You are on page 1of 40
Mesoinbie nationale} Yoilt,seloy sao, ta veritable deitaiion di proprieldcocesantqua 7 aapte cle Watt Want Ala place du Savolr ai fa nation, en 0 meltant a Saab sane Se eo ry tov been Il existe dans la ralsod/et dans le droit uae distinction entre eg lens partieutiere et es boos publics, Les bieos du ‘lergé soot do. fa derolere classe. Les fondatears, ea donnant des bieos bFegliee, no cattalt que pour tile dele natlon. 1 a fatla que ta pation tatervieage {aps tes donalto Natatenant examinons s'il eet, utile que tee biens da clergé resteat dans I'adnialttration ancleone. Lon vous, & patlé de Vintéret des eréanclers; Von vous 8 dit que c'est pour es payer que Vor rend tee blens da clerges Rien n'est plus faux; fes ereanciers eont ea a0celé avec 1a celdbre d&: laration que vous avez faite quill n'est pas femls de prononceriafime motdebanaveroue. sil fabt soutager Tee pavvree, déchanger les carmpagaen et rembourser les etiargce de jail ature. Les priocipes que fe déveleppe, fe ne Yous Is expoce pas en inapttra, ea fadglenp? Je me disposals y rengncer, et je profite de co Momeot poor vous offrir la foance d3 mon ome. Diao cbt, il faudra remboucser tes offices, de autre, payer les Joges : ce qui formerait ua objet e 59 talllons doat it faudraitgrever les peoples. 4 sate que par votre comité ds Rosacea il vous tera presealé Ges reductions qui peut-étre vous Paraltront Lojustes taal elles terdat sevéres, et Get eduction, peutéure ‘he serotclles. pat Hoots. Je demande qu'il soit fit an amendement su secondartcle, qul accorde 1,200 livees aux ea sao compreadre Ibabitation, fajoote te jardin ou Fenelon M, Thouret (1). le grand objet qut oUS est propo: 3m que NOUS aR tons, tleat 8 ua pricelpe primiut et plus generat, qui comprend tous les corps ou elablissements appelés de mainmerte, et qul ne me paralt pas avoir été assex développe. Je prends {a parole pout l'exposcr tet queje te congofs. Jen trerai les. consdquences, ‘comme aroendements de la motion, duce park pour eo ‘iendre Fobjet, et drautee part pour en restrelndre quelques-uas des efets astuels. Bovce momentde régénération, les personnes, {es choses, tout est sournls dang/'Btath Ta nation exercant fe plus grand de ses pouvolrs. Aucaoe {ngtitotion vcieuse nedoltaureivre, aucun moyea de prosperité publique ne doft échapper au mou- Yeshentgénrat qa reconstitve tule es partes Je empire fant disiipguer entre les personnes, les, par- fictive ou indvidus reels, ete corps qui les 0s pa rapport aux autre, et chaeut reatne: seal EAI, foment dex personnes morte et elites. Les individos et les corps diffrent essenttete- tment parla nature de Jeurs droite, et par reten- due geotont que Ta ol peut ekercer cor ces roils. ‘Les Individus existant indépendsonovent de la W) La motion de H. Thome est facomplete na Mas {ol e antérleuremeat belle ont des drots pst {Gots do leur nature et de leary facatee propa rots que fa lol o's. par erees, sale Sra na eee et par pro deta divide taekes, fet fat le droll dopropiet reattvenent aux particatiers.. : ed corps, au cootralre, ‘existent quo par I lol; par cette raison elle’ a sur tout Se qui les oncerne, et Jusque sur leur exletence méae, une auto tia. Ue corps ont aucua dott réels par leur ature, pulsgt méme de nature propre. tlt nesont qu'une Gctlgo, ypesconcentin sbstrate dela fol, gol peat Ii faire ‘comme i ol plat, et qu, Spr fs arate falls, peut los moditer aoa gre: Alnal la Tol, aprés avoir eréé les corpe, pent leg supprimer ; ef ily 0 a ceot execplea. ‘Ainsh la Tol & pu Comoioniquer aux carps te Joulssance dotous lesetfets civils; mal elle pout, tle pouvoir constituant surtout a Te droit dexa- fest boo quills conserveat cette Joule tance, ou du moins fosgu'a. quel polnt if faat Hear eo alr Ua parla, a ial Talol qui pouvall ne pss sccorder aux corps a facaled ep priceler ats propritics fone cltres, a pu, loraqulelie Va, trouvé nécessalre Sear defoadeed'en aoquérie; Vedit oflebre de 1749 €0 eet Ia preuve, De téate ta ‘Tot pevk prooonéer aujourd’bal qu'avcon corps de malnmorte, solt latque, soit fccléslatique, ne peut tester’ propriéiare de fonds de terre: car 'aytorité qul a pu. deciarer Miocepacits dacquerir, peut, au mate titre, dee clarer Finaptitude ah aroit que 1'Bia} a de porter cette decision sur toos, les corps djl a adais dans son eel est pas douteux, puleguila dans tous es temps, et sous tous les rapports, une puissance absotue, on-sevlement eur leur mode dexisler, mals REE tur leur exten, La mémeralson gut it que Ia suppression’ d'un corps n'est pas aa omiiae tlt quela rerocaion def facalt acre ee vx corps de poseéder des fonds de terre oe sera pas une spotiaticn Il Ge reste done qu’a exarotaer ail est boa de decreter que tous les cdrps de malomorte, sans distnetio ne seront plat Levent cpatles posséder des propriety Toocires, Or te decret porte eseentel a intéret social soos deux points de rue: {*telativemeat & Tavaniage ablicque tat doit relic dea fonds de te * relativement & Pevautage publique Etat dalt Tellrer des corps. eux-aieties, . La Prance fyant une rome se populat fatéressce & éteadre, antant qu'il distbaion den propre particles aa de dimiouer le nombre des icdividus gut ‘De possé- dant rleo, tieoneat mojos par cetle raison bla chose publique, et spat fangerens dans fe toon de calamité ou de fermentation. La faculté accor- eaux corps de poselderds prot forlies fontrarle, cette premiee vue politique; polsque tes proprietes qu meer ‘ont eolevées aox familles et aux individds, et qa'entrécs one da0e leurs mains, elles cessent d'etre dans lo “Sa Pranes lat prioipaiemcar agrot, dot vanes ment eRrrcole, touroe tute eos Wud fee Tacendomet Get produits de son eo, la plos grande source de ses fichesses. Il lol imporle donc de dooner & terreades propriialis feels aul portent les points’ de ea. surfacb ce ‘able et cet ment de la propriets que rien ne supple, ile wont pas a 496° —_(Mssamblte natonatey do lolser de grandos et combs o Acer propritsies: Asif, romplocee pane extse por del blutrutiers, ennemnien Pett 'ob pa deeadoiotteue ley toeres- Nebsevlement VBuat rere. up meillear partt dex fonde deterre, ea rerequaat fa fecalerpo- Attgoeoeotaccorige aor corp de les posséder mals fl rendra par comoyen les corpseux-memes plus uties eu pubii Ge dernier otal lo soul delet en tout ce jl concerne fe. régime des corps, Ile nook pu ire fatroduits, et fist peuvent étre ‘conscreés qa’s raison de leur utilité publique. $i nous ¢9 Thlnons tous les élablissements do ce.genre, Il ay en.a'pag un qui pit cu pour motif certain ou Pesune woteric t eb fonctions dvtnees& Putiite (générale. ‘La feculté de posseder des Diens-fonds ne leur a 48 accordée que comme un moyen productif des valeurs, nécessalres pour Fave letervce ougoor rempiiles objets ils je-leor fostitution ; eependant leur donation, en Droprietés do cette eapéce, est ta principate cause gol dimioue aujourdhul Féeodue de tor ut arml cep établissements, Ml y en a un grand ‘pombre,tels que les hépltau, tes ssmtoaire, les eoligges, les hovels-de-ville,'dont Ml est, nek s2ir8 a6 soutenie existence, et dont it seratt ‘reme Important. d'étendre Ice ressources, Les ‘moyeos dp Ta plopart sont insuftsante pour Ieurs Besoios ; quelques-uns méme ront & charge av Treat public Gla vies eco qu furs dtpenee sont ebgmentées, pendant que leurs rovenus oaciers b'ont pas recu vn acctolssoment propor- tioanel on nedolt plus meme espérer qué aug- mentation natarella des prodults. teritorlany rétablisse jamaisteurs recetles au niveau de leurs Besoins. Le moyen con-seviement de lear sub- veoir, male dpugmenter beaucoup Veficacité de Teurs' services publics, est danéantle, le, drolt quits ont cu de poutder de blens fonds, do verti par 1a vente ceox dont tls foulssent en eapltaux, et de. substitacr & Tere reveaus fon- cides Cioteret de ees cap-tavx. Por 18 Te prodult 4e leor dotation pourrait se. trouver double, si Ton vendait- au. denier $0; parcecu's F'aogmen tation de revenu produits ‘par Vintéret du prix AL fant foladre ['etqnorole administration. qui resullefalt de Vexemplion des frals de régle, de proces, ef deatrelien des batiments, La richesse OL codvient aux corps de cette eapéce n'est pas lle des capitavx morts, représealés par Ia va- Teor iatrinshyue des terFes; ceat celle des pro ili vos St aiponttes en emplete autits que. PAUSUG ‘une autre clase aeabiisements que Tur Yotation en fonds de terre, ou trop aban ante originaizemeat, ou excessltementacerve eo meme temps que feu? ullltd publique a diminus, Gloigae par Tabus des richesses ‘de Vesprit dé Teo iositotion. Tels sont, daos le clerge, tusteurs otdres religleux, tes prieurés ct les DDbayes “dénaturées par 1 comaieade, et ce'te rm foule de benblees sloples qut nimpsseot aux Utulaizes aucune obligation utile, pas meme celle de reaider. Liexete du desordre, en ce geore, est ae voir do gros peveous altaches & des titres ‘vans, qul falsent aycun service. Ate fondations, a dotatinn fut d4- termiote par des motifs donk Tetat acturl de In sation fall disparate importance elle fat pra: portonate,dabslepracipe,gox avanlages excl Hasllques ‘et civils dont les fondatcurs se pro- ARCHIVES PARLEWENTATRES. 1S oetabre #749) ettalent Ia durée ; 63 val sana cease, et lenavanteges 1 la révotuton a temps, dea mazar et sions a changé dans Belize et dans | ‘ce que les fondateurs aval ie8 opt "Rtat tout fent en vue, peut-on, fonag ta, abjcter Te respect a 8 eure Inien- one? Ne es viole-t-o0 pas. réellemen} ar la maoitre méme dont on prétend lex observer # Que Giralent fes foudatears rworls ty a lx ou sept altles, eux dont fa foyeut® ne pouvait pas p ‘olr fa ephiile Invention ce nos ‘commendes ac- {uelles, ells voyateat leurs monastéres dépouttles Sune greado partie de leurs revenus par des steals, eties titres dabbs et do prleur conser ‘és, pout Penrichlsgement des commendatares Aedes lieus of il nvexist2 plus oi retigicux ni tnalson conventuelle # Nous ne gerloos. pas. dl- foceue,note eign nous alone plus ong, femps une parc des biens-foode da. royaute détournés de leur destination natarelte et politi- ‘que, pove Fentretien d'un si grand abus. ‘Gudot aox dénéfices veritablement nécessatres pour serrca au cult, is scle qu datreat ire conserves, couX gui cont dotes en blens- foods ne peovéa pas dovanane re mainteaus ins cot propre Ub lrg® dol eet gard, ‘soblelatol commune Atous tes corps. Sans ancan: ie fea eoeteslastiques, 1a. fol pourratt deteulre Te corps du clerg®, ence sens, quelle pourrait ceases de reconaatire les eccléslistiques comme Tormant un corps. Le clergt a, deja. cessé d'etre ‘un. carps ‘politique : il dépend encore de Ia lol ‘quit cease Ueto Un carps civil; tals, en cootl- Buanl de le reconnalite comme corps, cest par ‘ela méme que la modification de son existence el de sca drolts ent sans cesse sous Templre ab- folo do aol Larsquoe eng 3 subi Tiere, tion dacquérie des lmineubles, it n'y x potat eu 19 par rapport ® tol de violation des drotts natu rels,comive ily en anrgit dans une fol semblable Qui ‘aurait 616 ‘porite fontre les particulies. Ve theme, ea Tol defendant de continuer & posstder des biens-fonde, n'y gurapas d'ijustice et d'op- pression, comme sion exproprialt des particuliers. ‘A egard des individus ecclesastiques actuek lement tiulaires: des bénetices, tls ont drot uit fa oulsance, rag I, proprfté gol nese: Hide pas sur leurs t@(es5 ils mont pas méme Groit, par les titres de’fondation eh par les Tots, fa jouissance ab total revenu, mais seule medt A ude portion sufdsante pour fevr honnelz fubsisiauce. "Ue rate fal desting. 8 des emplos Guliits publique, tels que Teatretien des cglises et le soulagement deg pauvres, dont la nation peut ae charger directement. Bofin, Messleors, pour ressembler sous ua méme polot de vus tops tes objets analogues par {a nature des choses, e par les principes, ajoute gue es blens lmpropreraeat appetes tes damaines lu Rot ov de ta couronne sont veritablement les lene de ta patton, et que cevle vérité est sur- {out incontestable lorsque la nation se charge de Pourvolr par des subsides, noa-seulement aux Sépenses du eervice poblic et aux dettes du gou- vetaement, mais encore aux frais delaliste evile Dour Ia petsonne du Rpt et poor a maison, ‘Bo me résurvant, Je| pease qu'un des actes de regeatration Tos pbs eects que Ta’ natin pulse execorr par aglorié do, pounot conte fvant, eat de retiret A elle tous les. blens-fonds ‘qui n’oat point de proptietsires reels, eb de se fetite bporite por fh ge le faire Feotrer eacees- tlrement dans le patelmoine des families, en at- feadant et consultant (aaa tAsumbtes natonatey observe que, quoique ta nation sol elle-méme oa, peut consarver ces propristés, tant ge fat ra plus avanagens dees Ftenl: que ln air parce que Fintretnavanal fant n-dossus de lontes Ids régles partienlitres qu be sont eablies qu'ea ee faveur, fail exception Perpétucle & cea régles qui ne peuvent pas étre Feldrquées eoatre tu To propose molas de ddcréter anjovrd’bul renter des.blens-fonda retires aur Tee. cor gall des domaine, quo do consarer et dasirer Te principe par lequel tous eee bleas seroot dé- sormafs & [a disposition de ta nation. La fouis- ance peut tro. provisoirement congervée aux possesseurs actuels, jusqu'a ce que le moment Spportn des aligosilous arrive: et Faduinistra~ tion des domaiaes serait ulitemeat eonfée pendant quelque temps aux assomblees provinclates, Il hreatre pon dene mon objet ectuel de déve- Topper par data tous fea avsatages de cette opé- ration. Ht euftt do faire remarquer, qu’en eane fionnant uae maxime de a plus ealce politique 1a notion go mettraft en état daugmenter utilis oblique des fostitutions les plos avantageuses, Fetrancherait les richessoa excossives dp. celles gui fe seat moose feat tourae fear bert, Jusqa'd preseat perda poor ta choro publique comue pour Tobjet des foadations, au salut de Tear peretitant rar fe plus pressante calami®. ‘Le moyen dassurer trperturbablement a rolk- ‘ité des Femplacomeats dus aox corpe dont 1es roprictés seraient aliénces est simple « lo prix Hea? veutes ecrait employs & Texilaction de 1a dette pubiqoe; ee Qut uimtoueait qautagt fa contribution dé chaque province dans Tir pot da A erat. Linteret represcatal des propre does serait convertt au profit d6 chaque Fentes or la province. Collecl Nimposerait sur fled sepbrémeny- conan bie’ de dtpeoso focate; et fo produit de cetle contribution, ae ee cconfonidantjutnala avec Ice deniers publica, serait Serss dant dne estas provinelate porticuitre qu ayeralt avr es lieux, de quartier en quarticr. Faequlttement do. ced Tentes, serait garantt aux corph par lee proviaces, & qul leurs adwoinietra- ters en répondratent, Jo. propase donc de décréter tes potats sui- vane ‘te Le clergd et tous lea corps, ou élablisse- roénig de mafomorte sont, des. présent, et serunt erpsotoment incapaisa dave Ta propre Yalcuns blens-fonds-ou_ autres Immeubles. ‘2 Tous les biens de celte nature, dont te clergé et fer autres corps, do_mainmorte ont la possession actuclle sont, de-ce moment, la dis- Position dela vation, etl eat chargée de pour Noir 8 Tacquit da serviea ct aux charges des éta- Uisseroentt,, evivant ta nature des differents corps elle degeé de lear wile poblique, 1135 La nation peot disposer aussi des domaines ela eoaranne, sit en fs hypeuhequadl ol en {es atienant, Fexception, seufement des fortts ul ne seraient pas alieaes, sit ent jugé plus antegeux de ereonserversVadminisiratoades biens domaniaux situs en chaque proviace aera. contiée aux asserabiées proviaciales qut vont etre Gables, ‘4eill cera avied dans‘Ie cours de cette sea- sioo“aux. moyens de Lrer euecesstvement de foutes ces ‘proprités, dabord te parti le plus wx HUX étabitteementa digaes de Ta pro liquer ensuite 'excedant fstineat des finances ¢> AROSIVRS ‘vantage fection pobiigue, dap daleur valeut au rétabil Tut que eects PARUBWENTAIRES, 188 eeabee a0 M..de Béthisy, dodqus PUsis (1). Mesaleurs, ad de Bethy eles tea Mey, Ta propriété, et Ceat déja un avaniage qa’on, ine l m o eat a ee Peter nee at de léloquence ef fa stduction des idées nouvelles ef commodss Oa pose ea principe, Messicurs, que les beans u ¢lergé ne sont pas b tui, mais § fe nation ; et do ce principe on tira deux conséquences, qui ont que fa nation peut d¢pouilie Yo corps du clergé de Ia possoasion géaérale des bieas ecel cliques, el quelle peut encore dépoulller cba tue deta joulssance particuliere, Personcelle, ueufrutitre et.& vie, & laquelle ts juste possession de son bénéfice lui doade droit. tes, Neseleurs, uoe assemblée de Iégibleteurs impassibles comme Ia loi Qui & " Youlra sbremeot, avant dadaelire de cipes do dépouillement, avoir profor tid a6 leance dfs excrer os pas avon Fle svr le Groit qui pourrait les. conenerer et atord, Messieurs, exjanioons fe principe gos rateur de la eee ‘on veudrait vous faire: adopter. On dit: les blena du clevgé lul ont ote donoés pour les employer & fa défense du culte, & Ventretien des ministres de la religion et au soa- Hagement der puvreh feos cos oes saat ane Uli generate pour ia ‘non, cent dong aa Tation Quon tela aganta quelle fourtna ina efits erfon dee sr reap Ow at ‘eeiege neat par, ne pout yas et pro- re des biens dont ia nation lula lalseblue 4 ie. Quest le clerge? Ue ips dan a anion, Uae election ndtiday sie dtc mort come ff ne pet ire props fale, Quolde repoutes fare ces asetniooe? bn'poureaifatifement es repoutser par Tees mmehes de posession en Glan que iedon live fit undue printpoe ioe pus poo da proptcs fen prouvant que beaucoup de ces biens n'dat pas mefl-dabts, tap eogus a Te ara preinier de tous lea titres de propriété, Boop ue ont elt aches Or pourel appear chaque fondation & intention ta fondateur, et rogrer qus ce mal pas pou Fait eomerane Ereendraledstoaton godess tooationn ealeat false tis pour euss}eer ua sve oe pete fate] evenficuiar Oe pourrait Srergee dans tous les gourernements un corps a la faculté de posséder des propricteg foncieress que tout corps. Seno Sty can ter payaso Lede litique, et quienfia ta ratio, qi'on voudralt clot propdetire es Hees’ cslenasiucn, ties Stefan qugng colton diadildos i ane" easion de] tous Teo eioyens clases Ful¥aot fo besoin de| ordre. social, e0 communautés, élats, [professions ; maiz, Sieur en etadaat e("secumola les preures contre le principe, je ap ferais quiabuser de votre patience, Vous ver funds age duu, evs ise deh que ce edt pas Gojatiees parca: dice, Is Jutce dene Gre Jone fea dale det eencesqul eerste dans un evr nie eh ur en ies ete jains de tout le monde, et nationale, peut #0 fears qusitabi a fo ce sol-disant prin Gtsercations somal ques, qui est dans les igces que ta grande ‘ (1) Ug Moniteur oe dont ‘qu'ane enalyse da discoors ae de Bakley. 7