1

Membres du jury :
Pr. M. Jamal BOUCHNAIF
M. Amal CHEHLAFI
M. Mourad TAJ
M. Ahmed abbadi

Projet de fin d’ études en vue de l’ obtention du diplôme
d’ingénieur d’état de l’ENSAO
Option : Génie civil
Présenté par :

M. Mohammed HAKMI
Mlle. Ibtihal BOULEHFA
2
PRESENTATION DU PROJET

ETUDE COMPARATIVE DES APPROCHES THEORIQUES
POUR LE CALCUL DES POUSSEES.


METHODE ETABLIE POUR L’ELTUDE DYNAMQUE
DES MURS EN « T inversé »


ETUDE DE CAS


PRESETATION DU PROGRAMME MS-T SSD


CONCLUSION

Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
3
PLAN
Contexte
général
Problématique
Contexte
général
 Comportement statique
 Comportement dynamique
Dégâts
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Présentation du projet
4
Présentation du projet
Contexte
général
Conclusion

Problématique

Problématique
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
 Etude sous sollicitations sismique négligée
5
Contexte
général
Conclusion

Problématique

Problématique
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
 Incomplets ( pour des configurations spécifiques)
 Risque d’erreur ou de modification
Présentation du projet
6
Contexte
général
Conclusion

Problématique

Problématique
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Manque de documentation sur l’étude dynamique des mur en T
Différences entre les murs « poids » et les murs en « T inversé »
Présentation du projet
7
Poussée active
Poussée passive
Mobilisation
des poussées
Poussée active
Poussée passive
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
 La poussée active est l’action des terres en amont, qui tendent à
renverser le mur
 La poussée passive (butée) est l’action des terres en aval , qui
tendent à retenir le mur
Etude Comparative
Etude de cas MS-T SSD Méthode Etablie
Méthode de
Rankine
Méthode de
Coulomb
Méthode de
B-C-K
8
Poussée active
Poussée passive
Mobilisation
des poussées
Méthode de
Rankine
Mobilisation
des poussées
Méthode de
Coulomb
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
 Mobilisation totale de la poussée active :

=

 Mobilisation totale de la poussée passive (butée) :

=

( non tolérable et irréalisable )

 Pressions des terres au repos

= 0 m

: coefficient de poussée au repos

= − ¢ Formule de Jacky

Méthode de
B-C-K
Etude Comparative
Etude de cas MS-T SSD Méthode Etablie
9
Poussée active
Poussée passive
Mobilisation
des poussées
Méthode de
Coulomb
Méthode de
Coulomb
Méthode de
Rankine
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Méthode de
B-C-K
1- Méthode de Coulomb (1773)
• Massif pulvérulent sec (¢ , c=0 )
• Sans surcharge
• Inclinaison du talus |
• Inclinaison de la paroi ì
ì
|

u
¢
o

a
b
c
,

, = (u, o, ¢)
⇒ P = (u)

o
Force de poussée active
Coefficient de poussée active
H/3
H
Etude Comparative
Etude de cas MS-T SSD Méthode Etablie
10
Poussée active
Poussée passive
Vérification
hydrodynamique
Mobilisation
des poussées
Méthode de
Coulomb
Méthode de
Coulomb
Méthode de
Rankine
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Méthode de
B-C-K
1- Méthode de Coulomb (1773)
Force de poussée passive
Coefficient de poussée passive
H’/3
H’
o : Angle de frottement écran/sol

- Rugosité du mur , compactage , teneur en eau et déplacement du mur
Etude Comparative
Etude de cas MS-T SSD Méthode Etablie
11
Poussée active
Poussée passive
Vérification
hydrodynamique
Mobilisation
des poussées
Méthode de
Coulomb
Méthode de
Coulomb
Méthode de
Rankine
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Méthode de
B-C-K
1- Méthode de Coulomb (1773)
 Critiques
- Simplicité
- Ne décrit pas le comportement réel lors de la rupture ( plan de glissement)
- Nécessite la connaissance de frottement sol/ecran o
 Domaine d’application
- Cas où ì est faible
- Applicable aux cas complexes avec les constructions géométriques
de Poncelet et de Culmann

Etude Comparative
Etude de cas MS-T SSD Méthode Etablie
12
Poussée active
Poussée passive
Mobilisation
des poussées
Méthode de
Coulomb
Méthode de
Rankine
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Méthode de
B-C-K
2- Méthode de Rankine (1856)
Méthode de
Rankine
 Principe
- Massif pulvérulent (¢ , c=0) homogène ,incliné de |
- En equilibre de Rankine
Etude Comparative
Etude de cas MS-T SSD Méthode Etablie

13
Poussée active
Poussée passive
Mobilisation
des poussées
Méthode de
Coulomb
Méthode de
Rankine
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Méthode de
B-C-K
2 - Méthode de Rankine (1856)
Méthode de
Rankine
 Principe
- Massif pulvérulent (¢ , c=0) homogène ,isotrope , incliné de |
• Equilibre limite du sol ÷ double réseau de lignes de glissement


• La distribution des contrainte s est triangulaire
• ne dépend que de ì


Etude Comparative
Etude de cas MS-T SSD Méthode Etablie
14
Poussée active
Poussée passive
Mobilisation
des poussées
Méthode de
Coulomb
Méthode de
Rankine
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Méthode de
B-C-K
2- Méthode de Rankine (1856)
Méthode de
Rankine
Force de poussée active
Coefficient de poussée active
Etude Comparative
Etude de cas MS-T SSD Méthode Etablie
15
Poussée active
Poussée passive
Mobilisation
des poussées
Méthode de
Coulomb
Méthode de
Rankine
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Méthode de
B-C-K
2- Méthode de Rankine (1856)
Méthode de
Rankine
Force de poussée passive
Coefficient de poussée active
Etude Comparative
Etude de cas MS-T SSD Méthode Etablie
16
Poussée active
Poussée passive
Mobilisation
des poussées
Méthode de
Coulomb
Méthode de
Rankine
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Méthode de
B-C-K
2- Méthode de Rankine (1856)
Méthode de
Rankine
En cas de surcharges :
Prise en compte de cohésion ≠ :
=> contribution favorable
 Critiques
- Ne prend pas compte du frottement mur/sol
=> Surface de glissement plane
 Domaine d’application
- Valable dans le cas des petit et moyens ouvrages
=> o = f (ì,β )
Etude Comparative
Etude de cas MS-T SSD Méthode Etablie
17
Poussée active
Poussée passive
Mobilisation
des poussées
Méthode de
Coulomb
Méthode de
Rankine
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Méthode de
B-C-K
3- Méthode de Bousinesq – Caquot - Kerisel (1856)
Méthode de
B-C-K
 Principe
- Tenir compte du frottement mur/ecran
=> Surface de glissement non plane ( spirale logarithmique)
=> o ne dépend plus de ì ,β
Résultats :

 Equations différentielles non intégrables

 Résolues par les méthodes numériques => tables de Caquot-Kerisel

Etude Comparative
Etude de cas MS-T SSD Méthode Etablie
18
Poussée active
Poussée passive
Mobilisation
des poussées
Méthode de
Coulomb
Méthode de
Rankine
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Méthode de
B-C-K
3- Méthode de Bousinesq – Caquot - Kerisel (1856)
Poussée active :
Coefficient de poussée active :
La méthode B-C-K est prolongeable dans le cas de surcharges sur les massifs
Méthode de
B-C-K
Critiques

 Validité des hypothèse de base et des conditions aux limites .


Domaine d’application

 Très utilisée en étude statique


Etude Comparative
Etude de cas MS-T SSD Méthode Etablie
19
Approche de
base M-O
Méthode
établie
Justification
interne
Approche de
base M-O
Justification
interne
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
1 - ANALYSE STATIQUE (Rankine-Coulomb)
Poussée statique active :
Coefficient statique de poussée active :
( Poncelet )
Effet de surcharge :
Poussée statique passive :
Coefficient statique de poussée passive :
Effet de surcharge :
Etude Comparative Etude de cas MS-T SSD
Méthode Etablie
20
Approche de
base M-O
Méthode
établie
Justification
externe
Justification
interne
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
2 - ANALYSE PSEUDO-STATIQUE MONONOBE-OKABE
Approche de
base M-O
W
W
(

,

)



u
u
= (

)
Force de poussée dynamique active:
Coefficient dynamique de poussée active:
u
Etude Comparative Etude de cas MS-T SSD
Méthode Etablie
21
Approche de
base M-O
Vérification
hydrodynamique
Méthode
établie
Justification
externe
Justification
interne
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
2 - ANALYSE PSEUDO-STATIQUE MONONOBE-OKABE
Approche de
base M-O
M. SEED et R.WHITMAN ÷

s’applique plus haut que H/3
Solution :

=

+ A

A


H/3
0,6*H
Effet de surcharge :
Solution :

=

+ ∆

H/2
2H/3
Etude Comparative Etude de cas MS-T SSD
Méthode Etablie
22
Approche de
base M-O
Vérification
hydrodynamique
Justification
externe
Justification
interne
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
1 –SPÉCIFICITÉS DES MURS EN « T inversé »
Méthode
établie
Au niveau de la géométrie et des chargements :
Talon
Patin
Voile
Remblai Amont
Remblai Aval
ì
( Rôle Stabilisateur)
( Rôle Stabilisateur)
Au niveau de l’étude :
A
B
M
O

o
Terrain mort amont
Terrain mort aval
ETAPE 1 : DECOUPAGE TRANSVERSAL







=


= ∗(1∓

)












- Formes géométriques simples

- Homogénéité

ETAPE 2: AFFECTATION DES FORCES
A - Forces dynamiques de poussée
B - Forces dynamiques de poids
C- Sous-pressions de l’eau
ETAPE 3: CALCUL DES MOMENTS
Moments stabilisants :
- Composantes verticales des poids dynamiques
- Poussée passive
- Composantes verticales de poussée active
Moments renversants :
- Composantes horizontales des poids dynamiques
- Résultante des sous-pressions
- Composantes horizontales de poussée active
Etude Comparative Etude de cas MS-T SSD
Méthode Etablie
23
Approche de
base M-O
Vérification
hydrodynamique
Méthode
établie
Justification
externe
Justification
interne
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Justification
Externe
Stabilité du talus
Renversement
Glissement
Poinçonnement
Stabilité du talus
 En étude Statique
A – STABILITÉ DU TALUS
 En étude dynamique

Stabilité classique des talus
Stabilité du talus dépend des caractéristiques sismiques
≤ −
 Mesure a prendre en cas de non vérification:
 Diminuer la valeur de l’angle β
 Compactage ( non excessif ) pour augmenter la valeur de φ
Tiers central
Etude Comparative Etude de cas MS-T SSD
Méthode Etablie
24
Approche de
base M-O
Vérification
hydrodynamique
Méthode
établie
Justification
externe
Justification
interne
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Justification
Externe
B – STABILITÉ AU RENVERSEEMENT


Etude Statique : = 1,5
Etude Dynamique : = 1
 Mesure a prendre en cas de non vérification:
 Augmenter la largeur de semelle ( talon )
 Tirants d’ancrages
Stabilité du talus
Renversement
Glissement
Poinçonnement
Tiers central
Renversement
Etude Comparative Etude de cas MS-T SSD
Méthode Etablie
25
Approche de
base M-O
Vérification
hydrodynamique
Méthode
établie
Justification
externe
Justification
interne
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Justification
Externe
C – VÉRIFICATION DU TIERS CENTRAL
Stabilité du talus
Renversement
Glissement
Poinçonnement
Tiers central Tiers central
=



Excentrement de la résultante

=

≥ ≤
 Diagrammes de contraintes trapézoïdale
 Sol complétement comprimé
 Diagrammes de contraintes triangulaire
 Sol tendu négligé
Etude Comparative Etude de cas MS-T SSD
Méthode Etablie
26
Approche de
base M-O
Vérification
hydrodynamique
Méthode
établie
Justification
externe
Justification
interne
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Justification
Externe
Stabilité du talus
Renversement
Glissement
Poinçonnement
Tiers central
Glissement
D – STABILITÉ AU GLISSEMENT

− ∗ (¢) + . ′


Etude Statique : = 1,5
Etude Dynamique : = 1
 Mesure a prendre en cas de non vérification:
 Bêche d’ancrage
 Augmenter la largeur de la semelle B
Etude Comparative Etude de cas MS-T SSD
Méthode Etablie
27
Approche de
base M-O
Vérification
hydrodynamique
Méthode
établie
Justification
externe
Justification
interne
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Justification
Externe
E– VÉRIFICATION DE NON POINÇONNEMENT
Stabilité du talus
Renversement
Glissement
Poinçonnement
Tiers central
Poinçonnement
o

 Mesure a prendre en cas de non vérification:
 Augmenter la largeur de semelle
 Alléger la structure ( si possible)
Pour un diagramme de contrainte trapézoïdale ;

o

=
∗(

−)

∗ −, ∗

Pour un diagramme de contrainte triangulaire ;

o

=
(

−)


Etude Comparative Etude de cas MS-T SSD
Méthode Etablie
28
Etude Comparative
Approche de
base M-O
Etude de cas MS-T SSD
Vérification
hydrodynamique
Méthode
établie
Justification
externe
Méthode Etablie
Justification
interne
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Justification
Interne
A – ETUDE DU VOILE
Etude de la semelle
Stabilité du voile
Etude du voile

A


ì
ì
 Poussée s’applique directement sur le voile
 Sans inclinaison par rapport à la normale o=0
B – ETUDE DE LA SEMELLE
Etude de la semelle
 Calcul des aciers dans les sections critiques
 Diagramme des contrainte du sol Meyerhof
• Poids des terres et surcharges
• Réaction du sol
• Sous-pressions
 Poussée passive négligée
29
Pré-dimensionnent
Vérification
hydrodynamique
Chargements
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Prédimensionnent
A – PREDIMENSIONNEMENT SETRA
0, 3 m
6,5 m
1 m
2,05 m 0,072 m
5,95 m
0,55m
0,178 m
1,71 °
0,7 °
 Prédimensionnement selon SETRA
 Caractéristiques sismiques

= ,

= ,

= ,
Moments
Résultats
Drainage
Etude Comparative
Etude de cas
MS-T SSD Méthode Etablie
30
Pré-dimensionnent
Vérification
hydrodynamique
Chargements
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
B – Chargements appliqués au mur
¸ = /

¸

= 22 /

¢ = 25°
c = 0 /

H

=6,5 m
¸ = /

¸

= /

¢ = 35°
c = 0
H

=1,5 m
¸ = /

¢ = 35° c = 15 /

1
| =10°
q = 15 /

q = 10 /

Moments
Résultats
Sol sec
Sol saturé





A

A

A

A

A


A


A


A

Chargements
Drainage
Etude Comparative
Etude de cas
MS-T SSD Méthode Etablie
 Poussée active
 Poussée passive
 Poids dynamique
31
Pré-dimensionnent
Vérification
hydrodynamique
Chargements
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Moments des forces de poussée active
Moments
Résultats
Moments
 Composantes verticales
Notations
Forces [KN/m]
Bras de
levier [m]
Moments [KN.m/m]
S. Ascendant S. Descendant S. Ascendant S. Descendant

11,93 11,93 3,6 42,948 42,948


3,03 3,82 3,6 10,908 13,752

4,97 4,97 3,6 17,892 17,892


6,54 5,75 3,6 23,544 20,7

0,426 0,426 3,6 1,533 1,533


0,56 0,46 3,6 2,016 1,656

4,18 4,18 3,6 15,048 15,048


1,062 1,34 3,6 3,823 4,82
 Composantes horizontales
Notations
Forces [KN/m]
Bras de
levier
[m]
Moment [KN.m/m]
S. Ascendant S. Descendant S. Ascendant S. Descendant

81,48 81,48 3,6 293,33 293,33


20,70 26,11 4,88 100,92 127,41

68,43 68,43 1 68,43 68,43


90,02 79,10 1,33 119,71 105,20

5,86 5,86 0,66 3,87 3,87


7,72 6,29 1,2 9,25 7,54

28,56 28,56 3,39 97,83 97,83


7,25 9,15 4,52 32,77 41,35

20 20 0,66 13,2 13,2
Moments des forces de poussée passive
Notations
Forces [KN/m]
Bras de
levier
[m]
Moment [KN.m/m]
S. Ascendant S. Descendant S. Ascendant S. Descendant

8,76 8,76 1,16 10,16 10,16


−0,88 −0,25 1,3 -1,14 -0,32

35,05 35,05 0,5 17,52 17,52


−6,23 −3,678 0,66 -4,11 -2,42

16,60 16,60 0,33 5,47 5,47


− 2,98 − 1,77 0,6 -1,78 -1,06

83,025 83,025 0,75 62,26 62,26

− 8,41 − 2,37 1 -8,41 -2,37

5,00 5,00 0,33 13,2 1,65
Moments des poids dynamiques
Eléments
Forces [KN/m]
Bras de
levier [m]
Moment [KN.m/m]
S. Ascendant S. Descendant S. Ascendant S. Descendant
1 4,95 5,32 1,502 7,43 8,00
2 41,29 46,23 1,32 54,50 61,02
3 12,24 13,15 1,12 13,71 14,73
4 45,80 49,23 1,8 82,44 88,61
5 151,18 162,47 2,575 389,28 418,36
6 63,03 67,73 2,575 162,30 174,40
7 5,16 5,54 2,892 14,92 16,02
8 9,15 9,82 0,5 4,58 4,91
9 10,41 11,18 0,5 5,20 5,59
Eléments Forces [KN/m] Bras de levier [m] Moment [KN.m/m]
1 0,616 2,53 1,56
2 5,14 3,525 18,12
3 1,52 2,53 3,85
4 5,70 0,275 1,57
5 18,81 4,25 79,94
6 7,84 1,275 10,00
7 0,642 6,59 4,22
8 1,14 1,025 1,16
9 1,29 0,775 1,004
Moments des forces de surcharges
 Coté amont
Composante horizontale
MF
q h
= 2,95 ∗ 6,65 = , . /





Composante verticale
MF
q v
= 21,01 ∗ 2,54 = , . /



 Coté aval
MF
q′
= 15 ∗ 0,5 = , . /
Moments de la résultante des sous-pressions

= ∗ = . /
Drainage
Etude Comparative
Etude de cas
MS-T SSD Méthode Etablie
32
Pré-dimensionnent
Vérification
hydrodynamique
Chargements
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Moments
Résultats Résultats
 Vérification de la stabilité au renversement
STABILITÉ EXTERNE
Cas d’un séisme ascendant

=
912,9
988,34
= , >

 Stabilité au renversement non vérifiée
Cas d’un séisme descendant

=
1062,74
1007,19
= , >
 Stabilité au renversement est vérifiée

- En prenant en compte l’apport passif - En négligeant l’apport passif
Cas d’un séisme ascendant

=
912,9
988,34
= , <

• Stabilité au renversement non vérifiée
Cas d’un séisme descendant

=
971,84
1007,19
= , <
• Stabilité au renversement non vérifiée

=> REDIMENSIONNER
Redimensionnement
Largeur du talon : 2,8 m au lieu de 2,05 m
Largeur du patin : 1,8 m au lieu de 1 m.
Cas d’un séisme ascendant

=
1753,30
1179,45
= , >

 Stabilité au renversement vérifiée
Cas d’un séisme descendant

=
1863,5
1200,1
= , >
 Stabilité au renversement vérifiée

OK OK
Drainage
Etude Comparative
Etude de cas
MS-T SSD Méthode Etablie
33
Pré-dimensionnent
Vérification
hydrodynamique
Chargements
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Moments
Résultats Résultats
 Vérification du tiers central
STABILITÉ EXTERNE
 Eé
Cas d’un séisme ascendant
e =
1835,1 − 1179,3
472,78
= ,


Cas d’un séisme descendant
e =
1954,6 − 1200,1
507,45
= ,



= ,
Sol partiellement comprimé => distribution des contraintes triangulaire


= ,
Drainage
Etude Comparative
Etude de cas
MS-T SSD Méthode Etablie
34
Pré-dimensionnent
Vérification
hydrodynamique
Chargements
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Moments
Résultats Résultats
 Vérification de la stabilité au glissement
STABILITÉ EXTERNE
- En prenant en compte l’apport passif
- En négligeant l’apport passif
Cas d’un séisme ascendant
472,78 ∗ 30 + (15 ∗ 4,16)
399,50 − 130,47
= , >

 Stabilité au renversement vérifiée
Cas d’un séisme descendant
507,45 ∗ tan 30 +(15 ∗ 4,458)
394,57 − 140,36
= , >
 Stabilité au renversement vérifiée

Cas d’un séisme ascendant
472,78 ∗ 30 + (15 ∗ 3,46)
399,50
= , <

• Stabilité au Glissement non vérifiée
Cas d’un séisme descendant
507,45 ∗ tan 30 + (15 ∗ 3,91)
394,57
= 0,88 <
• Stabilité au Glissement non vérifiée

=> REDIMENSIONNER
Redimensionnement
Encastrement du voile : e = 1,40 m au lieu e = 0,55 m
Couronnement : c = 0,40 m au lieu c = 0,30 m
Largeur du talon : t = 3,00 m au lieu t = 2,80 m
Largeur du patin : p = 2,00 m au lieu p = 1,80 m
Cas d’un séisme ascendant
573,43 ∗ 30 + (15 ∗ 6,40)
421,04
= , >

 Stabilité au renversement vérifiée
Cas d’un séisme descendant
616,33 ∗ tan 30 + (15 ∗ 6,40)
416,32
= , >
 Stabilité au renversement vérifiée

OK OK
Drainage
Etude Comparative
Etude de cas
MS-T SSD Méthode Etablie
35
Pré-dimensionnent
Vérification
hydrodynamique
Chargements
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Moments
Résultats Résultats
 Vérification de non –poinçonnement
STABILITÉ EXTERNE
Cas d’un séisme ascendant
o

= , /²

= /

 Pas de risque de poinçonnement
Cas d’un séisme descendant
o

= , /²

= /²
 Pas de risque de poinçonnement

OK OK
Drainage
Etude Comparative
Etude de cas
MS-T SSD Méthode Etablie
36
Pré-dimensionnent
Vérification
hydrodynamique
Chargements
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Moments
Résultats Résultats
 Etude du voile
STABILITÉ INTERNE
5,95 m
0 m
H/6
 BAEL 91 mod 99
 Console en flexion simple
• Fiss Préj => ELS
 Aciers principaux
 Aciers de répartition
• Règles forfaitaires ADETS
 Aciers de l’effort tranchant
• => ELU
, ²
, ²
, ²
5, ²
2, ²
, ²
 Etude de la semelle
• Moments de service par
rapport aux sections 1-6
• Moments de service par
rapport aux sections 7,8
• Diagramme de Meyerhof

= , ²/

= , ²/
Drainage
Etude Comparative
Etude de cas
MS-T SSD Méthode Etablie
37
Pré-dimensionnent
Vérification
hydrodynamique
Chargements
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
Moments
Résultats
DRAINAGE INTERNE DU MUR
- Barbacanes en PVC | = 200 mm
e = 2 m ,
h = 1 m ,
i = 5% ,
d = 5cm
- Un caniveau en U en aval
Drainage Drainage
Etude Comparative
Etude de cas
MS-T SSD Méthode Etablie
38
TEST DE
VALIDATION
Soutenance de Projet de Fin d’Etudes 2013/2014
TEST DE
VALIDATION
Etude Comparative Etude de cas
MS-T SSD
Méthode Etablie
Conclusion
TEST DE VALIDATION DU LOGICIEL
Conclusion
CONCLUSION
39
Membres du jury :
Pr. M. Jamal BOUCHNAIF
M. Amal CHEHLAFI
M. Mourad TAJ

Projet de fin d’ études en vue de l’ obtention du diplôme
d’ingénieur d’état de l’ENSAO
Option : Génie civil
Présenté par :

Mlle. Ibtihal BOULEHFA
M. Mohammed HAKMI
40