You are on page 1of 40

DADAÏSME

Le dadaïsme provident du nom Dada. Selon Le Petit Robert, c’est:


• 1.dans le langage enfantil CHEVAL.
• 2. Sujet favori, idée à laquelle on revient snans cesse.
• 3. Dénomination adoptée par un mouvement artistique et littéraire et
révolutionairre en 1916.
• Dada est le mouvement intellectuel et artistique né le 5 février
1916 à Zurich, s'est étendu à l'Allemagne, la France et les Etats-Unis.
• Il se finit vers 1923 et en France il se réorganise en surréalisme.
• Il doit son nom à Tzara, qui l'aurait inventé en feuilletant au hasard un
dictionnaire. On lui doit aussi ces définitions : "Dada place avant
l'action et au-dessus de tout : le doute. Dada doute de tout.
• Dada se caractérise par une remise en cause, à la manière de la Table
Rase (Tabula Rasa), de toutes les conventions et contraintes
idéologiques, artistiques et politiques.
• Ce mouvement a mis en avant l'esprit d'enfance, le jeu avec les
convenances et les conventions, le rejet de la raison et de la logique,
l'extravagance, la dérision et l'humour.
• Les poètes „étendards” du dadaïsme ce sont: Hugo Ball, Richard
Huelsenbeck,Tristan Tzara et des peintres: Jean Arp, Marcel Janco,
Sophie Taeuber-Arp. Ils se renconraient au „Cabaret Voltaire” dans la
rue Spiegelstrasse à Zurich en Suisse.
Les villes „eténdards” pour les
dadaïstes
Zurich
Berlin
Hanovre
Cologne
Paris
• La peinture dadaïste: Le manifeste de dadaïsme
a rejété les règles de la peinture traditionnelle,
donc les dadaïstes ne pouvaient même inventer les
formes nouveaux, parce que cela pourrait signifier,
qu’ils niaient leurs propres mots. Ils profitaient du
cubisme et du futurisme. Le dadaïsme avait pour
but d’offuser, de choquer le public. Leurs oeuvres
sont haïs ou adorés- c’est la seule possibilité. Ils
adoraient déformer les oeuvres déjà connus- par
exemple Mona Lisa, qui sur le tableau de Marcel
Duchamp avait la moustache.
• Le cinéma dadaïste: Il est difficile d’établir
précisement, qu’est- ce que c’est le cinéma dadaïste, parce que
les cinéastes alors aimaient unir, lier les différents courants
artistiques. Ainsi le dadaïsme dans la domaine de cinéma se lie
avec le surréalisme, le cinéma pur, l’avantgarde.
• „Entr’acte” de René Clair, 1924- le début de Clair, la liaison
parfaite entre le dadaïsme et le surréalisme; c’est la Paris
contemporain et les sketchs non- sens.
• „Ballet mecanique” de Fernand Léger, 1924- l’oeuvre du…
peintre. C’est le cinéma pur, qui présente les choses, les formes
et les fragments de la réalité dans la facon rytmique.
• „Rien que les heures” d’Alberto Cavalcanti, 1926-
la vie d’une grande ville, l’architecture et les contrastes
sociaux. La stylistique impresioniste, noue à la peinture.
• „Un chien andalou” de Louis Bunuel, 1928- le
manifeste surréaliste, sur la base de cauchemar; la
révolte en nom de la liberté et la réalisation de désirs.
• „Cinq minutes de cinéma pur” d’Henri Chomette,
1925- l’abstraction, on présente des formes.

• „Vormittagsspu” d’Hans Richter, 1928- noue aux


expériences dadaïstes, l’image de la révolte d’objets
morts contre l’homme.
• Les personnages principaux de
dadaïsme
Tristan Tzara
• son vrai nom c’est Samuel
Rosenstock; un écrivain, poète et
essayiste de langue roumaine et
française et l'un des fondateurs du
mouvement Dada.
Georges Ribemont-
Dessaignes
• écrivain, poète, dramaturge et peintre
français, est l'un des précurseurs à Paris
de l'esprit qu'en 1916 à Zurich Tristan
Tzara nomme « Dada ». À partir de 1920
il participe à toutes les activités du
mouvement et l'on dira de lui qu'il avait
alors écrit « le seul théâtre dada, la seule
musique dada ». Puis il se lie avec le
surréalisme.
Jean Cocteau

• un poète français, artiste aux


multiples talents, graphiste,
dessinateur, auteur de théâtre,
cinéaste. Elu à l'Académie française
en 1955.
André Breton
• est un écrivain, poète, essayiste et
théoricien du surréalisme, connu
particulièrement pour ses livres
Nadja (1928), L'Amour fou (1937), et
les différents Manifestes du
surréalisme.
Paul Éluard
• de son vrai nom Eugène Émile Paul
Grindel,un poète français. Il adhéra
au dadaïsme et fut l'un des piliers du
surréalisme. Il sera connu également
sous les noms de plume de Didier
Desroches et de Brun
Guillaume Apollinaire
• de son vrai nom Wilhelm Albert Włodzimierz Apolinary
de Kostrowicki, est un écrivain naturalisé français (né
polonais).C'est l'un des plus grands poètes français du
début du XX siècle, auteur du Pont Mirabeau. Il écrit
des nouvelles et des romans érotiques. Il pratique le
calligramme. Il est le chantre de toutes les avant-
gardes artistiques, notamment le cubisme, l’un des
précurseurs du surréalisme dont il a forgé le nom.
Richard Huelsenbeck
• né Carl Wilhelm Richard
Hülsenbeck,un écrivain et poète
allemand et l'un des fondateurs de
Dada. Il rédige le manifeste du
Groupe intitulé « Le Dadaïsme dans
la vie et dans l'art »
Max Ernst
• un peintre et sculpteur allemand,
artiste majeur des mouvements
Dada et surréaliste.
Jean Arp
• ou Hans Arp, un peintre, un
sculpteur et un poète allemand. Co-
fondateur du mouvement Dada à
Zurich en 1916, il fut proche ensuite
du surréalisme. Il réalise de
nombreuses œuvres plastiques en
étroite collaboration avec sa femme
Sophie Taeuber.
Man Ray
• né Emmanuel Rudzitsky,un
peintre, photographe et réalisateur
de films, acteur du dadaïsme à New
York, puis du surréalisme à Paris.
Francis-Marie Martinez
de Picabia
• un peintre, graphiste et écrivain
proche des mouvements Dada et
surréaliste.
La fin de Dada

• En France en 1920 André Breton dit


que « Dada tourne en rond ». Louis
Aragon , dans son Projet d'histoire
littéraire contemporaine, fait mourir
Dada dès 1921-1922. Tout de siute
se naît son enfant – le Surréalisme.
La Bibliographie
• J. Rey- Debove, A. Rey, Le Nouveau Petit
Robert, le Robert, Paris, 2009
• J. Heinstein, Cours d’histoire littéraire de
la France, PWN, Warszawa, 1982
• K. Dybeł, B. Marczuk, J. Prokop, Historia
literatury francuskiej, PWN, Warszawa,
2007
• http://www.dadart.com/dadaisme/dada/020-d
• http://www.wikipédia.fr