You are on page 1of 58

Chapitre II

ORGANISATION ET GESTION
DE LA MAINTENANCE

ENSAM-Meknès
Prof. B.Ouhbi

1

Concepts de la maintenance
Selon la norme NF X60-010
«Ensemble des actions permettant de Maintenir ou de
rétablir un bien dans un état spécifié ou en mesure
d’assurer un service déterminé»
Selon la norme NF X60-000
«Bien maintenir, c’est assurer ces opérations au coût
global minimal
Prof. B.Ouhbi

2

Concepts de la maintenance
Maintenance
Corrective

Maintenance
préventive

Maintenir

Rétablir:

État spécifié

Service déterminé

Fonction
attendue

Référence à
définir
Prof. B.Ouhbi

3

Concepts de la maintenance
•Maîtrise
•Dynamique
•Coût minimal
•Coopération
•Équivalente à la
production

Maintenance

•Soumission
•Statique
•Coût élevés
•Cloisonnement
•Rattachée à la
production

Entretien

Prof. B.Ouhbi

4

Concepts de la maintenance
La meilleure maintenance
Celle qu’on ne fait pas

Stade de conception :
Forte fiabilité

Celle qu’on ne remarque pas.

Stade d’exploitation :
Maîtrise de l’organisation
Prof. B.Ouhbi

5

•Environnement. •Amélioration des performances. •Perte de marché. B.Ouhbi 6 . •Emploi Economique : •Défaillance. Maintenance Technologique : •Maîtrise de la machine.Enjeux de la maintenance Sociaux : •Sécurité. •Perte d’argent. Prof.

Ouhbi 7 . B.Objectifs de la maintenance Disponibilité Environnement Durabilité Capacité Objectifs de la maintenance Productivité Économie Sécurité Qualité Prof.

Ouhbi 8 . B.Etats Etats d’une d’uneentité entité Etat effectif de disponibilité Etat d’incapacité Incapacité Indisponibilité Indisponibilité Indisponibilité Fonctionnement Attentes pour causes après de maintenance de contraintes extérieures défaillance préventive d’exploitation Etat de disponibilité (Up State) Etat d’ indisponibilité (Down State) Prof.

B.Ouhbi 9 .Taux Taux de deRendement Rendement Synthétique SynthétiqueTRS TRS Temps Tempsrequis=A requis=A Arrêts Arrêtsde de production production etetMaintenance Maintenance Temps Tempsbrut=B brut=B Ralentissements Ralentissements Micro-arrêts Micro-arrêts Marches Marchesààvide vide Temps Tempsnet=C net=C Temps Temps efficace=D efficace=D Non Nonqualités qualités Démarrage Démarrage Non qualité Non production Non cadence TRS TRS==Temps Tempsefficace efficace//temps tempsrequis requis Prof.

Ouhbi 10 .Prof. B.

.Exercice Un atelier travaille en équipe de journée pendant 8 heures. Calculer le TRS de cette atelier. 12 étant récupérables. Prof. L'ouverture machine constatée est de 440 minutes.Quantité réalisée : 600 pièces/jour. . Les arrêts machine d'un total de 50 minutes sont ventilés comme suit : . B. soit 480 minutes.Quantité rejetée : 18 pièces. .Pannes = 20 minutes. Le temps de cycle théorique est de 120 pièces/heure mais la mesure d'un temps de cycle réel donne une cadence de 100 pièces/heure seulement.Ouhbi 11 .Réglages = 10 minutes. . 6 irrécupérables.Changement de série = 20 minutes.

Maîtrises Maîtrises par parla la Maintenance Maintenance Maîtrise Maîtrised’acquisition d’acquisition Maîtrise Maîtrised’installation d’installation Maîtrise Maîtrisedu duFonctionnement Fonctionnement Maîtrise Maîtrised’exploitation d’exploitation Maîtrise Maîtrisedes desarrêts arrêts Maîtrise Maîtrisede deFin Finde deVie Vie Prof.Ouhbi 12 . B.

Ouhbi 13 .Cercle Cercle vicieux vicieux de de la la Maintenance Maintenance Centrée Centrée sur surles les Dépenses Dépenses Réduction Réduction de dedépenses dépenses Résultats Résultats médiocres médiocres Peu Peude de moyens moyens Beaucoup Beaucoupde de dysfonctionnements dysfonctionnements Prof. B.

Ouhbi 14 . B.Cercle Cercle vertueux vertueux de de la la Maintenance Maintenance Centrée Centrée sur surles les Résultats Résultats Investissements Investissements Action Actionsur surcauses causes Bons Bons résultats résultats Moyens Moyens disponibles disponibles peu peuou oupas pasde de dysfonctionnements dysfonctionnements Prof.

B.Formes Formes de de la la Maintenance Maintenance Préventive Préventive Systématique Systématique Conditionnelle Conditionnelle Prévisionnelle Prévisionnelle Corrective Corrective Curative Curative Palliative Palliative Prof.Ouhbi 15 .

Maintenance Maintenancepréventive préventive Echéancier Echéancier Systématique: Systématique: Echanges Echanges Graissages Graissages Resserrages Resserrages etc.. B.Ouhbi 16 .... stochastique Non Oui Maintenance Maintenancecorrective corrective Prof.. Etat Etatdu dubien bien Rondes Rondes Automaintenance Automaintenance Défaillance? Défaillance? Conditionnelle: Conditionnelle: Prévisionnelle: Prévisionnelle: Contrôles Variable Contrôles Variablealéatoire aléatoire Analyses Processus Analyses Processus etc.... stochastique etc. etc.

(Norme NF EN 13306) Applications: • Entités soumises à une réglementation. réservoirs sous pression…) • Entités à coût de défaillance élevé. entités utilisées dans le nucléaire…) Prof. (ponts roulants.Maintenance Maintenance Systématique Systématique Maintenance préventive exécutée à des intervalles de temps préétablis ou selon un nombre défini d’unités d’usage mais sans contrôle préalable de l’état du bien. (machine en production continue. B.Ouhbi 17 . chaudières. (avions. ascenseurs. lignes de fabrication automatisée…) • Entités pouvant entraîner des accidents graves.

accentuée. B.. évitées. • Gestion aisée des rechanges..Avantages Avantagesetetinconvénients inconvénientsde delalaMaintenance MaintenanceSystématique Systématique Avantages: • Gestion aisée des ressources humaines et matérielles. ••Les Lespannes pannesne nesont sontpas pastotalement totalementévitées. Inconvénients: Inconvénients: ••Consommation Consommationde derechange rechangepeut peutêtre êtreaccentuée. ••Nécessité Nécessitéde dedéterminer détermineretetdd’optimiser ’optimiserlalapériodicité périodicitédd’intervention. Prof. ’intervention.Ouhbi 18 .. • Prévision facile du budget..

Ouhbi Périodicité Périodicité économique économique 19 .Périodicité Périodicité d’intervention d’intervention Données Donnéesconstructeurs constructeurs Expérience Expérience interne interneetetexterne externe Historique Historiquetemps tempsetetcoûts coûts Calculs Calculsde defiabilité fiabilité etetéconomiques économiques Périodicité Périodicitépour pour une unefiabilité fiabilitédonnée donnée Prof. B.

limitées.décennales décennales ••Arrêts annuels Arrêts annuels ••Réglementation Réglementation ••Préconisations Préconisationsconst. générales. ••TTcalculée calculée Période Périodelongue longue 11an anàà10 10ans ans ••Révisions Révisionslimitées. B.Ouhbi 20 .MTBF entre 1semaine entre 1semaineetet1an 1an ••Echanges Echangesstandard standard ••Actions Actionsponctuelles ponctuelles ••Réglementation Réglementation ••Préconisations Préconisationsconst. générales.Périodicité Périodicité d’intervention d’intervention Période PériodeTT Actions Actions systématiques systématiques Choix Choixde deTT Période Périodecourte courte 1/2 1/2jour jouràà11semaine semaine ••Surveillance Surveillance ••rondes rondes ••Maintenance Maintenanceconduite conduite ••Préconisations Préconisations constructeur constructeur ••Expérience Expérience Période Périodemoyenne moyenne T=k. const.MTBF T=k. const. ••Non production Non production Prof.

Maintenance Maintenance Conditionnelle Conditionnelle Maintenance préventive basée sur une surveillance du fonctionnement du bien et/ou des paramètres significatifs de ce fonctionnement intégrant les actions qui en découlent. entités utilisées dans le nucléaire. B.. (Norme NF EN 13306) Applications: • Équipements dont les dégradations peuvent être révélées par un paramètre mesurable .) Prof. chaudières. lignes de fabrication automatisée…) • Entités pouvant entraîner des accidents graves .Ouhbi 21 . (matériel de transport en commun. (machine en production continue. (ponts roulants.. réservoirs sous pression…) • Équipements qui présentent des coûts élevés en maintenance systématique .

Ouhbi 22 . B.Mesure Mesurede de défaillance défaillance Dégradation Seuil d’intervention Seuil d’alarme Panne Changement de fréquence de surveillance Temps Prof.

••Sous-traitance Sous-traitancede detravaux travauxde demaintenance maintenanceconditionnelle. B. ••Nécessité Nécessitéde deformer formerles lesopérateurs opérateursde deMaintenance. conditionnelle. Maintenance. •Gestion aisée des ressources humaines et matérielles. • Réduction des temps d’arrêt donc coût d’indisponibilité limité. mesure. mesures. Prof.Ouhbi 23 . • Meilleure efficience par de meilleures préparation et planification. ••Nécessité Nécessitéde dedéterminer déterminerles lesseuils seuilsetetpériodicité périodicitéde demesure.Avantages Avantagesetetinconvénients inconvénientsde delalaMaintenance Maintenanceconditionnelle conditionnelle Avantages: •Elimination ou réduction importante du risque de défaillance donc pas de dégâts collatéraux. Inconvénients: Inconvénients: ••Acquisition Acquisitionde demoyens moyensde decontrôle contrôleetetd’analyse d’analyseetetgestion gestiondes desmesures. durabilité plus grande et bon fonctionnement.

thermique.Moyens Moyensde decontrôle contrôlede dela laMaintenance Maintenanceconditionnelle conditionnelle Sens Senshumains humains Maintenance Maintenance Conditionnelle Conditionnelle Moyens Moyenstechniques techniques Prof..etc.Ouhbi ••Toucher Toucher ••Ouïe Ouïe ••Odorat Odorat ••Vue Vue ••Analyse Analysevibratoire vibratoire ••Analyse Analysed’huile d’huile ••Contrôles Contrôlesnon nondestructifs destructifs ••Mesure Mesurede dedésalignement désalignement ••Détection Détectionde defuite fuite ••Analyse Analysethermique. etc... 24 .. B.

(pompes. (Norme NF EN 13306) Applications: • Entités en redondance. étiqueteuses.Maintenance Maintenance Corrective Corrective Maintenance exécutée après détection d ’une panne et destinée à remettre un bien dans un état dans lequel il peut accomplir une fonction requise.Ouhbi 25 . (machines situées en dehors des chemins critiques de production) • Entités ne pouvant pas entraîner d ’accidents.…) Prof. (balances. turbines. B. générateurs.…) • Entités à faible coût de défaillance.

Maintenance Maintenancecorrective corrective Défaillance Défaillance partielle partielle Défaillance Défaillance totale totale Dépannage Dépannage Palliative Palliative Réparation Réparation Curative Curative Prof. B.Ouhbi 26 .

répétition.Avantages Avantagesetetinconvénients inconvénientsde delalaMaintenance Maintenancecorrective corrective Avantages: • Peux d’efforts de planification et de gestion. ••Temps Tempsd’arrêt d’arrêtimportants importantsdonc donccoûts coûtsélevés élevésd’indisponibilité. • Pas d’acquisition d’équipements de contrôle. d’indisponibilité.Ouhbi 27 . matérielles. ••Défaillances Défaillancesréduisent réduisentlaladurabilité durabilitéde del’entité l’entitéetetaltèrent altèrentson son fonctionnement fonctionnementpar parleur leurrépétition. ••Intervention Interventionmal malfaites faitesdans dansl’urgence l’urgenceetetsans sanspréparation préparationnini ••planification planificationpréalable préalable ••Mauvaise Mauvaisegestion gestiondes desressources ressourceshumaines humainesetetmatérielles. B. coûteux. Prof. Inconvénients: Inconvénients: ••Existence Existencesouvent souventde dedégâts dégâtscollatéraux collatérauxcoûteux.

Ouhbi Etat de fonctionnement 28 .Indisponibilité après défaillance Apparition de la défaillance Temps d’indisponibilité après défaillance Production normale Temps de nondétection Temps d ’appel à la maintenance La défaillance est détectée par l ’opérateur ou le système lui-même Production normale Le service maintenance est informé de la défaillance La défaillance est corrigée Action de maintenance Remise en condition Etat de fonctionnement Etat de dysfonctionnement Prof. B.

B.Ouhbi 29 .Les opérations de maintenance corrective Prof.

Changer un cardan.Exercice Maintenance d’une automobile. Changer un pot d’échappement HS. Poser un autoradio.Ouhbi *30 . * * * * Changer la courroie de distribution à 60000 km. Maintenance corrective Dépannage Réparation Maintenance Préventive Systématiq ue * Vidanger tous les 10000 KM * Changer les plaquettes de frein au témoin d’usure Faire réparer cette roue crevée. Echanger une roue crevée. Vérifier le niveau d’huile tous les mois. Conditionn elle * * Prof. B. Maintenance d’amélioration * Faire le plein d’essence.

Critères Critères de de choix choix de de stratégie stratégie de de Maintenance Maintenance Critères Critèresde dechoix choix Critères Critèrestechniques techniques Critères Critèreséconomiques économiques •Incidence sur la sécurité •Incidence sur la Production (Qualité.Ouhbi 31 . B. Quantité et délais) •Incidence sur l ’Environnement •Régularité et vitesse de développement des défaillances •Coût directs •Coûts indirects •Life Cycle Cost (LCC) Prof.

Règles Règles de de choix choix de de stratégies stratégies de de Maintenance Maintenance Incidence Incidenceforte forte Préférence Préférenceforte forte Incidence Incidencesur sursécurité sécurité Maintenance Maintenanceconditionnelle conditionnelle Incidence Incidencesur surproduction production Maintenance MaintenanceSystématique Systématique Incidence Incidencesur surcoûts coûts Redondances Redondances Incidence Incidencesur surEnvironnement Environnement Maintenance Maintenancecorrective corrective Préférence Préférencefaible faible Incidence Incidencefaible faible Prof. B.Ouhbi 32 .

Algorithme de choix de la politique de maintenance Prof.Ouhbi 33 . B.

B.Ouhbi SECURITE DISPONIBILITE Remise en Service immédiate! FIABILITE Pas de Pannes! Pas d ’événements Critiques ou Catastrophiques! 34 .LA SURETE DE FONCTIONNEMENT ( S D F ) Pas d ’arrêts de Production! SURETE DE FONCTIONNEMENT MAINTENABILITE Prof.

A(t)= P(le bien est en bonne état à l’instant t) On montre que De manière usuelle Prof.Ouhbi 35 . à un instant donné ou durant un intervalle de temps donné. en supposant que la fourniture des moyens extérieurs est assurée.La disponibilité La disponibilité est l’aptitude d’un bien à être en état d’accomplir une fonction requise dans des conditions données. B.

a. etc.Ouhbi 36 . qui désigne l’intervalle de temps pendant lequel l’équipement assure sa fonction sans défaillance. Nécessité de cerner les lois de probabilité qui régissent T. La fiabilité est la probabilité de fonctionnement jusqu’à l’instant t. T correspond à un temps pris au sens large de « l’unité d’usage » (km parcourus.). heures de fonctionnement.La Fiabilité La fiabilité est la caractéristique d’un dispositif exprimée par la probabilité que ce dispositif accomplisse une fonction requise dans des conditions d’utilisation et pour une période de temps déterminées (norme AFNOR X 06501) Soit T la v. B. tonnage produit. R(t) = P(T ≥ t) Prof.

Ouhbi 37 . en utilisant des procédures et des moyens prescrits. Soit TR la variable aléatoire qui désigne la durée de réparation M (t )  P (TR  t )   t 0 g (t )dt Soit MTTR: Mean Time To Repair = E(TR)  MTTR  E (TR )   tg (t )dt 0 Prof. B.La maintenabilité La maintenabilité est l’aptitude d’un bien à être maintenu ou rétabli dans un état où il peut accomplir une fonction requise. lorsque la maintenance est accomplie dans des conditions données.

Ouhbi 38 . B.Taux de défaillance λ(t) est la probabilité pour qu’un équipement. ayant fonctionné jusqu’à l’instant t. ait une défaillance entre t et t + dt. λ(t) dt =P(t ≤ T <t+dt/ T ≥ t) λ(t)= -R’(t)/ R(t) R(t)= e-∫λ(u) du Prof.

Choix de stratégie de la maintenance basé sur le taux de défaillance Prof.Ouhbi 39 . B.

A la 50ème heure. Une étude a été menée sur 70 véhicules pendant une période allant de 80000km à 90000km.t 70. Déterminer le taux de défaillance sur cette classe.79. il en reste 33. 41 défaillances ont été réparées. Déterminer le taux de défaillance pour cette période. par heure et par impulsion.Estimation du taux de défaillance  (t)= nombre de défaillants sur un intervalle de temps nombre de survivants au début de la période x intervalle de temps Applications Les défectueux sont remplacés.10 5 def / imp. il en reste 27.585. On teste un lot de 50 électrovannes soumises en continu à 8 impulsions par minute. Ns(t )  Ns(t  t ) 33  27  (t )    18. A la 60ème heure.  (t )  C( t ) 41   0.10 4 panne / km No.Ouhbi 40 . Ns(t ). B.t 33.(90000  80000) Les défectueux ne sont pas remplacés.10 3 def / heure  3.10 Prof.

MTBF MTBF est la Moyenne des Temps de Bon Fonctionnement (ou Mean Time Between Failures).Les principaux indicateurs de la SDF . Cette durée remplace le MTBF pour les systèmes non réparables. Elle correspond à la durée de vie moyenne entre deux défaillances consécutives (systèmes réparables).MTTF Le MTTF (Mean Time To Failure) est la durée moyenne de bon fonctionnement d’un système avant sa première défaillance.Ouhbi 41 .   0 0 MTBF  T  E (T )   tf (t )dt   R(t )dt . Prof. B.

on définit un taux de réparation μ(t) tel que : alors t g (t )  (t )  1  M (t )   ( x ) dx M (t )  1  e 0 En pratique Tr  temps réaliste le plus fréquent To  temps optimiste minimal concevable Tp  temps pessimiste où tout se passe mal To  4. B.Taux de réparation De façon analogue au taux de défaillance.Tr  Tp MTTR  6 Prof.Ouhbi 42 .

MDT Le MDT (Mean Down Time) est la durée moyenne dans l’état défaillant. En général : MDT << MUT alors MTBF ≈ MUT. . B. En général : MDT .Ouhbi 43 .. MTTR (Mean Time To Repair ou Moyenne des Temps Techniques de Réparation). Prof.MUT Le MUT (Mean Up Time) est la durée moyenne de bon fonctionnement après réparation.

Ouhbi Maintenance Maintenance conditionnelle conditionnelle 44 . B.Stratégies Stratégies Maintenance Maintenanceet et temps temps MTTF MDT MWT MUT MTTR Maintenance Maintenance corrective corrective MTBF Préparation MWT MTTR Maintenance Maintenance systématique systématique Préparation Détection de défaillance MTTR MWT Prof.

Réduction Réduction des des temps tempsd’indisponibilité d’indisponibilité MDT MDTd’une d’uneintervention interventionpréparée préparéeetetplanifiée planifiée== 1/3 1/3du duMDT MDTd’une d’uneintervention interventionnon nonpréparée préparéeetetnon nonplanifiée planifiée Réduire RéduireMWT MWT Réduire RéduireMDT MDT Bonne Bonneorganisation organisation Bonne Bonnepréparation préparation Bonne Bonnegestion gestiondes desstocks stocks Bonne Bonnegestion gestiondes deshommes hommes Réduire RéduireMTTR MTTR Prof. B.Ouhbi Outils Outilsappropriés appropriés Procédures Procédures Documentation Documentation Formation Formation 45 .

Ouhbi 46 . B. 2. En déduire la disponibilité. Prof.Exercice Examinons la composition d’un temps d'ouverture d’une machine. Interpréter ce résultat. 1. Calculer MTBF et MTTR.

agencer les composants ou soussystèmes de manière à les rendre plus fiables par l’utilisation de redondances Hypothèses de départ : •Les défaillances sont indépendantes les unes des autres •La fiabilité de chaque sous-système ou de chaque élément a été déterminée Système série : On dit qu’un système est un système série si le système tombe en panne lorsqu’un seul de ses éléments est en panne.Ouhbi 47 . E1 E2 Rs  Ei En i n R i 1 i Prof. B.Loi de composition en fiabilité: association de matériels L’amélioration de la maintenance au niveau de la fiabilité peut se faire en agissant sur la technologie du composant.

B. lorsqu’un ou plusieurs de ses éléments tombent en panne.Redondance active : Une redondance active est réalisée par la mise en parallèle d’éléments assurant les mêmes fonctions et travaillant en même temps. E1 E2 Ei in Rs  1   (1  Ri ) i 1 En Prof. Système parallèle : On dit qu’un système est un système // d’un point de vue fiabilité si.Ouhbi 48 . le système ne tombe pas en panne.

on a l’inconvénient d’être obligé d’avoir un organe de détection des pannes et de commutation d’un système sur un autre. B.Ouhbi 49 . n Rs   C n R (1  R) i i n i i k Cas où k=1 Prof. Ceci a l’avantage de diminuer ou de supprimer le vieillissement des éléments ne travaillant pas. En contrepartie. les autres sont en attente.Redondance passive: k/n : Au moins k élément parmi N fonctionnent.

85 1.99 M5 0.99 T1 0.99 M4 0. 3.Ouhbi 50 .99 M3 0.99 T1 T2 0.99 M4 0.Exercice Un processus est représenté par le processus suivant : M1 0. M2 0. Proposer une amélioration de cette fiabilité. 2.99 T1 Prof.99 Calculer la fiabilité de ce système entier .8 T2 0.99 M5 0.99 T3 0. Etudier la fiabilité du système suivant T1 M1 M1 M2 0.99 M3 0. B.99 T3 0.

Cette loi permet :  Une estimation de la MTBF. 3 <  < 4 : usure.Analyse de la fiabilité par la méthode de Weibull C’est une loi de fiabilité à 3 paramètres qui permet de prendre en compte les périodes où le taux de défaillance n’est pas constant (jeunesse et vieillesse). corrosion •Si β=1.  Grâce au paramètre de forme β d’orienter un diagnostic.  Les calculs de λ(t) et de R(t) et leurs représentations graphiques. la zone de vieillesse 1.5 : fatigue .Ouhbi 51 . s’exprime dans l’unité de temps γ  paramètre de position.5 <  < 2. caractéristique de la zone de jeunesse η  Paramètre d’échelle >0 . B. car β peut être caractéristique de certains modes de défaillance La fiabilité est R (t )  1  F (t )  e  t        β  Paramètre de forme >0 sans dimension: •Si β>1. caractéristique de la zone de maturité •Si β<1. - < γ < + . s’exprime dans l’unité de temps : Prof.

Ouhbi 52 . On estime R(t) par R(t) = 1 – F(t) Axe a : axe des temps en logarithmes népériens : ln(t) Axe b : axe qui permet l’évaluation de β Prof. B.Papier Weibüll : C’est un papier log / log qui comporte 4 axes AXE a AXE A AXE b AXE B AXE A Axe A : axe des temps sur lequel on porte les valeurs ti des TBF Axe B : valeurs des probabilités de défaillance Fi calculées par la méthode des rangs moyens ou des rangs médians.

58 5 915 0.Exemple d’application : Ordre i TBF Fi 1 165 0. passant par l’origine coupe l’axe « b » en un point β=1.Ouhbi 53 . B.4. on utilise la méthode des rangs moyens : i F (ti )  n 1 Détermination des paramètres de la loi : Le fait d’obtenir directement une droite D1 sans faire de redressements indique que γ=0 (paramètre de position) La droite D2.89 Si n ≤ 20 . C’est la valeur du paramètre de forme La droite D1 coupe l’axe des temps à t=η=770 heures.11 2 330 0.73 6 1320 0. on utilise la méthode des rangs médians : i  0.42 4 740 0.3 F (ti )  n  0.26 3 515 0. // à D1. C’est le paramètre de la loi de Weibüll Prof. 4 et Si n > 20.

4 : A=0.Détermination de la MTBF : E (t )  MTBF  A     B Les tables annexes donnent les valeurs de A et B pour β=1. On en déduit heures et heures. B. Prof.Ouhbi 54 .911 et B=0.660.

4 : A= 0.911x770=700 heures et σ=Bη=0.4 D2 D1 Les tables donnent pour β=1.660 MTBF=Aη+γ=0. B.Ouhbi 55 .Tracé de nuages de points η=770 heures β=1.660x770=508heures Prof.911 et B= 0.

B. A.Equipements Equipements critiques critiques Grille Grillede denotation notation commune communedes deséquipements équipements Coût Coût d’indisponibilité d’indisponibilité Incidence Incidencesur sur lalaSécurité Sécurité Incidence Incidencesur sur lalaQualité Qualité Faible Faible 11 Moyen(ne) Moyen(ne) 22 Elevé(e) Elevé(e) 33 Classes ClassesA.délai) Prof.Ouhbi 56 .BBetetCC déterminées déterminées par parPareto Pareto avec aveclelecritère critèreVV Incidence Incidencesur sur (Quantité.délai) (Quantité.

Ouhbi 57 . B.Exigences Exigencesdes des équipements équipementscritiques critiques Documentation Documentationstructurée structuréeetetcomplète complète Maintenance Maintenancepréventive préventivestructurée structurée Préparation Préparationstructurée structuréedes desinterventions interventions Budgets Budgetsdétaillés détaillésde deMaintenance Maintenance Indicateurs Indicateursde detableau tableaude debord bordetetleur leursuivi suivi Etudes Etudesamélioratives amélioratives Prof.

B.Ouhbi Détermination Détermination des desindicateurs indicateursetet données donnéeséconomiques économiques Actualisation Actualisationetet optimisation optimisation des desstocks stocksetetdes des approvisionnements approvisionnements 58 .Exploitation Exploitation du du retour retourd’expérience d’expérience Rapports Rapports des desinterventions interventions Historique Historique Détermination Détermination des desindicateurs indicateursetet données donnéestechniques techniques Etudes Etudesetetactions actionsde de Maintenance Maintenance proactive proactive Analyses Analyses Actualisation Actualisationetet optimisation optimisation des despolitiques politiques de deMaintenance Maintenance Prof.