You are on page 1of 3
PARLENENT EURDPEEN Députée au Parlement européen ‘Objet ; Centrales nucléaires - Dangers induits par le survol de drones ct sécurisation nécessaire des composants les plus valnérables d'une centrale Monsicur le Premier Ministre Manuel VALLS, Madame la Ministre de Evologic ct de I'Eucrgie Ségaléne ROYAL, Monsieur le Ministre de I"Tntérieur Bernard CAZENFUYVE, Monsieur le Ministre de la Défense Jean-Yves LE DRIAN, Copie envoyée au Direerur de VAutorité de stveté nuckéaire, M, Pierre-Franck CURVET. Alors que le survol des centrales nuclésires est interdit dans un périmétre de cing kilometres et de 1.000 métres d’altitude autour des silvs, cela fait maintenant deux mois que les centrales nucigaires frimeaises sont survolées périadiquement par des drones, parfois simultanément, et It population Irangaise s*en inquiéte A juste titre, La loi francaise encadre par deux amétés du 11 aviil 2012 relulils & «/'wilisation dle espace aérien par les aéronefe qui circudent suns personne & bord, ct «a la conception des aéronefs civils qui cireulemt sais aucune personne & bord, aux conditions de leur emploi el sur les capacitis requises des personnes qui les wlilisent ». Mais force est de conslater que eette loi ne suftit pas a encadrer utilisation de wls deones, puisque ation est impossible si son pilote n’est pas intercepté rapidement. leur identi La mise en place de systémes de radars mobiles militaires pour déteotcr des drones approchant les centrales est une premiere réponse eohérente a ces intrusions, mais elle reste insuffisante Loul comme le <éploiement d’helicoptéres Gazelle pour intercepter les drones et leurs pilotes puisque ces dispositifs n’ont pes permis dinterpeller ni les drones, ni leurs pilotes, selon les inlurmations disponibles. nes mal Cos intrusions se poursuivent au vu et an su de taut le monde, ef surtout de pers jntentionnées qui pourraiont vouloir tirer profit de cette vulngrabilité, Bien conseients que le w risque 7éro » en matiére de nucléaire wexiste pas, nous vous enjoignons & prendre toutes les mesures nécessaires pour cmpécher un accident radiologique en France. Tl est urgent de prévoir 'imprévisible, e’esl ce que Pexpérience de Fukushima nous a enseigné et nous devons en tirer toutes les legons. La France dispose de 58 réacteurs nucléaires fonctionnels (sans compter les réacteurs de recherche), réparlis sur 19 centrales 4 uayers la France. Parmi cous-ci, 34 réacteurs de 900 MWe disposent ¢enceintes de confinement & paroi unique, constituées d'une paroi cylindrique dune épaisseur de 90 em et d'un céme d'une épaisseur de $0 em, N’zyant pas été construites en béton armé, cvs protections sont les moins résistantes dle notre pare nnycléaire. Ce batimert a pourtant fonction de résisier aux accidenis aussi bien qu'aux agressions extemes, et résisterait prétendument 2 une chute d’avion (tout dépendrait de sa taille e1 de son chargement, notamment en kéreséine). Par ailleurs d'autres éléments aussi vulnérebles que stratggiques comme les piscines de désactivation des combustibles irradiés ou les transformateurs électriques — sont a la portde de n’importe quelle attaque menée par oud aide d'un drone. 12 24 Novembre demnier. Greenpeace France a remis aux autorités Limgaises un rapport confidentiel France sue fa vulnérabilité des certrales nucléaircs face aux drones, et les risques induits par Putilisution de ees derniers, Parallélement, un autre rapport (mis en Tigne sur le site Intemet de Greenpeace Allemagne, et cone accessible publiquement) liyrait une analyse concemant des secnarias d’attaques terroristes, assistées par des drones, des centrales nucléaires frangaises de Cattenom (Moselle), Fessenheim (Alsace) ct Gravelines (Nord), Ces trois centrales se trouvent a prosimilé de pays ftontaliers de la France (Allemagne, Suisse, Luxembourg et Belgique), direclzmen! concernés par un potentie] accident nucléaire. attic confidentietle et supprimée é Mais le risque d'un accident nucléaire majeur r’est pas la seule source de nos préoceupalions. Le survol de différentes centrales peut lsisser A penser une attagque simultenée des transformateurs électtiques. Un tel seénario n’aurait pas de conséquences radiologiques, mais avec des répereussions catastraphiques. Le remplacement d’un transformateur se fait en quelques jours, et la perle d*électiicité induite par Tarré: d’une seule centrale pourrait facilement étre compensée par la mise en marche d’autres moyens de production d'électticité. Mais si plusicurs transformatenrs étaient visés simultanément, Jeur remplacement rapide ne serail pas acquis : il faudrait en construire de nouveaux. Cela significrait que le réseant électrique pourrait tre brutalement et durablement allecté ; un black-out serait possible & Péchelle régionele voire nationale. Et un black-out on Trance pourrait avoir des consequences sur I’Europe entigre. Non seulement les particulicts seraient affectés dans leur quotidien, mais les ealreprises et Pindustrie aussi : sans éleetricité, l'économie s’arréterait brutalement. Et notre socicté en paierait Ie prix fort, avec une panique généralisée dom les conséquences sont inimaginables car l'ensemble de nos systémes de protection et de surveillance reposent sur notre systéme électrique. AALEMENT CUROPERN Députée au Parlement européen Face & cet exposé inquiétant, pouriez-vous nous faire savoir ce cue prévoit le guuvernemenl pour ruclire fin 4 cee menace iniminente ? Vout d’abord, comment I trae compte-til dissuader le survel des centrales nucléaires par des drones ? Une révision de la loi pour une tragabilité accruc des detenteurs de drones est-elle envisagée, avec notamment un recours Pimmatriculation des drones pour comnaitre Midentite de leurs détenteurs ? Entin, que compte faire !Ftal pour sécuriser les piscines de désactivation ou Jes transformateurs électriques ? Sous le pression consiante des écologistes, la France a toujours béadficié d’une sireté aueléaire cn amélioration constante. C’est pourquci, nous maintenons cette pression nécessaire atin de prémunir notre pays (et les pays fromlaliers) des risques liés a nos installations nucléaires ct camptons vivement sur votre réaction rapide pour rassurer Ja population francaise et européenne, rN / Avec Loules nog salutations disti Rebecca HARMS (A’ {AAS Philippe LAMBLRTS (Belgique) Claude TURMES (Luxembourg) fe Emest URTASUN (Espagne) Dario TAMBURRANO (Italie) L--Da