You are on page 1of 4

EN DATE DU 31/05/14

VIRGINIEMIKAELIAN



CHANGEMENTS QUE J’AI FAITS À L’HORAIRE
 Une des personnes pour l’atelier qu’on a appelé “history of the student movement:
USA” m’a contactée en me remettant son descriptif originel et en me demandant
pourquoi nous avions changé le sujet de atelier... en effet, ce dont il veut parler est
plus en termes de mobilisation et tactiques pour construire la prochaine grève
étudiante en comparant la grève de de New York en 1970 et la nôtre (ainsi que
d’autres trucs pouvant aider ou nuire à l’organisation d’actions directes sur un
campus universitaire, comme l’édifice ou le campus est bâti, etc.). J’ai mis son atelier
dans le bloc de 15h30 à 17h avec celui de l’histoire du Québec en leur allouant 45
minutes chacun et chacune parce que je trouvais qu’il commençait à y avoir
beaucoup d’ateliers en même temps dans la plage horaire précédente. Comme vous
allez voir plus loin, ce n’est peut-être plus la meilleure solution.
ENCORE À CONFIRMER DANS L’HORAIRE
 Camille et moi avons parlé et c’est vraiment Jaouad qui serait le mieux placé pour
faire l’atelier sur l’histoire du mouvement étudiant, ne serait-ce que parce que c’est
le sujet de son mémoire et qu’il fait ça ininterrompu depuis qu’il a commencé sa
maitrise. Elle va donc insister auprès de lui et peut-être qu’elle l’aidera durant ledit
atelier.

 Finn Makala ne m’a pas encore donné de nouvelles pour l’atelier sur la répression
policière. Je lui ai renvoyé un courriel pour relancer la demande.

 Vous avez peut-être remarqué que Alyssa qui donnait l’atelier sur l’histoire du
mouvement étudiant à New York s’est retirée, car elle n’a pas pu obtenir son
passeport. Face à cette situation, Sean et son amie aimeraient remplacer l’atelier
d’Alyssa par 2 panels dont l’un avec l’est des USA et l’autre avec l’ouest. Les deux
travaillent sur une proposition en ce moment.

EN DATE DU 31/05/14
VIRGINIEMIKAELIAN

2

 Je n’ai jamais eu de nouvelles de la fille mexicaine qui voulait donner un atelier sur
l’écologie politique.

 On attend toujours la confirmation d’Anthony (celui qui va au camp de la FEUQ au
lieu de donner son atelier) pour savoir s’il à trouver une personne pour le remplacer.
Je l’ai relancé. C’est donc à suivre!

 Qui sera la personne de 99 médias?
CRITIQUES REÇUES VIS-À-VIS L’HORAIRE ACTUEL
 Erik Forman (VOIR ANNEXE) est inquiet parce qu’il n’y a pas assez d’ateliers concrets
sur « comment s’organiser en tant qu’association étudiante autour des enjeux de
classe afin de bâtir un meilleur rapport de force » et que c’est pour ça que les gens se
déplacent. Shawn Carrié partage ses inquiétudes. Ils disent que ce qu’on a en ce
moment ressemble à tout ce qui est a déjà été fait et qu’à la base ce n’était pas ça le
but. Erik travaille en ce moment sur une proposition d’atelier similaire à l’atelier 3 de
Rushdia. Elle avait donc raison! >_< LOL. J’ai demandé à Erik de me dire ce qu’il
changerait et/ou ce qu’il rajouterait dans un monde parfait. Il va me revenir avec ça
et on pourra regarder ça ensemble.

 Une autre fille m’a contactée pour me demander si l’atelier sur l’histoire du
mouvement étudiant au Québec pouvait être isolé dans une plage horaire et ne pas
être en même temps que quoi que ce soit d’autre parce que c’est un atelier HYPER
important et tout le monde aux USA vont vouloir y assister. Elle aimerait aussi qu’il
dure plus longtemps que 45 minutes. Elle propose qu’on le mette le matin au lieu de
« logistics and round table » qui, selon elle, peut se faire dans l’informel. Sinon, moi
je pensais accorder une deuxième plage horaire à l’atelier pour qu’il se donne deux
fois et que tout le monde puisse y assister. Ça reste à voir.
LE LOGEMENT ÉTUDIANT POUR… 500 PERSONNES?!?!
 Delphine et moi avons skypé avec Shawn plus tôt aujourd’hui… on lui a dit qu’on était
désespérée parce qu’on commençait à réaliser qu’on avait peu de chances de
trouver des salles avec douche pour loger 200 ou 300 personnes pendant 3 nuits
avec le budget dont on disposait et qu’on voulait qu’il fasse spiner le bouton de don
dans le site afin que les Américains et Américaines nous donnent tout leur argent. ET
LA… Shawn nous a dit qu’on devait plutôt s’attendre à recevoir 500 personnes.

 Voici la solution à laquelle on a pensé Delphine, Shawn et moi… si on a plusieurs salles
communautaires sans douches, on s’arrange pour qu’il y ait un nombre X
d’appartements autour où les gens acceptent de laisser nos visiteurs et visiteuses
EN DATE DU 31/05/14
VIRGINIEMIKAELIAN

3

venir s’y laver selon un horaire qui leur convient. Si on enlève le critère des douches,
ça restreint pas mal moins nos choix en termes de salles. Delphine et moi on
s’occupe de ça lundi avant la réunion de travail.

 Dans l’optique où on trouve les salles communautaires avec suffisamment de douches
militantes autour : on pourrait imprimer des billets (genre, sur une demi-page recto
verso 8,5 par 11) au nombre exact de places disponibles pour chacune des salles.
Chaque salle aurait aussi sa couleur. Avec (ou sur) le billet en question, on trouverait
l’information importante (comment se rendre à l’UQAM, comment revenir, les trucs
dont vous parliez sur les épiceries pas chères qui se trouvent autour, etc.) et
l’information sur les douches et l’horaire pour pouvoir aller se laver. On les
distribuerait à l’accueil et ainsi, chaque personne serait assurée de savoir où elle va
dormir. Évidemment, il y aurait une salle non-mixte! So réservation! Much logement!
Very MSMC! Wow!
DE LA NOURRITURE POUR… 500 PERSONNES?!?!
 Maya a longuement parlé avec les gens d’Aliments d’ici. Voici ce qu’ils et elles nous
proposent : on aurait accès à leurs cuisines et à la fourgonnette du GRIP. Mais le gars
qui coordonne ça d’habitude est trop occupé pour coordonner ça en ce moment.
Cependant, il propose de donner une formation à la personne qui coordonnerait la
confection de la nourriture et il l’épaulerait tout au long. Il dit aussi qu’il y aurait des
bénévoles d’Aliments d’ici qui se joindraient à notre équipe. Évidemment, on
achèterait la bouffe. Ce qui signifie qu’on a besoin de 2 choses : 1. Une équipe de 5
personnes (dont 1 ou 2 seraient formées par le gars d’Aliments d’ici et dont
minimum 1 dispose d’un permis de conduire) 2. Les bénévoles pour faire la bouffe…
pour 500 personnes. *gulp*. Sinon, Delphine propose qu’on laisse jeuner les gens en
leur disant que c’est full nice comme escalade des moyens de pression.

EN DATE DU 31/05/14
VIRGINIEMIKAELIAN

4

ANNEXE
(Courrield’ErikFormanexpliquantsesinquiétudesàShawn)
(RETOURENHAUT)

Related Interests