You are on page 1of 2

Flash des principales informations

du CE du 17 et du CCE du 21
décembre 2009
Section syndicale Thales Services SAS

Effectifs/ temps de travail


Fin novembre 2009, nous étions 3973 actifs au sein de l’établissement Informatique & Services, soit une
augmentation de 4 personnes (3969 à fin octobre). Il y a eu 46 entrées (principalement à TSE régions) et 42
sorties (TSE régions et Paris). Seulement 1 licenciement est recensé sur la période.
Les effectifs de l’établissement Simulation (Cergy) sont stables à 524 actifs, ce qui porte les effectifs de Thales
Services à 4497 actifs (4492 en octobre). Le nombre de sous-traitants est en baisse de 10 personnes (retour au
niveau d’août et baisse de 25 depuis septembre). A noter aussi le départ en retraite de 23 personnes depuis le
début de l’année.
ème
A noter que le paiement des heures supplémentaires du 3 trimestre devrait apparaître sur la paye de
décembre.

Point sur la société et les affaires


A fin octobre, les prises de commandes sont inférieures au budget. La SBU BS est toujours en retard sur son
budget mais fait néanmoins mieux qu’en 2008. TSE est au-dessus de son budget alors qu’ITO reste en dessous.
Le chiffre d’affaires est aussi sous le budget. BS et TSE sont en retard, seule ITO se maintenant. Le carnet de
commandes (backlog) représente 6 mois d’activité en hors Groupe. A noter que le résultat devrait être positif en
fin d’année bien que sous le budget.
De nouvelles affaires ont été signées. A signaler GACA, gros contrat espéré depuis longtemps pour le domaine
Education, Airbus Bundle Management et Ministère de la Justice RPVJ.
Le département ITOPS démarre doucement. Pour 90 consultations, nous avons gagné 5 affaires. L’affaire
Danemark, pour laquelle TTS est le client final est encore en démarrage. Pour l’instant 40 personnes sont
affectées à cette affaire qui promet d’être très difficile et devrait s’étaler sur 1,5 années.
Les projets de transformation Contrat France suivent leurs cours. TIPS est considéré avancé à 60%, USTOR
à 20%, les autres projets étant stationnaires. Il resterait 14 personnes à reclasser pour l’ensemble des sites
Colombes, Elancourt, Rungis et Vélizy.

Le stand-by est à 127, en légère augmentation (112 le mois dernier) et est principalement présent à BS. Il
représente 2,8% des effectifs. Les prévisions à 4 et 8 semaines sont identiques à 2008 malgré une nette
augmentation pendant les 4 dernières semaines.

Information sur les nouveaux rattachements opérationnels des SBL CIS et


Training & Simulation
Dans le cadre de la nouvelle réorganisation du Groupe la SBL CIS va être rattachée à la nouvelle Division DSC
(Defense & Security C4I Systems) qui comprendra 5 BLs :
 Networks & Infrastructure Systems (NIS) contiendra : une partie de NSS (Réseaux stratégiques et
d'infrastructure), une partie de l'activité Sécurité Système de D3S (réseaux civils), une partie de l'activité DTC
(réseaux mobiles & déployables incluant la maîtrise d'oeuvre Syracuse et la PMR) et les Services hors
activité optronique.
 Radio Com Products (RCP) contiendra : une partie de NSS (Terminaux Satcoms), une partie de JC2 ISR
(Guerre électronique des communications), une partie de DTC (radios tactiques & faisceaux hertziens, radios
logicielles, durcissement instrumentation & sûreté des systèmes) et la totalité de CNI (Communications
navales, communications Aéro, Navigation & Identification).
 Information Technology Security (ITS) contiendra : Information Systems Security (ISS) en provenance de
D3S : services de conseil en sécurité, sécurité des sytèmes et des applications, produits de sécurité.
 Protection Systems (PRS) contiendra : une partie de JC2 ISR (Systèmes de commandement, contrôle,
communication et renseignement informatisés (C4I), systèmes ISR renseignement, surveillance et
reconnaissance), une partie de NSS (Surveillance des frontières), une partie de Land Systems (systèmes
tactiques terrestres), une partie de Security Systems de D3S : protection & contrôle des infrastructures
critiques, sécurité des citoyens et protection publique.
 Critical Information Systems (CIS) en provenance de D3S : outsourcing des systèmes d'informations (data
centers, hébergement de systèmes d'information critique), informatique de gestion (ERP ...), informatique
technique (prestataires de services).

-1- Le 18/12/2009
Training & Simulation, tout comme l’activité Systèmes Complexes, vont être rattachées à la nouvelle Division
DAV (Avionics) et retrouver la majeure partie des SBL issues de l’ancienne SBL DAE.

En ce qui concerne le laboratoire Theresis, le projet n'est pas finalisé.

Pour la Direction, le rattachement de CIS à la Division DSC est l’aboutissement la stratégie du Système
d’Information Critique. Pour la CFE-CGC, si ce nouveau positionnement cadre parfaitement avec certains de nos
contrats, ce n’est pas le cas de la totalité et notre identité risque d’être un peu brouillée. La Direction convient
qu’un travail d’explication sera à faire vis à vis de nos clients.

A noter que les nouveaux rattachements seront réalisés au niveau opérationnel, aucune modification n’étant
prévue au niveau des entités juridiques (pour le moment….. ?). Pas de modifications non plus pour les
localisations géographiques et les statuts sociaux.

Pour comprendre la nouvelle réorganisation du Groupe, les points importants sont les suivants :
- les structures juridiques de chaque pays deviennent responsables de leurs offres, contrats et surtout de
leurs résultats financiers,
- les Divisions vont principalement se concentrer sur la stratégie (R&D, les services et produits),
- toutefois, les entités juridiques auront aussi un rôle opérationnel et à ce titre verront leurs fonctions
support renforcées (retour des moyens qui étaient dans les Divisions),
- au niveau global, n’oublions pas l’augmentation du nombre de Divisions (de 6 à 7) et la réduction du
nombre de SBL (de 44 à 33) par fusion.

Pour la Direction, cette nouvelle réorganisation est l’affirmation que nous sommes un Groupe international.
Renforcer le rôle des entités juridiques par pays, c’est affirmer la primauté de la proximité au client local.

Un processus d’information/consultation des instances CE et CCE est en cours ainsi que le déclenchement d’une
expertise au niveau global.

La mise en œuvre de cette nouvelle organisation est prévue pour janvier. A noter aussi que cette nouvelle
réorganisation n’a pas d’impact sur les projets déjà initialisés. Le projet Alpha devrait donc poursuivre son
processus de réalisation. A noter enfin que le rattachement programmé il y a quelque mois pour Theresis à T3S
ne serait plus d’actualité.

-2- Le 18/12/2009