You are on page 1of 8

C.P.G.

E-TSI

Les hacheurs

2006/2007

Les hacheurs
I. Introduction :
Le Hacheur est un convertisseur continu-continu, qui permet d'alimenter une charge
sous tension réglable à partir d'une tension continue constante.

=

Réseau
Continu

Mcc
=

=

Charge

Il est réalisé avec un transistor bipolaire ou un transistor IGBT ou avec un transistor à
effet de champ à grille isolée à canal N.
Son fonctionnement est périodique, de période T = 1/f.
Au cours d'une période, l'interrupteur est fermé (passant) pendant une durée αT et
ouvert (bloqué) pendant (1 - α) T.
fermé

ouvert

fermé
t

αT

0

T

Le nombre α, compris entre 0 et 1, est le rapport cyclique.
On adoptera le symbole ci-contre d'un interrupteur à deux
commutations commandées.
Le courant ne peut circuler que dans un sens.
Ce hacheur relie une source de tension à un récepteur de
courant. Ce récepteur sera l’induit d’un moteur à courant continu.
II. Hacheur série (ou abaisseur) :
a) Montage :
VH
ic

iH

iH

H
DRL

U

VDRL

Commande

M
=

Uc

iH

c.o iDRL
c.f

iDRL vDRL

vH

vDRL

vH
iDRL

b) Chronogrammes :
On peut dessiner le modèle électrique ci-dessous, équivalent au circuit d'induit, où E
est sa force électromotrice, R est la résistance d'induit et L son inductance.

Mr BENGMAIH

Page 1 sur 8

Aussi. • L'interrupteur H ouvert entre αT et T.C.P. car on doit évacuer l'énergie magnétique emmagasinée dans l'inductance L de l'induit.E-TSI Les hacheurs iC Uc L R ic M = 2006/2007 E Uc Dans une première approche. uc est voisin de 0 : di dic E E (t − α T ) uc = E + L c ≈ 0 → =− D’où ic = − + i (α T ) dt dt L L E (t − α T ) On pose : i (α T ) = ic max ⇒ ic ( t ) = − + ic max : Le courant décroît linéairement. nous négligerons la résistance de l'induit. uc U H fermé ic H ouvert α.G. la diode doit obligatoirement être passante.T H fermé H ouvert t T icmax icmin iH α.T t T icmax icmin t icmax iDRL T icmin t c) Ondulation du courant : • L'interrupteur H passant entre 0 et αT : di dic U − E (U − E ) t D’où i c = uc = U = E + L c → = + i (0) (U >E) dt dt L L On pose : i (0) = icmin Le courant croît linéairement dans l'induit. L Mr BENGMAIH Page 2 sur 8 .

5 et vaut: ∆ic max = . icmoy III.E-TSI Les hacheurs 2006/2007 On pourra calculer l'ondulation du courant de deux manières possibles : (U − E ) α T (U − E ) α T i c (α T ) = ic max = + ic min ⇒ ∆i = ic max − ic min = L L di ( t ) dic ( t ) Or : uc ( t ) = E + L c ⇒ uc ( t ) = E + L ⇒ uc ( t ) = E .P. Hacheur parallèle (ou élévateur) : a) Montage: L iL iH U (1 − α ) αU 2 Lf iD D VD uH uc Mr BENGMAIH Page 3 sur 8 . Lf Les variations de l’intensité du courant dans la charge sont donc inversement proportionnelles à la valeur de l’inductance.5 α 1 d) Contraintes sur les interrupteurs Diode Interrupteur VHmax = U (1 − α ) αU IHmax = icmax = icmoy + 2 Lf VDmax = U IDmax = icmax = icmoy + IDmoy = (1-α) .C.G. dt dt uc ( t ) = αU ⇒ E = αU d’où : ∆i = (1 − α ) αU . 4 Lf ∆ ic U 4 Lf 0 0. ainsi qu’à la valeur de la fréquence de hachage U Cette ondulation est maximale pour α = 0.

G. L L U (1 − α ) − U αU di = Or : U = L L + uH ( t ) ⇒ U = uH ⇒ U = u H = U c (1 − α ) ⇒ ∆iL = − .T T t c) Ondulation du courant : 1 T Valeur moyenne de la tension : uH = ∫ U c dt = U c (1 − α ) T αT U  U −Uc  iL ( t ) = L t + iL min iL ( t ) = ( t − α T ) + iLMax  L   U  t ∈ [ 0. b) Chronogrammes : Uc =cste >U α.P. Lf Lf dt Mr BENGMAIH Page 4 sur 8 . α T ] : iH ( t ) = t + iL min et : t ∈ [α T .E-TSI Les hacheurs 2006/2007 Hypothèse courant linéaire.T uH T uc H fermé H ouvert H fermé H ouvert t α.C.T T iH iL ∆iL α.T T α. T ] : iH ( t ) = 0 L   iD ( t ) = 0 iD ( t ) = U − U c ( t − α T ) + iLMax  L   U −Uc U −Uc iL (T ) = iL min = (1 − α ) T + iLMax ⇒ ∆iL = iLMax − iL min = − (1 − α ) T .T iD t T t α.

u I V0 T1 D2 T1 D2 T1 D2 D1 T2 D1 T2 D1 IE V0 P<0 P>0 Transfert de puissance : P > 0 : Dévolteur P < 0 : Survolteur Mr BENGMAIH Page 5 sur 8 . à couple donné .G. à vitesse donnée. 1.E-TSI Les hacheurs 2006/2007 d) Contraintes sur les interrupteurs Diode VDmax = Uc Interrupteur VHmax = Uc iLmoy αU IHmax = iLmax = + 1 − α 2 Lf IDmax = iLmax = icmoy 1−α + αU 2 Lf IDmoy = iLmoy IV. hacheur réversible en courant : On considère le montage suivant : D1 T1 IE + I V0 T2 - u D2 Il permet : − De faire varier la vitesse. D’après la nature des sources entre lesquelles il est placé et la ou les grandeurs qu’il permet d’inverser. Hacheurs réversibles : Un hacheur est réversible s’il permet de commander le transfert d’énergie dans les deux sens.P.C. − De faire varier le couple. il existe plusieurs types de hacheurs réversibles.

0) et (-V0. 0): IE Tem I +V0 D2 T1 V0 -V0 I T1 D1 T1 T2 D1 V Transfert de puissance : P > 0 avec Vmoy > 0 T2 D1 T1 D1T1 D1 T1 D1 D2 IE P>0 P<0 P > 0 avec Vmoy > 0 P = V0. si T1 conduit pendant la partie α1 T de la période. En moteur.75 α2 =0.75 α1 croît Quadrant 2 α1 = 0. si T2 conduit pendant la partie α2 T de la période.G.Imoy Mr BENGMAIH Page 6 sur 8 T1 .C.5 α2 croît Quadrant 1 α1 = 0. Remarque : α1 + α2 = 1 α2 =0 n E α1 = 1 α2 =0. umoy = α1V0 .IEmoy = Vmoy . umoy = (1 − α 2 ) V0 . 5 α2 = 1 imoy α1 = 0 2.P. E = umoy − Rimoy avec : imoy < 0 . E = umoy − Rimoy avec : imoy > 0 En génératrice. La figure suivante donne l’allure des caractéristiques E(imoy) ou n(Tem). Avec modulation (+V0. Hacheur réversible en tension : a.E-TSI Les hacheurs 2006/2007 La marche en génératrice correspond au freinage par récupération de la machine : elle prend alors l’énergie mécanique de la charge qu’elle freine et la transforme en puissance.

P.Imoy 3.C..V0) : I IE +V0 D2 T1 V0 -V0 I T1 D1 T1 T2 D2 T2 V D1 T2 D1 T1 D2 T2 D1 T1 D2 T2 D1 T1 D1 D2 T2 D2 IE V0 Transfert de puissance : P > 0 avec Vmoy > 0 P > 0 avec Vmoy > 0 P>0 P<0 P = V0.G.E-TSI Les hacheurs 2006/2007 b. Avec modulation (+V0. Hacheur réversible en courant et en tension : I IT T1 VT1 Ue IT2 Mr BENGMAIH D1 ic T2 IT4 ID1 VT4 D2 ID3 IT3 Us T3 Us D4 M ID2 VT2 T4 ID4 Quadrant 2 Quadrant 1 Quadrant 3 Quadrant 4 VT3 D3 Page 7 sur 8 ic .IEmoy = Vmoy .

5 < α < 1 0.5 I Ue t V1moy >0 Ic >0 P >0 Quadrant 1 Mr BENGMAIH V1moy >0 Ic < 0 P<0 Quadrant 2 V1moy <0 Ic <0 P >0 Quadrant 3 V1moy <0 Ic >0 P<0 Quadrant 4 Page 8 sur 8 .5 0 < α < 0.G.C.5 < α < 1 0 < α < 0.E-TSI Les hacheurs 2006/2007 T1 D 2 T1 D2 T1 D 2 T2 D1 T2 D1 T2 D1 T2 D 1 T2 D 1 T3 D 4 T3 D4 T3 D4 D3 T4 D3 T4 D3 T4 D3 T4 D3 T3 T4 T1 D2 T1 D2 T1 D 4 T3 D 4 T3 Us ic t 0.P.