France Football, le Sunday Times a publié hier
un dossier à charge dénonçant les méthodes utilisées par les responsa-
bles de Qatar 2022 et l'ancien vice-président qatarien de la FIFA Moha-
med Bin Hammam, pour obtenir l'organisation de la phase fnale de la
Coupe du monde en 2022. Selon le média britannique, le Qatar aurait
versé plusieurs millions d'euros à des personnalités du football mondial
pour s'attribuer le précieux sésame.
Maicon
«J'ai toujours bossé dur pour
pouvoir défendre ce maillot»
23
Coup d’œil
N° 2663
www.lebuteur.com
Lundi 2 juin 2014
International
C’est presque fait
pour Garay !
A la recherche d'un défenseur central de qualité pour la saison
prochaine, Pep Guardiola et le Bayern Munich semblent avoir
trouvé le joueur idéal pour venir renforcer la charnière bava-
roise. En effet, selon le site internet argentin Clarin, le Bayern
Munich aurait conclu le transfert du défenseur argentin de
Benfica Ezequiel Garay, avec une indemnité de transfert
proche de 15 millions d'euros. Le Bayern Munich était à
la lutte avec le Zenit Saint-Pétersbourg pour le défen-
seur argentin, mais la présence de Pep Guardiola au
sein du club allemand a sans doute fait pencher la
balance en sa faveur. Egalement convoité par
Manchester City, le Real Madrid et Chelsea, l’Ar-
gentin apportera une plus-value plus qu’inté-
ressante aux Bavarois qui ont déjà assuré les
services de Robert Lewandowski (Borussia
Dortmund) et Sebastian Rode (Eintracht
Francfort) pour la saison prochaine.
Atlético Madrid
David Villa confirme
son départ à
New-York City
Comme annoncé cette semaine, David Villa
va officiellement quitter l’Atlético Madrid
pour rejoindre la MLS. L’ancien buteur du
Barça, âgé de 32 ans, a répondu favora-
blement à l’appel de New-York City, la
nouvelle franchise de la Major League
Soccer américaine. «Je suis très ex-
cité par ce nouveau projet, a-t-il dé-
claré. C’est une nouvelle
opportunité pour ma carrière et
pour ma vie. Je tiens à remer-
cier tous les supporters de l’At-
lético pour l’affection qu’ils
m’ont apportée. Je remercie
aussi le président Cerezo et
l’entraîneur Diego Simeone.»
Son aventure outre-Atlantique
ne débutera qu’en mars 2015,
date du coup d’envoi de la nou-
velle saison américaine. Pour
pallier ce départ, les diri-
geants de l’Atlético Madrid
veulent s’offrir les services de
l’international belge Romelu Lukaku, prêté
à West Bromwich Albion puis Everton lors des
deux dernières saisons, et qui peine à gagner la
confiance du manager José Mourinho qui veut de
son côté recruter le buteur Diego Costa cet été.
Mata ne
regrette pas
son choix
Après deux saisons
fracassantes avec les
Blues de Chelsea, le mi-
lieu de terrain espagnol
Juan Mata a décidé de
rejoindre les rangs des
Reds Devils lors du ré-
cent mercato estival, vu
son manque de temps
de jeu depuis le retour
de José Mourinho. Mal-
gré le fait de ne pas dis-
puter la moindre
compétition européenne,
le champion du monde
avec la Roja ne regrette
nullement son choix : «Les trois, quatre derniers mois
pour moi ont été magnifiques. J’ai beaucoup joué et
marqué pas mal de buts. De plus, j’ai été retenu pour
le Mondial. C’est un privilège pour tout joueur que de
pouvoir participer à cette compétition.»
Man United
Barça
Morata proche
d’un accord
avec la Juve
Simple joker de luxe au Real Madrid, le jeune atta-
quant Alvaro Morata est annoncé du côté de la Juventus
où le quotidien espagnol AS affirme même un accord
trouvé entre le joueur et les dirigeants turinois. Reste
donc au club italien à s’entendre avec l’écurie
ibérique, afin de s’attacher les services du
joueur. Cependant, une clause dans son
contrat qui permettrait au Real Madrid de le
racheter à tout moment poserait problème.
Real Madrid
P
S
G

David Luiz
«Je tente juste de
montrer le meilleur
de moi-même au PSG»
Annoncé dans le viseur du
Barça et du Bayern Munich,
le défenseur central
brésilien David Luiz
a opté finalement
pour le PSG, pour
une indemnité de
transfert qui a dépassé les 50
millions d’euros. Présent en
conférence de presse avec la
Seleção, l’ancien joueur du
Benfica est revenu sur son
choix d’opter pour le club pari-
sien : «Je voulais que tout soit
réglé avant de rejoindre la Se-
leção. Ce sera une nouvelle
étape dans ma vie, un nouveau
pays, une nouvelle langue. J'ai
été très heureux à Chelsea
mais c'était la fin d'un cycle.
Nous allons débuter un nou-
veau cycle après le Mondial à
Paris. Je serai annoncé
quand le marché des
transferts ouvrira,
mais je peux vous
dire que tout est
déjà fait. Je suis très heureux. Je trouve que tout
devient cher. Pas seulement dans le football. Par
rapport aux valeurs, je ne dirais rien là-dessus. Je
tente juste de montrer le meilleur de moi-même.»
Le PSG a tenté
sa chance pour
Alexis Sanchez
Alors que le PSG a déjà bouclé le transfert de David Luiz,
la direction du club de la capitale aurait transmis une offre
au FC Barcelone pour Alexis Sanchez, sans pour autant
convaincre la direction du club catalane de lâcher le bu-
teur chilien : «Au cours des trois dernières semaines, le
FC Barcelone a donné un non retentissant à trois clubs
majeurs. Les trois offres viendraient de Manchester
United, Liverpool et du PSG. Les trois offres étaient
fermes et économiquement très importantes», as-
sure Sport. De son côté, le président Josep Maria
Bartomeu a nié tout possible départ du Chilien :
«Alexis n’est pas sur le marché. Il a un contrat
avec le FC Barcelone, il fait partie de
l’équipe et a réalisé une excellente sai-
son. Il fait partie de nos plans pour
la prochaine saison, c’est un
joueur très important pour nous.
On ne sait rien sur les contacts
avec la Juventus. A ce que je
sache, aucune offre officielle n’est
arrivée sur mon bureau.»
Le Barça veut tenter sa
chance avec Higuain
Arrivé à Naples l'été dernier, l'attaquant argen-
tin Gonzalo Higuain n’a pas mis beaucoup de
temps pour confirmer son immense talent,
en finissant quatrième meilleur buteur de
l'exercice 2013-2014. Selon El Mundo
Deportivo, l'international argentin, qui
disputera la Coupe du monde cet été,
serait sur la liste du Barça pour cet été.
A la recherche d'un attaquant de pointe,
le club catalan aurait coché le nom de
l'attaquant de 26 ans, sous contrat
jusqu'en 2018 avec Naples qui l'avait
acheté 40 M€ l'été dernier. Néanmoins, cette
piste risque d’être trop
compliquée pour les
Catalans, surtout que
l’ancien buteur du Real
Madrid n’a nullement
l’intention de quitter le
Napoli, où il est consi-
déré comme la star nu-
méro 1 de l’équipe, ce
qui ne sera nullement
le cas au Barça, en pré-
sence des Messi, Ney-
mar ou Iniesta.
«Continuer à travailler
pour faire changer d’avis
Mourinho»
Dans un entretien accordé à So Foot, l’attaquant espagnol Fernando
Torres a évoqué son avenir avec les Blues de Chelsea, après une nou-
velle saison délicate. Annoncé dans le viseur du FC Valence, l’ancien
buteur vedette de Liverpool, retenu pour le Mondial brésilien avec la
Roja, assume son nouveau statut de joker de luxe : «Il est clair qu’il
cherche un nouvel attaquant pour la saison prochaine. Le constat est
difficile mais il n’est pas content de nos performances. Je vais continuer à
travailler pour le faire changer d’avis. Aujourd’hui, je suis un joueur diffé-
rent. Je ne vais pas me mentir, je ne suis plus le joueur d’autrefois,
quand j’arrivais à me garantir une place de titulaire. À un moment, je
me suis même retrouvé à regarder les vidéos de mes buts pour com-
prendre ce qui avait changé. Quand vous êtes sur le banc, vous devez
vous battre contre beaucoup de choses, parfois contre vous-même.»
«Il est temps de
voir un nouveau
grand Arsenal !»
Tout juste prolongé de trois saisons, Arsène Wenger
va pouvoir se pencher sur le mercato estival, en ayant
à sa disposition un budget très confortable de 120 mil-
lions d’euros pour renforcer l’effectif actuel cet été.
Après avoir remporté récemment la Cup, le manager
français a tenu à rassurer les fans des Gunners de sa
volonté de bâtir une grosse équipe la saison pro-
chaine, dans des propos rapportés par le Daily Mail :
«Nous savons que nous devons être performants en
juin et en juillet. C’est à ce moment-là que l’on ren-
force une équipe. Il faut absolument que nous
soyons efficaces jusqu’à la fin du mois
d’août pour apporter de la qualité à l’ef-
fectif et aborder la saison prochaine
avec la confiance engrangée
grâce à notre sacre en Cup. Est-
ce que les supporters doivent
s’attendre à un gros mercato
? Oui ils peuvent. Tout ce
que je peux leur promet-
tre, c’est que nous tra-
vaillons très dur sur un
marché très encombré
par beaucoup de clubs qui
ont de gros moyens. Mais
nous avons un gros avantage, les joueurs
veulent nous rejoindre. Si nous trouvons les
joueurs de qualité qu’il nous manque, je suis
sûr que nous pouvons renforcer l’équipe. (…)
Il est temps de voir un nouveau grand Arse-
nal. C’est la naissance d’une nouvelle équipe
et je crois que le titre en Cup y sera pour
beaucoup.»
Wenger
Torres
Chelsea
Arsenal
D
o
r
t
m
u
n
d
Immobile
«Je n'ai plus
qu'à signer au
bas du contrat»
Meilleur buteur de Serie A
avec le Torino (22 buts en
championnat), l'international
italien Ciro Immobile a
confirmé samedi soir son
transfert au Borussia Dort-
mund la saison prochaine :
«C'est fait. Je l'ai déjà dit, il y
a quelque temps. Je n'ai plus
qu'à signer avec le Borussia
Dortmund au bas du contrat.
Je vais en Allemagne lundi.»
Ciro Immobile devrait rejoin-
dre le vice-champion d'Alle-
magne contre une somme de
18 ou 19 millions d'euros pour une durée de cinq
ans, selon la presse allemande comme transalpine.
Pour rappel, Dortmund avait déjà annoncé l'arrivée
la saison prochaine de l'avant-centre colombien du
Hertha Berlin, Adrian Ramos, avec un contrat de
quatre ans, en tentant de pallier le départ de Robert
Lewandowski chez le grand rival bavarois.
D
o
r
t
m
u
n
d
B
a
y
e
r
n

M
u
n
i
c
h
Sofia
Benlemmane
a voulu remettre ça !
Sofia Benlemmane, la fameuse suppor-
trice des Verts qui avait fait irruption sur la pe-
louse du Stade de France lors du mémorable
France-Algérie de 2001, a tenté de remet-
tre ça, ce samedi, à Sion, peu avant le coup
d’envoi d’Algérie-Arménie. L’ancienne
footballeuse a tenté une irruption sur le
terrain du stade Tourbillon avec quelques sup-
porters, mais ils se sont heurtés à un cor-
don de sécurité infranchissable. Raté ! Sofia
Benlemmane, qui a été condamnée en 2001 à 7 mois
de prison avec sursis, 10 000 francs
d’amende et trois ans d’interdiction d’entrée au
stade, est loin d’être casée !
Moumen, Hanifi et Hamadou
se retrouvent le temps d’un
match de quartier
En période de congé, cer-
tains joueurs ont du mal
à meubler le temps, en
dehors des longues
heures de sommeil. Du
coup, on s’occupe comme
on peut. Ceux qui ne par-
tent pas en vacances conti-
nuent à jouer des matches
de quartier. C’est le cas de
Moumen, le milieu de ter-
rain du MCA, qui a donné
la réplique à Hamadou.
Moumen s’est renforcé avec
Salim Hanif et l’a emporté
donc logiquement par
cinq buts à un au bout.
24
N° 2663 Lundi 2 juin 2014
l
omme
ui il a dit
C
«Je m’apprête
à commettre un crime»
Ce n’est pas
de la langue
de bois
«L’Entente est
une bombe à
retardement»
Vahid Halilhodzic, sélectionneur
national
Ce ne sera pas ton premier !
n
n Vahid Halilhodzic s’apprête à
couper une deuxième tête : la
prochaine fois que vous le verrez, c’est
dans «Faites entrer l’accusé !»
n
n Algérie vs Arménie : les Algériens
ont appris à danser la samba !
n
n Hassan Hammar a tout faux :
l’Entente est un pétard mouillé.
Edson Cholbi do Nascimento, dit Edinho, ancien gardien de but du
Santos et surtout fils aîné de Pelé, a encore fait parler de lui dans la sec-
tion judiciaire. L'enfant du roi est impliqué dans une affaire de blanchi-
ment d'argent sale. Il n'en est pas à son coup d'essai puisqu'il avait
déjà fait un séjour en prison en 2005 pour trafic de drogue. Edinho
avait nié à l'époque toute implication dans le trafic mais avait re-
connu être un toxicomane. Il avait été relâché par le tribunal de
Sao Paulo. Cette fois-ci, ce même tribunal a rendu son jugement :
Edinho a été condamné à 33 ans de prison. Ses avocats devraient faire
appel du verdict. A moins de deux semaines du match d'ouverture, voilà
une nouvelle qui devrait ternir le Mondial de Pelé.
Aït Djoudi a hâte
de caser Rem
ache
Azeddine Aït Djoudi semble préoccupé par l’ave-
nir de certains de ses joueurs que la JSK a décidé
de ne pas conserver. C’est le cas de Belkacem Re-
mache qu’il veut voir casé à tout prix. Déçu sans
doute de se séparer de ses services, le coach de la
JSK n’a pas hésité à fler son numéro de téléphone à
un président d’un club du Centre qui cherche un ar-
rière droit. Il lui a même dressé un tableau fat-
teur du club en question au cas où il se
montrerait hésitant. Voilà un entraîneur
qui se soucie aussi bien de
l’homme que du sportif.
Footaises
Hassan Hammar,
président de l’ESS
L
’info
p
e
o
p
l
e
Un supporter
du FC Porto
à Genève
pour Ghilas
L
a présence des Verts à Genève suscite l’intérêt.
Pas uniquement des fans algériens ou de la
presse, friande des scoops et d’informations
sur la vie des Verts avant la Coupe du monde.
Hier, un jeune Portugais, qui s’est dit supporter du
FC Porto, a tenté une percée dans le cordon de
sécurité installé aux entrées du stade de Maryne
où la sélection d’Algérie s’entraînait à huis clos.
Il était venu naturellement voir Nabil Ghilas.
Mais manque de bol, il a été renvoyé muni mi-
litari !
Rama Yade veut une
invitation pour le Mondial
Ancienne secrétaire d'Etat aux Sports,
notamment lors de la dernière Coupe
du monde en 2010, Rama Yade fait jaser
en réclamant d'être invitée au Brésil par
l'Etat. En 2010, elle s'était fait remar-
quer en critiquant le choix de l'hôtel
(le Pezula Resort Hotel) de l'équipe
de France en Afrique du Sud en sa
qualité de secrétaire d'Etat aux
Sports. Conseillère régionale
d'Ile-de-France et vice-président
du Parti Radical désormais,
Rama Yade va encore faire polémi-
quer après sa sortie sur i>Télé ce samedi : elle compte bien se
rendre au Brésil cet été, mais seulement si elle est invitée par
l'Etat. «Mais je ne le suis pas encore», a pris soin de préciser la
femme politique, une nouvelle rapportée par le site sport.
Le nouveau jojo
d’Ibrahimovic
2 journalistes belges
menacent de porter plainte
contre Machword
Le black-out instauré par Vahid Halilhodzic au-
près de son équipe ne plaît pas à tout le monde.
Si certains ruminent leur colère en silence,
deux journalistes belges n’ont pas manqué de
faire entendre tout le bien qu’ils pensaient du
traitement réservé à la presse. Nos deux
confrères dont les titres pour qui ils travail-
lent ont payé pour avoir en exclusivité des
interviews de joueurs algériens ont dé-
chanté en apprenant que la zone mixte
prévue à la fin du match Algérie-Armé-
nie était annulée. Ils ont carrément
menacé de porter plainte contre
Match Word, la société qui organi-
sait le match. Comme quoi, il y a des
blagues qui ne font pas rire.
Même pas les Belges !
L'attaquant vedette du PSG, Zlatan Ibrahi-
movic, (32 ans, 33 matchs et 26 buts en L1
cette saison) s'est ofert un nouveau joujou.
Une Porsche 918 Spyder ! Une version limi-
tée, fabriquée à seulement 1 000 exemplaires
dans le monde. Ce petit bijou qui coûte
800 000 euros, compte 887 chevaux sous le
capot, peut monter à 345 km/h et atteindre
les 100 km/h en 2,8 secondes… Il y a
quelqu’un qui ne risque pas de pas-
ser inaperçu dans les rues
de Paris !
Le fils aîné de Pelé condamné
à 33 ans de prison

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->