P. 1
2754

2754

|Views: 56|Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Sep 02, 2014
Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/05/2014

pdf

text

original

www.lebuteur.

com Mercredi 3 septembre 2014
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2754 PRIX 20 DA
JSK
Moulay
et Doukha
de retour
Vers une
domiciliation
à Bouira
Ntankeu
«Voilà ce que
nous a dit
Eto’o, après
le décès
d'Ebossé»
MCA
Pas de
derbies à
Bologhine
Hadj Taleb
«Jouer à
Blida est un
problème»
USMA
Dziri
«Le retour des
blessés nous
soulage»
USMH
Le stade
Lavigerie
sera fermé !
CRB
Djediat et
Asselah
ont repris
MOB
Amrani
«Je ne veux
plus de
Brahmia dans
mon équipe !»
Gourcuff : «J’ai mon idée sur le
onze qui affrontera l’Ethiopie»
«L’absence
de Ghoulam
est un coup
dur»
«Chaouchi
a droit à
une seconde
chance»
«Mostefa
n’est pas
compétitif»
Parole d’un nouveau
Zeffane : «Prêt à 100 %
pour convaincre le coach»
Paroles de
revenants
Belfodil
«Objectif :
brandir la Coupe
d’Afrique au
Maroc»
Chaouchi
«Mbolhi ?
C’est un frère,
pas un
concurrent»
Boudebouz
«Merci à
Gourcuff de
m’avoir fait
confiance !»
Paroles de
mondialistes
Soudani
«Après
notre bon
Mondial,
l’Algérie est
devenue
l’équipe à
battre»
Brahimi
«On n’a pas
le choix, on
doit gagner
ce match»
lZemmamouche
quitte le stage lRien de grave
pour Slimani
De nos envoyés spéciaux en Ethiopie
La pelouse d’Addis-Abeba-
Stadium dans un état
catastrophique !
02
Équipe nationale Coup d’œil
N° 2754 www.lebuteur.com
Mercredi 3 septembre 2014
A
l’occasion de l’entame
du stage bloqué au
Complexe sportif de
Sidi Moussa, Christian
Gourcuf, le nouveau
sélectionneur des Verts, a donné une
conférence de presse où il s’expri-
mera sur cette première rencontre
des qualifcations pour la CAN qui
aura lieu samedi prochain face à
l’Ethiopie. Dans le même contexte, le
successeur de Vahid Halilhodzic
évoquera certains joueurs, à l’image
de l’absence de Ghoulam ou du re-
tour de Faouzi Chaouchi, une his-
toire qui aura fait couler beaucoup
d’encre.
«On n’aura qu’une seule
journée pour préparer le
match»
Après avoir rendu hommage au
défunt Ebossé, le sélectionneur na-
tional s’est penché sur la préparation
de la rencontre de samedi face à
l’Ethiopie qui, rappelons-le, sera
précédée d’un stage bloqué à Sidi
Moussa : «Pour ce qui est du stage en
lui-même, nous savons que nous
avons peu de temps pour les deux
rencontres, notamment le déplace-
ment en Ethiopie. Il y a aussi beau-
coup de joueurs qui ont joué
dimanche, donc nous allons avoir
deux jours pour disposer d’un groupe
au complet, ce qui fait qu’on aura une
seule journée de préparation et ce
sera demain. Ce sont les aléas du ca-
lendrier. Pour la séance de demain,
nous aurons un entraînement biquo-
tidien qui sera essentiellement axé sur
l’aspect technique pour la préparation
du match de samedi.» Les deux pro-
chains rendez-vous de la sélection
seront un virage important pour la
qualifcation à la prochaine Coupe
d’Afrique des nations qui se dérou-
lera au Maroc, estime le premier res-
ponsable de la barre technique des
Verts : «Nos joueurs sont bien
conscients de l’importance de ces
deux matchs, même si la qualifcation
se joue sur six matchs. Les deux pro-
chains seront très importants. En ce
qui me concerne, je dois travailler sur
le moyen terme et mettre en place de
nouvelles options de jeu. Il va donc
falloir coïncider nos objectifs de
moyen terme et ceux du court terme,
notamment cette qualifcation à la
CAF.»
«Nous avons des
éléments d’information
sur l’Ethiopie»
Gourcuf et son staf ont pris la
peine d’étudier le jeu du nouvel ad-
versaire des Verts, l’Ethiopie, his-
toire de se faire une idée et pouvoir
contrecarrer ses plans, samedi pro-
chain : «On a recueilli des éléments
sur l’Ethiopie qui datent de la période
de la CHAN, ainsi que les matchs de
qualifcation à la Coupe du monde
au Brésil que nous avons visionnés. Il
faut aussi savoir qu’ils ont un nouvel
entraîneur et cela peut changer la
donne. Sinon nous savons qu’ils ont
pris part à un stage au Brésil durant
le mois d’août sans leurs joueurs in-
ternationaux, et cela leur a donné le
temps de se préparer.»
«Je ne voudrais pas
m’attarder sur leur jeu,
c’est le nôtre qui
m’intéresse»
Pour la question des points forts
de l’adversaire que le sélectionneur
et son staf ont dû sans doute relever
lors des séances de visionnage,
Gourcuf n’a pas voulu beaucoup
s’étaler sur le sujet : «Déjà, nous de-
vons nous occuper de nos points forts
et tenter de gommer nos points fai-
bles, c’est la philosophie générale du
football. Après pour l’adversaire, je
préfère ne pas m’y attarder. Nous
avons déjà visionné des matches qui
datent depuis peu, ce qui fait que
nous ne pourrons pas prendre cela
comme référence. N’empêche que
nous connaissons certains joueurs qui
ont certaines caractéristiques. Mais
comme je l’ai dit, il s’agira comme à
chaque rencontre de nous arrêter sur
nos points forts et de limiter nos er-
reurs.»
Lamine Amimi
L’altitude à Addis-Abeba
«Je n’ai pas de remède
à ce problème»
Outre le fait d’affronter les Ethiopiens sur le terrain
samedi soir, les joueurs de l’EN devront faire face à un
autre adversaire : l’altitude. Le coach est plus expli-
cite : «Le problème de l’altitude, nous en sommes
conscients, mais nous n’avons pas de remède parti-
culier. On tentera de se préparer au mieux sur les
autres flancs, techniquement et mentalement pour
ce match, bien sûr très important, et pouvoir bien
entamer cette campagne de qualification.»
Mise à l’écart de Mostefa
«Il n’est pas compétitif»
Christian Gourcuff s’est exprimé sur certains choix faits dans sa
liste des 18. Bien évidemment, la première surprise est la
non-convocation de Mehdi Mostefa qui était un des
hommes de base du sélectionneur Halilhodzic : «La
première raison est le manque de compétition, il a
rejoint récemment Lorient, nous attendons donc à
ce qu’il ait un peu de temps de jeu. Après, il n’est
pas le seul à être concerné car il y a des joueurs
qui n’ont pas joué plus que Mehdi, mais il y a
d’autres raisons qui m’ont poussé à prendre cette
décision. Il y a aussi le problème de positionnement.
Pour moi, il est exclu qu’il évolue à droite, car il est es-
sentiellement un milieu défensif.»
L’ère Halilhodzic
«Il n’y aura pas de
rupture totale, juste
une nouvelle conception
tactique»
Le nouveau technicien algé-
rien, avant de prendre en
charge les Verts, avait pris la
peine de se faire une idée
sur le style de jeu de cette
équipe dirigée alors par Ha-
lilhodzic. Ce dernier serait-il
aujourd’hui prêt à mettre
son grain de sel pour son
premier match avec les Verts ?
«Il faut qu’il y ait un commence-
ment à tout, et cela à partir des op-
tions tactiques. Le 4-4-2, tel que je le
conçois, est souple, pas figé, on s’adapte aussi aux qualités
des uns et des autres et on tente de trouver un certain
équilibre dans le jeu. Je suis venu avec mes idées et on
commence déjà à travailler sur ces options et donner la
souplesse nécessaire pour faire profiter un peu le monde.
Mais il faut aussi savoir que nous sommes dans la conti-
nuité de quelque chose. D’ailleurs, vous l’avez vu dans la
liste, il n’y a pas beaucoup de changements, donc on conti-
nue le travail du prédécesseur et on laisse le cycle repren-
dre son cours. Vous remarquerez qu’il n’y a pas de rupture
totale, sauf une dans la conception tactique des choses»,
explique-t-il.
Absence de Ghoulam
«Sa blessure est un
coup dur pour
nous»
C’est sur l’absence de Faouzi
Ghoulam que le sélectionneur
insistera, la qualifiant de coup
dur pour l’Equipe nationale.
Par la suite, il évoquera ses
éventuels remplaçants, à sa-
voir Mesbah, Harek et un peu
moins Zeffane. «La blessure de
Ghoulam constitue un coup dur
pour l’EN. C’est un joueur sur qui je
voulais compter, car il a déjà prouvé sa valeur
non seulement en Equipe nationale mais aussi avec
Naples. C’est un joueur important du groupe et c’est
dommage de ne pas pouvoir compter sur lui. Djamel
(ndlr, Mesbah), lui, n’est pas compétitif, donc on
verra où il en est, mais je pense qu’il est apte à jouer
à ce poste. En ce qui concerne Mehdi (ndlr, Zeffane),
il est vrai qu’avec Lyon, il a joué deux fois à gauche,
mais ce n’est pas son poste de prédilection. Après, ça
pourrait être une option pour nous, même si ce n’est
pas la meilleure. Par ailleurs, nous avons Harek, je le
connais bien, c’est un habitué du championnat de
France, donc je l’ai croisé. Il n’a pas assez d’expé-
rience des matchs internationaux, mais c’est un bos-
seur.»
Décès d’Ebossé
«Mes condoléances
à la famille du joueur»
Avant de donner la parole aux journalistes présents, Gour-
cuff a tenu à rendre hommage à feu Ebossé, l’attaquant de
la JSK, décédé il y a quelques jours à la fin du Clasico
JSK-USMA : «Avant de commencer, je voudrais exprimer
mes condoléances à la famille d’Ebossé. C’est toujours
dramatique de perdre la vie, dramatique pour sa famille,
pour le sport, pour le football algérien précisément de le
perdre dans ces conditions. La violence n’a pas sa place
dans le football, il y a une leçon à retenir. En tout cas, ma
conception du sport n’est pas celle-là.»
G
o
u
r
c
u
ff
«Les deux prochaines
rencontres seront décisives
pour la qualification»
03
Équipe nationale
Coup d’œil
N° 2754
www.lebuteur.com
Mercredi 3 septembre 2014
Slimani ne s’est pas
entraîné hier
Le buteur de la sélection
algérienne, Islam Slimani,
ne s’est pas entraîné, hier,
avec ses camarades, au
Centre technique de Sidi
Moussa. Ce qui est sûr, c’est
que Slimani ne soufre de
rien de grave, il a été seule-
ment ménagé par le staf
technique.
6 joueurs
à la zone mixte
Six joueurs de la sélec-
tion algérienne ont été ap-
pelés ce mardi, en fn
d’après-midi, au Centre
technique de Sidi Moussa,
pour s’exprimer devant les
medias. Il s’agissait de
Ishak Belfodil, Ryad Bou-
debouz, Faouzi Chaouchi,
Yassine Brahimi, Mehdi
Zefan et Hilal Soudani.
Elle a duré
40 minutes
La zone mixte a duré 40
mn à cause des médias
présents en force, comme
la chaîne Al Arabiya,
Al Saoudi Sport, afn
d’avoir les déclarations des
stars algériennes, sans ou-
blier les chaînes locales.
Du tennis ballon au
menu
Les gardiens de but ont
commencé la séance d’en-
traînement avec des balles
de tennis. La séance s’est
déroulée sous la houlette
de Michael Boli et Hassan
Hadji dans une formidable
ambiance fraternelle.
Medjani
en retard
Carle Medjani est arrivé
au terrain d’entraînement
en retard par rapport à ses
coéquipiers. Il est allé voir
le coach Goucruf pour lui
expliquer la raison de ce re-
tard.
Les joueurs
dispatchés selon
leur poste
Le nouveau préparateur
physique, Guillaume
Marie, avait divisé les
joueurs selon leur poste.
Par exemple Mandi était en
compagnie de Zefan, Dja-
bou et Mahrez. Les entraî-
nements ont commencé
ainsi afn d’entamer les
échaufements.
La nouvelle star du FC
Porto, Yassine Brahimi,
a été très sollicitée par
les médias, pour
connaître ses
impressions concernant
les deux matchs qui
opposeront les Verts à
l’Éthiopie et au Mali.
Tout d’abord Yassine, comment
est l’ambiance au sein du
groupe, sachant qu’il y a un
nouveau Fennec ?
Il y a une bonne ambiance au
sein du groupe, les nouveaux ont
été bien accueillis, c’est toujours
bénéfque d’avoir un bon groupe.
On suppose que vous êtes très
heureux d’avoir retrouvé le
pays et vos coéquipiers, n’est-ce
pas ?
C’est clair, je suis très content
d’avoir retrouvé les autres Fennecs,
ça fait toujours plaisir. On ne
s’était pas revus depuis le Mondial
où on a passé de bons moments
ensemble. Inch’Allah, on revivra
des moments de joie tous ensem-
ble.
Vous avez rejoint le groupe
avec un bon moral, après avoir
brillé avec le PC Porto. Parlez-
nous de votre nouveau club et
comment vous avez été accueilli
?
Dieu merci, j’ai bien réussi mes
débuts avec mon nouveau club, le
FC Porto. Je ne compte pas m’arrê-
ter là, je vais travailler d’arrache-
pied afn de prouver que je mérite
de porter les couleurs de ce presti-
gieux club. Concernant mon ac-
cueil, il s’est fait dans de bonnes
conditions, car mes camarades
m’ont facilité la tâche.
Comment ça se passe avec le
nouvel entraîneur ?
Le courant est vite passé. Je ne le
connaissais pas personnellement,
mais j’ai beaucoup entendu parler
de lui. On fera de notre mieux
pour lui faciliter son travail.
Des appréhensions par rapport
au changement du staf tech-
nique ?
Pas du tout ! Nous les joueurs
jouons pour le drapeau. Comme je
l’ai déjà dit, on va aider le nouveau
coach pour relever le déf, comme
on l’a fait avec l’ex-sélectionneur.
Comment s’annonce ce match
face à l’Ethiopie ?
Sans aucun doute, ce sera un
match très difcile, car on afron-
tera une équipe qui fera tout pour
gagner des points sur son propre
terrain. De notre côté, on sait ce
qui nous attend en Ethiopie, mais
on est très motivés à réaliser un
bon résultat.
Les conditions climatiques
pourraient poser problème…
On va rencontrer beaucoup de
difcultés en Ethiopie, entre autres
les conditions climatiques, comme
vous venez de le dire, sans oublier
l’adversaire. Que voulez-vous que
je vous dise ? On n’a pas le choix,
on doit gagner ce match.
Après ce match, vous rentrerez
directement au pays pour
quelques jours, avant d’afron-
ter le Mali ; ne craignez-vous
pas la fatigue ?
Actuellement, nous sommes
concentrés sur notre match face à
l’Ethiopie. On doit faire un bon ré-
sultat. Une fois en Algérie, on par-
lera du Mali.
Il y a un nouveau Fennec
parmi vous, Mehdi Zefane, que
pouvez-vous nous dire de lui ?
Zefane, je ne le connais pas.
Mais je sais qu’il est en train de
s’imposer avec l’OL. Maintenant
que l’entraîneur l’a convoqué, cela
veut dire qu’il a besoin de ses ser-
vices. Il est le bienvenu parmi
nous.
Entretien réalisé par
Amimi Lamine
Retour de Chaouchi
«Il aura une
seconde chance»
Il aura été l’une des grandes surprises de
la liste des joueurs convoqués pour la pré-
paration de la rencontre contre l’Ethiopie.
Il s’agit bien entendu du gardien de but
Chaouchi. Le sélectionneur de l’EN sera
aussi appelé à s’exprimer sur son choix.
«Vous avez remarqué qu’il y a quatre gar-
diens de but. Personnellement, je ne
connais pas Chaouchi, je l’ai vu jouer en
Supercoupe et il m’a laissé une bonne im-
pression. Je crois que tout joueur mérite
d’avoir une deuxième chance et Chaouchi
l’aura. Nous avons voulu le voir au ras-
semblement, voir son comportement,
parce que je pense que ses qualités tech-
niques, tout le monde les lui reconnaît.
Maintenant, il est question de savoir s’il
peut être remis dans le circuit.» C’est dire
que Doukha a fait les frais de la décision
de Gourcuff : «La décision de reprendre
Chaouchi s’est faite au détriment de Dou-
kha que j’ai appelé pour lui expliquer
pourquoi il n’est pas avec nous. Après,
tout dépendra de ce qui se passera et les
portes de l’EN ne lui pas sont fermées.»
Retour des anciens
«Ce n’est pas
d’actualité»
A l’instar de son prédécesseur, Gourcuff a
décidé lui aussi de se passer des services
de ceux qui ont marqué l’histoire de la ba-
taille d’Oum-Dorman : «La plupart sont
des joueurs que je connais déjà, comme
Belhadj que j’ai perdu de vu depuis son
départ au Qatar. Il est vrai que je dois en
tenir compte, mais pour le moment, leur
retour n’est pas d’actualité.»
Gourcuff «J’ai déjà une idée sur
l’équipe qui sera alignée ce samedi»
Le technicien de l’EN nous a confé
durant sa conférence de presse qu’il au-
rait déjà en tête le groupe qui jouera le
premier match de qualifcation à la CAN
: «Je dois dire que j’ai déjà mon idée sur
l’équipe qui afrontera l’Ethiopie. Après, je
dois aussi prendre en compte l’état de
forme de certains. Il y a aussi le fait que je
ne dois pas me presser à prendre certaines
décisions, je dois aussi prendre en compte
de ce que je verrai lors de la préparation
jusqu’au jour de la rencontre.»
«Il ne faudra pas céder
à la pression des Ethiopiens»
Pour réussir son premier pari à Addis-
Abeba, le sélectionneur de l’EN mise sur
le sang-froid de ses joueurs pour pouvoir
résister à la pression que tentera d’impo-
ser l’adversaire : «Je crois qu’il ne faut pas
subir, autrement dit pouvoir garder la
balle et la récupérer haut. Il faut aussi ne
pas céder à la pression que voudront nous
imposer les Ethiopiens. On sait aussi qu’ils
excellent en contres, donc il faudra se
montrer très vigilants. Après en ce qui
nous concerne, il sera question d’imposer
notre jeu.»
«La préparation
étant courte, ce
match sera un défi
pour moi»
La difculté qu’afronteront
les Verts sera de préparer les
deux prochaines rencontres
dans un délai très court. Une
condition à laquelle devra s’y
faire le groupe, selon le sélectionneur :
«Si on avait eu le choix, j’aurais opté pour
un stage d’un mois pour préparer ce ren-
dez-vous. Nous devons faire avec. Si on
avait un peu plus de temps, on aurait pu
parfaire les automatismes. Ce sera comme
un challenge pour moi de faire passer les
idées sur quatre jours. Je suis quand même
optimiste par rapport à la capacité du
groupe d’intégrer certaines données. Après
comme je l’ai dit, c’est un groupe qui est
dans la continuité d’une Coupe du monde,
on ne va donc pas tout remettre en cause.
Les joueurs ont déjà eu l’occasion de jouer
ensemble et ont fait leurs preuves sur le
plan de la combativité. Je compte donc sur
ces valeurs pour gagner.»
«La fatigue du voyage
sera pour nous un problème
supplémentaire à gérer»
Pour ce qui est de la difculté de jouer
deux rencontres en l’espace de quatre jours,
le sélectionneur national ne veut pas trop y
penser. Pour lui, il est tout d’abord question
de se concentrer sur l’Ethiopie, avant de
parler de la rencontre contre le Mali :
«Nous ne serons pas les seuls à faire face à
cet impondérable. Peut-être que pour nous,
la difculté du voyage sera un handicap
supplémentaire à gérer. Pour le moment, je
voudrais surtout me concentrer sur le match
de samedi.»
Lamine Amimi
Brahimi «On est obligés
de faire un bon résultat»
A
vant le match contre
l’Ethiopie et même
le début du stage de
préparation de l’EN,
la Fédération algé-
rienne de football a
pris toutes les mesures nécessaires, afn
d’assurer un bon séjour aux Algériens
en Ethiopie. A l’occasion de cette pre-
mière rencontre des éliminatoires de la
Coupe d’Afrique des nations 2015,
dont la phase fnale débutera au mois
de janvier prochain, au Maroc, la FAF
a opté pour l’hôtel Sheraton d’Addis-
Abeba pour l’hébergement des Verts
qui arriveront en Ethiopie ce jeudi en
fn d’après-midi, selon nos informa-
tions. Proftant de notre présence sur
le sol éthiopien, nous avons donc ef-
fectué, hier dans la matinée, une
courte visite à l’hôtel où séjournera la
bande à Christian Gourcuf.
Le Sheraton, le plus
luxueux hôtel d’Ethiopie
Une fois que le taxi nous a déposés à
l’entrée de l’hôtel, grande fut notre sur-
prise. Le Sheraton ressemble beaucoup
à la Maison-Blanche aux Etats-Unis.
C’est
presque la même architecture. Un
luxueux hôtel au sens propre du terme.
D’ailleurs, c’est pour la première fois
que la sélection nationale séjournera
dans un tel établissement. A l’intérieur,
tout est merveilleux. Après avoir de-
mandé des informations au personnel
de l’hôtel et à celui de l’ambassade
d’Algérie à Addis-Abeba, tout le
monde a été unanime à dire que le
Sheraton est le plus luxueux hôtel
d’Addis-Abeba et même d’Ethiopie.
L’établissement
sert de la nourriture halal
Après avoir discuté avec le récep-
tionniste dudit hôtel, nous avons ap-
pris que le Sheraton servait de la
nourriture halal. Cela dit, les responsa-
bles de la fédération ne devraient guère
s’en inquiéter, même si une équipe de
cuisiniers algériens sera sur place dès
ce jeudi. Avec la présence d’une forte
communauté musulmane en Ethiopie,
notamment dans la capitale, les res-
ponsables du Sheraton ont donc pris
toutes leurs dispositions pour satisfaire
leur clientèle.
Une soixante de chambres
pour l’EN
Selon les informations
que nous avons obtenues
des responsables de l’hô-
tel, une soixantaine de
chambres ont été réquisi-
tionnées par les responsa-
bles de la FAF, pour la
délégation algérienne qui,
faut-il le rappeler, se
compose d’une soixan-
taine de personnes. C’est
dire que les joueurs trou-
veront tout le confort né-
cessaire, pour bien se
concentrer sur le match
de samedi prochain.
Chaque mem-
bre de la délé-
gation
occupera ainsi
une chambre
single lors de
ce séjour.
Un établissement réservé
aux séminaires et aux
congrès importants
Le Sheraton, en plus d’ofrir des
prestations dignes des très grands hô-
tels à travers le monde, abrite des sé-
minaires et des congrès très
importants, regroupant des personna-
lités étrangères, ofrant ainsi tout le
confort nécessaire. C’est pour cette rai-
son que les responsables de la FAF l’ont
choisi.
Une façade de l’hôtel
donne sur le stade
Si la façade principale de l’hôtel est
visible de très loin, l’autre donne sur le
stade national d’Addis-Abeba qui abri-
tera le match de samedi prochain entre
l’Ethiopie et l’Algérie.
Des villas Sheraton
La nouveauté, c’est qu’il n’y a pas
seulement l’hôtel Sheraton. En quittant
le poste de sécurité de l’établissement
situé à une distance lointaine par rap-
port à la réception, on trouve des villas
très luxueuses portant le nom de Villas
Sheraton. En efet, elles appartiennent
aussi à l’hôtel et sont occupées par de
grands hommes d’afaires.
Des piscines et des
fontaines à profusion
A l’intérieur de l’hôtel, il est certain
que les joueurs algériens ne s’ennuie-
ront pas. Tout sera mis à leur disposi-
tion. En outre, le Sheraton domine la
capitale, ofrant ainsi une vue splen-
dide. Il existe aussi un nombre incal-
culable de fontaines. Par ailleurs,
plusieurs piscines s’y trouvent à proxi-
mité de l’hôtel.
Un des plus grands
Sheraton au monde
Une chose est sûre, le Sheraton
d’Addis-Abeba est un des plus grands
au monde. Même si cette société spé-
cialisée dans la gestion de l’hôtellerie
possède plusieurs hôtels, celui d’Addis-
Abeba demeure incontestablement le
meilleur.
Hamza R.
600
dollars la
chambre
double
L’hôtel She-
raton d’Addis-
Abeba, classé
cinq étoiles,
n’est pas à la
portée du pre-
mier venu. Selon le ré-
ceptionniste de cet
hôtel, pour occuper
une chambre double, il
faut débourser pas
moins de 600 dollars,
avec petit-déjeuner
seulement.
560 dollars
la chambre
single
Par ailleurs, même
le prix d’une chambre
single est élevé, va-
riant entre 550 et 560
dollars la nuitée.
04
N° 2754 www.lebuteur.com
Mercredi 3septembre 2014
De nos envoyés
spéciaux à
Addis Abeba
H. Rahmouni
M. Hachemi
Y. Selhani
Équipe nationale
Coup d’œil
Le lieu d’hébergement des Verts
à Addis-Abeba à la loupe
Le lieu d’hébergement des Verts
à Addis-Abeba à la loupe
Le lieu d’hébergement des Verts
à Addis-Abeba à la loupe
Le lieu d’hébergement des Verts
à Addis-Abeba à la loupe
Le lieu d’hébergement des Verts
à Addis-Abeba à la loupe
Le lieu d’hébergement des Verts
à Addis-Abeba à la loupe
Zefzef est arrivé
à Addis-Abeba
lundi soir
Comme
d’habitude,
la Fédéra-
tion algé-
rienne de
football veil-
lera à la sé-
curité de nos
joueurs le
jour du
match de
l’EN ainsi
qu’à l’exté-
rieur. D’ail-
leurs, une
première dé-
légation a rejoint Bamako hier
après-midi, à sa tête le vice-pré-
sident de la FAF, Djahid Zefzef.
Il était accompagné
du chef cuisinier et
d’un vétérinaire
Djahid Zefzef n’était pas seul
dans l’avion. Le vice-président
de la FAF était, en efet, accom-
pagné du cuisinier chef de l’EN,
Farid Nemiri, ainsi que d’un vé-
térinaire qui a efectué lui aussi
les déplacements avec la sélec-
tion, pour s’assurer que la
viande qui sera servie ne pré-
sentera aucun danger.
Une réunion de travail
avec les responsables
de l’hôtel
Le chef de la délégation algé-
rienne, Djahid Zefzef en l’occur-
rence, s’est réuni avec les
responsables de l’hôtel, afn de
permettre à la sélection de pas-
ser un très bon séjour sur le sol
éthiopien. Cette réunion a
poussé les responsables de l’hô-
tel à prendre des décisions im-
portantes, surtout qu’il s’agissait
de la première réunion de tra-
vail entre les deux parties.
Les Verts ne
rencontreront
aucun problème
de nourriture
Djahid Zefzef, que nous
avons rencontré avant la réu-
nion tenue
avec les res-
ponsables de
l’hôtel, nous a
fait savoir que
l’EN n’aura pas
le moindre
souci concer-
nant la nourri-
ture et que
toutes les me-
sures ont été
prises par la
FAF pour que
tout se déroule
comme sou-
haité.
H. R.
Les drapeaux de
tous les pays du
monde flottent à
l’entrée de l’hôtel
A l’entrée de l’hôtel Sheraton,
fottent les drapeaux de tous les
pays du monde. De loin, on
avait pensé qu’il s’agissait du bâ-
timent des Nations Unies, avant
de se rendre compte que c’était
bel et bien le lieu d’hébergement
de l’EN.
Une équipe de
cuisiniers sera
dépêchée à Addis-
Abeba
Cette fois, les responsables de
la FAF semblent avoir trouvé
une solution au sujet de la res-
tauration. Alors que par le
passé, seul le cuisinier chef de
l’EN, Farid Nemiri, efectuait les
déplacements avec l’EN pour
s’en occuper, l’expérience de la
Coupe du monde aura été une
réussite totale. Lors du Mondial
au Brésil, le cuisinier Farid avait
ramené avec lui toute une
équipe du CTN de Sidi Moussa,
pour l’assister dans sa mission.
Etant donné qu’elle a porté ses
fruits, la FAF fera de même.
Quatre autres cuisiniers rejoin-
dront ainsi Addis-
Abeba, avec la sélection,
à bord du même avion.
Les
représentants
de l’ambassade
s’entretiennent
avec Zefzef
Hier dans la matinée,
les responsables de l’am-
bassade d’Algérie en
Ethiopie ont rendu visite
au vice-président de la
FAF, Djahid Zefzef, et ses
accompagnateurs, afn de
les assister sur certaines
tâches. Ils ont passé
presque la demi-jour-
née d’hier au Sheraton.
L’ambassadeur
d’Algérie en
mission à
Nairobi
Pour sa part, le pre-
mier représentant de la
diplomatie algérienne à
Addis-Abeba, Son Excel-
lence l’Ambassadeur, se
trouve à Narobi, capitale
kenyane, où il a pris part
à une série de réunions.
Raouraoua et
Gourcuff
bénéficieront
de deux suites
exécutives
Cette fois, la Fédéra-
tion algérienne de
football a réservé deux
suites exécutives au
président de la FAF et
au sélectionneur natio-
nal. Avant la venue de
Gourcuf, la FAF per-
mettait à toute la délé-
gation de faire leur
choix.
L’équipe du Buteur victime d’un vol
En arrivant à Addis-Abeba, mardi vers 5h, l’équipe du Buteur a été
victime d’un vol d’un chaufeur de taxi, qui a pris au caméraman d’El
Heddaf TV, un micro portable et une caméra. En efet, au moment où il
nous a déposés à l’hôtel, ce taxieur s’était rendu compte qu’il restait en-
core un sac à dos à décharger. Sur le coup, il s’est empressé de quitter les
lieux rapidement, prenant avec lui le sac qui contenait la caméra et le
micro portable. Une plainte a été déposée auprès de la police locale.
Entre-temps, les représentants de la diplomatie algérienne à Addis-
Abeba ont été informés de cet incident et ont entamé eux aussi les dé-
marches nécessaires auprès des autorités éthiopiennes.
Nous avons appris que vous
soufrez d’une blessure, le
confrmez-vous ?
Tout à fait. C’est d’ailleurs à
cause de ce bobo que j’ai dé-
claré forfait pour le prochain
rendez-vous de l’Equipe natio-
nale et j’ai été également obligé
de quitter le Centre technique
national dans la soirée de lundi.
Quelle est la nature exacte de
votre blessure ?
Je ressens des douleurs au ni-
veau des adducteurs. Après
avoir efectué des tests, il s’est
avéré que mon cas me contraint
à du repos pendant
une semaine tout
en subissant des
soins que j’efectue-
rai à la clinique de
mon équipe. J’ai dis-
cuté avec les respon-
sables de la FAF et
j’ai eu une entrevue
avec le sélectionneur
lors de laquelle je lui
ai émis le vœu de
partir me soigner en
club. Il m’a donné son accord,
donc je vais me présenter à Bo-
loghine pour faire le nécessaire
afn d’être de nouveau opé-
rationnel le plus tôt possi-
ble.
Allez-vous regagner le
CTN une fois vos coéqui-
piers de retour ?
Oui, je devrai revenir à
Sidi Moussa dans une se-
maine. Je subirai une nou-
velle fois des tests
médicaux et ce n’est qu’une
fois les résultats connus
que je serai fxé. Pour le
moment, je suis incertain
pour le deuxième match
qui opposera les Verts au
Mali. Si tout se passe
comme prévu, ce n’est
que 48h avant ce ren-
dez-vous que je saurai
s’il y a une possibilité
pour que je sois pré-
sent ou pas.
Vous êtes déçu de
rater un tel rendez-
vous…
Bien sûr que je le
suis, mais c’est le des-
tin. Personne ne peut fuir le
sien. J’ai déjà été blessé face à la
JSK, j’ai pris un énorme risque
pour ne pas laisser mes coéqui-
piers, surtout que le groupe
était amoindri. Cette fois-ci, je
n’ai pas pu faire un nouveau sa-
crifce pour la simple raison
que j’ai atteint les limites. Je
n’ai pas voulu né-
gliger encore plus
mon état de
santé, de peur de
voir mon cas se
compliquer un
peu plus. Je vais
donc observer un
arrêt lors duquel je
vais bien me soi-
gner et j’espère
qu’il me per-
mettra de reve-
nir encore plus
fort.
L’EN débutera sa
campagne des éli-
minatoires par un
match à l’extérieur
face à l’Ethiopie,
qu’avez-vous à nous
dire à propos de cette
rencontre ?
Ça sera notre première
sortie après la Coupe du
monde, une sortie très atten-
due. Donc, mes coéquipiers
n’auront pas le droit à l’erreur.
Leur mission s’annonce dif-
cile, mais j’ai foi en eux. Je suis
certain qu’ils réussiront une
belle performance à
Addis-Abeba. En tout
cas, même si je ne suis
pas du voyage, je serai à
fond derrière eux. Je
profte de cette occasion
pour leur souhaiter
bonne chance.
Entretien réalisé
par Adel Cheraki
«J’ai
joué blessé
contre la
JSK, je ne
pouvais pas
prendre plus
de risque de
peur de voir
mon cas se
compliquer»
T
he Addis-Abeba-
Stadium, l’arène
qui abritera le
match Ethiopie-
Algérie, samedi
prochain, comp-
tant pour la première journée des éli-
minatoires de la Coupe d’Afrique des
nations 2015, n’est pas du tout prêt.
C’est ce que nous avons constaté,
hier, sur place. Bien que nous ayons
été empêchés d’y accéder directe-
ment, nous avons pu quand même la
voir à partir d’une partie des gradins.
Le stade ne semble pas encore être
prêt pour abriter une telle afche.
La pelouse, un sérieux
handicap
L’état de la pelouse constituera un
sérieux casse-tête pour Christian
Gourcuf. Le sélectionneur national,
qui est un véritable adepte du jeu of-
fensif, se retrouvera dans une situa-
tion embarrassante. A première vue,
la pelouse pénalisera ses joueurs, en
les empêchant à construire le jeu.
C’est dire qu’il faudra être vigilant
pour profter de la moindre erreur de
l’adversaire. Ce sera une des clés du
match. On a pu constater aussi des
bosses un peu partout. Par ailleurs le
terrain n’a pas encore été tracé. Les
responsables du stade devront le
faire prochainement, à deux jours du
match.
La pression sera
certainement très
pesante !
Ce qui est sûr, c’est que ce ne sera
pas une simple formalité pour la sé-
lection nationale face à l’équipe
éthiopienne. En efet, il va y avoir
une pression terrible de la part de la
galerie locale sur les Fennecs,
puisque les Ethiopiens vont tenter un
coup en battant le mondialiste et
meilleure équipe africaine du mo-
ment. En outre, le stade est trop
petit. Il peut contenir 35 000 suppor-
ters, mais le grand problème, c’est
qu’il est situé au cœur d’Addis-
Abeba. Un marché public est d’ail-
leurs implanté à proximité, une
station de bus et une autre de taxis.
C’est un endroit très fréquenté et
bondé de monde à longueur de jour-
née. Que dire alors le jour du match !
Le parking des officiels
trop exigu
Un autre problème se posera au
niveau du parking principal du stade
qui verra l’entrée des ofciels des
deux pays ainsi que les deux équipes.
Ce parking est trop exigu et
risque de poser problème le jour
du match. Les responsables de la
FAF ont sans aucun doute pris
leurs dispositions, afn d’éviter
toute provocation.
Le stade a été rénové
à deux reprises
Te Addis-Abeba-Stadium a
été construit en 1940. Seulement,
il faut savoir qu’il a connu des tra-
vaux de rénovation et d’extension
des gradins à deux reprises. La
première fois, c’était en 1960, soit
deux ans avant le déroulement de
la phase fnale de la CAN-1962 en
Ethiopie, la deuxième fois en 1999.
Pour information, il porte le nom
de Haïlé-Sélassié.
Hamza R.
05
Coup d’œil
N° 2754
Mercredi 3 septembre 2014
Équipe nationale
www.lebuteur.com
Il souffre d’une blessure aux adducteurs
«Même si je ne suis pas du voyage à Addis-Abeba,
je resterai à fond derrière mes coéquipiers»
Le climat fera
l’affaire des Verts
22° à
Addis-Abeba
Le moins que l’on
puisse dire, c’est que les
conditions météorolo-
giques sont jusqu’à pré-
sent en faveur de la
bande à Christian Gour-
cuf. Ce dernier redoutait
beaucoup le climat en
Ethiopie, mais il s’est
rendu compte il y a
quelques jours, selon les
prévisions météorolo-
giques, que ses capés n’en
soufriront pas. Nous
avons pu constater cela
hier, puisqu’il avait fait
durant toute la journée
entre 20° et 22°.
Un taux d’humidité
assez bas
Pour ce qui est du taux
d’humidité, il faut savoir
qu’il était très bas. Bien
qu’Addis-Abeba soit situé
à plus de 2 000 mètres
d’altitude, l’humidité ne
n’est pas importante ces
jours-ci en Ethiopie.
Selon les mêmes prévi-
sions, ça ne devrait pas
changer d’ici à samedi,
jour du match Ethiopie-
Algérie. Une nouvelle qui
fera plaisir au sélection-
neur national.
Il a plu hier matin
Il y a même eu
quelques
chutes de pluie,
hier, dans la
matinée. C’est
durant notre
présence à l’hô-
tel Sheraton,
lieu d’héberge-
ment de l’EN,
que la pluie est
tombée pen-
dant un bon
moment, avant
de cesser.
H. R.
Zemmamouche
a quitté le stage
Le seul joueur de l’USMA à avoir été retenu par Christian Gourcuff pour
défendre les couleurs de l’Equipe nationale lors des deux premières
journées des éliminatoires de la CAN-2015, Mohamed-Amine Zemma-
mouche, ne sera, en fin de compte, pas du voyage à Addis-Abeba où les
Verts affronteront l’Ethiopie ce samedi 6 septembre. Si le gardien de
but des Rouge et Noir a renoncé à ce déplacement, c’est tout simple-
ment parce qu’il souffre d’une blessure au niveau des adducteurs.
«Je suis
incertain
pour le
match contre
le Mali et ce
n’est que
lundi que je
reviendrai à
Sidi Moussa»
De nos envoyés
spéciaux à
Addis Abeba
H. Rahmouni
M. Hachemi
Y. Selhani
Le directeur du
stade nous a
empêchés de
visiter l’enceinte
En essayant d’accéder à Addis-Abeba-
Stadium, nous avons été empêchés par le
directeur général du stade, qui avait reçu
l’information par le biais d’un de ses
agents. Pour lui, il n’était pas de notre
droit d’y accéder.
Nous l’avons fait à son insu
Nous avons tout de même pu scruter
avec attention le stade qui abritera le
match des Verts, ce samedi. C’est à par-
tir d’un coin discret que nous avons pu
nous faire une idée sur cette enceinte.
Seulement, notre caméraman qui était
chargé de faire un reportage pour la
chaîne El Heddaf TV ne pouvait flmer
la moindre séquence.
Il nous a orientés vers la
Fédération pour avoir une
autorisation
Le directeur du stade nous a de-
mandé une autorisation de la Fédéra-
tion éthiopienne de football, afn de
pouvoir réaliser un reportage à l’in-
térieur de l’enceinte qui, selon lui,
était en travaux pour préparer le
match. Or, il y avait plus d’une cen-
taine de jeunes athlètes qui utili-
saient la piste d’athlétisme.
Le siège de la FEF était
fermé hier
Nous nous sommes dirigés vers
le siège de la Fédération pour de-
mander une autorisation, malheu-
reusement nous
n’avons pas pu le
faire, puisque les
portes de l’ins-
tance fédérale
étaient fer-
mées.
Hamza R.
The Addis-Abeba-Stadium
dans un état catastrophique !
Des journalistes
demandent
après Madjer
Des journalistes nous ont
abordés pour avoir des nou-
velles de Rabah Madjer. L’an-
cienne vedette de Porto et du
NAHD était absente à Rome. On
continue à se rappeler la fameuse
talonnade de Madjer, en finale de
la Coupe des clubs champions de
87 qui a changé de nom depuis, pour s’appeler la
Ligue des champions.
Sulley Muntari, la star
de Milan, révèle :
«L’Algérie constituerait
un sérieux adversaire
pour le Ghana, si les
deux sélections ve-
naient à s’affronter»
Sulley Montari, le milieu de terrain de l’AC
Milan et de la sélection ghanéenne, a révélé
que «le niveau affiché par
la sélection algérienne
lors du dernier Mondial
ne l’a pas surpris. Mun-
tari, qui a pris part au
Mondial du Brésil avec le
Ghana, a révélé que la
sélection algérienne se-
rait un sérieux adversaire
face au Ghana dans les
prochaines échéances, au
cas où les deux sélec-
tions se retrouvaient
dans le même groupe.»
L’équipe
de Zaneti
bat celle
de Maradona
sur le score
de 6 à 3
Le match disputé avant-hier soir et
qui a opposé l’équipe de Zaneti à celle de
Maradona s’est soldé par une victoire de
la première sur le score de six buts à
trois. Le début de la rencontre a été do-
miné par la formation de Maradona qui
a été rattrapée au score, avant de céder
complètement. Les buteurs de la ren-
contre sont : Etorbi (30’), Baggio (40’),
Santa Cruz (80’), pour l’équipe de Mara-
dona et Chevtchenko (53’sp) (84’),
Emeri (70’) Ecardi (53’, 77’, 87’).
Plusieurs stars ont pris part
à la rencontre
Ceux qui ont eu l’occasion d’assister
au match amical de «la paix» ont eu l’op-
portunité de retrouver de nombreuses
stars du football, à l’instar de Zaneti,
Maradona, Baggio, Mascherano, Chevt-
chenko, Bufon, Simeone, Trezeguet Val-
derama, Muntari, Alvares, Samuel Eto’o,
Inzagi, entre autres.
H. Hanif
N° 2754 www.lebuteur.com
Mercredi 3septembre 2014
Évènement
Coup d’œil
De notre envoyé
spécial à Rome
H. Hanifi
06
Tomazi (président de la
Fédération italienne de
football»
«Les Verts m’ont
surpris au Mondial»
L’ancienne gloire du football italien, que les
Algériens ont connue sous le maillot de l’AS
Rome, président actuel de la Fédération ita-
lienne de football, Damiano Tomazi, s’est ex-
primée sur la participation de la sélection
algérienne au Mondial brésilien qu’il a qualifiée
de positive. Selon lui, «les Verts, qui ont mon-
tré un bon niveau, ont posé pas mal de pro-
blèmes à leurs adversaires.»
Valderama
«L’équipe d’Algérie nous
a régalés au Brésil»
Valdérama est l’ancien
joueur de la Colombie des an-
nées 80 qui se distinguait par
sa chevelure. Il avait porté, un
certain temps, le maillot de
Montpellier. A la fin du match
pour «la paix», Valderama
nous a confié : «L’Algérie nous
a régalés durant le Mondial du
Brésil. Elle a su se mesurer à
l’Allemagne, ce qui n’était pas
du tout prévisible.»
«Elle méritait
mieux contre
l’Allemagne»
«La chance a joué un
grand rôle dans le match face
à l’Allemagne. L’Algérie méri-
tait un meilleur sort. Il n’était
pas facile d’imposer les prolongations à une équipe qui a remporté le trophée de
la Coupe du monde.»
Muslera, gardien de
but de l’Uruguay
«L’Algérie possède
de bons joueurs
et la touche de
l’entraîneur a fait
la différence»
Le gardien de but
de la sélection uru-
guayenne et de Ga-
latasaray, Muslera,
s’est dit «surpris
par la prestation des
Verts lors de la der-
nière Coupe du
monde», tout en
confirmant que la
sélection possède
de très bons
joueurs. Le socié-
taire du club turc
n’a pas tari d’éloges
sur l’ex-sélection-
neur Vahid Hallil-
hodzic qu’il croisera
désormais dans le
championnat de
Turquie.
Blessé, Messi privé du
match pour «la paix»
Grosse était la déception des nombreux sup-
porters présents au Stade Olympique pour as-
sister au match qui a opposé les stars du
monde à la sélection d’Argentine. Et pour
cause, la star Messi n’a pas joué, pour cause
de blessure.
Il sera out face à l’Allemagne
en amical
La blessure du meilleur joueur de la Coupe
du monde au Brésil 2014 semble être plus
compliquée qu’on le pensait. En plus d’avoir
fait l’impasse sur le match pour «la paix»,
Messi est également forfait pour le match face
à l’Allemagne, aujourd’hui en amical. Le milieu
de terrain du FC Barcelone est forcé au repos,
afin de vite récupérer.
H. Hanif
Mascherano
ravi de
rencontrer
Baggio
Mascherano, le
milieu de terrain
du FC Barcelone, a
pris part au match
amical de «la paix»
et n’a pas manqué
d’exprimer toute
sa joie d’avoir ren-
contré la légende
du football italien,
Baggio. L’ex-socié-
taire de Liverpool a
posté la photo de
son joueur préféré
su son compte
Twitter.
Gabriel Heinze «Avec le Costa Rica, l’Algérie a été la surprise»
Quel est votre commentaire
sur ce match pour «la paix» ?
Le monde est agité depuis
quelque temps. Les guerres se dé-
roulent sur presque toute la planète.
Ce genre de match est devenu né-
cessaire, pour convier les peuples du
monde à la paix. Il faut cesser de
faire parler les armes.
Ce genre de matchs peut-il
vraiment influer sur le cours des
événements mondiaux ?
Notre but, c’est de lancer un
appel aux dirigeants de ce monde
pour que cessent les guerres.
Si on revenait un peu en ar-
rière. Avez-vous suivi toutes les
rencontres du dernier Mondial ?
Bien sûr, en tous les cas, la majo-
rité des matchs. On a assisté à un
bon Mondial, presque tous les
matchs étaient plaisants. On a vu
des matchs étonnants, comme celui
perdu par le Brésil à domicile et
devant son public par un score
très lourd.
Un mot sur le parcours
de l’Equipe nationale algé-
rienne ?
L’Algérie a laissé une bonne
image de son parcours au der-
nier Mondial. Avec le Costa
Rica, les deux pays étaient les
surprises de la Coupe du
monde.
Quel était le joueur al-
gérien qui vous a le plus
séduit ?
Je ne ma rappelle pas des noms,
mais je dirai que tout le groupe a
laissé une bonne impression.
Entretien réalisé par H. Hanifi
Le drapeau algérien
présent lors du match
pour «la paix» à Rome
N
otre quoti-
dien était
présent
dans la ca-
pitale ita-
lienne,
pour couvrir un événement
de taille : le match pour «la
paix». De nombreuses per-
sonnalités du monde du
football étaient présentes au
cours de cet événement.
Mais ce qui a attiré notre
attention quand nous nous
trouvions dans la cabine ré-
servée à la presse, c’était ces
journalistes italiens, argen-
tins et espagnols qui bran-
dissaient le drapeau algé-
rien. Ils sont même venus
dans notre direction, pour
nous parler de la «presta-
tion remarquable de
l’Equipe nationale algé-
rienne durant le Mondial au
Brésil.»
Des journalistes
étrangers posent
avec le drapeau
algérien
Les journalistes étrangers
se sont faits prendre en
photo avec le drapeau na-
tional. Un mois après le dé-
roulement de la Coupe du
monde, les souvenirs res-
tent ancrés et la presse est
toujours sous le charme des
Vert, face à la Corée du Sud
et l’Allemagne, vainqueur
de la Coupe du monde.
H. Hanif
Berrefane
«J’ai toujours été à la
disposition du coach
et je le suis toujours»
M
ohamed-Amine Zemmamouche souffre d’une blessure. Elle
l’a d’ailleurs contraint de renoncer au déplacement que les
Verts feront lors des prochaines heures à Addis-Abeba.
Jusqu’au moment où nous mettons sous presse, la période exacte
de son indisponibilité n’a pas été dévoilée et c’est pour cette raison
que nous avons contacté Mourad Berrefane pour savoir s’il est prêt
à le remplacer dans le cas où elle s’avérerait plus longue que
prévu. A ce sujet, le gardien de but formé à la JSK nous éclaire :
«Tout d’abord, sachez que je suis peiné pour Zemma. J’espère
qu’il n’a rien de grave et qu’il sera de retour parmi nous le plus tôt
possible. En ce qui me concerne, sachez que j’ai toujours été à la
disposition du coach et je le serai toujours. Nous travaillons sé-
rieusement avec les membres du staff et notamment Farid Bel-
mellat, ceci m’a permis d’être en bonne forme.» Des propos qui
ne devront que rassurer Hubert Velud.
«Je ne souffre pas d’un manque
de compétition»
Lors des trois rencontres officielles que les Rouge et Noir ont
disputés jusque-là, Mourad Berrefane s’est contenté de suivre
les prestations de ses coéquipiers à partir du banc des rempla-
çants. Voulant savoir s’il ne craint pas que le manque de com-
pétition ne lui joue un mauvais tour, il nous a répondu : «Non,
ça ne me posera pas problème pour la simple raison que nous
sommes qu’en début de saison. Je travaille dur quotidienne-
ment et je me sens bien. J’ai disputé plusieurs matches lors de
la période d’intersaison, et c’est ce qui m’a fait un énorme
bien.» Ce vendredi, l’ex-portier du MCEE et du MOB aura l’op-
portunité de renouer avec la compétition à l’occasion de la
joute amicale contre le NAHD.
A.C.
USMA
N° 2754 www.lebuteur.com
Mercredi 3 septembre 2014
07
Coup sûr
Pub
Dziri : «La préparation se déroule dans
les meilleures conditions possibles»
J
oint au bout du fl hier en
fn d’après-midi, Billel
Dziri a accepté de répon-
dre à nos questions et de
nous parler de la prépa-
ration que les Rouge et
Noir sont en train d’efec-
tuer lors de cette trêve
pour préparer leur prochain ren-
dez-vous. Un rendez-vous prévu
dans dix jours. Ils reçoivent à do-
micile le CRB à l’occasion de la
troisième journée de la Ligue 1
Mobilis. A ce sujet, l’adjoint de
Velud nous a dit : «Pour le mo-
ment, tout se déroule bien, donc
nous n’avons pas à nous plaindre.
Les joueurs ont retrouvé le sourire
après l’avoir perdu pendant
quelques temps suite au décès tra-
gique d’Albert Ebossé. La victoire
que nous avons décrochée à Tizi
Ouzou nous a fait beaucoup de
bien. Nous continuons de travailler
avec le moral au beau fxe et en
toute sérénité en espérant être prêts
pour le jour J. Notre prochaine ren-
contre n’est prévue que dans
presque deux semaines, je pense
que nous allons avoir tout le temps
qu’il faut pour faire les réglages né-
cessaires avant de l’aborder.» A Bo-
loghine, les Usmistes tenteront de
s’imposer pour la première fois
cette saison après qu’ils se sont
contentés d’un nul lors du choc
face à l’ES Sétif.
«Le match face au
NAHD nous sera
bénéfique»
Lors de cette trêve, les coéqui-
piers de Hamza Koudri joueront
une rencontre amicale. Elle est
programmée pour ce vendredi et
les opposera au NAHD. A propos
de ce match dont le coup d’envoi
sera donné à 18h, Billel Dziri nous
a déclaré : «Nous avons déjà pro-
grammé une opposition entre les
joueurs jeudi passé. Cette confron-
tation sera donc une nouvelle occa-
sion pour eux de renouer avec la
compétition. Même s’il ne s’agit que
d’une simple rencontre à zéro point,
je suis sûr qu’elle nous sera béné-
fque.» Pour rappel, elle devra
avoir lieu au stade Omar-Hamadi
et se jouera à huis clos. Une déci-
sion prise par les responsables de
la FAF et la LNFP.
«Le retour des blessés
nous soulage»
Pour conclure, l’ex-capitaine
emblématique de l’USMA dont les
supporters lui réservent jusqu’à
présent un accueil spécial à
chaque fois qu’il foule la pelouse
du stade Bologhine est revenu sur
le retour de Seguer, Feham, Orinel
et Chafaï tous indisponibles :
«Tous les membres du staf souhai-
tent s’appuyer sur tous leurs joueurs
chaque fn de semaine. En ce qui
nous concerne, nous sommes
contents de voir certains éléments
refaire leur come-back parmi le
groupe après avoir passé plusieurs
jours à l’infrmerie. J’espère qu’ils
continueront à travailler et mainte-
nir ce rythme-là pour que nous
puissions compter sur eux lors des
prochains rendez-vous de notre
équipe.» Face au CRB, seul Zine-
dine Ferhat est incertain pour
cette afche.
Adel C.
Meftah a réintégré le groupe
Après avoir fait l’impasse sur la première séance d’entraînement de la semaine efectuée
lundi en fn de journée, Mohamed Rabie Mefah a réintégré le groupe une nouvelle fois
hier matin. L’arrière latéral droit des Rouge et Noir s’est entraîné le plus normale-
ment du monde avec ses coéquipiers, lui qui a été autorisé par les responsables du
club à s’absenter afn qu’il puisse régler quelques afaires personnelles.
La séance de ce
mercredi est prévue
à 18h
Si les Rouge et Noir se sont entraînés
à deux reprises mardi, ils passeront au-
jourd’hui à une séance par jour. L’unique
séance de ce mercredi est prévue pour la fn
de journée. Les joueurs devront se retrou-
ver à Bologhine vers 17h30 et ce n’est
qu’une demi-heure après qu’ils foule-
ront la pelouse du stade Omar-Ha-
madi pour entamer leur
travail.
Ferhat
toujours en solo
Comme fut le cas lors de la re-
prise, Zinedine Ferhat s’est entraîné en
solo hier. Le jeune attaquant des Rouge
et Noir continue donc sa période de re-
mise en forme. Pour rappel, il a soufert
d’une entorse au niveau de la cheville
qu’il a contractée lors du choc face à
l’ESS. Son retour est prévu contre
le RC Arbâa lors de la qua-
trieme journée.
Laïfa attendu
jeudi
En plus de Mohamed Rabie Mefah,
un autre joueur n’a pas répondu présent
lundi : Noui Laïfa. Le Franco-Algérien n’a pas
regagné la capitale à l’image des autres émigrés
avant-hier. S’il a été contraint de prolonger son
séjour en Hexagone, c’est tout simplement afn
de régler à son tour certaines afaires person-
nelles. Si tout se passe comme prévu, ce n’est
qu’en fn de semaine qu’il fera son come-
back à Alger. Selon nos informations,
le transfuge du Paris FC est at-
tendu pour jeudi.
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS
WILAYA DE MASCARA
MISE EN DEMEURE
FAISANT SUITE A L'ABSENCE DE L'ENTREPRISE BELLAL DJILLALI
/ORAN TITULAIRE DU MARCHE N°270.E.2014 DU 02/07/2014 PORTANT
SUR LES TRAVAUX D'AMENAGEMENT DES CARREFOURS ET DES
VOIES D'INSERTION AU NIVEAU DE LA RN14 (SORTIE DE SIDI KADA
VERS TIARET) A LA REUNION TENUE AU SIEGE DE LA WILAYA DE
MASCARA (CABINET) EN DATE DU 18/08/2014 DONT CETTE DERNIERE
EST MISE EN DEMEURE SOUS HUITAINE DE PRENDRE AU SERIEUX
L'EXECUTION DU PROJET, RENFORCER LE CHANTIER PAR LES
MOYENS HUMAINS ET MATERIELS ET EN ASSURANT LA SIGNALISA-
TION ADEQUATE.
AUQUEL CAS, DES MESURES COERCITIVES PREVUES PAR LA RE-
GLEMENTATION EN VIGUEUR SERONT PRISES A L'ENCONTRE DE
L'ENTREPRISE.
Anep : 31013156 / Le Buteur du 03-09-2014
MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA POPULATION ET
DE LA REFORME HOSPITALIERE
DIRECTION DE LA SANTE ET DE LA POPULATION
DE LA WILAYA D'QRAN
ETABLISSEMENT HOSPITALIER SPECIALISE
EN PSYCHIATRIE DE SIDI-CHAMI
N°1166/DIR/EHS/SIDI.CHAMI/2014
AVIS D'INFRUCTUOSITE
Conformément aux dispositions de l'article 122 du décret prési-
dentiel N°10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des mar-
chés publics, l'établissement hospitalier spécialisé de sidi Chami
informe l'ensemble des soumissionnaires que l'avis d'appel d'of-
fres national restreint N°01/2014 portant acquisition d'un stimula-
teur magnétique paru dans les quotidiens : EL CHABAB et
MANBAR EL GHARB en date respectivement le : 09/06/2014 et
le : 11/06/2014, a été déclaré infructueux.
Anep : 31013125 / Le Buteur du 03-09-2014
08
Coup d’œil
N° 2754 www.lebuteur.com
Mercredi 3 septembre 2014
JSK
Ahmed Moulay
est de retour !
Benlameri «C’est dans ces moments
qu’on doit être solidaires»
Kedidah souffre
finalement d’une
blessure du ligament
Un malheur ne vient jamais seul ! Le jour du
décès d’Albert Ebossé, le jeune international
olympique, Zakaria Kedidah, ne pouvait même
pas se déplacer à l’hôpital pour prendre des nou-
velles d’Albert Ebossé, à cause d’une blessure du
genou contractée au cours de la rencontre. Le
joueur, croyait qu’il soufrait d’une légère blessure
mais il s’est avéré qu’il a contracté une blessure au
ligament. Zakaria, qui a profté de l’arrêt du cham-
pionnat pour se reposer, s’est déplacé mardi soir,
au stade de la protection civile de Dar El Beida
pour consulter le médecin de la JSK qui lui a pres-
crit un repos total.
Il devrait consulter un spécialiste cette
semaine
Pour connaître l’origine de la blessure, Kedidah
devrait consulter un spécialiste cette semaine.
L’ancien joueur du RC Kouba ne sera pas du dé-
placement avec ses coéquipiers à Bel Abbes pour
afronter l’équipe locale. Hugo Broos comptera
certainement sur les services de Zineddine Mek-
kaoui.
Son retour risque d’être reporté
Apparemment, Kedidah ne ratera pas que le match
face à l’USMBA. D’après nos informations, le joueur en
aura au minimum pour quatre semaines avant
de pouvoir reprendre progressivement les en-
traînements. Cette blessure, qui tombe au
mauvais moment, inquiète énormément le
joueur, lequel a souhaité gagner la confance
du coach dès l’entame de la saison.
S. Djoudi
Il s’est absenté à la reprise…
Doukha revient
et s’entraîne
avec le groupe !
Suite au décès d’Albert Ebossé, plusieurs joueurs de la JSK
avaient pris la décision de partir et de résilier leur contrat. Une
fois que les esprits se sont calmés, la direction du club a pris at-
tache avec tous les joueurs, y compris ceux qui ont quitté l’Algé-
rie pour rejoindre leur famille à l’image de Kerrar, Moulay et
Yesli. Comme rapporté par nos soins lors de notre précédente
édition, plusieurs joueurs de la JSK ont raté la séance de reprise programmée
lundi soir, au stade de la protection civile de Dar El Beida, pour diverses rai-
sons à l’image de Yesli (qui est en France), Kerrar, Benlameri et Aïboud (retenu
en sélection). Toutefois, le gardien de but, Azzedine Doukha, qui a rallié Chlef
juste après le décès d’Albert, n’a pas donné signe de vie. Finalement, le joueur
n’a jamais pris la décision de quitter la JSK, lui qui est plus que jamais prêt à
honorer son contrat avec le club kabyle et à redoubler d’efort pour contribuer
au succès de son équipe laquelle faut-il le dire, traverse des moments difciles
depuis quelque temps.
Broos soulagé !
Le premier responsable à la barre technique, Hugo Broos, est soulagé après
avoir dirigé une seconde séance d’entraînement en présence de pratiquement
tous les joueurs. Le Belge, qui devrait mettre en place un match amical, attend
le retour de ses internationaux pour préparer la rencontre de la troisième jour-
née contre l’USMBA. Les joueurs, dès maintenant, auront un déf à relever :
gagner les trois points et les dédier à Ebossé !
Après avoir quitté la ville de Tizi
Ouzou et passé quelques jours entouré de
sa famille, le défenseur central, Djamel
Benlameri, a été convoqué en
équipe nationale militaire. Le
joueur, qui ratera la première
semaine d’entraînement, es-
time que ses coéquipiers doi-
vent faire preuve de solidarité
pour surmonter cette peine et
apprendre à travailler sans
leur meilleur attaquant, Al-
bert Ebossé : «Rien ne
pourra remplacer
Ebossé. A ce jour, je n’arrive pas à accepter
qu’il soit mort. Tout le monde sait que la
reprise sera très difcile sans lui, mais on
ne doit pas baisser les bras. On est à la JSK
pour défendre ses couleurs. Donc, on doit
faire preuve de solidarité et de courage
pour tourner la page et aller de l’avant.
Personnellement, je vais me donner à fond
dès mon retour dans l’équipe et essayer de
donner le meilleur de moi-même. Il faut
enchaîner avec de bons résultats et les dé-
dier à Ebossé.»
S. D.
L
e décès d’Albert Ebossé a déstabilisé tous
les membres de la JSK, notamment le
président Hannachi et le premier res-
ponsable à la barre technique, Hugo
Broos, lequel avait même pris la décision
de résilier son contrat et de rentrer chez lui à
Bruxelles. En efet, même les joueurs étrangers de
la JSK à l’image de Yesli, Kerrar et Moulay ne pou-
vaient plus rester en Algérie. Yesli, qui était très
proche d’Ebossé, vu qu’ils partageaient tout ensemble,
a préféré rentrer en France et se ressourcer auprès de sa
famille. C’est d’ailleurs la même chose pour Kerrar et
Moulay lesquels ont rallié leur domicile après le tra-
gique accident. L’Irakien, qui n’a toujours pas repris
avec la JSK, a été convoqué en équipe nationale de son
pays. De son côté, le Mauritanien, Ahmed Moulay, qui,
dans un premier temps, avait pris la décision de quitter
la JSK, a fnalement accepté de revenir. Après avoir
passé une semaine à Nouakchott, il a rallié mardi matin
la capitale algérienne. Il a directement rejoint ses co-
équipiers à l’hôtel Hilton.
Il s’est entraîné hier avec le groupe
La deuxième séance d’entraînement de la JSK au
stade de la protection civile de Dar El Beida a été l’occa-
sion pour le Mauritanien, Ahmed Moulay, de s’entraî-
ner avec ses coéquipiers. Le joueur, qui commence
petit à petit à retrouver le moral, s’est donné à fond
pendant plus d’une heure. Le staf technique essaye à
chaque séance de remobiliser les joueurs après le tra-
gique accident survenu le 23 août dernier au stade du
1er-Novembre provoquant le décès de l’attaquant, Al-
bert Ebossé.
Yesli attendu aujourd’hui
Après une reprise avec 12 éléments seulement, le
groupe s’est pratiquement complété hier matin, avec le
retour de Moulay et Mekkaoui. En efet, l’entraîneur en
chef, Hugo Broos, attend le retour de ses internatio-
naux ainsi que le Franco-algérien, Kamel Yesli, lequel
est attendu aujourd’hui.
Benlameri toujours en EN militaire
De son côté, le défenseur Djamel Benlameri, lequel a
été le plus afecté par le décès d’Albert Ebossé, a été
convoqué en équipe nationale militaire. L’ancien joueur
du NAHD reprendra les entraînements avec son équipe
en fn de semaine. Il aura en efet, sufsamment de
temps pour préparer le déplacement à Bel Abbès.
Aïboud reprendra dimanche
Convoqué en équipe nationale olympique, le jeune
attaquant, Samir Aïboud, reprendra les entraînements
avec son équipe, ce dimanche. Le premier responsable
à la barre technique souhaiterait disposer de tout son
groupe avant le déplacement à l’Ouest du pays pour af-
fronter l’USMBA. Il est utile de rappeler que la rencon-
tre aura lieu le 13 septembre.
«Je serai avec mes coéquipiers en début
de semaine»
Malgré le fait qu’il soit retenu en équipe nationale, le
jeune Samir Aïboud attend avec impatience le jour où il
sera libéré pour rejoindre ses coéquipiers à la JSK : «J’ai
raté la reprise avec mon équipe à cause de ma convoca-
tion en équipe nationale. Je serai avec mes coéquipiers ce
dimanche. Tous ensemble, main dans la main pour sur-
monter cette peine et ouvrir une nouvelle page.»
S. Djoudi
Karrar avec la sélection
d’Irak en Corée du Sud
le 14 septembre !
Les Canaris ont effectué hier matin leur deuxième séance
d’entraînement de la semaine. Ce qui l’a caractérisée, c’est le
retour de nombreux joueurs, les Sétifiens Delhoum et Ziti,
Mekkaoui, et l’international mauritanien Moulay. Ce dernier a
rallié Alger dans la matinée et a rejoint directement le stade
de Dar El Beida. D’autres joueurs sont attendus pour la fin de
semaine, à savoir le jeune émigré Yesli, parti en France la se-
maine dernière, les internationaux retenus en sélections na-
tionales militaire et olympique, Benlamri et Aïboud, et enfin
l’attaquant irakien Mohanad Karrar. Ce dernier disputera ce
jeudi un match amical à Dubaï face à la sélection locale, dans
le cadre des préparatifs des Jeux olym-
piques. Karrar devrait rentrer en Al-
gérie au début de la semaine
prochaine. Par ailleurs, nous
avons également appris
qu’après ce stage à
Dubaï, la sélection ira-
kienne est invitée à
un tournoi en Corée
du Sud, et Karrar est
sur la liste des
joueurs concernés
par ce déplacement,
le 14 septembre pro-
chain. La fédération
irakienne compte saisir
la JSK par le biais de la
FAF dans les tout prochains
jours.
09
JSK
Coup dur
N° 2754 www.lebuteur.com
Mercredi 3 septembre 2014
C
omme il fallait s’y attendre, la
première séance d’entraîne-
ment des Canaris, lundi soir à
Dar El Beida, a été très dif-
cile. Un peu plus d’une se-
maine depuis la mort de
l’attaquant camerounais Albert Ebossé, les
joueurs de la JSK sont toujours afaiblis. Le
président du club Mohand Cherif Hanna-
chi et l’entraîneur Hugo Broos ont bel et
bien compris que le groupe a encore besoin
de temps pour récupérer sur le plan psy-
chologique. Un gros travail sur ce plan at-
tend les membres du staf. Le
regroupement à Dar El Beida, cette se-
maine, fera beaucoup de bien aux joueurs
qui seront appelés à préparer la reprise de
la compétition prévue dans une dizaine de
jours. Ce n’est pas évident pour les nom-
breux observateurs de retrouver très vite le
moral après une telle épreuve, néanmoins,
depuis son retour lundi après-midi, Broos
s’est attaqué directement au volet psycho-
logique. Ses assistants sont à ses côtés, eux
aussi participent même si le sentiment de
tristesse est partagé par tous. Les joueurs
sont très jeunes, un spécialiste nous a
confé qu’ils auront besoin d’une très bonne
prise en charge afn d’espérer leur faire ou-
blier un tant soit peu cette cauchemar-
desque soirée du 23 août.
Les joueurs rassemblés mardi
à la fin de la séance
La première séance d’entraînement de
lundi soir a été caractérisée par l’absence
de plusieurs joueurs. La direction ainsi
que le staf technique se sont montrés, le
moins que l’on puisse dire, compréhensifs
à leur égard sachant que le moral n’y est
pas encore. Les dirigeants l’ont vérifé de
leurs propres yeux, les joueurs n’ont trouvé
aucun plaisir sur le terrain. La séance était
très difcile en l’absence d’Ebossé et c’est
la raison pour laquelle les responsables
ont provoqué une réunion après l’entraî-
nement pour parler aux joueurs et leur ex-
pliquer que même si la situation est
délicate, certes, il n’en demeure pas moins
que la JSK a besoin de la mobilisation de
tout le monde pour reprendre la compé-
tition.
Des entretiens individuels avec
les joueurs sont au programme
En plus des rencontres avec le groupe
qu’organise le staf technique depuis la re-
prise des entrainements lundi soir, et ce,
afn de retaper quelque peu le moral des
joueurs suite à la disparition tragique
d’Ebossé, on a appris d’une source crédi-
ble que les dirigeants organisent aussi des
entretiens individuels avec certains
joueurs toujours traumatisés. Cette façon
d’intervenir permettra aux joueurs de vite
récupérer sur le plan mental et avoir les
forces nécessaires pour retaper dans un
ballon et continuer la saison, qui ne fait
que commencer.
«Le meilleur hommage
à rendre à Ebossé c’est
de gagner un titre»
L’entraîneur belge est toujours afecté
après la perte de son meilleur joueur. Le
joueur sur lequel reposait l’espoir du club
pour réaliser une autre grande saison en
championnat et une participation à la C1.
Dans son intervention devant les joueurs,
lundi soir, à la reprise, Broos a essayé de
trouver les mots qu’il faut pour remonter
le moral des joueurs. «Je sais que c’est une
période très difcile que nous traversons. Le
décès de l’attaquant Ebossé nous a trauma-
tisés. Néanmoins, je vous demande de faire
preuve de courage et de volonté pour sur-
monter cette pénible épreuve, Ebossé avait
beaucoup de projets à réaliser avec la JSK,
le meilleur hommage qu’on pourra lui ren-
dre c’est de reprendre sereinement, et gagner
un titre pour sa mémoire.»
« Je compte sur votre
mobilisation et votre sens de la
solidarité pour traverser cette
épreuve »
Sentant la difculté d’oublier tout ce qui
s’est passé la semaine dernière, le premier
responsable de la barre technique a expli-
qué aux joueurs l’importance de rester
mobilisés autour du club. La mort
d’Ebossé a laissé des séquelles certes, mais
il va falloir penser à sauver le club d’une
situation complexe. «Nous devons tous res-
ter solidaires, la mobilisation et la solidarité
entre vous tous, joueurs, membres du staf
et tout l’entourage du club, on doit tous
mettre la main dans la main afn de traver-
ser cette pénible épreuve.»
L. Aouiche
L’ombre d'Ebossé a plané lors de la séance de reprise
Broos attaque l’aspect Broos attaque l’aspect
Broos attaque l’aspect Broos attaque l’aspect
Broos attaque l’aspect Broos attaque l’aspect
Broos attaque l’aspect
Broos attaque l’aspect
psychologique !
psychologique ! psychologique ! psychologique !
psychologique ! psychologique !
psychologique !
Bouira pourrait
accueillir la JSK
l
lAprès le décès tragique d’Albert
Ebossé, le stade du 1er-Novembre
a été automatiquement fermé. Pour
l’instant, tous les portails sont scellés sur
ordre du procureur de la République, et
ce, pour les besoins de l’enquête, avons-
nous appris d’une source crédible. Ce
qui est aussi certain c’est qu’à la reprise
de la compétition ofcielle, la JSK ne re-
cevra pas dans son stade pendant
quelques temps. Les sanctions seront
connues dans les prochains jours après
la fn de l’étude du dossier par la LFP.
Ainsi, depuis l’annonce de la fermeture
du 1er-Novembre, plusieurs stades ont
été annoncés pour recevoir la JSK dès la
reprise de la compétition pour le
compte de la 4e journée, car lors de la
3e, les Kabyles seront en déplacement à
Bel Abbès. Selon nos informations et
jusqu’à hier après-midi, les responsables
kabyles n’ont pas encore tranché. La
priorité est bien entendu de remobiliser
les joueurs toujours afectés par cette
disparition tragique de leur partenaire.
Selon des indiscrétions, nous avons ap-
pris que la JSK pourrait être domiciliée
à Bouira. La même source nous a confé
que des personnalités infuentes de cette
wilaya ont entrepris des démarches
pour demander à recevoir la JSK qui
sera la bienvenue dans cette wilaya où
elle sera chez elle. Reste maintenant à
savoir quelle sera la décision de la LFP.
Biquotidien hier
l
lAprès une reprise très légère
lundi soir au stade de la protection
civile de Dar El Beida, les Kabyles ont
enchainé hier avec du biquotidien. La
séance du matin a été consacrée au phy-
sique, tandis que dans l’après-midi, le
staf technique a programmé des exer-
cices avec ballon.
Boudjenane a arrêté
son programme
jusqu’à la reprise
de la compétition
l
lSuite à l’arrêt de la compétition
pour les raisons que tout le monde
connait, le préparateur physique kabyle,
Kamel Boudjenane, a établi tout un pro-
gramme de travail jusqu’à la reprise
de la compétition, prévue le 13
septembre prochain. L'arrêt de
plus d’une semaine et la situa-
tion psychologique que traver-
sent les joueurs, tout ça s’est
directement répercuté sur la
forme du groupe et Boudje-
nane est très optimiste de rat-
traper ce retard et préparer
l’équipe pour la reprise dans
quelques jours.
L.A.
Quand les supporters
tenaient à offrir des
fleurs aux joueurs !
Il ne faut pas mélanger les choses ! Ce ne sont
pas les vrais supporters de la JSK qui ont été la
cause de la mort d’Ebossé. Celui qui en a été
coupable en lançant des pierres depuis les tri-
bunes ne représente pas les amoureux de cette
grande équipe. Malgré cette période délicate,
des supporters fous amoureux de la JSK se sont
déplacés à la caserne de la protection civile de
Dar El Beida pour ofrir des feurs aux joueurs
et les encourager à travailler et à reprendre dans
la sérénité. Malheureusement, aucun d’entre
eux n’a été autorisé à y accéder. D’ailleurs, même
la presse n’a pas eu le droit de couvrir la séance
de reprise. La direction de la JSK et pour le bien
des joueurs, a pris la décision d’instaurer le huis
clos jusqu’à nouvel ordre. Les fans profteront
certainement de la première séance qui leur
sera ouverte pour motiver les joueurs et les en-
courager à penser à l’avenir et essayer d’ouvrir
une nouvelle page, même si cela risque de pren-
dre beaucoup de temps.
La JSK aura besoin
de son attaquant pour la
reprise du championnat
L’attaquant irakien, Mohanad Abdul-
Raheem Karrar, n’est pas sûr de se rendre
avec la sélection olympique de son pays en
Corée du Sud. Selon une source digne de foi,
les responsables kabyles n’accepteront pas le
départ de leur attaquant, surtout que la com-
pétition reprendra le 13 septembre et que
l’entraîneur Broos aura besoin de son
joueur. Avec la disparition tragique de
l’attaquant camerounais Albert
Ebossé, Broos comptera beau-
coup sur Karrar.
L.A.
JSK – RCK ce
jeudi à 17 h à
Dar El Beida
Ayant repris le che-
min de l’entrainement
lundi soir à l’unité de la
protection civile de Dar
El Beida, les Canaris du
Djurdjura disputeront
leur premier match ami-
cal pendant cet arrêt de
la compétition officielle
face au RCK ce jeudi à
17 heures dans la
même unité. Les diri-
geants kabyles, de
concert avec le staff
technique, ont prévu de
programmer au moins
deux autres joutes ami-
cales d’ici à la reprise
du championnat de ma-
nière à récupérer le re-
tard et préparer le
groupe pour le match
de l’USMBA. L’entrai-
neur belge, Hugo Broos,
profitera de ces matchs
amicaux, lui qui devra,
avec le décès d’Ebossé,
revoir ses plans, notam-
ment concernant le
compartiment offensif.
A noter que la rencontre
aura lieu sans la pré-
sence des supporters,
nous a-t-on indiqué.
Mekkaoui, une
absence et des
interrogations !
Alors que la JSK a re-
pris les entrainements
depuis lundi soir à
l’unité de la protection
civile de Dar El Beida, le
latéral gauche, Mek-
kaoui, n’a toujours pas
repris. Le joueur aurait,
selon une source digne
de foi, justifié son ab-
sence par une blessure,
une justifcation qui est
loin de convaincre les
responsables sachant
que le staff médical n’a
signalé aucun blessé
après le match de
l’USMA, excepté le
jeune Kedidah blessé
avec les espoirs. Selon
nos informations, Han-
nachi a exigé la pré-
sence de tout le monde
aux entrainements,
faute de quoi les
joueurs retardataires
écoperont de sanctions.
L.A.
10
Coup risqué
N° 2754 www.lebuteur.com
Mercredi 3 septembre 2014
MCA
Le ministre interdit le déroulement de
grandes affiches dans les petits stades
Le Mouloudia ne pourra
pas jouer certains derbies
et le clasico à Bologhine
Charef songe à remanier son milieu de terrain face au NAHD
C’est hier que les choses sérieuses
ont commencé pour le Mouloudia
en prévision de son prochain match
du championnat et qui ne sera que
le derby face au NAHD. Le coach
du Mouloudia qui avait pris la
bonne décision de poursuivre le
rythme ordinaire de la préparation,
en n’accordant que deux jours de
repos à ses joueurs, sera toutefois
dans l’obligation d’efectuer un re-
maniement au niveau de son milieu
de terrain en raison de l’absence de
Samson M’bingue qui a assuré l’ani-
mation du jeu depuis l’entame de la
compétition. Sachant que Karaoui
se trouve aussi en sélection natio-
nale et qu’il ne pourra rejoindre
l’équipe que la veille du derby,
lorsqu’on sait que l’EN donnera la
réplique à son homologue malienne
le 10 septembre prochain, Charef
prendra donc ces deux paramètres
en considération lorsqu’il compo-
sera son milieu de terrain.
Gherbi jouera aux côtés
de Hendou, et Karaoui
sera avancé d’un cran
Pour son premier plan, Charef
tâchera avant tout de discuter avec
Karaoui et voir son état de forme,
car s’il n’est pas fatigué, il comptera
sur lui pour assurer l’animation du
jeu et il sera avancé d’un cran. Le
coach du Mouloudia misera sur
l’expérience de son joueur qui reste
un milieu de terrain polyvalent
pour assurer cette tâche face au
NAHD, et c’est logiquement Sabri
Gherbi qui jouera aux côtés de
Hendou. Ce dernier qui jouit d’une
belle forme a de fortes chances
d’être aligné dans ce poste d’autant
plus qu’il a cette faculté de bien as-
surer la relance. Bien que Karaoui
ne se préparera pas avec ses coéqui-
piers durant cette ultime phase de
préparation et ne prendra part à au-
cune rencontre de celles qui seront
disputées par ses coéquipiers, Cha-
ref comptera sur lui afn de ne pas
chambouler son milieu de terrain et
éviter que cette situation profte à
l’adversaire qui jouera gros dans
cette rencontre pour éviter une troi-
sième défaite en championnat.
Charef prépare d’autres
solutions
Bien qu’il se soit fxé sur les chan-
gements qu’il va opérer au milieu,
Charef se prépare toutefois à toute
éventualité et parer ainsi à toute
mauvaise surprise, car il se pourrait
que Karaoui ne soit pas en mesure
de tenir son rôle pour une raison ou
une autre. C’est pour cette raison
que Billel Ouali sera préparé à pren-
dre sa place sur le terrain face au
NAHD et Charef pourra le juger à
travers son rendement lors des qua-
tre rencontres amicales que son
équipe disputera d’ici mardi pro-
chain. Ces rencontres amicales se-
ront toutefois une belle opportunité
pour le coach, car il y a bien d’au-
tres joueurs qui veulent gagner sa
confance à l’image d’Aksas qui a
réussi un sans-faute face au MCEE
et qui souhaite être reconduit dans
le derby, alors que Djallit aura à sai-
sir sa dernière chance.
K.M.
L’état
de santé
de Bachiri
s’améliore
Sackey toujours aux soins
Souffrant une nouvelle fois d’une blessure à la cuisse, l’attaquant ghanéen Eric
Sackey a bénéficié de dix jours de repos, et il semble bien qu’il soit poursuivi par
la malchance, puisque le joueur a été déjà victime d’une intoxication alimentaire
avant le match de la Supercoupe d’Algérie, avant de déclarer forfait pour le pre-
mier match du championnat à cause d’une blessure à la cuisse. Ainsi, l’atta-
quant ghanéen est soumis aux soins et il ne reprendra les entraînements que
s’il est complètement rétabli. Toutefois, contrairement à ce que certains lais-
sent croire, le joueur ne souffre d’aucune ancienne blessure et les examens
médicaux approfondis qu’il a subis avant d’apposer sa signature sur le
contrat font foi. De son côté, le joueur ne semble pas inquiet au sujet de
cette situation et il est convaincu qu’il fera parler de lui dès qu’il récupérera
ses moyens. En effet, Sackey a toujours montré de bonnes choses lors des
matchs amicaux qu’il a disputés et il tient à faire valoir ses arguments et prou-
ver à ses détracteurs que le MCA a réussi une bonne affaire en le recrutant.
K.M.
Le défenseur central
du Mouloudia, Re-
douane Bachiri,
s’est armé d’une
grande volonté
pour revenir à
la compétition.
Bien qu’il ne
veuille pas brû-
ler les étapes, il
travaille d’ar-
rache-pied afn de
prendre une revanche
sur le sort. Le joueur a été
rassuré par son médecin traitant
au sujet de l’évolution de son état
de santé, après qu’il est passé à
l’étape du renforcement muscu-
laire tout en étant soumis aux
soins. Ainsi, Bachiri a le moral
au beau fxe et il se présente même
aux entraînements avant de se
faire administrer les soins et
s’adonner au travail spécifque.
Il applique les consignes
du médecin à la lettre
Bien qu’il soit victime d’une
méchante blessure, Bachiri s’est
rétabli plus tôt que prévu pour la
simple raison qu’il applique les
consignes du médecin à la
lettre et qu’il se donne à
fond lors des séances
spécifques qui lui
sont recomman-
dées. De son côté,
le staf médical ne
veut prendre aucun
risque à son sujet
pour éviter qu’il ne
rechute, et est opti-
miste de le récupérer
dans un proche avenir.
Il pourra bientôt
commencer à courir
Si tout va bien pour le défen-
seur central du Mouloudia, il
pourra reprendre à courir d’ici à
la fn du mois de septembre, tou-
tefois cela est tributaire du diag-
nostic du contrôle médical qu’il
efectuera au plus tard dans deux
semaines. Du côté mouloudéen,
on se montre confant de récupé-
rer le joueur d’ici un mois et demi,
lui qui sera soumis à une bonne
préparation physique avant d’être
autorisé à rejouer.
K.M.
A
fin de lutter contre la violence,
le ministère des Sports a pris
plusieurs mesures, dont celle
d’interdire les grandes affiches
dans les stades dont la capacité
d’accueil n’est pas assez importante. «Les
matchs dont l’enjeu sera de taille ne seront
plus autorisés dans les stades dont la capa-
cité n’est pas importante», a déclaré le mi-
nistre des Sports, Mohamed Tahmi, sur les
ondes de la Radio. Ainsi le Mouloudia ne
jouera pas toutes ses rencontres à domi-
cile au stade de Bologhine à l’image des
trois derbies face à l’USMH, le CRB et
l’USMA ainsi que le clasico face à la
JSK qui drainent la grande foule.
Ainsi, le Mouloudia doit chercher
un autre lieu de domiciliation
pour recevoir ses hôtes, du
fait que le stade ne répond
pas aux critères requis.
Comme il est difficile
de trouver un autre
lieu de domicilia-
tion à Alger, la
décision finale
revient au ministère qui est le seul habilité
à prendre des décisions à ce sujet.
La capacité d’accueil de
Bologhine ne dépasse pas
les 8 000 places
Bien que le stade de Bologhine ait par le
passé abrité de grandes affiches, des inci-
dents ont été de justesse évités dans cette
enceinte grâce la vigilance des services de
sécurité et les efforts déployés. Sachant
que la capacité d’accueil de ce stade ne
dépasse pas actuellement les 8 000
places, et c’est d’ailleurs le nombre des
billets imprimés à l’occasion de chaque
rencontre que le MCA joue à domicile, le
stade de Bologhine est concerné par la
décision du ministère des Sports. Par le
passé, le MCA avait songé à changer de
domiciliation pour aller à Rouiba ou
Koléa, mais ces deux enceintes sportives
ont aussi une capacité d’accueil réduite.
Rappelons que le stade de Rouiba est en
plein chantier pour des travaux de réno-
vation et d’extension des tribunes, qui
prendront fin avant le terme du premier
semestre de l’année 2015.
Tous les chemins mènent
à Tchaker
Face à cette situation et sauf change-
ment de dernière minute, c’est le stade
Mustapha-Tchaker qui sera programmé
pour abriter ces grandes affiches que le
MCA jouait à Bologhine et comme d’au-
tres stades à Alger ont aussi une capa-
cité réduite, le Mouloudia qui aura aussi
des derbies en déplacement, évoluera
aussi sur un terrain neutre. A l’exception de
la rencontre de championnat perdue face à
l’USMA sur le score de trois buts à zéro au
stade Mustapha-Tchaker lorsque l’équipe
était drivée par Bouali, ce stade a souvent
réussi au MCA comme cela a été le cas
lors de la finale de la Coupe d’Algérie et
de la Supercoupe. Le Mouloudia qui pra-
tique actuellement un beau football sous la
houlette de Charef pourra sans aucun
doute trouver son compte à Blida.
La sécurité des supporters
du MCA sera assurée
Bien que le MCA ne se soit jamais plaint
sur un plan purement sportif de jouer au
stade Mustapha-Tchaker, il n’en demeure
pas moins que les supporters du vieux club
algérois ont toujours redouté ce choix, tant
on assiste malheureusement à des inci-
dents à la sortie de la ville des Roses. Tou-
tefois, et à travers les nouvelles dispositions
prises par les pouvoirs publics afin d’éradi-
quer la violence sous toutes ses formes, la
sécurité des supporters du MCA
sera assurée et les
Chnaoua peuvent
donc se déplacer
en toute quié-
tude pour faire
la fête et sou-
tenir leur
équipe.
K.M.
11
MCA
Coup difficile
N° 2754
www.lebuteur.com
Mercredi 3 septembre 2014
La concurrence bat son
plein dans l’axe central
Hadj Taleb «On respecte les décisions
du ministre mais la domiciliation de nos
rencontres à Blida pose un grand problème»
Suite à la décision du ministre de ne programmer les grandes affiches que dans
des stades qui ont une grande capacité d’accueil, il est évident que le MCA ne
pourra recevoir ses hôtes à Bologhine pour les derbys et le classico. Nous avons solli-
cité le premier responsable du MCA, Hadj Taleb, sur le sujet, lorsque l’on sait que
seul le stade de Tchaker pourra abriter ce genre de matchs. «Certes, c’est une bonne
idée de programmer les grandes affiches dans de grands stades. Comme le 5-Juillet
est fermé actuellement, il ne reste plus que le choix de Tchaker, cela est insuffisant.
La domiciliation de nos rencontres pose un grand problème et nos joueurs ont failli
être blessés après la finale de la Supercoupe» dira Hadj Taleb
«On pourra maintenir le système actuel en prenant
des mesures fermes»
Le président du MCA estime que les déclarations du ministre sont logiques mais
qu’il faut essayer de consulter toutes les parties. «Je pense qu’on pourra se consul-
ter et maintenir le système actuel où chaque équipe recevra dans son stade. Seule-
ment il faut prendre des mesures fermes dans l’organisation et imprimer le nombre
de billets selon la capacité du stade» conclut Hadj Taleb.
Il était présent à l’entraînement et il a discuté avec
Charef
Hier, en fin d’après-midi, Hadj Taleb s’est déplacé au stade annexe du 5-Juillet
pour rendre visite à l’équipe. Il a assisté la presque intégralité de la séance et s’est
entretenu avec Charef pendant une demi-heure.
T
out porte à croire que Charef
va prendre en considération la
prestation de ses joueurs lors
des matchs amicaux, avant de
choisir la paire centrale de la défense
qui sera alignée face au NAHD durant
le prochain derby. Pour le compte de
la première journée du championnat,
le MCA a encaissé deux buts en huit
minutes de jeu seulement, et la char-
nière centrale avait montré des signes
d’inquiétude. Pour preuve, le défen-
seur axial Azzi s’est fait expulser
après avoir écopé de deux avertisse-
ments durant la première demi-heure
de jeu, bien que ce dernier n’est plus
à présenter et qu’il a été le joueur le
plus régulier durant toute la prépara-
tion. Pour le second match en cham-
pionnat, Charef, qui s’est montré
hésitant au début, a fait confiance au
chevronné Amine Aksas en l’associant
à Berchiche. Bien que le coach redou-
tait la réaction de sa défense, les deux
joueurs se sont montrés complémen-
taires et ont su faire face aux assauts
chélifiens, et le seul but encaissé l’a
été sur balle arrêtée, tirée d’une posi-
tion très excentrée, et l’axe central de
la défense n’a aucune responsabilité
sur cette réalisation chélifienne. Main-
tenant que Azzi a purgé sa suspen-
sion, le coach du Doyen aura
l’embarras du choix. Qui d’Aksas ou
Azzi évoluera aux côtés de Berchiche,
lequel a gagné la confiance de l’en-
traîneur ? Bien que certains pensent
que Azzi retrouvera son poste, le fait
que le MCA ait encaissé deux buts à El
Eulma et qu’il s’est fait expulser suite
à deux cartons, ne plaide pas en sa fa-
veur, d’autant plus que son coéquipier
Aksas a réalisé le match qu’il fallait
face à l’ASO et qu’on ne change ja-
mais une équipe qui gagne. Les deux
joueurs sont maintenant en pleine
concurrence et ce sont les quatre
matchs amicaux qu’ils vont disputer
jusqu'à mardi prochain qui les dépar-
tageront. Azzi estime qu’il est prêt à
reprendre sa place et crie à qui veut
l’entendre que l’arbitre l’a expulsé in-
justement, alors que son coéquipier
Aksas ne semble pas inquiet et ac-
cepte la concurrence tout en croyant
dur comme fer qu’il finira par s’impo-
ser, comme cela a été le cas la saison
passée lorsqu’il l’a entamée sur le
banc des remplaçants, avant de s’im-
poser comme titulaire à part entière.
Toutefois, la concurrence ne se résu-
mera pas seulement entre Azzi et
Aksas, car Charef suit de près l’évolu-
tion du jeune Bendoukha et avec le
retour de Bachiri d’ici deux mois, la
concurrence sera encore plus rude.
K. M.
Zeghdane «Je souhaite que
le stade du 20-Août me porte
chance une nouvelle fois»
Comment préparez-vous votre
prochain derby face au NAHD ?
C’est la première fois que je vais
afronter cette équipe et on se pré-
pare pour cette rencontre d’une ma-
nière ordinaire, car toutes les
rencontres sont importantes pour
nous. On tâchera d’être prêts d’ici la
reprise du championnat afn qu’on
puisse réussir un bon résultat.
En parlant de cette trêve, le MCA
était pratiquement la seule
équipe qui n’a pas pris de repos,
comment la gérez-vous ?
Oui, nous n’avons pas pris de
repos et nous avons continué à tra-
vailler d’une manière ordinaire pour
améliorer la qualité de notre jeu et
corriger les lacunes décelées lors des
trois rencontres que nous avons dis-
putées jusqu’à présent. Bien qu’il soit
difcile de rester sans
compétition, nous
avons bien géré cette
trêve grâce au pro-
gramme tracé par
le staf technique
car notre priorité
est de parfaire nos
mécanismes afn
de pouvoir jouer
avec la manière
qu’on souhaite et qui
commence à donner
ses fruits quoiqu’il
nous reste
beaucoup
de tra-
vail à
faire.
Sur le plan psychologique, êtes-
vous prêt à reprendre la compéti-
tion après l’incident tragique qui
a coûté la vie à Ebossé ?
Ce qui s’est produit nous a choqué
et bouleversé à la fois car chacun de
nous aurait pu subir le même sort
qu’Ebossé, et il est très difcile d’ad-
mettre la mort d’un joueur de cette
façon. Il est évident que chacun de
nous va se rappeler de ce qui s’est
passé une fois que la compétition re-
prendra. Pour preuve, il était un peu
difcile pour nous de reprendre les
entraînements. Le staf technique a
réalisé du bon travail sur le plan psy-
chologique et nous avons pu remon-
ter la pente et je souhaite que cet
incident serve de leçon à tout le
monde.
La LFP a décidé que les rencon-
tres se jouent en présence des
supporters bien qu’il était ques-
tion d’instaurer le huis clos…
Nous les joueurs nous respec-
tons toutes les décisions des ins-
tances et on était aussi prêts à
jouer à huis clos. Maintenant
que les rencontres vont se jouer
en présence des supporters, je
demande à toutes les galeries
de s’armer de fair-play et de
faire la fête au lieu de
s’échanger des pierres
ou de les balancer
sur le terrain. Ce
drame qui a
frappé
notre
foot-
ball ne doit plus se reproduire et ils
doivent aussi comprendre que
chaque joueur souhaite gagner mais
dans le sport, il y a toujours un vain-
queur et un vaincu.
Vous allez revenir au stade du 20-
Août, un stade dont vous gardez
un très bon souvenir…
En efet, je garde un très bon sou-
venir de mon dernier match au 20-
Août, puisque j’ai réussi à ofrir le
but de la victoire à mon équipe à
l’ultime minute de jeu. Je souhaite
que ce stade me porte de nouveau
chance pour aider mon équipe à réa-
liser un bon résultat. Je lance une
fois de plus un appel à tous les sup-
porters pour qu’ils luttent contre la
violence qui a terni l’image de notre
football.
Entretien réalisé par
Kamel M.
NAHD
D’abord, comment se dé-
roule votre préparation ?
La préparation se déroule
dans les meilleures condi-
tions et les joueurs travail-
lent avec sérieux. Le staf
technique a mis en place un
programme de travail qui a
été bien respecté jusque-là.
Cet arrêt de la compétition
est venu au bon moment et
on fera en sorte d’en profter
au maximum pour corriger
nos lacunes et préparer la
reprise du championnat
convenablement. En plus,
cette trêve forcée n’a fait
qu’apaiser la pression, et
nous donnera plus de répit.
Puisque vous avez évo-
qué la pression, les sup-
porters ne sont pas prêts
à vous pardonner un faux
pas à domicile…
C’est tout à fait normal.
Notre fdèle public a besoin
des victoires, comme nous
d’ailleurs. On veut bien en
fnir avec ce passage à vide
et réussir ainsi notre pre-
mier succès en champion-
nat. Pour accéder au vœu de
nos supporters, on doit im-
pérativement êtres efcaces
devant les buts et très so-
lides derrière. Il faut gagner
à domicile et récolter le
maximum de points sans se
soucier du spectacle. Donc,
on est dans l’obligation de
gagner notre prochain
match, peu importe la ma-
nière. On fera en sorte que
notre match contre le MCA
soit notre véritable départ
en championnat.
Donc, vous êtes opti-
mistes…
Efectivement, notre pré-
paration continue et le
groupe demeure très serein
et nullement perturbé par
cette mauvaise passe. On est
persuadé que notre équipe
reviendra en force. Je suis
même convaincu que le
NAHD sera au rendez-vous
dès la reprise du champion-
nat. En tous cas, nous
n’avons plus le choix si on
veut remédier à cette situa-
tion.
Cela passe par un succès
contre le MCA…
Efectivement,
nous aurons l’occa-
sion de récolter trois
précieux points afn
de nous relancer et nous
réconcilier ainsi avec nos
supporters. En tout cas,
nous n’avons pas d’autre al-
ternative que de gagner
contre le Mouloudia et of-
frir une première victoire à
domicile à notre fdèle pu-
blic. Cela ne veut pas dire
que c’est un match déjà
gagné à l’avance. Ce sera un
test très difcile dans la me-
sure où le MCA est gonfé à
bloc. Les Mouloudéens vou-
dront certainement nous
piéger, ce qui nous obligera
à être très vigilants. Donc,
nous devons être hyper
concentrés et nous sur-
passer afn de récolter les
points du succès. Une
victoire serait un beau
cadeau à nos suppor-
ters. En somme, on
doit impérativement
renouer avec la vic-
toire.
Entretien réalisé
par Youcef M.
Il souffre d’une élongation à la cuisse
Boussaïd out
contre le MCA !
Benabderrahmane
«On doit impérativement gagner
notre prochain match»
C
oup dur pour le
Nasria qui sera
probablement
privé lors de la
reprise du championnat des
services de son milieu of-
fensif, Rafk Boussaïd. Ce
dernier soufre d’une élon-
gation à la cuisse contractée
à l’entraînement. Le joueur a
été conseillé par le professeur
Yaïci d’intensifer les soins et
de se remettre au repos, s’il
veut être d’aplomb pour le
derby contre le MCA. Ainsi,
Boussaïd devrait se soigner
quotidiennement dans la ma-
tinée et se contenter de légères
séances d’entraînements en
solo dans l’après-midi pendant
dix jours avant de réintégrer le
groupe. Un véritable
challenge pour qu’il soit
au rendez-vous le 12 sep-
tembre prochain.
«Cette blessure
est venue au
très mauvais
moment»
Abattu, le milieu Rafk
Boussaïd n’a pas caché
son désarroi de rater le
derby contre le MCA.
«Cette contracture est mal tombée
et ne fait que stopper mon élan.
Elle tombe au très mauvais mo-
ment, surtout que je commence à
retrouver mes repères et mes sensa-
tions sur le terrain. J’aurais aimé
jouer le derby et aider mon équipe
contre le Mouloudia. Je suis déçu
de ne pas pouvoir disputer le derby,
mais je ne perds pas espoir.»
Herida en solo,
Guebli intensifie les
soins
Pour ce qui est des joueurs bles-
sés, en l’occurrence les deux dé-
fenseurs Mohamed Herida et
Ishak Guebli, leur situation
n’avance pas trop. Le premier a re-
pris le chemin des entraînements
en solo tout en renforçant les
muscles de son pied, alors que le
second n’a pas en-
core eu le feu vert
pour réintégrer le
groupe. Guebli in-
tensife les soins et
devrait se soigner
régulièrement du-
rant toute la se-
maine.
Youcef M.
Gourmi
absent à la
reprise des
entrainements
En plus de Chaouchi, Karaoui,
M’bingue et Sylla, l’attaquant, Khaled
Gourmi, a manqué à l’appel à l’occasion
de cette reprise des entrainements. Tou-
tefois le staff technique du Mouloudia
estime que son absence est autori-
sée et que Gourmi sera présent
avec ses coéquipiers au-
jourd’hui.
IBKEK
– MCA
aujourd’hui à 17h
à Khemis El Khechna
La formation du MCA livrera au-
jourd’hui son premier match amical
face à la formation de l’IBKEK au
stade de Khemis El Khechna à 17h.
La rencontre se déroulera à huis
clos suite aux nouvelles dispo-
sitions de la LFP.
12
N° 2754 www.lebuteur.com
Mercredi 3 septembre 2014
Publicité
A
n
e
p

:

1
4
3
2
9
5

/

L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

0
3
/
0
9
/
2
0
1
4
Le premier responsable
de l’opérateur télépho-
nique Mobilis, Saâd
Damma, a confirmé en
marge de la soirée organi-
sée par son entreprise, le
prolongement du contrat
de partenariat avec le Co-
mité Olympique algérien
jusqu’aux Jeux Olympiques
2020 prévus à Tokyo :
«Nous sommes heureux
d’avoir prolongé notre par-
tenariat avec le Comité
Olympique, car comme
vous le savez, Mobilis n’ap-
puie pas seulement le foot-
ball, mais tout le sport en
Algérie, et ce, dans le
souci de promouvoir da-
vantage nos athlètes et les
différentes disciplines pour
les pousser à réaliser d’au-
tres exploits sportifs.»
«La mort d’Ebossé
est un coup dur»
Le président directeur
général de Mobilis, Saâd
Damma, a évoqué le décès
tragique du désormais an-
cien joueur de la JSK, Al-
bert Ebossé, lors du match
JSK-USMA : «Le décès
d’Ebossé est un coup dur
pour le sport en Algérie. En
cette douloureuse occasion,
permettez-moi de présen-
ter mes sincères condo-
léances à la famille du
défunt au Cameroun et
aussi à la JS Kabylie.»
«Mobilis œuvre
toujours contre la
violence»
Dans ce contexte de
violence, le patron de
l’opérateur en question af-
firme que Mobilis, qui en-
courage le spectacle, va
œuvrer pour éradiquer ce
fléau de nos différents ter-
rains : «Le football en par-
ticulier et le sport en
général ne sont que des
spectacles et un plaisir
pour les yeux. La violence
n’a pas de place dans ce
monde. Notre société n’hé-
sitera pas un seul instant à
participer aux initiatives
ayant pour but d’éradiquer
ce phénomène de nos
stades.»
«Il ne reste qu’à
fixer la date de la
venue du Real
Madrid»
Pour ce qui est de la
venue du Real Madrid,
Saâd Damma affirme que
le contrat avec le déten-
teur du dernier trophée
aux grandes oreilles est
déjà signé et qu’il ne reste
qu’à dégager une date du-
rant laquelle l’équipe ma-
drilène débarquera en
Algérie : «On doit seule-
ment arrêter la date de
leur arrivée. Une fois fait,
on désignera l’équipe qui
affrontera le Real Madrid.»
Hamza B.
13
N° 2754 www.lebuteur.com
Mercredi 3 septembre 2014

aux côtés du
Comité Olympique
Algérien jusqu’aux
JO 2020
obilis et le Comité olym-
pique et sportif algérien
(COA) ont annoncé le pro-
longement et le renforce-
ment de leur partenariat
jusqu'aux Jeux olympiques
(JO) de Tokyo-2020. Cette décision est in-
tervenue après concertation des deux par-
ties, en tenant compte des échéances et
évènements qui marqueront la scène spor-
tive algérienne à court, moyen et long
termes, ainsi que les objectifs que s'est as-
signé le COA lors des diférentes compéti-
tions et rendez-vous sportifs, à échelle na-
tionale et internationale. Le président-
directeur général de Mobilis, M. Saâd
DAMMA a remercié le COA et à sa tête son
Président Mustapha BERRAF, pour sa
confance tout en le félicitant pour le tra-
vail énorme accomplie sur le terrain. De
son côté, le président du COA, M. BERRAF
a mis en exergue les nouvelles actions pré-
vues par le COA, et rentrant dans le cadre
de ses missions, comme le trophée annuel
du Fair-Play dédié à la mémoire du Dr Mo-
hand Amokrane MAOUCHE, premier Pré-
sident du COA et de la FAF, ainsi que le
prix annuel des meilleurs sportifs, entrai-
neur, dirigeant, et équipe, sans oublier les
journées portes ouvertes sur les valeurs
olympiques et la semaine olympique, entre
autres. Mustapha BERRAF a en outre, ras-
suré tous les membres du Mouvement
sportif national sur les perspectives d’ave-
nir qui ne soufriront d’aucun manque en
termes de soutien, en soulignant : «Tout
cela ne sera possible qu’en étroite collabora-
tion avec le ministère des Sports et Mobilis,
notre partenaire privilégié». A la faveur de
ce nouveau contrat, et ceux conclus récem-
ment avec la Fédération algérienne de foot-
ball (FAF) et la Ligue de football
professionnel (LFP) ainsi qu'avec plusieurs
clubs de football et fédérations telles que
l'athlétisme, Mobilis est incontestablement
le Premier Partenaire du Sport National.
Saâd Damma (P-DG de Mobilis)
«Heureux de renouveler notre
partenariat avec le Comité
Olympique»
Berraf : «La confiance est mutuelle entre
Mobilis et le Comité Olympique»
Le président du Comité Olym-
pique, Mustapha Berraf, se dit heu-
reux d’avoir prolongé le contrat
avec l’opérateur téléphonique Mo-
bilis : «La confance est mutuelle
entre le Comité Olympique et Mobi-
lis. On va travailler en collégialité
avec Mobilis pour promouvoir le
sport en Algérie et honorer le pays
dans les diférentes manifestations.»
«Le décès d’Ebossé, une
catastrophe»
Pour ce qui est de la mort tra-
gique d’Ebossé, Berraf afrme que
cet incident a marqué tous les Al-
gériens : «Le décès d’Ebossé de-
meure une véritable tragédie en
Algérie. Il ne faut pas que cela se re-
produise sur nos terrains. La vio-
lence dans les stades est un
phénomène mondial que nous de-
vons éradiquer en étant solidaires.
Le football n’a jamais été une source
de violence. Au contraire, c’est un
spectacle qu’on doit apprécier
chaque week-end.»
«L’Etat a pris ses
dispositions pour éliminer
ce fléau»
Avant de conclure sur ce sujet,
Berraf a tenu à préciser que l’Etat
ne va pas rester les bras croisés de-
vant ce genre de comportement :
«Que les gens sachent que les pou-
voirs publics ne vont plus badiner
avec la violence et prévoient des
sanctions extrêmes à l’encontre des
fauteurs de troubles. Donc, on doit
faire preuve de sagesse et condam-
ner toute sorte de violence.»
Hamza B.
En marge de la signature du prolonge-
ment du contrat de partenariat entre Mobi-
lis et le Comité olympique, nous nous
sommes rapprochés du ministre de la Jeu-
nesse et des Sports, le Dr Mohamed Tahmi,
pour connaître ses impressions sur cette cé-
rémonie. «Je suis content de faire partie de
cette réception durant laquelle Mobilis réaf-
firme son soutien pour le sport national et
son vif souhait de le développer, que ce soit
à l’échelle nationale ou internationale. Cette
louable initiative mérite les éloges, tout en
espérant que nos sportifs honorent davan-
tage le pays».
«L’Etat ne lésinera pas sur
les moyens pour éradiquer la
violence»
Concernant la violence qui a pris de l’am-
pleur ces derniers temps, Tahmi s’est mon-
tré très déçu par l’ampleur du fléau : «C’est
vraiment décevant de constater ce qui ar-
rive dans nos stades. Personne ne peut to-
lérer la violence. Il faut que tout le monde
s’entraide pour chasser ce genre de pra-
tiques qui n’ont jamais fait partie de nos
traditions. Croyez-moi que l’Etat va tout
faire pour éradiquer ce phénomène, en pre-
nant dans les jours à venir des mesures
draconiennes.»
Hamza B.
Tahmi : «Mobilis joue un rôle important dans le développement du sport»
14
CRB
Coup triple
N° 2754 www.lebuteur.com
Mercredi 3 septembre 2014
Khoudi : «Dix jours pour préparer
trois matchs, ça va être chaud !»
Comment vous sentez-vous
pour cette reprise de la prépara-
tion ?
Les deux jours qu’on nous a ac-
cordés nous ont fait du bien. Nous
avons eu l’occasion de voir nos fa-
milles et de nous éloigner un peu
de la pression du football.
Selon vous, comment se présen-
tent les dix jours qui précédent
la rencontre de l’USMA ?
Je pense que ce sera une bonne
occasion pour nous, si bien sûr
nous arrivons à gérer cette période
pour préparer un tel derby. Dix
jours sont largement sufsants
pour peaufner notre travail. Mais
il ne faut pas oublier que nous
n’aurons pas que cette rencontre,
car deux autres matches s’enchaî-
neront, ce qui fait que cette prépa-
ration les concernera aussi. Nous
sommes en train de préparer trois
matchs consécutifs, même si pour
le moment nous sommes plus
concentrés sur le derby.
Êtes-vous d’accord pour dire
que cette période pourrait être
importante pour la suite du
parcours ?
Très importante même. Il y aura
neuf points à prendre en une se-
maine, ce qui fait que nous n’avons
pas le droit de nous manquer d’au-
tant plus qu’il s’agit du début de
saison. Un bon départ et primor-
dial afn d’espérer atteindre nos
objectifs.
Selon vous, est-ce que la trêve
forcée vous aura été bénéfque ?
A mon sens, cet arrêt du cham-
pionnat a bien ses points positifs,
car ça nous a permis de nous re-
mettre en question, pour pouvoir
nous améliorer, mais elle peut
aussi nous être tout aussi négative.
Nous venons juste d’entamer la
nouvelle saison, nous casser le
rythme seulement après deux ren-
contres n’est pas bien pour la
forme des joueurs mais aussi leur
mental.
Concernant la rencontre de
l’USMA, comment voyez-vous
ce premier derby algérois ?
Vous savez tous que les derbies,
c’est spécial. Personne n’osera pa-
rier sur une telle rencontre. Ce
qui est certain, c’est que cette ren-
contre sera difcile pour les deux
clubs, spécialement pour nous car
nous jouerons en déplacement
face au tenant du titre. Nous de-
vons donc être au rendez-vous, si
nous voulons espérer quelque
chose.
Lors du dernier match, le staf
technique a décidé de vous met-
tre sur le banc de touche vous
qui avez l’habitude d’être un ti-
tulaire, comment vivez-vous
cette situation ?
Comme tous mes camarades
qui ont été écartés de la partie, car
je n’étais pas le seul dans cette si-
tuation. Nous sommes en début de
saison et ce genre de situation
nous rappelle un peu que la
concurrence est là et que personne
n’est assuré de garder sa place. Ce
qui fait que nous devons tous nous
donner à fond à chaque semaine
de préparation pour tenter de faire
changer d’avis au staf technique.
Sinon, qu’auriez-vous à répon-
dre aux supporteurs qui voient
en ce début de saison un scéna-
rio similaire à celui de l’année
dernière ?
Ils ont tort. Rien ne ressemble
au cauchemar de l’année dernière.
S’ils font allusion au jeu, il faudrait
peut-être rappeler que le CRB se
présente cette saison avec 90% de
son efectif remanié, il faut donc se
montrer patient, avant que la pâte
ne prenne forme.
Un mot pour conclure ?
Je tiens à remercier nos sup-
porteurs de leur soutien lors
de la rencontre face au
MCO. Le match n’était pas
facile pour nous et leurs
encouragements nous
ont beaucoup aidés.
C’est la preuve que les
supporteurs du Cha-
bab resteront aux
côtés de leur club,
quoi qu’il arrive.
Entretien
(réalisé
par F. A.
L’EN militaire pour préparer l’USMA
I
l faut dire que le CRB
est déjà rentré dans le
vif du derby face à
l’USMA. La rencontre
amicale que livrera le Chabab
à l’EN militaire, au complexe
des sélections militaires, s’ins-
crit dans cette logique. Cette
joute amicale est une opportu-
nité pour l’entraîneur du CRB
de compenser le manque de
compétition, en faisant tourner
son efectif. C’est aussi l’occasion
pour Zvunka de s’arrêter sur
l’état de forme de son groupe,
après une semaine de travail, et
de se faire une première idée sur
la façon avec laquelle son équipe
se produira face à l’USMA le 13
septembre prochain. Durant cette
rencontre amicale, l’entraîneur
tentera de remettre les choses à leur place
et préparer le prochain derby de Bologhine
avec sérénité.
Zvunka veut que ses joueurs
prennent très au sérieux
cette rencontre
Même s’il ne s’agit que d’un match amical,
Zvunka veut qu’il ait l’allure d’une rencontre
ofcielle, à telle enseigne qu’il a exigé des mi-
litaires d’évoluer avec l’équipe-type. Cela
nous renseigne sur l’importance que l’entraî-
neur du CRB accorde à cette joute amicale.
Une manière d’initier ses joueurs au derby
face à l’USMA, puisqu’elle lui permettra de se
faire une idée assez précise sur l’état d’esprit
qui règne dans le groupe et son apprêt, en
prévision du choc de Bologhine. Les joueurs
du CRB doivent démontrer d’importants
agencements pour montrer qu’ils sont prêts
pour le derby. D’ailleurs, Zvunka a mis l’ac-
cent sur l’assiduité de ses hommes et les ef-
forts qu’ils consentiront lors du match et
doivent jouer avec le sérieux recommandé et
de façon très agissante et efciente. C sera
tout de même une répétition, avant le match
contre l’USMA.
La concurrence est lancée
Il faut dire aussi que lors de cette rencon-
tre amicale, l’entraîneur du CRB mettra tout
le monde sur un même pied d’égalité.
Zvunka n’a pas du tout laissé insensible le
groupe qui sait que les places de titulaire se-
ront très chères avec le retour à la compéti-
tion. Ils savent également que seuls les mieux
en forme pourraient
aspirer à gagner la confance de leur
coach. Cette rencontre face aux militaires re-
lancera la concurrence entre tous les joueurs
qui sont appelés plus que jamais à consentir
plus d’eforts et montrer de quoi ils sont ca-
pables lors de ce match amical d’aujourd’hui
contre l’EN militaire (et le prochain) pour
taper dans l’œil de Zvunka. Ce dernier ne
comptera pour la suite du parcours que sur
les éléments les mieux en forme physique-
ment et tactiquement, notamment face à
l’USMA.
Le coach prépare l’USMA
Cette joute amicale n’est pas fortuite pour
l’entraîneur du CRB. A travers l’EN militaire,
l’entraîneur du CRB vise à parfaire son adhé-
rence et à bien préparer le prochain rendez-
vous de championnat contre l’USMA.
Convaincu de l’utilité de ces rencontres ami-
cales, Zvunka a insisté sur le déroulement du
match. En efet, pour l’entraîneur du CRB, les
rencontres amicales servent surtout à faire
travailler de façon intense ses joueurs, consi-
dérant qu’elles ont une grande importance
parce qu’elles peuvent être assimilées à un
entraînement d’une grande intensité. D’ail-
leurs, Zvunka est en train de mettre les bou-
chées doubles pour la confrontation de
Bologhine. Cela s’est vérifé lors des matchs
d’opposition. Ainsi, les gars de Belouizdad
continuent à afûter leurs armes, en prévi-
sion de cette grande afche. Leur entraîneur
mise gros sur
cette rencontre
pour arracher un
bon résultat face au
voisin. Zvunka ne
laisse rien au hasard pour
que l’équipe arrive à ses fns.
Cette rencontre est assimilée
à un déf et c’est pourquoi
l’entraîneur du CRB la pré-
pare avec la plus grande
rigueur.
Une aubaine
pour les joueurs
en manque
de compétition
Ce match amical face aux
militaires sera une aubaine pour
les joueurs en manque de compéti-
tion d’avoir du temps de jeu. C’est le
cas de Djediat et Obélé qui ne sont
pas au top de leur forme. C’est
pourquoi la rencontre d’aujourd’hui
face à un adversaire avéré sera un
bon galop d’entraînement, surtout
des matchs comme celui-là où les
joueurs devront mettre en exergue le
travail prôné lors des entraînements
pour être d’aplomb face à l’USMA.
F. A.
La rencontre contre
l’EN militaire à 17 h
l
lLa rencontre amicale face
aux militaires étant prévue
à 17h, à Ben Aknoun, les joueurs
du CRB devront s’entraîner ce matin
au 20-Août. Une séance qui sera
consacrée au volet physique, singu-
lièrement pour les joueurs accu-
sant un défcit et en manque de
compétition. L’équipe se ren-
dra au complexe militaire cet
après-midi.
... à l’instar
d’Asselah
l
lMis au repos forcé du-
rant une quinzaine de
jours, à la suite d’une blessure à
la cuisse survenue face au
CSC, le gardien de but du
CRB s’est retrempé dans
l’ambiance de l’entraîne-
ment, hier. Asselah s’est
contenté d’un léger en-
traînement pour se
fxer sur son état de
santé et ses prédisposi-
tions à s’entraîner régu-
lièrement, à dix jours du
derby face à l’USMA.
Djediat a
repris…
Lamouri Djediat s’est entraîné, sa-
medi, à l’écart du groupe, en raison d’une
contracture à la cheville qui l’a privé du
match d’opposition. Toutefois, Djediat a eu
l’aval des staffs médical et technique pour re-
prendre le travail collectif durant la semaine,
d’autant que le groupe a bénéficié de deux jours
de repos. Djediat semble remis de sa blessure,
ce qui suppose qu’il pourra prendre part au
match amical d’aujourd’hui. Cela ne peut que
réjouir son entraîneur qui compte sur les
qualités et l’expérience du joueur pour
contrer l’USMA.
Les joueurs se
sont entraînés hier
Place à l’USMA !
Les joueurs du CRB ont repris, hier
après-midi, le chemin de l’entraînement
au 20-Août. En effet, après avoir bénéficié
de deux journées de repos, le groupe s’est
retrempé dans l’ambiance du travail, en
prévision de la rencontre contre l’USMA.
Une rencontre qui revêt une importance
capitale pour Zvunka et ses hommes.
Un autre match
amical au menu
Le CRB devra disputer un autre
match amical, samedi prochain. Ce
sera le deuxième du genre, en moins
d’une semaine, pour les protégés de
Zvunka. Cependant du côté de Belouiz-
dad, on n’est pas encore fixé sur l’ad-
versaire. L’USMB, l’ESMK et la
formation de Dar El Beida restent
des sparring-partners poten-
tiels.
Le Chabab à l’heure du derby
MOB
Coup ferme
N° 2754 www.lebuteur.com
Mercredi 3 septembre 2014
15
A
ccosté à l’issue de la
dernière séance de
travail de son
équipe dans la soi-
rée, le coach, Ab-
delkader Amrani, a tenu quand
même à répondre à nos questions.
Interrogé d’abord sur l’afaire de
l’attaquant, Imad Brahmia, le
driver béjaoui nous a fait
cette déclaration :
«Brahmia ? Pour moi
c’est une afaire
close. D’ailleurs je
pense que ce n’est
même pas la
peine d’en parler
car pour moi ce
n’est pas un cas.
Ce joueur a loupé
toute une semaine
de préparation,
donc je ne veux plus
de lui dans mon
équipe. Pour moi Brah-
mia n’est plus un joueur
du MOB. Tant que je
suis ici, il ne remettra
plus les pieds dans mon
équipe. Il a pris la déci-
sion de bouder les en-
traînements, ainsi, il n’a
qu’à assumer ses actes.»
«Fini le bricolage
avec moi, je
n’accepterai
jamais qu’on
touche à la
sérénité du
groupe»
Connaissant
l’état d’esprit du
coach Amrani qui
ne badine jamais
avec la discipline de
groupe, il est clair que le joueur subisse
de fâcheuses conséquences : «Ce
joueur a l’habitude de se comporter de
la sorte lorsqu’il jouait au MOC. Ce
n’est pas la première fois pour lui. On lui
a donné une chance de jouer en Ligue 1
mais il a craché dans la soupe. Dom-
mage car il y a des joueurs qui rêvent de
jouer en nationale et porter le maillot
du MOB. Moi, je n’accepterai jamais
qu’on mette la sérénité du groupe en
péril. Fini le bricolage, on doit appliquer
le règlement sinon ce sera la débandade
après.»
«Je suis soulagé après
l’avancement le la
prochaine journée»
La Ligue Nationale de Football a
déjà rendu publique la date de la re-
prise de la compétition qui est fxée
pour le 13 du mois courant. Une nou-
velle qui a beaucoup soulagé le coach
Amrani qui nous dira à ce propos :
«C’est toujours difcile de gérer une
trêve, notamment en début de saison.
Alors je tiens à dire qu’on est vraiment
soulagés après la programmation de la
prochaine journée. Au début c’était le 16
et maintenant c’est ofciel, on reprendra
le 13 septembre. Plus la reprise se rap-
proche, plus ca nous fera du bien.»
«La préparation se
déroule plutôt bien,
notre seul souci c’est les
blessures»
Le coach béjaoui nous a fait savoir
que la préparation se déroule bien
mais que les blessures ne lui ont pas
permis d’appliquer son programme à
la lettre : «Comme vous pouvez le
constater, on a bien travaillé durant la
première semaine. Avec d’autres séances
de travail on sera prêts pour reprendre
la compétition. Toutefois, le seul couac
est les blessures. Je ne trouve pas quoi
dire. On est vraiment dans une situa-
tion très délicate. J'espère seulement ré-
cupérer certains éléments avant le
match face à l’ASO. Les absences
nous pénalisent, mais ce n'est
pas le moment de pleurer sur
notre sort. On n'a pas le
choix, on doit faire avec les
moyens du bord.»
«Bouamria est
toujours
incertain,
Messaoudi sera
d’attaque»
Concernant les blessures de
ses deux défenseurs axiaux,
Messaoudi et Bouamria, le driver
du MOB pense que Bouamria pourrait
encore rater le prochain match alors
que Messaoudi sera d’attaque : «Pour le
moment je ne sais pas si Bouamria
pourra réintégrer le groupe. Sa blessure
des adducteurs est peu compliquée,
donc il ne doit prendre aucun risque
pour ne pas rechuter. Concernant le cas
de Messaoudi, il soufre d’une entorse
mais je pense que d’ici au prochain
match il sera déjà guéri. J’ai besoin de
lui, donc on fera tout pour le récupérer.»
«Malgré les défections
dans l’axe, la solution
existe quand même»
Parlant toujours de l'absence de cer-
tains joueurs, notamment dans l’axe de
la défense, à l'image de Messaoudi et
Bouamria, Amrani reste toutefois
confant de trouver la meilleure for-
mule, surtout qu'il a subi la même si-
tuation à plusieurs reprises la saison
écoulée avec les changements fré-
quents lors de chaque match. «Certes,
on n'a pas vraiment le choix mais on
doit quand même faire avec les moyens
du bord. Il y aura peut-être des défec-
tions dans l’axe mais Bâaouali et Sidibé
peuvent faire l’afaire. On essayera de
trouver la solution pour aligner une
équipe homogène qui pourra défendre
ses chances à fond face aux Chélifens»,
a-t-il précisé.
«Notre objectif est de
garder les joueurs
concentrés le plus
longtemps possible»
Après cette coupure de trois se-
maines, le coach béjaoui estime qu’il
est très difcile de pour les joueurs de
garder leur concentration aux entraî-
nements : «Franchement, cette trêve
pourrait nous jouer un mauvais tour.
C’est difcile de rester toute cette pé-
riode sans compétition. Ainsi, on est en
train de faire de notre mieux pour gar-
der les joueurs concentrés le plus long-
temps possible. D’ailleurs, on a décidé de
programmer deux matches amicaux
contre de le MCEE et le CSC afn de res-
ter toujours dans le bain de la compéti-
tion.»
«Les matches amicaux,
une aubaine pour
certains joueurs de
travailler plus»
Lors de cette même discussion qu’on
eue avec l'entraîneur en chef du MOB,
il nous expliquera les objectifs que veut
atteindre le staf technique lors de cette
trêve. Pour lui, les prochaines séances
de travail et les deux matches amicaux
que jouera l’équipe sont l’étape la plus
importante durant laquelle a été
connue la réaction de chaque joueur et
son aptitude à assimiler la charge de
travail : «Cette période et les matches
amicaux seront une occasion pour cer-
tains joueurs de travailler plus. Certains
n’ont pas encore atteint le niveau requis
sur le plan physique et c’est pour cette
raison qu’ils doivent profter de cette pé-
riode pour rectifer le tir.»
«Nos deux prochains
matchs en déplacement
seront cruciaux»
Pour le coach béjaoui, la clé de la
réussite est de bien gérer les deux pro-
chaines rencontres en déplacement
face à l’ASO et l’ASMO : «Nos deux pro-
chains matchs seront cruciaux, quand
on ira à Chlef et Oran pour afronter
l’ASO et l’ASMO. Deux équipes qui fe-
ront tout pour nous battre. On verra
après ces deux matchs si nous avons une
bonne équipe ou non. Certes l’équipe est
sur la bonne voie mais il faut rester se-
reins. La tâche est loin d’être accomplie.»
«La valeur de l’équipe se
discerne par rapport aux
résultats réalisés à
l’extérieur»
Amrani nous a fait savoir que
l’équipe, qui voyage bien à l’extérieur,
pourrait réaliser une belle saison du
moment que la valeur d’une formation
est liée bien sûr à ses résultats réalisés
en déplacement : «Pour une équipe, ga-
gner à domicile est primordial. Une
équipe ne doit jamais enchaîner deux
faux pas de suite chez elle. Toutefois, la
valeur d’un club se distingue générale-
ment par sa force à s’imposer en dehors
de ses bases. Une équipe qui voyage bien
à l’extérieur aura certainement de la va-
leur et réalisera forcément un bon par-
cours.»
«On ne sera jamais une
grande équipe si on
continue à jouer
individuellement»
Dès le début de saison, Amrani a
tracé les principes de jeu de son
équipe. Il a commencé à les mettre en
place l’un après l’autre. Il pense que le
problème de l’équipe, c’est que certains
joueurs gardent trop la balle : «Comme
je l’ai déjà dit, notre équipe possède de
bons joueurs très techniques. Certes, les
individualités peuvent faire basculer
aussi un match mais moi ce qui m’inté-
resse, c’est la prestation de tout le groupe
car à mon avis le MOB ne sera jamais
une grande équipe si on continue à
jouer individuellement.»
S.A.
Amrani
«Pour moi il n’y a pas de cas
Brahmia, je ne veux plus
de lui dans mon équipe»
Messaoudi
devrait ôter
le plâtre cette
semaine
Alors que
Bouamria et
Hamzaoui sui-
vaient un pro-
gramme
spécifique en
marge du
groupe, les au-
tres éléments se
donnaient à
fond matin et
soir. Malheureu-
sement, un autre élément a contracté
une blessure au cours du match face à
la JSS. Il s’agit de Messaoudi. Après
avoir été évacué vers l’hôpital, le mé-
decin a détecté une entorse de la che-
ville. Coup dur ! Le médecin lui a
prescrit un minimum de deux semaines
de repos tout en lui plâtrant le pied.
Après avoir effectué des examens ap-
profondis, le joueur a été assuré de
pouvoir revenir d’ici à la prochaine
journée s’il suit à la lettre le pro-
gramme spécifique. Selon une source
bien informée, le joueur devrait même
ôter le plâtre cette semaine. Du coup, il
n’aura qu’une semaine pour reprendre.
Certes, ce sera vraiment difficile mais
Messaoudi garde toujours l’espoir de
disputer la prochaine rencontre face à
l’ASO.
«J’espère pouvoir
reprendre face à Chlef»
Obligé de rentrer chez lui pour se re-
poser après avoir contracté cette bles-
sure de la cheville, l’ancien
pensionnaire du MCO garde toujours
l’espoir d’être rétabli d’ici à la pro-
chaine journée. D’ailleurs, il nous a
aussi fait savoir qu’il allait ôter le plâ-
tre cette semaine : «Actuellement, je
suis chez moi et je réfléchis. D’après le
médecin, je pourrais reprendre d’ici à
quelques jours. Vous savez, il se pour-
rait que j’ôte le plâtre cette semaine.
Du coup, j’aurai une semaine pour re-
prendre et retrouver la forme. Je garde
toujours l’espoir
de jouer face
à l’ASO.»
S.A.
La direction
compte ester Brahmia
en justice
D’après la direction, une poursuite judicaire
contre l’attaquant Imad Brahmia sera enclenchée
avec un dossier consistant qui sera disposé au ni-
veau la Chambre de résolution des Litiges (CRL) pour
abandon de poste. Pour rappel, le joueur en question
n’a pas donné signe de vie depuis le match face à la
JSS. Exprimant son mécontentement, Brahmia a dé-
cidé de bouder les entraî-
nements de son
équipe.
Reprise sans cinq
joueurs
Après avoir pris deux jours de repos durant
cette période de trêve suite à la dernière opposi-
tion jouée entre les joueurs, les camarades de De-
houche ont repris le chemin de l’entraînement
avant-hier au stade de l'Unité-Maghrébine pour poursui-
vre la préparation en vue des prochaines journées et du
match face à l’ASO pour le compte de la 3e journée.
Pour cette première séance de la semaine, on a
constaté l'absence de pas moins de cinq éléments,
Bouamria, Hamzaoui, Mansouri, Messaoudi et
Brahmia.
Bouamria a
travaillé en solo
Ali Bouamria, le défenseur axial du MOB,
travaille toujours en marge du groupe, se
contentant de tours de piste et de quelques exer-
cices de musculation. Il a eu le feu vert du médecin
pour reprendre le travail cette semaine en solo. Pour
rappel, le joueur a contracté une blessure des adduc-
teurs lors du match amical joué face au CRB avant le
début du championnat. Ayant raté les deux pre-
mières rencontres de son équipe suite à cette bles-
sure, le joueur risque même de faire l’impasse du
le match face à l’ASO pour le compte de la 3e
journée.
Biquotidien
hier
Afin de permettre la meilleure pré-
paration possible durant cette trêve
qui risque d'influer négativement sur
ses joueurs, le coach, qui a déjà établi
son programme pour cette première
semaine, a décidé d'accentuer un peu
la cadence. Amrani a programmé du
biquotidien pour la journée d'hier. La
première séance à 8h 30 au stade de
l'Unité-Maghrébine alors que la se-
conde s'est déroulée à 17h sur la
même pelouse. C'est une option qui
permettra aux joueurs de récupérer
leurs moyens physiques et tech-
niques avant la reprise de la com-
pétition.
Le staff veut
récupérer Hamzaoui et
Messaoudi face à l’ASO
Décidemment, les joueurs du MOB abordent
le dernier virage avant la 3e journée de la Ligue 1
Mobilis prévue le 13 septembre prochain face à
l’ASO en déplacement. Le staff technique qui compte
en place un mini stage de préparation à Constantine,
a programmé deux matchs amicaux respectivement
contre le MCEE et le CSC dans le but de donner une
chance à tout le monde de prouver et de relancer la
concurrence. Toutefois, le staff croisait les doigts
avant chaque rencontre du moment qu’aucun
joueur n’était à l’abri d’une blessure. On
veut au moins récupérer Hamzaoui et
Messaoudi afin qu’ils puissent par-
ticiper à ce match face à
l’ASO.
Plus d’une semaine après
le décès d’Ebossé, aviez-
vous oublié cette tragé-
die ?
C’est difcile d’oublier ce
qui est arrivé à Ebossé. Per-
sonnellement, j’ai encore du
mal à croire qu’il nous a
quittés pour toujours. Al-
bert était plus qu’un ami
pour moi, c’était un frère.
Un grand joueur qui avait
tout donné pour la JSK.
L’oublier, je ne pense pas
qu’on ça va pouvoir se faire
de sitôt, mais c’était son
destin. Maintenant, il fau-
dra se relever et avancer
tout en ayant à l’esprit qu’un
frère est parti pour tou-
jours.
Est-il vrai que vous avez
pensé à rentrer chez-
vous au Came-
roun, après le
décès
d’Ebossé ?
Pour
être franc
avec vous,
oui. Ce
n’est pas
facile d’ap-
prendre une
telle nouvelle. Je ne vous
cache pas que j’avais peur et
j’ai pensé à quitter l’Algérie
et rentrer chez moi.
Mais après avoir
parlé avec mes
coéquipiers
ainsi qu’avec
certains de
mes proches,
j’ai fni par
changer
d’avis. Je vou-
drais aussi ajou-
ter une
chose.
Allez-y…
Comme je vous l’ai déjà
déclaré lors de mon arrivée
à l’ASMO, je n’ai, à ce jour,
jamais eu le moindre pro-
blème ici en Algérie. Les
Oranais sont très accueil-
lants et je me sens comme
chez moi en Algérie. Les
gens me traitent très bien.
Cependant, je ne peux pas
oublier ce qui est arrivé à
Ebossé.
Est-il vrai qu’Eto’o vous a
demandé, vous les
joueurs camerounais
qui évoluent en Algérie
de quitter l’Algérie,
après la mort
d’Ebossé ?
Non, c’est faux,
jamais Samuel
Eto’o nous a de-
mandé de rentrer
au Cameroun,
après le décès
d’Albert Ebossé. Il
a envoyé un
message de sou-
tien à tous les
joueurs came-
rounais qui
évoluent en
Algérie. Il
nous a dit
texto : «On
déplore l’acte
qui s’est passé et
on espère que tout
va se mettre en œuvre
pour que la lumière
soit faite sur ce qui est
arrivé à Ebossé. Que
Dieu protège les
hommes qui sont là-
bas.»
Revenons mainte-
nant à l’actualité
de votre équipe.
L’ASMO a
réalisé un
bon
début
de sai-
son en
cham-
pionnat…
Nous
sommes
contents que notre équipe
ait réussi un bon début de
saison. Après deux journées
du début du championnat,
nous avons réussi à
engranger quatre
unités. Le fait de
réussir une
aussi bonne en-
tame de cham-
pionnat nous
permet d’avoir
confance en soi
et d’aborder la
suite de la compéti-
tion avec beaucoup plus
d’assurance. Mais sur un
plan personnel, la bonne
entame de l’ASMO en
championnat va rendre ma
tâche très compliquée pour
décrocher une place de ti-
tulaire dans l’équipe-type.
Désormais, je vais devoir
travailler très dur pour être
en pleine forme et partici-
per aux rencontres of-
cielles sous le maillot vert et
blanc.
En parlant de compéti-
tion, vous n’êtes toujours
pas qualifé par la LFP
pour participer aux
matchs ofciels…
(Il nous interrompt) en
principe, je serai qualifé
dans les tout prochains
jours. Je viens de passer la
visite médicale. J’ai appelé
au Cameroun et ils m’ont
confrmé qu’ils ont envoyé
tous les documents néces-
saires pour que je puisse
être qualifé sous le maillot
de l’ASMO. Si tout se passe
comme prévu, je serai
qualifé dans les
prochains jours
par la LFP.
On imagine
que vous avez
hâte de faire
vos débuts en
matchs ofciels
avec l’ASMO ?
Bien
sûr, le public
asémiste m’a bien accueilli,
et j’ai vraiment hâte de lui
faire plaisir et de prouver ce
dont je suis capable. Je vais
faire de mon mieux pour
être à la hauteur des at-
tentes des supporters et
d’apporter un plus à
l’équipe. Je suis décidé à
marquer le maximum de
buts.
A combien de buts vous
avez fxé votre objectif
cette saison ?
On a fait un deal le prési-
dent et moi. Il m’a promis
un très joli cadeau, si je
marque un certain nombre
de buts en championnat
cette saison. Je ne veux pas
dire dans la presse le nom-
bre de buts qu’il m’a fxé,
mais je vais faire de mon
mieux pour l’at-
teindre. Je dois
travailler très
dur pour
marquer
beaucoup de
buts, surtout
que j’ai déjà
raté deux
matchs cette
saison.
Entretien réalisé par
Riad O.
16
ASMO Coup de barre
N° 2754 www.lebuteur.com
Mercredi 3 septembre 2014
Ntankeu «Après la mort
d’Ebossé, j’ai tout de suite pensé
à rentrer au Cameroun»
Plus de peur que
de mal pour Sebbah
Victime d’une blessure
au niveau des adducteurs,
le défenseur asémiste, Seb-
bah Zine El Abidine, vient
de reprendre le chemin de
l’entraînement avec le
groupe. Comme rapporté
dans ces mêmes colonnes
dans notre édition d’hier,
l’ancien joueur du Mouloudia d’Oran avait
raté les deux séances d’entraînement de di-
manche dernier ainsi que la séance matinale
de lundi. En fin d’après-midi, Sebbah a repris
le travail avec le groupe. Les résultats de
l’échographie qu’il a passée n’ont rien révélé
de méchant pour le joueur qui sera apte à
entamer la préparation avec ses coéquipiers,
en prévision du prochain match qui opposera
son équipe, le 13 de ce mois, à la JS Saoura.
Il a repris avant-hier
l’entraînement collectif
Le retour de Sebbah à l’entraînement a
soulagé les supporters asémistes. Et pour
cause, l’ancien joueur du CS Constantine est
considéré comme un joueur cadre de
l’équipe de Benchadli. Après s’être entraîné
avec le groupe avant-hier, Sebbah devait
prendre part au match amical de son team
d’hier face au NRB Bethioua. Pour rappel, les
Asémistes poursuivent la préparation du
match face à la JS Saoura sans les services
de plusieurs joueurs, à l’image du joueur ni-
gérian Chicoto qui se trouve en stage avec
sa sélection ainsi que les cinq joueurs, en
l’occurrence Tabti, Barka, Belalame, Benka-
blia et Tahar qui se trouvent eux aussi en
stage à Blida avec l’EN olympique.
Riad O.
Benchaâbane présente
ses excuses
L’attaquant asémiste Benchaâbane a re-
pris le chemin de l’entraînement avec le
groupe. Après avoir rencontré le président
Baghor, l’ancien joueur du MO Béjaïa a été
autorisé à reprendre le travail avec ses co-
équipiers. Comme annoncé dans ces mêmes
colonnes dans nos précédentes éditions,
Benchaâbane avait été interdit d’entraîne-
ment avec le groupe, suite à son altercation
avec son coéquipier Zidane, lors de la
séance d’entraînement de mercredi dernier.
Selon nos indiscrétions, Benchaâbane a re-
connu sa faute tout en présentant ses ex-
cuses au président, au staff technique, à
Zidane ainsi qu’à ses coéquipiers.
R. O.
Parmi tous les
joueurs asémistes,
Lendray Ntankeu a
été le plus choqué
par la mort tra-
gique de son com-
patriote, Albert
Ebossé. Les deux
hommes entrete-
naient de très
bonnes relations
et avaient même
joué ensemble à
l’Athlétic Club de
Douala. Plus d’une
semaine après
cette tragédie,
l’attaquant asé-
miste a encore du
mal à oublier ce
qui s’est passé au
stade du 1
er
-No-
vembre de Tizi
Ouzou. Rencontré
à l’issue de la pré-
cédente séance
d’entraînement de
son team, Ntankeu
a accepté avec
beaucoup de sym-
pathie de répon-
dre à nos
questions.
«Voilà ce
que nous a dit
Eto’o, après le
décès d’Albert»
«Depuis
que je suis
en Algérie, je
n’ai jamais eu le
moindre
problème»
«Le président
m’a promis un
cadeau, si je
marque beaucoup
de buts en
championnat»
En amical : ASMO 0 - NRB Bathioua 1
Première défaite des Asémistes de la saison
Après avoir aligné huit victoires consécutives, les Asémistes ont concédé leur pre-
mière défaite de la saison suite au match amical disputé hier face à NRB Bethioua. ll
s’est déboulé dans de très bonnes conditions au stade Ahmed-Zabana où les Oranais
ont montré beaucoup de volonté mais les enfants de Bathioua ont eu le dernier mot.
L’équipe alignée face au NRBB : Khelladi (Bouhedda 46’), Tsouria
(Sebbah 46’), Belaid, Zidane (Masmoudi 46’), Benayada, Atti (Aoued 46’), Boudoumi,
Herbache (Benchaabane 46’), Nait Slimani (Touil 46’), Bentiba (Hammiche 55’),
Ntenko (Djemouni 46’).
Riad Ouenzar
REPUBLIQUE ALGERIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE TINDOUF
DAÏRA DE TINDOUF
COMMUNE D'OUM EL ASSEL
NIF : 096737029011231
AVIS D’APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINTE N° 05/2014
Le présidant de l'assemblé populaire communale d'Oum El ASSEL lance un avis d'appel d'offres national res-
treints pour : «Réalisation d'une salle de soins à hassi khabi communs dʼOum el assel»
Dans le cadre d'opération : Réalisation d'une salle de soins hassi khabi
Les entreprises intéressées par le présent avis et titulaires dʼun certificat de qualification et de classification
professionnelle (catégorie I (01) et plus domaine bâtiment activité principale) peuvent retirer le cahier des
charges auprès de L'APC d' oum el assel bureau des marchés. Sis Oum el assel.
Fax : 049-93-01-01. Tel : 049-93-03-04
Contre paiement de 1.000.00 DA
OFFRE TECHNIQUE
- Le présent cahier des charges paraphé. Signé et date par le soumissionnaire (Eliminatoire)
- La Déclaration à souscrire (selon modèle ci-joint) Signé et daté par le soumissionnaire (Eliminatoire)
- Une Déclaration de probité dûment signé par le soumissionnaire selon modèle ci-joint) (Eliminatoire)
- Attestations de dépôt légal les comptes sociaux pour las sociétés commerciales dotées de la personnalité
morale de commerce légalisé.
- Copie des pouvoirs du signataire de la soumission (pour les personnes morales).
- Une copie du Registre de commerce (photocopie légalisée).
- Carte d'identification fiscale légalisée.
- Une copie légalisée du Certificat de qualification et de classification professionnelle en bâtiment activité
principale catégorie l (01) et plus,
- Copie légalisée du casier judiciaire du signataire de la soumission en cours de validé.
- Copie légalisée Extrait de rôle apure on avec accord d'échéancier.
- Des Copie légalisée des Statuts et leurs modificatifs (pour les personnes morales)
- Projet du marché de réalisation paraphé (comprenant les clauses juridiques du marché et du devis des-
criptif) sans que soit mentionné le montant de la soumission.
- La Liste des moyens humains et d'encadrement à mobiliser pour le projet (quantitativement et qualitative-
ment) appuyée de lʼétat des effectifs déclarés à la CNAS
- La liste des moyens matériels à mobiliser pour le projet de toutes pièces justificatives légalisées (cartes
grises. PV de huissier de justice. Et contrat de location notarié avec assurances en cours de validité pour le
matériel roulant)
- Les attestations de bonne exécution de projets délivrées par les maîtres d'ouvrages concernés (travaux
bâtiment).
- Le numéro d'identification fiscale (NIF).
- Copiées légalisés des bilans fiscaux des trois (03) dernières années 2012. 2013 et 2014 dûment visés par
les services fiscaux.
- Une Copie des Attestation CNAS, CASNOS et CACOBATH
- Un planning de réalisation des travaux établit par la soumissionnaire Offre financière
OFFRE FINANCIERE :
- La lettre de soumission ( selon modèle ci-joint) Signé et daté par le soumissionnaire ( Eliminatoire)
- Le bordereau de prix unitaires renseigné et Signe daté par le soumissionnaire (Eliminatoire}
- Le devis estimatif et quantitatif renseigné et Signe daté par le soumissionnaire (Eliminatoire)
Les offres doivent être déposées sous double pli fermé et anonyme avec la mention (Avis d'appel d'offres
national restreint N°05/2014 pour : « Réalisation d'une salle de soins à hassi khabi »
« soumission à ne pas ouvrir
Adressé à Monsieur le P/APC d'oum el assel
La duré de préparation des offres est fixée à (21) jours à compter de la première parution du présent avis
dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP et les offres déposées au secrétariat de l'APC d'oum el assel
jusqu'au le dernier jour de la durée de préparation des offres à 12h00. Cette date est tacitement reportée au
premier jour ouvrable au cas on elle coïnciderait avec des jours fériés et ou de repos hebdomadaires légaux
L 'ouverture des plis technique et financier aura lieu le même en séance publique à 14H00 au siégé de
L'APC d'oum el assel.
- Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 111 jours ù compter de la
date de dépôt des offres.
Le présent avis tient liant d'invitation aux soumissionnaires pour assister à lʼouverture des
plis (Technique et Financière).
Anep : 31012964 / Le Buteur du 03-09-2014
Pub
17
ESS
Coup de joie
N° 2754 www.lebuteur.com
Mercredi 3septembre 2014
L
e premier responsable de l’ESS Hammar qui a
eu un tête à tête avec le ministre des Sports,
Mohamed Tahmi, avant-hier, est rentré directe-
ment à Sétif. Avant l’entame de la séance d’en-
traînement, le boss de l’ES Sétif s’est réuni avec les
anciens de l’équipe, afn de les rassurer quant à leur si-
tuation fnancière avec le club. Ayant eu vent de la co-
lère de l’un de ces anciens, à l’image de l’émigré
Belameiri, Hassan Hammar a donc jugé utile de provo-
quer cette réunion avant le début de la séance. Il a ras-
suré ces derniers en leur promettant de les payer avant
le derby de la wilaya face au MC El Eulma comptant
pour la 3
e
journée du championnat de Ligue 1 Mobilis.
Deux mois seront versés
dans les comptes des joueurs
Lors de cette réunion tenue entre les anciens joueurs
qui sont sous contrat et le boss Hassan Hammar, il a
été décidé, d’après notre source, que ces derniers perce-
vront deux mois de salaire avant le derby contre le MC
El Eulma. Ce qui ne leur fera que du bien et va les sou-
lager en prévision de la suite de leur parcours. Pour
rappel, les nouvelles recrues ont toutes perçu 3 à 5
mois de salaire à la signature de leurs contrats avec l’Ai-
gle noir. Par rapport aux précédentes saisons, la situa-
tion fnancière de cette saison est bien meilleure, ce qui
est rassurant pour la suite du parcours de l’équipe fa-
nion, surtout que cette dernière s’apprête à disputer la
demi-fnale de la Ligue des champions d’Afrique face
au Tout Puissant Mazembe le 21 de ce mois au stade
8-Mai-45 avant d’afronter cet adversaire au match re-
tour le 28 du même mois. D’après la même source, le
staf technique sera concerné par cette régularisation.
Ils vont préparer le match aller
face au TP Mazembe dans de
meilleures conditions
Cette bonne nouvelle n’est que la bienvenue et
l’équipe drivée par Madoui préparera le match aller des
demi-fnale de la Ligue des champions africaine face au
TP Mazembe sous de bons auspices et avec un moral
au beau fxe. Toutes les conditions seront donc réunies
pour que les joueurs, surtout les anciens, abordent
cette chaude empoignade qui se profle à l’horizon avec
beaucoup plus d’assurance et de concentration.
Khalil L.
Coup dur pour les Sétifiens
Amokrane out pour
3 semaines !
C’est un vrai coup dur pour l’Entente de Sétif, puisque le
joueur Amokrane Hakim a contracté une blessure (une dé-
chirure musculaire de 6 mm), lors d’une séance d’entraînement
efectuée au stade de Blida, avec l’EN olympique. L’attaquant de
l’ES Sétif, appelé en sélection olympique avec son équipier
Aoualemi, est out pour trois semaines minimum. C’est ce
que lui a confrmé le médecin de l’EN, lorsqu’il a passé
une échographie. Le staf médical des Verts lui a ac-
cordé un repos total de trois semaines et son retour
à la compétition risque d’être retardé.
L’équipe se déplacera
au Congo avec 17 joueurs
Après la blessure du jeune espoir sétifen
Hakim Amokrane, les Sétifens seront obligés
de jouer face au Tout Puissant Mazembe avec
un efectif réduit. Ils seront 17 joueurs, sachant
que Zerara est suspendu pour la circonstance.
Mais espérons que d’ici le match retour, l’ESS aura
récupéré Zerara qui va purger sa suspension.
«Je suis vraiment abattu
mais c’est le destin !»
Dans une déclaration au Buteur, l’attaquant de
l’ESS et de l’EN olympique, Hakim Amokrane
nous confe : «Je suis très déçu et abattu après
cette blessure contractée au mauvais moment.
Mais bon que voulez-vous que je fasse, c’est le
destin et je dois l’accepter tout en espérant que
je reviendrai dans les plus brefs délais. J’aurais
aimé aider mes coéquipiers et faire partie du
groupe qui va afronter le TP Mazembe, mal-
heureusement, ça ne sera pas le cas. Inch’Allah,
je retrouverai les terrains bientôt.»
Khalil L
En pré-
vision des
trois
matchs de championnat qui atten-
dent les gars d’Aïn Fouara contre
l’USM Bel Abbès (2
e
journée), le
MC El Eulma (3
e
journée) et le
Nasr Hussein Dey (4
e
journée) les
6, 13 et 16 de ce mois, les diri-
geants de l’ESS ont réservé à l’hô-
tel Zidane pour la mise au vert.
Cette dernire se déroulera à l’Ecole
olympique d'El Bez avant d’afron-
ter le TP Mazembe. Contraire-
ment aux matchs de championnat,
pour ce qui est du regroupement à
la veille de la rencontre de demi-f-
nale de la Ligue des champions
africaine, la direction de l’ESS a
jugé utile d’emmener le groupe à
l’Ecole olympique d’El Bez. Un
lieu où
les
joueurs
peuvent se concentrer comme ce
fut le cas d’ailleurs face à l’ES
Tunis lors du match des poules.
Les Congolais
prendront leurs
quartiers à
Tadj El Mouada
Quant aux Congolais du Tout
Puissant Mazembe, ces derniers
prendront leurs quartiers au sein
de l’établissement hôtelier Tadj El
Mouada. Un hôtel l’un des meil-
leurs de la ville de Sétif qui ofre
toutes les commodités pour une
meilleure concentration. Les
Congolais ne seront pas dépaysés
dans ce luxueux établissement.
Akram F.
En prévision des matchs face
à l’USMBA, le MCEE et le NAHD
L’Entente élira domicile
à l’hôtel Zidane
Il s’est réuni avec les anciens de l’équipe
Hammar promet de les régulariser
avec le derby face au MC El Eulma
L
a Direction
de la jeu-
nesse et des
sports vient
de dégager une en-
veoppe de
8 milliards de
centimes qui sera
destinée directe-
ment à l’installation
d’un nouveau gril-
lage. L’ancienne clô-
ture sera donc remplacée
par une nouvelle plus so-
phistiquée. Ce qui ne fera que
réjouir les supporters de l’ESS,
qui veulent bien suivre les
matchs de leur équipe fa-
vorite dans de bonnes
conditions.
12 milliards
pour
l’installation
de l’éclairage
Plusieurs travaux
seront lancés dans l’en-
ceinte sportive du
8-Mai-45 prochainement.
Ça va touche aussi l’éclairage
qui sera renforcé. Toujours
dans ce cadre-là, les services du
sport de la wilaya et la direction
du stade ont décidé de réserver la
somme de 12 milliards de cen-
times pour l’installation de l’éclai-
rage.
La qualité de
retransmission des
matchs sera de
meilleure qualité
Le renforcement de l’éclairage
dans le stade du 8-Mai-45 ne sera
que bénéfque et va permettre au
large public sétifen en particulier
et algérien en général de suivre les
matchs de l’ESS avec une meilleure
qualité d’image sur le petit écran.
8 milliards réservés
aux caméras de
surveillance
Rien ne sera laissé au hasard par
les responsables du sport au ni-
veau de la wilaya de Sétif. Puisque
8 autres milliards seront réservés
aux caméras de surveillance.
Comme exigé dans le cahier des
charges, l’installation des caméras
de surveillance dans les stades est
obligatoire, mais il a fallu qu’un
drame se produise dans nos stades
(la mort d’Ebossé) pour que les
responsables bougent et donnent
l’instruction de la mise en place de
ces caméras de surveillance.
Pose d’une nouvelle
pelouse 5
e
génération
C’est le cas pour le stade du 8-
Mai-45, c'est-à-dire la pelouse sera
réaménagée et refaite. Puisque l’ac-
tuelle est en nette dégradation et
les responsables du sport ont jugé
utile d’injecter une somme de 8
milliards pour la pose d’une nou-
velle pelouse 5
e
génération.
Vers l’ouverture de
nouvelles portes
d’accès aux tribunes
Même pour les supporters qui
soufraient le martyre à chacune
des sorties de leur équipe favorite
au stade 8-Mai-45, ces derniers se-
ront soulagés avec l’ouverture de
nouvelles portes d’accès aux tri-
bunes. On parle, selon notre
source, de l’ouverture de quatre
minimum.
Akram F.
Les tickets
d’accès au stade
porteront le n°150 et
«Non à la violence !»
Après avoir décidé de mentionner sur
les tickets d’accès au stade 8-Mai-45 le
n°150 et «Non à la violence !» face au TP
Mazembe, la direction de l’ES Sétif a décidé
de mettre en vente ces billets même lors du
match de championnat qui les attend dans
quelques jours face à l’USM Bel Abbès. Le
chiffre 150 est le nombre des matchs
disputés par les gars d’Aïn Fouara sur
le plan international, y compris le
prochain devant le Tout Puis-
sant Mazembe.
A.F.
Le
supporter
Abaoui Osmane
nous a quittés
C’est avec beaucoup de tristesse et de
douleur qu’on a appris le décès du fervent
supporter de l’Entente de Sétif Abaoui Os-
mane, à l’âge de 72 ans. En cette doulou-
reuse circonstance, la famille sportive de
l’ES Sétif présente toutes ses condo-
léances à celle du défunt et prie Dieu le
Tout-Puissant de l’accueillir en Son
Vaste Paradis. «A Dieu nous appar-
tenons et à Lui nous retour-
nons.»
Les travaux auront lieu durant la période du mercato hivernal
La DJS accorde 8 milliards
pour l’installation d’un
nouveau grillage
18
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2754 www.lebuteur.com
Mercredi 3 septembre 2014
ASO
USMBA
Vous avez une semaine
chargée, n’est-ce pas ?
C’est vrai, on a repris les en-
traînements cette semaine avec
un programme chargé dont
trois matches amicaux qui nous
attendent afn de travailler le
côté tactique, on du pain sur la
planche et il faut en profter au
maximum pour s’améliorer.
Croyez-vous que les
matches amicaux que vous
allez jouer donneront de
bons résultats une fois en
compétition ?
On tâchera de profter au
maximum pour avoir un tout
autre visage, beaucoup de fac-
teurs doivent être présents
comme la volonté, la confance
et aussi l’envie de gagner en plus
d’un bon travail tactique mais
on avait grand besoin de ce
genre d’exercice avant de re-
prendre.
Ne croyez-vous pas que
même dans ces matches
amicaux, vous avez grand
besoin de résultats pour
vous aider sur le plan men-
tal ?
Efectivement, même si ce
n’est pas important sur le plan
technique mais sur le plan
moral, c’est important dans
cette période pour reprendre
confance et se sentir moins
sous pression car on jouera de-
vant des équipes de divisions
inférieures qui seront très moti-
vées face à nous, il faut faire at-
tention pour se mettre en
confance.
N’êtes-vous pas impatients
de reprendre la compéti-
tion ?
C’est très difcile de se mettre
au repos après seulement deux
journées du début car on
avait besoin de prendre un
rythme, mais nous n’avons
pas le choix, c’est une situa-
tion qu’il faut accepter et je
crois que le plus dur est
passé. Maintenant le groupe
est remis de ses émotions et ne
pense qu’au prochain match.
Vous serez sous une grande
pression lors du match du
MOB…
C’est vrai, c’est un match à ga-
gner et nous devons faire
preuve de grande volonté pour
arracher les trois points pour
éviter d’autres ennuis qui pour-
rait nuire aux ambitions de
l’équipe cette saison, il nous fau-
dra jouer sous cette pression et
prouver que notre groupe est
solide.
Entretien réalisé par
Ahmed Feknous
Meliani
«Ces matches nous
serviront beaucoup»
Aujourd’hui face à Relizane
L’équipe aura un autre rendez-vous pour aujourd’hui, un deuxième match
après celui d’hier, cette fois-ci l’ASO jouera devant le RCR à 18h00, le nou-
veau promu en D2, un sérieux concurrent pour les camarades de Zaouche.
Ighil essayera de donner la chance à ceux qui n’ont pas beaucoup joués
hier.
Vendredi ce sera Mediouni
Un dernier match cette semaine a été organisé par la direction de
l’ASO pour permettre au groupe de bien préparer le prochain match.
Il aura lieu à 18h00 au stade Boumezrag face au club de Mediouni
Oran qui a accepté d’affronter l’ASO dans un match qui sera joué lors
de la dernière séance cette semaine avant le repos de samedi.
ASO – MOB le
13 septembre à 19h00
Le prochain match de l’ASO à Boumezrag a été programmé pour le
samedi 13 septembre à 19h00 par la Ligue nationale, ce match aura lieu
en nocturne comme celui de la Saoura lors de la première journée, le
match des U21 se jouera à 16h00.
par A.F.
E
n prévision de la rencontre retard face à
l’ESS, les Vert et Rouge bel-abbésiens de-
vaient retrouver, hier, après-midi le chemin
des entraînements pour se retremper dans
l’ambiance de la compétition. Le groupe a été
sommé de rejoindre le stade 24-Février-56 à 17 h.
Wallemme ne tolérerait aucun écart disciplinaire.
Plusieurs joueurs l’ont appris à leur dépend der-
nièrement. On ne badine pas avec la discipline.
L’entraîneur de l’USMBA, tout comme les diri-
geants, estime qu’une semaine de repos suffit aux
joueurs.
Ça ne s’annonce pas sous de
bons auspices
Cette dite reprise risque d’être marquée par
l’absence de cinq joueurs, et pas des moindres. Il
s’agit des joueurs qui sont rentrés en France à
l’image de Jonathan, T’Chami entres autres qui ne
devront rejoindre le groupe qu’à partir d’au-
jourd’hui. Cela dit, en raison des péripéties surve-
nues après la sortie médiatique de Serrar et selon
laquelle il décide de se retirer des affaires du club,
ce match de Sétif ne s’annonce pas sous de bons
auspices pour l’USMBA dont les joueurs ont été
mis au repos pendant une semaine. Inactifs de-
puis le renvoi du match, les joueurs sont en
manque de compétition. Wallemme aura certaine-
ment du mal à maintenir la cadence, notamment
sur le plan physique. Cela dit, l’entraîneur est ap-
pelé à remédier à d’autres lacunes ayant trait au
fonctionnement du bloc. Wallemme croyait mettre
à profit le stage pour apporter les correctifs qui
s’imposent à son équipe, avant de voir tous ses
plans chamboulés.
Biquotidien aujourd’hui
Par ailleurs, après un niveau de l’intensité du
travail, on croit savoir que le staff compte pro-
grammer deux séances d’entraînement pour la
journée d’aujourd’hui. Une esquisse jugée indis-
pensable pour permettre aux joueurs de recouvrer
leur forme physique, pour être d’attaque contre
une formation de Sétif très en jambes.
Comment s’apprêter pour ce
déplacement à risque ?...
Après une semaine mouvementée, les joueurs
ont repris du service, mais dans des conditions
singulières. L’entraîneur Wallemme, qui a reconnu
que ses joueurs n’ont pas eu l’efficience recher-
chée lors de la première journée face à l’ASMO,
pensait, cependant, que le groupe devait persévé-
rer. Plus facile à dire qu’à faire car, il faudrait que
les hommes vivifient la mesure sur le plan du jeu
et endiguent de concentration car, ils joueront
gros face à un replet adversaire. Cela étant, il faut
jouer avec détermination et surtout avec rigueur
et discipline. Néanmoins, d’ici là, Wallemme et ses
assistant n’auront devant eux que deux jours pour
fignoler la préparation en prévision de ce rendez-
vous. C’est insuffisant pour un match qui a son
importance quant à la suite du parcours, car une
défaite plongerait l’équipe dans le doute, voire, la
crise surtout que le club n’est pas au mieux admi-
nistrativement. C’est pourquoi cette rencontre est
à enjeu particulier pour l’USMBA.
…et gérer cette passe ?
Si la reprise des entraînements risquait bien
d’être compromise pour les raisons que tout un
chacun connaît, il est aussi utile de dire que l’en-
traîneur sur lequel repose la responsabilité de
gérer la conjoncture, n’aura pas la mission facile
pour remobiliser le groupe. Une tâche le moins
que l’on puisse dire des plus délicats, tant pour lui
que pour le groupe qui aura à préparer un péril-
leux déplacement à Sétif. Durant les jours qui sé-
parent cette rencontre, l’entraîneur de l’USMBA
aura, certainement, de la peine à réanimer ses
joueurs et à gérer du mieux qu’il pourra cet inter-
valle ardue, mais surtout préparer le prochain dé-
placement et tenter de faire bonne figure et
revenir avec un bon résultat ne serait-ce que pour
soigner un tant soit peu la situation et faire hon-
neur au statut de l’équipe.
Un bon résultat pour le rachat
…Et la confiance
Les Vert et Rouge devraient rentrer, illico, dans
le vif du match et s’apprêter dès lors à la rencon-
tre face à l’ESS. En quête de réhabilitation, les
joueurs de l’USMBA devront se retrousser les
manches et mettre les bouchées doubles pour
faire face aux hommes de Madoui. Cela laisse sup-
poser que cette sortie en terre sétifienne ne sera
pas facile à manier pour les camarades d’Achiou.
Quoiqu’il en soit, cette sortie périlleuse ne doit, en
aucun cas, affaiblir le groupe qui est appelé à se
défoncer pour revenir avec un bon résultat. Dés-
ormais, c’est vers le match contre Sétif que les es-
prits se braquent. Pour maintenir le brin de
semblant de confiance entre les supporters et Ser-
rar, il est indéniable que revenir avec un bon résul-
tat devient plus qu’impératif.
M O Noureddine
La reprise prévue pour hier :
L’ESS en point de mire
Zazou
expulsé
L’arrière
gauche de
l’équipe, Samir Zazou,
est sorti avec un carton
rouge après que l’arbitre a sifflé un
penalty. Zazou a perdu son sang-
froid, ce qui a incité le referee à lui
brandir le carton rouge. Cette atti-
tude nous renseigne sur l’état psy-
chique des joueurs en ce moment.
ASO 2 - ESM 0
L’absence
intrigante
de Ighil !
Les Chélifiens ont réalisé une vic-
toire psychologique lors de ce match
où il était difficile pour les joueurs
d’avoir des ressources morales. En
dépit d’un excellent match des Mostaga-
némois qui ont raté deux penaltys, les
Chéliffiens ont pu réaliser le break grâce à
Tedjar à la 34’ sur un coup franc direct
avant qu’ils ne doublent la mise, à la 84’,
par Messaoud qui a reçu une balle en re-
trait de Haddouche. Après ce succès, on
s’attend à ce que l’équipe améliore son ni-
veau lors des prochains matches. Le match
amical d’hier a connu une absence de
marque, celle de l’entraîneur Ighil qui ne
s’est pas présenté pour une raison inconnue
laissant beaucoup de spéculations concer-
nant son départ. On attendait le retour du pre-
mier responsable de la barre technique lors de
cette rencontre surtout que c’est un rendez-vous
très important pour l’équipe qui a joué son premier
match amical durant cette trêve, mais les présents
étaient surpris de constater l’absence de Ighil, chose
qui prouve qu’il y a bel et bien un conflit entre lui et la
direction en plus des joueurs. Ce silence des deux
côtés confirme l’hypothèse de l’intention de Ighil de
jeter l’éponge en septembre 2011 quand il s’est mis
d’accord sur son départ à l’amiable avec Medouar,
mais les deux parties ont
préféré taire l’informa-
tion jusqu’à ce que
l’équipe trouve un
entraîneur pour
ne pas laisser
l’équipe sans
coach.
A.F.
La
rencontre a
débuté à 18h
La joute amicale d’hier
qui devait commencer à
17h30 a fini par être re-
tardée d’une demi-heure
à cause de la tempéra-
ture. Les deux équipes
ont commencé les
échauffements à 17h30,
mais étaient présents
au stade bien avant.
La partie a finalement
débuté à 18h.
Belahouel
a salué ses ex
Le capitaine de l’ESM, El Ghali
Belahouel, qui a joué à Chlef du-
rant plusieurs années et a pu ar-
racher le titre de Coupe d’Algérie
sous les couleurs de l’ASO, était
très content de revenir à Boumez-
rag où il ne garde que de bons
souvenirs. Il a tenu à saluer tout
le monde surtout ses ex-cama-
rades, à l’image de Zaoui et
Zaouche.
La partie
arrêtée à la 18’
L’arbitre de la rencontre était
obligé d’arrêter le match à la 18’
pour permettre aux joueurs de se
désaltérer surtout que la première
mi-temps s’est déroulée sous
une forte chaleur et les
joueurs étaient très af-
fectés par la tempé-
rature.
L’ESM
rate deux
penaltys
L’ES Mostaganem a obtenu un
penalty à la 43’ après que Lakhdari a
sorti la balle de la ligne de but de la
main. L’arbitre a aussitôt sifflé un pe-
nalty botté par Haoua qui a expédié la
balle dans les décors laissant ainsi par-
tir une occasion d’égaliser. En seconde
mi-temps, l’arbitre a sifflé un second
après une faute de Daif exécutée
par Belahouel, à la 64’. Encore
une fois, le gardien chélifien
s’illustre et sauve ses
bois.
Revenons au match
amical de lundi der-
nier et cette défaite 2-
1 contre la sélection
militaire. Comment
l'expliquez-vous ?
Ce n'était qu'une ren-
contre amicale où tout
peut arriver. On a bien
été défait en amical par
des équipes de bas ni-
veau pour ensuite ga-
gner des matches
ofciels face à de grosses
cylindrées. C'est pour
dire qu'un match amical ne peut ja-
mais être une référence.
Mais qu'est-ce qui vous a manqué,
selon vous ?
On a joué après avoir subi une forte
charge de travail. Vous avez dû remar-
quer que les joueurs semblaient lourds.
L’adversaire qui a opté pour un jeu di-
rect a trouvé la réussite.
Sur le plan personnel, comment
jugez-vous votre prestation ?
Je crois avoir fourni une prestation
honnête. Ce n'est pas facile pour un
joueur de retrouver son niveau réel
après plusieurs mois loin des terrains.
Mais je ne m'inquiète pas trop car avec
le travail, on n'y arrivera tôt ou tard.
Pour le prochain
match de champion-
nat, vous allez af-
fronter le CSC chez
lui. N'est-ce pas une
bonne occasion pour
vous de réaliser un
grand match ?
C'est ce que je sou-
haite. Réussir un
grand match contre le
CSC peut me servir de
déclic. Ce sera sans
aucun doute difcile
mais, au fond, je garde
une certaine confance en mes
capacités, car j'ai souvent réa-
lisé de grands matches face aux
grosses cylindrées.
Vos supporters attendent
avec impatience ce match
de championnat contre le
CSC pour être mieux fxés
sur les capacités de l'équipe
pour cette saison...
Je comprends tout à fait le
sentiment de nos supporters et
c'est pour eux qu'on doit faire
tout notre possible afn de leur
ofrir un succès à Constantine.
Entretien réalisé par Nace-
rEddine RATNI
«Le résultat d’un amical ne peut
jamais servir de référence»
Gharbi «Il ne faut
surtout pas s’alarmer
après un mauvais
résultat en amical»
Bien qu'il s'agisse d'une rencontre amicale, il
est sûr que cette contre-performance va laisser
des séquelles, sur le plan moral s'entend, dans
les rangs harrachis. C'est, du moins, ce que
nous avons remarqué à travers les propos de
certains joueurs avec qui nous avons eu une
discussion. Interrogé, Gharbi, le milieu de ter-
rain, a répondu à nos questions, juste après
la défaite de son équipe. Il a tenu des propos
loin d'être alarmistes et a voulu trouver les
mots qu'il fallait pour encourager ses jeunes
coéquipiers à redoubler d'efforts et à ne pas
céder au doute. «Certes, on a perdu contre la
sélection militaire, mais cela ne veut nulle-
ment dire que l'équipe est faible. Ce n'est
qu'une rencontre amicale où l'objectif n'est
pas le résultat. On ne doit pas oublier que
l'équipe a joué après avoir subi une forte
charge. Les nouveaux ont des qualités im-
menses mais ont besoin de s'adapter au jeu
de l'équipe. De ce fait, le groupe a donc be-
soin de temps pour retrouver les automa-
tismes. Je suis persuadé qu'avec d'autres
matchs amicaux, celle-ci va s'améliorer. On ne
doit surtout pas s'alarmer après un mauvais
résultat en match amical. Ce n'est pas bon
pour le moral des joueurs, surtout les nou-
veaux dont la plupart sont jeunes. On com-
prend l'inquiétude des supporters, mais nos
fans doivent savoir que le groupe n'est pas
aussi faible qu'ils le pensent et tout se pas-
sera mieux une fois que le championnat re-
prendra. Nous devons continuer à travailler
pour être à la hauteur de notre responsabi-
lité», nous dira le milieu harrachi. La réaction
de Gharbi mettra sûrement du baume dans le
cœur des supporters et encouragera davantage
ses coéquipiers. Elle est toute dirigée pour re-
donner la confiance au groupe.
Après les dernières décisions du conseil inter-ministériel
Après la défaite en amical
contre l’EN militaire
Les jeunes
séduisent
Iaïche
La rencontre amicale disputée
avant hier matin au stade de
Ben Aknoun entre l'USMH et
l’Equipe nationale militaire s'est
achevée par la victoire des mi-
liaires sur la formation harrachie
(1-2). Cette confrontation aura
été très utile pour l'entraîneur
de l'USMH, mais elle aura permis
à tous ceux qui y ont assisté de
constater que les Jaune et Noir
ont présenté un visage bien dif-
férent de celui que l'on connaît.
Le coach harrachi a aligné deux
équipes bien distinctes dans leur
composante. Celle de la pre-
mière mi-temps était à 70%
constituée de joueurs titulaires,
alors qu'en seconde période, on
a vu une formation harrachie
pratiquement composée de
jeunes réservistes. Dans cette
confrontation, les présents ont
dû constater que le onze qui a
joué la seconde manche a pré-
senté un visage plus séduisant.
Cela n'a pas été sans attirer l'at-
tention de l'entraîneur qui était
agréablement surpris par cer-
tains éléments parmi les jeunes.
Les titulaires ont joué
une mi-temps chacun
Malgré sa décision d'aligner
de nombreux jeunes issus des
équipes juniors et espoirs, le
coach d'El Harrach a fait jouer
presque tous les titulaires lors
de cette joute amicale. Gharbi et
ses camarades ont eu droit à
une mi-temps seulement.
N. R.
L’USMH pourrait devenir SDF L’USMH pourrait devenir SDF
L’USMH pourrait devenir SDF L’USMH pourrait devenir SDF
L’USMH pourrait devenir SDF
L’USMH pourrait devenir SDF
L
e stade Lavigerie sous
la menace d’une fer-
meture. Voilà qui
met la direction har-
rachie dans la gêne,
puisque le club pour-
rait bien devenir SDF si la LFP ve-
nait à faire passer ses menaces en
exécution. A El Harrach, les me-
naces d’une fermeture sont prises
au sérieux et les milliers de sup-
porters ne cachent pas leur crainte
de voir le stade Lavigerie fermer
ses portes. C'est une triste réalité
pour un club comme l'USMH qui
a enfanté une centaine de joueurs
internationaux qui ont tant donné
aux diférentes sélections natio-
nales de football, toutes catégories
confondues. Mais en fn de
compte, quand vous demandez
aux supporters leur avis concer-
nant le problème du stade, il ne
s'en trouve personne qui émet des
circonstances atténuantes à
l'équipe chère aux Harrachis, cela
au regard des conditions dans les-
quelles le club évolue. En efet,
l'USMH n'en fnit pas de manger
son pain noir avec cette histoire de
stade qui reste toujours posée,
sans issue apparente et les Jaune et
Noir ne fniront pas de vadrouiller
d'un endroit à l'autre pour leurs
matches à domicile.
Pas d’argent, pas de stage
La préparation ne se déroule pas
comme l'auraient souhaitée les di-
rigeants, encore moins le staf
technique et les joueurs, puisque le
stage qui était prévu à Tipaza vient
d’être annulé. Faute de liquidités,
les Harrachis ont dû carrément
annuler le stage. Cette nouvelle
risque de ne pas satisfaire les sup-
porters. Toutefois, pour un bon
fonctionnement, il faut savoir que
l'argent liquide doit être disponible
et là, on tombe sur le problème
numéro un auquel fait face
l'USMH. Selon un dirigeant du
club, on croit savoir que la direc-
tion de l’hôtel Chenoua a exigé
l’argent liquide, alors que le prési-
dent s’est conformé à la logique, à
savoir que toutes les dépenses doi-
vent se faire par chèque. Toujours
est-il que Le club n'arrive toujours
pas à entrer dans les bonnes grâces
des sponsors. Les subventions éta-
tiques ne vont sûrement pas sufre
pour passer terminer la saison
sans anicroches.
N. R.
«L'objectif de cette
rencontre n'était pas
le résultat, mais sur-
tout de faire partici-
per tous les joueurs
de l'efectif en pers-
pective de notre prochaine confronta-
tion contre le CSC. Concernant le
résultat et la manière, comme vous
avez dû le constater, les joueurs
n'étaient pas vraiment concentrés sur
leur sujet. Ils ont marqué leur pré-
sence sur le terrain certes, mais don-
naient l'impression d'être ailleurs.
Cela prouve qu'ils n'étaient pas bran-
chés», dira Bechouche, avant d'ajou-
ter : «Pour moi, il n'y a pas eu un
mauvais rendement ni une baisse de
régime, mais des imperfections que
nous devons corriger. Il ne faut pas
croire que le groupe est à son top ni-
veau. C'est vrai qu'il y a une progres-
sion chez certains éléments, mais
l'équipe n'est pas vraiment au top. Les
joueurs sont encore perfectibles, de ce
fait, on doit travailler davantage. Il y
a encore des correctifs à apporter au
niveau des trois lignes, afn de rendre
les éléments du groupe plus perfor-
mants. Il faut donc continuer à tra-
vailler pour réaliser les objectifs du
club.»
Bechouche«On n'a
pas joué pour le résultat»
Bechouche«On n'a
pas joué pour le résultat»
Bechouche«On n'a
pas joué pour le résultat»
Bechouche«On n'a
pas joué pour le résultat»
Bechouche«On n'a
pas joué pour le résultat»
Bechouche«On n'a
pas joué pour le résultat»
Ziane Cherif Ziane Cherif
Ziane Cherif Ziane Cherif
Ziane Cherif
Ziane Cherif
Amada devra attendre l’été
pour son transfert à l’étranger
De son côté, Mohamed
Laïb, qui ne veut jamais gar-
der un joueur contre son gré,
devrait se référer à l’avis
d’Iaïche. Le technicien harra-
chi ne devrait pas s’opposer
à un éventuel départ
d’Amada à l’étranger, si la di-
rection du club arrive à re-
cruter quelqu'un à sa place
lors du prochain mercato,
pour éventuellement renfor-
cer le groupe. Seul hic, c'est
qu'il faudra trouver un élé-
ment libre sur le marché de
valeur égale à Amada, ce qui
est loin d'être évident. Un
élément de taille qui réduit
sérieusement les chances
d’Amada de partir sous d'au-
tres cieux, à moins que le club
déniche, d'ici là, la perle rare
qui le remplacera et cela pour-
rait lui ouvrir les portes du
professionnalisme.
Son départ est
tributaire du
recrutement au
mercato hivernal
Déclarant ouvertement son
envie d'embrasser une carrière
professionnelle à l’étranger,
Amada sait qu'il dépend de la
position de son employeur. En-
core sous contrat jusqu'en juin
2015, le jeune Malgache ne
pourra matérialiser son trans-
fert sans l'aval de sa direction.
En pleine crise financière, le
départ d’Amada aurait pu
constituer une bouffée d'oxy-
gène pour le club afin de se
renflouer, mais avec un effectif
des plus amoindries, la direc-
tion, et encore moins l’entraî-
neur, ne pourra jamais se
séparer d’un élément aussi im-
portant dans l’équipe harra-
chie. Voilà une raison qui
pourrait changer la donne d’un
départ précipité d’Amada à
l’étranger.
N. R.
USMH
Coup dur
N° 2754 www.lebuteur.com
Mercredi 3 septembre 2014
19
19 Coup d’œil
N° 2754 www.lebuteur.com
Mercredi 3 septembre 2014
CSC
MCEE
Ligue 1
C’
est dans une ambiance bon enfant que les camarades de
Boulemdais ont repris le chemin des entrainements après
un repos de quelques jours. Mis à part le Malgache Voavy
et les deux Franco-Algériens, Bouhenna et Zoubiri, qui sont restés à
Constantine, tous les autres sont partis chez eux auprès de leurs
familles se ressourcer avant de venir entamer à nouveau le travail
et préparer les deux rencontres qui vont se dérouler à Hamlaoui.
Les joueurs ont bien répondu aux exercices physiques avant de ter-
miner par un petit match d’application.
La séance à débuté à 17h 30
C’est à partir de 17 heures que les joueurs ont commencé à arri-
ver au stade Daksi, les uns dans leur véhicule personnel, et les au-
tres dans le bus de l’équipe. Tout le monde était content des
quelques jours passés en famille, notamment les émigrés qui ont
traversé la Méditerranée pour être auprès des leurs.
Adel Laâbeni conduit la séance
Le coach et son adjoint étant absents, eux aussi, mais pour
autre chose que du repos, Diego Garzitto et son fils Antony s'étant
déplacés au consulat algérien de Besançon pour un visa de travail
nécessaire afin d’obtenir le permis de travail pour les deux entrai-
neurs, c’est le préparateur Adel Laâbeni qui a conduit cette pre-
mière séance d’entrainement, et il devra diriger toutes les autres
jusqu’à l’arrivée de l’entraineur principal prévue jeudi après-midi.
Cédric Si Mohamed en regroupement
avec l’EN, Bouba, Berthe et Guerabis
absents
Pour ce qui est des absences, on a enregistré celle du gardien
Cédric Si Mohamed retenu en sélection à Sidi Moussa, pour prépa-
rer les éliminatoires de la CAN-2015, et celle de Berthe qui vient de
perdre sa sœur et qui se trouve au Mali afin d’assister aux ob-
sèques. Le Camerounais Bouba n’a pu assister à la reprise, lui qui
n'a regagné Constantine qu'hier en compagnie de
son épouse. Le manager de l’équipe, Tarek Arama,
nous a assuré que Bouba s’était entrainé tout au
long de son séjour avec l’équipe de l’ES Tunis.
Quant à Guerabis, qui se trouvait en France, ce der-
nier avait raté son vol, nous dit-on, pour une histoire de carte
d’identité.
Belakhdar s’entraine normalement
avec le groupe
A chaque livraison, nous essayons de suivre l’évolution de Be-
lakhdar, du moins sa rééducation, lui qui avait beaucoup de cou-
rage à surmonter les difficultés du travail en solitaire pour que
maintenant les médecins l’autorisent à intégrer le groupe et s’en-
trainer normalement. Cette fois, on peut affirmer qu’il pourra se
préparer dorénavant avec le groupe. Il a participé maintenant deux
fois aux matchs d’application et il nous a paru bien en jambes. On
l’a vu même disputer des duels où l’engagement et le contact
étaient de mise et c’est une bonne nouvelle de le voir comme cela
après une rupture des ligaments croisés, une opération délicate et
une absence d'environ cinq mois.
Annane toujours en solo
Contrairement à son coéquipier Belakhdar, avec qui il a constitué
un duo pendant longtemps, l’ex-Belzouidadi, Annane, continue de
faire des tours de piste en solo et d'être pris en charge par le kiné
de l’équipe qui ne le lâche pas jusqu’à la fin de la séance. Mais en
discutant un peu avec lui, il nous a semblé confiant et nous a dé-
claré qu’il sera bientôt lui aussi complètement guéri, et sera avec
le groupe à la disposition du coach. Faisant allusion à la rencon-
tre qu’il aurait souhaité jouer contre son ancienne équipe, le
CRB, il nous avait déclaré avant le début de la séance : «Vaut
mieux louper l’entame de la saison que rater complètement la
saison».
Lamine B.
La préparation du match
face à l’USMH a commencé
Le repos s’est bien passé ?
Oui ça s’est bien passé, ça fait du bien de se reposer avant de
s'attaquer maintenant aux choses sérieuses pour bien préparer
le match d’El Harrach.
Comment s’est déroulée la reprise ?
Comme vous voyez, dans de bonnes condi-
tions. La reprise s’est bien passée, on com-
mence à préparer maintenant le match et on
se concentre sur notre travail.
La reprise du championnat a été fxée au
13 septembre, vous avez deux matchs
amicaux, est-ce sufsant pour être au
top face à El Harrach ?
Premièrement, je ne suis pas au cou-
rant de ces matchs amicaux, on vient
d’arriver et on n’a pas encore reçu le
nouveau programme. Maintenant, je
dirais oui, des matchs amicaux c’est
toujours bien pour préparer un
match ofciel afn de retrouver les
automatismes parce qu’on est tou-
jours dans une phase où on ne se
connait pas encore sur le terrain.
Ces matchs vont nous permet-
tre de travailler la cohésion et
de parfaire les automatismes.
On a vu un bon Lucas contre le
RCA, et buteur de surcroit, un commentaire
?
Oui, c’est bien, d’ailleurs j’en parlais avec
mon coéquipier Rani avant le match, je lui ai
dit que j’aimerais au moins marquer un but
lors de cette saison, et c’est arrivé dans ce
match, donc c’est bien, et ça nous donne les
trois points. Et puis, il n’y avait pas que moi
sur le terrain, la victoire c’est aussi les arrêts
de Cédric et toute l’équipe qui a fait énor-
mément d’eforts.
Vous aurez deux matchs consécutifs à
Hamlaoui et l’occasion de prendre le
large, qu’en dites-vous ?
Oui c’est vrai, ça nous tenait à cœur de
faire une bonne entame de saison, vous
savez, c’est important le démarrage.
Maintenant, ce n’est qu’un début, à nous
de prendre ces six points qui se présen-
tent à nous et à partir de là on verra en-
core plus clair. Avec deux matchs
seulement, c’est assez tôt pour dire qu’on
est déjà partis, il va falloir bien se concen-
trer et rester sur cette dynamique.
Entretien réalisé par
Lamine B
Lucas Rouabah
«On continuera sur
notre dynamique»
Belakhdar
«Je me sens
très bien»
Vous venez de rentrer de
quelques jours de repos, qu’en
est-il de votre forme ?
Oui, en efet, on vient de repren-
dre les entrainements après avoir
passé quatre jours chez nous.
Comme vous voyez, ce repos a été
bénéfque et les joueurs sont là
avec un nouvel état d’esprit. Nous
sommes prêts à reprendre et conti-
nuer sur notre lancée.
Vous vous êtes maintenant inté-
gré au groupe, peut-on savoir à
quand le retour sur les terrains ?
Ça sera pour bientôt, Inch'Allah,
ça se rapproche. Je suis en train de
travailler matin et soir pour es-
sayer de revenir au top niveau. Je
peux vous afrmer que je me sens
très bien.
La compétition vous manque ?
Enormément, j’ai hâte de retrou-
ver la compétition et les terrains.
Maintenant, je dois être très pru-
dent et ne pas précipiter les choses,
j’ai intégré le groupe, je commence
à retrouver mes sensations et,
Inch'Allah, ça sera pour bientôt.
Un dernier mot…
Vivement la compétition !
(Rires.)
Entretien réalisé par
Lamine B.
La direction exclut toute participation en Coupe africaine
L
a direction de l’équipe du MC El Eulma a
exclu son intention de jouer la Coupe de la
CAF après les rumeurs qui ont circulé sur
la possibilité de voir la CAF sanctionner la
JSK en Coupe africaine après le décès de son
joueur camerounais, Albert Ebossé, décédé sur le
terrain de Tizi Ouzou lors du match de la 2e jour-
née du championnat de Ligue 1 Mobilis contre
l’USM Alger. L’équipe MCEE, qui a occupé la 4e
place, est la mieux placée pour remplacer la JSK,
mais les dirigeants ont exclu cette probabilité. Par
ailleurs, on apprend que la Caf, qui va se réunir
bientôt lors du congrès d’Addis-Abeba, n’exige
pas des Fédérations nationales de remplacer les
équipes suspendues. D’un autre côté, les joueurs
ne sont pas concernés du tout par une éventuelle
participation en Coupe africaine. Ils ne donnent
pas trop d’importance à la compétition surtout que
rien n’a été décidé officiellement. Le président du
club, Arras Herrida, abonde dans le même sens et
dira : «Notre équipe a peu de chances de partici-
per en Coupe de la CAF car les règlements géné-
raux de la CAF et de la FAF ne prévoient pas le
remplacement obligatoire d’une équipe suspendue
pour une raison ou une autre». Le boss eulmi a
ajouté dans la foulée : «Nous allons d’abord atten-
dre la décision de la CAF avant de nous prononcer
sur le sujet. Cela dit, il n’est pas évident qu’on va
participer officiellement si la Faf venait à nous en
faire la proposition en cas de suspension de la
JSK car la décision finale ne revient pas à Herrida
ou à l’entraîneur Goavec, mais au Conseil d’admi-
nistration de décider si le club peut participer à sa
première aventure africaine dans son histoire».
Notre interlocuteur ajoutera qu’il souhaiterait
d’abord revoir le calme et la sécurité dans les
stades, plutôt que de songer à la participation de
son équipe à la Coupe de la CAF. «Nous devons
retenir les leçons pour que la violence dans les
stades soit bannie à jamais».
Face à l’ABM aujourd’hui
L’équipe du MC El Eulma disputera aujourd’hui
son premier match amical de préparation contre la
formation de l’AB Merouana qui évolue en Ligue 2
Mobilis. Le match aura lieu au stade Messaoud-
Zouggar à huis clos et sera une occasion pour le
coach Goavec de tester ses joueurs. Au cours de
ce match amical, le coach français compte aligner
l’équipe type pour bien préparer le match de l’ESS,
tout en effectuant des changements en cours de
match avec l’incorporation de Zeghidi dans l’axe
central et Kara en attaque qui ne cesse de gagner
en estime et confiance chez l’entraîneur en chef.
Des changements peuvent aussi avoir lieu au mi-
lieu du terrain avec l’absence de Bentayeb. A la fin
de la rencontre, on a appris que la direction de
Babia compte organiser en l’honneur de l’adver-
saire, un dîner, habitude qui s’inscrit dans la nou-
velle politique de l’équipe en matière d’hospitalité.
Le trio militaire joue contre El
Harrach
Le trio eulmi, Bentayeb-Belhadi- Labyadh qui
est retenu en équipe nationale militaire, a joué,
lundi, le match amical organisé par le sélection-
neur national militaire, Younes Ifticène, contre
l’équipe de l’USMH. Les trois joueurs ont joué la
totalité du match qui s’est terminé par la victoire
de l’EN militaire sur le score de 2 à 0. Les trois
joueurs sont convoqués pour l’autre match amical
programmé aujourd’hui contre le CR Belouizdad.
Le retour de ces trois joueurs à El Eulma est prévu
vendredi après-midi.
S. H.
MCO
Coup d’œil
N° 2754 www.lebuteur.com
Mercredi 3 septembre 2014
19
La direction décide de sévir
Nessakh, Merbah et
Bahloul sanctionnés
financièrement !
I
mpossible de rester indiférent aux
écarts disciplinaires de certains de
ses joueurs, la direction du Mou-
loudia a décidé, enfn, de réagir en appli-
quant tout bonnement le règlement
intérieur à l’encontre des éléments fau-
teurs. C’est en efet à base du rapport du
staf technique que celle-ci a prononcé des
sanctions fnancières pour trois éléments.
Il s’agit tout d’abord de Chemseddine
Nesskh, qui a écopé d’une amende de 22
millions. Il devra payer quinze millions
suite à son mauvais comportement envers
l’entraîneur en chef, Cherif El Ouazzani Si
Tahar, et 7 millions de plus pour avoir
quitté la séance d’entraînement de di-
manche passé. En plus de ce joueur, la di-
rection a également sanctionné le
défenseur axial Merbah Abdelmalek et le
milieu de terrain, Bilal Bahloul, qui ont
raté la reprise du travail sans présenter au-
cune justifcation. Les deux éléments en
question doivent payer sept millions cha-
cun. La direction, qui a tenu à rendre pu-
blique les sanctions prises à l’encontre des
éléments précités, veut que cette sentence
soit une leçon pour leur camarade afn
que ce genre de comportement ne se re-
produise plus.
Hichem Cherif interdit
d’entraînement
L’attaquant Hichem Cherif a été surpris
hier, lors de la séance d’entraînement ma-
tinale, de son refoulement par son coach.
Ayant refusé de prendre part au match
d’avant-hier face au SAM sous prétexte
d’être blessé aux adducteurs, le coach a de-
mandé à son élément de se présenter avec
une échographie qui fait foi. Voyant que
son joueur n’avait aucun document sur lui
hier matin, le driver lui a demandé de re-
brousser chemin. S’il ne ramènera pas une
justifcation médicale, le joueur risque
d’être lui aussi exposé à une lourde sanc-
tion fnancière.
A. L.
B
ien que vainqueurs du SA Mohamma-
dia, les Hamraoua n’ont pas réussi à
convaincre avant-hier en match amical
joué au stade Ahmed-Zabana. Menés
au score en première période sur un
but de Khalfellah, les gars d’El Hamri ont réussi à éga-
liser en fn de première période sur un tir croisé de
Zabiaâ qui commence à retrouver ses repères au sein
de cette équipe oranaise, avant que Nessakh puisse
renverser la vapeur à la faveur de son équipe en fn
de match sur une tête croisée. Une victoire loin d’être
convaincante pour cette formation oranaise qui a
compté, toutefois, plusieurs absences suite à des bles-
sures, à l’image des deux centres-avant qui sont légè-
rement touchés, Nekkeche et Mounir Fekih, retenus
en sélection Olympique, l’attaquant Hichem Cherif,
l’arrière droit, Lyès Saïdi qui se trouvait toujours en
sélection nationale. A ces deux éléments, il faut ajou-
ter les noms de Belabbès et Ammour encore conva-
lescents. Cette cascade d’absence a obligé l’entraîneur
à mettre dans le bain de la compétition, notamment
en fn de match, certains jeunes joueurs espoirs.
Nessakh joue et marque
Outre le court succès réalisé par le Mouloudia
d’Oran avant-hier face au SA Mohammadia, cette
joute amicale a été marquée par la présence de l’ar-
rière gauche, Chemseddine Nessakh. Alors qu’il était
question de le sanctionner suite à son mauvais com-
portement avec l’entraîneur, le joueur a pris part le
plus normalement du monde au match contre le
SAM, au dernier quart d’heure. Le joueur a été même
l’auteur du but de la victoire des siens en fn de match.
Donc, s’il y aura sanction à prendre, ce sera fnancière
et pas sportive, dans la mesure où le technicien donne
l’impression de vouloir compter sur son élément lors
du très important match contre le RCA.
A. L.
P
our le coach, le
match contre le SA
Mohammadia a
été l’occasion pour
les joueurs de renouer avec la
compétition. «Au-delà du ré-
sultat qui ne nous intéresse pas,
j’ai voulu faire tourner mon ef-
fectif pour donner la chance à
tout le monde. Nous avons
malheureusement enregistré
trop d’absences suite à des bles-
sures. Donc, on ne peut pas
porter un jugement sur
l’équipe», afrme-t-il en fn de
match, avant d’ajouter : «En
tous les cas, ce match a été un
bon galop d’entraînement pour
préparer la reprise du cham-
pionnat et ce rendez-vous face
au RCA.»
«On doit gagner
ce match»
Cherif El Ouazzani sait
mieux que quiconque que
seule la victoire sera intéres-
sante, le 13 septembre pro-
chain, face au RC Arbaâ. «Il
est clair qu’on sera à la re-
cherche d’un succès samedi
prochain contre l’équipe de l’Ar-
baâ. Après les deux premiers
faux pas, je trouve qu’on n’aura
pas trop le choix que de gagner.
Pour cela, il faut que les
joueurs se montrent solidaires
sur le terrain et fassent égale-
ment preuve de conscience et
de professionnalisme.»
«Il se peut qu’on
se contente de deux
matchs»
Enregistrant plusieurs ab-
sences dues essentiellement aux
blessures, l’entraîneur Cherif El
Ouazzani qui a programmé un
second match amical cette se-
maine face à l’équipe du JS Emir
Abdelkader n’est pas encore sûr
de pouvoir jouer un troisième
match. «La programmation d’un
troisième match est tributaire de
l’état de santé des joueurs. A l’état
actuel des choses, j’en doute fort
qu’on puisse organiser un troi-
sième match lors de la semaine de
la reprise du championnat.»
«C’est la direction
qui doit sanctionner
Nessakh»
Concernant le cas de Nessakh,
Cherif El Ouazzani Si Tahar
pense avoir fait son boulot, celui
de déposer un rapport à la direc-
tion du club et que son élément
soit autorisé à reprendre l’entraî-
nement par le président du club.
«J’ai fais mon devoir de dénoncer
le joueur à la direction. Il a eu
l’autorisation pour reprendre le
travail. Il ne sera pas sanctionner
sportivement. Pour moi, l‘afaire
est close. S’il y a des sanctions f-
nancières à prendre contre le
joueur, c’est maintenant à la di-
rection de le faire.»
A. L.
Quand Larbi
avertit CEO
n
nL’entraîneur-adjoint
du SAM, Larbi, qui
était un ancien coéquipier
de Cherif El Ouazzani Si
Tahar au Mouloudia
d’Oran, s’est dirigé enfn
de match vers lui pour le
saluer, mais aussi pour lui
demander bonne chance,
non sans lui avouer que sa
mission sera compliqué.
«Je te plains mon frère»,
lui rétorqua Larbi. Une
phrase lourde de sens que
Larbi adressa vers son an-
cien capitaine.
MCO-JSEA,
jeudi prochain
n
nAprès l’annulation
du match face au RC
Relizane, les Hamraoua
vont défer l’équipe du JS
Emir Abdelkader connu
sous le nom de St Rémy.
Le match aura lieu jeudi
après-midi au stade
Ahmed Zabana, à huis
clos.
Belabbès
reprend
le travail
n
nLe solide stoppeur
des Hamraoua, Farid
Belabbès, a repris avant-
hier après-midi le chemin
des entraînements après
une absence qui a duré un
mois. Le joueur s’est
contenté de quelques
tours de piste au moment
où ses coéquipiers don-
naient la réplique en ami-
cal au SA Mohammadia.
Le joueur qui a eu le feu
vert de son médecin avant
de commencer le travail
doit avoir une autre auto-
risation avant de songer à
taper dans le ballon. Sa
participation pour le
match contre le RCA n’est
pas d’actualité.
Ouasti n’a
pas joué
n
nLa future recrue
oranaise, Zoubir
Ouasti, qui s’entraîne ré-
gulièrement avec l’équipe
du Mouloudia, s’est
contentée de quelques
tours de piste et des exer-
cices sous la houlette de
l’adjoint, Sebbah Benya-
goub. Le joueur n’a pas été
incorporé face au SA Mo-
hammadia. L’entraîneur a
certainement jugé qu’il se
trouve loin de sa forme
physique.
Baba était
au stade
n
nLe président du
Mouloudia d’Oran,
Ahmed Belhadj, a marqué
avant-hier sa présence au
stade Ahmed-Zabana.
Pour la première fois, le
premier responsable du
club se trouvait seul sur la
main courante, alors que
d’habitude, ses proches le
connaissaient que sur le
terrain et ailleurs. Seuls
ses deux frères et un ami
proche à lui se trouvaient
à Zabana avant-hier. Baba
a suivi la première pé-
riode avant de quitter l’en-
ceinte.
A. L.
El Hamri s’impose
difficilement face au SAM
Cherif El Ouazzani :
«Je prépare déjà l’Arbaâ»
Bourzama blessé au cou
L’arrière droit des Ham-
raoua, Chafk Bourzama,
n’est pas allé au terme du
temps de jeu que l’entraîneur
lui a consacré à cause d’une
blessure au cou. Victime
d’une mauvaise chute, le
joueur a dû quitter prématu-
rément ses coéquipiers en
début de la première période.
Il devra bénéfcier de deux jours
de repos avant de reprendre l’entraînement avec le
groupe. Il tient à jouer ce match contre le RCA.
«Je reprendrai demain
l’entraînement»
Contacté hier pour s’informer sur son état de
santé, le défenseur oranais nous dira : «J’avais vrai-
ment peur du télescopage. J’ai cru au pire. Dieu
merci, je ne soufre que de légères douleurs dues au
choc. Je dois donc reprendre demain l’entraînement
avec le groupe et me préparer pour ce match contre le
RCA.»
A. L.
Plus de peur que
de mal pour Berradja
Quittant le terrain en boi-
tant, Seddik Berradja, qui
s’est plaint de son genou
suite à un choc avec un
défenseur du SA Mo-
hammadia, n’a fnale-
ment rien de grave.
Après une journée de
soin, le joueur reprendra
aujourd’hui le chemin du
travail avec le groupe au
grand soulagement du staf
technique et des supporters oranais.
A. L.
RCR CABBA
20
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2754 www.lebuteur.com
Mercredi 3 septembre 2014
MCS
L
e CAB disputera trois matchs
amicaux en une semaine, selon le
vœu d’Ameur Djamil. L’entraî-
neur du Chabab s’était plaint de
l’arrêt du championnat, au mo-
ment où ses joueurs commençaient à prendre
le rythme de la compétition. Mais si le vœu du
coach vient d’être exhaussé, le staf technique
du CAB devra se passer des services de
quelques joueurs. A l’image de Kebia. Ce der-
nier soufrait de douleurs aux adducteurs. Le
demi-défensif du CAB a pris quelques jours de
repos et devrait, sans doute, être prêt à jouer en
championnat. Le même cas pour Dahmri qui
se plaignait d’une élongation. Sa participation
au match contre le RCR est remise en cause.
Amroune n’est pas blessé. Il était absent en rai-
son d’un contrat qu’il est allé négocier à Oman,
mais qu’il n’a pas signé. Il ne devait pas jouer le
match amical face à la JSMS, mardi dernier. Il
sera, assurément, sur le banc des remplaçants
face au CSC, ce vendredi. Enfn, Boutria ne s’est
pas entraîné avec le groupe depuis plusieurs se-
maines.
Rebgui et Benchadi comme
alternative
Depuis quelques jours, le technicien procède
à des essais. Il fait évoluer des joueurs à des
postes auxquels ils ne sont pas habitués. C’est
le cas de Rebgui qui a joué contre les Espoirs
du CAB, avant le match face au CRBAF, en
championnat, au poste de latéral droit. Comme
si le coach n’était pas tout à fait satisfait du ren-
dement du titulaire au poste contre Aïn Fe-
kroun, donc il cherchait des doublures. En tous
les cas, il ne faut pas s’étonner de voir Rebgui
jouer sur le fanc droit de la défense en match
amical ou face au RCR. A moins qu’il ne pré-
fère carrément le jeune Fateh Benchadi.
E. W.
Kebia, Dahmri, Amroune et Boutria
non concernés par les matchs amicaux
Voyage en deux parties
La direction, en concertation avec son staf technique, a décidé de faire le voyage en
deux parties. L’équipe s’envolera à Alger, le 11 septembre, et continuer la route vers
Oued Rhiou, dès son arrivée par bus.
Le match se jouera à Oued Rhiou
En raison de l’indisponibilité du terrain de Relizane, la Ligue a programmé le match
RCR-CAB, comptant pour la 3e journée, sur le stade d’Oued Rhiou, une localité proche
de Relizane.
Comment s’est faite la reprise des entraî-
nements ?
Dans de très bonnes conditions et les
deux jours de repos nous ont permis de
soufer un peu, après une semaine de tra-
vail intense, et maintenant, on poursuit
notre préparation pour le prochain
match face à l’USMB où la vic-
toire s’impose d’elle-même.
Donc vous avez tourné la
page de la défaite face à
l’ABS…
Certes, la défaite face à
l’ABS nous a fait beaucoup
de mal moralement, du mo-
ment que notre équipe ne méritait
pas ce résultat, car nous avons do-
miné les débats, mais sur une occa-
sion, notre adversaire a réussi un
hold-up parfait, et cela nous a mar-
qués. Mais maintenant, nous avons
tourné cette page de Boussaâda et le
moral est bien retapé.
Qu’est-ce qui manquait à l’équipe
pour revenir avec un bon
résultat ?
Nous tenions au moins revenir avec
un match nul, mais à l’entame de la
deuxième mi-temps, nous avons en-
caissé un but bêtement, ce qui nous
déstabilisés moralement, car nous
étions supérieurs dans le jeu, et le fait de
tenir à revenir dans le match à tout prix
a précipité nos actions, sans oublier le
manque d’efcacité devant les bois.
Comment gérez-vous cette période d’ar-
rêt de la compétition ?
Cette trêve est venue au bon moment
pour corriger nos lacunes, car au cours
de ces deux premiers matchs, notre ma-
nière de jouer n’était pas parfaite et il fal-
lait opérer des réglages dans le
grouper. Ainsi, depuis une se-
maine, on travaille pour amélio-
rer notre système de jeu et
corriger nos fautes. A mon avis,
on est sur la bonne voix.
Quelques amicaux sufsent
pour combler le défcit constaté
en compétition.
Donc, vous en proftez, n’est-ce
pas ?
Oui, on essaie d’améliorer les
trois volets, le physique et technico-
tactique.
Pour la reprise, vous allez recevoir
l’USMB, êtes-vous prêts pour ce
rendez-vous ?
Cette rencontre face à l’USMB est
très importante pour la suite du par-
cours, car on joue les premiers rôles
cette saison pour accéder en Ligue 1
Mobilis. Ainsi, on doit être intraitable
chez nous, notamment face à Blida.
Autrement dit, le faux pas est interdit…
Absolument, la défaite ou le match nul face
à l’USMB sont interdit et nous n’avons pas le
droit de rater ce rendez-vous pour nous ra-
cheter auprès de notre public. Ainsi, les trois
points devraient rester ici, à Saïda.
Entretien réalisé par AMAR B.
Entraînement
le matin et match amical
l’après-midi
l
lUne charge de travail pesait sur les
joueurs de Saïda, et Seddik avait pro-
grammé un entraînement à 9h30, et
l’après-midi, il organisait un match amical
face à l’équipe voisine de IRBAH (Aïn El
Hadjar) où le coach a fait tourner son ef-
fectif.
Hanifi autorisé
à s’absenter
l
lL’avant-centre Hanif a prolongé son
séjour à Alger, après avoir eu l’autori-
sation de la direction pour rester au che-
vet de sa mère malade, et devrait
rejoindre le groupe hier.
Douadi El Oulmi toujours
absents
l
lLe milieu du terrain ofensif lui
aussi était absent aux entraîne-
ments, en ratant pleureurs séances de tra-
vail. Ainsi, il a enfreint le règlement
intérieur.
Aucun signe de vie
de Khelloufi
l
lUn autre joueur n’a pas rejoint l’ef-
fectif, Khellouf entre autres. Après
une semaine d’absence, ce joueur n’a pas
donné signe de vie, ce qui inquiète la di-
rection et le staf technique. Ainsi, cela
risque d’infuer sur la rigueur dans le tra-
vail et les joueurs devraient être exem-
plaires pour concrétiser les objectifs
assignés.
Tours de piste
pour Ali Hadji
l
lLe milieu de terrain Ali Hadji a re-
pris le travail, en se contentant des
tours de piste, car sa blessure au dos le
genêt. Celle-ci n’est pas méchante et de-
vrait jouer le prochain match.
A. B.
Addadi : «La victoire
est impérative»
En amical,
CABBA 1- CR El Achir 0
Des amicaux
pour mieux
aborder la suite
du parcours
J
uste après le feu vert pro-
noncé par la Ligue sur l’or-
ganisation de matchs
amicaux, les Bordjiens ont vite
trouvé un adversaire, le voisin El
Achir, qui évoluait en régionale. A
cette occasion, Mihoubi a fait
tourner son efectif sans se sou-
cier du résultat, en donnant l’op-
portunité à tous les joueurs de
participer, à l’exception des élé-
ments blessés ou qui reviennent
de blessure, à l’image de Bouguel-
mouna, Djaâbout, Mebarkia…
Cette joute n’a pas été un modèle
du genre et il a fallu attendre la
84’ pour voir le défenseur central
Bekakchi tromper la vigilance du
gardien adverse sur balle arrêtée.
L’amical face
à l’ESS reporté
D’ici la reprise du championnat
fxée au 12 septembre, Mihoubi
compte jouer 3 matchs amicaux
avant le déplacement à Béjaïa. Le
premier, prévu pour jeudi, a été
reporté à une date ultérieure à
cause de la programmation du
match avancé face à l’USMBA, le
6 août. A priori, les deux parties
ont convenu pour se rencontrer le
jour suivant, le 7 septembre.
Concernant ce derby amical, Mi-
houbi a déclaré se mettre à la dis-
position de Madoui pour jouer,
comme le souhaite ce dernier, afn
que l’ESS prépare dans les meil-
leures conditions sa demi-fnale
de LDC, car ce challenge ne
touche pas uniquement les Séti-
fens mais tout le pays. «Si Madoui
veut qu’on joue dans la même
confguration que son prochain ad-
versaire qui optera certainement
pour l’ofensive, vu qu’il jouera la
manche aller à domicile, on se
pliera à ses exigences. Ce sera un
match beaucoup plus important
pour l’ESS à qui on souhaite le
meilleur résultat possible pour pas-
ser en fnale de la LDC», a déclaré
Mihoubi. Au courant de la se-
maine qui suivra, le coach du
CABBA voudrait encore faire
subir un dernier test à son équipe,
avant la reprise du championnat,
mais avant cela, il veut remplacer
le match contre l’ESS prévu initia-
lement jeudi puis reporté par un
autre. M’sila et El Eulma se sont
manifestés et des contacts étaient
en cours pour conclure l’accord
avec l’une de ces deux équipes.
Pour la suite de la préparation du
rendez-vous face à la JSMB du 12
septembre, les séances d’entraîne-
ment se poursuivent avec des bi-
quotidiens et une diminution de
la charge de travail progressive au
fur et à mesure que la reprise de la
compétition s’approche. Il est sûr
que le parcours ne sera pas du
tout aisé et le coach a demandé, à
l’occasion de la reprise, aux
joueurs de faire preuve de sacri-
fce pour atteindre les objectifs
qui leur ont été assignés en fn de
saison.
A. B.
CABBA CAB
20
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2754 www.lebuteur.com
Mercredi 3 septembre 2014
USMB
Aïbout a repris
l
lBonne nouvelle pour
Mouassa, Aïbout est totale-
ment rétabli et a repris les entraî-
nements avec le groupe,
avant-hier. Ce dernier était ab-
sent des terrains depuis près de
deux semaines et cela suite à une
blessure. Malgré sa jeunesse et vu
sa polyvalence, il sera l’une des
pièces maîtresses de l’entraîneur
de Blida.
De même que
Meklouche
l
lUn autre élément important
de l’échiquier de Mouassa a
lui aussi repris le chemin des en-
traînements. Il s’agit de Me-
klouche. Ce dernier avait été
renvoyé par Mouassa, il y a de cela
trois jours. Les choses semblent
être rentrées dans l'ordre entre le
coach et son joueur.
Entraînement le
matin
l
lPour ce qui est du pro-
gramme d’aujourd’hui,
Mouassa a programmé du travail
foncier pour la séance matinale.
L’après-midi, les joueurs en dé-
coudront entre eux dans un
match d’application.
Mouassa veut un
match amical
l
lL’entraîneur de l'USMB sou-
haite vivement que son équipe
dispute au moins un match amical
avant la reprise du championnat.
Il estime que cela lui permettra de
préparer comme il se doit la re-
prise. Cette joute amicale permet-
tra à ses joueurs de gagner en
cohésion. La direction du club est
en train de faire des pieds et des
mains pour trouver un sparring-
partner aux poulains de Mouassa.
J
uste après le feu vert prononcé
par la Ligue sur l’organisation de
matchs amicaux, les Bordjiens
ont vite trouvé un adversaire, le
voisin El Achir, qui évoluait en
régionale. A cette occasion, Mi-
houbi a fait tourner son efectif
sans se soucier du résultat, en donnant
l’opportunité à tous les joueurs de parti-
ciper, à l’exception des éléments blessés
ou qui reviennent de blessure, à l’image
de Bouguelmouna, Djaâbout, Mebar-
kia… Cette joute n’a pas été un modèle
du genre et il a fallu attendre la 84’ pour
voir le défenseur central Bekakchi trom-
per la vigilance du gardien adverse sur
balle arrêtée.
L’amical face
à l’ESS reporté
D’ici la reprise du championnat fxée
au 12 septembre, Mihoubi compte jouer
3 matchs amicaux avant le déplacement
à Béjaïa. Le premier, prévu pour jeudi, a
été reporté à une date ultérieure à cause
de la programmation du match avancé
face à l’USMBA, le 6 août. A priori, les
deux parties ont convenu pour se ren-
contrer le jour suivant, le 7 septembre.
Concernant ce derby amical, Mihoubi a
déclaré se mettre à la disposition de Ma-
doui pour jouer, comme le souhaite ce
dernier, afn que l’ESS prépare dans les
meilleures conditions sa demi-fnale de
LDC, car ce challenge ne touche pas uni-
quement les Sétifens mais tout le pays.
«Si Madoui veut qu’on joue dans la même
confguration que son prochain adversaire
qui optera certainement pour l’ofensive,
vu qu’il jouera la manche aller à domicile,
on se pliera à ses exigences. Ce sera un
match beaucoup plus important pour l’ESS
à qui on souhaite le meilleur résultat pos-
sible pour passer en fnale de la LDC», a
déclaré Mihoubi. Au courant de la se-
maine qui suivra, le coach du CABBA
voudrait encore faire subir un dernier test
à son équipe, avant la reprise du cham-
pionnat, mais avant cela, il veut rempla-
cer le match contre l’ESS prévu
initialement jeudi puis reporté par un
autre. M’sila et El Eulma se sont manifes-
tés et des contacts étaient en cours pour
conclure l’accord avec l’une de ces deux
équipes. Pour la suite de la préparation
du rendez-vous face à la JSMB du 12 sep-
tembre, les séances d’entraînement se
poursuivent avec des biquotidiens et une
diminution de la charge de travail pro-
gressive au fur et à mesure que la reprise
de la compétition s’approche. Il est sûr
que le parcours ne sera pas du tout aisé et
le coach a demandé, à l’occasion de la re-
prise, aux joueurs de faire preuve de sa-
crifce pour atteindre les objectifs qui
leur ont été assignés en fn de saison.
A. B.
Kebia, Dahmri, Amroune
et Boutria non concernés
par les matchs amicaux
En amical, CABBA 1- CR El Achir 0
Des amicaux pour mieux
aborder la suite du parcours
Pour Bendhiaf, le
milieu de terrain bli-
déen, un travail
énorme attend les
joueurs durant cette
trêve, afin d’attaquer
la suite du parcours en
force et avec assu-
rance. Bendhiaf croit
fermement en les
chances de son
équipe, à condition
que ses coéquipiers et
lui renouent avec leurs
bonnes habitudes en
enchaînant avec des
victoires.
Avant toute chose, quelles
sont les nouvelles ?
Je viens tout juste de re-
prendre et tout va pour le
mieux. Je suis totalement ré-
tabli et je peux faire tous les
eforts sans aucun problème.
C'est une véritable prépa-
ration que vous êtes en
train de suivre lors de
cette trêve. Un commen-
taire ?
Je suis certain que tout se
passera bien. Le programme
tracé par le staf technique
doit être suivi à la lettre. On
va bien travailler durant cette
trêve et nous en avons le plus
grand besoin.
Alors, à vos yeux, cette
phase de préparation
revêt une extrême impor-
tance, n’est-ce pas ?
Oui, cette préparation revêt
une grande importance. À
nous les joueurs de nous met-
tre au travail, en fournissant
beaucoup d’eforts, et respec-
tant le programme de travail
que l’entraîneur mettra en
exécution. On est tous
conscients de la lourde tâche
qui nous attend, et si on veut
attaquer la suite du parcours
avec force, nous n’avons qu’à
redoubler d’eforts aux entraî-
nements, afn qu’on soit au
top et au meilleur de notre
forme, avant la reprise du
championnat.
Ce sera une occasion pour
vous de rectifer le tir en
corrigeant vos lacunes et
en rechargeant vos batte-
ries, surtout que vous
allez disputer plusieurs
matchs amicaux…
On est appelés à se racheter
et à rectifer le tir dès la re-
prise de la compétition. Les
supporters attendent beau-
coup de nous, donc nous
n’avons plus droit à l’erreur.
Nous devons nous appliquer
davantage, afn de retrouver
notre cohésion dans le jeu.
Les matchs amicaux vont
nous permettre de retrouver
nos automatismes et notre jeu
collectif qui a fait notre force
lors des matchs que nous
avons gagnés. L’heure est au
travail et on doit profter au
maximum de cette période de
trêve pour retrouver tous nos
moyens sur les plans physique
et technico-tactique.
L’USMB occupe une assez
mauvaise place au classe-
ment. Croyez-vous en vos
chances pour vous repla-
cer dans le haut du ta-
bleau ?
Un club comme le nôtre,
surtout avec le recrutement
qui a été fait, ne peut se
contenter de jouer les seconds
rôles. On est tous appelés à re-
lever le déf, et ce, dès la re-
prise de la compétition, tout
en renouant avec les bonnes
habitudes. La balle est dans
notre camp, et on doit tout
faire pour corriger nos la-
cunes et améliorer notre jeu
collectif en matchs de prépa-
ration. Je rassure nos suppor-
ters en leur disant que
l’USMB restera grande et
nous les joueurs sommes
conscients de la lourde res-
ponsabilité qui pèse sur nos
épaules.
On fera tout notre possible
pour relever le déf en remet-
tant ce prestigieux club à sa
réelle place.
Le stage a été fnalement
annulé. Cela vous a-t-il
perturbés ?
Pourquoi être perturbés,
peu importe où on efectuera
notre préparation, l’essentiel
et le plus important c’est qu’on
soit au top à la date de reprise.
Nous sommes là pour travail-
ler. Je pense qu’on a mis tous
les moyens nécessaires à notre
disposition pour efectuer du
bon travail et une bonne pré-
paration. Cela nous permet-
tra d’être fn prêts le jour j.
Le parcours est encore
long, et le plus difcile
reste à faire, n’est-ce
pas ?
Nous jetterons toutes nos
forces dans la bataille, afn de
terminer parmi les équipes du
haut du tableau. On promet
aux supporters de faire tout
notre possible pour leur pro-
curer plus de joie et de bon-
heur, en tentant de réaliser
que de meilleures perfor-
mances.
Entretien réalisé par
Slimane B.
Bendhiaf : «Rectifier le tir dès la reprise»
L
e CAB disputera trois
matchs amicaux en
une semaine, selon le
vœu d’Ameur Djamil. L’entraî-
neur du Chabab s’était plaint
de l’arrêt du championnat, au
moment où ses joueurs com-
mençaient à prendre le rythme
de la compétition. Mais si le
vœu du coach vient d’être
exhaussé, le staf technique du
CAB devra se passer des ser-
vices de quelques joueurs. A
l’image de Kebia. Ce dernier
soufrait de douleurs aux ad-
ducteurs. Le demi-défensif du
CAB a pris quelques jours de
repos et devrait, sans doute,
être prêt à jouer en champion-
nat. Le même cas pour Dahmri
qui se plaignait d’une élonga-
tion. Sa participation au match
contre le RCR est remise en
cause. Amroune n’est pas
blessé. Il était absent en raison
d’un contrat qu’il est allé négo-
cier à Oman, mais qu’il n’a pas
signé. Il ne devait pas jouer le
match amical face à la JSMS,
mardi dernier. Il sera, assuré-
ment, sur le banc des rempla-
çants face au CSC, ce vendredi.
Enfn, Boutria ne s’est pas en-
traîné avec le groupe depuis
plusieurs semaines.
Rebgui et Benchadi
comme
alternatives
Depuis quelques jours, le
technicien procède à des es-
sais. Il fait évoluer des joueurs
à des postes auxquels ils ne
sont pas habitués. C’est le cas
de Rebgui qui a joué contre les
Espoirs du CAB, avant le
match face au CRBAF, en
championnat, au poste de laté-
ral droit. Comme si le coach
n’était pas tout à fait satisfait du
rendement du titulaire au
poste contre Aïn Fekroun,
donc il cherchait des dou-
blures. En tous les cas, il ne
faut pas s’étonner de voir Reb-
gui jouer sur le fanc droit de la
défense en match amical ou
face au RCR. A moins qu’il ne
préfère carrément le jeune
Fateh Benchadi.
Voyage en deux
parties
La direction, en concerta-
tion avec son staf technique, a
décidé de faire le voyage en
deux parties. L’équipe s’envo-
lera à Alger, le 11 septembre, et
continuer la route vers Oued
Rhiou, dès son arrivée par bus.
Le match se jouera
à Oued Rhiou
En raison de l’indisponibi-
lité du terrain de Relizane, la
Ligue a programmé le match
RCR-CAB, comptant pour la
3e journée, sur le stade d’Oued
Rhiou, une localité proche de
Relizane.
M. B.
21 Coup mou
N° 2754 www.lebuteur.com
Mercredi 3 septembre 2014
JSMB
L
es Vert et Rouge de la JSM Béjaïa ne
semblent pas encore prêts pour la suite
de la compétition dans la mesure où la
joute amicale disputée face à la forma-
tion de Gouraya de Béjaïa, lundi dernier, et
remportée sur le score de 1-0, a dévoilé plu-
sieurs lacunes dans l’échiquier du coach Ali
Fergani qui est d’ailleurs appelé à apporter en-
core des correctifs afn que l’équipe puisse être
au top lors des prochaines journées. En efet,
en dépit de la victoire lors de la précédente
journée du championnat face à l’USM Blida,
sur le terrain de cette dernière, il n’en demeure
pas moins que plusieurs carences ont été
constatées sur le groupe lors de la joute ami-
cale de lundi dernier, notamment sur le plan
de la cohésion entre les trois compartiments,
mais aussi le compartiment ofensif qui n’a pas
bien réagi bien que l’adversaire du jour n’est
autre qu’un club de la Régionale 2. Ce qui im-
pose au staf technique d’apporter les correctifs
qui s’imposent et de procéder aux réglages né-
cessaires afn que l’équipe puisse être à la hau-
teur, surtout lorsqu’on sait que les Béjaouis
vont disputer des rencontres difciles, à com-
mencer par la réception du CABBA avant de
rendre visite à Tadjenanet.
Les absences ne justifient pas
la piètre prestation
Bien que l’équipe alignée par le coach Ali
Fergani ait été handicapée par l’absence de
plusieurs éléments pour diverses raisons, no-
tamment les quatre qui se trouvent en sélec-
tion nationale olympique, il n’en demeure pas
moins que les absences ne peuvent à aucun
moment justifer le rendement juste moyen
des camarades de Zafour dans cette rencontre
où ils n’ont pas été performants. La trêve que le
championnat observe actuellement est une au-
baine pour le staf technique afn d'apporter
les réglages qui s’imposent afn d’espérer abor-
der la suite de la compétition avec un moral au
beau fxe. Le coach Fergani aura encore une
dizaine de jours pour remobiliser ses troupes
en prévision de la reprise de la compétition of-
fcielle, le 12 septembre prochain. D’ailleurs,
les deux autres rencontres amicales face au RC
Bougaâ et le CRB Kherrata, s’annoncent
comme une opportunité pour permettre aux
joueurs d’être aptes à reprendre la compétition
ofcielle.
L'attaque, l'éternel casse-tête
Par ailleurs, si la seule réalisation de la ren-
contre face à Gouraya de Béjaïa a été l’œuvre
d’un milieu de terrain, en l’occurrence Ait Fer-
gane, il n’en demeure pas moins que le com-
partiment ofensif demeure un vrai casse-tête
pour le coach Ali Fergani dans la mesure où le
manque d’efcacité persiste toujours. Les chan-
gements opérés en seconde période n’ont pas
donné les résultats escomptés et, désormais,
les camarades de Yahia Cherif sont dos au mur
tant ils doivent améliorer leur rendement pour
éviter de céder d’autres points lors des pro-
chaines rencontres et réaliser les résultats es-
comptés. Le coach béjaoui a identifé les
difcultés que rencontrent ses attaquants pour
arriver aux bois adverses et cherchent les solu-
tions et les mécanismes pour être efcaces à
l’avenir.
Les supporters pas
convaincus du rendement de
leur équipe
Certains supporters qui étaient présents lors
de la rencontre amicale face à Gouraya de Bé-
jaïa, s'estiment pas convaincus par le rende-
ment que leur équipe a eu dans ce match, à
cause de plusieurs paramètres, notamment la
prestation de certains joueurs qui n’est pas ras-
surante pour l’avenir. A cet efet, ils ont tenu à
demander au staf technique d’aligner une
équipe qui sera en mesure de réussir de bons
résultats et de confrmer le dernier succès de
Blida, à commencer par la prochaine rencon-
tre face au CA Bordj Bou Arréridj au stade de
l’Unité Maghrébine où aucun faux pas n’est
permis.
H.L
Il reste des
insuffisances
Le responsable de la barre
technique de la JSM Béjaïa a
été de retour dans l’après-midi
de lundi dernier à l'occasion de
la joute amicale disputée par son équipe face à la
formation de Gouraya. D’ailleurs, approché à la fin
de la partie, Fergani a tenu à donner son avis sur
le niveau de préparation de son équipe tout en es-
timant qu’il y a encore des lacunes à combler pour
être prêts face au CABBA.
« La rencontre face à Gouraya
a été l'occasion de faire jouer
tout le monde »
D’emblée, le coach de la JSMB dira à propos de
cette rencontre amicale : «Je pense que cette ren-
contre a été bénéfique pour nous dans la mesure
où elle a été une opportunité pour chaque joueur
de bénéficier d’un temps de jeu et, pour nous,
d’avoir une idée sur chacun d'eux afin de procéder
aux réglages nécessaires. De ce fait, on a déjà une
bonne idée sur le groupe et on tâchera de bien se
préparer durant cette trêve».
« Le rendement de certains
joueurs s’est amélioré et j’en
attends encore beaucoup »
Par ailleurs, à propos de la prestation de cer-
tains joueurs, le patron de la barre technique a
constaté des améliorations mais aussi des
manques : «Je ne vous cache pas que j’ai constaté
des améliorations chez certains joueurs d’autant
plus que les changements effectuées face à l’USM
Blida ont poussé certains d’entre eux à réagir. Par
ailleurs, on a constaté des lacunes que nous tâ-
cherons de combler afin d'être prêts pour la re-
prise de la compétition officielle».
« C’est les résultats qui vont
dire si cette trêve est
bénéfique ou non »
A propos de cette trêve que le championnat ob-
serve actuellement, le coach Ali Fer-
gani s’est contenté de dire : «C’est
les résultats en matches officiels qui
vont déterminer si cette trêve a été
bénéfique ou non pour nous. Sinon, on a
déjà mis en place notre programme pour
bien préparer l’équipe pour la suite de la
compétition avec notamment deux
matches amicaux pour jeudi et vendredi
prochains afin de peaufiner notre prépa-
ration».
« On doit confirmer face
au CABBA lors de la
prochaine journée »
Evoquant la prochaine rencontre face au
CA Bordj Bou Arréridj, le coach de la JSMB a
insisté sur l’obligation de confirmer le dernier
succès arraché face à l’USM Blida, en décla-
rant : «Je pense que nous sommes obligés
de confirmer notre dernier succès lors de
la prochaine rencontre face au CABBA
où les joueurs doivent travailler à fond
pour améliorer leur rendement et
aborder la suite du parcours avec un
moral au beau fixe».
« Ferradji n’est pas
encore prêt pour la
compétition »
A propos de la forme du portier Fer-
radji, Fergani nous dira : «Pour ce qui
est du cas de Ferradji, ce dernier n’est
pas encore prêt pour la compétition of-
ficielle car, actuellement, il pointe en
troisième position et ne sera pas prêt
pour le CABBA. De ce fait, il doit encore
travailler pour reprendre la compétition,
et on aura l’occasion d'établir un nou-
veau classement pour les gardiens».
Propos recueillis par
H.L.
Dif sera prêt pour le
CABBA
N’ayant pas pris part aux
séances d’entraînement efectuées
par son équipe tout au
long de la semaine
écoulée, pour
cause d’une
blessure
à la
tête, le
milieu
de terrain
Dif Abdelha-
lim a tenu à afcher
son aptitude à retrou-
ver les matches
du championnat
et ce, après avoir participé
à la joute amicale de lundi
dernier. Ce qui est de bon
augure pour la suite.
Huit joueurs n’ont
pas joué face à
Gouraya
Comme il fallait s’y atten-
dre, la rencontre amicale
disputée lundi dernier a été
marquée par l’absence de pas
moins de huit joueurs pour
diverses raisons. Il s’agit de
Tatem (convalescent), Me-
barki, Belkaïd, Farhi ainsi que
les quatre joueurs espoirs qui
se trouvent en regroupement
avec la sélection nationale
olympique. Sinon, les autres
joueurs ont été incorporés par le
coach Fergani.
Djahel, Zafour et
Chibane ont joué tout
le match
Face aux nombreuses absences
enregistrées, trois joueurs ont été
contraints de disputer toute la ren-
contre, à savoir Djahel, Zafour et
Chibane alors que les autres élé-
ments ont eu droit à des temps de
jeu diférents. Soit une manière de
permettre à tous les joueurs
d’avoir de la compétition dans les
jambes et de bien se préparer pour
les prochaines rencontres.
Première rencontre
amicale disputée par
Ferradji
Etant donné qu’il a rejoint
l’équipe tardivement, le portier
Ferradji a disputé son premier
match amical avec son équipe
puisqu’il a été incorporé par Ali
Fergani en seconde période de la
rencontre qui a opposé la JSMB au
Gouraya de Béjaïa. Malgré cela, le
joueur n’est pas encore prêt pour la
compétition ofcielle, selon le
coach béjaoui.
Mebarki aurait repris
hier
Ayant été contraint de manquer
la préparation de la semaine écou-
lée pour des afaires personnelles,
le défenseur Mebarki devait re-
prendre les entrainements hier
mardi avec son équipe pour se
préparer pour la suite du parcours
et la prochaine rencontre face au
CABBA qui aura lieu dans une di-
zaine de jours.
H.L.
Fergani Fergani Fergani
Fergani
Fergani
Après la victoire face à Gouraya de Béjaïa en amical
« On a encore des lacunes
à combler durant cette
trêve »
I
n
t
e
r

M
i
l
a
nMaradona tacle Mauro Icardi
Le pape François a organisé un match pour la paix, lundi soir,
du côté de l'Olimpico de Rome. Diego Maradona était présent et
en a profité pour tacler Mauro Icardi, l’attaquant de l'Inter
Milan, qui a d'ailleurs été l'auteur d'un triplé lors de la rencon-
tre. Le joueur intériste est connu pour avoir eu une relation
avec Wanda Nara, la femme de Maxi Lopez, quand ce dernier
jouait encore à la Sampdoria de Gênes en Serie A. L'Argentin
n'aurait «pas dû jouer ce match», selon Maradona. «Il ne fait
pas partie de la famille du football», a même ajouté le champion
du monde 1986 en zone mixte, propos rapportés par le Corriere
dello Sport.
Bastian
Schweinsteiger,
nouveau capitaine
Joachim Löw, le sélectionneur de l'Allemagne, était présent en
conférence de presse, hier. Il a fait le point sur les nombreuses ab-
sences avec lesquelles il va devoir faire face à l'Argentine, en match ami-
cal. Jérôme Boateng, Sami Khedira et Mats Hummels sont tous les trois
out pour le match. Sebastian Rudy (Hoffenheim) a été appelé en renfort.
Du côté du capitanat, personne n'avait été désigné depuis la retraite inter-
nationale de Philipp Lahm. C'est Bastian Schweinsteiger qui a été désigné
par son sélectionneur pour occuper ce rôle. En revanche,
Manuel Neuer portera le brassard face à l'Argentine, a
annoncé le technicien de la Mannschaft.
Angel Di Maria a quitté le Real Madrid pour rejoindre Man-
chester United durant le mercato d'été, un transfert devenu
inéluctable puisque l'attaquant argentin était victime d'une
énorme concurrence. Footespagnol.fr rapporte alors les pro-
pos du joueur concernant sa dernière saison en Espagne :
«La vérité, c’est que j’ai une grande amitié avec Cristiano
Ronaldo, c’est d’ailleurs grâce à lui que je suis resté au
Real Madrid la saison dernière. J’ai quitté le club de la
meilleure manière, en gagnant la Décima.» De là à pen-
ser que CR7 a conseillé à Di Maria de rejoindre United,
son ancien club, plutôt que le PSG, il n'y a qu'un pas...
Blind à MU
Deux jours après avoir trouvé un
accord avec l'Ajax Amsterdam, Man-
chester United a rendu officiel le re-
crutement de Daley Blind, ce lundi. Le
défenseur international hollandais
s'est engagé avec les Reds Devils pour
une durée de quatre ans, plus une cin-
quième saison en option. L'indemnité
de transfert s'élève à 17,7 millions d'euros.
La confidence de Di Maria sur
le Real Madrid qui en dit long !
Sur son site internet, le Borussia Dort-
mund annonce la prolongation du contrat
d'Erik Durm (22 ans). Lié jusqu'en 2017, le latéral
gauche a paraphé un nouveau bail de deux années, soit
jusqu'au 30 juin 2019. Champion du monde avec l'Al-
lemagne, même s'il n'a participé à aucune rencontre
au Brésil, l'ancien joueur de Mayence fait partie des
pépites des Borussen. La saison passée, Jürgen
Klopp l'avait utilisé à 19 reprises en Bundesliga.
Le club apporte des
précisions sur le contrat de
Daniel Alves
Quelques heures
après la clôture du
marché des trans-
ferts, le Barça a
fait une grosse
mise au point
sur ses
joueurs, dont
Daniel Alves.
Présent en
conférence de
presse, hier, le
directeur sportif
du club, Andoni
Zubizarreta, a tenu à
faire un point sur le cas
Daniel Alves : «Nous sommes
heureux que Dani Alves soit là. Il y a eu un
débat entre les deux parties concernant l'inter-
prétation du contrat et mais on a convenu que
son contrat se termine en 2015. Il n’y a aucune
clause», a afrmé le dirigeant catalan alors
que selon certaines sources, une option
automatique pour une saison de plus
existerait, si le Brésilien disputait
60% des matchs cette saison.
De retour à la compétition dimanche à Villarreal (0-1), Neymar s'est per-
mis de signer des autographes auprès des supporters locaux, alors qu'il
s'échaufait au bord du terrain, avant d'entrer en jeu. Une attitude qui n'a pas du
tout plu à son entraîneur, Luis Enrique, et qui devrait valoir à l'attaquant bré-
silien une amende de 6 000 euros, selon Olé. C'est ce que prévoit le ba-
rème de sanctions
intégré dans la charte de
bonne conduite souhai-
tée par Luis Enrique à
son arrivée à Barcelone.
Hulk absent six semaines
Saint-Pétersbourg devra se passer de Hulk, au moment
d'affronter Benfica et Monaco dans le groupe C de l'UEFA
Champions League. L'international brésilien a dû céder sa
place, à sept minutes de la fin du match entre son club et le
FC Lokomotiv Moskva. Des examens complémentaires ont
indiqué une blessure à la cuisse qui le tiendra éloigné des ter-
rains jusqu'à la mi-octobre. Hulk ratera donc plusieurs rencon-
tres du championnat russe ainsi que le déplacement sur le
terrain du SL Benfica, le 16 septembre, et la réception de l'AS Mo-
naco, deux semaines plus tard. L'attaquant de 28 ans a déjà
inscrit six buts en Premier-Liga et frappé par deux fois la semaine dernière lors des
barrages retour de l'UEFA Champions face au R. Standard de Liège.
Zubizarreta
satisfait du
recrutement
effectué
Dans le cadre d'une
conférence de presse or-
ganisée ce mardi, Andoni
Zubizarreta, le directeur
sportif du FC Barcelone,
a tiré le bilan du mercato opéré par le club catalan :
«Nous avons une équipe d'un niveau très élevé. C'est un groupe
qui n'a pas beaucoup bougé, mais il y a quelques nuances. Je
suis très heureux», a-t-il affirmé. Cet été, le Barça s'est montré
très dynamique en enrôlant Claudio Bravo, Alen Halilovic, Marc-
André ter Stegen, Ivan Rakitic, Thomas Vermaelen, Luis Sua-
rez, Jérémy Mathieu et Douglas.
F
C

B
a
r
c
e
l
o
n
e
Neymar, 6 000 euros
d'amende pour un autographe
Zenit Saint-Pétersbourg
22
Coup d’œil
Mercredi 3 setembre 2014
N° 2754
Manchester Utd
Borussia Dortmund
A
l
l
e
m
a
g
n
e
Offre d'Arsenal
refusée pour Reus
En début de journée, Metro annonçait
qu'Arsenal avait formulé une offre de 50
millions d'euros au Borussia Dortmund,
dans le but de s'attacher les services de
Marco Reus. Les Gunners, qui seraient
par ailleurs positionnés auprès du FC Sé-
ville concernant Carlos Bacca n'auraient,
toutefois, pas réussi à convaincre les
pensionnaires du Signal Iduna Park. En
effet, AS rapporte que la proposition an-
glaise a été purement et simplement re-
fusée par les dirigeants de la formation
allemande.
www.lebuteur.com
Iniesta forfait contre la France
Le milieu de terrain espagnol Andrés Iniesta est forfait pour la rencontre amicale
contre la France, demain, au Stade de France, en raison d'une blessure au genou
gauche, a annoncé lundi la Fédération espagnole. «Le milieu de terrain internatio-
nal souffre du genou gauche, ce qui l'empêche de rejoindre la sélection espa-
gnole», peut-on lire sur le site internet de la Fédération. Iniesta avait
manqué pour le même motif la rencontre de Liga entre son club Barcelone
et Villareal. Le sélectionneur de la Roja, Vicente Del Bosque, a décidé de
ne pas convoquer de joueur supplémentaire, après ce forfait. Iniesta
est également indisponible pour la réception à Valence de la Macé-
doine, lundi, dans le groupe C des qualifications pour l'Euro 2016.
International
Durm prolonge jusqu’en 2019 Durm prolonge jusqu’en 2019
Durm prolonge jusqu’en 2019 Durm prolonge jusqu’en 2019
Durm prolonge jusqu’en 2019
Durm prolonge jusqu’en 2019
Cleverley sacrifié
Jeune talent protégé puis lancé dans le grand bain par Sir
Alex Ferguson, le milieu de terrain de Manchester United, Tom
Cleverley, n'a pas convaincu Louis Van Gaal. Le technicien
néerlandais souhaiterait s'en débarrasser, avant la clôture du
mercato. Selon Skysports, Aston Villa et Everton auraient déjà
fait part de leur intérêt concernant l'international anglais (13
sélections). Les Toffees auraient une longueur
d'avance sur ce dossier. La page Ferguson se
tourne un peu plus chez les Reds Devils avec le
départ annoncé de Cleverley.
Welbeck à Arsenal
Arsenal tient son attaquant. Indésirable du
côté de Manchester United, Danny Welbeck
a signé un contrat de cinq ans avec
l'équipe d'Arsène Wenger. Le transfert a
été officialisé à 1h58 dans la nuit du
lundi à mardi et est estimé à hauteur
de 20 millions d'euros. L'attaquant des
Reds Devils avait passé sa visite mé-
dicale au club londonien un peu plus
tôt. Danny Welbeck, également
pisté par Tottenham, devrait pou-
voir ainsi retrouver du temps de
jeu avec les Gunners qui ont
perdu Olivier Giroud sur blessure
pour trois-quatre mois. L'atta-
quant international anglais de
23 ans a joué un total de 90
matchs sous le maillot des
Reds Devils, marquant 20 buts,
depuis ses débuts en équipe
première en 2008. Welbeck,
qui compte également 25 sé-
lections avec Angleterre, peut
jouer comme avant-centre ou ailier.
Il est actuellement avec l'équipe na-
tionale pour la trêve internationale et
rejoindra ensuite ses nouveaux coéqui-
piers d'Arsenal pour préparer le match à
domicile de Premier League contre Manches-
ter City, le samedi 13 septembre.
Le numéro 9
pour Falcao
Radamel Falcao, la
toute nouvelle recrue
de Manchester United,
portera le numéro 9
sur son maillot mancu-
nien. Radamel Falcao,
l'attaquant colombien,
a quitté Monaco lors
de la dernière journée
du mercato pour s'en-
gager avec Manchester
United. L'attaquant
conservera son nu-
méro 9, le numéro que
portait Dimitar Berba-
tov et qui n'était plus
porté depuis son dé-
part en 2012.
23
www.lebuteur.com
International
N° 2754
Mercredi 3 septembre 2014
Coup d’œil
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA
&Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Tarek Bouchikhi,
Adel Cheraki, Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni.
Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre
service publicité.
Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17
ou bien contactez lʼANEP :
1, avenue Pasteur - Alger
Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150
Contact@lebuteur.com
Real Madrid
Ronaldo attaque son
président sur les choix
du mercato
Le timing et le choix d’un média catalan ont de quoi surprendre, mais il sem-
blerait que Cristiano Ronaldo a vraiment décidé de se lâcher dans les colonnes
du quotidien Sport. L’attaquant-vedette du Real Madrid a critiqué la politique
de son club sur le mercato estival 2014 : «J’ai mon avis sur la question,
mais je ne peux pas toujours dire ce que je pense. Si je le faisais, cela fe-
rait la une de tous les journaux demain matin, et je ne le souhaite pas.
Si j’étais aux commandes, je n’aurais pas fait comme cela. Mais le
président pense que c’est mieux pour l’équipe de recruter les
joueurs qu’il a pris, il faut respecter ses décisions et le soutenir»,
a fait savoir CR7, visiblement pas d’accord sur les choix de Flo-
rentino Perez de faire partir Xabi Alonso et Angel Di Maria pour
les remplacer par Toni Kroos, James Rodriguez, Chicharito
et Keylor Navas. «Avec les nouveaux joueurs, le style
de jeu va changer, peut-être pour le meilleur, ou
pour le pire… J’espère que ce sera pour le meil-
leur, car les nouveaux ont un très bon niveau. Ils
s’adaptent bien. Xabi Alonso et Di Maria
étaient très importants pour nous,
mais ils ne sont plus là. Il faut se
contenter des nouveaux. Je
suis sûr que tout ira bien», a
fait savoir Ronaldo, désireux
de finir sur une note d’opti-
misme.
Quand Sergio
Ramos
répond à CR7
Lors du mercato, le Real
Madrid a frappé de nombreux
grands coups. D’un côté, en cas-
sant sa tirelire pour James Rodriguez
et Kroos, et de l’autre en laissant partir
deux cadres, Di Maria et Xabi Alonso.
Une politique de recrutement qui a fait
réagir Cristiano Ronaldo : «Si j’étais aux
commandes, je n’aurais pas fait comme
ça.» Des déclarations qui viennent de faire
réagir Sergio Ramos. En réponse à son co-
équipier du Real Madrid, Sergio Ramos s’est
lui aussi exprimé sur cette polémique concer-
nant le recrutement du club. Dans des propos
accordés à EFE, le défenseur espagnol a ainsi
déclaré : «Chacun a son opinion et on doit la
respecter, je ne veux pas juger ce que pense
Cristiano ou un autre joueur. Nous apparte-
nons à un club et nous devons respecter les
lois du club. Mon opinion, je la garde pour
moi et ce n’est pas le moment de tirer des
conclusions.»
Ben Arfa prêté
à Hull City
Hatem Ben Arfa a finalement décidé de quitter New-
castle. Ecarté du groupe par Alan Pardew, l’ancien
Marseillais avait pourtant refusé une offre de Besiktas
et s’était même résolu à rester, pour tenter de rega-
gner la confiance de son coach. Au final, le joueur,
dont le contrat se termine en juin 2015, a été prêté à
Hull City jusqu’à la fin de la saison. Désormais âgé de
27 ans, l’attaquant voit du coup son souhait de res-
ter en Premier League se réaliser et va désormais
tâcher de relancer sa carrière…
À 18 ans, le jeune
Kingsley Coman n'a pas
eu la patience d'atten-
dre qu'on lui donne sa
chance au Paris Saint-
Germain. Et le nouveau
renfort de la Juventus
Turin, titulaire lors de la
victoire sur le Chievo
Verone (1-0), ne re-
grette absolument pas
son choix de quitter
Paris : «Quand je suis
venu ici, on m'a dit que si j'étais bon, j'aurais
la possibilité de jouer. C'est déjà arrivé. Au
PSG, cela aurait été plus dur. Mais je ne cherche pas
de revanche vis-à vis du PSG», a confié le Turinois
au Parisien, avant de s'adresser aux supporters de la
capitale. «S'ils n'ont pas compris, tant pis. C'est une
décision réfléchie. Je sais pourquoi je suis parti et je
n'ai aucun compte à régler avec le PSG.» Si retrou-
vailles il y a avec le Parc des Princes, Kingsley
Coman risque de passer une soirée agitée...
Milan AC
Bonaventura
signe, adieu
Biabiany
Le Milan AC semblait être
pris au dépourvu, mais il a
vite réagi. Si les Rossoneri
attendaient l'arrivée du mi-
lieu offensif de Parme Jona-
than Biabiany - transfert
finalement avorté - une der-
nière recrue a finalement
signé. Il s'agit du milieu of-
fensif de l'Atalanta Ber-
game, Giacomo
Bonaventura, qui vient de
s'engager avec le club lom-
bard pour cinq saisons. L'Italien a inscrit 5 buts en
championnat la saison passée, un de moins que le
Français Biabiany. Le club de Silvio Berlusconi avait
assuré ses arrières et renforce un peu plus son sec-
teur offensif, après les arrivées de Jérémy Ménez,
ainsi que Fernando Torres (en prêt).
PSG
Al-Khelaïfi
prévient
Platini
Bloqué par le fair-play financier, le Paris Saint-Germain
a dû se contenter de David Luiz comme unique recrue
majeure cet été. Ce qui agace Nasser Al-Khelaïfi : «Je ne
sais pas si Michel Platini veut tuer le football français, mais
le fair-play financier n'est pas juste. Il est même difficile
de le comprendre, se plaint le président du PSG dans Le
Parisien. Les grands clubs restent grands et les petits res-
tent petits. On respecte ces règles, mais on souhaite dis-
cuter avec l'UEFA en octobre pour essayer de faire
changer un peu les règles. Sinon les investisseurs ne
viendront plus dans le foot, ils iront dans d'autres
sports, comme la Formule 1.» Al-Khelaïfi parviendra-
t-il à convaincre Platini ? Cela semble compliqué...
La dernière mise au
point de l’agent de
Lavezzi !
Sous contrat jusqu’en juin 2016 avec le PSG,
Ezequiel Lavezzi n’a pas quitté le double
champion de France cet été, en dépit d’un in-
térêt insistant de l’Inter Milan. Lundi soir, à
quelques heures de la fermeture du marché
des transferts, l’agent de l’international ar-
gentin, Alejandro Mazzoni, a assuré que les
dirigeants nerazzurri ne l’avaient jamais
contacté, en vue d’un possible transfert :
«Beaucoup de choses ont été écrites sur
Ezequiel Lavezzi à l’Inter Milan, mais il n’y a ja-
mais eu aucune réelle négociation. Pourquoi ?
Vous n’avez qu’à demander au PSG. En réalité, ce
n’est pas simple de remplacer un joueur comme
Lavezzi. J’ai souvent discuté avec les dirigeants de
l’Inter Milan et j’ai toujours été clair avec eux : «Si
vous voulez Pocho, alors vous n’avez qu’à discuter
avec vos homologues français. Je suis à Paris et je
peux vous assurer que rien ne se passera avant la
deadline du mercato, c’est impossible. Ezequiel La-
vezzi reste au PSG», a ainsi conclu l’homme d’af-
faires, comme l’a relayé le quotidien transalpin
Corriere dello Sport.
Naples
Pandev file
en Turquie
L'attaquant macédonien Goran
Pandev a signé avec Galatasaray.
Le milieu de terrain suisse Blerim
Dzemaili a aussi été cédé par Na-
ples au club turc.
Chicharito : «Je ne travaille pas pour
être sur le banc»
Javiez Hernandez, arrivé au Real Madrid, espère disputer une place de titulaire
et pas s'installer sur le banc : «Avec Ferguson, j’étais bien à Manchester United. Il sa-
vait faire ressortir le meilleur de moi et de toute l’équipe. Mais avec Van Gaal, qui est ex-
traordinaire et je suis sûr qu’il va réussir, c’est différent car il a décidé d’avoir un effectif
réduit. Je devais donc trouver une autre option pour mon avenir. Il y a 11 joueurs dans
une équipe et 7 sur le banc. Pour être dans les 11, il faut travailler et savoir se mon-
trer lors des minutes données. Le mieux c’est de faire en sorte que l’entraîneur ait
mal à la tête lorsqu’il doit décider de son onze titulaire. Ce que fait Chicharito, ce
n’est pas important, c’est le Real Madrid qui compte avant tout. Dans le football, tout,
mais vraiment tout peut se passer. Je ne travaille pas pour être sur le banc. Lorsqu’on me don-
nera une opportunité, je ferai en sorte de la saisir. Je suis très heureux d’appartenir au meilleur
club du monde. Qu’est-ce qu’un footballeur peut demander de plus dans la vie ?», a confié Chi-
charito lundi dernier à Al Primer Toque, après sa présentation au Real Madrid.
Aujourd’hui, se disputeront les matchs
amicaux suivants :
Russie - Azerbaïdjan (16h)
Ukraine - Moldavie (18h)
Lettonie - Arménie (18h45)
Danemark - Turquie (19h)
Lituanie - Emirats Arabes Unis (19h)
République Tchèque - Etats-Unis (19h15)
Irlande - Oman (19h45)
Allemagne - Argentine (19h45)
Angleterre - Norvège (20h)
Maroc - Qatar (20h)
Man City
Micah
Richards file
à la Fiorentina
Comme prévu, Micah Richards quitte Man-
chester City pour rejoindre ofciellement la Fioren-
tina, avant-hier soir. Le défenseur formé chez les Skyblues
a été prêté pour la saison à venir. A noter qu’il ne reste plus
qu’un an de contrat au latéral avec Manchester.
Tottenham
Les Spurs
lâchent Sandro
Le milieu brésilien Sandro, barré à Totten-
ham par la concurrence, a signé lundi un contrat de
trois ans avec l'autre club londonien des Queens Park
Rangers, a annoncé le club. Le milieu défensif de 25 ans a
déjà collaboré avec l'entraîneur Harry Redknapp, aujourd'hui
chez les Rangers, du temps où il entraînait les Spurs. Le transfert est
estimé à une douzaine de millions d'euros par les médias britanniques.
Negredo débarque
Un an après l'avoir quittée, l'attaquant de Manchester City, Alvaro
Negredo, retrouve la Liga cet été. Barré par Edin Dzeko, Sergio
Aguero ou encore Stevan Jovetic, l'ancien attaquant du FC
Séville quitte les Citizens pour le FC Valence. Le club
andalou a confrmé l'arrivée de l'Espagnol dans les
dernières minutes du mercato. Le joueur est
prêté pour une saison, tandis que les Man-
cuniens espéraient un transfert défni-
tif. En revanche, Valence sera
dans l'obligation de verser 28
millions d'euros, en cas
de qualifcation
pour une Coupe
d'Europe.
Valence
Newcastle
Juventus
Coman
s'adresse aux
supporters
du PSG
La pelouse
du CTN vire
au jaune,
Raouraoua dans
tous ses états
Lors de sa visite hier au centre
des équipes nationales, Raouraoua,
qui était en compagnie de quelques
personnalités, a été surpris par l’état
de la pelouse qui vire au jaune. En
fait, il est certain que ce changement
de couleur du moins dans certains
endroits est due à la saison estivale
où la température atteint souvent les
40 degrés. Et comme il n’y a pas eu
de regroupement de l’équipe natio-
nale depuis le 7 juin dernier, on
comprend mieux les raisons du
changement de couleur de la pe-
louse.
Il a promis de prendre
des mesures
Par rapport à ce que l’on a appris,
le président de la FAF a décidé de
convoquer tous ceux qui sont char-
gés de l’entretien du complexe de
Sidi moussa y compris Gourcuf
pour connaître les raisons de la dé-
gradation de l’état de la pelouse et
s’est juré de prendre des mesures
contre les fautifs.
Gourcuff : «La couleur
de la pelouse ne
m’intéresse pas. Pour
moi, il n’y a pas de
problème»
Interrogé sur l’état de la pelouse,
le coach des Verts n’a pas montré de
signes d’inquié-
tude. Pour lui,
l’état de la pe-
louse n’est
pas dégradé
au point de
s’inquiéter :
«Pour moi
il n’y a pas
de pro-
blème par-
ticulier
concernant
l’état de la
pelouse. Avec
un meilleur
entretien, je
pense que cela ira
mieux.»
Belfodil : «Content de
faire partie du groupe»
Tout
d’abord, ra-
contez-nous
comment s’est faite
votre adaptation au
sein de l’équipe natio-
nale ?
Sincèrement, l’adaptation
a été très rapide. Tout le
monde m’a facilité la tâche. Je
profte de cette occasion pour re-
mercier tout le monde y compris le
sélectionneur.
C’est une grande première pour
vous avec l’équipe nationale
d’Algérie. Que pouvez-
vous dire là-dessus ?
C’est un très grand plaisir
pour moi de représenter les cou-
leurs de mon pays. Désormais, je
dois travailler dur car rien n’est encore
gagné. Pour jouer, il faut d’abord prouver. Je suis prêt
à cent pour cent pour convaincre l’entraîneur et à
donner entière satisfaction.
Vous allez devoir livrer deux matchs très impor-
tants en l’espace de quatre jours. Comment comp-
tez-vous gérer cette délicate période ?
Il faut dire que c’est très difcile de préparer deux
importantes afches en quatre jours. Malheureuse-
ment, on n’a pas trop le choix. Les matchs s’annoncent
difciles du moment que l’équipe nationale, depuis
l’excellent parcours en Coupe du monde, est devenue
l’équipe à battre.
Pensez-vous pouvoir revenir
avec un bon résultat ?
Ecoutez, pour le moment,
nous allons nous baser sur le
match face à l’Ethiopie. C’est
une rencontre très importante
du moment qu’elle aura lieu en de-
hors de nos bases. On ne va rien lâcher. On
doit faire le maximum pour revenir avec un bon
résultat.
Entretien réalisé par L.A.
à battre»
«
J
e
r
e
m
e
r
c
ie
t
o
u
t
le
m
o
n
d
e
d
e
m
’a
v
o
ir
f
a
c
ilit
é
l’a
d
a
p
t
a
t
io
n
»
Chaouchi : «Mbolhi ? C’est
un frère et non un concurrent»
Faouzi Chaouchi été très heureux de retrouver la sélection et ses ex-
coéquipiers, il nous dit à ce sujet : «Je suis ravi de retrouver la sélection
et mes coéquipiers, on est tous là pour un seul objectif, c’est d’enregistrer
un bon résultat durant ses 2 matches, on est tous conscients de la dif-
culté de notre mission, mais on reste optimistes.» Concernant sa relation
avec le gardien numéro un de l’EN : «Mbolhi, pour moi c’est un frère,
l’essentiel pour nous c’est de gagner nos matches, peu importe celui qui
protégera la cage des Verts.»
Le sociétaire de Parme, qui a en-
registré son retour en EN par la
grande porte, était très heureux de
retrouver la sélection et ses cama-
rades. Il s’est exprimé à propos de
son retour et ses objectifs face aux
médias, à la zone mixte au CTN de
Sidi Moussa.
Vous êtes de retour en EN, quel
est votre sentiment ?
Je suis très heureux et ravi d’avoir
réintégré la sélection et aussi très fer
de faire partie du groupe.
Comment appréhendez-vous les
2 matchs qualifcatifs à la CAN-
2015 ?
En toute franchise, ça va être très
dur. On jouera deux matchs en l’es-
pace de quatre jours. Déjà avec le
voyage, ce ne sera pas facile, mais on
dispose de stafs technique et médi-
cal très compétents. On écoutera
leurs conseils, sans oublier les
moyens qui sont mis à notre disposi-
tion pour nous faciliter la tâche.
Peut-on dire que vous êtes déjà
rentré dans le match ?
Bien sûr, on est là pour ça. On est
bien concentrés sur ces deux matchs
qualifcatifs qui se joueront face à
l’Ethiopie et au Mali.
Quels sont vos objectifs person-
nels, Ishak ?
Mes objectifs avec la sélection
sont collectifs. On tient à brandir le
trophée de la CAN-2015 au Maroc.
Concernant mon objectif personnel,
ce sera de marquer beaucoup de
buts.
La concurrence est rude à votre
poste, un commentaire ?
La concurrence est bénéfque
pour tout le monde. Donc je pense
que c’est une bonne chose pour le
coach qui pourra ainsi aligner le
meilleur onze possible.
Entretien réalisé par Amimi
Lamine
Soudani : «On doit
confirmer notre bon
parcours du Mondial»
Hilal El Arabi Soudani, a été l’un des joueurs
concerné par cette zone mixte, organisée hier en fn
d’après-midi au CTN de Sidi Moussa, l’international al-
gérien, s’est exprimé au sujet des deux matches ofciels
des Verts face à l’Éthiopie et au Mali : «Vous savez, après
notre prestation remarquable au Mondial, l’équipe natio-
nale d’Algérie est devenue une équipe attendue au tour-
nant. Tous nos adversaires auront envie de nous battre.
Certes, le climat ne sera pas en notre faveur, sans ou-
blier la fatigue, jouer deux matches en quatre jours
ce n’est pas quelque chose de facile, mais on est
très motivés pour réaliser un bon résultat
et continuer dans ce sens.»
24
Équipe nationale
Coup d’œil
N° 2754 www.lebuteur.com
Mercredi 3 septembre 2014
A peine arrivé la tête de la sélection
nationale, Christian Gourcuff n’a
pas trop tardé pour convoquer le
jeune joueur de l’Olympique de
Lyon, Mahdi Zeffane. Ce der-
nier que nous avons inter-
rogé hier, lors de la zone
mixte, estime que tout le
monde lui a facilité la
tâche pour s’adapter et
travailler dans la séré-
nité. Toutefois, il n’a
pas manqué de dire
qu’il doit se don-
ner à fond pour
préserver sa
place au sein
des Fennecs.
Zeffane : «Depuis le Mondial,
l’EN est devenue l’équipe

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->