You are on page 1of 1
Caravan semmeeereeerepeaee ne Tl est tei économiser l’eau Par exemple, et pour des raisons et été des arnétés municipaux in- tes d'omement réssta nts, a ns ppotagers sont ridlcu e des quanttés minimes Et Yon met environ cing pieds de feau. Sans aller jus- tomates au métre caré, et un jar- qu’ dite que « deux binages wert in familial compte rarement plus un arrosage», il est exact uve une vingtaine de peds, terre dont la rode Leau, bénédiction du jardin a laquelle on n’a pas prété arroser les les, ac anarchique de lation en Amérique du Sud, Dace qu'il leur fait dos domme ou. bout ® quoi ils en avalent b de vacances due alors au eul d'un cami citere, attention Teconverties en réserve d'eau de Alongteme “TTS? premes pies dea tn umole sc _acaovrtles en rs 8 plus fors ser long terme, aot et du début de septembre, angues, detomges Seimei pourlespleds UW faudrait quand méme que Yon "Cela Evan, ces 3 ou 4 metres cccomatesoulesplanches dehar-réléshiase un peu dans certanes cubes peraiuoat aac genes eau ¢ fpaires | Idem des quelgues Kgu~ pie en cas de sécheresse persis: Taliée quand sieve, ee a Golssent en plein te, dont tants. Cette eau permettra en tout ait dun pul een les besolns en-eau ne sont pas cas d des plantes en pot de passer on bien comparables 8 ceux de Uhetbe Je cap sans crever I fant dene riminante, en réal, ‘Pour qu'elle reste verte Alors, de apprenre & planter ce qui fast ot neocon, 20s Pelouses partie non négigeable sévapoye. | guice que ly muaicrane aes Pas trop au potager comme au jar~ Nésesské quldureste pour’ Pour qu'un pled de: tomates Campagies, gu pus et peomen lin ¢'agrément, &choisl des pl ‘mals les rm palltés repondent fort mal & ce vei